La forêt, l eau et la gestion forestière

Dimension: px
Commencer à balayer dès la page:

Download "La forêt, l eau et la gestion forestière"

Transcription

1 La forêt, l eau et la gestion forestière André GRANIER, INRA Nancy*, Nathalie BREDA, INRA Nancy, Vincent BADEAU, INRA Nancy, Julien FIQUEPRON, CNPF-IDF Nancy * UMR INRA-UHP 1137 Ecologie et écophysiologie forestières, F Champenoux Tel , mél

2 Introduction Idées reçues et spécificités des forêts la forêt fait pleuvoir : NON OUI Situation des massifs forestiers la forêt produit de l eau : 1) en qualité OUI 2) en qualité NON relations assimilation de carbone / transpiration la forêt favorise le drainage vers le sous-sol : OUI propriétés hydrodynamiques des sols forestiers

3 Plan Le bilan hydrique des forêts, principales sources de variation : climat, disponibilité en eau, essence Comparaison avec les autres types de végétations (prairies, cultures) La qualité des eaux «forestières» Approche de modélisation Exemples : type de couverture forestière et drainage

4 Le bilan hydrique : rappels Bilan hydrologique Bilan hydrique Ruisselements Ecoulements Apports atmosphériques Evaporation Drainage profond sol Cours d eau sous-sol nappe Transpiration du couvert Pluie au sol Interception Réserve utile Schéma N Bréda

5 La transpiration des arbres : le flux quantitativement le plus important, qui dépend du climat (ici relativement à l ETP) et de l indice foliaire du peuplement. (D après Bréda et Granier) automne printemps été T/ETP LAI (m 2 m -2 ) LAI : Leaf Area Index ou indice foliaire (m² de feuilles / m² de sol)

6 Un couvert forestier régule sa consommation d eau selon la disponibilité de l eau ETR (mm jour -1 ) feuillé, sol humide défeuillé feuillé sol sec r 2 = ETP P (mm jour -1 ) forêt de Hesse

7 Interception des précipitations : une spécificité majeure de la forêt (valeurs annuelles) 50 réseau Renecofor hêtre chêne pédonculé chêne sessile pin maritime pin sylvestre sapin pectiné épicéa In %

8 Forêts vs. prairies et cultures Granier A, programme Carboeurope IP (6th PCRD) ETR (mm jour-1) Grillenburg Prairie artificielle (Allemagne) Lille Prairie Valby artificielle (Danemark) Grignon Maïs irrigué (France) Hesse Hêtre (France - Lorraine) RG (J cm-2)

9 Spécificités de l interface sol-racines Biomasse racinaire source : Blanchart et al. (2000) Porosité cultures jachère prairies F.D. forêt Hesse cultures jachère prairies forêt

10 Qualité des eaux forestières

11 Liens entre forêt et qualité d eau Présence de forêt et qualité d eau Bon couplage des cycles biogéochimiques Couverture pérenne, limite les phénomènes de relargage Source : Ranger Effet dilution sur NO 3- : dans les bassins-versants lorrains, un taux de boisement de 30 % permet de respecter les normes (Benoît, 2002)

12 Liens entre forêt et qualité d eau Présence de forêt et qualité d eau protection du sol, turbidité limitée rôle épuratoire + marqué pour les formations boisées en contact d eaux polluées : (ripisylves, forêts alluviales, ~ bocage). Filtration, absorption, conditions favorables à la dénitrification. Évolution moyenne de la teneur en azote totale dans les eaux en fonction de la largeur de la bande rivulaire (Maridet, 1994)

13 Liens entre forêt et qualité d eau Gestion forestière et qualité d eau Gestion beaucoup moins intensive qu en agriculture : faible usage d intrants (annuellement, entre 0,3 et 1% des surfaces de forêt publique reçoivent des fertilisants ou des produits phytocides - Roman-Amat, 2002). perturbations du couvert plus rares, gestion à long terme travail du sol et traitements phytosanitaires restent sensibles Perturbation du couvert : risques d augmentation de [NO 3- ] (transitoire et mesurée) 90 % de dégâts + 10 mg/l source : Benoît 2002

14 Modélisation du bilan hydrique : application à l eau potable Mise en œuvre du modèle BILJOU

15 Application à l eau potable : choix de 2 sites forestiers Influence du type de couvert sur les volumes drainés (1) La commune de Masevaux : mélange de feuillus (45%) et de résineux (55%), site bien arrosé du sud des Vosges. Dispose de sources captées avec données journalières de volumes. (2) La FD de Hesse, hêtraie de plaine (57). FD Hesse Masevaux

16 Hypothèses des simulations de bilan hydrique Même réserve utile du sol = 130 mm (hypothèse moyenne) 5 hypothèses de couverts forestiers (LAI ou indice foliaire) : - feuillus à fort LAI (maxi = 7.5) - feuillus à LAI moyen (maxi = 4) - feuillus à LAI faible (maxi = 3) - résineux à fort LAI (maxi = 7.5) - mélange résineux - feuillus (LAI de 4 à 7.5 selon date) LAI (m 2 /m 2 ) feuillus fort LAI feuillus LAI moyen feuillus faible LAI mélange feuillusrésineux résineux

17 Présentation des résultats 1) Masevaux Période de végétation (1 er avril au 15 octobre) drainage m3/ha Site de Masevaux : flux de drainage du 1 avril au 15 octobre moyenne feuillus mélange F/R résineux Période d étiage (1 er juillet au 31 août indice foliaire

18 Choix de 3 années contrastées : sèche, moyenne et humide Montagne - Masevaux m 3 /ha/j Masevaux, drainages du 1 er juillet au 31 août Feuillu faible LAI Feuillu LAI moyen Feuillu fort LAI Feuillu-résineux Résineux fort LAI 10 0 sec (2003) moyen (1996) humide (2000)

19 Choix de 3 années contrastées : sèche, moyenne et humide Plaine : F.D. Hesse Feuillu faible LAI Feuillu LAI moyen Feuillu fort LAI Feuillu-résineux Résineux fort LAI

20 Hesse : drainages sur la période 1er avril au 15 octobre du Feuillu faible LAI Feuillu LAI moyen Feuillu fort LAI Feuillu-résineux Résineux fort LAI

21 Conclusion Cycle de l eau : des variations entre espèces, mais les effets prépondérants restent le climat et le l indice foliaire Pour la production d eau potable, le maintien de couverts forestiers clairs, pourrait générer des économies en termes de coûts de fonctionnement, avec l optimisation de la production de sources gravitaires (Lorraine) L approche de modélisation des bilans hydriques permet de quantifier les services que peut rendre la forêt sur le plan de la disponibilité de la ressource en eau Perspectives : simulations en climat futur, autres zones géographiques (eg. région méditerranéenne)

22 Journées Scientifiques et Techniques INRA-Nancy juin 2005 Méthodes de mesure de l évapotranspiration des peuplements forestiers méthodes pas de temps avantages inconvénients contenu en eau du sol flux de sève 7-10 j heure profil de teneur en eau du sol, Es Merci de votre attention! information échelle arbre probl. qualité mesures de θ v,variabilité spatiale changement d échelle, probl. certaines sp. corrélations turbulentes heure intégration spatiale coût, pluie échanges gazeux foliaires heure physiologie de l arbre changement d échelle arbre/peuplement

23

24 Biljou, un modèle de bilan hydrique - conçu pour le diagnostic, la prévision - au départ, pour relier la croissance radiale des arbres au déficit hydrique - dans cette étude : simulation des flux de drainage Bréda 1995 (thèse), Granier et al., 1999 (Ecological Modelling) Validation du modèle modèle mesure 150 Rs (mm)

25 Cohérence avec les mesures d écoulements de bassins versants D après C. Cosandey (2000) «Hydrologie continentale : rôle de la végétation»

L'effet du mélange d'essences sur la productivité décroît avec la fertilité de la station

L'effet du mélange d'essences sur la productivité décroît avec la fertilité de la station L'effet du mélange d'essences sur la productivité décroît avec la fertilité de la station P. Vallet, M. Toïgo, T. Pérot UR Ecosystèmes Forestiers, Nogent-sur-Vernisson CAQSIS 2015, Nancy, 7-9 avril 2015

Plus en détail

Les mesures d adaptation mises en œuvre en France par les gestionnaires forestiers ; exemple de l ONF

Les mesures d adaptation mises en œuvre en France par les gestionnaires forestiers ; exemple de l ONF Les mesures d adaptation mises en œuvre en France par les gestionnaires forestiers ; exemple de l ONF Myriam Legay, Département Recherche et Développement Académie d Agriculture de France Séance du 9 octobre

Plus en détail

Méthode Face à l impossibilité de réaliser des mesures directes des quantités d eau percolées sous forêt, nous avons choisi d employer un modèle infor

Méthode Face à l impossibilité de réaliser des mesures directes des quantités d eau percolées sous forêt, nous avons choisi d employer un modèle infor «Forêt et quantité d eau» Etude test sur la commune de Pourcharesses Contexte de l étude Etudier les liens entre forêts et quantité d eau est un des objectifs identifiés dans la Charte Forestière de Territoire

Plus en détail

Impacts de la tempête du 26 décembre 1999 sur les flux de carbone d une hêtraie

Impacts de la tempête du 26 décembre 1999 sur les flux de carbone d une hêtraie Impacts de la tempête du 26 décembre 1999 sur les flux de carbone d une hêtraie André Granier 1, Jérôme Ngao 1, Claude Nys 2, Denis Loustau 3 1. UMR INRA-UHP Écologie et Écophysiologie forestières 2. Unité

Plus en détail

Les forêts de montagne

Les forêts de montagne Les forêts de montagne La récolte des bois en zone de pente 19 novembre 2015 FCBA Institut technologique Forêt Cellulose Bois construction Ameublement Sommaire La montagne : quelle(s) définition(s) L exploitabilité

Plus en détail

LES INDICATEURS POTENTIELS

LES INDICATEURS POTENTIELS LES INDICATEURS POTENTIELS BIOCLIMATIQUES Préparée par : Vincent Badeau & Daphné Asse Réunion finale du projet SICFOR 14 novembre 2013 - Paris Présentation du groupe de travail Indicateurs bioclimatiques

Plus en détail

Le laboratoire d'hydrologie forestière de l'université Laval: Passé, présent et futur

Le laboratoire d'hydrologie forestière de l'université Laval: Passé, présent et futur Le laboratoire d'hydrologie forestière de l'université Laval: Passé, présent et futur Sylvain Jutras, ing.f., Ph.D. Professeur en hydrologie forestière Département des sciences du bois et de la forêt Faculté

Plus en détail

Stock et flux de bois en forêt

Stock et flux de bois en forêt Stock et flux de bois en forêt Définitions, méthodes et résultats de l IFN Jean-Christophe Hervé CAQ 2012 Nogent sur Vernisson Définition IFN de la forêt La forêt (définition internationale) : terrain

Plus en détail

La prévision saisonnière

La prévision saisonnière La prévision saisonnière Christian Viel METEO-FRANCE Direction de la Climatologie Rencontres Nationales de l'agrométéorologie Toulouse, 14-15 janvier 2015 2 La prévision saisonnière La prévision saisonnière,

Plus en détail

UN OUTIL LOGICIEL SYNTHÉTIQUE D ANALYSE

UN OUTIL LOGICIEL SYNTHÉTIQUE D ANALYSE THÈME 2. CONNAISSANCE DE LA RESSOURCE ET DÉVELOPPEMENT INDUSTRIEL UN OUTIL LOGICIEL SYNTHÉTIQUE D ANALYSE DE LA RESSOURCE BOURGUIGNONNE OLIVIER PAIN L approche à un niveau régional des études de ressource

Plus en détail

Bilan Climatique. ARVALIS - Institut du végétal

Bilan Climatique. ARVALIS - Institut du végétal Bilan Climatique Réseau d observation météorologique au sol en région Sud-Est Analyse annuelle: rapports à la normale des précipitations sur l année hydrologique (sept 2012 à août 2013) Analyse saisonnière

Plus en détail

Comment inclure la stochasticité des événements climatiques extrêmes dans un modèle empirique de mortalité des tiges individuelles

Comment inclure la stochasticité des événements climatiques extrêmes dans un modèle empirique de mortalité des tiges individuelles Comment inclure la stochasticité des événements climatiques extrêmes dans un modèle empirique de mortalité des tiges individuelles Rubén MANSO Mathieu Fortin, François Morneau, François Ningre Journées

Plus en détail

Evaluation de l'efficacité environnementale des zones tampons en vue de limiter la contamination des eaux par les pesticides

Evaluation de l'efficacité environnementale des zones tampons en vue de limiter la contamination des eaux par les pesticides Evaluation de l'efficacité environnementale des zones tampons en vue de limiter la contamination des eaux par les pesticides Jean-Joël Gril, Julien Tournebize et Yves Nédélec, pour les équipes : «Pollutions

Plus en détail

SE CHAUFFER AU BOIS, EST-CE BON POUR LA FORÊT? Philippe Besseau : Animateur régional ressource et bois énergie

SE CHAUFFER AU BOIS, EST-CE BON POUR LA FORÊT? Philippe Besseau : Animateur régional ressource et bois énergie SE CHAUFFER AU BOIS, EST-CE BON POUR LA FORÊT? Philippe Besseau : Animateur régional ressource et bois énergie Conférence Salon Bois Energie Mars 2015 SE CHAUFFER AU BOIS EST-CE BON POUR LA FORÊT? Avec

Plus en détail

REGIONALISATION STATISTIQUE POUR LES ETUDES D IMPACT DU CHANGEMENT CLIMATIQUE : POURQUOI ET COMMENT

REGIONALISATION STATISTIQUE POUR LES ETUDES D IMPACT DU CHANGEMENT CLIMATIQUE : POURQUOI ET COMMENT REGIONALISATION STATISTIQUE POUR LES ETUDES D IMPACT DU CHANGEMENT CLIMATIQUE : POURQUOI ET COMMENT TOUR D HORIZON METHODOLOGIQUE Frédéric HUARD, INRA AgroClim LA REGIONALISATION (descente d échelle, downscaling)

Plus en détail

Limiter les transferts des polluants d origine agricole dans les bassins versants drainés

Limiter les transferts des polluants d origine agricole dans les bassins versants drainés Limiter les transferts des polluants d origine agricole dans les bassins versants drainés CHAUMONT Cédric FESNEAU Corinne TOURNEBIZE Julien Unité de Recherche «Hydrosystèmes et Bioprocédés» Cemagref, Groupement

Plus en détail

Programme départemental d hydraulique agricole

Programme départemental d hydraulique agricole Programme départemental d hydraulique agricole ETAT MEMBRE : FRANCE REGION : Provence-Alpes-Côte d Azur Département des Bouches-du-Rhône INTITULE DU REGIME D AIDE : Modernisation, réhabilitation et optimisation

Plus en détail

Les différents massifs montagneux

Les différents massifs montagneux G Les différents massifs montagneux On distingue deux types de montagnes : Les hautes montagnes ou montagnes jeunes. Elles ont des sommets pointus et élevés (plus de 1800 mètres) ainsi que des pentes raides.

Plus en détail

Cycle du carbone des forêts et des cultures d Île-de-France simulé par le modèle ORCHIDEE: Présentation du projet

Cycle du carbone des forêts et des cultures d Île-de-France simulé par le modèle ORCHIDEE: Présentation du projet Cycle du carbone des forêts et des cultures d Île-de-France simulé par le modèle ORCHIDEE: Présentation du projet Guerric le Maire R2DS Post-doc au LSCE, CEA-CNRS Saclay Séminaire PIREN-Seine, 24 nov.

Plus en détail

Le changement climatique en Franche-Comté

Le changement climatique en Franche-Comté Le changement climatique en Franche-Comté 14 octobre 2014 Daniel Joly Le contexte climatique de la Franche-Comté Climat de montagneet climat semi continental des plateaux du NE : température moyenne fraîche

Plus en détail

Forêt et changement climatique. Ambroise Graffin ambroise.graffin@onf.fr Responsable Animation - Agence ONF Versailles

Forêt et changement climatique. Ambroise Graffin ambroise.graffin@onf.fr Responsable Animation - Agence ONF Versailles Forêt et changement climatique Ambroise Graffin ambroise.graffin@onf.fr Responsable Animation - Agence ONF Versailles Versailles, 7 et 8 octobre 2014 Plan de l intervention Introduction ONF Versailles

Plus en détail

Les activités en Agrométéorologie à. Météo-France

Les activités en Agrométéorologie à. Météo-France Les activités en Agrométéorologie à Cliquez pour modifier le style du titre Météo-France Cliquez pour modifier Grégoire Pigeon le style des Météo-France sous-titres du masque Division Agrométéorologie

Plus en détail

UTILE DES SOLS POUR UNE GESTION RATIONNELLE DES EAUX DE L IRRIGATIONL

UTILE DES SOLS POUR UNE GESTION RATIONNELLE DES EAUX DE L IRRIGATIONL CALCUL DE LA RÉSERVE R UTILE DES SOLS POUR UNE GESTION RATIONNELLE DES EAUX DE L IRRIGATIONL Pr. El Mansouri B. Laboratoire Environnement- Ressources Naturelle Télédétection, Unité de Recherche Ressources

Plus en détail

La France. La France est située à l extrême ouest du continent européen. Nous avons des frontières au. 1) Les reliefs et les activités humaines

La France. La France est située à l extrême ouest du continent européen. Nous avons des frontières au. 1) Les reliefs et les activités humaines La France La France est située à l extrême ouest du continent européen. Nous avons des frontières au nord avec la Belgique et le Luxembourg ; à l est avec l Allemagne, la Suisse et l Italie ; et au sud

Plus en détail

La valorisation des feuillus de qualité secondaire en Bourgogne. Jean Croisel Conseil régional de Bourgogne

La valorisation des feuillus de qualité secondaire en Bourgogne. Jean Croisel Conseil régional de Bourgogne La valorisation des feuillus de qualité secondaire en Bourgogne Jean Croisel Conseil régional de Bourgogne Plan La forêt et la politique de valorisation des feuillus de qualité secondaire en Bourgogne

Plus en détail

- LE BASSIN VERSANT -

- LE BASSIN VERSANT - - LE BASSIN VERSANT - Cours Master 1 C. Legout Laboratoire d étude des Transferts en Hydrologie et en Environnement Université Joseph Fourier Cedric.Legout@hmg.inpg.fr Plan 1- L eau dans les sols : rappels

Plus en détail

Impact du changement climatique sur la subéraie au Nord Ouest de la Tunisie : Application de Biljou à la forêt de Ain Snoussi (Kroumirie)

Impact du changement climatique sur la subéraie au Nord Ouest de la Tunisie : Application de Biljou à la forêt de Ain Snoussi (Kroumirie) Impact du changement climatique sur la subéraie au Nord Ouest de la Tunisie : Application de Biljou à la forêt de Ain Snoussi (Kroumirie) Slaheddine Khlifi (ESIER Medjez el Bab, U. Jendouba) Makram Bouzidi

Plus en détail

Couplage de de l Eau et et de de l Azote dans les Peuplements Cultivés

Couplage de de l Eau et et de de l Azote dans les Peuplements Cultivés Couplage de de l Eau et et de de l Azote dans les Peuplements Cultivés J. L. Durand, C. Gary, N. Brisson, T. Bariac,, C. Doussan,, C. Picon-Cochard Cochard,, V. Gonzalez Dugo,, F. Célette,, P. Biron, P.

Plus en détail

RENCONTRES RED. Société du Canal de Provence et d aménagement de la région provençale

RENCONTRES RED. Société du Canal de Provence et d aménagement de la région provençale Société du Canal de Provence et d aménagement de la région provençale RENCONTRES RED Changement climatique : Quels impacts en zone méditerranéenne? Quelles adaptations pour l agriculture régionale? J.

Plus en détail

Un modèle opérationnel pour le diagnostic des émissions de nitrate aux champs V PARNAUDEAU, R REAU, P DUBRULLE, A DUPONT, B ROBERT (INRA)

Un modèle opérationnel pour le diagnostic des émissions de nitrate aux champs V PARNAUDEAU, R REAU, P DUBRULLE, A DUPONT, B ROBERT (INRA) Un modèle opérationnel pour le diagnostic des émissions de nitrate aux champs V PARNAUDEAU, R REAU, P DUBRULLE, A DUPONT, B ROBERT (INRA) NOM DE L AUTEUR 03 / 12 / 2013 Agriculture, pertes d azote/de nitrate

Plus en détail

Diagnostic sur la forêt paysanne. Charte Forestière de Territoire Ardèche verte

Diagnostic sur la forêt paysanne. Charte Forestière de Territoire Ardèche verte Diagnostic sur la forêt paysanne Charte Forestière de Territoire Ardèche verte Sommaire 1 / Introduction 2 / La forêt sur le territoire de l'ardèche verte 3 / Le choix des communes et personnes enquêtées

Plus en détail

Maintien de la productivité forestière dans les milieux humides

Maintien de la productivité forestière dans les milieux humides Maintien de la productivité forestière dans les milieux humides Mélanie Trudel, ing. jr. PhD Avec la collaboration de Robert Leconte, ing. PhD, Émilie Duhamel-Beaudry et Sophie Bérard Avec la collaboration

Plus en détail

Couverts associés en culture de colza

Couverts associés en culture de colza Couverts associés en culture de Résultats essais 2010-2011 (Berry) Gilles SAUZET- LE SUBDRAY, Nathalie LANDÉ - GRIGNON, Franck DUROUEIX - AGEN Couverts associés en culture de Sommaire Enjeux et objectifs

Plus en détail

Dans la zone chaude, les rayons du soleil frappent la terre perpendiculairement, il fait chaud toute l année.

Dans la zone chaude, les rayons du soleil frappent la terre perpendiculairement, il fait chaud toute l année. Sur notre planète, on peut définir 3 grandes zones climatiques : 1) la zone chaude qui se situe autour de l équateur, entre les tropiques du Cancer et du Capricorne. On l appelle aussi la zone intertropicale.

Plus en détail

Le bilan radiatif moteur de la dynamique atmosphérique

Le bilan radiatif moteur de la dynamique atmosphérique 1 ère pièce du puzzle Le bilan radiatif moteur de la dynamique atmosphérique 1-1. D un point de vue temporel (échelle de la journée / de l année) 1-2. D un point de vue spatial (d un point à un autre du

Plus en détail

Taille et élagage des arbres forestiers. Vendredi 21 juin 2013 Jean François FREUND CRPF Lorraine-Alsace

Taille et élagage des arbres forestiers. Vendredi 21 juin 2013 Jean François FREUND CRPF Lorraine-Alsace Taille et élagage des arbres forestiers Vendredi 21 juin 2013 Jean François FREUND CRPF Lorraine-Alsace Quelques définitions 3 opérations distinctes avec des objectifs précis Taille de formation vise à

Plus en détail

Le modèle de Culture. André Chanzy UMR INRA/UAPV EMMAH

Le modèle de Culture. André Chanzy UMR INRA/UAPV EMMAH Le modèle de Culture André Chanzy UMR INRA/UAPV EMMAH Plan de la Présentation Présentation du modèle et options de modélisation L outil informatique Exemples d utilisation I. STICS: généralités Généricité

Plus en détail

La forêt française. Basse-Normandie. Les résultats issus des campagnes d'inventaire 2005 à 2009. Les résultats pour la région

La forêt française. Basse-Normandie. Les résultats issus des campagnes d'inventaire 2005 à 2009. Les résultats pour la région La forêt française Les résultats issus des campagnes d'inventaire 2005 à 2009 Les résultats pour la région Basse-Normandie 2 TOME Basse-Normandie : les résultats régionaux Sommaire 1 La région Basse-Normandie

Plus en détail

Programme Gestion et Impacts du Changement climatiques GICC APR 2001

Programme Gestion et Impacts du Changement climatiques GICC APR 2001 Programme Gestion et Impacts du Changement climatiques GICC APR 2001 7/01 - Projet CARBOFOR : Séquestration de carbone dans les grands écosystèmes forestiers en France. Quantification, spatialisation et

Plus en détail

Approche multicritères pour le choix entre scénarios d aménagement multifonctionnel des forêts LAHSSINI S.

Approche multicritères pour le choix entre scénarios d aménagement multifonctionnel des forêts LAHSSINI S. Approche multicritères pour le choix entre scénarios d aménagement multifonctionnel des forêts LAHSSINI S. ASRDLF,2013 PLAN Contexte Matériels et méthodes Zone d étude Formulation décisionnelle Résultats

Plus en détail

Hôtel de Région Assemblée Plénière 25 janvier 2010

Hôtel de Région Assemblée Plénière 25 janvier 2010 Bilan et perspectives concernant l industrie régionale 1 an après la tempête Klaus Hôtel de Région Assemblée Plénière Bilan et perspectives Bilan du plan Tempête un an après Bilan des autres actions de

Plus en détail

La forêt française. Lorraine. Les résultats issus des campagnes d'inventaire 2005 à 2009. Les résultats pour la région

La forêt française. Lorraine. Les résultats issus des campagnes d'inventaire 2005 à 2009. Les résultats pour la région La forêt française Les résultats issus des campagnes d'inventaire 2005 à 2009 Les résultats pour la région Lorraine 2 TOME Lorraine : les résultats régionaux Sommaire 1 La région Lorraine 1.1 Généralités

Plus en détail

Des données pluviométriques issues des radars météo pour la modélisation hydrologique

Des données pluviométriques issues des radars météo pour la modélisation hydrologique Des données pluviométriques issues des radars météo pour la modélisation hydrologique en zone de moyenne montagne? Victor Baron 1, Lætitia Moulin 2, Rémy Garçon 2, Pierre Bernard 2 1 Stage de fin d études

Plus en détail

Chapitre 9 L action de l homme sur l environnement

Chapitre 9 L action de l homme sur l environnement Chapitre 9 L action de l homme sur l environnement L activité humaine peut avoir des conséquences sur les milieux. Étude de paysages actuels et anciens L observation de son environnement proche et de ce

Plus en détail

SIMULATION D IMAGES DE TELEDETECTION POUR L ETUDE DES FORETS. Christophe Proisy

SIMULATION D IMAGES DE TELEDETECTION POUR L ETUDE DES FORETS. Christophe Proisy SIMULATION D IMAGES DE TELEDETECTION POUR L ETUDE DES FORETS Christophe Proisy Séminaire Images, UMR AMAP, Lundi 24 Juin 2013 Pourquoi simuler? Réponse = Pretty images are not enough! Adams, J.B., & Gillespie,

Plus en détail

Les changements climatiques et l effet de serre

Les changements climatiques et l effet de serre Les changements climatiques et l effet de serre Qu est-ce que le climat et l effet de serre? Que nous apprennent les observations? Que nous apprennent les modèles numériques? Quelles sont les projections

Plus en détail

Biodiversité et changements climatiques : l exemple des oiseaux

Biodiversité et changements climatiques : l exemple des oiseaux Biodiversité et changements climatiques : l exemple des oiseaux Romain Julliard Centre de Recherches sur la Biologie des Populations d Oiseaux Pourquoi les oiseaux? C est le groupe pour lequel on a le

Plus en détail

Les techniques d entretien du sol : outils de gestion du régime hydrique de la vigne?

Les techniques d entretien du sol : outils de gestion du régime hydrique de la vigne? Les techniques d entretien du sol : outils de gestion du régime hydrique de la vigne? J.-P. Roby 1*, C. van Leeuwen 1, E. Goulet 2, P. Pieri 1 1 UMR EGFV, ISVV, 210 Chemin de Leysotte, CS 50008, 33882

Plus en détail

Météo et Agriculture La prévision météorologique et hydrologique au cœur de l Économie et de la Société Session 3: agriculture et eau

Météo et Agriculture La prévision météorologique et hydrologique au cœur de l Économie et de la Société Session 3: agriculture et eau Météo et Agriculture La prévision météorologique et hydrologique au cœur de l Économie et de la Société Session 3: agriculture et eau Emmanuel Cloppet Direction de la Production Novembre 2012 En préambule:

Plus en détail

QualiTree. Un modèle arbre pour la prédiction de la croissance et de la qualité des fruits prenant en compte les interventions culturales

QualiTree. Un modèle arbre pour la prédiction de la croissance et de la qualité des fruits prenant en compte les interventions culturales QualiTree Un modèle arbre pour la prédiction de la croissance et de la qualité des fruits prenant en compte les interventions culturales M. Génard, F. Lescourret, P. Valsésia, G. Vercambre Plantes et Systèmes

Plus en détail

PREPARATION DU CALENDRIER PREVISIONNEL DE SEMIS. Daouda Zan DIARRA, Chef de la Division Agrométéorologie

PREPARATION DU CALENDRIER PREVISIONNEL DE SEMIS. Daouda Zan DIARRA, Chef de la Division Agrométéorologie PREPARATION DU CALENDRIER PREVISIONNEL DE SEMIS Daouda Zan DIARRA, Chef de la Division Agrométéorologie INTRODUCTION Sécheresse des années 1970; l irrégularité de la pluviométrie : lot d incertitudes chez

Plus en détail

Le raisonnement de l irrigation en arboriculture fruitière

Le raisonnement de l irrigation en arboriculture fruitière Le raisonnement de l irrigation en arboriculture fruitière Gestion de l irrigation Les parcelles de références du bulletin irrigation en arboriculture fruitière Les différents systèmes d irrigation en

Plus en détail

Suivi du bilan hydrique des cultures et des besoins d'irrigation à hautes résolutions spatiales et temporelles

Suivi du bilan hydrique des cultures et des besoins d'irrigation à hautes résolutions spatiales et temporelles Suivi du bilan hydrique des cultures et des besoins d'irrigation à hautes résolutions spatiales et temporelles Centre d Etudes Spatiales de la BIOsphère Unité Mixte de Recherche 5126 CNES-CNRS-UPS-IRD

Plus en détail

Présentation de la filière forêt-bois

Présentation de la filière forêt-bois Présentation de la filière forêt-bois Savez-vous que la filière forêt-bois représente 10 000 emplois en Haute-Normandie? grumes bois d oeuvre DÉROULAGE TRANCHAGE emballages bois, panneaux de contreplaqué

Plus en détail

Pourquoi piloter sa dose d azote?

Pourquoi piloter sa dose d azote? Pourquoi piloter? Conforter ou actualiser la dose calculée en sortie d hiver Etablissement d une dose prévisionnelle avec la Métho du bilan Postes «forfaitaires» ; 80 % s parcelles Parfois un reliquat

Plus en détail

Plan de la présentation Introduction Objectif de l étude Matériel et méthodes Résultats et discussion Conclusion et perspectives

Plan de la présentation Introduction Objectif de l étude Matériel et méthodes Résultats et discussion Conclusion et perspectives Études des propriétés de rétention en eau des sols argileux H. Al Majou, A. Bruand, O. Duval, O. Josière Plan de la présentation Introduction Objectif de l étude Matériel et méthodes Résultats et discussion

Plus en détail

Cire Bourgogne/Franche-Comté, Dijon. Cire Limousin/Poitou-Charentes, Poitiers. Cire Rhône-Alpes, Lyon. Cire Lorraine-Alsace, Nancy

Cire Bourgogne/Franche-Comté, Dijon. Cire Limousin/Poitou-Charentes, Poitiers. Cire Rhône-Alpes, Lyon. Cire Lorraine-Alsace, Nancy Mariet Anne-Sophie 1,2 Retel Olivier 1 Avocat Hélène 3 Serre Anne 1 Schapman Lucie 1,4 Schmitt Marielle 5,6 Charron Martine 7 Monnet Elisabeth 2 Incidence de l érythème migrant et corrélation avec les

Plus en détail

Vers le développement de l agroforesterie tempérée en France Delphine Mézière UMR SYSTEM

Vers le développement de l agroforesterie tempérée en France Delphine Mézière UMR SYSTEM Atelier Transition agroécologique Vers le développement de l agroforesterie tempérée en France Delphine Mézière UMR SYSTEM L agroforesterie tempérée Association de production agricole et d arbres sur une

Plus en détail

Transfert des pesticides des sols vers les eaux souterraines en Martinique

Transfert des pesticides des sols vers les eaux souterraines en Martinique Transfert des pesticides des sols vers les eaux souterraines en Martinique Groupe de travail : Protection de la ressource en eau vis-à-vis des pollutions diffuses Evènement : Journées délocalisées «Départements

Plus en détail

Département des transports, de l équipement et de l environnement Service des forêts et du paysage Section Conservation des forêts

Département des transports, de l équipement et de l environnement Service des forêts et du paysage Section Conservation des forêts Département des transports, de l équipement et de l environnement Service des forêts et du paysage Section Conservation des forêts Cartographie des forêts du Valais avec LiDAR et orthophotos infrarouge

Plus en détail

Les graphes paysagers pour la modélisation et la gestion des pullulations de campagnols terrestres

Les graphes paysagers pour la modélisation et la gestion des pullulations de campagnols terrestres Les graphes paysagers pour la modélisation et la gestion des pullulations de campagnols terrestres COORDINATEUR Jean-Christophe FOLTETE, UMR 6049 ThéMA université de Franche-Comté PARTENAIRES Geoffroy

Plus en détail

Espaces naturels. Forêts, gestion et préservation de la ressource en eau. Agriculture Agroalimentaire Environnement. Organisme de formation

Espaces naturels. Forêts, gestion et préservation de la ressource en eau. Agriculture Agroalimentaire Environnement. Organisme de formation Agriculture Agroalimentaire Environnement Spécialité Espaces naturels Forêts, gestion et préservation de la ressource en eau Organisme de formation UFR des sciences et techniques Parc de Grandmont 37200

Plus en détail

Une meilleure intégration de la dynamique forestière et du milieu physique

Une meilleure intégration de la dynamique forestière et du milieu physique Une meilleure intégration de la dynamique forestière et du milieu physique Les guides des stations forestières Guillaume Cyr, ing.f., M. Sc. Rédacteur des guides des stations forestières Le 12 septembre

Plus en détail

Un tiers des eaux superficielles en état médiocre à mauvais

Un tiers des eaux superficielles en état médiocre à mauvais Eau 69 Un tiers des eaux superficielles en état médiocre à mauvais L état écologique des cours d eau, défini par la Directive Cadre sur l Eau (DCE), est un indicateur qui intègre des résultats de mesures

Plus en détail

Edition Bilan patrimonial des forêts domaniales

Edition Bilan patrimonial des forêts domaniales Edition 2006 Bilan patrimonial des forêts domaniales Indicateur 4 2 Critères d Helsinki C1 C2 C3 C4 C5 C6 État du feuillage des peuplements 1. Définition L état du feuillage des peuplements en forêt domaniale

Plus en détail

LEVIERS D ECONOMIE D EAU : DE LA CONCEPTION A L ENTRETIEN

LEVIERS D ECONOMIE D EAU : DE LA CONCEPTION A L ENTRETIEN 26 et 27 novembre 2009 JOURNEE TECHNIQUE BORDEAUX 04 Novembre 2014 GESTION DE L ARROSAGE L DANS LES ESPACES VERTS LEVIERS D ECONOMIE D EAU : DE LA CONCEPTION A L ENTRETIEN Abdelkader Bensaoud -Bureau d'études

Plus en détail

École Technique Écologie

École Technique Écologie École Technique Écologie Fonctionnement des Écosystèmes et cycles Biogéochimiques : Écologie fonctionnelle Le cadre de l écologie fonctionnelle Dans un contexte donné, l écologie fonctionnelle s intéresse

Plus en détail

http://laclassedestef.eklablog.com/ et http://www.ressourcespourcm2.fr/

http://laclassedestef.eklablog.com/ et http://www.ressourcespourcm2.fr/ Séance 2 La diversité des climats dans le monde: La présence de grandes masses d eau, de hautes montagnes ou de précipitations sont aussi des facteurs importants pour le climat. Ainsi, le climat est adouci

Plus en détail

Agr Eau Madon. Le Madon représente un enjeu pour l alimentation en eau potable

Agr Eau Madon. Le Madon représente un enjeu pour l alimentation en eau potable AGR EAU MADON Agr Eau Madon Protéger les eaux de surface, Pourquoi? Le Madon représente un enjeu pour l alimentation en eau potable C est un gros affluent de la Moselle qui alimente pour partie la ville

Plus en détail

LES ATELIERS DU SIMA BILAN GAZ À EFFET DE SERRE DE L ACTIVITÉ DE COMPOSTAGE DES DÉCHETS ORGANIQUES

LES ATELIERS DU SIMA BILAN GAZ À EFFET DE SERRE DE L ACTIVITÉ DE COMPOSTAGE DES DÉCHETS ORGANIQUES LES ATELIERS DU SIMA BILAN GAZ À EFFET DE SERRE DE L ACTIVITÉ DE COMPOSTAGE DES DÉCHETS ORGANIQUES Conception d un programme de calcul pour les Agriculteurs Composteurs de France SOMMAIRE Contexte / Problématique

Plus en détail

Raisonner l adaptation des systèmes de conduite et des pratiques en vert en situation sèche

Raisonner l adaptation des systèmes de conduite et des pratiques en vert en situation sèche Raisonner l adaptation des systèmes de conduite et des pratiques en vert en situation sèche Eric LEBON INRA-Montpellier SupAgro UMR Ecophysiologie des plantes sous stress environnementaux Impossible d

Plus en détail

Intégration spatiale de la diversité des systèmes de culture et de la dynamique du nitrate pour la gestion des AAC

Intégration spatiale de la diversité des systèmes de culture et de la dynamique du nitrate pour la gestion des AAC Intégration spatiale de la diversité des systèmes de culture et de la dynamique du nitrate pour la gestion des AAC Diagnostic des émissions de nitrate et pilotage du programme d action Raymond Reau, Lorène

Plus en détail

Implication des collectivités dans la restructuration du foncier forestier du Massif central

Implication des collectivités dans la restructuration du foncier forestier du Massif central Implication des collectivités dans la restructuration du foncier forestier du Massif central Vers une boite à outils du foncier forestier pour les collectivités 9 février 2015 1 Ordre du jour 1. Présentation

Plus en détail

Aménagement forestier en forêt privée. Pour vivre pleinement notre région

Aménagement forestier en forêt privée. Pour vivre pleinement notre région Aménagement forestier en forêt privée Pour vivre pleinement notre région Congrès de l Association forestière de l Abitibi-Témiscamingue 9 novembre 2012 Les énoncés de cette présentation sont non-scientifiques;

Plus en détail

Ressource en Eau. Travaux dirigés. 1. Estimation de la recharge des aquifères par bilan hydrique. 2. Cartes piézométriques

Ressource en Eau. Travaux dirigés. 1. Estimation de la recharge des aquifères par bilan hydrique. 2. Cartes piézométriques L1 SVG - UE «Crises et Ressources de la Terre» Ressource en Eau Travaux dirigés 1. Estimation de la recharge des aquifères par bilan hydrique 2. Cartes piézométriques Aude Naveau MCF IC2MP Hydrasa aude.naveau@univ-poitiers.fr

Plus en détail

M1 SDE MEC558 «Hydrologie continentale et ressources en eau» Bloc Hydrologie quantitative Séance 3. Feuille d exercices

M1 SDE MEC558 «Hydrologie continentale et ressources en eau» Bloc Hydrologie quantitative Séance 3. Feuille d exercices M1 SDE MEC558 «Hydrologie continentale et ressources en eau» Bloc Hydrologie quantitative Séance 3 Feuille d exercices 4. Water in soils Exercice 4.1 Soil moisture variations at the SIRTA observatory Le

Plus en détail

Ce document présente des notions de base et des définitions abordées dans le cas

Ce document présente des notions de base et des définitions abordées dans le cas Ce document présente des notions de base et des définitions abordées dans le cas d étude du stage. SOMMAIRE : Le sol : composition, texture, structure, eau, Facteurs chimiques, ph, éléments minéraux, couleur,

Plus en détail

QUELLE EST LA PLACE DES FEUILLUS BORÉAUX DANS NOS ÉCOSYSTÈMES? Julien Moulinier Ph. D.

QUELLE EST LA PLACE DES FEUILLUS BORÉAUX DANS NOS ÉCOSYSTÈMES? Julien Moulinier Ph. D. QUELLE EST LA PLACE DES FEUILLUS BORÉAUX DANS NOS ÉCOSYSTÈMES? Julien Moulinier Ph. D. 1 er Rendez-vous des ressources naturelles, La Sarre, 9 mai 2014 Les feuillus commerciaux de la sapinière à bouleau

Plus en détail

Développer le diagnostic sylvo-climatique et les services d'adaptation des forêts au changement climatique. Nathalie BREDA, 4 mars 2016

Développer le diagnostic sylvo-climatique et les services d'adaptation des forêts au changement climatique. Nathalie BREDA, 4 mars 2016 Développer le diagnostic sylvo-climatique et les services d'adaptation des forêts au changement climatique Nathalie BREDA, 4 mars 2016 Des besoins de services : mais pour quoi faire? Diagnostiquer Evaluer

Plus en détail

L'histoire d'une vie : l'ontogénie de l'érable à sucre racontée par ses pousses annuelles

L'histoire d'une vie : l'ontogénie de l'érable à sucre racontée par ses pousses annuelles L'histoire d'une vie : l'ontogénie de l'érable à sucre racontée par ses pousses annuelles Taugourdeau, Lecigne, Delagrange, de Reffye & Messier www.arbresurbains.uqam.ca Ontogénie : les phénomènes qui

Plus en détail

LIFE07 ENV/FR/000173. LIFE SEMEAU - action 2.2 : Expertise et synthèse bibliographique - Effets des pratiques forestières sur la qualité des eaux

LIFE07 ENV/FR/000173. LIFE SEMEAU - action 2.2 : Expertise et synthèse bibliographique - Effets des pratiques forestières sur la qualité des eaux LIFE07 ENV/FR/000173 LIFE SEMEAU - action 2.2 : Expertise et synthèse bibliographique - Effets des pratiques forestières sur la qualité des eaux Julien Fiquepron François Charnet Septembre 2013 LIFE SEMEAU

Plus en détail

Jeux d'acteurs dans la gestion des ressources environnementales. Thomas Debril (INRA) Christophe Sibertin-Blanc (IRIT)

Jeux d'acteurs dans la gestion des ressources environnementales. Thomas Debril (INRA) Christophe Sibertin-Blanc (IRIT) Jeux d'acteurs dans la gestion des ressources environnementales Thomas Debril (INRA) Christophe Sibertin-Blanc (IRIT) Les jeux d acteurs : fondements théoriques (1) De la sociologie de l action (Boudon)

Plus en détail

Territ'Eau - Agro-Transfert Bretagne - version du 09/11/2009. Fonctions. C. Grimaldi, J. Baudry et C. Gascuel

Territ'Eau - Agro-Transfert Bretagne - version du 09/11/2009. Fonctions. C. Grimaldi, J. Baudry et C. Gascuel Territ'Eau - Agro-Transfert Bretagne - version du 09/11/2009 Fonctions C. Grimaldi, J. Baudry et C. Gascuel On peut distinguer 3 grands types de fonctions opérationnelles liées aux bordures de champ qui

Plus en détail

Résumé : Loire Nature en Ardèche : trois tourbières (Atelier n 3 : Pourquoi et comment gérer les têtes de bassin?)

Résumé : Loire Nature en Ardèche : trois tourbières (Atelier n 3 : Pourquoi et comment gérer les têtes de bassin?) Résumé : Loire Nature en Ardèche : trois tourbières (Atelier n 3 : Pourquoi et comment gérer les têtes de bassin?) Par Laurence JULLIAN, chargée de mission du Conservatoire Rhône-Alpes des espaces naturels

Plus en détail

Simulation des émissions de N 2 O en climat continental froid et humide

Simulation des émissions de N 2 O en climat continental froid et humide Simulation des émissions de N 2 O en climat continental froid et humide Guillaume Jégo 1 Elizabeth Pattey 2, Martin Chantigny 1, Joël Léonard 33 1 AAC, Québec; 2 AAC, Ottawa; 3 INRA, UR AgroImpact, Laon,

Plus en détail

4 PLANIFICATION SYLVICOLE

4 PLANIFICATION SYLVICOLE 4 PLANIFICATION SYLVICOLE Synthèse des principes sylvicoles Concept sylvicole Carte des peuplements Planification sylvicole 4 Planification sylvicole 1 4.1 Synthèse des principes sylvicoles. Pratiquer

Plus en détail

Trame écologique agropastorale du Massif central :

Trame écologique agropastorale du Massif central : Trame écologique agropastorale : de l approche cartographique globale par grands types de milieux à une approche cartographique affinée des végétations agropastorales Cartographie fine de la trame écologique

Plus en détail

CLIMATOR. Résultats pour les forêts et introduction à la prise en compte de l'incertitude dans les modèles d'impact du changement climatique

CLIMATOR. Résultats pour les forêts et introduction à la prise en compte de l'incertitude dans les modèles d'impact du changement climatique CLIMATOR Résultats pour les forêts et introduction à la prise en compte de l'incertitude dans les modèles d'impact du changement climatique Frédéric HUARD INRA - AgroClim Projet CLIMATOR : Utilisation

Plus en détail

FIF-ENGREF B. Jabiol, 2001 L EAU DANS LE SOL

FIF-ENGREF B. Jabiol, 2001 L EAU DANS LE SOL FIF-ENGREF B. Jabiol, 2001 L EAU DANS LE SOL 1 1 - Objet Evapotranspiration - états d humidité variables, d aspect et dans le temps Précipitations - transits de l eau : selon quelles forces, quelles directions,

Plus en détail

Tempête Klaus. Plan de gestion de la tempête et Perspectives pour l industrie

Tempête Klaus. Plan de gestion de la tempête et Perspectives pour l industrie Tempête Klaus Plan de gestion de la tempête et Perspectives pour l industrie Tempête Klaus Les dégâts Le plan de valorisation des chablis Les perspectives Le stockage sous aspersion Tempête 1999 : Une

Plus en détail

Les bienfaits des plantes

Les bienfaits des plantes Les bienfaits des plantes Quel bonheur! Le premier bienfait identifié par les consommateurs : La beauté qui touche! Les bienfaits des plantes Les bienfaits des plantes Mais savez-vous que sans plantes,

Plus en détail

PARIS-SACLAY TERRITOIRE SUD CAHIER DE CARTES

PARIS-SACLAY TERRITOIRE SUD CAHIER DE CARTES CONTRAT DE DEVELOPPEMENT TERRITORIAL ET EVALUATION ENVIRONNEMENTALE PARIS-SACLAY TERRITOIRE SUD CAHIER DE CARTES Projets de Contrat de Développement Territorial et d Evaluation environnementale associée

Plus en détail

Prix et indices nationaux. SCIAGES et BOIS ÉNERGIE. 2ème Trimestre 2014

Prix et indices nationaux. SCIAGES et BOIS ÉNERGIE. 2ème Trimestre 2014 6, rue François 1er 75008 Paris Tel 01 56 69 52 00 - Fax 01 56 69 52 09 ceeb@statceeb.fr Prix et indices nationaux SCIAGES et BOIS ÉNERGIE 2ème Trimestre 2014 Ces indices ont été élaborés à partir des

Plus en détail

Boukhari K.*, Er-Rouane S.*, Gouzrou A.**

Boukhari K.*, Er-Rouane S.*, Gouzrou A.** Conférence Internationale 1er- 2 avril 24 **Ouarzazate, Maroc** E T U D E D E S P R É C I P I T A T I O N S S U R L A P L A I N E D E M E J J A T E : ( H A O U Z O C C I D E N T A L, M A R O C ), A N A

Plus en détail

Prix et indices nationaux. SCIAGES et BOIS ÉNERGIE. 1er Trimestre 2015

Prix et indices nationaux. SCIAGES et BOIS ÉNERGIE. 1er Trimestre 2015 6, rue François 1er 75008 Paris Tel 01 56 69 52 00 - Fax 01 56 69 52 09 ceeb@statceeb.fr Prix et indices nationaux SCIAGES et BOIS ÉNERGIE 1er Trimestre 2015 Ces indices ont été élaborés à partir des prix

Plus en détail

Zones Tampons Humides Artificielles (ZTHA) : évaluation de leur pouvoir épurateur sur des eaux de drainage en Lorraine.

Zones Tampons Humides Artificielles (ZTHA) : évaluation de leur pouvoir épurateur sur des eaux de drainage en Lorraine. Zones Tampons Humides Artificielles (ZTHA) : évaluation de leur pouvoir épurateur sur des eaux de drainage en Lorraine. François-Xavier Schott Chambre Régionale d Agriculture de Lorraine Pôle Systèmes

Plus en détail

Enquête sur les principales grandes cultures

Enquête sur les principales grandes cultures Enquête sur les principales grandes cultures Le champ de l enquête porte sur les principales grandes cultures (céréales, oléagineux, protéagineux) et sur les principales cultures fourragères, pour la métropole.

Plus en détail

Partie 2 : Qualité du semis. BP REA Février 2016 Agronomie T. Audic

Partie 2 : Qualité du semis. BP REA Février 2016 Agronomie T. Audic Partie 2 : Qualité du semis BP REA Février 2016 Agronomie T. Audic Objectifs du semis Placer les semences dans un environnement favorable à la germination, la levée et l enracinement Permettre à la culture

Plus en détail

Les prévisions saisonnières pour le trimestre août-septembre-octobre 2016 Qu'est-ce que la prévision saisonnière? S ituation générale :

Les prévisions saisonnières pour le trimestre août-septembre-octobre 2016 Qu'est-ce que la prévision saisonnière? S ituation générale : Les prévisions saisonnières pour le trimestre août-septembre-octobre 2016 Qu'est-ce que la prévision saisonnière? La prévision saisonnière a pour objectif de déterminer le climat moyen sur les trois mois

Plus en détail

Vers un nouveau plan cadastral français 13/06/2013 Rencontres SIG La Lettre 2013

Vers un nouveau plan cadastral français 13/06/2013 Rencontres SIG La Lettre 2013 Vers un nouveau plan cadastral français 13/06/2013 Rencontres SIG La Lettre 2013 CG83/DGRTFAM/Cellule SI&TIC/JP Séval (jseval@cg83.fr) L'expérimentation dans le Var Enjeux pour notre SIG Notre vision du

Plus en détail