GOEDE PRAKTIJK/BONNE PRATIQUE. EDS - étudiants Christine Defoin

Dimension: px
Commencer à balayer dès la page:

Download "GOEDE PRAKTIJK/BONNE PRATIQUE. EDS - étudiants Christine Defoin"

Transcription

1 GOEDE PRAKTIJK/BONNE PRATIQUE EDS - étudiants Christine Defoin

2 Préambule (1): Expériences préliminaires non structurées Décret du 14 novembre 2002 créant l Agence pour l évaluation de la qualité de l enseignement supérieur organisé ou subventionné par la Communauté française.

3 Préambule (2): Afin d organiser l évaluation interne la Direction de chaque institution a dû désigner: un coordinateur de la qualité une Commission d évaluation interne (CEvI)

4 Préambule (3) : A la HEPCUT: Rôle du coordinateur: implanter et gérer la démarche qualité au sein de l institution, organiser le travail des groupes, garantir sa cohérence, l archiver, relayer auprès de la Commission et des instances... Rôle de la CEvI: rédiger le rapport confidentiel d évaluation interne remis uniquement à la Direction et au Président de l Agence, impulser et orienter la démarche...

5 Préambule (4): En dehors des indicateurs sélectionnés, aucune méthodologie spécifique n est imposée par le décret du 14 novembre.

6 Méthodologie - approche (1) HE de l Enseignement provincial du Hainaut avec un Projet Pédagogique Social et Culturel (PPSC) spécifique existence d outils de réflexion et d analyse déjà disponibles comme le texte du PPSC, le rapport d activités et une démarche d enseignement ayant des missions et des caractéristiques propres 6 départements (économique, pédagogique, social, technique, agronomique, paramédical) 29 formations avec des centres d intérêt extrêmement différents et des préoccupations diverses

7 Méthodologie - approche (2) 5 sites (Charleroi, Montignies-sur-Sambre, Marcinelle, Tournai, Ath ) éloignés de plusieurs kilomètres manque évident de lien entre les implantations du fait de la distance et des orientations de formations souhait de développer un mouvement fédérateur autour de la notion de qualité

8 Méthodologie - approche (3) DONC une méthodologie prédéfinie ne semblait pas appropriée à la HEPCUT, recherche d une méthodologie adaptée au contexte de notre HE et à nos besoins, rôle des outils existants (Projet Pédagogique, rapport d activités, etc). Choix d une méthodologie contextualisée!

9 Méthodologie - approche (4) Construction d une méthodologie proche du programme européen SEQuALS Supporting evaluation of quality and learning of schools Entrée dans une «school-based evaluation» «un environnement scolaire d évaluation continue» c est-à-dire orientée «évaluation interne + évaluation externe»

10 Méthodologie - approche (5) OBJECTIF GENERAL: développer une «learning organisation» «organisation apprenante» c est à dire «une institution dans laquelle chacun, à tous les niveaux, tant individuels que collectifs, n a de cesse d augmenter ses capacités à produire des résultats qui lui importent vraiment».

11 Méthodologie - approche (6) POUR créer une réelle culture d établissement fondée sur un souci commun de la qualité, entrer dans la spirale de l amélioration continue, dans la transparence!

12 Méthodologie - approche (7) La méthodologie qualité SEQuALS propose de contextualiser l évaluation et de travailler à partir de à travers des DOMAINES CLES (Key areas) POINTS d ENTREE

13 Méthodologie - approche (8) DOMAINES CLES HEPCUT Communication externe, accueil Communication interne Interaction avec l extérieur Programmes et cours Apprentissage et enseignement Gestion, administration Aide aux étudiants Leadership Culture d établissement

14 Etapes (1) Etapes de la démarche SEQuALS A. Observation B. Choix d un objectif C. Choix d un domaine clé et de points d entrée D. Groupes de réflexion E. Etat des lieux F. Enquête, indicateurs, évaluation interne G. Analyse, suggestions H. Action I. Evaluation externe

15 Etapes (2) Une fois ce choix méthodologique réalisé, mise en place de notre bonne pratique: EDS-étudiants Evaluation du degré de satisfaction des étudiants A partir du 8 avril 2003 A. Observation B. Choix d un objectif

16 Etapes (3) A. Observation: une constatation, la diminution sensible de la population toutes catégories confondues B. Objectif: redresser cette situation et obtenir une augmentation de la population à moyen terme

17 Etapes (4) A. Observation B. Choix d un objectif C. Choix d un domaine clé et de points d entrée: Communication externe, Accueil C est à dire un domaine clé... qui concerne toutes les catégories d intervenants (direction, enseignants, administratifs, étudiants )... dans lequel la HE connaisse des points forts observables.

18 JPO Rhétos Pub Inscription Communication externe - Accueil 1er contact Salon Visites Accueil 1er cours brochures Site Domaine clé Communication externe-accueil

19 Etapes (5) A. Observation B. Choix d un objectif C. Choix d un point d entrée D. Groupes de réflexion Organisation de «groupes de réflexion» sur base volontaire et bénévole Actuellement ( octobre 2005), 34 membres du personnel tant enseignant qu administratif travaillent dans 7 groupes de réflexions...

20 Etapes (6) A. Observation B. Choix d un objectif C. Choix d un point d entrée D. Groupes de réflexion E. Etat des lieux F. Enquête, indicateurs G. Analyse, suggestions

21 F.Q1 JPO F.Q3 Rhétos Inscription Accueil E. E. Ouverture Visibilité Accueil Documentation.Q2 Salon E. E. Pub brochures Visites site

22 Etapes (7) A. Observation B. Choix d un objectif C. Choix d un domaine clé et de points d entrée D. Groupes de réflexion E. Etat des lieux F. Enquête, indicateurs, évaluation interne G. Analyse, suggestions H. Action I. Evaluation externe

23 Actions et audits F.Q1 JPO F.Q2 PUB F.Q3 Salons I I.b. Audit externe: Ouverture Visibilité Accueil Documentation CAF G. Analyse et Suggestions H. Action I.a. Audit interne

24 Etapes (8) Méthodologie rigoureusement BOTTOM UP!

25 Etapes (9) A partir du 1er septembre 2004, sur proposition de la Commission d évaluation interne Nouveau domaine clé Interaction avec l extérieur Nouveaux points d entrée Mobilité, Stage, TFE

26 F.Q1 Jur y Suivi TFE Préparation E. Archivag e Mobilité Critères évaluation E. Visites Choix du lieu Rapport avec l entreprise F.Q3 Bourses Forme Europas Aides s Partenaires E. F.Q2 Stage

27 Outils (1) Entre le 8 avril 2003 et le 1er octobre groupes de réflexion 34 membres des groupes 12 questionnaires rédigés et mis en forme +/- 40 réunions par an plus de 3500 questionnaires distribués près de 2200 questionnaires traités (logiciel Sphinx)

28 Outils (2) Questionnaire PUB Questionnaire JPO Questionnaire JPO Interne étudiants Questionnaire JPO Complémentaire Questionnaire Salons Questionnaire argumentaire Questionnaire étoile Questionnaire Stage-TFE - Argumentaire Questionnaire Mobilité 2005 non institutionnelle Questionnaire Leonardo information Questionnaire Leonardo préparation Questionnaire Leonardo Debriefing

29 Résultats (1) Sommes-nous entrés dans le processus de l amélioration continue?

30 Résultats (2) Deux exemples concrets: A. le fonctionnement du groupe Mobilité 1 ) État des lieux de la mobilité

31 Etat des lieux de la mobilité institutionnelle en date du 1 er février 2005 Technique Paramédical Agronomique Economique Social Pédagogique Echanges non non non non non Séjours linguistiques non non non 2 ème année CE, 2 ème année SD : séjour d une semaine en Angleterre 3 ème année CE, 3 ème année SD : séjour d une semaine aux Pays-Bas Activités diplomante non non Voyages d études (plusieurs jours) Ing. Chimiste (Florence, visite usine) Aéronautique (WAN) A partir du mois de novembre 2004 Parfois mais difficile à mettre en place. Grande demande des étudiants ; initiative d étudiants mais peu efficaces. En Horticulture, voyage en Espagne (Mr Sirjacobs) Informatique (Nice, Poitiers, ) Immobilier (Venise, Amsterdam) AS,CS : Voyage aux Pays-Bas, séjour linguistique à Amsterdam, Montpellier, Luxembourg, Communication : Lomel Semaine d intégration ( ES) Voyage au Maroc + projet social (3ES) IP : une semaine à Virton 3IP : Strasbourg Visite d entreprise, d administration, de musée, voyage d un jour, etc Participation à des conférences Oui selon les opportunités Aéronautique (Paris, Salon) Ing. Chimiste (5 visites au cours du Master) Forum de l entreprise Visite adaptée aux besoins (ex : sevrice d hôpital) 2 ème et 3 ème année En moyenne, 2 visites sur la durée du Baccalauréat Oui Organisée au coup par coup selon les opportunités; parfois demandée par les étudiants Visite d entreprises, de fermes, station d épuration, entreprises agroalimentaires Oui Organisée au coup par coup selon les opportunités; parfois demandée par les étudiants Selon les opportunités SD (Allemagne) Informatique Immobilier (Batibouw, bureau d expertise ) Selon les opportunités Droit :conférence au Parlement, Séminaires Fortis CE,SD : cinéme Communication : Voyage à Maastricht Conférence multimédia avec Québec Groupes d entraide (I. Abras) Organisation de conférence Stages sportifs Barrage Eau d Heure Participation et organisation de conférences

32 Etat des lieux de la mobilité non institutionnelle en date du 1 er février 2005 Technique Paramédical Agronomique Economique Social Pédagogique Leonardo 2 projets pour non non 1 projet pour l année 1 projet pour l année non l année TEMPLE (aréonautique MESIC (chimie) (Sienne, Dresden) Candidature projet ALESE en TEMPLE ALESE en Partenaires : Pays-Bas, Espagne, France, GB, Allemagne, Irlande,Italie, Turquie Candidature pour Erasmus étudiant non non Turin, Bordeaux, Valladolid, Leon, +/- 6 mois rédaction du TFE sur place non oui (France) oui Erasmus enseignant non non oui (Turin, Bordeaux) DESS en fermentation non non oui (Barcelone) Stage à l étranger Oui oui oui oui pas en 2005 Oui aux frais de l étudiant Erasmus Belgica non non non En préparation non non Erasmus Mundus non non non non non non Autre projet non non Chine 2 candidats maximum pas de soutien financier soutien du Conseil social intervention = logement + formation Programme de coopération Tunisie Convention UQAM pour échange d enseignants et d étudiants (+/- 6 mois Projet transquébec Europass oui non non oui oui non Programme avec Québec

33 Résultats (3) 2 ) La «carte de la mobilité» HEPCUT

34 F.Q1 F.Q2 Stage/TFE F.Q3 Programmes européens (Leonardo) E. Vers la Flandre libr e Mobilité en vue d une formation Erasmus Belgica E. ECTS Erasmus HEPCUT Trialog Mobilité institutionnelle Voyag es d étude s Séjours linguistiques obligatoires Mobilité des enseignants Formatio n à l étranger E. Erasmus Échange s Visites d entreprises et institutions Visites de stage E. F.Q4

35 Résultats (4) 3 ) Questionnaires et enquêtes en cours Q1 Perception des programmes européens (2ème année) PERCEPTION Leonardo Q2 Degré de satisfaction quant à la préparation au stage à l étranger (3ème année fin 1er mois de stage) PREPARATION Leonardo Q3 Degré de satisfaction global (débriefing retour de stage) DEBRIEFING Leonardo Q4 Mobilité institutionnelle et mobilité enseignante (mai 2005)

36 Enquête «PERCEPTION» 2003: Durée du stage obligatoire 3 ème année 11,5% 7,7% 7,7% 12 semaines 19,2% 13 semaines 14 semaines 15 semaines je ne sais pas exactement 53,8% Tableau : durée du stage Modification des systèmes d information 9,7% 6,5% 6,5% 12 semaines 13 semaines 14 semaines 15 semaines je ne sais pas exactement 77,4%

37 Enquête «PREPARATION» satisfaction préparation GLOBALE ,2% 9,1% Pas du tout satisfait Plutôt pas satisfait Plutôt satisfait 36,4% Satisfait 36,4% Très satisfait Dossier d information Autre horaire de réunion Rencontres individualisées Travail linguistique personnalisé satisfaction préparation GLOBALE ,7% 58,3% 25,0% Pas du tout satisfait Plutôt pas satisfait Plutôt satisfait Satisfait Très satisfait

38 Enquête «PREPARATION» satisfaction information financière ,2% Pas du tout satisfait 45,5% Plutôt pas satisfait Plutôt satisfait Satisfait 36,4% Très satisfait Meilleure info Dossier Excel Exemples concrets satisfaction information financière ,7% 33,3% Pas du tout satisfait Plutôt pas satisfait Plutôt satisfait Satisfait Très satisfait 50,0%

39 Résultats (5) B. Le degré de satisfaction des visiteurs JPO: la signalisation et le fléchage

40 Degré de satisfaction signalisation JPO 2003 Appréciation signalisation/ fléchage JPO 2004 très satisfait 53,0% plutôt satisfait 22,5% pas du tout satisfait 18,5% inexistante 6,0% Excellente 24,0% Bonne 52,0% Moyenne 19,9% Passable 3,5% Mauvaise 0,6% Inexistante 0,0% Appréciation signalisation/fléchage JPO 2005 Excellente 24,0% Bonne 64,8% Moyenne 8,8% Passable 1,6% Mauvaise 0,8% Panneaux indicateurs MET Panneaux extérieurs Réflexion interne Participation des étudiants Inexistante 0,0%

41 Expériences positives et négatives (1) Des réussites, des points forts? Soutien de la part du Directeur Président. Liberté de travail et d expression tant dans les groupes que dans la Commission Sentiment d appartenir à un groupe de travail Rôle réellement fédérateur de la démarche Crédibilité des membres des groupes aux yeux des collègues...

42 Expériences positives et négatives (2) Des réussites, des points forts? La démarche spécifique et originale de la HEPCUT devient progressivement un modèle (participation à des séminaires, des colloques et des conférences) Reconnaissance par nos pairs Sentiment de «faire avancer» certaines choses au sein de l institution et surtout... dans l ensemble, le point fort de l institution est son «matériel» humain!

43 Expériences positives et négatives (3) Des difficultés, des écueils? Manque de crédibilité de la démarche aux yeux de certains et résistance en fonction d expériences antérieures négatives. «La qualité ce n est pas important, c est secondaire» Difficulté d adaptation des horaires de réunion en fonction de l emploi du temps de chacun. Faisabilité difficile de certaines suggestions pour des raisons budgétaires. Difficulté d implication des étudiants et du personnel administratif dans la Commission d évaluation. Difficulté dans la distribution des questionnaires. Pérennisation de la méthode?

44 Conseils Avoir l appui de la direction! Demander du temps! Créer une ambiance propice! Expliquer la démarche à tous et partout! Prendre du temps! Diffuser les résultats à tous et partout! Ne pas se décourager si les actions correctives ne suivent pas! Avoir du temps! Être très organisé(e)! ARCHIVER!

45 Contactpersoon / Personne de contact Christine DEFOIN HEPCUT Coordination Qualité 2 Square Jules Hiernaux 6000 Charleroi 071/ / MERCI!

Expérience pilote à la HEPCUT : application du Caf enseignement-formation et de la notation affinée. Christine DEFOIN

Expérience pilote à la HEPCUT : application du Caf enseignement-formation et de la notation affinée. Christine DEFOIN 5QC CAF Centre Expérience pilote à la HEPCUT : application du Caf enseignement-formation et de la notation affinée Christine DEFOIN La HEPCUT? HEPCUT = Haute Ecole Provinciale de Charleroi Université du

Plus en détail

Le management et la gestion de projets de développement selon la méthodologie GCP

Le management et la gestion de projets de développement selon la méthodologie GCP L Institut des Affaires Publiques L Institut des Affaires Publiques - I.A.P. ASBL est une Organisation Non Gouvernementale de Développement (ONGD) dont la mission est de répondre aux besoins des collectivités

Plus en détail

UNIVERSITÉ BLAISE PASCAL Charte de l évaluation des formations

UNIVERSITÉ BLAISE PASCAL Charte de l évaluation des formations UNIVERSITÉ BLAISE PASCAL UNIVERSITÉ BLAISE PASCAL Charte de l évaluation des formations www.univ-bpclermont.fr 1 Charte de l évaluation des formations L évaluation des formations inscrit l Université Blaise

Plus en détail

NOM :... PRENOM :... Date de naissance : JJ/MM/AAAA :.../.../... Nationalité :..

NOM :... PRENOM :... Date de naissance : JJ/MM/AAAA :.../.../... Nationalité :.. ANNEXE 4 RAPPORT DÉTAILLÉ PRÉSENTÉ PAR L ÉTUDIANT À L ÉTABLISSEMENT 2009-2010 Stage en entreprise Erasmus Remarque à l attention de l étudiant : le présent rapport destiné à relater votre expérience fournira

Plus en détail

Les Masters Erasmus Mundus. Journées d information Erasmus + dimension internationale 16 et 17 novembre 2015

Les Masters Erasmus Mundus. Journées d information Erasmus + dimension internationale 16 et 17 novembre 2015 Les Masters Erasmus Mundus Journées d information Erasmus + dimension internationale 16 et 17 novembre 2015 Erasmus + enseignement supérieur Charte Erasmus Ens. Sup obligatoire AC1 - Organiser la mobilité

Plus en détail

GOEDE PRAKTIJK/BONNE PRATIQUE Qualité, technologie et travail en réseau: clés de modernisation pour l ONE? Nicole Roland

GOEDE PRAKTIJK/BONNE PRATIQUE Qualité, technologie et travail en réseau: clés de modernisation pour l ONE? Nicole Roland GOEDE PRAKTIJK/BONNE PRATIQUE Qualité, technologie et travail en réseau: clés de modernisation pour l ONE? Nicole Roland L Office de la Naissance et de l Enfance Para-communautaire: 1200 agents, dont 60%

Plus en détail

Mode d emploi. Partir avec Erasmus. Erasmus en quelques chiffres : 31 665 étudiants Erasmus au départ de la France

Mode d emploi. Partir avec Erasmus. Erasmus en quelques chiffres : 31 665 étudiants Erasmus au départ de la France Partir avec Erasmus Mode d emploi Erasmus en quelques chiffres : Depuis la création du programme en 1987, plus de 2.2 millions d Européens, dont près de 380 000 étudiants français, ont bougé dans toute

Plus en détail

Mobilité étudiante : ERASMUS+, ERASMUS BELGICA, FAME, Acte de CANDIDATURE

Mobilité étudiante : ERASMUS+, ERASMUS BELGICA, FAME, Acte de CANDIDATURE Veuillez sélectionner le Campus sur lequel vous étudiez : PHOTO Mobilité étudiante : ERASMUS+, ERASMUS BELGICA, FAME, Acte de CANDIDATURE Document à compléter et à envoyer aux personnes relais de la Cellule

Plus en détail

Rapport d évaluation de la licence

Rapport d évaluation de la licence Section des Formations et des diplômes Rapport d évaluation de la licence Langues du monde et formation appliquée en relations internationales de l Institut National des Langues et Civilisations Orientales

Plus en détail

La dimension internationale dans l enseignement supérieur : mobilité et coopération. Nantes 3 et 4 décembre 2013

La dimension internationale dans l enseignement supérieur : mobilité et coopération. Nantes 3 et 4 décembre 2013 La dimension internationale dans l enseignement supérieur : mobilité et coopération Nantes 3 et 4 décembre 2013 Attention Toutes les informations mentionnées dans cette présentation sont susceptibles d

Plus en détail

Rapport d évaluation de la licence

Rapport d évaluation de la licence Section des Formations et des diplômes Rapport d évaluation de la licence Langues étrangères appliquées de l Université de Cergy-Pontoise Vague E 2015-2019 Campagne d évaluation 2013-2014 Section des Formations

Plus en détail

LETTRE de MISSION d EXPERT sur le PROJET XXXXXXX XXXXX DREIC

LETTRE de MISSION d EXPERT sur le PROJET XXXXXXX XXXXX DREIC o CONVENTION DE PARTENARIAT POUR LA CREATION D UN CENTRE D'EXCELLENCE FRANCO xxxxxxxxxxxx DE FORMATION AUX METIERS DE XXXXXXXXXX LETTRE de MISSION d EXPERT sur le PROJET XXXXXXX XXXXX DREIC A) MISSION

Plus en détail

ERASMUS+ 2014-2020. ACTION CLE 1: Mobilité des individus à des fins d éducation et de formation. 12 février 2015 UM5 Rabat

ERASMUS+ 2014-2020. ACTION CLE 1: Mobilité des individus à des fins d éducation et de formation. 12 février 2015 UM5 Rabat ERASMUS+ 2014-2020 ACTION CLE 1: Mobilité des individus à des fins d éducation et de formation 12 février 2015 UM5 Rabat INTRODUCTION Le programme Erasmus + soutient les EES afin de réaliser des projets

Plus en détail

Programme «Lecteurs Formateurs»

Programme «Lecteurs Formateurs» [Objectifs : Programme «Lecteurs Formateurs» Promotion de la langue française par l internationalisation des jeunes Jeunes diplômés en philologie romane, en traduction, en philologie classique ou autres

Plus en détail

www.u-bordeaux3.fr Master professionnel Didactique du Français Langue Étrangère et Seconde DiFLES

www.u-bordeaux3.fr Master professionnel Didactique du Français Langue Étrangère et Seconde DiFLES www.u-bordeaux3.fr Master professionnel Didactique du Français Langue Étrangère et Seconde DiFLES Introduction sur la formation Depuis 2005, le master DiFLES propose une formation approfondie dans le domaine

Plus en détail

Politique no 49. Politique institutionnelle de recrutement. Secrétariat général

Politique no 49. Politique institutionnelle de recrutement. Secrétariat général Secrétariat général Le texte que vous consultez est une codification administrative des Politiques de l'uqam. Leur version officielle est contenue dans les résolutions adoptées par le Conseil d'administration

Plus en détail

OFFRE DE SERVICE DE FORMATION AU

OFFRE DE SERVICE DE FORMATION AU OFFRE DE SERVICE DE FORMATION AU SOUTIEN À L ORGANISATION DU TRAVAIL DANS LE CADRE DE LA STRATÉGIE MINISTÉRIELLE SUR LA MAIN D ŒUVRE EN SOINS INFIRMIERS La direction des ressources humaines AQESSS Octobre

Plus en détail

L offre Campus France

L offre Campus France L offre Campus France Partenaire vos programmes bourses Campus France, l Agence française la mobilité internationale Établissement public national placé sous la double tutelle du Ministère s Affaires étrangères

Plus en détail

Formation de formateurs Conception et animation d une séquence de formation

Formation de formateurs Conception et animation d une séquence de formation L Institut des Affaires Publiques Formation de formateurs Conception et animation d une séquence de formation Stage international de perfectionnement pour acteurs d organisations publiques ou privées des

Plus en détail

Groupe Sup de Co Montpellier Business School

Groupe Sup de Co Montpellier Business School - STRAT INNOV LR Présentation du projet pilote 2013-2014 aux institutionnels v1.01 (Juillet 2013) Groupe Sup de Co Montpellier Business School Note préliminaire : Cette présentation est destinée aux institutionnels

Plus en détail

Politique de soutien à la réussite aux études de 1 er cycle

Politique de soutien à la réussite aux études de 1 er cycle ANNEXE 2006-CA505-09-R5077 Politique de soutien à la réussite aux études de 1 er cycle Décanat des études de premier cycle Février 2006 Énoncé de politique l Université s engage à soutenir l étudiant dans

Plus en détail

PROCEDURE STAGES. L objet de cette procédure Stages est de décrire l organisation des activités permettant la gestion des stages.

PROCEDURE STAGES. L objet de cette procédure Stages est de décrire l organisation des activités permettant la gestion des stages. PROCEDURE 1. Objet & Finalité L objet de cette procédure Stages est de décrire l organisation des activités permettant la gestion des stages. Sa finalité est de définir les activités permettant de rendre

Plus en détail

3IE - TALIS Métiers du Sanitaire & du Médico - Social

3IE - TALIS Métiers du Sanitaire & du Médico - Social 3IE - TALIS Métiers du Sanitaire & du Médico - Social Évaluation Externe / Évaluation Interne / Aide Médico - Psychologique / Assistant de soins en gérontologie / Préparation au concours DEAMP / Accompagnement

Plus en détail

Admission de professionnels et d étudiants internationaux

Admission de professionnels et d étudiants internationaux Admission de professionnels et d étudiants internationaux Dossier de candidature à l Institut national du patrimoine Département des conservateurs Nom : Prénom : Spécialité demandée : Dates souhaitées

Plus en détail

Coopération internationale de l Université de Sousse : Etat des lieux

Coopération internationale de l Université de Sousse : Etat des lieux Coopération internationale de l Université de Sousse : Etat des lieux M. Belhareth O. Korabaa Université de Sousse Colloque Tethys Marseille, Mai 07 Présentation Pour l année universitaire 004 005, l Université

Plus en détail

Rapport d évaluation de la licence professionnelle

Rapport d évaluation de la licence professionnelle Section des Formations et des diplômes Rapport d évaluation de la licence professionnelle Biophotonique de l Université Paris 7 Denis Diderot Vague D 2014-2018 Campagne d évaluation 2012-2013 Section des

Plus en détail

MASTER ERASMUS MUNDUS

MASTER ERASMUS MUNDUS MASTER ERASMUS MUNDUS POLITIQUES DE L UNION EUROPÉENNE & COOPÉRATION INTERNATIONALE Le Master Études Européennes Aix-Marseille Université 2 avenue Jules-Isaac 13626 Aix-en-Provence cedex master.europe@univ-amu.fr

Plus en détail

TONG-REN-INSTITUT. Méthodes Traditionnelles Chinoises de santé

TONG-REN-INSTITUT. Méthodes Traditionnelles Chinoises de santé 1 Méthodes Traditionnelles Chinoises de santé Introduction : TONG REN INSTITUT un organisme : - qui propose une validation des acquis professionnels des Praticiens Experts des Méthodes Traditionnelles

Plus en détail

Le management et la gestion de projets de développement selon la méthodologie GCP

Le management et la gestion de projets de développement selon la méthodologie GCP L Institut des Affaires Publiques Le management et la gestion de projets de développement selon la méthodologie GCP Stage international de perfectionnement pour acteurs d organisations publiques ou privées

Plus en détail

GDR des CPE sous la direction de Nathalie Szoc LIVRET DE FORMATION ET DE COMPETENCE CPE

GDR des CPE sous la direction de Nathalie Szoc LIVRET DE FORMATION ET DE COMPETENCE CPE GDR des CPE sous la direction de Nathalie Szoc LIVRET DE FORMATION ET DE COMPETENCE CPE Compétences communes à tous les professeurs et personnels d éducation Référentiel des compétences professionnelles

Plus en détail

Evaluation du bachelier en Diététique 2012-2013

Evaluation du bachelier en Diététique 2012-2013 Evaluation du bachelier en Diététique 2012-2013 RAPPORT FINAL DE SYNTHESE HAUTE ÉCOLE PROVINCIALE DE HAINAUT - CONDORCET Comité des experts : Mme Marielle LEDOUX, présidente Mmes Michèle GUILLAUME, Ludivine

Plus en détail

Résultats de l appel à propositions 2014 en France Ressources et conseils de bonne pratique - Orsay, 7 novembre 2014

Résultats de l appel à propositions 2014 en France Ressources et conseils de bonne pratique - Orsay, 7 novembre 2014 Résultats de l appel à propositions 2014 en France Ressources et conseils de bonne pratique - Orsay, 7 novembre 2014 Julie Bagalciague Département Développement Qui fait quoi? Commission Européenne DGEAC

Plus en détail

AIDE FAMILIAL : STAGE D INTEGRATION

AIDE FAMILIAL : STAGE D INTEGRATION MINISTERE DE LA COMMUNAUTE FRANCAISE ADMINISTRATION GENERALE DE L'ENSEIGNEMENT ET DE LA RECHERCHE SCIENTIFIQUE ENSEIGNEMENT DE PROMOTION SOCIALE DE REGIME 1 DOSSIER PEDAGOGIQUE UNITE DE FORMATION AIDE

Plus en détail

Le Formateur en Institut de Formation en Soins Infirmiers

Le Formateur en Institut de Formation en Soins Infirmiers INSTITUT DE FORMATION EN SOINS INFIRMIERS Mission du formateur I.F.S.I. REDACTEUR : Christine BELOEIL : Directeur IFSI DATE : le 21 JANVIER 2005 MIS A JOUR LE 15 SEPTEMBRE 2005 MIS A JOUR LE 31 AOUT 2007

Plus en détail

POLITIQUE RELATIVE AU DÉVELOPPEMENT DES RESSOURCES HUMAINES À L INTENTION DES PROFESSEURS ET DU PERSONNEL PROFESSIONNEL ET DE SOUTIEN

POLITIQUE RELATIVE AU DÉVELOPPEMENT DES RESSOURCES HUMAINES À L INTENTION DES PROFESSEURS ET DU PERSONNEL PROFESSIONNEL ET DE SOUTIEN Recueil de gestion POLITIQUE Code : 1361-00-16 Nombre de pages : 8 POLITIQUE RELATIVE AU DÉVELOPPEMENT DES RESSOURCES HUMAINES À L INTENTION DES PROFESSEURS ET DU PERSONNEL PROFESSIONNEL ET DE SOUTIEN

Plus en détail

ISO 9001 - MANUEL QUALITE

ISO 9001 - MANUEL QUALITE Ecole Certifiée ISO 9001 version 2000 par BVQI L IPAC est composé de 3 instituts IPAC Commerce, Tourisme, Gestion, Management IMSA Santé & Accompagnement IMNE Nature & Environnement ISO 9001 - MANUEL QUALITE

Plus en détail

La recherche de l excellence dans le domaine de l enseignement des langues perspectives et expériences internationales

La recherche de l excellence dans le domaine de l enseignement des langues perspectives et expériences internationales La recherche de l excellence dans le domaine de l enseignement des langues perspectives et expériences internationales Richard Rossner rrossner@eaquals.org EAQUALS Association européenne fondée en 1991

Plus en détail

Manuel Qualité. de l'agence d'évaluation de la recherche et de l'enseignement supérieur PRÉSENTATION GÉNÉRALE

Manuel Qualité. de l'agence d'évaluation de la recherche et de l'enseignement supérieur PRÉSENTATION GÉNÉRALE Manuel Qualité de l'agence d'évaluation de la recherche et de l'enseignement supérieur PRÉSENTATION GÉNÉRALE Finalité et gestion du manuel qualité Déclaration de politique qualité Organisation et responsabilités

Plus en détail

FORMATION EXIGENCE PÉDAGOGIE CONCERTATION

FORMATION EXIGENCE PÉDAGOGIE CONCERTATION FORMATION EXIGENCE CONCERTATION PÉDAGOGIE La formation professionnelle, la qualité relationnelle Qui sommes-nous? Notre objectif? Spécialiste de la gestion de la valorisation client, EL Quorum développe

Plus en détail

VADEMECUM Masters internationaux Projets Masters conjoints Erasmus +

VADEMECUM Masters internationaux Projets Masters conjoints Erasmus + Dernière mise à jour : 09/12/14 Caroline Chu- DDR/Relations internationales VADEMECUM Masters internationaux Projets Masters conjoints Erasmus + Cette note s adresse aux enseignants de l EHESS qui souhaiteraient

Plus en détail

LA GRILLE D ÉVALUATION DANS ERASMUS + Action Clé 1 : Projet de mobilité pour l enseignement scolaire

LA GRILLE D ÉVALUATION DANS ERASMUS + Action Clé 1 : Projet de mobilité pour l enseignement scolaire LA GRILLE D ÉVALUATION DANS ERASMUS + Action Clé 1 : Projet de mobilité pour l enseignement scolaire Vous trouverez ci-dessous la grille d évaluation sur la base de laquelle votre sera évalué (modèle commenté

Plus en détail

Être motivé et avoir un intérêt marqué pour le festival Être très organisé et minutieux Être capable de travailler sous pression

Être motivé et avoir un intérêt marqué pour le festival Être très organisé et minutieux Être capable de travailler sous pression Appel de chargé(e)s de mission // Été 2014 Art Souterrain 2013, Palais des congrès de Montréal Le festival Art Souterrain est un organisme à but non lucratif dont le mandat est de promouvoir les pratiques

Plus en détail

MASTER Droit de l urbanisme, de la construction et de l immobilier

MASTER Droit de l urbanisme, de la construction et de l immobilier MASTER Droit de l urbanisme, de la construction et de l immobilier Spécialité professionnelle Définition de la discipline L objet de la formation en droit immobilier est de permettre aux étudiants d en

Plus en détail

MASTER Droit de l urbanisme, de la construction et de l immobilier

MASTER Droit de l urbanisme, de la construction et de l immobilier MASTER Droit de l urbanisme, de la construction et de l immobilier Spécialité professionnelle Carte d identité de la formation Diplôme Master 2 Mention Droit public science politique Spécialité Droit de

Plus en détail

Rapport d évaluation de la licence professionnelle

Rapport d évaluation de la licence professionnelle Section des Formations et des diplômes Rapport d évaluation de la licence professionnelle Enseignement de la langue des signes française en milieu scolaire de l Université Paris 8 - Vincennes Saint-Denis

Plus en détail

ROLE RESPONSABILITE TACHES COMPETENCES REQUISES

ROLE RESPONSABILITE TACHES COMPETENCES REQUISES Coordonnateur Assurer la coordination générale du STC et garantir un déroulement efficace des tâches prévues pour assister l AUG Représenter le STC dans les rapports avec l AUG, l AC, l AA, les Etats membres

Plus en détail

Admission de stagiaires internationaux

Admission de stagiaires internationaux Admission de stagiaires internationaux Dossier de candidature à l Institut national du patrimoine Département des restaurateurs Nom Prénom Spécialité demandée Dates souhaitées du stage Université d origine

Plus en détail

APIRAF. La mobilité. DRH - Grand Lyon Irène GAZEL

APIRAF. La mobilité. DRH - Grand Lyon Irène GAZEL APIRAF La mobilité DRH - Grand Lyon Irène GAZEL une collectivité identité se rassembler pour agir mieux Créée en 1969, la communauté urbaine de Lyon rassemble aujourd hui 57 communes, qui constituent la

Plus en détail

ERASMUS 2011-2012 Etude et Stage en entreprise Note d information aux élèves

ERASMUS 2011-2012 Etude et Stage en entreprise Note d information aux élèves ERASMUS 2011-2012 Etude et Stage en entreprise Note d information aux élèves Les élèves de l ei.cesi et d exia.cesi peuvent bénéficier d une bourse Erasmus : - pour leur mission à l étranger - pour une

Plus en détail

La coopération universitaire Union Européenne Maghreb dans le cadre des programmes d éducation Tempus et Erasmus Mundus

La coopération universitaire Union Européenne Maghreb dans le cadre des programmes d éducation Tempus et Erasmus Mundus La coopération universitaire Union Européenne Maghreb dans le cadre des programmes d éducation Tempus et Erasmus Mundus Séminaire inaugural AUF Bureau Maghreb, Rabat, 25 26 juin 2012 Philippe Ruffio, Agence

Plus en détail

La gestion efficace des collectivités locales : un défi à relever!

La gestion efficace des collectivités locales : un défi à relever! L Institut des Affaires Publiques L Institut des Affaires Publiques - I.A.P. ASBL est une Organisation Non Gouvernementale de Développement (ONGD) dont la mission est de répondre aux besoins des collectivités

Plus en détail

Plan Stratégique 2008-2013

Plan Stratégique 2008-2013 Plan Stratégique 2008-2013 Version finale Adopté le 26 septembre par le Conseil d administration Septembre 2008 Mission La Société Santé en français est un chef de file national qui assure, en étroite

Plus en détail

HISTOIRE A SUCCES: LMD A L UCADL

HISTOIRE A SUCCES: LMD A L UCADL HISTOIRE A SUCCES: LMD A L UCADL PRESENTATION ET JUSTIFICATION DE LA REFORME LMD POURQUOI LE CHOIX DU LMD? Pour son exemplarité dans la manière de traduire une vision en actes concrets Pour la nouvelle

Plus en détail

School. Handicap et Enseignement Supérieur. En partenariat avec : Avec le soutien de :

School. Handicap et Enseignement Supérieur. En partenariat avec : Avec le soutien de : & School Handicap et Enseignement Supérieur En partenariat avec : Avec le soutien de : & School Handicap et Enseignement Supérieur Qui sommes-nous? Hanploi est une association de loi 1901, créée en 2004,

Plus en détail

Stage au Centre du Droit de l Environnement de l Union Internationale pour la Conservation de la Nature. Période : d avril à septembre 2009

Stage au Centre du Droit de l Environnement de l Union Internationale pour la Conservation de la Nature. Période : d avril à septembre 2009 Stage au Centre du Droit de l Environnement de l Union Internationale pour la Conservation de la Nature Période : d avril à septembre 2009 Stagiaire: Mira-Bai SIMON MUCIÑO Master II Gestion de l Environnement

Plus en détail

Département langue française

Département langue française Séminaire L assurance qualité dans l enseignement du français langue étrangère, 18-19 mars 2013 Évaluation, et analyse des questionnaires de satisfaction Données sur la participation Plus de 100 personnes

Plus en détail

Programme européen d apprentissage tout au long de la vie 2007 2013 LLP Programme COMENIUS INFORMATION ET APPEL AUX CANDIDATS 2009

Programme européen d apprentissage tout au long de la vie 2007 2013 LLP Programme COMENIUS INFORMATION ET APPEL AUX CANDIDATS 2009 CIRCULAIRE N 2574 DU 12/01/2009 Objet : Programme européen d apprentissage tout au long de la vie 2007 2013 LLP Programme COMENIUS INFORMATION ET APPEL AUX CANDIDATS 2009 Réseaux : Tous Niveaux et services

Plus en détail

Première Business School online de France

Première Business School online de France Première Business School online de France Avril 2011 Contact presse RP carrées Vanessa Vazzaz Tel : 03.28.52.07.42 vanessa.vazzaz@rp-carrees.com La première école de commerce en mode XXI ème siècle ENACO,

Plus en détail

3. FORMATION EN MILIEU PROFESSIONNEL INTERNATIONAL

3. FORMATION EN MILIEU PROFESSIONNEL INTERNATIONAL 3. FORMATION EN MILIEU PROFESSIONNEL INTERNATIONAL 3.1. CONCEPT La formation professionnelle doit être envisagée comme un moyen de fournir aux étudiants les connaissances théoriques et pratiques requises

Plus en détail

DU CAFERUIS* ET DU DOUBLE CURSUS CAFERUIS-MASTER 1 EPDIS**

DU CAFERUIS* ET DU DOUBLE CURSUS CAFERUIS-MASTER 1 EPDIS** PRESENTATION DE LA FORMATION DU CAFERUIS* ET DU DOUBLE CURSUS CAFERUIS-MASTER 1 EPDIS** * CAFERUIS : Certificat d aptitude aux fonctions d encadrement et de responsable d unité d intervention sociale **

Plus en détail

Mobilité internationale : Obtenir une bourse

Mobilité internationale : Obtenir une bourse Mobilité internationale : Obtenir une bourse Pourquoi partir étudier à l étranger? Distinguez-vous par un parcours académique original Offrez-vous une ouverture culturelle et une meilleure faculté d adaptation

Plus en détail

Le système documentaire

Le système documentaire Le système documentaire Sommaire : 3. PRESTATION DE SERVICE A DOMICILE... 4 3.1 : Principes et cadre d intervention... 6 Exemple 1 : Projet de service type d une entité adhérent à ADESSA.... 7 Exemple

Plus en détail

MANAGEMENT DE LA QUALITE DES FORMATIONS. Questionnaire d'enquête auprès des étudiants

MANAGEMENT DE LA QUALITE DES FORMATIONS. Questionnaire d'enquête auprès des étudiants MANAGEMENT DE LA QUALITE DES FORMATIONS Questionnaire d'enquête auprès des étudiants Questions communes à toutes les formations (tronc commun) LES PROGRAMMES 1 Les objectifs de la formation et les programmes

Plus en détail

Bachelier - AESI en sciences

Bachelier - AESI en sciences Haute Ecole Léonard de Vinci Programme du Bachelier - AESI en sciences Année académique 2015-2016 Contenu 1. Identification de la formation... 2 2. Référentiel de compétences... 3 3. Profil d enseignement...

Plus en détail

Rapport d évaluation du master

Rapport d évaluation du master Section des Formations et des diplômes Rapport d évaluation du master Droits de l'homme de l Université de Strasbourg Vague C 2013-2017 Campagne d évaluation 2011-2012 Section des Formations et des diplômes

Plus en détail

Stage en entreprise à l'étranger Brochure d'information

Stage en entreprise à l'étranger Brochure d'information STAGE INTERNATIONAL BOURSE LANGUES CULTURE Stage en entreprise à l'étranger Brochure d'information Vous êtes toujours les bienvenus au Bureau Europe pour des renseignements! Contactez Marie : marie.marchet@lidem.eu

Plus en détail

Site Web : www.adiaconseil.fr

Site Web : www.adiaconseil.fr NOS PRESTATIONS ECOLES FACILITER LE MOUVEMENT DES COMPETENCES 11 rue de la République 69001 LYON Tél : 04.72.98.04.20 Site Web : www.adiaconseil.fr DE L EXPERIENCE A L EXPERTISE Plus de 50 Grandes Ecoles,

Plus en détail

Sélection des experts de l'aeres

Sélection des experts de l'aeres Sélection des experts de l'aeres Les missions dévolues à l AERES par le législateur requièrent l intervention de très nombreux experts, de formation, de culture et de nationalité différentes. Cette diversité

Plus en détail

Les projets individuels de formation. COMENIUS VISITES D ETUDE www.europe-education-formation.fr

Les projets individuels de formation. COMENIUS VISITES D ETUDE www.europe-education-formation.fr Les projets individuels de formation COMENIUS VISITES D ETUDE www.europe-education-formation.fr Bourse de formation: Pour qui? Formation continue destinée au personnel participant à l enseignement scolaire

Plus en détail

Tuteurs à distance : vers une professionnalisation?

Tuteurs à distance : vers une professionnalisation? Tuteurs à distance : vers une professionnalisation? Viviane GLIKMAN Enseignant-chercheur en sciences de l éducation viviane.g1@free.fr QUATRE IDÉES-FORCE L importance de la fonction tutorale La situation

Plus en détail

Pôle lettres et arts Secteur musique et sciences de la musique

Pôle lettres et arts Secteur musique et sciences de la musique Pôle lettres et arts Secteur musique et sciences de la musique Master 2 Professionnel «Production et diffusion musicale» Nouvelle formation 2013/2014 Le master 2 production et diffusion musicale est une

Plus en détail

Extrait de la Mission Expertise Erasmus ACADEMIE ROYALE DES BEAUX- ARTS DE LIEGE, Ecole supérieure des arts (ARBA- ESA) Patricia Solini, avril 2011

Extrait de la Mission Expertise Erasmus ACADEMIE ROYALE DES BEAUX- ARTS DE LIEGE, Ecole supérieure des arts (ARBA- ESA) Patricia Solini, avril 2011 Extrait de la Mission Expertise Erasmus ACADEMIE ROYALE DES BEAUX- ARTS DE LIEGE, Ecole supérieure des arts (ARBA- ESA) Patricia Solini, avril 2011 Philippe Delaite, (phildelaite(a)hotmail.com) est enseignant

Plus en détail

Ecoles doctorales. Histoire et situation actuelle. Ecoles doctorales 1

Ecoles doctorales. Histoire et situation actuelle. Ecoles doctorales 1 Ecoles doctorales Histoire et situation actuelle Ecoles doctorales 1 Historique de la formation doctorale en France 1997 : Ecoles doctorales généralisées, en charge des DEA, ~320 Ecoles Doctorales. 2002

Plus en détail

Quartier Jeunes. 16h-18h. Projet : «Lycée de la nouvelle chance Auvergne» Porteur : GIP Auvergne ACADEMIE DE CLERMONT-FERRAND

Quartier Jeunes. 16h-18h. Projet : «Lycée de la nouvelle chance Auvergne» Porteur : GIP Auvergne ACADEMIE DE CLERMONT-FERRAND Quartier Jeunes 16h-18h Projet : «Lycée de la nouvelle chance Auvergne» Porteur : GIP Auvergne ACADEMIE DE CLERMONT-FERRAND Le GIP Auvergne Le porteur Le porteur Le GIP FCIP Auvergne a pour vocation de

Plus en détail

Licence professionnelle Assistant contrôleur de gestion PME-PMI

Licence professionnelle Assistant contrôleur de gestion PME-PMI Formations et diplômes Rapport d'évaluation Licence professionnelle Assistant contrôleur de gestion PME-PMI Université Jean Monnet Saint-Etienne - UJM Campagne d évaluation 2014-2015 (Vague A) Formations

Plus en détail

Rapport d activités 2014 Version synthétique

Rapport d activités 2014 Version synthétique Rapport d activités 2014 Version synthétique Plan d actions 2014 Rapport d activités 2015 L InterMire comme soutien logistique et administratif Organisation du Collège des Directeurs Organisation de 12

Plus en détail

LES DÉMARCHES DE QUALITÉ DANS L ENSEIGNEMENT SUPÉRIEUR : QUELS CHOIX MÉTHODOLOGIQUES FONDAMENTAUX?

LES DÉMARCHES DE QUALITÉ DANS L ENSEIGNEMENT SUPÉRIEUR : QUELS CHOIX MÉTHODOLOGIQUES FONDAMENTAUX? N 335 - SYLIN Michel, DELAUSNAY, Nathalie LES DÉMARCHES DE QUALITÉ DANS L ENSEIGNEMENT SUPÉRIEUR : QUELS CHOIX MÉTHODOLOGIQUES FONDAMENTAUX? S interroger sur le sens des démarches qualité dans l enseignement

Plus en détail

DROIT ECONOMIE GESTION ADMINISTRATION ECONOMIQUE SOCIALE ET CULTURELLE. 320 h 24 h h h h 344 h

DROIT ECONOMIE GESTION ADMINISTRATION ECONOMIQUE SOCIALE ET CULTURELLE. 320 h 24 h h h h 344 h Niveau : MASTER année Domaine : Mention : DROIT ECONOMIE GESTION ADMINISTRATION ECONOMIQUE SOCIALE ET CULTURELLE Spécialité : Professionnelle FINANCES DES COLLEIVITES TERRITORIALES ET DES GROUPEMENTS M2

Plus en détail

Politique de gestion des ressources humaines

Politique de gestion des ressources humaines Politique de gestion des ressources humaines Adopté au conseil d administration le 18 octobre 2005 Résolution numéro 2068 Amendé le 16 avril 2013 par le conseil d administration Résolution numéro 2592

Plus en détail

DOSSIER DE CANDIDATURE

DOSSIER DE CANDIDATURE UFR Sciences de la Vie, de la Terre et de l Environnement DOSSIER DE CANDIDATURE Licence Sciences de la Vie 2 ème année PARCOURS «PREPARATION AU CONCOURS B» Date limite de retour du dossier : 30 juin 2015

Plus en détail

Sortez du Lot! Créateur. de valeurs AUDIT ACCOMPAGNEMENT & ASSISTANCE À LA RÉPONSE FORMATION ET EXTERNALISATION DE VOTRE RÉPONSE

Sortez du Lot! Créateur. de valeurs AUDIT ACCOMPAGNEMENT & ASSISTANCE À LA RÉPONSE FORMATION ET EXTERNALISATION DE VOTRE RÉPONSE Sortez du Lot! Créateur de valeurs AUDIT ACCOMPAGNEMENT & ASSISTANCE À LA RÉPONSE FORMATION ET EXTERNALISATION DE VOTRE RÉPONSE Heureusement, un appel d offres n est pas qu une question d offres. Allô

Plus en détail

Atelier de formation en «Genre»

Atelier de formation en «Genre» RESEAU OUEST ET CENTRE AFRICAIN DE RECHERCHE EN EDUCATION (ROCARE), SECRETARIAT EXECUTIF Atelier de formation en «Genre» Termes de Référence Programme des subventions pour la recherche en éducation Octobre

Plus en détail

Évaluation des directives par institution et sujet pour les programmes d enseignement supérieur des arts

Évaluation des directives par institution et sujet pour les programmes d enseignement supérieur des arts Évaluation des directives par institution et sujet pour les programmes d enseignement supérieur des arts comme développés par inter}artes et adoptés par artesneteurope Institution et sujets à évaluation

Plus en détail

CENTRE FORMATION CONTINUE PANTHEON SORBONNE DIPLÔME D UNIVERSITE A.C.O.P.

CENTRE FORMATION CONTINUE PANTHEON SORBONNE DIPLÔME D UNIVERSITE A.C.O.P. CENTRE FORMATION CONTINUE PANTHEON SORBONNE DIPLÔME D UNIVERSITE A.C.O.P. «A U D I T & C O N T R Ô L E DES O R G A N I S A T I O N S P U B L I Q U E S» U N I V E R S I T E P A R I S 1 P A N T H E O N -

Plus en détail

Portefeuille. Liste des compétences. Pour tous les bénévoles

Portefeuille. Liste des compétences. Pour tous les bénévoles Bénévolat Portefeuille de compétences Liste des compétences Pour tous les bénévoles 1. S engager, prendre position 2. Travailler en équipe 3. Communiquer 4. Organiser 5. Être force de proposition Selon

Plus en détail

La mobilité internationale en SRC Philippe Mary, correspondant RI 4 et 5SRC

La mobilité internationale en SRC Philippe Mary, correspondant RI 4 et 5SRC La mobilité internationale en SRC Philippe Mary, correspondant RI 4 et 5SRC Plusieurs possibilités et une obligation! ü Stage ou PFE à l étranger - Interlocuteur : responsable des stages (+enseignants)

Plus en détail

Calendrier et plan de suivi des recommandations du comité des experts

Calendrier et plan de suivi des recommandations du comité des experts Evaluation du cursus Bachelier en Informatique et systèmes (finalité réseaux et télécommunications) 2011-2012 Calendrier et plan de suivi des recommandations du comité des experts Durant l année académique

Plus en détail

Master Comptabilité et contrôle

Master Comptabilité et contrôle Formations et diplômes Rapport d'évaluation Master Comptabilité et contrôle Université de Bordeaux Campagne d évaluation 2014-2015 (Vague A) Formations et diplômes Pour le HCERES, 1 Didier Houssin, président

Plus en détail

C est ainsi qu à l IEPSCF Uccle, nous basons notre action Qualité sur plusieurs sources :

C est ainsi qu à l IEPSCF Uccle, nous basons notre action Qualité sur plusieurs sources : L équipe de de l'iepscf Uccle est satisfaite de la manière dont s'est déroulé l'audit qualité des formations en Informatique de Gestion et Informatique et Systèmes. Les points mis en évidence lors du rapport

Plus en détail

MASTER. Droit international. Spécialité recherche et professionnelle

MASTER. Droit international. Spécialité recherche et professionnelle MASTER Droit international Spécialité recherche et professionnelle Carte d identité de la formation Diplôme Master 2 Mention Droit européen et international Spécialités Droit international Conditions d

Plus en détail

Guide de l étudiant en mobilité stage

Guide de l étudiant en mobilité stage Guide de l étudiant en stage Partir en stage à l étranger est une expérience extraordinaire : vous rencontrerez de nombreuses personnes différentes, vous découvrirez des nouveaux modes de pensées, une

Plus en détail

Appel à projets. Numérique éducatif DOSSIER DE CANDIDATURE. Création d un Cours en ligne ouvert et massif (CLOM, en anglais MOOC)

Appel à projets. Numérique éducatif DOSSIER DE CANDIDATURE. Création d un Cours en ligne ouvert et massif (CLOM, en anglais MOOC) Appel à projets Numérique éducatif 2014 2015 DOSSIER DE CANDIDATURE Création d un Cours en ligne ouvert et massif (CLOM, en anglais MOOC) 1. CONTEXTE Les cours en ligne ouverts et massifs (CLOMs, en anglais

Plus en détail

Bourses du CRSH, FQRSC et FARE pour les étudiants des cycles supérieurs : Comment aider nos étudiants à obtenir des bourses d excellence!

Bourses du CRSH, FQRSC et FARE pour les étudiants des cycles supérieurs : Comment aider nos étudiants à obtenir des bourses d excellence! Bourses du CRSH, FQRSC et FARE pour les étudiants des cycles supérieurs : Comment aider nos étudiants à obtenir des bourses d excellence! Chaque rentrée scolaire, une nouvelle cohorte d étudiants est amenée

Plus en détail

PROJET CRÉATION D UNE ECOLE DOCTORALE DE DROIT DU MOYEN-ORIENT EDDMO

PROJET CRÉATION D UNE ECOLE DOCTORALE DE DROIT DU MOYEN-ORIENT EDDMO PROJET CRÉATION D UNE ECOLE DOCTORALE DE DROIT DU MOYEN-ORIENT EDDMO I APPROCHE A - Contexte B - État des lieux de la recherche dans les pays de la zone II OBJECTIFS A Objectif général B Objectifs spécifiques

Plus en détail

P Y R É N É E S. des Pyrénées - Pau Tarbes. Établissement public d enseignement supérieur artistique. Art Art-céramique Design graphique multimedia

P Y R É N É E S. des Pyrénées - Pau Tarbes. Établissement public d enseignement supérieur artistique. Art Art-céramique Design graphique multimedia É S École supérieure d art des Pyrénées Pau Tarbes École supérieure d art des Pyrénées - Pau Tarbes Établissement public d enseignement supérieur artistique P Y R É N É E S Des formations d excellence,

Plus en détail

www.u-bordeaux3.fr Master professionnel Communication des organisations Expertise, audit et conseil

www.u-bordeaux3.fr Master professionnel Communication des organisations Expertise, audit et conseil www.u-bordeaux3.fr Master professionnel Communication des organisations Expertise, audit et conseil Un peu d histoire Depuis 1988 à l université Bordeaux 3, la spécialité Communication des organisations

Plus en détail

Politique de communication de l A.R.F.P.

Politique de communication de l A.R.F.P. 27 septembre 2001 AL/GC Politique de communication de l A.R.F.P. 1. Ses raisons d être La communication est un des moyens qui contribue à la réalisation de notre projet associatif. Celui-ci affirme dans

Plus en détail

PROGRAMME DE MENTORAT

PROGRAMME DE MENTORAT CONSEIL SCOLAIRE ACADIEN PROVINCIAL PROGRAMME DE MENTORAT ÉNONCÉ PRATIQUE Le Conseil scolaire acadien provincial désire promouvoir un programme de mentorat qui servira de soutien et d entraide auprès des

Plus en détail

ACTIVITES PROFESSIONNELLES DE FORMATION : BACHELIER EN GESTION DES RESSOURCES HUMAINES

ACTIVITES PROFESSIONNELLES DE FORMATION : BACHELIER EN GESTION DES RESSOURCES HUMAINES MINISTERE DE LA COMMUNAUTE FRANCAISE ADMINISTRATION GENERALE DE L ENSEIGNEMENT ET DE LA RECHERCHE SCIENTIFIQUE ENSEIGNEMENT DE PROMOTION SOCIALE DE REGIME 1 DOSSIER PEDAGOGIQUE UNITE DE FORMATION ACTIVITES

Plus en détail

PACTE : Programme d Amélioration Continue du Travail en Equipe Phase d expérimentation

PACTE : Programme d Amélioration Continue du Travail en Equipe Phase d expérimentation PACTE : Programme d Amélioration Continue du Travail en Equipe Phase d expérimentation Centre Hospitalier d Argenteuil (95) F. Lémann, PH-coordonnateur de la gestion des risques associés aux soins Co-facilitateur

Plus en détail