Décembre Enquête nationale Officiel du Handicap/Deloitte

Dimension: px
Commencer à balayer dès la page:

Download "Décembre 2009. Enquête nationale Officiel du Handicap/Deloitte"

Transcription

1 Décembre 2009 Enquête nationale Officiel du Handicap/Deloitte

2 Sommaire Introduction La loi handicap Enquête nationale Officiel du Handicap/Deloitte Résultats de l enquête nationale Recrutement, sous-traitance, maintien dans l emploi Actions de sensibilisation au sein de l entreprise Application de la loi handicap Convention et cotisation Agefiph Conclusions 2

3 Introduction 3

4 La loi handicap du 11 février 2005 Définition Entrée en application le 1 er janvier 2006, La loi pour l égalité des droits et des chances, la participation et la citoyenneté des personnes handicapées, dite loi handicap, réaffirme l obligation d emploi d au moins 6% de personnes handicapées et l étend à plusieurs nouvelles catégories de personnes. Elle renforce dans l'entreprise le principe d'égalité de traitement entre tous les salariés et introduit de nouvelles dispositions pour donner un nouvel essor à l'emploi des personnes handicapées. 4

5 La loi handicap du 11 février 2005 Obligation d emploi pour l entreprise Les employeurs peuvent remplir leur obligation d'emploi de plusieurs façons : Emploi direct Sous-traitance Accord collectif (syndicats) Contribution Le législateur a souhaité rendre cette contribution, versée à l'agefiph plus incitative : 400 à 600 SMIC horaire (1 er janvier 2006) 1500 SMIC horaire* (à partir de 2010) 5 * : pour les entreprises dont le quota sera nul (aucune embauche, aucune sous-traitance...) L Emploi pendant des trois Travailleurs ans, le Handicapés montant de Octobre la contribution 2009 annuelle sera porté à 1500 SMIC horaire.

6 La loi handicap du 11 février 2005 Déclaration et contribution Les entreprises de plus de 20 salariés doivent effectuer une DOETH (déclaration annuelle obligatoire d emploi des travailleurs handicapés) avant le 15 février de chaque année, à la Direction départementale du travail, de l'emploi et de la formation professionnelle. Les employeurs qui ne remplissent pas leur obligation d'emploi de personnes handicapées doivent verser à l'agefiph la contribution précédemment citée. 6

7 Enquête nationale Officiel du Handicap/Deloitte La loi a donc maintenu l obligation d emploi de travailleurs handicapés pour les entreprises de plus de 20 salariés ; elle a dans le même temps aggravé les sanctions financières et imposé de nouvelles contraintes aux entreprises. L avis des entreprises françaises sur l application de cette loi est donc fondamental. L Officiel du Handicap (ODH) et Deloitte ont réalisé un sondage, du 1 er juin au 20 juillet dernier. Sous la forme d un questionnaire, il a été adressé à un échantillon de 300 entreprises françaises, réparties comme suit : 100 premiers recruteurs français (selon le classement annuel du Figaro Emploi) 200 premières entreprises françaises (en terme d effectifs) Taux de participation : 31% (sur 5 semaines) - Cela témoigne d un intérêt important pour cette problématique et d une volonté d exprimer des retours concrets sur l application de la loi. 7

8 Résultat de l Enquête nationale 8

9 Quatre thèmes à l étude Recrutement, sous-traitance, maintien dans l emploi Actions de sensibilisation au sein de l entreprise Application de la loi handicap Convention et cotisation Agefiph 9

10 Quatre thèmes à l étude Recrutement, sous-traitance, maintien dans l emploi Actions de sensibilisation au sein de l entreprise Application de la loi handicap Convention et cotisation Agefiph 10

11 Recrutement, sous-traitance, maintien dans l emploi Le recrutement des travailleurs handicapés fait-il l objet d un processus particulier au sein de votre département RH? Détail en fonction du nombre de salariés dans l entreprise Détail en fonction du secteur d activité < > 100 en milliers d employés 11

12 Recrutement, sous-traitance, maintien dans l emploi Quels sont les processus spécifiques engagés? Environ 60% des entreprises ayant répondu au questionnaire ont mis en place un processus de recrutement dédié. 12

13 Recrutement, sous-traitance, maintien dans l emploi Rencontrez-vous des difficultés dans le recrutement de personnes handicapées? Les entreprises interrogées rencontrent des difficultés de recrutement à une quasiunanimité. Cela est valable quel que soit le nombre d employés ou le secteur d activité. Détail en fonction du nombre de salariés dans l entreprise Détail en fonction du secteur d activité < > 100 en milliers d employés 13

14 Recrutement, sous-traitance, maintien dans l emploi Quels types de difficultés rencontrez-vous? La communication mise en œuvre est-elle vraiment efficace? Ces difficultés se manifestent principalement par la pénurie de profils qualifiés (Bac+2 et plus) : alors que le pourcentage de travailleurs valides ayant un niveau supérieur au BEP/CAP est de 40%, ce chiffre tombe à 20% pour les travailleurs handicapés. Les moyens de communication sont également mis en cause par la moitié des sondés. 14

15 Quatre thèmes à l étude Recrutement, sous-traitance, maintien dans l emploi Actions de sensibilisation au sein de l entreprise Application de la loi handicap Convention et cotisation Agefiph 15

16 Actions de sensibilisation au sein de l entreprise Quel est l état d esprit de votre direction et de vos salariés sur la diversité et le handicap? Détail en fonction du nombre de salariés dans l entreprise Détail en fonction du secteur d activité 16 < > 100 en milliers d employés La sensibilisation du management et des salariés est une préoccupation majeure des entreprises. D après les résultats de l enquête, près du tiers des entreprises sondées constatent que leur management est sensibilisé mais demeure inactif, part non négligeable. C est pourquoi des actions se multiplient dans ce sens (séminaires, journées de sensibilisation, communication interne ). Leur pérennisation passe néanmoins par un soutien hiérarchique de tous les instants.

17 Actions de sensibilisation au sein de l entreprise Avez-vous engagé des actions de sensibilisation ou de formation auprès du management et des salariés sur la problématique de la diversité et plus particulièrement du handicap? Si oui, à quelle fréquence? Détail en fonction du nombre de salariés dans l entreprise La sensibilisation du management et des salariés est une préoccupation majeure des entreprises. Des actions se multiplient ainsi dans ce sens (séminaires, journées de sensibilisation, communication interne ). Leur pérennisation passe néanmoins par un soutien hiérarchique de tous les instants. Détail en fonction du secteur d activité 17 < > 100 en milliers d employés

18 Actions de sensibilisation au sein de l entreprise Votre entreprise a-t-elle créé une mission handicap? Détail en fonction du nombre de salariés dans l entreprise Détail en fonction du secteur d activité < > 100 en milliers d employés 18

19 Actions de sensibilisation au sein de l entreprise Les prérogatives de votre Mission Handicap sont-elles bien connues par le management et les salariés? Quelles sont ses missions? 19

20 Quatre thèmes à l étude Recrutement, sous-traitance, maintien dans l emploi Actions de sensibilisation au sein de l entreprise Application de la loi handicap Convention et cotisation Agefiph 20

21 Application de la loi Handicap Avez-vous l'objectif concret d'atteindre le taux réglementaire d'emploi de 6 % de travailleurs handicapés? Sur quels points rencontrez-vous le plus de difficultés pour y parvenir? 21

22 Application de la loi Handicap Quel est votre avis sur l applicabilité de cette loi dans votre entreprise? Détail en fonction du secteur d activité Détail en fonction du nombre de salariés dans l entreprise < > L Emploi des en Travailleurs milliers d employés Handicapés Octobre 2009 Les entreprises reconnaissent à une large majorité qu elles manquent encore beaucoup de visibilité sur l application de la loi Handicap. Prises de conscience tardives, absence de méthode et jeunesse des missions handicap : la très faible quantité de références empêche souventlesbonnesvolontésde se transformer en résultats concrets. La loi est donc considérée comme applicable uniquement sur le long terme, alors même qu elle imposera à la proche échéance de 2010 une augmentation considérable des contributions à payer à l Agefiph, pénalisant les entreprises pour ne pas avoir atteint le taux légal de 6%.

23 Quatre thèmes à l étude Recrutement, sous-traitance, maintien dans l emploi Actions de sensibilisation au sein de l entreprise Application de la loi handicap Convention et cotisation Agefiph 23

24 Convention et cotisation Agefiph Avez-vous bien intégré la compréhension du calcul des cotisations Agefiph? Qui est chargé de ce calcul au sein de votre entreprise? Détail en fonction du nombre de salariés dans l entreprise Détail en fonction du secteur d activité < > 100 en milliers d employés La quasi-totalité des répondants ne semble pas rencontrer de difficultés particulières face au calcul de la cotisation Agefiph, alors que la formule reste très complexe et fait appel à de nombreuses variables. Dans une majorité de cas, l employé 24 chargé de ce calcul est le Responsable de la Mission Handicap de l entreprise.

25 Convention et cotisation Agefiph Avez-vous signé un accord ou une convention avec l Agefiph? Détail en fonction du nombre de salariés dans l entreprise Détail en fonction du secteur d activité < > 100 en milliers d employés 60% des entreprises interrogées ont signé un accord ou une convention avec l Agefiph. Ce qui signifie également que 40% d entre-elles n ont toujours pas engagé de démarches en vue d établir ou de signer un accord 25

26 Convention et cotisation Agefiph Si oui, êtes-vous satisfaits de cet accord? Un suivi de cet accord est-il effectué? 26

27 Conclusions 27

28 Quatre grandes conclusions apparaissent Manque de visibilité Dans leur immense majorité, les entreprises reconnaissent qu elles manquent cruellement de visibilité sur l application de la loi en leur sein. Prises de conscience tardives, absence de méthode et jeunesse des missions handicap : la très faible quantité de références empêche souvent les bonnes volontés de se transformer en résultats concrets. Alors même que les résultats observés sont très faibles, la loi a abrogé les valeurs unitaires, ce qui a eu des conséquences sur le calcul du taux d'emploi de travailleurs handicapés, et par conséquent, sur le montant de leurs cotisations Agefiph. La majorité des entreprises ont vu leur taux de travailleurs handicapés baisser et leurs cotisations augmenter considérablement. De façon très majoritaire, la loi est donc considérée comme applicable uniquement sur le long terme, alors même qu elle imposera à la proche échéance de 2010 une augmentation considérable des contributions à payer à l Agefiph, pénalisant les entreprises pour ne pas avoir atteint le taux légal de 6%. 28

29 Quatre grandes conclusions apparaissent Processus de recrutement inefficients Ni les méthodes, ni les medias traditionnels du recrutement ne suffisent à l embauche de travailleurs handicapés. Alors que le nombre de demandeurs d emploi est en augmentation constante et historique, trouver un travailleur handicapé est une mission complexe le plus souvent vouée à l échec : cette population manque en effet de qualification (+ de 80% reste au niveau CAP), d expériences professionnelles et donc de références. La législation interdit aux sites et autres médias de recrutement de pratiquer la discrimination positive, ce qui empêche les recruteurs de se focaliser sur ce type d embauches et d atteindre des objectifs concrets à court terme. Le monde associatif en charge du placement de travailleurs handicapés ne satisfait les entreprises qu à moitié, étant lui-même souvent dépassé par l ampleur, la complexité et l urgence des besoins exprimés. Enfin, la sous-traitance dans le secteur protégé, à laquelle les entreprises n'ont que très peu recours, fait pourtant partie des modalités de satisfaction de l'obligation légale, en réduisant l emploi direct. 29

30 Quatre grandes conclusions apparaissent Sensibilisation interne active et maintien dans l emploi Il est à noter que la sensibilisation des salariés de l entreprise est une préoccupation désormais majeure, accompagnée d actions diverses (journées de sensibilisation, communication interne ). Le regard sur le handicap est donc sur la voie du changement, en vue de ne plus considérer le travailleur handicapé comme handicapant son service et/ou ses collègues. La sensibilisation, afin de devenir et de demeurer efficace, passe nécessairement par un appui constant de la direction générale. Mais cet engagement, pour être pérenne, nécessite souvent une démonstration de l emploi handicap comme étant un atout pour l entreprise : le côtoiement de travailleurs handicapés génère, en plus d une ouverture d esprit, la valeur managériale la plus recherchée : le dépassement de soi-même. 30

31 Quatre grandes conclusions apparaissent Optimisation des résultats Faire de cette problématique un souci 100% interne apparaît comme une attitude récurrente dans les entreprises. Alors même qu elles reconnaissent à la fois la difficulté des recrutements et la maigreur de leurs résultats, elles continuent de laisser exclusivement à leurs responsables dédiés les tâches du calcul des contributions et des entretiens d embauche. Or, il convient d'opérer une distinction entre un calcul arithmétique et un calcul stratégique de l obligation d emploi. Si le premier est relativement simple, le second est évidemment plus complexe car il doit tenir compte de l ensemble de la politique de recrutement de l entreprise : dates de recrutement, type de contrat de travail, etc. 31

32 A propos de l Officiel du Handicap L'«Officiel du handicap» est une nouvelle instance inaugurée le 31 janvier 2008 au Conseil économique et social. Elle fédère l'ensemble des partenaires publics, associatifs et privés actifs dans le domaine du handicap, de la solidarité et de la lutte contre les discriminations. «Changer de regard sur la différence» : l'ouvrage de référence de L'Officiel du Handicap vise à faire un état des lieux et un suivi aussi exhaustifs que possible de la politique française en faveur des personnes handicapées. Il s'attache avec précision et pédagogie à faciliter la lecture de la politique qui découle de loi du 11 février Mais il va au-delà de l'analyse juridique, pour présenter de façon tout à fait pratique les grands acteurs de cette politique, pour mettre en perspective ses modalités de mise en œuvre et évaluer ses réalisations, en les situant dans les principaux enjeux d'avenir. Il a pour vocation de présenter aux employeurs, aux personnes handicapées, à l'ensemble des acteurs de la politique de l'emploi des personnes handicapées, la législation et la réglementation qui s'appliquent, les instances compétentes, les interlocuteurs 32

33 A propos de Deloitte Avec plus de consultants spécialistes dans le monde, et plus de 100 en France, Deloitte s affirme comme l'un des leaders du conseil en capital humain et accompagne dans leur transformation des grandes entreprises comme des entreprises moyennes et petites, tant dans la sphère privée que publique. Fortes d une stratégie multidisciplinaire éprouvée, les équipes apportent aux directions générales comme aux DRH une offre complète : transformation de la fonction RH, rémunération, gestion prévisionnelle de l emploi et des compétences, gestion des talents et de la relève, accompagnement du changement. Les consultants proposent des réponses pragmatiques et innovantes aux problématiques les plus complexes en France et à l international. En France, les collaborateurs et associés incarnent le dynamisme et la réussite de la firme par leur engagement auprès de leurs clients et leur souci permanent de garantir l'excellence des prestations qu'ils assurent. 33

CATALOGUE DES PRESTATIONS HANDICAP

CATALOGUE DES PRESTATIONS HANDICAP CATALOGUE DES PRESTATIONS HANDICAP 2014 / 2015 ACCOMPAGNEMENT DE LA GESTION DU HANDICAP EN ENTREPRISE Syn@pse Consultants 30 Avenue de la Paix 67000 STRASBOURG 03 88 35 10 14 Satisfaire l Obligation d

Plus en détail

La MSA Picardie élabore une stratégie de recrutement avec les acteurs régionaux de l'emploi des personnes handicapées Comment recruter à bac+2?

La MSA Picardie élabore une stratégie de recrutement avec les acteurs régionaux de l'emploi des personnes handicapées Comment recruter à bac+2? La MSA Picardie élabore une stratégie de recrutement avec les acteurs régionaux de l'emploi d Fin 2008, l'organisme de protection sociale picard se fixe pour objectif de recruter 15 travailleurs handicapés

Plus en détail

GUIDE DE L INTERIM DES TRAVAILLEURS HANDICAPES 2010

GUIDE DE L INTERIM DES TRAVAILLEURS HANDICAPES 2010 GUIDE DE L INTERIM DES TRAVAILLEURS HANDICAPES 2010 Fédération Nationale des Coopératives de Consommateurs 207 rue de Bercy 75012 PARIS Tel : 01 43 45 45 42 Fax : 01 43 42 44 08 http://www.fncc.coop Les

Plus en détail

Chiffres Clés Juin 2015. Les personnes handicapées et l emploi

Chiffres Clés Juin 2015. Les personnes handicapées et l emploi Chiffres Clés Juin 2015 Les personnes handicapées et l emploi L OBLIGATION D EMPLOI En 2012, 100 300 établissements employaient 361 700 travailleurs handicapés. La loi fixe à tout établissement privé ou

Plus en détail

Handicap et emploi : qu en pensent les Français?

Handicap et emploi : qu en pensent les Français? Etude CSA pour CED* Handicap et emploi : qu en pensent les Français? Plus de 4 Français sur 5 se disent à l aise à l idée de travailler aux côtés d une personne en situation de handicap Le 25 septembre

Plus en détail

L accès à l emploi et les seniors

L accès à l emploi et les seniors L accès à l emploi et les seniors Rapport d une étude menée entre octobre 2013 & mars 2014 Avec le soutien de Regionsjob, le Centre des Jeunes Dirigeants & le Medef Ile de France De L utilité de cette

Plus en détail

Près d'un établissement sur deux satisfait à l'obligation d'emploi de travailleurs handicapés

Près d'un établissement sur deux satisfait à l'obligation d'emploi de travailleurs handicapés n 58 novembre 2010 ISSN 1967-6158 Près d'un établissement sur deux satisfait à l'obligation d'emploi Données 2008 emploi formation insertion Franche-Comté La loi du 10 juillet 1987 relative à l obligation

Plus en détail

LE DEVENIR PROFESSIONNEL DES SALARIÉS BÉNÉFICIAIRES

LE DEVENIR PROFESSIONNEL DES SALARIÉS BÉNÉFICIAIRES LE DEVENIR PROFESSIONNEL DES SALARIÉS BÉNÉFICIAIRES DE CONGÉS INDIVIDUELS DE FORMATION ÉTAT DES LIEUX DE LA SATISFACTION ET DES ATTENTES DES BÉNÉFICIAIRES DE CIF Une enquête du Fongecif Rhône-Alpes Pourquoi

Plus en détail

FICHE PRATIQUE Les obligations liées à l emploi de travailleurs handicapés

FICHE PRATIQUE Les obligations liées à l emploi de travailleurs handicapés FICHE PRATIQUE Les obligations liées à l emploi de travailleurs handicapés I. QUELLES OBLIGATIONS? UNE OBLIGATION A PARTIR DE 20 SALARIES Tous les employeurs occupant au moins 20 salariés (l effectif s

Plus en détail

FORMATIONS TH CONSEIL 2015-2016. TH CONSEIL Qualité de vie au travail. www.thconseil.fr

FORMATIONS TH CONSEIL 2015-2016. TH CONSEIL Qualité de vie au travail. www.thconseil.fr S 2015-2016 NOS FORMATIONS Acheteur Être acteur de son évolution professionnelle avec un handicap DOETH Maintenir en emploi Manager Partenaires sociaux Recruteur Référent handicap Responsable de mission

Plus en détail

Cancer et Travail : Comment lever les tabous?

Cancer et Travail : Comment lever les tabous? Communiqué de presse 3 décembre 2013 1 er Baromètre Cancer@Work 2013 Cancer et Travail : Comment lever les tabous? A quelques semaines de l annonce du Plan cancer 2014-2018 par le Président de la République,

Plus en détail

Le contrat d apprentissage

Le contrat d apprentissage Mai 2009 contrats et mesures Le contrat d apprentissage Vous recrutez un jeune tout en bénéficiant d avantages financiers. Vous le préparez à un métier de votre entreprise et à une qualification professionnelle

Plus en détail

Le centre Alexis-Vautrin de Nancy définit sa politique d'emploi des personnes handicapées suite à un diagnostic

Le centre Alexis-Vautrin de Nancy définit sa politique d'emploi des personnes handicapées suite à un diagnostic Le centre Alexis-Vautrin de Nancy définit sa politique d'emploi des personnes handicapées su Spécialisé dans la lutte contre le cancer, l'établissement lorrain a fait appel à l'association Perspectives

Plus en détail

Politique d emploi. des personnes. handicapées : le diagnosticconseil

Politique d emploi. des personnes. handicapées : le diagnosticconseil Politique d emploi des personnes handicapées : le diagnosticconseil Ce document s adresse particulièrement aux établissements, entreprises et groupes de plus de 250 salariés qui souhaitent s engager dans

Plus en détail

Intervention de l AGEFIPH dans le champ du Maintien dans l Emploi des personnes handicapées

Intervention de l AGEFIPH dans le champ du Maintien dans l Emploi des personnes handicapées Intervention de l AGEFIPH dans le champ du Maintien dans l Emploi des personnes handicapées Mme Fabiola BERIZIKY Chargée d Etudes et de Développement AGEFIPH PACA CORSE Journée «Maintien dans l Emploi»

Plus en détail

Transformation digitale et communication interne

Transformation digitale et communication interne Transformation digitale et communication interne Présentation des résultats de l enquête en ligne Novembre 2015 Sommaire 1 2 3 4 Profil des répondants et de leur organisation Position et rôle : perception

Plus en détail

L obligation d emploi

L obligation d emploi L obligation d emploi 1 2 La réponse à l obligation d emploi dans le secteur privé La réponse à l obligation d emploi dans le secteur public La loi fixe à tout établissement privé ou public d au moins

Plus en détail

Contrat unique d insertion Le contrat d accompagnement dans l emploi (CAE)

Contrat unique d insertion Le contrat d accompagnement dans l emploi (CAE) DIRECCTE de Bretagne Contrat unique d insertion Le contrat d accompagnement dans l emploi (CAE) Fiche pratique A qui s adresse le contrat d accompagnement dans l emploi? Quels employeurs? Quel type de

Plus en détail

«Pratique de la GPEC dans les entreprises»

«Pratique de la GPEC dans les entreprises» «Pratique de la GPEC dans les entreprises» Etat des lieux Etude réalisée par En partenariat avec Avril 2009 www.cerclerh.com Sommaire 1- Introduction 2- Méthodologie 3- Signalétique 4- Pratiques de la

Plus en détail

Alternance et Handicap L APPRENTISSAGE

Alternance et Handicap L APPRENTISSAGE Alternance et Handicap L APPRENTISSAGE Voie professionnelle : Lycée versus Cfa Le Lycée Pro Le CFA (Centre Formation Apprentis) UN diplôme IDENTIQUE : CAP, Bac Pro, BTS, Licence pro, etc.. En cours ou

Plus en détail

DOSSIER DE CANDIDATURE Management des Ressources Humaines

DOSSIER DE CANDIDATURE Management des Ressources Humaines DOSSIER DE CANDIDATURE Management des Ressources Humaines Si vous êtes : une entreprise française, PME ou ETI filiale d aucun grand groupe Conditions de participation Alors vous pouvez concourir dans une

Plus en détail

Agile Learning Comment faire face aux changements organisationnels? Une étude internationale réalisée par Lumesse

Agile Learning Comment faire face aux changements organisationnels? Une étude internationale réalisée par Lumesse Comment faire face aux changements organisationnels? Une étude internationale réalisée par Lumesse Introduction Le monde du travail est plus que familier avec la notion de changement. Synonyme d innovation

Plus en détail

Enquête sur l accessibilité des droits des personnes en situation de handicap

Enquête sur l accessibilité des droits des personnes en situation de handicap Enquête sur l accessibilité des droits des personnes en situation de handicap Nous avons envoyé nos questionnaires à 697 associations susceptibles de fournir une information ou un accompagnement aux personnes

Plus en détail

SOMMAIRE SOMMAIRE. L agence en télémarketing TB&H. Nos offres. Notre philosophie

SOMMAIRE SOMMAIRE. L agence en télémarketing TB&H. Nos offres. Notre philosophie SOMMAIRE L agence en télémarketing TB&H Nos offres Notre philosophie INTRODUCTION Les associés TB&H L entreprise adaptée INTRODUCTION DES ASSOCIES COMPLEMENTAIRES Guillaume Bénoit - 5 ans d expérience

Plus en détail

L Emploi de Travailleurs Handicapés Une Valeur Ajoutée pour l Entreprise

L Emploi de Travailleurs Handicapés Une Valeur Ajoutée pour l Entreprise Evry, le 11 mai 2009 Confédération Générale Synthèse du Café-Gourmand du 27 avril 2009 A partir de la présentation de Sabine GENET, EmploiH 91 L Emploi de Travailleurs Handicapés Une Valeur Ajoutée pour

Plus en détail

Tableau de bord 2013

Tableau de bord 2013 Indicateurs de l emploi des travailleurs handicapés Actualisation octobre 2013 85,6 Tableau de bord 2013 Statistiques et indicateurs du handicap et de l insertion professionnelle en Rhône-Alpes par l O

Plus en détail

Etude réalisée par le Club Handi Loire Entreprises (MEDEF Loire).

Etude réalisée par le Club Handi Loire Entreprises (MEDEF Loire). INFORMATION ET SENSIBILISATION À LA GESTION DE L EMPLOI DES TRAVAILLEURS HANDICAPÉS 1 PRESENTATION DE L ETUDE Le Club Handi Loire Entreprises a souhaité sensibiliser les futurs DRH et Responsables de service

Plus en détail

L EMPLOI DES PERSONNES HANDICAPEES DANS LE COTENTIN

L EMPLOI DES PERSONNES HANDICAPEES DANS LE COTENTIN L EMPLOI DES PERSONNES HANDICAPEES DANS LE COTENTIN Novembre 2011 Sommaire L emploi des personnes handicapées dans le cotentin 2 Le public handicapé en emploi dans le secteur privé 5 L EMPLOI DES PERSONNES

Plus en détail

«Accompagnement du recrutement et de l intégration de personnes en situation de handicap»

«Accompagnement du recrutement et de l intégration de personnes en situation de handicap» : Solutions stratégiques pour l emploi des publics sensibles : Solutions stratégiques pour l emploi des publics sensibles 1 CENTRE NATIONAL DE LA RECHERCHE SCIENTIFIQUE FORMATION «Accompagnement du recrutement

Plus en détail

Parcours RH (modularisable)

Parcours RH (modularisable) Parcours RH (modularisable) OBJECTIF Maîtriser les règles et obligations liées à la gestion des ressources humaines, en terme de gestion des contrats de travail, de gestion des relations avec les instances

Plus en détail

Critères d éligibilité

Critères d éligibilité Ce document vous est proposé à titre d exemple pour vous faciliter la rédaction de votre accord et ne saurait être exhaustif Ce document servira à l EXONÉRATION de la contribution Agefiph Titre de l accord

Plus en détail

PLAN D ACTION RELATIF A L EMPLOI DES SENIORS

PLAN D ACTION RELATIF A L EMPLOI DES SENIORS PLAN D ACTION RELATIF A L EMPLOI DES SENIORS becret OGER INTERNATIONAL [Sélectionnez la date] Service Ressources Humaines OGER INTERNATIONAL Avril 2012 PREAMBULE Constatant que le taux d emploi des 55-64

Plus en détail

Or, les étudiants semblent rencontrer des difficultés dans leurs démarches de recherche de stage en entreprise. étude et la formation prépar

Or, les étudiants semblent rencontrer des difficultés dans leurs démarches de recherche de stage en entreprise. étude et la formation prépar En région Rhône-Alpes, les établissements préparant au BTS GPN rythment leur formation par des périodes de stages. Or, les étudiants semblent rencontrer des difficultés dans leurs démarches de recherche

Plus en détail

ENQUETE CLIENTS RIVALIS

ENQUETE CLIENTS RIVALIS ENQUETE CLIENTS RIVALIS (octobre-décembre 2013) Introduction Rivalis effectue fréquemment des enquêtes auprès de ses clients utilisateurs de la méthode (la précédente a été réalisée en 2008). Cette année,

Plus en détail

Observatoire social de l Entreprise Ipsos / Logica Business Consulting Pour le CESI et en partenariat avec Le Figaro et BFM

Observatoire social de l Entreprise Ipsos / Logica Business Consulting Pour le CESI et en partenariat avec Le Figaro et BFM Observatoire social de l Entreprise Ipsos / Logica Business Consulting Pour le CESI et en partenariat avec Le Figaro et BFM Regards croisés des dirigeants et des salariés Thème de la vague 4 : Les jeunes

Plus en détail

Etat des lieux et enjeux actuels des SIRH dans les collectivités territoriales

Etat des lieux et enjeux actuels des SIRH dans les collectivités territoriales Etat des lieux et enjeux actuels des SIRH dans les collectivités territoriales Présentation des résultats de l enquête menée par Ineum Consulting sur les SIRH Collectivités Territoriales Paris, 30 mars

Plus en détail

Réserve Communale de Sécurité Civile Questionnaire RCSC - 2012

Réserve Communale de Sécurité Civile Questionnaire RCSC - 2012 Réserve Communale de Sécurité Civile Questionnaire RCSC - 2012 Une enquête de l Institut des Risques Majeurs (IRMa) www.irma-grenoble.com L IRMa souhaite favoriser l émergence des réserves communales de

Plus en détail

ORGANISER LES ENTRETIENS ANNUELS ET PROFESSIONNELS

ORGANISER LES ENTRETIENS ANNUELS ET PROFESSIONNELS 1 ORGANISER LES ENTRETIENS ANNUELS ET PROFESSIONNELS La réforme de la formation professionnelle a introduit la possibilité pour les salariés de bénéficier d un entretien professionnel tous les deux ans.

Plus en détail

CONJONCTURE ET STRATÉGIES PROFESSIONNELLES DES CADRES BAROMÈTRE SEMESTRIEL N 6

CONJONCTURE ET STRATÉGIES PROFESSIONNELLES DES CADRES BAROMÈTRE SEMESTRIEL N 6 CONJONCTURE ET STRATÉGIES PROFESSIONNELLES DES CADRES BAROMÈTRE SEMESTRIEL N 6 Juillet 11 OBJECTIF DE L ENQUÊTE Tous les six mois, l Apec interroge un échantillon représentatif de 1 cadres du secteur privé

Plus en détail

ENQUETE RESPONSABLES FORMATIONS Quelles sont vos pratiques en 2013?

ENQUETE RESPONSABLES FORMATIONS Quelles sont vos pratiques en 2013? ENQUETE RESPONSABLES FORMATIONS ENQUETES Quelles RESPONSABLES sont vos pratiques FORMATIONS en 2013? Quelles sont vos pratiques en 2013? Enquête réalisée entre juin et septembre 2013 sur un échantillon

Plus en détail

Quelles clés pour choisir un cabinet de reclassement?

Quelles clés pour choisir un cabinet de reclassement? Quelles clés pour choisir un cabinet de reclassement? L organisation Livre blanc Objectif du document : Ce document a pour objectif de présenter les principaux éléments de choix d un cabinet de reclassement

Plus en détail

Parcours de formation modulaire

Parcours de formation modulaire Parcours de formation modulaire CQPM 0264 : Coordinateur (trice) du développement des ressources humaines de l entreprise Public concerné Assistant(e) RH débutant dans le poste ou personne chargée de la

Plus en détail

MINISTÈRE DU TRAVAIL, DE L EMPLOI ET DU DIALOGUE SOCIAL CONVENTIONS COLLECTIVES. Convention collective nationale

MINISTÈRE DU TRAVAIL, DE L EMPLOI ET DU DIALOGUE SOCIAL CONVENTIONS COLLECTIVES. Convention collective nationale MINISTÈRE DU TRAVAIL, DE L EMPLOI ET DU DIALOGUE SOCIAL CONVENTIONS COLLECTIVES Brochure n 3330 Convention collective nationale IDCC : 2526. ORGANISATIONS PROFESSIONNELLES DE L HABITAT SOCIAL ACCORD DU

Plus en détail

ENQUETE SUR L EMPLOI DES TRAVAILLEURS HANDICAPES

ENQUETE SUR L EMPLOI DES TRAVAILLEURS HANDICAPES ENQUETE SUR L EMPLOI DES TRAVAILLEURS HANDICAPES 2009 Une étude sur l emploi des travailleurs handicapés au sein des établissements de la Branche de l hospitalisation privée sanitaire et médico-sociale

Plus en détail

CENTRE 7 Signataire de la charte de la diversité

CENTRE 7 Signataire de la charte de la diversité CENTRE 7 Signataire de la charte de la diversité Secteur d activité : industrie papiers / cartons Nombre de salariés : 65 Date de signature de la charte : Juin 2004 Bilan Diversité 2011 Le Bilan diversité,

Plus en détail

Les salariés et la réforme de la formation professionnelle

Les salariés et la réforme de la formation professionnelle Les salariés et la réforme de la formation professionnelle Sondage Ifop pour Théâtre à la Carte Contacts Ifop : Anne-Sophie VAUTREY - Directrice d études Département Opinion et Stratégies d Entreprise

Plus en détail

la taille des entreprises

la taille des entreprises 1 Contrat de génération : une mise en œuvre adaptée à la taille des entreprises Si le contrat de génération concerne toutes les entreprises, elles n ont pas toutes les mêmes leviers en matière d emploi,

Plus en détail

Enquête auprès des acteurs économiques de la Relation Client

Enquête auprès des acteurs économiques de la Relation Client Enquête auprès des acteurs économiques de la Relation Client Mission Nationale de la Relation Client / AGEFOS PME Avril 2011 Nobody s Unpredictable Fiche technique Etude et sondage effectués pour Observatoire

Plus en détail

Le Contrat d accompagnement dans l emploi (CUI-CAE)

Le Contrat d accompagnement dans l emploi (CUI-CAE) DIRECCTE des Pays de la Loire Le Contrat d accompagnement dans l emploi (CUI-CAE) Fiche pratique A qui s adresse le contrat d accompagnement dans l emploi? Qui pilote et prescrit le contrat d accompagnement

Plus en détail

Droit du travail et choix du moment du départ à la retraite

Droit du travail et choix du moment du départ à la retraite CONSEIL D'ORIENTATION DES RETRAITES Réunion plénière «Age et travail» - 11 juin 2002 Fiche n 6 Droit du travail et choix du moment du départ à la retraite Cette note présente les conditions actuelles du

Plus en détail

Les autres obligations :

Les autres obligations : COMITE D ENTREPRISE OBLIGATIONS liées à la CONSULTATION du COMITE D ENTREPRISE 2012 Les autres obligations : E g a l i t é p r o f e s s i o n n e l l e H a n d i c a p S é n i o r P é n i b i l i t é

Plus en détail

UN PARCOURS PROFESSIONNEL POUR CHAQUE PERSONNE HANDICAPEE

UN PARCOURS PROFESSIONNEL POUR CHAQUE PERSONNE HANDICAPEE DOSSIER DE PRESSE UN PARCOURS PROFESSIONNEL POUR CHAQUE PERSONNE HANDICAPEE Gérard LARCHER, Ministre délégué à l Emploi, au Travail et à l Insertion professionnelle des jeunes, Philippe BAS, Ministre délégué

Plus en détail

LE RENDEZ VOUS DES MISSIONS HANDICAP Résultats de la 3EME EDITION

LE RENDEZ VOUS DES MISSIONS HANDICAP Résultats de la 3EME EDITION LE RENDEZ VOUS DES MISSIONS HANDICAP Résultats de la 3EME EDITION Sous le haut patronage de Une étude réalisée par Méthodologie de L enquête Étude quantitative par téléphone, sur système CATI réalisée

Plus en détail

Questionnaire Observatoires Régionaux 2010

Questionnaire Observatoires Régionaux 2010 page 1 sur 8 Questionnaire Observatoires Régionaux 2010 Bilan prévu à l article 12 du Protocole d accord du 30 novembre 2004 Sommaire Préambule Informations générales Relations avec les instances représentatives

Plus en détail

OBJECTIF PROFESSIONNEL DE LA QUALIFICATION VALIDEE

OBJECTIF PROFESSIONNEL DE LA QUALIFICATION VALIDEE Commission paritaire nationale de l'emploi de la Métallurgie Qualification : MQ 2007 10 89 0264 FICHE D IDENTITE DE LA QUALIFICATION VALIDEE TITRE DE LA QUALIFICATION : Coordonnateur (trice) du développement

Plus en détail

Qu est-ce que la Gestion des Ressources Humaines?

Qu est-ce que la Gestion des Ressources Humaines? Qu est-ce que la Gestion des Ressources Humaines? Chapitre 1 La gestion des ressources humaines (GRH) peut être définie comme la gestion des hommes au travail dans des organisations (Martory et Crozet,

Plus en détail

Pourquoi se doter d une solution de recrutement? Rémi BAILLAUD Chef de marché HR

Pourquoi se doter d une solution de recrutement? Rémi BAILLAUD Chef de marché HR Pourquoi se doter d une solution de recrutement? Rémi BAILLAUD Chef de marché HR Le recrutement face aux nouveaux usages Une préoccupation majeure des DRH français en faveur du recrutement des talents

Plus en détail

PLAN REGIONAL D INSERTION DES TRAVAILLEURS HANDICAPES DU LANGUEDOC-ROUSSILLON

PLAN REGIONAL D INSERTION DES TRAVAILLEURS HANDICAPES DU LANGUEDOC-ROUSSILLON PLAN REGIONAL D INSERTION DES TRAVAILLEURS HANDICAPES DU LANGUEDOC-ROUSSILLON - VU la loi n 2005-102 du 11 février 2005 pour l égalité des droits et des chances, la participation et la citoyenneté des

Plus en détail

Odile MENNETEAU, Présidente de l Agefiph

Odile MENNETEAU, Présidente de l Agefiph plus d infos sur www.agefiph.fr Il y a 25 ans, à l issue d une large concertation avec les partenaires sociaux et les associations, le parlement adoptait la loi sur l obligation d emploi des personnes

Plus en détail

Baromètre Défis RH 2013

Baromètre Défis RH 2013 Baromètre Défis RH 2013 Petit-déjeuner conférence Etude Andrh Inergie pour Entreprise & Carrières Mardi 21 mai 2013 Pierre Havet Jean-Paul Coulange Luc Vidal Président Directeur des rédactions Directeur

Plus en détail

10.B. Les obligations légales et réglementaires. 1. Gestion des documents de l entreprise. A. Les affichages obligatoires

10.B. Les obligations légales et réglementaires. 1. Gestion des documents de l entreprise. A. Les affichages obligatoires Les obligations légales et réglementaires 1. Gestion des documents de l entreprise A. Les affichages obligatoires L affichage est un élément essentiel de la communication dans l entreprise et cela peut

Plus en détail

Chiffres Clés Juin 2014. Les personnes handicapées et l emploi

Chiffres Clés Juin 2014. Les personnes handicapées et l emploi Chiffres Clés Juin 2014 Les personnes handicapées et l emploi L OBLIGATION D EMPLOI La loi fi xe à tout établissement privé ou public d au moins 20 salariés une obligation d emploi de personnes handicapées

Plus en détail

QUESTIONS REPONSES LES PLUS FREQUENTES?

QUESTIONS REPONSES LES PLUS FREQUENTES? QUESTIONS REPONSES LES PLUS FREQUENTES? En tant qu apprenti je bénéficie des mêmes droits et obligations que les autres salariés de l entreprise? Vrai. Du fait que vous soyez «salarié», vous devez vous

Plus en détail

LES BESOINS EN FORMATION DES ENTREPRISES ARDENNAISES

LES BESOINS EN FORMATION DES ENTREPRISES ARDENNAISES LES BESOINS EN FORMATION DES ENTREPRISES ARDENNAISES Enquêtes : AGEFOS-PME, CGPME, CCI des Ardennes Analyse : Observatoire économique - CCI des Ardennes Direction de la formation, des études économiques,

Plus en détail

Les attributions des délégués du personnel

Les attributions des délégués du personnel Les attributions des délégués du personnel Le délégué du personnel a pour rôle de faciliter les relations entre l employeur et l ensemble du personnel. Sa mission principale est de présenter à l employeur

Plus en détail

Cet entretien n est pas une évaluation mais un outil de dialogue et de préparation d évolution du collaborateur.

Cet entretien n est pas une évaluation mais un outil de dialogue et de préparation d évolution du collaborateur. L avenant n 1 du 20 juillet 2005 à l Accord National Interprofessionnel du 5 décembre 2003 relatif à l accès des salariés à la formation tout au long de la vie professionnelle prévoit que «pour lui permettre

Plus en détail

METTRE EN PLACE. une politique d emploi de personnes handicapées. Entreprises AIDES ET SERVICES DE L AGEFIPH NOVEMBRE 2014

METTRE EN PLACE. une politique d emploi de personnes handicapées. Entreprises AIDES ET SERVICES DE L AGEFIPH NOVEMBRE 2014 Entreprises AIDES ET SERVICES DE L AGEFIPH NOVEMBRE 2014 METTRE EN PLACE une politique d emploi de personnes handicapées Les bonnes questions à se poser Quelles démarches? Chiffres clés et témoignage L

Plus en détail

merlane TELEPERFORMANCE MIDI-AQUITAINE Contact : Mathieu ROULY / Marie-Claire MAUREL 05 61 00 01 05 / 05 61 00 01 52

merlane TELEPERFORMANCE MIDI-AQUITAINE Contact : Mathieu ROULY / Marie-Claire MAUREL 05 61 00 01 05 / 05 61 00 01 52 TELEPERFORMANCE MIDI-AQUITAINE Contact : Mathieu ROULY / Marie-Claire MAUREL 05 61 00 01 05 / 05 61 00 01 52 merlane Contact : Stéphane ADNET 05 61 00 91 79 E-mail: sadnet@merlane.com 1 Contexte et Objectifs

Plus en détail

Baromètre 2014 de la conciliation entre vie professionnelle et vie personnelle. - Volet employeurs - Décembre 2014

Baromètre 2014 de la conciliation entre vie professionnelle et vie personnelle. - Volet employeurs - Décembre 2014 Baromètre 2014 de la conciliation entre vie professionnelle et vie personnelle - Volet employeurs - Décembre 2014 Sommaire Note technique Synthèse des enseignements Perception Importance accordée à la

Plus en détail

Cap emploi assure les missions suivantes :

Cap emploi assure les missions suivantes : Cap emploi assure les missions suivantes : L information, le conseil et l accompagnement des personnes handicapées en vue d une insertion professionnelle durable en milieu ordinaire. La Sensibilisation

Plus en détail

de nouvelles aides pour les employeurs d apprentis Du CAP à Ingénieur un parcours gagnant l Apprentissage Un salaire progressif * Age de l apprenti 1re année du contrat 2e année du contrat 3e année du

Plus en détail

SOMMAIRE SOMMAIRE. L agence en télémarketing TB&H. Nos offres. Notre philosophie

SOMMAIRE SOMMAIRE. L agence en télémarketing TB&H. Nos offres. Notre philosophie SOMMAIRE L agence en télémarketing TB&H Nos offres Notre philosophie INTRODUCTION TB&H L entreprise adaptée Nos outils TB&H INTRODUCTION Un projet innovant TB&H est une agence en télémarketing dédiée à

Plus en détail

ENQUÊTE SUR LA GESTION DES ACTIFS IMMATÉRIELS PUBLICS : SYNTHÈSE

ENQUÊTE SUR LA GESTION DES ACTIFS IMMATÉRIELS PUBLICS : SYNTHÈSE ENQUÊTE SUR LA GESTION DES ACTIFS IMMATÉRIELS PUBLICS : SYNTHÈSE LE CONTEXTE L Agence du patrimoine immatériel de l État (APIE) promeut depuis sa création en 2007 une meilleure prise en compte du patrimoine

Plus en détail

COMMISSION DE DEVELOPPEMENT ACCOMPAGNEMENT DES CLUBS CELLULE JURIDIQUE. Le contrat CUI-CAE

COMMISSION DE DEVELOPPEMENT ACCOMPAGNEMENT DES CLUBS CELLULE JURIDIQUE. Le contrat CUI-CAE COMMISSION DE DEVELOPPEMENT ACCOMPAGNEMENT DES CLUBS CELLULE JURIDIQUE Le contrat CUI-CAE Le recours à un contrat CUI-CAE (contrat unique d insertion-contrat d accompagnement) a pour objectif de faciliter

Plus en détail

Chap 1 : L accès à une activité professionnelle

Chap 1 : L accès à une activité professionnelle Chap 1 : L accès à une activité professionnelle Toute personne accède à une activité professionnelle en devenant salarié, fonctionnaire ou travailleur indépendant. Chacun de ces trois régimes juridiques

Plus en détail

Formation : Métier RH Responsable des Ressources Humaines en PME

Formation : Métier RH Responsable des Ressources Humaines en PME INTER - ENTREPRISES Formation : Métier RH Responsable des Ressources Humaines en PME Votre interlocuteur : Lionel DELERIS Responsable Service Formation Entreprise Tél direct : 05 65 75 56 99 mail : l.deleris@aveyron.cci.fr

Plus en détail

DP: N 18980 Contact IFOP : Damien Philippot. pour

DP: N 18980 Contact IFOP : Damien Philippot. pour DP: N 18980 Contact IFOP : Damien Philippot pour Perceptions et attentes des recruteurs sur les formations en management Vague 4 Résultats détaillés Novembre 2010 Sommaire Pages - 1 - La méthodologie...

Plus en détail

La GPEC : Une opportunité en temps de crise

La GPEC : Une opportunité en temps de crise La GPEC : Une opportunité en temps de crise Présentation issue de l atelier Campus merlane du 28/03/2013 Petit historique Un effet de mode Une connotation PSE Une volonté d exhaustivité des outils Un exercice

Plus en détail

Puisse, cette caisse à outils, vous apporter autant d efficacité qu elle en a apporté à ceux avec qui, et pour qui, nous les avons rassemblés ici.

Puisse, cette caisse à outils, vous apporter autant d efficacité qu elle en a apporté à ceux avec qui, et pour qui, nous les avons rassemblés ici. Introduction Cet ouvrage a été conçu à partir de sollicitations exprimées par des managers de terrain soucieux de donner une dimension plus opérationnelle à leur management au quotidien. Il rassemble des

Plus en détail

La qualité de l emploi dans l économie sociale et solidaire: analyse et enjeux. une enquête en Alsace et en Lorraine

La qualité de l emploi dans l économie sociale et solidaire: analyse et enjeux. une enquête en Alsace et en Lorraine La qualité de l emploi dans l économie sociale et solidaire: analyse et enjeux Les associations et la question de la qualité de l emploi: une enquête en Alsace et en Lorraine Etude réalisée pour la DIIESES

Plus en détail

1. Processus management et stratégie. Retour

1. Processus management et stratégie. Retour Retour Les principales fonctions du Siège social sont définies suivant un ensemble de processus dont la responsabilité est assurée par le Directeur Général de l Association. La mise en œuvre des activités

Plus en détail

Baromètre 2013 des relations entre associations et collectivités locales Résultats d étude. Pôle Marketing Collectivités Locales

Baromètre 2013 des relations entre associations et collectivités locales Résultats d étude. Pôle Marketing Collectivités Locales Baromètre 2013 des relations entre associations et collectivités locales Résultats d étude Pôle Marketing Locales 1 Sommaire Objectifs et Méthodologie p.3 Structure de l échantillon p.4 Synthèse p.5 Résultats

Plus en détail

Perception des discriminations au travail : regard croisé salariés du privé et agents de la fonction publique

Perception des discriminations au travail : regard croisé salariés du privé et agents de la fonction publique Perception des discriminations au travail : regard croisé salariés du privé et agents de la fonction publique - Synthèse de l'institut CSA Baromètre 5 ème édition N 1101846 Janvier 2012 2, rue de Choiseul

Plus en détail

«Appel à projets» de la Fondation BTP PLUS

«Appel à projets» de la Fondation BTP PLUS «Appel à projets» de la Fondation BTP PLUS «Proposer des actions innovantes et performantes d aide au retour à l emploi en faveur des salariés du Bâtiment et des Travaux Publics actuellement au chômage»

Plus en détail

Dispositifs. Évaluation. Des informations clés pour évaluer l impact de chaque session et piloter l offre de formation

Dispositifs. Évaluation. Des informations clés pour évaluer l impact de chaque session et piloter l offre de formation Dispositifs d Évaluation Des informations clés pour évaluer l impact de chaque session et piloter l offre de formation > Innovant : une technologie SaaS simple et adaptable dotée d une interface intuitive

Plus en détail

HANDIPRO 31 - Label CAP EMPLOI -

HANDIPRO 31 - Label CAP EMPLOI - HANDIPRO 31 - Label CAP EMPLOI - Créée en 1995, l association HandiPro 31 a pour mission de favoriser l emploi en milieu ordinaire de travail des bénéficiaires de l obligation d emploi et de conseiller

Plus en détail

Questionnaire Observatoires Régionaux 2008

Questionnaire Observatoires Régionaux 2008 page 1 sur 18 Questionnaire Observatoires Régionaux 2008 Bilan prévu à l article 12 du Protocole d accord du 30 novembre 2004 page 2 sur 18 Sommaire Préambule...3 Informations générales...4 Référentiels

Plus en détail

DOCUMENT D AIDE SUR LES DEPENSES DEDUCTIBLES

DOCUMENT D AIDE SUR LES DEPENSES DEDUCTIBLES DOCUMENT D AIDE SUR LES DEPENSES DEDUCTIBLES Ce document vise à aider les établissements à s'assurer de l'éligibilité de leurs dépenses déductibles. Si des éclairages complémentaires sont nécessaires,

Plus en détail

COMMENT ELABORER VOTRE PLAN DE FORMATION

COMMENT ELABORER VOTRE PLAN DE FORMATION COMMENT ELABORER VOTRE PLAN DE FORMATION SOMMAIRE 1 DEFINITION, CONTENU ET MODALITES DE FINANCEMENT... 2 1.1 DEFINITION... 2 1.2 CONTENU... 2 1.3 MODALITES DE FINANCEMENT... 3 2 LA MISE EN PLACE D UN PLAN

Plus en détail

ENQUÊTE SUR LA FORMATION PROFESSIONNELLE DANS LES ENTREPRISES

ENQUÊTE SUR LA FORMATION PROFESSIONNELLE DANS LES ENTREPRISES ENQUÊTE SUR LA FORMATION PROFESSIONNELLE DANS LES ENTREPRISES Synthèse des principaux résultats Conseil Régional Centre Septembre 2003 1 Afin de poursuivre l'élaboration de son Plan Régional de Développement

Plus en détail

Enquête sur l innovation. wallonnes

Enquête sur l innovation. wallonnes Enquête sur l innovation chez les TPE/PME wallonnes 7 TPE/PME wallonnes sur 10 innovent Lorsqu elles innovent et qu elles se font aider pour cela, elles enregistrent une croissance de 27,5% de leurs marges

Plus en détail

L externalisation de la formation Résultats de l enquête 2013

L externalisation de la formation Résultats de l enquête 2013 Organisateurs L externalisation de la formation Résultats de l enquête 2013 Webinar du 11 mars 2014 à 12h00 / animé par : Christian Sérieys EOA France Bénédicte Bailleul Directrice 1 - Présentation de

Plus en détail

ENQUÊTE. Auprès des courtiers et des assureurs sur le rôle et la valeur ajoutée des courtiers grossistes

ENQUÊTE. Auprès des courtiers et des assureurs sur le rôle et la valeur ajoutée des courtiers grossistes ENQUÊTE Auprès des courtiers et des assureurs sur le rôle et la valeur ajoutée des courtiers grossistes INTRODUCTION Jean-Paul Babey Président du Syndicat 10 PRÉSENTATION DU SYNDICAT 10 : LES MEMBRES Enquête

Plus en détail

Les résultats clés de l étude quantitative Conférence du 1 er Octobre 2009

Les résultats clés de l étude quantitative Conférence du 1 er Octobre 2009 Les résultats clés de l étude quantitative Conférence du 1 er Octobre 2009 Méthodologie Mode de recueil : en ligne (CAWI) et par téléphone (CATI) Description des cibles interrogées : responsables développement

Plus en détail

2012 :. 6 030 jeunes accompagnés,. 3 004 jeunes ont accédé à l emploi, 1 142 jeunes ont participé à des actions de formation professionnelle,

2012 :. 6 030 jeunes accompagnés,. 3 004 jeunes ont accédé à l emploi, 1 142 jeunes ont participé à des actions de formation professionnelle, Coordonnées et contact : Cap emploi : 3 agences sur le Finistère Brest : 7 rue de Kervezennec Z.I. De Kergonan 29200 Brest Quimper : Bât. St Louis Z.A. Salle Verte Av. Per Jakez Hélias 29500 Ergué Gabéric

Plus en détail

Qui est ARPEJEH. Pourquoi ARPEJEH. La vocation ARPEJEH. Les objectifs ARPEJEH

Qui est ARPEJEH. Pourquoi ARPEJEH. La vocation ARPEJEH. Les objectifs ARPEJEH Qui est ARPEJEH L association ARPEJEH est une association d intérêt général, régie par la loi du 1 er juillet 1901, réunissant des organisations professionnelles privées et publiques (entreprises, établissements

Plus en détail

Résultats : Grande enquête «Que pensez-vous de votre travail?»

Résultats : Grande enquête «Que pensez-vous de votre travail?» Résultats : Grande enquête «Que pensez-vous de votre travail?» Janvier 2014 1 Objectifs de l enquête Objectifs visés: Dresser un état des lieux et un éclairage sur les aspects impactant les relations au

Plus en détail

Des salariés peu informés et plutôt sceptiques quant aux bénéfices du futur dispositif de couverture santé

Des salariés peu informés et plutôt sceptiques quant aux bénéfices du futur dispositif de couverture santé Communiqué de Presse E Information sous embargo jusqu au 4/09 à 9h A trois mois de la généralisation de la complémentaire santé collective Des salariés peu informés et plutôt sceptiques quant aux bénéfices

Plus en détail

CorDial Social 2010 : Les politiques RH dans la crise économique et financière

CorDial Social 2010 : Les politiques RH dans la crise économique et financière CorDial Social 2010 : Les politiques RH dans la crise économique et financière Constat / Propositions CorDial : un outil de Dialogue actionnarial Objectif de notre démarche Repérer une évolution dans la

Plus en détail

Objectif de progression Actions Indicateurs chiffrés. Diligenter une enquête auprès des salariés pour connaitre précisément leurs besoins

Objectif de progression Actions Indicateurs chiffrés. Diligenter une enquête auprès des salariés pour connaitre précisément leurs besoins Articulation entre la vie professionnelle et l exercice de la responsabilité parentale (ces exemples visent à accompagner les partenaires sociaux dans leur négociation, ils ne sont pas exhaustifs des bonnes

Plus en détail