Jean-Mathieu Fallu Candidat au doctorat en marketing, HEC Montréal. Proposition de thèse

Dimension: px
Commencer à balayer dès la page:

Download "Jean-Mathieu Fallu Candidat au doctorat en marketing, HEC Montréal. Proposition de thèse"

Transcription

1 1 Jean-Mathieu Fallu Candidat au doctorat en marketing, HEC Montréal Proposition de thèse L adoption de comportements spontanés et de comportements délibérés de consommation socialement responsable : Une perspective attitudinale Résumé Plusieurs études montrent que les consommateurs occidentaux s intéressent à la consommation socialement responsable (CSR) et qu ils ont une attitude positive envers les comportements de consommation socialement responsable. Il ressort néanmoins de ces recherches un écart significatif entre les attitudes rapportées par les consommateurs et leurs comportements (d Astous et Legendre, 2009 ; Carrigan et Attalla, 2001; De Pelsmacker et alii, 2005 ; Ehrich et Irwin, 2005 ; Irwin et Naylor, 2009 ; Van Doorn, Verhoef et Bijmolt, 2007; World Business Council for Sustainable Development, 2008). Les travaux en marketing et en psychologie sociale portant sur l attitude envers la CSR et son impact sur le comportement reposent généralement sur des assises attitudinales et de persuasion (Ajzen 1991 ; Fishbein et Ajzen, 1975 ; Petty et Cacioppo, 1986). Dans ces travaux, l attitude est mesurée directement (explicitement), sa structure est univalente et il est supposé que, tant et aussi longtemps que l environnement supporte normativement le comportement et que la personne un contrôle suffisant sur sa réalisation, l attitude influence des comportements qui sont raisonnés ou délibérés à partir de son influence sur les intentions comportementales (Steg et Vlekl, 2009 ; Stern, 2000). Dans cette thèse, on propose un traitement différent de l étude de l influence de l attitude sur l adoption de comportements de CSR. On vise premièrement à introduire une distinction importante entre l attitude implicite (niveau associatif), et l attitude explicite (niveau délibéré) des consommateurs envers la CSR (voir Gawronski et Payne, 2010 pour une revue récente du paradigme de l attitude implicite). On vise ensuite à déterminer si la structure de l attitude entretenue vis-à-vis de la CSR pourrait être plus ambivalente, qu univalente, avant de se questionner sur l impact que pourraient avoir les attitudes implicite et explicite, ainsi qu une attitude dont la structure est ambivalente sur l adoption de comportements spontanés et l adoption de comportements délibérés de CSR.

2 2 Spécifiquement, on suggère que l attitude explicite positive que les consommateurs rapportent envers la CSR dans les études pourrait, au niveau de la structure associative déterminant l attitude implicite :1) ne pas être suffisamment forte ou accessible cognitivement, voire se rapprocher de la neutralité, 2) être négative ou surtout, 3) être implicitement ambivalente (Petty et alii, 2007). Ensuite, parce que l attitude implicite, le plus souvent, est prédictive des comportements automatiques de la personne, indépendamment de l attitude explicite (Fazio, 1990 ; Perugini, Richetin et Zogmaister, 2010), on suggère que la force et la structure de l attitude implicite des consommateurs envers la CSR la rendent peu prédictive de l adoption de comportements spontanés de CSR; pour plusieurs consommateurs, l adoption ou la non-adoption de comportements de CSR dépendraient d automatismes comportementaux ou de l habitude (Lutzenhister, 2002 ; Steg et Vlek, 2009 ; Stern, 2000; Winter, 2000). Enfin, parce qu elle réside à l origine du processus menant de l attention, à la perception et aux comportements délibérés (Fazio, 1990 ; 2007; Gawronski et Bodenhausen, 2006), on suggère que la force et la structure de l attitude implicite des consommateurs envers la CSR peuvent expliquer qu une personne puisse être fortement convaincue du caractère positif de la CSR au niveau explicite ce qui est révélé par les enquêtes portant sur l attitude envers la CSR, mais que, le plus souvent, elle n adopte pas de comportements de CSR (Fabrigar et Wegener, 2010). On propose deux études afin de résoudre la problématique identifiée. La première étude servira à faire un diagnostic ou un état des lieux de la force et de la structure de l attitude des consommateurs envers la CSR à partir de la mesure indirecte de leur attitude implicite (au moyen de l amorçage séquentiel des structures cognitives, Fazio et alii,1986, et du test des associations implicites, Greenwald et alii, 1998), de la mesure directe de leur attitude explicite (à l aide d un questionnaire autoadministré), et de la comparaison entre ces mesures. La seconde étude a pour objectif d étudier, à partir d une expérience réalisée en laboratoire, l impact des attitudes implicite et explicite envers la CSR sur l adoption de comportements spontanés et de comportements délibérés de CSR. Un objectif sous-jacent à l ensemble de la recherche est le développement d un cadre théorique intégrateur des théories portant sur la structure des attitudes implicite et

3 3 explicite (Fazio et alii, 1986 ; Fazio, 1990, 1995 ; Petty et alii, 2007) et des théories de l impact des attitudes implicite et explicite sur le comportement (Fazio, 1990 ; Gawronski et Bodenhausen, 2006 ; Pereguini, 2005; Strack et Deutsch, 2004). L intérêt de la différenciation des attitudes implicite et explicite réside dans un potentiel important de cadrage et de prédictions théoriques portant sur 1) la structure de l attitude, 2) les processus à l œuvre dans la formation et le changement de l attitude et 3) l impact spécifique des attitudes implicite et explicite sur le comportement. Le paradigme des attitudes implicite et explicite suppose qu une attitude peut avoir des effets sur le comportement qui sont opposés aux croyances et aux intentions affirmées de l individu et que, par conséquent, les cognitions sociales implicites et explicites sont étroitement liées à la notion de déterminants multiples et potentiellement dissociés du comportement (Deutsch et Strack, 2010 ; p.62). Enfin, l étude proposée a également pour objectif de contribuer au développement des connaissances en marketing, en comportement du consommateur, en cognition sociale et de produire des recommandations managériales ayant une portée sociale. Mots clés : consommation socialement responsable, comportement des consommateurs, attitude implicite, attitude explicite, mesure indirecte de l attitude, mesure directe de l attitude, attitude ambivalente.

4 4 Références Ajzen, I. (1991). The theory of planned behavior. Organizational Behavior and Human Decision Processes, 50, Carrigan, M., & Attalla, A. (2001). The myth of the ethical consumer do ethics matter in purchase behavior. The Journal of consumer marketing, 17, d Astous, A., & Legendre, A. (2009). A Scale for appraising consumers reasons for Not Behaving ethically. Journal of business ethic, 87, De Pelsmacker, P., Driesen, L., & Rayp, G. (2005). Do consumers care about ethics? Willingness to pay for fair-trade coffe. The Journal of consumer affairs, 39, Deutsch, R., & Strack, F. (2010). Building blocks of social behavior: Reflective and impulsive processes. In B. Gawronski, & B. K. Payne (Eds.), Handbook of Implicit Social Cognition (pp ). Guilford: New York. Ehrich, K.R., & Irwin, J.R. (2005). Willful ignorance in the request of product attribute information. Journal of Marketing Research, 42, Fabrigar, L. R., & Wegener, D. T. (2010). Attitude structure. In R. F. Baumeister & E. J. Finkel (Eds.), Advanced social psychology: The state of the science (pp ). New York, NY: Oxford University Press. Fazio, R. H. (1990). Multiple processes by which attitudes guide behavior: The MODE model as an integrative framework. In M.P. Zanna (Ed.), Advances in experimental social psychology, (Vol. 23, pp ). San Diego, CA: Academic Press Fazio, R. H. (1995). Attitudes as object-evaluation associations: Determinants, consequences, and correlates of attitude accessibility. In R. E. Petty & J. A. Krosnick (Eds.), Attitude strength: Antecedents and consequences (pp ). Hillsdale, NJ: Lawrence Erlbaum Associates,Inc. Fazio, R. H. (2007). Attitudes as object-evaluation associations of varying strength. Social Cognition, 25, Fishbein, M., & Ajzen, I. (1975). Belief, attitude, intention and behavior: An introduction to theory and research. Reading, MA: Addison-Wesley. Fazio, R. H., Sanbonmatsu, D. M., Powell, M. C., & Kardes, F. R. (1986). On the automatic activation of attitudes. Journal of Personality and Social Psychology, 50, Gawronski, B., & Payne, B. K. (Eds.). (2010). Handbook of implicit social cognition: Measurement, theory, and applications. New York: Guilford Press.

5 5 Gawronski, B., & Bodenhausen, G. V. (2006). Associative and propositional processes in evaluation: An integrative review of implicit and explicit attitude change. Psychological Bulletin, 132, Greenwald, A. G., McGhee, D. E., & Schwartz, J. K. L. (1998). Measuring individual differences in implicit cognition: The Implicit Association Test. Journal of Personality and Social Psychology, 74, Irwin, J., & Naylor, R.W. (2009). Ethical decisions and response mode compatibility: Weighting of ethical attributes in consideration sets formed by excluding versus including product alternatives. Journal of Marketing Research, 46, Lutzenhister, L. (2002). Marketing household energy conservation: The message and the reality. In T. Dierz & P.C Stern (Eds,), New Tools for Environmental Protection (pp.49-66). Washington, DC : The National Academy Press. Perugini, M. (2005). Predictive models of implicit and explicit attitudes. British Journal of Social Psychology, 44, Perugini, M., Richetin, J., & Zogmaister, C. (2010). Prediction of behavior. In B. Gawronski, & B. K. Payne (Eds.), Handbook of implicit social cognition: Measurement, theory, and applications (pp ). New York: Guilford Press. Petty, R. E., & Cacioppo, J. T. (1986). The elaboration likelihood model of persuasion. In L. Berkowitz (Ed.), Advances in experimental social psychology, (Vol. 19, pp ). New York: Academic Press. Petty, R. E., Briñol, P., & DeMarree, K. G. (2007). The meta-cognitive model (MCM) of attitudes: Implications for attitude measurement, change, and strength. Social Cognition, 25, Steg, L., & Vlek, C. (2009). Encouraging pro-environmental behaviour: An integrative review and research agenda. Journal of Environmental Psychology, 29, Stern, P.C. (2000). Psychology and the science of human-environment interactions, American Psychologist. 55, Strack, F., & Deutsch, R. (2004). Reflective and impulsive determinants of social behavior. Personality and Social Psychology Review, 8, Van Doorn, J., Verhoef, P.C., & Bijmolt, T.H. (2007). The importance of non-linear relationships between attitude and behavior in policy research. Journal of consumer policy, 30,

6 6 Winter, D. (2000). Some big ideas for some big problems. American Psychologist, 55, World Business Council for Sustainable Development s (2008). Sustainable consumption facts and trends from a business perspective, WBCSD Report, 40p. [EN LIGNE], sumption_web.pdf

UQÀM UNIVERSITÉ DU QUÉBEC À MONTRÉAL ÉCOLE DES SCIENCES DE LA GESTION DOCTORAT CONJOINT EN ADMINISTRATION MÉTHODES DE RECHERCHE EN GESTION ADM 9201

UQÀM UNIVERSITÉ DU QUÉBEC À MONTRÉAL ÉCOLE DES SCIENCES DE LA GESTION DOCTORAT CONJOINT EN ADMINISTRATION MÉTHODES DE RECHERCHE EN GESTION ADM 9201 UQÀM UNIVERSITÉ DU QUÉBEC À MONTRÉAL ÉCOLE DES SCIENCES DE LA GESTION DOCTORAT CONJOINT EN ADMINISTRATION MÉTHODES DE RECHERCHE EN GESTION ADM 9201 Plan de cours Cataldo Zuccaro, MBA, Ph.D. Département

Plus en détail

Université de Nantes, Institut d Economie et de Management, Chemin de la Censive du Tertre, 44000 Nantes, France

Université de Nantes, Institut d Economie et de Management, Chemin de la Censive du Tertre, 44000 Nantes, France Claire-Lise Ackermann, Doctorante en Sciences de Gestion, Université de Nantes, Institut d Economie et de Management, Chemin de la Censive du Tertre, 44000 Nantes, France Tel : +33 2 56 63 61 18 claire-lise.ackermann@etu.univ-nantes.fr

Plus en détail

PRENOM : HALA. Nom, Prénom et grade du directeur de thèse TOURNOIS Nadine, Professeur en Sciences de Gestion, Université de Nice

PRENOM : HALA. Nom, Prénom et grade du directeur de thèse TOURNOIS Nadine, Professeur en Sciences de Gestion, Université de Nice Nice, le 16 juin 2014 NOM : JA BARY E-MAIL PRENOM : HALA HALAJABARY@YAHOO.COM Nom, Prénom et grade du directeur de thèse TOURNOIS Nadine, Professeur en Sciences de Gestion, Université de Nice Page 1 :

Plus en détail

Résumé long d un article en cours. L intention entrepreneuriale et la contribution au développement durable

Résumé long d un article en cours. L intention entrepreneuriale et la contribution au développement durable Intention de communication aux deuxièmes rencontres de la recherche et de l action : «Enseignement, formation et accompagnement dans le champ de l entrepreneuriat» 31 janvier et 1er février 2013, Groupe

Plus en détail

CONSEILS POUR LA REDACTION DU RAPPORT DE RECHERCHE. Information importante : Ces conseils ne sont pas exhaustifs!

CONSEILS POUR LA REDACTION DU RAPPORT DE RECHERCHE. Information importante : Ces conseils ne sont pas exhaustifs! CONSEILS POUR LA REDACTION DU RAPPORT DE RECHERCHE Information importante : Ces conseils ne sont pas exhaustifs! Conseils généraux : Entre 25 et 60 pages (hormis références, annexes, résumé) Format d un

Plus en détail

Frank LASCK. Courriel : f.lasch@montpellier-bs.com Fonction : Professeur. Biographie

Frank LASCK. Courriel : f.lasch@montpellier-bs.com Fonction : Professeur. Biographie Frank LASCK Courriel : f.lasch@montpellier-bs.com Fonction : Professeur Biographie Frank Lasch, professeur en entrepreneuriat, a rejoint le Groupe Sup de Co Montpellier Business School en septembre 2003

Plus en détail

Le processus de décision du consommateur proenvironnemental. marketing et de l analyse des politiques publiques

Le processus de décision du consommateur proenvironnemental. marketing et de l analyse des politiques publiques Le processus de décision du consommateur proenvironnemental : une combinaison des apports du marketing et de l analyse des politiques publiques Christophe ALAUX, PRAG, Docteur en Sciences de gestion. CERGAM,

Plus en détail

L'effet de la modalité de garde sur la coparentalité postrupture: Un lien à investiguer

L'effet de la modalité de garde sur la coparentalité postrupture: Un lien à investiguer L'effet de la modalité de garde sur la coparentalité postrupture: Un lien à investiguer Véronique Leclair Candidate à la maitrise en psychoéducation Dirigée par Annick St-Amand Codirigée par Ève-Line Bussières

Plus en détail

LES RÉSEAUX TRANSNATIONAUX DE VILLES ENGAGÉS DANS LA GOUVERNANCE CLIMATIQUE MONDIALE

LES RÉSEAUX TRANSNATIONAUX DE VILLES ENGAGÉS DANS LA GOUVERNANCE CLIMATIQUE MONDIALE LES RÉSEAUX TRANSNATIONAUX DE VILLES ENGAGÉS DANS LA GOUVERNANCE CLIMATIQUE MONDIALE Présentation réalisée pour le Colloque annuel EDS 24 mars 2016 Marielle Papin Étudiante au doctorat en Science Politique

Plus en détail

ÉVALUATION DE L IMPACT D UN MESSAGE DANS LE CADRE D UNE CAMPAGNE DE COMMUNICATION

ÉVALUATION DE L IMPACT D UN MESSAGE DANS LE CADRE D UNE CAMPAGNE DE COMMUNICATION 1 ÉVALUATION DE L IMPACT D UN MESSAGE DANS LE CADRE D UNE CAMPAGNE DE COMMUNICATION Population et accidentalité 2 Accidentalité : Ensemble du parc circulant Ensemble des accidents mortels Sur 1 km parcouru,

Plus en détail

RELATIONS AGENTS-APPRENANTAPPRENANT. Processus: Modeling, renforcement, interaction sociale.. Agents: Parents, pairs, école, médias

RELATIONS AGENTS-APPRENANTAPPRENANT. Processus: Modeling, renforcement, interaction sociale.. Agents: Parents, pairs, école, médias Université de Lyon II Janvier 2014 Choix de la méthode de recherche: Aspects pratiques Marie J. Lachance Professeure titulaire Sciences de la consommation Université Laval, Québec Question et problématique

Plus en détail

Projet Tempus. Présentation de la psychologie économique. 28-30 juin 2010

Projet Tempus. Présentation de la psychologie économique. 28-30 juin 2010 Projet Tempus Présentation de la psychologie économique 28-30 juin 2010 Introduction Qu est est-ce que la psychologie économique? Etude du comportement du consommateur recouvre l ensemble des décisions

Plus en détail

Compte-rendu du stage post-doctoral de Dimitri Voisin à l Université de Californie, Santa-Barbara

Compte-rendu du stage post-doctoral de Dimitri Voisin à l Université de Californie, Santa-Barbara Compte-rendu du stage post-doctoral de Dimitri Voisin à l Université de Californie, Santa-Barbara Stage de 5 mois (Décembre 2011-Avril 2012) Montant de la bourse ADRIPS : 800 euros Experts du dossier de

Plus en détail

Le Manifeste EEB du WBCSD

Le Manifeste EEB du WBCSD Le Manifeste EEB du WBCSD Agir pour l efficacité énergétique des bâtiments Conférence thématique GDF SUEZ Réseau Pacte Mondial, France Economies d énergie Paris la Défense, le 29 Juin 2011 Constant Van

Plus en détail

Durand, M., Développement personnel et accès à une culture professionnelle en formation initiale des professeurs. In : C. Gohier et Ch. Alin (Dir.

Durand, M., Développement personnel et accès à une culture professionnelle en formation initiale des professeurs. In : C. Gohier et Ch. Alin (Dir. Bibliographie Abric, J.-Cl., Pratiques sociales et représentations, Paris, PUF, 1994. Bandura, A., Self-efficacy : The Exercise of Control, New York, W.H. Freeman and Company, 1997. Barbier, J.-M., L analyse

Plus en détail

ESC Rennes School of Business, 2 rue Robert d'arbrissel, 35065 Cedex Rennes

ESC Rennes School of Business, 2 rue Robert d'arbrissel, 35065 Cedex Rennes Claire-Lise Ackermann, Professeur en Marketing, ESC Rennes School of Business, 2 rue Robert d'arbrissel, 35065 Cedex Rennes Tel: +33 (0)2 99 33 48 81 claire-lise.ackermann@esc-rennes.fr Jean-Pierre Mathieu,

Plus en détail

Les comportements durables : Freins et moteurs. Nathalie Delacollette

Les comportements durables : Freins et moteurs. Nathalie Delacollette Les comportements durables : Freins et moteurs Nathalie Delacollette Projet de recherche «Fostering sustainable behaviors. Communitybased social marketing» Projet de recherche financé par BELSPO, 2007-2010

Plus en détail

Jeu problématique / pathologique: quels mécanismes psychologiques? Martial Van der Linden

Jeu problématique / pathologique: quels mécanismes psychologiques? Martial Van der Linden Jeu problématique / pathologique: quels mécanismes psychologiques? Martial Van der Linden Unité de Psychopathologie et Neuropsychologie Cognitive, Université de Genève Jeu problématique / pathologique:

Plus en détail

Master MPS LE MANAGEMENT DE LA QUALITÉ DANS LES SERVICES N 2 MURIEL JOUGLEUX 2014/2015

Master MPS LE MANAGEMENT DE LA QUALITÉ DANS LES SERVICES N 2 MURIEL JOUGLEUX 2014/2015 Master MPS 1 LE MANAGEMENT DE LA QUALITÉ DANS LES SERVICES N 2 MURIEL JOUGLEUX 2014/2015 Construire une politique qualité dans les services Les différentes définitions de la qualité Une approche globale

Plus en détail

Navigation flexible favorisant la conception et l évaluation des hypermédia pédagogiques

Navigation flexible favorisant la conception et l évaluation des hypermédia pédagogiques Navigation flexible favorisant la conception et l évaluation des hypermédia pédagogiques Ecaterina Pacurar Giacomini Université de Technologie de Compiègne (U.T.C.) UMR CNRS 6599 Heudiasyc BP 20529 60205

Plus en détail

ENCOURAGER LA CONSOMMATION DURABLE: COMMUNITY-BASED SOCIAL MARKETING FSB-CBSM

ENCOURAGER LA CONSOMMATION DURABLE: COMMUNITY-BASED SOCIAL MARKETING FSB-CBSM ENCOURAGER LA CONSOMMATION DURABLE: COMMUNITY-BASED SOCIAL MARKETING FSB-CBSM B. DARDENNE, L. WARLOP, B. VERBEECK, X. SOHET, N. Delacollette, B.Claus SCIENCE FOR A SUSTAINABLE DEVELOPMENT (SSD) Actions

Plus en détail

Liste des cours BAC+3 BAC+5 en Publicité & Relations Publiques

Liste des cours BAC+3 BAC+5 en Publicité & Relations Publiques Liste des BAC+3 BAC+5 en Publicité & Publiques No 1110 écrite (Anglais) : Compréhension et Rédaction I No English Written : Reading and Writing I 1111 écrite (Anglais) : Compréhension et Rédaction I /Préparation

Plus en détail

Nous concluons au travers de quatre axes principaux qui ont guidé la. 1) La théorie du regret de Loomes et Sugden comme théorie de la décision

Nous concluons au travers de quatre axes principaux qui ont guidé la. 1) La théorie du regret de Loomes et Sugden comme théorie de la décision Conclusion générale Nous concluons au travers de quatre axes principaux qui ont guidé la rédaction de cette thèse. 1) La théorie du regret de Loomes et Sugden comme théorie de la décision rationnelle compatible

Plus en détail

Restaurer la confiance? Etudes Empiriques Conclusion et ouverture

Restaurer la confiance? Etudes Empiriques Conclusion et ouverture Restaurer la confiance des investisseurs : une exploration expérimentale systématique de l effet des politiques d investissement socialement responsable. Marco Heimann Sous la direction de Jean-François

Plus en détail

Apport du marketing social pour l efficacité des campagnes de prévention de l obésité

Apport du marketing social pour l efficacité des campagnes de prévention de l obésité Apport du marketing social pour l efficacité des campagnes de prévention de l obésité Les campagnes de prévention de l obésité ont en général pour objectif final le changement des comportements alimentaires

Plus en détail

Theme Sensorial marketing, from stores to Internet : retailers and sensorial marketing integration in multichannel distribution management.

Theme Sensorial marketing, from stores to Internet : retailers and sensorial marketing integration in multichannel distribution management. Les enseignes spécialisées et l intégration du marketing sensoriel dans l approche multicanale de leur distribution. Fanny NOYELLE Année Universitaire 2007 / 2008 ESUPCOM Lille Directeurs de mémoire :

Plus en détail

Nous désirons tout mettre en œuvre pour découvrir le travail d enseignant et surtout, améliorer nos

Nous désirons tout mettre en œuvre pour découvrir le travail d enseignant et surtout, améliorer nos L A P P R E N T I S S A G E E N P R O F O N D E U R Présenté par : Michael Lafontaine, CGA, M. Fisc. Bruce Lagrange, CA, M. Sc. Patricia Michaud, CA, MBA Francis Belzile, CA, M. Fisc. Janie Bérubé, CA,

Plus en détail

Mission de pédagogie universitaire Université Saint-Joseph Glossaire 1

Mission de pédagogie universitaire Université Saint-Joseph Glossaire 1 glossaire Les définitions succinctes, présentées dans ce glossaire, sont, en grande partie, tirées des chapitres du Manuel. Elles sont en harmonie avec les références relatives au Processus de Bologne.

Plus en détail

Effets non conscients des stéréotypes sur les comportements et les performances.

Effets non conscients des stéréotypes sur les comportements et les performances. Effets non conscients des stéréotypes sur les comportements et les performances. Jean-Baptiste Légal Laboratoire ACCOLADE Université de Reims Champagne-Ardenne 57 rue Pierre Taittinger 51096 Reims Cedex

Plus en détail

PRÉSENTATION. L évaluation sensorielle par les consommateurs, un outil stratégique en innovation. Sophie Vincent, 22 janvier 2015

PRÉSENTATION. L évaluation sensorielle par les consommateurs, un outil stratégique en innovation. Sophie Vincent, 22 janvier 2015 PRÉSENTATION L évaluation sensorielle par les consommateurs, un outil stratégique en innovation Sophie Vincent, Spécialiste en recherche consommateurs et évaluation sensorielle 22 janvier 2015 CINTECH

Plus en détail

La communication en 1 ère STG : des connaissances de base pour la mercatique en Tle mercatique

La communication en 1 ère STG : des connaissances de base pour la mercatique en Tle mercatique La communication en 1 ère STG : des connaissances de base pour la mercatique en Tle mercatique INFORMATION ET COMMUNICATION THEMES A. LE COMPORTEMENT DES INDIVIDUS Introduction : interaction individu/groupe

Plus en détail

Résumé de la recherche

Résumé de la recherche Résumé de la recherche Bien-être social et émotionnel dans les écoles du monde de l IB Ce résumé a été élaboré par le service de recherche de l IB sur la base d un rapport rédigé par : Lucy Cooker, Lucy

Plus en détail

La confiance, facteur de protection et développement

La confiance, facteur de protection et développement Association canadienne pour la santé mentale Division du Québec 911, rue Jean-Talon Est, bureau 326, Montréal (Qc) H2R 1V5 Tél. 514-849-3291 Téléc. 514-849-8372 Courriel : info@acsm.qc.ca Site : www.acsm.qc.ca

Plus en détail

Implantation d un E.N.T. dans l enseignement secondaire, analyse et modélisation des usages : le cas lorrain

Implantation d un E.N.T. dans l enseignement secondaire, analyse et modélisation des usages : le cas lorrain Implantation d un E.N.T. dans l enseignement secondaire, analyse et modélisation des usages : le cas lorrain Integration of an E.N.T. in the secondary education, analysis and pattern of use: the case of

Plus en détail

DR. MATHIEU LAJANTE. Maître de Conférences en Marketing. Fonctions. Formations universitaires. Responsabilités administratives

DR. MATHIEU LAJANTE. Maître de Conférences en Marketing. Fonctions. Formations universitaires. Responsabilités administratives DR. MATHIEU LAJANTE Maître de Conférences en Marketing IGR-IAE de Rennes (Université de Rennes 1) et Laboratoire CREM (UMR CNRS 6211) 11, Rue Jean Macé CS 70803 35708 RENNES Cedex 7 E-mail : mathieu.lajante@univ-rennes1.fr

Plus en détail

Marque et hyperchoix : un mariage apprécié par les consommateurs. Sophie Rieunier

Marque et hyperchoix : un mariage apprécié par les consommateurs. Sophie Rieunier Chaire Marques & Valeurs Parole d expert Marque et hyperchoix : un mariage apprécié par les consommateurs Sophie Rieunier Maître de conférences, IAE de Paris, Université Paris 1 Panthéon-Sorbonne N 2012-07

Plus en détail

La RSE et les PME: quels enseignements de la recherche en économie? Réunion RSE et compétitivité 4 juin 2014. Patricia Crifo

La RSE et les PME: quels enseignements de la recherche en économie? Réunion RSE et compétitivité 4 juin 2014. Patricia Crifo 1 La RSE et les PME: quels enseignements de la recherche en économie? Réunion RSE et compétitivité 4 juin 2014 Patricia Crifo Université Paris Ouest, Ecole Polytechnique & Cirano (Montréal) Plan de la

Plus en détail

Valérie Guillard Maître de Conférences Université Paris Dauphine Laboratoire DRM UMR 7088 (Equipe ERMES) 38 ans 3 rue vieille de l Hermitage

Valérie Guillard Maître de Conférences Université Paris Dauphine Laboratoire DRM UMR 7088 (Equipe ERMES) 38 ans 3 rue vieille de l Hermitage Valérie Guillard Maître de Conférences Université Paris Dauphine Laboratoire DRM UMR 7088 (Equipe ERMES) 38 ans 3 rue vieille de l Hermitage Vie maritale 95300 PONTOISE valerie.guillard@dauphine.fr 06

Plus en détail

Maquette du MA en sciences économiques Finalité : Management science ECON4E et ECON5E

Maquette du MA en sciences économiques Finalité : Management science ECON4E et ECON5E Maquette du MA en sciences économiques Finalité : Management science ECON4E et ECON5E Note : Ce programme est enseigné exclusivement en anglais. 1) Structure générale MA1 : - Au premier quadrimestre, 6

Plus en détail

Liste des cours BAC+3 BAC+5 en Communication & Marketing

Liste des cours BAC+3 BAC+5 en Communication & Marketing Liste des BAC+3 BAC+5 en & Marketing Semestre 1 No 1 2 ENG 110 FR 110 en anglais 1 En français 1 1110 1111 1120 1130 1131 1140 1141 1150 No écrite (Anglais) : Compréhension et Rédaction I English Written

Plus en détail

entrepreneur de succès, selon le niveau d implication des sujets. Dans une première variante du message, le modèle de rôle expliquait sa réussite

entrepreneur de succès, selon le niveau d implication des sujets. Dans une première variante du message, le modèle de rôle expliquait sa réussite L impact motivationnel des modèles de rôles symboliques sur l auto-efficacité et l intention d entreprendre : témoigner pour un idéal ou célébrer un engagement? Miruna Radu Professeur en Entrepreneuriat

Plus en détail

ECOLE DOCTORALE : SUJET PROPOSÉ A UN CONTRAT DOCTORAL 2010

ECOLE DOCTORALE : SUJET PROPOSÉ A UN CONTRAT DOCTORAL 2010 ECOLE DOCTORALE : SHS SUJET PROPOSÉ A UN CONTRAT DOCTORAL 2010 UNITE DE RECHERCHE Nom de l Unité de Recherche: CRPCC N de l Unité de Recherche : EA 1285 Nom du Directeur de l Unité de Recherche : Jacques

Plus en détail

Raphaël DORNIER Professor

Raphaël DORNIER Professor Raphaël DORNIER Professor Teaching Area/s: Marketing, Strategy, Theory of Organizations, Tourism Strategy Year hired at ISC Paris: 2009 Full-Time Participating Grande Ecole Education: Degree Institution

Plus en détail

Acceptation de la publicité mobile : focus sur la vie privée

Acceptation de la publicité mobile : focus sur la vie privée Acceptation de la publicité mobile : focus sur la vie privée Résumé : Stéphanie HERAULT stephanie.herault@univ-paris1.fr Les spécialistes prévoient un essor important du marché de la publicité mobile au

Plus en détail

RÉSOLUTION DE PROBLÈMES ÉTHIQUES: TRAVAILLER AVEC L ÉQUIPE-ÉCOLE STRATÉGIES RETENUES

RÉSOLUTION DE PROBLÈMES ÉTHIQUES: TRAVAILLER AVEC L ÉQUIPE-ÉCOLE STRATÉGIES RETENUES RÉSOLUTION DE PROBLÈMES ÉTHIQUES: TRAVAILLER AVEC L ÉQUIPE-ÉCOLE STRATÉGIES RETENUES Lise-Anne St-Vincent UQTR/Mai 2015 Problème éthique? Problème éthique? Se pose comme un dilemme (Malherbe, 2000) qui

Plus en détail

Présentation de la démarche et méthodologie qualitative Claire Boileau Anthropologue

Présentation de la démarche et méthodologie qualitative Claire Boileau Anthropologue Santé Communautaire et accès aux soins en contexte tropical Présentation de la démarche et méthodologie qualitative Claire Boileau Anthropologue Introduction Principes des recherches qualitatives Les étapes

Plus en détail

B) METHODOLOGIE ET HYPOTHESES

B) METHODOLOGIE ET HYPOTHESES B) METHODOLOGIE ET HYPOTHESES 1.1 Méthodologie Ce mémoire contient deux méthodologies différentes. La première correspond à la revue de la littérature et a pour objectif la documentation dans des sources

Plus en détail

Design produit et positionnement marketing : l apport de la cognition implicite

Design produit et positionnement marketing : l apport de la cognition implicite Design produit et positionnement marketing : l apport de la cognition implicite Imène Belboula Doctorante en Marketing École Supérieure de Commerce d Alger, 1 Rampe Salah Gharbi, Alger 16000, Algérie Courriel

Plus en détail

Vers une nouvelle appréhension du comportement du consommateur face à un nouveau produit : Une approche exploratoire qualitative

Vers une nouvelle appréhension du comportement du consommateur face à un nouveau produit : Une approche exploratoire qualitative Vers une nouvelle appréhension du comportement du consommateur face à un nouveau produit : Une approche exploratoire qualitative Achraf SELLAMI IUT de Saint-Nazaire (ATER) IEMN-IAE de Nantes (Doctorant)

Plus en détail

La Menace du Stéréotype

La Menace du Stéréotype La Menace du Stéréotype Fabrice GABARROT Bureau M6158 - Uni Mail Université de Genève 40, Bld du Pont d'arve CH-1205 Genève SUISSE Courriel : Fabrice.Gabarrot@pse.unige.ch Les stéréotypes sont, pour simplifier,

Plus en détail

CONGRES PARIS-VENISE 2004

CONGRES PARIS-VENISE 2004 CONGRES PARIS-VENISE 2004 26-27 novembre 2004 Universita Ca Foscari Venezia Bulletin-Réponse M. Mme Prénom : Gilles Nom :_ROEHRICH Université/ Ecole : Ecole Supérieure de Affaires de Grenoble Adresse :

Plus en détail

COACHING PROFESSIONNEL ET DÉVELOPPEMENT DU LEADERSHIP : PERSPECTIVES THÉORIQUES ET ENJEUX CONTEMPORAINS

COACHING PROFESSIONNEL ET DÉVELOPPEMENT DU LEADERSHIP : PERSPECTIVES THÉORIQUES ET ENJEUX CONTEMPORAINS Proposition de cours doctoral 2014 Louis Baron, Ph.D Département Organisation et ressources humaines Téléphone : (514) 987-3000, poste 7693 Local : AB- 9130 Courriel : baron.louis@uqam.ca COACHING PROFESSIONNEL

Plus en détail

TNS Behaviour Change. Accompagner les changements de comportement TNS 2014 TNS

TNS Behaviour Change. Accompagner les changements de comportement TNS 2014 TNS Accompagner les changements de comportement TNS 2014 Comprendre et accompagner les changements de comportement Inciter et accompagner les changements de comportements des individus est un enjeu fondamental

Plus en détail

Communication persuasive et comportements éco-citoyens : Résultats d une enquête psychosociale pluri-méthodologique

Communication persuasive et comportements éco-citoyens : Résultats d une enquête psychosociale pluri-méthodologique Communication persuasive et comportements éco-citoyens : Résultats d une enquête psychosociale pluri-méthodologique Elise VINET, Frédéric MARTINEZ, Nicolas FIEULAINE, et les étudiant-e-s de l option Pro

Plus en détail

HEC MONTRÉAL Publicité négative : impact des caractéristiques de la crise sur l attitude et le comportement du consommateur

HEC MONTRÉAL Publicité négative : impact des caractéristiques de la crise sur l attitude et le comportement du consommateur HEC MONTRÉAL Publicité négative : impact des caractéristiques de la crise sur l attitude et le comportement du consommateur Une étude expérimentale par Aurélie Anctil Sciences de la gestion Marketing Mémoire

Plus en détail

Liste des cours BAC+3 BAC+5 en Management & Leadership

Liste des cours BAC+3 BAC+5 en Management & Leadership Liste des BAC+3 BAC+5 en Management & Leadership No 1 Math Mathématique 1 1 Mathématiques 1 Statistiques 1 No Mathematics 1 Statistics 1 5 ENG 120 en anglais, 2 1112 1113 Anglais pour le Leadership 2 Préparation

Plus en détail

Smart metering une solution d'avenir?

Smart metering une solution d'avenir? Smart metering une solution d'avenir? Plan Smart metering c est quoi? Bases légales de la Suisse. Pourquoi? Qui paye? Recommandations de l OFEN Ça marche? Et le Smart home? C est rentable? Objectifs Page

Plus en détail

Série «La psychologie peut vous aider» : L évaluation de la personnalité dans la sélection du personnel

Série «La psychologie peut vous aider» : L évaluation de la personnalité dans la sélection du personnel Série «La psychologie peut vous aider» : L évaluation de la personnalité La recherche en psychologie industrielle et organisationnelle montre que les traits de personnalité représentent une classe de variables

Plus en détail

POUR INSTALLER UNE FORTE ALLIANCE, REJOINDRE LE MONDE DU CLIENT

POUR INSTALLER UNE FORTE ALLIANCE, REJOINDRE LE MONDE DU CLIENT Yves Gros-Louis, psychologue Centre Psycho-Solutions, centre@psycho-solutions.qc.ca http://www.psycho-solutions.qc.ca POUR INSTALLER UNE FORTE ALLIANCE, REJOINDRE LE MONDE DU CLIENT «Avant de juger quelqu

Plus en détail

Ph.D. Sciences de gestion (1999 - Paris-Dauphine) Master (Search) specialty : Conseil et Recherche en Marketing et Stratégie (1995 - Paris-Dauphine)

Ph.D. Sciences de gestion (1999 - Paris-Dauphine) Master (Search) specialty : Conseil et Recherche en Marketing et Stratégie (1995 - Paris-Dauphine) GUIOT Denis Full professor Denis.GUIOT@dauphine.fr Phone : 144054572 Office : A 103 Current Position - Status Department of attachment : MSO Centre of Research : Dauphine Recherches en Management (DRM)

Plus en détail

Mis à jour : Décembre 2007. Catherine VOYNNET FOURBOUL. La confiance

Mis à jour : Décembre 2007. Catherine VOYNNET FOURBOUL. La confiance Mis à jour : Catherine VOYNNET FOURBOUL Décembre 2007 La confiance Bibliographie Ouvrages : A. Duluc(2000),Leadership et confiance, édition DUNOD Revue : Lewicki R. J. et Bunker B. B. (1995), Trust in

Plus en détail

Publications (RAC et ouvrages) des membres fondateurs depuis 2003

Publications (RAC et ouvrages) des membres fondateurs depuis 2003 Publications (RAC et ouvrages) des membres fondateurs depuis 2003 Les membres fondateurs du Groupe de recherche sur la rétention et la fidélisation des ressources humaines dans l industrie des services

Plus en détail

SOMMAIRE. Présentation 3. Marketing de l offre 15 Marketing de la demande 16 Marketing de l échange 16

SOMMAIRE. Présentation 3. Marketing de l offre 15 Marketing de la demande 16 Marketing de l échange 16 Présentation 3 Chapitre 1 Le concept de marketing 15 1 Définitions 15 Marketing de l offre 15 Marketing de la demande 16 Marketing de l échange 16 2 Principaux outils du marketing 16 3 Les critiques envers

Plus en détail

Évaluation du retard de développement. Lignes directrices

Évaluation du retard de développement. Lignes directrices Évaluation du retard de développement Lignes directrices Aucun instrument de mesure n est légalement réservé à un professionnel ou à un autre. Par contre, dans ce domaine, des règles de compétence s appliquent,

Plus en détail

1 Les parcours proposés : Ce sont des filières de spécialisation proposées par les enseignants. Ils constituent un guide dans le choix des cours.

1 Les parcours proposés : Ce sont des filières de spécialisation proposées par les enseignants. Ils constituent un guide dans le choix des cours. 1 Les parcours proposés : Ce sont des filières de spécialisation proposées par les enseignants. Ils constituent un guide dans le choix des cours. PARCOURS MARKETING A TROIS PARCOURS SPECIALISES PAR FONCTIONS

Plus en détail

Économétrie, causalité et analyse des politiques

Économétrie, causalité et analyse des politiques Économétrie, causalité et analyse des politiques Jean-Marie Dufour Université de Montréal October 2006 This work was supported by the Canada Research Chair Program (Chair in Econometrics, Université de

Plus en détail

Tableaux des modalités de contrôle des connaissances (MCC)

Tableaux des modalités de contrôle des connaissances (MCC) Tableaux des modalités de contrôle des connaissances (MCC) Pour le contrôle continu en session 1 d examen, chaque enseignant indique en début de cours les modalités de contrôle (nombre d examen écrit et/ou

Plus en détail

Le développement par fusionsacquisitions

Le développement par fusionsacquisitions Chapitre 1 Le développement par fusionsacquisitions Le développement par fusions-acquisitions s inscrit en général dans le champ de la croissance externe. Il est proposé de clarifier les différentes définitions

Plus en détail

Mohamed BENMOUSSA #1, Redouane MOUBARIK *2

Mohamed BENMOUSSA #1, Redouane MOUBARIK *2 Socio-cognition implicite et processus d influence publicitaire : Vers la proposition d un cadrage conceptuel intégrateur des attitudes implicites aux modèles d effet publicitaire Mohamed BENMOUSSA #1,

Plus en détail

Comment trouver une idée de recherche

Comment trouver une idée de recherche Comment trouver une idée de recherche Alain d'astous École des HEC Au cours des ans, j'ai noté que les étudiants à qui l'on demande de réaliser une recherche ont de la difficulté à trouver une idée intéressante

Plus en détail

Aperçu du marketing social dans le contexte de la santé publique. Presenté par Sophie Rosa, MSc Consultante en promotion de la santé

Aperçu du marketing social dans le contexte de la santé publique. Presenté par Sophie Rosa, MSc Consultante en promotion de la santé Aperçu du marketing social dans le contexte de la santé publique Presenté par Sophie Rosa, MSc Consultante en promotion de la santé Présentations Conférencières : Sophie Rosa Consultante en promotion de

Plus en détail

The potential of the building sector in sustainable and lowcarbon

The potential of the building sector in sustainable and lowcarbon The potential of the building sector in sustainable and lowcarbon strategies Arab Hoballah, UNEP SUSTAINABLE AND COMPETITIVE HOTELS THROUGH ENERGY INNOVATION - NEZEH 2015 L'INNOVATION ÉNERGÉTIQUE AU SERVICE

Plus en détail

Plan de cours ADM 992C Page 1. École des sciences de la gestion Département de management et technologie Université du Québec à Montréal

Plan de cours ADM 992C Page 1. École des sciences de la gestion Département de management et technologie Université du Québec à Montréal Plan de cours ADM 992C Page 1 École des sciences de la gestion Département de management et technologie Université du Québec à Montréal ADM-992C LES TECHNOLOGIES D'AIDE À LA PRISE DE DÉCISION DANS LES

Plus en détail

Propositions de sujets de mémoire et de TFE

Propositions de sujets de mémoire et de TFE Propositions de sujets de mémoire et de TFE Professeur : VALERIE SWAEN Modalités de prise de contact recommandées: PAR EMAIL VALERIE.SWAEN@UCLOUVAIN.BE Heures de réception des étudiants : PRENDRE RDV PAR

Plus en détail

Liste des cours BAC+3 BAC+5 en Traduction

Liste des cours BAC+3 BAC+5 en Traduction Liste des BAC+3 BAC+5 en Traction No Filière Traction Bac+3 et Bac+5 No LGS 1110 écrite (Anglais) : Compréhension et Rédaction I LGS 140 Sensibilisation Textuelle Semestre 1 1 3 4 ENG 110 FR 10 FR 110

Plus en détail

Biographie. Activités

Biographie. Activités Philippe AURIER Courriel : philippe.aurier@umontpellier.fr Fonction : Professeur des Universités Biographie Philippe AURIER est Professeur à l'iae, Université Montpellier, depuis 1991. Il enseigne le marketing

Plus en détail

Immigration et acculturation à l adolescence

Immigration et acculturation à l adolescence IMMIGRATION Immigration et acculturation à l adolescence Derya Güngör, Ph.D. K.U. Leuven, Centre for Social and Cultural Psychology, Belgique Juin 2011 Introduction Les adolescents ont besoin de se forger

Plus en détail

Visualisation d information

Visualisation d information Master SIAD 1 année Visualisation d information Jean-Yves Antoine http://www.info.univ-tours.fr/~antoine/ Master SIAD 1 année Visualisation d information Chapitre 1.0 Introduction Quand voir, c est comprendre

Plus en détail

Méthodes quantitatives Management des opérations-bem- Bachelor,Master,Executive

Méthodes quantitatives Management des opérations-bem- Bachelor,Master,Executive Mohammed MICHRAFY Assistant Professor EDUCATION 11/12/2013 (date de soutenance) Etude des effets des labels du commerce équitable sur le consentement à payer des consommateurs Université Montesquieu-Bordeaux

Plus en détail

Objectifs d apprentissage

Objectifs d apprentissage Formation continue OIIQ 2010-2011 9 novembre 2010 Sylvie Gendron, Ph.D. Faculté des sciences infirmières Université de Montréal Objectifs d apprentissage Différencier les finalités de chacune de cinq approches

Plus en détail

D Expert en Finance et Investissements

D Expert en Finance et Investissements MODULES FINAL D Expert en Finance et Investissements Copyright 2014, AZEK AZEK, Feldstrasse 80, 8180 Bülach, T +41 44 872 35 35, F +41 44 872 35 32, info@azek.ch, www.azek.ch Table des matières 1. Modules

Plus en détail

Intellectica, 1991/1, 11, pp. 7-13 INTRODUCTION

Intellectica, 1991/1, 11, pp. 7-13 INTRODUCTION 1 Intellectica, 1991/1, 11, pp. 7-13 INTRODUCTION L'étude psychologique du raisonnement concerne deux vastes domaines situés à des niveaux d'analyse différents. Le premier niveau est celui de la macrostructure

Plus en détail

La perception d un cadeau offert par une entreprise au consommateur

La perception d un cadeau offert par une entreprise au consommateur La perception d un cadeau offert par une entreprise au consommateur Regards croisés de l anthropologie et du marketing Jacqueline Winnepenninckx-Kieser 9 décembre 2008 Mise en perspective de la recherche

Plus en détail

Pour en finir avec les idées fausses sur l acceptabilité

Pour en finir avec les idées fausses sur l acceptabilité Direction territoriale Ouest Pour en finir avec les idées fausses sur l acceptabilité Stéphanie Bordel (Cerema/ DTerOuest) & Alain Somat (Université de Rennes 2/ CRPCC) L évaluation des politiques publiques

Plus en détail

M me Florence Chanut. «Injection : Comment articuler prévention, éducation et réduction des risques?»

M me Florence Chanut. «Injection : Comment articuler prévention, éducation et réduction des risques?» M me Florence Chanut Psychiatre Responsable du programme de psychiatrie des toxicomanies du Centre Hospitalier Universitaire de Montréal (CHUM) Professeur adjoint de clinique au département de psychiatrie

Plus en détail

ADAPTER LA METHODE AUX OBJECTIFS DE L ENQUETE

ADAPTER LA METHODE AUX OBJECTIFS DE L ENQUETE Déchets : outils et exemples pour agir Fiche méthode n 1 www.optigede.ademe.fr ADAPTER LA METHODE AUX OBJECTIFS DE L ENQUETE Origine et objectif de la fiche : Les retours d expérience des collectivités

Plus en détail

Le flexwork et ses effets sur le bien-être, la collaboration et la productivité au travail

Le flexwork et ses effets sur le bien-être, la collaboration et la productivité au travail Chaire laborh en Management Humain et Transformations du Travail Rapport de recherche, vol. 3 (1), 2014 Le flexwork et ses effets sur le bien-être, la collaboration et la productivité au travail Rapport

Plus en détail

Stratégie d intégration du développement durable dans la formation à Polytechnique. Proposition pour discussion V1 (01 mai 2012)

Stratégie d intégration du développement durable dans la formation à Polytechnique. Proposition pour discussion V1 (01 mai 2012) Stratégie d intégration du développement durable dans la formation à Polytechnique Proposition pour discussion V1 (01 mai 2012) Résumé : Ce document propose une vision de l intégration des principes et

Plus en détail

_COURSES SPRING SEMESTER 2011

_COURSES SPRING SEMESTER 2011 _COURSES SPRING SEMESTER 2011 Spring semester from January 3 rd to July 2 nd 2011 (exact dates of the semester depends on the courses taken, please refer to the calendar per school and year) Important

Plus en détail

Rapports de prescription, savoir et pouvoir d agir, et développement au travail

Rapports de prescription, savoir et pouvoir d agir, et développement au travail Rapports de prescription, savoir et pouvoir d agir, et développement au travail ROGALSKI Janine Directeur de recherche CNRS honoraire Laboratoire «Cognitions humaine et artificielle» CHArt Université Paris

Plus en détail

Responsabilité Sociale de l Entreprise et Publicité

Responsabilité Sociale de l Entreprise et Publicité Responsabilité Sociale de l Entreprise et Publicité Stéphanie HERAULT 1 Résumé Les préoccupations des consommateurs à l égard des pratiques éthiques des entreprises conduisent ces dernières à intégrer

Plus en détail

PARCOURS ACADEMIQUE FONCTIONS UNIVERSITAIRES EXPERIENCES D ENSEIGNEMENT

PARCOURS ACADEMIQUE FONCTIONS UNIVERSITAIRES EXPERIENCES D ENSEIGNEMENT Curriculum Vitae 1 WALEED OMRI (Ph.D.) Chercheur Postdoctoral Université de Montpellier LabEx Entreprendre Avenue Raymond Dugrand 34960 Montpellier Cedex 2 Mobile: (+ 33)7 61 80 66 95 E-mail : waleed.omri@univ-montp1.fr

Plus en détail

Métacognition au travail et aux études

Métacognition au travail et aux études Métacognition au travail et aux études pour se motiver, performer et réussir Conférence présentée le 5 novembre 2009 Réunion nationale de la Société GRICS Par Andrée Deschênes, Commission scolaire des

Plus en détail

Répartition des élèves du secondaire selon l évaluation de leur apparence (EQSJS)

Répartition des élèves du secondaire selon l évaluation de leur apparence (EQSJS) Répartition des élèves du secondaire selon l évaluation de leur apparence (EQSJS) (N de ligne du PCS : 52, 53) (N de fiche EQSJS : 4.2) Introduction L Enquête québécoise sur la santé des jeunes du secondaire

Plus en détail

Table des matières. Préface... 11 Emmanuel FABER. Avant-propos... 13. Introduction... 15 PREMIÈRE PARTIE. REVUE DE LITTÉRATURE...

Table des matières. Préface... 11 Emmanuel FABER. Avant-propos... 13. Introduction... 15 PREMIÈRE PARTIE. REVUE DE LITTÉRATURE... Table des matières Préface... 11 Emmanuel FABER Avant-propos... 13 Introduction... 15 PREMIÈRE PARTIE. REVUE DE LITTÉRATURE... 27 Chapitre 1. De la RSE aux modèles sociétaux d accès aux biens et services...

Plus en détail

L efficacité d un site Web selon les consommateurs : une question de qualité qui repose avant tout sur la facilité d utilisation

L efficacité d un site Web selon les consommateurs : une question de qualité qui repose avant tout sur la facilité d utilisation L efficacité d un site Web selon les consommateurs : une question de qualité qui repose avant tout sur la facilité d utilisation Par Serey-Bopha Sandrine Prom Tep Étudiante au Ph.D. Marketing, HEC Montréal

Plus en détail

Marketing. Printemps 2014

Marketing. Printemps 2014 Marketing Printemps 2014 «Le marketing est à la fois l activité, l ensemble des institutions et des processus visant à créer, communiquer, délivrer et échanger les offres qui ont de la valeur pour les

Plus en détail

Concepts et Approches en Formation à Distance

Concepts et Approches en Formation à Distance Concepts et Approches en Formation à Distance Martin Maltais, Ph.D. TÉLUQ Port-au-Prince, 1 er novembre 2012 PLAN Une conception de la formation à distance (FAD) Le développement de la FAD Définitons

Plus en détail

L essai de Psy.D. (18 crédits) Définition et balises

L essai de Psy.D. (18 crédits) Définition et balises L essai de Psy.D. (18 crédits) Définition et balises politique adoptée par le CECS le 6 novembre 2002 Suite à l adoption par le Comité des études de cycles supérieurs en psychologie du projet de modification

Plus en détail

Licence en Finance. Domaine de formation: Sciences de Gestion. Mention : Finance

Licence en Finance. Domaine de formation: Sciences de Gestion. Mention : Finance Ministère de l Enseignement Supérieure et de la Recherche Scientifique L Ecole Supérieure des Technologies d et de Management Licence en Finance Domaine de formation: Sciences de Gestion Mention : Finance

Plus en détail