CATALOGUE EXCLUSIF TOUCH MEDIA CATALOGUE DE SITES FORMATS GLOSSAIRE. Notre sélection de supports en représentation exclusive au Maroc

Dimension: px
Commencer à balayer dès la page:

Download "CATALOGUE EXCLUSIF TOUCH MEDIA CATALOGUE DE SITES FORMATS GLOSSAIRE. Notre sélection de supports en représentation exclusive au Maroc"

Transcription

1 CATALOGUE EXCLUSIF Notre sélecton de supports en représentaton exclusve au Maroc CATALOGUE DE SITES FORMATS

2 A PROPOS DE NOUS Make ordnary, Extraordnary Phlosophe Équpe Réactvté est la rége publctare web ndépendante leader au Maroc. Anmée par la passon et l excellence, notre équpe vous apportera des solutons nnovantes et effcaces à vos problématques. C est en fasant preuve d ntatve, de réactvté et de professonnalsme, que déploe son expertse en faveur de la satsfacton de ses clents.

3 A PROPOS DE NOUS Make ordnary, Extraordnary Phlosophe Équpe Réactvté Forte de sa vngtane de collaborateurs, l équpe TOUCHMEDIA s organse en 6 départements dstncts, et ce dans le but d assurer le servce le plus rréprochable possble ans qu une dynamque à toute épreuve. Le département Stratége & consel : Préconse les supports et les formats les plus approprés. Le département Artstque: Donne ve au vsuel, en garantssant un rendu esthétque de haut nveau. Le département de Suv & d optmsaton dgtale : Garante une performance de campagne maxmale. Le département Opératonnel : Coordonne et assure le suv et velle à la conformté du dspostf. Le département Développement : Met en place le dspostf technque. Le département Communcaton d nfluence & Rédactonnel : Sut le trend & propose des concepts créatfs ans que les supports rédactonnels.

4 A PROPOS DE NOUS Make ordnary, Extraordnary Phlosophe Équpe Réactvté Bref Clent 48h Préconsaton Dgtale Bon de Commande 48h (Story-Board) 48h Rapport de mse en lgne Mse en lgne 48h Traffckng 24h Bannères 72h ouvrées Rapport de délvrance hebdomadare Tous les Vendreds Fn de campagne 72h Rapport de fn de campagne

5 ANNONCES PRESSE RESEAU SOCIAL SPORT AUTRES Connaître les formats publctares web

6 ANNONCES PRESSE RESEAU SOCIAL SPORT AUTRES Thématque: Annonces classfées Impressons: / mos Vsteurs Unques : / mos (source : Google Analytcs) CSP: ABC Age Moyen: ans Cblage : par ntérêt, par localsaton, cblage termnaux mobles SoukAffares est une référence ncontournable parm les stes d annonces classfées. Le ste se scnde en 9 «unvers», chacun dédé à sa propre rubrque, et détenant ses propres fonctonnaltés : Soukannonces, Soukmmo, Soukauto, Soukemplo, Soukservces, Soukzouaj, Soukanmaux Il offre ans aux annonceurs la fonctonnalté exclusve de pouvor cbler leurs campagnes avec précson, en foncton des ntérêts des vsteurs et de leur localsaton. Soukaffares propose également une verson moble dont l audence est de 700K pages vues mensuelles. FORMATS: Standards Spécaux Rch Meda MMM

7 ANNONCES PRESSE RESEAU SOCIAL SPORT AUTRES Thématque: Automoble Impressons: / mos Vsteurs Unques : / mos (source : Google Analytcs) CSP: ABC Profl : Internautes à fort pouvor d achat, en phase de changement ou d acquston d un véhcule Cblage : par langue, par rubrque Moteur.ma est l un des stes automobles phares du royaume. Blngue, le ste propose à travers son excellente ergonome un contenu rche en bonnes affares auto à ses nternautes. Moteur.ma dspose également d un espace communautare, un forum dédé à chaque type de véhcule où les nternautes peuvent échanger et partager. FORMATS: Standards Spécaux Rch Meda MMM

8 ANNONCES PRESSE RESEAU SOCIAL SPORT AUTRES CHIFFRE Thématque: Automoble Impressons: / Mos (Source : Adtech) CSP: AB Profl de l audence: Tomoble attre en partculer un lectorat francophone exgeant, d un nveau CSP supéreur. Tomoble.net est un portal automoble ponner, parm les premers à avor vu le jour. Le portal propose un contenu d une grande rchesse, rédgé par des passonnés du monde de l auto. Le ste propose également de nombreuses fonctonnaltés exclusves, telles qu un gude d achat, ou de tests exclusfs. Le portal a récemment sgné un partenarat avec une émsson rado, et dspose ans d une dffuson régulère de son contenu. Le portal propose aux annonceurs d assocer leur mage de marque à un ste proposant un contenu rche et une ergonome mpeccable. FORMATS: Standards Spécaux Rch Meda MMM

9 ANNONCES PRESSE RESEAU SOCIAL SPORT AUTRES Thématque: Presse People Impressons : / Mos (Source : Adtech) CSP: AB Sexe : Fémnn Age Moyen: ans News de stars est une référence pour les actualtés des stars mondales, en photos et vdéos, souvent reprs par les portals majeurs. Le contenu du ste est réalsé par une équpe édtorale exclusvement fémnne, à destnaton d une audence majortarement fémnne. Ergonome sobre et contenu dynamque pour marquer durablement une audence fémnne jeune, d un nveau CSP supéreur FORMATS: Standards Spécaux Rch Meda MMM

10 ANNONCES PRESSE RESEAU SOCIAL SPORT AUTRES Thématque: Presse Francophone Impressons: / Mos Vsteurs Unques: / Mos (Source : Google Analytcs) CSP : AB Age moyen : ans Le ste web du magazne francophone le plus lu du royaume. TelQuel raconte, décrt, explore «Le Maroc tel qu'l est». Dspose d une audence de lectorat fdèle, dont nombreux sont des leaders d opnons. Une présence sur Telquel permet aux annonceurs de se postonner sur un support ncontournable pour l essentel de la populaton francophone du pays. FORMATS: Standards Spécaux MMM

11 ANNONCES PRESSE RESEAU SOCIAL SPORT AUTRES Thématque: Presse Arabophone Impressons: / Mos Vsteurs Unques: / Mos (Source : Google Analytcs) CSP: C Age Moyen: ans Profl : Arabophone Hbapress est le second ste de presse marocan le plus vsté au monde, avec plus de 35M de pages vues mensuelles. En dépt de son caractère polémque, le portal de presse permet de toucher l essentel de l audence arabophone sur nternet à travers des formats publctares nteractfs. FORMATS: Standards Spécaux Rch Meda MMM

12 ANNONCES PRESSE RESEAU SOCIAL SPORT AUTRES Thématque: Presse Arabophone Impressons: / Mos Vsteurs Unques: / Mos (Source : Google Analytcs) CSP: BC Age Moyen: ans Profl : Arabophone Telexepresse se dstngue de ses homologues en tenant une lgne édtorale partculère. Le support propose à son audence une actualté épurée, mas également dverse crtques et dossers spécaux relatfs aux centres d ntérêts de son lectorat. Le ste regroupe en grande parte fonctonnares et salarés publcs. FORMATS: Standards Spécaux MMM

13 ANNONCES PRESSE RESEAU SOCIAL SPORT AUTRES Thématque: Presse Arabophone Impressons: / Mos Vsteurs Unques: / Mos (Source : Google Analytcs) Chaabpress est un ste de presse arabophone qu se veut au plus proche de son lectorat, abordant parfos des sujets sensbles, susceptbles d ntéresser son lectorat arabophone. CSP: BC Age Moyen: ans Profl : Arabophone FORMATS: Standards Spécaux MMM

14 ANNONCES PRESSE RESEAU SOCIAL SPORT AUTRES Thématque: Presse Francophone Impressons: N.C Unques: N.C Support de presse francophone proposant dvers artcles, dossers et opnons, essentellement poltques CSP: ABC FORMATS: Standards

15 ANNONCES PRESSE RESEAU SOCIAL SPORT AUTRES Thématque: Réseau Professonnel Impressons: / Mos Membres Actfs: membres (Source : Source nterne) CSP: AB + Cblage : Professon, secteur actvté, talle entreprse, sexe, vlle, pays, Pour un proflng complet de l audence, merc de nous contacter Vadeo s adresse à une audence dffclement accessble, autrement dt une CSP AB+. Vadeo tre sa force dans ses capactés de cblage avancée. L audence peut être dstnguée par son nveau de revenu, son employeur, son âge, et tant d autres crtères. L actvté de l audence durant sa navgaton, en fat un publc partculèrement réceptf à la publcté pusque les utlsateurs sont dans une dynamque de partage et de découverte. FORMATS: Standards Spécaux Rch Meda MMM

16 ANNONCES PRESSE RESEAU SOCIAL SPORT AUTRES Thématque: Portal Communautare Impressons: / Mos (Source : Source nterne) CSP: ABC Age Moyen: ans Cblage : par âge, sexe, vlle, pays Cblage termnaux mobles Skyrock est un ste communautare, surtout connu pour son servce de blogs, numéro 1 au Maghreb. Essentellement vsté par de jeunes adolescents leaders d opnon, Skyrock propose des formats rchmeda à fort mpact, représentant une formdable opportunté pour les annonceurs de marquer durablement leur cœur de cble. le ste propose également la possblté de cbler son audence en foncton de l âge ou du sexe. Veullez nous contacter pour de plus amples nformatons concernant les formats et servces exclusfs de Skyrock FORMATS: Standards Spécaux Rch Meda MMM

17 ANNONCES PRESSE RESEAU SOCIAL SPORT AUTRES Thématque: Presse Sportve Impressons: / Mos Vsteurs Unques: / Mos CSP: BC Age Moyen: ans Profl : Francophone & Arabophone Cblage Web rado / Web TV possble Cblage moble possble Radomars est le portal footballstque de la 1e rado sportve marocane. Proposant un contenu multméda d une rchesse unque, le ste se scnde en deux versons, francophone et arabophone. Radomars propose également à ses fdèles nternautes une web TV et une web rado. Le ste propose auss une excellente couverture, en temps réel, de tous les évènements sportfs majeurs.. FORMATS: Standards Spécaux Rch Meda MMM

18 ANNONCES PRESSE RESEAU SOCIAL SPORT AUTRES Thématque: Presse Sportve Impressons: / Mos Vsteurs Unques: / Mos (Source : Google Analytcs) CSP: BC- Age Moyen : ans Profl : Arabophone Ste web du support hstorque, Almountakhab est de fat de son audence le ste sportf marocan le plus vsté. L équpe de édtorale expérmenté propose quotdennement aux à ses mllons de vsteurs, passonnés de football, actualtés, dossers, ntervews, résultats et nfos nédtes. Le ste permet aux annonceurs de réalser des dspostfs performants auprès d une large audence de passonnés de foot arabophones. FORMATS: Standards Spécaux Rch Meda MMM

19 ANNONCES PRESSE RESEAU SOCIAL SPORT AUTRES Thématque: Presse Sportve Impressons: / Mos (Source : Source nterne) Chronofoot accuel une cble de passonnés de sport, francophones, essentellement entre 20 et 35 ans. Le support sut de près les lgues nternatonales et propose des artcles, dossers chocs et scoops dvers du Mercato. CSP: AB Age Moyen: ans Profl : Francophone FORMATS: Standards Spécaux Rch Meda MMM

20 ANNONCES PRESSE RESEAU SOCIAL SPORT AUTRES Thématque: Presse, Hommes Impressons: / Mos CSP: AB+ Age Moyen: ans Profl : Francophone Gentsde est un ste entèrement dédé aux messeurs, en leurs proposantes actualtés, photos, vdéos et dossers exclusfs sur des sujets varés : luxe, lfestyle, mode, consels, hygène, amour Le support offre donc une occason à certans annonceurs d assocer l mage de leur produt à un support spécalsé, doté d un lectorat à l écoute, représentant leur cœur de cble. FORMATS: Standards Spécaux Rch Meda MMM

21 ANNONCES PRESSE RESEAU SOCIAL SPORT AUTRES Thématque: Presse, scence Impressons: / Mos CSP: AB+ Age Moyen: ans Vértable encyclopéde, MaxScence propose dvers thèmes scentfques explqués dans un langage smple et accessble a tous. Le ste s adresse aux cureux, aux amoureux de scence, essentellement à une cble masculne. FORMATS: Standards Spécaux Rch Meda MMM

22 ANNONCES PRESSE RESEAU SOCIAL SPORT AUTRES Thématque: Vdéo Impressons: / Mos Vsteurs Unques: / Mos (Source : Google Analytcs) Sw9a est un ste ponner dans l humour marocan. Fondé en 2006, le ste propose une centane de mllers de vdéos, photos, jeux et blagues à ses vsteurs. Le ste propose des formats rchmeda, dont le post-roll, dffusé aux nternautes après la lecture de leurs vdéos, focalsant un maxmum leur attenton. CSP: C Age Moyen: ans FORMATS: Standards Spécaux Rch Meda MMM

23 ANNONCES PRESSE RESEAU SOCIAL SPORT AUTRES Thématque: Musque Impressons: / Mos Vsteurs Unques: / Mos CSP: BC Age Moyen: ans Profl : Amateurs de musque Ste muscal ponner au Maroc, MarocZk.com propose une web rado, ans que dverses actualtés et contenus multméda à ses nternautes. Le contenu généré par les membres du ste a représenté pour de nombreux artstes un trempln formdable pour leur popularté. FORMATS: Standards Spécaux Rch Meda MMM

24 ANNONCES PRESSE RESEAU SOCIAL SPORT AUTRES Thématque: Jeux Statstques sur demande AD4GAME est un réseau permettant de toucher des «Gamers», sot de jeunes amateurs de jeuxvdéos et jeux socaux, dans une large panople de stes nternatonaux. Jeunes passonnés de jeux vdéos FORMATS: Standards

25 NOS FORMATS FORMATS STANDARDS Notorété - Vsblté FORMATS SPECIAUX Brandng RICH MEDIA Image, Impact MASS MOTION MEDIA Sympathe, Engagement IMPORTANT - UTILISER LES BOUTONS DU DESSUS SUR TOUTES LES SLIDES FORMATS Les formats standards IAB sont, en règle générale, préconsés pour des campagnes de vsblté, étendues sur des réseaux de stes. Il exste de nombreux formats standards, parm lesquels les formats les plus récurrents sont les suvants : Megabanner 728x90 Rectangle 468x60 Pavé 300x250 Skyscraper 120x600 Large skyscraper 160x600 Grand angle 300x600 Gga banner 728x300

26 NOS FORMATS FORMATS STANDARDS Notorété - Vsblté FORMATS SPECIAUX Brandng RICH MEDIA Image, Impact MASS MOTION MEDIA Sympathe, Engagement Certans stes proposent la possblté de créer des formats sur mesure, communément appelés habllages ou «full take over». Ces formats permettent de maxmser la couverture de l annonceur pendant une pérode donnée, et retournent d excellentes performances. Par alleurs, dans certans cas l est possble pour l annonceur d occuper en exclusvté une parte ou l ensemble des formats publctares du support sélectonné.

27 NOS FORMATS FORMATS STANDARDS Notorété - Vsblté FORMATS SPECIAUX Brandng RICH MEDIA Nulla feugatbb MASS MOTION MEDIA Sympathe, Engagement Les formats publctares rch-meda apportent du dynamsme et de l nteractvté aux bannères publctares. Sur l essentel de nos préconsatons, nous proposons des formats Rch Meda nnovants afn d amélorer les performances des campagnes, créer d avantage d ntérêt et un mpact durable auprès de sa cble. L expérence créée par un format rch-meda pour les nternautes est plus ntense et attrayante pour l nternaute, qu qualfe automatquement l annonceur publant cette dernère d entreprse nnovante.

28 NOS FORMATS FORMATS STANDARDS Notorété - Vsblté FORMATS SPECIAUX Brandng RICH MEDIA Image, Impact MASS MOTION MEDIA Sympathe, Engagement Les formats rch meda spécaux proposent à l utlsateur une nteracton allant au delà du clc tradtonnel en utlsant une technologe d affchage dynamque hors des espaces classques prédéfns,proposant ans du son ou de la vdéo accompagnés d anmaton à couper le souffle. Plus de formats et d exemples à l adresse suvante:

29 Gude de la lexque Dgtale A - C C - O O - S S - Z Terme Adresse IP : Alexa: Analyse du Référencement Annuare Audt de ste : Avatar : Backlnk : Blog : Buzz Marketng : Clckthrough (nombre de) : Clcs (nombre de) (ad clcks) : Converson : Cooke : Défnton Adresse affectée à chaque ordnateur connecté à Internet, a chaque nouvelle connexon. Cette dentté numérque détermne le cblage des campagnes par pays. Alexa est un ste Internet spécalsé dans l analyse de l audence et du référencement. Il effectue une analyse du trafc, en récoltant des nformatons à partr d'nternautes ayant nstallé la barre d'outl Alexa sur leur navgateur. Détermner la poston d'un ste et son classement, par l analyse des résultats des outls de recherche en foncton des requêtes prncpales de l'actvté du ste. Ex: Promeda, Telecontact, Kerx, Kompass. Répertore de stes web classés par rubrques, recherche possble par mots clés présents dans le contenu de la du ste. Etude systématque d'un ste Internet en vue d'en contrôler et d'en amélorer la qualté. Personnage vrtuel qu répond sous forme de chat aux questons des vsteurs d un ste web. L agent conversatonnel ou l Avatar combne le plus souvent un moteur d ntellgence artfcelle qu gère les questons et les réponses et un avatar graphque qu "humanse" la relaton. Un backlnk est un len externe pontant vers un ste web ou plus exactement une page web. Le nombre et la qualté des backlnks sont des ndcateurs de popularté d un ste web qu sont prs fortement en compte par les moteurs de recherche dans leur poltque d ndexaton et de classement des stes en réponse à une requête. Un blog est une page personnelle ou d entreprse comportant des avs, des lens ou chronques pérodquement créés par son ou ses auteurs sous forme de posts (publcatons). Les blogs peuvent consttuer un support publctare à double ttre, car ls peuvent comprendre un espace publctare classque ou donner leu à des posts sponsorsés. De nombreuses plateformes de blogs permettent la créaton d un blog sans compétences de programmaton web. Acton de marketng vral qu vse à lancer un événement, un produt... sur le net, et à créer toute une émulaton autour. Lorsqu'on parle de buzz, on évoque notamment la noton de "bourdonnement" ou de bouche à orelle. C est une technque de communcaton savamment orchestré va des actons cblées auprès des leaders d opnons.. Nombre de clcs effcaces constatés, c'est-à-dre le nombre de clcs ayant engendré un téléchargement complet de la page de destnaton. Remarque : ce terme est parfos utlsé à tort pour désgner les clcs classques. Nombre de fos où l a été clqué sur un len textuel, souvent un bandeau ou un objet publctare La converson est un élément clé et central de l actvté marchande et marketng sur Internet. Une converson peut être défne par le fat qu un vsteur ou que le destnatare d une campagne accomplsse l acton recherchée. Cette acton peut être un achat, le fat de remplr un formulare, de télécharger un document ou un modèle de comportement de vste. Un cooke est un pett fcher texte au format alphanumérque déposé sur le dsque dur de l nternaute par le serveur du ste vsté ou par un serveur ters (rége publctare, servce de web analytque, etc..) Un cooke permet de reconnaître un vsteur lorsqu l revent sur un ste web. Cependant sur un plan technque le cooke permet en fat de reconnaître une machne et non réellement un utlsateur. Un cooke ne peut être utlsé que par un serveur du domane l ayant placé. L'utlsateur peut refuser l'nstallaton de cookes sur son dsque ou les supprmer après consultaton du ste.

30 Gude de la lexque Dgtale A - C C - O O - S S - Z Terme Coût par Acton (CPA) : Coût par LEAD (CPL) : Coût par mlle (CPM) : Coût pour mlle pages avec publcté vues (CPMPAP) : CPC (Coût par Clc) CTR : Hébergeur : Hyper Text Markup Language(HTML): Indexaton : Internaute : Lens : Mot clé Moteur de Recherche Nom de domane : Optmser le Référencement Défnton CPA est un acronyme pour Coût Par Acton, l s agt d un mode de facturaton à la performance Le support utlsé est rémunéré par l annonceur en foncton du nombre d actons générées. CPL est un acronyme pour Coût Par Lead, qu est auss un mode de facturaton à la performance. Le support utlsé est rémunéré par l annonceur en foncton du nombre de contacts commercaux qualfés générés. Le coût par mlle ou CPM est le mode de tarfcaton de base de la publcté dsplay sur Internet. Il correspond au coût facturé à l annonceur pour mlle mpressons ou affchages de la créaton publctare. Coût d'achat de l'espace publctare sur un ste, ramené à une base de 1000 pages vues avec publcté. Cet ndcateur permet d'évaluer et de comparer les tarfs publctares des dfférents stes en foncton du nombre de pages vues avec publcté. C'est à ce jour l'ndcateur de référence pour la commercalsaton de l'espace publctare. Terme ssu de la publcté en lgne désgnant le mode de rémunératon des supports en cas de postonnement publctare. Désgne un mode de rémunératon qu consste à payer à chaque clc, essentellement utlsé pour les lens commercaux, mas l est également utlsé en afflaton, en publcté dsplay. Le CTR est le Taux de Clc. Il s'agt du rapport entre le nombre d'affchage d'une publcté et le nombre de clcs. Ans, s une publcté s'affche fos et qu'elle est clquée 100 fos, le CTR sera de 10%. C'est le prestatare qu fourn, parfos gratutement, de l'espace sur un serveur pour stocker les pages d'un ste Web. Il exste pluseurs catégore d'hébergeur, proposant des prestatons parfos dfférentes en foncton de l'espace et de l'envronnement technque souhaté. HTML est le langage servant à la publcaton de pages web sur Internet. L'ndexaton d'une page d'un ste Web (ou de l'ensemble des pages de ce ste) est l'apparton de cette page dans la base de données des moteurs de recherche. Pour être vsble sur Internet à partr des moteurs de recherche, vos pages devront être ndexées. Personne qu a utlsé au mons une des fonctons de l Internet (Web, FTP, chat, forum, mal). La base du web, ls renvoent vers d'autres pages du ste (lens nternes) ou d'autres stes (lens externes). Un mot clé désgne généralement le mot ou l ensemble de mots (expresson) sass par un nternaute pour effectuer une recherche d nformaton sur un moteur ou pour chercher un produt ou un contenu sur un ste marchand ou édtoral. Exemple Google, moteur Volà, Altavsta, Les moteurs ndexent toutes les pages des stes; (Google ndexe pluseurs mllards de pages), la recherche s'effectue par mots clés ou requêtes et le classement des stes s'effectue selon des crtères propres à chaque moteur. Les moteurs sont prépondérants aujourd'hu dans l'utlsaton des outls de recherche. Le nom de domane est ce que vous voyez entre "www." et ".com" (ou ".net", ".fr",...). Il s'agt du nom prncpal du ste web. Cette adresse sera ndquée dans chaque URL des pages du ste. Le chox de ce nom de domane peut s'avérer une opératon mportante, par exemple dans le cas où vous souhatez y nsérer des mots clés (c'est une astuce pour amélorer le référencement, vor la page optmsaton des entêtes) Préparer le ste pour qu'l sot ben postonné dans les résultats des outls de recherche, en tenant compte de sa structure et de son contenu.

31 Gude de la lexque Dgtale A - C C - O O - S S - Z Terme Orgne géographque des consultatons : Outls de recherche Page cble - landng page : PageRank : Pages vues (nombre de) : Pages vues avec publcté - PAP- (nombre de) : Pages vues par vste (nombre de) : Popularté (Indce de ) Portal spécalsé Postonnement d'un ste Référencement Référencement thématque ou spécalsé Requête Robot - Crawler: ROI (Return On Investment) : SEO : Serveur : Défnton Il n'est pas toujours possble de la détermner. Habtuellement, on utlse, lorsqu'elles sont dsponbles, l'adresse IP de l'utlsateur ou des procédures complémentares (bases de données, langue du navgateur). Ensemble des annuares et moteurs de recherche. La landng page est la page web vers laquelle renvoe un len hypertexte proposé dans le corps d un e-mal commercal ou dans un objet publctare. Les landng pages jouent un rôle clé dans une campagne, car ce sont elles qu dovent assurer la transformaton post-clc. Les pages de cble dovent le plus souvent être conçues spécalement pour une campagne et testées sogneusement. Indce de popularté d'une page web, calculé sur une échelle de 0 à 10 par un algorthme très sophstqué, élaboré par Google. Nombre de fos où une page est totalement téléchargée sur la machne de l'utlsateur. On dstngue les pages vues sur ste et les pages vues hors ste. - Les pages vues sur ste correspondent aux pages vues en provenance drecte du serveur prncpal (ste), sans stockage ntermédare. Elles sont comptablsées au nveau du serveur. - Les pages vues hors ste provennent de mémores-caches ou de serveurs proxy. Elles sont vues par les utlsateurs mas ne sont pas comptablsées dans les fchers logs du ste. Pages vues, sur lesquelles fgurent une ou pluseurs annonces publctares (bandeau ou objet publctare, cône). Nombre moyen de pages vues par vste sur un ste et pour une pérode défne. L ndce de popularté d un ste web est calculé par les moteurs de recherche à partr du nombre de pages qu ont ms en place un len vers ce ste en prenant éventuellement en compte la pertnence de ces stes sur la requête effectuée. Annuare de stes tratant d'un domane partculer (santé, bâtment, jurdque etc). Agr sur la poston d'un ste dans les résultats des outls de recherche par l'optmsaton ou le postonnement publctare (achat de mots clés). Le référencement est un processus complet d optmsaton du postonnement de votre ste au sen des outls de recherche tout en tenant compte des évolutons des crtères de classement des dts outls. Indexer un ste dans les portals spécalsés après les avor dentfés. Combnason de 2 ou pluseurs mots clés, utlsée pour nterroger un outl de recherche. Logcel d'ndexaton développé par les moteurs de recherche pour analyser le contenu des pages web et les classer. Retour sur nvestssement Rato fnancer égal au quotent du bénéfce net par le captal nvest. Indcateur généralement exprmé en temps (mos, années). Le SEO est la traducton anglase de "référencement". Cela sgnfe "Search Engne Optmzaton" ou lttéralement, Optmsaton pour les moteurs de recherche. Soluton matérelle et logcelle servant à l explotaton nformatque de servces en lgne en assurant notamment l accès aux données. - Serveur de publcté ou serveur de bannères (adserver) : Logcel de geston de campagne -de la programmaton des objets publctares jusqu au suv statstque en lgne-. Cette geston s effectue ndépendamment de celle des pages édtorales. - Le serveur de publcté permet l nserton dynamque d objets publctares (actuellement le plus souvent des bannères ou bandeaux publctares) dans les espaces prévus sur les pages édtorales. Il offre également des possbltés de cblage.

32 Gude de la lexque Dgtale A - C C - O O - S S - Z Terme Sesson Utlsateur : Ste ou ste web : SITEMAP : SPAM : Suv du Référencement Taux de clcs = nb de clcs sur lens textuels ou bannère : Taux de converson : Taux de rebond : Défnton Intervalle de temps nnterrompu entre l'nstant où l'utlsateur commence et met fn à une consultaton en lgne avec son na vgateur. A une unque sesson peuvent correspondre pluseurs vstes sur des stes dfférents. Sur le plan technque : ensemble d adresses servant à la localsaton de fchers (ou URL = Unform Resource Locator), rassem blées sous un même nom de domane. - Sur le plan marketng : ensemble d URL pour lequel l édteur exerce sa responsablté sur le contenu. Le Stemap ou "Plan du ste" en franças est un fcher xml lstant les URLs de votre ste Internet. Plus ou mons détallé selon la volonté du webmaster, le stemap est un outl qu ade le moteur de recherche à découvrr de nouvelles pages d'un ste web. Acton d'envoyer des nformatons non sollctées à un grand nombre de destnatares. Suvre dans le temps la poston d'un ste dans les résultats des outls de recherche selon les requêtes prncpales de l'actvté du ste. Rapport entre le nb de clcs et le nombre d'mpressons de lens textuels ou bannères Le taux de converson est égal au nombre de conversons générées par votre annonce dvsé par le nombre de clcs sur celle -c. Une converson correspond à un comportement de l'utlsateur jugé ntéressant, tel qu'un achat, une nscrpton, la consultaton d'une page ou une prse de contact. Le taux de converson marchand dépend ben sur de l offre commercale, mas auss des qualtés ergonomques et d e-merchandsng du ste (smplcté de commande, navgaton, sécurté des paements, etc..). Indcateur clé de l effcacté d un ste pratquant la vente en lgne. La noton de taux de converson peut prendre dfférentes sgnfcatons selon le cadre de l acton étudée Le taux de rebond est un ndcateur d analyse d audence calculé par les outls de web analytque. Il est obtenu en dvsant le nombre de rebonds par le nombre total de vstes. Un taux de rebond de 50 % sgnfe qu une vste sur deux ne comprend qu une page vue (la page d arrvée). La valeur d un taux de rebond moyen ou déal a peu de sgnfcaton, car le taux de rebond dépend de la nature du ste et des vecteurs de créaton de trafc utlsés. Trafc : URL : Vsblté (ndce de ) Vste : Vsteur unque : Vsteurs : Le trafc sur un ste Web est sa fréquentaton, c'est-à-dre le nombre de vsteurs du ste, le nombre de pages affchées par vste, le temps passé sur le ste par vste,... Le terme "trafc" est utlsé c dans le même sens que le trafc sur une route, c'est à dre le nombre de véhcules qu passent sur cette route. (Unform Resource Locator) Adresse/emplacement d'une page Web ou d'un fcher sur Internet. Un ndce de vsblté est un score de vsblté d un ste Internet sur les pages de résultats des prncpaux moteurs de recherche. Il reflète normalement la qualté globale du référencement naturel sur un ensemble de mots clés et permet d effectuer des comparasons de la qualté du référencement dans le temps. Ensemble de pages vues sur un même ste au cours d'une même sesson. Un vsteur unque est un nternaute vstant un ste et consdéré comme unque dans les données d audence du ste pendant une pérode donnée (le plus souvent 1 mos). S un même nternaute vste 10 fos un ste web sur la pérode de référence, les données d audence comptablsent 10 vste s et 1 vsteur unque sur la pérode. S toutefos, une même personne accède au ste Web deux fos dans la même journée en se connectant de 2 endrots dfférents, l sera compté comme deux vsteurs unques. Indvdus qu consultent un même ste au cours d'une pérode défne. Le nombre total de vsteurs tent compte de la déduplcaton du nombre de vstes.

33 US Stay on the wave GET CONNECTED! ADDRESSE : 67 Avenue des F.A.R 12e Etage Casablanca TELEPHONE : +212 (0) /75 FAX : +212 (0) WWW : Touchmeda.ma

EH SmartView. Identifiez vos risques et vos opportunités. www.eulerhermes.be. Pilotez votre assurance-crédit. Services en ligne Euler Hermes

EH SmartView. Identifiez vos risques et vos opportunités. www.eulerhermes.be. Pilotez votre assurance-crédit. Services en ligne Euler Hermes EH SmartVew Servces en lgne Euler Hermes Identfez vos rsques et vos opportuntés Plotez votre assurance-crédt www.eulerhermes.be Les avantages d EH SmartVew L expertse Euler Hermes présentée de manère clare

Plus en détail

INTERNET. Initiation à

INTERNET. Initiation à Intaton à INTERNET Surfez sur Internet Envoyez des messages Téléchargez Dscutez avec Skype Découvrez Facebook Regardez des vdéos Protégez votre ordnateur Myram GRIS Table des matères Internet Introducton

Plus en détail

Note méthodologique. Traitements hebdomadaires Quiestlemoinscher.com. Quelle méthode de collecte de prix? Qui a collecté les prix?

Note méthodologique. Traitements hebdomadaires Quiestlemoinscher.com. Quelle méthode de collecte de prix? Qui a collecté les prix? Note méthodologque Tratements hebdomadares Questlemonscher.com Quelle méthode de collecte de prx? Les éléments méthodologques ont été défns par le cabnet FaE onsel, socété d études et d analyses statstques

Plus en détail

Plan. Gestion des stocks. Les opérations de gestions des stocks. Les opérations de gestions des stocks

Plan. Gestion des stocks. Les opérations de gestions des stocks. Les opérations de gestions des stocks Plan Geston des stocks Abdellah El Fallah Ensa de Tétouan 2011 Les opératons de gestons des stocks Les coûts assocés à la geston des stocks Le rôle des stocks Modèle de la quantté économque Geston calendare

Plus en détail

Remboursement d un emprunt par annuités constantes

Remboursement d un emprunt par annuités constantes Sére STG Journées de formaton Janver 2006 Remboursement d un emprunt par annutés constantes Le prncpe Utlsaton du tableur Un emprunteur s adresse à un prêteur pour obtenr une somme d argent (la dette)

Plus en détail

Pourquoi LICIEL? Avec LICIEL passez à la vitesse supérieure EPROUVE TECHNICITE CONNECTE STABILITE SUIVIE COMMUNAUTE

Pourquoi LICIEL? Avec LICIEL passez à la vitesse supérieure EPROUVE TECHNICITE CONNECTE STABILITE SUIVIE COMMUNAUTE L og c el s de D agnos t c s I mmob l er s Cont ac t eznous 32BddeS t r as bougcs3010875468 Par scedex10tel. 0253354064Fax0278084116 ma l : s er v c e. c l ent @l c el. f r Pourquo LICIEL? Implanté sur

Plus en détail

Professionnel de santé équipé de Médiclick!

Professionnel de santé équipé de Médiclick! Professonnel de santé équpé de Médclck! Dosser Médcal Partagé en Aqutane Ce gude vous présente les prncpales fonctonnaltés réservées aux professonnels de santé membres du réseau AquDMP. Sommare Connexon

Plus en détail

Bibliothèque de documents

Bibliothèque de documents Bblothèque de documents Bblothèque de documents SharePont 2010 Vue d ensemble Dans un ste SharePont, les bblothèques permettent de stocker des éléments de types dfférents : des documents, des mages, des

Plus en détail

Des solutions globales fi ables et innovantes. www.calyon.com

Des solutions globales fi ables et innovantes. www.calyon.com Des solutons globales f ables et nnovantes www.calyon.com OPTIM Internet: un outl smple et performant Suv de vos comptes Tratement de vos opératons bancares Accès à un servce de reportng complet Une nterface

Plus en détail

Editions ENI. Project 2010. Collection Référence Bureautique. Extrait

Editions ENI. Project 2010. Collection Référence Bureautique. Extrait Edtons ENI Project 2010 Collecton Référence Bureautque Extrat Défnton des tâches Défnton des tâches Project 2010 Sasr les tâches d'un projet Les tâches représentent le traval à accomplr pour attendre l'objectf

Plus en détail

WINDOWS 10. Prise en main de votre ordinateur ou votre tablette

WINDOWS 10. Prise en main de votre ordinateur ou votre tablette WINDOWS 10 Prse en man de votre ordnateur ou votre tablette Table des matères Wndows 10 L envronnement Wndows 10 sur un ordnateur Wndows 10 : les nouveautés................................ 7 Démarrer Wndows

Plus en détail

Vous ne visualisez pas correctement cet email

Vous ne visualisez pas correctement cet email Vous ne vsualsez pas correctement cet emal Pluseurs lens qu créent du len sur SFR Busness Team Pour plus d nformaton sur nos offres sfrbusnessteam.fr Consultez les mentons légales et le glossare SFR -

Plus en détail

Contrats prévoyance des TNS : Clarifier les règles pour sécuriser les prestations

Contrats prévoyance des TNS : Clarifier les règles pour sécuriser les prestations Contrats prévoyance des TNS : Clarfer les règles pour sécurser les prestatons Résumé de notre proposton : A - Amélorer l nformaton des souscrpteurs B Prévor plus de souplesse dans l apprécaton des revenus

Plus en détail

Dirigeant de SAS : Laisser le choix du statut social

Dirigeant de SAS : Laisser le choix du statut social Drgeant de SAS : Lasser le chox du statut socal Résumé de notre proposton : Ouvrr le chox du statut socal du drgeant de SAS avec 2 solutons possbles : apprécer la stuaton socale des drgeants de SAS comme

Plus en détail

Définition des tâches

Définition des tâches Défnton des tâches Défnton des tâches Project 2010 Sasr les tâches d'un projet Les tâches représentent le traval à accomplr pour attendre l'objectf du projet. Elles représentent de ce fat, les éléments

Plus en détail

Les jeunes économistes

Les jeunes économistes Chaptre1 : les ntérêts smples 1. défnton et calcul pratque : Défnton : Dans le cas de l ntérêt smple, le captal reste nvarable pendant toute la durée du prêt. L emprunteur dot verser, à la fn de chaque

Plus en détail

Interface OneNote 2013

Interface OneNote 2013 Interface OneNote 2013 Interface OneNote 2013 Offce 2013 - Fonctons avancées Lancer OneNote 2013 À partr de l'nterface Wndows 8, utlsez une des méthodes suvantes : - Clquez sur la vgnette OneNote 2013

Plus en détail

Le Prêt Efficience Fioul

Le Prêt Efficience Fioul Le Prêt Effcence Foul EMPRUNTEUR M. Mme CO-EMPRUNTEUR M. Mlle Mme Mlle (CONJOINT, PACSÉ, CONCUBIN ) Départ. de nass. Nature de la pèce d dentté : Natonalté : CNI Passeport Ttre de séjour N : Salaré Stuaton

Plus en détail

Nous signons de grandes créations pour les clients les plus exigeants.

Nous signons de grandes créations pour les clients les plus exigeants. 1^^ Nous sgnons de grandes créatons pour les clents les plus exgeants. 1.500.000 m de bureaux et commerces et 4 1 * 2 0 0 logements conçus, réalsés et commercalsés en 10 ans 1.023 mllons d'euros de chffre

Plus en détail

P R I S E E N M A I N R A P I D E O L I V E 4 H D

P R I S E E N M A I N R A P I D E O L I V E 4 H D P R I S E E N M A I N R A P I D E O L I V E 4 H D Sommare 1 2 2.1 2.2 2.3 3 3.1 3.2 3.3 4 4.1 4.2 4.3 4.4 4.5 4.6 5 6 7 7.1 7.2 7.3 8 8.1 8.2 8.3 8.4 8.5 8.6 Contenu du carton... 4 Paramétrage... 4 Connexon

Plus en détail

Terminal numérique TM 13 raccordé aux installations Integral 33

Terminal numérique TM 13 raccordé aux installations Integral 33 Termnal numérque TM 13 raccordé aux nstallatons Integral 33 Notce d utlsaton Vous garderez une longueur d avance. Famlarsez--vous avec votre téléphone Remarques mportantes Chaptres à lre en prorté -- Vue

Plus en détail

LA RENOVATION DE L INDICE HARMONISE DES PRIX A LA CONSOMMATION DANS LA ZONE UEMOA

LA RENOVATION DE L INDICE HARMONISE DES PRIX A LA CONSOMMATION DANS LA ZONE UEMOA Observatore Economque et Statstque d Afrque Subsaharenne LA RENOVATION DE L INDICE HARMONISE DES PRIX A LA CONSOMMATION DANS LA ZONE UEMOA Une contrbuton à la réunon commune CEE/BIT sur les ndces des prx

Plus en détail

Interfaces Windows 8 et Bureau

Interfaces Windows 8 et Bureau Interfaces Wndows 8 et Bureau Interfaces Wndows 8 et Bureau Découvrr l nterface Wndows 8 Après s être dentfé va un compte Mcrosoft ou un compte local, l utlsateur vot apparaître sur son écran la toute

Plus en détail

T3 Comfort raccordé a IP Office

T3 Comfort raccordé a IP Office IP Telephony Contact Centers Moblty Servces T3 Comfort raccordé a IP Offce Benutzerhandbuch User's gude Manual de usuaro Manuel utlsateur Manuale d uso Gebrukersdocumentate Sommare Sommare Se famlarser

Plus en détail

Découvrir l interface Windows 8

Découvrir l interface Windows 8 Wndows 8.1 L envronnement Wndows 8 Interfaces Wndows 8 et Bureau L envronnement Wndows 8 Découvrr l nterface Wndows 8 Après s être dentfé va un compte Mcrosoft ou un compte local, l utlsateur vot apparaître

Plus en détail

Integral T 3 Compact. raccordé aux installations Integral 5. Notice d utilisation

Integral T 3 Compact. raccordé aux installations Integral 5. Notice d utilisation Integral T 3 Compact raccordé aux nstallatons Integral 5 Notce d utlsaton Remarques mportantes Remarques mportantes A quelle nstallaton pouvez-vous connecter votre téléphone Ce téléphone est conçu unquement

Plus en détail

Pour ce problème, une analyse est proposée à l adresse : http://www.ac-amiens.fr/pedagogie/maths/new/ue2007/synthese_atelier_annette_alain.

Pour ce problème, une analyse est proposée à l adresse : http://www.ac-amiens.fr/pedagogie/maths/new/ue2007/synthese_atelier_annette_alain. Pour ce problème, une analyse est proposée à l adresse : http://www.ac-amens.fr/pedagoge/maths/new/ue2007/synthese_ateler_annette_alan.pdf 1 La règle du jeu Un drecteur de casno se propose d nstaller le

Plus en détail

Pour plus d'informations, veuillez nous contacter au 04.75.05.52.62. ou à contact@arclim.fr.

Pour plus d'informations, veuillez nous contacter au 04.75.05.52.62. ou à contact@arclim.fr. Régulaton Sondes & Capteurs Détente frgo électronque Supervson & GTC Humdfcaton & Déshu. Vannes & Servomoteurs Comptage eau, elec., énerge Ancens artcles Cette documentaton provent du ste www.arclm.eu

Plus en détail

Cette documentation provient du site www.arclim.eu et fait référence au produit suivant : PWRPR0000. Prix unitaire : 1732.77 HT

Cette documentation provient du site www.arclim.eu et fait référence au produit suivant : PWRPR0000. Prix unitaire : 1732.77 HT Régulaton Sondes & Capteurs Détente frgo électronque Supervson & GTC Humdfcaton & Déshu. Vannes & Servomoteurs Comptage eau, elec., énerge Ancens artcles Cette documentaton provent du ste www.arclm.eu

Plus en détail

Distripost. Création 7 Caractéristiques du produit et options 7. Préparation de vos envois 8 Conditionnement 8

Distripost. Création 7 Caractéristiques du produit et options 7. Préparation de vos envois 8 Conditionnement 8 Dstrpost Quo, où et comment? 1 1. Qu est-ce que Dstrpost? 1 2. Quels chox s offrent à vous pour la dstrbuton de vos envos Dstrpost? 1 2.1. Tout le monde reçot-l mon envo toutes-boîtes dans la zone sélectonnée?

Plus en détail

EXAMEN FINAL DE STATISTIQUES DESCRIPTIVES L1 AES - SESSION 1 - Correction -

EXAMEN FINAL DE STATISTIQUES DESCRIPTIVES L1 AES - SESSION 1 - Correction - EXAME FIAL DE STATISTIQUES DESCRIPTIVES L1 AES - SESSIO 1 - Correcton - Exercce 1 : 1) Consdérons une entreprse E comportant deux établssements : E1 et E2 qu emploent chacun 200 salarés. Au sen de l'établssement

Plus en détail

En vue de l'obtention du. Présentée et soutenue par Meva DODO Le 06 novembre 2008

En vue de l'obtention du. Présentée et soutenue par Meva DODO Le 06 novembre 2008 THÈSE En vue de l'obtenton du DOCTORAT DE L UNIVERSITÉ DE TOULOUSE Délvré par l'unversté Toulouse III - Paul Sabater Spécalté : Informatque Présentée et soutenue par Meva DODO Le 06 novembre 2008 Ttre

Plus en détail

Mesure avec une règle

Mesure avec une règle Mesure avec une règle par Matheu ROUAUD Professeur de Scences Physques en prépa, Dplômé en Physque Théorque. Lycée Alan-Fourner 8000 Bourges ecrre@ncerttudes.fr RÉSUMÉ La mesure d'une grandeur par un système

Plus en détail

COMPARAISON DE MÉTHODES POUR LA CORRECTION

COMPARAISON DE MÉTHODES POUR LA CORRECTION COMPARAISON DE MÉTHODES POUR LA CORRECTION DE LA NON-RÉPONSE TOTALE : MÉTHODE DES SCORES ET SEGMENTATION Émle Dequdt, Benoît Busson 2 & Ncolas Sgler 3 Insee, Drecton régonale des Pays de la Lore, Servce

Plus en détail

Calculer le coût amorti d une obligation sur chaque exercice et présenter les écritures dans les comptes individuels de la société Plumeria.

Calculer le coût amorti d une obligation sur chaque exercice et présenter les écritures dans les comptes individuels de la société Plumeria. 1 CAS nédt d applcaton sur les normes IAS/IFRS Coût amort sur oblgatons à taux varable ou révsable La socété Plumera présente ses comptes annuels dans le référentel IFRS. Elle détent dans son portefeulle

Plus en détail

Faire des régimes TNS les laboratoires de la protection sociale de demain appelle des évolutions à deux niveaux :

Faire des régimes TNS les laboratoires de la protection sociale de demain appelle des évolutions à deux niveaux : Réformer en profondeur la protecton socale des TNS pour la rendre plus effcace Résumé de notre proposton : Fare des régmes TNS les laboratores de la protecton socale de deman appelle des évolutons à deux

Plus en détail

Et pour vos clients, bénéficiez de services

Et pour vos clients, bénéficiez de services P R O D U I T t s vous travallez aujourd hu avec les outls de deman? a eston lectron ue de ocuments s erts om ta les F I C H our les calement con ue les + produts our num rser rodure classer arta er rechercher

Plus en détail

Le Prêt Efficience Gaz

Le Prêt Efficience Gaz Le Prêt Effcence Gaz (FICHE DE SOLVABILITÉ) À COMPLÉTER INTÉGRALEMENT EMPRUNTEUR M. Mme Mlle CO-EMPRUNTEUR M. Mme Mlle (CONJOINT, PACSÉ, CONCUBIN ) Nom : Prénom : Nom de jeune flle (pour les femmes marées)

Plus en détail

DES EFFETS PERVERS DU MORCELLEMENT DES STOCKS

DES EFFETS PERVERS DU MORCELLEMENT DES STOCKS DES EFFETS PERVERS DU MORCELLEMENT DES STOCKS Le cabnet Enetek nous démontre les mpacts négatfs de la multplcaton des stocks qu au leu d amélorer le taux de servce en se rapprochant du clent, le dégradent

Plus en détail

CREATION DE VALEUR EN ASSURANCE NON VIE : COMMENT FRANCHIR UNE NOUVELLE ETAPE?

CREATION DE VALEUR EN ASSURANCE NON VIE : COMMENT FRANCHIR UNE NOUVELLE ETAPE? CREATION DE VALEUR EN ASSURANCE NON VIE : COMMENT FRANCHIR UNE NOUVELLE ETAPE? Boulanger Frédérc Avanssur, Groupe AXA 163-167, Avenue Georges Clémenceau 92742 Nanterre Cedex France Tel: +33 1 46 14 43

Plus en détail

Be inspired. Numéro Vert. Via Caracciolo 20 20155 Milano tel. +39 02 365 22 990 fax +39 02 365 22 991

Be inspired. Numéro Vert. Via Caracciolo 20 20155 Milano tel. +39 02 365 22 990 fax +39 02 365 22 991 Ggaset SX353 / französsch / A31008-X353-P100-1-7719 / cover_0_hedelberg.fm / 03.12.2003 s Be nspred www.onedrect.fr www.onedrect.es www.onedrect.t www.onedrect.pt 0 800 72 4000 902 30 32 32 02 365 22 990

Plus en détail

TD 1. Statistiques à une variable.

TD 1. Statistiques à une variable. Danel Abécasss. Année unverstare 2010/2011 Prépa-L1 TD de bostatstques. Exercce 1. On consdère la sére suvante : TD 1. Statstques à une varable. 1. Calculer la moyenne et l écart type. 2. Calculer la médane

Plus en détail

Parlons. retraite. au service du «bien vieillir» L Assurance retraite. en chiffres* 639 192 retraités payés pour un montant de 4,2 milliards d euros

Parlons. retraite. au service du «bien vieillir» L Assurance retraite. en chiffres* 639 192 retraités payés pour un montant de 4,2 milliards d euros Édton Pays de la Lore Parlons La lettre aux retratés du régme général de la Sécurté socale 2012 retrate L Assurance retrate en chffres* 12,88 mllons de retratés 17,58 mllons de cotsants 346 000 bénéfcares

Plus en détail

L enseignement virtuel dans une économie émergente : perception des étudiants et perspectives d avenir

L enseignement virtuel dans une économie émergente : perception des étudiants et perspectives d avenir L ensegnement vrtuel dans une économe émergente : percepton des étudants et perspectves d avenr Hatem Dellag Laboratore d Econome et de Fnances applquées Faculté des scences économques et de geston de

Plus en détail

The new Art of Smart. Loewe Art. La nouvelle intelligence télévisuelle.

The new Art of Smart. Loewe Art. La nouvelle intelligence télévisuelle. The new Art of Smart. Loewe Art. La nouvelle ntellgence télévsuelle. Desgn et technologe. My Perfect Entertanment. 1 Les nouveaux télévseurs Art allent le melleur de la technologe à un desgn mnmalste.

Plus en détail

Paquets. Paquets nationaux 1. Paquets internationaux 11

Paquets. Paquets nationaux 1. Paquets internationaux 11 Paquets Paquets natonaux 1 Paquets nternatonaux 11 Paquets natonaux Servces & optons 1 Créaton 3 1. Dmensons, pods & épasseurs 3 2. Présentaton des paquets 4 2.1. Face avant du paquet 4 2.2. Comment obtenr

Plus en détail

BTS GPN 2EME ANNEE-MATHEMATIQUES-MATHS FINANCIERES MATHEMATIQUES FINANCIERES

BTS GPN 2EME ANNEE-MATHEMATIQUES-MATHS FINANCIERES MATHEMATIQUES FINANCIERES MATHEMATIQUES FINANCIERES I. Concepts généraux. Le référentel précse : Cette parte du module M4 «Acquérr des outls mathématques de base nécessares à l'analyse de données économques» est en relaton avec

Plus en détail

Créer ou reprendre une entreprise, Guide de la création et de la reprise d entreprise 1er semestre 2009

Créer ou reprendre une entreprise, Guide de la création et de la reprise d entreprise 1er semestre 2009 Créer ou reprendre une entreprse, Ou, mas comment? Gude de la créaton 1 er semestre 2009 et de la reprse d entreprse Futurs entrepreneurs, venez nous rencontrer! Chambre de Commerce et d Industre de Rennes

Plus en détail

Système solaire combiné Estimation des besoins énergétiques

Système solaire combiné Estimation des besoins énergétiques Revue des Energes Renouvelables ICRESD-07 Tlemcen (007) 109 114 Système solare combné Estmaton des besons énergétques R. Kharch 1, B. Benyoucef et M. Belhamel 1 1 Centre de Développement des Energes Renouvelables

Plus en détail

Prise en compte des politiques de transport dans le choix des fournisseurs

Prise en compte des politiques de transport dans le choix des fournisseurs INSTITUT NATIONAL POLYTECHNIQUE DE GRENOBLE N attrbué par la bblothèque THÈSE Pour obtenr le grade de DOCTEUR DE L I.N.P.G. Spécalté : Géne Industrel Préparée au Laboratore d Automatque de Grenoble Dans

Plus en détail

Chapitre 6. Economie ouverte :

Chapitre 6. Economie ouverte : 06/2/202 Chaptre 6. Econome ouverte : le modèle Mundell Flemng Elsabeth Cudevlle Le développement des échanges nternatonaux (bens et servces et flux fnancers) a rendu fortement nterdépendantes les conjonctures

Plus en détail

Les prix quotidiens de clôture des échanges de quotas EUA et de crédits CER sont fournis par ICE Futures Europe

Les prix quotidiens de clôture des échanges de quotas EUA et de crédits CER sont fournis par ICE Futures Europe Méthodologe CDC Clmat Recherche puble chaque mos, en collaboraton avec Clmpact Metnext, Tendances Carbone, le bulletn mensuel d nformaton sur le marché européen du carbone (EU ETS). L obectf de cette publcaton

Plus en détail

LE RÉGIME DE RETRAITE DU PERSONNEL CANADIEN DE LA CANADA-VIE (le «régime») INFORMATION IMPORTANTE CONCERNANT LE RECOURS COLLECTIF

LE RÉGIME DE RETRAITE DU PERSONNEL CANADIEN DE LA CANADA-VIE (le «régime») INFORMATION IMPORTANTE CONCERNANT LE RECOURS COLLECTIF 1 LE RÉGIME DE RETRAITE DU PERSONNEL CANADIEN DE LA CANADA-VIE (le «régme») INFORMATION IMPORTANTE CONCERNANT LE RECOURS COLLECTIF AVIS AUX RETRAITÉS ET AUX PARTICIPANTS AVEC DROITS ACQUIS DIFFÉRÉS Expédteurs

Plus en détail

Somfy Box. Activation de l option io et programmation de vos produits io

Somfy Box. Activation de l option io et programmation de vos produits io Somfy Box Actvaton de l opton o et programmaton de vos produts o Sommare Pré-requs pour la programmaton de produts o sur la Somfy Box 1 Harmonser la clé système 1 Qu est-ce que la clé système? 1 Dans quel

Plus en détail

Recherche universitaire et crédits d impôt pour R-D

Recherche universitaire et crédits d impôt pour R-D Fscalté Recherche unverstare et crédts d mpôt pour R-D Le 27 novembre 2001 Nancy Avone, CA Inctatfs fscaux à la R-D très généreux dsponbles Étude du Conference Board du Canada en 1998 Québec Jurdcton au

Plus en détail

Un protocole de tolérance aux pannes pour objets actifs non préemptifs

Un protocole de tolérance aux pannes pour objets actifs non préemptifs Un protocole de tolérance aux pannes pour objets actfs non préemptfs Françose Baude Dens Caromel Chrstan Delbé Ludovc Henro Equpe Oass, INRIA - CNRS - I3S 2004, route des Lucoles F-06902 Sopha Antpols

Plus en détail

Un programme inter-entreprises. > autour du téléphone mobile > en faveur de l égalité des chances

Un programme inter-entreprises. > autour du téléphone mobile > en faveur de l égalité des chances Un programme nter-entreprses de découverte professonnelle > autour du téléphone moble > en faveur de légalté des chances 1 ère édton en 2007-2008 2 ème édton en 2008-2009 3 ème édton en 2009-2010 Prncpe

Plus en détail

1 Introduction. 2 Définitions des sources de tension et de courant : Cours. Date : A2 Analyser le système Conversion statique de l énergie. 2 h.

1 Introduction. 2 Définitions des sources de tension et de courant : Cours. Date : A2 Analyser le système Conversion statique de l énergie. 2 h. A2 Analyser le système Converson statque de l énerge Date : Nom : Cours 2 h 1 Introducton Un ConVertsseur Statque d énerge (CVS) est un montage utlsant des nterrupteurs à semconducteurs permettant par

Plus en détail

TABLE DES MATIERES CONTROLE D INTEGRITE AU SEIN DE LA RECHERCHE LOCALE DE LA POLICE LOCALE DE BRUXELLES-CAPITALE/IXELLES (DEUXIEME DISTRICT) 1

TABLE DES MATIERES CONTROLE D INTEGRITE AU SEIN DE LA RECHERCHE LOCALE DE LA POLICE LOCALE DE BRUXELLES-CAPITALE/IXELLES (DEUXIEME DISTRICT) 1 TABLE DES MATIERES CONTROLE D INTEGRITE AU SEIN DE LA RECHERCHE LOCALE DE LA POLICE LOCALE DE BRUXELLES-CAPITALE/IXELLES (DEUXIEME DISTRICT) 1 1. PROBLEMATIQUE 1 2. MISSION 1 3. ACTES D ENQUETE 2 4. ANALYSE

Plus en détail

Cerveau & management NOVIAL - 2008 Diapositive N 1

Cerveau & management NOVIAL - 2008 Diapositive N 1 CERVEAU et MANAGEMENT Cerveau & management NOVIAL - 2008 Dapostve N 1 Connaître sa ou ses partes domnantes Nourrr les autres partes Savor fonctonner sur ses 4 cerveaux Cerveau & management NOVIAL - 2008

Plus en détail

UNIVERSITÉ DU QUÉBEC À MONTRÉAL L ASSURANCE AUTOMOBILE AU QUÉBEC : UNE PRIME SELON LE COÛT SOCIAL MARGINAL MÉMOIRE PRÉSENTÉ COMME EXIGENCE PARTIELLE

UNIVERSITÉ DU QUÉBEC À MONTRÉAL L ASSURANCE AUTOMOBILE AU QUÉBEC : UNE PRIME SELON LE COÛT SOCIAL MARGINAL MÉMOIRE PRÉSENTÉ COMME EXIGENCE PARTIELLE UNIVERSITÉ DU QUÉBEC À MONTRÉAL L ASSURANCE AUTOMOBILE AU QUÉBEC : UNE PRIME SELON LE COÛT SOCIAL MARGINAL MÉMOIRE PRÉSENTÉ COMME EXIGENCE PARTIELLE DE LA MAÎTRISE EN ÉCONOMIQUE PAR ERIC LÉVESQUE JANVIER

Plus en détail

RÉNOVATION ET CONSTRUCTION DURABLE

RÉNOVATION ET CONSTRUCTION DURABLE régon Provence-Alpes-Côte d Azur RÉNOVATION ET CONSTRUCTION DURABLE BILAN ANNUEL 2013 1 Octobre 2014 Avant-propos Face aux enjeux envronnementaux en len avec notre secteur d actvté, les admnstrateurs de

Plus en détail

STATISTIQUE AVEC EXCEL

STATISTIQUE AVEC EXCEL STATISTIQUE AVEC EXCEL Excel offre d nnombrables possbltés de recuellr des données statstques, de les classer, de les analyser et de les représenter graphquement. Ce sont prncpalement les tros éléments

Plus en détail

MÉTHODES DE SONDAGES UTILISÉES DANS LES PROGRAMMES D ÉVALUATIONS DES ÉLÈVES

MÉTHODES DE SONDAGES UTILISÉES DANS LES PROGRAMMES D ÉVALUATIONS DES ÉLÈVES MÉTHODES DE SONDAGES UTILISÉES DANS LES PROGRAMMES D ÉVALUATIONS DES ÉLÈVES Émle Garca, Maron Le Cam et Therry Rocher MENESR-DEPP, bureau de l évaluaton des élèves Cet artcle porte sur les méthodes de

Plus en détail

Page 5 TABLE DES MATIÈRES

Page 5 TABLE DES MATIÈRES Page 5 TABLE DES MATIÈRES CHAPITRE I LES POURCENTAGES 1. LES OBJECTIFS 12 2. LES DÉFINITIONS 14 1. La varaton absolue d'une grandeur 2. La varaton moyenne d'une grandeur (par unté de temps) 3. Le coeffcent

Plus en détail

Assurance maladie et aléa de moralité ex-ante : L incidence de l hétérogénéité de la perte sanitaire

Assurance maladie et aléa de moralité ex-ante : L incidence de l hétérogénéité de la perte sanitaire Assurance malade et aléa de moralté ex-ante : L ncdence de l hétérogénété de la perte santare Davd Alary 1 et Franck Ben 2 Cet artcle examne l ncdence de l hétérogénété de la perte santare sur les contrats

Plus en détail

Relais de protection et de commmande

Relais de protection et de commmande S O U S - S T A T I O N S Relas de protecton et de commmande La gamme SEPCOS-PRO comprend des relas de protecton et de commande de haute technologe qu répondent à la perfecton aux exgences des réseaux

Plus en détail

Amélioration des Délais dans les Réseaux à Débits Garantis pour des Flux Temps-Réel Sous Contrainte «(m,k)-firm»

Amélioration des Délais dans les Réseaux à Débits Garantis pour des Flux Temps-Réel Sous Contrainte «(m,k)-firm» Améloraton des Délas dans les Réseaux à Débts Garants pour des Flux Temps-Réel Sous Contrante «(m,k)-frm» Résumé : Koubâa Ans, Yé-Qong Song LORIA UHP Nancy 1 - INPL - INRIA Lorrane 2, av. de la Forêt de

Plus en détail

ErP : éco-conception et étiquetage énergétique. Les solutions Vaillant. Pour dépasser la performance. La satisfaction de faire le bon choix.

ErP : éco-conception et étiquetage énergétique. Les solutions Vaillant. Pour dépasser la performance. La satisfaction de faire le bon choix. ErP : éco-concepton et étquetage énergétque Les solutons Vallant Pour dépasser la performance La satsfacton de fare le bon chox. ErP : éco-concepton et étquetage énergétque Eco-concepton et Etquetage

Plus en détail

22 environnement technico-professionnel

22 environnement technico-professionnel 22 envronnement technco-professonnel CYRIL SABATIÉ Drecteur du servce jurdque FNAIM Ouverture du ma IMMOBILIER, OÙ 1 Artcle paru également dans la Revue des Loyers, jullet à septembre 2007, n 879, p. 314

Plus en détail

Mode d'emploi. Capteur de température ambiante radiofréquence avec horloge 1186..

Mode d'emploi. Capteur de température ambiante radiofréquence avec horloge 1186.. Mode d'emplo Capteur de température ambante radofréquence avec horloge 1186.. Table des matères A propos de ce mode d'emplo... 2 Comment le capteur de température ambante radofréquence fonctonne... 2 Affchage

Plus en détail

Fiche n 7 : Vérification du débit et de la vitesse par la méthode de traçage

Fiche n 7 : Vérification du débit et de la vitesse par la méthode de traçage Fche n 7 : Vérfcaton du débt et de la vtesse par la méthode de traçage 1. PRINCIPE La méthode de traçage permet de calculer le débt d un écoulement ndépendamment des mesurages de hauteur et de vtesse.

Plus en détail

Mode d'emploi. Servomoteur radiofréquence 1187 00

Mode d'emploi. Servomoteur radiofréquence 1187 00 Mode d'emplo Servomoteur radofréquence 1187 00 Table des matères A propos de ce mode d'emplo... 2 Représentaton de l'apparel... 3 Montage... 3 Démontage... 3 Almentaton... 4 Mettre la ple en place... 4

Plus en détail

Impôt sur la fortune et investissement dans les PME Professeur Didier MAILLARD

Impôt sur la fortune et investissement dans les PME Professeur Didier MAILLARD Conservatore atonal des Arts et Méters Chare de BAQUE Document de recherche n 9 Impôt sur la fortune et nvestssement dans les PME Professeur Dder MAILLARD Avertssement ovembre 2007 La chare de Banque du

Plus en détail

JANVIER 2013 BELLE-ÎLE-EN-MER CHARTE GRAPHIQUE

JANVIER 2013 BELLE-ÎLE-EN-MER CHARTE GRAPHIQUE JANVER 2013 BELLE-ÎLE-EN-MER CHARTE GRAPHQUE OT SOMMARE A. RÈGLES GÉNÉRALES B. CHARTE OT 1.Logo 2.Police et couleurs 3.Eléments graphiques 1.Carte de visites 2.Carte de correspondance 3.Enveloppe 4.nvitation

Plus en détail

santé Les arrêts de travail des séniors en emploi

santé Les arrêts de travail des séniors en emploi soldarté et DOSSIERS Les arrêts de traval des sénors en emplo N 2 2007 Les sénors en emplo se dstnguent-ls de leurs cadets en termes de recours aux arrêts de traval? Les sénors ne déclarent pas plus d

Plus en détail

hal-00409942, version 1-14 Aug 2009

hal-00409942, version 1-14 Aug 2009 Manuscrt auteur, publé dans "MOSIM' 008, Pars : France (008)" 7 e Conférence Francophone de MOdélsaton et SIMulaton - MOSIM 08 - du mars au avrl 008 - Pars - France «Modélsaton, Optmsaton et Smulaton des

Plus en détail

classification non supervisée : pas de classes prédéfinies Applications typiques

classification non supervisée : pas de classes prédéfinies Applications typiques Qu est ce que le clusterng? analyse de clusterng regroupement des obets en clusters un cluster : une collecton d obets smlares au sen d un même cluster dssmlares au obets appartenant à d autres clusters

Plus en détail

I. Présentation générale des méthodes d estimation des projets de type «unité industrielle»

I. Présentation générale des méthodes d estimation des projets de type «unité industrielle» Evaluaton des projets et estmaton des coûts Le budget d un projet est un élément mportant dans l étude d un projet pusque les résultats économques auront un mpact sur la réalsaton ou non et sur la concepton

Plus en détail

Contact SCD Nancy 1 : theses.sciences@scd.uhp-nancy.fr

Contact SCD Nancy 1 : theses.sciences@scd.uhp-nancy.fr AVERTISSEMENT Ce document est le frut d'un long traval approuvé par le jury de soutenance et ms à dsposton de l'ensemble de la communauté unverstare élarge. Il est soums à la proprété ntellectuelle de

Plus en détail

VIELLE Marc. CEA-IDEI Janvier 1998. 1 La nomenclature retenue 3. 2 Vue d ensemble du modèle 4

VIELLE Marc. CEA-IDEI Janvier 1998. 1 La nomenclature retenue 3. 2 Vue d ensemble du modèle 4 GEMINI-E3 XL France Un outl destné à l étude des mpacts ndustrels de poltques énergétques et envronnementales VIELLE Marc CEA-IDEI Janver 1998 I LA STRUCTURE DU MODELE GEMINI-E3 XL FRANCE 3 1 La nomenclature

Plus en détail

Table des Matières RÉSUMÉ ANALYTIQUE... 1 I. CONTEXTE... 2 1. La dette publique du Gouvernement... 2 2. Contexte institutionnel de gestion de la

Table des Matières RÉSUMÉ ANALYTIQUE... 1 I. CONTEXTE... 2 1. La dette publique du Gouvernement... 2 2. Contexte institutionnel de gestion de la Out ld éval uat on del aper f or manceen mat èr e degest on del adet t e (empa) Maur t an a Mar s2011 LeeMPA estunemét hodol og epouréval uerl aper f or manceenmat èr edegest on del adet t eàt r aver sunensembl

Plus en détail

Cours #8 Optimisation de code

Cours #8 Optimisation de code ELE-784 Ordnateurs et programmaton système Cours #8 Optmsaton de code Bruno De Kelper Ste nternet : http://www.ele.etsmtl.ca/academque/ele784/ Cours # 8 ELE784 - Ordnateurs et programmaton système 1 Plan

Plus en détail

Sport et nature. au Domaine d Hostens. OFFRE GROUPES Activités et séjours

Sport et nature. au Domaine d Hostens. OFFRE GROUPES Activités et séjours Sport et nature au Domane d Hostens OFFRE GROUPES Actvtés et séjours Edto S l y a ben une réusste dont le Consel Général peut être fer, c est d avor su fare de ses Domanes départementaux des leux tout

Plus en détail

EURIsCO. Cahiers de recherche. Cahier n 2008-05. L épargne des ménages au Maroc : Une analyse macroéconomique et microéconomique.

EURIsCO. Cahiers de recherche. Cahier n 2008-05. L épargne des ménages au Maroc : Une analyse macroéconomique et microéconomique. Cahers de recherche EURIsCO Caher n 2008-05 L épargne des ménages au Maroc : Une analyse macroéconomque et mcroéconomque Rapport d étude Najat El Mekkaou de Fretas (coordnateur) Eursco Unversté Pars Dauphne

Plus en détail

Calcul de tableaux d amortissement

Calcul de tableaux d amortissement Calcul de tableaux d amortssement 1 Tableau d amortssement Un emprunt est caractérsé par : une somme empruntée notée ; un taux annuel, en %, noté ; une pérodcté qu correspond à la fréquence de remboursement,

Plus en détail

Driss HARRIZI. MOTS CLES : contrôle de gestion - système d'éducation et de formation système d information - établissement public.

Driss HARRIZI. MOTS CLES : contrôle de gestion - système d'éducation et de formation système d information - établissement public. Ver sunenouvel l ecul t ur emanagér al e:mét hodol og e dem seenpl aced unsyst èmedecont r ôl edegest on dansunét abl ssementpubl c Casd uneacadém er ég onal ed éducat onetde f or mat on. Aut eur s:dr

Plus en détail

Le théorème du viriel

Le théorème du viriel Le théorème du vrel On se propose de démontrer le théorème du vrel de deux manères dfférentes. La premère fat appel à deux "trcks" qu l faut vor. Cette preuve met en avant une quantté, notée S c, qu permet

Plus en détail

POUR FAIRE VOLER NOS AVIONS, IL FAUT TOUTE UNE ARMÉE

POUR FAIRE VOLER NOS AVIONS, IL FAUT TOUTE UNE ARMÉE POUR FAIRE VOLER NOS AVIONS, IL FAUT TOUTE UNE ARMÉE École de l ar (Salon-de-Provence) NOTRE DEVISE : FAIRE FACE 2 ÉDITO Le Général MODÉRÉ, Commandant les Écoles d offcers de l Armée de l ar et la Base

Plus en détail

1.0 Probabilité vs statistique...1. 1.1 Expérience aléatoire et espace échantillonnal...1. 1.2 Événement...2

1.0 Probabilité vs statistique...1. 1.1 Expérience aléatoire et espace échantillonnal...1. 1.2 Événement...2 - robabltés - haptre : Introducton à la théore des probabltés.0 robablté vs statstque.... Expérence aléatore et espace échantllonnal.... Événement.... xomes défnton de probablté..... Quelques théorèmes

Plus en détail

être étudiant à Annecy et son agglomération

être étudiant à Annecy et son agglomération être étudant à Annecy et son agglomératon 2014 2015 photo extrate de l exposton «1 tot 2 gnénératons, d un regard à l autre...» Le Logement nter génératonnel soldare est une forme de logement alternatve.

Plus en détail

Christine Steinbach. Décembre 2005. Christine Steinbach est animatrice communautaire aux Equipes Populaires, en charge des missions d'étude.

Christine Steinbach. Décembre 2005. Christine Steinbach est animatrice communautaire aux Equipes Populaires, en charge des missions d'étude. Queston de Queston de Décembre 2005 Chrstne Stenbach Quelques lgnes d'ntro La lbéralsaton des secteurs du gaz et de l'électrcté se profle à l'horzon 2007 en Régon wallonne. La mse en concurrence de la

Plus en détail

Série A Septembre 2008

Série A Septembre 2008 Sére A Septembre 2008 Sommare Notce avec encadré* 3 Annexe à la Notce 17 UFEP : extrat des statuts 27 *Cet encadré a pour objet d attrer l attenton de l adhérent sur certanes dspostons essentelles de la

Plus en détail

master Objectif Université d Auvergne - Université Blaise Pascal Rentrée 2014 AUVERGNE

master Objectif Université d Auvergne - Université Blaise Pascal Rentrée 2014 AUVERGNE entrée 2014 Objectf master Unversté d Auvergne - Unversté Blase ascal Certans masters sont cohabltés avec d autres établssements d ensegnement supéreur mnstère de l éducaton natonale, de l ensegnement

Plus en détail

Quoi de neuf docteur? Une étude économétrique sur la recherche en ligne d informations médicales par les patients

Quoi de neuf docteur? Une étude économétrique sur la recherche en ligne d informations médicales par les patients XXXIVè Journées des Économstes de la Santé Franças - 6 et 7 décembre 2012 à Rems Quo de neuf docteur? Une étude économétrque sur la recherche en lgne d nformatons médcales par les patents Myram Le Goff-Pronost

Plus en détail

GENESIS - Generalized System for Imputation Simulations (Système généralisé pour simuler l imputation)

GENESIS - Generalized System for Imputation Simulations (Système généralisé pour simuler l imputation) GENESS - Generalzed System for mputaton Smulatons (Système généralsé pour smuler l mputaton) GENESS est un système qu permet d exécuter des smulatons en présence d mputaton. L utlsateur fournt un ensemble

Plus en détail

La physiologie du cerveau montre que celui-ci est constitué de cellules (les neurones) interconnectées. Quelques étapes de cette découverte :

La physiologie du cerveau montre que celui-ci est constitué de cellules (les neurones) interconnectées. Quelques étapes de cette découverte : Chaptre 3 Apprentssage automatque : les réseaux de neurones Introducton Le Perceptron Les réseaux mult-couches 3.1 Introducton Comment l'homme fat-l pour rasonner, parler, calculer, apprendre,...? Comment

Plus en détail

Mots-clés : Système multicapteurs, Réseau local, Réseaux de neurones, Supervision, Domotique. xigences système d'une nouvelle

Mots-clés : Système multicapteurs, Réseau local, Réseaux de neurones, Supervision, Domotique. xigences système d'une nouvelle Mots-clés : xgences système d'une nouvelle fonctonnalté dans l'habtat ndvduel : cas de la survellance Système multcapteurs, Réseau local, Réseaux de neurones, Supervson, Domotque. des personnes âgées et

Plus en détail

Chapitre 3 : Incertitudes CHAPITRE 3 INCERTITUDES. Lignes directrices 2006 du GIEC pour les inventaires nationaux de gaz à effet de serre 3.

Chapitre 3 : Incertitudes CHAPITRE 3 INCERTITUDES. Lignes directrices 2006 du GIEC pour les inventaires nationaux de gaz à effet de serre 3. Chaptre 3 : Incerttudes CHAPITRE 3 INCERTITUDES Lgnes drectrces 2006 du GIEC pour les nventares natonaux de gaz à effet de serre 3.1 Volume 1 : Orentatons générales et établssement des rapports Auteurs

Plus en détail

FORMATION DOCTORALE EN INFORMATIQUE THESE. présentée en vue de l obtention du Doctorat en Informatique. par

FORMATION DOCTORALE EN INFORMATIQUE THESE. présentée en vue de l obtention du Doctorat en Informatique. par UNIVERSITE DE TUNIS EL MANAR FACULTE DES SCIENCES DE TUNIS INSTITUT NATIONAL DES SCIENCES APPLIQUEES DE LYON FORMATION DOCTORALE EN INFORMATIQUE THESE présentée en vue de l obtenton du Doctorat en Informatque

Plus en détail