La volonté d un seul peut faire beaucoup

Dimension: px
Commencer à balayer dès la page:

Download "La volonté d un seul peut faire beaucoup"

Transcription

1 La volonté d un seul peut faire beaucoup 155 ans après la naissance d un idéal humanitaire à Solférino, le bénévolat est toujours le moteur de l engagement quotidien de la Croix-Rouge vaudoise Lausanne, le 3 novembre 2014

2 Sommaire Un triple anniversaire commémoré en terres vaudoises page(s) 3 Histoire d une idée 4 Quelques dates clés 5 Les 7 Principes Fondamentaux 6 La Croix-Rouge vaudoise en action 7-10 La Croix-Rouge vaudoise en quelques chiffres 11 Une BD pour illustrer la naissance du Mouvement Contact 15

3 Un triple anniversaire commémoré en terres vaudoises Le Mouvement de la Croix-Rouge célébrait en 2009 un triple anniversaire : les 150 ans de la Bataille de Solférino, les 90 ans de la création de la Fédération et les 60 ans des Conventions de Genève. La Croix-Rouge vaudoise accueillait à cette occasion, le 30 juin 2009, à Yverdon-les-Bains, 240 jeunes marcheurs volontaires, partis de Solférino pour rejoindre Genève. Cette étape en terres vaudoises associait ainsi la Croix-Rouge cantonale à ce voyage symbolique, qui invitait les populations à réfléchir au sens de l action humanitaire, à la lumière de l extraordinaire expérience humaine, afin de mieux faire face aux défis de notre temps. Dans notre Canton, les visages de la précarité changent et touchent des populations hier encore préservées. Victimes de la fragilité économique. Personnes dépendantes du fait de leur âge ou de leur handicap. Enfants mis en danger. Personnes en perte de lien social. De l aide d urgence à la lutte contre l exclusion, l essentiel de notre force de travail dépend de près de 700 bénévoles, qui s engagent dans de nombreuses actions de solidarité en faveur de la communauté. Ils agissent de leur plein gré, avec leurs qualités humaines, leur générosité et en cohérence avec les valeurs fondatrices de la Croix-Rouge. En portant spontanément secours, il y a plus de 150 ans, à tous les blessés de la Bataille de Solférino, Henry Dunant nous montrait que la volonté d un seul peut faire beaucoup. Nous savons aujourd hui que la volonté de plusieurs peut faire encore plus. En initiant par la suite la création de sociétés de secours capables d agir aussi bien en temps de guerre qu en temps de paix, il donnait naissance au Mouvement international de la Croix- Rouge et du Croissant-Rouge, ainsi qu à plusieurs générations de volontaires engagés partout dans le monde. Des principes et des réalités toujours d actualité Tous ont renoncé à rester indifférents, en se mettant au service des plus démunis, sur les champs de batailles des Solférino d aujourd hui. 3

4 Histoire d une idée La Croix-Rouge vaudoise (CRV) est l une des 24 Associations Cantonales de la Croix-Rouge suisse. C'est une association au sens des articles 60 et ss du Code Civil suisse. Elle est reconnue comme «œuvre d'entraide et d'utilité publique». Auparavant, notre Canton comptait une dizaine de Sections Croix-Rouge, qui ont peu à peu réalisé qu en réunissant leurs forces et compétences sous une seule entité, elles allaient se doter d une efficacité plus importante. Elles se sont donc regroupées en une Association Cantonale et les Statuts de cette nouvelle société ont été signés le 5 mai 1997 à Yverdon-les-Bains. Le 1 er janvier 1998, elles se sont juridiquement dissoutes dans le but d'une plus grande harmonisation de leurs activités et pour se donner davantage de moyens de poursuivre le développement des prestations Croix-Rouge. Ces anciennes Sections, y compris celle de Lausanne, s'appellent désormais «Antennes régionales». La Croix-Rouge vaudoise se veut présente sur l ensemble du territoire vaudois et la majorité de ses prestations sont aujourd hui proposées sur l entier du Canton. Nous pouvons donc ainsi rester proches des problèmes actuels et améliorer notre présence au sein du réseau médico-social vaudois. «Seuls ceux qui sont assez fous pour penser qu ils peuvent changer le monde y parviennent!» Henry Dunant Aujourd hui, la Croix-Rouge suisse compte, outre ses 24 Associations Cantonales, 6 membres corporatifs, organisations indépendantes de dimension nationale : la Garde aérienne suisse de sauvetage (REGA), la Société suisse des troupes sanitaires, la Société suisse de sauvetage, l Alliance suisse des Samaritains, la Société suisse pour chiens de catastrophes et l Union suisse pour la Protection civile. Ses organes centraux comprennent une Assemblée des Délégués (organe suprême), un Conseil de la Croix-Rouge (organe de direction) et une Conférence Nationale des Associations Cantonales. 4

5 Quelques dates clés 1828 Naissance d Henry Dunant, à Genève 1859 Bataille de Solférino : elle oppose les Français aux Autrichiens, en Italie du Nord 1862 Publication du livre d Henry Dunant, «Souvenir de Solférino», qui secoue les consciences ère Conférence Internationale, qui regroupe 14 Gouvernements et adopte la Charte fondatrice 1864 Naissance des premières Sociétés Nationales de Secours, dont la Section genevoise, fondée en mars déjà Signature de la 1 ère Convention de Genève pour l amélioration du sort des militaires blessés dans les armées en campagne 1866 Création de la Société Nationale, à Berne 1919 Création de la Fédération Internationale des Sociétés de la Croix-Rouge et du Croissant-Rouge 1952 Création de la Garde Aérienne Suisse de Sauvetage (GASS), qui deviendra la REGA 1965 Proclamation des 7 Principes Fondamentaux à la base du Mouvement International de la Croix-Rouge 1997 Fusion des Sections Croix-Rouge du Canton de Vaud 1998 Dissolution des Sections vaudoises pour devenir des Centres régionaux 2009 Centralisation des activités de la Croix-Rouge vaudoise au Siège de Beau-Séjour, à Lausanne 5

6 Les 7 Principes Fondamentaux Proclamés par la XX ème Conférence Internationale de la Croix-Rouge et du Croissant-Rouge, en 1965, à Vienne, les 7 Principes Fondamentaux constituent la Charte du Mouvement Croix-Rouge. Ils fixent son orientation, son éthique, sa raison d être et sa nature particulière, tout en garantissant sa cohésion interne et son caractère véritablement unique et universel. 1 Mission HUMANITE : né du souci de porter secours sans discrimination aux blessés des champs de bataille, le Mouvement international de la Croix-Rouge et du Croissant-Rouge, sous son aspect international, s efforce de prévenir et d alléger en toutes circonstances les souffrances des hommes. Il tend à protéger la vie et la santé ainsi qu à faire respecter la personne humaine. Il favorise la compréhension mutuelle, l amitié, la coopération et une paix durable entre tous les peuples. 3 Principes de comportement IMPARTIALITE : il ne fait aucune distinction de nationalité, de race, de religion, de condition sociale et d appartenance politique. Il s applique également à secourir les individus à la mesure de leur souffrance et à subvenir par priorité aux détresses les plus urgentes. NEUTRALITE : afin de garder la confiance de tous, le Mouvement s abstient de prendre part aux hostilités et, en tout temps, aux controverses d ordre politique, racial, religieux et idéologique. INDEPENDANCE : le Mouvement est indépendant. Auxiliaires des pouvoirs publics dans leur activité humaine et soumises aux lois qui régissent leurs pays respectifs, les Sociétés Nationales doivent pourtant conserver une autonomie qui leur permette d agir toujours selon les Principes du Mouvement. 3 Principes d organisation VOLONTARIAT : il est un Mouvement de secours volontaire et désintéressé. UNITE : il ne peut y avoir qu une seule Société de la Croix-Rouge ou du Croissant-Rouge dans un même pays. Elle doit être ouverte à tous et étendre son action humanitaire au territoire entier. UNIVERSALITE : le Mouvement International de la Croix-Rouge et du Croissant-Rouge, au sein duquel toutes les sociétés ont des droits égaux et le devoir de s entraider, est universel. 6

7 La Croix-Rouge vaudoise en action Du fait de son statut spécifique d auxiliaire des pouvoirs publics, la Croix-Rouge vaudoise intervient sur les terrains accidentés de la santé, de la famille, du social et du bénévolat. Soucieuse d établir les conditions d une action humanitaire durable, elle privilégie les partenariats et la concertation avec les autres acteurs de l aide caritative. En collaboration avec Caritas et Pro Senectute, elle a notamment mis sur pied un programme complet de formation pour les bénévoles. Les missions de la Croix-Rouge vaudoise poursuivent 3 objectifs prioritaires : préserver la dignité, protéger la vie et promouvoir la santé. 3 domaines d intervention pour répondre à la diversité des situations personnelles dans le Canton. Santé & Aide aux Familles (SAF) L activité de ce Secteur regroupe les prestations suivantes : la Garde d Enfants Malades (GEM) est un Service destiné aux parents qui doivent aller travailler et qui ne savent pas à qui confier la garde de leur enfant malade; une Assistante Croix-Rouge, au bénéfice d une formation appropriée, se rend au domicile du bénéficiaire pour s occuper de l enfant. S ajoutent à ces 2 Services clés : le Baby-Sitting (BS) et le Baby-Rock, la Garderie «Les Koalas» Parents-Rescousse (PR) répond aux besoins d urgence des parents momentanément malades, hospitalisés ou indisponibles, qui ne savent pas à qui confier leur(s) enfant(s). et la prestation Trait d Union (TU), pour laquelle une collaboratrice de la Croix-Rouge vaudoise veille au bon déroulement du droit de visite entre l enfant et le parent non gardien (exclusivement sur mandat des Autorités judiciaires compétentes). 7

8 Social & Bénévolat (SOB) Ce Secteur offre et propose une large palette de prestations à la population, qui couvrent certains des besoins d un individu tout au long de sa vie, de l enfance au grand âge. Ses domaines d intervention sont : l intégration sociale et le maintien à domicile; l aide aux personnes en situation de précarité; l insertion sociale et professionnelle. Pour parvenir à assumer ses différentes missions, le SOB peut compter sur la collaboration de quelque 700 bénévoles, qui s engagent, aujourd hui comme hier, dans des activités concrètes, selon leurs disponibilités. Ses bénévoles sont des hommes ou des femmes de tous milieux et de tous âges et qui offrent, outre leurs compétences, un soutien, un regard, une parole. Ils agissent avant tout avec leurs qualités humaines, leur générosité et le désir d aider, en cohérence avec les 7 Principes Fondamentaux. Nous organisons une journée d introduction à l intention des nouveaux bénévoles. Des formations initiales et spécifiques sont offertes en fonction de l activité bénévole choisie, permettant ainsi une prise en charge adéquate de chaque situation. Dans le cadre de la formation continue, des cours sont proposés chaque année afin de permettre aux bénévoles de renforcer leurs connaissances. L intégration sociale et le maintien à domicile Le Service d aide et d accompagnement : afin de proposer des réponses personnalisées aux besoins actuels des personnes âgées ou handicapées vivant à domicile, nous offrons différentes prestations, telles l assistance aux courses et repas et l accompagnement aux loisirs, visant ainsi, en tant qu acteur clé du maintien à domicile, à préserver et à maintenir ce lien social si précieux par des actions de solidarités locales. La Relève pour proches aidants : nous offrons la présence d un bénévole pour permettre aux proches aidants* de prendre un peu de temps pour souffler et se ressourcer. Cette prestation se veut complémentaire aux offres de relève professionnelle existantes. * personne qui consacre de son temps au quotidien auprès d un proche atteint dans sa santé, son autonomie; elle assure, à titre non-professionnel et de façon régulière, une présence et un soutien pour l aider dans ses difficultés et assurer sa sécurité. Les Transports de personnes à mobilité réduite : nous transportons, en véhicule de tourisme*, des personnes éprouvant des difficultés à se déplacer, pour des rendez-vous à caractère médical ou thérapeutique, voire à des manifestations socioculturelles, si les disponibilités des chauffeurs le permettent, les transports publics ne constituant pas une réponse adéquate à la la problématique rencontrée par nos bénéficiaires. * nous possédons en outre un véhicule spécialement équipé pour le transport de personnes se déplaçant avec leur chaise roulante (zone Morges-Aubonne-La Côte) La Chaise rouge : en collaboration avec Pro Infirmis et avec le soutien du Service des Assurances Sociales et de l Hébergement du Canton de Vaud, nous organisons un bénévolat structuré pour permettre à des personnes handicapées de développer leur participation sociale, notamment sur le plan des loisirs et de la culture. 8

9 L aide aux personnes en situation de précarité Notre boutique «Au Fil Rouge», à Aigle, propose 1'000 et 1 vêtements de seconde main à de tous petits prix. Lesdits vêtements sont récoltés dans un container affecté à cet usage ou déposés dans le magasin par les habitants qui n en veulent plus, permettant aux plus défavorisés de pouvoir accéder à des biens de première nécessité à moindre coût. Le Fonds Mimosa : constitué par le produit de la vente réalisée en début de chaque année dans toute la Suisse romande. Grâce à la somme récoltée, nous octroyons des aides financières en faveur d enfants et d adolescents issus de milieux défavorisés et habitant le Canton. 2 x Noël : cette opération, menée en collaboration avec La Poste, la RSR/SRG Idée Suisse et la Croix-Rouge suisse sur l entier du territoire helvétique, permet de récolter près de 70'000 colis, soit l équivalent de 300 tonnes de denrées non périssables, de produits de toilette, d ustensiles ménagers et de jouets. Grâce à cette campagne, nous redistribuons dans le Canton 25 tonnes de matériel à des partenaires locaux, tels que, par exemple, les Centres Médico-Sociaux, les Centres Sociaux Régionaux ou encore les Cartons du Cœur. L insertion sociale et professionnelle Soucieuse d apporter sa contribution à la lutte contre le chômage et l exclusion, nous avons mis sur pied depuis plusieurs années un service d aide à l insertion ou à la réinsertion sociale et professionnelle en faveur de personnes exclues du monde du travail. Notre public cible est composé de personnes sans emploi au bénéfice de l assurance chômage, de l aide sociale ou de prestations de l assurance invalidité (AI). Formation (SF) Face à l évolution des besoins, la Croix-Rouge vaudoise n a cessé de développer son offre de formation dans les domaines médico-sociaux, de la petite enfance, de la promotion de la santé, de la santé et de la sécurité au travail ou encore de la prévention de la violence. La formation destinée aux adultes apporte un soutien aux personnes qui la suivent, en leur permettant d assumer les différentes situations qu elles doivent affronter et de participer au façonnement de leur environnement, aussi bien privé que professionnel. Au travers de nos principes pédagogiques, nous nous engageons à former et à accompagner des individus et à proposer des cours dont la finalité est d être l auxiliaire des pouvoirs publics en matière de santé. Le domaine médico-social Par nos cours d auxiliaires de santé CRS, nous formons un personnel capable de pratiquer les soins de base et l accompagnement de personnes en bonne santé, malades, âgées ou handicapées, soit en institution, soit à domicile. A l issue du cours, les participants obtiennent un certificat d auxiliaire de santé, valable dans toute la Suisse; ce certificat peut aussi s obtenir par le biais de la validation des acquis 9

10 pour les personnes ayant plusieurs années d expérience dans les soins. Une troisième voie est proposée aux personnes au bénéfice d une attestation antérieure à 2002, ceci par un complément de cours de 60 heures. En outre, le SDAM (Soutien à Domicile par l Aide au Ménage), sous mandat de l AVASAD, nous permet de former des auxiliaires de ménages. Le domaine de la promotion de la santé Concerne des cours destinés à la population, dans le but de prévenir la maladie et les accidents ainsi que leurs conséquences : pour les proches aidants de sensibilisation à la psychiatrie de l âge avancé de sensibilisation aux pratiques sociales en situation psychogériatriques SPI, Soigner sur le Plan Interculturel. Le domaine de la petite enfance Par nos cours de garde d enfants à domicile, nous formons un personnel capable de garder un enfant, qu il soit malade lors de l absence de ses parents ou dans une famille en difficulté, dont les parents sont momentanément souffrants, hospitalisés ou indisponibles. Les cours de baby-sitting permettent aux participants de savoir agir en situation et d acquérir les bons réflexes, tout en apprenant des connaissances qui leur seront utiles dans l exercice de leur fonction et aussi dans leur vie familiale future. Sous l appellation 1, 2, 3 Contact, nous proposons aux futurs et nouveaux parents de les aider à développer leurs compétences au moyen de plusieurs modèles. Le cours n 1 est intitulé «Bébé arrive». Quant aux cours de Premiers Gestes en cas d Accident, ils permettent de connaître les gestes qui sauvent, les premiers soins à administrer en cas d accident, brûlure, intoxication, piqure, à ventiler et à accomplir une réanimation pour sauver une vie. Le domaine de la santé et de la sécurité au travail Le PDSB, Principes de Déplacements Sécuritaires des Bénéficiaires, est une méthode de mobilisation créée et développée par l ASSTSAS (Association paritaire pour la Santé et Sécurité du Travail du Secteur Affaires Sociales), à Montréal (Canada), qui en détient les droits d auteurs. Ladite Association a autorisé notre Institution à animer les diverses formations énumérées ci-après, faisant d elle l unique dépositaire de la méthode en Suisse : de maître formateur de formateur mises à jour des formateurs d agents de suivi passerelle d agents de suivi-formateurs de base (20 heures) pour le personnel de l animation et les chauffeurs PTS, Principes de Travail Sécuritaires pour le personnel d intendance. Le domaine de la prévention de la violence Depuis 2007, dans le cadre d un partenariat conclu avec CFF RailFair, nous dispensons une formation aux compétences sociales et à la prévention de la violence. Les bénéficiaires de cette formation sont des demandeurs d emploi (en mesure de réinsertion SECO) et des civilistes ou encore des bénévoles. Cette formation est donnée par un expert en prévention de la violence, médiateur, superviseur et formateur. 10

11 La Croix-Rouge vaudoise en quelques chiffres 62 collaborateurs salariés (représentant 42,95 postes équivalent plein-temps (EPT)) 31 Assistantes Croix-Rouge (personnel auxiliaire) membres cotisants (au ) Un réseau de 697 bénévoles (dont 400 intervenants réguliers et 297 personnes engagées dans nos activités ponctuelles) 675 baby-sitters ayant suivi une formation appropriée au sein de notre Secteur Formation 247 enfants/adolescents ont bénéficié du Fonds Mimosa en km parcourus par 142 chauffeurs bénévoles en faveur de 941 bénéficiaires à mobilité réduite Provenance des revenus en 2013 Contributions Institutions 3.76 % Contributions publiques % Produits dons et recherche de fonds % Ventes marchandises 2.68 % Prestations de services % 11

12 12

13 13

14 14

15 Contact Claude Gross, Directeur Croix-Rouge vaudoise Association cantonale de la Croix-Rouge suisse Rue Beau-Séjour 9-13; Case postale 5683 CH 1002 Lausanne Internet : 15

Aider à mieux vivre le présent et prendre l avenir en main

Aider à mieux vivre le présent et prendre l avenir en main Aider à mieux vivre le présent et prendre l avenir en main La solidarité un acte au quotidien Active sur les terrains accidentés de la santé, de la famille, du social et du bénévolat, la Croix-Rouge vaudoise

Plus en détail

Les Principes fondamentaux

Les Principes fondamentaux Les Principes fondamentaux DU MOUVEMENT INTERNATIONAL DE LA CROIX-ROUGE ET DU CROISSANT-ROUGE Christoph von Toggenburg/CICR Les Principes fondamentaux du Mouvement international de la Croix-Rouge et du

Plus en détail

Les 7 Principes fondamentaux

Les 7 Principes fondamentaux Les 7 Principes fondamentaux Les 7 Principes fondamentaux de la Croix-Rouge Humanité Impartialité Neutralité Indépendance Volontariat Unité Universalité La Croix-Rouge trouve son origine dans la solidarité

Plus en détail

Acteurs des soins et du social dans la prise en charge des individus Les deux faces d une même pièce

Acteurs des soins et du social dans la prise en charge des individus Les deux faces d une même pièce Service des assurances sociales et de l hébergement (SASH) Acteurs des soins et du social dans la prise en charge des individus Les deux faces d une même pièce Fabrice Ghelfi, Chef du SASH Congrès intercantonal

Plus en détail

Devenir partenaire de la Croix-Rouge vaudoise

Devenir partenaire de la Croix-Rouge vaudoise Devenir partenaire de la Croix-Rouge vaudoise Un lien réel de solidarité et une véritable opportunité d améliorer la vie collective Premier de cordée Mesdames, Messieurs les Dirigeants d Entreprises,

Plus en détail

Sécurité routière Appel à l action Octobre 2009

Sécurité routière Appel à l action Octobre 2009 Sécurité routière Appel à l action Octobre 2009 Sécurité routière / APPEL à L ACTION Fédération internationale des Sociétés de la Croix-Rouge et du Croissant-Rouge 01/ Appel à l action (...) à défaut

Plus en détail

Charte de la personne âgée dépendante Fondation Nationale de Gérontologie, ministère du Travail et des Affaires Sociales, 1996.

Charte de la personne âgée dépendante Fondation Nationale de Gérontologie, ministère du Travail et des Affaires Sociales, 1996. Charte de la personne âgée dépendante Fondation Nationale de Gérontologie, ministère du Travail et des Affaires Sociales, 1996. Choix de vie Toute personne âgée dépendante garde la liberté de choisir son

Plus en détail

Soins de santé et violence

Soins de santé et violence Soins de santé et violence La nécessité d une protection efficace Document d orientation préparé à l occasion de la réunion de haut niveau sur les soins de santé et la violence, et la nécessité d une protection

Plus en détail

Notre engagement à Genève

Notre engagement à Genève Notre engagement à Genève Mission et principes fondamentaux La Croix-Rouge genevoise (CRG) est une association cantonale de la Croix-Rouge suisse, membre du Mouvement international de la Croix-Rouge et

Plus en détail

Avec la Mutualité Française, la santé avance. Mutualité Française et petite enfance Accompagner les familles d aujourd hui

Avec la Mutualité Française, la santé avance. Mutualité Française et petite enfance Accompagner les familles d aujourd hui Avec la Mutualité Française, la santé avance Mutualité Française et petite enfance Accompagner les familles d aujourd hui ACCOMPAGNER LES FAMILLES D AUJOURD HUI L engagement de la Mutualité en matière

Plus en détail

Promotion Santé Suisse

Promotion Santé Suisse Promotion Santé Suisse Qu est-ce que promouvoir la santé? «La promotion de la santé est le processus qui confère aux populations les moyens d assurer un plus grand contrôle sur leur propre santé, et d

Plus en détail

4. La Croix-Rouge suisse. Le pouvoir de l humanité

4. La Croix-Rouge suisse. Le pouvoir de l humanité Le pouvoir de l humanité La CRS 24 associations cantonales Organe suprême: Assemblée de la Croix-Rouge Conseil de la Croix-Rouge Commission de contrôle de gestion Organisations de sauvetage Conférence

Plus en détail

Cultiver la solidarité www.contrelecancer.ma

Cultiver la solidarité www.contrelecancer.ma LE BÉNÉVOLAT Cultiver la solidarité www.contrelecancer.ma le bénévolat CULTIVER LA SOLIDARITÉ La mobilisation dans la lutte contre le cancer, à laquelle a appelé Son Altesse Royale la Princesse Lalla Salma

Plus en détail

STATUTS DE L ASSOCIATION CARITAS JURA

STATUTS DE L ASSOCIATION CARITAS JURA STATUTS DE L ASSOCIATION CARITAS JURA Remarque : Les termes désignant des personnes s appliquent indistinctement aux femmes et aux hommes. Art. 1 DENOMINATION ET SIEGE Sous la dénomination CARITAS JURA(ci-après

Plus en détail

Charte du tourisme durable

Charte du tourisme durable Annexes Charte du tourisme durable Annexe 1 Les participants de la Conférence mondiale du Tourisme durable, réunis à Lanzarote, îles Canaries, Espagne, les 27 et 28 avril 1995, Conscients que le tourisme

Plus en détail

STATUTS DE L ASSOCIATION

STATUTS DE L ASSOCIATION STATUTS DE L ASSOCIATION Référence : 10.01 Validation : 02.07.2009 Version : 3 Fichiers : 10.01_statutsCVD Nous sommes solidaires. 2 STATUTS DE L ASSOCIATION CARITAS VAUD Art. 1 Dénomination Créée en 1942,

Plus en détail

GROUPEMENT VOLONTAIRE POUR LE DÉVELOPPEMENT RURAL DURABLE NORD-SUD (GVDRD NORD-SUD) PLAN STRATÉGIQUE TRIENNAL D INTERVENTION : 2013-2015 AOÛT 2012

GROUPEMENT VOLONTAIRE POUR LE DÉVELOPPEMENT RURAL DURABLE NORD-SUD (GVDRD NORD-SUD) PLAN STRATÉGIQUE TRIENNAL D INTERVENTION : 2013-2015 AOÛT 2012 GROUPEMENT VOLONTAIRE POUR LE DÉVELOPPEMENT RURAL DURABLE NORD-SUD (GVDRD NORD-SUD) PLAN STRATÉGIQUE TRIENNAL D INTERVENTION : 2013-2015 AOÛT 2012 1 ÉNONCÉE DE LA PROBLÉMATIQUE ET MOTIVATION Dans certains

Plus en détail

ANNEXES AU LIVRET D ACCUEIL ESAT SELF LA FONTAINE

ANNEXES AU LIVRET D ACCUEIL ESAT SELF LA FONTAINE ANNEXES AU LIVRET D ACCUEIL ESAT SELF LA FONTAINE 1 ANNEXE 1 Charte des droits et libertés de la personne accueillie Texte original Article 1 er : Principe de non-discrimination Dans le respect des conditions

Plus en détail

le cicr -150 ans d action humanitaire Document d accompagnement pédagogique

le cicr -150 ans d action humanitaire Document d accompagnement pédagogique le cicr -150 ans d action humanitaire Document d accompagnement pédagogique «Ce qui importe, ce n est pas seulement le bien que le CICR apporte, mais le mal qu il permet d éviter.» Nelson Mandela Crédits

Plus en détail

PROMOTION DE LA SANTÉ Résumé des chartes et déclaration d Ottawa, de Jakarta et de Bangkok

PROMOTION DE LA SANTÉ Résumé des chartes et déclaration d Ottawa, de Jakarta et de Bangkok PROMOTION DE LA SANTÉ Résumé des chartes et déclaration d Ottawa, de Jakarta et de Bangkok OUTIL DE RÉFÉRENCE LA CHARTE D OTTAWA (1986) Une contribution à la réalisation de l objectif de la santé pour

Plus en détail

STATUTS. du 25 mai 2010

STATUTS. du 25 mai 2010 STATUTS du 25 mai 2010 PRÉAMBULE L association Vivre sans violence a été créée en 2006 par trois institutions vaudoises œuvrant à la prévention de la violence dans le couple: le Centre d accueil MalleyPrairie,

Plus en détail

GROUPEMENT FRANÇAIS DES PERSONNES HANDICAPEES

GROUPEMENT FRANÇAIS DES PERSONNES HANDICAPEES 1/7 GROUPEMENT FRANÇAIS DES PERSONNES HANDICAPEES PROMOUVOIR LE PARTAGE D'EXPERIENCES POSITIVES ET LA PARTICIPATION CITOYENNE La Pairémulation Une forme de soutien mutuel pour stimuler et soutenir l accès

Plus en détail

DES EMBLÈMES D HUMANITÉ

DES EMBLÈMES D HUMANITÉ DES EMBLÈMES D HUMANITÉ En 1859, Henry Dunant, un homme d affaires suisse qui voyageait en Italie, fut témoin des ravages terribles de la bataille de Solférino. De retour à Genève, il écrivit Un souvenir

Plus en détail

UNIR NOS EFFORTS POUR FACILITER L ACCES AU CREDIT BANCAIRE PAR DES CREATEURS D ENTREPRISE ET DES ENTREPRISES SOLIDAIRES

UNIR NOS EFFORTS POUR FACILITER L ACCES AU CREDIT BANCAIRE PAR DES CREATEURS D ENTREPRISE ET DES ENTREPRISES SOLIDAIRES UNIR NOS EFFORTS POUR FACILITER L ACCES AU CREDIT BANCAIRE PAR DES CREATEURS D ENTREPRISE ET DES ENTREPRISES SOLIDAIRES Convention de partenariat entre la Fédération Bancaire Française et France Active

Plus en détail

ASSOCIATION SUISSE POUR LES DROITS DE LA FEMME. Statuts 2010. I. Généralités

ASSOCIATION SUISSE POUR LES DROITS DE LA FEMME. Statuts 2010. I. Généralités ASSOCIATION SUISSE POUR LES DROITS DE LA FEMME Statuts 2010 Nom et raison sociale Art. 1 Caractère Art. 2 I. Généralités L Association suisse pour les droits de la femme (ci-après appelée Association)

Plus en détail

Statuts. de la Chambre de commerce, d industrie et des services de Genève

Statuts. de la Chambre de commerce, d industrie et des services de Genève Statuts de la Chambre de commerce, d industrie et des services de Genève Avril 2010 1 I. DÉNOMINATION, SIÈGE, BUT Article 1 er : Dénomination Il est constitué, sous la dénomination «Chambre de commerce,

Plus en détail

Au cœur des célébrations du centenaire de la Grande Guerre, le Bleuet de France, Fleur Française du Souvenir renaît pour redonner de l espoir!

Au cœur des célébrations du centenaire de la Grande Guerre, le Bleuet de France, Fleur Française du Souvenir renaît pour redonner de l espoir! DOSSIER DE PRESSE Au cœur des célébrations du centenaire de la Grande Guerre, le Bleuet de France, Fleur Française du Souvenir renaît pour redonner de l espoir! 11 novembre 1934 11 novembre 2014 80 ans

Plus en détail

Bachelor en Travail social Education sociale Service social Animation socioculturelle

Bachelor en Travail social Education sociale Service social Animation socioculturelle Domaine Travail social Bachelor en Travail social Education sociale Service social Animation socioculturelle Le travail social vise à prévenir et à combattre les problèmes sociaux. Sa mission est d aider

Plus en détail

Formations à l accompagnement des personnes vivant avec autisme :

Formations à l accompagnement des personnes vivant avec autisme : Formations à l accompagnement des personnes vivant avec autisme : Sensibilisation à l autisme Adaptation de l environnement à l individu - TEACCH Développement des compétences de l individu - ABA Gestion

Plus en détail

Politique municipale sur l accueil, l intégration et la rétention des personnes immigrantes Juin 2010

Politique municipale sur l accueil, l intégration et la rétention des personnes immigrantes Juin 2010 Politique municipale sur l accueil, l intégration et la rétention des personnes immigrantes Juin 2010 Commissariat aux relations internationales et à l immigration Table des matières Page Déclaration d

Plus en détail

Dossier de lecture Fiche de lecture d un site web dédié à la communication sociale : Fédération des Centres Sociaux et socioculturels de France

Dossier de lecture Fiche de lecture d un site web dédié à la communication sociale : Fédération des Centres Sociaux et socioculturels de France Dossier de lecture Fiche de lecture d un site web dédié à la communication sociale : Fédération des Centres Sociaux et socioculturels de France Auteurs : Christelle FOURASTIE Marion GUILLOIS Cours ICL

Plus en détail

5 Actions d assistance dans les divers actes de la vie, de soutien, de soins et d accompagnement, y compris à Titre palliatif ;

5 Actions d assistance dans les divers actes de la vie, de soutien, de soins et d accompagnement, y compris à Titre palliatif ; Livre III Action sociale et médico-sociale mise en œuvre par des établissements et des services Titre Ier : Établissements et services soumis à autorisation Chapitre Ier : Dispositions générales Section

Plus en détail

Éducation nationale ÉDUCATION NATIONALE 1/8

Éducation nationale ÉDUCATION NATIONALE 1/8 Éducation nationale ÉDUCATION NATIONALE 1/8 ACTION DE LUTTE CONTRE LA DÉSCOLARISATION ET L EXCLUSION Objectifs de l action Accompagner les dispositifs de prévention de la déscolarisation. Mettre en place

Plus en détail

Les principales activités de la Croix-Rouge genevoise

Les principales activités de la Croix-Rouge genevoise Les principales activités de la Croix-Rouge genevoise Depuis sa création, la Croix-Rouge genevoise (CRG) a apporté de nombreux services à la population genevoise. Grâce à son travail de proximité, la CRG

Plus en détail

Nous sommes solidaires. Un témoignage de votre générosité

Nous sommes solidaires. Un témoignage de votre générosité Nous sommes solidaires Un témoignage de votre générosité aux côtés des pauvres Message du Président Chacun de nous s efforce, tout au long de son existence, de réussir sa vie, de lui donner un sens, d

Plus en détail

Charte du Bénévolat dans votre association (règles du jeu collectives) Convention d engagement réciproque (règles du jeu individuelles)

Charte du Bénévolat dans votre association (règles du jeu collectives) Convention d engagement réciproque (règles du jeu individuelles) France Bénévolat a mis au point deux documents type qui peuvent servir de base à la clarification des règles du jeu entre bénévoles et associations et permettre ainsi le développement de bonnes pratiques.

Plus en détail

Fondation Pro Familia

Fondation Pro Familia Centre Polyvalent pour Enfants Services pour femmes et leurs enfants en détresse Centre de Consultation et de Médiation Familiale Centre de Formation Psycho-Familiale www.profamilia.lu Contact Fondation

Plus en détail

L Association Française des AIDANTS et le Groupe PRO BTP, partenaires pour soutenir les aidants

L Association Française des AIDANTS et le Groupe PRO BTP, partenaires pour soutenir les aidants DOSSIER DE PRESSE L Association Française des AIDANTS et le Groupe PRO BTP, partenaires pour soutenir les aidants PARIS Mercredi 29 février 2012 Communiqué de presse p.2 L Association Française des AIDANTS

Plus en détail

16 Journée Mondiale de la Maladie d Alzheimer : la Ville de Marseille confirme son engagement

16 Journée Mondiale de la Maladie d Alzheimer : la Ville de Marseille confirme son engagement 16 Journée Mondiale de la Maladie d Alzheimer : la Ville de Marseille confirme son engagement Rencontre sur le thème «Une Solidarité Collective au service des Malades et des Aidants» Lundi 21 Septembre

Plus en détail

PROJET ASSOCIATIF. Approuvé par l Assemblée Générale du 28 octobre 2008

PROJET ASSOCIATIF. Approuvé par l Assemblée Générale du 28 octobre 2008 PROJET ASSOCIATIF Approuvé par l Assemblée Générale du 28 octobre 2008 NOTRE HISTOIRE L ENTRAIDE DES BOUCHES DU RHONE association régie par la loi du 1 er juillet 1901 est fondée en 1949, dans la perspective

Plus en détail

mobiliser les acteurs et assurer le risque

mobiliser les acteurs et assurer le risque Prix OCIRP Acteurs Economiques & Handicap mobiliser les acteurs et assurer le risque pour faire avancer la cause du handicap Le Prix OCIRP Acteurs Économiques & Handicap Un prix référence un jury reconnu

Plus en détail

ACCORD PROFESSIONNEL DU 12 OCTOBRE 2007

ACCORD PROFESSIONNEL DU 12 OCTOBRE 2007 MINISTÈRE DU TRAVAIL, DES RELATIONS SOCIALES ET DE LA SOLIDARITÉ CONVENTIONS COLLECTIVES Accord professionnel SERVICES À LA PERSONNE ACCORD PROFESSIONNEL DU 12 OCTOBRE 2007 RELATIF AU CHAMP D APPLICATION

Plus en détail

XXVIII e Conférence internationale de la Croix-Rouge et du Croissant-Rouge 2-6 décembre 2003 PUBLICS DANS LE DOMAINE HUMANITAIRE :

XXVIII e Conférence internationale de la Croix-Rouge et du Croissant-Rouge 2-6 décembre 2003 PUBLICS DANS LE DOMAINE HUMANITAIRE : 03/IC/12 Original: anglais Genève, 2003 XXVIII e Conférence internationale de la Croix-Rouge et du Croissant-Rouge 2-6 décembre 2003 LES SOCIÉTÉS NATIONALES DE LA CROIX-ROUGE ET DU CROISSANT-ROUGE EN TANT

Plus en détail

Expériences du Service de gestion de dettes et désendettement de Caritas Fribourg

Expériences du Service de gestion de dettes et désendettement de Caritas Fribourg Table ronde L endettement des jeunes en pratiques : sensibilisation et intervention Expériences du Service de gestion de dettes et désendettement de Caritas Fribourg Nicolas von Muhlenen Carrel Assistant

Plus en détail

APPEL A PROJETS 2015 Cahier des charges

APPEL A PROJETS 2015 Cahier des charges APPEL A PROJETS 2015 Cahier des charges «Promouvoir l égalité des chances pour les enfants issus de milieux défavorisés» Territoires concernés : Actions menées en région Provence Alpes Côte d Azur (France)

Plus en détail

CONVENTION AMILOR ACORIS MUTUELLES

CONVENTION AMILOR ACORIS MUTUELLES CONVENTION AMILOR ACORIS MUTUELLES La présente convention est conclue entre : AMILOR Association des Missions Locales de Lorraine 10 rue Mazagran BP 10676 54063 Nancy Cedex Représentée par Gilles DEVRET

Plus en détail

POLITIQUE DE GESTION DES RESSOURCES HUMAINES

POLITIQUE DE GESTION DES RESSOURCES HUMAINES POLITIQUE N o 4 POLITIQUE DE GESTION DES RESSOURCES HUMAINES Modifiée le 9 novembre 2010 cegepdrummond.ca Règlement n o 12 abrogé : 6 décembre 2004 (CA-04-12-06-03) Politique adoptée au conseil d administration

Plus en détail

SIGNATURES DU PLAN DÉPARTEMENTAL D'ACTIONS POUR LE LOGEMENT DES PERSONNES DÉFAVORISÉES ET DE LA CHARTE DE PRÉVENTION DES EXPULSIONS LOCATIVES

SIGNATURES DU PLAN DÉPARTEMENTAL D'ACTIONS POUR LE LOGEMENT DES PERSONNES DÉFAVORISÉES ET DE LA CHARTE DE PRÉVENTION DES EXPULSIONS LOCATIVES SIGNATURES DU PLAN DÉPARTEMENTAL D'ACTIONS POUR LE LOGEMENT DES PERSONNES DÉFAVORISÉES ET DE LA CHARTE DE PRÉVENTION DES EXPULSIONS LOCATIVES Mardi 2 juillet 2013, 16h - Préfecture Dossier de presse Dans

Plus en détail

La Fondation Société Générale pour la solidarité

La Fondation Société Générale pour la solidarité La Fondation Société Générale pour la solidarité F O N D A T I O N P O U R L A S O L I D A R I T É La Fondation d entreprise Société Générale pour la Solidarité Elle intervient en faveur de l insertion

Plus en détail

INFORMATION SUR LA LUTTE CONTRE LA CORRUPTION A MADAGASCAR ET SES PROPOSITIONS SUR LES PRATIQUES OPTIMALES POUR LUTTER CONTRE LA CORUPTION

INFORMATION SUR LA LUTTE CONTRE LA CORRUPTION A MADAGASCAR ET SES PROPOSITIONS SUR LES PRATIQUES OPTIMALES POUR LUTTER CONTRE LA CORUPTION INFORMATION SUR LA LUTTE CONTRE LA CORRUPTION A MADAGASCAR ET SES PROPOSITIONS SUR LES PRATIQUES OPTIMALES POUR LUTTER CONTRE LA CORUPTION (En application du paragraphe 2 sur la Résolution 1/8 relative

Plus en détail

Charte nationale de l accompagnement à la scolarité

Charte nationale de l accompagnement à la scolarité 1 Le droit à l éducation est un droit fondamental dans notre société. Cette exigence démocratique d une meilleure formation générale et d un haut niveau de qualification pour tous correspond aux besoins

Plus en détail

Annexe - Résolution 1 Déclaration Ensemble pour l humanité

Annexe - Résolution 1 Déclaration Ensemble pour l humanité Annexe - Résolution 1 Déclaration Ensemble pour l humanité Réunis à Genève pour la XXX e Conférence internationale de la Croix-Rouge et du Croissant-Rouge, nous, membres de ladite Conférence, avons centré

Plus en détail

50 projets. pour demain. GÉENÉERATIONS demain. c est déjààà

50 projets. pour demain. GÉENÉERATIONS demain. c est déjààà 50 projets pour demain GÉENÉERATIONS demain c est déjààà AUCHAN chez nous Les fondations Auchan et Simply lancent un appel à projets «50 projets pour demain» En 2011, le Groupe Auchan fête ses 50 ans.

Plus en détail

ACCORD CADRE DE PARTENARIAT

ACCORD CADRE DE PARTENARIAT ACCORD CADRE DE PARTENARIAT Entre L Association pour la formation professionnelle des adultes ( AFPA) 13 place du Général de Gaulle - 93108 Montreuil Cedex Représentée par : Son directeur général, Philippe

Plus en détail

Préambule. mieux répondre aux besoins humanitaires, en tirant le meilleur parti des nombreuses ressources du Mouvement ;

Préambule. mieux répondre aux besoins humanitaires, en tirant le meilleur parti des nombreuses ressources du Mouvement ; Accord de Séville - Conseil des Délégués - Séville, 25-27 novembre 1997 PRÉAMBULE PREMIÈRE PARTIE DISPOSITIONS GÉNÉRALES [1] Article 1 Champ d application de l Accord Article 2 Objet et buts de l Accord

Plus en détail

dossier de presse L Entraide Sociale Poitevine change d identité, adapte ses finalités associatives à l évolution des besoins et affirme ses valeurs.

dossier de presse L Entraide Sociale Poitevine change d identité, adapte ses finalités associatives à l évolution des besoins et affirme ses valeurs. Association Audacia dossier de presse L Entraide Sociale Poitevine change d identité, adapte ses finalités associatives à l évolution des besoins et affirme ses valeurs. Conférence de presse du 22 mai

Plus en détail

2016 formation. qualifiante

2016 formation. qualifiante 2016 formation qualifiante Surveillant(e)s de nuit qualifié(e)s Maître(sse)s de maison CREAI ChAmpAgnE-ARdEnnE : Cité Administrative Tirlet - Bât. 3-51036 ChAlons en ChAmpAgne Cedex tél. : 03 26 68 35

Plus en détail

Dossier de Presse. Prix de la Coopération Internationale Sensibilisation du Public

Dossier de Presse. Prix de la Coopération Internationale Sensibilisation du Public Dossier de Presse Prix de la Coopération Internationale Sensibilisation du Public HCCI 20 Fevrier 2007 1. Une approche : valoriser les ressources humaines locales 2. Une conviction : l accès à des soins

Plus en détail

Le groupe MGEN et Harmonie Mutuelle soutiennent le développement de la Mutualité Française Bourguignonne SSAM

Le groupe MGEN et Harmonie Mutuelle soutiennent le développement de la Mutualité Française Bourguignonne SSAM Dijon, le 6 mars 2014 Le groupe MGEN et Harmonie Mutuelle soutiennent le développement de la Mutualité Française Bourguignonne SSAM Le 6 mars 2014 à Dijon, Thierry Beaudet, président du groupe MGEN, et

Plus en détail

SAVEZ-VOUS QUE VOUS POUVEZ ÊTRE ÉPAULÉ POUR GÉRER LES CHANGEMENTS QUI SURVIENNENT AU SEIN DE VOTRE FAMILLE?

SAVEZ-VOUS QUE VOUS POUVEZ ÊTRE ÉPAULÉ POUR GÉRER LES CHANGEMENTS QUI SURVIENNENT AU SEIN DE VOTRE FAMILLE? SAVEZ-VOUS QUE VOUS POUVEZ ÊTRE ÉPAULÉ POUR GÉRER LES CHANGEMENTS QUI SURVIENNENT AU SEIN DE VOTRE FAMILLE? JANVIER 2011 QU SOMMES NOUS? Au plus près des familles Depuis plus de 60 ans, les Allocations

Plus en détail

DISCOURS DE MME HELENE CONWAY-MOURET, MINISTRE DELEGUEE CHARGEE DES FRANÇAIS DE L'ETRANGER

DISCOURS DE MME HELENE CONWAY-MOURET, MINISTRE DELEGUEE CHARGEE DES FRANÇAIS DE L'ETRANGER 1 DISCOURS DE MME HELENE CONWAY-MOURET, MINISTRE DELEGUEE CHARGEE DES FRANÇAIS DE L'ETRANGER A L OCCASION DE LA RENCONTRE SUR «L ARRIVEE DE L ENFANT EN FRANCE : LA FIN DU PROCESSUS D ADOPTION?» (Centre

Plus en détail

www.chainedelespoir.org

www.chainedelespoir.org www.chainedelespoir.org Notre mission : permettre à des enfants de pays pauvres d être sauvés et de reprendre le chemin de l école. La santé et l éducation figurent parmi les droits fondamentaux de la

Plus en détail

CAHIER DES CHARGES APPEL A PROJETS ACTIONS AU PROFIT DES PERSONNES EN SITUATION DE HANDICAP ET DE DÉPENDANCE THÈMES 2010

CAHIER DES CHARGES APPEL A PROJETS ACTIONS AU PROFIT DES PERSONNES EN SITUATION DE HANDICAP ET DE DÉPENDANCE THÈMES 2010 CAHIER DES CHARGES APPEL A PROJETS ACTIONS AU PROFIT DES PERSONNES EN SITUATION DE HANDICAP ET DE DÉPENDANCE THÈMES 2010 ACCÈS AU SPORT ACCÈS AUX LOISIRS ET/OU À LA CULTURE 1 PRÉAMBULE Définies dans le

Plus en détail

Des cours pour aider sans s épuiser

Des cours pour aider sans s épuiser Proches aidants FORUM SOCIAL DE LA COTE 2014 Des cours pour aider sans s épuiser Mme N. Droz & M. Vernaz - 6 Septembre 2014 Des cours accessibles pour tous La Croix-Rouge vaudoise accompagne les Proches

Plus en détail

GUIDE POUR LA CONDUITE ET LE COMPORTEMENT DES FORCES DE POLICE. Servir et protéger

GUIDE POUR LA CONDUITE ET LE COMPORTEMENT DES FORCES DE POLICE. Servir et protéger GUIDE POUR LA CONDUITE ET LE COMPORTEMENT DES FORCES DE POLICE Servir et protéger En bref Comité international de la Croix-Rouge 19, avenue de la Paix 1202 Genève, Suisse T +41 22 734 60 01 F +41 22 733

Plus en détail

LSM propose un programme d adaptation et de solutions fondé sur un accompagnement (processus, un diagnostic, le transfert d outils, de connaissances

LSM propose un programme d adaptation et de solutions fondé sur un accompagnement (processus, un diagnostic, le transfert d outils, de connaissances 1 2 Constats en bénévolat Le milieu appelle des solutions Les organisations de la Montérégie placent le recrutement de la relève en priorité des défis à relever Le recrutement et le soutien des bénévoles

Plus en détail

La croix-rouge SuiSSe dans votre région

La croix-rouge SuiSSe dans votre région Service des transports SyStème d alarme Garde d enfants à domicile BaBy-SittinG SecondhandShop + La SurpriSe La croix-rouge SuiSSe dans votre région Service des transports rester MoBiLe MaLgré L Âge, La

Plus en détail

Le référentiel professionnel du Diplôme d Etat de Technicien de l Intervention Sociale et Familiale

Le référentiel professionnel du Diplôme d Etat de Technicien de l Intervention Sociale et Familiale A R D E Q A F Le référentiel professionnel du Diplôme d Etat de Technicien de l Intervention Sociale et Familiale 1.1 Définition de la profession et du contexte de l intervention p. 2 1.2 Le référentiel

Plus en détail

«Envol» Une bourse pour devenir ambulancier. www.ordredemaltefrance.org

«Envol» Une bourse pour devenir ambulancier. www.ordredemaltefrance.org «Envol» Une bourse pour devenir ambulancier www.ordredemaltefrance.org «Envol» Une bourse pour devenir ambulancier L Ordre de Malte France Issu du plus ancien organisme caritatif au monde, l Ordre de Malte

Plus en détail

SOCIALE AU SERVICE DES SALARIÉS

SOCIALE AU SERVICE DES SALARIÉS L ACTION SOCIALE AU SERVICE DES SALARIÉS Une difficulté passagère? Faites appel à l action sociale Maternité, chômage, divorce, handicap, retraite, dépendance Chaque moment sensible de la vie suscite des

Plus en détail

Plate-forme collaborative Page 1

Plate-forme collaborative Page 1 MARS 2013 Plate-forme collaborative Page 1 Lieu de coordination associant les acteurs du champ sanitaire et social du territoire Monts et Barrages, dans le but d assurer aux personnes prises en charge

Plus en détail

Cahier des charges APPEL À PROJETS 2014 ACTIONS DE SOUTIEN À DESTINATION DE PERSONNES DÉFICIENTES VISUELLES. Région Pays de la Loire

Cahier des charges APPEL À PROJETS 2014 ACTIONS DE SOUTIEN À DESTINATION DE PERSONNES DÉFICIENTES VISUELLES. Région Pays de la Loire APPEL À PROJETS 2014 Cahier des charges ACTIONS DE SOUTIEN À DESTINATION DE PERSONNES DÉFICIENTES VISUELLES Région Pays de la Loire Fondation Harmonie Solidarités, 143 rue Blomet - 75015 Paris - Autorisation

Plus en détail

CHARTE DE LA RESIDENCE DE BON-SEJOUR

CHARTE DE LA RESIDENCE DE BON-SEJOUR CHARTE DE LA RESIDENCE DE BON-SEJOUR (Fondation de la Commune de Versoix pour le logement et l accueil des personnes âgées) «Sur des valeurs de Respect de l individu, de Dignité de la personne humaine,

Plus en détail

Formation. Des cours Croix-Rouge vaudoise pour les proches aidants

Formation. Des cours Croix-Rouge vaudoise pour les proches aidants Formation Des cours Croix-Rouge vaudoise pour les proches aidants A qui s adressent ces formations? Cours de sensibilisation Ces cours s adressent à vous, proches aidants, qui consacrez temps et énergie

Plus en détail

SAINT JULIEN EN GENEVOIS

SAINT JULIEN EN GENEVOIS SAINT JULIEN EN GENEVOIS PROJET EDUCATIF ENFANCE-JEUNESSE Préambule Le service enfant jeunesse a une mission éducative et de prévention sociale auprès des enfants et des jeunes. (3-18 et jeunes adultes).

Plus en détail

Mutualité Française Picardie

Mutualité Française Picardie Mutualité Française Picardie 3, boulevard Léon Blum 02100 Saint-Quentin Tél : 03 23 62 33 11 Fax : 03 23 67 14 36 contact@mutualite-picardie.fr Retrouvez l ensemble des différents services et activités

Plus en détail

CAHIER DES CHARGES INFIRMIER-ÈRE DIPLÔMÉ-E

CAHIER DES CHARGES INFIRMIER-ÈRE DIPLÔMÉ-E Madame/Monsieur 1. DÉFINITION DE LA FONCTION Au service du projet institutionnel, la titulaire du poste : Exerce dans un cadre législatif et un contexte sanitaire connus (loi sur l exercice professionnel,

Plus en détail

www.saint-quentin-en-yvelines.fr

www.saint-quentin-en-yvelines.fr IPS - 3, place de la Mairie 78190 Trappes-en-Yvelines Tél. : 01 30 16 17 80 www.saint-quentin-en-yvelines.fr Un Institut au cœur des problématiques de santé créé par l agglomération de Saint- Quentin-en-Yvelines

Plus en détail

Consultation sociale CONSULTATOIN SOCIALE

Consultation sociale CONSULTATOIN SOCIALE Consultation sociale CONSULTATOIN SOCIALE Notre service de consultation sociale vous apporte aide et conseils, ainsi qu à vos proches. La consultation sociale de Pro Senectute est également à la disposition

Plus en détail

CHARTE DE L ASSOCIATION

CHARTE DE L ASSOCIATION CHARTE DE L ASSOCIATION Référence : 100.01 Validation : 01.06.99 Fichier :O\CVD98\classeurCVD\management\100.01_charte Nous sommes solidaires 2 CHARTE DE CARITAS VAUD Tu aimeras le Seigneur ton Dieu de

Plus en détail

Mention «Mesure d Accompagnement Judiciaire»

Mention «Mesure d Accompagnement Judiciaire» Certificat National de Compétence Mandataires Judiciaires à la Protection des Majeurs Mention «Mesure d Accompagnement Judiciaire» Cette formation complémentaire est visée par la loi n 2007-308 du 5 mars

Plus en détail

Cadre général du Forum sur les questions relatives aux minorités

Cadre général du Forum sur les questions relatives aux minorités Nations Unies Assemblée générale Distr. générale 17 septembre 2012 Français Original: anglais A/HRC/FMI/2012/2 Conseil des droits de l homme Forum sur les questions relatives aux minorités Cinquième session

Plus en détail

Convention entre la Fondation pour l animation socioculturelle lausannoise et l Association

Convention entre la Fondation pour l animation socioculturelle lausannoise et l Association Préambule Convention entre la Fondation pour l animation socioculturelle lausannoise et l Association Conformément aux termes de la Charte Lausannoise de l animation, la Ville de Lausanne donne mandat

Plus en détail

Annexe 1 : Tableau récapitulatif des appels à projets et types d actions par axes, mesures et sous-mesures (Document «Critères de sélection FSE 2012»)

Annexe 1 : Tableau récapitulatif des appels à projets et types d actions par axes, mesures et sous-mesures (Document «Critères de sélection FSE 2012») Annexe 1 : Tableau récapitulatif des appels à projets et types d actions par axes, mesures et sous-mesures (Document «Critères de sélection FSE 2012») Axes / Mesures / Sous-mesures Axe 1 : Contribuer à

Plus en détail

35 projets humanitaires et sociaux

35 projets humanitaires et sociaux PROGRAMME AFRIQUE FONDACIO UN MOUVEMENT AU SERVICE DE l humain L aventure naît à Poitiers en 1974, à l initiative de jeunes adultes qui souhaitaient s engager au service d un monde plus humain. Fondacio

Plus en détail

Politique Institutionnelle. Politique genre. Direction Générale Fédérale 2007 PI 02

Politique Institutionnelle. Politique genre. Direction Générale Fédérale 2007 PI 02 Politique Institutionnelle Politique genre Direction Générale Fédérale 2007 PI 02 Politique Institutionnelle Politique genre 1. Non-DIscrimINation et protection dans le cadre professionnel 2. Une double

Plus en détail

Recommandation CP(2014)17 sur la mise en œuvre de la Convention du Conseil de l Europe sur la lutte contre la traite des êtres humains par Saint-Marin

Recommandation CP(2014)17 sur la mise en œuvre de la Convention du Conseil de l Europe sur la lutte contre la traite des êtres humains par Saint-Marin Comité des Parties de la Convention du Conseil de l'europe sur la lutte contre la traite des êtres humains Recommandation CP(2014)17 sur la mise en œuvre de la Convention du Conseil de l Europe sur la

Plus en détail

Les Fondations du groupe Bouygues

Les Fondations du groupe Bouygues Les Fondations du groupe Bouygues Depuis près de 20 ans, le groupe Bouygues participe au développement économique et social des régions et pays dans lesquels il est implanté, que ce soit par des initiatives

Plus en détail

CHARTE DES CMS. www.avasad.ch

CHARTE DES CMS. www.avasad.ch CHARTE DES CMS www.avasad.ch ÉDITORIAL Vous avez entre les mains la nouvelle charte des Centres médico-sociaux (CMS). Ce document de référence, validé par le Conseil d Etat le 13 avril 2011, fonde la relation

Plus en détail

LE PROJET ASSOCIATIF DE LA CROIX-ROUGE FRANÇAISE

LE PROJET ASSOCIATIF DE LA CROIX-ROUGE FRANÇAISE LE PROJET ASSOCIATIF DE LA CROIX-ROUGE FRANÇAISE Ainsi, la Croix-Rouge est une aventure humaine. 1 Elle est née de l'expérience d'henry Dunant qui entreprit, le 24 juin 1859, sur le champ de bataille de

Plus en détail

Les lois sociales en Suisse Conférence donnée par Me M. CELI VEGAS Avocat à Genève (Suisse) et Madrid (Espagne) Consulat Général du Pérou à Genève

Les lois sociales en Suisse Conférence donnée par Me M. CELI VEGAS Avocat à Genève (Suisse) et Madrid (Espagne) Consulat Général du Pérou à Genève Les lois sociales en Suisse Conférence donnée par Me M. CELI VEGAS Avocat à Genève (Suisse) et Madrid (Espagne) Consulat Général du Pérou à Genève AVS -Assurance vieillesse et survivants Couvre besoin

Plus en détail

Qu est-ce que le CCAS?

Qu est-ce que le CCAS? Qu est-ce que le CCAS? Le centre Communal d Action Sociale est un établissement public chargé d exercer les compétences détenues par la commune en matière d action sociale. C est un établissement ayant

Plus en détail

Formation - VAE TITRES PROFESSIONNELS VAE. Trois nouveaux titres professionnels accessibles par la VAE sont créés

Formation - VAE TITRES PROFESSIONNELS VAE. Trois nouveaux titres professionnels accessibles par la VAE sont créés Formation - VAE TITRES PROFESSIONNELS VAE Trois nouveaux titres professionnels accessibles par la VAE sont créés Arrêtés du 21 et 22 octobre 2003, JO du 08/11/03 Pour rappel les titres professionnels constituent

Plus en détail

Faire avancer la cause du handicap, pour l OCIRP, c est être capable d en assurer aussi le risque et d en mobiliser les acteurs

Faire avancer la cause du handicap, pour l OCIRP, c est être capable d en assurer aussi le risque et d en mobiliser les acteurs Prix OCIRP Acteurs Économiques & Handicap Faire avancer la cause du handicap, pour l OCIRP, c est être capable d en assurer aussi le risque et d en mobiliser les acteurs Le Prix OCIRP Acteurs Économiques

Plus en détail

STATUTS DE PATRIMOINE SUISSE SECTION DU VALAIS ROMAND

STATUTS DE PATRIMOINE SUISSE SECTION DU VALAIS ROMAND PATRIMOINE SUISSE SECTION DU VALAIS ROMAND STATUTS DE PATRIMOINE SUISSE SECTION DU VALAIS ROMAND I. BUTS Art. 1 Sous le nom de PATRIMOINE SUISSE, section du Valais romand, il est constitué à Sion une association

Plus en détail

CENTRE COMMUNAL D ACTION SOCIALE

CENTRE COMMUNAL D ACTION SOCIALE CENTRE COMMUNAL D ACTION SOCIALE Le Centre communal d action sociale (CCAS) de Vernillet est un établissement public autonome chargé d assurer une action générale de prévention et de développement social,

Plus en détail

Convention relative à la Conférence universitaire de Suisse occidentale

Convention relative à la Conférence universitaire de Suisse occidentale Convention relative à la Conférence universitaire de Suisse occidentale L Université de Fribourg; L Université de Genève; L Université de Lausanne; L Université de Neuchâtel; (ci-après désignées par «les

Plus en détail

CONTRAT D OBJECTIFS ET DE MOYENS

CONTRAT D OBJECTIFS ET DE MOYENS DEPARTEMENT DES YVELINES DIRECTION GENERALE DES SERVICES DU DEPARTMENT DIRECTION DE L ENFANCE, DE L ADOLESCENCE DE LA FAMILLE ET DE LA SANTE CONTRAT D OBJECTIFS ET DE MOYENS Entre, d une part, Le département

Plus en détail

A/RES/62/134. 8 Voir Documents officiels du Conseil économique et social, 2005, Supplément n o 3 (E/2005/23), chap. II,

A/RES/62/134. 8 Voir Documents officiels du Conseil économique et social, 2005, Supplément n o 3 (E/2005/23), chap. II, Nations Unies A/RES/62/134 Assemblée générale Distr. générale 7 février 2008 Soixante-deuxième session Point 63, a, de l ordre du jour Résolution adoptée par l Assemblée générale [sur la base du rapport

Plus en détail

CICR Délégation de Bangui. Proximité et Ecoute

CICR Délégation de Bangui. Proximité et Ecoute CICR Délégation de Bangui Proximité et Ecoute Comité international de la Croix-Rouge, Bangui délégation Av Benz-VI, BP 2579, Bangui Téléphone +236.21.10.14 / 75.20.28.58 / 70.80.97.59 Email : bangui.bng@cicr.org

Plus en détail