Collège international Noisy Le Grand. Construction du nouveau collège entre la rue des Bas Heurts et la rue des Aulnettes

Dimension: px
Commencer à balayer dès la page:

Download "Collège international Noisy Le Grand. Construction du nouveau collège entre la rue des Bas Heurts et la rue des Aulnettes"

Transcription

1 Collège international Noisy Le Grand Construction du nouveau collège entre la rue des Bas Heurts et la rue des Aulnettes

2 Bilan année Avec la classe de 6 ème de Mme Canale

3 1. 20 déc. 12 Phasage travaux, architecture et plans 1. Introduction Que savez-vous du projet? Qui fait quoi? Où ça se passe? Jusque quand? Les grandes périodes du chantier 2. Le phasage des travaux et métiers Jeu des étapes Les travaux sur l échelle du temps 3. Le plan Qui fait quoi? Les différents types de plans A quoi servent-ils? La perspective par rapport au plan 4. Le plan masse environnemental Quelles informations délivre-t-il? Légende et repérage

4 Reliez dans l ordre chronologique le nom de l étape avec son image Aménagements intérieurs 5 Terrassements et fondations Structure du bâtiment (gros œuvre) 3 Travaux extérieurs Sondages, études de sols et déboisement 6

5 Le Chantier sur l échelle du temps Sept Sept. 2014

6 Le Plan Masse Environnemental

7

8

9

10

11

12

13 2. 24 janv. 13 Plan masse environnemental et dispositifs 1. Gestion d énergie Panneaux solaires photovoltaïques Panneaux solaires thermiques Course du soleil 2. Aménagements paysagers Toiture végétalisée Noues paysagères Cuve de récupération Bassin de rétention

14

15

16

17

18 3. 12 fév. 13 Forum métiers Salle 1 Une juriste secteur privé Une Juriste secteur pbulic Une responsable ressources humaines Salle 2 Un architecte Un archéologue Un dessinateur Une ingénieur d études TP Un conducteur de travaux Un chargé de maintenance Salle 3 Un électricien Un plombier Un technicien chauffage-ventilation Un maître Compagnon 5 points thématiques Ressources humaines Sanitaire et social Environnement Communication BTP Campus des métiers

19 Vidéos

20 4. 28 fév. 13 Gestion d énergie, effet de serre et changement climatique 1. Gestion d énergie Représentation collective L analyse des professionnels La conception bioclimatique La performance énergétique 2. Effet de serre De quoi s agit-il? Comprendre en images Le changement climatique

21 5. 15 avr. 13 Visite guidée du chantier Diaporama https://plus.google.com/photos/ /albums/ ?authkey=cjwyi8s-wsmo_ge

22 Avis et ressentis du collège Témoignages de Mme Torres, Mme Canale et des collégiens

23 Questionnaire soumis aux élèves 1. Comment avez-vous ressenti le projet? 2. Quelles sont les connaissances que vous ont apportés ce projet? 3. Comment vous êtes vous sentis dans le groupe? 4. Est-ce que cette action vous a permis de mieux comprendre ce que sont les énergies renouvelables et comment il est possible de les mettre en place? 5. Est-ce que le temps passé sur le projet vous a paru suffisant? Ou trop long? Ou pas assez long? 6. Est-ce que le projet vous a paru compliqué? Si oui, donnez des raisons. 7. Qu'est-ce que vous aimeriez améliorer si l'on refaisait le même projet?

24 Les points forts Ce qui peut s améliorer Synthèse du questionnaire soumis aux 20 élèves participant au projet : -16 ont aimé et ont profité du projet, ils disent avoir appris des choses sur la construction des bâtiments; sur le chantier et sur les énergies renouvelables (panneaux solaires ). - 4 élèves disent ne pas avoir aimé le projet et ne rien avoir appris car ils connaissaient déjà. 3 d'entre eux l'ont trouvé trop long. (parmi les 4, 1 élève était absente le jour de la visite du chantier!). La majorité a trouvé que le projet n'était pas compliqué. Ils ont trouvé que l'échange avec Marie-Laure était bien et que même si c'était compliqué (comme le plan), ils ont pu poser des questions et ils ont été attentivement écoutés. Ils aimeraient poursuivre le projet l'année prochaine ensemble et suivre le chantier de construction. Un élève a proposé d'aller chez EDF pour voir comment ils redistribuent l'électricité. Ils souhaitent aussi plus de sorties/visites. Voilà en résumé une petite année de coopération qui s'est déroulée dans la bonne humeur mais qui fut néanmoins studieuse et enrichissante tant au niveau des connaissances que des relations humaines. Liens avec les apprentissages

25 Suggestions pour la poursuite du projet Continuer le projet avec les mêmes élèves Renouveler le forum des métiers Organiser une intervention sur la gestion de l énergie avec des 3 ème (théorie en classe + sortie chantier) Mener une réflexion sur le pôle collège ouvert via un groupe de travail issu du comité de pilotage E3D (labellisation)

LA CARAVANE ÉCOHABITATON PASSE ICI! ENTREPRENEURS ET ICI TROUSSE OFFRE DE FORMATIONS LA RESSOURCE EN HABITATION ÉCOLOGIQUE

LA CARAVANE ÉCOHABITATON PASSE ICI! ENTREPRENEURS ET ICI TROUSSE OFFRE DE FORMATIONS LA RESSOURCE EN HABITATION ÉCOLOGIQUE LA CARAVANE ÉCOHABITATON PASSE ICI! ENTREPRENEURS ET ICI OFFRE DE FORMATIONS 1 Photo : www.celine Lecomte.com TROUSSE LA RESSOURCE EN HABITATION ÉCOLOGIQUE Photo : seir+seir, Creative Commons LA CARAVANE

Plus en détail

Semaine Ecole Entreprise 2015

Semaine Ecole Entreprise 2015 Semaine Ecole Entreprise 2015 Du 16 au 21 novembre 2015 Thème : «Développement durable : tous les métiers bougent et innovent» PROGRAMME DE LA SEMAINE Page 1 Journée Rencontre Entreprise Enseignants «L

Plus en détail

Organiser, plannifier

Organiser, plannifier Dossier HABITAT - Organiser, plannifier Organiser, plannifier 010-011 Les métiers et l organisation Situation de départ : Les travaux de la maison vont commencer, qui doit intervenir en premier, comment

Plus en détail

Bâtiment INSTALLATEUR SANITAIRE

Bâtiment INSTALLATEUR SANITAIRE Bâtiment INSTALLATEUR SANITAIRE INSTALLATEUR SANITAIRE L installateur sanitaire pose et entretient des équipements sanitaires (éviers, baignoires, douches, chauffe-eau ) et des réseaux de canalisations.

Plus en détail

DUT. Génie civil Construction durable (GC-CD) IUT - Bordeaux

DUT. Génie civil Construction durable (GC-CD) IUT - Bordeaux DUT Génie civil Construction durable (GC-CD) IUT - Bordeaux Carte d identité de la formation Diplôme DUT - Diplôme universitaire de technologie Spécialité Génie civil - Construction durable (GC-CD) Conditions

Plus en détail

Le cours de la Bièvre façonne le paysage. remblais rue Brillat-Savarin

Le cours de la Bièvre façonne le paysage. remblais rue Brillat-Savarin SEMAPA / Ville de Paris Le cours de la Bièvre façonne le paysage remblais rue Brillat-Savarin La poterne des peupliers en 1867 La poterne des peupliers Etude de faisabilité mars 2002 Projet P. Riboulet,

Plus en détail

Nous tenons à votre disposition des CV

Nous tenons à votre disposition des CV Nous tenons à votre disposition des CV Maintenant vous pouvez consulter les CV en ligne et déposer votre offre sur le site «plateforme-efi» 2014-231 / 4-7 du 15/04/2014 Pour toute question : Service Emploi

Plus en détail

Mieux connaître le secteur du bâtiment

Mieux connaître le secteur du bâtiment iche d animation Compétence B3 Mieux connaître le secteur du bâtiment Objectif Permettre aux élèves de découvrir la diversité des métiers du bâtiment et les caractéristiques de ce secteur. Matériel nécessaire

Plus en détail

La dynamique de l économie verte. Les impacts en termes de métiers, de formations,

La dynamique de l économie verte. Les impacts en termes de métiers, de formations, DE : Hervé BALEN LE janvier 2014 Troisième Révolution Industrielle La dynamique de l économie verte. Ateliers prospectifs de l emploi 16 janvier 2014 Les impacts en termes de métiers, de formations, Ne

Plus en détail

Livret d accompagnement à destination des enseignants encadrant des élèves collèges/lycées

Livret d accompagnement à destination des enseignants encadrant des élèves collèges/lycées VISITE D ENTREPRISE INTERVENTION DE PROFESSIONNELS EN ETABLISSEMENT SCOLAIRE TABLE RONDE Livret d accompagnement à destination des enseignants encadrant des élèves collèges/lycées Edition 2013 SOMMAIRE

Plus en détail

Les énergies renouvelables Journées Européennes du solaire Vendredi 15 mai 2009 CCI de Narbonne

Les énergies renouvelables Journées Européennes du solaire Vendredi 15 mai 2009 CCI de Narbonne Journées Européennes du solaire Vendredi 15 mai 2009 CCI de Narbonne Franck ROTURIER Directeur de l Environnement, du Développement Durable et des Risques Majeurs de la Ville de Narbonne à Narbonne, vers

Plus en détail

Presentation projet ADEME

Presentation projet ADEME Hydro Aluminium Presentation projet ADEME Le 11 OCTOBRE 2004 à Sophia Antipolis Au travers du protocole de Kyoto (1997), la France s est engagée à revenir en 2010 au niveau d émission de gaz à effet de

Plus en détail

BATIMENT BIOCLIMATIQUE EVOLUTIF A FONCTION MIXTE Fiche -Résumé

BATIMENT BIOCLIMATIQUE EVOLUTIF A FONCTION MIXTE Fiche -Résumé BATIMENT BIOCLIMATIQUE EVOLUTIF A FONCTION MIXTE Fiche -Résumé Équipe: N. CHAUVINEAU (Ingénieur), L. COURTOIS (Architecte DPLG), C. RIBEIRO (Architecte DPLG), P. RIDGWAY (Architecte BA dip Arch.), E. WOZNY

Plus en détail

La géothermie, une source d énergie parmi d autres Corrigé de la fiche élève

La géothermie, une source d énergie parmi d autres Corrigé de la fiche élève La géothermie, une source d énergie parmi d autres Corrigé de la fiche élève Ressources à disposition : http://www.explorateurs energie.com/explo_ens/anim.php# http://www.edf.com/html/ecole_energie/ L

Plus en détail

Build Up Skills France

Build Up Skills France Build Up Skills France Paris 13 février 2013 Les impacts du DD sur l apprentissage BTP Un impact professionnel: Evolution des compétences propres à chaque métier du bâtiment Développement de compétences

Plus en détail

Bâtiment INSTALLATEUR THERMIQUE

Bâtiment INSTALLATEUR THERMIQUE Bâtiment INSTALLATEUR THERMIQUE INSTALLATEUR THERMIQUE L installateur thermique assure le confort des bâtiments en posant et entretenant des systèmes de chauffage, de climatisation et de ventilation. Métier

Plus en détail

INGENIEUR THERMIQUE ENERGETIQUE

INGENIEUR THERMIQUE ENERGETIQUE METIERS DU BATIMENT Vous aimez la perspective de : - travailler avec des logiciels spécifiques - réaliser des études techniques de la conception au dimensionnement des installations - assurer le suivi

Plus en détail

Nous tenons à votre disposition des CV

Nous tenons à votre disposition des CV Nous tenons à votre disposition des CV Maintenant vous pouvez consulter les CV en ligne et déposer votre offre sur le site «plateforme-efi» OUVRIERS Info n 2015-99/ 4-6 du 11/02/2015 Pour toute question

Plus en détail

PROFESSIONNEL DU BÂTIMENT, NOUS DÉVELOPPONS VOTRE PROJET SUR MESURE. INTERLOCUTEUR UNIQUE, NOUS VOUS OFFRONS DU CLEF EN MAIN.

PROFESSIONNEL DU BÂTIMENT, NOUS DÉVELOPPONS VOTRE PROJET SUR MESURE. INTERLOCUTEUR UNIQUE, NOUS VOUS OFFRONS DU CLEF EN MAIN. PROFESSIONNEL DU BÂTIMENT, NOUS DÉVELOPPONS VOTRE PROJET SUR MESURE. INTERLOCUTEUR UNIQUE, NOUS VOUS OFFRONS DU CLEF EN MAIN. GESTIONNAIRE AVISÉ, NOUS NOUS ENGAGEONS SUR DES GARANTIES. Nécessaire à l enrichissement

Plus en détail

Bâtiment ÉLECTRICIEN

Bâtiment ÉLECTRICIEN Bâtiment ÉLECTRICIEN ÉLECTRICIEN L électricien effectue tous les travaux d installations électriques et de raccordement d appareils électriques dans diverses spécialités : éclairage, confort thermique,

Plus en détail

Le bureau Lutz est prêt à déposer le projet pour la mise à l enquête de la réfection des façades et du chauffage.

Le bureau Lutz est prêt à déposer le projet pour la mise à l enquête de la réfection des façades et du chauffage. 2 transformation aussi délicate. Il a dès lors été décidé de travailler de manière plus traditionnelle en donnant un mandat à un bureau d architectes pour le suivi de la réalisation et l établissement

Plus en détail

La Fréquentation du CDI

La Fréquentation du CDI La Fréquentation du CDI Nous n avons pas renouvelé le questionnaire d analyse de la fréquentation que nous avions réalisé l année dernière car cela représente un très lourd travail de dépouillement (rappelons

Plus en détail

La ventilation de la salle de gymnastique et des locaux vestiaires et sanitaires sera également assainie.

La ventilation de la salle de gymnastique et des locaux vestiaires et sanitaires sera également assainie. 2 plans d exécution a été adjugée au bureau LZ&A Architectes SA. Ce dernier a établi un devis général, effectué un relevé précis et préparé les plans pour les appels d offres. La mise à l enquête pour

Plus en détail

LE POLE EDUCATIF ROUSSEAU-MOLIERE

LE POLE EDUCATIF ROUSSEAU-MOLIERE 2 COLLOQUE EFFECACITE ENERGETIQUE SEINE AVAL 17 MAI 2011 LE POLE EDUCATIF ROUSSEAU-MOLIERE Maitrise d ouvrage: LES MUREAUX 78 - SEM 92 LE PROJET DE RENOUVELLEMENT URBAIN L ENVIRONNEMENT ET LES AMENAGEMENTS

Plus en détail

François Bausch. Ministre du Développement durable. et des Infrastructures

François Bausch. Ministre du Développement durable. et des Infrastructures 1 2 3 Préface Depuis des décennies, le secteur des professions de santé est en plein essor et le nombre d élèves qui s intéressent à une formation dans ce domaine en évolution permanente. Ainsi, un agrandissement

Plus en détail

REHABILITATION ET EXTENSION ÉCOLOGIQUE

REHABILITATION ET EXTENSION ÉCOLOGIQUE Contexte Situation Réhabilitation et extension écologique avec les principes du label "Habitat Passif" Lauréate des "100 Maisons basses Energie en région Rhônes Alpes" Marché privé : Famille CLAUDEL Surface

Plus en détail

Expert en conception d équipements sportifs durables depuis 25 ans. «Le centre aquatique de demain» 14 ème congrès de l AQLP

Expert en conception d équipements sportifs durables depuis 25 ans. «Le centre aquatique de demain» 14 ème congrès de l AQLP Expert en conception d équipements sportifs durables depuis 25 ans «Le centre aquatique de demain» 14 ème congrès de l AQLP www.octant-architecture.fr Septembre 2013 Sommaire L agence Octant Architecture

Plus en détail

Etudes et propositions énergétiques Salle polyvalente d Etoy

Etudes et propositions énergétiques Salle polyvalente d Etoy Etudes et propositions énergétiques Salle polyvalente d Etoy Claudio Buccola Ingénieur HES / MAS EPFL claudio.buccola@amstein-walthert.ch 02 avril 2012 Sommaire - 1 ère partie: Introduction - Objectif

Plus en détail

PROJET DE PROGRAMME 2012. ASSEMBLEE PLENIERE DU 31/01/2012 Cité Régionale Administrative

PROJET DE PROGRAMME 2012. ASSEMBLEE PLENIERE DU 31/01/2012 Cité Régionale Administrative PROJET DE PROGRAMME 2012 ASSEMBLEE PLENIERE DU 31/01/2012 Cité Régionale Administrative Actions 2012 1 - Salon Intensément BTP 2-1 jour, 1 jeune, 1 entreprise 3 - Semaine du développement durable 4 - Séminaire

Plus en détail

Bâtiment SERRURIER- MÉTALLIER

Bâtiment SERRURIER- MÉTALLIER Bâtiment SERRURIER- MÉTALLIER SERRURIER- MÉTALLIER Le serrurier-métallier travaille tout type de construction métallique : serrurerie, rampe d escalier, porte, fenêtre, véranda, pont, passerelle, pylône...

Plus en détail

Technicien d Études du Bâtiment comportant

Technicien d Études du Bâtiment comportant Création d une option de «collaborateur d architecte» à un diplôme professionnel existant Le Baccalauréat Professionnel Technicien du bâtiment : Études et Économie A la rentrée 2008 Le bac pro Technicien

Plus en détail

RECONSTRUCTION DE L ECOLE et REAMENAGEMENT DE L ÎLOT CAMUS à ANCENIS. Intégrer le PASSIF dans le pilotage d opération et l architecture

RECONSTRUCTION DE L ECOLE et REAMENAGEMENT DE L ÎLOT CAMUS à ANCENIS. Intégrer le PASSIF dans le pilotage d opération et l architecture RECONSTRUCTION DE L ECOLE et REAMENAGEMENT DE L ÎLOT CAMUS à ANCENIS Intégrer le PASSIF dans le pilotage d opération et l architecture L Histoire du projet LE SITE L ancienne école Maître d ouvrage : Ville

Plus en détail

Une Ecole zéro carbone à Nanterre Le Groupe Scolaire Abdelmalek Sayad

Une Ecole zéro carbone à Nanterre Le Groupe Scolaire Abdelmalek Sayad Une Ecole zéro carbone à Nanterre N. Favet, S. Rochet 1 Une Ecole zéro carbone à Nanterre Le Groupe Scolaire Abdelmalek Sayad Nicolas Favet Nicolas Favet Architectes FR-Montreuil Sylvain Rochet Teckicea

Plus en détail

Carnet de la rénovation : éco construction.

Carnet de la rénovation : éco construction. Dans le cadre du programme européen Interreg IV A France-Wallonie-Flandre RE-Emploi, le Cluster Eco-construction, en partenariat avec l Agence de Développement et d Urbanisme de la Sambre, Espace Environnement,

Plus en détail

LICENCE PRO. IUT de Bordeaux. Maîtrise de l énergie et confort dans le bâtiment

LICENCE PRO. IUT de Bordeaux. Maîtrise de l énergie et confort dans le bâtiment LICENCE PRO IUT de Bordeaux Maîtrise de l énergie et confort dans le bâtiment Qu est-ce que la maîtrise de l énergie et du confort? La maîtrise de l énergie et du confort est un enjeu majeur de tous les

Plus en détail

STAGIAIRE. Collège Jean Rogissart - Nouzonville ENTREPRISE OBJECTIFS DU STAGE. STAGE DE DECOUVERTE 3 ème. Nom : Prénom : Classe :

STAGIAIRE. Collège Jean Rogissart - Nouzonville ENTREPRISE OBJECTIFS DU STAGE. STAGE DE DECOUVERTE 3 ème. Nom : Prénom : Classe : STAGE DE DECOUVERTE 3 ème 9 rue Bara 08700 NOUZONVILLE Collège Jean Rogissart - Nouzonville STAGIAIRE Nom : Prénom : Classe : ENTREPRISE NOM de L ENTREPRISE : ADRESSE : Dates du stage : du.. au. OBJECTIFS

Plus en détail

CHEF DE CHANTIER LES CLIPS MÉTIERS : TRAVAUX PUBLICS. Réalisation : Jean-Michel Gerber Production : Capa Entreprises Onisep, 2002 Durée : 02 min 17 s

CHEF DE CHANTIER LES CLIPS MÉTIERS : TRAVAUX PUBLICS. Réalisation : Jean-Michel Gerber Production : Capa Entreprises Onisep, 2002 Durée : 02 min 17 s LES CLIPS MÉTIERS : TRAVAUX PUBLICS CHEF DE CHANTIER Réalisation : Jean-Michel Gerber Production : Capa Entreprises Onisep, 2002 Durée : 02 min 17 s L enseignement de découverte professionnelle fournit

Plus en détail

UNE ÉQUIPE D ARTISANS LOCAUX & EXPÉRIMENTÉS CONSTRUCTION & EXTENSION RÉNOVATION & AMÉNAGEMENT CONSEIL

UNE ÉQUIPE D ARTISANS LOCAUX & EXPÉRIMENTÉS CONSTRUCTION & EXTENSION RÉNOVATION & AMÉNAGEMENT CONSEIL UNE ÉQUIPE D ARTISANS LOCAUX & EXPÉRIMENTÉS CONSTRUCTION & EXTENSION RÉNOVATION & AMÉNAGEMENT CONSEIL UNE EXTENSION UNE RÉNOVATION UNE CONSTRUCTION? MAISON COMTEMPORAINE MAISON TRADITIONNELLE Qu il s agisse

Plus en détail

Bâtiment et développement durable

Bâtiment et développement durable Bâtiment MAÇON MAÇON Le maçon construit le gros œuvre des bâtiments. Il met en place les fondations puis monte les structures porteuses : murs, poutrelles et planchers. Métier Le maçon réalise des travaux

Plus en détail

Secteur d activité. Construction. France, Picardie et Beauvaisis. Sources : FFB, CAPEB, CMA, INSEE, URSSAF, CARMEE

Secteur d activité. Construction. France, Picardie et Beauvaisis. Sources : FFB, CAPEB, CMA, INSEE, URSSAF, CARMEE Secteur d activité Construction France, Picardie et Beauvaisis Sources : FFB, CAPEB, CMA, INSEE, URSSAF, CARMEE DEFINITION Le Bâtiment : qu est-ce que c est? - Il comprend la construction d'édifices très

Plus en détail

ATTESTATION DE LA PRISE EN COMPTE DE LA RÉGLEMENTATION THERMIQUE À L ACHEVEMENT DES TRAVAUX

ATTESTATION DE LA PRISE EN COMPTE DE LA RÉGLEMENTATION THERMIQUE À L ACHEVEMENT DES TRAVAUX ATTESTATION DE LA PRISE EN COMPTE DE LA RÉGLEMENTATION THERMIQUE À L ACHEVEMENT DES TRAVAUX Je soussigné(e) : Représentant(e) de la société Située à : Numéro Voie Lieu-dit Localité Code postal : ---- BP

Plus en détail

Bâtiment PEINTRE- DÉCORATEUR

Bâtiment PEINTRE- DÉCORATEUR Bâtiment PEINTRE- DÉCORATEUR PEINTRE- DÉCORATEUR Le peintre-décorateur recouvre les murs intérieurs/ extérieurs et les plafonds de revêtements, afin de les protéger et de les décorer. Métier Le peintre-décorateur

Plus en détail

Comment intégrer pour l avenir les techniques BBC dans les formations initiales et continues longues?

Comment intégrer pour l avenir les techniques BBC dans les formations initiales et continues longues? Comment intégrer pour l avenir les techniques BBC dans les formations initiales et continues longues? Intervenant : Bernard DEFAYE Ingénieur de formation du Département Sectoriel BTP de Toulouse AFPA Ingénierie

Plus en détail

Extrait de la réglementation thermique RT2012

Extrait de la réglementation thermique RT2012 Extrait de la réglementation thermique RT2012 LES EXIGENCES Pour répondre à la RT 2012 il conviendra de respecter 3 exigences : - Bbio > Bbio max - Cep > Cep max - Tic > Tic de référence LE COEFFICIENT

Plus en détail

VILLE ET MAÎTRISE DE L ÉNERGIE

VILLE ET MAÎTRISE DE L ÉNERGIE VILLE ET MAÎTRISE DE L ÉNERGIE Formations 2014 Soucieux de s inscrire dans une démarche de prise en compte des préoccupations de qualité environnementale et de développement durable dans le bâti et dans

Plus en détail

Rapport d évaluation de la licence professionnelle

Rapport d évaluation de la licence professionnelle Section des Formations et des diplômes Rapport d évaluation de la licence professionnelle Maitrise de l énergie et énergies renouvelables de l Université de la Réunion Vague E 2015-2019 Campagne d évaluation

Plus en détail

Construction de 30 logements à structure bois «énergie positive» «Les Héliades» Z.U.S. de Saint Roch Saint-Dié-Des-Vosges

Construction de 30 logements à structure bois «énergie positive» «Les Héliades» Z.U.S. de Saint Roch Saint-Dié-Des-Vosges Construction de 30 logements à structure bois «énergie positive» «Les Héliades» Z.U.S. de Saint Roch Saint-Dié-Des-Vosges SA LE TOIT VOSGIEN BP 31 88100 SAINT-DIE-DES-VOSGES / F. LAUSECKER ARCHITECTE /

Plus en détail

Collège Robert Schuman à HOMBOURG-HAUT

Collège Robert Schuman à HOMBOURG-HAUT Collège Robert Schuman à HOMBOURG-HAUT Le nouveau collège Robert Schuman de HOMBOURG-HAUT, dont la mise en service est prévue dès la rentrée des vacances de Pâques 2014, permettra d accueillir dans des

Plus en détail

IDENTIFIER LES ELEMENTS CLES D UNE OFFRE GLOBALE D AMELIORATION ENERGETIQUES DES BATIMENTS (MODULE 1)

IDENTIFIER LES ELEMENTS CLES D UNE OFFRE GLOBALE D AMELIORATION ENERGETIQUES DES BATIMENTS (MODULE 1) IDENTIFIER LES ELEMENTS CLES D UNE OFFRE GLOBALE D AMELIORATION ENERGETIQUES DES BATIMENTS (MODULE 1) Public visé Chefs d entreprise Artisans Chargés d affaire Conducteurs de travaux Personnels de chantier

Plus en détail

une nouveauté terre vivante diffusée par dilisco. www.dilisco.fr

une nouveauté terre vivante diffusée par dilisco. www.dilisco.fr une nouveauté terre vivante diffusée par dilisco. www.dilisco.fr disponible dès le 2 novembre 2015 UNE BIEN BELLE BOITE A OUTILS POUR L AUTOCONSTRUCTEUR! tout ce qu il faut savoir avant de se lancer dans

Plus en détail

Bienvenue à l ESTP. Conducteurs de Travaux sous statut d étudiant ou d apprenti

Bienvenue à l ESTP. Conducteurs de Travaux sous statut d étudiant ou d apprenti Bienvenue à l ESTP Conducteurs de Travaux sous statut d étudiant ou d apprenti Directeurs depuis 1891 Léon Eyrolles (1891-1945) Marc Eyrolles (1945-1978) Serge Eyrolles (1978-2008) Florence Darmon (1 er

Plus en détail

Construction d une maison HQE à basse consommation d énergie

Construction d une maison HQE à basse consommation d énergie Du projet à la réalisation Construction d une maison HQE à basse consommation d énergie Lay Saint Christophe 54 «Notre projet est né en 2006, d une volonté de minimiser notre empreinte écologique. Nous

Plus en détail

Bâtiment PLÂTRIER- PLAQUISTE

Bâtiment PLÂTRIER- PLAQUISTE Bâtiment PLÂTRIER- PLAQUISTE PLÂTRIER- PLAQUISTE Le plâtrier-plaquiste réalise plafonds, plafonds suspendus et cloisons. Il assure également l isolation thermique et acoustique et la protection contre

Plus en détail

CENTRE SECTORIEL DE FORMATION EN BATIMENT

CENTRE SECTORIEL DE FORMATION EN BATIMENT CENTRE SECTORIEL DE FORMATION EN BATIMENT ET ANNEXES IBN SINA Projet de développement solidaire Avril 2014 CENTRE SECTORIEL DE FORMATION AUX METIERS DU BATIMENTS ET ANNEXES IBN SINA La construction du

Plus en détail

Groupe AXOR inc. Début au plus tôt. ID tâche. Durée Restante. Fin au plus tôt. Description

Groupe AXOR inc. Début au plus tôt. ID tâche. Durée Restante. Fin au plus tôt. Description Annexe A Échéancier 1500 ÎLOT E 316 * 05 UL 04 08 NOV 05 + 1600 300 Viger 226 * 05 UL 04 14 UN 05 + 1700 333 Saint-Antoine 225 * 24 NOV 04 08 NOV 05 + 1900 1001 SAINT-DENIS 235 * 25 MAI 09 24 MAI 10 A

Plus en détail

Athénée de Luxembourg Structure temporaire

Athénée de Luxembourg Structure temporaire Athénée de Luxembourg Structure temporaire DOSSIER DE PRESSE 26 mai 2011 1/9 Contexte Le bâtiment de l Athénée de Luxembourg sur le campus Geesseknaeppchen datant des années soixante, nécessite des travaux

Plus en détail

COUT OPTIMISATION DU COUT DE CONSTRUCTION OPTIMISATION DU COUT DE L OPERATION OPTIMISATION DU COUT GLOBAL

COUT OPTIMISATION DU COUT DE CONSTRUCTION OPTIMISATION DU COUT DE L OPERATION OPTIMISATION DU COUT GLOBAL C COUT Le procédé ATTIQUE construction permet d optimiser les coûts de réalisation des logements sur plusieurs points. Non seulement le coût de construction s avère particulièrement compétitif du fait

Plus en détail

Réunion publique du 14 Juin 2011. Équo-quartier de la Remise présentation des rendus de l appel à idées

Réunion publique du 14 Juin 2011. Équo-quartier de la Remise présentation des rendus de l appel à idées Réunion publique du 14 Juin 2011 Équoquartier de la Remise présentation des rendus de l appel à idées Les temps du projet de la Remise CONCERTATION pendant toute la phase d élaboration du projet Les temps

Plus en détail

COMPTE RENDU DEMARCHE ENVIRONNEMENTALE

COMPTE RENDU DEMARCHE ENVIRONNEMENTALE COMPTE RENDU DEMARCHE ENVIRONNEMENTALE MAITRE D OUVRAGE EHPAD Debrou - Joué-lès-Tours (37) OPERATION PHASE Projet de construction et restructuration de l établissement Profil et incidences de la démarche

Plus en détail

REHABILITATION DURABLE ET DIAGNOSTIC TECHNIQUE EN BATI ANCIEN

REHABILITATION DURABLE ET DIAGNOSTIC TECHNIQUE EN BATI ANCIEN Centre de formation à la réhabilitation du patrimoine architectural REHABILITATION DURABLE ET DIAGNOSTIC TECHNIQUE EN BATI ANCIEN PRESENTATION Les travaux de réhabilitation des bâtiments existants se trouvent

Plus en détail

Valisette urbanisme. Objectifs principaux: > Recomposer une ville pour comprendre sa construction, son évolution, son mode de fonctionnement

Valisette urbanisme. Objectifs principaux: > Recomposer une ville pour comprendre sa construction, son évolution, son mode de fonctionnement Valisette urbanisme Objectifs principaux: > Recomposer une ville pour comprendre sa construction, son évolution, son mode de fonctionnement > Identifier différentes fonctions urbaines. > Comprendre les

Plus en détail

Eco-construction. Présentation : Nom de l entreprise : Le Trusquin. Forme juridique : ASBL. Agrément : EFT. Numéro d entreprise : 0456-828- 824

Eco-construction. Présentation : Nom de l entreprise : Le Trusquin. Forme juridique : ASBL. Agrément : EFT. Numéro d entreprise : 0456-828- 824 Nom l entreprise : Eco-construction Le Trusquin Forme juridique : ASBL Agrément : EFT Numéro d entreprise : 0456-828- 824 Adresse : Rue la Croix Ban, n 1g 6900 Marloie (Marche-en- Famenne) Tél. : 084/32.36.07

Plus en détail

VILOGIA L énergie du développement

VILOGIA L énergie du développement VILOGIA L énergie du développement LES ENJEUX DE DEMAIN CONFORT ET ENERGIE Notre ambition: agir concrètement sur les charges des ménages à revenus modestes, pour lutter contre la réduction de leur pouvoir

Plus en détail

THÉMATIQUES DU FORUM PME ET INNOVATION 20 JANVIER 2016. 10 septembre 2015

THÉMATIQUES DU FORUM PME ET INNOVATION 20 JANVIER 2016. 10 septembre 2015 THÉMATIQUES DU FORUM PME ET INNOVATION 20 JANVIER 2016 10 septembre 2015 THÉMATIQUES PROPOSÉES A Concevoir, surveiller, maintenir et exploiter les grandes installations de production E Services énergétiques

Plus en détail

Grenelle de l Environnement ; Êtes-vous prêts? Résultats de l étude menée par ARCENE et l Observatoire du BTP Basse-Normandie

Grenelle de l Environnement ; Êtes-vous prêts? Résultats de l étude menée par ARCENE et l Observatoire du BTP Basse-Normandie Grenelle de l Environnement ; Êtes-vous prêts? Résultats de l étude menée par ARCENE et l Observatoire du BTP Basse-Normandie Octobre 0 Généralités Objectifs de l étude Les orientations du Grenelle de

Plus en détail

Introduction à l éco-construction. L Architecture Bioclimatique. Les Matériaux et leurs propriétés. La gestion des flux au sein d une construction

Introduction à l éco-construction. L Architecture Bioclimatique. Les Matériaux et leurs propriétés. La gestion des flux au sein d une construction Introduction à l éco-construction L Architecture Bioclimatique Les Matériaux et leurs propriétés La gestion des flux au sein d une construction L'éco-construction en pratique La thèmatique, repérage de

Plus en détail

Livret d accompagnement

Livret d accompagnement Livret d accompagnement Bien penser son projet... Construire ensemble le patrimoine de demain... Sommaire Qui êtes-vous? Quelle maison imaginez-vous? Premiers pas sur le terrain Les caractéristiques du

Plus en détail

Formations. Transition énergétique

Formations. Transition énergétique Formations Transition énergétique Se former à la transition énergétique Anticipez les mutations de votre métier et les attentes de vos clients et prospects en vous formant dès aujourd hui aux enjeux de

Plus en détail

Projet JCE. MAISON MITOYENNE - Mr et Mme Guiquel. 22 rue de la pommerais - SAINT JACQUES DE LA LANDE

Projet JCE. MAISON MITOYENNE - Mr et Mme Guiquel. 22 rue de la pommerais - SAINT JACQUES DE LA LANDE Ecole des Métiers de l Environnement Campus de Ker Lann Rennes 35170 BRUZ Tél. : 02.99.05.88.00./ Fax. : 02.99.05.88.09. http://www.ecole-eme.com Auteurs : BOTREL Yohann Section : DEPS EREE DESGRANGES

Plus en détail

Concours Batissiel 2015 Collège les villanelles

Concours Batissiel 2015 Collège les villanelles Concours Batissiel 2015 Collège les villanelles Vous aimez les poissons, l'eau, l'océan, si vous n'avez pas peur, prenez de la profondeur!!! Plan Citadelle de Lille The Hebrew University of Jerusalem The

Plus en détail

Enquête éco-construction. Bilan et résultats

Enquête éco-construction. Bilan et résultats Enquête éco-construction Bilan et résultats Introduction Lancée sur l ensemble de la région Rhône-Alpes en juin 29 par le réseau des Chambres de Métiers et de l Artisanat de Rhône-Alpes et en partenariat

Plus en détail

commercial@ifeco.fr Port : 06 19 60 67 24 Tel : 05.31.05.00.29

commercial@ifeco.fr Port : 06 19 60 67 24 Tel : 05.31.05.00.29 2014 2017 commercial@ifeco.fr Port : 06 19 60 67 24 Tel : 05.31.05.00.29 IFECO est agréé pour dispenser s modules FEE Bat au national. Devenez un acteur du marché la rénovation thermique s logements. Obtenez

Plus en détail

1 Concevoir son projet et construire

1 Concevoir son projet et construire Se loger avec l économie sociale et solidaire avec l économie sociale et solidaire 1 Concevoir son projet et construire Soutien à la conception de votre projet de construction ou de rénovation, Assistance

Plus en détail

Bâtiment CONSTRUCTEUR EN BÉTON ARMÉ

Bâtiment CONSTRUCTEUR EN BÉTON ARMÉ Bâtiment CONSTRUCTEUR EN BÉTON ARMÉ CONSTRUCTEUR EN BÉTON ARMÉ Le constructeur en béton armé réalise les fondations, les murs et les planchers de constructions neuves (logements individuels ou collectifs,

Plus en détail

Visite Technique - Maison Mayaudon

Visite Technique - Maison Mayaudon Visite Technique - Maison Mayaudon 26/06/2014 CAB42 5 Participants Organisateur Partenaire CDPEA 159 Avenue de l Alouette 33700 Mérignac www.cdpea.fr 05 47 48 16 20 PRÉSENTATION DE CAB 42 «CAB42 prend

Plus en détail

Ateliers Ecoquartier EOLES Quelles ambitions environnementales et énergétiques? 26 février 2013 - Salle Robespierre

Ateliers Ecoquartier EOLES Quelles ambitions environnementales et énergétiques? 26 février 2013 - Salle Robespierre Ateliers Quelles ambitions environnementales et énergétiques? 26 février 2013 - Salle Robespierre Introduction 2 La démarche de concertation engagée 1 er semestre 2010 : 1 er cycle de concertation Près

Plus en détail

LA CONSTRUCTION BOIS GRANDE HAUTEUR RETOUR D EXPERIENCE. Antoine PAGNOUX Architecte ASP ARCHITECTURE Saint-Dié-des-Vosges

LA CONSTRUCTION BOIS GRANDE HAUTEUR RETOUR D EXPERIENCE. Antoine PAGNOUX Architecte ASP ARCHITECTURE Saint-Dié-des-Vosges LA CONSTRUCTION BOIS GRANDE HAUTEUR RETOUR D EXPERIENCE Antoine PAGNOUX Architecte ASP ARCHITECTURE Saint-Dié-des-Vosges NOTRE AGENCE NOTRE EQUIPE - ERIC SCHMITT ARCHITECTE D.P.L.G. - ANTOINE PAGNOUX ARCHITECTE

Plus en détail

BILAN DU FORUM DES METIERS 2011

BILAN DU FORUM DES METIERS 2011 BILAN DU FORUM DES METIERS 2011 1 BILAN DE LA FREQUENTATION DES ELEVES Près de 850 élèves ont rencontré 105 intervenants (14 absents) Grâce au décompte aux portails, nous savons que par niveau sont venus

Plus en détail

La transition énergétique, comment les réseaux sociaux en débattent sur internet?

La transition énergétique, comment les réseaux sociaux en débattent sur internet? La transition énergétique, comment les réseaux sociaux en débattent sur internet? Quels enseignements en tirer pour la conduite des plans d actions engagés? L expression spontanée sur internet via les

Plus en détail

CONSEIL GENERAL DE SEINE-ET-MARNE

CONSEIL GENERAL DE SEINE-ET-MARNE 5/08 1 CONSEIL GENERAL DE SEINE-ET-MARNE Séance du 27 Juin 2008 Commission n 5 - Education, Jeunesse et Sports, Affaires Internationales Commission n 7 - Finances DIRECTION DE L'EDUCATION, DE L'ENSEIGNEMENT

Plus en détail

FORUMS PREMIERES. Janvier 2015 Annexe 3

FORUMS PREMIERES. Janvier 2015 Annexe 3 Janvier 2015 Annexe 3 FORUMS PREMIERES Pour renforcer le continuum des formations Bac-3/Bac+3, la politique d orientation des lycéens vers l enseignement supérieur s appuie sur le conseil en orientation

Plus en détail

Valisette architecture

Valisette architecture Valisette architecture Qu est-ce qu un bâtiment, quels sont ses formes et ses usages? jeu des façades & à la découverte d un bâtiment - Repérer et comparer différents éléments d architecture. - Acquérir

Plus en détail

LA FILIERE ENERGIES RENOUVELABLES. Du 16 au 19 octobre 2012 Fiche mémo

LA FILIERE ENERGIES RENOUVELABLES. Du 16 au 19 octobre 2012 Fiche mémo LA FILIERE ENERGIES RENOUVELABLES Du 16 au 19 octobre 2012 Fiche mémo 1 Etat des lieux : les énergies renouvelables, une mine d activités en devenir Dans un contexte de lutte contre le changement climatique,

Plus en détail

Bâtiment et développement durable

Bâtiment et développement durable Bâtiment COUVREUR COUVREUR Le couvreur est le spécialiste des toits : il réalise ou répare les toitures, pose l isolation thermique sous le toit, met en place des fenêtres de toit ou des capteurs solaires,

Plus en détail

Questionnaire auto-entrepreneur Assuré

Questionnaire auto-entrepreneur Assuré 1. Nom de à assurer : Questionnaire auto-entrepreneur Assuré Nom, prénom du gérant : 2. Adresse de : Voie : Code Postal : Commune : Tél. : Fax : E-mail : 3. Date de création : 4. Numéro de SIREN : ou création

Plus en détail

César Kapseu, Noël Djongyang, George Elambo Nkeng, Maturin Petsoko, Daniel Ayuk Mbi Egbe ENERGIES RENOUVELABLES EN AFRIQUE SUBSAHARIENNE

César Kapseu, Noël Djongyang, George Elambo Nkeng, Maturin Petsoko, Daniel Ayuk Mbi Egbe ENERGIES RENOUVELABLES EN AFRIQUE SUBSAHARIENNE César Kapseu, Noël Djongyang, George Elambo Nkeng, Maturin Petsoko, Daniel Ayuk Mbi Egbe ENERGIES RENOUVELABLES EN AFRIQUE SUBSAHARIENNE Préface de Jacques Famé Ndongo Postface de Samuel Domngang L'rf'armattan

Plus en détail

Les projets des lauréats devront obligatoirement être situés sur le territoire régional des Pays de la Loire.

Les projets des lauréats devront obligatoirement être situés sur le territoire régional des Pays de la Loire. Maison individuelle exemplaire : éco-innovante et reproductible Règlement de l appel à projets Date limite de réception des dossiers : 1 er octobre 2009 12 h Objectifs de l appel à projets Le secteur du

Plus en détail

Résultats Sondage Campagne Lovelife sur ciao.ch

Résultats Sondage Campagne Lovelife sur ciao.ch 021 311 92 06 CCP 10-5261-6 Résultats Sondage Campagne Lovelife sur ciao.ch 1 Introduction «Les personnes atteintes d'infections sexuellement transmissibles sont incitées à informer leurs partenaires de

Plus en détail

Questionnaire d évaluation de la concertation

Questionnaire d évaluation de la concertation Questionnaire d évaluation de la concertation Qu avez-vous pensé de la concertation? La concertation sur le prolongement du Métro ligne 1 s est déroulée du 10 novembre 2014 au 10 janvier 2015. Vous avez

Plus en détail

Baromètre sur l actualité des entreprises du BTP Vague 4

Baromètre sur l actualité des entreprises du BTP Vague 4 Baromètre sur l actualité des entreprises du BTP Vague 4 Sondage Ifop pour KPMG Septembre 2014 Sommaire 1 - La méthodologie 2 - Les résultats de l étude A La situation des entreprises du BTP sur le plan

Plus en détail

Constructions liées à l activité agricole ET Réglementation de l urbanisme

Constructions liées à l activité agricole ET Réglementation de l urbanisme Direction départementale des territoires des Hautes-Alpes Constructions liées à l activité agricole ET Réglementation de l urbanisme DDT-05 - Constructions agricoles - Avril 2013 1/24 Les questions Que

Plus en détail

Collecte et tri des différents déchets réalisés par l activité électrique des ateliers ;

Collecte et tri des différents déchets réalisés par l activité électrique des ateliers ; Actions et projets d'edd en lien avec la démarche E3D - 2013/2014 LYCEE POLYVALENT CHARLES DE GAULLE Téléphone : 05.61.51.84.84 Courriel : 0312822z@ac-toulouse.fr Action N 1 Titre : UTILISER NOS COMPETENCES

Plus en détail

Bâtiment MENUISIER FABRICANT

Bâtiment MENUISIER FABRICANT Bâtiment MENUISIER FABRICANT MENUISIER FABRICANT Le menuisier fabricant réalise des menuiseries intérieures (portes, mezzanines, parquets, escaliers, rangements) et extérieures (portes, fenêtres, volets,

Plus en détail

Challenge éco-construction mars 2015.

Challenge éco-construction mars 2015. 1 Critères évalués Avis Challenge éco-construction mars 2015. Contenu du document : grille d évaluation de l ESITC (page1) Document de présentation du projet rendu en mars 2015 à l E- SITC (pages2 à 15)

Plus en détail

Analyse du processus de décision des propriétaires rhônalpins en matière de rénovation énergétique :

Analyse du processus de décision des propriétaires rhônalpins en matière de rénovation énergétique : Analyse du processus de décision des propriétaires rhônalpins en matière de rénovation énergétique : des motivations à la réalisation des travaux Le contexte Suite au Grenelle de l Environnement, l Etat

Plus en détail

Bilan stage MathsC2+ Lyon Stage avec hébergement du 22 au 25 juin 2015 Organisé par Plaisir Maths, IREM de Lyon, MMI de Lyon

Bilan stage MathsC2+ Lyon Stage avec hébergement du 22 au 25 juin 2015 Organisé par Plaisir Maths, IREM de Lyon, MMI de Lyon Bilan stage MathsC2+ Lyon Stage avec hébergement du 22 au 25 juin 2015 Organisé par Plaisir Maths, IREM de Lyon, MMI de Lyon Rédigé par Nicolas Pelay, Plaisir Maths Table des matières I - Résumé... 2 II

Plus en détail

Bâtiment et Travaux Publics

Bâtiment et Travaux Publics Avril 2013 Service Statistiques, Études et Évaluation Bâtiment et Travaux Publics Haute-Normandie En Haute-Normandie, 18 886 demandeurs d emploi sont inscrits en catégories A, B et C dans un métier relevant

Plus en détail

F O R M A T I O N S 2011-2 0 1 2 C O N S T R U C T I O N D U R A B L E

F O R M A T I O N S 2011-2 0 1 2 C O N S T R U C T I O N D U R A B L E F O R M A T I O N S 2011-2 0 1 2 C O N S T R U C T I O N D U R A B L E Charline Boyer 02 545 58 35 charline.boyer@confederationconstruction.be M O D U L E S G É N É R A U X I N I T I A T I O N S 1. E CO-

Plus en détail

Réhabiliter, démolir, construire

Réhabiliter, démolir, construire Réhabiliter, démolir, construire Envirodébat Aix en Provence / Ecole nationale supérieure des Arts et Métiers le 10 décembre 2010 Pascal Gontier Architecte DPLG MAS EPFL Logements sociaux, 7 rue Desargues

Plus en détail

Bâtiment CHARPENTIER BOIS

Bâtiment CHARPENTIER BOIS Bâtiment CHARPENTIER BOIS CHARPENTIER BOIS Le charpentier bois conçoit, réalise et restaure charpentes, aménagements de combles et bâtiments à ossature bois. Métier Le charpentier bois réalise la structure

Plus en détail