Vivre. au lycée. orientation

Dimension: px
Commencer à balayer dès la page:

Download "Vivre. au lycée. orientation"

Transcription

1 Vivre MARS au lycée LE PEER-TO-PEER LE DANS LA LIGNE DE MIRE PETITE HISTOIRE DE LA SCIENCE-FICTION orientation L ARTISANAT, POURQUOI PAS?

2 Accédez à la conduite Prêt permis à 1 par jour* Votre formation à la conduite** avec un prêt à taux 0%. Pas d argent à avancer, pas d intérêt à payer, vous remboursez tout en douceur 30 par mois. Et c est également valable pour la conduite accompagnée! Retrouvez toutes les offres VIP sur * Prêt à taux zéro en faveur des jeunes de 16 à 25 ans révolus dans la limite de euros, pour une durée maximale de 40 mois et sur la base de remboursement de 30 euros par mois, intérêts pris en charge par l Etat dans le cadre de l opération «Le Permis à un euro par jour». Coût total du crédit 0 euro hors assurances facultatives, TEG fixe de 0%. Sous réserve de signature d un contrat de formation avec une école de conduite, partenaire de l opération (liste disponible sur le site officiel puis d acceptation de votre dossier dans l une des agences du Crédit Mutuel. Le prêt destiné aux mineurs devra être souscrit par leurs représentants légaux. ** Valable pour une première inscription au permis de conduire de catégorie A (motocyclette de plus de 125 cm 3 ) ou B (voiture). Confédération Nationale du Crédit Mutuel - 88/90 rue Cardinet Paris - Mars Interprété par Zazimuts Vivre au lycée Artisan = bon plan Demandez à vos parents combien leur coûte la réfection de la toiture, l intervention du plombier, la pose d un Vélux ou la fabrication sur mesure de la porte en chêne de la buanderie. Et combien de temps il a fallu pour que le boulot soit fait! Ce sera mieux qu un long discours pour vous convaincre que l artisanat, ce sont des emplois du temps bien remplis, donc l assurance d avoir du travail tous les jours, et aussi des revenus qui permettent de vivre dignement. Au-delà de ces considérations terre à terre, il en est d autres qui peuvent aussi séduire : le menuisier, l ébéniste, le tailleur de pierre, sont aussi des artisans dont les métiers font parfois rêver. Sans parler de ces petits artisans qui nous font des magazines comme on savait faire dans le temps, avec plein d infos, de la bonne humeur, de la culture... heu... Je m égare. Bref, personne n est obligé de s enfermer dans une filière généraliste et s acharner à décrocher un bac si la tentation, et la perspective de réussir, est ailleurs. Enfin moi, ce que j en dis... Fab, rédac chef 22 MARS ACTUS 8 VIE DES BAHUTS Quand Montesquieu rime avec... nouvelles technologies 10 DOSSIER ORIENTATION L artisanat, pourquoi pas? 14 TECHNOS Le peer-to-peer dans la ligne de mire! 15 COMPRENDRE 16 MÉTHODES Mieux se concentrer, c est possible! 18 CULTURE Petite histoire de la science-fiction 20 RENCONTRE Gordon Zola : Ce qui prête à rire donne à penser 22 TECHNO-CONSO 24 CULTURE & LOISIRS 30 SPORT La gym suédoise fait fureur en France! Dans Vivre au Lycée du mois prochain > Anorexie : attention danger > Les métiers de la santé Vivre au lycée - mars N 22 - Édité par Éditions ÉPICURE - www. editions-epicure.com - Directeur de la publication : Philippe Touzeau- Menoni - Rédacteur en chef : Fabien Cluzel, com - Ont participé à la rédaction : Nadia Bijarch, Fabien Cluzel, Jean-Luc Éluard, Sylvie de Mathuisieulx, Gil Ozzy-Rolland - Conception graphique : Sandrine Lemarchand - Direction technique : Sébastien Degliame - D&D Graphiks : - Révision : Élisabeth Knebelmann - Illustrations : Christophe Sénégas - Publicité commerciale : Marc Rouanet - Crédits-photos : Phovoir, Digital vision, Pixland - I.S.S.N. : Prix de vente au numéro : 2,39 euros TTC. Abonnement pour dix numéros : 23,92 euros TTC - Dépôt légal : mars Impression : Litografia Rosés - Tirage : ex. ; Les Éditions Épicure autorisent la reproduction des textes de ce magazine en milieu scolaire.

3 Cours anti-déprime Bac S : mieux vaut le passer à l heure ACTUS EN BREF ET EN BRÈVES Infos sérieuses ou insolites, initiatives bienvenues ou inutiles, anecdotes en tout genre! Après la création de cours destinés à apprendre les bases du bonheur en Allemagne, c est l Angleterre qui tente de remonter le moral de ses élèves. Des sessions de thérapie de groupe seront testées auprès de élèves de 13 à 16 ans et, si le résultat est positif, elles seront introduites dans le programme scolaire national. On y apprendra à garder son calme, résoudre ses problèmes, lutter contre les émotions négatives et à se mettre à la place des autres. Ces cours sont particulièrement destinés aux 20 % d élèves qui sont considérés comme présentant de forts risques de dépression. Et si c était ça, le progrès? «L obtention du baccalauréat S au premier groupe d épreuves est fortement liée à l âge : à caractéristiques identiques, deux ans de retard ou plus font baisser le taux de réussite de 30 points». En plus clair : 61 % des candidats ayant un an de retard décrochent le bac S du premier coup (sans passer par le rattrapage) et 45 % chez ceux qui ont un retard de plus d un an... contre 94 % des élèves en avance et 86 % de ceux qui sont à l heure. Ces conclusions, dressées par le bureau des statistiques du ministère de l Éducation nationale, rappellent si besoin est que s acharner à redoubler pour tenter de décrocher un bac S n est pas forcément la bonne stratégie. Brute épaisse Prépa, qui veut de ma prépa? Il faut toujours être prudent avec les annonces, mais il l a dit : afin de favoriser la diversité dans les grandes écoles et les cursus sélectifs, le président Sarkozy souhaite que «dès septembre 2009, 25 % des places de chaque classe préparatoire aux grandes écoles soient réservées aux meilleurs lycéens boursiers. À la rentrée 2010, ce taux atteindra 30 %». Un chiffre qui stagne aujourd hui autour de 23 %. De son côté, la ministre de l Enseignement supérieur, Valérie Pécresse, souhaite avec le même objectif, la création de classes préparatoires dans les universités. Il en existe déjà, mais très peu. Bon, maintenant, la question c est aussi de savoir si tout le monde a envie de faire une prépa... Et pour quoi faire. L ONISEP lance sa web TV La vallée du Swat, au Pakistan, était un lieu de vacances tranquille. Jusqu à l arrivée d un fou furieux, Maulana Fazlullah, qui veut faire sa loi (islamique, comme prétexte) et a annoncé qu il tuerait toutes les filles qui se rendront à l école. Comme ce garçon est du genre pointilleux et qu il ne devait pas avoir de très bonnes notes quand il était petit, il ajoute qu il fera sauter toutes les écoles qui reçoivent des filles. Résultat : près de 400 écoles ne rouvriront pas. Car la menace est sérieuse : ces derniers mois, les sbires de Fazlullah ont attaqué 170 établissements scolaires, dont 100 réservés aux filles. Amendes de vacances Quarante-trois parents anglais ont écopé d une amende de 100 livres sterling (environ 140 euros) pour avoir emmené leurs enfants en voyage avec eux en dehors des périodes de vacances scolaires. Il faut dire que là-bas, plus qu en France, les séjours sont carrément bradés en dehors des vacances officielles, les compagnies de voyages offrant même des places gratuites pour les moins de 15 ans. Mais l effet des sanctions est assez limité : l économie réalisée sur les voyages compense largement les amendes. Bizarrement, les voyagistes ont le droit de proposer ces rabais mais les parents n ont pas celui de les acheter. Pas toujours évident de découvrir un métier sans rencontrer des professionnels, ou seulement en consultant des bouquins... Hé bien on peut faire autrement : en consultant la web TV de l ONISEP, l organisme national chargé de l orientation. 400 vidéos sur les métiers, en ligne, et encore plein d autres choses à découvrir sur Le droit à la malbouffe Le retour de l uniforme? «Un T-shirt siglé signalant l appartenance à l établissement a beaucoup d avantages : Le Burger King proche d un établissement scolaire de Christchurch qui, comme tout le monde le sait, est la capitale de la Nouvelle-Zélande, avait instauré une interdiction d entrée aux élèves en uniforme scolaire. Ça n a pas plu à une aimable mère de famille qui a trouvé que son gamin avait le droit de bouffer des frites grasses et des graisses saturées : elle a fait appel à la commission des droits de l homme qui lui a donné raison. Le Burger King, qui avait mis en place ce règlement à cause du comportement agressif de quelques élèves, a dû le retirer. Dommage pour la direction de l établissement scolaire qui trouvait là une bonne occasion d obliger ses élèves à manger sainement. Grâce aux droits de l homme, ils pourront devenir obèses comme tout le monde. il met tous les élèves dans une situation d égalité les uns par rapport aux autres». Tu seras paysan, mon fils! C est ce qu a répondu le ministre de l Éducation nationale Xavier Darcos le 15 janvier dernier, à l occasion d une visite dans une école londonienne, à un Le retour à la terre, des conditions de travail dures (les 35 heures là ça marche pas) mais saines, et pourquoi pas? Le réseau national des Jeunes agriculteurs vient de lancer le site afin de promouvoir les métiers et les démarches pour devenir agriculteur. journaliste qui l interrogeait sur le port de l uniforme. «Il n y a pas de raison de tourner cela en dérision, a ajouté le ministre, je l avais proposé il y a quelques années. On pourrait l expérimenter dans les établissements en difficulté.» Au moins, ça éviterait la prolifération des hommes-sandwich dans les bahuts. 4 Vivre au lycée #22 mars 2009 Vivre au lycée #22 mars

4 ACTUS EN BREF ET EN BRÈVES Infos sérieuses ou insolites, initiatives bienvenues ou inutiles, anecdotes en tout genre! Réforme du lycée : ça consulte L éducation aussi a ses prix Après le recul de Xavier Darcos sur le projet de réforme du lycée, les nouveaux venus dans le processus consultent à tout-va : Richard Descoings, directeur de Sciences-Po Paris, et Martin Hirsh, nouveau Haut-commissaire à la jeunesse, rencontrent actuellement, un peu partout en France, des représentants des lycéens pour tenter de faire avancer le schmilblick. Richard Descoings, officiellement «pilote» de la réforme à venir, et qui a annoncé qu il se rendrait dans «au moins 100 lycées» d ici là, rendra un rapport d étape en mai prochain à Xavier Darcos, puis sa contribution définitive en octobre. On attend qu ils viennent nous voir, on a aussi plein de trucs à leur dire. Julie Waeckerli, élève de première L au lycée Louis-Pasteur de Strasbourg (Haut- Rhin) et Ludovic Guinel, en première bac pro du lycée professionnel Olivier-Guichard de Guérande (Loire-Atlantique), sont les lauréats 2009 du Prix national de l Éducation. Ils ont reçu chacun euros offerts par l Académie des sports. Cette distinction récompense depuis 1987 deux élèves de lycée choisis parmi les lauréats primés dans chaque académie, «tant pour leurs résultats scolaires et leur valeur sportive» que «leur participation à la vie de la communauté éducative et leur adhésion à une citoyenneté active et responsable». Le svaeiz-vuos? Curieuse logique En mdoifniat l odrre des ltetres dnas les mtos mias snas chganer la prmeirèe ni la dnièrere, nrote ceverau arvire galomeblent à codrmeprne le snes des pashres. Alros que si on ivernse slmeeuent clleesci mias pas les atrues, on ne puet rein cromendpre. Énoantnt, non? «Le gouvernement continue à diviser le corps enseignant et faire vivre la méritocratie en classant d une part les bons enseignants et d autre part les mauvais», s est insurgée l UNL (Union nationale lycéenne), à propos de la réforme du statut des profs de facs. On ne portera pas de jugement sur le fond, mais c est un peu comme si les malades se plaignaient qu on veuille «classer d une part les bons médecins et d autre part les mauvais». C est pourtant leur intérêt, non? Y a un truc qui nous échappe... 6 Vivre au lycée #22 mars 2009

5 VIE DES BAHUTS QUAND MONTESQUIEU RIME QUAND MONTESQUIEU RIME avec nouvelles technologies Le lycée Montesquieu, situé à Herblay dans le Val d Oise (95), est l un des 15 bahuts d Ile-de-France qui expérimentent les Environnements numériques de travail (ENT). Objectif : faciliter les apprentissages en se servant des nouvelles technologies. Vous ne le savez peut-être pas, mais en 2004 le ministère de l Éducation nationale a lancé une démarche de généralisation de ce qu on appelle dans le jargon les «Espaces numériques de travail» (ENT). En clair, ces ENT font partie des Technologies de l information et de la communication pour l éducation (TICE), qui recouvrent les outils et produits numériques pouvant être utilisés dans le cadre de l enseignement. Également appelé «bureau virtuel» ou «portail de services», cet outil en ligne est accessible depuis n importe quel navigateur connecté à Internet. Il réunit les services numériques adaptés à tous les acteurs de la communauté éducative (élèves et étudiants, professeurs, parents, personnels d encadrement...). Tout cela étant dit, la question brûle les lèvres : à quoi ça sert? L ENT, à quoi ça sert? «L élève peut télécharger des fichiers en ligne mais il peut aussi déposer des articles que je dois d abord valider», nous explique M. Gille, proviseur adjoint et personne ressource informatique du lycée Montesquieu. Mais ce n est évidemment pas tout! Depuis leur espace personnel, les JESSICA, ÉLÈVE EN 1 RE STG «J utilise mon ENT surtout pour voir mes notes. Mes parents me font confiance, mais c est pour eux un moyen de suivre ma scolarité. Et quand on doit réaliser un travail en groupe, l ENT nous permet de mettre en commun les textes sur lesquels on travaille.» élèves, leurs parents et les équipes éducatives peuvent accéder aux services et ressources de la vie scolaire (emploi du temps de la classe, consultation des notes, relations avec les parents ), de la vie de l établissement (voyages scolaires, activités associatives et périscolaires ) et des relations pédagogiques entre enseignants et élèves (mise à disposition de ressources pédagogiques, cahier de texte de la classe, enseignement à distance ). Il peuvent aussi accéder à des services de base : outils de communication (courrier électronique ), espace de stockage de fichiers privés, consultation des annuaires de l établissement et de l académie, etc. Comment ça marche? Les lycéens de Montesquieu peuvent accéder à leur compte ENT dans les salles informatiques, au CDI ou encore sur une des bornes interactives situées dans le hall d entrée de l établissement. Mais ils peuvent aussi le faire depuis chez eux. Derrière tout ça, se cache un véritable travail entre les collectivités territoriales, l académie et l établissement : association des partenaires et des utilisateurs à la conception du projet, définition des priorités et suivi du développement, formation des administrateurs et des utilisateurs, mise en place des structures d assistance et de maintenance et définition des règles et des chartes d utilisation. Bref, les ENT devraient faciliter les apprentissages, notamment en permettant à chaque utilisateur de travailler à l extérieur de l établissement, de disposer d un espace personnel et de bosser en groupe. Ils permettent aussi de développer l utilisation des technologies de l information et de la communication dans les établissements, favorisent l autonomie et accentuent l ouverture vers l ensemble des membres de la communauté scolaire (parents d élèves, conseillers d orientation, etc.). «L ENT est un outil supplémentaire de diffusion. Les informations sont plus accessibles, aussi bien pour les élèves que pour leurs parents», souligne M. Persyn, professeur de sciences de l ingénieur et personne ressource informatique. Pas encore très populaire Mais l ENT est encore en phase d expérimentation : «La configuration de cet outil est assez complexe, elle ressemble à celles qu on pourrait trouver dans le monde de l entreprise À la rentrée, j ai envoyé un message sur le À QUAND UN ENT POUR TOUS? En France, la généralisation des ENT varie selon les régions, mais elle concerne aussi bien l enseignement primaire, secondaire que supérieur. Commencée en 2008, cette généralisation au niveau national s effectuera jusqu en bureau virtuel de 66 élèves, aucun ne m a répondu!», remarque M. Michel, professeur d économie-gestion. Son utilisation n est donc pas très populaire chez les lycéens, ils n ont pas encore pris l automatisme de consulter leur ENT comme ils le feraient pour leur boîte mail Les différentes expériences des lycées expérimentaux doivent donc permettre de faire un inventaire des équipements, un bilan des besoins et des attentes des utilisateurs et de proposer des solutions techniques d ENT. À partir de là, les établissements pourront mieux gérer ce nou- vel outil et les élèves auront peut-être le réflexe ENT! Nadia Bijarch 8 Vivre au lycée #22 mars 2009 Vivre au lycée #22 mars

6 DOSSIER ORIENTATION : ORIENTATION : l artisanat, pourquoi pas? PETITE PRÉCISION LEXICALE POUR SAVOIR DE QUOI ON CAUSE EXACTEMENT L ARTISANAT, «PREMIÈRE ENTREPRISE DE FRANCE» Quel point commun y a-t-il entre un traiteur, un plombier, une fleuriste, un boulanger, un carrossier, un chapelier, une modiste, une esthéticienne, un cordonnier, un carreleur, un menuisier, une couturière, un chauffeur de taxi, un bijoutier-horloger, un tailleur de pierre et un accordeur de piano? Bien sûr, vous avez deviné du premier coup : ils sont tous artisans. Mais hors contexte, et sans avoir lu le titre de ce dossier, auriez-vous trouvé aussi vite? Certainement pas. Car s il est un secteur qui recouvre des réalités multiples et un véritable «inventaire à la Prévert», c est bien celui-ci. Les artisans, quels qu ils soient, ont cependant beaucoup de choses en commun dans leur façon de travailler. En contact permanent avec une clientèle souvent locale et en principe fidèle, ils ont tous développé un savoir-faire très pointu dans un métier concret. Leurs compétences ont été acquises le plus souvent au cours d un apprentissage, et elles sont nécessairement validées par un diplôme reconnu. Un apprentissage Les chambres des métiers organisent une semaine de l artisanat partout en France : démonstrations de savoirfaire, portes ouvertes d entreprises et de centres de formation, concours, informations sur les métiers et les voies de formation Renseignez-vous! Du 16 au 20 mars Semaine de l Artisanat Il s effectue généralement dans un Centre de Formation d Apprentis (CFA pour les intimes), où les jeunes découvrent rapidement les joies du terrain et de la «vraie vie». En effet, dans ces établissements, les cours proprement dits (des matières habituelles, comme les maths, le français ou les langues vivantes, mais aussi plus techniques et professionnelles) alternent avec des périodes en entreprise, effectuées sous la houlette d un maître d apprentissage. Le principal intérêt du système, c est qu il permet d appliquer rapidement et en pratique ce que l on a appris en classe. Inversement, et logiquement, la chose sert aussi à mieux comprendre la théorie qui, comme par magie, devient soudain moins théorique! Un statut L apprenti est un employé qui a obligatoirement signé un contrat de travail avec l artisan-chef d entreprise. La bonne nouvelle, c est que qui dit salarié dit salaire. La moins bonne, c est qu il ne faut pas vous attendre à toucher des mille et des cents (vous serez payé en pourcentage du SMIC, en fonction de votre âge et de l année d études). Quoi qu il en soit, le jeune en apprentissage a des droits et des devoirs dans l entreprise, comme un «grand». Il doit être efficace et répondre aux attentes de son employeur, mais à lui les premiers congés payés de sa vie! Un diplôme Le premier niveau qu on puisse envisager est celui du CAP. Ce certificat d aptitude professionnelle, qui se prépare en deux ans, est accessible dès la fin de la troisième, mais chaque année, des élèves déçus du lycée ou pressés de commencer leur vie active s y engagent. Si on veut poursuivre plus loin, pas de souci : de nombreux bac pro et des formations post-bac tendent les bras aux candidats motivés et sérieux. Elles varient selon les types de métiers concernés et on a vu comme ils sont nombreux. Un avenir L artisan, en tant qu entrepreneur, est obligatoirement inscrit à la chambre des métiers et de l artisanat de son département. Il peut alors s installer, devenir son propre patron et donc travailler pour son compte. Il pourra aussi embaucher des salariés, si ça lui chante (mais pas plus de dix), et même, après un brevet de maîtrise ou un diplôme équivalent, accueillir à son tour des apprentis pour leur «apprendre le métier». Si 50 % des personnes formées deviennent chefs d entreprise dans les dix ans qui suivent leur entrée dans la vie active, cela nécessite pourtant de la volonté, du courage, une solide expérience et l appui d une banque qui croit en vous! Parmi les statuts d entrepreneurs, on distingue, juridiquement, les professions libérales, les commerçants et les artisans. Grosso modo, la profession libérale est plutôt intellectuelle (avocat, médecin, traducteur ), le commerçant achète pour revendre (des biens matériels, en général) et l artisan produit un produit (ben oui!) ou offre un service d une façon qui n est pas industrielle. C est pourtant vrai! La preuve? Plus d un actif sur dix est employé dans ce secteur qui compte structures, pour un chiffre d affaires d environ 300 milliards d euros. Pas étonnant qu on y trouve 250 métiers, avec 510 spécialités réparties dans les domaines de l alimentation, du bâtiment, de la production et des services 10 Vivre au lycée #22 mars 2009 Vivre au lycée #22 mars

7 DOSSIER L ARTISANAT : L ARTISANAT : pourquoi pas vous? Si vous n avez pas les deux pieds dans le même sabot, que vous n êtes pas du genre «allergique au boulot», si vous êtes prêt à vous engager dans un métier qui vous passionne, vous avez déjà un peu le profil de l artisan. En effet, et ce n est pas un cliché, il aime par-dessus tout le travail bien fait et ne compte pas ses heures. Pas question, de toute façon, de s endormir sur ses lauriers ou de «cochonner», sinon les clients partiront illico vers d autre horizons! Vous avez souvent rêvé, coincé sur une chaise en plastique à la cafète du lycée, d ouvrir un salon de thé accueillant? Vous fabriquez, tous les étés, des bijoux fantaisie faits de matériels récupérés qui font la joie de vos amies? Vos tourtes (ou vos tartes, c est selon...) réconcilient votre petit frère avec ses pires ennemis? Cela peut devenir un véritable projet professionnel. Alors, zoomons un peu sur l artisan du XXI e siècle. Oublions l image du vieux cordonnier courbé au fond de son échoppe poussiéreuse. Elle persiste encore parfois dans certains esprits, mais n est plus du tout d actualité! Aujourd hui, être artisan, c est jouir d une bonne image de marque auprès du public, être un acteur dynamique dans sa ville ou sa cité, c est encore, et surtout, la possibilité de bien gagner sa vie dans un secteur qui bouge. Une bonne image de marque L artisan inspire la confiance, il est bien perçu par le public : une récente enquête IFOP révèle que 81 % des ans estiment qu il participe de manière indiscutable à la croissance économique et à l amélioration de la qualité de la vie en France. Ce même VRAI OU FAUX? En zones rurales, le secteur de l artisanat emploie 10 fois plus de personnes que les exploitations agricoles. 80 % des apprentis sont embauchés en CDI à la fin de leur formation. L Artisanat aime bien le sport! Il chouchoute la Fédération française de handball et soutient le Comité français des olympiades des métiers. Vous avez trouvé? Chacune de ces affirmations est vraie! public pense à 92 % que l artisanat représente «une chance pour un jeune qui souhaite entreprendre». Un professionnel implanté dans son quartier Les entreprises artisanales sont bien réparties entre les zones rurales et les agglomérations urbaines. Elles sont toujours au cœur de l animation et de l aménagement du territoire, et participent à la convivialité du lieu, quel qu il soit. L artisan, qui doit avoir un bon sens des contacts, offre souvent des prestations «à la carte» à ses clients, qu il connait tous personnellement. La réussite au rendez-vous! Maîtrise parfaite de traditions anciennes et de techniques éprouvées, SURFEZ MALIN Sur la chaîne tv.artisanat, des films rigolos, des infos, près de 150 portraits d artisans heureux : À consulter aussi, super site spécialement dédié aux ans, ainsi que (site de L Union professionnelle artisanale) : vous y trouverez un tas d infos pour s informer sur les formations et les démarches à effectuer pour entreprendre. capacité d innovation face aux nouveaux défis comme ceux de l écologie, dimension «conseil personnalisé» en adéquation avec des besoins et des attentes tous différents, perspectives d évolution et d épanouissement personnel, l artisanat est encore l un des seuls secteurs où une ascension sociale rapide est possible! Alors, ça vous donne des idées? Sylvie de Mathuisieulx à consulter LES ARTISANS VIVENT AVEC LEUR TEMPS! C est en tout cas ce que nous dit Rudy Brovelli, qui s est spécialisé depuis quatre ans dans la création de sites web pour ce public. Le credo de Web Artisan? Positionner, accompagner et faire prospérer l artisanat sur Internet. Si les plus jeunes comprennent très naturellement tout l intérêt qu il y a pour eux à être visibles «sur la toile», ceux qui ont plus de quarante ans se décident souvent après avoir discuté avec leurs clients! Mais qu on soit menuisier spécialisé dans l ossature de maisons «à la japonaise», coiffeur bio ou photographe, le net est une sacré vitrine Vivre au lycée #22 mars 2009 Vivre au lycée #22 mars

8 TECHNO LE PEER-TO-PEER LE PEER-TO-PEER dans la ligne de mire! COMPRENDRE QU EST-CE QUE... La loi «Création et Internet» sera présentée à l Assemblée nationale ce moisci. Son objectif? En finir avec le téléchargement illégal en chassant activement les pirates sur la Toile Retrouvez chaque mois des questions d actualité qui nous interrogent tous. Vivre au lycée vous propose quelques clés pour vous faire votre propre idée. À vous de les approfondir, en classe ou chez vous! Les réseaux peer-to-peer (P2P) donnent accès gratuitement à différents types de fichiers : chansons, vidéos, documents, logiciels, etc. Le plus souvent piratés, ils sont mis en ligne par les internautes. L utilisation de ces logiciels est légale. Ce qui est illégal, c est de s en servir pour télécharger ou distribuer des œuvres protégées par le droit d auteur. L industrie du disque en prend un coup! Depuis la fin des années quatrevingt-dix, les échanges de fichiers musicaux sur les réseaux P2P sont accusés d être les principaux responsables de la baisse des ventes de disques. Le marché global de la musique en France a généré «seulement» 600 millions d euros en 2008 contre 966 millions en 2005 et 1,3 milliard en 2002! La riposte graduée, une solution? Adoptée par le Sénat en octobre dernier, la loi «Création et Internet» sera présentée à l Assemblée nationale ce mois-ci. Elle prévoit de mettre en place une Haute Autorité pour la Diffusion des œuvres et la Protection des droits sur Internet (HADOPI). Elle sera chargée d avertir et de sanctionner les internautes qui ne respecteraient pas les droits d auteur sur la Toile. Concrètement, les pirates recevront d abord des avertissements. S ils continuent à télécharger illégalement, leur abonnement Internet sera suspendu, voire résilié. C est ce qu on appelle la riposte graduée. Un budget de 6,7 millions d euros pour 2009 est prévu pour la Haute Autorité. Elle sera animée par une quinzaine de personnes, qui devront envoyer chaque jour jusqu à lettres recommandées et demandes de suspension d accès à Internet. Nadia Bijarch NAPSTER, L ANCÊTRE DU PEER-TO-PEER En 1999, Shawn Fanning lance le premier service peer-to-peer. Àgé de 18 ans à l époque, ce jeune Américain souhaitait permettre aux gens d échanger facilement et gratuitement des chansons au format MP3. Les éditeurs musicaux, qui considéraient qu il s agissait d une violation massive du droit d auteur, lui ont intenté un procès. La version illégale de ce programme a été fermée en Mais il a ouvert la voie à de nombreux programmes P2P. La plupart sont décentralisés et donc beaucoup plus difficiles à contrôler!... LA DÉCROISSANCE? C est une diminution volontaire de l activité économique et de la consommation. Ses défenseurs partent du constat que le «dogme» de la croissance perpétuelle est intenable compte tenu des ressources limitées de la planète, quand bien même les technologies et le développement des services permettraient de soutenir l économie sans consommer (trop) de ressources. La décroissance remet donc en question le «produire et consommer toujous plus» des économies. Un des problèmes que cela pose toutefois, c est celui de l emploi, car moins de consommation, c est moins de production, donc moins de travail. Et puis aussi : êtes-vous prêts à consommer moins de fringues et de gadgets technologiques? C est un véritable choix de société!... LE DROIT D ASILE? Dans l Antiquité déjà, en Grèce ou à Rome, des personnes pourchassées pouvaient se réfugier dans certains temples avec la garantie que leurs ennemis ne pourraient pas les y poursuivre. Aujourd hui, conformément à la Déclaration universelle des droits de l Homme, ce droit permet d offrir l accueil à des personnes menacées dans leur pays d origine en raison de leurs activités politiques ou syndicales. La France est le premier pays d accueil de réfugiés politiques dans le monde ( accueillis en 2005), loin devant les États-Unis (39 200), le Royaume-Uni (30 500) ou encore l Allemagne (28 900). Le problème, c est que plus de 20 millions de gens dans le monde peuvent prétendre à ce droit, selon les Nations Unies, sans forcément que les pays d accueil soient en capacité de les accueillir tous.... LA BALANCE COMMERCIALE? C est la différence entre ce qu un pays vend à l étranger (exportations) et ce qu il achète (importations) : s il exporte plus qu il n achète, la balance est dite excédentaire. Mais ce n est pas pour autant un bénéfice qui appartient à l État et qui est redistribué, puisque ce sont les entreprises marchandes qui sont à l origine des activités d exportation. En revanche, un résultat excédentaire ou déficitaire est un indicateur de la santé économique et industrielle d un pays. De plus, vendre beaucoup à l étranger rapporte des taxes à l État, attire les investisseurs étrangers et injecte dans l économie des devises (monnaies étrangères, comme le dollar), qui peuvent être très utiles en particulier dans les pays en développement. 14 Vivre au lycée #22 mars 2009 Vivre au lycée #22 mars

9 MÉTHODES MIEUX SE CONCENTRER, c est possible! Une heure de cours, c est long... très long, surtout quand la matière vous plaît moyen. Et le soir, bosser ses cours et préparer l interro du lendemain, alors qu une foule d idées et d images défilent dans la tête... Comment se concentrer pour avancer un peu? Je ne sais pas vous mais moi, quand j étais lycéen, j avais une capacité hors norme à m évader. D ailleurs, j étais déjà comme ça au collège. Impossible de me fixer sur le prof plus d une minute. Toujours la tête par la fenêtre ou les yeux sur le mur, «dans la lune»... Mais toujours ailleurs. Le moindre objet, ou un mot accrocheur dans la bouche du prof, et c était l évasion. Genre «Et c est ainsi que l alpiniste Frison-Roche a survécu en haute montagne». Montagne? Ça y est, je suis parti Et après, bonjour pour raccrocher les wagons. Hein? On en est où? Et de jeter des coups d œil désespérés sur le cours du voisin, ce fichu gaucher dont le cahier penché m obligeait à me «torticoliser» dans tous les sens On est tous pareils Pareil le soir pour les devoirs (pire même). Le moindre objet était toujours un prétexte pour décrocher. Et encore, il n y avait pas les lecteurs MP3, la télé et la console dans la chambre! Bref, l ennemie, c était cette concentration introuvable, fuyante, provocatrice, qui refusait de s installer dans ma petite tête plus de quelques dizaines de seconde. Comme si le mobilier ne lui plaisait pas! Je sens bien, amis lecteurs, que la plupart d entre vous ne me comprend que trop bien. L effort de rester attentif au prof, à la lecture d un texte, à l apprentissage d une leçon, vous demande énormément d efforts. Que ce soit en cours ou à la maison, à votre propre nature de «distrait» se rajoutent des facteurs plus ou moins maîtrisables : la faim, la fatigue, le stress, l anxiété, les bouleversements liés à la puberté, le manque de motivation pour la matière étudiée, les prises de tête d ordre familial, sentimental... Ça fait beaucoup, et on ne peut pas vous en vouloir d avoir du mal à tout gérer. Pas envie de changer! D autant qu on change difficilement sa nature, surtout à un âge où, justement, on n a pas forcément envie de changer, mais plutôt que ce soit le monde qui change... Alors il faut en passer par des «trucs» plutôt que par des grandes résolutions intenables. Voici les miens, qui m ont beaucoup aidé à m en sortir. D abord pour tous les jours, même si ça paraîtra évident à la plupart d entre vous : prenez un bon petit dèj le matin, ne cumulez pas les «petites» nuits, évitez de fixer en permanence sur vos soucis quotidiens, très mauvais pour la concentration et la mémoire : le cannabis, essayez le yoga! Mais surtout pour les révisions : quand vous bossez un cours insupportable, motivez-vous sur «l après» et la récompense que vous vous accor- LE TEST DE CONCENTRATION Prenez un réveil matin et concentrez-vous sur la trotteuse. Inévitablement, à un moment ou à un autre, vous vous rendrez compte que vous avez arrêté de vous concentrer dessus, que les idées qui vous traînent dans la tête, comme si elles étaient indépendantes, ont pris le dessus. Un entraînement utile consiste à travailler cette concentration pour reculer le moment où l on «décroche». derez une fois la révision et les exercices terminés. Fixez-vous par exemple l objectif d assimiler efficacement tel nombre de pages avant de vous autoriser une pause agréable. Si vous le faites avec motivation, cela vous prendra d autant moins de temps ; si la lecture-relecture de bachotage d un cours vous est impossible, j ai LE truc : révisez à voix haute. C est plus long, mais on fixe d autant mieux que la parole et l ouïe sont mobilisées en plus de la vue. En plus, c est bon pour l élocution! Résultat garanti ; si votre tête est pleine d idées parasites, apprenez à faire le vide. Forcezvous à ne penser à rien pendant des séquences de quelques secondes, et enchaînez-les pendant quelques minutes. C est très difficile au début, mais quand vous y arrivez le résultat vaut vraiment le coup (détente, impression de clarté mentale). Et ça vous servira toute votre vie ; Si votre chambre est un capharnaüm rempli d objets de tentation ou de prétextes pour décrocher, changez de pièce. Si ce n est pas possible chez vous, allez à la bibliothèque municipale (en plus on peut y faire des rencontres pendant une pause...) ; ne soyez pas à la disposition de votre portable. C est lui l objet, pas vous ; mettez la console sous clé, ne la réservez en récompense qu APRÈS avoir bossé, et encore sans bloquer trop longtemps dessus ; on ne le dira jamais assez : FAITES DU SPORT régulièrement! Ça défoule, ça équilibre, ça évacue les toxines, ça calme, ça met de l ordre dans la tête C est tout bon pour la concentration ; buvez de l eau. Les neurones c est comme les plantes, il leur en faut! Voilà pour l essentiel. Hélas, malgré tous ces conseils, il est un cas de figure où l on ne peut rien pour vous. Un cas qui résiste à tous les trucs, aux études scientifiques les plus poussées et aux armadas d experts : quand vous êtes amoureux. Fabien Cluzel 16 Vivre au lycée #22 mars 2009 Vivre au lycée #22 mars

10 CULTURE PETITE HISTOIRE PETITE HISTOIRE de la science-fiction Depuis (beaucoup) plus d un siècle, la science-fiction fait rêver. Aujourd hui, elle multiplie les gros succès de librairie et s est fait une place chez les ados. Elle est en revanche moins connue et appréciée des amoureux de la littérature, qui lui reprochent bien des défauts, y compris ceux qu elle n a pas. Tentons tout d abord une courte définition de la S-F : elle met en scène, dans des espaces-temps variables (Terre du futur proche ou lointain, galaxie(s), etc.) des faits imaginaires en partie non compatibles avec la science, mais dépendants de celle-ci et de découvertes récentes lorsqu elles ouvrent la voie à des spéculations propices à l imagination. Dès le II e siècle déjà! Partant de là, qui a inventé le genre? La réponse risque de vous surprendre (et vos profs aussi!) : c est Lucien de Samosate qui, le premier, à la fin du II e siècle, imagine dans son Histoire véritable une conquête de l espace à l occasion de laquelle on découvre sur la Lune un peuple plus avancé que les Terriens! Il faut ensuite attendre le XVII e siècle et Francis Godwin (L Homme dans la Lune), le grand astronome Kepler (Somnium, premier essai de «hard S-F») ainsi que Cyrano de Bergerac et ses histoires comiques des États et Empires de la Lune puis du Soleil, pour voyager à nouveau dans l espace. Dans la foulée, Fontenelle disserte dans ses Entretiens sur la pluralité des mondes habités (1686), puis Voltaire fait venir des extraterrestres en provenance de Saturne et Sirius, avec Micromégas (1752). Comme quoi, la S-F n est pas un caprice de gratte-papier à l imagination trop fertile mais, dès ses débuts, un genre cultivé par les fines plumes et les grands esprits De Frankenstein à Jules Verne La S-F se conjugue aussi au fantastique, aujourd hui comme par le passé : c est le cas dans Frankenstein de Mary Shelley (1817), d ailleurs souvent considéré comme le premier véritable roman de S-F car son scénario ne relève pas du simple surnaturel mais d une expérience scientifique. Stevenson en donnera une autre illustration avec Docteur Jekyll et Mister Hyde (1886). Dans le même temps, fin XIX e, la S-F va accroître sa popularité avec H.G. Wells (La machine à explorer le temps, La guerre des mondes, ) et bien sûr Jules Verne (De la Terre à la Lune, La Journée d un journaliste américain en 2889, L Ile à hélice, ). Un terme inventé en 1851 Au début du XX e, le genre se cherche un nom : Rosny aîné parle de «roman scientifique», Wells de «scientific romance» et Gernsback de «scientifiction» : mais c est lui qui vulgarise en 1929 le terme définitif de «science fiction» emprunté à un certain William S-F ET VOCABULAIRE DE S-F PARTICIPENT À L ÉVOLUTION CONCRÈTE DU VOCABULAIRE! On doit le très officiel terme d astronaute à J.-H. Rosny, qui en fit usage dans son roman Les navigateurs de l infini (1925). Comme quoi les auteurs de S-F participent à l évolution concrète du vocabulaire! Wilson, qui l a utilisé pour la première fois en 1851! Il ne s imposera qu à partir des années 50, notamment en France où il est en concurrence avec le terme «anticipation». La France est d ailleurs la patrie de la S-F de la deuxième moitié du XIX e à 1940, avec Jules Verne, Rosny aîné et bien d autres, qui ouvriront la voie à des talents tels que celui de René Barjavel. Pourtant, c est aux États-Unis que le mouvement devient véritablement populaire : première revue spécialisée en 1926, première anthologie en 1937, première convention internationale de fans en La S-F n est alors qu une littérature de magazine, mais elle accède pleinement au livre dans les années 40. Elle n est pourtant pas encore un genre, mais plutôt une «sous-culture». Elle gagne progressivement ses lettres de noblesse avec l arrivée de grands auteurs (Ray Bradbury parmi d autres), jusqu à être enfin reconnue comme littérature en 1970 lorsqu est fondée la première association de chercheurs en science-fiction. Il faut également reconnaître le rôle joué en France par Gérard Klein, directeur de la collection dédiée à la S-F chez l éditeur Robert Laffont, qui a largement contribué à l essor de la S-F comme littérature. Un reflet des angoisses du moment Contrairement à une idée reçue, la S-F n est pas qu un récit distrayant qui projette le lecteur dans des mondes imaginaires, mais elle reflète bien souvent les préoccupations d une époque : Micromégas est ainsi un prétexte à dresser le tableau d un monde déraisonnable. Les Chroniques martiennes (Ray Bradbury) donnent à penser sur le rapport à l autre. Plus globalement, la S-F se fait l écho des angoisses ou des espérances de son temps : de la même manière qu aux XVI e et XVII e siècles, Thomas More ou Francis Bacon pensaient les sociétés idéales dans l Utopie (1516) et La Nouvelle Atlantide (1627), la S-F continue de projeter les utopies, mais aussi les contre-utopies, certaines annonçant d ailleurs des sociétés totalitaires (Le meilleur des mondes de Huxley en 1932, 1984 de Georges Orwell en 1949). Aujourd hui, ce sont les risques technologiques et environnementaux qui stimulent l imagination des auteurs. Espérons qu ils seront moins prophétiques que Jules Verne F.C. 18 Vivre au lycée #22 mars 2009 Vivre au lycée #22 mars

11 RENCONTRE GORDON ZOLA GORDON ZOLA Ce qui prête à rire donne à penser Il est plus occupé que les toilettes d un TGV, comme il le dit lui-même, et il y a de quoi : écrivain autodidacte, auteur, entre autres, des aventures du commissaire Guillaume Suitaume, Gordon Zola est aussi patron de sa maison d édition, Le Léopard masqué, et lance une nouvelle saga avec les Aventures (délirantes) de Saint-Tin et son ami Lou. Bosseur, certes, mais aussi et surtout déconneur. Comme quoi on peut réussir en s amusant. Peut-on dire que vous êtes un parodiste? Pas vraiment. Je tente plutôt d être un humoriste de la plume. Une parodie, c est un décalage par rapport à un texte original. Or, avec le Dada de Vinci comme avec C est pas sorcier Harry, j exploite le succès du référent pour recréer quelque chose de neuf et parfois de grinçant. En deux mots, comment bossez-vous? Depuis 2004 le commissaire Guillaume Suitaume est mon principal personnage, il a mené huit enquêtes. Le type d aventures dans lequel je le fais évoluer m a permis de construire le style dans lequel j écris. De la même manière qu il y a une construction littéraire quand vous écrivez un thriller, avec des codes à respecter, il y a aussi des codes et des techniques à respecter pour faire rire. C est un travail de fond et de fourmi. L humour ça doit être fait avec sérieux! J ai la chance d avoir beaucoup d imagination, d écrire tout le temps, et comme j aime bosser ce n est plus du travail, c est un mode de vie. J aimerais bien que, comme il y a eu les surréalistes, il y ait les «léopardistes» : une bande de déconneurs-bosseurs, produisant de la littérature bien écrite, un peu fou du roi, plus insolents que vulgaires. Quelle est votre formation? Hélas... Ce que je vais dire ne va faire plaisir qu aux lycéens amateurs de radiateurs. Après avoir raté le bac une première fois, je me suis inscrit en candidat libre mais je me suis sauvé avant la fin des épreuves. Comme j étais musicien, que je composais, je suis parti à l aventure avec un petit groupe, puis j ai fait un peu de production dans la musique classique et le jazz, avant de bosser dans l audiovisuel. J ai même fait quelques films documentaires sur les écrivains qui se sont fait avaler par leur héros. Jusqu au moment où j ai tout lâché pour créer les éditions du Léopard masqué en Disons que je suis un bosseur, l archétype de l autodidacte. En dépit de ce parcours scolaire écourté, vous avez malgré tout des influences littéraires? Je suis un très gros lecteur, bien qu aujourd hui je ne lise plus que pour écrire. Je dévore des livres en rapport avec mon sujet, puis je laisse travailler mon imaginaire. Je suis plutôt de l école de Simenon pour l ouverture de masse et de celle de Céline pour l amour du style. Je pourrais parler aussi de Romain Gary, René Fallet, Marcel Aymé. Quant à Frédéric Dard et San Antonio, aussi extraordinaire que ça puisse paraître, je l ai dé- couvert après avoir écrit mon premier livre, alors que je croyais avoir inventé la lune! C est quoi la dernière chose délirante que vous ayez faite? Lors d un salon à Montaigu, j ai braqué les visiteurs avec mon colt 45 pour les forcer à acheter mes livres! C est un flingue en plastique vachement bien imité, mais quand les gens voyaient ma cravate léopard ils percutaient et se prêtaient au jeu : du coup j ai vendu plein de bouquins comme ça! Sur les salons, je n ai peur de rien. J aime les gens, ils le sentent, on peut beaucoup déconner et ça passe très bien. Les jeunes ne vous paraissent-ils pas trop sérieux? La jeunesse est un vivier d invention, de contestation. Le problème, c est qu elle est nourrie avec des choses convenues. Aujourd hui, on nous vend surtout la politique, le réchauffement climatique et l écologie en général. C est là-dessus que les gens ont des avis. Sorti de là, plus rien... Pourtant le quotidien ne se limite pas à ça. Or, j ai l impression que notre époque enferme les gens et les jeunes dans un système de pensée très fermé, très politiquement correct, qui s interdit beaucoup de choses. Or, je crois qu avec le second degré et une grande ouverture d esprit, on peut tout dire. Qu est-ce que vous leur conseilleriez? De penser différemment, d avoir une posture optimiste, positive et réaliste! Tout est possible, mais il faut bosser. Ce n est qu en travaillant beaucoup que j arrive à faire ce que je fais. Propos recueillis par F.C. AU LÉOPARD MASQUÉ & AU LÉOPARD DÉMASQUÉ, QUELQUES REMÈDES À LA SINISTROSE Les enquêtes du commissaire Guillaume Suitaume Les suppôts de Sitoire, La fausse celtique, La dérive des incontinents, C est pas sorcier Harry!... L histoire de France en 63 volume Fais gaffe à ta gaule, Un manchot pour l empereur... Les aventures de Saint-Tin et son ami Lou 20 Vivre au lycée #22 mars 2009 Vivre au lycée #22 mars

12 Techno conso DES ROLLERS... SANS ROLLERS Comment ça, c est pas un article technologiquement évolué? Vous plaisantez! Un nouveau mode de déplacement urbain pratique, ludique et écologique, ça ne serait pas du progrès? TOUT EST SUBJECTIF Pour vous sportifs, quoi de plus encombrant qu une caméra lors de la réalisation de vos exploits? Et pourtant, cette piste noire dévalée sur une jambe pendant la descente aux flambeaux, c est quand même dommage de ne pas l avoir immortalisée en vue subjective, non? Allons donc : voici LE moyen de transport efficace, conciliant l utile à l agréable. Avec son strap micrométrique, le RS 1 se chausse rapidement et, surtout, s adapte à toutes les formes de chaussures bon, on les a pas essayé avec des talons-aiguilles. Produit dispo du 36 au 45 en gris, bleu, jaune et rouge. Non pas en rose ma chérie, désolé. Prix indicatif : 60 euros. Hé bien imaginez une caméra frontale de moins de 100 grammes (98 exactement) qui vous suit partout, à condition de ne pas se cogner la tête. Et pas besoin de préparer un bac S pour se servir de la Mouvicam : il suffit de presser le bouton au-dessus du bidule pour l allumer ou l éteindre. Les vidéos s enregistrent sur une micro carte SD d une capacité max de 4 Go. Pour les visionner sur PC, il suffit de connecter la Mouvicam à l aide du câble USB fourni. Prix : 95 euros. LE SITE 22 Vivre au lycée #22 mars 2009

13 CULTURE & LOISIRS par Gil Ozzy by Elioss Net cinéma & DVD Éclectisme : mot désignant une diversité de styles qui, dans le cas présent, permet d offrir un large panel de sensations, allant du frisson aquatique à de la romance ado. On n oublie pas les superhéros des Watchmen ainsi que des braqueurs à l anglaise pour parfaire ce programme varié! cinéma The Watchmen Il était une fois l Amérique, de Zack Snyder, avec Jackie Earle Haley, Billy Crudup... Considéré comme un véritable chefd œuvre, la bande dessinée The Watchmen est entrée dans la légende du graphic novel et a fait de son auteur, Alan Moore, un pilier du neuvième art. Après que plusieurs grands noms se sont cassé les dents sur l adaptation ciné (dont Terry Gilliam), le film sort enfin, après maints reports et autres complications judiciaires. Loin de l univers Marvel, The Watchmen prend pied en 1985, dans une Amérique alternative où Nixon est président et où la guerre latente avec la Russie menace l équilibre mondial. Les superhéros, complètement intégrés à la société, meurent les uns après les autres dans de mystérieuses circonstances et ce, malgré l arrêt de leurs exploits... Le projet est follement ambitieux. Zack Snyder, à qui l on doit le fameux 300, pourrait bien faire de cette adaptation une vraie référence (dans le fond et la forme) pour les années à venir comme Matrix en son temps. Loin des personnages lisses, The Watchmen trouve ses héros en plein doute, dans la détresse et l ambiguïté, pas toujours habités par un sens moral irréprochable. Un postulat de départ plus sombre et réaliste, pas si éloigné que cela du Dark Knight de Christopher Nolan. Un point de vue alternatif, adopté par DC Comics, qui risque de s avérer payant. Une nuit à New-York Nuit blanche, de Peter Sollett, avec Michael Cera, Kat Dennings... Le rock n roll et l amour on toujours fait bon ménage au cinoche. De Singles à Presque célèbre de Cameron Crowe en passant par l excellent High Fidelity de Stephen Frears, nombreux sont les exemples de comédies romantiques pertinentes sur fond de passion musicale et autres BO électrifiées. Ici, ce sont deux adolescents qui vont se retrouver lors d un concert dans des circonstances insolites. Lui est bassiste, elle ne sait pas trop ce qu elle veut, la musique va les réunir autour du concert d un groupe mythique. Porté par la performance du très prometteur Michael Cera (Supergrave), Une Nuit à New-York, s inscrit dans la lignée de ces fameux «Feel good movies», à l image du récent et très réussi Juno, qui laissent des papillons plein la tête et un sourire béat qui reste scotché un moment après la projection. DVD Solitaire Les dents du bayou, de Greg McLean, avec Radha Mitchell, Michael Vartan... En Australie, un groupe de touristes embarque pour une croisière dans le bayou. Un crocodile géant décide de mettre fin aux séances photos en attaquant leur rafiot. Les touristes se retrouvent alors sur un îlot, totalement exposés au saurien, qui voit son territoire s agrandir à mesure que la marée monte. À priori, c est pas nouveau. Spielberg avait posé les bases avec ses Dents de la mer et les crocodiles géants nous avaient laissé un arrière-goût pas clair, avec des films comme le Lake Placid de Steve Miner. Pourtant, le réalisateur australien Greg McLean (excellent Wolf Creek) arrive à nous faire croire à son histoire en lui insufflant la puissance des meilleurs survivals. Son crocodile, en plus d être réellement impressionnant, sait ménager ses effets et procure de jolis frissons. Bien sûr, pas de quoi révolutionner l industrie du spectacle, mais force est d avouer que nous avons affaire ici à un modèle d efficacité. Braquage à l anglaise Des traqueurs sachant braquer..., de Roger Donaldson, avec Jason Statham... Tiré d un authentique fait divers, Braquage à l anglaise suit Terry, un voleur à la petite semaine, qui se laisse embarquer par une femme fatale dans le cambriolage d une banque. Habitué à de petits larcins, Terry est loin de se douter que les coffres de la banque, en plus de contenir de l argent et des bijoux, renferment de lourds secrets compromettant de hauts dignitaires de la famille royale... Dans la lignée des Ocean s Eleven et autres films de cambriole, Braquage à l anglaise se démarque de ses concurrents par son ambiance So British et furieusement rétro ainsi que par son traitement résolument old school. Le réalisateur Roger Donaldson n est pas loin de signer son meilleur film, et offre à Jason Statham un rôle tout à fait surprenant, qui renvoie directement aux prestations de Sean Connery et autres Michael Caine d antan. Une gageure pour un comédien habitué aux productions creuses de tonton Besson. Alors, on passera aisément sur les rares faiblesses d un scénario pourtant bien mené, pour profiter de ce polar de haut-vol, âpre et subversif, qui apparaît du coup comme beaucoup plus authentique que les derniers larcins de George Clooney et Brad Pitt à Las Vegas. 24 Vivre au lycée #22 mars 2009 Vivre au lycée #22 mars

14 CULTURE ROCK by Elioss Net JEUX VIDÉO «DES SONS À PERDRE LA TÊTE!» Louis XVI Grosses livraisons ce mois-ci signées par des groupes de scène qui font du bruit : les psychotiques The December Sound, accompagnés par Die Die Die, l efficace garage rock des Eagles of Death Metal, mais aussi, pour faire un peu d hexagonal, le petit dernier de Stuck in the Sound. The December Sound, The Silver Album [Noisy] Sombre et psychotique, December Sound aurait tout aussi bien pu s appeler Dirty Sounds, tant les choix de production et d enregistrement prennent dans cet album le parti d un son noisy sourd et sale à la fois, bien que, paradoxalement, on sente tout le travail qu il y a derrière. Ça bourdonne bruyamment, la syncope guette à chaque refrain, les voix passent par des filtres sortis d on ne sait où : pas de doute, The December Sound est un digne héritier de My Bloody Valentine. Rien d étonnant non plus à ce que ce quatuor bostonien soit proche d un certain Anton Newcombe (Brian Jonestown Massacre). Eagles of Death Metal, Heart On [Rock] Jesse The Devil Hughes is back avec son brillant acolyte, l exceptionnel Josh Homme (Queens of the Stone Age). Le bonhomme a mûri, sa moustache s est épaissie, quelques tatouages supplémentaires ont fleuri ici ou là sur son corps velu (c est gentil d être velu...). Propre, net et rock sans être non plus transcendant, car peu novateur il faut bien le dire, ce troisième album ne peut pas décevoir les accros au rock garage enraciné dans les 60/70 s (bah oui, contrairement à son nom, c est pas du métal). 26 Vivre au lycée #22 mars 2009 Stuck in the Sound, Shoegazing kids [Pop-rock indé] La seconde livraison des Stuck de Seine-et-Marne tient les promesses annoncées par leur premier opus. 12 titres efficaces taillés pour la scène, des compositions marquées par le sceau d un rock indé certes passe-partout, mais répondant mieux que bien au cahier des charges du genre, en particulier avec sa basse joueuse, ses contre-pieds et des alternances qui surprennent l auditeur habitué à des constructions plus plan-plan. Continuez les gars. Die Die Die, Promises, Promises [Punk] Du punk néo-zélandais, ça existe, oui madame. Cet album, le deuxième des garçons, est sorti chez les kiwis il y a un an mais, que voulez-vous, il lui a fallu traverser deux océans pour arriver. C est donc bien punk, bien rock, noisy et hypnotique, le son est un peu sourd du côté de la section rythmique, mais l énergie est palpable et défoulatoire. Ce n est certes pas une révolution, mais ça sent bon la révolte. SPECTROBES : Les portes de la galaxie [DS] Les Krawls, insatiables dévoreurs de planètes, sont de retour et veulent tout casser, y compris le labo des Spectrobes! Rallen et Jeena, les deux patrouilleurs cosmiques, vont-ils parvenir à les en empêcher? Voilà pour le pitch de ce deuxième volet de la saga, dans lequel nos héros vont devoir recruter des Spectrobes, seuls capables de faire face à la menace. Les mauvaises langues trouvent le gameplay plutôt répétitif, bien qu il se soit amélioré, tandis qu on attendait mieux côté graphisme : cela dit, le plaisir de jouer est au rendez-vous. Prix conseillé : 40 euros. BATTLEFORGE [PC] LE SEIGNEUR DES ANNEAUX : l âge des conquêtes [XBOX 360 PS3] Allons droit au but : le processeur de la Xbox et de la PS3 permettent sans aucun doute d animer des graphismes avec plus d ambition. Voilà pour le principal défaut. Pour le reste, si tu veux te défouler dans des superbastons bien massives avec du méchant qui dégringole de tous les côtés, blocage garanti. Les missions sont variées et tu peux incarner des personnages au choix : chevalier, archer, éclaireur, mage... qui chacun, avec ses aptitudes spécifiques, conditionne les choix tactiques. Cerise sur le gâteau, la bande son est d une efficacité redoutable. Prix conseillé : euros. Ambiance médiévale-fantastique de rigueur! Il fallait y penser : mélanger jeu de stratégie en temps réel (STR) et jeu de cartes à collectionner. En deux mots (façon de parler) : dieux et géants s affrontent dans un combat titanesque et vous, pauvres mortels, devez vous en tirer comme vous pouvez. Pour cela, il faut vous procurer, amasser et échanger des cartes vous permettant de bâtir une armée et de quoi la défendre, le tout via une forge magique articulée autour de quatre éléments : le feu, le froid, la nature et l ombre. 200 cartes devraient être dispo à la sortie du jeu et de nouvelles suivront, mais elles ne seront pas gratuites, il faudra faire attention à ne pas se ruiner le porte-monnaie. Prix conseillé : 50 euros. 27 Vivre au lycée #22 mars

15 BOUQUINS Gravité Cycles des Xeelees T1 Stephen Baxter est un monument de la S-F britannique. Si aujourd hui les traductions de ses nouveaux romans sortent à peu près au rythme où ils paraissent dans les librairies anglaises, il n en a pas toujours été de même par le passé, et certaines de ses œuvres écrites il y a 10 ou 15 ans restent à être éditées dans la langue de Molière. Ce premier tome du cycle Gravité, publié outre-manche en 1991, fait partie des merveilles exhumées d un stock dont le délicieux contenu va être distillé dans l hexagone. Dire que cette fresque, première œuvre de Baxter, publiée alors qu il venait d échouer aux examens de présélection pour aller se balader sur la station Mir (authentique) était attendue, relève de l euphémisme. Bref, de quoi s agit-il? Des péripéties et des angoisses existentielles de Rees, mineur harassé affecté à la Ceinture, un agrégat de matières archaïques où la gravité fait 5 fois celle de la Terre. La Ceinture est dominée depuis des générations par l énigmatique pouvoir du Radeau. Rees ne sait rien de plus, ni de ses origines, ni de son avenir mais, contrairement aux autres mineurs, il se pose des questions sur les légendes qui circulent de bouche à oreille. Un roman initiatique de S-F de la plus belle eau. Stephen Baxter, Le Bélial, 300 pages, 21 euros. La fin du monde Futur proche. Les États-Unis ont déclaré la guerre à l Iran, à la Libye puis à la Chine, et le monde entier craint une escalade nucléaire. Quatre ados, séparés par des milliers de kilomètres et des siècles d Histoire, sont pris dans cette tourmente. Ils se donnent alors rendez-vous dans une base protégée pour échapper au désastre. Mais pourront-ils s y retrouver à temps, sains et saufs? Le lecteur est plongé dans le rythme dès les premières pages et on n a pas envie de décrocher! Fabrice Colin, Mango, 200 pages, 9 euros. Le bâtard de l espace Imaginez le Loft dans une station orbitale (prenez trois couples de crétins) et une catastrophe sur la Terre qui fait de l un de ces couples l avenir de l humanité! C est à peu près le sort que l auteur nous réserve dans la nouvelle percutante qui donne son titre à ce recueil. Une nouvelle de S-F pas si éloignée de la réalité et qui, avec beaucoup d humour, à l image des dix récits de l ouvrage, dresse un tableau catastrophico-délirant de notre futur proche, à grands coups de clones, de trafic d organes, de divorce entre parents et enfants ou encore de voyage dans le temps... Colin Thibert, Éditions Thierry Magnier, 208 pages, 9,50 euros. Prométhée, T1 Atlantis 21 septembre 2019, 13 h13 : peu après son décollage, la navette Atlantis disparaît mystérieusement des écrans de contrôle. Le lendemain, à la même heure, toutes les montres et les horloges de la planète s arrêtent. Au même moment, le mécanisme d Anticythère, un étrange astrolabe datant de la Grèce antique, se met en marche alors qu aucun scientifique n était parvenu à le faire fonctionner. Le lendemain, toujours à la même heure, Atlantis se pose à Cap Canaveral : à son bord, le commandant de la mission, seul et hébété, parmi les restes déchiquetés des autres membres de l équipage. Un peu partout sur le globe, les événements étranges et inquiétants se multiplient. Conçu comme un redoutable page turner, servi par un dessin à la fois sombre, percutant et réaliste, le premier tome de cette série réalisé par le talentueux Christophe Bec (Sanctuaire, Bunker) n a qu un seul défaut : il nous plonge dans l attente insupportable du deuxième tome. Christophe Bec, Soleil, 48 pages, 12,90 euros. BD Les Geeks T2, Dans le doute, reboote! Cette deuxième chronique du quotidien de Fred, Julie et leurs potes, jette une nouvelle fois un regard moqueur et sympa sur le monde des geeks, ces passionnés d informatique, de jeux vidéo, de science-fiction ou d héroïc fantasy. Ça gratte parfois là où ça fait mal, et c est bon. Si vous ne croisez pas des situations de déjà-vécu, c est que vous habitez dans une grotte au fin fond de l Ardèche (et je vous envie...). À part ça, le graphisme est soigné et original, c est tout bon. Gang & Thomas Labourot, 40 pages, 9,45 euros. Servitude, T2 Drekkars Voici enfin la suite d un premier tome haletant qui nous avait plongé dans un monde médiéval-fantastique où vécurent, il y a mille ans, Géants, Dragons, Sirènes, Anges et Fées. Aujourd hui, alors que les Géants ont disparu, que les Dragons ont survécu on ne sait où, que les Sirènes se sont retirées au fond des océans, et qu Anges et Fées ne sont plus que des mythes, ne reste que l immense royaume des Fils de la Terre. Mais le voilà menacé : les Drekkars, peuple de puissants guerriers aux allures de samouraïs, liés aux Dragons depuis leur origine, sortent de l ombre après un silence de dix siècles... Les couleurs en demi-teinte peuvent rebuter au premier abord, mais rentrez dedans et vous n en lèverez le nez qu après la dernière page... impatient d en lire la suite encore trois tomes à suivre! BD BD Bourgier & David, Soleil, 56 pages, 12,90 euros. 28 Vivre au lycée #22 mars 2009 Vivre au lycée #22 mars

16 SPORT LA GYM SUÉDOISE fait fureur en France! La gymnastique suédoise est loin d être une activité monotone Au contraire, dépenser un maximum d énergie en s amusant à plusieurs est la règle d or de ce sport venu du froid. La gymnastique suédoise est basée sur des mouvements simples, recommandés par des kinésithérapeutes. Ils s effectuent au rythme des battements du cœur et protègent les articulations et le dos, tout en libérant des endorphines*. Une séance dure environ une heure. Elle démarre par des exercices d échauffement et d étirement, puis se poursuit par des séries d exercices de musculation, de cardio, de course, de stretching, et se termine par une courte séance d étirements et de relaxation pour éviter les courbatures. La gym suédoise permet de faire travailler toutes les parties du corps : jambes, bras, abdominaux. Un sport complet! On compte adeptes dans son pays d origine et, vu l énorme succès qu elle rencontre dans l hexagone, on devrait rapidement atteindre le même nombre de pratiquants en France! Destinée au grand public, la gym suédoise se pratique de 7 à 77 ans, que l on soit homme ou femme, sportif ou débutant. Il existe plusieurs niveaux d intensité qu il est possible d alterner. Chacun peut assister aux cours selon la fréquence qui lui convient le mieux. Tout se fait en musique et 30 Vivre au lycée #22 mars NIVEAUX D INTENSITÉ : Basic : activité tonique mais sans sauts, Standard : intensité adaptée au plus grand nombre, Intensif : réservé à ceux qui ont une bonne condition physique. en groupe pour une meilleure ambiance. Une activité pleine de bienfaits À consulter La gym suédoise a été inventée en 1811 à Stockholm, par le médecin Per Henrik Ling. Il souhaitait réunir santé et bien-être en une seule et même discipline. En pratiquant ce sport, on renforce ses muscles, on améliore sa posture, son indice de masse corporelle et la coordination de ses mouvements, rien que ça! Il aide aussi à mieux gérer l effort : on apprend à se dépenser un maximum sans ressentir de grosse fatigue. Du coup, on respire mieux et on se sent bien, tout simplement. Quant au niveau psychologique, chaque séance permet de décompresser et de faire le plein de bonne humeur et d optimisme. En améliorant ses conditions physique et mentale, notre organisme se défend mieux et on retrouve un certain équilibre. Nadia Bijarch * Morphine naturelle produite par l organisme qui accroît la résistance à la douleur, au stress, à l anxiété... L ENSEIGNEMENT À DISTANCE CNED Le Cned, c est du sur-mesure pour tous. Établissement public du ministère de l éducation nationale, il s appuie sur le savoir-faire d enseignants compétents et utilise des outils pédagogiques à l efficacité éprouvée. Les cours du Cned sont conformes aux programmes officiels. Soutien lycée en ligne 2 nde, 1 re, terminale générale, technologique et professionnelle (Formule d abonnement) > Enseignement au choix : - Mathématiques, - Français, - Sciences physiques Ce dispositif permet de revoir les notions fondamentales du programme grâce à des cours et des exercices interactifs. Cours à la carte > Consolider vos connaissances ou approfondir toutes les matières du lycée Lundi à vendredi : 8h30-18h Tarification ordinaire, sans surcoût en savoir plus un conseiller à votre écoute au : ou sur le site internet : Compléments d enseignement Une matière non enseignée dans votre lycée ou incompatible avec votre emploi du temps. > Les langues : allemand, anglais, arabe littéral, chinois, espagnol, grec ancien, grec moderne, hébreu, italien, japonais, latin, polonais, portugais, russe, turc. > Arts plastiques > Musique (Liste non exhaustive. Nous contacter.) Visa pour la rentrée en 2 nde, 1 re, et terminale > Matières au choix : Français, mathématiques, physique-chimie, sciences économiques et sociales, anglais, allemand, espagnol, sciences et vie de la Terre. > Rappel des notions indispensables du programme, exercices d application, 4 devoirs autocorrectifs, un service de tutorat.

17

5 clés pour plus de confiance en soi

5 clés pour plus de confiance en soi ASSOCIATION JEUNESSE ET ENTREPRISES Club SEINE-ET- MARNE 5 clés pour plus de confiance en soi Extrait du guide : «Vie Explosive, Devenez l acteur de votre vie» de Charles Hutin Contact : Monsieur Jackie

Plus en détail

IDENTIFIER UNE OEUVRE

IDENTIFIER UNE OEUVRE 1 IDENTIFIER UNE OEUVRE Pour présenter une œuvre, il faut d abord l identifier, c est-à-dire trouver les éléments qui permettront à d autres personnes de trouver l ouvrage dont il est question. Pour cela,

Plus en détail

Unité 3 es oches et leurs reproche r s p r leu, senu je s Le page 37

Unité 3 es oches et leurs reproche r s p r leu, senu je s Le page 37 es Les jeunes, leurs proches et leurs reproches page 37 1 Je sais communiquer! Écoutez le dialogue suivant, entre Christophe, un copain de Lucas et son père. Cochez les bonnes cases dans le tableau suivant.

Plus en détail

Si vous êtes à la recherche d un business, que vous souhaitez arrondir vos fins de mois, ce guide s adresse directement à vous.

Si vous êtes à la recherche d un business, que vous souhaitez arrondir vos fins de mois, ce guide s adresse directement à vous. Ce e-book vous a été offert par Stéphane. En aucun cas il ne peut être vendu. Je suis heureux de vous offrir ce petit book qui je l espère vous aidera dans le développement de votre activité à domicile.

Plus en détail

Appliquez-vous ces 4 éléments pour travailler plus efficacement?

Appliquez-vous ces 4 éléments pour travailler plus efficacement? Appliquez-vous ces 4 éléments pour travailler plus efficacement? Ce livret vous a été remis en complément de la vidéo «4 éléments pour travailler plus efficacement». Visitez http://methode-prepa.com pour

Plus en détail

Un taxi à New York. L histoire commence aux Etats-Unis et notre héros, c est un taxi! Un jaune et noir, très joli, comme on en voit souvent ici.

Un taxi à New York. L histoire commence aux Etats-Unis et notre héros, c est un taxi! Un jaune et noir, très joli, comme on en voit souvent ici. Version audio - CLIQUE ICI Un taxi à New York L histoire commence aux Etats-Unis et notre héros, c est un taxi! Un jaune et noir, très joli, comme on en voit souvent ici. Ici, on est à New York City, c

Plus en détail

PLAN DU FUTUR COLLÈGE D ENZO

PLAN DU FUTUR COLLÈGE D ENZO PLAN DU FUTUR COLLÈGE D ENZO 92* LA CLASSE N 259 05/2015 Oriente-toi dans le futur collège d Enzo! 1) Colorie en vert le BVS et en bleu le bureau du Principal. 2) La salle 05 est une salle multimédia,

Plus en détail

2011 HIGHER SCHOOL CERTIFICATE EXAMINATION. French Beginners. (Section I Listening) Transcript

2011 HIGHER SCHOOL CERTIFICATE EXAMINATION. French Beginners. (Section I Listening) Transcript 2011 HIGHER SCHOOL CERTIFICATE EXAMINATION French Beginners (Section I Listening) Transcript Familiarisation Text A : B : A : B : A : B : Luc, ça va te manquer le lycée? Oh oui, surtout mes camarades de

Plus en détail

DIPLÔME D ÉTUDES EN LANGUE FRANÇAISE

DIPLÔME D ÉTUDES EN LANGUE FRANÇAISE DIPLÔME D ÉTUDES EN LANGUE FRANÇAISE Niveau A2 du Cadre européen commun de référence pour les langues 1 ÉPREUVES COLLECTIVES DURÉE NOTE SUR Compréhension de l oral Réponse à des questionnaires de compréhension

Plus en détail

Educational Multimedia Task Force MM 1045, REPRESENTATION Modèlisation conceptuelle initiale July 1999 INRP ANNEX V

Educational Multimedia Task Force MM 1045, REPRESENTATION Modèlisation conceptuelle initiale July 1999 INRP ANNEX V ANNEX V 233 Interviews in Victor Hugo school, June 29, 1999 Premier Groupe S : qu est ce que que vous pouvez me dire quand vous utilisez le enfin l email, le courrier électronique? 1 : euh 2 : c est le

Plus en détail

N 6 Du 30 nov au 6 déc. 2011

N 6 Du 30 nov au 6 déc. 2011 N 6 Du 30 nov au 6 déc. 2011 LA SÉANCE D ACTU DE LA SEMAINE L article choisi de la semaine : Es-tu plutôt roman, BD, conte ou poésie? FICHE ÉLÈVE LES MOTS DE LA SEMAINE ACTIVITE 1 : JE ME RAPPELLE Voici

Plus en détail

Une utilisation pédagogique des réseaux sociaux?

Une utilisation pédagogique des réseaux sociaux? Une utilisation pédagogique des réseaux sociaux? Depuis septembre 2011, j expérimente une utilisation à but pédagogique de Facebook. J ai d abord ouvert un «groupe 1» destiné à mes élèves du Lycée Corneille,

Plus en détail

2012 HIGHER SCHOOL CERTIFICATE EXAMINATION. French Continuers. (Section I Listening and Responding) Transcript

2012 HIGHER SCHOOL CERTIFICATE EXAMINATION. French Continuers. (Section I Listening and Responding) Transcript 2012 HIGHER SCHOOL CERTIFICATE EXAMINATION French Continuers (Section I Listening and Responding) Transcript Familiarisation Text FEMALE : MALE : FEMALE : MALE : Heureusement que nous sommes très en avance.

Plus en détail

Je m appelle Hans. Le 7 novembre 1919. J ai rencontré Frédéric à la gare.

Je m appelle Hans. Le 7 novembre 1919. J ai rencontré Frédéric à la gare. Je m appelle Hans. Le 7 novembre 1919. J ai rencontré Frédéric à la gare. Je venais d arriver à Hanovre par le train de onze heures. À Düsseldorf j avais passé plus de trois semaines chez un homme de quarante

Plus en détail

Français Authentique Pack 2

Français Authentique Pack 2 Guide : Comment utiliser le pack 2 Discussions Authentiques Cher(e) ami(e), Merci d avoir acheté le pack 2 Discussions Authentiques. C est une bonne décision et vous ne le regretterez pas. Je mets à votre

Plus en détail

Décembre 2012. Sylvie Louis. Biographie

Décembre 2012. Sylvie Louis. Biographie Décembre 2012 Biographie Sylvie Louis Sylvie Louis a toujours ADORÉ les livres, surtout ceux que ses parents lui racontaient, le soir, quand elle était toute petite. Ensuite, apprendre à lire a constitué

Plus en détail

CORRIGÉ ET BARÈME. 1 Compréhension de l oral 25 points

CORRIGÉ ET BARÈME. 1 Compréhension de l oral 25 points CORRIGÉ ET BARÈME 1 Compréhension de l oral 25 points EXERCICE 1 8 points 1. Pour chercher du travail, Judith : 1 point visite des hôtels. X regarde des annonces dans le journal. envoie des lettres de

Plus en détail

deux niveaux 750 m² 45 000 ordinateurs tablettes liseuses lecteurs MP3. programmation culturelle accueille

deux niveaux 750 m² 45 000 ordinateurs tablettes liseuses lecteurs MP3. programmation culturelle accueille mode d emploi Un lieu de vie La médiathèque est un lieu de vie, d information, de formation, de culture et de loisirs ouvert à tous, librement et gratuitement. Seul le prêt nécessite une inscription.

Plus en détail

Gestion dynamique de votre compte BullionVault

Gestion dynamique de votre compte BullionVault Mostafa Belkhayate Gestion dynamique de votre compte BullionVault Lorsque vous ouvrez un compte BullionVault, vous avez le choix entre 3 compartiments devises, l euro, le dollar et la livre sterling et

Plus en détail

LES 9 MEILLEURS TRUCS

LES 9 MEILLEURS TRUCS POUR APPRENDRE OU AMÉLIORER MON ANGLAIS DÈS MAINTENANT 6 RAISONS pour lesquelles je devrais parler anglais LA MÉTHODE Par Bob McDuff Le prof d anglais www.bobmcduff.com À PROPOS DE BOB MCDUFF - INTRODUCTION

Plus en détail

L INVESTISSEMENT SEREIN

L INVESTISSEMENT SEREIN Assurersonavenir.fr 1 L INVESTISSEMENT SEREIN Assurersonavenir.fr Ce livre est la propriété exclusive de son auteur : La loi du 11 mars 1957 interdit des copies ou reproductions destinées à une utilisation

Plus en détail

Mitraillage publicitaire Séance 1

Mitraillage publicitaire Séance 1 Fiche pédagogique Thème : Choix et autonomie Niveau : Ecole (CM 1 et 2), Collège, lycée Durée : 50 Mitraillage publicitaire Séance 1 Personnes ressources : Infirmier scolaire, documentaliste, professeur

Plus en détail

Site internet et librairie

Site internet et librairie Site internet et librairie Introduction On va parler de la vente de livre sur internet et de la communication sur le réseau. Il faut distinguer deux types de ventes sur internet : la vente de livres papiers

Plus en détail

Paroles «d anciens» des écoles européennes

Paroles «d anciens» des écoles européennes 1) Présentation : Prénom, nom, nationalité(s), école/université fréquentée actuellement. Lauriane T., Belge, étudie à l Université de Strasbourg (La Psychologie). 2) L (les) école(s) européenne(s) que

Plus en détail

Transition du 1 er au 2 e cycle du secondaire : Une période de changement

Transition du 1 er au 2 e cycle du secondaire : Une période de changement Transition du 1 er au 2 e cycle du secondaire : Une période de changement Résultats d apprentissage du programme Santé et préparation pour la vie, Alberta Education Les élèves vont : B 9.11 V 9.1 V 9.6

Plus en détail

Regard croisé sur l insertion et l avenir professionnels des lycéens et des étudiants

Regard croisé sur l insertion et l avenir professionnels des lycéens et des étudiants Avec le concours de Regard croisé sur l insertion et l avenir professionnels des lycéens et des étudiants N 19269 Vos contacts Ifop : Frédéric Dabi frederic.dabi@ifop.com Beltrande Bakoula beltrande.bakoula@ifop.com

Plus en détail

TOUT D ABORD, MERCI D AVOIR ACHETE MON E-BOOK. DANS CELUI-CI, JE VAIS VOUS EXPLIQUER COMMENT VOUS FAIRE 500 PAR JOUR SANS RISQUE!

TOUT D ABORD, MERCI D AVOIR ACHETE MON E-BOOK. DANS CELUI-CI, JE VAIS VOUS EXPLIQUER COMMENT VOUS FAIRE 500 PAR JOUR SANS RISQUE! TOUT D ABORD, MERCI D AVOIR ACHETE MON E-BOOK. DANS CELUI-CI, JE VAIS VOUS EXPLIQUER COMMENT VOUS FAIRE 500 PAR JOUR SANS RISQUE! JE VAIS EGALEMENT VOUS FAIRE UN E-BOOK COMPLET! (SOMMAIRE, PHOTO ETC )

Plus en détail

Régulièrement tu arrives à Paris et puis le soir, tu te rends compte que tu as laissé ta brosse à dents à Berlin

Régulièrement tu arrives à Paris et puis le soir, tu te rends compte que tu as laissé ta brosse à dents à Berlin Une interview avec la direction de l'ofaj, Max Claudet et Eva Sabine Kuntz Régulièrement tu arrives à Paris et puis le soir, tu te rends compte que tu as laissé ta brosse à dents à Berlin Le Grand méchant

Plus en détail

Ministère des Affaires étrangères et européennes

Ministère des Affaires étrangères et européennes Ministère des Affaires étrangères et européennes Direction de la coopération culturelle et du français Regards VI, DVD 1 Portraits Réalisation Isabelle Barrière, Thomas Sorin (CAVILAM) Rédaction Marjolaine

Plus en détail

Des rencontres. Paris, le 6 décembre 2012

Des rencontres. Paris, le 6 décembre 2012 M me Marie Desplechin et le Comité de pilotage de la consultation pour un accès de tous les jeunes à l'art et à la culture Ministère de la Culture et de la Communication 182, rue Saint-Honoré 75033 Paris

Plus en détail

Les 10 étapes pour être sur de devenir propriétaire d un appartement dans les 3 à 6 mois

Les 10 étapes pour être sur de devenir propriétaire d un appartement dans les 3 à 6 mois Les 10 étapes pour être sur de devenir propriétaire d un appartement dans les 3 à 6 mois Préambule Ce guide vous est offert par William MEYER auteur du blog l'immobilier facile (http://l-immobilier-facile.fr)

Plus en détail

À toutes les femmes qui sont des princesses, mais qui ne le savent pas encore.

À toutes les femmes qui sont des princesses, mais qui ne le savent pas encore. À toutes les femmes qui sont des princesses, mais qui ne le savent pas encore. «Tu seras aimée le jour où tu pourras montrer ta faiblesse, sans que l autre s en serve pour affirmer sa force.» Cesare PAVESE.

Plus en détail

MyFrenchFilmFestival.com

MyFrenchFilmFestival.com Fiche d activités pour la classe MyFrenchFilmFestival.com Parcours niveau B1 : en bref Thème : La vie en banlieue parisienne Après une mise en route sur le début du film, les apprenants découvriront l

Plus en détail

INFORMATIONS UTILES À DESTINATION DES ÉTUDIANTS VENANT À MALTE ET GOZO POUR APPRENDRE L ANGLAIS

INFORMATIONS UTILES À DESTINATION DES ÉTUDIANTS VENANT À MALTE ET GOZO POUR APPRENDRE L ANGLAIS INFORMATIONS UTILES À DESTINATION DES ÉTUDIANTS VENANT À MALTE ET GOZO POUR APPRENDRE L ANGLAIS INTRODUCTION Bienvenue. Cette brochure a pour but de vous donner des conseils pratiques et des informations

Plus en détail

BREVET DES COLLÈGES SÉRIE PROFESSIONNELLE ÉPREUVE D ENTRAÎNEMENT ÉPREUVE DE FRANÇAIS

BREVET DES COLLÈGES SÉRIE PROFESSIONNELLE ÉPREUVE D ENTRAÎNEMENT ÉPREUVE DE FRANÇAIS ACADÉMIE DE STRASBOURG COLLÈGE FRANÇOIS TRUFFAUT CLASSE DE 3 e Entreprise BREVET DES COLLÈGES SÉRIE PROFESSIONNELLE ÉPREUVE D ENTRAÎNEMENT ÉPREUVE DE FRANÇAIS TEXTE D ÉTUDE Alex, un adolescent sans histoire,

Plus en détail

Elève en terminale scientifique, 2012-2013, lycée Yousssouna Bamana. Impressions à la mi-septembre, Faculté de médecine, Angers

Elève en terminale scientifique, 2012-2013, lycée Yousssouna Bamana. Impressions à la mi-septembre, Faculté de médecine, Angers Elève en terminale scientifique, 2012-2013, lycée Yousssouna Bamana Impressions à la mi-septembre, Faculté de médecine, Angers Bachir-Ahmed AHMED Bonjour, je vais vous relater ce que moi j appel : «le

Plus en détail

L après midi l inspecteur se rendit à la boulangerie. Il interrogea Madame Madeleine, pendant que son équipe inspectait les lieux.

L après midi l inspecteur se rendit à la boulangerie. Il interrogea Madame Madeleine, pendant que son équipe inspectait les lieux. Récit 15 Dans une petite ville paisible d Allemagne, appelée Brestër, vivait un certain M. Choufleur. Une nuit alors qu il était profondément endormi, le téléphone sonna. - «Allo, suis-je bien chez M.

Plus en détail

Comment être heureux en Amour. Découvrez l ERREUR N 1 que nous commettons toutes dans nos vies amoureuses et comment l éviter

Comment être heureux en Amour. Découvrez l ERREUR N 1 que nous commettons toutes dans nos vies amoureuses et comment l éviter Comment être heureux en Amour Découvrez l ERREUR N 1 que nous commettons toutes dans nos vies amoureuses et comment l éviter A propos de l auteure Régine Coicou est coach en rencontre et relation amoureuse.

Plus en détail

Rentrer à l université L histoire de Malaika / épisode 03

Rentrer à l université L histoire de Malaika / épisode 03 Learning by Ear Travail et éducation Rentrer à l université L histoire de Malaika / épisode 03 Auteur : Njoki C. Muhoho Rédaction : Maja Dreyer Traduction : Julien Méchaussie Adaptation : Sandrine Blanchard

Plus en détail

Édition du 4 mars 2011 Annule et remplace l édition précédente

Édition du 4 mars 2011 Annule et remplace l édition précédente 1 Édition du 4 mars 2011 Annule et remplace l édition précédente TOUT SAVOIR SUR LE CONTRAT D APPRENTISSAGE 2 TOUT SAVOIR SUR LE CONTRAT D APPRENTISSAGE SOMMAIRE Qui peut embaucher un apprenti et quelles

Plus en détail

Vos commentaires sur la pertinence de ce cours dans le programme

Vos commentaires sur la pertinence de ce cours dans le programme Évaluation de l enseignement COMMENTAIRES Activité : GSF-6008-S (82526) Finance corporative Enseignant : Jean-François Guimond Session : Automne 2012 Méthode d évaluation : Papier Date de l évaluation

Plus en détail

Fiches Pratiques Secrets de Miel Votre réussite point par point!

Fiches Pratiques Secrets de Miel Votre réussite point par point! Fiches Pratiques Secrets de Miel Votre réussite point par point! Mes bonnes résolutions pour réussir en Vente Directe - L engagement o Engagement avec soi : Je vais réussir La Vente directe est comme une

Plus en détail

UNITED NATIONS NATIONS UNIES

UNITED NATIONS NATIONS UNIES Programme : 16 Duration : 7 42 Producer : Lisa Andracke UNITED NATIONS NATIONS UNIES 21 st Century GHANA: L EDUCATION EN PLEINE REVOLUTION Partout dans le monde, le nombre d enfants inscrits à l école

Plus en détail

Veuillez lire attentivement ce mode d emploi avant de commencer l étude de votre cours audio.

Veuillez lire attentivement ce mode d emploi avant de commencer l étude de votre cours audio. Veuillez lire attentivement ce mode d emploi avant de commencer l étude de votre cours audio. Mode d emploi du cours audio REUSSIR Tout d abord, félicitations pour l achat de ce cours et pour la décision

Plus en détail

L ARTISANAT, POURQUOI PAS?

L ARTISANAT, POURQUOI PAS? Vivre 22 MARS 2009 au collège ORIENTATION L ARTISANAT, POURQUOI PAS? LE PEER-TO-PEER LE DANS LA LIGNE DE MIRE PETITE HISTOIRE DE LA SCIENCE-FICTION Jouez la carte de l indépendance! Vivre au collège 2i

Plus en détail

Bâle 3: le retour du Régulateur

Bâle 3: le retour du Régulateur Bâle 3: le retour du Régulateur Au siège de la banque Universelle Hey c est quoi cette tête d enterrement? T as lu les journaux sur les nouvelles règles de Bâle 3? Le régulateur veut augmenter le capital

Plus en détail

Bachelor Jeune Entrepreneur EM Strasbourg Learning expedition Le 16 avril 2014

Bachelor Jeune Entrepreneur EM Strasbourg Learning expedition Le 16 avril 2014 Bachelor Jeune Entrepreneur EM Strasbourg Learning expedition Le 16 avril 2014 Déroulé de la journée : Présentation des participants Expression par chacun de son intention d apprentissage Circulation libre

Plus en détail

BTS (brevet de technicien supérieur) DUT (diplôme universitaire de technologie) Filière santé (médecine, pharmacie, sage-femme, dentaire)

BTS (brevet de technicien supérieur) DUT (diplôme universitaire de technologie) Filière santé (médecine, pharmacie, sage-femme, dentaire) Un BTS ou un DUT, une prépa ou une université, ou bien une école spécialisée? Choisir son orientation après le bac n'est pas toujours facile. Pour vous aider à y voir plus clair, nous vous proposons quelques

Plus en détail

Pourquoi une formation en Arts Plastiques?

Pourquoi une formation en Arts Plastiques? Pourquoi une formation en Arts Plastiques? Votre enfant termine sa classe de Troisième, et sera en seconde générale l an prochain. Un certain nombre de disciplines, jusqu à présent obligatoires, deviennent

Plus en détail

école + lecture = bibliomedia

école + lecture = bibliomedia école + lecture = bibliomedia Chères enseignantes, chers enseignants, Cette brochure permet de découvrir toutes les possibilités d emprunts de livres à Bibliomedia. Elle présente également un vaste choix

Plus en détail

Que chaque instant de cette journée contribue à faire régner la joie dans ton coeur

Que chaque instant de cette journée contribue à faire régner la joie dans ton coeur Que chaque instant de cette journée contribue à faire régner la joie dans ton coeur Des souhaits pour une vie des plus prospères et tous les voeux nécessaires pour des saisons extraordinaires! Meilleurs

Plus en détail

LES BASES DU COMMERCIAL J-M R. D-BTP

LES BASES DU COMMERCIAL J-M R. D-BTP LES BASES DU COMMERCIAL J-M R. D-BTP 2006 1 Notions de base du commercial Principe de base Exercices Méthodologie Chronologie de l entretien 2 Notions de base du commercial Une personne fonctionne sur

Plus en détail

Etudiants et jeunes diplômés : les aspirations professionnelles

Etudiants et jeunes diplômés : les aspirations professionnelles et jeunes diplômés : les aspirations professionnelles Sondage de l Institut CSA pour LinkedIn Février 203 Sommaire Fiche technique du sondage p 3 Des jeunes optimistes pour eux-mêmes malgré un contexte

Plus en détail

C.A.P. CERTIFICAT D APTITUDE PROFESSIONNELLE SECONDE GT SECONDE PRO BACCALAUREAT GENERAL BACCALAUREAT PROFESSIONNEL. 1 ère année CAP T R O I S I E M E

C.A.P. CERTIFICAT D APTITUDE PROFESSIONNELLE SECONDE GT SECONDE PRO BACCALAUREAT GENERAL BACCALAUREAT PROFESSIONNEL. 1 ère année CAP T R O I S I E M E Parcours en 3 ans BACCALAUREAT GENERAL ou BACCALAUREAT TECHNOLOGIQUE Parcours en 3 ans BACCALAUREAT PROFESSIONNEL Parcours en 2 ans C.A.P. CERTIFICAT D APTITUDE PROFESSIONNELLE SECONDE GT Seconde générale

Plus en détail

LANGUAGE STUDIES INTERNATIONAL

LANGUAGE STUDIES INTERNATIONAL Répondez aux questions suivantes : 1. Où habitez-vous? 2. Quand êtes-vous arrivé à Paris? 3. Quelle est votre profession? Complétez les phrases : 1. Je ne (être) pas français. 2. Je (parler) un peu le

Plus en détail

Test Francophone de Langue Française (TFLF)

Test Francophone de Langue Française (TFLF) Test Francophone de Langue Française (TFLF) Certificat de compétences linguistiques Institut Supérieur des Langues Vivantes (ISLV) Université de Liège Livret du candidat : Niveau : B1 du Cadre européen

Plus en détail

Bourse Explora : Rapport de fin de séjour

Bourse Explora : Rapport de fin de séjour Bourse Explora : Rapport de fin de séjour Destination : Australie Université : University of the Sunshine Coast (Queensland) Année : Janvier 2012 Décembre 2012 Une année au pays des kangourous A la suite

Plus en détail

Les 10 Excuses qui vous Paralysent

Les 10 Excuses qui vous Paralysent Jérôme YVON Les 10 Excuses qui vous Paralysent Les réponses pour agir! Investisseur Immobilier Débutant.fr Les gagnants trouvent des moyens, les perdants des excuses F. D. Roosevelt Investisseur Immobilier

Plus en détail

Irina L. Irina d ici. Témoignage recueilli en juin 2005

Irina L. Irina d ici. Témoignage recueilli en juin 2005 Irina L. Irina d ici Témoignage recueilli en juin 2005 Production : atelier du Bruit Auteur (entretiens, récit de vie, module sonore) : Monica Fantini Photos : Xavier Baudoin 197 7 Naissance à Caransebes,

Plus en détail

Rapport de stage. Durant ces quatres mois de stage j ai découvert trois éditions différentes du Courrier Picard:

Rapport de stage. Durant ces quatres mois de stage j ai découvert trois éditions différentes du Courrier Picard: 1. Déroulement du stage Rapport de stage Durant ces quatres mois de stage j ai découvert trois éditions différentes du Courrier Picard: Tableau 1. Périodes de stage lieu date bilan Edition l amiénois du

Plus en détail

Prologue. Manifeste. Un petit guide pour obtenir tout ce que vous voulez

Prologue. Manifeste. Un petit guide pour obtenir tout ce que vous voulez Prologue Manifeste Un petit guide pour obtenir tout ce que vous voulez Imaginez que vous consacrez tout votre temps à des choses que vous avez envie de faire. Imaginez que vous donnez le meilleur de vous-même

Plus en détail

Cote : 226. Légende :

Cote : 226. Légende : Cote : 226 Légende : procès de Jésus Titre : le procès Age : 12-14 ans Objectifs : voir une situation sous plusieurs points de vue Durée : 45-60' organiser un procès fictif, Brève description : Juger une

Plus en détail

Atelier TÂCHES NATURELLES ET APPRENTISSAGE

Atelier TÂCHES NATURELLES ET APPRENTISSAGE Atelier TÂCHES NATURELLES ET APPRENTISSAGE Jacky GIRARDET CLE International Résumé : L apprentissage d une langue étrangère procède souvent selon une suite de simulations des tâches que le futur utilisateur

Plus en détail

Fiche d appréciation littéraire LES FÉES DU CAMPING

Fiche d appréciation littéraire LES FÉES DU CAMPING Fiche d appréciation littéraire AUTEUR: SUSIE MORGENSTERN Tout le monde le dit, écouter parler Susie Morgenstern est un vrai bonheur tant son verbe est chaleureux et sa joie de vivre communicative. S ils

Plus en détail

C ÉTAIT POURTANT UN BON PRINCIPE...

C ÉTAIT POURTANT UN BON PRINCIPE... C ÉTAIT POURTANT UN BON PRINCIPE... Maxime : «J habite dans une petite ville avec mes parents. J ai été admis en formation d apprenti boulanger dans une grande ville voisine. La collocation? Je pense que

Plus en détail

Le plus court chemin vers la Réussite... SOMMAIRE

Le plus court chemin vers la Réussite... SOMMAIRE Le plus court chemin vers la Réussite... SOMMAIRE! EN ROUTE POUR L AVENTURE Partie 1/2 3 - Réussir à atteindre vos buts est un voyage que vous devez préparer à l avance.! 4 - Est-ce que vous pensez que

Plus en détail

MON EXPERIENCE. Quelle impression avez-vous eu à votre arrivée? (votre ressenti?)

MON EXPERIENCE. Quelle impression avez-vous eu à votre arrivée? (votre ressenti?) Université d accueil : University of Leicester, Leicestershire, United Kingdom Semestre/Année de séjour : 2008-2009 Domaine d études : Histoire-Anglais L accueil : MON EXPERIENCE Quelle impression avez-vous

Plus en détail

Préparation au concours auxiliaire de puériculture

Préparation au concours auxiliaire de puériculture Préparation au concours auxiliaire de puériculture É c o l e p r i v é e d é c l a r é e a u p r è s d u R e c t o r a t Établissement ouvert en 1996 à Clermont-Ferrand Oui, si l élève respecte toutes

Plus en détail

Table des matières (cliquable)

Table des matières (cliquable) Table des matières (cliquable) De l importance de se créer des revenus passifs et alternatifs...4 Pourquoi investir dans une place de parking?..6 Qu est ce qui fait un bon emplacement de parking?...8 Gare

Plus en détail

L ÉNERGIE EN QUESTION(S)

L ÉNERGIE EN QUESTION(S) CRÉATION EN 2012 ATELIER - DÉBAT L ÉNERGIE EN QUESTION(S) Batteries au plomb, chauffage par le sol, panneaux solaires, «pertes» d énergie, énergie verte, piles rechargeables, voitures électriques, nucléaire,

Plus en détail

cœur ; les objets que je distingue mal dans l ombre du soir me donnent une envie folle de me sauver. J ai peur la nuit, enfin.

cœur ; les objets que je distingue mal dans l ombre du soir me donnent une envie folle de me sauver. J ai peur la nuit, enfin. Réécriture Réécriture Réécriture La nouvelle fantastique Au XIX ème siècle, un genre nouveau naît et se développe : la nouvelle fantastique. La nouvelle est un récit bref, présentant des personnages peu

Plus en détail

PROGRAMME D ACTIVITÉS 2015-2016

PROGRAMME D ACTIVITÉS 2015-2016 PROGRAMME D ACTIVITÉS 2015-2016 BONNE ANNÉE SCOLAIRE! Bonjour chers parents, Le service de garde de l Académie Louis-Pasteur est un endroit chaleureux et dynamique où les enfants sont encadrés par des

Plus en détail

LA ONZIÈME CAPITALE ALEXANDRA WOOD. Traduit de l anglais par Sarah Vermande. ouvrage publié avec le concours du centre national du livre

LA ONZIÈME CAPITALE ALEXANDRA WOOD. Traduit de l anglais par Sarah Vermande. ouvrage publié avec le concours du centre national du livre ALEXANDRA WOOD LA ONZIÈME CAPITALE Traduit de l anglais par Sarah Vermande ouvrage publié avec le concours du centre national du livre maison antoine vitez répertoire contemporain La collection Répertoire

Plus en détail

BMS Bern Aufnahmeprüfung 2007. Alle Abteilungen. Nom: Numéro : Points : Note :

BMS Bern Aufnahmeprüfung 2007. Alle Abteilungen. Nom: Numéro : Points : Note : BMS Bern Aufnahmeprüfung 2007 Französisch Alle Abteilungen Zeit: 45 Minuten Nom: Numéro : Points : Note : Compréhension : 22 points Vocabulaire / Production écrite : 12 points Grammaire : 15 points Total

Plus en détail

Всероссийская олимпиада школьников по французскому языку для учащихся 7-8 классов 2012-2013 учебного года. Школьный этап.

Всероссийская олимпиада школьников по французскому языку для учащихся 7-8 классов 2012-2013 учебного года. Школьный этап. Конкурс понимания устного текста. Durée de l`épreuve: 10-15 min. Note sur 10 Consigne : Vous allez entendre deux fois un enregistrement sonore d`une minute environ. Il s`agit d`une discussion entre amis.

Plus en détail

Le pouvoir de l Amour

Le pouvoir de l Amour Le pouvoir de l Amour Bonjour, Je vais aborder avec vous aujourd hui le plus grand des pouvoirs, celui de l Amour! En effet l Amour peut tout transformer, aider, guérir, soulager, éveiller et pardonner

Plus en détail

LBE Ordinateurs et Internet - épisode 1

LBE Ordinateurs et Internet - épisode 1 LBE Ordinateurs et Internet - épisode 1 Auteur: Rédaction: Thomas Mösch / Katrin Ogunsade Traduction: Sandrine Blanchard Personnages: Beatrice (adolescente), John (adolescent), ordinateur (voix d ordinateur)

Plus en détail

POSITIONNEMENT DE SORTIE Page 1. Corrigé à titre indicatif. 1 ère PARTIE

POSITIONNEMENT DE SORTIE Page 1. Corrigé à titre indicatif. 1 ère PARTIE Page 1 1 ère PARTIE Vous avez vu une annonce pour une location d une semaine à la plage hors saison. Le mois d avril vous intéresse car vous avez 2 semaines de congé. Loc. vacances bon prix mars à mai.

Plus en détail

Les 7 clefs de la réussite en voix-off

Les 7 clefs de la réussite en voix-off LES 7 CLEFS DE LA RÉUSSITE EN VOIX-OFF 1 Les 7 clefs de la réussite en voix-off par LORENZO PANCINO INFORMATIONS - AVERTISSEMENT LES 7 CLEFS DE LA RÉUSSITE EN VOIX-OFF 2 La loi du 11 mars 1957 n autorisant,

Plus en détail

ACCUEILS DE LOISIRS PERISCOLAIRES VILLE DE VALOGNES

ACCUEILS DE LOISIRS PERISCOLAIRES VILLE DE VALOGNES ACCUEILS DE LOISIRS PERISCOLAIRES VILLE DE VALOGNES PROJET PEDAGOGIQUE Accueil des matins, midis et soirs, Temps d Activités Périscolaires (T.A.P.) - 1 - INDEX 1 Les objectifs permanents 1-1 Bien-être,

Plus en détail

F.A.Q. Toutes les questions et réponses ci-dessous complètent les informations disponibles sur le site internet http://lije.univ-lemans.

F.A.Q. Toutes les questions et réponses ci-dessous complètent les informations disponibles sur le site internet http://lije.univ-lemans. F.A.Q. Toutes les questions et réponses ci-dessous complètent les informations disponibles sur le site internet http://lije.univ-lemans.fr/ et ne peuvent en aucun cas suffire. Ce sont uniquement des compléments

Plus en détail

COMMUNIQUÉ. L ameublement : une filière qui a le vent en poupe PÔLE LORRAIN DE L AMEUBLEMENT BOIS

COMMUNIQUÉ. L ameublement : une filière qui a le vent en poupe PÔLE LORRAIN DE L AMEUBLEMENT BOIS COMMUNIQUÉ L ameublement : une filière qui a le vent en poupe PÔLE LORRAIN DE L AMEUBLEMENT BOIS L ameublement : une filière qui a LE VENT EN POUPE Riche en opportunités de carrière, le secteur de l ameublement

Plus en détail

French Continuers (Section I Listening and Responding) Transcript

French Continuers (Section I Listening and Responding) Transcript 2013 H I G H E R S C H O O L C E R T I F I C A T E E X A M I N A T I O N French Continuers (Section I Listening and Responding) Transcript Familiarisation Text FEMALE: MALE: FEMALE: MALE: FEMALE: Salut,

Plus en détail

créé, pourquoi pas moi? www.claee.org Elles ont

créé, pourquoi pas moi? www.claee.org Elles ont Elles ont créé, pourquoi pas moi? (garde d enfant) (patronne salon coiffure) - (patronne restaurant) (femme de ménage / vendeuse à la sauvette) www.claee.org DepliantCLAEE-Final.indd 1 1/02/11 22:16:36

Plus en détail

PASI. L ELEVE de 5 ème et L AIDE AUX DEVOIRS DOCUMENT 5

PASI. L ELEVE de 5 ème et L AIDE AUX DEVOIRS DOCUMENT 5 PASI Collège Claude Le Lorrain NANCY L ELEVE de 5 ème et L AIDE AUX DEVOIRS DOCUMENT 5 1. Présentation de l aide aux devoirs pour les 5èmes page 2 2. Enquête menée auprès des élèves de 5 ème page 3 a.

Plus en détail

Le travail des enfants et des adolescents. De la classe au boulot, pas facile de garder le tempo!

Le travail des enfants et des adolescents. De la classe au boulot, pas facile de garder le tempo! Le travail des enfants et des adolescents De la classe au boulot, pas facile de garder le tempo! Mise en situation Mélanie fait face à tout un dilemme. Épuisée par son rythme de vie des derniers mois,

Plus en détail

HIGHER SCHOOL CERTIFICATE EXAMINATION. French Continuers. (Section I Listening and Responding) Transcript

HIGHER SCHOOL CERTIFICATE EXAMINATION. French Continuers. (Section I Listening and Responding) Transcript 2014 HIGHER SCHOOL CERTIFICATE EXAMINATION French Continuers (Section I Listening and Responding) Transcript Familiarisation Text M: Bonjour Yasmine. Ça va? F: Ah bonjour! Oui, ça va bien. Écoute, ce weekend

Plus en détail

Mon métier, mon parcours

Mon métier, mon parcours Mon métier, mon parcours Les métiers de l Electronique Le domaine Sciences, Technologies, Santé Xavier, ingénieur en domotique diplômé d un Master Automatique et informatique industrielle Ce fascicule

Plus en détail

Générique [maintenir Durant 10 secondes puis baisser sous l annonce]

Générique [maintenir Durant 10 secondes puis baisser sous l annonce] LBE Informatique et Internet - Episode 4 Auteur: Rédaction: Maja Dreyer Traduction : Sandrine Blanchard Personnages: Beatrice (adolescente), John (adolescent), ordinateur (voix d ordinateur), expert (voix

Plus en détail

etre agent immobilier

etre agent immobilier etre agent immobilier sommaire 11 Une profession critiquée mais enviée 13 Les professionnels de l immobilier en France 13 Histoire et géographie de l immobilier français 22 Les agents immobiliers aujourd

Plus en détail

eduscol Ressources pour la voie professionnelle Français Ressources pour les classes préparatoires au baccalauréat professionnel

eduscol Ressources pour la voie professionnelle Français Ressources pour les classes préparatoires au baccalauréat professionnel eduscol Ressources pour la voie professionnelle Ressources pour les classes préparatoires au baccalauréat professionnel Français Présentation des programmes 2009 du baccalauréat professionnel Ces documents

Plus en détail

METTRE LE NUMÉRIQUE AU SERVICE D UN NOUVEAU MODÈLE DE BIBLIOTHÈQUE

METTRE LE NUMÉRIQUE AU SERVICE D UN NOUVEAU MODÈLE DE BIBLIOTHÈQUE 1 METTRE LE NUMÉRIQUE AU SERVICE D UN NOUVEAU MODÈLE DE BIBLIOTHÈQUE Architectures Numériques d'informations. Usages, Contenus et Technologies. Paris, 2 juillet 2010 L emprunteur se fait rare 2 Evolution

Plus en détail

devoirs de AIDES AUX DEVOIRS

devoirs de AIDES AUX DEVOIRS Conseils et strategies pour les devoirs Lorsque Hal Gill était jeune, le hockey n était pas son unique priorité. Les devoirs ont toujours été important aussi. Hal ne pouvait rien faire avant d avoir complété

Plus en détail

Relevez les expressions de temps et employez-les en parlant de vous.

Relevez les expressions de temps et employez-les en parlant de vous. 1 Sarah 1 Une jeune femme va vous parler de son travail. Lisez les questions suivantes, ensuite, écoutez l enregistrement et répondez en quatre mots au maximum. 1 Où est-ce que la jeune femme travaille?

Plus en détail

Contenu du Guide du parent

Contenu du Guide du parent Guide des parents Contenu du Guide du parent Introduction du Guide du parent... 3 Les activités avec les parents.... 4 Rencontres personnelles avec le coach... 4 Petites rencontres entre parents et coach....

Plus en détail

IMPROMPTU, SCÈNES DU COURS DE FRANÇAIS

IMPROMPTU, SCÈNES DU COURS DE FRANÇAIS Recherches n 50, D une classe à l autre, 2009-1 IMPROMPTU, SCÈNES DU COURS DE FRANÇAIS Marylène Constant IUFM Nord Pas-de-Calais, université d Artois Quentin est élève en première S dans un lycée lillois.

Plus en détail

Habitudes et pratiques des élèves québécois de 10 ans au regard de la lecture

Habitudes et pratiques des élèves québécois de 10 ans au regard de la lecture Habitudes et pratiques des élèves québécois de 10 ans au regard de la lecture Document synthèse Par Geneviève Rodrigue, en collaboration avec Alain Carpentier, Joanne Munn, Valérie Saysset et Christian

Plus en détail

Ministère des Affaires étrangères et européennes

Ministère des Affaires étrangères et européennes Ministère des Affaires étrangères et européennes Direction de la coopération culturelle et du français Regards VI, DVD 2 Jeunesse et sports Réalisation Isabelle Barrière, Thomas Sorin (CAVILAM) Rédaction

Plus en détail

Animer et Diriger une Equipe Séance 3

Animer et Diriger une Equipe Séance 3 SUIVI DE FORMATION - SEANCE 3 Animer et Diriger une Equipe Séance 3 VERSION MARS 2009 PARTIE I : DEROULEMENT DE LA SEANCE 3 1. POUR ACCEDER A LA SEANCE DE SUIVI Ce document est imprimé. Vous êtes dans

Plus en détail

LBE Ordinateurs et Internet Programme 8. Auteur: Richard Lough Rédaction: Maja Dreyer Traduction : Yann Durand

LBE Ordinateurs et Internet Programme 8. Auteur: Richard Lough Rédaction: Maja Dreyer Traduction : Yann Durand LBE Ordinateurs et Internet Programme 8 Auteur: Rédaction: Maja Dreyer Traduction : Yann Durand Personnages: Beatrice (fille adolescente), John (garçon adolescent), Ordinateur (voix électronique off) Clips

Plus en détail