Catalogue des Offres «BFR TM»

Dimension: px
Commencer à balayer dès la page:

Download "Catalogue des Offres «BFR TM»"

Transcription

1 Catalogue des Offres «BFR TM» 94, rue Saint-Lazare Paris - Tél :

2 Le mot du Président BFR TM est le cabinet leader en optimisation du BFR & Réduction des coûts. Avec plus d une centaine de missions à son actif, toutes les interventions ont systématiquement permis à ses clients de dégager en cash entre 3 et 10 % du chiffre d affaires. BFR TM intervient selon une méthodologie éprouvée; cette méthodologie est le fruit de près de 20 années d expérience entièrement dédiée à l optimisation du BFR et acquise au sein des Big 4 et des cabinets de conseils internationaux. Nos atouts résident dans notre capacité à prendre en compte les valeurs de nos clients, ce qui garantit un véritable transfert de savoir-faire aux équipes en place pour pérenniser les gains. BFR TM a constitué un réseau structuré et organisé de 25 entreprises expertes sur un levier spécifique du BFR. En fonction du métier ou de la problématique identifiée, ces experts sont intégrés à l équipe de consultants permanents de BFR TM pour toujours garantir à ses clients l ultra compétence et les meilleures performances en matière de BFR et de réduction des coûts. BFR TM, c est l ultra compétence au service des entreprises qui le méritent. Thibaud de Moucheron

3 Sommaire Conseil Diagnostic du Besoin en Fonds de Roulement Due diligence assurance-crédit Cartographie de réduction des coûts Expertises BFR Clients Recouvrement offshoring Recouvrement amiable et judiciaire Recouvrement amiable par voie d huissier Gestion déléguée du poste Clients Gestion déléguée des encaissements Cash Commando Enquête financière et de terrain Rachat de créances Logiciel de recouvrement Stocks Financement de stocks Nantissement de stocks Barter- Valorisation des stocks Optimisation de la Supply Chain Lean Manufacturing

4 Sommaire Fournisseurs Reverse Factoring Audit recovery : audit des achats et suivi des RFA Trésorerie Prévisions de trésorerie Plateforme de gestion de trésorerie en mode SaaS Gestion des risques de taux Gestion des risques de change Expertise Réduction des Coûts Impôts et Taxes Optimisation des Taxes Locales Optimisation et pilotage des Charges Sociales Optimisation de la TVA à l international Crédit Impôt Recherche Charges externes Optimisation des Coûts d Assurance Optimisation des Coûts Télécom et Informatique Optimisation des Coûts Energétiques Rénégociation des Baux Commerciaux Réduction des Coûts de Transport et Logistique Réduction des Coûts de Gestion des Déchets Optimisation des Process et Dépenses Marketing

5 Conseil Diagnostic du Besoin en Fonds de Roulement Due diligence assurance-crédit Cartographie de réduction des coûts

6 - 6 - Diagnostic du BFR Pour qui? Pour quoi? Toute entreprise qui souhaite générer en cash l équivalent de 3 à 10 % de son chiffre d affaires. Pour une amélioration significative et durable du BFR! Diagnostic Normalisé du BFR Quand Combien Comment Plan d actions Go / No Go Mise en oeuvre Accompagnement sur-mesure Amélioration significative et durable de votre BFR Génération de cash Amélioration du ROCE BFR TM a mis au point une méthodologie d analyses et d investigations permettant de valoriser précisément le potentiel de cash inutilement stocké dans vos cycles d exploitation. 1. Analyse de la Performance BFR Diagnostic Normalisé du BFR 2. Analyse des Processus BFR 3. Cartographie des Bonnes Pratiques 3. Analyses Transactionnelles 4. Recommandations et Opportunités 5. Proposition de Plan d actions

7 - 7 - Diagnostic du BFR Les analyses des pratiques en place sont réalisées sur chaque processus BFR ainsi que sur les éléments transversaux de pilotage. Cycles d Exploitation / Processus BFR Cycle Fournisseurs De la stratégie achat au paiement fournisseurs Sourcing et Stratégie Achat Cycles d exploitation analysés Négociations et Contrats Gestion du Risque Gestion des DA et Commandes Suivi, Réception et Evaluation Réception Factures et Litiges Cycle Stocks De la prévision à la livraison Gestion des Gammes de Produits Prévisions et Gestion de la Demande Gestion des Stocks Commande de Réappro Transports, Douane et Réception Commande et Service Logistique et Gestion des Retours Cycle Clients De l offre commerciale à l encaissement Stratégie et Prévisions Commerciales Négociations et contrats Gestion du Risque Gestion des Commandes Facturation et Avoirs Recouvrement et Gestion des Litiges Contentieux, Encaissement et Lettrage Gouvernance et Pilotage BFR Eléments transversaux clés pour la performance BFR Stratégie et Objectifs Indicateurs et Pilotage Factoring et Supply Chain Finance Politique et Procédures Capital Humain et Organisation Systèmes d Informations et Outils Prise de décision client Volume des enjeux Niveau de faisabilité + + Calendarisation des gains GO / NO GO

8 - 8 - Due diligence assurance-crédit Pour qui? Pour quoi? Toute entreprise qui voit sa cotation assurance crédit dégradée. Toute entreprise qui souhaite améliorer sa communication financière auprès de ses partenaires (clients, banques, actionnaires, fournisseurs). Modèle de Due Diligence

9 Currency: 000 Jan Feb Mar Apr May Jun Jul Aug Sep Oct Nov Dec 2009 EBIT (331) Dotations aux amort. Et aux prov EBITDA (321) Résultat exceptionnel IS - (176) (572) (712) (526) (785) (185) (449) (709) (543) (740) (1 244) (6 641) Variation du BFR d'exploitation Flux d'exploitation Immobilisations incorporelles Immobilisations corporelles (28) (28) (27) (28) (28) (28) (28) (28) (27) (250) Immobilisations financières Flux d'investissement (28) (28) (27) (28) (28) (28) (28) (28) (27) (250) Résultat financier (85) (121) (20) (81) (86) (84) (120) (131) (122) (117) (112) (149) (1 229) Variation des dettes financières (296) (222) (518) Distribution de dividendes & Variation des capitaux propres (9 897) (9 897) Flux de financement (85) (121) (20) (81) (86) (10 277) (120) (131) (122) (117) (112) (371) (11 644) Variation de trésorerie (7 644) Trésorerie d'ouverture (3 067) (2 935) (1 109) (3 067) Trésorerie de clôture (2 935) (1 109) Variation de trésorerie (7 644) Factor ############ 16# ############ 15# ############ 18# ############ 25# ############ 24# ############ 24# ############ 14# ############ 12# ############## 7# ############## 8# ############## 10# ############## 19# ############ 192# Natissement-des-stocks ############ 20# ############ 18# ############ 19# ############ 21# ############ 20# ############ 18# ############ 16# ############ 16# ############ 21# ############ 20# ############## 19# ############## 15# ############ 223# Variation-de-trésorerie ########## 168# ####### 1#858# ####### 4#907# ####### 2#018# ####### 2#168#,####### 7#602# ####### 1#568# ####### 2#076# ####### 2#549# ####### 2#094# ######### 2#264# ######### 3#521# ####### 17#589# Trésorerie#d'ouverture,####### 3#067#,####### 2#899#,####### 1#041# ####### 3#866# ####### 5#884# ####### 8#052# ########## 450# ####### 2#018# ####### 4#094# ####### 6#643# ######### 8#737# ####### 11#001#,######### 3#067# Trésorerie#de#clôture,####### 2#899#,####### 1#041# ####### 3#866# ####### 5#884# ####### 8#052# ########## 450# ####### 2#018# ####### 4#094# ####### 6#643# ####### 8#737# ####### 11#001# ####### 14#522# ####### 14#522# Due diligence assurance-crédit Ce document est souvent produit dans des environnements dégradés. Il est préférable d initier ce type de communication de façon régulière et anticipée. 5- Situation de trésorerie M 31/12/12 30/10/13 FY14+ scénario+1 FY4+ scénario+2 Trésorerie(disponible ((((((((( 4,82( 5((((((((( 3,07( , ,17+ Currency: Nature Solde théorique Total Compte Banques Total Caisse 280 Total EENE ( ) Total Financement court terme ( ) Solde d'ouverture au 01/01/2009 ( ) 6- Prévisions de trésorerie TFT prévisionnel TABLEAU DE FLUX DE TRESORERIE 2009 Currency: 000 Jan Feb Mar Apr May Jun Jul Aug Sep Oct Nov Dec 2009 EBIT (331) Dotations aux amort. Et aux prov EBITDA (321) Résultat exceptionnel IS - (176) (572) (712) (526) (785) (185) (449) (709) (543) (740) (1 244) (6 641) Variation du BFR d'exploitation Flux d'exploitation Au 30/10/2013, la trésorerie disponible était négative principalement liée au rachat de 10,8M de Dette Landsbanki pour un montant de 7M. D autre part, le solde de clôture au 30/10/2013 se compose de: 2,3M d Effets Escomptés Non Échus, 2,1M de financement court terme, 1,3M de Cash en banque. A fin 2014, notre prévision de trésorerie affiche une solde de clôture entre 12,2M et 14,1M selon le scénario Objectifs : Etablir une situation de la trésorerie à la clôture Donner des explications rationnelles sur la situation (window-dressing notamment) Immobilisations incorporelles Immobilisations corporelles (28) (28) (27) (28) (28) (28) (28) (28) (27) (250) Immobilisations financières Flux d'investissement (28) (28) (27) (28) (28) (28) (28) (28) (27) (250) Résultat financier (85) (121) (20) (81) (86) (84) (120) (131) (122) (117) (112) (149) (1 229) Variation des dettes financières (296) (222) (518) Distribution de dividendes & Variation des capitaux propres (9 897) (9 897) Flux de financement (85) (121) (20) (81) (86) (10 277) (120) (131) (122) (117) (112) (371) (11 644) Variation de trésorerie (7 644) Trésorerie d'ouverture (3 067) (2 935) (1 109) (3 067) Trésorerie de clôture (2 935) (1 109) Variation de trésorerie (7 644) Objectifs : Donner de la visibilité sur la trésorerie de l entreprise à 12 mois Mettre en avant les points d attention relatifs aux encaissements et aux décaissements Apporter un début d explication sur les positions futures 6- Prévisions de trésorerie TFT prévisionnel dégradé : un impact sur le BFR et les charges financières TABLEAU DE FLUX DE TRESORERIE 2009 Currency: 000 Jan Feb Mar Apr May Jun Jul Aug Sep Oct Nov Dec 2009 EBIT (331) Dotations aux amort. Et aux prov EBITDA (321) Résultat exceptionnel IS - (176) (572) (712) (526) (785) (185) (449) (709) (543) (740) (1 244) (6 641) Variation du BFR d'exploitation Flux d'exploitation Immobilisations incorporelles Immobilisations corporelles (28) (28) (27) (28) (28) (28) (28) (28) (27) (250) Immobilisations financières Flux d'investissement (28) (28) (27) (28) (28) (28) (28) (28) (27) (250) Résultat financier (85) (121) (20) (81) (86) (84) (120) (131) (122) (117) (112) (149) (1 229) Variation des dettes financières (296) (222) (518) Distribution de dividendes & Variation des capitaux propres (9 897) (9 897) Flux de financement (85) (121) (20) (81) (86) (10 277) (120) (131) (122) (117) (112) (371) (11 644) Variation de trésorerie (7 796) Trésorerie d'ouverture (3 067) (2 935) (1 109) (709) (3 067) Trésorerie de clôture (2 935) (1 109) (709) Variation de trésorerie (7 796) Objectifs : Montrer les impacts d une dégradation de la cotation de l assuré sur sa trésorerie 7- Perspectives, plans d actions et impacts Mobilisation de créances Une première étude a permis d identifier la possibilité de mobiliser une partie des encours clients auprès d un factor. Les encours éligibles varient entre 10 et 30M de chiffre d affaires générant une ligne de cash additionnelle entre 7 et 25M selon les périodes de l année date de mise en œuvre 3 mois Reverse factoring Une étude est en cours pour proposer du Reverse Factoring aux 10 plus gros fournisseurs. Les impacts cash sont réduits en raison d un comportement payeur tardif (limite LME) en revanche les impacts ebitda sont significatifs (entre 2 et 3% de marge additionnelle) Mission d optimisation du BFR Une mission va être diligentée dans les prochaine semaine sur les 3 cycles. Les ambitions sont de dégager du cash organique équivalent à 4% du CA Financement de stocks Une étude est en cours pour obtenir une ligne de financement sur les stocks de matières premières. Les lignes de financement correspondant à 70% du stock pourraient être obtenues dans les 3 mois Une étude sur le financement de stocks de pièces détachées est en cours. Cette cession du stock apporterait un apport en trésorerie de l ordre de 700K 7- Perspectives, plans d actions et impacts TFT prévisionnel avec prise en compte des plans d actions TABLEAU DE FLUX DE TRESORERIE 2009 Objectifs : Démontrer que l entreprise a pris conscience des enjeux et qu elle va initier des actions court et moyen terme ayant des impacts sur sa trésorerie Démontrer que la conjugaison d un évolution de la position de l assureur crédit et des actions initiées permettent objectivement à l entreprise de poursuivre son développement 8- Conclusion La société a effectivement dû affronter des aléas à la fois économiques et commerciaux qui ont momentanément amené les tiers à s interroger sur sa capacité à poursuivre le financement de son exploitation Il est démontré que la conjugaison d une reprise en main offensive du BFR associée à des actions de financement du bas de bilan, lui permettent de présenter une situation de trésorerie saine Sur la base de ce document, la société espère avoir apporté des explications et informations fiables à son assureur crédit et ainsi renouer un climat de confiance

10 Cartographie de réduction des coûts Pour qui? Pour quoi? Toute entreprise qui souhaite inventorier tous les potentiels de réduction des coûts. Toute entreprise qui Une souhaite approche lancer non une intrusive action de réduction de ses coûts Etapes en «mode la projet». cartographie Réduction des Coûts Une approche non intrusive en 3 étapes Etape 1 Conseil Etape 2 Constat Etape 3 Mise en œuvre Cartographie de tous les sujets poten4els de réduc4on des coûts (plus de 25 leviers) Prise de décision par le client Contractualisa4on avec les Experts Plan d ac4ons Accompagnement sur mesure Lancement des leviers choisis Ou4l de suivi : site Internet dédié Sur chaque levier : Choix portés sur : Accompagnement sur : Combien? Levier 1 Levier 1 Quand? Levier 2 Levier 2 Comment? Levier 3 Ensemble des leviers analysés Leviers analysés Levier 3 Taxes RH SCM - Achats IT Immobilier RECUPERATION DE TVA CREDIT D IMPOT CFE CVAE TASCOM TLPE CREDIT IMPOT RECHERCHE TAUX D ACCIDENT DU TRAVAIL INTERIM OPTIMISATION DES NAO CHARGES SOCIALES PREVOYANCE et FRAIS DE SANTE PACKAGING TRANSPORT et LOGISTIQUE FLOTTE AUTOMOBILE VOYAGES ET DEPLACEMENT DEPENSES ENERGETIQUES et DECHETS FOURNITURES DE BUREAU PRESTATIONS INFORMATIQUES TELECOMS Corporate AUDIT DES COMPTES FOURNISSEURS CONTRATS DE FINANCEMENT et FACTORING LOYERS et CHARGES LOCATIVES BAUX TAXES SUR LES BUREAUX Assurances IARD et ASSURANCES DE PERSONNES ASSURANCE CREDIT PROPRETE NETTOYAGE Marke9ng MARKETING ET COMMUNICATION

11 Cartographie de réduction des coûts Exemples de livrables par levier retenu 1. Collecte des informations 2. Analyse des dépenses par type de charges 3. Analyse des enjeux qualitatifs et quantitatifs 4. Synthèse des gains Prise de décision client Volume des enjeux Niveau de faisabilité Calendarisation des gains GO / NO GO

12

13 Expertises BFR Clients Stocks Fournisseurs Trésorerie

14 Recouvrement offshoring Présentation de l expert Notre expert est basé à l Ile Maurice depuis près de 10 ans et met à votre disposition une équipe d agents de recouvrement formés aux méthodes européennes et rompus à l utilisation des outils de relance (courrier, mail, SMS et relances téléphoniques). La productivité et la performance sont très au-dessus des standards observés dans les services de recouvrement intégrés. Les équipes sont anglophones et francophones, opérationnelles 24h/24, 7jours/7. Bénéfices attendus Pour qui? Pour quoi? Toute entreprise qui veut réduire ses coûts de recouvrement tout en augmentant fortement sa productivité. Toute entreprise qui a des besoins de recouvrement ponctuels (saisonniers, intra mois, intra day). Une productivité multipliée par 10 par rapport à un recouvrement internalisé, avec la capacité à gérer des plages horaires étendues et plusieurs langues. Une équipe d experts prête également à vous apporter son expérience dans la construction de vos scénarii de relances et d optimisation de vos impayés clients. Approche proposée => Récupération de la base clients à relancer et intégration au système de notre expert => Mise en place d un scénario de relance (mail, courrier, SMS, appels téléphoniques) => Recouvrement des créances (appels sortants par catégorie de clients) => Reporting de la performance Pour en savoir plus Les agents de recouvrement sont Mauriciens et n ont aucun accent. Notre expert est certifié MQA (Mauritius Qualifications Authority) approved, ce qui en fait le seul centre de gestion agréé de l Ile Maurice spécialisé en «recouvrement de créances». Conformément à la Loi Mauricienne, l employeur est chargé d organiser le retour de ses collaborateurs à leur domicile après 20 h. Notre expert offre également des prestations de type «prise de rdv qualifiés, welcome call, appel avant facturation, suivi des procédures collectives et individuelles».

15 Recouvrement offshoring FAQ Pourquoi du recouvrement offshoring et non pas un cabinet ayant déjà «pignon sur rue»? Le coût est inférieur de 40% aux offres proposées par les autres cabinets de recouvrement, tant sur la partie forfaitaire que variable. Contrairement aux cabinets de recouvrement français qui se contentent du «cherry picking» (ne se concentrer que sur les clients peu chronophages), leur structure de coût leur permet de relancer l intégralité de votre base d impayés clients, plusieurs fois. Je n ai pas confiance dans les centres offshore Les conseillers sont parfaitement bilingues et parlent le français sans accent. Ils ont tous le niveau BAC avec un minimum de 2 ans d expérience dans des métiers similaires. Ils sont encadrés par des français expatriés et sont régulièrement formés au métier du recouvrement. J ai peur de mettre en péril ma relation commerciale Le discours à adopter auprès de vos clients est défini conjointement avec vous. Sachez qu un client de bonne foi relancé apprécie ce geste, témoin du professionnalisme de vos équipes et du suivi qui lui est accordé. J ai déjà des personnes qui font de la relance au sein de la comptabilité Les actions de recouvrement sont, en général, perçues comme ingrates au sein des entreprises et sont très consommatrices de temps lorsqu elles sont réalisées de manière non professionnelle. L intervention de notre expert permet de recentrer vos équipes sur des tâches à valeur ajoutée et de réduire vos coûts liés au recouvrement mais également vos charges de manière globale. Comment vérifier le travail des agents? A tout moment, vous pouvez écouter en direct les agents de recouvrement qui interviennent auprès de vos clients. Par ailleurs, vous recevez régulièrement des reportings et des indicateurs de performance de chaque agent et plus largement sur la mission confiée.

16 % Recouvrement amiable et judiciaire Présentation de l expert Pour qui? Pour quoi? Toute entreprise qui souhaite confier la gestion de son poste clients (en marque blanche ou au nom d un spécialiste du recouvrement), en incluant la relance pré-échéance et le recouvrement amiable et judiciaire. Notre expert est un cabinet de juristes d affaires composé de 50 personnes, spécialisé depuis plus de 25 ans dans la gestion du poste clients, le recouvrement de créances amiables et judiciaires en France ou à l international, les enquêtes financières. Bénéfices attendus Réduction des délais de paiement et des impayés. Procédé juridique novateur. Approche proposée Dans un premier temps, il est important que le client expose à notre expert la situation de ses impayés (ancienneté des créances, montant, moyens existants en interne, etc.) afin de déterminer une stratégie opérationnelle en collaboration avec ce dernier pour recouvrer les créances et plus précisément : => Diagnostiquer l encours client => Détecter les litiges pour assurer l entrée du cash => Mettre en place une procédure adaptée Pour en savoir plus Ce prestataire agit en complémentarité des actions menées en interne par les services juridiques et/ou de recouvrement du client et organise la mise en place d un processus adapté afin d assurer une collaboration optimale. La clientèle de notre expert est composée de grands comptes dont 25% du CAC 40 ; certains mettent à disposition des témoignages que nous pouvons vous fournir sur simple demande.

17 Recouvrement amiable et judiciaire % FAQ J ai ce qu il me faut en matière de recouvrement. L expérience de notre expert en matière de recouvrement amiable et judicaire associée à la recherche d actifs immédiatement saisissables permet d optimiser le recouvrement en apportant des solutions nouvelles à celles déjà existantes. C est mon service interne qui traite le recouvrement. Il ne s agit pas de supprimer ou suppléer le service interne mais de collaborer avec un tiers intervenant ponctuellement sur des créances impayées face à des débiteurs récalcitrants. J ai déjà un assureur-crédit qui s occupe de mon recouvrement. Dans le cadre d accords spécifiques avec les assureurs-crédit, notre expert offre de se substituer provisoirement au processus de recouvrement avant indemnisation des créances assurées qui présentent un retard de paiement. Cette période est mise à profit pour lancer une action de recouvrement professionnelle sur la totalité de la créance sans pour autant être forclos auprès de l assureur-crédit. Ce type de démarche permet une amélioration du rendement de l assureur en diminuant les montants d indemnisation de ce dernier (remplacés par des paiements des clients) et permet d optimiser les primes d assurance-crédit. L indemnisation peut néanmoins intervenir en cas de constat de l insolvabilité totale du débiteur. Ca me coûte combien? Le traitement de l impayé par un seul prestataire permet une économie de coût. La rémunération est formalisée par une convention de collaboration et est constituée d un success fee qui s ajoute aux frais de procédure ou d enquêtes pour lesquels le client est préalablement informé. Quel est le délai pour recouvrer une créance? Selon la constitution du dossier, le recouvrement d une créance peut s effectuer en moins de deux mois dans le cadre de la phase amiable et/ou par le biais d une saisie conservatoire. Effet de seuil : Cet expert peut intervenir pour une seule créance.

18 % Recouvrement amiable par voie d huissier Pour qui? Pour quoi? Toute entreprise qui souhaite mener une action rapide et soutenue de réduction de ses encours clients échus (ou douteux) et retrouver rapidement une situation de trésorerie plus favorable. Présentation de l expert Notre expert intervient pour améliorer le recouvrement ou appuyer l action de vos équipes internes de recouvrement. Il s agit d externaliser le recouvrement amiable pour l accélérer. Cette prestation fait intervenir des huissiers de justice en mode amiable partout en France pour identifier les litiges rémanents ou procéder à l encaissement des créances. L intérêt de cette approche est de faire intervenir des professionnels du droit sans les coûts associés au recouvrement judiciaire. Bénéfices attendus Accélérer le recouvrement tout en maîtrisant le coût d intervention judiciaire. Le taux de recouvrement constaté est significativement plus élevé que ce que vous obtiendriez via un prestataire traditionnel. Les actions menées permettent également de nettoyer les comptes clients, de raccourcir les délais de recouvrement comme de diminuer les créances douteuses. Approche proposée => Fournir un listing des créances à relancer : identité complète, coordonnées, situation de compte ou factures impayées => Définir avec l expert les traitements attendus (délais, types de relances, reversements, support) => Obtenir en temps réel un suivi des actions menées via une application dédiée Pour en savoir plus Concept efficace basé sur le principe d exploiter un réseau d huissiers (350 études en France + Dom Tom) en vue d utiliser la puissance d un officier ministériel dans le recouvrement amiable de créances sans titre d exécution. Le système s appuie sur une plateforme (mode SaaS) qui sert à la fois d outil pour les huissiers et de contrôle de la performance. A noter qu il est possible pour une entreprise de saisir directement sur le site de notre expert quelques créances à faire recouvrer de façon amiable par un huissier sans pour autant souscrire un abonnement.

19 % Recouvrement amiable par voie d huissier FAQ Pas question de mettre les huissiers chez nos clients. Notre expert possède ses propres plateaux d appels avant la phase «Huissiers» pour comprendre l origine de l impayé, qualifier le dossier et faire les premiers actes de recouvrement. L huissier de proximité va donner du corps à la procédure et permet au contraire de ne pas envoyer les dossiers au judiciaire. On veut pouvoir garder la main sur nos clients. Avec la plateforme mise à disposition par notre expert, le donneur d ordres suit en temps réel ce qui se passe sur ses dossiers, comme s ils étaient traités chez lui. Les sociétés de recouvrement nuisent à notre image parce qu elles sont «sans foi ni loi». Notre expert a opté pour un recouvrement responsable et il démontre chaque jour que respect et déontologie riment avec performance. Le respect de la déontologie des huissiers de justice est total. Les autres sociétés de recouvrement utilisent également des huissiers. Il s agit du plus gros réseau d huissiers de France avec une couverture nationale complète de 350 études et agents partout en France. Les huissiers coûtent toujours plus cher. Pas avec notre expert, qui pilote leur travail, leur apporte des volumes : les coûts sont en conséquence très inférieurs au marché. J ai déjà un prestataire. Etes-vous certain que son efficacité est maximale? Tester ce modèle permet de comparer et d obtenir le meilleur de chaque intervenant afin de choisir le plus efficace. On a tout ce qu il nous faut, nous sommes très performants en matière de recouvrement. La capacité à faire intervenir des acteurs de proximité partout en France (les huissiers en amiable) est déterminante pour encaisser plus et plus vite sur vos dossiers à risque : faites un test! Cible idéale : Toute entreprise active en BtoB et BtoC ayant un grand nombre de petites factures à relancer.

20 Gestion déléguée du poste clients Présentation de l expert Les équipes de notre expert prennent en charge tout ou partie du poste clients pour les opérations de relance, détection, qualification et suivi du traitement des litiges, depuis une action préventive avant échéance des factures jusqu à la phase pré contentieux. Sa mission peut intègrer la gestion du risque clients comme la gestion de contrats d affacturage et d assurance crédit. Notre expert fournit reporting, indicateurs et tableaux de bord qui permettent aux clients de piloter la prestation et surtout de mieux maîtriser leur poste clients comme leur credit management. Bénéfices attendus Pour qui? Pour quoi? Toute entreprise avec des comptes clients présentant une certaine complexité (volume, contrats, etc.) qui souhaite externaliser tout ou partie de la gestion du poste clients. Réduction des retards de paiement et amélioration du DSO. Amélioration du BFR et génération de cash. Professionnalisation du recouvrement. Fiabilisation de la base clients. Approche proposée => Phase d installation dans le cadre d une procédure définie => Phase de test / Observation (mission de 3 à 6 mois) => Phase de stabilisation et optimisation > Adaptation des objectifs et indicateurs et reporting associés Pour en savoir plus Notre expert apporte son expérience de plus de 20 ans de la gestion opérationnelle du crédit clients et du credit management dans différents secteurs d activité. Spécialiste de l optimisation et de la gestion opérationnelle du poste clients, notre expert fixe avec ses clients les objectifs de ses missions. Une partie de sa rémunération est liée à l atteinte de ces objectifs. Notre expert propose un partage du logiciel métier sur lequel ce dernier s appuie ou l utilisation à distance du logiciel métier déjà en place chez le client.

EH Intelligence by Sidetrade. Maîtriser le risque sur le bout des doigts

EH Intelligence by Sidetrade. Maîtriser le risque sur le bout des doigts EH Intelligence Maîtriser le risque sur le bout des doigts «Avec EH Intelligence, nous bénéficions d une visibilité en temps réel des indicateurs de suivi du poste client, ce qui améliore considérablement

Plus en détail

Brisons les tabous du factoring! Une autre façon de penser le FACTORING : nouvelles tendances pour dynamiser vos besoins en financement

Brisons les tabous du factoring! Une autre façon de penser le FACTORING : nouvelles tendances pour dynamiser vos besoins en financement Brisons les tabous du factoring! Une autre façon de penser le FACTORING : nouvelles tendances pour dynamiser vos besoins en financement Pascal Ferron : vice-président BAKER TILLY France Henri du Clary

Plus en détail

5 ème Rencontre du FINANCEMENT Côte d Opale 2015

5 ème Rencontre du FINANCEMENT Côte d Opale 2015 LA CCI CÔTE D OPALE 5 ème Rencontre du FINANCEMENT Côte d Opale 2015 ATELIER N 1 SOLUTIONNER LES PROBLÉMATIQUES DE TRÉSORERIE - M DELEDALLE - M DUPORTAIL - M LEMARIE - M PESIN Gérer sa Trésorerie Gérer

Plus en détail

Le financement et la gestion de vos créances clients en France et à l international

Le financement et la gestion de vos créances clients en France et à l international ENTREPRISES cycle d exploitation commerce international CyclÉa CGA Performance CGA Export Le financement et la gestion de vos créances clients en France et à l international Les engagements de CGA En cédant

Plus en détail

Comment mesurer le retour sur investissement de l assurance-crédit

Comment mesurer le retour sur investissement de l assurance-crédit Comment mesurer le retour sur investissement de l assurance-crédit Près de des dépôts de bilans d entreprises sont attribués à la défaillance d un ou plusieurs clients Idées reçues à bannir pour la sécurité

Plus en détail

«Comment se faire payer par ses clients?»

«Comment se faire payer par ses clients?» «Comment se faire payer par ses clients?» Renforcer la trésorerie de son entreprise en limitant les frais financiers. Eviter les impayés grâce à des méthodes simples. 1 Vendredi 10 Octobre 2014 Comment

Plus en détail

OFFRE DE FINANCEMENT

OFFRE DE FINANCEMENT OFFRE DE FINANCEMENT ENTREPRISES EN DEVELOPPEMENT P.3 Financement de la Balance Clients (en TTC) P.3 Financement en Invoice Discounting (en TTC) P.4 Financement des Créances Commerciales (en TTC) P.5 Financement

Plus en détail

Maîtriser et optimiser le BFR

Maîtriser et optimiser le BFR www.pwc.fr/bfr Maîtriser et optimiser le Identifier risques et potentiels, générer du cash pour mettre en œuvre la stratégie Maîtrise et optimisation du Sommaire Édito 3 Identifier les potentiels de cash

Plus en détail

Pratique des normes IAS/IFRS : 40 cas d application. Robert OBERT. avec corrigés

Pratique des normes IAS/IFRS : 40 cas d application. Robert OBERT. avec corrigés Pratique des normes IAS/IFRS : 40 cas d application avec corrigés Robert OBERT Pratique des normes IAS/IFRS : 40 cas d application Pratique des normes IAS/IFRS : 40 cas d application Robert OBERT Dunod,

Plus en détail

Connaître les règles comptables fondamentales Quelles opérations comptabiliser? Quand, pour quel montant et comment les comptabiliser?

Connaître les règles comptables fondamentales Quelles opérations comptabiliser? Quand, pour quel montant et comment les comptabiliser? LES FONDAMENTAUX DE LA COMPTABILITE GENERALE Comprendre et acquérir les bases de la comptabilité DURée : 3j + 1J en option sur logiciel* Toute personne en charge de la gestion en * En option : mise en

Plus en détail

Sage BOB 50 Fonctionnalités financières

Sage BOB 50 Fonctionnalités financières Clients, fournisseurs, banques, administrations : l entreprise est entourée d un «écosystème comptable et financier» à la fois riche et complexe. Véritable centre névralgique, l application de comptabilité

Plus en détail

Gestion comptable et financière

Gestion comptable et financière 4 5 Gestion comptable et financière Gérez efficacement votre activité comptable et financière Solution modulaire, vous propose une gestion de la comptabilité, des moyens de paiement, de la trésorerie,

Plus en détail

DOSSIER DE CREATION D'ENTREPRISE

DOSSIER DE CREATION D'ENTREPRISE DOSSIER DE CREATION D'ENTREPRISE BUSINESS PLAN Partie 2 : Le dossier financier 1 Vous êtes prêt à créer votre entreprise? Ce dossier va vous permettre de préciser et de mettre en forme votre projet de

Plus en détail

manufacturing Yourcegid Manufacturing Y2 MANUFACTURING anufacturing

manufacturing Yourcegid Manufacturing Y2 MANUFACTURING anufacturing anufacturing Yourcegid Manufacturing Y2 MANUFACTURING manufacturing i-club Un club utilisateur de plus de 100 adhérents qui participent activement à la vie de nos produits plus de 2000 Clients industriels

Plus en détail

Grands Magasins et Magasins Multi-Commerces

Grands Magasins et Magasins Multi-Commerces Famille professionnelle de l, Secrétaire / Assistant Assistant, assistant administratif Le secrétaire aide à la planification et à l organisation des activités afin de faciliter la gestion de l information.

Plus en détail

Impayés - Prévention et Maîtrise

Impayés - Prévention et Maîtrise Impayés - Prévention et Maîtrise Elisabeth BARDET Directrice Générale commerciale France 23 Septembre 2014 Zehnder Group France Groupe ZEHNDER Gestion du poste «Clients» Claude LAUBIER Directeur Comptable

Plus en détail

Opérateur en cash management. Recouvrement de Créances Commerciales

Opérateur en cash management. Recouvrement de Créances Commerciales Opérateur en cash management Recouvrement de Créances Commerciales SOMMAIRE Un autre regard Présentation générale de RECOGEST Notre mission : le recouvrement amiable et judiciaire La transmission des dossiers

Plus en détail

Comment financer la relance des entreprises?

Comment financer la relance des entreprises? Atelier N 7 Comment financer la relance des entreprises? 9 Juillet 2015 M. Lionel TESSON, Expert Comptable M. Ludovic CONTIN, NATIXIS FACTOR M. Hervé BACHELOT LALLIER, Banque Populaire Atlantique Sommaire

Plus en détail

Lexique financier. Partie du bilan qui représente les biens et les créances que possède une entreprise.

Lexique financier. Partie du bilan qui représente les biens et les créances que possède une entreprise. Lexique financier Actif Partie du bilan qui représente les biens et les créances que possède une entreprise. Actif circulant Partie de l actif du bilan qui comprend des actifs temporaires induits par l

Plus en détail

Sage Online, les solutions qui me ressemblent. sécurité simplicité mobilité expertise métier. Les solutions de gestion Cloud pour les PME

Sage Online, les solutions qui me ressemblent. sécurité simplicité mobilité expertise métier. Les solutions de gestion Cloud pour les PME Sage Online, les solutions qui me ressemblent sécurité simplicité mobilité expertise métier Les solutions de gestion Cloud pour les PME Le choix du Cloud : une solution clés en main pour la gestion de

Plus en détail

Arthur Fontaine, Responsable Financier Sodexo Education. Ce que vous nous dîtes sur l externalisation de proximité

Arthur Fontaine, Responsable Financier Sodexo Education. Ce que vous nous dîtes sur l externalisation de proximité TEMOIGNAGE Temoignage préventive du poste clients? Arthur Fontaine, Responsable Financier Sodexo Education «La culture client et la culture cash sont des principes fondamentaux de Sodexo. Si Sodexo Education

Plus en détail

LOGISTIQUE &TRANSPORT FABRICANT D ECONOMIES

LOGISTIQUE &TRANSPORT FABRICANT D ECONOMIES LOGISTIQUE &TRANSPORT 2014 FABRICANT D ECONOMIES Notre Cabinet Notre Cabinet A propos Notre activité Notre Méthodologie DoubleV Conseil accompagne ses clients de façon opérationnelle dans la réduction

Plus en détail

NEWSLETTER PARTENAIRES

NEWSLETTER PARTENAIRES Point de vue d experts NEWSLETTER PARTENAIRES N 04 Novembre 2015 Nous avons le plaisir de sortir notre newsletter «partenaires» n 4 du mois de novembre 2015. Cette lettre permet de soutenir et de recommander

Plus en détail

Le besoin de trésorerie

Le besoin de trésorerie OCTOBRE 2015 ENTREPRENEURS N 3 lesclesdelabanque.com Le site pédagogique sur la banque et l argent FINANCEMENT LES MINI-GUIDES BANCAIRES & aveclespme.fr Le nouveau site pratique de la Fédération Bancaire

Plus en détail

Assurance-crédit. Idées reçues & bonnes pratiques

Assurance-crédit. Idées reçues & bonnes pratiques Assurance-crédit Idées reçues & bonnes pratiques Assurance-crédit Idées reçues & bonnes pratiques Acteurs des décisions stratégiques et de la transformation de l entreprise, que pensent les responsables

Plus en détail

Outil de projections financières Groupe de négoces

Outil de projections financières Groupe de négoces Outil de projections financières Groupe de négoces 1 Pierre Chevallier, Projexium 48 Rue de Condé 69002 Lyon, pierre.chevallier@projexium.com 06 82 56 88 60 Objectifs Métier Création d une activité par

Plus en détail

Département BFR TELE- RECOUVREMENT

Département BFR TELE- RECOUVREMENT Département BFR TELE- QUI SOMMES-NOUS? BESOIN EN FONDS DE ROULEMENT (BFR) Différence entre les besoins de financement générés par le cycle de production et le cycle commercial et les ressources apportées

Plus en détail

Optimisez vos chances de réussite avec un dossier bien élaboré. Animé par : Patrice LUCE, Associé au cabinet GEIREC

Optimisez vos chances de réussite avec un dossier bien élaboré. Animé par : Patrice LUCE, Associé au cabinet GEIREC Optimisez vos chances de réussite avec un dossier bien élaboré Animé par : Patrice LUCE, Associé au cabinet GEIREC SOMMAIRE Le dossier financier : Qu est ce que c est? Dans quel but? Les facteurs clés

Plus en détail

Principes et Techniques Comptables 1 er degré

Principes et Techniques Comptables 1 er degré Principes et Techniques Comptables 1 er degré Thème 1601... 4 Séquence thématique 1...4 Séquence thématique 1 > Exercice 1... 4 Séquence thématique 1 > Exercice 1 > Consigne 1... 4 Séquence thématique

Plus en détail

Sommaire détaillé. Partie 1-Lemandat du trésorier CE... 25

Sommaire détaillé. Partie 1-Lemandat du trésorier CE... 25 Organisation de votre guide pratique du trésorier CE... 3 Guide de première connexion... 5 Accéder à votre publication sur : mode d emploi... 7 Rechercher un modèle sur www.editions-tissot.fr... 8 Sommaire

Plus en détail

Réforme de l assurance-crédit :

Réforme de l assurance-crédit : Réforme de l assurance-crédit : un enjeu pour la trésorerie des entreprises Pierre Moscovici, ministre de l économie et des finances J ai présenté en début d année un plan pour le renforcement de la trésorerie

Plus en détail

3. Renforcer la trésorerie

3. Renforcer la trésorerie 3. Renforcer la trésorerie La trésorerie est fortement impactée en permanence par le poids des stocks, les délais de paiement des clients ou aux fournisseurs et d autres paramètres récurrents (cotisations

Plus en détail

La solution d affacturage sur-mesure. CYCLÉA. www.c-g-a.fr

La solution d affacturage sur-mesure. CYCLÉA. www.c-g-a.fr La solution d affacturage sur-mesure. CYCLÉA www.c-g-a.fr Vous souhaitez développer votre activité ou consolider le positionnement de votre entreprise sur son marché. C est pourquoi vous cherchez des ressources

Plus en détail

REALISER L ETUDE FINANCIERE

REALISER L ETUDE FINANCIERE REALISER L ETUDE FINANCIERE Cette étape va vous permettre de mesurer la viabilité de votre projet, ainsi que sa pérennité sur le long terme. Le plan de financement vous aidera à déterminer les ressources

Plus en détail

Déterminer et financer le cycle d exploitation. Animé par : Stéphane Carton Cabinet In Extenso, Rennes

Déterminer et financer le cycle d exploitation. Animé par : Stéphane Carton Cabinet In Extenso, Rennes Déterminer et financer le cycle d exploitation Animé par : Stéphane Carton Cabinet In Extenso, Rennes Définition du : C est l'ensemble des opérations réalisées, de l'achat (matières premières, fournitures,

Plus en détail

Chapitre 3 Principes d'évaluation

Chapitre 3 Principes d'évaluation Chapitre 3 Principes d'évaluation I Evaluation des actifs postérieurement à leur date d'entrée (PCG) Introduction : Règles générales concernant les dépréciations A Analyse des actifs autres que les immobilisations

Plus en détail

Piloter son entreprise : Le suivi de l activité

Piloter son entreprise : Le suivi de l activité 10/505N/05/A. 1. Piloter son entreprise : Le suivi de l activité Comprendre et maîtriser l évolution du BFR 10/505N/05/A. 2. Piloter son entreprise : Le suivi de l activité Le suivi de l activité : constats

Plus en détail

TRADE. Yourcegid Trade Y2

TRADE. Yourcegid Trade Y2 TRADE Yourcegid Trade Y2 1800 Clients négociants plus de + de 10 langues + de 40 pays plus de 200 DE collaborateurs et experts Un réseau performant : 200 PRès de Distributeurs certifiés Parce que votre

Plus en détail

BILAN. (Exprimé en dinars)

BILAN. (Exprimé en dinars) BILAN (Exprimé en dinars) ACTIFS 31/12/2012 ACTIFS NON COURANTS Actifs immobilisés Immobilisations incorporelles 28 872,800 28 872,800 28 872,800 Moins : amortissement -28 872,800-28 872,800-28 872,800

Plus en détail

Le Factoring, Une plus-value pour votre entreprise

Le Factoring, Une plus-value pour votre entreprise Le Factoring, Une plus-value pour votre entreprise SOMMAIRE Davantage de temps pour entreprendre Une vision claire du factoring Une plus-value pour votre entreprise Une application pratique BNP Paribas

Plus en détail

Le financement court terme des TPE (Très Petites Entreprises)

Le financement court terme des TPE (Très Petites Entreprises) JANVIER 2015 ENTREPRENEURS N 16 FINANCEMENT LES MINI-GUIDES BANCAIRES lesclesdelabanque.com Le site pédagogique sur la banque et l argent Le financement court terme des TPE (Très Petites Entreprises) Ce

Plus en détail

manuel Finance d entreprise L essentiel du cours Exercices corrigés Cas de synthèse 2 e édition Georges Legros

manuel Finance d entreprise L essentiel du cours Exercices corrigés Cas de synthèse 2 e édition Georges Legros manuel Finance d entreprise 2 e édition L essentiel du cours Exercices corrigés Cas de synthèse Georges Legros DANS LA MÊME COLLECTION Augé B., Naro G., Mini Manuel de Contrôle de gestion, 2011 Augé B.,

Plus en détail

Sage 100 Suite Comptable et Financière : la clé de l équilibre

Sage 100 Suite Comptable et Financière : la clé de l équilibre 6 7 Gestion quotidienne performante Pilotage et analyse Automatisation des processus Sage 100 Suite Comptable et Financière : la clé de l équilibre Centre névralgique de l entreprise, le système comptable

Plus en détail

Gestion Comptable Sage 100

Gestion Comptable Sage 100 Gestion Comptable La réponse à tous les besoins comptables et financiers de l entreprise avec la richesse d une offre unique sur le marché. 1 SOMMAIRE 1.1. Le pôle comptable et Financier...3 1.2. Une couverture

Plus en détail

Gestion des approvisionnements avec SAP Business One Optimisation des approvisionnements grâce à l intégration de la logistique et de la comptabilité

Gestion des approvisionnements avec SAP Business One Optimisation des approvisionnements grâce à l intégration de la logistique et de la comptabilité distributeur des solutions FICHE TECHNIQUE Module : Gestion des achats Gestion des approvisionnements avec SAP Business One Optimisation des approvisionnements grâce à l intégration de la logistique et

Plus en détail

3. Le pilotage par le cash

3. Le pilotage par le cash Cependant, l allocation du capital engagé ne peut pas toujours être opérée à des niveaux très fins. Il est néanmoins intéressant de tenter de le répartir sur de plus grands périmètres (diverses activités

Plus en détail

L affacturage. l assurance-crédit P004. www.lesclesdelabanque.com Le site d informations pratiques sur la banque et l argent

L affacturage. l assurance-crédit P004. www.lesclesdelabanque.com Le site d informations pratiques sur la banque et l argent Imprimé avec des encres végétales sur du papier PEFC par une imprimerie détentrice de la marque Imprim vert, label qui garantit la gestion des déchets dangereux dans les filières agréées. La certification

Plus en détail

UE6 Finance d entreprise

UE6 Finance d entreprise 1210006 SESSION 2012 UE6 Finance d entreprise Durée de l épreuve : 3 heures - coefficient : 1 Document autorisé : Aucun Matériel autorisé : Une calculatrice de poche à fonctionnement autonome sans imprimante

Plus en détail

Factor de sérénité, booster de croissance NATIXIS FACTOR BANQUE DE GRANDE CLIENTÈLE / ÉPARGNE ET ASSURANCE / SERVICES FINANCIERS SPÉCIALISÉS

Factor de sérénité, booster de croissance NATIXIS FACTOR BANQUE DE GRANDE CLIENTÈLE / ÉPARGNE ET ASSURANCE / SERVICES FINANCIERS SPÉCIALISÉS NATIXIS FACTOR 2014 Factor de sérénité, booster de croissance NATIXIS FACTOR TRENTE ANS BANQUE DE GRANDE CLIENTÈLE / ÉPARGNE ET ASSURANCE / SERVICES FINANCIERS SPÉCIALISÉS Notre métier : financer, gérer

Plus en détail

Sur le traitement comptable du risque de crédit dans les entreprises relevant du Comité de la réglementation bancaire et financière

Sur le traitement comptable du risque de crédit dans les entreprises relevant du Comité de la réglementation bancaire et financière CONSEIL NATIONAL DE LA COMPTABILITÉ Avis n 2002-04 du 28 mars 2002 Sur le traitement comptable du risque de crédit dans les entreprises relevant du Comité de la réglementation bancaire et financière Sommaire

Plus en détail

B - La lecture du bilan

B - La lecture du bilan 8.2 La lecture des comptes annuels B - La lecture du bilan Référence Internet Saisissez la «Référence Internet» dans le moteur de recherche du site www.editions-tissot.fr pour accéder à ce chapitre actualisé

Plus en détail

La dématérialisation : un incontournable pour le succès de votre entreprise.

La dématérialisation : un incontournable pour le succès de votre entreprise. STRATEGIES MANAGEMENT La dématérialisation : un incontournable pour le succès de votre entreprise. Quelle approche pragmatique adopter? KPMG ENTREPRISES 2008 KPMG S.A., société anonyme d'expertise comptable

Plus en détail

Associations Dossiers pratiques

Associations Dossiers pratiques Associations Dossiers pratiques Optimisez la gestion financière de votre association (Dossier réalisé par Laurent Simo, In Extenso Rhône Alpes) Les associations vivent et se développent dans un contexte

Plus en détail

Le financement court terme des TPE (Très Petites Entreprises)

Le financement court terme des TPE (Très Petites Entreprises) SEPTEMBRE 2014 ENTREPRENEURS N 16 FINANCEMENT LES MINI-GUIDES BANCAIRES lesclesdelabanque.com Le site pédagogique sur la banque et l argent Le financement court terme des TPE (Très Petites Entreprises)

Plus en détail

Sommaire détaillé (1) «Guide Pratique du Trésorier CE»

Sommaire détaillé (1) «Guide Pratique du Trésorier CE» Sommaire détaillé (1) «uide Pratique du Trésorier CE» Référence Partie 1 - Le mandatdutrésorierce... 25 1.1 - La désignation du trésorier CE... 27 A-DésignerletrésorierduCE... TCE.11.A 28 B-LaduréedumandatdutrésorierCE...

Plus en détail

Sage 100. pour les PME. Faites de votre gestion un levier de performance

Sage 100. pour les PME. Faites de votre gestion un levier de performance Sage 100 pour les PME Faites de votre gestion un levier de performance À propos de Sage Leader des éditeurs de logiciels de gestion sur le marché des PME dans le monde* Plus de 6 millions d entreprises

Plus en détail

JLD Consulting STRATÉGIE, ORGANISATION ET MANAGEMENT D ENTREPRISE

JLD Consulting STRATÉGIE, ORGANISATION ET MANAGEMENT D ENTREPRISE FORMATION EN LOGISTIQUE STRATÉGIE, ORGANISATION ET MANAGEMENT D ENTREPRISE , cabinet conseil spécialisé en stratégie, organisation d entreprise vous assiste dans vos choix stratégiques et vous accompagne

Plus en détail

Cabinet indépendant d Audit, d expertise et de conseil dédié aux...

Cabinet indépendant d Audit, d expertise et de conseil dédié aux... Cabinet indépendant d Audit, d expertise et de conseil dédié aux... Directions Financières dirigeants d entreprise fonds d investissement Avocats, mandataires & liquidateurs judiciaires Notre mission Répondre

Plus en détail

Crédits. Trésorerie, Financement, Création et Rachat d entreprise... Des solutions de crédit pointues et adaptées à vos besoins!

Crédits. Trésorerie, Financement, Création et Rachat d entreprise... Des solutions de crédit pointues et adaptées à vos besoins! Pour en savoir plus sur les solutions CRÉDITS du Crédit Mutuel, appelez votre conseiller au : Connaissez-vous Bail-Immo-Nord? Filiale spécialisée dans le Crédit Bail Immobilier, Bail Immo Nord vous apporte

Plus en détail

Le partenaire des directions financières

Le partenaire des directions financières Le partenaire des directions financières IFRS due diligences transaction services direction financière fast close reporting controlling évaluation externalisation CSP business plan consolidation Notre

Plus en détail

PROGRAMME. Préambule. Cours : 20 heures (10 séances) TD : 12 heures (8 séances) Document Obligatoire. Bibliographie indicative: Plan Comptable Général

PROGRAMME. Préambule. Cours : 20 heures (10 séances) TD : 12 heures (8 séances) Document Obligatoire. Bibliographie indicative: Plan Comptable Général Claude Guittard Bureau 153 guittard@unistra.fr LICECE 1 UDS 2012/2013 PROGRAMME Cours : 20 heures (10 séances) TD : 12 heures (8 séances) Document Obligatoire Plan Comptable Général Bibliographie indicative:

Plus en détail

Tessi. Réunion SFAF mercredi 7 Octobre 2009

Tessi. Réunion SFAF mercredi 7 Octobre 2009 Tessi Réunion SFAF mercredi 7 Octobre 2009 1 Plan de la présentation 1 Tessi en bref 2 Synthèse de la période 3 Analyse des résultats semestriels 2009 4 2 Tessi En bref 3 Tessi en bref Fiche d identité

Plus en détail

Prévisionnel de Développement de Janvier 2011 à Décembre 2013

Prévisionnel de Développement de Janvier 2011 à Décembre 2013 Dossier prévisionnel Prévisionnel de Développement de Janvier 2011 à Décembre 2013 Société TEST 24 cours de la brocante BP 45 44100 NANTES Tel : 0240256767 Fax : 0240789029 Email : infos@test-sa.fr Monsieur

Plus en détail

LES GUIDES SAGE POUR LA GESTION DE VOTRE ENTREPRISE. L optimisation de la trésorerie, un enjeu majeur de la maîtrise des coûts

LES GUIDES SAGE POUR LA GESTION DE VOTRE ENTREPRISE. L optimisation de la trésorerie, un enjeu majeur de la maîtrise des coûts LES GUIDES SAGE POUR LA GESTION DE VOTRE ENTREPRISE L optimisation de la trésorerie, un enjeu majeur de la maîtrise des coûts TRÉSORERIE L optimisation de la trésorerie, un enjeu majeur de la maîtrise

Plus en détail

CREDIT MANAGEMENT SURVEY 2015

CREDIT MANAGEMENT SURVEY 2015 2 CREDIT MANAGEMENT SURVEY 2015 L étude de la gestion du risque clients par secteur d activité MÉTHODOLOGIE DE L ÉTUDE OBJECTIFS DE L ÉTUDE Bon nombre de professionnels de la relation financière clients

Plus en détail

Pilotage économique, comptable et financier

Pilotage économique, comptable et financier 08 Pilotage Cette famille rassemble des métiers dont la finalité est de contribuer à la connaissance et à la maîtrise des données, flux et résultats économiques, s s de l entreprise. Les différentes sous-familles

Plus en détail

CHIFFRES CLES 1- CLIENTS. Typologie des Entreprises Clientes 1. Grands Groupes Internationaux 58% 2. Fonds d Investissements 38% 3.

CHIFFRES CLES 1- CLIENTS. Typologie des Entreprises Clientes 1. Grands Groupes Internationaux 58% 2. Fonds d Investissements 38% 3. CHIFFRES CLES 1- CLIENTS Typologie des Entreprises Clientes 1. Grands Groupes Internationaux 58% 2. Fonds d Investissements 38% 3. PME / PMI 04% Taille des Entreprises ou des Business Units 1. CA < 30

Plus en détail

Résultats du premier semestre 2005. 29 septembre 2005

Résultats du premier semestre 2005. 29 septembre 2005 Résultats du premier semestre 2005 29 septembre 2005 Soft Computing - 46 rue de la Tour 75116 paris tél. (33) 01 73 00 55 00 fax (33) 01 73 00 55 01 www.softcomputing.com 1. Rappel du positionnement 2.

Plus en détail

Le besoin de trésorerie

Le besoin de trésorerie JUIN 2013 ENTREPRENEURS N 3 lesclesdelabanque.com Le site pédagogique sur la banque et l argent FINANCEMENT LES MINI-GUIDES BANCAIRES & banques-sepa.fr les banques accompagnent les entreprises pour le

Plus en détail

Manuel de formation «initiation à la comptabilité» MANUEL DE FORMATION INITIATION A LA COMPTABILITE COMPTABILITE D ENGAGEMENTS.

Manuel de formation «initiation à la comptabilité» MANUEL DE FORMATION INITIATION A LA COMPTABILITE COMPTABILITE D ENGAGEMENTS. MANUEL DE FORMATION INITIATION A LA COMPTABILITE COMPTABILITE D ENGAGEMENTS Sommaire INTRODUCTION PARTIE 1 INITIATION A LA COMPTABILITE 1- règles de base de la comptabilité 2- l activité courante de l

Plus en détail

La société mère : Rapport de gestion exercice clos le 31 décembre 2010 (dont

La société mère : Rapport de gestion exercice clos le 31 décembre 2010 (dont La société mère : Rapport de gestion exercice clos le 31 décembre 2010 (dont résultats et autres renseignements caractéristiques de la société au cours des cinq derniers exercices) La société mère : Comptes

Plus en détail

GROUPE ILIAD INFORMATION FINANCIERE SEMESTRIELLE RESUMEE 30 JUIN 2012 SOMMAIRE COMPTE DE RESULTAT CONSOLIDE SEMESTRIEL... 1

GROUPE ILIAD INFORMATION FINANCIERE SEMESTRIELLE RESUMEE 30 JUIN 2012 SOMMAIRE COMPTE DE RESULTAT CONSOLIDE SEMESTRIEL... 1 GROUPE ILIAD INFORMATION FINANCIERE SEMESTRIELLE RESUMEE 3 JUIN 212 SOMMAIRE COMPTE DE RESULTAT CONSOLIDE SEMESTRIEL... 1 ETAT DE RESULTAT GLOBAL SEMESTRIEL... 2 RESULTAT NET HORS ELEMENTS NON RECURRENTS...

Plus en détail

Formation Atmansoft :

Formation Atmansoft : La particularité de la mise en place d une gestion de trésorerie, c'est-à-dire afin de devancer ses engagements, de connaître ses besoins et de respecter ses lignes d autorisations de découvert est devenu

Plus en détail

CSP Financiers en France : Etat des lieux et perspectives Synthèse de l étude

CSP Financiers en France : Etat des lieux et perspectives Synthèse de l étude CSP Financiers en France : Etat des lieux et perspectives Synthèse de l étude *connectedthinking Démarche de notre étude et profil de notre panel Slide 2 Une étude présentant le panorama des pratiques

Plus en détail

Les outils juridiques du retournement d entreprise. Intervention ISEP - 9 mai 2012 -

Les outils juridiques du retournement d entreprise. Intervention ISEP - 9 mai 2012 - Intervention ISEP - 9 mai 2012 - Introduction I. Les interlocuteurs en cas de difficulté II. Les solutions traditionnelles hors tribunal III. Les solutions confidentielles sous l égide du tribunal IV.

Plus en détail

SESSION 2010. UE 6 - FINANCE D ENTREPRISE Durée de l épreuve : 3 heures - coefficient : 1

SESSION 2010. UE 6 - FINANCE D ENTREPRISE Durée de l épreuve : 3 heures - coefficient : 1 1010006 DCG SESSION 2010 Document autorisé : Aucun document autorisé. UE 6 - FINANCE D ENTREPRISE Durée de l épreuve : 3 heures - coefficient : 1 Matériel autorisé : Une calculatrice de poche à fonctionnement

Plus en détail

Chap 2 : Le cycle d exploitation et le besoin en fonds de roulement. I. Le cycle d exploitation et le besoin en fonds de roulement d exploitation

Chap 2 : Le cycle d exploitation et le besoin en fonds de roulement. I. Le cycle d exploitation et le besoin en fonds de roulement d exploitation Chap 2 : Le cycle d exploitation et le besoin en fonds de roulement I. Le cycle d exploitation et le besoin en fonds de roulement d exploitation A. Le cycle d exploitation L activité de l unité commerciale

Plus en détail

FINANCE PME «Mieux maîtriser la gestion pour améliorer ses résultats»

FINANCE PME «Mieux maîtriser la gestion pour améliorer ses résultats» FINANCE PME «Mieux maîtriser la gestion pour améliorer ses résultats» PHASE I : FORMATION COLLECTIVE PHASE II : ACCOMPAGNEMENT INDIVIDUEL PHASE I PROGRAMME DE FORMATION FINANCE PME «Mieux maîtriser la

Plus en détail

Comprendre les flux financiers Gérer sa trésorerie Quels financements courts termes?

Comprendre les flux financiers Gérer sa trésorerie Quels financements courts termes? Comprendre les flux financiers Gérer sa trésorerie Quels financements courts termes? Yves MARTIN-CHAVE Conseil financier ymc@innovatech.fr 06 27 28 53 34 innovatech-conseil.com Innovatech Conseil Les documents

Plus en détail

Gestion de la trésorerie et du financement

Gestion de la trésorerie et du financement Gestion de la trésorerie et du financement GESTION à court terme à long terme Suivre et optimiser la trésorerie Financer le démarrage et la croissance Enregistrer les flux de trésorerie : encaissements

Plus en détail

9 octobre 2014. Acquérir et redresser une cible sous-performante

9 octobre 2014. Acquérir et redresser une cible sous-performante Acquérir et redresser une cible sous-performante , des compétences multiples, un partenaire unique au service de vos transactions Banquier d affaire Avocats Commissaires aux comptes Consultants en stratégie

Plus en détail

DOSSIER PRÉVISIONNEL. S.A.R.L Arrosage Pro SUR 5 EXERCICES DE 10/2013 À 09/2018

DOSSIER PRÉVISIONNEL. S.A.R.L Arrosage Pro SUR 5 EXERCICES DE 10/2013 À 09/2018 DOSSIER PRÉVISIONNEL SUR 5 EXERCICES DE 10/2013 À 09/2018 S.A.R.L Arrosage Pro Chemin du petit doigt BP 321 44000 NANTES Tél : 02 40 01 01 01 Fax : 02 40 01 01 02 E-mail : contact@arrosage-pro.fr Cabinet

Plus en détail

Chapitre 1 - Généralités sur la comptabilité... 21. 2.1. Système comptable... 22 2.2. Normes comptables... 22 2.3. Plan comptable...

Chapitre 1 - Généralités sur la comptabilité... 21. 2.1. Système comptable... 22 2.2. Normes comptables... 22 2.3. Plan comptable... TABLE DES MATIÈRES INTRODUCTION... 15 PARTIE 1 - CADRE GÉNÉRAL DU SYSCOHADA... 19 Chapitre 1 - Généralités sur la comptabilité... 21 Section 1 - Définitions, objectifs et champs d application de la comptabilité...

Plus en détail

ANNEXE DES COMPTES CONSOLIDES ARRETES AU 30/06/2010

ANNEXE DES COMPTES CONSOLIDES ARRETES AU 30/06/2010 OBER ANNEXE DES COMPTES CONSOLIDES ARRETES AU 30/06/2010 I FAITS MAJEURS DU SEMESTRE Le Groupe Ober et Stramica ont signé le 10 décembre 2009 un protocole d accord portant sur l acquisition par Ober de

Plus en détail

Le suivi des règlements clients. Céline MONNIER Rapport de stage UE 7 Relations professionnelles DCG Session 2009

Le suivi des règlements clients. Céline MONNIER Rapport de stage UE 7 Relations professionnelles DCG Session 2009 Le suivi des règlements clients Céline MONNIER Rapport de stage UE 7 Relations professionnelles DCG Session 2009 SOMMAIRE La mise en relation des parties La facturation Les délais de règlement Le paiement

Plus en détail

FINANCE PME «Mieux maîtriser la gestion pour améliorer ses résultats»

FINANCE PME «Mieux maîtriser la gestion pour améliorer ses résultats» FINANCE PME «Mieux maîtriser la gestion pour améliorer ses résultats» PHASE I : FORMATION COLLECTIVE PHASE II : ACCOMPAGNEMENT INDIVIDUEL PHASE I : PROGRAMME DE FORMATION JOURNEE 1 DEMYSTIFICATION DES

Plus en détail

Gestion de l activité commerciale

Gestion de l activité commerciale 12 13 Gestion de l activité commerciale Gérez efficacement votre activité de négoce, services ou industrie L activité commerciale, c est le nerf de la guerre : prospection, réalisation de devis, facturation,

Plus en détail

Professionnels. MON business plan

Professionnels. MON business plan Professionnels MON business plan SOMMAIRE 1. MON PROJET...5 Présentation synthétique de mon projet Mes compétences Mes motivations Ma situation familiale et patrimoniale Mes associés 2. MON MARCHÉ...9

Plus en détail

J ai une belle opportunité de développement

J ai une belle opportunité de développement CF 002 Avril 2010 w w w. lesclesdelabanque.com Le site d informations pratiques sur la banque et l argent w w w.franceac tive.org Financeur solidaire pour l emploi J ai une belle opportunité de développement

Plus en détail

du Commercial Profil d activités

du Commercial Profil d activités Activités des salariés permanents des agences d intérim Profil d activités du Commercial Activités type Développer et suivre le chiffre d affaire et la rentabilité du portefeuille confié par des actions

Plus en détail

A renvoyer au plus tard le 9 mars 2009 Par Mail : cerecamp@oec-toulousemp.org - Par fax : 05.61.55.33.29

A renvoyer au plus tard le 9 mars 2009 Par Mail : cerecamp@oec-toulousemp.org - Par fax : 05.61.55.33.29 ENQUÊTE PRÉALABLE A L ÉLABORATION DU CATALOGUE RÉGIONAL DE FORMATION CERECAMP 2009 2010 A renvoyer au plus tard le 9 mars 2009 Par Mail : cerecamp@oec-toulousemp.org - Par fax : 05.61.55.33.29 Nom, Prénom

Plus en détail

KPMG CABINETS DE CONSEIL EN SCM. Pour vos appels d offre. 9 e ÉDITION. SupplyChainMagazine.fr 19, rue Saint-Georges - 94700 Maisons-Alfort

KPMG CABINETS DE CONSEIL EN SCM. Pour vos appels d offre. 9 e ÉDITION. SupplyChainMagazine.fr 19, rue Saint-Georges - 94700 Maisons-Alfort Octobre 2014 Pour vos appels d offre CABINETS DE CONSEIL EN SCM 9 e ÉDITION KPMG SupplyChainMagazine.fr 19, rue Saint-Georges - 94700 Maisons-Alfort 1. NOM DU CABINET KPMG 2. Date de création 1922 3. Nom

Plus en détail

LA RELATION CLIENT BOOSTEZ VOTRE DEVELOPPEMENT AVEC RING OUTSOURCING EN FRANCE ET A L INTERNATIONAL

LA RELATION CLIENT BOOSTEZ VOTRE DEVELOPPEMENT AVEC RING OUTSOURCING EN FRANCE ET A L INTERNATIONAL LA RELATION CLIENT BOOSTEZ VOTRE DEVELOPPEMENT AVEC RING OUTSOURCING AGENCE LA SEYNE SUR MER 159 chemin de Bremond 83500 La Seyne Sur Mer 06 25 601 602 09 54 39 03 07 www.ringoutsourcing.fr contact@ringoutsourcing.com

Plus en détail

Livre blanc. Comment appréhender l acquisition et le déploiement d un logiciel TMS (Transport Management System)?

Livre blanc. Comment appréhender l acquisition et le déploiement d un logiciel TMS (Transport Management System)? Le spécialiste de la performance transport Livre blanc Comment appréhender l acquisition et le déploiement d un logiciel TMS (Transport Management System)? bp2r - 5, rue des Mathurins, 75009 Paris, France

Plus en détail

ELCIMAÏ CABINETS DE CONSEIL EN SCM. Pour vos appels d offres. 10 e ÉDITION. SupplyChainMagazine.fr 19, rue Saint-Georges - 94700 Maisons-Alfort

ELCIMAÏ CABINETS DE CONSEIL EN SCM. Pour vos appels d offres. 10 e ÉDITION. SupplyChainMagazine.fr 19, rue Saint-Georges - 94700 Maisons-Alfort ctobre 2015 Pour vos appels d offres CABINETS DE CNSEIL EN SCM 10 e ÉDITIN ELCIMAÏ SupplyChainMagazine.fr 19, rue Saint-Georges - 94700 Maisons-Alfort 1. NM DU CABINET Elcimaï 2. Date de création 1992

Plus en détail

Priorité au développement : Korian accélère. Résultats semestriels 2015

Priorité au développement : Korian accélère. Résultats semestriels 2015 Priorité au développement : Korian accélère PARIS 17 SEPTEMBRE 2015 1 Un leader européen bien en place Leader du Bien Vieillir implanté dans des pays à fort potentiel BELGIQUE 55 établissements 6 176 lits

Plus en détail

Norme comptable internationale 7 Tableau des flux de trésorerie

Norme comptable internationale 7 Tableau des flux de trésorerie Norme comptable internationale 7 Tableau des flux de trésorerie Objectif Les informations concernant les flux de trésorerie d une entité sont utiles aux utilisateurs des états financiers car elles leur

Plus en détail

RAPPORT 2006 DU PRESIDENT SUR LE CONTRÔLE INTERNE

RAPPORT 2006 DU PRESIDENT SUR LE CONTRÔLE INTERNE RAPPORT 2006 DU PRESIDENT SUR LE CONTRÔLE INTERNE Bernard Jeanjean, en sa qualité de Président du Conseil d Administration, a confié au Comité d Audit la réalisation des travaux préparatoires et des diligences

Plus en détail