Questionnaire à transmettre aux employés de la commune. Communication interne. I ) Relations interservices.

Dimension: px
Commencer à balayer dès la page:

Download "Questionnaire à transmettre aux employés de la commune. Communication interne. I ) Relations interservices."

Transcription

1 Questionnaire sur la communication interne Mairie de Pont de l Arche. Questionnaire à transmettre aux employés de la commune. Communication interne Dénomination du service : Domaine d intervention : I ) Relations interservices. Cochez la ou les cases correspondantes à votre réponse 1. Qui est votre responsable hiérarchique? Le directeur général des services Mon responsable de service 2. Y a-t-il un comité de rédaction d information dans votre service? 3. Si oui, comment fonctionne-t-il? En réunion d équipe Entre collègues, de manière informelle Entre le chef de service et le DGS 4. Qui y participe? Les chefs de service Le service communication uniquement Page 1

2 5. Vous demande-t-on des sujets d articles? 6. Avez-vous vous déjà été interviewé? 7. Avez-vous vous des idées d articles? 8. A qui les transmettez-vous? Aux élus A la direction générale des services A l ensemble des services A un service particulier 9. Que recherchez vous en lisant les journaux internes et externes des articles sur la commune? L actualité de la ville Les informations qui concernent mon poste, ma carrière Des informations sur la fonction publique territoriale Les adresses utiles 10. Qui relit le contenu des supports de communication? Les élus Le comité de rédaction de votre service Les agents de service communication Le chef de service demandeur 11. Qui valide le document ou le message? Les élus Le service communication Le chef de service demandeur Page 2

3 12. Qui valide le Bon A Tirer (BAT) (Autorisation d imprimer)? Les élus Le service communication Le responsable du service demandeur 13. Vous estimez-vous informés sur la vie dans l ensemble de la municipalité? Très bien informé Bien informé Moyennement informé Pas du tout informé 14. En dehors des médias comment les employés sont-ils informés? Comptes-rendus du conseil municipal. Journal interne. Réunions de service. Mailing. Bouche à oreille. Téléphone. Autre (Précisez) 15. Comment les différents services travaillent-ils ensemble? Une interdépendance forte. Une interdépendance limitée. Travail individuel. 16. Comment définiriez-vous une bonne communication? Page 3

4 17. Classez par ordre de priorité les missions du service communication? De 1 à 6 Informer, traiter et diffuser l information des élus et des agents Développer un sentiment d appartenance Décloisonner les services Contribuer à l image de la collectivité Expliquer les décisions et les choix politiques Favoriser la connaissance mutuelle des services et des métiers 18. Classez par ordre de priorité les principaux circuits de communication interne? (de 1 à 5 Communication ascendante (des services vers la direction) Communication descendante (de la direction vers les services) Communication horizontale (communication n qui lie les différents services de la commune) Réunion, mailing, journal interne, dépliants et tableau de bord. (Précisez votre réponse ci-dessous) : II ) Caractéristiques des informations transmises. 1. Pour quelles raisons sollicitez-vous le service communication? Elaboration de supports : affiches, plaquettes, flyers et encarts pub. Traitement de l information (réalisation d articles, réalisation de contenus) Diffusion de l information en direction des habitants. 2. Comment la demande est-elle elle traitée par le service communication? Selon la priorité Par ordre d arrivée Selon la nature de l information. Page 4

5 3. Quel canal de communication les services utilisent-ils ils pour formuler leurs demandes auprès du service communication? Par note écrite Par courriel Par téléphone Fiche formelle : 4. Comment jugez-vous le temps de traitement de la demande? Pas du tout satisfait Plutôt pas satisfait Plutôt satisfait Tout à fait satisfait 5. Existe-t-il des retours d expériences entre les services concernés (concertation et discussion après votre collaboration avec le service communication)? pas de retour du tout Très peu de retour Assez de retour d expérience 6. Comment l information circule-t-elle et comment est-elle elle remontée au service communication? Circuit direct entre service X et service communication L information est remontée tout de suite. L information prend du temps pour arriver au service communication. La communication externe I ) Le traitement de l information 1. Quels sont, selon vous, les supports les plus efficaces pour communiquer auprès de la population? Site internet Courier Magazine municipal Visite sur le terrain : Page 5

6 2. Existe-t-il il une stratégie de communication dans la municipalité? 3. Si oui comment celle-ci ci est définie? Par l équipe municipale Par l équipe municipale et les acteurs locaux. Par le service communication 4. Si oui comment est-elle elle planifiée? Par un plan de communication Par rapport aux objectifs individuels Par rapport aux objectifs collectifs Pas de planification du tout 5. La stratégie de communication est-elle formalisée? 6. Si oui comment est-elle elle formalisée? Par écrit Par voix orale : 7. Classez par ordre de priorité les rôles des agents dans l application de la stratégie de communication au sein de la commune de 1 à 6? Répondre aux interrogations des habitants Expliquer le projet de la municipalité Accompagner les acteurs locaux dans leur projet Recueillir les demandes des habitants Informer les élus sur les attentes des populations. 8. Quelle est la place des acteurs (syndicats, associations, citoyens etc.) dans la mise en œuvre de cette stratégie? Assurer le service de proximité Partenaires privilégiés de la commune Concurrents directs Relais entre la commune et les habitants Développer la démocratie participative. 9. Existe-t-il il une approche interactive entre les services municipaux et les acteurs locaux? Forte collaboration Pas assez de collaboration Collaboration inexistante Page 6

7 10. Comment le ciblage de la population réceptrice de l information est-il effectué? Ciblage globalisé Ciblage spécifié Pas de ciblage du tout 11. Comment la nature de l information est-elle traitée et décidée? Selon les types d information Selon les types de programme (selon la campagne que vous souhaitez communiquer) Selon l implication des habitants 12. Par quel biais les services recueillent-ils les informations sur le terrain? Par les agents Les associations Les services d accueil de la municipalité Les rendez-vous avec les habitants Remarques diverses : Page 7

RAPPORT DE STAGE SUR LA COMMUNICATION INTERNE ET EXTERNE A LA MAIRIE DE PONT DE L ARCHE. Présenté par Aliou BA

RAPPORT DE STAGE SUR LA COMMUNICATION INTERNE ET EXTERNE A LA MAIRIE DE PONT DE L ARCHE. Présenté par Aliou BA RAPPORT DE STAGE SUR LA COMMUNICATION INTERNE ET EXTERNE A LA MAIRIE DE PONT DE L ARCHE Présenté par Aliou BA Année universitaire 2009/2010 Directrice : Nicole Spodek Maître de stage : Christophe Hardy

Plus en détail

ELABORER SON PLAN DE FORMATION GUIDE METHODOLOGIQUE

ELABORER SON PLAN DE FORMATION GUIDE METHODOLOGIQUE ELABORER SON PLAN DE FORMATION GUIDE METHODOLOGIQUE LE PLAN DE FORMATION 2 CONTEXTE L article 7 de la loi de 1984 modifié par l article 7 de la loi du 19 février 2007 stipule que : «Les régions, les départements,

Plus en détail

EXERCICE 1 : LE DOMAINE DE LA PROMOTION TOURISTIQUE. Ecoutez attentivement l extrait qui suit puis répondez aux questions ci-dessous.

EXERCICE 1 : LE DOMAINE DE LA PROMOTION TOURISTIQUE. Ecoutez attentivement l extrait qui suit puis répondez aux questions ci-dessous. EXERCICE 1 : LE DOMAINE DE LA PROMOTION TOURISTIQUE Ecoutez attentivement l extrait qui suit puis répondez aux questions ci-dessous. 1) En quoi consiste la promotion touristique? 2) Tous les professionnels

Plus en détail

COMMUNICATION HOSPITALIÈRE. Paris, les 23 et 24 mars 2010

COMMUNICATION HOSPITALIÈRE. Paris, les 23 et 24 mars 2010 LES RENCONTRES DE LA COMMUNICATION HOSPITALIÈRE 2010 Paris, les 23 et 24 mars 2010 Réussir sa communication interne Didier Rigaud - Maître de conférences, ISIC, Université Michel de Montaigne Bordeaux

Plus en détail

références conseil, stratégie et accompagnement

références conseil, stratégie et accompagnement références conseil, stratégie et accompagnement Mutualité française - Aquitaine Conseil général de la Haute-Vienne Centre de la Mémoire Dorsal, haut débit en Limousin Reimp hos Établissement français du

Plus en détail

GUIDE METHODOLOGIQUE POUR UNE CONSTRUCTION DURABLE. Formulaire d enquête auprès des usagers de l établissement

GUIDE METHODOLOGIQUE POUR UNE CONSTRUCTION DURABLE. Formulaire d enquête auprès des usagers de l établissement GUIDE METHODOLOGIQUE POUR UNE CONSTRUCTION DURABLE Formulaire d enquête auprès des usagers de l établissement Vous travaillez dans un bâtiment réalisé selon une démarche HQE (Haute Qualité Environnementale),

Plus en détail

IMAGES ET INFORMATION DANS LA PRESSE ÉCRITE : L ÉTUDES DES «UNES»

IMAGES ET INFORMATION DANS LA PRESSE ÉCRITE : L ÉTUDES DES «UNES» SEMAINE DE LA PRESSE : MARS 2014 (AU CDI) NOM :. Classe : Note du groupe: Groupe : IMAGES ET INFORMATION DANS LA PRESSE ÉCRITE : L ÉTUDES DES «UNES» Objectifs socle commun (compétences 1 et 6) : - Mener

Plus en détail

ANNEXE 2. EXPERIMENTATION RELATIVE A L UTILISATION DE MAITRES SURNUMERAIRES DANS LES ECOLES MATERNELLES ET ELEMENTAIRES (phase 2)

ANNEXE 2. EXPERIMENTATION RELATIVE A L UTILISATION DE MAITRES SURNUMERAIRES DANS LES ECOLES MATERNELLES ET ELEMENTAIRES (phase 2) ANNEXE 2 MINISTERE DE LA JEUNESSE, DE L EDUCATION NATIONALE ET DE LA RECHERCHE Direction de la programmation et du développement Sous-Direction de l évaluation / Bureau de l évaluation des pratiques et

Plus en détail

sur la conférence de presse

sur la conférence de presse Une conférence de presse réussie attire les journalistes sur la conférence de presse 1. À quoi sert une conférence de presse? 2. Comment la préparer? 3. Comment l organiser? Une conférence de presse réussie

Plus en détail

Diagnostic CRM en 2 parties. Votre organisation a-t-elle besoin d un CRM? Quels sont vos besoins?

Diagnostic CRM en 2 parties. Votre organisation a-t-elle besoin d un CRM? Quels sont vos besoins? Diagnostic CRM en 2 parties Votre organisation a-t-elle besoin d un CRM? Quels sont vos besoins? Votre organisation a-t-elle besoin d un CRM? Perspective courte durée. L important c est la vente L approche

Plus en détail

CHARTE D ENGAGEMENT. Engagements du SYCOPARC PROGRAMMATION

CHARTE D ENGAGEMENT. Engagements du SYCOPARC PROGRAMMATION CHARTE D ENGAGEMENT Engagements du SYCOPARC PROGRAMMATION Le SYCOPARC s engage à mettre en œuvre la programmation via son service de médiation culturelle. Il veille à la cohérence et à la pertinence des

Plus en détail

La réalisation d'un plan de communication en 10 étapes

La réalisation d'un plan de communication en 10 étapes COMITÉ DE COMMUNICATION DE L AOMF FICHE-CONSEIL N 1 La réalisation d'un plan de communication en 10 étapes Avant de mettre sur pied une campagne d'information, de publicité ou de relations publiques, il

Plus en détail

Questionnaire de sondage: de la communication interne dans l organisation

Questionnaire de sondage: de la communication interne dans l organisation Cours 7 Audit : Exemple de questionnaire Questionnaire de sondage: de la communication interne dans 1. Votre organisation s est-elle dotée officiellement d une stratégie, d un programme ou d une politique

Plus en détail

Rapport de stage en entreprise

Rapport de stage en entreprise Rapport de stage en entreprise Logo et/ou photo de l entreprise Nom, prénom de l élève : Classe : 3 e Stage du : au : 2015 Ecole Place Saint-Pierre 38204 VIENNE Collège Impasse de l Eglise 69560 Sainte-Colombe

Plus en détail

Résultats enquête qualité ISIFC 2013 (Promo 10)

Résultats enquête qualité ISIFC 2013 (Promo 10) Résultats enquête qualité ISIFC 2013 (Promo 10) Résumé de l enquête : 50 étudiants de la promo 10 initialement conviés (hors étudiants étrangers et formation continue). 48 réponses complètes. Taux de réponse

Plus en détail

MiniKonf 2007 Marketing: Passer d un produit technologique à un produit marketing

MiniKonf 2007 Marketing: Passer d un produit technologique à un produit marketing MiniKonf 2007 Marketing: Passer d un produit technologique à un produit marketing Stéphanie MICHEL AMATO Consultante AJEM Consultants Avec le témoignage de François CHALUMEAU Directeur GlobaWare International

Plus en détail

ARCHIV SYSTEM La mémoire vive de votre entreprise

ARCHIV SYSTEM La mémoire vive de votre entreprise Votre société a fait appel à nos services afin de réaliser un audit de ses procédures d archivage. Afin de mieux connaître votre fonctionnement, nous vous saurions gré de bien vouloir répondre au questionnaire

Plus en détail

LE GUIDE DE L ENTRETIEN PROFESSIONNEL POUR LE N+1

LE GUIDE DE L ENTRETIEN PROFESSIONNEL POUR LE N+1 Pôle Ressources Humaines Service Formation des Personnels Gestion des compétences Anne-Sophie LECLERCQ LE GUIDE DE L ENTRETIEN PROFESSIONNEL POUR LE N+1 MAI-JUIN 2011 Entretiens professionnels Lille 1-2011

Plus en détail

Grille d évaluation action Parentalité (dispositif Reaap) Année 2015 1

Grille d évaluation action Parentalité (dispositif Reaap) Année 2015 1 Grille d évaluation de l action Parentalité (dispositif Reaap) Année 2015 1 grille d évaluation par action Nom de la structure : Intitulé du projet, de l action : Personne référente de l action : Grille

Plus en détail

DOSSIER DE PRESENTATION DES PROJETS AU COMITE DE SELECTION

DOSSIER DE PRESENTATION DES PROJETS AU COMITE DE SELECTION DOSSIER DE PRESENTATION DES PROJETS AU COMITE DE SELECTION I. PRESENTATION DU OU DES PORTEURS DE PROJET ETAT CIVIL Nom : Prénom...:. Adresse :. Code postal :. Date de naissance : Nationalité : Commune

Plus en détail

ENQUETE ACCES AUX SOINS

ENQUETE ACCES AUX SOINS ENQUETE ACCES AUX SOINS Attention!! Cette liste des questions posées dans l enquête est présentée à titre d information : la saisie doit se faire en ligne sur le site de l UNCCAS (www.unccas.org) PAGE

Plus en détail

Démarche qualité QUALIPREF 2.0. Enquête de satisfaction auprès des usagers du SII

Démarche qualité QUALIPREF 2.0. Enquête de satisfaction auprès des usagers du SII Démarche qualité QUALIPREF 2.0 Enquête de satisfaction auprès des usagers du SII Octobre 2015 1. Présentation de l étude 1.1 Le contexte général La qualité des services rendus aux usagers est une priorité

Plus en détail

REFERENTIEL Chef(fe) de Projets Marketing et Commercial Titre Bac+4 certifié Niveau II J.O du 09 Août 2014 - code NSF 312

REFERENTIEL Chef(fe) de Projets Marketing et Commercial Titre Bac+4 certifié Niveau II J.O du 09 Août 2014 - code NSF 312 REFERENTIEL Chef(fe) de Projets Marketing et Commercial Titre Bac+4 certifié Niveau II J.O du 09 Août 2014 - code NSF 312 1 REFERENTIEL DE FORMATION CHEF(FE) DE PROJETS MARKETING ET COMMERCIALE TITRE CERTIFIE

Plus en détail

Formulaire de demande

Formulaire de demande Commune de Saint-Gilles Demande de subsides pour une association ou un projet Appel à projets 2015 Formulaire de demande Nom du demandeur ou de l association: Titre du projet: Nombre d annexes: N du Dossier

Plus en détail

Questionnaires. Les questions pour les dirigeants d entreprises ou d une équipe sont les suivantes :

Questionnaires. Les questions pour les dirigeants d entreprises ou d une équipe sont les suivantes : Annexe No.2 Questionnaires Premier objectif Les questions pour les dirigeants d entreprises ou d une équipe sont les suivantes : 1. Dans votre entreprise ou dans votre service, pensez-vous que la gestion

Plus en détail

ATELIERS «MISE EN ŒUVRE DE L ENTRETIEN PROFESSIONNEL» MARDI 15 ET JEUDI 17 SEPTEMBRE 2015 SYNTHESE

ATELIERS «MISE EN ŒUVRE DE L ENTRETIEN PROFESSIONNEL» MARDI 15 ET JEUDI 17 SEPTEMBRE 2015 SYNTHESE ATELIERS «MISE EN ŒUVRE DE L ENTRETIEN PROFESSIONNEL» MARDI 15 ET JEUDI 17 SEPTEMBRE 2015 SYNTHESE I. PRESENTATION GENERALE DES ATELIERS II. SYNTHESE DE CHAQUE ATELIER (identification des idées fortes)

Plus en détail

Réserve Communale de Sécurité Civile Questionnaire RCSC - 2012

Réserve Communale de Sécurité Civile Questionnaire RCSC - 2012 Réserve Communale de Sécurité Civile Questionnaire RCSC - 2012 Une enquête de l Institut des Risques Majeurs (IRMa) www.irma-grenoble.com L IRMa souhaite favoriser l émergence des réserves communales de

Plus en détail

La Tour LES CONSEILS ET BUREAUX. DE QUARTIER Charte de fonctionnement

La Tour LES CONSEILS ET BUREAUX. DE QUARTIER Charte de fonctionnement La Tour LES CONSEILS ET BUREAUX DE QUARTIER Charte de fonctionnement 03 Sommaire PRÉAMBULE... 05 TITRE I - Les acteurs des instances participatives... 05 ARTICLE 1 // L élu référent de quartier... 05 ARTICLE

Plus en détail

LA COMMUNICATION INTERNE

LA COMMUNICATION INTERNE SAMEDI 30 NOVEMBRE 2013 COM 401 LA COMMUNICATION INTERNE Mme. Zineb El Hammoumi La communication interne SOMMAIRE Communication et management Introduction Objectifs Cibles Missions et rôles Communication

Plus en détail

Notoriété et perception de l IAE

Notoriété et perception de l IAE Sondage grand public Notoriété et perception de l IAE Avril 2009 Sondage AVISE réalisé par Opinionway pour le compte de la Caisse des dépôts, le CNAR IAE, le CNIAE et la DGEFP. Méthodologie L échantillon

Plus en détail

ÉVALUATION SANITAIRE INITIALE

ÉVALUATION SANITAIRE INITIALE FICHE ANIMATION > Diagnostic extérieur par les acteurs de terrain ÉVALUATION SANITAIRE INITIALE OBJECTIF Obtenir des informations d ordre général sur le site, les conditions de vie des populations ainsi

Plus en détail

Un métier, plusieurs conditions d exercice

Un métier, plusieurs conditions d exercice Fiche d animation Compétence A2 Un métier, plusieurs conditions d exercice Objectif Distinguer les conditions d exercice des métiers selon leur environnement : PME, artisanat, grande entreprise, travailleur

Plus en détail

POLITIQUE DE COMMUNICATION

POLITIQUE DE COMMUNICATION POLITIQUE DE COMMUNICATION Ville de Mont-Saint-Hilaire t-saint-hilaire Ville de Mont-Saint-Hilaire Entrée en vigueur de la Politique de communication de la Ville de Mont-Saint-Hilaire : le 4 juin 2012

Plus en détail

PolitMonitor Lëtzebuerg RTL Luxemburger Wort. TNS ILRES mai 2015. Referendum 2015 4. Vague. Mee 2015

PolitMonitor Lëtzebuerg RTL Luxemburger Wort. TNS ILRES mai 2015. Referendum 2015 4. Vague. Mee 2015 PolitMonitor Lëtzebuerg RTL Luxemburger Wort Mee 1 Referendum 1. Vague TNS ILRES mai 1 TNS ILRES PolitMonitor LW-RTL Mee 210 sondage en ligne et par téléphone du 2 avril au au mai 1 auprès de 111 personnes

Plus en détail

Cours du Marketing approfondi

Cours du Marketing approfondi Cours du Marketing approfondi Le marketing direct Le marketing direct est un marketing interactif qui utilise un ou plusieurs médias en vue d obtenir une réponse et / ou une transaction. «Le marketing

Plus en détail

Etre professionnel de l accueil de la petite enfance dans les réalités d aujourd hui

Etre professionnel de l accueil de la petite enfance dans les réalités d aujourd hui Etablissements d accueil de jeunes Enfants Etre professionnel de l accueil de la petite enfance dans les réalités d aujourd hui Bonjour, Ce questionnaire s adresse à tous les professionnels travaillant

Plus en détail

Bilan Journée Informatique La Cité des Métiers de Marseille et de Provence-Alpes-Côte d Azur page 1/12

Bilan Journée Informatique La Cité des Métiers de Marseille et de Provence-Alpes-Côte d Azur page 1/12 page 1/12 Sommaire I- Rappel du contexte p 3 II- Objectifs de cette journée p 3 III- Actions mises en place p 3 a) La Cité des Métiers p 3 b) Pôle emploi p 3 c) Omniciel p 3 IV- Promotion de l évènement

Plus en détail

C est un outil important pour : - mener une politique de communication cohérente, - et fixer des priorités.

C est un outil important pour : - mener une politique de communication cohérente, - et fixer des priorités. Élaborer un plan de communication stratégique pour une organisation publique - Guide pour les communicateurs fédéraux - COMM Collection - N 19 Bruxelles, juin 2010 Cette démarche suppose une analyse approfondie

Plus en détail

Restitution de la Journée concertation citoyenne

Restitution de la Journée concertation citoyenne Restitution de la Journée concertation citoyenne 2 juillet 2013, Pont du Gard Journée de concertation citoyenne Depuis 3 ans et l adoption par le Département du Gard de la charte de la concertation citoyenne,

Plus en détail

Analyse de l enquête de satisfaction des salariés en parcours

Analyse de l enquête de satisfaction des salariés en parcours 2014 Analyse de l enquête de satisfaction des salariés en parcours Passation Fév-juillet 2014 Dépouillement Août 2014 Une démarche d amélioration En 2012, la SATE 86 s est engagée dans une démarche qualité

Plus en détail

COM 300 / CHAPITRE 9: Mme. Zineb El Hammoumi

COM 300 / CHAPITRE 9: Mme. Zineb El Hammoumi COM 300 / CHAPITRE 9: LA COMMUNICATION INTERNE Mme. Zineb El Hammoumi SOMMAIRE Introduction Objectifs Cibles Missions et rôles Communication interne et RH Les techniques Les moyens Les circuits de la communication

Plus en détail

Autodiagnostic des Organismes de formation du Languedoc-Roussillon

Autodiagnostic des Organismes de formation du Languedoc-Roussillon Carif Autodiagnostic des Organismes de formation du Languedoc-Roussillon Présentation de l'organisme 1. Nom de l'organisme 7. Ville La réponse est obligatoire. 2. Raison sociale (si différente du nom de

Plus en détail

DEMARCHE QUALIVILLE. Résultats de l enquête de satisfaction auprès des usagers (4 avril - 28 avril 2012)

DEMARCHE QUALIVILLE. Résultats de l enquête de satisfaction auprès des usagers (4 avril - 28 avril 2012) DEMARCHE QUALIVILLE Résultats de l enquête de satisfaction auprès des usagers (4 avril - 28 avril 2012) Afin d améliorer la qualité de service, la ville de Sceaux s est engagée dans une démarche de certification

Plus en détail

FD/YMC N 1-5961 Contacts IFOP : Frédéric Dabi / Yves-Marie Cann POUR

FD/YMC N 1-5961 Contacts IFOP : Frédéric Dabi / Yves-Marie Cann POUR FD/YMC N 1-5961 Contacts IFOP : Frédéric Dabi / Yves-Marie Cann POUR Enquête sur la responsabilité sociale du scientifique Résultats détaillés Février 2007 Annexes La publication des données qui fondent

Plus en détail

Santé. Média social Mise en réseau. La santé à l ère des médias sociaux. Confiance. Community. Durabilité. Health 2.0

Santé. Média social Mise en réseau. La santé à l ère des médias sociaux. Confiance. Community. Durabilité. Health 2.0 La santé à l ère des médias sociaux Extrait des résultats de l étude de Swisscom du mois d octobre 2011 Prévention Sécurité Durabilité Alimentation Patient informé Health 2.0 Forum de santé Intégré Santé

Plus en détail

Questionnaire de satisfaction

Questionnaire de satisfaction Questionnaire de satisfaction EVA-QS-FT-01 Notre établissement s inscrit dans une démarche d amélioration continue de la qualité. Dans ce cadre, un recueil de votre satisfaction est effectué par le biais

Plus en détail

POLITIQUE D'INFORMATION DE COMMUNICATION. Secrétariat général et direction de l information et des communications 2007-09-18

POLITIQUE D'INFORMATION DE COMMUNICATION. Secrétariat général et direction de l information et des communications 2007-09-18 POLITIQUE D'INFORMATION ET DE COMMUNICATION Secrétariat général et direction de l information et des communications 2007-09-18 PRÉAMBULE En raison de son caractère public et de sa mission, la Commission

Plus en détail

Communiquer. Sur l événementiel. odi C tourisme - 13/11/08

Communiquer. Sur l événementiel. odi C tourisme - 13/11/08 Communiquer Sur l événementiel LA COMMUNICATION SUR VOTRE ÉVÉNEMENT IDENTIFIER DES MOYENS RÉALISER DES ACTIONS Elaboration d'un plan de communication Le plan de communication est basé sur trois actions

Plus en détail

Bilan journées Banques et Assurance La Cité des Métiers de Marseille et de Provence-Alpes-Côte d Azur page 1/17

Bilan journées Banques et Assurance La Cité des Métiers de Marseille et de Provence-Alpes-Côte d Azur page 1/17 page 1/17 Sommaire I- Rappel du contexte p 3 II- Objectifs de ces 2 journées p 3 III- Actions mises en place p 3 a) La Cité des Métiers p 3 b) Pôle emploi p 3 IV- Promotion de l évènement p 4 a) Création

Plus en détail

étude réalisée par l agence Campus Communication en partenariat avec l Association française de communication interne

étude réalisée par l agence Campus Communication en partenariat avec l Association française de communication interne étude réalisée par l agence Campus Communication en partenariat avec l Association française de communication interne sommaire Le projet Notre agence Notre partenaire Méthodologie Lire l étude Enseignements

Plus en détail

ANNEXE I Référentiel des activités professionnelles Référentiel de certification

ANNEXE I Référentiel des activités professionnelles Référentiel de certification ANNEXE I Référentiel des activités professionnelles Référentiel de certification Référentiel des activités professionnelles Dans le cadre de l exercice et de la promotion des droits des publics, le titulaire

Plus en détail

VILLE DU CANNET - ENQUÊTE PUBLIQUE AGENDA 21

VILLE DU CANNET - ENQUÊTE PUBLIQUE AGENDA 21 VILLE DU CANNET - ENQUÊTE PUBLIQUE AGENDA 21 DONNEZ VOTRE AVIS! En s engageant dans la mise en place d un Agenda 21 («ce qu il faut faire pour le 21 ème siècle»), la Mairie du Cannet souhaite intégrer

Plus en détail

ASSISTANT(E) DE DIRECTION AU CABINET DU PRESIDENT DU CONSEIL GENERAL

ASSISTANT(E) DE DIRECTION AU CABINET DU PRESIDENT DU CONSEIL GENERAL Direction des Ressources humaines janvier 2014 ASSISTANT(E) DE DIRECTION I ASSISTANT(E) DE DIRECTION AU CABINET DU PRESIDENT DU CONSEIL GENERAL POSITIONNEMENT DU POSTE DANS LA STRUCTURE Service : Cabinet

Plus en détail

Concours des Prix d excellence

Concours des Prix d excellence Formulaire de candidature Prix de l intelligence collective Concours des Prix d excellence Description Ce prix vise à récompenser des réalisations (portées par la municipalité ou un organisme du milieu)

Plus en détail

Le management des projets informatiques : quelle est la pratique des chefs de projets?

Le management des projets informatiques : quelle est la pratique des chefs de projets? Le management des projets informatiques : quelle est la pratique des chefs de projets? La commission informatique de l'afitep (ASSOCIATION FRANCOPHONE DE MANAGEMENT DE PROJET) étudie les pratiques mises

Plus en détail

- Deuxième vague - 7 juin 2011

- Deuxième vague - 7 juin 2011 Le Baromètre e-commerce des petites entreprises - Deuxième vague - 7 juin 2011 Méthodologie Cible : L échantillon du «Baromètre e-commerce des petites entreprises» a été constitué selon la méthode des

Plus en détail

Évaluer pour progresser

Évaluer pour progresser REFERENTIEL Février 2012 FONCTIONNEMENT ASSOCIATIF Évaluer pour progresser LE RÉFÉRENTIEL ASSOCIATIF : MODE D EMPLOI Présentation Pourquoi un référentiel? Le référentiel associatif est destiné aux associations

Plus en détail

Dénomination de l entreprise :... Activités (principales et secondaires) :... Nom du dirigeant :... Adresse (pour toute correspondance) :...

Dénomination de l entreprise :... Activités (principales et secondaires) :... Nom du dirigeant :... Adresse (pour toute correspondance) :... Dénomination de l entreprise :... Activités (principales et secondaires) :................... Nom du dirigeant :... Adresse (pour toute correspondance) :.................. Numéro de téléphone :... Site

Plus en détail

LA DÉMARCHE DE VEILLE S.A. MARCHAND PREMIERE PARTIE : AUDIT SUR LA COMMUNICATION INTERNE

LA DÉMARCHE DE VEILLE S.A. MARCHAND PREMIERE PARTIE : AUDIT SUR LA COMMUNICATION INTERNE LA DÉMARCHE DE VEILLE S.A. MARCHAND PREMIERE PARTIE : AUDIT SUR LA COMMUNICATION INTERNE La question posée s inscrit dans une démarche d amélioration de la circulation de l information. questionnaire d

Plus en détail

La marque media de référence de L ÉQUIPEMENT DES COLLECTIVITÉS LOCALES

La marque media de référence de L ÉQUIPEMENT DES COLLECTIVITÉS LOCALES CONTEXTE LRDCL PRINT WEB NLT PRIX EXPERTISE DÉCISION ÉQUIPEMENT La marque media de référence de L ÉQUIPEMENT DES COLLECTIVITÉS LOCALES Analyser les enjeux, faire les bons choix, anticiper l avenir. Accompagner

Plus en détail

Animer la consultation : synthèse des actions menées

Animer la consultation : synthèse des actions menées Animer la consultation : synthèse des actions menées Claire HISTACE Agence de l eau Loire-Bretagne Animer la consultation Pour associer le public à l élaboration du Sdage 2016-2021 1 re étape : adoption

Plus en détail

Inscription pour l année scolaire 20-- - 20-- Nom de famille légal Prénom légal Deuxième prénom Sexe Date de naissance.

Inscription pour l année scolaire 20-- - 20-- Nom de famille légal Prénom légal Deuxième prénom Sexe Date de naissance. A - Renseignements sur l élève Confidentiel une fois rempli Nom de famille légal Prénom légal Deuxième prénom Sexe de naissance jour /mois /année F M Numéro Rue Appartement Unité Ville Code postal N o

Plus en détail

La communication interne gagne en importance dans les entreprises belges

La communication interne gagne en importance dans les entreprises belges La communication interne gagne en importance dans les entreprises belges Corporate Creative Strategies (www.ccstrategies.be), une agence belge de communication spécialisée en communication corporate, a

Plus en détail

GUIDE À L INTENTION DES ORGANISMES QUI DEMANDENT UNE COMMANDITE. Ville de Gatineau Service des communications Mise à jour : février 2015

GUIDE À L INTENTION DES ORGANISMES QUI DEMANDENT UNE COMMANDITE. Ville de Gatineau Service des communications Mise à jour : février 2015 GUIDE À L INTENTION DES ORGANISMES QUI DEMANDENT UNE COMMANDITE Ville de Gatineau Service des communications Mise à jour : février 2015 1 VILLE DE GATINEAU Guide à l intention des organismes qui demandent

Plus en détail

La gestion optimale de l énergie, un atout communication à ne pas négliger

La gestion optimale de l énergie, un atout communication à ne pas négliger La gestion optimale de l énergie, un atout communication à ne pas négliger Les questions à se poser pour lancer une campagne de communication SuisseEnergie pour les communes a développé un check-up pour

Plus en détail

Conseils consultatifs des aînés. Cadre de référence 1

Conseils consultatifs des aînés. Cadre de référence 1 Conseils consultatifs des aînés Cadre de référence 1 Dénomination. L article 1122-35 du Code de la démocratie locale et de la décentralisation consacre l appellation «conseil consultatif». Il convient

Plus en détail

Politique de communication citoyenne

Politique de communication citoyenne Politique de communication citoyenne Service des relations avec le milieu Décembre 2011 Table des matières Préambule... 3 Définitions... 3 1. Raisons d être de la politique... 4 2. Définition de la communication

Plus en détail

Octobre 2013. Contact Inergie. Luc Vidal Directeur général lvidal@inergie.com 01 41 09 05 45

Octobre 2013. Contact Inergie. Luc Vidal Directeur général lvidal@inergie.com 01 41 09 05 45 Baromètre Afci ANDRH Inergie 2013 sur la Communication Managériale 4 ème édition «L implication des managers dans une communication de proximité avec leurs équipes» Octobre 2013 Contact Inergie Toute publication

Plus en détail

Le recrutement des cadres :

Le recrutement des cadres : pour ACE Association des Conseils en Communication pour l Emploi animé par Le recrutement des cadres : réalités et perspectives des entreprises Le 24 Juin 2003 Sommaire 1. Note méthodologique 2. Structure

Plus en détail

FORMULAIRE D APPLICATION POUR LES BOURSES DE L ASPE. Identité, adresse

FORMULAIRE D APPLICATION POUR LES BOURSES DE L ASPE. Identité, adresse FORMULAIRE D APPLICATION POUR LES BOURSES DE L ASPE Identité, adresse Nom, prénom Adresse privée (rue, code postal, ville, canton) Adresse lieu de travail (hôpital, cabinet, service, rue, code postal,

Plus en détail

Diagnostic santé du Pays Charolais-Brionnais. : première étape vers une démarche territoriale de santé. Mai 2010

Diagnostic santé du Pays Charolais-Brionnais. : première étape vers une démarche territoriale de santé. Mai 2010 Diagnostic santé du Pays Charolais-Brionnais : première étape vers une démarche territoriale de santé Mai 2010 Sommaire La méthodologie Les caractéristiques des acteurs interrogés Les problématiques pointées

Plus en détail

Les salariés et le développement durable. Vague 2

Les salariés et le développement durable. Vague 2 Les salariés et le développement durable Vague 2 Pourquoi ce baromètre? A l heure les entreprises cherchent de nouveaux modèles économiques plus vertueux, où les consommateurs sont incités à changer leurs

Plus en détail

TEST DE CONNAISSANCE DU FRANÇAIS. Manuel du candidat. TCF pour l accès à la nationalité française

TEST DE CONNAISSANCE DU FRANÇAIS. Manuel du candidat. TCF pour l accès à la nationalité française TEST DE CONNAISSANCE DU FRANÇAIS Manuel du candidat TCF pour l accès à la nationalité française CIEP Centre international d études pédagogiques 1 TCF 241013-1245 CIEP Centre international d études pédagogiques

Plus en détail

A quoi sert un plan de communication

A quoi sert un plan de communication Séminaire-atelier Bujumbura 8-9 Octobre 2014 La Communication Parlementaire A quoi sert un plan de communication 1. La communication c est quoi? Même si ces concepts sont connus il n est pas inutile de

Plus en détail

REFERENTIEL Chef(fe) de Projets en Communication Titre Bac+4 certifié niveau II J.O du 09 Août 2014 - code NSF 320

REFERENTIEL Chef(fe) de Projets en Communication Titre Bac+4 certifié niveau II J.O du 09 Août 2014 - code NSF 320 REFERENTIEL Chef(fe) de Projets en Communication Titre Bac+4 certifié niveau II J.O du 09 Août 2014 - code NSF 320 Groupe ISEE 1 CHEF(FE) DE PROJETS EN COMMUNICATION TITRE CERTIFIE AU RNCP SOUS LE N 320

Plus en détail

ÉVALUATION INTERNE Synthèse des résultats

ÉVALUATION INTERNE Synthèse des résultats Saint-Brieuc le 30 janvier 2012 ÉVALUATION INTERNE Synthèse des résultats Madame, Monsieur, L Association de Protection des Majeurs Côtes d Armor, son groupe de pilotage évaluation interne et moi-même

Plus en détail

Bilan Journée agent commercial indépendant La Cité des Métiers de Marseille et de Provence-Alpes-Côte d Azur page 1/13

Bilan Journée agent commercial indépendant La Cité des Métiers de Marseille et de Provence-Alpes-Côte d Azur page 1/13 page 1/13 Sommaire I- Rappel du contexte p 3 II- Objectifs de cette journée p 3 III- Actions mises en place p 3 a) La Cité des Métiers p 3 b) CCMV p 3 IV- Promotion de l évènement p 4 a) Création d un

Plus en détail

Création d entreprise «Survey_Economy» www.doingbusiness.org

Création d entreprise «Survey_Economy» www.doingbusiness.org Création d entreprise «Survey_Economy» www.doingbusiness.org Nous tenons à vous remercier pour votre collaboration au projet Doing Business. Votre contribution et votre expertise dans le domaine de la

Plus en détail

Le plan de communication (démarche simplifiée)

Le plan de communication (démarche simplifiée) Le plan de communication (démarche simplifiée) Définition : Le plan de communication permet de mettre en œuvre des actions de communication à travers différents moyens ou supports de communication. Il

Plus en détail

Outils et techniques de participation publique. Doug Sarno 8 janvier 2013 doug@forumfg.com

Outils et techniques de participation publique. Doug Sarno 8 janvier 2013 doug@forumfg.com Outils et techniques de participation publique Doug Sarno 8 janvier 2013 doug@forumfg.com Identifier des objectifs clairs de participation publique D abord concevoir le processus de décision Puis identifier

Plus en détail

Charte «Éducation au Développement Durable» (EDD)

Charte «Éducation au Développement Durable» (EDD) Charte «Éducation au Développement Durable» (EDD) Le Cercle de c oopération des organisations non g ouvernementales de développement La Plateforme éducation à l environnement et au développement durable

Plus en détail

FICHE D APPEL OUVERT A CANDIDATURE

FICHE D APPEL OUVERT A CANDIDATURE CHEF DE SERVICE DE LA COOPERATION RELEVANT DE LA DIVISION DE LA COOPERATION ET DE PARTENARIAT (DIRECTION DE LA COMMUNICATION DU PARTENARIAT ET DES SYSTEMES D INFORMATION) - Elaborer, suivre et mise en

Plus en détail

Bilan de la démocratie sanitaire en région

Bilan de la démocratie sanitaire en région Bilan de la démocratie sanitaire en région La saisine Cadre : autosaisine de la Commission Permanente (CP) de la Conférence Nationale de santé (CNS) Rapporteurs : Madeleine Ngombert-Bitoo (représentante

Plus en détail

1) Pourquoi faire des portes ouvertes à la ferme? A. Calendrier prévisionnel :

1) Pourquoi faire des portes ouvertes à la ferme? A. Calendrier prévisionnel : (JPO) Une ferme est une entreprise qu il peut être fort intéressant de visiter. Elles servent à valoriser l image de l exploitation et à diffuser un message. Les visites gratuites ont un impact sur les

Plus en détail

Enquête communication interne - restitution

Enquête communication interne - restitution Enquête communication interne - restitution Septembre 2014 Julie Gaillot et Ellen Walker Chargées de communication interne Groupe 1 1 Méthodologie et périmètre de l étude 2 Trois phases Phase qualitative

Plus en détail

Charte des relations

Charte des relations Charte des relations entre Élus, membres des Conseils consultatifs de quartier et agents des services de la Ville de Brest et de Brest métropole océane Bellevue, Brest-Centre 1 Europe, Lambezellec Quatre

Plus en détail

Les Rencontres Européennes Femmes & Entreprises

Les Rencontres Européennes Femmes & Entreprises En bref Les Rencontres Européennes Femmes & Entreprises SOMMAIRE Toulouse- Université des Sciences sociales SOMMAIRE LES RENCONTRES EUROPÉENNES FEMMES & ENTREPRISES? PRÉSENTATION OBJECTIFS LOGIQUE DE RÉSULTATS

Plus en détail

www.ville-lepellerin.fr

www.ville-lepellerin.fr Pg n 1 / 10 Mairie de Le Pellerin, 44640 DOSSIER DE PRESSE Le Pellerin, le lundi 29 janvier 2007 lancement du site internet de la ville du Pellerin < mardi 6 février 2007 > sommaire Communiqué de presse

Plus en détail

Rapport et bilan du projet

Rapport et bilan du projet 6.2 Annexe 2 : Guide d entretien (exploratoire) Variables structurelles Pouvez-vous vous remémorer l histoire du dispositif? Quand a-t-il été créé et pourquoi? Dans quelle structure se situe le dispositif?

Plus en détail

Enquête auprès des acteurs économiques de la Relation Client

Enquête auprès des acteurs économiques de la Relation Client Enquête auprès des acteurs économiques de la Relation Client Mission Nationale de la Relation Client / AGEFOS PME Avril 2011 Nobody s Unpredictable Fiche technique Etude et sondage effectués pour Observatoire

Plus en détail

Questionnaire ORBA Analyse des fonctions

Questionnaire ORBA Analyse des fonctions Questionnaire ORBA Analyse des fonctions Nom de l organisation : Nom du département : Nom du porte parole : Dénomination de la fonction : INFORMATION CONCERNANT LE QUESTIONNAIRE Ce questionnaire a pour

Plus en détail

Semaine Européenne. Démocratie Locale. de la Démocratie Locale. de la

Semaine Européenne. Démocratie Locale. de la Démocratie Locale. de la Semaine Européenne de la Démocratie Locale Semaine Européenne de la Démocratie Locale Qu est-ce que la Semaine européenne de la démocratie locale? La «Semaine Européenne de la Démocratie Locale» (SEDL)

Plus en détail

communication, information, participation des habitants

communication, information, participation des habitants : présentation communication, information, participation des habitants 1 Information Communication ce qui existe : Le journal municipal Le site internet présentation Les panneaux lumineux Les panneaux

Plus en détail

Fiche pratique n 12. Evaluation de la formation. Finalité. Mode opératoire. De quoi s agit-il? Quelle évaluation pour quels besoins?

Fiche pratique n 12. Evaluation de la formation. Finalité. Mode opératoire. De quoi s agit-il? Quelle évaluation pour quels besoins? Finalité De quoi s agit-il? Evaluer la formation est nécessaire pour toute entreprise qui souhaite connaître le «retour sur investissement» des actions de formation qu elle a initiées. Il convient de distinguer

Plus en détail

Baromètre 2013 des relations entre associations et collectivités locales Résultats d étude. Pôle Marketing Collectivités Locales

Baromètre 2013 des relations entre associations et collectivités locales Résultats d étude. Pôle Marketing Collectivités Locales Baromètre 2013 des relations entre associations et collectivités locales Résultats d étude Pôle Marketing Locales 1 Sommaire Objectifs et Méthodologie p.3 Structure de l échantillon p.4 Synthèse p.5 Résultats

Plus en détail

Le Baromètre e-commerce des petites entreprises

Le Baromètre e-commerce des petites entreprises Le Baromètre e-commerce des petites entreprises - Première vague - 30 juin 2010 Méthodologie Étude réalisée auprès d un échantillon de 500 entreprises, représentatif des entreprises de moins de 50 salariés,

Plus en détail

Conditions de travail des assistants diplômés en Lettres Compte rendu de l enquête

Conditions de travail des assistants diplômés en Lettres Compte rendu de l enquête Conditions de travail des assistants diplômés en Lettres Compte rendu de l enquête 1. Les faits L enquête sous forme de questionnaire a été menée durant le mois d octobre 2011 auprès des assistants diplômés

Plus en détail

Etude pour une meilleure connaissance de l état de l existant de l éducation à l environnement en vue du développement durable dans la francophonie.

Etude pour une meilleure connaissance de l état de l existant de l éducation à l environnement en vue du développement durable dans la francophonie. Etude pour une meilleure connaissance de l état de l existant de l éducation à l environnement en vue du développement durable dans la francophonie. Cette étude servira à la définition collective d une

Plus en détail

Audit interne. Audit interne

Audit interne. Audit interne Définition de l'audit interne L'Audit Interne est une activité indépendante et objective qui donne à une organisation une assurance sur le degré de maîtrise de ses opérations, lui apporte ses conseils

Plus en détail

RECRUTER RECR EN 2012

RECRUTER RECR EN 2012 À L AGENDA Recruter en 2012 Comment valoriser son entreprise auprès des candidats? Utiliser les bons outils pour séduire un candidat Devenir un meilleur recruteur et développer une approche client RH RECRUTER

Plus en détail