Commande Prédictive Non Linéaire à un pas de la Machine Asynchrone (1) Université de Djelfa (2)

Dimension: px
Commencer à balayer dès la page:

Download "Commande Prédictive Non Linéaire à un pas de la Machine Asynchrone (1) Université de Djelfa (2)"

Transcription

1 37 Commande Pédictive Non Linéaie à un a de la achine Aynchone Khana Bdiina () Hilal Naimi () et Ramdhan Hae () () Univeité de Delfa () King Saoud univeity Aabia Saudi Réumé Cet aticle avait ou but de éente l'aot et le élément contitutif fondamentau d un outil de commande édictive de ytème non linéaie. En effet l'étude a été conacée à la loi de commande édictive à un a. L'imotance de ce tye de commande éide de on effet anticiatif a eloitation de la taectoie à uive dan le futu d aute at il et oible d eloite leinement le infomation de taectoie édéfinie dont le but de cette tatégie et de faie coïncide la otie du oceu avec une conigne dan le futu. Pa conte la luat de loi de contôle claique ne mettent a en conidéation le comotement futu de la commande à l intant éent. Dan ce tavail la commande édictive a été aliquée à la tuctue cacade afin de contôle la vitee flu otoique et le coule de la machine aynchone tihaée qui éente auoud hui le evomoteu de choi ou le alication indutielle. ot clé Commande édictive à un a tuctue cacade fonction de cout flu otoique I. INTRODUCTION Le concet de la commande édictive éide dan la céation d un effet anticiatif cette tuctue de commande déveloée ou le ytème linéaie n a connu un éel eo en tant que technique de commande avancée que deui le année 8 []. Cet eo et du à a obutee vi-à-vi de incetitude tuctuée ou non tuctuée. En généal le modèle dynamique de oceu hyique et non linéaie et l établiement de loi de commande édictive ou ce oceu néceite la minimiation de la fonction de cout en ligne oéation qui et tè comlee []. Afin d évite ce oblème d otimiation en ligne luieu commande édictive non linéaie ho ligne ont été ooée [3] [] [5]. La édiction de l écat de ouuite à un a et obtenu en utiliant le déveloement de Taylo d ode i du ignal de otie et de éféence où i et le degé elatif de la i eme otie du ytème la olution de la minimiation du citèe quadatique à un a établit la loi de commande. Dan ce tavail la commande édictive à un a a été aliquée à la machine aynchone au tuctue cacade ou ouuive la vitee le flu otoique et le coule de éféence. Le choi de la machine aynchone éide dan a fiabilité obutee faible cout et facilité à enteteni aini que on domaine d alication tè vate : omage ventilation machine à outil taction feoviaie.ect II. ODELE ATHEATIQUE DE LA ACHINE ASYNCHRONE Nou nou laçon dan le ca d une machine aynchone tihaée et ymétique alimentée en tenion dont le oto et à cage. Le hyothèe emettant de mette en lace le modèle de Pak ont : le cicuit magnétique et non atué l entefe et afaitement lie la denité de couant et unifome dan le conducteu élémentaie et le ete dan le fe et négligeable. Le ytème d équation de la machine aynchone dont le éféentiel et lié au tato elicite ou fome [7] [8] ICEO' Suoon que le vecteu d état =( 3 5 ) et choii comme uit i d i q : couant tatoique dan le eèe (dq)

2 38 : flu otoique dan le eèe (dq) : vitee de moteu vd vq : tenion d alimentation dan le eèe (dq) Le matice de eéentation ont donnée a : ( R ) T ( R ) T f ( ) = ) 3 ( 5 T T ( ) 5 3 T T 3 g( ) = L h h = = ( f T C ( ) T ont le inductance tatoique et otoique Lm et l inductance mutuelle R R ont le éitance tatoique et otoique T = /R et le coefficient de otoique et le nombe de aie de ole J et le moment d inetie f et le coefficient de fottement III. COANDE PRÉDICTIVE NON LINÉAIRE Soit le ytème non linéaie ) Où (t) et le vecteu de vaiable d état u(t) et le vecteu de commande et y(t) et le vecteu de otie le fonction fgh ont uoée ête éelle et oèdent de déivée atielle continue L obectif claique en commande et d eige de la otie du ytème commandé d atteinde une conigne le lu aidement oible. Dan le contete édictif l eeu de ouuite édite et minimiée u un hoizon fini. Le modèle de édiction d un ytème non linéaie et une fonction continue qui nou emet de calcule la otie du ytème à l intant futu(th) où h> et l hoizon de édiction Le modèle édictive de otie baé u le déveloement en éie de Taylo et donné a Où.!!!!! 3 A. Taectoie de éféence u que la otie y(t) du ytème non linéaie() uie uive la taectoie de éféence yef(t) il faut qu elle oit déivable et le degé elatif de la otie y(t). Cette condition gaantit la contôlabilité de la otie tout le long de la taectoie yef(t) [6]. ICEO' Pa conéquent on eut alique le déveloement de Taylo à l ode au ignal de éféence : Où! Dan le ca où cette condition n et a véifiée un modèle de taectoie de tye eonentiel et utilié ou génée la taectoie de éféence yef(t) à ati de la conigne yd(t) [5]. La taectoie de éféence yef(t) et dan ce ca la olution de l équation difféentielle uivante :

3 39 Aiini ou com mmande la viitee Ω(t) dee la machine nou alllon utilie l équation mécaanique 5 B. Commaande édictivee à un a L obectif de la commaande édictivve non linéaie à un a et de touve t une loi de comm mande u(t) qui q fait coïncide la otie y(t) aveec le vecteu de éféence yef(t) à l intant (thh) [3]. Aini donc d le citèe à minimie et la fonctionnelle uivante : & =y f J J Il et néceaiie de définii le modèlle de éféeence a ytème coeondant au P le coulee y(t) : - u (7) Où e(t) et l eeeu de ouuite ou le flu y((t) : yef ( ) = wv W ( ) ξ f w f w f - u P la viteee Ω(t) : ef ( ) = wv IC EO V. COAND DE PREDICTIVE E CASCADE IV but La commaande édictivve non linéaiee cacade à ou d obteni unee tuctue caacade emeettant le contôle de deu vaiablee (coule et vitee) v imulttanément aini que le flu otoiquee. La tuctue cacade ett contituée de d deu boucle Fig. dont la dynamique d de la boucle intene aide quee la boucle etene (vitee)) (coule) et lu ξ v wv wv W 3( ) A. A Commandde édictive ccacade à a Dan ce ca la fonction coout à minimie ou la booucle inttene et définnie comme uiit. w W ( ) w ' La olutioon otimale et enuitee obtenue a la minimiation du citèe (6)) ou le yttème non linééaie () a aot auu vecteu de coommande u(t)) y ef ( ) = 6 m et une matice m définie oitive et R є Rm m Où Q є Rm m et une maticce emi-définiie oitive. (8) 9 mie ou la boucle b etenee et Et la fonction dee cout à minim q et un calaiie oitif nonn nul et un calaie oitif v et l hoizon de édictionn de la vitee mécanique hv n de cout J et e J A ati de laa minimiationn de fonction on n obtient : ou la boucle etene e le coommande éu ultante : ou la boucle inntene: non linnéaie cacade Fig. : commande édictive

4 V. RESULTATS DE SIULATION ET INTERPRETATION Le efomance du égulateu édictif non linéaie cacade ont évoluée en imulation. Le oceu à contôle et une machine à induction de.5kw utilié a [8] dont le aamète ont : N m a d / coule 5 coule de éféence coule de otie vitee vitee de éféence vitee de otie R =.6 R =.87 =.368 H =. H Lm =.368 H J =.56 kgm = and f =.9 kg m -. Le valeu numéique de aamète de modèle de éféence ont choiie comme uit : ξv = wv = ad/ ou la taectoie de vitee w = ad/ ou la taectoie de coule et ξv = wv = ad/ ou la taectoie du flu. u évalue la dynamique de ouuite de la vitee il a été conidéé que la vitee mécanique doit atteinde le alie de ad/ avant l intant t= le alie - ad/ duant l intevalle [-] et eveni à la vitee ad/ à ati de t=. u chaque tuctue de commande de imulation ont été effectuée afin d obteni le valeu otimale de aamète de églage ou la commande édictive à un a Fig. le aamète de églage obtenu ont : h=.; R=.*I; Q=*I ; hc=h; q=; =.; =.7; hv=.9*.; La figue Fig. illute le efomance de ouuite obtenue a la commande édictive à un a et. Ce éultat montent une bonne dynamique de ouuite de vaiable contôlée (coule flu et vitee) La figue Fig. 3 montele tenion de commande (Ud Uq) aini que le couant Ia tatoique dont la nome et à l intéieu de limite de atuation [8]. A note que la commande édictive à hoizon fini donne de meilleu efomance a aot à celle à un a en teme de ouuite de taectoie de éféence dont il et bien clai d aè le figue Fig. a) et Fig. 3a que l eeu de ouuite et moin imotant dan le ca de la commande édictive à hoizon fini. De lu on contate de faible ondulation de coule dan le ca commande édictive à a - flu otoique flu de éféence flu de otie W b Fig. commande édictive non linéaie à a d une AS dynamique de ouuite de coule vitee et flu otoique 5 V Tenion Ud couant tatoique ia A Fig.3 Fig. 3 commande édictive non linéaie à a d une AS Tenion tatoique Ud Uq couant tatoique ia 5 V ICEO' Tenion Uq

5 VI. CONCLUSION Ce tavail a oté u la contibution au déveloement de tuctue de commande oiginale baée u une tatégie édictive non linéaie où le mécanime d otimiation en ligne du citèe quadatique Une aoche a été taité : la commande édictive à a dont le incie et baé u le déveloement en éie de Taylo de la otie édite et la éféence afin d etaie la loi de commande ont minimiant l eeu quadatique ente ce denie. Cette aoche a été aliquée u un ytème non linéaie celui de la AS ou contôle la vitee de otation le flu otoique et le coule à ati de la tuctue cacade. Le éultat de imulation montent claiement l efficacité de cette aoche en teme de ouuite de taectoie de éféence (vitee flu et coule). L obectif de commande et atteint avec une bonne éciion. Enfin l inconvénient maeu de la commande édictive à un a et la néceité d effecteu luieu imulation ou obteni le valeu numéique otimale de aamète de églage. REFERENCES [] [D.W. C. ohtadi Genealized edictive contol Pat The baic algotithm Pat II Etenion and inteetation Automatica Vol.3n o [].A. Henon D.E. Sebog Non linea oce contol New Jeey Pentice Hall 997. H. o An Intoduction to Signal Detection and Etimation. New Yok: Singe-Velag 985 ch.. [3] L. Ping Non linea edictive contol of continuou nonlinea ytem Jounal of Guidance contol and dynamic vol.7 n o.3ay-june [] S.N. Singh. Steinbeg R.D. Digiolamo Nonlinea edictive contol of feedback lineaizable ytem and flight contol ytem deign Jounal of Guidance contol and dynamic vol. 8 n o [5]. Sououkh C. Kavai A continuou-time fomulation of nonlinea model edictive contol Intenational Jounal of Contol vol.63 n o.-6j. Wang Fundamental of ebium-doed fibe amlifie aay (Peiodical tyle Submitted fo ublication) IEEE J. Quantum Electon. ubmitted fo ublication. [6] R.. Hichom Invetibility of nonlinea contol ytem SIA Jounal on Contol and Otimization vol [7] D. I. Kim I. J. Ha and. S. Ko Contol of induction moto via feedback lineaization with inut-outut decouling Intenational Jounal of Contol 5() : [8] P. Bouche A. Benyahia and D. Dumu "Feedback lineaiation and multivaiable cacaded edictive tuctue contol of induction machine" 7 Euoean Conf. On owe Elec. and Ali. Tondheim et [9] R. Heda R. Toumi P. Bouche D. Dumu Cacaded Nonlinea Pedictive Contol of Induction oto ceeding of 9 th IEEE confeence on contol and alication Anchoage Set [] P. Bouche D. Dumu "La commande edictive" Collection méthode et atique de l'ingénieu Edition: Techni Pai 996. ICEO'

DTC d un MAS utilisé pour l optimisation des performances d un panneau photovoltaïque

DTC d un MAS utilisé pour l optimisation des performances d un panneau photovoltaïque Revue de Enegie Renouvelable Vol. N 4 (28) 595 62 DC d un MAS utilié pou l optimiation de pefomance d un panneau photovoltaïque B. Mokhtai *, A. Cheknane, A. Ameu,. Mokani et B. Azoui 2 aboatoie de Recheche

Plus en détail

Application des Réseaux de Neurones pour la Commande de la Machine Asynchrone sans capteur mécanique

Application des Réseaux de Neurones pour la Commande de la Machine Asynchrone sans capteur mécanique Volue 53, Nube, 01 99 Application de Réeaux de Neuone pou la Coande de la Machine Aynchone an capteu écanique Abdelhaki HAMMOUM, Ahed MASSOUM, Abdelkade MEROUFE et Patice WRA Réué Dan cet aticle, l application

Plus en détail

Application à la commande de la machine asynchrone

Application à la commande de la machine asynchrone Chapite II Application à la commande de la machine aynchone Chapite II : Application à la commande de la machine aynchone 41 42 1. Intoduction On ne péente plu la machine aynchone, c'et le moteu utilié

Plus en détail

République Algérienne Démocratique et Populaire. Ministère de l Enseignement Supérieur et de la Recherche Scientifique

République Algérienne Démocratique et Populaire. Ministère de l Enseignement Supérieur et de la Recherche Scientifique République Algéienne Démocatique et Populaie Minitèe de l Eneignement Supéieu et de la Recheche Scientifique Univeité MENTOURI de CONSTANTINE Faculté de Science de l Ingénieu Dépatement d Electotechnique

Plus en détail

Doctorat en sciences. Diagnostic Des Défauts De La Machine Asynchrone Contrôlée Par Différentes Techniques De Commande.

Doctorat en sciences. Diagnostic Des Défauts De La Machine Asynchrone Contrôlée Par Différentes Techniques De Commande. الجمھورية الجزائرية الديمقراطية الشعبية République Algéienne Démocatique et Populaie وزارة التعليم العالي و البحث العلمي Minitèe de l eneignement upéieu et de la echeche cientifique Univeité Mohamed Khide

Plus en détail

CHAPITRE II MAGNETOSTATIQUE

CHAPITRE II MAGNETOSTATIQUE Chapite : Magnétostatique CAPTRE MAGNETOTATQUE Une chage électique immobile cée un champ électique seulement; Une chage en mouvement (un couant) cée un champ électique et un champ magnétique. Définition

Plus en détail

Equipement Electrique

Equipement Electrique Equipement Electique TEEM 1 èe Année Equipement Electique, TEEM 1 ee année, uno FRAÇO 1 ntoduction 2 Le pogamme * Champ magnétique, flux, induction électomagnétique, chages électiques et foces * La machine

Plus en détail

Les sondes d oscilloscopes

Les sondes d oscilloscopes Le onde d ocillocope /6 I Decription Il exite troi grande catégorie de onde: - Le onde paive (, L, C, atténuatrice ou non, avec de rapport d atténuation de,, ou (Sonde X, X, X, X. - 2 Le onde active, qui

Plus en détail

Magister en : Electrotechnique

Magister en : Electrotechnique انج س ت انجضائش ت انذ مشاط ت انشعب ت République Algéienne Démocatique et Populaie صاسة انتعه ى انعان انبحث انعه Minitèe de l Eneignement Supéieu et de la Recheche Scientifique Univeité Mohamed Khide Bika

Plus en détail

Chap. 6 PROBLEMES D'ELECTROMAGNETISME

Chap. 6 PROBLEMES D'ELECTROMAGNETISME Chap. 6 PROBLEMES D'ELECTROMAGNETISME Poblème 1 Condensateu en égime vaiable (extait de l'examen S3SMPE 2002-2003) On considèe un condensateu plan à amatues ciculaies, de ayon a, distantes de d, alimenté

Plus en détail

Système d ouverture de porte de TGV

Système d ouverture de porte de TGV Le sujet se compose de : TD MP-PSI REVISION CINEMATIQUE Système d ouvetue de pote de TGV 6 pages dactylogaphiées ; 2 pages d annexe ; 2 pages de document éponse Objet de l étude Le tanspot feoviaie, concuencé

Plus en détail

CONCOURS INTERNE POUR LE RECRUTEMENT D INGENIEUR(E)S DES TRAVAUX DE LA METEOROLOGIE SESSION 2015

CONCOURS INTERNE POUR LE RECRUTEMENT D INGENIEUR(E)S DES TRAVAUX DE LA METEOROLOGIE SESSION 2015 CONCOURS INTERNE POUR LE RECRUTEMENT D INGENIEUR(E)S DES TRAVAUX DE LA METEOROLOGIE SESSION 2015 ************************************************************************************************* EPREUVE

Plus en détail

Modélisation causale pour la commande auto adaptée de machines alternatives triphasées en mode dégradé

Modélisation causale pour la commande auto adaptée de machines alternatives triphasées en mode dégradé Modélisation causale ou la commande auto adatée de machines altenatives tihasées en mode dégadé Yvan Cévits* Xavie Kestelyn* Betty Lemaie-Semail** Éic Semail* Laboatoie d Électotechnique et d Électonique

Plus en détail

où «p» représente le nombre de paramètres estimés de la loi de distribution testée sous H 0.

où «p» représente le nombre de paramètres estimés de la loi de distribution testée sous H 0. 7- Tests d austement, d indépendance et de coélation - Chapite 7 : Tests d austements, d indépendance et de coélation 7. Test d austement du Khi-deux... 7. Test d austement de Kolmogoov-Sminov... 7.. Test

Plus en détail

En vue de l'obtention du

En vue de l'obtention du THÈSE En vue de l'obtention du DOCTORAT DE L UNIVERSITÉ DE TOULOUSE Délivé pa l Intitut National Polytechnique de Touloue (INP Touloue) Dicipline ou pécialité : Génie Electique Péentée et outenue pa Meiem

Plus en détail

GESTION DES STOCKS. Plan du cours. 1. Le rôle des stocks en gestion de production. 2. Le problème de Wagner-Whitin

GESTION DES STOCKS. Plan du cours. 1. Le rôle des stocks en gestion de production. 2. Le problème de Wagner-Whitin Cous ADP-CGP2 GESTION DES STOCKS Plan du cous 1. Le ôle des stocs en gestion de poduction 2. Le poblème de Wagne-Witin 3. La quantité économique optimale et les politiques déivées 4. Modèle de gestion

Plus en détail

Amélioration des performances des aérogénérateurs

Amélioration des performances des aérogénérateurs N d ode : Séie : الجمهورية الجزاي رية الديمقراطية الشعبية REPUBIQUE AGERIENNE DEMOCRATIQUE ET POPUAIRE MINISTERE DE ENSEIGNEMENT SUPERIEUR ET DE A RECHERCHE SCIENTIFIQUE UNIERSITE CONSTANTINE I Faculté

Plus en détail

La mécanique des fluides est l étude du comportement des fluides (liquides et gaz) et des forces internes associées.

La mécanique des fluides est l étude du comportement des fluides (liquides et gaz) et des forces internes associées. I- PREAMBULE : La mécanique des fluides est l étude du compotement des fluides (liquides et gaz) et des foces intenes associées. Elle se divise en statique des fluides, l étude des fluides au epos, qui

Plus en détail

Chapitre 5 Les condensateurs 1. Définitions

Chapitre 5 Les condensateurs 1. Définitions hapite 5 Les condensateus. Définitions a. ondensateu. Si on elie chacune des bones + et - d une pile (ou aute souce de difféence de potentiel) à un conducteu, on obtient un condensateu. Les deux conducteus

Plus en détail

Démarche)Qualité)pour)Améliorer)la)Communication) Pluridisciplinaire)entre)les)Jeunes)Chercheurs)

Démarche)Qualité)pour)Améliorer)la)Communication) Pluridisciplinaire)entre)les)Jeunes)Chercheurs) Démache)Qualité)pou)mélioe)la)Communication) Pluidisciplinaie)ente)les)s)Checheus) Sommaie)! Intoction!...!1! 1.!Desciption!de!la!poblématique!...!1! 1.1.#Contexte#de#la#communication#ente#les#jeunes#s#...#1#

Plus en détail

Chapitre I. Description des milieux continus

Chapitre I. Description des milieux continus Chapite I Desciption des milieu continus OBJET Ce chapite est consacé à la desciption des milieu continus. On intoduia les notions fondamentales de desciption du mouvement au sens de Lagange et d Eule,

Plus en détail

Mécanique du point : forces Newtoniennes (PCSI)

Mécanique du point : forces Newtoniennes (PCSI) écanique du oint : foces Newtoniennes (PCSI Question de cous On admet que, losqu'il est soumis à une foce Newtonienne F K u, la tajectoie d'un cos est lane et décite a mc K +e cosθ où C θ est une constante

Plus en détail

MISSION INSTRUCTIONS : LIVRAISON DEMANDÉE LE A H SPECIMEN. Reproduction Interdite

MISSION INSTRUCTIONS : LIVRAISON DEMANDÉE LE A H SPECIMEN. Reproduction Interdite Valide en cochant la case intéessée A défaut de convention écite ente les paties au contat de tanspot ou de déclaation de valeu spécifiée pa le donneu d ode, la esponsabilité du tanspoteu, en cas de pete

Plus en détail

TP6 : ALIMENTATION A DECOUPAGE : HACHEUR SERIE ET CONVERTISSEUR STATIQUE ABAISSEUR DE TENSION

TP6 : ALIMENTATION A DECOUPAGE : HACHEUR SERIE ET CONVERTISSEUR STATIQUE ABAISSEUR DE TENSION P6 : ALIMNAION A DCOUPAG : HACHUR SRI CONVRISSUR SAIQU ABAISSUR D NSION INRODUCION Le réeau alternatif indutriel fournit l énergie électrique principalement ou de tenion inuoïdale de fréquence et d amplitude

Plus en détail

Cours d Electronique De Puissance IUT GEII 2ième année Option EEP

Cours d Electronique De Puissance IUT GEII 2ième année Option EEP EDP IUT GEII ième année Otion EEP 004/005 ous d Electonique De Puissance IUT GEII ième année Otion EEP haite 9 - Modélisation des alimentations à découage...3 9. Intoduction...3 9.. Plan de l étude...3

Plus en détail

RTK - AUTOGUIDAGE. L évolution technique en. Pourquoi RTK et pas GPS ou DGPS Pour certains travaux? L AUTOGUIDAGE : un métier.

RTK - AUTOGUIDAGE. L évolution technique en. Pourquoi RTK et pas GPS ou DGPS Pour certains travaux? L AUTOGUIDAGE : un métier. RTK - AUTOGUIDAGE 1. Pésentation apie u pincipe RTK 2. Les applications e l autoguiage Objectifs: - Pécision, L AUTOGUIDAGE : un métie à pat entièe pou sevi l agicultue - Simplicité - Facilité - Compatibilité

Plus en détail

Paramètres clés pour la conception d une machine pentaphasée à aimants à double polarité

Paramètres clés pour la conception d une machine pentaphasée à aimants à double polarité SYPOSIU DE GENIE ELECTRIQUE (SGE 4) : EF-EPF-GE 04, 8-0 JUILLET 04, ENS CACHAN, FRANCE Paramètre clé pour la conception d une machine pentaphaée à aimant à double polarité Huein ZAHR,, Franck SCUILLER,

Plus en détail

F O R C E C E N T R A L E C O N S E R V A T I V E. A P P L I CA T I O N A U X O R B I T E S C I R C U L A I R E S

F O R C E C E N T R A L E C O N S E R V A T I V E. A P P L I CA T I O N A U X O R B I T E S C I R C U L A I R E S MECA NI QUE L yc ée F.B UISS N PTS I MUVEMENT D UNE PARTICULE SUMISE A UNE F R C E C E N T R A L E C N S E R V A T I V E. A P P L I CA T I N A U X R B I T E S C I R C U L A I R E S PRELUDE Dans ce chapite,

Plus en détail

Commande d un système linéaire.

Commande d un système linéaire. PSI Brizeux Ch. E4: Commande d un ytème linéaire - Le ocillateur à boucle de réaction 43 CHAPITRE E4 Commande d un ytème linéaire. Le ocillateur à boucle de réaction On peut claer le ytème en deux catégorie

Plus en détail

Système d ouverture de TGV

Système d ouverture de TGV Centale MP 2008 Coigé du sujet de SII souce UPSTI Systèe d ouvetue de TGV Pésentation du systèe Q Diagae FAST Peette l accès à la voitue et ne as ette le assage en dange Taite les infoations et élaboe

Plus en détail

STATIQUE. Actions mécaniques extérieures = Actions Mécaniques de contact + Actions Mécaniques à distance

STATIQUE. Actions mécaniques extérieures = Actions Mécaniques de contact + Actions Mécaniques à distance STTIQUE 1.- Quel est l objectif de la statique? Pou étudie les conditions d équilibe des solides indéfomables. Remaques : - Un solide est considéé indéfomable tant que les défomations estent faibles. -

Plus en détail

THÈSE. présentée pour obtenir le titre de. DOCTEUR de L ÉCOLE NATIONALE SUPÉRIEURE D ARTS ET MÉTIERS. Spécialité: Génie Electrique.

THÈSE. présentée pour obtenir le titre de. DOCTEUR de L ÉCOLE NATIONALE SUPÉRIEURE D ARTS ET MÉTIERS. Spécialité: Génie Electrique. N d ode: 005-7 ECOLE DOCTORALE 43 Ecole Nationale Supéieue d At et Métie Cente de Lille THÈSE péentée pou obteni le tite de DOCTEUR de L ÉCOLE NATIONALE SUPÉRIEURE D ARTS ET MÉTIERS Spécialité: Génie Electique

Plus en détail

La Surveillance Industriel Dynamique par les Systèmes Neuro-Flous Temporels : Application à un système de Production

La Surveillance Industriel Dynamique par les Systèmes Neuro-Flous Temporels : Application à un système de Production SETIT 2009 5 th Intenational Confeence: Sciences of Electonic, Technologies of Infomation and Telecommunications Mach 22-26, 2009 TUNISIA La Suveillance Industiel Dynamique pa les Systèmes Neuo-Flous Tempoels

Plus en détail

COMPRESSEUR DE CLIMATISATION AUTOMOBILE SANDEN 508

COMPRESSEUR DE CLIMATISATION AUTOMOBILE SANDEN 508 TSI Sciences Industielles GM DL N 1 COMPRESSEUR DE CLIMATISATION AUTOMOBILE SANDEN 508 1.MISE EN SITUATION : L étude ci-apès pote su un compesseu de climatisation de véhicule automobile de maque SANDEN.

Plus en détail

CHAPITRE 1 SUITES. 1. On dit plus simplement suite réelle si K = R et complexe si K = C.

CHAPITRE 1 SUITES. 1. On dit plus simplement suite réelle si K = R et complexe si K = C. CHAPITRE 1 SUITES Les suites sont un objet fondamental à la fois en mathématiques et dans l application des mathématiques aux autes sciences. Nous veons dans ce cous et les tavaux diigés dives exemples

Plus en détail

Chapitre V Symétrie moléculaire Eléments de théorie des groupes

Chapitre V Symétrie moléculaire Eléments de théorie des groupes Chaitre V Smétrie moléculaire Elément de théorie de groue. ération et élément de métrie moléculaire.. Définition Une oération de métrie et un délacement, elon de règle bien définie, d un oint ou d un enemble

Plus en détail

Quantité de mouvement Les systèmes de masse variable

Quantité de mouvement Les systèmes de masse variable 3 ème os DYNAMIQUE Théoie Quantité de mouvement Les systèmes de masse vaiable Intoduction À pati du Moyen Âge, on s'est endu compte que la vitesse ne suffisait pas à explique toutes les caactéistiques

Plus en détail

Analyse hygrothermique d une structure tubulaire multicouche

Analyse hygrothermique d une structure tubulaire multicouche IM - ovembe Analyse hygothemique d une stuctue tubulaie multicouche A. Hocine (,. Boutiba (, F. Kaa Achia ( ( Dépatement de mécanique, Univesité Hassiba Benbouali hlef Email : hocinea_dz@yahoo.f, adhwane_cm@yahoo.f

Plus en détail

Analyse et Conception d une Nouvelle Structure de Coupleur Squared-Coax-to-Microstrip pour des Applications Hautes Puissances en Télécommunications

Analyse et Conception d une Nouvelle Structure de Coupleur Squared-Coax-to-Microstrip pour des Applications Hautes Puissances en Télécommunications Communication Science & technologie N 9. Janvie 2011 COST Analyse et Conception d une Nouvelle Stuctue de Coupleu Squaed-Coax-to-Micostip pou des Applications Hautes Puissances en Télécommunications Naseddine

Plus en détail

CONVERSION DE PUISSANCE

CONVERSION DE PUISSANCE Spé y 2004-2005 Devoi n 6 CONVERSION DE PUISSANCE Une alimentation de d odinateu de bueau est assez paticulièe, elle doit founi des tensions de +5, +12, 5 et 12 volts avec une puissance moyenne de quelques

Plus en détail

Commande scalaire des machines à courant alternatif

Commande scalaire des machines à courant alternatif Command calai d machin à couant altnatif Plan du cou Command calai d un machin aynchon Pincip Alimntation n tnion Alimntation n couant Command calai d un machin ynchon Statégi d command Autopilotag d Machin

Plus en détail

Modeling and simulation of a solar power source at 3kW for a clean energy without pollution

Modeling and simulation of a solar power source at 3kW for a clean energy without pollution MATE Web of onference 11, 319 ( 214) DOI: 1.151/ matecconf/ 21411319 Owned by the author, ublihed by EDP Science, 214 Modeling and imulation of a olar ower ource at 3kW for a clean energy without ollution

Plus en détail

Séance de TP n 2 du jeudi 10 décembre 2009. Manipulation Pré-requis Montages liés. Electrocinétique, modulation d amplitude diagramme de bode

Séance de TP n 2 du jeudi 10 décembre 2009. Manipulation Pré-requis Montages liés. Electrocinétique, modulation d amplitude diagramme de bode Tavaux Patiques Pépaation à l agégation intene de Sciences Physiques 009-010 Séance de TP n du jeudi 10 décembe 009 Manipulation Pé-equis Montages liés Etude d un cicuit passif passe bas application à

Plus en détail

Année universitaire 2012/2013

Année universitaire 2012/2013 Année univesitaie 1/13 Examen Electomagnétisme PEIP Aix-Maseille Univesité 15 janvie 13 5 poblèmes - ecto veso / Duée e l épeuve heues alculettes stanas autoisées / Fomulaie Page A4 autoisée 1. (4pts Quate

Plus en détail

Spé 2008-2009 Devoir n 8 OPTIQUE

Spé 2008-2009 Devoir n 8 OPTIQUE Spé 8-9 Devoi n 8 OPTIQUE ETRALE PSI 8 A Pou que deux ondes poduisent des inteféences, il faut qu elles soient cohéentes, c est-à-die igoueusement synchones Pou obteni expéimentalement cette condition

Plus en détail

Le Véhicule Hybride du LAMIH

Le Véhicule Hybride du LAMIH Le Véhicule Hybide du LAMIH Une éalisation collective Le pojet véhicule hybide a été éalisé pa une équipe tansvesale du LAMIH egoupant des automaticiens et des mécaniciens. Leus domaines de echeche sont

Plus en détail

BACCALAUREAT SCIENCES ET TECHNOLOGIES INDUSTRIELLES. Étude d un Système Technique Industriel BALISE MARITIME. Construction Mécanique

BACCALAUREAT SCIENCES ET TECHNOLOGIES INDUSTRIELLES. Étude d un Système Technique Industriel BALISE MARITIME. Construction Mécanique BCCLURET SCIENCES ET TECHNOLOGIES INDUSTRIELLES Spécialité génie électonique Étude des Systèmes Techniques Industiels BLISE MRITIME Constuction Mécanique Duée Conseillée 1h30 Lectue du sujet : 5mn Patie

Plus en détail

COMPARAISON DES PERFORMANCES DES REGULATEURS PI ET IP APPLIQUES POUR LA COMMANDE VECTORIELLE A FLUX ROTORIQUE ORIENTE D UNE MACHINE ASYNCHRONE

COMPARAISON DES PERFORMANCES DES REGULATEURS PI ET IP APPLIQUES POUR LA COMMANDE VECTORIELLE A FLUX ROTORIQUE ORIENTE D UNE MACHINE ASYNCHRONE 8 e Conféence Intenatonale de Odélaton et SIulaton - OSI 0-0 au ma 00 - Hammamet - Tune «Evaluaton et otmaton de ytème nnovant de oducton de ben et de evce» COPARAISON DES PERFORANCES DES REGUATEURS PI

Plus en détail

Modélisation du transfert thermique dans les contacteurs mécaniquement agités

Modélisation du transfert thermique dans les contacteurs mécaniquement agités Modélisation du tansfet theique dans les contacteus écaniqueent agités Abdelkade DEBAB *, Nacéa CHERGUI et Joël BERTRAND Laboatoie d hydodynaique et tansfet physique dans les éacteus USTOan, Dépateent

Plus en détail

Leçon Force normale. L applet Force normale simule les forces qui s exercent sur un bloc qui se déplace verticalement. Préalables

Leçon Force normale. L applet Force normale simule les forces qui s exercent sur un bloc qui se déplace verticalement. Préalables Leçon Foce nomale L applet Foce nomale simule les foces qui s execent su un bloc qui se déplace veticalement. Péalables L élève devait connaîte les concepts d accéléation et de foce, et le lien qui existe

Plus en détail

MODELISATION DES COUPLAGES EN CHAMP PROCHE DES COMPOSANTS DE FILTRES CEM

MODELISATION DES COUPLAGES EN CHAMP PROCHE DES COMPOSANTS DE FILTRES CEM MODELISATION DES COUPLAGES EN CHAMP PROCHE DES COMPOSANTS DE FILTRES CEM S. angui*, K. Bege *, B. Vincent*, E. Clavel**, R. Peussel*, C. Vollaie* (*) : Laboatoie Ampèe UMR CNRS 5005, Ecole Centale de Lyon,

Plus en détail

Mécanique du solide. (R ) est en rotation autour d un axe fixe de (R) : (O et O sont confondus) Composition des vitesses : r

Mécanique du solide. (R ) est en rotation autour d un axe fixe de (R) : (O et O sont confondus) Composition des vitesses : r Mécanique du solide Mécanique du solide I) Cinétique des systèmes matéiels : Rappel ; composition des vitesses et des accéléations : Soit (R) un pemie éféentiel (appelé «absolu», (y)) et (R ) un éféentiel

Plus en détail

Exercices : 19 - Champ électrostatique

Exercices : 19 - Champ électrostatique 1 Execices : 19 - Champ électostatique Sciences Physiques MP 2015-2016 Execices : 19 - Champ électostatique A. Calculs de champ et de potentiel 1. Théoème de supeposition Une sphèe de ayon b pote une chage

Plus en détail

Directives. Confidentiel une fois rempli

Directives. Confidentiel une fois rempli 200, chemin Sainte-Foy Québec (Québec) G1R 5T4 ENQUÊTE SUR L ADOPTION DU COMMERCE ÉLECTRONIQUE PAR LES ENTREPRISES QUÉBÉCOISES Coige le nom et l'adesse s'il y a lieu Nom Adesse Municipalité Povince Code

Plus en détail

INITIATION A LA MESURE ----

INITIATION A LA MESURE ---- INITIATION A LA MSUR ---- Le but de ce TP est : - de mesue la foce électomotice et la ésistance intene d'une pile, - d'évalue, en tenant compte des incetitudes de mesue et des caactéistiques de l'appaeil

Plus en détail

FINANCE Mathématiques Financières

FINANCE Mathématiques Financières INSTITUT D ETUDES POLITIQUES 4ème Année, Economie et Entepises 2005/2006 C.M. : M. Godlewski Intéêts Simples Définitions et concepts FINANCE Mathématiques Financièes L intéêt est la émunéation d un pêt.

Plus en détail

TRAVAUX DIRIGÉS DE M 6

TRAVAUX DIRIGÉS DE M 6 D M 6 Coection PCSI 1 013 014 RVUX DIRIGÉS DE M 6 Execice 1 : Pemie vol habité (pa un homme) Le 1 avil 1961, le commandant soviétique Y Gagaine fut le pemie cosmonaute, le vaisseau spatial satellisé était

Plus en détail

Exercices sur le chapitre «Les combustions» Exercice n 1 : Lire l extrait de texte ci-dessous avant de répondre aux questions posées.

Exercices sur le chapitre «Les combustions» Exercice n 1 : Lire l extrait de texte ci-dessous avant de répondre aux questions posées. Execices su le chapite «Les combustions» Execice n 1 : Lie l extait de texte ci-dessous avant de éponde aux questions posées. Essence et envionnement De nombeuses activités humaines sont susceptibles de

Plus en détail

Précipitation - Produit de solubilité

Précipitation - Produit de solubilité Précipitation Produit de olubilité A Introduction : Lor de l addition de certain ion ( O H, Cl,...) dan une olution contenant de cation métallique, nou contaton qu il apparaît une phae olide. L apparition

Plus en détail

AVERTISSEMENT. Contact SCD INPL: mailto:scdinpl@inpl-nancy.fr LIENS

AVERTISSEMENT. Contact SCD INPL: mailto:scdinpl@inpl-nancy.fr LIENS AVERTISSEMENT Ce document est le fuit d un long tavail appouvé pa le juy de soutenance et mis à disposition de l ensemble de la communauté univesitaie élagie. Il est soumis à la popiété intellectuelle

Plus en détail

Actionneurs linéaires directs et indirects : performances limites

Actionneurs linéaires directs et indirects : performances limites D/0 Jounées du club EEA «Aion et électicité»,, 8-9 9 mas 004 Actionneus linéaies diects et indiects : pefomances limites H. Ben Ahmed, B. Multon,, P.E. Caaec nom @betagne.ens-cachan.f Systèmes et Applications

Plus en détail

-Fiche sur un exemple d'oscillateur à Quartz

-Fiche sur un exemple d'oscillateur à Quartz -Fiche ur un exele d'ocillateur à Quartz Nou avon vu dan une fiche récédente, la tructure de ocillateur quai-inuoïdaux Nou avon notaent étudié l ocillateur à ont de Wien, qui était trè édagogique, ai qui

Plus en détail

-PROBLEME DE THERMODYNAMIQUE 1-

-PROBLEME DE THERMODYNAMIQUE 1- HERMODYNAMIQUE - DE HERMODYNAMIQUE - ENONE : «rincie d un turboréacteur» I. RELIMINAIRES Un fluide homogène comreible ae d une canaliation adiabatique d entrée où a reion et, a temérature, a vitee v, on

Plus en détail

INTRODUCTION 1. Les modèles linéaires à équations simultanées 2. L analyse des données de panel

INTRODUCTION 1. Les modèles linéaires à équations simultanées 2. L analyse des données de panel INTRODUCTION Complément a u x c ou r s d éc onométr i e s u r le modè le li néa i r e et s on es ti ma ti on D eu x pa r ti es : 1. Les modèles linéaires à équations simultanées : définition des notions

Plus en détail

Optique. LEYBOLD Fiches d expériences de physique P5.6.2.1. 0706-Gan/Hag. Vitesse de la lumière Mesure avec des impulsions lumineuses courtes

Optique. LEYBOLD Fiches d expériences de physique P5.6.2.1. 0706-Gan/Hag. Vitesse de la lumière Mesure avec des impulsions lumineuses courtes Optique Vitee de la lumière Meure avec de impulion lumineue courte LEYBOLD Fiche d expérience de phyique Détermination de la vitee de la lumière dan l air à partir de la ditance parcourue et du temp de

Plus en détail

INSA de LYON Dép. Génie Civil et Urbanisme 3GCU CONDUCTION - - 53 - - [J. Brau], [2006], INSA de Lyon, tous droits réservés

INSA de LYON Dép. Génie Civil et Urbanisme 3GCU CONDUCTION - - 53 - - [J. Brau], [2006], INSA de Lyon, tous droits réservés INSA de LYON Dép. Génie Civil et Ubanisme 3GCU CONDUCION - - 53 - - [J. Bau], [006], INSA de Lyon, tous doits ésevés INSA de LYON Dép. Génie Civil et Ubanisme 3GCU INRODUCION - 56 CHAPIRE - 57 GENERALIES

Plus en détail

Travaux Pratiques d Electronique d Instrumentation I & II

Travaux Pratiques d Electronique d Instrumentation I & II TP1 : Caractériation de l ampliop réel (Chapitre I du cour d électronique d intrumentation) Le but de cette éance de TP et de d illutrer quelque caractéritique de l ampliop réel à traver l étude d un montage

Plus en détail

La Cible Sommaire F o c u s

La Cible Sommaire F o c u s La Cible Sommaire F o c u s F o n d a t e u r : J e a n L e B I S S O N N A I S D i r e c t e u r d e l a p u b l i c a t i o n : M a r t i n e M I N Y R é d a c t e u r e n c h e f : S e r g e C H A N

Plus en détail

Progressons vers l internet de demain

Progressons vers l internet de demain Progreon ver l internet de demain COMPRENDRE LA NOTION DE DÉBIT La plupart de opérateur ADSL communiquent ur le débit de leur offre : "512 Kb/", "1 Méga", "2 Méga", "8 Méga". À quoi ce chiffre correpondent-il?

Plus en détail

E S UE3 A C. Physique et biophysique. Toute la physique en 1 volume. Dounia Drahy

E S UE3 A C. Physique et biophysique. Toute la physique en 1 volume. Dounia Drahy P MÉDECINE PHARMACIE DENTAIRE SAGE-FEMME UE3 A C Physique et biophysique Dounia Dahy E S Toute la physique en 1 volume Rappels de cous + de 300 QCM et execices Tous les coigés détaillés Table des matièes

Plus en détail

Université 08 mai 1945 Guelma - Algérie. cours de MODELISATION DE LA PHYSIQUE DES FLUIDES ) par. Hisao FUJITA YASHIMA

Université 08 mai 1945 Guelma - Algérie. cours de MODELISATION DE LA PHYSIQUE DES FLUIDES ) par. Hisao FUJITA YASHIMA Univesité 8 mai 1945 Guelma - Algéie cous de MODELISATION DE LA PHYSIQUE DES FLUIDES pofessé pa Hisao FUJITA YASHIMA 29-21 - Le cous a été dédié à des modèles mathématiques de phénomènes atmosphéiques

Plus en détail

Monnaie et finance 1 : Les marchés financiers. Sommaire. 1.1. L équilibre financier. Chapitre 1 : Le système financier

Monnaie et finance 1 : Les marchés financiers. Sommaire. 1.1. L équilibre financier. Chapitre 1 : Le système financier Monnaie et finance 1 : Les machés financies Sommaie hapite 1 : Le système financie hapite 2 : Le maché des actions hapite 3 : Le maché obligataie hapite 4 : Le maché des poduits déivés Bibliogaphie : 1.

Plus en détail

Chapitre 6: Moment cinétique

Chapitre 6: Moment cinétique Chapite 6: oment cinétique Intoduction http://www.youtube.com/watch?v=vefd0bltgya consevation du moment cinétique 1 - angula momentum consevation 1 - Collège éici_(360p).mp4 http://www.youtube.com/watch?v=w6qaxdppjae

Plus en détail

Changement de fréquence, effet Doppler

Changement de fréquence, effet Doppler N 804 BULLETIN DE L'UNION DES PHYSICIENS 869 Changement de fréquence, effet Doppler par Yve BAIMA, André JORANDON, Sylvie MORLEN et Marc VINCENT Lycée La Martinière Monplaiir - 69372 Lyon Cedex 08 RÉSUMÉ

Plus en détail

ARBRES BINAIRES DE RECHERCHE

ARBRES BINAIRES DE RECHERCHE ARBRES BINAIRES DE RECHERCHE Table de smbole Recheche : opéation fondamentale données : éléments avec clés Tpe abstait d une table de smboles (smbol table) ou dictionnaie Objets : ensembles d objets avec

Plus en détail

Calculs autour des moteurs et de leurs charges

Calculs autour des moteurs et de leurs charges Calcul autour de moteur et de leur charge Guy Gauthier ing., Ph.D. Juillet 2011 Source: Drury Bill, The Control Technique Drive and Control Handbook, The Intitution of Electrical Engineer, London, United

Plus en détail

CHAPITRE 1 L ÉLECTROSTATIQUE

CHAPITRE 1 L ÉLECTROSTATIQUE L électostatique Chapite 1 CHAPITE 1 L ÉLECTOSTATIQUE 1.1 Intoduction La chage est une popiété de la matièe qui lui fait poduie et subi des effets électiques et magnétiques. On distingue : - l'électostatique

Plus en détail

guide de qualité d accès aux commerces Perpignan, une ville accessible aux citoyens handicapés

guide de qualité d accès aux commerces Perpignan, une ville accessible aux citoyens handicapés guide de qualité d accès aux commeces infomations à l usage des commeçants pepignanais Pepignan, une ville accessible aux citoyens handicapés Pepinyà, una ciutat accessible als ciutadans minusvàlids Un

Plus en détail

Application de techniques de commande avancées dans le domaine automobile.

Application de techniques de commande avancées dans le domaine automobile. Application de techniques de coande avancées dans le doaine autoobile. Guilleo Pita Gil o cite this vesion: Guilleo Pita Gil. Application de techniques de coande avancées dans le doaine autoobile.. Autoatique

Plus en détail

SNSMC SYMPOSIUM DE FORMATION PROFESSIONNELLE CONTINUE DE

SNSMC SYMPOSIUM DE FORMATION PROFESSIONNELLE CONTINUE DE National Specialty Society fo Community Medicine NSSCM SNSMC Société nationale de spécialistes pou la médecine communautaie SYMPOSIUM DE FORMATION PROFESSIONNELLE CONTINUE DE 2007 Passons à l action Le

Plus en détail

La fiction américaine dans les audiences des grands pays européens en 2010

La fiction américaine dans les audiences des grands pays européens en 2010 La fiction américaine dans les audiences des grands pays européens en 2010 1 Objectifs de travail L objet de ce document est d expertiser la place occupée, en 2010, par les fictions américaines dans les

Plus en détail

Mutuelle santé. Auto-entrepreneur Lancez-vous en toute sérénité

Mutuelle santé. Auto-entrepreneur Lancez-vous en toute sérénité Mutull anté Auto-ntpnu Lancz-vou n tout éénité Vou voilà lancé n tant qu auto-ntpnu Bavo! C égim va vou pmtt d complét vo vnu n xçant un avoi fai ou un activité qui vou tint à cœu! Avc c nouvau dépat,

Plus en détail

PROBLEME DE CHIMIE. Toutes les données nécessaires à la résolution de ce problème apparaissent au VI en fin d énoncé. AUTOUR DU DIOXYDE DE TITANE

PROBLEME DE CHIMIE. Toutes les données nécessaires à la résolution de ce problème apparaissent au VI en fin d énoncé. AUTOUR DU DIOXYDE DE TITANE Le calculatrice ont autoriée. ***** N.B. : Le candidat attachera la plu grande importance à la clarté, à la préciion et à la conciion de la rédaction. Si un candidat et amené à repérer ce qui peut lui

Plus en détail

Roulements à billes et à rouleaux

Roulements à billes et à rouleaux Fo New Technology Netwok R copoation Roulements à billes et à ouleaux CAT. NO. 222-VIII/F Manuel technique A- Roulements à billes à goges pofondes B- Roulements miniatues B- 1 Roulements à billes à contact

Plus en détail

Exemples d antennes (9)

Exemples d antennes (9) Exemples d antennes (9) II. Le pincipe des images : Pemet de considée le cas de souces placées au dessus d un sol qui peut ête assimilé à un conducteu pafait (en BF : σ >> ωε ). a) Cas d une antenne filaie

Plus en détail

Optimisation exergo-économique d une turbine à gaz

Optimisation exergo-économique d une turbine à gaz Oil & Gas Science and Technology Rev. IFP Enegies nouvelles, Vol. 67 (1), No. 4,. 661-67 Coyight 1, IFP Enegies nouvelles DOI: 1.516/ogst/111 Otimisation exego-économique d une tubine à gaz A. Dobovicescu

Plus en détail

ARBRES BINAIRES DE RECHERCHE

ARBRES BINAIRES DE RECHERCHE ARBRES BINAIRES DE RECHERCHE Table de smboles Recheche : opéation fondamentale données : éléments avec clés Tpe abstait d une table de smboles (smbol table) ou dictionnaie Objets : ensembles d objets avec

Plus en détail

ANTENNES INSTITUT NATIONAL DES SCIENCES APPLIQUEES DE TOULOUSE SUPPORT DE COURS ENONCE DE TRAVAUX DIRIGES. 5 ème Année Réseau et Télécom

ANTENNES INSTITUT NATIONAL DES SCIENCES APPLIQUEES DE TOULOUSE SUPPORT DE COURS ENONCE DE TRAVAUX DIRIGES. 5 ème Année Réseau et Télécom INSTITUT NATIONAL DS SCINCS APPLIQUS D TOULOUS 5 ème Année Réseau et Télécom ANTNNS SUPPORT D COURS NONC D TRAVAUX DIRIGS Alexande Boye alexande.boye@insa-toulouse.f www.alexande-boye.f Antennes Octobe

Plus en détail

Epargne immobilière Nue-propriété immobilier neuf. côté château SUCY-EN-BRIE (94)

Epargne immobilière Nue-propriété immobilier neuf. côté château SUCY-EN-BRIE (94) Epagne immobilièe Nue-popiété immobilie neuf côté château SUCY-EN-BRIE (94) : Rue du Moutie, cente-ville piétonnie À l'entée du château de Sucy Façade du château Un cente-ville pésevé à 17 km de Pais Sucy-en-Bieaffimesonauthenticitépaunpatimoine

Plus en détail

Thèse. Docteur de l Université Henri Poincaré, Nancy-I

Thèse. Docteur de l Université Henri Poincaré, Nancy-I FACULTE DES SCIENCES U.F.R Sciences & Techniques : S.T.M.I.A Ecole Doctoale : Infomatique-Automatique-Electotechnique-Electonique-Mathématique Dépatement de Fomation Doctoale : Electotechnique-Electonique

Plus en détail

A. Étude d une installation électrique domestique

A. Étude d une installation électrique domestique Banque «go Véto» - 3 PHYSIUE Duée : 3 h 3 L usage d une calculatice est autoisé pou cette épeuve Il sea tenu le plus gand compte dans la notation de la qualité de la édaction Si, au cous de l épeuve, un

Plus en détail

INFORMATIQUE. MAÎTRISE - Le perfectionnement - COURS - STAGES ATELIERS

INFORMATIQUE. MAÎTRISE - Le perfectionnement - COURS - STAGES ATELIERS ASSOCIATION UNIVERSITÉ INTER-ÂGES 18 ue des Fèes Bolifaud 95220 HERBLAY 06 73 14 01 98 - Email : univesia@wanadoo.f INFORMATIQUE COURS - STAGES ATELIERS Un pogamme pesonnalisé de «cous et patiques» est

Plus en détail

Caractérisation de l interface Si/SiO 2 par mesure C(V)

Caractérisation de l interface Si/SiO 2 par mesure C(V) TP aractériation de l interface Si/SiO par meure (V) aractériation de l interface Si/SiO par meure (V) Introduction p I Effet de champ à l interface Si/SiO p Fonctionnement d une capacité MOS p Principe

Plus en détail

Chaînes énergétiques

Chaînes énergétiques Chapite 7 Chaînes énegétiques Découvi Activité expéimentale n 1 Comment fonctionne une voitue utilisant une pile à combustible? Expéience n 1 Au niveau des ésevois, on obseve la fomation de bulles : des

Plus en détail

Grille de lecture Échantillonnage et analyse des sols pollués

Grille de lecture Échantillonnage et analyse des sols pollués Santé envionnement Gille de lectue Échantillonnage et analyse des sols pollués Sommaie Intoduction 2 1. Éléments de cadage de la conception d une campagne de mesues dans les sols 3 1.1 Étape 1 : définition

Plus en détail

Le défi. reseau-cdls-cls.ca

Le défi. reseau-cdls-cls.ca an 1 nce La cieo techn de en moue pratiq Le défi Concevoir un appareil qui doit enclencher une cacade d évènement. Le dernier évènement era le lancer d un projectile le plu prè poible d une cible. 15 0

Plus en détail

Créer un observatoire de la concurrence. Créer un observatoire de la concurrence. Démarche. ntérêt. C aractéristiques.

Créer un observatoire de la concurrence. Créer un observatoire de la concurrence. Démarche. ntérêt. C aractéristiques. Cée un obsevatoie de la concuence poblématique I Quelle est l'étendue d'un maché? Quelle pat du maché, une entepise peut-elle espée pende? Quels sont les atouts des entepises pésentes su le maché? ntéêt

Plus en détail

INTRODUCTION AUX TRANSFERTS THERMIQUES

INTRODUCTION AUX TRANSFERTS THERMIQUES INTRODUCTION AUX TRANSFERTS THERMIQUES École des mines de Pais, 2008 60, boulevad Saint-Michel - 75272 Pais Cedex 06 - Fance email : pesses@ensmp.f http://www.ensmp.f/pesses ISBN : 978291176293 Dépôt légal

Plus en détail

LA DIFFUSION THERMIQUE & LA DIFFUSION de PARTICULES

LA DIFFUSION THERMIQUE & LA DIFFUSION de PARTICULES PSI Bizeux Ch. T4 : Phénomènes de diffusion - 36 - Etude de deux phénomènes de diffusion : LA DIFFUSION THERMIQUE & LA DIFFUSION de PARTICULES 1. LA DIFFUSION : UN MODE DE TRANSFERT SANS MOUVEMENT MACROSCOPIQUE

Plus en détail

... TOUJOURS EN MOUVEMENT. Chaînes de qualité. Chaînes à rouleaux Chaînes à plaques coudées Chaînes à mailles jointives

... TOUJOURS EN MOUVEMENT. Chaînes de qualité. Chaînes à rouleaux Chaînes à plaques coudées Chaînes à mailles jointives ... TOUJOURS EN MOUVEMENT Chaîne de qualité Chaîne à rouleaux Chaîne à laque coudée Chaîne à maille jointive Table de matière Méthode de roduction Rexnord........................ 6 7 Critère de qualité

Plus en détail