Dossier d accompagnement

Dimension: px
Commencer à balayer dès la page:

Download "Dossier d accompagnement"

Transcription

1 Du 12 au 23 octobre 2011 Moi Seul Laurent Dupont et Cie ACTA Danse Musique Images 4+ Dossier d accompagnement 1

2 «Il est seul, premier arrivé. Il est seul dans la lumière Mais une ombre déjà, se joue de lui Il désire alors l autre cet intrus- pour se lancer dans un jeu d émotions et d intimités, de conflits et de connivences J y suis, tu hais Mais quand le deux arrive Le trois s impose Préambule au 6 On guette déjà le 9! 1, 3, 6, 9 Un écho des fratries imaginées Trois mots à trouver pour les chanter 6 images pour les évoquer 9 mouvements pour les éprouver 1,3, 6, 9» Le spectacle. «J y suis, tu hais!» Et Moi, et moi, émois c est l histoire d un frère géant et d un nouvel intrus minuscule, celui qui fascine bien qu on le rejette, celui qui force à redéfinir les lignes du quotidien. Les relations d enfance se dévoilent nous plongeant dans l intime des fratries d aujourd hui. Attrait, alliances et dissonances animent la ronde sur fond d orage. Car Moi n est pas seul! Un apprentissage, en soi. La même ritournelle pour tous, à chaque génération recommencée? C est méconnaître la dramaturgie secrète qui gît au cœur de chacun, la part d improvisation nécessaire, les sentiments inattendus Pour rendre toutes les nuances de ce cheminement, trois artistes-performeurs, un danseur, un artiste plasticien et un musicien jouent de toutes les connivences, et de tous les déséquilibres. Les inventions de chacun s attirent et se déprennent afin que s élabore cette création guidée par le metteur en scène Laurent Dupont. Entre danse urbaine, photographies argentiques revisitées par la technique du digital design, et compositions électroacoustiques, une fratrie complice se construit, métaphore lumineuse de l histoire qui se fabrique. Distribution Equipe de création Laurent Dupont conception et mise en scène Agnès Desfosses collaboration artistique et images argentiques et numériques David Liver digital design Mathieu Fiorentini sound designer Patricia Lacoulonche scénographie 3 artistes sur scène Thierry Maboang danse David Liver image Laurent Dupont voix et son 2

3 Notes d intention «Au commencement Agnès Desfosses m a invité à participer à ses «PREMIERES RENCONTRES, Biennale européenne en Val d Oise, Petite enfance, éveil artistique et spectacle vivant» pour me solliciter ensuite pour un regard complice sur ses derniers spectacles : «Mira! le pays des reflets», «ReNaissances». Avec la Ville de Villiers le Bel s est instaurée une relation autour de la programmation de spectacles comme Archipel, Al di LA, Plis/Sons. C est au travers de ces échanges que s est ébauchée une résidence en partenariat avec la Cie ACTA et la Ville. La résidence est un moment de rencontres avec un territoire, ses habitants et ses acteurs, C est un moment privilégié pour interroger le thème de la fratrie - lieu d expérimentation et d apprentissage de la vie - choisi pour la nouvelle création en devenir : «Moi Seul». Elle permet la mise en place d ateliers avec des enfants, des adolescents et des adultes, des propositions autour d enjeux plastiques, liés au mouvement, à la lumière et au son. Nous avons questionné ensemble ces romans d enfance et trouver les premières directions sur la route d une page blanche à écrire. Dans sa phase actuelle, l équipe artistique pose les termes de la recherche d un vocabulaire métaphorique pour évoquer la poétique de ces relations.» Laurent Dupont «Une compagnie de théâtre, c est un instrument de liberté. Liberté de créer, de choisir, de se choisir, pour qu avance le langage théâtral d aujourd hui. Depuis toujours, je réunis des équipes de création en fonction des projets dont je réalise la mise en scène. En 2008, une autre forme de collaboration s invente avec Laurent Dupont. Connaissant son désir d inscrire dans la durée une collaboration artistique sur un territoire donné, je lui ai proposé de réaliser un de ses projets, celui de la Fratrie. Il pourra côtoyer les habitants de notre ville de résidence en amont de la création afin de la nourrir et de l inspirer, réunir son équipe de création et mettre en scène ce nouveau spectacle au sein de la compagnie ACTA. Au même moment, je lui faisais part de ma volonté de consacrer plus de temps à la photographie. Laurent m a donc proposé que la photographie soit un des langages artistiques de son projet. Il m invite alors à faire partie de son équipe de création. Rentrer à l intérieur de l équipe de création sans la diriger Pour une fois simplement me laisser inspirer par l univers d un artiste dont j aime les recherches et les réalisations artistiques, le rapport au public et ce, dès la petite enfance ; être moi-même en recherche dans une écoute profonde, toute absorbée par le langage de l image, afin qu émergent des photographies au plus près des idées de Laurent et de ce que je ressens de sa démarche. Voilà qui illuminera 2008! Depuis longtemps, nos échanges existent pendant la création de nos spectacles respectifs et l écoute mutuelle de nos ressentis et de nos questionnements nous guide dans nos cheminements artistiques. Aller plus loin dans cette démarche s est imposé tout naturellement.» Agnès Desfosses, le 4 janvier 2008 Les composants du spectacle Le corps et l objet Un danseur sera l interprète principal. Ses mouvements seront associés à des matières visuelles et sonores, contrôlées en temps réel, en étroite résonance avec leur évolution dans l espace scénique. 3

4 Notre choix s oriente sur une danse urbaine, porteuse d une dynamique toute particulière dans sa capacité de se dire au travers d un espace restreint. Elle s implique souvent dans des formes ancrées au sol, capable de développer tous les états de corps, de l horizontal à la verticale, sur des appuis minimum. Une danse à l énergie très intériorisée mais aux rebonds les plus inattendus ; une danse où se raconte aussi le quotidien des relations de ces grands frères des quartiers de la périphérie que nous avons partagé au cours de notre résidence. Le corps du danseur aura à disposition, pour tout alter ego, 1, 2 3 petits personnages Des formes élémentaires et symboliques, rappelant les «ribambelles», découpées dans du papier. Elles ont accompagné tous nos ateliers. Elles sont devenues les protagonistes de ces relations fraternelles évoquées, désirées ou déchirées. Entre le corps élancé et ces figurines, un jeu s engage où le géant et le minuscule se déclinent. Un jeu de relations où il sera question du frère grand et du petit intrus, de l avant et de l après Un jeu d échelle, entre le détail et le tout, qui sera repris en écho par les images ou évoqué par les mots : «Si je devenais nuage/je trouverai un nuage/qui serait toi». Le danseur sera, tour à tour, ombre impliquée au lointain ou corps en devenir, plongé dans la matière des images ou en dialogue avec le digital design. Source Agnès Desfosses Compagnie ACTA-Agnès Desfosses Spectacle MOI SEUL Dossier La matière visuelle > Au lointain (au niveau du mur du fond du plateau) de l argentique en rétroprojection Pour évoquer les relations de fratrie depuis des temps très anciens, elle a choisi des paysages élémentaires et archaïques : blancheur de falaise, brillance de la mer, cieux tourmentés : le lieu de la confrontation du vertical et de l horizontal ; des tirages argentiques en noir et blanc ; le clair obscur des contre jours et des sentiments fraternels. La rétroprojection de ces images renforce un effet de profondeur comme autant de fenêtres ouvertes sur l ailleurs et le toujours. > A l avant-scène (au niveau du mur du fond du plateau) de la couleur L argentique fait place à la couleur : sillons horizontaux en ligne de fuite des champs ; immeubles et palissades offrant les mêmes lignes de fuite mais cette fois-ci à la verticale ; trace des cheminements sur l envers de nos pieds : bleu, rose, or. Ces couleurs sont le choix chromatique à l avant-scène. Une nouvelle entrée vers l intime et le quotidien des fratries d aujourd hui, avec son inventaire de tendresses, d interdits ou de secrets > Lointain et avant-scène ancien et nouveau vont se nourrir l un et l autre Le traitement de cette projection est associé à la technique du digital design élaborée par David Liver : le digital design permet grâce à l'utilisation d'un projecteur vidéo et d'un ordinateur, de contrôler en temps réel sur scène, des effets lumineux et graphiques projetés dans un espace donné ; de jouer en interaction avec le danseur sur scène afin de structurer le spectacle par une narration visuelle forte et sensible. David Liver sur scène sera comme un acteur. 4

5 La matière vocale Toute une collection de mots a été recueillie : des mots témoins de ces territoires partagés de sensations étranges, de ces terrains vagues traversés d amour, d alliances et de méfiance. Leur traitement à partir de paramètres liés à l écriture musicale contemporaine du parler/chanter permet d exploiter certains aspects de la polysémie vocale - porteuse de sens et de sons : «N M /aime haine/et N aime/haine aime/aimai Ne» Elle sera enrichie de bribes poétiques empruntées au vocabulaire météorologique pour éclairer l «orage» de ces relations! «C est moi, ou ce n est pas moi/ Ce petit nuage/ Qui regarde tout avec l amitié qu il porte en lui-même». Guillevic-Possibles Futurs. Cette matière vocale en devenir pour évoquer des paysages de l âme sera mise en écho avec la matière visuelle. La matière musicale Des bribes sonores empruntées aux sons des limonaires viendront en contrepoint rehausser les paysages en argentique comme de lointaines ritournelles. D autres brèves séquences, élaborées sur des pianos miniatures, égraineront leurs mélodies lentes ou rapides, soutenues ou suspendues, en respiration ou en contraste avec les mouvements et la parole La composition et le mixage des matériaux sonores et vocaux seront exécutés par une technique électroacoustique élaborée par le «Sound Designer» Mathieu Fiorentini. L écriture scénique et le jeu L espace scénique sera unique et carré, d environ 4m50 de côté. En fond de scène un écran de 2m50 de haut. Un espace scénique blanc pour la projection des matières photographiques et lumineuses. En proscénium, à cour et jardin, 2 artistes - un pour l image, un pour le son - interviendront en temps réel, intimement liés aux jeux du danseur avec ses «petits compagnons». 1, 2, 3 en lien et en écho avec le jeu du pair et de l impair de la Fratrie. Un espace singulier pour évoquer ce lieu singulier - ce paradis perdu de l enfance où d aucun croyait que le bonheur parfait était possible! L écriture scénique est élaborée à partir d un système d improvisations structuré entre ces 3 artistes - performeurs, chacun invité à se mettre à l écoute et en jeu avec les «règles d or» de la fratrie : - l attrait ou le refus du nouveau - l harmonie ou le déséquilibre - le précédent et l après - le présent et l absent Dans cette combinaison du 3 résident les premiers classements, les principes et les modes de jeux mus par le plaisir de la répétition ou de la variation, à l écoute des imprévus pour une dramaturgie de sensations, reflets de ce que ces romans d enfance auront évoqués. Il s agira ensuite de dégager les lignes de force pour un enjeu de composition entre ces images, ces sons et ces situations 5

6 Pistes de réflexions Avant le spectacle Le spectacle ayant lieu en début d année scolaire, cette sortie sera pour certain leur première «expérience de théâtre». Il est donc important de leur expliquer ce qu est ce un théâtre, ce qu on y fait, ce qu on y voit, l attitude que l on doit y adopter et pourquoi. > Transmettre le vocabulaire du théâtre : la scène, la salle, les coulisses, les gradins, les spectateurs, les artistes. > Donner à imaginer : à partir d une photographie du spectacle, faire imaginer aux enfants ce qu ils vont voir. Puis à partir du titre, leur faire imaginer un thème, une histoire. 6

7 7

8 Après le spectacle, pour ouvrir la discussion Le titre «Moi Seul» Pourquoi ce titre? Qui est seul? A quel moment? Quel autre titre pourrions-nous trouver? Les artistes Combien de personnes sont présentes sur scène? Que font-elles? Quel est leur lien? Ont-elles des ressemblances? Des différences? Qui danse? Qui fait le son? Qui créé le visuel? Où sontils au début/à la fin du spectacle? Que représente leur petit bonhomme blanc? Exprimer son avis Donner son ressenti. Dire ce que l on a aimé et pas aimé dans le spectacle. Expliquer pourquoi. Autour de la scénographie Comment était disposé le décor? Que pouvions-nous voir à droite de la scène? A gauche? Devant? Au fond? Où se trouvaient les petits bonhommes au début du spectacle? Ont-ils changé de place durant le spectacle? La scénographie (définition source wikipédia) À partir de ce qui est identifiable par le public, considérant les caractéristiques de la matière, le scénographe est celui qui compose avec des volumes, des objets, des couleurs, des lumières, et des textures. Au théâtre, l intrusion de la scénographie est l élément qui distingue le scénographe du décorateur et fonde sa pratique. La conception d un espace scénique est rendue libre par le fait qu il n ait plus à être une représentation de l existant. Une scénographie ne copie pas une forme du réel, elle a une valeur autant métaphorique que visuelle. Cette métaphore possède parfois ses propres règles, miroir exact ou image inversée dans les cas les plus extrêmes de ce qu'elle illustre, elle peut amener un surplus de sens (redondance ou hyperthéâtralité), en tout cas ouvre les possibilités de réception sensible de la pièce et les multiplie. Le rapport est fort et la frontière très mince entre celui qui dirige les acteurs (le metteur en scène) et celui qui les situe (le scénographe). A faire en classe Arts plastique > Fabriquer une ribambelle Le groupe Vous pouvez fabriquer des ribambelles en classe et les accrocher dans la classe. Chaque petit homme peut représenter un élève de la classe par exemple. 8

9 > Fabriquer des éffigies L individu Vous pouvez faire fabriquer à chaque élève un personnage comme dans le spectacle. Les élèves disposeront des mêmes matériaux de départ (carton blanc par exemple). Ainsi vous obtenez des bonhommes quasis similaires. Puis l élève lui donne un nom à son personnage. Il choisi ensuite une image de paysage dans un magasine, trace le contour de son personnage. L enfant invente ensuite une histoire : Qui est-il? Quel est le lien avec l enfant? Est-ce un frère, une sœur, un cousin, un copain, un inconnu Dans un second temps, ils pourront leur fabriquer un costume et lui dessiner un visage. Le bonhomme devient alors unique. > Fabriquer un arbre généalogique Autour de la famille Vous pouvez faire construire un petit arbre généalogique à chaque enfant en y plaçant les parents et les frères et sœurs. L exercice peut aller plus loin en plaçant les frères et sœurs des parents, puis les cousins/cousines etc Vous pouvez également travailler sur la notion de famille dans le monde. A travers des histoires ou des images, amenez les enfants à comparer le modèle familiale de chez eux avec ceux des enfants du monde entier. > Histoire des arts et arts plastiques La représenattion du corps Les arts plastiques, sous toutes ses formes, sont sources d inspiration pour de nombreux arts et leur relation avec la danse n est pas nouvelle. Qu ils soient qualifiés de contemporain ou d urbain, ces deux arts ont développé une forte interaction. Vous pouvez donc travailler autour des arts plastiques, de la représentation du corps humains dans les tableaux, les sculptures 9

10 Henri Matisse, «La danse» (1909) et «Nu bleu-la danse La chevelure» (1952) «Nana». Sculpture de Niki de Saint Phalle. «Venus in striped stockings» de Ladislav Sutnar Theo van Doesburg, «Dancers» 1916 «L acrobate» de Pablo Picasso,

11 Yves Klein «Anthropométrie de l époque bleue (ANT 82)», 1960 A lire aussi «Les traces à l école maternelle» Emil Nolde, «Kerzentänzerinnen [Danseuses aux bougies]», 1912 Fernand Léger, «Le Cirque» Allez plus loin! Visite de l exposition «Danser sa vie», Centre Pompidou, 23 novembre mars 2012 > Dessiner son environnement urbain Ville et architecture Plusieurs photographies projetées font référence à l univers urbain. Vous pouvez travailler sur l espace de la ville, l architecture. Par exemple, faire dessiner à chaque élève son immeuble ou sa maison. Vous pouvez aussi leur faire dessiner la façade de l école avec les bâtiments qui l entoure, la végétation dans la ville etc. 11

12 Cet angle d approche peut être abordé en lien avec celui de la famille : après avoir observé les différentes formes de familles possibles, vous pouvez travailler sur le cadre de vie, les formes d habitations des enfants du monde. Expression écrite A partir de ses poèmes et des extraits du spectacle, vous pouvez faire écrire aux élèves un petit poème débutant par «moi seul» Eugène Guillevic Laurent Dupont et Agnès Desfosses se sont inspirés du poète Eugène Guillevic. Son écriture est simple et il utilise les mots presque dans leur nudité. «La simplicité du vocabulaire et de la syntaxe m'entraîne, m'invite à entrer. Mais l'indétermination me rebute, exerce contre moi sa force récalcitrante» Eugène Guillevic. Des extraits de poèmes d Eugène Guillevic Les recueils d Eugène Guillevic «Étier», 1979 «Autres», 1980 «Trouées», 1981 «Requis», 1983 Education physique > danse La danse est le mode d expression principal du spectacle avec la musique et l art graphique. Contrairement au théâtre, l expression et l histoire ne passe donc pas par la parole mais surtout par le visuel et l écoute musicale. Vous pouvez faire des petits exercices en classes pour faire découvrir aux enfants la notion d espace, de déplacement. Cela leur permet aussi de prendre conscience de leur corps et de leur agilité. Vous pouvez travailler sur la coordination des mouvements, le rapport à l autre par le rapport au corps. > Le chef d orchestre Les élèves sont en cercle. Un des enfants est désigné comme le chef d orchestre, il fait différents gestes que les autres doivent reproduire. Celui qui fait le chef d orchestre change au bout de quelques minutes. Au fur et à mesure du jeu, vous pouvez inclure des contraintes comme être assis, debout, ne pas refaire les mêmes gestes que celui d avant, utiliser uniquement les mains, les pieds etc. > Le miroir Deux participants se font face. A commence par faire des gestes simples, (il lève le bras droit etc.) B doit reproduire le même geste, à la bonne vitesse... Au début, les gestes sont simples et font appel à des segments du corps, mais par la suite on peut enchaîner avec plusieurs autres parties. Pour plus idées! «Jeux de préparation à la mise en espace» Mathématiques > la numération En jouant sur le chiffre trois, ce spectacle peut être une introduction à la numération. Suivant le niveau de la classe, vous pouvez travailler à partir des comptines suivantes. Une fois, c'est toi Une fois, c'est toi 12

13 Deux fois, c'est moi Trois fois nous y voilà. Dîner Un nez, deux nez, trois nez, quatre nez, cinq nez, six nez, sept nez, huit nez, neuf nez, dîner! Un, deux, trois 1, 2, 3, Le chat n est pas là 1, 2, 3 Sautez dans mes bras! J'ai trouvé un œuf 1, 2, 3, 4, 5, 6, 7, 8, 9 J'ai trouvé un œuf La poule 1, 2, 3 4, 5, 6 7, 8, 9 Moi je compte jusqu'à neuf Avant de pondre mon œuf. 1, 2, 3 4, 5, 6 Si je compte jusqu'à six, Mon œuf est en pain d épice 1, 2, 3 A la une...(1) A la une je surprends la lune. A la deux, je la coupe en deux. A la trois, je la donne aux oies. A la quatre, on veut me combattre. A la cinq, je rencontre un prince. A la six, j aime une écrevisse. A la sept, j attrape une comète. A la huit, on me déshérite. A la neuf, mes souliers sont neufs. A la dix, j ai du bénéfice. Sous la queue d'un bœuf 1, 2, 3, je sais compter, Même avec mes doigts de pied. Si je prends aussi mes mains, Je compterai jusqu'à 20! 1, 2, 3, Si je compte jusqu'à trois, Mon œuf est en chocolat. Kourou Tu cours où? A Kourou, Dans le nord de la Guyane Pour voir la fusée Ariane. Elle décolle aujourd hui, 5, 4, 3, 2, 1, partie! A la une...(2) A la une, il perd une prune A la deux, il perd deux œufs A la trois, il perd trois noix A la quatre, il perd quatre tomates A la cinq, il perd cinq petits pains A la six, il perd six saucisses A la sept, il a tout semé A la huit, a-t-il tout ramassé? Ressource Internet «Projets à partir de comptine à compter» 13

14 Sitographie et bibliographie Le site de la compagnie Le site du spectacle Et aussi, ressources consultées pour la réalisation de ce dossier : dossier pédagogique de «Moi Seul» réalisé par L Equinoxe La famille > Editions l Ecole des loisirs «1, 2, 3 petits chats qui savaient compter jusqu'à 3» Texte et illustrations : Michel Van Zeveren Il était une fois une maman qui avait 1, 2, 3 petits chats qui savaient compter jusqu à trois. Avant d aller ce coucher ils prenaient leur bain dans 1, 2, 3 petites bassines. Une pour chacun. «Maman, Maman, il manque un petit canard! Il manque un seau! Il manque un ballon!» Une première initiation aux chiffres. «Trois œufs» Texte et illustrations : Eric Battut Trois œufs dans le nid, un noir, un blanc et un tacheté. Cui cui! Un petit oiseau blanc sort de son œuf. Cui cui! Un petit oiseau noir sort du sien, et tous deux regardent l'œuf tacheté au milieu de leur nid. "Allez, oust! Hors d'ici!" s'exclament-ils. Mais ont-ils raison de se débarrasser de ce troisième œuf? «Sœurs et frères» Texte et illustrations : Claude Ponti Ce nouvel opus de Monsieur Ponti est un manuel bien utile, à l usage de celles et sont qui n ont pas la chance d être nés enfants uniques, et qui doivent donc composer, pour un temps certain, avec un / des frère (s) et sœur (s). Pour l occasion, ce grand spécialiste des relations humaines invente un néologisme bienvenu : la sorofrèrerie, c est-à-dire le groupe familial formé par les frères et les sœurs. Ponti part d un premier constat : «la sorofrèrerie, c est le vol!» C est bien connu que, dès son arrivée, le nouveau frère ou la nouvelle sœur, vole l amour des parents, détourne leur attention, envahit même la chambre du premier-né. Et puis ce bébé, intrus, bavamorve, ronfle, bouffe, pue, braille, sans que l on n y puisse rien. Notre auteur 14

15 perfectionniste se livre ensuite à une étude très fine et très pointue des différentes espèces de frères et sœurs. > Flammarion «Je veux une petite sœur» Texte : Geneviève Noël / Collection : Album Mélanie va avoir un petit frère. Elle n'est pas contente du tout : elle préfèrerait une petite sœur! Inquiète, elle se demande si ce futur frère ne va pas lui donner des coups de pattes. Mais lorsque Alexis arrive, Mélanie est bien rassurée de le voir si petit ; elle met sa belle robe de princesse, va voir le bébé, et lui propose de devenir son serviteur. Et Alexis gazouille Finalement, un petit frère, ce n'est pas si mal «Le seul roi c est moi!» Texte : René Gouichoux / Illustrations : Laurent Richard / collection Castor Benjamin La vie est belle pour le petit roi quand, seul dans la famille, tout le monde lui fait des honneurs. Mais quand l'enfant-roi voit revenir une petite reine à la maison, tous ces honneurs perdent de leur éclat. Le seul moyen pour lui de retrouver ses grâces est alors d'aller voler la couronne de la petite reine Pour un thème fortement exploité, on appréciera le langage à la fois simple et efficace. > Gautier Languereau «Bobo est fier d être un grand frère» Texte : Paloma Wensell / Illustrations : Ulises Wensell Bobo l'éléphanteau vient d'avoir un petit frère, mais quelle déception! Il est si petit et maladroit que Bobo ne peut même pas jouer avec lui. Il préfère l'ignorer et faire des bêtises avec son nouvel ami Kiki, un ouistiti. Bobo finira par comprendre que l'intérêt d'avoir un petit frère, c'est que l'on a tout à lui apprendre et que l'on ne s'ennuie plus jamais. Le thème de l'arrivé d'un petit frère est traité de façon très classique, dans une histoire qui fait la part belle aux bons sentiments. Et aussi Dans de nombreux contes, nous pouvons voir les relations frères et sœurs, qu elles soient solidaires ou conflictuelles, notamment chez les contes des frères Grimm (Le Petit Poucet, Les sept corbeaux, le Chat Botté ) La danse «La danse pour tous les enfants à l école» Auteur : Marie-France Bonnard / éd Broché La danse est propice au développement de compétences spécifiques et transversales, à l'école maternelle comme à l'école élémentaire. Elle contribue à l'épanouissement physique et sensible de chaque enfant : orientation spatiale, rapport à soi et aux autres, sensibilité au monde sonore environnant, créativité... Cet ouvrage s'adresse aux enseignants des cycles 1, 2 et 3 et propose des activités accessibles à tous les enfants, y compris les moins agiles en motricité. Les 34 séances sont regroupées en trois parties, chacune suivant une progression : Les échauffements, véritable introduction à tout atelier de danse, développent les capacités à mobiliser le corps et s'appuient sur les étirements, les massages, le travail d'écoute... «La danse» Ed. L imagerie Milan À travers 4 grandes parties intitulées «Découvrir la danse», «La danse classique», «Les métiers de la danse» et «Les autres danses», l enfant part de ce qui lui est proche et qu il connaît (les parties du corps, l éveil à la motricité à l école, la danse et la musique à la télé) pour découvrir les mots de la danse et apprendre : comment se déroulent un cours de danse et 15

16 un spectacle, ce qu est l échauffement, les règles et les positions du corps en danse classique, les costumes, les danses au temps de Louis XIV, comment on devient danseuse, les métiers autour de la danse, les ballets, les danses modernes, ce qu est une comédie musicale, comment on danse dans d autres pays, et comment est filmée la danse à la télévision. 16

Le Relais Culturel de Wissembourg et les spectacles jeune public

Le Relais Culturel de Wissembourg et les spectacles jeune public Le Relais Culturel de Wissembourg et les spectacles jeune public Un dossier réalisé par le Relais Culturel de Wissembourg pour préparer la venue au spectacle des jeunes spectateurs «Le théâtre pour enfants,

Plus en détail

«Le parcours artistique et culturel de l'enfant à l'école en lien avec l'histoire des arts»

«Le parcours artistique et culturel de l'enfant à l'école en lien avec l'histoire des arts» «Le parcours artistique et culturel de l'enfant à l'école en lien avec l'histoire des arts» Objectifs généraux : - favoriser les liens entre la connaissance et la sensibilité - développer le dialogue entre

Plus en détail

Je veux apprendre! Chansons pour les Droits de l enfant. Texte de la comédie musicale. Fabien Bouvier & les petits Serruriers Magiques

Je veux apprendre! Chansons pour les Droits de l enfant. Texte de la comédie musicale. Fabien Bouvier & les petits Serruriers Magiques Je veux apprendre! Chansons pour les Droits de l enfant Texte de la comédie musicale Fabien Bouvier & les petits Serruriers Magiques Les Serruriers Magiques 2013 2 Sommaire Intentions, adaptations, Droits

Plus en détail

O ëme. Exposition Photo-Chorégraphique Jeune public LE PIED EN DEDANS CIE

O ëme. Exposition Photo-Chorégraphique Jeune public LE PIED EN DEDANS CIE P O ëme Exposition Photo-Chorégraphique Jeune public LE PIED EN DEDANS CIE P O ëme Intention «Ma volonté première pour la création de «Poème» est de dépasser les contours du spectacle vivant, de mêler

Plus en détail

THÉÂTRE - CINÉMA DANSE - MUSIQUE - CHANT COACHING PERSONNALISÉ ATELIERS ARTISTIQUES ENFANTS - ADOS - ADULTES

THÉÂTRE - CINÉMA DANSE - MUSIQUE - CHANT COACHING PERSONNALISÉ ATELIERS ARTISTIQUES ENFANTS - ADOS - ADULTES ATELIERS ARTISTIQUES NEUILLY SUR SEINE THÉÂTRE - CINÉMA DANSE - MUSIQUE - CHANT COACHING PERSONNALISÉ ENFANTS - ADOS - ADULTES Johanna Cohen 06 61 41 13 03 coursanna@hotmail.fr wwww.coursanna.fr LE COURS

Plus en détail

Dossier de sensibilisation

Dossier de sensibilisation Le grand jeté! Dossier de sensibilisation Contact administratif Annick Boisset : 06 80 54 64 04 / administration@legrandjete.com Contact artistique Frédéric Cellé : 06 72 98 42 50 / artistique@legrandjete.com

Plus en détail

Habiter le musée plutôt que le traverser!

Habiter le musée plutôt que le traverser! Habiter le musée plutôt que le traverser! «Les images ne sont pas un simple auxiliaire de l écrit. Elles sont déclencheur d émotions et de pensées, et porteurs de messages. Cet apprentissage relève d une

Plus en détail

Pony Production. mise en scène : Stéphanie Marino. Texte et Interprètation : Nicolas Devort. création graphique : Olivier Dentier - od-phi.

Pony Production. mise en scène : Stéphanie Marino. Texte et Interprètation : Nicolas Devort. création graphique : Olivier Dentier - od-phi. création graphique : Olivier Dentier - od-phi.com et Pony Production mise en scène : Stéphanie Marino Texte et Interprètation : Nicolas Devort Résumé Colin fait sa rentrée dans un nouveau collège. Pas

Plus en détail

Dossier Réalisation Artistique Personnelle ESKEMM. Réalisé le 23 Avril 2009 à PolN. LARDEUX Solenn

Dossier Réalisation Artistique Personnelle ESKEMM. Réalisé le 23 Avril 2009 à PolN. LARDEUX Solenn Dossier Réalisation Artistique Personnelle ESKEMM Réalisé le 23 Avril 2009 à PolN LARDEUX Solenn Créer un projet ayant pour intitulé «réalisation artistique personnelle» laisse une très grande liberté.

Plus en détail

Petite enfance et éveil musical

Petite enfance et éveil musical Petite enfance et éveil musical Objectifs : Donner aux professionnels de la petite enfance les moyens de mettre en place un éveil sonore et musical pour le tout petit dans leurs structures d accueil. MOYENS

Plus en détail

Présentation du programme de danse Questions-réponses

Présentation du programme de danse Questions-réponses Présentation du programme de danse Questions-réponses Description du programme Le DEC préuniversitaire en Danse du Cégep de Rimouski offre une formation collégiale préparatoire à la poursuite d études

Plus en détail

ACTIVITÉS AUTOUR DU LIVRE. Montrer à l enfant une image et lui demander de raconter l histoire.

ACTIVITÉS AUTOUR DU LIVRE. Montrer à l enfant une image et lui demander de raconter l histoire. ACTIVITÉS AUTOUR DU LIVRE L'HISTOIRE D'UNE IMAGE Montrer à l enfant une image et lui demander de raconter l histoire. Matériel : photocopie d un page d album ou d'un livre (ne pas mettre de texte avec

Plus en détail

MODULE 5 5 ASTUCES _

MODULE 5 5 ASTUCES _ MODULE 5 5 ASTUCES Préambule Ce document reprend un ensemble d astuces que j ai développé au cours de ma pratique photographique. Ces astuces concernent de nombreux aspects allant de la gestion de la lumière

Plus en détail

Titre : Créer sans laisser de traces Pages : 18 à 21

Titre : Créer sans laisser de traces Pages : 18 à 21 Fiche pédagogique Magazine DébrouillArts Conception : Lynda Savard Novembre 2015 Titre : Créer sans laisser de traces Pages : 18 à 21 Chronique : Dossier COMPÉTENCES : Français : lire des textes variés.

Plus en détail

Progression en éducation musicale au cycle 1

Progression en éducation musicale au cycle 1 Progression en éducation musicale au cycle 1 BO n 3 du 19 juin 2008 : «à la fin de l'école maternelle, l'enfant est capable de: Avoir mémorisé et savoir interpréter des chants, des comptines... Ecouter

Plus en détail

Le chorégraphe - Niveau 1

Le chorégraphe - Niveau 1 Le chorégraphe - iveau 1 Composer et présenter une chorégraphie collective structurée en enrichissant des formes corporelles et des gestes simples, en jouant sur les composantes du mouvement : l espace,

Plus en détail

DOSSIER ARTISTIQUE. Création Akiko l amoureuse ANDO DANSE COMPAGNIE Danse. dès 5 ans // durée : 45 min

DOSSIER ARTISTIQUE. Création Akiko l amoureuse ANDO DANSE COMPAGNIE Danse. dès 5 ans // durée : 45 min DOSSIER ARTISTIQUE Consultez le dossier «préparer sa venue au spectacle» sur notre site web : Ce dossier a été créé pour les adultes qui accompagnent les enfants au théâtre. Il propose quelques pistes

Plus en détail

Si nous nous contentions d un champ de vision de 40, il faudrait quatre ou cinq perspectives pour représenter un espace d habitation.

Si nous nous contentions d un champ de vision de 40, il faudrait quatre ou cinq perspectives pour représenter un espace d habitation. Avant-propos La vue en perspective correspond bien à une perception humaine de l espace. La représentation d une perspective à l aide de la géométrie traduit, elle, avec précision les phénomènes optiques

Plus en détail

Leçon 1 et 2 Leçon 3 Leçon 4 et 5 L ESPACE. Leçon 6 et 7 Leçon 8 EVALUATION

Leçon 1 et 2 Leçon 3 Leçon 4 et 5 L ESPACE. Leçon 6 et 7 Leçon 8 EVALUATION PROPOSITION D UN PREMIER CYCLE AUTOUR DES PARAMETRES DU MOUVEMENT 1 Leçon 1 et 2 Leçon 3 Leçon 4 et 5 LE TEMPS OBJECTIF : Utiliser la notion de temps dans un souci de composition Etre capable de se repérer

Plus en détail

ateliers de création plastique catalogue Karine WITTIG

ateliers de création plastique catalogue Karine WITTIG ateliers de création plastique catalogue Karine WITTIG Karine WITTIG Artiste plasticienne www.pluri-l.com Ateliers créatifs proposés Ateliers créatifs par tranche d âge Animations évènementielles Animation

Plus en détail

Théâtre - Production théâtrale Description de cours

Théâtre - Production théâtrale Description de cours Théâtre - Production théâtrale Description de cours SESSION 1 (TRONC COMMUN) Histoire de l'architecture L objectif du cours est de cerner les principaux styles de l histoire de l architecture. Le contenu

Plus en détail

Circonscription de Saint Avertin Mission maternelle Mme Gourin, I.E.N Saint Avertin mai 2008 S APPROPRIER LE LANGAGE

Circonscription de Saint Avertin Mission maternelle Mme Gourin, I.E.N Saint Avertin mai 2008 S APPROPRIER LE LANGAGE Circonscription de Saint Avertin Mission maternelle Mme Gourin, I.E.N Saint Avertin mai 2008 S APPROPRIER LE LANGAGE Le langage à l école maternelle et son développement doivent être envisagés sous trois

Plus en détail

Résidences d auteur e n S e i n e - e t - M a r n e

Résidences d auteur e n S e i n e - e t - M a r n e Résidences d auteur en Seine-et-Mar ne Les résidences d auteur e n S e i n e - e t - M a r n e Afin de favoriser la présence artistique sur le territoire seine-et-marnais, le Conseil général de Seine-et-Marne

Plus en détail

Titre : Bien identifiable, facile à repérer

Titre : Bien identifiable, facile à repérer TITRE : Pourquoi AUTEUR : Nikolaï Popov RESUME ET INTERET DE L ALBUM : GRILLE D ANALYSE D UN ALBUM EDITEUR : Nord Sud ILLUSTRATEUR : Nikolaï Popov Une gentille grenouille hume en paix une jolie fleur dans

Plus en détail

«Toi et moi, on est différent!» Estime de soi au préscolaire

«Toi et moi, on est différent!» Estime de soi au préscolaire Service d animation spirituelle et d engagement communautaire au primaire «Toi et moi, on est différent!» Estime de soi au préscolaire Séquence de 5 rencontres en classe Estime de soi au préscolaire 1

Plus en détail

CARNET DE SUIVI DES APPRENTISSAGES de Hu*** MO*** né le **/**/2012 PETITE SECTION école Blaise Pascal de NEVERS PREMIER TRIMESTRE 2015-2016

CARNET DE SUIVI DES APPRENTISSAGES de Hu*** MO*** né le **/**/2012 PETITE SECTION école Blaise Pascal de NEVERS PREMIER TRIMESTRE 2015-2016 DOMAINES TRAVAILLES CARNET DE SUIVI DES APPRENTISSAGES de Hu*** MO*** né le **/**/2012 PETITE SECTION école Blaise Pascal de NEVERS Mobiliser le LANGAGE dans toutes ses dimensions : L ORAL Et l ECRIT (initiation

Plus en détail

4. Vivre et bouger dans l espace du dessin

4. Vivre et bouger dans l espace du dessin 4. Vivre et bouger dans l espace du dessin Thématique_ Intitulé Exercices _ Développements _ Objectifs Références artistiques Etre présent, participer, vivre dans l espace du dessin : utiliser l espace

Plus en détail

Dossier Pédagogique du Spectacle

Dossier Pédagogique du Spectacle Dossier Pédagogique du Spectacle Le Petit Collectionneur de Couleurs Spectacle jeune public dès 2 ans en Théâtre de Papier Un spectacle en Théâtre de Papier Un album paru aux Editions Bayard Jeunesse Un

Plus en détail

SCAPIN DOUBLE DE MOLIERE? Delphine Meresse, collège Pierre et Marie Curie LIEVIN, académie de Lille

SCAPIN DOUBLE DE MOLIERE? Delphine Meresse, collège Pierre et Marie Curie LIEVIN, académie de Lille SCAPIN DOUBLE DE MOLIERE? Delphine Meresse, collège Pierre et Marie Curie LIEVIN, académie de Lille Niveaux et entrées du programme Numérique et projet d enseignement Supports exploités Objectifs littéraires

Plus en détail

THÉÂTRE EXERCICES EN ÉCRITURE DRAMATIQUE

THÉÂTRE EXERCICES EN ÉCRITURE DRAMATIQUE THÉÂTRE EXERCICES EN ÉCRITURE DRAMATIQUE Au regard des programmes-cadres Éducation artistique, Le curriculum de l Ontario, 9e et 10e année 2010 (révisé) et Éducation artistique, Le curriculum de l Ontario

Plus en détail

AU BORD DE LʼEAU In situ

AU BORD DE LʼEAU In situ Solo dansé pour la petite enfance AU BORD DE LʼEAU In situ! Coproduction La Libentère / Enfance et Musique Avec le soutien de la Région Haute-Normandie, de la Scène Nationale de Dieppe et de la Ville de

Plus en détail

Le bon Samaritain Dialogue pastoral Auteure Ghislaine Rigolt Beaudoin

Le bon Samaritain Dialogue pastoral Auteure Ghislaine Rigolt Beaudoin Découvrir le chemin de l intimité grâce au bon Samaritain Catéchèse 1 1 Pourquoi et comment se faire proche des autres et de soi-même comme Jésus? Accueil et chant mimé En paraboles de Mannick et Gaëtan

Plus en détail

Licences d entrepreneur de spectacles n 1-1029401 n 2-136722 n 3-1007776 N SIRET 453 709 768 000 15

Licences d entrepreneur de spectacles n 1-1029401 n 2-136722 n 3-1007776 N SIRET 453 709 768 000 15 Les Minuits Théâtre des Minuits 153, la Grande rue 45390 La Neuville-sur-Essonne +33(0)2 38 39 18 11 lesminuits@theatredesminuits.com Licences d entrepreneur de spectacles n 1-1029401 n 2-136722 n 3-1007776

Plus en détail

Document réalisé par Laëtitia Kadur d après le travail de l équipe enseignante d Exideuil De la TPS au CM2 Année scolaire 2013-2014 En juin 2014 avait lieu la projection du film d animation «Les trois

Plus en détail

Mon cirque. Théâtre des Tarabates DOSSIER PÉDAGOGIQUE. Marionnettes, musique et boniments

Mon cirque. Théâtre des Tarabates DOSSIER PÉDAGOGIQUE. Marionnettes, musique et boniments Mon cirque Théâtre des Tarabates Marionnettes, musique et boniments DOSSIER PÉDAGOGIQUE ÉDITO Pourquoi un dossier pédagogique? C'est un outil que nous mettons à votre disposition pour vous donner les éléments

Plus en détail

La chanson du hérisson Philippe Châtel

La chanson du hérisson Philippe Châtel La chanson du hérisson Philippe Châtel 1 - Analyse de la chanson Présentation du morceau Ce morceau est extrait de la Comédie Musicale «Emilie Jolie» de 1979 Comédie musicale dont l auteur est Philippe

Plus en détail

Le carnet culturel n est pas. Comment le mettre en place et le faire vivre en classe?

Le carnet culturel n est pas. Comment le mettre en place et le faire vivre en classe? Année 2012-2013 Circonscription de Tours Centre Le carnet culturel Comment le mettre en place et le faire vivre en classe? Proposition des formateurs à compléter par les observations des enseignants Le

Plus en détail

Bienvenue à la Maison des Arts

Bienvenue à la Maison des Arts Bienvenue à la Maison des Arts Livret jeu pour les enfants Exposition Jacques MONORY Du 25 janvier au 7 mars 2004 Aujourd hui grâce à ton livret jeu, tu vas pouvoir découvrir l univers de JACQUES MONORY

Plus en détail

DOCUMENT PEDAGOGIQUE

DOCUMENT PEDAGOGIQUE Musée national Marc Chagall Avenue Docteur Ménard 06000 Nice www.musee-chagall.fr Direction du développement culturel Service des visites-conférences Dossier suivi par : Cédric Scherer Tel.04 93 53 87

Plus en détail

Ateliers - stages d éveil artistique Ateliers adaptés art-thérapie Conférences rencontres sensibilisation Pratiques artistiques & liens culturels

Ateliers - stages d éveil artistique Ateliers adaptés art-thérapie Conférences rencontres sensibilisation Pratiques artistiques & liens culturels Ateliers - stages d éveil artistique Ateliers adaptés art-thérapie Conférences rencontres sensibilisation Pratiques artistiques & liens culturels www.terredesarts.asso.fr Démarche L'association Terre des

Plus en détail

PLAN D ÉTUDES DU THÉÂTRE ENFANTS ET ADOLESCENTS

PLAN D ÉTUDES DU THÉÂTRE ENFANTS ET ADOLESCENTS PLAN D ÉTUDES DU THÉÂTRE ENFANTS ET ADOLESCENTS INTRODUCTION Elaboré en juin 2010, ce plan d études harmonise l enseignement théâtral au sein de la CEGM. Tout en respectant leurs particularités et leurs

Plus en détail

Nous avons besoin de passeurs

Nous avons besoin de passeurs 1 Nous avons besoin de passeurs «Lier pratiques culturelles et artistiques, formation tout au long de la vie et citoyenneté» François Vercoutère Du point de vue où je parle, militant d éducation populaire

Plus en détail

Il se sent plus à l aise dans un environnement de travail, plus propice à l apprentissage et qui renforce l estime de soi.

Il se sent plus à l aise dans un environnement de travail, plus propice à l apprentissage et qui renforce l estime de soi. L élève - Est valorisé par l utilisation d un outil technologique haut de gamme - Peut travailler seul et à son rythme. Il se sent plus à l aise dans un environnement de travail, plus propice à l apprentissage

Plus en détail

Le vol des hirondelles. Création pour tout- petits

Le vol des hirondelles. Création pour tout- petits Le vol des hirondelles Création pour tout- petits Compagnie un château en Espagne Le vol des hirondelles de Céline Schnepf Spectacle visuel Création pour tout- petits à partir de 1 an Durée : 25 minutes

Plus en détail

Arts CIIP 2010 TROISIÈME CYCLE

Arts CIIP 2010 TROISIÈME CYCLE Arts VISÉES PRIORITAIRES Découvrir, percevoir et développer des modes d expression artistiques et leurs langages, dans une perspective identitaire, communicative et culturelle. CIIP 2010 TROISIÈME CYCLE

Plus en détail

Thème : «Eveil citoyen et vivre ensemble»

Thème : «Eveil citoyen et vivre ensemble» Voici l ensemble des différentes thématiques et leurs déclinaisons en activités, développées dans le cadre des TAP 2015 2016. Il est à noter que la mise en place de ces activités sera variable d un établissement

Plus en détail

Document d'aide à la validation des compétences en maternelle

Document d'aide à la validation des compétences en maternelle Ecole Nom : Adresse : Tél. : Courriel : Document d'aide à la validation des compétences en maternelle Précisions sur l'utilisation de ce document d'aide : * Le document reprend les compétences institutionnelles

Plus en détail

DOSSIER ECOLE DU SPECTATEUR A DESTINATION DES ENSEIGNANTS

DOSSIER ECOLE DU SPECTATEUR A DESTINATION DES ENSEIGNANTS DOSSIER ECOLE DU SPECTATEUR A DESTINATION DES ENSEIGNANTS RÉSERVATIONS ET CONTACTS Daphné Pichon / Alexandra Olivier Théâtre du Pays de Morlaix l 20 rue Gambetta BP 67-127 29671 Morlaix Cedex l 02 98 15

Plus en détail

Livret du jeune spectateur

Livret du jeune spectateur Page1 Livret du jeune spectateur NOM : PRENOM : CLASSE : ETABLISSEMENT : PROFESSEUR DATE DE L'OPERA / DU CONCERT : LIEU DE L'OPERA / DU CONCERT : Page2 AVANT D'ALLER AU CONCERT / A L'OPERA : SE PREPARER

Plus en détail

Projet départemental «EAU» le Site http://cpd67.site2.ac-strasbourg.fr/ Projet départemental «EAU» le Site http://cpd67.site2.ac-strasbourg.

Projet départemental «EAU» le Site http://cpd67.site2.ac-strasbourg.fr/ Projet départemental «EAU» le Site http://cpd67.site2.ac-strasbourg. Projet départemental «EAU» le Site http://cpd67.site2.ac-strasbourg.fr/ Projet départemental «EAU» le Site http://cpd67.site2.ac-strasbourg.fr/ 1 Projet départemental «EAU» le Site http://cpd67.site2.ac-strasbourg.fr/

Plus en détail

Résidence Ateliers Programme de recherche «Les Inclassables» Un regard numérique sur Montréal. Avant Projet

Résidence Ateliers Programme de recherche «Les Inclassables» Un regard numérique sur Montréal. Avant Projet Résidence Ateliers Programme de recherche «Les Inclassables» Un regard numérique sur Montréal Avant Projet - Projet un regard numérique sur la ville - Œuvre interactive multimédia Le projet est la réalisation

Plus en détail

Comment la méthode «Tatou le matou» permet-elle une implication forte auprès d un jeune public?

Comment la méthode «Tatou le matou» permet-elle une implication forte auprès d un jeune public? Master 1 FLE Evolution des courants méthodologiques 2007-2008 Session 2 Comment la méthode «Tatou le matou» permet-elle une implication forte auprès d un jeune public? Sarah Descombes N étudiant : 20731087

Plus en détail

Enrichir les pratiques enrichir le développement de l enfantl

Enrichir les pratiques enrichir le développement de l enfantl Dans le but d enrichir vos pratiques et d y inclure quelques nouveautés, nous vous proposons de revisiter les mathématiques et les expériences scientifiques par l animation d activités-projets et d'ateliers

Plus en détail

S ouvrir aux différences ou s y enfarger

S ouvrir aux différences ou s y enfarger Audet, G. (2006). Voir http://www.recitdepratique.fse.ulaval.ca/ S ouvrir aux différences ou s y enfarger Je suis enseignante à la maternelle depuis trente ans, dont treize ans vécus en milieu défavorisé.

Plus en détail

EPREUVE ORALE D ENTRETIEN DOMAINE DES ARTS VISUELS

EPREUVE ORALE D ENTRETIEN DOMAINE DES ARTS VISUELS EPREUVE ORALE D ENTRETIEN DOMAINE DES ARTS VISUELS Concours concernés : - Concours externe de recrutement de professeurs des écoles - Concours externe spécial de recrutement de professeurs des écoles -

Plus en détail

OBJECTIFS DE L ACTIVITE

OBJECTIFS DE L ACTIVITE Approche par les albums OBJECTIFS DE L ACTIVITE - Etre capable de reconnaitre et identifier un sentiment sur un support, en soi ou chez l autre et contrôler cette émotion : - Apprendre à repérer les caractères

Plus en détail

Techniques Artistiques

Techniques Artistiques Enseignement technique Section de qualification 2 ème degré Techniques Artistiques Institut Saint-Joseph (Ecole Technique) Deuxième degré de qualification Techniques artistiques Grille Horaire A. FORMATION

Plus en détail

NOUVELLE APPROCHE PEDAGOGIQUE ET LUDIQUE. POUR ENFANTS (6-11 ans) EN DIFFICULTES. Auteures du programme, Sandrine Lefebvre et Catherine Mathieu

NOUVELLE APPROCHE PEDAGOGIQUE ET LUDIQUE. POUR ENFANTS (6-11 ans) EN DIFFICULTES. Auteures du programme, Sandrine Lefebvre et Catherine Mathieu NOUVELLE APPROCHE PEDAGOGIQUE ET LUDIQUE POUR ENFANTS (6-11 ans) EN DIFFICULTES (Troubles du comportement, handicaps, échecs scolaires ) Auteures du programme, Sandrine Lefebvre et Catherine Mathieu 1

Plus en détail

Conservatoire. de Carcassonne Agglo

Conservatoire. de Carcassonne Agglo Conservatoire de Carcassonne Agglo renseignements Conservatoire Intercommunal de Carcassonne Agglo Quartier Prat Mary - Avenue Jules Verne Tél. : 04 68 10 56 35 conservatoire@carcassonne-agglo.fr Coût

Plus en détail

Jade est une initiative portée par le réseau SPES et l Association Française des Aidants

Jade est une initiative portée par le réseau SPES et l Association Française des Aidants Tu as entre 8 et 22 ans? Tu t occupes d un parent, grand-parent, d un frère ou d une sœur malade ou handicapé? Tu veux prendre un peu de temps pour toi? Viens participer à un séjour cinéma-répit où tu

Plus en détail

ESPACE CULTUREL MALRAUX TARARE Exposition. Nathalie BAUDRY Brigitte KOHL. du 24 mars 2012 au 13 mai 2012

ESPACE CULTUREL MALRAUX TARARE Exposition. Nathalie BAUDRY Brigitte KOHL. du 24 mars 2012 au 13 mai 2012 ESPACE CULTUREL MALRAUX TARARE Exposition Nathalie BAUDRY Brigitte KOHL du 24 mars 2012 au 13 mai 2012 Nathalie Baudry et Brigitte Kohl présentent à l Espace Malraux une installation de curiosités photographiques.

Plus en détail

Séquence 3 (6 séances)

Séquence 3 (6 séances) ARTS VISUELS Pré requis Dispositif pédagogique des séances Séquence 3 (6 séances) CYCLE 3 CM2 Socle commun : - Exprimer ses émotions et préférences face à une œuvre d art, en utilisant ses connaissances.

Plus en détail

Ce projet nécessite environ 6 leçons préparatoires avant la journée de rencontre. Étape 1 - Définition du projet commun avec les élèves

Ce projet nécessite environ 6 leçons préparatoires avant la journée de rencontre. Étape 1 - Définition du projet commun avec les élèves Projet Musique Le thème est la musique avec une rencontre basée sur plusieurs ateliers à ce sujet. Les élèves des classes partenaires se retrouveront la matinée pour participer à des ateliers autour de

Plus en détail

TEMPS PÉRISCOLAIRES (TAP) SEPTEMBRE 2014 JUILLET 2015

TEMPS PÉRISCOLAIRES (TAP) SEPTEMBRE 2014 JUILLET 2015 TEMPS PÉRISCOLAIRES (TAP) SEPTEMBRE 2014 JUILLET 2015 Objectifs pédagogiques du PEDT Mettre l enfant au cœur du projet et favoriser son développement - Accorder une priorité au besoin de jouer, avec les

Plus en détail

Bâtir des séances pédagogiques visant à développer l intériorité dans la classe.

Bâtir des séances pédagogiques visant à développer l intériorité dans la classe. BOUVET Rachel ANIMATION PASTORALE mars 2004 DENAIS Mélisa GOUGER Anne-Sophie Bâtir des séances pédagogiques visant à développer l intériorité dans la classe. Introduction : Nous avons choisi ce thème car

Plus en détail

Accueillir, faire connaissance

Accueillir, faire connaissance Formation/action de l Institut Catholique de Paris Recension de méthodes et techniques d animation Accueillir, faire connaissance 1. Constitution du groupe 1.1 Jeu «Aveugle et son guide» Des binômes constitués

Plus en détail

La dictée à l adulte. Dessin d une expérimentation. «Après j ai rebouché avec la main et il était tout sec le chiffon. J ai rebouché en appuyant.

La dictée à l adulte. Dessin d une expérimentation. «Après j ai rebouché avec la main et il était tout sec le chiffon. J ai rebouché en appuyant. La dictée à l adulte Dessin d une expérimentation «Après j ai rebouché avec la main et il était tout sec le chiffon. J ai rebouché en appuyant.» La dictée à l adulte Déjà préconisée dans les IO de 1995,

Plus en détail

Situation-problème : Comment éviter d être au Soleil pour avoir moins chaud?

Situation-problème : Comment éviter d être au Soleil pour avoir moins chaud? Instructions officielles Objectifs : observation des effets de la lumière (jeux d ombres) fabrication d objets : projet de réalisation d un objet (théâtre d ombres), choix des outils et des matériaux adaptés

Plus en détail

aller au pavillon blanc i mediatheque - centre d'art, au cinema, a l'auditorium,

aller au pavillon blanc i mediatheque - centre d'art, au cinema, a l'auditorium, photo : Yann Gachet photo : Ville de Colomiers - Yann Gachet bb/enfants/ados automne/hiver printemps/été aller au pavillon blanc i mediatheque - centre d'art, au cinema, a l'auditorium, Au Theatre de la

Plus en détail

Conception Annie LeBel agente de soutien pédagogique et technique Pour le centre de la petite enfance Magimuse

Conception Annie LeBel agente de soutien pédagogique et technique Pour le centre de la petite enfance Magimuse Conception Annie LeBel agente de soutien pédagogique et technique Pour le centre de la petite enfance Magimuse Papa, maman, Voici un petit survol de ce que j ai vécu cette année au centre de la petite

Plus en détail

PROGRAMMATION NAP LECLERC

PROGRAMMATION NAP LECLERC LECLERC Atelier théâtre Développer individuellement et en groupe les atouts de chaque enfant, afin d accéder à l aisance, l assurance et la fantaisie qui sont nécessaires au jeu théâtral Prendre conscience

Plus en détail

Otarie. Titre Mimer un animal : l otarie. Domaine Agir et s exprimer avec son corps.

Otarie. Titre Mimer un animal : l otarie. Domaine Agir et s exprimer avec son corps. Otarie Titre Mimer un animal : l otarie. Domaine Agir et s exprimer avec son corps. Objectifs Développer l imagination et un geste maîtrisé. Oser s exprimer gestuellement devant les autres. Accepter le

Plus en détail

Les Raconte-tapis. 1. Note à l attention des bibliothécaires. 2. Note d intention. 3. Qu est-ce qu un Raconte tapis?

Les Raconte-tapis. 1. Note à l attention des bibliothécaires. 2. Note d intention. 3. Qu est-ce qu un Raconte tapis? Les Raconte-tapis Sommaire 1. Note à l attention des bibliothécaires 3 2. Note d intention 3. Qu est-ce qu un Raconte tapis? 4 5 4. A qui s adressent les Raconte tapis? 6 5. Comment bien préparer une séance

Plus en détail

Français Arts visuels. «La chambre de Van Gogh et la lettre à Théo»

Français Arts visuels. «La chambre de Van Gogh et la lettre à Théo» Français Arts visuels «La chambre de Van Gogh et la lettre à Théo» Paul Arène Aix-en-Provence Classe de Yannick Magnier MS / GS DELFINO Amélie D INNOCENZO Mylène DI MINO Marion 1 LE PROJET Nous avons travaillé

Plus en détail

DES ILLUSIONS? QUELLES ILLUSIONS?

DES ILLUSIONS? QUELLES ILLUSIONS? DES ILLUSIONS? QUELLES ILLUSIONS? Parcours artistique et scientifique au pays des illusions Cie Kat chaça - Des illusions? Quelles illusions? p. 1 sur 10 Un parcours Arts & Sciences La compagnie Kat chaça,

Plus en détail

Emmanuelle Seigner : Le jour parfait

Emmanuelle Seigner : Le jour parfait Emmanuelle Seigner : Le jour parfait Paroles et musique : Keren Ann Zeidel / Doriand Jive-Epic / Sony Music Thèmes La vie, l amour, les contes de fée. Objectifs Objectifs communicatifs : Décrire puis interpréter

Plus en détail

Doisneau à l école. Caroline TELLIER, Collège Léon Blum de Wingles, académie de Lille

Doisneau à l école. Caroline TELLIER, Collège Léon Blum de Wingles, académie de Lille Doisneau à l école Caroline TELLIER, Collège Léon Blum de Wingles, académie de Lille Classe de 6 ème SEQUENCE N 1 Les études à travers les âges : Quelle école pour quels élèves? Niveaux et entrées du programme

Plus en détail

Document d accompagnement du Livret Scolaire, Cycle 1, CRDP du Centre, Académie d Orléans-Tours

Document d accompagnement du Livret Scolaire, Cycle 1, CRDP du Centre, Académie d Orléans-Tours S approprier le langage - Cycle 1 Document d accompagnement du Livret Scolaire, Cycle 1, CRDP du Centre, Académie d Orléans-Tours Compétence attendue à l issue de l école Programme 2008 Livret scolaire

Plus en détail

ORGANISER UN LANCEMENT DE LIVRE

ORGANISER UN LANCEMENT DE LIVRE Activités éducatives pour les élèves de 6 à 7 ans ORGANISER UN LANCEMENT DE LIVRE NIVEAU : PRIMAIRE GROUPE D ÂGE : ÉLÈVES DE 6 À 7 ANS SOMMAIRE DE L ACTIVITÉ À la suite d une réflexion faite en classe

Plus en détail

Initiation et réalisation BD. Création d univers et dialogué. Réalisation d un récit de A à Z. Découpage et storyboard. Mise en couleur numérique

Initiation et réalisation BD. Création d univers et dialogué. Réalisation d un récit de A à Z. Découpage et storyboard. Mise en couleur numérique Initiation bande dessinée La semaine du 21 au 25 avril 2014 De 9h30 à 16h30 Module Scénario BD du 7 et 8 décembre 2013 du 11 et 12 janvier 2013 Tous les mardis du 21 janvier au 8 avril 2014 Module Dessin

Plus en détail

LE BUREAU DES OBJETS PERDUS

LE BUREAU DES OBJETS PERDUS Fiche pédagogique LE BUREAU DES OBJETS PERDUS Catherine Grive Auteur : Catherine Grive Editeur : Rouergue Année d édition : 2015 Public concerné : dès 12 ans Mots-clés: adolescence, amitié, famille, France

Plus en détail

Situation d apprentissage et d évaluation en ARTS PLASTIQUES 1 er cycle primaire

Situation d apprentissage et d évaluation en ARTS PLASTIQUES 1 er cycle primaire Situation d apprentissage et d évaluation en ARTS PLASTIQUES 1 er cycle primaire : Durée : 3-4 périodes ½ période : préparation 2-3 périodes : réalisation ½ période : intégration Proposition de création

Plus en détail

Progression en éducation musicale au cycle 3

Progression en éducation musicale au cycle 3 Progression en éducation musicale au cycle 3 BO n 3 du 19 juin 2008 : «à la fin du cycle 3, l'élève est capable de: Interpréter de mémoire une chanson ; participer avec exactitude à un jeu rythmique ;

Plus en détail

Seul à sol Création 2005

Seul à sol Création 2005 Crédit photo : dl-studio.org Seul à sol Création 2005 PIECE CHOREGRAPHIQUE HIP HOP POUR UN DANSEUR DUREE : 30 MINUTES. TOUT PUBLIC Avec le soutien du Centre culturel Mosaïque de Collinée, de l addm22,

Plus en détail

Le livre dont vous êtes les héros

Le livre dont vous êtes les héros Journal d un petit trésor qui grandit Mamie et MOI Papi, Le livre dont vous êtes les héros Toujours, je veillerai sur toi Journal d un petit trésor qui grandit Le livre dont vous êtes les héros Gilles

Plus en détail

DES APPRENTISSAGES EN MATERNELLE/ QUELQUES PISTES. Des pistes sur une séquence de graphisme Des pistes sur une séquence sur le langage

DES APPRENTISSAGES EN MATERNELLE/ QUELQUES PISTES. Des pistes sur une séquence de graphisme Des pistes sur une séquence sur le langage DES APPRENTISSAGES EN MATERNELLE/ QUELQUES PISTES Des pistes sur une séquence de graphisme Des pistes sur une séquence sur le langage Apprentissage en graphisme Introduction Recherche Activités motrices

Plus en détail

Voix parlée, voix lyrique. Vocabulaire

Voix parlée, voix lyrique. Vocabulaire Mythes et musique. Quelques éléments de compréhension Cette séquence intervient en fin d année scolaire et permet une transversalité avec les cours d histoire et de français. Elle revient sur deux mythes

Plus en détail

Construire un référentiel de communication avec les élèves

Construire un référentiel de communication avec les élèves Construire un référentiel de communication avec les élèves Oser entrer en communication : Ø Communiquer avec les adultes et avec les autres enfants par le langage, en se faisant comprendre Ø S exprimer

Plus en détail

LES SAISONS DU PRIMAIRE CROSS-COUNTRY LES SAISONS DU PRIMAIRE CROSS-COUNTRY

LES SAISONS DU PRIMAIRE CROSS-COUNTRY LES SAISONS DU PRIMAIRE CROSS-COUNTRY LES SAISONS DU PRIMAIRE LES SAISONS DU PRIMAIRE 1 PRÉAMBULE Le cross-country est un sport de course qui se pratique en toute saison, à l intérieur lors de la saison hivernale et à l extérieur le reste

Plus en détail

Titre de la séquence : Danse contemporaine Nombre de séances prévues : 6 Séance 1

Titre de la séquence : Danse contemporaine Nombre de séances prévues : 6 Séance 1 Cycle 3 Niveau : CM Champ disciplinaire : EPS Titre de la séquence : Danse contemporaine Nombre de séances prévues : 6 Séance 1 Compétences disciplinaires pour la séquence : Concevoir et réaliser des actions

Plus en détail

Le langage oral dans les APC à l'école maternelle

Le langage oral dans les APC à l'école maternelle éduscol Ressources pour l'école primaire Ressources pour l'école primaire Le langage oral dans les APC à l'école maternelle Fiches d'accompagnement, enseignant-chercheur à l'université de Toulouse II Le

Plus en détail

La princesse Qui n aimait pas les princes

La princesse Qui n aimait pas les princes La princesse Qui n aimait pas les princes D Alice Brière-Haquet Edition Actes Sud Junior/benjamin. Lecture en mouvement par la cie Méli-Mélo Petite Forme tout terrain et tout public à partir de 5 ans Avec

Plus en détail

Questionnaire pour connaître ton profil de perception sensorielle Visuelle / Auditive / Kinesthésique

Questionnaire pour connaître ton profil de perception sensorielle Visuelle / Auditive / Kinesthésique Questionnaire pour connaître ton profil de perception sensorielle Visuelle / Auditive / Kinesthésique BUT : Découvrir ton profil préférentiel «Visuel / Auditif / Kinesthésique» et tu trouveras des trucs

Plus en détail

Peluches. De et avec Olivier Hédin et Lulu

Peluches. De et avec Olivier Hédin et Lulu Peluches De et avec Olivier Hédin et Lulu PELUCHES L histoire : Peluches est l histoire d un homme happé par la vie qui un jour par hasard, dans son grenier retrouve au fond d une malle à jouets le doudou

Plus en détail

Cajou. Je joue à chat perché. Age : 8-10 ans Niveau : A1.2-A2

Cajou. Je joue à chat perché. Age : 8-10 ans Niveau : A1.2-A2 Cajou Je joue à chat perché Objectifs : Parler des membres de la famille et nommer des activités. Nommer des jeux. Décrire les règles d un jeu. Age : 8-10 ans Niveau : A1.2-A2 Cajou : Je joue à chat perché.

Plus en détail

La Caravane 2014-2015, c est :

La Caravane 2014-2015, c est : BILAN CARAVANE 2014-2015 La Caravane 2014-2015, c est : 2 compagnies impliquées 3 structures partenaires 104h d ateliers 41 participants 3 restitutions réussies 200 personnes touchées par un parcours de

Plus en détail

Fiche de synthèse sur la PNL (Programmation Neurolinguistique)

Fiche de synthèse sur la PNL (Programmation Neurolinguistique) 1 Fiche de synthèse sur la PNL (Programmation Neurolinguistique) La programmation neurolinguistique (PNL) fournit des outils de développement personnel et d amélioration de l efficacité relationnelle dans

Plus en détail

Moko, enfant du monde

Moko, enfant du monde Moko en Afrique, les monts de la Terre ronde Objectifs : Les animaux. Les parties du corps d un animal. Les chiffres jusqu à 4. Age : 4-6 ans Niveau : Débutants, A1 Moko en Afrique : Les monts de la Terre

Plus en détail

FABRIQUER UN JEU COOPERATIF

FABRIQUER UN JEU COOPERATIF FABRIQUER UN JEU COOPERATIF FABRIQUER UN JEU COOPERATIF Objectifs du Jeu coop : -modifier les représentations sur le jeu souvent associées à la compétition -travail sur le vivre ensemble : développer des

Plus en détail

Rencontre avec un singe remarquable

Rencontre avec un singe remarquable Rencontre avec un singe remarquable Ce spectacle, inspiré du Kathakali, est une invitation au voyage, à la découverte d une culture aux multiples couleurs pour un récit plein de rêve et de magie Spectacle

Plus en détail