Information Communication Organisation

Dimension: px
Commencer à balayer dès la page:

Download "Information Communication Organisation"

Transcription

1 Information Communication Organisation Ouvrage rédigé par Nathalie ALDOSA Professeur certifié en communication et organisation Monique LE BIHAN Professeur d économie-gestion en BTS Martine MONIN Professeur de communication et d organisation en BTS 1, rue de Rome Rosny Cedex

2 Chapitre 1 Les sources, les besoins et la collecte d information DOCUMENT DE SENSIBILISATION Analyse du cas 1. Les entreprises utilisant un matériel informatique ou souhaitant s équiper. 2. Améliorer la circulation de l information au sein de l entreprise pour une plus grande efficacité. 3. PME : elle compte 18 employés. 4. Il décide de mettre en place un audit et collecte pour cela ses informations dans des revues spécialisées. 6. L audit est l examen d une situation, mené la plupart du temps par un cabinet d audit, afin de vérifier la conformité de cette situation aux dispositions préétablies et l adéquation avec l objectif recherché. Analyse de la structure du questionnaire 1. Une phrase d introduction, puis l identification de l utilisateur, les questions essentielles (le réseau, le matériel) et, enfin, une phrase de conclusion. 2. Questions fermées à choix multiple à choix unique oui/non ordonnées Questions ouvertes Ex. 1 Ex. 2 EXERCICES D APPLICATION Technique d analyse : QQOQCP Origine de l information : ministère du Travail Qui émet? ministère du Travail, Agence centrale des organismes de sécurité sociale (Acoss). Vers qui? Salariés, entreprises nouvelles exonérées et entreprises en zone de revitalisation. Quoi? Allégement des charges sur les bas salaires : exonération de cotisations familiales ; réduction dégressive des cotisations patronales. Où? En France. Comment? Par loi et réglementation. Pourquoi? Protéger les travailleurs. Banques de données ANPE Agence nationale pour l emploi 3615 ANPE CREDOC Centre de recherches, d études et de documentation 3615 CREDOC sur la consommation CFCE Centre français de commerce extérieur 3615 CFCE INPI Institut national de la propriété industrielle 3615 INPI et 3616 INPI DDTE Direction départementale du travail et de l emploi 2

3 CCI Chambre de commerce et d industrie 3615 CCI CFE Centre de formalité des entreprises ASSEDIC Association pour l emploi dans l industrie 3614 ASSEDIC et le commerce ANCE Agence nationale pour la création 3615 ANCE et le développement de nouvelles entreprises Informations fournies ANPE CREDOC CFCE INPI DDTE CCI CFE ASSEDIC ANCE Offres d emploi, aide aux chômeurs, formation Enquêtes et sondages sur les conditions de vie Données concernant le commerce extérieur, statistiques, informations juridiques Informations concernant les marques déposées, les brevets Informations relatives au droit du travail Informations concernant les formations offertes, les réseaux de formation Informations juridiques et pratiques pour la création d entreprise Aide aux chômeurs, informations pour les demandeurs d emploi et les employeurs Informations d ordre juridique, guide pratique de la création d entreprise Ex. 3 Ex. 4 Ex. 5 Réseaux d information Sources externes Banques de données (par exemple : 3615 ADDT). Direction départementale du travail et de l emploi. Code du travail. Revues spécialisées. Avocats spécialistes du droit du travail. Sources internes Délégués syndicaux (nommés). Représentants du personnel (élus). Sources d information Destinataires Stylodor s adressera à ses clients directs, les distributeurs. En fonction du nombre total de distributeurs, nous pouvons faire un recensement (nombre restreint) ou constituer un échantillon représentatif (nombre important). Dans le cas présent, nous travaillerons sur la dernière hypothèse : 75 % de libraires ; 6% de magasins spécialisés ; 15 % d entreprises ; 4 % de divers. Le prélèvement de chaque unité de sondage se fera de manière aléatoire. Le questionnaire Nous allons envoyer le questionnaire à nos clients, c est-à-dire à des destinataires connus ; ce qui facilite la tâche : la partie signalétique (identification). Existe déjà dans notre fichier clients. Synthèse Organisation de l enquête Qui? L ensemble de la clientèle. Quoi? Création d un service de vente à distance. Où? Dans la boutique. Quand? Date de l enquête, durée. Comment? Enquêteurs dans le magasin. Pourquoi? Amélioration du service Augmentation de la clientèle Développement de la société. 3

4 Structure du questionnaire La réalisation du questionnaire est laissée à l appréciation de l enseignant. La structure proposée peut être complétée librement. Les questions ouvertes sont difficiles à dépouiller mais apportent plus de précision. Nous vous proposons donc trois types de questions ouvertes : «autre» (complétant les propositions), «pourquoi» (expliquant les choix) et «vos suggestions» (permettant d aborder des points auxquels l enquêteur pourraient ne pas avoir pensé. VENTE À DISTANCE Son âge moins de 20 ans ans ans ans plus de 55 ans Typologie du client Habitudes d achat Sa profession Son lieu de résidence cadre profession libérale fonctionnaire agriculteur retraité autres Fréquentation Types d achats tous les jours plus de deux fois par semaine une fois par semaine Alimentaire Entretien Habillement Autres Durée de fréquentation toujours souvent parfois jamais moins de 1 heure de 1 à 2 heures plus de 2 heures toujours souvent parfois jamais toujours souvent parfois jamais Souhaits du client Adepte de l achat par Minitel Si oui oui non Montant total d achat pourquoi pourquoi paiement par carte livraison à domicile crédit informations plus générales sur les produits sur les nouveautés sur les promotions autres vos suggestions plus de F entre 500 et F entre 100 et 500 F moins de 100 F Plan de la note Introduction. Présentation du thème de l étude : procédure de mise en place d un serveur Minitel. Annoncer le plan suivant. Développement 1. Matériel et logiciels nécessaires : micro-ordinateur ; logiciel spécialisé assurant les fonctions de création et de mise à jour ; d interrogations par les utilisateurs ; carte modem pour connexion au réseau téléphonique commuté ; 2. Création du serveur : Collecte de l ensemble des informations ; Constitution des pages écran ; 3. Demande auprès de France Télécom d une connexion au réseau Télétel et attribution d un numéro d accès 3615 et d un code «flèche». Conclusion. Proposer l envoi d un courrier à France Télécom pour connaître les tarifs de connexion. N.B. : Même si la gestion documentaire n est pas au programme du référentiel, l objectif de cet exercice est d amener l étudiant à réfléchir aux possibilités de classement, de diffusion et d archivage des documents dans une PME. Il structurera sa réflexion sous forme de note de synthèse structurée. 4

5 Chapitre 2 L organisation de l information DOCUMENT DE SENSIBILISATION Commande Bulletin Bon téléphonique Mise en forme Sans disposition Structurée Structurée formelle Présentation Manuscrite Rubriques Rubriques à compléter, de l information à compléter meilleure lisibilité Accès à Nécessité de lire De par leur structure, ces deux documents l information le document permettent un accès direct à l information pour accéder recherchée à l information (indirect) Informations Raison sociale, Mêmes informations, Informations précises fournies nom de l émetteur, adresse, références, sur le fournisseur, articles commandés, total de la commande, mêmes informations prix, quantité, conditions de vente que précédemment, conditions, date très détaillées, mode pas de prix indiqués, de paiement pas de total Autres moyens de passer une commande : télécopie, Télétel, Internet, lettre Ex. 1 EXERCICES D APPLICATION Conception d imprimé Format A4. Possibilité de placer 4 salariés sur une feuille. L objet de cet imprimé est de faciliter la saisie des éléments variables du salaire. Les rubriques sont indiquées dans l ordre de saisie. Adapter la présentation proposée au logiciel de paie que vous utilisez. Code salarié... Mois.. Salaire de... base HS à 25%... HS à 50%... Prime... Indemnité... Transport Avantage en valeur.. Acompte... Saisie. Arrêt... 5

6 Ex. 2 Demande de personnel DEMANDE DE PERSONNEL Service: commercial Date : 12/03/ Poste à pourvoir : opératrice de saisie Création Oui Non Date de prise de fonction souhaitée: immédiatement Durée : 3 mois Motif : surcroît exceptionnel et temporaire d activité Attributions : saisir les commandes Formation requise : bonne connaissance du matériel informatique et bonne maîtrise du clavier Expérience requise Oui Non Langue(s) Anglais Allemand Autres :... Qualités personnelles: sérieux, adaptabilité, méthode, autonomie Ex. 3 Fichier manuel Il s agit dans ce cas d un fichier temporaire. Les prospects ne seront saisis au fichier clients informatisé que lorsqu ils passeront commande. Format A5. Sens : à la française. Type de fiche : cartonnée simple. Zone d indexage Zone de signalisation signalisation fixe : activité secteur géographique Raison sociale... signalisation mobile : Nom du contact...fonction.... date du 1 er contact Adresse... C.A. réalisé... CP...Ville... Tél....Fax.... Activité... C.A. total H.T.... Date du 1 er contact.... Résultat de la prospection.... à recontacter... à visiter.... envoi échantillon.... envoi de catalogue. n est pas intéressé.... Observations

7 Ex. 4 Calcul de coût, note Coût des photocopies du questionnaire Nombre de photocopies : = Charges directes Matériel Frais de passage d une photocopie 0,01 20,00 Main-d œuvre Conception : 1 h 30 soit 13 1,5 19,50 Dactylographie : 30 min soit 10 : 2 5,00 Temps de photocopie photocopies/h = 50 photocopies/min photocopies/50 = 40 min Coût des 40 min de photocopies : 10 /60 min 40 min 6,66 Charges patronales (19,50 + 5,00 + 6,66) 20/100 6,23 Consommables Papier : 7 les 500 feuilles 2 000/500 = ,00 Sous-total 85,48 Charges indirectes Location du photocopieur [183/( /4)] ,20 Coût total 97,68 Coût si appel à un imprimeur Maquette: coût de conception + coût de dactylographie 24,50 Coût de l imprimeur 140,00 Coût total HT 164,50 TVA de 19,6 % 32,24 Coût total 196,74 Note Introduction. Rappel des deux solutions proposées. Développement. Proposer la solution 1. Arguments. Coût moins élevé, photocopieur loué à l année. Ex. 5 Gestion documentaire Même si la gestion documentaire n est pas au programme du référentiel, l objectif de cet exercice est d amener l étudiant à réfléchir aux possibilités de classement, de diffusion et d archivage des documents dans une petite et moyenne entreprise. Il structurera sa réflexion sous forme de note de synthèse, en appliquant les règles de mise en forme propres à la communication interne. 7

8 Ex. 6 Synthèse Ordre et mode de classement Type de document Ordre Mode Devis Chronologique Dans dossier suspendu à visibilité latérale Installation Chronologique Sous chemise dans dossier suspendu client Intervention Chronologique Sous chemise dans dossier suspendu client Facture installation Alphabétique Avec installation puis suivant le numéro d installation Dossier client Numérique Dans dossier suspendu à visibilité latérale Classement alphabétique des clients AVEM (Transport) Bresh (Établissement L) CELEC (Le) Centre (Société d Habillement du) Chez Carole Du Verdier (Établissement) Exploitation commerciale (Société d ) France (Au jardin de) Grand Soleil (Au) Lampe à Huile (À la) Méridionale de gestion (La) Quatre Saisons (Aux) Fiche de procédure PROCÉDURE Recherche d un dossier client 1 Rechercher dans le répertoire alphabétique le numéro du client 2 Dans l armoire correspondante, trouver le dossier client 3 Extraire les documents nécessaires de la personne ayant sorti ce document 5 Reclasser les documents et le dossier dès la fin de l utilisation 4 Signaler le numéro du document sorti et le nom 8

9 Chapitre 3 Les moyens matériels de traitement et de stockage, le traitement de l information DOCUMENT DE SENSIBILISATION 1. Informations textuelles, chiffrées, images, graphiques, son, vidéo, tous types d images. 2. Configuration de base Processeur Mémoire vive Vitesse de transmission Carte vidéo Multimédia Vitesse du CD-ROM Carte son Mémoire vidéo Périphériques Capacité du disque dur Imprimante (jet d encre, couleur ou non, à une ou deux cartouches ; laser pour les travaux de grande qualité) Le choix du matériel s effectue toujours en fonction d un besoin. 3. Un lecteur de CD-ROM permet l accès à un plus grand nombre d informations. Il faut veiller à la vitesse du lecteur pour permettre un accès rapide à celles-ci. On pourrait également envisager, toujours en fonction des besoins, l acquisition d un graveur, qui permettrait d enregistrer des données sur des CD réinscriptibles offrant une plus grande capacité de stockage. 4. Suivi d un malade dans un hôpital : la demande de rendez-vous par un malade constitue l élément déclencheur. Prise de rendez-vous : s il la date proposée est possible, l hôpital crée un dossier de suivi. Sinon, en cas de désaccord, le rendez-vous n est pas fixé. À la date fixée, il faut que le patient se présente et que son dossier soit disponible. Il est également possible d obtenir une visite sans rendez-vous en cas d urgence. Dans ce dernier cas, un dossier de suivi est tout de même constitué. À la suite de la première visite : un autre rendez-vous est fixé, le dossier de suivi mis à jour, un examen complémentaire est toujours prescrit. Ex. 1 EXERCICES D APPLICATION Conception de tableau RÉPARTITION DU PERSONNEL PAR CATÉGORIES Sexe Hommes Femmes Total Catégorie VA % VA % VA % Cadres , ,7 Agents de maîtrise 020 8,5 / / 020 5,7 Ouvriers , , ,6 Total , , ,0 Pour représenter la répartition par catégorie nous vous proposons un diagramme circulaire. Répartition du personnel par catégorie Ouvriers 68,6 % Agents de maîtrise 5,7 % Cadres 25,7 % 9

10 O Ex. 2 Ex. 3 Conception de graphique Réception PRÉVISION ET RÉALISATION DES RÉCEPTIONS ET CONSOMMATIONS POUR LE 1 ER TRIMESTRE ANNÉE N. Consommation Prévue Organigramme de traitement 20 Prévue cumulée Janvier Février Mars Réalisée cumulée TRAITEMENT DES DEMANDES DE PROROGATION D ÉCHÉANCE Début Lecture d une demande Client régulier O Dette < 750 O N N Dette < 750 Dettes réglées CA O > N N N Paiements O antérieurs réguliers N Délai de un mois Transmission au directeur Refus Délai de 3 mois O Autre demande Fin N Ex. 5 Schématisation d une configuration informatique CLIENT TELGES fax M M 26 postes imprimante 10

11 Ex. 4 MCT TRAITEMENT DES INTERVENTIONS DE MAINTENANCE Demande d intervention EXAMEN DE LA DEMANDE non garanti garanti Accord client Devis Réparation et RÉPARATION toujours Réparation effectuée Ex. 6 Synthèse 1 re étape : enregistrement des commandes 2 e étape : traitement mensuel des primes Bordereau Net à payer Personnel Contrôle UT n 1 Calcul de la prime Saisie État récapitulatif UT n 1 Enregistrement Clients Commandes Articles UT n 2 Établissement du BL et de la facture Anomalies Bons de livraison Factures Net à payer 11

12 Note d étude Introduction. Amélioration de la qualité des commandes. Développement. Proposition informatique : équiper chaque commercial d un ordinateur portable, pourvu entre autres d une carte modem. Transfert des commandes à heure fixe par le RTC ou Numéris. Conclusion. Pour approfondir l étude, il serait nécessaire d évaluer de manière très précise le coût pour l entreprise. 12

13 Chapitre 4 Le traitement informatique des données DOCUMENTS DE SENSIBILISATION Doc. 1 Messages informatiques a) Nom fournisseur, article, code ou fichier incorrect, fichier endommagé, inexistant. b) Le nombre d informations est trop important, manque de place de stockage. c) Fichier protégé, code d accès erroné, tentative de destruction ou de modification d un fichier nécessaire au fonctionnement du logiciel ou du système d exploitation. d) Logiciel protection des fichiers (accès réservé) par un «code» utilisateur. e) Erreur de saisie, oubli du code ou tentative d effraction d un fichier, d un système. Doc. 2 Fiche article fiches créées/an, donc en 5 ans. 2. Manipulations : création, consultation et mise à jour. Remarques : fiches à mettre à jour, à contrôler, à stocker ; coûts : matériel - temps de création, de contrôle, de classement et de stockage ; PU = rubrique non renseignée car inutile sur cette fiche : PU est une donnée dite de situation (elle caractérise l état à un moment donné du produit, prix sujet à modification). 3. Code alphanumérique : EOP3173 ; la désignation est très longue («échelle optométrique lumineuse») et suppose qu il existe d autres échelles optométriques (par ex. : non lumineuses, de tailles différentes, identifiées par des numéros). Utilité : permet d identifier l article de façon univoque et évolutive (numérique). 4. Noms fournisseurs : Ella et 15. L un est alphabétique, l autre numérique ; mémorisation difficile. 5. Non. Pourquoi vérification sur dossier fournisseur (52 manipulations) fournisseurs, rotation 25 %, soit 13 fournisseurs/an = mise à jour des fiches difficile. Information longue à contrôler. Support non adapté. Perte de temps. Coûts. 7. Avec l augmentation du nombre de fiches, la recherche (accès) sera de plus en plus longue. Contrôles et mises à jour longs et fastidieux. Doc. 3 Fichiers clients 1. Le code est suffisant ; codage de façon univoque : à un client correspond un numéro. 2. Le fichier clients est souvent consulté. Sa mise à jour reste exceptionnelle (par ex. : changement d adresse, de responsable). Les services de l entreprise susceptibles de consulter ces différents fichiers : comptable, commercial, administratif, des livraisons, du personnel. 3. Le fichier employés n est pas souvent mis à jour car les données demeurent stables. 4. Le fichier le plus souvent mis à jour est le fichier commandes. 5. Il s agit de fichiers permanents comportant des données signalétiques. 6. La recherche d une commande ou d un employé se fait par le numéro (code), par accès direct ou par organisation séquentielle indexée. 13

14 Ex. 1 Ex. 2 EXERCICES D APPLICATION Codage codage code modulo 10 = = 0 modulo clé = 10 reste de la division = 10) modulo /23 = 1983 reste 0 ; faire le tableau de correspondance w = 0 = 45609W modulo 97 reste 19 = modulo clé 77 codage code modulo clé 5 modulo clé 09 modulo /23 reste 02 clé (tableau de correspondance) y = 2 = y modulo 97 reste modulo La clé est calculée par le système informatique d après le code. Il doit y avoir concordance entre le code et la clé calculée par le système et le code et la clé saisis par l opérateur. Dans le cas contraire, le système émet un signal d erreur (code non valide, erreur de saisie ). Gencod Code barre clé 3 rang pair : = 12; 12 3 = 36 rang impair : = = = 0 ; erreur clé 9 rang pair : = 18; 18 3 = 54 rang impair : = = = 9 ; clé exacte clé 9 rang pair : = 17; 17 3 = 51 rang impair : = = = 9 ; clé exacte. Le principal inconvénient vient du coût du matériel (lecteur-scanner) Indicatif Code attribué Code attribué Chiffre Gencod par Gencod au fabricant par le fabricant à l article de contrôle Ex. 3 Gencod, 13, boulevard Lefebvre, Paris. Avantage de la codification Code date : si 6 mars 1977 = 6597: 6 mars = 65 e jour de l année 97 = 2 derniers chiffres du millésime, le 14 février 1996 = 4596 et le 25 décembre 1997 = si lundi 2 juin 1997 = (code j/ss/aa comme le ticket de métro) = lundi premier jour de la semaine, 2 juin = 23 e semaine de l année les 2 derniers chiffres du millésime, le jeudi 11 septembre = (jeudi = 4 e jour de la semaine, 11 septembre = 37 e semaine, 97 = millésime). Avantages de la codification : gain de place, sécurité (clé de contrôle) 1 objet =1code, aide à la saisie (le nombre de caractères étant réduit) et bien sûr automatisation possible. 14

15 Ex. 4 Ex. 5 Ex. 6 Fichier informatique : nature et type de données En titre : APRO-Cergy, facture, dictionnaire des données. 5 colonnes : N de la rubrique, nom description-rubrique, nature, type, c/c. N rub. Nom description-rubrique Nature Type c/c 1 nom du client sig A 2 prénom du client sig A 3 adresse du client sig AN 4 code postal ville du client sig N 5 ville du client sig A 6 correspondant mvt A 7 code du client sig N 8 facture mvt N 9 date par N/D 10 règlement mvt A 11 échéances mvt N/D 12 code produit sig N 13 désignation sig AN 14 quantité mvt N 15 prix unitaire TTC sig N cal 16 montant TTC mvt N cal 17 total TTC mvt N cal 18 total TVA mvt N cal 19 total net TTC mvt N cal 20 port TTC mvt N cal 21 divers TTC mvt N cal 22 acompte mvt N 23 net à payer mvt N cal Des informations temporaires (mais utiles) ont été considérées comme des données de mouvement. mvt = mouvement A = alphabétique sig = signalétique AN = alphanumérique par = paramètre N = numérique cal = calculée c/c = calculée ou concaténée Le taux de TVA (non apparent) est un paramètre de type numérique. Type de données A = 21/03/97 et B = 01/12/97 Type date A est avant B B A = 255 jours et A + 15 = 05/04/97 Type alphanumérique B est < à A 0 est avant 2 A = 515 et B = 2015 Type numérique A < B (lors d un tri par ordre croissant, A sera placé avant B car 515 est plus petit que 2015). Type alphanumérique B sera placé avant A car le tri se fait caractère par caractère : 2 est plus petit que 5. Saturation d un code à trois chiffres Croissance : 13 % ; a % = accroissement annuel (actuel sans modification) ; n 0 = nombre de clients actuels ; n = nombre de clients futurs ; x = nombre d années n = n 0 (1 + a %) x 15

16 Ex. 7 Il faudra employer un code à 4 chiffres à partir du e client. Ce code sera valable jusqu au e client. Chaque nouveau client reçoit le code du client précédent + 1 (exemple : code client = 2323, code client suivant = 2324 ). n/n 0 = (1 + a %) x (log n)/n 0 = log (1 + a %) x =x log(1 + a %). log décimal [log] Soit : n = 1 000, n 0 = 200, a % = 13 %, x = nbre années. On a : = 200 (1 + 0,13) x 1 000/200 = 1,13 x 5 = 1,13 x log 5 = log 1,13 x =x log(1,13) x = log 5/log 1,13 = 13,18, soit environ 13 ans, 2 mois ; et saturation n = 999 dans 32 ans (log 5 0,69897 ; log 1,13 0, ). Autre méthode x + 1 = 226 clients x + 2 = 255,38 x + 3 = 288,56 x + 4 = 326,09 x + 12 = 866,90 x + 13 = 979,60 x + 13,5 = 1041,33 clients Fichier informatique, structure, descriptif N rub Nom description - rubrique Nature Type c/c 1 code sig N 2 sexe sig A 3 nom sig AN 4 prénom sig A 5 nom de jeune fille sig A 6 nationalité sig A 7 n de SS sig N 8 emploi sit A 9 catégorie sit A 10 qualification sig A 11 échelon sit N 12 coef par N 13 date dernière visite médicale sig N/D 14 date d entrée sig N/D 15 date sortie sig N/D 16 date (ancienneté) mvt N/D cal 17 mode de paiement sig A 18 le (date mise en paiement) sig N 19 payable sur banque sig A 20 type de contrat sit A 21 paye sig A 22 salaire sit n 23 test sur base/smic* sig A 24 nb d heures sig N 25 tx horaire par N 26 nbre de ponts sit N cal 27 né(e) le sig N/D 28 à sig A 29 sit. de famille sit A * Logique. 16

17 N rub Nom description - rubrique Nature Type c/c 30 nbre enfants sit N 31 téléphone sig N 32 adresse sig AN con 33 congés payés (j) année N 1 dus mvt N cal 34 congés payés (j) année N dus mvt N cal 35 congés payés (j) année N 1 pris mvt N cal 36 congés payés (j) année N pris mvt N cal 37 cumul base CP mvt N cal 38 repos compensateur (h) mvt N cal 39 banque sig A 40 code sig N 41 guichet sig N 42 clé sig N 43 compte sig AN 44 titulaire sig A 45 profil sit A 46 convention collective sig AN Ex. 9 Codage et contrôle Attribuer un numéro par article, matière, marque, modèle et type. Famille d article Matière Type 1 Assiette 1 Argent 1 Coupe 2 Bol 2 Cristal 2 Flûte champagne 3 Ménagère 3 Étain 3 Verre cognac 4 Objet décoratif 4 Inox 4 Verre eau 5 Plat 5 Faïence 5 Verre vin blanc 6 Service de table 6 Porcelaine 6 Verre vin rouge 7 Verre 7 Verre 7 Verre porto 8 Verre whisky Modèles par marque Marque 1 Actuel 1 Baccarat 2 Belle Époque 2 Dum 3 Chambord 3 Limoges 4 Régence 4 Saint-Louis 5 Renaissance 5 Sèvres Villeroy et Boch Verres à vin blanc «Actuel» clé Verres à vin rouge «Actuel» clé Verres à eau «Actuel» clé Flûtes «Actuel» clé Verres à cognac «Chambord» clé Verres à whisky «Chambord» clé Verres à whisky «Régence» clé Coupes «Belle Époque» clé Verres à porto «1930» clé (Clé calculée selon la méthode Modulo 10, progression 513.) 17

18 Ex. 9 Ex. 10 Organigramme des données, opérations sur fichier Admission en classe de technicien suoérieur candidat candidat UT1 (1) (2) UT2 (1) (2) (3) [ [ [ [ [ [ [ [ Relévés des notes renseignés par les professeurs Saisie des notes au clavier UT1 calcul de la moyenne de notes par candidat déterminant les admissibilités. MAJ du fichier candidat Édition d'une lettre de convocation à un entretien (1) et d une lettre de refus envoyé au candidat non retenu (2) Relevés des notes d oral renseignés par les professeurs Saisie des notes au clavier UT2 calcul de la moyenne de notes déterminant les admissibilités par le rang. MAJ du fichier candidat Édition d'une feuille de résultat par le proviseur (1), une liste des admis (2) et une liste des candidats en attente (3) Organigramme des données Les opérations subies par le fichier candidat Fichier de distribution des jouets enfants du personnel en foction de l âge et du sexe 1) 2) 3) 4) Fichier admissible (en vrac) Fichier admis (en vrac) Tri par ordre croissant Fichier admis (en ordre) Fichier candidat création traitement Mise à jour Traitement Mise à jour Création Traitement MAJ Éclatement Traitement MAJ Éclatement Tri Fichier candidat en vrac Éclatement sur critère moyenne des notes Fichier admissible Éclatement Fichier refusé (en vrac) Fichier liste d attente (en vrac) Tri par rang croissant Fichier liste d attente (en ordre) Liste des jouets classés par l âge et le sexe de l enfant Fichier du personnel classé alphabétiquement Saisie au clavier des informations Fichier des jouets classés par l âge et le sexe de l enfant Tri par tranches d âge croissant Fichier des jouets classés par âge Tri par sexe, garçon puis fille Fichier des jouets classés par âge et pour chaque tranche d âge par garçon puis fille Éclatement fichier du personnel Fichier du personnel avec enfants de moins de 14 ans Tri des enfants par tranche d âge Fichier du personnel avec enfants de moins de 14 ans classés par âge Tri des enfants par sexe, garçon puis fille Fichier du personnel avec enfants de moins de 14 ans classés par âge et pour chaque âge garçon puis fille Fichier pour la distribution des jouets Éclatement Fichier Distribution non modifié Fichier «étiquettes cadeaux» Analyse Répartition des jouets selon l âge et le sexe des enfants du personnel : 1) liste des jouets ; 2) fichier du personnel. 18

19 Ex. 11 Résultats à obtenir (fichier pour la distribution des jouets) : 0-1 an garçon : éléphant en peluche - liste du personnel concerné ; 0-1 an fille : lapin en peluche - liste du personnel concerné ; 1-2 ans garçon : chat en peluche - liste du personnel concerné Organigramme des données Fichier distribution des jouets aux enfants du personnel en fonction de l âge et du sexe. Fichier informatique Structure fichier des adhérents - club d escrime Fichier : ADHECRIM Volume : caractères (300 enregistrements) Accès* : direct Clé primaire : numéro de licence Clé secondaire : nom de l adhérent Nature : permanent N Rubrique Nom Nombre du du de Type Nature* champ champ caractères 1 N licence adhérent NUMLIC 4 N sig 2 Nom de l adhérent NOMADH 25 A sig 3 Prénom de l adhérent PRENADH 20 A sig 4 Date de naissance de l adhérent DAT_NAIS 8 N (date) sig 5 Sexe de l adhérent SEXADH 1 A sig 6 Adresse de l adhérent ADRADH 30 AN sig 7 Code postal de l adhérent CPADH 5 N sig 8 Ville de l adhérent VILLEADH 20 A sig 9 N de téléphone de l adhérent TELADH 14 N sig 10 N de télécopie de l adhérent FAXADH 14 N sig 11 Discipline de l adhérent DISCI 7 A sig 12 Catégorie de l adhérent CAT 7 A sit 13 Statut de l adhérent STAT 11 A sit 14 Année 1 re adhésion ANN_ADH1 2 N (date) sig 15 Année adhésion ANN_ADH 2 N (date) sig 16 Nom assurance de l adhérent NOMASS 20 A sit 17 N assurance de l adhérent NUMASS 10 AN sit Dans le cas d un fichier unique adhérents (nom de fichier: ADHÉRENT) Fichier : ADHECRIM Volume : caractères (300 enregistrements) Accès* : direct Clé primaire : numéro de licence Clé secondaire : nom de l adhérent Nature : permanent N Rubrique Nom Nombre du du de Type Nature* champ champ caractères 18 N de l adhérent NUM_ADH 4 N sig 19 Nom du sport pratiqué par l adhérent NOMSPORT 15 A sig 20 N du sport pratiqué par l adhérent NUMSPORT 2 N sig * Enregistrement sur disque dur 19

20 Note d étude SERVICE DES SPORTS A:M. Leroy De : assistant de gestion Le : date du jour Objet : fichier adhérents - Club d escrime NOTE D ÉTUDE 1. Introduction Rappel de l objet : «informatisation de la gestion administrative des adhérents (première étape : le club d escrime)», et de la date de la demande. 2. Développement a) Proposition de structure (cf. tableaux ci-dessus) : dans l hypothèse un fichier = un club (escrime, tennis ), nom du fichier : ADHÉRENT DU CLUB D ESCRIME [ADHESCRIM], clé primaire indexée sur le numéro de licence (un numéro de licence = 1 sportif et un seul), taille totale : caractères (200 caractères par enregistrement pour actuellement 300 adhérents) ; dans l hypothèse un fichier unique «adhérent» regroupant tous les adhérents, nom du fichier : ADHÉRENT DU SERVICE DES SPORTS [ADHSPORT], rubriques supplémentaires : numéro de l adhérent (n 18), nom du sport pratiqué par l adhérent (n 19), numéro du sport pratiqué par l adhérent (n 20), clé primaire indexée sur le numéro de l adhérent, taille totale : 221 nombre d adhérents (221 caractères par enregistrement). Il faut aussi créer un fichier «SPORT». b) Fichiers à créer : «PROFESSEUR», «STATUT», «CHALLENGE». Espoir d avoir répondu à la demande. Se tenir à disposition. Signature 20

Activité : Élaboration, mise en forme et renseignement de documents

Activité : Élaboration, mise en forme et renseignement de documents ACTIVITÉS ADMINISTRATIVES À CARACTÈRE TECHNIQUE Activité : Élaboration, mise en forme et renseignement de documents Tâche : Rédaction de messages et de courriers professionnels simples liés à l activité

Plus en détail

RÉFÉRENTIEL DES ACTIVITÉS PROFESSIONNELLES ASSISTANT DE GESTION DE PME / PMI

RÉFÉRENTIEL DES ACTIVITÉS PROFESSIONNELLES ASSISTANT DE GESTION DE PME / PMI RÉFÉRENTIEL DES ACTIVITÉS PROFESSIONNELLES ASSISTANT DE GESTION DE PME / PMI CONTEXTE PROFESSIONNEL L'évolution actuelle des emplois montre que le rôle des petites et moyennes entreprises s'est considérablement

Plus en détail

Dossier de. Année universitaire

Dossier de. Année universitaire Dossier de candidature ISTC MASTER 1ère année Année universitaire 2015-2016 L ISTC c est Une école reconnue par l Etat Une licence classée 3 ème par le cabinet SMBG* Un master classé 12 ème par le cabinet

Plus en détail

GUIDE DU MICROPORTEUR SUIVI BUDGETAIRE ET D ACTIVITE Mesure «appui aux microprojets» FSE 4-2.3

GUIDE DU MICROPORTEUR SUIVI BUDGETAIRE ET D ACTIVITE Mesure «appui aux microprojets» FSE 4-2.3 GUIDE DU MICROPORTEUR SUIVI BUDGETAIRE ET D ACTIVITE Mesure «appui aux microprojets» FSE 4-2.3 I. Contexte : Pourquoi, quand et comment réaliser le suivi budgétaire? II. Les modalités générales de prise

Plus en détail

Baccalauréat professionnel vente (prospection - négociation - suivi de clientèle) RÉFÉRENTIEL DE CERTIFICATION

Baccalauréat professionnel vente (prospection - négociation - suivi de clientèle) RÉFÉRENTIEL DE CERTIFICATION RÉFÉRENTIEL DE CERTIFICATION 16 I. COMPÉTENCES C1. PROSPECTER C11. Élaborer un projet de prospection C12. Organiser une opération de prospection C13. Réaliser une opération de prospection C14. Analyser

Plus en détail

MARQUE DE FABRIQUE, DE COMMERCE OU DE SERVICE DEMANDE D'ENREGISTREMENT

MARQUE DE FABRIQUE, DE COMMERCE OU DE SERVICE DEMANDE D'ENREGISTREMENT M N 50572 01 MARQUE DE FABRIQUE, DE COMMERCE OU DE SERVICE DEMANDE D'ENREGISTREMENT QUE DOIT CONTENIR UN DÉPOT? Votre dossier de dépôt comprend : 1 - la demande d enregistrement en cinq exemplaires (formulaire

Plus en détail

Site internet. Vous voulez faire réaliser votre site internet par une agence web? 21 points à passer en revue pour rédiger votre cahier des charges

Site internet. Vous voulez faire réaliser votre site internet par une agence web? 21 points à passer en revue pour rédiger votre cahier des charges Site internet Vous voulez faire réaliser votre site internet par une agence web? 21 points à passer en revue pour rédiger votre cahier des charges Présenté sous forme de questionnaire, ce document vous

Plus en détail

ACCÉDER. aux services. Brochure d information sur les services, les offres du Groupe La Poste et leurs accès aux gens du voyage

ACCÉDER. aux services. Brochure d information sur les services, les offres du Groupe La Poste et leurs accès aux gens du voyage ACCÉDER aux services Brochure d information sur les services, les offres du Groupe La Poste et leurs accès aux gens du voyage 1 Souhaitant faciliter la relation avec tous ses clients, le Groupe La Poste

Plus en détail

La location et la maintenance de 3 photocopieurs multifonctions

La location et la maintenance de 3 photocopieurs multifonctions Cahier des Charges pour La location et la maintenance de 3 photocopieurs multifonctions Date limite de remise des offres : 17/10/2014 1/7 1) Object de la consultation La présente consultation a pour objet

Plus en détail

Guide de gestion des dépenses sur la mesure «appui aux microprojets»

Guide de gestion des dépenses sur la mesure «appui aux microprojets» Guide de gestion des dépenses sur la mesure «appui aux microprojets» FSE 4.2.3 en Ile-de-France Cette action est soutenue par le Fonds social européen et la Région Ile-de-France Sommaire I) Dépenses éligibles

Plus en détail

NOM DE L ELEVE :.. Dossier à rendre complété avant le 16 Mars 2015 (afin de vous éviter le temps des formalités lors de la pré-rentrée).

NOM DE L ELEVE :.. Dossier à rendre complété avant le 16 Mars 2015 (afin de vous éviter le temps des formalités lors de la pré-rentrée). Dossier à rendre complété avant le 16 Mars 2015 (afin de vous éviter le temps des formalités lors de la pré-rentrée). NOM DE L ELEVE :.. Prénom : I. DOCUMENTS A RETOURNER A L ETABLISSEMENT Réservé à l

Plus en détail

PRÊT D HONNEUR / PRÊT NACRE DOSSIER DE DEMANDE

PRÊT D HONNEUR / PRÊT NACRE DOSSIER DE DEMANDE PRÊT D HONNEUR / PRÊT NACRE DOSSIER DE DEMANDE NOM, Prénom : Activité : Commune : Tél. personnel : Tél. entreprise : E-mail : LE DEMANDEUR NOM, Prénom : Organisme : Téléphone : E-mail : L ACCOMPAGNATEUR

Plus en détail

vos envois Direct Mail

vos envois Direct Mail vos envois Direct Mail version 2013 définition et exemples le Direct Mail, un outil efficace à un tarifavantageux... Vous souhaitez acquérir de nouveaux clients, fidéliser votre clientèle ou générer du

Plus en détail

A1 GESTION DE LA RELATION AVEC LA CLIENTELE

A1 GESTION DE LA RELATION AVEC LA CLIENTELE Référentiel des Activités Professionnelles A1 GESTION DE LA RELATION AVEC LA CLIENTELE L assistant prend en charge l essentiel du processus administratif des ventes. Il met en place certaines actions de

Plus en détail

Tableau de tri des archives des associations

Tableau de tri des archives des associations Tableau de tri des archives des associations *Durée d utilité l association : la durée de conservation de documents dans les locaux de l association avant sort final. La durée d utilité commence à la clôture

Plus en détail

Ma Demande de VAE. Ce dossier ne constitue pas l inscription en formation initiale à SUP DE PUB. Mademoiselle Madame Monsieur. Nom ... ... Prénom ...

Ma Demande de VAE. Ce dossier ne constitue pas l inscription en formation initiale à SUP DE PUB. Mademoiselle Madame Monsieur. Nom ... ... Prénom ... Ma Demande de VAE Mademoiselle Madame Monsieur Nom Prénom Date de dépôt du dossier : Diplôme : Etablissement :......... RESPONSABLE COMMUNICATION ET PUBLICITE... SUP DE PUB GROUPE INSEEC... Ce dossier

Plus en détail

vos envois Direct Mail définition & exemples

vos envois Direct Mail définition & exemples vos envois Direct Mail définition & exemples le Direct Mail, un outil efficace à un tarifavantageux... Un outil efficace, c est prouvé Vous avez décidé d utiliser le Direct Mail comme média de communication.

Plus en détail

E. Avantages alloués par le comité d entreprise

E. Avantages alloués par le comité d entreprise E. Avantages alloués par le comité d entreprise 1) Bons d achat et cadeaux Les bons d achat et cadeaux alloués par le comité d entreprise doivent en principe être assujettis aux cotisations de Sécurité

Plus en détail

Les 7 points-clés en comptabilité, fiscalité et paie pour être vraiment efficace

Les 7 points-clés en comptabilité, fiscalité et paie pour être vraiment efficace Les 7 points-clés en comptabilité, fiscalité et paie pour être Livre blanc Mars 2011 Editions Tissot Mars 2011 1/13 Vous êtes comptable d entreprise, chef d entreprise, en charge de la gestion des ressources

Plus en détail

Université de Lorraine Licence AES LIVRET DE STAGE LICENCE 2014-2015

Université de Lorraine Licence AES LIVRET DE STAGE LICENCE 2014-2015 Université de Lorraine Licence AES LIVRET DE STAGE LICENCE 2014-2015 1 LA REDACTION DU RAPPORT DE STAGE Le mémoire ne doit pas consister à reprendre tels quels des documents internes de l entreprise ou

Plus en détail

Code de déontologie de l auto-entrepreneur

Code de déontologie de l auto-entrepreneur Code de déontologie de l auto-entrepreneur Ce code a été rédigé par Monsieur HABI Hacène, créateur de Habi Consultant International (HCI), pour offrir aux entrepreneurs et aux organismes un support de

Plus en détail

Baccalauréat professionnel vente (prospection - négociation - suivi de clientèle) ANNEXE I RÉFÉRENTIEL DES ACTIVITÉS PROFESSIONNELLES

Baccalauréat professionnel vente (prospection - négociation - suivi de clientèle) ANNEXE I RÉFÉRENTIEL DES ACTIVITÉS PROFESSIONNELLES ANNEXE I RÉFÉRENTIEL DES ACTIVITÉS PROFESSIONNELLES 6 I. CHAMP D ACTIVITÉ I.1. DÉFINITION Baccalauréat professionnel vente (prospection - négociation - suivi de clientèle) Le titulaire du baccalauréat

Plus en détail

LOCATION ET MAINTENANCE DE PHOTOCOPIEURS AVEC FOURNITURE DE CONSOMMABLES MARCHE DE FOURNITURES & SERVICES

LOCATION ET MAINTENANCE DE PHOTOCOPIEURS AVEC FOURNITURE DE CONSOMMABLES MARCHE DE FOURNITURES & SERVICES LOCATION ET MAINTENANCE DE PHOTOCOPIEURS AVEC FOURNITURE DE CONSOMMABLES MARCHE DE FOURNITURES & SERVICES ACTE D ENGAGEMENT ET CAHIER DES CLAUSES PARTICULIERES Maison de la culture du Japon à Paris (MCJP)

Plus en détail

Gérer son patrimoine Demande d ouverture de comptes

Gérer son patrimoine Demande d ouverture de comptes Gérer son patrimoine Demande d ouverture de comptes Compte à la carte Compte Oligo Livret AXanque Je demande l ouverture d un Compte à la carte ou d un Compte Oligo 1 er titulaire Mme Mlle M. individuel

Plus en détail

SECTION A - GÉNÉRALITÉS 04 Politique linguistique Page: A-04-1

SECTION A - GÉNÉRALITÉS 04 Politique linguistique Page: A-04-1 04 Politique linguistique Page: A-04-1 04 - POLITIQUE LINGUISTIQUE 1. MISSION DE LA SOCIÉTÉ La Société des établissements de plein air du Québec (ci-après appelée : la «Société» ou la ) est une société

Plus en détail

Après étude de votre dossier, les candidats sont convoqués à un entretien. Il se déroule avec le Directeur Pédagogique du CHEE&DD.

Après étude de votre dossier, les candidats sont convoqués à un entretien. Il se déroule avec le Directeur Pédagogique du CHEE&DD. École Centrale Paris * ESCP-Europe * Agro Paris Tech Madame, Monsieur, Vous trouverez ci-joint un dossier d'inscription pour la Session Principale du CHEE&DD. Je vous demande de bien vouloir nous adresser

Plus en détail

LA VENTE ET SES CONDITIONS

LA VENTE ET SES CONDITIONS LA VENTE ET SES CONDITIONS I - LES PRINCIPES GENERAUX Le refus de vente au consommateur (article L. 122-1 du Code de la consommation) A- Le principe Lorsqu un consommateur demande des produits ou des services

Plus en détail

Association sportive et communication

Association sportive et communication Association sportive et communication Dirigeants sportifs bénévoles Quelle communication pour mon asso? Janvier 2014 Module : communication Voir et revoir tout ce qui concerne la communication interne

Plus en détail

GUIDE PRATIQUE ÉTOILE pei 2 ÉTOILE percoi 2

GUIDE PRATIQUE ÉTOILE pei 2 ÉTOILE percoi 2 GUIDE PRATIQUE ÉTOILE pei 2 ÉTOILE percoi 2 SOMMAIRE Composez votre dispositif sur mesure 4 Étoile PEI 2 - Étoile PERCOI 2 Principales caractéristiques 5 Conseils d optimisation pour le dirigeant et les

Plus en détail

foirexpo 5 AU 14 AVRIL - PARC EXPO ORLÉANS

foirexpo 5 AU 14 AVRIL - PARC EXPO ORLÉANS foirexpo 5 AU 14 AVRIL - PARC EXPO ORLÉANS 2013 ( DEMANDE DE PARTICIPATION ) à retourner avant le 17 novembre 2012 au Parc des Expositions et Congrès d Orléans u CORRESPONDANCE Raison sociale :... Adresse

Plus en détail

BEP Vente - action marchande I - COMPETENCES ET SAVOIR FAIRE

BEP Vente - action marchande I - COMPETENCES ET SAVOIR FAIRE I - COMPETENCES ET SAVOIR FAIRE 15 COMPETENCES PROFESSIONNELLES C.1. Participer à l approvisionnement du point de vente C.2. Intervenir dans la gestion et la présentation marchande des produits C.3. Communiquer

Plus en détail

Collection dirigée par Xavier Chiron

Collection dirigée par Xavier Chiron EXTRAIT Collection dirigée par Xavier Chiron Coordination : Françoise Rouaix Xavier Chiron Inspecteur d académie-inspecteur pédagogique régional d économie et gestion Stéphane Derocles Professeur agrégé

Plus en détail

Le contexte et la méthode : pour être sûr de suivre la bonne démarche.

Le contexte et la méthode : pour être sûr de suivre la bonne démarche. Exemple de fiche conseil Définir le contrat de travail qui vous convient Conclure un contrat d extra Référence Internet Saisissez la Référence Internet dans le moteur de recherche du site www.editions-tissot.fr

Plus en détail

Saisissez le login et le mot de passe (attention aux minuscules et majuscules) qui vous ont

Saisissez le login et le mot de passe (attention aux minuscules et majuscules) qui vous ont I Open Boutique Sommaire : I Open Boutique... 1 Onglet «Saisie des Produits»... 3 Création d'une nouvelle fiche boutique :... 3 Création d'une nouvelle fiche lieux de retraits :... 10 Création d'une nouvelle

Plus en détail

AIDES SOCIALES 2015 Cocher la case correspondante à l aide concernée

AIDES SOCIALES 2015 Cocher la case correspondante à l aide concernée Pour tout renseignement, contacter le Centre de la Relation Clients : Tél. 01 44 90 13 33 Fax 01 44 90 20 15 Formulaire de contact accessible sur notre site Internet www.crpcen.fr AIDES SOCIALES 2015 Cocher

Plus en détail

ASSISTANT RESSOURCES HUMAINES

ASSISTANT RESSOURCES HUMAINES TITRE PROFESSIONNEL DE NIVEAU III ASSISTANT RESSOURCES HUMAINES www.cyform.fr Objectifs Cette formation permet d acquérir les techniques et compétences nécessaires à l exercice des fonctions de gestion

Plus en détail

Dans le cas contraire, l ouverture de votre compte ne pourra être finalisée.

Dans le cas contraire, l ouverture de votre compte ne pourra être finalisée. DOSSIER D OUVERTURE DE COMPTE > BANQUE > COMPTE BANCAIRE 1 / REMPLISSEZ INTÉGRALEMENT LE FORMULAIRE CI-APRÈS, DATEZ-LE SIGNEZ-LE. Si vous souhaitez garder une copie de votre dossier, pensez à photocopier

Plus en détail

ANNUAIRE ANNUAIRE 20 1 1 1 Renseignements : Club des Entreprises de Mérignac

ANNUAIRE ANNUAIRE 20 1 1 1 Renseignements : Club des Entreprises de Mérignac 2011 2011 ANNUAIRE ANNUAIRE Présentation Début 2011 le éditera son annuaire avec, pour cette année, quelques nouveautés : - il regroupera les 3000 entreprises Mérignacaises, pour devenir l'outil privilégié

Plus en détail

LES REFERENTIELS DES TROIS BACCALAUREATS PROFESSIONNELS DU TERTIAIRE COMMERCIAL VENTE COMMERCE SERVICES

LES REFERENTIELS DES TROIS BACCALAUREATS PROFESSIONNELS DU TERTIAIRE COMMERCIAL VENTE COMMERCE SERVICES LES REFERENTIELS DES TROIS BACCALAUREATS PROFESSIONNELS DU TERTIAIRE COMMERCIAL VENTE COMMERCE SERVICES LES CONTENUS DE FORMATION COMMUNS Champ professionnel «Métiers de la relation aux clients et aux

Plus en détail

Le Statut Auto-Entrepreneur

Le Statut Auto-Entrepreneur Le Statut Auto-Entrepreneur Le Statut Auto-Entrepreneur en 10 points http://www.declaration-auto-entrepreneur.com L auto-entrepreneur est caractérisé par différents points clés. Lorsque l ont décide de

Plus en détail

LA LETTRE RECOMMANDEE

LA LETTRE RECOMMANDEE SOLUTIONS POUR L'ENVOI LA LETTRE RECOMMANDEE Toutes les entreprises la recommandent SI PLUS DE 80%* DES ENTREPRISES ENVOIENT REGULIEREMENT DES COURRIERS RECOMMANDES, CE N EST PAS PAR HASARD. L usage de

Plus en détail

L Entreprise Médicale devient EM Produits de santé à partir du 1 er septembre 2015

L Entreprise Médicale devient EM Produits de santé à partir du 1 er septembre 2015 Prise en charge Prise en charge L Entreprise Médicale devient EM Produits de santé à partir du 1 er septembre 2015 1 jour Site Internet et webmarketing Analyse des points-clé au regard de la Charte Internet

Plus en détail

DÉCLARATION DE SURENDETTEMENT

DÉCLARATION DE SURENDETTEMENT COMMISSION DE SURENDETTEMENT DES PARTICULIERS Code de la consommation - Livre III - Titre III DÉCLARATION DE SURENDETTEMENT Cachet du secrétariat de la commission compétente AVEZ-VOUS DÉJÀ DÉPOSÉ UN DOSSIER?

Plus en détail

Section soutien des Patriotes SALARIÉE ET SALARIÉ TEMPORAIRE. (autre qu en service de garde)

Section soutien des Patriotes SALARIÉE ET SALARIÉ TEMPORAIRE. (autre qu en service de garde) DE-02-03-04 Section soutien des Patriotes SALARIÉE ET SALARIÉ TEMPORAIRE (autre qu en service de garde) La convention collective et les arrangements locaux S3 2000-2002 Fédération du personnel de soutien

Plus en détail

Achats des produits de santé par les cliniques Maîtrisez les conditions tarifaires, contractuelles et du référencement

Achats des produits de santé par les cliniques Maîtrisez les conditions tarifaires, contractuelles et du référencement Société d édition Organisme de formation professionnelle 1 jour Achats des produits de santé par les cliniques Maîtrisez les conditions tarifaires, contractuelles et du référencement Jeudi 27 mars 2014

Plus en détail

Formation à la capacité de gestion Pour exploiter une auto-école

Formation à la capacité de gestion Pour exploiter une auto-école Institut de la Conduite Automobile pour la Recherche et l Enseignement Organisme de formation professionnelle adhérant aux Centres d Education Routière : CER, conventionné par le Conseil Régional d Ile

Plus en détail

: «GESTIONNAIRE DE PAIE»

: «GESTIONNAIRE DE PAIE» Titre professionnel : «GESTIONNAIRE DE PAIE» Niveau III Code NSF : 315 t Ressources humaines, gestion du personnel, organisation du travail Code Rome : M1501, M1203 - Formacode : 32663 Date de l arrêté

Plus en détail

S INFORMER ENTREPRISES

S INFORMER ENTREPRISES GUIDE POUR AGIR Comment S INFORMER sur les métiers et les ENTREPRISES J ORGANISE MA RECHERCHE Avec le soutien du Fonds social européen Pourquoi vous informer? Pour être efficace, une recherche d emploi

Plus en détail

Domaine 1. «Conduite de la définition et de la mise en œuvre du projet d établissement ou de service»

Domaine 1. «Conduite de la définition et de la mise en œuvre du projet d établissement ou de service» Domaine 1. «Conduite de la définition et de la mise en œuvre du projet d établissement ou de service» DANS LE RESPECT DU PROJET ET DU FONCTIONNEMENT DE LA PERSONNE MORALE, EN CONFORMITE AVEC LA LEGISLATION

Plus en détail

SOMMAIRE. A b. intermedia. Agences de communication généralistes. Agences de marketing opérationnel. Agences de communication spécialisées

SOMMAIRE. A b. intermedia. Agences de communication généralistes. Agences de marketing opérationnel. Agences de communication spécialisées A b c d Agences de communication généralistes 01 Communication globale et grand public Agences de marketing opérationnel 01 Promotion des ventes et trade marketing 02 Stimulation et animation des réseaux

Plus en détail

Notice d information concernant les épreuves d admission en. Institut de Formation Aide-Soignant(e)s

Notice d information concernant les épreuves d admission en. Institut de Formation Aide-Soignant(e)s Institut de Formation Aides-Soignant(e)s 50200 COUTANCES Rentrée 2013 Notice d information concernant les épreuves d admission en Institut de Formation Aide-Soignant(e)s Calendrier des épreuves Inscriptions

Plus en détail

BTS ASSISTANT DE GESTION PME À RÉFÉRENTIEL EUROPÉEN

BTS ASSISTANT DE GESTION PME À RÉFÉRENTIEL EUROPÉEN BTS ASSISTANT DE GESTION PME À RÉFÉRENTIEL EUROPÉEN Parc Tecnosud 283, rue James Watt 66100 Perpignan tél. 04 68 35 76 76 fax 04 68 35 76 77 contact@neosup.fr www.facebook.com/neosup.perpignan Parc Tecnosud

Plus en détail

Votre. complémentaire SANTÉ. Livret du salarié

Votre. complémentaire SANTÉ. Livret du salarié Votre complémentaire SANTÉ Livret du salarié Juin 2015 La Complémentaire santé CREPA, une offre adaptée pour le personnel des cabinets d avocats. Le 1 er janvier 2016, l ensemble des salariés devra bénéficier

Plus en détail

Rechercher les informations légales et sectorielles

Rechercher les informations légales et sectorielles GEA 2014-2015 Recherche documentaire Marine Souchier Rechercher les informations légales et sectorielles Intro : quelles sont les informations légales à chercher sur votre organisation? la raison sociale,

Plus en détail

CEGID - Business Suite PGI Business Suite Paye. A - Paramétrages initiaux de la paye

CEGID - Business Suite PGI Business Suite Paye. A - Paramétrages initiaux de la paye cterrier.com 1 26/09/2009 CEGID - Business Suite PGI Business Suite Paye Auteur : C. Terrier ; mailto:webmaster@cterrier.com ; http://www.cterrier.com Utilisation : Reproduction libre pour des formateurs

Plus en détail

DIRECTEUR DE LA COMMUNICATION

DIRECTEUR DE LA COMMUNICATION 588 Communication Le domaine fonctionnel Communication regroupe les emplois permettant de présenter et de promouvoir l image et l action des services de l État et des politiques publiques en direction

Plus en détail

CATALOGUE DES PRESTATIONS

CATALOGUE DES PRESTATIONS 4, Avenue Louis Martin CS 61714 35417 SAINT-MALO CEDEX Téléphone : 02 99 20 63 00 Télécopie : 02 99 40 12 89 infoeco@saintmalofougeres.cci.fr CATALOGUE DES PRESTATIONS CCI INFO FEVRIER 2015 Chambre de

Plus en détail

A quoi sert un plan de communication

A quoi sert un plan de communication Séminaire-atelier Bujumbura 8-9 Octobre 2014 La Communication Parlementaire A quoi sert un plan de communication 1. La communication c est quoi? Même si ces concepts sont connus il n est pas inutile de

Plus en détail

En partenariat avec. et sa solution e-mailing

En partenariat avec. et sa solution e-mailing En partenariat avec et sa solution e-mailing A quoi sert une campagne e-mailing? A quoi sert un e-mailing? Faites la distinction entre la communication de masse et la communication ciblée Notoriété Communication

Plus en détail

ANNEXE 2 : CHARTE DE COMMUNICATION

ANNEXE 2 : CHARTE DE COMMUNICATION ANNEXE 2 : CHARTE DE COMMUNICATION L Editeur respecte les lois et règlements en vigueur, le cas échéant les recommandations d instances telles que celles du Conseil Supérieur de l Audiovisuel, de l Autorité

Plus en détail

Sage Suite RH Le logiciel de paie moderne qui valorise votre meilleur atout : le capital humain.

Sage Suite RH Le logiciel de paie moderne qui valorise votre meilleur atout : le capital humain. Fiche produit Sage Suite RH Le logiciel de paie moderne qui valorise votre meilleur atout : le capital humain. Optez pour une gestion optimisée de la Paie et des Ressources Humaines Les données conjoncturelles

Plus en détail

OUVERTURE DE COMPTE IKEA ENTREPRISES

OUVERTURE DE COMPTE IKEA ENTREPRISES OUVERTURE DE COMPTE IKEA ENTREPRISES Tout pour meubler son entreprise Logiciel de conception gratuit Montage Livraison Garantie sur la plupart des produits Conseils en aménagement? ENT COMM R E ACHET En

Plus en détail

cterrier.com 1/9 25/01/2011

cterrier.com 1/9 25/01/2011 cterrier.com 1/9 25/01/2011 Organisation et planification des activités administratives Auteur : C. Terrier ; mailto:webmaster@cterrier.com ; http://www.cterrier.com Utilisation : Reproduction libre pour

Plus en détail

Les étapes des élections des délégués du personnel

Les étapes des élections des délégués du personnel C est à l employeur qu il appartient, lorsque le seuil d effectif est dépassé puis une fois tous les 4 ans, d organiser les élections des délégués du personnel. Il doit alors préparer les élections en

Plus en détail

Info «travailleur indépendant»

Info «travailleur indépendant» Info «travailleur indépendant» Quels sont les avantages et les inconvénients pour une structure (client) de faire appel à un travailleur indépendant? L équipe permanente est forcément limitée en nombre

Plus en détail

FORUM PROFESSIONNEL. Fédération Nationale des Enseignants de Yoga. Syndicat National des Professeurs de Yoga

FORUM PROFESSIONNEL. Fédération Nationale des Enseignants de Yoga. Syndicat National des Professeurs de Yoga FORUM PROFESSIONNEL Fédération Nationale des Enseignants de Yoga Syndicat National des Professeurs de Yoga Divers statuts : I - Salarié (Association, Comité d entreprise, Société de portage, Entreprise

Plus en détail

II. SAVOIRS ASSOCIÉS

II. SAVOIRS ASSOCIÉS II. SAVOIRS ASSOCIÉS S1. PROSPECTION ET SUIVI DE CLIENTÈLE S2. COMMUNICATION - NÉGOCIATION S3. TECHNOLOGIES DE L INFORMATION ET DE LA COMMUNICATION APPLIQUÉES À LA VENTE S4. MERCATIQUE S5. ÉCONOMIE et

Plus en détail

Fiche pratique n 27. Les mentions sur les documents commerciaux et les factures. Août 2011. Fiche pratique n 27. CCIT d Alençon. Août 2011.

Fiche pratique n 27. Les mentions sur les documents commerciaux et les factures. Août 2011. Fiche pratique n 27. CCIT d Alençon. Août 2011. Les mentions sur les documents commerciaux et les factures Page 1/8 Page 2/8 Sommaire Documents concernés 4 Documents non concernés 4 Caractéristiques 4 Mentions obligatoires 4 Mentions facultatives (hors

Plus en détail

1Les clés pour réussir

1Les clés pour réussir 1Les clés pour réussir vos brochures et dépliants Téléchargez également les autres guides de la collection Les Clés pour réussir sur : www.microsoft.com/france/entrepreneur Microsoft France - SAS au capital

Plus en détail

MASTER. marketing, vente* mention. parcours. cadre réservé à l administration. photo à agrafer. n de dossier (cadre réservé à l administration)

MASTER. marketing, vente* mention. parcours. cadre réservé à l administration. photo à agrafer. n de dossier (cadre réservé à l administration) D E M A N A G E M E N T UNIVERSITAIRE ECOLE LILLE n de dossier (cadre réservé à l administration) DOSSIER DE CANDIDATURE LILLE ECOLE UNIVERSITAIRE D E M A N A G E M E N T photo à agrafer Notez ici votre

Plus en détail

F.A.Q www.laboiteaservices.com

F.A.Q www.laboiteaservices.com F.A.Q www.laboiteaservices.com Innovation : Une nouvelle façon d acheter un service 1. Généralités... 1 2. Le statut auto-entrepreneur... 4 3. Salarié C.E.S.U... 6 4. Je suis sans emploi... 6 5. Je suis

Plus en détail

Artisans, commerçants et professionnels libéraux. L'auto-entrepreneur. Édition janvier 2012

Artisans, commerçants et professionnels libéraux. L'auto-entrepreneur. Édition janvier 2012 Artisans, commerçants et professionnels libéraux L'auto-entrepreneur Édition janvier 2012 2 L auto-entrepreneur Qui peut devenir auto-entrepreneur? Ce dispositif permet à toute personne de créer, avec

Plus en détail

TABLEAU DE COMPARAISON ENTRE L EIRL, LA MICRO-ENTREPRISE ET LE REGIME DE L AUTO-ENTREPRENEUR

TABLEAU DE COMPARAISON ENTRE L EIRL, LA MICRO-ENTREPRISE ET LE REGIME DE L AUTO-ENTREPRENEUR TABLEAU DE COMPARAISON ENTRE L EIRL, LA MICRO-ENTREPRISE ET LE REGIME DE L AUTO-ENTREPRENEUR Source : site Internet de l agence pour la création d entreprise (APCE) : http://www.apce.com/ SOMMAIRE : 1.

Plus en détail

Dossier à renvoyer à : Ou à déposer à : Mairie de Tarbes Service des Sports. Service des Sports Bâtiment Pyrène 1, place Jean Jaurès

Dossier à renvoyer à : Ou à déposer à : Mairie de Tarbes Service des Sports. Service des Sports Bâtiment Pyrène 1, place Jean Jaurès Nom de l association Sigle Numéro SIRET APE DEMANDE DE SUBVENTION ORDINAIRE ANNEE 2016 Dossier à renvoyer à : Ou à déposer à : Mairie de Tarbes Service des Sports Service des Sports Bâtiment Pyrène 1,

Plus en détail

Le Mistral. site web. 35, avenue Barthélémy Buyer 69005 LYON Tél : 0871 79 69 66 (tarif appel local)

Le Mistral. site web. 35, avenue Barthélémy Buyer 69005 LYON Tél : 0871 79 69 66 (tarif appel local) Le Mistral site web 35, avenue Barthélémy Buyer 69005 LYON Tél : 0871 79 69 66 (tarif appel local) 1 Orientation stratégique 1.1 Contexte client Mistral est une des centrales régionales composant le réseau

Plus en détail

mode d emploi(s) , source de ressources twitter.com/dtalents

mode d emploi(s) , source de ressources twitter.com/dtalents mode d emploi(s) twitter.com/dtalents, source de ressources 2 MODES D EMPLOI(S) 1. Sans Dtalents 2. Avec Dtalents Les 4 atouts principaux de Dtalents : Un engagement social total : garantie et paiement

Plus en détail

Artisans, commerçants et professionnels libéraux. L'auto-entrepreneur. Édition 2011

Artisans, commerçants et professionnels libéraux. L'auto-entrepreneur. Édition 2011 Artisans, commerçants et professionnels libéraux L'auto-entrepreneur Édition 2011 2 L auto-entrepreneur 3 Qui peut devenir auto-entrepreneur? Ce dispositif permet à toute personne de créer, avec des formalités

Plus en détail

Demande de Carte de Fidélité (à nous retourner) Veuillez écrire lisiblement et tout en MAJUSCULES (* : mention obligatoire)

Demande de Carte de Fidélité (à nous retourner) Veuillez écrire lisiblement et tout en MAJUSCULES (* : mention obligatoire) Carte N Demande de Carte de Fidélité (à nous retourner) Veuillez écrire lisiblement et tout en MAJUSCULES (* : mention obligatoire) Magasin de Référence choisi* :.... (Où nous tiendrons vos cartes à votre

Plus en détail

a c m s @ 9RV HQYRLV j OD GHPDQGH M K

a c m s @ 9RV HQYRLV j OD GHPDQGH M K @ a c m s Envoyez des messages à partir de n importe quel ordinateur : Envoyez des courriers à la demande en seulement quelques clics, 24h/24 et 7j/7, mais aussi des fax, des e-mails, des SMS! De 1 à 30

Plus en détail

Sommaire détaillé 9 AR

Sommaire détaillé 9 AR Sommaire détaillé 1 CONTRÔLE DU TRAVAIL... 1.001 A - Ouverture d un établissement industriel et commercial... 1.101 1 - Déclaration nominative préalable à l embauche... 1.102 2 - Registre du commerce -

Plus en détail

L indispensable à la croissance de votre entreprise LE VRP MULTICARTE! Petit aujourd hui forcément grand demain CCVRP

L indispensable à la croissance de votre entreprise LE VRP MULTICARTE! Petit aujourd hui forcément grand demain CCVRP CCVRP 7 et 9 rue Frédérick-Lemaître 75971 PARIS CEDEX 20 Téléphone : 01 40 33 77 77 Télécopie : 01 47 97 75 44 Site : www.ccvrp.com Mail : accueil@ccvrp.com Petit aujourd hui forcément grand demain Organisme

Plus en détail

CREATIVE WORK VALORISATION DE LA PI

CREATIVE WORK VALORISATION DE LA PI CREATIVE WORK VALORISATION DE LA PI ORDRE DES EXPERTS-COMPTABLES REGION TOULOUSE MIDI-PYRENEES Julien DUFFAU, Expert-Comptable Les facteurs de croissance et de compétitivité de nos PME se déplacent aujourd

Plus en détail

www.alaniamedia.com/igcc

www.alaniamedia.com/igcc www.alaniamedia.com/igcc Copyright 2010 Alania Media. Tous droits réservés Aujourd hui L écran «Aujourd hui» vous donne un aperçu de votre calendrier, votre programme des visites chez le client, vos rendezvous,

Plus en détail

FONDS REGIONAL DE FORMATION CRMA - PROVENCE ALPES COTE D AZUR

FONDS REGIONAL DE FORMATION CRMA - PROVENCE ALPES COTE D AZUR FONDS REGIONAL DE FORMATION CRMA - PROVENCE ALPES COTE D AZUR REGLES DE PRISE EN CHARGE MISE A JOUR AU 18/03/2013 Page 1 / 14 SOMMAIRE I- BENEFICIAIRES DU FONDS RÉGIONAL DE FORMATION II- MODALITES DE PRISE

Plus en détail

ENTRE LES SOUSSIGNÉS :

ENTRE LES SOUSSIGNÉS : ENTRE LES SOUSSIGNÉS : D une part 1 Le Syndicat de la copropriété de l immeuble sis Représenté par désigné par le vote de la résolution de l Assemblée du 2 et d autre part La Société André DEGUELDRE, Philippe

Plus en détail

EZUS Lyon GUIDE UTILISATEUR

EZUS Lyon GUIDE UTILISATEUR http:/www.ezus-lyon.fr E-mail : ezus@ezus.univ-lyon.fr FILIALE DE VALORISATION DE L UNIVERSITE CLAUDE BERNARD LYON 1 EZUS Lyon GUIDE UTILISATEUR Adresse Postale : EZUS LYON / L ATRIUM / BP 22107 / 69616

Plus en détail

Conditions générales de vente - Billetterie en ligne

Conditions générales de vente - Billetterie en ligne Conditions générales de vente - Billetterie en ligne Les présentes Conditions Générales de Vente (CGV) ont pour objet de définir les droits et obligations des parties dans le cadre de la vente en ligne

Plus en détail

Mise en place de l option pour l abattement de 10 %

Mise en place de l option pour l abattement de 10 % Chap. 04/2 : La rémunération N o 04/2-100 Mise en place de l option pour l abattement de 10 % Vous souhaitez mettre en place l option pour l abattement supplémentaire pour frais professionnels dans votre

Plus en détail

Adhérez et déclarez vos salariés. sur www.cea.urssaf.fr. Mode d emploi

Adhérez et déclarez vos salariés. sur www.cea.urssaf.fr. Mode d emploi Adhérez et déclarez vos salariés sur www.cea.urssaf.fr @ Mode d emploi Sommaire Page d accueil 3 Accès à la demande d adhésion 3 Création adhésion 4 Association employeur 4 Autorisation de prélèvement

Plus en détail

Appel d offres pour l accompagnement du Pôle Fibres Energivie dans la mise à niveau et le déploiement de son infrastructure informatique.

Appel d offres pour l accompagnement du Pôle Fibres Energivie dans la mise à niveau et le déploiement de son infrastructure informatique. Appel d offres pour l accompagnement du Pôle Fibres Energivie dans la mise à niveau et le déploiement de son infrastructure informatique. Cette consultation a pour objectif de recruter un prestataire informatique

Plus en détail

INFORM@TIQUE PROGRAMME PROVISOIRE. Degré 9 (1CO)

INFORM@TIQUE PROGRAMME PROVISOIRE. Degré 9 (1CO) INFORM@TIQUE PROGRAMME PROVISOIRE Degré 9 (1CO) DECS SE, mai 2011 PREAMBULE L ordinateur et les moyens multimédias en général font partie du quotidien des élèves. Ils sont utilisés comme instruments de

Plus en détail

TOGO CELLULAIRE LE GUIDE DU MC+

TOGO CELLULAIRE LE GUIDE DU MC+ TOGO CELLULAIRE LE GUIDE DU MC+ Le marché On peut distinguer trois acteurs : - Togo cellulaire, - les éditeurs de services, - et les utilisateurs finaux c est-à-dire les abonnés au réseau Togo cellulaire.

Plus en détail

DÉPARTEMENT COMMERCIAL & MARKETING COMMUNICATION & MARKETING COMMUNICATION INSTITUTIONNELLE OU D ENTREPRISE COMMUNICATION EXTERNE DÉFINITION MARKETING

DÉPARTEMENT COMMERCIAL & MARKETING COMMUNICATION & MARKETING COMMUNICATION INSTITUTIONNELLE OU D ENTREPRISE COMMUNICATION EXTERNE DÉFINITION MARKETING COMMUNICATION & MARKETING COMMUNICATION INSTITUTIONNELLE OU D ENTREPRISE Ensemble des actions de communication qui visent à promouvoir l image de l entreprise vis-à-vis de ses clients et différents partenaires.

Plus en détail

DEMANDE DE SUBVENTION DE FONCTIONNEMENT Saison 2015-2016

DEMANDE DE SUBVENTION DE FONCTIONNEMENT Saison 2015-2016 VILLE DE SAINT-MAUR-DES-FOSSES Service des Sports DEMANDE DE SUBVENTION DE FONCTIONNEMENT Saison 2015-2016 À retourner 1 exemplaire au service : Hôtel de Ville Place Charles De Gaulle 94107 SAINT-MAUR-DES-FOSSÉS

Plus en détail

Michel Deruère. Conditions générales de vente

Michel Deruère. Conditions générales de vente Conditions générales de vente Article 1 : Champ d application 1.1 Le présent contrat a pour objet de définir les termes et conditions ainsi que les modalités selon lesquelles MICHEL DERUÈRE fournit les

Plus en détail

Bulletin d adhésion Atoll Prévoyance Professions libérales (TNS)

Bulletin d adhésion Atoll Prévoyance Professions libérales (TNS) Bulletin d adhésion Atoll Prévoyance Professions libérales (TNS) Generali Vie, société appartenant au Groupe Generali immatriculé sur le registre italien des groupes d assurances Société Anonyme au capital

Plus en détail

De ces définitions qui précèdent, Quels liens pouvons nous relever entre ces deux notions? La force de vente et la communication

De ces définitions qui précèdent, Quels liens pouvons nous relever entre ces deux notions? La force de vente et la communication De nos jours, la force de vente et la communication apparaissent comme des fers de lance de toute entreprise. En effet leur prise en compte engendre des chiffres d affaires notoires. La force de vente

Plus en détail

FICHE CLIENT : (vous pouvez scanner les photos de vos clients)

FICHE CLIENT : (vous pouvez scanner les photos de vos clients) Page 1 sur 7 Droits d'auteur N 00044246 Tel : 01-61-39-18-12 PRESENTATION : Ce logiciel est en langue française et peut s'adapter à tout pays éditant des "ticket Caisse" en français Pourquoi mettre sur

Plus en détail

GUIDE LA PUB SI JE VEUX!

GUIDE LA PUB SI JE VEUX! GUIDE LA PUB SI JE VEUX! Édition 2011 Sommaire Avant-propos Ce que vous devez savoir Vos droits Comment éviter de recevoir des publicités? La prospection commerciale par courrier électronique, télécopie

Plus en détail

Initiation à la bureautique

Initiation à la bureautique Initiation à la bureautique i 1 17-18-19-20 mars 4 jours Ce stage doit permettre à des débutants de se familiariser avec l outil bureautique, d acquérir des connaissances de base autour de la micro-informatique.

Plus en détail