Informations. sur la maîtrise des dépenses de santé. Diététique : le fromage P3/4

Dimension: px
Commencer à balayer dès la page:

Download "Informations. sur la maîtrise des dépenses de santé. Diététique : le fromage P3/4"

Transcription

1 Avril 2002 N 2 Informations BULLETIN D INFORMATION DE VOTRE SERVICE DE SANTÉ AU TRAVAIL e dito Madame, Monsieur, Au chapitre social, ces dernières semaines ont été marquées, entre autres, par le mécontentement persistant de certaines professions de santé (médecins généralistes, internes, infirmières...) débouchant sur des situations conflictuelles avec les pouvoirs publics et des mouvements de grève largement médiatisés. Le propos n'est certes pas ici de porter des jugements de valeur sur les agissements, déclarations ou revendications des uns et des autres, pas plus que de proposer des solutions toutes faites à des problèmes complexes. Mais on ne peut que regretter cette situation qui, à terme, surtout si elle doit persister voire s'aggraver, ne peut que nuire à la qualité des soins toujours au détriment des malades. La médecine du travail, si elle n'est pas à proprement parler une médecine de soins, fait partie intégrante du système sanitaire. Son rôle préventif doit être renforcé. Une prévention primaire efficiente permet de prendre en compte et de corriger de nombreux facteurs de risques générateurs de maladies. Une prévention secondaire optimale vise à dépister le plus précocement possible les pathologies déjà installées. sur la maîtrise des dépenses de santé. Le CIAMT participe activement, à son échelle, à cette démarche ambitieuse en développant ses actions de prévention individuelles et collectives en entreprise et en améliorant le plateau technique de dépistage dans ses centres ainsi que la pluridisciplinarité au sein du Service. Dans ce deuxième numéro de CIAMT Informations", moyen de communication au service des entreprises, vous trouverez un article sur cet autre outil de communication, devenu incontournable, qui est le téléphone portable. Vous retrouverez les rubriques habituelles de diététique et de législation tandis que les infos pratiques vous annoncent l'ouverture récente d'un nouveau centre du CIAMT sur le site de la Défense. Nous aurons l'occasion de vous en parler plus en détail dans un prochain numéro. Claude GICQUEL Président du CIAMT Cette double action préventive participe, et c'est le plus important, à une amélioration de l'état de santé global de la population, et agit aussi Dossier : le téléphone portable P2 C est peu dire que l utilisation du téléphone portable a connu un essor considérable au cours des dernières années. Ce moyen de communication, dont les aspects pratiques et performants sont indéniables et expliquent cet engouement, présente aussi ses travers. Diététique : le fromage P3/4 La technologie fromagère. Tout comprendre en suivant les quatre grandes étapes incontournables de toute technologie fromagère. Législation : Le congé de paternité P 5 Le congé de paternité s applique pour les pères d enfants nés à partir du 1er janvier Infos pratiques P 6 Un nouveau Centre au CIAMT. Centres de vaccinations en région parisienne.

2 D ossier Le portable 1 2 Effets des téléphones portables sur la santé : le point sur les connaissances actuelles. Si l utilisation abusive et inconsidérée du téléphone portable peut être source de contraintes pour l utilisateur et de gêne pour l entourage, des effets néfastes pour la santé, liés directement aux propriétés physiques de l appareil, ont été suspectés, créant une inquiétude légitime chez les utilisateurs. Cet article propose, après un bref aperçu de quelques notions techniques, de faire le point sur les connaissances actuelles et les études en cours, et énonce les règles de base d une utilisation appropriée. Le téléphone portable : principes de fonctionnement La radiocommunication est un transfert d informations (en l occurrence des sons) utilisant des ondes électromagnétiques. Ce transfert n est possible qu au moyen d ondes hertziennes définies par une fréquence qui est située pour les téléphones portables autour de 900 et de 1800 MHz, selon les appareils. Les ondes électromagnétiques mises en œuvre dans les téléphones mobiles modernes sont des micro-ondes ou hyper fréquences. La liaison sans fil se déroule entre les antennes du portable, une antenne émettrice mobile (pylône) et une station de base à antenne fixe. Le téléphone portable : effets sur la santé Ainsi, le rayonnement électromagnétique constitue un mode de transport de l énergie, pouvant générer de la chaleur qui va être absorbée par le corps humain. Ces effets thermiques peuvent aller d une sensation de chaleur au niveau de l oreille à des maux de tête. Diverses études ont montré une augmentation de ces symptômes en fonction du nombre d appels quotidiens et du temps de communication. D autres troubles ont été décrits par les utilisateurs : fatigue, troubles du sommeil, de l audition, difficulté de concentration, malaises, pertes de mémoire, angoisses, palpitations. Mais il est difficile d attribuer la survenue de ces symptômes, non spécifiques, à la seule utilisation du téléphone portable. Reste la question qui a le plus inquiété les utilisateurs : La mise en cause des portables dans la survenue des cancers cérébraux. Cette hypothèse a été soulevée par des patients ayant fait la relation directe entre la survenue d un cancer cérébral et l utilisation de leur téléphone portable. De multiples études ont été réalisées depuis. Aucune n a apporté de preuve indiscutable d associations entre l utilisation du téléphone portable et la survenue des cancers cérébraux ou d autres cancers. Toutefois, étant donné que cet appareillage concerne une technologie récente, les effets à long terme ne sont pas encore connus et l impossibilité de conclure à l absence totale de danger rend la poursuite actuelle des programmes de recherche indispensable. 3 Insistons maintenant sur le risque majeur, principal problème de santé publique dans ce domaine, lié à l utilisation du téléphone portable, qui est celui de collisions et accidents lors de la conduite de véhicule, avec des conséquences parfois dramatiques. Mais il s agit là d un effet comportemental et non d un effet de l exposition elle-même. Le téléphone portable : règles d utilisation Même en l absence de certitudes quant aux effets du téléphone portable sur la santé, des conseils d utilisation sont importants : il convient d utiliser son portable de façon parcimonieuse en limitant le temps de conversation. il est prudent de limiter l exposition aux micro-ondes des téléphones mobiles pour les femmes enceintes, les enfants, l absorption étant plus importante chez l enfant que chez l adulte. La limitation signifie raccourcir la durée de communication et tenir compte d une distance suffisante par rapport à l antenne. Ces limitations sont aussi recommandées pour les personnes présentant une hypersensibilité à l énergie électromagnétique. ne pas utiliser son portable lors de la conduite automobile, même en mode "mains libres". il existe des consignes d interdiction de l usage des portables au décollage et à l atterrissage des avions, dans les hôpitaux, là où il y a interférences possibles sur des matériels électroniques, et dans les lieux à risque d incendies ou d explosions (stations essence, dépôts de carburant, industries chimiques). on conseille aux porteurs de stimulateur cardiaque de ne pas plaquer le téléphone contre celui-ci mais à une distance supérieure à 10 centimètres (position normale près de l oreille du côté opposé à l implant). Bibliographie Dr Patrick LE MAY Documents INRS Champs et ondes électromagnétiques ED 5004 Champs électriques, champs magnétiques, ondes électromagnétiques ED 785 Base de données INRS - Biblio GSM, Téléphonie mobile en toute sécurité? Révision 2000 Document de la Section Radiation du Conseil Supérieur d Hygiène. Par ailleurs, des cas ont été observés d interférences entre les ondes électromagnétiques émises lors de l utilisation de la téléphonie mobile et des implants actifs (stimulateurs cardiaques, prothèses auditives ).

3 D iététique 1 La technologie fromagère Avec ses 365 sortes (minimum) de fromages, la France est le premier producteur mondial, mais est loin d être le seul puisque l on recense plus de mille variétés à travers le monde. On pourrait se demander comment un tel résultat est possible étant donné que l ingrédient principal est invariablement le lait, qu il soit de vache, de brebis ou de chèvre et que les procédés de fabrication restent les mêmes, à quelques détails près. C est ce que nous allons essayer de comprendre en suivant les quatre grandes étapes incontournables de toute technologie fromagère. 1ère étape : la coagulation Elle permet de transformer le lait en gel. Il y a trois sortes de coagulation différentes : La voie acide : on utilise des bactéries pour réaliser une acidification du lait. Le gel obtenu est friable. C est à partir de ce gel que l on élaborera des fromages frais. La voie enzymatique : on utilise comme enzyme la présure. Le gel obtenu est un gel élastique, homogène, relativement résistant. C est à partir de ce gel que l on élaborera des fromages à pâte pressée (cuite ou non). La voie acido-présure : c est une technologie qui se trouve à mi-chemin entre la voie acide et la voie enzymatique; le lait est pré-acidifié puis emprésuré. C est à partir de ce gel que l on élaborera des fromages à pâte molle. 2ème étape : l égouttage Le fromage 4ème étape : l affinage Le fromager a sélectionné les espèces de microorganismes dont les propriétés biochimiques sont adaptées à l objectif recherché. Les microorganismes sont : soit incorporés dès le départ dans le lait, soit mélangés au caillé (gel obtenu après coagulation et égouttage) avant le mélange final, soit vaporisés en surface du caillé moulé. Une fois le caillé ensemencé, il est placé dans des conditions précises de température, d hygrométrie et d aération afin d obtenir un développement optimal de l espèce de microorganismes choisie. La voie acide donnant un gel friable, l élimination de l eau se fera par simple filtration. La voie enzymatique donnant un gel élastique, l élimination de l eau se fera par un découpage du gel en petits morceaux, puis par brassage et pressage de la pâte obtenue. La voie acido-présure donnant un gel plus ou moins élastique, l égouttage se fera de manière spontanée. Pour certaines sortes de fromages, on favorisera cet égouttage par un découpage préalable du gel en gros morceaux. 3ème étape : le salage Enfin, le fromager interviendra : soit pour que le développement reste et demeure visible par le consommateur (fromages à croûte fleurie, fromages persillés, fromages à croûte moisie), soit pour que le développement soit éliminé au fur et à mesure de son extension (fromage à croûte lavée). Il permet de compléter l égouttage par un drainage vers l extérieur du caillé et d une partie de l eau résiduelle. Il contribue également à la formation de la croûte et joue un rôle antiseptique. Tableau récapitulatif: du lait au fromage St Môret Tomme Le CIAMT vous informe :

4 Le fromage 2 La matière grasse dans les fromages Le pourcentage de matière grasse : comment interpréter une étiquette? Le pourcentage de matière grasse des fromages (affinés ou non) est calculé sur la matière sèche. Ainsi, deux fromages qui ont un même pourcentage de matière grasse n auront pas forcément la même teneur en lipides. Par exemple : un gruyère à 45% de matière grasse est plus gras qu un camembert à 45% de matière grasse car le gruyère a un taux d humidité d environ 40%, alors que le camembert a un taux d humidité d environ 55%. Ainsi, dans 100g de gruyère où il y a 60g de matière sèche, on aura: 60 x 45/100 = 27g de lipides pour 100g de gruyère Matière sèche totale pour 100g de fromage Pourcentage de matière grasse indiqué De même, dans 100g de camembert, où il y a 45g de matière sèche, on aura : 45 x 45/100 = 20,25g de lipides pour 100g de camembert Ainsi, pour des fromages à même pourcentage de matière grasse, les fromages les plus secs seront les fromages les plus gras. Le même raisonnement s applique pour les fromages frais (fromages blancs, petits suisses). Un fromage blanc contient 82% d humidité soit 18% de matière sèche. Donc, dans 100g de fromage blanc à 40% de matière grasse, on aura : 18 x 40/100 = 7,2g de lipides pour 100g de fromage blanc. Matière sèche totale pour 100g de fromage blanc Pourcentage de matière grasse indiqué En revanche, ce calcul n est pas valable pour les yaourts : Un yaourt qui affiche 10% de matière grasse contient bien 10g de lipides pour 100g de yaourt. Il est donc important de faire la différence entre les fromages frais et les autres desserts lactés et de ne pas se laisser piéger par un étiquettage "aguicheur" : Un yaourt avec "seulement" 10% de matière grasse est plus gras qu un fromage blanc à 40% de matière grasse! Quelques repères: Créer et Imprimer pour Exprimer 16 bis, bd du M al Leclerc JOINVILLE- LE- PONT Tél. : Fax : Conception et réalisation de tous documents d entreprises publicitaires, commerciaux, administratifs... Types de fromages Tomme, Après le passage à l Euro, voilà une autre bonne raison de se remettre au calcul mental Bon appétit! Estelle HIVERNET Diététicienne du CIAMT

5 L égislation Le congé de paternité Le congé de paternité s applique pour les pères d enfants nés à partir du 1er janvier Qui en bénéficie? Tout salarié, quel que soit le type de contrat (CDD, CDI ), quelle que soit son ancienneté, pouvant justifier : de l établissement de la filiation de l enfant à son égard, de 10 mois d immatriculation à la Sécurité Sociale à la date de début du congé, d au moins 200 heures de travail au cours des 3 derniers mois précédant le congé. Comment en bénéficier? Le salarié doit avertir son employeur au moins un mois avant la date à laquelle il envisage de prendre son congé. Pendant celui-ci, le contrat de travail est suspendu, le père assuré reçoit des indemnités journalières dans les mêmes conditions que les indemnités journalières maternité. Dominique DEBUIRE Martine FIAUX Quand en bénéficier? Le congé doit être pris dans un délai de 4 mois suivant la naissance de l enfant. Ce congé est de 11 jours consécutifs calendaires non fractionnables (18 jours en cas de naissances multiples), cumulables avec les 3 jours antérieurement accordés. M.T.B.S. NETTOYAGE INDUSTRIEL Des équipes de professionnels à votre service! MUTUELLE GÉNÉRALE DU COMMERCE, DE L INDUSTRIE ET DE L ARTISANAT - MGCIA Mutuelle 75M soumise aux dispositions du livre II du Code de la Mutualité Siège social : 68 rue du Rocher, Paris cedex 08 Informations : Tél Les professionnels du nettoyage vous proposent: Ménage journalier, hebdomadaire, mensuel de vos locaux, bureaux, magasins, ateliers, usines, administrations Dépoussiérage industriel, usines, bureaux, immeubles Nettoyage divers Cristallisation des sols Nettoyage des vitres, glaces Devis gratuit 14, allée Georges Pompidou VINCENNES Tél.: Fax:

6 INFOS PRATIQUES Centres de vaccinations en région parisienne Vous devez vous déplacer à l étranger, êtes-vous protégés contre les risques auxquels vous pouvez être exposés durant votre séjour? INSTITUT PASTEUR Tél. : rue de Vaugirard (métro Pasteur ou Volontaires) Ouvert sans rendez - vous : 9h à 16h30 du lundi au vendredi et de 9h à 11h30 le samedi CONTRE INDICATIONS ET ALLERGIES VACCINALES HOPITAL DE L INSTITUT PASTEUR - Tél. : , rue de Vaugirard PARIS CENTRE DE VACCINATION AIR FRANCE Tél. : Aérogare des Invalides. Service vaccination Ouverture : 9h à 18h30 du lundi au vendredi (sans rendez-vous) 9h à 17h le samedi (sur rendez-vous) HOPITAL SALPETRIERE Tél. : Sur rendez-vous. Ouverture : 9h à 12h et de 14h à 17h du lundi au vendredi - 9h à 12h le samedi SITE DES VACCINATIONS - PAVILLON LAVENANT 3 étage Tél. : (métro Chevaleret) Renseignements vaccins : (9h à 13h) tous les jours. HOPITAL BICHAT CLAUDE BERNARD Tél. : rue Henri Huchard (métro porte de saint Ouen) R.D.C. Pavillon des maladies infectieuses et tropicales. Sur rendez-vous. Ouverture : 9h à 12h30 et 14h à 17h du lundi au vendredi 9h à 12h le samedi Renseignements vaccins : tous les jours (9h à 13h) L Ouverture d un centre a Défense Le CIAMT vous informe de l ouverture, le 1 er mars 2002, d un nouveau centre en plein cœur de la Défense: 9, voie de la Pyramide Entrepont Villon - La Défense PUTEAUX Pour tous renseignements, contactez le CIAMT au : Ergovision NOUVELLE GÉNÉRATION Une voix de synthèse haute résolution, Une imprimante rapide, Une télécommande de contrôle à distance, Un appareil plus petit et plus léger. CENTRE EDISSON Tél. : rue Charles Moureu (métro place d Italie ou Tolbiac) - Sur rendez-vous. Gratuit pour le DTP et Test tuberculinique Ouverture : 13h30 à 16h30 du lundi au vendredi HOPITAL DES ARMEES BEGIN - Tél. : Avenue de Paris SAINT MANDE Ouverture : lundi, mercredi et vendredi de 13h30 à 15h (sans rendez-vous) RENSEIGNEMENTS VACCINS AIR FRANCE : boîte vocale MINITEL 3615 CODE VACAF Informations Edité par le CIAMT : 26, rue Marbeuf PARIS Tél.: Fax: Directeur de la publication : M. Claude Gicquel, Président Commission coordination : Mme Liliane Lamalle, Directeur Général Mme Geneviève Calvet, Assistante de direction Comité de rédaction : Dr Patrick Le May, Responsable de la commission communication Sabine Bekkouche, Secrétaire Isabelle Arnaud, Claudine Brun, Dr Jacques Darmon, Dominique Debuire, Martine Fiaux, Michèle Frola, Estelle Hivernet, Dr Roberta Pera. Edité avec la participation du Crédit Coopératif.

TÉLÉPHONES MOBILES SANTÉ SÉCURITÉ &

TÉLÉPHONES MOBILES SANTÉ SÉCURITÉ & TÉLÉPHONES MOBILES SANTÉ & SÉCURITÉ TÉLÉPHONES MOBILES Avec plus de 48 millions d abonnés en France, le téléphone mobile fait partie de notre quotidien. Toutefois, certains d entre nous s inquiètent des

Plus en détail

n 118 Le Juraflore du Jura.

n 118 Le Juraflore du Jura. n 118 1 Le Juraffllore du Jura.. Le SP 95 E10. 21/08/09~ ~ Au cœur du Parc Naturel Régional du Haut Jura, à 1150 m d'altitude, le Fort des Rousses Juraflore abrite les caves prestigieuses des Fromageries

Plus en détail

Décrets, arrêtés, circulaires

Décrets, arrêtés, circulaires Décrets, arrêtés, circulaires TEXTES GÉNÉRAUX MINISTÈRE DE L ÉCONOMIE ET DES FINANCES ÉCONOMIE SOCIALE ET SOLIDAIRE ET CONSOMMATION Décret n o 2013-1010 du 12 novembre 2013 modifiant le décret n o 2007-628

Plus en détail

CENTRES DE DEPISTAGES PARIS

CENTRES DE DEPISTAGES PARIS CENTRES DE DEPISTAGES PARIS PARIS 1ER DISPENSAIRE ANTIVENERIEN DE LA CROIX ROUGE - CDAG 43 rue de Valois 75001 PARIS Tel : 01.42.97.48.29 Transports : M 1 Palais Royal - M 3 Bourse Site Web: http://www.croix-rouge.fr

Plus en détail

CONGÉS ET AMÉNAGEMENTS DU TEMPS DE TRAVAIL LORS DE LA NAISSANCE D UN ENFANT juin 2011

CONGÉS ET AMÉNAGEMENTS DU TEMPS DE TRAVAIL LORS DE LA NAISSANCE D UN ENFANT juin 2011 CONGÉS ET AMÉNAGEMENTS DU TEMPS DE TRAVAIL LORS DE LA NAISSANCE D UN ENFANT juin 2011 TABLE DES MATIÈRES Congé de maternité 2 Pour les salariées 2 Congé prénatal 2 Congé postnatal 2 Formalités administratives

Plus en détail

Modèle de contrat de travail à durée indéterminée

Modèle de contrat de travail à durée indéterminée Modèle de contrat de travail à durée indéterminée (Convention Collective : Voir article 4 Contrat de travail) ENTRE L EMPLOYEUR : M., Mme, Mlle : Nom :.... Prénom :.... Adresse :...... Tel : Portable :..

Plus en détail

Les repères de consommation du PNNS. Le Programme National Nutrition Santé (PNNS) a défini des objectifs nutritionnels :

Les repères de consommation du PNNS. Le Programme National Nutrition Santé (PNNS) a défini des objectifs nutritionnels : Le PNNS : «Manger Bouger», les facteurs de risque nutritionnel à tous les âges de la vie. Les repères de consommation du PNNS JL BORNET L alimentation joue un rôle très important sur la santé. A chaque

Plus en détail

Retour d expérience : gestion d une épidémie ERV

Retour d expérience : gestion d une épidémie ERV Beaujon Retour d expérience : gestion d une épidémie ERV C. Martin, cadre, service de médecine interne C. Ciotti, technicienne biohygiéniste, équipe opérationnelle d hygiène Hôpital Beaujon, Clichy Le

Plus en détail

SPECIMEN. Modèle de contrat de travail à durée indéterminée Assistante Maternelle. Entre l employeur. et le salarié. adh@fepem.fr

SPECIMEN. Modèle de contrat de travail à durée indéterminée Assistante Maternelle. Entre l employeur. et le salarié. adh@fepem.fr Modèle de contrat de travail à durée indéterminée Assistante Maternelle Entre l employeur Madame Mademoiselle Monsieur NOM :... Prénom :... Adresse :... En qualité de (père mère tuteur ou autre) :... N

Plus en détail

Engagement réciproque (Annexe 4 de la convention collective)

Engagement réciproque (Annexe 4 de la convention collective) Engagement réciproque (Annexe 4 de la convention collective) Suite au contact pris ce jour : / /.. Entre Monsieur ou Madame... Adresse :....... Téléphone : Fax :.... E-mail :... Et Monsieur ou Madame,

Plus en détail

Le cellulaire et les ondes électromagnétiques éti Mai 2011 APDPIQ Acquisition et affaires municipales Gerard.belisle@videotron.ca Les ondes électromagnétiques But / Comment Notions de base Les différents

Plus en détail

NOTE D INFORMATION. Les animateurs RAM restent à votre disposition pour vous renseigner : ...

NOTE D INFORMATION. Les animateurs RAM restent à votre disposition pour vous renseigner : ... NOTE D INFORMATION Vous avez choisi de faire garder votre enfant par un(e) assistant(e) maternel(le). La législation (loi du 27 juin 2005, articles L773-1 et suivants du code du travail et la convention

Plus en détail

Parentalité responsable. Les possibilités pour accueillir ensemble un enfant

Parentalité responsable. Les possibilités pour accueillir ensemble un enfant Parentalité responsable Les possibilités pour accueillir ensemble un enfant Édition de mars 2013 Parentalité responsable 2 Le congé de maternité Le congé de maternité est de 15 semaines. Il se compose

Plus en détail

MODELE DE CONTRAT DE TRAVAIL A DUREE INDETERMINEE ENTRE PARENTS ET ASSISTANTES MATERNELLES

MODELE DE CONTRAT DE TRAVAIL A DUREE INDETERMINEE ENTRE PARENTS ET ASSISTANTES MATERNELLES MODELE DE CONTRAT DE TRAVAIL A DUREE INDETERMINEE ENTRE PARENTS ET ASSISTANTES MATERNELLES Ce modèle a une fonction d information La Convention Collective Nationale des assistants maternels du particulier

Plus en détail

Les aides aux étudiants

Les aides aux étudiants Les aides aux étudiants Vie pratique L aide sociale : le Service social des étudiants Deux assistantes sociales du CROUS sont présentes sur le campus Jussieu. Elles sont à votre écoute si vous souhaitez

Plus en détail

ANNEXE A L ARRETE DSP N 2014/004

ANNEXE A L ARRETE DSP N 2014/004 ANNEXE A L ARRETE DSP N 2014/004 Liste des centres de vaccination désignés pour effectuer la vaccination anti-amarile et délivrer les certificats internationaux de vaccination contre la fièvre jaune Mise

Plus en détail

Les médecins généralistes et les champs électromagnétiques (CEM)

Les médecins généralistes et les champs électromagnétiques (CEM) Les médecins généralistes et les champs électromagnétiques (CEM) Martine Souques 1, Jacques Lambrozo 2, Anne Perrin 3 1 Service des Études Médicales, EDF, Paris 2 Institut de Recherches Biomédicales des

Plus en détail

ANNEXE A L ARRETE DSP N 2014/004

ANNEXE A L ARRETE DSP N 2014/004 ANNEXE A L ARRETE DSP N 2014/004 Liste des centres de vaccination désignés pour effectuer la vaccination anti-amarile et délivrer les certificats internationaux de vaccination contre la fièvre jaune Mise

Plus en détail

Vous attendez un enfant et vous vous posez des questions

Vous attendez un enfant et vous vous posez des questions Vous attendez un enfant et vous vous posez des questions Dans le cadre de l Offre de service petite enfance, la CAF 52 vous propose un guide regroupant des informations utiles à tous les futurs parents.

Plus en détail

LE CONTRAT D ACCUEIL DU JEUNE ENFANT CHEZ UN (E) ASSISTANT (E) MATERNEL (LE) AGREE (E)

LE CONTRAT D ACCUEIL DU JEUNE ENFANT CHEZ UN (E) ASSISTANT (E) MATERNEL (LE) AGREE (E) LE CONTRAT D ACCUEIL DU JEUNE ENFANT CHEZ UN (E) ASSISTANT (E) MATERNEL (LE) AGREE (E) Pasdecalais.fr Pas-de-Calais le relief de nos talents Conseil Général 1 L ENFANT Nom :. Prénom :. Date de naissance

Plus en détail

Manuel de Gestion Agents non affiliés à la CNRACL ou non titulaires

Manuel de Gestion Agents non affiliés à la CNRACL ou non titulaires GRAS SAVOYE PÔLE COLLECTIVITES LOCALES & ETABLISSEMENTS PUBLICS Filière Statutaire Manuel de Gestion Gestion de votre contrat d assurance statutaire GUIDE PRATIQUE 2015 Sommaire Maladie ordinaire Grave

Plus en détail

DECRET Décret n 2007-628 du 27 avril 2007 relatif aux fromages et spécialités fromagères NOR: ECOC0750331D. Version consolidée au 1 janvier 2014

DECRET Décret n 2007-628 du 27 avril 2007 relatif aux fromages et spécialités fromagères NOR: ECOC0750331D. Version consolidée au 1 janvier 2014 Le 27 novembre 2013 DECRET Décret n 2007-628 du 27 avril 2007 relatif aux fromages et spécialités fromagères NOR: ECOC0750331D Version consolidée au 1 janvier 2014 Le Premier ministre, Sur le rapport du

Plus en détail

Allergie aux protéines de lait et intolérance au lactose

Allergie aux protéines de lait et intolérance au lactose Allergie aux protéines de lait et intolérance au lactose Quelle est la différence entre une allergie alimentaire et une intolérance? Ce sont deux réactions différentes, que peut avoir notre organisme suite

Plus en détail

Passeport. Pôle Addictions. et Précarité. Au sommaire Présentation du pôle Consultation Hospitalisation Accès aux structures

Passeport. Pôle Addictions. et Précarité. Au sommaire Présentation du pôle Consultation Hospitalisation Accès aux structures Pôle Addictions et Précarité Passeport Au sommaire Présentation du pôle Consultation Hospitalisation Accès aux structures Centre Hospitalier Guillaume Régnier www.ch-guillaumeregnier.fr POLE ADDICTIONS

Plus en détail

pour vous aujourd hui et demain Tableau des prestations Multi Santé 2015 AGENTS DE LA DÉFENSE Multi Santé, la formule classique

pour vous aujourd hui et demain Tableau des prestations Multi Santé 2015 AGENTS DE LA DÉFENSE Multi Santé, la formule classique pour vous aujourd hui et demain Tableau des prestations 2015 AGENTS DE, la formule classique la formule classique Les pourcentages sont communiqués en référence au tarif opposable de la Hospitalisation,

Plus en détail

Information Maternité Réseau OMBREL 10 septembre 2013

Information Maternité Réseau OMBREL 10 septembre 2013 Information Maternité Réseau OMBREL 10 septembre 2013 Bienvenue à votre réunion d information sur la maternité La prise en charge du suivi de grossesse La prise encharge de l accouchement La prise en charge

Plus en détail

Liste des produits (liée au formulaire TSM 1)

Liste des produits (liée au formulaire TSM 1) TSM 4 Edition 01/2009 Matière première Liste des produits (liée au formulaire TSM 1) Code Matière première non transformée 101 Lait de non-ensilage X 102 Lait d'ensilage X 103 Lait de zone franche (de

Plus en détail

Terra Santé labellisé

Terra Santé labellisé Terra Santé labellisé La santé dédiée aux agents et personnels territoriaux. Terra Santé labellisé 3 niveaux de garanties, pour les agents et personnels de la fonction publique territoriale Tout employé

Plus en détail

A-1 8 : Etiquetage et information du consommateur

A-1 8 : Etiquetage et information du consommateur A-1 8 : Etiquetage et information du consommateur Mise à jour : Septembre 201 2 Références réglementaires et infra réglementaires : Directive 2000/1 3/CE du 20 mars 2000 modifiée relative au rapprochement

Plus en détail

Vos cotisations. Quelques explications à cette année particulière

Vos cotisations. Quelques explications à cette année particulière Vos cotisations 014 Quelques explications à cette année particulière n L année 014 est marquée par des évolutions législatives importantes ayant un impact sur votre appel de cotisations, en fonction de

Plus en détail

Ministère du Travail, de l Emploi, de la Formation Professionnelle et du Dialogue Social

Ministère du Travail, de l Emploi, de la Formation Professionnelle et du Dialogue Social Ministère du Travail, de l Emploi, de la Formation Professionnelle et du Dialogue Social Unité Territoriale de la DIRECCTE de la Vienne Section Centrale Travail 6, Allée des Anciennes Serres 86280 SAINT-BENOIT

Plus en détail

MODELE DE CONTRAT DE TRAVAIL PARENTS - ASSISTANTE MATERNELLE

MODELE DE CONTRAT DE TRAVAIL PARENTS - ASSISTANTE MATERNELLE MODELE DE CONTRAT DE TRAVAIL PARENTS - ASSISTANTE MATERNELLE 1 Confier ou accueillir un enfant suppose, pour les parents et pour l assistant(e) maternel(le), d apprendre à se connaître et d établir une

Plus en détail

Le Système Modulaire Optionnel

Le Système Modulaire Optionnel Le Système Modulaire Optionnel Votre garantie santé sur mesure... Des partenaires au plus près de votre santé GROUPE France Mutuelle une mutuelle d avance GROUPE France Mutuelle est l une des 30 plus importantes

Plus en détail

LES CONGÉS POUR INDISPONIBILITÉ PHYSIQUE ******* DEUXIÈME PARTIE : Les congés de maladie des agents non titulaires

LES CONGÉS POUR INDISPONIBILITÉ PHYSIQUE ******* DEUXIÈME PARTIE : Les congés de maladie des agents non titulaires Mise à jour : 29/08/2011 LES CONGÉS POUR INDISPONIBILITÉ PHYSIQUE Partie 1 : Les congés pour raison de santé des fonctionnaires CNRACL, droits et obligations Partie 2 : Les congés pour raison de santé

Plus en détail

Congés Payés Utilisation et paramétrages (version 4.36.1)

Congés Payés Utilisation et paramétrages (version 4.36.1) Pégase 3 Congés Payés Utilisation et paramétrages (version 4.36.1) Dernière révision le 20/06/2012 http://www.adpmicromegas.fr SOMMAIRE 1 Les paramétrages liés aux congés payés... 4 1.1 Activation des

Plus en détail

Tableau des prestations Vita Santé 2015

Tableau des prestations Vita Santé 2015 pour vous aujourd hui et demain Tableau des prestations Vita Santé 2015 AGENTS DE Vita Santé, la formule active la formule active Hospitalisation, Court séjour, Maternité, Psychiatrie, Soins de Suite et

Plus en détail

Tout salarié y a droit, quels que soient son emploi, sa catégorie ou qualification, la nature de sa rémunération et son horaire de travail.

Tout salarié y a droit, quels que soient son emploi, sa catégorie ou qualification, la nature de sa rémunération et son horaire de travail. LES CONGES PAYES DES ASSISTANTS MATERNELS Il s'agit d'une période de repos rémunérée accordée obligatoirement chaque année au salarié par son employeur. Pendant cette période, l'employeur ne peut pas faire

Plus en détail

Centre de SSR St Christophe Présentation du centre de Soins de Suite et de Réadaptation

Centre de SSR St Christophe Présentation du centre de Soins de Suite et de Réadaptation Centre de SSR St Christophe Présentation du centre de Soins de Suite et de Réadaptation Historiquement le Centre SSR St Christophe était une Maison de Repos, La Désix, créée en 1958 sur la commune de Sournia.

Plus en détail

Vos soins de santé en toute sérénité! SwissLife Frontaliers Suisses santé

Vos soins de santé en toute sérénité! SwissLife Frontaliers Suisses santé Vos soins de santé en toute sérénité! SwissLife Frontaliers Suisses santé Ajustez votre formule à vos besoins Parce que vous êtes frontalier (1), vous avez des besoins très spécifiques en matière de protection

Plus en détail

Code Postal : Commune :.. Enseignant(e) responsable du projet :... ELEMENTS CONSTITUTIFS DU DOSSIER (cocher les cases concernées)

Code Postal : Commune :.. Enseignant(e) responsable du projet :... ELEMENTS CONSTITUTIFS DU DOSSIER (cocher les cases concernées) Rectorat Division des Elèves et de la Scolarité Service DES 2 Affaire suivie par Jérôme Esparon Téléphone 02 62 48 11 02 Fax 02 62 48 14 55 Courriel des.secretariat @ac-reunion.fr 24, Avenue Georges Brassens

Plus en détail

RISQUES LIES À L UTILISATION DES TELEPHONES PORTABLES AU TRAVAIL

RISQUES LIES À L UTILISATION DES TELEPHONES PORTABLES AU TRAVAIL RISQUES LIES À L UTILISATION DES TELEPHONES PORTABLES AU TRAVAIL Hoareau David Salasca Aurélie Ternisien Loïc Responsables : M. BERNARD et M. ATHUYT UE5 2007 / 2008 Introduction Fin d année 2007 : 50%

Plus en détail

Aide-mémoire DÉLAIS DE CONGÉ ET DE PROTECTION. I. Généralités. II. Les délais de résiliation. 1. Le délai de congé pendant le temps d essai

Aide-mémoire DÉLAIS DE CONGÉ ET DE PROTECTION. I. Généralités. II. Les délais de résiliation. 1. Le délai de congé pendant le temps d essai Aide-mémoire DÉLAIS DE CONGÉ ET DE PROTECTION I. Généralités Au quotidien, les délais de congé et de protection donnent souvent lieu à des incertitudes. Quand le délai de congé commence-t-il à courir,

Plus en détail

Manuel de Gestion Agents affiliés à la CNRACL

Manuel de Gestion Agents affiliés à la CNRACL GRAS SAVOYE PÔLE COLLECTIVITES LOCALES & ETABLISSEMENTS PUBLICS Filière Statutaire Manuel de Gestion Gestion de votre contrat d assurance statutaire GUIDE PRATIQUE 2015 Sommaire Maladie ordinaire Longue

Plus en détail

JE ME SEPARE DE MON ASSISTANT(E) MATERNEL(LE)

JE ME SEPARE DE MON ASSISTANT(E) MATERNEL(LE) JE ME SEPARE DE MON ASSISTANT(E) MATERNEL(LE) 1- LES DIFFERENTS CAS DE RUPTURE 2- LE PREAVIS 3- LES INDEMNITES DE FIN DE CONTRAT 4- LES DOCUMENTS DE FIN DE CONTRAT 5- LA DERNIERE DECLARATION PAJEMPLOI

Plus en détail

REGLEMENT RELATIF A LA PRISE EN CHARGE DES REMUNERATIONS ET DROITS CONNEXES DES STAGIAIRES DE LA FORMATION PROFESSIONNELLE

REGLEMENT RELATIF A LA PRISE EN CHARGE DES REMUNERATIONS ET DROITS CONNEXES DES STAGIAIRES DE LA FORMATION PROFESSIONNELLE REGLEMENT RELATIF A LA PRISE EN CHARGE DES REMUNERATIONS ET DROITS CONNEXES DES STAGIAIRES DE LA FORMATION PROFESSIONNELLE INTRODUCTION Ce règlement, adopté en séance plénière du 22 juin 2009, fixe, à

Plus en détail

Les partenaires sociaux ont donc décidé de faire évoluer les tarifs pour rétablir l équilibre de ce régime.

Les partenaires sociaux ont donc décidé de faire évoluer les tarifs pour rétablir l équilibre de ce régime. EN PARTENARIAT AVEC Objet : Lettre avenant - Evolution des dispositions du régime d assurance complémentaire Frais de santé de vos salariés non cadres au 01/01/2014. Accord National du 10 juin 2008 modifié

Plus en détail

mis SANTÉ en toute simplicité, en toute liberté.

mis SANTÉ en toute simplicité, en toute liberté. mis SANTÉ en toute simplicité, en toute liberté. mis SANTÉ c est bon de savoir où l on va... Ë Une gamme de garanties adaptées à votre nouvelle vie : Simpliciti vous bénéficiez d une couverture Hospitalisation

Plus en détail

Manuel de Gestion Agents affiliés à la CNRACL

Manuel de Gestion Agents affiliés à la CNRACL GRAS SAVOYE PÔLE COLLECTIVITES LOCALES & ETABLISSEMENTS PUBLICS Filière Statutaire Manuel de Gestion Gestion de votre contrat d assurance statutaire GUIDE PRATIQUE Sommaire Maladie ordinaire Longue maladie,

Plus en détail

Introduction. 1. Objectifs. 2. Matériel et méthodes. 3. Résultats

Introduction. 1. Objectifs. 2. Matériel et méthodes. 3. Résultats RECONNAISSANCE ET REPARATION DE LA SURDITE PROFESSIONNELLE EN TUNISIE A PROPOS D UNE ETUDE EPIDEMIOLOGIQUE H. KAMMOUN MOATEMRI - H. HAJ SALAH - K. REJEB - N. MRIZAK - M. AKROUT - A. CHARRADA - A. GHACHEM

Plus en détail

ACCORD SUR LE TELE TRAVAIL. Préambule : Page 2. Article 1 : Principes généraux Page 3. Article 2 : Critères d éligilibilité Page 3

ACCORD SUR LE TELE TRAVAIL. Préambule : Page 2. Article 1 : Principes généraux Page 3. Article 2 : Critères d éligilibilité Page 3 ACCORD SUR LE TELE TRAVAIL Préambule : Page 2 Article 1 : Principes généraux Page 3 Article 2 : Critères d éligilibilité Page 3 Article 3 : Mise en œuvre du télétravail Page 4 - Article 3.1 : formulation

Plus en détail

L essentiel pour mon job d été. Avec vous, à chaque

L essentiel pour mon job d été. Avec vous, à chaque L essentiel pour mon job d été Avec vous, à chaque Durée du temps de travail Durée légale de travail : 35h/semaine Durées max. : 10h/jour, 48h/semaine + 18 ans Temps de repos : 11h/jour, 35h/semaine Pause

Plus en détail

Visite de la ferme pédagogique du Bessy. Valérie et Christian LALEUF

Visite de la ferme pédagogique du Bessy. Valérie et Christian LALEUF Visite de la ferme pédagogique du Bessy Valérie et Christian LALEUF L'exploitation agricole est principalement laitière, avec 50 vaches de race Prim'Holstein, 40 génisses et des veaux de boucherie. La

Plus en détail

Les congés payés et les jours fériés pour l assistant maternel

Les congés payés et les jours fériés pour l assistant maternel Les congés payés et les jours fériés pour l assistant maternel En tant que salarié à part entière, l assistant maternel a droit aux congés payés et aux jours fériés dans le respect de la législation en

Plus en détail

Après les années MEP, les années mis. Pour ma mutuelle, je sais où je vais

Après les années MEP, les années mis. Pour ma mutuelle, je sais où je vais Après les années MEP, les années mis Pour ma mutuelle, je sais où je vais Bienvenue dans vos années mis Vos études sont terminées, il vous faut donc passer de votre mutuelle étudiante à une mutuelle spécialisée

Plus en détail

CE QU IL FAUT SAVOIR POUR GUIDER NOS INTERLOCUTEURS DANS LE DOMAINE DE LA SANTE

CE QU IL FAUT SAVOIR POUR GUIDER NOS INTERLOCUTEURS DANS LE DOMAINE DE LA SANTE CE QU IL FAUT SAVOIR POUR GUIDER NOS INTERLOCUTEURS DANS LE DOMAINE DE LA SANTE SE SOIGNER A MOINDRE FRAIS... 2 La CMU de BASE... 3 LA CMU COMPLEMENTAIRE... 5 L ACS... 7 TABLEAU... 8 L'AME... 9 LE CMP...

Plus en détail

Pégase 3 Congés payés : Dispositions générales. Dernière révision le 20/11/2006. http://www.micromegas.fr pegase3@micromegas.fr

Pégase 3 Congés payés : Dispositions générales. Dernière révision le 20/11/2006. http://www.micromegas.fr pegase3@micromegas.fr Pégase 3 Congés payés : Dispositions générales Dernière révision le 20/11/2006 http://www.micromegas.fr pegase3@micromegas.fr Sommaire Activation de la gestion des congés payés...3 Le décompte des jours...5

Plus en détail

Nous restons à votre disposition pour vous apporter toute précision complémentaire.

Nous restons à votre disposition pour vous apporter toute précision complémentaire. Marseille, le 9 juillet 2014. Objet : obligations des employeurs Madame, Monsieur, Dans le cadre de notre mission de conseil, nous souhaitions vous rappeler certaines obligations incombant aux employeurs

Plus en détail

Formation relative à la sécurité alimentaire en fromagerie

Formation relative à la sécurité alimentaire en fromagerie Formation relative à la sécurité alimentaire en fromagerie Chapitre 6: l industrie fromagère Formation relative à la sécurité alimentaire en fromagerie Formation continue relative à la sécurité alimentaire

Plus en détail

Module 1. Formation à la structure Mutuelle et aux outils d'accès aux soins de santé

Module 1. Formation à la structure Mutuelle et aux outils d'accès aux soins de santé Module 1 Formation à la structure Mutuelle et aux outils d'accès aux soins de santé Partie 3 - Assurance Maladie Invalidité les indemnités. Plan A- INCAPACITÉ PRIMAIRE(1)(2) B- INVALIDITÉ (1)(2) (3)Principes

Plus en détail

MERCI DE RETOURNER LE BON DE PRISE EN CHARGE ET/OU LA FICHE RÉCAPITULATIVE DANS L ENVELOPPE T

MERCI DE RETOURNER LE BON DE PRISE EN CHARGE ET/OU LA FICHE RÉCAPITULATIVE DANS L ENVELOPPE T À l attention du bénéficiaire : BILAN SANTÉ RETRAITE AUTO-QUESTIONNAIRE Ce questionnaire servira de fil conducteur à la consultation avec votre médecin traitant. À l issue de l entretien, vous pouvez soit

Plus en détail

Gérer le temps de travail, les congés et les absences

Gérer le temps de travail, les congés et les absences Gérer le temps de travail, les congés et les absences I. L ORGANISATION DES CONGES Le Code du travail prévoit deux catégories de congés : les congés annuels, dits congés payés, qui représentent 2,5 jours

Plus en détail

L assurance maternité

L assurance maternité CAISSE DE COORDINATION AUX ASSURANCES SOCIALES L assurance maternité Mise à jour : Février 2015 L assurance maternité Lorsque vous êtes enceinte, vous pouvez bénéficier de l assurance maternité en tant

Plus en détail

Surveillance de la santé. Brochure d information dans la cadre du "bien-être au travail"

Surveillance de la santé. Brochure d information dans la cadre du bien-être au travail Surveillance de la santé Brochure d information dans la cadre du "bien-être au travail" Sommaire Sommaire 1 1. Introduction 2 2. Analyse des risques 3 2.1. Etablissement de la liste des risques 3 2.2.

Plus en détail

Diagramme complet de fabrication du Comté

Diagramme complet de fabrication du Comté Diagramme complet de fabrication du Comté Les informations figurant dans ce diagramme représentent l'ensemble des cas possibles. Il existe néanmoins beaucoup de variantes fromagerie par fromagerie. LAIT

Plus en détail

MINISTÈRE DU TRAVAIL, DES RELATIONS SOCIALES, DE LA FAMILLE, DE LA SOLIDARITÉ ET DE LA VILLE CONVENTIONS COLLECTIVES. Convention collective nationale

MINISTÈRE DU TRAVAIL, DES RELATIONS SOCIALES, DE LA FAMILLE, DE LA SOLIDARITÉ ET DE LA VILLE CONVENTIONS COLLECTIVES. Convention collective nationale MINISTÈRE DU TRAVAIL, DES RELATIONS SOCIALES, DE LA FAMILLE, DE LA SOLIDARITÉ ET DE LA VILLE CONVENTIONS COLLECTIVES Brochure n o 3264 Convention collective nationale IDCC : 1659. ROUISSAGE ET TEILLAGE

Plus en détail

1 - Mise en œuvre du jour de carence

1 - Mise en œuvre du jour de carence Le Recteur de l'académie de Lille à Mesdames et Messieurs les Chefs d'etablissements Privés liés à l'etat par contrat N 4-923 Lille, le 16 avril 2012 Rectorat de l Académie de Lille Division de l Enseignement

Plus en détail

RECRUTEMENT SURVEILLANCE DES EXAMENS. Temps de travail : Vous êtes recruté(e) pour une durée et un nombre d heures fixés contractuellement.

RECRUTEMENT SURVEILLANCE DES EXAMENS. Temps de travail : Vous êtes recruté(e) pour une durée et un nombre d heures fixés contractuellement. RECRUTEMENT SURVEILLANCE DES EXAMENS Temps de travail : Vous êtes recruté(e) pour une durée et un nombre d heures fixés contractuellement. Rémunération principale : Votre rémunération sera le résultat

Plus en détail

MINISTÈRE DES AFFAIRES SOCIALES ET DE LA SANTÉ. Assurance maladie, maternité, décès. Direction de la sécurité sociale

MINISTÈRE DES AFFAIRES SOCIALES ET DE LA SANTÉ. Assurance maladie, maternité, décès. Direction de la sécurité sociale Protection sociale Assurance maladie, maternité, décès MINISTÈRE DE L ÉCONOMIE ET DES FINANCES _ MINISTÈRE DES AFFAIRES SOCIALES ET DE LA SANTÉ _ Direction de la sécurité sociale Sous-direction de l accès

Plus en détail

CONTRAT DE TRAVAIL D ASSISTANTE MATERNELLE EMPLOYEE PAR UN PARTICULIER

CONTRAT DE TRAVAIL D ASSISTANTE MATERNELLE EMPLOYEE PAR UN PARTICULIER CONTRAT DE TRAVAIL D ASSISTANTE MATERNELLE EMPLOYEE PAR UN PARTICULIER Ce contrat de travail, établi conformément à la Convention Collective Nationale «des Assistants Maternels du Particulier Employeur»,

Plus en détail

à durée indéterminée Assistant(e) maternel(le) agréé(e)

à durée indéterminée Assistant(e) maternel(le) agréé(e) www.pajemploi.urssaf.fr Contrat de travail à durée indéterminée Assistant(e) maternel(le) agréé(e) 1 Entre l employeur : Nom de naissance :... Nom d usage :... Prénom :... Adresse :......Ville :... Code

Plus en détail

Le point sur ALLER PLUS LOIN DANS VOTRE ACTUALITÉ SOCIALE

Le point sur ALLER PLUS LOIN DANS VOTRE ACTUALITÉ SOCIALE Le point sur ALLER PLUS LOIN DANS VOTRE ACTUALITÉ SOCIALE SOCIAL Mai 2007 Les congés payés en 2007 Thème d actualité à l approche de l été, les congés payés restent un sujet d interrogation et de possibles

Plus en détail

LA FAMILLE :.. ET Mr ou Mme : assistant(e) maternel(le) agréé(e) : DATE D EFFET DU CONTRAT (début de l accueil) : POUR L ACCUEIL DE L ENFANT :

LA FAMILLE :.. ET Mr ou Mme : assistant(e) maternel(le) agréé(e) : DATE D EFFET DU CONTRAT (début de l accueil) : POUR L ACCUEIL DE L ENFANT : EXEMPLE DE CONTRAT DE TRAVAIL A DUREE INDETERMINEE POUR L ACCUEIL DUN ENFANT PAR UN(E) ASSISTANT(E) MATERNEL(LE) AGREE(E) A SON DOMICILE Conformément à la convention collective nationale de travail des

Plus en détail

CONVENTION DE PLACEMENT

CONVENTION DE PLACEMENT CONVENTION DE PLACEMENT Pour l enfant : (prénom et nom) Dès le : (date du début du placement) D une part, Entre Le représentant légal de l enfant, ci-après désigné la famille placeuse, dont les coordonnées

Plus en détail

Gwendoline Aubourg Employer quelqu un chez soi

Gwendoline Aubourg Employer quelqu un chez soi Gwendoline Aubourg Employer quelqu un chez soi Groupe Eyrolles, 2004, ISBN 2-7081-3541-4 Introduction............................................... 7 Définition des emplois à domicile.................................

Plus en détail

BILAN SOCIAL 2012 BNP PARIBAS S.A.

BILAN SOCIAL 2012 BNP PARIBAS S.A. BILAN SOCIAL 2012 BNP PARIBAS S.A. SOMMAIRE 1 EMPLOI 11 EFFECTIFS p 2 12 PERSONNEL EXTÉRIEUR p 8 13 EMBAUCHES AU COURS DE L ANNÉE CONSIDÉRÉE p 9 14 DÉPARTS p 10 15 PROMOTIONS ET AUGMENTATIONS p 11 16

Plus en détail

FACTEURS D HYGIENE ET DE CONFORT DES LOGEMENTS

FACTEURS D HYGIENE ET DE CONFORT DES LOGEMENTS FACTEURS D HYGIENE ET DE CONFORT DES LOGEMENTS Objectifs: - déterminer les sources de pollution de l air de la maison et les conséquences sur la santé et la salubrité. - déterminer sur les températures

Plus en détail

Reflexio Santé. La complémentaire santé qui évolue avec vous. www.francemutuelle.fr

Reflexio Santé. La complémentaire santé qui évolue avec vous. www.francemutuelle.fr Reflexio Santé La complémentaire santé qui évolue avec vous. www.francemutuelle.fr Sécurité sociale et complémentaire, essayons d y voir plus clair! Qui rembourse quoi? La Sécurité sociale rembourse une

Plus en détail

INDEMNISATION DES SÉQUELLES EN DROIT DE LA SÉCURITÉ SOCIALE

INDEMNISATION DES SÉQUELLES EN DROIT DE LA SÉCURITÉ SOCIALE 5. INDEMNISATION DES SÉQUELLES EN DROIT DE LA SÉCURITÉ SOCIALE Dr Jacqueline Cardona L INCAPACITÉ PERMANENTE (IP) EN ACCIDENT DU TRAVAIL Principe juridique Article L 434-2 du code de la sécurité sociale

Plus en détail

Être aux petits soins

Être aux petits soins L offre AG2R LA MONDIALE pour les PROFESSIONNELS Partout en France un acteur de référence de l assurance de protection sociale et patrimoniale santé Complémentaire santé Prévoyance Incapacité et invalidité

Plus en détail

CONTRAT DE TRAVAIL. Nom :... Prénom :... Ce contrat doit être établi avant l accueil de l enfant.

CONTRAT DE TRAVAIL. Nom :... Prénom :... Ce contrat doit être établi avant l accueil de l enfant. CONTRAT DE TRAVAIL Il est conclu un contrat de travail régi par : la loi n 2005-706 du 27 juin 2005 relative aux assistants maternels et aux assistants familiaux ; le décret n 2006-627 du 29 mai 2006 relatif

Plus en détail

VOTRE ANNUAIRE DIABÈTE EN LOIR-ET-CHER

VOTRE ANNUAIRE DIABÈTE EN LOIR-ET-CHER VOTRE ANNUAIRE DIABÈTE EN LOIR-ET-CHER EDITO Conscients de la multiplicité des acteurs et des rôles de chacun, nous, acteurs du diabète en Loiret-Cher, nous sommes réunis afin de travailler à l élaboration

Plus en détail

CUSSTR : Commission Universitaire de Sécurité et Santé au Travail Romande. Protection de la maternité

CUSSTR : Commission Universitaire de Sécurité et Santé au Travail Romande. Protection de la maternité CUSSTR : Commission Universitaire de Sécurité et Santé au Travail Romande Protection de la maternité Introduction Une attention particulière doit être apportée à la protection des femmes enceintes et allaitantes

Plus en détail

CONTRAT DE TRAVAIL D ASSISTANTE MEDICALE

CONTRAT DE TRAVAIL D ASSISTANTE MEDICALE 1 CONTRAT DE TRAVAIL D ASSISTANTE MEDICALE Docteur et Nom de l'assistante Conviennent ce qui suit : Pour ne pas alourdir le texte, la forme féminine est privilégiée. Elle s applique aux deux sexes. I.

Plus en détail

CAPACITES DE MEDECINE ANNEE UNIVERSITAIRE 2015-2016

CAPACITES DE MEDECINE ANNEE UNIVERSITAIRE 2015-2016 CAPACITES DE MEDECINE ANNEE UNIVERSITAIRE 2015-2016 FACULTE DE MEDECINE PARIS DESCARTES - Site Cochin SERVICE DES FORMATIONS COMPLEMENTAIRES 24 rue du Faubourg Saint-Jacques 75014 PARIS Rer (B) : Port-Royal

Plus en détail

Reflexio Plénitude. La complémentaire santé sur-mesure pour les plus exigeants. www.francemutuelle.fr

Reflexio Plénitude. La complémentaire santé sur-mesure pour les plus exigeants. www.francemutuelle.fr Reflexio Plénitude La complémentaire santé sur-mesure pour les plus exigeants www.francemutuelle.fr Sécurité sociale et complémentaire, essayons d y voir plus clair! Qui rembourse quoi? La Sécurité sociale

Plus en détail

Articles L423-1 et suivants et D423-1 et suivants du Code de l action sociale et des familles

Articles L423-1 et suivants et D423-1 et suivants du Code de l action sociale et des familles LES ASSISTANTS MATERNELS employés par des particuliers Références : - Convention Collective Nationale de travail des assistants maternels du particulier employeur du 1 er juillet 2004, applicable au 1

Plus en détail

PROJET D ACCORD D ENTREPRISE SUR LES MOYENS ACCORDES AUX COMITES D HYGIENE, DE SECURITE ET DES CONDITIONS DE TRAVAIL

PROJET D ACCORD D ENTREPRISE SUR LES MOYENS ACCORDES AUX COMITES D HYGIENE, DE SECURITE ET DES CONDITIONS DE TRAVAIL PROJET D ACCORD D ENTREPRISE SUR LES MOYENS ACCORDES AUX COMITES D HYGIENE, DE SECURITE ET DES CONDITIONS DE TRAVAIL Projet accord ENDEL réunion du 20 juin 2012 Page 1 / 7 Entre : La Société Endel dont

Plus en détail

Téléphones mobiles. Santé et Sécurité MINISTÈRE DES AFFAIRES SOCIALES ET DE LA SANTÉ

Téléphones mobiles. Santé et Sécurité MINISTÈRE DES AFFAIRES SOCIALES ET DE LA SANTÉ Téléphones mobiles Santé et Sécurité MINISTÈRE DES AFFAIRES SOCIALES ET DE LA SANTÉ Utiliser un téléphone mobile est-il dangereux pour la santé? Avec plus de 66 millions d abonnements en France fin 2011,

Plus en détail

vivre l esprit plus léger avec unéo

vivre l esprit plus léger avec unéo SANTÉ PRÉVENTION ACCOMPAGNEMENT SOCIAL Face à un arrêt de travail, Édition 2015 vivre l esprit plus léger avec unéo RÉSERVÉE AUX ADHÉRENTS ET À LEUR CONJOINT, CONCUBIN OU PARTENAIRE LIÉ PAR UN PACS Mutuelle

Plus en détail

Carte d identité : Soins et traitements en cours : Antécédents familiaux (allergies, cancer, diabète, HTA, infarctus ) :

Carte d identité : Soins et traitements en cours : Antécédents familiaux (allergies, cancer, diabète, HTA, infarctus ) : Carte d identité : Nom : Prénom : Adresse et ( : Date de naissance : Combien mesurez vous? Comment m avez-vous connue? : Poids? Date et heure du rendez-vous : Tour de taille en cm? Questionnaire en vue

Plus en détail

SELECTION INFIRMIERE 2014

SELECTION INFIRMIERE 2014 LISTE 2 DEAS - DEAP IFSI du CENTRE HOSPITALIER DU FOREZ (Site de MONTBRISON) 2 Bd Gambetta BP 219 42605 MONTBRISON Cédex 04.77.96.71.30 IFSI du CH de ROANNE 35 bis rue Albert Thomas 42300 ROANNE 04.77.23.79.80

Plus en détail

Moisissures pour fromagerie

Moisissures pour fromagerie Moisissures pour fromagerie Quatre cultures de fromage, pour fromage à la France, sont maintenant disponibles: - Bacterium linens - Penicillium roqueforti - Bacterium propioni - Penicillium candidum Quelques

Plus en détail

La lettre du. Les évolutions du régime de prévoyance

La lettre du. Les évolutions du régime de prévoyance La lettre du N 12 Novembre 2011 Les évolutions du régime de prévoyance Depuis l accord initial du 19 mars 2003 qui a mis en place un régime de prévoyance pour la branche du commerce de détail de l habillement

Plus en détail

Kamaga - Fotolia.com

Kamaga - Fotolia.com GUIDE PRATIQUE 2013 Kamaga - Fotolia.com sommaire VOUS ET L APPRENTISSAGE DE LA VIE P.3 VOUS ET LA VIE ACTIVE P.7 VOUS ET VOTRE VIE FAMILIALE P.13 VOUS ET LES ALÉAS DE LA VIE P.21 VOUS ET VOS REMBOURSEMENTS

Plus en détail

LES CONGES DES AGENTS TERRITORIAUX I/ CONGES DES FONCTIONNAIRES TITULAIRES AFFILIES A LA CNRACL

LES CONGES DES AGENTS TERRITORIAUX I/ CONGES DES FONCTIONNAIRES TITULAIRES AFFILIES A LA CNRACL Note d'informations du 15 décembre 2009 LES CONGES DES AGENTS TERRITORIAUX Congés annuels Art. 57 loi n 84-53 Décret n 85-1250 I/ CONGES DES FONCTIONNAIRES TITULAIRES AFFILIES A LA CNRACL Nature du congé

Plus en détail

L ASSURANCE MALADIE ET VOUS VOUS ÊTES INTERMITTENTS ET SALARIÉS DU SPECTACLE VIVANT ET DE L'AUDIOVISUEL

L ASSURANCE MALADIE ET VOUS VOUS ÊTES INTERMITTENTS ET SALARIÉS DU SPECTACLE VIVANT ET DE L'AUDIOVISUEL L ASSURANCE MALADIE ET VOUS VOUS ÊTES INTERMITTENTS ET SALARIÉS DU SPECTACLE VIVANT ET DE L'AUDIOVISUEL VOTRE AFFILIATION Dans le code du travail, sont considérés «comme artistes du spectacle, notamment

Plus en détail

COTISATIONS OFFRE ENSEIGNEMENT PRIVE OBLIGATOIRE REGIME GENERAL DE LA SECURITE SOCIALE

COTISATIONS OFFRE ENSEIGNEMENT PRIVE OBLIGATOIRE REGIME GENERAL DE LA SECURITE SOCIALE Les avantages d un contrat à adhésion obligatoire: Des garanties de bon niveau. Un coût moins élevé qu un contrat individuel. Une prise à hauteur 50% de la cotisation par l établissement. Une cotisation

Plus en détail

A Nancy 14 novembre 2012 n 12/00388, Ch. soc., M. c/ Sté Lorraine Environnement

A Nancy 14 novembre 2012 n 12/00388, Ch. soc., M. c/ Sté Lorraine Environnement A Nancy 14 novembre 2012 n 12/00388, Ch. soc., M. c/ Sté Lorraine Environnement (Extraits) Sur le licenciement : Attendu que la lettre de licenciement, qui fixe les limites du litige, doit être suffisamment

Plus en détail

DOSSIER D ADMISSION 2015 - LES PIVOINES

DOSSIER D ADMISSION 2015 - LES PIVOINES DOSSIER D ADMISSION 2015 EN ACCUEIL DE JOUR - LES PIVOINES A NEUILLY-SUR-SEINE Accueil de jour les Pivoines - 16, rue des Graviers. 92200 Neuilly sur Seine 01 78 99 72 74 01 78 99 72 75 accueil-de-jour@ehpadneuilly.com

Plus en détail