: -}k ~ t,;j}>, ei ~ '. ~ :.e -.:; Des quartiers en mutation \ oir t't ( _t.c 7 '> f /j,., U ~ ' uit d.:.ë g ]tukt 8 "~y et HIO,,. 'Iâknt$ ï~n~m(gnt&ins a.vui dt>.s./etmes" name="description"> : -}k ~ t,;j}>, ei ~ '. ~ :.e -.:; Des quartiers en mutation \ oir t't ( _t.c 7 '> f /j,., U ~ ' uit d.:.ë g ]tukt 8 "~y et HIO,,. 'Iâknt$ ï~n~m(gnt&ins a.vui dt>.s./etmes">

Des quartiers en mutation \ oir t'tl ( ll_t!.c 7. 1uit d.:.ë g ]tukt 8 "~y 'Iâknt$ ï~n~m(gnt&ins. Février 2001 No 97

Dimension: px
Commencer à balayer dès la page:

Download "Des quartiers en mutation \ oir t'tl ( ll_t!.c 7. 1uit d.:.ë g ]tukt 8 "~y 'Iâknt$ ï~n~m(gnt&ins. Février 2001 No 97"

Transcription

1 Février 200 No 97 ' ~-- j -: :-'" >: -}k ~ t,;j}>, ei ~ '. ~ :.e -.:; Des quartiers en mutation \ oir t't ( _t.c 7 '> f /j,., U ~ ' uit d.:.ë g ]tukt 8 "~y et HIO,,. 'Iâknt$ ï~n~m(gnt&ins a.vui dt>.s./etmes T t>nim ([.vmon sij 'f't'ient ( n serondt> tmnée IJIJJIJedi prothtjin s 'iniiat;t'e de t~.mtmieipi/.é. /n prog.nunc eopieax pstm JJOUI es fetjx de /, nmpe e SOi$,oei t'ri/ique tu pubif- ts meit t~res 'ousjje.s dt.s M Jit.n s/nite8 mtmeip tt f de nm~ique e d'ott diijmoijque~ itwjiqut, f.héitt, rot-k. pat'~ '.St feit( UJ jt.uru-s sur /, JJ'-P.IIe de s f'erme d Monet. PAGE 7 Prestations municipaes. US SERVICES D'ADI À DOMICIU paga6 Coopération KARINE, DE UTOUR DU BURKINA FASO Sécurité routière pour es 4-6 ans LI B.S.R. INDISPINIAILI POUR PILOftR UN CYCLOMOTIUR paqe3 pages ~ LA U~ON D PIANO D'IRIC DANNINMÜLLIR page 0 Sport : handba L'IOYPTI IN DjMONITIA fion À MONTIGNY page 2 Hôte de Vie - 66, rue de a mare aux carats Montigny e Bretonneux Té. : Fax : Me : journa ~~mairie-monti gny78.fr retrouver c haque moi s e journa de Montigny en ig ne su r e sit e i n te rn e t de a vi e http :// 7 8.fr

2 Le somma re IH'Q3 'AGU : inauguration d'une stèe en hommage aux coégiens de St Fronçais victimes de 'ove anche des Orres en janvier 998 Karine, étudiante de reour du Burkina Faso DGGe 4 'AOU : es voeux de a Municipaité et du Sénateur-Moire 'actuoité de Montigny nfo Jeunes :zoom sur e restaurant a Fambée page~ RSSie 6 'AOU : Simpification administrative : disparition des fiches d'état-civi des bornes d'accès à 'internet dans a vie es horodateurs changent de ook ou centre vie t:actu : es aides è domicie 'aocation chauffage e Net de chez nous : Eric egrand, chasseur d'images egge7 'AGU : Les ZAC ou Viage et ou Pas du Loc : deux quartiers en mutation IH'9 8 'ACTU : Le Brevet de Sécurité Routière, indispensabe aux jeunes cycomotoristes 'arche beue o petite mine Carnava vénitien à a Sourderie poge 9 DU CÔTÉ DU SÉNAT : 'adoption internationae IH'S 0 LA CULTURE : spectace Changez 'Air récita du pianiste Eric Donenmüer a Nuit des Jeunes Toen$ e 3 février à a Ferme du Monet page LA CULTURE : L'agenda cuture à venir Les programmes ou Théâtre de St Quentin e ou ciné J. Bre page 2 LES SPORTS : Handba : retour sur e Marrane Les archers en compétition à Coubertin page 3 LES SPORTS : Judo. fête de ' ASMB à Ladoumègue La pêche bientôt ouverte à a Sourderie page 4 egge s IH'Q 6 LA PAGE DU CONSEIL MUNICIPAL DES JEUNES PRATIQUE ETAT-CIVIL JEUX ANNONCES L'agenda du mois # evrer 200 Mardi 30 ianvier ' RÉCITA D'HÉLÈNE SËGARA 2 h - Ferme du N.cnet (~u~) Samedi 3 février? NUIT DES JEUNES TALENTS 2 h - Ferme du Mone CONFÉRENCE D'HISTOIRE DE 'ART EN FAMIUE «HENRI MATISSE» 4h30 Conset'IIOioire ces Arts (parvis des Sources ou centre vie} samedi 3 et dimanche 4 février 'STAGE DE KARATÉ AVEC 'ASMB Centre 5p0rif Pierre de Coubertin ma rdi 6 février SPEGACLE JEUNE PUBLIC : «CLIN D'OEIL A FEDERICO FEWNI» 20h sae Jocq~ B,.,H CONFÉRENCE D'HISTOIRE DE L'ART : «LES PAYSAGES IMPRESSIONNISTES» 20h30 - Conservofoire des Arts (parvis des Sources ou centre vie} mercrtdi 7 février ' CONFÉRENCE-DÉBAT SUR LA PETITE ENFANCE organisée par Montigny nfo Jeunes IOh Conservooire des Am {parvis des Sources ou centre vie} mardi 27 février CONFÉRENCE D'HISTOIRE DE LA MUSIQUE : «'IMPRESSIONNISME EN MUSIQUE» 20h45 Conservofoire des Arts (parvis des Sources ou cenjre vie} vendreci 2 man JOURNÉE D' INFORMATION : «LA FORMATION PAR ALTERNANCE Taure o journée - Montigny nfo Jeunes Du 3 c:u mort EXPOSITION DE P8NTURE : CAROLINE NEZONDE Maison Féix mardi 6 mars ' CONCERT DES PROFESSEURS DU CONSERVATOIRE MUNICIPAL 20h30 soe Jacques Bre L'initiation musicae pour es petits Pas évident de suivre e rythme de a mus"ique quand on est haut comme trois pommes Mas I n'est jamais trop tôt pour avoir e sens du tempo. Aussi, depuis e 6 décembre dernier, a Maison de Quartier André Maraux a mis en pace une activité d'évei musica destinée aux enfants de 2 ~ 4 ans, qui se déroue tous es mercredis de 6h à 7h. Euaie BUYCK, e professeur de musique, travaie en reation pédagogique avec 'équipe du Conservatoire Municipa de Musique qui prend en charge es enfants à partir de 4 ans. Pour es parents qui e souhaitent, cette activité représente donc une pré-initiation au Conservatoire. Bien qu'is soient encore timides, nos musiciens en herbe mani fe ste nt une grande vitaité. On frappe dans es mains... On tape du pied. On saute et on sait déjà distinguer es différents instruments es yeux fermés, uniquement ~ partir du son émis. Cochettes, appeaux, tambourins, maracas et carions favorisent e déveoppement auditif, 'objectif premier étant de déveopper 'oreie musicae et d'être bien dans son corps. Sous forme de jeux et de chants coectifs, e dérouement des séances reste udique, ce qui favorise a sociabiisation. La musique é'ant une activité où 'on donne de soi, cet ateier P,ermet à de jeunes enfants de s'exprimer et de s'intégrer au sein d'un groupe, ce qui s'avère enrichissant dans a mesure où a pupart de nos musiciens en herbe ne sont pas encore scoarisés. Avis aux parents :pour garantir un meieur dérouement des séances, 'effectif reste restreint. seus dix enfants y participent, cependant des créneaux horaires suppémentaires pour raient être aménagés 'an prochain, en fonction de a deman de. Restez vigiants à a Maison de quartier A. Maraux 2 N o 97 FÉVRIER 200

3 - L'actu.. Inaugurée e 20 ianvier devant e centre Coubertin Une stèe pour es Ee expose son aventure à Jouvet Karine, e retour coégiens victimes de 'avaanche des Orres - Reçue par e chef du viage de Zig/a Koupéé, Karine a procédé devant e viage à a ivraison des 400 kg de matérie médica et de médicament pour e dispensaire...,... ~ \ ~~ i.;:-.,~.... ~- ~.. Une av.erse de.. rn~ige aussi soudaine qu'éphémère o accompagné /'mougurotion de a stèe e 20 ianvier dernier devant e centre sportif Pierre de Coubertin, à aquee participaient notamment Catherine Tosca, Ministre de a Cuture et de a Communication, et de nombreux moires et éus ocaux réunis autour de 'Association des Famies victimes de a tragédie i y a trois ans. De~ forme:. géométrique~ fortes articuées autour d'une coonne e t d'une sphère. e verre comme choix de matériau pour a rrnnsparece et a umière. des coucu~ vives pour exprimer n jeunesse. Ct: sont es propos f"ort> C é uqucnt~ que veut c:jractériser a Mèe p~ée ùevint e ~:entre sportif Coubertin. Cene œuvre de r artime de St Cyr recoe Marie Loûcr rappee a tragédtc vécue par es coégiens vieu mes de 'avaanche de a crête du Lauzet (La Lragédic des Orre>) ct cur> famie~ en jam ier 998. Partie pour une uhtme randonnee en raqueth:s. a ca~>e de coegien~ de Saint Françms d ' As>i'e.tvau été décimée pm une avaanche dan~ te~ Apes du Sud. Neuf coégiens ct deux adutes accompagnateurs avaient péri dans a tragédie. L'J\sqx iation des famies des victimes (AVAL 98) a vouu qu'une stèe perpétue a mémoire des dspants, et a chîsi 'e$panade du centre Coubertin. qui fi o f'ice de chapee ardente e O pu~icur s miiers de personne,'\ avaient assi~té aux funéraies. " Pour ce. mi _\OnJ. ce ieu s 'e.v/imposé dans 'esprit de tous". précise Mme Kneg. de r L\>OCiation... Nous '(tions qw ''I tèe honore cwss e OII \''r de a.fo/idarité di' UWt' mw region. De même. /. tii'ciii \0- /wu trm aier m ec un nrt.e fond. dt notre COIII/Itatrté... Le ~:.uncch :w pnvcr. comment. ou faait-i ~eut.>ment intt:rpréter ~:cttc rremière neige "'-' 'hivcr. nmbant ~oudaincment? gw~ Otcons a or.; que pusieur> centaine$ de personne~ a~~imatent dans e frmd à ïnougurnon o'fïciee de a stèe" Devant Cathcnnc Ta~ca. miniqre de ~ Cuture ct de n Cummunicaon. Franck Bormra e pi>ident du Con~ei Génér.ù. e Sénateur-Maire Ntcoas About et de nombreux matr.:> et éu> ocaux des communes touchée~ par a tragédie. G i e~ Brunei. pré>ident c' AVA L 98. J'a.,-.od.nwn de> f.umc~ vtcmc., do.: 'avaanche. a vouu pour ~ a p:u-t >ouigner es nombreux symhoe~ mcus dans r OCU\fe de Marie Lo7icr. en particuier "a nuamé. 'effon de toute /i' re~irm pour que a mémtiïi'i' nr. '(Jtt"e pas. Cette mitanté qui \'t' "J eurore frm~temp,, nén uwn pour fa recostrurtinn er tr rechede tfe a "érit pnur /e.'i 't. touch d 'e/ire 0,.. Nicoas Ahout "ouhaitau pour sa part que "t'efe.tiot raptfe ù ro us ceux qui mu en cwrge 0s "'fcm.ns que rien ni per.0e ne pe es ree'er de eur responsabiité. Que c-eux qw nou.v n ftrté i y a troi.t f.ms et ers e~qu e/~ I'OIIt aujourd 'h 0t pen.vüt tes pus douce.t 'eitent sur vou~. eurj. parents, et sur nous tous... Catherine Tasca déposait ensuite 'ymbohquement une gerbe de Oeurs au pted du monument. avant que e~ panicipants se rerouvent dan~ es ocaux du centre sportif pour un verre du souvenir. 3 Ee av:ut son idée en tête. et manifestement Karine n'est pas jeune fie a a i~-:cr traîner es choses. L'éUdantc gnynwntaiuc dont nous présentions e projet dan~ notre édition de novembre dernier a joiment pàssé e cnp du nouveau mijiénairc. Rappeons c.s faits : édiante en Logisuquc et Trnnsport à ïut d'evry. Karine avait c h o~i de vaider son cur,us en se meu ani à a disposition d'un proj~:t humanitaire. Pour mêer 'utie à... 'mie en queque sorte. Des reation' 'ont aors aertée ~ur eç be'oin> d'un v t age du Burktna F:N. Ltga Koupéé, ~ur e pan de 'équipcmcnr médica. Banco ' Kartne créau san~ coup férir ra~~ocmuon Acuon Viage d'afrique ct ~e ançnit :ior. avec ~on énerge dan<. a cour--e aux dons ct aux pancnanut~ qu \Ont e or difficie de tuk mitiativc de cc genre. Un accuei triompha Seuement, a petae a de n ressource, et queques semaim:~ pu~ tard. 'tjvt:nture ct e sac étaient boucés. e biuet d avon ùan ~ a poche. Fr.ppan i toutes e~ p.rtes. Karine est parvenue à récu~rcr pour environ 400 kg de maténc médcn et de médtcamcnt' dont e~ responsabe~ du dispensaire de Ziga UI avment fourni a Ji,tc. & Burkma Fuso ef bien C0/ de heaucoup de ~en., du miieu médica qui um déjà ait uu participé ti de pm;nç fit' ouw it Pour c('tc rau on. e en a tté bte ressemi... Air France a au'>~ donné wn coup de pouce en t ran\("ort<~nt e~ 300 kg de frêt au tanf humanitaire, e' 00 dernier' kio-: (de:. tahe' d'examen. de' mat..:ns) ayant été acheté sur pace dans a capitae Ouagadougou. Le 26 décembre. Kanne pos:ut donc e piec. en terre africaine en véritabe Mère Noë (même si es Burdnabé sun musumans...). Et es 6000 viagcoi~ de ZigJa. situé à près de 300 km de brousse de a cnpttnc. ajaienr faire un accuei triompha 3 a jeune ttuumntc. "J'w déjtifair pas ma de '0_\CI$t., Uff je.siii~ U.I.H':;; rodée. Mai. 'et accti. c'éwit trop forr Drs chaut s. de. da.t's, en mon ton- /(' r. Je m pt n. au pus que cr erait Ci/.\ i mouwmt. Les }'mes m'ont poru t )i.\ que dc unt e chef du ia~f. cqut' m'fi tjfert u boisson traditwnncc. J'ai em,uite fuit e mur tu 'iagp.r.\a mobynte. JI 'u '"''s' nwtré st ~ caiinuns qu ï ~ e da. e mari(ot. J'en tri mème gé, t 'e w tri'. bon... A sun dt part queques jour~ rus tard. Kanne, c" êvùcmment retrouvée chargtc de cadeaux. Des chapeaux, des ~acs en p.-nu de chèvro ou de,;ingo... et un dindon vivant qui devro passa à a ca~seroc au retou" à Ouagadougou... E'tdemmt nt. cc séjmo- m 'u rwss pt>rmis de curstater sur pace tou ce dont tanque {Titore e dispensaire de Zig/a". Aussi. revenue en France e 4 Jnvicr. ee a décidé d'embraya ~ur un nouveau projet de coopérauon avec e vtage. Ee veut cette f0s réunir d'autre mméne médico.... ct une amhuance qu'ee entend cod\oyer ee-même avec deux am i ~ Cc -;era ~~ tout va btcn pour 'année Faites-ui confiance. Kanne ne dit rien en J';.Hr Le, \iagcm~ de Ziga n'ont pas int de-. en féiciter. Conquise par a gentiesse des habitants du viage, et consciente de eurs dihicutés, ee a promis de revenir à a faveur d 'un nouveau proïet de coopération. I s'agira cette fois de ivrer... une ambuance. N 97 FEVRIER 200

4 ' " Le Sénateur Moire adresse ses voeux Montigny dans e 3e miénaire Comme e veuto tradition, e maire et e consei municipa adressaient eurs voeux e ianvier dernier aux représentants des mondes associatif, économique, éducatif de Montigny, ainsi qu'aux corps constitués. Le.how aser qui introduisait acér.monie te voeuj( du maire aux offictcs. e I janvier ùc.mier à a Ft:nnc du Manet. ne aissait aucun doute sur a voonté munici.puc tïjwcstir k nouveau mi énaire avec voontarisme. Faee à un arge auditoire. Nicoas About. accompagné -;ur scène par e Consei municipa de Montigny, a dressé e bian d 'une unn<t: de gstion municipae avanr d'es<iuisser es objectifs à pouj'$uivre pour e myonnement futur de a vie. Bian d'une année. mai ~ 0ussi bian d' une mandatun.: putsquc es ékctims munictpacs sc déroueront en mars prochain ct o:ngendreront a constitution d'une nu\.dc équip..: pour gérer es affaires communa..:s. Dans un stmc d'équité au regard de~ dive rse~ candidatures. e Journa sc contem.::ru de.signaer que Nicoas About a d~c aré être candidat pour un c.:inquième e t dernier mandat. n a en outre rcmcrcié es panenaire~ du SAJ'\ ct de I'EPA pour eur action ùans e déveoppement de Montigny. Les œprésentants Lies mondes <L~~oc iattf. économique. éducatif ocaux. atnst que de:; corps con~titu é~ ~ont repais dotés d'une médaie i 'eitigic ù..: a vie pour ~ouigner et honorer eur participation it a bonne marche de a vic de a co ec t.ivih~. ainsi qm: a bonne santé do:: Montigny à 'heure ùc 'e nrée dan~ unt: nouvee ère. Avec Montigny nfos )eunes Ne rêvez pas votre avenir, agissez Vous ave7. entre 5 et 25 ans, VQUS vous interrogez sur votre orientation scoaire ou profcssionjee. es co ndition~ d'obtention d' une bourse d 'é tude~. d'un ogement, es stage~ ou autres formations en Fnmce et à ' étrnnger... Montigny nfos Jeunes saura vous répondre. Situé au centre vie. ce bureau d'informations est une véritabe mine d'or maheureusement insuffisamment connue du pubic. Différentes revues ainsi que des journaux ct cataogues abordant es thèmes de 'Enseignement, Formation ct Métier~. ' Empoi. Société et Vie pratique, e~ Vacances. Je Sport, etc sont mi~ à votre disposition et ne demandent qu'à être expoités. Face à cene grande ichesse de documenuuion. soyez sans cr-cinte car Jacqueine ct. Chanta. es deux sympathiques informatrices. vous accueieront, vous aideront à séectionner 'info que vous rccherche7 et votl~ accompagneront dans vos démarches. Sur cc. n'hésitez. pus. venez J écouvrir a MU. c'est à queques pas de chez vous Voici queques exempc.t de revues ct JOu maux disponibes i a M/J : ENSEIGNEMENT : 'Oni.sep <:ommuniqué' '. "L'Etudiant", ''Net Work" FORMATION PERMANENTE : "Les programmes du CNED". " Les programmes de GRETA" LOISIRS, JOBS (france et étranger): "Guide du routard''. "Guide du job tmttcr". "Le Marché du travai". "A<:tion Jeunesse"... ct diver:: cataogues de séjours ingubtiqucs. Vers une génération sans tabac... La Fambée varie es paisirs Sou nom pourrait aisser croire qu'i s'agit d'une crêperie. mais détrompez vous. "La Fambée'' est spéciaisée dans a cuisine traditionnee. Du nouvcuu à Montigny Vous bénécicz. désormais d'une activité gastronomique quj égayera vos soirées ct weck-cnds car dans cc restaurant. chaque mois se déroue sur un thème différent. Janvier était e mois de a mer ct février sem ceui du terroir ; es amoureux seront égaement chouchoutés ors de a St Vacnùn car un menu sp~cia qui durern 4 jours est pré vu por 'occason. En outre, es derniers week-ends de chaque mois. des so irée ~ à thème sont organisées. es pus avertis d'entre vous ont pu assister à t soirée spécia fruits de mer" es 25 et 26janvier. Mais vous n'êtes pas au bout de vos smpriscs. car cc bistrot se distingue par une autre originaité :vous pouvez y manger tous es jours de a scmaine en choisissant chaque jour une entrée. UJ pat ou un Jcs~crt qui n'y était pas a veie ou 'avant veik. Rierre de maquereaux maison. saade de gésiers de canard confits. apin ~auce moutarde. carré d'agneau au thym, vou~ y dégusterez une variété de mets succuents préparés seon a méthode traditionnee... Et n'oubions pas e fameuj( tartare nu roquefort que vous ne trouverez nue part aieurs. Si vo us êtes indécis face;, votre carte, optez pour e pat du JOUr qui comme es autres est soigneusement préparé à base de produits garantis 00% 'mi>. Notoru; qu~.: grâce à a diversité de son menu, Ln Fambée n'est pa.~ gênée par a crise de u vache foe, ''âmu à baisse de a cosommation dt> bœuf St' j(if sentir. mais d'autres pnr.r de poisson otr de vnafe sont mis en ii'w". De pus. 'accuei y est chaeureux. 'mbiance conviviae mê me si e resturant fait srue combe tow. es midis, ct Vt}US bénéïc:ic7 d'u menu-carte à toute heure. Le restnunmt est ou ven ùu undi au sameùi e mid ct e soir. A Fambét Ceure commerâa du fme (JJ J2 87 Les coégiens de a Se B des Prés ont travaié avec a MU sur 'éaboration de cete exposition consacrée aux méfaits du tabagisme. Pendant une emainc e mois dernier. Montigny nfo Jeunes proposait une exposition dïnfomarion sur e$ méfaits du tabac. en coaboration avec a CPAM. Un thème en queque sorte souffé par es intéressés cux-mêm~. puisque c'est en dépouiant e questionnaire diffusé ors du dernier Forum des Association que a MU a décidé de mener une action d ' infomaion sur cc sujet souvcn évoqué par es jeunes en matière de santé. La MIJ a d' aieurs travaié avec a casse de 5' de Mme Lcpo, du co,~ge des Prés. sur a création de visues. de sogans, pour aerter des dangers du tabagisme et inciter à 'abstinence. Le message es d 'aieurs au programme de.s cours de SVT (Science ct Vic de a Terre) des coégiens de 5. "R é.~ i ste à a tentation. ne po.rs pas en fumée''. ' Fume ct tu tc tues peu i peu ', es coégiens avaient visibement bien intégré e mes~gc ct eurs travaux. cohabitaient avec es affiches reayées au pan nationa par a C FES (Comité Français d'education pour a Santé). Pusieurs casses de coèges, des écoes ct des centres de oisirs ont visité cette exposition. qui était introduite par e vistonnemcnt d' un fim sur 'évoution de a pubicité pour e tabac. Un préambue intéressant pour ancer e.~ débats sur un sujet toujours pa.~ s ionnc. Les métiers de a -petite enfonce 'Conférence à a MIJ e 7 février M{nigny nfo Jeunes organise UJie conférence-débat e mercredi 7 février à Oh sur es mé tiers de a p..: tite enfance. Edueat rices tic jeunes e nfant ~. puta:jcutnœs. Atscm. Hnimatricc~. o rih ophnni ~ tc~ vous fef\ partager e ur c.xpéricncc. U cnn'ércnce ~c dérouern au Conservatoire tk~ Arts coigu aux ocaux de o MJ. Rem. : :0. 4 N 97 FÉVRIER 2 00

5 ,~ L'actu ~ ~. Simpification administrative Les fiches d'état-civi disparaissent individuees ou famiiaes, es céèbres fiches d'état-civi viennent de disparaîic de u pncttc des fmmnités administmtives. Un décret récent de 'Etat o prononcé a mise à mort de ceue pièce apparue en 953 ~ ~ qm étrut devenue Incontournabe pour e> Frunças qut tré4ucntcnt es gutchcts dco services pubic>. On estime à cnv~ron 60 mdhon» e nombr.: de Cc- iche~ 'oic itëe~ cha4ue année en France. ~o it environ une iche par an ct par habitant C'est donc ben pour faciiter a \ie quotu.iconc des u~agc r~ que 'Etat a décidé de e> ~upprimer. Aux guichel' des adn\tni0no;. U pour es dos~icr:. en oyé:. par courrier. ees 'on dé..,ornai~ rempacées par n Simpe présentation de 'origina nu d'une photocopie isibe de votre carte d' identité, de votre passepmt. de votre C<trtc de résident en cours de vaidité. ou de votre ivret de fnùe tenu réguièrement à JOur. '' u mairie cotiruw i amnoins d'en déivrer sur demande des uscger.f, dans des cas très pcirticuiers orsque a coectivu demanderesse ne reève pas d'une admittistration d'etat nu tt rrirorin e", prévient Daruec Carmes. responsabe du servce Em-Cvi. Un auce aspect important du décret concerne ~ in du sacro-saintjustifi- Recherche de famies d'accuei L'hôpita Pau Guiraud de Viejuif recrute des fami es d'accuei pour héberger et prendre en charge des maades adutes souffrant de troube~ p~ychirues ~ t nbii~és. ct en co ur ~ de réinsertion. Leur ~ ui v est assuré par des équipes ~o ignantes. Rémunération mensuee : 8000 r=. Rens. : I (Mme Vimcau) Baade dans e centre en famie avec 'Ecomusée 'Ecomusée vous mvue à un parcours - promenade dans e centre de Saint-Quentin, à a découverte des différentes étapes de sn construction : es années 70, 80 ct 90. Vous appréhenderez de manière udique es concepts urbanistiques qui régissent e centre-vie. La visite se déroue sur 2 heures ct s'adresse à un pubic famiia et adute. a visite est gnuite. Rendez-vous à 5h00 dans e ha de a Médiathèque du cana. ProciUine 'isies : samedis 24 février 200 et JO mars 200 Renseignements au (réservation conseiée). Attention, notez a nouvee adresse de I'Ecomusée : quai françois Truffaut 7880 Montigny-e-Btx Nouveau numéro d'appe pour 'ASSEDIC Depuis e 5 juovier. ' ASSEDIC des Yveines a chuogé son numéro tééphonique. Les demandeurs d'empoi peuvent désonnais joindre 'organisme au : Chaque année aux guichets de a mame principae et des ma~r~es annexes, fiches d 'état-civi individuees ou famiiaes étaient déivrées aux usagers. cauf de domicie, sauf pour certaine~ form:iitéb comme 'inscription sur es istes éectoraes. es demandes de papers d'identité. ou es mscriptions scoaires (jusqu'en 2003 pour ces dernières). Cette dis~ position oc fait pas 'unanimité. en particuier parmi es éus ocaux qui craignent une recrudescence des fraudes face aux services pubics (voir dans 'encadré ct-contre 'avis du mnire de Montigny). A cet égard. ij faut signucr que e code péna punit par une peine de six mois d'emprisonnement ct F d'amende e f:t de fasitïer son nom ou prendre un nom d'emprunt dans un document admini-;tratif, et un an d'emprisonnement et OO.OOOF d 'amende e fut de frurc usage d'une attestauon ou d'un ce:nificat anexact ou fasfié. Stationnement payant Les horodateurs changent de ook Vous es avez sans doute croisé~ récemment sur un trottoir du cemrc vie. des horodateurs new ook sont à votre dispo'ition pour vous acquit ter de vos droits de stationnement. a société Sogeparc. à aquee a vie a confié a gestion du parc de stationnement payant sur voirie. procède actueement au rempacement de 'intégraité des anciennes borne~ instaées au début des années 90. orsqu'en fut instauré e prinicpe essentieement dans es quartiers Saint-Quentin et Pan de Troux. Le ook est indéniabement nouveau, dans a forme étirée et a coueur jaune. La soidité est égaement un facteur à prendre en compte pour ces apparcict parfois vandaisés. Mais es fonctionnaités ne sont pas co re~t e, car ces nouvees bornes assureront e pas~age à 'euro au dé'ut de 'année prochame. et pennettront de reurcr son ticket au moyen d'une carte rechargeabe (qu' on pourra se procurer à 'accuei de 'Hôte de Vie). Le pus important pour 'usager reste néanmoins de signaer que ces nouveaux horodateurs ne changeront absoument nen sur e pan des tarifs d e~ trois zone... couvertes. Dernier détai. ces nouvees machin e~ s'autoaimenrcnt à 'énergie soaire. s Le Maire : ''Simpifier, oui. déséquiibrer, non.'' i "Simpifier u vie des usager.v des services pubics. notamment en diminua u p(jperassrie. tout fe monde est pour. En ce sens. suppri mer /a fiche t'éat-civi j(u iitt rua vie des Frtmçcûs, et permettra wu agents de mieux se cnnwcrer ti J 'autres missios cmwue 'accuei du pubic." S'i entrevoir 'ien feobjectifs pouro;uivi~ par cc décret. h.' Maire de Montigny crmnt I~ effctno:gatif> ttue rbquc d engendrer notamment a -upprc"on de" ju,tificatif, de domicie pour t.:\ rornahtés adnum~trau-.e" h ~ c~ au\ 'crvices municpaux. En fihgr:tnc. a crainte ùe ne pru. èttc en mc,ure de juguer e~ fraude\. e)> dé c am~m' ÙC f'au>'è~ adrcs~c\, pour ~né icier de ~erv i ce~ pubic- que a mairie ne peut proposer 4u'i "CS hahuant~. Gare à a fraude "Dons t e texte je rcmr.ihjiii Cf"'' I I'EtaJ s '(cccme ce qu'ï n 'u'tone pas forcément u.r cof/ecti f.\. I considère essentie te IIUiienir n présentation d"n ).\/ificarif de domicie pour e citoyen qui ve s ïnscrire mr e. istt-s éectoraes. mais pus du 0 pour ceui qui 'eut binéficier d 'une piee en crèche mwicipae 0 d'wre "'de socie fomie par a mairie. Lo égitimité de ces sen ice,\ I'Otô par e Conse Mwucipa repose pourtant sur e fait qu 'is.\ont destiné~ en premier ieu aux /rabi tanis de a commune, et pas à rnuc te., cnmmunes <:xtéricurcs." Pour Nicoas A'out, 'esprit du texte b~é sur e contrat de confian- cc à passer avec 'usager concerne donc putôt es services de proxi mité. mai ~ moins es formaités répubicaines. " En cair. aux comnume.v de se déhrouier O'tC ceux qui frmut.\ ct: tft' propo.vc a ~ ie '()/.HI/e e.\tmietn que ce que pmpa.\ h ur propre rmmmme Lorsqu 'on est 'roiiic/ COI/frotf LIIL'C diri\'es, 0 me \I<" que t'principe thtoriqut d 'un te.\e,.\i ouabe.wit-..\'en tredmtjiii' pwjài~ m ec o réaié Ju I'/'/'(// I.. Services égaux et services facutatifs De même pour e Maire, he:mcoup de~ scrvaces que a cofn.unc pro- pose ne UI sont pas imposés dans ~e~ compétence)> égaes. A Mont igny, ()n propose par exempe aux gnymomains de >c former à ' informatique t prix réduit. d' accuei ir es enfants des écoes en garderie périscoaire dès 7h30 jusqu'à 9h e soir. "Ces services sam en queque.wrte fag'iitarifs car a Mtmicpaité n 'était absotmre/ pas tewe de es proposer. A mon sem, a commune peur donc conti er d'exiger es pièces justificcitives qu'ee souhaite pour fnire bénéficier de ces services es USCI- gers pour esques is ont éré créés par a Mtmicipairé... Instaées prochainement 7 bornes pour consuter 'internet Le Syndicat d'aggomération Nouvee a décidé de pa\ser u vite~se supérieure en mai ~ rc d'accès à 'Internet pour e pu> grand nombre. Progressivement, des horne-; pubiques connectée> au r6eau des réseaux vont être mstaée- dans pusieurs ieux pubics des sept communes Je St Quentin. A Monugny. une première borne dcvrau fonctionner très bientôt dans es ocaux de ~onûgn y nfo Jeunes (centre vie). Le service sera graut et donnera un accès compet au web et aux services de mes ~age ri es éectroniques. Vous pourrc égaement.imprimer des copies d'écran. Ces bornes connectées à 'internet via e rés~u câbé permettront donc un haut débit (synonyme de pus de rapidité). L'organisme intercommuna poursuivra ses imp anta t io n ~ dons es prochaines semaines au sein des maisons de quartier Jouvet, Maraux et Matisse. ainsi qu'au centre Pierre de Coubertin et dans es gymnases aùoumcgue et Aain Coas. LM bornes y seront ihrement consutabes aux heures d'ouycrturc de ce<; équipements E e~ viennent épauer fe> équipements déjà ouvcns par a commune depuis 997 c 998. a Maison de a Réussite ( ) dispose d'un parc de 6 ordinateurs PC connectés à 'internet à haut débit. Des créneaux d'accès ibre sont ouverts pusieurs soirs de a semaine, en pus des formations proposées. Les 3 PC déivrant égaement de ' internet à haut débit au cybercub du Cub e VtUage ( ) sont utiisabes tous es jours sauf e dimanche. Dans es deux équipemcts, des animateurs municipaux se tiennent à votre disposition pour vous guider dans vos premiers pas virtues. Un service et une attention pébiscités par es néophytes des nouvees technoogies. En mars, e piano dans tous ses états Mars. mois du piano? Monrigny? Nou~ y reviendrons pus en détaa~ d an~ notre prochaine édition. 'achez néanmon~ pour prendre date que a seconde édition du Concours de piano de Montigny ~ dérouera es sameda 0 e dimanche I mars à J'écoe de Musique du Manet sera suiv du Concen de~ Lauréats e dimanche 25 mars à :' Ferme du Mane (sn ie C. Caude). Par aieurs, e pinnise inemniona Dé~iré N'Knoua. membre du Comité d'honneur du concours. donnera un réci o e jeudi 8 mars à : sae Jacques Bre aurour de Mozan, Beehoven. Schubcn. Choptn c Lsz. N 97 FÉVRIER 200

6 L'aide à domicie, e coup de main sur mesure Le manque d'autonomi.: physjquc est souvent source de tmca)o in cc~snnts ~ans a vic quotidienne. Aors 4u \: i e~ sont pnrfci~ iso~es sociaement du fait de eur condition. h:s pcr~onnc' âgées ou hamicap~c' ont ausm à >urmontcr de~ probème> do mc~li4ue, pénaisam-. dans eur VIC de tou~ tc, jour,. Pn:.~.:r k ha:u ou a scrpth:n:. sc metfe au\ fout ncau ~ pour fam a cutsmc peuvent }()Ur œrtains sc révéer une cont ramie uu un paisir quodten pu-; ou mnin' intcrdits. Une aide matériee... f)cpui:. 978, a vie a vouu répondre 3 Ct:c> bcsoms en c r~;mt un ~crvice d'ide-méoag:tc:. i donucic. La pre'\tation touche un puhhc de pu~ en pu-; arge depu ~ quctjue'> annéc>. D'une douzaint: de bénéficiaires en moyenne au déhut dc' annocs 90. e nombre d'usagers est au JOurd'hui pa.~sé à 45. Ees sont cinq aide-ménagères, empoyées pur e service d'aide sociac. à ~ionncr a commune. passant d'uni mui,on à 'nuire. Ee> a~urem une aide maténcc. mais sont forct:mcnt au-.,; un :.outtcn mora pour d~ per<;onnes seues.... et un soutien mora Franck Burban est de ccux-à. Seu dans son appartement au Manet, a venue réguière de Vaén e Maton ut pennet de com.ervc:r un cadre de vic confortabe. "Depuis que Vaérie vie/, mon appariement est mieu. tei. Ee fau a cuwne mieux que m0. Ee fait e ména~e du des nmdians que mon handu:ap ne me permeait pas d'assurer." Mirca Bayard, a r<sponsabe du secteur. pr~ cise en effet que "es aite-ménagèrcs sont so ent es seues t i., ites que reçoivent es hfnéficioire.t. Ce soutien physique et psychoogique contribue à maintenir e.r personnes âgées ou handicapées à tonucie. C'est a finaité de ce sen ice qui ré ai te 5400 heures chaque amu(. I I Uf cont écheonné en fon et ion des ressources des usagers et a prise en charf(e par a cai.tse de retraite. I en coi.te de 87F à... 2F te 'heure". Depuis pusieurs année~ égaement. Vacances d'hiver : 'option oisirs Le service Jeunesse propo~e sa pa ette d'acivités pour es jeunes en congé d'hiver du 0 au 25 février. Pour tout savoir des programmes concoctés par es maisons de qunrùer ou e Cub e Viage, renseignez-vous au JO 70. L'Amicae Franco Vietnamienne fête e Têt e samedi 3 février Savez-vous que nous sommc.s entré~ dan-; 'année du Serpent depuis e 24 janvier dernier 7 L'Amicae Franco Vietnamienne a c:hoisi pour sa part e samedi 3 février pour fetcr e Têt. L'évènement se dérouera dans 'équipement a'\sociatif Jues Ferry EN BREF Franck Burban, handicapé moteur résidant ou Monet, reçoit trois fois par semoine es servtces d 'une aide-ménagère pour a cuisine ee ménage. e Centre Communa d'action Socia a créé un 'ei'vicc d portage de repas à ûomictc. en i:u~on avec 'cntrepnse de: restauration ROC qui fournit es rcsaurmii' ~coam=s chaque jour. Lb ~ont pour 'tn~tant une quinzaine à gu..:tt-.:r e pa.;sage de a camionnette de i-.rni>on en in de matince. Le repas c~t hvre en ha~on frode, i n'y a donc pu~ qu'à e r.;. chauffer. L'addiion ~:'t uu~~~ dépcndnnte du niveau de rcs~ources des Xn.iciaires. I en coùc ûc 22F à 36.50F. Enfin. un autre servtce ô' uidc à domicie s'est égaement d~v..:opp. depui~ pusieucs année~ : a tééassistance. Parttcui ~rement adaptée aux personnes seues et peu autonomes. qui ~ouffrent d'une maadie chromque. a tééas~i~tance reie 'usager aux services de sccoun. en Ca\ d'urgence. Une simpe pre~sion sur un bouton pacé sur un coier ou un hraceet suffit à prévenir es secours. qui e cas échéant seront p rompt ~ à intervenir en cas de chute. de maaise. Une,quim.aine d'gnymontains ont à ce jour choisi cc système. qui coûte de 24 à 48F par moi~ <;eon eur niveau de ressources. Pour uthser un ou pusieurs de ces servccs à domcie. contactez e c;crvice des Affaires Sociaes pour étabir un dossier. Rens.: {conttgu à a Maison de a Réus,ite aux Pré~. où r Amkae a ses 4uartiers désormais). Dès 9h. on mangera gastronomique et vietnamtcn. avant d'cnchainer à 20h30 avec a traqïrionnee danse de a Licorne. sivie du rite annue sur 'aute des ancêtres. Pws un spéciaiste de caigraphies chinoises et un voyant vous proposeront eurs taents en attendant e ba et a soirée karaoké qui débuteront à 22h. L'entrée est i bre. Rens. : 0 JO Le Consei de quartier du Manet fête a Chandeeur Après e Noë dans es écoe~. pub. a nouvee année, e Conse de quartier du Manet invite es hnbitnnts à ÏCtèr a chandeeur autour d'une crêpe et d'une boée de cidre. e vendredi 2 février à compter de 8h chele coiffeur Bod'Hair, nu centre commercia. Prestations municipaes La vie verse une aocation chauffage Chaque année. e Centre Communa d'action Sociae accorde un.: aocation ~pécih qu rour a con~ommauon d'énergie, rn faveur d~ personnes figées ct handicapées non tmposahe ~ ~ur e revenu. Les cond tt on~ i rempir JXIUr benéficter de cette aocation de I OOF ( + OOF pnrmpport à 'an dernier> sont d'être tuire de n carte dïn~ aidité à 80% et pu~. d 'itrc âg.: d 'au mmn~ 65 an~. ou d'être retraité de 60 à 65 an~ Mi\ acti-..ité rémunérée. Lu date imite ùc dépôt de.; do-;sier' auprès du CCAS en rmuric est fixée ttu 6 mar~ 200. Le~ pièce:. :t f<urnr : -carte d'identité ou ivret de famie. - a vi' dc non-imposition sur e r.:vcnu 99. dernière quittance de oyer ou quittance de tééphone. - dernière facture EDF, - reevé d'idcnt hancaire. Le Net de chez nous Transport: mise en pace de chèques mobiité Par ni.:ur-. u vith:~~ pusieurs par tenatre' \iciaux Ch: Département de~ Yveine~. e Syndcat d'aggomtr:ttwn nouvee. e Syndica de' Tmm.pons Parbi~n~) ont ~ en pace e chèque mohiiré à de-.unatton de' tituaircs du RM. D.hvré en mairie par e CCAS. cc tckct ()ivre droit 'acquisition de titres t.h: transpo rt~ en commun.n r~gw n parisi.nnc dans e caùrc c démarchc~ de r.nsenion. de recherche d'empoi. de ~anté. et dan~ a imite d'un p:tfond maxima de 400r nnnuck Pour tout rcnseign..:mcnt. contacte/ k ~ervtcc de~ Affairt:j, Soci:tt:' i 'Hôte de Vte. Reus. : Eric Legrand chasse es images et es montre Ccrtums viennent i\ 'Internet car fé u~ d'informatique. UI y est venu guidé par sa passion. Eric Legrand est un cha~~eur d'images. Œi visst au viseur. mdcx coé au décencheur. i c-.t guidé dam ~a pas>ioo par ce qu apparaît dan-; 're rectanguaire de son Nikon. "Cea fau 20 an que je fais des images. Découvrir pa,\'~. es mmams qui e peupent. et en comen,er a mémoire grâce i a photogmphie m a roujours wére~sé. J'mme aussi e travai de ïnw,~e ph oro sur e sport... Cette passion 'a natureement gd~ ver:. e Photo Cub de Voi'ins qui accueie es chasseurs d'images ocaux. A La suite de di vers concours et d 'une exposition organisée en 999 par 'association. où Eric nvit pu confronter son travai au pubic, i s'est senti prêt à appréhender e retour critique sur son travai et susciter un diaogue avec ceux qui partage son goût de 'image. "J'avais eu aupt~rat ant queques photos iditées duns des revues spéciaisées. et j'ai considiré que e web aait m 'uu rir à ptu arge pubic. Car quand 0 fa/ de.t images et qu'on mesure 'évoution de son travai, viem moment mi on a envie de es momrer et se frotter aux riacirm. des spectateurs." Eric n'était pas à proprement parer un béotien du Net. Utiisateur depuis pusieurs années, i avait déjà tâtonné un peu de HTML pour 'éaboration d'un intranet au travai. Par aieur; pnvé de abo photo pour cause de surcharge profe-; sionnee, i s'érnit aussi ouvert à a photogruphic numérique en s'équipant i\ a maison des outis informatiques indispensabes. Avec queques séance~ d'autoformation et 'acquisition de 'éditeur Image Styer. i a tùors conçu en queques semaine~ in 999 une premjère version de ~on suc per~onne pur montrer ses travaux photos. "/\prè. référencemem.ur es moteurs de recerc:tes. dans es fomms spécwuéj, j'ai reçu visites en une année. En paraèe. j'ai fait évouer e stte dans e verj'ioi 2." Une sae d'expo permanente Aujourd'hui. Eric a mis en hgne pus de 300 images de sa coection, souvenirs de voyages (au Vietnam pour e dernier en date). figures sponivcs ca pt ée~ au bord des terrams, mstants de défié de a Cavacade 2000 à Montigny, et ben d'autres reportages où Eric aime à capturer e souvenir d ' une seconde où son sujet se fond dans une umière ou un éan particuiers. "\u début, j'ai recueii pa.ç ma de réactiom de a part des visiteurs, pus Str afome du site que sur ce qu'i pré.e/(, C'est peu fnmmnr rm r 'e.rt h t'ritiqt' sur mes imagt'. qui / '/ÜCSSI' putôt. J' efivi: ge ie 0\'e/e refome du sue t.ans t>s prochaine.ç semaines C(r e.. inter names ounent que a présentation comme e conrem é ouent." Comme tout bon créateur de pages web personnees. Eric pn~se des heure> devant on Mac e soir ou e week-end. Autant de temps perdu pour e Nikon... T aterne donc entre es périodes de surchauffe in Lcrnct. O i n'a envie que de fare de nouvee> image> en oubiant 'ordinateur. et cees où, on.quc ses mage<> sont réaisées. i n'a de cesse de es exponcr sur a Toie. Désormais quoi qu'i arrive. 'un ne va pu~ sans J'autre. Le Web est devenu pour Eric une sae d'exposition permanente. A vous de a découvrir. ct n'oubiez pas de ui ats ser votre critique. Bonne o u mauvaise, 'essentie est qu'ee juge cc qui justiïe e site : es image~ d'eric. Passionné de photographie, Eric Legrand a créé son sie web pour exposer ses meieurs fravaux et se confronter à a critique. Retrouvez sa séection sur ttp://nronsite.mageos.com/legrande 6 N o 9 7 FÉVRIER 2 0 0

7 Zones d'aménagement Concerté Etat des ieux au Viage et P s du Lac Où en sont /es ZAC (Zone d'aménagement Concerté) ou Pas du Lac et au Viage, deux quartiers où es chantiers montrent que 'on est entré de pain pied dans des phases actives de réaisation. au Viage u ZAC Sud-Viage s'étend ~ur un pérunètre déimué gobae- -'mcnt par e..<; a"cnuc de Kh:r.; pe. de a Source ct du Manet Les u~agcr, du Cub e Vtagc Jo cement bien. par-deà es rang~> d'arbu~te~ du parking. Pour ceux quj connru~sent moins 'endroit. es deux grue) qui surpombcm r espace en chantier ~uffisent à e signaer. L'autre éément disncf mujeur, c est a résdencc Raphaë, due au pmmoteur Christian Garnier, en cour~ de con>rucion actueement en bordure de 'avenue de n Source. Ce programme de 3 appartements frut partie de a première phase de réaisaon de a ZAC, quj prévoit pusteur~ :urres constructions à démarrer très prochainement. Contigu à a résidence Rapha, e C io~ Saint-Martin comptera 34 ogements à rmihative du promoteur nterconstruction. Derrière ce programme suivru a Via des Sources. de Kaufman & Broad. qui intègre 30 ogements. "Le mor d'ordre pour /'amtnagem~:nr de r~:n~: <.one o été de ~ pas briser 'hannonie CI\'CC e quartier.isranr. e con.sen er un concept riiugeoü. Le.' mtmeubes e fnnt donc pas phn tt' rois étages. Les oit:; de.s ré,idences doi em être en ruiés p/cte.f et es façades en pierre nutreie etuire". précise Anne-Marie Demouin, responsabe du service Urbanismo de a vie. "C'est dans cee premi~re pha.re d'aménagement que son/ prévues éga/eme es impitmwrwns d'we demi-dou::.aine de commerces de proximité au rez-de-dwussée des jitrurs immeube~. " La SCC. déjà préenc aux Prés c au centre, engagera égaement dnns ceue prcmêrc phase un immeube mi oyen de a résidence Raphaë. intégrant 26 ogements sociaux. Intégrer e neuf à 'existant La seconde phase prévoit a consfc ion au coeur de a ZAC d'environ 200 JogemenS avec a Sofracim et Le Logement Français. puis ruime étape concernera 'espace situé en bordure des quatre voies de J'avenue de t... --~ Lo résidence Raphaë est en cours de construction en bordure de 'avenue de o Source. Ee précede d'autres réaisations dont es chantiers sont sur e point de débuter. Kierspe (RD 36), en ieu ct pace d'anciens ocaux inùustrich. où seront consruits environ 50 ogements et des ocaux pour es PME-PMI. Au toa, ce sont près de 550 ogemcns nouveaux qui..erom hvrés progressivement sur e~ prochaine~ année> dans e quanier du Viage, chacun doté d'au moin~ un parking en SOU.">so La commerc3h~auoo des premières résidences est déjà quasiment achevée, Je prix du neuf à Montigny étant de 'ordre <.e 3000 à 4000F e m'. En ce qui concerne e~ équipements et es services pubics I prévoir. pusieurs voincs vont devmr être tracées. Le Conse mumcpa a ouu conserver a mémouc du tcrram occupé ongtemp> par une usine Perrier en choisissam e joh thème de J'eau dans es contes et égeode~. Déjà bapu-.ée~. es rues portent es noms bucoiques d'ondine, de..~ Néréides, des Océnmdes, de Neptune ct de Loreeï. L'une d'entre ees garantira un accès direct à 'avenue de Kierspe. L'écoe du VU Inge récemment réhabiitée de fond en combe et imnrophc de a ZAC accueiera es nouveaux éèves. De même,e Cub e Viage affirmera sa vocauon d'équipement put>ic en accueiant es oportifs. mais ausj.i es riverain~ du quartier dans eur diversué. au Pas du Lac Présenté ci-dessus par 'esquisse de son architecte, un immeube de 55 appartements proposé par e promoteur "Les nouveaux constructeurs" sera bientôt en chantier en bordure de a rue de Denton, Foce à 'antenne DIRE. ' histoire du quartier du Pas du Lac n'est pas un ong feuve. tran4uic. Rattaché JUsqu'au début des année~ 80 à a commune de Bois d'arcy, ses riverain:. ont dû à un :.oubre.~u dao~ a construction de a vie nouvee de dcverur gnymontains. Entre-temps s étaient tracée.s es routes et affinné Je réseau ferré ct a gare toute proche. Le vaste projet d'extension du quartier, visant dans e cadre de a ZAC Centre à ier e secteur résidentie au quanicr Centre par une sénc de consfctions et d'aménagements, arrive à point nommé pour fafc évouer cee image de quanier à part. - Un jardin pubic ou coeur La ZAC s'est d'abord déveoppée à partir de a passeree SNCF. Pusieurs immeubes d'habitation rapidement investis ont poussé depuis trois ans autour du nouve escaier monumenta qui parachève a passereie. La pace Wickow a pris sem rang tims a nomencature des rues ct paces de a coounune. Près de a réidcncc pour étudiants Baise Pasca voisinent dé~ormais e Paio et e Paio 2. dont c'i résidents sont venus poner a courbe démographique du quartter à a hausse. Le parking Jean Benin a ouven en bordure de a RD 0. Lc> riverains ont pu récemment se rendre compte que de nouveaux fronts étatent ouverts en matière de chantiers. La superficie du suc a déjà été argement rembayée autour de 'espace centr:ù 4ui accueijiera un grand jardin pubic particuièrement soigné au coeur de 'espace. Les grues c es camions travaient sur a parcee située e ong de ' avenue des Frère'> Lumtèrc, choisie par a société Bouygues off ~hore (spéciaisée dans e forage pétroier) pour impanter son nouveau siège socia. L'entreprise fait construire un bâtiment <.ur 7 niveaux. L'équiibre entre résidentie et économique D'autres permis de constrmre ont été déivrés pour deux futurs chantiers imponanl~ en bordure de a RDO. Le premier contribuera à femer a pace semi-circuare ùe Wickow. I s'agira d' un nouveijmmcubc ùc hureau, dû au promoteur Arim et \ssocié.. Dans son proongement. es Archives Départementaes ont choisi e Pas du Lac pour impanter eurs fuurs ocaux. Les queque> miiards de iasses et documents adminisiratifs divers vont quitter es Grandes Ecuries du Roy à Versaies, où aucune extension n'est possibe, au profit d'une instaation en vie nou- vee. Le btimenr conçu par 'archirecre Bernard Feype. choisi et financé par Je Consei Généra. s'étendra sur 20m de ong et 5 niveaux. Le déménagement, particuièrement déicat et qui concernera un tota de 35 km de rayonnages. sera écheonné sur au moms un an. Queques autres impantatioru. d'en [repnses restent envisageabes sur a panic du site qui borde L'avenue des Frè re~ Lumière. Le resre de a ZAC concerne des créations d'immeubes résidenties ct d' éqwpements pubics. Ainsi, e promoteur Les Nouveaux Constructeurs a déposé récemment un permis de coru.truire pour a réaisation d'un immeube de 55 ogements (voir iusfation cicontre), situé e ong de a rue de Denton. Et e promutcur Kaufmao & Broad a fatt de même pour un éditi ce de 40 appanements (sur 5 niveau;>.), sur e pourtour du porc. Le~ futurs commerces de proximité, ainsi que e bureau de poice munjcipac er 'annexe administrative. seront ocaisé~ dans es ceues créées sur a pace Wickow. Une nouvee écoe est égaement d'ores et déjà prévue face aux immeubes du mai de' Bétuas, cotre e réseau de rranspon en commun et Le futur parc. 7 No 97 ~ F6VRIER 200

8 Attention, brevet indispensabe De 4 à 6 ans, pas de mob' sans B.S.R. Le BSR, vous connaissez ' Le Brevet de Sécurité Routière, que es Jeunes âgés de 4 à 6 an~ doivent impémtivement obtenir pour poter une mobyette ou un scooter... Si 'on se réfère au nombre d 'entre eux qui passent 'épreu\'. i faut bien constat.:r qu'is sont putôt no m breux, voire très nombreux, à Ignorer (voontairement ou non) cc sé~amc obigatoire. A eur décharge, Us peuvent sc tromper et confondre ASSR ct BSR, car comme e précise Jean-Pau Anùré. Adjoint au Maire Chargé de a circuation. "une arresratio pew en caria une amre''. Dans chaque coège en effet. es éèves de 5 ~uivc nt un enseignement théorique ~ur é:. règes de sécurité sur a route. "A /ïssuc de ces cours. If est d/ivre rttu auréat~ une attesrat0/ scoaire de sécuriré mmière de niveau ( IISSR). qui émoigne surtout des jùl'ttf., te snn iuatre d 'appréhender es danger.\' en tant tf' piéton. C\'ctste, cyrommoriste ou usager de. transports en commun. Erre mu/aire de I'ASSR pour pioter une mobyette est indispensabe. mais '~ ~tif)isant. Un Jeune qui ''e rouer à C\'cnmoteur doit aussi a oir I BSR " Cete fonnntion de Lrois foi' une heure est déivrée par e ~ auto-ccoje, uu tics assocmions soco-éducnuvc~ (voir ci-dessous). Ee a pour objecti f d'apprendre sa positton sur a m u tc. franchir une inter~ c:c tion. changer de direction. s'mtégrer dans e fot de a crcuation ct faire face à de~ 'I tuation' difficie;;. Ee c\t sanctionnée par e Brevet de Sécunté Rouuè- D'autres mesures à prévoir? Un ré('em Conseif imerministérie de Sé('urié routière a enisttgt de:. nou'ee.r mesures, 0ommenr généraiser e BSR jiisqu'à 2 ons t't Intégrer un second niveau dt' formation théorique dans a prépararion des permis de conduire A et B. Nous en reparerons dmlr me pmchaine édition. EN BREF Permanence sociae au Manet A compter du 8 février. Mme Fenot. assistante sociae, assurera désormais une pennanence habdomadaire sans rendez-vous au sein du quartier du Manet, dans es ocaux de ' association DrRE ( 6, rue de Po ugaste). Cene permanence se dérouera tous es jeudis de 9h30 ù 0h30. R ens. : JO 20. Ouverture de a nouvee gare routière A 'heure où nous menons sous presse. nous apprenons ' ouverrure imminente de a nouvee gnre routière e ong de 'avenue des Prés Au centre vie. près de a gurc ferro VIaire. Nous y reviendrons e mois procham. En pus de de 'attestation obtenue en casse de 5, es cycomotoristes âgés de 4 à 6 ans doivent obigatoirement êre tituaires du Brevet de sécurité routière pour pioter eur véhicue. re. "Seu ce docum;f perme/, en des.wus de 6 a/,\, de conduire égaement tm cycomoteur." On aurait ton de néghger e BSR. Car outre une amende de 230F. h.-' assurances ne sont pas appicabes c:n cas d 'accident. et e~ Jeu n ~:~ n ~ quem de ma maîtnser eur engm par défaut d'expérience. ou une fougue excessive. "En conctœoii. une j(jrmation théorique. 'ASSR. compdtée par ww formufon rattquc. e BSR. tm en.~m tn /)fm état de marc/re et mc assurance regementatrt som e. meieures.~arnnues pour 'usage.~erein d'tm rngin mmnrim." Où passer e BSR? Les auw-écoe> dot vent détenir un agrément préfectora, obtenu en j ustifiant de 'habiitatton d'un moniteur. pour faire pa~ser e Br.:v.:t de Sécunté Routière. Ec> ~ont deux ~ propo,cr e stage i Monugn) : - L'Ecoe de Conduite Fron çai~.: ( paœ d..:~ Causses à a Sourderie Nord) propo~e de> ~tage~ d'uncjoumée 2. pendant es vacances <>co aire ~. voire p u ~ souvent seon a e=ùe. Coût. 55F. L'auto-écoe Royae { pacee. Marce au cenrrc vte) propose une format ton en trois heures. sur pateau et sur route. Coût : 590F. Une aide financière de a Vie Depuis juin L999. a vie a décidé d'accompagner financièrement es jeunes de Montigny qui pru.'>cnt e BSR en passant une convention 3vec ' Ecoe de Conduite Française. 3ux termes de aquee ee s'engage à fi nancer e stage à hauteur de 200F pour chaque éève (pour qui cea ne coûte pus aors que 35F.). Pour obtenir cette aide, es jeunes doivent contacter ~arie-chri s tine Leroy au (Services Techniques Municipaux). Pusieurs pièces justificatives sont requises : copie de a carte d 'Identité, copie de 'AS SR. accord écrit des parents. justificatif de domicie). A fa Sourdcrie e 2 3 février Carnava vénitien Après 'Espagne en janver et avant a Grèce en mars. a maison de quartier Louis Jouvet fêe 'Itaie en février. Comme c'esr égaement 'époque du Carnava de Venise. n MQ a décidé d'organiser sa propre fête aux coueurs vénitiennes. Mis sur pied par Giiane, ' animatrice des 3/5 ans, 'évêncment associe égajement e centre de oisirs Pau Fort et a hate gardcne 'Egantine. Depuis octobre. es jeunes et es adutes préparent eur carnava au sem d'ateiers de n0sques, de costumes. Le vendredi 23, e conège de ISO têtes s 'éancera dès 3h de a pace Jacques Coeur. pour aer ' défier dam e centre vit: (si e ete e permet). avanr e retour pour un goûter et e concours du pu). beau costume. Le soir, tout e monde c~t convié à a soirée gn~tronomique. puis au ba masqué dans a maison de quartier. Et n'oubiez pu~ de ventr costwnés tarifs : 35F et 25F. Rens.: 0 JO 64 OS La piscine au printemps 2002 Aprè> e~ peeteuses qui ont d~>ormat> fau pace neuc: ~ur e terr.un de a Rembo.: où.:lait érigée 'auique pi>cinc tum cso Louison Bohet. a construction du nouvenu cenre aquatique sera bcntô t à 'ordre du jour. Aprt~ puoicurs mois (a rc pri '-C ~ccmomiquc dan~ e <tecteur ayant changé a donne). es entreprises de travaux puhhc~ en compétition ont rendu eur.- prix. c t a vtc e~t actue <.ment en cours de négocmion. L'uuvenure de 'équipement au puhic est prevue ;, a in du printemp~ Rappeons quë e nouveau ccnn: aqumttjuc est réaju;é à 'initiative de~ deux communes de Montigny et Vobin-.. pour un coût estimé de 35 à 40 miion~ de rrancs. L'arche de Kowaski a une pette mne Une dizaine de carreaux manquent à 'appe sur 'arche de a pace de a Poix Céeste. Leur spécificité es rend difficies à rempacer. La tempête de décembre 999 a aissé des stigmates difficies à faire disparaitre sur 'arche beue. à 'entrée de a commune. Un tour de La pace de a Paix Céeste suffit pour constater 'étendue des dégâts parmi es carreaux beus q~i composent e monument do à Piotr Kowaski. L.e mtage ~ur certaines parties de 'arche n'est pa ~ du pus be e ffet et pour tout dire ne vaorise pas franche ment 'image de 'aggomération. Pounan, re mpacer es carreaux brisés ne s'avère pas aussi simpe qu'on pourrait e pen~er. Du côté des Services Techniques du SAN, chargés de 'entretien de 'ouvmge d'art. a difficuté conststc à trouver e> carreau"~: du même coori. comme e préci;.e Luc Koscieniat... "Le rempacement est prévu, mas ce verre au cobat, cooré spécifi tfuemef, est très difficie à trqiii'er. I se fabrique en Itaie. La mairie de Motign_v consef'ait quatre pa nea/ix dotam de a crioion de 'oeuvre i '' o dix ons. mais i.fatt encore en trouver hu i. " Contrairement à ce qu'on pourrait supposer en obervanr 'arche, chaque can eau a une taie et une dimension particuières. Et i doit être traité, trempé pour être résistant. Beaucoup de particuarités qui engendrent un ccnain coût. ''Chaque carreau coûte 7000F /ft au départ d'itaie". Les probèmes d'approvisionnement interdi ~e nt pour 'in<ttan de fixer un dé3t pour a mse en pace de:. nouveaux carreaux. btrduvu:, II'Otrt--}DurfAi ~~~ur/& Nd www:hfairi&,huj~hf78fr N 97 FÉVRIER 200

9 Actueement en débat au Sénat + e 0 jonvter dermer e. Senateurs ont debattu dun texte recff o 'c:a-opton,;tenoi onde Ce exie a pour objet de régementer /es conf,ts de ois qu se posent orsqu un enfan etranger est adooté en France. Les règes d odopton des pays d origme sont parfois bien ddferen:es des nôtres voire contro dictoires, ce qut peut entraîner de graves confts r diques. Deptis e rat,ficot/on de o Convention oe La iaye par o Fmnce noi e poys se devott cie trouver des soutions ;-.~riaiques à ce probeme C est désor mas chose faite avec 'adoption à unanmité de ceue pt~po.-t0n de fo dont Ntcoas ABOUT eto pour occasion e rcpporteu Intervention de Mory/ise LEBRANCHU, Garde des Sceaux, Ministre de a Justice "Vous avez aujourd'hui à vous prononcer sur une proposition de oi reative à 'adoption internationae, fruit d'une mitiative de M. Jean-François MarteL La question est d'actuaité. Le 9 mar; 998, a France a ratifié a Convenuon de a Haye sur n pro tection des enfants et a cooj><ration en matière internationae, destinée à régir es reations en matière d'adoption entre es pays d'origine et es pays d'accuei. (... ) En m:ujère de connit de ois, a jurisprudence a été amenée à se prononcer à diverses reprises sur a possibiité d'adoprer en France des enfants dont e statut personne ignore ou prohibe cette institution. Ee y a appon é des réponses variées, de tee sorte que nu ne peut dire avec certitude quee oution i convient d'envisager. <-- ) Le 26 janvier 'Assembée parementaire du Consei de 'Europe adoptait une recommandation reative au respect des droits de renfant dans 'adoption internationae. Je me dois d'aieurs de souigner combien votre rapporteur, M. About, a joué un rôe essentie danc; 'éaboration de cette résoution. Le J<> février es gouvernements français e vietnamien concuaient une convention, aprè> que a découverte de situations ocaes préjudiciabes à 'intérêt des enfants eût conduit, en avri 999. à a suspension des procédures d'adoption entre nos deux Etats. Rappeons enfin 'importance quantitative de 'adoption en France d'enfante; né~ à 'étranger. Comme e me en umière 'exceent rapport de M. About, a France est e deuxième pay) d'accuei au monde en matière d'adoption internationae. En 999. pus de cnfanti nés à 'étranger étaient concernés. représentant près des trois quarts des adoptions de mineurs dnns notre pays. C'est dans ce contexte que e Parement a pds 'initiative d'ins criee dans e code civi une rège de confit de ois déterminant quee norme appiquer : a oi personnee de 'enfant ou cee des adoptants? Le texte aborde égaement es effets, en France. des adoptions prononcées à 'étranger. Le Gouvernement a peinement approuvé cette initiative. parce qu'ee est propre à apporter à des miiers d'enfants confrontés à a doueur de ne pou voir être éevés par ceux qui eur ont donné Je jour, comme à des Queques chiffres mihcr-. de coupe-. privés de a joe de pouvoir enfanrer. une réponse catre. sore, simpe et humaine.(... ) Quant i 'objectif commun de donner un nou veau foyer aux enfant.s qui en sont dépourvus, sans occuter pour autant un passé famiia et cuture. i impique. a recherche de réponses nuancées. prenant en compte a diversité des siiuations. (... ) S ' in ~c rivant dans ce contexte. votre commission des ois a poursuivi, avec non seuement a très grande com pétence qu'on ui connaît mais auss e souci d'une totae carification, propre à apaiser es mcertitudes et à renforcer n sécurité j uridique attendue de tous. e Lra.,.ai entrepri. par I'A.sembéc nationae. Comme j'ai pu e constater à a ecture du mpport de M. About, ee a examiné. en intégrant totaement a dimension humaine du débat. es soutions es mieux à même de permettre e pein épanouissement de 'enfant. dont 'Intérêt supérieur doit. danc; ce domaine comme aieurs. être peinement recherché. Le:- di.;;position' 'oumise aujuur d'hu à vo tr~ examen, tees qu'amendées par votre commis -;ion des ois. c;ont de nature à renforcer a sécunté JUrid ique que requiert ce domaine. Le Gouvernement ne peut qu'en être satisfait. En effet, votre commission a améioré e di)positif adopté par 'Assembée nationae en accroissant sa cohérence j uri dique. rout en étant attentive aux principe> du droit internationa privé. Ee a restructuré es artices qui régissent a 0 appicabe aux conditions de 'adoption, a oi appicabe à ses effets et 'efïcacté en France des décisions prononcées à 'étranger. Ee a en out~e traité distinctement cenains points essenties comme a prohibition de 'adoption par a oi personnee de 'adopté. I en résute une meieure isibiité du dispo:-.- Chaque année, pus de 3000 enfants nés à ( étranger sont adoptés en France. Ces enfants proviennent de pus de 60 pays différents, à a tête desques on retrouve e Vietnam, a Coombie et a Roumanie. La répartition géographique des pays d'origine est a suivante :. Asie : 33 % (avec a part croissante du Vietnam, depuis 987), - Amérique : 25 % {mais ce chiffre décroît depuis 0 ans), - Europe : 23 % (hausse des adoptions provenant des pays de 'Est),. Afrique: 20 % (a part de 'Afrique a considérabement augmenté depuis 20 ans).. (à noter que es adoptions, réaisées dans e cadre de a Convention de La Haye, representent près d'un quart de ces adoptions). Ces chiffres pacent a France au 2 rang mondia des adoptions à 'étranger, après es Etats-Unis. Pus du quart de ces enfants sont adoptés avant 'âge de 6 mois. Pour es deux tiers, ces adoptions sont réaisées suite à une démarche individuee des parents, putôt que dans e cadre des associations. tif. dom i faut o;e féiciter. cur ceht est essentie en ce domaine. L'Asie toujours en tête Sur e fond. votre commission a tout d'abord soumis Je,-; condition~ de 'ndopnon à a oi personnee de J'adoptant. Ee a ainsi con-;acré, ~vec sagesse. une soution cassique arrêtée par La jurisprudence depuis de nombreuses années. En matitrc de dro it internattona privé, on doit effectivement se garder de égiférer de façon unijatérae. en décrétant. sans aucune imite. une com~tence de principe de a oi française. Mais. ensuite. ù où a jurisprure cmupe ct irrévocabe de a rupture du ien de fiiation ex I\ tan. permera e prononcé par une JUridictiM française d'une adoption pénière ou encore a conversion d'une adoprion o,impe prononcée à 'étranger. Je voudrais. rx>ur terminer. dire queque:- mol:. :.ur a seconde partie de a propositi()n de u. touchant a compositiun des 2 m:. Lancc" intervenant en matière d'adoption internationae : 'autoritt centnte et e Con:.ei supérieur de 'adoption. A ce égard, votre commission n considéré que ~On obs~e un parai/ie antre /e nombre d'acrophons réaisées dans un pays et son po//qui BI soc/ste c::j Europe R Afrique c::: A mérquo.uie denee <;e montrait hésitante - je veux parer de a question de 'in Cidence de u oi prohibitive de 'adopté - i convient de décider cairement C'est ce qu'a fau votre commission, à n foi> avec déer mination et mesure : ee a reformué de façon pus expicite a position prio;e par 'Assembée nationae seon aquee cette prohibition interdit e prononcé de 'ad<>ption en France ; mais ee a écarté cette soution orsque e mineur est né en France et y réside habitueement De te es circonstances étabissent en effet concrètement e rattachement éo'oit de cet enfant avec notre pays. Cea justifie aors que soit éudé 'effet prohibitif de a oi personnee et que soit permise a peine intégration de 'enfant dans sa famie française, grâce à 'institution de 'adoption pénière. En oulre, sur ce poim, i paraît effectivement raisonnabe de ne égiférer que pour 'avenir. Enfin. votre commission a j udicteusement conforté et carifié e rôe du consentement à 'adoption. tant dans son principe qu'en fonction de sa teneur. En premier ieu. 'exigence de ce consentement est érigée en principe supérieur Lranscendant a oi appicabe. En second ieu. seu e consentement, ponant précisément sur e caractèa pace des association.., des famie~ adopt ives devait être pe inement affirmée. Ee a d'abord approuvé 'initiative de I'A:.sembée nationae de faire participer, dans a première. avec voix consutative, es organismes agréés pour 'adoption et es associauons de famies adoptives. Quant au Consei supérieur de 'adoption, dont e champ de compétences déborde 'adoption internationae, votre commission des oi~ s'est féicitée de tout ce qui avait été proposé : un fondement égisatif. une saisine obigatoire pour es textes es pus importants, des réunions pus systématiques et une meieure représentativité. N ous avons tous conscience du débat essentie que représente pour tous ces enfants. ainsi que pour nos compatriotes, ce que nous appeons sommairement 'adoption internationae. Derrière ces mots, se cachent des souffrances, mais aussi de. ~ espérances. L e dro ne pourra sans doue, à ui ~eu. ni pemement apaiser es premières m rotaernent réaiser es sei:ond e~ - Du moin's ui est-i aujourd'hui donnée a possibiité d'y contribuer grandement. C'est à vou:.. me~dam es, messieur:-. es ~énate urs, que reviennent cette tâche et cet honneur." 9 20 '

10 Spectace "Changez I'Air e 7 3 ;an vier à a Ferme ~omcdi 3 févjier à /o Ferme du Manet Pas besoin d'aer aieurs La 2e Nuit des pour être bien ICI I Jeunes Taents C'.:s dans ce esprit que s'est dérouée e ~amcd 3 janvjer dernier une rcpréscntaon de ce spectace à tendance cabaret à a Ferme du Manet. Tout se déroue dans une fête t.e quartier au bas des immeubes, où 600 spectateurs ont répondu à rappe d'une petite centamc de choristes. es Chœurs de a Péiade. et de musiciens, emmenés par es très énergiques Christophe Girard-Reyde~ à a direction des chœurs et de 'orchestre et e metteur en scène du spectace Laurent Scark. de La Main Coupée. On retrouvait encore en tête de distribution Antoine Rosset, pianiste, accordéoniste. acteur et savant adaptateur de genres musicaux qw rend possibe n cohabitation entre John Lennon. e gospe et Bizet ou Verdi. Une Fête popuaire haut de gomme Ua fau toute a rigueur d' une bonne année de répétition pour produire ce spectace d' une quaité quasi-professioimce. tant sur stène que dans es couisses. Tout n'était pourtant pas gagné d'avance pour ces choristes babiueement pus académques qui se réunissent au Prisme d'eancourt un fois par semaine. I a fau en effet apprendre à jouer et évouer sur u'ne scène à cent à a fois, mais en pus retemr par cœur ' intégraité du répertoire, es traditionnes ivrets étant inpromptus dans cene fresque musicae. Christophe Girard-Reydet Le 6 ;an vier à a sae Jacques Bre La eçon de piano évoquait, au nom de $Cs comparses, r accuci du pubhc qu fut pus que chaeureux et permit à 'angoisse naturee du début de sc dissiper au Iii des premières mesures. Cete autre tonne d'intcrpréation du répertoire cassque marque une cenaine continuité de 'évoution pour ce groupe. dont 'objectif principa reste 'anusement et e paisir de a musique. d' Eric Dannenmüer Prophète en son pays? Sans doute pas encore. mais Eric DannenmüUcr se donne tou au moins es moyens d'exister dans son costume d'artiste, dans cette vie nouve.e qui 'accueie depuis toujours e iui ouvre parfois queques portes. Le 6 janvier dernier à a saie J. Bre. e pianiste donnait son premier véritabe récita à Monttgny. Un moment fon qu'i n'entendait pas cacher au pubic. "J'ai depuis ongtemps une en ''ie instinctive de jouer dam ceue sae. Déjiorsque j 'étais projesser de piano au Conservatoire municipa. ee m'auirai. C'esr cete envie que j'assouvis avec vor.t ce soir." Comme une éérémonie qui s'accompit. De fait. Eric Danncmnüer n entend pas cacher grand cbose à son pubic. La distance un peu martiae entre 'artiste et son auditoire. trop peu pour ui. Déivrer son an dans une atmosphère empesée, avec Le rond de jambe fina qui sacraise a queue de pie, ce n'est pas sa façon d'envisager un moment de partage avec e pubic. Lui joue putôt a parütion pédagogie bondissante. A a fin de chaque morceau, jaiit ùu fauteui pour s'adresser à a sae. es yeux dans es yeux. Queques anecdotes sur Chopin dont pu~icurs œuvres ouvrent e récita, Après ce récita à a sae Jacques Bre donné e 6 janvier, e pioniste Eric Dannenmüer sera à nouveau à 'affiche de a 2" Nuit des Jeunes Taents e 3 février à a Ferme du Manet avec es éèves de 'écoe maternee Dumas. queques pirouenes sur es affres de ses compositions personnees qui conslituent ensuite ïntégra du concert. Eric connaît es chemins ou amener son pubic. I sait où saupoudrer son humour, puis s'arrêter et retourner au piano. On est aors presque étonné de découvrir un charmeur dans cc décor spartiate. Sous es doigts caressants du pianiste se cache e show man. Bien sûr. pour cee première à a sae J. Bre. Eric Dannenmier avait sans doute rêvé une saie pus garnie. Mats qu 'u:npone, on. souignera e bon goût de a programmation municipae d'avoir ouvert une nouvee porte à cet artiste de chez. nous. Pour 'avenir, Eric Dannenmücr ne manque jamais d' idées et de ressources pour réappa.raître au détour d'une nouvee avennue. I signe actueement son 3' CD avec es enfants de 'écoe maternee Dum.ïs. dan~ une a venture musicae peupée de dinosaures que toute a troupe jouera sur a scène de a Perme du Manet e 3 février prochain dans e cadre de a Nuit des Jeunes Taents de Montigny (voir ci-contre). I compose égaement e-s musiques du prochain spectace de a compagnie chorégraphique Vaérie Deattre, "Décoage immédiat", jouée en mai prochain à 'espace Daudet de Coignières. Et entre deux projets. i continue de composer e de donner des concerts, notamment dans e Sud de a France. Les CD d'eriç Dannemüer sont di.çponibes uu La Nuit des Jeunes Taents cie Monügny, créée 'an dernier dans e cadre de a semaine cuturee ''Pares dïgnymontains, revient en seconde année à a Penne du Manet Je samedi 3 février procha,in. La soirée s assume et joue désormais en soo. en puisant notamment dans e vivier des conservatoires municipaux. L'objectif esr de menre en umière des jeunes Jgnymontains prometteurs dans 'expression musicae ou théâtrae, er es aisser s'exprimer devant un arge pubk sur a scène consacrée de a Perme du Manet. L'exercice pourrait en impressionner pus d'un. ce qui sera sans doute e cas en fm de semaine, pourtant e programme particuièrement riche de cette seconde édition aisse entrevoir enthousiasme, générosité et cuot. Et comme e veut e jeu de a soirée, e taent sera aissé à ' appréciation du pubic et d'un parterre de parrains i&.sus du monde des arts et du spectace. Car tous ces taents en devenir évoueront tour de rôe sous es regards aiguisés de pusieurs profcssionne(-e)s de a musique et de 'an dramatique. Cbarge à eux de déceer des potenties et disùe.r queques judicieux conseis pour eur (tacer des voies vers e baut de affiche. Les parrains Désiré N' Kaoua. pianiste internationa, Jean-Phiippe Bec, compositeur er pianiste, Agnès Bove, chanteuse yrique et comédienne, Ken Cargo, auteur, compositeur, chanteur et pasticien (e jeune pubic ra vu sur scène à Montigny en octobre dernier), Antoine Thareau, bassoniste à 'orchestre de Paris, Vincent Lucas. t0ûse à 'orchestre de Paris, Natacha Gédrardin, chanteuse du g~:oupe es D oy rrenchies. et comédienne. Le Prosromme dea soirèe Le révei des dinosaures Huit pièce$ pour piano de Richard Phiipps. Interprétées par Vaentine. Eo'se. Juhen. Marion. Ya~mme. Guiaume. Lucie. Yterre-Yves. Juien. Tom...anrène. Choé, Guiaume. Mathide et Cimie, ct accompagnés au piano pur Éric Dunnenmiie.r Les décor~ soni réaisés par J'cni>emhc des enfants de I'ÉCOLB Maternee Aexandre DUM..o\S. 23' SCTWte dite Appas.vi.oUo de Beethoven (opus 57) interprété nu piano pur David BEDJA, éève de 'Ecoe de Mu.sique du Manet '' A Bee ou bois ronfon" (extroü) Dafné ABOUT, Sandra DESZ, Émiie GAUCHER. Audrey LUCIDARME, cêvés de 'Ecoe Municipae de Théâtre. mise en scène : C. SKORUPSKJ ;'Cabaru". (cxtrui i>:.u ûu im) interprété par Tiphaine LECOINTRE accompagnée nu piano par Anne-Marie NGUYEN. " L'oiseau des rt~s". e 'rvei". d e u~ morceaux de musique c~q u e interprétés au piano par Stéphanie ZOUEfN. ~ ève du C<nservatoire Municipa de Musique. "Fantaisie hongroise'' dt Dôpper m terpré:é par Gwenûoine JOUANNO à a ffue ct Mae KERVENNC au piano. éèves du C6n.ervaoirc Municipa de Musique. Hymne "für mein Biam, Herr" pour cho:urs mixtes à quatre voix e soprano soo de Féix MendeJsshon- Banhody intcrpnré par Je.~ cha:ufs ùc ta chomc du Conservatoire de musique. Soiste : Jeannine TRAAS: Chef de chq:ur : Marie-Odie LANGELAAN ENTRACTE "Eiectre'' d 'Euripide (extrait) avec Aurore LANOE. Audrey STE PHAN. Sophie LEGRAND. Ëodie BOUCHET. é ~ve.ç de 'Écoe Munici pae de Théfitre. Mise en. scène : C. BLAUMEJSE.R "6' étud~ de LisZJ" d' nprès Pagnniru Interprété au piano par Pie~-Amaud LE GUERINEL "Now's tüne'' de Charie Parker inerprété pur: Brice SOMMEN. Pntrick NORET. Wifrid DHONT. Marguerite FOULETIER. Pierre CALOUSTTAN. éève.s du conservatoire municipa de musique "A'vr ever wonjed" de Maria Carey interprété par Tiphaine LBCO.NTRE "La douhe icnnstance" (extrait) de Marivaux. avec Cémcni'-Aexandre ULFF, Amandine FRAYSSE. éèves de 'Écoe Municipae de Théâtre. mise en s<:ènc : M. DUBREUIL eon sh ~ excuse' ', "Meanchoy Gaeiard" imerprété.'i à n guitare pnr Séba.~ tien SOISSONNAOE. éève du Conscr vntoire Municipa de Musique. "Je pièce" de Srravinsky, ej " Vo de bourdon" de Rinsky Korsakov interprété au 'opbone par ThomaR GITTON. éève du Conservatoire M.nicipa de Musique. Le groupe GHASH (Bradey BOG GESS. chanteur/guitari$te. Mhand TAMANITE, b\ssiste. Raphae MURA. bauerie/chœur) interprétera divers musiques de styes er rythmes différents. Tarifs : 30F et JSF Bietterie à 'Hôte de Vze Rens. : No 97 FtVRIIR 200

11 + Comique e 70 mors à a Ferme du Monet Spectace jeune pubic e 6 à J. Bre Les Conférences du mois Avec Aex Métayer, Cin d'oei à Voici cutivez-vous en vous abêtissant bagnoe. quand i est amoureux. quand i a des désirs. quand i est en compétition... C'est parti aors pour une impitoyabe gaerie de primates à cravate. C'e.~t Lascaux.:ontre es technocrates. A 'heure où nous commençons à fabtiquer des êtres humains artiiciei Jement, Aex Métayer ance un appe : abêtissez-vous Le samedi 0 mjits à 2Jr Ferme du Maet Rem:. : 0 39 JO 3 70 Bietterie à 'Hôte de Vi/Je Que est e jeu de 'hypophyse et de 'amygdae chez un homme vibrant d'amour e de passion '? Qunnd on est déprimé. faut-i se coincer es doigt~ dans une porte pour bénétïcier ensuite de a douceur des bêta endorphines? Aex Métayer revient avec œ rcgttn scntateur qu'i fixe cette fois ~ur 'homme. \)U putôt 'humosapiens contemporain. ou baobab. à Interner-. ou e raccourci j usuié. Leçon du professeur scientitïco-déiran Métayer : 'homme moderne sophb.tiqué pense être anivé au combe de 'inteigence. or i a des réac Lions de primate quand i est en coère dans sa Au théâtre Saint Quentin op L'échee de soie Mise en ~cène de Christiun Schianmi. DirccJion mu.~ icac d~ Jean-Caude Magoire. Lu Grande Ecurie et L~ Chambre du Roy. Avec Manuca Kri.o;cnk. Phiipe Do. Leonardo de Ltsi, Hjordis Thcbaur. pierre Vve.' Pruvot. Ti Fechner. De G0achuo Rossini. Ro.v.vmï e.< /'uni('c/' d'immmhmhfe, rjjiùci.~ th cem.j'tm:e c muique qrd j w créée à Veni.e t'i 82. Oe're div'rtis.vrme er mt,~nijiquemen écrit, 'Echee de soie propose queque.f vriarion.~.~impie,,,,ur e rhème du mariage verre/ : Dormo a promi.v en mw iage sa pupie Giua à Bhm.''. mui. ee.~ es/ dtjà mariée seaittemen ci Don i/e e ie reçoit, chaqu<' mir. tm mo.\'e d'tme échee de soie. Por >onhc ur tme jetm '.\ine..uci/tj, whitut/ n :\'0n. O/ 8/o/:'ac. Un 'crier embrnuit ù paisr a.~fa/î/, qui /JQIIdit de /<IL\ ftdi: I'OIIS t/ dép.~.hjftmenux. ;usqu 'au.wxtuor fina e i u rtcrmt'iiatirm d IOtL~ t,v amoreux. Ce opérer, raremem rt'ijre.wmt sur.,,dtte~. e.~r conrtu pour va nihre ouverture. une page ùrfittimen/ Hfdtti.vcm <' qui. par so Îst wrtnwtio n chen:hé er sa 'e r'(' ét'gwfe. anmmc' i g rmd Rossini. Ce m<mu m nou,, permet ie rctmu er t /fcur <'fi scè Chrisriwr SchiureJti qui réaise tts misi'' eu ~ chu: d 'apùa th pms pusteur. wmt'e,,, Samedi 3 février à 20h30 Musique du onde..es yeux noirs, musique Tzigane et Yiddjs h Frnnck Anastosio. contrebasse. chant. onica Minune. ucçordton. Pnm.t;ob Pcrchut. viooncee. Phiippe Rohdcau. JUitare, ~han. Eric el Oivier Sabiak. vioons. cham. Tony Marco.,. percu~ ~ rons.mnnun Miu. 'ymbuurn. /. St) fm ir., if'ic:., 'it<mc'r. <'rt'.rmrtirm,., /tji/c<ntf. c I'IKOIIt''' I/' ftistoire mit7naire. qui <e. t é('rij',,,,. /~., J//t', c. Hoummie. dt Htt,,,;,., d'amunie. de' Hrmgrie. On es éco/t cr.se fais Federico Feini Un enfant. réveié par es bruits d'un cirque qui s'instae. ''a i a fenêtre... des personnag<~ extraordinaires partagem avec ui e chemin des gen~ du voyage. F~d crico Feini est un conteur. un fabueux fabu ateur. Son oeuvre naît d'une immense rêverie. "Cin d'oei.. est e parcours initiatique d'un enfant i:i travers 'oeuvre du cinéaste itaien. par I' T~tiitre de u Girandoe Exposition de Caroine Nezonde ~e '\'IJ(Î/Ir C/,,; IJI'//ÎT.Wt-8// /'Ome sa e: JII'qt dwse d 'u paisrr Îw tmt dtineur f/' a (Stagie...ttu rèrcmoirt ~t cmtsii tué de I'::Ot'das rie sir/u. de /wu/\ a.,jrkc:u:c ~. t' Jm<' de Ja::: surgu au déwur de qtœqut s urr.iiij<i.'iiit ut,\ q e Djc~ Rt>inumt 'mm:tit f. I'<' IIÙÎ,,...t-~ dmr,r.f.~aapm mr e. arc/,ç, '" ' '<>iùms 'treror/ ga:ouiew. 'w c ort.étm,\' 'tire / dume di".h JIIime/s. C'est JO)'IIIX. <''f. Jt rn.f re ù sou/wit. on rit. peure. ''" dwmr u 't c eux cf<os ciîr> c mrmts. Is n 't'tft'/ ie it ttr reframs popuairs, t' 'es/ ue fte 'mfimd'w 'menm u. C'e.vum I'Oyage de r~w cr dt' mémoire. vendredi 9 févrîer à 20h30 Musique vocae " Wecome to ai peasures " Les J eunes Soistes Henry Purce. Drrection artistique Rachid Sair. Entré duns Je tempe cie a ~:oire.mu.~ I nmn d"'orpu;>us 8ri ramucus". Hef/:' Purœf reprht tr- 'un des puj grand.~ gtnies cr: u IIIII.IÎCJIII' ocddmwe. Se.~ 36 mmée. dt 'i dans a 2""' nwti du 7'".tiède tmgais t été t a fins t'iii~wii 'rée., à tme briante <' idet tique carrière de Sicic n : m t ordeur; copiste. cuuueur. mxatiîsi<', dre./ c'mr'it'.vite. metis CII"Si t surtout ij c et de t'tiiiijiost/' anaciu' à /'crbbuye de We.tmmsrer: Lt mt.iqu<' ''< tfto rerrhtmw /a pht. ii'uiitft pa'' dt SOi 0/Vr magnif"ïjii<'. CIIIIMIITtc ci 'frt's,irm a pm J''.wmnr/to. injucmcie par e,, poi>tes et trogtc/ie.( ftgais qi, tii'<'c t'tijiri'.~ Swœ.,peaœ mu dmrtau 7-,\'tic fe anguü c'et dw si inffht. t'ie" ms St'>é er )ait évom r e, tee/mique, d 'éttiftm dt ' Eumpe du début du rt> rie.mu.~ handr mrc r /(> rarocti>t e f'r~(imremen f'"ttirc tic ' '' f'i's.~itm cumrtit> hritmmiquc. Le ritr d \Vet,,u /fi ai pfea. un., ode ti Sainte Céd.- t'tp.ét?,.., /{IIJ:?. sen d~ dtt ise t,.e coju't'rt au cour.\ tji.u 4 WIL.\ d<'ntn rire:. a ridres.e wmumique n a.wbtiité cie et ~rttâ c ompo.i'îii'iir dom J'oemn n ' xc u.\' nrm pitt.\' 't''i i,\''tt.\ de u pompe "'de. sornnité. Lus Jeunt's Soiste.~ saf h s /'rprt'ofvs fidiot s ' ivpiré~. mardi 27 févc,:ier à 20h30 Rens. pour réservations : 0 J Amoureuse du beu. Caroine Nczondc vou~ propose de pannger ses visions et d'y découvrir d'autres réaités..:mpies de se nsation~ de joie. d'arnour et de paix, dan~ ce t~ exposition dénommé~ "Pas de hasard''. Egaement rcuxooguc. 'artiste partage son temps emre a peimure.e e mieux-être. Harmonie de~ deux, ses tabeaux créent une atmosphère idéae dan~ aquee chacun peut ponger et en re~sorti r serein. du samedi 3 au dimanche mars 200 à a Maison Féix Le mard 6 février à 20 à a sae Jacques Bre à partir de 4 ans Rens.: )/ e programme des prochaines conférences proposées pour e moi:,; qui vient par a Dire~tion de a Cuture au Conservatoire des Arts (parvis des Sources au centre vijje): *histoire de 'art e mardi 6 f6vrier avec 'es paysage> IITJ)ression- ~ nistes", à 20h30. * M ême ieu, ma~ pas e même horaire pour La conférence en famie consacrée e samedi 3 mars à 4h30 à 'oeuvre et au personnage d' Henri Matisse. * histoire de a musique Le mardi 27 février à 20h45 sur e thème de 'impressionnisme en musique. qui se déveoppa en France au même moment que es autres domaine~ artistiques, avec Caude Debussy notamment. Tarif uniqrte : 2 F a séance carnet de 5 tickets: 00 F. Rens. : /:œur de fjacques.brel ' (Grande Bretagne 999) bso, fim Angais de Stephen Dadry, avec Jamie Be, Gary ewis, Jamie Draven. Jack Eiot et son tifs ainé, mineur et en grève, se battent au quotidien pour assurer e devenir de eur famie. Jack. y. déjà marqué par a disparition de sa femme, détouvrc qu,c son cad.et a déserté ses eçons de boxe pour suivre des cours Cie danse. MER 3/0 (58}, SAM 0302 (SH), DIM 0402 ( ), LUN 0502 (20HJQ). Au cinéma JacqUes Bre A L'AUBE DU 6bw. JOUR (USA 999) 2h04, fi m américain de Roger Sposwoode, avec Arnod Schwarzenegger. Tony Gowyn. Sarah Wyner. La généti'que boueverse e monde. Le conage exi~tc, mais e conage humain 7 Un soir, un pioœ. Adam. réaise qu'i a un doube qui a prusa pace auprès de sa femme. MER 30(20H30), VEN 02/02 (20H~O), SAM 03/02 (8H 20H30), DIM 0402 {SH). LE ROJ DANSE (FRANCE 2000) 48, fim de GérMd Corbiau. aveç Benoit Magime, Boris TerraJ. Tcheky Karyo. Louis XIV jeune va prendre e pouvoir contre sa mère e es dévol'i. Son goût des arts. dont i fat une voonté de puis sance. 'amène à danser ui-même et à ordonner. via Luy ct Moière. un spectace de cour pennancn. MER 07/02 (20H30), VEN 09/02 (20H30), SAM 0/02 (88 20H30), DIM /02 (SH). ESCROCS MAIS PAS TROP (USA 2000) H3S VO, comédie américaine de Woody Âen. avec Woody Aen. Tracey UTiman, Hugh Grant, Eiane May. Businessman reussi mais escroc raté, Ray, bien magré ui, a fait fortune dans es cookies aors qu'ientait un cambrioage génia. La ca:~-sc ne s'achèe pas et 'argent ne rend pas spéciaement heureux. MER 07/02 (ISH), SAM 0/02 (ISH), DM /02 (8H 20H30), LUJ'of 2/02 (20H30). CJfCKEN RUN (ANGI.O AMERICAIN 2000) H25, fim de Nick e Peter Lord, avec es voix de Vaérie Lcncrèicr, Gérard Depardieu. Caude Pièpu, Béatrice Agenin. Dans n campagne angaise. es poues on e vague à J'âme. Conscientes de pas~er euy vie à pondre avant de pa.~~er à a,nannitc. rêvent d'un monde meiijeur. A quand a grande évasion? MER 402 (JSI7H), JEU 5/0 (ISH 7H), VEN" 6/02 ( SH 7B 20H30), SAM 7/02 CSH J7H), DIM 8/02 (5H), LUN ' 9/02 (ISH). LA CONFUSION DES GENRES (FaANCE 999) H34 INTERDIT -U ANS, fim de fan Duran Cohen. avec Pasca Grégorry. NathaHe Richard. Juie Gayet. Bashung. Vinccm Manincz La vie sexuee compiquee d'aain, qt.tadragénaire. ou comment faire quand on est eu peine confusion des senimenœ. MER 4/02 (20H30),.JEU 5/02 (20H30), SAM 7/02 (20H30), DIM 8/02 (7H 20H30), LUN 9/02f 20R30). DONJONS & DRAGONS (USA 999) IHSO, tim de Courtney Saomon. avec Thora Birch. Jeremy rons, JLL~tin Whain. L'Empire myhique d'izmer e~ t menacé par e chaos si a princesse Savina refuse de céder son sceptre magique au maéfique mage Protion... MER 202 (4H30 78), JEU 22/02 (4H30 7H), VEN 2302 (4H30 7H), SAM 24/02 (4H30 7H), OIM 25/02 (4H30 7B). INCASSABLE (USA 2000) H46. tim d avenrures de Nigbt Shyamaan, avec Bruce Wiis. Samue L. Jackson, Robin Wright Penn Seu survivant d'un œnibe accident ferroviaire, David se demande pourqupi i a été épargné. n fait aors a connaissance d' Eijah Priee. un étr.mgc personnage aieint d'une maadie grave. I ui expose aors une théorie étrange sur su survie. MER 2/02 (20H30), JEU 22/02 (20H30), VEN 23/02 (20H30), SAM 24/02 (20H30), DM 25/02 (20H30), LUN 26/02 (20H30). Prix des paces : JOF pein tarif, 20F tarif réduil Pim tmkue durée (+de 2h) : 32F pein.. tarif, 22P tarif réduit. Carnet JO pkce~: 200F. RH.: JO I (répondeur) ou au (DirecJùm de a Cuture). No 97 FÉVRIER 200

12 Handba : chaenge Marr ane à Coubertin..-. r IEgypte surcasse es Ibériques de Santander "Du band de niveau mondia", vantait ' afiche de 2m~ qui consteait Montigny en décembre dernier. De fait, e Marrane. tournoi de handba qui réunit chaque année en France pusieur' des meieures équipes de a panète. fait depuis ongemps étape à Montigny et propose des re n contres de haut niveau. Et cee année encore. 'annonce n av<lit rien de mensonger. Ce Egyptc-Santander semait a poudre. entre une équipe espagnoe qui compte parmi es grands d'europe è wc séection égyptienne en peine prépnr<tion pour e champtonnat du monde, 4ui se dispute it "heure actuee en fraj c.:. Du cîté des cubs de hand de Montigny c Voisins qui organisent 'évènement chaque année. on savait 'affiche promeeuse. i restat t à convaincre un pubic panicuièrement gâté 'année précédente avec 'accuei de 'équipe de Fmnce. '? ces derniers Jeu.t Oympiques, en progression.'oiistwite, I'Egypte est 'équipe qui monte dans e concert mondia. Bien sît; EgJpe-Stmwnder; ce n 'est pas une affiche aussi écarame que cee qui avait permis à 'équipe de France de fouer e parquer du cemre Coubertin de Momigny en 999." Au bian, Joceyne Chehab, de ' ASMB hand, affiche ainsi a satisfaction de a réussite. "Notre objectif est d 'atirer e pubic et de rempfir a sae de Coubertin. La L'ie de 'équipe de France avai été suffisamment exceptiojmee pour créer J' évène ment et rempir a sae. PoLir cee édition du MatTa/ e, orr cruigrwi tm peu e contre-coup. Un 'en a rien été. e a principae suti.:{action est d'avoir rempi e centre Coubertin. Pusieurs exhibitions spectacuaires animaient 'avant-match. Haut niveau technique, mais aussi haut niveau physique que cette rencontre entre I'Egypte et 'équipe espagnoe de Santander. A ce niveau, e spectace est pour es béotiens comme pour es passionnés de handba. On pet perjser que nous sommes parvenus à fidéiser wr pubic pour e Marrane. er pas seuemenr es handbaeurs /ocatu d 'aieurs." Le défi était aussi dans a date du 28 décembre imposée par 'organis.tion nationae du tournoi, au coeur de a "tri:ve de fin d'année. Au chapitre sportif, a rencontre ibèro-égyptienne aura fait honneur au pubic pnsen thms k :. gmdn~. Les Africains 'ont emporté sans coup fédr dans un match physique et spectncuaire. Is parviendront jusqu'en finae du tournoi à a bae Carpentier à Paris où is s'incineront face à... 'équipe de France. D eux. équipes qui disputent e championnat du monde en France actueement (finrue e 4 février à Bercy pour es amateurs). Pour es deux. cubs ocaux organisateurs de cette étape du chaenge Marrane, épaués par eurs deux municipaités et e SAN, 'beure est à fidéiser cc pubic en envisageant d~jà e prochain Marrane en fin d'année. Le 0 mars prochain à Coubertin L' ASMB Rugby ioue son oto Prenez date dès maintenant sur votre agenda, e oto de ' ASMB Rugby revient e samedi 0 mars. à partir de 20h, au centre sponif Pierre de Coubertin. On ne s'essaie pas it transformer a manifestation annuee du cub du président Chares, dont a fonnue a fait ses preuves e qui mobiise un bon pubic cbaque année autour des cartons ct des bies. La soirée oto contribue à muscer es finances de a sectton dom es rendez- vous de in de sàison pourraient à nouveau mettre à 'honneur es juniors toujours invaincus. Entrée ibre. Bar, sandwiches. Exposées en janvier à a Maison Féix Les huies de Syvie Fortin Outre J'< sp~ct misi4uc. exposer à a Maison Féix devient pre~que une aventure famiiae. L< sae municipae qui oeuvre à révéer e taent des artistes ocaux accueie une véritabe saison depuis pusieurs années. ct es artistes bénéfiçient de 'atmosphère de compicité et de con viviaité qui entoure aujourd'hui chaque expo~ition. Autour de 'associatio n Féix \, née récemment dans e but de ;>romouvoir cc ieu de cuture (et qui exposera ee-même du 7 au 5 avri prochain), une véritabe famie d 'artistes pasticiens se crée peu à peu. Une famie présente Tir à 'arc es 4 et 5 ianvier derniers e n grand no mbre or~ du vernissage d~ 'exposition de Syvie Fortin e mois dernier. qui dévoiait ses marines et natures mortes. L'artiste a apprécié a chaeur, 'entboustasme... et a verve acheteuse des visiteurs. Les archers s'opposent au centre Coubertin Une compétition inte rdépartementae de tir à 'arc comptant pour es cassements de championnat de igue et de championnat de France a eu ieu es samedi 4 e dimanche 5 janvier à Montigny, à ' initiative du cub oca de 'ASMB TC à 'arc. Au enne de a séection en 5 "départs'' où se sont affrontés 8 équipes d'iede-france, 6 archers se sont retrou-. vées e dimanche après-midi pour disputer a vîetoire de ce concours ouvert à tous es iœnciés. Les deux catégories de tir à 'arc étaient représentées, à savoir 'arc cassique et 'arc ''compound" (à pouie). Les compétiteurs étaient opposés en due, une formue nouvee qui crée une opposition directe entre archers sur une séde de trois petites cibes, et se pratique désormais à 'écheon du championnat de France. Du côté des résutats, e vainqueur des dues d'arc cassique est Oies Pierre de Guyancourt. Suivent Jérôme Naraingom du cub de Houies e Sébastien Casui, premier Ignymontain, en troisième posirion. Chez es femmes, en arc cassiqe, 'équipe de Montigny a remporté aussi a victoire, grâce à Martine Defrance, '"', Nicoe Perrot en 3 position exaequo avec Méanie Poitevin. jeune L'ASMB Tir à 'arc accueie r~uièremenf des compétitions régionaes dans sa sae de Coubertin, ou sur des pas de tir au porc de o Coudre, où ses archers se distinguent tout aussi réguièrement. cadeue qui s'est bien défendue. Le niveau du cub est daru; a moyenne de ceui des compétitions régionaes et ' on compte de bons archers, tee Noëe Maze qui sc pace réguièrement sur e podium des championnats de France de tir nature (en pein air, sur un parcours à cibes). La concentration intense était de mise au centre sportif Pierre de Coubertin où se réunit habitueement ce cub qui compte parmi es six recensés sur 'aggomératiou de a vie nouvee. "Concenrrmion, à aquee i faut ajoer réguarité et motiva ti on ", seon es conseis d'un ex.pcrt en a personne de Jean-Yves Feurance. président de 'association, pour maîtriser ce spon exigeant qui passionne es jeunes de 2 à 72 ans. Un président qui tenait tout particuièrement à remercier es jeunes de son cub, environ a moitié des adhérents, pour eur participation très active. + 2 No 97 - FÉVRIER 200

13 Judo e 4 janvier L'ASMB fait sa fête Bassin de a Sourderie La pêche est ouverte annuee à Ladoumègue Ceui-à ne frétie pas (encore??) dons e bassin de o Sourderie, mois dons 'étang de Saint-Quentin où es pêcheurs ont foit emménager br~ chets, corpes et sandres dons 'étang. En tout pus de 500 kg de poisson pour de beaux dues à prévoir. + La fête de Nod du judo ' 'est dérouée toute a joumé..- du dmi\nche - jan' icr au gyrn n~e Jue' Ladoumègue. Entre a matinée. dédiée aux pu~ peut)>. ct 'après-mid avec es Jeune' de 8 à 5 an,, ce ne..ont pa~ mom> de 200 JUdoka' quj <mt évoué 'ur e t:nmi pour mettre en pratique h:urs tcchmques devu nt t:ur famt c et eurs >uppono.:rs. 25 ons de ;udo à Montigny Le cub compte parmi e~ premières ~e>soc i aion s sp0ivcs i mp ant~c~ sur Montigny. Mario Zaccari. e président de ' ASMB Judo, vend son cub ~t ses adhérent> avec cmhousasmc. "Cette snfide bou nous permet d 'Pire e quatrième cub au pan déparremtmta concemcmt e nombre de icencié.. et e 92 Jure~ 7000 au pan nauonaf. Nom affirrons tm f'oimarès honorabe à 0m es nit emt.y, tt 'iron trais JWiokar par UiS,\" SOTII gradé. CIÎIIItrr IUIÎf' " Tout e monde peu venir appnmdn:. I existe ~gaiement de~ cour' pour adute~ débutants et une équipe réminmc. Et c'est ains parfoio; en ami e que 'on se rend au~ compoutions (une dizaine par ani. à 'image de Miche 3ourrasscau. à a tète de r équipe profc>soraje, qui a entre temps permis i son fis d enseigncr :ussi cet an martia tccmique aux jeunes de Montigny. c qui voit mamtenant évouer ~on petit-fis dan~ e cub. "C'est i cub oti 'on aime avam 0 se fmre paisir et rmr ne recherche pas forcéme/ à prodwre de cwmptons c) a cheriur L. AS;\-8 Judn accueiait e charuptonnat de' Yveine' dan... <;a ~ae de Cou-crtm e wee-end dernier. :'-ous ) \"Jcndron, dan-; norrc proch:une édition Profitez du parking à a Coudre c pardn:_ du pure 'POri if <k kt Coudrc C\ t a tispmitin do:' ~p' tif, depui' e mui.; dernier. Son ou'<.'rture,,:~o u d a priori es pnh èmc~ de \ i < CiH~II :gcidr],; f) es rèccn ~ cmntcrs. Vous ëtcs donc tnvié' i ruiïji>ci ~uns retenue. d au- :\ p u~ 4uc h:.. tationnenu:nt 'ur u puccuc tr <t'c::. au >ie est do:sormah ptohihé Une actuaité chasc;c r nutre che7 e:. pêcheur:.. Aprh e.; concours de in d année 2000 qui ont animé e~ abord ~ de rétang de Sumt Quentin. c e~t aujourd.huj du ha~stn de a Soun.cric que ré~on nc '~cho de 'a~~ociution de a Carpe de S<int Quentin. Cette dernière caresse dcpui~ ongtemps rhjéc de t\4uincr e goujon dans e ha~si n partagé par e~ vi6 de Montigny ct Vo sm~. I ~ nn dlnc entanu de~ co nt act~ avec e~ différ.:nt~ panenaires instit u tionne ~. en vue d.: ~igner un~o: cunwntion ré gcmcntam h:ur nec..:' au t'ta~''" (a pi:c"te c't nujourd hui interdite dan~ n ha~~in. Le> municipathh de Monugny et de Voi,in' ont donno eur accord de pnntcpc. i rc,tmt au SAS a sc prononcer favorabemnt. œ qu c<.t mtcrvcnu roccmment. Le:. péch.:ur~ \"\i donc J')<IUVOir omcia Jiser eur nmvée à a Suurdcric. cc qui ravie présdent de rassoctnton Robe Jan y. "I,. o Jt'iiiWIIf de poissoiis dam fi: bw.\/, (/I /{.//ett reu\''/' rrcèe aur.i rmp de pni.f,\'0/s rta \, IIUÏ.ItMI,\ Cttr i/:, (tge cowes es fra\ hes ('f ej nipi if. Nous or,~twisrons au printemps ptsiew. maijèscarios, comnw concours de pêchv pour. e.~ (' t tftm r~. Cfi de imiter feur proifération, Et je e gamh'. tjirt t emu i n Sour de rie se fera dans e pus,grand respect de n quiéwde des ri erains " En attendant de fnq ucnt.:r e~ abords du bassin de a Sourdcrie. es pêc h eur~ de S:ùnt-Queoùn procédaient à eur s..:cond rcmpois"onnement de f année e I décembre dermer. Lïnvestissement e~t important à a perspective de ruturcs campagne:. de pêche. et is éwient donc une trentaine au hord d 'étang à couer d<-'s ot"iadc\ p ro meue u ~es ~ur cee arrivage attendu ùc hr(chets. corpe" ct sandres. Robcn Jarry. e pnhidcnt de a ~cc t ion. expique qu..- C.' r...-mpoi>~onncmen t e-.t dicté par a n..'ce~sité de préserver r equiibre des CSpècc... ''No/.\ tii'ort.t dé'i'rsc' dans /'t.iumg 300 kr: de /I'Î.\ ~m~ hmdu ts. 200 k,e de tri,, hdr.f carpe~ prt/ dwcwre de 8 à /0 kg. er 25 J..,r;: de.\cmdn,,, Touç fe:. 'fi. ~nns on/ iœ / rc:s \ot. coutriic 't' tirmarre. Nous es a mu tms u 'eau à a muteur de a base ct I'Oie. ei mi a pêcre e~r iferdiu a.(i de eur fm.hfr I' temp.s de gmnir trnuquiement." Le président. qut remerci< au passage a 'ie de Montigny pour e financement de r opératiun, rcrnnr4uc aussi e nomhre important de comorans ~ur 'értng. avec esques es pêchcuri ne rom pa~ bon ménage, car e oiseaux pn ateur ~ recherchent r aevinage pour nourriurc. "If est donr préférab' de rét'mpaissortner Ct'ec des pièces de f.rwtde raie. " Rens. : LA Carpe de 'étang de Saint Quentin au 0 JO Prévoyez vos inscriptions pour février Direction de a Curure propose pusinu-.-. stages pour J es vacances d 'hiver: Théâtre : acteurs en trois dimensions L' C)tpression ' ur sc~ ne devrait être e résutat de 'équiibre entre n pensé..:, Je CCCr. e COrpS. C'e't CC équiibre qm donne i rncteur révid~ nce à sa paroe. à ~e. geste.;. à ses émotion' Pour acquérir a coh~r.:n cc dt:, cs o.:io:m..-nh. t faut c'périmcnter,._ e\erœr Le ~tage, t~pputc donc -.ur de nombreu \ cxcrcce' axé' sur d.:' e\ratb de pi~ce~ ea~ ''4U<~ C :<ntempor;uno.:,. Du 2 au 6 février (9h à 2b). Ce stage s'adresse aux adocsc.:ns (à partir de 5 ans) et aux adutes. I sc déroue à a sae J. Bre. Tarif : gnymomains : 485F'. non gnymonains : 790F. Arts pastiques : création d'affiches Stage de week-end e~ ~ancdi 3 c dunanche 4 mar.. :200. dont rohjecf est de créer une afiche :mme th e. de travaier "ur une image.: une mi-:.: en pag..-.:n rnppon avec e conte musica La Forêt au.>. mie \ 'OC donné e 0 JUin à a cnne du Manet. Une prupo>ion sent reh.'nuo.: pour a ré.ah:.ation fin,c. es autre' -.ewnt C>.pu~.:..-~ ur, de' rcpro-.entaion~. Tarifs : gnymontains : 390F. non g nym() nta i n ~: 5 0F. Van Gogh, découverte de sa vie et de son œuvre Stage de pasrc sec, gras. peinture. gravure destiné oux cnfnnts de 7 t 2 an... Du 2 au 6 'é-,rio.:r (9h à 2h). Portrait, personnage \ppmchc, du purtrait ct du corp~ humun. Stage de pa-:tc. crayon. craie. :tquarec. petntur..- do.:,un.: au.x Jeun.:~ d 2 a ~ un~. Du : au 6 ft-.rier { 4h 7h). Tarif, : pnymn n atn~ 4X5f. non n) mont am~ : 7<JOF 3 Les stages sportifs des vacances d'hiver La Direction des Sports propose ses stages pour es prochaines voconces scoa ires. nscrivez-vous à partir du 9 ;anvier Omnisports : Du undi 2 nu v..:ndredi 6 févri.:r, puis du undi 9 au vendredi 23 février, pour es cnfans de 9 Î 5 ans, de Jh30 fi 7h30. au centre Coubertin Tarif: 92 F Tennis matin Du undi 2 uu.. codrcd 6 fe\ no.:r. puis du und 9 au vcndredt 2 fëvner. pcur Je, cnfanh d;: 3 i 6 an ~. de 9h.'0 à 2h '0. au centre Coubcnin Tan :.37- r: Tennis après-midi Du undi 2 au vendredi 6 révrier. puis du undi 9 au vendredi 23 février. pour es enfant~ de 0 à 3 an~. de 3h30 à 6h30. au centre Coubertin Tarif : 374 F. Poney : Du undi 2 au mercredi - f~vricr. put~ du undi 9 au mercredi 2 ' vn..-r (enfan t~ de 6 à 2 ans nhou~. de 9h à 2h et -h à 7 au poneycuh d..- a r:emc du \ano.:t Tarif : 3R9 F. Rens e in$cript.. Hôte de Vie {Dtrecion des Sports) N 97 FÉVRIER 200

14 (onen// Munie/psi do.t: )aunp~ a Monttgny-\e-BretonneuJC /Edib Cea va devenir une habitude de parer des vacances dant notre édito. Eh oui, quand vous recevrez e journa, i ne restera pus que deux semaines avant es vacances d'hiver. Enfin des vraies vacances. Cees d'octobre, trop courtes et pas intéressantes, I n'y a rien i faire.. Cees de Noë sont extra (vive et cadeaux et a grosse fiesta du 3 décembre IL mais ees sont trop rapidet. En revanche, cees d'hiver tombent bien. Imaginez, on est déji arrivé i a moitié de 'année scoaire, pus que 4 mois (uns compter qu'i y a aussi es vacances de Printemps). Pour es pus chaneeux, c'est au oins une semaine i dévaer es pentes. On oubie tout quand on est sur des skis. Pourvu qu'on ne se cuse pu une patte. On espère que es autres en profitent auui d'autres manières. Enfin, n'oubiez pas non pus e 4 février : e jour des amoureux Juie, Aurore ef Estee Cb~de-J~.. NDut fu jtuutuj arrê:tdiu /A/ ptjiatiot/ J'en ai marre de voir peins de bouteies, canettes, chewing-gums, papiers de je ne sais quoi, et pein d'autres cochonneries traîner dans u rues. Ru e bo de voir des gans qui vident aur poche sur e trottoir sous pritede que ça es gêne. Assez de ~oir des automobiistes qui vident eurs cendriers sur e trottoir parce qu'is n'ont rien à faire d'autre. I ne faudrait peut-être pas oubier que c'est nous qui payons tout ce gichis : tout cea apparaît sur es impôts que nos parents pa iut quand i faut empoyer quequ'un pour ramasser es détritus. Et c'est teement facie de dire. de s'auto-excuser, en jetant un papier par terre : " ~a fait trmier quequ'un", ou ''I v a des gens pour faire ce travai ". C'est un manque compet de res pee pour 'endroit où on habite, pour es gens autour de nous et pour ceux qui ramusent es saetés des autres. En pus, n'oubiez pas es incidents qua cea peut pro~oquer : je ne pare de a bêtise de gisser sur une peau de banane, je pare du petit enfant qui va ramasser un bout de verre par terre et se couper, car une personne égoïste a auparavant aissé tomber sa canette. Pourtant, ce n'est pu compiqué de faire attention. Est-ce si diffi cie, qoand on mange un bonbon ou autre chose, de garder e papier queques minutes dans sa poche oo dans sa main et de e jeter dans a première poahee 7 I y en a partout dus a vie En pus, comme 0 dit souvent mais que 'on appique jamais : ne fais jamais à 'autre ce que tu ne voudrais pas que '0 te fasse I existe peins de petits trucs comme ceui-à pour éviter de sair notre environnement. Si vous en connaissez, donnez-es nous. Si vous avez du petites habitudes de ce genre, écrivez-nous pour que tout e monde puisse en profiter. Cea evitera que notre vie devienne une décharge pubique ; je pense que personne ne veut en arriver i Aors, s'i vous paît, faites un peu attention, ce~ ne vous co6tera qu' u tout petit effort. Aurore Si vous avez des envies, des idées, des artices compets, des reporhes et des photos, vous es reirouverez sûrement dent votre pae : a page du CMJ. Ecr~u i : CMJ - Cuunirsit CoUicatioa - Hite ~e Vie 66 ru ~e a Mare aux Cmts 7880 MONTIGNY LE BRETONNEUX Joinez-y votr nom, prénom et adresse. Nous vous préviudrou quand votre artice sera diffusé. Comme as Conseis de Quartier, e CMJ fêtait iaement ses 0 ans d'existence e samedi 9 décembre. On ne repa~era pu de a soirée qui a déjà été détaiée dans e Journa d mois de janvier. Un coup de ehapeeu quand même aux auocietions qui ont présenté de superbes spectues e CMJ a aussi eu sa tbe ronde dans 'après-midi. Les queques membres ancieu at actues présents ont panché pendant pus da 2 heures sur es sujets suivants : comment amiiortr a communication du CMJ et comment méiorer son fonctionnement 7 Ces 2 sujets ressortaient du questiuui re que tous es jeunes ayant perticipi au CMJ depuis u créatien avaient re~u avant e 9 déeebre. Entre autres réponses faites, on peut reever que : t'r a-party} c/ed reparti e samedi 2S no~embre dernier, au Cub e Viage, a eu ieu a soirée d CMJ destinee aux 5 7 ans. C'est a seconde soi rée organisée par es membres de a commission Soirée (avec 'aide de a commission Coupe de Montigny/Ca/acade). La sae était peine : es 80 paces disponibes ont toutes été achetées avant e 4ébut de a soirée. Aucun bi ie n'a pu être vendu e uir-même. De nombreux jeunes ayant prévu de se procurer eurs biets sur pace n'ont pu être acceptés (i fa ait réserver I) 'ambiance était i son combe, notamment grâce aux 2 DJ's qui ont éti tris performants : Karim et ses assistants dans un stye Rap et R and 8, et Eric putôt rétro, se sont partagés 'anintation de cette soirée en ne cessant de rempir a piste. e top : aucune encombre n'est venue perturber e déroueme'f de a soi rée. Tous u membres du CMJ tiennent à dire un grand merci aux dirigeants du Cub e Vi iage et notamment Mouss. Merci aussi aux animateurs qui ont assuré 'accuei et a tranquiité de a soi rée : Christian, André, Vahia et Moustapha. Merci enfin au service Evénementie de a Mairie grâce à qui ce projet a pu se réaiser avec succès. Vivement e prochain - Tous es jeunes ont répondu nég tivement i a question :"e CMJ est-i suffisamment connu des gnymontains". - Let moyens u pus préconisés pur f i re connaître 'instance tot es évènements orguisés par es jeunes du Consei et es reations pubiques auprès des éta&imments scoaires en tant que partenaires. - es réponses sont presque unanimement positives quant aux règes de fonetionnement du Consei. - a utisfaetion principae des jeunes reste a possibiité de onter des projets. Vous pouvez constfer qu'i reste des efforts à faire pour communieatiu. Mais e CMJ est &ien à, i existe et a permis a rhiuti' de nembreusu actions en faveur des jnnes depuis 0 ans. P~a,u, U)~ HfiJJbuUr~ Nous voii arrivés aujourd'hui dans une no:vee ère de ~e dans quee, f es pire, tou trouveront e boheur. Mais avant de parer d'avenir, revenons sur otre passé. Ce miiare ut un temps de progrès, de découvertes, ~~ scenur qui permettent d'assurer notre futur. Et de grudes découvertu, i y en a eu haucoup et dans tou as domaiu : qu ce roit en éectro~ique avec 'informatique at 'éectricité avec es appareis miaaters tes que a machine i mr e e tééphou, ou qu ee soit dans a édeeine, gri ee i de gunds hommes come Pasteur, qai 0 permis a guérison de nombreuses maadies. Beaucoup de ces 5rands chercheurs ont mrifii eur vie pour e bien-être des autres. N' oubius pu non pus e domaine de a physique avec a découverte de grands principes qui nous permettent aujourd'hui de f ire voer der avions i des vitesses déirartes et fotter du bateaux grands comme des vies. Bien sûr, notre dernier sièce est e principa témoin de ces évoutions. mais i ne faut pu oubier que c'est a Révouion de 789 qui a permis de mettre en pace svstème encore utiisé de nos jours e que ce sont u grandes idées du Sièce der umières, e 8ème, qui guident notre vie aujourd'hui. Toua notre hiatoire, notre cuture, remontent aut débuts de ce miénaire passé, grâce i ces modèes d'architecture que ce sont es ehii tuujc e es cathédraes. Mais ce miénaire compte ses points noirs par es nombreuses 9uerru, remarquibes par eur durée comme a guerre de 00 ans (pus qu'une ~ie IL ou par eurs conséquences comme a seconde guerre ondiae. De pus, ' in~eation de a ~ombe atomique n'ut pu i poar arranger es choses. Pourtant, i existe un proverh biert conn : Haprù a puie vient e b e~ " c 0 n 5 e M u n,. c p a d e s t '"t'" ; aors c'est avec joie que 'on peut aujour- ~w tt u ification de I'Empe et a chute du mur. iu. q~ pai 'Aemagne et tu Fami es en daux panies. No avons aussi a promesse nouvee d'union par une monnaie unique : ee noveau miê"aire nocas apporte u" grad chantement. Depuis toujours, e frane a été a mon- naie du pas, et bientôt ae sera rempacée par 'Euro, comme dans pusieurs autres pays autour de nous. C'est maintuant i nous, es nouvees générations, 4e bitir cette nouvee ère, comme nos arrière-arrière-arrière-arrière mière-mère-arrière... grands-parents 'ont fait pour es anies 000. A nous de faire aussi bien qu'eux. Que notre miiuire soit aussi promettait. Après tout, qui peut di re ce que e futur nous réserve? I existera peut ~être un jour oii a Terre ne sera pu a Terre et oii nous vivrons sur Mars u Jupiter f Aors c'ut i nour tus de ous poser a question aujourd'hui: qu pouvons-neus et voaoru-rtous apporter chacua i ce prochain mihaire? Estee eu nes L -===============~--~~ ~ + N 97 FEVRIER 200

15 + SAPEURS POMPIERS 8 CENTRE DE SECOURS ET D'INCENDIE Route de Trappes 7880 Montigny e Bx Té. : POLICE SECOURS 7 COMMISSARIAT DE POLICE rue de a Division Lecerc B. P St Quentin en Yveines cedex Té. : (ou 7) SAMU 5 CENTRE ANTI-POISON Té. : DÉPANNAGE D'URGENCE EDF Té. : GDF Té. : GARDE DE NUIT : MEDECINS Té. : (ou 5) GARDE DE NUIT : PHARMACIES Comm issa ri at de Guyancourt Té. : SOS ENFANTS MARTYRS Té. : HOTEL DE VIE 66, rue de a Mare aux Carats (a Sourdere) Téf. : Ouvert e undi, jeudi, vendredi de 8 h 5 à 2 heures et de 3h5 à 7 h 5, mardi de 8 h 5 à 2 heures et de 3 h 5 à 20 heures, mercredi de 3 h 5 à 20 heures Fermé e samedi. Services techniques municipatx : Té. : ANNEXES Centre vie Parvis des Sources. Ouverte e undi, mardi, mercredi, jeudi, vendredi de 2 heures à 8 h 30, e samedi de 9 heures à 2 h 30 Pas du ac Rue des Mouc.ttes M aison de Quartier Henri Matisse Heures d'ouverture : undi et vendredi de 8 h 30 à 2 heures et de 4 heures à 7 h 30, e e mercredi de 4 heures à 9 heures. POLICE MUNICIPALE 4, rue de 'Ancienne Mairie Té.: Téésurveiance : épaves automobies : ANPE 5, avenue des Chaumes Té. : ASSEDIC Espace accuei de Montigny au 3 av. de a Gare - Immeube Internationa - horaires : du undi au mercredi de 9 heures à 5 h 30, e jeudi de 9 heures à 2 heures, e vendredi de 9 heures à 5 heures. Té.: CAISSE D'AOCATIONS FAMILIAU:S DES YVELINES 2, avenue des Prés- B.P St Quentin en Yveines CEDEX. Té. : Service d'accuei ouvert du undi au vendredi de 9 heures à 6 heures e e samedi matin de 9 heures à h30. CONSEIL GENERAL Hôte du Département 2, pace André Mignot 7802 Versaies CEDEX Té. : Fé v rier 200-t coecte des ordures ménagères - QUARTIERS ORDURES MËNAGËRES à parti' de 7 h dj rrah ENCOMBRANTS fois par mois PAPIER VERRE GRAVATS Pas du Lac St Quentin es Prés mardi jeudi samedi mercredi 07 samedi jeudi Pan de Troux Pan de 'Egise Rés. Descartes undi mercredi vendredi jeudi 08 mercredi vendredi Le Viage Le Manet mardi jeudi samedi La Sourderie undi mercredi vendredi mercredi 2 (Viage) et jeudi jeudi 22 5 (Manet) samedi jeudi mercredi vendredi Ur\e dèchetteroa es\ a votre dtspo:ion a week enj samedt ct dornanche de 8 i 20h). aux Ateiers muni DÉCHETS VERTS ctpaox (8. rue des Frênes Zone oe I'Observétoors ou mnrs au 30 novembre (Jushftcaif do domtctc demande. DÉCHETS TOXIQUES Une co'ecta e ~ samedi d3 chaque mos de 9 a 3h ptaco Eterne Marce. q t:jarter St Quentrn. uqe co cte ta 3 mardi de chaqi.je rn0s de 5 a 6h rv~ des Mouettes, auatter Pas eu Lac et de t6h 5 a t 9h pace Jacqws Cœur. auartier a Sourdene. HOTEL DES IMPOTS 3, rue François Geoffre Té. : POSTE (BUREAUX) * 2. Pace Jacques Cœur Té. : Du undi au vendredi de 8 h 45 à 2 h 5, et de 4 h 30 à 8 h 30, e samedi de 8 h 30 à 2 h 30.. * 8, avenue du Centre Té. : Du undi au vendredi d e 8 heures à 9 heures, e samedi de 8 h 30 à 2 heures. 67, bouevard Vauban Té. : Du mardi au vendredi de Oh à 3h et de Sh à 8h30, e samedi de 9h30 à 3h et de 4h30 à 7h. Distribution du courrier : 5 avenue des Chaumes. Té au de 6 hà3h30. PREFECTURE DES YVELINES rue Jean Goujon 7800 Versaies CEDEX Té. : SECURITE SOCIALE Immeube Internationa - 3, avenue de a Gare - Permanence chaque mercredi de 4h30 à 7h M.Q.. Jouvet (a Sourderie) Téi.: SEVESC (Société des Eaux de Versaies et St Coud) 45 avenue Yves Lecoz Versaies Té. : SNCF GARE DE ST QUENTIN Informations banieues : Grandes ignes : TRESORERIE PRINCIPALE 5 bis pace Chares de Gaue Té. : TRESORERIE PRINCIPALE YVELINES AMENDES Immeube e Forcsan 2 Bouevard Vauban Té. : Naissances Le 5 Décembre 2000 DUCLOS Tanguy Le t 6 Décembre 2000 BIRÉ Cément Le 7 Décembre 2000 GUEJO Ai.cia Le 8 Décembre 2000 BURCKARD Emie BURCKARD rène MILÉSI Enzo Le 9 Décembre 2000 GO~.ffiERT Forian LOPES Quentin Le 28 Décembre 2000 Le 03 Janvier 200 MASSOT ChJoé JANET Margot Le 2 Décembre 2000 BELTRAN Emma Le 29 Décembre 2000 Le 05 Janvier 200 LAUNOS Aexis MANGIN Fanny LATASTE Lyian Le 22 Décembre 2000 Le 30 Décembre 2000 FOUBERT Choé LAM Aexandre Le 23 Décembre 2000 Le 0 Janvier 200 DERAMB URE Laura BOULAY Nicoas SIP Peter Le 25 Décembre 2000 DETRYRonan Le 02 Janvier 200 JEANNN Lucie CERVERA Y MALA- GRAVA Caroine Le 26 Décembre 2000 NICOT Mika Nos petites annonces, VOir page Le 09 Janvier 200 MTNAULT Juiette Le 0 Janvier 200 BAYARD Léa Le 2 Janvier 200 PION Léa suivante Décès Le 2 Décembre 2000 LEVY Louis Le 23 Décembre 2000 EDON Germaine Le 30 Décembre 2000 HAUDECOBUR Roger Le 0.Janvier 200 GUITION Caude Le 2 Janvier 200 DEVERS Thomas Guiaume LABEUNTE Guy Le 6 Janvier 200 LECUGY René. FI. M. NI. BI. NI. L E DA.A B 0 y E R I C E s s 0 N. R E s u.b S TA NT v E.L.M E D E V A L.E T A P E.H I AN E. H. MU R E. E RE? E RIE" s 0 L E T. r 0 E S c F 0 N o E C R T F E. 0.p i 0 p E. N 0 N A L MA t'\ A C H.A s i.t S 0 s N E E. N U L. A IIIM R c AN ART R E L E V A T. MA L :toutr<m du mo i<.'df' f>j<' IIi Le Journa Montigny et son canton Journa d' nj(jnmtitms d t"t>rr t/ Mtmigt' ft ir, tmut u Dirocfcur de a pohiïtiun : NtH.b ;\xjli "'-''' 'rl ur nmiu.- '"' \\onh~n\ h 6h't~)rtku \ <u-mrectcur rf~. tnihi.>i)n - \,\~ to r IW II W~ ri 5---/ /---/-----/ f f /---/ / NOI>I : \ J r, -~~ :... _ Têkp mn~ H'&tè de 'i&' 6h, r.ue de a Mare aux Carats Té : 0 39 ~0 3 ' 39 Rédaction : bh. fui ot.t o\lt co\ (,._,,,- ~[ f, M<tnti: t B'h HII'\\ fr fi 0 i 4 - fe\ IH " I I I uo <f f,o m.tit ~rno fo )"8.r Directeur de a rédaction : \,tnn p,,,." ~<'rij io : \',o ' u, o;<>ph uw t&. farnt<>n ;,~ ud 'hoos; hjhde uo.:t. \ Jn r a-u> Conceion. mise en pa~~: \.,,m t,,.,.".n't IJ,,, I,o" Ahunnttmcnf : -, 0\ I n.hiw. ~ - tn.< h-7 h. r mrimcric : \ [ Mr H J I) ()~ I) ' "'' > [v,l'('. t ~ _~ rf\ C <~,., "ithtttto ' i I S~I\ : 4 6 ~. 5 N 97 - FÉVRIER 200

16 ~ÎNT'EMPC:. VÎENT bu MOT" ~ATÏ N PAtN.TGMNùS q>uî SiGNiFiE. "T~MP~ PRÎNCÏE<'. én I-\OMMII6E AU :i u M~ rr~v... WI._..._~.._.. _,\~W.-~-~'-""''' 'YY'oY,,...,...,_... ~..,...,...,.- - ro...,.. ~, AMIDON MOYENS -, PANTES ~ ACTES r--, AUTEUR T ~ DE., OE COMMJ- O'A.IA- "' DES VOTES OE MANIOC NICATION D'EAU BILITË LA CON \ ~~ ~ ~ SS)UISff NOVICE DOUCE IMPAËVU OU FEU FIANCE... ~~~--~------~~~ ~~-----~~~R~E~Œ~L~--~~~... ~~----~~----~----~---~~ Î CORNIAUD,. "' j M~Œ i SOf'EN Rru~ i. ~r~~~~t------r-----t----~~~... ~~------~ ~~G ~D~------~----4 ' MISSION )> DIEU )> D'UN ~0 T SOLAIRE ; j p};."j]ctrt DE LA COTE AU NOM O"iVORE MCVEN... AGEUX,. i.~ i ' es 0 premiers recevront 2 entrées gratuites au cinéma dea sae Jacques Bre Réponses à faire parvenir à 'Hôte de Vie au Service Cammunication 66, rue de a Mare aux Carats Montigny e Bretonneu>.. Ce jeu est ouvert aux moins de 8 ans. Bonnes affaires Vds ce~rquoi,\' + 3 jèrhes dtbwam + 3.fèches conjirmé + pa/eue + bi'ci.\.hird. prix:50frs, TBE. Té: U Vds g(m' boy pvcket oir er banc. prix : 200fr.v er 3 jeux. prix : 50fr,f 'un. Té :.Of Vds muilimédia Cyrix 66MHZ /6MO 260 écrou 4" modem ogicies, prix : 2 20Qfrs. Té: 0 JO Vds 2 pneus neige 65 RJJ TBE, prix : 300frs. Té: 0/ Vds siége ato 0-4 ans bon érar. prix:00frs. Té: Vds 2 étagères pin 5 wb/erres Hm68xP38cmx90cm. prix: 350frs es 2. Té: Fabien TEYSSEYRE RÉPONSE DU JEU DE JANVIER VeL rabe ù mzt:er avec baigrwire + 2 bacs, prix: 80fr.\ + ch(ise hcrute bébé itcicaèche nabe poss. rrocreur: pri.x 200/'rs. Té : aprè:, 9. Vds it compact 90 Gwfhiu a'ec bttrewt + penderie + commode icjqué banc TBE, prix : 3 OOOfrJ.. Té: 0/ Vds ave-unge Brcmft E0850. prix : OOO.frs. Té : Of Demandes d'empoi Professeur de fraçais donne cours de soutien de a 6"'" à h terminc,~[e, 90ji'ih. Té: Jeune fie sérieuse' en termi- Wie S Ci.' di 'expérience fair du sourien scoaire ue. matières jusqu 'au coège. Tc/: Offres d'empoi Recherche per.yrmne pour acmeiir bibt: 5 mois à partir d'avri 200 du mardi au 't'dredi. Téi: fi. csrsale C'EST... T Î ~ DU À OIRE SAHa ALCOO- LISME ~ ~ ~ M:S NOIR SUA BLANC ' I SIGLE MOSPI TALER SGOUT TOIR ÀBOU TEILt.èOS ~B~O~U~T~O~E~..._-----r----~------r ~~~~------~ ~----~ ~ HAUTE.,. i COU RSE,. FIDéLiTé MANGEUR AIDE AUX C'" ARTISTES CHAN VIEUX GëMENT STAJT OE PEAU CHËREÀ VASE TERME DE. SA \.AN GOLFEUR j ~--+---~---+-=... ~--~~~~--~--~---4~~~ REUGIEUX ~ CALEN- Dé SAC ' ORTiO.,. IJJ> i DRIIoR CORD DOXE j ~----~----~----~------r r----~------~~~~----~----- ' BEE LE.,. BR-ME ~ ~ SUSIANE DES GRECS LICHEN FI \.A MENTEJX [.,. i VOITURE o. POPULAIRE,.. COURS D'tTHIOPIE POUR LES LETTRES PRE.'JIER CHOIX MAUVAIS.,.... TRADUIT L'ËTON NEMENT... ONLE SOEIL SUR LE NIL TROWE EN GOUSSES -... ~ ~AS~S~EM~-~----~----~----~----~~~~ ~~~~--~ i RUSSE SALA-.,. \ ~ BLËE... Manon 7 mois cherèhe /Ie Jt?I'SOI/IIe pour a garder orsqu 'ee est soujframt> er I' pet aer à a crèche (Suurderie). Té:O/ Autos Motos Vds scoott:r 25 Hexagrm km beu pare-hrise ww tabier mtmcwns, prü : fr.v. Té : V Vds Rover 820SJ OOOkm pour pièces démchées. prix : 500frs. Té : Vds Sdtzic 8\.4 RXE pack cim,6 J6V année OOOkm auto-mdio CD, prix : 05 OOOfrs. Té/: L "' ~'"''" '' 'h" A """'~ soution page 9 Vds Espace 2.2RT 93 gris méta dim ABS.vièges pi'o tu/ifs wche baguges direction assiré~. pneus disqrtes th zappemen er cmrmorrissers rén m 30 OOOkm, prix : 58 OOOJrs. Të : Of SERIN... S'OPPOSE AU BIEN LES MOTS EN VRAC. Retrouvez et rayez dans a grie tous /es mots de a iste Ces mots sont inscrits daris huit sens difféf'ns et une mtme ettre peut itre commune à pusieurs mors. Les ettres restantes, refevèes dans e sens norma de ecture vous donneront e prénom et e nom d'une céébre personnaité. ABOUT ION DECHOIR GENEREUX NAVIGATION RILLETTES ANGLAISE DIMANCHE GUIRLANDE NEGOCIANT ROBUSTESSE BEQUILLE DIMINUTION HEBERGEMENT NIVELER ROMANTIQUE BERNADETTE ECREVISSE HYDRATER OCTOBRE SOUTERRAINE CARBURANT EMBAUMEUR INFINITIF PAPILLE SUPERCHERIE CASQUETTE FERMIER LEGITIME PASTOURELLE TEMPERA TURE CHAUSSETTE FLORILEGE LOCOMOTIVE PATIBULAIRE COMPOSITEUR GAUCHERE MALADRESSE POURQUOI UNITAIRE CORDONNERIE G.ENDARMERIE MISERICORDE REMORQUEUR VACCINATION EDNALR UGERUTAREPMET RUEMUABMEANOITAGIVAN LOCOMOTIVEUCASQUETTE RUEUQROMERACESIALGNA VLNOI TUN IMI DHYDRATER EAER ALUB TAPEL L PAP ETCEN ARRETUOSRPSEEM E S T C P A S T 0 U R E L L E E U S OHSE E RENNODROCPRSS ACC DNESSERDALAMEEEE EETNVAATNAICOGENRMTR TUROAENTNARUBRACCRSI TQIEBMRRIOUQRUOPHAUC E LRORICEOCRIOHCEDBO S T L L E D E 8 N V E L E R N 0 R SNEA TNEMEGREBEH ERD UATTTCOMPOSITEUREGNE AMTI IXUERENEGELIROLF HOENOREIMREFITINI FNI CRSUNOEMITIGELLIUQEB IJJ> < i ' f ' i ~ :;: ;:. t:: J ~ ] j '- + 6 N o 97 FÉVRiR 200

Élevons la voix! Mesures pour lutter contre les comportements d intimidation et de cyberintimidation

Élevons la voix! Mesures pour lutter contre les comportements d intimidation et de cyberintimidation Éevons a voix! Mesures pour utter contre es comportements d intimidation et de cyberintimidation Introduction L intimidation est un probème compexe et dououreux, pour eque i n existe pas de soution facie.

Plus en détail

Politique du patrimoine

Politique du patrimoine Poitique du patrimoine 3025 1807 7407 3025 1807 7407 333, avenue Acadie Dieppe, N.-B. E1A 1G9 tééphone: 877.7900 info@dieppe.ca dieppe.ca PRÉAMBULE Le déveoppement d une Poitique du patrimoine pour a Vie

Plus en détail

Le Conseil général, acteur de l insertion

Le Conseil général, acteur de l insertion Le Consei généra, acteur de insertion éditoria Le Consei généra est e chef de fie des poitiques de soidarités dans e Va d Oise. A ce titre, i est notamment responsabe du revenu de soidarité active (RSA)

Plus en détail

à des commissions d enquête

à des commissions d enquête Protocoe sur a nomination de juges à des commissions d enquête Adopté par e Consei canadien de a magistrature août 2010 Sa Majesté a Reine du chef du Canada, 2010 Numéro du cataogue : JU14-21/2010 ISBN

Plus en détail

l'oiseau Bleu HÉBERGEMENT ET INSERTION Synthèse du Projet Associatif

l'oiseau Bleu HÉBERGEMENT ET INSERTION Synthèse du Projet Associatif 'Oiseau Beu HÉBERGEMENT ET INSERTION Synthèse du Projet Associatif Le projet associatif de Oiseau Beu a été éaboré en 2010 et adopté par e Consei d administration du 20 septembre 2010 Introduction Ce projet

Plus en détail

Ne pas envoyer le livret de famille : celui-ci vous sera demandé par le Service Central de l'etat Civil à Nantes après transcription de l'adoption.

Ne pas envoyer le livret de famille : celui-ci vous sera demandé par le Service Central de l'etat Civil à Nantes après transcription de l'adoption. PARQUET DU TRIBUNAL DE GRANDE INSTANCE DE NANTES Quai François Mitterrand 44921 NANTES CEDEX 9 Service des Adoptions Internationaes Liste des pièces à fournir à 'appui d'une demande de vérification d'opposabiité

Plus en détail

Intégration visuelle des installations de branchement aux bâtiments résidentiels. Guide des bonnes pratiques

Intégration visuelle des installations de branchement aux bâtiments résidentiels. Guide des bonnes pratiques Intégration visuee des instaations de branchement aux bâtiments résidenties Guide des bonnes pratiques Guide des bonnes pratiques Légende s techniques PRINCIPAUX SYMBOLES UTILISÉS RECOMMANDÉ ACCEPTabe

Plus en détail

Une. Centre --------------

Une. Centre -------------- 59 Une Médiathèque Centre Socia (a cuture du ien socia) -------------- Émiie Dauphin Émiie Dauphin est bibiothécaire à a Médiathèque Centre Socia Yves Coppens, une structure hybride, à vocation sociae

Plus en détail

Comment s installer aux Canaries

Comment s installer aux Canaries Comment s instaer aux Canaries Aide institutionnee Le gouvernement des Canaries soutient activement es investissements réaisés dans es secteurs stratégiques canariens. Pour ce faire, e département de Investir

Plus en détail

Afrique du Sud Angola Botswana Comores Lesotho Madagascar Malawi Maurice Mozambique Namibie Seychelles Swaziland Zambie Zimbabwe

Afrique du Sud Angola Botswana Comores Lesotho Madagascar Malawi Maurice Mozambique Namibie Seychelles Swaziland Zambie Zimbabwe Afrique du Sud Angoa Botswana Comores Lesotho Madagascar Maawi Maurice Mozambique Namibie Seychees Swaziand Zambie Zimbabwe 124 Rapport goba 2010 du HCR Le directeur de écoe d Osire (Namibie), Caros Sukuakueche,

Plus en détail

Projet d'école(s) 2006-2010 CAUDERAN-IUFM. Circonscription de : Ecole(s) concernées(s) 0333029N E.M.PU PAUL DOUMER 10, RUE PAUL DOUMER 33 000 BORDEAUX

Projet d'école(s) 2006-2010 CAUDERAN-IUFM. Circonscription de : Ecole(s) concernées(s) 0333029N E.M.PU PAUL DOUMER 10, RUE PAUL DOUMER 33 000 BORDEAUX Projet d'écoe(s) 2006-2010 Circonscription de : N version: 1 665 Projeco33 - v1-0306 Ecoe(s) concernées(s) RPI : ZEP/REP : 0333029N E.M.PU PAUL DOUMER 10, RUE PAUL DOUMER 0556083062 33 000 BORDEAUX 1 Inspection

Plus en détail

PRIMOPIERRE. Société Civile de Placement Immobilier

PRIMOPIERRE. Société Civile de Placement Immobilier PRIMOPIERRE Société Civie de Pacement Immobiier Primonia REIM Septembre 2011 IDENTIFICATION DES RISQUES LIÉS À L INVESTISSEMENT DANS UNE SCPI Facteurs de risques Avant d effectuer un investissement en

Plus en détail

Face au deuil, Vous n êtes pas seul(e) Ce guide vous est proposé par la Caf de Meurthe-et-Moselle et les Associations Deuil Espoir et Favec.

Face au deuil, Vous n êtes pas seul(e) Ce guide vous est proposé par la Caf de Meurthe-et-Moselle et les Associations Deuil Espoir et Favec. Face au deui, Vous n êtes pas seu(e) Ce guide vous est proposé par a Caf de Meurthe-et-Mosee et es Associations Deui Espoir et Favec. 1 Edition 2011 ÉDITO Soutenir et accompagner Soutenir a fonction parentae

Plus en détail

Outlook. Apprenez exactement ce dont vous avez besoin Progressez à votre rythme Téléchargez les exercices. Joan Lambert et Joyce Cox

Outlook. Apprenez exactement ce dont vous avez besoin Progressez à votre rythme Téléchargez les exercices. Joan Lambert et Joyce Cox Outook Microsoft 2010 Maîtrisez rapidement Outook 2010 avec e ivre officie de Microsoft Press Apprenez exactement ce dont vous avez besoin Progressez à votre rythme Tééchargez es exercices Joan Lambert

Plus en détail

Les trophées de l international

Les trophées de l international Les trophées de internationa 2012 La CCI Essonne organise e 22 novembre 2012 Les trophées de internationa qui seront remis au moment du 11e forum de internationa avec, comme pays invité d honneur, a Chine.

Plus en détail

Lexmark Print Management

Lexmark Print Management Lexmark Print Management Optimisez impression en réseau et accès à vos informations avec une soution fexibe. Impression des documents sûre et pratique Fexibe. Libérez es travaux d impression à partir de

Plus en détail

Partie 1 Techniques de bases de données simples

Partie 1 Techniques de bases de données simples Partie 1 Techniques de bases de données simpes 1 Exporer une base de données Access 2010...3 2 Créer des bases de données et des tabes simpes... 45 3 Créer des formuaires simpes... 77 4 Afficher des données...101

Plus en détail

PRIMOPIERRE. Société Civile de Placement Immobilier

PRIMOPIERRE. Société Civile de Placement Immobilier PRIMOPIERRE Société Civie de Pacement Immobiier Primonia REIM Septembre 2012 IDENTIFICATION DES RISQUES LIÉS À L INVESTISSEMENT DANS UNE SCPI Facteurs de risques Avant d effectuer un investissement en

Plus en détail

La nouvelle carrière du personnel judiciaire

La nouvelle carrière du personnel judiciaire La nouvee carrière du personne judiciaire 1 2 Avant-propos Cher ecteur, La manière dont es cours et tribunaux sont administrés est en peine évoution. Une poitique moderne du personne est donc d une extrême

Plus en détail

clés Les chiffres du commerce Étude réalisée par la Chambre de commerce et d industrie de l Essonne avril 2012 n Repères

clés Les chiffres du commerce Étude réalisée par la Chambre de commerce et d industrie de l Essonne avril 2012 n Repères cés Les chiffres du commerce 0 Étude réaisée par a Chambre de commerce et d industrie de Essonne n Repères n Urbanisme commercia n évoution n bian démographique n consommation des ménages n commerce de

Plus en détail

2 juillet 2014-18h00 Mairie de Saint-Priest

2 juillet 2014-18h00 Mairie de Saint-Priest Compte-rendu de a réunion pubique d information dans e cadre de a concertation sur e Pan de Prévention des Risques Technoogiques de Saint-Priest (CREALIS et SDSP) 2 juiet 2014-18h00 Mairie de Saint-Priest

Plus en détail

Elections du RSI (Régime Social des Indépendants)

Elections du RSI (Régime Social des Indépendants) sommaire septembre 2012 à à à Les News nationaes - Eections du RSI - Eections des syndicats saariés - Artisans du bâtiment... Info - Connaissez-vous e CCENA94? - Les ateiers de a jeune entreprise - Les

Plus en détail

Le Petit Théâtre de Sherbrooke

Le Petit Théâtre de Sherbrooke Le Petit Théâtre de Sherbrooke Document d accompagnement au spectace destiné aux éducateurs. www.petittheatre.qc.ca d 2 Assister à un spectace de théâtre Très souvent, es jeunes enfants n ont jamais assisté

Plus en détail

13 1 3cas cas de de GRH

13 1 3cas cas de de GRH 13 cas de GRH management sup management - ressources humaines 13 cas de GRH Études de cas d entreprises avec corrigés détaiés Eine Nicoas Dunod, Paris, 2013 ISBN 978-2-10-058736-0 Sommaire Tabeau synoptique

Plus en détail

PRIMOPIERRE. Société Civile de Placement Immobilier

PRIMOPIERRE. Société Civile de Placement Immobilier PRIMOPIERRE Société Civie de Pacement Immobiier Primonia REIM Septembre 2013 IDENTIFICATION DES RISQUES LIÉS À L INVESTISSEMENT DANS UNE SCPI Facteurs de risques Avant d effectuer un investissement en

Plus en détail

CONSEIL GENERAL DE SEINE ET MARNE

CONSEIL GENERAL DE SEINE ET MARNE 2/03 1 CONSEIL GENERAL DE SEINE ET MARNE Séance du 20 Novembre 2009 Commission n 2 Administration Générae et Personne Commission n 7 Finances DIRECTION DES RESSOURCES HUMAINES RAPPORT DU PRESIDENT DU CONSEIL

Plus en détail

TUNISIE RAPPORT NATIONAL SUR LES ENFANTS NON SCOLARISÉS

TUNISIE RAPPORT NATIONAL SUR LES ENFANTS NON SCOLARISÉS TOUS À L ÉCOLE MOYEN-ORIENT ET AFRIQUE DU NORD INITIATIVE MONDIALE EN FAVEUR DES ENFANTS NON SCOLARISÉS RÉSUMÉ TUNISIE RAPPORT NATIONAL SUR LES ENFANTS NON SCOLARISÉS OCTOBRE 2014 2015 UNICEF Bureau régiona,

Plus en détail

PRIMOVIE. Société Civile de Placement Immobilier

PRIMOVIE. Société Civile de Placement Immobilier PRIMOVIE Société Civie de Pacement Immobiier Primonia REIM Septembre 2013 INVESTISSEZ INDIRECTEMENT EN PARTS DE SCPI PRIMOVIE est une SCPI qui a pour objectif d accompagner es différentes étapes de a vie

Plus en détail

Guide des applications Lexmark ESF

Guide des applications Lexmark ESF Guide des appications Lexmark ESF Aidez vos cients à tirer peinement profit du potentie de eurs équipements Lexmark. Les appications Lexmark ont été conçues pour aider es entreprises à capturer et gérer

Plus en détail

Market Data Feed. Des données constamment actualisées

Market Data Feed. Des données constamment actualisées Market Data Feed Des données constamment actuaisées Market Data Feed (MDF) de SIX Teekurs est un fux en temps rée standardisé qui fournit des données consoidées dans un format uniformisé, quee que soit

Plus en détail

ARTENARIAT. 59 e Congrès. 28 octobre 1 er novembre

ARTENARIAT. 59 e Congrès. 28 octobre 1 er novembre Vaence ARTENARIAT 2015 59 e Congrès 28 octobre 1 er novembre En 2015, e congrès de UIA se tient à Vaence du 28 octobre au 1 er novembre sur es thèmes suivants : 2015 59 e Congrès 28 octobre au 1 er novembre

Plus en détail

Standards Européens de Jeu Responsable L exemple des loteries

Standards Européens de Jeu Responsable L exemple des loteries Standards Européens de Jeu Responsabe L exempe des oteries Perinde van Dijken, Dééguée Jeu Responsabe, Loterie Romande Raymond Bovero, Directeur des programmes Jeu Responsabe & Déveoppement durabe, La

Plus en détail

Notice d information VCF EQUILIBRE ÉDITION 2015 NON CADRES

Notice d information VCF EQUILIBRE ÉDITION 2015 NON CADRES Notice d information VCF EQUILIBRE ÉDITION 2015 NON CADRES LES DISPOSITIONS GÉNÉRALES // OBJET Le présent contrat a pour objet de rembourser, dans e cadre d une couverture d entreprise, tout ou partie

Plus en détail

Votre guide d utilisation

Votre guide d utilisation Réaisez et éditez en igne vos certificats et ordres d assurance Votre guide d utiisation Ce nouve outi vous permet, sur vos contrats Cargo Feet ou Transfeet : de saisir et de transmettre à Covéa Feet,

Plus en détail

Cemont lance SILVER CF une nouvelle gamme de brasures d'argent sans cadmium pour la plomberie, le sanitaire, le froid, la climatisation

Cemont lance SILVER CF une nouvelle gamme de brasures d'argent sans cadmium pour la plomberie, le sanitaire, le froid, la climatisation Saint Ouen 'Aumône, e 19 février 2008 Cemont ance une nouvee gamme de brasures d'argent sans cadmium pour a pomberie, e sanitaire, e froid, a cimatisation Contacts : Direction de a Communication Georges

Plus en détail

Élevons la voix! Plan d action pour la lutte contre les comportements d intimidation et de cyberintimidation

Élevons la voix! Plan d action pour la lutte contre les comportements d intimidation et de cyberintimidation Éevons a voix! Pan d action pour a utte contre es comportements d intimidation et de cyberintimidation Éevons a voix! Pan d action pour a utte contre es comportements d intimidation et de cyberintimidation

Plus en détail

La fiction américaine dans les audiences des grands pays européens en 2010

La fiction américaine dans les audiences des grands pays européens en 2010 La fiction américaine dans les audiences des grands pays européens en 2010 1 Objectifs de travail L objet de ce document est d expertiser la place occupée, en 2010, par les fictions américaines dans les

Plus en détail

GARDEZ UNE TECHNOLOGIE D AVANCE GROUPE TELECOMS DE L OUEST. Tél. : 05 46 30 07 30 Fax : 05 46 30 07 37 Mail : info@ceso-gto.com www.ceso-gto.

GARDEZ UNE TECHNOLOGIE D AVANCE GROUPE TELECOMS DE L OUEST. Tél. : 05 46 30 07 30 Fax : 05 46 30 07 37 Mail : info@ceso-gto.com www.ceso-gto. GARDEZ UNE TECHNOLOGIE D AVANCE GROUPE TELECOMS DE L OUEST Té. : 05 46 30 07 30 Fax : 05 46 30 07 37 Mai : info@ceso-gto.com www.ceso-gto.com Votre tééphonie d entreprise : convergence fixe & mobie Depuis

Plus en détail

Tout sur le Congrès. Guide pour vous aider à trouver votre chemin pendant le 41ème Congrès de l'itf à Durban, Afrique du Sud

Tout sur le Congrès. Guide pour vous aider à trouver votre chemin pendant le 41ème Congrès de l'itf à Durban, Afrique du Sud Tout sur e Guide pour vous aider à trouver votre chemin pendant e 41ème de 'ITF à Durban, Afrique du Sud Sommaire Comment fonctionne e Lieu du Poitique sur e respect mutue Empoi du temps du de 'ITF entre

Plus en détail

La Cible Sommaire F oc us F o n d a t e u r : J e a n L e B I S S O N N A I S

La Cible Sommaire F oc us F o n d a t e u r : J e a n L e B I S S O N N A I S La Cible Sommaire F oc us F o n d a t e u r : J e a n L e B I S S O N N A I S D i r e c t e u r d e l a p u b l i c a t i o n : M a r t i n e M I N Y R é d a c t e u r e n c h e f : S e r g e C H A N T

Plus en détail

Annexe A Tableaux de développement de l enfant

Annexe A Tableaux de développement de l enfant s 176 Annexe A Tabeaux de déveoppement de enfant Comment utiiser ces tabeaux de déveoppement de enfant Les enfants se déveoppent dans pusieurs domaines principaux: a capacité physique (e corps), a capacité

Plus en détail

STAGE STAGE STAGE STAGE STAGE

STAGE STAGE STAGE STAGE STAGE 01 STAGE 03 STAGE 02 STAGE 04 STAGE 05 STAGE I I I - - I Le système de management intégré : es normes ISO 9001/ISO 14001/ OHSAS 18001 Le système de management de quaité : a norme ISO 9001 (Exigences- Audit

Plus en détail

Vade-mecum & Exemples de cas pratiques

Vade-mecum & Exemples de cas pratiques Dossier portfoio ROMS:Mise en page 1 15/11/2012 11:23 Page 1 Mission reative à anticipation et accompagnement des opérations d évacuation des campements iicites circuaire interministériee du 26 août 2012

Plus en détail

PRIMOVIE. Société Civile de Placement Immobilier

PRIMOVIE. Société Civile de Placement Immobilier PRIMOVIE Société Civie de Pacement Immobiier Primonia REIM Septembre 2012 INVESTISSEZ INDIRECTEMENT EN PARTS DE SCPI PRIMOVIE est une SCPI qui a pour objectif d accompagner es différentes étapes de a vie

Plus en détail

NOTRE MISSION NOTRE APPROCHE NOTRE ÉQUIPE NOTRE MARCHÉ. Confiance. Professionnalisme. Confidentialité

NOTRE MISSION NOTRE APPROCHE NOTRE ÉQUIPE NOTRE MARCHÉ. Confiance. Professionnalisme. Confidentialité www.cobus.net NOTRE MISSION Fournir à nos cients des soutions appropriées, sécurisées et bénéfiques Mettre en pace des soutions restant rentabes sur e ong terme et faciitant ensembe du processus de gestion

Plus en détail

Automobile et aéronautique

Automobile et aéronautique Soutions et systèmes de marquage et de codage Automobie et aéronautique Nous avons conscience des difficutés particuières auxquees vous devez faire face sur vos ignes de production Dans 'industrie automobie

Plus en détail

L'Atelier BNP Paribas. les. [ au Patriot Act américain ],

L'Atelier BNP Paribas. les. [ au Patriot Act américain ], Vote es Sans open Comment Conscients égyptiens es Diffusion : 30000 Page : 26 Périodicité : Mensue Taie : 8122 % LEJOURNALDES3_235_26_22pdf 3027 cm2 HERVE REYNAUD 11??! 1 111111111"M Les nouvees technoogies

Plus en détail

UNICEF/99-0294/Pirozzi

UNICEF/99-0294/Pirozzi UNICEF/99-0294/Pirozzi Pourquoi i est important de communiquer et d utiiser es informations sur La diarrhée La diarrhée, qui provoque déshydratation et manutrition, tue pus d un miion d enfants chaque

Plus en détail

Les marchés des sociétés d Hlm

Les marchés des sociétés d Hlm Les marchés s des sociétés s d Hmd LES MARCHES DES SOCIETES D HLM LES PRINCIPES GENERAUX LES EVOLUTIONS LE CHAMP D APPLICATION Les organismes d Hm sont des pouvoirs adjudicateurs - soit soumis au code

Plus en détail

UNICEF/97-1427/Pirozzi

UNICEF/97-1427/Pirozzi UNICEF/97-1427/Pirozzi Pourquoi i est important de communiquer et d utiiser es informations sur La maternité sans risques Chaque jour, environ 1 400 femmes meurent de compications iées à a grossesse et

Plus en détail

REPUBLIQUE ET CANTON DU JURA DEPARTEMENT DE L ECONOMIE ET DE LA COOPERATION

REPUBLIQUE ET CANTON DU JURA DEPARTEMENT DE L ECONOMIE ET DE LA COOPERATION REPUBLIQUE ET CANTON DU JURA DEPARTEMENT DE L ECONOMIE ET DE LA COOPERATION 2, rue du 24-Septembre - 2800 Deémont Té. 032 420.52.00 - Fax: 032 420.52.01 DIRECTIVES RELATIVES A L ORGANISTION DU JEU DE LOTO

Plus en détail

5 u u u 1 To 20 r u u u ont B o arcelona u u Ne D w ub Y li o n rk u u London u u Vive les langues

5 u u u 1 To 20 r u u u ont B o arcelona u u Ne D w ub Y li o n rk u u London u u Vive les langues 5 u 20 1 Toronto u u Barceona Dubin New York London u u Vive es angues Chers parents, chers futurs participants Eh, dis, as-tu repéré es pictogrammes d Edi? 5 Voyage train/avion accompagné. Voyage train

Plus en détail

Internet : Création de pages Web et contenus en ligne

Internet : Création de pages Web et contenus en ligne Internet : Création de pages Web et contenus en igne «Internet : Création de pages Web et contenus en igne» Objectifs : Créer un site Internet simpe sans avoir à connaître e angage informatique. Découvrir

Plus en détail

Plate-forme de solutions logicielles Lexmark

Plate-forme de solutions logicielles Lexmark Lexmark Soutions Patform Pate-forme de soutions ogiciees Lexmark La pate-forme de soutions Lexmark est a gamme d appications créée par Lexmark pour proposer des soutions ogiciees efficaces, économiques

Plus en détail

CLASSE PRÉPARATOIRES AUX GRANDES ÉCOLES

CLASSE PRÉPARATOIRES AUX GRANDES ÉCOLES SOMMAIRE LES PRÉPAS SCIENTIFIQUES ET TECHNOLOGIQUES... 2 LES PRÉPAS ÉCONOMIQUES ET COMMERCIALES... 2 LES PRÉPAS LITTÉRAIRES ET ARTISTIQUES... 3 CLASSE PRÉPARATOIRES AUX GRANDES ÉCOLES Prépas scientifique

Plus en détail

Vétérinaires : quelles perspectives d activité en 2010?

Vétérinaires : quelles perspectives d activité en 2010? Vétérinaires : quees perspectives d activité en 2010? Edito Arnaud Duet Docteur Vétérinaire Président d Ergone Ergone, nouvee association pour es vétérinaires qui partagent envie d entreprendre, a vouu

Plus en détail

Matériaux de construction

Matériaux de construction Soutions et systèmes de marquage et de codage Matériaux de construction 2 Avec des temps de fonctionnement quasi constants, des environnements poussiéreux et des températures extrêmes, vous avez besoin

Plus en détail

Analyse et Conception. 4. Cas d Utilisation et la phase de l acquisition des besoins

Analyse et Conception. 4. Cas d Utilisation et la phase de l acquisition des besoins Anayse et Conception 4. Cas d Utiisation et a phase de acquisition des besoins Petko Vatchev Université de Montréa Septembre 2003 2 Sommaire Cas d Utiisation? Structure d CdU Techniques UML Mise en œuvre

Plus en détail

UNICEF/92-5221/Toutounji

UNICEF/92-5221/Toutounji UNICEF/92-5221/Toutounji Pourquoi i est important de communiquer et d utiiser es informations sur L aaitement materne Un bébé nourri au sein est moins souvent maade et mieux nourri qu un bébé à qui on

Plus en détail

UIDE DU DOCTORANT 2010-2011

UIDE DU DOCTORANT 2010-2011 Pôe de recherche et UIDE DU DOCTORANT d enseignement supérieur Cité Descartes Champs-sur-Marne 77454 Marne-a-Vaée, Cedex 2 Tééphone : 01 60 95 79 00 Téécopie : 01 64 15 32 87 www.univ-paris-est.fr 2010-2011

Plus en détail

Conduction électrique

Conduction électrique Conduction éectrique. Courant éectrique.1. Intensité Dans a première partie de ce cours nous nous sommes intéressés aux charges éectriques immobies (éectrostatique). Or i existe des miieux avec des charges

Plus en détail

UIDE DU DOCTORANT Pôle de recherchee t d enseignement supérieur 2011-2012

UIDE DU DOCTORANT Pôle de recherchee t d enseignement supérieur 2011-2012 Pôe de recherche et UIDE DU DOCTORANT d enseignement supérieur 2011-2012 L ÉDITO DU PRÉSIDENT Doctorants, vous êtes engagés dans a préparation d une thèse au sein de une des six écoes doctoraes du Pôe

Plus en détail

«Jouer, jouer, jouer...» Jouer au fil des jours avec des enfants de 3 à 6 ans

«Jouer, jouer, jouer...» Jouer au fil des jours avec des enfants de 3 à 6 ans «Jouer, jouer, jouer...» Jouer au fi des jours avec des enfants de 3 à 6 ans Yvette Poi & Abert Varier Fédération Internationae des CEMEA UNESCO Recherche-action sur a Famie et a Petite Enfance juin 1999

Plus en détail

Edmond de Rothschild Real Estate SICAV

Edmond de Rothschild Real Estate SICAV Edmond de Rothschid Rea Estate SICAV Assembée Générae Extraordinaire 27 février 2014 www.edr-reaestatesicav.ch Ordre du jour de Assembée générae extraordinaire 1. Approbation du regroupement des compartiments

Plus en détail

La Cible Sommaire F o c u s

La Cible Sommaire F o c u s La Cible Sommaire F o c u s F o n d a t e u r : J e a n L e B I S S O N N A I S D i r e c t e u r d e l a p u b l i c a t i o n : M a r t i n e M I N Y R é d a c t e u r e n c h e f : S e r g e C H A N

Plus en détail

D é ce m b re 2 01 0 L e ttr e d 'i n fo r m a t i o n n 2 2 E d i to r i al L a f r o n ti è r e so c i ale L a p r i s e d e c o n s c i e n c e d e s e n tr e p r i s e s e n m a ti è re D e s e xa

Plus en détail

Tous vos déplacements à la carte.

Tous vos déplacements à la carte. Tous vos dépacements à a carte. Qu est-ce que e Pan de Dépacements Urbains? Le Pan de Dépacements Urbains (PDU) définit pour 10 ans es principes d organisation des dépacements, de a circuation et du stationnement

Plus en détail

UIDE DU DOCTORANT 2014 2015

UIDE DU DOCTORANT 2014 2015 UIDE DU DOCTORANT 2014 2015 ÉDITO Doctorants, Vous êtes engagés dans a préparation d une thèse au sein d une écoe doctorae d Université Paris-Est (UPE). Vous postuez ainsi au dipôme e pus éevé en France

Plus en détail

Fête & Buvette Un équilibre à trouver. A l attention des maires, présidents d associations, responsables de débit de boissons temporaires, bénévoles

Fête & Buvette Un équilibre à trouver. A l attention des maires, présidents d associations, responsables de débit de boissons temporaires, bénévoles Fête & Buvette Un équiibre à trouver A attention des maires, présidents d associations, responsabes de débit de boissons temporaires, bénévoes Edition : Février 2011 Nous sommes ensembe responsabes! La

Plus en détail

Chapitre 2 ÉTUDES EMPIRIQUES DES CONVENTIONS DE SERVICES BANCAIRES AU ROYAUME-UNI ET EN FRANCE. COMITÉ CONSULTATIF Rapport Exercice 2002 2003 289

Chapitre 2 ÉTUDES EMPIRIQUES DES CONVENTIONS DE SERVICES BANCAIRES AU ROYAUME-UNI ET EN FRANCE. COMITÉ CONSULTATIF Rapport Exercice 2002 2003 289 Chapitre 2 ÉTUDES EMPIRIQUES DES CONVENTIONS DE SERVICES BANCAIRES AU ROYAUME-UNI ET EN FRANCE COMITÉ CONSULTATIF Rapport Exercice 2002 2003 289 1. Les conventions de services bancaires au Royaume-Uni

Plus en détail

UNE NOUVELLE OFFRE DE FORMATION

UNE NOUVELLE OFFRE DE FORMATION SE FORMER POUR AGIR UNE NOUVELLE OFFRE DE FORMATION 3 Dans cette période compexe, de nombreux défis nous attendent dans es entreprises et es administrations. Pour y faire face, a formation est un des

Plus en détail

SMO. Ma mutuelle 100 % Comme je veux À CONSERVER : Bulletin d adhésion. l Fiche d information sur les prestations 2011. l Statuts

SMO. Ma mutuelle 100 % Comme je veux À CONSERVER : Bulletin d adhésion. l Fiche d information sur les prestations 2011. l Statuts Ma mutuee 100 % Comme je veux À CONSERVER : Buetin d adhésion Fiche d information sur es prestations 2011 Statuts Règement Intérieur Règement Mutuaiste SMO La iberté protectrice À chacun ses besoins, à

Plus en détail

Régime économique et fiscal général

Régime économique et fiscal général Régime économique et fisca généra Le système fisca espagno est moderne et compétitif. La pression fiscae (e pourcentage des impôts et de a sécurité sociae par rapport au PIB) y est inférieure de quatre

Plus en détail

l EXCLUSION, INCLUSION m

l EXCLUSION, INCLUSION m EXCLUSION, INCLUSION m education permanente CULTURE ÉDUCATION PERMANENTE «I y a eu une invention de accessibiité comme nouvee forme sociae révéatrice d une conception du traitement de atérité dans notre

Plus en détail

UNICEF/97-0408/Balaguer

UNICEF/97-0408/Balaguer UNICEF/97-0408/Baaguer Pourquoi i est important de communiquer et d utiiser es informations sur La nutrition et a croissance Pus de a moitié des décès d enfants sont associés à a manutrition, qui amoindrit

Plus en détail

PRÉFACE. 1 y. J observe, j écoute, j assemble, avec mes envies et vos raisons.

PRÉFACE. 1 y. J observe, j écoute, j assemble, avec mes envies et vos raisons. PRÉFACE J observe, j écoute, j assembe, avec mes envies et vos raisons. Vous savez, au resto on discute, on retourne es sets de tabe, on fait des esquisses, on es met dans a poche, is ressortent peut-être

Plus en détail

HISTOIRE DE L UNIVERSITÉ

HISTOIRE DE L UNIVERSITÉ U HISTOIRE DE L UNIVERSITÉ De Douai à Lie ne Université fut créée à Douai, avec 'accord de a Papauté, par Phiippe II, roi d'espagne, e 19 janvier 1562. Devenue française après a guerre de Dévoution (1667),

Plus en détail

Aide au logement et emploi

Aide au logement et emploi REVENUS Aide au ogement et empoi Cédric Afsa Parmi es aocataires du RMI sans conjoint ni enfant, ceux qui bénéficient d une aide au ogement reprennent pus souvent que es autres une activité. Ce résutat

Plus en détail

citadis dualis concilier le meilleur du train et du tramway accessibilité modularité fiabilité confort personnalisation www.alstom.

citadis dualis concilier le meilleur du train et du tramway accessibilité modularité fiabilité confort personnalisation www.alstom. citadis duais TRaNs/PJTs/CORaPOY/fre/transv/6./FR - astom - astom, e ogo astom et eurs cadres sont des marques déposées et des marques de service d astom. Les autres marques mentionnées, déposées ou non,

Plus en détail

Rejoignez le. No 1 mondial. de la franchise *! Créez votre entreprise en Franchise avec SUBWAY. www.subwayfrance.fr

Rejoignez le. No 1 mondial. de la franchise *! Créez votre entreprise en Franchise avec SUBWAY. www.subwayfrance.fr Rejoignez e No 1 mondia de a franchise *! Créez votre entreprise en Franchise avec SUBWAY www.subwayfrance.fr *SUBWAY est e numéro 1 mondia de a restauration, en nombre de restaurants. 2015 Doctor s Associates

Plus en détail

Salon Moto Légende 2015

Salon Moto Légende 2015 CLUBS Saon Moto Légende 2015 20, 21 et 22 novembre 2015 - Parc Fora de Paris (Château de Vincennes) Inscription CLUBS À retourner avant e 22 octobre 2015 à : saon moto égende - Cubs - BP 40419-77309 Fontainebeau

Plus en détail

Vers un épuisement du cuivre

Vers un épuisement du cuivre Des métaux rares sources de confits Pastiques 50% Cuivre 14 % Vers un épuisement du cuivre Un tééphone mobie pèse à peine 60 grammes, mais contient entre 500 et 1000 composants parfois rares, provenant

Plus en détail

E.4.15.1.2 Création de délaissés agricoles. E.4.15.1.3 Prélèvement de terres agricoles et droit à paiement unique

E.4.15.1.2 Création de délaissés agricoles. E.4.15.1.3 Prélèvement de terres agricoles et droit à paiement unique E.4.15 AGICULTUE L'activité agricoe sera concernée à différents niveaux par e projet d'aéroport et sa desserte routière. Occupation des sos dans e périmètre DUP s principaux impacts concernent : a consommation

Plus en détail

Devenez Partenaire du Rugby Club Lavallois

Devenez Partenaire du Rugby Club Lavallois Devenez Partenaire du Rugby Cub Lavaois Rugby Cub Lavaois 130 bis, Avenue Pierre de Coubertin 53000 Lava Forian SONNET : 06 20 42 14 40 rugby.ava@orange.fr www.rugby-ava.fr Écoe de rugby abeisée Retrouvez-nous

Plus en détail

Programme d investissements d avenir Innovation urbaine Accompagnement des candidatures franciliennes

Programme d investissements d avenir Innovation urbaine Accompagnement des candidatures franciliennes - Préfecture de a région d'ie-de-france Programme d investissements d avenir Innovation urbaine Accompagnement des candidatures franciiennes Programme d Investissements d avenir (PIA) e PIA 2 éargit es

Plus en détail

DOSSIER DE PRESEntatIOn

DOSSIER DE PRESEntatIOn DOSSIER DE PRESEntatIOn www.ufdi.fr 1 - Historique de association SOmmaIRE 2 - Présentation de association 3 - nos activités 4 - Les missions de UFDI 5 - Les membres du bureau 6 - Présentation des déégués

Plus en détail

Salon Moto Légende 2015

Salon Moto Légende 2015 Saon Moto Légende 2015 20, 21 et 22 novembre 2015 - Parc Fora de Paris (Château de Vincennes) COMMANDE EXPOSANTS À retourner avant e 22 octobre 2015 à : SALON MOTO LÉGENDE - EXPOSANTS - BP 40419-77309

Plus en détail

N 1 2 2 L a R e v u e F r a n c o p h o n e d u M a n a g e m e n t d e P r o j e t 3 è m e t r i m e s t r e 2 0 1 3

N 1 2 2 L a R e v u e F r a n c o p h o n e d u M a n a g e m e n t d e P r o j e t 3 è m e t r i m e s t r e 2 0 1 3 La Cible F o n d a t e u r : J e a n L e B I S S O N N A I S D i r e c t e u r d e l a p u b l i c a t i o n : M a r t i n e M I N Y R é d a c t e u r e n c h e f : S e r g e C H A N T R E U I L C o m

Plus en détail

DOSSIER DE PRESSE web + mobile + social

DOSSIER DE PRESSE web + mobile + social DOSSIER DE PRESSE Octobre Octobre 2015 2014 Une La suite suite d outis marketing en igne web pour + déveopper mobie + socia et fidéiser des professionnes a cientèe des du TPE/PME Tourisme sur Internet

Plus en détail

Un guide du bailleur : pourquoi?...3

Un guide du bailleur : pourquoi?...3 édition 2012 SOMMAIRE Un guide du baieur : pourquoi?...3 Avant a ocation Que type de ocation puis-je proposer ou accepter?...4 Quees conditions pour mon ogement mis en ocation?...5 Quees aides pour améioration

Plus en détail

les modalités pratiques d'information du public en cas d'épisode de d pollution atmosphérique

les modalités pratiques d'information du public en cas d'épisode de d pollution atmosphérique page 1/9 es modaités pratiques d'information du pubic en cas d'épisode de poution atmosphérique janvier 2012 Les épisodes de pics de poution de air nécessitent une diffusion rapide et arge d informations

Plus en détail

La Qualité de Vie au Travail

La Qualité de Vie au Travail - Livre banc - Tout savoir sur La Quaité de Vie au Travai Voir autrement es risques psychosociaux avec e concept de a Quaité de Vie au Travai (QVT) Sommaire Edito... Panorama sur a Quaité de Vie au Travai...

Plus en détail

VELOS D APPARTEMENT Une douche d air pur entre vos quatre murs!

VELOS D APPARTEMENT Une douche d air pur entre vos quatre murs! VELOS D APPARTEMENT Une douche d air pur entre vos quatre murs! 16 Le véo est une douche d air pur pour e corps et esprit! Augmentez votre bien-être par une séance d entraînement quotidienne. Soicitez

Plus en détail

de Rénovation Programme Urbaine EDito acteurs Saintes 2005-2015 fabrique la ville fabrique la ville 2

de Rénovation Programme Urbaine EDito acteurs Saintes 2005-2015 fabrique la ville fabrique la ville 2 Les acteurs du PRU VILLE DE SAINTES Office Pubic de Habitat de SAINTES Société d Économie Mixte Immobiière de a Saintonge MISSION LOCALE DE LA SAINTONGE ATELIER DU PATRIMOINE DE SAINTONGE Consei Généra

Plus en détail

Financement participatif. Euro-méditerranéen

Financement participatif. Euro-méditerranéen Qui n'a pas été à a recherche de financements pour créer ou déveopper son activité et s'est heurté aux critères des financeurs que 'on pourrait au mieux quaifier de rigides au pire de frieux, voire d'inadaptés?

Plus en détail

Rentrée UVERGNE (MC) Les Mentions complémentaires. ministère de l éducation nationale, de l enseignement supérieur et de la recherche

Rentrée UVERGNE (MC) Les Mentions complémentaires. ministère de l éducation nationale, de l enseignement supérieur et de la recherche UVERGNE A Les Mentions compémentaires Rentrée 2015 (MC) ministère de éducation nationae, de enseignement supérieur et de a recherche Avant-propos Ce guide répertorie es mentions compémentaires (MC) dont

Plus en détail

MUTUELLES DE SANTÉ ET ASSOCIATIONS DE MICRO-ENTREPRENEURS GUIDE

MUTUELLES DE SANTÉ ET ASSOCIATIONS DE MICRO-ENTREPRENEURS GUIDE MUTUELLES DE SANTÉ ET ASSOCIATIONS DE MICRO-ENTREPRENEURS GUIDE Copyright Organisation internationae du Travai 2001 Première édition 2001 Les pubications du Bureau internationa du Travai jouissent de a

Plus en détail