Gestion des risques liés à la responsabilité Institut de la gestion financière Le 27 novembre 2012

Dimension: px
Commencer à balayer dès la page:

Download "Gestion des risques liés à la responsabilité Institut de la gestion financière Le 27 novembre 2012"

Transcription

1 Véhicules du gouvernement Gestion des risques liés à la responsabilité Institut de la gestion financière Le 27 novembre 2012

2 Maximes «No man hath endurance, as he that selleth insurance» -Anon 2

3 Notre organisation et notre rôle Direction générale des approvisionnements Secteur de la politique, des risques, de l'intégrité et de la gestion stratégique Secrétariat de l'intégrité du programme des approvisionnements Services consultatifs de gestion des risques Gérer le processus d évaluation des risques pour les présentations au Conseil du Trésor pour la Direction générale des approvisionnements Gérer les outils d assurance et conseiller les autres ministères et organismes sur la gestion de l assurance Fournir des conseils au personnel de l approvisionnement sur le financement des risques, l évaluation des risques et la limitation de la responsabilité 3

4 Objectifs actuels Fournir un aperçu des responsabilités et des risques liés à l automobile Permettre une meilleure compréhension des implications financières et juridiques liées aux risques Déterminer les mesures qui permettent de construire une structure de gestion des risques solide 4

5 Ordre du jour Contexte Cadre réglementaire Environnement stratégique Finance des risques Risques financiers Questions juridiques Gestion des risques Questions relatives aux véhicules de location Éléments d ordre personnel Questions et réponses 5

6 Contexte 6

7 Statistiques sur les blessures Au Canada, plus de personnes meurent chaque année à la suite d'une collision entre véhicules motorisés plus de blessés (2010). Sur une note positive, cette tendance est à la baisse. Au cours des 20 dernières années, on est passé de morts en 1991 à en 2010 Le nombre de blessés a également baissé au cours de la même période : de à Les groupes les plus à risque en 2010 : Morts âgés de 65 ans et plus (406) Blessés âgés de 25 à 34 ans (30 734) Source : Transports Canada 7

8 Primes et pertes Au Canada, l assurance-automobile représente environ la moitié des primes d assurance du secteur privé : 16,8 milliards de dollars en Aux primes d'assurance du secteur d'assurance du secteur privé s'ajoutent 5,6 milliards de dollars en primes pour les régimes gouvernementaux d assurance. Les réclamations pour dommages corporels en Ontario seulement représentent plus de 2 milliards de dollars. Les assureurs du secteur privé payent plus de 4 milliards de réclamations pour la responsabilité civile et 2 milliards en pour l assurance individuelle. Source : Bureau d assurance du Canada 8

9 Montants adjugés par la Cour MacNeil c. Bryan : 18,4 M$ Marcoccia c. Gill : 16 M$ Gordon & Morrison c. Greig : 11,4 M$ et 12,3 M$ Ces trois cas se sont produits en Ontario. Source : Nouvelles de la SRC 9

10 Qu est-ce qui fait partie des indemnités? Dommages-intérêts généraux «Préjudice moral» Dommages-intérêts spéciaux : Biens endommagés Frais médicaux, y compris les coûts des soins futurs Pertes de revenu, y compris la perte de revenus futurs, la perte d occasion Majoration pour impôts Loi sur le droit de la famille perte de soins, perte du compagnonnage et perte de conseils Débours judiciaires Frais juridiques partie à partie et avocat et client 10

11 Cadre réglementaire 11

12 Législation provinciale Codes de la route Lois sur le partage de la responsabilité Loi sur les véhicules à moteur Loi sur les assurances Loi sur les accidents du travail Codes du travail 12

13 Législation fédérale Loi sur le ministère de la Justice Loi sur la gestion des finances publiques Loi sur l'indemnisation des employés de l'état Code canadien du travail Code criminel du Canada 13

14 Contexte des politiques 14

15 Conseil du Trésor du Canada Cadre de gestion des risques Politique sur les réclamations et paiements à titre gracieux Politique sur les services juridiques et l'indemnisation Directive sur l utilisation des véhicules automobiles Directive sur la gestion du parc automobile Directive sur les voyages Ligne directrice sur l auto-assurance 15

16 Finance des risques 16

17 Assurance-automobile Le monde de l assurance-automobile est complexe et très réglementé. L assurance-automobile relève des provinces et les politiques d assurance sont toutes établies selon leurs propres lois sur l assurance. Chaque province possède son propre formulaire de politique normalisé qui précise les modalités relatives aux éléments obligatoires de la politique. Les politiques régissent les modalités concernant : la responsabilité civile; l assurance individuelle; la garantie non-assurance des tiers. Il y a différents régimes d assurance en place, comme les différents types d assurance sans égard à la responsabilité du Québec et de l Ontario. Trois autres provinces possèdent des sociétés d État qui assurent la couverture : la Colombie-Britannique, la Saskatchewan et le Manitoba. 17

18 Assurance-automobile au sein du gouvernement du Canada Le Cadre stratégique de gestion du risque du SCT permet la souscription d assurance par les ministères fédéraux. L assurance responsabilité civile automobile est obligatoire pour : les véhicules de l État qui entrent aux États-Unis; le parc automobile des ministres fédéraux. Le régime d assurance en place pour les deux risques concerne uniquement la responsabilité civile. Le ministère qui a souscrit l assurance paie la prime et assure la gestion de la politique. Les autres frais, comme les franchises, doivent être assumés par le ministère. 18

19 Auto-souscription L auto-souscription sert à maintenir et financer le risque de perte accidentelle. Elle est semblable à l autoassurance, excepté que l auto-soucris peut transférer le risque catastrophique ou excédentaire à une compagnie d assurance. L État prend en charge ses propres risques, à quelques exceptions près. Les pertes financières sont payées à partir de fonds renouvelables et sont facturées au Ministère qui a subi la perte. Gérer le risque de perte est essentiel par les systèmes d'autosouscription. 19

20 Questions juridiques 20

21 Priorité des paiements La Loi sur les assurances détermine qui paie en premier et quand. Ce principe s applique aux indemnités d'accident du travail et à certains cas de blessures causées à des tiers. Au Québec, les résidents présentent des demandes d indemnisation pour des blessures directement à la SAAQ. En Ontario, les accidentés doivent réclamer les indemnités en vertu de leur propre police d assurance. La législation de l Ontario, de l Alberta et de la Colombie-Britannique limite la responsabilité du locateur et transfère l obligation primaire de paiement au conducteur. 21

22 Un défendeur protégé par rapport à un défendeur privé de protection L article «défendeur protégé» s applique dans les cas de hors faute (par exemple Loi sur les assurances ontarienne), où la personne responsable ne peut être poursuivie. Le «défendeur protégé» peut perdre son statut lorsque la responsabilité peut être imputée pour de la négligence qui n est pas liée à la conduite du véhicule. En cas de mauvais état de marche, les défectuosités peuvent permettre à un demandeur d intenter une poursuite en raison de la négligence liée à la responsabilité des produits. Dans des cas semblables, le demandeur n est pas restreint par la loi hors faute. 22

23 Responsabilité conjointe et individuelle Principe de droit selon lequel chaque défendeur peut être tenu entièrement responsable d une perte. Une partie peut devoir payer la valeur totale de la perte, même si elle n a été que partiellement négligente. Dans certains cas, 1 % de négligence peut équivaloir à 100 % de responsabilité. De tels cas peuvent impliquer des défendeurs non assurés ou sousassurés contre un «défendeur au portefeuille bien garni». 23

24 Responsabilité des non-propriétaires Situations découlant de l utilisation de véhicules n appartenant pas à l État. Commune aux véhicules de location, où la limite de prise en charge par le locataire est restreinte au minimum provincial. L État peut être tenu responsable de la responsabilité des pertes dépassant la limite de l assurance. L exposition comprend les véhicules personnels conduits par des employés fédéraux dans le cadre de leurs fonctions. 24

25 Risques financiers 25

26 Obligations de paiement Sinistre catastrophique : Responsable de la valeur de la perte Assurance individuelle prévue par la loi : Responsable des frais médicaux à long terme et des indemnités de remplacement du revenu Transfert des pertes : Responsabilité de l assureur du tiers pour les indemnités d accident du travail : les accidents impliquant l utilisation d un gros véhicule; par exemple, > 5000 Kg; les autres responsabilités, par exemple, la responsabilité des produits, sont imputées à l État. Sanction légale : Responsabilité des amendes exigées pour le paiement en retard ou le non-paiement des prestations légales. 26

27 Gestion des risques 27

28 Établir un profil du risque Taille et constitution du parc automobile Étendue et type d opérations Formation du conducteur et permis requis Exigences en matière d entretien et de passation de contrats de service Historique des réparations et de l entretien Historique des pertes Politiques et procédures d utilisation de véhicules 28

29 Prévention des pertes Restrictions pour l utilisation de véhicules Formation, examen et dossier du conducteur Utilisation des manuels de sécurité Formation de rattrapage suite à des infractions et à des accidents Vérifications sommaires avant et après Programme d entretien préventif Surveillance des opérateurs («boîtes noires», GPS) 29

30 Réduction des sinistres Procédures de présentation de rapports sur les sinistres Instruction en cas d accidents à bord d un véhicule et numéros de la personne-ressource Enquête sur les accidents Services de liquidation de sinistre Examen de l incident 30

31 Transfert des risques Utilisation de contrats pour transférer les risques de perte ou le besoin d assurer. Les contrats de location peuvent transférer l obligation of d assurance contre le recours des tiers soumis à certaines lois. Si les fournisseurs utilisent les véhicules du gouvernement, leurs propres polices d assurance peuvent être utilisées pour fournir une couverture d'assurance-responsabilité. Des services de liquidation de sinistre et d évaluation peuvent être utilisés pour réduire les coûts et concentrer les ressources dans les zones centrales. 31

32 Surveillance des risques Surveillance des politiques et des procédures : engagement et respect de la part de la haute direction Culture de conformité : renforcer les pratiques exemplaires et reconnaître le succès Profils de risques : attribuer la responsabilité du processus et la gestion des responsabilités pour l évaluation des risques Données sur les pertes et établissement de rapports : gérer les données sur les pertes, l établissement de rapports et les relations avec les fournisseurs de service Vérification des dossiers de réclamations : vérifier les dossiers de réclamation afin d assurer des normes de rendement élevées. 32

33 Véhicules de location 33

34 Questions relatives aux véhicules de location Le locateur est responsable de l entretien, de la garde et de la prise en charge du véhicule de location et est responsable du dommage. L assurance-collision sans franchise vendue par les entreprises de location n est pas une assurance l entreprise s engage à renoncer à son droit de demander réclamer des dommages au locateur. Les cartes de crédit du gouvernement du Canada comportent une assurance contre les dommages matériels pour les locations. Toutefois, il y a des conditions : le type de véhicule, la durée de la location, etc. Les locateurs en Ontario, Alberta et Colombie-Britannique sont responsables des pertes de tiers (à divers degrés). En Colombie-Britannique, la régie de l assurance de la Colombie- Britannique (ICBC) n élargit pas la couverture en matière de responsabilité aux employés du gouvernement du Canada qui loue en Colombie- Britannique. 34

35 Considérations personnelles La responsabilité civile automobile est un risque répandu, mais important. La prudence et le bon sens permettent d éviter et de prévenir des pertes importantes. Des mesures de faible valeur peuvent aider à contenir les coûts élevés. Prêcher par l'exemple Quelques secondes suffisent pour changer une vie! 35

36 Ressources Conseil canadien de la sécurité : Association canadienne des professionnels de la sécurité routière : Bureau d'assurance du Canada : Insurance Institute for Highway Safety : SMARTRISK : Transports Canada : 36

37 Questions et réponses Questions? 37

38 Bonne journée! 38

Tout ce que vous avez toujours voulu savoir sur la responsabilité civile. Printemps 2007 Présentation du

Tout ce que vous avez toujours voulu savoir sur la responsabilité civile. Printemps 2007 Présentation du Tout ce que vous avez toujours voulu savoir sur la responsabilité civile Printemps 2007 Présentation du Qu est-ce que la responsabilité civile? Responsabilité civile = reddition de comptes Cette responsabilité

Plus en détail

Document d information sur les protections d assurance souscrites par l Université Laval à l intention des étudiants

Document d information sur les protections d assurance souscrites par l Université Laval à l intention des étudiants Document d information sur les protections d assurance souscrites par l Université Laval à l intention des étudiants MISE EN GARDE Les informations contenues dans ce document visent strictement à faciliter

Plus en détail

Assurance des véhicules de location

Assurance des véhicules de location Assurance des véhicules de location Économisez sur la location de véhicules au Manitoba, au Canada et aux États-Unis. Obtenez la meilleure protection qui soit. Contrôlez vos risques. Lorsque vous louez

Plus en détail

Document d information sur les protections d assurance souscrites par l Université Laval à l intention des étudiants

Document d information sur les protections d assurance souscrites par l Université Laval à l intention des étudiants Document d information sur les protections d assurance souscrites par l Université Laval à l intention des étudiants MISE EN GARDE Les informations contenues dans ce document visent strictement à faciliter

Plus en détail

ÉLÉMENTS DE DONNÉES DU CERTIFICAT D ASSURANCE-AUTOMOBILE

ÉLÉMENTS DE DONNÉES DU CERTIFICAT D ASSURANCE-AUTOMOBILE ÉLÉMENTS DE DONNÉES DU CERTIFICAT D ASSURANCE-AUTOMOBILE Remarque : Tous les éléments sont des champs de données, à moins d indication contraire. Les éléments de «texte» doivent être reproduits à la lettre

Plus en détail

SECTION IV. Facility, FA, FARSP et le P.R.R. sont des organismes distincts aux fonctions semblables.

SECTION IV. Facility, FA, FARSP et le P.R.R. sont des organismes distincts aux fonctions semblables. SECTION IV Les établissements «Facility», «Facility Association» («FA»), «FA Risk Sharing Pool» («FARSP») et le «Plan de répartition des risques établi par le Groupement des assureurs automobiles» (le

Plus en détail

SECTION IV. Facility, FA, FARSP et le P.R.R. sont des organismes distincts aux fonctions semblables.

SECTION IV. Facility, FA, FARSP et le P.R.R. sont des organismes distincts aux fonctions semblables. SECTION IV Les établissements «Facility», «Facility Association» («FA»), «FA Risk Sharing Pool» («FARSP») et le «Plan de répartition des risques établi par le Groupement des assureurs automobiles» (le

Plus en détail

Chapitre 2. Le contrat et les concepts de base de en assurance

Chapitre 2. Le contrat et les concepts de base de en assurance Chapitre 2 Le contrat et les concepts de base de en assurance 2.1 Les aspects économiques et social de l assurance L assurance est une sécurité pour la société parce qu elle permet au gens de protéger

Plus en détail

Ma première assurance auto. Je suis en contrôle!

Ma première assurance auto. Je suis en contrôle! Ma première assurance auto Je suis en contrôle! L assurance auto, c est obligatoire! Obligatoire L assurance auto sert d abord à couvrir les dommages que tu pourrais causer aux autres. Ça s appelle la

Plus en détail

Notes techniques pour les règles de souscription de l assurance-automobile

Notes techniques pour les règles de souscription de l assurance-automobile Annexe B pour les règles de souscription de l assurance-automobile Émis avec le Bulletin No. A-09/03 I.A.R.D. - Auto ommission des services financiers de l Ontario 29 juillet 2003 pour les règles de souscription

Plus en détail

Partir en toute. assurance PARTOUT DANS LE MONDE

Partir en toute. assurance PARTOUT DANS LE MONDE Partir en toute assurance PARTOUT DANS LE MONDE L information contenue dans ce document l est à titre indicatif et n engage en rien la responsabilité de la Société de l assurance automobile du Québec.

Plus en détail

ÉLÉMENTS DE DONNÉES DU CERTIFICAT D'ASSURANCE-AUTOMOBILE

ÉLÉMENTS DE DONNÉES DU CERTIFICAT D'ASSURANCE-AUTOMOBILE ÉLÉMENTS DE DONNÉES DU CERTIFICAT D'ASSURANCE-AUTOMOBILE Remarque : 1. Tous les éléments sont des champs de données, à moins d'indication contraire. 2. Les éléments de «texte» doivent être reproduits à

Plus en détail

Gestionnaire responsable (titre) Date prévue pour la mise en œuvre. Conclusions Recommandations Réponse de la direction Plan d action

Gestionnaire responsable (titre) Date prévue pour la mise en œuvre. Conclusions Recommandations Réponse de la direction Plan d action Titre du projet : Évaluation de la Loi sur les contraventions Centre de responsabilité : Réponse de la direction et Plan d action Conclusions Recommandations Réponse de la direction Plan d action On devrait

Plus en détail

Rapport annuel au Parlement 2005-2006 L application de la Loi sur l accès à l information et de la Loi sur la protection des renseignements personnels

Rapport annuel au Parlement 2005-2006 L application de la Loi sur l accès à l information et de la Loi sur la protection des renseignements personnels Rapport annuel au Parlement 2005-2006 L application de la Loi sur l accès à l information et de la Loi sur la protection des renseignements personnels RC4415(F) Avant-propos Le présent rapport annuel au

Plus en détail

POLITIQUE. Immatriculation temporaire OBJECTIFS PRÉALABLES MODALITÉS D APPLICATION. 1. Immatriculation et droit de circuler temporaires de dix jours

POLITIQUE. Immatriculation temporaire OBJECTIFS PRÉALABLES MODALITÉS D APPLICATION. 1. Immatriculation et droit de circuler temporaires de dix jours POLITIQUE 2009-11-20 PO-IM 08 Immatriculation temporaire OBJECTIFS Cette politique a pour objectifs de : préciser dans quels cas les certificats d'immatriculation temporaire sont délivrés; préciser les

Plus en détail

FORMULAIRE DE POLICE D ASSURANCE AUTOMOBILE DU QUÉBEC (F.P.Q.)

FORMULAIRE DE POLICE D ASSURANCE AUTOMOBILE DU QUÉBEC (F.P.Q.) FORMULAIRE DE POLICE D ASSURANCE AUTOMOBILE DU QUÉBEC (F.P.Q.) N o 5 Formulaire d assurance complémentaire pour les dommages occasionnés au véhicule assuré (assurance de remplacement) F.P.Q. N o 5 1 er

Plus en détail

FABRICATION ET VENTE DE PRODUITS

FABRICATION ET VENTE DE PRODUITS Fabrication et vente de produits 49 FABRICATION ET VENTE DE PRODUITS Règlements et normes de produits La Loi canadienne sur la sécurité des produits de consommation est entrée en vigueur en 2011. Cette

Plus en détail

Accident de la circulation : l indemnisation des dommages matériels. Centre de documentation et d information de l assurance

Accident de la circulation : l indemnisation des dommages matériels. Centre de documentation et d information de l assurance 3/03/06 17:07 Page 9 DEP 428 FEV. 2006 DEP 428-4 volets Accident de la circulation : l indemnisation des dommages matériels Centre de documentation et d information de l assurance FEV. 26, bd Haussmann

Plus en détail

Introduction à l assurance automobile

Introduction à l assurance automobile Introduction à l assurance automobile 1- les régimes r d assurance d hors Québec 2-le régime r d assurance d au Québec 1-Les régimes r d assurance d hors Québec A- les éléments communs B- les différences

Plus en détail

GESTION DE RISQUES Août 2007

GESTION DE RISQUES Août 2007 GESTION DE RISQUES Août 2007 Qu est-ce qu un risque? Toute incertitude au sujet d un événement qui menace des éléments d actif Quels sont nos éléments d actif? Les gens : conseils d administration, employés,

Plus en détail

Guide de gestion du risque - Partie II

Guide de gestion du risque - Partie II Guide de gestion du risque - Partie II 1. ASSURANCE RESPONSABILITÉ CIVILE GÉNÉRALE 1.1. En cas d incident ou d accident 1.2. Certificat d assurance responsabilité civile générale 1.3. FOIRE AUX QUESTIONS

Plus en détail

C14 : L assurance automobile, 1 re partie Québec

C14 : L assurance automobile, 1 re partie Québec Spécimen de questionnaire d examen C14 : L assurance automobile, 1 re partie Québec IMPORTANT : Vous disposez de 3 heures pour passer cet examen. Total : 200 points Lorsque vous quittez la salle d examen,

Plus en détail

C131 : Le courtier et l agent d assurance : compétences avancées Addenda de janvier 2006

C131 : Le courtier et l agent d assurance : compétences avancées Addenda de janvier 2006 C131 : Le courtier et l agent d assurance : compétences avancées (À intégrer à l édition 2004 de ce manuel.) Remarque : Le présent addenda vise à fournir une explication plus claire et plus précise de

Plus en détail

Présentation de l ABO au Groupe de travail antifraude de l assuranceautomobile. Le 28 août 2012

Présentation de l ABO au Groupe de travail antifraude de l assuranceautomobile. Le 28 août 2012 Présentation de l ABO au Groupe de travail antifraude de l assuranceautomobile de l Ontario Le 28 août 2012 Introduction L ABO 17 000 membres; Les avocats représentent les divers intervenants (assureurs,

Plus en détail

Les employeurs qui exploitent une entreprise au Canada devraient connaître les lois suivantes en matière d emploi :

Les employeurs qui exploitent une entreprise au Canada devraient connaître les lois suivantes en matière d emploi : Emploi 117 EMPLOI L emploi est un secteur très réglementé au Canada, soumis à la fois à des lois fédérales et provinciales. La majorité des employeurs sont assujettis aux lois provinciales, à l exception

Plus en détail

Quelle est votre. d'utilisateur de véhicule utilitaire? Programme d'évaluation de la sécurité des transporteurs. Nouveau

Quelle est votre. d'utilisateur de véhicule utilitaire? Programme d'évaluation de la sécurité des transporteurs. Nouveau Quelle est votre d'utilisateur de véhicule utilitaire? Nouveau Programme d'évaluation de la sécurité des transporteurs L'Ontario améliore le rendement en matière de sécurité de l'industrie des transports

Plus en détail

Introduction au régime r d assurance au Québec. 1- SAAQ 2- les indemnités 3- le Fonds d'indemnisation 4- la CSST 5-La RAMQ

Introduction au régime r d assurance au Québec. 1- SAAQ 2- les indemnités 3- le Fonds d'indemnisation 4- la CSST 5-La RAMQ Introduction au régime r d assurance au Québec 1- SAAQ 2- les indemnités 3- le Fonds d'indemnisation 4- la CSST 5-La RAMQ i) Indemnisation des dommages corporels a) SAAQ tout québécois peut réclamer une

Plus en détail

L indemnisation pour dommages matériels DÉLIT DE FUITE

L indemnisation pour dommages matériels DÉLIT DE FUITE L indemnisation pour dommages matériels EN CAS de DÉLIT DE FUITE À la suite d une collision, vous pourriez vous retrouver sans protection, en cas de délit de fuite de l autre conducteur. Si une telle situation

Plus en détail

Surveillance de la réglementation en matière d assurance automobile

Surveillance de la réglementation en matière d assurance automobile Chapitre 3 Section 3.01 Commission des services financiers de l Ontario Surveillance de la réglementation en matière d assurance automobile Contexte La Commission des services financiers de l Ontario (CSFO)

Plus en détail

Le programme d assurance de Volleyball Québec

Le programme d assurance de Volleyball Québec Le programme d assurance de Volleyball Québec Juin 2012 Préparé par Lise Charbonneau, ll.b. Gestionnaire de risque / Assurance Regroupement Loisir et Sports du Québec Volleyball Québec et Regroupement

Plus en détail

GARANTIE POUR PROPRIÉTAIRES D ENTREPRISE

GARANTIE POUR PROPRIÉTAIRES D ENTREPRISE 2015 GARANTIE POUR PROPRIÉTAIRES D ENTREPRISE La plupart des travailleurs au Manitoba sont protégés par le régime de la WCB de sorte que, en cas de blessure ou de maladie attribuable au travail, ils reçoivent

Plus en détail

Appendice A Guide sur les protections d assurance offertes aux employés des BNP en voyage d affaires

Appendice A Guide sur les protections d assurance offertes aux employés des BNP en voyage d affaires Appendice A Guide sur les protections d assurance offertes aux employés des BNP en voyage d affaires En vigueur à compter du 1 er avril 2006 RES Décès et mutilation Montant de 200 k$ en cas de décès et

Plus en détail

CHAPITRE V III: LES RESSOURCES MATÉRIELLES

CHAPITRE V III: LES RESSOURCES MATÉRIELLES CHAPITRE V III: LES RESSOURCES MATÉRIELLES SECTION 8.3 : LA GESTION DES BIENS MEUBLES ET IMMEUBLES PAGE : 1 POLITIQUE SUR LES TRANSPORTS AVEC UN VÉHICULE LOURD Adoptée : CAD-8927 (14 10 08) Modifiée :

Plus en détail

Avantages de l assurance titres pour les locataires commerciaux. Conférence sur la location immobilière de Montréal Mai 2014

Avantages de l assurance titres pour les locataires commerciaux. Conférence sur la location immobilière de Montréal Mai 2014 Avantages de l assurance titres pour les locataires commerciaux Conférence sur la location immobilière de Montréal Mai 2014 Contenu de la présentation Composantes essentielles o Caractéristiques fondamentales

Plus en détail

Historique de l Enquête sur les avortements thérapeutiques

Historique de l Enquête sur les avortements thérapeutiques Historique de l Enquête sur les avortements thérapeutiques Avant 1969 Le Bureau fédéral de la statistique 1 (appelé aujourd hui Statistique Canada) recueillait des données sur les avortements en provenance

Plus en détail

Des mesures fiscales visant à redresser l'investissement privé : Commentaires du Conseil du patronat du Québec présentés à la ministre des Finances

Des mesures fiscales visant à redresser l'investissement privé : Commentaires du Conseil du patronat du Québec présentés à la ministre des Finances Des mesures fiscales visant à redresser l'investissement privé : Commentaires du Conseil du patronat du Québec présentés à la ministre des Finances du Québec et au ministre des Finances du Canada, lors

Plus en détail

RESPONSABILITES ET ASSURANCE DANS LE DOMAINE ASSOCIATIF

RESPONSABILITES ET ASSURANCE DANS LE DOMAINE ASSOCIATIF RESPONSABILITES ET ASSURANCE DANS LE DOMAINE ASSOCIATIF L ASSOCIATION : Construction humaine, Construction juridique. RAPPEL Un cadre législatif fondamental - article 1 loi du 1 juillet 1901 : «l association

Plus en détail

POLICE D ASSURANCE DU PROGRAMME DES CADETS DE L ARMÉE

POLICE D ASSURANCE DU PROGRAMME DES CADETS DE L ARMÉE LIGUE DES CADETS DE L ARMÉE DU CANADA POLITIQUE NO. 4 LIGUE DES CADETS DE L ARMÉE DU CANADA POLICE D ASSURANCE DU PROGRAMME DES CADETS DE L ARMÉE dern. rév. mai 2008 LIGUE DES CADETS DE L ARMÉE DU CANADA

Plus en détail

SOUSCRIPTEURS DE L EST

SOUSCRIPTEURS DE L EST PROPOSITION D ASSURANCE AUTOMOBILE F.P.Q. N o 1 FORMULE DES PROPRIÉTAIRES SOUSCRIPTEURS DE L EST 4405, boul. Lapinière, Brossard, QC J4Z 3T5 ASSUREUR : LA COMPAGNIE D ASSURANCE JEVCO COURTIER : Ref. N

Plus en détail

L assurance est là pour protéger votre famille

L assurance est là pour protéger votre famille Assurance L assurance est là pour protéger votre famille Vous avez travaillé fort pour venir vous établir ici et commencer une nouvelle vie. L assurance met vos proches et vos biens à l abri des pertes

Plus en détail

LOCATION DES LOCAUX ET IMMEUBLES DE LA COMMISSION SCOLAIRE, FOURNITURE DE SERVICES EXTRA SCOLAIRES ET ENTENTES MUNICIPALES

LOCATION DES LOCAUX ET IMMEUBLES DE LA COMMISSION SCOLAIRE, FOURNITURE DE SERVICES EXTRA SCOLAIRES ET ENTENTES MUNICIPALES 505 POLITIQUE LOCATION DES LOCAUX ET IMMEUBLES DE LA COMMISSION SCOLAIRE, FOURNITURE DE SERVICES EXTRA SCOLAIRES ET ENTENTES MUNICIPALES BUT Établir les règles relatives à la fourniture de services extra

Plus en détail

Assurance en cas de privation de jouissance

Assurance en cas de privation de jouissance Assurance en cas de privation de jouissance Garantie du régime Autopac de base Garantie facultative pour une protection supplémentaire Restez sur la route grâce à l assurance en cas de privation de jouissance

Plus en détail

Modification des lois régissant l assurance-vie et la protection du vivant en Alberta et en Colombie-Britannique

Modification des lois régissant l assurance-vie et la protection du vivant en Alberta et en Colombie-Britannique Modification des lois régissant l assurance-vie et la protection du vivant en Alberta et en Colombie-Britannique Contexte L Alberta et la Colombie-Britannique ont modifié leur législation dans le but de

Plus en détail

Mémoire du Mouvement des caisses Desjardins. présenté à. l Autorité des marchés financiers

Mémoire du Mouvement des caisses Desjardins. présenté à. l Autorité des marchés financiers présenté à l Autorité des marchés financiers dans le cadre de la consultation relative à la distribution de produits d assurance par les concessionnaires et autres marchands d automobiles Octobre 2006

Plus en détail

Propriétaires ou exploitants de locaux d entreprise

Propriétaires ou exploitants de locaux d entreprise L expérience à votre service Propriétaires ou exploitants de locaux d entreprise Assurance pollution et coûts de dépollution des locaux d entreprise Propriétaires ou exploitants de locaux d entreprise

Plus en détail

ASSURANCE POUR LES ORGANISMES BÉNÉVOLES VOS BÉNÉVOLES ET VOS CLIENTS SONT-ILS COUVERTS?

ASSURANCE POUR LES ORGANISMES BÉNÉVOLES VOS BÉNÉVOLES ET VOS CLIENTS SONT-ILS COUVERTS? ASSURANCE POUR LES ORGANISMES BÉNÉVOLES VOS BÉNÉVOLES ET VOS CLIENTS SONT-ILS COUVERTS? ASSURANCE ENTREPRISE PARCOUREZ IBC.CA Près de 12 millions de Canadiens, ou 45 pour cent de la population, font du

Plus en détail

Surveillance de la réglementation en matière d assurance automobile

Surveillance de la réglementation en matière d assurance automobile Chapitre 4 Section 4.01 Commission des services financiers de l Ontario Surveillance de la réglementation en matière d assurance automobile Suivi des audits de l optimisation des ressources, section 3.01

Plus en détail

RISQUE SPORTIF ET ASSURANCE

RISQUE SPORTIF ET ASSURANCE RISQUE SPORTIF ET ASSURANCE LE RISQUE SPORTIF Facteurs aggravants de risques Le lieu de l activité L âge des participants à l activité La nature de l activité LE RISQUE SPORTIF LA RESPONSABILITE CIVILE

Plus en détail

Les régimes d avantages sociaux au Canada

Les régimes d avantages sociaux au Canada Les régimes d avantages sociaux au Canada Les Canadiens vivent de plus en plus longtemps et doivent plus que jamais faire face à leur responsabilité d épargner pour la retraite. Leur espérance de vie étant

Plus en détail

CURRICULUM PQAP MODULE : Assurance contre la maladie ou les accidents DURÉE DE L EXAMEN : 75 minutes - NOMBRE DE QUESTIONS : 30 questions

CURRICULUM PQAP MODULE : Assurance contre la maladie ou les accidents DURÉE DE L EXAMEN : 75 minutes - NOMBRE DE QUESTIONS : 30 questions CURRICULUM PQAP MODULE : DURÉE DE L EXAMEN : 75 minutes - NOMBRE DE QUESTIONS : 30 questions Compétence : Recommander des produits individuels et collectifs d assurance contre la maladie ou les accidents

Plus en détail

Que faire quand on embauche un entrepreneur?

Que faire quand on embauche un entrepreneur? Que faire quand on embauche un entrepreneur? De nombreux entrepreneurs expérimentés et fiables travaillent dans votre région, des professionnels hautement qualifiés, qui font des affaires selon les règles.

Plus en détail

DÉCLARATION DU DEMANDEUR INDEMNITÉS POUR INVALIDITÉ

DÉCLARATION DU DEMANDEUR INDEMNITÉS POUR INVALIDITÉ DÉCLARATION DU DEMANDEUR INDEMNITÉS POUR INVALIDITÉ Vous trouverez les directives pour remplir ce formulaire et de l espace supplémentaire au verso de la page 4. Nom : Adresse : Prénom rue Nom de famille

Plus en détail

La transaction amiable, Procédures et indemnisation. Brahim KOBBI FTUSA

La transaction amiable, Procédures et indemnisation. Brahim KOBBI FTUSA , Procédures et indemnisation Brahim KOBBI FTUSA Introduction Les préjudices indemnisables Les modes d indemnisation L indemnisation amiable Conclusion 2 Introduction L assurance automobile est désormais

Plus en détail

Convention. Assurance Protection Juridique de Generali Belgium SA

Convention. Assurance Protection Juridique de Generali Belgium SA Convention La durée du contrat est fixée aux conditions particulières. Elle ne peut excéder un an. A chaque échéance annuelle, le contrat est reconduit tacitement pour des périodes consécutives d un an.

Plus en détail

Compte rendu soulignant les résultats, les risques et les changements importants quant au fonctionnement, au personnel et aux programmes

Compte rendu soulignant les résultats, les risques et les changements importants quant au fonctionnement, au personnel et aux programmes Compte rendu soulignant les résultats, les risques et les changements importants quant au fonctionnement, au personnel et aux programmes 1. Introduction Condition féminine Canada est l organisme fédéral

Plus en détail

Question N 2 1. Quelles sont les catégories de véhicules à moteur pour lesquelles l assurance est obligatoire?

Question N 2 1. Quelles sont les catégories de véhicules à moteur pour lesquelles l assurance est obligatoire? Page 1 of 5 P : Portugal Question N 1 Quelle est la date de la loi ayant introduit l assurance responsabilité civile automobile obligatoire et celle de son entrée en vigueur? Décret-Loi n 408/79 du 25

Plus en détail

POLITIQUE MINISTÉRIELLE EN MATIÈRE DE RECOUVREMENT

POLITIQUE MINISTÉRIELLE EN MATIÈRE DE RECOUVREMENT POLITIQUE MINISTÉRIELLE EN MATIÈRE DE RECOUVREMENT 1. CONTEXTE Dans un souci d équité et de saine gestion des fonds publics, le ministère de l Emploi et de la Solidarité sociale (MESS) se doit de recouvrer

Plus en détail

Activité auxiliaire Activité réputée appuyer ou assurer la prestation d un service pour faciliter les opérations d assurance ou les placements.

Activité auxiliaire Activité réputée appuyer ou assurer la prestation d un service pour faciliter les opérations d assurance ou les placements. SECTION III Généralités Des définitions sont ajoutées aux instructions afin d aider l assureur/la société à produire ses relevés. Ces définitions ne constituent pas une liste exhaustive des termes utilisés

Plus en détail

Manuel des directives - Indemnisation des dommages corporels 1. CHAMP D'APPLICATION

Manuel des directives - Indemnisation des dommages corporels 1. CHAMP D'APPLICATION 1. CHAMP D'APPLICATION Cette directive traite du paiement d intérêts par la Société de l assurance automobile du Québec (la Société). 2. CADRE LÉGAL ET RÉGLEMENTAIRE Cette directive découle de la Loi sur

Plus en détail

CTE - 046M C.P. Transport rémunéré de personnes par automobile

CTE - 046M C.P. Transport rémunéré de personnes par automobile CTE - 046M C.P. Transport rémunéré de personnes par automobile Mémoire relatif aux Consultations particulières et auditions publiques sur le document d information sur le transport rémunéré de personnes

Plus en détail

Coup d œil sur l assurance prêt hypothécaire de la SCHL

Coup d œil sur l assurance prêt hypothécaire de la SCHL Coup d œil sur l assurance prêt hypothécaire de la SCHL Au Canada, en vertu de la loi, les prêteurs assujettis à la réglementation fédérale et la plupart des institutions financières assujetties à une

Plus en détail

Pratiquer avec prudence : Comment éviter une réclamation, un désastre ou la fraude

Pratiquer avec prudence : Comment éviter une réclamation, un désastre ou la fraude Pratiquer avec prudence : Comment éviter une réclamation, un désastre ou la fraude Raymond G. Leclair Vice président, Affaires publiques Assurance LAWPRO Lawyers Professional Indemnity Company AJEFO Congrès

Plus en détail

Info TPS/TVH GI-119 Juillet 2011 Taxe de vente harmonisée Nouvelle règle sur le lieu de fourniture pour les ventes de véhicules à moteur déterminés

Info TPS/TVH GI-119 Juillet 2011 Taxe de vente harmonisée Nouvelle règle sur le lieu de fourniture pour les ventes de véhicules à moteur déterminés Info TPS/TVH GI-119 Juillet 2011 Taxe de vente harmonisée Nouvelle règle sur le lieu de fourniture pour les ventes de véhicules à moteur déterminés La présente publication explique une nouvelle règle sur

Plus en détail

Guide de gestion du risque Partie II

Guide de gestion du risque Partie II Guide de gestion du risque Partie II RUBRIQUES (Cliquez sur la rubrique qui vous intéresse) Assurance responsabilité civile En cas d incident ou d accident Certificat d assurance responsabilité civile

Plus en détail

FABRICATION ET VENTE DE PR ODUITS

FABRICATION ET VENTE DE PR ODUITS VENTE DE PR ODUITS Règlements et normes de produits 67 Protection du consommateur 68 Responsabilité du fait du produit 70 Par Caroline Zayid Fabrication et vente de pr oduits 67 Règlements et normes de

Plus en détail

ENTENTE DE PRESTATION DU COURS

ENTENTE DE PRESTATION DU COURS ENTENTE DE PRESTATION DU COURS D AMBASSADEUR (Trainer Course) INDIVIDUEL avec Assurance - PRINCIPES ET TECHNIQUES 151, Boulevard Ste Rose, Laval, Québec, H7L1L2 Tél : 1-877-238-9343 Fax : 1-450-661-3884

Plus en détail

Les formes d organisation de l entreprise au Canada

Les formes d organisation de l entreprise au Canada Les formes d organisation de l entreprise au Canada Plusieurs formes d organisation de l entreprise peuvent être mises à contribution pour gérer une entreprise au Canada, chacune comportant ses propres

Plus en détail

Gestion des biens immobiliers fédéraux

Gestion des biens immobiliers fédéraux Gestion des biens immobiliers fédéraux Le 28 janvier 2014 Institut des biens immobiliers du Canada (IBIC) Atelier national sur les infrastructures maritimes Montréal Secteur des services acquis et des

Plus en détail

NORME 14 COTE DE SÉCURITÉ

NORME 14 COTE DE SÉCURITÉ NORME 14 COTE DE SÉCURITÉ Norme 14 : Cote de sécurité août 2009 14-1 TABLE DES MATIÈRES PAGE INTRODUCTION... 14-5 A. DÉFINITIONS... 14-5 B. SYSTÈME DE COTE DE SÉCURITÉ DES TRANSPORTEURS... 14-6 C. PROCESSUS

Plus en détail

2. Le bénévole communautaire est un membre de la communauté qui n a pas d enfant fréquentant l école où il fait du bénévolat.

2. Le bénévole communautaire est un membre de la communauté qui n a pas d enfant fréquentant l école où il fait du bénévolat. RÉSOLUTION 87-07 265-08 Date d adoption : 20 mars 2007 21 octobre 2008 En vigueur : 21 mars 2007 22 octobre 2008 À réviser avant : RECUEIL DES POLITIQUES Définitions 1. Les bénévoles sont des personnes

Plus en détail

MÉMOIRE DE GENWORTH FINANCIAL CANADA AU COMITÉ PERMANENT DES FINANCES SUR LE PROJET DE LOI C-37 FÉVRIER 2007

MÉMOIRE DE GENWORTH FINANCIAL CANADA AU COMITÉ PERMANENT DES FINANCES SUR LE PROJET DE LOI C-37 FÉVRIER 2007 222 MÉMOIRE DE GENWORTH FINANCIAL CANADA AU COMITÉ PERMANENT DES FINANCES SUR LE PROJET DE LOI C-37 FÉVRIER 2007 RÉSUMÉ Ce mémoire présente les observations de Genworth Financial Canada («Genworth») au

Plus en détail

Chronique Assurances et gestion des risques. sous la responsabilité de Gilles Bernier 1

Chronique Assurances et gestion des risques. sous la responsabilité de Gilles Bernier 1 Chronique Assurances et gestion des risques sous la responsabilité de Gilles Bernier 1 Puisque ce numéro de la Revue, tout comme celui de janvier 2004, est consacré à l assurance automobile, j ai choisi

Plus en détail

- Bateaux et autres embarcations, incluant les moteurs.

- Bateaux et autres embarcations, incluant les moteurs. POLITIQUE RELATIVE À L UTILISATION DES VÉHICULES DE L UQAT ADOPTÉE 319-CA-3366 (05-06-2012) (NOTE : Dans le présent document, le genre masculin est utilisé à titre épicène dans le but d alléger le texte.)

Plus en détail

Contrat d'assurance de protection et de défense des adhérents

Contrat d'assurance de protection et de défense des adhérents Contrat d'assurance de protection et de défense des adhérents de l'aitf Résumé des garanties SOMMAIRE ART. 1 - BÉNÉFICIAIRES DE LA GARANTIE 3 ART. 2 - PRISE D EFFET, CESSATION DES GARANTIES 3 2.1 - Prise

Plus en détail

SÉNAT PROPOSITION DE LOI

SÉNAT PROPOSITION DE LOI N 301 SÉNAT SESSION ORDINAIRE DE 2009-2010 Enregistré à la Présidence du Sénat le 17 février 2010 PROPOSITION DE LOI ADOPTÉE PAR L'ASSEMBLÉE NATIONALE, visant à améliorer l'indemnisation des victimes de

Plus en détail

CONDITONS GENERALES DE LOCATION

CONDITONS GENERALES DE LOCATION CONDITONS GENERALES DE LOCATION Toute commande passée à COLOS implique de la part du locataire, et ce sans restriction aucune, l acceptation de nos conditions générales de location qui prévalent sur tout

Plus en détail

C 14 : L assurance automobile, 1 re partie Québec Addenda de février 2008

C 14 : L assurance automobile, 1 re partie Québec Addenda de février 2008 C 14 : L assurance automobile, 1 re partie Québec Addenda de février 2008 (À intégrer à l édition 2005 de ce manuel.) Leçon 1, pages 8, 9 : Remplacez le tableau 1 1 (de 2002) par le tableau mis à jour,

Plus en détail

LA FAUTE MEDICALE : L assurance de responsabilité civile UIA SOFIA 2014

LA FAUTE MEDICALE : L assurance de responsabilité civile UIA SOFIA 2014 LA FAUTE MEDICALE : L assurance de responsabilité civile UIA SOFIA 2014 Assurance des praticiens Un praticien peut être amené à répondre de ses actes (ou omissions) à un triple niveau selon l objectif

Plus en détail

Immatriculation et assurances. Immatriculation et assurances

Immatriculation et assurances. Immatriculation et assurances 7 171 7 Le chapitre 7 contient des renseignements sur l immatriculation des véhicules et d autres renseignements utiles pour les propriétaires de véhicules. 172 Avant de conduire un véhicule sur le réseau

Plus en détail

Proposition d assurance-automobile de l Ontario. Formulaire du conducteur (FPO 2)

Proposition d assurance-automobile de l Ontario. Formulaire du conducteur (FPO 2) Proposition d assurance-automobile de l Ontario Formulaire du conducteur (FPO 2) Le présent document représente votre proposition d assurance-automobile. Lisez-le attentivement et avisez votre courtier

Plus en détail

Commission des services financiers de l Ontario

Commission des services financiers de l Ontario de tourisme (formule abrégée CLEAR) Propositions de modifications aux taux d'assurance-automobile et aux systèmes de classement des risques A. RENSEIGNEMENTS GÉNÉRAUX Les articles 410 à 417 de la Loi sur

Plus en détail

ING Canada Inc. Résultats financiers et d exploitation du premier trimestre 2005. 12 mai 2005 PRELIMINARY DRAFT. www.ingcanada.com

ING Canada Inc. Résultats financiers et d exploitation du premier trimestre 2005. 12 mai 2005 PRELIMINARY DRAFT. www.ingcanada.com ING Canada Inc. Résultats financiers et d exploitation du premier trimestre 2005 12 mai 2005 PRELIMINARY DRAFT www.ingcanada.com Mise en garde - énoncés prospectifs Certains énoncés contenus dans cette

Plus en détail

Garantie Responsabilité civile - Lésions corporelles de l assurance automobile - Étude des dossiers de demande d indemnisation fermés en Ontario

Garantie Responsabilité civile - Lésions corporelles de l assurance automobile - Étude des dossiers de demande d indemnisation fermés en Ontario Garantie Responsabilité civile - Lésions corporelles de l assurance automobile - Étude des dossiers de demande d indemnisation fermés en Ontario Le 13 août 2014 Contenu Introduction... 2 Créances et restrictions...

Plus en détail

RISQUE SPORTIF, RESPONSABILITES ET ASSURANCE. MONTPELLIER 27 mai 2013

RISQUE SPORTIF, RESPONSABILITES ET ASSURANCE. MONTPELLIER 27 mai 2013 RISQUE SPORTIF, RESPONSABILITES ET ASSURANCE MONTPELLIER 27 mai 2013 LE RISQUE SPORTIF Facteurs aggravants de risques Le lieu de l activité L âge des participants à l activité La nature de l activité Les

Plus en détail

ÉVALUATION DES PROGRAMMES PROVINCIAUX ET TERRITORIAUX D UTILISATION D ANTIDÉMARREURS AVEC ÉTHYLOMÈTRE : BULLETIN DE L AN 2008

ÉVALUATION DES PROGRAMMES PROVINCIAUX ET TERRITORIAUX D UTILISATION D ANTIDÉMARREURS AVEC ÉTHYLOMÈTRE : BULLETIN DE L AN 2008 ÉVALUATION DES PROGRAMMES PROVINCIAUX ET TERRITORIAUX D UTILISATION D ANTIDÉMARREURS AVEC ÉTHYLOMÈTRE : BULLETIN DE L AN 2008 AOÛT 2008 RÉSUMÉ Huit provinces et un territoire ont implanté des programmes

Plus en détail

L'assuré est l'organisateur du spectacle

L'assuré est l'organisateur du spectacle Guide technique : Sécurité > Assurances > Les assurances Les assurances L assurance est un contrat entre deux parties (l assuré et l assureur) pour la couverture d un sinistre. En cas de réalisation d

Plus en détail

Cadre de réglementation et gestion des risques

Cadre de réglementation et gestion des risques Cadre de réglementation et gestion des risques Lors du lancement d une entreprise au Canada, les propriétaires d entreprise et exploitants ainsi que leurs dirigeants doivent être sensibilisés au risque

Plus en détail

Travaux publics et Services gouvernementaux Canada. Title - Sujet OCPR Remorques DND. Solicitation No. - N de l'invitation E6QUE-13-0004

Travaux publics et Services gouvernementaux Canada. Title - Sujet OCPR Remorques DND. Solicitation No. - N de l'invitation E6QUE-13-0004 Public Works and Government Services Canada RETURN BIDS TO: RETOURNER LES SOUMISSIONS À: Réception des soumissions - TPSGC / Bid Receiving - PWGSC 1550, Avenue d'estimauville 1550, D'Estimauville Avenue

Plus en détail

Assurance automobile. Une protection adaptée à vos besoins, pour votre auto

Assurance automobile. Une protection adaptée à vos besoins, pour votre auto Assortie de notre garantie de satisfaction relative au service d indemnisation Assurance automobile Une protection adaptée à vos besoins, pour votre auto Tranquillité d esprit au volant L assurance automobile

Plus en détail

La récente décision judiciaire en Alberta sur la limitation des dommages non pécuniaires

La récente décision judiciaire en Alberta sur la limitation des dommages non pécuniaires La récente décision judiciaire en Alberta sur la limitation des dommages non pécuniaires Présenté par Marco Royer Assurance automobile en Alberta : les réformes de 2004 Bill 53 Introduction d une limitation

Plus en détail

PARTIE 1. Phénoménologie

PARTIE 1. Phénoménologie TABLE DES MATIÈRES Du même auteur........................................ Table des matières....................................... Abréviations........................................... Sigles.................................................

Plus en détail

ASSURANCE AUTOMOBILE PARCOUREZ IBC.CA TOUT SUR L ASSURANCE AUTOMOBILE

ASSURANCE AUTOMOBILE PARCOUREZ IBC.CA TOUT SUR L ASSURANCE AUTOMOBILE ASSURANCE AUTOMOBILE PARCOUREZ IBC.CA TOUT SUR L ASSURANCE AUTOMOBILE TABLE DES MATIÈRES AI-JE VRAIMENT BESOIN D UNE ASSURANCE AUTOMOBILE? 3 SOUSCRIPTION D UNE ASSURANCE AUTOMOBILE 4 Qui est assuré?...4

Plus en détail

POLITIQUE. Sommes exigibles relativement à l immatriculation et au droit de circuler Perception et remboursement OBJECTIF PRÉALABLE

POLITIQUE. Sommes exigibles relativement à l immatriculation et au droit de circuler Perception et remboursement OBJECTIF PRÉALABLE POLITIQUE Sommes exigibles relativement à l immatriculation et au droit de circuler OBJECTIF Cette politique a pour objectif de préciser les modalités de perception et de remboursement des sommes exigibles

Plus en détail

Directives du Programme Ontarien de soutien aux personnes handicapées : directives pour le soutien de l'emploi

Directives du Programme Ontarien de soutien aux personnes handicapées : directives pour le soutien de l'emploi Directives du Programme Ontarien de soutien aux personnes handicapées : directives pour le soutien de l'emploi 6.5 - Régime d'assurance contre les accidents du travail Autorisation Législative Sans objet

Plus en détail

RISQUE SPORTIF, RESPONSABILITES ET ASSURANCE. Montpellier - 13 novembre 2012

RISQUE SPORTIF, RESPONSABILITES ET ASSURANCE. Montpellier - 13 novembre 2012 RISQUE SPORTIF, RESPONSABILITES ET ASSURANCE Montpellier - 13 novembre 2012 LE RISQUE SPORTIF Facteurs aggravants de risques La nature de l activité L âge des participants à l activité Le lieu de l activité

Plus en détail

Tour d horizon des divers régimes d indemnisation en matière d accidents d automobile. Daniel Gardner

Tour d horizon des divers régimes d indemnisation en matière d accidents d automobile. Daniel Gardner Tour d horizon des divers régimes d indemnisation en matière d accidents d automobile Daniel Gardner Le septième cercle Essai historico-juridique inspiré de la Divine Comédie Dante Gardnerini Le système

Plus en détail

LA GESTION DU PATRIMOINE DU MINEUR

LA GESTION DU PATRIMOINE DU MINEUR LA GESTION DU PATRIMOINE DU MINEUR FASCICULE C LA GESTION DU PATRIMOINE DU MINEUR TABLE DES MATIÈRES 1. LA GESTION DU PATRIMOINE 4 1.1. Avez-vous l obligation de conserver le patrimoine de votre enfant?...4

Plus en détail

Protecteur des spécialistes de l industrie automobile. qu il vous FAUT!

Protecteur des spécialistes de l industrie automobile. qu il vous FAUT! Protecteur des spécialistes de l industrie automobile PROGRAMME NOUS avons le D ASSURANCE qu il vous FAUT! MERCURE PROGRAMME D ASSURANCE COMMERCIALE MERCURE VOS PROTECTEURS Mercure, c est plus qu une simple

Plus en détail

RISQUE SPORTIF ET ASSURANCE

RISQUE SPORTIF ET ASSURANCE RISQUE SPORTIF ET ASSURANCE 1 SOMMAIRE I. NOTION DE RESPONSABILITES A. La responsabilité civile 1. La responsabilité civile délictuelle 2. La responsabilité civile contractuelle B. La responsabilité pénale

Plus en détail