Spécial. Découvrez le bon usage de ce véhicule «tout-terrain» financière

Dimension: px
Commencer à balayer dès la page:

Download "Spécial. Découvrez le bon usage de ce véhicule «tout-terrain» financière"

Transcription

1 Spécial assurance-vie! Découvrez le bon usage de ce véhicule «tout-terrain» placement planification financière transmission

2 PRIVATE ESTATE LIFE 04 Nous mettons le client au cœur de nos préoccupations ALIENOR CAPITAL 06 La logique de la gestion libre CONVICTIONS - Pour gagner, 07 il faut commencer par ne pas perdre AMUNDI INTERNATIONAL 08 SICAV - Intéressez-vous à la valeur des actions DEXIA ASSET 09 management Optimiser l allocation d actifs BLACKROCK - Les énergies 10 fossiles : le retour d un nouveau cycle énergétique DORVAL FINANCE 11 Optez pour la flexibilité CARMIGNAC GESTION 12 Performance et transparence DNCA FINANCE 14 Diversifiez vos actifs à faible volatilité FINANCIERE DE 15 l ECHIQUIER Pour investir en actions, confiez votre argent à des spécialistes philippe & partners 25 Fine art in legal practice FIDELITY INTERNATIONAL 26 Les pays émergents en pleine mutation KEREN FINANCE - Investir 27 en actions en limitant le risque FRANKLIN TEMPLETON 28 Positionnez-vous sur le gagnant de l année à venir MAN INVESTMENTS 29 Profitez au maximum de votre portefeuille J.P. MORGAN ASSET MANAGEMENT Une recette de base avec trois ingrédients PETERCAM - Investir dans le secteur agricole PRIMONIAL ASSET MANAGEMENT - Nous gérons le risque de nos clients PICTET FUNDS - Investir dans les mégatendances ROTHSCHILD & CIE 35 GESTION - La conviction au service de la performance SANTANDER GLOBAL BANKING & MARKETS Les produits structurés obligataires comme moyens de se constituer une rente ODDO COMMODITIES CONVERTIBLES Les matières premières : le carburant des pays émergents SOCIETE GENERALE Produits structurés, produits complexes? seb asset management Back to the futures INVESCO - Invesco Asia Consumer Demand Fund CAHIER JURIDIQUE Les héritiers réservataires 16 Donner une partie de son 17 patrimoine tout en se réservant des moyens de subsistance : la réserve d usufruit Les mineurs et l assurance-vie 18 Donner un contrat 19 d assurance-vie Le retour conventionnel : 20 protection du donateur L assurance-vie dans le cadre 20 du mariage Choix de la voie fiscale la 22 moins imposée Le droit applicable au contrat 23 d assurance-vie au-delà des frontières belges Gratifier un tiers via 23 une assurance-vie «Le contenu de ce dossier est à but informatif et n est pas destiné à s appliquer à des circonstances spécifiques. Il ne doit dès lors pas être considéré comme des conseils juridiques ou de gestion. Les opinions des intervenants dans ce dossier ne sauraient engager que leurs auteurs et en aucune manière Private Estate Life. Concernant tout problème particulier qu ils pourraient avoir, les lecteurs sont invités à rechercher un avis spécifique. En outre, la loi est susceptible d avoir changé depuis la première publication, et le lecteur est par conséquent mis en garde. Les rendements du passé ne constituent pas une garantie pour l'avenir.» MARS 2011 La vie n est pas un long fleuve tranquille Et pour peu que vous ayez quelques biens au soleil, quelque épargne, elle risque encore de se compliquer davantage. C est pourquoi nous avons réalisé ce dossier spécial. Non seulement vous découvrirez comment tirer le meilleur parti de votre investissement et ainsi construire un patrimoine sans subir les risques des marchés financiers. Mais vous apprendrez aussi, même si vous êtes jeune et en pleine santé, que la transmission, le partage de votre patrimoine doit déjà vous préoccuper maintenant. Le sort de ceux que vous aimez en dépend. Peu de gens pensent à l assurance-vie. Pourtant il s agit d un placement attractif qui vous offre une diversification patrimoniale et présente des solutions adaptées à chaque étape de votre vie et à vos objectifs financiers. Découvrez le bon usage de ce placement «tout-terrain». Dans ce numéro hors série, Private Estate Life S.A., compagnie d assurance-vie luxembourgeoise expérimentée, s associe au bureau d avocats Philippe & Partners et aux plus grandes maisons de gestion de fonds pour vous aider, en toute transparence, à atteindre de meilleurs résultats financiers et à rendre plus claires les règles complexes de la transmission de patrimoine. Bonne lecture! Cette publication «SPÉCIAL ASSURANCE-VIE» est une initiative de Private Estate Life S.A., 38, Parc d activités de Capellen, Boîte postale 110, L-8303 Capellen (Luxembourg) Tél. : Fax : Website : Editeur responsable : Isabelle Martens, 38, Parc d activités de Capellen, Boîte postale 110, L-8303 Capellen (Luxembourg) Réalisation : Roularta Custom Media Rédacteur en Chef : Ben Herremans Coordination : Pieter Taelman Rédaction finale : Evy Alliet Concept graphique : Stefanie Demuzere Mise en page : Cathie Lefieuw Impression : Roularta Printing Private Estate Life Spécial assurance-vie 3

3 private estate life PRIVATE ESTATE Alienor LIFE nous mettons le cl ient au cœur de nos préoccu pations Créée il y a 20 ans par une poignée de banques et de compagnies d assurances belge, française, anglaise et allemande, la société Private Estate Life est passée d une «petite» compagnie d assurance-vie à une entité désormais associée à NPG Wealth Management, un groupe financier spécialisé en gestion de patrimoine. Entretien avec Peter Goos, Head of Sales & Marketing de Private Estate Life Adiameris, contrat d assurance-vie en branche 23 également, s adresse à une clientèle aisée qui souhaite bénéficier d une approche personnalisée, du sur-mesure. Ce produit est adossé à un portefeuille totalement personnalisé dont la gestion sera confiée à un gestionnaire attitré soit recommandé par Private Estate Life, soit choisi par le client. Il sera possible d y intégrer des fonds, mais aussi des actions, des obligations, voire d autres actifs. Notre ambition est de devenir en Europe un acteur incontournable en termes de gestion patrimoniale au travers de l assurance-vie. Peter Goos Head of Sales & Marketing Nous ne nous contentons pas de proposer des produits, nous mettons en place des solutions! Qui est Private Estate Life? Une compagnie d assurance-vie établie au Luxembourg en 1991 spécialisée dans la distribution de contrats en branche 23. Au travers de ses contrats multi-supports, multi-profils et multigestionnaires, la compagnie offre au client l accès à différents types de fonds gérés par les plus prestigieux gestionnaires. Son réseau de courtiers indépendants est un de ses plus grands atouts. Depuis 2006, Private Estate Life (PEL) appartient au groupe NPG Wealth Management, un groupe financier spécialisé en gestion de patrimoine et présent dans différents pays par les sociétés qu il détient. Aujourd hui PEL a 20 ans et ses ambitions n'ont pas une ride. Les problèmes que nous avons rencontrés (crise économique, importants bouleversements dans le monde en général et dans le secteur financier en particulier) ont renforcé notre désir de servir de façon encore plus efficace nos clients qui ont besoin de faire appel à des intermédiaires compétents pour les aider à faire leur choix d investissement. Qu est-ce qui distingue PEL des autres compagnies d assurances? Le service et l accompagnement. Nous mettons le client au cœur de nos préoccupations et proposons des solutions permettant de tirer au mieux profit de l assurance-vie en tant qu outil de planification financière et patrimoniale. Nous ne nous contentons pas de proposer des produits, nous mettons en place des solutions! L innovation aussi, car nous cherchons constamment à améliorer notre offre de produits de façon à répondre aux attentes du marché. Précisément, en termes de produits, qu avez-vous à proposer? Nous avons réduit notre gamme à deux produits stratégiques : Camelea et Adiameris. Ces produits peuvent convenir à différents profils et à différents besoins en termes de planification financière, retraite et succession. Camelea est un produit en branche 23 unique en son genre. Outre une très grande flexibilité quant à la structure du contrat et au choix des couvertures décès, il propose également des options d investissement qui permettent notamment de sécuriser la plus-value générée sur un fonds, ou de limiter les pertes sur tel autre fonds par la mise en place d un stop-loss. Ces options sont gratuites, automatiques, et les seuils de déclenchement sont librement fixés par le client. Un outil très apprécié dans les conditions de marché actuelles! Et en termes de services? Outre ses produits performants et innovants, PEL vise à proposer des services de grande qualité. Tout d abord, deux sites web sécurisés particulièrement efficaces, l un réservé à nos courtiers, l autre à nos clients. Pour nos courtiers, il s agit d un outil complet leur donnant accès à toute l information requise pour leur permettre de gérer leur portefeuille ou de faire de nouvelles affaires à toute heure et à tout endroit. D où le nom de cet outil «youroffice». Quant à nos clients, ils peuvent à tout moment consulter leur police grâce à leur site sécurisé «yourassets». Notre service, c est aussi une équipe de consultants qualifiés sur le terrain pour accompagner les courtiers, des formations et séances d information régulières, un accès à une gamme étendue d options de placement et aux meilleurs gestionnaires de fonds, un solide savoir-faire technique et des connaissances fiscales et réglementaires sans cesse renouvelées. La compagnie souffle ses 20 bougies cette année. Et où la voyez-vous dans 20 ans? Depuis le changement d actionnaire intervenu en 2006, un vent de renouveau souffle sur la compagnie. A sa tête depuis octobre 2010, Germaine Brabants guide la société dans ses développements les plus stratégiques. Très soucieuse de construire avec les partenaires de Private Estate Life des relations durables et Germaine Brabants general manager fructueuses, une de ses premières démarches a été de mettre en place des structures afin de garantir un travail méthodique et de haute qualité. De nombreux projets sont en chantier pour encore renforcer le service, la performance, renouveler notre offre de produits et l étendre à de nouveaux marchés. Où sera PEL dans 20 ans? Notre ambition est de devenir en Europe un acteur incontournable en termes de gestion patrimoniale au travers de l assurance-vie. Plus particulièrement dans cette nouvelle étape de la vie de Private Estate Life, nous tenons à remercier de tout cœur nos clients et partenaires les plus fidèles qui nous accompagnent depuis 20 ans. 4 Private Estate Life Spécial assurance-vie Private Estate Life Spécial assurance-vie 5

4 Alienor capital CONVICTIONS La logique de la gestion libre Des stratèges de marché au service d une gestion de conviction libre et performante : entretien avec Arnaud Raimon, fondateur et directeur de la gestion d Aliénor Capital. Investir là où la probabilité de gains est bonne et le risque mesuré. Les résultats du passé ne sauraient constituer une garantie des résultats futurs. En outre, ils n incluent ni les frais ni les taxes. Aliénor Capital est une société de gestion indépendante reconnue comme un acteur de la gestion libre. Son style de gestion «en stratégie de marché» est une gestion de conviction qui cherche à anticiper et à comprendre les grands mouvements de marché visant un résultat positif dans la durée sans excuses de conditions défavorables. Pourquoi ne gérer que des fonds libres? Avant de créer ma gamme de fonds, j ai exercé pendant plus de quinze ans pour compte propre de banques. Ayant vu tous les actifs financiers connaître aussi bien des phases prononcées de hausse que de baisse significative, je ne souhaitais pas être lié à une classe d actifs, mais investir là où la logique me conduit, et où la probabilité de gains est bonne et le risque mesuré. Sur quoi basez-vous vos décisions? Sur des paramètres importants à moyen terme : macroéconomie, valorisation, sentiment de marché, événements majeurs. Puis nous faisons un choix de titres (actions ou obligations) correspondant à notre scénario. Private Estate Life propose votre fonds Aliénor Optimal, quelles sont ses caractéristiques? Fonds patrimonial flexible de convictions investi librement de 0 à 100% en actions (de tous pays), obligations ou monétaire, son objectif est clair : tirer profit des opportunités de moyen ou long terme pour faire des résultats dans la durée quel que soit l environnement de marchés. Il s adresse aux investisseurs qui veulent valoriser significativement leur capital à 5 ans ou plus en le confiant à des professionnels capables d agir librement et avec discernement. Placement de fond de portefeuille, il apporte une réelle tranquillité d esprit en prenant en charge les grandes décisions de placement. Depuis 8 ans, ses performances annuelles calendaires s étagent entre -3,89% et 20,43%. Pour gagner, il faut commencer par ne pas perdre L approche patrimoniale de Convictions AM consiste avant tout à gérer le risque tout en générant de la performance. PHILIPPE DELIENNE président Les performances passées ne constituent pas une garantie de rendements futurs. Les maîtres mots de la gestion par Convictions AM sont : - la flexibilité, c est-à-dire l adaptation du portefeuille aux fluctuations des marchés, et - la diversification, tous les marchés ne réagissent ni de la même manière, ni au même moment. Avec un avantage en plus : la réduction du risque. Tout est fondé sur l observation des cycles économiques, des politiques monétaires et du comportement des ménages et des entreprises : Expansion : hausse des taux d intérêt, matières premières, actions, obligations convertibles, gestion alternative; Ralentissement : stabilité des taux, obligations, gestion alternative, liquidités; Récession : baisse des taux, obligations; Reprise : stabilité des taux, matières premières, actions, obligations convertibles. Et ainsi de suite, l économie étant cyclique. Sentir les cycles La stratégie? Toutes les classes d actifs génèrent des performances si elles sont choisies au bon moment. Le talent du gestionnaire est de «sentir» quand le cycle économique mute. Comment? La méthode de Convictions repose sur trois piliers : 1. Le choix des investissements à travers l analyse des cycles économiques et des politiques des banques centrales; 2. La maîtrise de risques pour déterminer les limites des différents actifs, à travers le calcul de leurs volatilités; 3. La gestion du portefeuille à travers une gestion disciplinée des «stop loss», d options pour couvrir les risques extrêmes et du timing d investissement avec des techniques d analyse comportementale. Le résultat? Un rendement annualisé supérieur à 7% depuis 2003 avec une volatilité de 4,5%. Qui dit mieux?

5 AMUNDI INTERNATIONAL SICAV Intéressez-vous à la valeur des actions Avant d optimiser le rendement, il faut limiter le risque. Comment? C est Robert Hackney, conseiller d Amundi International SICAV, qui donne la réponse : «En se fondant sur cette règle de base : n investir dans une société que si la somme totale de ses actions est inférieure à son prix de reprise en cash, autrement dit à sa valeur intrinsèque.» Robert Hackney Senior Managing Director First Eagle Management & Conseiller d'amundi International SICAV 8 Private Estate Life Spécial assurance-vie S intéresser à la valeur des actions, ce n est pas aussi simple que la brièveté du titre pourrait le faire croire sinon tout le monde le ferait. C est aussi une approche qui n est pas neuve puisque son père spirituel, Benjamin Graham, en a jeté les bases dans un livre retentissant paru en C est enfin une approche qui a séduit celui qui est considéré comme une référence mondiale en matière d investissement, Warren Buffett himself, préfacier de la réédition du second livre de Benjamin Graham, «L investisseur intelligent», paru pour la première fois en On est donc ici dans le grand classique : le secret de la réussite, c est d acheter les actions bon marché et de les vendre cher. Si ce n est pas possible, on ne les vend pas. Soit dit en passant, c est aussi la recette de base de l investissement immobilier. Limiter le risque Bref, pas nouveau, simple mais moins qu on le croit et apprécié par le gastronome de haut vol qu est Warren Buffett, on se croirait dans les recettes de cuisine de Mammie, surtout quand on entend Robert Hackney, Senior Managing Director de First Eagle Management et conseiller d Amundi International SICAV, dire que «personne ne sait de quoi demain est fait. Avant d optimiser le rendement, il faut limiter le risque.» Comment? En se fondant sur cette règle de base : n investir dans une société que si la somme totale de ses actions est inférieure à son prix de reprise en cash, autrement dit à sa valeur intrinsèque. C est cela, s intéresser à la valeur des actions. Les arguments militant en faveur de cette approche, que l on peut considérer comme classique, sont légion, mais ils se retrouvent tous dans l observation des faits. Telle société américaine leader sur son marché, un marché d avenir, prometteur, a vu son chiffre d affaires tripler en dix ans. Mais dans le même temps le cours de l action est tombé de 60 à 20 dollars. L explication? Elle est limpide. Pour le marché, l action était devenue trop chère. La leçon à tirer? Ne s intéresser qu aux actions bon marché de sociétés internationales dominant leur marché, comptant des clients fidèles et ayant beaucoup de liquidités. Qu il s agisse d une mine d argent, du n 1 mondial des accessoires pour vélos, du traitement du courrier ou du chocolat de luxe tous exemples réels puisqu il s agit des préférées de Robert Hackney. Attention aux dividendes Ce qui nous amène à une question inévitable : Benjamin Graham n a pas connu le monde global d aujourd hui et c est dans ses dernières années d activité seulement que Warren Buffett a investi en dehors des Etats-Unis. Autrement dit, estce que l approche par la valeur fonctionne dans un monde globalisé? Réponse : oui. Les portefeuilles constitués sur cette base ont traversé avec un flegme quasi britannique les remous de la première guerre du Golfe, la crise asiatique de la fin des années nonante, l éclatement de la bulle internet, la dépression qui a suivi les attentats de New York et le krach boursier de Ne s intéresser qu aux actions bon marché de sociétés internationales dominant leur marché, comptant des clients fidèles et ayant beaucoup de liquidités. On peut encore présenter les choses autrement. Puisque personne ne sait de quoi demain est fait, il faut d abord préserver son capital et son pouvoir d achat et donner la priorité à une stratégie de défense alors que l accent aujourd hui est mis davantage sur la croissance. C est cela, s intéresser à la valeur des actions, en n oubliant jamais, dit Eric Van Eyken, directeur général d Amundi Benelux, que «les deux tiers de la performance historique des actions viennent des dividendes», c est-à-dire de la capacité des sociétés à générer des bénéfices. Un grand classique en effet. Optimiser l allocation d actifs «Quand il y a de fortes turbulences, nous arbitrons les actifs risqués contre d autres moins risqués et nous réduisons la perte potentielle de l investisseur», précise Wim Vermeir. Wim Vermeir Responsable de la Gestion traditionnelle FROM VALUES COMES VALUE* AMUNDI, UN ACTEUR MAJEUR DE L ASSET MANAGEMENT 3 e acteur européen 8 e acteur mondial 687,7 milliards d euros d encours Les événements récents l ont démontré, l allocation d actifs statique avec ses deux étages, le niveau stratégique et le niveau tactique, ne suffit plus. L environnement d investissement a changé. Les taux d intérêt sont au plus bas historiquement (mais cela ne va probablement pas durer) et les marchés boursiers sont très volatils (mais on annonce leur remontée dans toutes les langues). Dans ce contexte changeant, l allocation statique ne peut donner un rapport rendement/risque satisfaisant. Pour relever ce nouveau défi, Wim Vermeir, responsable de la Gestion traditionnelle chez Dexia Asset Management, propose l allocation d actifs optimisée. Concrètement, d insérer un étage intermédiaire entre le niveau stratégique et le niveau tactique. Un étage où le gestionnaire se Crédit Agricole et Société Générale ont réuni leurs expertises de gestion d actifs pour donner naissance à Amundi. Ce partenariat entre deux groupes bancaires puissants, est la concrétisation d une vision commune : construire avec nos clients une relation durable, fondée sur des valeurs partagées. Dans chaque pays où Amundi ou une de ses filiales exercent des activités d investissements, Amundi est soumis à la réglementation locale. 687,7 Mds d euros d encours : données périmètre Amundi Group au 30 septembre N 3 en Europe Continentale, total gestion d actifs (fonds ouverts, fonds dédiés, mandats), source IPE Top 400 publié en juin 2010, données à décembre N 8 dans le monde, total gestion d actifs (fonds ouverts, fonds dédiés, mandats), source IPE Top 400 publié en juin 2010, données à décembre CRÉER DE LA VALEUR PAR L ÉCOUTE Une connaissance approfondie de nos clients et des solutions d investissement efficaces répondant à leurs spécificités et attentes. CRÉER DE LA VALEUR PAR LA CONFIANCE Une relation de proximité avec nos clients qui s inscrit dans la durée. DEXIA ASSET MANAGEMENT concentre sur les perspectives à moyen terme de chaque classe d actifs. Pourquoi «optimisée»? Parce que, répond Wim Vermeir, cette allocation d actifs doit être tout à la fois : diversifiée (actions, obligations, mais aussi matières premières et placements alternatifs), dynamique (l allocation change en fonction des primes de risque de chaque classe d actifs) et «recourir à une mesure sophistiquée du risque, c est pour cela que nous l appelons optimisée.» Comme on sait, le risque se mesure par la volatilité, c est-à-dire la dispersion de la performance autour de la moyenne. Autrement dit, une performance élevée accroît le risque. Pour mesurer le risque, «chez Dexia AM, nous utilisons la technique du expected shortfall. Grâce à cela, quand il y a de fortes turbulences sur les marchés, nous arbitrons les actifs risqués contre d autres moins risqués et nous réduisons la perte potentielle de l investisseur», poursuit Wim Vermeir. Preuve à l appui : ça a fonctionné en 2008! certified PDF CRÉER DE LA VALEUR PAR L INTÉGRITÉ Des produits qui allient performance, lisibilité, transparence et maîtrise des risques. CRÉER DE LA VALEUR PAR L ENGAGEMENT Une prise en compte dans nos gestions des critères de développement durable et d utilité sociale. amundi.com *NOS VALEURS CRÉENT DE LA VALEUR

6 BLACKROCK DORVAL FINANCE Les énergies fossiles : le retour d un nouveau cycle énergétique Alors que les secteurs liés à la consommation de matières premières ont particulièrement bien progressé en 2010 (+29,5% pour l indice représentant les sociétés minières), le secteur lié aux énergies traditionnelles (pétrole, gaz, charbon, ) n a délivré qu un timide 9,5% sur la même période. Pourtant, les énergies fossiles représentent aujourd hui à nos yeux l un des secteurs les plus attractifs. Il semble évident que les sociétés pétrolières seront amenées à demander des prix plus élevés afin de préserver leurs marges bénéficiaires. Une demande d énergie en pleine ascension La consommation de pétrole en 2010 a été deux fois plus importante que prévu. Alors qu'elle est principalement venue en 2009 des pays émergents, nous assistons, depuis le début 2010 et suite à la reprise économique mondiale, à une nouvelle impulsion de la part des pays de l OCDE. Le développement de ces pays est primordial pour l évolution des prix pétroliers car les Etats- Unis continuent à être le premier consommateur au monde (24 millions de barils/jour). Pour les 20 prochaines années, il est maintenant acquis que les pays émergents à eux seuls représenteront plus de 60% de la demande de pétrole (+ de 21 millions de barils/jour). La Chine consomme aujourd hui près de 9 millions de barils/jour (5,5 millions en 2003). Cette demande chinoise ne fera que s intensifier sous la demande croissante de nouveaux moyens de transport. La Chine, aujourd hui le deuxième consommateur de pétrole au monde, vient de surpasser les Etats- Unis en termes de ventes annuelles avec plus de 15 millions de véhicules vendus en L accès au pétrole bon marché devient de plus en plus restreint Le déclin rapide ou la disparition à +/- longue échéance de gisements pétroliers de première importance (et d extraction de pétrole relativement aisée) nous amène à croire que certains des principaux producteurs de pétrole ne pourront plus générer aussi facilement et à moindre coût une augmentation de leur production. Nous nous attendons aussi à ce que la surcapacité de l Opec, qui a atteint son sommet en 2010, commence à décliner dans les années à venir pour atteindre 2 à 3% de la demande mondiale de pétrole. Ceci nous amènerait bien en dessous de la zone de confort habituelle (autour de 5%) qui permet de réagir aux éventuelles surchauffes. Par ailleurs, il ne faut pas perdre de vue que la catastrophe technique et environnementale survenue à BP dans le Golfe du Mexique a eu comme conséquence de sensibiliser les sociétés et les investisseurs aux coûts et aux nouvelles mesures de sécurité nécessaires. Sachant que plus de 50% de la production de pétrole entre 2010 et 2015 viendra de projets d extraction en haute mer, il semble évident que les sociétés pétrolières seront amenées à demander des prix plus élevés afin de préserver leurs marges bénéficiaires. Le bilan des entreprises énergétiques est particulièrement attrayant Le ratio cours/bénéfices des entreprises du secteur n a jamais été aussi bas depuis les années 90. Il représente aujourd hui 13x les bénéfices normalisés des entreprises sur les 10 dernières années (23x entre 1998 et 2008). Les marchés boursiers ne semblent pas tenir compte non plus de l appréciation que l on peut attendre des bénéfices des entreprises. En 2011, le secteur énergétique américain devrait générer près de 17% des bénéfices attendus par les entreprises du S&P 500 (le secteur ne représente que 12% de la capitalisation boursière de l indice). La plupart des entreprises présentent des bilans solides, de très bons cash-flows et des dividendes fort attractifs. Comment participer activement chez BlackRock au secteur de l Energie? BlackRock offre, au travers de son équipe Ressources Naturelles (40 milliards d actifs sous gestion), les fonds suivants : BGF World Energy, BGF World Mining, BGF World Gold et BGF New Energy. Le fonds «BGF World Energy» permet d investir dans les entreprises liées au secteur des énergies fossiles. Il se positionne aujourd hui (au début d un nouveau cycle énergétique) davantage au niveau des sociétés de production et d exploration de taille moyenne ainsi que dans les sociétés liées aux services pétroliers. Ces entreprises profiteront davantage de la hausse des prix pétroliers. Ce fonds se décline également dans une version «Euro-hedgée» permettant de se couvrir contre une éventuelle dépréciation du dollar. Optez pour la flexibilité Les crises, c est un peu le moteur de la réflexion qui a amené Dorval Finance à mettre au point un modèle de gestion flexible patrimoniale. La liberté d adapter la gestion aux conditions de marché afin d en tirer profit. Six crises majeures en 20 ans qui ont engendré plus de 20% de baisse des principaux indices chacune (2000 et 2008) et qui ont conduit la société de gestion française à concevoir des solutions de gestion flexible patrimoniale permettant de traverser sereinement les différents cycles boursiers. Premier test à grande échelle, la dernière crise initiée par les subprimes. Un test réussi, dit-on chez Dorval Finance. Après 3 ans de marchés erratiques, la gestion flexible patrimoniale de Dorval Finance a confirmé son profil de performance asymétrique et a su préserver le capital lors des périodes de retournement des marchés actions afin de mieux l exposer lors des périodes de reprise. La double base La recette? Une allocation d actifs que les gérants font varier de 0 à 100% afin de traverser sereinement les différents cycles boursiers. Cette allocation repose sur deux piliers, les actions et le monétaire, et varie en fonction : des scénarios boursiers attendus par l équipe de gestion la rémunération de l épargne sans risque. C est sur cette double base que l allocation d actifs est pilotée, mais ce pilotage ne s arrête pas là, il va de pair avec les choix faits par l équipe de gestion en matière de thématiques d investissement par exemple les actions européennes sensibles à la croissance des classes moyennes dans les pays émergents, le «stock picking» sur la base des rencontres avec les dirigeants des sociétés La gestion flexible La gestion flexible de Dorval Finance répond à un besoin de faire bénéficier les investisseurs du potentiel de croissance des marchés actions sur le long terme tout en contrôlant le risque inhérent à ces marchés plus particulièrement en temps de crise. Dans le cadre du contrat d assurance-vie de Private Estate Life, ce type de gestion flexible patrimoniale fait sens pour un investissement de moyen-long terme. Que vous soyez petit ou gros investisseur, plus ou moins adverse au risque, la gestion flexible européenne de Dorval Finance sur 3 ans a évité 93% de la baisse du marché en 2008 et a capturé 80% de la remontée des indices sur les deux années post crises ( ). 10 Private Estate Life Spécial assurance-vie

7 CARMIGNAC GESTION Avec vous, nous partageons plus que des performances PERFORMANCE ET TRANSPARENCE Avec 15 fonds référencés, l essentiel de l expertise de Carmignac Gestion est présent au sein des contrats d assurance-vie de Private Estate Life. Eric Helderlé, directeur général de Carmignac Gestion, présente la philosophie d investissement et les opportunités qu offrent la gamme. ERIC HELDERLé DIRECTEUR GéNéRAL Carmignac Emerging Patrimoine répondra aux besoins des investisseurs qui souhaitent profiter du potentiel de croissance de ces marchés sans en subir toute la volatilité. 12 Private Estate Life Spécial assurance-vie Quels sont les fondements du partenariat entre Carmignac Gestion et Private Estate Life? Carmignac Gestion a acquis la dimension de leader indépendant de la gestion d actifs au plan européen grâce aux performances de sa gestion active et à la qualité du service apporté à ses partenaires distributeurs. Notre développement, en Belgique comme dans le reste de l Europe, est porté par la généralisation du modèle d architecture ouverte au sein des réseaux de distribution les plus performants. Le principe consiste à offrir aux investisseurs une vraie liberté de choix en leur donnant un accès aux meilleurs produits du marché. Notre collaboration avec Private Estate Life est l une des premières que nous ayons nouées lors de notre arrivée en Belgique il y a bientôt dix ans. Nous avons grandi ensemble! C est sur la base de ce type de partenariat, fondé sur le respect, la confiance et la transparence, que nous comptons accentuer encore à l avenir notre présence en Europe du Nord. Comment se distingue votre philosophie de gestion? Tout d abord, notre mode de gestion est indissociable de notre modèle de développement luimême, fondé sur l indépendance capitalistique et la motivation des équipes, grâce à une politique active d actionnariat interne. Cela nous permet d attirer les talents, de favoriser la mise en commun des expertises au bénéfice des différents portefeuilles et d enrichir ainsi le savoir-faire de notre équipe de gestion sur la durée. En tant que gérants de conviction, il est essentiel que notre équipe ait les mains libres pour saisir les opportunités des marchés, ou, à l inverse, se protéger dans les périodes plus volatiles. Cette organisation est la condition sine qua non pour mettre en œuvre une gestion opportuniste, non inféodée aux indices de référence, avec pour corollaire une politique de gestion active des risques macroéconomiques. En contrepartie de la confiance que nous accordent nos partenaires et leurs clients, nous leur garantissons la transparence des portefeuilles. Comment votre stratégie d investissement se concrétise-t-elle dans les fonds de Carmignac Gestion que Private Estate Life a retenus dans le cadre de ses contrats? Les 15 fonds Carmignac Gestion que notre partenaire Private Estate Life a sélectionnés dans ses contrats de la branche 23 donnent accès à notre expertise internationale et permettent de profiter du rééquilibrage de l économie mondiale et de l élévation du niveau de vie dans les pays émergents. En ce début d année, l allocation du fonds actions Carmignac Investissement fait ainsi la part belle aux thématiques capables de tirer le meilleur parti de la croissance mondiale, tirée par la poursuite de l essor émergent et par le rebond conjoncturel américain. Les fonds Carmignac Emergents et Carmignac Commodities permettent également de bénéficier du potentiel des secteurs des matières premières et de l énergie. En effet, après une année dernière favorable aux fonds diversifiés comme Carmignac Patrimoine, nous pensons que 2011 leur permettra de s'illustrer. Naturellement, Private Estate Life distribue le fonds Carmignac Patrimoine, un fonds «best of» qui regroupe différentes classes d'actifs au sein du portefeuille. Enfin, le premier trimestre 2011 verra l introduction d une déclinaison de ce produit «tout temps» : Carmignac Emerging Patrimoine répondra aux besoins des investisseurs qui souhaitent profiter du potentiel de croissance de ces marchés sans en subir toute la volatilité. Señor Carmignac, soy un pensionista que fui mecánico, y gracias a usted soy un poco más feliz porque mi pensión es baja y he invertido mis ahorros en sus fondos. Gracias a usted mi esposa y yo esperamos tener un futuro mejor. Mientras viva le estaré agradecido. Francisco Guijarro Sánchez, retraité, Espagne Mail reçu le 7 septembre 2010 Monsieur Carmignac, je suis mécanicien à la retraite et grâce à vous, je me sens plus heureux. Ma pension de retraite est modeste mais j ai investi mes économies dans vos fonds. Grâce à vous, mon épouse et moi pouvons espérer un meilleur futur. Aussi longtemps que je vivrai, je vous en serai reconnaissant. Photos : Patricio Estay / Nazca Pictures Communication - Témoignages reproduits avec l'aimable autorisation de leurs auteurs * Consultez notre site Internet ou votre conseiller habituel pour connaître la liste des fonds commercialisés dans votre pays. Ich habe sehr viel Respekt vor Rose Ouahba. Die Frauen, die ich berate, wissen es ganz besonders zu schätzen, daß eine Fondsmanagerin wie sie auch das Ruder stets fest in den Händen hält, mitunter in den schlimmsten Stürmen. Das Team von Carmignac Gestion hat durch seinen beeindruckenden Erfolg nicht den Sinn für die Realität verloren. Ute Regina Voß, conseillère en gestion de patrimoine, Allemagne Mail reçu le 5 octobre 2010 J ai beaucoup de respect pour Rose Ouahba. Les femmes que je conseille apprécient tout particulièrement qu'une gérante comme elle tienne aussi la barre, parfois dans les plus fortes tempêtes. Le succès impressionnant de Carmignac Gestion n'a pas fait perdre à l'équipe le sens des réalités. Mario Compagnucci, conseiller en gestion de patrimoine, Italie Mail reçu le 15 décembre 2008 Cher Monsieur Carmignac... comment allez-vous? Nous avons beaucoup investi dans les fonds Carmignac et cela nous a permis de sauver la face et notre portefeuille! Pour tous les clients qui ont cru en vous, serait-il possible d avoir des mascottes Carmignac à poser sur la table de nuit et à câliner avant d aller dormir? Je vous embrasse et merci d être là pour nous! Pour Ute, Francisco, Mario, et pour tous ses clients, Carmignac Gestion développe une gamme de 18 fonds* investis sur 50 places financières, représentant aujourd'hui 50 milliards d'euros d'actifs sous gestion. Egregio Signor Carmignac Come sta? Siamo pieni zeppi di fondi Carmignac e questo ci ha consentito di salvare la faccia e il portafoglio! Per tutti quei clienti che hanno creduto in Lei ci sarebbe la possibilità di avere delle mascotte Carmignac da mettere sul comodino e da accarezzare prima di andare a dormire? L abbraccio e grazie di esserci per noi!

8 DNCA Finance FINANCIERE DE L ECHIQUIER Diversifiez vos actifs à faible volatilité Au travers des contrats Private Estate Life, DNCA Finance commercialise des produits simples. La philosophie d investissement découle d une approche qui recherche en permanence les meilleures opportunités dans les limites de risques acceptables pour un patrimoine et avec une volatilité maîtrisée. Cette flexibilité nous permet de sécuriser les investissements en période troublée et de capter la performance d actions à fort rendement comme aujourd hui. Les performances passées ne constituent pas une garantie de rendements futurs. DNCA Invest MIURA «Un fonds Absolute return» MIURA est un fonds absolute return simple et fondamental, qui recherche une performance positive. Sa stratégie s appuie sur l analyse financière de sociétés européennes de larges et moyennes capitalisations. Le compartiment vise à délivrer des performances positives chaque année, supérieures au taux sans risque (Eonia) et ce avec une volatilité annuelle sensiblement inférieure à celle des marchés actions (<5% depuis le lancement). Compte tenu d un environnement macroéconomique à faible visibilité, l équipe de gestion souhaite construire la performance avant tout sur le choix des valeurs et non sur la direction des marchés. Le fonds est de profil «market neutral» avec une exposition au marché comprise entre +/- 20%. EUROSE : «Un fonds flexible prudent...» Eurose est un fonds flexible prudent qui représente une alternative aux supports obligataires et aux produits monétaires. Le fonds peut être investi en actions, obligations corporate, d Etat, convertibles, immobilier et produits monétaires. Il est investi majoritairement sur les produits obligataires dans le but de profiter du rendement relativement attractif offert par les obligations «corporate» (émises par les entreprises) dans un environnement persistant de taux bas. La construction du portefeuille est équilibrée entre d'une part les titres à taux fixes et d'autre part les obligations à taux variables ou indexés sur l'inflation et la trésorerie. La sensibilité globale du portefeuille obligataire reste modérée afin de remplir l'objectif d'une volatilité maîtrisée de la valeur liquidative. La gestion active privilégie les valeurs offrant des rendements élevés alliés à une bonne visibilité sur leurs cash-flows. L'exposition totale au risque actions peut être portée à 35%. Cette flexibilité nous permet de sécuriser les investissements en période troublée et de capter la performance d actions à fort rendement. DNCA Evolutif : «Un fonds tout temps...» La solide expérience du gérant et le succès indéniable de sa stratégie rendent cette offre intéressante pour les investisseurs souhaitant une exposition flexible au marché des actions. Le fonds est conçu pour s adapter à toutes les conjonctures afin de saisir les meilleures opportunités sur la durée. Les gérants ne procèdent pas à une répartition prédéterminée entre différentes classes d'actifs. C'est la sélection d'actions et l'exposition au marché, adaptées en fonction des anticipations des gérants, qui déterminent la physionomie du portefeuille. En fonction du niveau d'exposition aux actions, qui varie historiquement entre 30 et 90% des actifs, le portefeuille est concentré autour de 30 valeurs, les plus fortes convictions des gérants. La protection du capital étant un élément central de la stratégie, le reste du portefeuille est logiquement investi dans des placements monétaires liquides ou obligataires. Au gré des opportunités le gérant investit dans des placements de taux : liquidités rémunérées et obligations privées. Pour investir en actions, confiez votre argent à des spécialistes Marc Craquelin Directeur de la Gestion d actifs Les performances passées ne préjugent pas des performances futures et ne sont pas constantes dans le temps. Financière de l Echiquier figure parmi les principales sociétés de gestion indépendantes en France. Les fonds disponibles au sein des contrats de Private Estate Life permettent de répondre à tous les besoins des investisseurs. Entretien avec Marc Craquelin, Directeur de la Gestion d actifs. Depuis 20 ans, vos fonds affichent des performances remarquables dans la durée. Pouvez-vous nous présenter votre méthode? Ce qui est unique dans la méthode de Financière de l Echiquier c est que nous rencontrons systématiquement toutes les entreprises dans lesquelles nous investissons. Cela représente ainsi plus de 1000 visites par an pour les 22 membres de l équipe de gestion. «Loin du marché, proche des entreprises» est un de nos credo. Nous sommes en effet convaincus que les indices sont avant tout faits pour être battus et non pour être dupliqués! Pour y parvenir, nous pensons qu il est impératif de sortir des sentiers battus et nous attachons énormément d importance à la valorisation des sociétés. Par ailleurs, entre plusieurs sociétés qui proposent un projet semblable, c est bien souvent le chef d entreprise qui fait la différence. C est une méthode simple et de bon sens. Pouvez-vous présenter les fonds que vous proposez dans le cadre des contrats d assurance-vie de Private Estate Life? Financière de l Echiquier propose six fonds dans l offre de Private Estate Life. Et notamment trois fonds investis dans les actions européennes. Agressor, notre fonds emblématique, fêtera ses 20 ans cette année. Plébiscité par les conseillers financiers et les particuliers en Belgique et au Luxembourg, Agressor affiche une performance de 1 200% depuis sa création. C est un fonds «carte blanche» : le gérant peut être très mobile et opportuniste en fonction de ses convictions. Echiquier Agenor investit dans une sélection de valeurs moyennes européennes. Ce sont souvent des entreprises familiales très bien gérées et qui excellent dans des secteurs de niche. Echiquier Major a été le grand succès de l année 2010 en termes de collecte. C est l un des fonds les plus réguliers de sa catégorie. Il permet d investir dans les grandes entreprises européennes leaders qui tirent profit de la croissance mondiale. Loin du marché, proches des entreprises. Nous sommes convaincus que les indices sont faits pour être battus et non pour être dupliqués! Quels fonds privilégier en 2011? Cette année, Agressor est le support incontournable de vos allocations pour profiter du retour de l investissement «value». En effet, la thématique «value» nous semble faire un retour en grâce après le «tout croissance» des deux dernières années. Pour reprendre du risque de manière plus modérée, nous conseillons Arty. Ce fonds, à vocation patrimoniale, recherche des actifs de rendement en investissant en actions et en obligations d entreprises. Il laisse une grande liberté au gérant pour apprécier le patrimoine des clients. La poche actions peut représenter de 0 à 50% du fonds. Depuis sa création en mai 2008, ARTY offre un couple rendement-risque tout à fait appréciable avec une performance annualisée de 8,1% et une volatilité de 8%. 14 Private Estate Life Spécial assurance-vie Private Estate Life Spécial assurance-vie 15

9 CAHIER JURIDIQUE en collaboration avec les héritiers réservataires Il est possible de déroger aux règles légales en matière de successions (notamment par voie de testament). Cela permet d'organiser la transmission de votre patrimoine suite à votre décès différemment du régime légal «par défaut». Ces proches que vous ne pouvez déshériter Cependant, selon votre situation familiale (conjoint, enfants, parents survivants), une partie de votre patrimoine sera toujours réservée aux membres de votre famille la plus proche. Dans ces cas de figure, la totalité de votre patrimoine ne pourra être léguée à des tiers. C est ce que l on appelle la réserve héréditaire. Vous ne pouvez donc librement disposer que de la partie restante, soit la quotité disponible. Après votre décès, vos proches (les héritiers Marc GOUDEN Avocat aux Barreaux de Luxembourg et de Bruxelles réservataires) sont en droit de vérifier si, en tenant compte de toutes les libéralités faites de votre vivant et des legs prévus dans votre testament, vous n avez pas fait profiter des tiers d une partie de votre patrimoine excédant la quotité disponible et si vous avez respecté l égalité entre les héritiers. Dans le cas contraire, ils peuvent exiger que les tiers qui ont trop perçu restituent cet excédent aux héritiers réservataires (nous parlons de réduction) ou que l héritier avantagé rétablisse l équilibre (nous parlons de rapport). Toutefois, il vous est loisible (de votre vivant) de déroger à la règle de l égalité entre héritiers, en dispensant l'héritier privilégié du rapport de la donation ou du legs fait en sa faveur. Le capital d une assurance-vie est en principe «hors successions» Lorsque, dans le cadre d une assurance-vie, vous désignez quelqu un d autre que vous-même comme bénéficiaire de la police, vous faites une stipulation pour autrui. Cette stipulation a, en principe, pour effet que le capital payable par l assureur soit accordé directement au bénéficiaire. Il ne fera donc plus partie de votre succession et échappera (normalement) à vos héritiers réservataires....mais il s agira en général d une donation Cependant, vu que vous aurez effectué cette stipulation pour autrui en général sans contrepartie de la part du bénéficiaire, la stipulation sera constitutive d une donation. Or, comme nous l avons dit ci-dessus, les donations qui dépassent la quotité disponible sont sujettes à réduction ou à rapport. Les héritiers réservataires peuvent dès lors empêcher que vous ne les déshéritiez par le biais d une assurance-vie. Le régime dérogatoire pour l assurance-vie n a pas passé le test de constitutionalité Le droit belge (comme le droit français) des assurances a voulu déroger à cette possibilité des héritiers réservataires en prévoyant (article 124 de la loi belge sur le contrat d assurance) qu ils ne pouvaient agir en réduction ou en rapport que dans l hypothèse où les primes d assurance payées étaient manifestement exagérées au regard de votre situation de fortune. L'objectif de l'état est donc clairement de permettre à toute personne qui souscrit une assurance-vie de donner, par l intermédiaire de cette police, une partie plus importante que la quotité disponible à des personnes autres que les héritiers réservataires, sous la condition que la situation ne soit pas manifestement exagérée. La Cour constitutionnelle belge a cependant, par son arrêt du 26 juin 2008, déclaré l article 124 de la loi sur le contrat d assurance inconstitutionnel lorsque l on est en présence d une assurance-vie qui a essentiellement les caractéristiques d une épargne (et non d une opération de prévoyance) et qu il y a atteinte à la réserve héréditaire. La Cour considère qu en pareil cas, les héritiers réservataires doivent toujours avoir la possibilité de demander que le capital attribué ne dépasse pas la quotité disponible. Dans un tout récent arrêt du 16 décembre 2010, la même Cour constitutionnelle estime par contre que l article 124 n est pas inconstitutionnel en ce qu il vise le rapport. Par conséquent, tant que la réserve héréditaire n est pas affectée, il est possible de rompre l égalité entre les héritiers et vous pouvez en privilégier certains via une assurance-vie, du moins tant que ce n est pas manifestement exagéré par rapport à votre situation de fortune. La Cour semble même admettre que la volonté de favoriser certains héritiers (et donc de les dispenser du rapport) puisse être déduite de la simple existence de l assurance-vie à leur profit, à charge, pour les autres héritiers, de prouver que vous n aviez pas l intention de privilégier les bénéficiaires de la police d assurance. Pour éviter toutes discussions à ce sujet, il reste néanmoins préférable de préciser expressément vos intentions dans le contrat d assurance. En conclusion A l heure actuelle, pour toutes les polices d assurance-vie qui sont à assimiler à une opération d épargne (ce qui est probablement le cas de la majorité des produits du marché), vous ne pouvez faire bénéficier des personnes autres que vos héritiers réservataires d un capital d'assurance-vie que si ce capital (ou du moins les primes payées ceci est controversé) n excède pas la quotité disponible. Pour toutes les autres formes d assurance-vie (et notam- Donner une partie de son patrimoine tout en se réservant des moyens de subsistance : la réserve d usufruit Les objectifs poursuivis par une personne qui souhaite transmettre une partie de son patrimoine peuvent être multiples. Il en est de même des craintes qu elle peut éprouver quant à son avenir, si elle vient à se dépouiller d un ou de plusieurs de ses biens. Il convient alors de déterminer avec soin la situation du donateur (importance du bien à donner dans son patrimoine, existence ou non d héritiers réservataires, ) et son intention réelle (veut-il ou non donner, veut-il favoriser ou non un successible, ) et de cerner avec précision ses craintes éventuelles, et ce de façon à pouvoir mettre en place la solution juridique qui répond au mieux à son souhait. Les voies pour l atteindre peuvent en effet être multiples. Un mécanisme simple La donation avec réserve d usufruit peut être l une de ces possibilités. Cette technique simple n est pas contraire au principe de l irrévocabilité des donations. Elle consiste pour le donateur à donner un ou plusieurs biens mais en conservant sur ceux-ci un droit réel propre, l usufruit. Ce droit lui permet notamment de percevoir les revenus générés par le ou les biens donnés ou s il s agit par exemple d un immeuble, de l occuper. Très concrètement, si la donation porte sur une somme d argent ultérieurement placée par le donataire sur un compte d épargne, la réserve d usufruit permet au donateur de percevoir les intérêts générés par les sommes placées sur ce compte d épargne. André-Pierre ANDRé-DUMONT Avocat au Barreau de Bruxelles ment les assurances-décès temporaires pures), vous pouvez accorder à des tiers un capital qui excède la quotité disponible, pour autant que les primes que vous payez ne soient pas manifestement excessives. Dans les deux cas, si vous voulez privilégier certains de vos héritiers, par rapport à d'autres, vous avez intérêt à préciser expressément, dans votre testament ou dans le contrat d assurance, qu ils sont dispensés du rapport. L usufruit s éteindra en règle générale au décès du donateur et la pleine propriété sera alors reconstituée sur la tête du ou des donataires. La réserve d usufruit étant une clause conventionnelle, il est possible de l aménager au gré des souhaits du donateur notamment en ce qui concerne les prérogatives qu il entend conserver. Celles-ci ne peuvent toutefois pas être illimitées, à peine de remettre en cause, l existence même de donation. Ainsi, il n est pas possible de laisser au donateur le droit de changer, comme il l entend, le bien donné et de le remplacer par un autre. Une technique parfaitement applicable aux assurances-vie Il arrive que le donateur souhaite que la somme donnée soit investie par le donataire dans une police d assurance-vie et qu il retire de cet investissement certains revenus. Inversement, le donataire, qui a investi la somme donnée dans une assurance-vie, peut vouloir spontanément remercier le donateur en lui allouant certains avantages. Il est tout à fait possible de rencontrer de tels objectifs. Ainsi une donation d une somme d argent en pleine propriété avec réserve d une charge de rente peut être imaginée. Le pourcentage de la rente pourra par exemple être calqué sur les rendements moyens annuels d une assurance branche 21 souscrite par le donataire. S il s agit d un produit d assurance branche 23, la rente périodique pourra être calquée sur les plus-values et intérêts produits par les fonds dans lesquels le contrat d assurance-vie est investi. Les objectifs des donateurs de même que leurs situations personnelles sont multiples. Il en est de même des solutions juridiques qui peuvent être mises en place. Un dialogue entre le donateur et son conseiller est dès lors indispensable avant toute décision. CAHIER JURIDIQUE 16 Private Estate Life Spécial assurance-vie Private Estate Life Spécial assurance-vie 17

10 Les mineurs et l assurance-vie Donner un contrat d assurance-vie Il est tout à fait possible de faire intervenir un mineur d âge dans un contrat d assurance et ce à divers titres (assuré, bénéficiaire ou preneur) à condition de respecter certaines règles de base. A partir de 5 ans le mineur peut être la tête assurée d une assurance-vie Rien ne s oppose à ce que le mineur soit l assuré d un contrat d assurance-vie, à la condition simplement qu il ait au moins cinq ans accomplis. Si cette condition n est pas remplie, le contrat sera nul en ce qui concerne le mineur mais demeurera valable pour les autres assurés âgés de plus de 5 ans. S il s agit d un contrat comportant une garantie vie et une garantie décès, seule l assurance-décès proprement dite sera frappée de nullité. Isabelle DAOUST Avocat au Barreau de Bruxelles Médiatrice agréée Le capital payé à un mineur bénéficiaire restera indisponible jusqu à sa majorité Sous réserve de certaines formalités et autorisations, le mineur peut percevoir le bénéfice d un contrat d assurance-vie. Les sommes dont il bénéficiera seront, en principe, placées sur un compte indisponible jusqu à sa majorité. Généralement, l acceptation du bénéfice de l assurance-vie se produit au moment de la liquidation de la prestation d assurance. Cette acceptation est soumise à autorisation du juge de paix, tant pour le mineur sous autorité parentale que pour le mineur sous tutelle. Dans le cas d un mineur émancipé, cette acceptation sera faite par le mineur lui-même assisté de son curateur. La police peut même être souscrite au nom du mineur Comme pour d autres contrats, la police d assurance sera conclue par les représentants légaux du mineur. Tant les parents que le tuteur devront solliciter une autorisation du juge de paix si, pour le paiement des primes, ils souhaitent utiliser à cette fin des biens du mineur placés sous régime d indisponibilité. Le mineur, même non émancipé, pourra conclure seul un contrat d assurance-vie et en payer les primes pour autant que et seulement s il emploie pour ce faire, les revenus qu il perçoit de son travail. Il ne pourrait toutefois utiliser des capitaux soumis à la jouissance légale de ses parents. Le mineur émancipé pourra, quant à lui, affecter ses revenus au paiement de la prime d assurance que ceux-ci proviennent ou non de son activité professionnelle. Il ne pourra toutefois le faire qu avec l assistance de son curateur et moyennant autorisation du juge de paix, si une aliénation préalable de valeurs mobilières ou d autres biens se révélait nécessaire. Le contrat d assurance-vie peut être conclu à l aide d une donation faite par les parents au mineur La conclusion d un contrat d assurance-vie par un mineur pourra être précédée d une donation (par les parents à leur enfant mineur) du montant de la prime. Cette donation devra alors être acceptée par un ascendant du mineur autre que le ou les parents donateurs. La donation pourrait être assortie d une charge (par exemple le paiement d une rente), mais qui ne pourrait cependant excéder le rendement normal du montant de la donation. Il faut, en outre, rester attentif au fait que le mineur, même émancipé, ne pourra pas désigner de bénéficiaire d un contrat d assurance-vie dans la mesure où celle-ci serait constitutive d une donation indirecte qui ne lui est pas autorisée. A sa majorité, le mineur pourra, par contre, effectuer alors une attribution bénéficiaire. Les intérêts du mineur avant tout Pour une police souscrite par les représentants légaux du mineur, ce sont également ceux-ci qui doivent sélectionner le type de contrat et la formule d investissement dans un souci de gestion du patrimoine du mineur en bon père de famille, non agressive, mais néanmoins dynamique. Cette gestion devra donc concilier deux principes apparemment contradictoires, à savoir une «rigidité protectrice» et une «souplesse dynamique». Les représentants légaux sont comptables vis-à-vis du mineur de la gestion qu ils auront faite de ses biens. Parmi les avoirs dont disposent les épargnants, l assurance-vie a pris une place désormais honorable. Dans le cadre d une planification successorale, la question se pose dès lors de savoir s il est possible de transmettre à la génération suivante cette épargne spécifique et comment y procéder. Le cas échéant, la manière choisie devrait permettre aux bénéficiaires de recevoir leur émolument dans des conditions fiscales favorables, en évitant, autant que faire se peut, la progressivité de l impôt successoral. La sécurité financière, la souplesse de l assurance-vie et son lien immédiat avec la durée de la vie humaine font d elle un instrument idéal pour ces opérations. Au contraire d autres produits d épargne, qui sont le plus souvent standardisés, même s ils offrent quelques variantes, l assurance-vie est avant tout un contrat, qui peut être adapté à chaque situation particulière. Claude DEVOET Chargé de cours à l Université libre de Bruxelles Sur le plan fiscal, l enjeu est de faire bénéficier les parties du taux réduit et linéaire du droit de donation (3, 5 ou 7% selon les régions et les bénéficiaires) afin d éviter que le montant des prestations soit soumis aux droits de succession. Don en vue de la souscription d un contrat d assurance par le donataire Il est de pratique courante que le donateur procède au don manuel d une somme d argent, à un virement bancaire ou un transfert de titres. Ces avantages sont destinés à la conclusion d un contrat dont le donataire sera le souscripteur et le bénéficiaire en cas de vie. Si le donataire décédait avant le donateur, il est prévu que ce dernier bénéficierait d un montant égal à celui qu il avait donné. Donation du contrat d assurance Une autre possibilité serait le don du contrat d assurancevie lui-même, par suite de quoi le donataire reprend les droits du preneur d assurance originaire. Donner un contrat d assurance-vie est une opération délicate. Trop souvent, cette opération est confondue avec un simple transfert d avoirs. Or, il s agit bien de la transmission d un ensemble de droits issus d un contrat gouverné par une législation impérative et une réglementation détaillée. C est dire que la prudence et la réflexion doivent inspirer les parties et leurs conseils. Don du bénéfice d un contrat d assurance Sans aller jusqu à la cession du contrat lui-même, le donateur pourrait-il se borner à donner le bénéfice d une assurance-vie (le capital-décès ou la rente)? L assuré qui stipule le bénéfice d une assurance-vie au profit d un autre que lui-même, à titre gratuit et dans l intention d avantager ce bénéficiaire, effectue par là-même une donation (indirecte). La question est alors de savoir s il est utile de soumettre cette donation du bénéfice d'une assurance-vie à l enregistrement pour profiter d un avantage fiscal semblable à celui réservé à la donation du contrat lui-même. La réponse est négative pour les personnes résidant en Flandre ou à Bruxelles où le paiement de la prestation (capital/rente) donnera lieu à des droits de succession, malgré la donation enregistrée antérieure. En Wallonie, cependant, la possibilité de soumettre la stipulation du bénéfice au profit du donataire au taux réduit de 3%, 5% ou 7% a été introduite. Cet enregistrement permettra d éviter les droits de succession, à tout le moins sur le montant du capital assuré au moment de la donation. Il n en sera pas ainsi pour tout accroissement du capital-décès du contrat. L enregistrement se fera en produisant à l enregistrement l avenant, signé par le souscripteur, le bénéficiaire et l assureur, par lequel le second cité déclare accepter le bénéfice du contrat, ce qui confère au droit du bénéficiaire un caractère irrévocable, sauf dans les cas où une donation peut être révoquée ou rendue caduque. Le législateur wallon admet que cette opération ne nécessite pas un acte notarié. L avantage de recourir à cette formule peut être considérable dans certains cas. Il faut être conscient toutefois qu il ne sera pas possible de récupérer les droits de donation si le bénéficiaire venait à décéder avant l assuré. En outre, le bénéficiaire doit résider en Région wallonne au moment de l échéance de la prestation d assurance. C est pourquoi, en pratique, il sera judicieux de recourir à la faculté offerte par la législation wallonne uniquement à l approche du décès du donateur. CAHIER JURIDIQUE >> 18 Private Estate Life Spécial assurance-vie Private Estate Life Spécial assurance-vie 19

11 Le retour conventionnel : protection du donateur Donner et reprendre ne vaut! Mais il y a le retour conventionnel Dans le cadre d'une donation, celui qui donne (donateur) peut stipuler que les biens donnés lui seront rendus si celui qu il entend gratifier (donataire) décède avant lui. Il s'agit de ce que l'on appelle «le droit de retour conventionnel». Cette condition résolutoire est considérée comme licite. Elle est d'ailleurs expressément visée par l'article 951 du Code civil, qui dispose qu'elle ne peut être stipulée qu'au profit du seul donateur. Une telle clause est très courante en pratique. Souvent en effet, si le donateur souhaite gratifier le donataire, il ne désire pas toujours que les héritiers de ce dernier puissent en profiter s il meurt avant le donateur. Une assurance-vie peut être un mécanisme facile pour assurer le retour conventionnel Mais attention aux droits de succession Afin d'assurer l'exécution éventuelle du droit de retour conventionnel, le donataire peut souscrire un contrat d'assurance-vie, sur sa tête, au profit du donateur. L'article 8 du Code des droits de succession prévoit toutefois que la perception d'un capital d'assurance-vie, qui constitue généralement une stipulation pour autrui réalisée à titre gratuit, doit être soumise aux droits de succession. L'application de cet article aux assurances-vie conclues afin d'assurer la protection du donateur en cas d'exécution du droit de retour convention aurait pour conséquence d'en ruiner une grande partie des effets. françois collon Avocat au Barreau de Bruxelles L administration fiscale a clarifié la situation Interrogée à ce sujet, l'administration fiscale a indiqué dans une décision du 22 février 2007 qu'elle considérait une telle assurance-vie comme une stipulation pour autrui réalisée à titre onéreux, et donc non soumise aux droits de succession, pour autant que le donateurbénéficiaire prouve les éléments suivants : - la donation; - la date de la donation; - la clause de retour conventionnel; - l'absence de renonciation à la clause de retour conventionnel et à tout ou partie de ses effets par le donateur; - la mention expresse, dans le contrat d'assurance-vie, que le contrat a été conclu à la suite de la donation visée en vue de couvrir le paiement des sommes qui seraient dues au donateur lors du prédécès du donataire en exécution de la réalisation de la clause de retour conventionnel. Bien conserver tous les éléments probants Il importera donc pour le donateur soucieux de s'assurer la garantie de l'effectivité de son droit de retour conventionnel de veiller à conserver la preuve de chacun de ces éléments. A défaut, l'article 8 du Code des droits de succession sera appliqué et des droits de succession seront dus sur le capital d assurance-vie perçu lors du décès du donataire. l'assurance-vie dans le cadre du mariage Dans l optique de la réalisation d une planification patrimoniale, l on peut avoir utilement recours à la souscription de contrats d assurance-vie, au profit notamment de son conjoint ou d un tiers. Du choix des modalités et du ou des bénéficiaires dépendra le régime fiscal applicable. I. Souscription par l un des époux L objectif d un conjoint peut être de souscrire un contrat d assurance-vie au profit de son époux en vue d assurer à ce dernier un capital, mais l objectif peut également être de souscrire un contrat d assurance-vie à son propre profit (le conjoint ayant alors la qualité de tête assurée). Le contrat d assurance-vie souscrit par un époux sur sa propre tête au profit de son conjoint Au décès de l époux souscripteur, l époux bénéficiaire percevra le capital. Ensuite, il pourra en jouir comme bon lui semblera. Le conjoint bénéficiaire sera redevable des droits de succession qui varieront en fonction, d une part, du régime matrimonial sous lequel les deux époux étaient mariés et, d autre part, de la qualification qui sera donnée aux fonds qui auront servi à alimenter les primes d assurance-vie. ISABELLE DAOUST Avocat au Barreau de Bruxelles Médiatrice agréée Ces primes pourront, en effet, avoir été alimentées au moyen de fonds propres à l époux souscripteur ou de fonds communs aux deux époux : - En cas de séparation de biens, le capital sera taxé au titre des droits de succession, les primes étant présumées avoir été payées à l aide de fonds propres à l époux souscripteur. - Dans l hypothèse d un régime de communauté de biens, les primes seront présumées avoir été payées à l aide de fonds communs et le capital recueilli ne sera taxé qu à concurrence de moitié. Toutefois, dans les deux cas, si le conjoint survivant bénéficiaire peut prouver que les primes ont été payées au moyen de fonds qui lui étaient propres, il n y aura pas lieu à taxation. Le contrat d assurance-vie est souscrit par un époux à son propre profit, mais sur la tête de son conjoint Dans ce cas, au décès de l époux assuré, l époux survivant percevra le capital et cette fois encore deux hypothèses devront être envisagées : - Sous un régime de séparation de biens, l époux bénéficiaire qui a payé les primes d assurance à l aide de fonds propres ne sera pas taxé au titre de droits de succession. - En cas de communauté de biens, les primes seront présumées avoir été payées à l aide de fonds communs et le capital recueilli sera alors taxé à concurrence de moitié. Toutefois, dans ce cas également, si le conjoint survivant bénéficiaire peut prouver que les primes ont été payées au moyen de fonds qui lui sont propres, il n y aura pas lieu à taxation. Par contre, si les primes ont été payées avec les fonds propres de l époux assuré, l époux survivant bénéficiaire sera taxé sur la totalité du capital. II. Co-souscription par les deux époux Le contrat d assurance-vie est souscrit par les deux époux sur leur tête au profit de l époux survivant (clause d accroissement). Dans ce cas, le contrat prévoira, dès sa souscription, que lors du décès de l un des conjoints, ses droits dans le contrat d assurance-vie seront cédés au conjoint survivant. Cette clause d accroissement présuppose une équivalence des prestations de chacun des conjoints souscripteurs dès l origine du contrat, de telle sorte que chacun des époux puisse avoir des chances équivalentes de bénéficier des prestations prévues par le contrat d assurance. Lors du décès du premier conjoint, le capital sera payable au conjoint survivant. - En situation de séparation de biens, les primes seront présumées avoir été payées de manière équivalente par chacun des époux et le capital revenant à l époux survivant bénéficiaire lors du prédécès de l autre époux ne subira pas de droits de succession. - Dans l hypothèse où les époux sont mariés sous le régime de communauté de biens, les primes seront présumées avoir été payées à l aide de fonds communs et le capital recueilli par le conjoint survivant bénéficiaire lors du prédécès de l autre époux sera taxé à concurrence de moitié. Toutefois, dans cette hypothèse également, au cas où le conjoint survivant peut prouver que les primes ont été payées au moyen de fonds qui lui sont propres, il n y aura pas lieu à taxation. Cette situation sera donc favorable aux époux qui ne sont pas mariés sous un régime de communauté de biens. Le contrat d assurance-vie est souscrit par les deux époux au profit d un tiers Dans cette hypothèse, les époux auront pour but de favoriser un tiers à leur décès. Lors du décès du premier conjoint, les droits de celui-ci seront reportés vers l autre conjoint et le tiers bénéficiaire ne percevra aucun montant. Le transfert de ces droits n engendrera aucune taxation ni dans le chef du conjoint survivant, ni dans le chef du bénéficiaire. L article 8, al.4 du Code des droits de succession ne vise, en effet, que la taxation des sommes, rentes et valeurs qui sont perçues en vertu d un contrat d assurance par le conjoint survivant uniquement, ce qui n est pas le cas en l espèce. Dans cette hypothèse, le régime matrimonial sous lequel les époux sont mariés est, dès lors, sans influence. Lors du décès du deuxième conjoint, le capital sera attribué au tiers bénéficiaire. Ce sera la totalité du capital perçu qui sera soumise aux droits de succession. III. Une question de régime matrimonial et de preuve Au vu des différents cas de figure esquissés ci-dessus, il ressort que le régime matrimonial choisi par les époux et l origine des fonds, propres ou communs, ayant servi au règlement des primes, revêtent une réelle importance dans la plupart des cas envisagés ci-dessus. Les époux veilleront donc notamment à se réserver une preuve du caractère propre des fonds ayant servi au règlement des primes, si tel est le cas. CAHIER JURIDIQUE >> 20 Private Estate Life Spécial assurance-vie Private Estate Life Spécial assurance-vie 21

12 Choix de la voie fiscale la moins imposée Le choix licite de la voie la moins imposée est en droit fiscal belge depuis près de 50 ans le principe fondamental qui permet à l imagination fiscale de créer de nouveaux produits plus faiblement taxés que la situation existante à laquelle le contribuable souhaite échapper. C est aussi la ligne de démarcation entre ce qui reste licite et ce qui relève de la fraude fiscale. Quelle est en fait la portée exacte de ce principe et comment s applique-t-il au monde de l assurance-vie (en particulier la «branche 23»)? La voie (licite) la moins imposée Le choix licite de la voie la moins imposée consiste à poser des actes dont on accepte toutes les conséquences juridiques dans le seul but de bénéficier d un régime fiscal plus avantageux et donc de se mettre en dehors du champ d application de la loi fiscale. Ces actes seront parfaitement opposables à l administration fiscale. Sophie VANHAELST Avocat au Barreau de Bruxelles En quoi la branche 23 est-elle un exemple d application de ce principe? Pour le placement d un portefeuille titres Le contribuable qui souscrit ce type de contrat peut en fait être animé par une volonté très simple : éviter de payer l impôt sur les revenus de son portefeuille de placement. Il souscrit alors un contrat d assurance-vie branche 23 dont il sera le bénéficiaire et donne ses instructions de placement à la compagnie d assurances. Cette dernière place le montant de la prime versée à la souscription du contrat (qui provient de la vente préalable du portefeuille existant, voire même est le portefeuille existant) auprès de la banque choisie par le souscripteur et lui donne les instructions de placement telles que formulées par le client. Si le contrat d assurance ne comporte aucun engagement de rendement ou a une durée supérieure à huit ans, tout ce qui est payé en sus du montant de la prime par la compagnie d assurances à l échéance du contrat sera exonéré d impôt dans le chef du contribuable concerné. Or ce remboursement est notamment constitué des revenus du portefeuille titres qui, lorsqu il était détenu directement par le contribuable, était imposé. Faut-il y voir une simulation? Non, pour autant que le contribuable concerné accepte les conséquences des actes posés et donc s abstienne notamment de tout contact avec le gestionnaire du portefeuille qui n est plus son gestionnaire mais bien celui de la compagnie. En matière successorale Dans le même ordre d idées faut-il voir une simulation dans le schéma où, à des fins successorales, ce même contribuable procède d abord à une donation du montant de la prime au profit de son fils, à charge pour ce dernier de souscrire le contrat d assurance en désignant son père comme tête assurée et ce pour échapper aux droits de succession sur le bénéfice du contrat au décès de son père? Non évidemment parce que l opération choisie (donation préalable) a des conséquences fiscales et civiles différentes d une souscription par le père : si celui-ci décède dans les 3 ans de la donation préalable, des droits de succession seront dus par le fils et la donation préalable peut d ailleurs entraîner d autres questions non fiscales relatives à la notion de réserve héréditaire. D'autres solutions sont également envisageables si le père souhaite conserver un certain contrôle sur les fonds donnés et donc sur le contrat en le désignant comme bénéficiaire décès et lui faire accepter le bénéfice du contrat, ce qui obligera son fils à obtenir son accord sur tout rachat partiel ou total du contrat. C est sur tous ces points que le rôle du conseiller sera fondamental : il s agira d informer le preneur de la nature exacte du produit souscrit pour qu il en appréhende toutes les conséquences juridiques et qu il les respecte, élément essentiel pour rester dans les limites du choix licite de la voie la moins imposée. Le droit applicable au contrat d assurance-vie au-delà des frontières belges C est la résidence du preneur d'assurance (et non pas celle de l assureur) qui déterminera le droit applicable au contrat d'assurance-vie. Les règles de détermination de la loi applicable au contrat Le régime légal belge est le suivant : lorsque le contrat est relatif à des risques situés en Belgique, la loi applicable est la loi belge. Toute clause contraire est interdite. Un résident belge qui conclut un contrat d assurance-vie avec un assureur étranger verra le droit belge appliqué à son contrat. Par dérogation à ce principe, l on mentionnera que la loi prévoit certaines possibilités de choix de la loi applicable lorsque le preneur a PIERRE MOREAU Avocat aux Barreaux de Bruxelles et de LUXEMBOURG sa résidence habituelle en Belgique, mais la nationalité d'un autre Etat-membre ou lorsque le contrat est relatif à des risques situés dans un autre Etat-membre que la Belgique et que les parties n'ont pas choisi la loi applicable. Dans la pratique, ce droit d option est très complexe à mettre en œuvre, car il suppose de devoir vérifier s il n existe pas de contrariété entre les dispositions du contrat et les règles nationales d intérêt général applicables dans l Etat-membre dont le droit serait appliqué. L on préconisera donc essentiellement l application du droit belge pour les résidents belges. Il est toujours possible d appliquer le droit belge pour les résidents ou nationaux belges Il découle des règles ci-dessus, qu un résident belge peut s adresser librement à n importe quel assureur établi dans l Espace Economique Européen (EEE), pour, par exemple, tirer pleinement profit d une plus grande flexibilité ou attractivité de leurs produits : il aura toujours la certitude que le droit gratifier un tiers via une assurance-vie La conclusion d une assurance-vie répond souvent à plusieurs objectifs : garantir une sécurité financière pour des proches après le décès du souscripteur, mais aussi assurer à ce dernier un placement financier intéressant. De nombreuses modalités sont possibles. Dans tous les cas, le souscripteur doit réfléchir aux objectifs qu il veut atteindre et en tenir compte pour un aspect essentiel : la désignation du ou des bénéficiaires. Selon la loi sur le contrat d assurance terrestre, le souscripteur a le droit de désigner un ou plusieurs bénéficiaires. belge pourra s appliquer à sa police d assurance. De même, un Belge qui réside hors de l'eee et choisit de conclure un contrat d assurance-vie avec un assureur belge ou étranger, choisira de préférence de voir appliquer le droit belge. Le droit applicable à la police d assurance ne règle pas tout Même si le droit belge est applicable au contrat d assurance, d autres règles juridiques peuvent intervenir (mariage, succession, ) et relever, selon les circonstances, de droits de pays autres que la Belgique. Le preneur sera en outre attentif à son régime fiscal : résidence habituelle, domicile fiscal, siège de la fortune, lieu d ouverture de la succession, etc. n étant pas automatiquement synonymes. Ce droit lui est personnel, il ne peut être exercé ni par son conjoint, ni par ses représentants légaux, ni par ses héritiers ou ayants cause, ni par ses créanciers. Les polices d assurance prévoient habituellement la désignation de plusieurs bénéficiaires, en ordre successif. Ceci permet d'éviter que la désignation d'un seul bénéficiaire reste sans résultat, s il décédait avant la personne assurée. Parmi les nombreuses questions que peuvent poser les désignations bénéficiaires, nous allons examiner ici deux points importants CAHIER JURIDIQUE 22 Private Estate Life Spécial assurance-vie Private Estate Life Spécial assurance-vie 23

13 pour le souscripteur : le choix des bénéficiaires de rangs subsidiaires, et la décision de faire accepter ou non sa désignation par le bénéficiaire. Le choix des bénéficiaires subsidiaires doit être réfléchi En général, les souscripteurs d assurancevie se soucient peu des désignations de bénéficiaires en ordre subsidiaire. Souvent, ils acceptent simplement la clause type préparée par l assureur, suivant laquelle par exemple les bénéficiaires en deuxième rang seront les enfants par parts égales, et en troisième rang les héritiers légaux de la personne assurée ou du souscripteur (dans ce genre de clause, le conjoint est en général le bénéficiaire de premier rang). Le problème se pose lorsque le souscripteur - personne assurée lègue son héritage par testament à une de ses connaissances, dans le cas où son conjoint et ses enfants seraient prédécédés. Cette personne est un héritier testamentaire, non un héritier légal car le Code civil limite les successions légales aux héritiers jusqu au quatrième degré. Cette personne amie va en général prétendre que, lorsque le souscripteur a décidé de lui léguer ses biens dans le cas du prédécès des conjoints et enfants, c était en ayant l intention de lui transmettre aussi l indemnité d assurance découlant du contrat d assurance-vie. La question est régulièrement soumise aux tribunaux. La jurisprudence considère fréquemment que la notion d héritier testamentaire ne correspond pas à celle d héritier légal et que le testament ne peut suffire à justifier l attribution de l indemnité d assurance prévue, selon la police, en faveur de l héritier légal. Les prestations d'assurance sont dues au souscripteur de l assurance ou à sa succession, lorsque la désignation du bénéficiaire a été révoquée, lorsqu'il n'y en a pas eu ou lorsqu'il n'y a pas eu de désignation qui puisse produire effet. Il est donc important de bien déterminer et préciser, dans la clause Hélène de RODE Avocat au Barreau de Liège Chargée d enseignement aux FUCaM, ancien maître de conférences à l UCL désignant les bénéficiaires d ordre subsidiaire, qui on veut avantager. L acceptation du bénéficiaire a des avantages et des inconvénients Après avoir désigné le ou les bénéficiaires en cas de décès, le souscripteur peut décider de leur en faire part, de manière à leur permettre d accepter, ou de ne pas le faire. Rappelons quelques règles. L acceptation de sa désignation est un droit personnel du bénéficiaire. Il ne peut être exercé ni par son conjoint, ni par ses créanciers. Lorsque le bénéficiaire est un mineur, l acceptation est faite par les parents. L'acceptation de sa désignation par le bénéficiaire rend celle-ci irrévocable, mais n'empêche pas la révocation des donations prévues pour les causes prévues par le Code civil. Tant que le souscripteur est en vie, l acceptation doit se faire par un avenant à la police d assurance, signé par lui, le bénéficiaire et l assureur. L'acceptation met fin à des droits que le preneur pouvait exercer jusque-là librement, comme le droit de racheter le contrat, de le donner en gage, etc. Autrement dit, si le souscripteur entend utiliser son assurancevie comme placement financier et faire des rachats réguliers en fonction de ses besoins, il peut n avoir pas intérêt à signer un tel avenant avec le bénéficiaire. L'acceptation rend la désignation du bénéficiaire irrévocable et ceci est évidemment une protection pour le bénéficiaire. Le souscripteur ne pourra plus révoquer sa désignation et avantager une autre personne. En cas d acceptation, le droit du bénéficiaire naît au moment de la désignation. Que se passe-t-il si le bénéficiaire décède après la personne assurée, mais avant d'avoir accepté? S'il est seul désigné, les prestations d'assurance seront payées à sa succession. S'il y a d'autres bénéficiaires désignés, il semble que l'on doive considérer que seuls ceux-ci se partageront les indemnités d'assurance. Il y a donc, suivant les solutions, des avantages et des inconvénients auxquels il faut être attentif. FINE ART IN LEGAL PRACTICE For your business and your personal wealth CAHIER JURIDIQUE 24 Private Estate Life Spécial assurance-vie I n s u ra n c e l C o m m e r c i a l l C o r p o ra t e M & A l B a n k i n g & F i n a n c e l Ta x l E n e r g y l Re a l E s t a t e l Re g u l a t o r y & P u b l i c l I P l L i t i g a t i o n & A r b i t ra t i o n Brussels l Charleroi l Liège l Luxembourg l Paris Belgian Legal Awards Best Law Firm 2009 Private Banking Estate Life & Finance Spécial assurance-vie 2008 &

14 FIDELITY INTERNATIONAL Les pays émergents en pleine mutation Le monde change et les marchés émergents en sont les principaux bénéficiaires. De par leurs structures, ils profitent d une croissance durable grâce aux tendances porteuses que représentent la démographie, l infrastructure, les matières premières et la consommation. De plus, au niveau des marchés, les entreprises, sous-représentées au niveau de la capitalisation boursière mondiale, représentent une belle opportunité d investissement à un niveau de valorisation attractif. Yannick Nelissen GRADE SALES DIRECTOR BELGIUM Claude Ewen SALES MANAGER LUXEMBOURG * La mention de certaines valeurs dans ce document n est qu à titre illustratif et ne représente aucune incitation à l achat ou à la vente de celles-ci. Source : FIL Limited ( ) Les pays émergents sont en pleine mutation. Ils occupent 70% du globe, représentent 80% de la population et détiennent la majorité des ressources naturelles mondiales. Ils disposent également de réserves monétaires significatives et sont à l origine d une partie de plus en plus importante du commerce mondial. Cependant ils ne représentent que 10% de la capitalisation boursière mondiale. Le terme «pays émergent» a longtemps été synonyme de crise et de pauvreté. Cette perception n a plus lieu d être depuis que la plupart de ces pays ont connu des réformes structurelles qui ont régulé les marchés et renforcé le commerce extérieur. Les pays émergents sont ressortis de la crise financière en meilleure forme et ceci grâce à 4 facteurs : Démographie La population dans les marchés émergents est en croissance alors que celle des pays développés est en retrait. Cette population étant bien plus jeune, les frais de santé et de retraite sont beaucoup moins importants. En outre, on constate d importants mouvements vers les villes. Sur les 30 dernières années, 300 millions de Chinois ont quitté leur village pour habiter en ville. Les villes disposent donc d un réservoir impressionnant de jeunes travailleurs qui contribuent à la croissance des classes moyennes. Les investisseurs peuvent bénéficier de ces tendances. Des valeurs pharmaceutiques comme Aspen* en Afrique du Sud ou Gedeon Richter* en Hongrie permettent de profiter du fait que les gens dans les villes ont des revenus plus importants et ainsi un meilleur accès à des soins de santé. Infrastructure Une autre condition requise pour une croissance durable est le développement des infrastructures. Les montants sont impressionnants, Les pays émergents sont ressortis de la crise financière en meilleure forme milliards d USD d investissements sont prévus dans les 10 ans à venir. L urbanisation implique la construction de routes, de centrales d électricité mais aussi celle de ports et d aéroports pour assurer la croissance. Federal Hydrogenerating* en Russie par exemple est un des leaders en production d énergies renouvelables qui permet de répondre à ses besoins en nette hausse. Matières premières Les marchés émergents ont un avantage compétitif quand il s agit de matières premières. 80% des réserves connues en pétrole, gaz, cuivre et 50% des réserves en charbon, nickel et minerais de fer s y trouvent. L augmentation des prix des matières premières fut le principal moteur de la croissance au cours des dernières années. A titre d illustration, la société Afren*, en Afrique, connaît une croissance impressionnante grâce à la découverte de nouveaux gisements. Consommation La consommation connaît un véritable boom dans les marchés émergents. L Afrique en est le meilleur exemple avec une croissance du PIB réel de 5% en moyenne sur les 10 dernières années. L opérateur de supermarchés Shoprite* par exemple accueille plus de 60 millions de consommateurs par mois dans toute l Afrique, ce qui lui permet d afficher des taux de croissance proches de 30%. L opérateur de satellites Naspers* profite quant à lui d une absence de concurrents qui lui permet de facturer la télévision satellite à des prix plus importants qu en Europe. Investir en actions en limitant le risque Le fonds Keren Patrimoine mise sur des actions, en maîtrisant le risque grâce à une diversification, obtenue au travers d obligations corporate et convertibles. Vincent schmidt DIRECTEUR GéNéRAL Que cherche l investisseur aujourd hui? La performance? «Oui, bien sûr», répond Vincent Schmidt, directeur général de Keren Finance, «mais ce qu il désire avant tout, c est un couple rendement-risque conforme à sa situation patrimoniale. La performance, mais pas à tout prix.» Keren Finance propose un produit qui permet de répondre à cette double exigence. Comment? L investisseur qui opte pour le fonds Keren Patrimoine mise sur des actions, en connaissance de cause, mais en maîtrisant le risque grâce à une diversification, que certains négligent à tort, obtenue au travers d obligations corporate (à taux fixe et variable) et d obligations convertibles. Déplacez votre horizon De placement Le potentiel des marchés émergents selon FideLity international Ce document ne peut être reproduit ou distribué sans autorisation préalable. Cette information n est pas destinée et ne peut être utilisée par des résidents au Royaume Uni ou aux Etats-Unis; elle s adresse uniquement aux personnes qui sont domiciliées dans un pays ou territoire où la distribution des compartiments mentionnés est autorisée, ou dans lesquels cette autorisation n est pas exigée. Fidelity/Fidelity International signifie FIL Limited une société établie aux Bermudes, et ses filiales. Sauf cas contraire, toutes les opinions communiquées sont celles de Fidelity. Fidelity, Fidelity International et le logo «Pyramid» sont des marques de FIL Limited. Publié par FIL Investments International, autorisée et supervisée par l autorité de contrôle au Royaume Uni (Financial Services Authority). CL KEREN FINANCE 15% d'actions sur les 35% maximum autorisés Le fonds Keren Patrimoine comprend aujourd hui 15% d actions sur les 35% maximum autorisés. Le solde est uniquement constitué d emprunts d émetteurs privés (car les entreprises se sont restructurées et affichent de formidables perspectives de croissance), dont une part significative (40%) d obligations convertibles. Elles contribuent à indexer indirectement la sensibilité du portefeuille aux marchés actions. Ceci suscite deux questions. Primo, pourquoi uniquement des émetteurs privés? Parce que la dette souveraine est aujourd hui sous surveillance et qu une hausse des taux semble inéluctable à moyen terme. Le risque émetteur est contrecarré par une faible duration. Secundo, pourquoi remplacer un risque par un autre? Parce que le grand avantage que présentent les obligations convertibles est celui de créditer l investisseur d une valeur temps; ce véhicule offre une sensibilité action et rémunère l investisseur dans l attente de la revalorisation de l entreprise, répond Vincent Schmidt. Quant au potentiel, il est lié, lui, au marché des actions pour lequel le consensus est positif pour Ce qui revient, dans l ordre, à limiter son risque grâce aux obligations tout en profitant de l opportunité de prendre le train en marche grâce aux actions. pour plus d information, veuillez prendre contact avec votre conseiller Financier 26 Private Estate Life Spécial assurance-vie

15 FRANKLIN TEMPLETON Positionnez-vous sur le gagnant de l année à venir L approche de Franklin Templeton se veut «bottom-up», privilégiant la construction d un portefeuille à partir de la base, en misant sur une sélection pointue de titres selon des critères qui varient selon les fonds. «Bis repetita placent» : ce qui est répété plaît. On en redemande même. Et quand cela se justifie, c est encore mieux. Disons-le, répétons-le, le placement boursier qui réussit, c est celui qui anticipe. Seulement voilà, personne ne possède la boule de cristal qui permet de déchiffrer l avenir. D ailleurs, à supposer que ce soit le cas, celui qui détiendrait un tel atout aurait bien garde de ne pas l ébruiter. Il faut donc procéder autrement. Et partir d abord de la situation actuelle. Pour Franklin Templeton, l investisseur belge est trop concentré sur les produits à capital garanti, sur les produits La diversification est considérée chez Franklin Templeton comme un élément structurant de premier plan. monétaires ou sur les obligations ou sur les trois. Il est peut-être temps de revenir vers les actions, dont on dit que c est l actif gagnant pour l année qui vient à peine de commencer. Janvier a été très bon sur le marché mondial des actions. Or, s il faut en croire une autre maxime, en anglais celle-là, «so goes January, so goes the year». En français, «comme va janvier, ainsi va l année». Si c est vrai, ça promet. Pas n importe quelles actions Cap sur les actions donc, mais prudemment. En respectant notamment les deux mots d ordre suivants : 1. Des actions, oui, mais pas n importe lesquelles. a. Des actions de pays émergents, ça c est sûr. Des actions aussi de pays émergents dont la croissance économique est la plus forte et qui disposent d importantes réserves de change. Plusieurs fonds de la gamme Franklin Templeton répondent à ces exigences; b. Des actions de pays émergents, oui mais pas uniquement. Il ne faudrait pas en oublier les marchés boursiers des pays développés, à la condition bien sûr de procéder avec circonspection. 2. Un portefeuille d actions doit être diversifié. La diversification est considérée chez Franklin Templeton comme un élément structurant de premier plan. Si vous êtes intéressé par un petit exposé fort convivial sur les mérites de la diversification telle qu on la pratique chez Franklin Templeton, suivez le lien Vous y apprendrez ce qu est une stratégie de diversification, en ce compris certains aspects surprenants, voire décevants de cette approche. Preuve à l appui. La diversification ne rapporte pas toujours plus qu une approche «picking the winners», qui consiste à tabler sur les actifs dont on s attend à ce qu ils offrent les meilleures performances sur la ou les années à venir, ou qu une approche «picking the losers», qui consiste à tabler sur les perdants des dernières années en espérant qu ils rattrapent leur retard. Le but de la diversification n est pas d augmenter la performance d un portefeuille. Elle y contribue, sur le long terme, mais son objectif premier est de réduire la volatilité, donc le risque d un portefeuille. DéNICHER LES BONNES AFFAIRES Quelques produits proposés par Franklin Templeton en Belgique : - Obligations internationales : FTIF Templeton Global Total Return Fund - Actions marchés émergents : FTIF Templeton Asian Growth Fund - Actions sectorielles : FTIF Franklin Technology Fund demandez-nous plutôt dans quels pays nous ne sommes pas présents cela sera plus rapide. Franklin Templeton Investments, groupe actif internationalement dans la gestion d actifs, emploie plus de 7800 personnes dans 31 pays et offre aux investisseurs de nombreuses expertises sous un seul et même toit. Riches d une expérience de plus de 60 ans, nos équipes de gestion offrent une gamme complète de fonds traditionnels ou spécialisés distribués à nos clients dans 150 pays dont la Belgique. Retrouvez nos compartiments sur Nous vous recommandons de vous adresser à votre conseiller financier avant toute décision d investissement. Le présent document est distribué à titre informatif uniquement et ne constitue pas un conseil d ordre juridique ou fiscal ni une offre d achat de parts ou une invitation à souscrire des parts. Rien dans le contenu du présent document ne peut être considéré comme un conseil en placement. Toute information de recherche ou d analyse contenue dans le présent document a été fournie par Franklin Templeton Investments pour ses propres besoins et n est communiquée qu à titre accessoire. Franklin Templeton Investments ne pourra être tenu responsable par un quelconque utilisateur du présent document ni par toute personne ou toute entité pour l inexactitude des informations ou toute erreur ou omission dans son contenu, quelle que soit la cause de ladite inexactitude, erreur ou omission. Veuillez vous adresser à votre conseiller financier avant toute décision d investissement. Publié par Franklin Templeton International Services S.A. Professionnel du secteur financier agréé par la Commission de Surveillance du Secteur Financier 26 Boulevard Royal, L-2449 Luxembourg. Tél.: Fax: Profi tez au maximum de votre portefeuille Avec USD 68,6 milliards 1 d actifs sous gestion, Man est l un des premiers gestionnaires de fonds indépendants et réglementés dans le monde. Il fait partie de l indice FTSE 100. Axé sur les placements alternatifs et traditionnels, Man propose une large gamme de produits d investissement transparents et liquides, conçus pour offrir des solutions quel que soit le cycle de marché. Notre expérience de plus de 25 ans dans le secteur s appuie sur notre grande capacité de développement et de structuration de produits. Pour en savoir plus, rendez-vous sur : 1. Au 31 décembre Private Estate Life Spécial assurance-vie

16 J.P. MORGAN ASSET MANAGEMENT PETERCAM Une recette de base avec trois ingrédients NICOLAS DEBLAUWE Managing director & country head benelux J.P. Morgan ne s intéresse qu aux meilleures sociétés qui ont réussi à le convaincre de leurs qualités. La réputation de J.P. Morgan Asset Management se repose sur son engagement à mettre en avant l intérêt du client, à trouver des idées originales et à les concrétiser de manière efficace. Quand on a de l expérience et quelle expérience!, il ne faut pas avoir peur de le dire : J.P. Morgan Asset Management fait partie de la division Asset & Wealth Management de J.P. Morgan & C et est né de la fusion de J.P. Morgan, de Chase Manhattan, de Robert Fleming, de Bank One, de Bear Stearns et de Washington Mutual. Ouf! Ses origines remontent à 1830, à l initiative de la famille dont l institution porte toujours le nom, les Morgan, et tout particulièrement de John Pierpont, le continuateur. Pourquoi vous dire tout ça? Parce qu avec 180 ans d expérience et une culture d entreprise qui n a cessé de s affiner, on sait de quoi on parle lorsqu on avance, comme le fait J.P. Morgan AM sur son site, que «notre réputation repose sur notre engagement à mettre en avant l intérêt du client, à trouver des idées originales et à les concrétiser de manière efficace.» Sans cela, on ne dure pas. Cqfd. Des critères de sélection stricts J.P. Morgan est présent partout dans le monde. A l heure de la globalisation, c est un atout. Sur un plan plus terre-à-terre cela permet à l investisseur, quel que soit le marché, la région, le secteur ou l actif qu il vise, d être sûr d avoir affaire à des spécialistes qui vivent sur le terrain de chasse qu il a choisi. Le résultat est là : J.P. Morgan Asset Management est un des plus importants gestionnaires d investissement au monde. Ce n est pas nous qui le disons, mais un rapport de Lipper FMI datant de l été dernier. Un portefeuille bien équilibré comprend les trois postes bien connus, actions, obligations et liquidités, dont l allocation varie en fonction de la stratégie de l investisseur et du potentiel qu ils recèlent. Justement, dit Nicolas Deblauwe, Managing Director et Country Head Benelux chez J.P. Morgan Asset Management, «si je devais mettre en avant trois fonds distribués par Private Estate Life, j opterais pour trois fonds qui couvrent ces trois classes.» Banal, non? «Pas du tout. Il ne s agit pas de n importe quels fonds. Le fonds d actions mondiales JPMorgan Funds - Global Focus Fund par exemple est bâti sur de profondes convictions et ne s intéresse qu aux meilleures idées.» Aux meilleures idées? «Nous voulons dire par là aux meilleures sociétés qui réussissent à nous convaincre de leurs qualités et qui répondent à nos critères de sélection stricts. De là cette conviction profonde.» Traditionnelle et alternative Le fonds obligataire, lui, baptisé JPMorgan Investment Funds - Income Opportunity Fund, est un produit «tout en un». Il associe, au sein d une gamme complète de titres à revenu fixe, les techniques de gestion traditionnelles et alternatives. Et surtout, poursuit Nicolas Deblauwe, «son objectif n est pas de faire mieux qu un indice de référence mais de dégager des rendements positifs supérieurs à ceux des placements monétaires à moyen terme.» Avec ces deux premiers fonds, il est possible de se constituer un portefeuille diversifié en fonction de son horizon de placement et de son appétit pour le risque. Pour ce qui est d une allocation flexible entre actions, obligations et liquidités, J.P. Morgan propose le JPMorgan Investment Funds - Global Capital Preservation Fund dont l objectif n est pas non plus de battre un indice de marché mais de se mesurer par rapport aux taux monétaires et de dégager des rendements positifs absolus à moyen et à long terme (avec une exposition maximale en actions = 30%). Place au compartimentage Ce que J.P. Morgan Asset Management veut démontrer avec cette recette classique, c est que le classicisme doit s arrêter au compartimentage. Dès qu il s agit de choisir un fonds plutôt qu un autre, il faut sortir des sentiers battus : «de là cette idée de se concentrer pour les actions sur les meilleures idées, pour les obligations sur un portefeuille faiblement corrélé avec les compartiments obligataires traditionnels et pour une allocation flexible entre actions, obligations et liquidités d opter pour un fonds qui n a pas peur de défier à moyen et à long terme les taux monétaires.» Interview réalisée par Jean Blavier, journaliste - février 2011 Investir dans le secteur agricole Seul un gestionnaire de fonds peut orienter l investisseur dans la ou les bonnes directions. «Lorsqu on cible bien son investissement, le secteur agricole est porteur», prétend Alexander Roose. Alexander Roose Petercam equities agrivalue Acheter une ferme? Que non. Investir dans le blé, le maïs, le soja? Pas non plus. Ce que proposent plusieurs fonds de placement spécialisés, c est d investir dans la chaîne de valeur alimentaire. C est-à-dire dans le continuum économique qui va de la production à la distribution des produits alimentaires. Le rapport avec le secteur agricole? Il est clair : l un ne va pas sans l autre. Mais investir directement dans le secteur agricole, c est-à-dire uniquement dans la production, c est s exposer aux aléas d un marché confiné et donc perdre en diversification. Par contre, dit Alexander Roose, gestionnaire de Petercam Equities Agrivalue, «lorsqu on cible bien son investissement, le secteur agricole est porteur.» Cibler? «Oui, cela veut dire tabler sur les marchés qui offrent le potentiel le plus élevé compte tenu des tendances dominantes.» L augmentation de la population et de la consommation Ces tendances sont d une part l augmentation de la population mondiale ce qui va entraîner une augmentation de la production et de la consommation de produits alimentaires et l émergence d une classe moyenne en Chine et en Inde surtout ce qui va entraîner une augmentation de la consommation de CERTAINS produits alimentaires. C est cela, cibler. La Chine et l Inde sont intéressantes La Chine et l Inde sont intéressantes, mais pour des raisons différentes, la moindre n étant pas que les Chinois mangent volontiers carné alors que les Indiens sont plus végétariens. Cela montre bien que si le secteur agricole et plus particulièrement le secteur alimentaire présentent un potentiel, pour optimiser celui-ci il faut connaître les marchés. Quant aux produits alimentaires, il va de soi que leur consommation va augmenter, mais il est plus que probable que le potentiel le plus élevé se trouve dans le maïs et les oléagineux. Seul un gestionnaire de fonds peut orienter l investisseur dans la ou les bonnes directions. Le meilleur de La gestion Petercam dans votre PortefeuiLLe. Plusieurs des fonds de placement créés et gérés par Petercam figurent en bonne place parmi la sélection des experts de Private Estate Life. Une belle reconnaissance qui ne doit rien au hasard et souligne le professionnalisme avec lequel nos gestionnaires sélectionnent et gèrent activement leurs portefeuilles. Dans votre intérêt. 30 Private Estate Life Spécial assurance-vie

17 PRIMONIAL ASSET MANAGEMENT Alienor «Nous gérons le risque de nos clients» Si d une part il y a des gestionnaires de fonds dont l objectif peut être de battre leur indice de référence, d autre part il y a le client : «notre différence, c est que nous pensons d abord à lui, dit Myriam Goujjane, directrice générale de Primonial Asset Management. Notre métier, c est de gérer le risque du client.» Myriam goujjane directrice générale de Primonial Asset Management Très bien, mais concrètement, qu est-ce que cela signifie? «Nous sommes tout le temps à la recherche des meilleurs gestionnaires pour nos fonds de fonds, mais quand nous les sélectionnons pour construire un portefeuille, nous veillons à ce que celui-ci corresponde au véritable risque admis par l investisseur.» C est ça, la multigestion. «L art du multigérant, c est de faire la différence entre ceux qui sont capables de gérer les choses au mieux dans les tempêtes et ceux qui ont tout simplement eu de la chance.» L idée est tenace : les bons gestionnaires financiers auraient veillé à ce que leurs clients changent leur fusil d épaule et passent par exemple en produits monétaires avant la crise alors que les mauvais, eux, auraient trop longtemps laissé les choses en l état pour finalement réagir en catastrophe quand ils l ont fait. C est évidemment plus compliqué que ça, dit Myriam Goujjane, «tout l art du multigérant, dans la recherche des bons gestionnaires, est de faire la différence entre ceux qui sont capables de gérer les choses au mieux dans les tempêtes et ceux qui ont tout simplement eu de la chance.» Celle-ci, à la différence du facteur, ne sonnera pas deux fois. Regarder plus loin que le track record Comment faire cette différence? «On ne peut pas se contenter de regarder le track record d un gestionnaire. Il faut aller plus loin, recourir à des méthodes quantitatives, procéder à des entretiens qualitatifs. Ce sont des méthodes qui nous sont propres», dit encore Myriam Goujjane. Le scope est large, très large même, mais une fois que la comparaison a été faite, toujours «c est essentiel» à la lumière du risque que court le client, «nous finissons par constituer un portefeuille relativement concentré, de 10 à 15 fonds maximum, et nous travaillons sur le risque de ce portefeuille.» Chez Primonial, on ne fait donc pas d allocation d actifs, ce qui ne veut pas dire que les instruments de placement mis en place portent sur tous les actifs. Exemple : les obligations ne sont pas au rendez-vous en ce moment. Pourquoi? Parce que le risque qu elles comportent est trop élevé vu le contexte actuel d endettement des pays avancés. Attention à l hyperdiversification La diversification est à la gestion de portefeuille ce que la prudence est à la porcelaine, «mais attention à ce que j appelle l hyperdiversification», poursuit Myriam Goujjane. Hyperdiversification? «Oui, la diversification pour la diversification. Là aussi, la crise récente a servi de leçon.» Certains ont appris à leurs dépens que ce qu ils croyaient non corrélé l était bien plus qu ils le pensaient ou, pire, l était devenu, voire redevenu! Inversement, certaines classes d actifs, certains thèmes, certaines régions n ont pas été touchés par la crise, ou nettement moins. Les économies des pays émergents par exemple. La leçon à retenir? «Regarder devant soi, pas derrière. L actualité sur ce sujet est de comprendre que l économie chinoise est organisée de manière totalement différente des économies indienne ou brésilienne», note la directrice générale de Primonial. «Il faut y être, mais le risque pour le client n est pas le même. C est là que notre expertise peut faire la différence. Cette expertise, nous l avons mise au service de Private Estate Life, au travers d une gamme de fonds de fonds qui correspondent à trois profils de risque client distincts, de manière à ce que chacun puisse s y reconnaître : Primonial Stratégie Harmonie, Primonial Stratégie Vivacité, Primonial Stratégie Audace.» 32 Private Estate Life Spécial assurance-vie Private Estate Life Spécial assurance-vie 33

18 PICTET FUNDS Investir dans les «megatendances» Pionnier dans l identification d investissements prometteurs, Pictet Funds a depuis 1995 lancé neuf fonds thématiques dans divers domaines tels que l eau, le bois, les énergies propres, l agriculture, la sécurité, les biotechnologies, les génériques, la communication digitale et les marques de luxe. ROTHSCHILD & CIE GESTION la conviction au service de la performance Dans un environnement économique encore incertain, confier son épargne à un gestionnaire de conviction, dont les valeurs sont : confiance, savoir-faire et intégrité, est un gage de performance. Entretien avec Didier Bouvignies, Associé-Gérant de Rothschild & Cie Gestion. bruno hellemans Head of sales benelux Notre expérience nous a montré qu investir dans les mégatendances est un moyen simple mais efficace de participer à l essor de secteurs de croissance à long terme. *Performance calculée de VNI à VNI pour la part P EUR, revenus bruts réinvestis, hors frais d'entrée et hors taxes. Les performances passées ne constituent pas une garantie de rendements futurs. Selon Bruno Hellemans, Head of Sales Benelux chez Pictet, ces domaines offrent des opportunités d investissement intéressantes avec des moteurs sous-jacents puissants. Ils ont vécu des changements séculaires et persistants en termes structurels et possèdent un potentiel de croissance à long terme, indépendamment des éventuelles fluctuations de court terme ou purement spéculatives. Dans l investissement comme dans la vie, les certitudes se font rares. Ces dernières années, nous avons pu constater à quel point les marchés pouvaient être imprévisibles. Mais il est possible d identifier certaines tendances démographiques, environnementales et sociales que nous pouvons anticiper avec plus de certitude. On les appelle les «mégatendances». Notre approche d investissement vise à offrir un accès aux entreprises des différents secteurs capables de tirer profit de ces mégatendances. La démographie et l environnement Prenons par exemple la démographie. Nous savons que d ici 2050, la population mondiale aura augmenté de 40%. Cela aura un impact sur notre société et nos économies. La population ne fait pas que croître, son profil se modifie : plus de jeunes, plus de personnes âgées et plus de richesses, avec à la clé une demande croissante en termes d emploi, de santé et d aspiration à un style de vie plus attrayant. En ce qui concerne l environnement, le CO 2 présent dans l atmosphère a atteint son plus haut niveau depuis ans et ne cesse d augmenter. Associé à la croissance démographique et économique, ce phénomène accentuera la demande en ressources naturelles, renforcera encore le besoin de solutions durables dans les domaines de l énergie, de l eau, de l agriculture et des matériaux de construction. Un concept simple et intéressant Private Estate Life propose le fonds Pictet- Global Megatrend Selection qui combine toutes les mégatendances identifiées par Pictet en un seul et unique produit. Les neuf thèmes se voient accorder une pondération identique et chaque mois le fonds est rééquilibré afin que cette équipondération soit respectée. Les gains ainsi générés par les thèmes les plus performants sont réalisés puis alloués aux thèmes dotés d un potentiel de hausse. Le fonds adopte un niveau de diversification élevé et croissant à travers les différents marchés. Il constitue un concept particulièrement simple et intéressant qui devrait offrir l opportunité de surperformer, sur le long terme, les marchés actions mondiaux. Nous prévoyons d ajouter d autres thèmes au fonds Global Megatrend Selection au fur et à mesure que nous identifierons de nouvelles opportunités d investissement à long terme. L idée d investissement est claire, simple et prometteuse. Son historique de performance est supérieur à celui des marchés actions mondiaux, avec un profil risque/rendement plus intéressant. Depuis son lancement en octobre 2008, le fonds Pictet-Global Megatrend Selection a affiché une performance cumulée de 48,8%, surperformant de plus de 16% les marchés actions mondiaux représentés par l indice MSCI World (chiffres à fin décembre 2010)*. Notre expérience nous a montré qu investir dans les mégatendances constitue un moyen simple mais efficace de participer à l essor de secteurs de croissance à long terme. Didier Bouvignies Associé-Gérant Les meilleures performances en 2011 pourraient venir de fonds purs actions comme Elan Euro Valeurs Les performances passées ne constituent pas une garantie de rendements futurs. Pouvez-vous nous présenter en quelques lignes Rothschild & Cie Gestion? Rothschild & Cie Gestion est une société de gestion française, familiale et indépendante, créée en Rothschild & Cie Gestion gère aujourd hui 22 milliards et se concentre sur quelques expertises sur lesquelles elle dispose d un savoir-faire reconnu : les actions européennes, la gestion obligataire de spécialité, notamment le crédit et les obligations convertibles, la gestion diversifiée, la multigestion traditionnelle et la multigestion alternative. Sur chacune de ces expertises, nous mettons en œuvre une gestion active, de conviction basée sur une analyse fondamentale approfondie. Cette gestion a démontré sa capacité à générer des surperformances significatives dans des configurations de marché très différentes et avec un risque maîtrisé. Quel partenariat avez-vous mis en place avec Private Estate Life? Private Estate Life est l une des compagnies d assurances les plus actives auprès de courtiers indépendants et de gestionnaires de patrimoine, offrant à ses clients des services et produits de haute qualité. Son dynamisme et son professionnalisme sont unanimement reconnus en Belgique par une clientèle de plus en plus exigeante. Confiance, Intégrité, Indépendance sont autant de valeurs que nous partageons avec Private Estate Life. Précurseur dans l accompagnement des conseillers indépendants en France pour lesquels Rothschild & Cie Gestion développe des produits et services spécifiques depuis 1996, nous sommes heureux de pouvoir participer à l évolution de ce secteur en Belgique aux côtés de professionnels au savoir-faire reconnu. La reprise de la croissance En ce début d année, pouvez-vous nous dire quel est votre scénario pour 2011? L économie réelle mondiale affiche de bons résultats. L activité est soutenue dans les Emergents, sans doute trop, et tout l enjeu de 2011, pour cette zone, sera de limiter les pressions inflationnistes sans casser la croissance. Dans les économies développées, la reprise de la croissance est confirmée par des indicateurs rassurants : la confiance des industriels reste bien orientée, de part et d autre de l Atlantique, favorisant une reprise de l emploi; la consommation des ménages se redresse, tant en Europe qu aux Etats-Unis. Enfin, les résultats publiés par les entreprises confirment la capacité des sociétés à capturer les gains de productivité et sont attendus en progression à deux chiffres pour Pour 2011, et particulièrement en zone euro, en intégrant à la fois une normalisation du marché obligataire, c est-à-dire des taux réels et des primes de risques plus en ligne avec leur moyenne historique, et des résultats 2011 en hausse de 10% sur ceux de 2010, les marchés pourraient progresser dans des proportions importantes, rattrapant le chemin perdu en Un fonds comme Elan Club Dans ce contexte, quelles sont vos recommandations d investissement? Il peut paraître pertinent de rechercher une exposition aux marchés actions tout en tenant compte de la forte aversion à ce risque par les investisseurs en investissant à travers un fonds flexible comme Elan Club qui pourra tirer partie de la volatilité des Bourses pour optimiser la performance par rapport à la tendance des indices. Ce fonds, classé en France 1er sur 3 ans parmi les fonds diversifiés internationaux au palmarès des Grands Prix de la Gestion d Actifs de l Agefi, a su traverser la crise de façon satisfaisante avec un gain de 23% sur 3 ans. Les meilleures performances en 2011 pourraient venir de fonds purs actions comme Elan Euro Valeurs. Ce fonds, également classé 1er sur 3 ans par les Grands Prix de la Gestion d Actifs de l Agefi, affiche une quasi-stabilité sur 3 ans malgré un indice Eurostoxx en recul de plus de 30%. 34 Private Estate Life Spécial assurance-vie Private Estate Life Spécial assurance-vie 35

19 Alienor SANTANDER GLOBAL BANKING & MARKETS Les produits structurés obligataires comme moyen de se constituer une rente Un produit obligataire en unités de compte propose un rendement clair, déterminé d avance pour toute la durée de l investissement. Les performances passées ne constituent pas une garantie de rendements futurs. 36 Private Estate Life Spécial assurance-vie Pourquoi investir sur des produits structurés obligataires? Ces produits offrent à l investisseur un coupon annuel minimum et une garantie de capital à l échéance. Ils sont par conséquent un moyen privilégié de se constituer une rente et participent activement à la diversification du portefeuille de l investisseur. Ils peuvent proposer des taux fixes, des taux variables ou des rendements liés à l inflation. Par exemple, un produit obligataire de ce type peut offrir sur 10 ans d abord 2,75%, ensuite 3% puis le taux Euribor avec un maximum de 3,50% en échange de la possibilité pour l émetteur de rappeler l obligation par anticipation. Quels sont les avantages à détenir des obligations structurées dans un contrat en unités de compte? La branche 21 propose elle aussi des rendements fixes, ceux-ci étant déterminés une fois par an par la compagnie d assurances comme participation aux bénéfices. Cette participation au bénéfice, ayant évolué à la baisse ces dernières années, n est guère perçue si l investisseur sort avant la fin de l année. Le produit obligataire structuré ou indexé offre un avantage en souplesse par rapport au produit d assurance très populaire qu est la branche 21, dont la sortie anticipée est le plus souvent douloureuse. Un produit obligataire en unités de compte propose un rendement clair, déterminé d avance pour toute la durée de l investissement, et intègre les intérêts courus en cas de sortie ou d arbitrage. Pourquoi Santander? Banco Santander est la première banque de la zone euro par sa capitalisation boursière à fin 2010 et jouit d'une notation élevée (AA/Aa2) auprès des agences de rating reflétant sa solidité financière. Banco Santander se présente comme une des majeures banques de détail à l échelle mondiale avec des implantations de premier plan en Europe continentale, au Royaume-Uni et en Amérique Latine. Les performances passées ne constituent pas une garantie de rendements futurs. Bien évidemment, la réponse est négative. ODDO commodities CONVERTIBLES Les matières premières : le carburant des pays émergents Trois questions à Muriel Blanchier, gérant du fonds Oddo Commodities Convertibles. MURIEL BLANCHIER GéRANT CONVERTIBLES Pourquoi les matières premières? Pour nous, elles sont le carburant des pays émergents pour lesquels nous attendons une croissance moyenne de 6% par an pour 2011 et 2012 contre 2% pour les pays développés. Le réveil de zones comme l Inde, encore au stade agricole de son développement, représente un énorme potentiel pour la demande des matières premières. Pour la sélection des matières, nous privilégions actuellement celles qui se rapportent aux infrastructures (métaux industriels) et à l énergie afin de profiter pleinement du thème porteur de l urbanisation. Quels sont les risques de cette classe d actifs? Si nous sommes convaincus du potentiel de performance des matières premières à long terme, nous savons aussi que les chocs de court terme peuvent être violents, ce qui rend d autant plus difficile le choix du point d entrée. De plus on constate une différence de performance souvent notoire PRODUITS STRUCTURÉS, PRODUITS COMPLEXES? Car, si les produits structurés mettent en place des montages modernes et innovants, qui paraissent plus sophistiqués que des investissements classiques, ils permettent toutefois d offrir une indexation inédite au marché financier avec la mise en place de mécanismes clairement définis. Une façon judicieuse de diversifier son portefeuille. Un produit structuré à capital garanti permet par exemple de bénéficier de la hausse d un actif tout en étant protégé contre toute baisse et offre ainsi la possibilité aux investisseurs très averses au risque de franchir le pas et d investir sur des supports indexés au marché actions. Il donne également l opportunité de jouer des scénarios de marché inédits, comme la baisse ou la stabilité des marchés par exemple et de dégager dans de telles conditions, des revenus réguliers attractifs. Enfin, il donne la possibilité d investir sur des sous-jacents et classes d actifs attrayants mais parfois inaccessibles ou présentant un niveau de risque trop élevé pour un investissement direct. entre matière physique et action, ce qui complique d autant plus la sélection : entre juin 2006 et juillet 2007 l action Xstrata (leader mondial du cuivre) gagne 37% alors que le cuivre perd 25%... Une approche sélective et dynamique de l investissement sur cette classe d actifs est donc indispensable. Vous proposez une approche «patrimoniale» de l investissement en matières premières. Pouvez-vous nous en dire plus? Oddo Commodities Convertibles investit sur tous les segments de matières premières. Sa spécificité, c est qu il protège l investisseur des chocs de court terme grâce à l effet «airbag» des obligations convertibles. Depuis son lancement en septembre 2008, Oddo enregistre une hausse de 22% au 31/12/10 comparée à une progression de 9% des fonds actions matières premières sur la même période et ce pour une volatilité de 10% seulement, soit près de 4 fois inférieure à celle des fonds actions. Après 2 ans et demi d existence, notre fonds a clairement démontré l intérêt de notre approche patrimoniale. societe générale C est cette flexibilité et cette richesse de choix qui font des produits structurés une classe d actifs à part entière, permettant à la fois de jouer des évolutions de marché spécifiques mais également des classes d actifs variées et de répondre au mieux aux souhaits des investisseurs. Zoom sur la valeur liquidative Ce type de placement est construit dans la perspective d un investissement jusqu à la date de maturité effective du produit. La valeur liquidative d un produit structuré évolue selon les taux d intérêt, la volatilité, et, bien sûr l évolution de son sous-jacent (actions, indices, fonds ). En cas de sortie avant l échéance, l investisseur ne bénéficie donc pas toujours des garanties du produit et sort à une valeur du produit, fonction des conditions de marché. La performance du produit peut être positive ou négative quelles que soient les garanties apportées à l échéance. Il existe néanmoins certains cas où il peut être intéressant de sortir avant la date de maturité effective : les produits à cliquet par exemple permettant de sécuriser une partie de la performance du sous-jacent en cours de vie, sont parfois à céder de manière anticipée si le niveau sécurisé a peu de chance d être dépassé à l avenir. Private Estate Life Spécial assurance-vie 37

20 Alienor SEB ASSET MANAGEMENT Back to the futures Invesco Asia Consumer Demand Fund Bénéficiez du potentiel de croissance de la consommation asiatique C est une des leçons à retenir de la crise financière et, surtout, du krach boursier de 2008 : non, il n y a pas de fatalité; oui, il existe des produits qui permettent de se prémunir contre de tels aléas. Mieux encore, dit Charles Vernudachi, Senior Client Relationship Manager chez SEB Asset Management, «ces produits ont aussi fait leurs preuves au cours des crises précédentes.» Cette stratégie diminuera la volatilité et diversifiera le risque, tout en générant une performance régulière à moyenlong terme dans votre portefeuille. Les performances passées ne constituent pas une garantie de rendements futurs. 38 Private Estate Life Spécial assurance-vie Reprenons le scénario de la crise par le premier fil qui s est détricoté. Nous sommes fin 2007, les subprimes promettent le pire, la situation se détériore tout au long du premier semestre de 2008 et à la mi-septembre la faillite de Lehman Brothers sonne l hallali. C est le krach. Que font les conseillers financiers et les gestionnaires qui n avaient rien vu venir certains ont venu venir, ne généralisons pas : ils vendent. En panique. Provoquant dans les portefeuilles d actions des trous d obus qui jusqu ici n ont toujours pas pu être comblés, malgré le rally boursier de 2009 et la relative bonne tenue des marchés en Une corrélation faible avec les actions et les obligations Avec le recul, certains n ont pas hésité à faire de ces événements et des réactions qui ont suivi le procès de la gestion quantitative des portefeuilles d actions. C est exagéré, estime Laurent Misonne, Head of Sales chez SEB Asset Management, il ne faut pas jeter le bébé avec l eau du bain, «il vaut beaucoup mieux se prémunir contre ce risque et protéger son portefeuille. Notamment en recourant à des instruments comme les futures.» Par exemple? «Par exemple en travaillant avec des managed futures dont la corrélation est faible avec les actifs classiques que sont les actions et les obligations», répond Laurent Misonne, dont la maison dispose en magasin d un fonds de ce type à liquidité journalière, disponible sur le marché des assurances. Faible corrélation avec les obligations aussi? «Oui, ce type de produit présente une corrélation faible avec tous les taux. Il a été étudié pour fonctionner sur toute la durée de la courbe.» Testons la formule au banc d essai. Le produit en question s est fixé comme objectif quantitatif le taux sans risque +5% net. L analyse des trois dernières années donne ceci : +24% en 2008, -2% en 2009, +2% en Résultat : un rendement annuel moyen de 8,5%, dépassant son objectif. Et une absence de corrélation avec le marché des actions puisque les performances sont bonnes l année du krach, négatives après le rally de 2009 et couci-couça après l année boursière contrastée que fut Un produit de protection Quel enseignement peut-on en tirer? C est très simple, le recours aux futures contre-cycliques permet de limiter les dégâts en cas de crise, mais il freine en côte quand les marchés remontent. C est donc un mécanisme de protection qui a tout son sens et une technique qui correspond fort bien aux objectifs d un produit d assurance. Faut-il en déduire qu un produit recourant aux «managed futures» n est fait que pour séduire les pessimistes qui fourbissent déjà leurs armes en prévision de la prochaine crise? «Non, répond Charles Vernudachi, ce serait trop court. C est un produit de protection, on l a dit. L objectif n est pas de gagner de l argent quand tout va mal, l objectif est de protéger au mieux son avoir quand il y a tempête, qui sont très rarement prévisibles. La technique a notamment fait ses preuves en 2000, lors de l éclatement de la bulle internet. Alors que le marché américain des valeurs technologiques, le Nasdaq, s effondrait en un temps record il ne s en est toujours pas remis, les «managed futures», eux, prenaient le relais, confirmant par leur hausse continue leur faible de corrélation et donc leur caractère éminemment défensif. Bon complément dans tout portefeuille de par sa faible corrélation aux actions et obligations, cette stratégie diminuera la volatilité et diversifiera le risque, tout en générant une performance régulière à moyen-long terme.» Qui dit mieux? L Asie traverse une croissance sans précédent. Soutenues par le développement économique de la région, les tendances de consommation des marchés asiatiques apparaissent structurellement prometteuses. Elles sont portées par la croissance rapide du PIB et la hausse des revenus disponibles, ainsi que par une population jeune et nombreuse, des niveaux d endettement faibles et la poursuite de l urbanisation. L objectif du compartiment Invesco Asia Consumer Demand Fund est de privilégier la croissance du capital à long terme en investissant au moins 70% du total de ses actifs dans des titres de capital de sociétés asiatiques dont les activités sont susceptibles de bénéficier de, ou sont liées à, l expansion de la consommation des économies asiatiques, hors Japon. Avec un volume de 1,24 milliard de dollars américains sous gestion, le compartiment Invesco Asia Consumer Demand Fund est de loin le plus grand compartiment du monde entier investissant dans la consommation asiatique. Invesco investit en Asie depuis 1962 (Invesco Hong Kong Limited). Gestionnaire de plus de 14 milliards de dollars, Invesco est l un des leaders de la gestion d actifs de la région. Pourquoi investir sur le thème d investissement lié à la consommation en Asie? Ce compartiment permet d accéder aux fondements de la croissance économique asiatique soutenus par une forte demande domestique et par des mesures de relance gouvernementales destinées à doper l économie. La tendance positive de la consommation asiatique est un thème qui s inscrit dans un horizon de moyen à long terme. Caractéristiques du compartiment Part A (Cap.) Domiciliation : Date de lancement : 25 mars 2008 Droits d entrée : max 5,25 % Frais de gestion : 1,50 % Investissement min. : Code ISIN : Gestionnaires : Compartiment de la SICAV de droit luxembourgeois Invesco Funds USD LU William Yuen et Samantha Ho Standard & Poor s Fund Management Rating Source : Standard & Poor s. Pour plus d information, consultez ou le service financier. Ce compartiment a le statut de UCITS et est disponible en Belgique. Ce produit reste soumis aux fluctuations du marché : aucune garantie ne peut dès lors être donnée quant à son rendement futur et à la réalisation de l objectif des gestionnaires. Ce document est exclusivement conçu à des fins d information et ne comprend aucun engagement de la part d Invesco. De plus, il ne forme ni un élément contractuel, ni une proposition ou une incitation à l investissement ou à l arbitrage. Une telle offre ne peut se faire que sur la base du prospectus accompagné de ses annexes, du dernier rapport annuel, des grilles tarifaires et du prospectus simplifié ainsi que l annexe belge. Ces documents sont disponibles auprès de nos distributeurs (AXA Bank Belgium, Citibank Belgium, Deutsche Bank, SG Private Banking, Van Lanschot Bankiers België, Leleux Associated Brokers, Cortal Consors NV, BKCP, Binck Bank NV), du service financier ainsi qu auprès du bureau Invesco Asset Management S.A. Belgian Branch (France), situé Avenue Louise 326 boîte Bruxelles, Belgique - Tel : Fax : Le service financier de la SICAV de droit luxembourgeois est assuré par RBC DEXIA INVESTOR SERVICES BELGIUM S.A., Place Rogier 11, B-1210 Bruxelles. Taxe sur Opération de Bourse (actions de cap.) : 0,5% à la sortie (avec un maximum de 750 EUR). Taxe sur la livraison des titres : non applicable. Les valeurs nettes d inventaire des OPCVM sont publiées dans De Tijd, dans l Echo et sur Le compartiment n est pas soumis au précompte mobilier de 15% en application de la loi-programme du 27/12/2005. Dans la mesure où le compartiment investit sur les marchés émergents, les investisseurs doivent être prêts à accepter un risque plus élevé que s il s agissait d un compartiment exposé sur les marchés des grandes places financières, car des difficultés de transaction, de livraison/règlement et de dépôt peuvent survenir. Si les investisseurs ne sont pas certains que ce produit est adéquat pour eux, ils doivent prendre conseil auprès d un conseiller financier. Le Ratio Total des Frais («TER») et tous les autres frais, commissions et dépenses, ainsi que les taxes, payables via le compartiment, sont mentionnés dans le prospectus simplifié et la grille tarifaire. D autres coûts, incluant des taxes, relatives aux transactions portant sur le compartiment peuvent être dues directement par le client. Les bases d imposition et d abattements fiscaux actuels sont susceptibles d évoluer. En fonction de circonstances individuelles, cette évolution peut affecter les résultats de l investissement. Ce document est émis en Belgique par Invesco Asset Management S.A. Belgian Branch (France), Avenue Louise 326 B31, 1050 Bruxelles. Données au 31 décembre Private Estate Life Spécial assurance-vie 39

Bienvenue chez Private Estate Life

Bienvenue chez Private Estate Life Bienvenue chez Private Estate Life Introduction à Private Estate Life La compagnie Private Estate Life est une compagnie d assurance-vie établie à Luxembourg depuis 1991 dont l objectif est de devenir

Plus en détail

Himalia Gestion pilotée

Himalia Gestion pilotée generali-patrimoine.fr Generali Patrimoine Himalia Gestion pilotée Des ténors de la finance au service de votre patrimoine Document non-contractuel à caractère publicitaire. Pour connaître le détail et

Plus en détail

Bienvenue chez Altraplan Luxembourg

Bienvenue chez Altraplan Luxembourg Bienvenue chez Altraplan Luxembourg Luxembourg Introduction à Altraplan Luxembourg La compagnie Altraplan Luxembourg est une compagnie d assurances créée en 1996, se targuant d une expertise inégalée dans

Plus en détail

L assurance vie luxembourgeoise pour investisseurs internationaux

L assurance vie luxembourgeoise pour investisseurs internationaux L assurance vie luxembourgeoise pour investisseurs internationaux 2 3 SOMMAIRE 4 L assurance vie luxembourgeoise pour investisseurs internationaux 4 Une orientation résolument internationale 6 Une protection

Plus en détail

Une palette de possibilités Un contrat unique

Une palette de possibilités Un contrat unique Une palette de possibilités Un contrat unique Camelea Pourquoi choisir Camelea? Une solution «all-inclusive» sur 3 niveaux Camelea, plus en détails Pourquoi investir au Luxembourg? Pourquoi investir chez

Plus en détail

Sommaire. Thema. Coralis Capitalisation. Développer mon épargne Préparer ma retraite Assurer l avenir de mes proches Transmettre mon patrimoine

Sommaire. Thema. Coralis Capitalisation. Développer mon épargne Préparer ma retraite Assurer l avenir de mes proches Transmettre mon patrimoine Thema Coralis Capitalisation Développer mon épargne Préparer ma retraite Assurer l avenir de mes proches Transmettre mon patrimoine Sommaire Un large choix de supports... 3 Des services personnalisés pour

Plus en détail

Orchestrez votre vie avec assurance

Orchestrez votre vie avec assurance Orchestrez votre vie avec assurance L assurance vie, l outil idéal pour mettre votre épargne au diapason de vos projets L assurance vie reste aujourd hui, sur le marché des placements, l outil idéal pour

Plus en détail

L assurance-vie. Caractéristiques Ι Atouts Ι Solutions

L assurance-vie. Caractéristiques Ι Atouts Ι Solutions L assurance-vie Caractéristiques Ι Atouts Ι Solutions L assurance-vie Caractéristiques 3 Atouts 7 Solutions 8 2 Caractéristique du contrat d assurance-vie Un contrat d assurance- vie est un contrat en

Plus en détail

Sommaire. Développer mon épargne Préparer ma retraite Assurer l avenir de mes proches Transmettre mon patrimoine

Sommaire. Développer mon épargne Préparer ma retraite Assurer l avenir de mes proches Transmettre mon patrimoine Développer mon épargne Préparer ma retraite Assurer l avenir de mes proches Transmettre mon patrimoine Sommaire Objectifs 3 Un large choix de supports 4 Les plus grands gestionnaires français et internationaux

Plus en détail

S o l u t i o n s A s s u r a n c e M u l t i s u p p o r t M u l t i g e s t i o n n a i r e

S o l u t i o n s A s s u r a n c e M u l t i s u p p o r t M u l t i g e s t i o n n a i r e CoralisSÉLECTION S o l u t i o n s A s s u r a n c e M u l t i s u p p o r t M u l t i g e s t i o n n a i r e Sommaire Objectif Coralis Sélection 3 Un large choix de supports 4 Les plus grands gestionnaires

Plus en détail

ING PERSONAL BANKING UNE APPROCHE GLOBALE ET PERSONNALISÉE DE VOTRE PATRIMOINE FINANCIER

ING PERSONAL BANKING UNE APPROCHE GLOBALE ET PERSONNALISÉE DE VOTRE PATRIMOINE FINANCIER ING PERSONAL BANKING UNE APPROCHE GLOBALE ET PERSONNALISÉE DE VOTRE PATRIMOINE FINANCIER www.ing.be 1 2 CONSEIL EN MATIÈRE DE GESTION DE PORTEFEUILLE 6 OBJECTIFS, RISQUES ET HORIZON DE PLACEMENT VOTRE

Plus en détail

MULTISUPPORT 3 Aréas

MULTISUPPORT 3 Aréas Aréas PRÉMIUM q^r MULTISUPPORT 3 Aréas Avec les meilleurs experts, bénéficiez du potentiel de performance des marchés financiers MULTISUPPORT 3 Aréas q PLACÉ SOUS LE SIGNE DE L EXPERTISE Accompagné par

Plus en détail

LIFE MOBILITY. épargne patrimoniale

LIFE MOBILITY. épargne patrimoniale épargne patrimoniale LIFE MOBILITY evolution UN CONTRAT D ASSURANCE VIE ÉMIS AU GRAND-DUCHÉ DU LUXEMBOURG AU SERVICE DE LA MOBILITÉ PARCE QUE VOUS SOUHAITEZ Un contrat sur-mesure pour une stratégie patrimoniale

Plus en détail

PRODUITS DE PREVOYANCE IMPERIO. Ce document ne peut être ni communiqué ni distribué, sans l accord exprès d IMPERIO.

PRODUITS DE PREVOYANCE IMPERIO. Ce document ne peut être ni communiqué ni distribué, sans l accord exprès d IMPERIO. PRODUITS DE PREVOYANCE IMPERIO Ce document ne peut être ni communiqué ni distribué, sans l accord exprès d IMPERIO. 1 GAMME DE SOLUTIONS PREVOYANCE IMPERIO PRECISO HOSPITALIS EDUCALIA SERENITE Plus ASSURANCE

Plus en détail

Sommaire. Développer mon épargne Préparer ma retraite Assurer l avenir de mes proches Transmettre mon patrimoine

Sommaire. Développer mon épargne Préparer ma retraite Assurer l avenir de mes proches Transmettre mon patrimoine Développer mon épargne Préparer ma retraite Assurer l avenir de mes proches Transmettre mon patrimoine Sommaire Un large choix de supports 3 Des services personnalisés pour votre épargne 4 Préparer votre

Plus en détail

Satinium CONTRAT D ASSURANCE VIE OU DE CAPITALISATION AVEC DÉLÉGATION D ARBITRAGE

Satinium CONTRAT D ASSURANCE VIE OU DE CAPITALISATION AVEC DÉLÉGATION D ARBITRAGE Satinium CONTRAT D ASSURANCE VIE OU DE CAPITALISATION AVEC DÉLÉGATION D ARBITRAGE Afin de répondre à vos objectifs patrimoniaux, La Banque Postale vous propose Satinium, un contrat d assurance vie ou de

Plus en détail

Membre du Groupe AG2R LA MONDIALE

Membre du Groupe AG2R LA MONDIALE PIERRE DE LUNE Membre du Groupe AG2R LA MONDIALE PIERRE DE LUNE PARCE QUE VOUS SOUHAITEZ Optimiser la fiscalité de votre patrimoine Accéder à une gestion financière sur mesure Diversifier votre épargne

Plus en détail

Privilège Gestion Active. Assurez l avenir de votre patrimoine. Document non contractuel à caractère publicitaire

Privilège Gestion Active. Assurez l avenir de votre patrimoine. Document non contractuel à caractère publicitaire Privilège Gestion Active Assurez l avenir de votre patrimoine Vous avez des projets, Privilège Gestion Active vous accompagne Véritable outil patrimonial, Privilège Gestion Active, contrat à capital variable,

Plus en détail

Himalia Capitalisation

Himalia Capitalisation Generali Patrimoine Himalia Capitalisation Orchestrez votre vie avec assurance Complémentaire à un contrat d assurance vie, le contrat de capitalisation s adresse notamment aux investisseurs soucieux d

Plus en détail

IFA Services. HSBC IFA Assurance

IFA Services. HSBC IFA Assurance IFA Services HSBC IFA Assurance 2 L assurance vie, pour répondre à l ensemble de vos exigences Dans tous les cas, le conseil d un professionnel est indispensable pour vous aider à faire les bons choix.

Plus en détail

ADOPTER UNE STRATÉGIE PATRIMONIALE SUR MESURE AVEC PIERRE DE SOLEIL

ADOPTER UNE STRATÉGIE PATRIMONIALE SUR MESURE AVEC PIERRE DE SOLEIL PIERRE DE SOLEIL ADOPTER UNE STRATÉGIE PATRIMONIALE SUR MESURE AVEC PIERRE DE SOLEIL PARCE QUE VOUS SOUHAITEZ Accéder à une gestion financière sur mesure Optimiser la fiscalité de votre patrimoine Préparer

Plus en détail

ProFolio. Assurance-Vie de droit Luxembourgeois. Société de Gestion de Portefeuille N AMF GP-00-023. www.figalile.com

ProFolio. Assurance-Vie de droit Luxembourgeois. Société de Gestion de Portefeuille N AMF GP-00-023. www.figalile.com ProFolio Assurance-Vie de droit Luxembourgeois Société de Gestion de Portefeuille N AMF GP-00-023 www.figalile.com Le contrat ProFolio contrat d Assurance-Vie Un contrat haut-de-gamme dans sa conception

Plus en détail

Comment piloter mon épargne, selon mes projets et avec un expert à mes côtés?

Comment piloter mon épargne, selon mes projets et avec un expert à mes côtés? Épargne Comment piloter mon épargne, selon mes projets et avec un expert à mes côtés? Privilège Des solutions sur mesure Un suivi et une relation durables AXA Prévoyance & Patrimoine AXA Prévoyance & Patrimoine

Plus en détail

Cardif Multiplus Perspective

Cardif Multiplus Perspective Cardif Multiplus Perspective CONTRAT D ASSURANCE VIE FONDS EUROCROISSANCE Composez le futur de votre épargne Communication à caractère publicitaire BNP Paribas Cardif, La référence en partenariat d assurance

Plus en détail

INVESTISSEMENTS ALTERNATIFS. worldview DYNAMISEZ VOS PORTEFEUILLES VERS DE NOUVEAUX SOMMETS AVEC UN LEADER RECONNU EN INVESTISSEMENTS ALTERNATIFS

INVESTISSEMENTS ALTERNATIFS. worldview DYNAMISEZ VOS PORTEFEUILLES VERS DE NOUVEAUX SOMMETS AVEC UN LEADER RECONNU EN INVESTISSEMENTS ALTERNATIFS INVESTISSEMENTS ALTERNATIFS worldview DYNAMISEZ VOS PORTEFEUILLES VERS DE NOUVEAUX SOMMETS AVEC UN LEADER RECONNU EN INVESTISSEMENTS ALTERNATIFS NOTRE ATOUT UN LEADER RECONNU EN INVESTISSEMENTS ALTERNATIFS

Plus en détail

Himalia. Generali Patrimoine. Orchestrez votre vie avec assurance. Le choix d un Groupe mondial. Cap sur votre stratégie patrimoniale

Himalia. Generali Patrimoine. Orchestrez votre vie avec assurance. Le choix d un Groupe mondial. Cap sur votre stratégie patrimoniale Generali Patrimoine Himalia Orchestrez votre vie avec assurance L assurance vie reste aujourd hui, en matière de gestion patrimoniale, un outil adapté pour répondre à moyen et à long terme à votre stratégie

Plus en détail

Fiche info-financière Assurance-vie pour une combinaison des branches 21 et 23. Top Rendement 1. Type d assurance-vie

Fiche info-financière Assurance-vie pour une combinaison des branches 21 et 23. Top Rendement 1. Type d assurance-vie Fiche info-financière Assurance-vie pour une combinaison des branches 21 et 23 Top Rendement 1 Type d assurance-vie Assurance-vie individuelle avec taux d intérêt garanti (branche 21). En ce qui concerne

Plus en détail

Assurer ses arrières: Un placement de capital attrayant et la sécurité financière pour vos proches

Assurer ses arrières: Un placement de capital attrayant et la sécurité financière pour vos proches PRÉVOYANCE ET ÉPARGNE ASSURANCE-VIE SCALA PRÉVOYANCE ET ÉPARGNE Assurance-vie à prime unique CONFORTA Assurer ses arrières: Un placement de capital attrayant et la sécurité financière pour vos proches

Plus en détail

Les Spécificités de l offre Cardif Lux Vie

Les Spécificités de l offre Cardif Lux Vie Les Spécificités de l offre Cardif Lux Vie Fiche de présentation commerciale MARCHé BELGE Sécurité du Souscripteur : le Luxembourg apporte dans ce domaine une solution unique en Europe via deux mécanismes

Plus en détail

Himalia Gestion Pilotée

Himalia Gestion Pilotée Himalia Gestion Pilotée 5 ténors de la finance pour orchestrer la gestion financière de votre contrat _a Gestion Pilotée d Himalia, un service haut de gamme pour la gestion financière de votre contrat

Plus en détail

Latitude Patrimoine. Un placement rare, une gestion à l état pur

Latitude Patrimoine. Un placement rare, une gestion à l état pur Latitude Patrimoine Un placement rare, une gestion à l état pur Latitude Patrimoine, contrat d assurance vie multisupport, vous aide à gérer et valoriser votre patrimoine avec précision. Vous avez des

Plus en détail

Cardif Multiplus Perspective

Cardif Multiplus Perspective Cardif Multiplus Perspective CONTRAT D ASSURANCE VIE DIVERSIFIÉ Mon futur à composer Cardif Multiplus Perspective Mon assurance vie diversifiée aujourd hui pour mes projets de demain Cardif propose Cardif

Plus en détail

capital vie L assurance-vie qui s adapte à toute situation L assurance n est plus ce qu elle était.

capital vie L assurance-vie qui s adapte à toute situation L assurance n est plus ce qu elle était. capital vie L assurance-vie qui s adapte à toute situation L assurance n est plus ce qu elle était. Vous avez des projets d épargne? L assurance-vie est la solution qui s adapte à tous vos besoins L ASSURANCE-VIE

Plus en détail

4,30 % SwissLife Retraite Sélection. Choisissez les meilleurs fonds pour une retraite réussie! nets en 2007

4,30 % SwissLife Retraite Sélection. Choisissez les meilleurs fonds pour une retraite réussie! nets en 2007 Choisissez les meilleurs fonds pour une retraite réussie! SwissLife Retraite Sélection Assurance Retraite Multisupport des Professionnels Indépendants 4,30 % nets en 2007 sur le fonds euros SwissLife Retraite

Plus en détail

2 1 TYPE D ASSURANCE VIE

2 1 TYPE D ASSURANCE VIE Millesimo click 2 1 TYPE D ASSURANCE VIE Millesimo click 2 est un produit d assurance-vie de la branche 23, émis par AXA Belgium et lié à un fonds d investissement interne d'axa Belgium. Le versement effectué

Plus en détail

FICHE PRATIQUE ASSURANCE-VIE

FICHE PRATIQUE ASSURANCE-VIE FICHE PRATIQUE ASSURANCE-VIE DEFINITION Le contrat d assurance-vie est une «enveloppe fiscale» sur laquelle on verse des fonds, destinés à un bénéficiaire uniquement en cas de décès du souscripteur. LES

Plus en détail

SOMMAIRE. Un acteur de référence en produits d épargne immobilière 3. Une équipe de professionnels de l immobilier 4.

SOMMAIRE. Un acteur de référence en produits d épargne immobilière 3. Une équipe de professionnels de l immobilier 4. SCPI OPCI CILOGER SOMMAIRE Un acteur de référence en produits d épargne immobilière 3 Une équipe de professionnels de l immobilier 4 Philosophie 5 Stratégie d investissement 6 Une gamme complète de produits

Plus en détail

Faites le bon choix pour votre épargne

Faites le bon choix pour votre épargne Investir en 2013 Faites le bon choix pour votre épargne Dans quels produits avez-vous déjà investi? Compte d épargne % Bon de caisse Bon d état Compte à terme Obligations Branche 21 % Actions Fonds Titres

Plus en détail

EXTRAIT D HIMALIA, L Offre Vitrine

EXTRAIT D HIMALIA, L Offre Vitrine EXTRAIT D HIMALIA, L Offre Vitrine Mars 2014 Direction de l Epargne Patrimoniale - Offre Financière EXTRAIT D HIMALIA 1 Sommaire 1 / La météo des marchés 2 / Les fonds nouveaux 3 / Les fonds d actualité

Plus en détail

LA SOLUTION ÉPARGNE. mon épargne Multiprojets

LA SOLUTION ÉPARGNE. mon épargne Multiprojets LA SOLUTION ÉPARGNE qui évolue avec mes projets mon épargne Multiprojets 2 LA SOLUTION ÉPARGNE qui évolue avec mes projets Certains projets vous tiennent à cœur : > préparer dès aujourd hui votre retraite,

Plus en détail

Les Fonds en Euros des compagnies d Assurance Vie

Les Fonds en Euros des compagnies d Assurance Vie Les Fonds en Euros des compagnies d Assurance Vie Résumé: - Les Fonds en Euros des compagnies d assurance assurent un couple sécurité / rendement optimal notamment dans l optique d une épargne en vue de

Plus en détail

Allianz Retraite TNS / Agricole

Allianz Retraite TNS / Agricole Professionnels indépendants Allianz Retraite TNS / Agricole Épargnez pour votre retraite tout en profitant de déductions fiscales *. www.allianz.fr Avec vous de A à Z * Selon la législation en vigueur

Plus en détail

Privilège Gestion Active. Le contrat qui s adapte à toute situation. Document non contractuel à caractère publicitaire

Privilège Gestion Active. Le contrat qui s adapte à toute situation. Document non contractuel à caractère publicitaire Privilège Gestion Active Le contrat qui s adapte à toute situation Vous avez des projets, Privilège Gestion Active vous accompagne Véritable outil patrimonial, Privilège Gestion Active, contrat à capital

Plus en détail

PRÉPARER VOS PLUS BELLES ANNÉES AVEC COMPLÉMENT ÉPARGNE RETRAITE! ÉPARGNE PATRIMONIALE

PRÉPARER VOS PLUS BELLES ANNÉES AVEC COMPLÉMENT ÉPARGNE RETRAITE! ÉPARGNE PATRIMONIALE ÉPARGNE PATRIMONIALE PRÉPARER VOS PLUS BELLES ANNÉES AVEC COMPLÉMENT ÉPARGNE RETRAITE! UN PRODUIT D ÉPARGNE SÛR, COMPLET, AVANTAGEUX POUR VOUS QUELLE RETRAITE POUR DEMAIN? Avec une espérance de vie qui

Plus en détail

CARDIF LUX VIE L assureur d un monde qui change

CARDIF LUX VIE L assureur d un monde qui change CARDIF LUX VIE L assureur d un monde qui change cardifluxvie.lu Cardif Lux Vie célèbre ses 20 ans En 2014, Cardif Lux Vie célèbre son 20 ème anniversaire : 20 ans d expertise internationale au service

Plus en détail

PERP Gaipare Zen. Prévoir le meilleur pour votre retraite

PERP Gaipare Zen. Prévoir le meilleur pour votre retraite PERP Gaipare Zen Prévoir le meilleur pour votre retraite On a tous une bonne raison d épargner pour sa retraite Composante de votre avenir, la retraite s envisage comme une nouvelle vie, synonyme de liberté.

Plus en détail

FAQ Web conférence 2 avril

FAQ Web conférence 2 avril FAQ Web conférence 2 avril Les questions sur l assurance vie «Investir en assurance vie : quel intérêt?» L'assurance vie permet de réaliser une opération d'épargne. Dans cette perspective, un contrat d

Plus en détail

L'art de mettre en valeur. votre patrimoine

L'art de mettre en valeur. votre patrimoine L'art de mettre en valeur votre patrimoine Votre Agent Général vous ouvre les portes d'axa Gestion Privée AXA Gestion Privée est l'entité dédiée à la gestion du patrimoine haut de gamme d'axa France AXA

Plus en détail

L'offre d OPCVM Les solutions d investissement de BNP Paribas Investment Partners. Communication à caractère promotionnel

L'offre d OPCVM Les solutions d investissement de BNP Paribas Investment Partners. Communication à caractère promotionnel L'offre d OPCVM Les solutions d investissement de BNP Paribas Investment Partners Communication à caractère promotionnel 2 sommaire 1 Pourquoi investir dans les OPCVM? 4 Qu'est-ce qu'un OPCVM? Quels sont

Plus en détail

Quels produits pour quels clients? Jean-Léon MEUNIER

Quels produits pour quels clients? Jean-Léon MEUNIER Quels produits pour quels clients? Jean-Léon MEUNIER HEPTA CONSULT S.A. 5, ZAI de Bourmicht L-8070 BERTRANGE Introduction 1. Qu est ce qu un produit d assurance? Définition intrinsèque : ses caractéristiques.

Plus en détail

Triadys Retraite 39. La solution de retraite supplémentaire à prestations définies de votre entreprise

Triadys Retraite 39. La solution de retraite supplémentaire à prestations définies de votre entreprise É P A R G N E R E T R A I T E E N T R E P R I S E Triadys Retraite 39 La solution de retraite supplémentaire à prestations définies de votre entreprise Votre entreprise a besoin d eux... leur retraite

Plus en détail

Votre Personal Banker, à vos côtés en toutes circonstances.

Votre Personal Banker, à vos côtés en toutes circonstances. Votre Personal Banker, à vos côtés en toutes circonstances. Quel accompagnement votre Personal Banker vous offre-t-il? I. Qui est votre Personal Banker? p. 4 II. La protection de votre famille p. 6 III.

Plus en détail

PEA Performance 2. Faites passer votre épargne à l action!

PEA Performance 2. Faites passer votre épargne à l action! PEA Performance 2 Faites passer votre épargne à l action! Avec le PEA PERFORMANCE 2, Le Plan d Épargne en Actions (PEA) est un placement plébiscité par les épargnants, plus de 7 millions de Français en

Plus en détail

Choisissez les meilleurs fonds pour une retraite réussie!

Choisissez les meilleurs fonds pour une retraite réussie! Publicité Choisissez les meilleurs fonds pour une retraite réussie! SwissLife Retraite Sélection Assurance Retraite Multisupport des Professionnels Indépendants Label d'excellence : Les Dossiers de l'epargne

Plus en détail

Assurance-vie MACSF PERFORMANCES 2015

Assurance-vie MACSF PERFORMANCES 2015 @groupe_macsf #PerfMACSF2015 Assurance-vie MACSF PERFORMANCES 2015 Communiqué de presse 12 janvier 2016 La MACSF a présenté aujourd hui lors de sa conférence de presse annuelle, les performances pour son

Plus en détail

Comment investir en sicav?

Comment investir en sicav? & Sicav Comment réaliser de bons placements quand on n a pas le temps ou les connaissances suffisantes pour s en occuper? Opter pour une ou plusieurs sicav peut être utile! Comment investir en sicav? Société

Plus en détail

Pour aller plus loin Guide de réponse au client

Pour aller plus loin Guide de réponse au client Assurance vie Pour aller plus loin Guide de réponse au client AXA Life Europe Limited Membre du Groupe AXA. Siège social : Wolfe Tone House, Wolfe Tone Street, Dublin 1, Irlande. Immatriculée sous le n

Plus en détail

UN CONTRAT A VOTRE MESURE

UN CONTRAT A VOTRE MESURE TERRE DE VIE UN CONTRAT A VOTRE MESURE PARCE QUE VOUS SOUHAITEZ faire fructifier votre épargne préparer votre retraite diversifier votre patrimoine optimiser la cession de votre entreprise compléter vos

Plus en détail

Compte d exploitation de la prévoyance professionnelle 2013. Compte d exploitation de la prévoyance professionnelle 2013

Compte d exploitation de la prévoyance professionnelle 2013. Compte d exploitation de la prévoyance professionnelle 2013 Compte d exploitation de la prévoyance professionnelle Compte d exploitation de la prévoyance professionnelle Allianz Suisse Vie Compte d exploitation 1 Compte d exploitation de la prévoyance professionnelle

Plus en détail

Fiche info-financière Assurance-vie pour une combinaison des branches 21 et 23. Top Rendement 1. Type d assurance-vie

Fiche info-financière Assurance-vie pour une combinaison des branches 21 et 23. Top Rendement 1. Type d assurance-vie Fiche info-financière Assurance-vie pour une combinaison des branches 21 et 23 Top Rendement 1 Type d assurance-vie Assurance-vie individuelle avec taux d intérêt garanti (branche 21). En ce qui concerne

Plus en détail

UFF PRESENTE UFF OBLICONTEXT 2021, NOUVEAU FONDS A ECHEANCE D OBLIGATIONS INTERNATIONALES, en partenariat avec La Française AM

UFF PRESENTE UFF OBLICONTEXT 2021, NOUVEAU FONDS A ECHEANCE D OBLIGATIONS INTERNATIONALES, en partenariat avec La Française AM COMMUNIQUE de Presse PARIS, LE 13 JANVIER 2015 UFF PRESENTE UFF OBLICONTEXT 2021, NOUVEAU FONDS A ECHEANCE D OBLIGATIONS INTERNATIONALES, en partenariat avec La Française AM UFF Oblicontext 2021 est un

Plus en détail

Services en ligne : Leader du conseil SICAV & FCP sur internet, Compte-titres, Assurance-vie

Services en ligne : Leader du conseil SICAV & FCP sur internet, Compte-titres, Assurance-vie Choisir l avenir Distribution de produits financiers : Conseil et optimisation du patrimoine privé et professionnel Ingénierie Financière pour PME : Introduction en Bourse, levées de fonds, LBO Private

Plus en détail

Fonds Commun de Placement dans l Innovation. innovation pluriel 2. Les atouts de la multigestion au service de vos placements en FCPI

Fonds Commun de Placement dans l Innovation. innovation pluriel 2. Les atouts de la multigestion au service de vos placements en FCPI Fonds Commun de Placement dans l Innovation Fcpi innovation pluriel 2 Les atouts de la multigestion au service de vos placements en FCPI Qu est-ce qu un FCPI? Créé par la Loi de finances de 1997, le Fonds

Plus en détail

Une solution patrimoniale sur mesure. Vous cherchez à optimiser la gestion de votre patrimoine tout en profitant d une solution financière modulable.

Une solution patrimoniale sur mesure. Vous cherchez à optimiser la gestion de votre patrimoine tout en profitant d une solution financière modulable. Delfea Une solution patrimoniale sur mesure EN BREF Vous cherchez à optimiser la gestion de votre patrimoine tout en profitant d une solution financière modulable. Définissez votre stratégie d investissement

Plus en détail

LE Fonds EN EUROS DE Cardif assurance vie. DONNÉES au 30 juin 2014

LE Fonds EN EUROS DE Cardif assurance vie. DONNÉES au 30 juin 2014 LE Fonds EN EUROS DE Cardif assurance vie DONNÉES au 30 juin 2014 La garantie d un groupe solide AEP - Assurance épargne Pension AEP - Assurance épargne Pension, marque commerciale de BNP Paribas Cardif,

Plus en détail

TERRE DE VIE ÉPARGNE PATRIMONIALE

TERRE DE VIE ÉPARGNE PATRIMONIALE ÉPARGNE PATRIMONIALE TERRE DE VIE UN CONTRAT A VOTRE MESURE TERRE DE VIE CONSTITUE LE CONTRAT IDÉAL POUR VALORISER VOTRE ÉPARGNE DANS UN CADRE FISCAL ATTRACTIF UN CONTRAT D ASSURANCE VIE PERSONNALISABLE

Plus en détail

DORVAL FLEXIBLE MONDE

DORVAL FLEXIBLE MONDE DORVAL FLEXIBLE MONDE Rapport de gestion 2014 Catégorie : Diversifié International/Gestion flexible Objectif de gestion : L objectif de gestion consiste à participer à la hausse des marchés de taux et

Plus en détail

Transatlantique Allocation : un service haut de gamme pour la gestion de votre épargne

Transatlantique Allocation : un service haut de gamme pour la gestion de votre épargne T R A N S AT L A N T I Q U E A L L O C AT I O N G E S T I O N S O U S M A N D AT O P C V M Transatlantique Allocation : un service haut de gamme pour la gestion de votre épargne TRANSATLANTIQUE UN SERVICE

Plus en détail

DONNEZ UNE AUGMENTATON À VOS CLIENTS, BIEN APRÈS LEUR DÉPART À LA RETRAITE

DONNEZ UNE AUGMENTATON À VOS CLIENTS, BIEN APRÈS LEUR DÉPART À LA RETRAITE DONNEZ UNE AUGMENTATON À VOS CLIENTS, BIEN APRÈS LEUR DÉPART À LA RETRAITE Le Compte de retraite Élite Une stratégie faisant appel à l assurance-vie exonérée. La situation Robert, âgé de 45 ans, est le

Plus en détail

Les fonds de répartition de l actif

Les fonds de répartition de l actif Les fonds de répartition de l actif À la fois simples et élaborés La Great-West vous offre deux types de fonds de répartition de l actif : les fonds de répartition de l actif à risque cible et à date cible.

Plus en détail

SwissLife PERP Préparez votre retraite tout en réduisant vos impôts

SwissLife PERP Préparez votre retraite tout en réduisant vos impôts SwissLife PERP Préparez votre retraite tout en réduisant vos impôts Contrat d assurance vie collectif à adhésion individuelle, libellé en unités de compte et en euros Les de SwissLife PERP Un avantage

Plus en détail

La multigestion au service des Conseillers en Gestion de Patrimoine Indépendants. Force, solidité, qualité

La multigestion au service des Conseillers en Gestion de Patrimoine Indépendants. Force, solidité, qualité Force, solidité, qualité La gestion active des risques au service de la création de valeur La multigestion au service des Conseillers en Gestion de Patrimoine Indépendants Invesco Multi Patrimoine Préserver

Plus en détail

LE FONDS EN EUROS DE CARDIF ASSURANCE VIE DONNÉES AU 30 SEPTEMBRE 2011

LE FONDS EN EUROS DE CARDIF ASSURANCE VIE DONNÉES AU 30 SEPTEMBRE 2011 LE FONDS EN EUROS DE CARDIF ASSURANCE VIE DONNÉES AU 30 SEPTEMBRE 2011 La garantie d un groupe solide AEP - Assurance Epargne Pension AEP - Assurance Epargne Pension, marque commerciale de BNP Paribas

Plus en détail

Swiss Life Asset Management. Portrait. Paris & Zurich, 2010

Swiss Life Asset Management. Portrait. Paris & Zurich, 2010 Swiss Life Asset Management Portrait Paris & Zurich, 2010 Présentation de Swiss Life AM Cinq valeurs Philosophie d investissement Nos expertises Un positionnement axé sur l Europe Sommaire 1ere Partie

Plus en détail

Le contrat d assurance-vie luxembourgeois. Focus sur les atouts du contrat d assurance-vie

Le contrat d assurance-vie luxembourgeois. Focus sur les atouts du contrat d assurance-vie Le contrat d assurance-vie luxembourgeois Focus sur les atouts du contrat d assurance-vie L obligation déclarative des contrats d assurance-vie étrangers en Belgique A l instar des comptes bancaires étrangers,

Plus en détail

Diversifier pour mieux gérer. Swiss Life SwingFund

Diversifier pour mieux gérer. Swiss Life SwingFund Diversifier pour mieux gérer Swiss Life SwingFund S assurer un complément de pension est, par définition, une action à long terme. A condition de s y prendre à temps, bien entendu Chez Swiss Life, nous

Plus en détail

UN CONTRAT A VOTRE MESURE

UN CONTRAT A VOTRE MESURE TERRE DE VIE UN CONTRAT A VOTRE MESURE PARCE QUE VOUS SOUHAITEZ faire fructifier votre épargne préparer votre retraite diversifier votre patrimoine optimiser la cession de votre entreprise compléter vos

Plus en détail

Top Rendement Invest 1

Top Rendement Invest 1 Fiche info-financière Assurance-vie pour une combinaison des branches 21 et 23 Top Rendement Invest 1 Type d assurance-vie Assurance-vie individuelle avec taux d intérêt garanti (branche 21). En ce qui

Plus en détail

LE CONTRAT DE CAPITALISATION Une opportunité de placement financier

LE CONTRAT DE CAPITALISATION Une opportunité de placement financier Conférence ATEL - 11 décembre 2012 LE CONTRAT DE CAPITALISATION Une opportunité de placement financier Marc-Antoine DOLFI, associé 1 PLAN DE PRESENTATION Le contrat de capitalisation 1. Description 2.

Plus en détail

GENERALI ESPACE LUX. La Solution FID Expert

GENERALI ESPACE LUX. La Solution FID Expert GENERALI ESPACE LUX La Solution FID Expert Vous recherchez des solutions pour optimiser la structuration de votre patrimoine ou vous accompagner dans votre mobilité? est une offre exclusive dédiée à une

Plus en détail

L essentiel sur L ASSURANCE VIE. Fonds en euros. Fiscalité. Unités de compte

L essentiel sur L ASSURANCE VIE. Fonds en euros. Fiscalité. Unités de compte L ASSURANCE VIE L essentiel sur Fiscalité Fonds en euros Unités de compte Qu est ce que c est? Un produit d épargne à moyen et long terme L assurance vie sert à épargner et faire fructifier son capital,

Plus en détail

PRIMONIAL SÉRÉNIPIERRE CONTRAT D ASSURANCE VIE

PRIMONIAL SÉRÉNIPIERRE CONTRAT D ASSURANCE VIE SERENIPIERRE_Brochure_092015_270214 09/09/2015 14:34 Page 3 PRIMONIAL SÉRÉNIPIERRE CONTRAT D ASSURANCE VIE Construire un patrimoine solide selon vos plans 4,05% * TAUX SERVI EN 2014 sur le fonds en euros

Plus en détail

Fiche info-financière Assurance-vie pour une combinaison des branches 21 et 23. For Kids 1. Type d assurance-vie

Fiche info-financière Assurance-vie pour une combinaison des branches 21 et 23. For Kids 1. Type d assurance-vie Fiche info-financière Assurance-vie pour une combinaison des branches 21 et 23 For Kids 1 Type d assurance-vie Assurance-vie individuelle avec taux d intérêt garanti (branche 21). En ce qui concerne la

Plus en détail

PREDIVIE TRANSMISSION

PREDIVIE TRANSMISSION ASSURANCE VIE PREDIVIE TRANSMISSION L ASSURANCE VIE DÉDIÉE À LA TRANSMISSION DU CAPITAL À la Banque Privée du Crédit Agricole, nous conseillons nos clients pour leur apporter une réponse adaptée à chacun

Plus en détail

Forticiel Génération 2

Forticiel Génération 2 Forticiel Génération 2 Donnez de la couleur à votre retraite Contrat Retraite - Loi Madelin Vous exercez une profession libérale, êtes artisan, commerçant ou travailleur indépendant? Les prestations offertes

Plus en détail

BPE Vie. L assurance-vie individuelle haut de gamme pour la gestion de votre patrimoine

BPE Vie. L assurance-vie individuelle haut de gamme pour la gestion de votre patrimoine BPE Vie L assurance-vie individuelle haut de gamme pour la gestion de votre patrimoine BPE Vie est un contrat d assurance-vie individuel multisupport, accessible à partir de 100 000 e. Ses atouts en font

Plus en détail

Cardif Lux Vie en bref

Cardif Lux Vie en bref Cardif Lux Vie en bref Compagnie d assurance née de la fusion de deux acteurs historiques au Luxembourg, Cardif Lux International et Fortis Luxembourg Vie. - Depuis le 31 décembre 2011, Cardif Lux Vie

Plus en détail

AXA Private Management Une structure dédiée à la gestion financière

AXA Private Management Une structure dédiée à la gestion financière AXA Private Management Une structure dédiée à la gestion financière AXA Private Management, qui sommes-nous? Une équipe de gérants expérimentés, qui s appuie sur l expertise du Groupe AXA, un des leaders

Plus en détail

Be selective. Swiss Invest. En Suisse, votre capital évolue comme vous le souhaitez.

Be selective. Swiss Invest. En Suisse, votre capital évolue comme vous le souhaitez. Be selective. Swiss Invest En Suisse, votre capital évolue comme vous le souhaitez. Bienvenue en Suisse Depuis des décennies, la Suisse offre la stabilité et la sécurité auxquelles on aspire pour des

Plus en détail

Investir Offre de produits pour particuliers

Investir Offre de produits pour particuliers Investir Investir 3 Votre capital mérite un rendement optimal Vous disposez d une certaine somme dont vous pouvez vous passer pendant quelques années? Invest: placements et produits de rente... 4 Bien

Plus en détail

Fipavie Premium. Assurance vie

Fipavie Premium. Assurance vie Assurance vie Fipavie Premium Le contrat haut de gamme : > souple et évolutif > transparent > avec plus d'avantages fiscaux > avec un accès à la multigestion Fipavie Premium Un contrat souple et évolutif

Plus en détail

Un atout majeur : l appartenance à un groupe financier solide CHIFFRE D AFFAIRES 2010. 25,3 milliards d euros 8000

Un atout majeur : l appartenance à un groupe financier solide CHIFFRE D AFFAIRES 2010. 25,3 milliards d euros 8000 Une expertise internationale de l assurance vie Cardif Lux International, anciennement Investlife, a été fondée en 1994 par Cardif et BNP Paribas Luxembourg. C est un des leaders de l assurance vie internationale

Plus en détail

Les Fonds souverains : acteurs de la finance internationale

Les Fonds souverains : acteurs de la finance internationale Les Fonds souverains : acteurs de la finance internationale Thème 4 Le financement des activités économiques 4.3 Les institutions financières et leur rôle 4.4 La globalisation financière Compétences Caractériser

Plus en détail

Fiche info financière pour assurance de vie non fiscale Valable à partir du 23/10/2013

Fiche info financière pour assurance de vie non fiscale Valable à partir du 23/10/2013 Fiche info financière pour assurance de vie non fiscale Valable à partir du 23/10/2013 DL Strategy Type d assurance vie - Assurance vie composée de fonds à taux d intérêt garanti par la compagnie d assurance

Plus en détail

Toutes les facettes de l assurance vie

Toutes les facettes de l assurance vie Toutes les facettes de l assurance vie Les avantages de l assurance vie Que vous ayez ouvert votre contrat d assurance vie en vue d épargner pour un projet futur, de vous constituer un complément de revenu

Plus en détail

1/5. piazza invest 1

1/5. piazza invest 1 1/5 piazza invest 1 TYPE D'ASSURANCE VIE Piazza invest est un produit d assurance-vie de la branche 23, émis par AXA Belgium et lié à différents fonds d'investissement internes d AXA Belgium (voir annexes).

Plus en détail

ÉPARGNE PAtRimoNiAlE ChIffRES CLÉS

ÉPARGNE PAtRimoNiAlE ChIffRES CLÉS ÉPARGNE patrimoniale chiffres clés 2012 LE GROUPE AG2R LA MONDIALE* Un groupe d assurance de protection sociale, paritaire et mutualiste Un assureur complet de la personne : Prévoyance, Santé, Épargne,

Plus en détail