le GdRA Christophe Rulhes / Julien Cassier / Sébastien Barrier Singularités Ordinaires

Dimension: px
Commencer à balayer dès la page:

Download "le GdRA Christophe Rulhes / Julien Cassier / Sébastien Barrier Singularités Ordinaires"

Transcription

1 le GdRA Christophe Rulhes / Julien Cassier / Sébastien Barrier Singularités Ordinaires création 2007

2 Singularités Ordinaires Conception et interprétation : le GdRA Christophe Rulhes/Julien Cassier/Sébastien Barrier Conception et interprétation : le GdRA Texte, mise en scène et musique : Christophe Rulhes Mouvement et scénographie : Julien Cassier Jeux d acteur : Sébastien Barrier Collaboration artistique : Mathurin Bolze Aide à la dramaturgie : Jean Michel Guy Images : Christophe Modica, Amic Bedel, Edmond Carrère Montage : Christophe Modica Images animées : Benoît Bonnemaison-Fitte Costumes : Céline Sathal Lumière : Adèle Grepinet Régie et création son : Pedro Theuriet Régie lumière et direction technique : David Löchen Construction : Pierre Pailles et Sébastien Barrier Production : Armelle Vernier Diffusion : Jean-Sébastien Steil Administration : Frédéric Cauchetier Production : le GdRA /Coproductions et résidences de création : Agora, Scène conventionnée de Boulazac ; Le Channel, Scène nationale de Calais ; Etablissement public du Parc et de la Grande halle de la Villette, Paris ; Le Carré les colonnes, Scène conventionnée de Saint-Médard-en-Jalles / Blanquefort ; Culture Commune Scène nationale du bassin minier du Pas-de-Calais ; La Ferme du Buisson Scène nationale de Marne-la-Vallée ; Les Migrateurs Associés pour les arts du cirque / Le Maillon, Strasbourg ; Le CREAC, Centre de Recherche européen des arts du cirque, Marseille ; L Espace périphérique, la Villette, Ville de Paris /Résidence de construction et coproduction : L Usine, lieu conventionné dédié aux arts de la rue, Tournefeuille /Soutiens : Circuits, scène conventionnée d Auch Gers ; La Grainerie, lieu de fabrique des arts du cirque, Balma /Aides à la création : DRAC Midi-Pyrénées ; Conseil Régional Midi-Pyrénées ; Conseil Général de la Haute-Garonne ; Jeunes Talents Cirque.

3 I Julien Cassier, Sébastien Barrier et moi-même avons fondé le GdRA en 2007 afin de vivre pleinement notre amitié. Depuis, en laissant faire nos envies et nos disciplines plurielles, nous proposons un théâtre narratif et performatif à la dramaturgie fragmentée dont les outils sont les arts que nous croyons savoir faire et découvrir tous les jours encore : le jeu d acteur, la danse et le mouvement, la musique, le film documentaire, la phonographie, le montage son et vidéo, le graphisme. Ne rien s interdire et tout se permettre à priori ressemble à l un de nos rares principes. Une cabrette auvergnate, cornemuse d origine ancienne, peut côtoyer au plateau un dispositif électroacoustique et le corps d une danseuse classique occidentale. Dans nos processus ouverts d enquête sur le réel et de recherche au plateau, j écris des textes, fais de la mise en scène, fabrique de la musique, propose de la scénographie et déclenche les chiquenaudes initiales qui vont provoquer, je l espère mais pas à coup sûr, nombre d actions pour nous tous. D une scène vers une musique, d une musique vers une scène : un cadre proposé à mes partenaires de jeux. Le début d une trame à crocheter ensemble. Là je regarde, note, discute, négocie, anime une forme de diplomatie pour petit groupe aux affinités prononcées. J ai pratiqué les sciences humaines à l EHESS et je partage ces disciplines avec mes amis dans nos réalisations, notamment en mettant en oeuvre le recueil des informations nécessaires à nos créations et qui emprunte aux techniques qualitatives de l ethnographie. Mon écriture est donc imprégnée d un corpus d influences littéraires, cinématographiques, poétiques ou théâtrales, mais aussi anthropologiques, sociologiques, ethnologiques et philosophiques qui travaillent notre théâtre en soubassement. L enquête est la façon dont nous travaillons, à l affût des indices qui nous font, que des témoins nous donnent et qui sont les prémices intuitifs et inductifs de nos histoires. Dans notre bac à sable d homo ludens en quête de narrations état fréquent de nos ateliers de recherches Sébastien Barrier joue avec les arts de la parole orale dite, portée, formalisée, improvisée, débridée. Il filme de plus en plus, monte, réalise. Sa réflexion sur les mots est constante, son corps et sa voix au plateau participent de l identité profonde du GdRA. Julien Cassier danse, fait de l acrobatie, parfois du trampoline, souvent de la scénographie, du son et de l image, du graphisme. Il filme aussi. Il poursuit son parcours du corps qu il engage dans des directions personnelles et qui habitent l esthétique chorégraphique du GdRA. Ensemble, avec les corps, les voix, les timbres, les danses, les images, les espaces, mes mots et mes propositions de départ, nous écrivons au plateau, à destination du public, et, au-delà des déterminismes présumés et statistiques qui qualifient les assemblées qui viennent voir nos spectacles, à destination de tous les publics. Nos parcours ont éprouvé avec joie la rue je pense notamment au personnage de Sébastien Barrier alias Ronan Tablantec les squats punks, les veillées traditionnelles, les fêtes de village, les chapiteaux de cirque, les soirées improvisées et confidentielles en club jazz ou dans les locaux d un CDC, les actions et performances en Centre d arts, la fureur des événementiels du spectacle de rue. Nous sommes d origine «populaire» et nous revendiquons la mixité sociale et artistique, dans tous les sens, sans hiérarchie ou légitimité absolues et à priori. Ensemble et tous les trois, au fil de nos créations, nous orientons les expériences de «notre compagnie» et, en fonction des récits que nous voulons mettre en oeuvre, provoquons des rencontres avec des réalisateurs, danseuses, comédiennes, costumières, éclairagistes, ingénieurs du son, vidéastes, programmeurs en informatique, dessinateurs, etc. Nous concilions l amour de la performance in vivo jouée aussi bien dans les théâtres que dans les musées, la rue ou les marchés couverts. Nous admirons la Personne, sa part singulière comme sa part communément humaine. Nous aimons les communautés que font ces personnes et dont nous essayons de goûter les irréductibles et magnifiques différences ou proximités. Nous refusons de tolérer ou d intégrer les identités ou les esthétiques, nous souhaitons en revanche favoriser les dialogues et les relations en préservant les altérités. Dans notre théâtre, nous ne revendiquons pas de collages, de fusions ou de maelströms, mais beaucoup de relations, de continuités et de traductions entre des entités, disciplines ou existants intègres. Enfin, c est l ordinaire et l expérience quotidienne que nous invitons dans les histoires que nous écrivons. Comme Emerson, Dewey ou De Certeau, nous cherchons cet ordinaire et ces arts de faire là, ceux qui font de nous tous des singularités ordinaires à l aune d un regard pragmatiste et compréhensif. Comme Piscator ou Weiss, l événement réel nous passionne, et nous aimons toutes les histoires, la Grande comme les Grandes. L Histoire n est qu une conclusion arbitraire et configurée d innombrables controverses à raconter. Ainsi, «de quoi voudrions-nous connaître le sens? De la farine dans le quartant ; du lait dans la casserole; de la balade dans la rue ; des nouvelles du bateau ; du coup d oeil ; de la forme et de l allure du corps.»*

4 Voilà notre théâtre. Il y a des actions, des objets, des danses, des portraits, des histoires, des familles, des musiques, des voyages, des acrobaties et contorsions, des gens. Pour un théâtre adressé à tout un chacun, se voulant ludique, anthropologique, ouvert dans ses processus et ses actions diverses, formant une discipline diffuse et rigoureuse à la fois. Pour un théâtre dont le fondement sensible est la personne avec ses émotions, ses chutes et ses grandeurs. * Ralph Emerson II Le spectacle Singularités Ordinaires fût créé pour la salle en Octobre Il joue depuis en France et à l étranger. Il est le premier tome d une écriture en trois volets consacrée à La Personne. Nous l avons joué à Avignon l été Au delà des catégories nominales attribuées qui enferment souvent le sujet, qu est ce qu une personne? Comment agit-elle, par qui ou par quoi est-elle agie? Comment tient-elle debout et cohérente? Avec quels récits endogènes et exogènes, quel corps, quelles psychologie, famille, communauté et réflexivité? Nour sera créé en Novembre 2010 comme étant le second volet de ce triptyque. On y jouera la famille et ses enjeux de transmission en situation de bouleversement et de voyage. Le troisième volet abordera la désaffiliation dure, quand l esprit ou le corps ne tiennent plus, toujours à l appui d enquêtes ethnographiques. Depuis deux ans, nous menons les ateliers Pour une belle diplomatie, qui s adressent à des petits groupes que nous rencontrons pour travailler autour de la biographie, du mouvement, du théâtre et du documentaire. Ils offrent des objets divers, films, série de soli théâtraux, paysages sonores. Ils nous permettent d établir avec les publics un lien de collaboration étroit qui nourrit nos écritures. En 2008, nous avons initié un cycle de créations et d enquêtes que nous nommons Les Experts du Vécu. Ce terme est aussi utilisé par la compagnie de théâtre Rimini Protokoll pour désigner des personnes ordinaires forcément au fait de leur quotidien, de leurs us et de leurs coutumes. Il est issu d une appellation désignant un nouveau type de travailleurs sociaux en Belgique qui considèrent les ressources potentielles des personnes, même les plus précaires, comme des informations dignes d intérêts. Notre cycle Les Experts du Vécu a produit plusieurs propositions. Les Portraits performances sont des biographies en spectacle de personnes vivantes : L atelier d Ana évoque la vie d Ana Maria Ramal Zambrano, Chafre est le portrait paysan de Renée Jeanne Faure, Parlera-t-on de Mr I? est une petite muséographie de Monsieur Icard. Au sein du même cycle, nous avons fabriqué Les Portraits et territoires, qui mettent en jeu une pluralité de points de vue. Robert, Arlette actes 1 et 2 a présenté un concert de choristes amateurs en lien avec des personnes de leur entourage qu ils avaient choisies et que nous avons filmées, projetées, enregistrées, dessinées. Ethnographiques, que nous jouons à Avignon cet été et Or il faisait Nuit furent issus d un processus de recueil de textes d auteurs professionnels et amateurs auxquels nous avons donné des contours en quatre dimensions sur le plateau de jeu. Le cycle Les Experts du Vécu et les ateliers Pour une belle diplomatie sont des processus exploratoires qui nous permettent d aboutir cependant des formes finies, en lien avec des personnes, des territoires et des partenaires spécifiques. Elles sont plus ou moins ponctuelles et peuvent avoir un caractère éphémère. Seules quelques unes d entre elles rejoignent notre répertoire. Elles sont un terrain de jeux permettant d allier créations et restitutions et viennent nourrir des écritures plus chroniques qui embrassent plusieurs années, comme le triptyque de La Personne. Christophe Rulhes, 28/06/2010, Marseille.

5 Singularités Ordinaires Sur scène, Christophe Rulhes, Julien Cassier et Sébastien Barrier se font les passeurs de trois histoires de vies, confrontant leurs techniques mutuelles, en mouvement, en musique, et en verbe. Au cours d un récit en cinq chapitres, se tisse un dialogue multiple entre images documentaires projetées et acteurs au plateau : chorégraphies, acrobaties, textes et chants ponctuent, développent, déclinent, questionnent les témoignages d Arthur, Wilfride et Michèle. A eux six, les protagonistes, filmés ou «in vivo» créent une improbable rencontre, une ode relativiste, un spectacle narratif sur nos appartenances.

6 L histoire et la biographie Singularités Ordinaires met en scène trois récits de vie. Arthur Genibre, 86 ans, habite en France dans le Quercy rural. Dans un contexte fait d injonctions fortes «tu seras cultivateur et rien d autre» il a trouvé une position de musicien guérisseur, se cachant pour apprendre la musique et lisant ses œuvres «dans les astres». Wilfride Piollet, 64 ans, est danseuse étoile retraitée de l opéra de Paris. Elle dit s être «marginalisée» en créant les principales pièces «post-modernes» du répertoire des années soixante-dix et quatre-vingt. Elle a «lâché la barre» pour créer sa propre pédagogie. Michèle Eclou-Natey, 41 ans, femme d origine algéro-togolaise éduquée par une famille italo-arménienne à Marseille, passe son temps dans un bar où tout laisse à penser qu elle est malvenue. On l y appelle «la nègre». Mais elle renvoie les mots, déjoue le racisme et laisse voir le bar comme un terrain de sincères élections affectives. Ces trois personnes, entre exceptionnel et ordinaire, vocation et bricolage biographique, dans des situations parfois très difficiles et conflictuelles, inventent des places et parviennent finalement à se raconter : elles tiennent debout, partagées entre la fragilité et la capacité de l être. Médiations et dispositifs La scénographie La scénographie est à la fois un outil narratif, un agrès et une surface de projection pouvant accueillir des images de 6 m sur 4 m. L espace est blanc, vierge, médiateur et analytique, une grande page blanche verticale s y dresse en fond de scène suivant une pente courbe. La scénographie se décline donc en trois lieux distincts qui cadrent le corps des acteurs : une grande surface blanche au sol, une pente surplombée d un trampoline et un écran rigide permettant les prises et les acrobaties. Ces trois lieux, par ce qu ils «font faire» aux acteurs, permettent un travail sur la chute, les glissés et les déséquilibres. Le cirque, la danse L acrobatie et la danse évoquent les cassures, chutes et ascensions des biographies convoquées. Le mouvement représente la fragilité et les risques d un parcours personnel. L engagement du corps du danseur acrobate est total : jeté, frappé, projeté, lâché et libre, il illustre la nécessité de tenir debout. Les chorégraphies, plus retenues, précises et minimales, citent les mouvements des trois personnages et évoquent des gestuelles ordinaires collectées du regard et de la caméra dans les lieux où vivent Arthur, Wilfride et Michèle. Le texte, le théâtre, la narration, les costumes La proposition est chapitrée afin d offrir une cohérence narrative à l évocation comparée des trois personnages. Les textes disent Arthur, Wilfride et Michèle à la première et troisième personne du singulier ou du pluriel. Mais ils racontent aussi leurs proches, famille, collègues, voisins, restituant les détails et les contextes des trois histoires de vie. Ils citent des extraits d entretien ou des scènes vécues lors des observations et des collectages. Ils permettent aux comédiens d interpréter, par exemple, Merce Cunningham, les amis de Michèle ou un anthropologue analysant «le cas Genibre» au cours d une communication. Le jeu souhaite se rapprocher de la théâtralité ordinaire et de la mise en scène de la vie quotidienne. Les costumes sont tous directement inspirés des trois personnages, exceptés ceux des passeur, neutres, clairs, qui habillent les narrateurs.

7 La musique La musique compose une ode pour Arthur, Michèle et Wilfride au cours de chansons et de morceaux évoquant leurs histoires ou leurs états. Elle se glisse dans le récit comme dans une comédie musicale. Tantôt abstraite ou clairement narrative, elle brouille dans sa forme les dualités savant/populaire, oral/écrit, rural/urbain, restituant le tout dans des sonorités propres et hybrides. Elle utilise donc en toute liberté la voix, les instruments traditionnels, classiques, pop, électroniques, ainsi que les sons concrets issus des témoignages filmés livrés par les trois personnages. L image, la lumière L image est avant tout documentaire et restitue essentiellement Arthur, Wilfride et Michèle au cours de leurs entretiens filmés, montrant aussi des objets, des intérieurs et des paysages qui leur sont propres. Elle permet la projection du titrage des parties et des chapitres, la mise en espace, en page et en lumière et plusieurs traitements formels : animations, sous-titre, projections de mots et de typographies, de phrases, de dessins et de commentaires analytiques ou anthropologiques liés aux histoires des personnages. Elle offre à voir des textes disposés sur un livre ouvert, questionnant la frontière entre la lecture et le spectacle. La lumière, sobre et élégante, propose de façon subtile et nuancée, des aplats de couleurs qui correspondent aux chapitres et aux personnages, rouge, bleu, vert. De forts aplats blancs indexent les propos analytiques.

8 Calendrier de tournée - Boulazac le 10 Octobre 2007, l Agora, Scène Conventionnée. - Noisiel les 19, 20, 21 Octobre 2007, festival Temps d Images/ARTE, La Ferme du Buisson Scène Nationale de Marne la Vallée. - Auch les 2 et 3 Novembre 2007, festival CIRCA, Circuits, Scène Conventionnée. - Saint Médard en Jalles le 20 Novembre 2007, festival NOVART, le Carrée des Jalles. - Calais le 1er Février 2008, Le Channel Scène Nationale. - Valladolid le 28 mai 2008, festival international T.A.C. - Châlons en Champagne le 3 juin 2008, festival Furies. - Toulouse le 10 juin 2008, festival Caravane de cirque, Théâtre Garonne. - Paris du 18 au 21 septembre 2008, festival Les Pop'S, la Villette. - Aulnay sous Bois le 6 janvier 2009, Centre culturel Jacques Prévert. - Alès le 9 et 10 janvier 2009, le Cratère Scène Nationale. - Noisy le Sec le 13 janvier 2009, Théâtre des Bergeries. - Trappes le 20 janvier 2009, l'act- la Merise. - Arles le 23 janvier 2009, Théâtre d'arles. - Sallaumines le 13 mars 2009, MAC de Sallaumines, Culture Commune, Scène Nationale du Bassin Minier du Pas-de-Calais. - Saint Priest le 17 mars 2009, Centre culturel Théo Argence - Montpellier du 1er au 3 avril 2009, Théâtre des Treize Vents, Centre Dramatique National. - Foix le 5 juin 2009, l'estive Scène Nationale. - Dieppe le 11 mars 2010, Scène nationale de Dieppe. - Maubeuge, Belgique, le 13 mars 2010, Festival VIA. - Sartrouville, les 25 et 26 mars 2010, Centre dramatique national. - Paris XVeme, du 5 au 12 mai 2010, Théâtre Silvia Monfort. - Avignon, du 22 au 25 juillet 2010, invité par le Festival d Avignon. - Besançon, les 29 et 30 mars 2011, Nouveau Théâtre CDN. - Marseille, du 5 au 7 mai 2011, théâtre du Merlan scène nationale. - Toulouse, du 18 au 20 mai 2011, théâtre garonne. (co-diffusion l Usine, lieu conventionnée pour les arts de la rue, Tournefeuille) - St-Nazaire, 12 novembre 2011, le Fanal scène nationale. - La Roche-sur-Yon, 15 novembre 2011, Le Grand R scène nationale. - Nantes, 17 et 18 novembre 2011, le Grand T scène conventionnée Loire Atlantique. - Ollioules, 16 et 17 décembre 2011, Châteauvallon - centre national de création et de diffusion. - Dole, 17 avril 2012, la Commanderie Scènes du Jura.

9 Christophe Rulhes Né en 1975 à Rodez, Christophe Rulhes partage son parcours artistique et intellectuel entre l ethnographie, les sciences humaines, les pratiques musicales et, depuis 2007 au sein du GdRA, la conception, la mise en scène et l écriture d un théâtre anthropologique et pluridisciplinaire. Il vient à la scène par le chant qu il apprend depuis le plus jeune âge en famille, dans l Aveyron, dans un contexte d origine paysanne, occitane et vernaculaire. Il donne ses premières et nombreuses représentations musicales publiques au milieu des années 80 au chant et à la guitare. Devenu musicien multi-instrumentiste au début des années 90, il compose et improvise pour le concert, la danse, le théâtre et le cirque contemporains, en salle et en rue, le documentaire, la télévision, la performance, notamment dans le collectif Loule Sabronde qu il fonde en 1998 et qui porte ses différents projets : le groupe éponyme, le solo images/musique Lo rulh et le collectif Roërgue. Il utilise les instruments électroniques, électriques, acoustiques : machines, guitares, saxophones et clarinettes, cornemuses, anches doubles et battantes d organologie ancienne, ordinateurs, synthèses analogiques, outils numériques. Durant les années 90 il se forme à Toulouse au fil d un parcours universitaire assidu ponctué de concerts et de tournées. Il est diplômé en Communication, Ingénieur Maître en Sociologie appliquée aux entreprises, titulaire de Masters 1 et 2 en Anthropologie à l Ecole des Hautes Etudes en Sciences Sociales. En 2010 il est toujours doctorant de l EHESS rattaché au laboratoire LISST-UMR 5193/CNRS de Toulouse pour une thèse relative aux mondes de l art en France et qu il ne finira peutêtre jamais. Dans les années 2000 il publie ouvrages et articles au sujet des communautés et des parcours d artiste, des pratiques musicales ou des constructions identitaires régionales*. Il anime des séminaires à l EHESS sur l anthropologie de la musique, le prophétisme dans l art et les mouvements identitaires, le portrait et la monographie en sciences humaines. A la croisée des différents chemins empruntés jusque là, il co-fonde le GdRA en 2007 où il conçoit, écrit et met en scène des spectacles : Singularités Ordinaires, Ethnographiques, Nour... Toujours en compagnie et en collaboration, il y invente une expression décloisonnée qui concilie la musique, le regard et les méthodes de recueil d information des sciences humaines et différentes techniques d écriture et d interprétation liées au spectacle vivant, vers un théâtre documentaire, anthropologique, pluridisciplinaire, dont le fondement narratif est la personne et ses émotions. Les formes théâtrales qu il crée peuvent utiliser ses textes et ses scénographies (Nour, Ethnographiques), le jeu d acteur, la chorégraphie, l image, la musique et le son. Il développe une mise en scène fragmentée entre les disciplines, clairement adossée à la musique et qui s appuie sur les qualités techniques et humaines mises en œuvre par des créateurs/auteurs au plateau. Ses travaux artistiques ou universitaires, interstitiels, analogistes, ouverts, sont marqués par l expérience d un parcours pétri d altérité esthétique et sociologique. L auteur questionne ainsi l idée de «modernité» et ses rapports avec «la tradition», les relations de légitimité culturelle, les liens avec le public et l amateur considérés comme «experts» et compétents, les passages entre «le savant» et «le populaire», l innovation et le sens de l héritage et de l appartenance. Il est attentif à la place du corps et du geste situés dans l image, le son, le texte ou la musique. Il nourrit la création aux sources du témoignage ordinaire et quotidien, avec un regard toujours attentif sur la pluralité des cultures altières et l irréductible qualité singulière des personnes. Pour un art public et politique du partage. * RULHES, C., «La musique ruse, foi d ethnographe», in PERRENOUD, M., Les terrains de la musique, Approches socio-anthropologiques du fait musical contemporain, Paris, L Harmattan, 2006 ; RULHES, C., «Jean et Jean, où sont les gens? Réflexions autour d une ethnographie sur les terrains du bal», in LE GUERN, P., Musiciens-sociologues, usages de la réflexivité en sociologie, Volume!, n 4.1, 2005 ; RULHES, C., «Nous la périphérie, Eux le centre et inversement : pour une approche interactionnelle et située des terrains de l art» in Les enjeux des notions de centre(s) et de périphérie(s) en socio-anthropologie des arts plastiques, SAP/GTMS/EHESS, Paris, 2005, Edition en ligne GTMS/EHESS ; RULHES, C., «Les terrains de la musique. Les classements à l épreuve du vécu», in Petiau A., Pratiques musicales, Sociétés n 85, Bruxelles, 2004/3 ; RULHES, C., «Gens du Nord, gens du Sud, L identité en poupée russe à l épreuve de l homme du Sud», 126ème congrès CTHS, Toulouse, 2001 ; RULHES, C., «Cènes en pays d oc. Ethnographie d un repas de quartier», in Actes du Colloque de l Université d été occitane, MARPOC/IEO, Nîmes, 2000 ; RULHES, C., Les Occitans imaginés, Ethnicité et prophétisme occitans, Castres, édition de l I.E.O., 2000, etc.

10 Julien Cassier Je suis né le 17 mars 1978, j ai croisé des paysages vallonnés laissant la place à l œil de se promener, des fils agriculteurs, un plombier, un paysan, un menuisier, une tisserande, des vaches, des brebis, des vélos, un instituteur, le feu de la Saint Jean, le sol de la cuisine, des selles de voltiges cosaques, des chapiteaux, des balles, un chien, des chats, des ballons de rugby, des entraîneurs, de la laine, des escargots, de la paille, des roumbaleurs, des mobylettes, des ami(e)s, des alarmes, des voitures en feu, des trampolines, des bascules, des barres russes, des sauteurs Marocain, un futur pilote, un bangladeshi, des enfants des rues, un oncle barbu, un danseur de valse, des supermammouths, un cuisinier marocain, un clown, un handballeur, un trampoliniste, une danseuse, une mécanicienne, une Mercedes blanche, le papogaï, des lattes de frênes, des cabanes en bois, des roulottes, un jeune talonneur, un breakeur du samedi, des cirques en dur, des cinémas gratuits, des massues, des auteurs, une professeur d anglais, un de sciences, un d histoire du cirque, un J9, un fusil, un chirurgien, des passionnants, des combes, un planeur, ma sœur, des instruments, des livres, un faisan, un orage, des chaussons de boxe, des machines à prolonger nos gestes, des filets, un pêcheur, Spider Man, Zorro, des crayons gras, des lettres, des musiques, des papillons, un soubassophone, de l électronique, des orties, du sel, le sol (un autre), des montagnes, des ennemi(e)s, des piments, des opéras, une italienne, de vraies libellules de manga, des chocs, les milk-shakes à l avocat de Ben, de puissantes déceptions, un lucane, une course de côte, 7 km, un bus, la neige, un japonais ivre, un finlandais ivre, une portière de 4L, une cave chalonnaise, des larmes, un sralay, un coq égorgé, une sioux, des cochons, des jambons, du trapèze volant, des braconniers, des regards en souffrance, une écharpe, un trombone, une maison, un vol,une destruction,les maïs, un lumbago, 5 bonnes sœurs, des moulins J ai croisé toutes ces choses, beaucoup plus évidemment, elles m ont toutes marqué avec plus ou moins de force, je les ai remarqué avec plus ou moins d attention. Au sein du GdRA, je développe donc la danse et le mouvement à partir de diverses esthétiques du corps qui ont pu me traverser à la recherche de mon propre geste, dynamique, engagé. Je nourris aussi l écriture et la mise en jeux et explore divers agrès/scénographie de ma conception. J enregistre des sons, filme et anime des images qui participent aux restitutions du plateau. J intègre à mes recherches corporelles et esthétiques des savoirs dits «traditionnels», «périphériques», «underground» ou «lointains» qui viennent nourrir mon vocabulaire chorégraphique, ainsi que mes recherches graphiques et scénographiques.

11 Sébastien Barrier Né en 1974 au Mans d un éducateur spécialisé Voutréen et d une infirmière en gériatrie Thenaisienne, il grandit en Sarthe, entouré des amis travailleurs sociaux de ses parents. Très jeune il observe ceuxci recevant dans la cuisine de la maison familiale tous les proches qui vont assez mal pour venir se confier à eux pendant cinq heures, et commence à croire qu ils disposent de supers pouvoirs leur permettant d écouter les autres sans jamais s en ennuyer. Atteint très tôt, et logiquement, d un irrépressible besoin de dire et d être écouté, il développe un art de la parole moins maîtrisé que spontané, quasi pathologique, qui conduira ses parents à le menacer de l envoyer en séances chez quelques-uns de leurs amis orthophonistes s il ne parvient à réduire le flot et la fréquence des logorrhées qu il répand autour de lui et assène à ses proches. En effet, personne ne le comprend tant il parle vite. C est en s inscrivant à un atelier de théâtre amateur animé par un gourou mythomane mais sympathique, qui lui fait découvrir Stanislavski et le recours à la triche technicienne pour canaliser ses émotions, qu il parvient peu à peu à maîtriser ses prises de paroles, tant autour de la table familiale qu à celles des conseils de classe de son lycée. En parallèle de ce modeste enseignement théâtral il commence à s intéresser aux arts du cirque, à travers la jonglerie notamment. Suite à cette première expérience de la scène dont il ressort convaincu que le théâtre et le spectacle auront une place importante dans sa vie, il renonce à ses rêves adolescents de devenir journaliste ou avocat, et s inscrit à l école des Arts du Cirque le Lido à Toulouse. Il y continue le théâtre, découvre la danse, approfondit ses recherches amusées en jonglerie, renonce définitivement à l acrobatie, et se régale d un cours hebdomadaire consacré à l improvisation et aux différentes formes de prises de parole. A la suite de cette formation il monte un trio de spectacle de rue aussi punk qu inabouti, mais qui tournera pendant quatre ans et constituera sa première expérience professionnelle dans les mondes de l art. Puis il intègre le Phun, compagnie Toulousaine oeuvrant à mi chemin entre installations plastiques dans l espace public et écriture de fables sociétales et contemporaines, au sein de laquelle, pendant cinq ans, il parfait son jeu d acteur, et découvre la construction des décors, menuiserie et travail du métal. C est presque par accident qu il met au monde, dans les rues de Paimpol en 2004, le personnage de Ronan Tablantec, son avatar clownesque. Moins un spectacle qu une prise de parole semi spontanée, faite d une trame fictionnelle écrite à l oral au fil de centaines de tentatives, et d une observation du contexte dans lequel elle a lieu, faisant de chaque représentation un moment différent, une célébration du présent, tour à tour tendre, cynique, désabusée ou drôle. Et inégale, de fait. Avec le GdRA, il nourrit l écriture, filme, enregistre, collabore à la conception des spectacles et développe un «jeu d acteur» qu il souhaite confronter à la justesse de personnages, d histoires biographiques et collectives puisées dans l ordinaire de tous les jours et qu il restitue dans le récit fictionnel.

Danseur / Danseuse. Les métiers du spectacle vivant

Danseur / Danseuse. Les métiers du spectacle vivant Les métiers du spectacle vivant Filière : artistique Domaine : art chorégraphique Appellations voisines : artiste chorégraphique Autres métiers du domaine : chorégraphe, maître de ballet, notateur Danseur

Plus en détail

CONTRE-COURANTS # 2 NE PARLE PAS AUX INCONNUS

CONTRE-COURANTS # 2 NE PARLE PAS AUX INCONNUS CONTRE-COURANTS # 2 NE PARLE PAS AUX INCONNUS LE SAMEDI 25 AVRIL à 19H LE DIMANCHE 26 AVRIL à 15H +12H00 / Brunch conçu et animé par Pascal Didier avec les journalistes Caroline Gillet et Amélie Fontaine

Plus en détail

Historique de la compagnie

Historique de la compagnie Historique de la compagnie Benjamin Lissardy, Maryka Hassi et Maureen Brown se sont réunis en 2008 autour d un projet commun l Ubicoptilux apportant chacun leurs savoir-faire spécifiques en mise en scène,

Plus en détail

THÉÂTRE - CINÉMA DANSE - MUSIQUE - CHANT COACHING PERSONNALISÉ ATELIERS ARTISTIQUES ENFANTS - ADOS - ADULTES

THÉÂTRE - CINÉMA DANSE - MUSIQUE - CHANT COACHING PERSONNALISÉ ATELIERS ARTISTIQUES ENFANTS - ADOS - ADULTES ATELIERS ARTISTIQUES NEUILLY SUR SEINE THÉÂTRE - CINÉMA DANSE - MUSIQUE - CHANT COACHING PERSONNALISÉ ENFANTS - ADOS - ADULTES Johanna Cohen 06 61 41 13 03 coursanna@hotmail.fr wwww.coursanna.fr LE COURS

Plus en détail

«Le parcours artistique et culturel de l'enfant à l'école en lien avec l'histoire des arts»

«Le parcours artistique et culturel de l'enfant à l'école en lien avec l'histoire des arts» «Le parcours artistique et culturel de l'enfant à l'école en lien avec l'histoire des arts» Objectifs généraux : - favoriser les liens entre la connaissance et la sensibilité - développer le dialogue entre

Plus en détail

admissions Bachelor 2010 Devenir artiste devenir designer

admissions Bachelor 2010 Devenir artiste devenir designer admissions Bachelor 2010 Devenir artiste devenir designer Devenir artiste / Devenir Designer Engager une aventure de création dans l art ou le design contemporains. Bénéficier d une solide formation théorique

Plus en détail

Dossier de presse HOTEL PARADISO. par Familie Flöz (Allemagne)

Dossier de presse HOTEL PARADISO. par Familie Flöz (Allemagne) Dossier de presse HOTEL PARADISO par Familie Flöz (Allemagne) Les artistes seront présents sur le territoire du 25 juin au 14 juillet 2014 2 HOTEL PARADISO Comédie masquée, à partir de 7 ans Durée : 1h30

Plus en détail

ESPACE D EXPOSITION ET DE FORMATION À L IMAGE ACTIVITÉS PÉDAGOGIQUES JEUNE PUBLIC

ESPACE D EXPOSITION ET DE FORMATION À L IMAGE ACTIVITÉS PÉDAGOGIQUES JEUNE PUBLIC ESPACE D EXPOSITION ET DE FORMATION À L IMAGE ACTIVITÉS PÉDAGOGIQUES JEUNE PUBLIC LA CHAMBRE ESPACE D EXPOSITION ET DE FORMATION À LA PHOTOGRAPHIE La Chambre, c est un engagement fort pour la photographie

Plus en détail

Festival du numéro de clown Seconde édition Du mercredi 13 au samedi 16 avril 2016 Sous chapiteau, au Parc Paul Mistral à Grenoble

Festival du numéro de clown Seconde édition Du mercredi 13 au samedi 16 avril 2016 Sous chapiteau, au Parc Paul Mistral à Grenoble Suite au succès de la première édition (38 numéros différents proposés, plus de 900 spectateurs sur 4 soirées, et un bonheur chaque fois renouvelé pour les clowns se produisant, ainsi que pour tous nos

Plus en détail

CAHIER DES CHARGES NUITS EUPHORIQUES

CAHIER DES CHARGES NUITS EUPHORIQUES CAHIER DES CHARGES NUITS EUPHORIQUES 26 février 2014 1 OBJECTIFS - Rassembler des propositions artistiques innovantes, sur une période courte et intense, sur un lieu précis dont on renouvelle l usage quotidien

Plus en détail

Enseignement supérieur Recherche

Enseignement supérieur Recherche Enseignement supérieur Recherche Ministère de la Culture et de la Communication - 01/2012 61 CADRE DE DIRECTION EN ÉTABLISSEMENT D ENSEIGNEMENT SUPÉRIEUR ET DE RECHERCHE Code : RCH01 Cadre de direction

Plus en détail

Ouverture d un enseignement «arts du cirque» au Lycée Le Garros - Auch septembre 2012

Ouverture d un enseignement «arts du cirque» au Lycée Le Garros - Auch septembre 2012 Ouverture d un enseignement «arts du cirque» au Lycée Le Garros - Auch septembre 2012 _ en partenariat avec CIRCa - Pôle National des Arts du Cirque et en lien avec l école de cirque du Pop Circus Depuis

Plus en détail

Chantez! Animés par Dominique Sylvain la chanteuse Joyshanti

Chantez! Animés par Dominique Sylvain la chanteuse Joyshanti Chantez! Cours de chant individuels et collectifs Chorale Gospel Jazz vocal et chants du monde Technique vocale et scénique Comédie musicale Thérapie par la voix et le chant Concerts et soirées privés

Plus en détail

Option Arts du Cirque Bac L. Lycée Le Garros Auch

Option Arts du Cirque Bac L. Lycée Le Garros Auch Option Arts du Cirque Bac L Lycée Le Garros Auch «Le cirque n est pas un spectacle, c est une expérience de vie, c est une façon de voyager dans notre propre vie.» Federico Fellini 2011, Lycée Le Garros

Plus en détail

INSTITUT de THEATRE FRANCOPHONE DE POLOGNE. Programme de développement des pratiques théâtrales dans des classes de FLE

INSTITUT de THEATRE FRANCOPHONE DE POLOGNE. Programme de développement des pratiques théâtrales dans des classes de FLE INSTITUT de THEATRE FRANCOPHONE DE POLOGNE Programme de développement des pratiques théâtrales dans des classes de FLE Lycée / septembre 2015 - juin 2018 Rapport sur l activité théâtrale en français dans

Plus en détail

cirque s lex n Sueur

cirque s lex n Sueur cirque s lex n Sueur Synopsis Trio clownesque. 50 minutes. Ils sont trois, ils sont beaux et ils sont célibataires, Les têtes d affiche entrent en piste vêtus de peignoirs rouge éponge. Ils ont concocté

Plus en détail

Contacter la Compagnie des Langages : 09 60 06 82 37 - compagniedeslangages@gmail.com

Contacter la Compagnie des Langages : 09 60 06 82 37 - compagniedeslangages@gmail.com Jeanne de la Fontaine /7 Jeanne de la Fontaine 2/7 Sommaire En résumé La compagnie et ses langages La note d intention La comédienne Les fables en photos Contact Compagnie des Langages 06 60 41 89 62-09

Plus en détail

XX-XY, tous Z égaux. Lectures créatives sur l égalité filles garçons

XX-XY, tous Z égaux. Lectures créatives sur l égalité filles garçons XX-XY, tous Z égaux Lectures créatives sur l égalité filles garçons Contact: Too old to die touszegaux@gmail.com 06 16 53 75 88 https://www.facebook.com/touszegaux En 2014, Elise Gravel, illustratrice

Plus en détail

Les arts du cirque, vecteurs de socialisation et outil thérapeutique de construction du sujet.

Les arts du cirque, vecteurs de socialisation et outil thérapeutique de construction du sujet. OSE Clowns 286, avenue du Général Leclerc - 54000 NANCY Organisme de Formation : Enseignement des Arts du Cirque Email : dnovena@ose-clowns.com Proposition de formation pour les professionnels et ateliers

Plus en détail

DOMAINE DE LA MATHÉMATIQUE, DE LA SCIENCE ET DE LA TECHNOLOGIE

DOMAINE DE LA MATHÉMATIQUE, DE LA SCIENCE ET DE LA TECHNOLOGIE ÉCOLE SECONDAIRE DE MIRABEL GUIDE DE CHOIX DE COURS 2015-2016 Quatrième secondaire CHOIX D OPTIONS DOMAINE DE LA MATHÉMATIQUE, DE LA SCIENCE ET DE LA TECHNOLOGIE SÉQUENCE CULTURE, SOCIÉTÉ ET TECHNIQUE

Plus en détail

Le Clown de Théâtre : Une formation pour améliorer sa communication relationnelle et conflictuelle

Le Clown de Théâtre : Une formation pour améliorer sa communication relationnelle et conflictuelle Le Clown de Théâtre : Une formation pour améliorer sa communication relationnelle et conflictuelle Formation de développement personnel Nos formateurs Composé de professionnels artistiques, d enseignants

Plus en détail

Une création de : Dossier de présentation. Dessin de Malika Moine Rencontre des Passeurs à Griffeuille (Arles) 2009

Une création de : Dossier de présentation. Dessin de Malika Moine Rencontre des Passeurs à Griffeuille (Arles) 2009 Une création de : R P... Mémoire Vivantes Les encontres des asseurs Dossier de présentation «Rencontres conviviales ouvertes sur le quartier, le village ces moments ont des airs de repas de famille, chacun

Plus en détail

L Opéra Théâtre remercie l ensemble de ses partenaires pour leur confiance et leur fidélité

L Opéra Théâtre remercie l ensemble de ses partenaires pour leur confiance et leur fidélité C ie Arcosm danse établissement de la Ville de Saint-étienne, l Opéra Théâtre bénéficie du soutien du Ministère de la Culture et de la Communication ( Direction Régionale des Affaires Culturelles ), du

Plus en détail

100 suggestions d activités pour la Fête de la culture

100 suggestions d activités pour la Fête de la culture 100 suggestions d activités pour la Fête de la culture Voici quelques suggestions pour vous aider à planifier vos activités de la Fête de la culture. Ces exemples ont été tirés des quelque 7 000 activités

Plus en détail

Chantez! Animés par Dominique Sylvain alias Joyshanti, la créatrice d

Chantez! Animés par Dominique Sylvain alias Joyshanti, la créatrice d Chantez! Cours de chant individuels et collectifs Chorale Gospel Chorale variété, jazz vocal et chants du monde Technique vocale et scénique Atelier d auteurs compositeurs COM ÉD I E M U S I CA L E Animés

Plus en détail

Petite enfance et éveil musical

Petite enfance et éveil musical Petite enfance et éveil musical Objectifs : Donner aux professionnels de la petite enfance les moyens de mettre en place un éveil sonore et musical pour le tout petit dans leurs structures d accueil. MOYENS

Plus en détail

La Cité des arts. Cours d enseignement artistique

La Cité des arts. Cours d enseignement artistique La Cité des arts Cours d enseignement artistique Qu est-ce que la Cité des arts? La Ville de Viry-Chatillon, dans le cadre de sa politique culturelle, inscrit au cœur de ses priorités l éducation artistique

Plus en détail

Dossier de sensibilisation

Dossier de sensibilisation Le grand jeté! Dossier de sensibilisation Contact administratif Annick Boisset : 06 80 54 64 04 / administration@legrandjete.com Contact artistique Frédéric Cellé : 06 72 98 42 50 / artistique@legrandjete.com

Plus en détail

Le Clown de Théâtre : Une formation pour développer la confiance en soi et envers les autres

Le Clown de Théâtre : Une formation pour développer la confiance en soi et envers les autres Le Clown de Théâtre : Une formation pour développer la confiance en soi et envers les autres Formation de développement personnel Nos formateurs Composé de professionnels artistiques, d enseignants et

Plus en détail

DANSE I THÉÂTRE I MUSIQUES ACTUELLES I ÉDUCATION ARTISTIQUE ET CULTURELLE

DANSE I THÉÂTRE I MUSIQUES ACTUELLES I ÉDUCATION ARTISTIQUE ET CULTURELLE DANSE I THÉÂTRE I MUSIQUES ACTUELLES I ÉDUCATION ARTISTIQUE ET CULTURELLE Stages à destination des professeurs de musique, danse, théâtre, artistes, médiateurs culturels, animateurs, enseignants Stages

Plus en détail

Arnaud Grégoire graffiteur

Arnaud Grégoire graffiteur 1 Arnaud Grégoire graffiteur Ce cours est une introduction, par un artiste du milieu, à l histoire et aux techniques qui déc oulent des pratiques du graffiti et de l art de rue. L atelier est divisé en

Plus en détail

- LA COHÉSION EN CHANSON -

- LA COHÉSION EN CHANSON - F i c h e 0 4 0 1 - LA COHÉSION EN CHANSON - Exigeant et toujours passionnant, ce travail réunira tout les participants autour d une même difficulté : la découverte de la vocalité. Dans un premier temps,

Plus en détail

CorVest Mise en scène : Tayeb Hassini et Gilles Richard www.lezartikal.com

CorVest Mise en scène : Tayeb Hassini et Gilles Richard www.lezartikal.com présente CorVest Mise en scène : Tayeb Hassini et Gilles Richard www.lezartikal.com Le spectacle CorVest est un personnage nature. Plein de bonne volonté, il doit tout gérer, seul, et tente de s en accommoder.

Plus en détail

PLAN D ÉTUDES DU THÉÂTRE ENFANTS ET ADOLESCENTS

PLAN D ÉTUDES DU THÉÂTRE ENFANTS ET ADOLESCENTS PLAN D ÉTUDES DU THÉÂTRE ENFANTS ET ADOLESCENTS INTRODUCTION Elaboré en juin 2010, ce plan d études harmonise l enseignement théâtral au sein de la CEGM. Tout en respectant leurs particularités et leurs

Plus en détail

Faites du Théâtre! 8 ème édition Une journée de pratique du théâtre. - - Lycées et Collèges - -

Faites du Théâtre! 8 ème édition Une journée de pratique du théâtre. - - Lycées et Collèges - - Faites du Théâtre! 8 ème édition Une journée de pratique du théâtre - - Lycées et Collèges - - Réunion d information pour les enseignants et les enseignantes Jeudi 18 juin 2015 à 18h Mardi 15 Septembre

Plus en détail

PRATIQUER LA MUSIQUE, LA DANSE, LE THÉÂTRE avec LE CONSERVATOIRE

PRATIQUER LA MUSIQUE, LA DANSE, LE THÉÂTRE avec LE CONSERVATOIRE PRATIQUER LA MUSIQUE, LA DANSE, LE THÉÂTRE avec LE CONSERVATOIRE LE GOÛT DES ARTS La formation artistique est un aspect important de l éducation des enfants et des jeunes. Elle participe à la formation

Plus en détail

L AFFICHE : DES ENTRÉES MULTIPLES POUR L APPROCHE D UN SPECTACLE

L AFFICHE : DES ENTRÉES MULTIPLES POUR L APPROCHE D UN SPECTACLE Saison 2015-2016 2011-1012 L AFFICHE : DES ENTRÉES MULTIPLES POUR L APPROCHE D UN SPECTACLE Par Catherine Le Moullec, coordonnatrice académique théâtre OBJECTIFS ET ENJEUX Au théâtre, l affiche est un

Plus en détail

Conservatoire. de Carcassonne Agglo

Conservatoire. de Carcassonne Agglo Conservatoire de Carcassonne Agglo renseignements Conservatoire Intercommunal de Carcassonne Agglo Quartier Prat Mary - Avenue Jules Verne Tél. : 04 68 10 56 35 conservatoire@carcassonne-agglo.fr Coût

Plus en détail

Spectacle avec structure, marionnette et objets Pour les enfants à partir de 2 ans

Spectacle avec structure, marionnette et objets Pour les enfants à partir de 2 ans Spectacle avec structure, marionnette et objets Pour les enfants à partir de 2 ans UN BRIN DE THÉ brindethe@yahoo.fr 06 15 07 94 66 Un spectacle ponctué de chansons originales qui transportera les enfants

Plus en détail

LE 3 e CYCLE DE FORMATION À LA PRATIQUE EN AMATEUR

LE 3 e CYCLE DE FORMATION À LA PRATIQUE EN AMATEUR Schéma d'orientation pédagogique de la musique avril 2008 FICHE PÉDAGOGIQUE A3 LE 3 e CYCLE DE FORMATION À LA PRATIQUE EN AMATEUR Sommaire Introduction I Différents profils d élèves pour différentes situations

Plus en détail

DES ILLUSIONS? QUELLES ILLUSIONS?

DES ILLUSIONS? QUELLES ILLUSIONS? DES ILLUSIONS? QUELLES ILLUSIONS? Parcours artistique et scientifique au pays des illusions Cie Kat chaça - Des illusions? Quelles illusions? p. 1 sur 10 Un parcours Arts & Sciences La compagnie Kat chaça,

Plus en détail

D IRQUE ET FIEN Carrousel des moutons

D IRQUE ET FIEN Carrousel des moutons D IRQUE ET FIEN Carrousel des moutons Jonglage, acrobatie, piano tournant. Un spectacle sans mots... Vendredi 6 janvier 14h30 (représentation scolaire) & 20H La Luna MAUBEUGE Durée : 1h Le Manège Rue de

Plus en détail

CREATION D AMBIANCES LUDIQUES ARTISTIQUES ET SPORTIVES

CREATION D AMBIANCES LUDIQUES ARTISTIQUES ET SPORTIVES CREATION D AMBIANCES LUDIQUES ARTISTIQUES ET SPORTIVES CALAS est un Titre Professionnel reconnu par l Etat de niveau IV (Bac), délivré par l Ecole THE VILLAGE, école rattachée à la Chambre de Commerce

Plus en détail

DADA BLUES. Récit et musique au cœur du peuple noir. Création 2013. Cie Mélocotòn MELOCOTON

DADA BLUES. Récit et musique au cœur du peuple noir. Création 2013. Cie Mélocotòn MELOCOTON Cie Mélocotòn DADA BLUES Récit et musique au cœur du peuple noir Création 2013 MELOCOTON 49 rue Charles Dusaulx 54000 Nancy Code APE : 9001 Z Licences : 2-1064961 et 3-1064962 Mèl : melocoton54@free.fr

Plus en détail

Rencontre avec un singe remarquable

Rencontre avec un singe remarquable Rencontre avec un singe remarquable Ce spectacle, inspiré du Kathakali, est une invitation au voyage, à la découverte d une culture aux multiples couleurs pour un récit plein de rêve et de magie Spectacle

Plus en détail

Le Théâtre de vos Passions

Le Théâtre de vos Passions Saint-Laurent Le Théâtre de vos Passions Dramatique & d Art Musique de Conservatoire Municipal Ville à vivre Qu'est ce que l'art théâtral au sein du conservatoire? L 'art théâtral au sein du conservatoire

Plus en détail

Contribution pour le développement de l éducation artistique et culturelle

Contribution pour le développement de l éducation artistique et culturelle Contribution pour le développement de l éducation artistique et culturelle Mener une politique culturelle favorisant l éducation artistique pour les jeunes suppose l inscription de cette action en lien

Plus en détail

Thomas Dutronc : Demain

Thomas Dutronc : Demain Thomas Dutronc : Demain Paroles et musique : Thomas Dutronc Mercury / Universal Music Thèmes La conception de la vie, la joie de vivre, l insouciance. Objectifs Objectifs communicatifs : Donner son avis,

Plus en détail

PROGRAMME DE LANGUES VIVANTES DE LA VOIE PROFESSIONNELLE

PROGRAMME DE LANGUES VIVANTES DE LA VOIE PROFESSIONNELLE PROGRAMME DE LANGUES VIVANTES DE LA VOIE PROFESSIONNELLE Proposition d aide à la mise en œuvre pédagogique Domaine : SE CULTIVER ET SE DIVERTIR Programme National de pilotage Séminaire «Mise en œuvre pédagogique

Plus en détail

- DOSSIER RESSOURCE -

- DOSSIER RESSOURCE - COREPS - Groupe de travail n 1 CRÉATION / PRODUCTION / DIFFUSION Réunion n 1-16 décembre 2011 - DRAC de Basse-Normandie - DOSSIER RESSOURCE - Documents en lien avec la réflexion sur la thématique Charte

Plus en détail

I. UN ENSEIGNEMENT SPECIFIQUE OBLIGATOIRE AU CHOIX EN TERMINALE TES :

I. UN ENSEIGNEMENT SPECIFIQUE OBLIGATOIRE AU CHOIX EN TERMINALE TES : LA CLASSE DE TERMINALE ECONOMIQUE ET SOCIALE (ES) AU LYCEE FRANÇAIS DE TANANARIVE. ENSEIGNEMENTS DE SPECIALITE ET OPTIONS FACULTATIVES PROPOSÉS I. UN ENSEIGNEMENT SPECIFIQUE OBLIGATOIRE AU CHOIX EN TERMINALE

Plus en détail

«L Atelier Gildas BOURDET»

«L Atelier Gildas BOURDET» < «L Atelier Gildas BOURDET» Art Dramatique - Mise en Scène MORET SUR LOING GILDAS BOURDET Metteur en scène Direction Artistique et Pédagogique «J ai passé le plus clair de ma vie dans des salles de répétition,

Plus en détail

Le cinéma est issu d'une multitude de gestes créatifs.

Le cinéma est issu d'une multitude de gestes créatifs. Le cinéma est issu d'une multitude de gestes créatifs. Engagés dans la formation et l éducation de savoirs-faire artistiques et plastiques autour de l image ; les associations Héliotrope, Il était un Truc,

Plus en détail

www.u-bordeaux3.fr Master professionnel Création, production, images

www.u-bordeaux3.fr Master professionnel Création, production, images www.u-bordeaux3.fr Master professionnel Création, production, images Une formation à la production de projets audiovisuels Le master «Création, Production, Images» du département de l ISIC - Institut des

Plus en détail

IL ETAIT UN TRUC... L association qui grimpe, qui grimpe... et amène la création artistique par tous, pour tous, partout... Dossier de Présentation

IL ETAIT UN TRUC... L association qui grimpe, qui grimpe... et amène la création artistique par tous, pour tous, partout... Dossier de Présentation IL ETAIT UN TRUC... L association qui grimpe, qui grimpe...... et amène la création artistique par tous, pour tous, partout... Dossier de Présentation 1 OBJECTIFS "A l'usage, l association IL ETAIT UN

Plus en détail

LA COMPAGNIE INTENTION

LA COMPAGNIE INTENTION Création Août 2013 Mise en scène : Cédric Le Stunff Comédiens marionnettistes : Ludovic Harel et Jérôme Guillot Création musicale : Stéphane Babiaud Création lumière : Cyril Lepage Costumes : Eva Malmasson

Plus en détail

Pour toutes questions, vous pouvez envoyer un mail à corinne.cuvinot-peyre@ac-aix-marseille.fr

Pour toutes questions, vous pouvez envoyer un mail à corinne.cuvinot-peyre@ac-aix-marseille.fr Pour toutes questions, vous pouvez envoyer un mail à corinne.cuvinot-peyre@ac-aix-marseille.fr Répartition des enseignements art danse dans l académie Ci-dessous la liste des établissements proposant l

Plus en détail

L Homme de fer. d après un conte des frères Grimm

L Homme de fer. d après un conte des frères Grimm L Homme de fer d après un conte des frères Grimm une création d Olivier Letellier avec le regard complice d Abbi Patrix et la collaboration artistique de Praline Gay-Para, Isabelle Magnin, Pépito Matéo

Plus en détail

Je me forme. Je monte un projet théâtre Guide pratique fév. 2006 PNR Théâtre d Angers www.crdp-nantes.fr/artsculture/theatre www.nta-angers.

Je me forme. Je monte un projet théâtre Guide pratique fév. 2006 PNR Théâtre d Angers www.crdp-nantes.fr/artsculture/theatre www.nta-angers. Jean Bauné, chargé de mission Théâtre Éducation NTA Michèle Duterte, coordonnatrice 1 er degré Maine-et-Loire Jean Lataillade, coordonnateur Vendée 40 41 Comment? La formation initiale Pourquoi? Pour permettre

Plus en détail

Dans tous les sens. la formation

Dans tous les sens. la formation Dans tous les sens Association à but non-lucratif (loi 1901) Siret n : 484 240 338 00026 Agrément de la FFEC : n 09276 «Pratique amateur» Agrément jeunesse et éducation populaire : n 09-044-05 Etablissement

Plus en détail

LES MUSIQUES TRAD SE RACONTENT

LES MUSIQUES TRAD SE RACONTENT LES MUSIQUES TRAD SE RACONTENT VIDEO CONFERENCES Michel Lebreton lebreton.mic@gmail.com Photo Alain Dhieux - Calais DU FOLK AUX MUSIQUES TRAD 50 ANS DE REVIVALISME Cette rencontre en deux volets retrace

Plus en détail

Féminin/Masculin vice versa Ateliers de création chorégraphique

Féminin/Masculin vice versa Ateliers de création chorégraphique Diffusion : Printemps des Femmes - MPT Panier/Joliette Mars 2008 - Marseille. Fête du Panier - Juin 2008 - Marseille. Rencontres de danse contemporaine en amateur Juillet 2008 - St Martin en Hères (38).

Plus en détail

STEPPE THéâTRE. Une compagnie de théâtre burlesque, équestre et musical.

STEPPE THéâTRE. Une compagnie de théâtre burlesque, équestre et musical. STEPPE THéâTRE Une compagnie de théâtre burlesque, équestre et musical. Contact : portable / 06 10 91 35 44 Fixe / 04 75 21 36 54 Mail : hellodiemathieu26@yahoo.fr Steppe théâtre propose : - Un spectacle

Plus en détail

Résidence d écriture à vocation territoriale et de médiation. Appel à candidature

Résidence d écriture à vocation territoriale et de médiation. Appel à candidature Résidence d écriture à vocation territoriale et de médiation Appel à candidature Au printemps 2016, le département de la Sarthe et la Direction Régionale des Affaires culturelles des Pays de la Loire,

Plus en détail

PARABOLE DOSSIER DE CRÉATION SOLO DE GUILHAUME LAPASSET-W EDDIGEN, DANSE HIP HOP ET CIRQUE,

PARABOLE DOSSIER DE CRÉATION SOLO DE GUILHAUME LAPASSET-W EDDIGEN, DANSE HIP HOP ET CIRQUE, PARABOLE DOSSIER DE CRÉATION SOLO DE GUILHAUME LAPASSET-W EDDIGEN, DANSE HIP HOP ET CIRQUE, COMPAGNIE DU SUBTERFUGE CHORÉGRAPHE LAURELINE GELAS COMPAGNIE SUBTERFUGE, 28 rue Denfert-Rochereau 69004 Lyon

Plus en détail

EMEA ATELIERS DECLOISONNES

EMEA ATELIERS DECLOISONNES EMEA ATELIERS DECLOISONNES L'EMEA propose cette année à plusieurs classes pilotes une nouvelle organisation pédagogique : l'atelier d'improvisation musicale les ateliers chansons et musiques actuelles

Plus en détail

BLOG DANS LA TÊTE DU SPECTATEUR 17 avril 2014

BLOG DANS LA TÊTE DU SPECTATEUR 17 avril 2014 BLOG DANS LA TÊTE DU SPECTATEUR 17 avril 2014 COMPAGNIE PROPOS / DENIS PLASSARD REVUE DE PRESSE Rites PETIT BULLETIN 3 avril 2014 LA MONTAGNE 21 mars 2014 ZIBELINE 7 février 2014 Nos rites modernes Inventaire

Plus en détail

L ANALYSE DE L IMAGE COMME SOURCE DE CREATION EN DANSE POUR L ELEVE

L ANALYSE DE L IMAGE COMME SOURCE DE CREATION EN DANSE POUR L ELEVE L ANALYSE DE L IMAGE COMME SOURCE DE CREATION EN DANSE POUR L ELEVE SOMMAIRE Le propos page 2 Situation Contextes Intention La démarche du point de vue de l enseignant..page 4 -le cadre de la démarche..p.5

Plus en détail

Du cirque traditionnel au cirque contemporain : vers une démarche artistique de création. Les arts du cirque c est quoi?

Du cirque traditionnel au cirque contemporain : vers une démarche artistique de création. Les arts du cirque c est quoi? Du cirque traditionnel au cirque contemporain : vers une démarche artistique de création. Les arts du cirque c est quoi? Les arts du cirque c est quoi? Une pratique culturelle, sociale, ancrée dans l histoire.

Plus en détail

CONCERT DESSINÉ JAZZ. Johnny s scrapbook. www.letheatre-saintnazaire.fr

CONCERT DESSINÉ JAZZ. Johnny s scrapbook. www.letheatre-saintnazaire.fr CONCERT DESSINÉ JAZZ Johnny s scrapbook www.letheatre-saintnazaire.fr Johnny s scrapbook Représentations tout public mercredi 25 novembre à 20h30 à Paimboeuf jeudi 26 novembre à 19h30 au théâtre Représentation

Plus en détail

Métier : comédien. I - Contexte actuel du métier. Annexe de l'arrêté du 1er février 2008

Métier : comédien. I - Contexte actuel du métier. Annexe de l'arrêté du 1er février 2008 Annexe de l'arrêté du 1er février 2008 Relatif au diplôme national supérieur professionnel de comédien et fixant les conditions d'habilitation des établissements d'enseignement supérieur à délivrer ce

Plus en détail

FORMATION RESPONSABLE ANIMATION «PRIVILEGE»

FORMATION RESPONSABLE ANIMATION «PRIVILEGE» FORMATION RESPONSABLE ANIMATION «PRIVILEGE» Condition d accès Cette formation est ouverte seulement aux salariés qui ont déjà 2 ou 3 ans d expérience au sein d une entreprise avec qui nous sommes partenaires

Plus en détail

- Pianiste - Groupe de jazz new Orleans (à partir de 3 musiciens) - Chanteurs et chanteuses - Grand orchestre - Récital de chansons françaises

- Pianiste - Groupe de jazz new Orleans (à partir de 3 musiciens) - Chanteurs et chanteuses - Grand orchestre - Récital de chansons françaises EXCLUSIVITE ACTA FABULA SOIREE ANNEE 20 COTTON CLUB Soirée Clé en main ACCUEIL ET AMBIANCE Comédiens au talent multiple en costumes d époque Musiciens et autres animations visuelles - Animation en déambulation,

Plus en détail

Patrick c est fini! Le Cabaret de l Agonie du Palmier. Photo de Jérémy Paulin

Patrick c est fini! Le Cabaret de l Agonie du Palmier. Photo de Jérémy Paulin Patrick c est fini! Le Cabaret de l Agonie du Palmier Photo de Jérémy Paulin Le sommaire L équipe Conditions techniques Un cabaret pluridisciplinaire Une construction collective L Agonie du Palmier, c

Plus en détail

En UEL uniquement. Jour/ horaire. Programme. Découverte du langage musical autour du piano. Musique à l école. Création sonore et radiophonique

En UEL uniquement. Jour/ horaire. Programme. Découverte du langage musical autour du piano. Musique à l école. Création sonore et radiophonique En UEL uniquement Découverte du langage musical autour du piano Musique à l école Création sonore et radiophonique Grand débutant Acquisition des notions de base de la musique autour d un piano. Ce cours

Plus en détail

Petite forme avec une Viole de Gambe. Viole : Bruno Angé

Petite forme avec une Viole de Gambe. Viole : Bruno Angé Petite forme avec une Viole de Gambe Jeune Public Pièces musicales contées La Bataille Le roi Louis XIV Sainte colombe Viole : Bruno Angé Contact CADENZA Bruno Angé 09 54 73 86 66 / 06 33 17 71 64 Adresse

Plus en détail

CATALOGUE DE PRESTATION

CATALOGUE DE PRESTATION UN AUTRE REGARD SUR LA NATURE CATALOGUE DE PRESTATION Présentation Nos prestations Conditions tarifaires Contacts ASSOCIATION GRANDEUR NATURE - PRATS HAUTS - 05350 CHATEAU VILLE VILLE 06 99 52 55 05 -

Plus en détail

Développer ses compétences croisées de production et de relations avec le public au service de projets de territoire

Développer ses compétences croisées de production et de relations avec le public au service de projets de territoire et Développer ses compétences croisées de production et de relations avec le public au service de projets de territoire 10 jours de mars à juin 2015 En partenariat avec HorsLesMurs OBJECTIFS PÉDAGOGIQUES

Plus en détail

DOSSIER DE PRESSE LE VENTRE DE LA BALEINE

DOSSIER DE PRESSE LE VENTRE DE LA BALEINE Compagnie de Théâtre et de Solidarité Internationale DOSSIER DE PRESSE LE VENTRE DE LA BALEINE Le Ventre de la Baleine de Stanislas Cotton (éditions Lansman) Le thème de la violence conjugale: Le personnage

Plus en détail

PROGRAMME DETAILLÉ DES ENSEIGNEMENTS

PROGRAMME DETAILLÉ DES ENSEIGNEMENTS PROGRAMME DETAILLÉ DES ENSEIGNEMENTS 1er semestre Culture du documentaire, connaissance du milieu, initiation aux techniques et aux savoir-faire professionnels UE.1 Histoire des courants et des formes

Plus en détail

Sommaire. Présentation de l'école de Cirque Va et Vient. Le projet éducatif. Les moyens matériels. Les objectifs pédagogiques. Les pratiques amateurs

Sommaire. Présentation de l'école de Cirque Va et Vient. Le projet éducatif. Les moyens matériels. Les objectifs pédagogiques. Les pratiques amateurs Sommaire Présentation de l'école de Cirque Va et Vient Le projet éducatif Les moyens matériels Les objectifs pédagogiques Les pratiques amateurs Les interventions en milieu scolaire et centres de loisirs

Plus en détail

Référentiel d'activités professionnelles et référentiel de certification Diplôme d'état de professeur de musique

Référentiel d'activités professionnelles et référentiel de certification Diplôme d'état de professeur de musique Référentiel d'activités professionnelles et référentiel de certification Diplôme d'état de professeur de musique I Contexte du métier 1. Définition Les professeurs de musique diplômés d'état sont chargés

Plus en détail

L élan et l élégance au service de vos événements

L élan et l élégance au service de vos événements L élan et l élégance au service de vos événements 2011 - Alain Hannel - CDDC Enguérand Compagnie de Danse Hallet Eghayan aux Echappées Belles 65 / 73 rue du Bourbonnais 69009 Lyon (France) Tel :+33 (0)4.78.64.84.98

Plus en détail

Résidences DOSSIER DE DEMANDE. Par mail à residences@gareautheatre.com. Gare au Théâtre

Résidences DOSSIER DE DEMANDE. Par mail à residences@gareautheatre.com. Gare au Théâtre Gare au Théâtre Adresse : 13 rue Pierre Sémard - 94400 VITRY SUR SEINE SIRET : 312 910 391 000 35- APE : 9001 Z LICENCES n T1 n 1044750, T2 n 2-1035963, T3 n 1044749 Tel. : 01 55 53 22 22 DOSSIER DE DEMANDE

Plus en détail

LIVRET DU CANDIDAT LES DEUX OPTIONS FACULTATIVES DANSE AU BACCALAURÉAT

LIVRET DU CANDIDAT LES DEUX OPTIONS FACULTATIVES DANSE AU BACCALAURÉAT LIVRET DU CANDIDAT LES DEUX OPTIONS FACULTATIVES DANSE AU BACCALAURÉAT EPS / DANSE ART / DANSE Elèves du lycée Bréquigny à Rennes, Avril 2014 1 Les deux options facultatives danse au BAC Ce livret a été

Plus en détail

Le Théâtre des Asphodèles présente ses ACTIONS EN MILIEU SCOLAIRE ET PROFESSIONNEL

Le Théâtre des Asphodèles présente ses ACTIONS EN MILIEU SCOLAIRE ET PROFESSIONNEL Le Théâtre des Asphodèles présente ses ACTIONS EN MILIEU SCOLAIRE ET PROFESSIONNEL Le terme culture recouvre les valeurs, les croyances, les convictions, les langues, les savoirs et les arts, les traditions,

Plus en détail

La Maison Antoine Vitez, un toit pour les traducteurs

La Maison Antoine Vitez, un toit pour les traducteurs Laurent Muhleisen La Maison Antoine Vitez, un toit pour les traducteurs En 1989, les 6 e Assises de la traduction littéraire en Arles avaient pour thème la traduction théâtrale ; pour la première fois

Plus en détail

Licence Arts, mention Arts du spectacle et audiovisuel

Licence Arts, mention Arts du spectacle et audiovisuel Formations et diplômes Rapport d'évaluation Licence Arts, mention Arts du spectacle et audiovisuel Université Bordeaux Montaigne Vague A 2016-2020 Campagne d évaluation 2014-2015 Formations et diplômes

Plus en détail

Progression en éducation musicale au cycle 3

Progression en éducation musicale au cycle 3 Progression en éducation musicale au cycle 3 BO n 3 du 19 juin 2008 : «à la fin du cycle 3, l'élève est capable de: Interpréter de mémoire une chanson ; participer avec exactitude à un jeu rythmique ;

Plus en détail

école de théâtre Formation de l'acteur, pour la scène et la caméra www.ecole-artefact.com

école de théâtre Formation de l'acteur, pour la scène et la caméra www.ecole-artefact.com école de théâtre Formation de l'acteur, pour la scène et la caméra www.ecole-artefact.com ARTEFACT, POUR UNE ENTRÉE GAGNANTE DANS LES MÉTIERS DU SPECTACLE Déclinée sur trois années, la formation ARTEFACT

Plus en détail

CONSERVATOIRE HENRI DUPARC du Grand Tarbes

CONSERVATOIRE HENRI DUPARC du Grand Tarbes CONSERVATOIRE HENRI DUPARC du Grand Tarbes Danse Classique - Contemporaine Année Scolaire 2015-2016 EVEIL MUSIQUE ET DANSE A partir de 4 ans (Moyenne section) Durée : 2 ans Organisation hebdomadaire des

Plus en détail

2est-il un chiffre bleu? Le Collectif blop (Interjection) présente

2est-il un chiffre bleu? Le Collectif blop (Interjection) présente Le Collectif blop (Interjection) présente 2est-il un chiffre bleu? J avale une gorgée d eau et j entends ma voix commencer : «trois virgule un quatre un cinq neuf deux six cinq trois cinq huit neuf sept

Plus en détail

la cie sound track et Césaré présentent

la cie sound track et Césaré présentent la cie sound track et Césaré présentent ((OW-AO))#2 open workshop - ateliers ouverts du 29 avril au 6 mai 2013 tous les soirs 19h30 Grande salle de Césaré 38 Rue Alain-Colas 51450 Bétheny renseignements

Plus en détail

Projet «Danse Interactive»

Projet «Danse Interactive» Saison 2014-2015 Projet «Danse Interactive» En partenariat avec les associations Loisirs et Culture de Latresne, AGJA Caudéran et Choré Art Créon Et Le designer Pierre Florence Fiche de synthèse du projet

Plus en détail

«Nous fouillerons les noirceurs des complaisances sociales, les peurs humaines, les désirs coupables, les amertumes ravalées.

«Nous fouillerons les noirceurs des complaisances sociales, les peurs humaines, les désirs coupables, les amertumes ravalées. 8 «Nous fouillerons les noirceurs des complaisances sociales, les peurs humaines, les désirs coupables, les amertumes ravalées.» Nous rendrons au quotidien sa singularité. Et puis nous n aurons pas peur

Plus en détail

PARABOLE. Compagnie du Subterfuge - Laureline Gelas. Création 2014. Solo de danse jeune public et tout public

PARABOLE. Compagnie du Subterfuge - Laureline Gelas. Création 2014. Solo de danse jeune public et tout public Compagnie du Subterfuge - Laureline Gelas Création 2014 PARABOLE Solo de danse jeune public et tout public Accompagnement de la création : École de Cirque de Lyon Scène découvertes La compagnie est soutenue

Plus en détail

DOCUMENT PEDAGOGIQUE

DOCUMENT PEDAGOGIQUE Musée national Marc Chagall Avenue Docteur Ménard 06000 Nice www.musee-chagall.fr Direction du développement culturel Service des visites-conférences Dossier suivi par : Cédric Scherer Tel.04 93 53 87

Plus en détail

Licences d entrepreneur de spectacles n 1-1029401 n 2-136722 n 3-1007776 N SIRET 453 709 768 000 15

Licences d entrepreneur de spectacles n 1-1029401 n 2-136722 n 3-1007776 N SIRET 453 709 768 000 15 Les Minuits Théâtre des Minuits 153, la Grande rue 45390 La Neuville-sur-Essonne +33(0)2 38 39 18 11 lesminuits@theatredesminuits.com Licences d entrepreneur de spectacles n 1-1029401 n 2-136722 n 3-1007776

Plus en détail

Projet pédagogique De L EMVLA 2012/2015

Projet pédagogique De L EMVLA 2012/2015 Projet pédagogique De L EMVLA 2012/2015 1 Sommaire AVANT PROPOS... 3 OBJECTIF N 1 : LA MISSION EDUCATIVE... 6 L EVEIL MUSICAL 6 Le jardin musical : «Petit maestro» 6 Cours d Eveil : 6 Parcours découverte

Plus en détail