TNS. BFM LE GRAND JOURNAL Le 14/01/ :17:51 Invité : Thierry VANDEVELDE, fondateur VEOLIA FORCE

Dimension: px
Commencer à balayer dès la page:

Download "TNS. BFM LE GRAND JOURNAL Le 14/01/2010 20:17:51 Invité : Thierry VANDEVELDE, fondateur VEOLIA FORCE"

Transcription

1 15/01/10-08:01 - Page 1/3 Ref. Doc. : A : Service de presse / VEOLIA ENVIRONNEMENT Mot-Clé : VEOLIA BFM LE GRAND JOURNAL Le 14/01/ :17:51 Invité : Thierry VANDEVELDE, fondateur VEOLIA FORCE Dans l actualité, toujours Haïti, avec l aide massive promise, qui commence à arriver après le séisme meurtrier d hier. Des sauveteurs, des vivres, des médicaments, des engins de chantier, des camions. Bonsoir, Thierry VANDEVELDE. Bonsoir. Vous êtes fondateur de VEOLIA FORCE, une cellule humanitaire d urgence de VEOLIA créée il y a maintenant une bonne dizaine d années. Avant qu on parle de la mission que vous allez mener là-bas, sur place, d après ce que vous savez puisque vous êtes encore en France de quelle manière le réseau d eau potable a-t-il été endommagé, a-t-il été détruit? Comment fontils depuis hier? Jusqu à présent, on a très peu d informations d un point de vue général et encore moins d informations sur les problématiques de l accès à l eau. Ce que l on sait, c est que suite à ce type de catastrophe, de séisme, les réseaux d eau vont être fortement impactés. Donc, ce qui est le plus à craindre, à mon avis, il n y aura pas de problème de ressource en eau, mais bien plus des problèmes de qualité d eau et donc des problèmes de santé publique qui risquent d apparaître quand les gens vont chercher à utiliser une eau qui est de mauvaise qualité ou utiliser l eau dans les ressources ou les marigots qu ils auront sous la main. Donc, ce qu il y a le plus à craindre, c est, dans quelques jours ou dans quelques dizaines de jours, des épidémies, des maladies liées à l eau qui rajouteraient une catastrophe à la catastrophe sur en plus des populations qui seront très affectées par le séisme. Comment font-ils depuis hier? Parce qu il y a des pays qui commencent déjà à envoyer des citernes d eau, mais évidemment, nécessairement, ce n est pas suffisant à l échelle d un petit pays, certes, mais il y a quand même quelques millions d habitants concernés. Oui, les gens, l aide internationale arrive, mais pour le moment, au compte-gouttes, donc les gens utilisent les ressources en eau, on peut se passer de manger pendant quelques jours, on ne peut pas se passer de boire très longtemps. Donc, les gens vont chercher à s abreuver sur les ressources

2 15/01/10-08:01 - Page 2/3 qu ils trouveront, sur les rivières, mais qui seront contaminées. Donc, effectivement, le risque à craindre, c est des risques d épidémies d origine hydrique. Donc, c est pour ça qu il faut tout de suite se préparer, envoyer du matériel lourd, essayer de remettre à niveau les centrales de production d eau sur place. Ce problème de l eau va se poser de manière très aigue dans quelques jours. Bien sûr. C est là justement où vous intervenez, vous, cette espèce de task force, de commando, VEOLIA FORCE, Thierry VANDEVELDE, que vous avez fondée il y a une dizaine d années. D ailleurs, vous connaissez Haïti, vous étiez déjà intervenu lors de derniers ouragans, c était il y a deux ans à peu près. En quoi ça consiste justement votre mission? La VEOLIA FORCE en fait, c est une structure de la fondation d entreprise VEOLIA ENVIRONNEMENT, puisque cette équipe est intégrée à la fondation d entreprise. L idée, c est d intervenir en appui des ONG, en appui des associations d urgence, en appui des Nations unies ou de collectivités locales, pour leur apporter à la fois du matériel spécifique au traitement d eau en situation d urgence, mais également de l expertise, des équipiers, des professionnels de l eau. Donc, l idée, c est cette idée de mécénat de compétences et de partenariat avec un certain nombre de partenaires de l urgence, je pense à la Croix-Rouge française, je pense à l Unicef et à d autres associations, à la cellule de crise du Quai d Orsay, donc d amener des compétences de professionnels à ces interventions d urgence. D ailleurs, vous allez envoyer d ici quelque temps des experts avec du matériel. En quoi ça consiste justement chez VEOLIA? On a du matériel spécifique à ce type d intervention et on a en permanence en France, mais on a d autres stocks également ailleurs dans le monde, on a en permanence de quoi alimenter en urgence personnes avec des systèmes très compacts de production, de stockage et de distribution d eau qui, chacun, permet d alimenter réfugiés dans les besoins vitaux. Donc là, on parle de 20 litres par jour, par personne. Donc, on a un stock d équipements. Donc, cet après-midi, on a, dans le cadre du partenariat qu on a sur Haïti avec la Croix-Rouge, préparé un départ de 20 tonnes de matériels qui devraient partir avec un avion de la Croix-Rouge Française ce soir ou demain matin de Reims. Et puis, en parallèle, on a une équipe de six experts qui partiront dès que possible, toujours dans le cadre de ce partenariat avec la Croix-Rouge Française, pour accompagner le matériel, le monter, former aussi des équipes sur place et intervenir également sur place, en appui aux services des eaux locaux. Vous êtes capable comme ça de vous mobiliser en combien de temps, justement, cette VEOLIA FORCE, cette cellule humanitaire d urgence de VEOLIA? Je le disais, vous étiez déjà intervenu en Haïti il y a deux ans et sur d autres scènes de drames du même style, le tsunami aussi, je crois, il y a cinq, six ans

3 15/01/10-08:01 - Page 3/3 Oui, effectivement, Haïti, malheureusement, a subi une série de cyclones, on était déjà présent en Haïti avant ce tremblement de terre. On est lourdement intervenu effectivement au Skri Lanka et en Indonésie après le tsunami. En matière de tremblement de terre, malheureusement, on a effectivement une expérience, puisqu on doit être à notre huitième tremblement de terre, le dernier étant le tremblement de terre qui avait touché la région du Sichuan en Chine. Bien sûr. Vous vous mobilisez en combien de temps justement, à l instant où vous apprenez la terrible nouvelle? Dans quel délai vous décollez? On est mobilisable immédiatement, le matériel est prêt. Ensuite, on se concentre sur les problématiques de l accès à l eau et, comme je le précisais, les problèmes vont surtout se poser d ici quelques jours. Donc, dans un premier temps, on laisse les équipes de sauvetage et de déblaiement faire leur travail, ce n est que peut-être demain ou après-demain qu on sera opérationnel sur le terrain. Mais si on arrive trop tôt sur le terrain, on ne pourra de toute manière pas travailler utilement. Donc, le matériel est prêt et est en cours d acheminement, les équipes sont prêtes et je pense que, samedi, on devrait être opérationnels sur le terrain. L eau besoin vital évidemment ; Haïti pays déjà sinistré, comme dans de très nombreux Etats du Tiers-Monde. C est vrai que l eau est inégalement répartie sur la planète. J aime bien toujours donner des chiffres pour qu on se rende compte : le quart de la population mondiale n a pas accès à une eau potable de qualité, 2,5 milliards d individus ne disposent d aucun assainissement, toilettes ou égouts et 1 milliard d hommes n ont même pas accès à l eau potable. Voilà, Thierry VANDEVELDE, des chiffres évidemment chocs qu il ne faut pas oublier. Oui, c est des chiffres que beaucoup de gens maintenant connaissent après les grandes réunions internationales consacrées à l eau. Il y a eu ces objectifs du millénaire qui avaient été fixés à Johannesburg de réduire de moitié la population mondiale qui n a pas aujourd hui accès à une eau de qualité. Mais il y a également, vous avez raison de le souligner, la problématique de l assainissement qui est tout à fait importante. Là, on passe effectivement d une situation d urgence à des situations de développement, donc les approches sont complètement différentes, ce n est effectivement pas du tout le même type d intervention. Mais le groupe VEOLIA est aussi présent dans ce domaine de l accès à l eau pour tous, dans les pays en voie de développement. Merci de votre témoignage, Thierry VANDEVELDE, à la tête de cette VEOLIA FORCE, cette cellule humanitaire d urgence de VEOLIA créée il y a une douzaine d années. Avec du matériel, 20 tonnes, des experts qui sont partis, qui vont partir en Haïti. Merci. A très bientôt. Au revoir. Au revoir. Merci beaucoup. 20:26:15 FIN**>

4 15/01/10-09:01 - Page 1/2 Ref. Doc. : A : Service de presse / VEOLIA ENVIRONNEMENT Mot-Clé : VEOLIA FRANCE INFO DOSSIER Le 14/01/ :55:12 OLIVIER DE LAGARDE Fournir de l eau aux sinistrés d Haïti, c est l une des priorités des équipes de secours car il n y a plus d eau potable là-bas. Un avion de la Croix-Rouge part ce soir de l aéroport de Vatry c est dans la Marne avec notamment des unités de traitement d eau et des volontaires des entreprises françaises spécialistes de ces questions. C est un reportage d Anne-Laure BARRAL. Dans le hangar de la VEOLIA Force, à Noisy-le-Grand, en banlieue parisienne, les volontaires chargent près de 20 tonnes de matériel, des tuyaux, des raccords, des pompes, des cuves ; direction Port-au-Prince où cela servira à créer des unités de production et de filtration d eau ; du matériel spécialement conçu pour les situations d urgence comme l explique Thierry VANDEVELDE, le délégué général de la Fondation VEOLIA., DELEGUE GENERAL DE LA FONDATION VEOLIA Le procédé, c est une filtration sur du sable, suivie d une filtration sur du charbon actif en grains. Ce traitement, c est en fait une petite usine ; donc on peut, à partir d une eau de surface d une rivière, d un étang, d une mare, produire une eau qui est aux qualités et aux normes de l OMS. Ces mini-stations de traitement d eau pourront approvisionner près de sinistrés, mais il faut les monter sur place et les faire fonctionner. La Fondation envoie donc aussi 10 bénévoles, des plombiers, des ingénieurs, comme Jonathan ABER (phon) qui est déjà parti sur un tremblement de terre au Sichuan, l an dernier. JONATHAN ABER, INGENIEUR DE LA FONDATION VEOLIA Je crois que le seul point commun, c est vraiment l ampleur du sinistre naturel. Après, le contexte est complètement différent. Là en Chine, il y a eu une énorme mobilisation des Autorités, ce qui ne sera pas le cas en Haïti. Et l assainissement de l eau est essentiel dans ce type de catastrophe pour éviter les épidémies. Frédéric PLUMAS, responsable logistique de la Fondation, est déjà parti en Indonésie après le tsunami de 2004, mais aussi au Zimbabwe ou au Pakistan. Pour lui, il faut rester professionnel. FREDERIC PLUMAS, RESPONSABLE LOGISTIQUE DE LA FONDATION VEOLIA Chaque mission est vraiment différente, on ne sait jamais sur quoi on va tomber, où on va pouvoir positionner le matériel, la réaction des gens. Je pense

5 15/01/10-09:01 - Page 2/2 qu il ne faut effectivement, peut-être, pas avoir peur de ce qu on risque de voir, avoir le sourire et surtout pas, entre guillemets, «pleurer» avec les gens, il faut Justement, on y va, nous, pour trois, quatre semaines, autant qu on soit à 100 % et que ça les aide vraiment. Autre avantage : certains volontaires connaissent bien le terrain d Haïti. Ils étaient encore sur place, il y a six mois pour gérer les conséquences des 4 cyclones qui avaient frappé l Ile fin Anne-Laure BARRAL, FRANCE INFO. OLIVIER DE LAGARDE Et puis si vous voulez faire un geste, sachez que RADIO FRANCE s associe à FRANCE TELEVISIONS et à la Fondation de France pour apporter un soutien aux victimes du tremblement de terre en Haïti. Vous trouverez toutes les coordonnées et les liens sur notre site HTUwww.france-info.comUTH. 18 :57 :37. FIN$

Urgence Japon : Fiche «Questions-réponses»

Urgence Japon : Fiche «Questions-réponses» Urgence Japon : Fiche «Questions-réponses» 1- Pourquoi le SPF appelle-t-il à la solidarité pour le Japon qui est un pays riche? 2- Comment le SPF se mobilise-t-il? 3- Quelle est l expérience du SPF en

Plus en détail

cnes / David Ducros-2005 emergesat un outil de gestion des crises humanitaires

cnes / David Ducros-2005 emergesat un outil de gestion des crises humanitaires cnes / David Ducros-2005 emergesat un outil de gestion des crises humanitaires Emergesat : un conteneur humanitaire Emergesat est un conteneur conçu sur-mesure pour les besoins des équipes opérationnelles

Plus en détail

L AIDE humanitaire d urgence solidarité, compétences, partenariats

L AIDE humanitaire d urgence solidarité, compétences, partenariats L AIDE humanitaire d urgence solidarité, compétences, partenariats Édito Waterforce Notre philosophie d action 3 principes essentiels Nos zones d intervention Un réseau unique qui ne cesse de démontrer

Plus en détail

LAURENT FABIUS, MINISTRE DES AFFAIRES ETRANGERES

LAURENT FABIUS, MINISTRE DES AFFAIRES ETRANGERES LAURENT FABIUS, MINISTRE DES AFFAIRES ETRANGERES Tout à l heure, le Président de la République m a demandé, avec le Premier ministre, de vous apporter un certain nombre d éléments sur le contexte dans

Plus en détail

L accès à l eau et à l assainissement en Afrique subsaharienne. 14 février 2013 Collège Les Petits Sentiers, Lucé

L accès à l eau et à l assainissement en Afrique subsaharienne. 14 février 2013 Collège Les Petits Sentiers, Lucé L accès à l eau et à l assainissement en Afrique subsaharienne 14 février 2013 Collège Les Petits Sentiers, Lucé SEVES L ASSOCIATION Systèmes Economiquement Viables pour l Eau aux Suds Association loi

Plus en détail

Apport des technologies spatiales à l action humanitaire

Apport des technologies spatiales à l action humanitaire Apport des technologies spatiales à l action humanitaire emergesat utilise les technologies des satellites, disponibles à tout moment et en tout point du globe, en : n télécommunications : communication

Plus en détail

legs et donations spécial LÉGUER, c est continuer à vivre CROIX-ROUGE FRANÇAISE

legs et donations spécial LÉGUER, c est continuer à vivre CROIX-ROUGE FRANÇAISE legs et donations spécial LÉGUER, c est continuer à vivre CROIX-ROUGE FRANÇAISE La Croix-Rouge en quelques dates 1864 Naissance de la Croix-Rouge française 1901 Premier Prix Nobel de la Paix attribué à

Plus en détail

AIDE HUMANITAIRE INTERNATIONALE RAPPORT 2014 RÉSUMÉ

AIDE HUMANITAIRE INTERNATIONALE RAPPORT 2014 RÉSUMÉ Pauvreté AIDE HUMANITAIRE INTERNATIONALE RAPPORT 2014 RÉSUMÉ Ressources nationales Aide humanitaire Sécurité Résilience Secours Information Conflit s des risques Réduction développement Aide au alimentaire

Plus en détail

Les inégalités contre les risques majeurs

Les inégalités contre les risques majeurs Les inégalités contre les risques majeurs Étude de cas Partie 3 I. Approfondir le dossier documentaire sur les inégalités face aux risques majeurs A. Une bibliographie Une visite à ton CDI est indispensable.

Plus en détail

CLUB 2/3 Division jeunesse d Oxfam-Québec 1259, rue Berri, bureau 510 Montréal (Québec) H2L 4C7

CLUB 2/3 Division jeunesse d Oxfam-Québec 1259, rue Berri, bureau 510 Montréal (Québec) H2L 4C7 CLUB 2/3 Division jeunesse d Oxfam-Québec 1259, rue Berri, bureau 510 Montréal (Québec) H2L 4C7 Téléphone : 514 382.7922 Télécopieur : 514 382.3474 Site Internet : www.2tiers.org Courriel : club@2tiers.org

Plus en détail

TSUNAMI, UN AN APRES La Croix-Rouge française engagée dans une action humanitaire durable DOSSIER DE PRESSE - Décembre 2005 -

TSUNAMI, UN AN APRES La Croix-Rouge française engagée dans une action humanitaire durable DOSSIER DE PRESSE - Décembre 2005 - TSUNAMI, UN AN APRES La Croix-Rouge française engagée dans une action humanitaire durable DOSSIER DE PRESSE - Décembre 2005 - SOMMAIRE Avant-propos... 3 Partie I Faits et Chiffres... 4 La mobilisation

Plus en détail

La Fondation Schneider Electric reçoit l Oscar ADMICAL du Mécénat d entreprise 2011

La Fondation Schneider Electric reçoit l Oscar ADMICAL du Mécénat d entreprise 2011 Dossier de presse 09 mai 2011 La Fondation Schneider Electric reçoit l Oscar ADMICAL du Mécénat d entreprise 2011 Communiqué de Presse La Fondation Schneider Electric reçoit l Oscar ADMICAL du Mécénat

Plus en détail

Séisme au Népal. Appel aux dons

Séisme au Népal. Appel aux dons Séisme au Népal Appel aux dons Urgence dédiée à la zone la plus touchée, et plus précisément vers le village de Laprak et la région du Manaslu (région de l épicentre du séisme) Pour la première fois depuis

Plus en détail

Niger Inondations Rapport de Situation 3 7 septembre 2009

Niger Inondations Rapport de Situation 3 7 septembre 2009 Niger Inondations Rapport de Situation 3 7 septembre 2009 Ce rapport a été préparé par OCHA/Niger. Il couvre la période allant du 6 au 7 septembre. I. Priorités Démarrage des travaux des sous-comités sectoriels

Plus en détail

Pour une aide humanitaire plus efficace SOUTENEZ NOTRE FONDS D URGENCE

Pour une aide humanitaire plus efficace SOUTENEZ NOTRE FONDS D URGENCE Pour une aide humanitaire plus efficace SOUTENEZ NOTRE FONDS D URGENCE NOTRE PROJET Une urgence humanitaire est synonyme de choc, de rupture souvent brutale, liée à une crise politique, une catastrophe

Plus en détail

SITUATION GENERALE Description du phénomène

SITUATION GENERALE Description du phénomène BULLETIN N 007 REPOBLIKAN I MADAGASIKARA Fitiavana Tanindrazana Fandrosoana ------------------- MINISTERE DE L INTERIEUR ------------------ BUREAU NATIONAL DE GESTION DES RISQUES ET DES CATASTROPHES -----------------

Plus en détail

Solidarité Haïti : un an de mobilisation

Solidarité Haïti : un an de mobilisation Solidarité Haïti : un an de mobilisation Le 12 janvier 2010, un violent séisme frappe Haïti. Le bilan est effroyable : 220 000 morts, 300 000 blessés et 1.5 million de sans-abri. Une semaine après le désastre,

Plus en détail

MISSING. Le moteur de recherche mondial des disparus de catastrophes naturelles. En partenariat avec :

MISSING. Le moteur de recherche mondial des disparus de catastrophes naturelles. En partenariat avec : MISSING Le moteur de recherche mondial des disparus de catastrophes naturelles En partenariat avec : DES DISPARUS LAISSES A L ABANDON Chaque catastrophe humanitaire majeure entraîne la disparition de nombreux

Plus en détail

Exercice 1. Qu est-ce qui a permis l apparition de la vie sur Terre? Fais une liste de tous les endroits où l on trouve de l eau dans la nature.

Exercice 1. Qu est-ce qui a permis l apparition de la vie sur Terre? Fais une liste de tous les endroits où l on trouve de l eau dans la nature. La planète bleue Exercice Fiche n / Élève A l aide des documents que tu as consultés, réponds aux Où trouve-t-on de l eau dans l Univers? Qu est-ce qui a permis l apparition de la vie sur Terre? Fais une

Plus en détail

CAPACITES DE PREPARATION ET DE REPONSE AUX DESASTRES NATURELS EN HAITI. Dr Max MILLIEN

CAPACITES DE PREPARATION ET DE REPONSE AUX DESASTRES NATURELS EN HAITI. Dr Max MILLIEN CAPACITES DE PREPARATION ET DE REPONSE AUX DESASTRES NATURELS EN HAITI Dr Max MILLIEN PLAN DE LA PRESENTATION Coup d œil sur les menaces et catastrophes naturelles en Haïti Vulnérabilité d Haïti par rapport

Plus en détail

Tsunami 10 ans après : retour sur le terrain

Tsunami 10 ans après : retour sur le terrain Communiqué de presse Tsunami 10 ans après : retour sur le terrain Dès les premières heures qui ont suivi le raz-de-marée du Golfe du Bengale du 26 décembre 2004, la Croix-Rouge luxembourgeoise a lancé

Plus en détail

Communication avec les bénéficiaires & Système IVR. Haiti

Communication avec les bénéficiaires & Système IVR. Haiti IVR Base Camp/ Aout 13 Communication avec les bénéficiaires & Système IVR Que savons-nous sur les gens avec qui nous essayons de communiquer? Taux d'alphabétisation juste un peu plus de 50% Forte culture

Plus en détail

Le premier visage fait le dernier voyage. Amir Hassan

Le premier visage fait le dernier voyage. Amir Hassan Le premier visage fait le dernier voyage Amir Hassan 3 e prix Je me souviens de mon père quand j étais petite. Il me parlait toujours de la Palestine, il disait : «C est un pays volé par des occupants

Plus en détail

Journée mondiale de l alimentation : le 16 octobre. Qu est-ce que la Journée mondiale de l alimentation?

Journée mondiale de l alimentation : le 16 octobre. Qu est-ce que la Journée mondiale de l alimentation? Journée mondiale de l alimentation : le 16 octobre Cette activité pédagogique offre aux élèves un aperçu des 3 pays touchés par des crises alimentaires majeures de cette année : Le Pakistan, Haïti et le

Plus en détail

CONFÉRENCE INTERNATIONALE L URGENCE DE LIRE

CONFÉRENCE INTERNATIONALE L URGENCE DE LIRE CONFÉRENCE INTERNATIONALE 11-12 OCTOBRE 2013, MAISON DE L AMÉRIQUE LATINE, PARIS L URGENCE DE LIRE Innovations et pratiques en matière d accès à l information, aux TIC et à la culture dans les situations

Plus en détail

Une loi française pour financer l accès à l eau

Une loi française pour financer l accès à l eau Une loi française pour financer l accès à l eau La loi Oudin-Santini permet aux collectivités territoriales françaises de s engager dans des projets de solidarité dans le domaine de l eau. ACF, Franklin

Plus en détail

Interview de Manuel VALLS, Premier ministre, Journal de TF1 - Anne-Claire COUDRAY et Gilles BOULEAU Samedi 14 novembre 2015

Interview de Manuel VALLS, Premier ministre, Journal de TF1 - Anne-Claire COUDRAY et Gilles BOULEAU Samedi 14 novembre 2015 Service Communication Hôtel de Matignon, le 14 novembre 2015 Interview de, Premier ministre, Journal de TF1 - et Samedi 14 novembre 2015 Bonsoir Monsieur le Premier ministre. Bonsoir. Merci beaucoup d

Plus en détail

anapec Prestations aux Chercheurs d Emploi Ateliers de Recherche d emploi Documents Participants Atelier 5 : Prospecter les Entreprises par Télephone

anapec Prestations aux Chercheurs d Emploi Ateliers de Recherche d emploi Documents Participants Atelier 5 : Prospecter les Entreprises par Télephone Prestations aux Chercheurs d Emploi Ateliers de Recherche d emploi anapec Documents Participants Atelier 5 : Prospecter les Entreprises par Télephone Des compétences pour l emploi des emplois pour les

Plus en détail

Discours de Paul Gérin-Lajoie à l occasion du gala-bénéfice soulignant

Discours de Paul Gérin-Lajoie à l occasion du gala-bénéfice soulignant Discours de Paul Gérin-Lajoie à l occasion du gala-bénéfice soulignant son 90 e anniversaire Bonsoir, D entrée de jeu, je tiens à vous remercier de votre présence ce soir pour fêter ce 90 e anniversaire

Plus en détail

FICHE 1. Economisons l'eau

FICHE 1. Economisons l'eau FICHE 1 Economisons l'eau La situation de sécheresse exceptionnelle qu'a traversé notre département en 2003 et les craintes qui s'amorcent pour l été 2010 nous conduisent à envisager, dans notre vie quotidienne,

Plus en détail

Journée Mondiale des Premiers Secours de la Croix-Rouge

Journée Mondiale des Premiers Secours de la Croix-Rouge D o s s i e r d e p r e s s e Journée Mondiale des Premiers Secours de la Croix-Rouge Le 10 septembre 2011 Complexe sportif du Château Blanc Contact presse : Virginie Bizot 06 74 13 34 95 dl.montargis@croix-rouge.fr

Plus en détail

Extrait de la publication

Extrait de la publication PRÉSENTATION Une toute jeune ille comprend dificilement les derniers mots de sa mère mourante, mais n ose lui faire répéter. Pourtant voilà Cendrillon liée à cette phrase : Tant que tu penseras à moi tout

Plus en détail

28. Chez la voyante. Fiche «enseignant» Niveau : A1

28. Chez la voyante. Fiche «enseignant» Niveau : A1 28. Chez la voyante Fiche «enseignant» Niveau : A1 Objectifs communicatifs : Exprimer une prévision Exprimer une probabilité Exprimer une certitude Faire des projets Exprimer une intention Objectifs linguistiques

Plus en détail

de l instruction publique estime que je vais donner des idées aux enfants lorsque je vais dans les écoles et nous devons nous battre pour aller dans

de l instruction publique estime que je vais donner des idées aux enfants lorsque je vais dans les écoles et nous devons nous battre pour aller dans Gavin COCKS, fondateur de l Association GASP/Afrique du Sud («des jeux auxquels les enfants ne devraient pas jouer»). Actions de prévention en Afrique du Sud. Bonjour à tous et merci beaucoup à Françoise

Plus en détail

Deuxième partie du programme : Des sociétés inégalement développées Chapitre 1 : Des inégalités devant les risques

Deuxième partie du programme : Des sociétés inégalement développées Chapitre 1 : Des inégalités devant les risques Deuxième partie du programme : Des sociétés inégalement développées Chapitre 1 : Des inégalités devant les risques Introduction : Question : Pourquoi les pays pauvres sont ils plus vulnérables* devant

Plus en détail

APRES LE PASSAGE DU CYCLONE THANE

APRES LE PASSAGE DU CYCLONE THANE APRES LE PASSAGE DU CYCLONE THANE Message de Rajkala.P Le 30 Décembre un cyclone s est abattu sur la côte de Pondichéry et du Tamil Nadu. Des vents d une force impressionnante ont dévasté la ville de Pondichéry

Plus en détail

COUR DES COMPTES. Synthèse. du rapport sur les organismes faisant appel à la générosité publique

COUR DES COMPTES. Synthèse. du rapport sur les organismes faisant appel à la générosité publique COUR DES COMPTES Synthèse du rapport sur les organismes faisant appel à la générosité publique Janvier 2011 L emploi des fonds collectés par les associations en faveur des victimes du Tsunami du 26 décembre

Plus en détail

I. Introduction II. Avancer III. Un héritage

I. Introduction II. Avancer III. Un héritage Remarques de S.E. Kaoru Ishikawa Gala / Assemblée générale annuelle de la Croix-Rouge canadienne Loews Le Concorde Hotel, Québec Le 18 juin 2011 19 h Dîner Gala I. Introduction II. Avancer III. Un héritage

Plus en détail

LA RéPOnSe COLLeCTive. Adhérez à Tulipe! La plaquette d information pour tout savoir sur notre politique de partenariat

LA RéPOnSe COLLeCTive. Adhérez à Tulipe! La plaquette d information pour tout savoir sur notre politique de partenariat LA RéPOnSe COLLeCTive des entreprises de SAnTé Aux POPuLATiOnS en SiTuATiOn de détresse Adhérez à Tulipe! La plaquette d information pour tout savoir sur notre politique de partenariat Qui sommes nous?

Plus en détail

ACTIVITÉ DE PRODUCTION ORALE. Niveau A2. Une semaine en Roumanie

ACTIVITÉ DE PRODUCTION ORALE. Niveau A2. Une semaine en Roumanie ACTIVITÉ DE PRODUCTION ORALE Niveau A2 Une semaine en Roumanie Le dossier comprend : - une fiche apprenant - une fiche enseignant - un document support Auteurs-concepteurs : Stéphanie Bara, Isabelle Barrière,

Plus en détail

ETAT D EVALUATION DES BESOINS D APPUI A L UNION DES COMORES

ETAT D EVALUATION DES BESOINS D APPUI A L UNION DES COMORES UNION DES COMORES ----------- Unité-Solidarité-Développement ----------- MINISTERE DE L INTERIEUR, DE L INFORMATION, CHARGE DES RELATIONS AVEC LES INSTITUTIONS ------- DIRECTION GENERALE DE LA SECURITE

Plus en détail

Annexe - Résolution 1 Déclaration Ensemble pour l humanité

Annexe - Résolution 1 Déclaration Ensemble pour l humanité Annexe - Résolution 1 Déclaration Ensemble pour l humanité Réunis à Genève pour la XXX e Conférence internationale de la Croix-Rouge et du Croissant-Rouge, nous, membres de ladite Conférence, avons centré

Plus en détail

Les relations entre les Normes minimales de l INEE et les Normes minimales de SPHERE

Les relations entre les Normes minimales de l INEE et les Normes minimales de SPHERE Les relations entre les Normes minimales de l INEE et les Normes minimales de SPHERE PARTICIPATION COMMUNAUTAIRE Norme INEE #1 sur la Participation communautaire : la participation Les membres des communautés

Plus en détail

LIVRET DES SOURCES D APPROVISIONNEMENT EN EAU

LIVRET DES SOURCES D APPROVISIONNEMENT EN EAU REPOBLIKAN I MADAGASIKARA Tanindrazana-Fahafahana-Fandrosoana LIVRET DES SOURCES D APPROVISIONNEMENT EN EAU MINISTERE DE LA SANTE PUBLIQUE 1 Introduction L accès à l eau potable et à l assainissement adéquat

Plus en détail

Portrait. Recueil d histoires sur la survie, le développement et la protection de l enfant Août 2009

Portrait. Recueil d histoires sur la survie, le développement et la protection de l enfant Août 2009 Portrait Recueil d histoires sur la survie, le développement et la protection de l enfant Août 2009 L accélération de la survie, du développement et de la protection de l enfant à risque Trahantsoa : un

Plus en détail

GROUPE LAFARGE. Banda Aceh - Indonésie. Point d étape 1 an après le tsunami du 26 décembre 2004

GROUPE LAFARGE. Banda Aceh - Indonésie. Point d étape 1 an après le tsunami du 26 décembre 2004 GROUPE LAFARGE Banda Aceh - Indonésie Point d étape 1 an après le tsunami du 26 décembre 2004 DOSSIER DE PRESSE Contact : Direction de la Communication Externe Groupe Stéphanie Tessier Tel : 01 44 34 92

Plus en détail

OMD 7 - Assurer un environnement durable

OMD 7 - Assurer un environnement durable OMD 7 - Assurer un environnement durable Garantir à la population un environnement durable et sain constitue le socle du septième Objectif du Millénaire pour le Développement (OMD). Cet objectif cible

Plus en détail

Opération Tremblement de terre en Haïti Résumé du plan d action

Opération Tremblement de terre en Haïti Résumé du plan d action Opération Tremblement de terre en Haïti Résumé du plan d action www.ifrc.org Sauver des vies, changer les mentalités. Table des matières Contexte 1 Aperçu 2 Pilier 1 : opération Tremblement de terre 4

Plus en détail

JOURNÉE MONDIALE DE L EAU 2006 SAMEDI 18 MARS 2006 Action contre la Faim se mobilise à Paris et dans 8 villes de France

JOURNÉE MONDIALE DE L EAU 2006 SAMEDI 18 MARS 2006 Action contre la Faim se mobilise à Paris et dans 8 villes de France JOURNÉE MONDIALE DE L EAU 2006 SAMEDI 18 MARS 2006 Action contre la Faim se mobilise à Paris et dans 8 villes de France CONTACT PRESSE : Sylvain Trottier : 01 43 35 88 43 / strottier@actioncontrelafaim.org

Plus en détail

Lundi 15 février 2010

Lundi 15 février 2010 Atelier d information presse Don d urgence de médicaments : mode d emploi Lundi 15 février 2010 Intervenants : - Dr Benoît GALLET, Président de Tulipe : «Le rôle de Tulipe, dispositif des Entreprises du

Plus en détail

à 19 heures Auditorium École secondaire de la Magdeleine 1100, boul. Taschereau, La Prairie

à 19 heures Auditorium École secondaire de la Magdeleine 1100, boul. Taschereau, La Prairie ====================================================================================================================== 36, boul. Taschereau, C.P. 35, La Prairie (Québec) J5R 3Y1 (450) 659-5491 ou sans

Plus en détail

SEISME EN HAITI, 6 MOIS APRES BILAN DES ACTIONS DE CARE

SEISME EN HAITI, 6 MOIS APRES BILAN DES ACTIONS DE CARE SEISME EN HAITI, 6 MOIS APRES BILAN DES ACTIONS DE CARE L intervention d urgence Au 29 juin, CARE continue de concentrer ses activités d urgence sur trois secteurs géographiques: Pétion-ville, Carrefour,

Plus en détail

Madame la Présidente, Monsieur le Directeur général, Mesdames et Messieurs les Délégués,

Madame la Présidente, Monsieur le Directeur général, Mesdames et Messieurs les Délégués, Madame la Présidente, Monsieur le Directeur général, Mesdames et Messieurs les Délégués, Le Ministre belge de la Coopération au développement, monsieur Armand De Decker, aurait bien voulu être des nôtres

Plus en détail

FACTSHEET HAITI DEUX ANS APRES

FACTSHEET HAITI DEUX ANS APRES HAITI DEUX ANS APRES Les actions de la Commission européenne pour reconstruire le pays Janvier 2012 Table of contents 1 L aide de l UE en bref 3 2 L aide humanitaire de la Commission européenne à Haïti.

Plus en détail

Haïti 2015. Handicap International - Information Fédérale Fiche pays Haïti 2015 08 FR

Haïti 2015. Handicap International - Information Fédérale Fiche pays Haïti 2015 08 FR Haïti 2015 MANDAT Présente en Haïti avant le séisme de janvier 2010, Handicap International est intervenue dès le lendemain du tremblement de terre et de déployer des moyens considérables afin de venir

Plus en détail

PROGRAMME DES EXAMENS PREMIER SEMESTRESTRE SUITE ET FIN ET SECOND SEMESTRE 2015

PROGRAMME DES EXAMENS PREMIER SEMESTRESTRE SUITE ET FIN ET SECOND SEMESTRE 2015 PROGRAMME DES EXAMENS PREMIER SEMESTRESTRE SUITE ET FIN ET SECOND SEMESTRE 2015 Master 2 développement Licence, master 1 et master 2 droit Licence, master 1 logistique Licence, master 1 et master 2 sciences

Plus en détail

Haïti, trois ans après le séisme

Haïti, trois ans après le séisme Interactive Reportage Web Report Haïti, trois ans après le séisme Haïti, trois ans après le séisme Evolution de l habitat dans les ruines de Port-au-Prince Le 12 Janvier 2010 à 16H 53 min heure locale,

Plus en détail

On va parler de parité à la télévision, ce soir, avec vous, Sylvie PIERRE- BROSSOLETTE, bonsoir! SYLVIE PIERRE-BROSSOLETTE Bonsoir!

On va parler de parité à la télévision, ce soir, avec vous, Sylvie PIERRE- BROSSOLETTE, bonsoir! SYLVIE PIERRE-BROSSOLETTE Bonsoir! FRANCE INFO INFO MEDIAS Le 28/02/2013 18:50:42 Invitée : Sylvie PIERRE-BROSSOLETTE, conseillère auprès du CSA Thème : La juste représentation, à la télévision, des femmes à compétences égales avec les

Plus en détail

Le HCR et l actuelle crise de la protection des réfugiés en Europe Genève MCEI 12 Novembre 2015

Le HCR et l actuelle crise de la protection des réfugiés en Europe Genève MCEI 12 Novembre 2015 Le HCR et l actuelle crise de la protection des réfugiés en Europe Genève MCEI 12 Novembre 2015 Anja Klug Directrice du bureau de liaison du HCR pour la Suisse et le Liechtenstein Structure de la présentation

Plus en détail

URGENCE ASIE DU SUD. Point sur les actions UNICEF au 25 février 2005

URGENCE ASIE DU SUD. Point sur les actions UNICEF au 25 février 2005 INFORMATION PRESSE URGENCE ASIE DU SUD Point sur les actions UNICEF au 25 février 2005 A ce jour, l'unicef France a fait parvenir un total de 40 millions d'euros en Asie du Sud. Le dernier envoi, d'un

Plus en détail

RAPPORT DE MISSION au TOGO. Village de Dzogbégan sur le plateau de Danyil MISSION AGRO-ALIMENTAIRE

RAPPORT DE MISSION au TOGO. Village de Dzogbégan sur le plateau de Danyil MISSION AGRO-ALIMENTAIRE RAPPORT DE MISSION au TOGO Village de Dzogbégan sur le plateau de Danyil MISSION AGRO-ALIMENTAIRE Du 1 er au 31 Juillet 2o12 I) INTRODUCTION Etudiante en Ecole d Ingénieur en Biologie industrielle, il

Plus en détail

Projet AAA Télécoms Sans Frontières

Projet AAA Télécoms Sans Frontières FRAPPIER Mathieu Licence RT ASRI / 2006-2007 Mont de Marsan Projet AAA Télécoms Sans Frontières Annexes FRAPPIER Mathieu Page 1 Table des matières Introduction... 3 Présentation détaillée de TSF... 3 Mission

Plus en détail

Mme Murphy-Chanéac, 2, Risques, 2014 Page 1

Mme Murphy-Chanéac, 2, Risques, 2014 Page 1 http://www.franceinfo.fr/monde/france-info-junior/typhon-1210117-2013-11-13 Mme Murphy-Chanéac, 2, Risques, 2014 Page 1 cyclonextreme.com Mme Murphy-Chanéac, 2, Risques, 2014 Page 2 Grandes idées : Les

Plus en détail

TRAGÉDIE À LAC-MÉGANTIC : DE LA GESTION DE CRISE À LA GESTION DE RISQUE

TRAGÉDIE À LAC-MÉGANTIC : DE LA GESTION DE CRISE À LA GESTION DE RISQUE TRAGÉDIE À LAC-MÉGANTIC : DE LA GESTION DE CRISE À LA GESTION DE RISQUE Mélissa Généreux et Geneviève Petit Direction de santé publique de l Estrie 20 mai 2014 Plan de la présentation 1. Rappel de l évènement

Plus en détail

Fondation ANESVAD Mouvement d Intégration pour le Promotion Sociale (MIPROS)».

Fondation ANESVAD Mouvement d Intégration pour le Promotion Sociale (MIPROS)». «Près de sept interminables mois qui ont suivi l inexplicable tragédie du 12 janvier 2010, plus d un million et demi d Haïtiens et d Haïtiennes, nourrissons, bébés, enfants, jeunes, vieux, adultes, vieillards,

Plus en détail

Présentation du programme ANO et de la démarche de capitalisation

Présentation du programme ANO et de la démarche de capitalisation Présentation du programme ANO et de la démarche de capitalisation Le programme ANO (Assainissement Nord Ouest) a été mis en œuvre par un consortium de trois associations : o Action contre la Faim (ACF),

Plus en détail

6ÈME FORUM MONDIAL DE L EAU DISCOURS DU PREMIER MINISTRE, FRANÇOIS FILLON. (Marseille, 12 mars 2012)

6ÈME FORUM MONDIAL DE L EAU DISCOURS DU PREMIER MINISTRE, FRANÇOIS FILLON. (Marseille, 12 mars 2012) 6ÈME FORUM MONDIAL DE L EAU DISCOURS DU PREMIER MINISTRE, FRANÇOIS FILLON (Marseille, 12 mars 2012) Mesdames, Messieurs, Depuis maintenant une quinzaine d années, les Forums mondiaux de l Eau ont fait

Plus en détail

1/ Message du Président de la Section et Président du Comité d Organisation

1/ Message du Président de la Section et Président du Comité d Organisation Table des matières 1. Message du Président de la Section et Président du Comité d Organisation 2. Présentation de la SISL 3. Présentation de la Section de Villeneuve 4. Programme de la Fête Internationale

Plus en détail

Renforcement de la réponse aux situations d urgence

Renforcement de la réponse aux situations d urgence Renforcement de la réponse aux situations Lors de sa prise de fonctions en 2005, le Haut Commissaire s est engagé à veiller à ce que le HCR soit mieux armé pourfairefaceàdessituations.envertudecet engagement,

Plus en détail

TWITTER IS THE BUZZ BUILDER FRENCH TRANSLATION

TWITTER IS THE BUZZ BUILDER FRENCH TRANSLATION TWITTER IS THE BUZZ BUILDER FRENCH TRANSLATION Annemarie Cross: Et maintenant ce signal très spécial et ce pour 10 épisodes. Une série très spéciale pour vous, coachs et consultants qui nous écoutez durant

Plus en détail

JOURNEES ANNUELLES DES HYDROCARBURES 2014 DISCOURS DE CLOTURE. Yves-Louis Darricarrère

JOURNEES ANNUELLES DES HYDROCARBURES 2014 DISCOURS DE CLOTURE. Yves-Louis Darricarrère JOURNEES ANNUELLES DES HYDROCARBURES 2014 DISCOURS DE CLOTURE Yves-Louis Darricarrère Mesdames, Messieurs, Cher Amis, Il se trouve que l année dernière m était déjà revenu l honneur et le plaisir de clôturer

Plus en détail

Pic Mondial de production du Pétrole et du Gaz

Pic Mondial de production du Pétrole et du Gaz Pic Mondial de production du Pétrole et du Gaz Analyser la problématique, Penser l avenir Construire et proposer une Stratégie pour anticiper et atténuer la crise en perspective Conférence X-ENS-UPS 11

Plus en détail

Chapitre 7. Contribuer à l effort de solidarité internationale

Chapitre 7. Contribuer à l effort de solidarité internationale Chapitre 7 Contribuer à l effort de solidarité internationale Chapitre 7 Contribuer à l effort de solidarité internationale L a mondialisation offre aux économies développées des défis et des perspectives

Plus en détail

Bravo! Vous arrosez avec l eau de pluie : vous gagnez 100 litres. Pollution de l eau : l équipe suivante joue 2 fois

Bravo! Vous arrosez avec l eau de pluie : vous gagnez 100 litres. Pollution de l eau : l équipe suivante joue 2 fois BRAVO! Vous arrosez avec l eau de pluie Vous gagnez 100 Bravo! Vous arrosez avec l eau de pluie : vous gagnez 100 litres L équipe suivante joue 2 Pollution de l eau : l équipe suivante joue 2 fois BRAVO!

Plus en détail

GROUPEMENT VOLONTAIRE POUR LE DÉVELOPPEMENT RURAL DURABLE NORD-SUD (GVDRD NORD-SUD) PLAN STRATÉGIQUE TRIENNAL D INTERVENTION : 2013-2015 AOÛT 2012

GROUPEMENT VOLONTAIRE POUR LE DÉVELOPPEMENT RURAL DURABLE NORD-SUD (GVDRD NORD-SUD) PLAN STRATÉGIQUE TRIENNAL D INTERVENTION : 2013-2015 AOÛT 2012 GROUPEMENT VOLONTAIRE POUR LE DÉVELOPPEMENT RURAL DURABLE NORD-SUD (GVDRD NORD-SUD) PLAN STRATÉGIQUE TRIENNAL D INTERVENTION : 2013-2015 AOÛT 2012 1 ÉNONCÉE DE LA PROBLÉMATIQUE ET MOTIVATION Dans certains

Plus en détail

Je m appelle Hans. Le 7 novembre 1919. J ai rencontré Frédéric à la gare.

Je m appelle Hans. Le 7 novembre 1919. J ai rencontré Frédéric à la gare. Je m appelle Hans. Le 7 novembre 1919. J ai rencontré Frédéric à la gare. Je venais d arriver à Hanovre par le train de onze heures. À Düsseldorf j avais passé plus de trois semaines chez un homme de quarante

Plus en détail

Décantation des boues. Cuve à compartiments. Flexible haute-pression. Outil de travail bus à réaction

Décantation des boues. Cuve à compartiments. Flexible haute-pression. Outil de travail bus à réaction Eau propre Décantation des boues Cuve à compartiments Treuil d enroulement Pompe haute-pression Flexible haute-pression Aspiration des matières Regard de visite Collecteur à ramoner Outil de travail bus

Plus en détail

VILLE DE MONTMORENCY. Plan communal de sauvegarde. c r h w t. risques majeurs. Les bons réflexes en cas de danger!ou d alerte

VILLE DE MONTMORENCY. Plan communal de sauvegarde. c r h w t. risques majeurs. Les bons réflexes en cas de danger!ou d alerte VILLE DE MONTMORENCY Plan communal de sauvegarde c r h w t a Les risques majeurs Les bons réflexes en cas de danger!ou d alerte à quoi sert ce document d information? Ce guide pratique présente les différents

Plus en détail

La pandémie Grippale. Une opportunité pour la gouvernance du risque sanitaire?

La pandémie Grippale. Une opportunité pour la gouvernance du risque sanitaire? La pandémie Grippale Une opportunité pour la gouvernance du risque sanitaire? Une action mutuelle des professionnels de l Hôpital Une action mutuelle du reseau VILLE HOPITAL Atelier AFGRIS octobre 2006

Plus en détail

Inter Amérique : Le forum des donateurs d ADRA promouvra une plus grande mise en réseau entre les sections locales de tous les pays.

Inter Amérique : Le forum des donateurs d ADRA promouvra une plus grande mise en réseau entre les sections locales de tous les pays. Inter Amérique : Le forum des donateurs d ADRA promouvra une plus grande mise en réseau entre les sections locales de tous les pays. ADRA et les leaders de l église osent pour une photo de groupe lors

Plus en détail

Hôtel de Ville de Paris, Jeudi 26 mars 2015

Hôtel de Ville de Paris, Jeudi 26 mars 2015 Discours du Président de la République lors du Sommet des maires pour le climat Publié le 26 Mars 2015 Hôtel de Ville de Paris, Jeudi 26 mars 2015 Madame la Maire de Paris, chère Anne HILDALGO, Je voulais

Plus en détail

Préparer votre famille à une situation d urgence Notes de l animateur

Préparer votre famille à une situation d urgence Notes de l animateur Diapositive 1 Préparer votre famille à une situation d urgence Notes de l animateur L animateur se présente; ensuite, il présente le thème ainsi que les membres du groupe. Diapositive 2 Après les présentations,

Plus en détail

La BOULANGERIE. Rapport de mission n 1. Georges Gestionnaire Fondation Haïtienne pour le Relèvement et le Développement (FHRD) Adresse : HAÏTI

La BOULANGERIE. Rapport de mission n 1. Georges Gestionnaire Fondation Haïtienne pour le Relèvement et le Développement (FHRD) Adresse : HAÏTI Georges Gestionnaire Fondation Haïtienne pour le Relèvement et le Développement (FHRD) 91 boulevard Auguste Blanqui 75013 Paris - France Tél.: +33 (0)1 58 10 74 80 Courriel : contact@fidesco.fr www.fidesco-international.org

Plus en détail

LA MAISON DE POUPEE DE PETRONELLA DUNOIS

LA MAISON DE POUPEE DE PETRONELLA DUNOIS LA MAISON DE POUPEE DE PETRONELLA DUNOIS Je suis une poupée dans une maison de poupée. Un jour j ai quitté mari et enfants, pourquoi? je ne sais plus très bien. À peine le portail s était-il refermé derrière

Plus en détail

Le rapport complet a été transmis aux sociétés nationales le 19 décembre 2012.

Le rapport complet a été transmis aux sociétés nationales le 19 décembre 2012. Faits et chiffres Tremblement de terre en Haïti 3 ans après 20 décembre 2012 Réponse Croix-Rouge Croissant-Rouge Le présent document résume la performance collective de la Croix-Rouge Croissant-Rouge lors

Plus en détail

FICHE DE POSTE INTITULE DU POSTE: COORDONNATEUR REGIONAL DE PROJETS ANTILLES. LIEN HIERARCHIQUE : Chef de délégation régionale Amérique Caraïbes (N+1)

FICHE DE POSTE INTITULE DU POSTE: COORDONNATEUR REGIONAL DE PROJETS ANTILLES. LIEN HIERARCHIQUE : Chef de délégation régionale Amérique Caraïbes (N+1) FICHE DE POSTE INTITULE DU POSTE: COORDONNATEUR REGIONAL DE PROJETS ANTILLES LIEN HIERARCHIQUE : Chef de délégation régionale Amérique Caraïbes (N+1) LIENS FONCTIONNELS : - Direction Outremer (DIROM) -

Plus en détail

Eco-logis. Projet Pédagogique. Un projet de voyage autour du monde, à la rencontre d auto-constructeurs. www.eco-logis.org (en construction)

Eco-logis. Projet Pédagogique. Un projet de voyage autour du monde, à la rencontre d auto-constructeurs. www.eco-logis.org (en construction) Eco-logis Un projet de voyage autour du monde, à la rencontre d auto-constructeurs Projet Pédagogique www.eco-logis.org (en construction) Un projet de l Association Le Porte-Bagages portebagages.e-monsite.com

Plus en détail

Amélioration de l approvisionnement en eau et de l assainissement dans le monde : coûts et avantages

Amélioration de l approvisionnement en eau et de l assainissement dans le monde : coûts et avantages Amélioration de l approvisionnement en eau et de l assainissement dans le monde : coûts et avantages Résumé La déclaration du Millénaire des Nations Unies confirme que l eau et l assainissement jouent

Plus en détail

TABLE RONDE N 3 COOPÉRATION DES INSTITUTIONS EN MATIÈRE D ASSURANCE PENSION LA COORDINATION ET LES ENTREPRISES

TABLE RONDE N 3 COOPÉRATION DES INSTITUTIONS EN MATIÈRE D ASSURANCE PENSION LA COORDINATION ET LES ENTREPRISES TABLE RONDE N 3 COOPÉRATION DES INSTITUTIONS EN MATIÈRE D ASSURANCE PENSION LA COORDINATION ET LES ENTREPRISES Claude MULSANT, Directrice adjointe du réseau MAGELLAN INTERNATIONAL J ai donc la lourde responsabilité

Plus en détail

Proprietary Information Do not release without the express permission of the author

Proprietary Information Do not release without the express permission of the author Enjeux stratégiques & sécuritaires liés aux ressources en eau F. Galland Directeur Général d Environmental Emergency & Security Services Proprietary Information Do not release without the express permission

Plus en détail

DONNER NAISSANCE NE DOIT PAS ÊTRE UNE QUESTION DE VIE OU DE MORT

DONNER NAISSANCE NE DOIT PAS ÊTRE UNE QUESTION DE VIE OU DE MORT DONNER NAISSANCE NE DOIT PAS ÊTRE UNE QUESTION DE VIE OU DE MORT Mise à jour avec rétroinformation technique de décembre 2012 Chaque jour, près de 800 femmes meurent durant la grossesse ou l accouchement

Plus en détail

Unités de potabilisation de l eau en situation d urgence Stations d eau potable pour villages et sites isolés Solutions globales de gestion de l eau

Unités de potabilisation de l eau en situation d urgence Stations d eau potable pour villages et sites isolés Solutions globales de gestion de l eau Unités de potabilisation de l eau en situation d urgence Stations d eau potable pour villages et sites isolés Solutions globales de gestion de l eau LMS World Water Treatment l eau potable à hauteur d

Plus en détail

SRI LANKA un infirmier du SDIS du Rhône au cœur de l action

SRI LANKA un infirmier du SDIS du Rhône au cœur de l action Reportage SRI LANKA un infirmier du SDIS du Rhône au cœur de l action 2 Edito Après les départs des docteurs Pierre MARIA (Indonésie en 2006 avec la sécurité civile) et Maxime TAVERNIER (Madagascar en

Plus en détail

Bonsoir, Olivier SCHRAMECK, je vous en prie PIERRE LESCURE Bonsoir, Monsieur le Président.

Bonsoir, Olivier SCHRAMECK, je vous en prie PIERRE LESCURE Bonsoir, Monsieur le Président. FRANCE 5 C A VOUS Le 17/12/2015 19:03:57 Invité : Olivier SCHRAMECK, président CSA On va accueillir à présent un homme rare à la télévision, même s il y fait la pluie et le beau temps, c est le patron

Plus en détail

Contact : dh@communication-sensible.com. www.communication-sensible.com

Contact : dh@communication-sensible.com. www.communication-sensible.com www.communication-sensible.com Pragmatique, ce dossier tente de nous ramener à la réalité. A l heure où les crises se multiplient, nous voyons une nouvelle tendance émerger : celle de la communication

Plus en détail

Bilan Haïti. 3 ans après le séisme du 12 janvier 2010

Bilan Haïti. 3 ans après le séisme du 12 janvier 2010 Bilan Haïti 3 ans après le séisme du 12 janvier 2010 PREAMBULE BILAN HAÏTI, 3 ANS APRES LE SEISME DU 12 JANVIER 2010 Dès l annonce de la catastrophe, le Secours populaire français est intervenu face à

Plus en détail

PLAN COMMUNAL DE SAUVEGARDE

PLAN COMMUNAL DE SAUVEGARDE PLAN COMMUNAL DE SAUVEGARDE METHODOLOGIE D ELABORATION Reproduction interdite sans autorisation préalable Cette méthodologie d élaboration a été développée par l qui est une Association de Loi 1901 dont

Plus en détail

N 3 LES ATTENTATS À PARI S 16. 11. 15. Pourquoi les terroristes ont-ils attaqué? Que s est-il passé le 13 novembre?

N 3 LES ATTENTATS À PARI S 16. 11. 15. Pourquoi les terroristes ont-ils attaqué? Que s est-il passé le 13 novembre? N 3 LES ATTENTATS À PARI S 16. 11. 15 Que s est-il passé le 13 novembre? Pourquoi les terroristes ont-ils attaqué? Qu est-ce que ça change dans le quotidien? Et maintenant, que va-t-il se passer? Pour

Plus en détail

Veuillez lire attentivement ce mode d emploi avant de commencer l étude de votre cours audio.

Veuillez lire attentivement ce mode d emploi avant de commencer l étude de votre cours audio. Veuillez lire attentivement ce mode d emploi avant de commencer l étude de votre cours audio. Mode d emploi du cours audio REUSSIR Tout d abord, félicitations pour l achat de ce cours et pour la décision

Plus en détail