Trafic aérien de passagers au Canada : une analyse exploratoire du modèle origine-destination de Transports Canada pour le marché intérieur

Dimension: px
Commencer à balayer dès la page:

Download "Trafic aérien de passagers au Canada : une analyse exploratoire du modèle origine-destination de Transports Canada pour le marché intérieur"

Transcription

1 Trafic aérien de passagers au Canada : une analyse exploratoire du modèle origine-destination de Transports Canada pour le marché intérieur Ismaëlh Cissé Directeur : Carlos Ordás Criado

2 Problématique Transports Canada (TrC) utilise une équation simple pour effectuer des prévisions annuelles du trafic de passagers au Canada : T odt = f (Fare odt, GDP ot, GDP dt, TC odt, QS odt, LG odt ) + ε odt Ce modèle a le mérite et le défaut de sa simplicité : 1 facile à estimer et à utiliser pour la prévision ; 2 la théorie économique établit un potentiel problème du biais d endogénéité ; 3 quelle forme fonctionnelle choisir?

3 Problématique Forme fonctionnelle flexible proposée par Transports Canada : modèle Box-Cox généralisé. modèle log-linéaire : ln T odt = α od + α t + β ln x odt + ε odt modèle Box-Cox : T λ T odt 1 λ T Méthode d estimation : panel à effets fixes = α od + α t + β x λx odt 1 λ x + ε odt

4 Objectif du travail 1 Tester l adéquation du modèle Box-Cox postulé par TrC (erreurs) 2 Perf. prédictive intra-échantillon : REQM = #obs.. Test de l hypothèse d empilement : test de Fisher Test de spécification : test de Ramsey 2 Proposer des alternatives : Capturer l hétérogénéité entre OD modèle à coeff. variables : T odt = α od + β od x odt + ε odt Ne pas imposer une forme fonctionnelle particulière : régression non paramétrique : T odt = g(x odt ) + ε odt

5 Revue de littérature Pesaran, Pearce et Kumar (1989, Econometrica) Est-il pertinent d agréger des données régionales pour améliorer le pouvoir prédictif d un modèle? comparer l erreur de prévision basée sur les régressions régionales (modèle SUR) et a celle de la régression avec données agrégées! Ils proposent un test d agrégation parfaite. Attention, la mauvaise spécification joue un rôle confondant. Prévision de l emploi dans différents secteurs aux É-U : rejet des modèles avec données agrégées ; modèles agrégés semblent biaisés (mal spécifiés).

6 Revue de littérature Carson, Cenesizoglu et Parker (2011, International Journal of Forecasting) Prévision macroéconomique du trafic de passagers aux É-U avec des données régionales et mensuelles entre 1990 et Prévision hors échantillon de 2003 à Modèles utilisés : une équation dynamique estimée avec des données agrégées, désagrégées et semi-agrégées. Mesures de performance prédictive : EAM et REQM. Modèle désagrégé performe mieux que le modèle agrégé. Modèle semi-désagrégé donne de meilleures prévisions que les deux autres modèles. pas d investigation sur la forme fonctionnelle.

7 Les données 1 Les données sont fournies par Transports Canada. 2 Nous nous concentrons sur le marché intérieur. 3 Panel de 392 couples origine-destination de l intérieur du Canada, couvrant la période Matrice des corrélations entre les variables Tod TC Fare LG GDPo GDPd Tod 1.00 TC Fare LG GDPo GDPd

8 Modèles utilisés par Transports Canada Modèles paramétriques à effets fixes (ind. et temp.) Log-linéaire Box-Cox λ = 0.09 TC FARE -0.36*** -0.42*** LG GDPo 0.44* 0.65*** GDPd 0.47* 0.85*** QS5 0.14** 0.32** REQM H0 : empile. correct H0 : spécif. correcte Nous estimons une version simplifiée du modèle Box-Cox. REQM Prévisions intra-échantillon : moyenne = %. Problème : modèles mal spécifiés et rejet de l empilement.

9 Modèles à coefficients variables Log-linéaire Box-Cox Coef. déterm. Coef. déterm. Constante TC FARE LG GDPo GDPd QS REQM le modèle log-lin. au Box-Cox % réduction substantielle de la REQM lorsque l on prend en compte l hétérogénéité entre les OD.

10 Modèle non paramétrique (localement linéaire) Graphique d effets partiels de l estimation non paramétrique : REQM = %. Modèle très performant intra-échantillon, simple à estimer et sans contrainte de forme fonctionnelle. D importantes non linéarités apparaissent.

11 Conclusions Les modèles Box-Cox de TrC ne sont pas les plus adéquats. ils violent l hypothèse de spécification correcte de la forme fonctionnelle ; ils violent l hypothèse d empilement (ils capturent mal l hétérogénéité entre OD) ; ils ne fournissent pas la meilleure performance prédictive intra-échantillon. La régression non paramétrique semble être une bonne alternative. Limites de l étude : 1 besoin de vérifier la performance hors échantillon ; 2 il faudrait explorer/traiter le biais potentiel d endogénéité, 3 les marchés transfrontaliers et internationaux restent à explorer.

12 Merci de votre attention

Mémoire de n d'étude: Etudes statistiques. Mémoire de n d'étude: Etudes statistiques. Nicolas Sutton-Charani. Université Montpellier 1 1/31

Mémoire de n d'étude: Etudes statistiques. Mémoire de n d'étude: Etudes statistiques. Nicolas Sutton-Charani. Université Montpellier 1 1/31 1/31 Mémoire de n d'étude: Etudes statistiques Nicolas Sutton-Charani Université Montpellier 1 Plan Rappels de cours La base La Statistique Types des variables Outils mathématiques Statistiques descriptives

Plus en détail

Formations EViews FORMATIONS GENERALES INTRODUCTIVES INTRO : INTRODUCTION A LA PRATIQUE DE L ECONOMETRIE AVEC EVIEWS

Formations EViews FORMATIONS GENERALES INTRODUCTIVES INTRO : INTRODUCTION A LA PRATIQUE DE L ECONOMETRIE AVEC EVIEWS Formations EViews FORMATIONS GENERALES INTRODUCTIVES DEB : DECOUVERTE DU LOGICIEL EVIEWS INTRO : INTRODUCTION A LA PRATIQUE DE L ECONOMETRIE AVEC EVIEWS FORMATIONS METHODES ECONOMETRIQUES VAR : MODELES

Plus en détail

CONCOURS D ENTREE A L ECOLE DE 2007 CONCOURS EXTERNE. Cinquième épreuve d admissibilité STATISTIQUE. (durée : cinq heures)

CONCOURS D ENTREE A L ECOLE DE 2007 CONCOURS EXTERNE. Cinquième épreuve d admissibilité STATISTIQUE. (durée : cinq heures) CONCOURS D ENTREE A L ECOLE DE 2007 CONCOURS EXTERNE Cinquième épreuve d admissibilité STATISTIQUE (durée : cinq heures) Une composition portant sur la statistique. SUJET Cette épreuve est composée d un

Plus en détail

TABLE DES MATIERES. C Exercices complémentaires 42

TABLE DES MATIERES. C Exercices complémentaires 42 TABLE DES MATIERES Chapitre I : Echantillonnage A - Rappels de cours 1. Lois de probabilités de base rencontrées en statistique 1 1.1 Définitions et caractérisations 1 1.2 Les propriétés de convergence

Plus en détail

Table des matières. PREMIÈRE PARTIE Étapes initiales des études marketing 7

Table des matières. PREMIÈRE PARTIE Étapes initiales des études marketing 7 Table des matières Préface Public 1 Structure de l ouvrage 1 Caractéristiques de l ouvrage 3 Contenu 3 Pédagogie 4 Remarques sur l adaptation française 4 Ressources numériques 5 Biographie 6 PREMIÈRE PARTIE

Plus en détail

L élaboration des données de comptabilité annuelle et l analyse économique

L élaboration des données de comptabilité annuelle et l analyse économique L élaboration des données de comptabilité annuelle et l analyse économique Stéphane Gregoir (stephane.gregoir@edhec.edu) Juin 2008 Objectifs Illustrer quelques uns des problèmes que l on peut rencontrer

Plus en détail

La régression logistique

La régression logistique La régression logistique Présentation pour le cours SOL6210, Analyse quantitative avancée Claire Durand, 2015 1 Utilisation PQuand la variable dépendante est nominale ou ordinale < Deux types selon la

Plus en détail

La gestion des ventes.

La gestion des ventes. I. La prévision des ventes. A. Principe. La gestion des ventes. Elle consiste à déterminer les ventes futures à la fois en quantité et en valeur en tenant compte des tendances et contraintes imposées à

Plus en détail

Économétrie, causalité et analyse des politiques

Économétrie, causalité et analyse des politiques Économétrie, causalité et analyse des politiques Jean-Marie Dufour Université de Montréal October 2006 This work was supported by the Canada Research Chair Program (Chair in Econometrics, Université de

Plus en détail

PROJET PILOTE D ENQUÊTE PERMANENTE TRANSPORT DANS LA RÉGION MÉTROPOLITAINE DE MONTRÉAL OBJECTIFS, MÉTHODOLOGIE, PREMIERS CONSTATS

PROJET PILOTE D ENQUÊTE PERMANENTE TRANSPORT DANS LA RÉGION MÉTROPOLITAINE DE MONTRÉAL OBJECTIFS, MÉTHODOLOGIE, PREMIERS CONSTATS PROJET PILOTE D ENQUÊTE PERMANENTE TRANSPORT DANS LA RÉGION MÉTROPOLITAINE DE MONTRÉAL OBJECTIFS, MÉTHODOLOGIE, PREMIERS CONSTATS Rencontres francophones Est-Ouest de socio-économie des transports Montréal

Plus en détail

Les effets d une contrainte de crédit sur la convergence économique : Le cas des pays de l UEMOA

Les effets d une contrainte de crédit sur la convergence économique : Le cas des pays de l UEMOA Les effets d une contrainte de crédit sur la convergence économique : Le cas des pays de l UEMOA Auteurs : Abdoulaye DIAGNE et Abdou-Aziz NIANG Introduction Ceci devrait contribuer à réduire l écart entre

Plus en détail

L exactitude des combinaisons de prévisions à court terme

L exactitude des combinaisons de prévisions à court terme 16 L exactitude des combinaisons de prévisions à court terme Eleonora Granziera Corinne Luu et Pierre St-Amant Analyses de l économie canadienne Dans le présent article nous évaluons si et dans quelles

Plus en détail

Conditions d application des méthodes statistiques paramétriques :

Conditions d application des méthodes statistiques paramétriques : Conditions d application des méthodes statistiques paramétriques : applications sur ordinateur GLELE KAKAÏ R., SODJINOU E., FONTON N. Cotonou, Décembre 006 Conditions d application des méthodes statistiques

Plus en détail

Outils Statistiques du Data Mining

Outils Statistiques du Data Mining Outils Statistiques du Data Mining Pr Roch Giorgi roch.giorgi@univ-amu.fr SESSTIM, Faculté de Médecine, Aix-Marseille Université, Marseille, France http://sesstim-orspaca.org http://optim-sesstim.univ-amu.fr

Plus en détail

Économétrie II. Économétrie II. L3 Économétrie L3 MASS Ch. 5. 9i : E (e i x i ) 6= 0 : Endogénéité. Prof. Philippe Polomé, U. Lyon 2.

Économétrie II. Économétrie II. L3 Économétrie L3 MASS Ch. 5. 9i : E (e i x i ) 6= 0 : Endogénéité. Prof. Philippe Polomé, U. Lyon 2. Économétrie Économétrie L3 Économétrie L3 MASS Prof. Philippe Polomé, U. Lyon 2 Année 2014-2015 Économétrie Rappel 1. E (e i )=0 8i : Espérance nulle 2. X var (e i )=s 2 8i : Homoscédasticité 3. X cov

Plus en détail

La régression logistique. Par Sonia NEJI et Anne-Hélène JIGOREL

La régression logistique. Par Sonia NEJI et Anne-Hélène JIGOREL La régression logistique Par Sonia NEJI et Anne-Hélène JIGOREL Introduction La régression logistique s applique au cas où: Y est qualitative à 2 modalités Xk qualitatives ou quantitatives Le plus souvent

Plus en détail

Analyse des déterminants de l'efficacité énergétique des véhicules légers neufs au Québec, de 2003 à 2008

Analyse des déterminants de l'efficacité énergétique des véhicules légers neufs au Québec, de 2003 à 2008 Analyse des déterminants de l'efficacité énergétique des véhicules légers neufs au Québec, de 2003 à 2008 Par Étienne Couture Sous la direction des professeurs Markus Hermann et Philippe Barla Université

Plus en détail

L ANALYSE DES DONNÉES CLIENTS AU SERVICE DE LA PRÉVISION D ACHAT DE VOYAGES

L ANALYSE DES DONNÉES CLIENTS AU SERVICE DE LA PRÉVISION D ACHAT DE VOYAGES L ANALYSE DES DONNÉES CLIENTS AU SERVICE DE LA PRÉVISION D ACHAT DE VOYAGES SAS 3 DEC 2015 1 sur 9 TRANSAT Un voyagiste international solidement installé au Canada, en France et au Royaume-Uni, qui offre

Plus en détail

Enjeux mathématiques et Statistiques du Big Data

Enjeux mathématiques et Statistiques du Big Data Enjeux mathématiques et Statistiques du Big Data Mathilde Mougeot LPMA/Université Paris Diderot, mathilde.mougeot@univ-paris-diderot.fr Mathématique en Mouvements, Paris, IHP, 6 Juin 2015 M. Mougeot (Paris

Plus en détail

Simulation Examen de Statistique Approfondie II **Corrigé **

Simulation Examen de Statistique Approfondie II **Corrigé ** Simulation Examen de Statistique Approfondie II **Corrigé ** Ces quatre exercices sont issus du livre d exercices de François Husson et de Jérôme Pagès intitulé Statistiques générales pour utilisateurs,

Plus en détail

Le modèle de régression linéaire

Le modèle de régression linéaire Chapitre 2 Le modèle de régression linéaire 2.1 Introduction L économétrie traite de la construction de modèles. Le premier point de l analyse consiste à se poser la question : «Quel est le modèle?». Le

Plus en détail

Session B2: Assurance

Session B2: Assurance 33 èmes Journées des Économistes de la Santé Français 1 er et 2 décembre 2011 Session B2: Assurance Auteurs: Sophie Guthmuller et Jérôme Wittwer, Université Paris-Dauphine Référé: Aurore Pélissier, CERDI,

Plus en détail

Analyse de la variance

Analyse de la variance M2 Statistiques et Econométrie Fanny MEYER Morgane CADRAN Margaux GAILLARD Plan du cours I. Introduction II. Analyse de la variance à un facteur III. Analyse de la variance à deux facteurs IV. Analyse

Plus en détail

Prévision de la demande

Prévision de la demande But : Pour prendre des décisions relatives à la structure et au fonctionnement opérationnel de tout système logistique; il faut s appuyer sur un système de prévision fiable. Concerne le long, moyen et

Plus en détail

INFOR LOGICIELS DE PRÉVISION. Infor Demand Planning. Pour vos appels d offre. 3 e ÉDITION

INFOR LOGICIELS DE PRÉVISION. Infor Demand Planning. Pour vos appels d offre. 3 e ÉDITION Septembre 2012 Pour vos appels d offre LGICIELS DE PRÉVISIN 3 e ÉDITIN INFR Infor Demand Planning SupplyChainMagazine.fr 19, rue Saint-Georges - 94700 Maisons-Alfort 1. NM de l'éditeur INFR 2. Appartenance

Plus en détail

Chapitre 3 : Le budget des ventes. Marie Gies - Contrôle de gestion et gestion prévisionnelle - Chapitre 3

Chapitre 3 : Le budget des ventes. Marie Gies - Contrôle de gestion et gestion prévisionnelle - Chapitre 3 Chapitre 3 : Le budget des ventes Introduction 2 Rappel des différents budgets opérationnels - budget des ventes (chapitre 3) - budget de production (chapitre 4) - budget des approvisionnements et des

Plus en détail

Les échanges bilatéraux entre les nations : Une approche linéaire mixte des modèles gravitationnels* Kamel Ghaddab 1

Les échanges bilatéraux entre les nations : Une approche linéaire mixte des modèles gravitationnels* Kamel Ghaddab 1 Les échanges bilatéraux entre les nations : Une approche linéaire mixte des modèles gravitationnels* Kamel Ghaddab 1 Ahmed Silem 2 Introduction Dans le cadre de la détermination empirique de la composition

Plus en détail

INTRODUCTION AU DATA MINING

INTRODUCTION AU DATA MINING INTRODUCTION AU DATA MINING 6 séances de 3 heures mai-juin 2006 EPF - 4 ème année - Option Ingénierie d Affaires et de Projets Bertrand LIAUDET TP DE DATA MINING Le TP et le projet consisteront à mettre

Plus en détail

Analyses de Variance à un ou plusieurs facteurs Régressions Analyse de Covariance Modèles Linéaires Généralisés

Analyses de Variance à un ou plusieurs facteurs Régressions Analyse de Covariance Modèles Linéaires Généralisés Analyses de Variance à un ou plusieurs facteurs Régressions Analyse de Covariance Modèles Linéaires Généralisés Professeur Patrice Francour francour@unice.fr Une grande partie des illustrations viennent

Plus en détail

Guide francophone d analyse systématique des articles scientifiques (GFASAS) S. Tétreault 1, E. Sorita, A. Ryan & A. Ledoux (2013)

Guide francophone d analyse systématique des articles scientifiques (GFASAS) S. Tétreault 1, E. Sorita, A. Ryan & A. Ledoux (2013) Guide francophone d analyse systématique des articles scientifiques (GFASAS) S. Tétreault 1, E. Sorita, A. Ryan & A. Ledoux (2013) Considérant le nombre d articles scientifiques disponibles, il est essentiel

Plus en détail

Introduction à l approche bootstrap

Introduction à l approche bootstrap Introduction à l approche bootstrap Irène Buvat U494 INSERM buvat@imedjussieufr 25 septembre 2000 Introduction à l approche bootstrap - Irène Buvat - 21/9/00-1 Plan du cours Qu est-ce que le bootstrap?

Plus en détail

1. La fonction de consommation keynésienne

1. La fonction de consommation keynésienne Rappels de cours Aix- Marseille Université - Faculté des Sciences Economiques Licence EM 1ère année - 2ème semestre Travaux dirigés de Macroéconomie Karine CONSTANT Gilles DE TRUCHIS 1. La fonction de

Plus en détail

Statistique en grande dimension pour la génomique Projets 2014-2015 L. Jacob, F. Picard, N. Pustelnik, V. Viallon

Statistique en grande dimension pour la génomique Projets 2014-2015 L. Jacob, F. Picard, N. Pustelnik, V. Viallon Statistique en grande dimension pour la génomique Projets 2014-2015 L. Jacob, F. Picard, N. Pustelnik, V. Viallon Table des matières 1 Graph Kernels for Molecular Structure-Activity Relationship Analysis

Plus en détail

Sélection- validation de modèles

Sélection- validation de modèles Sélection- validation de modèles L. Rouvière laurent.rouviere@univ-rennes2.fr JANVIER 2015 L. Rouvière (Rennes 2) 1 / 77 1 Quelques jeux de données 2 Sélection-choix de modèles Critères de choix de modèles

Plus en détail

ECONOMETRIE LINEAIRE. Bruno Crépon

ECONOMETRIE LINEAIRE. Bruno Crépon ECONOMETRIE LINEAIRE Bruno Crépon Novembre 25 ii Table des matières 1 Introduction 1 1.1 Lemodèle... 1 1.2 D oùvientlemodèle?-1delathéorieéconomique... 1 1.3 Lesdonnées... 3 1.4 L estimation... 4 1.5 Pourquoiestimerlemodèle?...

Plus en détail

NON-LINEARITE ET RESEAUX NEURONAUX

NON-LINEARITE ET RESEAUX NEURONAUX NON-LINEARITE ET RESEAUX NEURONAUX Vêlayoudom MARIMOUTOU Laboratoire d Analyse et de Recherche Economiques Université de Bordeaux IV Avenue. Leon Duguit, 33608 PESSAC, France tel. 05 56 84 85 77 e-mail

Plus en détail

Club_Saturne 2007. Analyse d incertitudes avec Mercure_Saturne pour la modélisation de la dispersion atmosphérique. Emmanuel Demaël, Damien Bilbault

Club_Saturne 2007. Analyse d incertitudes avec Mercure_Saturne pour la modélisation de la dispersion atmosphérique. Emmanuel Demaël, Damien Bilbault Club_Saturne 2007 Analyse d incertitudes avec Mercure_Saturne pour la modélisation de la dispersion atmosphérique Emmanuel Demaël, Damien Bilbault 27 novembre 2007 Introduction Contexte : Objectifs : Répondre

Plus en détail

Analyse de données et méthodes numériques

Analyse de données et méthodes numériques Analyse de données et méthodes numériques Analyse de données: Que faire avec un résultat? Comment le décrire? Comment l analyser? Quels sont les «modèles» mathématiques associés? Analyse de données et

Plus en détail

Analyse de données longitudinales continues avec applications

Analyse de données longitudinales continues avec applications Université de Liège Département de Mathématique 29 Octobre 2002 Analyse de données longitudinales continues avec applications David MAGIS 1 Programme 1. Introduction 2. Exemples 3. Méthodes simples 4.

Plus en détail

Le risque Idiosyncrasique

Le risque Idiosyncrasique Le risque Idiosyncrasique -Pierre CADESTIN -Magali DRIGHES -Raphael MINATO -Mathieu SELLES 1 Introduction Risque idiosyncrasique : risque non pris en compte dans le risque de marché (indépendant des phénomènes

Plus en détail

MÉTHODES ET STATISTIQUES POUR LIRE UN ARTICLE

MÉTHODES ET STATISTIQUES POUR LIRE UN ARTICLE MÉTHODES ET STATISTIQUES POUR LIRE UN ARTICLE Forum HH 05.02.2013 Ghislaine Gagnon Unité HPCI Qualitatif ou quantitatif? Les 2 méthodes peuvent être utilisées séparément ou en conjonction - le qualitatif

Plus en détail

La réaction des entreprises françaises à la baisse des tarifs douaniers étrangers

La réaction des entreprises françaises à la baisse des tarifs douaniers étrangers ÉCONOMIE La réaction des entreprises françaises à la baisse des tarifs douaniers étrangers Ines Buono* et Guy Lalanne** Nous estimons la réaction des entreprises françaises à la baisse des tarifs douaniers

Plus en détail

L essentiel sur les tests statistiques

L essentiel sur les tests statistiques L essentiel sur les tests statistiques 21 septembre 2014 2 Chapitre 1 Tests statistiques Nous considérerons deux exemples au long de ce chapitre. Abondance en C, G : On considère une séquence d ADN et

Plus en détail

ESSEC. Cours FIN 260 Gestion de portefeuille. Séance 8 Mesures de performance

ESSEC. Cours FIN 260 Gestion de portefeuille. Séance 8 Mesures de performance ESSEC Cours FIN 260 Gestion de portefeuille Séance 8 Mesures de performance François Longin Plan Introduction Mesures de performance des fonds: développements académiques Premier niveau: la rentabilité

Plus en détail

Comment mesurer l'impact du commerce international sur le marché du travail des industries canadiennes?

Comment mesurer l'impact du commerce international sur le marché du travail des industries canadiennes? Comment mesurer l'impact du commerce international sur le marché du travail des industries canadiennes? Introduction En 2008, une majorité de répondants de 12 pays de l OCDE associe une croissance trop

Plus en détail

QUELS TABLEAUX DE BORD DANS LE SECTEUR PUBLIC?

QUELS TABLEAUX DE BORD DANS LE SECTEUR PUBLIC? QUELS TABLEAUX DE BORD DANS LE SECTEUR PUBLIC? Evénement organisé par Logica Business Consulting et l Association des Directeurs Financiers et de Contrôle de Gestion (DFCG) Introduction En septembre 2011,

Plus en détail

Promesses et limites de l application des simulations multi agents à la recherche qualitative

Promesses et limites de l application des simulations multi agents à la recherche qualitative Promesses et limites de l application des simulations multi agents à la recherche qualitative 3e Congrès de l Association Française de Sociologie Réseau Thématique n. 20 (Méthodes) Paris, 14 17 avril,

Plus en détail

TP DE DATA MINING 2 : MODELISATION AVEC SPSS CLEMENTINE

TP DE DATA MINING 2 : MODELISATION AVEC SPSS CLEMENTINE TP DE DATA MINING 2 : MODELISATION AVEC SPSS CLEMENTINE EPF 4/ 5 ème année - Option Ingénierie d Affaires et de Projets - Finance Bertrand LIAUDET TP n 2 de DATA MINING : Modélisation 1 Jeu de données

Plus en détail

Exercice 1 Analyse de données de débits et régime hydraulique. Nguyen Ha- Phong. Section génie civil 2012, Prof. Dr A. Schleiss

Exercice 1 Analyse de données de débits et régime hydraulique. Nguyen Ha- Phong. Section génie civil 2012, Prof. Dr A. Schleiss Exercice 1 Analyse de données de débits et régime hydraulique Nguyen Ha- Phong Section génie civil 212, Prof. Dr A. Schleiss A) Analyse hydrologique 1. Estimation des débits moyens journaliers de la station

Plus en détail

VIII : Gestion des prévisions

VIII : Gestion des prévisions CHTIBI Chafik Une prévision est une prédiction des événements à venir qu'on utilise à des fins de planification. Les méthodes de prévision peuvent se fonder sur des modèles mathématiques utilisant les

Plus en détail

Agrégation séquentielle d'experts

Agrégation séquentielle d'experts Agrégation séquentielle d'experts avec application à la prévision de consommation électrique Pierre Gaillard pierre-p.gaillard@edf.fr avec Yannig Goude (EDF R&D) et Gilles Stoltz (CNRS, HEC Paris) 27 août

Plus en détail

Accélérer l agilité de votre site de e-commerce. Cas client

Accélérer l agilité de votre site de e-commerce. Cas client Accélérer l agilité de votre site de e-commerce Cas client L agilité «outillée» devient nécessaire au delà d un certain facteur de complexité (clients x produits) Elevé Nombre de produits vendus Faible

Plus en détail

APPEL À PROJETS Réalisation d exploitations complémentaires à l enquête Relations professionnelles et négociations d entreprise (REPONSE) 2010-2011

APPEL À PROJETS Réalisation d exploitations complémentaires à l enquête Relations professionnelles et négociations d entreprise (REPONSE) 2010-2011 APPEL À PROJETS Réalisation d exploitations complémentaires à l enquête Relations professionnelles et négociations d entreprise (REPONSE) 2010-2011 L enquête Relations professionnelles et négociations

Plus en détail

Université d Orléans - Maitrise Econométrie Econométrie des Variables Qualitatives

Université d Orléans - Maitrise Econométrie Econométrie des Variables Qualitatives Université d Orléans - Maitrise Econométrie Econométrie des Variables Qualitatives Examen Décembre 00. C. Hurlin Exercice 1 (15 points) : Politique de Dividendes On considère un problème de politique de

Plus en détail

Marketing quantitatif M2-MASS

Marketing quantitatif M2-MASS Marketing quantitatif M2-MASS Francois.Kauffmann@unicaen.fr UCBN 2 décembre 2012 Francois.Kauffmann@unicaen.fr UCBN Marketing quantitatif M2-MASS 2 décembre 2012 1 / 61 Première partie I Analyse Analyse

Plus en détail

Dossier / TD Econométrie. Analyse de la demande d essence aux Etats-Unis entre 1960-1995 fichier : essence.xls

Dossier / TD Econométrie. Analyse de la demande d essence aux Etats-Unis entre 1960-1995 fichier : essence.xls Dossier / TD Econométrie Analyse de la demande d essence aux Etats-Unis entre 1960-1995 fichier : essence.xls Source : Greene "Econometric Analysis" Prentice Hall International, 4 ème édition, 2000 Council

Plus en détail

Tests non-paramétriques de non-effet et d adéquation pour des covariables fonctionnelles

Tests non-paramétriques de non-effet et d adéquation pour des covariables fonctionnelles Tests non-paramétriques de non-effet et d adéquation pour des covariables fonctionnelles Valentin Patilea 1 Cesar Sanchez-sellero 2 Matthieu Saumard 3 1 CREST-ENSAI et IRMAR 2 USC Espagne 3 IRMAR-INSA

Plus en détail

SUJET INÉDIT 1. Dossier 1. Charges et choix d une unité d œuvre 4 points 45 minutes CHAPITRES 1 et 4

SUJET INÉDIT 1. Dossier 1. Charges et choix d une unité d œuvre 4 points 45 minutes CHAPITRES 1 et 4 SUJET INÉDIT 1 La société Coupe & Shampoing Coupe & Shampoing est un salon de coiffure indépendant. Afin de faire face à la concurrence de salons de coiffure franchisés, son dirigeant, Kamel, aimerait

Plus en détail

STATISTIQUES. UE Modélisation pour la biologie

STATISTIQUES. UE Modélisation pour la biologie STATISTIQUES UE Modélisation pour la biologie 2011 Cadre Général n individus: 1, 2,..., n Y variable à expliquer : Y = (y 1, y 2,..., y n ), y i R Modèle: Y = Xθ + ε X matrice du plan d expériences θ paramètres

Plus en détail

Direction des Études et Synthèses Économiques Département des Comptes Nationaux Division des Comptes Trimestriels

Direction des Études et Synthèses Économiques Département des Comptes Nationaux Division des Comptes Trimestriels Etab=MK3, Timbre=G430, TimbreDansAdresse=Vrai, Version=W2000/Charte7, VersionTravail=W2000/Charte7 Direction des Études et Synthèses Économiques Département des Comptes Nationaux Division des Comptes Trimestriels

Plus en détail

La modélisation des déplacements : Qu est ce qu un modèle, pour qui et pourquoi?

La modélisation des déplacements : Qu est ce qu un modèle, pour qui et pourquoi? Les Modèles multimodaux des déplacements : enjeux, outils et expériences territoriales 13 février 2014, COTITA, CEREMA, Direction Territoriale Méditerranée La modélisation des déplacements : Qu est ce

Plus en détail

Transparence et réaction des taux d intérêt à la publication périodique des données macroéconomiques

Transparence et réaction des taux d intérêt à la publication périodique des données macroéconomiques Transparence et réaction des taux d intérêt à la publication périodique des données macroéconomiques Nicolas Parent, département des Marchés financiers Il est généralement reconnu aujourd hui qu une grande

Plus en détail

Chapitre 4 : Régression linéaire

Chapitre 4 : Régression linéaire Exercice 1 Méthodes statistiques appliquées aux sciences sociales (STAT-D-203) Titulaire : Catherine Vermandele Chapitre 4 : Régression linéaire Le diplôme de Master of Business Administration ou MBA est

Plus en détail

Coefficient. 1 ère année. 2 ème année. 3 ème année. 4 ème année. Volume horaire par semaine (Cours magistral)

Coefficient. 1 ère année. 2 ème année. 3 ème année. 4 ème année. Volume horaire par semaine (Cours magistral) 1 ère 2 ème 3 ème 4 ème Université Mouloud MAMMERI de Tizi-Ouzou Faculté des Sciences Economiques et de Gestion Département : Sciences de Gestion Programme des études Enseignements Volume horaire par semaine

Plus en détail

Cours 11 : Homogénéité de la variance et transformations non linéaires

Cours 11 : Homogénéité de la variance et transformations non linéaires Cours 11 : Homogénéité de la variance et transformations non linéaires Table des matières Section 1. Régularité de la nature et effets linéaires... 2 Section 2. Homogénéité des variances... 2 Section 3.

Plus en détail

La modélisation de l évolution des taux de défaillance sectoriels en situation de crise : l importance des non-linéarités

La modélisation de l évolution des taux de défaillance sectoriels en situation de crise : l importance des non-linéarités Revue du système financier a modélisation de l évolution des taux de défaillance sectoriels en situation de crise : l importance des non-linéarités Miroslav Misina et David Tessier a conduite de simulations

Plus en détail

Heidi WECHTLER. Octobre 2005

Heidi WECHTLER. Octobre 2005 Heidi WECHTLER Le support aux analyses de données Séminaire GREGOR Octobre 2005 Support aux analyse de données du GREGOR Le poste Chargée d étude statistiques au GREGOR, bureau B126 (wechtler.iae@univ-paris1.fr)

Plus en détail

BUSINESS FORECASTING SYSTEM

BUSINESS FORECASTING SYSTEM Septembre 2012 Pour vos appels d offre LOGICIELS DE PRÉVISION 3 e ÉDITION BUSINESS FORECASTING SYSTEM XE - Unlimited SC Trac SC SupplyChainMagazine.fr 19, rue Saint-Georges - 94700 Maisons-Alfort 1. NOM

Plus en détail

Eléments de statistique Introduction - Analyse de données exploratoire

Eléments de statistique Introduction - Analyse de données exploratoire Eléments de statistique Introduction - Louis Wehenkel Département d Electricité, Electronique et Informatique - Université de Liège B24/II.93 - L.Wehenkel@ulg.ac.be MATH0487-2 : 3BacIng, 3BacInf - 16/9/2014

Plus en détail

SILVERPROD LOGICIELS DE PRÉVISION. Dynamics Ax 2012. Pour vos appels d offre. 3 e ÉDITION

SILVERPROD LOGICIELS DE PRÉVISION. Dynamics Ax 2012. Pour vos appels d offre. 3 e ÉDITION Septembre 2012 Pour vos appels d offre LOGICIELS DE PRÉVISION 3 e ÉDITION SILVERPROD Dynamics Ax 2012 SupplyChainMagazine.fr 19, rue Saint-Georges - 94700 Maisons-Alfort 1. NOM de l'éditeur SILVERPROD

Plus en détail

Reversement S1 S2 S3 S4 Filière : Sciences Economiques et Gestion(tronc commun)

Reversement S1 S2 S3 S4 Filière : Sciences Economiques et Gestion(tronc commun) Reversement S1 S2 S3 S4 Filière : Sciences Economiques et Gestion(tronc commun) 1 Semestre 1 SEG M 1 :Introduction à l'économie M 2 :Microéconomie I M 3 :Comptabilité générale I M 4 :Management I M2 :Introduction

Plus en détail

Cours d Analyse. Fonctions de plusieurs variables

Cours d Analyse. Fonctions de plusieurs variables Cours d Analyse Fonctions de plusieurs variables Licence 1ère année 2007/2008 Nicolas Prioux Université de Marne-la-Vallée Table des matières 1 Notions de géométrie dans l espace et fonctions à deux variables........

Plus en détail

Mémoire d actuariat - promotion 2010. complexité et limites du modèle actuariel, le rôle majeur des comportements humains.

Mémoire d actuariat - promotion 2010. complexité et limites du modèle actuariel, le rôle majeur des comportements humains. Mémoire d actuariat - promotion 2010 La modélisation des avantages au personnel: complexité et limites du modèle actuariel, le rôle majeur des comportements humains. 14 décembre 2010 Stéphane MARQUETTY

Plus en détail

Chapitre 3 RÉGRESSION ET CORRÉLATION

Chapitre 3 RÉGRESSION ET CORRÉLATION Statistique appliquée à la gestion et au marketing http://foucart.thierry.free.fr/statpc Chapitre 3 RÉGRESSION ET CORRÉLATION La corrélation est une notion couramment utilisée dans toutes les applications

Plus en détail

Direction des Études et Synthèses Économiques Département des Comptes Nationaux Division des Comptes Trimestriels

Direction des Études et Synthèses Économiques Département des Comptes Nationaux Division des Comptes Trimestriels Etab=MK3, Timbre=G430, TimbreDansAdresse=Vrai, Version=W2000/Charte7, VersionTravail=W2000/Charte7 Direction des Études et Synthèses Économiques Département des Comptes Nationaux Division des Comptes Trimestriels

Plus en détail

L équivalent patrimonial des droits à la retraite en France

L équivalent patrimonial des droits à la retraite en France L équivalent patrimonial des droits à la retraite en France Christophe Daniel (GRANEM, Université d Angers), Anne Lavigne (LEO, Université d Orléans), Stéphane Mottet(GRIEF, Université de Poitiers), Jésus-HerellNzeObame(GRANEM,

Plus en détail

LA R.O. à MONTRÉAL. Succès en planification Nouveaux défis en temps réel. François Soumis GERAD

LA R.O. à MONTRÉAL. Succès en planification Nouveaux défis en temps réel. François Soumis GERAD LA R.O. à MONTRÉAL Succès en planification Nouveaux défis en temps réel François Soumis GERAD 1 SUCCÈS EN PLANIFICATION Trois entreprises issues de l université INRO AD OPT GIRO Les problèmes, la science,

Plus en détail

Probabilités. I- Expérience aléatoire, espace probabilisé : ShotGun. 1- Définitions :

Probabilités. I- Expérience aléatoire, espace probabilisé : ShotGun. 1- Définitions : Probabilités I- Expérience aléatoire, espace probabilisé : 1- Définitions : Ω : Ensemble dont les points w sont les résultats possibles de l expérience Des évènements A parties de Ω appartiennent à A une

Plus en détail

Introduction à la méthodologie de la recherche

Introduction à la méthodologie de la recherche MASTER DE RECHERCHE Relations Économiques Internationales 2006-2007 Introduction à la méthodologie de la recherche geraldine.kutas@sciences-po.org Les Etapes de la Recherche Les étapes de la démarche Etape

Plus en détail

Maquette pédagogique : Licence en Finance quantitative

Maquette pédagogique : Licence en Finance quantitative Maquette pédagogique : Licence en Finance quantitative Semestre1 Analyse Analyse 1 60 4 Calcul Calcul 1 60 4 Algèbre Algèbre linéaire 60 4 Arithmétique Mathématiques discrètes 60 4 Prob. et Statistique

Plus en détail

Coup de Projecteur sur les Réseaux de Neurones

Coup de Projecteur sur les Réseaux de Neurones Coup de Projecteur sur les Réseaux de Neurones Les réseaux de neurones peuvent être utilisés pour des problèmes de prévision ou de classification. La représentation la plus populaire est le réseau multicouche

Plus en détail

Hétérogénéité des revenus des médecins généralistes hommes et femmes : une analyse par régression quantile

Hétérogénéité des revenus des médecins généralistes hommes et femmes : une analyse par régression quantile Hétérogénéité des revenus des médecins généralistes hommes et femmes : une analyse par régression quantile Magali DUMONTET, Carine FRANC JESF Reims 06 Décembre 2012 1/26 Magali DUMONTET, Carine FRANC Hétérogénéité

Plus en détail

Une contribution aux études empiriques en économie de la croissance

Une contribution aux études empiriques en économie de la croissance Une contribution aux études empiriques en économie de la croissance Gregory Mankiw, David Romer, David Weil Quarterly Journal of Economics, Mai 1992 Résumé Cet article cherche à savoir si le modèle de

Plus en détail

ECOLE SUPERIEURE DE COMMERCE D ALGER

ECOLE SUPERIEURE DE COMMERCE D ALGER MINISTERE DE L ENSEIGNEMENT SUPERIEUR ET DE LA RECHERCHE SCIENTIFIQUE ECOLE SUPERIEURE DE COMMERCE D ALGER PROGRAMME DE LICENCE EN SCIENCES COMMERCIALES ET FINANCIERES OPTION : FINANCE ( applicable à partir

Plus en détail

EÉ tude sur le tourisme et le commerce

EÉ tude sur le tourisme et le commerce EÉ tude sur le tourisme et le comce Annexe technique Services analytiques de Deloitte Yunfan Li, Aditya Sane et Tom Peters Contexte On reconnaît l influence présumée du voyage sur le comce et les affaires

Plus en détail

Actes du 24 e colloque de l Adméé-Europe L évaluation des compétences en milieu scolaire et en milieu professionnel

Actes du 24 e colloque de l Adméé-Europe L évaluation des compétences en milieu scolaire et en milieu professionnel EN QUOI LES DONNÉES LONGITUDINALES PERMETTENT-ELLES DE MIEUX ÉVALUER LES RETOURS SUR LES INVESTISSEMENTS EN FORMATION AU SEIN DES ORGANISATIONS? Amélie Bernier * * TÉLUQ (Université du Québec), bernier.amelie@teluq.ca

Plus en détail

ECOLE SUPERIEURE DE COMMERCE D ALGER

ECOLE SUPERIEURE DE COMMERCE D ALGER MINISTERE DE L ENSEIGNEMENT SUPERIEUR ET DE LA RECHERCHE SCIENTIFIQUE ECOLE SUPERIEURE DE COMMERCE D ALGER PROGRAMME DE LICENCE EN SCIENCES COMMERCIALES ET FINANCIERES OPTION : COMPTABILITE ( applicable

Plus en détail

UNIVERSITÉ PARIS OUEST NANTERRE LA DÉFENSE U.F.R. SEGMI Année universitaire 2013 2014 MATHS/STATS. 1 Généralités sur les tests statistiques 2

UNIVERSITÉ PARIS OUEST NANTERRE LA DÉFENSE U.F.R. SEGMI Année universitaire 2013 2014 MATHS/STATS. 1 Généralités sur les tests statistiques 2 UNIVERSITÉ PARIS OUEST NANTERRE LA DÉFENSE U.F.R. SEGMI Année universitaire 2013 2014 Master d économie Cours de M. Desgraupes MATHS/STATS Document 4 : Les tests statistiques 1 Généralités sur les tests

Plus en détail

APPROCHES SIMPLIFIÉES POUR L ÉVALUATION DES PARAMÈTRES DE CONCEPTION POUR LES BASSINS DE FAIBLES DIMENSIONS. Gilles Rivard, ing. M. Sc.

APPROCHES SIMPLIFIÉES POUR L ÉVALUATION DES PARAMÈTRES DE CONCEPTION POUR LES BASSINS DE FAIBLES DIMENSIONS. Gilles Rivard, ing. M. Sc. APPROCHES SIMPLIFIÉES POUR L ÉVALUATION DES PARAMÈTRES DE CONCEPTION POUR LES BASSINS DE FAIBLES DIMENSIONS Gilles Rivard, ing. M. Sc. Québec 15 mars 2012 PRÉSENTATION Particularités des petits bassins

Plus en détail

Activité Intitulé de l'activité Volume horaire

Activité Intitulé de l'activité Volume horaire Informations de l'unité d'enseignement Implantation IPL Cursus de Intitulé Bachelier en biologie médicale Introduction à la Statistique B1110 Cycle 1 Bloc 1 Quadrimestre 2 Pondération 1 Nombre de crédits

Plus en détail

Cours 7 : Exemples. I- Régression linéaire simple II- Analyse de variance à 1 facteur III- Tests statistiques

Cours 7 : Exemples. I- Régression linéaire simple II- Analyse de variance à 1 facteur III- Tests statistiques Cours 7 : Exemples I- Régression linéaire simple II- Analyse de variance à 1 facteur III- Tests statistiques Exemple 1 : On cherche à expliquer les variations de y par celles d une fonction linéaire de

Plus en détail

LOGICIELS DE PRÉVISIONS

LOGICIELS DE PRÉVISIONS Pour vos appels d offre Mars 2014 LGICIELS DE PRÉVISIS 4 e ÉDITI ACTES Acteos Forecasting and Procurement System SupplyChainMagazine.fr 19, rue Saint-Georges - 94700 Maisons-Alfort 1. M de l'éditeur ACTES

Plus en détail

CEGID RETAIL LOGICIELS DE PRÉVISION. Yourcegid Retail. Next Demand Forecasting. Pour vos appels d offre. 3 e ÉDITION

CEGID RETAIL LOGICIELS DE PRÉVISION. Yourcegid Retail. Next Demand Forecasting. Pour vos appels d offre. 3 e ÉDITION Septembre 2012 Pour vos appels d offre LGICIELS DE PRÉVISIN 3 e ÉDITIN CEGID RETAIL Yourcegid Retail. Next Demand Forecasting SupplyChainMagazine.fr 19, rue Saint-Georges - 94700 Maisons-Alfort 1. NM de

Plus en détail

Le pouvoir de prévision des indices PMI

Le pouvoir de prévision des indices PMI Document d analyse/discussion Paper 21-3 Le pouvoir de prévision des indices PMI Par Claudia Godbout et Jocelyn Jacob Document d analyse 21-3 de la Banque du Canada Avril 21 Le pouvoir de prévision des

Plus en détail

Documents complémentaires au PPN du DUT Statistique et informatique décisionnelle (STID)

Documents complémentaires au PPN du DUT Statistique et informatique décisionnelle (STID) CPN INFO STID spécialité DUT STID Documents complémentaires au PPN du DUT Statistique et informatique décisionnelle (STID) Description des parcours de modules complémentaires destinés à la poursuite d

Plus en détail

Brevet de technicien supérieur Polynésie session mai 2012 - Informatique de gestion

Brevet de technicien supérieur Polynésie session mai 2012 - Informatique de gestion Brevet de technicien supérieur Polynésie session mai 2012 - Informatique de gestion A. P. M. E. P. ÉPREUVE OBLIGATOIRE Durée : 3 heures Coefficient : 2 Exercice 1 7 points Les parties A et B de cet exercice

Plus en détail

ECOLE SUPERIEURE DE COMMERCE D ALGER

ECOLE SUPERIEURE DE COMMERCE D ALGER MINISTERE DE L ENSEIGNEMENT SUPERIEUR ET DE LA RECHERCHE SCIENTIFIQUE ECOLE SUPERIEURE DE COMMERCE D ALGER PROGRAMME DE LICENCE EN SCIENCES COMMERCIALES ET FINANCIERES OPTION : MARKETING ( applicable à

Plus en détail

UNIVERSITÉ PARIS DESCARTES

UNIVERSITÉ PARIS DESCARTES UNIVERSITÉ PARIS DESCARTES MASTER Domaine DROIT, ÉCONOMIE, GESTION Mention MONNAIE,BANQUE, FINANCE, ASSURANCE Spécialité RISQUE, ASSURANCE, DÉCISION 2014 / 2015 Z.Trocellier Directeurs Pr Kouroche VAFAÏ

Plus en détail

Détermination d une méthode de calcul de capabilités avec des lois non gaussiennes

Détermination d une méthode de calcul de capabilités avec des lois non gaussiennes Détermination d une méthode de calcul de capabilités avec des lois non gaussiennes Thibaut Martini To cite this version: Thibaut Martini. Détermination d une méthode de calcul de capabilités avec des lois

Plus en détail