Salariés expatriés, rattachés à une entreprise mandataire de son personnel

Dimension: px
Commencer à balayer dès la page:

Download "Salariés expatriés, rattachés à une entreprise mandataire de son personnel"

Transcription

1 Salariés expatriés, rattachés à une entreprise mandataire de son personnel 1

2

3 Votre employeur vous propose de partir travailler à l étranger en qualité d expatrié. Ce nouveau statut qui va entraîner, pour vous et votre famille, une autre manière de vivre, suscite sans doute quelques interrogations auxquelles vous souhaitez, bien sûr, obtenir des réponses avant votre départ. Parmi les questions que vous vous posez, celles qui concernent votre protection sociale sont particulièrement importantes. Vous savez déjà que votre employeur a choisi de vous faire adhérer à l une ou plusieurs des assurances proposées par la Caisse des Français de l Étranger (CFE). Pour vous aider à mieux connaître les avantages et les spécificités de la CFE, nous avons réalisé ce livret dont l objectif essentiel est de vous informer au mieux sur les garanties offertes et les liens qui existent avec le régime général de la Sécurité sociale. Si d autres informations vous sont nécessaires, interrogez votre employeur ou contactez-nous directement. Nous sommes à votre disposition. Michel TOUVEREY Directeur 1

4 Sommaire L histoire de la protection sociale des expatriés en bref 3 4 bonnes raisons d adhérer à la CFE 4 L adhésion Le droit aux prestations 6 Les cotisations 7 Les prestations maladiematernité-invalidité 9 Les prestations accidents du travail-maladies professionnelles 12 L action sanitaire et sociale-prévention 14 Les prestations vieillesse 16 Le retour définitif en France 19 Les formalités 20 Quelques adresses utiles 22 2

5 L histoire de la protection sociale des expatriés en bref Elle est encore récente puisque c est seulement en 1965 que le Législateur a permis aux salariés, travaillant ou ayant travaillé hors de France, d adhérer à l assurance volontaire vieillesse afin de continuer à cotiser pour leur retraite de la Sécurité sociale. En 1978 fut créée la caisse des Expatriés, devenue en 1985 la Caisse des Français de l Étranger. La protection sociale proposée alors s adressait aux salariés qui pouvaient adhérer aux assurances maladie-maternité-invalidité d une part, accidents du travail-maladies professionnelles d autre part. Depuis, des étapes importantes ont été franchies et aujourd hui tout Français qui part s installer à l étranger, que ce soit pour étudier, travailler ou simplement y résider, peut bénéficier de la Sécurité sociale en adhérant à la CFE. Véritable caisse de Sécurité sociale spécialisée dans la gestion des dossiers d expatriés, la CFE est un dispositif original qui sait répondre aux demandes des entreprises comme aux besoins des salariés. 3

6 4 bonnes raisons d adhérer à la CFE Vous partez travailler à l étranger et votre employeur souhaite vous assurer dans votre pays d accueil la même protection sociale que celle que vous avez en France. C est-à-dire, en premier lieu qu il tient à vous maintenir à la Sécu rité sociale. Pour cela, il a choisi de vous faire adhérer à la Caisse des Français de l Étranger (CFE). La CFE, qui couvre les risques maladie-maternité-invalidité, accidents du travail-maladies professionnelles, vieillesse vous offre des avantages spécifiques et, dans certains cas, des garanties irremplaçables. Garder le lien avec la Sécurité sociale Lorsque votre employeur vous fait adhérer à la CFE, vous restez à la Sécurité sociale. Pas de rupture avec vos droits antérieurs, pas de trimestres perdus pour votre retraite, la continuité de votre couverture sociale est assurée. Départ et retour en France ne posent aucun problème : vous êtes à la Sécu, vous restez à la Sécu ainsi que vos ayants droit (voir encadré page 5). 4 Une protection sociale sur mesure La CFE est une caisse d assurance volontaire. Votre entreprise peut vous faire cotiser à un ou plusieurs risques, en fonction de votre pays d accueil et de votre situation professionnelle et familiale. Aux assurances de base maladiematernité-invalidité et accidents du travail-maladies profession nelles peuvent s ajouter des options (indemnités journalières/capital décès, voyages d ex pa triation) dont vous pouvez exa miner l opportunité avec votre employeur.

7 Sont ayants droit d un assuré : le conjoint ou le concubin, lié ou non par un Pacte Civil de Solidarité (PACS), sans activité professionnelle et à la charge totale effective et permanente de l assuré (le concubin doit, en plus, vivre habituellement sous le même toit que l assuré). Les enfants jusqu à 20 ans s ils poursuivent des études. La CFE rembourse dans la limite des tarifs et des taux applicables en France ; ce qui peut se révéler insuffisant, surtout dans les pays où le coût médical est élevé. Pour vous permettre d être mieux rem boursé, votre employeur a très certainement signé un contrat avec une assurance com plé mentaire, partenaire ou non de la CFE. Il vous informera de son choix et des avantages que cela vous apporte. Moins cher que la Sécurité sociale France Les tarifs de la CFE, très compé titifs, sont moins élevés que ceux du régime général, ce qui est intéressant pour l employeur et son salarié. Les expatriés de moins de 30 ans bénéficient automatiquement d une ristourne de 20 % sur le montant de leur cotisation d assurance maladie et ceux âgés de 30 à moins de 35 ans, d une ristourne de 10 %. Votre adhésion à l assurance maladie de la CFE vous dispense du paiement de la contribution sociale généralisée (CSG) et de la contribution au remboursement de la dette sociale (CRDS) quel que soit votre domicile fiscal. Un service adapté à l international Avec le service en ligne de la CFE, vous bénéficiez à tout moment d un accès à votre espace personnel sur le site Vous pouvez consulter, télécharger, imprimer et commander de nombreux documents et payer en ligne vos cotisations. De plus, chaque année, de nouveaux hopitaux sont conventionnés par la CFE pour vous permettre de bénéficier du tiers-payant. 5

8 L adhésion - Le droit aux prestations Les conditions pour adhérer Vous devez : être de nationalité française, ou ressortissant d un État membre de l Espace Économique Européen (y compris la Suisse) précédemment affilié à un régime français de Sécurité sociale ; exercer une activité salariée à l étranger ou dans les TOM ; résider à l étranger : les frontaliers qui résident en France mais travaillent hors de France sont exclus. Si vous êtes de nationalité étrangère et que l entreprise qui vous envoie hors de France est mandataire de son personnel, vous pouvez également, sous certaines conditions, adhérer à la CFE. Quand avez-vous droit aux prestations? Dans la mesure où vous étiez assuré social en France immé diatement avant votre inscription à la CFE, il y a coordination avec votre régime de Sécurité sociale précédent et vous avez droit, à compter de votre adhésion, aux différentes prestations des assurances maladie-maternité-invalidité et accidents du travail-maladies professionnelles de la CFE. 6

9 Les cotisations Assurance maladie-maternité-invalidité Le montant de la cotisation, calculée sur la base de 50 %, 66,66 %, 100 % du plafond de la Sécurité sociale, est fonction de votre salaire brut résultant de votre activité à l étranger (primes et indemnités com prises) avant toute déduction fiscale ou sociale. Le taux global (parts patronale et salariale) est variable selon le nombre d expatriés de l entreprise adhérant à la CFE. Il est au maximum de 6,10 % du plafond de la Sécurité sociale. La cotisation couvre, comme en France, l assuré(e) et ses ayants droit (voir encadré page 5). Option indemnités journalières/capital décès Son taux de 0,65 % s applique à la même base de cotisation que l assurance principale. Assurance accidents du travail-maladies professionnelles La base de cotisation, valable pour une année civile, est à mentionner sur votre bulletin d adhésion. Elle doit être comprise entre un minimum et un maximum fixés annuellement. Elle ne correspond pas forcément à votre salaire réel. Le taux de cotisation est au maximum de 1 % de la base mentionnée, quels que soient l activité et le nombre d accidents relevés pour l entreprise. Une ristourne sur le taux peut être accordée aux entreprises sous certaines conditions (durée d affiliation, effectifs, résultats). Option voyages d expatriation Son taux de 0,20 % s applique à la base choisie pour l assurance accidents du travail. 7

10 Les cotisations (suite) Assurance vieillesse Il existe 4 bases de cotisation (25 %, 50 %, 75 %, 100 % du plafond de la Sécurité sociale). Vous cotisez sur l une de ces bases en fonction de vos revenus professionnels (catégories 1 à 3) ou de votre âge (caté gorie 4 pour les moins de 22 ans). Le taux est égal à 15,90 %. Conjoints d expatriés Les personnes qui, par exemple, sont amenées à quitter leur emploi pour suivre leur conjoint expatrié et qui élèvent un ou plusieurs enfants à charge de moins de 20 ans, peuvent continuer à cotiser à l assurance vieillesse, de manière à ne pas perdre de trimestres pour leur future retraite de la Sécurité sociale. La cotisation est forfaitaire. Le paiement des cotisations Au début de chaque trimestre civil, l entreprise mandataire de son personnel reçoit un bordereau collectif qui appelle les cotisations pour le trimestre en cours. C est donc elle qui règle les cotisations à la CFE. De même l entreprise signale à la CFE tous les mouvements d adhésion et de radiation dans les meilleurs délais. La répartition des charges employeur/salarié est laissée à la libre appréciation des deux parties. Vous devez savoir que l adhésion à l assurance volontaire de la CFE ne dispense pas de cotiser aux régimes obligatoires du pays d expatriation (y compris les pays de l Espace Économique Européen). 8

11 Les prestations maladiematernité-invalidité Les prestations maladie-maternité Ce sont les mêmes que celles du régime général. Sous réserve du paiement des cotisations, elles sont versées à l assuré et à ses ayants droit pour les soins dispensés à l étranger et en France, lors de séjours temporaires inférieurs à 3 mois consécutifs. Les ayants droit restés en France, au domicile de l assuré, bénéficient également de ces prestations. Les soins à l étranger Les frais médicaux, chirurgicaux, hospitaliers, dentaires, d optique, etc, sont remboursés sur la base des frais réels et dans la limite des tarifs et des taux pratiqués en métropole (voir annexe). Les frais pharmaceutiques sont, en principe, remboursés à 65 % des frais réels ; toutefois le remboursement peut être limité au coût d un traitement identique en France. En cas d hospitalisation, l avance des frais doit être faite - par vous-même ou par votre assureur complémentaire ou par votre employeur - sauf si vous êtes hospitalisé dans un établissement de soins avec lequel la CFE a passé une convention de tiers payant. La CFE rembourse ensuite sur présentation de factures acquittées. Si le malade est exonéré du ticket modérateur, les conditions de prise en charge à 100 % sont les mêmes qu au régime général. Pour une maternité, la CFE rembourse 100 % des frais réels dans la limite des tarifs métropole (surveillance prénatale, frais d accouchement, surveil lance du nourrisson). 9

12 Les prestations maladie-maternité-invalidité (suite) Les soins en France La CFE rembourse dans les mêmes conditions que le régime général. En cas d hospitalisation en France dans un établissement conventionné, n oubliez pas de présenter votre carte d assuré CFE, qui permet à l établissement de nous demander directement la prise en charge. En cas de grossesse, si la future mère a une adresse en France, elle peut éventuellement bénéficier de prestations familiales auprès de la Caisse d allocations familiales de son domicile. Les indemnités journalières et le capital décès Ces prestations sont dues si l option correspondante a été souscrite. L indemnité journalière (maladie ou maternité) est fonction de la base de cotisation. En assurance maladie, elle est versée à compter du 31 ème jour d arrêt continu, pendant : 120 jours pour les arrêts de courte durée ; 2 ans de date à date, pour les affections de longue durée. En assurance maternité, elle est servie à l assurée pendant 16 semaines correspondant à sa cessation d activité. Le capital décès, égal au 1/4 de la base annuelle de cotisation, est versé aux ayants droit de l assuré. Les différents montants de ces deux prestations figurent en annexe. 10

13 Important La pension d invalidité CFE ouvre droit, sans versement de cotisation, aux presta tions maladie-maternité pour l as suré* et ses ayants droit. Les périodes pendant lesquelles l assuré perçoit une pension d invalidité permettent la validation de trimestres d assurance pour la retraite de la Sécurité sociale, sous réserve que l inva lide ait cotisé à l assurance volontaire vieillesse avant sa mise en invalidité. *Sauf s il y a reprise d une activité professionnelle. Les prestations invalidité L assurance invalidité prévoit le versement d une pension mensuelle destinée à compenser la perte de salaire résultant d une réduction prolongée de la capacité de gain, par suite de maladie ou d accident d origine non professionnelle. Elle ne peut être accordée qu à l assuré. Pour pouvoir bénéficier d une pension d invalidité vous devez : faire une demande en joignant un certificat médical sollicitant votre mise en invalidité ; avoir moins de 60 ans à la date de cette demande ; être adhérent à la CFE depuis au moins 12 mois avant le début de l affection entraînant l invalidité (possibilité de coordination avec les régimes obligatoires métropolitains couvrant le risque invalidité) ; avoir une capacité de gain ou de travail réduite d au moins 2/3. Le montant de cette pension est calculé à partir de 2 éléments : la base annuelle de cotisation à la date de l interruption de travail ayant entraîné l invalidité ; la catégorie déterminée en fonction de l incapacité de travail. 11

14 Les prestations accidents du travail-maladies professionnelles Sous réserve du paiement des cotisations, l assurance accidents du travailmaladies profession nelles prend en charge tous les soins et arrêts de travail consé cutifs à un accident de travail ou une maladie professionnelle survenant à l étranger. Le remboursement des frais Vous êtes remboursé de vos frais réels (médicaux, chirurgicaux, hospitaliers, etc.) à 100 % dans la limite des tarifs pratiqués en métropole. Les indemnités journalières Dès le 1 er jour d arrêt de travail, la CFE verse des indemnités journalières calculées à partir de la base annuelle de cotisation que vous avez choisie et selon un taux qui est fonction de la durée de votre arrêt de travail. La formule de calcul est la suivante : base annuelle de cotisation choisie x 60 % 300 pour les 28 premiers jours d arrêt, base annuelle de cotisation choisie x 80 % 300 à compter du 29 ème jour d arrêt. Les montants minima et maxima figurent en annexe. 12

15 Important Une rente d incapacité de travail (incapacité d au moins 2/3) ouvre droit, sans versement de cotisation, aux prestations maladie-maternité à 100 % (dans la limite des tarifs métropole) pour l assuré et ses ayants droit. La période pendant laquelle l assuré perçoit une rente d incapacité (incapacité d au moins 2/3) permet la validation de trimestres d assurance pour la retraite de la Sécurité sociale sous réserve que le titulaire ait cotisé à l assurance volontaire vieillesse avant l attribution de sa rente. En cas de rente aux survivants, ceux-ci ont droit à l assurance maladie, sans versement de cotisation. La rente d incapacité de travail Une rente peut être versée à l assuré : elle est également fonction du taux d incapacité et de la base de cotisation choisie. En cas de décès consécutif à l accident ou à la maladie professionnelle, une rente est versée aux ayants droit. Option voyages d expatriation aller et retour Si vous avez souscrit à cette option, vous avez droit aux mêmes prestations que celles de l assurance de base pour tout accident survenant lors de déplacements professionnels France - pays d expatriation aller et retour. 13

16 L action sanitaire et sociale-prévention Les actions de prévention La CFE rembourse, sans condition de ressources, des médicaments et des vaccins non pris en charge en métropole et indispensables aux assurés expatriés notamment : les médicaments antipaludéens, les frais de vaccination médicalement prescrits et non remboursables au titre des prestations légales (vaccin contre la rage, l hépatite, le choléra, la typhoïde, l encéphalite, la méningite, la grippe), les frais de dépistage d anomalies chromosomiques, sur avis médical, les frais consécutifs à des diagnostics précoces de prévention des cancers (sein, col de l utérus). La prévention ne consiste pas seulement à prendre en charge certaines dépenses, c est aussi mettre l accent sur l information et l éducation pour la santé. Consultez la rubrique «votre santé» du site pour recevoir directement sur votre mobile les numéros d urgence d un pays (Police, SAMU, Pompiers, Ambulances) et le numéro de téléphone d urgence du consulat. Vous y trouverez l actualité sanitaire en temps réel, des fiches santé thématiques, des précisions sur le dépistage de certains cancers, le calendrier vaccinal et les centres de vaccination, le guide des pathologies infectieuses, des magazines de prévention à destination des jeunes, des fiches pratiques qui précisent par destination : les vaccinations obligatoires et conseillées, les traitements antipaludéens indiqués, les pathologies infectieuses présentes, l état des infrastructures sanitaires, les coordonnées des médecins francophones sur place (généralistes et spécialistes). 14

17 La Caisse dispose d un budget d action sanitaire et sociale qui sert à financer des actions de prévention et des aides financières ponctuelles. Les aides financières Les aides financières sont destinées à alléger la charge financière pesant sur les assurés lorsqu ils doivent supporter des dépenses liées à une maladie ou à un accident, qui ne sont que partiellement ou pas du tout remboursables, bien que médicalement justifiées, et qui peuvent ponctuellement déséquilibrer leur budget personnel. Ces prestations sont soumises à conditions de ressources. Toutefois, les particularités économiques et sanitaires des pays de résidence sont prises en compte par la commission habilitée à traiter les dossiers et constituée d administrateurs ayant une expérience personnelle des conditions de vie à l étranger. Il en résulte en pratique, que les adhérents cotisant en première catégorie et disposant de revenus professionnels relativement élevés, sont éligibles à l action sanitaire et sociale en cas d incidents de santé graves et coûteux. Des exemples : prise en charge de fournitures, accessoires ou dépenses médicales non remboursables, aménagement du domicile en fonction du handicap de l assuré ou d un ayant droit, prise en charge partielle des frais de rapatriement du corps en cas de décès d un assuré ou d un ayant droit, prise en charge partielle de frais de transports médicalement justifiés, hébergement en structure d accueil de famille de malades hospitalisés ou quand l état de santé ne nécessite pas la présence permanente à l hôpital 15

18 Les prestations vieillesse L assurance vieillesse CFE est la continuité du régime de base français : le régime général de la Sécurité sociale. Les cotisations encaissées par la CFE sont reversées à la Caisse nationale d assurance vieillesse (CNAV), la caisse de retraite de la Sécurité sociale qui met à jour le compte individuel de chaque assuré. C est donc cette Caisse que vous devez interroger pour obtenir un relevé de votre carrière et toute information sur le calcul de votre future retraite. Le calcul de la retraite Il suffit d avoir cotisé au moins un trimestre au régime général des salariés, pour avoir droit à une retraite dont le montant dépend : du salaire de base, du taux, de la durée d assurance au régime général. La retraite se calcule selon la formule : Salaire de base X taux X durée d assurance en trimestres de 150 à 164 trimestres selon l année de naissance (162 trimestres pour les assurés nés en 1950) Pour les assurés de plus de 60 ans, qui peuvent bénéficier de la retraite à taux plein (50 %) et qui continuent à travailler, le montant calculé peut être majoré d une surcote. 16

19 Le rachat de cotisations Vous pouvez faire un rachat de cotisations pour vos périodes de salariat déjà effec tuées à l étranger. Le rachat doit porter sur la totalité de ces périodes ; toutefois, dans certains cas, seule une partie peut être rachetée. Pour tout renseignement, adressez-vous à la CNAV Service des rachats TOURS Cedex 2. Le salaire de base Les salaires annuels soumis à cotisations sont revalorisés par des coefficients fixés chaque année. Depuis le 01/01/2008, le salaire de base est égal à la moyenne des 25 meilleures années de salaires revalorisés. Si l assuré a cotisé à plusieurs régimes, le nombre d années retenu est égal à : Nombre d années retenu X Durée d assurance au régime général Durée d assurance tous régimes (salariés, salariés agricoles, artisans, commerçants) Dans le calcul du salaire de base sont exclus : les années pour lesquelles le salaire ne valide pas de trimestres les années qui comportent un versement pour la retraite (années d études, années incomplètes) Le taux de la retraite La retraite à taux maximum de 50 % Le taux maximum de la retraite est de 50 %. Ce taux est appliqué au salaire de base. Le droit à une retraite à taux maximum de 50 % est reconnu : dès 60 ans si l assuré : né en 1949, réunit 161 trimestres, né en 1950, réunit 162 trimestres, né en 1951, réunit 163 trimestres, né en 1952, réunit 164 trimestres. entre 60 et 65 ans si l assuré est : > reconnu médicalement inapte au travail, > titulaire d une pension d invalidité, > ancien combattant ou prisonnier de guerre, > ouvrière mère de 3 enfants justifiant de 120 trimestres d assurance. à partir de 65 ans, quelle que soit la durée d assurance. 17

20 Les prestations vieillesse (suite) La retraite à taux minoré (ou décote) Si l assuré ne remplit pas les conditions pour obtenir le taux maximum, sa retraite est calculée avec un taux minoré. Cette décote est déterminée compte tenu de son âge et de sa durée d assurance, à la date choisie pour son départ en retraite. La durée d assurance La durée d assurance s exprime en trimestres. 4 trimestres maximum sont retenus par année civile. La durée d assurance maximum varie selon la date de naissance de l assuré. Année de naissance Nombre de trimestres maximum en en en en en Si le nombre de trimestres nécessaires au régime général est réuni, la retraite est entière, sinon elle est proportionnelle au nombre de trimestres validés au régime général. La CNAV a réalisé une brochure d information Français de l étranger, votre retraite de la Sécurité sociale. Demandez-la à la : Caisse nationale d assurance vieillesse, Paris Cedex 19, - Rubrique Activités en France ou à l étranger > Brochures Les droits du conjoint survivant En cas de décès de l assuré(e), son conjoint survivant peut obtenir, sous certaines conditions, une pension de réversion. Pour plus d informations, nous vous invitons à prendre contact avec la CNAV ou à consulter son site Internet : 18

21 Le retour définitif en France En principe, votre retour définitif en France met fin à votre adhésion et à votre droit aux prestations de la CFE. Il appartient à votre employeur de le signaler dans les meilleurs délais à la CFE en en précisant la date. Si vous reprenez une activité salariée dès votre retour, vous êtes réinscrit au régime général avec droit immédiat aux prestations de la Sécurité sociale. Si vous rentrez en France, sans reprendre d activité, en cas de maladie survenant au cours des 3 mois suivant votre retour, les prestations sont maintenues gratuitement par la CFE tant que le service médical estime que vous êtes dans l incapacité physique de reprendre un emploi. Cas des demandeurs d emploi : sous réserve du paiement des cotisations jusqu au dernier jour du trimestre civil au cours duquel se situe le retour en France, le droit aux prestations est maintenu pendant 3 mois à compter du premier jour de résidence en France. Au-delà, si l assuré perçoit un revenu de remplacement, le régime général prend le relais. Important La CFE continue de verser les rentes et les pensions acquises, même après la radiation de la Caisse (suite à un retour en France ou une rupture du contrat de travail par exemple). 19

22 Les formalités Comment adhérer? En général, c est votre employeur qui se charge des formalités avant votre départ. Il doit vous remettre un bulletin d adhésion salarié collaborateur d une entreprise mandataire (téléchargeable sur le site à remplir soigneusement, et à faire parvenir à la CFE (soit directement, soit par votre entreprise) avec les pièces justificatives qui vous sont demandées. Il est souhaitable que tous les documents nous parviennent le plus rapidement possible. Dès enregistrement de votre adhésion, vous recevez une notification précisant les risques pour lesquels vous êtes assuré, ainsi que votre carte d assuré social (à conserver précieusement) et le Guide de l adhérent CFE si vous cotisez à l assurance maladie-maternité-invalidité. Vous disposez alors de feuilles de soins adaptées au pays dans lequel vous vous installez et d informations pratiques qui vous aident à bien constituer vos dossiers de remboursement. De plus, un code confidentiel vous sera attribué pour accéder à votre espace personnel sur le site ou le serveur vocal. Pièces justificatives Photocopie de la carte d iden tité ou du passeport de l assuré (indispensable). Si besoin est Document d état civil pour le(s) ayant(s) droit. 20

23 Important La pension d invalidité et la rente d incapacité sont toujours versées à l assuré. Comment percevoir vos prestations? Plusieurs solutions vous sont proposées sur le bulletin d adhésion. Ainsi vous pouvez percevoir les prestations dues au titre de l assurance maladie et/ou de l assurance accidents du travail par : virement sur un compte bancaire en France ou à l étranger ; virement sur un compte postal en France ; mandat international ; l intermédiaire de l assureur complémentaire avec lequel votre entreprise a signé un contrat ; l intermédiaire de votre entreprise mandataire (dans le cas par exemple où celle-ci fait l avance des frais) ; l intermédiaire du mandataire que vous avez désigné. Pour permettre le virement sur votre compte (bancaire ou postal) ou sur celui du mandataire que vous avez désigné, vous devez produire le RIB ou le RIP correspondant à votre choix. 21

24 Quelques adresses utiles Voici les coordonnées de différents organismes qui peuvent vous apporter information, aide et conseil dans les domaines liés à l expatriation. Centre des liaisons européennes et internationales de Sécurité sociale (CLEISS) 11, rue de la Tour-des-Dames Paris Cedex 09 Tél : Fax : Informations sur les accords internationaux de Sécurité sociale et les législations étrangères. Centre des impôts des non-résidents 10, rue du centre - TSA Noisy-Le-Grand Cedex Tél : Fax : ou Cre Ircafex (Groupe Novalis Taitbout) 4, rue du Colonel Driant PARIS Cedex 01 Tél : Fax : Avec la CRE et l IRCAFEX, institutions du groupe Novalis Taitbout spécialiste de la retraite complémentaire à l international, les salariés expatriés conservent le bénéfice de la protection sociale «à la française» dans le monde entier. 22

25 Pôle emploi international 48, boulevard de la Bastille Paris Tél : Fax : L espace emploi international de Pôle Emploi est un guichet unique pour consulter les offres d emploi internationales, bénéficier d un soutien personnalisé, accéder à des services à la carte (banque de données, ateliers de recherche d emploi, offres de stages). Pôle emploi service Service expatriés - TSA Nanterre cedex 9 Tél : Fax : Maison des français de l étranger (MFE) La MFE est un service du ministère des Affaires étrangères qui a pour mission d informer tous les Français envisageant de partir vivre ou travailler à l étranger. - Accueil du lundi au vendredi de 14h00 à 17h00 : 48, rue de Javel Paris Tél : du lundi au vendredi de 10h00 à 13h00 - Protection sociale : 48, rue de Javel Paris Tél : Femmes expat communication Le premier portail des femmes expatriées francophones dans le monde. Le site a pour vocation d accompagner la femme en lui donnant accès à des informations pratiques qui rassurent, facilitent le départ, l adaptation à la vie à l étranger ainsi que le retour en France. Il lui assure pendant le séjour à l étranger un lien avec la France, la fait participer et échanger au sein d une communauté qui partage les mêmes préoccupations et enfin lui offre des services personnalisés qui faciliteront sa vie d expatriée. 23

26 Les informations contenues dans ce livret n ont pas un caractère exhaustif. Elles concernent uniquement la Caisse des Français de l Étranger qui vous offre les mêmes prestations que la Sécurité sociale en France. Pour obtenir à l étranger, une protection sociale aussi complète que celle que vous avez en France, il faut également étudier les points suivants : retraites complémentaires, chômage, prévoyance, mutuelle. Nous vous conseillons de voir avec votre employeur ce qui vous est proposé dans ces différents domaines. 24

27 Annexe des prestations 2010 Barème d indemnisation suite à un accident du travail ou une maladie professionnelle Le montant de l indemnité journalière est fonction de votre base annuelle de cotisation. Il ne peut cependant être ni inférieur, ni supérieur, aux montants ci-dessous. Indemnité journalière minimum 2010 Indemnité journalière maximum premiers jours 34,08 v 28 premiers jours 173,24 E à compter du 29 ème jour 45,44 E à compter du 29 ème jour 230,98 E Barème d indemnisation des arrêts de travail pour maladie et maternité et montant du capital décès montant de l indemnité montant du Base de cotisation 2010 journalière capital décès maladie-maternité Plafond de la Sécurité sociale E 57,70 E E 2/3 du plafond de la Sécurité sociale 38,47 E E 1/2 du plafond de la Sécurité sociale 28,85 E 4 327,50 E Prestations Quelques exemples de tarifs applicables en france Nature des soins Base limite de remboursement 60% 70% 80% 100% Consultation du patient - 15,40 E - 22,00 E Consultation du patient chez un spécialiste - 16,10 E - 23,00 E Consultation neuropsychatrique - 24,01 E - 34,30 E 1 séance de rééducation du rachis - 9,18 E - 15,30 E 1 piqûre intramusculaire 1,89 E - - 3,15 E Analyse numération formule sanguine 5,67 E - - 9,45 E Couronne sur une dent - 75,25 E - 107,50 E Traitement d orthopédie dento-faciale commencé avant le 16 ème anniversaire ,50 E (pour 1 semestre de traitement)

Salarié (cet imprimé ne concerne pas les gérants et actionnaires majoritaires

Salarié (cet imprimé ne concerne pas les gérants et actionnaires majoritaires Salarié (cet imprimé ne concerne pas les gérants et actionnaires majoritaires qui doivent compléter un formulaire «Travailleur indépendant») Bulletin d adhésion Identification N de Sécurité sociale Nom...

Plus en détail

La protection sociale des travailleurs non-salariés, retraités et autres catégories Assurance maladie-maternité

La protection sociale des travailleurs non-salariés, retraités et autres catégories Assurance maladie-maternité Édition 2007 Sécurité sociale Caisse des Français de l Étranger La protection sociale des travailleurs non-salariés, retraités et autres catégories Assurance maladie-maternité Pour les salariés, les étudiants,

Plus en détail

PROTECTION SOCIALE & EXPATRIATION INFORMATIONS PRATIQUES

PROTECTION SOCIALE & EXPATRIATION INFORMATIONS PRATIQUES Les trois temps de la mobilité internationale COTTIN Sandy LEFEVRE Emilie LESURE Eliane OMICI Eve-Marie ZERGUINE Sonia par le groupe COLOMBIE Partir travailler à l étranger - Informations pratiques pour

Plus en détail

Retraité d un régime français d assurance vieillesse

Retraité d un régime français d assurance vieillesse Retraité d un régime français d assurance vieillesse Bulletin d adhésion Identification N de Sécurité sociale Nom... Nom de jeune fille... Prénoms... Date de naissance... Lieu... Nationalité... Je suis

Plus en détail

INDEMNISATION L ALLOCATION D AIDE AU RETOUR À L EMPLOI (ARE) POLE-EMPLOI.FR

INDEMNISATION L ALLOCATION D AIDE AU RETOUR À L EMPLOI (ARE) POLE-EMPLOI.FR INDEMNISATION L ALLOCATION D AIDE AU RETOUR À L EMPLOI (ARE) POLE-EMPLOI.FR L ALLOCATION D AIDE AU RETOUR A L EMPLOI (ARE) POUR QUI? Pour vous si : Vous avez travaillé au minimum 122 jours (ou 610 heures)

Plus en détail

Bulletin d adhésion individuelle Salarié

Bulletin d adhésion individuelle Salarié Identification de l adhérent Bulletin d adhésion individuelle Salarié à remplir et à retourner à Groupe NOVALIS TAITBOUT - Délégation internationale 4 rue du Colonel Driant - 75040 Paris Cedex 01 M me

Plus en détail

PROPOSITION POUR LA PROTECTION SOCIALE DES VOLONTAIRES DU SERVICE CIVIQUE EN MISSION A L ETRANGER. (Loi n 2010-241 du 10 mars 2010)

PROPOSITION POUR LA PROTECTION SOCIALE DES VOLONTAIRES DU SERVICE CIVIQUE EN MISSION A L ETRANGER. (Loi n 2010-241 du 10 mars 2010) PROPOSITION POUR LA PROTECTION SOCIALE DES VOLONTAIRES DU SERVICE CIVIQUE EN MISSION A L ETRANGER (Loi n 2010-241 du 10 mars 2010) SOMMAIRE PREAMBULE... 3 PRESENTATION DES ACTEURS LA CFE... 4 WELCARE...

Plus en détail

PROPOSITION pour la protection sociale des volontaires du service civique en mission à l étranger. (loi n 2010-241 du 10 mars 2010)

PROPOSITION pour la protection sociale des volontaires du service civique en mission à l étranger. (loi n 2010-241 du 10 mars 2010) PROPOSITION pour la protection sociale des volontaires du service civique en mission à l étranger (loi n 2010-241 du 10 mars 2010) Sommaire PRÉAMBULE... 3 PRÉSENTATION DES ACTEURS La CFE... 4 WELCARE...

Plus en détail

Le statut de votre conjoint

Le statut de votre conjoint Artisans, industriels, commerçants Le statut de votre conjoint Édition février 2015 Sommaire 03 Un statut obligatoire 04 Quel statut et quels droits pour votre conjoint? 06 Quelles cotisations? 08 Calcul

Plus en détail

Pourquoi un régime collectif? Frais de santé Prévoyance

Pourquoi un régime collectif? Frais de santé Prévoyance Pourquoi un régime collectif? Frais de santé Prévoyance 10 Santé Ce régime, aussi nommé «complémentaire santé», permet le remboursement total ou partiel des frais de santé restant à la charge de l assuré

Plus en détail

Expatriation : régime social et cotisations

Expatriation : régime social et cotisations Pégase 3 Expatriation : régime social et cotisations Dernière révision le 16/02/2009 http://www.micromegas.fr pegase3@micromegas.fr Sommaire Assurance volontaire...4 Maladie Maternité Invalidité...4 Accident

Plus en détail

La protection sociale des salariés. Sécurité sociale Caisse des Français de l Etranger. Assurance maladiematernité-invalidité

La protection sociale des salariés. Sécurité sociale Caisse des Français de l Etranger. Assurance maladiematernité-invalidité Sécurité sociale Caisse des Français de l Etranger La protection sociale des salariés Assurance maladiematernité-invalidité Assurance accidents du travail-maladies professionnelles Assurance vieillesse

Plus en détail

La Sécurité sociale. 3. Les bénéficiaires Le salarié doit avoir cotisé selon certaines conditions qui s apprécient à la date des soins.

La Sécurité sociale. 3. Les bénéficiaires Le salarié doit avoir cotisé selon certaines conditions qui s apprécient à la date des soins. La Sécurité sociale a) Généralités La Sécurité sociale a été créée en 1945, suite à la seconde guerre mondiale. L équilibre du système français de protection sociale est actuellement une des préoccupations

Plus en détail

Conférence Débat AFTA. Conférence

Conférence Débat AFTA. Conférence Conférence Conférence Débat AFTA PRÉVOYANCE SANTÉ DES SALARIES DES ORGANISMES SANS BUT LUCRATIF Vos interlocuteurs : Alexandra REPIQUET Jean-Philippe FERRANDIS : 01 49 64 45 15 : 01 49 64 12 88 : 01 49

Plus en détail

GUIDE RETRAITE COMPLÉMENTAIRE AGIRC ET ARRCO L ESSENTIEL EN QUATRE POINTS. n o 10. Salariés expatriés et retraite complémentaire

GUIDE RETRAITE COMPLÉMENTAIRE AGIRC ET ARRCO L ESSENTIEL EN QUATRE POINTS. n o 10. Salariés expatriés et retraite complémentaire GUIDE RETRAITE COMPLÉMENTAIRE AGIRC ET ARRCO L ESSENTIEL EN QUATRE POINTS Guide salariés n o 10 JUIN 2015 Salariés expatriés et retraite complémentaire Sommaire La retraite, en bref... 3 Points clés...

Plus en détail

Guide pratique de l employeur

Guide pratique de l employeur PRÉVOYANCE Guide pratique de l employeur Accords régionaux de prévoyance du 24 septembre 2009 visant les salariés non-cadres des Exploitations de Pépinières et d Horticulture de la région Midi-Pyrénées

Plus en détail

LA PRÉVOYANCE LE GUIDE DE EXPERTS-COMPTABLES COMMISSAIRES AUX COMPTES

LA PRÉVOYANCE LE GUIDE DE EXPERTS-COMPTABLES COMMISSAIRES AUX COMPTES CAISSE D ASSURANCE VIEILLESSE DES EXPERTS-COMPTABLES ET DES COMMISSAIRES AUX COMPTES LE GUIDE DE LA PRÉVOYANCE 2015 EXPERTS-COMPTABLES COMMISSAIRES AUX COMPTES LE GUIDE DE LA PRÉVOYANCE 2015 Afin de vous

Plus en détail

ASSURANCES SOCIALES EN FRANCE

ASSURANCES SOCIALES EN FRANCE ASSURANCES SOCIALES EN FRANCE Séminaire de préparation à la retraite ONU Genève 09/04/2014 ASSURANCES SOCIALES EN FRANCE Sommaire Le système de Sécurité Sociale en France Les différents régimes de sécurité

Plus en détail

L assurance maternité

L assurance maternité CAISSE DE COORDINATION AUX ASSURANCES SOCIALES L assurance maternité Mise à jour : Février 2015 L assurance maternité Lorsque vous êtes enceinte, vous pouvez bénéficier de l assurance maternité en tant

Plus en détail

SOMMAIRE. I- Vos prestations à court terme 5. II- Vos prestations à long terme 11. III- Allocations familiales 14. IV- Adresses utiles 15

SOMMAIRE. I- Vos prestations à court terme 5. II- Vos prestations à long terme 11. III- Allocations familiales 14. IV- Adresses utiles 15 I- Vos prestations à court terme 5 SOMMAIRE I-1- A quelles prestations avez-vous droit 5 I-2- Qui bénéficie de ces prestations et quand 5 I-3- Comment bénéficier de ces droits 5 II- Vos prestations à long

Plus en détail

Le statut de votre conjoint

Le statut de votre conjoint Le RSI est votre interlocuteur social unique pour toute votre protection sociale personnelle obligatoire. votre CaissE Édition : Caisse nationale du RSI - Mise à jour : Parimage - Dépôt légal : février

Plus en détail

La lettre du. Les évolutions du régime de prévoyance

La lettre du. Les évolutions du régime de prévoyance La lettre du N 12 Novembre 2011 Les évolutions du régime de prévoyance Depuis l accord initial du 19 mars 2003 qui a mis en place un régime de prévoyance pour la branche du commerce de détail de l habillement

Plus en détail

BOURSES SCOLAIRES ET PRISE EN CHARGE

BOURSES SCOLAIRES ET PRISE EN CHARGE MARS 2010 BOURSES SCOLAIRES ET PRISE EN CHARGE Avril 2011 Préparer sa retraite est un exercice déjà compliqué lorsque l on vit en France. Mais lorsqu on se trouve à l étranger depuis un certain temps,

Plus en détail

Guide retraite complémentaire Agirc et Arrco L essentiel en quatre points. n o 9. Majorations pour enfants et retraite complémentaire

Guide retraite complémentaire Agirc et Arrco L essentiel en quatre points. n o 9. Majorations pour enfants et retraite complémentaire Guide retraite complémentaire Agirc et Arrco L essentiel en quatre points Guide salariés n o 9 avril 2014 Majorations pour enfants et retraite complémentaire Sommaire La retraite, en bref... 3 Points clés...

Plus en détail

Protection sociale et responsabilité civile en France

Protection sociale et responsabilité civile en France Protection sociale et responsabilité civile en France Comment est assuré l étudiant stagiaire? Tous les stagiaires, sous couvert d une convention de stage, bénéficient d une protection contre le risque

Plus en détail

salariés Convention Collective Nationale de 1952 Livret des garanties CPCEA

salariés Convention Collective Nationale de 1952 Livret des garanties CPCEA salariés Convention Collective Nationale de 1952 Livret des garanties CPCEA 02 CPCEA CCN52 Livret des garanties pour les salariés Préambule PRéSENTATION DE LA CONVENTION COLLECTIVE NATIONALE DE 1952 La

Plus en détail

Caisse Interprofessionnelle de Prévoyance et d Assurance Vieillesse. Professionnels libéraux. Votre guide de. l invalidité-décès

Caisse Interprofessionnelle de Prévoyance et d Assurance Vieillesse. Professionnels libéraux. Votre guide de. l invalidité-décès Caisse Interprofessionnelle de Prévoyance et d Assurance Vieillesse Professionnels libéraux Votre guide de l invalidité-décès 2013 Afin de vous permettre de comprendre le SOMMAIRE La cotisation du régime

Plus en détail

Les indemnités journalières du chef d entreprise et du conjoint collaborateur artisan ou commerçant

Les indemnités journalières du chef d entreprise et du conjoint collaborateur artisan ou commerçant Les indemnités journalières du chef d entreprise et du conjoint collaborateur artisan ou commerçant Édition 2015 2 LES INDEMNITÉS JOURNALIÈRES Sommaire Quelles sont les conditions de versement? 4 Quelle

Plus en détail

Entreprises, la Sécurité sociale de vos salariés à l étranger

Entreprises, la Sécurité sociale de vos salariés à l étranger Entreprises, la Sécurité sociale de vos salariés à l étranger Sommaire Plus de 4 800 entreprises assurent leurs expatriés à la CFE 2 L adhésion 4 Les cotisations 6 Détachement ou expatriation? 8 Les prestations

Plus en détail

Entreprises, la Sécurité sociale de vos salariés à l étranger

Entreprises, la Sécurité sociale de vos salariés à l étranger Entreprises, la Sécurité sociale de vos salariés à l étranger Sommaire Plus de 4 800 entreprises assurent leurs expatriés à la CFE 2 L adhésion 4 Les cotisations 6 Détachement ou expatriation? 8 Les prestations

Plus en détail

Caisse Interprofessionnelle de Prévoyance et d Assurance Vieillesse. Professionnels libéraux. La réversion votre guide

Caisse Interprofessionnelle de Prévoyance et d Assurance Vieillesse. Professionnels libéraux. La réversion votre guide Caisse Interprofessionnelle de Prévoyance et d Assurance Vieillesse Professionnels libéraux La réversion votre guide 2013 SOMMAIRE Les démarches à accomplir en cas de décès du professionnel libéral p.

Plus en détail

La retraite, comment en bénéficier?

La retraite, comment en bénéficier? Salariés agricoles La retraite, comment en bénéficier? Je prépare ma retraite RETRAITE Je suis, salarié agricole cadre ou non cadre Sommaire De quoi est composée ma retraite? p.3 Ma retraite à taux plein,

Plus en détail

L allocation d aide au retour à l emploi (ARE)

L allocation d aide au retour à l emploi (ARE) indemnisation L allocation d aide au retour à l emploi (ARE) Pour les 50 ans et plus L allocation d aide au retour à l emploi (ARE) Pour les 50 ans et plus Pour qui? Pour vous si : vous n avez pas atteint

Plus en détail

Le statut de votre conjoint

Le statut de votre conjoint Artisans, commerçants, industriels Le statut de votre conjoint Édition janvier 2012 Sommaire 03 Un statut obligatoire 04 Quel statut pour votre conjoint? 06 Quelles cotisations? 08 Calcul des cotisations

Plus en détail

Protection sociale des expatriés: l évolution de l approche des entreprises. Congrès RéaVie 14 16 octobre 2009

Protection sociale des expatriés: l évolution de l approche des entreprises. Congrès RéaVie 14 16 octobre 2009 Protection sociale des expatriés: l évolution de l approche des entreprises Congrès RéaVie 14 16 octobre 2009 Introduction La couverture santé et prévoyance des expatriés Les tendances actuelles chez les

Plus en détail

Assurance et prévoyance

Assurance et prévoyance Assurance et prévoyance Assistance famille en cas d accident. IDCP Des prestations d assistance sont prévues en cas d accident par le contrat IDCP. Elles peuvent être déclenchées après appel préalable

Plus en détail

Les indemnités journalières des artisans et des commerçants

Les indemnités journalières des artisans et des commerçants Les indemnités journalières des artisans et des commerçants Édition 2012 Les indemnités journalières En cas de maladie, d accident ou d hospitalisation, si votre état de santé nécessite un arrêt de travail,

Plus en détail

CONVENTION COLLECTIVE NATIONALE DES ENTREPRISES DE DESINFECTION, DESINSECTISATION, DERATISATION

CONVENTION COLLECTIVE NATIONALE DES ENTREPRISES DE DESINFECTION, DESINSECTISATION, DERATISATION CONVENTION COLLECTIVE NATIONALE DES ENTREPRISES DE DESINFECTION, DESINSECTISATION, DERATISATION REGIME DE PREVOYANCE OBLIGATOIRE PERSONNEL CONCERNE Bénéficie des garanties, l ensemble du personnel ne relevant

Plus en détail

particuliers professionnels ENTREPRISES Face à face argumenté de vente

particuliers professionnels ENTREPRISES Face à face argumenté de vente particuliers professionnels ENTREPRISES Face à face argumenté de vente La prévoyance en France La prévoyance sociale obligatoire Les couvertures complémentaires Les prestations de base, complétées par

Plus en détail

L allocation d aide au retour à l emploi (ARE)

L allocation d aide au retour à l emploi (ARE) INDEMNISATION L allocation d aide au retour à l emploi (ARE) Pour les moins de 50 ans L allocation d aide au retour à l emploi (ARE) Pour les moins de 50 ans Pour qui? Pour vous si : vous avez travaillé

Plus en détail

Nous vous invitons par ailleurs à transmettre, s il y a lieu, ces informations à votre expert comptable ou à votre centre de gestion.

Nous vous invitons par ailleurs à transmettre, s il y a lieu, ces informations à votre expert comptable ou à votre centre de gestion. EN PARTENARIAT AVEC Objet : Lettre avenant - Evolution des dispositions du régime d assurance Complémentaire santé de vos salariés non cadres Accord régional du 2 juillet 2009 Raison sociale 1 Raison sociale

Plus en détail

III.12 - PRESTATIONS DE LA CAISSE D ASSURANCE MALADIE PENSION D INVALIDITE Régime général des salariés (Fiche 17)

III.12 - PRESTATIONS DE LA CAISSE D ASSURANCE MALADIE PENSION D INVALIDITE Régime général des salariés (Fiche 17) III.12 - PRESTATIONS DE LA CAISSE D ASSURANCE MALADIE PENSION D INVALIDITE Régime général des salariés () La pension d invalidité est un revenu de remplacement accordé à titre temporaire. Ce revenu compense

Plus en détail

> Guide 28 juillet 2008

> Guide 28 juillet 2008 > Guide 28 juillet 2008 Le travailleur frontalier Dans notre région frontalière, environ 5600 personnes résidant en Belgique traversent chaque jour la frontière pour venir travailler en France. Se pose

Plus en détail

PLAN CADRES DES GARANTIES DE PRÉVOYANCE COMPLÈTES POUR VOS COLLABORATEURS

PLAN CADRES DES GARANTIES DE PRÉVOYANCE COMPLÈTES POUR VOS COLLABORATEURS PLAN CADRES DES GARANTIES DE PRÉVOYANCE COMPLÈTES POUR VOS COLLABORATEURS Vous êtes dirigeant d entreprise. Vous choisissez de souscrire un régime de prévoyance pour vos salariés cadres. Le PLAN CADRES

Plus en détail

santé Nos expertises au service des salariés et des entreprises LE GUIDE PRATIQUE SANTÉ

santé Nos expertises au service des salariés et des entreprises LE GUIDE PRATIQUE SANTÉ santé Nos expertises au service des salariés et des entreprises LE GUIDE PRATIQUE SANTÉ 2 INTRODUCTION LE GROUPE AG2R LA MONDIALE, UNE EXPERTISE COMPLÈTE EN ASSURANCE DE PROTECTION SOCIALE ET PATRIMONIALE

Plus en détail

Actif. Actif. Actif. Protégez-vous en toutes circonstances Santé. Retraite GAMME. Prévoyance Prévoyance Madelin

Actif. Actif. Actif. Protégez-vous en toutes circonstances Santé. Retraite GAMME. Prévoyance Prévoyance Madelin GAMME PRÉVOYANCE Document à caractère publicitaire Prévoyance Prévoyance Madelin Retraite Protégez-vous en toutes circonstances Santé ENTRE NOUS, C EST FACILE DE SE COMPRENDRE Prévoyance Prévoyance Madelin

Plus en détail

Le Pack Expat CFE collectif

Le Pack Expat CFE collectif Pour mes salariés, la parfaite continuité avec leur protection sociale française! Le Pack Expat CFE collectif Humanis et la CFE, vous permettent de protéger efficacement vos salariés Santé Une couverture

Plus en détail

Descriptif des Garanties

Descriptif des Garanties EPHC Titre 8 de la Convention collective nationale DE L ENSEIGNEMENT PRIVE HORS CONTRAT Régime de prévoyance obligatoire Descriptif des Garanties Personnel concerné Ensemble des salariés, non cadres et

Plus en détail

INFORMATIONS FINANCIÈRES À L ATTENTION DES PATIENTS ET DE LEURS FAMILLES. Être soigné à l hôpital, combien ça coûte? tarifs

INFORMATIONS FINANCIÈRES À L ATTENTION DES PATIENTS ET DE LEURS FAMILLES. Être soigné à l hôpital, combien ça coûte? tarifs INFORMATIONS FINANCIÈRES À L ATTENTION DES PATIENTS ET DE LEURS FAMILLES Être soigné à l hôpital, combien ça coûte? tarifs En urgence, en consultation, en hospitalisation, que payerez-vous? Quels frais

Plus en détail

Retraite : ce qui change en 2009

Retraite : ce qui change en 2009 Retraite : ce qui change en 2009 Mars 2009 Exercice déjà difficile lorsque l on vit en France, préparer sa retraite lorsqu on se trouve à l étranger depuis un certain temps relève souvent du parcours du

Plus en détail

Les prestations sociales LA COUVERTURE MALADIE

Les prestations sociales LA COUVERTURE MALADIE Fonds européen pour les réfugiés Les prestations sociales LA COUVERTURE MALADIE La Convention de Genève reconnaît aux réfugiés les mêmes droits qu'aux nationaux en matière d'assistance publique et de sécurité

Plus en détail

VENIR SE SOIGNER EN FRANCE

VENIR SE SOIGNER EN FRANCE Quel qu en soit le motif, l entrée sur le territoire français est soumise à une obligation de «visa» (sauf nationalités dispensées). Le visa «pour raison médicale» ou «sanitaire» est un visa spécialement

Plus en détail

Le PACK Expat CFE. Santé et Prévoyance. Offre individuelle

Le PACK Expat CFE. Santé et Prévoyance. Offre individuelle Le PACK Expat CFE Retraite Prévoyance Santé Épargne Santé et Prévoyance Votre statut d expatrié rend votre protection en santé et prévoyance facultative. Pour conserver les mêmes avantages qu en France,

Plus en détail

RÉGIMES DE LA CARMF (loi du 17 /01/1948 décret du 19/07/1948)

RÉGIMES DE LA CARMF (loi du 17 /01/1948 décret du 19/07/1948) RÉGIMES DE LA CARMF (loi du 17 /01/1948 décret du 19/07/1948) Médecin Régimes obligatoires Médecin Conjoint collaborateur La retraite : Base (1949) Complémentaire (1949) ASV (1972) La prévoyance : Invalidité-Décès

Plus en détail

.. Le complément de libre choix d activité 07.. Questions / Réponses.. 09.. Exemples chiffrés... 010. Sommaire. Pages

.. Le complément de libre choix d activité 07.. Questions / Réponses.. 09.. Exemples chiffrés... 010. Sommaire. Pages Sommaire Pages.. Qu est-ce que la PAJE 02.. La prime à la naissance ou à l adoption 03.. L allocation de base 04.. Le complément de libre choix du mode de garde Vous en bénéficiez quels que soient vos

Plus en détail

RÉFORMES DES STATUTS ET DU RÈGLEMENT MUTUALISTE PAR L ASSEMBLÉE GÉNÉRALE DU 15 OCTOBRE 2010

RÉFORMES DES STATUTS ET DU RÈGLEMENT MUTUALISTE PAR L ASSEMBLÉE GÉNÉRALE DU 15 OCTOBRE 2010 Siège social : 37 Quai d Orsay 75007 PARIS Relevant des Livres I et II du code de la Mutualité RÉFORMES DES STATUTS ET DU RÈGLEMENT MUTUALISTE PAR L ASSEMBLÉE GÉNÉRALE DU 15 OCTOBRE 2010 SERVICES ADMINISTRATIFS

Plus en détail

le guide pratique santé

le guide pratique santé le guide pratique santé introduction En quelques points AG2R-MACIF Prévoyance est une institution de prévoyance issue du partenariat en assurances collectives santé et prévoyance entre le groupe MACIF

Plus en détail

Le régime de retraite supplémentaire obligatoire des OPA

Le régime de retraite supplémentaire obligatoire des OPA Le régime de retraite supplémentaire obligatoire Qui est concerné? Comment fonctionne le régime? Une adhésion obligatoire Date d adhésion Modalités pratiques Cessation d adhésion Affiliation Cotisations

Plus en détail

MINISTÈRE DU TRAVAIL, DE L EMPLOI, DE LA FORMATION PROFESSIONNELLE ET DU DIALOGUE SOCIAL CONVENTIONS COLLECTIVES

MINISTÈRE DU TRAVAIL, DE L EMPLOI, DE LA FORMATION PROFESSIONNELLE ET DU DIALOGUE SOCIAL CONVENTIONS COLLECTIVES MINISTÈRE DU TRAVAIL, DE L EMPLOI, DE LA FORMATION PROFESSIONNELLE ET DU DIALOGUE SOCIAL CONVENTIONS COLLECTIVES Brochure n 3381 Convention collective nationale IDCC : 2941. AIDE, ACCOMPAGNEMENT, SOINS

Plus en détail

Accueil et modes de garde. Montants en vigueur du 1 er avril 2012 au 31 mars 2013. J adopte un enfant

Accueil et modes de garde. Montants en vigueur du 1 er avril 2012 au 31 mars 2013. J adopte un enfant Accueil et modes de garde Montants en vigueur du 1 er avril 2012 au 31 mars 2013 J adopte un enfant 1 2 J adopte ou j accueille un enfant en vue d adoption La prime à l adoption 4 J élève mon enfant L

Plus en détail

S O M M A I R E I 07.03 A ORGANISATION DE LA SÉCURITÉ SOCIALE ET CONTENTIEUX B ASSURANCE MALADIE C ASSURANCE MATERNITÉ, DÉCÈS, INVALIDITÉ, VEUVAGE

S O M M A I R E I 07.03 A ORGANISATION DE LA SÉCURITÉ SOCIALE ET CONTENTIEUX B ASSURANCE MALADIE C ASSURANCE MATERNITÉ, DÉCÈS, INVALIDITÉ, VEUVAGE I 07.03 S O M M A I R E A ORGANISATION DE LA SÉCURITÉ SOCIALE ET CONTENTIEUX B ASSURANCE MALADIE C ASSURANCE MATERNITÉ, DÉCÈS, INVALIDITÉ, VEUVAGE D ACCIDENTS DU TRAVAIL ET MALADIES PROFESSIONNELLES E

Plus en détail

LA RÉVERSION LE GUIDE DE EXPERTS-COMPTABLES COMMISSAIRES AUX COMPTES

LA RÉVERSION LE GUIDE DE EXPERTS-COMPTABLES COMMISSAIRES AUX COMPTES CAISSE D ASSURANCE VIEILLESSE DES EXPERTS-COMPTABLES ET DES COMMISSAIRES AUX COMPTES LE GUIDE DE LA RÉVERSION 2015 EXPERTS-COMPTABLES COMMISSAIRES AUX COMPTES LE GUIDE DE LA RÉVERSION 2015 En cas de décès

Plus en détail

Sommaire. Introduction...13. Chapitre 1 - L organisation du régime général de la Sécurité sociale...21

Sommaire. Introduction...13. Chapitre 1 - L organisation du régime général de la Sécurité sociale...21 Sommaire Introduction...13 Qu est-ce que le droit à la protection sociale?...13 Qu est-ce que le risque social?...14 Comment la Sécurité sociale est-elle née?...14 Quels sont les différents modèles de

Plus en détail

La protection sociale du travailleur indépendant OCTOBRE 2012

La protection sociale du travailleur indépendant OCTOBRE 2012 La protection sociale du travailleur indépendant OCTOBRE 2012 1 Les missions du RSI et le partage des compétences RSI Gère le dossier du cotisant sous tous ses aspects administratifs (affiliations, radiations)

Plus en détail

Plan Gérants Majoritaires

Plan Gérants Majoritaires Plan Gérants Majoritaires La prévoyance et la retraite des Gérants Majoritaires Vous avez choisi d opter pour le statut de gérant majoritaire afin de bénéficier notamment de charges sociales allégées.

Plus en détail

CONNAISSEZ VOS DROITS... Prévoyance

CONNAISSEZ VOS DROITS... Prévoyance Prévoyance CONNAISSEZ VOS DROITS... Caisse de prévoyance des Agents de la Sécurité Sociale et assimilés Institution de Prévoyance régie par le code de la Sécurité Sociale 2 ter, boulevard Saint-Martin

Plus en détail

REGIMES COMPLEMENTAIRES DE RETRAITE ET PREVOYANCE : CONDITIONS D EXONERATION DE COTISATIONS

REGIMES COMPLEMENTAIRES DE RETRAITE ET PREVOYANCE : CONDITIONS D EXONERATION DE COTISATIONS Guide juridique REGIMES COMPLEMENTAIRES DE RETRAITE ET PREVOYANCE : CONDITIONS D EXONERATION DE COTISATIONS Cette fiche vous présente le régime juridique des exonérations de cotisations de sécurité sociale

Plus en détail

Âge d'ouverture de droit. Vous ne justifi ez pas d au moins 25 ans d assurance à la CRPCEN

Âge d'ouverture de droit. Vous ne justifi ez pas d au moins 25 ans d assurance à la CRPCEN NOTICE D INFORMATION Pour tout renseignement, contacter : Tél. 01 44 90 13 25 Fax 01 44 90 21 81 contact@crpcen.fr PENSION PERSONNELLE CETTE NOTICE N'INTÈGRE PAS LES MODIFICATIONS ISSUES DE LA RÉFORME

Plus en détail

BULLETIN D'ADHESION PREVOYANCE

BULLETIN D'ADHESION PREVOYANCE 1/5 BULLETIN D'ADHESION PREVOYANCE BULLETIN N REF : 00000.00000000 ENTREPRISE N Le présent contrat est conclu entre : AG2R-Prévoyance, membre du groupe AG2R LA MONDIALE - Institution de prévoyance régie

Plus en détail

Nous vous invitons par ailleurs à transmettre, s il y a lieu, ces informations à votre expert comptable ou à votre centre de gestion.

Nous vous invitons par ailleurs à transmettre, s il y a lieu, ces informations à votre expert comptable ou à votre centre de gestion. EN PARTENARIAT AVEC Objet : Lettre avenant - Evolution des dispositions du régime d assurance Complémentaire Santé de vos salariés non cadres. Accord départemental du 3 septembre 2009. Raison sociale 1

Plus en détail

GERANCE MINORITAIRE OU MAJORITAIRE : QUEL EST LE MEILLEUR STATUT?

GERANCE MINORITAIRE OU MAJORITAIRE : QUEL EST LE MEILLEUR STATUT? Réf. :DEV/O/FC/015/06-06/OC 1/9 Pendant longtemps, le statut de gérant majoritaire de SARL a été le plus défavorable des statuts de dirigeant, tant au niveau fiscal que social. A contrario, le statut de

Plus en détail

Une même mutuelle et une même prévoyance pour tous les agents

Une même mutuelle et une même prévoyance pour tous les agents Une même mutuelle et une même prévoyance pour tous les agents Un nouveau régime de frais de soins de santé et un nouveau régime de prévoyance communs à l ensemble des agents de Pôle emploi seront mis en

Plus en détail

Avec la MSA, préparez votre retraite en toute tranquillité

Avec la MSA, préparez votre retraite en toute tranquillité vous guider Avec la MSA, préparez votre retraite en toute tranquillité n Salariés agricoles www.msa.fr Sommaire Comprendre votre retraite Votre compte individuel 4 Votre relevé de carrière 5 Le droit à

Plus en détail

DÉCODEZ LA JOURNÉE DE SOLIDARITÉ. Edition 2015

DÉCODEZ LA JOURNÉE DE SOLIDARITÉ. Edition 2015 1 dddd 2 1. vous informe sur DÉCODEZ LA JOURNÉE DE SOLIDARITÉ Edition 2015 Votre salarié a l obligation de réaliser une journée de travail non rémunérée, dites «journée de solidarité». En contrepartie,

Plus en détail

Bulletin d adhésion individuelle Salarié

Bulletin d adhésion individuelle Salarié International Le Pack Expat CFE Bulletin d adhésion individuelle Salarié À remplir et à retourner à : Humanis - Direction des activités internationales 93 rue Marceau - 93187 Montreuil cedex Identification

Plus en détail

ASSURANCE COMPLEMENTAIRE PREVOYANCE DES SALARIES NON CADRES DE LA PRODUCTION AGRICOLE RELEVANT DE L ACCORD NATIONAL DU 10 JUIN 2008 GUIDE EMPLOYEUR

ASSURANCE COMPLEMENTAIRE PREVOYANCE DES SALARIES NON CADRES DE LA PRODUCTION AGRICOLE RELEVANT DE L ACCORD NATIONAL DU 10 JUIN 2008 GUIDE EMPLOYEUR ASSURANCE COMPLEMENTAIRE PREVOYANCE DES SALARIES NON CADRES DE LA PRODUCTION AGRICOLE RELEVANT DE L ACCORD NATIONAL DU 10 JUIN 2008 GUIDE EMPLOYEUR Janvier 2014 Votre site dédié: www.anips.fr Votre plate

Plus en détail

Institution de prévoyance régie par le code de la Sécurité Sociale, agréée par les Ministères du Travail et de l'agricultur Membre du GIE AG2R

Institution de prévoyance régie par le code de la Sécurité Sociale, agréée par les Ministères du Travail et de l'agricultur Membre du GIE AG2R AG2R PRÉVOYANCE Institution de prévoyance régie par le code de la Sécurité Sociale, agréée par les Ministères du Travail et de l'agricultur Membre du GIE AG2R BULLETIN D'ADHESION PREVOYANCE BULLETIN N

Plus en détail

Réunica Santé Pro et Prévoyance Pro Choisissez le meilleur en Santé et Prévoyance pour votre bien-être et celui de votre famille

Réunica Santé Pro et Prévoyance Pro Choisissez le meilleur en Santé et Prévoyance pour votre bien-être et celui de votre famille Santé Prévoyance Réunica Santé Pro et Prévoyance Pro Choisissez le meilleur en Santé et Prévoyance pour votre bien-être et celui de votre famille SPÉCIAL AUTO ENTREPRENEURS REUNICA.COM Santé Avec Réunica

Plus en détail

Plan Professions Libérales

Plan Professions Libérales Plan Professions Libérales La prévoyance et la retraite des Professions Libérales Vous exercez une profession libérale. Vous souhaitez compléter les garanties de prévoyance et de retraite de vos régimes

Plus en détail

PROFESSIONNELS INDEPENDANTS OPTIMISER LA PROTECTION DU CHEF D ENTREPRISE. Santé Prévoyance & Retraite

PROFESSIONNELS INDEPENDANTS OPTIMISER LA PROTECTION DU CHEF D ENTREPRISE. Santé Prévoyance & Retraite PRÉVOYANCE - RETRAITE PROFESSIONNELS INDEPENDANTS OPTIMISER LA PROTECTION DU CHEF D ENTREPRISE Santé Prévoyance & Retraite Matinale de l entrepreneur CCI 11 JUIN 2013 LE REGIME SOCIAL DES INDEPENDANTS

Plus en détail

AVENANT N O 34 DU 19 MAI 2006 (1)

AVENANT N O 34 DU 19 MAI 2006 (1) MINISTÈRE DE L AGRICULTURE ET DE LA PÊCHE CONVENTIONS COLLECTIVES Convention collective IDCC : 9102. EXPLOITATIONS MARAÎCHÈRES, HORTICOLES ET PÉPINIÈRES (AUBE) (26 janvier 1981) (Etendue par arrêté du

Plus en détail

LA PORTABILITE DES DROITS PREVOYANCE ET SANTE. Régime Affiliation Cotisations Fiscalité Résiliation Prestations

LA PORTABILITE DES DROITS PREVOYANCE ET SANTE. Régime Affiliation Cotisations Fiscalité Résiliation Prestations LA PORTABILITE DES DROITS PREVOYANCE ET SANTE Régime Affiliation Cotisations Fiscalité Résiliation Prestations 9 juillet 2009 Conditions et champ A compter du 1 er juillet 2009, en cas de rupture du contrat

Plus en détail

Le Pack Expat CFE Tarifs trimestriels 2015

Le Pack Expat CFE Tarifs trimestriels 2015 À l ét ranger, la parfaite continuité avec ma protection sociale française! International Le Pack Expat CFE Tarifs trimestriels 2015 Offre individuelle Pour nous contacter Humanis Direction des activités

Plus en détail

LES DROITS A PENSION DES ORPHELINS MAJEURS INFIRMES

LES DROITS A PENSION DES ORPHELINS MAJEURS INFIRMES LES DROITS A PENSION DES ORPHELINS MAJEURS INFIRMES SERVICE DES RETRAITES DE l ETAT - 0810 10 33 35 - www.pensions.bercy.gouv.fr - Edition du 1 er mai 2013 En application de l article L. 40 du code des

Plus en détail

ÉDITION 2014. En cas de décès, l avenir de

ÉDITION 2014. En cas de décès, l avenir de ÉDITION 2014 En cas de décès, incapacité de travail, invalidité, protegez l avenir de votre famille Mutuelle santé prévoyance AUTONOMIE retraite Aujourd hui, êtes-vous sûr(e) d être bien protégé(e) en

Plus en détail

Votre protection sociale

Votre protection sociale Votre protection sociale Chaque trimestre ou chaque mois, votre employeur vous déclare. La Caisse d Allocations Familiales verse pour lui des cotisations à 3 organismes qui gèrent votre protection sociale.

Plus en détail

Suisse. Conditions d ouverture des droits. Calcul des prestations. Indicateurs essentiels. Suisse : le système de retraite en 2012

Suisse. Conditions d ouverture des droits. Calcul des prestations. Indicateurs essentiels. Suisse : le système de retraite en 2012 Suisse Suisse : le système de retraite en 212 Le système de retraite suisse comporte trois composantes.le régime public est lié à la rémunération, mais selon une formule progressive.il existe également

Plus en détail

DEMANDE DE PENSION ASSURANCE INVALIDITÉ DES

DEMANDE DE PENSION ASSURANCE INVALIDITÉ DES N 50894#03 DEMANDE DE PENSION ASSURANCE INVALIDITÉ DES salariés agricoles Cette notice a été réalisée pour vous aider à compléter votre demande Réf. : 6387-2014 - PAO/CCMSA Vous désirez des informations

Plus en détail

Le statut du conjoint dans l entreprise

Le statut du conjoint dans l entreprise 12 Les fiches pratiques de législation Le statut du conjoint dans l entreprise Pour plus d informations 02 32 100 500 Chambre de Commerce et d Industrie de Rouen Quai de la Bourse BP 641 76007 ROUEN Cedex

Plus en détail

REGIME DE PREVOYANCE CONVENTIONNEL OBLIGATOIRE

REGIME DE PREVOYANCE CONVENTIONNEL OBLIGATOIRE Votre centre de gestion CONVENTION COLLECTIVE NATIONALE DES ENTREPRISES DE COMMISSION, DE COURTAGE ET DE COMMERCE INTRA-COMMUNAUTAIRE ET D IMPORTATION- EXPORTATION DE FRANCE METROPOLITAINE PERSONNEL CONCERNE

Plus en détail

La protection sociale en France

La protection sociale en France 18 La protection sociale en France FONCTIONNEMENT La protection sociale peut fonctionner selon trois logiques. LA LOGIQUE D ASSURANCE SOCIALE La logique d assurance sociale a pour objectif de prémunir

Plus en détail

Démission légitime Autres. Préciser...

Démission légitime Autres. Préciser... BULLETIN DE DEMANDE DE MAINTIEN DES GARANTIES FRAIS DE SANTE, PREVOYANCE & DEPENDANCE REGIME DE LA POISSONNERIE Bulletin à compléter et à remettre à votre ancien employeur qui l adressera à l APGIS : Service

Plus en détail

PROPOSITION D ASSURANCE POUR VOTRE PREVOYANCE PROFESSIONELLE

PROPOSITION D ASSURANCE POUR VOTRE PREVOYANCE PROFESSIONELLE PROPOSITION D ASSURANCE POUR VOTRE PREVOYANCE PROFESSIONELLE Etat 2011 Contenu Le 2e pilier 3 La CPAT 3 A. Le plan LPP 4 1. BASE DE CALCUL 4 2. COTISATIONS 5 3. PRESTATIONS D ASSURANCE 5 3.1 Prestations

Plus en détail

Site portail des Urssaf www.urssaf.fr Employeurs > Comité d'entreprise > Vos salariés - Vos cotisations > Infos pratiques

Site portail des Urssaf www.urssaf.fr Employeurs > Comité d'entreprise > Vos salariés - Vos cotisations > Infos pratiques Infos pratiques Base de calcul Eléments soumis à cotisations Toutes les sommes et avantages attribués en contrepartie ou à l'occasion du travail sont soumis à cotisations tels que : - les salaires et assimilés,

Plus en détail

L Environnement Social de l Artisan. En partenariat avec

L Environnement Social de l Artisan. En partenariat avec L Environnement Social de l Artisan En partenariat avec SOMMAIRE Présentation de l APTI Les besoins d un jeune créateur La loi Madelin La Santé La Prévoyance La Retraite L environnement social de l artisan

Plus en détail

LES FICHES PRATIQUES. préparer son départ. édition janvier 2016 / frenchplanete.fr

LES FICHES PRATIQUES. préparer son départ. édition janvier 2016 / frenchplanete.fr LES FICHES PRATIQUES préparer son départ P édition janvier 2016 / frenchplanete.fr SOMMAIRE 03 05 06 07 10 11 12 DÉMARCHES ADMINISTRATIVES SÉCURITÉ SOCIALE SCOLARITÉ FISCALITÉ ÉQUIVALENCE DES DIPLÔMES

Plus en détail

PLAN SALARIÉS - Entreprise. particuliers PROFESSIONNELS entreprises. Des garanties de prévoyance complètes pour vos salariés

PLAN SALARIÉS - Entreprise. particuliers PROFESSIONNELS entreprises. Des garanties de prévoyance complètes pour vos salariés particuliers PROFESSIONNELS entreprises Des garanties de prévoyance complètes pour vos salariés Vous êtes dirigeant d entreprise. Vous choisissez dans le cadre de votre politique sociale de souscrire un

Plus en détail

garanties décès Vos Référence : 0004787 OCIRP NOVALIS Prévoyance NOVALIS Prévoyance verse des prestations en cas : de décès du participant,

garanties décès Vos Référence : 0004787 OCIRP NOVALIS Prévoyance NOVALIS Prévoyance verse des prestations en cas : de décès du participant, NOVALIS Prévoyance Institution de prévoyance régie par le Code de la Sécurité sociale Vos garanties décès Référence : 0004787 OCIRP NOVALIS Prévoyance verse des prestations en cas : de décès du participant,

Plus en détail

LES EXONÉRATIONS DE COTISATIONS

LES EXONÉRATIONS DE COTISATIONS Dossier Exploitant LES EXONÉRATIONS DE COTISATIONS Fiche n 4 Les cotisations des non salariés agricoles obéissent à une règle d annualité prévue par le décret n 84-936 du 22.10.1984 ; c est-à-dire qu elles

Plus en détail

Pensions de réversion de la retraite complémentaire. n o 8

Pensions de réversion de la retraite complémentaire. n o 8 GUIDE RETRAITE COMPLÉMENTAIRE AGIRC ET ARRCO PENSIONS DE RÉVERSION DE LA RETRAITE COMPLÉMENTAIRE Guide salariés n o 8 JUIN 2015 Pensions de réversion de la retraite complémentaire Sommaire La retraite,

Plus en détail