COMMUNICATION INTERNE DE LA RÉGION EURO- PÉENNE DU SCOUTISME

Dimension: px
Commencer à balayer dès la page:

Download "COMMUNICATION INTERNE DE LA RÉGION EURO- PÉENNE DU SCOUTISME "

Transcription

1 Région Européenne Organisation Mondiale du Mouvement Scout 2004-No 1 Communication COMMUNICATION INTERNE DE LA RÉGION EURO- PÉENNE DU SCOUTISME <EURO.SCOUT.ORG> Introduction Le Scoutisme en Europe doit tirer avantage de tous les m oyens disponibles pour améliorer la communication en utilisant les technologies modernes qui sont maintenant amplement disponibles. Idées, propositions et expériences nouvelles doivent être disséminées rapidement et largement. Quelques associations sont en train de «réinventer la roue» et la coopération internationale est souvent perçue comme difficile, chère et trop longue. Le rôle de la Région sera d épauler et de permettre des communications effectives et efficaces avec les Associations au niveau national. Un réseau régional La Région continuera à développer un réseau de communication régional qui comprend les éléments suivants : Un engagement à protéger les enfants et les jeunes sur l Internet ; Une identité visuelle pour la région, en coordination avec l identité développée par l Organisation Mondiale du Mouvement Scout ; La publication d informations et de ressources matérielles qui seront utilisées par les Associations, avec une utilisation accrue de CD comme moyen de publication ; Un maintien du site Internet pour la Région ; Un système de circulaires numérotées pour les communications avec les organisations Scoutes nationales ; L utilisation de listes électroniques d envoi et de groupes de discussions ; Animer (quand cela est demandé par les Associations) des formations et de consultations sur la communication interne ; Des enquêtes auprès des utilisateurs des communications de la Région et des révisions régulières par le Comité Européen du Scoutisme ; Un système de contact personne avec les membres du Comité Européen. En particulier, nous devo n s mettre en place une politique de la manière suivante : INFORMATION Bulletin d information mensuels (Euro.Scout.Info) Europak (en commun avec l AMGE Europe dans une version électronique : invitations, rapports, publications) Listes d adresses électroniques (dialogue direct avec des groupes spécifiques) Rapports OUTILS ÉDUCATIFS Euro.Scout.doc : soutien et d é veloppement dans les d i vers domaines du Plan Régional Scout Ressources pour les projets (par exemple : RAP, Île Verte, les Terres d Aventure) Europe for You! Projet MOBA DOCUMENTS I N S T I T U T I O N N E L S Rapports triennaux Documents de la Conférence Européenne du Scoutisme Rapport financier annuel Euro.Scout.Doc est publié par le Bureau Européen du Scoutisme. Son but est de four - nir aux membres des Associations Scoutes Nationales une mise à jour sur les déve - loppements clefs dans les cinq domaines du Plan Scout Européen de , ainsi que les résultats des séminaires et événements : Développer et promouvoir le Mouvement (Stratégie) violet Un meilleur scoutisme pour plus de jeunes (Programme de la jeunesse) orange Les adultes dont nous avons besoin (Ressources adultes) rouge Le réseau de communication régionale (Communication) bleu Soutien au développement des Associations Scoutes Nationales (Soutien et Finance) vert Chaque numéro se penchera sur un de ces domaines, comme indiqué dans le soustitre, en utilisant les données du Comité Scout Européen, les groupes de travail euro - péens et les associations nationales. Ce sera distribué via l EuroPak et disponible sur le site Internet de la région : Nous espérons que vous trou - verez l Euro.Scout.Doc intéressant, enrichissant et attirant, et qu il vous donnera l en - vie non seulement de contribuer avec vos propres idées et expériences, mais aussi d essayer les nouvelles idées que vous trouverez ici. SVP adressez tous vos commentaires et suggestions à :

2 2 Politique sur la divulgation de l Information Article 19 de la Déclaration Universelle des Droits de l Homme : «Tout individu a droit à la liberté d opinion et d expression, ce qui implique le droit de ne pas être inquiété pour ses opinions et celui de chercher, de recevoir et de répandre, sans considération de frontières, les informations et les idées par quelque moyen d expression que ce soit.» La Région Européenne du Scoutisme divulguera des informations (sous condition des exceptions ci-dessous) : Au moyen de ses publications habituelles, à la fois sur papier et par voies électroniques ; Pour des sujet spécifiques, sur demande écrites des organisations Scoutes nationales, via une personne autorisée telle que le(la) Commissaire International(e). Exceptions à la divulgation de l Information : Informations en relation avec le développement de politique avant que la décision finale soit prise ; Informations en ce qui concerne un(e) employé(e) en particulier, un(e) ancien(ne) employé(e) ou un(e) candidat(e) sur le point d être employé(e) par la Région ; Informations au sujet d un(e) titulaire d un poste dans la Région ; Informations au sujet des affaires financières ou professionnelles d une personnes en particulier (autre que la Région elle-même) ; Informations au sujet d un(e) quelconque candidat(e) pour, ou d un bénéficiaire ou ancien bénéficiaire pour, une aide financière ou autre assistance de la part de la Région ; Informations en ce qui concerne des consultations ou négociations en relation avec des contrats ou litiges pour la Région. Stratégie de communication interne De bonnes communications sont essentielles pour toute organisation au XXIe siècle. Les communications au sein d une organisation (c est-à-dire vers les chefs et les membres en général) sont importantes mais sont souvent négligées au profit des relations externes et publiques. OBJECTIFS Quels sont les objectifs des communications internes? Nous devons communiquer au sein d une association afin d : Obtenir un engagement pour la réalisation de la Mission de l Association ; Augmenter l efficacité de l Association ; Améliorer la gestion de l Association ; E n c o u rager une bonne ambiance et de bonnes relations entre les personnes. Bien que beaucoup de personnes soient réticentes au développement d une stratégie, le fait est que la majorité des projets suivent une ligne directrice très similaire. Cet Euro.Scout.Doc a pour but d aider les Associations à développer une stratégie de communication interne, basée sur l analyse de leur situation actuelle. Si on vous demande de produire une stratégie de communication interne, ne supposez pas que vous devez produire un document long et compliqué. En général, plus le plan est vaste et long, moins il est utilisé. Ne le faites donc ni trop grand, ni trop complexe.

3 3 Une stratégie en dix étapes Les stratégies sont nécessaires pour faire bouger tout le monde dans la bonne direction. Elles aident, en effet, à déterminer qui fait quoi et à convaincre les Associations de dépenser peu tout en faisant une bonne communication. Ainsi, pour produire votre stratégie, faites simple et suivez les dix étapes listées ci-dessous : CONSTAT Ayez une idée générale de la manière dont votre Association et ses communications sont actuellement perçues. Cela peut aller d un projet de recherche important à une enquête rapide auprès de personnes clefs. Quelle que soit la manière dont vous le faites, votre stratégie doit toujours se baser sur ce que les gens pensent maintenant. N oubliez pas, la perception, c est la réalité. OBJECTIFS Est-ce que votre organisation a une idée claire de ses objectifs en communication? Vous serez peut-être en mesure de les glaner au travers de formulations de visions d avenir et des plans de travail. Cependant, le moyen le plus facile est parfois de rassembler tous les acteurs importants pour une courte session afin de se mettre d accord sur ce qu ils essayent de réaliser. PUBLIC Vous devez décider quels sont les publics principaux et quels sont les plus importants. N oubliez pas qu important ne veut pas toujours dire les plus anciens. Par exemple, dans une campagne de communication interne, les personnes les plus importantes sont certainement celles avec le pouvoir d influencer les activités de l Association au niveau local. MESSAGES Quels sont les messages clefs que vous devez faire passer? Vous devez peut être refréner la forte envie de certaines personnes à développer trop de messages complexes. Soye z bref, simple et accessible au public que vous voulez influencer. Une fois que les messages sont développés, testez-les et puis, éditez, éditez, éditez jusqu à ce qu ils soient justes. CANAUX DE COMMUNICATION Quels canaux allez-vous utiliser pour communiquer? Évitez d utiliser les canaux qui arrangent l organisation mais pas le public. N oubliez pas que la communication bilatérale est également importante. Comment allez vous recevoir le feedback? CALENDRIER Quels sont les étapes principales et les délais importants que vous devez atteindre? Dans une campagne d enve r g u r e, vous devrez peut-être déterminer ces derniers en détail, cependant gardez les étapes principales simples afin que tout le monde puissent se concentrer sur les priorités. RESSOURCES De combien d argent et de personnes disposez-vous? Vo s activités doivent être adaptées à vos ressources, ou alors, il vous faut trouver un soutien auprès des décideurs de votre Association ou auprès de l extérieur pour obtenir plus de moyens. Il n y a jamais assez de temps ou d argent, alors, si vos moyens sont limités, concentrez vous sur les activités ayant un grand impact et qui, en même temps, ne sont pas chères. Par exemple, une photo éloquente peut avoir tout autant d effet qu une campagne de relations publiques coûteuse. ACTIVITÉS Une fois que vous vous êtes mis d accord sur ce que vous voulez dire, sur la personne qui va le dire et sur le temps et l argent dont vous disposez, vous pouvez vous concentrer sur le «comment». Vous devez développer une liste complète de toutes les activités de communication utiles dans le projet de travail en tenant compte des délais et des responsabilités. Cela peut inclure des activités comme les relations avec les médias, le marketing, les événements, les publications et la communication électronique. Définissez clairement qui sont les personnes responsables pour chaque activité et auprès de qui elles doivent rendre compte. EVALUATION Comment saurez-vous si vous avez réussi? Il est possible de passer autant de temps à évaluer les stratégies de communication qu il en faut pour les mettre en oeuvre, soyez donc simples. Quels sont les clés du succès et les indicateurs de performance? Et à quel moment allez vous commencer à réviser votre stratégie et la mener vers l étape suivante?

4 4 Planifier des communications internes Quels sont nos buts? Quels sont les bénéfices de la communication pour l association, pour le projet et, de manière plus personnelle, pour le public? Comment est ce que la communication interne renforcera la réussite des projets ou des opérations de l Association? Quel sont les objectifs précis? Qu est-ce que la communication essaye d atteindre? Questionnement ou persuasion? Donner des informations ou demander aux personnes de faire quelque chose? Arrière-plan pour la discussion ou les décisions? Confirmation ou enregistrement historique? Les objectifs doivent être «SMART» : Spécifiques Mesurables (avec des indicateurs) Ambitieux Réalistes Définis dans le temps (avec un calendrier et des étapes annoncés à l avance)

5 5 Qui sont nos publics cibles? Quelles sont leurs attentes et quels sont leurs besoins? Qui sont les personnes clefs ayant besoin d informations particulières? (À quel groupe de public est ce que la communication est destinée?) Agir Comment est-ce que l information se rapporte a u x projets de l A s s o c i a t i o nou aux projets in d i v -i duels? De quelles ressources disposons-nous (ou bien quelles ressources pouvons nous obtenir)?.. Quelle est le calendrier? Qui fait quoi, et qui est responsable? Comment communiquer avec nos différents publics cibles? Quel est le message clef? Quels sont les meilleurs médias pour envoyer ces messages? (par exemple : courriel, réunions, convocation d une conférence, formation, présentations, bulletin d information, pages sur le site Internet) En particulier au début, utilisez un moyen qui a été utilisé par votre Association auparavant et dont vous connaissez le bon fonctionnement.

6 6 Comment allons-nous évaluer, contrôler et passer en revue? Évaluer les communications internes de manière régulière avec les personnes responsables ainsi qu avec le public (par exemple un questionnaire envoyé à un groupe de personnes choisies ou pendant un atelier/réunion ou au cours des réunions du Bureau National). Qu avions-nous l intention de faire? Quels étaient nos objectifs? Que s est-il réellement passé? Qu est-ce qui s est bien passé? Qu est-ce qui ne s est pas bien passé? Pourquoi cela est-il arrivé? Quelles ont été les raisons de notre réussite? Pourquoi n avons-nous pas atteint les objectifs fixés? Qu allons-nous faire la prochaine fois? Que ferons-nous de manière différente la prochaine fois? E u ropean Region Région Euro p é e n n e

C est un outil important pour : - mener une politique de communication cohérente, - et fixer des priorités.

C est un outil important pour : - mener une politique de communication cohérente, - et fixer des priorités. Élaborer un plan de communication stratégique pour une organisation publique - Guide pour les communicateurs fédéraux - COMM Collection - N 19 Bruxelles, juin 2010 Cette démarche suppose une analyse approfondie

Plus en détail

MANUEL DE FORMATION POUR LES CAMPAGNES ÉLECTORALES

MANUEL DE FORMATION POUR LES CAMPAGNES ÉLECTORALES Agence Américaine pour le Développement International Mali PROJET FEMME ET GOUVERNEMENT («WING») MANUEL DE FORMATION POUR LES CAMPAGNES ÉLECTORALES Préparé par : Stephenie Foster Development & Training

Plus en détail

FORMATION : INTRODUCTION AUX MÉDIAS SOCIAUX (FACEBOOK)

FORMATION : INTRODUCTION AUX MÉDIAS SOCIAUX (FACEBOOK) FORMATION : INTRODUCTION AUX MÉDIAS SOCIAUX (FACEBOOK) Par Marie Nicollet Stratégie et Web Marketing PLAN DE LA FORMATION 1. Facebook: état des lieux 2. How-to ; créer une page Facebook 3. Comportements

Plus en détail

TASK-FORCE FORMATION. Comment commencer l organisation d une campagne, une action ou une activité

TASK-FORCE FORMATION. Comment commencer l organisation d une campagne, une action ou une activité Comment commencer l organisation d une campagne, une action ou une activité 1 Ce guide a pour objectif de proposer un outil concret pour les représentants étudiants qui cherche à développer une nouvelle

Plus en détail

Stratégie de communication CountrySTAT. Formation régionale avancée 3-7 décembre 2012 Douala, Cameroun

Stratégie de communication CountrySTAT. Formation régionale avancée 3-7 décembre 2012 Douala, Cameroun Stratégie de communication CountrySTAT Formation régionale avancée 3-7 décembre 2012 Douala, Cameroun Sommaire Stratégie de Communication de CountrySTAT: Analyse de la situation Objectifs Messages Public

Plus en détail

A quoi sert un plan de communication

A quoi sert un plan de communication Séminaire-atelier Bujumbura 8-9 Octobre 2014 La Communication Parlementaire A quoi sert un plan de communication 1. La communication c est quoi? Même si ces concepts sont connus il n est pas inutile de

Plus en détail

Qui doit s occuper du suivi et de l évaluation?

Qui doit s occuper du suivi et de l évaluation? 5. Qui doit s occuper du suivi et de l évaluation? S occuper ne signifie pas rassembler des informations auprès de quelqu un, mais participer à la prise de décisions concernant l évaluation et à sa réalisation.

Plus en détail

Si vous êtes une organisation, s il vous plaît partager ce document avec la personne responsable des médias sociaux ainsi qu avec d autres groupes.

Si vous êtes une organisation, s il vous plaît partager ce document avec la personne responsable des médias sociaux ainsi qu avec d autres groupes. BOÎTE D OUTILS POUR LES MÉDIAS SOCIAUX Si vous êtes une organisation, s il vous plaît partager ce document avec la personne responsable des médias sociaux ainsi qu avec d autres groupes. DANS CETTE BOÎTE

Plus en détail

4 e escale : Évaluation (ou bilan)

4 e escale : Évaluation (ou bilan) 4 e escale : Évaluation (ou bilan) Dernière escale avant d arriver à bon port : l évaluation! Cette étape peut paraître bien anodine en terme d impact sur votre action (puisque celle-ci est déjà passée!),

Plus en détail

Feuille de route pour la création d un centre d appui à la technologie et à l innovation (TISC)

Feuille de route pour la création d un centre d appui à la technologie et à l innovation (TISC) Feuille de route pour la création d un centre d appui à la technologie et à l innovation (TISC) I. Rappel 1. Pourquoi a. permettre aux utilisateurs de tirer effectivement profit de l accessibilité accrue

Plus en détail

La réalisation d'un plan de communication en 10 étapes

La réalisation d'un plan de communication en 10 étapes COMITÉ DE COMMUNICATION DE L AOMF FICHE-CONSEIL N 1 La réalisation d'un plan de communication en 10 étapes Avant de mettre sur pied une campagne d'information, de publicité ou de relations publiques, il

Plus en détail

Table des matières. MODULE 1 Évaluation de vos talents d entrepreneur

Table des matières. MODULE 1 Évaluation de vos talents d entrepreneur Table des matières MODULE 1 Introduction. 2 Résultats visés 3 Notes à l intention du formateur. 3 Compétences en gestion. 4 Habiletés financières... 5 Compétences en marketing. 6 Compétences personnelles.

Plus en détail

Planification Stratégique

Planification Stratégique PRESENTATION Description Cette boîte à outils vous indique la marche à suivre pour développer le plan stratégique d une organisation. Elle couvre les éléments de planification nécessaires pour vous permettre

Plus en détail

Autonomisation du Consommateur et Pratiques Commerciales Stratégies nationales d éducation financière

Autonomisation du Consommateur et Pratiques Commerciales Stratégies nationales d éducation financière Consumer Empowerment and Market Conduct (CEMC) Working Group Autonomisation du Consommateur et Pratiques Commerciales Stratégies nationales d éducation financière Cette Note Directrice a été élaborée par

Plus en détail

Fiche 1 Le résumé du projet

Fiche 1 Le résumé du projet Fiche 1 Le résumé du projet Le résumé présente les grandes lignes du plan en un seul coup d oeil. Aussi, il doit être concis et s énoncer dans peu de pages. Deux pages c est bien, mais une page, c est

Plus en détail

Consolider les groupes d intérêt en santé publique : Leçons apprises

Consolider les groupes d intérêt en santé publique : Leçons apprises Consolider les groupes d intérêt en santé publique : Leçons apprises L Association des facultés de médecine du Canada (AFMC) a obtenu des fonds de l Agence de la santé publique du Canada afin de promouvoir

Plus en détail

Sentier canadien Normes de qualité du programme

Sentier canadien Normes de qualité du programme Sentier canadien Normes de qualité du programme Les nouvelles normes de qualité du programme sont là! Elles ont été complètement revues de façon à cadrer avec le Sentier canadien. Ces normes ont été simplifiées

Plus en détail

Alerte Fasken Martineau

Alerte Fasken Martineau Alerte Fasken Martineau Avril 2005 Fasken Martineau DuMoulin s.r.l. Les plafonds des contributions politiques et des dépenses électorales sont majorés à temps avant la prochaine élection Vancouver Calgary

Plus en détail

Votre guide pour l organisation d une rencontre de l ensemble des candidates et des candidats

Votre guide pour l organisation d une rencontre de l ensemble des candidates et des candidats Votre guide pour l organisation d une rencontre de l ensemble des candidates et des candidats Élections municipales et scolaires de 2014 en Ontario Le lundi 27 octobre 2014 En Ontario, les élections municipales

Plus en détail

Fiche Contenu 18-1 : Exigences organisationnelles pour un système de gestion de la qualité

Fiche Contenu 18-1 : Exigences organisationnelles pour un système de gestion de la qualité Fiche Contenu 18-1 : Exigences organisationnelles pour un système de gestion de la qualité Définition Le terme organisation dans le contexte d un modèle de gestion de la qualité est utilisé pour indiquer

Plus en détail

ORGANISER UNE FÊTE SCOLAIRE Guide pour le coordonnateur scolaire

ORGANISER UNE FÊTE SCOLAIRE Guide pour le coordonnateur scolaire ORGANISER UNE FÊTE SCOLAIRE Guide pour le coordonnateur scolaire Il existe différentes façons pour votre école de participer au programme des Fêtes du patrimoine du Nouveau-Brunswick. Idéalement, votre

Plus en détail

Guide pour la planification de votre. Session franconnexion! Document préparé par Le français pour l avenir

Guide pour la planification de votre. Session franconnexion! Document préparé par Le français pour l avenir Guide pour la planification de votre Session franconnexion! Document préparé par Le français pour l avenir Les étapes pour organiser une Session franconnexion Étape 1 Choisissez votre type de Session franconnexion

Plus en détail

Processus d excellence de club Lite (autoguidé) Carnet de travail du participant

Processus d excellence de club Lite (autoguidé) Carnet de travail du participant CLUB EXCELLENCE Lite Processus d excellence de club Lite (autoguidé) PROCESS Carnet de travail du participant Cher participant de l atelier de travail du PEC, Le Lions Clubs International est heureux d

Plus en détail

1 P a g e Outil de gestion des connaissances : Visites sur le terrain

1 P a g e Outil de gestion des connaissances : Visites sur le terrain 1 P a g e Outil de gestion des connaissances : Visites sur le terrain DÉFINITION : Une visite sur le terrain survient quand un membre du personnel se rend dans un autre bureau de Plan International pour

Plus en détail

guide du créateur d entreprise 15

guide du créateur d entreprise 15 02 Valider ses idées guide du créateur d entreprise 15 Tout projet d entreprise trouve son origine dans une idée. Avant d investir du temps et de l argent dans le lancement de votre projet, il est conseillé

Plus en détail

http://happy-newjob.com/

http://happy-newjob.com/ 1 LE MARKETING D ATTRACTION Quand le Marketing de réseau fricote avec la Loi d Attraction, ça donne une METHODE UNIQUE D ABONDANCE EXPLOSIVE Il faut être sur Terre et dans le Ciel pour tenir en EQUILIBRE

Plus en détail

Promouvoir le dialogue interculturel : le Libre blanc du Conseil de l Europe

Promouvoir le dialogue interculturel : le Libre blanc du Conseil de l Europe Promouvoir le dialogue interculturel : le Libre blanc du Conseil de l Europe Gabriella Battaini-Dragoni Coordinatrice du dialogue interculturel Directrice générale «Éducation, Culture et Patrimoine, Jeunesse

Plus en détail

Les réseaux sociaux : une introduction en matière de propriété intellectuelle et responsabilité civile

Les réseaux sociaux : une introduction en matière de propriété intellectuelle et responsabilité civile Les réseaux sociaux : une introduction en matière de propriété intellectuelle et responsabilité civile Me Florence Lucas Introduction en matière de propriété intellectuelle et responsabilité civile 1)

Plus en détail

Renforcer votre présence grâce aux Pages Facebook

Renforcer votre présence grâce aux Pages Facebook Pages 1 Renforcer votre présence grâce aux Pages Un guide pour les politiciens et les personnalités officielles Votre Page Chaque jour, des millions de personnes dans le monde utilisent pour entrer en

Plus en détail

Conseil économique et social

Conseil économique et social NATIONS UNIES E Conseil économique et social Distr. GÉNÉRALE ECE/CES/2006/16 24 mars 2006 FRANÇAIS Original: ANGLAIS COMMISSION ÉCONOMIQUE POUR L EUROPE COMMISSION DE STATISTIQUE CONFÉRENCE DES STATISTICIENS

Plus en détail

LES BASES DU COMMERCIAL J-M R. D-BTP

LES BASES DU COMMERCIAL J-M R. D-BTP LES BASES DU COMMERCIAL J-M R. D-BTP 2006 1 Notions de base du commercial Principe de base Exercices Méthodologie Chronologie de l entretien 2 Notions de base du commercial Une personne fonctionne sur

Plus en détail

Faire parvenir les documents suivants à l agent de soutien du programme

Faire parvenir les documents suivants à l agent de soutien du programme Reconnaissances des acquis Crédits d équivalence et exemptions Prendre note : Il n y a aucun frais associés au processus d évaluation du dossier Tous les participants au programme doivent obtenir des crédits

Plus en détail

De meilleures statistiques pour des vies meilleures. PARIS21 Partenariat statistique au service du développement au XXIe siècle

De meilleures statistiques pour des vies meilleures. PARIS21 Partenariat statistique au service du développement au XXIe siècle De meilleures statistiques pour des vies meilleures PARIS21 Partenariat statistique au service du développement au XXIe siècle Présentation de PARIS21 PARIS21 est l acronyme de l anglais Partnership in

Plus en détail

Lignes directrices pour le programme des Chaires de l UNESCO au Canada

Lignes directrices pour le programme des Chaires de l UNESCO au Canada Lignes directrices pour le programme des Chaires de l UNESCO au Canada Le 8 octobre 2014 Dates à retenir : 30 septembre : Présentation d une lettre d intention à la CCU 31 janvier : Soumission de la demande

Plus en détail

L Approche CPA 6 - Communication

L Approche CPA 6 - Communication L Approche CPA 6 - Communication La présente fiche d information porte sur la communication, qui, comme le montre le diagramme ci-dessous, constitue le dernier volet de l Approche CPA. Pour avoir un aperçu

Plus en détail

Cycle de formation pour les chargés de communication 2010 Module 2 : Méthodologie du plan de communication

Cycle de formation pour les chargés de communication 2010 Module 2 : Méthodologie du plan de communication Secrétariat d Etat auprès du Ministère de l Énergie, des Mines, de l Eau et de l Environnement chargé de l Eau et de l Environnement Département de l Eau Cycle de formation pour les chargés de communication

Plus en détail

Ressources pour le lycée général et technologique

Ressources pour le lycée général et technologique éduscol Classe terminale - Série STMG L accompagnement personnalisé Ressources pour le lycée général et technologique S orienter Les supports du scénario Document 1 : la fiche d entretien ENTRETIEN INDIVIDUEL

Plus en détail

World Scout Bureau Mondial du Scoutisme European Regional Office Bureau Régional Européen

World Scout Bureau Mondial du Scoutisme European Regional Office Bureau Régional Européen Boîte à Outils sur les systèmes de formation Document de synthèse World Scout Bureau Mondial du Scoutisme European Regional Office Bureau Régional Européen Ont participé à la production de ce dossier

Plus en détail

L effet WOW en négociation gagnant-gagnant!

L effet WOW en négociation gagnant-gagnant! L effet WOW en négociation gagnant-gagnant! Jasmin Bergeron, MBA, Ph.D. Conférencier et professeur Directeur d un programme de MBA Université du Québec à Montréal T: 514 514-978-0795 info@jasminbergeron.com

Plus en détail

Connectez-vous à vos participants. 30 Avril 2010

Connectez-vous à vos participants. 30 Avril 2010 Connectez-vous à vos participants 30 Avril 2010 Agenda Objectifs Créer la notoriété de votre course Pourquoi Internet? Rassembler les communautés Générer des inscriptions en ligne Construire sa propre

Plus en détail

Guide de l utilisateur. Créer et modifier une annonce BREVET

Guide de l utilisateur. Créer et modifier une annonce BREVET Guide de l utilisateur Créer et modifier une annonce BREVET Quelques remarques préalables Prenez le temps de bien remplir votre fiche annonce car c est la carte de visite de votre projet et que nous allons

Plus en détail

Petit manuel sur le descriptif de poste en ligne

Petit manuel sur le descriptif de poste en ligne Petit manuel sur le descriptif de poste en ligne A quoi sert le descriptif de poste? Le descriptif de poste est un outil au bénéfice de la transparence des services pastoraux appelés à être dispensés,

Plus en détail

Apprenez comment gagner un revenu avec votre passion!

Apprenez comment gagner un revenu avec votre passion! Apprenez comment gagner un revenu avec votre passion Il existe une économie, qu on appelle l immobilier du 21 e siècle, et très peu de gens sont conscient du potentiel ahurissant qu offre cette économie.

Plus en détail

Utilisation des ressources des députés en dehors des périodes électorales. Interprétation

Utilisation des ressources des députés en dehors des périodes électorales. Interprétation Avis écrits, lignes directrices et notes d interprétation En vertu de l article 16.1 de la Loi électorale du Canada, le directeur général des élections établit des lignes directrices et des notes d interprétation

Plus en détail

Commentaires du CCBE sur le document de travail de la Commission

Commentaires du CCBE sur le document de travail de la Commission Représentant les avocats d Europe Representing Europe s lawyers Commentaires du CCBE sur le document de travail de la Commission «L application à la profession d avocat de la directive 91/308/CEE relative

Plus en détail

Note de synthèse de l OCDE sur la gestion publique Impliquer les citoyens : L information, la consultation et la participation du public dans le processus de prise de décision Retirer les bénéfices Investir

Plus en détail

ACTIVITES DE RENFORCEMENT DE CAPACITES PREVUES POUR LE PROCHAIN TRIENNAT 2012-2014 (Préparé par le Secrétariat)

ACTIVITES DE RENFORCEMENT DE CAPACITES PREVUES POUR LE PROCHAIN TRIENNAT 2012-2014 (Préparé par le Secrétariat) DIXIEME SESSION DE LA CONFERENCE DES PARTIES Bergen, 20-25 novembre 2011 Point 18 de l ordre du jour CONVENTION SUR LES ESPECES MIGRATRICES CMS Distribution: Générale PNUE/CMS/Conf.10.17 26 septembre 2011

Plus en détail

LES 9 MEILLEURS TRUCS

LES 9 MEILLEURS TRUCS POUR APPRENDRE OU AMÉLIORER MON ANGLAIS DÈS MAINTENANT 6 RAISONS pour lesquelles je devrais parler anglais LA MÉTHODE Par Bob McDuff Le prof d anglais www.bobmcduff.com À PROPOS DE BOB MCDUFF - INTRODUCTION

Plus en détail

Guide Tuteur Commerce et Distribution

Guide Tuteur Commerce et Distribution Guide Tuteur Commerce et Distribution QU EST-CE QUE LE BTS MANAGEMENT DES UNITES COMMERCIALES? Il s agit d une formation en 2 ans proposée aux titulaires d un baccalauréat technologique ou général. Elle

Plus en détail

Katja Ingman. Être pro en anglais. Sous la direction de Marie Berchoud. Groupe Eyrolles, 2009 ISBN : 978-2-212-54352-0

Katja Ingman. Être pro en anglais. Sous la direction de Marie Berchoud. Groupe Eyrolles, 2009 ISBN : 978-2-212-54352-0 Katja Ingman Être pro en anglais Sous la direction de Marie Berchoud, 2009 ISBN : 978-2-212-54352-0 Fiche 1 Grow Your English : autoévaluation et plan d action Passez à l action : définissez votre objectif,

Plus en détail

Twitter est un outil de microblogging qui permet d envoyer des messages de 140 caractères ou moins.

Twitter est un outil de microblogging qui permet d envoyer des messages de 140 caractères ou moins. Qu est-ce que Twitter? Twitter est un outil de microblogging qui permet d envoyer des messages de 140 caractères ou moins. Le nom Twitter vient du mot «tweet» en anglais qui signifie gazouillis d oiseau,

Plus en détail

Cahier n o 6. Mon ordinateur. Fichiers et dossiers Sauvegarde et classement

Cahier n o 6. Mon ordinateur. Fichiers et dossiers Sauvegarde et classement Cahier n o 6 Mon ordinateur Fichiers et dossiers Sauvegarde et classement ISBN : 978-2-922881-10-3 2 Table des matières Fichiers et dossiers Sauvegarde et classement La sauvegarde 4 Enregistrer 4 De quelle

Plus en détail

Modèle de changement d organisation. Leanpizza.net présente. Petit Guide Rapide du jeu de cartes Modèle de Changement d Organisation

Modèle de changement d organisation. Leanpizza.net présente. Petit Guide Rapide du jeu de cartes Modèle de Changement d Organisation Guide rapide Leanpizza.net présente Petit Guide Rapide du jeu de cartes Modèle de Changement d Organisation v1.0 Rédacteur : Olivier Lafontan Traduction : Yannick Quenec hdu Date : 29 juin 2010 - Guide

Plus en détail

WP Promotion No. 8/06

WP Promotion No. 8/06 WP Promotion No. 8/06 International Coffee Organization Organización Internacional del Café Organização Internacional do Café Organisation Internationale du Café 22 septembre 2006 Original : portugais

Plus en détail

Qu est-ce qu un projet personnel?

Qu est-ce qu un projet personnel? Qu est-ce qu un projet personnel? Un projet de grande envergure qui est le résultat de l initiative de votre enfant, de sa créativité et de ses aptitudes à organiser et à planifier un travail. Essai Création

Plus en détail

Valorisation du capital humain Une façon d accroître son revenu

Valorisation du capital humain Une façon d accroître son revenu Fiche technique 4.3 Art et artisanat page 1 Nous savons qu il y a une abondance de connaissances et de savoir-faire à la portée de chaque communauté agricole, agroalimentaire et rurale franco-ontarienne.

Plus en détail

QUESTIONS ET RÉPONSES

QUESTIONS ET RÉPONSES QUESTIONS ET RÉPONSES TRANSMISES À TOUS LES SOUMISSIONNAIRES N o de ces 1 questions et réponses : N o de la DDP : 15160004 Titre de la DDP : Services de création de sites Web et de graphisme-initiative

Plus en détail

Guide No.2 de la Recommandation Rec (2009).. du Comité des Ministres aux États membres sur la démocratie électronique

Guide No.2 de la Recommandation Rec (2009).. du Comité des Ministres aux États membres sur la démocratie électronique DIRECTION GENERALE DES AFFAIRES POLITIQUES DIRECTION DES INSTITUTIONS DEMOCRATIQUES Projet «BONNE GOUVERNANCE DANS LA SOCIETE DE L INFORMATION» CAHDE (2009) 2F Strasbourg, 20 janvier 2009 Guide No.2 de

Plus en détail

le cycle de certification des écoécoles émérites (ccee)

le cycle de certification des écoécoles émérites (ccee) le cycle de certification des écoécoles émérites (ccee) Qu est-ce que le cycle de certification des ÉcoÉcoles émérites? Le CCEE est un cycle de certification de deux ans, soit une année d engagement et

Plus en détail

Voyage d étude en Europe Dossier de candidature

Voyage d étude en Europe Dossier de candidature Voyage d étude en Europe Dossier de candidature Voici le «dossier de candidature type» à rendre dûment complété à la date indiquée (aucun retard ne sera toléré, un retard engendre la perte de la bourse).

Plus en détail

V É R I F I C A T I O N D E S R É F É R E N C E S - G U I D E D U G E S T I O N N A I R E -

V É R I F I C A T I O N D E S R É F É R E N C E S - G U I D E D U G E S T I O N N A I R E - V É R I F I C A T I O N D E S R É F É R E N C E S - G U I D E D U G E S T I O N N A I R E - + P O U R Q U O I V É R I F I E R L E S R É F É R E N C E S + A S P E C T S J U R I D I Q U E S + P R O C E S

Plus en détail

Qu est-ce que le plaidoyer?

Qu est-ce que le plaidoyer? Qu est-ce que le plaidoyer? Notes générales Il existe de nombreuses définitions du plaidoyer, au même titre qu il existe de nombreux groupes et réseaux qui plaidoient. Mais chaque définition partage un

Plus en détail

Année internationale de la jeunesse. 12 août 2010-11 août 2011. asdf. Dialogue et compréhension mutuelle. Nations Unies

Année internationale de la jeunesse. 12 août 2010-11 août 2011. asdf. Dialogue et compréhension mutuelle. Nations Unies Année internationale de la jeunesse 12 août 2010-11 août 2011 Dialogue et compréhension mutuelle asdf Nations Unies «Nous devons nous engager sans réserve pour que les jeunes aient accès à l éducation,

Plus en détail

LE PETIT GUIDE POUR RÉDIGER DES ARTICLES DE QUALITÉ

LE PETIT GUIDE POUR RÉDIGER DES ARTICLES DE QUALITÉ LE PETIT GUIDE POUR RÉDIGER DES ARTICLES DE QUALITÉ PAR YANNICK MÉRIGUET - 2015 TABLE DES MATIÈRES LES REMARQUES GÉNÉRALES 2 LES TYPES D ARTICLES 2 LES STRUCTURES D UN ARTICLE QUI MARCHE 3 EXEMPLES PRATIQUES

Plus en détail

Guide d'entretien de Recrutement

Guide d'entretien de Recrutement Guide d'entretien de Recrutement L'entretien de recrutement doit permettre à votre entreprise de recruter les meilleurs talents en toute objectivité, en respectant la loi et en évitant toute discrimination.

Plus en détail

Marketing social. PPA Mars 2007

Marketing social. PPA Mars 2007 Marketing social PPA Mars 2007 Objectifs Survol des principes du marketing social. VOUS en tant que spécialiste du marketing social. Qu est-ce que le marketing social? Le marketing social est «l utilisation

Plus en détail

régionale. politique Garonne

régionale. politique Garonne Enquêtes de fréquentation : le pourquoi du comment Observer, développer, promouvoir La première mission du Comité Régional de Tourisme d Aquitaine (CRTA)) consiste à promouvoir la région en France et à

Plus en détail

La Communication. Communication institutionnelle Communication des associations

La Communication. Communication institutionnelle Communication des associations La Communication Définition & acteurs Communication institutionnelle Communication des associations Définition La communication est une action verbale ou non verbale par laquelle deux ou plusieurs personnes

Plus en détail

Fiche informative sur l action

Fiche informative sur l action Fiche informative sur l action Titre de l action : «Galerie d art contemporain et cycle d exposition» Renseignements utiles Académie de Poitiers Nom et adresse complète de l établissement : Lycée René

Plus en détail

Initiation à la gestion d une micro-entreprise en milieu rural et semi-urbain

Initiation à la gestion d une micro-entreprise en milieu rural et semi-urbain 1 Initiation à la gestion d une micro-entreprise en milieu rural et semi-urbain Formation de trois jours dans le cadre de l appui technique aux 3 centres de tissage soutenus par ARSAMA III (SP 1) (Préfecture

Plus en détail

Créer son Activité/Atelier/Projet

Créer son Activité/Atelier/Projet Créer son Activité/Atelier/Projet Cet atelier a été conçu pour vous donner les outils en tant que volontaire, afin de vous accompagner dans la réalisation et la conception de votre propre activité, atelier

Plus en détail

GUIDES FINANCIERS PRATIQUES ABC DU BUDGET. Apprenez à établir et à respecter un budget

GUIDES FINANCIERS PRATIQUES ABC DU BUDGET. Apprenez à établir et à respecter un budget GUIDES FINANCIERS PRATIQUES ABC DU BUDGET Apprenez à établir et à respecter un budget IL EST FACILE D ÉTABLIR UN BUDGET QUI TRAVAILLE POUR VOUS Un budget peut vous aider à payer vos factures à temps, à

Plus en détail

Modèl. d être en. Deux modèles. la Prime. doit inclure : Activités. début et de fin. Dates de. du projet ;

Modèl. d être en. Deux modèles. la Prime. doit inclure : Activités. début et de fin. Dates de. du projet ; Modèl les pour le Plan de la Prime et les rapports Fairtrade Deux modèles sont fournis ci-dessous pour vous aider à préparer un plan annuel pour la Prime Fairtrade en vue d être en conformité avec le critère

Plus en détail

La planification des RH et la dotation en personnel : comment sont-elles reliées?

La planification des RH et la dotation en personnel : comment sont-elles reliées? La planification des RH et la dotation en personnel : comment sont-elles reliées? Contexte Nous entendons dire : «La planification des RH constitue le fondement de la dotation en personnel sous la nouvelle

Plus en détail

L Évaluation des impacts des mesures de sécurité sur les droits de la personne

L Évaluation des impacts des mesures de sécurité sur les droits de la personne L Évaluation des impacts des mesures de sécurité sur les droits de la personne Développement de mesures de sécurité respectueuses des droits de la personne Pour obtenir de plus amples renseignements sur

Plus en détail

Services financiers collectifs. Régime de participation différée aux bénéfices Guide du participant

Services financiers collectifs. Régime de participation différée aux bénéfices Guide du participant Services financiers collectifs Régime de participation différée aux bénéfices Guide du participant 1 Services financiers collectifs Régime de participation différée aux bénéfices RBC Votre employeur a

Plus en détail

Patinage Canada et une entreprise locale Boîte à outils d activation de club de patinage

Patinage Canada et une entreprise locale Boîte à outils d activation de club de patinage Événement d inscription en magasin (si l entreprise possède la capacité d accueillir les gens) Voici des suggestions, des conseils et des outils pour vous aider à organiser un événement d inscription à

Plus en détail

Un entretien annuel d activité transparent pour l écoute mutuelle et le développement des savoir-faire professionnels (TALK)

Un entretien annuel d activité transparent pour l écoute mutuelle et le développement des savoir-faire professionnels (TALK) Un entretien annuel d activité transparent pour l écoute mutuelle et le développement des savoir-faire professionnels (TALK) I. Introduction Le dialogue social dans le Groupe Thales, tant au niveau des

Plus en détail

SONDAGE INTERNE MENÉ EN NOVEMBRE 2002 SUR LES BESOINS DES CONSEILS ET LES MOYENS D Y RÉPONDRE SYNTHÈSE DU SONDAGE ET RECOMMANDATIONS

SONDAGE INTERNE MENÉ EN NOVEMBRE 2002 SUR LES BESOINS DES CONSEILS ET LES MOYENS D Y RÉPONDRE SYNTHÈSE DU SONDAGE ET RECOMMANDATIONS SONDAGE INTERNE MENÉ EN NOVEMBRE 2002 SUR LES BESOINS DES CONSEILS ET LES MOYENS D Y RÉPONDRE SYNTHÈSE DU SONDAGE ET RECOMMANDATIONS Le 2 juin 2003 Landal inc. SONDAGE INTERNE MENÉ EN NOVEMBRE 2002 SUR

Plus en détail

MOBILISATION DES RESSOURCES

MOBILISATION DES RESSOURCES Réseau Ouest et Centre Africain de Recherche en Education MOBILISATION DES RESSOURCES Mini Guide pratique pour le ROCARE Ce guide est conçu et diffusé par le Réseau Ouest et Centre Africain de Recherche

Plus en détail

Retours sur l évènement de sensibilisation des PME au Cloud du 26 fév 2013 «Migrer vers le cloud computing : opportunités et pièges»

Retours sur l évènement de sensibilisation des PME au Cloud du 26 fév 2013 «Migrer vers le cloud computing : opportunités et pièges» Retours sur l évènement de sensibilisation des PME au Cloud du 26 fév 2013 «Migrer vers le cloud computing : opportunités et pièges» Eric Miglioranzo 21 Novembre 2013 1 "Migrer vers le cloud computing

Plus en détail

Un guide à l intention des conseils d école 1 re édition

Un guide à l intention des conseils d école 1 re édition Un guide à l intention des conseils d école 1 re édition MISE EN PLACE DE COMMUNAUTÉS D APPRENTISSAGE Ministère de l Éducation et du Développment de la petite enfance Gouvernement de Terre-Neuve-et-Labrador

Plus en détail

1ÈRE ETAPE : LA PREPARATION DE L ENTRETIEN DE 2EME ETAPE : LA PRISE DE CONTACT 3EME ETAPE : LA DECOUVERTE DES BESOINS

1ÈRE ETAPE : LA PREPARATION DE L ENTRETIEN DE 2EME ETAPE : LA PRISE DE CONTACT 3EME ETAPE : LA DECOUVERTE DES BESOINS Secrétaire commerciale Module 1 : Fiches de commerce Chapitre 28 : L entretien d achat-vente Plan du Chapitre 28 : L entretien d achat-vente 1ÈRE ETAPE : LA PREPARATION DE L ENTRETIEN DE VENTE 2EME ETAPE

Plus en détail

CREER UNE ENTREPRISE A JERSEY

CREER UNE ENTREPRISE A JERSEY CREER UNE ENTREPRISE A JERSEY Avant toute autre démarche, il faut avoir un «business plan» (projet professionnel) solide et bien conçu. Pour cela, il vous suffit de suivre les instructions ci-dessous :

Plus en détail

Messages : informer, persuader et passer à l action

Messages : informer, persuader et passer à l action Messages : informer, persuader et passer à l action Notes générales 1 Dans la société d aujourd hui, nous sommes bombardés chaque jour de messages. Le but du message est de vendre un produit, d informer

Plus en détail

ORGANISER UNE FÊTE DU PATRIMOINE SCOLAIRE. Guide pour le coordonnateur scolaire ÉTAPE UN : AVANT LA PLANIFICATION

ORGANISER UNE FÊTE DU PATRIMOINE SCOLAIRE. Guide pour le coordonnateur scolaire ÉTAPE UN : AVANT LA PLANIFICATION ORGANISER UNE FÊTE DU PATRIMOINE SCOLAIRE Guide pour le coordonnateur scolaire Il existe différentes façons pour votre école de participer au programme des Fêtes du patrimoine. Idéalement, votre Fête scolaire

Plus en détail

SE METTRE EN ROUTE. Pour en savoir plus appelez vos guides au 1 866.996.VÉLO ou visitez CONTRELECANCER.CA.

SE METTRE EN ROUTE. Pour en savoir plus appelez vos guides au 1 866.996.VÉLO ou visitez CONTRELECANCER.CA. Votre Défi commence maintenant, alors commencez à collecter des fonds maintenant! Que vous soyez un pro ou un novice de la collecte de fonds, nous vous aiderons à maximiser votre potentiel de collecte

Plus en détail

PLAN D ACTION TRIENNAL 2014-2017 DES SCOUTS DU MONTRÉAL MÉTROPOLITAIN

PLAN D ACTION TRIENNAL 2014-2017 DES SCOUTS DU MONTRÉAL MÉTROPOLITAIN PLAN D ACTION TRIENNAL 04-07 DES SCOUTS DU MONTRÉAL MÉTROPOLITAIN Enjeu En lien avec les communications IMAGE NOTORIÉTÉ * Abréviations $ Fonds à trouver COMMIS COM GR RAB DÉV PROG J DG ADM Priorité Faire

Plus en détail

Recruter et retenir son personnel bilingue

Recruter et retenir son personnel bilingue STARTER KIT A resource EN BREF from HC Link EN BREF MARS 2014 Recruter et retenir son personnel bilingue Par Estelle Duchon et Andréa Bodkin, Réseau CS Contenu Introduction Recruter son personnel bilingue

Plus en détail

Avantage collectif RBC. REER collectif Guide du participant

Avantage collectif RBC. REER collectif Guide du participant Avantage collectif RBC REER collectif Guide du participant 1 Avantage collectif RBC Le REER collectif Choix Royal Votre employeur a mis en place un régime enregistré d épargne-retraite (REER) pour vous

Plus en détail

1) Pourquoi faire des portes ouvertes à la ferme? A. Calendrier prévisionnel :

1) Pourquoi faire des portes ouvertes à la ferme? A. Calendrier prévisionnel : (JPO) Une ferme est une entreprise qu il peut être fort intéressant de visiter. Elles servent à valoriser l image de l exploitation et à diffuser un message. Les visites gratuites ont un impact sur les

Plus en détail

RÉSEAU D ACTION PROFESSIONNELLE CSQ

RÉSEAU D ACTION PROFESSIONNELLE CSQ RÉSEAU D ACTION PROFESSIONNELLE CSQ Compte-rendu Réunion du 22 octobre 2008 Cette réunion terminait un processus de 3 ans portant sur les cinq propositions pour une meilleure éducation au Québec. D entrée

Plus en détail

Sondage sur les Produits et Services d Information OCHA Tchad. Rapport d analyse 1. Information Management Unit OCHA Tchad Mai 2012

Sondage sur les Produits et Services d Information OCHA Tchad. Rapport d analyse 1. Information Management Unit OCHA Tchad Mai 2012 Sondage sur les Produits et Services d Information OCHA Tchad Rapport d analyse 1 Information Management Unit - OCHA Tchad Mai 2012 Sommaire I- Déroulement de l enquête... 3 II- Techniques de l enquête

Plus en détail

FIC/Inf.1 15 juin 2011. Le Cap, Afrique du Sud

FIC/Inf.1 15 juin 2011. Le Cap, Afrique du Sud FIC/Inf.1 15 juin 2011 Le Cap, Afrique du Sud ELABORATION D EXPOSES DIDACTIQUES POUR LE FORUM DES PARTENARIATS 2012 Note : ce document d information sera présenté dans la rubrique «Questions diverses»

Plus en détail

Convention sur la protection et l utilisation des cours d eau transfrontières et des lacs internationaux

Convention sur la protection et l utilisation des cours d eau transfrontières et des lacs internationaux Convention sur la protection et l utilisation des cours d eau et des lacs internationaux Groupe de travail de la gestion intégrée des ressources en eau Dixième réunion Genève, 24 et 25 juin 2015 Point

Plus en détail

Bienvenue au Réseau ParticipACTION!

Bienvenue au Réseau ParticipACTION! Bienvenue au Réseau ParticipACTION! Cher collègue, Bienvenue au Réseau ParticipACTION (le Réseau). En tant qu organisation membre, vous avez maintenant un accès gratuit à une multitude d avantages. Pour

Plus en détail

De l ombre à la lumière, pour toujours

De l ombre à la lumière, pour toujours De l ombre à la lumière, pour toujours SUITE 800, 10301 SOUTHPORT LANE SUD-OUEST CALGARY (ALBERTA) T2W 1S7 La Commission de la santé mentale du Canada télécopieur : 403-385-4044 courriel : info@commissionsantementale.ca

Plus en détail

10 ÈME SEMAINE DE MOBILISATION POUR LE DON DE MOELLE OSSEUSE 29 MARS 4 AVRIL 2015 KIT DE COMMUNICATION

10 ÈME SEMAINE DE MOBILISATION POUR LE DON DE MOELLE OSSEUSE 29 MARS 4 AVRIL 2015 KIT DE COMMUNICATION 10 ÈME SEMAINE DE MOBILISATION POUR LE DON DE MOELLE OSSEUSE 29 MARS 4 AVRIL 2015 KIT DE COMMUNICATION 3 BUS, 7 JOURS, 21 VILLES POUR CONVAINCRE LE PLUS GRAND NOMBRE DE DEVENIR DONNEUR DE MOELLE OSSEUSE

Plus en détail

Guide de l agent(e) de liaison

Guide de l agent(e) de liaison Bénévolat de groupe Guide de l agent(e) de liaison Ce guide est destiné aux agent(e)s de liaison dont le rôle est de : - recruter et coordonner des bénévoles voulant s impliquer en groupe, - organiser,

Plus en détail