Rapport de gestion du directoire 2006

Dimension: px
Commencer à balayer dès la page:

Download "Rapport de gestion du directoire 2006"

Transcription

1 Rapport de gestion du directoire 2006 Solutions de traçage et protection de contenus pour les entreprises Global Interface Rapport annuel 2006 page 1

2 Sommaire Section 1 Historique et marché Page 3 Section 2 Stratégie et activités Page 7 Section 3 Management et organisation Page 13 Section 4 Produits et services Page 16 Section 5 Données financières Page 18 Appendice Marques et brevets Page 26 Global Interface Rapport annuel 2006 page 2

3 SECTION 1 : Historique et marché Historique Fondée en 1998, Global Interface est une société leader dans la traçabilité et la protection des documents pour les entreprises. La société a établi sa réputation en tant que société de services en travaillant avec des entreprises prestigieuses dont Sagem, France Telecom, Philips, Alcatel. Elle a su développer une expertise forte en langage XML, dans la protection des applications Internet et mobile et dans les différentes phases de vie d un document. En 2001, la société a démarré un cycle d innovation important sur la traçabilité puis sur la protection des contenus numériques. En 2005, Global Interface s est transformée en une société européenne active sur le marché de la sécurité des documents et des échanges en disposant d un portefeuille de produits dédiés au marché de la sécurité des entreprises. Avec des augmentations de capital totalisant 6,0 millions en 2006 et 2007, la société a procédé aux acquisitions de Primesphere au Luxembourg et de Comquest en Suisse. A travers ces acquisitions, Global Interface s est non seulement étendue en Europe mais a également enrichi son catalogue de solutions. Elle a pu avoir accès à de nombreux clients notamment dans les secteurs visés de la finance et de l administration. Global Interface a été introduite en bourse en novembre 2004 sur Euronext (Paris) Marché Libre (Symbol: MLGLO). Le siège social est basé à Paris, France et la société dispose de filiales au Luxembourg, à Genève et à New York. Le portefeuille clients est bien réparti dans les secteurs sur lesquels se positionne Global Interface. Par ailleurs, aucun client ne dépasse 12% du chiffre d affaires permettant de limiter le risque client. Marché Le business model de Global Interface est d offrir des solutions verticales pour chaque marché adressé avec une présence forte dans les médias/telcos et les finances. Les médias ont été les premiers concernés par des problématiques de sécurité liées aux reversements des droits d auteur puis Global Interface a offert ses produits dans les secteurs de la banque, de la santé, de l énergie, de l assurance et de l administration. Global Interface Rapport annuel 2006 page 3

4 Quelques clients de Global Interface Global Interface Rapport annuel 2006 page 4

5 Evénements significatifs survenus en Equity line : Global Interface a conclu avec succès deux tranches A et B de son Equity Line. La tranche A a permis en février 2006 de procéder à une levée de fonds de et la tranche B a permis en janvier 2007 une levée de fonds de , incluant une levée de fonds de par exercice de BSAin. Au total la levée de fonds concernée par l'equity Line s'élève à Deux acquisitions majeures : En mars 2006, Global Interface a acquis Primesphere au Luxembourg. Primesphere affichait en 2005 un chiffre d affaires de 7,035 millions d euros pour un bénéfice de euros et un résultat d exploitation négatif de euros. Parmi ses clients, on peut noter la Communauté Européenne, Arcelor et les principales banques luxembourgeoises. Après des efforts de redressement, de diminution des coûts et une augmentation sensible du chiffre d affaires, la société Primesphère a bien progressé et a réalisé un CA de euros en 2006 pour un résultat net positif de euros. En avril 2006, Global Interface a acquis Comquest en Suisse. Fondée en 1999, Comquest a réalisé un chiffre d affaires de euros en 2006 et un résultat net de 910 euros. Comquest est très active dans la sécurité dont la protection SMTP ( ), la sécurisation des transactions, dans l encryption des données, dans l authentification et la protection des mails et des logs. Parmi ses clients, on peut noter : HSBC, Philip Morris International, Zurich Assurance et les Nations Unies. Global Interface France a réalisé un chiffre d'affaires de euros et clôture en perte de euros dus essentiellement à ses investissements et aux frais liés aux augmentations de capital successives. Avec ces deux acquisitions, le chiffre d affaires du groupe Global Interface est passé de euros en 2005 à euros en 2006, équivalent à une progression de 480%. 3 Passage d une société anonyme avec conseil d administration à une société anonyme avec directoire et conseil de surveillance Lors de l assemblée générale d octobre 2005, Global Interface a annoncé sa transformation en SA avec directoire et conseil de surveillance avec une entrée en vigueur au 1er janvier Mr Marius Pindra a été nommé Président du Conseil de Surveillance et Mr George Hersbach, vice Président. Mr Daniel Mlanao a été nommé Président du directoire. Global Interface Rapport annuel 2006 page 5

6 4 Développement des solutions Global Interface a particulièrement travaillé sur le développement de nouveaux produits en 2006 et plus particulièrement : Intégration des technologies Microsoft Rights Management System (RMS) permettant d adresser les clients Microsoft. Le développement d un serveur de permission permettant de protéger les fichiers PDF. La création d une plate-forme de e-commerce associée à la clearing house dont le rôle est de procéder à la facturation des licences utilisateurs. Le développement de la traçabilité des adresses IP pour son produit Content Tracker; Le développement de reporting spécifiques aux métiers de la finance au sein des solutions Content Secure. Global Interface Rapport annuel 2006 page 6

7 SECTION 2 : Stratégie et activités Mission La mission de Global Interface est de fournir des solutions innovantes de traçabilité et de protection des contenus afin de sécuriser les documents et les échanges numériques en concordance avec les lois présentes et à venir. L objectif de Global Interface est de répondre au plus près aux obligations sécuritaires et légales des entreprises en leur proposant une gamme de produits adéquates relayée par une force commerciale proche de leurs besoins. La société souhaite continuer à innover et à faire bénéficier ses clients qu ils soient des PME ou des grands comptes de ses solutions logicielles pour mieux les accompagner dans la mise en concordance des lois liées à la sécurisation des documents et des échanges. Valeurs d entreprises Global Interface s efforce d être le plus près possible de ses clients en veillant à former une force de ventes dédiée offrant un large éventail de produits et de services client. La société tend en permanence à améliorer ses processus internes pour l aider à franchir le cap vers un autre niveau d excellence du point de vue technique et commercial. Global Interface offre une gamme de produits tant pour les PME que pour le grandes entreprises. La recherche permanente de nouveaux produits est au coeur de la philosophie de Global Interface par une recherche et développement active et une adéquation constante aux besoins du marché. Activités : Global Interface est une société leader dans la protection et la traçabilité en offrant des solutions et des services associés. La société souhaite renforcer sa présence en Europe en envisageant d autres acquisitions et souhaite augmenter ses offres produits en Sur le long terme, Global Interface a pour objectif d atteindre un chiffre d affaires de 29 millions d euros d ici Les activités de Global Interface s appuient sur trois domaines : Les solutions logicielles incluant CMS Secure, Content Secure Entreprise, Secure, Blackberry Secure et Archive Secure. Ces solutions sont vendues sous forme de licences annuelles et sous forme ASP, les prix variant en fonction du nombre d utilisateurs. Les services qui représentent environ 50 % des revenus du groupe. Global Interface offre des services dans le domaine IT pour accompagner ses clients dans le déploiement de solutions de protection. Systèmes : Avec l acquisition de Primesphere, Global Interface propose des équipements aux entreprises, ce poste représentant 30% du chiffre d affaires. Depuis 2006 Global Interface se concentre sur la vente de ses solutions logicielles propriétaires. Global Interface Rapport annuel 2006 page 7

8 Les objectifs court terme : Augmenter de manière importante la part des solutions dans le chiffre d affaires Améliorer la rentabilité groupe Affirmer son leadership sur le marché de la sécurité des documents Pour y parvenir : Ventes et marketing : développer les comptes clients existants en France et en Europe Technique : intensifier les efforts d intégration technique dans les platesformes standards du marché Organisation : unifier les process internes de travail et de collaboration dans toutes les entités Commercial : être présent et réactif aux besoins et nouveaux besoins des entreprises et des clients existants. Stratégie commerciale Segmentations du marché Les objectifs sont : Développer la position de Global Interface sur le marché Media/Telco et Finance; Augmenter les ventes de solutions dans le secteur bancaire en s appuyant sur les sociétés luxembourgeoise et suisse; Développer les secteurs de la santé et de l administration en s appuyant sur les références groupe. Bien que Content Tracker s adresse essentiellement aux médias/telcos, Content Secure répond à l ensemble des secteurs d activité, sachant que la demande de protection des documents est une demande validée par les entreprises. A terme, il est envisageable de déployer d autres offres produits/marchés pour augmenter le potentiel des ventes des solutions de la société. Global Interface Rapport annuel 2006 page 8

9 Marketing et ventes Les objectifs sont : Effectuer des transferts technologiques entre les différentes entités du groupe pour mieux pénétrer leur marché respectif; Développer une stratégie de cross-selling de produits afin de proposer à chaque client une offre large de sécurisation; Continuer de déployer des composants technologiques permettant une intégration rapide dans des serveurs d application comme IBM Websphere, Netsize, BEA, Microsoft, Zope, Collaborer étroitement avec des sociétés de content management comme Documentum, Stellent, Interwoven, Eurocortex, Ixiasoft, Software AG en leur apportant pour leurs produits une vraie valeur ajoutée, Apporter un support technico-commercial aux intégrateurs comme Cap Gemini, Unilog, Atos, IGS, Steria, Vision Quest. Sachant que Content Tracker et Content Secure disposent d innovations reconnues, Global Interface prévoit d occuper entre 3 et 5% du marché du SCM (Secure Content Market) d ici 4 ans. Couverture géographique En 2006, Global Interface est devenue une société intervenant sur des marchés européens. La stratégie d acquisition va permettre à moyen terme : D accélérer son implantation en Angleterre et en Allemagne notamment; De créer un canal de distribution dans des pays émergents comme le moyen et proche orient, la Russie et la Chine, pays dans lesquels la protection des droits reste très sensible. Secteurs couverts % Assurance 2% High Tech 6% Finance 22% Médias / telcos 20% Santé 6% Administration 15% Industrie 21% Autres 8% Global Interface Rapport annuel 2006 page 9

10 Global Interface : une bonne visibilité sur le marché En réponse à l adoption de Content Tracker par la société Euronext, Global Interface est régulièrement approchée par de nombreuses sociétés souhaitant déployer des solutions de sécurité. Parallèlement, Global Interface intervient dans de nombreux colloques dont des colloques organisés par les gouvernements sur le thème de la sécurité de l information. Global Interface: des solutions réunies sous forme d appliance. En 2006, Global Interface a été la première société à réunir l ensemble de son offre produits au sein d une appliance (boitier) unique. Celle ci comprend les solutions suivantes : Global Interface Rapport annuel 2006 page 10

11 Cette appliance intégrant la suite logiciels de Global Interface est plus rapide à déployer au sein des entreprises. Plusieurs études dont celle de Goldman Sachs confirment l importance et l intérêt de proposer un boîtier regroupant des applications de sécurisation, les bénéfices pour Global Interface étant de : Réduire le cycle de vente de manière conséquente; Permettre une intégration rapide au sein d un serveur d applications Customiser les demandes en activant l un ou l autre produit contenu dans l appliance sans avoir à effectuer de nombreuses démarches techniques Développer les comptes clients en augmentant son nombre de solutions actives. Promesses de l offre : Confidentialité : restreindre l accès aux seules personnes autorisées Intégrité : garantir l origine des documents Traçabilité : mesurer les adéquations techniques avec les lois existantes Preuve : permettre la certification et l archivage légal Global Interface Rapport annuel 2006 page 11

12 Intégration des entités L intégration des filiales s est faite au fur et à mesure de l année 2006 et 2007 dans l objectif de ne pas perturber le fonctionnement des sociétés tout en harmonisant les offres de produits et de services existants. Des économies d échelle et des réorganisations territoriales vont permettre d accroître le chiffre d affaires groupe au cours des prochaines années, l objectif étant de créer une offre produit unique portée par une identité groupe forte. Recherche et développement (R&D) Les frais de développement pour Comquest et Primesphere sont amortis sur une période de 3 ans. Pour Global Interface, les frais de développement sont amortis sur 3 ans pour les investissements antérieurs à 2006 et sur 5 ans depuis le 01/01/2006. A la valeur net comptable, il convient d ajouter l encours au 31/12/2006 de euros. La valeur nette comptable est de euros dont une majeure partie proviennent de Global Interface France pour des amortissements de euros et une valeur nette comptable de euros. Marques et brevets Pour s assurer d une protection internationale sur ses innovations, deux brevets ont été enregistrés par la société, un sur la collecte d information pour Content Tracker, l autre sur l architecture de protection pour Content Secure. Par ailleurs, l ensemble des développements sont déposés régulièrement à l APP (Agence de protection des programmes). Les marques Global Interface, Content Tracker et Content Secure sont protégées à l INPI. Se reporter à l appendice D pour plus de détails. La recherche et développement vise à améliorer les solutions existantes et à introduire de nouvelles innovations dans la gamme des produits. Les travaux ont porté en 2006 sur : L intégration des technologies Microsoft Rights Management System (RMS) permettant d adresser les clients Microsoft. Le développement d un serveur de permission permettant de protéger les fichiers PDF. La création d une plate-forme de ecommerce associée à la clearing house dont le rôle est de procéder à la facturation des licences utilisateurs. Le développement de la traçabilité des adresses IP pour son produit Content Tracker; Le développement de reporting spécifiques aux métiers de la finance au sein des solutions Content Secure. Global Interface Rapport annuel 2006 page 12

13 Calendrier des développement effectués : Q Q Q Q Content Secure secure Print Secure Content Vault Content Tracker Inca Blackberry Secure Appliance Content Secure Content Secure DB Secure windows mobile RMS Content Secure PDF Secure ASP Archive Secure Global Interface Rapport annuel 2006 page 13

14 SECTION 3 : MANAGEMENT et ORGANISATION Management Daniel Mlanao : President & Chief Executive Officer. Daniel est diplômé de la Columbia University (New York City, USA) avec un Master degree en affaires internationales. Daniel a 20 ans d expérience dans le développement commerciales de solutions IT notamment aux Etats Unis et a créé sa première société à New York in Après avoir vendu son activité avec succès en 1996, il a consacré sa carrière à travailler pour les Fortune 500 pour la mise en place d une stratégie IT auprès de ces groupes industriels. Jean Marc Georis : Chief Financial Officer. Jean Marc, citoyen belge, a 10 ans d expérience dans les finances. Au sein de Tyco, Jean Marc était en charge de la gestion de trésorerie. Ses expériences professionnelles incluent l établissement des prévisionnels, la consolidation, les négociations bancaires entre autres. Claude Lüscher : Managing Director de Primesphere S.A. Claude, citoyen suisse, est ingénieur et a 20 ans d expérience dans le business développement de solutions IT pour de prestigieuses sociétés comme Omnis Group, Banque Internationale à Luxembourg (maintenant DEXIA), Bimaco Finance et Tecsys. En 2003, Claude a été nommé CEO de Primesphere. Alexander Dougan : Managing Director de Comquest S.A. Alex, citoyen suisse, a créé Comquest en Alex est diplômé de l université de technologie de Cape Peninsula en Afrique du Sud et possède un diplôme d ingénieur. Alex a 18 ans d expérience dans les nouvelles technologies et a occupé de nombreux postes à haute responsabilité dans des sociétés internationales en Europe et en Afrique du Sud. Stéphane Prévost : Chief Technical Officer. Stéphane, citoyen français, est un ingénieur expérimenté notamment dans les domaines de la sécurité et dans les langages objets. Pendant de nombreuses années, il a travaillé pour Viaccess, une filiale de France Telecom / Orange pour la sécurisation des contenus sur mobiles. Andre Noussan : Sales Director. André a 18 ans d expérience en tant que directeur commercial dans les nouvelles technologies. André a passé 12 ans dans la société Hummingbird, une des plus importantes sociétés de content management. Il a développé des canaux de distribution dans le monde entier et a supervisé de nombreux projets internationaux. Global Interface Rapport annuel 2006 page 14

15 Conseil de surveillance Marius Pindra : Président. Marius est le fondateur de Global Interface. Il est diplômé de l école d ingénieur ENSIC. Marius a 18 ans d expérience en tant que chef d entreprise. George J.M. Hersbach : Vice Président. George, citoyen hollandais, est un chef d entreprise depuis 29 ans avec une expérience forte en milieu industriel en Europe et aux Etats Unis. George est le Président & CEO, co-fondateur de Heartstream Group (Naarden, NL), une société d investissement dédiée aux entreprises à forte croissance. Thierry Piolatto : membre. Thierry, un citoyen français, a 15 ans d expérience dans le développement de nouvelles technologies liées à l information dont les chaînes de pay-per-view, les serveurs vocaux et la banque à distance. Thierry est diplômé d un MBA avec une spécialisation finances. Hans Jürgen Schmitz : membre. Hans-Jürgen, citoyen allemand, est un investisseur depuis 16 ans. Co-fondateur et CFO de Mangrove, Hans-Jürgen a permis le lancement de nombreuses sociétés en Europe dont Skype. Francisca Stautemas : nationalité Belge, retraitée après une carrière de 40 ans dans différentes fonctions à la banque pour le commerce extérieur. Laure Winckler : nationalité Française, a démarré sa carrière en tant que comptable avant d'intégrer l'administration dans différentes fonctions. Marion Jaboureck : nationalité Française, est responsable commerciale et marketing au sein d'une SSII depuis 6 ans et a eu auparavant 6 ans d'expérience dans les ressources humaines. Global Interface Rapport annuel 2006 page 15

16 SECTION 4 : PRODUITS et SERVICES Global Interface dispose d une offre de services avec des ingénieurs spécialisés dans : Des missions de consulting pour des projets de nouvelles technologies et plus particulièrement dans le domaine de la protection des contenus. Les ingénieurs de la société en association avec des partenaires technologiques interviennent dans les environnements Microsoft. NET, Bea Weblogic, Websphere, Zope, et Sun. Des missions d audit et de formation. Nos ingénieurs interviennent auprès de grands comptes pour des missions de conseils et de formation sur des systèmes d information axés sur des problématiques de protection des contenus et de publishing. L activité de consulting est un levier fort pour soumettre à nos clients nos solutions de protection. Outre l expérience terrain acquise auprès de nos clients, les ingénieurs bénéficient d une constante veille et formation sur des problématiques clients variées. Cette activité regroupe plusieurs métiers dont le design des applications (informatique embarquée pour les mobiles), la documentation/formation et le développement de services nouveaux. Cette activité bénéficie d un environnement favorable notamment : 1. Une bonne progression des demandes dans le domaine des télécommunications 2. Une progression des problématiques de Digital Rights Management (DRM) 3. D un renouvellement fort des différents contrats clients (plusieurs contrats sur 2 à 3 ans) Le marché du DRM En quelques années, le marché du DRM a changé considérablement. Autrefois considéré comme une niche, il s est entendu à toutes les entreprises (EDRM) pour Entreprise DRM. Le marché est estimé à 8 milliards d euros pour 2008 alors qu auparavant il était estimé à 1 milliard (source : Infotrends). C est un marché marqué également par des consolidations importantes. Stellent, une entreprise de content management ( ECM ), a acquis la société de DRM SealedMedia puis la société basée à Chicago BitForm, une start up DRM. EMC, qui détient Documentum, un leader en ECM, a acquis Authentica cinq mois plus tôt. Secure Computing a finalisé l achat de Cyphertrust. Les sociétés spécialisées dans l ECM acquièrent régulièrement des sociétés pour compléter leur offre en DRM et l EDRM est désormais considéré comme une des activités essentielles dans le content management. Global Interface Rapport annuel 2006 page 16

17 Global Interface : positionnement de la société La suite logicielle de Global Interface s inscrit dans cette tendance avec un intérêt croissant au sein des grandes entreprises comme récemment la Société Générale. Global Interface estime à plusieurs millions d utilisateurs concernés par ses produits au sein d une entreprise comme celle ci. Basé sur ce potentiel, Adobe France a permis une mise en contact de Global Interface avec son siège américain pour négocier des accords commerciaux. En 2007, la société estime être placée au cœur de profonds changements dans ce secteur et devrait bénéficier de l intérêt des acteurs du domaine. Global Interface: développement produits Global Interface, au cours de 2006, a augmenté significativement son offre produits avec notamment : 1. Content Secure Enterprise ; 2. Content Secure ecommerce ; 3. CMS Secure ; 4. Secure ; 5. Blackberry Secure ; 6. Print Secure ; 7. Content Secure Windows Mobile. La plupart de ces produits ont été intégrés dans un boîtier (appliance) unique qui va permettre d accélérer les cycles de vente et de développer les comptes clients de manière significative. Global Interface : appréciation du marché Aujourd hui, aucune société leader n est apparue en dehors des Etats Unis. Avec son positionnement, Global Interface peut renforcer sa position en Europe et sur les marchés émergents comme l Asie. Cela dépendra de sa faculté à se développer géographiquement et en menant à bien sa politique d acquisition et de création de canaux de distribution. Global Interface a déjà suscité un intérêt certain en Russie et en Chine et les récentes directives européennes différentes des lois américaines lui offrent des barrières à l entrée fortes. Stratégie : acquérir des parts de marché rapidement Le fait de ne pas être en compétition frontale avec des acteurs américains va permettre à la société de prendre une position forte sur les marchés européens. La stratégie d acquisition externe reste une opportunité non négligeable pour la société de parvenir à s implanter sur d autres territoires. La stratégie de Global Interface est d accélérer sa croissance au travers d acquisitions. Global Interface Rapport annuel 2006 page 17

18 SECTION 5 : DONNEES FINANCIERES Les augmentations de capital pour un montant de 5.9 millions d euros au travers des tranches A et B ont permis un développement européen rapide. Ainsi, les acquisitions de Primesphere et de Comquest ont développé le chiffre d affaires de manière importante. Endettement groupe : Les dettes financières représentent 11% des fonds propres et 5% du chiffre d affaires. Les dettes fiscales représentent 35% des fonds propres et 14% du chiffre d affaires. Les structures Primesphere et Comquest n ont aucun endettement. Global Interface a négocié récemment un endettement à moyen terme avec le CIC pour un montant de 190KE. Chiffres consolidés en KE Chiffres d affaires EBITDA Résultat net 87 (450) Fonds propres Les chiffres de 2006 sont proches des prévisions annoncées. L EBITDA du groupe est positif avec euros. Le résultat net est meilleur que les prévisions annoncées même s il est déficitaire de euros. Le chiffre d affaires a fortement progressé d une année sur l autre. Le résultat d exploitation est négatif ainsi que le résultat net. Une partie de la perte s explique par une dotation aux amortissements et provisions exceptionnelles liées aux amortissements des frais d augmentation de capital. La société a par ailleurs bénéficié d un crédit impôts recherche de euros. Global Interface Rapport annuel 2006 page 18

19 Compte de resultats (Profit & Loss) GROUPE GLOBAL INTERFACE (en EUR) 2006 Software Hardware products Corporate Security Software Content Secure - licences 441,386 Hw and software (HP - microsoft) Sales Hw and Software (HP - microsoft) 4,950,553 Cost of Sale Hw and soltware (HP - microsoft) -3,790,799 Total Revenues from Software product sales 1,601,140 Solutions and Consulting services Project Sale Project 1,989,340 Mission Cost of Sale Project -24,216 Total 1,965,124 Sale Mission 1,472,319 Cost of sale Mission -792,587 Total 679,732 Business services & outsourcing Sale B/S 365,907 Cost of sale B/S -4,000 Total 361,907 Total revenue for Solutions and services 3,006,763 Systems & Integration services Systems/Infrastructures, Other Sale Systems 2,208,313 Cost of sale -99,822 Total revenue for Systems 2,108,491 TURNOVER ,427,818 COST OF SALE 2006 (Without salaries) -4,707,424 GROSS MARGIN 6,716,394 Administratif Cost Salary -5,655,995 Salary R&D 1,344,312 Others -1,610,006 Divers -28,901 TOTAL ADMINISTRATIF COST -5,950,590 EBITDA 765,804 Global Interface Rapport annuel 2006 page 19

20 DEPRECIATION -976,999 FINANCIAL CHARGES -175,525 EXTRAORDINARY RESULT -143,931 TAXES 80,396 RESULT -450,255* * Par principe de précaution, début juin une provision de euros pour créances douteuses a été passée sur l'entité Suisse. Fin Juin, suite au paiement de cette créance cette provision a été annulée, ce qui corrige le résultat net consolidée à KE. Bilan actif 12/31/2006 Brut Amort. & Provisions Net ACTIF IMMOBILISE 7,999,286 4,354,310 3,644,976 Immobilisations Incorporelles 5,597,503 3,504,962 2,092,541 Frais d'etablissement 82,996 46,093 36,903 Frais de Recherche & Développement 3,607,750 2,169,610 1,438,140 Concessions Brevets & Licences 384, , ,914 Fonds Commercial 1,114,589 1,114,589 Autres Immobilisations Incorporelles 407, ,584 Immobilisations Corporelles 1,019, , ,990 Agencements de Bureau 158,799 96,443 62,356 Matériel de Transport 65,576 55,692 9,884 Matériel de Bureau 735, ,188 73,775 Mobilier de Bureau 59,000 35,025 23,975 Immobilisations Financières 1,382,445 1,382,445 Autres Participations 1,364,721 1,364,721 Dépôts & Cautions 17,724 17,724 ACTIF CIRCULANT 6,278,233 1,150,083 5,128,150 Stocks et en cours 394, ,073 Production en Cours 394, ,073 Avances et acomptes versés sur commandes 10,008 10,008 Créances 5,239,285 1,150,083 4,089,202 Clients & Comptes rattachés 3,297,554 1,150,083 2,147,471 Autres Créances 1,941,731 1,941,731 Valeurs mobilières de placement 2,904 2,904 Autres titres 2,904 2,904 Disponibilités 622, ,879 Effets en Portefeuille Banques 622, ,554 Caisse Charges constatées d'avance 9,084 9,084 TOTAL GENERAL 14,277,519 5,504,393 8,773,126 Global Interface Rapport annuel 2006 page 20

21 Bilan passif 12/31/ /31/2005 Net Net CAPITAUX PROPRES 4,346,511 1,828,226 Capital 1,676,832 1,061,260 Primes d'émission de fusion, d'apport 2,871, ,544 Réserves : - Réserve Légale 40,661 36,263 - Réserves Statutaires ou contactuelles 51,231 51,231 Report à Nouveau 156,530 72,962 Résultat de l'exercice -450,254 87,967 AUTRES FONDS PROPRES 348, ,828 Produit des émissions de titres participatifs Avances conditionnées (1) 348, ,828 - Anvar 131, ,500 - Coface 216, ,328 PROVISIONS POUR RISQUES ET CHARGES Provisions pour risques Provisions pour charges DETTES 4,078,322 1,067,600 Emprunts obligataires convertibles Autres emprunts obligataires Emprunts et dettes auprès d'établissements de crédit (2) 29,959 Emprunts et dettes financières 529, ,702 Avances et acomptes reçus sur commandes en cours Fournisseurs & comptes rattachés 1,774, ,254 Dettes fiscales & sociales 1,644, ,385 Dettes sur immobilisations et comptes rattachés Autres dettes 125,448 11,300 Produits constatés d'avance 4,167 TOTAL GENERAL 8,773,126 3,180,654 Global Interface Rapport annuel 2006 page 21

22 Prévisions : En 2007, le groupe prévoit un chiffre d affaires de euros pour un résultat net de euros et pour 2008 un chiffre d affaires de 29 ME pour un résultat net de 2,6 ME. Global Interface a fortement progressé en 2006 et de manière plus importante que les prévisions envisagées en Le management table sur une progression continue dans les deux prochaines années. Global Interface a comme objectif une part de marché de 4% en 2009 sur les solutions en ASP. Cette offre devrait participer activement à l obtention de ces résultats et lui permettre d atteindre ses prévisions de 29ME en Cinq derniers exercices : En KE Chiffre d affaires Résultat (450) Dividendes versés au cours des trois derniers exercices. Aucun dividende n a été versé au cours des trois dernières années et en Information sur le capital A fin 2006, le capital social s élève à euros divisé en actions d une valeur nominale de 1 euro chacune, entièrement libérées. Participation des salariés au capital Conformément aux dispositions de l article L du Code de commerce, l état de la participation des salariés au capital de la Société au dernier jour de l exercice, soit le 31/12/2006 est de 30%. Aucune action ne fait l objet d une gestion collective et chaque intéressé en dispose librement au sens de l article L du Code de commerce. Gouvernement d entreprise Liste des mandataires sociaux : Nom et Fonction Date de nomination Daniel Mlanao CEO, président du directoire Janvier 2006 Alexander Dougan Membre du directoire Novembre 2006 Marius Pindra Président du conseil de surveillance Janvier 2006 Global Interface Rapport annuel 2006 page 22

Documents de synthèse Regroupements

Documents de synthèse Regroupements Documents de synthèse Regroupements Pré-requis : o Connaitre les documents de synthèse (bilan et tableau de résultat) selon les trois systèmes : Système de base, Système abrégé, Système développé. Objectif

Plus en détail

C e g e r e a l - R é s u l t a t s a n n u e l s 2013 : Une année de consolidation et de certifications

C e g e r e a l - R é s u l t a t s a n n u e l s 2013 : Une année de consolidation et de certifications Paris, le 14 février 2014 8h Information réglementée C e g e r e a l - R é s u l t a t s a n n u e l s 2013 : Une année de consolidation et de certifications Indicateurs clés : Loyers IFRS à 43,3 M (+12,1%)

Plus en détail

Communiqué de presse S1 2014-2015

Communiqué de presse S1 2014-2015 Communiqué de presse 27 novembre 2014 Huizingen, Belgique Communiqué de presse S1 2014-2015 (Résultats pour le premier semestre clôturé le 30 septembre 2014) Le chiffre d affaires semestriel a connu une

Plus en détail

(en millions d euros) 2013-2014 2014-2015 Ventes 247,1 222,9 Marge brute (55,7) (30,8) En pourcentage du chiffre d affaires -22,5 % -13,8 %

(en millions d euros) 2013-2014 2014-2015 Ventes 247,1 222,9 Marge brute (55,7) (30,8) En pourcentage du chiffre d affaires -22,5 % -13,8 % RESULTATS ANNUELS 2014-2015 Chiffre d affaires 2014-2015 consolidé : 222,9 millions d euros Perte opérationnelle courante 2014-2015 : 125,9 millions d euros Poursuite du recentrage stratégique sur le cœur

Plus en détail

Communiqué de presse FY 2014-2015

Communiqué de presse FY 2014-2015 Communiqué de presse du 29 mai 2015 Huizingen, Belgique Confidentiel jusqu au 29 mai 2015 Communiqué de presse FY 2014-2015 (Résultats pour l exercice clôturé le 31 mars 2015) 1,8 de croissance du chiffre

Plus en détail

Assemblée générale mixte. Philippe BOUAZIZ, Président Stéphane CONRARD, DGD Finance

Assemblée générale mixte. Philippe BOUAZIZ, Président Stéphane CONRARD, DGD Finance Assemblée générale mixte Philippe BOUAZIZ, Président Stéphane CONRARD, DGD Finance 25 Juin 2014 SOMMAIRE PRESENTATION PRODWARE FAITS MARQUANTS 2013 RESULTATS ANNUELS 2013 EVENEMENTS POST CLOTURE PERSPECTIVES

Plus en détail

RAPPORT DU PRESIDENT DU CONSEIL D ADMINISTRATION SUR LE FONCTIONNEMENT DU CONSEIL ET LE CONTROLE INTERNE EXERCICE CLOS AU 30 juin 2009

RAPPORT DU PRESIDENT DU CONSEIL D ADMINISTRATION SUR LE FONCTIONNEMENT DU CONSEIL ET LE CONTROLE INTERNE EXERCICE CLOS AU 30 juin 2009 BASTIDE LE CONFORT MEDICAL Société Anonyme au capital de 3.303.261 EUROS Siège Social : 12, avenue de la Dame - Centre Euro 2000 30132 CAISSARGUES R.C.S. NIMES B 305 635 039 RAPPORT DU PRESIDENT DU CONSEIL

Plus en détail

Assemblée générale mixte

Assemblée générale mixte Assemblée générale mixte Philippe BOUAZIZ, Président Stéphane CONRARD, DGD Finance 24 Juin 2015 SOMMAIRE PRESENTATION PRODWARE FAITS MARQUANTS 2014 RESULTATS ANNUELS 2014 EVENEMENTS POST CLOTURE PERSPECTIVES

Plus en détail

La société mère : Rapport de gestion exercice clos le 31 décembre 2010 (dont

La société mère : Rapport de gestion exercice clos le 31 décembre 2010 (dont La société mère : Rapport de gestion exercice clos le 31 décembre 2010 (dont résultats et autres renseignements caractéristiques de la société au cours des cinq derniers exercices) La société mère : Comptes

Plus en détail

COMPTES ANNUELS du 01/01/2013 au 31/12/2013

COMPTES ANNUELS du 01/01/2013 au 31/12/2013 185 T AVENUE DE FABRON CZ MR GAUTHIER BERNARD COMPTES ANNUELS du 01/01/2013 au 31/12/2013 - Bilan actif-passif - Compte de résultat - Détail des comptes bilan actif passif - Détail compte de résultat Le

Plus en détail

LEGRAND INFORMATIONS FINANCIERES CONSOLIDEES NON AUDITEES 30 SEPTEMBRE 2014. Sommaire. Compte de résultat consolidé 2.

LEGRAND INFORMATIONS FINANCIERES CONSOLIDEES NON AUDITEES 30 SEPTEMBRE 2014. Sommaire. Compte de résultat consolidé 2. LEGRAND INFORMATIONS FINANCIERES CONSOLIDEES NON AUDITEES 30 SEPTEMBRE 2014 Sommaire Compte de résultat consolidé 2 Bilan consolidé 3 Tableau des flux de trésorerie consolidés 5 Notes annexes 6 Compte

Plus en détail

Au second semestre 2010 : Sur l année 2010 : Perspectives 2011 :

Au second semestre 2010 : Sur l année 2010 : Perspectives 2011 : 11.05 Valeo : résultat net de 365 millions d euros en 2010, soit 3,8 % du chiffre d affaires ; performance opérationnelle en avance sur le plan stratégique présenté en mars 2010 Au second semestre 2010

Plus en détail

BILAN ET COMPTE DE RESULTAT

BILAN ET COMPTE DE RESULTAT 3 PLACE ARNOLD BILAN ET COMPTE DE RESULTAT - Bilan actif-passif - Compte de résultat - Détail des comptes bilan actif passif - Détail compte de résultat C.D. 63 B.P. 4 67116 STRASBOURG-REICHSTETT 03 88

Plus en détail

Brochure d information relative à la distribution d actions de bonus

Brochure d information relative à la distribution d actions de bonus Brochure d information relative à la distribution d actions de bonus Résumé La présente brochure d information est mise à la disposition des actionnaires suite à la convocation à l assemblée générale extraordinaire

Plus en détail

SOCIETE ANONYME D EXPLOSIFS ET DE PRODUITS CHIMIQUES

SOCIETE ANONYME D EXPLOSIFS ET DE PRODUITS CHIMIQUES PricewaterhouseCoopers Audit 63, rue de Villiers 92208 Neuilly-sur-Seine Cedex ACE AUDITEURS ET CONSEILS D ENTREPRISE 5 avenue Franklin Roosevelt 75008 Paris SOCIETE ANONYME D EXPLOSIFS ET DE PRODUITS

Plus en détail

Société Anonyme d'explosifs et de Produits Chimiques

Société Anonyme d'explosifs et de Produits Chimiques Société Anonyme d'explosifs et de Produits Chimiques Rapport des Commissaires aux comptes, établi en application de l article L.225-235 du Code de commerce, sur le rapport du Président du conseil d'administration

Plus en détail

Chiffre d affaires 2014 pro forma : 3 370,1 M Résultat Net Part du Groupe pro forma : 92,8 M

Chiffre d affaires 2014 pro forma : 3 370,1 M Résultat Net Part du Groupe pro forma : 92,8 M Communiqué de presse Chiffre d affaires pro forma : 3 370,1 M Résultat Net Part du Groupe pro forma : 92,8 M Paris, le 19 mars 2015 Le Conseil d administration du Groupe Sopra Steria, réuni le 17 mars

Plus en détail

GROUPE. Comptes consolidés. Au 31décembre 2013

GROUPE. Comptes consolidés. Au 31décembre 2013 GROUPE Comptes consolidés Au 31décembre 2013 1 SOMMAIRE SOMMAIRE... 2 BILAN CONSOLIDE... 3 COMPTE DE RESULTAT... 4 TABLEAU DES FLUX DE TRESORERIE... 5 PRINCIPES ET METHODES... 6 PRINCIPES ET METHODES DE

Plus en détail

Etats Comptables et Fiscaux

Etats Comptables et Fiscaux adps 18 bis rue de bruxelles 75009 paris Etats Comptables et Fiscaux 31/12/2014 Téléphone : Etats Financiers Bilan Actif adps Edition du 17/03/15 RUBRIQUES BRUT Amortissements Net (N) Net (N-1) 31/12/2014

Plus en détail

Résultats du premier trimestre 2012 1

Résultats du premier trimestre 2012 1 Résultats du premier trimestre 1 Luxembourg, 9 mai Faits marquants Taux de fréquence 2 en matière de santé et sécurité de 1,0 au 1 er trimestre contre 0,3 au 4 ème trimestre Expéditions de 433 milliers

Plus en détail

Missions des comités en détail

Missions des comités en détail Missions des comités en détail Missions et attributions des Comités du Conseil Le Conseil d administration a défini dans son règlement intérieur les missions et attributions de ses différents Comités permanents

Plus en détail

1. COMPOSITION ET CONDITIONS DE PREPARATION ET D ORGANISATION DES TRAVAUX DU CONSEIL D ADMINISTRATION

1. COMPOSITION ET CONDITIONS DE PREPARATION ET D ORGANISATION DES TRAVAUX DU CONSEIL D ADMINISTRATION RAPPORT DU PRESIDENT DU CONSEIL D ADMINISTRATION PREVU A L ARTICLE L. 225-37 DU CODE DE COMMERCE SUR LES CONDITIONS DE PREPARATION ET D ORGANISATION DES TRAVAUX DU CONSEIL ET SUR LES PROCEDURES DE CONTROLE

Plus en détail

SOCIETE DE TAYNINH RAPPORT FINANCIER SEMESTRIEL. A. Rapport d activité pour la période du 1 er janvier 2013 au 30 juin 2013

SOCIETE DE TAYNINH RAPPORT FINANCIER SEMESTRIEL. A. Rapport d activité pour la période du 1 er janvier 2013 au 30 juin 2013 SOCIETE DE TAYNINH 2013 RAPPORT FINANCIER SEMESTRIEL A. Rapport d activité pour la période du 1 er janvier 2013 au 30 juin 2013 B. Etats financiers au 30 juin 2013 C. Rapport des commissaires aux comptes

Plus en détail

GROUPE NSE INDUSTRIES. Comptes intermédiaires consolidés Période du 1 er janvier au 30 juin 2014

GROUPE NSE INDUSTRIES. Comptes intermédiaires consolidés Période du 1 er janvier au 30 juin 2014 GROUPE NSE INDUSTRIES Comptes intermédiaires consolidés Période du 1 er janvier au 30 juin 2014 BILAN (en milliers d euros) ACTIF Note 30/06/14 30/06/13 Ecarts d'acquisition 1 3 872 3 972 Immobilisations

Plus en détail

Résultats intérimaires pour le semestre clôturé le 30 septembre 2011

Résultats intérimaires pour le semestre clôturé le 30 septembre 2011 Communiqué de presse 25 novembre 2011-07:30 Huizingen, Belgique INFORMATION REGLEMENTEE Résultats intérimaires pour le semestre clôturé le 30 septembre 2011 Hausse de 14 % du chiffre d affaires total au

Plus en détail

Résultats du 1er Trimestre 2009 Une bonne performance financière dans un environnement difficile

Résultats du 1er Trimestre 2009 Une bonne performance financière dans un environnement difficile Résultats du 1er Trimestre 2009 Une bonne performance financière dans un environnement difficile PARIS, France le 14 mai 2009 CGGVeritas (ISIN: 0000120164 NYSE: CGV) annonce ce jour les résultats consolidés,

Plus en détail

Résultats annuels 2013 en forte croissance

Résultats annuels 2013 en forte croissance Communiqué de presse - Clichy, 25 mars 2014, 18h Résultats annuels 2013 en forte croissance Chiffre d affaires en hausse de 5,3% à 420,7 M Résultat opérationnel en hausse de 31,7% à 43,4 M Résultat net

Plus en détail

Information financière pro forma 2012 consolidée Icade-Silic

Information financière pro forma 2012 consolidée Icade-Silic COMMUNIQUE DE PRESSE Paris, le 27 mars 2013 Information financière pro forma 2012 consolidée Icade-Silic Conformément à ce qui avait été annoncé lors de la publication des comptes annuels, Icade publie

Plus en détail

FONDATION D ENTREPRISE CHANEL. 135 Avenue Charles de Gaulle 92200 NEUILLY SUR SEINE COMPTES ANNUELS

FONDATION D ENTREPRISE CHANEL. 135 Avenue Charles de Gaulle 92200 NEUILLY SUR SEINE COMPTES ANNUELS FONDATION D ENTREPRISE CHANEL 135 Avenue Charles de Gaulle 92200 NEUILLY SUR SEINE COMPTES ANNUELS Exercice du 18 juin 2011 au 31 décembre 2012 SOMMAIRE COMPTES ANNUELS ANNEXE 6 1. Faits caractéristiques

Plus en détail

Communiqué de Presse. S1 2015 S1 2014 Exercice 2014

Communiqué de Presse. S1 2015 S1 2014 Exercice 2014 Contacts Relations Investisseurs : Patrick Gouffran +33 (0)1 40 67 29 26 pgouffran@axway.com Relations Presse : Sylvie Podetti +33 (0)1 47 17 22 40 spodetti@axway.com Communiqué de Presse Axway : croissance

Plus en détail

Atos Origin et Siemens créent un acteur majeur des services informatiques

Atos Origin et Siemens créent un acteur majeur des services informatiques Paris, France / Munich, 14 décembre 2010 Atos Origin et Siemens créent un acteur majeur des services informatiques Acquisition par Atos Origin de Siemens IT Solutions and Services Les deux groupes forment

Plus en détail

Plaisir, le 19 Décembre 2011 Rapport sur le contrôle interne et le gouvernement d entreprise.

Plaisir, le 19 Décembre 2011 Rapport sur le contrôle interne et le gouvernement d entreprise. Plaisir, le 19 Décembre 2011 Rapport sur le contrôle interne et le gouvernement d entreprise. LES DISPOSITIFS DE GESTION DES RISQUES ET DE CONTRÔLE INTERNE L objet de ce rapport est de rendre compte aux

Plus en détail

Bureau Veritas : résultats du premier semestre 2015 Performance solide dans un contexte de marché globalement difficile Perspectives 2015 confirmées

Bureau Veritas : résultats du premier semestre 2015 Performance solide dans un contexte de marché globalement difficile Perspectives 2015 confirmées COMMUNIQUE DE PRESSE 1 er septembre 2015 Bureau Veritas : résultats du premier semestre 2015 Performance solide dans un contexte de marché globalement difficile Perspectives 2015 confirmées Chiffre d affaires

Plus en détail

ANNEXE N 13 : Bilan et compte de résultat M4

ANNEXE N 13 : Bilan et compte de résultat M4 409 ANNEXE N 13 : Bilan et compte de résultat M4 Les tableaux suivants présentent les éléments nécessaires à la confection des documents de synthèse figurant au compte de gestion. Ils permettent d associer

Plus en détail

Activité et Résultats annuels 2014

Activité et Résultats annuels 2014 Activité et Résultats annuels 2014 Simon Azoulay Chairman and Chief Executive Officer Bruno Benoliel Deputy Chief Executive Officer Paris, le 25 février 2015 AVERTISSEMENT «Cette présentation peut contenir

Plus en détail

- Produit net bancaire : +14% à 2,3 milliards $EU ( 1 134 milliards FCFA )

- Produit net bancaire : +14% à 2,3 milliards $EU ( 1 134 milliards FCFA ) Le Groupe Ecobank présente de très bons résultats en 2014 : - Produit net bancaire : +14% à 2,3 milliards $EU ( 1 134 milliards FCFA ) - Résultat avant impôt : +134% à 519,5 millions $EU ( 258 milliards

Plus en détail

---------------------------------------------------- Rapport Financier Semestriel 30/06/2013 --------------------------------------

---------------------------------------------------- Rapport Financier Semestriel 30/06/2013 -------------------------------------- RAPPORT FINANCIER SEMESTRIEL 1 er janvier 30 juin 2013 ---------------------------------------------------- Rapport Financier Semestriel 30/ -------------------------------------- Société anonyme au capital

Plus en détail

DEMANDE DE SUBVENTION Année 2016 Associations culturelles. Mairie de Saint-Julien-en-Genevois. Fiche d identité de l association

DEMANDE DE SUBVENTION Année 2016 Associations culturelles. Mairie de Saint-Julien-en-Genevois. Fiche d identité de l association DEMANDE DE SUBVENTION Année 2016 Associations culturelles Mairie de Saint-Julien-en-Genevois Nom et coordonnées de l association Fiche d identité de l association Nom de l'association Objet Adresse de

Plus en détail

III.2 Rapport du Président du Conseil

III.2 Rapport du Président du Conseil III.2 Rapport du Président du Conseil de Surveillance sur les procédures de contrôle interne et de gestion des risques Rapport du directoire rapports du conseil de surveillance 2012 1 Obligations légales

Plus en détail

Annexe IV : rapport du Président du Conseil d Administration

Annexe IV : rapport du Président du Conseil d Administration Annexe IV : rapport du Président du Conseil d Administration joint au rapport de gestion rendant compte des conditions de préparation et d organisation des travaux du Conseil ainsi que des procédures de

Plus en détail

Norme comptable internationale 7 Tableau des flux de trésorerie

Norme comptable internationale 7 Tableau des flux de trésorerie Norme comptable internationale 7 Tableau des flux de trésorerie Objectif Les informations concernant les flux de trésorerie d une entité sont utiles aux utilisateurs des états financiers car elles leur

Plus en détail

5.5.4. Evaluation du Conseil d administration, de ses Comités et de ses administrateurs individuels. 5.5.5. Autres rémunérations

5.5.4. Evaluation du Conseil d administration, de ses Comités et de ses administrateurs individuels. 5.5.5. Autres rémunérations 5.5.4. Evaluation du Conseil d administration, de ses Comités et de ses administrateurs individuels Sous la direction de son Président, le Conseil d administration évalue régulièrement sa taille, sa composition

Plus en détail

REGLEMENT INTERIEUR DU CONSEIL D ADMINISTRATION DE CLUB MEDITERRANEE SA

REGLEMENT INTERIEUR DU CONSEIL D ADMINISTRATION DE CLUB MEDITERRANEE SA REGLEMENT INTERIEUR DU CONSEIL D ADMINISTRATION DE CLUB MEDITERRANEE SA Le Conseil d Administration (le "Conseil d Administration" ou le "Conseil") de la société Club Méditerranée SA (la "Société") a décidé

Plus en détail

Rapport financier semestriel 2015 ENTREZ DANS LE MONDE DES NANO ET MICROSYSTEMES

Rapport financier semestriel 2015 ENTREZ DANS LE MONDE DES NANO ET MICROSYSTEMES Rapport financier semestriel 2015 ENTREZ DANS LE MONDE DES NANO ET MICROSYSTEMES RAPPORT FINANCIER SEMESTRIEL 2015 Société anonyme au capital de 3.492.408 euros Siège social : 98 rue du pré de l Horme

Plus en détail

GTT annonce un excellent premier semestre 2014 avec un résultat net en hausse de 18 % Confirmation des objectifs 2014

GTT annonce un excellent premier semestre 2014 avec un résultat net en hausse de 18 % Confirmation des objectifs 2014 GTT annonce un excellent premier semestre 2014 avec un résultat net en hausse de 18 % Confirmation des objectifs 2014 Forte croissance du chiffre d affaires semestriel qui reflète les prises de commandes

Plus en détail

Cegedim : Un chiffre d affaires 2013 en léger recul en organique*

Cegedim : Un chiffre d affaires 2013 en léger recul en organique* SA au capital de 13 336 506,43 euros R. C. S. Nanterre B 350 422 622 www.cegedim.com COMMUNIQUE DE PRESSE Page 1 Information Financière Trimestrielle au 31 décembre 2013 IFRS - Information Réglementée

Plus en détail

Rapport financier semestriel au 30 juin 2013 de BSB Rapport financier. Ajustement de l offre commerciale. Extension de l empreinte métier

Rapport financier semestriel au 30 juin 2013 de BSB Rapport financier. Ajustement de l offre commerciale. Extension de l empreinte métier Rapport financier semestriel 2013 Solife EBIT et EBITDA en hausse Nouveaux contrats majeurs Nouveau centre de développement Ajustement de l offre commerciale Extension de l empreinte métier Lancement d

Plus en détail

COMMUNIQUE DE PRESSE

COMMUNIQUE DE PRESSE INNATE PHARMA ANNONCE SES RESULTATS POUR 2006 : FORTE CROISSANCE DE L ACTIVITE DE RECHERCHE ET DEVELOPPEMENT (+75%), ET NOTAMMENT DE LA CLINIQUE Marseille, le 20 mars 2007 Innate Pharma SA (la «Société»),

Plus en détail

Ce rapport a été établi en s appuyant sur les systèmes d informations gérés par la direction générale de la Société OCTO TECHNOLOGY.

Ce rapport a été établi en s appuyant sur les systèmes d informations gérés par la direction générale de la Société OCTO TECHNOLOGY. OCTO TECHNOLOGY Société anonyme à directoire et conseil de surveillance Au capital de 305.556,60 Siège : 50 avenue des Champs Elysées 75008 Paris RCS : Paris B 418166096 RAPPORT DU PRESIDENT DU CONSEIL

Plus en détail

LES SOCIETES DE GESTION DE PATRIMOINE FAMILIAL

LES SOCIETES DE GESTION DE PATRIMOINE FAMILIAL LES SOCIETES DE GESTION DE PATRIMOINE FAMILIAL (SPF) www.bdo.lu 2 Les Sociétés de Gestion de Patrimoine Familial (SPF) TABLE DES MATIERES AVANT-PROPOS 3 1. INTRODUCTION 4 2. ACTIVITES D UNE SPF 2.1 Activités

Plus en détail

Résultats annuels 2014 Réunion SFAF, le 18 mars 2015

Résultats annuels 2014 Réunion SFAF, le 18 mars 2015 Résultats annuels 2014 Réunion SFAF, le 18 mars 2015 VM MATÉRIAUX Faits marquants 2014 Résultats 2014 Perspectives et orientations Un maillage régional de proximité, une présence à l international Groupe

Plus en détail

NORME IAS 01 LA PRÉSENTATION DES ÉTATS FINANCIERS

NORME IAS 01 LA PRÉSENTATION DES ÉTATS FINANCIERS NORME IAS 01 LA PRÉSENTATION DES ÉTATS FINAIERS UNIVERSITE NAY2 Marc GAIGA - 2009 Table des matières NORME IAS 01 : LA PRÉSENTATION DES ÉTATS FINAIERS...3 1.1. LA PRÉSENTATION SUCCITE DE LA NORME...3 1.1.1.

Plus en détail

Communiqué annuel de BSB sur l exercice 2009

Communiqué annuel de BSB sur l exercice 2009 Communiqué annuel de BSB sur l exercice 2009 Louvain-la-Neuve, le 18 mars 2010, 18h00 Information réglementée 1. CROISSANCE ET INVESTISSEMENTS Nous clôturons 2009 de manière contrastée. Tout d abord, les

Plus en détail

KBC GROUP NV SUPPLÉMENT (N 1) AU PROSPECTUS DE BASE EN DATE DU 10 FÉVRIER 2015. KBC Group NV (société à responsabilité limitée de droit belge)

KBC GROUP NV SUPPLÉMENT (N 1) AU PROSPECTUS DE BASE EN DATE DU 10 FÉVRIER 2015. KBC Group NV (société à responsabilité limitée de droit belge) Ce document est la traduction du Supplément N 1 au Prospectus de Base rédigé en anglais qui a été approuvé par la FSMA. En cas de contradictions entre la version anglaise et la version française du Supplément

Plus en détail

RESULTATS ANNUELS 2013 PRESENTATION SFAF

RESULTATS ANNUELS 2013 PRESENTATION SFAF RESULTATS ANNUELS 2013 PRESENTATION SFAF JEUDI 27 FEVRIER 2014 SOMMAIRE 01 - FAITS MARQUANTS 2013 02 RÉSULTATS ANNUELS 2013 03 PERSPECTIVES 1 LE GROUPE LINEDATA UN GROUPE MONDIAL 3 nouveaux bureaux en

Plus en détail

Sopra Group communique sur l'incidence comptable de la distribution exceptionnelle en numéraire et de la distribution des actions Axway Software

Sopra Group communique sur l'incidence comptable de la distribution exceptionnelle en numéraire et de la distribution des actions Axway Software Communiqué de Presse Contacts Relations Investisseurs : Kathleen Clark Bracco +33 (0)1 40 67 29 61 kbraccoclark@sopragroup.com Relations Presse : Virginie Legoupil +33 (0)1 40 67 29 41 vlegoupil@sopragroup.com

Plus en détail

RÉSULTATS ANNUELS 2008. Avril 2009

RÉSULTATS ANNUELS 2008. Avril 2009 RÉSULTATS ANNUELS 2008 Avril 2009 2. Un marché immense et porteur La formation continue en Europe Une priorité collective La formation sur le lieu et pendant le temps de travail constitue une dimension

Plus en détail

2. La croissance de l entreprise

2. La croissance de l entreprise 2. La croissance de l entreprise HEC Lausanne Vincent Dousse 2007 1 2.1. Les succursales Définition: Etablissement commercial qui, sous la dépendance d une entreprise dont elle fait juridiquement partie(établissement

Plus en détail

Communiqué de presse. Paris, le 15 février 2012

Communiqué de presse. Paris, le 15 février 2012 Communiqué de presse RESULTATS ANNUELS 2011 Solides résultats 2011 et accroissement du patrimoine Paris, le 15 février 2012 Résultats 2011 o Progression de +14% du cash-flow courant par action à 2,14 o

Plus en détail

Comptes Consolidés 31/12/2013

Comptes Consolidés 31/12/2013 Comptes Consolidés 31/12/2013 Table des matières BILAN... 2 COMPTE DE RESULTAT... 3 NOTE ANNEXE AUX COMPTES CONSOLIDES... 4 Note 1 - Faits marquants de la période et évènements post clôture... 4 Note 2

Plus en détail

Bruxelles le 31 août 2010 -

Bruxelles le 31 août 2010 - RENTABILIWEB Progression record du chiffre d affaires et des résultats au 1 er semestre 2010 Croissance organique très dynamique : CA +39% Excellente progression des performances opérationnelles : EBITDA

Plus en détail

International Financial Reporting Standards (IFRS) Mise en place et Impacts. 2 février 2005

International Financial Reporting Standards (IFRS) Mise en place et Impacts. 2 février 2005 International Financial Reporting Standards (IFRS) Mise en place et Impacts 2 février 2005 QUE SONT LES IFRS? Les IFRS ont été élaborées par l International Accounting Standards Board (IASB) en vue de

Plus en détail

Résultats Semestriels 2008. Paris, le 1er octobre 2008

Résultats Semestriels 2008. Paris, le 1er octobre 2008 Résultats Semestriels 2008 Paris, le 1er octobre 2008 ALTEN ALTEN reste fortement positionné sur l Ingénierie et le Conseil en Technologie (ICT), ALTEN réalise des projets de conception et d études pour

Plus en détail

AUTORITE DES NORMES COMPTABLES NOTE DE PRESENTATION DU REGLEMENT DE l ANC n 2010-01 DU 3 JUIN 2010

AUTORITE DES NORMES COMPTABLES NOTE DE PRESENTATION DU REGLEMENT DE l ANC n 2010-01 DU 3 JUIN 2010 AUTORITE DES NORMES COMPTABLES NOTE DE PRESENTATION DU REGLEMENT DE l ANC n 2010-01 DU 3 JUIN 2010 Relatif aux modalités de première application du règlement du CRC n 99-02 par les sociétés dont les instruments

Plus en détail

États financiers consolidés résumés du GROUPE CGI INC. Pour les périodes de trois mois closes les 31 décembre 2012 et 2011 (non audités)

États financiers consolidés résumés du GROUPE CGI INC. Pour les périodes de trois mois closes les 31 décembre 2012 et 2011 (non audités) États financiers consolidés résumés du GROUPE CGI INC. (non audités) États consolidés résumés du résultat Pour les périodes de trois mois closes les 31 décembre (en milliers de dollars canadiens, sauf

Plus en détail

Annexe aux comptes annuels de l exercice clos le. 31.08.2013 Montants exprimés en Euros. Ce rapport contient 12 pages

Annexe aux comptes annuels de l exercice clos le. 31.08.2013 Montants exprimés en Euros. Ce rapport contient 12 pages ABCD Avenir Agricole et Rural Annexe aux comptes annuels de l exercice clos le 31.08.2013 Montants exprimés en Euros Avenir Agricole et Rural Ce rapport contient 12 pages 2014 KPMG S.A., société anonyme

Plus en détail

Les tableaux de flux de trésorerie en règles françaises et internationales : essai de synthèse

Les tableaux de flux de trésorerie en règles françaises et internationales : essai de synthèse Synthèse // Réflexion // Une entreprise/un homme // Références Les tableaux de flux de trésorerie en règles françaises et internationales : essai de synthèse Particulièrement utiles pour évaluer la capacité

Plus en détail

Chapitre IV. La certification des comptes

Chapitre IV. La certification des comptes Chapitre IV La certification des comptes Aux termes de la Constitution, «les comptes des administrations publiques sont réguliers, sincères et donnent une image fidèle de leur gestion, de leur patrimoine

Plus en détail

COMPTES CONSOLIDES 2011

COMPTES CONSOLIDES 2011 COMPTES CONSOLIDES 2011 Les chiffres clés 2011 Développement Patrimoine au 31/12/2011 Livraisons 2011 En cours de construction 2011 Projets en étude au 31/12/2011 59 904 logements 1 198 logements 2 054

Plus en détail

DEVOTEAM annonce ses résultats 2011 : Hausse de 7% du chiffre d affaires et de 6% du résultat dilué par action

DEVOTEAM annonce ses résultats 2011 : Hausse de 7% du chiffre d affaires et de 6% du résultat dilué par action DEVOTEAM annonce ses résultats 2011 : Hausse de 7% du chiffre d affaires et de 6% du résultat dilué par action Paris, le 29 février 2012 En millions d euros (1) 31.12.2011 31.12.2010 variation Chiffre

Plus en détail

Comptes Consolidés 30/06/2014

Comptes Consolidés 30/06/2014 Comptes Consolidés 30/06/2014 Table des matières BILAN... 2 COMPTE DE RESULTAT... 3 NOTE ANNEXE AUX COMPTES CONSOLIDES... 4 Note 1 - Faits marquants de la période et évènements post clôture... 4 Note 2

Plus en détail

Les résultats du premier semestre 2007 sont encore totalement affectés par la situation stratégique antérieure et les charges du passé.

Les résultats du premier semestre 2007 sont encore totalement affectés par la situation stratégique antérieure et les charges du passé. De Rouck Geomatics poursuit la mise en œuvre de son plan de réorientation stratégique. Les résultats du premier semestre sont encore affectés par la situation stratégique antérieure. Au cours du premier

Plus en détail

Résultats annuels 2014

Résultats annuels 2014 Résultats annuels 2014 Chiffre d affaires ajusté en hausse de +5,1 % à 2 813,3 millions d euros, croissance organique du chiffre d affaires ajusté de +3,8 % Marge opérationnelle ajustée de 630,0 millions

Plus en détail

RESULTATS ANNUELS 2013-2014

RESULTATS ANNUELS 2013-2014 The image cannot be displayed. Your computer may not have enough memory to open the image, or the image may have been corrupted. Restart your computer, and then open the file again. If the red x still

Plus en détail

SOMMAIRE COMPTES CONSOLIDES SUR LE DERNIER ARRETE INTERMEDIAIRE

SOMMAIRE COMPTES CONSOLIDES SUR LE DERNIER ARRETE INTERMEDIAIRE SOMMAIRE COMPTES CONSOLIDES SUR LE DERNIER ARRETE INTERMEDIAIRE - Bilan consolidé - Compte de résultat consolidé - Tableau de flux - Annexe simplifiée 1 SOMMAIRE DE L ANNEXE SIMPLIFIEE 1 EVENEMENTS SIGNIFICATIFS

Plus en détail

Fonds de revenu Colabor

Fonds de revenu Colabor États financiers consolidés intermédiaires au et 24 mars 2007 (non vérifiés) États financiers Résultats consolidés 2 Déficit consolidé 3 Surplus d'apport consolidés 3 Flux de trésorerie consolidés 4 Bilans

Plus en détail

Le résultat opérationnel consolidé est bénéficiaire pour s élever à 1.765 K, contre un bénéfice de 488 K au 30 septembre 2010.

Le résultat opérationnel consolidé est bénéficiaire pour s élever à 1.765 K, contre un bénéfice de 488 K au 30 septembre 2010. LDLC.COM Société anonyme à directoire et conseil de surveillance Au capital de 1.034.527,32 Euros Siège social : 112 Chemin du Moulin Carron, 69130 Ecully 403 554 181 RCS LYON RAPPORT FINANCIER SEMESTRIEL

Plus en détail

Rapport d audit interne

Rapport d audit interne Exercice social clos au 31/12/2004 Rapport d audit interne du Président du Conseil d administration de la Compagnie Financière de Deauville en application de l article 117 de la loi n 2003-706 du 1 er

Plus en détail

ETATS FINANCIERS SEMESTRIELS. Données consolidées. Du 1 er Janvier 2014 au 30 Juin 2014. Page 1 sur 13

ETATS FINANCIERS SEMESTRIELS. Données consolidées. Du 1 er Janvier 2014 au 30 Juin 2014. Page 1 sur 13 ETATS FINANCIERS SEMESTRIELS Données consolidées Du 1 er Janvier 2014 au 30 Juin 2014 Page 1 sur 13 SOMMAIRE 1. Principes et méthodes de consolidation 2. Evénements significatifs postérieurs à la clôture

Plus en détail

Missions connexes du Commissaires aux comptes

Missions connexes du Commissaires aux comptes Missions connexes du Commissaires aux comptes Le commissaire aux comptes Le commissaire aux comptes intervient sur des missions d audit légal pour certifier les comptes des entreprises et garantir la fiabilité

Plus en détail

Comptes Consolidés Logic Instrument au 31 décembre 2011 1

Comptes Consolidés Logic Instrument au 31 décembre 2011 1 GROUPE Comptes consolidés Au 31 décembre 2011 1 SOMMAIRE SOMMAIRE... 2 BILAN CONSOLIDE... 3 COMPTE DE RESULTAT... 4 TABLEAU DES FLUX DE TRESORERIE... 5 PRINCIPES ET METHODES... 6 PRINCIPES ET MÉTHODES

Plus en détail

ETATS FINANCIERS CONSOLIDES

ETATS FINANCIERS CONSOLIDES ETATS FINANCIERS CONSOLIDES 31 DECEMBRE 2002 BILANS CONSOLIDES Avant répartition ACTIF Note au 31 décembre au 31 décembre au 31 décembre en millions d'euros 2002 2001 2000 Immobilisations incorporelles

Plus en détail

Rapport semestriel sur les comptes consolidés

Rapport semestriel sur les comptes consolidés Rapport semestriel sur les comptes consolidés www.concoursmania.com 1 Référentiel comptable, modalités de consolidation, méthode et règles d évaluation 1.1. Principes comptables En vue d apporter une information

Plus en détail

Communiqué de presse 5 mars 2015

Communiqué de presse 5 mars 2015 RESULTATS ANNUELS 2014 : DYNAMIQUE DE CROISSANCE CONFIRMEE Accélération de la croissance organique des ventes Nouvelle progression du résultat opérationnel courant de +10,6% Hausse du résultat net des

Plus en détail

COMPTES CONSOLIDÉS Exercice clos le 31 décembre 2013

COMPTES CONSOLIDÉS Exercice clos le 31 décembre 2013 COMPTES CONSOLIDÉS Exercice clos le 31 décembre 2013 1, cours Xavier Arnozan 33000 BORDEAUX BILAN ACTIF 31/12/2013 31/12/2012 Brut Amort.dépréciat. Net Net Capital souscrit non appelé ACTIF IMMOBILISE

Plus en détail

OFFRE PUBLIQUE DE RETRAIT portant sur les actions de la société. (anciennement dénommée FORINTER) OFI PE Commandité

OFFRE PUBLIQUE DE RETRAIT portant sur les actions de la société. (anciennement dénommée FORINTER) OFI PE Commandité OFFRE PUBLIQUE DE RETRAIT portant sur les actions de la société (anciennement dénommée FORINTER) initiée par OFI PE Commandité présentée par INFORMATIONS RELATIVES AUX CARACTÉRISTIQUES DE OFI PE Commandité

Plus en détail

UNION ECONOMIQUE ET MONETAIRE OUEST AFRICAINE

UNION ECONOMIQUE ET MONETAIRE OUEST AFRICAINE UNION ECONOMIQUE ET MONETAIRE OUEST AFRICAINE ------------------- Le Conseil des Ministres PLAN COMPTABLE DES COLLECTIVITES TERRITORIALES T - UEMOA - I - PRESENTATION DU PLAN COMPTABLE I.1 - Les classes

Plus en détail

Sommaire. Weborama Rapport financier du premier semestre 2007 2

Sommaire. Weborama Rapport financier du premier semestre 2007 2 Rapport financier du premier semestre 2007 Sommaire 1. Commentaires sur l activité de la période... p. 3 2. Rapport des Commissaires aux comptes... p. 5 3. Comptes consolidés au 30 juin 2007... p. 9 Weborama

Plus en détail

Atos annonce le projet d acquisition de Bull pour créer en Europe un leader mondial du Cloud, de la Cyber sécurité et du Big Data

Atos annonce le projet d acquisition de Bull pour créer en Europe un leader mondial du Cloud, de la Cyber sécurité et du Big Data Atos annonce le projet d acquisition de Bull pour créer en Europe un leader mondial du Cloud, de la Cyber sécurité et du Big Data Avec un chiffre d affaires 2013 de 1,262 million( ), des activités dans

Plus en détail

RESULTATS ANNUELS 2013. IMMOBEL annonce un résultat en léger bénéfice, malgré le report début 2014 de la vente du projet Belair 1

RESULTATS ANNUELS 2013. IMMOBEL annonce un résultat en léger bénéfice, malgré le report début 2014 de la vente du projet Belair 1 Bruxelles, 27 mars 2014 17h40 Information réglementée COMMUNIQUÉ DE PRESSE RESULTATS ANNUELS 2013 IMMOBEL annonce un résultat en léger bénéfice, malgré le report début 2014 de la vente du projet Belair

Plus en détail

AUGROS COSMETIC PACKAGING

AUGROS COSMETIC PACKAGING AUGROS COSMETIC PACKAGING RAPPORT FINANCIER SEMESTRIEL 30 juin 2015 Comptes individuels au 30 juin 2015 Page 1 sur 26 SOMMAIRE Attestation du Président du Directoire Rapport du Directoire Comptes individuels

Plus en détail

RÉSUMÉ DES ÉTATS FINANCIERS CONSOLIDÉS RETRAITÉS DU PREMIER SEMESTRE DE L EXERCICE 2005/2006, CLÔTURÉ LE 30 SEPTEMBRE 2005

RÉSUMÉ DES ÉTATS FINANCIERS CONSOLIDÉS RETRAITÉS DU PREMIER SEMESTRE DE L EXERCICE 2005/2006, CLÔTURÉ LE 30 SEPTEMBRE 2005 Hal, le 11 décembre 2006 RÉSUMÉ DES ÉTATS FINANCIERS CONSOLIDÉS RETRAITÉS DU PREMIER SEMESTRE DE L EXERCICE 2005/2006, CLÔTURÉ LE 30 SEPTEMBRE 2005 Par rapport aux chiffres publiés précédemment (le 19

Plus en détail

Résultats annuels 2014 d INSIDE Secure

Résultats annuels 2014 d INSIDE Secure Résultats annuels d INSIDE Secure Chiffre d affaires consolidé de 125,4 millions de dollars pour l année, structuré autour d un mix produit à plus forte marge, fondamentalement différent de celui de Forte

Plus en détail

L épreuve se compose de quatre exercices indépendants.

L épreuve se compose de quatre exercices indépendants. COMPTABILITÉ ET ANALYSE FINANCIÈRE Épreuve à option Rédacteur 2009 Concours externe et interne Document et matériel autorisés : Liste intégrale des comptes comportant la mention «document autorisé aux

Plus en détail

Emakina Group : chiffre d affaires en progression de 3% sur l année 2013

Emakina Group : chiffre d affaires en progression de 3% sur l année 2013 Information règlementée (communiqué de presse) Emakina Group : chiffre d affaires en progression de 3% sur l année 2013 BRUXELLES, 14 MARS 2014 (EMBARGO 17H30) Emakina Group (Alternext Bruxelles : ALEMK)

Plus en détail

EURASIA GROUPE Comptes consolidés au 31 décembre 2010

EURASIA GROUPE Comptes consolidés au 31 décembre 2010 1 EURASIA GROUPE Comptes consolidés au 31 décembre 2010 S O M M A I R E COMPTES CONSOLIDES Bilan consolidé...4 Compte de résultat consolidé...6 Tableau de flux de trésorerie consolidé...7 NOTES ANNEXES

Plus en détail

Croissance soutenue et résultats solides en 2012 *** Accor s engage dans un plan de transformation profond pour accélérer sa croissance

Croissance soutenue et résultats solides en 2012 *** Accor s engage dans un plan de transformation profond pour accélérer sa croissance Communiqué de Presse 20 février 2013 Croissance soutenue et résultats solides en 2012 *** Accor s engage dans un plan de transformation profond pour accélérer sa croissance Résultats solides en 2012 Progression

Plus en détail

Comptes statutaires résumés Groupe Delhaize SA

Comptes statutaires résumés Groupe Delhaize SA Comptes statutaires résumés Groupe Delhaize SA Le résumé des comptes annuels de la société Groupe Delhaize SA est présenté ci-dessous. Conformément au Code des Sociétés, les comptes annuels complets, le

Plus en détail

Excellente performance au premier semestre 2011 pour Sopra Group

Excellente performance au premier semestre 2011 pour Sopra Group Communiqué de Presse Contacts Relations Investisseurs : Kathleen Clark Bracco +33 (0)1 40 67 29 61 kbraccoclark@sopragroup.com Relations Presse : Virginie Legoupil +33 (0)1 40 67 29 41 vlegoupil@sopragroup.com

Plus en détail

The Cloud Company RAPPORT FINANCIER SEMESTRIEL AU 30 JUIN 2012

The Cloud Company RAPPORT FINANCIER SEMESTRIEL AU 30 JUIN 2012 The Cloud Company RAPPORT FINANCIER SEMESTRIEL AU 30 JUIN 2012 Société anonyme au capital de 538 668euros. Siege social: 35, rue des Jeûneurs, 75002 Paris. RCS Bobigny 440 014 678 Activité : Services de

Plus en détail