Concours d écriture. A vos plumes! Les textes primés

Dimension: px
Commencer à balayer dès la page:

Download "Concours d écriture. A vos plumes! Les textes primés"

Transcription

1 Concours d écriture A vos plumes! Les textes primés

2

3

4

5 Jean-François Blanchoud Pralognan ; ce 5 aout 1860 Souviens toi de ces jours d aout 1860, ces temps inhabituels que mon père aime à raconter avec fierté et pudeur, puisque ces jours là l Histoire avec un grand H l effleura de son aile fugace. A Pralognan en 1860 nos habitudes séculaires ont été chamboulées :- Nous é,ons Piémontais, et puis soudain par la volonté de rois et empereur lointains, nous voilà subitement français. La route du sel et du Beaufort indispensable à notre commerce est coupée au col de la Vanoise contrôlée par les gabelous de l Empire. Avant il fallait payer la taxe au Barioz, mais on s arrangeait, et les mulets chargés de tommes et du sel de Mou,ers montaient gaillardement au col dès les névés disparus pour filer sur l Italie.. Mais aujourd hui, pour mon père E,enne, mule,er de son état, le commerce s effondre, si les mulets font du gras, la bourse familiale se vide. Le 5 aout 1860, c est dimanche, il fait un temps d azur, une légère brise ne9oie le ciel. Là haut le glacier de l Arcellin é,ncelle. Depuis la Saint Jean les foins sont dans les greniers. C est le jour du Seigneur, on ne travaille pas. Après la messe, E,enne, mon père, Georges et Louis boivent le vin rouge de Bozel dans la salle enfumée du Grand Bochor. L aubergiste Amiez dit «Le Glisseur» car il a trouvé un moyen original pour redescendre des Fontane9es, vers la fin des neiges (mais je vous en parlerai une autre fois) parcourt la salle bruyante le pichet à la main droite, la bourse accrochée vers la taille pour récupérer les pe,tes pièces de cuivre. Soudain, Antoine, mon grand cousin pousse la porte et se dirige vers mon père : Oncle E,enne, Oncle E,enne, il y a deux monchus avec trois mulets qui arrivent du Planay, ils sont déjà à la pâture des Darbellay. A ce9e annonce, la compagnie abandonne les verres de et se dirige vers la porte, et se retrouve dans la rue, sous le soleil, entre l église et l auberge. Onze heures sonnent au clocher. Et voilà qu au bout du chemin, marchant d un bon pas en soulevant la poussière, apparaissent deux grands hommes barbus, bien habillés, avec vestes, gilets et pantalons de laine rayés, de longues cannes à la main, suivis par trois mulets portants de grands sacs de toile épaisse.

6 Les visiteurs font plus distrac,on que sensa,on, sensa,on, car à Pralognan, depuis des lustres des dizaines de marchands, d ecclésias,ques, de diplomates, d étudiants de militaires arrivent pour marcher vers l Italie par le Col de la Vanoise puis le Mont Cenis. Au début seul le plus jeune s exprime, le deuxième voyageur reste en retrait : Bonjour à tous, je suis Michel Croz, du Tour à coté de Chamonix, guide de montagne, et voici mon client, Monsieur Mathews, un géomètre anglais Nous avons l inten,on de monter au sommet de la Grande Casse pour vérifier s il s agit du point le plus haut de la Vanoise, et nous avons besoin d un porteur pour nous aider jusqu au sommet. Oui Messieurs, c est bien cela rajoute en excellent français le britannique, et nous partons dès cet après midi. Un murmure étonné parcourt la pe,te foule - Bien sur les chasseurs et les cristalliers connaissent bien les premières pentes au dessus de col de la Vanoise, mais plus haut, le glacier, les avalanches, les crevasses arrêtent les téméraires, même s ils ne croient plus guère aux esprits maléfiques et autre djinns. Et puis mon père s avance avec assurance : Je suis d accord pour vous accompagner jusqu où vous voudrez, mon prix sera d une livre par jour. Très bien répond Croz, nous déjeunons ici au Grand Bochor et nous repartons demain ma-,n de très bonne heure. Dès quatre heures, ils sont maintenant trois à filer vers le col par le sen,er mule,er. L air léger favorise la marche, ils dépassent les Fontane9es, les voilà aux Barme9es au milieu des troupeaux et des marmo9es. Le lac aux vaches se contourne par la gauche, encore une grimpe9e et la troupe débouche à proximité du col. Il est 6h30. Une bâche est dressé contre un rocher pour servir d abris, un feu s allume, la soupe, le fromage le vin le gros pain noir et la saucisse circule, une belle journée d aout se dessine. Au dessus du pierrier le glacier est encore dans l ombre, un torrent roule des pierres dans la quiétude du ma,n. Puis Croz prépare les charges, mon père se voit confier le sac de nourriture, trois bouteilles de vins, et une longue perche de bois. A 7h30 du ma,n, le départ est donné, et les trois hommes partent doucement vers le sommet. Croz n est pas inquiet, ce qu il a vu et étudié de la montagne le rassure, son ins,nct lui dicte le meilleur chemin vers le glacier. Les voici bientôt face à pente de glace et de neige d apparence redoutable. Croz cherche le point le plus faible dans ce9e muraille, et a9aque avec sa hache. En trois coups, il creuse une marche et progresse d un pas. Mathews et E,enne suivent, a9aché à la corde en chanvre. Et pas à pas la cordée s élève, guidée par la force et la dextérité de Croz.

7 La pente est forte, les éclats de glace qui dégringolent à chaque coup de hache rebondissent sur Mathews et E,enne qui se protègent avec leur chapeau. Et puis la grimpée devient plus douce, la glace cède le pas à la neige gelée, Croz remise sa hache. Après ce long plateau neigeux et une grande crevasse bien bouchée, la rimaye, une longue pente de neige raide se dresse devant les trois hommes. En ressortant la hache, Croz creuse de confortables marches dans la neige gelée. Puis dans un faux mouvement, il heurte son pied avec le fer de la hache et se blesse légèrement. Après un instant de flo9ement mon père prend le relais à la taille avec compétence. Il suffit de monter lentement cet immense escalier de 800 marches, les lignes de pentes deviennent fuyantes, les autres sommets des alentours sont peu à peu dépassés, l azur du ciel vire à l indigo, et soudain la cime est là, toute proche au bout d une arête effilée. Encore quelque minutes et les voici au sommet, sur un fin banc de neige. Il est dix heures, les hommes se congratulent, Mathews sort baromètre, montre et lune9e et note ses calculs sur son calepin, mon père E,enne Favre débouche une bouteille qu ils vont laisser là haut une fois vide avec un mot de Croz. Ces hommes sont des héros, mais ils ne le savent pas, ils ont vaincus la Grande Casse, mais aussi la peur, l inconnu, les dangers de la montagne avec un matériel rudimentaire. J aime à faire revivre leur mémoire et leur exemple. Michel Croz, alpiniste excep,onnel en 1860 il ne lui reste plus que 5 ans à vivre, va tomber au Cervin dans l expédi,on Whimper. William Mathews mourra de sa belle mort en 1901 après une belle carrière d alpiniste et de responsable de l Alpine Club. Quant à mon père, E,enne Favre de qui je,ens ce9e véridique aventure, il a ensuite accompagné de nombreux touristes sur les sommets alentours, sans abandonner ses chers mulets.

8 Jade Tognet

9

10 Séverine Cathala

11

12 Jeanine BLANC

13

14 «SOUVIENS-TOI DE CE JOUR..» René Paul Faure Ah oui!!!! si je m en souviens. C est comme si c était hier. Sale journée, il pleuvait, je venais de perdre mon boulot de plombier, la boîte avait fermé et pour couronner le tout ma bagnole était foutue. Quelle vie de merde Jacques bougonnait ses mots en hochant la tête. Ouais. C était une saloperie de journée Putain, déjà huit heures. Alors, comme tous les jours, Jacques est par, boire son café au bistrot du coin avec ses copains de solitude. Il n a même pas aperçu ce mince rayon de soleil venu de nulle part, percer les nuages et lui caresser les cheveux. Rien. Le noir absolu dans la tête de Jacques. En entrant dans le bar il lança son rituel :«Salut les gars». L écho du salut revint lui chatouiller les oreilles. Il aimait bien ça, Jacques. C est ces pe,tes habitudes du ma,n, qui lui perme9aient de survivre, d empiler les jours les uns sur les autres pour en faire des semaines, des mois, des années. Au comptoir, la patronne se retourna et vit le Jacques des mauvais jours. «Allez mon Jacquot, perds pas courage. C est ma tournée ce ma,n. Bois moi ça et va lire ton journal.» «Rien à foutre» répondit Jacques, «si c est pour lire leurs conneries, t as qu à les garder». Non, ce ma,n, plus rien ne mo,vait Jacques. Absolument rien. Il voyait l avenir en noir ou plutôt il ne voyait pas d avenir du tout. Machinalement il prit le programme télé et lu. La longue série des films et autres émissions de variétés défila devant ses yeux écœurés. Comme d habitude..c était comme d habitude, toujours pareil les programmes. Comme sa vie en fait, oui tout comme sa vie qui se déroulait comme une rengaine, heure après heure, jour après jour. Rien de nouveau n arrivait jamais à Jacques, le vide, le néant ça c était son quo,dien. Il avala son café, à présent refroidi, repoussa le journal d un geste blasé.

15 Il n a jamais su ce qui lui avait accroché le regard. Le décolleté d une présentatrice d émission de télé réalité, le coup de crayon feutre d un passionné de mots fléchés ou plus simplement ces mots écrits en gros caractères gras: LE SIGNE DE LA SEMAINE - TAUREAU Son signe, cela le fit sourire. Même si il ne croyait pas trop à ces sorne9es, il se dit que la journée allait peut-être devenir plus amusante que prévue. Il a9rapa la feuille et se mit à lire. Cœur : En couple vous partagez d agréables moments. Célibataire quelqu un en pince pour vous. Travail / Argent: Si vous faites preuve d audace, de nouvelles opportunités s offriront à vous. Forme: Partez vous changer les idées. La lecture le laissa pantois. Pas si mal en fait, pas si mal. Pour une fois le hasard semblait l avoir à la bonne. Ragaillardi par ce9e lecture, il reprit un café accompagné d un croissant. Ainsi sustenté, il se mit à réfléchir. Après tout, ça pourrait être marrant de suivre son horoscope. Lui qui n avait rien à faire de précis, se disait qu après tout un peu de suspens et d ina9endu ne seraient pas de trop pour égayer sa vie morose. Pour le cœur, la situa,on était simple, il était seul. Alors qui pouvait en pincer pour lui? Mar,ne et ses cheveux longs qu il aimait bien, Stéphanie et sa bouche pulpeuse pleine de promesses, Elsa et son style BCBG qui le gonflait parfois ou encore Cathy et son air complètement déjanté. Il ne voyait personne d autre et se résolut à les appeler une par une, pour voir. En lui, son cœur ba9ait un peu plus vite, car il finissait par espérer. Et si l horoscope disait vrai, et si l une d entre elles en pinçait pour lui. Prenant son courage à deux mains il appela Cathy. Pour être fixé, il fut vite fixé. «Allo Cathy, salut c est Jacques. Comment ça va?» «Eh t as vu l heure. T as rien d autre à foutre que de réveiller les gens..» Le déclic du téléphone mit un terme à ce premier contact. Pas brillant mais pas ina9endu. «Allo Elsa, salut c est Jacques. Comment ça va?»

16 «Tiens un revenant. T es pas mort? T as besoin de quelque chose? Suis pas libre. Bye» Encore du rapide et de l efficace. Faudrait peut-être changer de formule. «Stéphanie bonjour. Ah!!!! J arrive enfin à te joindre. Tu vas bien?» «Oui bien, merci. Et au fait, j aurais besoin que tu me rendes les 200 que je t ai prêtés». «Ah oui c est vrai. J avais oublié. Ouais j y pense. Bonne journée. Bye» Il y a des coups de fil qu il vaut mieux ne pas passer. Reste Mar,ne. Ah!!! si c était elle, ce serait pas mal. Mais bon, le contact est rompu depuis longtemps. Dernier appel, dernière chance. «Mar,ne bonjour. Ah!!!! J arrive enfin à te joindre. Tu vas bien?» «Ca va. Et toi? Que fais-tu? Tu cherches toujours du boulot?» «Oui, toujours. C est pas très facile en ce moment». «Je sais. Je te laisse, j ai un autre appel. C est Charles, mon chéri. Bonne chance. Bye». Bon, eh bien pour un début, du côté cœur ce n était pas vraiment génial. Jacques prit le par, d en rire. Cet horoscope était pour un autre. Fallait pas rêver. Il s en voulut un peu de s être fait prendre au jeu. Poussé par la curiosité il con,nua l expérience. Au travail maintenant. Cela le fit rire, lui qui n en avait pas. De l audace, toujours de l audace, voila ce qu il fallait. Par quoi commencer? Direc,on Pôle Emploi et sa longue file d a9ente, debout bien sûr. Faut pas rêver, quand on est demandeur d emploi, si on avait droit au confort, ça se saurait. Faut a9endre, c est comme ça. Encore heureux quand tout se passe bien. Désabusé, Jacques prit son tour dans la file. Au bout d un moment, il en eu marre et sor,t. Pas brillant tout ça. Jacques se dit que, réellement, il n avait pas fait preuve de beaucoup d audace. Mais peut on faire preuve d audace dans des structures aussi normalisées? Non il lui fallait autre chose, de l imprévu, de l ina9endu, du surprenant, de l opportunité et pour tout dire de l extraordinaire. Oui c est ça, maintenant il voulait de l extraordinaire. Rien que ça. Il par,t à l aventure, prit la première rue et se mit à marcher comme un somnambule. L aventure, facile à dire. Il leva les yeux au ciel, le soleil semblait sor,r un peu. Ce semblant de chaleur le ragaillardit. Il pressa le pas. Et pourquoi ne pas se changer d abord les idées? Le reste suivra bien. ou pas.

17 Il résolut de s offrir une pizza, une Reine. Cela lui plaisait bien de déguster une Reine, un,tre de noblesse. En quelque sorte le remake culinaire de la prise de la Bas,lle. Il en rigolait encore en poussant la porte de la pizzeria. Le patron, un gros costaud jovial, l accueillit avec tous les honneurs et le plaça à côté d une tablée où régnait la bonne humeur. Ils parlaient de projets en Croa,e, de la construc,on d hôtel de luxe sur l île de Lopud, réputée pour ses plages de sable fin. Mais pour mener à bien la construc,on de ce palace, il leur fallait une main d œuvre haut de gamme, hyper qualifiée et performante. Et c est pour cela qu ils étaient en France pour recruter la réputa,on, le savoir-faire des techniciens français ayant depuis longtemps passé les fron,ères. Que s est t-il passé dans la tête de Jacques à cet instant? Lui, le,mide, l inquiet, le raté.. En tous cas, il s est levé s est assis à leur table comme s il les connaissait et leur a dit : «Je suis votre homme» Interloqués les promoteurs le regardaient avec méfiance, surprise et étonnement. Mais il était dit que Jacques ne s arrêterais pas en si bon chemin. Il leur décrit par le menu tout ce qu il avait fait, ses références, sa par,cipa,on à de grands chan,ers, et son envie naissante de voir du pays tout s égrenait comme une musique allant crescendo. Un peu essoufflé, il s arrêta et prit conscience de la situa,on Qu avait-il fait? Il se sentait un eu ridicule mais en même temps fier de lui, fier de cet emballement qui lui avait fait comprendre en quelques secondes qu il existait, qu il n était plus et ne serait jamais plus, le «Jacques à la vie de minable». L un des promoteurs lui tendit un verre et lui dit simplement : «Félicita,ons. Nous vous a9endons, demain, 8 heures à notre hôtel pour discuter. On a besoin d un chef d équipe. Vous êtes notre invité.» Et s adressant au patron «La note c est pour nous» «A demain Monsieur» «Euh!!!!! Monsieur Jacques Duparc» «Alors à demain Monsieur Duparc»

18 En ressortant de la pizzéria, Jacques s assit sur un banc et se prit la tête dans les mains. Ses mains, sa grande richesse qui allaient lui donner des ailes pour l avenir. Et puis, on l avait appelé Monsieur. Monsieur Duparc. Il repensa à l horoscope, au décolleté de la présentatrice, aux griffonneurs de mots fléchés. C est grâce à eux tout ça, grâce à eux qu il a suivi cet horoscope pour voir. Ah!! s ils étaient là, il les embrasserait.. Même si du côté cœur, rien ne s était passé, ces quelques lignes lui avaient tout de même changé la vie. Comme quoi, se dit-il dans la vie, il y a toujours un signe quelque part pour chacun. Pour moi c était des mots sur un journal, pour d autres c est autre chose, un regard, une rencontre. Encore faut-il transformer cet appel, si discret soit-il, car derrière se trouve souvent son des,n. Il se leva et par, rejoindre ses copains pour un dernier café.

19 Moins de 15 ans SOUVIENS-TOI DE CE JOUR Juliette Ougier Souviens-toi de ce jour, Ou nous nous sommes rencontrés, Souviens-toi des alentours, C était la rentrée. Souviens-toi de ce jour, De ce pe,t détail, Souviens-toi à ton tour, Du mot : Canaille. Souviens-toi de ce jour, C était notre surnom, Souviens-toi de ce détour, Chez le marchand de bonbons. Souviens-toi de ce jour, Tout le temps on en mangeait, Souviens toi notre humour, Et comme on se régalait! Souviens-toi de ce jour, Et surtout ne l oublie pas, Souviens toi notre amour, Je t en prie souviens-toi!

20 Moins de 15 ans Les quatre vents Je me souviens de ce jour, où tu voulais aller aux «quatre vents». Pour toi le voyage est toujours nouveau, plein de choses à découvrir et puis, ce que tu aimes par-dessus tout, c est de le faire partager! Alors, tu étais décidé à partir aux «quatre vents»! Mais le seul problème, c est que tu n avais aucun moyen de transport pour ton voyage! Quand tout à coup Une feuille se posa sur ta tête! Tu l as prise puis tu as lu ce qu il y avait décrit. C était une affiche pour vendre des tapis volants de toutes sortes de couleurs. Et je me suis dit que l on pourrait en emprunter un. Maintenant, direction les vendeurs de tapis volants! La boutique était la plus discrète du marché. A l intérieur une vieille dame était assise sur une chaise, bouquinant un livre mystérieux elle leva la tête et nous accueillit chaleureusement : -«Bonjour, il y aurait quelque chose qui vous ferez plaisir?» - «Nous voudrions un tapis volant.» La vieille dame nous propose plusieurs sortes de couleurs : bleu, rouge, vert, jaune Et à la fin, on a choisi le : sable-arbre-jungle-céréale-chocolat! En gros le jaune-orange!!! Après avoir acheté le tapis volant, nous sommes allés chercher tes affaires pour ce voyage extraordinaire! Une heure de rassemblement d affaires, et nous sommes allés dans le salon pour sortir par la fenêtre. La vieille dame nous avait donné la formule magique pour faire décoller le tapis volant : «Alors la formule?» Séléna Regad Tu ne comprenais rien du tout à la formule magique, quand je vis une petite phrase qui disait : «Tournez la feuille pour la comprendre».

21 Tu tournas la feuille aussitôt et tu l as comprise : «clachanotinou poucharacatomi pota tacosarasumy». Et là, le tapis se souleva et brilla de mille feux! - «C est parti les amis, enfin MON ami!» - «Ha parce que je viens avec toi!» - «Eh bien oui, car j aime faire partager mes voyages!» Ravie et étonnée, je suis allée chercher mes affaires et nous étions partis pour les «quatre vents»! Une autre formule magique était inscrite sur le parchemin. C était la formule pour guider notre tapis volant. «Macatou Nord, Sud, Est, Ouest machitou cronomouche.» Enfin nous partions Arrivés dans le sud de la France, nous mangeons un bon cassoulet et nous reprenons notre voyage incroyable! Maintenant direction l Amérique du Nord. On y rencontre le cousin de mon ami le voyageur! «Alors Cousin Parisien, comment ça va!» Quelques mots de politesse et tu dis à ton cousin que le temps presse! Puis, nous repartons pour l Asie de l Est. En Asie, on rencontre une personne qui nous a apporté de l énergie et de la force pour poursuivre notre voyage. On file alors en Océanie pour dire bonjour aux kangourous et pour visiter un peu le coin, et rapporter cette culture épatante. Enfin, on va en Afrique de l Ouest pour prendre de la chaleur avec nous, pour se réchauffer à Paris. «sous la pluie.à midi..ou à minuit».! Voilà comment se termine notre voyage aux «quatre vents». Et c est ce voyage-là qui est resté le plus ancré dans ma tête au fil du temps!

22 Moins de 15 ans Juliette Pareti - Sanchez

23

24

Je m appelle Hans. Le 7 novembre 1919. J ai rencontré Frédéric à la gare.

Je m appelle Hans. Le 7 novembre 1919. J ai rencontré Frédéric à la gare. Je m appelle Hans. Le 7 novembre 1919. J ai rencontré Frédéric à la gare. Je venais d arriver à Hanovre par le train de onze heures. À Düsseldorf j avais passé plus de trois semaines chez un homme de quarante

Plus en détail

French Continuers (Section I Listening and Responding) Transcript

French Continuers (Section I Listening and Responding) Transcript 2013 H I G H E R S C H O O L C E R T I F I C A T E E X A M I N A T I O N French Continuers (Section I Listening and Responding) Transcript Familiarisation Text FEMALE: MALE: FEMALE: MALE: FEMALE: Salut,

Plus en détail

HIGHER SCHOOL CERTIFICATE EXAMINATION. French Continuers. (Section I Listening and Responding) Transcript

HIGHER SCHOOL CERTIFICATE EXAMINATION. French Continuers. (Section I Listening and Responding) Transcript 2014 HIGHER SCHOOL CERTIFICATE EXAMINATION French Continuers (Section I Listening and Responding) Transcript Familiarisation Text M: Bonjour Yasmine. Ça va? F: Ah bonjour! Oui, ça va bien. Écoute, ce weekend

Plus en détail

Episode 9 Longueur 7 17

Episode 9 Longueur 7 17 Episode 9 Longueur 7 17 Allo, oui? Infirmière : Je suis bien chez mademoiselle Chloé Argens? Oui, c est moi. Infirmière : Ici l hôpital Saint-Louis. Je vous passe monsieur Antoine Vincent. C est lui, monsieur

Plus en détail

Macmine et ses bons compagnons. CCéélleessttiinn

Macmine et ses bons compagnons. CCéélleessttiinn Macmine et ses bons compagnons CCéélleessttiinn Il était une fois une petite ambulance très intelligente. Elle vivait dans une petite maison en paille. Elle s amusait drôlement avec les autres voitures,

Plus en détail

Le Cauchemar révélateur

Le Cauchemar révélateur Le Cauchemar révélateur Hier c était le départ de ma mère. On l emmena à l aéroport. Elle devait partir pour son travail. Quand l avion dans lequel elle était décolla, il passa au-dessus de nos têtes.

Plus en détail

contes licencieux des provinces de france

contes licencieux des provinces de france Jean Quatorze-Coups Tout près d ici, vivait il y a déjà longtemps une veuve dont le fils était chasse-marée, autrement dit, domestique dans un moulin. Jean c était le nom du jeune homme avait vingt-quatre

Plus en détail

Acte 1. Entrée de Victor et Rebecca. Victor porte un gros sac qu il jette au milieu de la pièce

Acte 1. Entrée de Victor et Rebecca. Victor porte un gros sac qu il jette au milieu de la pièce Acte 1 Acte 1 Scène 1 : Rebecca, Victor Entrée de Victor et Rebecca. Victor porte un gros sac qu il jette au milieu de la pièce Victor (se laissant tomber dans un fauteuil): Ouf! Il se relève et fait un

Plus en détail

Bien convaincre son ami + Bien s exprimer = Bon voyage assuré.

Bien convaincre son ami + Bien s exprimer = Bon voyage assuré. Bien convaincre son ami + Bien s exprimer = Bon voyage assuré. Il faudrait que tu fasses ce voyage. Tout d'abord, tu ne travailleras pas et tu verras tes copains à longueur de journée. Puis, tu n'auras

Plus en détail

Le carnaval des oiseaux

Le carnaval des oiseaux Le carnaval des oiseaux Marie-Jane Pinettes et Jacques Laban Juillet 2001 1 Le carnaval des oiseaux A Camille, Margot et Théo 2 LE CARNAVAL DES OISEAUX Il y a longtemps, mais très, très longtemps, tous

Plus en détail

Sauvée De mon mari, ma chère, sauvée! Délivrée! libre! libre! libre! Comment libre? En quoi? En quoi! Le divorce! Oui, le divorce!

Sauvée De mon mari, ma chère, sauvée! Délivrée! libre! libre! libre! Comment libre? En quoi? En quoi! Le divorce! Oui, le divorce! SAUVÉE I Elle entra comme une balle qui crève une vitre, la petite marquise de Rennedon, et elle se mit à rire avant de parler, à rire aux larmes comme elle avait fait un mois plus tôt, en annonçant à

Plus en détail

AVERTISSEMENT. Ce texte a été téléchargé depuis le site http://www.leproscenium.com

AVERTISSEMENT. Ce texte a été téléchargé depuis le site http://www.leproscenium.com AVERTISSEMENT Ce texte a été téléchargé depuis le site http://www.leproscenium.com Ce texte est protégé par les droits d auteur. En conséquence avant son exploitation vous devez obtenir l autorisation

Plus en détail

JE CHLOÉ COLÈRE. PAS_GRAVE_INT4.indd 7 27/11/13 12:22

JE CHLOÉ COLÈRE. PAS_GRAVE_INT4.indd 7 27/11/13 12:22 JE CHLOÉ COLÈRE PAS_GRAVE_INT4.indd 7 27/11/13 12:22 Non, je ne l ouvrirai pas, cette porte! Je m en fiche de rater le bus. Je m en fiche du collège, des cours, de ma moyenne, des contrôles, de mon avenir!

Plus en détail

Louise, elle est folle

Louise, elle est folle Leslie Kaplan Louise, elle est folle suivi de Renversement contre une civilisation du cliché la ligne Copi-Buñuel-Beckett P.O.L 33, rue Saint-André-des-Arts, Paris 6 e pour Élise et Fred tu m as trahie

Plus en détail

C est dur d être un vampire

C est dur d être un vampire C est dur d être un vampire 1/6 Pascale Wrzecz Lis les pages 5 à 8. Tu peux garder ton livre ouvert. 1 Retrouve les mots dans ta lecture et complète les cases. C est une histoire de. Prénom du héros ;

Plus en détail

Du même auteur. Le Combat contre mes dépendances, éditions Publibook, 2013

Du même auteur. Le Combat contre mes dépendances, éditions Publibook, 2013 Jalousie Du même auteur Le Combat contre mes dépendances, éditions Publibook, 2013 Dominique R. Michaud Jalousie Publibook Retrouvez notre catalogue sur le site des Éditions Publibook : http://www.publibook.com

Plus en détail

VOYAGE AU JAPON OCTOBRE-NOVEMBRE 2014, COLIBRI

VOYAGE AU JAPON OCTOBRE-NOVEMBRE 2014, COLIBRI VOYAGE AU JAPON OCTOBRE-NOVEMBRE 2014, COLIBRI Durant 3 semaines j étais { Hiratsuka, près de Yokohama où j allais tous les jours au lycée. Ma famille d accueil se composait du père, de la mère, de ma

Plus en détail

SOYETTE, LE PETIT VER A SOIE

SOYETTE, LE PETIT VER A SOIE SOYETTE, LE PETIT VER A SOIE Le tout petit œuf. La toute petite chenille Le tout petit œuf vu à la loupe Il était une fois un tout petit œuf, pondu là. Un tout petit œuf, petit comme un grain de poussière.

Plus en détail

À propos d exercice. fiche pédagogique 1/5. Le français dans le monde n 395. FDLM N 395 Fiche d autoformation FdlM

À propos d exercice. fiche pédagogique 1/5. Le français dans le monde n 395. FDLM N 395 Fiche d autoformation FdlM fiche pédagogique FDLM N 395 Fiche d autoformation FdlM Par Paola Bertocchini et Edvige Costanzo Public : Futurs enseignants en formation initiale et enseignants en formation continue Objectifs Prendre

Plus en détail

MEILLEURS AMIS... PEUT-ÊTRE? Producent Gabriella Thinsz Sändningsdatum: 23/11 2004

MEILLEURS AMIS... PEUT-ÊTRE? Producent Gabriella Thinsz Sändningsdatum: 23/11 2004 MEILLEURS AMIS... PEUT-ÊTRE? Producent Gabriella Thinsz Sändningsdatum: 23/11 2004 Salut! Est-ce que tu as un bon copain? Un meilleur ami? Est-ce que tu peux parler avec lui ou avec elle de tout? Est-ce

Plus en détail

1. La famille d accueil de Nadja est composée de combien de personnes? 2. Un membre de la famille de Mme Millet n est pas Français. Qui est-ce?

1. La famille d accueil de Nadja est composée de combien de personnes? 2. Un membre de la famille de Mme Millet n est pas Français. Qui est-ce? 1 LA FAMILLE 1.1 Lecture premier texte Nadja va passer quatre mois de la prochaine année scolaire en France. Aujourd hui, elle a reçu cette lettre de sa famille d accueil. Chère Nadja, Je m appelle Martine

Plus en détail

Les chaises. - Les enfants, elle nous a dit, dans la nuit, une canalisation d'eau a gele et a creve, ce qui

Les chaises. - Les enfants, elle nous a dit, dans la nuit, une canalisation d'eau a gele et a creve, ce qui Les chaises.' Ca a ete terrible, a l'ecole, aujourd'hui! Nous sommes arrives ce matin, comme d'habitude, et quand Ie Bouillon (c'est notre surveillant) a sonne la cloche, nous sommes alles nous mettre

Plus en détail

Learning by Ear Le savoir au quotidien Les SMS, comment ça marche?

Learning by Ear Le savoir au quotidien Les SMS, comment ça marche? Learning by Ear Le savoir au quotidien Les SMS, comment ça marche? Texte : Lydia Heller Rédaction : Maja Dreyer Adaptation : Julien Méchaussie Introduction Bonjour et bienvenue dans notre série d émissions

Plus en détail

C ÉTAIT IL Y A TRÈS LONGTEMPS QUAND LE COCHON D INDE N AVAIT PAS ENCORE SES POILS.

C ÉTAIT IL Y A TRÈS LONGTEMPS QUAND LE COCHON D INDE N AVAIT PAS ENCORE SES POILS. C ÉTAIT IL Y A TRÈS LONGTEMPS QUAND LE COCHON D INDE N AVAIT PAS ENCORE SES POILS. MAIS UN JOUR IL PARTIT PLUS AU NORD POUR DÉCOUVRIR LE MONDE. IL MARCHAIT, MARCHAIT, MARCHAIT SANS S ARRÊTER.IL COMMENÇA

Plus en détail

Institut Supérieur des Langues Université de Damas

Institut Supérieur des Langues Université de Damas Institut Supérieur des Langues Université de Damas Texte 1: Chère Josette, Il a de grands yeux bleus et une mèche blonde qui lui tombe sur le front. Il s appelle Alain, Alain et Aline, c est joli, n est-ce

Plus en détail

Mercredi soir, boulevard aux Oiseaux

Mercredi soir, boulevard aux Oiseaux Mercredi soir, boulevard aux Oiseaux Ça se passe chez nous, boulevard aux Oiseaux. Après l école, pour me rendre utile, j ai ciré l escalier jusqu à ce que ça reluise à mort. «Ça fera plaisir à papa»,

Plus en détail

ISBN 979-10-91524-03-2

ISBN 979-10-91524-03-2 ISBN 979-10-91524-03-2 Quelques mots de l'auteur Gourmand le petit ours est une petite pièce de théâtre pour enfants. *** Gourmand le petit ours ne veut pas aller à l'école. Mais lorsque Poilmou veut le

Plus en détail

TOUS MALADES! (Texte de M.-A. Ard) - Le Médecin : -----------------------------------------------------------------------------

TOUS MALADES! (Texte de M.-A. Ard) - Le Médecin : ----------------------------------------------------------------------------- L ATELIER du COQUELICOT 1 «Spectacle marionnettes», juillet 2015 TOUS MALADES! (Texte de M.-A. Ard) Personnages : - Le Médecin : -----------------------------------------------------------------------------

Plus en détail

DOCTEUR SÉMOI. de Patrick Mermaz

DOCTEUR SÉMOI. de Patrick Mermaz 1 Ce texte est offert gracieusement à la lecture. Avant toute exploitation publique, professionnelle ou amateur, vous devez obtenir l'autorisation de la SACD : www.sacd.fr de Patrick Mermaz Présentation

Plus en détail

Alice s'est fait cambrioler

Alice s'est fait cambrioler Alice s'est fait cambrioler Un beau jour, à Saint-Amand, Alice se réveille dans un hôtel cinq étoiles (elle était en congés). Ce jour-là, elle était très heureuse car elle était venue spécialement ici

Plus en détail

Quelqu un qui t attend

Quelqu un qui t attend Quelqu un qui t attend (Hervé Paul Kent Cokenstock / Hervé Paul Jacques Bastello) Seul au monde Au milieu De la foule Si tu veux Délaissé Incompris Aujourd hui tout te rends malheureux Si tu l dis Pourtant

Plus en détail

Une belle rencontre. Chapitre 1. Je m'appelle Elise Delamarre, j'ai douze ans et je vais rentrer en 4ème car j'ai sauté une classe.

Une belle rencontre. Chapitre 1. Je m'appelle Elise Delamarre, j'ai douze ans et je vais rentrer en 4ème car j'ai sauté une classe. Une belle rencontre La vie d'elise Chapitre 1 Je m'appelle Elise Delamarre, j'ai douze ans et je vais rentrer en 4ème car j'ai sauté une classe. J'habite à Lyon dans un appartement à deux kilomètres du

Plus en détail

LA BALADE DE LA PETITE BALLE JAUNE

LA BALADE DE LA PETITE BALLE JAUNE LA BALADE DE LA PETITE BALLE JAUNE C est l histoire d une balle jaune en mousse. Coralie Guye et Hubert Chèvre. Avec la participation des élèves. Octobre 2011 Un beau matin d automne......notre classe

Plus en détail

UNITÉ 5. Écris les noms des parties du corps indiquées dans les dessins. Bon Courage! Vol. 2

UNITÉ 5. Écris les noms des parties du corps indiquées dans les dessins. Bon Courage! Vol. 2 Écris les noms des parties du corps indiquées dans les dessins. Dans le bureau du docteur Lanquette Secrétaire: Secrétaire: Je voudrais un rendez-vous pour voir le docteur, s il vous plait. Vous avez une

Plus en détail

Mademoiselle J affabule et les chasseurs de rêves Ou l aventure intergalactique d un train de banlieue à l heure de pointe

Mademoiselle J affabule et les chasseurs de rêves Ou l aventure intergalactique d un train de banlieue à l heure de pointe Mademoiselle J affabule et les chasseurs de rêves Ou l aventure intergalactique d un train de banlieue à l heure de pointe de Luc Tartar * extraits * Les sardines (on n est pas des bêtes) - Qu est-ce qu

Plus en détail

PAR VOTRE MEDECIN! «FUN», LES CIGARETTES RECOMMANDÉES NOUVELLE PERCÉE MÉDICALE!

PAR VOTRE MEDECIN! «FUN», LES CIGARETTES RECOMMANDÉES NOUVELLE PERCÉE MÉDICALE! «FUN», LES CIGARETTES RECOMMANDÉES PAR VOTRE MEDECIN! OUAH, DOC! JE ME SENS DÉJÀ MIEUX! C EST parce QUE FUN utilise le MEILleur DES TAbacs!! NOUVELLE PERCÉE MÉDICALE! VÉRIDIQUE! On a découvert que les

Plus en détail

Inspiré de la nouvelle de Richard Matheson, «Escamotage».

Inspiré de la nouvelle de Richard Matheson, «Escamotage». Inspiré de la nouvelle de Richard Matheson, «Escamotage». EPISODE 1- Le Piège. Internet : sûrement le plus fabuleux réseau qui relie les hommes. Des continents entiers peuvent être reliés entre eux. Mais

Plus en détail

Conseil Diocésain de Solidarité et de la Diaconie. 27 juin 2015. «Partager l essentiel» Le partage est un élément vital.

Conseil Diocésain de Solidarité et de la Diaconie. 27 juin 2015. «Partager l essentiel» Le partage est un élément vital. 27 juin 2015 Le partage est un élément vital. Notre démarche Notre chemin Dans un premier temps, nous sommes partis de mots qui expriment ce qui est essentiel pour nous, indispensable pour bien vivre.

Plus en détail

Le passé composé. J ai trouvé 100 F dans la rue. Il est parti à 5 h 00.

Le passé composé. J ai trouvé 100 F dans la rue. Il est parti à 5 h 00. Le passé composé J ai trouvé 100 F dans la rue. Il est parti à 5 h 00. Le passé composé présente des actions passées, ponctuelles, et d une durée délimitée dans le passé. Formation : avoir ou être (au

Plus en détail

Les jours de la semaine

Les jours de la semaine Les jours de la semaine Les jours de la semaine S enfilent un à un Comme les billes d un grand collier Dans un ordre, ils se suivent Chaque jour se ressemble Chaque jour est différent Mais on ne peut les

Plus en détail

Activités autour du roman

Activités autour du roman Activité pédagogique autour du roman Un chien différent, de Laura Cousineau ISBN 978-2-922976-13-7 ( 2009, Joey Cornu Éditeur) Téléchargeable dans la rubrique Coin des profs sur 1 Activités

Plus en détail

Vive le jour de Pâques

Vive le jour de Pâques Voici le joyeux temps du Carême, 40 jours où les chrétiens élargissent leurs cœurs, se tournent vers leurs frères et sont invités à vivre à la manière de Jésus-Christ. Chaque semaine ce livret t aidera

Plus en détail

Par. Sophianne Pierre-Louis. Cassandra Sauvé. Sabrina Turmel

Par. Sophianne Pierre-Louis. Cassandra Sauvé. Sabrina Turmel Par Sophianne Pierre-Louis Cassandra Sauvé Sabrina Turmel - 1 - Au Pôle Nord, en ce jour du 24 décembre, le Père Noël était bien occupé à fabriquer de beaux jouets. Les rennes gambadaient ou se reposaient.

Plus en détail

Paye Bah. Ibrahim Touré

Paye Bah. Ibrahim Touré Mon pays est immense comme un continent A cause de la guerre, les gens sont mécontents. La guerre a tout détruit au nord Personne n ose sortir dehors Même les ampoules la nuit ne s allument plus Le jour

Plus en détail

La petite poule qui voulait voir la mer

La petite poule qui voulait voir la mer Découverte Complète la carte d identité du livre. Titre du livre Nom de l auteur Nom de l illustrateur Editeur Que voit- on sur la 1 ère page de couverture? C est l histoire q d un poisson q d une souris

Plus en détail

DEVOIR / POUVOIR / VOULOIR

DEVOIR / POUVOIR / VOULOIR Activité 1. Complète les phrases avec le bon verbe au présent. DEVOIR / POUVOIR / VOULOIR 1. Elle absolument terminer son boulot avant de partir. 2. Elle sait bien qu elle rentrer à dix heures! 3. Il acheter

Plus en détail

Le petit bonhomme en pain d épices

Le petit bonhomme en pain d épices Le petit bonhomme en pain d épices Robert Gaston Herbert Le petit bonhomme en pain d épices Conte anglais Adaptation réalisée par Marie-Laure Besson pour «Le Cartable Fantastique» Robert Gaston Herbert

Plus en détail

INT. SALON DE LA CABANE DANS LA FORÊT JOUR

INT. SALON DE LA CABANE DANS LA FORÊT JOUR INT. SALON DE LA CABANE DANS LA FORÊT JOUR Quelqu un glisse une lettre sous la porte d entrée du salon. Jake se précipite pour la ramasser. Jake retourne l enveloppe : elle est adressée à «Finn». Chouette,

Plus en détail

PRÉPARATION AU TEST! CULTURE INTERNATIONAL CLUB

PRÉPARATION AU TEST! CULTURE INTERNATIONAL CLUB Niveau 2 - Mots treize quatorze quinze seize dix-sept dix-huit dix-neuf vingt vingt-et-un vingt-deux vingt-trois vingt-quatre vingt-cinq vingt-six vingt-sept vingt-huit vingt-neuf trente quarante cinquante

Plus en détail

Je les ai entendus frapper. C était l aube. Les deux gendarmes se tenaient derrière la porte. J ai ouvert et je leur ai proposé d entrer.

Je les ai entendus frapper. C était l aube. Les deux gendarmes se tenaient derrière la porte. J ai ouvert et je leur ai proposé d entrer. Je les ai entendus frapper. C était l aube. Les deux gendarmes se tenaient derrière la porte. J ai ouvert et je leur ai proposé d entrer. Mais je me suis repris : En fait, je préférais les recevoir dans

Plus en détail

Auxiliaire avoir au présent + participe passé

Auxiliaire avoir au présent + participe passé LE PASSÉ COMPOSÉ 1 1. FORMATION DU PASSÉ COMPOSÉ Formation : Auxiliaire avoir au présent + participe passé PARLER MANGER REGARDER J ai parlé Tu as parlé Il/elle/on a parlé Nous avons parlé Vous avez parlé

Plus en détail

Examen de français Université de Technologie chimique et de Métallurgie TEST DE GRAMMAIRE ET DE LEXIQUE

Examen de français Université de Technologie chimique et de Métallurgie TEST DE GRAMMAIRE ET DE LEXIQUE Examen de français Université de Technologie chimique et de Métallurgie TEST DE GRAMMAIRE ET DE LEXIQUE PARTIE 1 Complétez les pointillés par une des réponses ci-dessus de manière que les phrases obtenues

Plus en détail

Les p'tites femmes de Paris

Les p'tites femmes de Paris Les p'tites femmes de Paris De Géraldine Feuillien D'après une idée de Stéphanie Bouquerel Episode 2: Ménage à trois 1 APPARTEMENT DE - BUREAU- INT - JOUR 1 Mais enfin Julien! Qu est ce qui t as pris de

Plus en détail

Lorsqu une personne chère vit avec la SLA. Guide à l intention des enfants

Lorsqu une personne chère vit avec la SLA. Guide à l intention des enfants Lorsqu une personne chère vit avec la SLA Guide à l intention des enfants 2 SLA Société canadienne de la SLA 3000, avenue Steeles Est, bureau 200, Markham, Ontario L3R 4T9 Sans frais : 1-800-267-4257 Téléphone

Plus en détail

GRAMMATICAUX DE MÊME CATÉGORIE AUSSI TÔT / BIENTÔT BIEN TÔT / PLUTÔT PLUS TÔT / SITÔT SI TÔT 1 Homophones grammaticaux de même catégorie

GRAMMATICAUX DE MÊME CATÉGORIE AUSSI TÔT / BIENTÔT BIEN TÔT / PLUTÔT PLUS TÔT / SITÔT SI TÔT 1 Homophones grammaticaux de même catégorie GRAMMATICAUX DE MÊME CATÉGORIE AUSSITÔT HOMOPHONES AUSSI TÔT / BIENTÔT BIEN TÔT / PLUTÔT PLUS TÔT / SITÔT SI TÔT 1 Homophones grammaticaux de même catégorie aussitôt aussi tôt aussitôt : Il signifie au

Plus en détail

LANGUAGE STUDIES INTERNATIONAL

LANGUAGE STUDIES INTERNATIONAL Répondez aux questions suivantes : 1. Où habitez-vous? 2. Quand êtes-vous arrivé à Paris? 3. Quelle est votre profession? Complétez les phrases : 1. Je ne (être) pas français. 2. Je (parler) un peu le

Plus en détail

Français Authentique Pack 2

Français Authentique Pack 2 Acheter un billet de train Contexte : Audrey a passé une semaine à Paris dans sa famille. Avant de rentrer chez elle en Allemagne, elle décide d aller rendre visite à une amie à Metz. Elle se rend à la

Plus en détail

Elisabeth Vroege. Ariane et sa vie. Roman. Editions Persée

Elisabeth Vroege. Ariane et sa vie. Roman. Editions Persée ARIANE ET SA VIE Elisabeth Vroege Ariane et sa vie Roman Editions Persée Ce livre est une œuvre de fiction. Les noms, les personnages et les événements sont le fruit de l imagination de l auteur et toute

Plus en détail

AMÉLIE NOTHOMB. Tuer le père ROMAN ALBIN MICHEL

AMÉLIE NOTHOMB. Tuer le père ROMAN ALBIN MICHEL AMÉLIE NOTHOMB Tuer le père ROMAN ALBIN MICHEL Éditions Albin Michel, 2011. ISBN : 978-2-253-17415-8 1 re publication LGF. «L obstination est contraire à la nature, contraire à la vie. Les seules personnes

Plus en détail

Isabella et l important défilé de mode

Isabella et l important défilé de mode Isabella Isabella et l important défilé de mode 1er Juillet Cher journal, Ca fait longtemps que je n ai pas écrit dans un journal intime, mais quand je suis passée devant la librairie l autre jour et

Plus en détail

ΥΠΟΥΡΓΕΙΟ ΕΘΝΙΚΗΣ ΠΑΙΔΕΙΑΣ ΚΑΙ ΘΡΗΣΚΕΥΜΑΤΩΝ ΚΡΑΤΙΚΟ ΠΙΣΤΟΠΟΙΗΤΙΚΟ ΓΛΩΣΣΟΜΑΘΕΙΑΣ

ΥΠΟΥΡΓΕΙΟ ΕΘΝΙΚΗΣ ΠΑΙΔΕΙΑΣ ΚΑΙ ΘΡΗΣΚΕΥΜΑΤΩΝ ΚΡΑΤΙΚΟ ΠΙΣΤΟΠΟΙΗΤΙΚΟ ΓΛΩΣΣΟΜΑΘΕΙΑΣ ΥΠΟΥΡΓΕΙΟ ΕΘΝΙΚΗΣ ΠΑΙΔΕΙΑΣ ΚΑΙ ΘΡΗΣΚΕΥΜΑΤΩΝ ΚΡΑΤΙΚΟ ΠΙΣΤΟΠΟΙΗΤΙΚΟ ΓΛΩΣΣΟΜΑΘΕΙΑΣ CERTIFICATION EN LANGUE FRANÇAISE NIVEAU B2 ÉPREUVE 3 : compréhension de l'oral NOVEMBRE 2008 Κρατικό Πιστοποιητικό Γλωσσομάθειας

Plus en détail

Vers toi Tim Project 2007

Vers toi Tim Project 2007 Vers toi Tu me sondes et me connaît, Tu sais tout de moi, non rien ne t est caché Chaque jour tu éclaires ma vie Tu gardes mes pas, tu me conduis Je veux te louer C est vers toi que je me tourne, Tu m

Plus en détail

DIPLOME NATIONAL DU BREVET SESSION 2009 Séries : TECHNOLOGIQUE ET PROFESSIONNELLE CONSEILS AUX CANDIDATS

DIPLOME NATIONAL DU BREVET SESSION 2009 Séries : TECHNOLOGIQUE ET PROFESSIONNELLE CONSEILS AUX CANDIDATS DIPLOME NATIONAL DU BREVET SESSION 2009 NOTATION SUR 40 Durée : 3 heures Epreuve : FRANÇAIS Code : CONSEILS AUX CANDIDATS L épreuve se déroule en deux parties séparées par une pause. Rappel : PREMIERE

Plus en détail

La carte de mon réseau social

La carte de mon réseau social La carte de mon réseau social Avant de commencer Un réseau social, c est quoi? Dans ta vie, tu es entouré de plusieurs personnes. Certaines personnes sont très proches de toi, d autres le sont moins. Toutes

Plus en détail

Epreuve cantonale orale de français Mai 2007. (document élève) JEU DE RÔLE

Epreuve cantonale orale de français Mai 2007. (document élève) JEU DE RÔLE 1. On t a volé ton vélo. Tu vas au commissariat de police pour déclarer le vol: Tu dois donner à l agent - toutes les informations nécessaires sur le vol : - quoi (description de l objet volé) - quand

Plus en détail

V3 - LE PASSE COMPOSE

V3 - LE PASSE COMPOSE CM1 V.3 LE PASSE COMPOSE DE L INDICATIF Il s agit de mettre en évidence la conjugaison des verbes en «er», en «ir-iss» des verbes être, avoir, faire, prendre, aller, pouvoir. On mettra en évidence le fait

Plus en détail

Poèmes. Même si tu perds, persévère. Par Maude-Lanui Baillargeon 2 e secondaire. Même si tu perds Tu n es pas un perdant pour autant Persévère

Poèmes. Même si tu perds, persévère. Par Maude-Lanui Baillargeon 2 e secondaire. Même si tu perds Tu n es pas un perdant pour autant Persévère Poèmes École : Polyvalente de Normandin Commission scolaire : Du Pays des Bleuets Même si tu perds, persévère Par Maude-Lanui Baillargeon Même si tu perds Tu n es pas un perdant pour autant Persévère Ne

Plus en détail

L ECOLE DE L ARNAQUE

L ECOLE DE L ARNAQUE L ECOLE DE L ARNAQUE Vous avez tous eu des projets de rénovation ou des projets d améliorations de votre habitation! Voici toutes les techniques de vente, les secrets des commerciaux, les pièges à éviter

Plus en détail

Que chaque instant de cette journée contribue à faire régner la joie dans ton coeur

Que chaque instant de cette journée contribue à faire régner la joie dans ton coeur Que chaque instant de cette journée contribue à faire régner la joie dans ton coeur Des souhaits pour une vie des plus prospères et tous les voeux nécessaires pour des saisons extraordinaires! Meilleurs

Plus en détail

EXERCICIOS AUTOAVALIABLES

EXERCICIOS AUTOAVALIABLES EXERCICIOS AUTOAVALIABLES 1.- Transforme les phrases au passé récent a) Il a changé de travail b) Nous avons pris une décision importante c) Elle a téléphoné à Jean d) J ai envoyé un SMS à ma collègue

Plus en détail

Chers parrains, chers amis, chère famille

Chers parrains, chers amis, chère famille Jeudi 1 er Janvier 2015, Jet New s n 2 Chers parrains, chers amis, chère famille Tout d abord je crois qu il est important que je vous souhaite pleins de belles choses pour cette année 2015!! «Vivez, si

Plus en détail

Un autre regard sur. Michel R. WALTHER. Directeur général de la Clinique de La Source 52 INSIDE

Un autre regard sur. Michel R. WALTHER. Directeur général de la Clinique de La Source 52 INSIDE 52 INSIDE Un autre regard sur Michel R. WALTHER Directeur général de la Clinique de La Source Directeur général de la Clinique de La Source, Michel R. Walther est né en 1949 au Maroc de parents suisses.

Plus en détail

Compréhension de lecture

Compréhension de lecture o Coche pour indiquer si les phrases sont es ou o Paul et Virginie sont assis sur des fauteuils très confortables. o Virginie a une robe à pois. o Paul boit un café fumant dans une tasse rouge. o Virginie

Plus en détail

L Intégrale de l Humour ***

L Intégrale de l Humour *** Un enfant va dans une épicerie pour acheter des bonbons. Comme l épicier n en vend généralement pas beaucoup, il les range tout en haut d une étagère très haute. Le garçon demande : 1 euro de bonbons s

Plus en détail

Lola. Texte de Sylvie Lavoie et d Éric Lemoine İllustrations de Sonia Hivert Mise en page réalisée par Cloé Perrotin. www.majuscrit.

Lola. Texte de Sylvie Lavoie et d Éric Lemoine İllustrations de Sonia Hivert Mise en page réalisée par Cloé Perrotin. www.majuscrit. Lola Texte de Sylvie Lavoie et d Éric Lemoine İllustrations de Sonia Hivert Mise en page réalisée par Cloé Perrotin www.majuscrit.fr www.majuscrit.fr Marcus Papa Texte de Sylvie Lavoie et d Éric Lemoine

Plus en détail

Test - Quel type de voisin êtes-vous?

Test - Quel type de voisin êtes-vous? Test - Quel type de voisin êtes-vous? Être un voisin solidaire, c est d abord et avant tout un état d esprit. Chacun fait à sa façon, selon sa disponibilité et sa personnalité. Répondez au questionnaire

Plus en détail

Histoire de Manuel Arenas

Histoire de Manuel Arenas Histoire de Manuel Arenas Dieu est le seul Dieu vivant nous pouvons Lui faire entièrement confiance! Source : Hugh Steven, «Manuel» ( 1970 Wycliffe Bible Translators) En français : «Manuel le Totonac»

Plus en détail

B Projet d écriture FLA 10-2. Bande dessinée : La BD, c est pour moi! Cahier de l élève. Nom : PROJETS EN SÉRIE

B Projet d écriture FLA 10-2. Bande dessinée : La BD, c est pour moi! Cahier de l élève. Nom : PROJETS EN SÉRIE B Projet d écriture Bande dessinée : La BD, c est pour moi! FLA 10-2 Cahier de l élève PROJETS EN SÉRIE Il faut réaliser ces projets dans l ordre suivant : A Bain de bulles Lecture B La BD, c est pour

Plus en détail

Être «indépendant», freelance en français, que

Être «indépendant», freelance en français, que Introduction Être «indépendant», freelance en français, que l on soit designer, développeur, formateur, expert, traiteur à domicile ou consultant en apiculture 1, c est d abord changer de voie et sortir

Plus en détail

Rapport de fin de séjour Mobilité en formation :

Rapport de fin de séjour Mobilité en formation : Rapport de fin de séjour Mobilité en formation : A. Vie pratique : J ai effectué mon Master 1 de droit public en Erasmus à Copenhague d août 2009 à fin mai 2010. Logement : Accès au logement : J ai pu

Plus en détail

UN AN EN PROVENCE. ČECHOVÁ Veronika

UN AN EN PROVENCE. ČECHOVÁ Veronika UN AN EN PROVENCE ČECHOVÁ Veronika Depuis mon enfance, j ai eu un grand rêve. De partir en France et d apprendre la plus belle langue du monde. Grâce à ma professeur de français, Mme Drážďanská, qui m

Plus en détail

ACTIVITE ANNUELLE GESTION RISQUE 2010

ACTIVITE ANNUELLE GESTION RISQUE 2010 ACTIVITE ANNUELLE GESTION RISQUE 2010 Cette documentation est réservée à l usage du personnel et des médecins du Centre de santé et de services sociaux de Port-Cartier. Les autres lecteurs doivent évaluer

Plus en détail

Défi 1 Qu est-ce que l électricité statique?

Défi 1 Qu est-ce que l électricité statique? Défi 1 Qu estce que l électricité statique? Frotte un ballon de baudruche contre la laine ou tes cheveux et approchele des morceaux de papier. Décris ce que tu constates : Fiche professeur Après avoir

Plus en détail

elizatitude production présente Plongez dans la poésie du mini conte philosophique du bonbon. Le Bonbon ou les aventures poétiques d une friandise

elizatitude production présente Plongez dans la poésie du mini conte philosophique du bonbon. Le Bonbon ou les aventures poétiques d une friandise elizatitude production présente Plongez dans la poésie du mini conte philosophique du bonbon. Le Bonbon ou les aventures poétiques d une friandise Un film de Elizabeth RICHARD 4 rue Parmentier 94130 NOGENT

Plus en détail

AMELIORER SES COMPETENCES LINGUISTIQUES les prépositions de lieu

AMELIORER SES COMPETENCES LINGUISTIQUES les prépositions de lieu AMELIORER SES COMPETENCES LINGUISTIQUES les prépositions de lieu JEUX : Jeu des paires Quelles différences? E.P.S. : - jeu Jacques a dit - Chasse au trésor - Mise en place d un parcours ÉCOUTER, MEMORISER

Plus en détail

que dois-tu savoir sur le diabète?

que dois-tu savoir sur le diabète? INVENTIV HEALTH COMMUNICATIONS - TERRE NEUVE - FRHMG00277 - Avril 2013 - Lilly - Tous droits de reproduction réservés. que dois-tu savoir sur le diabète? Lilly France 24 boulevard Vital Bouhot CS 50004-92521

Plus en détail

Valeur des temps composés de l indicatif : passé composé, plus-que-parfait, passé antérieur, futur antérieur

Valeur des temps composés de l indicatif : passé composé, plus-que-parfait, passé antérieur, futur antérieur PASSÉ MATÉRIEL COMPOSÉ, PLUS-QUE-PARFAIT, POUR ALLOPHONES PASSÉ ANTÉRIEUR, FUTUR ANTÉRIEUR 1 Groupe verbal Valeur des temps composés de l indicatif : passé composé, plus-que-parfait, passé antérieur, futur

Plus en détail

LIVRETS DE CHANTS Festival du Voyageur SONG BOOK Festival du Voyageur

LIVRETS DE CHANTS Festival du Voyageur SONG BOOK Festival du Voyageur LIVRETS DE CHANTS Festival du Voyageur SONG BOOK Festival du Voyageur Page 1 sur 8 À la claire fontaine À la claire fontaine, M en allant promener. J ai trouvé l eau si belle Que je m y suis baigné. Il

Plus en détail

Un moulin à scie!?! Ben voyons dont!!!

Un moulin à scie!?! Ben voyons dont!!! Un moulin à scie!?! Ben voyons dont!!! (Zénon Rinfret, matillon/encanteur, s est présenté chez Simion avec sa nouvelle acquisition, un camion flambant neuf, et, il a même passé la nuit chez notre ami.)

Plus en détail

Celui qui aime apprendre est proche du savoir. Charte de vie de la section fondamentale. Centre Scolaire de Ma Campagne. Confucius

Celui qui aime apprendre est proche du savoir. Charte de vie de la section fondamentale. Centre Scolaire de Ma Campagne. Confucius 2015 2016 Charte de vie de la section fondamentale Celui qui aime apprendre est proche du savoir. Confucius Centre Scolaire de Ma Campagne Rue Africaine, 3 1050 Bruxelles Pour vivre en groupe correctement

Plus en détail

SOMMAIRE. PS 1 : Nos activités en petite section 1... 3. PS 2 : La classe de petite section 2 à la ferme... 5. MS 1 : L odorat en M.S. 1...

SOMMAIRE. PS 1 : Nos activités en petite section 1... 3. PS 2 : La classe de petite section 2 à la ferme... 5. MS 1 : L odorat en M.S. 1... SOMMAIRE PS 1 : Nos activités en petite section 1... 3 PS 2 : La classe de petite section 2 à la ferme... 5 MS 1 : L odorat en M.S. 1... 7 MS 2 : La semaine des 5 sens en Moyenne Section... 8 MS 3 : La

Plus en détail

Les paroles des chansons du Carnaval de Québec

Les paroles des chansons du Carnaval de Québec Les paroles des chansons du Carnaval de Québec Le temps du Carnaval C est dans l temps du Carnaval Que tous les gens du monde viennent faire un tour de valse Dans la vieille Capitale Et la fête commence

Plus en détail

Retranscription des scénettes réalisées. Communauté de pratiques et de savoirs tenue le 20 février 2015

Retranscription des scénettes réalisées. Communauté de pratiques et de savoirs tenue le 20 février 2015 1 Retranscription des scénettes réalisées Communauté de pratiques et de savoirs tenue le 20 février 2015 Première scénette mettant en scène Pauline Marois, Raymond Villeneuve Raymond :Bonjour Madame Marois,

Plus en détail

1 - Avant de commencer le jeu, déposer chaque paquet de cartes, face contre table,

1 - Avant de commencer le jeu, déposer chaque paquet de cartes, face contre table, PLEIN LES POCHES RÈGLES DU JEU 1 - Avant de commencer le jeu, déposer chaque paquet de cartes, face contre table, à côté de la planche de jeu. 2 - Au début du jeu, chaque joueur reçoit 100 points. 3 -

Plus en détail

UR présente : Episode 3: Je ne sais pas si je t ai écrit 35 ou 55 lettres

UR présente : Episode 3: Je ne sais pas si je t ai écrit 35 ou 55 lettres BISES LEO 3 Sändningsdatum : 2005-02-08 Producent : Gabriella Thinsz UR présente : Bises, Léo - Une histoire d amour Episode 3: Je ne sais pas si je t ai écrit 35 ou 55 lettres Léo. Je ne sais pas si je

Plus en détail

Guide d utilisation des fichiers bonus accompagnant le guide «L Argent est une science exacte»

Guide d utilisation des fichiers bonus accompagnant le guide «L Argent est une science exacte» Guide d utilisation des fichiers bonus accompagnant le guide «L Argent est une science exacte» - Fichier «Gestion main de fer» Cet outil, à utiliser chaque semaine, permet de réaliser une synthèse de l

Plus en détail

RENCONTRES EFFRAYANTES

RENCONTRES EFFRAYANTES RENCONTRES EFFRAYANTES Vampire ou loup-garou? Un frisson me saisit soudain, non pas un frisson de froid, mais un étrange frisson d angoisse. Je hâtai le pas, inquiet d être seul dans ce bois, apeuré sans

Plus en détail

Unité 4 : En forme? Comment est ton visage?

Unité 4 : En forme? Comment est ton visage? Unité 4 : En forme? Leçon 1 Comment est ton visage? 53 Écoute, relie et colorie. 1. un œil vert 2. un nez rouge 3. des cheveux noirs 4. des yeux bleus 5. des oreilles roses 6. une bouche violette Lis et

Plus en détail

Ne tombez pas dans les pièges tendus par

Ne tombez pas dans les pièges tendus par Ne tombez pas dans les pièges tendus par Ce que vous devez savoir avant de dépenser votre 1 er sur Adwords Guide gratuit offert par le site www.ledroitdereussir.com Introduction Dans un instant vous allez

Plus en détail

LES CONSEILS CRÉATIFS DE DOUG HARRIS ET DAN O DAY

LES CONSEILS CRÉATIFS DE DOUG HARRIS ET DAN O DAY D O S S I E R libérez- LES CONSEILS CRÉATIFS DE DOUG HARRIS ET DAN O DAY La VAR organisait le 27 mars 2003 un séminaire consacré à la créativité et à la pub radio. A cette occasion, elle avait invité deux

Plus en détail