2

Save this PDF as:
 WORD  PNG  TXT  JPG

Dimension: px
Commencer à balayer dès la page:

Download "2"

Transcription

1 1

2 2

3 3

4 4

5 5

6 6

7 Selon la partie «Ajout d eau sur le chantier» de la norme A Ajout d eau sur le chantier Lorsque l affaissement du béton est inférieur àla valeur prescrite, de l eau peut être ajoutée par le fournisseur afin de porter le béton à l affaissement calculé pourvu que les critères suivants soient respectés : a) Le rapport eau/liant spécifié n est pas dépassé. b) 60 minutes au plus se sont écoulées depuis le gâchage. On peut, dans certains cas, lorsque le maître d ouvrage l autorise, utiliser des retardateurs de prise ou des stabilisateurs d hydratation pour prolonger le temps de déchargement. c) Au plus 16 l/m 3 ou 10 % de l eau de gâchage prescrite est ajoutée, selon la valeur la plus faible. L eau doit être ajoutée selon l indication fournie par le fournisseur du béton lorsque le béton est livré selon la variante 1 (démarche axée sur la performance) du tableau 5, et le volume d eau ajouté doit être consigné sur le bordereau de livraison. L eau doit être ajoutée selon l indication fournie par le maître d ouvrage lorsque le béton est livré selon la variante 2 (démarche normative) du tableau 5, et le volume d eau ajouté doit être consigné sur le bordereau de livraison, qui doit être signé par le maître d ouvrage. 7

8 Dans les deux cas, le tambour du malaxeur doit tourner à la vitesse de malaxage pendant au moins 30 tours (ou une durée équivalente) après l addition de l eau. Le volume d eau ajouté et l autorité responsable doivent être consignés sur le bordereau de livraison. A23.2 5C 7.1 Contrainte de temps Effectuer au complet l essai de détermination de l affaissement dans les 10 minutes qui suivent le transport et le remalaxage de l échantillon. 7

9 La section 5C de la norme A23.2 ne contient seulement que cinq pages. 8

10 Cette norme est disponible (en vente) sur le site de CSA. 9

11 10

12 5. Appareillage 5.1 Un moule fait de métal d au moins 1,5 mm d épaisseur et qui résiste bien aux attaques de la pâte de ciment. Le moule doit avoir la forme d un cône tronqué de 300 mm de hauteur dont la base et le dessus ont un diamètre de 200 mm et de 100 mm, respectivement. Une épaisseur minimale de 1,15 mm est acceptable pour les moules réalisés sur tour. Le dessus et la base doivent être ouverts et parallèles entre eux et être perpendiculaires à l axe du cône. Le moule doit être muni de pièces de pieds et de poignées, tel qu indiqué sur la figure. 11

13 5.2 Le bourroir, constitué d une tige d acier ronde et droite, doit avoir 16 mm 1 mm de diamètre, entre 450 et 600 mm de longueur et être muni, à l extrémité d impact, d un embout hémisphérique de 16 mm de diamètre. 12

14 7.2.1 Humecter le moule et le placer sur une surface plate, de niveau, humide et non absorbante (rigide) non susceptible de vibrer. Maintenir le moule fermement en posant les pieds sur les deux pièces de pieds pendant le remplissage. Immédiatement remplir le moule en trois couches représentant chacune environ le tiers du volume du moule, avec l échantillon de béton prélevé conformément au chapitre 6. Note : Un tiers du volume du moule représente une hauteur de 70 mm et deux tiers représentent 160 mm Pilonner chaque couche de 25 coups de bourroir uniformément répartis sur la surface. Pour la couche de fond, incliner légèrement le bourroir et appliquer environ la moitié des coups le long de la paroi du cône, puis progresser en spirale vers le centre en tenant le bourroir verticalement. Pilonner la couche de fond sur toute son épaisseur. Pilonner les deuxième et troisième couches sur toute leur épaisseur et de façon à ce que le bourroir s enfonce d environ 25 mm dans la couche sous jacente Remplir le moule d un excès de béton avant de commencer le pilonnage de la couche supérieure. Si, au cours du pilonnage, la couche supérieure s affaisse sous le bord du moule, ajouter du béton de façon à toujours maintenir un excès de béton dans le moule. Après le pilonnage de la couche supérieure, araser la surface du béton en pratiquant, avec 13

15 le bourroir, un mouvement d arasement et de roulement. Enlever le béton qui s est renversé àla base du moule. Enlever immédiatement le moule en le soulevant verticalement avec soin. Effectuer l opération en cinq secondes environ, en un mouvement ascendant régulier, sans imprimer au béton un mouvement latéral ou de torsion. Effectuer l opération, depuis le début du remplissage jusqu au démoulage, sans interruption et en moins de deux minutes. 13

16 7.2.4 Mesurer immédiatement l affaissement en déterminant la différence entre la hauteur du moule et la hauteur moyenne de l échantillon affaissé. Les éprouvettes qui se cisaillent et s affaissent latéralement produisent des résultats incorrects. Le cas échéant, reprendre l essai sur la portion non utilisée de l échantillon prélevé ou se procurer un nouvel échantillon. Avant d effectuer un nouvel essai d affaissement, malaxer le béton à nouveau pour qu il soit bien uniforme. Notes : 1) S il se produit un cisaillement ou une séparation d une partie de la masse au cours de deux essais consécutifs sur un échantillon de béton, le béton n est pas suffisamment plastique ou cohésif pour se prêter à l essai d affaissement. 2) Deux essais consécutifs sur deux parties d un même échantillon ne devraient pas différer par plus de 10 mm. 3) Le béton des essais d affaissement peut être réutilisé après avoir été mélangé comme il faut. 14

17 - Humecter le moule - Humecter la surface de travail (la surface doit être plate, de niveau et non absorbante) - Placer le moule sur la surface - Placer les pieds sur les pièces de pieds - Remplir le moule en trois couches représentant chacune le tiers du volume du moule (Important : Le moule doit être rempli avec du béton prélevé conformément à A23.2-1C) - Pilonner chaque couche de 25 coups de bourroir uniformément répartis sur la surface - Pour la couche de fond, incliner légèrement le bourroir et appliquer environ la moitié des coups le long de la paroi du cône, puis progresser en spirale vers le centre en tenant le bourroir verticalement - Pilonner les deuxième et troisième couches sur toute leur épaisseur et de façon que le bourroir s enfonce d environ 25 mm dans la couche sous-jacente - Remplir le moule d un excès de béton avant de commencer le pilonnage de la couche supérieure - Après le pilonnage de la couche supérieure, araser la surface du béton en pratiquant, avec le bourroir, un mouvement d arasement et de roulement - Enlever le béton qui s est renversé à la base du moule - Enlever immédiatement le moule en le soulevant verticalement avec soin - Effectuer l opération en cinq secondes environ, en un mouvement ascendant régulier, sans imprimer au béton un mouvement latéral ou de torsion 15

18 Important : Effectuer l opération, depuis le début du remplissage jusqu au démoulage, sans interruption et en moins de deux minutes. Mesurer immédiatement l affaissement en déterminant la différence entre la hauteur du moule et la hauteur moyenne de l échantillon affaissé. 15

19 16

20 17

21 Ajout d eau sur le chantier Lorsque l affaissement du béton est inférieur àla valeur prescrite, de l eau peut être ajoutée par le fournisseur afin de porter le béton à l affaissement calculé pourvu que les critères suivants soient respectés : a) Le rapport eau/liant spécifié n est pas dépassé. b) 60 minutes au plus se sont écoulées depuis le gâchage. On peut, dans certains cas, lorsque le maître d ouvrage l autorise, utiliser des retardateurs de prise ou des stabilisateurs d hydratation pour prolonger le temps de déchargement. c) Au plus 16 l/m 3 ou 10 % de l eau de gâchage prescrite est ajoutée, selon la valeur la plus faible. L eau doit être ajoutée selon l indication fournie par le fournisseur du béton lorsque le béton est livré selon la variante 1 (démarche axée sur la performance) du tableau 5, et le volume d eau ajouté doit être consigné sur le bordereau de livraison. L eau doit être ajoutée selon l indication fournie par le maître d ouvrage lorsque le béton est livré selon la variante 2 (démarche normative) du tableau 5, et le volume d eau ajouté doit être consigné sur le bordereau de livraison, qui doit être signé par le maître d ouvrage. 18

22 Dans les deux cas, le tambour du malaxeur doit tourner à la vitesse de malaxage pendant au moins 30 tours (ou une durée équivalente) après l addition de l eau. Le volume d eau ajouté et l autorité responsable doivent être consignés sur le bordereau de livraison. 18

23 19

24 Contrairement à l eau, le superplastifiant n affectera pas les propriétés du béton durci. Le coût du sperplastifiant sera environ de 7,00$ / m³. 20

25 Ces deux «Guide chantier» seront disponibles bientôt. Partie 1 LE BÉTON Dosage et constituants des mélanges de béton résidentiel Partie 2 LE BÉTON Mise en place et cure du béton pour usage résidentiel 21

26 22

27 23

28 24

29 25

30 26

31 27

32 28

33 29

34 30

35 31

36 32

37 33

38 34

39 35

40 36

41 37

42 38

43 39

44 40

Le traitement de sol.

Le traitement de sol. Le traitement de sol. 1 ) Intro : Pourquoi un traitement à la chaux? Les sols fins ont naturellement une qualité médiocre qui empêche de les utiliser en l état. Ils peuvent gonfler, devenir plastique en

Plus en détail

Règlement pour construire une école 4 salles de classe

Règlement pour construire une école 4 salles de classe inter aide Lancem ent et suivi de pro grammes concrets d e développement Règlement pour construire une école 4 salles de classe Ce document présente 9 étapes pour réussir la construction --------- Dimensions

Plus en détail

STANDARD DE CONSTRUCTION CONDUITS, ATTACHES ET RACCORDS DE

STANDARD DE CONSTRUCTION CONDUITS, ATTACHES ET RACCORDS DE , ATTACHES ET RACCORDS DE PARTIE 1 - GÉNÉRALITÉS 1.1 EMPLACEMENT DES 1.1.1 Les conduits posés devraient être indiqués sur les plans. Ils devraient être installés perpendiculairement aux lignes du bâtiment.

Plus en détail

Telenet Info Chantier Rénovation de façade & travaux de démolition

Telenet Info Chantier Rénovation de façade & travaux de démolition Telenet Info Chantier Rénovation de façade & travaux de démolition En collaboration avec nos partenaires réseau À quoi faut-il penser en cas de travaux de façade ou de démolition? Vous envisagez la rénovation

Plus en détail

DISPOSITIONS GÉNÉRALES

DISPOSITIONS GÉNÉRALES DISPOSITIONS GÉNÉRALES ÉTAIEMENT 2 MANUTENTION La manutention manuelle est aisée en raison de la légèreté des poutrelles FILIGRANE. Toutefois, en cas de manutention par grue avec élingues ou palonnier,

Plus en détail

IMPRESSION 3D DE QUALITÉ PROFESSIONNELLE POUR LES ÉCOLES

IMPRESSION 3D DE QUALITÉ PROFESSIONNELLE POUR LES ÉCOLES IMPRESSION 3D DE QUALITÉ PROFESSIONNELLE POUR LES ÉCOLES IMPRESSION 3D ÉCONOMIQUE 3D Systems fabrique les imprimantes 3D les plus abordables du marché. INVESTISSEMENT INITIAL MINIMUM Disponibles à partir

Plus en détail

Chaux pour le traitement des sols

Chaux pour le traitement des sols Chaux pour le traitement des sols 1. Qu entend-on par traitement des sols à la chaux? Le traitement à la chaux des sols trop humides et/ou trop plastiques,tels les sols argileux ou limoneux, est une solution

Plus en détail

Les Produits MURPHCO Ltée

Les Produits MURPHCO Ltée DESCRIPTION Le manchon de cheminée Murphco est fait d'aluminium pré-moulé et fabriqué en usine, d'une seule pièce, (sans joint ni soudure) sur un tour éprouvé. Le manchon sert à assurer l'étanchéité principalement

Plus en détail

FICHE TECHNIQUE SikaLatex

FICHE TECHNIQUE SikaLatex FICHE TECHNIQUE SikaLatex RÉSINE À MÉLANGER À L'EAU DE GÂCHAGE DES MORTIERS DESCRIPTION DU PRODUIT Le SikaLatex est une dispersion aqueuse de résine synthétique qui se présente sous la forme d un liquide

Plus en détail

Ministère des Travaux Publics Transports et Communications (MTPTC) Conception et réalisation QUELQUES REGLES POUR CONSTRUIRE DES MAISONS PLUS SOLIDES

Ministère des Travaux Publics Transports et Communications (MTPTC) Conception et réalisation QUELQUES REGLES POUR CONSTRUIRE DES MAISONS PLUS SOLIDES (MTPTC) Validation Conception et réalisation QUELQUES REGLES POUR CONSTRUIRE DES MAISONS PLUS SOLIDES où peut-on construire une maison? 2 NON NON NON ne pas construire sous une falaise ne pas construire

Plus en détail

Composition avaloirs de toiture plate DN 100 à DN 150

Composition avaloirs de toiture plate DN 100 à DN 150 Corps de crépine pour toiture plate d ouvertures de drainage; sortie verticale DN100 Ø 110 mm à raccorder sur une tuyauterie SML selon DIN 19522 / EN 877 débit d évacuation max. 15,2 l/s; poids env. 13,1

Plus en détail

Colonne cylindrique à paroi

Colonne cylindrique à paroi Colonnes cylindriques Paroi Des coffrages sont conçus spécialement pour les colonnes de forme cylindrique; ils sont fabriqués de plusieurs couches de papier fibre de haute qualité. Ces couches sont enroulées

Plus en détail

Conseils de pose des pavés et dalles de voirie

Conseils de pose des pavés et dalles de voirie Conseils de pose des pavés et dalles de voirie (référence : norme NFP 98 335) RESUME DU PHASAGE : La pose s effectue traditionnellement selon le phasage ci-dessous : 1. Acceptation des assises et du drainage

Plus en détail

Un traitement efficace contre l humidité ascensionnelle

Un traitement efficace contre l humidité ascensionnelle WILLCO Dry Wall Un traitement efficace contre l humidité ascensionnelle RAPIDE Pas de forages multiples, pas de temps d attente jusqu à saturation pendant l injection forage et injection en une seule opération!

Plus en détail

OLYMPIADES ACADEMIQUES DE MATHEMATIQUES. 15 mars 2006 CLASSE DE PREMIERE ES, GMF

OLYMPIADES ACADEMIQUES DE MATHEMATIQUES. 15 mars 2006 CLASSE DE PREMIERE ES, GMF OLYMPIADES ACADEMIQUES DE MATHEMATIQUES 15 mars 2006 CLASSE DE PREMIERE ES, GMF Durée : 4 heures Les quatre exercices sont indépendants Les calculatrices sont autorisées L énoncé comporte trois pages Exercice

Plus en détail

La Chapelle de la Ferme d Ithe

La Chapelle de la Ferme d Ithe La Chapelle de la Ferme d Ithe Le Tremblay-sur-Mauldre / Jouars-Pontchartrain (78 Yvelines) Une dizaine de jeunes, âgés de 17 à 20 ans, ont inauguré, durant les deux dernières semaines de juillet, une

Plus en détail

Composition avaloir de toiture plate DN 70

Composition avaloir de toiture plate DN 70 Corps de crépine pour toiture plate ininflammable, classe A1; avec cadre d encollage et bride de serrage de l étanchéité muni d ouvertures de drainage; sortie verticale DN 70 à raccorder sur un tuyau SML

Plus en détail

FERMACELL contre-cloisons (doublages) Parement simple

FERMACELL contre-cloisons (doublages) Parement simple Des systèmes reconnus dans la construction sèche présentant des qualités coupefeu et d isolation phonique. La cloison de doublage, aussi appelée contre-cloison ou doublage, FERMACELL est destinée à être

Plus en détail

B1 Cahiers des charges

B1 Cahiers des charges B1 Cahiers des charges B1 cahiers des charges 35 B.1 Cahiers des charges Ce chapitre contient les cahiers des charges. Pour plus d informations, nous réfèrons au paragraphe B.3. Mise en oeuvre et B.4 Détails

Plus en détail

Recette de flûte carotte

Recette de flûte carotte Recette de flûte carotte Tous les fruits et légumes peuvent produire des sons et la plupart peuvent être des instruments de musique ou faire partie d une recette de fabrication d instruments de musique

Plus en détail

.4..ESCALIER. Critères d'accessibilité répondant aux besoins des personnes ayant une déficience visuelle. 4.1 Concept de base

.4..ESCALIER. Critères d'accessibilité répondant aux besoins des personnes ayant une déficience visuelle. 4.1 Concept de base énovation.4..escalie. 4.1 Concept de base S assurer que l emplacement des escaliers soit uniforme d un étage à l autre pour que leur localisation soit prévisible. egrouper l'escalier et les principaux

Plus en détail

Traitement et amélioration des sols aux liants ou additifs

Traitement et amélioration des sols aux liants ou additifs Journée technique «CFMS FNTP» Traitement et amélioration des sols aux liants ou additifs Ouvrages en terre Préparation des matériaux traités Daniel GANDILLE SPTF / entreprise GUINTOLI 1 PRESENTATION 1

Plus en détail

Adhésif structural pour le collage de renforts

Adhésif structural pour le collage de renforts Notice Produit Edition 18/07/2014 Numéro 3022 Version N 2014-253 N identification : 020206040010000001 Adhésif structural pour le collage de renforts Description est une colle structurale thixotrope à

Plus en détail

Rapport d évaluation CCMC 13302-R

Rapport d évaluation CCMC 13302-R Rapport d évaluation CCMC 13302-R RÉPERTOIRE NORMATIF 07 44 50 Publié 2008-03-12 Révisé 2008-04-25 Réévaluation 2011-03-12 6XUH7RXFK 1. Opinion Le Centre canadien de matériaux de construction (CCMC) est

Plus en détail

Comment spécifier le béton prêt à l emploi dans les devis de construction

Comment spécifier le béton prêt à l emploi dans les devis de construction Comment spécifier le béton prêt à l emploi dans les devis de construction Présenté par : Catherine Lavoie ing. M.Sc. Agente technique Comment spécifier le béton prêt à l emploi dans les devis de construction

Plus en détail

Programme d Assurance Qualité (PAQ) pour les bétons des ouvrages d art Canton du Valais

Programme d Assurance Qualité (PAQ) pour les bétons des ouvrages d art Canton du Valais Programme d Assurance Qualité (PAQ) pour les bétons des ouvrages d art Canton du Valais Guide d utilisation Version abrégée Table des matières 1 OBJECTIFS... 2 2 VERSION... 2 3 SPÉCIFICATION DU BÉTON À

Plus en détail

ECRANS ACOUSTIQUES DURABLES

ECRANS ACOUSTIQUES DURABLES FICHE TECHNIQUE : CASSETTE ACOUSTIQUE ABSORBANTE P9507 A3/B3 (DLα 8 db/dl R 33 db) CODES P9507 : L = 0.00 3.00m P9371 : L = 3.01 4.00m (avec renforcement interne) P9372 : L = 4.01 5.00m (avec renforcement

Plus en détail

Transport, entreposage, mise en place et contrôle de tuyaux en béton et en béton armé

Transport, entreposage, mise en place et contrôle de tuyaux en béton et en béton armé Informations Informations générales 1. Généralités De manière générale, le transport, l entreposage, la mise en place et le contrôle de tuyaux sont soumis au respect des dispositions énoncées dans la version

Plus en détail

Traitement des joints

Traitement des joints J01 Finitions des ouvrages en plaques de plâtre Travaux préparatoires et dispositions générales Les travaux de jointoiement ne doivent être entrepris que lorsque la température ambiante et la température

Plus en détail

Kombitube. Passage de toiture multifonctionel sur mesure

Kombitube. Passage de toiture multifonctionel sur mesure Kombitube Passage de toiture multifonctionel sur mesure TRAVERSEZ VOTRE TOIT D UNE MANIÈRE RÉFLÉCHIE De plus en plus, les cheminées deviennent des constructions plus complexes. Autrefois, elles servaient

Plus en détail

Béton. Fig. 1- Essai d'étalement sur table

Béton. Fig. 1- Essai d'étalement sur table Béton TD 1- Essai d'étalement sur table ou Flow-table test (Norme ISO 9812) Cet essai est particulièrement adapté au béton très fluide, fortement dosé en superplastifiant. Le diamètre du plus gros granulat

Plus en détail

MANUEL D INSTALLATION POUR EU-RAMPS

MANUEL D INSTALLATION POUR EU-RAMPS Avertissement : Dans ce manuel d installation, le mot rampe est utilisé pour les modules inclinés et le mot plateforme pour les modules horizontaux. Généralités Commencer l installation par le point culminant

Plus en détail

WILLCO Aventi - Directives d application

WILLCO Aventi - Directives d application WILLCO Aventi - Directives d application Recouvrement de façade non ventilé Plaque d appui pour crépi 1 Généralités Ces instructions d application sont spécialement destinées à l application des panneaux

Plus en détail

LINTEAUX, POUTRES ET COLONNES TRUS JOISTMD

LINTEAUX, POUTRES ET COLONNES TRUS JOISTMD SOLUTIONS POUR LE PLANCHER SOLUTIONS POUR LA TOITURE LINTEAUX, POUTRES ET COLONNES TRUS JOISTMD TimberStrand MD LSL, Parallam MD PSL, Microllam MD LVL, ainsi que la nouvelle poutre TimberStrand MD LSL

Plus en détail

WILLCO Aventi - Directives d application

WILLCO Aventi - Directives d application WILLCO Aventi - Directives d application Plaque d appui pour crépi 1 Généralités Les présentes directives d application sont spécifiquement destinées à la fixation dlaques de construction Aventi WILLCO

Plus en détail

TUILE REX 24.183.910 MODE D'EMPLOI

TUILE REX 24.183.910 MODE D'EMPLOI TUILE REX 24.183.1100 REX 24.183.910 MODE D'EMPLOI CONTENU LES AVANTAGES 3 LES CARACTERISTIQUES 4 LA MISE EN OEUVRE ILLUSTRÉE 5 LES BONNES PRATIQUES SUR CHANTIER 9 LES ACCESSOIRES 11 2 LES AVANTAGES MONTAGE

Plus en détail

4.5 Coefficients de pression et de forces. 4.5.1 Ecoulement de l air autour d une construction

4.5 Coefficients de pression et de forces. 4.5.1 Ecoulement de l air autour d une construction 4.5 Coefficients de pression et de forces Pour les bâtiments, il convient de déterminer les coefficients de pressions extérieure et intérieure. Les coefficients de pression extérieure permettent de calculer

Plus en détail

MARCHE PUBLIC DE TRAVAUX DQE

MARCHE PUBLIC DE TRAVAUX DQE MAITRE D'OVRAGE: Commune de Saint André de Corcy Aménagements de circulation et de réduction de vitesse dans l agglomération - RD n 4 et RD n 82 Référence dossier 01 333 09 01/ 09099_DQE-base_rev1 Dossier

Plus en détail

INFUSIONS MC Marquises contrastantes en polycarbonate Mode d assemblage et d installation

INFUSIONS MC Marquises contrastantes en polycarbonate Mode d assemblage et d installation INFUSIONS MC Marquises contrastantes en polycarbonate Mode d assemblage et d installation 1. DÉFINITION Les marquises contrastantes Infusions offrent un choix de 16 finis de métal ou de plastique transparent

Plus en détail

GABARIT POUR BOITE DE CLÉ USB JOCELYNEROBERTSON.COM

GABARIT POUR BOITE DE CLÉ USB JOCELYNEROBERTSON.COM GABARIT POUR BOITE DE CLÉ USB JOCELYNEROBERTSON.COM Démarquez-vous en étant dans les premiers à offrir une clé USB personnalisée. Bronze, cuivre, acier, argent.925 ou argent.999 Suivez ces étapes faciles

Plus en détail

LES TERRASSEMENTS ET LES FONDATIONS

LES TERRASSEMENTS ET LES FONDATIONS Les terrassements Le terrassement : désigne l ensemble des opérations de mise en forme d un terrain liées à l édification d une construction (nivellement du sol, fouille pour l exécution des fondations,

Plus en détail

Mur Hybride, bien plus qu un simple mur

Mur Hybride, bien plus qu un simple mur Mur Hybride, bien plus qu un simple mur Correction des ponts thermiques Maçonnerie de type a RT 2012 Mur Hybride R = 1,45 Pose rapide Porotherm GF R20 Th+ Mur Hybride énergie économie écologie émotion

Plus en détail

Test basé sur les normes Mathématiques appliquées 12 e année. Enquête

Test basé sur les normes Mathématiques appliquées 12 e année. Enquête Test basé sur les normes Mathématiques appliquées 12 e année Enquête Juin 2012 Données de catalogage avant publication Éducation Manitoba Test basé sur les normes, mathématiques appliquées, 12 e année

Plus en détail

CENTRALE A BETON FIXE CAPACITE 80M³/H

CENTRALE A BETON FIXE CAPACITE 80M³/H Dans cette image des options non compris dans l offre disponibles si demandés CENTRALE A BETON FIXE CAPACITE 80M³/H Compartiments d emmagasinage (trémies) agrégats Formule standard: 1 sable 900 Kg/m³,

Plus en détail

TRAVAUX DE CORRECTION DES IMPACTS ENVIRONNEMENTAUX AU BARRAGE DE LORIGUILLA MºMA-01 ÉTAT PRÉALABLE ET EMPLACEMENT ÉTAT FINAL PROJETÉ

TRAVAUX DE CORRECTION DES IMPACTS ENVIRONNEMENTAUX AU BARRAGE DE LORIGUILLA MºMA-01 ÉTAT PRÉALABLE ET EMPLACEMENT ÉTAT FINAL PROJETÉ MºMA-01 DONNÉES ADMINISTRATIVES TRAVAUX DE CORRECTION DES IMPACTS ENVIRONNEMENTAUX AU BARRAGE DE LORIGUILLA DONNÉES DE GESTION PROJET DE LICITATION Budget de base de licitation: 2.666.351,66 Délai d exécution:

Plus en détail

Revêtement technique hydratant pour bunkers. Réduisez considérablement les coûts d entretien de vos bunkers

Revêtement technique hydratant pour bunkers. Réduisez considérablement les coûts d entretien de vos bunkers Réduisez considérablement les coûts d entretien de vos bunkers Revêtement technique hydratant pour bunkers CAPILLARY CONCRETE TECHNOLOGIE CAPILLARY C Distribution dans le monde entier «Nous sommes vraiment

Plus en détail

Le chantier compte 4 étapes :

Le chantier compte 4 étapes : 02 Bien mettre en place le 03 béton désactivé La technique du béton désactivé consiste à mettre en valeur les granulats en éliminant la couche superficielle du mortier en surface. Un chantier de béton

Plus en détail

CONTRE L HUMIDITE ASCENSIONNELLE!

CONTRE L HUMIDITE ASCENSIONNELLE! CONTRE L HUMIDITE ASCENSIONNELLE! SUPER RAPIDE FACILE EFFICACE SUPER RAPIDE & FACILE Forer, injecter et ça y est RESPECTE LA NATURE Sans solvants, non-toxique & inodore PROPRE Aucun risque de perte de

Plus en détail

MATÉRIEL ORTHOPÉDIQUE Attelle thoraco-brachiale

MATÉRIEL ORTHOPÉDIQUE Attelle thoraco-brachiale MATÉRIEL ORTHOPÉDIQUE Attelle thoraco-brachiale Définition : Une attelle thoraco-brachiale est un accessoire orthopédique qui sert à limiter les mouvements de l épaule afin de diminuer la douleur et faciliter

Plus en détail

StoTherm Détails. Sto

StoTherm Détails. Sto StoTherm Détails Sto N.B. Ce livret de détails contient des solutions pour toutes sortes de raccordements d un système d isolation de façade par l extérieur aussi bien pour une rénovation que pour une

Plus en détail

2. REFERENCES NORMATIVES ET REGLEMENTAIRES

2. REFERENCES NORMATIVES ET REGLEMENTAIRES Transports INSTRUCTION TECHNIQUE C 1/9 SOMMAIRE 1. OBJET ET DOMAINE D APPLICATION...1 2. REFERENCES NORMATIVES ET REGLEMENTAIRES...1 3. DEFINITIONS ET ABREVIATIONS...2 4. PRESCRIPTIONS...2 4.1. BANC DE

Plus en détail

Ytong maçonnerie. Prix indicatifs du marché 2014

Ytong maçonnerie. Prix indicatifs du marché 2014 Ytong maçonnerie Prix indicatifs du marché 2014 2 Ceci sont des prix indicatifs du marché pour des objets de moyenne importance et sont à calculer par l entrepreneur pour chaque objet. Notre service de

Plus en détail

La protection des infrastructures et les drainages

La protection des infrastructures et les drainages La protection des infrastructures et les drainages SOMMAIRE 1- Migration de l eau dans le sol.... 2 2- Protection contre les remontées capillaires.... 2 a) Phénomène de capillarité.... 2 b) Protection

Plus en détail

Distributeurs Automatiques Et Gamme Caféterie

Distributeurs Automatiques Et Gamme Caféterie Distributeurs Automatiques Et Gamme Caféterie Calico et Fusion - Boissons instantanées et boissons gazeuses Calico et Fusion Les machines Calico et Fusion sont respectivement les distributeurs boissons

Plus en détail

VIII. Relevés en plinthe

VIII. Relevés en plinthe VIII Relevés en plinthe 8. 1 A. OUTILS VIII. Relevés en plinthe En plus des outils généraux (couteaux, compas à pointes sèches, outil traceur rainuré, règles d ajusteur, rouleaux, truelles, etc.), d autres

Plus en détail

Norme NF EN 206-1 et DTU 21

Norme NF EN 206-1 et DTU 21 Norme NF EN 206-1 et DTU 21 La norme NF EN 206-1, avec son annexe nationale, devient la base normative pour tous les bétons de structure. Introduction La norme européenne NF EN 206-1 remplace la norme

Plus en détail

L escalier extérieur, le jardin et le balcon

L escalier extérieur, le jardin et le balcon L escalier extérieur, le jardin et le balcon Les marches Glissantes, irrégulières ou en pierres disjointes, les marches de l escalier extérieur représentent un risque important de chute. Entretenez l escalier

Plus en détail

Coupes 50 mm Coupes 56 mm Coupes 76 mm Coupes 96 mm Coupes avec fenêtre de toit WING 105 DI. Coupes sur faît Coupes sur l égout Coupes sur rive

Coupes 50 mm Coupes 56 mm Coupes 76 mm Coupes 96 mm Coupes avec fenêtre de toit WING 105 DI. Coupes sur faît Coupes sur l égout Coupes sur rive THERM + Programme de livraison Index Profilés Joints Accessoires Outils Programme de livraison THERM + Coupes sur toîture THERM + Raccords au gros œuvre THERM + Applications Coupes 50 mm Coupes 56 mm Coupes

Plus en détail

SCHWING-STETTER TOUJOURS PROCHE DE SES CLIENTS.

SCHWING-STETTER TOUJOURS PROCHE DE SES CLIENTS. SCHWING-STETTER TOUJOURS PROCHE DE SES CLIENTS. Site de production principal Filiale de production Unité commerciale et après-vente indépendante. Sous réserve de modifications techniques et dimensionnelles.

Plus en détail

Formulation et détermination du type de liants hydrocarbonés et mixte à froid et en centrale. Alan Carter, ÉTS

Formulation et détermination du type de liants hydrocarbonés et mixte à froid et en centrale. Alan Carter, ÉTS et détermination du type de liants hydrocarbonés et mixte à froid et en centrale Formation sur le retraitement à froid des chaussées souples Montréal, 4-6 décembre 2007 Plan de la présentation Méthode

Plus en détail

ACRGTQ 66 ème Congrès Annuel 21 janvier 2010. Chaussées de béton au Québec: resurfaçage non liaisonné. Par Pierre-Louis Maillard, ing.

ACRGTQ 66 ème Congrès Annuel 21 janvier 2010. Chaussées de béton au Québec: resurfaçage non liaisonné. Par Pierre-Louis Maillard, ing. ACRGTQ 66 ème Congrès Annuel 21 janvier 2010 Chaussées de béton au Québec: resurfaçage non liaisonné Par Pierre-Louis Maillard, ing. Chaussées de béton Expertise accrue depuis plus de 15 ans des intervenants:

Plus en détail

Guide D installation. Câble chauffant pour plancher

Guide D installation. Câble chauffant pour plancher Guide D installation Câble chauffant pour plancher *** Avertissement *** Avant d utiliser ce produit, veuillez lire attentivement le guide d installation: Ne pas suivre ces consignes pourrait causer des

Plus en détail

Fermeture confortable multipoint automatique ou avec fonction béquille

Fermeture confortable multipoint automatique ou avec fonction béquille Fermeture confortable multipoint automatique ou avec fonction béquille Votre avantage un fraisage identique pour chaque type M5-F/10.06-4 Nous pouvons exaucer les souhaits de notre clientèle: Les multiples

Plus en détail

CLEANassist Emballage

CLEANassist Emballage Emballage Dans la zone d emballage, il est important de vérifier exactement l état et la fonctionnalité des instruments, car ce sont les conditions fondamentales pour la réussite d une opération. Il est

Plus en détail

Les Produits MURPHCO Ltée

Les Produits MURPHCO Ltée DESCRIPTION L'évent isolé et calfeutré de Murphco est composé d'un manchon en aluminium tourné Murphco fabriqué en usine, d'une seule pièce, (sans joint ni soudure) sur un tour éprouvé et assure l'étanchéité

Plus en détail

Kaléis Références : 347800 à 816, 347818, 347820 à 842,

Kaléis Références : 347800 à 816, 347818, 347820 à 842, 21500 MONTBARD Tél. : 03.80.89.58.15 Fax : 03.80.92.09.67 Kaléis Références : 347800 à 816, 347818, 347820 à 842, SOMMAIRE PAGES 1.Système KALEIS 1 à 5 2.Supports 5 à 10 3.Accessoires 11 à 18 4.Caractéristiques

Plus en détail

Mobilier de rangement. La solution en mobilier de bureau

Mobilier de rangement. La solution en mobilier de bureau rangement Mobilier de rangement La solution en mobilier de bureau Harmonisation Au top du classement > Les boîtes de carton remplies de dossiers s amoncellent sous votre poste de travail? Groupe Lacasse

Plus en détail

2.5 Les bétons : fabrication et transport

2.5 Les bétons : fabrication et transport .5 Les bétons : fabrication et transport.5.1 - La fabrication du béton Avant d aborder la fabrication du béton, il n est pas inutile de rappeler qu il s agit d un matériau obtenu en mélangeant un ensemble

Plus en détail

Fixation d installations solaires sur toitures plates: Sûre Flexible Rapide

Fixation d installations solaires sur toitures plates: Sûre Flexible Rapide Fixation d installations solaires sur toitures plates: Sûre Flexible Rapide Nouveauté mondiale SOL-F SOL-F le système à la sécurité bien pensée pour la fixation d installations solaires sur toitures plates

Plus en détail

Assour Chape 19 NOTICE DE POSE POUR CHAPE FLOTTANTE OU DALLE INSONORISATION DES PLANCHERS AUX BRUITS D'IMPACTS

Assour Chape 19 NOTICE DE POSE POUR CHAPE FLOTTANTE OU DALLE INSONORISATION DES PLANCHERS AUX BRUITS D'IMPACTS Assour Chape 19 POUR CHAPE FLOTTANTE OU DALLE INSONORISATION DES PLANCHERS AUX BRUITS D'IMPACTS NOTICE DE POSE ÉDITION JUILLET 2002 1 - Support des sols flottants - Surfaçage A/ Pas de tuyauterie sur le

Plus en détail

AIDE-MÉMOIRE - ATTRAIT

AIDE-MÉMOIRE - ATTRAIT AIDE-MÉMOIRE - ATTRAIT STATIONNEMENT Éléments Espace(s) réservé(s) / nombre total de places de stationnement Dimension d un espace de stationnement réservé aux personnes handicapées Surface du stationnement

Plus en détail

RAILS & PROFILS DEFORMABLES. pour cloisons et faux plafonds courbes en plaques de plâtre

RAILS & PROFILS DEFORMABLES. pour cloisons et faux plafonds courbes en plaques de plâtre RAILS & PROFILS DEFORMABLES pour cloisons et faux plafonds courbes en plaques de plâtre SLALOM : CRÉEZ FACILEMENT CLOISONS & FAUX PLAFONDS COURBES. SLALOM est un ensemble de rails et de profils déformables

Plus en détail

LES ESCALIERS. Les mots de l escalier

LES ESCALIERS. Les mots de l escalier Les mots de l escalier L escalier :ouvrage constitué d une suite régulière de plans horizontaux (marches et paliers) permettant, dans une construction, de passer à pied d un étage à un autre. L emmarchement

Plus en détail

Trappes de visite pour V.M.C

Trappes de visite pour V.M.C Trappes de visite pour V.M.C est spécialisé dans la fabrication de trappes de visite pour les gaines de ventilation. Nos produits répondent à des exigences légales en matière de conduits de ventilations.

Plus en détail

ACO Passavant. www.aco.be. Avaloirs et siphons de sol en fonte conforme à la norme EN 1253 pour: caves et locaux techniques

ACO Passavant. www.aco.be. Avaloirs et siphons de sol en fonte conforme à la norme EN 1253 pour: caves et locaux techniques www.aco.be 2012 Avaloirs et siphons de sol en fonte conforme à la norme EN 1253 pour: caves et locaux techniques ponts avec reprises à double effet toitures plates à gravier ou avec végétation regards

Plus en détail

Salles de bains PMR *

Salles de bains PMR * solutions accessibilité Salles de bains PMR * * Personne à Mobilité Réduite Bandes d éveil de vigilance Escaliers carrelés www.desvres.com solutions accessibilite EXIgENCES ET CONTRaINTES Projections d

Plus en détail

Préalable à l installation :

Préalable à l installation : Félicitations avec l achat de votre terrasse decodeck! Vu que decodeck est un produit relativement nouveau, qui demande des consignes de montage spécifiques, vous retrouvez toute information nécessaire

Plus en détail

MODE DE POSE BARDEAUX D ASPHALTE SECTION 3 DIRECTIVES GÉNÉRALES 3.1 GÉNÉRALITÉS

MODE DE POSE BARDEAUX D ASPHALTE SECTION 3 DIRECTIVES GÉNÉRALES 3.1 GÉNÉRALITÉS SECTION 3 DIRECTIVES GÉNÉRALES 3.1 Généralités A - Clous B - Ciment plastique asphaltique C - Bande de protection D - Pose sur les toits à pente 15/12 E - Pose pour Garantie contre grands vents F - Pose

Plus en détail

Chapitre 2: Suites arithmétiques et suites géométriques

Chapitre 2: Suites arithmétiques et suites géométriques CHAPITRE 2 SUITES ARITHMETIQUES ET GEOMETRIQUES 13 Chapitre 2: Suites arithmétiques et suites géométriques 2.1 Suites arithmétiques Introduction : Dans ce chapitre, nous allons étudier deux sortes de suites

Plus en détail

Les enrobés avec chaux hydratée : solution au désenrobage? Par : Michel Paradis, ing. M. Sc. Journée bitume - 26 mars 2002 Trois-Rivières 1 Problématique 2 Désenrobage Présentation - Définition - Évolution

Plus en détail

CLÔTURES «Evénementiel»

CLÔTURES «Evénementiel» BALISAGE/Clôtures CLÔTURES «Evénementiel» 001/a (dites «Clôtures de chantier» 3,50 m x 2,00 m) Description Ces clôtures sont dédiées aux grands événements et aux espaces importants à sécuriser ou occulter,

Plus en détail

Connaissance sur la construction d une route Séquence «Glossaire d un projet routier»

Connaissance sur la construction d une route Séquence «Glossaire d un projet routier» Connaissance sur la construction d une route Séquence «Glossaire d un projet routier» Introduction : La construction d une route est très complexe. Les travaux commencent bien avant l arrivée de l équipement

Plus en détail

MONTE-CHARGE MONOCOLONNE A CHAINE WEP ESL PRO 0,5t/3000

MONTE-CHARGE MONOCOLONNE A CHAINE WEP ESL PRO 0,5t/3000 MONTE-CHARGE MONOCOLONNE A CHAINE WEP ESL PRO 0,5t/3000 VUE LATERALE 4225 mm 1100 mm ca. 15 mm Page 2 de 10 VUE COTE DE CHARGEMENT 1700 mm Page 3 de 10 VUE EN PLAN 1100 mm 1450 mm 1700 mm Page 4 de 10

Plus en détail

Isolants en sous face de dalle Principes de mise en œuvre

Isolants en sous face de dalle Principes de mise en œuvre Isolants en sous face de dalle Principes de mise en œuvre Détail produits p. 106 à 132 Les panneaux de la gamme Fibralith sont mis en œuvre : soit en coffrage isolant de dalle béton ou fond de coffrage

Plus en détail

Aide technique pour la vie courante

Aide technique pour la vie courante p.8 Aide technique pour la vie courante Couverts courbés A cause d une diminution des mouvements des membres supérieurs, surtout une déviation du poignet, il peut être utile de donner un autre angle à

Plus en détail

Guide de pose du bloc traditionnel courant en béton (50 x 20 x 19)

Guide de pose du bloc traditionnel courant en béton (50 x 20 x 19) Marque de qualité identifiant les produits adaptés à notre environnement climatique Guide de pose du bloc traditionnel courant en béton (50 x 20 x 19) Recommandations, conseils d utilisation et de mise

Plus en détail

SCIES À EAU ND-180L ND-180L ND-300 ND-200

SCIES À EAU ND-180L ND-180L ND-300 ND-200 ND-180L Coupeuse électrique portative. Idéale pour la coupe simple et à 45 de carreaux en céramique de moyennes dimensions. Plateforme en acier inoxydable pour les coupes à 45. Disque de 180 mm fourni.

Plus en détail

LA POINÇONNEUSE POUR ENFANT COMMENT L OBSERVER, L ANALYSER ET LA REPRÉSENTER?

LA POINÇONNEUSE POUR ENFANT COMMENT L OBSERVER, L ANALYSER ET LA REPRÉSENTER? LA POINÇONNEUSE POUR ENFANT COMMENT L OBSERVER, L ANALYSER ET LA REPRÉSENTER? Mars 2005 Comment faire? EXPLORER, ANALYSER ET REPRÉSENTER UN OBJET TECHNIQUE Examiner attentivement l objet, voir s il peut

Plus en détail

CITERNES DE STOCKAGE DES EAUX DE PLUIE (IMPLUVIUMS)

CITERNES DE STOCKAGE DES EAUX DE PLUIE (IMPLUVIUMS) INTRODUCTION Cette fiche a été rédigée par l équipe technique du CREPA CITERNES DE STOCKAGE DES EAUX DE PLUIE (IMPLUVIUMS) Un impluvium est un système de captage des eaux de pluie, composé de : - 1 toiture

Plus en détail

DOCUMENTATION TECHNIQUE. Le traitement des sols à la chaux et/ou aux liants hydrauliques pour l exécution des remblais et des couches de forme

DOCUMENTATION TECHNIQUE. Le traitement des sols à la chaux et/ou aux liants hydrauliques pour l exécution des remblais et des couches de forme DOCUMENTATION TECHNIQUE Routes n 89 Septembre 2004 Le traitement des sols à la chaux et/ou aux liants hydrauliques pour l exécution des remblais et des couches de forme Le traitement des sols en place

Plus en détail

RÈGLES DE DIMENSIONNEMENT ET DE CONSTRUCTION POUR LES LOGEMENTS EN MAÇONNERIE CHAÎNEE

RÈGLES DE DIMENSIONNEMENT ET DE CONSTRUCTION POUR LES LOGEMENTS EN MAÇONNERIE CHAÎNEE Guy Nordenson and Associates RÈGLES DE DIMENSIONNEMENT ET DE CONSTRUCTION POUR LES LOGEMENTS EN MAÇONNERIE CHAÎNEE Build Change, Programme d Assistance Technique à la Reconstruction de Logements suite

Plus en détail

GCI-215 Charpentes métalliques I Hiver 2010 Projet de session Mardi 2 février 2010. Contexte général

GCI-215 Charpentes métalliques I Hiver 2010 Projet de session Mardi 2 février 2010. Contexte général GCI-215 Charpentes métalliques I Hiver 2010 Projet de session Mardi 2 février 2010 Contexte général Suite à de récents développements dans une municipalité du Québec, une grande compagnie de vente au détail

Plus en détail

Méthodes de plantation

Méthodes de plantation NORMES DE TRAVAUX FORESTIERS / Guide n 004 Méthodes de plantation L art du planteur tient au respect de deux grands principes : ne pas déformer l orientation naturelle du système racinaire et assurer un

Plus en détail

Soudal Panel System SPS. La force extrême derrière vos panneaux de façade. www.soudal.com SOUDAL PANEL SYSTEM. Soudal Panel System 1 SPS SOUDAL PANEL

Soudal Panel System SPS. La force extrême derrière vos panneaux de façade. www.soudal.com SOUDAL PANEL SYSTEM. Soudal Panel System 1 SPS SOUDAL PANEL www.soudal.com Soudal Panel System La force extrême derrière vos panneaux de façade WINDOW Soudal Panel System 1 Soudal Panel System () Qu est-ce que le? Les panneaux de façade existent dans tous les modèles

Plus en détail

Mode d emploi. Brûleurs à gaz

Mode d emploi. Brûleurs à gaz Brûleurs à gaz Les produits 057.130.7 Brûleur à gaz 20cm, butane/propane, 5 kw, sans contrôle de flamme 057.131.5 Brûleur à gaz 30cm, butane/propane, 7 kw + contrôle de flamme 057.132.3 Brûleur à gaz 40cm,

Plus en détail

Guide de mise en œuvre. Liant ProKalK

Guide de mise en œuvre. Liant ProKalK Guide de mise en œuvre Liant ProKalK Applications Confort Caractéristiques du produit Caractéristiques physiques Dosage et conseil d utilisation Isolation du sol en béton de chanvre ProKalK Isolation pour

Plus en détail

BETOCRETE C-16 - BETOCRETE C-17 (BV)

BETOCRETE C-16 - BETOCRETE C-17 (BV) Consulter la fiche technique disponible sur le site www.benfer.it / www.schomburg.de Additifs Imperméabilisants Liquides Cristallins pour structures en béton 292 Additifs Imperméabilisants Cristallins

Plus en détail

Colle époxydique multi usages, à 2 composants

Colle époxydique multi usages, à 2 composants Notice Produit Edition 20 01 2014 Numéro 9.11 Version n 2013-310 01 04 02 03 001 0 000144 Colle époxydique multi usages, à 2 composants Description est une colle structurale thixotrope à 2 composants,

Plus en détail

LE CONFORT D UN SOL ISOLE

LE CONFORT D UN SOL ISOLE l isolation de sol la plus mince pour chaque niveau d isolation un format pratique de 1200 x 2500 mm une haute résistance mécanique une pose rapide et efficace LE CONFORT D UN SOL ISOLE Des sols au-dessus

Plus en détail

Fonction et forme en parfaite harmonie.

Fonction et forme en parfaite harmonie. SYSTÈME D AUVENT Fonction et forme en parfaite harmonie. Auvent en acier inoxydable avec gouttière en aluminium intégrée Version en verre acrylique avec différentes formes : Auvent plongeant Auvent à pignon

Plus en détail