Questions diverses à l'ordre du jour du CT précédent (5 nov)

Dimension: px
Commencer à balayer dès la page:

Download "Questions diverses à l'ordre du jour du CT précédent (5 nov)"

Transcription

1 Compte-rendu FSU du Comité technique du 5 décembre votants sur 10 prévus. Questions diverses à l'ordre du jour du CT précédent (5 nov) Prime informatique (PFI) pour les stagiaires Cette prime est versée aux agents qui travaillent dans les services informatiques (DI université, CCRI IUT Orsay) Véronique Colin (DRH) présente. Cette prime n'est versée qu'aux agents titulaires. Les agents stagiaires (première année de recrutement) ne la touchent pas actuellement (ce qui n'a pas toujours été le cas). L'UNSA-snptes demande à revoir cette politique injuste et souhaite que les agents stagiaires, qui font le même boulot que les titulaires, puissent toucher cette prime. Depuis 2010, 4 agents stagiaires ( , , ) n'ont pas pu toucher cette prime. V. Colin ouverte pour travailler cette proposition en groupe de travail. JM Bocherel (UNSA-snptes) argumente sur équité de traitement avec les collègues du CNRS/rectorat (les stagiaires y touchent la prime). Par le passé des collègues stagiaires ont pu en bénéficier. V Colin : Deux stagiaires l'ont effectivement touchée par erreur. C Arnulf-Koechlin (DGS) : Favorable à appliquer aux stagiaires le versement de la prime, mais il ne peut y avoir bénéfice rétroactif. J Bittoun : Nécessité d'être attractif. Voir en groupe de travail primes. JM Bocherel : Si possible faire bénéficier les agents stagiaires actuels. Documents papiers pour les élus au CT Certains élus souhaitent recevoir une version papier des documents. V. Colin : oui sur demande car prévu par règlement intérieur G Laschon : Problème de la taille des documents dont on ne se rend pas compte avec les formats électroniques. Des centaines de pages à parcourir si on veut tout lire. Impossible de tout suivre avec deux CT et deux CA à un mois d'intervalle.

2 Approbation PV 15 mai et 18 juin Légère modification demandée par G. Laschon sur une de ses interventions lors du CT du 15 mai Vote PV CT 15 mai : unanimité moins une abstention Vote PV CT 18 juin : unanimité Suites du dernier CT (5 nov) V Colin reprend les décisions du dernier CT et leur impact sur le CA du 18 novembre. Service facturier J Bittoun : Optimisation des fonctions support. Travail sur dématérialisation et mutualisation concrètes : proposition d'un service facturier pour les services financiers. Pour les ressources humaines, le travail sur les propositions concrètes est moins avancé. Deux collègues de la DABF présentent le projet de mise en place d'un service facturier. Propositions faites en comité de pilotage et validées début novembre. Sifac demat outil de dématérialisation (numérisation des factures). Le service facturier est un outil d'organisation (centralisation du traitement des factures). Appui de l'amue pour la mise en place de Sifac demat déjà utilisé dans d'autres universités avec un service facturier (ex Toulouse). Impact sur la façon de travailler de l'ordonnateur et de l'agence comptable. Recentrage de l'ordonnateur (président, responsables dans de composantes soutenus par des services financiers) sur les activités essentielles dont la constatation du service fait (produit livré, réparation effectuée...) et de le libérer de la partie liquidation de la facture. Le service facturier est rattaché à l'agence comptable (convention ordonnateur-agence comptable). Une partie du travail repose sur Sifac demat. Constitution du service facturier : nécessité de personnes compétentes, formées et volontaires. Groupe travail sur les fiches de poste (on part de ce qui se fait dans d'autres universités). Mise en paiement (Visa) inchangé au niveau de l'agence comptable. Besoins en personnels pérennes : 1 resp A, 1 resp B, 4 C (plus 1 B et 7 C déjà présents). Au total 14 agents prévues pour le service facturier. 4 contractuels déjà présents. Besoins de formation (dont services financiers ordonnateurs). Besoins de locaux et matériel. Calendrier : sept 2014 les 14 agents sont identifiés ainsi que les composantes pilotes (SCD, Sceaux, Jean Monnet). Sept 2014 à mars 2015 : fonctionnement classique pour les composantes sauf les pilotes (coexistence de deux systèmes). 31 mars 2015 : toutes les composantes utilisent le service facturier. Identifier les postes et supports utilisables. Identifier une personne avant février 2014 responsable Sifac demat (appel à candidature B) sans que le poste qu'elle occupe ne soit abandonné (sauf 3 jours de formation). Les personnes qui intégreront le service facturier doivent être connues avant le premier septembre. Outil Sifac demat installé à partir de mai-juin Préciser les factures à dématérialiser en septembre A terme toutes les factures ne pourront pas être dématérialisées. A Didier (CGT) : Les personnels du SCD ont appris qu'ils seraient testeurs au service facturier sans avoir été associés à cette décision. Collègue DABF : ils savaient que leur service était au cœur du projet.

3 A Didier : Statut dérogatoire IUT : pose problème pour la centralisation de factures? C Arnulf Koechlin : président seul ordonnateur principal, directeurs IUT ordonnateur secondaires. Convention sur le service facturier entre ordonnateur principal (président) et agence comptable. A Didier : Quels locaux? Collègue DABF : On n'a pas la réponse. Les locaux doivent être rattachés à l'agence comptable. C Dal Balcon (FSU) : Pourquoi rattacher service facturier à l'agence comptable? C Arnulf-Koechlin : C'est la loi. Argument du visa de la dépense (fait par l'agence comptable) qui l'a emporté. G Laschon (FSU) : D'où viennent les 6 postes à pourvoir pour le service facturier? Problème : les redéploiements issus de la bourse emploi ne prévoient pas de satisfaire ce nouveau besoin. Collègue DABF : Rien de pensé là-dessus, on attendait de savoir si les instances valident le projet de service facturier. C Arnulf-Koechlin : Si on ne peut utiliser la bourse emploi 2014, on peut s'orienter vers un redéploiement ad hoc. On a des idées : on est moins sur un problème d'emploi que d'adéquation sur les profils et l'organisation des services. JJ Girerd : Les commissions d'emplois BIASS (mensuelle, semestrielle) peuvent être mobilisées pour cela. JM Bocherel : Mutations de personnels des services financiers des composantes vers services facturiers? Pourquoi 14 personnes dans ce service? Que vont devenir les personnes qui vont perdre leurs prérogatives actuelles? Lisser les demandes d'achat pour éviter l'engorgement de fin d'année des commandes. Collègue DABF : Recentrer les activités de l'ordonnateur implique pas mal de réflexions en cours sur les procédures à revoir. On s'inspire de l'existant dans d'autres universités. Calibrage du service facturier : 4500 factures pour un agent. M Fernandez (UNSA-AI) : Si on y va il faut que cela marche. Jusqu'où vous irez pour que cela marche? Un de mes postes était à la dernière commission et va partir. JJ Girerd : Il s'agissait de résoudre un problème de personnes. Collègue DABF : Le service facturier ne fonctionnera que si les agents sont volontaires. J Bittoun : La présidence n'est au courant de rien... Si ça ne réussit pas, c'est le désespoir T Bizouarm (FSU) : Intérêts moratoire (la loi prévoit des intérêts moratoires si la facture n'est pas honorée en trente jours) : comment régler le problème de la coupure en août? Collègue DABF : Oui la réglementation ne fait pas d'exception pour le mois d'août. Actuellement les services ne ferment que 15 jours.

4 A Didier : On commence très «cheap» en prenant autant de catégories C pour un service qui demande des qualifications. Manque de moyens pour que cela fonctionne. Collègue DABF : Élargissement du travail pour le visa dépense, on a surtout besoin de gens plus impliqués. JM Bocherel : Développer commandes groupées pour éviter une multiplication inutile des bons de commandes. Collègue DABF : Cela se fait déjà. Le vote du CT est assorti d'une précaution pour que l'identification des postes qui pourvoiront le service facturier ne désorganise pas les services existants. Vote : 6 pour 1 contre 2 abstentions Primes BIASS Suite au vote contre unanime lors du dernier CT. JJ Girerd : Nouvelle proposition taux 4,7 pour B+ et A (initialement 4,65). À propos des catégories C et B- : taux 5 dès Pas d'augmentation prévue des primes. Dans l'air : une revalorisation des catégories C (mesure gouvernementale). Elle sera mise en place si elle est budgétée. L'insatisfaction des catégories A et B+ face au taux 4,7 qui n'est pas 5 est légitime. JM Bocherel : Prend acte de la nouvelle proposition. UNSA-Snptes s'abstiendra. G Laschon : Avec la hausse du coup de la vie, particulièrement en région parisienne, les catégories C ne peuvent plus s'en sortir. La prime est à ce jour la seule perspective de revalorisation, même faible. Cécile : Attendre que toutes les catégories soient au taux 5 annonce un gel des primes C et B- pour cette année mais aussi en 2014! A Didier : Une augmentation annuelle de 120 par agent représenterait un budget de 90k. C'est accessible. Un gel n'encourage pas la mobilité et la bonne volonté des personnels (cf discussion service facturier). J Bittoun : La présidence n'est pas insensible. Mais on vient de vivre des discussions budgétaires difficiles avec composantes. C'est l'état qui doit abonder le budget des primes pas l'université. M Fernandez : Abstention bienveillante de UNSA-AI. JJ Girerd : On fait des sacrifices mais cela portera ses fruits. Si notre masse salariale s'éclaircit on pourra avoir un politique des primes plus ambitieuse. Vote : 5 contre et 4 abstentions

5 Primes PES JJ Girerd expose. Politique PES discutée en CPEU et passée devant CS. Principes identiques à ceux des années précédentes avec une économie de 100k sur l'enveloppe PES. On reste proche du principe de l'ancienne PEDR (pour les montants) alors que la réglementation prévoit jusqu'à 15k pour une PES. Présentation des hypothèses : Taux unique implique 94 primes à plus de 4k (tous les classés A et B en bénéficient) Maintenir les taux de l'année dernière pour servir 87 primes JJ Girerd soumet la 2ème proposition faite en CS qui a été votée en fin de séance : 14 votants, 9 contre et 5 pour. Raisons contre : la FSU se positionne pour un taux unique, un autre collègue s'oppose à la diminution de l'enveloppe PES. JJ Girerd exprime son désaccord avec la FSU. Les PR1/PRCE seraient les premiers à voir leur salaire baisser ce qui ne s'est jamais vu pour aucune catégorie de personnel. En effet les PR1/PRCE qui ont touché déjà 4 ans de PES et souhaitent un renouvellement cette année verront au final leur salaire annuel baisser de plusieurs milliers d'euro. Vote sur la proposition de JJ Girerd (rejetée en CS) : 7 contre et 2 abstentions. Emploi BIASS Deux groupes de travail «emplois BIASS» ont précédé le CT sur le sujet. Sylvain Franger présente. 90 postes au recrutement 29A, 29B 29 transformations Financement des promotions par liste d'aptitude Au final : léger gain de 17k A Didier : Prévision d'une promotion déjà financée de 77k? J Bittoun : Oui on anticipe, mais le delta de 77k à vérifier. B Bin (UNSA-snptes) : Prendre en compte la date de promotion. M Fernandez (déclaration UNSA-AI) : Proteste contre la politique de gestion des ressources humaines qui entraîne à terme la disparition du corps des AENES (postes transformés en ITRF). D'où un vote contre. J Bittoun : Il s'agit plus d'une non politique de la présidence. Pas d'intention. Raison matérielles locales (ITRF donne plus de maitrise pour le recrutement des CDD et les promotions). Définir une politique pour éviter cet effet. S Franger s'engage à faire une étude de fond sur ce point.

6 B Bin (déclaration UNSA-snptes) sur les personnels bibliothèques (sous encadrement)... S Franger : Je découvre ce problème G Laschon : Pourquoi le document mentionne-t-il 0,84 de poste B rendu par l'iut Orsay pour la bourse emploi? Si les promotions par liste d'aptitude sont financées par l'université cela devrait être compté 1. S Franger : Pour la bourse aux emplois, on comptera bien un B rendu par l'iut d'orsay. P Beysens confirme le delta de 77k chargé pour la promotion envisagée d'un agent de bibliothèque. A Didier : Mais on gagne 1/3 dessus si promotion en mai. Vote transformations postes BIASS et EC : 1 pour 2 contre 4 abstentions Vote volumétrie : 1 pour 2 contre 4 abstentions Réorganisation des laboratoires de biologie Roland Perasso (vice-doyen UFR Sciences) présente. Quatre réunions avec les personnels et les représentants des tutelles. Pas mal de questions. Des interrogations dont on a pris bonne note. Finalisation des organigrammes cibles, puis AG d'informations en direction des personnels. G Laschon : Quelles instances permettent de prendre l'avis des personnels tout au long du processus? Les tutelles (comme l'upsud) ont des instances. Le CT sera ainsi consulté. Avis sur la démarche : unanimité. Durée de mandat des CT Pour harmoniser durées des mandats CT et CHSCT, la loi prévoit un avis (formel) requis avant la décision ministère. Réduction d'un an du mandat des élus au CT : on passe au 31/12/2014 (perte de 11 mois par rapport à la durée du mandat initial). Vote : 7 abstentions et 1 pour. Indemnité travaux insalubres et dangereux Trois catégories d indemnisation : dangereux, risque d intoxication et incommodants. En 2013, 374 agents ont eu une prime pour un total d environ (256 C, 70 B, 48 A). L évolution est 391 en 2011, 394 en 2012, 374 en 2013, 376 en Pour le moment rien n est abrogé donc la prime peut être versée en 2014, mais il faut trouver une solution, point à traiter en groupe de travail.

MUTUALISATION DE LA FONCTION FINANCIÈRE DES SERVICES CENTRAUX CONSEIL D ADMINSITRATION DU 28 SEPTEMBRE 2015

MUTUALISATION DE LA FONCTION FINANCIÈRE DES SERVICES CENTRAUX CONSEIL D ADMINSITRATION DU 28 SEPTEMBRE 2015 MUTUALISATION DE LA FONCTION FINANCIÈRE DES SERVICES CENTRAUX CONSEIL D ADMINSITRATION DU 28 SEPTEMBRE 2015 Création d un service financier mutualisé des services centraux Nathalie HERRBACH, DGSa De la

Plus en détail

VERS LES FONCTIONS SUPPORT DE L AGENCE FRANCAISE POUR LA BIODIVERSITE

VERS LES FONCTIONS SUPPORT DE L AGENCE FRANCAISE POUR LA BIODIVERSITE VERS LES FONCTIONS SUPPORT DE L AGENCE FRANCAISE POUR LA BIODIVERSITE 1- Des fonctions support organisées différemment selon les établissements Des fonctions support et/ou soutien existent dans chacun

Plus en détail

La conduite du projet de dématérialisation dans les EPS

La conduite du projet de dématérialisation dans les EPS La conduite du projet de dématérialisation dans les EPS Objet de la présente fiche La fiche vise à présenter le contexte organisationnel et informatique de la conduite d un projet de dématérialisation

Plus en détail

Intitulé recruteur : Université Paris Sorbonne Paris 4

Intitulé recruteur : Université Paris Sorbonne Paris 4 Intitulé recruteur : Université Paris Sorbonne Paris 4 Organisme de rattachement : Ministère de l'éducation nationale/ministère de l'enseignement supérieur et de la recherche Date de disponibilité Catégorie

Plus en détail

Pratique de la Gestion Prévisionnelle des Ressources Humaines. Ville de ROUBAIX. CNFPT juin 2014

Pratique de la Gestion Prévisionnelle des Ressources Humaines. Ville de ROUBAIX. CNFPT juin 2014 Pratique de la Gestion Prévisionnelle des Ressources Humaines Ville de ROUBAIX CNFPT juin 2014 Ordre du jour Présentation rapide de la ville et de la Collectivité (sur la base du bilan social) Système

Plus en détail

Elections professionnelles Fonction publique 4 décembre 2014

Elections professionnelles Fonction publique 4 décembre 2014 Elections professionnelles Fonction publique 4 décembre 2014 Pourquoi voter? taux de participation élevé : représentativité indiscutable mesurer la représentativité des organisations syndicales, par leur

Plus en détail

CR du CT de proximité ENAC du mercredi 14 décembre 2011

CR du CT de proximité ENAC du mercredi 14 décembre 2011 CR du CT de proximité ENAC du mercredi 14 décembre 2011, le 21 décembre 2011 CFDT et CGT demandent l examen des Questions Diverses plus tôt dans les débats. Le Président (Direction) propose le début d

Plus en détail

PROJET DISTRIBUTION CASINO FRANCE ACCORD COLLECTIF D ENTREPRISE SUR LES SALAIRES POUR 2014

PROJET DISTRIBUTION CASINO FRANCE ACCORD COLLECTIF D ENTREPRISE SUR LES SALAIRES POUR 2014 DISTRIBUTION CASINO FRANCE ACCORD COLLECTIF D ENTREPRISE SUR LES SALAIRES POUR 2014 Entre : D une part, La Direction de la Société Distribution Casino France, représentée par M. Yves DESJACQUES, Directeur

Plus en détail

La Formation des Personnels à l UM3

La Formation des Personnels à l UM3 La Formation des Personnels à l UM3 Le Plan de formation Le Plan de formation reprend les priorités retenues par l université pour une année. Il tient compte des besoins spécifiques de l établissement,

Plus en détail

INTITULE DU POSTE Responsable des systèmes d'information Responsable des achats Contrôleur de gestion / Gestionnaire RH Coordinatrice paye

INTITULE DU POSTE Responsable des systèmes d'information Responsable des achats Contrôleur de gestion / Gestionnaire RH Coordinatrice paye Ministère des affaires sociales et de la santé Ministère du travail, de l'emploi, de la formation professionnelle et du dialogue social Ministère des sports, de la jeunesse, de l'éducation populaire et

Plus en détail

3) La démarche projet «GBCP» à Lille1. 3.1 Ce qui est déjà en place à Lille 1

3) La démarche projet «GBCP» à Lille1. 3.1 Ce qui est déjà en place à Lille 1 Plan d action «GBCP» Université Lille1 1) Les objectifs de la réforme Le décret n 2012-1246 du 7 novembre 2012 relatif à la gestion budgétaire et comptable publique a pour objectifs de : Refonder le champ

Plus en détail

F I C H E D E P O S T E

F I C H E D E P O S T E DIRECTION DES RESSOURCES HUMAINES 34, Avenue Carnot - B.P. 185-63006 CLERMONT-FERRAND CEDEX 1 F I C H E D E P O S T E I D E N T I F I C A T I O N D U P O S T E N d e l e m p l o i : 15738 I n t i t u l

Plus en détail

RELEVE DE DECISIONS DU CONSEIL D'ADMINISTRATION Réunion du 29 septembre 2014

RELEVE DE DECISIONS DU CONSEIL D'ADMINISTRATION Réunion du 29 septembre 2014 u?mc SORBONNE UNIVERSITES RELEVE DE DECISIONS DU CONSEIL D'ADMINISTRATION Réunion du 29 septembre 2014 1. APPROBATION DU BILAN SOCIAL 2013 Mme CHRISTIEN présente le bilan social 2013 et ses évolutions

Plus en détail

pour réussir Conseils vos projets de de dématérialisation de documents et processus Démarrez

pour réussir Conseils vos projets de de dématérialisation de documents et processus Démarrez pour réussir vos projets de de dématérialisation de documents et processus Conseils Démarrez 10 conseils pour réussir son projet 2 1. Faire une étude d opportunité 2. Définir le cadre de son projet 3.

Plus en détail

Projet de loi Modernisation du dialogue social. Suivi du projet par l UNSA. 25 mai 2015

Projet de loi Modernisation du dialogue social. Suivi du projet par l UNSA. 25 mai 2015 Projet de loi Modernisation du dialogue social Suivi du projet par l UNSA 25 mai 2015 La commission des affaires sociales de l Assemblée nationale a adopté le projet de loi relatif au dialogue social et

Plus en détail

NOTRE PRIORITÉ : LA CATÉGORIE C

NOTRE PRIORITÉ : LA CATÉGORIE C FILIÈRE ADMINISTRATIVE DE LA FONCTION PUBLIQUE D ÉTAT PERSONNELS ADMINISTRATIFS DU PÔLE ÉDUCATIF Éducation Nationale - Enseignement Supérieur - Jeunesse et Sports NOTRE PRIORITÉ : LA CATÉGORIE C Une revalorisation

Plus en détail

La révision générale des politiques publiques

La révision générale des politiques publiques La révision générale des politiques publiques 1 François-Daniel MIGEON Directeur général de la modernisation de l Etat Forum des responsables de programme Jeudi 21 février 2008 Sommaire Point de situation

Plus en détail

CAHIER REVENDICATIF DES PERSONNELS DU CONSEIL GENERAL DU PUY DE DÔME

CAHIER REVENDICATIF DES PERSONNELS DU CONSEIL GENERAL DU PUY DE DÔME SYNDICAT LA CGT DU PERSONNEL DÉPARTEMENTAL Clermont-Ferrand, le 16 décembre 2010 CAHIER REVENDICATIF DES PERSONNELS DU CONSEIL GENERAL DU PUY DE DÔME Validé par la Commission Exécutive du 7 décembre 2010

Plus en détail

REPUBLIQUE TUNISIENNE MINISTERE DES FINANCES LOI ORGANIQUE DU BUDGET

REPUBLIQUE TUNISIENNE MINISTERE DES FINANCES LOI ORGANIQUE DU BUDGET REPUBLIQUE TUNISIENNE MINISTERE DES FINANCES LOI ORGANIQUE DU BUDGET 2004 LOI ORGANIQUE N 2004-42 DU 13 MAI 2004 PORTANT MODIFICATION ET COMPLETANT LA LOI ORGANIQUE DU BUDGET N 67-53 DU 8 DECEMBRE 1967

Plus en détail

ce que l UNSA a obtenu

ce que l UNSA a obtenu Agents contractuels de la Fonction publique : ce que l UNSA a obtenu UNSA Fonction publique 21 rue Jules Ferry 93177 BAGNOLET cedex Tél. 01 48 18 88 29 - Fax. 01 48 18 88 95 uff@unsa.org - www.unsa-fp.org

Plus en détail

Dossier méthodologique DURANTON CONSULTANTS. L organisation d une Direction des Ressources Humaines

Dossier méthodologique DURANTON CONSULTANTS. L organisation d une Direction des Ressources Humaines Dossier méthodologique DURANTON CONSULTANTS L organisation d une Direction des Ressources Humaines Date d édition : 8 octobre 2012 Adresse du siège social : 190 rue Lecourbe 75015 Paris Adresse de correspondance

Plus en détail

La direction des ressources humaines de l université de Strasbourg : un exemple d organisation RH

La direction des ressources humaines de l université de Strasbourg : un exemple d organisation RH La direction des ressources humaines de l université de Strasbourg : un exemple d organisation RH Marylène OBERLÉ, secrétaire générale adjointe DRH université de Strasbourg www.unistra.fr 1 I. Présentation

Plus en détail

Charte des ressources humaines

Charte des ressources humaines Charte des ressources humaines ANTICIPER Pour être acteurs stratégiques du changement ACCUEILLIR Savoir identifier, attirer, choisir et fidéliser les collaborateurs RECONNAÎTRE Apprécier les compétences

Plus en détail

Gestion. Libérer. Développer RESSOURCES HUMAINES 2 COMMERCIALE & MARKETING 3 SYSTÈME D INFORMATION. de la Gestion Quotidienne,

Gestion. Libérer. Développer RESSOURCES HUMAINES 2 COMMERCIALE & MARKETING 3 SYSTÈME D INFORMATION. de la Gestion Quotidienne, Gestion 1 PAIE 2 COMMERCIALE & MARKETING 3 SYSTÈME D INFORMATION & RESSOURCES HUMAINES Libérer de la Gestion Quotidienne, Développer la Stratégie d Entreprise. Dans un contexte légal fluctuant et souvent

Plus en détail

CONSEIL COMMUNAUTAIRE Séance du 14 MARS 2013

CONSEIL COMMUNAUTAIRE Séance du 14 MARS 2013 CONSEIL COMMUNAUTAIRE Séance du 4 MARS 203 DELB-203020 - RESSOURCES HUMAINES - ACCES A L'EMPLOI TITULAIRE - PROGRAMME PLURIANNUEL - CENTRE DE GESTION - CONVENTION - SIGNATURE - AUTORISATION.- M. Jean MOULIN,

Plus en détail

Fiche sur le plafond d emplois et la masse salariale :

Fiche sur le plafond d emplois et la masse salariale : Pôle RH - Service des affaires générales novembre 2011 Fiche sur le plafond d emplois et la masse salariale : Le montant de la dotation de l Etat distingue les montants affectés : - à la masse salariale,

Plus en détail

ANNEXE 4 RAPPORT DU COMITE PERMANENT SUR L'ADMINISTRATION ET LES FINANCES (SCAF)

ANNEXE 4 RAPPORT DU COMITE PERMANENT SUR L'ADMINISTRATION ET LES FINANCES (SCAF) ANNEXE 4 RAPPORT DU COMITE PERMANENT SUR L'ADMINISTRATION ET LES FINANCES (SCAF) RAPPORT DU COMITE PERMANENT SUR L'ADMINISTRATION ET LES FINANCES (SCAF) En vue d'une première discussion, le comité permanent

Plus en détail

Fiche thématique. Retraitement budgétaire et comptable des opérations comptabilisées en ressources affectées. Document de travail

Fiche thématique. Retraitement budgétaire et comptable des opérations comptabilisées en ressources affectées. Document de travail Fiche thématique Retraitement budgétaire et comptable des opérations comptabilisées en ressources affectées Retraitement budgétaire et comptable des opérations comptabilisées en ressources affectées 2

Plus en détail

Présentation aux membres

Présentation aux membres LE BUDGET DES ÉCOLES Présentation aux membres des conseils d établissement Sylvie Girard Sylvie Girard Directrice du Service des ressources financières Février 2012 Plan de la présentation Cadre financier

Plus en détail

DISTRIBUTION CASINO FRANCE : ACCORD COLLECTIF D ENTREPRISE SUR LES SALAIRES ET LES CONDITIONS DE TRAVAIL 2008

DISTRIBUTION CASINO FRANCE : ACCORD COLLECTIF D ENTREPRISE SUR LES SALAIRES ET LES CONDITIONS DE TRAVAIL 2008 DISTRIBUTION CASINO FRANCE : ACCORD COLLECTIF D ENTREPRISE SUR LES SALAIRES ET LES CONDITIONS DE TRAVAIL 2008 Entre : D une part, La Direction de Distribution Casino France représentée par M. Yves DESJACQUES,

Plus en détail

Ressources humaines. Point d étape au 7 septembre 2015

Ressources humaines. Point d étape au 7 septembre 2015 Ressources humaines Point d étape au 7 septembre 2015 Feuille de route de l accompagnement RH de la réforme Dialogue social : CT et CHSCT Etude d impact et plan d accompagnement ministériel Accompagnement

Plus en détail

LES DISPOSITIFS DE MOBILITE INTERNE ET DE REDEPLOIEMENT DANS LA FONCTION PUBLIQUE TERRITORIALE. Les dispositifs statutaires de mobilité interne

LES DISPOSITIFS DE MOBILITE INTERNE ET DE REDEPLOIEMENT DANS LA FONCTION PUBLIQUE TERRITORIALE. Les dispositifs statutaires de mobilité interne LES DISPOSITIFS DE MOBILITE INTERNE ET DE REDEPLOIEMENT DANS LA FONCTION PUBLIQUE TERRITORIALE La loi n 2009-972 du 3 août 2009 relative à la mobilité et aux parcours professionnels dans la fonction publique

Plus en détail

Aix-Marseille Université Règlement intérieur de l Equipe d Accueil EA XYZ

Aix-Marseille Université Règlement intérieur de l Equipe d Accueil EA XYZ LOGO de L EA Aix-Marseille Université Règlement intérieur de l Equipe d Accueil EA XYZ Préambule L unité de recherche XYZ, EA??? d Aix-Marseille Université, est spécialisée dans l étude de Les locaux de

Plus en détail

L impact des réformes en cours sur la budgétisation des dépenses de personnel

L impact des réformes en cours sur la budgétisation des dépenses de personnel L impact des réformes en cours sur la budgétisation des dépenses de personnel Atelier régional sur le pilotage de la masse salariale Abidjan, 8 au 12 avril 2013 Bruno Imbert, Conseiller résident AFRITAC

Plus en détail

PARCOURS PROFESSIONALISANT RESSOURCES HUMAINES

PARCOURS PROFESSIONALISANT RESSOURCES HUMAINES PARCOURS PROFESSIONALISANT RESSOURCES HUMAINES Le parcours proposé se découpe en 8 journées de qui permettent d aborder l ensemble des missions couvertes par la fonction RH. L ensemble du parcours permet

Plus en détail

Poste de rattachement hiérarchique : Chef du service carrière et politique salariale

Poste de rattachement hiérarchique : Chef du service carrière et politique salariale Direction des Ressources humaines CORRESPONDANT RH H GESTIONNAIRE CARRIERE - PAIE POSITIONNEMENT DU POSTE DANS LA STRUCTURE Direction : Direction des Ressources Humaines Service : Service Carrières et

Plus en détail

Tribunal de la protection des fonctionnaires divulgateurs Canada

Tribunal de la protection des fonctionnaires divulgateurs Canada Tribunal de la protection des fonctionnaires divulgateurs Canada 2008-2009 Rapport ministériel sur le rendement L'honorable James Moore Ministre du Patrimoine canadien et des Langues officielles Table

Plus en détail

Congés et horaires de travail des personnels BIATSS

Congés et horaires de travail des personnels BIATSS Madame, Monsieur, Vendredi 20 Juillet 2012 - n 7 Ce septième numéro d AMU Info est consacré aux dispositions arrêtées en matière de ressources humaines suite aux réunions du Comité technique et du Conseil

Plus en détail

AVENIR DES PARCS. ministère de l Ecologie, du Développement et de l Aménagement durables

AVENIR DES PARCS. ministère de l Ecologie, du Développement et de l Aménagement durables AVENIR DES PARCS Perspectives pour les personnels OPA des parcs ministère de l Ecologie, du Développement et de l Aménagement durables Selon les quatre rubriques, recrutement, rémunération, carrière et

Plus en détail

adoptés en Conseil d'institut de l'iut le 26 septembre 2011 en Conseil d'administration de l'université du Maine le 6 octobre 2011

adoptés en Conseil d'institut de l'iut le 26 septembre 2011 en Conseil d'administration de l'université du Maine le 6 octobre 2011 STATUTS de l'institut UNIVERSITAIRE DE TECHNOLOGIE LE MANS adoptés en Conseil d'institut de l'iut le 26 septembre 2011 en Conseil d'administration de l'université du Maine le 6 octobre 2011 1 Table des

Plus en détail

PROCEDURE. ELABORATION DU BUDGET INITIAL Exercice 2016

PROCEDURE. ELABORATION DU BUDGET INITIAL Exercice 2016 PROCEDURE Référent : DIRECTION FINANCIERE ELABORATION DU BUDGET INITIAL Exercice 2016 Numéro de la procédure: DF-2015-01 Version : 1.0.1. Date de modification : 08/07/2015 LES OBJECTIFS Règlementation

Plus en détail

Réforme de la Catégorie B Rédacteurs Territoriaux

Réforme de la Catégorie B Rédacteurs Territoriaux SNUCLIAS FSU 173 rue de Charenton 75012 Paris 01 3 7 53 95 01 9 88 06 17 snuclias-fsu@orange.fr www.snuclias-fsu.fr Réforme de la Catégorie B s Territoriaux Le 21 février 2008, organisations syndicales,

Plus en détail

Compte-rendu de la commission paritaire départementale vendredi 28 novembre 2013. 1 Installation de la Commission Paritaire Départementale.

Compte-rendu de la commission paritaire départementale vendredi 28 novembre 2013. 1 Installation de la Commission Paritaire Départementale. Compte-rendu de la commission paritaire départementale vendredi 28 novembre 2013 Participaient à la réunion : Collège employeur : Christine VALENTIN, Patrice BOULET, Francis CHABALIER, Collège salariés

Plus en détail

L importance de la fonction RH dans les organisations

L importance de la fonction RH dans les organisations ENSAIA, 2ème année - RH L importance de la fonction RH dans les organisations Organisation de la présentation I. Introduction : la fonction RH dans l organisation II. Présentation des missions de la GRH

Plus en détail

DEFINITION DE POSTE MISSIONS DU SERVICE

DEFINITION DE POSTE MISSIONS DU SERVICE DEFINITION DE POSTE DIRECTION : Direction des Ressources et des Relations Humaines MISSIONS DU SERVICE Mise en oeuvre de la politique de gestion des Ressources Humaines auprès du Conseil Général de la

Plus en détail

ANNEXE 12 (bis) L indicateur «gestion ressources humaines»

ANNEXE 12 (bis) L indicateur «gestion ressources humaines» Le 16 juillet 2008, ANNEXE 12 (bis) L indicateur «gestion ressources humaines» Les annexes 10,11 et 12 n ont pas obligatoirement à générer une information directement dans les PAP si les ministères jugent

Plus en détail

DISTRIBUTION CASINO FRANCE ACCORD COLLECTIF D ENTREPRISE SUR LES SALAIRES ET LES CONDITIONS DE TRAVAIL POUR 2011

DISTRIBUTION CASINO FRANCE ACCORD COLLECTIF D ENTREPRISE SUR LES SALAIRES ET LES CONDITIONS DE TRAVAIL POUR 2011 DISTRIBUTION CASINO FRANCE ACCORD COLLECTIF D ENTREPRISE SUR LES SALAIRES ET LES CONDITIONS DE TRAVAIL POUR 2011 Entre : D une part, La Direction de la société Distribution Casino France, représentée par

Plus en détail

Pour une réforme structurelle. de la formation professionnelle

Pour une réforme structurelle. de la formation professionnelle Pour une réforme structurelle de la formation professionnelle L accord du 14 décembre 2013 : ce qu il changera, au quotidien, pour les entreprises, les salariés et les demandeurs d emploi 20 13 POUR L

Plus en détail

Revue de Presse. Octobre Novembre 2012

Revue de Presse. Octobre Novembre 2012 Revue de Presse Octobre Novembre 2012 1 L UNION du 16 octobre 2012 Julien Bouillé «Le GROUPEMENT d EMPLOYEURS d «IDEES» veut se développer d : le temps partagé fait son chemin.» Il y a parfois des solutions

Plus en détail

DECRET N 99-821. fixant les statuts de l Aviation Civile de Madagascar

DECRET N 99-821. fixant les statuts de l Aviation Civile de Madagascar DECRET N 99-821 fixant les statuts de l Aviation Civile de Madagascar Le Premier Ministre, Chef du Gouvernement, Vu la Constitution, Vu la Convention relative à l Aviation Civile Internationale signée

Plus en détail

CHARTE DE GESTION DES PERSONNELS BIATSS CONTRACTUELS DE L UNIVERSITE D AIX-MARSEILLE

CHARTE DE GESTION DES PERSONNELS BIATSS CONTRACTUELS DE L UNIVERSITE D AIX-MARSEILLE 1 CHARTE DE GESTION DES PERSONNELS BIATSS CONTRACTUELS DE L UNIVERSITE D AIX-MARSEILLE Avis favorable du comité technique du 17 juillet 2012 Approuvée par le conseil d administration du 17 juillet 2012

Plus en détail

Procès-verbal du Conseil d administration de l AP Ecole d économie de Paris tenu le 27 janvier 2006 à Paris

Procès-verbal du Conseil d administration de l AP Ecole d économie de Paris tenu le 27 janvier 2006 à Paris 1 Procès-verbal du Conseil d administration de l AP Ecole d économie de Paris tenu le 27 janvier 2006 à Paris Pièces annexées au procès-verbal : (a) Conseil scientifique de l AP EEP (liste adoptée lors

Plus en détail

TdB Informatique de l'acv: dictionnaire des indicateurs

TdB Informatique de l'acv: dictionnaire des indicateurs TdB Informatique de l'acv: dictionnaire des indicateurs Informations générales sur le document Type de document Stratégie Standard Document de référence Exigence d application Obligatoire Recommandé Domaine

Plus en détail

ACCORD RELATIF AU COMPTE EPARGNE TEMPS

ACCORD RELATIF AU COMPTE EPARGNE TEMPS ACCORD RELATIF AU COMPTE EPARGNE TEMPS Entre la Direction Générale de la société Herakles, représentée par Philippe BOULAN, en sa qualité de Directeur des Ressources Humaines, D une part, Et les organisations

Plus en détail

CRE du mardi 18 février 2014 au centre de Lomme

CRE du mardi 18 février 2014 au centre de Lomme CRE du mardi 18 février 2014 au centre de Lomme En dehors des élus et des représentants syndicaux, étaient présents Jean-Marie Quintard en tant que Président du CRE et Sandrine Leroux-Drolez (RRH). C est

Plus en détail

PRINCIPES ORGANISATEURS 1- UN DECOUPAGE REGIONAL ET UN PARTENARIAT ACADEMIQUE. La directrice de l agence pour l enseignement français à l étranger

PRINCIPES ORGANISATEURS 1- UN DECOUPAGE REGIONAL ET UN PARTENARIAT ACADEMIQUE. La directrice de l agence pour l enseignement français à l étranger La directrice de l agence pour l enseignement français à l étranger à mesdames et messieurs les chefs des postes diplomatiques et consulaires à l attention de mesdames et messieurs les conseillers de coopération

Plus en détail

Le détail des revalorisations salariales des fonctionnaires 17 juin 2015, PAR Sylvain Henry

Le détail des revalorisations salariales des fonctionnaires 17 juin 2015, PAR Sylvain Henry Le détail des revalorisations salariales des fonctionnaires 17 juin 2015, PAR Sylvain Henry Les nouvelles propositions du gouvernement en matière salariale réajustent le calendrier et revalorisent certains

Plus en détail

REGLEMENT DE DEONTOLOGIE SPECIFIQUE AUX SOCIETES DE GESTION D OPCVM D EPARGNE SALARIALE (FCPE ET SICAVAS)

REGLEMENT DE DEONTOLOGIE SPECIFIQUE AUX SOCIETES DE GESTION D OPCVM D EPARGNE SALARIALE (FCPE ET SICAVAS) REGLEMENT DE DEONTOLOGIE SPECIFIQUE AUX SOCIETES DE GESTION D OPCVM D EPARGNE SALARIALE (FCPE ET SICAVAS) Page 1 PREAMBULE Le présent Règlement de Déontologie spécifique aux sociétés de gestion d OPCVM

Plus en détail

RELATIONS ET CONDITIONS DE TRAVAIL

RELATIONS ET CONDITIONS DE TRAVAIL RELATIONS ET CONDITIONS DE TRAVAIL Emploi et relations employeurs/employés CDC Entreprises, en tant que société de gestion agréé AMF, est soumise au respect de la réglementation de l'autorité des Marchés

Plus en détail

Fiche entreprise : E4

Fiche entreprise : E4 Fiche entreprise : E4 FONCTION ET CARACTÉRISTIQUES / PERSONNE INTERVIEWÉE La personne interviewée est la seule qui soit rattachée aux ressources humaines dans l entreprise et, à ce titre, elle s occupe

Plus en détail

La loi sur la mobilité des fonctionnaires

La loi sur la mobilité des fonctionnaires MINISTÈRE DU BUDGET, DES COMPTES PUBLICS, DE LA FONCTION PUBLIQUE ET DE LA REFORME DE L ÉTAT La loi sur la mobilité des fonctionnaires De nouveaux outils au service d une vraie carrière collection Ressources

Plus en détail

v Les ressources affectées :

v Les ressources affectées : v Les ressources affectées : Parmi les principes fondamentaux du droit budgétaire figure le principe d universalité du budget qui comporte comme importante conséquence l interdiction d affecter certaines

Plus en détail

Rémunération et carrière des fonctionnaires : les 10 mesures phares de l accord PPCR

Rémunération et carrière des fonctionnaires : les 10 mesures phares de l accord PPCR Rémunération et carrière des fonctionnaires : les 10 mesures phares de l accord PPCR arahan - Fotolia.com Malgré un défaut de représentativité des syndicats signataires, le Gouvernement a décidé d appliquer

Plus en détail

DON DONNÉES NÉES GAGNEZ EN EFFICACITÉ

DON DONNÉES NÉES GAGNEZ EN EFFICACITÉ DEVENEZ LE PILOTE DE TOUTES VOS DONNÉES GAGNEZ EN EFFICACITÉ TR DEVELOPPEMENT, société éditrice d, a développé pour vous une solution permettant une vision globale de votre entreprise en quelques clics.

Plus en détail

Notre capacité collective à nous adapter et à anticiper sera l une des clés de nos succès futurs.

Notre capacité collective à nous adapter et à anticiper sera l une des clés de nos succès futurs. Ensemble 2006 restera pour chacune et chacun d entre nous un moment exceptionnel dans l histoire d un parcours professionnel ; en effet, en moins d un an, nous avons donné naissance à cette grande banque

Plus en détail

I - Le CFA support d UFA. Encart : Mise en œuvre de la loi d'orientation et de programme pour l'avenir de l'école

I - Le CFA support d UFA. Encart : Mise en œuvre de la loi d'orientation et de programme pour l'avenir de l'école Encart : Mise en œuvre de la loi d'orientation et de programme pour l'avenir de l'école UNITÉS DE FORMATION PAR APPRENTISSAGE (UFA) C. n 2006-042 du 14-3-2006 NOR : MENE0600465C RLR : 527-3b MEN - DESCO

Plus en détail

Conseil exécutif Cent quatre-vingt-quinzième session

Conseil exécutif Cent quatre-vingt-quinzième session Conseil exécutif Cent quatre-vingt-quinzième session 195 EX/13.INF PARIS, le 10 octobre 2014 Anglais et français seulement Point 13 de l'ordre du jour provisoire PROPOSITIONS PRÉLIMINAIRES DE LA DIRECTRICE

Plus en détail

STATUT RECRUTEMENT DES AGENTS NON TITULAIRES

STATUT RECRUTEMENT DES AGENTS NON TITULAIRES STATUT DES AGENTS NON TITULAIRES MODIFICATIONS ISSUES DE LA LOI N 2012-347 DU 12 MARS 2012 Circulaire du 16 mars 2012 Les principales dispositions de la loi n 2012-347 du 12 mars 2012 relative à l accès

Plus en détail

Matinée rencontre entre opérateurs de formation/insertion et des employeurs du secteur de la santé et de l action sociale. 18 septembre 2008.

Matinée rencontre entre opérateurs de formation/insertion et des employeurs du secteur de la santé et de l action sociale. 18 septembre 2008. Matinée rencontre entre opérateurs de formation/insertion et des employeurs du secteur de la santé et de l action sociale. 18 septembre 2008. Dans le cadre des travaux de la Commission Consultative Sous-Régionale

Plus en détail

MINISTÈRE DU BUDGET, DES COMPTES PUBLICS, DE LA FONCTION PUBLIQUE ET DE LA REFORME DE L ÉTAT

MINISTÈRE DU BUDGET, DES COMPTES PUBLICS, DE LA FONCTION PUBLIQUE ET DE LA REFORME DE L ÉTAT MINISTÈRE DU BUDGET, DES COMPTES PUBLICS, DE LA FONCTION PUBLIQUE ET DE LA REFORME DE L ÉTAT Les comités techniques dans la fonction publique de l État collection Ressources humaines UNE INSTANCE REPRÉSENTATIVE

Plus en détail

ACCORD SUR LA CLASSIFICATION NATIONALE DES EMPLOIS Adopté en CPN le 28 mars 2006 Modifié en CPN le 10 juin 2008 Modifié en CPN le XX/XX/2014

ACCORD SUR LA CLASSIFICATION NATIONALE DES EMPLOIS Adopté en CPN le 28 mars 2006 Modifié en CPN le 10 juin 2008 Modifié en CPN le XX/XX/2014 ACCORD SUR LA CLASSIFICATION NATIONALE DES EMPLOIS Adopté en CPN le 28 mars 2006 Modifié en CPN le 10 juin 2008 Modifié en CPN le XX/XX/2014 PREAMBULE : OBJECTIFS DE LA CLASSIFICATION DES EMPLOIS Les Chambres

Plus en détail

Or, les étudiants semblent rencontrer des difficultés dans leurs démarches de recherche de stage en entreprise. étude et la formation prépar

Or, les étudiants semblent rencontrer des difficultés dans leurs démarches de recherche de stage en entreprise. étude et la formation prépar En région Rhône-Alpes, les établissements préparant au BTS GPN rythment leur formation par des périodes de stages. Or, les étudiants semblent rencontrer des difficultés dans leurs démarches de recherche

Plus en détail

SIGNALE. Le ministre de l intérieur. Mesdames et messieurs les préfets Secrétariat général NOR/INT/A/02/00126/C

SIGNALE. Le ministre de l intérieur. Mesdames et messieurs les préfets Secrétariat général NOR/INT/A/02/00126/C DIRECTION GENERALE DE L ADMINISTRATION DIRECTION DES PERSONNELS, DE LA FORMATION ET DE L ACTION SOCIALE SOUS-DIRECTION DES PERSONNELS BUREAU DES PERSONNELS DE PREFECTURE SECTION C AFFAIRE SUIVIE PAR :

Plus en détail

Boite à outils GRH. «Guide pour réussir vos recrutements de travailleurs Handicapés»

Boite à outils GRH. «Guide pour réussir vos recrutements de travailleurs Handicapés» Boite à outils GRH «Guide pour réussir vos recrutements de travailleurs Handicapés» MEDEF Loire Club Handi - Loire - Entreprises 16 bd de l Etivallière 42950 Saint Etienne Contact : Raphaël VENET Tél :

Plus en détail

Auto-évaluation du chef d'établissement dans la conduite de sa fonction de dirigeant.

Auto-évaluation du chef d'établissement dans la conduite de sa fonction de dirigeant. Auto-évaluation du chef d'établissement dans la conduite de sa fonction de dirigeant. (Ce document est destiné aux chefs d établissement mais aussi aux membres du CA et aux autorités de tutelle.) A- Contexte

Plus en détail

ASSOCIATION DES LAUREATS DE L'INSTITUT SUPERIEUR DE COMMERCE ET D'ADMINISTRATION DES ENTREPRISES Région de Casablanca ALISCA

ASSOCIATION DES LAUREATS DE L'INSTITUT SUPERIEUR DE COMMERCE ET D'ADMINISTRATION DES ENTREPRISES Région de Casablanca ALISCA ASSOCIATION DES LAUREATS DE L'INSTITUT SUPERIEUR DE COMMERCE ET D'ADMINISTRATION DES ENTREPRISES Région de Casablanca ALISCA Association marocaine régie par le dahir du 15 novembre 1958 Siège : Casablanca,

Plus en détail

Sage Paie & RH V18.00

Sage Paie & RH V18.00 Sage Paie & RH V18.00 Une offre parfaitement adaptée à votre entreprise Sage Paie & RH Sage Paie Base Sage Paie Pack et Sage Paie Pack+ Sage Suite RH POUR LES PETITES ET MOYENNES ENTREPRISES Sage Paie

Plus en détail

Références : Délibération du conseil d administration de l UPMC du 28/10/2013

Références : Délibération du conseil d administration de l UPMC du 28/10/2013 Paris, le 17 novembre 2014 Le Président de l université Pierre et Marie Curie à Mesdames, Messieurs les Enseignants-Chercheurs, Mesdames, Messieurs les Enseignants Objet : Campagne 2014 d attribution des

Plus en détail

TRANSPARENCE FINANCIERE DES CE* : LES DECRETS SONT PARUS

TRANSPARENCE FINANCIERE DES CE* : LES DECRETS SONT PARUS Consultez notre site TRANSPARENCE FINANCIERE DES CE* : L ANC ne devrait pas tarder La loi du 5 Mars 2014 prévoyait que tous les CE, quelles que soient leurs ressources, établissent des comptes annuels.

Plus en détail

Fiche 26 Notions clés sur les acteurs de la fonction publique territoriale

Fiche 26 Notions clés sur les acteurs de la fonction publique territoriale Fiche 26 Notions clés sur les acteurs de la fonction publique territoriale Les agents territoriaux participent par l'intermédiaire de leurs délégués siégeant dans des organismes consultatifs à l'organisation

Plus en détail

POLE SUPPORT INTEGRE POUR LA PAYE ET LA GESTION ADMINISTRATIVE

POLE SUPPORT INTEGRE POUR LA PAYE ET LA GESTION ADMINISTRATIVE POLE SUPPORT INTEGRE POUR LA PAYE ET LA GESTION ADMINISTRATIVE 1/ Objectifs et principes Dans le cadre de l affectation des personnels à l établissement public administratif VNF au 1er janvier 2013, il

Plus en détail

Valorisation de la participation des personnels à des opérations de recherche scientifique ou de prestations de services

Valorisation de la participation des personnels à des opérations de recherche scientifique ou de prestations de services Comité technique du 23 avril 2015 Valorisation de la participation des personnels à des opérations de recherche scientifique ou de prestations de services Références : décret no 2010-619 du 7 juin 2010

Plus en détail

STATUTS DE L UFR D INGÉNIERIE DE L UNIVERSITÉ PIERRE ET MARIE CURIE

STATUTS DE L UFR D INGÉNIERIE DE L UNIVERSITÉ PIERRE ET MARIE CURIE STATUTS DE L UFR D INGÉNIERIE DE L UNIVERSITÉ PIERRE ET MARIE CURIE Vu le code de l éducation et notamment ses articles L 711-7, L 713-1 à L 713-3 Vu l arrêté du 5 juin 2007 portant création de l UFR d

Plus en détail

4 ADJOINTS ADMINISTRATIFS ET 4 ADJOINTS DE DIRECTION POSTES PERMANENTS À TEMPS PLEIN TORONTO (ONTARIO)

4 ADJOINTS ADMINISTRATIFS ET 4 ADJOINTS DE DIRECTION POSTES PERMANENTS À TEMPS PLEIN TORONTO (ONTARIO) L Ordre des métiers de l Ontario est une organisation gérée par l industrie, qui a pour mission de protéger l intérêt public en réglementant et en promouvant les métiers spécialisés. Premier organisme

Plus en détail

OFFRE FAITE PAR LE STTP À POSTES CANADA EN VUE DE PARVENIR À UN RÈGLEMENT NÉGOCIÉ DE LA CONVENTION COLLECTIVE. Le 10 décembre 2007

OFFRE FAITE PAR LE STTP À POSTES CANADA EN VUE DE PARVENIR À UN RÈGLEMENT NÉGOCIÉ DE LA CONVENTION COLLECTIVE. Le 10 décembre 2007 OFFRE FAITE PAR LE STTP À POSTES CANADA EN VUE DE PARVENIR À UN RÈGLEMENT NÉGOCIÉ DE LA CONVENTION COLLECTIVE Le 10 décembre 2007 Le Syndicat présente l offre qui suit en réponse à l offre globale soumise

Plus en détail

Association METROPOLIS Association française Loi 1901 RÈGLEMENT INTÉRIEUR

Association METROPOLIS Association française Loi 1901 RÈGLEMENT INTÉRIEUR Association METROPOLIS Association française Loi 1901 RÈGLEMENT INTÉRIEUR 20 mai 2015 Ce règlement intérieur complète et précise certains articles des statuts de l association modifiés et approuvés le

Plus en détail

PREFET DES PYRÉNÉES-ATLANTIQUES

PREFET DES PYRÉNÉES-ATLANTIQUES PREFET DES PYRÉNÉES-ATLANTIQUES CONSEQUENCES DE LA FUSION DES ETABLISSEMENTS PUBLICS DE COOPERATION INTERCOMMUNALE (EPCI) A FISCALITE PROPRE SUR LES PERSONNELS EMPLOYES PAR CES ETABLISSEMENTS L article

Plus en détail

Agent comptable. Référentiels métier des personnels d encadrement. des établissements publics d'enseignement supérieur.

Agent comptable. Référentiels métier des personnels d encadrement. des établissements publics d'enseignement supérieur. Référentiels métier des personnels d encadrement des établissements publics d'enseignement supérieur et de recherche Agent comptable Sous-direction de la gestion prévisionnelle et des missions de l encadrement

Plus en détail

POSTFACE. Postface. Personnel de la Défense. Mouvements de personnel. Dépenses liées. au personnel. Formation. Reconversion. Conditions.

POSTFACE. Postface. Personnel de la Défense. Mouvements de personnel. Dépenses liées. au personnel. Formation. Reconversion. Conditions. POSTFACE au Le Bilan social 2011 présente les principales orientations et actions conduites par le ministère de la défense et des anciens combattants (MINDAC) en matière de politique de ressources humaines

Plus en détail

EXTRAIT DES RESOLUTIONS DE L ASSEMBLEE GENERALE DU 24 AVRIL 2013

EXTRAIT DES RESOLUTIONS DE L ASSEMBLEE GENERALE DU 24 AVRIL 2013 Présidence DM/RPO/CG 76-13 Mandature 2010 2015 Assemblée Générale 2010-2015/2013-10 EXTRAIT DES RESOLUTIONS DE L ASSEMBLEE GENERALE DU 24 AVRIL 2013 Préliminaire : Approbation du procès-verbal en date

Plus en détail

REGLEMENT INTERIEUR DU CENTRE D ETUDES DOCTORALES : SCIENCES ET TECHNIQUES

REGLEMENT INTERIEUR DU CENTRE D ETUDES DOCTORALES : SCIENCES ET TECHNIQUES Université Moulay Ismail Faculté des Sciences et Techniques Errachdia REGLEMENT INTERIEUR DU CENTRE D ETUDES DOCTORALES : SCIENCES ET TECHNIQUES CEDOC-ST DENOMINATION DU CEDOC Article 1: Le Centre d Etudes

Plus en détail

Programme de Chaires de leadership en enseignement (CLE)

Programme de Chaires de leadership en enseignement (CLE) POUR L AVANCEMENT ET L INNOVATION EN ENSEIGNEMENT Programme de Chaires de leadership en enseignement (CLE) Information générale et processus de mise en candidature Miser sur l innovation en formation pour

Plus en détail

Gestion d une bibliothèque, module 2 : Administration, gestion Lundi 23 novembre Lidwine HARIVEL Formation ABF d auxiliaire de bibliothèque 2015 / 2016 Sommaire Partie I Organisation institutionnelle et

Plus en détail

PRESENTATION GENERALE DE L INRA...

PRESENTATION GENERALE DE L INRA... Marché à procédure adaptée (MAPA) pour l assistance à maîtrise d ouvrage afin d accompagner l Inra dans la phase de lancement de l instrumentation de ses processus sur le périmètre fonctionnel de la gestion

Plus en détail

NOUVEAU RÉGIME INDEMNITAIRE :

NOUVEAU RÉGIME INDEMNITAIRE : M A A F 7 8, r u e d e V a r e n n e 7 5 3 4 9 P A R I S 0 7 S P Paris, le 21 novembre 2013 Tél : 01.49.55.55.31 - Fax : 01.49.55.83.29 unsa-agrifor.syndicats@agriculture.gouv.fr Site internet : http://agrifor.unsa.org/

Plus en détail

I - L ELABORATION ADMINISTRATIVE

I - L ELABORATION ADMINISTRATIVE FICHE 9 - L ELABORATION DU BUDGET La loi de finances de l année fait l objet d une double élaboration. Le projet est préparé par les différents ministères parmi lesquels le ministère des Finances joue

Plus en détail

DIRECTIVE TRANSVERSALE. CONTRÔLE PÉRIODIQUE DE L ACCOMPLISSEMENT DES TÂCHES (ART 22 LIAF) EGE-02-34_v1

DIRECTIVE TRANSVERSALE. CONTRÔLE PÉRIODIQUE DE L ACCOMPLISSEMENT DES TÂCHES (ART 22 LIAF) EGE-02-34_v1 REPUBLIQUE ET CANTON DE GENEVE Groupe interdépartemental LIAF DIRECTIVE TRANSVERSALE CONTRÔLE PÉRIODIQUE DE L ACCOMPLISSEMENT DES TÂCHES (ART 22 LIAF) Domaine : Subventions (LIAF) Date : 07.03.2011 Entrée

Plus en détail

LE PILOTAGE DE LA MASSE SALARIALE. Montgermont, le 14 novembre 2006

LE PILOTAGE DE LA MASSE SALARIALE. Montgermont, le 14 novembre 2006 LE PILOTAGE DE LA MASSE SALARIALE Montgermont, le 14 novembre 2006 INTRODUCTION Quelle nécessité de maîtriser la masse salariale? 1 ère partie A - Que recouvre la notion de masse salariale? La part contrainte

Plus en détail

Réunion du 22 mars 2007 14h-16h 30 Salle N104 Date CR : 23/03/2007 N CR : 2

Réunion du 22 mars 2007 14h-16h 30 Salle N104 Date CR : 23/03/2007 N CR : 2 Centre de recherches Historiques de l Ouest COMPTE RENDU DE REUNION Réunion du 22 mars 2007 14h-16h 30 Salle N104 Date CR : 23/03/2007 N CR : 2 Objet : Conseil de laboratoire Rédacteur : Jean-Charles SINAUD

Plus en détail