RAPPORT D ACTIVITÉ.

Dimension: px
Commencer à balayer dès la page:

Download "RAPPORT D ACTIVITÉ. www.noisylesec.fr"

Transcription

1 RAPPORT D ACTIVITÉ 2013

2 2

3 L ÉDITORIAL DU MAIRE Pour un service de proximité de qualité Servir au mieux la population, tel est le défi quotidien relevé par les différents services de la collectivité. Apporter un service toujours plus performant, sans augmenter les taux d imposition, relève, chacun le sait, d un exercice d équilibriste. Chaque année passant, il est d ailleurs toujours plus difficile, le désengagement de l Etat se poursuivant, d améliorer, malgré cette pression budgétaire, le service rendu. L équipe d élus comme celle de l administration mènent ce combat avec sérieux et détermination pour que les aléas nationaux n empêchent pas notre belle ville de Noisy-le-Sec de voir cohabiter services nouveaux, événements, spectacles, animations, une réelle activité économique et de nouveaux travaux. Un engagement qui s est véritablement poursuivi en Aux côtés de Noiséens, au quotidien, se sont poursuivies les réunions dans les quartiers, les conseils de quartiers et les visites de rues, etc. pour que chacun puisse exprimer son point de vue et signaler tout sujet qui le préoccupe. Cet échange permanent s est déroulé toute l année sous différentes formes et demeure fondamental pour faire vivre une véritable démocratie de proximité. Ce contact permanent des Noiséens est précieux aux élus comme à l administration, qui y trouvent la source de leur activité et les signes permettant d identifier de la façon la plus juste les demandes qui émergent de la population noiséenne. La qualité de vie est un point fort de Noisy. Elle nous concerne tous, jeunes, moins jeunes, grandes familles, jeunes ménages ou personnes isolées... Pour eux, nous poursuivons ce travail main dans la main pour faire avancer Noisy. L élan se poursuit sur la même tonalité pour six nouvelles années de travail, avec le même plaisir et la même détermination pour la qualité de notre ville. Laurent Rivoire, Maire Rapport d Activité 2013 de la Ville de Noisy-le-Sec 3

4 L'ÉDITORIAL DU DIRECTEUR GÉNÉRAL DES SERVICES Les services municipaux ont fait preuve en 2013 d une activité riche et intense. Les 1200 agents permanents et occasionnels se sont mobilisés tout au long de l année pour effectuer auprès des Noiséens, un service public de qualité réactif, proche des administrés et notamment les plus défavorisés. Vous trouverez dans ce rapport l ensemble des éléments chiffrés permettant de décrire cette activité. Ces chiffres peut-être, vous surprendront mais vous permettront de mieux comprendre l extrême diversité d intervention de notre collectivité. Ce qui est plus difficilement communicable, au travers de ces lignes, c est le sérieux et le sens du service public dont font preuve, à longueur de journée, tous les agents de la collectivité. Michel VIAULT, Directeur Général des Services 4

5 SOMMAIRE L ÉDITORIAL DU MAIRE p.3 L'ÉDITORIAL DU DIRECTEUR GÉNÉRAL DES SERVICES p.4 SOMMAIRE p.5 LES DÉPENSES ET RECETTES 2013 DE LA VILLE...p.6 LE PERSONNEL COMMUNAL EN QUELQUES CHIFFRES p.8 ORGANIGRAMME GÉNÉRAL DES SERVICES......p.9 CABINET DU MAIRE Direction de la Communication et des Relations Publiques p.10 DIRECTION GÉNÉRALE Modernisation et Evaluation p.15 Intercommunalité - Développement Durable et Agenda p.17 PÔLE RESSOURCES INTERNES Direction des Affaires Juridiques et des Assemblées...p.72 Direction des Finances p.74 Direction des Ressources Humaines p.78 Direction des Systèmes d Information p.82 Direction des Achats et des Marchés Publics p.84 PÔLE AMÉNAGEMENT ET DÉVELOPPEMENT Direction de l Aménagement et de l Urbanisme.....p.86 Direction de l Habitat et du Logement p.90 Missions : Commerce, Artisanat et Développement Economique p.92 PÔLE ÉQUIPEMENTS ET CADRE DE VIE Direction des Bâtiments p.94 Direction de l Environnement et des Espaces Verts...p.98 Direction de la Voirie et de la Circulation p.102 Centre Technique Municipal p.104 PÔLE SERVICES À LA POPULATION Direction des Affaires Culturelles (DAC) p.19 La Galerie p.21 La Médiathèque p.26 Le Théâtre des Bergeries P.29 Le service Archives Documentation p.32 Direction de la Population et du Guichet Unique....p.34 Direction de la Sécurité et de la Prévention p.38 Direction des Sports et de la Jeunesse p.40 Direction des Affaires Scolaires, de l Enfance et de la Petite Enfance (Multiaccueils, RAM) p.46 Direction de la Cohésion Sociale (Politique de la Ville, CCAS, CMS-US, CMS-UPSP, PMI) p.56 Rapport d Activité 2013 de la Ville de Noisy-le-Sec 5

6 DÉPENSES ET RECETTES 2013 DE LA VILLE RÉPARTITION DES DÉPENSES RÉELLES DE FONCTIONNEMENT DE LA VILLE EN 2013 Aménagement et Servs. Urbains ,82 % Action Économique ,32 % Sécurité et Salubrité Publique ,65 % Logement ,95 % Famille ,94 % Enseignement Formation ,351 29,73 % Social et Santé ,60 % Sport et Jeunesse ,10 % Culture ,89 % Dépenses réelles de fonctionnement 57,9 M (avec répartition des frais généraux) RÉPARTITION DES RECETTES RÉELLES DE FONCTIONNEMENT DE LA VILLE EN 2013 Autres produits de gestion courante ,29 % Produits financiers ,01 % Produits exceptionnels ,53 % Atténuations de charges ,04 % Produits des services ,93 % Dotations et Participations ,77% Impôts et Taxes ,53% Recettes réelles de fonctionnement 63,8 M 6

7 RECETTES ET DÉPENSES 2011 DE LA VILLE RÉPARTITION DES DÉPENSES RÉELLES D'INVESTISSEMENT DE LA VILLE EN 2013 Action Économique ,02 % Sécurité et Salubrité Publique ,88 % Enseignement - Formation ,56 % Aménagement et Servs. Urbains ,94% Culture ,14 % Sport et Jeunesse ,34 % Logement ,22 % Famille ,74% Social et Santé ,16 % Dépenses réelles d'investissement 23 M (avec répartition des frais généraux) RÉPARTITION DES RECETTES RÉELLES D'INVESTISSEMENT DE LA VILLE EN 2013 Fonds de concours Est Ensemble 0 % Enseignement et Formation % Subventions sur Équipements Sportifs % Subventions sur Aménagement des Voiries % Culture % Institutions sociales et Santé % FCTVA et divers - Services Généraux % Emprunt % Recettes réelles d'investissement 11,3 M Rapport d Activité 2013 de la Ville de Noisy-le-Sec 7

8 LE PERSONNEL COMMUNAL EN QUELQUES CHIFFRES PERSONNEL PERMANENT PAR CATÉGORIES 6% 11 % 83 % Catégorie A Catégorie B Catégorie C PERSONNEL PAR STATUTS (effectif présent au 31/12/2013) Fonctionnaires stagiaires Fonctionnaires titulaires Non titulaires permanents Non titulaires non permanents Non titulaires (emplois aidés) PERSONNEL PERMANENT PAR FILIÈRE D'ACTIVITÉ Total 906 Hors filière 17 Technique 348 Sportive Police municipale Médico-Sociale Emplois fonctionnels Culturelle Animation Administrative

9 ORGANIGRAMME GÉNÉRAL DES SERVICES ASSISTANCE DE DIRECTION MODERNISATION ET ÉVALUATION INTERCOMMUNALITÉ ET DÉVELOPPEMENT DURABLE DIRECTEUR GÉNÉRAL ADJOINT DES SERVICES À LA POPULATION DIRECTION DES AFFAIRES CULTURELLES DIRECTION DES AFFAIRES SCOLAIRES ET DE L'ENFANCE DIRECTION DE LA POPULATION ET DU GUICHET UNIQUE DIRECTION DE L'ACTION SOCIALE, DE LA SANTÉ ET DE LA FAMILLE DIRECTION DE LA SÉCURITE ET DE LA PREVENTION DIRECTION DES SPORTS DIRECTION DE L'INSERTION, DE LA JEUNESSE ET DE L'ACTION DE QUARTIERS MAIRE CABINET DU MAIRE DIRECTEUR GÉNÉRAL DES SERVICES DIRECTION DE LA COMMUNICATION ET DES RELATIONS PUBLIQUES DIRECTEUR GÉNÉRAL ADJOINT AMÉNAGEMENT ET DÉVELOPPEMENT DIRECTION DES AFFAIRES JURIDIQUES ET DES ASSEMBLÉES DIRECTION DE L'AMÉNAGEMENT ET DE L'URBANISME DIRECTION DES FINANCES DIRECTION DE L'HABITAT ET DU LOGEMENT DIRECTION DES RESSOURCES HUMAINES DIRECTION DES SYSTÈMES D'INFORMATION MISSIONS : COMMERCE, ARTISANAT ET DÉVELOPPEMENT ÉCONOMIQUE DIRECTION DES ACHATS ET DES MARCHÉS PUBLICS SECRÉTARIATS (Maire, Cabinet et Élus) DIRECTEUR GÉNÉRAL ADJOINT ÉQUIPEMENTS ET CADRE DE VIE DIRECTION DES BÂTIMENTS DIRECTION DES ESPACES VERTS ET DE L'ENVIRONNEMENT DIRECTION DE LA VOIRIE ET DE LA CIRCULATION DIRECTION DU CENTRE TECHNIQUE MUNICIPAL Rapport d Activité 2013 de la Ville de Noisy-le-Sec 9

10 CABINET DU MAIRE Sous la responsabilité directe du Maire, le Cabinet assure l accompagnement politique de l action municipale. Composé de plusieurs membres sous la responsabilité du directeur de Cabinet, il constitue l interface permanente entre le Maire et les élus d une part, les services, les partenaires institutionnels et privés et les Noiséens d autre part. Chaque membre du Cabinet travaille en lien étroit avec les élus et la Direction Générale. Dans l organisation de la Ville de Noisy-le- Sec, le Cabinet assure la responsabilité directe du secrétariat des élus de la majorité et travaille en étroite collaboration avec la Direction de la Communication et des Relations publiques. Direction de la Communication et des Relations Publiques - DCRP MOYENS HUMAINS Tableau des effectifs Personnel Catégories A B C Total Permanent Nb d'agents ETP* CUI à 26h, Ponctuel Nb d'agents dont 1 parti en (vacataires ou août 2013 stagiaires) Volume horaire 138h aux taux horaires du dimanche annuel global 482,5h aux taux de semaine * Équivalent temps plein 10

11 Les fonctions des agents Une directrice de la communication et des relations publiques Secteur communication : Une chef de service de la communication externe Une chargée de la communication interne et des relations presse Une responsable du budget et de l affichage-diffusion Une assistante de communication Un rédacteur en chef Une journaliste Un photographe Un maquettiste Un graphiste-designer Un responsable de l imprimerie-offsettiste Deux reprographes Deux afficheurs-diffuseurs Secteur relations publiques : Un chef de service Une responsable de la vie associative Deux chargées de dossier Un agent logistique Deux sonorisateurs Un gardien Un agent d accueil Deux contrats aidés chargés de l accueil MISSIONS La communication : le secteur de la communication a pour mission de service public d'informer la population des actions et des projets de la municipalité, des activités des services municipaux et des associations de la ville par le biais d'outils papiers (journal mensuel, affiches, brochures et flyers) et d'outils numériques (site Internet, Facebook, journaux électroniques d'information). Il apporte régulièrement une aide ressource à tous les services municipaux et les associations qui en font la demande, en proposant un soutien technique à leur communication effectuée autour de leurs activités. La presse locale, nationale et spécialisée est également informée par l'envoi régulier de communiqués et de dossiers de presse. Le secteur de la communication assure également la communication interne en informant et valorisant les agents de la collectivité (via Trait d'union, le journal interne et l'intranet), mais aussi en organisant une dynamique de cohésion par le biais d'événements comme les vœux au personnel, la journée de la Femme, la mise à l'honneur des médaillés d'honneur du travail et des retraités, en partenariat avec la direction des ressources humaines. Les relations publiques : le secteur des relations publiques a pour missions de piloter l'organisation d'événements municipaux (vœux, fête nationale, poses de première pierre, inaugurations, accueil des nouveaux Noiséens, des nouveaux citoyens dans la nationalité française, remise de médailles d'honneur du travail), des cérémonies de commémoration et d'événements associatifs (fêtes annuelles des associations, Téléthon). Les relations publiques apportent leur savoir-faire et leur soutien logistique aux services municipaux et associations organisant des festivités (fête de la musique, cérémonie des lauréats, Rencontre d'ici et d'ailleurs, expositions associatives ). Les relations publiques gèrent par ailleurs le stock de denrées et boissons, ainsi que les cadeaux protocolaires et médailles d'honneur. Le service assure également la tenue du fichier associatif et l'aide au montage de projets des associations. Ce secteur accueille les délégations étrangères et organise le protocole de la ville, notamment lors des cérémonies de commémorations QUELQUES CHIFFRES CLÉS 2013 Communication externe : Journal d information municipale : 11 numéros diffusés en exemplaires Journaux Electronique d Information (JEI) : 4 à 5 messages hebdomadaires Site internet de la Ville : connexions annuelles Campagnes d'affichage : 192 campagnes de communication affichées en ville ou diffusées dans les lieux publics (hors affichage obligatoire des ordres du jour et compte rendus de conseils municipaux, conseils et bureaux communautaires d Est Ensemble) 10 campagnes de communication municipale grand format de type Mupi et Senior 40 créations graphiques pour les associations Reprographie : photocopies en couleur photocopies en noir et blanc Consommation papier : ramettes de papier livrées aux écoles ramettes de papier utilisées par l imprimerie pour les services et les associations dont ramettes de papier distribuées aux services municipaux Communication interne : 4 journaux diffusées à exemplaires chacun 20 bons de naissances remis à des agents nouvellement parents 18 agents récipiendaires d une médaille d honneur du travail Réalisation d un film sur la valorisation des services municipaux Exposition et organisation de la journée internationale de la femme Réception des agents nouvellement retraités et de ceux recevant la médaille d honneur du travail Rapport d Activité 2013 de la Ville de Noisy-le-Sec 11

12 DIRECTION GÉNÉRALE Cérémonie de remerciements et de mise à l'honneur des associations participant au Téléthon Relations publiques : 34 associations (hors clubs sportifs) ont bénéficié de mises à disposition gratuites et régulière de salles municipales 288 associations ont bénéficié de mises à dispositions ponctuelle de salles municipales 36 mises à disposition gratuites de salle pour les partis politiques 43 associations ont bénéficié d une mise à disposition de sonorisation en autonomie 118 sonorisations avec maintenance de techniciens pour les associations et les services municipaux 483 événements ou manifestations organisés ou soutenus 366 associations déclarées en préfecture 75 associations participant à la Fête des associations 17 associations ont participé au Téléthon 35 organisations de fête des voisins dans les 9 quartiers Une centaine de dossiers de demandes de subventions traités pour un montant d aides indirectes de Plus de 150 rendez-vous de soutien aux associations LES FAITS MARQUANTS EN 2013 Pour l ensemble de la direction : - Organisation des festivités (fête nationale, fête des associations, Téléthon ) ; - Organisation d événements (nouvel An ensemble, vœux, fête de la jeunesse, des centres de loisirs, de la petite enfance, galette des anciens combattants ) ; - Organisation de cérémonies d accueil des nouveaux Noiséens ; - Organisation des cérémonies d accueil dans la citoyenneté ; Pour la communication : - Obtention du label «Ville internet» 5 arobases. Pour les relations publiques : - Installation des relations publiques dans les anciens locaux de la Police municipale rénovés ; - Veille du respect d équité dans les conditions de mises à dispositions gratuites de salles municipales pour les partis politiques due à la période préélectorale. LES PROJETS ET PERSPECTIVES POUR 2014 Pour la direction : - Etablissement d un projet avec le redéploiement des profils et la priorisation des misions ; - Poursuite de l optimisation des moyens par le biais de la mutualisation et du financement de projets par régie publicitaire (Agenda, Guide pratique du Noiséen, plans et disques de stationnement, véhicules ) ; - Œuvrer à une meilleure politique d achats et une meilleure cohérence ; - Mutualiser certains marchés publics. Pour la communication : - Mise en place d une nouvelle stratégie de communication en lien avec la nouvelle mandature doublée d une réflexion sur le développement numérique. Pour les relations publiques : - Remise à plat des procédures ; - Préparation de la gestion de la nouvelle salle associative «Léo-Lagrange». 12

13 Rapport d Activité 2013 de la Ville de Noisy-le-Sec 13

14 DIRECTION GÉNÉRALE Les directeurs généraux adjoints, en compagnie de l'architecte présentent le projet d'extension du groupe scolaire Léo-Lagrange Placée sous la responsabilité générale du Maire, la Direction Générale est composée du Directeur Général des Services et de deux Directeurs Généraux Adjoints responsables du pôle Services à la population et du pôle Equipements et cadre de vie. La Direction Générale est assistée en son sein par deux assistantes de direction et par une responsable organisation et méthodes au sein du service modernisation et évaluation. Lui sont également rattachées compte tenu de leur caractère transversal, les missions Développement Durable (Agenda 21) et Intercommunalité. LA DIRECTION GÉNÉRALE EST CHARGÉE DES MISSIONS SUIVANTES : - transmission aux services des décisions du Maire et des élus, - déclinaison méthodologique et opérationnelle des décisions municipales, - coordination et mise en cohérence des directions et services, - contrôle des actes en provenance des directions, - analyse des problématiques et des propositions de stratégies et d actions, - pilotage général des interventions et évaluation des résultats, - encadrement et management des directeurs et du personnel de la direction générale, - suivi du budget et de son évolution. 14

15 Modernisation et Évaluation Seules les missions liées à la responsable organisation et méthodes seront abordées, le poste de contrôleur de gestion a été vacant sur l année MOYENS HUMAINS Tableau des effectifs Catégorie A B C Total Nb d'agents ETP* * Équivalent temps plein MISSIONS La mission organisation et méthodes est structurée autour de 4 grandes parties : La mise en place d une démarche qualité au sein des services de la Ville : - Accompagner les services dans la mise en place d outils qualité ; - Sensibiliser les agents à l utilisation d outils organisationnels ; - Réaliser les audits qualité interne à la demande de la direction générale ; - Préconiser des pistes d amélioration des organisations ; - Aider à la mise en œuvre des évolutions organisationnelles retenues. Le pilotage des activités et actions menées par les différents services et directions de la commune : - Production du rapport annuel d activité de la Ville de Noisy-le-Sec ; - Mise en place et suivi des indicateurs d activité ; - Production de tableaux de bord La gestion des projets de modernisation de l administration : - Accompagner la collectivité et les chefs de projet dans le montage et la réalisation des projets ; - Réaliser des documents de gestion de projet ; - Effectuer un benchmarking sur les projets. La mission de correspondante informatique et libertés en lien avec la CNIL : - Tenir une liste des traitements ; - La correspondante informatique et libertés doit être consultée préalablement à la mise en œuvre des traitements ; - Rôle de conseil, de recommandation et d alerte. QUELQUES CHIFFRES CLÉS 2013 Mise en place d une démarche qualité au sein des services de la ville : dans le recueil des documents qualité, il existe 268 documents (16 processus, 44 procédures, 68 instructions de travail et 140 enregistrements). 3 projets de modernisation de l administration ont été réalisés : - Consolidation du rapport d activité des services de 2012 ; - Lancement du projet ATAL II ; - Démarche de pilotage : mise en place des feuilles de saisie pour renseigner l évolution des indicateurs d activité. La mission de correspondante informatique et libertés en lien avec la CNIL : traitements de données à caractère personnel sont répertoriés sur le registre des traitements de données effectués ; - 47 déclarations répertoriées par la correspondante informatique et libertés ; - 28 actions ont été réalisées par la correspondante informatique et libertés. LES FAITS MARQUANTS EN Mise en place des actions correctives de l audit achats réalisé en 2011 ; - Formalisation de la démarche de pilotage des services municipaux (recensement des activités municipales, des indicateurs et mise à disposition des feuilles de saisie) ; - Déploiement du logiciel ATAL II ; - Lancement du rapport d activité 2012 ; - Formalisation et mise à jour des documents qualité ; - Mise en place d une instruction de travail sur le protocole à suivre en cas d agression d un agent par un usager. LES PROJETS ET PERSPECTIVES POUR Poursuivre la démarche de pilotage des services municipaux (listing des indicateurs, tableaux de bord) ; - Poursuivre le déploiement du logiciel Atal II ; - Assurer le suivi des projets de modernisation de l administration ; - Assurer les missions de correspondante informatique et libertés ; - Assurer le suivi de la démarche qualité ; - Mettre en place les fiches d amélioration au niveau des services municipaux, afin d améliorer la réactivité suite à une réclamation des usagers ou un dysfonctionnement interne ; - Lancement du rapport d activité 2013 ; - Accompagner la mise en place d un nouvel Intranet ; - Participer à la mise en place du référentiel Qualiville. Rapport d Activité 2013 de la Ville de Noisy-le-Sec 15

16 16 DIRECTION GÉNÉRALE

17 Intercommunalité - Développement Durable Seule la mission liée au développement durable sera abordée, le poste du directeur des projets intercommunaux a été vacant à partir de l année MOYENS HUMAINS Tableau des effectifs Catégorie A B C Total Nb d'agents ETP* 1, ,5 1.8 * Équivalent temps plein Les fonctions des agents Une coordinatrice Agenda 21 Une chargée de mission développement durable (stage en alternance) MISSIONS Les principaux objectifs de la mission Agenda 21 sont : - D accompagner la mise en œuvre de l'agenda 21 de la Ville : appuyer les services de la Ville et les acteurs du territoire dans leurs réflexions et leurs projets de développement durable, suivre et évaluer la mise en œuvre du programme d actions de manière participative et transparente. - D'appuyer les services de la Ville dans l'intégration progressive du développement durable à leur fonctionnement et à leurs pratiques. - De mener des actions de sensibilisation et de formation au développement durable auprès des agents municipaux, des habitants et des acteurs socio-économiques du territoire. LES FAITS MARQUANTS EN ère année de mise œuvre du programme d actions par les services ; - 1 er appel à initiatives de développement durable auprès des associations et des conseils de quartier : 5 projets accompagnés et soutenus financièrement ; - 4 e éditions des semaines du développement durable (avril 2013) et de la mobilité (septembre 2013) ; - Lancement du Réseau d'agents Référents développement durable pour déployer des actions de développement durable au sein des services (septembre 2013) ; - Réalisation du bilan carbone patrimoine et services pour mesurer les émissions de Gaz à Effet de Serre émis par les services de la collectivité. LES PROJETS ET PERSPECTIVES POUR Évaluer le premier programme d actions de l Agenda 21 après deux années de mise en œuvre ; - Créer un observatoire de l Agenda 21 pour maintenir la dynamique participative autour de la mise en œuvre du programme d actions ; - Actualiser le programme d actions en concertation avec les Noiséens, les acteurs locaux et les agents municipaux ; - Renforcer la programmation des manifestations de sensibilisation au développement durable (semaine du développement durable et de la mobilité). QUELQUES CHIFFRES CLÉS 2013 Sensibilisation : Entre la semaine du développement durable en avril et la semaine de la mobilité en septembre, ce sont près de personnes qui ont pris part aux manifestations de sensibilisation au développement durable en Les acteurs locaux s impliquent de plus en plus dans cette programmation ; en 2013, 12 associations et entreprises locales ont participé à ces événements Atelier réparations vélo Rapport d Activité 2013 de la Ville de Noisy-le-Sec 17

18 PÔLE SERVICES À LA POPULATION LL objectif principal de ce pôle réside dans la délivrance de prestations aux administrés dans une logique d épanouissement individuel et de cohésion sociale. DANS CE PÔLE SONT REGROUPÉES LES DIMENSIONS SUIVANTES : - les politiques liées aux affaires culturelles, - les politiques d accompagnement et d épanouissement de la personne dans une approche qualitative et personnalisée de l accueil, - les politiques de prévention et de sécurité, - les politiques liées aux activités sportives et au domaine de la jeunesse, - les politiques d éveil et d éducation de l enfant, - les politiques d insertion et d intégration dans les quartiers et les actions de proximité, - les politiques familiales plurigénérationnelles, - et les politiques d accompagnement et de solidarité auprès des plus fragiles. Direction des Affaires culturelles La Direction des Affaires culturelles de la Ville de Noisy-le-Sec est chargée de favoriser l accès à la culture pour tous et de mettre en œuvre la politique culturelle. La Direction des Affaires culturelles (DAC) est un pôle qui regroupe l ensemble des équipements culturels de la ville. Elle regroupe cinq équipements culturels : - deux directement rattachés : la Médiathèque et La Galerie, - un indirectement : le Théâtre des Bergeries, - deux transférés à la CAEE : le Conservatoire de musique et de danse, le cinéma «Le Trianon». 18 Un public nombreux est venu assister à l'ouverture du Festival du Film Franco-Arabe, le 22 novembre 2013

19 Direction des Affaires culturelles - DAC MOYENS HUMAINS hors les murs en complément des programmations de saison des équipements de la ville, - promouvoir et encadrer les pratiques amateurs. QUELQUES CHIFFRES CLÉS 2013 Tableau des effectifs Catégorie A B C Total Nb d'agents ETP* 1 0 1,3 2,3 1.8 * Équivalent temps plein Les fonctions des agents Un directeur des Affaires culturelles Une assistante à 80% en charge du secrétariat (70% DAC et 30% à La Galerie) Une assistante à temps plein (50% à la DAC et 50% à La Galerie) MISSIONS La Direction des Affaires culturelles de la Ville de Noisy-le-Sec a une quadruple mission : - mettre en œuvre les orientations de politique culturelle définies par la municipalité, - coordonner l action culturelle des différents équipements de la ville, - créer et développer des projets, - élaborer des partenariats. Depuis sa création en 2004, la DAC programme directement un certain nombre d événements culturels municipaux. Le Cercle à Musique : «Le Cercle à Musique - Festival Jeunes talents» est devenu une saison musicale qui s étend de janvier à juin et propose un concert le dernier jeudi de chaque mois net ont été consacrés par la DAC à cet événement pour sa 8 ème édition. Cette année, la programmation incluait 3 types de programmes : - 6 concerts payants le soir, 5 en salle des mariages et 1 au Théâtre des Bergeries. - 3 programmes gratuits «Une heure avec» entre 12 h et 13 h dans l auditorium de la médiathèque. - 3 spectacles scolaires représentant 6 séances en collaboration avec les JMF (Jeunesse Musicale de France) dans la salle des mariages. L édition de 2013 a attiré spectateurs. Cercle à budget nombre nombre coût par coût par musique en euros d événements de spectateur concert en spectateurs en euros euros , , , ,22 La Direction des Affaires culturelles s attache à réfléchir et à proposer la mise en place d une politique culturelle qui permette de : - créer une dynamique globale sur l ensemble du territoire en fédérant et en accompagnant les dynamiques locales, - mettre en synergie les compétences des différents acteurs culturels en proposant des activités qui intègrent les compétences de ces structures : Théâtre des Bergeries, La Galerie, la Médiathèque, le Conservatoire de musique et de danse, le cinéma «Le Trianon», le tissu associatif, - proposer, en concertation avec les directions des différents équipements, une programmation culturelle suffisamment équilibrée, novatrice, qui fasse notamment découvrir des pratiques culturelles inconnues ou inédites mais toujours dans un souci d avancer avec le public, - sensibiliser le public à l art en ouvrant son esprit, facilitant ainsi la formation de son sens critique, notamment en ce qui concerne l art contemporain, - aborder différentes formes d art, renforçant par-là même le rayonnement culturel de la Ville, - participer aux événements nationaux : Journées du Patrimoine, Fête de la Musique, - renforcer le lien social par des animations culturelles Le Salon des artistes et des associations d art plastique de Noisy-le-Sec : Ce salon, qui s est déroulé du 12 au 14 avril 2013, a réuni 49 artistes de la ville, soit 10 artistes de plus que l édition 2012, qui se répartissent comme suit : - artistes indépendants : 25 - association «Le pinceau, la palette» : 3 - association «Créa sculpt» : 8 - association «Atelier 51» : 13 Le taux de réponse pour le vernissage a été important puisque 140 personnes se sont présentées sur les 350 cartons envoyés, soit un taux de réponse de 40% (26 % en 2012). Quant à la fréquentation, le fait d avoir raccourci ce salon et de l organiser sur un week-end a porté ses fruits : 234 personnes se sont déplacées sur 3 jours contre 312 sur 9 jours en Hors vernissage, 47 personnes par jour en moyenne ont visité le salon contre 18 l année dernière. Les Rencontres d ici et d ailleurs : 22 ème édition de ce festival de théâtre de rue organisé par la compagnie Oposito. La convention triennale a été renouvelée jusqu en 2014, attribuant de subvention et la prise en charge de dépenses annexes pour la somme de Les RIA 2013 ont attiré plus de personnes sur deux jours et demi. Rapport d Activité 2013 de la Ville de Noisy-le-Sec 19

20 PÔLE SERVICES À LA POPULATION La Fête de la Musique : La Fête de la Musique cette année a été organisée le vendredi 21 juin sur le parvis de la médiathèque en centreville. La Direction des Affaires culturelles a proposé la programmation suivante : - Plateau de groupes amateurs noiséens de 17 h à 19 h en collaboration avec le service jeunesse (30 minutes par groupe). - concert de chorales du conservatoire dans le square Pierre Sémard de 18 h à 19h Parcours sonore à la Galerie avec la section de musique assistée par ordinateur (MAO) du conservatoire de 19 h à 20 h - concert avec le groupe Beltuner de 20 h à 22 h. Le groupe Beltuner est un groupe de Jazz manouche et musette, extrêmement festif, de 4 musiciens. - concert en salle des mariages par l association Pulsation 93 (association de musiciens professionnels résidant à Noisy) de 22 h à 23h personnes ont assisté aux différents concerts contre 150 pour l édition Le retour de la Fête de la Musique en centre-ville a donc porté ses fruits. Fête de la Budget en Nombres de Coût par Musique euros spectateurs spectateur en euros , ,81 Un Eté à Noisy : «Un Eté à Noisy» a été lancé en Comme l année dernière, les projections de films ont été organisées sur le parvis de la Médiathèque et des concerts au mois d août se sont tenus dans la Galerie. Un été budget nombre nombre coût par coût par à Noisy en euros d événements de spectateurs événement spectateurs en euros euros , , , , ,52 La programmation suivante a été proposée : - séances de cinéma en plein air à 22h 30 sur le parvis de la Médiathèque : 6 juillet : La guerre des boutons 20 juillet : Intouchables 3 août : Un monstre à Paris 17 août : Le prénom 30 août : Alice au pays des merveilles - Concerts de musique de 20 h à 21h 30 à la Galerie au mois d août avec l association Pulsation 93 3 août : concert Weber Poulenc Villa Lobos - Listz 17 août : concert 30 août : concert Valeri - Scriabin Journées du patrimoine : Les Journées noiséennes du patrimoine ont eu lieu les 14 et 15 septembre Le thème national « : cent ans de protection», célébrait le centenaire de la loi du 31 décembre 1913 sur les monuments historiques (intégrée depuis 2004, avec les autres grandes lois patrimoniales relatives aux musées, à l'archéologie, aux archives et aux bibliothèques, au code du patrimoine) qui a donné naissance à un système de dispositifs de protection du patrimoine monumental, architectural, urbain, archéologique et paysager d'une grande richesse. Fidèle à cette thématique, les Journées noiséennes du patrimoine avec l exposition « : cent ans de protection du patrimoine à Noisy-le-Sec», à la médiathèque Roger Gouhier, conviaient le public à la découverte du patrimoine protégé au titre de cette loi. L exposition a été présentée à la médiathèque jusqu au 28 septembre. Cette exposition a attiré visiteurs. De plus cette année, des visites guidées ont été organisées par le service Archives-Documentation selon le calendrier suivant et ont attiré 142 personnes. Le budget des Journées du patrimoine s est élevé à soit 1.49 par visiteur. Festival du Film Franco-Arabe de Noisy-le-Sec : La deuxième édition du Festival du Film Franco Arabe de Noisy-le-Sec, organisée par la Ville de Noisy-le-Sec et le cinéma Le Trianon à Romainville en collaboration avec l Institut Français d Amman, la Royal Film Commission et la Communauté d agglomération du Grand Amman, s est tenue du 22 au 30 novembre Cette édition a reçu le soutien de l Ambassade du Royaume Hachémite de Jordanie en France. 21 films français et/ou du Moyen-Orient ont été présentés dont 4 courts-métrages primés à Amman l an dernier, la plupart en présence de leurs réalisateurs et de leurs acteurs et ont attiré spectateurs (1 811 grand public scolaires). En terme de budget, le coût d organisation du festival s établit comme suit : - Organisation générale de l événement sur le budget de la DAC : Dépenses de communication sur le budget de la DIRCOM : Dépenses décoratives sur le budget des Relations publiques : Coût total : Coût par spectateurs : La DAC a trouvé un certain nombre de sponsors en numéraire pour un montant de et en nature Descriptif montant en Commentaires Sponsoring Zumot Wines Campagne gratuite du 15/11/13 au 28/11/13 Mise a disposition du Trianon Locaux et personnels Sponsoring Mama Shelter Réduction de 44% sur le prix des chambres (139 au lieu de 249 ) pour 37 nuitées TOTAL

POUR DIFFUSION AUX AGENTS. CONSEILLER EN HYGIENE ET PROPRETE (h/f) B- TECHNICIEN TERRITORIAL C- AGENT DE MAITRISE C- ADJOINT TECHNIQUE BOBIGNY

POUR DIFFUSION AUX AGENTS. CONSEILLER EN HYGIENE ET PROPRETE (h/f) B- TECHNICIEN TERRITORIAL C- AGENT DE MAITRISE C- ADJOINT TECHNIQUE BOBIGNY MESDAMES ET MESSIEURS LES DIRECTEURS ET CHEFS DE SERVICE PPRS/DGP/ERH4/CP/FG/DEJ/N 13-21( 1 bis) Equipe RH 4 01 43 93 89 45 POUR DIFFUSION AUX AGENTS POSTE A POURVOIR : DIRECTION ET SERVICE : CATEGORIE

Plus en détail

www.ville-lepellerin.fr

www.ville-lepellerin.fr Pg n 1 / 10 Mairie de Le Pellerin, 44640 DOSSIER DE PRESSE Le Pellerin, le lundi 29 janvier 2007 lancement du site internet de la ville du Pellerin < mardi 6 février 2007 > sommaire Communiqué de presse

Plus en détail

ANALYSE des BESOINS SOCIAUX

ANALYSE des BESOINS SOCIAUX ANALYSE des BESOINS SOCIAUX d.soufflard-antony@laposte.net Commune de ROUSSET (13) Présentation aux Elus 29 septembre 2011 Préalable la commune de ROUSSET (13) 2 Diplômes Master² en Consultation des Organisations

Plus en détail

aller au pavillon blanc i mediatheque - centre d'art, au cinema, a l'auditorium,

aller au pavillon blanc i mediatheque - centre d'art, au cinema, a l'auditorium, photo : Yann Gachet photo : Ville de Colomiers - Yann Gachet bb/enfants/ados automne/hiver printemps/été aller au pavillon blanc i mediatheque - centre d'art, au cinema, a l'auditorium, Au Theatre de la

Plus en détail

DOSSIER POUR LE RENOUVELLEMENT D AGREMENT DU RELAIS ASSISTANTS MATERNELS. Adresse :

DOSSIER POUR LE RENOUVELLEMENT D AGREMENT DU RELAIS ASSISTANTS MATERNELS. Adresse : DOSSIER POUR LE RENOUVELLEMENT D AGREMENT DU RELAIS ASSISTANTS MATERNELS DE Adresse : SOMMAIRE I BILAN DE LA PERIODE D AGREMENT DU AU 1. LE RELAIS 2. LE PERSONNEL DU RELAIS 3. L EMPLOI DU TEMPS DE L ANIMATEUR

Plus en détail

L ACCES DE TOUS A LA LECTURE AVEC LA MEDIATHEQUE

L ACCES DE TOUS A LA LECTURE AVEC LA MEDIATHEQUE Extrait de la Charte définissant la politique culturelle de la Communauté de communes LES DOMAINES D INTERVENTION DE LA COMMUNAUTE DE COMMUNES L ACCES DE TOUS A LA LECTURE AVEC LA MEDIATHEQUE Sa proposition

Plus en détail

PROJET EDUCATIF TERRITORIAL COMMUNE DE CHAULGNES Année scolaire 2014/2015

PROJET EDUCATIF TERRITORIAL COMMUNE DE CHAULGNES Année scolaire 2014/2015 PROJET EDUCATIF TERRITORIAL COMMUNE DE CHAULGNES Année scolaire 2014/2015 Introduction Depuis plusieurs années, CHAULGNES s est fortement engagée en faveur de la jeunesse considérée comme un champ d action

Plus en détail

REFONTE DU SITE INTERNET

REFONTE DU SITE INTERNET Commune de Lannilis REFONTE DU SITE INTERNET CAHIER DES CHARGES Maitrise d ouvrage : Commune de LANNILIS - Mairie 19 rue de la Mairie 29870 Lannilis Tél. 02 98 04 00 11 - Email : mairie.lannilis.m@wanadoo.fr

Plus en détail

BPJEPS Spécialité Loisirs Tous Publics. Du 3 novembre 2014 au 15 décembre 2015. Avignon. Marseille BPJEPS. Loisirs Tous Publics

BPJEPS Spécialité Loisirs Tous Publics. Du 3 novembre 2014 au 15 décembre 2015. Avignon. Marseille BPJEPS. Loisirs Tous Publics Spécialité Loisirs Tous Publics Du 3 novembre 2014 au 15 décembre 2015 Avignon Marseille Loisirs Tous Publics Les métiers de l animation Depuis plus de vingt ans, nous formons les professionnels de l animation

Plus en détail

BULLETIN OFFICIEL DE LA COMMUNE DE BESANÇON 2015-494

BULLETIN OFFICIEL DE LA COMMUNE DE BESANÇON 2015-494 BULLETIN OFFICIEL DE LA COMMUNE DE BESANÇON 2015-494 17 - Comité Local d Aide aux Projets Bisontins «CLAP» Aide Individuelle aux Loisirs par l Echange «A Tire d AILE» - Bilan 2014 et perspectives 2015

Plus en détail

conseil municipal L équipement des écoles en numérique va se poursuivre pendant tout le mandat.

conseil municipal L équipement des écoles en numérique va se poursuivre pendant tout le mandat. conseil municipal L équipement des écoles en numérique va se poursuivre pendant tout le mandat. Les enfants des écoles vont régulièrement rencontrer les résidents des logements-foyers. PoitiersMag page

Plus en détail

PROJET D ACTIVITÉ 2015

PROJET D ACTIVITÉ 2015 PROJET D ACTIVITÉ 2015 LA DÉFENSE DES INTÉRÊTS DU SECTEUR LES ENJEUX INSTITUTIONNELS 1. Les partenaires engagés 2. Les partenaires à consolider et développer 3. Les élections départementales et régionales

Plus en détail

Etat des lieux - Actions de lutte contre l isolement - Le Havre

Etat des lieux - Actions de lutte contre l isolement - Le Havre Etat des lieux - Actions de lutte contre l isolement - Le Havre Juin 2015 Ce document a pour vocation à recenser les principaux services et aides proposés dans le cadre de la lutte contre l isolement il

Plus en détail

De nouveaux moyens pour l éducation de nos enfants

De nouveaux moyens pour l éducation de nos enfants De nouveaux moyens pour l éducation de nos enfants 2010 année de l éducation. Cette thématique, définie comme prioritaire par la municipalité, a permis de mettre en œuvre des outils novateurs au service

Plus en détail

Nombre de réponses par quartiers

Nombre de réponses par quartiers Quartier 10 Nombre de réponses par quartiers Quartier 16 Quartier 15 165 176 Quartier 14 94 Quartier 13 156 Quartier 12 229 Quartier 11 201 Quartier 10 252 Quartier 9 344 Quartier 8 200 Quartier 7 236

Plus en détail

SAINT JULIEN EN GENEVOIS

SAINT JULIEN EN GENEVOIS SAINT JULIEN EN GENEVOIS PROJET EDUCATIF ENFANCE-JEUNESSE Préambule Le service enfant jeunesse a une mission éducative et de prévention sociale auprès des enfants et des jeunes. (3-18 et jeunes adultes).

Plus en détail

CPIE Centre Corse A Rinascita. Coordination régionale de la Fête de la Science. Guide. Appel à projets

CPIE Centre Corse A Rinascita. Coordination régionale de la Fête de la Science. Guide. Appel à projets CPIE Centre Corse A Rinascita Coordination régionale de la Fête de la Science Guide Appel à projets PREAMBULE LA FETE DE LA SCIENCE 2015 EN CORSE Depuis 4 ans le CPIE Centre Corse A Rinascita, Coordination

Plus en détail

N.E.A. 2 NAUTISME ESPACE ATLANTIQUE 2 LE PLAN D ACTION

N.E.A. 2 NAUTISME ESPACE ATLANTIQUE 2 LE PLAN D ACTION N.E.A. 2 NAUTISME ESPACE ATLANTIQUE 2 LE PLAN D ACTION 1 1 La coordination NEA2 Coordination «Economie» Coordination «Environnement» Coordination «Social» Chef de file Coordination technique transnationale

Plus en détail

LE DEVENIR DES DIPLOMÉS

LE DEVENIR DES DIPLOMÉS LE DEVENIR DES DIPLOMÉS Master Histoire de l art : création artistique occidentale Finalité : Recherche Situation professionnelle deux ans après l obtention d un master 2 Les enquêtes sur le devenir des

Plus en détail

La mutualisation. Un outil en voie de développement sur le territoire de STBRIEUC AGGLOMERATION

La mutualisation. Un outil en voie de développement sur le territoire de STBRIEUC AGGLOMERATION La mutualisation Un outil en voie de développement sur le territoire de STBRIEUC AGGLOMERATION Contexte Agglo Région : 3 249 815 Hab Département : 601 027 Hab Communauté d Agglomération de St-Brieuc :

Plus en détail

TOUT L MONDE DEHORS 2014

TOUT L MONDE DEHORS 2014 TOUT L MONDE DEHORS 2014 VILLE DE LYON DIRECTION DES EVENEMENTS ET DE L ANIMATION ORIENTATIONS GENERALES 2014 Après 12 ans d existence, Tout l monde dehors continuera à proposer, dans les 9 arrondissements

Plus en détail

Journée sport santé : «La place du sport au regard des besoins d activité physique en prévention primaire et tertiaire Rôle du mouvement sportif?

Journée sport santé : «La place du sport au regard des besoins d activité physique en prévention primaire et tertiaire Rôle du mouvement sportif? Journée sport santé : «La place du sport au regard des besoins d activité physique en prévention primaire et tertiaire Rôle du mouvement sportif?» Jeudi 21 mars 2013, Maison du sport français (PARIS) Discours

Plus en détail

Contrat de ville 2015-2020 - Métropole Rouen Normandie - Contribution écrite de la Caisse d Allocations familiales de Seine martitime

Contrat de ville 2015-2020 - Métropole Rouen Normandie - Contribution écrite de la Caisse d Allocations familiales de Seine martitime Contribution écrite de la Caisse d Allocations Familiales de Seine Maritime La loi n 2014-173 du 21 février 2014 de programmation pour la ville et la cohésion urbaine fixe les principes de la nouvelle

Plus en détail

CADRE SOCIO EDUCATIF

CADRE SOCIO EDUCATIF PAGE 1 SUR 7 Rédacteur Vérificateur(s) Approbateur(s) Nom Véronique MATHIEU Eric LE GOURIERES Michel SENIMON Fonction Cadre socio éducatif Coordonnateur Général des Activités de Soins Directeur du Personnel,

Plus en détail

CHARTE D ENGAGEMENT. Engagements du SYCOPARC PROGRAMMATION

CHARTE D ENGAGEMENT. Engagements du SYCOPARC PROGRAMMATION CHARTE D ENGAGEMENT Engagements du SYCOPARC PROGRAMMATION Le SYCOPARC s engage à mettre en œuvre la programmation via son service de médiation culturelle. Il veille à la cohérence et à la pertinence des

Plus en détail

Horaires d ouverture. Le réseau de lecture

Horaires d ouverture. Le réseau de lecture Le réseau de lecture Horaires d ouverture http://www.pamiers.reseaubibli.fr MEDIATHEQUE DE PAMIERS 1 Place Eugène-Soula BP 90 104 09 103 PAMIERS CEDEX accueil@mediatheque.ville-pamiers.fr tél : 05 34 01

Plus en détail

CPIE Corte Centre Corse A Rinascita. Coordination régionale de la Fête de la Science. Guide. Appel à projets

CPIE Corte Centre Corse A Rinascita. Coordination régionale de la Fête de la Science. Guide. Appel à projets CPIE Corte Centre Corse A Rinascita Coordination régionale de la Fête de la Science Guide Appel à projets PREAMBULE LA FETE DE LA SCIENCE 2014 EN CORSE Depuis 3 ans le CPIE Corte Centre Corse, Pôle Territorial

Plus en détail

Panorama Synthétique. Social et Culturel

Panorama Synthétique. Social et Culturel Panorama Synthétique Social et Culturel Secteur Social Le domaine de l action sociale regroupe l ensemble des politiques, institutions, professionnels, moyens et prestations qui concourent à la cohésion

Plus en détail

TRAMONTANE est un service de l association CONVERGENCES 34, membre du Groupement d Associations Mutualisées d Economie Sociale à Montpellier GAMMES-

TRAMONTANE est un service de l association CONVERGENCES 34, membre du Groupement d Associations Mutualisées d Economie Sociale à Montpellier GAMMES- du Groupement d Associations Mutualisées d Economie Sociale à Montpellier GAMMES- Union des Associations du CSP-Espoir Vingt ans d expérience auprès des familles gitanes, du voyage, semi-sédentaires ou

Plus en détail

Action 21 : Renforcer les partenariats entre les associations et organismes d'action sociale et développer des structures sociales et médico-sociales

Action 21 : Renforcer les partenariats entre les associations et organismes d'action sociale et développer des structures sociales et médico-sociales Objectif 4.1 Aider les personnes en difficulté Pilote de l'action CCAS Finalités concernées Services partenaires Partenaires à associer Direction des Affaires Culturelles (service associatif) Structures

Plus en détail

«Transversalité et nutrition dans les politiques territoriales» Paris 17 mars 2009. Le développement de l activité périscolaire

«Transversalité et nutrition dans les politiques territoriales» Paris 17 mars 2009. Le développement de l activité périscolaire «Transversalité et nutrition dans les politiques territoriales» Paris 17 mars 2009 Le développement de l activité périscolaire Bordeaux Ville santé de l OMS Ville active du PNNS Le conseil local de santé

Plus en détail

Charte nationale de l accompagnement à la scolarité

Charte nationale de l accompagnement à la scolarité 1 Le droit à l éducation est un droit fondamental dans notre société. Cette exigence démocratique d une meilleure formation générale et d un haut niveau de qualification pour tous correspond aux besoins

Plus en détail

L aménagement des rythmes éducatifs à Paris, une occasion de renouvellement du projet éducatif

L aménagement des rythmes éducatifs à Paris, une occasion de renouvellement du projet éducatif Direction des affaires scolaires 29/01/2013 L aménagement des rythmes éducatifs à Paris, une occasion de renouvellement du projet éducatif 1. Principes d une politique éducative parisienne rénovée Parce

Plus en détail

DIRECTEUR DE LA COMMUNICATION

DIRECTEUR DE LA COMMUNICATION 588 Communication Le domaine fonctionnel Communication regroupe les emplois permettant de présenter et de promouvoir l image et l action des services de l État et des politiques publiques en direction

Plus en détail

Orientation et Insertion Professionnelle

Orientation et Insertion Professionnelle Orientation et Insertion Professionnelle A L ISSUE DE LA LICENCE PROFESSIONNELLE Enquête réalisée en 2011-2012 par Stéphane BOULAY pour le SUIO-IP - Avril 2012 Des métiers exercés - Assistant(e) de production

Plus en détail

La Tour LES CONSEILS ET BUREAUX. DE QUARTIER Charte de fonctionnement

La Tour LES CONSEILS ET BUREAUX. DE QUARTIER Charte de fonctionnement La Tour LES CONSEILS ET BUREAUX DE QUARTIER Charte de fonctionnement 03 Sommaire PRÉAMBULE... 05 TITRE I - Les acteurs des instances participatives... 05 ARTICLE 1 // L élu référent de quartier... 05 ARTICLE

Plus en détail

Programme détaillé BTS ASSISTANT DE MANAGER. Objectifs de la formation DIPLÔME D ETAT

Programme détaillé BTS ASSISTANT DE MANAGER. Objectifs de la formation DIPLÔME D ETAT Programme détaillé BTS ASSISTANT DE MANAGER Objectifs de la formation Le Brevet de Technicien Supérieur d'assistant de Manager est un diplôme national de l enseignement supérieur dont le titulaire exerce

Plus en détail

FICHE PRESSE MISE EN PLACE DE LA REFORME DES RYTHMES SCOLAIRES À STRASBOURG

FICHE PRESSE MISE EN PLACE DE LA REFORME DES RYTHMES SCOLAIRES À STRASBOURG Strasbourg, le 22 novembre 2013 FICHE PRESSE MISE EN PLACE DE LA REFORME DES RYTHMES SCOLAIRES À STRASBOURG La Ville de Strasbourg entend mettre en place la réforme des rythmes scolaires avec le souci

Plus en détail

Mercredi 26 juin 2013 Mairie d Aytré

Mercredi 26 juin 2013 Mairie d Aytré Mercredi 26 juin 2013 Mairie d Aytré Décret 2013-77 du 24 janvier 2013 relatif à l organisation du temps scolaire RAPPEL Ce qui ne change pas 36 semaines d école (180 jours d école) 24 heures d enseignement

Plus en détail

Relations internationales Coordonne les actions de jumelage et de coopération.

Relations internationales Coordonne les actions de jumelage et de coopération. Le Cabinet du Maire Directeur de Cabinet : Maxime LECHARPENTIER Secrétariat -Tél : 02.31.45. 33.14 Chef de Cabinet : Nourdine BARQI Secrétariat -Tél : 02.31.45. 33.14 Direction de la Communication Directrice

Plus en détail

Projet éducatif de territoire 2014-2020

Projet éducatif de territoire 2014-2020 Projet éducatif de territoire 2014-2020 SOMMAIRE Édito : Bien grandir à Nantes p. 3 Un socle de valeurs communes : la Charte nantaise de la réussite éducative p. 4 Favoriser la réussite éducative en réduisant

Plus en détail

les Hautes Garennes Centre social Enfance Jeunesse Adultes Associations Familles 2014/2015 www.ville-palaiseau.fr

les Hautes Garennes Centre social Enfance Jeunesse Adultes Associations Familles 2014/2015 www.ville-palaiseau.fr 2014/2015 Centre social les Hautes Garennes Enfance Jeunesse Adultes 32 rue Gustave-Flaubert - Palaiseau > 01 69 19 18 60 Associations Familles www.ville-palaiseau.fr Cette année, le centre social Les

Plus en détail

La formation interministérielle

La formation interministérielle 1 La formation interministérielle La formation interministérielle mise en œuvre par la DGAFP s organise autour des trois axes suivants : La formation interministérielle déconcentrée dont les acteurs principaux

Plus en détail

Projet culturel amplepuisien 2014-2020

Projet culturel amplepuisien 2014-2020 Projet culturel amplepuisien 2014-2020 «La culture, dans son sens large, est considérée comme l ensemble des traits distinctifs, spirituels et matériels, intellectuels et affectifs, qui caractérisent une

Plus en détail

Loi d orientation sur les activités physiques et sportives Contribution du Cnajep

Loi d orientation sur les activités physiques et sportives Contribution du Cnajep Loi d orientation sur les activités physiques et sportives Contribution du Le 24 février 2014 Le 5 juillet 2013, Valérie FOURNEYRON, Ministre chargée des Sports, de la Jeunesse, de l Education Populaire

Plus en détail

Entreprises. Mécénat LOCATION D ESPACES SOIRÉES ÉVÉNEMENTIELLES

Entreprises. Mécénat LOCATION D ESPACES SOIRÉES ÉVÉNEMENTIELLES Entreprises Mécénat LOCATION D ESPACES SOIRÉES ÉVÉNEMENTIELLES chiffres clés 1 1 er millions 110 employeur du spectacle vivant opéra en Limousin budget annuel et 1 orchestre EMPLOIS en limousin équivalents

Plus en détail

POUR DIFFUSION AUX AGENTS

POUR DIFFUSION AUX AGENTS MESDAMES ET MESSIEURS LES DIRECTEURS ET CHEFS DE SERVICE PPRS/SEC/BR/LL/FG/DEJ/SPEJ/N 12-15 Lila LALAM 01 43 93 89 65 POUR DIFFUSION AUX AGENTS POSTE A POURVOIR : CHARGE DE LA MUTUALISATION DES ACHATS

Plus en détail

Édito. Ce guide est conçu pour vous informer de toutes ces initiatives, vous orienter et vous aider en matière de handicap et de santé.

Édito. Ce guide est conçu pour vous informer de toutes ces initiatives, vous orienter et vous aider en matière de handicap et de santé. é t n a S n o i La Miss p a c i d n a H & s n a é l r O d e i r de la mai Édito Depuis 2002, la mairie d Orléans s est dotée d un service «Mission Santé et Handicap» avec l objectif de prendre en compte

Plus en détail

La vie associative LA VILLE QUI NOUS RESSEMBLE, LA VILLE QUI NOUS RASSEMBLE

La vie associative LA VILLE QUI NOUS RESSEMBLE, LA VILLE QUI NOUS RASSEMBLE La vie associative LA VILLE QUI NOUS RESSEMBLE, LA VILLE QUI NOUS RASSEMBLE sommaire La vie associative Ville-associations en dialogue continu page 4 La participation des associations à la vie locale page

Plus en détail

BILAN D ACTIVITE 2011 BIBLIOTHEQUES/MEDIATHEQUES

BILAN D ACTIVITE 2011 BIBLIOTHEQUES/MEDIATHEQUES BILAN D ACTIVITE 2011 BIBLIOTHEQUES/MEDIATHEQUES Missions Au service de la population, les onze médiathèques du réseau de Plaine centrale ont pour mission de favoriser le plaisir de la découverte et l

Plus en détail

Définir une stratégie de communication. Adapter la communication au territoire et à la collectivité

Définir une stratégie de communication. Adapter la communication au territoire et à la collectivité détaillé Réf. Internet Pages Partie 1 Définir une stratégie de communication Définir et partager une politique de communication Cerner les enjeux de la communication publique territoriale...2662 Établir

Plus en détail

L AGENDA 21 CHU DE BREST

L AGENDA 21 CHU DE BREST L AGENDA 21 CHU DE BREST Une démarche stratégique : pour quels objectifs? comment et avec qui? pour quels résultats? LE CONTEXTE NATIONAL Une démarche hospitalière brestoise qui respecte : L engagement

Plus en détail

Appel de propositions 2014 2015

Appel de propositions 2014 2015 Appel de propositions 2014 2015 Sensibiliser les citoyens montréalais de tous âges à l architecture et au design au sein du réseau des bibliothèques de Montréal Date limite : 16 mai 2014 1 Contexte et

Plus en détail

- DOSSIER RESSOURCE -

- DOSSIER RESSOURCE - COREPS - Groupe de travail n 1 CRÉATION / PRODUCTION / DIFFUSION Réunion n 1-16 décembre 2011 - DRAC de Basse-Normandie - DOSSIER RESSOURCE - Documents en lien avec la réflexion sur la thématique Charte

Plus en détail

APPEL A CANDIDATURE. L École d art du Calaisis recrute des artistes pour intervenir en Classe Préparatoire aux écoles supérieures d art.

APPEL A CANDIDATURE. L École d art du Calaisis recrute des artistes pour intervenir en Classe Préparatoire aux écoles supérieures d art. APPEL A CANDIDATURE L École d art du Calaisis recrute des artistes pour intervenir en Classe Préparatoire aux écoles supérieures d art. La communauté d agglomération Cap Calaisis, en charge de la gestion

Plus en détail

MASTER MENTION COMMUNICATION ET CULTURE PARCOURS DYNAMIQUES CULTURELLES

MASTER MENTION COMMUNICATION ET CULTURE PARCOURS DYNAMIQUES CULTURELLES MASTER MENTION COMMUNICATION ET CULTURE PARCOURS DYNAMIQUES CULTURELLES RÉSUMÉ DE LA FORMATION Type de diplôme : Master (LMD) Domaine : Culture et Communication Mention : Information, communication Spécialité

Plus en détail

PROJET EDUCATIF LOCAL LYON : VILLE EDUCATRICE

PROJET EDUCATIF LOCAL LYON : VILLE EDUCATRICE PROJET EDUCATIF LOCAL LYON : VILLE EDUCATRICE L EDUCATION - ENJEU ET LEVIER FONDAMENTAL DANS LA CITE - DROIT POUR TOUS LES ENFANTS un engagement à contribuer au - DEVELOPPEMENT DES POTENTIALITES DE L ENFANT

Plus en détail

CONSEIL DÉPARTEMENTAL

CONSEIL DÉPARTEMENTAL CONSEIL DÉPARTEMENTAL DIRECTION DES AFFAIRES JURIDIQUES, DE L ASSEMBLEE ET DE LA DOCUMENTATION Secrétariat général de l assemblée départementale Session des 10 et 11 décembre 2015 consacrée au budget primitif

Plus en détail

Option Arts du Cirque Bac L. Lycée Le Garros Auch

Option Arts du Cirque Bac L. Lycée Le Garros Auch Option Arts du Cirque Bac L Lycée Le Garros Auch «Le cirque n est pas un spectacle, c est une expérience de vie, c est une façon de voyager dans notre propre vie.» Federico Fellini 2011, Lycée Le Garros

Plus en détail

DOSSIER L ACCOMPAGNEMENT DES PERSONNES AGEES LES ENJEUX FINANCIERS

DOSSIER L ACCOMPAGNEMENT DES PERSONNES AGEES LES ENJEUX FINANCIERS DOSSIER L ACCOMPAGNEMENT DES PERSONNES AGEES LES ENJEUX FINANCIERS Les Personnes Agées, de 60 ans et plus, représentent déjà plus de 11,2% de la population du Département et vers 2020 plus de 20%. Pour

Plus en détail

A17 - Améliorer l intégration des personnes handicapées au cœur de la vie sociale

A17 - Améliorer l intégration des personnes handicapées au cœur de la vie sociale - nombre de ressources (ETP) mutualisées Exemples d indicateurs de résultat - couverture des besoins en services par type de handicap - couverture des besoins et répartition des places d hébergement -

Plus en détail

Institut Automobile du Mans

Institut Automobile du Mans Dossier de presse Institut Automobile du Mans Le 24 février 2005 Sommaire : P2. Communiqué de synthèse P3. L institut IAM un projet pour développer les formations et l innovation de la filière automobile

Plus en détail

MINISTÈRE DE LA CULTURE ET DE LA COMMUNICATION

MINISTÈRE DE LA CULTURE ET DE LA COMMUNICATION CAHIER DES CLAUSES TECHNIQUES PARTICULIÈRES (CCTP) DU MARCHE CONCEPTION, COORDINATION, COMMUNICATION DE LA JOURNÉE DU 21 NOVEMBRE 2009 Pouvoir adjudicateur : Ministère de la Culture et de la Communication

Plus en détail

édito sylvie VAndAmme Première Adjointe déléguée à l Avenir de l Enfant

édito sylvie VAndAmme Première Adjointe déléguée à l Avenir de l Enfant RYTHMES SCOLAIRES sommaire Edito Réforme des rythmes s à marquette : mode d emploi L agenda des petits les parcours «découvrir et s épanouir» en maternelle l agenda des grands les parcours «découvrir et

Plus en détail

Projet Educatif du territoire de la Communauté de Communes Vièvre Lieuvin 2015/2016

Projet Educatif du territoire de la Communauté de Communes Vièvre Lieuvin 2015/2016 Projet Educatif du territoire de la Communauté de Communes Vièvre Lieuvin 2015/2016 Depuis 2006, la Communauté de Communes Vièvre Lieuvin a repris les activités de l association Vièvre Lieuvin Enfance

Plus en détail

OFFRE DE FORMATION CONTINUE 2015-2016. GROUPE D APPUI DÉPARTEMENTAL AUX PROJETS ÉDUCATIFS TERRITORIAUX (PEdT) Logo LE

OFFRE DE FORMATION CONTINUE 2015-2016. GROUPE D APPUI DÉPARTEMENTAL AUX PROJETS ÉDUCATIFS TERRITORIAUX (PEdT) Logo LE OFFRE DE FORMATION CONTINUE 205-206 GROUPE D APPUI DÉPARTEMENTAL AUX PROJETS ÉDUCATIFS TERRITORIAUX (PEdT) Logo LE SOMMAIRE THÉMATIQUE COORDINATION Le Groupe d Appui Départemental (GAD) du Gard, instance

Plus en détail

Projet dessin/écriture/environnement 2015/2016 «Promenons nous dans le bois» Cahier des charges

Projet dessin/écriture/environnement 2015/2016 «Promenons nous dans le bois» Cahier des charges Projet dessin/écriture/environnement 2015/2016 «Promenons nous dans le bois» 1 Présentation 1.1 Contexte Cahier des charges La Ville de Nantes propose en 2015/2016 aux écoles publiques nantaises, en concertation

Plus en détail

Atelier de professionnalisation dans le BTS TOURISME au Lycée Colbert, Lyon

Atelier de professionnalisation dans le BTS TOURISME au Lycée Colbert, Lyon Atelier de professionnalisation dans le BTS TOURISME au Lycée Colbert, Lyon Le nouveau a été mis en place en septembre 2012 pour remplacer les BTS : AGTL (Animation et gestion du tourisme local) et VPT

Plus en détail

Inspection Académique des Pyrénées-Atlantiques Mission pour l'éducation artistique et l'action culturelle Bilan des projets culturels 2007-2008

Inspection Académique des Pyrénées-Atlantiques Mission pour l'éducation artistique et l'action culturelle Bilan des projets culturels 2007-2008 Inspection Académique des Pyrénées-Atlantiques Mission pour l'éducation artistique et l'action culturelle Bilan des projets culturels 2007-2008 Titre du projet : Nom de l'école : Classe concernée : Nom

Plus en détail

Cinéma Cirque Musique Patrimoine Théâtre Architecture Scénographie Arts plastiques

Cinéma Cirque Musique Patrimoine Théâtre Architecture Scénographie Arts plastiques 2014 2016 Cinéma Cirque Musique Patrimoine Théâtre Architecture Scénographie Arts plastiques Arts visuels Musée Lecture Danse Paysage une volonté partagée sur le territoire de la gironde La Direction des

Plus en détail

Soutenez notre Festival, Communiquez de façon originale! Mairie de Lanton Pôle Animation

Soutenez notre Festival, Communiquez de façon originale! Mairie de Lanton Pôle Animation Soutenez notre Festival, Communiquez de façon originale! Mairie de Lanton Pôle Animation www.les-toiles-de-mer.fr Le mot du Maire Ancré chaque année début du mois d avril à Lanton, selon une tradition

Plus en détail

Décrets, arrêtés, circulaires

Décrets, arrêtés, circulaires Décrets, arrêtés, circulaires TEXTES GÉNÉRAUX MINISTÈRE DES AFFAIRES SOCIALES ET DE LA SANTÉ Décret n o 2013-727 du 12 août 2013 portant création, organisation et attributions d un secrétariat général

Plus en détail

L ÉCOLE D ARTS Un lieu d éducation, de formation et de diffusion

L ÉCOLE D ARTS Un lieu d éducation, de formation et de diffusion L ÉCOLE D ARTS Un lieu d éducation, de formation et de diffusion Sa singularité est l orientation pédagogique forte dans le domaine de l image, dans ses formes traditionnelles et émergentes. La volonté

Plus en détail

Signature du Contrat Enfance Jeunesse. Départemental. Dossier de presse

Signature du Contrat Enfance Jeunesse. Départemental. Dossier de presse M e r c r e d i 1 e r O c t o b r e 2 0 1 4 Dossier de presse Signature du Contrat Enfance Jeunesse Départemental par Solange BERLIER, Vice- Présidente du Conseil général, chargée de la petite enfance,

Plus en détail

Les Commissions, garantes de l'auto-gestion de Locaux Motiv'

Les Commissions, garantes de l'auto-gestion de Locaux Motiv' Les Commissions, garantes de l'auto-gestion de Locaux Motiv' Chaque adhésion engage le nouveau membre à participer à la vie associative via son implication dans une commission. Forces vives de l association,

Plus en détail

Pole enfance jeunesse. Projet éducatif de territoire 2014-2015

Pole enfance jeunesse. Projet éducatif de territoire 2014-2015 Pole enfance jeunesse Projet éducatif de territoire 2014-2015 2 Sommaire Cadre légal de la réforme des rythmes scolaires page 3 Diagnostic page 4 à 6 Présentation de la communauté de communes Périmètre

Plus en détail

ANIMATEUR LUDOTHEQUE

ANIMATEUR LUDOTHEQUE ANIMATEUR LUDOTHEQUE Renseignements relatifs à l agent : Nom : Prénom : Catégorie : B Coefficient : 255 Sous la responsabilité et l autorité de la directrice de l Association Enfance du Biollay et de son

Plus en détail

16DEPARTEMENT DES VOSGES

16DEPARTEMENT DES VOSGES Acte Certifié exécutoire le : 30/01/ Pôle Vie Publique Direction de l'information, de la communication et du marketing - Service communication du territoire 16DEPARTEMENT DES VOSGES Extrait des délibérations

Plus en détail

Rapport d activités 2013

Rapport d activités 2013 PRESENTATION DU C.C.A.S. Le Centre Communal d Action Sociale (C.C.A.S.) est un établissement public administratif ayant une personnalité juridique distincte de la commune. Il est géré par un Conseil d

Plus en détail

Diplômé de l enseignement supérieur (Master) Grille des attachés territoriaux

Diplômé de l enseignement supérieur (Master) Grille des attachés territoriaux Fonction/Poste CR/Service Grade de recrutement Nature des fonctions Annexe 1 Chargé de Mission Santé et Solidarité Direction Générale Attaché territorial Chargé de mission auprès du directeur général adjoint

Plus en détail

ACCOMPAGNEMENT A LA CERTIFICATION ISO 9001 DE L AGENCE POUR LA RECHERCHE ET L INNOVATION EN CHAMPAGNE-ARDENNE - CARINNA

ACCOMPAGNEMENT A LA CERTIFICATION ISO 9001 DE L AGENCE POUR LA RECHERCHE ET L INNOVATION EN CHAMPAGNE-ARDENNE - CARINNA 1 APPEL D OFFRES ACCOMPAGNEMENT A LA CERTIFICATION ISO 9001 DE L AGENCE POUR LA RECHERCHE ET L INNOVATION EN CHAMPAGNE-ARDENNE - CARINNA JUILLET 2013 2 1. OBJET DE L APPEL D OFFRE Réalisation d un accompagnement

Plus en détail

INFORMATION FONCTION PUBLIQUE TERRITORIALE CENTRE DE GESTION DE MAINE ET LOIRE. Service Paye. I Subvention aux mutuelles

INFORMATION FONCTION PUBLIQUE TERRITORIALE CENTRE DE GESTION DE MAINE ET LOIRE. Service Paye. I Subvention aux mutuelles FONCTION PUBLIQUE TERRITORIALE CENTRE DE GESTION DE MAINE ET LOIRE Service Paye INFORMATION I Subvention aux mutuelles Le décret n 2006-689 du 13 juin 2006 modifie le code de la mutualité (abrogation des

Plus en détail

SOUTENIR LA LUDOTHÈQUE ITINÉRANTE DE L EPTE-LÉVRIÈRE ET LE FESTIVAL «LES PORTES DU JEU» EN DEVENANT SPONSOR OU MÉCÈNE

SOUTENIR LA LUDOTHÈQUE ITINÉRANTE DE L EPTE-LÉVRIÈRE ET LE FESTIVAL «LES PORTES DU JEU» EN DEVENANT SPONSOR OU MÉCÈNE Ven i Vid Lud i i SOUTENIR LA LUDOTHÈQUE ITINÉRANTE DE L EPTE-LÉVRIÈRE ET LE FESTIVAL «LES PORTES DU JEU» EN DEVENANT SPONSOR OU MÉCÈNE Soutenir les activités d une association tout en mettant en œuvre

Plus en détail

❶ LA BIBLIOTHEQUE DEPARTEMENTALE

❶ LA BIBLIOTHEQUE DEPARTEMENTALE LA LECTURE PUBLIQUE EN ARIEGE BILAN D ACTIVITE 2013 ❶ LA BIBLIOTHEQUE DEPARTEMENTALE DE PRET DIRECTION DE LA CULTURE DE L EDUCATION ET DU PATRIMOINE BIBLIOTHEQUE DEPARTEMENTALE DE PRET 2 SOMMAIRE LE BILAN

Plus en détail

BILAN ET PERSPECTIVES 2012-2013

BILAN ET PERSPECTIVES 2012-2013 LA COMMISSION EXTRA-MUNICIPALE DE LUTTE CONTRE LES DISCRIMINATIONS ET SON ANTENNE AMACOD BILAN ET PERSPECTIVES 2012-2013 Conférence de presse vendredi 15 mars 2013 Salle d'attente des mariages Hôtel de

Plus en détail

Charte des musées muséomixés

Charte des musées muséomixés Charte des musées muséomixés Les fondamentaux de Museomix Museomix propose d imaginer le musée et de se l approprier : ouvrir de nouvelles perspectives, construire d autres représentations du musée et

Plus en détail

MAISON DES SERVICES PUBLICS DU LAC DE MAINE

MAISON DES SERVICES PUBLICS DU LAC DE MAINE MAISON DES SERVICES PUBLICS DU LAC DE MAINE Conseil consultatif de quartier du Lac de Maine Séance plénière du 5 décembre 2005 AVIS 1 Conseil consultatif de quartier du Lac de Maine Séance du 5 décembre

Plus en détail

Comment les Parcs accompagnent les changements et l innovation?

Comment les Parcs accompagnent les changements et l innovation? Comment les Parcs accompagnent les changements et l innovation? Taux de sensibilisation à la question de l accompagnement social : 85 % des 22 Parcs questionnés estiment que le développement social est

Plus en détail

RAPPORT N 11.523 CP CONSEIL LOCAL DE SECURITE ET DE PREVENTION DE LA DELINQUANCE CONTRAT LOCAL DE SECURITE COMMUNE DE SURESNES

RAPPORT N 11.523 CP CONSEIL LOCAL DE SECURITE ET DE PREVENTION DE LA DELINQUANCE CONTRAT LOCAL DE SECURITE COMMUNE DE SURESNES RAPPORT N 11.523 CP CONSEIL LOCAL DE SECURITE ET DE PREVENTION DE LA DELINQUANCE CONTRAT LOCAL DE SECURITE COMMUNE DE SURESNES ATTRIBUTION DE HUIT SUBVENTIONS DE FONCTIONNEMENT ET D'UNE SUBVENTION D'INVESTISSEMENT

Plus en détail

POLITIQUE DE RECONNAISSANCE ET DE SOUTIEN AUX ORGANISMES DE LOISIRS DE LA VILLE DE BROMONT

POLITIQUE DE RECONNAISSANCE ET DE SOUTIEN AUX ORGANISMES DE LOISIRS DE LA VILLE DE BROMONT POLITIQUE DE RECONNAISSANCE ET DE SOUTIEN AUX ORGANISMES DE LOISIRS DE LA VILLE DE BROMONT 1. MISSION ET PHILOSOPHIE D INTERVENTION DU SLCVC En vue de l amélioration de la qualité de vie de tous les Bromontois

Plus en détail

Seine-Amont, la communauté d agglomération de Choisy-le-Roi, Ivry-sur-Seine, Vitry-sur-Seine

Seine-Amont, la communauté d agglomération de Choisy-le-Roi, Ivry-sur-Seine, Vitry-sur-Seine Seine-Amont, la communauté d agglomération de Choisy-le-Roi, Ivry-sur-Seine, Vitry-sur-Seine 185000 habitants Val-de-Marne Dans le cadre de la montée en charge de la CASA Recrute par voie de mise à disposition

Plus en détail

Clémentine Crochet PARTENARIATS 2011/2012. Arts et territoires numériques. Baptiste Brentot

Clémentine Crochet PARTENARIATS 2011/2012. Arts et territoires numériques. Baptiste Brentot Clémentine Crochet PARTENARIATS 2011/2012 Baptiste Brentot Arts et territoires numériques Baptiste Brentot Arts et territoires numériques Acteur des arts et cultures numériques en France, Seconde Nature

Plus en détail

Budget participatif des lycées. Règlement d intervention

Budget participatif des lycées. Règlement d intervention 3 CR 72-12 Budget participatif des lycées Règlement d intervention Préambule : La mise en œuvre du budget participatif des lycées manifeste la volonté de la région de poursuivre la démarche de dialogue

Plus en détail

Elaboration des Ad AP COTITA 27 janvier 2015

Elaboration des Ad AP COTITA 27 janvier 2015 Ville de Grenoble STRATÉGIE PATRIMONIALE DE MISE EN ACCESSIBILITÉ DES ERP Elaboration des Ad AP COTITA 27 janvier 2015 Ville de Grenoble COTITA 30-01-15-1 Contexte La Ville de Grenoble : 300 équipements

Plus en détail

Axes stratégiques ANNEXE 2

Axes stratégiques ANNEXE 2 Contrat de Ville de l agglomération Bergeracoise Axes stratégiques ANNEXE 2 Validés par le Comité de Pilotage du 29 janvier 2015 1 PILIER DÉVELOPPEMENT ÉCONOMIQUE ET EMPLOI ORIENTATIONS STRATÉGIQUES Orientation

Plus en détail

BTS Assistant de manager(s) LES FINALITES PROFESSIONNELLES

BTS Assistant de manager(s) LES FINALITES PROFESSIONNELLES BTS Assistant de manager(s) LES FINALITES PROFESSIONNELLES 1 FINALITÉ 1 Soutien à la communication et aux relations internes et externes L assistant facilite la communication à tous les niveaux (interpersonnel,

Plus en détail

Parlement du Savoir. «Conditions de vie et de Réussite des étudiants»

Parlement du Savoir. «Conditions de vie et de Réussite des étudiants» Parlement du Savoir «Conditions de vie et de Réussite des étudiants» Animateurs : Sabine Duhamel (VP Formation ULCO, COMUE LNF) Léo Voisin (Elu étudiant UNEF) Le 25 juin 2015, Lille Pourquoi ce groupe

Plus en détail

Projet de loi de finances 2014 DONNER À L ÉCOLE LES MOYENS DE SA REFONDATION

Projet de loi de finances 2014 DONNER À L ÉCOLE LES MOYENS DE SA REFONDATION Projet de loi de finances 2014 DONNER À L ÉCOLE LES MOYENS DE SA REFONDATION Points clés n Le projet de loi de finances 2014 donne au ministère de l éducation nationale les moyens de mettre en œuvre la

Plus en détail

Appel à projets. Aidons tous les collégiens à réussir! Ensemble contre le décrochage scolaire. Développer la connaissance

Appel à projets. Aidons tous les collégiens à réussir! Ensemble contre le décrochage scolaire. Développer la connaissance Appel à projets 2011 Aidons tous les collégiens à réussir! Ensemble contre le décrochage scolaire En partenariat avec le ministère de l Éducation nationale, de la Jeunesse et de la Vie associative Avec

Plus en détail