c a t é g o r i e de catégorie B Les épreuves orales Préparation aux concours et examens Bernadette Lavaud Ann Yvonne Laurent

Dimension: px
Commencer à balayer dès la page:

Download "c a t é g o r i e de catégorie B Les épreuves orales Préparation aux concours et examens Bernadette Lavaud Ann Yvonne Laurent"

Transcription

1 AC B c a t é g o r i e Les épreuves orales de catégorie B Préparation aux concours et examens Bernadette Lavaud Ann Yvonne Laurent

2 les épreuves orales de catégorie B Bernadette Lavaud Anne-Yvonne Laurent

3

4 Sommaire Avant-propos Préambule Partie I - L épreuve à partir d un texte ou d une question Présentation de l épreuve orale Les trois filières concernées Définition de l épreuve d admission Les différents objectifs de cette épreuve La durée de l épreuve Une épreuve en deux étapes La composition du jury Méthodologie de l exposé Les thématiques abordées par les sujets L organisation de son temps de préparation Quelques conseils pratiques La construction de votre exposé La culture générale Des sujets pour s entraîner Les questions à propos des textes Les autres questions Partie II - L entretien oral ou l épreuve orale à partir d un exposé sur son expérience Présentation de l épreuve orale Les cinq filières concernées Définition de l épreuve d admission Les différents objectifs de cette épreuve La durée de l épreuve Une épreuve en deux étapes La composition du jury Sommaire 3

5 2. Méthodologie de l exposé sur son expérience En quoi consiste un exposé sur son expérience? Comment préparer son exposé? Comment sélectionner le contenu de son exposé? Comment présenter son exposé? Les questions portant sur votre expérience professionnelle Les autres questions Les thématiques abordées lors de l entretien Les types de questions et de réponses attendues Les questions sur votre motivation et vos aptitudes professionnelles Les questions sur votre environnement professionnel Les questions sur l environnement territorial Quelques techniques pour développer votre culture territoriale Partie III - La communication avec le jury et la gestion du stress Les incontournables de la communication avec le jury Votre dialogue avec le jury et votre place dans ce dialogue Votre dialogue intérieur et ses parasites Les composantes de la communication orale La gestion du stress Autodiagnostic Zoom sur le stress Deux techniques simples et efficaces pour repousser le stress Quelques conseils de bon sens pour se préparer au jour J Les épreuves orales de catégorie B

6 Avant-propos Ce manuel concerne la préparation à l oral des concours et examens professionnels de catégorie B. Il aborde les deux types d épreuves suivants : 1 - l épreuve à partir d un texte ou d une question, 2 - l entretien oral ou l épreuve à partir d un exposé sur son expérience. Pour chacune de ces épreuves, vous trouverez ses caractéristiques, sa méthodologie et les types de questions qui peuvent vous être posées. L épreuve orale nécessite de savoir communiquer avec un jury et gérer son stress. Vous trouverez conseils et techniques pour guider votre préparation. Ann Yvonne LAURENT et Bernadette LAVAUD, formatrices au CNFPT et au sein de structures de la fonction publique, ont mis leur expérience et leurs compétences pour vous donner les clés de réussite à cette épreuve d admission. Nous vous souhaitons une préparation fructueuse et enrichissante. Avant-propos 5

7

8 Préambule Rappel : Les épreuves orales de catégorie B sont en général de deux types : soit un oral à partir d un texte ou d une question tirés au sort soit un entretien oral avec parfois comme point de départ un exposé sur votre carrière professionnelle. Voici, par filière, l intitulé officiel de l épreuve orale, selon le cadre d emploi que vous souhaitez intégrer. Avant de vous lancer dans la préparation de votre oral, nous vous recommandons de vérifier sur des sites du CNFPT et/ou du CIG, que la nature des épreuves indiquée ci-dessous n a pas été modifiée entre temps. Remarque : Pour accéder à certains cadres d emploi, vous passerez une seule épreuve orale ; pour d autres, vous passerez deux voire trois épreuves orales. Vous trouverez, ci-dessous, la présentation de l épreuve à caractère général, mais pas les autres épreuves orales, le cas échéant. Filière administrative Si vous passez le concours interne de Rédacteur : «Une conversation avec le jury, à partir d un texte tiré au sort, destinée à permettre d apprécier les qualités de réflexion du candidat et son aptitude à exercer les missions dévolues au cadre d emplois des rédacteurs territoriaux.» Si vous passez le 3 éme concours de Rédacteur : «Un entretien ayant pour point de départ un exposé du candidat sur son expérience, destiné à apprécier les qualités d analyse et de réflexion du candidat ainsi que sa motivation à exercer les missions dévolues au cadre d emplois» Si vous passez l examen professionnel de Rédacteur : Préambule 7

9 «Un entretien ayant pour point de départ un exposé du candidat sur son expérience professionnelle, destiné à apprécier ses qualités d analyse et de réflexion du candidat ainsi que sa motivation à exercer les missions dévolues au cadre d emplois» Filière animation Si vous passez le concours interne d animateur : «L épreuve d admission consiste en une conversation avec les membres du jury après une préparation de vingt minutes à partir, au choix du candidat au moment de l épreuve, soit d une question, soit d un texte, soit d un document graphique ou visuel choisis de manière à permettre d apprécier l expérience professionnelle du candidat, ses motivations et son aptitude à exercer sa profession dans le cadre des missions dévolues à ce cadre d emplois» Si vous passez le 3 éme concours d animateur : «L épreuve d admission consiste en un entretien après une préparation de vingt minutes à partir, au choix du candidat au moment de l épreuve, soit d une question, soit d un texte, soit d un document graphique ou visuel choisis de manière à permettre d apprécier les qualités d analyse et de réflexion du candidat, sa motivation à exercer les missions dévolues au cadre d emplois» Filière culturelle Si vous passez le concours interne d assistant qualifié du patrimoine et des bibliothèques : «L épreuve d admission consiste en une conversation à partir d un texte à caractère culturel permettant de vérifier la culture générale et la motivation du candidat» Si vous passez le 3 éme concours d assistant qualifié du patrimoine et des bibliothèques «L épreuve d admission consiste en une conversation à partir d un texte à caractère culturel permettant de vérifier la culture générale et la motivation du candidat» Si vous passez le concours interne d assistant de conservation du patrimoine et des bibliothèques 2 éme classe «L épreuve d admission consiste en une conversation à partir d un texte ou de documents relatifs à la spécialité choisie au moment de l inscription de manière à permettre d apprécier les connaissances du candidat dans cette spécialité ainsi que son aptitude à exercer les missions d assistant de conservation du patrimoine et des bibliothèques» Si vous passez le 3 éme concours d assistant de conversation du patrimoine et des bibliothèques 2 éme classe «Un entretien ayant pour point de départ un exposé du candidat sur son expérience, destiné à apprécier les qualités d analyse et de réflexion du candidat, sa motivation à exercer les missions dévolues au cadre d emplois» Filière technique Si vous passez le concours interne de contrôleur territorial des travaux : «L épreuve d admission consiste en un entretien avec le jury portant sur la carrière du candidat et ses perspectives. Cette épreuve doit permettre au jury d apprécier l expérience professionnelle du candidat, ses connaissances techniques et son aptitude, dans son 8 Les épreuves orales de catégorie B

10 domaine d activité, à exercer les missions dévolues au cadre d emplois des contrôleurs territoriaux de travaux.» Si vous passez le 3 ème concours de contrôleur territorial des travaux : L épreuve d admission consiste en un entretien ayant pour point de départ un exposé du candidat sur son expérience. L entretien vise ensuite à apprécier la capacité du candidat à s intégrer dans l environnement professionnel au sein duquel il est appelé à travailler, son aptitude et sa motivation à exercer les missions dévolues au cadre d emplois.» Si vous passez l examen professionnel de contrôleur territorial des travaux : «Un entretien avec le jury destiné à permettre à ce dernier d apprécier la personnalité, la motivation du candidat et ses capacités à exercer les missions dévolues au cadre d emplois des contrôleurs territoriaux de travaux. Cet entretien consiste en une présentation par le candidat de son expérience professionnelle et de ses motivations, suivie d une conversation avec le jury.» Si vous passez l examen professionnel de contrôleur territorial des travaux principal : «Entretien avec le jury, consistant en un bref exposé du candidat sur sa carrière et en une conversation avec le jury pouvant porter sur des questions techniques ou d ordre général. Si vous passez le concours interne de technicien territorial supérieur L épreuve d admission se compose d un entretien portant sur l expérience professionnelle, les connaissances et les aptitudes du candidat. Cet entretien consiste dans un premier temps en des questions portant sur l option choisie par le candidat au moment de son inscription, au sein de la spécialité au titre de laquelle il concourt. L entretien vise ensuite à apprécier sa capacité à analyser son environnement professionnel, son aptitude et sa motivation à exercer les missions incombant au cadre d emplois. Si vous passez le 3 éme concours de technicien territorial supérieur Un entretien portant sur l expérience, les connaissances et les aptitudes du candidat. Cet entretien a pour point de départ un exposé par le candidat sur son expérience et consiste ensuite en des questions visant à permettre d apprécier ses facultés d analyse et de réflexion ainsi que son aptitude et sa motivation à exercer les missions incombant au cadre d emplois. Si vous passez l examen professionnel de technicien territorial supérieur «Entretien portant sur l expérience professionnelle, les connaissances et les aptitudes du candidat. Cet entretien a pour point de départ un exposé par le candidat sur son expérience. Il consiste ensuite en des questions visant à permettre d apprécier les facultés d analyse et de réflexion du candidat ainsi que son aptitude et sa motivation à exercer les missions incombant au cadre d emplois.» Si vous passez l examen professionnel de technicien territorial supérieur chef «Entretien portant sur l expérience professionnelle, les connaissances et les aptitudes du candidat. Cet entretien a pour point de départ un exposé par le candidat sur son expérience. Il consiste ensuite en des questions visant à permettre d apprécier les facultés d analyse et de réflexion du candidat ainsi que son aptitude et sa motivation à exercer les Préambule 9

11 missions dévolues aux techniciens supérieurs territoriaux chefs.» Filière sportive Si vous passez le concours interne d éducateur des activités physiques et sportives : «Un entretien portant sur l expérience professionnelle, les connaissances, l aptitude et la motivation du candidat à exercer les missions incombant au cadre d emplois.» Si vous passez le 3 ème concours d éducateur des activités physiques et sportives : «Un entretien ayant pour point de départ un exposé du candidat sur son expérience, destiné à apprécier les qualités d analyse et de réflexion du candidat ainsi que sa motivation à exercer les missions incombant au cadre d emplois.» Filière sécurité Si vous passez le concours interne de chef de service de police municipale classe normale : «Un entretien avec le jury destiné à permettre à ce dernier d apprécier la personnalité, la motivation du candidat et ses capacités à exercer les missions dévolues au cadre d emplois, compte tenu notamment de leurs exigences en matière de déontologie. Cet entretien consiste en une présentation par le candidat de son expérience professionnelle suivie d une conversation avec le jury.» Si vous passez l examen professionnel de chef de service de police municipale classe normale «Un entretien avec le jury destiné à permettre à ce dernier d apprécier la personnalité, la motivation du candidat et ses capacités à exercer les missions dévolues au cadre d emplois. Cet entretien consiste en une présentation par le candidat de son expérience professionnelle et de ses motivations suivie d une conversation avec le jury.» Si vous passez l examen professionnel de chef de service de police municipale classe exceptionnelle «Un entretien avec le jury destiné à permettre à ce dernier d apprécier la personnalité, la motivation du candidat et ses capacités à exercer les responsabilités afférentes au grade. Cet entretien consiste en une présentation par le candidat de son expérience professionnelle et de ses motivations suivie d une conversation avec le jury.» 10 Les épreuves orales de catégorie B

12 l épreuve à partir d un texte ou d une question partie i 1. Présentation de l épreuve orale 1.1 les trois filières concernées Filière administrative Filière culturelle Filière animation Rédacteur Concours interne Assistant qualifié du patrimoine et des bibliothèques 2 ème classe Concours interne 3 ème concours Assistant de conservation 2 ème classe Concours interne Animateur Concours interne 3 ème concours 1.2 définition de l épreuve d admission Il est à noter que les candidats de la filière administrative et de la filière culturelle tirent au sort un texte, tandis que les candidats au concours d animateurs territoriaux choisissent soit une question, soit un texte, soit un document graphique ou visuel. L épreuve se poursuivra par des questions du jury à partir de l exposé du candidat. Le jury est susceptible aussi de poser des questions sur d autres thématiques, soit parce qu elles découlent de l exposé, soit parce qu il s agira d apprécier la culture générale du candidat. L épreuve à partir d un texte ou d une question 11

13 1.3 les différents objectifs de cette épreuve Le jury vérifiera votre aptitude à comprendre un texte et appréciera vos capacités d analyse, ainsi que votre aptitude à dégager et à exposer une réflexion à propos du sujet. Vous devrez montrer vos qualités personnelles d expression et de réflexion mais aussi vos connaissances, c est-à-dire votre culture générale et territoriale. 1.4 la durée de l épreuve L épreuve est précédée d un temps de préparation, puis le temps de l entretien sera réparti entre exposé et conversation avec le jury. Concours interne Concours interne Concours interne Rédacteur Spécialités : administration sanitaire et sociale Assistant qualifié du patrimoine et des bibliothèques Assistant qualifié de conservation 2 ème classe Durée de la préparation : 20 minutes. Durée de l entretien : 20 minutes. Durée de la préparation : 30 minutes. Durée de l entretien : 30 minutes. Durée de la préparation : 20 minutes. Durée de l entretien : 20 minutes. 3 ème concours Concours interne Animateur Animateur Durée de la préparation : 20 minutes. Durée de l entretien : 30 minutes. Durée de la préparation : 20 minutes. Durée de l entretien : 30 minutes. 1.5 une épreuve en deux étapes Selon cet intitulé, nous constatons que l épreuve d une durée de 20 minutes se décompose en 2 temps : Premier temps : Les 8 à 10 premières minutes seront réservées à votre exposé sur la question tirée ou le texte à analyser. Il faut «tenir» ce temps, parce qu une durée inférieure à 10 minutes risque de vous être préjudiciable. N allez pas non plus au-delà de ces 10 minutes : le jury vous interrompra et 12 Les épreuves orales de catégorie B

14 il vaut mieux avoir eu le temps de conclure. Deuxième temps : Cet exposé sera suivi d un entretien avec le jury entre 10 et 12 minutes. Les échanges porteront notamment sur : - des questions complémentaires à partir du texte, - vos connaissances professionnelles et administratives, - votre motivation, - les compétences requises pour le grade ou cadre d emplois souhaité. 1.6 La composition du jury La composition des jurys est variable. Généralement, vous serez interrogé par 2 ou 3 personnes. Parmi elles peuvent se trouver un élu, un fonctionnaire de catégorie A, un membre n appartenant pas à la fonction publique territoriale (professeur, formateur, etc.). Ceux-ci ne se présentent pas nécessairement au début de l épreuve. Parfois, leurs noms sont affichés à la porte de la salle dans laquelle se déroule l épreuve, mais ce n est pas toujours le cas. En principe, le président du jury se trouve au centre. Vous pouvez connaître la composition du jury dans les décrets ou arrêtés ministériels relatifs aux modalités d organisation de votre concours ou de votre examen professionnel. Attention, si l un des membres du jury connaît un candidat, il doit en informer les autorités compétentes, qui orienteront ce candidat vers un autre jury. Cette précaution garantit l impartialité du jury. Remarque : Le jury ne connaît pas vos notes obtenues aux épreuves précédentes. Ni vous d ailleurs. C est une garantie d équité. 2. Méthodologie de l exposé 2.1 Les thématiques abordées par les sujets Selon les filières, il convient de distinguer les grands axes suivants : Pour la spécialité de l administration générale, il s agira avant tout de connaître et d être capable d analyser les grands problèmes de la société actuelle, qu ils soient sociologiques, économiques, culturels ou plus particulièrement liés à l administration. Pour la filière culturelle, les textes auront plutôt un rapport avec la culture et les débats qui s y rapportent actuellement. L épreuve à partir d un texte ou d une question 13

15 Pour la filière animation, les textes et questions seront le plus souvent en lien avec les problèmes qui se posent dans le secteur de la jeunesse (enfants, jeunes adultes), ou des personnes âgées, ou également les diverses missions de l animation. Dans la mesure où il n y a pas de programme officiel pour cette épreuve, on peut imaginer, par exemple, que les textes auront pour sujet les thèmes suivants : - L environnement, le traitement des déchets, les politiques environnementales française et européenne, - Les lois sur la bioéthique, leur évolution et les différentes questions soulevées par les progrès de la médecine, - Le droit communautaire, les différentes juridictions, leurs compétences, - L immigration : la politique actuelle, les droits de l homme, - Les politiques familiales mises en place, la démographie, - Le système éducatif, les différentes réformes, la mixité, les ZEP, les partenariats de l école ou de l université, - La justice, l indépendance des magistrats, les sanctions envers les mineurs, - La place de la publicité, les droits du consommateur, - La sécurité urbaine et routière, - La jeunesse, les relations parents enfants, le sport, - Les réformes de l administration, - L environnement territorial, etc. Le texte est souvent lié à l actualité et à une réflexion sur la société en général. Nous verrons plus particulièrement dans le chapitre «culture générale» comment s y préparer. Quelques points particuliers pour la filière culturelle : - Législation sur les musées et le patrimoine, - Histoire des musées et des collections, - Connaissance des partenariats, - Connaissance des publics concernés, - Les différentes politiques culturelles, - Le mécénat, etc. Quelques points particuliers pour la filière animation : L arrêté du 21 avril 1998 fixe le programme de la façon suivante : 14 Les épreuves orales de catégorie B

16 - Actualité sociale, - Situation de l animation dans l évolution générale de la société, - Les grandes étapes de l éducation populaire, de l animation socioculturelle, du mouvement associatif, - L organisation générale et le fonctionnement, les missions et l évolution : - de l association loi 1901, - d un service d animation municipal, - d une structure associative socioculturelle et/ou sportive, - Les principaux dispositifs et les modalités d actions socio-éducatives en matière de pratiques culturelles, de logement, de famille, de santé, de loisirs, de prévention, d insertion, d orientation et d aide sociale, - Les grandes caractéristiques des principaux courants pédagogiques, - La connaissance des publics, - L adaptation d une activité aux publics visés et la déclinaison d objectifs pédagogiques, - Les bases en psychologie comportementale liées à la connaissance des publics, - Les principales techniques d accueil, d entretien, de réunion, - Les objectifs, les moyens, les méthodes et les critères d évaluation des actions d animation, - Le budget d une action d animation (suivi et évaluation), - Les principales obligations liées à l organisation de toute activité en matière de responsabilités civile et pénale, d assurance et de protection des mineurs, - Les règles en vigueur concernant la sécurité des biens et des personnes, - Les techniques fondamentales de prévention en matière d hygiène et de santé. En résumé, le texte présentera un problème de société qui sera ensuite matière à une conversation discussion avec le jury. Il n y a pas vraiment de «surprise». 2.2 L organisation de son temps de préparation Vous aurez 20 minutes de préparation durant lesquelles il vous faudra non seulement comprendre le texte, mais rassembler vos connaissances sur le thème en vue de la discussion. 20 minutes, cela peut paraître très court. Il faut donc savoir comment utiliser ces précieuses minutes. Bien sûr, lire le plus attentivement et rapidement possible le texte, de façon à saisir la démarche globale de l auteur. Les textes peuvent avoir une longueur variable : d une demi-page à une entière. Nous vous proposons ici quelques éléments de méthodologie : L épreuve à partir d un texte ou d une question 15

17 1 - Appliquez par exemple la méthode des questions pour saisir l essentiel : - De quoi s agit-il? - Qui est concerné? - Dit quoi? - Quand? - Comment? - Pourquoi? (Le but) - Pour quoi? (Les causes) - Conséquences? - Combien? Avoir ces questions présentes à l esprit quand on lit un texte permet de chercher et de trouver plus rapidement ses éléments essentiels. Vous ne trouverez peut-être pas de réponses à toutes ces questions dans un texte, mais il faut en tout cas les mémoriser. Elles vous serviront à déterminer la problématique du texte (quel est le problème qui est abordé et selon quelles perspectives?) ou bien les aspects qui n ont pas été évoqués et qui peuvent être abordés ensuite dans la discussion. Vous devez retenir ce questionnement parce qu il sera un point d appui pour une lecture active : «Je lis en cherchant les idées essentielles d un texte et leur organisation.». Lire en cherchant quelque chose est toujours plus productif. 2 - Autre façon d entrer dans un texte : repérer si l auteur a utilisé un plan facilement identifiable, même si cela ne concerne pas la totalité du texte. Causes/conséquences, Avantages/inconvénients, Avant/après (ou déroulement chronologique), Les différents aspects d un problème : aspects économique, sociologique, historique, juridique, culturel, etc., Plan du type : constat / analyse du problème, solutions possibles / solutions retenues, mise en application / mise en œuvre, Plan mettant en évidence le «pour» et le «contre», avec développement des arguments dans chaque partie et éventuellement ensuite une discussion, Plan répondant à la série de questions que nous avons évoquées précédemment : Quoi? Qui? Quand? Où? Comment? Combien? Pourquoi? Etc. Ces questions ou ces indications de plans vous permettent d être «opérationnel» très rapidement. Évitez de rester le stylo en l air, ne sachant pas par quoi commencer. Il faut entrer en contact le plus vite et le plus efficacement possible avec le texte. Le temps est compté. Mais retenez que ces plans «stéréotypés» ne peuvent parfois concerner qu une partie du texte. 16 Les épreuves orales de catégorie B

18 2.3 Quelques conseils pratiques Le jour de l épreuve Utilisez des feuilles uniquement au recto. Cela vous évitera, une fois devant le jury, d oublier une partie de votre exposé et d avoir à manipuler trop de papiers. Écrivez en gros caractères et ne cherchez pas à rédiger : non seulement vous n en avez pas le temps, mais vous devez éviter de «réciter» ou de lire vos notes devant le jury. Il vous faudra maintenir à tout prix le contact visuel avec les membres du jury et en même temps jeter un coup d œil sur vos feuilles. Pensez-y. Évidemment, le plus judicieux est de se réserver quelques minutes pour mémoriser le plan de votre exposé et d en retenir les axes! Surlignez éventuellement en couleur ce qui vous apparaît essentiel. Encadrez, entourez, faites ressortir les points à ne pas oublier. Mais dosez ce «surlignage» et utilisez seulement 2 couleurs. Il faut privilégier la clarté. En résumé : votre brouillon doit être très lisible. Écrivez peu. Utilisez des mots-clés que vous écrirez en assez gros caractères et privilégiez le plan. Pensez aussi que vous ne pouvez pas tout dire sur le texte. C est la découverte et la présentation de l essentiel de la pensée de l auteur qu il faut mettre en évidence. Si vous avez le temps, accordez une attention particulière à votre introduction et à votre conclusion. Mais il ne s agit pas d être aussi complet et ambitieux qu à l écrit. Il vous faudra aussi réserver quelques minutes pour cerner les questions qui découlent de ce texte et qui feront sûrement l objet d échanges avec le jury. Il est toujours intéressant d extrapoler. Avant l épreuve L entraînement est important. Faites des simulations chez vous, en respectant les temps impartis et si possible devant une personne qui pourra ensuite vous faire des remarques. Ou mieux encore peut-être, enregistrez-vous pendant une dizaine de minutes pour repérer les tics de langage, les hésitations. Entraînez-vous à gérer au mieux ces 20 minutes d entretien, parce que vous avez beaucoup d aspects à travailler en peu de temps. On jugera votre capacité à réagir rapidement sur un problème, à vous adapter à une situation. Vos qualités d ouverture d esprit, humaines, relationnelles vont être appréciées. Il ne s agit pas d un interrogatoire, le jury ne cherche pas à «abattre» le candidat. Il veut voir entre autres si vous êtes apte à remplir les missions pour lesquelles vous postulez. L épreuve à partir d un texte ou d une question 17

19 Vous avez réussi l écrit, donc vous avez déjà démontré des qualités, des aptitudes, des compétences. Elles vont se confirmer à l oral. Soyez confiant. «Que suis-je capable de faire en 20 minutes sur un texte et des questions?» En vous posant cette question, vous analyserez ainsi vos points positifs et surtout ceux qu il faudra améliorer. N oubliez pas votre montre que vous détacherez de votre poignet. La salle peut être équipée d une pendule. En tout cas, il faut pouvoir contrôler le temps de façon discrète. 2.4 La construction de votre exposé Votre exposé comportera deux parties principales : L analyse du texte, Le commentaire du texte. Bien sûr, il faudra introduire et conclure votre exposé. Le plan de votre exposé sera donc : 1. introduction 2. analyse du texte 3. commentaire du texte 4. conclusion 1 - Introduction : Rappelez au jury : l intitulé du texte, d où il est extrait, la date de parution, l auteur. C est tout ce que vous irez chercher dans ce qu on appelle le paratexte (= ce qui est autour du texte et qui offre des renseignements utiles). Replacez le texte dans son contexte historique ou chronologique (selon vos connaissances ou en fonction du texte). Mettez très vite en évidence le thème abordé et la problématique qui en découle. Cela constituera l objet du développement. Annoncez votre plan brièvement, ce que vous allez exposer. C est une étape utile, parce qu ainsi vous fournirez au jury un panorama et un guide de votre exposé. L oral exige aussi une structuration, d autant plus forte et marquée qu il ne faut pas perdre le «fil directeur». Les mots prononcés ne restent pas toujours en mémoire, contrairement à l écrit sur lequel on peut revenir et s appuyer. 18 Les épreuves orales de catégorie B

20 Et c est aussi utile pour vous, pour bien mémoriser votre démarche, une dernière fois. Mais ce plan, vous le rappellerez tout au long de votre exposé, pour en marquer clairement les étapes. C est une progression avec un fil conducteur. Utilisez le «je», «je vais vous présenter», «j aborderai dans un premier temps ensuite je poursuivrai en». Vous baliserez ainsi votre discours, ce qui est plus confortable pour votre auditoire, cela lui permet de suivre plus aisément le déroulement de votre pensée. 2 - L analyse du texte : > Dégagez le thème et les idées essentielles du texte avec une formulation personnelle. Résumez le texte correctement en faisant apparaître clairement le sujet traité et sa logique, la structure interne : comment les deux ou trois idées essentielles s enchaînent. Pour cela, il faudra repérer et vous appuyer sur les liens (ou connecteurs) logiques que voici : Les articulations qui débutent souvent un paragraphe : D abord, avant tout, en premier lieu, d une part, examinons, etc. Les articulations de liaison qui marquent le lien avec précision, puisqu elles peuvent exprimer la cause, la conséquence, l opposition, la concession, le but, etc. Car, en effet, aussi, donc, par conséquent, en conséquence, c est pourquoi, ainsi, parce que, puisque, comme, de sorte que, de façon que, d où, étant donné que, vu que, etc. Les articulations de fin, de terminaison, de conclusion : Enfin, en résumé, en définitive, en bref, en conclusion, etc. > Quels sont les arguments choisis par l auteur? Répondez à cette question en montrant que vous avez saisi la structure du texte et donc la logique de la pensée d un auteur. On attend de votre part une reformulation personnelle synthétique sans paraphrase (la paraphrase, c est dire mal ce que l auteur a bien énoncé! Il faut à tout prix l éviter). Vous êtes dans une situation de communication. Essayez d intéresser votre auditoire. Souvent les jurys se plaignent de l ennui, d une certaine monotonie. Rendez votre exposé vivant. Pour cela, c est bien sûr votre formulation personnelle qui va avoir un impact. Adoptez un système de phrases courtes, par exemple, en variant quand même les constructions. Soyez spontané dans votre façon de parler : vous ne lisez pas un texte, vous établissez un contact avec des personnes qui vous écoutent. C est aussi à travers cela que l on va mettre à l épreuve votre personnalité. L épreuve à partir d un texte ou d une question 19

Méthodologie de l exposé

Méthodologie de l exposé CHAPITRE 1 Méthodologie de l exposé >1. Préparation de l exposé L exposé est un moment fort de l épreuve d admission au concours d entrée en institut de formation d aides-soignants ou d auxiliaires de

Plus en détail

Dispositifs proposés aux agents des collectivités et établissements publics

Dispositifs proposés aux agents des collectivités et établissements publics Délégation régionale Aquitaine /2015 Dispositifs proposés aux agents des collectivités et établissements publics CALENDRIER PREVISIONNEL 1 CNFPT - DELEGATION AQUITAINE LES PREPARATIONS AUX CONCOURS ET

Plus en détail

Épreuves du concours

Épreuves du concours Épreuves du concours 1. Quelle est l épreuve écrite d admissibilité? 2. Quelle est l épreuve orale d admission? 3. Quel est le programme des épreuves? Les épreuves de sélection du concours d entrée en

Plus en détail

Un métier en évolution.

Un métier en évolution. Intégré à une équipe de soins, l'aide-soignant assiste l'infirmier dans les activités quotidiennes de soins. Il contribue au bien-être des malades, en les accompagnant dans tous les gestes de la vie quotidienne

Plus en détail

UN PROJET SCIENTIFIQUE ET CULTUREL POUR LA SOCIÉTÉ DE LA CONNAISSANCE

UN PROJET SCIENTIFIQUE ET CULTUREL POUR LA SOCIÉTÉ DE LA CONNAISSANCE UN PROJET SCIENTIFIQUE ET CULTUREL POUR LA SOCIÉTÉ DE LA CONNAISSANCE Le regroupement du Palais de la découverte et de la Cité des sciences et de l industrie en un seul établissement apporte les atouts

Plus en détail

CADRE D EMPLOIS DES RÉDACTEURS TERRITORIAUX Concours et examens d accès au grade de rédacteur principal de 2 ème classe

CADRE D EMPLOIS DES RÉDACTEURS TERRITORIAUX Concours et examens d accès au grade de rédacteur principal de 2 ème classe CADRE D EMPLOIS DES RÉDACTEURS TERRITORIAUX Concours et examens d accès au grade de rédacteur principal de 2 ème classe Mise à jour : 16 janvier 2015 PRÉSENTATION DU CADRE D EMPLOIS ET PRINCIPALES FONCTIONS

Plus en détail

Rédacteur territorial principal de 2 ème classe L ENTRETIEN AVEC UN JURY

Rédacteur territorial principal de 2 ème classe L ENTRETIEN AVEC UN JURY 17/10/2013 Document élaboré par les membres d une cellule pédagogique nationale associant des représentants des centres de gestion de la fonction publique territoriale Rédacteur territorial principal de

Plus en détail

CONCOURS DE REDACTEUR TERRITORIAL PRINCIPAL DE 2 ème CLASSE

CONCOURS DE REDACTEUR TERRITORIAL PRINCIPAL DE 2 ème CLASSE Filière administrative CONCOURS DE REDACTEUR TERRITORIAL PRINCIPAL DE 2 ème CLASSE NOTE INDICATIVE DE CADRAGE Cette note contient des informations indicatives visant à aider le candidat à se préparer au

Plus en détail

PRÉPARER LA PREMIÈRE ÉPREUVE ORALE D ADMISSION OPTION EPS. DEVOIRS SUPPLÉMENTAIRES 1 et 2

PRÉPARER LA PREMIÈRE ÉPREUVE ORALE D ADMISSION OPTION EPS. DEVOIRS SUPPLÉMENTAIRES 1 et 2 CONCOURS DE RECRUTEMENT DE PROFESSEURS DES ÉCOLES PRÉPARER LA PREMIÈRE ÉPREUVE ORALE D ADMISSION OPTION EPS DEVOIRS SUPPLÉMENTAIRES 1 et 2 Rédaction Jean-Pierre GUICHARD Conseiller pédagogique en EPS Ministère

Plus en détail

Méthode du commentaire de document en Histoire

Méthode du commentaire de document en Histoire Méthode du commentaire de document en Histoire I. Qu est-ce qu un commentaire de document? En quelques mots, le commentaire de texte est un exercice de critique historique, fondé sur la démarche analytique.

Plus en détail

REFERENTIEL PROFESSIONNEL DES ASSISTANTS DE SERVICE SOCIAL

REFERENTIEL PROFESSIONNEL DES ASSISTANTS DE SERVICE SOCIAL 1 REFERENTIEL PROFESSIONNEL DES ASSISTANTS DE SERVICE SOCIAL DEFINITION DE LA PROFESSION ET DU CONTEXTE DE L INTERVENTION L assistant de service social exerce de façon qualifiée, dans le cadre d un mandat

Plus en détail

Equivalences et dispenses de diplômes pour l accès à un concours

Equivalences et dispenses de diplômes pour l accès à un concours LA FONCTION PUBLIQUE TERRITORIALE Mise à jour le : 20/01/2015 Equivalences et dispenses de diplômes pour l accès à un concours Centre de Gestion de la Fonction Publique Territoriale du Cher B.P 2001 18026

Plus en détail

SOMMAIRE. I. Questions relatives aux métier, rôles, fonctions. L obtention du CAP Petite Enfance est-elle une condition pour devenir ATSEM?...

SOMMAIRE. I. Questions relatives aux métier, rôles, fonctions. L obtention du CAP Petite Enfance est-elle une condition pour devenir ATSEM?... SOMMAIRE I. Questions relatives aux métier, rôles, fonctions 1 Quelles ont été les évolutions importantes du métier d ATSEM?... 15 2 Comment devient-on ATSEM?... 16 3 L obtention du CAP Petite Enfance

Plus en détail

«Une préparation aux concours administratifs»

«Une préparation aux concours administratifs» «Une préparation aux concours administratifs» Le Centre de Préparation à l Administration Générale (CPAG) de Sciences Po Lyon prépare aux concours d accès aux emplois de catégorie A des fonctions publiques

Plus en détail

Préparation au concours d aide-soignant

Préparation au concours d aide-soignant Préparation au concours d aide-soignant Le métier Il contribue à une prise en charge globale des personnes en liaison avec les autres intervenants au sein d une équipe pluridisciplinaire, en milieu hospitalier

Plus en détail

CONVENTION COLLECTIVE NATIONALE DE LA MUTUALITE ACCORD DE BRANCHE SUR L EGALITE PROFESSIONNELLE

CONVENTION COLLECTIVE NATIONALE DE LA MUTUALITE ACCORD DE BRANCHE SUR L EGALITE PROFESSIONNELLE CONVENTION COLLECTIVE NATIONALE DE LA MUTUALITE ACCORD DE BRANCHE SUR L EGALITE PROFESSIONNELLE PREAMBULE L égalité professionnelle doit être un axe fort de la politique des ressources humaines au sein

Plus en détail

Agent de maîtrise EXAMEN PROFESSIONNEL. par voie de promotion interne

Agent de maîtrise EXAMEN PROFESSIONNEL. par voie de promotion interne Brochure réservée aux agents du cadre d emplois des adjoints techniques territoriaux EXAMEN PROFESSIONNEL Agent de maîtrise par voie de promotion interne Juillet 2014 SOMMAIRE 2 I. L EMPLOI A. Le cadre

Plus en détail

Qu est-ce qu une problématique?

Qu est-ce qu une problématique? Fiche méthodologique préparée par Cécile Vigour octobre 2006 1 Qu est-ce qu une problématique? Trois étapes : 1. Définition de la problématique 2. Qu est-ce qu une bonne problématique? 3. Comment problématiser?

Plus en détail

PROGRAMME DE LANGUES VIVANTES DE LA VOIE PROFESSIONNELLE

PROGRAMME DE LANGUES VIVANTES DE LA VOIE PROFESSIONNELLE PROGRAMME DE LANGUES VIVANTES DE LA VOIE PROFESSIONNELLE Proposition d aide à la mise en œuvre pédagogique Domaine : SE CULTIVER ET SE DIVERTIR Programme National de pilotage Séminaire «Mise en œuvre pédagogique

Plus en détail

SAINT JULIEN EN GENEVOIS

SAINT JULIEN EN GENEVOIS SAINT JULIEN EN GENEVOIS PROJET EDUCATIF ENFANCE-JEUNESSE Préambule Le service enfant jeunesse a une mission éducative et de prévention sociale auprès des enfants et des jeunes. (3-18 et jeunes adultes).

Plus en détail

BTS Management des unités commerciales. Eléments principaux de la modification du référentiel

BTS Management des unités commerciales. Eléments principaux de la modification du référentiel BTS Management des unités commerciales Eléments principaux de la modification du référentiel Mai 2013 ANNEXE I UNITÉS CONSTITUTIVES DU RÉFÉRENTIEL DE CERTIFICATION DU DOMAINE PROFESSIONNEL Unités Compétences

Plus en détail

LES RÉFÉRENTIELS RELATIFS AUX ÉDUCATEURS SPÉCIALISÉS

LES RÉFÉRENTIELS RELATIFS AUX ÉDUCATEURS SPÉCIALISÉS LES RÉFÉRENTIELS RELATIFS AUX ÉDUCATEURS SPÉCIALISÉS 1. RÉFÉRENTIEL PROFESSIONNEL D ÉDUCATEUR SPÉCIALISÉ 2. RÉFÉRENTIEL ACTIVITÉS 3. RÉFÉRENTIEL DE 4. RÉFÉRENTIEL DE CERTIFICATION 5. RÉFÉRENTIEL DE FORMATION

Plus en détail

Référentiel métier de directeur d établissement social et médico-social

Référentiel métier de directeur d établissement social et médico-social Référentiel métier de directeur d établissement social et médico-social Avertissement Ce référentiel couvre les fonctions des directeurs exerçant dans les établissements du secteur médico-social et social

Plus en détail

LE PROJET SOCIAL ET ÉDUCATIF PERISCOLAIRE ACCUEIL DE LOISIRS LES CHRYSALIDES AUMETZ

LE PROJET SOCIAL ET ÉDUCATIF PERISCOLAIRE ACCUEIL DE LOISIRS LES CHRYSALIDES AUMETZ LE PROJET SOCIAL ET ÉDUCATIF PERISCOLAIRE ACCUEIL DE LOISIRS LES CHRYSALIDES AUMETZ L explosion de l activité professionnelle des femmes et la situation géographique de la commune d Aumetz et de notre

Plus en détail

ADMISSION DIRECTE AU NIVEAU MASTER HEC, ESCP SAINT CYR

ADMISSION DIRECTE AU NIVEAU MASTER HEC, ESCP SAINT CYR ADMISSION DIRECTE AU NIVEAU MASTER HEC, ESCP SAINT CYR 1 SOMMAIRE 2 PREPARER HEC / L ESCP EUROPE A L ELEAD 3 -L EPREUVE DE DOSSIER 4 - L EPREUVE DE LANGUE 5 -L EPREUVE D OPTION 6 - LES EPREUVES ORALES

Plus en détail

La PROMOTION INTERNE NT/SG Service Carrière Mars 2010 05 63 60 16 54 INT:/base doc/carrière/fonctionnaire/promotion interne LE PRINCIPE

La PROMOTION INTERNE NT/SG Service Carrière Mars 2010 05 63 60 16 54 INT:/base doc/carrière/fonctionnaire/promotion interne LE PRINCIPE NOTE D INFORMATION La PROMOTION INTERNE NT/SG Service Carrière Mars 2010 05 63 60 16 54 INT:/base doc/carrière/fonctionnaire/promotion interne Références - Article 39 de la loi n 84-53 du 26 janvier 1984

Plus en détail

L ORDONNANCE DU 2 FEVRIER 1945. Exposé des motifs

L ORDONNANCE DU 2 FEVRIER 1945. Exposé des motifs L ORDONNANCE DU 2 FEVRIER 1945 Exposé des motifs Il est peu de problèmes aussi graves que ceux qui concernent la protection de l enfance, et parmi eux, ceux qui ont trait au sort de l enfance traduite

Plus en détail

Université de Lorraine Licence AES LIVRET DE STAGE LICENCE 2014-2015

Université de Lorraine Licence AES LIVRET DE STAGE LICENCE 2014-2015 Université de Lorraine Licence AES LIVRET DE STAGE LICENCE 2014-2015 1 LA REDACTION DU RAPPORT DE STAGE Le mémoire ne doit pas consister à reprendre tels quels des documents internes de l entreprise ou

Plus en détail

L Académie des Dalons

L Académie des Dalons L L est un projet expérimental d insertion sociale et professionnelle dans un dispositif global de soutien de jeunes en difficulté. Il s adresse aux volontaires âgés de 18 à 25 ans qui, sans formation

Plus en détail

ARRÊTÉ du. Projet d arrêté fixant le programme d'enseignement de santé et social en classe de seconde générale et technologique

ARRÊTÉ du. Projet d arrêté fixant le programme d'enseignement de santé et social en classe de seconde générale et technologique RÉPUBLIQUE FRANÇAISE Ministère de l Éducation nationale NOR : MENE1007267A ARRÊTÉ du Projet d arrêté fixant le programme d'enseignement de santé et social en classe de générale et technologique Le Ministre

Plus en détail

) Découvrez les métiers de la Justice. Informez-vous sur www.justice.gouv.fr

) Découvrez les métiers de la Justice. Informez-vous sur www.justice.gouv.fr ) Découvrez les métiers de la Justice Informez-vous sur www.justice.gouv.fr PENITENTIAIRE Sommaire SOMMAIRE Magistrat............................................................. p. 4, 5 Greffier en chef......................................................

Plus en détail

DOCUMENT PROVISOIRE L ENTRETIEN AVEC UN JURY

DOCUMENT PROVISOIRE L ENTRETIEN AVEC UN JURY ATTACHÉ PRINCIPAL fa-ob 23/10/2009 Note de cadrage DOCUMENT PROVISOIRE Cette note entend présenter précisément l épreuve aux candidats, aux formateurs et aux membres du jury. Chacun, selon sa qualité,

Plus en détail

Lire pour préparer un travail

Lire pour préparer un travail Leçon LA LECTURE 5 Choisir ses sources documentaires 1 EFFICACE Lire pour préparer un travail Leçon 5 Choisir ses sources documentaires Avertissement Dans la présente leçon, on se préoccupe du choix adéquat

Plus en détail

A LIRE ATTENTIVEMENT AVANT DE TRAITER LE SUJET

A LIRE ATTENTIVEMENT AVANT DE TRAITER LE SUJET SUJET NATIONAL POUR L ENSEMBLE DES CENTRES DE GESTION ORGANISATEURS CONCOURS EXTERNE DE TECHNICIEN TERRITORIAL SESSION 2012 EPREUVE Réponses à des questions techniques à partir d un dossier portant sur

Plus en détail

BIBLIOGRAPHIE EXAMEN PROFESSIONNEL TECHNICIEN TERRITORIAL PRINCIPAL DE 1 ère CLASSE

BIBLIOGRAPHIE EXAMEN PROFESSIONNEL TECHNICIEN TERRITORIAL PRINCIPAL DE 1 ère CLASSE Février 2013 BIBLIOGRAPHIE EXAMEN PROFESSIONNEL TECHNICIEN TERRITORIAL PRINCIPAL DE 1 ère CLASSE TEXTES DE REFERENCE Décret n 2010-1357 du 9 novembre 2010 portant statut particulier du cadre d emplois

Plus en détail

LES APPORTS DE LA LOI DE MOBILITE POUR LA FONCTION PUBLIQUE TERRITORIALE

LES APPORTS DE LA LOI DE MOBILITE POUR LA FONCTION PUBLIQUE TERRITORIALE F I C H E P R A T I Q U E C D G 5 0 LES APPORTS DE LA LOI DE MOBILITE POUR LA FONCTION PUBLIQUE TERRITORIALE L E S S E N T I E L La loi n 2009-972 du 3 août 2009 relative à la mobilité et aux parcours

Plus en détail

MONITEUR-EDUCATEUR ANNEXE I : REFERENTIEL PROFESSIONNEL. Le moniteur-éducateur intervient dans des contextes différents :

MONITEUR-EDUCATEUR ANNEXE I : REFERENTIEL PROFESSIONNEL. Le moniteur-éducateur intervient dans des contextes différents : MONITEUR-EDUCATEUR ANNEXE I : REFERENTIEL PROFESSIONNEL 1.1 DEFINITION DE LA PROFESSION ET DU CONTEXTE DE L INTERVENTION Le moniteur-éducateur participe à l'action éducative, à l'animation et à l'organisation

Plus en détail

Les pratiques de gestion des ressources humaines et de formation

Les pratiques de gestion des ressources humaines et de formation Observatoire de l emploi, des métiers et des compétences de la fonction publique territoriale Les pratiques de gestion des ressources humaines et de formation Décembre 2010 Rapport sur la mise en œuvre

Plus en détail

Animer une association

Animer une association FICHE PRATIQUE N 7 www.animafac.net gestion de projet Animer une association Une association vit mieux si elle est composée de plusieurs membres partageant un projet collectif. Si la loi 1901 est une loi

Plus en détail

GUIDE POUR AGIR. Comment identifier ses. SAVOIR-FAIRE et. ses QUALITÉS J ORGANISE MA RECHERCHE. Avec le soutien du Fonds social européen

GUIDE POUR AGIR. Comment identifier ses. SAVOIR-FAIRE et. ses QUALITÉS J ORGANISE MA RECHERCHE. Avec le soutien du Fonds social européen GUIDE POUR AGIR Comment identifier ses SAVOIR-FAIRE et ses QUALITÉS J ORGANISE MA RECHERCHE Avec le soutien du Fonds social européen Identifier ses savoir-faire et ses qualités, pour quoi faire? Vous ne

Plus en détail

eduscol Ressources pour la voie professionnelle Français Ressources pour les classes préparatoires au baccalauréat professionnel

eduscol Ressources pour la voie professionnelle Français Ressources pour les classes préparatoires au baccalauréat professionnel eduscol Ressources pour la voie professionnelle Ressources pour les classes préparatoires au baccalauréat professionnel Français Présentation des programmes 2009 du baccalauréat professionnel Ces documents

Plus en détail

Une école adaptée à tous ses élèves

Une école adaptée à tous ses élèves PRENDRE LE VIRAGE DU SUCCÈS Une école adaptée à tous ses élèves PLAN D'ACTION EN MATIÈRE D'ADAPTATION SCOLAIRE Québec Ministère de l'éducation Une école adaptée à tous ses élèves PRENDRE LE VIRAGE DU SUCCÈS

Plus en détail

GUIDE POUR AGIR. Comment RÉALISER. un bon C.V. J ORGANISE MA RECHERCHE. Avec le soutien du Fonds social européen

GUIDE POUR AGIR. Comment RÉALISER. un bon C.V. J ORGANISE MA RECHERCHE. Avec le soutien du Fonds social européen GUIDE POUR AGIR Comment RÉALISER un bon C.V. J ORGANISE MA RECHERCHE Avec le soutien du Fonds social européen Comment rédiger un C.V.? Vous démarrez votre recherche d emploi? Vous voulez mettre toutes

Plus en détail

Philosophie. Parcours d études proposés à l Institut Catholique de Paris Métiers associés

Philosophie. Parcours d études proposés à l Institut Catholique de Paris Métiers associés Institut Catholique de Paris Service Communication Fiche Filière / parcours Philosophie Parcours d études proposés à l Institut Catholique de Paris Métiers associés Collection «Orientation à l ICP : Fiches

Plus en détail

Rédacteur territorial Rédacteur principal

Rédacteur territorial Rédacteur principal Concours Rédacteur territorial Rédacteur principal Annales corrigées Concours externe, interne, 3 e voie et examens professionnels Bruno Rapatout Formateur au centre national de la fonction publique territoriale

Plus en détail

Animateur Territorial principal de 2 ème classe

Animateur Territorial principal de 2 ème classe Filière Animation Edition Novembre 2012 Animateur Territorial principal de 2 ème classe Catégorie B Services concours Centres de gestion Languedoc Roussillon www.cdg-lr.fr Sommaire Références : - Décret

Plus en détail

Charte pour la promotion de l égalité et la lutte contre les discriminations dans la fonction publique

Charte pour la promotion de l égalité et la lutte contre les discriminations dans la fonction publique MINISTÈRE DE LA RÉFORME DE L'ÉTAT, DE LA DÉCENTRALISATION ET DE LA FONCTION PUBLIQUE 17 DÉCEMBRE 2013 Charte pour la promotion de l égalité et la lutte contre les discriminations dans la fonction publique

Plus en détail

Référentiel d'activités professionnelles et référentiel de certification Diplôme d'état de professeur de musique

Référentiel d'activités professionnelles et référentiel de certification Diplôme d'état de professeur de musique Référentiel d'activités professionnelles et référentiel de certification Diplôme d'état de professeur de musique I Contexte du métier 1. Définition Les professeurs de musique diplômés d'état sont chargés

Plus en détail

PROJET EDUCATIF 1/ INTRODUCTION AU PROJET EDUCATIF : BUT, PUBLIC VISE ET DUREE DU PROJET

PROJET EDUCATIF 1/ INTRODUCTION AU PROJET EDUCATIF : BUT, PUBLIC VISE ET DUREE DU PROJET PROJET EDUCATIF 1/ INTRODUCTION AU PROJET EDUCATIF : BUT, PUBLIC VISE ET DUREE DU PROJET 2/LES INTENTIONS EDUCATIVES 3/ LES VALEURS PRINCIPALES 4/ LES ACTEURS EDUCATIFS, LEUR CHAMPS D INTERVENTION ET LES

Plus en détail

Mobilisation contre le décrochage scolaire. Bilan de l action entreprise sur l année 2013 et perspectives pour l année 2014

Mobilisation contre le décrochage scolaire. Bilan de l action entreprise sur l année 2013 et perspectives pour l année 2014 Mobilisation contre le décrochage scolaire Bilan de l action entreprise sur l année 2013 et perspectives pour l année 2014 Mercredi 8 janvier 2014 SOMMAIRE Introduction : la Nation mobilisée contre le

Plus en détail

Circonscription de. Valence d Agen

Circonscription de. Valence d Agen Circonscription de Valence d Agen Pourquoi ce guide? Depuis des décennies, le sujet des devoirs à la maison est discuté dans et hors de l école. Nous avons souhaité faire le point sur ce sujet afin de

Plus en détail

LE DEVENIR DES DIPLOMÉS

LE DEVENIR DES DIPLOMÉS LE DEVENIR DES DIPLOMÉS Master Aménagement urbanisme développement et prospective Finalité : Professionnelle Situation professionnelle deux ans après l obtention d un master 2 Les enquêtes sur le devenir

Plus en détail

Editorial. Yvon Robert Maire de Rouen. Hélène Klein Adjointe au Maire en charge de la lutte contre les discriminations et des droits des femmes

Editorial. Yvon Robert Maire de Rouen. Hélène Klein Adjointe au Maire en charge de la lutte contre les discriminations et des droits des femmes 1 Editorial L égalité entre les femmes et les hommes est un droit fondamental. Ce droit est né des luttes qui ont été menées dans notre pays comme dans bien d autres, mais il reste un enjeu majeur tant

Plus en détail

Cadrage du mémoire de master MEEF commun aux mentions «1 er degré», «2 nd degré» et «Encadrement Educatif»

Cadrage du mémoire de master MEEF commun aux mentions «1 er degré», «2 nd degré» et «Encadrement Educatif» Cadrage du mémoire de master MEEF commun aux mentions «1 er degré», «2 nd degré» et «Encadrement Educatif» Chaque parcours pourra compléter ce cadrage général par un cadrage spécifique au parcours prenant

Plus en détail

Avenir de la Fonction publique «parcours professionnels, carrières, rémunérations»

Avenir de la Fonction publique «parcours professionnels, carrières, rémunérations» Avenir de la Fonction publique «parcours professionnels, carrières, rémunérations» Point d étape de la négociation PPCR 10 Mars 2015 Discours d ouverture de Marylise LEBRANCHU Mesdames et Messieurs, Nous

Plus en détail

Bachelier - AESI en sciences

Bachelier - AESI en sciences Haute Ecole Léonard de Vinci Programme du Bachelier - AESI en sciences Année académique 2015-2016 Contenu 1. Identification de la formation... 2 2. Référentiel de compétences... 3 3. Profil d enseignement...

Plus en détail

CENTRE DE GESTION DU CHER CONDITIONS DES PRINCIPAUX AVANCEMENTS DE GRADES PROMOTIONS INTERNES DES COLLECTIVITES DU CHER. S e s s i o n 2 0 1 3

CENTRE DE GESTION DU CHER CONDITIONS DES PRINCIPAUX AVANCEMENTS DE GRADES PROMOTIONS INTERNES DES COLLECTIVITES DU CHER. S e s s i o n 2 0 1 3 CENTRE DE GESTION DU CHER CONDITIONS DES PRINCIPAUX AVANCEMENTS DE GRADES ET PROMOTIONS INTERNES DES COLLECTIVITES DU CHER S e s s i o n 2 0 1 3 1 Avancement de Grade et Promotion Interne AVANCEMENT DE

Plus en détail

Contrat d objectifs et de moyens relatif au développement de l apprentissage dans la région Languedoc Roussillon 2005-2009

Contrat d objectifs et de moyens relatif au développement de l apprentissage dans la région Languedoc Roussillon 2005-2009 Contrat d objectifs et de moyens relatif au développement de l apprentissage dans la région Languedoc Roussillon 2005-2009 Vu l article 52 de la loi n 93-1313 du 20 décembre 1993 relative au travail, à

Plus en détail

FILIERE CULTURELLE. Adjoint territorial du patrimoine de 1 ère classe

FILIERE CULTURELLE. Adjoint territorial du patrimoine de 1 ère classe FILIERE CULTURELLE Adjoint territorial du patrimoine de 1 ère classe Extraits du décret n 2006-1692 du 22 décembre 2006 portant statut particulier du cadre d'emplois des adjoints territoriaux du patrimoine

Plus en détail

AZ A^kgZi Yj 8^idnZc

AZ A^kgZi Yj 8^idnZc Bienvenue à l âge de la majorité! l État vous présente vos droits et devoirs ainsi que les principes fondamentaux de la République à travers «Le Livret du Citoyen» Nom... Prénom... Date de naissance...

Plus en détail

L histoire en photos : Analyse photographique Plan de leçon

L histoire en photos : Analyse photographique Plan de leçon L histoire en photos : Analyse photographique Description : Les élèves apprennent à analyser des photos de la Première Guerre mondiale. Ils choisissent une photo dans la collection officielle de photos

Plus en détail

Date limite d envoi au siège du Centre de Gestion : Lundi 18 Mai 2015 (*) (*) Cachet de la poste faisant foi.

Date limite d envoi au siège du Centre de Gestion : Lundi 18 Mai 2015 (*) (*) Cachet de la poste faisant foi. Commission administrative paritaire CATEGORIE B Proposition d inscription au titre de la promotion interne Aux grades de : Rédacteur Territorial au choix Technicien Territorial au choix Educateur des A.P.S

Plus en détail

Livret d accueil MISSIONS TEMPORAIRES. Centre Interdépartemental de Gestion de la Grande Couronne de la Région d Île-de-France

Livret d accueil MISSIONS TEMPORAIRES. Centre Interdépartemental de Gestion de la Grande Couronne de la Région d Île-de-France Centre Interdépartemental de Gestion de la Grande Couronne de la Région d Île-de-France MISSIONS TEMPORAIRES Livret d accueil 15 rue Boileau 78008 Versailles cedex Téléphone : 01 39 49 63 00 Fax : 01 39

Plus en détail

S INFORMER ENTREPRISES

S INFORMER ENTREPRISES GUIDE POUR AGIR Comment S INFORMER sur les métiers et les ENTREPRISES J ORGANISE MA RECHERCHE Avec le soutien du Fonds social européen Pourquoi vous informer? Pour être efficace, une recherche d emploi

Plus en détail

M A N U E L D U T I L I S AT I O N A P P L I C AT I O N B O U R S E D E L E M P L O I

M A N U E L D U T I L I S AT I O N A P P L I C AT I O N B O U R S E D E L E M P L O I Centre de gestion de la Fonction Publique Territoriale du Nord M A N U E L D U T I L I S AT I O N A P P L I C AT I O N B O U R S E D E L E M P L O I www.cdg59.fr CDG 59 CONSEIL ORGANISATION CONCOURS CARRIÈRES

Plus en détail

Portefeuille. Bénévolat. de compétences. Modes d emploi pour. Tout bénévole Les jeunes Les actifs Les responsables d associations

Portefeuille. Bénévolat. de compétences. Modes d emploi pour. Tout bénévole Les jeunes Les actifs Les responsables d associations Bénévolat Portefeuille de compétences Modes d emploi pour Tout bénévole Les jeunes Les actifs Les responsables d associations Tout bénévole Votre mode d emploi Le Portefeuille de compétences vous aide

Plus en détail

L ÉVALUATION DANS LES DIFFÉRENTS PROCESSUS DE FORMATION

L ÉVALUATION DANS LES DIFFÉRENTS PROCESSUS DE FORMATION STONA Laurent ls@bepecaser.org L DANS LES DIFFÉRENTS PROCESSUS DE FORMATION Évaluer, c est donner une valeur. Puisque toute formation vise des objectifs, tout acte de formation ou de sensibilisation nécessite

Plus en détail

Définir une stratégie de communication. Adapter la communication au territoire et à la collectivité

Définir une stratégie de communication. Adapter la communication au territoire et à la collectivité détaillé Réf. Internet Pages Partie 1 Définir une stratégie de communication Définir et partager une politique de communication Cerner les enjeux de la communication publique territoriale...2662 Établir

Plus en détail

P R O J E T E D U C AT I F. Association Espace Jeunesse

P R O J E T E D U C AT I F. Association Espace Jeunesse P R O J E T E D U C AT I F Association Espace Jeunesse I N T R O D U C T I O N Ce projet éducatif expose les orientations éducatives de l Association ESPACE JEUNESSE, chargée par la municipalité du Séquestre

Plus en détail

Comment répondre aux questions d un examen en droit qui sont basées sur des faits

Comment répondre aux questions d un examen en droit qui sont basées sur des faits Comment répondre aux questions d un examen en droit qui sont basées sur des faits Types de questions d examen Un examen en droit peut comporter plusieurs types de questions : à réponse courte, à développement,

Plus en détail

La fonction publique en France

La fonction publique en France MINISTÈRE DE LA RÉFORME DE L ÉTAT, DE LA DÉCENTRALISATION ET DE LA FONCTION PUBLIQUE édition 2013 La fonction en France Des métiers au service des citoyens les essentiels Dans la fonction, tous les agents

Plus en détail

SCIENCES DE L ÉDUCATION

SCIENCES DE L ÉDUCATION UniDistance 1 Centre d Etudes Suisse Romande Formation universitaire SCIENCES DE L ÉDUCATION En collaboration avec L Université de Bourgogne à Dijon Centre de Formation Ouverte et A Distance CFOAD UniDistance

Plus en détail

Doit-on craindre les impacts du rapport Trudeau sur la fonction de technicienne ou technicien en éducation spécialisée?

Doit-on craindre les impacts du rapport Trudeau sur la fonction de technicienne ou technicien en éducation spécialisée? Doit-on craindre les impacts du rapport Trudeau sur la fonction de technicienne ou technicien en éducation spécialisée? Hélène Le Brun, conseillère septembre 2007 D-11815 Centrale des syndicats du Québec

Plus en détail

Préparer un entretien d embauche

Préparer un entretien d embauche Préparer un entretien d embauche FICHE D ANIMATION À travers une étude de cas, cette séquence a pour objectif de faire connaître aux élèves les procédures lors d un recrutement. Une rencontre avec des

Plus en détail

Communication Scientifique M2 MIV

Communication Scientifique M2 MIV Communication Scientifique M2 MIV CV, lettre de motivation et de recommandation en milieu scientifique M. Bailly-Bechet Université Claude Bernard Lyon 1 Laboratoire de Biométrie et Biologie Evolutive Bât.

Plus en détail

En direct de la salle de presse du Journal virtuel

En direct de la salle de presse du Journal virtuel Français En direct de la salle de presse du Journal virtuel Écrire des textes variés Guide En direct de notre salle de presse Guide R ENSEIGNEMENTS GÉNÉRA UX EN DIRECT DE NOTRE SA LLE DE PRESSE MISE À

Plus en détail

Plan d accompagnement personnalisé

Plan d accompagnement personnalisé Logo de l académie et/ou du département Plan d accompagnement personnalisé Vu la loi n 2013-595 du 8 juillet 2013 d orientation et de programmation pour la refondation de l École de la République ; vu

Plus en détail

Compte rendu de la formation

Compte rendu de la formation BILAN QUALITATIF ET QUANTITATIF 12 participants 18 heures de formation sur 3 jours 9 associations de 2 départements représentées (75 et 94) Evaluation orale et bilan individuel écrit effectuée en fin de

Plus en détail

Bénévole du secteur de la justice

Bénévole du secteur de la justice Audience simulée de la Commission Bénévole du secteur de la justice Cette trousse comprend les documents suivants : PAGE Objectifs du procès simulé Ligne de temps pour l audience simulée Renseignements

Plus en détail

Le nouveau projet académique : prendre en compte tous les parcours de réussite

Le nouveau projet académique : prendre en compte tous les parcours de réussite Le nouveau projet académique : prendre en compte tous les parcours de réussite Les projets académiques 2003-2006 (prorogé jusqu en 2007) et 2007-2010 étaient organisés autour des quatre mêmes priorités

Plus en détail

eduscol Santé et social Enseignement d'exploration

eduscol Santé et social Enseignement d'exploration eduscol Consultation nationale sur les programmes Projets de programmes de la classe de seconde générale et technologique Santé et social Enseignement d'exploration L'organisation de la consultation des

Plus en détail

Comment SE PRÉPARER. à la validation des acquis de son expérience

Comment SE PRÉPARER. à la validation des acquis de son expérience GUIDE POUR AGIR Comment SE PRÉPARER à la validation des acquis de son expérience JE BÂTIS MON PROJET PROFESSIONNEL Avec le soutien du Fonds social européen Pourquoi se préparer à la validation des acquis

Plus en détail

www.u-bordeaux3.fr Master 2 professionnel Soin, éthique et santé Mention Philosophie

www.u-bordeaux3.fr Master 2 professionnel Soin, éthique et santé Mention Philosophie www.u-bordeaux3.fr Master 2 professionnel Soin, éthique et santé Mention Philosophie Une formation approfondie à la réflexion éthique appliquée aux secteurs du soin et de la santé En formation continue,

Plus en détail

Le système d accréditation n est pas un système basé sur la conformité à la. de ce fait, il se différencie

Le système d accréditation n est pas un système basé sur la conformité à la. de ce fait, il se différencie Système d accreditation des organismes de formation Origine, objectifs et méthodologie du système d accréditation Carlos Capela Coordinateur du projet INOFOR - Institut pour l innovation dans la formation

Plus en détail

Fonction Publique Territoriale

Fonction Publique Territoriale Fonction Publique Territoriale Filière Catégorie Administrative B Concours Rédacteur Principal 2 ème classe Mise à jour : juillet 2014 SOMMAIRE L'EMPLOI La fonction... 2 La rémunération... 2 LES CONDITIONS

Plus en détail

Collectivité : ANIMATEUR JEUNESSE

Collectivité : ANIMATEUR JEUNESSE ANIMATEUR JEUNESSE Missions du poste : Accueillir et accompagner les jeunes de 11 à 17 ans dans leurs projets. Proposer et conduire des activités dans le cadre du projet pédagogique de la collectivité.

Plus en détail

LICENCE MODALITES DE CONTRÔLE DES CONNAISSANCES 2014 2015

LICENCE MODALITES DE CONTRÔLE DES CONNAISSANCES 2014 2015 LICENCE Domaine : ARTS, LETTRES, LANGUES Mention : ARTS DU SPECTACLE Tronc commun : L1-L2-L3 Parcours : Spectacle et musique Numéro d accréditation : [20140588] Régime : formation initiale et formation

Plus en détail

Conduire les entretiens annuels d évaluation

Conduire les entretiens annuels d évaluation Ce guide s adresse aux dirigeants et aux responsables en charge de la fonction ressources humaines qui envisagent de mettre en place des entretiens annuels. Il constitue un préalable à l instauration d

Plus en détail

L AVANCEMENT DE GRADE DANS LA FONCTION PUBLIQUE TERRITORIALE

L AVANCEMENT DE GRADE DANS LA FONCTION PUBLIQUE TERRITORIALE 139, Rue Guillaume Fouace CS 12309 50009 SAINT-LO CEDEX 02.33.77.89.00 02.33.57.07.07 E-Mail : cdg50@cdg50.fr L AVANCEMENT DE GRADE DANS LA FONCTION PUBLIQUE TERRITORIALE JANVIER 2015 SOMMAIRE Avancement

Plus en détail

Participation des habitants et contrats de ville Quels enjeux? Quelle mise en oeuvre?

Participation des habitants et contrats de ville Quels enjeux? Quelle mise en oeuvre? Participation des habitants et contrats de ville Quels enjeux? Quelle mise en oeuvre? Note réalisée par l Observatoire Régional de l Intégration et de la Ville (ORIV) septembre 2014 Eléments de contexte

Plus en détail

La mobilité interne. COLLECTION «Les diagnostics de l emploi territorial»

La mobilité interne. COLLECTION «Les diagnostics de l emploi territorial» La mobilité interne Julie Araneder Catherine Leput Céline Prevost Benoit Saidi Sandrine Taupin Emmanuelle Thuong-Hime COLLECTION «Les diagnostics de l emploi territorial» hors série n 4 Sommaire 1 - Avant-propos...p

Plus en détail

RÈGLEMENT GÉNÉRAL DES ACTIONS DE FORMATION NATIONALES

RÈGLEMENT GÉNÉRAL DES ACTIONS DE FORMATION NATIONALES RÈGLEMENT GÉNÉRAL DES ACTIONS DE FORMATION NATIONALES Préambule Le présent règlement général des formations fixe les conditions générales et spécifiques notamment pour la mise en œuvre de procédures d

Plus en détail

Introduction au Tage Mage

Introduction au Tage Mage Introduction au Tage Mage «La chance aide parfois, le travail toujours» Vous vous apprêtez à vous lancer dans cette course contre la montre qu est l admission parallèle en école de commerce et vous avez

Plus en détail

Séminaire «L éducation non formelle, un projet pour les habitants dans la cité»

Séminaire «L éducation non formelle, un projet pour les habitants dans la cité» Séminaire «L éducation non formelle, un projet pour les habitants dans la cité» Organisé dans le cadre du IX Congrès International des Villes Educatrices Le Mercredi 13 septembre 2006 A l Ecole Normale

Plus en détail

PERSONNEL PROFESSIONNEL DES COMMISSIONS SCOLAIRES FRANCOPHONES. Comité patronal de négociation pour les commissions scolaires francophones

PERSONNEL PROFESSIONNEL DES COMMISSIONS SCOLAIRES FRANCOPHONES. Comité patronal de négociation pour les commissions scolaires francophones PERSONNEL PROFESSIONNEL DES COMMISSIONS SCOLAIRES FRANCOPHONES Comité patronal de négociation pour les commissions scolaires francophones Édition de février 2011 Réalisé par le Comité patronal de négociation

Plus en détail

Brevet de Technicien Supérieur Management des Unités Commerciales Session 2015. Calendrier des épreuves

Brevet de Technicien Supérieur Management des Unités Commerciales Session 2015. Calendrier des épreuves Annexe 1 Brevet de Technicien Supérieur Management des Unités Commerciales Calendrier des épreuves CALENDRIER DES EPREUVES ORALES PONCTUELLES : Pour les épreuves orales d ACRC, de PDUC et de Langues vivantes

Plus en détail

Notice d information concernant les épreuves d admission en. Institut de Formation Aide-Soignant(e)s

Notice d information concernant les épreuves d admission en. Institut de Formation Aide-Soignant(e)s Institut de Formation Aides-Soignant(e)s 50200 COUTANCES Rentrée 2013 Notice d information concernant les épreuves d admission en Institut de Formation Aide-Soignant(e)s Calendrier des épreuves Inscriptions

Plus en détail

Ministère de l éducation nationale, de la jeunesse et de la vie associative

Ministère de l éducation nationale, de la jeunesse et de la vie associative Ministère de l éducation nationale, de la jeunesse et de la vie associative Secrétariat général Direction générale des ressources humaines Sous-direction du recrutement CONCOURS INTERNE COMMUN POUR LE

Plus en détail

Langue Française. Syllabus A1. Description globale du niveau A1 utilisateur élémentaire

Langue Française. Syllabus A1. Description globale du niveau A1 utilisateur élémentaire Langue Française Redatto da Dott.ssa Annie Roncin Syllabus A1 Description globale du niveau A1 utilisateur élémentaire L étudiant peut : -comprendre et utiliser des expressions familières et quotidiennes

Plus en détail

LA DEFINITION DES COMPETENCES : QUEL ROLE POUR LES ASSOCIATIONS PROFESSIONNELLES?

LA DEFINITION DES COMPETENCES : QUEL ROLE POUR LES ASSOCIATIONS PROFESSIONNELLES? LA DEFINITION DES COMPETENCES : QUEL ROLE POUR LES ASSOCIATIONS PROFESSIONNELLES? INTRODUCTION Depuis quelques années, un certain nombre d évolutions à la fois sociétales et professionnelles nous poussent,

Plus en détail