Note de lecture de : La communication interne au cœur du management

Dimension: px
Commencer à balayer dès la page:

Download "Note de lecture de : La communication interne au cœur du management"

Transcription

1 Note de lecture de : La communication interne au cœur du management Auteur : Jean-Marie AUVINET ET COLL. LES EDITIONS D ORGANISATION Paris, 1990,114pages. Sous la direction de : préparé par M. Lotfi EL HADRI M. ELMEKKAOUI Aziz

2 SOMMAIRE INTRODUCTION. 3 I- LA FONCTION DU COMMUNICATEUR INTERNE Les missions du communicateur interne La hiérarchie bloquée Les cadres sont -il de bons communicateurs? Une politique cohérente de gestion des cadres La communication interne une fonction a part entière les compétences communicatrices internes L organisation de la communication L agence d information interne chez RENAULT... 7 II- LA STRATEGIE DE LA COMMUNICATION La structure d un plan de communication les principes de la communication interne La cohérence La stratégie de la communication interne La segmentation des cibles Les types de plans de communication Une copy-stratégie pour la communication interne Bâtir et gérer le plan de communication Les limites des plans de communication L avantage stratégique..10 III- L OREILLE INTERNE L audit de communication Des déclencheurs Les objectifs déterminent les modalités de l enquête Communiquer avant et après Les domaines d investigation Les technique d enquête : quantitatives ou qualitatives? un formidable besoin de communiquer Etes-vous personnellement satisfait de la communication interne dans votre entreprise? Le personnel, une cible de communication à part entière 12

3 IV- RENAULT SANDOUVILLE A LA RECHERCHE DE LA QUALITE TOTALE Les résultats de Sandouville : à la mesure des ambitions de Renault Déterminer à changer La communication au cœur du management L initiative est aux groupes de travail Le «maillage» Le «point rencontre fournisseurs» Chaque nouveau produit est une nouvelle étape Les outils de la qualité V- LA COMMUNICATION AU CŒUR DU SERVICE L arme de la qualité de service et la communication Le projet de l entreprise et le levier de communication VI- RECRUTEMENT : LA DANSE NUPTIALE? PROCTER & GAMBLE et la meilleure efficacité du recrutement Le marketing de l emploi les actions : éviter le saupoudrage Du recrutement a la communication...17 VII- UN PROJET POUR L ENTREPRISE Du management quantitatif à une approche culturelle de l entreprise Libérer l énergie de l entreprise Le projet d entreprise : cohérence entre stratégie et culture Le bilan culturel Les valeurs-clés et les plans d actions La dynamique de communication CONCLUSION

4 INTRODUCTION L ouvrage «La communication interne au cœur du management» traite l organisation de la communication interne et son rôle stratégique dans le management et l obtention du résultat souhaité de la politique mise en oeuvre par l'entreprise. Il est apparu en 1990, dans une période caractérisée par les derniers jours de la guerre froide et l'épanouissement de l'économie de marché accompagné d'un progrès scientifique et technique important qui a généré une farouche concurrence entre les produits des entreprises industrielles et des services d'où l'émergence du rôle de la communication en administration et gestion. L'ouvrage réalisé par les auteurs Jean-Marie AUVINT, Luc BOYER (l'un des auteurs de "Le projet d'entreprises" et "Précis d'organisation et de gestion de la production"), Romain BUREAU, Pierre CHAPAZ et Guillaume de VULPIan est le fruit de la collaboration de ces auteurs au MASTERE de communication d'hec, dirigé par Henri JOANNIS. Il s'adresse aux étudiants en communication, ressources humaines, management et surtout aux dirigeants des entreprises et aux responsables de communication interne dans le but de démontrer la nécessité de la communication dans le management pour un vrai changement et un sûr et développement durable. Cet ouvrage est une synthèse écrit dans un style simple et clair renforcé par des illustrations et des schémas en suivant une démarche d'analyse scientifique et méthodique des points de la thèse avec argumentations et présentation des témoignages de grandes entreprises comme RENAULT, HOTEL MERCURE, PROCTER & GAMBLE et SAMARITAINE. Parmi les points traités : l'organisation de la communication, la qualité totale, la communication interne et la stratégie, la formation du personnel,l orientation des Ressources humaines. 3

5 Les auteurs formulent et explicitent leur thèse des sept chapitres qui sont liés et dont chacun complète et éclaircit l'autre, de la conception simple de la communication interne jusqu'à une analyse profonde de celle-ci au sein du management. I- LA FONCTION DU COMMUNICATEUR INTERNE : D'abord, ce premier chapitre démontre l'émergence de la fonction du communicateur interne. 1-1 Les missions du communicateur interne Ses missions se résument en l'élaboration de la stratégie de communication et la mise en œuvre de celle-ci passant par la valorisation de l information, sa diffusion et le contrôle de sa bonne réception vu les difficultés qui bouchent la communication, surtout le mauvais climat social que le communicateur contribue à son maintient et à son développement. 1-2 La hiérarchie bloquée Le problème c'est que la hiérarchie se bloque et ne permet pas la circulation de l'information de bas en haut et horizontalement à cause surtout du cloisonnement (voir la pyramide de Taylor) ce qui rend le management non participatif et les auteurs illustrent ce point par l'exemple du règlement intérieur fixant les conditions de travail des employés de bureau en Les cadres sont -il de bons communicateurs? - Les cadres ne perçoivent pas clairement : Que la communication fait partie de leur mission ; Que c est une attente de leurs collaborateurs ; 4

6 Ou simplement,ils n en saisissent pas le jeu. - Les cadres ne sont pas ou ne se croient pas compétents : Faute de situer leur rôle dans l ensemble du dispositif ; Par manque d expérience ; Par manque de savoir-faire ; Par manque de confiance en eux. - Ils peu motivés : Faute d avoir l exemple d en haut ; Faute d une reconnaissance des efforts. LA<<CAFETIERE>> DE LACOMMUNICATION DECISION ORGANISATION EXECUTION 1-4 Une politique cohérente de gestion des cadres Une politique cohérente de gestion des cadres influe sur la communication interne, cette politique concerne : Le recrutement de celui qui a la capacité à communiquer; La description de poste en tenant compte des performances de communication du cadre soit objectives ou subjectives tel que l'organisation régulière de réunions. 5

7 L'organisation rend la communication plus facile par l'adoption des structures souples ou maillées et en effectuant des stages comme c est le cas à l'usine RENAULT de Sandouville. La formation à la communication sensibilise les cadres aux attentes de l'entreprise en réalisant par exemple des mini-enquêtes auprès du personnel. La communication spécifique de l'entreprise en direction des cadres incite les cadres à communiquer avec leurs subordonnés. 1-5 La communication interne :une fonction à part entière La communication interne est devenue une fonction à part entière dans la lignée de la montée en puissance des directions des Ressources Humaines d'une part, de la communication externe d'autre part mais le responsable de la communication interne e reste rattaché à des directions par exemple au directeur du personnel. Et la fusion des deux responsabilités aide à la cohérence des stratégies et des actions. 1-6 les compétences communicatrices internes Le communicateur interne doit avoir des compétences dans plusieurs domaines tel que les ressources humaines, la communication, le marketing, le management/gestion et doit avoir l impact personnel d où la nécessité de la formation. 1-7 L organisation de la communication L organisation de la communication dépend de la stratégie adoptée par l entreprise. Donc pour avoir la qualité professionnelle des outils l entreprise engage des soustraitants. Cependant, les actions répétitives et rapides sont réalisées localement. En outre, 6

8 l organisation verticale de la communication interne, donne soit une autonomie aux communicateurs internes, c est le cas de SHELL ; Soit les actions des responsables suivent le plan de la communication global, c est le cas de RENAULT. 1-8 L agence d information interne chez RENAULT Une agence d information interne chez RENAULT assure l unicité et la cohérence des informations données au personnel surtout avec l utilisation du service minitel. La relation entre la qualité et la quantité des informations doit être maîtrisés afin d assurer une bonne communication et épargner le temps du personnel et ceci demande du professionnalisme. N oubliant pas que la communication interne s implique dans l établissement de l équilibre des relations sociales en résolvant les inévitables divergences d appréciations et d intérêts. L AGENCE D INFORMATION :UN DISPOSITIF INTEGRE PAPIER PAPIER TELEX TELEX MINITEL MINITEL MINITEL REVUES BANQUES DE PRESS DEPECHES DE DONNEES ORDINATEUR P A O FICHIERS ECRANS BASE JOURNALISTES DOCUMENTAIRE 7

9 II- LA STRATEGIE DE LA COMMUNICATION : Le deuxième chapitre traite la stratégie de la communication pour gérer les actions et assurer la cohérence et l efficacité des informations. 2-1 La structure d un plan de communication La structure d un plan de communication s étale sur plusieurs niveaux : les axes de communication (par exemple la qualité), les messages politiques, le calendrier des événements et le plan d actions décentralisé (forum de l encadrement, formation). 2-2 les principes de la communication interne Parmi les principes de la communication interne on trouve principalement : L authenticité ; La simplicité ; L attrait ; L adéquation du public ; La cohérence ; L évaluation ; La planification ; L exhaustivité ; La régularité. 2-3 La cohérence La cohérence est une condition indispensable à la crédibilité de la communication car elle fait que les acteurs de la communication visent le même objectif en assurant la compréhension et l adhésion du personnel. 8

10 2-4 La stratégie de la communication interne La stratégie de la communication interne implique la remise en cause de l organisation et des méthodes de travail en définissant des axes couples de communication/cibles, de hiérarchiser les priorités, et en définissant les principaux moyens à utiliser d ou est La stratégie de la communication interne s avère affaire managériale. 2-5 La segmentation des cibles Les segmentations des cibles impliquent la diffusion d informations complémentaires aux populations ciblées par exemple le journal des cadres. 2-6 Les types de plans de communication On distingue deux types de plans : plan de communication : c est un plan qui définit plusieurs axes et donne plus de liberté au responsable de la communication donc on dit que c est un plan de communication management plan d actions de communication : se sont élaborées pour une période annuelle. 2-7 Une copy-stratégie pour la communication interne Une copy-stratégie pour la communication interne encadre la stratégie créative en indiquant les faits, les problèmes à résoudre, les objectifs, les contraintes 2-8 Bâtir et gérer le plan de communication La programmation du plan d action se base sur les analyses en termes de couvertures axes/cibles et cibles/temps suivi d une analyse des résultats. 9

11 2-9 Les limites des plans de communication Les limites des plans de communication sont : l imprévoyance de l imprévisible, la non substitution réelle de l entreprise, la non garantie du résultat L avantage stratégique La qualité de la communication interne dépend de la stratégie et de la pertinence de la mobilisation des hommes. III- L OREILLE INTERNE L audit de communication est un acte de directe. Il permet de savoir pour agir et asseoir l action de communication. 3-1 L audit de communication L audit permet aux cadres dirigeants et à la direction de connaître mieux les perceptions et les attentes du personnel à fin d adapter leurs actions dans le sens d une utilisation optimale des ressources humaines. 3-2 Les déclencheurs Pour une politique de communication plus active, l entreprise doit réaliser un audit de communication en réponse à des déclencheurs comme : un climat social dégradé une définition d une nouvelle stratégie un nouveau plan de communication 3-3 Les objectifs déterminent les modalités de l enquête Il faut adapter les techniques employées au contexte, aux objectifs, à la cible. Aussi l objectif recherché influe sur le choix du type de questionnaire. L audit crée l obligation d entendre. 01

12 3-4 communiquer avant et après L adhésion du personnel à la démarche d audit se base sur la compréhension des objectifs et la liberté d expression fondée sur l anonymat. En outre, la communication directe prend en compte la présentation du questionnaire, la formulation des questions et l établissement de la confiance. La mise en valeur de l intervention par les supports d informations internes est importante. Et la communication après l audit permet la restitution des résultats, la détermination des objectifs et la hiérarchisation des cibles pour l adoption d une stratégie. 3-5 les domaines d investigation Parmi les thèmes communs que l audit traite on trouve : la clarté des missions le travail l organisation la culture la communication 3-6 Les techniques d enquête : quantitatives ou qualitatives? Les techniques qualitatives sont employées lorsque le nombre de personnes concernées est modeste et exigeant des spécialistes d entretien. Pour réduire le coût et mieux impliquer la personne, l l entreprise réalise des groupes-tests de 15 personnes. De même pour que le résultat soit représentatif, l entreprise réalise des enquêtes d opinion. 00

13 3-7 Un formidable besoin de communiquer L entreprise doit faire attention au besoin des employés à communiquer directement pour montrer leurs préoccupations. 3-8 Etes-vous personnellement satisfait de la communication interne dans votre entreprise? L insatisfaction domine à cause de deux phénomènes : le blocage de la hiérarchie et la perte de crédibilité due à la rapidité de la communication sans suivi d effets. Donc, il faut améliorer l efficacité de l organisation et les systèmes de gestion. 3-9 Le personnel, une cible de communication a part entière Le marketing interne assuré par les moyens de communication ascendante, permettant de la considération au personnel, constitue un fil de conducteur communication interne. IV- RENAULT SANDOUVILLE A LA RECHERCHE DE LA QUALITE TOTALE : Le passage de la culture de la production de quantité à la production de la quantité fait appel à la communication. Plutôt, la qualité totale s assure par un mix management-communication. 4-1 Les résultats de Sandouville : a la mesure des ambitions de Renault Des résultats montrent l existence d une relation entre la qualité, la productivité, et l amélioration de la qualité et la diminution du temps de production. La communication interne a joué un rôle important dans la mobilisation du 02

14 personnel grâce à l engagement de RENAULT dans l effort de développement basé sur le comportement qualité. 4-2 Déterminer à changer L image diminuée de la qualité de ses véhicules en 1976 a poussé SANDOUVILLE à changer. En fait, dans le groupe RENAULT chaque établissement adopte une stratégie pour accroître la qualité. Les méthodes japonaises ont influé sur les responsables de l usine de Sandouville par l application de simples méthodes de façon rigoureuse. La communication interne se montre très urgente. Surtout, le marché devient de plus en plus concurrentiel et l orientation des Ressource Humaines est nécessaire pour gérer le changement technologique et les exigences des clients. Ceci demande une préparation et une explication au personnel des décisions d organisation des relations clients /fournisseurs. 4-3 La communication au cœur du management La communication est une partie intégrante du management puisque les déterminations de certains objectifs sont une affaire managériale comme la perception de l entreprise par le personnel, la formation et la motivation. 4-4 L initiative est aux groupes de travail L initiative de groupe de travail rompt avec le taylorisme et donne plus de créativité au personnel. A Sandouville sont presque 700 de groupe de travail à partir de 1987 formés pour la résolution des problèmes. La communication a joué son rôle par l opération «Arc-en ciel». De plus, la qualité totale dépend du flux tendu de communication qui suppose une organisation par la création de nouvelles relations. La «bourse aux idées» est une bonne idée. 03

15 4-5 Le «maillage» En raccourcissant les circuits de communication le «maillage» assure la prise de décision au niveau le plus proche. 4-6 Le «point rencontre fournisseurs» Le «point rencontre fournisseurs» est un lieu de régulation de l information et de rencontre même à titre préventif afin d impliquer les fournisseurs au processus d amélioration de la qualité par leur contribution à la conception et à la fabrication. 4-7Chaque nouveau produit est une nouvelle étape Pour chaque produit, Renault permet au personnel de prendre mieux en compte le client par l évolution des post-tests. Par exemple: «top client 21» pour Renault Les outils de la qualité Parmi ces outils on trouve : l analyse des modes de défaillance (AMDEC) les procédures d acceptation des pièces la maîtrise statique du process (MCP) La mise en place de ces procédures suppose une formation adaptée et une amélioration de l organisation de la communication La communication à Sandouville s appuie sur : les supports de communication interne les réunions thématiques la formation de l encadrement à la communication 04

16 l ouverture de l usine sur l extérieur En outre, la communication interne permet d être conscient des dangers et alimenter la volonté de chasser le gaspillage et la non qualité. V- LA COMMUNICATION AU CŒUR DU SERVICE : Le service a un rôle très essentiel dans la concurrence. La communication interne lui a accordé de l importance. 5-1 L arme de la qualité de service et communication Une stratégie doit être mise en œuvre pour obtenir la qualité de service qui repose sur le bon accueil, la valeur ajouté, la fiabilité et la mobilisation du personnel. En fait, la promesse distinctive montre l avantage concurrentiel du service. C est une plus-value pour le client mais un challenge pour l entreprise. Une cohérence entre l externe et l interne est donc essentielle pour adhérer le personnel à la stratégie choisie. Le rôle de la communication interne, en ce sens, a pour fonction de situer le rôle de chacun dans l obtention de la qualité, de définir les normes acceptées et mobiliser le personnel autour des objectifs choisis. La chaîne NOVOTEL est une illustration des résultats d une stratégie de service en se caractérisant par un haut niveau de standardisation. La chaîne des hôtels MERCURE a gagné la course en s intégrant à l environnement des villes, en adoptant une politique tarifaire souple et en diversifiant ses hôtels. C est l esprit de service qui est mis en jeu pour créer une culture de marque en choisissant un projet d entreprise et en appliquant un plan de communication et de formation. 5-2 Le projet de l entreprise et le levier de communication Le projet, élaboré aux cours de multiples réunions, a pour objectifs : 05

17 l illustration des objectifs stratégiques de chaque thème la prestation d un constat à la fin de chaque thème la prestation d un lexique la prestation des engagements de progrès pris au niveau individuel Le lecteur trouve enfin un «rapport d étonnement». La sensibilisation des salariés de MERCURE aux enjeux et leur responsabilisation inspirent d une part les actions de communication interne qui favorisent l intégration des nouveaux venus dans la dynamique de progrès. D autre part, Samaritaine a adopté une politique de communication interne basée sur la formation, la compréhension du personnel, et sur la stratégie afin d exécuter le programme «service plus» pour satisfaire le client. Donc, le secteur des services fait face à une qualité difficile à obtenir vu le caractère instantané de la satisfaction d un service. VI- RECRUTEMENT : LA DANSE NUPTIALE? Le marché de recrutement est l une des missions essentielles du personnel mais aussi une affaire des Ressources Humaines et de la communication. 6-1 PROCTER & GAMBLE et la meilleure efficacité du recrutement Les actions de la communication institutionnelle de la compagnie en France liée au recrutement ont conduit à l amélioration de son efficacité et son image, par l application des standards d exigence de recrutement et par les réallocations des ressources vers les sources de recrutement plus efficientes. 06

18 6-2 Le marketing de l emploi La démarche de marketing s articule sur les points suivants : le classement des formations en fonction des modes de recrutement (valeur interne) et des performances réelles des diplômes dans la société (valeur externe). La compréhension du marché pour saisir les éléments les plus déterminants dans le processus de recherche d emploi tel que l influence de l image de l entreprise, l impact des stages, types d emplois recherchés selon les spécialisations et les habitudes de lecture de la presse. Afin de veiller sur le marché, PROCTER exploite systématiquement les contacts avec les élèves et les administrations. De plus, la communication de recrutement chez PROCTER tire profit des enquêtes internes auprès des stagiaires et des jeunes recrutés. 6-3 les actions : éviter le saupoudrage Le plan d actions chez PROCTER basé sur l étude de marché met l accent sur les points suivants : Les cibles prioritaires ; Les supports et les moyens d action les plus efficaces ; La prise en compte de la connaissance des forces et des faiblesses auprès des cibles ; C est pourquoi PROCTER fait adopter une communication directe. 6-4 Du recrutement à la communication L exemple de PROCTER & GAMBLE illustre une approche de communication appliquée au recrutement qui consiste à : 07

19 Privilégier le professionnalisme de l analyse, de l élaboration d un plan d actions de communication ; Se doter d instruments d évaluation, de correction et d amélioration. VII- UN PROJET POUR L ENTREPRISE Le projet de l entreprise est un acte de communication qui mobilise les forces de l entreprise par ses deux dimensions morale et opérationnelle avec la finalité de donner plus de liberté et de cohésion globale en maîtrisant les décalages entre stratégie et culture. 7-1 Du management quantitatif à une approche culturelle de l entreprise La culture d entreprise est une description d une image à laquelle chacun peut adhérer, donc elle permet de mobiliser les individus sur des nouvelles valeurs. 7-2 Libérer l énergie de l entreprise Une transformation sociale et un effort d innovation sont essentiels pour maîtriser les mutations liées aux forces de changement et d inertie. Le projet d entreprise pour trouver ensemble des solutions. Donc le projet d entreprise se dote d une vision du futur de l entreprise, un système de valeurs partagées et des priorités pour l action. La notion de projets d entreprise est développée en France en recherchant du compromis entre le besoin de rationalité et la défense de l individualisme. 7-3 le projet d entreprise : cohérence entre stratégie et culture 08

20 Le projet d entreprise s occupe de quatre niveaux de préoccupations : Le niveau quotidien des activités répétitives Le niveau de gestion courante Le niveau stratégique Le niveau des présentations et valeurs. L intérêt d un projet entrepris apparaît à des étapes privilégiées de la vie d une entreprise tel que lors d un changement de direction, après une phase de croissance ou lors de modification de sa structure. 7-4 Le bilan culturel Le bilan culturel est réalisé à l aide d un audit de culture afin de ressortir les écarts entre le discours pratique mené selon une méthodologie similaire à l audit de communication. 7-5 Les valeurs-clés et les plans d actions Pour concevoir un projet,l entreprise doit énoncer ses préoccupations tel que la dimension éthique, la recherche d un équilibre managérial, le défit de succès et aussi le respect de la personne, le service du client et de la collectivité, l excellence dans tous les aspects et la qualité des résultats économiques. Les plans d actions s appuient sur les valeurs et sont mis en œuvre au niveau hiérarchique adapté. 7-6 La dynamique de communication La vie d un projet dépend de sa formalisation de sa diffusion et de sa appropriation. Donc la préparation du projet influe sur la façon de concevoir la communication dans l entreprise par exemple le choix entre une élaboration décentralisée ou une élaboration centralisée. Et pour réussir le projet, il faut tenir en compte la présentation et le lancement en créant des conditions optimales tel que l acceptation du projet, l affichage très clair de la détermination de la direction et l identification à l aide d un logo, d un slogan. 09

21 CONCLUSION En conclusion, cet ouvrage est une très importante référence en matière de communication interne et de management. Les principaux enseignements de la thèse s articulent sur l optimisation des forces de l entreprise pour réaliser son progrès par un management participatif définissant la stratégie globale et par une communication interne favorisant la mobilisation et l orientation des comportements des Ressources Humaines. On peut ajouter que la communication interne actuellement tire profit des nouvelles technologies de l information et de la communication (NTIC) en la complémentarité des outils surtout l intranet qui permet une révolution dans le monde du travail collaboratif. On constate que les auteurs n ont pas discuté profondément la relation entre la communication interne et la formation vu l importance de celle-ci dans la diffusion des messages de communication. La formation devient un véritable outil de communication interne. De même la communication interne ouvre l appétit à se former, prolonge les effets de la formation. Certes ce livre a abordé la communication interne dans le management et a insisté sur la communication au sein du personnel de l entreprise, mais cela n empêche qu il peut s étendre à tous les domaines de la vie et embrasser tous les groupes. Les techniques abordées dans ce livre vont m aider sûrement à être conscient des facteurs communicationnels, à créer des relations basées sur la confiance, à absorber les conflits qui surgissent au sein du groupe. Bref à créer ce qu on appelle dans la psychologie sociale le pacte communicationnel. 21

COM 300 / CHAPITRE 9: Mme. Zineb El Hammoumi

COM 300 / CHAPITRE 9: Mme. Zineb El Hammoumi COM 300 / CHAPITRE 9: LA COMMUNICATION INTERNE Mme. Zineb El Hammoumi SOMMAIRE Introduction Objectifs Cibles Missions et rôles Communication interne et RH Les techniques Les moyens Les circuits de la communication

Plus en détail

Jardins carrés et Culture d Entreprise

Jardins carrés et Culture d Entreprise Jardins carrés et Culture d Entreprise Un concept innovant pour développer l efficacité collective Le concept Les jardins carrés sont une méthode de jardinage élaborée dans les années 1980 par l américain

Plus en détail

Evolution ou révolution dans les métiers des Achats et de la Supply Chain?

Evolution ou révolution dans les métiers des Achats et de la Supply Chain? Evolution ou révolution dans les métiers des Achats et de la Supply Chain? La 11ème conférence annuelle de l'aca a été un succès grâce à l'implication de tous les intervenants: merci à tous! Cette année,

Plus en détail

COMPÉTENCES, ÉLÉMENTS DE COMPÉTENCES ET RESSOURCES À MOBILISER POUR LE DESS, LA MAÎTRISE PROFESSIONNELLE, LA MAÎTRISE RECHERCHE ET LE DOCTORAT

COMPÉTENCES, ÉLÉMENTS DE COMPÉTENCES ET RESSOURCES À MOBILISER POUR LE DESS, LA MAÎTRISE PROFESSIONNELLE, LA MAÎTRISE RECHERCHE ET LE DOCTORAT Direction des affaires académiques et internationales Études supérieures COMPÉTENCES, ÉLÉMENTS DE COMPÉTENCES ET RESSOURCES À MOBILISER POUR LE DESS, LA MAÎTRISE PROFESSIONNELLE, LA MAÎTRISE RECHERCHE

Plus en détail

La dimension humaine du changement

La dimension humaine du changement La dimension humaine du changement Un triptyque indissociable : Responsabilité Engagement Performance Créateur de performance La dimension humaine du changement et les défis de l entreprise Gérer une forte

Plus en détail

M2S. Formation Management. formation. Animer son équipe Le management de proximité. Manager ses équipes à distance Nouveau manager

M2S. Formation Management. formation. Animer son équipe Le management de proximité. Manager ses équipes à distance Nouveau manager Formation Management M2S formation Animer son équipe Le management de proximité Manager ses équipes à distance Nouveau manager Coacher ses équipes pour mieux manager Déléguer et Organiser le temps de travail

Plus en détail

REFERENTIEL D EVALUATION DES ACQUIS DE L EXPERIENCE POUR LE DIPLOME CAFERUIS

REFERENTIEL D EVALUATION DES ACQUIS DE L EXPERIENCE POUR LE DIPLOME CAFERUIS REFERENTIEL D EVALUATION DES ACQUIS DE L EXPERIENCE POUR LE DIPLOME CAFERUIS Référentiel d activités Le référentiel d activités décline les activités rattachées aux six fonctions exercées par l encadrement

Plus en détail

Chap 1 : LA DEMARCHE MERCATIQUE

Chap 1 : LA DEMARCHE MERCATIQUE I. La démarche mercatique globale A. Définition Chap 1 : LA DEMARCHE MERCATIQUE La mercatique est l ensemble des techniques et actions ayant pour objet de prévoir, constater, stimuler, susciter ou renouveler

Plus en détail

Développer et piloter l implication des collaborateurs Paru dans : Employeur Suisse, 8.4.1999

Développer et piloter l implication des collaborateurs Paru dans : Employeur Suisse, 8.4.1999 Daniel Held Développer et piloter l implication des collaborateurs Paru dans : Employeur Suisse, 8.4.1999 La valeur ajoutée apportée : le vrai défi pour les ressources humaines Depuis plusieurs années,

Plus en détail

Chapitre 1 : Introduction au contrôle de gestion. Marie Gies - Contrôle de gestion et gestion prévisionnelle - Chapitre 1

Chapitre 1 : Introduction au contrôle de gestion. Marie Gies - Contrôle de gestion et gestion prévisionnelle - Chapitre 1 Chapitre 1 : Introduction au contrôle de gestion Introduction 2 Contrôle de gestion : fonction aujourd hui bien institutionnalisée dans les entreprises Objectif : permettre une gestion rigoureuse et une

Plus en détail

ANNEXE I RÉFÉRENTIEL DES ACTIVITÉS PROFESSIONNELLES

ANNEXE I RÉFÉRENTIEL DES ACTIVITÉS PROFESSIONNELLES ANNEXE I RÉFÉRENTIEL DES ACTIVITÉS PROFESSIONNELLES I. APPELLATION DU DIPLÔME Brevet de technicien supérieur Communication II. CHAMP D'ACTIVITÉ II.1. Définition du métier Le titulaire du BTS Communication

Plus en détail

Management development et mobilité

Management development et mobilité Daniel Held : Management development et mobilité Paru dans : Persorama, no 4, 1996 sous le titre «Devoir apprendre en permanence». Résumé Le Management development connaît aujourd hui des remises en question

Plus en détail

TPE et PME, construire leur projet d entreprise, luxe ou nécessité?

TPE et PME, construire leur projet d entreprise, luxe ou nécessité? TPE et PME, construire leur projet d entreprise, luxe ou nécessité? Existe-t-il une relation entre la fragilité économique des TPE et PME françaises et le peu de temps qu elles consacrent à la construction

Plus en détail

Finalités de l ouvrage

Finalités de l ouvrage Introduction Il est commun de souligner que la fonction ressources humaines a subi des évolutions rapides et profondes depuis les années qui ont suivi la seconde guerre mondiale. Le rôle du DRH n a cessé

Plus en détail

Agence Leitmotiv - Tous droits réservés. Etude de plan marketing RH

Agence Leitmotiv - Tous droits réservés. Etude de plan marketing RH Etude de plan marketing RH Contexte La société xxx souhaite mettre en place un plan de marketing RH avec pour objectifs : - une meilleure communication interne pour expliquer et aider les salariés à vivre

Plus en détail

La démarche marketing

La démarche marketing La démarche marketing «Ça, c est encore du marketing!» Marc-Alexandre Legrain Source : La boîte à culture Sommaire I. Découvrir le Marketing Etape 1 : A quoi sert le Marketing? Etape 2 : La démarche Marketing

Plus en détail

MASTER I : Responsable en Gestion Métiers du Management Commercial Titre RNCP II

MASTER I : Responsable en Gestion Métiers du Management Commercial Titre RNCP II MASTER I : Responsable en Gestion Métiers du Management Commercial Titre RNCP II Sommaire 1.Les Tourelles en quelques mots... 2 2. Le CNAM en quelques mots... 3 3. Objectifs de la formation... 4 4. Poursuites

Plus en détail

CHARTE ACTION LOGEMENT SUR :

CHARTE ACTION LOGEMENT SUR : CHARTE ACTION LOGEMENT SUR : LA GESTION DES RISQUES LE CONTROLE INTERNE L AUDIT INTERNE Validée par le Conseil de surveillance du 18 septembre 2013 1/22 SOMMAIRE INTRODUCTION... 3 I. LE CADRE DE REFERENCE...

Plus en détail

Référentiel professionnel pour le Diplôme d État d Ingénierie Sociale DEIS

Référentiel professionnel pour le Diplôme d État d Ingénierie Sociale DEIS Institut du Travail Social de Tours Cellule VAE Référentiel professionnel pour le Diplôme d État d Ingénierie Sociale DEIS Annexe I de l arrêté du 2 août 2006 relatif au Diplôme d État d Ingénierie Sociale

Plus en détail

CONTRÔLE INTERNE ET GESTION DE LA QUALITÉ DANS LES CABINETS D'AUDIT

CONTRÔLE INTERNE ET GESTION DE LA QUALITÉ DANS LES CABINETS D'AUDIT CONTRÔLE INTERNE ET GESTION DE LA QUALITÉ DANS LES CABINETS D'AUDIT Introduction Un moyen de se doter d un système de contrôle interne efficace et performant réside dans la mise en place d un système de

Plus en détail

"DÉVELOPPER LA PERFORMANCE MANAGÉRIALE : CE QUE FONT VRAIMENT LES ENTREPRISES"

DÉVELOPPER LA PERFORMANCE MANAGÉRIALE : CE QUE FONT VRAIMENT LES ENTREPRISES "DÉVELOPPER LA PERFORMANCE MANAGÉRIALE : CE QUE FONT VRAIMENT LES ENTREPRISES" ENQUÊTE RÉALISÉE PAR HOMMES & PERFORMANCE ET EMLYON BUSINESS SCHOOL EN PARTENARIAT AVEC L'APEC Juin 2011 OBJECTIFS DE L ÉTUDE

Plus en détail

La Charte de Responsabilité sociale de la CGEM & Analyse comparée. Octobre 2012

La Charte de Responsabilité sociale de la CGEM & Analyse comparée. Octobre 2012 La Charte de Responsabilité sociale de la CGEM & la Norme ISO 26000 Analyse comparée Octobre 2012 Sommaire 1. Introduction 2. Les instruments permettant d orienter les démarches RSE 3. La Charte de responsabilité

Plus en détail

Formation audit social : quelle formation choisir pour réaliser avec succès un audit social de votre organisation

Formation audit social : quelle formation choisir pour réaliser avec succès un audit social de votre organisation Formation audit social : quelle formation choisir pour réaliser avec succès un audit social de votre organisation Programme de formation Audit social Contexte de formation.. 2 Objectifs de formation 2

Plus en détail

Accompagner le changement et mieux communiquer

Accompagner le changement et mieux communiquer Accompagner le changement et mieux communiquer Catalogue Formations 2009/2010 Dédiées aux acteurs du monde de la communication Management opérationnel des équipes de communication Manager efficacement

Plus en détail

Guide Tuteur Commerce et Distribution

Guide Tuteur Commerce et Distribution Guide Tuteur Commerce et Distribution QU EST-CE QUE LE BTS MANAGEMENT DES UNITES COMMERCIALES? Il s agit d une formation en 2 ans proposée aux titulaires d un baccalauréat technologique ou général. Elle

Plus en détail

MANUEL DE MANAGEMENT DE Edition 6 LA QUALITE ET DE LA SECURITE Ind B Février 2014

MANUEL DE MANAGEMENT DE Edition 6 LA QUALITE ET DE LA SECURITE Ind B Février 2014 MANUEL DE MANAGEMENT DE Edition 6 LA Février 2014 DIFFUSION INTERNE CONTROLEE Rédaction Valérie MINSENTI Responsable Management de la Qualité et de la Sécurité Date : 18/02/14 Visa : Approbation M. Vincent

Plus en détail

3 clés pour faire. de la communication managériale un levier de performance. Baromètre Afci-ANDRH-Inergie 2013 sur la communication managériale

3 clés pour faire. de la communication managériale un levier de performance. Baromètre Afci-ANDRH-Inergie 2013 sur la communication managériale 3 clés pour faire de la communication managériale un levier de performance Baromètre Afci-ANDRH-Inergie 2013 sur la communication managériale L Afci, l ANDRH et le cabinet Inergie mènent depuis 2006, tous

Plus en détail

LA COMMUNICATION INTERNE

LA COMMUNICATION INTERNE SAMEDI 30 NOVEMBRE 2013 COM 401 LA COMMUNICATION INTERNE Mme. Zineb El Hammoumi La communication interne SOMMAIRE Communication et management Introduction Objectifs Cibles Missions et rôles Communication

Plus en détail

ÉCOLE NATIONALE DES POSTES DU TCHAD SYNTHÈSE DE MÉMOIRE DE FIN D ÉTUDE POUR L OBTENTION DU DIPLÔME D INSPECTEUR DES SERVICES POSTAUX ET FINANCIERS

ÉCOLE NATIONALE DES POSTES DU TCHAD SYNTHÈSE DE MÉMOIRE DE FIN D ÉTUDE POUR L OBTENTION DU DIPLÔME D INSPECTEUR DES SERVICES POSTAUX ET FINANCIERS ÉCOLE NATIONALE DES POSTES DU TCHAD SYNTHÈSE DE MÉMOIRE DE FIN D ÉTUDE POUR L OBTENTION DU DIPLÔME D INSPECTEUR DES SERVICES POSTAUX ET FINANCIERS Dans le souci d impulser un une nouvelle dynamique à ses

Plus en détail

MASTER I : Responsable en Gestion Métiers du Management Commercial Titre RNCP II

MASTER I : Responsable en Gestion Métiers du Management Commercial Titre RNCP II MASTER I : Responsable en Gestion Métiers du Management Commercial Titre RNCP II Sommaire 1.Les Tourelles en quelques mots... 2 2. Le CNAM en quelques mots... 3 3. Objectifs de la formation... 4 4. Poursuites

Plus en détail

Libérez votre potentiel innovation!

Libérez votre potentiel innovation! Libérez votre potentiel innovation! SUNIDEE 2014 Page 1 Nous aidons les entreprises à développer leur potentiel innovation Nous aidons votre entreprise à innover et développer son potentiel innovation

Plus en détail

LES REFÉRENTIELS ILO OSH 2001

LES REFÉRENTIELS ILO OSH 2001 LES REFÉRENTIELS Une trentaine de référentiels Hygiène Santé Sécurité au Travail ont été répertoriés à travers le monde. Deux grandes familles se distinguent : Les référentiels assimilés tels que l OHSAS

Plus en détail

Opération Management & Compétitivité

Opération Management & Compétitivité Opération Management & Présentation par AQM - BN 1 Sommaire Présentation de l AQM L action collective management et compétitivité. Processus et déroulement. Les intervenants. Les étapes de formation et

Plus en détail

LICENCE Administration publique Parcours : MANAGEMENT PUBLIC 2 ème année

LICENCE Administration publique Parcours : MANAGEMENT PUBLIC 2 ème année LICENCE Administration publique Parcours : MANAGEMENT PUBLIC 2 ème année CONTENU DES ENSEIGNEMENTS ET MODALITES D EVALUATION Semestre 1 : 30 crédits 9 EC obligatoires 1 EC optionnelle à choisir parmi 2

Plus en détail

Phase 1: Planifier. Les principes. Les principaux référentiels. R Collomp - D Qualité I.1 Principes PDCA

Phase 1: Planifier. Les principes. Les principaux référentiels. R Collomp - D Qualité I.1 Principes PDCA Phase 1: Planifier Les principes Les principaux référentiels 1 Phase 1: Planifier Les principes PDCA Approche processus Politique Organisation Ressources Plans d actions 2 Né aux États-Unis dans le milieu

Plus en détail

MC1: Communication et accueil à la clientèle

MC1: Communication et accueil à la clientèle 30 METIERS DE L ACCUEIL ET DU MARKETING MC1: Communication et accueil à la clientèle - Donner une image positive de son entreprise et développer ses capacités à informer et à communiquer avec un public

Plus en détail

CONSTRUIRE L'ORGANISATION D après Human ressource strategy par James W. Walker

CONSTRUIRE L'ORGANISATION D après Human ressource strategy par James W. Walker CONSTRUIRE L'ORGANISATION D après Human ressource strategy par James W. Walker CONCEVOIR L'ORGANISATION DESCRIPTIF L'organisation est un élément-clé dans le processus du management des ressources humaines.

Plus en détail

Etudes de Marché à l Internationale

Etudes de Marché à l Internationale Etudes de Marché à l Internationale Hofstede / Mesurer la culture via 5 indices : - Individualisme vs. Collectivisme - Masculinité vs. Féminité - Incertainty avoidance - Power distance - Court terme vs.

Plus en détail

LE MANAGEMENT DE LA QUALITE EN ASSURANCE

LE MANAGEMENT DE LA QUALITE EN ASSURANCE LE MANAGEMENT DE LA QUALITE EN ASSURANCE Séminaire - Atelier Le management de la qualité en assurance 1 ère communication Généralités sur le management de la qualité 2 ème communication Le management de

Plus en détail

Démarche d analyse stratégique

Démarche d analyse stratégique Démarche d analyse stratégique 0. Préambule 1. Approche et Démarche 2. Diagnostic stratégique 3. Scenarii d évolution 4. Positionnement cible 2 0. Préambule 3 L analyse stratégique repose sur une analyse

Plus en détail

LA GESTION AXEE SUR LES RESULTATS

LA GESTION AXEE SUR LES RESULTATS MINISTERE DE L EDUCATION NATIONALE ET DE L ENSEIGNEMENT SUPERIEUR SESSION DE FORMATION Module 3 LA GESTION AXEE SUR LES RESULTATS 2 3 Terminologie de la GAR Plusieurs formulations sont utilisées : Gestion

Plus en détail

Formation Logistique Transport

Formation Logistique Transport CONSEIL ET FORMATION POUR LES ENTREPRISES AGROALIMENTAIRES Formation Logistique Transport Qualité Démarches de progrès Développement des compétences Sécurité des personnes Catalogue de Formations 2015

Plus en détail

Pourquoi Komon Conseil?

Pourquoi Komon Conseil? Pourquoi Komon Conseil? La spécificité du tissu économique français, ce qui en fait aussi sa richesse et sa force est qu il est en grande partie composé de PME/PMI, voire de TPE, et cet état de fait implique

Plus en détail

TECHNIQUES D ENQUETE

TECHNIQUES D ENQUETE TECHNIQUES D ENQUETE Le Système d Information Marketing L étude de marché Les différentes sources d informations Méthodologie d enquête BENSGHIR AFAF ESTO 1 Plan d'apprentissage du cours " Méthodologie

Plus en détail

FICHE TECHNIQUE : METTRE EN PLACE UNE GPEC

FICHE TECHNIQUE : METTRE EN PLACE UNE GPEC METTRE EN PLACE UNE GPEC Gestion Prévisionnelle des Emplois et des Compétences Cette fiche technique aborde la mise en place d une démarche GPEC sous l angle de la description d un processus. Elle présente

Plus en détail

Réussir la Démarche de Management

Réussir la Démarche de Management Formation à la norme ISO 9001, V 2008 Formateur Dr Mohammed Yousfi Formateur Auditeur Consultant QSE Réussir la Démarche de Management Réussir le Projet ISO 9001, Version 2008 1 Programme Introduction

Plus en détail

Catalogue des Formations

Catalogue des Formations 67, Rue Aziz Bellal, Etage 3, N 2, Maarif. 32, Avenue Abdelali Benchekroune, Etage 5, N 20. Nos atouts formation Thèmes de formation En partenariat avec un réseau national et International, nous dispensons

Plus en détail

Guide du Tuteur Banque et Assurance

Guide du Tuteur Banque et Assurance Guide du Tuteur Banque et Assurance QU EST-CE QUE LE BTS MANAGEMENT DES UNITES COMMERCIALES? Il s agit d une formation en 2 ans proposée aux titulaires d un baccalauréat technologique ou général. Elle

Plus en détail

LA DEMARCHE COMPETENCE

LA DEMARCHE COMPETENCE LA DEMARCHE COMPETENCE Chapitre 6 : Les actions de la Démarche Compétence Chapitre 6 : Les actions de la Démarche Compétence... 1 6.1. Évaluation des compétences... 2 6.1.1 Mesure des écarts entre compétences

Plus en détail

CREATIVE WORK VALORISATION DE LA PI

CREATIVE WORK VALORISATION DE LA PI CREATIVE WORK VALORISATION DE LA PI ORDRE DES EXPERTS-COMPTABLES REGION TOULOUSE MIDI-PYRENEES Julien DUFFAU, Expert-Comptable Les facteurs de croissance et de compétitivité de nos PME se déplacent aujourd

Plus en détail

NEGOCIATION COMMERCIALE - VENTE

NEGOCIATION COMMERCIALE - VENTE CONSTANTIN Maurice Prestataire de Formation n 96 97 30382 97 81 av du Gal de Gaulle 97300 Cayenne Tél : 0594 29 29 42 maurice.constantin@amesco.net secretaire.amesco@orange.fr PROGRAMME FORMATION NEGOCIATION

Plus en détail

INSTITUT INTERNATIONAL DE MANAGEMENT INSIM BEJAIA MANAGEMENT

INSTITUT INTERNATIONAL DE MANAGEMENT INSIM BEJAIA MANAGEMENT INSTITUT INTERNATIONAL DE MANAGEMENT INSIM BEJAIA MANAGEMENT INSIM BEJAIA, tour géni sider 3eme étage, rue de la liberté 06000 BEJAIA ALGÉRIE Tel/Fax: +213 (0) 34 220 200/ +213 (0) 34 229 506 E-mail: commercial@insimbejaia-dz.org

Plus en détail

www.u-bordeaux3.fr Master professionnel Communication et générations

www.u-bordeaux3.fr Master professionnel Communication et générations www.u-bordeaux3.fr Master professionnel Communication et générations Une formation en communication spécialisée sur les publics Le master Communication et générations propose une spécialisation originale

Plus en détail

MANUEL DE MANAGEMENT DE LA QUALITE. «Votre satisfaction est notre objectif, chacun de son poste est le garant de son application»

MANUEL DE MANAGEMENT DE LA QUALITE. «Votre satisfaction est notre objectif, chacun de son poste est le garant de son application» MANUEL DE MANAGEMENT DE LA QUALITE «Votre satisfaction est notre objectif, chacun de son poste est le garant de son application» SOMMAIRE 1. INTRODUCTION... 4 1.1. Généralités... 4 1.2. Domaine d application...

Plus en détail

Sommaire. Première partie

Sommaire. Première partie Sommaire Introduction... XIX Première partie Pour bien piloter, il faut mieux mesurer Chapitre 1 Vos tableaux de bord ne sont plus efficaces... 3 Rôle du tableau de bord...3 Le modèle conducteur, automobile

Plus en détail

Programme de management et sciences de gestion CPGE Économique et commerciale, option technologique (ECT)

Programme de management et sciences de gestion CPGE Économique et commerciale, option technologique (ECT) Programme de management et sciences de gestion CPGE Économique et commerciale, option technologique (ECT) 1) 0rientations générales L enseignement de «management et sciences de gestion» intègre des approches

Plus en détail

1. Préambule. 2. Le coaching d équipe : Esquisse de définition. 3. Une démarche pour le coaching d équipe. 4. Quels résultats en attendre?

1. Préambule. 2. Le coaching d équipe : Esquisse de définition. 3. Une démarche pour le coaching d équipe. 4. Quels résultats en attendre? 1. Préambule 2. Le coaching d équipe : Esquisse de définition 3. Une démarche pour le coaching d équipe 4. Quels résultats en attendre? 5. Quelques facteurs clés de succès 6. Présentation du cabinet Selenis

Plus en détail

I OBJECTIF PROFESSIONNEL DU CQPM

I OBJECTIF PROFESSIONNEL DU CQPM COMMISSION PARITAIRE NATIONALE DE L'EMPLOI DE LA METALLURGIE Qualification : 2007 07 89 0262 Catégorie : C* REFERENTIEL DU CQPM TITRE DU CQPM : Développement de la démarche innovation I OBJECTIF PROFESSIONNEL

Plus en détail

Formation Restauration Tourisme

Formation Restauration Tourisme CONSEIL ET FORMATION POUR LES ENTREPRISES AGROALIMENTAIRES Formation Restauration Tourisme Qualité Démarches de progrès Développement des compétences Sécurité des personnes Catalogue de Formations 2015

Plus en détail

La gestion prévisionnelle des compétences Histoire, problématique et démarche

La gestion prévisionnelle des compétences Histoire, problématique et démarche La gestion prévisionnelle des compétences Histoire, problématique et démarche I - Un historique du modèle de la compétence II - Les enjeux de la GPEC III - Une démarche reliant stratégie/compétences/organisation

Plus en détail

LES RÉFÉRENTIELS RELATIFS AU CERTIFICAT D APTITUDE AUX FONCTIONS DE DIRECTEUR D ETABLISSEMENT OU DE SERVICE D INTERVENTION SOCIALE

LES RÉFÉRENTIELS RELATIFS AU CERTIFICAT D APTITUDE AUX FONCTIONS DE DIRECTEUR D ETABLISSEMENT OU DE SERVICE D INTERVENTION SOCIALE LES RÉFÉRENTIELS RELATIFS AU CERTIFICAT D APTITUDE AUX FONCTIONS DE DIRECTEUR D ETABLISSEMENT OU DE SERVICE D INTERVENTION SOCIALE 1. RÉFÉRENTIEL PROFESSIONNEL DES DIRECTEURS D ETABLISSEMENT OU DE SERVICE

Plus en détail

Structure organisationnelle. Catherine VOYNNET FOURBOUL

Structure organisationnelle. Catherine VOYNNET FOURBOUL Structure organisationnelle Catherine VOYNNET FOURBOUL Bibliographie Mintzberg H., The Structuring of Organizations, Englewood Cliffs, N. J., Prentice-Hall,1979 Desreumaux A., Structures d'entreprise,

Plus en détail

de formation cycles de formation professionnelle quand les talents grandissent, les collectivités progressent

de formation cycles de formation professionnelle quand les talents grandissent, les collectivités progressent Offre 2013 de formation cycles de formation professionnelle quand les talents grandissent, les collectivités progressent citoyenneté, culture et action éducative cycle de formation professionnelle restauration

Plus en détail

MANUEL DE MANAGEMENT DE Edition 6 LA QUALITE ET DE LA SECURITE Ind A Avril 2012

MANUEL DE MANAGEMENT DE Edition 6 LA QUALITE ET DE LA SECURITE Ind A Avril 2012 MANUEL DE MANAGEMENT DE Edition 6 LA QUALITE ET DE LA SECURITE Avril 2012 DIFFUSION INTERNE CONTROLEE Rédaction Valérie MINSENTI Responsable Management de la Qualité et de la Sécurité Date : 18/05/12 Visa

Plus en détail

L adoption des politiques de rémunération en entreprise : un choix sous contrainte

L adoption des politiques de rémunération en entreprise : un choix sous contrainte D. Brochard Université Paris I L adoption des politiques de rémunération en entreprise : un choix sous contrainte Contexte théorique et empirique Depuis le début des années 80, dans un contexte de mutations

Plus en détail

Conseil et formation

Conseil et formation Conseil et formation Pour répondre efficacement aux sollicitations de nos clients, nous avons bâti une relation «cousue-main» avec une équipe de consultants expérimentés indépendants dont la richesse se

Plus en détail

REFERENTIEL RESPONSABLE QUALITE

REFERENTIEL RESPONSABLE QUALITE REFERENTIEL RESPONSABLE QUALITE Référentiel métier RESPONSABLE QUALITE 1. Intitulé métier & autres appellations Responsable Qualité 2. Définition et description synthétique du métier Responsable décrit

Plus en détail

Référentiel de certification

Référentiel de certification Référentiel de certification Introduction Le référentiel de certification du BTS Communication est élaboré à partir des choix suivants : une imbrication étroite entre le référentiel des activités professionnelles

Plus en détail

A travers nos formations, vous contribuez à votre valeur ajoutée.

A travers nos formations, vous contribuez à votre valeur ajoutée. Depuis plus de 10 ans, nous proposons des solutions adaptées à votre entreprise en mettant à votre disposition ses compétences pour développer le talent de vos collaborateurs par des méthodes originales,

Plus en détail

Management qualité Réflexions et Prescriptions essentielles (Extraits VAE Alain THEBAULT 2013)

Management qualité Réflexions et Prescriptions essentielles (Extraits VAE Alain THEBAULT 2013) Management qualité Réflexions et Prescriptions essentielles (Extraits VAE Alain THEBAULT 2013) 1 Le Système qualité La cartographie des processus, qui se situe entre le manuel qualité et les procédures

Plus en détail

Qualité - Évaluation. Quels sont les principaux concepts?

Qualité - Évaluation. Quels sont les principaux concepts? Quels sont les normes, labels, certifications qui encadrent la? Objectifs Définir les concepts de norme, label et certification, charte qualité et audit. Connaître les différentes modalités d application

Plus en détail

FICHE METIER Responsable de service

FICHE METIER Responsable de service DOCUMENT DE TRAVAIL FICHE METIER Responsable de service METIER RESPONSABLE DE SERVICE Date de création/modification Janvier 2011 Définition du métier En relation et en cohérence avec les objectifs de la

Plus en détail

CHAPITRE 15 LES RELATIONS ENTRE PRODUCTEURS ET DISTRIBUTEURS.

CHAPITRE 15 LES RELATIONS ENTRE PRODUCTEURS ET DISTRIBUTEURS. CHAPITRE 15 LES RELATIONS ENTRE PRODUCTEURS ET DISTRIBUTEURS. Le choix de la stratégie de distribution s effectue dans le cadre d une réflexion stratégique générale, car il conditionne toute l organisation

Plus en détail

PGE 2 Fall Semester 2015. Purchasing Track. Course Catalogue. Politique, Stratégie & Performance des Achats p. 2

PGE 2 Fall Semester 2015. Purchasing Track. Course Catalogue. Politique, Stratégie & Performance des Achats p. 2 PGE 2 Fall Semester 2015 Purchasing Track Course Catalogue Politique, Stratégie & Performance des Achats p. 2 Méthodes Outils associés au Processus Opérationnel des Achats p. 3 Gestion d un Projet Achat

Plus en détail

FORMATIONS. THL Business Consulting. Formations dirigeants Développement personnel et leadership Ressources humaines. www.thl-business-consulting.

FORMATIONS. THL Business Consulting. Formations dirigeants Développement personnel et leadership Ressources humaines. www.thl-business-consulting. THL Business Consulting Cabinet de Conseil en Management et Stratégie des Organisations CATALOGUE 2015-2016 FORMATIONS Formations dirigeants Développement personnel et leadership Ressources humaines www.thl-business-consulting.com

Plus en détail

La démarche qualité dans sa dimension humaine

La démarche qualité dans sa dimension humaine La démarche qualité dans sa dimension humaine Fédérer, responsabiliser votre personnel autour d un projet commun. Un outil intelligent de management. Séminaire démarche qualité en hôtellerie, 23/01/07

Plus en détail

LA COMMUNICATION INTERNE AU SERVICE D UNE POLITIQUE D IMAGE, Ou Comment vendre l image de l entreprise au niveau interne

LA COMMUNICATION INTERNE AU SERVICE D UNE POLITIQUE D IMAGE, Ou Comment vendre l image de l entreprise au niveau interne LA COMMUNICATION INTERNE AU SERVICE D UNE POLITIQUE D IMAGE, Ou Comment vendre l image de l entreprise au niveau interne Samira Ammor Faculté des Lettres et des Sciences Humaines Ben M sik S il est courant

Plus en détail

cycle supérieur de management de L inet master 2 management public territorial

cycle supérieur de management de L inet master 2 management public territorial cycle supérieur de management de L inet master 2 management public territorial INSTITUT NATIONAL DES ÉTUDES TERRITORIALES Conçu pour des cadres expérimentés, le cycle supérieur de management (CSM) vise

Plus en détail

Programme détaillé MASTER DE MANAGEMENT ET DE STRATEGIE D ENTREPRISE. Objectifs de la formation. Les métiers. Niveau et durée de la formation

Programme détaillé MASTER DE MANAGEMENT ET DE STRATEGIE D ENTREPRISE. Objectifs de la formation. Les métiers. Niveau et durée de la formation Objectifs de la formation Les métiers Ce Master valide votre qualification professionnelle et votre aptitude à tenir les emplois de cadres et futurs cadres supérieurs dans les professions industrielles

Plus en détail

Le sur mesure et la proximité à votre service

Le sur mesure et la proximité à votre service CONSEIL L accompagnement de l entreprise : Orchidée vous apporte son analyse et ses conseils pour vous accompagner dans la gestion de votre personnel. Parce que vous manquez de temps, de détachement ou

Plus en détail

Optimisez votre SIRH. HR Access Services Une nouvelle dimension de services. Business Consulting Services. Copyright IBM Corporation 2001

Optimisez votre SIRH. HR Access Services Une nouvelle dimension de services. Business Consulting Services. Copyright IBM Corporation 2001 Business Consulting Services Copyright IBM Corporation 2001 Compagnie IBM France Tour Descartes 2, avenue Gambetta La Défense 5 92066 Paris-La Défense cedex services/fr IBM, le logo IBM et le logo e-business

Plus en détail

JLD Consulting STRATÉGIE, ORGANISATION ET MANAGEMENT D ENTREPRISE

JLD Consulting STRATÉGIE, ORGANISATION ET MANAGEMENT D ENTREPRISE FORMATION EN ACHATS STRATÉGIE, ORGANISATION ET MANAGEMENT D ENTREPRISE , cabinet conseil spécialisé en stratégie, organisation d entreprise vous assiste dans vos choix stratégiques et vous accompagne dans

Plus en détail

La validation des acquis de l expérience dans une Formation d Ingénieur en Partenariat

La validation des acquis de l expérience dans une Formation d Ingénieur en Partenariat DAROUX Géraldine (7109) La validation des acquis de l expérience dans une Formation d Ingénieur en Partenariat Ce texte relate l expérience conduite au sein de l Institut Supérieur des Techniques Productiques

Plus en détail

Customer feedback management Management de la satisfaction client

Customer feedback management Management de la satisfaction client Customer feedback management Management de la satisfaction client La meilleure des publicités est un client satisfait. Vos clients les plus mécontents sont votre plus grande source d'enseignement. Bill

Plus en détail

Le Référentiel de l Innovation Participative

Le Référentiel de l Innovation Participative Le Référentiel de l Innovation Participative SOMMAIRE 3 4 5 6 7 10 11 12 13 14 16 Avertissement Glossaire Les 8 axes du Référentiel Dimension 1 : valeur vision ambition Dimension 2 : processus Dimension

Plus en détail

Préface Claude Revel Déléguée interministérielle à l intelligence économique

Préface Claude Revel Déléguée interministérielle à l intelligence économique Extraits Préface Claude Revel Déléguée interministérielle à l intelligence économique Ma première année à la tête de la Délégation interministérielle à l intelligence économique (D2IE) m a permis de mesurer

Plus en détail

LA DEMARCHE QUALITE DANS UNE PME

LA DEMARCHE QUALITE DANS UNE PME LA DEMARCHE QUALITE DANS UNE PME SOMMAIRE : Introduction Quelques définitions Principes du management de la qualité Enjeux de la mise en place d une démarche qualité La mise en oeuvre du «SMQ» : 1. L engagement

Plus en détail

Cycle Diplômant en Ressources Humaines. Contenu du programme

Cycle Diplômant en Ressources Humaines. Contenu du programme Cycle Diplômant en Ressources Humaines «Management Spécialisé en R.H.» Contenu du programme Objectifs du programme : Cette formation a pour objet de préparer les participants à l ensemble des outils de

Plus en détail

Mener des entretiens professionnels

Mener des entretiens professionnels Formations Mener des entretiens professionnels Durée :... 2,5 jours - 18 heures Personnel concerné :... tout responsable hiérarchique ayant à mener des entretiens d évaluation Méthode pédagogique :...

Plus en détail

Les nouveaux tableaux de bord des managers

Les nouveaux tableaux de bord des managers Alain Fernandez Les nouveaux tableaux de bord des managers Le projet Business Intelligence clés en main Sixième édition Tableaux bord NE.indd 3 26/03/13 15:22 Le site www.piloter.org, dédié au pilotage

Plus en détail

GUIDE DES MEILLEURES PRATIQUES À SUIVRE POUR L'ÉVALUATION

GUIDE DES MEILLEURES PRATIQUES À SUIVRE POUR L'ÉVALUATION PUMA NOTE DE SYNTHÈSE GUIDE DES MEILLEURES PRATIQUES À SUIVRE POUR L'ÉVALUATION L'intérêt accordé aux résultats est un élément central des réformes récemment engagées dans le secteur public des pays de

Plus en détail

Tableau de Bord. Clas 1.1 Conduite d'un projet de communication

Tableau de Bord. Clas 1.1 Conduite d'un projet de communication Bande de Com! Tableau de Bord Julien Pansier PROJET Clas 1.1 Conduite d'un projet de communication 1.1.1 Prise en charge du dossier de l annonceur C11.1. S approprier la demande de l annonceur - Comprendre

Plus en détail

Evaluer «votre» démarche de prévention des Troubles Musculo-Squelettiques (TMS)...

Evaluer «votre» démarche de prévention des Troubles Musculo-Squelettiques (TMS)... ... En se basant sur les 6 critères de réussite Evaluer «votre» démarche de prévention des Troubles Musculo-Squelettiques (TMS)... L engagement de la direction. La mise en œuvre d un projet avec une démarche

Plus en détail

regards sur les métiers des industries pharmaceutiques, cosmétiques & parfums

regards sur les métiers des industries pharmaceutiques, cosmétiques & parfums regards sur les métiers des industries pharmaceutiques, cosmétiques & parfums good to know you* Le centre expert des industries pharmaceutiques, cosmétiques & parfums, étudie les tendances de ces deux

Plus en détail

Regards croisés sur la Bientraitance. Charte Bientraitance. Outil d aide à la décision - formation

Regards croisés sur la Bientraitance. Charte Bientraitance. Outil d aide à la décision - formation Promotion de la bientraitance «Remobiliser les équipes» Regards croisés sur la Bientraitance Charte Bientraitance Outil d aide à la décision - formation Marie José D Alché-Gautier Réseau Bas Normand Santé

Plus en détail

DEES COMMUNICATION DEESCOM

DEES COMMUNICATION DEESCOM Fonction DEES COMMUNICATION DEESCOM Diplôme Européen délivré par la Fédération Européenne des Ecoles 1 ; www.fede.org NIVEAU BAC+3 Le DEESCOM prépare les étudiants aux fonctions de chef de produit junior,

Plus en détail

INTRODUCTION A LA VEILLE METHODE ET OUTILS. Christophe GINESY - Cyril PEREIRA

INTRODUCTION A LA VEILLE METHODE ET OUTILS. Christophe GINESY - Cyril PEREIRA INTRODUCTION A LA VEILLE METHODE ET OUTILS Christophe GINESY - Cyril PEREIRA PLAN GENERAL I INTRODUCTION Définition : veille, IE, recherches d information II NOTRE APPROCHE Constats, retours d expérience

Plus en détail

PROGRAMME DE MANAGEMENT DES ORGANISATIONS

PROGRAMME DE MANAGEMENT DES ORGANISATIONS PROGRAMME DE MANAGEMENT DES ORGANISATIONS Cycle terminal de la série sciences et technologies du management et de la gestion I. INDICATIONS GÉNÉRALES L enseignement de management des organisations vise

Plus en détail

Mme Catherine Malki - enseignante STMS - Lycée J Jaurès- Châtenay-Malabry

Mme Catherine Malki - enseignante STMS - Lycée J Jaurès- Châtenay-Malabry PRE-REQUIS DES BACHELIERS ST2S Pôle méthodologie : Comment les organisations sanitaires et sociales mettent en place un plan d action pour améliorer la santé ou le bien être social des populations? Notion

Plus en détail