Note de lecture de : La communication interne au cœur du management

Dimension: px
Commencer à balayer dès la page:

Download "Note de lecture de : La communication interne au cœur du management"

Transcription

1 Note de lecture de : La communication interne au cœur du management Auteur : Jean-Marie AUVINET ET COLL. LES EDITIONS D ORGANISATION Paris, 1990,114pages. Sous la direction de : préparé par M. Lotfi EL HADRI M. ELMEKKAOUI Aziz

2 SOMMAIRE INTRODUCTION. 3 I- LA FONCTION DU COMMUNICATEUR INTERNE Les missions du communicateur interne La hiérarchie bloquée Les cadres sont -il de bons communicateurs? Une politique cohérente de gestion des cadres La communication interne une fonction a part entière les compétences communicatrices internes L organisation de la communication L agence d information interne chez RENAULT... 7 II- LA STRATEGIE DE LA COMMUNICATION La structure d un plan de communication les principes de la communication interne La cohérence La stratégie de la communication interne La segmentation des cibles Les types de plans de communication Une copy-stratégie pour la communication interne Bâtir et gérer le plan de communication Les limites des plans de communication L avantage stratégique..10 III- L OREILLE INTERNE L audit de communication Des déclencheurs Les objectifs déterminent les modalités de l enquête Communiquer avant et après Les domaines d investigation Les technique d enquête : quantitatives ou qualitatives? un formidable besoin de communiquer Etes-vous personnellement satisfait de la communication interne dans votre entreprise? Le personnel, une cible de communication à part entière 12

3 IV- RENAULT SANDOUVILLE A LA RECHERCHE DE LA QUALITE TOTALE Les résultats de Sandouville : à la mesure des ambitions de Renault Déterminer à changer La communication au cœur du management L initiative est aux groupes de travail Le «maillage» Le «point rencontre fournisseurs» Chaque nouveau produit est une nouvelle étape Les outils de la qualité V- LA COMMUNICATION AU CŒUR DU SERVICE L arme de la qualité de service et la communication Le projet de l entreprise et le levier de communication VI- RECRUTEMENT : LA DANSE NUPTIALE? PROCTER & GAMBLE et la meilleure efficacité du recrutement Le marketing de l emploi les actions : éviter le saupoudrage Du recrutement a la communication...17 VII- UN PROJET POUR L ENTREPRISE Du management quantitatif à une approche culturelle de l entreprise Libérer l énergie de l entreprise Le projet d entreprise : cohérence entre stratégie et culture Le bilan culturel Les valeurs-clés et les plans d actions La dynamique de communication CONCLUSION

4 INTRODUCTION L ouvrage «La communication interne au cœur du management» traite l organisation de la communication interne et son rôle stratégique dans le management et l obtention du résultat souhaité de la politique mise en oeuvre par l'entreprise. Il est apparu en 1990, dans une période caractérisée par les derniers jours de la guerre froide et l'épanouissement de l'économie de marché accompagné d'un progrès scientifique et technique important qui a généré une farouche concurrence entre les produits des entreprises industrielles et des services d'où l'émergence du rôle de la communication en administration et gestion. L'ouvrage réalisé par les auteurs Jean-Marie AUVINT, Luc BOYER (l'un des auteurs de "Le projet d'entreprises" et "Précis d'organisation et de gestion de la production"), Romain BUREAU, Pierre CHAPAZ et Guillaume de VULPIan est le fruit de la collaboration de ces auteurs au MASTERE de communication d'hec, dirigé par Henri JOANNIS. Il s'adresse aux étudiants en communication, ressources humaines, management et surtout aux dirigeants des entreprises et aux responsables de communication interne dans le but de démontrer la nécessité de la communication dans le management pour un vrai changement et un sûr et développement durable. Cet ouvrage est une synthèse écrit dans un style simple et clair renforcé par des illustrations et des schémas en suivant une démarche d'analyse scientifique et méthodique des points de la thèse avec argumentations et présentation des témoignages de grandes entreprises comme RENAULT, HOTEL MERCURE, PROCTER & GAMBLE et SAMARITAINE. Parmi les points traités : l'organisation de la communication, la qualité totale, la communication interne et la stratégie, la formation du personnel,l orientation des Ressources humaines. 3

5 Les auteurs formulent et explicitent leur thèse des sept chapitres qui sont liés et dont chacun complète et éclaircit l'autre, de la conception simple de la communication interne jusqu'à une analyse profonde de celle-ci au sein du management. I- LA FONCTION DU COMMUNICATEUR INTERNE : D'abord, ce premier chapitre démontre l'émergence de la fonction du communicateur interne. 1-1 Les missions du communicateur interne Ses missions se résument en l'élaboration de la stratégie de communication et la mise en œuvre de celle-ci passant par la valorisation de l information, sa diffusion et le contrôle de sa bonne réception vu les difficultés qui bouchent la communication, surtout le mauvais climat social que le communicateur contribue à son maintient et à son développement. 1-2 La hiérarchie bloquée Le problème c'est que la hiérarchie se bloque et ne permet pas la circulation de l'information de bas en haut et horizontalement à cause surtout du cloisonnement (voir la pyramide de Taylor) ce qui rend le management non participatif et les auteurs illustrent ce point par l'exemple du règlement intérieur fixant les conditions de travail des employés de bureau en Les cadres sont -il de bons communicateurs? - Les cadres ne perçoivent pas clairement : Que la communication fait partie de leur mission ; Que c est une attente de leurs collaborateurs ; 4

6 Ou simplement,ils n en saisissent pas le jeu. - Les cadres ne sont pas ou ne se croient pas compétents : Faute de situer leur rôle dans l ensemble du dispositif ; Par manque d expérience ; Par manque de savoir-faire ; Par manque de confiance en eux. - Ils peu motivés : Faute d avoir l exemple d en haut ; Faute d une reconnaissance des efforts. LA<<CAFETIERE>> DE LACOMMUNICATION DECISION ORGANISATION EXECUTION 1-4 Une politique cohérente de gestion des cadres Une politique cohérente de gestion des cadres influe sur la communication interne, cette politique concerne : Le recrutement de celui qui a la capacité à communiquer; La description de poste en tenant compte des performances de communication du cadre soit objectives ou subjectives tel que l'organisation régulière de réunions. 5

7 L'organisation rend la communication plus facile par l'adoption des structures souples ou maillées et en effectuant des stages comme c est le cas à l'usine RENAULT de Sandouville. La formation à la communication sensibilise les cadres aux attentes de l'entreprise en réalisant par exemple des mini-enquêtes auprès du personnel. La communication spécifique de l'entreprise en direction des cadres incite les cadres à communiquer avec leurs subordonnés. 1-5 La communication interne :une fonction à part entière La communication interne est devenue une fonction à part entière dans la lignée de la montée en puissance des directions des Ressources Humaines d'une part, de la communication externe d'autre part mais le responsable de la communication interne e reste rattaché à des directions par exemple au directeur du personnel. Et la fusion des deux responsabilités aide à la cohérence des stratégies et des actions. 1-6 les compétences communicatrices internes Le communicateur interne doit avoir des compétences dans plusieurs domaines tel que les ressources humaines, la communication, le marketing, le management/gestion et doit avoir l impact personnel d où la nécessité de la formation. 1-7 L organisation de la communication L organisation de la communication dépend de la stratégie adoptée par l entreprise. Donc pour avoir la qualité professionnelle des outils l entreprise engage des soustraitants. Cependant, les actions répétitives et rapides sont réalisées localement. En outre, 6

8 l organisation verticale de la communication interne, donne soit une autonomie aux communicateurs internes, c est le cas de SHELL ; Soit les actions des responsables suivent le plan de la communication global, c est le cas de RENAULT. 1-8 L agence d information interne chez RENAULT Une agence d information interne chez RENAULT assure l unicité et la cohérence des informations données au personnel surtout avec l utilisation du service minitel. La relation entre la qualité et la quantité des informations doit être maîtrisés afin d assurer une bonne communication et épargner le temps du personnel et ceci demande du professionnalisme. N oubliant pas que la communication interne s implique dans l établissement de l équilibre des relations sociales en résolvant les inévitables divergences d appréciations et d intérêts. L AGENCE D INFORMATION :UN DISPOSITIF INTEGRE PAPIER PAPIER TELEX TELEX MINITEL MINITEL MINITEL REVUES BANQUES DE PRESS DEPECHES DE DONNEES ORDINATEUR P A O FICHIERS ECRANS BASE JOURNALISTES DOCUMENTAIRE 7

9 II- LA STRATEGIE DE LA COMMUNICATION : Le deuxième chapitre traite la stratégie de la communication pour gérer les actions et assurer la cohérence et l efficacité des informations. 2-1 La structure d un plan de communication La structure d un plan de communication s étale sur plusieurs niveaux : les axes de communication (par exemple la qualité), les messages politiques, le calendrier des événements et le plan d actions décentralisé (forum de l encadrement, formation). 2-2 les principes de la communication interne Parmi les principes de la communication interne on trouve principalement : L authenticité ; La simplicité ; L attrait ; L adéquation du public ; La cohérence ; L évaluation ; La planification ; L exhaustivité ; La régularité. 2-3 La cohérence La cohérence est une condition indispensable à la crédibilité de la communication car elle fait que les acteurs de la communication visent le même objectif en assurant la compréhension et l adhésion du personnel. 8

10 2-4 La stratégie de la communication interne La stratégie de la communication interne implique la remise en cause de l organisation et des méthodes de travail en définissant des axes couples de communication/cibles, de hiérarchiser les priorités, et en définissant les principaux moyens à utiliser d ou est La stratégie de la communication interne s avère affaire managériale. 2-5 La segmentation des cibles Les segmentations des cibles impliquent la diffusion d informations complémentaires aux populations ciblées par exemple le journal des cadres. 2-6 Les types de plans de communication On distingue deux types de plans : plan de communication : c est un plan qui définit plusieurs axes et donne plus de liberté au responsable de la communication donc on dit que c est un plan de communication management plan d actions de communication : se sont élaborées pour une période annuelle. 2-7 Une copy-stratégie pour la communication interne Une copy-stratégie pour la communication interne encadre la stratégie créative en indiquant les faits, les problèmes à résoudre, les objectifs, les contraintes 2-8 Bâtir et gérer le plan de communication La programmation du plan d action se base sur les analyses en termes de couvertures axes/cibles et cibles/temps suivi d une analyse des résultats. 9

11 2-9 Les limites des plans de communication Les limites des plans de communication sont : l imprévoyance de l imprévisible, la non substitution réelle de l entreprise, la non garantie du résultat L avantage stratégique La qualité de la communication interne dépend de la stratégie et de la pertinence de la mobilisation des hommes. III- L OREILLE INTERNE L audit de communication est un acte de directe. Il permet de savoir pour agir et asseoir l action de communication. 3-1 L audit de communication L audit permet aux cadres dirigeants et à la direction de connaître mieux les perceptions et les attentes du personnel à fin d adapter leurs actions dans le sens d une utilisation optimale des ressources humaines. 3-2 Les déclencheurs Pour une politique de communication plus active, l entreprise doit réaliser un audit de communication en réponse à des déclencheurs comme : un climat social dégradé une définition d une nouvelle stratégie un nouveau plan de communication 3-3 Les objectifs déterminent les modalités de l enquête Il faut adapter les techniques employées au contexte, aux objectifs, à la cible. Aussi l objectif recherché influe sur le choix du type de questionnaire. L audit crée l obligation d entendre. 01

12 3-4 communiquer avant et après L adhésion du personnel à la démarche d audit se base sur la compréhension des objectifs et la liberté d expression fondée sur l anonymat. En outre, la communication directe prend en compte la présentation du questionnaire, la formulation des questions et l établissement de la confiance. La mise en valeur de l intervention par les supports d informations internes est importante. Et la communication après l audit permet la restitution des résultats, la détermination des objectifs et la hiérarchisation des cibles pour l adoption d une stratégie. 3-5 les domaines d investigation Parmi les thèmes communs que l audit traite on trouve : la clarté des missions le travail l organisation la culture la communication 3-6 Les techniques d enquête : quantitatives ou qualitatives? Les techniques qualitatives sont employées lorsque le nombre de personnes concernées est modeste et exigeant des spécialistes d entretien. Pour réduire le coût et mieux impliquer la personne, l l entreprise réalise des groupes-tests de 15 personnes. De même pour que le résultat soit représentatif, l entreprise réalise des enquêtes d opinion. 00

13 3-7 Un formidable besoin de communiquer L entreprise doit faire attention au besoin des employés à communiquer directement pour montrer leurs préoccupations. 3-8 Etes-vous personnellement satisfait de la communication interne dans votre entreprise? L insatisfaction domine à cause de deux phénomènes : le blocage de la hiérarchie et la perte de crédibilité due à la rapidité de la communication sans suivi d effets. Donc, il faut améliorer l efficacité de l organisation et les systèmes de gestion. 3-9 Le personnel, une cible de communication a part entière Le marketing interne assuré par les moyens de communication ascendante, permettant de la considération au personnel, constitue un fil de conducteur communication interne. IV- RENAULT SANDOUVILLE A LA RECHERCHE DE LA QUALITE TOTALE : Le passage de la culture de la production de quantité à la production de la quantité fait appel à la communication. Plutôt, la qualité totale s assure par un mix management-communication. 4-1 Les résultats de Sandouville : a la mesure des ambitions de Renault Des résultats montrent l existence d une relation entre la qualité, la productivité, et l amélioration de la qualité et la diminution du temps de production. La communication interne a joué un rôle important dans la mobilisation du 02

14 personnel grâce à l engagement de RENAULT dans l effort de développement basé sur le comportement qualité. 4-2 Déterminer à changer L image diminuée de la qualité de ses véhicules en 1976 a poussé SANDOUVILLE à changer. En fait, dans le groupe RENAULT chaque établissement adopte une stratégie pour accroître la qualité. Les méthodes japonaises ont influé sur les responsables de l usine de Sandouville par l application de simples méthodes de façon rigoureuse. La communication interne se montre très urgente. Surtout, le marché devient de plus en plus concurrentiel et l orientation des Ressource Humaines est nécessaire pour gérer le changement technologique et les exigences des clients. Ceci demande une préparation et une explication au personnel des décisions d organisation des relations clients /fournisseurs. 4-3 La communication au cœur du management La communication est une partie intégrante du management puisque les déterminations de certains objectifs sont une affaire managériale comme la perception de l entreprise par le personnel, la formation et la motivation. 4-4 L initiative est aux groupes de travail L initiative de groupe de travail rompt avec le taylorisme et donne plus de créativité au personnel. A Sandouville sont presque 700 de groupe de travail à partir de 1987 formés pour la résolution des problèmes. La communication a joué son rôle par l opération «Arc-en ciel». De plus, la qualité totale dépend du flux tendu de communication qui suppose une organisation par la création de nouvelles relations. La «bourse aux idées» est une bonne idée. 03

15 4-5 Le «maillage» En raccourcissant les circuits de communication le «maillage» assure la prise de décision au niveau le plus proche. 4-6 Le «point rencontre fournisseurs» Le «point rencontre fournisseurs» est un lieu de régulation de l information et de rencontre même à titre préventif afin d impliquer les fournisseurs au processus d amélioration de la qualité par leur contribution à la conception et à la fabrication. 4-7Chaque nouveau produit est une nouvelle étape Pour chaque produit, Renault permet au personnel de prendre mieux en compte le client par l évolution des post-tests. Par exemple: «top client 21» pour Renault Les outils de la qualité Parmi ces outils on trouve : l analyse des modes de défaillance (AMDEC) les procédures d acceptation des pièces la maîtrise statique du process (MCP) La mise en place de ces procédures suppose une formation adaptée et une amélioration de l organisation de la communication La communication à Sandouville s appuie sur : les supports de communication interne les réunions thématiques la formation de l encadrement à la communication 04

16 l ouverture de l usine sur l extérieur En outre, la communication interne permet d être conscient des dangers et alimenter la volonté de chasser le gaspillage et la non qualité. V- LA COMMUNICATION AU CŒUR DU SERVICE : Le service a un rôle très essentiel dans la concurrence. La communication interne lui a accordé de l importance. 5-1 L arme de la qualité de service et communication Une stratégie doit être mise en œuvre pour obtenir la qualité de service qui repose sur le bon accueil, la valeur ajouté, la fiabilité et la mobilisation du personnel. En fait, la promesse distinctive montre l avantage concurrentiel du service. C est une plus-value pour le client mais un challenge pour l entreprise. Une cohérence entre l externe et l interne est donc essentielle pour adhérer le personnel à la stratégie choisie. Le rôle de la communication interne, en ce sens, a pour fonction de situer le rôle de chacun dans l obtention de la qualité, de définir les normes acceptées et mobiliser le personnel autour des objectifs choisis. La chaîne NOVOTEL est une illustration des résultats d une stratégie de service en se caractérisant par un haut niveau de standardisation. La chaîne des hôtels MERCURE a gagné la course en s intégrant à l environnement des villes, en adoptant une politique tarifaire souple et en diversifiant ses hôtels. C est l esprit de service qui est mis en jeu pour créer une culture de marque en choisissant un projet d entreprise et en appliquant un plan de communication et de formation. 5-2 Le projet de l entreprise et le levier de communication Le projet, élaboré aux cours de multiples réunions, a pour objectifs : 05

17 l illustration des objectifs stratégiques de chaque thème la prestation d un constat à la fin de chaque thème la prestation d un lexique la prestation des engagements de progrès pris au niveau individuel Le lecteur trouve enfin un «rapport d étonnement». La sensibilisation des salariés de MERCURE aux enjeux et leur responsabilisation inspirent d une part les actions de communication interne qui favorisent l intégration des nouveaux venus dans la dynamique de progrès. D autre part, Samaritaine a adopté une politique de communication interne basée sur la formation, la compréhension du personnel, et sur la stratégie afin d exécuter le programme «service plus» pour satisfaire le client. Donc, le secteur des services fait face à une qualité difficile à obtenir vu le caractère instantané de la satisfaction d un service. VI- RECRUTEMENT : LA DANSE NUPTIALE? Le marché de recrutement est l une des missions essentielles du personnel mais aussi une affaire des Ressources Humaines et de la communication. 6-1 PROCTER & GAMBLE et la meilleure efficacité du recrutement Les actions de la communication institutionnelle de la compagnie en France liée au recrutement ont conduit à l amélioration de son efficacité et son image, par l application des standards d exigence de recrutement et par les réallocations des ressources vers les sources de recrutement plus efficientes. 06

18 6-2 Le marketing de l emploi La démarche de marketing s articule sur les points suivants : le classement des formations en fonction des modes de recrutement (valeur interne) et des performances réelles des diplômes dans la société (valeur externe). La compréhension du marché pour saisir les éléments les plus déterminants dans le processus de recherche d emploi tel que l influence de l image de l entreprise, l impact des stages, types d emplois recherchés selon les spécialisations et les habitudes de lecture de la presse. Afin de veiller sur le marché, PROCTER exploite systématiquement les contacts avec les élèves et les administrations. De plus, la communication de recrutement chez PROCTER tire profit des enquêtes internes auprès des stagiaires et des jeunes recrutés. 6-3 les actions : éviter le saupoudrage Le plan d actions chez PROCTER basé sur l étude de marché met l accent sur les points suivants : Les cibles prioritaires ; Les supports et les moyens d action les plus efficaces ; La prise en compte de la connaissance des forces et des faiblesses auprès des cibles ; C est pourquoi PROCTER fait adopter une communication directe. 6-4 Du recrutement à la communication L exemple de PROCTER & GAMBLE illustre une approche de communication appliquée au recrutement qui consiste à : 07

19 Privilégier le professionnalisme de l analyse, de l élaboration d un plan d actions de communication ; Se doter d instruments d évaluation, de correction et d amélioration. VII- UN PROJET POUR L ENTREPRISE Le projet de l entreprise est un acte de communication qui mobilise les forces de l entreprise par ses deux dimensions morale et opérationnelle avec la finalité de donner plus de liberté et de cohésion globale en maîtrisant les décalages entre stratégie et culture. 7-1 Du management quantitatif à une approche culturelle de l entreprise La culture d entreprise est une description d une image à laquelle chacun peut adhérer, donc elle permet de mobiliser les individus sur des nouvelles valeurs. 7-2 Libérer l énergie de l entreprise Une transformation sociale et un effort d innovation sont essentiels pour maîtriser les mutations liées aux forces de changement et d inertie. Le projet d entreprise pour trouver ensemble des solutions. Donc le projet d entreprise se dote d une vision du futur de l entreprise, un système de valeurs partagées et des priorités pour l action. La notion de projets d entreprise est développée en France en recherchant du compromis entre le besoin de rationalité et la défense de l individualisme. 7-3 le projet d entreprise : cohérence entre stratégie et culture 08

20 Le projet d entreprise s occupe de quatre niveaux de préoccupations : Le niveau quotidien des activités répétitives Le niveau de gestion courante Le niveau stratégique Le niveau des présentations et valeurs. L intérêt d un projet entrepris apparaît à des étapes privilégiées de la vie d une entreprise tel que lors d un changement de direction, après une phase de croissance ou lors de modification de sa structure. 7-4 Le bilan culturel Le bilan culturel est réalisé à l aide d un audit de culture afin de ressortir les écarts entre le discours pratique mené selon une méthodologie similaire à l audit de communication. 7-5 Les valeurs-clés et les plans d actions Pour concevoir un projet,l entreprise doit énoncer ses préoccupations tel que la dimension éthique, la recherche d un équilibre managérial, le défit de succès et aussi le respect de la personne, le service du client et de la collectivité, l excellence dans tous les aspects et la qualité des résultats économiques. Les plans d actions s appuient sur les valeurs et sont mis en œuvre au niveau hiérarchique adapté. 7-6 La dynamique de communication La vie d un projet dépend de sa formalisation de sa diffusion et de sa appropriation. Donc la préparation du projet influe sur la façon de concevoir la communication dans l entreprise par exemple le choix entre une élaboration décentralisée ou une élaboration centralisée. Et pour réussir le projet, il faut tenir en compte la présentation et le lancement en créant des conditions optimales tel que l acceptation du projet, l affichage très clair de la détermination de la direction et l identification à l aide d un logo, d un slogan. 09

21 CONCLUSION En conclusion, cet ouvrage est une très importante référence en matière de communication interne et de management. Les principaux enseignements de la thèse s articulent sur l optimisation des forces de l entreprise pour réaliser son progrès par un management participatif définissant la stratégie globale et par une communication interne favorisant la mobilisation et l orientation des comportements des Ressources Humaines. On peut ajouter que la communication interne actuellement tire profit des nouvelles technologies de l information et de la communication (NTIC) en la complémentarité des outils surtout l intranet qui permet une révolution dans le monde du travail collaboratif. On constate que les auteurs n ont pas discuté profondément la relation entre la communication interne et la formation vu l importance de celle-ci dans la diffusion des messages de communication. La formation devient un véritable outil de communication interne. De même la communication interne ouvre l appétit à se former, prolonge les effets de la formation. Certes ce livre a abordé la communication interne dans le management et a insisté sur la communication au sein du personnel de l entreprise, mais cela n empêche qu il peut s étendre à tous les domaines de la vie et embrasser tous les groupes. Les techniques abordées dans ce livre vont m aider sûrement à être conscient des facteurs communicationnels, à créer des relations basées sur la confiance, à absorber les conflits qui surgissent au sein du groupe. Bref à créer ce qu on appelle dans la psychologie sociale le pacte communicationnel. 21

Jardins carrés et Culture d Entreprise

Jardins carrés et Culture d Entreprise Jardins carrés et Culture d Entreprise Un concept innovant pour développer l efficacité collective Le concept Les jardins carrés sont une méthode de jardinage élaborée dans les années 1980 par l américain

Plus en détail

TABLE DES MATIERES CDPME Tome 1 «Concepts, outils, problématiques»

TABLE DES MATIERES CDPME Tome 1 «Concepts, outils, problématiques» Avant-propos Mode d emploi du guide TABLE DES MATIERES CDPME Tome 1 «Concepts, outils, problématiques» Chapitre 1 Les PME : Spécificités et problématiques liées au développement 1.1 Le monde méconnu des

Plus en détail

Formations Management

Formations Management Formations Management MANAGEMENT ET COMMUNICATION Ecole du Management : Cycle Animateur d équipe Ecole du Management : Cycle Maîtrise Ecole du Management : Cycle Coordinateur Technique Animateur (trice)

Plus en détail

Mener des entretiens professionnels

Mener des entretiens professionnels Formations Mener des entretiens professionnels Durée :... 2,5 jours - 18 heures Personnel concerné :... tout responsable hiérarchique ayant à mener des entretiens d évaluation Méthode pédagogique :...

Plus en détail

REFERENTIEL D EVALUATION DES ACQUIS DE L EXPERIENCE POUR LE DIPLOME CAFERUIS

REFERENTIEL D EVALUATION DES ACQUIS DE L EXPERIENCE POUR LE DIPLOME CAFERUIS REFERENTIEL D EVALUATION DES ACQUIS DE L EXPERIENCE POUR LE DIPLOME CAFERUIS Référentiel d activités Le référentiel d activités décline les activités rattachées aux six fonctions exercées par l encadrement

Plus en détail

NEGOCIATION COMMERCIALE - VENTE

NEGOCIATION COMMERCIALE - VENTE CONSTANTIN Maurice Prestataire de Formation n 96 97 30382 97 81 av du Gal de Gaulle 97300 Cayenne Tél : 0594 29 29 42 maurice.constantin@amesco.net secretaire.amesco@orange.fr PROGRAMME FORMATION NEGOCIATION

Plus en détail

3 clés pour faire. de la communication managériale un levier de performance. Baromètre Afci-ANDRH-Inergie 2013 sur la communication managériale

3 clés pour faire. de la communication managériale un levier de performance. Baromètre Afci-ANDRH-Inergie 2013 sur la communication managériale 3 clés pour faire de la communication managériale un levier de performance Baromètre Afci-ANDRH-Inergie 2013 sur la communication managériale L Afci, l ANDRH et le cabinet Inergie mènent depuis 2006, tous

Plus en détail

Charte des ressources humaines

Charte des ressources humaines Charte des ressources humaines ANTICIPER Pour être acteurs stratégiques du changement ACCUEILLIR Savoir identifier, attirer, choisir et fidéliser les collaborateurs RECONNAÎTRE Apprécier les compétences

Plus en détail

Conseil et formation

Conseil et formation Conseil et formation Pour répondre efficacement aux sollicitations de nos clients, nous avons bâti une relation «cousue-main» avec une équipe de consultants expérimentés indépendants dont la richesse se

Plus en détail

CONSEIL INGENIERIE FORMATION MANAGEMENT

CONSEIL INGENIERIE FORMATION MANAGEMENT CONSEIL MANAGEMENT Assurer la responsabilité opérationnelle d une équipe Développer son leadership au sein d une équipe Pratiquer la délégation Conduire une réunion Conduire un entretien individuel-professionnel

Plus en détail

COMPÉTENCES, ÉLÉMENTS DE COMPÉTENCES ET RESSOURCES À MOBILISER POUR LE DESS, LA MAÎTRISE PROFESSIONNELLE, LA MAÎTRISE RECHERCHE ET LE DOCTORAT

COMPÉTENCES, ÉLÉMENTS DE COMPÉTENCES ET RESSOURCES À MOBILISER POUR LE DESS, LA MAÎTRISE PROFESSIONNELLE, LA MAÎTRISE RECHERCHE ET LE DOCTORAT Direction des affaires académiques et internationales Études supérieures COMPÉTENCES, ÉLÉMENTS DE COMPÉTENCES ET RESSOURCES À MOBILISER POUR LE DESS, LA MAÎTRISE PROFESSIONNELLE, LA MAÎTRISE RECHERCHE

Plus en détail

La dimension humaine du changement

La dimension humaine du changement La dimension humaine du changement Un triptyque indissociable : Responsabilité Engagement Performance Créateur de performance La dimension humaine du changement et les défis de l entreprise Gérer une forte

Plus en détail

Référentiel professionnel pour le Diplôme d État d Ingénierie Sociale DEIS

Référentiel professionnel pour le Diplôme d État d Ingénierie Sociale DEIS Institut du Travail Social de Tours Cellule VAE Référentiel professionnel pour le Diplôme d État d Ingénierie Sociale DEIS Annexe I de l arrêté du 2 août 2006 relatif au Diplôme d État d Ingénierie Sociale

Plus en détail

Catalogue des Formations

Catalogue des Formations 67, Rue Aziz Bellal, Etage 3, N 2, Maarif. 32, Avenue Abdelali Benchekroune, Etage 5, N 20. Nos atouts formation Thèmes de formation En partenariat avec un réseau national et International, nous dispensons

Plus en détail

Opération Management & Compétitivité

Opération Management & Compétitivité Opération Management & Présentation par AQM - BN 1 Sommaire Présentation de l AQM L action collective management et compétitivité. Processus et déroulement. Les intervenants. Les étapes de formation et

Plus en détail

Formation hygiène / sécurité des aliments

Formation hygiène / sécurité des aliments hygiène / sécurité des aliments Comment optimiser ses pratiques Sommaire : Les enjeux Les exigences Public Pratiques Conduite du projet de formation Supports pédagogiques Évaluations Nouvelle stratégie

Plus en détail

Pourquoi Komon Conseil?

Pourquoi Komon Conseil? Pourquoi Komon Conseil? La spécificité du tissu économique français, ce qui en fait aussi sa richesse et sa force est qu il est en grande partie composé de PME/PMI, voire de TPE, et cet état de fait implique

Plus en détail

Atelier thématique QUA1 -Présentation de la norme ISO 9001-

Atelier thématique QUA1 -Présentation de la norme ISO 9001- Forum QHSE - QUALITE Atelier thématique QUA1 -Présentation de la norme ISO 9001- Laurent GUINAUDY OC2 Consultants Atelier ISO 9001 1 Présentation du Cabinet OC2 Consultants Cabinet créé en 1996 Zone d

Plus en détail

REFERENTIEL RESPONSABLE QUALITE

REFERENTIEL RESPONSABLE QUALITE REFERENTIEL RESPONSABLE QUALITE Référentiel métier RESPONSABLE QUALITE 1. Intitulé métier & autres appellations Responsable Qualité 2. Définition et description synthétique du métier Responsable décrit

Plus en détail

Les exigences de la norme ISO 9001:2008

Les exigences de la norme ISO 9001:2008 Les exigences de la norme ISO 9001:2008! Nouvelle version en 2015! 1 Exigences du client Satisfaction du client Le SMQ selon ISO 9001:2008 Obligations légales Collectivité Responsabilité de la direction

Plus en détail

LE MANAGEMENT DE LA QUALITE EN ASSURANCE

LE MANAGEMENT DE LA QUALITE EN ASSURANCE LE MANAGEMENT DE LA QUALITE EN ASSURANCE Séminaire - Atelier Le management de la qualité en assurance 1 ère communication Généralités sur le management de la qualité 2 ème communication Le management de

Plus en détail

de formation cycles de formation professionnelle quand les talents grandissent, les collectivités progressent

de formation cycles de formation professionnelle quand les talents grandissent, les collectivités progressent Offre 2013 de formation cycles de formation professionnelle quand les talents grandissent, les collectivités progressent citoyenneté, culture et action éducative cycle de formation professionnelle restauration

Plus en détail

«Quelle solution collaborative pour piloter la politique patrimoniale dans les collectivités locales?», Juin 2014 avec la participation de :

«Quelle solution collaborative pour piloter la politique patrimoniale dans les collectivités locales?», Juin 2014 avec la participation de : «Quelle solution collaborative pour piloter la politique patrimoniale dans les collectivités locales?», Juin 2014 avec la participation de : Pour écouter le webinaire : - Choisissez le mode Téléphone ou

Plus en détail

Plan stratégique et opérationnel de communication 2011 2013

Plan stratégique et opérationnel de communication 2011 2013 Plan stratégique et opérationnel de communication 2011 2013 UNE COMMUNICATION EN COHERENCE AVEC LA PHILOSOPHIE D INTERVENTION ÉLÉMENT FONDAMENTAL DE LA STRATÉGIE DE MANAGEMENT DOIT VÉHICULER LA VISION

Plus en détail

ECOLE DU MANAGEMENT - Niveau 3 Cycle Supérieur Industriel

ECOLE DU MANAGEMENT - Niveau 3 Cycle Supérieur Industriel Responsables opérationnels débutants ou expérimentés en lien direct avec le comité de direction. Responsables d unités de production. Responsables de projet (technique, organisation, industrialisation).

Plus en détail

Finalités de l ouvrage

Finalités de l ouvrage Introduction Il est commun de souligner que la fonction ressources humaines a subi des évolutions rapides et profondes depuis les années qui ont suivi la seconde guerre mondiale. Le rôle du DRH n a cessé

Plus en détail

ECOLE DU MANAGEMENT - Niveau 3 Cycle Supérieur Industriel

ECOLE DU MANAGEMENT - Niveau 3 Cycle Supérieur Industriel Responsables opérationnels débutants ou expérimentés en lien direct avec le comité de direction. Responsables d unités de production. Responsables de projet (technique, organisation, industrialisation).

Plus en détail

3 principes fondamentaux pour un management efficace : 5 formations indispensables pour les managers

3 principes fondamentaux pour un management efficace : 5 formations indispensables pour les managers 3 principes fondamentaux pour un management efficace : A chaque objectif opérationnel un objectif managérial La motivation des collaborateurs : préoccupation centrale La relation Manager / collaborateur

Plus en détail

CQPI Technicien qualité

CQPI Technicien qualité CQPI Technicien qualité Public concerné Salariés ou futurs salariés qui auront pour mission d assurer le contrôle de la qualité et de participer à l amélioration des modes de production et/ou à la mise

Plus en détail

Profil de compétences Directeur de projets SECTEUR BANCAIRE

Profil de compétences Directeur de projets SECTEUR BANCAIRE Profil de compétences Directeur de projets SECTEUR BANCAIRE PENSÉE ET VISION STRATÉGIQUE Avoir une perspective globale des enjeux actuels et futurs du client ainsi que de définir des orientations visant

Plus en détail

LA DÉMARCHE DE VEILLE S.A. MARCHAND PREMIERE PARTIE : AUDIT SUR LA COMMUNICATION INTERNE

LA DÉMARCHE DE VEILLE S.A. MARCHAND PREMIERE PARTIE : AUDIT SUR LA COMMUNICATION INTERNE LA DÉMARCHE DE VEILLE S.A. MARCHAND PREMIERE PARTIE : AUDIT SUR LA COMMUNICATION INTERNE La question posée s inscrit dans une démarche d amélioration de la circulation de l information. questionnaire d

Plus en détail

Puisse, cette caisse à outils, vous apporter autant d efficacité qu elle en a apporté à ceux avec qui, et pour qui, nous les avons rassemblés ici.

Puisse, cette caisse à outils, vous apporter autant d efficacité qu elle en a apporté à ceux avec qui, et pour qui, nous les avons rassemblés ici. Introduction Cet ouvrage a été conçu à partir de sollicitations exprimées par des managers de terrain soucieux de donner une dimension plus opérationnelle à leur management au quotidien. Il rassemble des

Plus en détail

REFERENTIEL ACTIVITES ET COMPETENCES

REFERENTIEL ACTIVITES ET COMPETENCES SEILLER EMPLOIV CONSEILLER EMPLOI FORMATION INSERTION REFERENTIEL ACTIVITES ET COMPETENCES FONCTION 1 : INTERVENTION AUPRÈS DES PERSONNES ÉLABORATION DE PROJETS ET ACCOMPAGNEMENT DE PARCOURS D INSERTION

Plus en détail

GUIDE PRATIQUE DU MARKETING POUR LES CRÉATEURS D ENTREPRISE

GUIDE PRATIQUE DU MARKETING POUR LES CRÉATEURS D ENTREPRISE MICHEL BADOC EN COLLABORATION AVEC ISABELLE SELEZNEFF GUIDE PRATIQUE DU MARKETING POUR LES CRÉATEURS D ENTREPRISE Éditions d Organisation, 2005 ISBN : 2-7081-3215-6 SOMMAIRE Remerciements... 11 Table des

Plus en détail

Gestionnaire de petite ou moyenne structure. Programme de Formation

Gestionnaire de petite ou moyenne structure. Programme de Formation Gestionnaire de petite ou moyenne structure Programme de Formation 1. Le public A travers ce dispositif de formation, la CCI de l Oise souhaite accompagner : Les jeunes créateurs souhaitant développer

Plus en détail

Conduire les entretiens annuels d évaluation

Conduire les entretiens annuels d évaluation Ce guide s adresse aux dirigeants et aux responsables en charge de la fonction ressources humaines qui envisagent de mettre en place des entretiens annuels. Il constitue un préalable à l instauration d

Plus en détail

Bâtir et améliorer son système d appréciation

Bâtir et améliorer son système d appréciation Bâtir et améliorer son système d appréciation Bâtir et faire évoluer son système d'appréciation, Se doter de critères pertinents pour son entreprise, Se positionner en tant que conseil dans l'entretien

Plus en détail

- Référentiel de formation CHSCT -

- Référentiel de formation CHSCT - - Référentiel de formation CHSCT - On peut distinguer quatre grands types de fonctions assurées par les membres des CHSCT : 1) Implication dans la démarche globale de prévention des risques : a) Comprendre

Plus en détail

Les outils de la stratégie

Les outils de la stratégie Jacques BOJIN et Jean-Marc SCHOETTL Les outils de la stratégie, 2005 ISBN : 2-7081-3287-3 Avant-propos et remerciements... XV Introduction... XVII Les stratégies classiques Le positionnement stratégique

Plus en détail

Programme détaillé BTS MANAGEMENT DES UNITES COMMERCIALES. Objectifs de la formation. Les métiers. Durée des études DIPLÔME D ETAT

Programme détaillé BTS MANAGEMENT DES UNITES COMMERCIALES. Objectifs de la formation. Les métiers. Durée des études DIPLÔME D ETAT Objectifs de la formation Le BTS Management des unités commerciales a pour perspective de vous permettre de prendre la responsabilité de tout ou partie d une unité commerciale. Une unité commerciale est

Plus en détail

Associer nos savoir-faire

Associer nos savoir-faire MAC-ERCI International, cabinet spécialisé en recrutement, évaluation et gestion des compétences, a été créé début 2007. En croissance depuis notre création, nous n avons de cesse de nous remettre en question

Plus en détail

Chapitre 1. Adapter les forces de vente à l évolution des marchés... 1

Chapitre 1. Adapter les forces de vente à l évolution des marchés... 1 Table des matières Préface.............................................................................. XV Chapitre 1. Adapter les forces de vente à l évolution des marchés... 1 1.1 Force de Vente (F.D.V.)

Plus en détail

Accompagner le changement

Accompagner le changement A faire suivre à : retour à : Accompagner Problématique Le changement, c est tous les jours! Il fait aujourd hui partie intégrante de l univers des entreprises et des salariés. Présenté le plus souvent

Plus en détail

INSTITUT INTERNATIONAL DE MANAGEMENT INSIM BEJAIA MANAGEMENT

INSTITUT INTERNATIONAL DE MANAGEMENT INSIM BEJAIA MANAGEMENT INSTITUT INTERNATIONAL DE MANAGEMENT INSIM BEJAIA MANAGEMENT INSIM BEJAIA, tour géni sider 3eme étage, rue de la liberté 06000 BEJAIA ALGÉRIE Tel/Fax: +213 (0) 34 220 200/ +213 (0) 34 229 506 E-mail: commercial@insimbejaia-dz.org

Plus en détail

# 07 Charte de l audit interne

# 07 Charte de l audit interne Politiques et bonnes pratiques # 07 de l audit Direction générale fédérale Service Redevabilité & Qualité Janvier 2015 Approuvé par le Comité des audits Juin 2013 Approuvé par le Directoire fédéral Juillet

Plus en détail

Programmes inter-entreprises

Programmes inter-entreprises Brochure interactive Programmes inter-entreprises France, 2014-2015 Pour plus d informations sur les lieux, dates et prix de nos training, veuillez consulter www.krauthammer.fr (rubrique Programmes inter-entreprises

Plus en détail

Customer feedback management Management de la satisfaction client

Customer feedback management Management de la satisfaction client Customer feedback management Management de la satisfaction client La meilleure des publicités est un client satisfait. Vos clients les plus mécontents sont votre plus grande source d'enseignement. Bill

Plus en détail

PARCOURS TREMPLIN MANAGER Tout employé d un site logistique ayant dans le cadre de son activité professionnelle la responsabilité quotidienne du management d une équipe 10 jours 7,5 heures 8 à 14 Professionnaliser

Plus en détail

REFERENTIEL DES ACTIVITES & DES COMPETENCES DES MEMBRES DE CHSCT

REFERENTIEL DES ACTIVITES & DES COMPETENCES DES MEMBRES DE CHSCT PREFECTURE DE LA REGION AQUITAINE Direction régionale du travail, de l'emploi et de la formation professionnelle Santé Sécurité Travail REFERENTIEL DES ACTIVITES & DES COMPETENCES DES MEMBRES DE CHSCT

Plus en détail

Management qualité Réflexions et Prescriptions essentielles (Extraits VAE Alain THEBAULT 2013)

Management qualité Réflexions et Prescriptions essentielles (Extraits VAE Alain THEBAULT 2013) Management qualité Réflexions et Prescriptions essentielles (Extraits VAE Alain THEBAULT 2013) 1 Le Système qualité La cartographie des processus, qui se situe entre le manuel qualité et les procédures

Plus en détail

La Qualité de Vie au Travail, Pourquoi aujourd hui? C est quoi? Pour faire quoi? Comment? Jeudi 5 février 2015 Rencontre Prévention - STSM

La Qualité de Vie au Travail, Pourquoi aujourd hui? C est quoi? Pour faire quoi? Comment? Jeudi 5 février 2015 Rencontre Prévention - STSM La Qualité de Vie au Travail, Pourquoi aujourd hui? C est quoi? Pour faire quoi? Comment? Jeudi 5 février 2015 Rencontre Prévention - STSM Organisation générale Une association paritaire Un conseil d administration

Plus en détail

Quel contexte pour la gestion des ressources humaines?

Quel contexte pour la gestion des ressources humaines? Quel contexte pour la gestion des ressources humaines? Dans le contexte actuel, les PME-PMI subissent de nombreuses contraintes : la mondialisation et la concurrence internationale, la nécessité d être

Plus en détail

L audit de communication interne

L audit de communication interne A faire suivre à : retour à : L audit de Problématique La décision de lancer un audit répond à une volonté politique. Celle-ci s inscrit souvent dans le cadre d une conjoncture spécifique : restructuration

Plus en détail

Politique de gestion des ressources humaines

Politique de gestion des ressources humaines Politique de gestion des ressources humaines Adopté au conseil d administration le 18 octobre 2005 Résolution numéro 2068 Amendé le 16 avril 2013 par le conseil d administration Résolution numéro 2592

Plus en détail

Préface. de Xavier QUÉRAT-HÉMENT

Préface. de Xavier QUÉRAT-HÉMENT Préface de Xavier QUÉRAT-HÉMENT La réussite de toute entreprise, comme le savent les opérationnels au contact de clients de plus en plus exigeants et soumis à une règlementation qui s étoffe régulièrement,

Plus en détail

La démarche qualité dans sa dimension humaine

La démarche qualité dans sa dimension humaine La démarche qualité dans sa dimension humaine Fédérer, responsabiliser votre personnel autour d un projet commun. Un outil intelligent de management. Séminaire démarche qualité en hôtellerie, 23/01/07

Plus en détail

ADAPTER LA METHODE AUX OBJECTIFS DE L ENQUETE

ADAPTER LA METHODE AUX OBJECTIFS DE L ENQUETE Déchets : outils et exemples pour agir Fiche méthode n 1 www.optigede.ademe.fr ADAPTER LA METHODE AUX OBJECTIFS DE L ENQUETE Origine et objectif de la fiche : Les retours d expérience des collectivités

Plus en détail

L Accompagnement Durable

L Accompagnement Durable L Accompagnement Durable Notre objectif: contribuer à la performance de l entreprise créatrice de valeur 1 Sept 2012 L Accompagnement Durable Notre Offre Le coaching systémique global d une organisation

Plus en détail

L ORGANISATION SOCIALE DE L ENTREPRISE

L ORGANISATION SOCIALE DE L ENTREPRISE 1 L ORGANISATION SOCIALE DE L ENTREPRISE Métiers opérationnels et fonctionnels Définition d une structure 2 «la structure de l organisation est la somme totale des moyens employés pour diviser le travail

Plus en détail

25 MARS 2010. Fonction RH du cadre

25 MARS 2010. Fonction RH du cadre 25 MARS 2010 Fonction RH du cadre 1 une collectivité identité se rassembler pour agir mieux Créée en 1969, la communauté urbaine de Lyon rassemble aujourd hui 57 communes, qui constituent la première agglomération

Plus en détail

Introduction générale...15 Chapitre 1 Problématique de la gestion de la communication interne entre les fonctions-clé de l entreprise...

Introduction générale...15 Chapitre 1 Problématique de la gestion de la communication interne entre les fonctions-clé de l entreprise... Sommaire Introduction générale...15 Chapitre 1 Problématique de la gestion de la communication interne entre les fonctions-clé de l entreprise...21 Objectifs du chapitre 1...23 Les enjeux des acteurs du

Plus en détail

RÉUSSIR vos Séminaires de Direction & vos Conventions d entreprise

RÉUSSIR vos Séminaires de Direction & vos Conventions d entreprise RÉUSSIR vos Séminaires de Direction & vos Conventions d entreprise Equinox vous aide à mobiliser les énergies qui feront de l évènement un jalon clé dans la vie de votre entreprise. Nous assurons une maîtrise

Plus en détail

Document de référence des activités et compétences des membres du CHSCT

Document de référence des activités et compétences des membres du CHSCT Document de référence des activités et compétences des membres du CHSCT Au niveau national comme au niveau régional, les partenaires sociaux ont la capacité de fixer les orientations qui seront mises en

Plus en détail

Pilotage du Capital Humain et de la performance globale

Pilotage du Capital Humain et de la performance globale Pilotage du Capital Humain et de la performance globale Démarche de la Chaire Capital Humain De la Fondation Bordeaux Université Version novembre 2013 2013 / Fondation Bordeaux Université / Stéphane Trébucq

Plus en détail

POLITIQUE DES COMMUNICATIONS

POLITIQUE DES COMMUNICATIONS Cégep de Sept-Îles POLITIQUE DES COMMUNICATIONS Service émetteur : Direction des communications Instance décisionnelle : Conseil d administration Date d approbation : Le 7 mars 2006 Dernière révision :

Plus en détail

PLAN DE COURS MBA-8C18 Groupe 15. Volet A - Gestion des ressources humaines

PLAN DE COURS MBA-8C18 Groupe 15. Volet A - Gestion des ressources humaines Département d organisation et ressources humaines École des sciences de la gestion Université du Québec à Montréal «Créer de la valeur exige audace et engagement» PLAN DE COURS MBA-8C18 Groupe 15 Volet

Plus en détail

REFERENTIEL PROFESSIONNEL DU DIPLÔME D ETAT D INGENIERIE SOCIALE (DEIS) Contexte de l intervention

REFERENTIEL PROFESSIONNEL DU DIPLÔME D ETAT D INGENIERIE SOCIALE (DEIS) Contexte de l intervention REFERENTIEL PROFESSIONNEL DU DIPLÔME D ETAT D INGENIERIE SOCIALE (DEIS) Contexte de l intervention Les transformations sociales, la territorialisation et la complexité croissante des dispositifs liés aux

Plus en détail

REFERENTIEL DU CQPM. Les missions ou activités confiées au titulaire peuvent porter à titre d exemples non exhaustifs sur :

REFERENTIEL DU CQPM. Les missions ou activités confiées au titulaire peuvent porter à titre d exemples non exhaustifs sur : COMMISION PARITAIRE NATIONALE DE L EMPLOI DE LE METALLURGIE Qualification : Catégorie : C* Dernière modification : 11/09/2008 REFERENTIEL DU CQPM TITRE DU CQPM : Management d équipe(s) autonome(s) I OBJECTIF

Plus en détail

LES RÉFÉRENTIELS RELATIFS AU CERTIFICAT D APTITUDE AUX FONCTIONS DE DIRECTEUR D ETABLISSEMENT OU DE SERVICE D INTERVENTION SOCIALE

LES RÉFÉRENTIELS RELATIFS AU CERTIFICAT D APTITUDE AUX FONCTIONS DE DIRECTEUR D ETABLISSEMENT OU DE SERVICE D INTERVENTION SOCIALE LES RÉFÉRENTIELS RELATIFS AU CERTIFICAT D APTITUDE AUX FONCTIONS DE DIRECTEUR D ETABLISSEMENT OU DE SERVICE D INTERVENTION SOCIALE 1. RÉFÉRENTIEL PROFESSIONNEL DES DIRECTEURS D ETABLISSEMENT OU DE SERVICE

Plus en détail

RÉFÉRENTIEL BTS TRANSPORT ET PRESTATIONS LOGISTIQUES

RÉFÉRENTIEL BTS TRANSPORT ET PRESTATIONS LOGISTIQUES RÉFÉRENTIEL BTS TRANSPORT ET PRESTATIONS LOGISTIQUES INSTITUT NEMO 36/38 avenue Pierre Brossolette 92240 MALAKOFF Tel : 01 79 41 13 40 Fax : 01 49 85 00 04 n VERT : 0800 80 40 22 Nouveau référentiel applicable

Plus en détail

CQPP Encadrement d équipe

CQPP Encadrement d équipe CQPP Encadrement d équipe OBJECTIFS ET PROGRAMME ASSOCIES (23 jours) COMPETENCE 1 (2 jours) Spécifique Organiser la production sur son périmètre d activité PROGRAMME : Contenu à finaliser (JCA) module

Plus en détail

LES BASES DU MANAGEMENT

LES BASES DU MANAGEMENT LES BASES DU MANAGEMENT Formation Managers Présentation : Le management est art difficile qui s apprend : il s agit toujours d une médiation, d une priorisation, et il est par nature en perpétuel recommencement

Plus en détail

Sondage sur la volonté d améliorer la gouvernance

Sondage sur la volonté d améliorer la gouvernance Sondage sur la volonté d améliorer la gouvernance Ce Sondage sur la volonté d améliorer la gouvernance a été adapté, avec la permission de Quantum Transformation Technologies, de son Governance & Managerial

Plus en détail

Octobre 2013. Contact Inergie. Luc Vidal Directeur général lvidal@inergie.com 01 41 09 05 45

Octobre 2013. Contact Inergie. Luc Vidal Directeur général lvidal@inergie.com 01 41 09 05 45 Baromètre Afci ANDRH Inergie 2013 sur la Communication Managériale 4 ème édition «L implication des managers dans une communication de proximité avec leurs équipes» Octobre 2013 Contact Inergie Toute publication

Plus en détail

Le sur mesure et la proximité à votre service

Le sur mesure et la proximité à votre service CONSEIL L accompagnement de l entreprise : Orchidée vous apporte son analyse et ses conseils pour vous accompagner dans la gestion de votre personnel. Parce que vous manquez de temps, de détachement ou

Plus en détail

Votre Capital Humain Votre première richesse. Conseil Coaching Formation Assessment

Votre Capital Humain Votre première richesse. Conseil Coaching Formation Assessment Votre Capital Humain Votre première richesse Conseil Coaching Formation Assessment Créé en 2009, le Cabinet Ellitis propose son accompagnement aux organisations publiques et privées, dans les domaines

Plus en détail

Horaires. B2 60 90 C. Prestations et services C1 20 20 D. Techniques de l information et de la communication

Horaires. B2 60 90 C. Prestations et services C1 20 20 D. Techniques de l information et de la communication ANNEXE III Horaires Première année* Horaires Modules Numéro Heures Total A. Institutions et réseaux A1 30 A2 50 120 A3 40 B. Publics B1 30 B2 60 90 C. Prestations et services C1 20 20 D. Techniques de

Plus en détail

Les Jeudis de la Reprise. Programme de Formation

Les Jeudis de la Reprise. Programme de Formation Les Jeudis de la Reprise Programme de Formation 1. Les objectifs : L'objectif fondamental de ce dispositif est d'aider un repreneur potentiel à reprendre une. Ce dispositif s'engage à accroître la capacité

Plus en détail

L Efficacité est au coeur de nos actions!

L Efficacité est au coeur de nos actions! Agence Qui sommes-nous? Le monde, la société, les entreprises, l individu sont en mouvement! Nos expertises et nos prestations doivent l être également. L expérience, l observation et l anticipation sont

Plus en détail

TABLEAU DE CORRESPONDANCE ENTRE LES SAVOIRS JURIDIQUES ASSOCIES DU REFERENTIEL BAC PRO GA ET LE PROGRAMME D ECONOMIE-DROIT

TABLEAU DE CORRESPONDANCE ENTRE LES SAVOIRS JURIDIQUES ASSOCIES DU REFERENTIEL BAC PRO GA ET LE PROGRAMME D ECONOMIE-DROIT TABLEAU DE CORRESPONDANCE ENTRE LES SAVOIRS JURIDIQUES ASSOCIES DU REFERENTIEL BAC PRO GA ET LE PROGRAMME D ECONOMIE-DROIT Avertissement : ce document a pour seul objet de faciliter le de repérage des

Plus en détail

CHARGE DE RELATION MS MDSI ATOS Consulting

CHARGE DE RELATION MS MDSI ATOS Consulting CHARGE DE RELATION MS MDSI ATOS Consulting Mathis BAKARY 11/01/2013 Sommaire I. Présentation... 3 1. Activités... 3 2. Objectifs... 4 3. Localisation en Europe... 4 4. Localisation en France... 5 II. Stratégie...

Plus en détail

ACCOMPAGNEMENT A LA CERTIFICATION ISO 9001 DE L AGENCE POUR LA RECHERCHE ET L INNOVATION EN CHAMPAGNE-ARDENNE - CARINNA

ACCOMPAGNEMENT A LA CERTIFICATION ISO 9001 DE L AGENCE POUR LA RECHERCHE ET L INNOVATION EN CHAMPAGNE-ARDENNE - CARINNA 1 APPEL D OFFRES ACCOMPAGNEMENT A LA CERTIFICATION ISO 9001 DE L AGENCE POUR LA RECHERCHE ET L INNOVATION EN CHAMPAGNE-ARDENNE - CARINNA JUILLET 2013 2 1. OBJET DE L APPEL D OFFRE Réalisation d un accompagnement

Plus en détail

PROGRAMME ET PLANNING PREVISIONNEL 2003

PROGRAMME ET PLANNING PREVISIONNEL 2003 PROGRAMME ET PLANNING PREVISIONNEL 2003 Les propositions et les programmes des différentes manifestations vous seront adressés par mail ou par courrier au plus tard un mois avant le début de la formation.

Plus en détail

Programme détaillé BTS ASSISTANT DE MANAGER. Objectifs de la formation DIPLÔME D ETAT

Programme détaillé BTS ASSISTANT DE MANAGER. Objectifs de la formation DIPLÔME D ETAT Programme détaillé BTS ASSISTANT DE MANAGER Objectifs de la formation Le Brevet de Technicien Supérieur d'assistant de Manager est un diplôme national de l enseignement supérieur dont le titulaire exerce

Plus en détail

1.2.2. Accompagnement du salarié dans l atteinte de ses objectifs

1.2.2. Accompagnement du salarié dans l atteinte de ses objectifs LA GESTION DU RENDEMENT Plan Introduction 1.1. Définition 1.2. Gestion du rendement dans une entreprise 1.2.1. Étapes d un processus de gestion du rendement 1.2.2. Accompagnement du salarié dans l atteinte

Plus en détail

Gestion du risque d entreprise : solutions pratiques. Anne M. Marchetti

Gestion du risque d entreprise : solutions pratiques. Anne M. Marchetti Gestion du risque d entreprise : solutions pratiques Anne M. Marchetti Programme Aperçu général de la gestion des risques, de l évaluation des risques et du contrôle interne Contexte actuel Contrôle interne

Plus en détail

1. Identifier et reconnaître le potentiel et les compétences de chaque employé(e).

1. Identifier et reconnaître le potentiel et les compétences de chaque employé(e). Grille d évaluation Identification de l employé(e) Nom : Prénom : Fonction : Date de l évaluation Objectifs de l évaluation 1. Identifier et reconnaître le potentiel et les compétences de chaque employé(e).

Plus en détail

Séminaire sur le statut du personnel administratif : état de la situation et enjeux dans les parlements francophones. Paris, 3-4 septembre 2013

Séminaire sur le statut du personnel administratif : état de la situation et enjeux dans les parlements francophones. Paris, 3-4 septembre 2013 Séminaire sur le statut du personnel administratif : état de la situation et enjeux dans les parlements francophones Paris, 3-4 septembre 2013 Synthèse thématique Préparé par le service de la recherche

Plus en détail

Tableau de Bord. Clas 1.1 Conduite d'un projet de communication

Tableau de Bord. Clas 1.1 Conduite d'un projet de communication Bande de Com! Tableau de Bord Julien Pansier PROJET Clas 1.1 Conduite d'un projet de communication 1.1.1 Prise en charge du dossier de l annonceur C11.1. S approprier la demande de l annonceur - Comprendre

Plus en détail

Communication stratégique

Communication stratégique Programme de formation pour les étudiants de DEESCOM de l IEC Pau Communication stratégique Objectif pédagogique : Acquérir une démarche stratégique et rigoureuse en vue d occuper un poste à responsabilité

Plus en détail

GRH1: Etre Responsable Formation

GRH1: Etre Responsable Formation 10 FORMATION ET DEVELOPPEMENT DES COMPETENCES GRH1: Etre Responsable Formation - Présenter les enjeux et politiques de la fonction de responsable - Avoir une vision globale du métier et de ses évolutions

Plus en détail

Préparation au CQPM Technicien en Industrialisation et en Amélioration des Processus TIAP (0049)

Préparation au CQPM Technicien en Industrialisation et en Amélioration des Processus TIAP (0049) Préparation au CQPM Technicien en Industrialisation et en Amélioration des Processus TIAP (0049) Public concerné Salariés ou futurs salariés des entreprises industrielles qui auront pour missions de participer

Plus en détail

Charte du tourisme durable

Charte du tourisme durable Annexes Charte du tourisme durable Annexe 1 Les participants de la Conférence mondiale du Tourisme durable, réunis à Lanzarote, îles Canaries, Espagne, les 27 et 28 avril 1995, Conscients que le tourisme

Plus en détail

5 formations indispensables pour une relation managériale efficace!

5 formations indispensables pour une relation managériale efficace! 5 formations indispensables pour une relation managériale efficace! Edition 2010 Des formations -s & -s Nouveauté rentrée 2010 : Réduction de l offre : Le socle + 4 déclinaisons spécifiques www.management-progression.fr

Plus en détail

Questions clés pour la consultation élargie

Questions clés pour la consultation élargie Processus de planification stratégique de Terre des Hommes Fédération Internationale Questions clés pour la consultation élargie Beaucoup de progrès ont été accomplis lors de l Assemblée Générale (AG)

Plus en détail

Démarche qualité. Responsabilité individuelle

Démarche qualité. Responsabilité individuelle Démarche qualité Réussite collective Basée sur la Responsabilité individuelle Les prophètes Taylor (1919) L inspection doit garantir la conformité 2 Les prophètes W. A. Shewhart (1931) Le contrôle statistique

Plus en détail

Sommaire. Création et Historique p. 2 L équipe dirigeante p. 3. Cabinet de conseil au positionnement original p. 4 L offre SELENIS p.

Sommaire. Création et Historique p. 2 L équipe dirigeante p. 3. Cabinet de conseil au positionnement original p. 4 L offre SELENIS p. Présentation Sommaire Création et Historique p. 2 L équipe dirigeante p. 3 Expertise et Savoir-Faire Cabinet de conseil au positionnement original p. 4 L offre SELENIS p. 5-6 Quelques références p. 7 Les

Plus en détail

LA DEMARCHE COMPETENCE

LA DEMARCHE COMPETENCE LA DEMARCHE COMPETENCE Chapitre 6 : Les actions de la Démarche Compétence Chapitre 6 : Les actions de la Démarche Compétence... 1 6.1. Évaluation des compétences... 2 6.1.1 Mesure des écarts entre compétences

Plus en détail

BILAN DE CARRIERE. La convergence de 2 mondes : Les Ressources Humaines Le développement personnel & l engagement relationnel www.elansol.

BILAN DE CARRIERE. La convergence de 2 mondes : Les Ressources Humaines Le développement personnel & l engagement relationnel www.elansol. - 1 - Conseil RH et Formation BILAN DE CARRIERE La convergence de 2 mondes : Les Ressources Humaines Le développement personnel & l engagement relationnel www.elansol.fr L heure est au changement et, pour

Plus en détail

MANUEL DE MANAGEMENT DE LA QUALITE. «Votre satisfaction est notre objectif, chacun de son poste est le garant de son application»

MANUEL DE MANAGEMENT DE LA QUALITE. «Votre satisfaction est notre objectif, chacun de son poste est le garant de son application» MANUEL DE MANAGEMENT DE LA QUALITE «Votre satisfaction est notre objectif, chacun de son poste est le garant de son application» SOMMAIRE 1. INTRODUCTION... 4 1.1. Généralités... 4 1.2. Domaine d application...

Plus en détail