RAPPORT D ACTIVITÉ.

Dimension: px
Commencer à balayer dès la page:

Download "RAPPORT D ACTIVITÉ. www.noisylesec.fr"

Transcription

1 RAPPORT D ACTIVITÉ 2013

2 2

3 L ÉDITORIAL DU MAIRE Pour un service de proximité de qualité Servir au mieux la population, tel est le défi quotidien relevé par les différents services de la collectivité. Apporter un service toujours plus performant, sans augmenter les taux d imposition, relève, chacun le sait, d un exercice d équilibriste. Chaque année passant, il est d ailleurs toujours plus difficile, le désengagement de l Etat se poursuivant, d améliorer, malgré cette pression budgétaire, le service rendu. L équipe d élus comme celle de l administration mènent ce combat avec sérieux et détermination pour que les aléas nationaux n empêchent pas notre belle ville de Noisy-le-Sec de voir cohabiter services nouveaux, événements, spectacles, animations, une réelle activité économique et de nouveaux travaux. Un engagement qui s est véritablement poursuivi en Aux côtés de Noiséens, au quotidien, se sont poursuivies les réunions dans les quartiers, les conseils de quartiers et les visites de rues, etc. pour que chacun puisse exprimer son point de vue et signaler tout sujet qui le préoccupe. Cet échange permanent s est déroulé toute l année sous différentes formes et demeure fondamental pour faire vivre une véritable démocratie de proximité. Ce contact permanent des Noiséens est précieux aux élus comme à l administration, qui y trouvent la source de leur activité et les signes permettant d identifier de la façon la plus juste les demandes qui émergent de la population noiséenne. La qualité de vie est un point fort de Noisy. Elle nous concerne tous, jeunes, moins jeunes, grandes familles, jeunes ménages ou personnes isolées... Pour eux, nous poursuivons ce travail main dans la main pour faire avancer Noisy. L élan se poursuit sur la même tonalité pour six nouvelles années de travail, avec le même plaisir et la même détermination pour la qualité de notre ville. Laurent Rivoire, Maire Rapport d Activité 2013 de la Ville de Noisy-le-Sec 3

4 L'ÉDITORIAL DU DIRECTEUR GÉNÉRAL DES SERVICES Les services municipaux ont fait preuve en 2013 d une activité riche et intense. Les 1200 agents permanents et occasionnels se sont mobilisés tout au long de l année pour effectuer auprès des Noiséens, un service public de qualité réactif, proche des administrés et notamment les plus défavorisés. Vous trouverez dans ce rapport l ensemble des éléments chiffrés permettant de décrire cette activité. Ces chiffres peut-être, vous surprendront mais vous permettront de mieux comprendre l extrême diversité d intervention de notre collectivité. Ce qui est plus difficilement communicable, au travers de ces lignes, c est le sérieux et le sens du service public dont font preuve, à longueur de journée, tous les agents de la collectivité. Michel VIAULT, Directeur Général des Services 4

5 SOMMAIRE L ÉDITORIAL DU MAIRE p.3 L'ÉDITORIAL DU DIRECTEUR GÉNÉRAL DES SERVICES p.4 SOMMAIRE p.5 LES DÉPENSES ET RECETTES 2013 DE LA VILLE...p.6 LE PERSONNEL COMMUNAL EN QUELQUES CHIFFRES p.8 ORGANIGRAMME GÉNÉRAL DES SERVICES......p.9 CABINET DU MAIRE Direction de la Communication et des Relations Publiques p.10 DIRECTION GÉNÉRALE Modernisation et Evaluation p.15 Intercommunalité - Développement Durable et Agenda p.17 PÔLE RESSOURCES INTERNES Direction des Affaires Juridiques et des Assemblées...p.72 Direction des Finances p.74 Direction des Ressources Humaines p.78 Direction des Systèmes d Information p.82 Direction des Achats et des Marchés Publics p.84 PÔLE AMÉNAGEMENT ET DÉVELOPPEMENT Direction de l Aménagement et de l Urbanisme.....p.86 Direction de l Habitat et du Logement p.90 Missions : Commerce, Artisanat et Développement Economique p.92 PÔLE ÉQUIPEMENTS ET CADRE DE VIE Direction des Bâtiments p.94 Direction de l Environnement et des Espaces Verts...p.98 Direction de la Voirie et de la Circulation p.102 Centre Technique Municipal p.104 PÔLE SERVICES À LA POPULATION Direction des Affaires Culturelles (DAC) p.19 La Galerie p.21 La Médiathèque p.26 Le Théâtre des Bergeries P.29 Le service Archives Documentation p.32 Direction de la Population et du Guichet Unique....p.34 Direction de la Sécurité et de la Prévention p.38 Direction des Sports et de la Jeunesse p.40 Direction des Affaires Scolaires, de l Enfance et de la Petite Enfance (Multiaccueils, RAM) p.46 Direction de la Cohésion Sociale (Politique de la Ville, CCAS, CMS-US, CMS-UPSP, PMI) p.56 Rapport d Activité 2013 de la Ville de Noisy-le-Sec 5

6 DÉPENSES ET RECETTES 2013 DE LA VILLE RÉPARTITION DES DÉPENSES RÉELLES DE FONCTIONNEMENT DE LA VILLE EN 2013 Aménagement et Servs. Urbains ,82 % Action Économique ,32 % Sécurité et Salubrité Publique ,65 % Logement ,95 % Famille ,94 % Enseignement Formation ,351 29,73 % Social et Santé ,60 % Sport et Jeunesse ,10 % Culture ,89 % Dépenses réelles de fonctionnement 57,9 M (avec répartition des frais généraux) RÉPARTITION DES RECETTES RÉELLES DE FONCTIONNEMENT DE LA VILLE EN 2013 Autres produits de gestion courante ,29 % Produits financiers ,01 % Produits exceptionnels ,53 % Atténuations de charges ,04 % Produits des services ,93 % Dotations et Participations ,77% Impôts et Taxes ,53% Recettes réelles de fonctionnement 63,8 M 6

7 RECETTES ET DÉPENSES 2011 DE LA VILLE RÉPARTITION DES DÉPENSES RÉELLES D'INVESTISSEMENT DE LA VILLE EN 2013 Action Économique ,02 % Sécurité et Salubrité Publique ,88 % Enseignement - Formation ,56 % Aménagement et Servs. Urbains ,94% Culture ,14 % Sport et Jeunesse ,34 % Logement ,22 % Famille ,74% Social et Santé ,16 % Dépenses réelles d'investissement 23 M (avec répartition des frais généraux) RÉPARTITION DES RECETTES RÉELLES D'INVESTISSEMENT DE LA VILLE EN 2013 Fonds de concours Est Ensemble 0 % Enseignement et Formation % Subventions sur Équipements Sportifs % Subventions sur Aménagement des Voiries % Culture % Institutions sociales et Santé % FCTVA et divers - Services Généraux % Emprunt % Recettes réelles d'investissement 11,3 M Rapport d Activité 2013 de la Ville de Noisy-le-Sec 7

8 LE PERSONNEL COMMUNAL EN QUELQUES CHIFFRES PERSONNEL PERMANENT PAR CATÉGORIES 6% 11 % 83 % Catégorie A Catégorie B Catégorie C PERSONNEL PAR STATUTS (effectif présent au 31/12/2013) Fonctionnaires stagiaires Fonctionnaires titulaires Non titulaires permanents Non titulaires non permanents Non titulaires (emplois aidés) PERSONNEL PERMANENT PAR FILIÈRE D'ACTIVITÉ Total 906 Hors filière 17 Technique 348 Sportive Police municipale Médico-Sociale Emplois fonctionnels Culturelle Animation Administrative

9 ORGANIGRAMME GÉNÉRAL DES SERVICES ASSISTANCE DE DIRECTION MODERNISATION ET ÉVALUATION INTERCOMMUNALITÉ ET DÉVELOPPEMENT DURABLE DIRECTEUR GÉNÉRAL ADJOINT DES SERVICES À LA POPULATION DIRECTION DES AFFAIRES CULTURELLES DIRECTION DES AFFAIRES SCOLAIRES ET DE L'ENFANCE DIRECTION DE LA POPULATION ET DU GUICHET UNIQUE DIRECTION DE L'ACTION SOCIALE, DE LA SANTÉ ET DE LA FAMILLE DIRECTION DE LA SÉCURITE ET DE LA PREVENTION DIRECTION DES SPORTS DIRECTION DE L'INSERTION, DE LA JEUNESSE ET DE L'ACTION DE QUARTIERS MAIRE CABINET DU MAIRE DIRECTEUR GÉNÉRAL DES SERVICES DIRECTION DE LA COMMUNICATION ET DES RELATIONS PUBLIQUES DIRECTEUR GÉNÉRAL ADJOINT AMÉNAGEMENT ET DÉVELOPPEMENT DIRECTION DES AFFAIRES JURIDIQUES ET DES ASSEMBLÉES DIRECTION DE L'AMÉNAGEMENT ET DE L'URBANISME DIRECTION DES FINANCES DIRECTION DE L'HABITAT ET DU LOGEMENT DIRECTION DES RESSOURCES HUMAINES DIRECTION DES SYSTÈMES D'INFORMATION MISSIONS : COMMERCE, ARTISANAT ET DÉVELOPPEMENT ÉCONOMIQUE DIRECTION DES ACHATS ET DES MARCHÉS PUBLICS SECRÉTARIATS (Maire, Cabinet et Élus) DIRECTEUR GÉNÉRAL ADJOINT ÉQUIPEMENTS ET CADRE DE VIE DIRECTION DES BÂTIMENTS DIRECTION DES ESPACES VERTS ET DE L'ENVIRONNEMENT DIRECTION DE LA VOIRIE ET DE LA CIRCULATION DIRECTION DU CENTRE TECHNIQUE MUNICIPAL Rapport d Activité 2013 de la Ville de Noisy-le-Sec 9

10 CABINET DU MAIRE Sous la responsabilité directe du Maire, le Cabinet assure l accompagnement politique de l action municipale. Composé de plusieurs membres sous la responsabilité du directeur de Cabinet, il constitue l interface permanente entre le Maire et les élus d une part, les services, les partenaires institutionnels et privés et les Noiséens d autre part. Chaque membre du Cabinet travaille en lien étroit avec les élus et la Direction Générale. Dans l organisation de la Ville de Noisy-le- Sec, le Cabinet assure la responsabilité directe du secrétariat des élus de la majorité et travaille en étroite collaboration avec la Direction de la Communication et des Relations publiques. Direction de la Communication et des Relations Publiques - DCRP MOYENS HUMAINS Tableau des effectifs Personnel Catégories A B C Total Permanent Nb d'agents ETP* CUI à 26h, Ponctuel Nb d'agents dont 1 parti en (vacataires ou août 2013 stagiaires) Volume horaire 138h aux taux horaires du dimanche annuel global 482,5h aux taux de semaine * Équivalent temps plein 10

11 Les fonctions des agents Une directrice de la communication et des relations publiques Secteur communication : Une chef de service de la communication externe Une chargée de la communication interne et des relations presse Une responsable du budget et de l affichage-diffusion Une assistante de communication Un rédacteur en chef Une journaliste Un photographe Un maquettiste Un graphiste-designer Un responsable de l imprimerie-offsettiste Deux reprographes Deux afficheurs-diffuseurs Secteur relations publiques : Un chef de service Une responsable de la vie associative Deux chargées de dossier Un agent logistique Deux sonorisateurs Un gardien Un agent d accueil Deux contrats aidés chargés de l accueil MISSIONS La communication : le secteur de la communication a pour mission de service public d'informer la population des actions et des projets de la municipalité, des activités des services municipaux et des associations de la ville par le biais d'outils papiers (journal mensuel, affiches, brochures et flyers) et d'outils numériques (site Internet, Facebook, journaux électroniques d'information). Il apporte régulièrement une aide ressource à tous les services municipaux et les associations qui en font la demande, en proposant un soutien technique à leur communication effectuée autour de leurs activités. La presse locale, nationale et spécialisée est également informée par l'envoi régulier de communiqués et de dossiers de presse. Le secteur de la communication assure également la communication interne en informant et valorisant les agents de la collectivité (via Trait d'union, le journal interne et l'intranet), mais aussi en organisant une dynamique de cohésion par le biais d'événements comme les vœux au personnel, la journée de la Femme, la mise à l'honneur des médaillés d'honneur du travail et des retraités, en partenariat avec la direction des ressources humaines. Les relations publiques : le secteur des relations publiques a pour missions de piloter l'organisation d'événements municipaux (vœux, fête nationale, poses de première pierre, inaugurations, accueil des nouveaux Noiséens, des nouveaux citoyens dans la nationalité française, remise de médailles d'honneur du travail), des cérémonies de commémoration et d'événements associatifs (fêtes annuelles des associations, Téléthon). Les relations publiques apportent leur savoir-faire et leur soutien logistique aux services municipaux et associations organisant des festivités (fête de la musique, cérémonie des lauréats, Rencontre d'ici et d'ailleurs, expositions associatives ). Les relations publiques gèrent par ailleurs le stock de denrées et boissons, ainsi que les cadeaux protocolaires et médailles d'honneur. Le service assure également la tenue du fichier associatif et l'aide au montage de projets des associations. Ce secteur accueille les délégations étrangères et organise le protocole de la ville, notamment lors des cérémonies de commémorations QUELQUES CHIFFRES CLÉS 2013 Communication externe : Journal d information municipale : 11 numéros diffusés en exemplaires Journaux Electronique d Information (JEI) : 4 à 5 messages hebdomadaires Site internet de la Ville : connexions annuelles Campagnes d'affichage : 192 campagnes de communication affichées en ville ou diffusées dans les lieux publics (hors affichage obligatoire des ordres du jour et compte rendus de conseils municipaux, conseils et bureaux communautaires d Est Ensemble) 10 campagnes de communication municipale grand format de type Mupi et Senior 40 créations graphiques pour les associations Reprographie : photocopies en couleur photocopies en noir et blanc Consommation papier : ramettes de papier livrées aux écoles ramettes de papier utilisées par l imprimerie pour les services et les associations dont ramettes de papier distribuées aux services municipaux Communication interne : 4 journaux diffusées à exemplaires chacun 20 bons de naissances remis à des agents nouvellement parents 18 agents récipiendaires d une médaille d honneur du travail Réalisation d un film sur la valorisation des services municipaux Exposition et organisation de la journée internationale de la femme Réception des agents nouvellement retraités et de ceux recevant la médaille d honneur du travail Rapport d Activité 2013 de la Ville de Noisy-le-Sec 11

12 DIRECTION GÉNÉRALE Cérémonie de remerciements et de mise à l'honneur des associations participant au Téléthon Relations publiques : 34 associations (hors clubs sportifs) ont bénéficié de mises à disposition gratuites et régulière de salles municipales 288 associations ont bénéficié de mises à dispositions ponctuelle de salles municipales 36 mises à disposition gratuites de salle pour les partis politiques 43 associations ont bénéficié d une mise à disposition de sonorisation en autonomie 118 sonorisations avec maintenance de techniciens pour les associations et les services municipaux 483 événements ou manifestations organisés ou soutenus 366 associations déclarées en préfecture 75 associations participant à la Fête des associations 17 associations ont participé au Téléthon 35 organisations de fête des voisins dans les 9 quartiers Une centaine de dossiers de demandes de subventions traités pour un montant d aides indirectes de Plus de 150 rendez-vous de soutien aux associations LES FAITS MARQUANTS EN 2013 Pour l ensemble de la direction : - Organisation des festivités (fête nationale, fête des associations, Téléthon ) ; - Organisation d événements (nouvel An ensemble, vœux, fête de la jeunesse, des centres de loisirs, de la petite enfance, galette des anciens combattants ) ; - Organisation de cérémonies d accueil des nouveaux Noiséens ; - Organisation des cérémonies d accueil dans la citoyenneté ; Pour la communication : - Obtention du label «Ville internet» 5 arobases. Pour les relations publiques : - Installation des relations publiques dans les anciens locaux de la Police municipale rénovés ; - Veille du respect d équité dans les conditions de mises à dispositions gratuites de salles municipales pour les partis politiques due à la période préélectorale. LES PROJETS ET PERSPECTIVES POUR 2014 Pour la direction : - Etablissement d un projet avec le redéploiement des profils et la priorisation des misions ; - Poursuite de l optimisation des moyens par le biais de la mutualisation et du financement de projets par régie publicitaire (Agenda, Guide pratique du Noiséen, plans et disques de stationnement, véhicules ) ; - Œuvrer à une meilleure politique d achats et une meilleure cohérence ; - Mutualiser certains marchés publics. Pour la communication : - Mise en place d une nouvelle stratégie de communication en lien avec la nouvelle mandature doublée d une réflexion sur le développement numérique. Pour les relations publiques : - Remise à plat des procédures ; - Préparation de la gestion de la nouvelle salle associative «Léo-Lagrange». 12

13 Rapport d Activité 2013 de la Ville de Noisy-le-Sec 13

14 DIRECTION GÉNÉRALE Les directeurs généraux adjoints, en compagnie de l'architecte présentent le projet d'extension du groupe scolaire Léo-Lagrange Placée sous la responsabilité générale du Maire, la Direction Générale est composée du Directeur Général des Services et de deux Directeurs Généraux Adjoints responsables du pôle Services à la population et du pôle Equipements et cadre de vie. La Direction Générale est assistée en son sein par deux assistantes de direction et par une responsable organisation et méthodes au sein du service modernisation et évaluation. Lui sont également rattachées compte tenu de leur caractère transversal, les missions Développement Durable (Agenda 21) et Intercommunalité. LA DIRECTION GÉNÉRALE EST CHARGÉE DES MISSIONS SUIVANTES : - transmission aux services des décisions du Maire et des élus, - déclinaison méthodologique et opérationnelle des décisions municipales, - coordination et mise en cohérence des directions et services, - contrôle des actes en provenance des directions, - analyse des problématiques et des propositions de stratégies et d actions, - pilotage général des interventions et évaluation des résultats, - encadrement et management des directeurs et du personnel de la direction générale, - suivi du budget et de son évolution. 14

15 Modernisation et Évaluation Seules les missions liées à la responsable organisation et méthodes seront abordées, le poste de contrôleur de gestion a été vacant sur l année MOYENS HUMAINS Tableau des effectifs Catégorie A B C Total Nb d'agents ETP* * Équivalent temps plein MISSIONS La mission organisation et méthodes est structurée autour de 4 grandes parties : La mise en place d une démarche qualité au sein des services de la Ville : - Accompagner les services dans la mise en place d outils qualité ; - Sensibiliser les agents à l utilisation d outils organisationnels ; - Réaliser les audits qualité interne à la demande de la direction générale ; - Préconiser des pistes d amélioration des organisations ; - Aider à la mise en œuvre des évolutions organisationnelles retenues. Le pilotage des activités et actions menées par les différents services et directions de la commune : - Production du rapport annuel d activité de la Ville de Noisy-le-Sec ; - Mise en place et suivi des indicateurs d activité ; - Production de tableaux de bord La gestion des projets de modernisation de l administration : - Accompagner la collectivité et les chefs de projet dans le montage et la réalisation des projets ; - Réaliser des documents de gestion de projet ; - Effectuer un benchmarking sur les projets. La mission de correspondante informatique et libertés en lien avec la CNIL : - Tenir une liste des traitements ; - La correspondante informatique et libertés doit être consultée préalablement à la mise en œuvre des traitements ; - Rôle de conseil, de recommandation et d alerte. QUELQUES CHIFFRES CLÉS 2013 Mise en place d une démarche qualité au sein des services de la ville : dans le recueil des documents qualité, il existe 268 documents (16 processus, 44 procédures, 68 instructions de travail et 140 enregistrements). 3 projets de modernisation de l administration ont été réalisés : - Consolidation du rapport d activité des services de 2012 ; - Lancement du projet ATAL II ; - Démarche de pilotage : mise en place des feuilles de saisie pour renseigner l évolution des indicateurs d activité. La mission de correspondante informatique et libertés en lien avec la CNIL : traitements de données à caractère personnel sont répertoriés sur le registre des traitements de données effectués ; - 47 déclarations répertoriées par la correspondante informatique et libertés ; - 28 actions ont été réalisées par la correspondante informatique et libertés. LES FAITS MARQUANTS EN Mise en place des actions correctives de l audit achats réalisé en 2011 ; - Formalisation de la démarche de pilotage des services municipaux (recensement des activités municipales, des indicateurs et mise à disposition des feuilles de saisie) ; - Déploiement du logiciel ATAL II ; - Lancement du rapport d activité 2012 ; - Formalisation et mise à jour des documents qualité ; - Mise en place d une instruction de travail sur le protocole à suivre en cas d agression d un agent par un usager. LES PROJETS ET PERSPECTIVES POUR Poursuivre la démarche de pilotage des services municipaux (listing des indicateurs, tableaux de bord) ; - Poursuivre le déploiement du logiciel Atal II ; - Assurer le suivi des projets de modernisation de l administration ; - Assurer les missions de correspondante informatique et libertés ; - Assurer le suivi de la démarche qualité ; - Mettre en place les fiches d amélioration au niveau des services municipaux, afin d améliorer la réactivité suite à une réclamation des usagers ou un dysfonctionnement interne ; - Lancement du rapport d activité 2013 ; - Accompagner la mise en place d un nouvel Intranet ; - Participer à la mise en place du référentiel Qualiville. Rapport d Activité 2013 de la Ville de Noisy-le-Sec 15

16 16 DIRECTION GÉNÉRALE

17 Intercommunalité - Développement Durable Seule la mission liée au développement durable sera abordée, le poste du directeur des projets intercommunaux a été vacant à partir de l année MOYENS HUMAINS Tableau des effectifs Catégorie A B C Total Nb d'agents ETP* 1, ,5 1.8 * Équivalent temps plein Les fonctions des agents Une coordinatrice Agenda 21 Une chargée de mission développement durable (stage en alternance) MISSIONS Les principaux objectifs de la mission Agenda 21 sont : - D accompagner la mise en œuvre de l'agenda 21 de la Ville : appuyer les services de la Ville et les acteurs du territoire dans leurs réflexions et leurs projets de développement durable, suivre et évaluer la mise en œuvre du programme d actions de manière participative et transparente. - D'appuyer les services de la Ville dans l'intégration progressive du développement durable à leur fonctionnement et à leurs pratiques. - De mener des actions de sensibilisation et de formation au développement durable auprès des agents municipaux, des habitants et des acteurs socio-économiques du territoire. LES FAITS MARQUANTS EN ère année de mise œuvre du programme d actions par les services ; - 1 er appel à initiatives de développement durable auprès des associations et des conseils de quartier : 5 projets accompagnés et soutenus financièrement ; - 4 e éditions des semaines du développement durable (avril 2013) et de la mobilité (septembre 2013) ; - Lancement du Réseau d'agents Référents développement durable pour déployer des actions de développement durable au sein des services (septembre 2013) ; - Réalisation du bilan carbone patrimoine et services pour mesurer les émissions de Gaz à Effet de Serre émis par les services de la collectivité. LES PROJETS ET PERSPECTIVES POUR Évaluer le premier programme d actions de l Agenda 21 après deux années de mise en œuvre ; - Créer un observatoire de l Agenda 21 pour maintenir la dynamique participative autour de la mise en œuvre du programme d actions ; - Actualiser le programme d actions en concertation avec les Noiséens, les acteurs locaux et les agents municipaux ; - Renforcer la programmation des manifestations de sensibilisation au développement durable (semaine du développement durable et de la mobilité). QUELQUES CHIFFRES CLÉS 2013 Sensibilisation : Entre la semaine du développement durable en avril et la semaine de la mobilité en septembre, ce sont près de personnes qui ont pris part aux manifestations de sensibilisation au développement durable en Les acteurs locaux s impliquent de plus en plus dans cette programmation ; en 2013, 12 associations et entreprises locales ont participé à ces événements Atelier réparations vélo Rapport d Activité 2013 de la Ville de Noisy-le-Sec 17

18 PÔLE SERVICES À LA POPULATION LL objectif principal de ce pôle réside dans la délivrance de prestations aux administrés dans une logique d épanouissement individuel et de cohésion sociale. DANS CE PÔLE SONT REGROUPÉES LES DIMENSIONS SUIVANTES : - les politiques liées aux affaires culturelles, - les politiques d accompagnement et d épanouissement de la personne dans une approche qualitative et personnalisée de l accueil, - les politiques de prévention et de sécurité, - les politiques liées aux activités sportives et au domaine de la jeunesse, - les politiques d éveil et d éducation de l enfant, - les politiques d insertion et d intégration dans les quartiers et les actions de proximité, - les politiques familiales plurigénérationnelles, - et les politiques d accompagnement et de solidarité auprès des plus fragiles. Direction des Affaires culturelles La Direction des Affaires culturelles de la Ville de Noisy-le-Sec est chargée de favoriser l accès à la culture pour tous et de mettre en œuvre la politique culturelle. La Direction des Affaires culturelles (DAC) est un pôle qui regroupe l ensemble des équipements culturels de la ville. Elle regroupe cinq équipements culturels : - deux directement rattachés : la Médiathèque et La Galerie, - un indirectement : le Théâtre des Bergeries, - deux transférés à la CAEE : le Conservatoire de musique et de danse, le cinéma «Le Trianon». 18 Un public nombreux est venu assister à l'ouverture du Festival du Film Franco-Arabe, le 22 novembre 2013

19 Direction des Affaires culturelles - DAC MOYENS HUMAINS hors les murs en complément des programmations de saison des équipements de la ville, - promouvoir et encadrer les pratiques amateurs. QUELQUES CHIFFRES CLÉS 2013 Tableau des effectifs Catégorie A B C Total Nb d'agents ETP* 1 0 1,3 2,3 1.8 * Équivalent temps plein Les fonctions des agents Un directeur des Affaires culturelles Une assistante à 80% en charge du secrétariat (70% DAC et 30% à La Galerie) Une assistante à temps plein (50% à la DAC et 50% à La Galerie) MISSIONS La Direction des Affaires culturelles de la Ville de Noisy-le-Sec a une quadruple mission : - mettre en œuvre les orientations de politique culturelle définies par la municipalité, - coordonner l action culturelle des différents équipements de la ville, - créer et développer des projets, - élaborer des partenariats. Depuis sa création en 2004, la DAC programme directement un certain nombre d événements culturels municipaux. Le Cercle à Musique : «Le Cercle à Musique - Festival Jeunes talents» est devenu une saison musicale qui s étend de janvier à juin et propose un concert le dernier jeudi de chaque mois net ont été consacrés par la DAC à cet événement pour sa 8 ème édition. Cette année, la programmation incluait 3 types de programmes : - 6 concerts payants le soir, 5 en salle des mariages et 1 au Théâtre des Bergeries. - 3 programmes gratuits «Une heure avec» entre 12 h et 13 h dans l auditorium de la médiathèque. - 3 spectacles scolaires représentant 6 séances en collaboration avec les JMF (Jeunesse Musicale de France) dans la salle des mariages. L édition de 2013 a attiré spectateurs. Cercle à budget nombre nombre coût par coût par musique en euros d événements de spectateur concert en spectateurs en euros euros , , , ,22 La Direction des Affaires culturelles s attache à réfléchir et à proposer la mise en place d une politique culturelle qui permette de : - créer une dynamique globale sur l ensemble du territoire en fédérant et en accompagnant les dynamiques locales, - mettre en synergie les compétences des différents acteurs culturels en proposant des activités qui intègrent les compétences de ces structures : Théâtre des Bergeries, La Galerie, la Médiathèque, le Conservatoire de musique et de danse, le cinéma «Le Trianon», le tissu associatif, - proposer, en concertation avec les directions des différents équipements, une programmation culturelle suffisamment équilibrée, novatrice, qui fasse notamment découvrir des pratiques culturelles inconnues ou inédites mais toujours dans un souci d avancer avec le public, - sensibiliser le public à l art en ouvrant son esprit, facilitant ainsi la formation de son sens critique, notamment en ce qui concerne l art contemporain, - aborder différentes formes d art, renforçant par-là même le rayonnement culturel de la Ville, - participer aux événements nationaux : Journées du Patrimoine, Fête de la Musique, - renforcer le lien social par des animations culturelles Le Salon des artistes et des associations d art plastique de Noisy-le-Sec : Ce salon, qui s est déroulé du 12 au 14 avril 2013, a réuni 49 artistes de la ville, soit 10 artistes de plus que l édition 2012, qui se répartissent comme suit : - artistes indépendants : 25 - association «Le pinceau, la palette» : 3 - association «Créa sculpt» : 8 - association «Atelier 51» : 13 Le taux de réponse pour le vernissage a été important puisque 140 personnes se sont présentées sur les 350 cartons envoyés, soit un taux de réponse de 40% (26 % en 2012). Quant à la fréquentation, le fait d avoir raccourci ce salon et de l organiser sur un week-end a porté ses fruits : 234 personnes se sont déplacées sur 3 jours contre 312 sur 9 jours en Hors vernissage, 47 personnes par jour en moyenne ont visité le salon contre 18 l année dernière. Les Rencontres d ici et d ailleurs : 22 ème édition de ce festival de théâtre de rue organisé par la compagnie Oposito. La convention triennale a été renouvelée jusqu en 2014, attribuant de subvention et la prise en charge de dépenses annexes pour la somme de Les RIA 2013 ont attiré plus de personnes sur deux jours et demi. Rapport d Activité 2013 de la Ville de Noisy-le-Sec 19

20 PÔLE SERVICES À LA POPULATION La Fête de la Musique : La Fête de la Musique cette année a été organisée le vendredi 21 juin sur le parvis de la médiathèque en centreville. La Direction des Affaires culturelles a proposé la programmation suivante : - Plateau de groupes amateurs noiséens de 17 h à 19 h en collaboration avec le service jeunesse (30 minutes par groupe). - concert de chorales du conservatoire dans le square Pierre Sémard de 18 h à 19h Parcours sonore à la Galerie avec la section de musique assistée par ordinateur (MAO) du conservatoire de 19 h à 20 h - concert avec le groupe Beltuner de 20 h à 22 h. Le groupe Beltuner est un groupe de Jazz manouche et musette, extrêmement festif, de 4 musiciens. - concert en salle des mariages par l association Pulsation 93 (association de musiciens professionnels résidant à Noisy) de 22 h à 23h personnes ont assisté aux différents concerts contre 150 pour l édition Le retour de la Fête de la Musique en centre-ville a donc porté ses fruits. Fête de la Budget en Nombres de Coût par Musique euros spectateurs spectateur en euros , ,81 Un Eté à Noisy : «Un Eté à Noisy» a été lancé en Comme l année dernière, les projections de films ont été organisées sur le parvis de la Médiathèque et des concerts au mois d août se sont tenus dans la Galerie. Un été budget nombre nombre coût par coût par à Noisy en euros d événements de spectateurs événement spectateurs en euros euros , , , , ,52 La programmation suivante a été proposée : - séances de cinéma en plein air à 22h 30 sur le parvis de la Médiathèque : 6 juillet : La guerre des boutons 20 juillet : Intouchables 3 août : Un monstre à Paris 17 août : Le prénom 30 août : Alice au pays des merveilles - Concerts de musique de 20 h à 21h 30 à la Galerie au mois d août avec l association Pulsation 93 3 août : concert Weber Poulenc Villa Lobos - Listz 17 août : concert 30 août : concert Valeri - Scriabin Journées du patrimoine : Les Journées noiséennes du patrimoine ont eu lieu les 14 et 15 septembre Le thème national « : cent ans de protection», célébrait le centenaire de la loi du 31 décembre 1913 sur les monuments historiques (intégrée depuis 2004, avec les autres grandes lois patrimoniales relatives aux musées, à l'archéologie, aux archives et aux bibliothèques, au code du patrimoine) qui a donné naissance à un système de dispositifs de protection du patrimoine monumental, architectural, urbain, archéologique et paysager d'une grande richesse. Fidèle à cette thématique, les Journées noiséennes du patrimoine avec l exposition « : cent ans de protection du patrimoine à Noisy-le-Sec», à la médiathèque Roger Gouhier, conviaient le public à la découverte du patrimoine protégé au titre de cette loi. L exposition a été présentée à la médiathèque jusqu au 28 septembre. Cette exposition a attiré visiteurs. De plus cette année, des visites guidées ont été organisées par le service Archives-Documentation selon le calendrier suivant et ont attiré 142 personnes. Le budget des Journées du patrimoine s est élevé à soit 1.49 par visiteur. Festival du Film Franco-Arabe de Noisy-le-Sec : La deuxième édition du Festival du Film Franco Arabe de Noisy-le-Sec, organisée par la Ville de Noisy-le-Sec et le cinéma Le Trianon à Romainville en collaboration avec l Institut Français d Amman, la Royal Film Commission et la Communauté d agglomération du Grand Amman, s est tenue du 22 au 30 novembre Cette édition a reçu le soutien de l Ambassade du Royaume Hachémite de Jordanie en France. 21 films français et/ou du Moyen-Orient ont été présentés dont 4 courts-métrages primés à Amman l an dernier, la plupart en présence de leurs réalisateurs et de leurs acteurs et ont attiré spectateurs (1 811 grand public scolaires). En terme de budget, le coût d organisation du festival s établit comme suit : - Organisation générale de l événement sur le budget de la DAC : Dépenses de communication sur le budget de la DIRCOM : Dépenses décoratives sur le budget des Relations publiques : Coût total : Coût par spectateurs : La DAC a trouvé un certain nombre de sponsors en numéraire pour un montant de et en nature Descriptif montant en Commentaires Sponsoring Zumot Wines Campagne gratuite du 15/11/13 au 28/11/13 Mise a disposition du Trianon Locaux et personnels Sponsoring Mama Shelter Réduction de 44% sur le prix des chambres (139 au lieu de 249 ) pour 37 nuitées TOTAL

Panorama Synthétique. Social et Culturel

Panorama Synthétique. Social et Culturel Panorama Synthétique Social et Culturel Secteur Social Le domaine de l action sociale regroupe l ensemble des politiques, institutions, professionnels, moyens et prestations qui concourent à la cohésion

Plus en détail

Direction de la communication

Direction de la communication Direction de la communication Directrice : Chrystèle PEYRACHON Adresse : Hôtel du Département, 29-31 cours de la Liberté, 69003 Lyon Téléphone : 04 72 61 78 39 Courriel : chrystele.peyrachon@rhone.fr Nombre

Plus en détail

Lundi. Mardi Mercredi. Jeudi. Vendredi. LeS nouveaux rythmes à l école primaire. Exemples d emplois du temps

Lundi. Mardi Mercredi. Jeudi. Vendredi. LeS nouveaux rythmes à l école primaire. Exemples d emplois du temps Lundi Mardi Mercredi Jeudi Vendredi LeS nouveaux rythmes à l école primaire Exemples d emplois du temps Mars 2014 n exemple d organisation des temps scolaire et périscolaire Commune de 21 000 habitants

Plus en détail

Bilan de la concertation sur le PEDT

Bilan de la concertation sur le PEDT les périscolaires Bilan de la concertation sur le PEDT J www.ville-cergy.fr Sommaire 1. Préambule 4 2. Le cadre de la démarche 5 2.1. Les objectifs 6 2.2. Les sujets du débat 6 2.3. Le déroulé de la démarche

Plus en détail

Bureau D Accueil des Artistes et Professionnels Etrangers (BAAPE)

Bureau D Accueil des Artistes et Professionnels Etrangers (BAAPE) Bureau D Accueil des Artistes et Professionnels Etrangers (BAAPE) Février 2008 SOMMAIRE Communiqué de presse de synthèse... 3 1. Le Bureau d accueil des Artistes et Professionnels Etrangers (BAAPE)........

Plus en détail

DIRECTEUR DE LA COMMUNICATION

DIRECTEUR DE LA COMMUNICATION 588 Communication Le domaine fonctionnel Communication regroupe les emplois permettant de présenter et de promouvoir l image et l action des services de l État et des politiques publiques en direction

Plus en détail

conseil municipal L équipement des écoles en numérique va se poursuivre pendant tout le mandat.

conseil municipal L équipement des écoles en numérique va se poursuivre pendant tout le mandat. conseil municipal L équipement des écoles en numérique va se poursuivre pendant tout le mandat. Les enfants des écoles vont régulièrement rencontrer les résidents des logements-foyers. PoitiersMag page

Plus en détail

Référentiel d'activités professionnelles et référentiel de certification Diplôme d'état de professeur de musique

Référentiel d'activités professionnelles et référentiel de certification Diplôme d'état de professeur de musique Référentiel d'activités professionnelles et référentiel de certification Diplôme d'état de professeur de musique I Contexte du métier 1. Définition Les professeurs de musique diplômés d'état sont chargés

Plus en détail

de l office de tourisme 1/12

de l office de tourisme 1/12 de l office de tourisme 1/12 Vous êtes acteur de la vie touristique? Ensemble, réalisons vos objectifs! Accroître votre notoriété Promouvoir votre activité Rejoindre un réseau fort de 215 adhérents Bénéficier

Plus en détail

Centre national de la danse Mesures en faveur de la formation, de l insertion, des conditions de vie et de la diversité des jeunes créateurs

Centre national de la danse Mesures en faveur de la formation, de l insertion, des conditions de vie et de la diversité des jeunes créateurs Centre national de la danse Mesures en faveur de la formation, de l insertion, des conditions de vie MARDI Contact presse Ministère de la Culture et de la Communication Délégation à l information et à

Plus en détail

GRENOBLE BADMINTON horizon 2016

GRENOBLE BADMINTON horizon 2016 GRENOBLE BADMINTON horizon 2016 page 1/22 Le club en 2012 Les objectifs de l olympiade 2008-2012 avaient été formulés selon six axes et ont été, en grande partie, remplis : Accueillir toutes les formes

Plus en détail

PASS CULTURE SPORT REGLEMENT D INTERVENTION

PASS CULTURE SPORT REGLEMENT D INTERVENTION PASS CULTURE SPORT REGLEMENT D INTERVENTION OBJET A travers ce dispositif, la Région souhaite : Démocratiser l accès à la culture Faire du dispositif un véritable outil d ouverture culturelle Valoriser

Plus en détail

organisé par le Comité Equestre de Saumur DOSSIER MÉCÉNAT

organisé par le Comité Equestre de Saumur DOSSIER MÉCÉNAT 1 organisé par le Comité Equestre de Saumur DOSSIER MECENAT DOSSIER MÉCÉNAT Sommaire Saumur, capitale de l équitation p. 3 Le Comité Equestre de Saumur p. 3, Salon international de Saumur p. 4 Les enjeux

Plus en détail

POUR DIFFUSION AUX AGENTS. CONSEILLER EN HYGIENE ET PROPRETE (h/f) B- TECHNICIEN TERRITORIAL C- AGENT DE MAITRISE C- ADJOINT TECHNIQUE BOBIGNY

POUR DIFFUSION AUX AGENTS. CONSEILLER EN HYGIENE ET PROPRETE (h/f) B- TECHNICIEN TERRITORIAL C- AGENT DE MAITRISE C- ADJOINT TECHNIQUE BOBIGNY MESDAMES ET MESSIEURS LES DIRECTEURS ET CHEFS DE SERVICE PPRS/DGP/ERH4/CP/FG/DEJ/N 13-21( 1 bis) Equipe RH 4 01 43 93 89 45 POUR DIFFUSION AUX AGENTS POSTE A POURVOIR : DIRECTION ET SERVICE : CATEGORIE

Plus en détail

LE VIVAT & LES ENTREPRISES UN DIALOGUE QUI S INVENTE

LE VIVAT & LES ENTREPRISES UN DIALOGUE QUI S INVENTE UN ACTEUR CULTUREL IMPORTANT SUR VOTRE TERRITOIRE, UN PARTENAIRE POUR LES ENTREPRISES, DES ESPACES CONVIVIAUX À LOUER, DES SOIRÉES SPECTACLES LE VIVAT & LES ENTREPRISES UN DIALOGUE QUI S INVENTE CONTACTS

Plus en détail

Maison des Services Publics

Maison des Services Publics brignoles.fr la Maison des Services ublics Une porte d entrée unique pour tous... pour vous faciliter la vie au quotidien! Un peu d histoire Au XIII e siècle, l établissement servit d abord d hospice.

Plus en détail

SAINT JULIEN EN GENEVOIS

SAINT JULIEN EN GENEVOIS SAINT JULIEN EN GENEVOIS PROJET EDUCATIF ENFANCE-JEUNESSE Préambule Le service enfant jeunesse a une mission éducative et de prévention sociale auprès des enfants et des jeunes. (3-18 et jeunes adultes).

Plus en détail

Les pratiques de gestion des ressources humaines et de formation

Les pratiques de gestion des ressources humaines et de formation Observatoire de l emploi, des métiers et des compétences de la fonction publique territoriale Les pratiques de gestion des ressources humaines et de formation Décembre 2010 Rapport sur la mise en œuvre

Plus en détail

18 e. Projet de territoire. Quartier Goutte d or. Délégation à la Politique de la Ville et à l Intégration

18 e. Projet de territoire. Quartier Goutte d or. Délégation à la Politique de la Ville et à l Intégration Projet de territoire Quartier Goutte d or 18 e Depuis plusieurs années, les quartiers populaires parisiens font l objet d une attention particulière. Dans le cadre d un projet global conduit par Gisèle

Plus en détail

LIVRET D ACCUEIL De la maison d enfants Brun Pain. Géré par le Home des Flandres

LIVRET D ACCUEIL De la maison d enfants Brun Pain. Géré par le Home des Flandres HOME DES FLANDRES 355, Boulevard Gambetta 59200 TOURCOING 03.20.24.75.78 Fax : 03.20.11.02.49 LIVRET D ACCUEIL De la maison d enfants Brun Pain Géré par le Home des Flandres 337 bis rue du Brun Pain 59200

Plus en détail

9 Référentiel de missions de l agence du service civique

9 Référentiel de missions de l agence du service civique BINOME 21 PROJET ASSOCIATIF 2011-2013 Pour une solidarité intergénérationnelle Erard Marie-Françoise Sommaire 1 Objectifs 2 Chartes 3 Fonctionnement de l association 4 Etude préalable 5 Projet actuel 6

Plus en détail

POLITIQUE DE COMMUNICATION

POLITIQUE DE COMMUNICATION POLITIQUE DE COMMUNICATION TABLE DES MATIÈRES INTRODUCTION Pour une communication efficace, une politique de communication 2 Politique de communication 3 Mission de la Direction des communications 3 Rôle

Plus en détail

LE PROJET SOCIAL ET ÉDUCATIF PERISCOLAIRE ACCUEIL DE LOISIRS LES CHRYSALIDES AUMETZ

LE PROJET SOCIAL ET ÉDUCATIF PERISCOLAIRE ACCUEIL DE LOISIRS LES CHRYSALIDES AUMETZ LE PROJET SOCIAL ET ÉDUCATIF PERISCOLAIRE ACCUEIL DE LOISIRS LES CHRYSALIDES AUMETZ L explosion de l activité professionnelle des femmes et la situation géographique de la commune d Aumetz et de notre

Plus en détail

Culture. Type de subvention : Fonctionnement Aide au projet. Objectifs. Conditions de recevabilité de la demande. Critères d éligibilité de la demande

Culture. Type de subvention : Fonctionnement Aide au projet. Objectifs. Conditions de recevabilité de la demande. Critères d éligibilité de la demande Culture Politique : Arts plastiques et visuels : aide aux artistes professionnels ou en voie de professionnalisation pour la création et la diffusion de leurs oeuvres Type de subvention : Fonctionnement

Plus en détail

Définir une stratégie de communication. Adapter la communication au territoire et à la collectivité

Définir une stratégie de communication. Adapter la communication au territoire et à la collectivité détaillé Réf. Internet Pages Partie 1 Définir une stratégie de communication Définir et partager une politique de communication Cerner les enjeux de la communication publique territoriale...2662 Établir

Plus en détail

Art et handicap. Atelier de pratique artistique. Thème : l expression corporelle / la danse

Art et handicap. Atelier de pratique artistique. Thème : l expression corporelle / la danse Art et handicap Atelier de pratique artistique Thème : l expression corporelle / la danse Action handicap 1 L ECLA son projet, sa démarche L Espace Clodoaldien de Loisirs et d Animation (ECLA) est une

Plus en détail

UNE COMPÉTITION INTERNATIONALE DE FILMS CORPORATE (La première édition se concentrera sur les pays francophones)

UNE COMPÉTITION INTERNATIONALE DE FILMS CORPORATE (La première édition se concentrera sur les pays francophones) 27 au 30 mai 2015 1 UN ÉVÉNEMENT MAJEUR DE LA COMMUNICATION DES ENTREPRISES, DES INSTITUTIONS DU SECTEUR PUBLIC ET DES COLLECTIVITES LOCALES UNE COMPÉTITION INTERNATIONALE DE FILMS CORPORATE (La première

Plus en détail

Collectivité : ANIMATEUR JEUNESSE

Collectivité : ANIMATEUR JEUNESSE ANIMATEUR JEUNESSE Missions du poste : Accueillir et accompagner les jeunes de 11 à 17 ans dans leurs projets. Proposer et conduire des activités dans le cadre du projet pédagogique de la collectivité.

Plus en détail

le Service d Accompagnement à la Vie Sociale Fondation Maison des Champs

le Service d Accompagnement à la Vie Sociale Fondation Maison des Champs LIVRET D ACCUEIL le Service d Accompagnement à la Vie Sociale Fondation Maison des Champs 23, rue du docteur potain 75019 Paris 01 53 38 62 50 Portraits des membres du groupe d expression du SAVS par Catel

Plus en détail

pour envisager le futur VILLE DE LAVAL Renouer avec la mémoire Laval PAYS-DE- LA-LOIRE Rédactrice : Johanna Couvreur - FAUT VOIR

pour envisager le futur VILLE DE LAVAL Renouer avec la mémoire Laval PAYS-DE- LA-LOIRE Rédactrice : Johanna Couvreur - FAUT VOIR Laval PAYS-DE- LA-LOIRE VILLE DE LAVAL Rédactrice : Johanna Couvreur - FAUT VOIR Renouer avec la mémoire pour envisager le futur L action culturelle dans la ville / Culture & Proximité 1 VILLE DE LAVAL

Plus en détail

PREAMBULE INSCRIPTION AUX SERVICES RESPONSABILITÉ - ASSURANCE HYGIENE ET SANTE

PREAMBULE INSCRIPTION AUX SERVICES RESPONSABILITÉ - ASSURANCE HYGIENE ET SANTE LES REGLEMENTS INTERIEURS RESTAURANT SCOLAIRE ACCUEIL PERISCOLAIRE ACTIVITES PERI-EDUCATIVES Délibéré en Conseil Municipal du 05 Juin 2014 PREAMBULE Les services périscolaires sont des prestations volontairement

Plus en détail

Projet pour la création de nouveaux ateliers d artistes à Marseille, Association ART 13. I Etat des lieux

Projet pour la création de nouveaux ateliers d artistes à Marseille, Association ART 13. I Etat des lieux 1 Projet pour la création de nouveaux ateliers d artistes à Marseille, Association ART 13 I Etat des lieux Le parc d ateliers «publics» loués aux artistes contemporains à Marseille est de : - 10 ateliers

Plus en détail

MAISON DES ASSOCIATIONS

MAISON DES ASSOCIATIONS MAISON DES ASSOCIATIONS ESPACE CLÉMENT-MAROT PLACE BESSIÈRES 2 Situé au cœur de la ville à l espace Clément- Marot, la Maison des associations a pour vocation de promouvoir et de faciliter la vie associative.

Plus en détail

Danseur / Danseuse. Les métiers du spectacle vivant

Danseur / Danseuse. Les métiers du spectacle vivant Les métiers du spectacle vivant Filière : artistique Domaine : art chorégraphique Appellations voisines : artiste chorégraphique Autres métiers du domaine : chorégraphe, maître de ballet, notateur Danseur

Plus en détail

Résultats de l enquête sur les TAP en Maine et Loire

Résultats de l enquête sur les TAP en Maine et Loire 2014 Résultats de l enquête sur les TAP en Maine et Loire Enquête organisée par l AMF 49 et la ville d Avrillé auprès des du département de Maine et Loire Décembre 2014 1 Résultats de l enquête sur les

Plus en détail

Démarche & ses étapes (information) III. Présentation des orientations et des actions du schéma de développement culturel d Alsace Bossue 2014-2016

Démarche & ses étapes (information) III. Présentation des orientations et des actions du schéma de développement culturel d Alsace Bossue 2014-2016 SCHÉMA DE DÉVELOPPEMENT CULTUREL D ALSACE BOSSUE 2014-2016 RESTITUTION AUX ACTEURS MARDI 26 NOVEMBRE 2013 à LORENTZEN DÉROULÉ DE LA SOIRÉE I. Introduction II. Démarche & ses étapes (information) III. Présentation

Plus en détail

s engage aux côtés de 6 associations dans le domaine de la solidarité dédiée à l enfance

s engage aux côtés de 6 associations dans le domaine de la solidarité dédiée à l enfance s engage aux côtés de 6 associations dans le domaine de la solidarité dédiée à l enfance L enfance au cœur de nos actions. La Fondation 29 Haussmann a retenu pour thème la lutte contre la rupture du lien

Plus en détail

10 ENGAGEMENTS, 30 PROPOSITIONS DE LA MAJORITÉ DÉPARTEMENTALE «Avec vous, une Saône et Loire innovante et attractive»

10 ENGAGEMENTS, 30 PROPOSITIONS DE LA MAJORITÉ DÉPARTEMENTALE «Avec vous, une Saône et Loire innovante et attractive» 10 ENGAGEMENTS, 30 PROPOSITIONS DE LA MAJORITÉ DÉPARTEMENTALE «Avec vous, une Saône et Loire innovante et attractive» Préambule Si l actuelle majorité peut indéniablement se prévaloir d un très bon bilan,

Plus en détail

Culture & Sport au cœur du 1 er arrondissement de PARIS

Culture & Sport au cœur du 1 er arrondissement de PARIS UN ÉVÉNEMENT Culture & Sport au cœur du 1 er arrondissement de PARIS CP02 - PARIS - SOUS EMBARGO JUSQU AU 2 AVRIL 2015 Culture Air Sports Tour Paris 2015 : Faire du 1 er Arrondissement de Paris le plus

Plus en détail

Maréchal Ardans-Vilain. Denis. "Nos priorités : la jeunesse, la solidarité et le développement économique." Programme. Michel Petiot.

Maréchal Ardans-Vilain. Denis. Nos priorités : la jeunesse, la solidarité et le développement économique. Programme. Michel Petiot. Canton Meudon - Chaville élections départementales Denis Cécile Maréchal Ardans-Vilain Alice Carton Michel Petiot Programme "Nos priorités : la jeunesse, la solidarité et le développement économique."

Plus en détail

L association Artd école

L association Artd école L association Artd école Une association loi 1901, créée dans les années 1980, pour promouvoir les disciplines artistiques dans et autour de l école. A l origine, elle a proposé de nombreuses animations

Plus en détail

À DISTANCE LE MBA MANAGER DE PROJET CULTUREL. www.groupeeac.com

À DISTANCE LE MBA MANAGER DE PROJET CULTUREL. www.groupeeac.com LE MBA MANAGER DE PROJET CULTUREL & PATRIMOINE AUDIOVISUEL CINÉMA SPECTACLE VIVANT MUSIQUE ART & PATRIMOINE AUDIOVISUEL CINÉMA TACLE VIVANT MUSIQUE ART & PATRIMOINE AUDIOVISUEL CINÉMA SPECTACLE VIVANT

Plus en détail

ATELIER 7 La notion d innovation, d expérimentation. Comment monter un projet innovant? Quel appel à projet pour 2015?

ATELIER 7 La notion d innovation, d expérimentation. Comment monter un projet innovant? Quel appel à projet pour 2015? ATELIER 7 La notion d innovation, d expérimentation. Comment monter un projet innovant? Quel appel à projet pour 2015? Introduction Tour de table rapide : Établissement, discipline et thème du projet envisagée

Plus en détail

Règlement Intérieur des Services de Restauration Scolaire et d Accueil Périscolaire de la Ville de Jarvillela-Malgrange

Règlement Intérieur des Services de Restauration Scolaire et d Accueil Périscolaire de la Ville de Jarvillela-Malgrange Accusé de réception - Ministère de l'intérieur 054-215402744-20140619-N6-19-06-2014-DE Accusé certifié exécutoire Réception par le préfet : 26/06/2014 Règlement Intérieur des Services de Restauration Scolaire

Plus en détail

Contenu du projet à définir entre intervenant et enseignant. Contenu du projet à définir entre intervenant et enseignant.

Contenu du projet à définir entre intervenant et enseignant. Contenu du projet à définir entre intervenant et enseignant. PARCOURS CULTUREL VILLE DE ST-JULIEN-EN-GENEVOIS Année scolaire 204/5 Dispositif : Ateliers de découverte et de pratique artistique Structures ressources : Service Culturel/MJC inscription par le biais

Plus en détail

LA JEUNESSE. l es sen LA VILLE QUI NOUS RESSEMBLE, LA VILLE QUI NOUS RASSEMBLE

LA JEUNESSE. l es sen LA VILLE QUI NOUS RESSEMBLE, LA VILLE QUI NOUS RASSEMBLE LA JEUNESSE l es sen tiel LA VILLE QUI NOUS RESSEMBLE, LA VILLE QUI NOUS RASSEMBLE sommaire LA JEUNESSE PAGES 4 À6 PAGES 7 À9 PAGE 10 PAGE 11 Le BIJ, lieu ressources Pour s informer et se documenter -

Plus en détail

PROJET EDUCATIF 1/ INTRODUCTION AU PROJET EDUCATIF : BUT, PUBLIC VISE ET DUREE DU PROJET

PROJET EDUCATIF 1/ INTRODUCTION AU PROJET EDUCATIF : BUT, PUBLIC VISE ET DUREE DU PROJET PROJET EDUCATIF 1/ INTRODUCTION AU PROJET EDUCATIF : BUT, PUBLIC VISE ET DUREE DU PROJET 2/LES INTENTIONS EDUCATIVES 3/ LES VALEURS PRINCIPALES 4/ LES ACTEURS EDUCATIFS, LEUR CHAMPS D INTERVENTION ET LES

Plus en détail

VILLE AMIE DES ENFANTS TABLEAU DE BORD

VILLE AMIE DES ENFANTS TABLEAU DE BORD VILLE AMIE DES FANTS Être ou devenir Ville amie des enfants suppose que la collectivité connaît les enfants et les adolescents qui vivent sur son territoire. Ce tableau de bord est un outil de diagnostic

Plus en détail

CONSEIL MUNICIPAL SÉANCE DU 10 OCTOBRE 2011 A 18 H

CONSEIL MUNICIPAL SÉANCE DU 10 OCTOBRE 2011 A 18 H Direction de la Coordination Administrative PG/MC CONSEIL MUNICIPAL SÉANCE DU 10 OCTOBRE 2011 A 18 H ORDRE DU JOUR 2011-10 1 - DECISION MODIFICATIVE N 1 EXERCICE 2011 BUDG ET PRINCIPAL 2 - ADHESION DE

Plus en détail

MAMI SENIORS Livret d accueil

MAMI SENIORS Livret d accueil MAMI SENIORS Livret d accueil Maison «Mami seniors» : Un espace d accueil de jour non médicalisé. C est un lieu de rencontres, d échanges et d animation au cœur de Toulon. Soucieux de cultiver le lien

Plus en détail

ORDRE DU JOUR DU CONSEIL MUNICIPAL LE SEC LUNDI 14 MAI 2007

ORDRE DU JOUR DU CONSEIL MUNICIPAL LE SEC LUNDI 14 MAI 2007 Département de la Seine Saint-Denis REPUBLIQUE FRANCAISE Liberté - Egalité - Fraternité SEC VILLE DE NOISY LE ORDRE DU JOUR DU CONSEIL MUNICIPAL LE SEC LUNDI 14 MAI 2007 A 18 H 30 Date de transmission

Plus en détail

Introduction Frédéric PETITBON Un contexte difficile Nicolas PERNOT

Introduction Frédéric PETITBON Un contexte difficile Nicolas PERNOT Introduction Frédéric PETITBON Directeur général délégué, IDRH Les collectivités doivent à la fois respecter des engagements vis-à-vis des citoyens, poursuivre des démarches managériales et tenir compte

Plus en détail

La politique éducative et culturelle de l académie Dispositifs domaine musique Actions 2014-2015 Opéra Grand Avignon

La politique éducative et culturelle de l académie Dispositifs domaine musique Actions 2014-2015 Opéra Grand Avignon de l académie Dispositifs domaine musique Actions 2014-2015 Opéra Grand Avignon Dispositifs d actions proposés en 2014-2015 L action choisie dans les dispositifs d actions proposés par l opéra, est développée

Plus en détail

Mécénat intergénérationnel : l Ircantec lance son appel à projets pour l année 2014

Mécénat intergénérationnel : l Ircantec lance son appel à projets pour l année 2014 Mécénat intergénérationnel : l Ircantec lance son appel à projets pour l année 2014 Contact presse Isabelle Vergeat-Achaintre Responsable de la communication Tél. 33 (0)2 41 05 21 74 ou 33 (0)6 07 70 13

Plus en détail

P R O J E T E D U C AT I F. Association Espace Jeunesse

P R O J E T E D U C AT I F. Association Espace Jeunesse P R O J E T E D U C AT I F Association Espace Jeunesse I N T R O D U C T I O N Ce projet éducatif expose les orientations éducatives de l Association ESPACE JEUNESSE, chargée par la municipalité du Séquestre

Plus en détail

DESTINATION LONDRES 2012

DESTINATION LONDRES 2012 DESTINATION LONDRES 2012 Présentation L IME André Coudrier Les jeunes et le sport Projet «London 2012» L IME André Coudrier La structure La mission et le projet L IME et l APAJH Le personnel encadrant

Plus en détail

Contacts. www.mdl-champagneardenne.com. la Ligue de l'enseignem. de votre MDL. Ardennes. Aube. Marne. Haute-Marne

Contacts. www.mdl-champagneardenne.com. la Ligue de l'enseignem. de votre MDL. Ardennes. Aube. Marne. Haute-Marne ... en Junior Asso Vers qui puis-je me renseigner si je veux créer une MDL? - Mon chef d établissement et/ou le référent vie lycéenne de mon établissement. - Délégué(e) académique à la vie lycéenne. -

Plus en détail

PROJET PEDAGOGIQUE ANNEE

PROJET PEDAGOGIQUE ANNEE PROJET PEDAGOGIQUE ANNEE 2013 /2014 Préambule La réforme des rythmes scolaires, mise en œuvre par le Gouvernement, doit permettre une meilleure répartition du temps scolaire passant de 4 à 4,5 jours d

Plus en détail

N.E.A. 2 NAUTISME ESPACE ATLANTIQUE 2 LE PLAN D ACTION

N.E.A. 2 NAUTISME ESPACE ATLANTIQUE 2 LE PLAN D ACTION N.E.A. 2 NAUTISME ESPACE ATLANTIQUE 2 LE PLAN D ACTION 1 1 La coordination NEA2 Coordination «Economie» Coordination «Environnement» Coordination «Social» Chef de file Coordination technique transnationale

Plus en détail

Construire son été. avec la Ville de Reims et sa direction de la Jeunesse

Construire son été. avec la Ville de Reims et sa direction de la Jeunesse Construire son été avec la Ville de Reims et sa direction de la Jeunesse Une école de vie La Ville de Reims accompagne avec exigence enfants et jeunes Le but? Permettre à chaque enfant et chaque jeune

Plus en détail

Guide des. interventions Personnes en difficulté Personnes âgées de 60 ans et plus Personnes handicapées

Guide des. interventions Personnes en difficulté Personnes âgées de 60 ans et plus Personnes handicapées Guide des interventions Edition 2010 Mot du président Le Centre Communal d Action Sociale de Saint-Yrieix-sur-Charente est un outil majeur de la politique sociale de la municipalité. Au delà des aides

Plus en détail

PROJET D ETABLISSEMENT

PROJET D ETABLISSEMENT PROJET D ETABLISSEMENT Le 8 janvier 2015 1.1 Une école qui nourrit le désir de progresser 1.11 Accompagner les élèves et favoriser leurs réussites scolaire et personnelle - Créer des temps d accompagnement

Plus en détail

CONTRAT DE VILLE NOTE AU BUREAU MUNICIPAL

CONTRAT DE VILLE NOTE AU BUREAU MUNICIPAL CONTRAT DE VILLE NOTE AU BUREAU MUNICIPAL Objet : les dispositifs politique de la ville La politique de la ville est la pièce majeure des politiques publiques de lutte contre toutes les formes d'exclusion

Plus en détail

Mairie d Orange Direction AFFAIRES SCOLAIRES / ANIMATION SPORT LOISIRS. Accueil de Loisirs Périscolaire de Camus. Rue Joachim du Bellay 84100 ORANGE

Mairie d Orange Direction AFFAIRES SCOLAIRES / ANIMATION SPORT LOISIRS. Accueil de Loisirs Périscolaire de Camus. Rue Joachim du Bellay 84100 ORANGE Mairie d Orange Direction AFFAIRES SCOLAIRES / ANIMATION SPORT LOISIRS Accueil de Loisirs Périscolaire de Camus Rue Joachim du Bellay 84100 ORANGE PROJET PEDAGOGIQUE Année 2012-2013 Autour du livre Présentation

Plus en détail

COMMUNIQUE DE PRESSE Saint-Denis, le 4 mars 2014

COMMUNIQUE DE PRESSE Saint-Denis, le 4 mars 2014 COMMUNIQUE DE PRESSE Saint-Denis, le 4 mars 2014 Aider les plus démunis à rester connectés Connexions Solidaires ouvre à Saint-Denis Grâce au soutien de la Mairie, du Centre Communal d Action Sociale (CCAS)

Plus en détail

ORGANISATION DU TEMPS DE TRAVAIL DANS LES SERVICES (PERI)-SCOLAIRES

ORGANISATION DU TEMPS DE TRAVAIL DANS LES SERVICES (PERI)-SCOLAIRES ORGANISATION DU TEMPS DE TRAVAIL DANS LES SERVICES (PERI)-SCOLAIRES 5 juin 2012 Catherine BODIN - Séverine GAUBERT DÉROULEMENT DE L'INTERVENTION I. Les caractéristiques de la gestion du personnel scolaire

Plus en détail

Vidéo. Théâtre. Ateliers. Photo. Arts plastiques. École. Collège. Lycée. Maison du geste et de l image. Scolaires ou loisirs

Vidéo. Théâtre. Ateliers. Photo. Arts plastiques. École. Collège. Lycée. Maison du geste et de l image. Scolaires ou loisirs Maison du geste et de l image Centre de recherche et d éducation artistique Ateliers Scolaires ou loisirs Arts plastiques École Vidéo Photo Théâtre Lycée Collège 2 3 Atelier théâtre (à gauche), atelier

Plus en détail

COMTE RENDU DU REGROUPEMENT DES MEMBRES DU G.T.L. LA ROCHELLE 19 DECEMBRE 2006-LYCEE JEAN DAUTET, LA ROCHELLE

COMTE RENDU DU REGROUPEMENT DES MEMBRES DU G.T.L. LA ROCHELLE 19 DECEMBRE 2006-LYCEE JEAN DAUTET, LA ROCHELLE COMTE RENDU DU REGROUPEMENT DES MEMBRES DU G.T.L. LA ROCHELLE 19 DECEMBRE 2006-LYCEE JEAN DAUTET, LA ROCHELLE Présents : vingt et un documentalistes. Thème de travail : avant de continuer le travail sur

Plus en détail

Céline Nicolas Cantagrel CPC EPS Grande Section /CP Gérer et faciliter la continuité des apprentissages

Céline Nicolas Cantagrel CPC EPS Grande Section /CP Gérer et faciliter la continuité des apprentissages Céline Nicolas Cantagrel C EPS Grande Section / Gérer et faciliter la continuité des apprentissages GS Quelques pistes par rapport à l équipe pédagogique : renforcer les liens, clarifier les paramètres

Plus en détail

1- Présentation de la structure

1- Présentation de la structure 1- Présentation de la structure Cadre L école Paul Langevin se situe sur la commune de Pontivy, les locaux des classes de maternelle et d élémentaire se rejoignent par la cantine. L école maternelle compte

Plus en détail

Parents, enfants. un guide pour vous

Parents, enfants. un guide pour vous Parents, enfants un guide pour vous edit s mmaire Parents, Notre engagement de mettre en place un territoire compétitif, solidaire et durable ne peut se concevoir sans répondre aux besoins des enfants

Plus en détail

Guide du Partenaire OFFICE DE TOURISME de LANGEAIS & CASTELVALÉRIE

Guide du Partenaire OFFICE DE TOURISME de LANGEAIS & CASTELVALÉRIE Nos valeurs Nos services Devenir partenaire Guide du Partenaire OFFICE DE TOURISME de LANGEAIS & CASTELVALÉRIE année 2015 2 SOMMAIRE Nos valeurs... Nos missions p. 3-4 L équipe associative L équipe salariée

Plus en détail

Mobilisation contre le décrochage scolaire. Bilan de l action entreprise sur l année 2013 et perspectives pour l année 2014

Mobilisation contre le décrochage scolaire. Bilan de l action entreprise sur l année 2013 et perspectives pour l année 2014 Mobilisation contre le décrochage scolaire Bilan de l action entreprise sur l année 2013 et perspectives pour l année 2014 Mercredi 8 janvier 2014 SOMMAIRE Introduction : la Nation mobilisée contre le

Plus en détail

Objet : Appel à participation / Festival 2 Pays, Samedi 14 et Dimanche 15 septembre 2013, à Baccarat

Objet : Appel à participation / Festival 2 Pays, Samedi 14 et Dimanche 15 septembre 2013, à Baccarat Objet : Appel à participation / Festival 2 Pays, Samedi 14 et Dimanche 15 septembre 2013, à Baccarat Madame, Monsieur, «Territoires 2 vie, territoires d initiatives» est un projet de coopération lancé

Plus en détail

Dossier de presse «Fais-nous rêver-fondation GDF SUEZ»,

Dossier de presse «Fais-nous rêver-fondation GDF SUEZ», Partenaires fondateurs DOSSIER DE PRESSE Dossier de presse «Fais-nous rêver-fondation GDF SUEZ» «Fais-nous rêver-fondation GDF SUEZ», Construisons ensemble des voies nouvelles pour un sport utile à tous

Plus en détail

Synthèse de l étude d opportunité et de faisabilité pour la création d une école de cinéma et d audiovisuel en région Rhône-Alpes

Synthèse de l étude d opportunité et de faisabilité pour la création d une école de cinéma et d audiovisuel en région Rhône-Alpes Synthèse de l étude d opportunité et de faisabilité pour la création d une école de cinéma et d audiovisuel en région Rhône-Alpes Étude établie par le troisième pôle 2014 ETUDE D OPPORTUNITÉ ET DE FAISABILITÉ

Plus en détail

Envoyé en préfecture le 13/07/2015 Reçu en préfecture le 13/07/2015 Affiché le ID : 091-219102282-20150625-CM20150625_08-DE

Envoyé en préfecture le 13/07/2015 Reçu en préfecture le 13/07/2015 Affiché le ID : 091-219102282-20150625-CM20150625_08-DE 1 Préambule Chaque usager doit être conscient des droits et devoirs qu entraîne son inscription et la fréquentation à des activités municipales. Ce règlement intérieur a été adopté en conseil municipal

Plus en détail

Guide Leader + 16 pages 12/07/05 11:20 Page 1. En Pays Portes de Gascogne l Europe est partenaire de vos projets LEADER +

Guide Leader + 16 pages 12/07/05 11:20 Page 1. En Pays Portes de Gascogne l Europe est partenaire de vos projets LEADER + Guide Leader + 16 pages 12/07/05 11:20 Page 1 En Pays Portes de Gascogne l Europe est partenaire de vos projets LEADER + Guide Leader + 16 pages 12/07/05 11:20 Page 2 LEADER + Qu est-ce que c est? Liaison

Plus en détail

Présentation de l établissement

Présentation de l établissement Présentation de l établissement Le collège Saint-Michel est une unité pédagogique autonome faisant partie du groupe scolaire Saint-Michel qui comprend l école, le collège, les lycées et le Centre de Formation

Plus en détail

Ces différentes déclinaisons ont aussi pour but de former l enfant :

Ces différentes déclinaisons ont aussi pour but de former l enfant : La municipalité d Amboise a mené une réflexion afin d améliorer la qualité de l accueil périscolaire du matin et du soir, au sein des écoles maternelles et élémentaires de la commune. A partir de cette

Plus en détail

Débat d orientations budgétaires 2014. Conseil municipal du 4 novembre 2013

Débat d orientations budgétaires 2014. Conseil municipal du 4 novembre 2013 Débat d orientations budgétaires 2014 Conseil municipal du 4 novembre 2013 1 1. Un contexte économique toujours aussi tendu 2 Les éléments de contexte 2014 : année électorale Des inconnues avec les réformes

Plus en détail

A la découverte du Service jeunesse Edition 2014-2015

A la découverte du Service jeunesse Edition 2014-2015 A la découverte du Service jeunesse Edition 2014-2015 Dédié aux 11-25 ans «Depuis le 7 juillet 2014, le Service jeunesse (consacré aux pré-adolescents, adolescents et jeunes adultes de 11 à 25 ans) est

Plus en détail

Médiathèque des Capucins Du neuf sous la nef

Médiathèque des Capucins Du neuf sous la nef Vendredi 27 février 2015 Médiathèque des Capucins Du neuf sous la nef Légende : Etablissement de recherche, de culture et de loisirs, elle proposera des collections renouvelées et des services innovants

Plus en détail

Un lieu d exception pour vos événements

Un lieu d exception pour vos événements Un lieu d exception pour vos événements Au cœur de Paris, dans un cadre hors du commun, le Jeu de Paume vous accueille pour organiser, en dehors des horaires d'ouverture au public, vos petits déjeuners,

Plus en détail

Gérard COSME Karamoko SISSOKO Faysa BOUTERFASS. Ali ZAHI Christian LAGRANGE Marie-Rose HARENGER. Christian BARTHOLME Sylvie BADOUX Dref MENDACI

Gérard COSME Karamoko SISSOKO Faysa BOUTERFASS. Ali ZAHI Christian LAGRANGE Marie-Rose HARENGER. Christian BARTHOLME Sylvie BADOUX Dref MENDACI COMMUNAUTE D'AGGLOMERATION «EST ENSEMBLE» PROCES VERBAL DES DELIBERATIONS DU BUREAU COMMUNAUTAIRE Le nombre de membres du Bureau communautaire en exercice est de 21 Séance du 17 juin 2015 Le Bureau communautaire,

Plus en détail

Les actions éducatives familiales (AEF) Enjeux et perspectives

Les actions éducatives familiales (AEF) Enjeux et perspectives Les actions éducatives familiales (AEF) Enjeux et perspectives Novembre 2013 1. Qu est-ce qu une AEF? Une action éducative familiale est une action menée avec des adultes qui sont aussi parents et pour

Plus en détail

PLAN DE COMMUNICATION REGIONAL POUR LA PROMOTION DES FONDS EUROPEENS FEDER, FSE et FEADER EN ILE-DE-FRANCE

PLAN DE COMMUNICATION REGIONAL POUR LA PROMOTION DES FONDS EUROPEENS FEDER, FSE et FEADER EN ILE-DE-FRANCE PLAN DE COMMUNICATION REGIONAL POUR LA PROMOTION DES FONDS EUROPEENS FEDER, FSE et FEADER EN ILE-DE-FRANCE Version du 23 avril 2008 1 Sommaire 1. RAPPEL DU CONTEXTE_ 3 2. PILOTAGE ET PERIMETRE DU PLAN

Plus en détail

Règlement intérieur de la Cité

Règlement intérieur de la Cité Règlement intérieur de la Cité 19 mai 2015 p.1 PREAMBULE Objectifs La Cité est un équipement municipal de soutien à la vie associative. C est un lieu d accueil, de promotion, d information, de formation

Plus en détail

Plan de communication

Plan de communication Plan de communication Politique d établissement émis le : Avril 2007 Par Direction de la communication Table des matières 1 Etat des lieux 3 1.1 Le cadre et les définitions 3 1.2 Le contexte extérieur

Plus en détail

Synthèse de la CNCH du 19 juin 2008

Synthèse de la CNCH du 19 juin 2008 ACTIONS EN MATIÈRE D'INTÉGRATION DES PERSONNES HANDICAPÉES DU MINISTÈRE DE LA CULTURE ET DE LA COMMUNICATION Synthèse de la CNCH du 19 juin 2008 LE CONTEXTE La Commission nationale Culture-Handicap La

Plus en détail

deux niveaux 750 m² 45 000 ordinateurs tablettes liseuses lecteurs MP3. programmation culturelle accueille

deux niveaux 750 m² 45 000 ordinateurs tablettes liseuses lecteurs MP3. programmation culturelle accueille mode d emploi Un lieu de vie La médiathèque est un lieu de vie, d information, de formation, de culture et de loisirs ouvert à tous, librement et gratuitement. Seul le prêt nécessite une inscription.

Plus en détail

POLITIQUE DE LOCATION DE SALLES

POLITIQUE DE LOCATION DE SALLES POLITIQUE DE LOCATION DE SALLES PRÉAMBULE La Ville de Magog met les salles du centre communautaire, de l Espace culturel de Magog ainsi que la salle communautaire d Omerville à la disposition des organisations

Plus en détail

CONTRAT DE VILLE DE NOUVELLE GENERATION

CONTRAT DE VILLE DE NOUVELLE GENERATION Direction de la ville et de la cohésion urbaine CONTRATT DE VILLE DE NOUVELLE GENERATION Proposition d architecture Novembre 2014 Les contrats de ville de nouvelle génération qui succèderont, à compter

Plus en détail

Les Commissions, garantes de l'auto-gestion de Locaux Motiv'

Les Commissions, garantes de l'auto-gestion de Locaux Motiv' Les Commissions, garantes de l'auto-gestion de Locaux Motiv' Chaque adhésion engage le nouveau membre à participer à la vie associative via son implication dans une commission. Forces vives de l association,

Plus en détail

LE SALON DES SÉNIORS & GRAMOUNES

LE SALON DES SÉNIORS & GRAMOUNES 1 ère ÉDITION à la Réunion LE SALON DES SÉNIORS & GRAMOUNES Du 11 au 13 MARS 2016 Au PARC DES EXPOSITIONS ET DES CONGRÈS AUGUSTE LEGROS SAINT DENIS DE LA RÉUNION INFOS : contact@eventgo.fr / 0692 527 520

Plus en détail

JOURNEES DE FORMATION : Pratique de l accompagnement au cinéma, découvrir et expérimenter des outils de médiation

JOURNEES DE FORMATION : Pratique de l accompagnement au cinéma, découvrir et expérimenter des outils de médiation JOURNEES DE FORMATION : Pratique de l accompagnement au cinéma, découvrir et expérimenter des outils de médiation Le mardi 1 er, mercredi 2 et jeudi 3 juillet 2014 de 9h30 à 16h30 au Centre culturel Le

Plus en détail

Maisons de Victor Hugo. Paris / Guernesey

Maisons de Victor Hugo. Paris / Guernesey Dans l intimité d un écrivain, place des Vosges Ouvrant sur l un des plus beaux sites parisiens, la Place des Vosges, le Maison de Victor Hugo a pour mission de maintenir vivante la mémoire de ce génie,

Plus en détail

Conduite du Projet de Rénovation Urbaine de Montauban. Forum ANRU du 28 mars 2006

Conduite du Projet de Rénovation Urbaine de Montauban. Forum ANRU du 28 mars 2006 Conduite du Projet de Rénovation Urbaine de Montauban Forum ANRU du 28 mars 2006 1 Préambule Montauban, face à un enjeu classique : devenir une banlieue de Toulouse ou s affirmer comme pôle d équilibre

Plus en détail

LE 3 e CYCLE DE FORMATION À LA PRATIQUE EN AMATEUR

LE 3 e CYCLE DE FORMATION À LA PRATIQUE EN AMATEUR Schéma d'orientation pédagogique de la musique avril 2008 FICHE PÉDAGOGIQUE A3 LE 3 e CYCLE DE FORMATION À LA PRATIQUE EN AMATEUR Sommaire Introduction I Différents profils d élèves pour différentes situations

Plus en détail

Analyse des questionnaires d évaluation parents et enfants Juin 2015

Analyse des questionnaires d évaluation parents et enfants Juin 2015 Réforme des rythmes scolaires Projet Educatif de territoire d Evecquemont Analyse des questionnaires d évaluation parents et enfants Juin 2015 A Du PEDT au comité de suivi et d évaluation de la réforme

Plus en détail