ECOLE DOCTORALE DES SCIENCES DE LA VIE ET DE LA SANTE ED 62. Jury 5

Dimension: px
Commencer à balayer dès la page:

Download "ECOLE DOCTORALE DES SCIENCES DE LA VIE ET DE LA SANTE ED 62. Jury 5"

Transcription

1 ECOLE DOCTORALE DES SCIENCES DE LA VIE ET DE LA SANTE ED 62 Jury 5 (INFECTIOLOGIE, ONCOLOGIE, GENETIQUE HUMAINE, NUTRITION ET PHYSIOPATHOLOGIES VASCULAIRES) PROJETS DE THESES CANDIDATURES EXTERIEURES

2 Spécialité Biologie Oncologie Titre Régulation des fonctions des cellules immunes par les molécules de costimulation dans les lymphomes B humains et leur ciblage par anticorps monoclonaux M. Daniel Olive Tel : Contact Daniel Olive Unité Centre de Recherche en Cancérologie de Marseille INSERM UMR 1068, Institut Paoli Calmettes: tel : Résumé Follicular lymphoma (FL), the second most common of B cell Non Hodgkin lymphoma (B NHL), is characterized by the t(14;18) translocation which promotes tumor cells survival through overexpression of anti apoptotic Bcl 2 protein. Although FL is considered as an indolent disease, some patients present rapid disease progression, resistance to treatment and/or transformation into aggressive lymphoma. Gene expression profiling and immunohistochemical studies have shown that the clinical outcome of FL patients was influenced by intratumoral amounts of macrophages and infiltrating T cells, which appear to play a key role in FL pathogenesis. CD4 regulatory T cells (Tregs) comprise natural Tregs derived from thymus and inducible Tregs from the periphery, that can modulate immune responses by suppressive mechanisms. Accumulation of Tregs was found in various hematologic and non hematologic malignancies. In contrast with solid tumors in which Tregs suppress anti tumor immunity and promote tumor progression, high amounts of intratumoral Foxp3 + Tregs were associated with a favorable outcome in FL. This result appears paradoxical, since Tregs infiltrating FL tissues were shown to inhibit the function of anti tumor CD4 and CD8 T cells. Nonetheless, the favorable prognostic value of Tregs in FL remains controversial since it was not clearly confirmed in recent studies. Like activated/memory T cells, Tregs lack CD127 (IL 7 receptor α chain) and usually express CD25 (IL 2 receptor α chain), GITR (glucocorticoid induced TNFR related protein), CTLA 4 (cytotoxic T lymphocyte associated antigen 4), CD69, and CD45RO. Expression of the transcription factor Foxp3 (Forkhead box P3) is considered as a crucial feature for the development and function of Tregs by conferring suppressive capacity and inducing Tregs associated molecules. Tregs infiltrating lymphoma tissues can be recruited, expanded or converted under the control of the microenvironment. ICOS/ICOSL pathway driven generation of Tregs has been recently demonstrated in the periphery and microenvironment of solid tumors including melanoma, breast cancer and ovarian cancer. ICOS (Inducible T cell Costimulator), a costimulatory molecule of the CD28 family, is expressed on activated T cells and is involved in T cell responses upon engagement with its ligand, ICOSL. ICOS expression confers an activated phenotype and a strong suppressive capacity to intratumoral Tregs. Particular Tregs displaying strong expression of ICOS and CXCR5 were recently identified in FL tissues, and called follicular regulatory T cells (T FR ). This subset is reminiscent of T FR observed in normal follicles from mice lymphoid tissues, which play a critical role in controlling germinal center (GC) reaction. T FR from FL tissues were shown to strongly inhibit CD4+ effector T cells. Nonetheless, the hypothesis of a direct suppressive function of Tregs on FL B cells has not been fully investigated. These observations prompted us to investigate the role of the ICOS/ICOSL pathway in Tregs enrichment and function in the FL microenvironment. This study will be performed on samples obtained from patients after surgery. The expression of ICOS will be performed by flow cytometry on cells from lymphoma microenvironment and by immunohistochemistry on paraffin embedded tissues. The function of ICOS on T cells infiltrating the lymphoma microenvironment will be performed in vitro on Tregs and Tcells sorted by a cell sorter before functional assays to monitor their proliferation, survival and function on autologous conventional T cells and autologous lymphoma B cells. For this this study both agonist and antagonist mabs will be evaluated

3 Spécialité Maladies infectieuses et contagion prévention Titre Isolement et caractérisation de nouveaux genres de virus géants associés aux protozoaires potentiels pathogènes humains M. Bernard La Scola Tel : Contact Bernard La Scola bernard.la amu.fr Unité Unité de recherche sur les maladies infectieuses et tropicales émergentes (URMITE) IRD 198 / Centre national de la recherche scientifique/ Institut national de la santé et de la recherche médicale/ Aix Marseille Université Résumé Après des années d analyses métagénomique réalisées sur des prélèvements d environnement, il est devenu évident que la plupart des ADN presents correspondaient à des microorganismes inconnus, représentant une sorte de matière sombre. Cela est du au fait que la plupart de ces microrganismes n ont jamais été isolés en culture. Ainsi obtenir par culture de nouveaux microorganismes pour séquencer leur genome est une étape critique pour déchiffrer cette matière sombre et identifier de nouvelles proteines avec de nouvelles fonctions. Pour cela nous allons mettre nos efforts dans l isolement de virus géants (GVs), une branche encore très méconnue du monde du vivant. Six nouvelles familles virales regroupant les GVs associés aux protistes phagocytaires (Mimiviridae, virophages, Marseilleviridae, Cafeteria roenbergensis virus (CroV), pandoraviruses, Pithovirus sibericum et Faustovirus) ont été découvertes durant la dernière décennie dont 4 dans l URMITE. Leur étude ainsi que celles de leurs virophages a considérablement étendu notre connaissance des virus, de leur diversité et a représenté un bond évolutif dans notre compréhension de leur nature, de leurs origines et de leur évolution. Le répertoire génomique des GVS associés aux protistes phagocytaires et leurs virophage contient une part très significative d ORFans (~50% des gènes) et de protéines hypothétiques. De façon encore plus incroyable, moins de 7% des génes prédits de Pandoravirus ont un hit dans les bases de données. Ainsi, les GVs de protistes représentent une vaste source de nouvelles protéines, certaines d entre elles ayant potentiellement la capacité d avoir des fonctions enzymatiques totalement originales avec des applications variées et innovantes. L analyse génomique comparative de ces nucleocytoplasmic large DNA viruses (NCLDVs), ou Megavirales, comprend une ancienne classe de virus dont les origines sont aussi anciennes que celle de l origine des eukaryotes. Notre objectif est d isoler 100 nouveaux isolats de ces virus géants et de les analyser par des approches génomiques, transcriptomiques et protéomiques. Un total de 3000 prélèvements (comprenant de l eau, des sédiments, du sol et des prélèvements cliniques) seront testés par une technique de cytométrie en flux à haut debit développée localement. Ensuite nous appliquerons une combinaison d approches bio informatiques existantes et innovantes de même que des approches expérimentales pour faire une analyse combinée des génomes, des gènes, des profils d expression des ces gènes et des protéomes de ces nouveaux virus. Au total ce projet permettra de découvrir une vaste masse de nouveaux gènes codant pour de nouvelles fonctions absentes des autres virus et de tout autre organisme vivant. Cela représentera une source importante de données sur cette branche méconnue du monde vivant et plus généralement sur le matière sombre du monde vivant. Il s agit d un programme multidisciplinaire très ambitieux et très original que le laboratoire de l URMITE et l une des rares structures de recherche capable de réaliser en collaboration avec des experts reconnus dans le domaine de la génomique comparative et de l évolution. Ce travail fera l objet de plusieurs thèses combinant en fonction du background des doctorants isolement et caractérisation des virus, étude de leurs génomes, de leur protéomes.

4 Spécialité Nutrition et physiopathologies vasculaires Titre : Nouvelles thérapies cellulaires et risques thrombotiques Ce sujet est proposé par l équipe du Pr F. Sabatier et l équipe du Dr C. Dubois. Florence Sabatier Tel : Contact Florence Sabatier hm.fr Unité VRCM INSERM UMR 1076 (direction ; Pr F Dignat George) research center.org/ Accueil.html Résumé Ces dernières années sont marquées par l émergence de nouvelles stratégies de thérapie cellulaire appliquées aux pathologies vasculaires ischémiques pour lesquelles les thérapeutiques conventionnelles demeurent insuffisantes. Parmi ces stratégies innovantes, l utilisation de la fraction vasculaire stromale dérivée du tissu adipeux sous cutanée autologue est particulièrement prometteuse. En effet elle constitue une source facilement accessible de cellules souches multipotentes de type mésenchymateuses douées d activité régénératrice, trophique et immunomodulatrice. Cette fraction hétérogène contient également des progéniteurs endothéliaux, des péricytes et des cellules leucocytaires exerçant des effets synergiques dans la promotion de l angiogenèse. L équipe du VRCM a développé un procédé d isolement de la FVS chez l homme et démontré le bénéfice associé à la transplantation de ces cellules dans des modèles précliniques de vasculopathie ischémique et dans un essai clinique de phase I/II chez des patients sclérodermiques. L intérêt de cette thérapie cellulaire est en cours de développement dans d autres contextes pathologiques comme la cicatrisation ou l ischémie périphérique. Cependant, les risques thrombotiques associées à l injection de ces cellules sont à ce jour mal connus. Ce projet vise à caractériser l impact d une thérapie cellulaire par FVS sur l équilibre hémostatique. Les objectifs spécifiques sont : 1/ de déterminer la capacité des cellules de la FVS à activer les plaquettes et induire leur agrégation in vitro 2/ de rechercher l expression de protéines activant la coagulation (facteur tissulaire) par les différentes sous populations cellulaires de la FVS, 3/ d étudier l impact d une injection systémique de FVS sur la dynamique du thrombus dans un modèle murin de thrombose induite par activation de l endothélium et analysé par microscopie intravitale. Ces données devraient conduire à une meilleure évaluation de la sécurité vasculaire des thérapies utilisant les cellules du tissu adipeux avec des retombées importantes dans la sélection des patients candidat et la définition de nouveaux critères de qualification des produits de thérapie cellulaire.

5 Spécialité Génétique Humaine et médicale Titre : Dérivation de cellules cardiaques, endothéliales et valvulaires à partir de cellules pluripotentes saines et porteuses de mutation génétiques. Bio ingénierie tissulaireà des fins de test de thérapie cellulaire de la défaillance myocardique et valvulaires chez le gros animal. Michel Pucéat Tel : Contact Michel Pucéat Unité UMR_ S910 Medical Genetics and Functional Genomics mrs.fr/ Résumé L équipe de physiopathologie du développement cardiaque de l UMR 910 à la Faculté de médecine la Timone à Marseille a développé des protocoles de différenciations cardiaqueendothéliale et valvulaire à partir de cellules pluripotentes saines et porteuses de mutations génétiques. Le projet de thèse devra permettre la caractérisation génétique, épigénétique et fonctionnelle de ces cellules. Les cellules saines combinéesseront utilisées en bio ingénierie tissulaire pour tester leur effet en thérapie cellulaire de la défaillance cardiaque chez le porc et la fabrication de valves recellularisées. Ce projet sera en collaboration avec des cliniciens du centre chirurgical Marie Lannelongue (Le Plessis robinson 92) un laboratoire du collège de France (Paris) et un laboratoire aux Etats Unis.

6 Spécialité Génétique Humaine et médicale Titre : Rôle du complexe Cohésine dans le développement embryonnaire cardiaque Michel Pucéat Tel : Contact Michel Pucéat Unité INSERM UMR_ S910 Medical Genetics and Functional Genomics mrs.fr/ Résumé Le cœur est le premier organe à se développer dans l embryon. Il est généré à partir de populations de cellules progénitrices multipotentes appelées «champs cardiaques». Mieux comprendre la régulation du processus complexe qu est le développement cardiaque permettra de traiter les malformations cardiaques congénitales. Le Syndrome de Cornelia de Lange est une maladie rare caractérisée par des défauts de développement de plusieurs organes, dont le cœur. L équipe de physiopathologie du développement cardiaque de l UMR 910 à la Faculté de médecine la Timone à Marseille en collaboration avec une équipe de géneticien à L hopital Necker (Paris) a identifié une mutation spécifique du gène codant la protéine NIPBL chez un patient présentant des défauts cardiaques sévères. NIPBL joue un rôle important dans l organisation de l ADN dans le noyau, et ainsi est impliquée dans la régulation de l expression de nombreux gènes. Le projet consiste à caractériser les conséquences de cette mutation de NIPBL spécifiquement sur le développement cardiaque, et ainsi de mieux comprendre le rôle de NIPBL dans la régulation de la mise en place du programme de différenciation cardiaque. Pour répondre a cette question, des modèles cellules souches et murin (souris transgénique) seront employés. Ce projet permettra notamment d acquérir des compétences dans les domaines de la culture cellulaire et l embryologie. A terme, à travers l étude de NIPBL, ce projet permettra d identifier des modifications «épigénétiques» essentiels au développement cardiaque, ainsi que de mieux comprendre les défauts cardiaques chez les patients Cornelia de Lange.

7 Spécialité Génétique Humaine et médicale Titre : Pre clinical evaluation of an anti eosinophil targeted pharmaceutical approach for the treatment of calpainopathies Marc Bartoli & Martin Krahn Tel : Contact Dr. Marc Bartoli Dr. Matin Krahn Unité INSERM UMR_ S910 amu.fr amu.fr Medical Genetics and Functional Genomics mrs.fr/ Résumé Classical pharmaceutical therapeutic approaches may be applicable to rare muscular diseases, under the condition that pharmaceutical targets are identified based on the molecular pathophysiology. We previously reported calpain 3 gene (CAPN3) mutations as a genetic cause of idiopathic Eosinophilic Myositis (EM) in six children (Krahn et al., 2006). These findings were subsequently confirmed in two adult patients (Amato, 2008). Noteworthy, eosinophilic infiltration is not known as a typical feature of Limb Girdle Muscular Dystrophy type 2A (LGMD2A), also caused by CAPN3 mutations (Richard et al., 1995 Cell). Eosinophils constitute a component of muscular dystrophy in mdx mice, promoted by perforindependent cytotoxicity of effector T cells (Cai et al., 2000). Also, eosinophils play a specific role in the degradation of myofibrillar and sarcolemma associated proteins by eosinophil cationic protein (Sugihara et al., 2001). Interestingly, Baumeister et al. recently reported a case of EM caused by a homozygous gammasarcoglycan mutation (Baumeister et al., 2009 NMD), suggesting that early, but transient eosinophilia may be a feature of a wider range of muscular dystrophies. We intend to further evaluate the implication of eosinophils in the natural history of calpainopathies (and possibly also diverse other muscular dystrophies). A central role of eosinophils would represent a novel therapeutic target. We intend to characterize the inflammatory infiltrates reported in calpain 3 deficient mice (Bartoli et al., 2006; Kramerova et al., 2004) to evaluate the implication of eosinophils, and subsequently test the benefit of selected drugs on the eosinophil infiltration and dystrophic phenotype. Noteworthy, different immune modulatory drugs already exist and are used in diverse diseases implicating eosinophil infiltration (auto immune diseases, parasite infections...). A beneficial effect of this pharmacological approach could thus lead to a rapid clinical translation and the development of possible clinical trials with already well characterized drugs.

8 Génétique Humaine et médicale Spécialité Titre : Régulation du variant d histone H3.3 au cours de la différenciation nerveuse et implication de la chaperone HIRA dans le syndrome de Di George Dr. Frédérique Magdinier, DR2 INSERM, HDR Tel : Contact Dr. Frédérique Magdinier : amu.fr Unité INSERM UMR_ S910 Medical Genetics and Functional Genomics Equipe : «Epigénétique, Chromatine & Maladies» Résumé La spécificité et l expression des gènes sont déterminées par la séquence d ADN à laquelle se superposent des régulations chromatiniennes. Les histones canoniques s associent à l ADN majoritairement au cours de la réplication alors que certains variants d histones, comme H3.3, sont incorporés indépendamment de la réplication et donc dans des cellules différenciées qui ne se divisent pas. H3.3 est en proportion importante dans le cerveau toutefois sa régulation est encore mal comprise. Cependant, ce variant et les voies de régulation associées sont impliqués dans certaines maladies génétiques comme le syndrome de Di George et certains cancers. Les séquences cibles de HIRA, l une de chaperone responsable de la déposition de H3.3 ne sont pas connues Les séquences cible de HIRA ainsi que les conséquences pathologiques d un défaut de déposition de H3.3 liés à son haploinsuffisance ne sont pas connues. Notre but est d étudier la voie HIRA H3.3 au cours de la différenciation nerveuse normale ou pathologique. Ce projet à l interface entre recherche fondamentale et clinique permettra de mieux caractériser le rôle de HIRA dans la régulation chromatinienne du SNC, d identifier de nouveaux biomarqueurs ou de développer des modèles cellulaires pour la recherche de molécules thérapeutiques. Une partie de ce projet est basée sur l utilisation d un modèle cellulaire de cellules induites à la pluripotence déjà mis en place dans l équipe et liée au syndrome de Di George (DGS) présentant une haploinsuffisance de HIRA.

9 Spécialité Génétique Humaine et médicale Titre : Pathophysiology of congenital vascular malformations Heather Etchevers, Ph.D., H.D.R. Tel : Contact Heather Etchevers: amu.fr Unité INSERM UMR_ S910 Medical Genetics and Functional Genomics Equipe dirigée par Stéphane Zaffran Génétique et Développement des Malformations Cardiaques / Genetics and Development of Cardiac Malformations Résumé Sturge Weber syndrome (SWS) is a rare, sporadic congenital condition associating facial capillary malformations (CM) with ipsilateral CM of the eye and/or brain, and can lead to glaucoma and/or severe neuropathology. Cutaneous arteriovenous malformations (AVM) are also rare, congenital and life threatening, while surgery can aggravate their evolution. The mutation(s) responsible for AVM have not yet been identified, but like the germline mutations identified in heritable associations of CM AVM, and the somatic mutations identified as responsible for SWS, we hypothesize that they stimulate the large signaling nexus responsive to enzymes of the RAS/RAF class. These proteins transmit extracellular signals from multiple growth factor receptors to control cell growth, proliferation, and differentiation. Mutations in pathway components cause a large class of somatic and germline conditions known as RASopathies. Our team is using multiple genomics approaches to find the genetic bases of AVM. We are also studying and developing murine and avian embryonic models of mosaic RASopathies, in order to better understand the pathophysiology of these conditions.

10 Spécialité Génétique Humaine et médicale Titre : Positional stem cell identity and syndromic cleft palate Heather Etchevers, Ph.D., H.D.R. Tel : Contact Heather Etchevers: amu.fr Unité INSERM UMR_ S910 Medical Genetics and Functional Genomics Equipe dirigée par Stéphane Zaffran Génétique et Développement des Malformations Cardiaques / Genetics and Development of Cardiac Malformations Résumé Cleft palate is a common birth defect that can occur in isolation or in conjunction with many other malformations. This project will concern the study of the mechanisms by which a positional identity gene of the HOX family can determine the capacity of a population of facial embryonic stem cells, known as the neural crest, to differentiate into certain tissue types instead of others. We will work with a conditional knock in mouse model for one of these genes to determine direct and indirect targets that favor cell death over the growth of the palatal shelves, as well as that of an additional transcriptional partner acting on certain of these same targets with similar outcomes. Epigenetic regulation of this gene regulatory network will be examined in affected patients in collaboration and functional analyses carried out in vitro using cell lines we have derived from normal human embryonic neural crest and its derivative tissues. Spécialité Nutrition et physiopathologies vasculaires Titre : Angiosafe T2D : GLP-1 (Glucagon Like peptide 1) et angiogénèse Anne Dutour Tel : Contact Anne Dutour Tel : Bénédicte Gaborit Unité Unité NORT (Nutrition Obésité et Risque thrombotique) INSERM UMR 1062 INRA 1260 (direction ; Pr MC Alessi), Aix marseille université

11 Résumé Les agonistes du récepteur au GLP-1 (Glucagon Like peptide 1) font partie des nouvelles armes thérapeutiques du diabète de type 2. Outre leurs effets sur la sécrétion d insuline, du glucagon, et la motricité intestinale, des études suggèrent un effet bénéfique de ces agonistes sur la fonction cardiovasculaire. Chez des chiens atteints de cardiomyopathie dilatée et chez des rongeurs, le GLP-1 améliore la fonction cardiaque, et réduit la taille de l ischémie myocardique. Il a de plus été démontré que les analogues du GLP-1 améliorent la vasoréactivité endothéliale, et diminuent l adhésion monocytaire. L équipe NORT en collaboration avec le collège de France à Paris a récemment mis en évidence un effet pro-angiogénique du GLP-1 in vitro sur un modèle de coculture de cellules endothéliales en 3D (cytodex). Le processus d angiogénèse dans le contexte d hyperglycémie chronique est physiologique et nécessaire à la régénération tissulaire post-icshémie, mais peut s avérer délétère en cas de complications microvasculaires, notamment rétiniennes (rétinopathie diabétique proliférante avec apparition de néovaisseaux). Le but du projet est d évaluer l effet des agonistes du GLP-1 sur l angiogénèse, et la régulation de l intégrité vasculaire dans le diabète de type 2. Evaluer l inocuité des thérapeutiques antidiabétiques même après leur mise sur le marché est d autant plus importante que les effets secondaires de certaines molécules comme le Médiator ou la rosiglitazone ont pu être sous évalués. Les objectifs de ce projet sont multiples et translationnels : 1) Evaluer l effet des agonistes du récepteur au GLP-1 sur les progéniteurs endothéliaux circulants et sur l angiogénèse chez des patients diabétiques de type 2 (Equipe du Pr F Sabatier- Service clinique de diabétologie du Pr Dutour (Hôpital Nord- Conception, Marseille) 2) Evaluer l impact des analogues GLP-1 sur la rétinopathie diabétique et l angiogénèse rétinienne (Equipe du Pr JF Gautier (Hôpital Lariboisière, Paris) ; Equipe du Pr Dutour, Marseille) 3) Evaluer la vasculogénèse rétinienne post-natale et la réactivité des anneaux aortiques chez des souris KO pour le GLP-1 récepteur (Equipe de S Germain, Collège de France, Paris ; Collaboration DJ Drucker, Canada) Ces données devraient conduire à une meilleure évaluation de la sécurité vasculaire des thérapies antidiabétiques avec des retombées importantes pour le choix personnalisé des molécules antidiabétiques chez le patient diabétique de type 2.

12 Spécialité Nutrition et physiopathologies vasculaires Titre Rôle de l hémostase dans l inflammation pulmonaire induite par les virus influenza Mme ALESSIde thèse Contact Marie Christine ALESSI Unité Unité NORT (Nutrition Obésité et Risque thrombotique) INSERM UMR 1062 INRA 1260 (direction ; Pr MC Alessi), Aix marseille université Résumé La grippe est une maladie infectieuse et contagieuse, due aux virus influenza, causant des pertes humaines et économiques importantes. Très souvent banalisée, la grippe constitue pourtant un problème majeur de santé publique. Une meilleure compréhension des interactions entre le virus influenza et son hôte nous permettra de mieux appréhender la physiopathologie de l infection grippale et donc à terme de mieux protéger la population. Lors d une grippesévère, une réaction inflammatoire disproportionnée de l hôte est observée. Cette réaction excessive induit des dommagespulmonaires et une forte diminution de la capacité respiratoire des patients pouvant aller jusqu au décès, dans les cas les plus graves. L hémostase (ie : hemostase primaire, coagulation et fibrinolyse) et l inflammation sont des processus intimement liés. Récemment nous avons démontré l importance de l activation plaquettaire et de la fibrinolyse dans l inflammation excessive induite par les virus de la grippe. Le but de ce sujet est de mieux comprendre les relations entre l hémostase et l inflammation dans la pathogénicité des virus influenza. Dans ce projet, nous étudierons plus en détail le rôle des plaquettes et de la thrombine dans la pathogénicité des virus de la grippe. De manière intéressante, nous testerons le rôle protecteur de molécules déjà autorisées sur le marché, contre des souches de grippes hautement pathogènes et H1N1 pandémiques. Ce projet permettra de mieux comprendre les mécanismes qui sous-tendent la dérégulation de l inflammation lors d une infection grippale et nous permettra de proposer de nouvelles stratégies thérapeutiques contre la grippe

13 Spécialité Biologie - Oncologie Titre L' utilisation de l'apprentissage automatique pour prédire des traitements personnalisés optimales pour les tumeurs du cancer du pancréas The use of machine learning to predict optimal personalised treatments for pancreatic cancer tumours M. Pedro Ballester - Contact Pedro Ballester Unité Centre de Recherche en Cancérologie de Marseille Equipe Biologie Computationnelle et Conception de Médicaments (BCCM) Résumé Pancreatic ductal adenocarcinoma (PDAC) is the fifth most common cause of cancer-related death worldwide and constitutes the most lethal of the common malignancies. One promising strategy to improve PDAC therapy is to predict patient response to drugs, so as to quickly provide the right drug to the right patient at the right dose, thus increasing patient survival while reducing side-effects and healthcare costs. Unfortunately, our ability to identify patients responsive to therapy before its administration is currently very limited. The recent availability of cheap molecular profiling technologies such as Next Generation Sequencing constitutes an unprecedented opportunity to study the molecular basis of this aspect of human variation. However, new computational methods are needed to predict the efficacy of a drug from the genomic and epigenomic status of patients and their tumours. This PhD project will investigate the application of a range of machine learning techniques to reduce the dimensionality of the data and build predictive models for oncology biomarker discovery. The main goal is to generate compact markers that are predictive across a wide range of diverse tumour samples. The PhD student will be trained to tailor and extend existing software from the Ballester team to PDAC tumours. The project will be based on new PDAC data from our collaborators and various technological platforms at the CRCM, which characterises both tumours (e.g. RNA-seq, proteomic, DNA methylation profiles) and their response to drugs. While this is primarily a methodology research project, the PhD student will have the opportunity to contribute to subsequent translational research with our collaborators intended to validate the developed methods and establish novel predictive biomarkers of drug efficacy.

14 Spécialité Nutrition et physiopathologies vasculaires Titre Effets des différentes techniques de chirurgie bariatrique sur le métabolisme des lipoparticules riches en triglycérides (LRT) intestinales chez les patients obèses diabétiques de type 2 René Valéro Co encadrant : Marie Maraninchi Contact Marie Christine ALESSI Unité Unité NORT (Nutrition Obésité et Risque thrombotique) INSERM UMR 1062 INRA 1260 (direction ; Pr MC Alessi), Aix marseille université Résumé Effets des différentes techniques de chirurgie bariatrique sur le métabolisme des lipoparticules riches en triglycérides (LRT) intestinales chez les patients obèses diabétiques de type 2

ICH Q8, Q9 and Q10. Krishnan R. Tirunellai, Ph. D. Bureau of Pharmaceutical Sciences Therapeutic Products Directorate Health Canada December 4, 2008

ICH Q8, Q9 and Q10. Krishnan R. Tirunellai, Ph. D. Bureau of Pharmaceutical Sciences Therapeutic Products Directorate Health Canada December 4, 2008 ICH Q8, Q9 and Q10 An Opportunity to Build Quality into Product Krishnan R. Tirunellai, Ph. D. Bureau of Pharmaceutical Sciences Therapeutic Products Directorate Health Canada December 4, 2008 Sequence

Plus en détail

Cellules souches et Médecine régénératrice

Cellules souches et Médecine régénératrice DIPLOME D'UNIVERSITE 2015 / 2016 Cellules souches et Médecine régénératrice Ce Diplôme Universitaire est ouvert aux étudiants des écoles doctorales des Universités Paris / Paris-Saclay, aux cliniciens

Plus en détail

Etude de la lysine acetyl transferase PCAF dans le développement du diabète et de l'obésité.

Etude de la lysine acetyl transferase PCAF dans le développement du diabète et de l'obésité. Etude de la lysine acetyl transferase PCAF dans le développement du diabète et de l'obésité. Tuteur : Jean-Sébastien Annicotte EGID CNRS UMR8199 Faculté de Médecine-Pôle Recherche, 2eme étage Bd J. Leclercq

Plus en détail

La génomique des cancers en 2015 Est-elle utile en pratique? Dr Corina Martinez Mena Oncologie Médicale

La génomique des cancers en 2015 Est-elle utile en pratique? Dr Corina Martinez Mena Oncologie Médicale La génomique des cancers en 2015 Est-elle utile en pratique? Dr Corina Martinez Mena Oncologie Médicale Définitions Historique Génomique dans le cancer du sein Utilité Problèmes Futur Chaque personne:

Plus en détail

Cliquez pour modifier le style du titre QUELQUES EXEMPLES DE PROJETS LABELLISES ET FINANCES

Cliquez pour modifier le style du titre QUELQUES EXEMPLES DE PROJETS LABELLISES ET FINANCES Cliquez pour modifier le style du titre QUELQUES EXEMPLES DE PROJETS LABELLISES ET FINANCES 11/09/2014 Cliquez pour modifier le style du titre Projet MindYourBrain Louis Mayaud, Mensia Technologies lm@mensiatech.com

Plus en détail

Immunité anti-tumorale

Immunité anti-tumorale Immunité anti-tumorale Professeur M GUENOUNOU Laboratoire d Immunologie & Microbiologie UFR de Pharmacie 51100 REIMS 1- Cellules tumorales - Une tumeur est une prolifération clonale issue d une cellule

Plus en détail

L intérêt du génome individuel

L intérêt du génome individuel L intérêt du génome individuel 28/11/2012 Nom: Vincent Bours Historique et grands projets 1953: structure de l ADN 1977: Fred Sanger, séquençage de l ADN Fin 1980s: Human Genome Project Projet Génome Humain

Plus en détail

Médecine 4P Prédictive, Préventive, Personnalisée, Participative Les enjeux

Médecine 4P Prédictive, Préventive, Personnalisée, Participative Les enjeux Médecine 4P Prédictive, Préventive, Personnalisée, Participative Les enjeux Unité Inserm UMR 1087-CNRS UMR 6291 Hervé Le Marec Evolution de la médecine et de la recherche biomédicale développement de traitements

Plus en détail

Médecine personnalisée, de quoi parle-t on? Dominique Stoppa-Lyonnet

Médecine personnalisée, de quoi parle-t on? Dominique Stoppa-Lyonnet Médecine personnalisée, de quoi parle-t on? Dominique Stoppa-Lyonnet Octobre 2014 Médecine «génomique» personnalisée La médecine «génomique» personnalisée repose sur l identification de sous-groupes de

Plus en détail

Les Thérapies ciblées Dix ans après... Evaluation médicale

Les Thérapies ciblées Dix ans après... Evaluation médicale Les Thérapies ciblées Dix ans après... Evaluation médicale Dominique JAUBERT Oncologie-Hématologie Clinique Tivoli BORDEAUX Réseau de cancérologie d Aquitaine La recherche de nouvelles molécules anticancéreuses

Plus en détail

Déterminants moléculaires et spécificité du Priming immunitaire chez le mollusque d eau douce Biomphalaria glabrata.

Déterminants moléculaires et spécificité du Priming immunitaire chez le mollusque d eau douce Biomphalaria glabrata. Délivré par UNIVERSITE DE PERPIGNAN VIA DOMITIA Préparée au sein de l école doctorale ED305 Energie et Environnement Et de l unité de recherche UMR5244 Ecologie et Evolution des Interactions Spécialité

Plus en détail

Traitements futurs. Traitements de la SP 2014-10-01. I. Prévention de la maladie II. Prévention des poussées III. Neuroprotection et remyélinisation

Traitements futurs. Traitements de la SP 2014-10-01. I. Prévention de la maladie II. Prévention des poussées III. Neuroprotection et remyélinisation Traitements futurs Dr François Grand Maison, neurologue et directeur, clinique Neuro Rive Sud Traitements de la SP I. Prévention de la maladie II. Prévention des poussées III. Neuroprotection et remyélinisation

Plus en détail

Sujet de TPE PROPOSITION

Sujet de TPE PROPOSITION Single photon source made of single nanodiamonds This project will consist in studying nanodiamonds as single photon sources. The student will study the emission properties of such systems and will show

Plus en détail

DEVELOPMENT OF A TRIDIMENSIONAL CELL CULTURE SYSTEM TO ORIENT MICROVESSEL FORMATION

DEVELOPMENT OF A TRIDIMENSIONAL CELL CULTURE SYSTEM TO ORIENT MICROVESSEL FORMATION Faculté de génie Département de génie chimique et de génie biotechnologique DEVELOPMENT OF A TRIDIMENSIONAL CELL CULTURE SYSTEM TO ORIENT MICROVESSEL FORMATION DÉVELOPPEMENT D'UN SYSTÈME TRIDIMENSIONNEL

Plus en détail

Rôle d IL6 dans le développement d un CAC (colitis associated cancer)

Rôle d IL6 dans le développement d un CAC (colitis associated cancer) Rôle d IL6 dans le développement d un CAC (colitis associated cancer) Article; IL-6 and Stat3 Are Required for Survival of Intestinal Epithelial Cells and Development of Colitis-Associated Cancer Le cancer

Plus en détail

thérapies et maladies neurodégératives:cellules souches et microrna pathologie moléculaire 23Février 2010

thérapies et maladies neurodégératives:cellules souches et microrna pathologie moléculaire 23Février 2010 thérapies et maladies neurodégératives:cellules souches et microrna pathologie moléculaire 23Février 2010 Qu est-ce qu une cellule souche? Une cellule souche a la capacité unique de: s auto-renouveler

Plus en détail

Centre Jean Perrin. Centre de Lutte contre le Cancer d'auvergne. Clermont-Ferrand - France - Projet PROGACIR

Centre Jean Perrin. Centre de Lutte contre le Cancer d'auvergne. Clermont-Ferrand - France - Projet PROGACIR Centre Jean Perrin Centre de Lutte contre le Cancer d'auvergne Clermont-Ferrand - France - Projet PROGACIR Positionnement Intérêt du séquençage de l ADN tumoral circulant du gène TP53 muté pour la prédiction

Plus en détail

PHARMACIEN POLYTECHNICIEN SCIENCES CHIMIQUES VERSUS DE LA SANTÉ SCIENCES BIOLOGIQUES?

PHARMACIEN POLYTECHNICIEN SCIENCES CHIMIQUES VERSUS DE LA SANTÉ SCIENCES BIOLOGIQUES? PHARMACIEN POLYTECHNICIEN DE LA SANTÉ SCIENCES CHIMIQUES VERSUS SCIENCES BIOLOGIQUES? Professeur Pascale Cohen Professeur Marc Leborgne ISPB-Pharmacie Université Lyon I Quelle est la place actuelle de

Plus en détail

Cumulo Numbio 2015. La révolution next-generation sequencing et les enjeux de l'expansion de la bioinformatique pour les biologistes.

Cumulo Numbio 2015. La révolution next-generation sequencing et les enjeux de l'expansion de la bioinformatique pour les biologistes. Cumulo Numbio 2015 La révolution next-generation sequencing et les enjeux de l'expansion de la bioinformatique pour les biologistes. Human genome sequence June 26th 2000: official announcement of the completion

Plus en détail

STAPHYLOVASC. Hôpital Cochin, Paris Université Paris V Descartes Centre de Référence des Maladies Rares

STAPHYLOVASC. Hôpital Cochin, Paris Université Paris V Descartes Centre de Référence des Maladies Rares Hôpital Cochin, Paris Université Paris V Descartes Centre de Référence des Maladies Rares Hôpital de la Croix-Rousse, Lyon Université Claude Bernard Lyon 1 Centre National de Référence des Staphylocoques

Plus en détail

Vite une nouvelle expertise, à chaud

Vite une nouvelle expertise, à chaud Le Rôle de l expertise scientifique dans la prise de décision en Santé Publique 23 mars 2011 Vite une nouvelle expertise, à chaud Yves Charpak Médecin Santé Publique, Evaluateur, Epidémiologiste Expert?

Plus en détail

Les OGM. 5 décembre 2008. Nicole Mounier

Les OGM. 5 décembre 2008. Nicole Mounier Les OGM 5 décembre 2008 Nicole Mounier Université Claude Bernard Lyon 1 CGMC, bâtiment Gregor Mendel 43, boulevard du 11 Novembre 1918 69622 Villeurbanne Cedex OGM Organismes Génétiquement Modifiés Transfert

Plus en détail

Quelques exemples de préparations de thérapie cellulaire, de MTI ou de MTI- PP

Quelques exemples de préparations de thérapie cellulaire, de MTI ou de MTI- PP Quelques exemples de préparations de thérapie cellulaire, de MTI ou de MTI- PP Nicolas Ferry Directions des thérapies innovantes, produits issus du corps humain et vaccins Quelques rappels importants:

Plus en détail

Types of Dementia. Common Causes of Dementia

Types of Dementia. Common Causes of Dementia Types of Dementia Dementia is a loss of skills to think, remember and reason that is severe enough to affect daily activities. It is normal to need more time to remember things as we get older. Other thinking

Plus en détail

MASTER (LMD) - BIOLOGIE SANTÉ

MASTER (LMD) - BIOLOGIE SANTÉ MASTER (LMD) - BIOLOGIE SANTÉ RÉSUMÉ DE LA FORMATION Type de diplôme : Master (LMD) Domaine ministériel : Sciences, Technologies, Santé OBJECTIFS Le Master Biologie Santé est une formation qui s adresse

Plus en détail

La Biologie Moléculaire au service de la Dermatologie

La Biologie Moléculaire au service de la Dermatologie Les Incontournables 2013 en Cancérologie 8 octobre 2013 - Chambéry La Biologie Moléculaire au service de la Dermatologie Présent & Futur Benoît BUSSER bbusser@chu-grenoble.fr Présent L INCa et les PF de

Plus en détail

!! " #$%&! "#$ ' "! $ # &" $. / 01 / # $! "#$ %&$ # &" $. / 01 / # $! "#$ ( ) *) +, $ # &" $. / 01 / # $!! " #$%&' &!! " ( )* ( &! "#$ ' "! $ # &" $. / 01 / # $! "#$ %&$ # &" $. / 01 / # $! "#$ ( ) *)

Plus en détail

Modèles animaux de cancérogenèse

Modèles animaux de cancérogenèse INVESTIGATIONS TECHNIQUES EN PHYSIOPATHOLOGIE CELLULAIRE ET MOLECULAIRE isabelle.dhennin@u-picardie.fr Modèles animaux de cancérogenèse I- Généralités sur le cancer 1- Données épidémiologiques Hommes Femmes

Plus en détail

Exemple PLS avec SAS

Exemple PLS avec SAS Exemple PLS avec SAS This example, from Umetrics (1995), demonstrates different ways to examine a PLS model. The data come from the field of drug discovery. New drugs are developed from chemicals that

Plus en détail

2 players Ages 8+ Note: Please keep these instructions for future reference. WARNING. CHOKING HAZARD. Small parts. Not for children under 3 years.

2 players Ages 8+ Note: Please keep these instructions for future reference. WARNING. CHOKING HAZARD. Small parts. Not for children under 3 years. Linja Game Rules 2 players Ages 8+ Published under license from FoxMind Games NV, by: FoxMind Games BV Stadhouderskade 125hs Amsterdam, The Netherlands Distribution in North America: FoxMind USA 2710 Thomes

Plus en détail

Rational Team Concert

Rational Team Concert Une gestion de projet agile avec Rational Team Concert Samira Bataouche Consultante, IBM Rational France 1 SCRUM en Bref Events Artifacts Development Team Source: Scrum Handbook 06 Décembre 2012 Agilité?

Plus en détail

CPR du 20 Février 2015 ANNEXE

CPR du 20 Février 2015 ANNEXE CPR du 0 Février 05 ANNEXE Ecole Doctorale «Santé, Sciences Biologiques (SSBCV)» Santé, Sciences et Technologies Sujets de thèses pour les bourses doctorales 00% Région Année universitaire 05-06 N DECISION

Plus en détail

Journée de la Recherche

Journée de la Recherche Journée de la Recherche Pr. Jean-Paul Borg 8 octobre 2015 «Science embodies the human desire to understand nature; Technology couples that desire with the ambition to control nature» Siddharta Mukherjee,

Plus en détail

La médecine personnalisée Daniel Locker Professeur honoraire Université Orléans

La médecine personnalisée Daniel Locker Professeur honoraire Université Orléans La médecine personnalisée Daniel Locker Professeur honoraire Université Orléans Introduction En 1992, l introduction d'un anticorps monoclonal, l herceptine, pour le traitement du cancer du sein a donné

Plus en détail

Les Biomarqueurs moléculaires en Oncologie

Les Biomarqueurs moléculaires en Oncologie Les Biomarqueurs moléculaires en Oncologie Institut de Cancérologie de Lorraine Service de Biopathologie CNRS UMR7039 CRAN Université de Lorraine Pr Jean-Louis Merlin Définition Un biomarqueur est une

Plus en détail

C N (1,2), MA (1), X (1), G (1), M (1), T (1), C (2), P (3), M (4), V (1,5), JP (1,5), PN. (1), E

C N (1,2), MA (1), X (1), G (1), M (1), T (1), C (2), P (3), M (4), V (1,5), JP (1,5), PN. (1), E Caractérisation phénotypique et rôle des lymphocytes T régulateurs intra- hépatiques au cours de l hépatite chronique virale C N Sturm (1,2), MA Thélu (1), X Camous (1), G Dimitrov (1), M Ramzan (1), T

Plus en détail

Recherche et médecine personnalisée : le point de vue de l oncogénéticien. Dr Dugast catherine

Recherche et médecine personnalisée : le point de vue de l oncogénéticien. Dr Dugast catherine Recherche et médecine personnalisée : le point de vue de l oncogénéticien Dr Dugast catherine cc Dépistage de masse K sein chez mère 60 ans, nulliparité? Antécédent de hodgkin à 15 ans???? Quel est mon

Plus en détail

Les principes du sequençage haut-débit

Les principes du sequençage haut-débit Les principes du sequençage haut-débit Mardi 23 avril 2013 Dr H. EL HOUSNI Organisation Génomique Podhala'et'al.'Trends'in'genetics'2012' Costa V et al. J BioMed BioTech 2010 32 ans Costa V et al. J BioMed

Plus en détail

Highly efficient gene transfer into hepatocyte-like HepaRG cells: new means for drug metabolism and toxicity studies

Highly efficient gene transfer into hepatocyte-like HepaRG cells: new means for drug metabolism and toxicity studies Biotechnology Author manuscript, Journal published in "Biotechnology Journal, (00) " DOI : 0.00/biot.0000 Highly efficient gene transfer into hepatocyte-like HepaRG cells: new means for drug metabolism

Plus en détail

Association des Doctorants du campus STIC. Séminaires doctorants 11

Association des Doctorants du campus STIC. Séminaires doctorants 11 Association des Doctorants du campus STIC Séminaires doctorants 11 07 mars 2007 Actes édités par l association des doctorants du campus STIC. Les travaux individuels publiés restent l unique propriété

Plus en détail

Cellules souches: différents types de cellules souches, utilisation en médecine régénératrice et question d éthique

Cellules souches: différents types de cellules souches, utilisation en médecine régénératrice et question d éthique GENOTOUL 2009 GénômeS, Biologie, Société Développements récents et nouveaux enjeux sociétaux Cellules souches: différents types de cellules souches, utilisation en médecine régénératrice et question d

Plus en détail

Le monde Microbien : Partie 5 : Les microbes et le cosmos : de nouvelles frontières...

Le monde Microbien : Partie 5 : Les microbes et le cosmos : de nouvelles frontières... UE Pharmacie - Microbiologie Le monde Microbien : Partie 5 : Les microbes et le cosmos : de nouvelles frontières... Professeur Emmanuel DROUET Année universitaire 2011/2012 Université Joseph Fourier de

Plus en détail

Rôle des acides biliaires dans la régulation de l homéostasie du glucose : implication de FXR dans la cellule bêta-pancréatique

Rôle des acides biliaires dans la régulation de l homéostasie du glucose : implication de FXR dans la cellule bêta-pancréatique Rôle des acides biliaires dans la régulation de l homéostasie du glucose : implication de FXR dans la cellule bêta-pancréatique Tuteur : Anne Muhr-Tailleux cardiovasculaires et diabète (Equipe 1) Institut

Plus en détail

Etude du transcriptome et du protéome en Neurooncologie

Etude du transcriptome et du protéome en Neurooncologie Etude du transcriptome et du protéome en Neurooncologie Principes, aspects pratiques, applications cliniques François Ducray Neurologie Mazarin, Unité Inserm U711 Groupe hospitalier Pitié-Salpêtrière Etude

Plus en détail

Photo: Sgt Serge Gouin, Rideau Hall Her Majesty The Queen in Right of Canada represented by the Office of the Secretary to the Governor General

Photo: Sgt Serge Gouin, Rideau Hall Her Majesty The Queen in Right of Canada represented by the Office of the Secretary to the Governor General As the father of five children and the grandfather of ten grandchildren, family is especially important to me. I am therefore very pleased to mark National Foster Family Week. Families, whatever their

Plus en détail

Qu est-ce qu HER2 et comment le détecter? Pr Frédérique Penault Llorca Pathologiste Centre Jean Perrin, Clermont-Ferrand

Qu est-ce qu HER2 et comment le détecter? Pr Frédérique Penault Llorca Pathologiste Centre Jean Perrin, Clermont-Ferrand Qu est-ce qu HER2 et comment le détecter? Pr Frédérique Penault Llorca Pathologiste Centre Jean Perrin, Clermont-Ferrand Qu est-ce que HER2? HER2 est un récepteur. Il signifie human epidermal growth factor

Plus en détail

Les Biotherapies Généralités Pr François LEMOINE

Les Biotherapies Généralités Pr François LEMOINE Les Biotherapies Généralités Pr François LEMOINE Laboratory I 3 of Immunology-Immunopahtology- Immunotherapy CNRS-UMR7211 / INSERM U959 Hôpital de la Pitié Salpêtrière - CERVI 83, Boulevard de l Hôpital

Plus en détail

Classification. Session organisée par Charles Bouveyron et Francois Caron et Marie Chavent

Classification. Session organisée par Charles Bouveyron et Francois Caron et Marie Chavent Classification Session organisée par Charles Bouveyron et Francois Caron et Marie Chavent La classification a pour objet de regrouper des données en classes possédant des caractéristiques similaires. La

Plus en détail

Epigénétique. «pourquoi toutes les cellules d'un organisme ne sont-elles pas identiques» Alors qu elles ont toutes les mêmes gènes.

Epigénétique. «pourquoi toutes les cellules d'un organisme ne sont-elles pas identiques» Alors qu elles ont toutes les mêmes gènes. Epigénétique Introduction «pourquoi toutes les cellules d'un organisme ne sont-elles pas identiques» Alors qu elles ont toutes les mêmes gènes. Deux périodes successives récentes dans l étude des génomes

Plus en détail

Décodage de l activité neuronale

Décodage de l activité neuronale Décodage de l activité neuronale Neurophysiologie et neuro-prosthétique Musallan et al, 2004 Utiliser les signaux physiologiques pour activer des prothèses distantes, plus ou moins intelligentes Neurophysiologie

Plus en détail

MASTER (LMD) - USTH BIOTECHNOLOGIE MÉDICALE- BIOTECHNOLOGIE VÉGÉTALE-PHARMACOLOGIE

MASTER (LMD) - USTH BIOTECHNOLOGIE MÉDICALE- BIOTECHNOLOGIE VÉGÉTALE-PHARMACOLOGIE MASTER (LMD) - USTH BIOTECHNOLOGIE MÉDICALE- BIOTECHNOLOGIE VÉGÉTALE-PHARMACOLOGIE RÉSUMÉ DE LA FORMATION Type de diplôme : Master (LMD) Domaine ministériel : Sciences, Technologies, Santé Objectifs Acquisition

Plus en détail

Decorative Fountain Linked to Legionnaires' Disease Outbreak

Decorative Fountain Linked to Legionnaires' Disease Outbreak 01/10/2012 Decorative Fountain Linked to Legionnaires' Disease Outbreak A 2010 outbreak of Legionnaires' disease in Wisconsin has been linked to a decorative fountain in a hospital lobby, according to

Plus en détail

Forthcoming Database

Forthcoming Database DISS.ETH NO. 15802 Forthcoming Database A Framework Approach for Data Visualization Applications A dissertation submitted to the SWISS FEDERAL INSTITUTE OF TECHNOLOGY ZURICH for the degree of Doctor of

Plus en détail

+ La génomique et ses applications Quel usage et quel usager? Jorge Niosi (UQAM) Bryn Williams-Jones (UdeM)

+ La génomique et ses applications Quel usage et quel usager? Jorge Niosi (UQAM) Bryn Williams-Jones (UdeM) + La génomique et ses applications Quel usage et quel usager? Jorge Niosi (UQAM) Bryn Williams-Jones (UdeM) + La «génomique» 2 Le terme est apparu dans les années 1980 pour décrire l étude du génome entier

Plus en détail

Prostate Cancer. Signs of Prostate Cancer

Prostate Cancer. Signs of Prostate Cancer Prostate Cancer The prostate is a gland in men that makes a liquid that forms part of semen. Its size is about 2 centimeters by 2 centimeters and is located in the pelvic area. The prostate uses a male

Plus en détail

Les microarrays: technologie pour interroger le génome

Les microarrays: technologie pour interroger le génome Les microarrays: technologie pour interroger le génome Patrick DESCOMBES patrick.descombes@frontiers-in-genetics.org Plate forme génomique NCCR Frontiers in Genetics Université de Genève http://genomics.frontiers-in-genetics.org

Plus en détail

A joint institute between LIRMM and NXP. Un laboratoire commun LIRMM-NXP

A joint institute between LIRMM and NXP. Un laboratoire commun LIRMM-NXP A joint institute between LIRMM and NXP Un laboratoire commun LIRMM-NXP ISyTest, Institute for System Testing In the fast-moving world of integrated systems, test solutions are faced with two major issues:

Plus en détail

David Marsden Labour market segmentation in Britain: the decline of occupational labour markets and the spread of entry tournaments

David Marsden Labour market segmentation in Britain: the decline of occupational labour markets and the spread of entry tournaments David Marsden Labour market segmentation in Britain: the decline of occupational labour markets and the spread of entry tournaments Article (Accepted version) (Refereed) Original citation: Marsden, David

Plus en détail

Promotion of bio-methane and its market development through local and regional partnerships. A project under the Intelligent Energy Europe programme

Promotion of bio-methane and its market development through local and regional partnerships. A project under the Intelligent Energy Europe programme Promotion of bio-methane and its market development through local and regional partnerships A project under the Intelligent Energy Europe programme Contract Number: IEE/10/130 Deliverable Reference: W.P.2.1.3

Plus en détail

Implementation of OECD Guidelines in Canada

Implementation of OECD Guidelines in Canada Implementation of OECD Guidelines in Canada March 1314, 2001 Berlin, Germany 1. 2. 3. 4. Overview Canada s involvement in OECD on Electronic Commerce and Consumer Protection Electronic Commerce in Canada

Plus en détail

CONTRÔLE DU MÉTABOLISME ET DE LA PROLIFÉRATION PAR LES MICROARN ET LES ACTEURS DU CYCLE CELLULAIRE

CONTRÔLE DU MÉTABOLISME ET DE LA PROLIFÉRATION PAR LES MICROARN ET LES ACTEURS DU CYCLE CELLULAIRE UNIVERSITE MONTPELLIER 1 UFR MEDECINE THÈSE Présentée pour obtenir le grade de DOCTEUR DE L UNIVERSITE MONTPELLIER I Discipline : Biochimie et Biologie Moléculaire École doctorale : Sciences Chimiques

Plus en détail

Diss. ETH No. 18521. Prof. Dr. Wilhelm Gruissem, examiner Dr. John Beeching, co-examiner Dr. Peng Zhang, co-examiner

Diss. ETH No. 18521. Prof. Dr. Wilhelm Gruissem, examiner Dr. John Beeching, co-examiner Dr. Peng Zhang, co-examiner Diss. ETH No. 18521 Molecular and Biochemical Understanding of Post-harvest Physiological Deterioration in Cassava Roots and Approaches for its Modulation A dissertation submitted to the ETH Zurich for

Plus en détail

Projet ANR SAMOGWAS. Specific Advanced MOdels for Genome-wide Association Studies. Journée de lancement officielle. Nantes - vendredi 11 octobre 2013

Projet ANR SAMOGWAS. Specific Advanced MOdels for Genome-wide Association Studies. Journée de lancement officielle. Nantes - vendredi 11 octobre 2013 Projet ANR SAMOGWAS Specific Advanced MOdels for Genome-wide Association Studies Journée de lancement officielle Nantes - vendredi 11 octobre 2013 1 Les partenaires LINA Nantes GIGA-R Liège INSERM Nantes

Plus en détail

INEGALITES SOCIALES ET MEDECINE PREDICTIVE: QUELS ENJEUX EN ONCOGENETIQUE?

INEGALITES SOCIALES ET MEDECINE PREDICTIVE: QUELS ENJEUX EN ONCOGENETIQUE? INEGALITES SOCIALES ET MEDECINE PREDICTIVE: QUELS ENJEUX EN ONCOGENETIQUE? Laetitia HUIART Praticien Hospitalier, CHU La Réunion Résumé. - Les avancées techniques en matière génétique permettent, depuis

Plus en détail

Présentation de l entreprise

Présentation de l entreprise Adresse : 50, rue Carnot -92284 Suresnes PHARMACOCINETIQUE Stage(s) : dans le cadre des études sur le devenir du médicament dans l organisme, vous serez en charge au sein de notre laboratoire de pharmacocinétique

Plus en détail

Notice biographique Repères biographiques communs

Notice biographique Repères biographiques communs Notice biographique Repères biographiques communs Nom : GOURBAL Prénom : BENJAMIN Section : 67 Corps : Maître de conférences Equipe de recherche Grade : CN Ecologie et Evolution des Interactions UMR 5244

Plus en détail

Techniques d études des réponses immunitaires

Techniques d études des réponses immunitaires Techniques d études des réponses immunitaires I. Principes (d après Hernandes-Fuentes M. P. et al. (2003) J. Immunol. Methods 196:247 ; éléments du polycopié de TP : The 2 nd PSU International Teaching

Plus en détail

Thierry DELZESCAUX. «biopicsel» group, URA CNRS-CEA 2210 Service MIRCen, I²BM, CEA Fontenay-aux-Roses, France. Thierry.Delzescaux@cea.

Thierry DELZESCAUX. «biopicsel» group, URA CNRS-CEA 2210 Service MIRCen, I²BM, CEA Fontenay-aux-Roses, France. Thierry.Delzescaux@cea. Thierry DELZESCAUX «biopicsel» group, URA CNRS-CEA 2210 Service MIRCen, I²BM, CEA Fontenay-aux-Roses, France Thierry.Delzescaux@cea.fr Thierry DELZESCAUX Ingénieur chercheur CEA Experience Since 2008:

Plus en détail

Intégration de données multiples générées

Intégration de données multiples générées Intégration de données multiples générées par les techniques à haut débit (séquençage, CGH, SNP, transcriptome ) Pascal Roy 1 MD-PhD, Caroline Truntzer PhD 2, Delphine Maucort-Boulch 1 MD-PhD 1 Equipe

Plus en détail

Chapitre III Les anomalies de la régulation de la glycémie

Chapitre III Les anomalies de la régulation de la glycémie Chapitre III Les anomalies de la régulation de la glycémie -I -Unité et diversité des diabètes Mesures de la glycémie en continu chez un patient diabétique 1 Les critères de diagnostic du diabète 2 3 Conclusion

Plus en détail

Un ACTIF InConToURnABLE PoUR DEs PARTEnARIATs significatifs. social. An ASSeT To meaningful PARTneRSHIPS

Un ACTIF InConToURnABLE PoUR DEs PARTEnARIATs significatifs. social. An ASSeT To meaningful PARTneRSHIPS Le capital Un ACTIF InConToURnABLE PoUR DEs PARTEnARIATs significatifs social capital An ASSeT To meaningful PARTneRSHIPS Présentation des participants participants presentation Fondation Dufresne et Gauthier

Plus en détail

Vieillissement immunitaire et risque infectieux. Dr F.Rachidi-Berjamy Capacité de gériatrie 23 Mai 2014

Vieillissement immunitaire et risque infectieux. Dr F.Rachidi-Berjamy Capacité de gériatrie 23 Mai 2014 Vieillissement immunitaire et risque infectieux Dr F.Rachidi-Berjamy Capacité de gériatrie 23 Mai 2014 Introduction L immunité = la résistance aux maladies, et spécifiquement infectieuses La physiologie

Plus en détail

Infections endovasculaires

Infections endovasculaires Infections endovasculaires O. Leroy Service de Réanimation et Maladies Infectieuses CH Tourcoing 59 Conflits d intérêt Laboratoires Novartis: Orateur Laboratoires Sanofi-Aventis: Orateur, investigateur

Plus en détail

OECD (Q)SAR Application Toolbox: Contexte et évolution. B. Diderich Environment, Health and Safety Division OECD

OECD (Q)SAR Application Toolbox: Contexte et évolution. B. Diderich Environment, Health and Safety Division OECD OECD (Q)SAR Application Toolbox: Contexte et évolution B. Diderich Environment, Health and Safety Division OECD Philosophie Mettre en œuvre dans un programme informatique flexible le document guide de

Plus en détail

SGR Services de gestion des risques

SGR Services de gestion des risques Title: Safety Achievement Financial Incentive System (SAFIS) Titre : Système d incitation financière à la sécurité DIRECTIVE Effective / En vigueur: 01/05/2008 Release / Diffusion No. 003 Page 1 of / de

Plus en détail

Jean-Michel SAUTIER*, Sabine LOTY**, Christine LOTY**, Susan HATTAR**, Ariane BERDAL***

Jean-Michel SAUTIER*, Sabine LOTY**, Christine LOTY**, Susan HATTAR**, Ariane BERDAL*** Bull. Acad. Natle Chir. Dent., 2002, 45-4 85 Séance de travail Mercredi 7 février 2001 Nouvelles stratégies thérapeutiques expérimentales dans la régénération osseuse et cartilagineuse Jean-Michel SAUTIER*,

Plus en détail

PRÉSENTATION TRAVAIL EN COURS - APPRENTISSAGE INTERACTIF. Ianis Lallemand, 21 janvier 2013

PRÉSENTATION TRAVAIL EN COURS - APPRENTISSAGE INTERACTIF. Ianis Lallemand, 21 janvier 2013 PRÉSENTATION TRAVAIL EN COURS - APPRENTISSAGE INTERACTIF Ianis Lallemand, 21 janvier 2013 APPRENTISSAGE INTERACTIF definition Contours encore assez flous dans le champ de l apprentissage automatique. Néanmoins,

Plus en détail

Genetic correlates in response to antidepressants

Genetic correlates in response to antidepressants Genetic correlates in response to antidepressants Daniel Souery Laboratoire de Psychologie Médicale Université Libre de Bruxelles and PsyPLuriel Belgium PHARMACOGENETIQUE La pharmacogénétique permet d

Plus en détail

Table des matières. Remerciements, x Avant-Propos, xi Abréviations, xii Guide de l utilisateur, xvi

Table des matières. Remerciements, x Avant-Propos, xi Abréviations, xii Guide de l utilisateur, xvi Table des matières v Remerciements, x Avant-Propos, xi Abréviations, xii Guide de l utilisateur, xvi 1 L immunité innée, 1 Les obstacles externes à l infection, 1 Les cellules phagocytaires tuent les micro-organismes,

Plus en détail

Archived Content. Contenu archivé

Archived Content. Contenu archivé ARCHIVED - Archiving Content ARCHIVÉE - Contenu archivé Archived Content Contenu archivé Information identified as archived is provided for reference, research or recordkeeping purposes. It is not subject

Plus en détail

Voogd Ac et al. J Clin Oncol 2001;19:1688 97.

Voogd Ac et al. J Clin Oncol 2001;19:1688 97. Surveillance loco-régionale personnalisée = évaluation du risque de récidive locorégionale personnalisée Histologie : les carcinomes Lobulaires Taux de récidives locales après mastectomie Differences in

Plus en détail

SENEGAL DIAGNOSTICS DE LA GOUVERNANCE TRANSPORTS ET TRAVAUX PUBLICS

SENEGAL DIAGNOSTICS DE LA GOUVERNANCE TRANSPORTS ET TRAVAUX PUBLICS SENEGAL DIAGNOSTICS DE LA GOUVERNANCE TRANSPORTS ET TRAVAUX PUBLICS FOCUS GROUPE: Sociétés Privées qui Utilisent Services de Transport Terrestre et/ou PAD Groupe A Routes et Port Les questions de Sections

Plus en détail

TOMENF - Iatrogenic risks associated with CT scans received in

TOMENF - Iatrogenic risks associated with CT scans received in TOMENF - Iatrogenic risks associated with CT scans received in childhood Responsable(s) : De Vathaire Florent, Equipe-3 d'epidémiologie des radiations- CESP- UMR 1018 INSERM Date de modification : 14/08/2013

Plus en détail

Le déficit en Proteine Kinase C-δ une nouvelle cause de Lupus Erythémateux Systémique

Le déficit en Proteine Kinase C-δ une nouvelle cause de Lupus Erythémateux Systémique Le déficit en Proteine Kinase C-δ une nouvelle cause de Lupus Erythémateux Systémique Alexandre Belot, MD, PhD Service de Néphrologie, Rhumatologie, Dermatologie Pédiatriques Hôpital Femme Mère Enfant

Plus en détail

ETUDE DE LA TRIMETHYLATION DE LA LYSINE 27 DE L HISTONE L H3 DANS LE CANCER DE LA PROSTATE Marjolaine NGOLLO Doctorante en première année 15/02/2013 Directeur de thèse: Professeur L. GUY DONNEES EPIDEMIOLOGIQUES

Plus en détail

Tumeurs ce re brales de l adolescent et du jeune adulte. L exemple du gliome du tronc (20 mn) Dr Jacques Grill - Institut Gustave Roussy, Villejuif

Tumeurs ce re brales de l adolescent et du jeune adulte. L exemple du gliome du tronc (20 mn) Dr Jacques Grill - Institut Gustave Roussy, Villejuif Tumeurs ce re brales de l adolescent et du jeune adulte L exemple du gliome du tronc (20 mn) Dr Jacques Grill - Institut Gustave Roussy, Villejuif Tumeurs ce re brales de l adolescent et du jeune adulte

Plus en détail

Objectif 13 : Se donner les moyens d une recherche innovante

Objectif 13 : Se donner les moyens d une recherche innovante Objectif 13 : Se donner les moyens d une recherche innovante Le Plan s inscrit dans le défi santé/bien-être de l Agenda stratégique pour la recherche, le transfert et l innovation (France Europe 2020).

Plus en détail

Stratégie de Convergence de VisualAge Pacbase

Stratégie de Convergence de VisualAge Pacbase IBM Software Group Stratégie de Convergence de VisualAge Pacbase Philippe Bauquel, VisualAge Pacbase Product Line Manager, IBM Rational SWG, Enterprise Tools & Compilers 2008 IBM Corporation Genèse du

Plus en détail

3 ème session: Nutrition préventive

3 ème session: Nutrition préventive Colloque PONAN - 12 octobre 2011 3 ème session: Nutrition préventive Martine CHAMP Directrice-adjointe du CRNH de Nantes Coordonnatrice du projet NUPEM 1 Le CRNH de Nantes Groupement d Intérêt Public rassemblant

Plus en détail

Niveau débutant/beginner Level

Niveau débutant/beginner Level LE COFFRE À OUTILS/THE ASSESSMENT TOOLKIT: Niveau débutant/beginner Level Sampler/Echantillon Instruments d évaluation formative en français langue seconde Formative Assessment Instruments for French as

Plus en détail

Testing : A Roadmap. Mary Jean Harrold. Présentation de Olivier Tissot

Testing : A Roadmap. Mary Jean Harrold. Présentation de Olivier Tissot Testing : A Roadmap Mary Jean Harrold Présentation de Olivier Tissot Testing : A Roadmap I. L auteur II. Introduction sur les test : les enjeux, la problématique III. Les tests : roadmap IV. Conclusion

Plus en détail

IS/07/TOI/164004. http://www.adam-europe.eu/adam/project/view.htm?prj=6140

IS/07/TOI/164004. http://www.adam-europe.eu/adam/project/view.htm?prj=6140 La vente au détail - RetAiL est un cours fondé sur la technologie de l information, un IS/07/TOI/164004 1 Information sur le projet La vente au détail - RetAiL est un cours fondé sur la technologie de

Plus en détail

PRIORITIES OF SUSTAINABLE SOIL MANAGEMENT IN BENIN. Prof. IGUE A. M.

PRIORITIES OF SUSTAINABLE SOIL MANAGEMENT IN BENIN. Prof. IGUE A. M. PRIORITIES OF SUSTAINABLE SOIL MANAGEMENT IN BENIN Prof. IGUE A. M. ETAT DES SOLS AU BENIN Dégradation physique des sols Erosion en nappe et en rigole avec enlèvement des particules de terre Erosion en

Plus en détail

Les défis de la Bioinformatique:

Les défis de la Bioinformatique: Les défis de la Bioinformatique: Une introduction à la Journée du 19 octobre Marie-Paule LEFRANC Journées du CINES 19-21 octobre 2004 organisées par Laetitia Regnier Importance des facteurs génétiques

Plus en détail

Autres termes clés (Other key terms)

Autres termes clés (Other key terms) Autres termes clés (Other key terms) Norme Contrôle qualité des cabinets réalisant des missions d audit ou d examen d états financiers et d autres missions d assurance et de services connexes ( Quality

Plus en détail

Les médicaments de la grippe Ahmed Ghoubontini Service de Maladies Infectieuses CHU La Rabta Tunis

Les médicaments de la grippe Ahmed Ghoubontini Service de Maladies Infectieuses CHU La Rabta Tunis Les médicaments de la grippe Ahmed Ghoubontini Service de Maladies Infectieuses CHU La Rabta Tunis Introduction Les virus de la grippe sont des virus «instables». Les virus actuellement en circulation

Plus en détail

La leucémie lymphoïde chronique (LLC)

La leucémie lymphoïde chronique (LLC) La leucémie lymphoïde chronique (LLC) La plus fréquente des hémopathies : 3 nouveaux cas / 100000 habitants / an Pas de facteur favorisant connu Adultes âgés (>65 ans), sexratio = 2/1 Accumulation de lymphocytes

Plus en détail

Mécanismes de surveillance du cycle cellulaire

Mécanismes de surveillance du cycle cellulaire Mécanismes de surveillance du cycle cellulaire Four checkpoints Components of the DNA Damage Checkpoint SIGNALS SENSORS TRANSDUCERS EFFECTORS TARGETS (UV, HU, replication errors) CDK2 Cyclin E/A ATR

Plus en détail

إ( سمحت ثا لا بمعرفة مدى إدمصاص الملوث MBT على مختلف الاجسام المازة الخمسة. CAPV1 (CAPV1-CAPA) في النتاي ج لحذف الملوث. الا دمصاص كان تلقاي ي حسن الملوث لا نبعاث الشعاع الشمسي... MBT بالتي ي MBT ط ) ا

Plus en détail

II/ Exemple de cellules différenciées : les cellules nerveuses 1) Structure du tissu nerveux

II/ Exemple de cellules différenciées : les cellules nerveuses 1) Structure du tissu nerveux II/ Exemple de cellules différenciées : les cellules nerveuses 1) Structure du tissu nerveux Neurones et cellules gliales 2) neurone Schéma d un motoneurone Les nombreux prolongements cytoplasmiques (dendrites

Plus en détail