captation vidéo totale : https://vimeo.com/ (mot de passe : utopiasevelin) infos, tournées :

Dimension: px
Commencer à balayer dès la page:

Download "captation vidéo totale : https://vimeo.com/113895401 (mot de passe : utopiasevelin) infos, tournées : http://www.philippesaire."

Transcription

1 2014 dossier mars 2015 chorégraphie pour 5 interprètes création au Théâtre Sévelin 36, Lausanne (CH) première : 19 novembre 2014 coproduction Théâtre Forum Meyrin version : CieSaire_UtopiaMia_F_ captation vidéo totale : https://vimeo.com/ (mot de passe : utopiasevelin) infos, tournées : CECI N EST PAS...! 3 DANS LA PRESSE 3 LE POLITIQUE DANS LA DANSE 4 LES MUSIQUES 5 LA SCÉNOGRAPHIE 5 RÉVOLUTIONS OU LES ARCHIPELS DE NULLE PART 8 DANSER APRÈS L UTOPIE 9 BIOGRAPHIES 10

2 UTOPIA MIA CRÉATION / DURÉE 2014 / 70 min. COPRODUCTION Théâtre Forum Meyrin DISTRIBUTION Chorégraphie Philippe Saire En collaboration avec les interprètes Géraldine Chollet, Philippe Chosson, Lee Davern, Maïté Minh Tâm Jeannolin, Antonio Montanile Dramaturge Roberto Fratini Serafide Assistante Émilie Launay-Bobillot Scénographie et lumière Éric Soyer Création vidéo Renaud Rubiano Création sonore Stéphane Vecchione Recherche musiques Valérie Niederoest Costumes Isa Boucharlat Maquillage Nathalie Monod Direction technique Vincent Scalbert Régie lumière Pascal Di Mito Régie son et vidéo Xavier Weissbrodt Design graphique et photographie matière grise Philippe Weissbrodt Teaser vidéo Pierre-Yves Borgeaud MUSIQUES Television : Marquee Moon ; Jefferson Airplane: White Rabbit ; Set Fire to Flames : Your Guts are Like Mine ; David Bowie : Heroes ; X-Ray Spex : Oh Bondage Up Yours! ; Major Lazer : Get Free ; John Lennon : Imagine ; Pink Floyd : Echoes ; Nico : My Only Child SOUTIENS ET PARTENAIRES Ville de Lausanne, Canton de Vaud, Pro Helvetia Fondation suisse pour la culture, Loterie Romande, Fondation de Famille Sandoz, Fondation Meyrinoise du Casino, Fondation Sophie & Karl Binding, Pour-cent culturel Migros, Sixt. REPRÉSENTATIONS Théâtre Sévelin 36, Lausanne (CH) 19 au 30 novembre 2014 Première Théâtre Forum Meyrin, Meyrin (CH) 4 et 5 décembre 2014 Théâtre Nuithonie, Fribourg (CH) 9 et 10 décembre 2014 Forum Saint-Georges, Delémont (CH) 11 et 12 décembre 2014 (suivantes sur Philippe Saire, figure majeure de la danse contemporaine en Suisse, a créé une trentaine de spectacles à ce jour, sans compter les performances in situ, court-métrages et ateliers. De ses pièces chorégraphiques transparaissent de nombreux domaines d intérêt en parallèle au mouvement : arts visuels, théâtre, cinéma, etc, avec toujours le caractère de créations intenses et ciselées. Vacarme, Étude sur la Légèreté, Vie et Mœurs du Caméléon Nocturne, La Haine de la Musique, Les Affluents, [ob]seen, Est-ce que je peux me permettre d attirer votre attention sur la brièveté de la vie? et Black Out comptent parmi les spectacles qui ont permis à la Compagnie Philippe Saire d acquérir une notoriété audelà des frontières suisses. Depuis sa fondation en 1986, la compagnie a donné plus de représentations dans plus de 180 villes d Europe, d Asie, du Moyen-Orient, d Afrique et d Amérique. En 1995, Philippe Saire inaugure son lieu de travail et de création, le Théâtre Sévelin 36. Situé à Lausanne, ce lieu est entièrement consacré à la danse contemporaine, il contribue à la circulation d œuvres de dimension internationale, tout en programmant des compagnies locales dont il favorise l émergence. Gregory Batardon Le Théâtre Sévelin 36 est le lauréat du «Prix spécial de danse 2013» de l Office fédéral de la culture. Conduit de 2002 à 2012, le projet Cartographies, mêlant performances en ville de Lausanne et création vidéo, témoigne d une envie de sortir la danse des murs du théâtre. Les 11 chorégraphies in situ, filmées par 9 réalisateurs romands dont Lionel Baier, Fernand Melgar, Bruno Deville, Pierre-Yves Borgeaud et Philippe Saire lui-même, sont sorties en collection complète au printemps 2013 sous la forme d un livre-dvd et continuent leur parcours dans les festivals de par le monde. CONTACT Administration & communication, presse Valérie Niederoest Diffusion & tour management Gábor Varga Cie Philippe Saire Av. de Sévelin 36 CP 110 CH 1000 Lausanne 20 T Design matière grise

3 CECI N EST PAS...! Ceci n est pas une pièce militante, ceci n est pas une pièce hippie, ceci n est pas une pièce sur les années 1970, ceci n est pas une pièce sur l histoire des utopies à travers les époques. À peine articulée, l utopie réveille les opinions et les envies, chacun a sa propre version. Celle de Philippe Saire est tournée vers l intime. Création pour 3 danseurs et 2 danseuses, Utopia Mia interroge notre rapport personnel à l utopie. Elle produit des images paradisiaques, scrute les élans de révolte, et en révèle les déceptions. Elle prend forme sur une île, et est rythmée par des musiques rebelles d hier et d aujourd hui, comme les pistes d un disque lancé à toute allure. C est le mouvement des Indignados né à Madrid qui a poussé le chorégraphe à travailler sur le sujet. Il a été touché par cette mobilisation anticapitaliste, qui la première depuis les années 1970 en Occident, arrivait à rallier une large population. Très vite, il s est rendu compte qu il passerait par l intime, une vision personnelle de l utopie, de ses effets sur les esprits et sur les corps. Il devait créer une pièce où les mouvements des danseurs seraient porteurs d un changement, sensible, où les corps seraient aussi marqués par les luttes, où la musique sublimerait les idéaux. Utopia comme le rêve enchanté d une île où tout peut être recommencé. Mia comme l appropriation du sujet par un chorégraphe. NOTE DE PHILIPPE SAIRE Mon passage à l âge adulte a baigné dans ces années 1970 qui ont prolongé Mai 68, Woodstock, le Flower Power. J étais non-violent, contre la société de consommation, je croyais qu on pouvait changer le monde en s y mettant tous ensemble, je croyais sérieusement à tout ça. Le récent mouvement de Indignados m a donné envie de questionner nos utopies, de revisiter mes élans et aspirations de jeune adulte, et de chercher comment un spectacle de danse pouvait traduire tout ça. Très vite, il m a paru évident que la danse était le lieu où le politique devait s exprimer par ses implications intimes. Et que je devais donner de l Utopie une traduction au plus proche de moi, de ce que je percevais de notre époque, et de comment je pouvais la rattacher à un passé proche. Les corps et les images sont imprégnés de toutes nos ambivalences, de nos aspirations, de nos refus, de nos luttes, de nos tentatives de dépassement, de nos oublis et dénis du réel. De notre fondamental désir d être bien au monde, et dans un monde bien. Le processus m a amené à ne garder que quelques rares références historiques, comme les traces altérées d un passé proche. Les années 1970 prennent ici l aspect d une imagerie quelque peu dérisoire. L évocation prête à sourire, mais c est un regard à la fois tendre et dubitatif qui est posé, au même titre que notre mémoire collective. J ai évité toute nostalgie et me suis appliqué à rendre intemporel ce qui traverse les interprètes, à composer une fresque personnelle qui se rattache à notre condition d humains désirants, et à nos arrangements. Les u-topies ces pays de nulle part n ont jamais abouti, utopique est devenu aujourd hui synonyme d irrationnel. Elles ont pourtant le mérite de nous demander de quoi est fait notre rationnel. Et s il est réellement ce que nous souhaitons. Je suis certain qu il est vital de déserter parfois le camp de l impuissance, et salutaire de prendre celui de l innocence. De repenser aux «pourquoi» de notre petite enfance. Et la danse, le spectacle, c est finalement de l utopie en barres: rendre et garder sensible, et résister, à la disparition de l altérité, à la disparition du regard qu on pose sur autrui, à nos yeux captivés et capturés par les écrans Je me dis parfois que mon utopie se concrétise là, peut-être. DANS LA PRESSE Après l expérimental NEONS en janvier dernier, le chorégraphe suisse Philippe Saire crée Utopia Mia à Lausanne. Une pièce très personnelle, joyeuse et attachante. Marie Chavanieux La Terrasse, Quand le chorégraphe suisse Philippe Saire revisite sa jeunesse, les danseurs voguent dans une multiplicité d états physiques. Vrai succès public, Utopia Mia est un voyage débordant de vitalité. Pascale Stocker Le Quotidien Jurassien, La représentation au Théâtre Sévelin 36 de Lausanne s ouvre sur une petite communauté de jeunes qui végète avec une décontraction toute juvénile, assise sur une plate-forme inclinée. Une sorte de Woodstock en miniature. Sur cette vague colline règnent la paix et la tranquillité. Mais il arrive que l un ou l autre membre de la communauté s évade et descende sur la surface plane de la scène. Parfois, rien de plus qu un léger mouvement d orteil. À d autres moments, le silence brisé par des sons de guitare puissants, les cinq danseurs se déchaînent dans l espace scénique, la tête brusquement jetée en arrière et courent de façon débridée à travers la scène. La frénésie extatique des années 70 se fait sentir, sans jamais tomber dans le cliché. C est là que réside, une fois de plus, la qualité du travail de Philippe Saire. ( ) Philippe Saire se souvient dans Utopia Mia de son Woodstock à lui, mais n impose pas d images toutes faites au public, laissant l espace à d autres utopies. Isabelle Jakob Neue Zürcher Zeitung, La pièce est chargée de l émotion et des atmosphères qui se dégageaient des spectacles précédents, notamment NEONS pour le jeu des lumières magnifique ici, signé par Éric Soyer. Philippe suite en page 4 mars 2015 Cie Philippe Saire Utopia Mia 3

4 Saire revient à une confrontation vraiment corporelle, physique avec le thème de l utopie. Pour ce faire il s appuie sur l aspect le plus ludique, le plus voyant de la révolution soixante-huitarde : la musique, sur le rock de la belle époque. ( ) Les danseurs se livrent à partir de ces morceaux à une sorte de joute, de jeu, par solo, par duo ou par groupe. C est peut-être l élément le plus intéressant du spectacle, car il sonde la limite entre l hédonisme de la danse et l individualisme de ces postures de révolte avec un brin d humour, avec une gestuelle qui reprend les formes du rock pour les abîmer dans des dérives un peu plus acérées, même épileptiques ( ) C est une façon simple, mais pas simpliste, d interroger une époque à travers ses gestes. Pierre Lepori Les Matinales, RTS Espace 2, LE POLITIQUE DANS LA DANSE Une des évolutions manifestes dans la revendication utopique, c est que l ennemi à combattre ou l idéal à atteindre ne semblent plus clairement définis aujourd hui : «Et que la guerre ne soit pas bonne, que les diverses formes de déshumanisation soient générées par la pauvreté, matérielle, économique, ou culturelle via la saturation de l espace mental par un certain type d images, voilà qui façonne un large consensus mais ne suffit sans doute pas à redessiner du sens politique. Il semble largement entendu aujourd hui qu aucun principe de vérité ne peut plus être posé comme horizon utopique de notre présent social. Mais la question de la transformation du monde et celle du rôle que l art peut y tenir demeure présente, fût-ce en termes moins tranchés.» (Nancy Delhalle, in Alternatives théâtrales, n 100 : Poétique et politique). Plus que dans l aspect tranché du bien et du mal, c est dans la révélation de nos ambivalences que se trouve sans doute aujourd hui la matière que la scène peut révéler. La tension entre la dimension collective et la dimension individuelle. Ce n est sans doute pas le lieu de changer le monde, mais modestement d aider à rendre conscient que le monde a besoin d être changé. N attendez pas de ce nouveau spectacle un état des lieux des utopies contemporaines. Loin de tout militantisme, simplement touché par le mouvement des Indignés et le souvenir des revendications de Mai 68, Philippe Saire propose ici son point de vue, personnel et subjectif, sur ces grands rêves communautaires aux multiples facettes. «À travers ce spectacle, explique-t-il, j ai voulu parler de l envie de garder vivant notre désir de changer les choses. Même si c est difficile, même si cela ne marche pas. Cette utopie, donc, c est la mienne. J ai essayé de ne pas la dater et elle reste du registre de l intime. Aujourd hui, sur une scène, tout ce qui est d ordre politique doit passer par l intime.» ( ) De quoi parle Utopia Mia? Des mouvements de foule, de la fête parfois si proche de la déroute, de l élan, de l urgence, de la colère, de l enthousiasme contagieux, de la difficulté de prendre la parole aussi. Avec ses interprètes, le chorégraphe a cherché «une danse qui ne travaille pas sur la distance, la théâtralisation ou la parodie, mais sur une réelle implication». Mireille Descombes Le Matin Dimanche, Cie Philippe Saire Utopia Mia mars 2015

5 LES MUSIQUES Chaque chanson comme une île : la pièce est pensée et structurée comme un disque, avec ses morceaux et ses interludes ; chaque piste avec son titre et son action propre, comme autant de tentatives de refaire le monde, le sien. Et la musique comme force de rassemblement et de projection individuelle. Nous nous sommes appuyés sur la force contestataire des musiques de diverses époques, dont certaines ont marqué la mémoire collective. La pensée politique faisait parfois défaut dans les années De manière lapidaire, on pourrait dire que l idéologie était remplacée par des chansons. Woodstock est autant perçu comme un rassemblement contestataire que comme un concert. Avec le développement d internet, la musique reste un média contestataire qui peut toucher rapidement les masses. Tout en reproduisant les paradoxes associés : la forme même de la chanson est-elle compatible avec une réelle contestation? Issue du système, vat-elle pour voir le changer? La mélodie, le look, ne vont-ils pas prendre le dessus sur le fond? Pascal Quignard, dans La Haine de la musique de fait un livre d amour de la musique a décrit les mécanismes de cette puissance rassembleuse, ses dérives aussi : la musique implique une perte de soi, bienfaisante souvent, mais dangereuse lorsque manipulée. À ce propos, Lénine disait : «Là où on veut des esclaves, il faut beaucoup de musique.» Forts de ces constats, avertis des dérives possibles, il nous a paru essentiel de mettre la musique au centre d Utopia Mia. Les musiques structurent la pièce et tous les mots du spectacle, projetés, dits, chantés, proviennent exclusivement de chansons. Que les chansons LA SCÉNOGRAPHIE soient ici la seule parole, ou succédané de parole et de projet politique. Par souci de cohérence, à une exception près, nous nous sommes limités à un style de musique un seul, le rock, sans perdre de vue que le blues, le rap, le funk, le reggae, le grime, le ska, la chanson française, la musique électronique, et bien d autres, ont été et sont aujourd hui les bandes-son de mouvements contestataires ou anti-conformistes. Thomas More situait son «Utopie» sa république idéale sur une île. Toutes les tentatives concrètes de créer un monde différent se sont réalisées par l isolement, la coupure avec la civilisation. Une forme d autarcie, de repli sur soi, avec ses propres règles au final très contraignantes, voire totalitaires. Le topos de l île a inspiré la scénographie, un plan incliné y fait allusion. Ses signifiants se sont peu à peu ouverts : radeau bercé par les flots, rampe pour se projeter vers un ailleurs béant, instabilité chronique, Un radeau îlot entouré de flots de musique. En fond, une projection de mer renforce ces idées. Partant d une mer très réaliste, l image s abstrait peu à peu, part dans les volutes de l évasion ou de la perte d emprise sur le réel. Échouant à modifier le réel, on emprunte les chemins de l imaginaire. mars 2015 Cie Philippe Saire Utopia Mia 5

6

7

8 RÉVOLUTIONS OU LES ARCHIPELS DE NULLE PART Roberto Fratini Serafide, dramaturge The ceremony of innocence is drowned Benjamin Britten down went Alice after the white rabbit, never once considering how in the world she was to get out again. Lewis Carroll Au fur et à mesure que l histoire se désenchantait d elle-même, le rêve d un recommencement, d un reset, d une ère nouvelle, d une régénération drastique foisonnait incorrigiblement. L imagination collective s y est déhanchée à plusieurs reprises, toujours partante pour des nouveaux flirts avec la tentation absolue du début ; toujours séduite par le propos électrisant d un futur sans passé. L Utopie n a été, tout au long de la débacle de l Occident, que le sursaut périodique d un irrésistible désir de ce que l Histoire, avec sa surcharge de causes et de choses, obéisse pour une fois à la loi tellurique des grands désastres, des grands séismes, qui défont et refont; pourvu que la Terre triomphe du Monde; que la Vie triomphe de la Survie. Pourvu, encore, que la Nature Mère du recommencement triomphe de la Culture. Toute Utopie n est qu écologie appliquée à l humain. Elle n est parfaite qu étant inhabitée, comme la jolie projection du cauchemar d un monde sans nous. Trop techniquement superficielle pour tenir debout : bric-à-brac, ville éternellement échafaudée, bricolée et bricolable, maquette toujours inaboutie. Tant d éruptions de l imaginaire n ont pas été sans pétrir, sans accoucher à leur manière une géographie flottante d îles fortunées et de continents cachés : l archipel fantasque des lieux éperdus et des chances perdues. Tous les fossiles du Paradis s y entassent sans trêve. L Utopie, bien sûr. On veut bien y croire. C est de l élan chronique. Ça tourne. Et ça flotte, au beau milieu d un ondoiement, d un mal au cœur chronique, qu est l Histoire. À la recherche d un ancrage rêvé, elle ne se tient qu étant en migration constante, qu étant, comme la mer de Valéry, «toujours recommencée» : goutte d huile colorée dans le tuyau d une lampe vintage. Étrangement sédative. C est pourquoi on a voulu repenser les Utopies comme les stations d un grand voyage vers Nulle Part, qui par le simple fait d être commencé se veut déjà abouti ; car l utopie tient du court-circuit : elle donne au désir la forme d une prétention ; son début est sa finalité (et sa fin). Elle façonne l Au Délà (point de fuite de toute insatisfaction du monde) comme un Ici et Maintenant. C est pourquoi elle a fini régulièrement par trahir le sacré mirage (et le mirage sacré) des générations nouvelles, bercées toutes et chacune dans la certitude de savoir rajeunir la décrépitude de la planète et de ses carcans. Utopia Mia se veut un hommage au dernier de ces élans premiers ; au sursaut, mi-pénible mi-héroïque, de toute une jeunesse qui voulait que le monde nouveau soit musical, et qui a fait «danser» son Utopie à elle, l enracinant dans le culte de l instant, aimant l idée d une action aussi brève et psychédelique que le temps d une chanson. Toute une jeunesse qui a vu la révolution du monde dans les révolutions du vinyle. Qui a dansé sur le bord du présent, entre un passé convenablement indéfini et un futur convenablement infini («Above us only sky» dit Imagine de John Lennon). C est compréhensible que sur cette crête glissante il soit difficile de résister plus longtemps que le temps du début («Ce n est qu un début» fut finalement sa consigne), et que d ici il soit plus facile de tourner le dos à l Histoire que de la regarder en face. C est bien vrai que toute Utopie est une boîte à ressort de clichés, de nostalgies faciles, de symboles usagés, de vieilles consignes, de noms fétiches. Et qu elle dégage une certaine superficialité : c est la superficialité «technique» du radeau flottant vers la terre promise ; et c est une superficialité structurelle de croire qu il suffit d endormir la conscience du réel pour rêver d un monde autre. Il a fallu donc en parcourir le paradoxe avec une certaine légèreté, qui tient moins de l ironie que d une espèce de nostalgie savante, qui place l éveil au lieu de l émerveillement. Et lorsque le rêve d un monde se noie, voici que ressurgissent dans les bulles d air de la noyade l écume d un rêve nouveau. De ce principe d Archimède du rêve utopien on ne peut que rire (Utopia Mia se veut parfois désopilant). Ou résister à la tentation d en pleurer, car rêver ne tient pas de la disgrâce. Sourire, donc. Utopia Mia rejoue donc avec tendresse ce disque rompu, bande sonore d un rêve d immédiateté qui fut la plus récente des Utopies historiques ; puisant dans chaque chanson l étrange beauté d un faux départ qui n en était pas moins un vrai partage. Car le Rock fut la berceuse du dernier des futurs non nés ; d une dernière navigation vouée au naufrage, parce que depuis son radeau, sa barricade, son estrade, son «point de vue», il était si facile de confondre projet et projection. Mais la beauté de la projection valait bien le naufrage. 8 Cie Philippe Saire Utopia Mia mars 2015

9 DANSER APRÈS L UTOPIE Michel Layaz, écrivain Que sont devenues nos utopies? Il y a ceux qui y ont cru, ceux qui n y ont jamais cru, ceux qui ont aimé y croire. Chaque utopie s inscrit dans une époque. Et l époque passe. Et l utopie meurt. Et tout recommence : avec d autres gens, d autres élans, d autres discours, d autres inquiétudes. Et rien n est tout à fait pareil. Oui, l utopie est une forme de naïveté, de niaiserie même : les cités idéales sont des chimères, les paradis artificiels des abîmes, l amour libre une plaisanterie, les discours militants des mots guerriers. Et alors? Ceux qui ont aimé croire en leur utopie ont été habités, transformés, constitués par elle, recevant sa force et son allant. Qu importe si l utopie, quels que soient ses vêtements (foi dans la justice, la beauté, la paix, les religions, le progrès), n est qu illusion, ou consolation, elle permet d échapper au désespoir de se retrouver seul, livré à soi-même, non pas dans le repos ou le refuge de la création, mais dans un dessèchement de l être, celui qui refuse toute lutte, toute implication. Là, le pire s impose : l engourdissement dans la même vie matérielle, les mêmes vanités, les mêmes affaires sans âme, les mêmes satisfactions stériles, et tout cela que l on s empresse d affirmer être la vie heureuse. Comment se contenter de si peu? Vite! Que renaissent d autres chants, nouveaux, dans l ardeur et la gaîté, à inventer, ne devant rien à personne, faisant table rase, et s il le faut, table rase de la table rase! Quant à la nôtre d utopie, celle à laquelle on a aimé croire, on peut la regarder avec affection, comme un être cher, vieilli et un peu gâteux, un être qui radote quand tout autour de lui a changé. Mais à partir d elle, à chacun de faire sa lumière, de trouver ses propres mots, ses propres couleurs, ses propres gestes, ses propres pas. Naître après son utopie et pouvoir se dire : C est là que tout débute. MESSAGE D APRÈS SPECTACLE 22 NOVEMBRE 2014 Patrick Le Mauff, acteur et metteur en scène C est la première fois que je vois évoquée cette période proche, notre jeunesse, avec une telle délicatesse. D avoir réussi à rendre compte de l or neuf qui se love dans tous les surgissements de vitalité qui amènent à questionner les mondes anciens, est un vrai miracle. Oui, une extrême délicatesse qui refuse les représentations convenues pour tenter d atteindre le cœur des choses et des corps qui les tendent. Le terme délicatesse n évoque nullement pour moi la mièvrerie, loin de là, plutôt une manière non brutale de saisir les évènements, comme l on prend entre ses doigts les frêles ailes d un papillon. Je ne doute pas que ce spectacle sera un moment important pour ta compagnie. C est un vrai bijou, une loupe qui a la forme d une larme joyeuse, qui nous permet de regarder au plus près, le vivant. Une larme de bonheur qui se transforme en microscope attentif, et va fouiller la mémoire avec la curiosité d un entomologiste. Je me suis demandé ce que la jeune génération pouvait entendre d une époque «si lointaine», mais au fond, l ardeur dégagée par les cinq danseurs et danseuses est la meilleure réponse. Ces jeunes vies, qui donnent l apparence de jouer des vies «plus anciennes», nous prouvent que c est aussi d eux qu ils parlent. De l ici et maintenant. Des incroyables désirs de vie qui animent chaque génération, même si les formes n ont pas les mêmes visages. Et c est le plus formidable hommage que tu pouvais faire en évoquant ces années septante. Tout simplement dire : regardez, la vie n est pas finie. Tout cela continue, autrement. Nous regardons en arrière avec vous pour nous lancer à corps perdu dans ce qui advient et se déploie, sans que parfois nous nous en rendions compte. Regardez, le cœur vibrant est encore là. Les costumes ne sont plus les mêmes, les musiques ne sont plus les mêmes, mais le cœur bat. C est le plus bel hommage que vous pouviez rendre à l incroyable beauté du mouvement des indignés, qu il soit d Espagne ou d ailleurs. Ce soir, j ai assisté à un mariage très rare : l art de conjuguer la politique et la poésie. Il n y a guère que dans «les feuillets d Hypnos» de René Char, où j ai pu être ému à ce point, par une telle danse entre deux mots qui semblent si éloignés l un de l autre. mars 2015 Cie Philippe Saire Utopia Mia 9

10 BIOGRAPHIES PHILIPPE SAIRE Chorégraphe Philippe Saire est né en Algérie, où il passe les cinq premières années de sa vie. Établi à Lausanne, il se forme en danse contemporaine et suit des stages à l étranger et notamment à Paris. En 1986, il crée sa propre compagnie. Implantée dans la région lausannoise, elle développe son travail de création et participe à l essor de la danse contemporaine à travers toute la Suisse. En 1995, la Compagnie Philippe Saire inaugure son lieu de travail et de création, le Théâtre Sévelin 36. Situé à Lausanne, ce lieu est entièrement consacré à la danse contemporaine, il contribue à la circulation d œuvres à dimension internationale, tout en programmant des compagnies locales dont il favorise l émergence. Le Théâtre Sévelin 36 est le lauréat du «Prix spécial de danse 2013» de l Office fédéral de la culture. En 1998, Philippe Saire obtient le «Grand Prix» de la Fondation vaudoise pour la promotion et la création artistiques. Cette même année, il est également lauréat du «Prix d auteur» du Conseil général de Seine-Saint- Denis (France), aux VI e Rencontres chorégraphiques internationales pour Etude sur la légèreté. En 2004, Philippe Saire reçoit le «Prix suisse de danse et de chorégraphie» décerné par ProTanz, Zürich. Dès 2003, Philippe Saire enseigne le mouvement à la Manufacture Haute école de théâtre de Suisse romande. La Compagnie Philippe Saire compte à ce jour 30 spectacles, plus de 1000 représentations dans 180 villes d Europe, d Asie, d Afrique, du Moyen-Orient et d Amérique. Elle se produit régulièrement dans des expositions, galeries d art, jardins, espaces urbains et autres lieux extérieurs à la scène. Conduit de 2002 à 2012, le projet Cartographies, mêlant performances en ville de Lausanne et création vidéo, témoigne de cette envie de sortir la danse des murs du théâtre. Les 11 chorégraphies in situ, filmées par 9 réalisateurs romands dont Lionel Baier, Fernand Melgar, Bruno Deville, Pierre-Yves Borgeaud et Philippe Saire lui-même, sont sorties en 2013 sous la forme d un livre-dvd et souvent programmées en festivals. Pareil goût pour l expérimentation a aussi conduit à la création de Black Out en e représentation en 2014, une chorégraphie qui se déroule dans un carré, avec une audience en nombre limité, placée en surplomb. GÉRALDINE CHOLLET Danseuse Née en Suisse en 1975, Géraldine Chollet s est formée au Laban Centre (Londres). De retour en Suisse, elle travaille et danse avec différentes compagnies (Cie Gaspard Buma, Cie Fabienne Berger, Cie Prototype Status, Cie Jessica Huber, Cie T2+, Cie Utilité Publique). Depuis 2006, elle se forme auprès d Ohad Naharin et de la Batsheva Dance Company pour l enseignement du langage de mouvement GaGa aux professionnel-le-s et aux amateurs/trices de la danse et du théâtre. Elle enseigne notamment à la Manufacture (HETSR), au Bern:Ballett et au Marchepied à Lausanne. De plus, elle poursuit une recherche personnelle sur le mouvement et la voix. PHILIPPE CHOSSON Danseur Né en 1969, Philippe Chosson commence par le travail d acteur, en 1987 il reçoit le «Prix de l humour» du Conservatoire d art dramatique Rhône-Alpes, section improvisation. Il entame alors sa formation avec des études de mime à l École Internationale de Mimodrame de Paris Marcel Marceau, puis avec Corinne Soum et Steven Wasson (assistant-e-s d Étienne Decroux). Il s oriente vers le théâtre gestuel à partir de 1993 en compagnie de Laura Scozzi. Sa rencontre décisive avec Bernard Glandier (Cie Alentours) l amène à la danse en Suivent d autres projets chorégraphiques et cinématographiques avec Bruno Dizien, Laura de Nercy, Mathieu Poirot-Delpech (réalisateur), Laure Bonicel, Coline Serreau (réalisatrice), Pascal Montrouge, Michèle Rust, Jean-Marc Heim, Héla Fattoumi et Eric Lamoureux, Benjamin Silvestre (réalisateur). Il rejoint la Cie Philippe Saire en 2005 et travaille depuis 2008 avec Christian Rizzo (l association fragile). LEE DAVERN Danseur En 2005, à l âge de 23 ans, après avoir été plombier, Lee Davern est diplômé de la Northern School of Contemporary Dance de Leeds au Royaume-Uni, concluant trois années de formation professionnelle en son sein. Rapidement, il a travaillé comme danseur en Angleterre. Partageant son emploi du temps avec du service comme barman, il a dansé avec Attik Dance, Wired Aerial Theater et Protein Dance. Depuis, il a travaillé avec le Dance Theatre of Ireland (Dublin), Alias (Genève), Jasmin Vardimon (Londres) et participé à deux productions et tournées avec DV8 Physical Theater (Londres) : To be straight with you et Can we talk about this. Ensuite, Lee s est installé à Paris, et après un court épisode dans Médée au Théâtre des Champs-Elysées, il a travaillé chez Christian & François Ben Aïm CFB 451, et dansera bientôt avec Le Guetteur (Paris). ANTONIO MONTANILE Danseur Antonio Montanile entre à 18 ans à l Accademia Isola Danza de la Biennale de Venise. Il intègre ensuite la compagnie de Carolyn Carlson pour y travailler pendant 4 ans. En 2001, la Biennale de Venise, en coproduction avec le Teatro Massimo de Palermo, lui passe commande et il crée son premier solo Quduo, qui entamera par la suite une tournée internationale (Londres, Milan, Tunis, Prague, Rome, Montréal, Tallin, Tel-Aviv, Wuppertal ). Il est aussi le chorégraphe de Punto con Fondo (2002), Niedich (2003) et Un Fascio di nervi (2008 honoré du prix «Moving» de Fabbrica Europa Dance Festival en Italie). Antonio a travaillé avec Caterina Sagna pendant 7 ans, notamment sur Basso Ostinato, Relation Publique, Pompei, HeilTanz ; aussi avec Simone Sandroni, Maria Clara Villalobos sur le spectacle pour enfants Têtes à Têtes, et sur la Cartographie no.11 et plusieurs autres pièces de Philippe Saire. Il a obtenu le Diplôme d état au CND de Lyon comme professeur de danse contemporaine. MAÏTÉ MINH TÂM JEANNOLIN Danseuse Maïté Minh Tâm Jeannolin est une danseuse-chorégraphe travaillant actuellement à Bruxelles. Après avoir étudié dans des formations préprofessionnelles en France (Roanne, Junior ballet d Aquitaine/Bordeaux), puis en Hollande (Codarts) et plus récemment à Bruxelles (P.A.R.T.S), elle est maintenant basée avec un groupe d artistes dans un espace alternatif à Bruxelles, mélangeant arts visuels, studio d enregistrement et espaces de travail. Elle a dansé tant ses propres créations que celles d autres chorégraphes en Belgique et dans d autres multiples pays (Birdwatching 4x4 de Benjamin Vandewalle, Drifting, Ville Tentaculaire). Elle a été invitée comme intervenante pour des ateliers en France (Centre de danse Belleville) et en Lettonie (Latvian Academy of Arts) tout en organisant elle même ces 3 dernières années des ateliers de danse contemporaine dans les Alpes françaises. ROBERTO FRATINI SERAFIDE Dramaturge Après des études à l École Normale Supérieure de Pise en théorie théâtrale, Roberto Fratini Serafide devient assistant et co-dramaturge du chorégraphe Micha van Hoecke de 10 Cie Philippe Saire Utopia Mia mars 2015

11 1995 à Il crée ses propres spectacles à Palerme en avec la compagnie Substanz. Il est professeur de théorie de la danse à l Université de Pise depuis 2002 ainsi qu au Conservatoire Supérieur de Danse de Barcelone depuis Il donne aussi des conférences sur l histoire de la danse et écrit des articles de théorie de la danse dans des revues italiennes et étrangères. Il est également l auteur de Nodo Parlato, recueil de poèmes édité en 2000 chez Crocetti en Italie. Depuis 2001, il travaille avec Caterina Sagna comme dramaturge et auteur des textes de scène dans Sorelline, Relation Publique, Heil Tanz! ou encore Basso Ostinato. ERIC SOYER Créateur lumières et scénographe Après des études autour des architectures éphémères à l École Boulle, Eric Soyer conçoit des scénographies et des éclairages pour de nombreux metteurs en scène et chorégraphes sur les scènes d Europe. Il signe plusieurs collaborations depuis 2006 avec Hermès pour qui il crée les espaces lumineux des spectacles du Salon de Musique, pièces musicales et chorégraphiques uniques avec Shantala Shivalingappa et Ferran Salva, Raphael Delaunay et Antoine Hervé, Ofesh Shechter, David Drouard puis Rachid Ouramdan. Eric Soyer entame une collaboration avec l écrivain et metteur en scène Joël Pommerat en 1997 qui se poursuit aujourd hui autour de la création d un répertoire de 18 spectacles de la compagnie Louis Brouillard plusieurs fois récompensée. Il s initie à l art chorégraphique en 2005 avec la Chorégraphe Nacera Belaza et poursuit cette exploration entre autre avec Thierry Thieu Niang. Il aborde également l opéra contemporain avec les compositeurs Oscar Strasnoy, Oscar Bianchi, Daan Jansen et Philippe Boesmans. Il reçoit un prix du Syndicat de la critique journalistique française pour son travail en 2008 et en RENAUD RUBIANO Créateur vidéo Après une formation universitaire à Aix-en-Provence, Renaud Rubiano commence une recherche plastique aux Beaux-Arts de Nîmes puis de Marseille. Il y approche l art vidéo, la sculpture et la performance et sera diplômé pour ses photos et installations vidéo. Entre 2003 et 2006, il expose à Bruxelles, Toulon, Nîmes, Draguignan et Marseille, et s installe à Paris en Il y tisse des collaborations avec des auteurs, compositeurs, chorégraphes et metteurs en scène. Il développe une écriture vidéo en lien avec la musique, la lumière et le corps. Son travail se transpose rapidement de la galerie vers la scène via une interrogation de l espace en mêlant vidéo et lumière. Sa recherche s élargit en ouvrant la réflexion sur la scénographie dans son entier, notamment dans les rapports entre les médias. Aujourd hui, il écrit et réalise vidéos et installations en France et à l étranger. STÉPHANE VECCHIONE Créateur sonore Stéphane Vecchione s est formé au Conservatoire de Lausanne, à la Section Professionnelle d Art Dramatique (SPAD), de 1995 à Il travaille ensuite en qualité de performer ou musicien pour de nombreux artistes et compagnies, notamment Stefan Kaegi, Denis Maillefer, Massimo Furlan, Nicole Seiler, Corinne Rochet et Nicholas Pettit. Il est par ailleurs membre du groupe Velma, avec lequel il a reçu le prix «Jeunes Créateurs Musique» de la Fondation vaudoise pour la promotion et les créations artistiques. Stéphane Vecchione a créé les musiques des plusieurs pièces de Philippe Saire : Je veux bien vous croire, Black Out, La Dérive des continents pièce dans laquelle il est aussi interprète, et NEONS Never Ever, Oh! Noisy Shadows. VALÉRIE NIEDEROEST Recherche musicale Musicienne au sein des groupes Toboggan, Meril Wubslin avec Christian Garcia membre de Velma et Wild Guys, Valérie Niederoest a été membre fondatrice et co-directrice artistique du Romandie Rock Club, à Lausanne, après des études en sciences politiques à l Université de Lausanne. Elle est par ailleurs l administratrice et chargée de communication de la Cie Philippe Saire. ISA BOUCHARLAT Créatrice costumes Après une formation de costumière à Paris dans le cadre de diverses productions, Isa Boucharlat s installe à Genève en 1991 où elle commence une collaboration avec Bernard Meister au Théâtre du Grütli qui durera jusqu en Pendant cette période elle dirige l atelier costume monté à l occasion d un workshop avec Manfred Karge et ses élèves. Tout en travaillant pour différentes compagnies de Suisse romande, elle rencontre en 1997 le metteur en scène Denis Maillefer et devient la costumière du Théâtre en Flammes jusqu à ce jour. Depuis 2005, elle travaille de façon régulière avec Oskar Gomez Mata et la Cie L Alakran ainsi qu avec Antoine Jaccoud et la Cie Selma 95, et Muriel Imbach et la Cie La Bocca della Luna. Le partenariat avec Philippe Saire et sa compagnie dure depuis Dans ce cadre, Isa Boucharlat a notamment signé les costumes des Cartographies films & chorégraphies de différents réalisateurs romands. Elle a aussi par ailleurs créé ceux de courts-métrages de Bruno Deville. mars 2015 Cie Philippe Saire Utopia Mia 11

12

Danseur / Danseuse. Les métiers du spectacle vivant

Danseur / Danseuse. Les métiers du spectacle vivant Les métiers du spectacle vivant Filière : artistique Domaine : art chorégraphique Appellations voisines : artiste chorégraphique Autres métiers du domaine : chorégraphe, maître de ballet, notateur Danseur

Plus en détail

THÉÂTRE - CINÉMA DANSE - MUSIQUE - CHANT COACHING PERSONNALISÉ ATELIERS ARTISTIQUES ENFANTS - ADOS - ADULTES

THÉÂTRE - CINÉMA DANSE - MUSIQUE - CHANT COACHING PERSONNALISÉ ATELIERS ARTISTIQUES ENFANTS - ADOS - ADULTES ATELIERS ARTISTIQUES NEUILLY SUR SEINE THÉÂTRE - CINÉMA DANSE - MUSIQUE - CHANT COACHING PERSONNALISÉ ENFANTS - ADOS - ADULTES Johanna Cohen 06 61 41 13 03 coursanna@hotmail.fr wwww.coursanna.fr LE COURS

Plus en détail

SUR UN AIR DEUX DUO DE DANSE EN TROIS ALBUMS SUR DES AIRS DE CHANSON FRANÇAISE. production cie de l alambic christian bourigault

SUR UN AIR DEUX DUO DE DANSE EN TROIS ALBUMS SUR DES AIRS DE CHANSON FRANÇAISE. production cie de l alambic christian bourigault SUR UN AIR DEUX DUO DE DANSE EN TROIS ALBUMS SUR DES AIRS DE CHANSON FRANÇAISE production cie de l alambic christian bourigault «Sur un air deux» est une chorégraphie en trois étapes, trois albums correspondant

Plus en détail

Rencontre avec un singe remarquable

Rencontre avec un singe remarquable Rencontre avec un singe remarquable Ce spectacle, inspiré du Kathakali, est une invitation au voyage, à la découverte d une culture aux multiples couleurs pour un récit plein de rêve et de magie Spectacle

Plus en détail

Les musiciens : Frédérique REZZE Clarinette. Véronique SOUBRE-LANABERE Violon et chant. Pascale PAULY Accordéon, piano et chant

Les musiciens : Frédérique REZZE Clarinette. Véronique SOUBRE-LANABERE Violon et chant. Pascale PAULY Accordéon, piano et chant Les musiciens : Frédérique REZZE Clarinette Véronique SOUBRE-LANABERE Violon et chant Pascale PAULY Accordéon, piano et chant Bruno PAULY Guitare et piano Spectacle «traces» Myspace yiddishka.htm Création

Plus en détail

Théâtre - Production théâtrale Description de cours

Théâtre - Production théâtrale Description de cours Théâtre - Production théâtrale Description de cours SESSION 1 (TRONC COMMUN) Histoire de l'architecture L objectif du cours est de cerner les principaux styles de l histoire de l architecture. Le contenu

Plus en détail

Je veux apprendre! Chansons pour les Droits de l enfant. Texte de la comédie musicale. Fabien Bouvier & les petits Serruriers Magiques

Je veux apprendre! Chansons pour les Droits de l enfant. Texte de la comédie musicale. Fabien Bouvier & les petits Serruriers Magiques Je veux apprendre! Chansons pour les Droits de l enfant Texte de la comédie musicale Fabien Bouvier & les petits Serruriers Magiques Les Serruriers Magiques 2013 2 Sommaire Intentions, adaptations, Droits

Plus en détail

une pièce d Alain Julien Rudefoucauld mise en scène : Mathieu Béguier interprétée par Julie Allainmat

une pièce d Alain Julien Rudefoucauld mise en scène : Mathieu Béguier interprétée par Julie Allainmat une pièce d Alain Julien Rudefoucauld mise en scène : Mathieu Béguier interprétée par Julie Allainmat La Compagnie des PasPerdus Compagnie de théâtre professionnelle consacrée aux auteurs vivants et/ou

Plus en détail

ATELIER EN ARTS PLASTIQUES

ATELIER EN ARTS PLASTIQUES ACTUALITES Ateliers de sensibilisation artistique à partir de l œuvre de V. Vasarely, encadré par une médiatrice culturelle et une historienne de l art. du 6 au 8 avril 2010 de 14hà16h Public: enfants

Plus en détail

Petite forme avec une Viole de Gambe. Viole : Bruno Angé

Petite forme avec une Viole de Gambe. Viole : Bruno Angé Petite forme avec une Viole de Gambe Jeune Public Pièces musicales contées La Bataille Le roi Louis XIV Sainte colombe Viole : Bruno Angé Contact CADENZA Bruno Angé 09 54 73 86 66 / 06 33 17 71 64 Adresse

Plus en détail

u t t o SAISON CULTURELLE accessible à tous FONDETTES

u t t o SAISON CULTURELLE accessible à tous FONDETTES a up lture ccessible ar u t t o SAISON CULTURELLE accessible à tous FONDETTES 2014 Parce que le spectacle est vivant et que le public doit l être aussi! Couv. Confitures et Cie-- Conception graphique Lemon

Plus en détail

DOSSIER DE PRESSE TARAB. Régis Golay Studio Federal

DOSSIER DE PRESSE TARAB. Régis Golay Studio Federal DOSSIER DE PRESSE TARAB Régis Golay Studio Federal CREATION 2013 Dix ans déjà que la Compagnie genevoise 7273 1 arpente les scènes du monde entier. Au fil des années, les chorégraphes Laurence Yadi et

Plus en détail

André Vanasse. romancier, essayiste, critique. Ses romans se présentent sous le même signe de la

André Vanasse. romancier, essayiste, critique. Ses romans se présentent sous le même signe de la André Vanasse Naïm Kattan André Vanasse est un homme multiple. Ecrivain, professeur, éditeur, directeur de revue. Toutes ses activités sont, certes, consacrées à la littérature. Ecrivain, il est romancier,

Plus en détail

DES COURS POUR VOUS! NYON ROLLE GLAND. Photographie. Film d animation. Peinture. Dessin. Musique. Céramique. Danse VILLE DE GLAND

DES COURS POUR VOUS! NYON ROLLE GLAND. Photographie. Film d animation. Peinture. Dessin. Musique. Céramique. Danse VILLE DE GLAND DES COURS POUR VOUS! NYON ROLLE GLAND Peinture Dessin Céramique Danse Photographie Film d animation Musique VILLE DE GLAND L Adac Académie des arts créatifs Notre association à but non lucratif met à

Plus en détail

Thierry Romanens & Marc Aymon

Thierry Romanens & Marc Aymon DR Fabian Sbarro Thierry Romanens & Marc Aymon chanson romande coplateau spécial Saint Valentin lu 14 février 20h30 grande salle Dossier de presse Théâtre du Passage Saison 2010-2011 Chargé de communication:

Plus en détail

La danse contemporaine à la maternelle

La danse contemporaine à la maternelle La danse contemporaine à la maternelle «Quand une image présente ne nous fait pas penser à des milliers d images absentes, il n y a pas d imagination» G.Bachelard Danse et Arts visuels-a partir de Matisse-Ecole

Plus en détail

Seul à sol Création 2005

Seul à sol Création 2005 Crédit photo : dl-studio.org Seul à sol Création 2005 PIECE CHOREGRAPHIQUE HIP HOP POUR UN DANSEUR DUREE : 30 MINUTES. TOUT PUBLIC Avec le soutien du Centre culturel Mosaïque de Collinée, de l addm22,

Plus en détail

Historique de la compagnie

Historique de la compagnie Historique de la compagnie Benjamin Lissardy, Maryka Hassi et Maureen Brown se sont réunis en 2008 autour d un projet commun l Ubicoptilux apportant chacun leurs savoir-faire spécifiques en mise en scène,

Plus en détail

PARABOLE. Compagnie du Subterfuge - Laureline Gelas. Création 2014. Solo de danse jeune public et tout public

PARABOLE. Compagnie du Subterfuge - Laureline Gelas. Création 2014. Solo de danse jeune public et tout public Compagnie du Subterfuge - Laureline Gelas Création 2014 PARABOLE Solo de danse jeune public et tout public Accompagnement de la création : École de Cirque de Lyon Scène découvertes La compagnie est soutenue

Plus en détail

Paz Corona Ulysse, c est moi Exposition du 6 au 21 septembre et du 5 au 26 octobre 2013

Paz Corona Ulysse, c est moi Exposition du 6 au 21 septembre et du 5 au 26 octobre 2013 DOSSIER DE PRESSE Paz Corona Ulysse, c est moi Exposition du 6 au 21 septembre et du 5 au 26 octobre 2013 What is that word known to all men, Huile sur toile, 150 x 90 cm, 2013 17, rue des Filles-du-Calvaire

Plus en détail

«Quand le territoire devient source d inspiration et souffle d expression créative : Présentation du Festival Art-Pierre-Terre»

«Quand le territoire devient source d inspiration et souffle d expression créative : Présentation du Festival Art-Pierre-Terre» «Quand le territoire devient source d inspiration et souffle d expression créative : Présentation du Festival Art-Pierre-Terre» Cet exposé vous est présenté par Liliane Gordos,Stéphanie Natalis, Bernadette

Plus en détail

Présentation du programme de danse Questions-réponses

Présentation du programme de danse Questions-réponses Présentation du programme de danse Questions-réponses Description du programme Le DEC préuniversitaire en Danse du Cégep de Rimouski offre une formation collégiale préparatoire à la poursuite d études

Plus en détail

La débordante compagnie

La débordante compagnie La débordante compagnie Ce qui m est dû Création 2014 Qu est ce qu on me doit. Qu est ce que je dois. De quoi suis-je redevable et à qui. Qu est ce que je sais du monde qui m entoure et me constitue. D

Plus en détail

Décembre 2012. Sylvie Louis. Biographie

Décembre 2012. Sylvie Louis. Biographie Décembre 2012 Biographie Sylvie Louis Sylvie Louis a toujours ADORÉ les livres, surtout ceux que ses parents lui racontaient, le soir, quand elle était toute petite. Ensuite, apprendre à lire a constitué

Plus en détail

Episode 9 Longueur 7 17

Episode 9 Longueur 7 17 Episode 9 Longueur 7 17 Allo, oui? Infirmière : Je suis bien chez mademoiselle Chloé Argens? Oui, c est moi. Infirmière : Ici l hôpital Saint-Louis. Je vous passe monsieur Antoine Vincent. C est lui, monsieur

Plus en détail

Nous avons besoin de passeurs

Nous avons besoin de passeurs 1 Nous avons besoin de passeurs «Lier pratiques culturelles et artistiques, formation tout au long de la vie et citoyenneté» François Vercoutère Du point de vue où je parle, militant d éducation populaire

Plus en détail

L AVANT SEINE POUR VOS ÉVÉNEMENTS

L AVANT SEINE POUR VOS ÉVÉNEMENTS GUIDE ENTREPRISES 1 L AVANT SEINE POUR VOS ÉVÉNEMENTS POUR VOTRE ENTREPRISE, L AVANT SEINE EST UN LIEU... CENTRAL Un espace au coeur des Hauts-de-Seine, dans le centre-ville de Colombes : à 12 min en train

Plus en détail

LES JEUNES AU CŒUR DU GRAND THÉÂTRE PROGRAMME PÉDAGOGIQUE

LES JEUNES AU CŒUR DU GRAND THÉÂTRE PROGRAMME PÉDAGOGIQUE SAISON1516 LES JEUNES AU CŒUR DU GRAND THÉÂTRE PROGRAMME PÉDAGOGIQUE Programme pédagogique réalisé grâce au soutien de la Fondation de bienfaisance du groupe Pictet et en collaboration avec le département

Plus en détail

Damien Castelain. Président de la Métropole Européenne de Lille

Damien Castelain. Président de la Métropole Européenne de Lille P R O G R A M M E Un musée qui dialogue avec des bibliothèques et des médiathèques. Des visiteurs qui deviennent lecteurs Les 27 et 28 juin 2015, venez découvrir au LaM une nouvelle façon d explorer les

Plus en détail

Journée sans maquillage : une entrevue entre ÉquiLibre et ELLE Québec

Journée sans maquillage : une entrevue entre ÉquiLibre et ELLE Québec Journée sans maquillage : une entrevue entre ÉquiLibre et ELLE Québec Cette semaine, Fannie Dagenais, la directrice générale d ÉquiLibre, et Louise Dugas, la rédactrice en chef reportage, culture et style

Plus en détail

SOMMAIRE. Présentation du projet 2015. Programmation 3 ème édition. Le Mot du Producteur. Informations pratiques. Demande d accréditation

SOMMAIRE. Présentation du projet 2015. Programmation 3 ème édition. Le Mot du Producteur. Informations pratiques. Demande d accréditation SOMMAIRE Présentation du projet 2015 Programmation 3 ème édition Le Mot du Producteur Informations pratiques Demande d accréditation Cher média, L Association Les Brumes, la ville de Sainte-Sigolène, Produc

Plus en détail

LES MUSIQUES TRAD SE RACONTENT

LES MUSIQUES TRAD SE RACONTENT LES MUSIQUES TRAD SE RACONTENT VIDEO CONFERENCES Michel Lebreton lebreton.mic@gmail.com Photo Alain Dhieux - Calais DU FOLK AUX MUSIQUES TRAD 50 ANS DE REVIVALISME Cette rencontre en deux volets retrace

Plus en détail

Trait et ligne. La ligne avance, Elle indique une direction, Elle déroule une histoire, Le haut ou le bas, la gauche et la droite Une évolution.

Trait et ligne. La ligne avance, Elle indique une direction, Elle déroule une histoire, Le haut ou le bas, la gauche et la droite Une évolution. Trait et ligne I La ligne me fascine. Le trait qui relie ou qui sépare Qui déchire le néant et marque une trace Qui me fait entrer dans l univers des signes. La ligne avance, Elle indique une direction,

Plus en détail

CE1 et CE2. Le journal des. Une nouvelle maîtresse. Actualité. Loisirs. Culture

CE1 et CE2. Le journal des. Une nouvelle maîtresse. Actualité. Loisirs. Culture Le journal des CE1 et CE2 Vendredi 13 mars 2003 Une nouvelle maîtresse Après les vacances de février (c est à dire depuis le lundi 24 février 2003), nous avons eu une nouvelle maîtresse qui s appelle Aurélie.

Plus en détail

L élan créateur. Week-end atelier. entraîné par Bernard Leblanc-Halmos

L élan créateur. Week-end atelier. entraîné par Bernard Leblanc-Halmos L élan créateur Week-end atelier entraîné par Bernard Leblanc-Halmos L É c o l e d u G é n i e M u t u e l e n a c c o m p a g n o n n a g e F o n d a t e u r : B e r n a r d L e b l a n c - H a l m o

Plus en détail

Bureau D Accueil des Artistes et Professionnels Etrangers (BAAPE)

Bureau D Accueil des Artistes et Professionnels Etrangers (BAAPE) Bureau D Accueil des Artistes et Professionnels Etrangers (BAAPE) Février 2008 SOMMAIRE Communiqué de presse de synthèse... 3 1. Le Bureau d accueil des Artistes et Professionnels Etrangers (BAAPE)........

Plus en détail

NON MAIS T AS VU MA TÊTE!

NON MAIS T AS VU MA TÊTE! La compagnie Lucamoros présente NON MAIS T AS VU MA TÊTE! et autres images (portrait volé, face à face) Spectacle sans paroles et en 3 tableaux pour un peintre-clown et sa toile Compagnie Lucamoros 1 Premier

Plus en détail

Ecoute. par Isabelle Philippe et Alain Davignon. Mise en scène : Catherine Vion. Lumières : Michel Wermester. Son : Philippe Fournel Olivier Lecoeur

Ecoute. par Isabelle Philippe et Alain Davignon. Mise en scène : Catherine Vion. Lumières : Michel Wermester. Son : Philippe Fournel Olivier Lecoeur Ecoute par Isabelle Philippe et Alain Davignon Mise en scène : Catherine Vion Lumières : Michel Wermester Son : Philippe Fournel Olivier Lecoeur L une chante, l autre aussi. Elle écrit, il compose, des

Plus en détail

Rencontre avec Younil par Bouba Tabti-Mohammedi

Rencontre avec Younil par Bouba Tabti-Mohammedi NOUVEAUTÉ Entretien Rencontre avec Younil par Bouba Tabti-Mohammedi Younil, L œil du chacal. Alger : Éditions Barzakh, 2000. Nous avons rencontré à Alger, où elle est née en 1965, où elle est allée à l

Plus en détail

1.2.3. en scène festival jeune public. Décembre 2012 au CENTRE CULTUREL DE SOUPETARD 63 chemin de Hérédia 31500 Toulouse

1.2.3. en scène festival jeune public. Décembre 2012 au CENTRE CULTUREL DE SOUPETARD 63 chemin de Hérédia 31500 Toulouse Décembre 2012 au CENTRE CULTUREL DE SOUPETARD 63 chemin de Hérédia 31500 Toulouse Les contes du mercredi Pour cette nouvelle saison le Centre Animation Soupetard propose GRATUITEMENT pour les tout- petits

Plus en détail

Stromae Alors on danse

Stromae Alors on danse Chanson Stromae Alors on danse Alors on danse (x 3) Qui dit études dit travail, Qui dit taf 1 te dit les thunes 2, Qui dit argent dit dépenses, Qui dit crédit dit créance 3, Qui dit dette te dit huissier

Plus en détail

«Longtemps, j ai pris ma plume pour une épée : à présent, je connais notre impuissance.»

«Longtemps, j ai pris ma plume pour une épée : à présent, je connais notre impuissance.» Métonymie : image désuète de l instrument servant à écrire. Représentation traditionnelle et glorieuse du travail de l écrivain. Allusion à une époque révolue. Idée de durée, de permanence. edoublée dans

Plus en détail

A.C.T.E Sud présente: BERANGER. Nouvel album

A.C.T.E Sud présente: BERANGER. Nouvel album A.C.T.E Sud présente: BERANGER Nouvel album Dossier de presse Olivier Béranger BERANGER : BIOGRAPHIE Auteur, compositeur, interprète, Béranger a longtemps écrit dans l ombre (de Christophe Maé à Tina Arena

Plus en détail

DOMAINE DE LA MATHÉMATIQUE, DE LA SCIENCE ET DE LA TECHNOLOGIE

DOMAINE DE LA MATHÉMATIQUE, DE LA SCIENCE ET DE LA TECHNOLOGIE ÉCOLE SECONDAIRE DE MIRABEL GUIDE DE CHOIX DE COURS 2015-2016 Quatrième secondaire CHOIX D OPTIONS DOMAINE DE LA MATHÉMATIQUE, DE LA SCIENCE ET DE LA TECHNOLOGIE SÉQUENCE CULTURE, SOCIÉTÉ ET TECHNIQUE

Plus en détail

un nouveau livre encore plus magique L aventure continue

un nouveau livre encore plus magique L aventure continue L aventure continue un nouveau livre encore plus magique L association «Magie à l hôpital - Du rêve pour les enfants» fête le 23 octobre 2008 la sortie de son nouvel ouvrage pour les enfants hospitalisés

Plus en détail

GRAVER LA PAIX Projet de création artistique collective dans le cadre des Rencontres de Genève Histoire et Cité Construire la Paix (14-16.05.

GRAVER LA PAIX Projet de création artistique collective dans le cadre des Rencontres de Genève Histoire et Cité Construire la Paix (14-16.05. GRAVER LA PAIX Projet de création artistique collective dans le cadre des Rencontres de Genève Histoire et Cité Construire la Paix (14-16.05.2015) LE PROJET DÉTAILLÉ Présentation générale Graver la Paix

Plus en détail

Concours AEFE Paroles de Presse Edition 2015

Concours AEFE Paroles de Presse Edition 2015 Concours AEFE Paroles de Presse Edition 2015 Cette année, dans le cadre du concours Parole de Presse, la classe de CE2 de M. Sébastien Allaire de la Petite Ecole d Hydra d Alger (école d Entreprise du

Plus en détail

Pour toutes questions, vous pouvez envoyer un mail à corinne.cuvinot-peyre@ac-aix-marseille.fr

Pour toutes questions, vous pouvez envoyer un mail à corinne.cuvinot-peyre@ac-aix-marseille.fr Pour toutes questions, vous pouvez envoyer un mail à corinne.cuvinot-peyre@ac-aix-marseille.fr Répartition des enseignements art danse dans l académie Ci-dessous la liste des établissements proposant l

Plus en détail

- LA COHÉSION EN CHANSON -

- LA COHÉSION EN CHANSON - F i c h e 0 4 0 1 - LA COHÉSION EN CHANSON - Exigeant et toujours passionnant, ce travail réunira tout les participants autour d une même difficulté : la découverte de la vocalité. Dans un premier temps,

Plus en détail

Ne M oublie Pas (France Norvège)

Ne M oublie Pas (France Norvège) Mettre en expéditeur du mail : Scène Nationale de Sète et du Bassin de Thau Mettre en objet du mail : Newsletter décembre # 4 Cie Philippe Genty Ne M oublie Pas (France Norvège) Création mardi 4, jeudi

Plus en détail

DOSSIER Pédagogique. Semaine 21. Compagnie tartine reverdy. C est très bien!

DOSSIER Pédagogique. Semaine 21. Compagnie tartine reverdy. C est très bien! DOSSIER Pédagogique Semaine 21 Compagnie tartine reverdy C est très bien! 1 Sommaire Distribution istribution,, résumé,, a propos du spectacle 3 EXTRAIT 4 La compagnie 4 Biographie 4 Pistes de travail

Plus en détail

Expérimentation Pédagogique

Expérimentation Pédagogique Expérimentation Pédagogique L'UTILISATION DE TABLETTES EN RÉSOLUTION DE PROBLÈMES POUR DÉVELOPPER LE PLAISIR DE CHERCHER Circonscription de Lunéville Ecole primaire d'hériménil Expérimentation tablette

Plus en détail

Lola. Texte de Sylvie Lavoie et d Éric Lemoine İllustrations de Sonia Hivert Mise en page réalisée par Cloé Perrotin. www.majuscrit.

Lola. Texte de Sylvie Lavoie et d Éric Lemoine İllustrations de Sonia Hivert Mise en page réalisée par Cloé Perrotin. www.majuscrit. Lola Texte de Sylvie Lavoie et d Éric Lemoine İllustrations de Sonia Hivert Mise en page réalisée par Cloé Perrotin www.majuscrit.fr www.majuscrit.fr Marcus Papa Texte de Sylvie Lavoie et d Éric Lemoine

Plus en détail

Que chaque instant de cette journée contribue à faire régner la joie dans ton coeur

Que chaque instant de cette journée contribue à faire régner la joie dans ton coeur Que chaque instant de cette journée contribue à faire régner la joie dans ton coeur Des souhaits pour une vie des plus prospères et tous les voeux nécessaires pour des saisons extraordinaires! Meilleurs

Plus en détail

LE SPECTACLE. Cosas ricas Des choses délicieuses!

LE SPECTACLE. Cosas ricas Des choses délicieuses! LE SPECTACLE Dolores Dulce, une vieille dame venue d'un pays lointain d'amérique latine, Cuba, parcourt le monde avec son chariot porteur de friandises et d'histoires. Au passage, elle partage son univers

Plus en détail

Dossier de présentation

Dossier de présentation Dossier de présentation à la recherche d une forme scénique non identifiée Contacts: www.vas.eu.com info@vas.eu.com 0030 2117108709 Vasistas est accompagné au montage de production et à la diffusion par

Plus en détail

LIVRET DU CANDIDAT LES DEUX OPTIONS FACULTATIVES DANSE AU BACCALAURÉAT

LIVRET DU CANDIDAT LES DEUX OPTIONS FACULTATIVES DANSE AU BACCALAURÉAT LIVRET DU CANDIDAT LES DEUX OPTIONS FACULTATIVES DANSE AU BACCALAURÉAT EPS / DANSE ART / DANSE Elèves du lycée Bréquigny à Rennes, Avril 2014 1 Les deux options facultatives danse au BAC Ce livret a été

Plus en détail

Contenu du projet à définir entre intervenant et enseignant. Contenu du projet à définir entre intervenant et enseignant.

Contenu du projet à définir entre intervenant et enseignant. Contenu du projet à définir entre intervenant et enseignant. PARCOURS CULTUREL VILLE DE ST-JULIEN-EN-GENEVOIS Année scolaire 204/5 Dispositif : Ateliers de découverte et de pratique artistique Structures ressources : Service Culturel/MJC inscription par le biais

Plus en détail

$?;./$/-$.08-/$N$G"O"/2$P;"-0;:11:

$?;./$/-$.08-/$N$GO/2$P;-0;:11: On est dans un tout autre registre avec le Candide de Rafael Bianciotto au Théâtre de Ménilmontant (01.46.36.98.60). Est-on à la commedia dell arte, au cirque, au théâtre de marionnettes? On ne sait. C

Plus en détail

DOSSIER DE PRESSE. PENTA Editions Des livres qui résonnent

DOSSIER DE PRESSE. PENTA Editions Des livres qui résonnent DOSSIER DE PRESSE En couverture : Ludwig van Beethoven, impression couleur d après une peinture de Johann Baptist Reiter Beethoven-Haus Bonn Partie de violon de quatuor à cordes op. 135 de Ludwig van Beethoven,

Plus en détail

Un lieu d exception pour vos événements

Un lieu d exception pour vos événements Un lieu d exception pour vos événements Au cœur de Paris, dans un cadre hors du commun, le Jeu de Paume vous accueille pour organiser, en dehors des horaires d'ouverture au public, vos petits déjeuners,

Plus en détail

LA COMPAGNIE BLEU COMME...

LA COMPAGNIE BLEU COMME... LA COMPAGNIE BLEU COMME... La compagnie Bleu Comme a été créée en 1997. De 1998 à 2004, la compagnie se consacre à différentes créations et productions de spectacles notamment la comédie policière «Opération

Plus en détail

QU EST-CE QUI VOUS MÈNE: LA TÊTE OU LE COEUR?

QU EST-CE QUI VOUS MÈNE: LA TÊTE OU LE COEUR? QU EST-CE QUI VOUS MÈNE: LA TÊTE OU LE COEUR? Source: DUMONT, Nicole. Femmes d aujourd hui, Vol. 1 No. 8., janvier 1996. On dit de certaines personnes qu elles n ont pas de tête ou qu elles n ont pas de

Plus en détail

Venez voir nos. Machines NOUVELLES MARDI 14 AVRIL. MERCREDI 13 JUIN Soirée Baron

Venez voir nos. Machines NOUVELLES MARDI 14 AVRIL. MERCREDI 13 JUIN Soirée Baron Venez voir nos NOUVELLES Machines MARDI 14 AVRIL jeudi 16 avril Thé dansant Organisé par l association de Diamond s Club Renseignements et réservations : 06 20 60 08 56 02 31 88 81 06 jeudi 21 mai 14h30

Plus en détail

TARIFS FORFAITAIRES 2015 VIDÉO - PHOTO - ÉVÉNEMENT

TARIFS FORFAITAIRES 2015 VIDÉO - PHOTO - ÉVÉNEMENT TARIFS FORFAITAIRES 2015 VIDÉO - PHOTO - ÉVÉNEMENT QUI SOMMES-NOUS? Nous sommes une équipe : CRÉATIVE, PROFESSIONNELLE ET FORT SYMPATHIQUE :) QUE FESONS-NOUS? De la vidéo et de la photo. Nous produisons,

Plus en détail

Quelques pas ensemble...danses et claquettes irlandaises

Quelques pas ensemble...danses et claquettes irlandaises Irish dancing & irish music Quelques pas ensemble......danses et claquettes irlandaises Nos prestations : Spectacle de danses et musiques irlandaises Animations de danses et claquettes irlandaises Wedding

Plus en détail

COMPAGNIE IRENE K. Spectacle de danse de 40 minutes adapté pour les enfants de 7 à 11 ans Sélection 2011 aux Rencontres Théâtre Jeune Public de Huy

COMPAGNIE IRENE K. Spectacle de danse de 40 minutes adapté pour les enfants de 7 à 11 ans Sélection 2011 aux Rencontres Théâtre Jeune Public de Huy XTRA LARGE Junior! COMPAGNIE IRENE K. Spectacle de danse de 40 minutes adapté pour les enfants de 7 à 11 ans Sélection 2011 aux Rencontres Théâtre Jeune Public de Huy 27 ancienne Route de Malmedy - 4700

Plus en détail

FICHES DE REVISIONS LITTERATURE

FICHES DE REVISIONS LITTERATURE Fiche n 1 : Les 4 types de texte Fiche n 2 : La situation d énonciation 1- Le texte narratif qui sert à raconter 2- Le texte descriptif qui sert à faire voir 3- Le texte explicatif qui sert à faire comprendre

Plus en détail

Livret du jeune spectateur

Livret du jeune spectateur Page1 Livret du jeune spectateur NOM : PRENOM : CLASSE : ETABLISSEMENT : PROFESSEUR DATE DE L'OPERA / DU CONCERT : LIEU DE L'OPERA / DU CONCERT : Page2 AVANT D'ALLER AU CONCERT / A L'OPERA : SE PREPARER

Plus en détail

COMMENT DÉCOUVRIR SA VOCATION

COMMENT DÉCOUVRIR SA VOCATION Stephen Wang COMMENT DÉCOUVRIR SA VOCATION Mariage, sacerdoce, vie consacrée, diaconat permanent, célibat «Petits Traités Spirituels» Série III «Bonheur chrétien» éditions des Béatitudes Ava n t-p r o

Plus en détail

Projet tutoré N 9 Visualisation du mouvement : Sculpture corporelle en 3D. Compte rendu de réunion du 13 / 12 / 2004 à l Institut Charles Cros

Projet tutoré N 9 Visualisation du mouvement : Sculpture corporelle en 3D. Compte rendu de réunion du 13 / 12 / 2004 à l Institut Charles Cros Projet tutoré N 9 Visualisation du mouvement : Sculpture corporelle en 3D Compte rendu de réunion du 13 / 12 / 2004 à l Institut Charles Cros PRESENTS : - KISS Jocelyne et VENCESLAS Biri de l institut

Plus en détail

Groupe Eyrolles, 2011 ISBN : 978-2-212-54856-3. Émeline Bojon Virginie Dugenet

Groupe Eyrolles, 2011 ISBN : 978-2-212-54856-3. Émeline Bojon Virginie Dugenet Groupe Eyrolles, 2011 ISBN : 978-2-212-54856-3 Émeline Bojon Virginie Dugenet Ma débordante énergie Ma libr attitude Mon exploration Mon émerveillement Mon émerveillement Jaune. P hase d accueil, face

Plus en détail

A propos du spectacle

A propos du spectacle A propos du spectacle En 2002, j ai découvert les masques balinais lors d un stage d acteurs avec la compagnie l Entreprise. Fascinée par la force de ce langage, j ai voulu remonter à la source En mars

Plus en détail

2012/2013 - Résidence artistique prévue, Centre d Art Contemporain «Palais aux 7 Portes», Ile de La Réunion

2012/2013 - Résidence artistique prévue, Centre d Art Contemporain «Palais aux 7 Portes», Ile de La Réunion Contact : Valérie hasson-benillouche +33 6 09 66 76 76 - valerie@galeriecharlot.com Formation Caroline Deloffre Photographe 1998-97 Ecole des Gobelins - Paris Section photographie 1996 Maîtrise d histoire

Plus en détail

L Association Nous Jouons pour les arts. Présente. Li fhamator. (Création 2009) Adaptation de «scène à Quatre» de Eugène Ionesco

L Association Nous Jouons pour les arts. Présente. Li fhamator. (Création 2009) Adaptation de «scène à Quatre» de Eugène Ionesco L Association Nous Jouons pour les arts Présente Li fhamator (Création 2009) Adaptation de «scène à Quatre» de Eugène Ionesco Une Production «Nous Jouons pour les arts» Mise en scène et dramaturgie : Adil

Plus en détail

Dossier de présentation

Dossier de présentation Chanson francophone Dossier de présentation En quelques lignes Capitaine Etc. est un groupe genevois de chanson à texte, aux influences mêlées de rock, folk, blues, jazz, classique... mais aussi littéraires

Plus en détail

DOSSIER PÉDAGOGIQUE. Sommaire. Gabrielle Vincent 2 Résumé 2. 1. Ernest et Célestine, deux personnages au cœur d enfant 3

DOSSIER PÉDAGOGIQUE. Sommaire. Gabrielle Vincent 2 Résumé 2. 1. Ernest et Célestine, deux personnages au cœur d enfant 3 JANVIER 2008 LIRE C EST GRANDIR DOSSIER PÉDAGOGIQUE SÉLECTION DU MINISTÈRE DE L ÉDUCATION NATIONALE Sommaire Gabrielle Vincent 2 Résumé 2 AXES D ÉTUDE : 1. Ernest et Célestine, deux personnages au cœur

Plus en détail

COMPAGNIE ALEXANDRA N POSSEE J AI VU TA SŒUR A LA PISCINE

COMPAGNIE ALEXANDRA N POSSEE J AI VU TA SŒUR A LA PISCINE COMPAGNIE ALEXANDRA N POSSEE J AI VU TA SŒUR A LA PISCINE CREATION 2015 1 LA COMPAGNIE La renommée française et internationale de la compagnie, le succès immense (près de 200 représentations programmées

Plus en détail

Les 100 plus belles façons. François Gagol

Les 100 plus belles façons. François Gagol Les 100 plus belles façons d'aimer François Gagol Les 100 plus belles façons d Aimer François Gagol François Gagol, 2003. Toute reproduction ou publication, même partielle, de cet ouvrage est interdite

Plus en détail

Origines possibles et solutions

Origines possibles et solutions Ne plus avoir peur de vieillir «Prends soin de ton corps comme si tu allais vivre éternellement, Prends soin de ton âme comme si tu allais mourir demain.» Introduction Ce petit document est la résultante

Plus en détail

CorVest Mise en scène : Tayeb Hassini et Gilles Richard www.lezartikal.com

CorVest Mise en scène : Tayeb Hassini et Gilles Richard www.lezartikal.com présente CorVest Mise en scène : Tayeb Hassini et Gilles Richard www.lezartikal.com Le spectacle CorVest est un personnage nature. Plein de bonne volonté, il doit tout gérer, seul, et tente de s en accommoder.

Plus en détail

La Fondatrice des Editions Bakame classée parmi les Entrepreneures Modèles

La Fondatrice des Editions Bakame classée parmi les Entrepreneures Modèles RWANDA NEWS AGENCY GRANDS LACS HEBDO La Fondatrice des Editions Bakame classée parmi les Entrepreneures Modèles Tuesday, 05 March 2013 17:49 by Gakwaya André La Fondatrice de l Edition Bakame au Rwanda

Plus en détail

fiches pédagogiques 9. Grand Corps Malade Funambule PAROLES BIOGRAPHIE

fiches pédagogiques 9. Grand Corps Malade Funambule PAROLES BIOGRAPHIE BIOGRAPHIE Grand Corps Malade est le nom de scène de Fabien Marsaud, «l homme à la béquille qui a fait entrer le slam en France par la grande porte» grâce à sa voix et son écriture exceptionnelles. Né

Plus en détail

Pony Production. mise en scène : Stéphanie Marino. Texte et Interprètation : Nicolas Devort. création graphique : Olivier Dentier - od-phi.

Pony Production. mise en scène : Stéphanie Marino. Texte et Interprètation : Nicolas Devort. création graphique : Olivier Dentier - od-phi. création graphique : Olivier Dentier - od-phi.com et Pony Production mise en scène : Stéphanie Marino Texte et Interprètation : Nicolas Devort Résumé Colin fait sa rentrée dans un nouveau collège. Pas

Plus en détail

Poèmes. Même si tu perds, persévère. Par Maude-Lanui Baillargeon 2 e secondaire. Même si tu perds Tu n es pas un perdant pour autant Persévère

Poèmes. Même si tu perds, persévère. Par Maude-Lanui Baillargeon 2 e secondaire. Même si tu perds Tu n es pas un perdant pour autant Persévère Poèmes École : Polyvalente de Normandin Commission scolaire : Du Pays des Bleuets Même si tu perds, persévère Par Maude-Lanui Baillargeon Même si tu perds Tu n es pas un perdant pour autant Persévère Ne

Plus en détail

01 - BRIGITTE, Battez-vous

01 - BRIGITTE, Battez-vous Paroles et musique : Aurélie Maggiori, Sylvie Hoarau 3eme Bureau Copyright Control PAROLES Faites-vous la guerre pour me faire la cour* Soyez gangsters, soyez voyous 1 Toi mon tout, mon loubard 2 Tu serais

Plus en détail

Remue méninge (10 minutes) Dressez la liste des idées, des thèmes ou des sujets proposés par les membres du groupe 2. 3. 4. 5. 6. 7. 8.

Remue méninge (10 minutes) Dressez la liste des idées, des thèmes ou des sujets proposés par les membres du groupe 2. 3. 4. 5. 6. 7. 8. Danses pour des jeunes par des jeunes Processus de création Nous nous exprimons par la danse La danse qui sera créée devra refléter une préoccupation sociale qui est importante et signifiante à ta génération.

Plus en détail

Camus l a joliment formulé : le seul. introduction

Camus l a joliment formulé : le seul. introduction introduction Camus l a joliment formulé : le seul choix qui s offre à nous, aujourd hui, est d être soit un pessimiste qui rit, soit un optimiste qui pleure. L optimiste croit que tout va bien. Dans La

Plus en détail

Dossier de presse. Les Créatures

Dossier de presse. Les Créatures Dossier de presse Les Créatures Spectacle hommage à Félix Leclerc Par Hélène MAURICE, Isabelle BAZIN et Marie MAZILLE www.facebook.com/mauricehelenemusic MAJ Mars 2012 1 Une œuvre qui résiste à l épreuve

Plus en détail

Donner au corps sa place Donner sa place à l acteur

Donner au corps sa place Donner sa place à l acteur Formation professionnelle pour acteurs / Paris Cursus Une pédagogie exigeante L école du Jeu propose plusieurs cursus en fonction du désir, du niveau et de l ampleur du projet de chacun. Les jeunes acteurs

Plus en détail

Patrick c est fini! Le Cabaret de l Agonie du Palmier. Photo de Jérémy Paulin

Patrick c est fini! Le Cabaret de l Agonie du Palmier. Photo de Jérémy Paulin Patrick c est fini! Le Cabaret de l Agonie du Palmier Photo de Jérémy Paulin Le sommaire L équipe Conditions techniques Un cabaret pluridisciplinaire Une construction collective L Agonie du Palmier, c

Plus en détail

Discours de clôture Rencontre des nouvelles entreprises Mardi 14 octobre 2014 Centre événementiel 20h15

Discours de clôture Rencontre des nouvelles entreprises Mardi 14 octobre 2014 Centre événementiel 20h15 Discours de clôture Rencontre des nouvelles entreprises Mardi 14 octobre 2014 Centre événementiel 20h15 Mesdames, Messieurs, Chers collègues, Je suis particulièrement heureux de vous compter aussi nombreux

Plus en détail

Dossier artistique Rebecca Bowring

Dossier artistique Rebecca Bowring Dossier artistique Rebecca Bowring Mon travail est non seulement un travail de photographie, mais également un travail qui traite de photographie. De la photographie comme technique et technologie et les

Plus en détail

Les ZOOMS 2014 PROCLAMÉS!

Les ZOOMS 2014 PROCLAMÉS! Les ZOOMS 2014 PROCLAMÉS! 13-17 NOVEMBRE Paris Expo Porte de Versailles Paris Françoise HUGUIER *, présidente du jury des ZOOMS 2014, a révélé le nom du photographe ayant reçu le ZOOM DE LA PRESSE PHOTO

Plus en détail

Contact Compagnie : Cie Philippe Person, 22 rue Poncelet. 75017 Paris. cie.philippeperson@yahoo.fr

Contact Compagnie : Cie Philippe Person, 22 rue Poncelet. 75017 Paris. cie.philippeperson@yahoo.fr Relations Presse : Jean-Philippe Rigaud 06 60 64 94 27/ jphirigaud@aol.com Contact Tournée : En votre Compagnie Olivier Talpaert 06 77 32 50 50 / oliviertalpaert@envotrecompagnie.fr Contact Compagnie :

Plus en détail

LIVRET DE VISITE. Autoportraits du musée d. musée des beaux-arts. place Stanislas

LIVRET DE VISITE. Autoportraits du musée d. musée des beaux-arts. place Stanislas LIVRET DE VISITE musée des beaux-arts de Nancy place Stanislas Autoportraits du musée d Orsay L exposition Au fil du temps Bienvenue au Musée des Beaux-Arts de Nancy! Les tableaux que tu vois ici viennent

Plus en détail

CinéSoupe. programme itinérant de films courts. en nord pas de calais et en belgique

CinéSoupe. programme itinérant de films courts. en nord pas de calais et en belgique CinéSoupe programme itinérant de films courts en nord pas de calais et en belgique bah voyons! asbl // Séverine Konder // +32 (0) 485 217 327 // severine.bahvoyons@gmail.com // www.cinesoupe.com Embarquez

Plus en détail

Traduction des leçons de SignWriting en français Leçons en SignWriting 2002...lire et écrire les mouvements des langues des signes

Traduction des leçons de SignWriting en français Leçons en SignWriting 2002...lire et écrire les mouvements des langues des signes Traduction des leçons de SignWriting en français Leçons en SignWriting 2002...lire et écrire les mouvements des langues des signes Les langues des signes sont des langues écrites par Valerie Sutton 1 Leçons

Plus en détail

A ce jour, l artiste a enregistré plus de 23 albums.

A ce jour, l artiste a enregistré plus de 23 albums. Jean-Félix Lalanne Biographie Surdoué de la guitare, Jean Félix Lalanne donne ses premiers concerts à 13 ans. A 16 ans, il transcrit les Nocturnes, Valses, et Polonaises de Chopin. Il devient très vite

Plus en détail