Bibliothèque de Philosophie Nouvelles Acquisitions Semaine du

Dimension: px
Commencer à balayer dès la page:

Download "Bibliothèque de Philosophie Nouvelles Acquisitions Semaine du 29-03-10"

Transcription

1 Titre : Seul un dieu peut encore nous sauver Le nihilisme et son envers Auteur : Bernard Sichère Editeur : Desclée de Brouwer (Paris) 2002 Cote BISP : ISP G004 Seul un Dieu peut encore nous sauver «, déclara de façon énigmatique Martin Heidegger au cours d un entretien télévisé en Bernard Sichère fait, ici, le pari que cette parole terminale de Heidegger, loin d être secondaire, est une clé de son parcours de pensée. De quel Dieu s agitil, et de quoi devrait-il nous sauver? A la seconde question, on peut déjà répondre à la suite de Nietzsche : nous sauver du nihilisme comme vérité à la fois manifeste et secrète des temps présents. En dire plus suppose d abord de revenir au grand texte de 1927 Etre et Temps : définir l homme comme Dasein est un trait de génie, car c est supposer que la question de l être est décisive et que l homme n est homme que s il accepte de se loger en elle. Mais c est après 1933, l année terrible de la compromission avec le nazisme, que Heidegger va délivrer sa pensée du nihilisme de la volonté de puissance. Trois sources de salut, en l occurrence : d abord les retrouvailles avec la parole des Grecs et les dieux de la Grèce ; ensuite le dialogue passionné avec Nietzsche et avec le mot de Nietzsche «Dieu est mort «; enfin la révélation de la parole du poète Hölderlin («Proche et difficile à saisir est le Dieu «). D où la réponse à la question initiale : seul un Dieu, advenant de nouveau dans «la lumière de l Etre «, peut nous sauver de la rage nihiliste en révélant son envers glorieux et finalement si proche. Titre : Emotionen im spannunggsfeld von phanomenlogie und wissenschaften Auteur: Reinhol Esterbauer Sonja Rinofner-Kreidl Editeur : Peter Lang (Frankfurt/Main) 2009 Cote BISP : CEP CONF 2245 Emotionen sind gegenwärtig ein heiß umstrittenes Thema. Dieser Sammelband bringt phänomenologische Beiträge zur Emotionsforschung in ein interdisziplinäres Gespräch mit Beiträgen aus anderen Theoriefeldern, in denen verstärkt Interesse an phänomenologischen Methoden und Betrachtungsweisen artikuliert wurde: Anthropologie, Ethik, Pädagogik, Psychologie, Psychotherapie, Soziologie und Medizin. Diese Interaktion dient einerseits der Selbstvergewisserung des phänomenologischen Philosophierens angesichts der Entwicklungen in 1

2 angrenzenden Wissenschaften und Forschungsbereichen. Andererseits leistet der Band Klärung im Begriffsfeld Stimmung - Affekt - Gefühl, welches in ausgezeichneter Weise geistes- und naturwissenschaftliche Ansätze verknüpft. Titre: Der Ungrund der freiheit im denken von Bohme,Schelling und Heidegger Auteur: Hans-Joachim Friedrich Editeur : Frommann-Holzboog (Stuttgart)2009 Cote BISP :CEP HEID M 2225 Heidegger sah in Schellings Freiheitsschrift den»gipfel der Metaphysik des deutschen Idealismus«, das deshalb, weil hier erstmals die Unterscheidung zwischen Grund und Existenz auf das Wollen als»ursein«zurückgeführt werde. Schelling selbst hat die Unterscheidung jedoch nicht auf das Wollen zurückgeführt, sondern auf den von Jakob Böhme übernommenen Begriff des Ungrundes. Damit hat er bereits Heideggers eigenen Freiheitsbegriff vorweggenommen. Die Freiheit ist der Abgrund des Noch-nicht-Seienden, aber Seinwerdenden. In diesem Abgrund ist das Sein durch den Willen je erst zu einer Gründung zu bringen, und zwar als das Seinkönnende und Seinsollende. Der Autor ist Herausgeber der Bände 46 und 67 (Metaphysik und Nihilismus) der Martin Heidegger Gesamtausgabe. Titre :The signified World Auteur: Karl Weigelt Editeur :Stockholm Universitet 2008 Cote BISP :CEP HUSS M 458 2

3 Titre : La philosophie avec sciences au XX e siècle Auteur : Fernando Belo Editeur : L Harmattan (Paris) Cote BISP : CEP SNAT 05 Composition phénoménologique des grandes découvertes scientifiques du XXe siècle - concernant (la voiture automobile), la matière inerte, les vivants, les sociétés, le langage et le psychisme humain -, menée de façon à permettre de les articuler, de rendre rigoureuse l'interdisciplinarité cherchée aujourd'hui. Retour d'un savoir systématique prétendant à la vérité qui semblait révolu à jamais, dans le respect toutefois de l'indétermination de chaque singulier, de chaque vivant, de l'énigme essentielle de chaque humain. La Philosophie Avec Sciences est le parcours qui va de l'invention de la définition par Socrate, Platon (et la géométrie) et Aristote (et sa physique) à la Phénoménologie reformulée : Husserl, Heidegger et Derrida avec Prigogine et les sciences de leur siècle. Titre : Individuations-prinzip als sein und leben Auteur : Rolf Kuhn Editeur : Kohlhammer(Stuttgart)2006 Cote BISP : CEP THEM 5230 Das Wesen dessen, was unsere Individualität ausmacht, ist bis heute ungewiss geblieben. Die Versuche, den letzten Grund des Individuiertseins in der Materie, in Gott bzw. im Willen als Selbstbestimmung anzusetzen, blieben insofern unvollständig, als das Verhältnis von Sein und Leben dabei nicht wirklich aufgeklärt wurde. Kühns Darstellung bietet daher Rückgriffe von Aristoteles bis Husserl und Heidegger über das Mittelalter, Descartes, Spinoza, Leibniz, Kant, Fichte, Maine de Biran, Hegel, Nietzsche, Simone Weil und Scheler, um die genannte Problematik für die Ausarbeitung eines rein phänomenologischen principium individuationis fruchtbar zu machen. Dabei ergibt sich, dass sich die Individuationsaporie nicht im Rahmen einer Ontologie als "Natur", "Zeit" oder "Seinsereignis" lösen lässt; vielmehr muss das Seinsapriori als solches hinterfragt werden. Hierdurch tritt ein ursprünglicheres Erscheinen zutage, welches im Sinne lebendiger Individuation zu denken ist. 3

4 Titre : Epicureanism Auteur :Tim O Keefe Editeur : Acumen (Durham)2010 Cote BISP : CDWM Cb Epicureanism was one of the major philosophical systems of the Hellenistic world. It provided a systematic account of the nature of the world and our place in it, how we can come to know the world, and how we can attain happiness. Founded by Epicurus of Samos (c BCE) the Epicurean school of philosophy flourished for hundreds of years after Epicurus death, and its rediscovery helped shape the scientific revolution. This clear and engaging introduction provides lucid exposition of the central tenets of Epicurus philosophy. Part 1 of the book examines the fundamentals of Epicurus metaphysics, including atoms, cosmology, mechanistic biology, the nature and functioning of the mind, and death. Part 2 explores Epicurus epistemology, including his arguments against scepticism and his ideas on sensations, preconceptions and feelings. The third and final part deals with Epicurus ethics, exploring his arguments for hedonism, his distinctive conceptions of types of pleasure and desire, his belief in virtue, and his notions of justice and friendship. Tim O Keefe explores the arguments supporting Epicurus positions, indicating their strengths and weaknesses, while showing how they connect to other parts of his philosophy and how Epicureanism hangs together as a whole. Particular stress is placed on those features that have enduring philosophical interest and which parallel debates in contemporary philosophy. O Keefe shows Epicurus to be a philosopher of the highest order and that even after two millennia grappling with his ideas continues to reward study. Titre : La philosophie de Thomas d Aquin Auteur : Ruedi Imbach et Adriano Oliva Editeur : Vrin(Paris)2009 Cote BISP :CDWM Ft Le livre que le lecteur tient en main peut être comparé à un guide de voyage, il voudrait aider le lecteur à découvrir la pensée philosophique de Thomas d'aquin, à se déplacer et se mouvoir dans cet univers que représente l'œuvre intellectuelle du dominicain italien. Le sous-titre indique ce propos: nous souhaitons offrir des repères, à savoir des "marques servant à retrouver un lieu ". Le 4

5 plan de cette initiation à la pensée philosophique de Thomas d'aquin est simple: après une brève biographie de l'auteur, une deuxième partie donne un aperçu synthétique des idées et des arguments philosophiques dans l'œuvre de Thomas. Dans la troisième partie, sont présentées treize œuvres majeures de l'auteur. Titre : Penser l Art Auteur : Jean-Noel Bret,Michel Guérin etmarc Jimenez Editeur :Klinsieck (Paris)2009 Cote BISP : ISP ESTH Titre : L expérience esthétique en question Enjeux philosophiques et artistiques Auteur : Suzanne Foisy,Claude Thérien et Josette Trépanier Editeur :L Harmattan(Paris)2009 Cote BISP : ISP ESTH Le pluralisme de la culture contemporaine donne naissance à une telle variété d'expériences esthétiques qu'il devient de plus en plus complexe de définir cette dernière. C'est ainsi qu'on a vu surgir récemment nombre d'énoncés théoriques ayant trait à cette question dans les milieux philosophiques. Les formes artistiques du XXIe siècle interrogent, quant à elles, non seulement les catégories de l'esthétique philosophique, mais elles remettent souvent en cause la notion même d'expérience esthétique que la philosophie avait thématisée. Comment faire le point sur cette nouvelle conjecture? Les carrefours de réflexion proposés dans cet ouvrage ne se sont pas formés suivant les domaines de spécialisation des auteurs qui y ont contribué, mais se sont tissés selon des axes d'interrogation (les lieux de l'expérience esthétique, les effets esthétiques, les cultures et le jugement esthétique) où se jouent des complicités imprévues entre les diverses positions théoriques représentées. La notion contemporaine d'expérience esthétique comporte divers enjeux qui interpellent et stimulent une réflexion multiforme apte à poser à nouveaux frais la question de ses lieux et de ses effets, celle de la part critique du jugement individuel qu'elle sollicite de diverses façons ainsi que celle des liens collectifs, culturels et sociaux qu'elle contribue à créer ou à dissoudre en s'incarnant dans les communautés. Ce collectif présente les textes choisis d'un colloque interdisciplinaire organisé par les départements des arts et de 5

6 philosophie de l'université du Québec à Trois-Rivières, en mai 2007, dans le cadre du congrès de l'association francophone pour le savoir (Acfas). Titre : L intentionnalité créatrice Problèmes de phénomènologie et d esthétique Auteur : Pierre Rodrigo Editeur : Vrin (Paris) 2009 Cote BISP : ISP ESTH Depuis sa fondation husserlienne, l'un des traits les plus singuliers de la phénoménologie est de s'infléchir toujours à nouveau vers elle-même pour se refonder, de recommencer pour mieux commencer. Ainsi Husserl s'est-il lui-même défini comme un " véritable commençant " (wirklichen Anfdnger) à défaut d'en avoir été, une fois pour toutes, un " vrai " (rechten). Pour sa part, Merleau-Ponty est revenu avec opiniâtreté sur " l'ombre " de Husserl aussi bien que sur les présupposés conceptuels de ses propres premiers ouvrages. Il en a été de même encore de Michel Henry relativement aux deux précédents, et de Jan Patoéka, dans l'élaboration antihusserlienne de son " asubjectivisme " d'une part, et, d'autre part, dans sa reprise, autocritique cette fois, du problème du sens du " monde naturel ". Et que dire de la critique heideggérienne des catégories métaphysiques de Husserl? La doctrine de l'intentionnalité fait ainsi constamment l'épreuve de sa validité. C'est pourquoi, " laborieuse comme l'oeuvre de Balzac, celle de Proust, celle de Valéry ou celle de Cézanne " (Merleau-Ponty), elle est en affinité intime avec la création artistique. Ces processus de fondation, de refondations et de consonances forment la matière de cet ouvrage. Titre : Esthétique et Société Auteur :Elie During, Jean-Louis Deotte. Edieur : L Harmattan (Paris) 2009 Cote BISP : ISP ESTH Le cycle de conférences "Esthétique et société» s'est essayé à appréhender les différentes strates qui lient des états de société et des représentations symboliques, des genres et des époques, des styles et des idées, des techniques et des formes, des pratiques et des économies. Ouvert à l'apport de philosophes, il a eu pour objet, non pas de donner lieu à une théorie esthétique générale de 6

7 notre temps, mais d'observer les conditions actuelles de l'expérience sensible, leur effet sur l'esthétique, et sur la vie culturelle en général. Du grec "aesthesis", qui signifie "sensibilité" ou "sensation", l'esthétique serait, non pas un supplément à la vie des sociétés, un luxe somptuaire ou un parement décoratif inutile, mais bien un élément intrinsèquement constitutif de l'être humain : ce par quoi il est au monde, l'expérience sensible, par laquelle s'organisent et s'ordonnent les représentations et les projections symboliques, individuelles et collectives. Que génère notre société, hyper ou post-industrielle, post-moderne ou en fin d'histoire, et à coup sûr en cours de mondialisation? Quelles en sont les formes de vie et les dimensions symboliques? Quelles relations entretiennent matière et esprit, technologie et culture, technique et art? Quelles en sont les formes de l'art? Et quelle peut ou doit y être la place de l'auteur, de l'artiste, du citoyen, du politique? Quelle en est l'esthétique? Titre : Récits et mythes de fondation dans l imaginaire culturel occidental Auteur : Claude-Gilbert Dubois Editeur : Presses univeritaires Bordeaux 2009 Cote BISP : ISP ESTH Cet ouvrage est une illustration des rapports établis entre l'histoire, telle qu'on peut la reconstituer dans sa plausibilité, et l'imaginaire de l'histoire transposé en écriture et en littérature dans un processus incessant de mythification. La métamorphose des faits, sous la pression de l'imaginaire, crée une mythologie à forte valeur affective, qui prend le pas sur la réalité. Les collectivités civiles et religieuses s'inventent ainsi une histoire fabuleuse, qui entre dans la constitution de leur identité, et s'insère dans leurs littératures, pour justifier éventuellement leur position dans l'actualité, leur ambition dans l'avenir, ou établir les bases d'une exploitation littéraire. Onze chapitres réfèrent à l'héritage mythologique de l'occident, à travers l'antiquité, le Christianisme, les légendes nationales et des symboles à destinée littéraire féconde. Titre : Montrer l invisible Ecrits sur l image Auteur : Jean Paul Curnier Editeur : Chambon (Nimes) 2009 Cote BISP : ISP ESTH

8 "Pour ceux dont l'âme est inculte, les yeux et les oreilles sont de mauvais témoins", écrivait Héraclite il y a presque deux mille cinq cents ans. Autrement dit : il ne suffit pas d'avoir des yeux pour voir. Au cœur de notre société du spectacle, apprendre à suivre avec la plus grande attention le chemin que les images font en nous, en faisant le pari que ce chemin nous conduira à mieux comprendre l'étrange familiarité qui nous lie à elles, tel est le projet de ce livre. On ne lira pas ici une condamnation de la soi-disant et très douteuse "civilisation de l'image". Pour Curnier, en revanche, l'image est un mode de pensée, que la pensée, fondée sur le langage, ne peut pas reconnaître, ni asservir, ni domestiquer. L'image serait donc ce qui nous ramène au monde quand la fausse transparence des mots nous en éloigne, ressuscitant le sentiment de sa proximité, ajoutant en quelque sorte à la réalité la sensation de sa réalité. Titre : Les mystères d Egypte Réponse d Abamon à la lettre de Porphyre à Anébon Auteur : Michèle Broze-Carine van Liefferinge Editeur : Ousia (Bruxelles) 2009 Cote BISP : CDWM Cb La Réponse d'abamon à la Lettre de Porphyre à Anébon est plus connue sous le titre Les Mystères d'égypte, un titre qui remonte à Marsile Ficin. Proclos attribua ce traité au «divin Jamblique», ce que la critique moderne admet. Le philosophe néoplatonicien y adopte le nom et la figure intellectuelle d'un prêtre égyptien, Abamon, et place son discours sous l'autorité d'hermès l'égyptien. Cet ouvrage propose une traduction nouvelle annotée, et un commentaire visant à mettre en lumière la cohérence du traité, et son importance dans la défense des cultes traditionnels païens face au christianisme. Dans son traité, Jamblique met en avant à la fois la philosophie et la théologie, qui servent de propédeutique à la pratique de la théurgie. Dans sa défense du paganisme, c'est-à-dire de l'hellénisme, il associe la théologie égyptienne et la philosophie grecque. Titre : Le labyrinthe de jardin ou l art de l égarement Auteur : Edith de la Héronnière Edith Editeur :Klincksieck (Paris) 2009 Cote BISP : ISP ESTH

9 Longtemps le labyrinthe d'occident, intégré dans l'espace sacré de l'église, y représentait le parcours du pèlerinage à Jérusalem, raccourci symbolique pour tous ceux qui n'avaient pas la capacité physique de se rendre jusqu'aux Lieux Saints. A la fin du Moyen Age, quittant l'espace de l'église, il devint un élément de l'art du jardin de la Renaissance, en particulier en Italie. Zone d'inquiétude physique, il devait aussi introduire dans l'architecture du jardin une interrogation métaphysique. Le labyrinthe de jardin, s'il peut passer pour un jeu, dispense aussi un malaise rappelant, dans l'inconscient collectif, l'univers de la forêt primitive : y pénétrer n'est pas sans risque et le jeu peut facilement tourner à la panique. Il pose la question du pourquoi de ces zones inquiétantes au sein de merveilleux jardins destinés à la détente et, par extension, il interroge sur la nécessité qu'a toujours eue l'homme de se perdre pour mieux se trouver. Cet essai tente de montrer comment la forme labyrinthique peut servir de support à la réflexion philosophique par nature inquiète, mettant en lumière l'importance du jeu et de l'égarement dans le parcours du labyrinthe et amenant à dégager une philosophie du ou au jardin, dont Le Songe de Poliphile est le plus bel exemple. Titre : L esthétique du deuil dans l art allemand contemporain Du rite à l épreuve Auteur : Isabelle Dolevviczényi- Le Pape Editeur : L harmattan (Paris) 2009 Cote BISP : ISP ESTH Tombes, stèles, crânes, reliques... Autant de motifs qui hantent l'art allemand depuis Peintures cadavériques chez Gerhard Richter, toiles maculées de cendre et de cheveux chez Anselm Kiefer, madones noircies et déliquescentes imaginées par Anne Wenzel : en peinture comme en sculpture, le deuil se manifeste de façon si insistante que nous pouvons légitimement y reconnaître la clef de voûte d'une véritable esthétique outre-rhin. La photographie, la vidéo ou l'art de la performance ne sont pas en reste - on se souvient par exemple de Joseph Beuys parlant à un lièvre mort, posé sur ses genoux. En explorant ces images volontairement funèbres et ces mises en scène troublantes, qui suscitent tour à tour fascination et répulsion, peut-être pourronsnous mettre au jour ce qui se cache derrière ce pathos insondable. Titre : Le temps d une pensée Du montage à l esthétique plurielle Auteur : Marie_Claire Ropars-Wuilleumier Editeur : Presses universitaires de Vincennes (2009) Cote BISP : ISP ESTH

10 Qu'est-ce que l'écriture filmique? Que devient l'image dans le texte? Comment penser la visibilité et le mouvement, la mémoire et l'oubli? Tout au long de ses recherches, Marie-Claire Ropars-Wuilleumier a exploré les paradoxes des arts, leurs points de friction et de rencontre, les tensions qui les traversent. Rassemblant une vingtaine d'articles publiés entre 1970 et 2007, ce recueil suit le temps d'une pensée, son élaboration, les détours et les raccourcis qu'elle emprunte. A partir du montage, point de départ d'une conception aussi bien littéraire que filmique du texte, Marie-Claire Ropars-Wuilleumier élabore une définition de l'image et dessine le projet d'une esthétique plurielle fondée sur la confrontation entre les arts. Claude Simon à Orson Welles, en passant par les mosaïques de la cathédrale d'otrante et les tableaux de Van Eyck ou du Tintoret, les articles de ce recueil parcourent de multiples territoires, guidés par le souci constant du dialogue et du questionnement critique. Titre : La musique un art du penser? Auteur : Nicolas Weill Editeur : Presses universitaires de Rennes(2009) Cote BISP : ISP ESTH La place particulière qu'occupe la musique dans les différents " arbres de la philosophie " depuis l'antiquité donne à cet art une place à part, privilégiée qu'il est par bien des philosophes dont certains furent également des compositeurs, comme Rousseau ou Nietzsche, et d'autres des interprètes, comme Jankélévitch. Pourquoi cette attention spéciale à la musique de la part de tant de penseurs à travers le temps? Est-ce parce que la musique est le reflet le plus fidèle de la masse de notre pensée, consciente ou pas? Du bien parce que, plus que les autres beaux-arts, elle ressemble aux mathématiques - au point d'en avoir figuré comme l'une des parties? Est-ce enfin parce que la relation particulière de la musique au temps et la quasi immatérialité de l'écoute en fait comme une épure de la représentation et de l'expérience, objet philosophiques par excellence? Si certains philosophes ont été plus musiciens que d'autres, très peu ont hésité entre " Kant et Beethoven " à l'instar d'adorno, dont il sera beaucoup question dans cet ouvrage. Pour discuter sur ce thème une vingtaine de philosophes, écrivains, musicologues, compositeurs et interprètes se sont rassemblés à l'occasion du 17e forum Le Monde/Le Mans, du vendredi 21 au dimanche 23 octobre Voici le résultat de leurs réflexions. 10

11 Titre : Le froid, le gel, l image Merisotakoulu Auteur : Jean-Paul Curnier Edieur : Léo Scheer Cote BISP : ISP ESTH Titre : Pourquoi un septième Art? Cinéma et philosophie Auteur : Jean-Yves Château Editeur : PUF(Paris) 2009 Cote BISP : ISP ESTH L'idée du cinéma comme " septième art ", Art total, synthèse des autres Arts, trouve son origine et ne se comprend vraiment que par rapport à la philosophie kantienne de l'art. Cela peut sembler étonnant, mais c'est ce que fait apparaître de façon frappante, sur plusieurs points importants, l'étude du cinéma et de la manière dont les grands cinéastes et théoriciens se le sont eux-mêmes souvent représenté. La dimension philosophique, voire proprement métaphysique du cinéma (à laquelle Deleuze a été sensible), même du cinéma le plus simple et le plus modeste, est en même temps liée à ce qui fait que le cinéma est un Art qui plaît tant populairement. Il y a là de quoi soupçonner ou entrevoir l'importance culturelle, sociale, morale et politique, peut-être, du cinéma le plus artistique (indépendamment de toute utilisation du cinéma comme moyen de propagande et d'influence idéologiques et sociales). Il n'est pas nécessaire d'être spécialiste de philosophie pour lire l'ouvrage : tout ce qui est proprement philosophique y est expliqué simplement. Jean- Yves Chateau y montre à quelles conditions le cinéma peut être un Art, où se révèle avec une singulière clarté l'essence même de l'art. En lui, sous des formes diverses, il y va toujours du monde lui-même et de la possibilité d'en faire un monde commun. 11

12 Titre : L articulation des raisons Introduction à l inférentialisme Auteur : Robert Brandom Editeur : Cerf (Paris) 2009 Cote BISP : ISP FIMO Robert Brandom (1950- ), qui enseigne à l'université de Pittsburgh, est l'un des plus importants philosophes américains contemporains. Elève de Wilfrid Sellars et de Richard Rorty, il est l'auteur d'une oeuvre originale qui s'inspire à la fois de la tradition analytique de la philosophie du langage et de la logique, ainsi que de la tradition kantienne et post-kantienne de la philosophie allemande, et qui, en même temps, cherche à renouveler la philosophie pragmatiste américaine. L'originalité de Brandom tient au fait qu'il est capable de dialoguer à la fois avec l'école classique de philosophie analytique et avec le mouvement contemporain qui vise à intégrer les apports de la philosophie du langage à la tradition " continentale ", via les oeuvres de K. O. Apel ou de J. Habermas. Brandom reprend aussi certains thèmes classiques du pragmatisme, dans une tradition sans doute plus proche de celle de Dewey et de Mead que de celle de Peirce ou de James. Comme il s'est, en outre, recommandé de Hegel et propose une intéressante relecture de la grande tradition idéaliste allemande en philosophie, on mesurera toute son originalité. Quoi qu'on pense de ces tentatives d'intégration des traditions multiples de la philosophie contemporaine, Brandom a proposé ainsi une plate-forme d'une grande richesse pour la discussion, que les diverses parties ont plutôt intérêt à considérer qu'à ignorer. L'Articulation des raisons est un recueil d'essais qui constitue la meilleure introduction possible à l'oeuvre de Brandom. Il y expose sa conception inférentialiste du sens des mots et des concepts, sa théorie des normes et du raisonnement pratique, sa théorie de la connaissance, sa théorie sociale de la représentation, et sa conception normative de la rationalité. On appréciera par-dessus tout le fait que, tout en mettant ses travaux sous l'invocation de la philosophie allemande, Brandom est un philosophe essentiellement américain, au moins au sens suivant : il prend le risque d'avoir tort. Au lecteur, s'il veut relever le gant, de juger et de se faire philosophe, en articulant ses raisons, quitte à devoir en rabattre quant à ses prétentions. Titre : Au commencement était le rite De l origine des sociétés humaines Auteur : Arthur Maurice Hocart Editeur : La Découverte (Paris) 2005 Cote BISP : ISP FSPO

13 Titre : Faut-il réhabiliter l utopie? Auteur : Christian Godin Editeur : Plein feux (Nantes) 2000 Cote BISP : ISP FSPO La question même comprend l'indécision dans laquelle nous nous trouvons aujourd'hui : le siècle écoulé doit une bonne part de ses horreurs à l'esprit d'utopie. D'un autre côté, renoncer à cet esprit au nom du réalisme, c'est rester soumis à la dictature du fait. On ne peut évidemment se réjouir du monde comme il va. Pour sortir de ce dilemme (l'acceptation de l'utopie au risque de la barbarie future, et la renonciation à l'utopie au risque de la barbarie présente), une distinction entre l'état de fait et l'état de valeur paraît nécessaire. L'utopie dangereuse est celle qui prétend décrire une société idéale. L'utopie souhaitable est celle qui se contente de prescrire un certain nombre de valeurs : la paix, la liberté, la justice et la solidarité universelles. Nous n'avons pas à réhabiliter l'utopie prise dans ce sens, nous avons à la réaliser. Titre : Résister au libéralisme Les penseurs de la communauté Auteur : François Huguenin Editeur : CNRS (Paris) 2009 Cote BISP : ISP FSPO Comment concevoir une critique non marxiste du libéralisme? A l'heure de la crise financière et de l'essoufflement du modèle capitaliste, cette interrogation cruciale nous concerne tous. Ille mobilise, outre-atlantique, une galaxie foisonnante de philosophes, d'historiens, de théologiens : les " penseurs de la communauté ", engagés clans un débat qui bouscule nos certitudes françaises. Voici la première grande synthèse sur ce courant d'idées. De l'éthique des vertus proposée par Maclntyre au républicanisme de Skinner, en passant par le mouvement " Radical Orthodoxy " et la nouvelle théologie de Cavanaugh, cette redécouverte de la communauté propose une conception alternative à la vision libérale de la modernité. Justice sociale, bien commun, place de l'homme dans la Cité, formes innovantes de sociabilité : ces penseurs renouvellent en profondeur 13

14 notre conception du vivre-ensemble. lit nous invitent à retrouver le sens d'une communauté revivifiée aux sources de l'éthique. Un ouvrage essentiel pour penser l'après-crise. Un grand traité de philosophie politique. Titre : Le Marxisme du 20 e siècle Auteur : André Tosel Editeur : Syllepse (Paris) 2009 Cote BISP : ISP FSPO En examinant quelques moments importants de l'histoire des marxismes du 20e siècle et certaines interprétations de Marx, André Tosel permet de réfléchir à la question suivante: sommes-nous aujourd'hui dans une période que l'on pourrait qualifier de post-marxisme? Les études ici rassemblées ont l'ambition d'alimenter ce débat en accordant une importance particulière à Gramsci comme le penseur hérétique le plus complet. L'auteur aborde dans leur dimension critique les contributions marxistes du siècle précédent et contribue ainsi à la production d'une théorie critique à la hauteur du défi que constituent l'échec du communisme historique et l'hégémonie du capitalisme mondialisé. Diverses interprétations de Marx sont ici défendues, délivrées de la volonté d'orthodoxie, interprétations nourries de la confrontation avec les points hauts de la modernité théorique. Le lecteur trouvera dans ce livre de quoi satisfaire l'exigence de ceux pour qui la référence à Marx est un chantier à explorer encore et encore. Titre : Le Parallaxe Auteur : Slavoj Zizek Editeur : Fayard (Paris) 2008 Cote BISP : ISP FSPO La parallaxe est le déplacement apparent d'un objet que provoque un changement du point d'observation. Le philosophe ajoutera que la différence observée n'est pas simplement subjective. Dans la terminologie hégélienne, on dira plutôt que le sujet et l'objet sont en fait intrinsèquement " médiatisés " si bien qu'un changement épistémologique dans le point de vue du sujet traduit toujours un changement ontologique dans l'objet lui-même. On connaît aujourd'hui toute une série de parallaxes, dans des domaines très différents. Dans la physique quantique (la dualité de l'onde et du corpuscule) ; dans la neurobiologie (l'écart entre le cerveau et la pensée) ; la parallaxe de la 14

15 différence ontologique la discordance entre l'ontique et l'ontologique ; la parallaxe du Réel (le réel lacanien n'a aucune positivité substantielle, il est juste l'écart entre la multiplicité des points de vue qui le visent) la parallaxe de l'inconscient, qui commande l'absence de mesure commune entre les deux aspects de l'édifice théorique de Freud l'interprétation des formations de l'inconscient et la théorie des pulsions ; et enfin la parallaxe politique, dont le vieux nom est " lutte des classes ". Finalement, ce livre tente de renouveler le matérialisme dialectique, tout en restant fidèle au projet communiste. 15

Que peut nous apporter une réflexion sur nos désirs?

Que peut nous apporter une réflexion sur nos désirs? Que peut nous apporter une réflexion sur nos désirs? Problématique : La difficulté lorsque vous vous trouvez face à un tel sujet est de confondre le thème avec le problème du sujet. Ici le thème était

Plus en détail

Nature et formes du don : résumé

Nature et formes du don : résumé Nature et formes du don : résumé Par Gildas RICHARD La réflexion méthodique sur la notion de don a été, jusqu à présent, l apanage presque exclusif de deux grands types de discours : D une part, le discours

Plus en détail

«Longtemps, j ai pris ma plume pour une épée : à présent, je connais notre impuissance.»

«Longtemps, j ai pris ma plume pour une épée : à présent, je connais notre impuissance.» Métonymie : image désuète de l instrument servant à écrire. Représentation traditionnelle et glorieuse du travail de l écrivain. Allusion à une époque révolue. Idée de durée, de permanence. edoublée dans

Plus en détail

Théâtre - Production théâtrale Description de cours

Théâtre - Production théâtrale Description de cours Théâtre - Production théâtrale Description de cours SESSION 1 (TRONC COMMUN) Histoire de l'architecture L objectif du cours est de cerner les principaux styles de l histoire de l architecture. Le contenu

Plus en détail

Study of the US Institutes (Séminaires d Eté pour les Enseignants du Cycle Supérieur et pour les Enseignants du Cycle Secondaire) Juin-Août 2011

Study of the US Institutes (Séminaires d Eté pour les Enseignants du Cycle Supérieur et pour les Enseignants du Cycle Secondaire) Juin-Août 2011 Study of the US Institutes (Séminaires d Eté pour les Enseignants du Cycle Supérieur et pour les Enseignants du Cycle Secondaire) Juin-Août 2011 Descriptif de la Bourse: Ce programme autrefois appelé «Fulbright

Plus en détail

Réflexions sur la question Heidegger 1

Réflexions sur la question Heidegger 1 Réflexions sur la question Heidegger 1 Stéphane Zagdanski 1 Texte commandé en mars 2014 par Nicolas Truong pour les pages «Débats» du Monde, jamais paru. Cf. la correspondance en annexe. 2 "Il s'agit de

Plus en détail

2010/2011 MASTER 2 SPECIALITE 8 MEF (IUFM/UPV/INSHEA)

2010/2011 MASTER 2 SPECIALITE 8 MEF (IUFM/UPV/INSHEA) 2010/2011 MASTER 2 SPECIALITE 8 MEF (IUFM/UPV/INSHEA) ACCOMPAGNEMENT DE PUBLICS A BESOINS EDUCATIFS PARTICULIERS PAR UNE PEDAGOGIE INSTITUTIONNELLE ADAPTEE Responsable : CANAT Sylvie MASTER 2 SPECIALITE

Plus en détail

INSTITUT CONFUCIUS DE L UNIVERSITE DE LORRAINE. CONFERENCES DU SEMESTRE 1 Programme 2015-2016. En collaboration avec L Université du Temps Libre

INSTITUT CONFUCIUS DE L UNIVERSITE DE LORRAINE. CONFERENCES DU SEMESTRE 1 Programme 2015-2016. En collaboration avec L Université du Temps Libre METZ - ILE DU SAUCLY : De 14h30 à 16h30, Amphi 3 UFR Lettres et Langues Le 6 novembre 2015 Présentation concises des différentes communautés chinoises sous le Ciel de Paris INSTITUT CONFUCIUS CONFERENCES

Plus en détail

Thématique : Arts, ruptures et continuités

Thématique : Arts, ruptures et continuités Thématique : Arts, ruptures et continuités Sujet : En t appuyant sur l analyse et la mise en relation des œuvres ci-dessous, tu devras, dans ton exposé oral, répondre à la problématique suivante : Pourquoi

Plus en détail

FICHES DE REVISIONS LITTERATURE

FICHES DE REVISIONS LITTERATURE Fiche n 1 : Les 4 types de texte Fiche n 2 : La situation d énonciation 1- Le texte narratif qui sert à raconter 2- Le texte descriptif qui sert à faire voir 3- Le texte explicatif qui sert à faire comprendre

Plus en détail

Qu est-ce que le philosopher?

Qu est-ce que le philosopher? Qu est-ce que le philosopher? François Galichet Professeur à l IUFM d Alsace La philosophie, qui se caractérise par son questionnement ontologique ( «Qu est-ce que?»), ne pouvait manquer de s interroger

Plus en détail

Un écrivain dans la classe : pour quoi faire?

Un écrivain dans la classe : pour quoi faire? Un écrivain dans la classe : pour quoi faire? Entretien avec Philippe Meirieu réalisé pour l ARALD - Quel est votre sentiment sur la présence des écrivains dans les classes? Il me semble que ce n est pas

Plus en détail

Qu est-ce que la vérité?

Qu est-ce que la vérité? Qu est-ce que la vérité? 30 décembre 06 La vérité est un thème aujourd hui fortement dévalorisé. D une certaine manière, on ne croit plus en la vérité. Les gens d aujourd hui ont adopté la même position

Plus en détail

Dans le cadre du décret Education Permanente. La Plate-forme francophone du Volontariat présente : ANALYSE. (11 074 signes espaces compris)

Dans le cadre du décret Education Permanente. La Plate-forme francophone du Volontariat présente : ANALYSE. (11 074 signes espaces compris) 1 Dans le cadre du décret Education Permanente La Plate-forme francophone du Volontariat présente : ANALYSE (11 074 signes espaces compris) Le volontariat et ses limites dans le secteur social et des soins

Plus en détail

eduscol Ressources pour la voie professionnelle Français Ressources pour les classes préparatoires au baccalauréat professionnel

eduscol Ressources pour la voie professionnelle Français Ressources pour les classes préparatoires au baccalauréat professionnel eduscol Ressources pour la voie professionnelle Ressources pour les classes préparatoires au baccalauréat professionnel Français Présentation des programmes 2009 du baccalauréat professionnel Ces documents

Plus en détail

LIVRET DU CANDIDAT LES DEUX OPTIONS FACULTATIVES DANSE AU BACCALAURÉAT

LIVRET DU CANDIDAT LES DEUX OPTIONS FACULTATIVES DANSE AU BACCALAURÉAT LIVRET DU CANDIDAT LES DEUX OPTIONS FACULTATIVES DANSE AU BACCALAURÉAT EPS / DANSE ART / DANSE Elèves du lycée Bréquigny à Rennes, Avril 2014 1 Les deux options facultatives danse au BAC Ce livret a été

Plus en détail

Livret du jeune spectateur

Livret du jeune spectateur Page1 Livret du jeune spectateur NOM : PRENOM : CLASSE : ETABLISSEMENT : PROFESSEUR DATE DE L'OPERA / DU CONCERT : LIEU DE L'OPERA / DU CONCERT : Page2 AVANT D'ALLER AU CONCERT / A L'OPERA : SE PREPARER

Plus en détail

UNIVERSITY OF MALTA FACULTY OF ARTS. French as Main Area in an ordinary Bachelor s Degree

UNIVERSITY OF MALTA FACULTY OF ARTS. French as Main Area in an ordinary Bachelor s Degree French Programme of Studies (for courses commencing October 2009 and later) YEAR ONE (2009/10) Year (These units start in and continue in.) FRE1001 Linguistique théorique 1 4 credits Non Compensatable

Plus en détail

Qu est-ce que l interprétation?

Qu est-ce que l interprétation? 8822_prop_p126p131_AL Page 126 Mercredi, 22. septembre 2004 2:06 14 Qu est-ce que l interprétation? On aimerait commencer par dire de l interprétation ce qu Aristote a si souvent affirmé de l être dans

Plus en détail

OFFRES D OPTIONS. DP3 Découverte Professionnelle 3h Langues anciennes SEA Section Européenne Anglais SED Section Européenne Allemand

OFFRES D OPTIONS. DP3 Découverte Professionnelle 3h Langues anciennes SEA Section Européenne Anglais SED Section Européenne Allemand OFFRES D OPTIONS DP3 Découverte Professionnelle 3h Langues anciennes SEA Section Européenne Anglais SED Section Européenne Allemand Option DP3 Qu est-ce que la DP3? La DP3 est une option de Découverte

Plus en détail

André Vanasse. romancier, essayiste, critique. Ses romans se présentent sous le même signe de la

André Vanasse. romancier, essayiste, critique. Ses romans se présentent sous le même signe de la André Vanasse Naïm Kattan André Vanasse est un homme multiple. Ecrivain, professeur, éditeur, directeur de revue. Toutes ses activités sont, certes, consacrées à la littérature. Ecrivain, il est romancier,

Plus en détail

LES NOTES EN BAS DE PAGE

LES NOTES EN BAS DE PAGE LES NOTES EN BAS DE PAGE 2 Les notes en bas de page Les notes en bas de page, références de citations, constituent le casse-tête des étudiant-e-s. Par souci d uniformisation et de simplification, il convient

Plus en détail

1. ARTS, VILLES, POLITIQUES ET SOCIÉTÉS _arts et villes au XX e siècle. _les artistes et l'architecture

1. ARTS, VILLES, POLITIQUES ET SOCIÉTÉS _arts et villes au XX e siècle. _les artistes et l'architecture histoire des arts au lycée option de détermination option facultative sitographie _1 SITOGRAPHIE 1. DES SITES EN LIEN AVEC LE PROGRAMME DE TERMINALE [OPTION DE DÉTERMINATION] 1. ARTS, VILLES, POLITIQUES

Plus en détail

ATELIER EN ARTS PLASTIQUES

ATELIER EN ARTS PLASTIQUES ACTUALITES Ateliers de sensibilisation artistique à partir de l œuvre de V. Vasarely, encadré par une médiatrice culturelle et une historienne de l art. du 6 au 8 avril 2010 de 14hà16h Public: enfants

Plus en détail

COMMENT CITER OU PARAPHRASER UN EXTRAIT DE DOCUMENT SELON INFOSPHÈRE

COMMENT CITER OU PARAPHRASER UN EXTRAIT DE DOCUMENT SELON INFOSPHÈRE COMMENT CITER OU PARAPHRASER UN EXTRAIT DE DOCUMENT SELON INFOSPHÈRE Pourquoi et quand citer ses sources? Ajouter une valeur à son travail de recherche tout en respectant le droit d'auteur En se référant

Plus en détail

Bachelier - AESI en sciences

Bachelier - AESI en sciences Haute Ecole Léonard de Vinci Programme du Bachelier - AESI en sciences Année académique 2015-2016 Contenu 1. Identification de la formation... 2 2. Référentiel de compétences... 3 3. Profil d enseignement...

Plus en détail

GRAVER LA PAIX Projet de création artistique collective dans le cadre des Rencontres de Genève Histoire et Cité Construire la Paix (14-16.05.

GRAVER LA PAIX Projet de création artistique collective dans le cadre des Rencontres de Genève Histoire et Cité Construire la Paix (14-16.05. GRAVER LA PAIX Projet de création artistique collective dans le cadre des Rencontres de Genève Histoire et Cité Construire la Paix (14-16.05.2015) LE PROJET DÉTAILLÉ Présentation générale Graver la Paix

Plus en détail

Présentation de la note Perspectives & Propositions Fin de vie, penser les enjeux, soigner les personnes

Présentation de la note Perspectives & Propositions Fin de vie, penser les enjeux, soigner les personnes Présentation de la note Perspectives & Propositions Fin de vie, penser les enjeux, soigner les personnes par Dominique Folscheid et Brice de Malherbe, co-directeurs du département d Ethique biomédicale,

Plus en détail

Quelques clés pour réussir une stratégie de la communication interne.

Quelques clés pour réussir une stratégie de la communication interne. www.sophte.com INGENIERIE DU MANAGEMENT - COMMUNICATION - MULTIMEDIA Quelques clés pour réussir une stratégie de la communication interne. 1 Situation actuelle De plus en plus, l'entreprise doit gérer

Plus en détail

Miroslav Marcelli. Partage citoyen: vivre sur l horizon du monde commun

Miroslav Marcelli. Partage citoyen: vivre sur l horizon du monde commun Miroslav Marcelli Partage citoyen: vivre sur l horizon du monde commun «Aujourd hui, le partage évolue vers un nouveau concept le partage citoyen. Audelà des clivages politiques, idéologiques ou religieux,

Plus en détail

Méthode universitaire du commentaire de texte

Méthode universitaire du commentaire de texte Méthode universitaire du commentaire de texte Baptiste Mélès Novembre 2014 L objectif du commentaire de texte est de décrire la structure argumentative et de mettre au jour les concepts qui permettent

Plus en détail

Ce document répond aux étudiants ayant envoyé un email pour demander de préciser des points spécifiques

Ce document répond aux étudiants ayant envoyé un email pour demander de préciser des points spécifiques Ce document répond aux étudiants ayant envoyé un email pour demander de préciser des points spécifiques Les questions sont résumées en bleu ; les réponses figurent en noir. NB en dernier lieu je réponds

Plus en détail

Quand la peur nous prend, qu est-ce qu elle nous prend? Vivre la crainte, l inquiétude, la panique, l affolement ou la terreur; la peur est

Quand la peur nous prend, qu est-ce qu elle nous prend? Vivre la crainte, l inquiétude, la panique, l affolement ou la terreur; la peur est Quand la peur nous prend, qu est-ce qu elle nous prend? Vivre la crainte, l inquiétude, la panique, l affolement ou la terreur; la peur est une émotion à la fois si commune et si unique que la langue française

Plus en détail

LE PROGRAMME DES CLASSES DE BACCALAURÉAT PROFESSIONNEL EN FRANÇAIS

LE PROGRAMME DES CLASSES DE BACCALAURÉAT PROFESSIONNEL EN FRANÇAIS A. Armand IGEN lettres avril 2009-1 LE PROGRAMME DES CLASSES DE BACCALAURÉAT PROFESSIONNEL EN FRANÇAIS Cette présentation du programme de français pour les classes de seconde, première, et terminale du

Plus en détail

Master Etudes françaises et francophones

Master Etudes françaises et francophones Master Etudes françaises et francophones 1. modèle scientifique et profilage des contenus de la filière / Présentation et spécificités de la filière Les études romanes à Leipzig sont considérées comme

Plus en détail

L'EPS à l'école primaire aucune modification des programmes

L'EPS à l'école primaire aucune modification des programmes L'EPS à l'école primaire aucune modification des programmes Les 3 objectifs sont poursuivis aussi bien à l'école maternelle, qu'à l école primaire MATERNELLE * Favoriser la construction des actions motrices

Plus en détail

Réunion de présentation. Avril 2015

Réunion de présentation. Avril 2015 Réunion de présentation Avril 2015 Points abordés 1. L environnement 2. L équipe 3. La pédagogie et le fonctionnement de l établissement 4. Après la 3 ème? 5. Questions L environnement 12, chaussée Jules

Plus en détail

Cet examen comprend 2 parties. Les réponses à ces deux parties doivent figurer sur des pages séparées. MERCI

Cet examen comprend 2 parties. Les réponses à ces deux parties doivent figurer sur des pages séparées. MERCI Cet examen comprend 2 parties. Les réponses à ces deux parties doivent figurer sur des pages séparées. MERCI!"#-t-! $!#%&'!( PARTIE I? Expliquez ses idées en vos propres mots et commentez-les (environ

Plus en détail

Adorno renouvelé. Anne BOISSIERE

Adorno renouvelé. Anne BOISSIERE Adorno renouvelé Anne BOISSIERE Longtemps négligée, la pensée de Theodor W. Adorno fait aujourd hui l objet d un regain d intérêt. En témoigne l essai magistral que Gilles Moutot qui propose une lecture

Plus en détail

Problématique / Problématiser / Problématisation / Problème

Problématique / Problématiser / Problématisation / Problème Problématique / Problématiser / Problématisation / PROBLÉMATIQUE : UN GROUPEMENT DE DÉFINITIONS. «Art, science de poser les problèmes. Voir questionnement. Ensemble de problèmes dont les éléments sont

Plus en détail

LE CADRE COMMUN DE REFERENCE LA CONVERGENCE DES DROITS 3 e forum franco-allemand

LE CADRE COMMUN DE REFERENCE LA CONVERGENCE DES DROITS 3 e forum franco-allemand LE CADRE COMMUN DE REFERENCE LA CONVERGENCE DES DROITS 3 e forum franco-allemand Guillaume Wicker Professeur à l Université Montesquieu - Bordeaux IV 1 Je commencerais par cette interrogation : est-il

Plus en détail

CHARTE INTERNATIONALE SUR LA CONSERVATION ET LA RESTAURATION DES MONUMENTS ET DES SITES (CHARTE DE VENISE 1964)

CHARTE INTERNATIONALE SUR LA CONSERVATION ET LA RESTAURATION DES MONUMENTS ET DES SITES (CHARTE DE VENISE 1964) CHARTE INTERNATIONALE SUR LA CONSERVATION ET LA RESTAURATION DES MONUMENTS ET DES SITES (CHARTE DE VENISE 1964) IIe Congrès international des architectes et des techniciens des monuments historiques, Venise,

Plus en détail

Réserve Personnelle. Persönliche Reserve. Emprunter et épargner en fonction de vos besoins. Leihen und sparen je nach Bedarf

Réserve Personnelle. Persönliche Reserve. Emprunter et épargner en fonction de vos besoins. Leihen und sparen je nach Bedarf crédit épargne Réserve Personnelle Emprunter et épargner en fonction de vos besoins Persönliche Reserve Leihen und sparen je nach Bedarf Réserve Personnelle Vous voulez disposer à tout moment des moyens

Plus en détail

Maths et socle commun : Quelle articulation entre «socle» et «programmes»? Alfred BARTOLUCCI ()

Maths et socle commun : Quelle articulation entre «socle» et «programmes»? Alfred BARTOLUCCI () Maths et socle commun : Quelle articulation entre «socle» et «programmes»? Alfred BARTOLUCCI () I. Se donner une compréhension de ce qu est ou pourrait être le socle. A. Une lecture critique de ces 50

Plus en détail

La bibliothèque de Paris 8 : des collections originales

La bibliothèque de Paris 8 : des collections originales Partitions de la collection Ruggiero Gerlin, Bibliothèque universitaire de Paris 8 La bibliothèque de Paris 8 : des collections originales Bibliothèque Université Paris 8 Vincennes > Saint - Denis Depuis

Plus en détail

LA PNL. Programmation Neuro Linguistique

LA PNL. Programmation Neuro Linguistique LA PNL Programmation Neuro Linguistique Définition : Programmation «A partir des expériences que nous vivons depuis notre enfance (et peut être avant), nous nous créons des programmes de fonctionnement

Plus en détail

GUIDE DE RECHERCHE DOCUMENTAIRE. Bibliothèque du Centre collégial de Mont-Laurier

GUIDE DE RECHERCHE DOCUMENTAIRE. Bibliothèque du Centre collégial de Mont-Laurier GUIDE DE RECHERCHE DOCUMENTAIRE Bibliothèque du Centre collégial de Mont-Laurier 1 Table des matières : Définir son besoin d information et déterminer le sujet... 3 Les ouvrages de référence ou usuels...

Plus en détail

LE SPECTACLE. Cosas ricas Des choses délicieuses!

LE SPECTACLE. Cosas ricas Des choses délicieuses! LE SPECTACLE Dolores Dulce, une vieille dame venue d'un pays lointain d'amérique latine, Cuba, parcourt le monde avec son chariot porteur de friandises et d'histoires. Au passage, elle partage son univers

Plus en détail

Editorial : Le mémoire, un moyen pour penser sa pratique?

Editorial : Le mémoire, un moyen pour penser sa pratique? Formation et pratiques d enseignement en questions Editorial : Le mémoire, un moyen pour penser sa pratique? Abdel-Jalil AKKARI 1, (HEP-BEJUNE) et Sylvain RUDAZ (IFMES) Elément structurel des nouvelles

Plus en détail

Nous avons besoin de passeurs

Nous avons besoin de passeurs 1 Nous avons besoin de passeurs «Lier pratiques culturelles et artistiques, formation tout au long de la vie et citoyenneté» François Vercoutère Du point de vue où je parle, militant d éducation populaire

Plus en détail

L'ECOLE NATIONALE D'ARCHITECTURE DE NANCY ARCHITECTURE LIVIO VACCHINI

L'ECOLE NATIONALE D'ARCHITECTURE DE NANCY ARCHITECTURE LIVIO VACCHINI L'ECOLE NATIONALE D'ARCHITECTURE DE NANCY ARCHITECTURE LIVIO VACCHINI Simon P Laurent - Artiste - www.lotus-mineral.com - 2012 - REMERCIEMENTS Le présent travail est une commande de l'école Nationale Supérieure

Plus en détail

Médiation traduction. De la matière aux langages. 1/ Au fait, les Arts plastiques, qu est-ce que c est? 2/ Pourquoi traduire une œuvre?

Médiation traduction. De la matière aux langages. 1/ Au fait, les Arts plastiques, qu est-ce que c est? 2/ Pourquoi traduire une œuvre? 1/ Au fait, les Arts plastiques, qu est-ce que c est? Médiation traduction De la matière aux langages 2/ Pourquoi traduire une œuvre? 3/ La rencontre avec une œuvre : une «enquête» en 3 étapes 4/ Et maintenant

Plus en détail

Est-ce que les parents ont toujours raison? Épisode 49

Est-ce que les parents ont toujours raison? Épisode 49 Est-ce que les parents ont toujours raison? Épisode 49 Fiche pédagogique Le thème du 49 e épisode dirige l attention sur une question fondamentale lorsqu il s agit de développer la pensée des enfants,

Plus en détail

Qu est-ce qu une problématique?

Qu est-ce qu une problématique? Fiche méthodologique préparée par Cécile Vigour octobre 2006 1 Qu est-ce qu une problématique? Trois étapes : 1. Définition de la problématique 2. Qu est-ce qu une bonne problématique? 3. Comment problématiser?

Plus en détail

LES ECHOS DE SAINT-MAURICE Edition numérique. La cathédrale de Magdebourg possède un S. Maurice noir

LES ECHOS DE SAINT-MAURICE Edition numérique. La cathédrale de Magdebourg possède un S. Maurice noir LES ECHOS DE SAINT-MAURICE Edition numérique Georges BORGEAUD La cathédrale de Magdebourg possède un S. Maurice noir Dans Echos de Saint-Maurice, 1966, tome 64, p. 18-22 Abbaye de Saint-Maurice 2013 Souvenir

Plus en détail

Un contrat de respect mutuel au collège

Un contrat de respect mutuel au collège Apprentissage du respect - Fiche outil 01 Un contrat de respect mutuel au collège Objectifs : Décrire une action coopérative amenant élèves et adultes à s interroger sur leurs propres comportements en

Plus en détail

Terminale des séries générales Présentation

Terminale des séries générales Présentation Philosophie Terminale des séries générales Présentation Ce cours est la propriété du Cned. Les images et textes intégrés à ce cours sont la propriété de leurs auteurs et/ou ayants droit respectifs. Tous

Plus en détail

Le Pavé Mosaïque. Temple?» C est la question que je me posais la première fois que je vis le Pavé Mosaïque à

Le Pavé Mosaïque. Temple?» C est la question que je me posais la première fois que je vis le Pavé Mosaïque à Le Pavé Mosaïque «Mais à quel jeu jouent donc les francs maçons sur cet échiquier dessiné à même le sol du Temple?» C est la question que je me posais la première fois que je vis le Pavé Mosaïque à la

Plus en détail

La culture L épreuve du Bac

La culture L épreuve du Bac L épreuve du Bac Synthèse des concepts rencontrés dans les textes... 80 Sujets de dissertation... 81 Méthode d analyse d un sujet de dissertation... 82 Sujet 1 Méthode d analyse d un texte : texte de Freud...

Plus en détail

C R É D I T A G R I C O L E A S S U R A N C E S. Des attitudes des Européens face aux risques

C R É D I T A G R I C O L E A S S U R A N C E S. Des attitudes des Européens face aux risques C R É D I T A G R I C O L E A S S U R A N C E S Observatoire Ipsos-LogicaBusiness Consulting/Crédit Agricole Assurances Des attitudes des Européens face aux risques Fiche technique Ensemble : 7245 répondants

Plus en détail

Programme Académique de Recherche et d Innovation (PARI) Fiche informative sur l'action n 19

Programme Académique de Recherche et d Innovation (PARI) Fiche informative sur l'action n 19 Programme Académique de Recherche et d Innovation (PARI) Fiche informative sur l'action n 19 Titre de l'action : PRATIQUES AUTOUR DU MYTHE A L'ECOLE ELEMENTAIRE Nom du fichier : 55Ecoles19 Académie de

Plus en détail

L autorité dans l entreprise et les fictions managériales

L autorité dans l entreprise et les fictions managériales Collège des Bernardins, Séminaire sur l autorité Département Sociétés humaines et responsabilités éducatives Séance du 15 Mai 2012 Intervenant et compte rendu : Malik Bozzo-Rey L autorité dans l entreprise

Plus en détail

I/ CONSEILS PRATIQUES

I/ CONSEILS PRATIQUES D abord, n oubliez pas que vous n êtes pas un enseignant isolé, mais que vous appartenez à une équipe. N hésitez jamais à demander des idées et des conseils aux autres collègues (linguistes et autres)

Plus en détail

Attirez-vous les Manipulateurs? 5 Indices

Attirez-vous les Manipulateurs? 5 Indices Attirez-vous les Manipulateurs? Claire Parent 1 Attirez-vous les Manipulateurs? Claire Parent Mini livre gratuit Sherpa Consult Bruxelles, Mai 2012 Tous droits de reproduction, d'adaptation et de traduction

Plus en détail

Projet de programme pour l enseignement d exploration de la classe de 2 nde : Informatique et création numérique

Projet de programme pour l enseignement d exploration de la classe de 2 nde : Informatique et création numérique Projet de programme pour l enseignement d exploration de la classe de 2 nde : Informatique et création numérique 19 mai 2015 Préambule L informatique est tout à la fois une science et une technologie qui

Plus en détail

Eléments de présentation du projet de socle commun de connaissances, de compétences et de culture par le Conseil supérieur des programmes

Eléments de présentation du projet de socle commun de connaissances, de compétences et de culture par le Conseil supérieur des programmes Eléments de présentation du projet de socle commun de connaissances, de compétences et de culture par le Conseil supérieur des programmes Le projet de socle de connaissances, de compétences et de culture,

Plus en détail

Didactique des arts visuels :

Didactique des arts visuels : Didactique des arts visuels : Principes et grandes lignes Du coté des instructions officielles Les objectifs de l'éducation artistique et culturelle à l'école L éducation artistique et culturelle a pleinement

Plus en détail

Parcours professionnel Médiation Culturelle de l Art

Parcours professionnel Médiation Culturelle de l Art UNIVERSITE DE PROVENCE AIX-MARSEILLE I Parcours professionnel Médiation Culturelle de l Art MASTER THEORIE ET PRATIQUE DES ARTS Responsable du diplôme : Michel GUERIN Responsable du parcours Médiation

Plus en détail

Philosophie Agrégation

Philosophie Agrégation Philosophie Agrégation 2015 - 2 - Philosophie Agrégation 2015 Table des matières : 2EME EPREUVE : COMPOSITION DE PHILOSOPHIE SE RAPPORTANT A UNE NOTION OU A UN COUPLE OU GROUPE DE NOTIONS...- 5 - Sujet

Plus en détail

Introduction : histoire et concept de l économie sociale Lucile Manoury

Introduction : histoire et concept de l économie sociale Lucile Manoury Introduction : histoire et concept de l économie sociale Lucile Manoury Lucile Manoury Chargée d études, Collège coopératif, Aix-en-Provence Bonjour à tous. Je vais vous faire une présentation un peu théorique

Plus en détail

Pour un principe matérialiste fort. Jean-Paul Baquiast

Pour un principe matérialiste fort. Jean-Paul Baquiast Pour un principe matérialiste fort Jean-Paul Baquiast Plan détaillé :. Pour un matérialisme fort Le retour en force du dogmatisme religieux Nécessité d un renouvellement du matérialisme Que sont les nouvelles

Plus en détail

Le temps du rêve Monter un projet de A à Z

Le temps du rêve Monter un projet de A à Z 1, c'est partir à l'aventure avec nos élèves comme compagnons de route. Voici en 10 questions-réponses la présentation du projet "The Dreamtime : Australian Aboriginal myths" que j'ai monté en 2009 pour

Plus en détail

Pascal Engel. Si l une des marques de l époque moderne a été le désenchantement. vis à vis des valeurs, et en particulier vis à vis des valeurs de la

Pascal Engel. Si l une des marques de l époque moderne a été le désenchantement. vis à vis des valeurs, et en particulier vis à vis des valeurs de la 1 EST-IL RATIONNEL D ÊTRE RATIONNEL? Pascal Engel In Grand dictionnaire de philosophie Larousse, 2003 Si l une des marques de l époque moderne a été le désenchantement vis à vis des valeurs, et en particulier

Plus en détail

des valeurs 2006 PRINCIPES VALEURS FONDEMENTS

des valeurs 2006 PRINCIPES VALEURS FONDEMENTS L arbre des valeurs 2006 le fondement philosophique de l éthique /// les valeurs clés de notre éthique /// les principes issus des valeurs clés PRINCIPES VALEURS FONDEMENTS L ARBRE des valeurs Au cœur

Plus en détail

Camus l a joliment formulé : le seul. introduction

Camus l a joliment formulé : le seul. introduction introduction Camus l a joliment formulé : le seul choix qui s offre à nous, aujourd hui, est d être soit un pessimiste qui rit, soit un optimiste qui pleure. L optimiste croit que tout va bien. Dans La

Plus en détail

Unité 2.2.a Qu est-ce que l écoute active? Pourquoi la qualité d écoute du tuteur est-elle importante?

Unité 2.2.a Qu est-ce que l écoute active? Pourquoi la qualité d écoute du tuteur est-elle importante? Unité 2.2.a Qu est-ce que l écoute active? Pourquoi la qualité d écoute du tuteur est-elle importante? Durée Compétence A l'issue de la formation, les tuteurs: 45-75 minutes Compétence 10 : Capacité à

Plus en détail

Le bien commun selon Jacques Maritain

Le bien commun selon Jacques Maritain ETAT ET BIEN COMMUN Colloque interdisciplinaire à la mémoire du Prof. Roger Berthouzoz O.P. 7 8 juin 2006 Le bien commun selon Jacques Maritain Conférence du Professeur Jean-Jacques Friboulet Département

Plus en détail

3-La théorie de Vygotsky Lev S. VYGOTSKY (1896-1934)

3-La théorie de Vygotsky Lev S. VYGOTSKY (1896-1934) 3-La théorie de Vygotsky Lev S. VYGOTSKY (1896-1934) Psychologue russe contemporain de Piaget, a également élaboré une théorie interactionniste de l'apprentissage, sage, mais qui insiste sur tout sur la

Plus en détail

Alex Beaupain. Chanson. Plus de peur que de mal

Alex Beaupain. Chanson. Plus de peur que de mal Chanson Alex Beaupain Plus de peur que de mal Au premier toboggan 1 Déjà tu savais bien Les risques que l on prend Les paris 2 que l on tient Voler chez le marchand À vélo sans les mains Tirer 3 sur cette

Plus en détail

Modulo Bank - Groupe E.S.C Chambéry - prérequis à la formation - doc. interne - Ecoute active.doc Page 1

Modulo Bank - Groupe E.S.C Chambéry - prérequis à la formation - doc. interne - Ecoute active.doc Page 1 Généralités, l'écoute active : présentation et techniques... 3 Introduction... 3 Plan... 3 La présentation de l'écoute active... 4 Définition... 4 Fondement... 4 Application... 4 de l'écoute active...

Plus en détail

Les sculptures égarées de Jean-Pierre Duprey : épaves terrestres et trésors

Les sculptures égarées de Jean-Pierre Duprey : épaves terrestres et trésors Bruno Pompili Les sculptures égarées de Jean-Pierre Duprey : épaves terrestres et trésors Nous avions cru que c était vrai, et que les sculptures de Jean-Pierre Duprey étaient définitivement perdues. Un

Plus en détail

Liberté Egalité Laïcité

Liberté Egalité Laïcité Liberté Egalité Laïcité «Si je voulais faire rire il y a 30 ans je parlais de religion, si je voulais intéresser je parlais de politique ; c'est l'inverse aujourd'hui» Michel Serres César et Dieu. Nombre

Plus en détail

Dossier Histoire des arts

Dossier Histoire des arts Nguon Léa 3 5 Dossier Histoire des arts LE POP ART Sommaire 1. Introduction...p.2-3 2. Biographie...p.4-5 3. Présentation de l'oeuvre...p.6-7 a. Spécificité de l'oeuvre b. Contexte sociologique c. Analyse

Plus en détail

A l Université de Liège et dans l enseignement supérieur et secondaire

A l Université de Liège et dans l enseignement supérieur et secondaire Anne HERLA Née le 7 juillet 1977 Docteur en Philosophie Adresse professionnelle Université de Liège Département de Philosophie Place du Vingt-Août, 7 (A1) 4000 Liège Tél. : 043665599 Mail : Anne.Herla@ulg.ac.be

Plus en détail

Bénéfices secondaires du crime

Bénéfices secondaires du crime Karl MARX (1818-1883) (1905-1910) Bénéfices secondaires du crime Un document produit en version numérique par Jean-Marie Tremblay, bénévole, professeur de sociologie au Cégep de Chicoutimi Courriel: jean-marie_tremblay@uqac.ca

Plus en détail

Rawls et Habermas : le primat du Juste sur le Bien

Rawls et Habermas : le primat du Juste sur le Bien Culture Générale Rawls et Habermas : le primat du Juste sur le Bien Christophe Cervellon Agré de philosophie, ancien élève de l École Normale Supérieure (Ulm). L américain John Rawls (né en 1921) et l

Plus en détail

Cadrage du mémoire de master MEEF commun aux mentions «1 er degré», «2 nd degré» et «Encadrement Educatif»

Cadrage du mémoire de master MEEF commun aux mentions «1 er degré», «2 nd degré» et «Encadrement Educatif» Cadrage du mémoire de master MEEF commun aux mentions «1 er degré», «2 nd degré» et «Encadrement Educatif» Chaque parcours pourra compléter ce cadrage général par un cadrage spécifique au parcours prenant

Plus en détail

Faut-il tout démontrer?

Faut-il tout démontrer? Faut-il tout démontrer? Introduction et énoncé du problème L acte de démontrer consiste à mettre en ordre logique, à disposer de façon rationnelle et déductive des propositions afin d assurer que la conclusion

Plus en détail

La charte de l'a.r.c.h.e.

La charte de l'a.r.c.h.e. La charte de l'a.r.c.h.e. Ethique Conscients de disposer de clefs d'accès efficaces aux ressources de l'inconscient et de la responsabilité de promouvoir une définition et une perception originales des

Plus en détail

5 semaines pour apprendre à bien jouer un morceau de piano

5 semaines pour apprendre à bien jouer un morceau de piano 5 semaines pour apprendre à bien jouer un morceau de piano Ce guide peut être librement imprimé et redistribué gratuitement. Vous pouvez pouvez l'offrir ou le faire suivre à vos amis musiciens. En revanche,

Plus en détail

Une philosophie du numérique

Une philosophie du numérique Revue internationale International Web Journal www.sens-public.org Une philosophie du numérique Lecture de Pour un humanisme numérique de Milad Doueihi (Seuil, Paris 2011) MARCELLO VITALI ROSATI Résumé:

Plus en détail

Photons, expériences de pensée et chat de Schrödinger: une promenade quantique

Photons, expériences de pensée et chat de Schrödinger: une promenade quantique Photons, expériences de pensée et chat de Schrödinger: une promenade quantique J.M. Raimond Université Pierre et Marie Curie Institut Universitaire de France Laboratoire Kastler Brossel Département de

Plus en détail

COMMENT PARLER DES LIVRES QUE L ON N A PAS LUS?

COMMENT PARLER DES LIVRES QUE L ON N A PAS LUS? Né dans un milieu où on lisait peu, ne goûtant guère cette activité et n ayant de toute manière pas le temps de m y consacrer, je me suis fréquemment retrouvé, suite à ces concours de circonstances dont

Plus en détail

sens de dragon, ou de serpent. Worm n a donc pas généralement en ce contexte le sens zoologique restreint de ver, même si dans la légende du Lambton

sens de dragon, ou de serpent. Worm n a donc pas généralement en ce contexte le sens zoologique restreint de ver, même si dans la légende du Lambton sens de dragon, ou de serpent. Worm n a donc pas généralement en ce contexte le sens zoologique restreint de ver, même si dans la légende du Lambton worm que mentionne Stoker, le dragon est bien décrit

Plus en détail

L évolution des indicateurs sur l enfance Identifier des indicateurs centrés sur l enfant pour élaborer les politiques de l enfance¹

L évolution des indicateurs sur l enfance Identifier des indicateurs centrés sur l enfant pour élaborer les politiques de l enfance¹ L évolution des indicateurs sur l enfance Identifier des indicateurs centrés sur l enfant pour élaborer les politiques de l enfance¹ Asher Ben-Arieh, PhD Rédacteur en chef, Child Indicators Research Adjoint

Plus en détail

LES SEMINAIRES DOCTORAUX PAR DISCIPLINE

LES SEMINAIRES DOCTORAUX PAR DISCIPLINE LES SEMINAIRES DOCTORAUX PAR DISCIPLINE DROIT CANONIQUE La Faculté de Droit canonique propose désormais deux modalités pour préparer un doctorat : - 1 ère modalité : programme canonique facultaire D1 :

Plus en détail

PEUT- ON SE PASSER DE LA NOTION DE FINALITÉ?

PEUT- ON SE PASSER DE LA NOTION DE FINALITÉ? PEUT- ON SE PASSER DE LA NOTION DE FINALITÉ? à propos de : D Aristote à Darwin et retour. Essai sur quelques constantes de la biophilosophie. par Étienne GILSON Vrin (Essais d art et de philosophie), 1971.

Plus en détail

COMMUNIQUE DE PRESSE Mercredi 26 avril 2006. Doing Business, le «Da Vinci Code» du droit comparé?

COMMUNIQUE DE PRESSE Mercredi 26 avril 2006. Doing Business, le «Da Vinci Code» du droit comparé? COMMUNIQUE DE PRESSE Mercredi 26 avril 2006 Doing Business, le «Da Vinci Code» du droit comparé? À l'heure de la mondialisation, un marché du droit s'ouvre sur lequel les systèmes juridiques sont évalués,

Plus en détail

Épreuve orale de TIPE

Épreuve orale de TIPE Banque Agro Veto. Session 2012 Rapport sur les concours A TB Épreuve orale de TIPE Concours Nb cand. Moyenne Ecart type TB ENSA- ENITA Note la plus basse Note la plus haute 65 11,98 3,09 5 20 TB ENV 28

Plus en détail