Dossier d accompagnement

Dimension: px
Commencer à balayer dès la page:

Download "Dossier d accompagnement"

Transcription

1 Du 12 au 23 octobre 2011 Moi Seul Laurent Dupont et Cie ACTA Danse Musique Images 4+ Dossier d accompagnement 1

2 «Il est seul, premier arrivé. Il est seul dans la lumière Mais une ombre déjà, se joue de lui Il désire alors l autre cet intrus- pour se lancer dans un jeu d émotions et d intimités, de conflits et de connivences J y suis, tu hais Mais quand le deux arrive Le trois s impose Préambule au 6 On guette déjà le 9! 1, 3, 6, 9 Un écho des fratries imaginées Trois mots à trouver pour les chanter 6 images pour les évoquer 9 mouvements pour les éprouver 1,3, 6, 9» Le spectacle. «J y suis, tu hais!» Et Moi, et moi, émois c est l histoire d un frère géant et d un nouvel intrus minuscule, celui qui fascine bien qu on le rejette, celui qui force à redéfinir les lignes du quotidien. Les relations d enfance se dévoilent nous plongeant dans l intime des fratries d aujourd hui. Attrait, alliances et dissonances animent la ronde sur fond d orage. Car Moi n est pas seul! Un apprentissage, en soi. La même ritournelle pour tous, à chaque génération recommencée? C est méconnaître la dramaturgie secrète qui gît au cœur de chacun, la part d improvisation nécessaire, les sentiments inattendus Pour rendre toutes les nuances de ce cheminement, trois artistes-performeurs, un danseur, un artiste plasticien et un musicien jouent de toutes les connivences, et de tous les déséquilibres. Les inventions de chacun s attirent et se déprennent afin que s élabore cette création guidée par le metteur en scène Laurent Dupont. Entre danse urbaine, photographies argentiques revisitées par la technique du digital design, et compositions électroacoustiques, une fratrie complice se construit, métaphore lumineuse de l histoire qui se fabrique. Distribution Equipe de création Laurent Dupont conception et mise en scène Agnès Desfosses collaboration artistique et images argentiques et numériques David Liver digital design Mathieu Fiorentini sound designer Patricia Lacoulonche scénographie 3 artistes sur scène Thierry Maboang danse David Liver image Laurent Dupont voix et son 2

3 Notes d intention «Au commencement Agnès Desfosses m a invité à participer à ses «PREMIERES RENCONTRES, Biennale européenne en Val d Oise, Petite enfance, éveil artistique et spectacle vivant» pour me solliciter ensuite pour un regard complice sur ses derniers spectacles : «Mira! le pays des reflets», «ReNaissances». Avec la Ville de Villiers le Bel s est instaurée une relation autour de la programmation de spectacles comme Archipel, Al di LA, Plis/Sons. C est au travers de ces échanges que s est ébauchée une résidence en partenariat avec la Cie ACTA et la Ville. La résidence est un moment de rencontres avec un territoire, ses habitants et ses acteurs, C est un moment privilégié pour interroger le thème de la fratrie - lieu d expérimentation et d apprentissage de la vie - choisi pour la nouvelle création en devenir : «Moi Seul». Elle permet la mise en place d ateliers avec des enfants, des adolescents et des adultes, des propositions autour d enjeux plastiques, liés au mouvement, à la lumière et au son. Nous avons questionné ensemble ces romans d enfance et trouver les premières directions sur la route d une page blanche à écrire. Dans sa phase actuelle, l équipe artistique pose les termes de la recherche d un vocabulaire métaphorique pour évoquer la poétique de ces relations.» Laurent Dupont «Une compagnie de théâtre, c est un instrument de liberté. Liberté de créer, de choisir, de se choisir, pour qu avance le langage théâtral d aujourd hui. Depuis toujours, je réunis des équipes de création en fonction des projets dont je réalise la mise en scène. En 2008, une autre forme de collaboration s invente avec Laurent Dupont. Connaissant son désir d inscrire dans la durée une collaboration artistique sur un territoire donné, je lui ai proposé de réaliser un de ses projets, celui de la Fratrie. Il pourra côtoyer les habitants de notre ville de résidence en amont de la création afin de la nourrir et de l inspirer, réunir son équipe de création et mettre en scène ce nouveau spectacle au sein de la compagnie ACTA. Au même moment, je lui faisais part de ma volonté de consacrer plus de temps à la photographie. Laurent m a donc proposé que la photographie soit un des langages artistiques de son projet. Il m invite alors à faire partie de son équipe de création. Rentrer à l intérieur de l équipe de création sans la diriger Pour une fois simplement me laisser inspirer par l univers d un artiste dont j aime les recherches et les réalisations artistiques, le rapport au public et ce, dès la petite enfance ; être moi-même en recherche dans une écoute profonde, toute absorbée par le langage de l image, afin qu émergent des photographies au plus près des idées de Laurent et de ce que je ressens de sa démarche. Voilà qui illuminera 2008! Depuis longtemps, nos échanges existent pendant la création de nos spectacles respectifs et l écoute mutuelle de nos ressentis et de nos questionnements nous guide dans nos cheminements artistiques. Aller plus loin dans cette démarche s est imposé tout naturellement.» Agnès Desfosses, le 4 janvier 2008 Les composants du spectacle Le corps et l objet Un danseur sera l interprète principal. Ses mouvements seront associés à des matières visuelles et sonores, contrôlées en temps réel, en étroite résonance avec leur évolution dans l espace scénique. 3

4 Notre choix s oriente sur une danse urbaine, porteuse d une dynamique toute particulière dans sa capacité de se dire au travers d un espace restreint. Elle s implique souvent dans des formes ancrées au sol, capable de développer tous les états de corps, de l horizontal à la verticale, sur des appuis minimum. Une danse à l énergie très intériorisée mais aux rebonds les plus inattendus ; une danse où se raconte aussi le quotidien des relations de ces grands frères des quartiers de la périphérie que nous avons partagé au cours de notre résidence. Le corps du danseur aura à disposition, pour tout alter ego, 1, 2 3 petits personnages Des formes élémentaires et symboliques, rappelant les «ribambelles», découpées dans du papier. Elles ont accompagné tous nos ateliers. Elles sont devenues les protagonistes de ces relations fraternelles évoquées, désirées ou déchirées. Entre le corps élancé et ces figurines, un jeu s engage où le géant et le minuscule se déclinent. Un jeu de relations où il sera question du frère grand et du petit intrus, de l avant et de l après Un jeu d échelle, entre le détail et le tout, qui sera repris en écho par les images ou évoqué par les mots : «Si je devenais nuage/je trouverai un nuage/qui serait toi». Le danseur sera, tour à tour, ombre impliquée au lointain ou corps en devenir, plongé dans la matière des images ou en dialogue avec le digital design. Source Agnès Desfosses Compagnie ACTA-Agnès Desfosses Spectacle MOI SEUL Dossier La matière visuelle > Au lointain (au niveau du mur du fond du plateau) de l argentique en rétroprojection Pour évoquer les relations de fratrie depuis des temps très anciens, elle a choisi des paysages élémentaires et archaïques : blancheur de falaise, brillance de la mer, cieux tourmentés : le lieu de la confrontation du vertical et de l horizontal ; des tirages argentiques en noir et blanc ; le clair obscur des contre jours et des sentiments fraternels. La rétroprojection de ces images renforce un effet de profondeur comme autant de fenêtres ouvertes sur l ailleurs et le toujours. > A l avant-scène (au niveau du mur du fond du plateau) de la couleur L argentique fait place à la couleur : sillons horizontaux en ligne de fuite des champs ; immeubles et palissades offrant les mêmes lignes de fuite mais cette fois-ci à la verticale ; trace des cheminements sur l envers de nos pieds : bleu, rose, or. Ces couleurs sont le choix chromatique à l avant-scène. Une nouvelle entrée vers l intime et le quotidien des fratries d aujourd hui, avec son inventaire de tendresses, d interdits ou de secrets > Lointain et avant-scène ancien et nouveau vont se nourrir l un et l autre Le traitement de cette projection est associé à la technique du digital design élaborée par David Liver : le digital design permet grâce à l'utilisation d'un projecteur vidéo et d'un ordinateur, de contrôler en temps réel sur scène, des effets lumineux et graphiques projetés dans un espace donné ; de jouer en interaction avec le danseur sur scène afin de structurer le spectacle par une narration visuelle forte et sensible. David Liver sur scène sera comme un acteur. 4

5 La matière vocale Toute une collection de mots a été recueillie : des mots témoins de ces territoires partagés de sensations étranges, de ces terrains vagues traversés d amour, d alliances et de méfiance. Leur traitement à partir de paramètres liés à l écriture musicale contemporaine du parler/chanter permet d exploiter certains aspects de la polysémie vocale - porteuse de sens et de sons : «N M /aime haine/et N aime/haine aime/aimai Ne» Elle sera enrichie de bribes poétiques empruntées au vocabulaire météorologique pour éclairer l «orage» de ces relations! «C est moi, ou ce n est pas moi/ Ce petit nuage/ Qui regarde tout avec l amitié qu il porte en lui-même». Guillevic-Possibles Futurs. Cette matière vocale en devenir pour évoquer des paysages de l âme sera mise en écho avec la matière visuelle. La matière musicale Des bribes sonores empruntées aux sons des limonaires viendront en contrepoint rehausser les paysages en argentique comme de lointaines ritournelles. D autres brèves séquences, élaborées sur des pianos miniatures, égraineront leurs mélodies lentes ou rapides, soutenues ou suspendues, en respiration ou en contraste avec les mouvements et la parole La composition et le mixage des matériaux sonores et vocaux seront exécutés par une technique électroacoustique élaborée par le «Sound Designer» Mathieu Fiorentini. L écriture scénique et le jeu L espace scénique sera unique et carré, d environ 4m50 de côté. En fond de scène un écran de 2m50 de haut. Un espace scénique blanc pour la projection des matières photographiques et lumineuses. En proscénium, à cour et jardin, 2 artistes - un pour l image, un pour le son - interviendront en temps réel, intimement liés aux jeux du danseur avec ses «petits compagnons». 1, 2, 3 en lien et en écho avec le jeu du pair et de l impair de la Fratrie. Un espace singulier pour évoquer ce lieu singulier - ce paradis perdu de l enfance où d aucun croyait que le bonheur parfait était possible! L écriture scénique est élaborée à partir d un système d improvisations structuré entre ces 3 artistes - performeurs, chacun invité à se mettre à l écoute et en jeu avec les «règles d or» de la fratrie : - l attrait ou le refus du nouveau - l harmonie ou le déséquilibre - le précédent et l après - le présent et l absent Dans cette combinaison du 3 résident les premiers classements, les principes et les modes de jeux mus par le plaisir de la répétition ou de la variation, à l écoute des imprévus pour une dramaturgie de sensations, reflets de ce que ces romans d enfance auront évoqués. Il s agira ensuite de dégager les lignes de force pour un enjeu de composition entre ces images, ces sons et ces situations 5

6 Pistes de réflexions Avant le spectacle Le spectacle ayant lieu en début d année scolaire, cette sortie sera pour certain leur première «expérience de théâtre». Il est donc important de leur expliquer ce qu est ce un théâtre, ce qu on y fait, ce qu on y voit, l attitude que l on doit y adopter et pourquoi. > Transmettre le vocabulaire du théâtre : la scène, la salle, les coulisses, les gradins, les spectateurs, les artistes. > Donner à imaginer : à partir d une photographie du spectacle, faire imaginer aux enfants ce qu ils vont voir. Puis à partir du titre, leur faire imaginer un thème, une histoire. 6

7 7

8 Après le spectacle, pour ouvrir la discussion Le titre «Moi Seul» Pourquoi ce titre? Qui est seul? A quel moment? Quel autre titre pourrions-nous trouver? Les artistes Combien de personnes sont présentes sur scène? Que font-elles? Quel est leur lien? Ont-elles des ressemblances? Des différences? Qui danse? Qui fait le son? Qui créé le visuel? Où sontils au début/à la fin du spectacle? Que représente leur petit bonhomme blanc? Exprimer son avis Donner son ressenti. Dire ce que l on a aimé et pas aimé dans le spectacle. Expliquer pourquoi. Autour de la scénographie Comment était disposé le décor? Que pouvions-nous voir à droite de la scène? A gauche? Devant? Au fond? Où se trouvaient les petits bonhommes au début du spectacle? Ont-ils changé de place durant le spectacle? La scénographie (définition source wikipédia) À partir de ce qui est identifiable par le public, considérant les caractéristiques de la matière, le scénographe est celui qui compose avec des volumes, des objets, des couleurs, des lumières, et des textures. Au théâtre, l intrusion de la scénographie est l élément qui distingue le scénographe du décorateur et fonde sa pratique. La conception d un espace scénique est rendue libre par le fait qu il n ait plus à être une représentation de l existant. Une scénographie ne copie pas une forme du réel, elle a une valeur autant métaphorique que visuelle. Cette métaphore possède parfois ses propres règles, miroir exact ou image inversée dans les cas les plus extrêmes de ce qu'elle illustre, elle peut amener un surplus de sens (redondance ou hyperthéâtralité), en tout cas ouvre les possibilités de réception sensible de la pièce et les multiplie. Le rapport est fort et la frontière très mince entre celui qui dirige les acteurs (le metteur en scène) et celui qui les situe (le scénographe). A faire en classe Arts plastique > Fabriquer une ribambelle Le groupe Vous pouvez fabriquer des ribambelles en classe et les accrocher dans la classe. Chaque petit homme peut représenter un élève de la classe par exemple. 8

9 > Fabriquer des éffigies L individu Vous pouvez faire fabriquer à chaque élève un personnage comme dans le spectacle. Les élèves disposeront des mêmes matériaux de départ (carton blanc par exemple). Ainsi vous obtenez des bonhommes quasis similaires. Puis l élève lui donne un nom à son personnage. Il choisi ensuite une image de paysage dans un magasine, trace le contour de son personnage. L enfant invente ensuite une histoire : Qui est-il? Quel est le lien avec l enfant? Est-ce un frère, une sœur, un cousin, un copain, un inconnu Dans un second temps, ils pourront leur fabriquer un costume et lui dessiner un visage. Le bonhomme devient alors unique. > Fabriquer un arbre généalogique Autour de la famille Vous pouvez faire construire un petit arbre généalogique à chaque enfant en y plaçant les parents et les frères et sœurs. L exercice peut aller plus loin en plaçant les frères et sœurs des parents, puis les cousins/cousines etc Vous pouvez également travailler sur la notion de famille dans le monde. A travers des histoires ou des images, amenez les enfants à comparer le modèle familiale de chez eux avec ceux des enfants du monde entier. > Histoire des arts et arts plastiques La représenattion du corps Les arts plastiques, sous toutes ses formes, sont sources d inspiration pour de nombreux arts et leur relation avec la danse n est pas nouvelle. Qu ils soient qualifiés de contemporain ou d urbain, ces deux arts ont développé une forte interaction. Vous pouvez donc travailler autour des arts plastiques, de la représentation du corps humains dans les tableaux, les sculptures 9

10 Henri Matisse, «La danse» (1909) et «Nu bleu-la danse La chevelure» (1952) «Nana». Sculpture de Niki de Saint Phalle. «Venus in striped stockings» de Ladislav Sutnar Theo van Doesburg, «Dancers» 1916 «L acrobate» de Pablo Picasso,

11 Yves Klein «Anthropométrie de l époque bleue (ANT 82)», 1960 A lire aussi «Les traces à l école maternelle» Emil Nolde, «Kerzentänzerinnen [Danseuses aux bougies]», 1912 Fernand Léger, «Le Cirque» Allez plus loin! Visite de l exposition «Danser sa vie», Centre Pompidou, 23 novembre mars 2012 > Dessiner son environnement urbain Ville et architecture Plusieurs photographies projetées font référence à l univers urbain. Vous pouvez travailler sur l espace de la ville, l architecture. Par exemple, faire dessiner à chaque élève son immeuble ou sa maison. Vous pouvez aussi leur faire dessiner la façade de l école avec les bâtiments qui l entoure, la végétation dans la ville etc. 11

12 Cet angle d approche peut être abordé en lien avec celui de la famille : après avoir observé les différentes formes de familles possibles, vous pouvez travailler sur le cadre de vie, les formes d habitations des enfants du monde. Expression écrite A partir de ses poèmes et des extraits du spectacle, vous pouvez faire écrire aux élèves un petit poème débutant par «moi seul» Eugène Guillevic Laurent Dupont et Agnès Desfosses se sont inspirés du poète Eugène Guillevic. Son écriture est simple et il utilise les mots presque dans leur nudité. «La simplicité du vocabulaire et de la syntaxe m'entraîne, m'invite à entrer. Mais l'indétermination me rebute, exerce contre moi sa force récalcitrante» Eugène Guillevic. Des extraits de poèmes d Eugène Guillevic Les recueils d Eugène Guillevic «Étier», 1979 «Autres», 1980 «Trouées», 1981 «Requis», 1983 Education physique > danse La danse est le mode d expression principal du spectacle avec la musique et l art graphique. Contrairement au théâtre, l expression et l histoire ne passe donc pas par la parole mais surtout par le visuel et l écoute musicale. Vous pouvez faire des petits exercices en classes pour faire découvrir aux enfants la notion d espace, de déplacement. Cela leur permet aussi de prendre conscience de leur corps et de leur agilité. Vous pouvez travailler sur la coordination des mouvements, le rapport à l autre par le rapport au corps. > Le chef d orchestre Les élèves sont en cercle. Un des enfants est désigné comme le chef d orchestre, il fait différents gestes que les autres doivent reproduire. Celui qui fait le chef d orchestre change au bout de quelques minutes. Au fur et à mesure du jeu, vous pouvez inclure des contraintes comme être assis, debout, ne pas refaire les mêmes gestes que celui d avant, utiliser uniquement les mains, les pieds etc. > Le miroir Deux participants se font face. A commence par faire des gestes simples, (il lève le bras droit etc.) B doit reproduire le même geste, à la bonne vitesse... Au début, les gestes sont simples et font appel à des segments du corps, mais par la suite on peut enchaîner avec plusieurs autres parties. Pour plus idées! «Jeux de préparation à la mise en espace» Mathématiques > la numération En jouant sur le chiffre trois, ce spectacle peut être une introduction à la numération. Suivant le niveau de la classe, vous pouvez travailler à partir des comptines suivantes. Une fois, c'est toi Une fois, c'est toi 12

13 Deux fois, c'est moi Trois fois nous y voilà. Dîner Un nez, deux nez, trois nez, quatre nez, cinq nez, six nez, sept nez, huit nez, neuf nez, dîner! Un, deux, trois 1, 2, 3, Le chat n est pas là 1, 2, 3 Sautez dans mes bras! J'ai trouvé un œuf 1, 2, 3, 4, 5, 6, 7, 8, 9 J'ai trouvé un œuf La poule 1, 2, 3 4, 5, 6 7, 8, 9 Moi je compte jusqu'à neuf Avant de pondre mon œuf. 1, 2, 3 4, 5, 6 Si je compte jusqu'à six, Mon œuf est en pain d épice 1, 2, 3 A la une...(1) A la une je surprends la lune. A la deux, je la coupe en deux. A la trois, je la donne aux oies. A la quatre, on veut me combattre. A la cinq, je rencontre un prince. A la six, j aime une écrevisse. A la sept, j attrape une comète. A la huit, on me déshérite. A la neuf, mes souliers sont neufs. A la dix, j ai du bénéfice. Sous la queue d'un bœuf 1, 2, 3, je sais compter, Même avec mes doigts de pied. Si je prends aussi mes mains, Je compterai jusqu'à 20! 1, 2, 3, Si je compte jusqu'à trois, Mon œuf est en chocolat. Kourou Tu cours où? A Kourou, Dans le nord de la Guyane Pour voir la fusée Ariane. Elle décolle aujourd hui, 5, 4, 3, 2, 1, partie! A la une...(2) A la une, il perd une prune A la deux, il perd deux œufs A la trois, il perd trois noix A la quatre, il perd quatre tomates A la cinq, il perd cinq petits pains A la six, il perd six saucisses A la sept, il a tout semé A la huit, a-t-il tout ramassé? Ressource Internet «Projets à partir de comptine à compter» 13

14 Sitographie et bibliographie Le site de la compagnie Le site du spectacle Et aussi, ressources consultées pour la réalisation de ce dossier : dossier pédagogique de «Moi Seul» réalisé par L Equinoxe La famille > Editions l Ecole des loisirs «1, 2, 3 petits chats qui savaient compter jusqu'à 3» Texte et illustrations : Michel Van Zeveren Il était une fois une maman qui avait 1, 2, 3 petits chats qui savaient compter jusqu à trois. Avant d aller ce coucher ils prenaient leur bain dans 1, 2, 3 petites bassines. Une pour chacun. «Maman, Maman, il manque un petit canard! Il manque un seau! Il manque un ballon!» Une première initiation aux chiffres. «Trois œufs» Texte et illustrations : Eric Battut Trois œufs dans le nid, un noir, un blanc et un tacheté. Cui cui! Un petit oiseau blanc sort de son œuf. Cui cui! Un petit oiseau noir sort du sien, et tous deux regardent l'œuf tacheté au milieu de leur nid. "Allez, oust! Hors d'ici!" s'exclament-ils. Mais ont-ils raison de se débarrasser de ce troisième œuf? «Sœurs et frères» Texte et illustrations : Claude Ponti Ce nouvel opus de Monsieur Ponti est un manuel bien utile, à l usage de celles et sont qui n ont pas la chance d être nés enfants uniques, et qui doivent donc composer, pour un temps certain, avec un / des frère (s) et sœur (s). Pour l occasion, ce grand spécialiste des relations humaines invente un néologisme bienvenu : la sorofrèrerie, c est-à-dire le groupe familial formé par les frères et les sœurs. Ponti part d un premier constat : «la sorofrèrerie, c est le vol!» C est bien connu que, dès son arrivée, le nouveau frère ou la nouvelle sœur, vole l amour des parents, détourne leur attention, envahit même la chambre du premier-né. Et puis ce bébé, intrus, bavamorve, ronfle, bouffe, pue, braille, sans que l on n y puisse rien. Notre auteur 14

15 perfectionniste se livre ensuite à une étude très fine et très pointue des différentes espèces de frères et sœurs. > Flammarion «Je veux une petite sœur» Texte : Geneviève Noël / Collection : Album Mélanie va avoir un petit frère. Elle n'est pas contente du tout : elle préfèrerait une petite sœur! Inquiète, elle se demande si ce futur frère ne va pas lui donner des coups de pattes. Mais lorsque Alexis arrive, Mélanie est bien rassurée de le voir si petit ; elle met sa belle robe de princesse, va voir le bébé, et lui propose de devenir son serviteur. Et Alexis gazouille Finalement, un petit frère, ce n'est pas si mal «Le seul roi c est moi!» Texte : René Gouichoux / Illustrations : Laurent Richard / collection Castor Benjamin La vie est belle pour le petit roi quand, seul dans la famille, tout le monde lui fait des honneurs. Mais quand l'enfant-roi voit revenir une petite reine à la maison, tous ces honneurs perdent de leur éclat. Le seul moyen pour lui de retrouver ses grâces est alors d'aller voler la couronne de la petite reine Pour un thème fortement exploité, on appréciera le langage à la fois simple et efficace. > Gautier Languereau «Bobo est fier d être un grand frère» Texte : Paloma Wensell / Illustrations : Ulises Wensell Bobo l'éléphanteau vient d'avoir un petit frère, mais quelle déception! Il est si petit et maladroit que Bobo ne peut même pas jouer avec lui. Il préfère l'ignorer et faire des bêtises avec son nouvel ami Kiki, un ouistiti. Bobo finira par comprendre que l'intérêt d'avoir un petit frère, c'est que l'on a tout à lui apprendre et que l'on ne s'ennuie plus jamais. Le thème de l'arrivé d'un petit frère est traité de façon très classique, dans une histoire qui fait la part belle aux bons sentiments. Et aussi Dans de nombreux contes, nous pouvons voir les relations frères et sœurs, qu elles soient solidaires ou conflictuelles, notamment chez les contes des frères Grimm (Le Petit Poucet, Les sept corbeaux, le Chat Botté ) La danse «La danse pour tous les enfants à l école» Auteur : Marie-France Bonnard / éd Broché La danse est propice au développement de compétences spécifiques et transversales, à l'école maternelle comme à l'école élémentaire. Elle contribue à l'épanouissement physique et sensible de chaque enfant : orientation spatiale, rapport à soi et aux autres, sensibilité au monde sonore environnant, créativité... Cet ouvrage s'adresse aux enseignants des cycles 1, 2 et 3 et propose des activités accessibles à tous les enfants, y compris les moins agiles en motricité. Les 34 séances sont regroupées en trois parties, chacune suivant une progression : Les échauffements, véritable introduction à tout atelier de danse, développent les capacités à mobiliser le corps et s'appuient sur les étirements, les massages, le travail d'écoute... «La danse» Ed. L imagerie Milan À travers 4 grandes parties intitulées «Découvrir la danse», «La danse classique», «Les métiers de la danse» et «Les autres danses», l enfant part de ce qui lui est proche et qu il connaît (les parties du corps, l éveil à la motricité à l école, la danse et la musique à la télé) pour découvrir les mots de la danse et apprendre : comment se déroulent un cours de danse et 15

16 un spectacle, ce qu est l échauffement, les règles et les positions du corps en danse classique, les costumes, les danses au temps de Louis XIV, comment on devient danseuse, les métiers autour de la danse, les ballets, les danses modernes, ce qu est une comédie musicale, comment on danse dans d autres pays, et comment est filmée la danse à la télévision. 16

Présentation du programme de danse Questions-réponses

Présentation du programme de danse Questions-réponses Présentation du programme de danse Questions-réponses Description du programme Le DEC préuniversitaire en Danse du Cégep de Rimouski offre une formation collégiale préparatoire à la poursuite d études

Plus en détail

ATELIER EN ARTS PLASTIQUES

ATELIER EN ARTS PLASTIQUES ACTUALITES Ateliers de sensibilisation artistique à partir de l œuvre de V. Vasarely, encadré par une médiatrice culturelle et une historienne de l art. du 6 au 8 avril 2010 de 14hà16h Public: enfants

Plus en détail

RENCONTRES DEPARTEMENTALES

RENCONTRES DEPARTEMENTALES RENCONTRES DEPARTEMENTALES 2014/2015 DANSE A EPINAY 20 classes Document à l attention des enseignants Jeudi 02 avril 2015 En ligne sur le site de la DSDEN du 93, dans la rubrique EPS : Livrets de compétences

Plus en détail

Je veux apprendre! Chansons pour les Droits de l enfant. Texte de la comédie musicale. Fabien Bouvier & les petits Serruriers Magiques

Je veux apprendre! Chansons pour les Droits de l enfant. Texte de la comédie musicale. Fabien Bouvier & les petits Serruriers Magiques Je veux apprendre! Chansons pour les Droits de l enfant Texte de la comédie musicale Fabien Bouvier & les petits Serruriers Magiques Les Serruriers Magiques 2013 2 Sommaire Intentions, adaptations, Droits

Plus en détail

Danseur / Danseuse. Les métiers du spectacle vivant

Danseur / Danseuse. Les métiers du spectacle vivant Les métiers du spectacle vivant Filière : artistique Domaine : art chorégraphique Appellations voisines : artiste chorégraphique Autres métiers du domaine : chorégraphe, maître de ballet, notateur Danseur

Plus en détail

Pony Production. mise en scène : Stéphanie Marino. Texte et Interprètation : Nicolas Devort. création graphique : Olivier Dentier - od-phi.

Pony Production. mise en scène : Stéphanie Marino. Texte et Interprètation : Nicolas Devort. création graphique : Olivier Dentier - od-phi. création graphique : Olivier Dentier - od-phi.com et Pony Production mise en scène : Stéphanie Marino Texte et Interprètation : Nicolas Devort Résumé Colin fait sa rentrée dans un nouveau collège. Pas

Plus en détail

THÉÂTRE - CINÉMA DANSE - MUSIQUE - CHANT COACHING PERSONNALISÉ ATELIERS ARTISTIQUES ENFANTS - ADOS - ADULTES

THÉÂTRE - CINÉMA DANSE - MUSIQUE - CHANT COACHING PERSONNALISÉ ATELIERS ARTISTIQUES ENFANTS - ADOS - ADULTES ATELIERS ARTISTIQUES NEUILLY SUR SEINE THÉÂTRE - CINÉMA DANSE - MUSIQUE - CHANT COACHING PERSONNALISÉ ENFANTS - ADOS - ADULTES Johanna Cohen 06 61 41 13 03 coursanna@hotmail.fr wwww.coursanna.fr LE COURS

Plus en détail

Théâtre - Production théâtrale Description de cours

Théâtre - Production théâtrale Description de cours Théâtre - Production théâtrale Description de cours SESSION 1 (TRONC COMMUN) Histoire de l'architecture L objectif du cours est de cerner les principaux styles de l histoire de l architecture. Le contenu

Plus en détail

Pourquoi? Caroline Baillat CPC EPS Céret / Elisabeth Maroselli CPC EPS P3 Page 1

Pourquoi? Caroline Baillat CPC EPS Céret / Elisabeth Maroselli CPC EPS P3 Page 1 Pourquoi? Pour enrichir l'imaginaire et la créativité C'est le moyen privilégié pour que l'enfant ne reste pas au niveau d'images mentales stéréotypées mais aille vers d'autres modes originaux de représentation.

Plus en détail

Voix parlée, voix lyrique. Vocabulaire

Voix parlée, voix lyrique. Vocabulaire Mythes et musique. Quelques éléments de compréhension Cette séquence intervient en fin d année scolaire et permet une transversalité avec les cours d histoire et de français. Elle revient sur deux mythes

Plus en détail

Traduction des leçons de SignWriting en français Leçons en SignWriting 2002...lire et écrire les mouvements des langues des signes

Traduction des leçons de SignWriting en français Leçons en SignWriting 2002...lire et écrire les mouvements des langues des signes Traduction des leçons de SignWriting en français Leçons en SignWriting 2002...lire et écrire les mouvements des langues des signes Les langues des signes sont des langues écrites par Valerie Sutton 1 Leçons

Plus en détail

Lundi Mardi Mercredi Jeudi Vendredi Présentation de l horaire et calendrier (activité orale) Présentation de l horaire et calendrier (activité orale)

Lundi Mardi Mercredi Jeudi Vendredi Présentation de l horaire et calendrier (activité orale) Présentation de l horaire et calendrier (activité orale) 8h45-9h00 Lundi Mardi Mercredi Jeudi Vendredi Présentation de l horaire et calendrier (activité orale) Présentation de l horaire et calendrier (activité orale) Présentation de l horaire et calendrier (activité

Plus en détail

Rencontre avec un singe remarquable

Rencontre avec un singe remarquable Rencontre avec un singe remarquable Ce spectacle, inspiré du Kathakali, est une invitation au voyage, à la découverte d une culture aux multiples couleurs pour un récit plein de rêve et de magie Spectacle

Plus en détail

Rencontres au Castelnau ou.. quand les auteurs s en vont au champ. Sandrine Trochet. Enseignante Castelnau Barbarens.

Rencontres au Castelnau ou.. quand les auteurs s en vont au champ. Sandrine Trochet. Enseignante Castelnau Barbarens. Rencontres au Castelnau ou.. quand les auteurs s en vont au champ Sandrine Trochet. Enseignante Castelnau Barbarens. 1,Un constat : Il existe de fortes inégalités entre les écoles quant à l accès à la

Plus en détail

Référentiel d'activités professionnelles et référentiel de certification Diplôme d'état de professeur de musique

Référentiel d'activités professionnelles et référentiel de certification Diplôme d'état de professeur de musique Référentiel d'activités professionnelles et référentiel de certification Diplôme d'état de professeur de musique I Contexte du métier 1. Définition Les professeurs de musique diplômés d'état sont chargés

Plus en détail

CorVest Mise en scène : Tayeb Hassini et Gilles Richard www.lezartikal.com

CorVest Mise en scène : Tayeb Hassini et Gilles Richard www.lezartikal.com présente CorVest Mise en scène : Tayeb Hassini et Gilles Richard www.lezartikal.com Le spectacle CorVest est un personnage nature. Plein de bonne volonté, il doit tout gérer, seul, et tente de s en accommoder.

Plus en détail

L association Artd école

L association Artd école L association Artd école Une association loi 1901, créée dans les années 1980, pour promouvoir les disciplines artistiques dans et autour de l école. A l origine, elle a proposé de nombreuses animations

Plus en détail

Livret du jeune spectateur

Livret du jeune spectateur Page1 Livret du jeune spectateur NOM : PRENOM : CLASSE : ETABLISSEMENT : PROFESSEUR DATE DE L'OPERA / DU CONCERT : LIEU DE L'OPERA / DU CONCERT : Page2 AVANT D'ALLER AU CONCERT / A L'OPERA : SE PREPARER

Plus en détail

NOM : Prénom : Date de naissance : Ecole : CM2 Palier 2

NOM : Prénom : Date de naissance : Ecole : CM2 Palier 2 NOM : Prénom : Date de naissance : Ecole : CM2 Palier 2 Résultats aux évaluations nationales CM2 Annexe 1 Résultats de l élève Compétence validée Lire / Ecrire / Vocabulaire / Grammaire / Orthographe /

Plus en détail

TEMPS PÉRISCOLAIRES (TAP) SEPTEMBRE 2014 JUILLET 2015

TEMPS PÉRISCOLAIRES (TAP) SEPTEMBRE 2014 JUILLET 2015 TEMPS PÉRISCOLAIRES (TAP) SEPTEMBRE 2014 JUILLET 2015 Objectifs pédagogiques du PEDT Mettre l enfant au cœur du projet et favoriser son développement - Accorder une priorité au besoin de jouer, avec les

Plus en détail

LIVRET DU CANDIDAT LES DEUX OPTIONS FACULTATIVES DANSE AU BACCALAURÉAT

LIVRET DU CANDIDAT LES DEUX OPTIONS FACULTATIVES DANSE AU BACCALAURÉAT LIVRET DU CANDIDAT LES DEUX OPTIONS FACULTATIVES DANSE AU BACCALAURÉAT EPS / DANSE ART / DANSE Elèves du lycée Bréquigny à Rennes, Avril 2014 1 Les deux options facultatives danse au BAC Ce livret a été

Plus en détail

Fiche de synthèse sur la PNL (Programmation Neurolinguistique)

Fiche de synthèse sur la PNL (Programmation Neurolinguistique) 1 Fiche de synthèse sur la PNL (Programmation Neurolinguistique) La programmation neurolinguistique (PNL) fournit des outils de développement personnel et d amélioration de l efficacité relationnelle dans

Plus en détail

«Toi et moi, on est différent!» Estime de soi au préscolaire

«Toi et moi, on est différent!» Estime de soi au préscolaire Service d animation spirituelle et d engagement communautaire au primaire «Toi et moi, on est différent!» Estime de soi au préscolaire Séquence de 5 rencontres en classe Estime de soi au préscolaire 1

Plus en détail

École : Maternelle. Livret de suivi de l élève. Nom : Prénom : Date de naissance : Année d entrée à l école maternelle :

École : Maternelle. Livret de suivi de l élève. Nom : Prénom : Date de naissance : Année d entrée à l école maternelle : École : Maternelle Livret de suivi de l élève Nom : Prénom : Date de naissance : Année d entrée à l école maternelle : Livret de suivi de l élève à l école maternelle Chaque compétence est évaluée selon

Plus en détail

LIRE POUR EXPRIMER. PAGE 1... Toboggan n 402

LIRE POUR EXPRIMER. PAGE 1... Toboggan n 402 RUBRIQUE TobDOC : Bienvenue à Versailles! (P. 8 à 13) DOMAINES D ACTIVITÉ Lecture Découverte du monde : structuration du temps Langue orale Compréhension Vocabulaire Pratiques artistiques et histoire des

Plus en détail

COMPAGNIE IRENE K. Spectacle de danse de 40 minutes adapté pour les enfants de 7 à 11 ans Sélection 2011 aux Rencontres Théâtre Jeune Public de Huy

COMPAGNIE IRENE K. Spectacle de danse de 40 minutes adapté pour les enfants de 7 à 11 ans Sélection 2011 aux Rencontres Théâtre Jeune Public de Huy XTRA LARGE Junior! COMPAGNIE IRENE K. Spectacle de danse de 40 minutes adapté pour les enfants de 7 à 11 ans Sélection 2011 aux Rencontres Théâtre Jeune Public de Huy 27 ancienne Route de Malmedy - 4700

Plus en détail

Contenu du projet à définir entre intervenant et enseignant. Contenu du projet à définir entre intervenant et enseignant.

Contenu du projet à définir entre intervenant et enseignant. Contenu du projet à définir entre intervenant et enseignant. PARCOURS CULTUREL VILLE DE ST-JULIEN-EN-GENEVOIS Année scolaire 204/5 Dispositif : Ateliers de découverte et de pratique artistique Structures ressources : Service Culturel/MJC inscription par le biais

Plus en détail

La danse contemporaine à la maternelle

La danse contemporaine à la maternelle La danse contemporaine à la maternelle «Quand une image présente ne nous fait pas penser à des milliers d images absentes, il n y a pas d imagination» G.Bachelard Danse et Arts visuels-a partir de Matisse-Ecole

Plus en détail

DO SSI ER PED A GO GIQ UE

DO SSI ER PED A GO GIQ UE DO SSI ER PED A GO GIQ UE Sophie Talabot / Gérard Bonnaud Théâtre de la Cheminée Lire Lire Chateauneuf de Gadagne Salle l Arbousière Lundi 14 Mai 14h30 scolaire Lundi 14 Mai 19h00 Tout public Cavaillon

Plus en détail

L Annonciation Dialogue pastoral Auteure Ghislaine Rigolt Beaudoin

L Annonciation Dialogue pastoral Auteure Ghislaine Rigolt Beaudoin Catéchèse 1 Apprendre que Dieu parle au fond de notre cœur Découvrir le récit de l Annonciation 1 Accueil et chant Encore un peu de temps de Christiane Gaud et Jean Humenry Activité de bricolage «Comment

Plus en détail

L AVANT SEINE POUR VOS ÉVÉNEMENTS

L AVANT SEINE POUR VOS ÉVÉNEMENTS GUIDE ENTREPRISES 1 L AVANT SEINE POUR VOS ÉVÉNEMENTS POUR VOTRE ENTREPRISE, L AVANT SEINE EST UN LIEU... CENTRAL Un espace au coeur des Hauts-de-Seine, dans le centre-ville de Colombes : à 12 min en train

Plus en détail

SOMMAIRE. PS 1 : Nos activités en petite section 1... 3. PS 2 : La classe de petite section 2 à la ferme... 5. MS 1 : L odorat en M.S. 1...

SOMMAIRE. PS 1 : Nos activités en petite section 1... 3. PS 2 : La classe de petite section 2 à la ferme... 5. MS 1 : L odorat en M.S. 1... SOMMAIRE PS 1 : Nos activités en petite section 1... 3 PS 2 : La classe de petite section 2 à la ferme... 5 MS 1 : L odorat en M.S. 1... 7 MS 2 : La semaine des 5 sens en Moyenne Section... 8 MS 3 : La

Plus en détail

Thématique : Arts, ruptures et continuités

Thématique : Arts, ruptures et continuités Thématique : Arts, ruptures et continuités Sujet : En t appuyant sur l analyse et la mise en relation des œuvres ci-dessous, tu devras, dans ton exposé oral, répondre à la problématique suivante : Pourquoi

Plus en détail

Tux Paint. 1. Informations générales sur le logiciel. Auteur : Bill Kendrick et l équipe de développement de New Breed Software

Tux Paint. 1. Informations générales sur le logiciel. Auteur : Bill Kendrick et l équipe de développement de New Breed Software 1. Informations générales sur le logiciel Auteur : Bill Kendrick et l équipe de développement de New Breed Software Version : 0.9.13 Licence : GPL Date de parution : octobre 2004 Environnement requis :

Plus en détail

une pièce d Alain Julien Rudefoucauld mise en scène : Mathieu Béguier interprétée par Julie Allainmat

une pièce d Alain Julien Rudefoucauld mise en scène : Mathieu Béguier interprétée par Julie Allainmat une pièce d Alain Julien Rudefoucauld mise en scène : Mathieu Béguier interprétée par Julie Allainmat La Compagnie des PasPerdus Compagnie de théâtre professionnelle consacrée aux auteurs vivants et/ou

Plus en détail

Prénom : J explore l orientation et l organisation spatiale. Date de retour :

Prénom : J explore l orientation et l organisation spatiale. Date de retour : Prénom : J explore l orientation et l organisation spatiale Date de retour : Message aux parents Les fascicules «Mes défis au préscolaire» suggèrent des activités à réaliser avec votre enfant. Le choix

Plus en détail

DOMAINE DE LA MATHÉMATIQUE, DE LA SCIENCE ET DE LA TECHNOLOGIE

DOMAINE DE LA MATHÉMATIQUE, DE LA SCIENCE ET DE LA TECHNOLOGIE ÉCOLE SECONDAIRE DE MIRABEL GUIDE DE CHOIX DE COURS 2015-2016 Quatrième secondaire CHOIX D OPTIONS DOMAINE DE LA MATHÉMATIQUE, DE LA SCIENCE ET DE LA TECHNOLOGIE SÉQUENCE CULTURE, SOCIÉTÉ ET TECHNIQUE

Plus en détail

Livret-jeu à partir de 11 ans

Livret-jeu à partir de 11 ans Livret-jeu à partir de 11 ans Cliché Liberté Beau Surprise En plein air Famille Mignon Voyage Tendresse Rêverie Poésie Posé Amateur Studio Sauvage Quotidien Bonheur Spontané Professionnel Sage Méchant

Plus en détail

Historique de la compagnie

Historique de la compagnie Historique de la compagnie Benjamin Lissardy, Maryka Hassi et Maureen Brown se sont réunis en 2008 autour d un projet commun l Ubicoptilux apportant chacun leurs savoir-faire spécifiques en mise en scène,

Plus en détail

VISITE DE L EXPOSITION AU THÉÂTRE DE PRIVAS :

VISITE DE L EXPOSITION AU THÉÂTRE DE PRIVAS : VISITE DE L EXPOSITION AU THÉÂTRE DE PRIVAS : Tania Mouraud : Glamour-ing, 2000 C est un film vidéo qui montre un acteur de théâtre qui se maquille avant d aller sur scène. Ça se passe en Inde. L acteur

Plus en détail

Attestation de maîtrise des connaissances et compétences au cours moyen deuxième année

Attestation de maîtrise des connaissances et compétences au cours moyen deuxième année Attestation de maîtrise des connaissances et compétences au cours moyen deuxième année PALIER 2 CM2 La maîtrise de la langue française DIRE S'exprimer à l'oral comme à l'écrit dans un vocabulaire approprié

Plus en détail

5 semaines pour apprendre à bien jouer un morceau de piano

5 semaines pour apprendre à bien jouer un morceau de piano 5 semaines pour apprendre à bien jouer un morceau de piano Ce guide peut être librement imprimé et redistribué gratuitement. Vous pouvez pouvez l'offrir ou le faire suivre à vos amis musiciens. En revanche,

Plus en détail

L enfant sensible. Un enfant trop sensible vit des sentiments d impuissance et. d échec. La pire attitude que son parent peut adopter avec lui est

L enfant sensible. Un enfant trop sensible vit des sentiments d impuissance et. d échec. La pire attitude que son parent peut adopter avec lui est L enfant sensible Qu est-ce que la sensibilité? Un enfant trop sensible vit des sentiments d impuissance et d échec. La pire attitude que son parent peut adopter avec lui est de le surprotéger car il se

Plus en détail

Damien Castelain. Président de la Métropole Européenne de Lille

Damien Castelain. Président de la Métropole Européenne de Lille P R O G R A M M E Un musée qui dialogue avec des bibliothèques et des médiathèques. Des visiteurs qui deviennent lecteurs Les 27 et 28 juin 2015, venez découvrir au LaM une nouvelle façon d explorer les

Plus en détail

ACTIVITE SUPPORT : la danse

ACTIVITE SUPPORT : la danse Compétence spécifique de l activité : être capable de : - exprimer corporellement des images, des personnages, des sentiments, des états - communiquer aux autres des sentiments ou des émotions - s exprimer

Plus en détail

Ariane Moffatt : Je veux tout

Ariane Moffatt : Je veux tout Ariane Moffatt : Je veux tout Paroles et musique : Ariane Moffatt Sony Music France Thèmes La relation amoureuse, les enfants gâtés. Objectifs Objectifs communicatifs : Exprimer un sentiment. Exprimer

Plus en détail

- LA COHÉSION EN CHANSON -

- LA COHÉSION EN CHANSON - F i c h e 0 4 0 1 - LA COHÉSION EN CHANSON - Exigeant et toujours passionnant, ce travail réunira tout les participants autour d une même difficulté : la découverte de la vocalité. Dans un premier temps,

Plus en détail

Les musiciens : Frédérique REZZE Clarinette. Véronique SOUBRE-LANABERE Violon et chant. Pascale PAULY Accordéon, piano et chant

Les musiciens : Frédérique REZZE Clarinette. Véronique SOUBRE-LANABERE Violon et chant. Pascale PAULY Accordéon, piano et chant Les musiciens : Frédérique REZZE Clarinette Véronique SOUBRE-LANABERE Violon et chant Pascale PAULY Accordéon, piano et chant Bruno PAULY Guitare et piano Spectacle «traces» Myspace yiddishka.htm Création

Plus en détail

psychologique Quels enfants entrent dans le système scolaire européen?

psychologique Quels enfants entrent dans le système scolaire européen? L'environnement social et psychologique THIERRY QUERE Quels enfants entrent dans le système scolaire européen? Un enfant à l'école européenne est souvent un enfant qui vit à l'étranger, dans un autre pays

Plus en détail

le livret de Bébé nageur avec la complicité de bébé.

le livret de Bébé nageur avec la complicité de bébé. L association plaisirs de l eau vous présente le livret de Bébé nageur avec la complicité de bébé. http://plaisir-de-leau.wifeo.com 27/09/14 Plaisirs de l eau livret bébé nageur 1 BIENVENUE à l association

Plus en détail

4.3 L exploitation d un document vidéo. Outils pour la classe.

4.3 L exploitation d un document vidéo. Outils pour la classe. 4.3 L exploitation d un document vidéo. Outils pour la classe. Utiliser un document vidéo en classe de langue ce n est pas regarder ensemble la télévision mais le visionner en organisant sa découverte

Plus en détail

Bureau D Accueil des Artistes et Professionnels Etrangers (BAAPE)

Bureau D Accueil des Artistes et Professionnels Etrangers (BAAPE) Bureau D Accueil des Artistes et Professionnels Etrangers (BAAPE) Février 2008 SOMMAIRE Communiqué de presse de synthèse... 3 1. Le Bureau d accueil des Artistes et Professionnels Etrangers (BAAPE)........

Plus en détail

NOUVEAUTÉS JEUNESSE. Juin Juillet Août 2015

NOUVEAUTÉS JEUNESSE. Juin Juillet Août 2015 NOUVEAUTÉS JEUNESSE Juin Juillet Août 2015 Contacts : Responsable des relations presse : Thérèse Leridon 01 44 39 43 92 tleridon@larousse.fr Attachée de presse Jeunesse : Maryline Crocq 01 44 39 44 41

Plus en détail

Ministère des Affaires étrangères et européennes Direction de la politique culturelle et du français Regards VII

Ministère des Affaires étrangères et européennes Direction de la politique culturelle et du français Regards VII Ministère des Affaires étrangères et européennes Direction de la politique culturelle et du français Regards VII 1. La fête de la musique Réalisation Thomas Sorin, CAVILAM Rédaction Murielle Bidault, CAVILAM

Plus en détail

Je découvre le diagramme de Venn

Je découvre le diagramme de Venn Activité 8 Je découvre le diagramme de Venn Au cours de cette activité, l élève découvre le diagramme de Venn et se familiarise avec lui. Pistes d observation L élève : reconnaît les éléments du diagramme

Plus en détail

Expérimentation «Tablettes Tactiles en maternelle» (Octobre 2013 - Février 2014) Ecole maternelle Les Alouettes, Champhol

Expérimentation «Tablettes Tactiles en maternelle» (Octobre 2013 - Février 2014) Ecole maternelle Les Alouettes, Champhol Expérimentation «Tablettes Tactiles en maternelle» (Octobre 2013 - Février 2014) Ecole maternelle Les Alouettes, Champhol Dans le cadre du plan DUNE, l école a reçu, pour une période de 5 mois, 6 tablettes

Plus en détail

Centre de la petite enfance Le Petit Réseau inc. PROGRAMME D ACTIVITÉS 4 ans à 5 ans

Centre de la petite enfance Le Petit Réseau inc. PROGRAMME D ACTIVITÉS 4 ans à 5 ans Centre de la petite enfance Le Petit Réseau inc. PROGRAMME D ACTIVITÉS 4 ans à 5 ans Juin 2010 TABLE DES MATIÈRES 1. CARACTÉRISTIQUES GÉNÉRALES 4 2. OBJECTIFS DE DÉVELOPPEMENT ENFANTS DE 4 ANS À 5 ANS

Plus en détail

Ouvrages de références et objectifs

Ouvrages de références et objectifs Valise pédagogique Ouvrages de références et objectifs MESSAGE IMPORTANT: Prendre le temps de bien lire les histoires et d explorer la valise, ses activités et ce guide. Ouvrages de références Activités

Plus en détail

Organiser l espace dans une classe de maternelle : Quelques idées. I - Les textes officiels : II - Les coins jeux : III - L enfant et le jeu :

Organiser l espace dans une classe de maternelle : Quelques idées. I - Les textes officiels : II - Les coins jeux : III - L enfant et le jeu : Organiser l espace dans une classe de maternelle : I - Les textes officiels : Quelques idées «L aménagement des salles de classe doit offrir de multiples occasions d expériences sensorielles et motrices.

Plus en détail

Pour toutes questions, vous pouvez envoyer un mail à corinne.cuvinot-peyre@ac-aix-marseille.fr

Pour toutes questions, vous pouvez envoyer un mail à corinne.cuvinot-peyre@ac-aix-marseille.fr Pour toutes questions, vous pouvez envoyer un mail à corinne.cuvinot-peyre@ac-aix-marseille.fr Répartition des enseignements art danse dans l académie Ci-dessous la liste des établissements proposant l

Plus en détail

«L Homme est un animal mobile»

«L Homme est un animal mobile» présente : «L Homme est un animal mobile» - création 2015 - www.lamenagerie.com Durant trois jours et trois nuits, sur une place et dans les rues adjacentes, des hommes en noirs, peintres, affichistes,

Plus en détail

Art et handicap. Atelier de pratique artistique. Thème : l expression corporelle / la danse

Art et handicap. Atelier de pratique artistique. Thème : l expression corporelle / la danse Art et handicap Atelier de pratique artistique Thème : l expression corporelle / la danse Action handicap 1 L ECLA son projet, sa démarche L Espace Clodoaldien de Loisirs et d Animation (ECLA) est une

Plus en détail

Expérimentation Pédagogique

Expérimentation Pédagogique Expérimentation Pédagogique L'UTILISATION DE TABLETTES EN RÉSOLUTION DE PROBLÈMES POUR DÉVELOPPER LE PLAISIR DE CHERCHER Circonscription de Lunéville Ecole primaire d'hériménil Expérimentation tablette

Plus en détail

NON MAIS T AS VU MA TÊTE!

NON MAIS T AS VU MA TÊTE! La compagnie Lucamoros présente NON MAIS T AS VU MA TÊTE! et autres images (portrait volé, face à face) Spectacle sans paroles et en 3 tableaux pour un peintre-clown et sa toile Compagnie Lucamoros 1 Premier

Plus en détail

LIVRET DE VISITE. Autoportraits du musée d. musée des beaux-arts. place Stanislas

LIVRET DE VISITE. Autoportraits du musée d. musée des beaux-arts. place Stanislas LIVRET DE VISITE musée des beaux-arts de Nancy place Stanislas Autoportraits du musée d Orsay L exposition Au fil du temps Bienvenue au Musée des Beaux-Arts de Nancy! Les tableaux que tu vois ici viennent

Plus en détail

Médiation traduction. De la matière aux langages. 1/ Au fait, les Arts plastiques, qu est-ce que c est? 2/ Pourquoi traduire une œuvre?

Médiation traduction. De la matière aux langages. 1/ Au fait, les Arts plastiques, qu est-ce que c est? 2/ Pourquoi traduire une œuvre? 1/ Au fait, les Arts plastiques, qu est-ce que c est? Médiation traduction De la matière aux langages 2/ Pourquoi traduire une œuvre? 3/ La rencontre avec une œuvre : une «enquête» en 3 étapes 4/ Et maintenant

Plus en détail

RENAN LUCE, On n'est pas à une bêtise près (3 36)

RENAN LUCE, On n'est pas à une bêtise près (3 36) (3 36) PAROLES {Refrain :} On n est pas à une bêtise près Faisons-la et voyons après Tu verras qu un saut dans une flaque Ça vaut bien toutes les paires de claques On n est pas à une bêtise près Faisons-la

Plus en détail

Les 5 sens Maternelle et cycle 2

Les 5 sens Maternelle et cycle 2 Les 5 sens Maternelle et cycle 2 Objectifs Exemples de visites Propositions d exploitation en arts visuels Service Educatif du Musée de Saint-Lô Dany Jeanne Pourquoi un projet sur les sens? L approche

Plus en détail

À l école pour développer des compétences

À l école pour développer des compétences _x áxüä vx wxá ÜxááÉâÜvxá wâvtà äxá tâå }xâçxá 2007-2008 2008 À l école pour développer des compétences -au préscolaire- - 1 - - 2 - Mot de présentation Votre enfant entre à la maternelle cette année.

Plus en détail

PETER PAN OU LE PETIT GARÇON QUI HAÏSSAIT LES MERES

PETER PAN OU LE PETIT GARÇON QUI HAÏSSAIT LES MERES TOURNEE 2010 / 2011 PETER PAN DE JAMES MATTHEW BARRIE, ADAPTATION D ANDREW BIRKIN, TRADUCTION DE CELINE ALBIN-FAIVRE Durée estimée du spectacle : 1h25 avec Fanny Avram : Léna Chambouleyron : Carole Costantini

Plus en détail

1.2.3. en scène festival jeune public. Décembre 2012 au CENTRE CULTUREL DE SOUPETARD 63 chemin de Hérédia 31500 Toulouse

1.2.3. en scène festival jeune public. Décembre 2012 au CENTRE CULTUREL DE SOUPETARD 63 chemin de Hérédia 31500 Toulouse Décembre 2012 au CENTRE CULTUREL DE SOUPETARD 63 chemin de Hérédia 31500 Toulouse Les contes du mercredi Pour cette nouvelle saison le Centre Animation Soupetard propose GRATUITEMENT pour les tout- petits

Plus en détail

QU EST-CE QUI VOUS MÈNE: LA TÊTE OU LE COEUR?

QU EST-CE QUI VOUS MÈNE: LA TÊTE OU LE COEUR? QU EST-CE QUI VOUS MÈNE: LA TÊTE OU LE COEUR? Source: DUMONT, Nicole. Femmes d aujourd hui, Vol. 1 No. 8., janvier 1996. On dit de certaines personnes qu elles n ont pas de tête ou qu elles n ont pas de

Plus en détail

Activités autour du roman

Activités autour du roman Activité pédagogique autour du roman Un chien différent, de Laura Cousineau ISBN 978-2-922976-13-7 ( 2009, Joey Cornu Éditeur) Téléchargeable dans la rubrique Coin des profs sur 1 Activités

Plus en détail

LE SPECTACLE. Cosas ricas Des choses délicieuses!

LE SPECTACLE. Cosas ricas Des choses délicieuses! LE SPECTACLE Dolores Dulce, une vieille dame venue d'un pays lointain d'amérique latine, Cuba, parcourt le monde avec son chariot porteur de friandises et d'histoires. Au passage, elle partage son univers

Plus en détail

PROGRAMME DE CRÉATION ET ACTIVITÉS ARTISTIQUES EN CLASSE DE SECONDE GÉNÉRALE ET TECHNOLOGIQUE

PROGRAMME DE CRÉATION ET ACTIVITÉS ARTISTIQUES EN CLASSE DE SECONDE GÉNÉRALE ET TECHNOLOGIQUE PROGRAMME DE CRÉATION ET ACTIVITÉS ARTISTIQUES EN CLASSE DE SECONDE GÉNÉRALE ET TECHNOLOGIQUE Arts visuels, Arts du son, Arts du spectacle, Patrimoines Enseignement d exploration Préambule général Les

Plus en détail

Nous avons besoin de passeurs

Nous avons besoin de passeurs 1 Nous avons besoin de passeurs «Lier pratiques culturelles et artistiques, formation tout au long de la vie et citoyenneté» François Vercoutère Du point de vue où je parle, militant d éducation populaire

Plus en détail

L écoute ritualisée au cycle 3

L écoute ritualisée au cycle 3 L écoute ritualisée au cycle 3 Documents d application des programmes La sensibilité, l imagination, la création Éducation artistique école élémentaire Ministère de la Jeunesse, de l Éducation nationale

Plus en détail

Directives. 1. Je lis beaucoup. 2. J aime utiliser la calculatrice, un chiffrier électronique ou un logiciel de base de données à l ordinateur.

Directives. 1. Je lis beaucoup. 2. J aime utiliser la calculatrice, un chiffrier électronique ou un logiciel de base de données à l ordinateur. Nous vous invitons à faire compléter ce questionnaire par votre enfant et à le compléter par la suite en utilisant la section qui vous est attribuée en pensant à votre enfant. Directives Lis chaque énoncé

Plus en détail

2rien et compagnie : «Par une nuit étoilée...» Spectacle jeune public. Mine. Magie, Danse, Jonglerie, Découverte des constellations...

2rien et compagnie : «Par une nuit étoilée...» Spectacle jeune public. Mine. Magie, Danse, Jonglerie, Découverte des constellations... Mine 2rien et compagnie : «Par une nuit étoilée...» Spectacle jeune public Magie, Danse, Jonglerie, Découverte des constellations... C est l histoire d un enfant qui s endort la veille de Noël (ou de son

Plus en détail

Arts CIIP 2010 DEUXIÈME CYCLE

Arts CIIP 2010 DEUXIÈME CYCLE Arts VISÉES PRIORITAIRES Découvrir, percevoir et développer des modes d expression artistiques et leurs langages, dans une perspective identitaire, communicative et culturelle. CIIP 2010 DEUXIÈME CYCLE

Plus en détail

L'EPS à l'école primaire aucune modification des programmes

L'EPS à l'école primaire aucune modification des programmes L'EPS à l'école primaire aucune modification des programmes Les 3 objectifs sont poursuivis aussi bien à l'école maternelle, qu'à l école primaire MATERNELLE * Favoriser la construction des actions motrices

Plus en détail

Valisette architecture

Valisette architecture Valisette architecture Qu est-ce qu un bâtiment, quels sont ses formes et ses usages? jeu des façades & à la découverte d un bâtiment - Repérer et comparer différents éléments d architecture. - Acquérir

Plus en détail

Bilan de la concertation sur le PEDT

Bilan de la concertation sur le PEDT les périscolaires Bilan de la concertation sur le PEDT J www.ville-cergy.fr Sommaire 1. Préambule 4 2. Le cadre de la démarche 5 2.1. Les objectifs 6 2.2. Les sujets du débat 6 2.3. Le déroulé de la démarche

Plus en détail

L allégorie : qu est-ce que c est? Quel usage en fait-on?

L allégorie : qu est-ce que c est? Quel usage en fait-on? La présente activité est conçue pour amener les élèves et les enseignants à découvrir de quelle façon la notion d allégorie est mise à contribution dans la conception d une affiche. Niveaux Les activités

Plus en détail

En UEL uniquement. Jour/ horaire. Programme. Découverte du langage musical autour du piano. Musique à l école. Création sonore et radiophonique

En UEL uniquement. Jour/ horaire. Programme. Découverte du langage musical autour du piano. Musique à l école. Création sonore et radiophonique En UEL uniquement Découverte du langage musical autour du piano Musique à l école Création sonore et radiophonique Grand débutant Acquisition des notions de base de la musique autour d un piano. Ce cours

Plus en détail

Académie de Créteil. Projet présenté autour de l album «Trois souris peintres» d Ellen Stoll Walsh

Académie de Créteil. Projet présenté autour de l album «Trois souris peintres» d Ellen Stoll Walsh Projet académique 2013-2014 «Des boîtes à histoires» Comment créer un outil au service de la mise en mémoire et de la compréhension des textes littéraires Académie de Créteil Projet présenté autour de

Plus en détail

Environnement logiciel open source pour la création d œuvres artistiques interactives

Environnement logiciel open source pour la création d œuvres artistiques interactives Environnement logiciel open source pour la création d œuvres artistiques interactives Stéphane Donikian IRISA/CNRS Campus de Beaulieu 35042, Rennes Cedex, France donikian@irisa.fr La création artistique

Plus en détail

Donner au corps sa place Donner sa place à l acteur

Donner au corps sa place Donner sa place à l acteur Formation professionnelle pour acteurs / Paris Cursus Une pédagogie exigeante L école du Jeu propose plusieurs cursus en fonction du désir, du niveau et de l ampleur du projet de chacun. Les jeunes acteurs

Plus en détail

Dossier artistique Rebecca Bowring

Dossier artistique Rebecca Bowring Dossier artistique Rebecca Bowring Mon travail est non seulement un travail de photographie, mais également un travail qui traite de photographie. De la photographie comme technique et technologie et les

Plus en détail

GRAVER LA PAIX Projet de création artistique collective dans le cadre des Rencontres de Genève Histoire et Cité Construire la Paix (14-16.05.

GRAVER LA PAIX Projet de création artistique collective dans le cadre des Rencontres de Genève Histoire et Cité Construire la Paix (14-16.05. GRAVER LA PAIX Projet de création artistique collective dans le cadre des Rencontres de Genève Histoire et Cité Construire la Paix (14-16.05.2015) LE PROJET DÉTAILLÉ Présentation générale Graver la Paix

Plus en détail

TECHNIQUES D ÉDUCATION À L ENFANCE

TECHNIQUES D ÉDUCATION À L ENFANCE 2 TECHNIQUES D ÉDUCATION À L ENFANCE Application Icône Catégorie Compétence Description Prix Les jeux de puzzles pour les enfants Jeux Apprendre des mots en faisant des cassetête Le jeu de puzzle est unique

Plus en détail

LES JEUNES AU CŒUR DU GRAND THÉÂTRE PROGRAMME PÉDAGOGIQUE

LES JEUNES AU CŒUR DU GRAND THÉÂTRE PROGRAMME PÉDAGOGIQUE SAISON1516 LES JEUNES AU CŒUR DU GRAND THÉÂTRE PROGRAMME PÉDAGOGIQUE Programme pédagogique réalisé grâce au soutien de la Fondation de bienfaisance du groupe Pictet et en collaboration avec le département

Plus en détail

DOSSIER PÉDAGOGIQUE. Sommaire. Gabrielle Vincent 2 Résumé 2. 1. Ernest et Célestine, deux personnages au cœur d enfant 3

DOSSIER PÉDAGOGIQUE. Sommaire. Gabrielle Vincent 2 Résumé 2. 1. Ernest et Célestine, deux personnages au cœur d enfant 3 JANVIER 2008 LIRE C EST GRANDIR DOSSIER PÉDAGOGIQUE SÉLECTION DU MINISTÈRE DE L ÉDUCATION NATIONALE Sommaire Gabrielle Vincent 2 Résumé 2 AXES D ÉTUDE : 1. Ernest et Célestine, deux personnages au cœur

Plus en détail

eduscol Ressources pour la voie professionnelle Français Ressources pour les classes préparatoires au baccalauréat professionnel

eduscol Ressources pour la voie professionnelle Français Ressources pour les classes préparatoires au baccalauréat professionnel eduscol Ressources pour la voie professionnelle Ressources pour les classes préparatoires au baccalauréat professionnel Français Présentation des programmes 2009 du baccalauréat professionnel Ces documents

Plus en détail

Si c était une machine, ce serait un ordinateur génial pour voyager dans le temps et vers les autres continents.

Si c était une machine, ce serait un ordinateur génial pour voyager dans le temps et vers les autres continents. En classe, nous avons imaginé à quoi ressemblerait l école qui nous apprendrait à grandir heureux. Nous avons joué à «si c était» et improvisé, par ce jeu oral, autour du thème de l école de nos rêves

Plus en détail

Application en classe de la progression des apprentissages en musique 1 er cycle du secondaire

Application en classe de la progression des apprentissages en musique 1 er cycle du secondaire Application en classe de la progression des apprentissages en musique 1 er cycle du secondaire Quelques définitions des termes utilisés Nommer : Désigner par un nom. Identifier : Déterminer la nature de

Plus en détail

Bâtir des séances pédagogiques visant à développer l intériorité dans la classe.

Bâtir des séances pédagogiques visant à développer l intériorité dans la classe. BOUVET Rachel ANIMATION PASTORALE mars 2004 DENAIS Mélisa GOUGER Anne-Sophie Bâtir des séances pédagogiques visant à développer l intériorité dans la classe. Introduction : Nous avons choisi ce thème car

Plus en détail

Enseigner l acrosport aux cycles 2 et 3 Guillaume CATOIS, conseiller pédagogique EPS, circonscription d Argentan.

Enseigner l acrosport aux cycles 2 et 3 Guillaume CATOIS, conseiller pédagogique EPS, circonscription d Argentan. Enseigner l acrosport aux cycles 2 et 3 Guillaume CATOIS, conseiller pédagogique EPS, circonscription d Argentan. - 1 - SOMMAIRE 1. Définition de l APS acrosport 2. Caractéristiques de l APS 3. Références

Plus en détail

PROJET PEDAGOGIQUE COOPERATIF

PROJET PEDAGOGIQUE COOPERATIF Intitulé : Jeux de société coopératifs Classe : cycles 1,2 & 3 Niveau : de la maternelle au CM2 Groupe d action national OCCE : Association départementale OCCE : Stage jeux coop mai 2011 Alain Joffre-

Plus en détail