D ENTREPRISE 1. CRÉATION. 1.1 Le portage salarial : un premier pas

Dimension: px
Commencer à balayer dès la page:

Download "D ENTREPRISE 1. CRÉATION. 1.1 Le portage salarial : un premier pas"

Transcription

1 1. Création d entreprise 1.1 Le portage salarial : un premier pas vers l indépendance? Encadrée depuis la loi du 25/06/08 (art L du Code du travail), cette solution s adresse aux personnes qui ne se sentent pas encore prêtes à créer une entreprise ou qui souhaitent développer une activité professionnelle indépendante tout en conservant la couverture sociale d un salarié classique. Les activités concernées sont essentiellement des activités d expertise et de conseil dans les domaines des ressources humaines, de la qualité, du marketing, des finances, de la communication, etc. Une personne (qui devient un consultant) effectue une prestation pour une entreprise cliente. Celle-ci verse les honoraires qui lui sont facturés auprès d une société de portage qui les rétrocède au consultant sous forme de salaire, après déduction des cotisations sociales (patronales et salariales) et d une commission. Vis-à-vis de ses clients, le consultant travaille dans les mêmes conditions qu un indépendant. Il doit les démarcher lui-même et négocier la durée et le montant de ses prestations. Vis-à-vis de la société de portage, il est considéré comme un salarié, ce qui lui permet notamment de bénéficier de droits au chômage dans certains cas. Un contrat de prestation est signé entre le consultant, la société de portage et l entreprise cliente, mentionnant la nature de la prestation à effectuer, les dates de début et de fin de la mission, ainsi que les modalités de paiement. Un contrat de travail est conclu en même temps entre le consultant et la société de portage, le plus souvent à durée déterminée couvrant la période de la mission. Les sociétés de portage se rémunèrent en prélevant sur les prestations facturées une commission de l ordre de 5 à 15 %, mais qui peut être dégressive en fonction du chiffre d affaires réalisé par le consultant. La société de portage doit être couverte par une assurance la garantissant des risques liés à l activité professionnelle de ses adhérents. Plusieurs sociétés de portage se sont regroupées au sein d un syndicat, le SNEPS (Syndicat national des Entreprises de Portage Salarial) et ont élaboré une Charte de déontologie. La loi du 25/06/08 a légalisé l activité du portage salarial. Le législateur a accordé au porté la protection sociale des salariés. Le porté bénéficie désormais d une protection de sa clientèle. Un accord sur le portage salarial a été conclu le 24/06/10 entre les partenaires sociaux (fédération de l intérim et syndicats de salariés) visant à organiser et encadrer de manière plus précise cette activité, qui ne pourra être exercée que par des entreprises dédiées exclusivement au portage salarial. Le salarié porté percevrait une rémunération minimale conventionnelle égale à bruts par mois pour un temps plein, ainsi qu une indemnité minimum d apport d affaires de 5 %. Le salarié porté aurait le statut de cadre, en raison de l autonomie dont il dispose dans la négociation et l exécution de la prestation. L accord précise les règles applicables en matière d hygiène et de sécurité, de congés payés. Cet accord entrera en vigueur à compter de sa retranscription législative. En savoir plus : Syndicat National des Entreprises de Portage Salarial (SNEPS) : 4, avenue du Recteur Poincaré ; Paris Cedex 16 ; Tél. : ; Fédération Nationale du Portage Salarial (FENPS) : 149, avenue du Maine, Paris ; Union Nationale des Entreprises de Portage Spécialisées (UNEPS) : 29, Galerie Vaugelas ; Annecy ; Dossier sur 5

2 1.2 L élaboration du projet Après avoir étudié le projet, pour passer d une idée à un projet réaliste, il faut en vérifier la faisabilité et la rentabilité. Sont alors à mener des études commerciales, financière et juridique. L étude commerciale va permettre de bien connaître et comprendre le marché, en réalisant une étude de marché, de définir la stratégie et de déterminer les actions commerciales à mener. Il conviendra ensuite de traduire en termes financiers les éléments réunis, afin de vérifier la viabilité du projet. Pour ce faire doit être élaboré un business plan, qui intégrera : le plan de financement à 3 ans au moins ; le compte de résultat prévisionnel ; le plan de trésorerie. Enfin, il faudra choisir la structure juridique adaptée au projet. Les critères de choix à prendre en compte sont principalement la nature de l activité, la volonté ou non de s associer, l organisation patrimoniale, l engagement financier, le fonctionnement de l entreprise, le régime fiscal et social de l entreprise et de l entrepreneur..., le nombre de critères montrant la difficulté de l exercice... En savoir plus : Guide pratique du créateur ; Guide Devenir chef d entreprise ; La pratique de la création d entreprise (Éditions Francis Lefebvre). Adresses utiles : APCE (Agence pour la Création d Entreprise) : 14, rue Delambre ; Paris. Tél. : ; Association pour le Droit à l Initiative Economique (ADIE) : 4, boulevard Poissonnière ; Paris. Tél. : ; Entreprendre en France : (adresse par région, sur le site) France Active : 37, rue Bergère ; Paris. Tél. : ; fax : ; IDES (Institut de Développement de l économie sociale) : 2, place des Vosges ; Courbevoie. Tél. : ; fax : ; Réseau des Boutiques de Gestion : 44, rue Cambronne Paris. Tél. : ; fax : ; Réseau Entreprendre : 50, bd du Gal de Gaulle ; Roubaix. Tél. : ; fax : ; Loi pour l initiative économique du 05/08/03 Signalons quelques mesures : suppression de l exigence d un montant minimal de capital social pour les SARL (ou EURL). Il est librement déterminé en fonction des besoins de l entreprise ; les entrepreneurs peuvent établir une liste de leurs biens affectés à un usage personnel, qui sont, en tant que tels, protégés des créanciers de l entreprise ; le créateur d entreprise peut demander un différé total ou partiel des cotisations dues aux divers régimes de protection sociale des Travailleurs Non Salariés - TNS durant la 1 re année. Ce différé peut donner lieu à un versement échelonné sur les 5 années suivantes ; dans certaines conditions, le plafond des versements ouvrant droit à réduction d impôt de 18 % pour souscription au capital des PME est de pour un célibataire et de pour un couple marié soumis à l imposition commune ; enfin, un abattement de 75 % peut être pratiqué pour les donations d entreprises, sur la valeur de l entreprise pour le calcul des droits de donation, sous condition, s il s agit d une société, d un engagement de conservation des titres pendant au moins 3 ans. 6

3 1.2 L ÉLABORATION DU PROJET - suite Loi de modernisation de l économie De nombreuses mesures ont été adoptées par la loi dite LME du 04/08/08, notamment en faveur de la création d entreprises : mise en place du statut de l auto-entrepreneur au 1 er janvier 2009, dont l objectif est de favoriser l accès à la création d entreprise en permettant au créateur de débuter son activité avec des formalités allégées, tout en bénéficiant d un régime simplifié de paiement de l impôt et des prélèvements sociaux ; les obligations comptables des entreprises soumises au micro-bic sont limitées, quel que soit le montant du CA annuel (tenue d un livre des recettes, et tenue éventuelle d un registre des achats si activité de vente ou de fourniture de logement) ; renforcement de la protection du patrimoine de l entrepreneur individuel (outre l insaisissabilité de son habitation principale, protection élargie à tous ses biens fonciers bâtis ou non qui ne sont pas affectés à un usage professionnel) ; option possible des sociétés de capitaux pour le régime des sociétés de personnes (pour les SA, SAS et SARL non cotées de moins de 5 ans), permettant aux associés d imputer les éventuels déficits immédiatement sur leur propre revenu ; simplification du droit des sociétés : formalités de publicité légale allégées pour les EURL, possibilité jusqu à certains seuils de ne plus faire certifier leurs comptes par un commissaire aux comptes pour les SAS ; suppression de l exigence d un montant minimal de capital dans les SAS ; conditions de détention du capital aménagées dans les SEL. En savoir plus : Guide pratique du créateur ; Guide de l auto-entrepreneur ; 1.3 Le choix de l activité Artisan Exercice d une activité artisanale... L activité doit s exercer dans le domaine de la production, de la transformation, de la réparation ou de la prestation de services relevant de l artisanat et figurant sur une liste établie en Conseil d Etat, à savoir : métiers de l alimentation, du bâtiment, de fabrication et de services tels la réparation automobile, la coiffure, les taxis... L immatriculation au Répertoire des métiers est obligatoire de façon indépendante... L artisan est indépendant, sans lien de subordination, dans l exercice de son activité qu il effectue à titre professionnel (et non occasionnel). Il peut employer jusqu à dix salariés (hors apprentis) avec une qualification professionnelle Une qualification, acquise par un CAP (certificat d aptitude professionnelle), un BEP (brevet d études professionnelles) ou un diplôme ou un titre homologué d un niveau égal ou supérieur ou une durée minimum de 3 ans d expérience professionnelle, est nécessaire dans certaines activités artisanales (bâtiment, réparation, métiers de bouche, etc.). 7

4 1.3 Le choix de l activité - suite Commerçant Est commerçant toute personne qui accomplit à titre habituel et pour son propre compte des opérations de nature commerciale dans un but lucratif. Les activités commerciales sont définies par le Code du commerce Profession libérale Les professions libérales sont celles où l activité intellectuelle joue le rôle principal et qui consistent en la pratique personnelle d une science ou d un art que l intéressé exerce en toute indépendance. Elles se répartissent entre : - les professions libérales réglementées, dont les membres doivent respecter les règles de déontologie et sont soumis à des instances professionnelles (ordre, chambre ou syndicat) : architectes, avocats, notaires, experts-comptables, médecins, - les professions libérales non réglementées, qui regroupent les secteurs économiques ne relevant ni du commerce, ni de l artisanat, ni de l industrie, ni de l agriculture, ni des professions libérales réglementées et dont l exercice peut être libre ou soumis à autorisation (activités de conseil, notamment). En savoir plus : Informations sectorielles sur 1.4 Les aides à la création d entreprise Aides attribuées au(x) créateur(s) Congé ou temps partiel pour création d entreprise Afin de créer ou reprendre une entreprise, les salariés des entreprises du secteur privé ont droit : - soit à un congé pendant lequel le contrat de travail est suspendu (droit d absence non rémunérée, sauf utilisation d un compte épargne temps) ; - soit à une période de travail à temps partiel. Peut en bénéficier tout salarié justifiant d une ancienneté minimum dans l entreprise de 24 mois, consécutifs ou non, qui a le projet de créer ou de reprendre une entreprise et d en exercer effectivement le contrôle. La durée du congé, ou de la période de travail à temps partiel, est fixée à un an, renouvelable une fois. Sauf accord, ce délai ne peut être réduit. Le salarié doit informer son employeur par LR/AR, au moins 2 mois à l avance, de la date de départ en congé, ou de passage temporaire à temps partiel, choisie, ainsi que de la durée prévue, en précisant l activité de l entreprise ; de même pour le renouvellement. L employeur peut soit accepter, soit refuser, soit différer la date de départ en congé ou le passage temporaire à temps partiel. Il peut reporter le départ en congé du salarié ou le passage à temps partiel : - soit de manière discrétionnaire, dans la limite de 6 mois à compter de la présentation de la lettre recommandée qui présente la demande ; - soit pour limiter le nombre d absences simultanées dans l entreprise au titre des congés ou temps partiel pour création d entreprise et sabbatique (2 % de l effectif ou du nombre de jours travaillés, selon le nombre de salariés). Dans les entreprises de moins de 200 salariés, l employeur peut s opposer au départ d un salarié en congé ou au passage temporaire à temps partiel pour création d entreprise s il estime, après avis du comité d entreprise (ou, à défaut, des délégués du personnel) que l absence aura des conséquences préjudiciables pour l entreprise. 8

5 1.4 Les aides à la création d entreprise - suite A l issue du congé, ou de la période de temps partiel,le salarié retrouve son précédent emploi ou un emploi similaire assorti d une rémunération au moins équivalente ; il peut aussi décider de rompre son contrat de travail. Dans tous les cas, il doit informer l employeur de ses intentions par LR/AR au moins 3 mois avant la fin de son congé Réduction d impôt pour souscription au capital de certaines sociétés Les contribuables domiciliés en France peuvent bénéficier jusqu au 31/12/2016 d une réduction de leur impôt sur le revenu au titre des souscriptions en numéraire au capital initial ou aux augmentations de capital de sociétés, sous réserve de prendre l engagement de conserver les titres reçus en échange pendant 5 ans. Les sociétés concernées doivent remplir les conditions suivantes : - exercer une activité commerciale, industrielle, artisanale, libérale ou agricole ; - ne pas être cotées sur un marché réglementé ; - avoir le siège social dans un Etat membre de l UE ; - relever de l IS dans les conditions de droit commun, de plein droit ou sur option ; - répondre à la définition communautaire des PME : moins de 250 salariés et réaliser un CA HT inférieur à 50 millions d euros ou présenter un total de bilan inférieur à 43 millions d euros ; - employer au moins 2 salariés à la clôture de l exercice suivant la souscription (1 salarié pour les entreprises artisanales) ; - disposer d un capital détenu à 75 % au moins par des personnes physiques ou holdings familiales, sauf s il s agit d entreprises solidaires (employant pour un tiers au moins de leur personnel des salariés handicapés ou des personnes relevant d un atelier protégé ou d un centre d aide par le travail). Pour les versements effectués à compter du 1 er janvier 2012, les sociétés doivent en plus remplir les conditions suivantes : - employer moins de 50 salariés et réaliser un CA HT ou total de bilan inférieurs à 10 millions ; - être créées depuis moins de 5 ans ; - être en phase d amorçage, de démarrage ou d expansion. La réduction d impôt est égale à : - 18 % pour les versements effectués en 2012, dans la limite d un plafond de pour les célibataires, veufs ou divorcés et de pour les contribuables mariés ou PACSés sous imposition commune. Dans tous les cas, le contribuable doit conserver ses titres jusqu au 31 décembre de la 5 e année suivant la souscription. A défaut une reprise des réductions est effectuée (dans la limite du prix de cession) l année de la cession ACCRE (dispositif) Exonération pendant une durée d un an, sur la partie des revenus ou rémunérations ne dépassant pas 120 % du SMIC (soit pour 2013) des cotisations sociales patronales (et salariales pour les assimilés salariés) correspondant : - à l assurance maladie, maternité, invalidité, décès ; - aux presations familiales ; - à l assurance vieillesse de base. Les cotisations relatives à la CSG/CRDS, accident du travail, retraite complémentaire, FNAL, formation professionnelle et versement transport ne sont pas exonérées. 9

6 1.4 Les aides à la création d entreprise - suite Pour les demandeurs d emploi qui créent ou reprennent une entreprise sous forme individuelle ou en société et autres bénéficiaires qui remplissent certaines conditions. S adresser au Centre de Formalités des Entreprises (CFE) lors de l immatriculation de l entreprise et au plus tard dans les 45 jours suivants. Si la création se fait en société, le bénéficiaire doit en exercer le contrôle effectif et : - détenir plus de 50 % du capital, seul ou en famille (conjoint, ascendants et desce ndants), dont 35 % au moins à titre personnel ; ou - être dirigeant et détenir au moins 1/3 du capital, seul ou en famille, dont 25 % au moins à titre personnel si aucun autre associé ne détient directement ou non > 50 % du capital. Ces conditions doivent être réunies pendant au moins 2 ans. Cette aide ne se cumule pas avec d autres aides de l Etat. Le bénéficiaire ne pourra effectuer une nouvelle demande d exonération avant l expiration d un délai de trois ans suivant l attribution de l aide. Prolongation possible de l exonération pour deux ans maximum pour les entrepreneurs soumis au régime fiscal de la micro-entreprise dont le revenu professionnel est inférieur à fois le SMIC (SMIC en vigueur au 1 er janvier de l année au cours de laquelle est applicable l exonération, soit au 01/01/2013). En savoir plus : ; Info Emploi : NACRE (dispositif) Le dispositif NACRE (Nouvel Accompagnement pour la Création et la Reprise d Entreprise) est en place depuis le 1 er janvier Ce dispositif prend la forme d un parcours ayant pour objectif de donner aux demandeurs d emploi et aux personnes susceptibles de prétendre à l ACCRE les meilleures chances de réussite. Il comprend deux types d aide : un parcours d accompagnement : - aide au montage du projet de création ou de reprise d entreprise pour les projets avancés mais dont le montage doit être approfondi (durée de 4 mois maximum pour les créations, et 6 mois maximum pour les reprises) ; - aide à la structuration financière pour les projets finalisés nécessitant un appui auprès des banques (durée de 4 mois maximum pour les créations, et 6 mois maximum pour les reprises) ; - aide au démarrage et au développement pour les entreprises déjà immatriculées nécessitant un appui au démarrage (durée de 36 mois au maximum). Le créateur/repreneur a le libre choix de l organisme conventionné qui l accompagne. Il conclut avec lui un contrat d accompagnement création/reprise d entreprise NACRE qui organise son parcours. Il est possible de recourir à des experts spécialisés pour optimiser la préparation et le développement de l entreprise créée/reprise. Une aide financière (prêt à taux zéro et sans garantie), pouvant être accordée en fonction des besoins de financement du projet. Ce prêt d un montant de à , est un prêt sans intérêt d une durée maximale de 5 ans. Il doit être couplé avec un prêt bancaire dont le montant et la durée doivent être supérieurs ou égaux au montant et à la durée du Prêt à taux zéro. Modalités de remboursement : mensualités constantes ou progressives. 10

7 1.4 Les aides à la création d entreprise - suite Maintien provisoire du versement d allocations pour les titulaires de minima sociaux Tous les chômeurs créateurs d entreprise bénéficient d une couverture sociale gratuite pendant 12 mois sur demande préalable. Les chômeurs indemnisés bénéficient pendant cette période des prestations familiales, maladie, maternité, invalidité décès et, le cas échéant, accident du travail, servies par le régime dont ils relevaient et continuent à relever à ce titre de l assurance vieillesse. Les autres chômeurs créateurs d entreprise bénéficient des prestations servies par les régimes auxquels ils sont affiliés au titre de leur nouvelle activité Exonération de cotisation personnelle maladie pour les commerçants ou artisans non salariés exerçant en ZRU ou ZFU Accordée pour une durée d au plus 5 ans à compter du 1 er janvier 2002 ou à compter du début de la première activité en ZRU sous réserve que celui-ci intervienne avant le 31/12/08 (31/12/11 en ZFU). L exonération de la cotisation sociale d assurance maladie-maternité (à l exclusion de la cotisation finançant les indemnités journalières) est limitée à un plafond de revenus annuels de fois le montant horaire du SMIC ( au 01/01/2013). S adresser au RSI Versement d allocations de chômage en cas d échec Lorsque l entreprise dont l activité, qui doit avoir donné lieu aux formalités de publicité requises par la loi, cesse pour des raisons indépendantes de la volonté du créateur ou du repreneur dans un délai de 36 mois, à compter de sa création et sous certaines conditions Aides attribuées à l entreprise nouvelle En fonction de son implantation géographique ZRU (Zone de redynamisation urbaine) et ZRR (Zone de Revitalisation Rurale) CGI art. 44 sexies ; CGI art A-1 ter Entreprises réellement nouvelles soumises à un régime réel d imposition créées jusqu au 31/12/2010 : exerçant : 1. une activité industrielle, artisanale ou commerciale ; 2. une activité professionnelle non commerciale dans le cadre d une société soumise à l IS et employant 3 salariés au moins (hors activité de gestion ou location d immeubles, bancaires, financières ou d assurance et pêche maritime) ; 3. une activité professionnelle non commerciale dans le cadre d une entreprise soumise à l impôt sur le revenu ou à l impôt sur les sociétés qui s implantent dans les ZRR (sans condition d effectif minimum) ; dont le capital n est pas détenu à > 50 % par d autres sociétés. 1. Exonération d impôt sur les bénéfices : entreprises implantées en ZRU : totale jusqu au terme du 23 e mois suivant la création puis abattement de 75 %, 50 % et 25 % les 3 périodes de 12 mois suivantes ; entreprises implantées en ZRR : totale jusqu au terme du 59 e mois suivant la création puis abattement de 60 %, 40 % et 20 % sur les 9 périodes de 12 mois suivantes ; l avantage en impôt ne peut dépasser par période de 36 mois (NB : il peut être intéressant d interroger l administration pour savoir si l on peut bénéficier de cet avantage, l absence de réponse dans les 3 mois valant accord tacite ; sous certaines conditions : 2. Exonération de la contribution économique territoriale 3. Exonération des cotisations sociales personnelles maladie pour les entrepreneurs ayant une activité commerciale ou artisanale. 4. Exonération de certaines cotisations sociales (maladie, vieillesse, allocations familiales) sur 50 embauches maximum pendant 12 mois à compter de l embauche, dans la limite d un plafond. 11

I- Les dispositifs sans critères géographiques

I- Les dispositifs sans critères géographiques LE MEMENTO DES AIDES A LA CRÉATION ET A LA REPRISE D ENTREPRISE Plusieurs dispositifs ont été mis en place par les Pouvoirs Publics et les Collectivités Territoriales pour faciliter la création et la reprise

Plus en détail

Choix du statut de l entrepreneur individuel

Choix du statut de l entrepreneur individuel Choix du statut de l entrepreneur individuel Groupe Mornay 2010 Panorama des différentes formes juridiques Entreprise individuelle Entreprise unipersonnelle à responsabilité limitée (EURL) Entrepreneur

Plus en détail

CHEF D ENTREPRISE : Quelle forme juridique pour votre petite entreprise?

CHEF D ENTREPRISE : Quelle forme juridique pour votre petite entreprise? CHEF D ENTREPRISE : Quelle forme juridique pour votre petite entreprise? Quelles conséquences sur le choix de votre statut social : Salarié ou Travailleurs Non salariés? Intervenants René-jacques MALAFOSSE,

Plus en détail

La protection sociale du créateur d entreprised

La protection sociale du créateur d entreprised La protection sociale du créateur d entreprised Une initiative conjointe du RSI et de l Urssafl Janvier 2014 version b Sommaire La protection sociale en France 1/ Formes d entreprise et statuts juridiques

Plus en détail

L activité déclarée sous le régime auto-entrepreneur peut. Le régime. Le point sur. Auto-entrepreneur

L activité déclarée sous le régime auto-entrepreneur peut. Le régime. Le point sur. Auto-entrepreneur Le point sur Le régime Auto-entrepreneur L activité déclarée sous le régime auto-entrepreneur peut être exercée à titre principal, par exemple, par un chômeur qui veut se lancer «à son compte» ou à titre

Plus en détail

Pour en savoir plus sur les mesures prises en faveur des professionnels libéraux

Pour en savoir plus sur les mesures prises en faveur des professionnels libéraux Les sites utiles Pour en savoir plus sur les mesures prises en faveur des professionnels libéraux www.pme.gouv.fr le site du ministère des Petites et Moyennes Entreprises, du Commerce, de l Artisanat et

Plus en détail

Le régime. L activité déclarée sous le régime auto-entrepreneur peut. Le point sur. Auto-entrepreneur

Le régime. L activité déclarée sous le régime auto-entrepreneur peut. Le point sur. Auto-entrepreneur Le point sur Le régime Auto-entrepreneur L activité déclarée sous le régime auto-entrepreneur peut être exercée à titre principal, par exemple, par un chômeur qui veut se lancer «à son compte» ou à titre

Plus en détail

La protection sociale des professions indépendantes

La protection sociale des professions indépendantes La protection sociale des professions indépendantes Artisan Commerçant Industriel Janvier 2009 1 SOMMAIRE 1. L organisation des Régimes 2. Les cotisations 3. Les cas particuliers 4. Les formalités 5. Les

Plus en détail

Artisans, commerçants et professionnels libéraux. L'auto-entrepreneur. Édition 2011

Artisans, commerçants et professionnels libéraux. L'auto-entrepreneur. Édition 2011 Artisans, commerçants et professionnels libéraux L'auto-entrepreneur Édition 2011 2 L auto-entrepreneur 3 Qui peut devenir auto-entrepreneur? Ce dispositif permet à toute personne de créer, avec des formalités

Plus en détail

REGIME DE L AUTO-ENTREPRENEUR

REGIME DE L AUTO-ENTREPRENEUR REGIME DE L AUTO-ENTREPRENEUR 1 Remarques introductives Statut mis en œuvre par la loi de Modernisation de l Economie du 4 août 2008 Statut en vigueur à compter du 1er janvier 2009 Site internet : http://www.auto-entrepreneur.cci.fr/

Plus en détail

L activité déclarée sous le régime auto-entrepreneur peut. Le régime. Le point sur. Auto-entrepreneur

L activité déclarée sous le régime auto-entrepreneur peut. Le régime. Le point sur. Auto-entrepreneur Le point sur Le régime Auto-entrepreneur L activité déclarée sous le régime auto-entrepreneur peut être exercée à titre principal, par exemple, par un chômeur qui veut se lancer «à son compte», par un

Plus en détail

Artisans, commerçants et professionnels libéraux. L'auto-entrepreneur. Édition janvier 2012

Artisans, commerçants et professionnels libéraux. L'auto-entrepreneur. Édition janvier 2012 Artisans, commerçants et professionnels libéraux L'auto-entrepreneur Édition janvier 2012 2 L auto-entrepreneur Qui peut devenir auto-entrepreneur? Ce dispositif permet à toute personne de créer, avec

Plus en détail

Les mesures en faveur de la création reprise et transmission d entrepise

Les mesures en faveur de la création reprise et transmission d entrepise Les mesures en faveur de la création reprise et transmission d entrepise 2 Les mesures en faveur de la création reprise et transmission d entreprise PRÉSENTATION La loi de modernisation de l économie du

Plus en détail

Zoom. Partenaire des entreprises et du territoire libournais. www.libourne.cci.fr

Zoom. Partenaire des entreprises et du territoire libournais. www.libourne.cci.fr Zoom sur Partenaire des entreprises et du territoire libournais Actualisé le : 15/01/2015 Info juridique : L auto-entrepreneur n existe plus! Depuis la loi Artisanat, commerce et petite entreprise (dite

Plus en détail

Le dispositif. Statut de l auto-entrepreneur

Le dispositif. Statut de l auto-entrepreneur L auto-entrepreneur L auto-entrepreneur Au sommaire Le dispositif, conditions, principes L adhésion Les cotisations, déclaration et paiement Les cumuls avec d autres exonérations La protection sociale

Plus en détail

Entreprendre avec la CCI de Bordeaux L AUTO ENTREPRENEUR

Entreprendre avec la CCI de Bordeaux L AUTO ENTREPRENEUR Entreprendre avec la CCI de Bordeaux L AUTO ENTREPRENEUR Actualisé le 06/01/2014 1 Sommaire Définition de l auto-entreprise Qui peut être auto-entrepreneur? Activités exclues du régime Seuils de chiffre

Plus en détail

Le conjoint - un statut en mouvement

Le conjoint - un statut en mouvement Le conjoint - un statut en mouvement Constat De nombreuses femmes participent activement à l entreprise ou la société de leur conjoint, contribuant à sa mise en place et à son développement. Environs 85

Plus en détail

Le régime. L activité déclarée sous le régime auto-entrepreneur peut. Auto-entrepreneur. À jour au 1 er janvier 2014

Le régime. L activité déclarée sous le régime auto-entrepreneur peut. Auto-entrepreneur. À jour au 1 er janvier 2014 Le point sur ( ) Le régime Auto-entrepreneur À jour au 1 er janvier 2014 L activité déclarée sous le régime auto-entrepreneur peut être exercée à titre principal, par exemple, par un chômeur qui veut se

Plus en détail

L auto-entrepreneur. Artisans, commerçants et professions libérales. Édition 2010

L auto-entrepreneur. Artisans, commerçants et professions libérales. Édition 2010 Vous êtes artisan ou commerçant, le RSI est votre interlocuteur social unique pour toute votre protection sociale personnelle obligatoire. Vous exercez une profession libérale, le RSI gère votre assurance

Plus en détail

Le statut de l auto-entrepreneur

Le statut de l auto-entrepreneur Artisans, commerçants et professions libérales Le statut de l auto-entrepreneur Édition 2009 2 Le statut de l auto-entrepreneur Qui peut devenir auto-entrepreneur? Ce statut permet à toute personne de

Plus en détail

Pour en savoir plus sur les mesures prises en. les professionnels libéraux

Pour en savoir plus sur les mesures prises en. les professionnels libéraux Les sites utiles Pour en savoir plus sur les mesures prises en faveur des professionnels libéraux www.pme.gouv.fr le site du ministère des Petites et Moyennes Entreprises, du Commerce, de l Artisanat et

Plus en détail

LES PRINCIPALES AIDES AUX CREATEURS D ENTREPRISE AVRIL 2015

LES PRINCIPALES AIDES AUX CREATEURS D ENTREPRISE AVRIL 2015 LES PRINCIPALES AIDES AUX CREATEURS D ENTREPRISE AVRIL 2015 LES PRINCIPALES AIDES AUX CREATEURS Sommaire 2 SOMMAIRE : DISPOSITIF ACCRE 3 à 6 L ARE ou l ARCE 7 à 9 DISPOSITIF NACRE 10 à 13 FINANCEMENTS

Plus en détail

ENTREPRENEURS, CHOISISSEZ LE STATUT JURIDIQUE LE PLUS ADAPTÉ A VOTRE PROJET

ENTREPRENEURS, CHOISISSEZ LE STATUT JURIDIQUE LE PLUS ADAPTÉ A VOTRE PROJET ENTREPRENEURS, CHOISISSEZ LE STATUT JURIDIQUE LE PLUS ADAPTÉ A VOTRE PROJET Cécile MOREIRA, Avocat Frédéric GIOVANNINI, Gan Assurances Denis BARBAROSSA, Expert Comptable Le statut juridique conditionne

Plus en détail

TABLEAU DE COMPARAISON ENTRE L EIRL, LA MICRO-ENTREPRISE ET LE REGIME DE L AUTO-ENTREPRENEUR

TABLEAU DE COMPARAISON ENTRE L EIRL, LA MICRO-ENTREPRISE ET LE REGIME DE L AUTO-ENTREPRENEUR TABLEAU DE COMPARAISON ENTRE L EIRL, LA MICRO-ENTREPRISE ET LE REGIME DE L AUTO-ENTREPRENEUR Source : site Internet de l agence pour la création d entreprise (APCE) : http://www.apce.com/ SOMMAIRE : 1.

Plus en détail

JE CHOISIS LE RÉGIME SOCIAL ADAPTÉ

JE CHOISIS LE RÉGIME SOCIAL ADAPTÉ JE CHOISIS LE RÉGIME SOCIAL ADAPTÉ 39 art om - Fotolia.com Étape 7 > J opte pour le régime social des salariés > J opte pour le régime social de travailleur indépendant > Mon droit aux allocations chômage

Plus en détail

La protection sociale du travailleur indépendant

La protection sociale du travailleur indépendant La protection sociale du travailleur indépendant 1 Harmonie Mutuelle, 1 ère mutuelle santé de France. 520 000 personnes protégées au titre du 4.5 millions de personnes protégées en complémentaire santé

Plus en détail

Régime social et fiscal Bien choisir votre statut de consultant

Régime social et fiscal Bien choisir votre statut de consultant Régime social et fiscal Bien choisir votre statut de consultant Pierre SAUREL Thémistocle Avocats 1 Les statuts permettant d exercer comme consultant Entrepreneur individuel ou en nom propre Dirigeant

Plus en détail

TOUTE L ACTUALITE DE LA PAIE

TOUTE L ACTUALITE DE LA PAIE PAIE COTISATIONS TAXES COMPTABILITE DECLARATION ET MODELES Mensuel - 17 e année - Abonnement 144 - Ed. Francis Lefebvre - ISSN 1252-9095 TOUTE L ACTUALITE DE LA PAIE Supplément au N 3 Février 2012 Ce supplément

Plus en détail

La protection sociale du travailleur indépendant

La protection sociale du travailleur indépendant La protection sociale du travailleur indépendant On en parle aujourd hui A chaque statut, son régime social A chaque activité, son régime social Un interlocuteur social unique Une protection sociale complète

Plus en détail

Réunion d'information 1

Réunion d'information 1 Réunion d'information 1 Introduction Auto-entrepreneur = Immatriculation simplifiée et gratuite + Dispense de collecte de TVA + Régime micro-social simplifié + Sur option : régime micro-fiscal simplifié

Plus en détail

Entreprendre en solo: Quelle structure juridique pour quels impacts fiscaux et sociaux? Kadeja MEDJI Espace Entreprendre

Entreprendre en solo: Quelle structure juridique pour quels impacts fiscaux et sociaux? Kadeja MEDJI Espace Entreprendre Entreprendre en solo: Quelle structure juridique pour quels impacts fiscaux et sociaux? Kadeja MEDJI Espace Entreprendre Objectifs de l atelier: -Différencier les différentes structures juridiques possibles

Plus en détail

Le régime. L activité déclarée sous le régime autoentrepreneur. Auto-entrepreneur. À jour au 1 er janvier 2015

Le régime. L activité déclarée sous le régime autoentrepreneur. Auto-entrepreneur. À jour au 1 er janvier 2015 Le point sur ( ) Le régime Auto-entrepreneur À jour au 1 er janvier 2015 L activité déclarée sous le régime autoentrepreneur peut être exercée à titre principal, par exemple, par un chômeur qui veut se

Plus en détail

Créateurs, repreneurs, une formation pour réussir

Créateurs, repreneurs, une formation pour réussir Créateurs, repreneurs, une formation pour réussir LE CHOIX DU STATUT JURIDIQUE Un choix à adapter à vos besoins Les questions à vous poser La volonté de s associer La capacité juridique La responsabilité

Plus en détail

LE CHOIX DE STATUT DU DIRIGEANT. Optimisation et conséquences sociales

LE CHOIX DE STATUT DU DIRIGEANT. Optimisation et conséquences sociales LE CHOIX DE STATUT DU DIRIGEANT Optimisation et conséquences sociales Le statut juridique conditionne le régime social du dirigeant I - Caractéristiques des différents statuts juridiques II - Optimisation

Plus en détail

FORUM PROFESSIONNEL. Fédération Nationale des Enseignants de Yoga. Syndicat National des Professeurs de Yoga

FORUM PROFESSIONNEL. Fédération Nationale des Enseignants de Yoga. Syndicat National des Professeurs de Yoga FORUM PROFESSIONNEL Fédération Nationale des Enseignants de Yoga Syndicat National des Professeurs de Yoga Divers statuts : I - Salarié (Association, Comité d entreprise, Société de portage, Entreprise

Plus en détail

Les opportunités de la localisation de l entreprise : le devoir de conseil. La défiscalisation près de chez vous

Les opportunités de la localisation de l entreprise : le devoir de conseil. La défiscalisation près de chez vous Les opportunités de la localisation de l entreprise : le devoir de conseil La défiscalisation près de chez vous Intervenants Olivier PALAT Direction de la législation fiscale (bureau B1 fiscalité d entreprise)

Plus en détail

Ce qu il faut savoir en 20 points

Ce qu il faut savoir en 20 points Ce qu il faut savoir en 20 points 1. Comptabilité allégée : o registre des ventes : les obligations comptables des autoentrepreneurs sont réduites. Ils peuvent simplement tenir un livre chronologique mentionnant

Plus en détail

ACCRE et auto-entrepreneur

ACCRE et auto-entrepreneur ACCRE et auto-entrepreneur Il n y a pas incompatibilité entre ACCRE et régime de l autoentrepreneur, mais succession dans le temps de l effet des mesures. L ACCRE consiste en une exonération des charges

Plus en détail

DISPOSITIFS Aides à la création d'entreprises

DISPOSITIFS Aides à la création d'entreprises DISPOSITIFS Aides à la création d'entreprises JUILLET 2014 ACCRE - AIDE AUX CHÔMEURS CRÉATEURS OU REPRENEURS D'ENTREPRISE Web : http://vosdroits.service-public.fr/pme/r17122.xhtml Type d'aide : Aide à

Plus en détail

L indispensable à la croissance de votre entreprise LE VRP MULTICARTE! Petit aujourd hui forcément grand demain CCVRP

L indispensable à la croissance de votre entreprise LE VRP MULTICARTE! Petit aujourd hui forcément grand demain CCVRP CCVRP 7 et 9 rue Frédérick-Lemaître 75971 PARIS CEDEX 20 Téléphone : 01 40 33 77 77 Télécopie : 01 47 97 75 44 Site : www.ccvrp.com Mail : accueil@ccvrp.com Petit aujourd hui forcément grand demain Organisme

Plus en détail

Le régime. L activité déclarée sous le régime auto-entrepreneur peut. Le point sur. Auto-entrepreneur SPÉCIAL DOM

Le régime. L activité déclarée sous le régime auto-entrepreneur peut. Le point sur. Auto-entrepreneur SPÉCIAL DOM Le point sur SPÉCIAL DOM Le régime Auto-entrepreneur L activité déclarée sous le régime auto-entrepreneur peut être exercée à titre principal, par exemple, par un chômeur qui veut se lancer «à son compte»

Plus en détail

Salon des Entrepreneurs Paris 2007-14ème Édition. Entreprise individuelle ou société? Gérant minoritaire ou majoritaire? Quel statut choisir?

Salon des Entrepreneurs Paris 2007-14ème Édition. Entreprise individuelle ou société? Gérant minoritaire ou majoritaire? Quel statut choisir? Salon des Entrepreneurs Paris 2007-14ème Édition Entreprise individuelle ou société? Gérant minoritaire ou majoritaire? Quel statut choisir? Intervenants Angèle CAMUS Expert-comptable Philippe SAUZE Gan

Plus en détail

Choisir le régime de l autoentrepreneur

Choisir le régime de l autoentrepreneur MAI 2015 ENTREPRENEURS N 5 ENTREPRENDRE LES MINI-GUIDES BANCAIRES lesclesdelabanque.com Le site pédagogique sur la banque et l argent Choisir le régime de l autoentrepreneur Ce mini-guide vous est offert

Plus en détail

Info «travailleur indépendant»

Info «travailleur indépendant» Info «travailleur indépendant» Quels sont les avantages et les inconvénients pour une structure (client) de faire appel à un travailleur indépendant? L équipe permanente est forcément limitée en nombre

Plus en détail

Le statut de votre conjoint

Le statut de votre conjoint Le RSI est votre interlocuteur social unique pour toute votre protection sociale personnelle obligatoire. votre CaissE Édition : Caisse nationale du RSI - Mise à jour : Parimage - Dépôt légal : février

Plus en détail

Le statut de votre conjoint

Le statut de votre conjoint Artisans, commerçants, industriels Le statut de votre conjoint Édition janvier 2012 Sommaire 03 Un statut obligatoire 04 Quel statut pour votre conjoint? 06 Quelles cotisations? 08 Calcul des cotisations

Plus en détail

L AUTO - ENTREPRENEUR

L AUTO - ENTREPRENEUR L AUTO - ENTREPRENEUR Présenté par le CGAHDF Y. GRANIER et M. VILLERS 15 Avril 2009 Y.GRANIER - M. VILLERS 1 Qui peut le devenir? Tous les Français à titre principal ou accessoire Les salariés, les chômeurs,

Plus en détail

ANTICIPEZ & CHOISISSEZ LA FORME JURIDIQUE LA MIEUX ADAPTEE A VOTRE PROJET

ANTICIPEZ & CHOISISSEZ LA FORME JURIDIQUE LA MIEUX ADAPTEE A VOTRE PROJET ANTICIPEZ & CHOISISSEZ LA FORME JURIDIQUE LA MIEUX ADAPTEE A VOTRE PROJET Optimisation et conséquences sociales Denis BARBAROSSA, Expert Comptable Cécile MOREIRA, Avocat Frédéric MEIERHANS, Gan Assurances

Plus en détail

Le régime MICRO-ENTREPRENEUR

Le régime MICRO-ENTREPRENEUR Le régime MICRO-ENTREPRENEUR Françoise HARRIAGUE Pôle Guichet Unique Janvier 2015 Devient le MICRO-ENTREPRENEUR La loi relative à l artisanat, au commerce et aux très petites entreprises Du 18 juin 2014

Plus en détail

LE CHOIX DU STATUT SOCIAL DU

LE CHOIX DU STATUT SOCIAL DU LE CHOIX DU STATUT SOCIAL DU DIRIGEANT Emmanuelle DUPEUX LOTTERI Consultant Droit social Infodoc experts Sommaire Les différents statuts Statut du dirigeant et droit du travail Statut du dirigeant et protection

Plus en détail

AIDE A LA CREATION OU REPRISE D'ENTREPRISE PAR LES CHOMEURS (ACCRE)

AIDE A LA CREATION OU REPRISE D'ENTREPRISE PAR LES CHOMEURS (ACCRE) AIDE A LA CREATION OU REPRISE D'ENTREPRISE PAR LES CHOMEURS (ACCRE) 20/03/2015 Les créateurs d entreprise peuvent sous certaines conditions énumérées ci-dessous et sous réserve de l acceptation de leur

Plus en détail

Le régime. L activité déclarée sous le régime auto-entrepreneur. Auto-entrepreneur SPÉCIAL DOM. À jour au 1 er janvier 2015

Le régime. L activité déclarée sous le régime auto-entrepreneur. Auto-entrepreneur SPÉCIAL DOM. À jour au 1 er janvier 2015 Le point sur ( ) SPÉCIAL DOM Le régime Auto-entrepreneur À jour au 1 er janvier 2015 L activité déclarée sous le régime auto-entrepreneur peut être exercée à titre principal, par exemple, par un chômeur

Plus en détail

L Entrepreneur individuel à responsabilité limitée

L Entrepreneur individuel à responsabilité limitée L Entrepreneur individuel à responsabilité limitée Un nouveau statut juridique et fiscal A jour au 12 mai 2010 Sommaire de l intervention > Présentation de l EIRL > Pourquoi? > Pour qui? > Comment? > Quand?

Plus en détail

Fiche conseil DIRIGEANT : Quel statut social choisir? Nos fiches conseils ont pour objectif de vous aider à mieux appréhender les notions :

Fiche conseil DIRIGEANT : Quel statut social choisir? Nos fiches conseils ont pour objectif de vous aider à mieux appréhender les notions : DIRIGEANT : Quel statut social choisir? Fiche conseil Nos fiches conseils ont pour objectif de vous aider à mieux appréhender les notions : Certifié ISO 9001 Comptables Fiscales Juridiques, Sociales, de

Plus en détail

Quel statut juridique, social et fiscal, choisir lorsque l on crée son entreprise?

Quel statut juridique, social et fiscal, choisir lorsque l on crée son entreprise? Quel statut juridique, social et fiscal, choisir lorsque l on crée son entreprise? Matinale Entrepreneuriale - Mardi 23 septembre 2014 Jean-Pierre Franiatte jpf@cabinetfraniatte.com 03 87 62 85 25 CABINET

Plus en détail

Réunion d information : «L auto-entrepreneur : C est quoi? Comment ça marche? C est pour qui?» Version du 28 janvier 2011 Mise à jour du 9 juin 2011

Réunion d information : «L auto-entrepreneur : C est quoi? Comment ça marche? C est pour qui?» Version du 28 janvier 2011 Mise à jour du 9 juin 2011 Réunion d information : «L auto-entrepreneur : C est quoi? Comment ça marche? C est pour qui?» Version du 28 janvier 2011 Mise à jour du 9 juin 2011 1 Intervenante: Marion BRIOUDES Centre de Formalités

Plus en détail

Artisans, commerçants et professionnels libéraux. L'auto-entrepreneur. Édition janvier 2013

Artisans, commerçants et professionnels libéraux. L'auto-entrepreneur. Édition janvier 2013 Artisans, commerçants et professionnels libéraux L'auto-entrepreneur Édition janvier 2013 Sommaire 04 Les principes Qui peut devenir auto-entrepreneur? p 4 Avec quelles limites de chiffre d affaires? p

Plus en détail

Édition du 4 mars 2011 Annule et remplace l édition précédente

Édition du 4 mars 2011 Annule et remplace l édition précédente 1 Édition du 4 mars 2011 Annule et remplace l édition précédente TOUT SAVOIR SUR LE CONTRAT D APPRENTISSAGE 2 TOUT SAVOIR SUR LE CONTRAT D APPRENTISSAGE SOMMAIRE Qui peut embaucher un apprenti et quelles

Plus en détail

La protection sociale du travailleur indépendant

La protection sociale du travailleur indépendant La protection sociale du travailleur indépendant Nouveautés 2015 = Février 2015 On en parle aujourd hui A chaque statut, son régime social A chaque activité, son régime social Les formalités Un interlocuteur

Plus en détail

Artisans, commerçants et professionnels libéraux. L auto-entrepreneur. Édition septembre 2014

Artisans, commerçants et professionnels libéraux. L auto-entrepreneur. Édition septembre 2014 Artisans, commerçants et professionnels libéraux L auto-entrepreneur Édition septembre 2014 Sommaire 04 Les principes Qui peut devenir auto-entrepreneur? p 4 Avec quelles limites de chiffre d affaires?

Plus en détail

Artisans, commerçants et professionnels libéraux. L auto-entrepreneur. Édition septembre 2015

Artisans, commerçants et professionnels libéraux. L auto-entrepreneur. Édition septembre 2015 Artisans, commerçants et professionnels libéraux L auto-entrepreneur Édition septembre 2015 Sommaire 04 Les principes Qui peut devenir auto-entrepreneur? p 4 Avec quelles limites de chiffre d affaires?

Plus en détail

FISCAL. Loi sur le commerce, l artisanat et les TPE : les principes du statut auto-entrepreneur sauvegardés. Note d information du mois de juin 2014

FISCAL. Loi sur le commerce, l artisanat et les TPE : les principes du statut auto-entrepreneur sauvegardés. Note d information du mois de juin 2014 Note d information du mois de juin 2014 FISCAL Loi sur le commerce, l artisanat et les TPE : les principes du statut auto-entrepreneur sauvegardés La loi sur le commerce, l artisanat et les TPE a été adoptée

Plus en détail

Auto-entrepreneur. Pensez à votre protection sociale. (présenté par Alain Rousselet RSI Centre)

Auto-entrepreneur. Pensez à votre protection sociale. (présenté par Alain Rousselet RSI Centre) Auto-entrepreneur Pensez à votre protection sociale (présenté par Alain Rousselet RSI Centre) 1 1. La protection sociale en France 2. Le Régime Social des Indépendants (RSI) 3. L Auto-Entrepreneur 2 La

Plus en détail

ARTISAN COMMERÇANT CONJOINT

ARTISAN COMMERÇANT CONJOINT ARTISAN COMMERÇANT CONJOINT Présentation Gan Prévoyance Un spécialiste de la protection sociale complémentaire Depuis plus de 65 ans, Gan Prévoyance est dédiée à la protection sociale, individuelle et

Plus en détail

LE STATUT SOCIAL DES TRAVAILLEURS NON SALARIES

LE STATUT SOCIAL DES TRAVAILLEURS NON SALARIES LE STATUT SOCIAL DES TRAVAILLEURS NON SALARIES THEMES ABORDES : Les statuts possibles selon la forme juridique de la société : Assimilé salarié ou TNS Comparaison des deux statuts Les régimes facultatifs

Plus en détail

Accompagnement et aides. financières de Pôle Emploi

Accompagnement et aides. financières de Pôle Emploi Les points clés du régime de l'auto-entrepreneur Catherine BERTHY, CCI RENNES Animé Gwen par : HOUEDRY, AEI - Bretagne Karim JEMMAL, BGE Le régime en quelques chiffres Auto entrepreneur : Pour qui? Accompagnement

Plus en détail

AUTO-ENTREPRENEUR ET PORTAGE SALARIAL L AUTO-ENTREPRENEUR

AUTO-ENTREPRENEUR ET PORTAGE SALARIAL L AUTO-ENTREPRENEUR AUTO-ENTREPRENEUR ET PORTAGE SALARIAL L AUTO-ENTREPRENEUR 1 LE REGIME C est un nouveau régime plus simplifié pour exercer une activité indépendante Ce n est pas un nouveau statut juridique car un auto-entrepreneur

Plus en détail

Bien choisir son statut : la personnalisation est essentielle. Animé par : Aurélien DEMAURE

Bien choisir son statut : la personnalisation est essentielle. Animé par : Aurélien DEMAURE Bien choisir son statut : la personnalisation est essentielle Animé par : Aurélien DEMAURE Le cadre juridique L entreprise en nom propre L EIRL La société Les critères à retenir Le régime fiscal de l entrepreneur

Plus en détail

2012 Artisans, commerçants et industriels, professionnels libéraux

2012 Artisans, commerçants et industriels, professionnels libéraux 2012 Artisans, commerçants et industriels, professionnels libéraux OBJECTIF ENTREPRISE 2 e édition PRÉPARER SON PROJET SE LANCER DANS LA CRÉATION CONNAÎTRE SA PROTECTION SOCIALE 3 Sommaire 04 Préparer

Plus en détail

NOTICE DÉCLARATION DE DÉBUT D ACTIVITÉ

NOTICE DÉCLARATION DE DÉBUT D ACTIVITÉ P0 Auto-entrepreneur NOTICE DÉCLARATION DE DÉBUT D ACTIVITÉ N 19#0 PERSONNE PHYSIQUE ACTIVITÉ COMMERCIALE, ARTISANALE, LIBÉRALE Merci de bien vouloir fournir les renseignements demandés qui ont un caractère

Plus en détail

Artisans, commerçants et professionnels libéraux. L auto-entrepreneur. Édition janvier 2015

Artisans, commerçants et professionnels libéraux. L auto-entrepreneur. Édition janvier 2015 Artisans, commerçants et professionnels libéraux L auto-entrepreneur Édition janvier 2015 Sommaire 04 Les principes Qui peut devenir auto-entrepreneur? p 4 Avec quelles limites de chiffre d affaires? p

Plus en détail

Artisans, commerçants et professionnels libéraux. L auto-entrepreneur. Édition janvier 2015

Artisans, commerçants et professionnels libéraux. L auto-entrepreneur. Édition janvier 2015 Artisans, commerçants et professionnels libéraux L auto-entrepreneur Édition janvier 2015 Sommaire 04 Les principes Qui peut devenir auto-entrepreneur? p 4 Avec quelles limites de chiffre d affaires? p

Plus en détail

LE STATUT JURIDIQUE ET SOCIAL DU CONSULTANT

LE STATUT JURIDIQUE ET SOCIAL DU CONSULTANT LE STATUT JURIDIQUE ET SOCIAL DU CONSULTANT 1. Préambule Préalablement à toute intervention pour l une des sociétés SIGMA Conseil, SIGMA Opérations ou CONCEPT RISK, le consultant doit disposer d un cadre

Plus en détail

L'auto-entrepreneur. Artisans, commerçants et professionnels libéraux. Édition septembre 2013

L'auto-entrepreneur. Artisans, commerçants et professionnels libéraux. Édition septembre 2013 Artisans, commerçants et professionnels libéraux Vous êtes artisan ou commerçant, le RSI est votre interlocuteur social unique pour toute votre protection sociale personnelle obligatoire. Vous exercez

Plus en détail

Créer en solo : EI, AE, EURL, SASU Quel statut juridique choisir pour réaliser votre projet? Maître Muriel LEON Ordre des Avocats

Créer en solo : EI, AE, EURL, SASU Quel statut juridique choisir pour réaliser votre projet? Maître Muriel LEON Ordre des Avocats Créer en solo : EI, AE, EURL, SASU Quel statut juridique choisir pour réaliser votre projet? Maître Muriel LEON Ordre des Avocats Plan de l intervention 1. Contexte du projet 2. Statut du projet Partie

Plus en détail

Stage de Préparation à l Installation. Département Formalités. Immatriculation

Stage de Préparation à l Installation. Département Formalités. Immatriculation Stage de Préparation à l Installation Département Formalités Immatriculation SOMMAIRE - Les 6 éléments fondamentaux de l immatriculation (qui, où, quand, quoi, social, fiscal) - La demande d ACCRE PREAMBULE

Plus en détail

CRÉATION / REPRISE / TRANSMISSION. Micro-Entrepreneur. (Auto-Entrepreneur) www.puy-de-dome.cci.fr

CRÉATION / REPRISE / TRANSMISSION. Micro-Entrepreneur. (Auto-Entrepreneur) www.puy-de-dome.cci.fr CRÉATION / REPRISE / TRANSMISSION Micro-Entrepreneur (Auto-Entrepreneur) www.puy-de-dome.cci.fr LES ATELIERS 2015 Les ateliers du micro-entrepreneur (auto-entrepreneur) se déroulent de 10 h à 11 h 30 à

Plus en détail

TRAVAILLEURS INDEPENDANTS

TRAVAILLEURS INDEPENDANTS TRAVAILLEURS INDEPENDANTS Questions Réponses sur votre PROTECTION SOCIALE Salon des Entrepreneurs - Paris 4 et 5 février 2015 Principaux statuts juridiques Statut Travailleur indépendant Salarié Régime

Plus en détail

Tout savoir sur le cadre fiscal et social de l épargne salariale

Tout savoir sur le cadre fiscal et social de l épargne salariale Janvier 2013 Tout savoir sur le cadre fiscal et social de l épargne salariale France métropolitaine et D.O.M. (hors Mayotte) BANQUE DE GRANDE CLIENTÈLE / ÉPARGNE / SERVICES FINANCIERS SPÉCIALISÉS 1. En

Plus en détail

FICHE PRATIQUE ACCOMPAGNER LA CREATION D ACTIVITE INDEPENDANTE DES ROUMAINS ET BULGARES EN FRANCE

FICHE PRATIQUE ACCOMPAGNER LA CREATION D ACTIVITE INDEPENDANTE DES ROUMAINS ET BULGARES EN FRANCE AVRIL 2014 FICHE PRATIQUE ACCOMPAGNER LA CREATION D ACTIVITE INDEPENDANTE DES ROUMAINS ET BULGARES EN FRANCE Cette fiche a été réalisée grâce aux apports de l Asav, du Gisti et du CNDH Romeurope SOMMAIRE

Plus en détail

Le Statut Auto-Entrepreneur

Le Statut Auto-Entrepreneur Le Statut Auto-Entrepreneur Le Statut Auto-Entrepreneur en 10 points http://www.declaration-auto-entrepreneur.com L auto-entrepreneur est caractérisé par différents points clés. Lorsque l ont décide de

Plus en détail

bilan d étape après 6 mois de mise en œuvre

bilan d étape après 6 mois de mise en œuvre l auto entrepreneur bilan d étape après 6 mois de mise en œuvre Hervé NOVELLI Secrétaire d Etat chargé du Commerce, de l Artisanat, des Petites et Moyennes Entreprises, du Tourisme, des Services et de

Plus en détail

POLE EMPLOI et la création d entreprise

POLE EMPLOI et la création d entreprise DE : A : LE : POLE EMPLOI et la création d entreprise Catherine DOTTARELLI Conseiller Référent St Germain en Laye Ne pas diffuser Document de travail Document pouvant être diffusé POLE EMPLOI vous aide

Plus en détail

THEMES ABORDES : Les statuts possibles selon la forme juridique de la société

THEMES ABORDES : Les statuts possibles selon la forme juridique de la société THEMES ABORDES : Les statuts possibles selon la forme juridique de la société : Assimilé salarié ou TNS Comparaison des deux statuts Les régimes facultatifs des TNS Le statut du conjoint du TNS Les statuts

Plus en détail

L EIRL Principes fonctionnement et opportunités

L EIRL Principes fonctionnement et opportunités L EIRL Principes fonctionnement et opportunités EXPERTISE COMPTABLE COMMISSARIAT AUX COMPTES 11, rue de Mogador F-75009 PARIS Téléphone +33 (0)1 42 601 606 Fax +33 (0)1 42 613 792 EXPERTISE COMPTABLE 16,

Plus en détail

Artisan Commerçant Industriel La protection sociale du créateur d entreprise

Artisan Commerçant Industriel La protection sociale du créateur d entreprise Artisan Commerçant Industriel La protection sociale du créateur d entreprise Professions indépendantes 10 e édition - mai 2009 2 Les organismes sociaux ont réuni dans ce guide, destiné aux créateurs d

Plus en détail

PREAMBULE. Les 3 statuts possibles de l entrepreneur :

PREAMBULE. Les 3 statuts possibles de l entrepreneur : 1 PREAMBULE Les 3 statuts possibles de l entrepreneur : 1. Le «quasi salarié» : Le dirigeant de SA et de SAS ou le gérant minoritaire de SARL. Sa rémunération relève des traitements et salaires. Il peut

Plus en détail

RÉGIME AUTO-ENTREPRENEUR : Les CCI d Auvergne vous répondent

RÉGIME AUTO-ENTREPRENEUR : Les CCI d Auvergne vous répondent 5 janvier 2008 Les CCI d Auvergne vous répondent 1. Qu est-ce que c est? Disponible à partir du 1 er janvier 2009, c est le statut le plus simple possible pour créer une activité indépendante (Loi de Modernisation

Plus en détail

Le cadre fiscal et social de l épargne salariale pour l épargnant

Le cadre fiscal et social de l épargne salariale pour l épargnant Janvier 2015 Le cadre fiscal et social de l épargne salariale pour l épargnant France métropolitaine et D.O.M. (hors Mayotte) BANQUE DE GRANDE CLIENTÈLE / ÉPARGNE ET ASSURANCE / SERVICES FINANCIERS SPÉCIALISÉS

Plus en détail

Créer son entreprise de A à Z 2015. Sommaire détaillé :

Créer son entreprise de A à Z 2015. Sommaire détaillé : Sommaire détaillé : Chapitre 1...3 A. Les motivations des entrepreneurs...3 B. Les questions à se poser avant de se lancer...4 1. Les décisions importantes à prendre...4...5 Le créateur est marié sous

Plus en détail

AIDES A LA CREATION REPRISE D ENTREPRISE

AIDES A LA CREATION REPRISE D ENTREPRISE AIDES A LA CREATION REPRISE D ENTREPRISE FINANCEMENT SUBVENTIONS COTISATIONS SOCIALES DE L EXPLOITANT AIDES A L EMPLOI EXONERATIONS FISCALES AIDES AU CONSEIL PCE (Prêt à la Création d Entreprise) FINANCEMENT

Plus en détail

EXONERATIONS. Employeur concerné

EXONERATIONS. Employeur concerné EXONERATIONS Type d exonération Intitulé de Caractéristiques de Allégements généraux sur les bas salaires et en 1. Exonération Fillon Réduction dégressive des faveur de la RTT et du temps partiel sociale

Plus en détail

Tableau comparatif des contrats d apprentissage et de professionnalisation

Tableau comparatif des contrats d apprentissage et de professionnalisation Tableau comparatif des contrats d apprentissage et de professionnalisation Attention : Ce document a été établit en juin 2015. Les informations qu il contient peuvent avoir évoluées en fonction des lois

Plus en détail

Communauté d Agglomération du Grand Villeneuvois 1

Communauté d Agglomération du Grand Villeneuvois 1 Communauté d Agglomération du Grand Villeneuvois 1 Les chiffres clés de la création d entreprise 549 138 entreprises créées en France en 2011 Soit 1 nouvelle entreprise par minute 29 455 en Aquitaine 2

Plus en détail

GUIDE PRATIQUE DE LA SARL

GUIDE PRATIQUE DE LA SARL PASCAL DÉNOS Diplômé d expertise-comptable et Commissaire aux Comptes DESS en Banques et Finances GUIDE PRATIQUE DE LA SARL et de l EURL Création et gestion de la SARL, de l EURL, de la SELARL, de la SELU

Plus en détail

L assurance chômage de l entrepreneur et du mandataire social

L assurance chômage de l entrepreneur et du mandataire social L assurance chômage de l entrepreneur et du mandataire social 1 PLAN DE LA PRESENTATION :! Le Régime GSC! Les dirigeants et la perte d emploi! Les solutions proposées! Les conditions requises 2 Le Régime

Plus en détail

GUIDE PRATIQUE DU VDI MANDATAIRE ELORA

GUIDE PRATIQUE DU VDI MANDATAIRE ELORA GUIDE PRATIQUE DU VDI MANDATAIRE ELORA Vos premiers pas. PREAMBULE Le Vendeur à Domicile Indépendant est chargé de la commercialisation des produits de la société ELORA directement auprès du consommateur,

Plus en détail

Artisan Commerçant Industriel Profession libérale

Artisan Commerçant Industriel Profession libérale Mars Février 2011 2008 Artisan Commerçant Industriel Profession libérale / votre projet d entreprise / du projet à la création / votre protection sociale artisans commerçants professions libérales auto

Plus en détail

L Entrepreneur Individuel à Responsabilité limitée L E.I.R.L. Novembre 2013. Audit Commissariat aux comptes Expertise comptable & Conseil

L Entrepreneur Individuel à Responsabilité limitée L E.I.R.L. Novembre 2013. Audit Commissariat aux comptes Expertise comptable & Conseil L Entrepreneur Individuel à Responsabilité limitée L E.I.R.L. Novembre 2013 L Entrepreneur Individuel à Responsabilité limitée 2 Nouveautés À qui s adresse se statut d EIRL? Quelle procédure accomplir?

Plus en détail

11-1 - Entrepreneur Individuel à Responsabilité Limitée (EIRL) Avec l EIRL Artisanat, tout ce que vous risquez c est de réussir!

11-1 - Entrepreneur Individuel à Responsabilité Limitée (EIRL) Avec l EIRL Artisanat, tout ce que vous risquez c est de réussir! 11-1 - Entrepreneur Individuel à Responsabilité Limitée (EIRL) Avec l EIRL Artisanat, tout ce que vous risquez c est de réussir! Av Depuis janvier 2011, les créateurs d entreprises artisanales ou artisans

Plus en détail