- =? - Liberté. Égalité. Fraternité. RÉpunuquE FneNçelsE. Le Ministre de I'Intérieur, de looutremer et des Collectivités territoriales

Dimension: px
Commencer à balayer dès la page:

Download "- =? - Liberté. Égalité. Fraternité. RÉpunuquE FneNçelsE. Le Ministre de I'Intérieur, de looutremer et des Collectivités territoriales"

Transcription

1 - =? - - Liberté. Égalité. Fraternité RÉpunuquE FneNçelsE MIruISTÈRE DE L'INTÉRIEUR, DE L'OUTRE-MER ET DES COLLECTIVITÉS TERRITORIALES Paris, le?"2 00T. Z0tg Le Ministre de I'Intérieur, de looutremer et des Collectivités territoriales A Messieurs les préfets de zone de défense (pour attribution) Madame et messieurs les préfets de région (pour information) hj rutffi Mesdames et messieurs les préfets de département (pour attribution) OBJET: Mobilisation du personnel administratif et des locaux nécessaires à la campagne nationale de vaccination contre le virus de la grippe A (HlNl) REFERENCE : Circulaire du 2I aoûit 2009 relative la planification logistique d'une campagne de vaccination contre le nouveau virus A (HlNl) Circulaire du l" octobre 2009 relative à la mobilisation des professionnels de santé / virus A (HlNl)!! : Un modèle d'arrêté type pour les personnels administratifs Selon les principes posés par la circulaire en réference, le dispositif départemental adopté pour la campagne nationale de vaccination contre le virus de la grippe A (HlNl) repose sur des centres de vaccination dans lesquels æuwent des équipes de vaccination, ainsi que sur des équipes mobiles. Les équipes de vaccination (qu'elles soient en centres de vaccination mobiles) associent des professionnels de santé et du personnel administratif. ou La mobilisation de la ressource en personnel de santé a fait I'objet la circulaire IntérieuriSanté du 1t'octobre de La présente circulaire décrit, pour le personnel administgrtif, la ressource mobilisable, les conditions d'emploi, les principes généraux de leur rémunération et, pour les locaux, la ressoruce et les modes d'indemnisation..../... ADRESSE POSTALE : PLACE BEAUVAU PARIS CEDEX 08 - STANDARD ADRESSE INTERNET :

2 -2- Le volume des équipes type de vaccination sera adapté dans le temps pour tenir compte du flux attendu de personnes à vacciner ou de particularités locales d'organisation. Le principe posé par la circulaire Intérieur/Santé àu 21 août 2009 était celui d'une équipe à 15 comprenant 10 professionnels de santé et 5 personnels administratifs. Le retour d'expérience des exercices menés dans trois déiartements amène à porter le nombre de pçrsonnels administratifs de chaque équjpe à 7. I'a composition d'une équipe mobile de vaccination s'adaptera à la structure bénéficiaire de la vaccination. Chaque centre de vaccination sera dirigé par un chef de cent nonprofessionnel de santé, dont la mission sera strictement d'ord." adtoinirttutif, technique ", et logistique. En aucun cas. il ne pourra interférer dans les actions ou rgspqnsabilités d'ordre médical ou naramédical. Ces dernières questions seront abordées dans la circulaire générale sur la campagne de vaccination qui vous sera adressée prochainement. S'agissant d'une campagne de vaccination organisée sous la responsabilité de I'Etat, le souci de cohérence commande que les chefs de centre soient des lonctionnaires d'etat. Cette campagne de vaccination s'inscrit en application de I'article L. 313l-8 du code de la santé publique. Comme le prévoit la circulaire du 2l août dernier, vous avez établi un recensement des ressources humaines mobilisables pour assurer le fonctionnement des centres de vaccination, en faisant appel au volontariat qui favorise la stabilité dans le fonctionnement des centres. La présente circulaire apporte des précisions quant aux différentes catégories de personnes susceptibles d'être mobilisées pour le fonctionnement administratif des centres de vaccination et rappelle les modalités applicables aux réquisitions de services et de biens sur le fondement desquelles I'Etat pourra disposer des ressources nécessaires à son action. l.- Les catégories de personnels mobilisables. Vous mobiliserez la ressource humaine parmi les personnes relevant des catégories suivantes en veillant à privilégier les recrutements les moins onéreux et une proportion d'agents de I'Etat cohérente avec I'esprit d'une campagne de vaccination organisée par I'Etat Les asents de la fonction publique d'etat Les personnels administratifs des centres seront recherchés de préférence parmi les agents publics exerçant dans les services déconcentrés de I'Etat. La mobilisation privilégiée des agents de I'Etat constitue un facteur de cohérenc et d'exemplarité de nature à inciter d'autres catégories de personnels à se porter également volontaires pour servir dans ces centres.

3 -3- Vous veillerez à consolider les volontariats exprimés dans ce cadre en étroite coordination avec les chefs des administrations déconcàntrées de l'etat, tout en portant une attention particulière à la qualité du dialogue avec les organisations syndicales. Sont assimilés à la fonction publique de l'etat, les membres de la réserve opérationnelle militaire, de la réserve de la gendarmerie et de la réserve civile de la police nationale, lorsqu'ils participent à ces opérations en tant que membres desdites réserves. Les militaires de la gendarmerie nationale, les personnels de la police nationale et de I'administration pénitentiaire ne peuvent participèr aux opérations de vaccination qu'en dehors de leurs heures et obligations de service Les retraités de la fonctio I.3.- Les agents publics des collectivités territoriales Vous veillerez, dans ce cadre, à agir en étroite concertation et coordination avec les collectivités territoriales concernées afin de susciter les volontariats qui s'exprimeront en leur sein. Sont assimilés à cette catégorie les membres de la réserve communale de sécurité civile qui participent en tant que tels. Les sapeurs-pompiers professionnels et volontaires peuvent participer aux opérations de vaccination. Les policiers municipaux ne peuvent participer aux opérations de vaccination qu'en dehors de leurs heures et obligations de service..4.- Les personnels salariés les membres de$ associations et orsanisations non gouvernementales Toute autre personne privée, en donnant la priorité aux personnes à la recherche d'un emploi ou engagées dans des processus d'insertion professionnelle. Vous vous appuierez sur les services de Pôle Emploi afin de développer une information appropriée à l'attention de ces personnes. 2.- La situation juridique des personnes mobilisées. Compte tenu de la menace sanitaire qui justifie la mise en æuvre de cette campagne de vaccination et des moyens humains disponibles pour conduire une telle opération, les personnels seront mobilisés dans le cadre des réquisitions prévues par I'article L Cette solution est retenue par souci de parallélisme juridique avec les personnels de santé des équipes de vaccination. Ce régime de réquisition constitue une modalité simple et uniforme offrant une protection fonctionnelle etjuridique aux personnels réquisitionnés, qui agissent sur son fondement pour le compte de l'etat.

4 -4- S'agissant des responsabilités de I'autorité requérante, il est rappelé que la personne requise sur la base des dispositions de I'articte L qui serait victime de dommages, bénéficie, à la charge de I'Etat et en application des dispositions de l'article L du code la santé publique, à la réparation intégrale du prèjudice subi, sauf en cas de dommage imputable à un fait personnel détachable du sèrvice. L'Etat peut également être amené, selon les circonstances, à supporter les conséquences d'un prejudice causé à autrui par la personne requise, en dehors d'une fauté personnelle caractérisée de ce dernier. En cas d'accident du travail des personnels administratifs, la responsabilité de l'etat sera engagée. Les réquisitions doivent faire l'objet d'un arêté préfectoral motivé énonçant les considérations de droit et de fait qui les justifient. Un arrêtétype vous est proposé en annexe pour les personnels administratifs (un autre arrêté-type vous sera proposé pour les personnels de santé dans le cadre de prochaines instructions sur I'ensemble de la procédure de vaccination). Chaque arrêté doit en outre fixer précisément la nature des prestations re,quises. la durée de la mesure de féquisition ainsi que les modalités de son application. Vous veillerez, conformément aux dispositions de I'article L du code de la santé publique qui s'applique aussi aux personnels administratifs, à informer de vos mesures de réquisition le directeur de I'agence régionale d'hospitalisation, le service d'aide médicale urgente et les services d'urgence, ainsi que les représentants des collectivités territoriales intéressées. Une fiche destinée à informer les personnes mobilisées du régime juridique de la réquisition sera disponible sur le site du gouvernement relatif à la pandémie grippale (pandémie- grippale. fr). 3.- Le cadre général de I'indemnisation des personnels des centres de vaccination L'article L du code de la santé publique prévoit que I'indemnisation des personnes requises est fixée dans le cadre des dispositions du code de la défense (articles L2234-l et suivants) Les fonctionnaires de I'Etat seront rémunérés dans les conditions habituelles de leur emploi statutaire, sans préjudice du versement d'une indemnisation complémentaire liée à I'accomplissement éventuel d'heures supplémentaires. Les fonctionnaires de I'Etat peuvent également participer à la campagne de vaccination sur la base du volontariat et en dehors de leurs heures et obligations de service. Ils seront alors indemnisés sur la base indiquée auparagraphe 3.5. Les réservistes de la fonction publique de I'Etat employés dans le cadre de leur engagement à servir dans la réserve seront rémunérés dans les conditions habituelles de cet engagement Les retraités de la fonction publique de I'Etat, de la fonction publique territoriale ou du secteur privé percevront leurs pensions dans les conditions habituelles. Les pensions des retraités de la fonction publique territoriale ne seront pas remboursées par I'Etat aux organismes gestionnaires.

5 En sus, les retraités des fonctions publiques recevront un traitement brut horaire de 14,17 euros, s'ils officient au sein d'une équipe de vaccination, ou de 33 euros s'ils sont chefs de centre. Le paiement sera ordonnancé par les préfectures. -)- 3'3.- Les fonctipnnaires des collectivités territoriales seront rémunérés dans les conditions habituelles de leur emploi statutaire, sans préjudice du verse:ment d,une indemnisation complémentaire liée à I'accomplissement éventuel d'heures supplémentaires. Les fonctionnaires des collectivités territoriales peuvent aussi palticiper à la campagne de vaccination, sur la base du volontariat, en dehors de leur.s heures et obligations de services. Ils seront alors indemnisés comme indiqué au paragraphe 3.5. Les réservistes de la réserve communale de sécurité civile employés dans le cadre de leur engagement à servir dans la réserve seront rémunérés dans les conditions habituelles de leur engagement. Le remboursement à la collectivité tenitoriale des rémunérations desipersonnels réquisitionnés sera calculé au prorata des vacations effectuées et s'effectuera en fin de campagne de vaccination par émission d'un titre de perception sur I'Etat adressé aux préfectures accompagné d'un état liquidatif des charges salariales supportéers du fait de la réquisition Les personnels contractuels de droit public de I'Etat et des collectivités territoriales ainsi que les personnels salariés des associations et oreanil;ations non gouvemementales ne verront pas leurs contrats interrompus du fait de la réquisition. Ils continueront donc à être rémunérés par leur employeur et bénéficieront le cas échéant d'une indemnisation complémentaire liée à l'accomplissement éventuel d'heures supplémentaires. Ils peuvent aussi participer à la campagne de vaccination, sur la base du volontariat, en dehors de leurs heures et obligations de services. Ils seront alors indemnisés comme indiqué auparagraphe 3.5. Le remboursement à la collectivité territoriale, aux associations ou aux organisations non gouvernementales des rémunérations des personnels réquisitionnés sera calculé au prorata des vacations effectuées et s'effectuera en fin de campagne de vaccination par émission d'un titre de perception sur I'Etat adressé aux préfectures accompagné d'un état liquidatif des charges salariales supportées du fait de la réquisition Toute autre personne privée volontaire dont les services sont requis pour la campagne de vaccination bénéficie d'un traitement dont le montant sera mentionné sur I'arrêté de réquisition. Le traitement brut horaire est fixé à l4rl7 euros pour les personnels administratifs officiant dans les équipes de vaccination et à 33 euros potrr les chefs de centres. Le paiement sera ordonnancé par les préfectures.

6 4.- Les locaux destinés à héberger les centres de vaccination -6- Les locaux hébergeant les centres de vaccination peuvent appartenir à I'Etat, aux collectivités territoriales, à des établissements publics ou, dans des cas exceptionnels, à des opérateurs privés. Ces locaux seront mis à disposition pour la campagne de vaccination par voie de réquisition, pour des raisons tenant à I'urgence et aux caractéristiques de ces ôpérations Locaux appartenant à I'Etat Dans ce cas, la mise à disposition est gracieuse et les frais de fonctionnement pourront faire I'objet d'un remboursement sur demande de l'administration propriétaire du local Locaux appartenant à une collectiyité territoriale ou à un établissement public. La mise à disposition de locaux pour la campagne de vaccination sous couvert d'une réquisition préfectorale impose une indemnisation dans des conditions prévues par le code de la défense aux articles L.2234-l et suivants. L'article P du même code prévoit ainsi que la réquisition de I'usage de biens immobiliers appartenant à une collectivité ou à un établissement public donne droit, à titre de privation de jouissance, si ce bien n'est pas productif de revenus, à une indemnité périodique d'occupation correspondant : 1o Aux dépenses supplémentaires et inévitables imposées du fait de I'occupation totale ou partielle ; 2o Aux dépenses normales d'entretien de I'immeuble ; 3" Le cas échéant, aux frais de transfert et de réinstallation des services évincés lorsque leur maintien en fonctionnement est justifié par I'intérêt public Les dépenses objet du 1o correspondent à des prestations telles que le chauffage, la fourniture d'eau et d'électricité et le ménage s'il est directement organisé par la collectivité. Une attention particulière sera portée au ménage, qui devra être quotidien, voire plus fréquent dans les pièces occupées par les chaînes de vaccination. Les dépenses objet du 1o et du 2" seront remboursées selon un barème d'indemnisation défini par arrêté interministériel sur proposition du comité consultatif interministériel prévu à l'article L du code de la défense. Les dépenses objet du 2" correspondent à I'entretien et l'aménagement des locaux requis. Le montant des dépenses objet du 3o, qui ne peuvent faire l'objet d'un barème, dewa être réduit au minimum par le caractère judicieux du bâtiment dédié au centre de vaccination.

7 -7 - Lorsque les biens requis sont productifs de revenus, I'indemnité périodique compensera la privation de jouissance imposée et la perte effective résultant de I'empêchement d'exploiter, ainsi que le rembour."*"rri des prestations telles que chauffage, fourniture d'eauo d'électricité et ménage. Le montant de I'indemnité périodique correspondra à un barème établi selon les dispositions de I'articl e R du code de la défense. Le remboursement à la collectivité territoriale des indemnités périodiques d'occupation des biens requis s'effectuera en fin de campagne de vaccination par émission d'un titre de perception sur l'etat adressé aux préfeôtrires justifiant le montant à rembourser au regard des barèmes définis par I'arrêté interministéiiel susmentionné Locaux appartenant à un opérateur privé L'indemnité d'occupation et, le cas échéant, les charges afférentes au bien requis, correspondront au barème défini selon les dispositions àe l'article R susmentionné. L'ensemble des dépenses relatives aux personnels administratifs et aux locaux sera supporté par le programme l2b << coordination des moyens de secours )>. Des instructions complémentaires vous seront transmises prochainement, qui préciseront notamment les modalités pratiques du fonctionnement des centres de vaccination et du financement de la campagne de vaccination. Vous rendrez compte à mon cabinet et au Secrétaire Général (DPSN) des éventuelles difficultés rencontrées dans I'application de cette circulaire. Le Ministre de l'intérieur, de l'outre-mer rritoriales _"-Y {,(l* { rr'* -,*4 BriceHORTEFETJX

3F4/2 Modalités de renfort en personnels dans les domaines non sanitaires

3F4/2 Modalités de renfort en personnels dans les domaines non sanitaires FICHE-MESURE Plan pandémie grippale 3F4/2 Modalités de renfort en personnels dans les domaines non sanitaires Validation : 13/10/2011 Ministère-pilote et rédacteur : Ministère chargé de l intérieur Ministères

Plus en détail

Plan départementaux de. Dr Eric Schwartzentruber

Plan départementaux de. Dr Eric Schwartzentruber Plan départementaux de vaccination FMC Montpellier Dr Eric Schwartzentruber DRASS/GRSP Objectifs Proposer la vaccination H1N1 à l'ensemble de la population du département Réduire la morbidité et la mortalité

Plus en détail

LE RECTEUR DE L'ACADEMIE DE LILLE

LE RECTEUR DE L'ACADEMIE DE LILLE LE RECTEUR DE L'ACADEMIE DE LILLE à Mesdames et Messieurs les Inspecteurs Mesdames et Messieurs les Chefs d'etablissement Mesdames et Messieurs les Directeurs de C.I.O. Lille, le 29 Septembre 2005 DIVISION

Plus en détail

OBJET : Frais de mission modification du cadre réglementaire pour les déplacements en métropole

OBJET : Frais de mission modification du cadre réglementaire pour les déplacements en métropole Le directeur du cabinet Paris, le 26 octobre 2000 NOR INT/F/00/00244/C Le ministre de l intérieur à Mesdames et messieurs les Préfets Mesdames et messieurs les directeurs généraux, directeurs et chefs

Plus en détail

Circulaire du 28 mai 2015 relative au chèque-vacances au bénéfice des agents de l État NOR : RDFF1427527C

Circulaire du 28 mai 2015 relative au chèque-vacances au bénéfice des agents de l État NOR : RDFF1427527C RÉPUBLIQUE FRANÇAISE Ministère de la décentralisation et de la fonction publique Ministère des finances et des comptes publics Circulaire du 28 mai 2015 relative au chèque-vacances au bénéfice des agents

Plus en détail

MESSIEURS LES PREFETS DE REGION (Directions régionales de la jeunesse et des sports)

MESSIEURS LES PREFETS DE REGION (Directions régionales de la jeunesse et des sports) DIRECTION DE L'ADMINISTRATION Paris le 30 août 1990 ET DES SERVICES EXTERIEURS Sous-direction des établissements et des services extérieurs Bureau des personnels des établissements et services extérieurs

Plus en détail

Ressources humaines. Point d étape au 7 septembre 2015

Ressources humaines. Point d étape au 7 septembre 2015 Ressources humaines Point d étape au 7 septembre 2015 Feuille de route de l accompagnement RH de la réforme Dialogue social : CT et CHSCT Etude d impact et plan d accompagnement ministériel Accompagnement

Plus en détail

1- Définition, comptabilisation et conditions d attribution

1- Définition, comptabilisation et conditions d attribution Toulouse, le 20 janvier 2014 La Rectrice de l académie de Toulouse Rectorat Secrétariat Général Direction des Ressources Humaines Référence JJV/MD/n 14-013 Dossier suivi par Martine Deveza Téléphone 05

Plus en détail

Copyright DGAFP - http://bjfp.fonction-publique.gouv.fr - 19/03/2014 15:07:58

Copyright DGAFP - http://bjfp.fonction-publique.gouv.fr - 19/03/2014 15:07:58 Circulaire FP n 2164 du 13 juin 2008 relative à la mise en œuvre du décret n 2008-539 du 6 juin 2008 relatif à l instauration d une indemnité dite de garantie individuelle du pouvoir d achat MINISTERE

Plus en détail

PRÉFECTURE DE LA REGION AQUITAINE PREFECTURE DE LA GIRONDE

PRÉFECTURE DE LA REGION AQUITAINE PREFECTURE DE LA GIRONDE PRÉFECTURE DE LA REGION AQUITAINE PREFECTURE DE LA GIRONDE Recueil des Actes Administratifs Le texte intégral, les annexes ou tableaux non inclus des actes insérés dans le présent recueil peuvent être

Plus en détail

RÉPUBLIQUE FRANÇAISE. MINISTÈRE DE l'emploi ET DE LA SOLIDARITE. Paris, le

RÉPUBLIQUE FRANÇAISE. MINISTÈRE DE l'emploi ET DE LA SOLIDARITE. Paris, le RÉPUBLIQUE FRANÇAISE MINISTÈRE DE l'emploi ET DE LA SOLIDARITE DIRECTION DE L HOSPITALISATION ET DE L ORGANISATION DES SOINS Sous-direction des professions paramédicales Et des personnels hospitaliers

Plus en détail

Direction générale de la santé Département des urgences sanitaires La Ministre de l écologie, du développement durable, des transports et du logement

Direction générale de la santé Département des urgences sanitaires La Ministre de l écologie, du développement durable, des transports et du logement Ministère de l écologie, du développement durable, des transports et du logement Ministère du travail, de l emploi et de la santé Direction générale de la cohésion sociale Sous-direction de l inclusion

Plus en détail

85 Bd de la République 17076 La Rochelle cedex 9 Tel. 05.46.27.47.00 Fax. 05.46.27.47.08 Courriel. cdg17@cdg17.fr

85 Bd de la République 17076 La Rochelle cedex 9 Tel. 05.46.27.47.00 Fax. 05.46.27.47.08 Courriel. cdg17@cdg17.fr Congés annuels 85 Bd de la République 17076 La Rochelle cedex 9 Tel. 05.46.27.47.00 Fax. 05.46.27.47.08 Courriel. cdg17@cdg17.fr Note d information du 15 avril 2011 Mise à jour le 8 juillet 2011 Références

Plus en détail

LEXIQUE RETRAITE FONCTION PUBLIQUE

LEXIQUE RETRAITE FONCTION PUBLIQUE FICHE 1 LEXIQUE RETRAITE FONCTION PUBLIQUE Age légal : âge à partir duquel un assuré est en droit de demander sa mise à la retraite. L âge légal de départ en retraite est actuellement de 60 ans pour les

Plus en détail

Ministère des affaires sociales et de la santé Centre National de Gestion

Ministère des affaires sociales et de la santé Centre National de Gestion Ministère des affaires sociales et de la santé Centre National de Gestion Département de la gestion des directeurs Unité des directeurs d établissements sanitaires sociaux et médico-sociaux Dossier suivi

Plus en détail

Décret n 2-77-738 du 13 chaoual 1397 (27 septembre 1977) portant statut particulier du personnel communal (B.O n 3387 du 28 septembre 1977).

Décret n 2-77-738 du 13 chaoual 1397 (27 septembre 1977) portant statut particulier du personnel communal (B.O n 3387 du 28 septembre 1977). 587 Décret n 2-77-738 du 13 chaoual 1397 (27 septembre 1977) portant statut particulier du personnel communal (B.O n 3387 du 28 septembre 1977). Le Premier Ministre, Vu le dahir n 1-58-008 du 4 chaabane

Plus en détail

WinPaie 3-5-8 Version moteur 1-4-22 Page : 1 / 7

WinPaie 3-5-8 Version moteur 1-4-22 Page : 1 / 7 Page : 1 / 7 QUESTION : Détachement I Depuis le 1 Janvier 2005 A-Agents éligibles à la Voir extraits de l'instruction n 05-021-M0 du 18 mars 2005 et les annexes jointes Les règles de cotisation et de contribution

Plus en détail

Attribution d'une bonification indemnitaire à certains fonctionnaires de catégorie A et B

Attribution d'une bonification indemnitaire à certains fonctionnaires de catégorie A et B CENTRE DE GESTION DE LA FONCTION PUBLIQUE TERRITORIALE DES PYRENEES-ATLANTIQUES Maison des Communes - B.P. 609 64006 PAU CEDEX Tél : 05 59 84 40 40 Télécopie : 05 59 84 11 98 Internet : www.cdg-64.fr GA/2/10/MLO

Plus en détail

3 août 2007. PS II. 6 - PX3. PX b3

3 août 2007. PS II. 6 - PX3. PX b3 39 3 août 2007 Direction des Ressources Humaines et des Relations Sociales Direction Nationale des Activités Sociales 01 41 24 40 79 Prestations d'action Sociale PS II. 6 - PX3. PX b3 DNAS/JML Madame et

Plus en détail

LA REMUNERATION. Textes : art 20 de la loi n 83-634 du 13 juillet 1983. I. Composition de la rémunération. A. Les éléments obligatoires

LA REMUNERATION. Textes : art 20 de la loi n 83-634 du 13 juillet 1983. I. Composition de la rémunération. A. Les éléments obligatoires LA REMUNERATION Textes : art 20 de la loi n 83-634 du 13 juillet 1983 I. Composition de la rémunération A. Les éléments obligatoires 1) Le traitement indiciaire Pour chaque grade, un texte réglementaire,

Plus en détail

CONVENTION DE GESTION ENTRE LE DEPARTEMENT DES DEUX-SEVRES ET LA MAISON DEPARTEMENTALE DES PERSONNES HANDICAPEES

CONVENTION DE GESTION ENTRE LE DEPARTEMENT DES DEUX-SEVRES ET LA MAISON DEPARTEMENTALE DES PERSONNES HANDICAPEES CONVENTION DE GESTION ENTRE LE DEPARTEMENT DES DEUX-SEVRES ET LA MAISON DEPARTEMENTALE DES PERSONNES HANDICAPEES ANNEXE PROJET ENTRE : Le Département des Deux-Sèvres, représenté par M. Eric GAUTIER, Président

Plus en détail

Décision unilatérale de l employeur instituant une garantie complémentaire de remboursement de frais médicaux

Décision unilatérale de l employeur instituant une garantie complémentaire de remboursement de frais médicaux Décision unilatérale de l employeur instituant une garantie complémentaire de remboursement de frais médicaux Sur papier à en-tête de l entreprise M A, le Objet : Mise en place de garanties collectives

Plus en détail

La circulaire PERS. 853 du 9 décembre 1985 à défini les conditions d'exercice dans nos Etablissements du droit au congé individuel de formation.

La circulaire PERS. 853 du 9 décembre 1985 à défini les conditions d'exercice dans nos Etablissements du droit au congé individuel de formation. 2, rue Louis-Murat - 75008 PARIS Tél. 256-94-00 NOTE du 10 janvier 1985 DIRECTION DU PERSONNEL Note aux unités DP. 31.130 Manuel Pratique : 230 Objet : Congé individuel de formation La loi n 84-130 du

Plus en détail

MINISTÈRE DU TRAVAIL, DES RELATIONS SOCIALES, DE LA FAMILLE, DE LA SOLIDARITÉ ET DE LA VILLE MINISTÈRE DE LA SANTÉ ET DES SPORTS PROTECTION SOCIALE

MINISTÈRE DU TRAVAIL, DES RELATIONS SOCIALES, DE LA FAMILLE, DE LA SOLIDARITÉ ET DE LA VILLE MINISTÈRE DE LA SANTÉ ET DES SPORTS PROTECTION SOCIALE PROTECTION SOCIALE SÉCURITÉ SOCIALE : ORGANISATION, FINANCEMENT MINISTÈRE DU TRAVAIL, DES RELATIONS SOCIALES, DE LA FAMILLE, DE LA SOLIDARITÉ ET DE LA VILLE MINISTÈRE DU BUDGET, DES COMPTES PUBLICS ET

Plus en détail

Direction des prestations familiales. Circulaire n 2008-002. Paris, le 16 janvier 2008

Direction des prestations familiales. Circulaire n 2008-002. Paris, le 16 janvier 2008 Direction des prestations familiales Circulaire n 2008-002 Paris, le 16 janvier 2008 Mesdames et Messieurs les Directeurs et Agents Comptables des Caf Certi Cnedi Mesdames et Messieurs les Conseillers

Plus en détail

REUNION PARITAIRE DU 12 OCTOBRE 2007 SUR LA MODERNISATION DU MARCHE DU TRAVAIL LE RETOUR A L'EMPLOI. Note de problématiques

REUNION PARITAIRE DU 12 OCTOBRE 2007 SUR LA MODERNISATION DU MARCHE DU TRAVAIL LE RETOUR A L'EMPLOI. Note de problématiques 12/10/2007 REUNION PARITAIRE DU 12 OCTOBRE 2007 SUR LA MODERNISATION DU MARCHE DU TRAVAIL LE RETOUR A L'EMPLOI Note de problématiques Les travaux des groupes paritaires de la délibération sociale ont fait

Plus en détail

Ordonnance sur la rémunération et le remboursement des frais en matière de gestion de mesures de protection de l'enfant et de l'adulte

Ordonnance sur la rémunération et le remboursement des frais en matière de gestion de mesures de protection de l'enfant et de l'adulte 1.1 Ordonnance sur la et le remboursement des frais en matière de gestion de mesures de protection de l'enfant et de l'adulte du septembre 014 Le Gouvernement de la République et Canton du Jura, vu l'article

Plus en détail

LA REMUNERATION DES AGENTS PUBLICS

LA REMUNERATION DES AGENTS PUBLICS LA REMUNERATION DES AGENTS PUBLICS La rémunération des agents publics fait aujourd hui l objet de différents constats négatifs : Le poids de la rémunération des fonctionnaires pour les dépenses publiques.

Plus en détail

Circulaire du 22 avril 2014 relative au chèque-vacances au bénéfice des agents de l État NOR : RDFF1404604C

Circulaire du 22 avril 2014 relative au chèque-vacances au bénéfice des agents de l État NOR : RDFF1404604C RÉPUBLIQUE FRANÇAISE Ministère de la décentralisation, de la réforme de l État et de la fonction publique Circulaire du 22 avril 2014 relative au chèque-vacances au bénéfice des agents de l État NOR :

Plus en détail

SENAT PROJET DE LOI. relatif à la généralisation de la Sécurité sociale. (Texte définitif.)

SENAT PROJET DE LOI. relatif à la généralisation de la Sécurité sociale. (Texte définitif.) PROJET DE LOI adopté le 21 décembre 1977 N 88 SENAT PREMIÈRE SESSION ORDINAIRE DE 1977-1978 PROJET DE LOI relatif à la généralisation de la Sécurité sociale. (Texte définitif.) Le Sénat a adopté, dans

Plus en détail

NOUVELLES REGLES D INDEMNISATION DU CHOMAGE

NOUVELLES REGLES D INDEMNISATION DU CHOMAGE Circulaire n 2009-06 du 7 juillet 2009 CENTRE DE GESTION DE LA FONCTION PUBLIQUE TERRITORIALE DE L ALLIER 4, rue Marie Laurencin 03400 YZEURE ***** Téléphone 04-70-48-21-00 Télécopie 04-70-44-85-61 NOUVELLES

Plus en détail

Organisation de la gestion de crise à Mayotte. Préfecture de Mayotte- SIDPC Mise à jour août 2011

Organisation de la gestion de crise à Mayotte. Préfecture de Mayotte- SIDPC Mise à jour août 2011 Organisation de la gestion de crise à Mayotte Préfecture de Mayotte- SIDPC Mise à jour août 2011 SOMMAIRE INTRODUCTION AVANT LA CRISE PENDANT LA CRISE APRES LA CRISE 2 Service interministériel de défense

Plus en détail

MINISTERE DU BUDGET, DES COMPTES PUBLICS ET DE LA REFORME DE L ETAT Direction du budget 2BPSS n 11-3407D -------- Paris, le 28 novembre 2011

MINISTERE DU BUDGET, DES COMPTES PUBLICS ET DE LA REFORME DE L ETAT Direction du budget 2BPSS n 11-3407D -------- Paris, le 28 novembre 2011 MINISTERE DU BUDGET, DES COMPTES PUBLICS ET DE LA REFORME DE L ETAT Direction du budget 2BPSS n 11-3407D -------- MINISTÈRE DE LA FONCTION PUBLIQUE Direction générale de l administration et de la fonction

Plus en détail

RÉGIME D INDEMNISATION DES FRAIS ENGAGÉS À L OCCASION DE DÉPLACEMENTS POUR LES BESOINS DU SERVICE PAR LES SALARIES DES AUTOROUTES DU SUD DE LA FRANCE

RÉGIME D INDEMNISATION DES FRAIS ENGAGÉS À L OCCASION DE DÉPLACEMENTS POUR LES BESOINS DU SERVICE PAR LES SALARIES DES AUTOROUTES DU SUD DE LA FRANCE RÉGIME D INDEMNISATION DES FRAIS ENGAGÉS À L OCCASION DE DÉPLACEMENTS POUR LES BESOINS DU SERVICE PAR LES SALARIES DES AUTOROUTES DU SUD DE LA FRANCE - 1 er septembre 2009 - Page 1 sur 15 septembre 2009

Plus en détail

L ASSURANCE STATUTAIRE

L ASSURANCE STATUTAIRE VILLE DE TREGUNC MARCHE ASSURANCES CAHIER DES CLAUSES TECHNIQUES GENERALES L ASSURANCE STATUTAIRE 1 DEFINITIONS Pour l application des présentes garanties, on entend par : COLLECTIVITE SOUSCRIPTRICE :

Plus en détail

FONCTIONNEMENT DU MINISTÈRE AVIS DE CONCOURS

FONCTIONNEMENT DU MINISTÈRE AVIS DE CONCOURS FONCTIONNEMENT DU MINISTÈRE AVIS DE CONCOURS Agent non titulaire de l Etat Conseil de l emploi, des revenus et de la cohésion sociale Circulaire DAGEMO/DAGPB n o 2007-01 du 2 août 2007 relative au cadre

Plus en détail

LES COLLABORATEURS DE CABINET (Mode d emploi)

LES COLLABORATEURS DE CABINET (Mode d emploi) République française Polynésie française www.cgf.pf LES COLLABORATEURS DE CABINET (Mode d emploi) (Applicable à partir du 1 er Août 2012 à toutes les communes) SOMMAIRE I La définition du statut de collaborateur

Plus en détail

Fiche de présentation du projet de décret fixant les conditions et les modalités de mise œuvre des contrats santé solidarité (CSS)

Fiche de présentation du projet de décret fixant les conditions et les modalités de mise œuvre des contrats santé solidarité (CSS) Fiche de présentation du projet de décret fixant les conditions et les modalités de mise œuvre des contrats santé solidarité (CSS) L article 43 de la loi «hôpital, patients santé et territoires», dispose

Plus en détail

Caisse Nationale de l'assurance Maladie des Travailleurs Salariés Sécurité Sociale

Caisse Nationale de l'assurance Maladie des Travailleurs Salariés Sécurité Sociale Caisse Nationale de l'assurance Maladie des Travailleurs Salariés Sécurité Sociale Circulaire CNAMTS Date : 02/06/94 MMES et MM les Directeurs MMES et MM les Agents Comptables Origine : ACCG - des Caisses

Plus en détail

LA RÉMUNÈRATION DU TEMPS DE TRAVAIL

LA RÉMUNÈRATION DU TEMPS DE TRAVAIL République française Polynésie française www.cgf.pf LA RÉMUNÈRATION DU TEMPS DE TRAVAIL (Mode d emploi FPC) SOMMAIRE I La rémunération du temps de travail habituel p. 2 A La définition du temps de travail

Plus en détail

CIRCULAIRE d INFORMATIONS N 2010/05 du 23 JUIN 2010

CIRCULAIRE d INFORMATIONS N 2010/05 du 23 JUIN 2010 CIRCULAIRE d INFORMATIONS N 2010/05 du 23 JUIN 2010 LE COMPTE EPARGNE TEMPS (CET) Textes de référence : Loi n 84-53 du 26 janvier 1984 portant dispositions statutaires relatives à la fonction publique

Plus en détail

PREFECTURE DE LA LOIRE

PREFECTURE DE LA LOIRE PREFECTURE DE LA LOIRE R E C U E I L D E S A C T E S A D M I N I S T R A T I F S N SPECIAL - 38 Date de parution : 30 octobre 2007 SOMMAIRE DU N SPÉCIAL 38 DU 30 OCTOBRE 2007 DIRECTION DÉPARTEMENTALE DE

Plus en détail

LICENCIEMENT D UN AGENT NON TITULAIRE DE DROIT PUBLIC

LICENCIEMENT D UN AGENT NON TITULAIRE DE DROIT PUBLIC F I C H E P R A T I Q U E C D G 5 0 LICENCIEMENT D UN AGENT NON TITULAIRE DE DROIT PUBLIC Les fiches consacrées aux agents non titulaires de droit public ne concernent que les actes de recrutement (contrats

Plus en détail

CONTRAT DE PROFESSIONNALISATION SECURITE SOCIALE

CONTRAT DE PROFESSIONNALISATION SECURITE SOCIALE CONTRAT DE PROFESSIONNALISATION SECURITE SOCIALE Le point sur votre protection sociale et sur les démarches à effectuer. -Procédure : En tant que salarié / stagiaire de la formation continue, vous êtes

Plus en détail

OBJET : médaille d honneur régionale, départementale et communale

OBJET : médaille d honneur régionale, départementale et communale LE DIRECTEUR DE CABINET Paris, le 06 décembre 2006 DU MINISTRE D ETAT Réf.CAB/DECO/MHM Affaire suivie par M.Peronnet Tel : 01 49 27 30 21 LE MINISTRE D ETAT, MINISTRE DE L INTERIEUR ET DE L AMENAGEMENT

Plus en détail

2, rue Louis-Murat - 75008 PARIS Tél. 256-94-00. NOTE du 28 mai 1986 DIRECTION DU PERSONNEL Note aux unités DP. 31.138 Manuel Pratique : 326

2, rue Louis-Murat - 75008 PARIS Tél. 256-94-00. NOTE du 28 mai 1986 DIRECTION DU PERSONNEL Note aux unités DP. 31.138 Manuel Pratique : 326 ELECTRICITE DE FRANCE 2, rue Louis-Murat - 75008 PARIS Tél. 256-94-00 GAZ DE FRANCE NOTE du 28 mai 1986 DIRECTION DU PERSONNEL Note aux unités DP. 31.138 Manuel Pratique : 326 Objet : Autorisation d'absence

Plus en détail

N 1 SÉNAT PREMIÈRE SESSION ORDINAIRE DE 1977-1978. Annexe au procès- verbal de la séance du 7 décembre 1977. PROJET DE LOI

N 1 SÉNAT PREMIÈRE SESSION ORDINAIRE DE 1977-1978. Annexe au procès- verbal de la séance du 7 décembre 1977. PROJET DE LOI N 1 SÉNAT PREMIÈRE SESSION ORDINAIRE DE 1977-1978 Annexe au procès- verbal de la séance du 7 décembre 1977. PROJET DE LOI ADOPTÉ PAR L'ASSEMBLÉE NATIONALE ATKÈS DÉCLARATION D' URGENCE relatif à la généralisation

Plus en détail

CONVENTION COLLECTIVE NATIONALE DE L'INDUSTRIE DU PETROLE

CONVENTION COLLECTIVE NATIONALE DE L'INDUSTRIE DU PETROLE CONVENTION COLLECTIVE NATIONALE DE L'INDUSTRIE DU PETROLE Accord du 3 septembre 1985 Protocole d accord du 5 mars 1993 (classifications) Avenants des 19 juin 1995, 15 février et 24 avril 1996, 27 novembre

Plus en détail

Comparaison entre dispositifs réglementant le CET Avant et après parution du décret n 2009-1065

Comparaison entre dispositifs réglementant le CET Avant et après parution du décret n 2009-1065 Comparaison entre dispositifs réglementant le CET Avant et après parution du décret n 2009-1065 Décret n 2002-634 du 29 avril 2002, modifié, version du 6 novembre 2008 Art. 1 Il est institué dans la fonction

Plus en détail

AVENANT N 3 À L ACCORD SUR L AMÉNAGEMENT ET LA RÉDUCTION DU TEMPS DE TRAVAIL DU 29 JUIN 1999

AVENANT N 3 À L ACCORD SUR L AMÉNAGEMENT ET LA RÉDUCTION DU TEMPS DE TRAVAIL DU 29 JUIN 1999 AVENANT N 3 À L ACCORD SUR L AMÉNAGEMENT ET LA RÉDUCTION DU TEMPS DE TRAVAIL DU 29 JUIN 1999 ooo Après quatre ans d application de l Accord sur l Aménagement et la Réduction du Temps de Travail, les partenaires

Plus en détail

DUREE DU TEMPS DE TRAVAIL DANS LA FONCTION PUBLIQUE TERRITORIALE PRINCIPE DE L ANNUALISATION

DUREE DU TEMPS DE TRAVAIL DANS LA FONCTION PUBLIQUE TERRITORIALE PRINCIPE DE L ANNUALISATION Circulaire n 2014-6 du 02 juillet 2014 Maison des Communes - 4 rue Marie Laurencin 03400 YZEURE Téléphone 04 70 48 21 00 Télécopie 04 70 44 85 61 DUREE DU TEMPS DE TRAVAIL DANS LA FONCTION PUBLIQUE TERRITORIALE

Plus en détail

Les particularités des rémunérations des réservistes militaires

Les particularités des rémunérations des réservistes militaires Les particularités des rémunérations des réservistes militaires PRESENTATION Pour favoriser le développement et l attractivité de la réserve militaire, les rémunérations versées aux réservistes sont exonérées

Plus en détail

VILLE DE SCEAUX N 12-f. Séance du 6 décembre 2012 NOTE DE PRESENTATION

VILLE DE SCEAUX N 12-f. Séance du 6 décembre 2012 NOTE DE PRESENTATION NOTE DE PRESENTATION OBJET : Participation à la protection sociale des agents municipaux Rapporteur : Philippe Laurent Suite à la loi du 2 février 2007 de modernisation de la fonction publique, le décret

Plus en détail

Régime de garanties collectives obligatoires. Remboursement des frais de santé au personnel salarié.

Régime de garanties collectives obligatoires. Remboursement des frais de santé au personnel salarié. Direction des Ressources Humaines Direction de l'economie RH et des Ressources Destinataires Tous services Contact GASPAR Emilia Tél : Fax : E-mail : Date de validité A partir du 1 er ' janvier 2009 Régime

Plus en détail

LETTRE CIRCULAIRE N 2007-074

LETTRE CIRCULAIRE N 2007-074 PARIS, le 10/05/2007 ACOSS DIRECTION DE LA REGLEMENTATION DU RECOUVREMENT ET DU SERVICE DIRRES LETTRE CIRCULAIRE N 2007-074 OBJET : Arrêté du 20 décembre 2002 relatif aux frais professionnels déductibles

Plus en détail

Ministère des affaires sociales, de la santé et des droits des femmes

Ministère des affaires sociales, de la santé et des droits des femmes Ministère des affaires sociales, de la santé et des droits des femmes Direction générale de l offre de soins Sous-direction de la régulation de l offre de soins Bureau du premier recours (R2) Audrey Chaffard

Plus en détail

Le congé de solidarité familiale est accordé de droit, sur demande écrite du fonctionnaire.

Le congé de solidarité familiale est accordé de droit, sur demande écrite du fonctionnaire. Congé pour solidarité familiale et allocation d accompagnement d une personne en fin de vie pour les fonctionnaires des trois versants de la fonction publique Principe général Le congé de solidarité familiale

Plus en détail

Guide pratique sur l'encadrement de la recherche biomédicale. Les conditions de mise en œuvre de la recherche biomédicale

Guide pratique sur l'encadrement de la recherche biomédicale. Les conditions de mise en œuvre de la recherche biomédicale Guide pratique sur l'encadrement de la recherche biomédicale Dispositions législatives relatives au chapitre : Les conditions de mise en œuvre de la recherche biomédicale Code de la santé publique Dispositions

Plus en détail

PROTOCOLE DE PREVENTION ET DE LUTTE CONTRE LES AGRESSIONS ENTRE LE SERVICE DEPARTEMENTAL D INCENDIE ET DE SECOURS,

PROTOCOLE DE PREVENTION ET DE LUTTE CONTRE LES AGRESSIONS ENTRE LE SERVICE DEPARTEMENTAL D INCENDIE ET DE SECOURS, PROTOCOLE DE PREVENTION ET DE LUTTE CONTRE LES AGRESSIONS ENTRE LE SERVICE DEPARTEMENTAL D INCENDIE ET DE SECOURS, LA DIRECTION DEPARTEMENTALE DE LA SECURITE PUBLIQUE ET LE GROUPEMENT DE GENDARMERIE DEPARTEMENTALE

Plus en détail

PROPOSITION POUR LA PROTECTION SOCIALE DES VOLONTAIRES DU SERVICE CIVIQUE EN MISSION A L ETRANGER. (Loi n 2010-241 du 10 mars 2010)

PROPOSITION POUR LA PROTECTION SOCIALE DES VOLONTAIRES DU SERVICE CIVIQUE EN MISSION A L ETRANGER. (Loi n 2010-241 du 10 mars 2010) PROPOSITION POUR LA PROTECTION SOCIALE DES VOLONTAIRES DU SERVICE CIVIQUE EN MISSION A L ETRANGER (Loi n 2010-241 du 10 mars 2010) SOMMAIRE PREAMBULE... 3 PRESENTATION DES ACTEURS LA CFE... 4 WELCARE...

Plus en détail

CONCESSIONS DE LOGEMENTS

CONCESSIONS DE LOGEMENTS CONCESSIONS DE LOGEMENTS I Types de concession de logement Il existe deux types de concession de logement : 1. Conditions d attribution La concession par nécessité absolue de service Aux termes de l article

Plus en détail

ASTREINTES REMUNERATION ET COMPENSATION INTERVENTION ET PERMANENCES

ASTREINTES REMUNERATION ET COMPENSATION INTERVENTION ET PERMANENCES REGIME INDEMNITAIRE ASTREINTES Note d information N 2005-23 du 1 er octobre 2005 ASTREINTES REMUNERATION ET COMPENSATION INTERVENTION ET PERMANENCES REFERENCES Décret n 2015-415 du 14 avril 2015 relatif

Plus en détail

NOR : RDFF1228702C. La ministre de la réforme de l Etat, de la décentralisation et de la fonction publique

NOR : RDFF1228702C. La ministre de la réforme de l Etat, de la décentralisation et de la fonction publique RÉPUBLIQUE FRANÇAISE Ministère de la réforme de l Etat, de la décentralisation et de la fonction publique Circulaire du 26 juillet 2012 relative à la mise en œuvre du dispositif d accès à l emploi titulaire

Plus en détail

Projets favorisant la vie associative et la citoyenneté

Projets favorisant la vie associative et la citoyenneté DEMANDE DE SUBVENTION Projets favorisant la vie associative et la citoyenneté Dossier de demande de subvention www.midipyrenees.fr n CRITERES D OBTENTION DE LA SUBVENTION Objectifs : n Permettre la réalisation

Plus en détail

Plan de l'instruction

Plan de l'instruction MAAF Secrétariat général SM et SRH MEDDE Secrétariat général SPES et DRH DÉCROISEMENT DES EFFECTIFS MAAF MEDDE INSTRUCTION AUX SERVICES Destinataires : Mesdames et Messieurs les Préfets Mesdames et Messieurs

Plus en détail

L ACTIVITE PARTIELLE

L ACTIVITE PARTIELLE L ACTIVITE PARTIELLE L'activité partielle permet d'éviter aux salariés de perdre leur emploi lorsque l'activité de leur entreprise se réduit. Dans un contexte de crise économique, le recours au chômage

Plus en détail

Paris, le 08/10/2004. Circulaire n NOR/LBL/B/04/10077/C

Paris, le 08/10/2004. Circulaire n NOR/LBL/B/04/10077/C MINISTERE DE L'INTERIEUR DE LA SECURITE INTERIEURE ET DES LIBERTES LOCALES SOUS-DIRECTION DES ELUS LOCAUX ET DE LA FONCTION PUBLIQUE TERRITORIALE MINISTERE DE LA SANTE ET DE LA PROTECTION SOCIALE BUREAU

Plus en détail

instruction du 29 avril 1997

instruction du 29 avril 1997 337 année service téléphone document 1997 doigrh/rcs 01 44 12 18 23 RH 49 01 44 12 16 29 permanent instruction du 29 avril 1997 Informations complémentaires sur le congé de fin d'activité accordé aux fonctionnaires

Plus en détail

Le ministre de l Intérieur et de l Aménagement du Territoire

Le ministre de l Intérieur et de l Aménagement du Territoire DIRECTION DE LA DEFENSE ET DE LA SECURITE CIVILES Paris, le 4 août 2005 SOUS-DIRECTION DES SAPEURS-POMPIERS ET DES ACTEURS DU SECOURS BUREAU DES STATUTS ET DU MANAGEMENT Réf. DDSC8/CC Affaire suivie par

Plus en détail

MINISTÈRE DU TRAVAIL, DE L EMPLOI, DE LA FORMATION PROFESSIONNELLE ET DU DIALOGUE SOCIAL CONVENTIONS COLLECTIVES

MINISTÈRE DU TRAVAIL, DE L EMPLOI, DE LA FORMATION PROFESSIONNELLE ET DU DIALOGUE SOCIAL CONVENTIONS COLLECTIVES MINISTÈRE DU TRAVAIL, DE L EMPLOI, DE LA FORMATION PROFESSIONNELLE ET DU DIALOGUE SOCIAL CONVENTIONS COLLECTIVES Brochure n 3381 Convention collective nationale IDCC : 2941. AIDE, ACCOMPAGNEMENT, SOINS

Plus en détail

Décret n 2001-640 du 18 juillet 2001. Décret modifiant certaines dispositions relatives à la fonction publique territoriale NOR:FPPA0110006D

Décret n 2001-640 du 18 juillet 2001. Décret modifiant certaines dispositions relatives à la fonction publique territoriale NOR:FPPA0110006D Décret n 2001-640 du 18 juillet 2001 Décret modifiant certaines dispositions relatives à la fonction publique territoriale NOR:FPPA0110006D Le Premier ministre, Sur le rapport du ministre de l'intérieur

Plus en détail

MINISTÈRE DES AFFAIRES SOCIALES, DE LA SANTÉ ET DES DROITS DES FEMMES SANTÉ

MINISTÈRE DES AFFAIRES SOCIALES, DE LA SANTÉ ET DES DROITS DES FEMMES SANTÉ MINISTÈRE DES AFFAIRES SOCIALES, DE LA SANTÉ ET DES DROITS DES FEMMES Direction générale de l offre de soins Sous-direction des ressources humaines du système de santé Bureau des ressources humaines hospitalières

Plus en détail

MINISTERE DE LA SANTE ET DES SPORTS

MINISTERE DE LA SANTE ET DES SPORTS MINISTERE DE LA SANTE ET DES SPORTS Direction de l hospitalisation et de l'organisation des soins Sous-direction des ressources humaines du système de santé Bureau de l organisation des relations sociales

Plus en détail

Circulaire du Secrétaire général Organisation du Bureau de la planification des programmes, du budget et de la comptabilité

Circulaire du Secrétaire général Organisation du Bureau de la planification des programmes, du budget et de la comptabilité Nations Unies ST/SGB/2003/16 Secrétariat 21 novembre 2003 Circulaire du Secrétaire général Organisation du Bureau de la planification des programmes, du budget et de la comptabilité En application de la

Plus en détail

Ministère de l écologie, du développement durable, des transports et du logement. Fonds national d'accompagnement vers et dans le logement

Ministère de l écologie, du développement durable, des transports et du logement. Fonds national d'accompagnement vers et dans le logement Ministère de l écologie, du développement durable, des transports et du logement Fonds national d'accompagnement vers et dans le logement DREAL de Midi-Pyrénées Cahier des charges de l'appel à projets

Plus en détail

départemental d'incendie de la Haute-Garonne (SDIS) et après l'entretien régionale des comptes avait retenu diverses observations provisoires qui

départemental d'incendie de la Haute-Garonne (SDIS) et après l'entretien régionale des comptes avait retenu diverses observations provisoires qui Réf.: AF 826401 Monsieur le Président, Dans le cadre du contrôle des comptes et de la gestion du service départemental d'incendie de la Haute-Garonne (SDIS) et après l'entretien préalable avec le conseiller-rapporteur,

Plus en détail

ACCORD RELATIF A LA MUTATION GEOGRAPHIQUE A L INITIATIVE DE L EMPLOYEUR

ACCORD RELATIF A LA MUTATION GEOGRAPHIQUE A L INITIATIVE DE L EMPLOYEUR ACCORD RELATIF A LA MUTATION GEOGRAPHIQUE A L INITIATIVE DE L EMPLOYEUR PREAMBULE La loi n 2010-854 du 23 juillet 2010 relative aux réseaux consulaires, au commerce, à l artisanat et aux services a prévu

Plus en détail

MESDAMES ET MESSIEURS LES PREFETS DE DEPARTEMENT (METROPOLE ET DOM)

MESDAMES ET MESSIEURS LES PREFETS DE DEPARTEMENT (METROPOLE ET DOM) DIRECTION DE LA DEFENSE ET DE LA SÉCURITÉ CIVILES SOUS-DIRECTION DE L ORGANISATION DES SECOURS ET DE LA COOPERATION CIVILO-MILITAIRE BUREAU DE COORDINATION INTERMINISTERIELLE DE DEFENSE ET DE SECURITE

Plus en détail

L'INDEMNISATION DES TRAVAUX SUPPLEMENTAIRES (catégories B et C)

L'INDEMNISATION DES TRAVAUX SUPPLEMENTAIRES (catégories B et C) INDEMNISATION TRAVAUX SUPPLEMENTAIRES Note d information N 2008-51 du 1 er septembre 2008 L'INDEMNISATION DES TRAVAUX SUPPLEMENTAIRES (catégories B et C) REFERENCES Loi n 83-634 du 13 juillet 1983 modifiée,

Plus en détail

LES PRESTATIONS DE L'ASSURANCE MALADIE DU REGIME SPECIAL

LES PRESTATIONS DE L'ASSURANCE MALADIE DU REGIME SPECIAL LES PRESTATIONS DE L'ASSURANCE MALADIE DU REGIME SPECIAL L'assurance maladie offre aux fonctionnaires territoriaux relevant du régime spécial de sécurité sociale deux types de protection : - des prestations

Plus en détail

Convention de mise à disposition d un apprenti travaillant en France, auprès d une entreprise d accueil à l étranger

Convention de mise à disposition d un apprenti travaillant en France, auprès d une entreprise d accueil à l étranger Convention de mise à disposition d un apprenti travaillant en France, auprès d une entreprise d accueil à l étranger Entre : (Code du travail article L. 6211-5, R6223-17 - règlements européens 883/2004

Plus en détail

Aide aux séjours d enfants en centre de vacances sans hébergement pour les AED et AESH employés et rémunérés par les EPLE

Aide aux séjours d enfants en centre de vacances sans hébergement pour les AED et AESH employés et rémunérés par les EPLE Aide aux séjours d enfants en centre de vacances sans hébergement pour les AED et AESH employés et rémunérés par les EPLE Séjour en centre de vacances sans hébergement (journée complète) 5,26 par jour

Plus en détail

Décision unilatérale instituant un régime collectif de remboursement de frais médicaux

Décision unilatérale instituant un régime collectif de remboursement de frais médicaux Sur papier à en-tête de la société Décision unilatérale instituant un régime collectif de remboursement de frais médicaux L adaptation de ce modèle dans chaque entreprise relève de la seule responsabilité

Plus en détail

3. La formation professionnelle continue à l initiative de l employeur

3. La formation professionnelle continue à l initiative de l employeur 3. La formation professionnelle continue à l initiative de l employeur L employeur a l obligation d assurer l adaptation des salariés à leur poste de travail. Il doit veiller au maintien de leur capacité

Plus en détail

DECISION UNILATERALE Instituant un Régime de Prévoyance Complémentaire «FRAIS DE SANTE»

DECISION UNILATERALE Instituant un Régime de Prévoyance Complémentaire «FRAIS DE SANTE» DECISION UNILATERALE Instituant un Régime de Prévoyance Complémentaire «FRAIS DE SANTE» Document remis à chaque salarié, pour la mise en place de garanties collectives couvrant les frais médicaux. Préambule

Plus en détail

Invalidité et incapacité permanente dans la fonction publique. Direction générale de l administration et de la fonction publique

Invalidité et incapacité permanente dans la fonction publique. Direction générale de l administration et de la fonction publique CONSEIL D ORIENTATION DES RETRAITES Séance plénière du 16 mars 2011 à 9 h 30 «Inaptitude, incapacité, invalidité, pénibilité et retraite» Document N 10 Document de travail, n engage pas le Conseil Invalidité

Plus en détail

REMUNERATION DU PERSONNEL REMPLAÇANT DE L'ENSEIGNEMENT

REMUNERATION DU PERSONNEL REMPLAÇANT DE L'ENSEIGNEMENT Page 1/6 REPUBLIQUE ET CANTON DE GENEVE Département de l'instruction publique, de la culture et du sport Direction des ressources humaines DIRECTIVE REMUNERATION DU PERSONNEL REMPLAÇANT DE L'ENSEIGNEMENT

Plus en détail

LES NOUVELLES DISPOSITIONS INTRODUITES PAR LA LOI SUR LA REFORME DES

LES NOUVELLES DISPOSITIONS INTRODUITES PAR LA LOI SUR LA REFORME DES Réf. : CDG-INFO2004-6/CDE Personnes à contacter : Christine DEUDON - Martine DELECOURT PLAN DE CLASSEMENT : 1-25-10 / 1-50-15 / 1-50-20 : 03.20.15.80.50 ou 03.20.15.80.64 Date : le 5 février 2004 LES NOUVELLES

Plus en détail

Fiche 37 Notions clés sur le temps de travail des agents de la FPT

Fiche 37 Notions clés sur le temps de travail des agents de la FPT Fiche 37 Notions clés sur le temps de travail des agents de la FPT La réglementation relative au temps de travail s applique à tous les agents des collectivités territoriales et de leurs établissements

Plus en détail

FRAIS DE CHANGEMENT DE RESIDENCE EN METROPOLE Décret n 90-437 du 28 mai 1990 modifié

FRAIS DE CHANGEMENT DE RESIDENCE EN METROPOLE Décret n 90-437 du 28 mai 1990 modifié Direction de la Logistique Générale DLG 3 Année scolaire 2015/2016 Dossier suivi par Martine LABADIE 05 36 25 87 35 Mél martine.labadie@ac-toulouse.fr 75 rue Saint Roch CS 87703 31077 Toulouse Cedex 4

Plus en détail

Décision unilatérale de l employeur instituant une garantie complémentaire de remboursement de frais médicaux

Décision unilatérale de l employeur instituant une garantie complémentaire de remboursement de frais médicaux Décision unilatérale de l employeur instituant une garantie complémentaire de remboursement de frais médicaux Sur papier à en-tête de l entreprise M À, le Objet : Généralisation de la complémentaire santé

Plus en détail

LES CONGES ANNUELS DES AGENTS TERRITORIAUX

LES CONGES ANNUELS DES AGENTS TERRITORIAUX Circulaire d'informations n 2008/06 du 20 février 2008 LES CONGES ANNUELS DES AGENTS TERRITORIAUX Références : - Loi n 84-53 du 26 janvier 1984 portant dispositions statutaires relatives à la fonction

Plus en détail

ARRETS TEMPORAIRES D ACTIVITE SUITE AUX INNONDATIONS DANS LE SUD DE LA FRANCE EN DECEMBRE 2003 CARTE EUROPENNE D ASSURANCE MALADIE

ARRETS TEMPORAIRES D ACTIVITE SUITE AUX INNONDATIONS DANS LE SUD DE LA FRANCE EN DECEMBRE 2003 CARTE EUROPENNE D ASSURANCE MALADIE SOCIAL N 67 SOCIAL N 25 En ligne sur le site www.fntp.fr / extranet le 11 mai 2004 ARRETS TEMPORAIRES D ACTIVITE SUITE AUX INNONDATIONS DANS LE SUD DE LA FRANCE EN DECEMBRE 2003 CARTE EUROPENNE D ASSURANCE

Plus en détail

COMPTE EPARGNE TEMPS

COMPTE EPARGNE TEMPS CENTRE DE GESTION DE LA FONCTION PUBLIQUE TERRITORIALE DE LA VENDEE Maison des Communes 65, Rue Kepler B.P.239 85006 LA ROCHE-SUR-YON - CEDEX - : 02.51.44.50.60 : 02.51.37.00.66 : www.cdg85.fr : maison.des.communes@cdg85.fr

Plus en détail

Titre. Attestation relative au portage salarial. Objet CIRCULAIRE N 2011-33 DU 7 NOVEMBRE 2011. Direction des Affaires Juridiques INST0026-ACE/JBB

Titre. Attestation relative au portage salarial. Objet CIRCULAIRE N 2011-33 DU 7 NOVEMBRE 2011. Direction des Affaires Juridiques INST0026-ACE/JBB CIRCULAIRE N 2011-33 DU 7 NOVEMBRE 2011 Direction des Affaires Juridiques INST0026-ACE/JBB Titre Attestation relative au portage salarial Objet Transmission de l attestation relative au portage salarial

Plus en détail

MINISTÈRE DES AFFAIRES SOCIALES ET DE LA SANTÉ. Direction de la sécurité sociale

MINISTÈRE DES AFFAIRES SOCIALES ET DE LA SANTÉ. Direction de la sécurité sociale MINISTÈRE DE L ÉCONOMIE ET DES FINANCES Protection sociale Assurance maladie, maternité, décès Direction de la sécurité sociale Sous-direction de l accès aux soins, des prestations familiales et des accidents

Plus en détail

Le congé de présence parentale

Le congé de présence parentale Le congé de présence parentale 1. Définition Ce congé non rémunéré est prévu par l article 60 sexies de la loi du 26 janvier 1984 qui dispose que le congé de présence parentale est accordé au fonctionnaire

Plus en détail

Conférence nationale des services d'incendie et de secours Séance plénière du 1 er février 2012

Conférence nationale des services d'incendie et de secours Séance plénière du 1 er février 2012 Projet de DECRET n XXX du XXX modifiant le décret n 90-850 du 25 septembre 1990 portant dispositions communes à l ensemble des sapeurs-pompiers professionnels Publics concernés : sapeurs-pompiers professionnels

Plus en détail

Référence : B.O N 5526 DU 29 Rebii II 1428 (17/5/2007) Décret n 2-06-656 du 24 rabii I 1428 (13 avril 2007) relatif à l'organisation hospitalière.

Référence : B.O N 5526 DU 29 Rebii II 1428 (17/5/2007) Décret n 2-06-656 du 24 rabii I 1428 (13 avril 2007) relatif à l'organisation hospitalière. Référence : B.O N 5526 DU 29 Rebii II 1428 (17/5/2007) Décret n 2-06-656 du 24 rabii I 1428 (13 avril 2007) relatif à l'organisation hospitalière. LE PREMIER MINISTRE, VU la Constitution, notamment son

Plus en détail

Paris, le 10 octobre 2012

Paris, le 10 octobre 2012 MINISTERE DE L ECONOMIE ET DES FINANCES MINISTERE DE LA REFORME DE L ETAT, DE LA DECENTRALISATION ET DE LA FONCTION PUBLIQUE Direction du budget 2BPSS n 12-3537 -------- Direction générale de l administration

Plus en détail