Bouchouareb minimise et rassure

Dimension: px
Commencer à balayer dès la page:

Download "Bouchouareb minimise et rassure"

Transcription

1 Edition du Centre - ISSN IIII Le Bonjour du «Soir» Il n'est jamais trop tard... Relevons d'abord cette extraordinaire hypocrisie de certains médias marocains : à In Salah, tout était bon pour verser de l'huile sur le feu. Mais maintenant que le Maroc exploite ce même gaz et dans des zones cent fois plus peuplées que le Sahara, on découvre beaucoup de vertus à cette extraction par fracturation de la roche! Rares sont ceux qui reviennent sur les fameux «dangers»! Si je leur reproche leur acharnement contre l'algérie, je n'en veux pas aux journalistes marocains de défendre les intérêts de leur pays. Et, sans aucune hypocrisie, je dis que tout ce qui fait du bien aux peuples maghrébins nous enchante. Et, à ce titre, je salue le cap pris par l'économie voisine pour bâtir une grande industrie. Alors qu'on continue ici de nous rebattre les oreilles avec la vieille chanson «faisons comme le Maroc et privilégions le tourisme et l'agriculture», nos voisins ont compris que, sans industrie, ils resteront éternellement à la périphérie du monde développé. Ni l'allemagne, ni les Etats- Unis, ni la Chine, ni le Japon, ni la France, ni la Corée du Sud n'ont bati leur puissance sur l'agriculture et le tourisme... En Algérie, nous l'avions déjà compris en 1970 mais tout a été fait, depuis, pour détruire ou brader le formidable potentiel industriel bâti au prix de lourds sacrifices. Résultat des courses : industrie cassée, agriculture massacrée depuis la privatisation et l'effritement des grands domaines étatiques, tourisme inexistant! Erreurs stratégiques, mais aussi trahisons diverses car, enfin, pourquoi importer ce qu'on peut produire ici? Et pourquoi cet acharnement à privilégier l'industrie du tournevis dans une branche automobile recolonisée par les Français et tournant le dos aux autres grands constructeurs? l ALGER Saisie de 2,5 kg d'héroïne par la policepage 7 l CONTRIBUTION L être et l avoir au temps des monarques arabes Par Abdelkader Leklek (P. 8 et 9) l VÉHICULES BLOQUÉS DANS LES PORTS Bouchouareb minimise et rassure l Le nombre de véhicules bloqués dans certains ports est «insignifiant», considérait jeudi le ministre de l Industrie et des Mines. l SELON LE MINISTRE DE LA SANTÉ : «Il n y a pas de pénurie de médicaments» l C est ce que le ministre de la Santé, de la Population et de la Réforme hospitalière affirmait jeudi dernier lors d une séance de questions orales au Conseil de la nation. l UN POLICIER TUE UN JEUNE HOMME La ville d Aïn Bessem a failli sombrer dans la violence l La ville d Aïn Bessem, qui était jusque-là paisible en cette première moitié du mois de Ramadhan, a failli sombrer dans la violence durant la nuit de mercredi à jeudi. PAGE 3 VEND. 3 - SAM. 4 JUILLET RAMADHAN N PRIX 15 DA - FAX : RÉDACTION : PUBLICITÉ : TÉL : PAGE 5 PAGE 5 Photo : Samir Sid

2 DIGOUTAGE Par Arris Touffan Le kebab de Hassiba Hassiba, une Algérienne munie d un master en génétique, vend des kebabs dans un restaurant d Edimbourg, en Ecosse! Au lieu de mener une carrière scientifique peut-être brillante dans son pays, la voilà réduite à débiter du chawarma à des clients à mille lieues de s imaginer d où elle vient! C est le quotidien britannique The Independent qui évoque le cas de cette immigrée déclassée malheureusement banal. Le journal reprend des extraits d un livre d Emily Dugan, The Real Stories of Migrant Britain (Trouver son «chez soi» : les vraies histoires de l immigration britannique). Banal. Pourquoi banal? Par la loi du nombre! Par les logiques des dominations du Nord sur le Sud. Combien nnes et ns mais aussi de citoyens de tous les pays de l'hémisphère maudit préfèrent, au lieu de faire le boulot de haut niveau auquel ils ont été formés, vendre des sandwichs à Londres, du café à Rennes, être vigiles ou caissiers dans les grands magasins à Paris ou Berlin, verser de l essence dans le New Jersey ou tisser des contes à dormir debout à Montréal? Quand on ne peut pas avoir une homologation des compétences et un boulot à Air Algérie ou dans les consulats algériens, réservés à qui vous savez, on est bien obligé de gagner sa vie. A. T. P ERISCOOP Alors que l on s attendait à une déclaration de l ensemble du groupe parlementaire du RND par rapport à l obligation de l utilisation du chèque comme moyen de paiement pour certaines opérations, ce ne sont que deux députés de Tizi-Ouzou qui ont osé s exprimer par le biais d une déclaration rendue publique. Pénurie de cadres Le ministre des Ressources en eau a procédé ce jeudi à la nomination d un nouveau directeur général à la tête de l Algérienne des eaux (ADE) en la personne de M. Zidane Merah. Lorsqu on consulte le CV de ce dernier, on constate qu il a occupé la très haute fonction de secrétaire général du ministère des Ressources en eau. C est un fait unique dans les us de l a d m i n i s t r a t i o n algérienne. Vend. 3 - sam. 4 juillet Page 2 Pas de consensus? Danger Il y a quelque temps, et dans ce même espace, on évoquait cet entrepreneur qui n hésite pas à creuser sur un monticule pour agrandir la surface de son entreprise. Sur ce monticule, existe un lycée qui est actuellement sérieusement menacé dans ses fondements. Rappelons que cette entreprise est située pas loin de la daïra de Bir-Mourad-Raïs et mitoyenne à la banque BDL. Dans le quartier, tout le monde est convaincu que l e n t r e p r e n e u r bénéficie dun solide appui au sein de l administration. Un jour, un sondage OUI NON Avez-vous été rassuré par les mesures prises par les autorités tunisiennes pour assurer la sécurité des touristes? Sans opinion Pensez-vous que l ANP va finir par adopter le grade de maréchal? Oui : 65,38% Résultat sondage Non : 25,36% Sans opinion : 9,26% Edité par la SARL LE SOIR D ALGERIE SIÈGE : DIRECTION- RÉDACTION : Fax : ADMINISTRATION : Fax : , Rue Bachir Attar Place du 1 er -Mai - Alger - Tél. : COMPTES BANCAIRES : CPA : Agence Hassiba Ben Bouali N /2 BNA : Agence «G» Hussein-Dey N CCP : N Registre du commerce : RC N B.00 MEMBRES FONDATEURS : Maâmar FARAH Djamel SAÏFI Fouad BOUGHANEM Zoubir M. SOUISSI Mohamed BEDERINA GÉRANT-DIRECTEUR DE LA PUBLICATION : Fouad BOUGHANEM DIRECTEUR DE LA RÉDACTION Nacer BELHADJOUDJA P.A.O. : «Le Soir» PUBLICITÉ Le Soir : SIÈGE - Fax : BUREAUX REGIONAUX : BOUMERDÈS «Résidence Badi», bt 3, 2 e étage, RN n 24, Boumerdès-ville Tél./fax : (024) lesoir - ANNABA 19, rue du CNRA (Cours de la Révolution) Tél. : Fax : Télex : BLIDA 103, Avenue Ben-Boulaïd Blida Tél./Fax : Tél. : CONSTANTINE 9, rue Bouderbala (ex, rue petit), Constantine Tél. : Fax : ORAN 3, rue Kerras Aoued. Tél. : SÉTIF Rue du Fida, centre commercial Zedioui 1 re étage, Sétif. Tél. : TIZI-OUZOU Bt Bleu,cage C (à côté de la CNEP) 2 e étage, gauche Tél./Fax : Tél. : MASCARA Rue Senouci Habib Maison de la presse. Tél.Fax : TLEMCEN Cité R hiba Bt n 2 RDC. Tél. : / Fax : BOUIRA Gare Routière. Lot N 1. 3 e étage - Tél. : m BÉJAÏA 19, rue Larbi Ben-M hidi (rue Piétonnière), Béjaïa-ville Tél. : Fax : BORDJ-BOU-ARRERIDJ 2, rue Cherifi Mohamed (près du cinéma Vox) Tél./Fax : (035) IMPRESSION Centre : S.I.A Alger Est : S.I.E Constantine Ouest : S.I.O Oran DIFFUSION Est : Sodi-Presse Centre : Le Soir Ouest : MPS Tél.: Les manuscrits, photographies ou tout autre document et illustration adressés ou remis à la rédaction ne sont pas rendus et ne peuvent faire l objet d une réclamation. NOTRE JOURNAL fait sienne cette citation de Joseph Pulitzer, fondateur du journalisme moderne : «Il (son journal, ndlr) combattra toujours pour le progrès et les réformes, ne tolérera jamais l injustice et la corruption ; il attaquera toujours les démagogues de tous les partis, n appartiendra à aucun parti, s opposera aux classes privilégiées et aux exploiteurs du peuple, ne relâchera jamais sa sympathie envers les pauvres, demeurera toujours dévoué au bien public. Il maintiendra radicalement son indépendance, il n aura jamais peur d attaquer le mal, autant quand il provient de la ploutocratie que de ceux qui se réclament de la pauvreté.»

3 Actualité Vend. 3 - Sam. 4 juillet PAGE 3 23 e ANNIVERSAIRE DE L ASSASSINAT DE MOHAMED BOUDIAF Commémoration dans l intimité à El Alia Oublié des officiels, la 23 e commémoration de l assassinat de Mohamed Boudiaf, survenu le 29 juin 1992, s est déroulée hier vendredi sous un soleil de plomb au cimetière El-Alia à Alger. Seuls quelques amis et anciens compagnons du défunt étaient présents munis de bouquets de fleurs. En effet, à l occasion de la commémoration de la disparition du Président Mohamed Boudiaf, ses amis et compagnons de la guerre d indépendance se sont retrouvés pour se recueillir à sa mémoire. La cérémonie démarrait par le chant révolutionnaire «Ya Chahid El Watan!» chanté à l unisson par les présents, accompagné de youyous. Ensuite, une gerbe de fleurs a été déposée par quelques anciens moudjahidine. A ce moment-là, une femme en hayek a longuement pleuré à la mémoire de Mohamed Boudiaf, tout en déclamant des poèmes populaires révolutionnaires anonymes. Par ce geste spontané, cette dame a marqué les gens présents à cette cérémonie à El-Alia et beaucoup étaient en larmes. Cette commémoration voulait rappeler à la mémoire des Algériens l un des symboles et fondateurs de la Révolution algérienne Mohamed Boudiaf, «Tayeb El Watani» de son nom de guerre. En effet, quelques personnes et à leur tête ses compagnons d armes tenaient à dire quelques mots en sa mémoire afin d honorer et rappeler à la nouvelle génération l un des symboles de l Algérie et de l Etat algérien. «Dès son arrivée au pouvoir, l homme n a pas tardé à afficher son souhait de bâtir une Algérie démocratique nouvelle. Hélas, il est parti trop tôt!», déclarait l un de ses compagnons El Hadj Boubaker Mokrane. Enfin, la commémoration a été organisée pour que nul n oublie l un des plus grands de l Etat algérien, venu au monde un mois de juin en Algérie et parti également un mois de juin de l Algérie, pour rejoindre les autres martyrs morts pour l Algérie indépendante. Nadia Medjdoub SELON AHMED BENBITOUR : «Un embrasement généralisé est à craindre» selon lui, un dialogue le plus large possible s impose». Un point de vue que partage Ahmed Benbitour ne cache pas sa crainte d un «embrasement généralisé à la moindre étincelle», estimant que seul un «nouveau contrat social est à même d éviter au pays un remake du scénario de 1986». M. Kebci - Alger (Le Soir) - Mais un scénario qui se présente beaucoup plus dangereusement qu il y a près de trente ans. L ancien chef du gouvernement et exministre des Finances expliquait, jeudi en soirée, dans le sillage d une conférence organisée par la LADDH (Ligue algérienne de défense des droits de l Homme) sur l impact des mesures d austérité en vue sur les droits socio-économiques, culturels et politiques, que le pays n a plus la possibilité de colmater la baisse drastique des cours du pétrole par une augmentation de production et d exportation comme il l a fait en Car, cette fois-ci, la chute vertigineuse des cours de GHARDAÏA Installation d une commission interministérielle pour une sortie de crise Ghardaïa connaîtra-t-elle une sortie de crise définitive? Une commission interministérielle, en charge de trouver des moyens en mesure de ramener la stabilité dans cette région, a été installée jeudi. Le ministre de l Intérieur et des Collectivités locales qui a présidé l installation de cette commission à Ghardaïa hausse le ton. «Aucune complaisance ne sera tolérée avec quiconque s'avise d'attenter à la sécurité de nos enfants et nos frères à Ghardaïa», a averti Nouredine Bedoui, selon des propos rapporté par l APS. L Etat, poursuit-il, veillerait à l'application rigoureuse de la loi contre tous ceux qui s'avisent de porter atteinte à l'ordre public ou compromettre l'avenir de cette wilaya. Menaçant, il dira que les pouvoirs publics vont agir avec rigueur, «dans le cadre des lois de la République, avec ceux qui attisent la fitna et la discorde». La commission qui se réunira une fois par mois à Ghardaïa ou à Alger, «œuvrera dans le cadre La ville d Aïn Bessem, qui était jusque-là paisible en cette première moitié du mois de Ramadhan, a failli sombrer dans la violence durant la nuit de mercredi à jeudi. Et pour cause! Un jeune, le dénommé Abderraouf K., a été mortellement blessé par balle par un policier mercredi peu avant le f tour, au niveau de la placette communément appelée, le Square. Les jeunes surexcités se sont dirigés durant la nuit au siège de la Sûreté de daïra et ont essayé de l attaquer à coups de pierres, alors qu au niveau de la rue principale, des pneus ont été brûlés en signe de protestation et de colère après ce qui venait d arriver au jeune Abderraouf qui a été touché par balle par un policier, et qui a succombé à ses blessures deux heures plus tard, aux environs de 22 heures au niveau de l hôpital Mohamed- Boudiaf où il a été transféré depuis l hôpital d Aïn Bessem. Les éléments de la police ont dû user de bombes lacrymogènes pour disperser les dizaines de jeunes qui étaient sur les lieux. Entre-temps, la visite du wali de Bouira à l or noir a été précédée depuis 2006 par une chute tout aussi importante des capacités de production. Une baisse de production compensée temporairement par l embellie des cours du pétrole de ces dernières années avant leur chute brutale depuis près de deux ans maintenant. Parce que ne voyant pas le prix du baril du pétrole rebondir au-delà des 60 dollars, Benbitour dit que seul «un nouveau contrat social est à même de réduire le fossé entre les gouvernants et les gouvernés», plaidant dans la foulée, pour un institut de prospective et une décentralisation économique avec notamment des pôles de développement régional. Mais le candidat à la candidature à l élection présidentielle du 17 avril 2014 ne se fait pas trop d illusions quant à voir son appel écouté en haut-lieu. Il dit Ahmed Benbitour. craindre que l option de la rue prenne le dessus, le pouvoir s entêtant à «ne se fier qu à sa logique et refusant de prendre langue avec l opposition» au moment où, pourtant, d'une approche inclusive visant à réaliser, en premier lieu, la sécurité et la stabilité et à imprimer une dynamique de développement à Ghardaïa outre le suivi de l'application des décisions prises en faveur de la wilaya», a souligné Bedoui qui était accompagné du général major Abdelghani Hamel, d'un représentant du Commandement général de la Gendarmerie nationale, ainsi que des secrétaires généraux de plusieurs départements ministériels. Selon le ministre de l'intérieur et des Collectivités locales qui a rencontré une délégation de notables de la région, les membres de la société civile et des élus «les évènements tragiques qui frappent sporadiquement Ghardaïa sont le fait des tenants de la fitna et de la discorde et de vils complots ourdis par des parties tendancieuses qui veulent semer la division parmi les populations de cette wilaya». Cette situation, dit-il, qui ne profite qu'aux détracteurs du pays a fortement perturbé la région engendrant le recul des activités la famille du défunt, durant la même nuit de mercredi à jeudi, a tempéré les ardeurs des gens de la ville dont la colère et même la version qui a été relayée, commençait à changer carrément. Que s est-il passé au juste? Peu avant le f tour, des policiers en civil étaient là près de la placette, et ont interpellé un chauffeur auquel, un des policiers aurait demandé les papiers pour vérification d usage. Au même moment, le frère du chauffeur qui était par hasard sur les lieux, et apparemment, n ayant pas apprécié l attitude du policier vis-àvis de son frère, aurait lâché ses chiens, des Rottweilers, deux selon certains témoins, sur ces policiers. L attaque des deux chiens a été violente et deux policiers auraient été victimes de plusieurs morsures. A un moment, l un des policiers a dû sortir son arme pour se défendre ; il braqua son arme sur le chien et au moment de faire feu, un jeune qui assistait à la scène et qui venait d intervenir pour aider le policier blessé, fut touché par une balle au niveau de l abdomen. D après des informations concordantes, il y aurait même un policier qui serait D r Mourad Ouchichi, enseignant à l université pour qui «le rapport de force est actuellement en sa faveur». Et de prédire une «exaspération de la lutte entre les divers clans du pouvoir du fait, explique-til, du rétrécissement de la rente induite par la baisse des revenus pétroliers. Il y a aura aussi, ajoutet-il, une «exaspération des discours islamistes extrémistes faute d alternative rationnelle, une accentuation de la pauvreté, des inégalités sociales et du marché informel». Et parce que, selon lui, le pouvoir agit en roue libre en raison donc, d un rapport de force en sa faveur. D r Ouchichi invite à renverser ce dernier en travaillant «avec et au sein de la société civile». M. K. Les pouvoirs publics vont agir avec rigueur. commerciales, touristiques et économiques. Bedoui a appelé à privilégier les voies du dialogue, de tolérance, d'entente ainsi que les principes de respect de l'autre pour que les deux communautés cohabitent ensemble. Synthèse S. A. UN POLICIER TUE ACCIDENTELLEMENT UN JEUNE La ville d Aïn Bessem a failli sombrer dans la violence Photos : DR touché par une balle au niveau du bras. Cela étant, les choses se sont passées très vite : les policiers craignant apparemment la réaction des citoyens, ont fui les lieux et ce furent les citoyens présents sur place qui ont transporté le jeune Abderraouf vers l hôpital de la ville. Le jeudi matin, après une nuit mouvementée, mais surtout après l information faisant état du déplacement du wali vers la famille du défunt pendant la nuit, la ville a retrouvé son calme. Signalons que les deux chiens ont été conduits vers la fourrière animale, alors que leur propriétaire a été arrêté et conduit au commissariat en attendant sa traduction devant le procureur près le tribunal d Aïn Bessem. Cela étant, nous ignorons le sort réservé au policier qui a usé de son arme et qui a touché mortellement le jeune Abderraouf ainsi que ses accompagnateurs. Rappelons que dans une déclaration rendue publique avant-hier jeudi par la section locale de la LADDH et adressée au DSP de Bouira, il est dénoncé le manque de chirurgiens au sein de l hôpital d Aïn Bessem, ainsi que le retard pris dans la prise en charge du défunt Abderraouf. Y. Y.

4 Actualité PUBLICATION DES RÉSULTATS DU BAC ET DU BEM Vend. 3 - Sam. 4 juillet PAGE 4 La mise au point de Benghebrit La ministre de l Education a fini par réagir face aux informations contradictoires au sujet des dates de publication des résultats des examens nationaux. Les dates initialement fixées par son département seront respectées : c est aujourd hui que seront rendus publics les résultats du BEM alors que ceux du baccalauréat le seront le 9 juillet. Nawal Imés - Alger (Le Soir) - La rumeur commençait à enfler, relayée par certains médias et les réseaux sociaux. Des informations non vérifiées faisaient état tout le week-end de l annonce imminente des résultats du brevet d enseignement moyen. Parents et candidats se sont rués sur les établissements scolaires et ont vainement tenté d obtenir les résultats via le site internet de l Office des concours et examens (Onec). Une situation qui a poussé Nouria Benghebrit à réagir, affirmant que les dates de parution des résultats du BEM et du bac seront respectées, à savoir aujourd hui pour le premier et le 9 juillet au lieu du 10 qui coïncidera avec un vendredi pour ceux du bac. Les résultats seront comme de tradition, simultanément mis en ligne sur le site de l Office national des examens et concours et affichés respectivement au niveau des lycées et collèges. La ministre de l Education affirme que son département n avait nullement envie «d embêter les candidats et leurs parents» mais que les corrections et la validation Benghebrit optimiste quant aux résultats du bac. des résultats devaient prendre le temps qu il fallait et qu il lui était inimaginable de «mettre la pression sur l Onec». Face aux multiples déclarations sur les supposés taux de réussite, la ministre de l Education a déploré le manque d éthique de certains Photo : NewPress correcteurs. Ces derniers seront, dit-elle, à l avenir soumis à une charte d éthique les obligeant à observer une obligation de réserve et de ne pas se lancer dans des estimations approximatives. La ministre de l Education ellemême s est refusée à tout commentaire ou pronostic sur les résultats, se contentant de dire qu elle restait optimiste quant à une amélioration des résultats du baccalauréat par rapport à ceux de la session 2014 au regard, dit-elle, «des efforts consentis cette année par toute la famille de l éducation et les élèves». Ses prédécesseurs s étaient livrés à cet exercice, donnant souvent leurs impressions avant même la fin des corrections. Une habitude avec laquelle a définitivement rompu Benghebrit. N. I. RESTRUCTURATION DES ENTREPRISES DES TRAVAUX PUBLICS Vers la création de 3 nouveaux complexes Nouvelle organisation des entreprises publiques relevant du secteur des travaux publics. Il est question de créer trois nouveaux complexes, selon le ministre des Travaux publics. Abdelkader Ouali a fait savoir jeudi qu un plan de restructuration des entreprises publiques relevant de son secteur sera prochainement soumis au Conseil des participations de l'etat. Ce plan prévoit la mise en place de trois complexes. Le premier regroupera les entreprises actives dans le domaine de l'ingénierie et des études, le deuxième sera composé des entreprises portuaires et aéroportuaires tandis que le troisième renfermera les maîtres d'œuvre spécialisés dans la réalisation des routes et infrastructures de base. Le ministre des Travaux publics a fait cette annonce lors d un déplacement qui l a mené au niveau des laboratoires de contrôle intervenant dans son secteur, l occasion Abdelkader Ouali. pour lui de rappeler à leurs responsables que «la stabilité du secteur et l'atteinte des objectifs ne se mesurent pas à l'aune du volume des dépenses, ni à la valeur des marchés, mais plutôt à sa capacité organisationnelle et à l'harmonisation des actions entre différentes parties concernées». Il a appelé les laboratoires et les bureaux d'études à recourir à des partenariats «fructueux» avec les entreprises étrangères pour garantir le transfert des expériences et la formation des formateurs comme clause principale devant figurer dans les contrats. Les laboratoires et bureaux d'études ont également été appelés à consolider leurs relations avec les universités en définissant leurs besoins en matière de formation afin qu'elle soit plus adaptée à la nature des métiers. Ces mêmes laboratoires ont été invités à se déployer à l'international en exportant leurs services comme le fait déjà le laboratoire des études maritimes qui a réalisé plusieurs études à l'étranger, notamment en France, au Liban, au Bénin, en Nouvelle Calédonie, et la Société algérienne d'études d'infrastructures qui a déjà fait valoir son LE TOURISME D AFFAIRES EN ALGÉRIE Une alternative à soutenir Le tourisme d affaires est l un des créneaux dont le développement est d une grande importance pour le tourisme algérien. Un secteur de plus en plus considéré comme le moteur du développement durable par ses effets d entraînement des autres secteurs (agriculture, artisanat, culture, transports, services, BTPH, industrie ). Photo : DR Salah Benreguia - Alger (Le Soir) - Plusieurs experts et professionnels du tourisme estiment que l Algérie a tout à gagner en se dirigeant vers le tourisme d affaires au lieu de concentrer le total de sa politique sur le tourisme de masse. Ce tourisme, à caractère sélectif, pourra en effet disposer de sa propre clientèle étant donné que la démarche économique du pays s inscrit dans l échange et l ouverture à l expertise et aux capitaux étrangers via les divers projets en cours de réalisation. Les projets en cours d exécution dans le secteur touristique sont, pour la plupart, implantés dans les zones urbaines. Et cela va favoriser le tourisme d affaires, aux yeux de certains. En plus des ressources financières, des rencontres regroupant des touristes étrangers et nationaux sont à même de faire connaître la culture et les traditions algériennes et, par ricochet, à étendre les modèles de consommation algériens. Ce segment, pour les spécialistes en la matière, désigne les déplacements à but professionnel. Il combine les composantes classiques du tourisme (transport, hébergement, restauration) avec une activité économique pour l'entreprise. A l inverse du tourisme de masse, il est plus exigeant et suscite un investissement particulier et aussi conjugué dans plusieurs secteurs. L intérêt affiché ces dernières années au tourisme d affaires s est traduit sur le terrain par l édification de plusieurs infrastructures adaptées aux exigences des clients de cette branche. En effet, l Algérie a eu droit à une panoplie de constructions dont les chefs de projet sont souvent des étrangers. A titre d exemple, Alger a vu, la semaine passée, la réception, lors d une visite d inspection du ministre de tutelle, de 5 nouveaux hôtels disposant chacun d une capacité d accueil allant de 26 à 140 chambres avec une offre de 600 nouveaux lits, permettant la création de 350 emplois. Toujours dans la capitale, cinq autres projets d hôtels sont en cours de finalisation et seront inaugurés avant la fin de l année. De ce fait, la capitale dispose actuellement de 172 hôtels avec une capacité de près de lits. Il est utile d indiquer ici que ce segment intéresse, depuis quelques années, la communauté d affaires en Algérie. Aux Pins-Maritimes sur la baie d Alger, l homme d affaires Abdelwahab Rahim s est investi dans la construction d un quartier d affaires (tours d affaires), à côté de l hôtel Hilton. L autre exemple à citer est celui de Bab-Ezzouar, à moins d un kilomètre de l aéroport, où se trouvent plusieurs hôtels (Mercure, Ibis) en sus d un grand centre commercial, sans oublier des hauts buildings faisant office de siège de grandes entreprises nationales. S. B. savoir-faire dans plusieurs pays africains. Les travailleurs de l'organisme national de contrôle technique des travaux publics ont été, quant à eux, sommés de remédier aux dysfonctionnements au sein de cet organisme en faisant preuve de responsabilité et d'assiduité. Synthèse N. I. BOTULISME Deux patients décèdent au CHU de Batna Un homme de 66 ans, admis le 23 juin dernier au CHU de Batna en compagnie de 8 autres personnes suspectées d avoir contracté le botulisme, est décédé vendredi matin au service réanimation de l hôpital,a-t-on appris auprès du directeur de la santé, Idriss-Khodja El Hadj. L homme a succombé à un arrêt cardio-respiratoire, son organisme n ayant pu résister à la maladie, a expliqué ce responsable à l APS. Il s agit du deuxième décès causé par le botulisme, un enfant de 11 ans, résidant dans la commune de Kaïs (Khenchela), ayant aussi perdu la vie, jeudi après-midi au CHU de Batna, victime de la même maladie. Le directeur du CHU de Batna, Abdelghani Belkhedim, avait indiqué que 6 parmi les patients hospitalisés étaient dans un état «préoccupant» et que 2 allaient pouvoir quitter l hôpital «dans deux ou trois jours». Une vaste campagne de prévention est menée dans les wilayas de Khenchela et de Batna pour inviter les citoyens à éviter de consommer du cachir ou du pâté de volaille, ces deux denrées étant responsables, lorsqu elles sont avariées, du botulisme. Le botulisme (du latin botulinus signifiant «boudin») est une grave maladie paralytique due à une neurotoxine bactérienne, dite toxine botulique, produite par différentes espèces de bactéries anaérobies. APS

5 Actualité Vend. 3 - Sam. 4 juillet PAge 5 VÉHICULES BLOQUÉS DANS LES PORTS Bouchouareb minimise et rassure Le nombre de véhicules bloqués dans certains ports est «insignifiant», considérait jeudi le ministre de l Industrie et des Mines. Cherif Bennaceur - Alger (Le Soir) - En marge d une séance de questions orales au Conseil de la nation, Abdesselam Bouchouareb a estimé que le nombre de véhicules bloqués, commandés avant l entrée en vigueur du nouveau cahier des charges régissant l activité des concessionnaires automobiles, est minime. «Il reste très peu» de véhicules non dédouanés, estime-t-il. Se voulant rassurant, le ministre de l Industrie a indiqué Benyounès obtient ses licences Le régime des licences d importation et d exportation a été avalisé jeudi dernier par le Conseil de la nation. Lors d une séance plénière, les membres de la Chambre Haute ont adopté le projet de loi modifiant et complétant l ordonnance de 2003 relative aux règles générales applicables aux opérations d importation et d exportation. Après l Assemblée populaire nationale (APN), le Conseil de la nation avalise donc le projet du ministre du Commerce, Amara Benyounès, instituant ces licences qui devraient concerner une trentaine de produits dont l automobile et qui entreront en vigueur d ici quelques semaines. Exprimant sa satisfaction quant au quitus parlementaire, le ministre du Commerce considérera l intérêt de cette nouvelle législation pour le développement économique du pays et la maîtrise des opérations de commerce extérieur. C. B. que la situation de l ensemble des véhicules commandés est en bonne voie de règlement, prévoyant «une issue dans les jours qui viennent». Ainsi, Abdesselam Bouchouareb relèvera qu une procédure a été enclenchée pour «libérer» les véhicules commandés avant le 15 avril dernier, sur la base de l ouverture de lettre de crédit mais aussi principalement par la remise documentaire. «Pour chaque moyen de paiement, nous allons adopter un mécanisme pour finaliser la procédure d importation», dira le ministre de l Industrie. Ce faisant, l importation de véhicules automobiles est soumise dorénavant au régime des licences, suite à l aval par le Conseil de la nation du projet de loi fixant les règles générales applicables aux opérations de commerce extérieur. Une importation qui sera «réduite», considère Abdesselam Bouchouareb, rétif à avancer un nombre précis. Cela même si un plafond de l ordre de véhicules par an ne devra pas être dépassé comme l indiquait, la veille, devant les membres de la Chambre Haute, le ministre du Commerce, Amara Benyounès. PROCESSUS DE RÉALISATION DE 49 PARCS INDUSTRIELS La seconde phase lancée à court terme, selon Bouchouareb La seconde phase de réalisation de parcs industriels sera lancée à court terme, indiquait jeudi dernier le ministre de l Industrie et des Mines, lors d une séance de questions orales au Conseil de la nation. Répondant aux préoccupations du sénateur RND Abdelkrim Slimani sur le projet de parc industriel de Zaâtra dans la wilaya de Boumerdès, Abdesselam Bouchouareb relèvera que le programme national d aménagement et réalisation de 49 parcs industriels, sur une superficie de hectares couvrant 39 wilayas, confié à l Agence nationale d intermédiation et de régulation foncière (Aniref) a été bien impulsé. Ainsi, après l assainissement de LE MINISTRE DE LA COMMUNICATION AU CONSEIL DE LA NATION L activité des TV privées régulée dès l application de la loi sur l audiovisuel L activité des chaînes de télévision privées «étrangères» en Algérie sera organisée et régulée dès l application de la nouvelle loi régissant l audiovisuel. C est ce que le ministre de la Communication, Hamid Grine, indiquait jeudi dernier lors d une séance de questions orales au Conseil de la nation. Répondant à une question d un sénateur (Abdelkader Kassi) sur le statut juridique des TV privées, le ministre de la Communication rappellera que son département a autorisé provisoirement cinq chaînes à ouvrir des bureaux. Hamid Grine précisera ce faisant que les chaînes de télévision privées «sont soumises aux lois des états d émission et au droit algérien en tant que sociétés étrangères opérant sur le territoire national». Une situation qui devra être clarifiée, une activité mieux organisée et encadrée, semble-t-il considérer dès que «les textes d application des lois sur l activité audiovisuelle seront finalisés». Ce que Hamid Grine escompte à court terme, assurant que son département ministériel «veille à ce que cette démarche se concrétise dans les plus brefs délais». Notons que le ministre de la Communication concédera que les insuffisances reprochées au secteur audiovisuel privé sont dues essentiellement à «une expérience naissante en la matière et aux mutations rapides que connaît la société algérienne». Des insuffisances qui valent également pour les chaînes publiques, relèvera-t-il, même si Hamid Grine assurera que son département œuvre à faire de l audiovisuel public un secteur «fort et stratégique» à même d assurer un service public conforme aux attentes des Algériens. Le ministre exprimera ainsi sa satisfaction quant au rôle de la télévision publique qui «participe à l'enrichissement du paysage audiovisuel et assure un Bouchouareb soumet l importation des véhicules au régime des licences. la situation juridique du foncier, une vingtaine de parcs industriels ont été retenus en première phase et où seront entamés les travaux d études et de réalisation, après la sélection des bureaux d études et entreprises. La seconde phase sera lancée «à court terme concernant seize parcs industriels, indiquera-t-il, tout en précisant que le restant du programme, soit 13 parcs, sera lancé dès le traitement du statut juridique du foncier. Une problématique qui concerne justement le projet de Zaâtra, prévu sur hectares. Tout en indiquant que le statut juridique de l assiette foncière est en cours d examen par une commission interministérielle, outre la problématique d expropriation, le ministre de l Industrie se montrera néanmoins rassurant sur le lancement de ce projet. Auparavant, Abdesselam Bouchouareb avait répondu aux préoccupations de deux autres sénateurs (Abdelkader Bensalem du tiers présidentiel et Abbas Bouamama) sur les projets de cimenteries à Béchar, In Salah et Illizi, inscrits dans le plan de développement du Groupe industriel des cimenteries (Gica). Ainsi, le ministre de l Industrie indique que la réalisation de la cimenterie de Béchar, d une capacité de 1 million de tonnes par an, devrait être lancée dès octobre Quant aux projets de cimenteries à In Salah et Illizi, d une capacité de tonnes par an, Abdesselam Bouchouareb fera état de l absence de matière première et de l opportunité de lancer dès 2017 des unités de concassage et conditionnement en remplacement. Ce faisant, le ministre de l Industrie fera état de plusieurs projets de briqueteries mais aussi de production de verre, une unité d une capacité de 1,5 million de tonnes par an étant projetée à Adrar dans le cadre d un partenariat entre un opérateur privé, le groupe Gica, et une société chinoise. Abdesselam Bouchouareb évoquera dans ce contexte la dynamisation en œuvre du secteur minier national, le développement de la recherche minière et l identification du potentiel minier, outre la stimulation de l investissement dans le domaine de l exploration et la valorisation minière et la relance des mines et carrières. A ce propos, le ministre de l Industrie évoquera la relance d une mine de manganèse. C. B. service public tel que stipulé dans le cahier des charges». Ainsi, les chaînes TV publiques développent, selon Hamid Grine, «une démarche de proximité et interactive qui garantit la liberté d'opinion et le débat contradictoire et permet aux citoyens d'exprimer leurs préoccupations librement». Voire, le traitement de l'actualité par la Télévision algérienne, avec professionnalisme et responsabilité, et sa participation au débat sur les grandes questions nationales pour informer et sensibiliser l'opinion, permettront à cet établissement de concrétiser les principes du service public prévu dans la loi», observe le ministre de la Communication C. B. Cela étant, le ministre de l Industrie indiquera que son département ministériel compte enclencher la mise en œuvre de la nouvelle législation régissant le commerce extérieur, en collaboration avec les finances et le commerce. C. B. SELON LE MINISTRE DE LA SANTÉ : «Il n y a pas de pénurie de médicaments» Il n y a pas de pénurie de médicaments sur le marché national. C est ce que le ministre de la Santé, de la Population et de la Réforme hospitalière affirmait jeudi dernier lors d une séance de questions orales au Conseil de la nation. Réfutant les informations colportées ici et là et «infondées», Abdelmalek Boudiaf assure que les médicaments sont disponibles sur le territoire national, notamment au niveau de la Pharmacie centrale des hôpitaux (PCH) qui dispose de stocks couvrant six mois. Il s agit notamment du Sintrom, un médicament destiné aux patients atteints de maladies cardiovasculaires et dont boîtes se trouvent à la PCH. Certes, le ministre de la Santé admet que la réception de certains produits connaît parfois des «perturbations» dans la chaîne de distribution, des ruptures dues à des facteurs non maîtrisables, des dysfonctionnements dans la gestion. Néanmoins, Abdelmalek Boudiaf assure que ces perturbations ne durent que quelques jours et que son département veille à la couverture des besoins. Par ailleurs, le ministre de la Santé a insisté sur la nécessité pour les établissements privés d assurer une prise en charge digne des malades, un service public de qualité et une gestion conforme. Il évoquera en ce sens le cas des cliniques privées qui ont été récemment fermées, dans la mesure où «elles ne répondent pas aux conditions requises de gestion». A ce propos, il fera état de la révision «prochaine» du cahier des charges régissant ces structures. Abdelmalek Boudiaf relèvera par ailleurs les efforts déployés en vue d améliorer le service des urgences dans les structures hospitalières, faisant étant de l augmentation des capacités d accueil et de diverses autres actions. «Nous sommes en train de régler» le problème des urgences, assurera ainsi le ministre de la Santé. Auparavant, Abdelmalek Boudiaf avait répondu à la question du sénateur Belkacem Kara sur la situation des urgences médicales et le service hémodialyse de l hôpital Benyoucef-Benkhedda à Berrouaghia (Médéa). C. B. Photo : Samir Sid

6 Régions Le Soir Vend. 3 - Sam. 4 juillet PAGE 6 KHENCHELA La canicule fait trois morts La vague de chaleur qui a touché la wilaya de Khenchela avec une température de 40 degrés n'est pas passée inapercue puisque trois personnes âgées respectivement de 22, 37 et 62 ans ont trouvé la mort au chef-lieu de la wilaya, à Chechar et à Mahmel. Selon une source auprès des urgences médicales, deux de ces trois victimes souffraient de maladies chroniques et cette canicule a aggravé leur état de santé. De leur côté, les différents établissements hospitaliers à travers la wilaya reçoivent chaque jour des dizaines de personnes victimes de cette vague de chaleur. Benzaïm A. AÏN-TÉMOUCHENT Accident mortel à Aïn-El-Beïda Un accident est survenu dans l'après-midi de jeudi, sur le tronçon Hassi El-Ghella-Aïn El- Beïda ayant coûté la vie au chauffeur âgé à peine de 20 ans. Selon des sources concordantes, le malheureux qui conduisait une voiture de marque Hilux bourrée de melons revenait chez lui à Hammam Bou-Hadjar vers les coups de 16 heures, cependant une roue s'est détachée de sa voiture,ce qui lui a fait perdre l'équilibre de la voiture qui a dérapé et s'est dirigée directement vers un olivier pour le heurter de plein fouet, à environ trois kilomètres de la localité de Aïn El-Beïda (Hammam Bou-Hadjar). Le coup était tellement violent que le conducteur, B. H. S., âgé de 20 ans, a succombé sur le coup, tandis que ses deux accompagnateurs ont eu des blessures légères. Le corps du malheureux a été évacué vers la morgue de l'hopital Sidi-Ayed de la cité des thermes. Une enquête a été ouverte par la Gendarmerie nationale pour déterminer les causes de cet accident. S. B. Le père, maçon de formation vivait avec eux dans une location. Dans le cadre de l'aide de l'etat à la construction rurale, il bénéficie d'une première tranche. Il édifie la plateforme et les piliers qui soutiennent quelques murs. Ainsi, il a droit à une deuxième tranche. Au lieu de terminer les travaux, il s'évapore dans la nature avec l'argent, laissant ses enfants dans le désarroi total. Tableau désolant, irréaliste, pas de revenus, pas de logement, et menace d'expulsion du poulailler. Le propriétaire a besoin de son local pour travailler. La mère a lancé un SOS à travers la radio locale. Des maçons se sont proposés pour terminer les travaux mais il faut réunir les matériaux de construction. SOLIDARITÉ RAMADHAN À SOUK AHRAS Plus de couffins octroyés aux familles nécessiteuses en trois jours Dans le cadre de la solidarité durant le mois de Ramadhan avec les franges les plus déshéritées de la population, la Direction des affaires religieuses au niveau de la wilaya de Souk- Ahras s est impliquée dans cette opération de bienfaisance et a procédé en l espace de trois jours à la distribution de plus de couffins pour les démunis. Chaque lot est composé de denrées alimentaires de base valant au pifomètre les DA le pack. Un sexagénaire résidant au lieu-dit douar Boulainine, relevant de la commune de Mediouna, rattachée à la daïra de Sidi M hamed-benali, a CHLEF Une mère de 6 enfants abandonnée dans un poulailler Cette famille qui habite au douar Ould Larbi de Ténès vit un véritable calvaire. Une femme, ses deux fils et ses quatre filles sont dans un état de précarité extrême. Pour AADL1, logements ont été programmés, mais sont transférés sur Alger, il ne reste plus que A El Hassania, une assiette a été dégagée pour y édifier 600 logements, mais l'entrepreneur n'a pas encore démarré les travaux candidats ont déjà payé la première tranche. Le directeur de l'agence qui les a reçus ne les a pas convaincus. Les agriculteurs refusent de céder les parcelles désignées du terrain sur lequel AADL, le nœud gordien Ils sont à avoir choisi cette formule pour accéder à un logement, mais ils sont excédés et ils le font savoir en se rassemblant depuis un mois, chaque samedi, devant le siège de la wilaya. doivent être construits les immeubles. A Alger, les souscripteurs Dans le même sillage, en sus des 6 points de collecte et de distribution de repas chauds et de colis de solidarité qui ont fait une chute mortelle dans un puits, dans l après-midi d hier, aux environs de 17h45, apprend-on de bonnes sources. été ouverts par les volontaires des scouts musulmans algériens et ceux du CRA, trois restaurants de l iftar au niveau des mosquées «el rahma» au chef-lieu de la wilaya de Souk Ahras. Les mosquées Omar- Ibn-Abdelaziz dans la daïra de Sedrata et Sebti- Boumarafi dans la commune frontalière de Haddada ont ouvert leurs La victime est décédée sur le coup. Une fois l alerte donnée, les éléments de la Protection civile et ceux de la Gendarmerie nationale se sont vite déplacés sur les lieux du drame. Après avoir été repêchée par les éléments de la Protection civile de Sidi M hamed-benali, la portes pour servir plus de 140 repas chauds aux démunis, passagers et aux personnes ne pouvant rompre le jeûne chez eux. En sus de ces aides, une enveloppe de 660 millions de centimes a été octroyée par un généreux donateur dans la plus grande discrétion au profit de 22 familles nécessiteuses. Barour Yacine RELIZANE Un homme âgé fait une chute mortelle dans un puits à Mediouna Les habitants de la localité de Mediouna sont sous le choc du drame qui a frappé leur localité et qui a mis en émoi toute la population du Grand Dahra. La famille vit de la générosité de quelques habitants et selon la mère, elle n'a même pas bénéficié du couffin du Ramadhan. Les pouvoirs publics sont placés devant leurs responsabilités. Où sont les associations caritatives et celles de la défense des droits des femmes? En ce mois sacré et dans un pays musulman, il est révoltant de constater que les valeurs de solidarité qui caractérisaient la société algérienne ont complètement disparu. Medjdoub Ali vont payer la 2 e tranche c'est-à-dire que les travaux sont à un degré d'avancement de 70%. Les candidats de Chlef y voient une discrimination manifeste. M. A. Grogne des architectes Mercredi dernier, les missions de suivi des chantiers où le règlement des situations des projets publics concernant les logements et les équipements n'ont pas été effectués pour cause de débrayage des architectes à l'appel du Conseil de l'ordre national adressé à tous leurs confrères. Ce mécontentement a été suivi à 100% par les membres de cette profession. Le motif de cette grève est le refus du ministère des Finances d'avaliser le projet du ministère de l'habitat, de l'urbanisme et de la Ville consistant en une revalorisation des honoraires relatifs aux missions de maîtrise d'œuvre, inchangés depuis M. A. Un jeune, Lyès K., âgé de 21 ans, a été mortellement poignardé par un autre jeune âgé de 34 ans, lors d une rixe qui a éclaté entre eux aux environs de 21 heures, avant-hier au niveau de l esplanade de la Maison de la culture. D après nos informations, les deux jeunes s étaient chamaillés dans l aprèsmidi et s étaient donné rendez-vous après la rupture du jeûne. A 21 heures, Selon nos sources, les autorités espagnoles ont adressé un rapport détaillé aux autorités sécuritaires algériennes au sujet d un homme âgé d une trentaine d années et qui, selon le témoignage de harraga arrêtés en Espagne, était impliqué dans le transfert illégal via la mer à bon nombre d entre eux. Ainsi après une enquête minutieuse, la police judiciaire de la daïra de Aïn Turck a pu, ce jeudi, dépouille a été transportée à l hôpital du chef-lieu de daïra. La nouvelle est tombée tel un couperet et a vite fait le tour des communes limitrophes. Une enquête a été ouverte afin de déterminer les circonstances de ce drame. A. Rahmane DRAME AU CENTRE-VILLE DE BOUIRA Un jeune mortellement poignardé lors d une rixe ORAN Arrestation d un passeur de harraga vers l Espagne Les pays de l'ue semblent appliquer leur résolution de s attaquer aux réseaux de passeurs et non aux migrants clandestins euxmêmes. Parmi ces mesures : l échange d informations tel que ce fut le cas ce jeudi. et avant même que les deux jeunes n en viennent aux mains, Lyes venait de recevoir un coup de couteau cran d arrêt en plein cœur qui l a tué sur le coup. Le corps du jeune Lyès, habitant le quartier 140 logements, a été transféré vers l hôpital Mohamed-Boudiaf, alors que l'assassin a été arrêté quelques minutes après et conduit au commissariat. Y. Y. arrêter en flagrant délit l individu en question qui, d ailleurs, s apprêtait à faire traverser des jeunes. Ces derniers ont pu prendre la fuite durant cette opération, durant laquelle il a été saisi un bateau pneumatique, un appareil GPS, et 15 jerricans d essence chacun pesant 30 litres. Le passeur en question est, semble-t-il, un habitué de ce trafic et connu dans le milieu des candidats à l immigration clandestine. Cette coopération entre les autorités sécuritaire algériennes et espagnoles se veut l amorce d une politique de lutte contre ces réseaux de passeurs. Pour rappel, lors de leur réunion mensuelle, au mois de juin 2015 à Luxembourg, les ministres des Affaires étrangères de l'ue avaient lancé une mission navale de lutte contre le trafic de migrants en Méditerranée, qui se limite dans un premier temps à une surveillance accrue des réseaux de passeurs. Amel Bentolba

7 Régions Le Soir Vend. 3 - Sam. 4 juillet PAge 7 MOSTAGANEM : LA SOCIÉTÉ DE DISTRIBUTION DE L OUEST DRESSE SON BILAN 82 milliards de centimes de créances impayées Lors d une conférence de presse organisée ce jeudi 2 juillet, le directeur de la Société de distribution Ouest (ex- Sonelgaz) a présenté un bilan détaillé de l exercice 2014 relatif aux différentes activités de son secteur. Le plan de développement mis en marche dans le quinquennal , les activités commerciales et les perspectives d investissements, tels ont été les sujets présentés au cours de la communication présentée par M. Saki Abdelhamid le directeur de la S.D.O. Le nombre d abonnés en 2014 est passé de à abonnés en électricité et en gaz ce qui est significatif pour une wilaya en plein essor en matière de couverture gazière et électrique. Le total de créances par segments a atteint la somme de 82 milliards de centimes. Les encaissements à travers les bureaux de poste sont évalués à la somme de DA représentant ainsi 22% du total des opérations d encaissement effectués durant l exercice L on saura aussi que dans le cadre du renforcement du réseau d exploitation électrique, 158 postes ont été posés en 2014 avec 45 km de câbles M.T. et 158 km de câbles B.T. Ces postes amélioreront la qualité de la fourniture électrique, a précisé le directeur de la S.D.O. Concernant le scanner Scada (supervisory control and data acquisition), l intervenant a déclaré que cet appareil est un système de contrôle du réseau à distance, il fournit instantanément Le directeur de la formation et de l enseignement professionnels a jeté jeudi dernier, lors de la deuxième session ordinaire de l Assemblée populaire de wilaya, un pavé dans la mare en accusant ouvertement la tentative de favoritisme de la DOU qui a voulu passer une liste des lauréats préétablie bien avant le concours qui s est déroulé au centre de formation professionnelle de la commune d El Ancer dont les responsables ont refusé cette démarche entachée d irrégularités. Suite à cela, les responsables de la Direction des œuvres universitaires ont refusé de signer les P-V des résultats de ce concours qui, faut-il le rappeler, a suscité un large mouvement de protestation menée par la section syndicale dont les meneurs ont fermé le siège de ladite direction. Ce qui a retardé l affichage de la liste des lauréats de ce concours qui a fait couler beaucoup d encre. Interrogé par un élu de ladite Assemblée, l actuel directeur des JIJEL Le recrutement de 54 agents contractuels par la Direction des œuvres universitaires traîne toujours L affaire du recrutement controversé de 54 agents contractuels effectué par la Direction des œuvres universitaires l an dernier vient de connaître un nouveau rebondissement. Lors de la deuxième session ordinaire de l Assemblée populaire de wilaya qui s est tenue mardi dernier, le chef de l exécutif a tiré à boulets rouges sur certains maires qui affichent, selon lui, une certaine passivité face la prolifération des constructions illicites car ils refusent de procéder à la démolition de ces constructions qui, parfois, hypothèquent la réalisation de certains équipements publics. œuvres universitaires a déclaré qu il n est pas habilité à signer ces P-V car il attend toujours l arrêté de sa désignation alors que l inspection de la Fonction publique de la wilaya de Jijel attend toujours la signature de ces P-V pour entamer son travail de contrôle afin de valider les résultats de ce concours ou les rejeter conformément aux lois en vigueur. Affaire à suivre. B. M. C. LES CONSTRUCTIONS ILLICITES ET LE COMMERCE INFORMEL Les maires dans le collimateur du wali Le wali de Jijel a ouvertement accusé avant-hier les maires et certains responsables administratifs de complicité dans la prolifération des constructions illicites dans certaines communes de la wilaya. TISSEMSILT Trois morts pour une parcelle de terre Un quinquagénaire a usé d une arme à feu, mercredi soir, dans la localité de Lâayoune (Tissemsilt), tuant trois membres de sa famille suite à un litige autour d une parcelle de terre, a-t-on appris jeudi, du groupement territorial de la Gendarmerie nationale. Le drame s est produit au douar Khank ennahar, lorsque le mis en cause a fait usage de son fusil, tuant sur le coup son frère (50 ans) et ses deux neveux (21 et 23 ans). Sitôt son forfait accompli, le prévenu s est rendu aux éléments de la Gendarmerie nationale, signale-t-on. Les dépouilles des victimes ont été transférées à la morgue de l Etablissement public hospitalier de Tissemsilt. Une enquête a été ouverte pour élucider cette affaire. APS D autre part, le wali Ali Bedrici a imputé la responsabilité de la prolifération du commerce informel aux maires qui, a-t-il tenu à préciser, refusent de faire appel à la force publique pour libérer l espace public des squatteurs qui imposent leur diktat. B. M. C. TEXENNA L eau, une denrée rare En dépit de son important potentiel hydrique et la proximité du barrage de Tabelout, la commune de Texenna notamment la localité d El Gherienna fait face à une forte pénurie d eau potable. L eau potable est une denrée rare dans cette commune, pourtant, pourvue de nombreuses sources. A cet effet, selon des citoyens avec lesquels nous nous sommes entretenus, les robinets sont à sec depuis belle lurette, ce qui les contraint de se rabattre sur l eau des camions-citernes en payant le prix fort. Une situation qui interpelle les responsables du secteur de l hydraulique pour la prise en charge de cette doléance vitale. B. M. C. l information et la localisation de la coupure dont la remise est effectuée à distance et permet aux agents d intervention de se déplacer dans un lieu précis de la panne et le client sera satisfait par la rapidité de la remise du courant. Un seul point négatif signalé dans le bilan, les agressions d ouvrages à répétition à travers la wilaya d où des pertes estimées à 87 millions de dinars. 57 affaires de fraude ont été présentées à la justice dont 44 sont en instance de délibération. Par ailleurs, tout le réseau électrique vétuste B.T a été refait en façade dans les quartiers de Beymouth, Pépinière, Raisin ville et avenue Raynal. Notons que le raccordement en gaz de ville se poursuit dans les localités dépourvues en gaz naturel et la ZET des sablettes a été branchée récemment. Il est prévu aussi la réalisation de 2 lignes 400 KV issues de la future centrale électrique et qui seront raccordées vers le futur poste de Marsa dans un proche avenir. Le montant total de cet investissement s élève à dollars. Enfin, le montant des investissements du réseau de distribution à l état sain est estimé à 48 millions DA. A. B. DÉMANTÈLEMENT D'UN RÉSEAU CRIMINEL À ALGER Saisie de 2,5 kg d'héroïne par la police Un réseau criminel composé de 5 individus dont 4 de nationalité étrangère impliqués dans des affaires liées au trafic de drogue a été démantelé cette semaine par les éléments de la police judiciaire de la Sûreté de la wilaya d'alger permettant la saisie de 2,5 kg d'héroïne, a indiqué un communiqué des services de la Sûreté nationale. L'opération a été rendue possible sur la base d'informations parvenues au service de la police judiciaire de la Sûreté de la wilaya d'alger faisant état d'un trafic de drogue dans un quartier de la capitale par des personnes non identifiées. Les éléments de la police ont arrêté deux individus en flagrant délit dont un de nationalité étrangère et saisi une quantité de drogue dure estimée à 103,5 g d'héroïne. Après investigations et finalisation de toutes les procédures légales, il a été procédé à la perquisition du domicile du ressortissant étranger et d'une cave d'un immeuble et la saisie de 2,398 kg d'héroïne, portant la quantité globale saisie à 2,5 kg d'héroïne. 21 téléphones portables, un ordinateur portable, une carte mémoire et un coffre en bois contenant une somme d'argent en dinars et une autre somme en devises, ont été saisis. Les mis en cause ont été présentés devant la juridiction territorialement compétente. APS

8 Contribution Vend. 3 - Sam. 4 juillet PAGE 8 L être et l avoir au temps L être et l avoir, deux modes d existence antinomiques, donc périlleusement conciliables. Toutefois, et malgré cette complexité de concordance, certains s essayent à ce funambulisme sur corde raide, victime du syndrome du délire du monarque. D un autre côté, dans la quasi-totalité des imaginaires communs travaillés par des siècles de rapports de force, où l avoir a toujours triomphé, la formule «celui qui n a rien, n est rien» demeure un préalable à l entame de n importe quelle démarche. Mais pour un monarque en titre, qui possède pour le moins son trône en héritage et bien sûr tout ce qui va avec, les personnes et les territoires avec leurs richesses, cela pose un problème de personnalité. Et sans commettre de réclame pour une psychologie de supermarché, faire prévaloir l avoir sur l être renseigne sur une instabilité comportementale, qui prélude à une fuite en avant arrimée à ce que l on possède, plutôt qu à ce que l on est. L être humain placé dans cette condition n est que, n existe que par ce qu il possède, sinon, il n est pas. Il n est rien. Face à l être, il y a le néant, c est-àdire trivialement, un choix entre la vie et l existence, voire entre la vie et le trépas. Et ce n est pas parce que les monarques sont riches qu ils peuvent être ce qu ils ne sont pas. Entre autres des donneurs de leçons à tous, quand l ivresse de l avoir est liberticide. Et rien que pour cela, tous nos amis monarques arabes doivent revoir leurs cadres de références. Certaines de nos amicales majestés nous boudent un jour et nous étreignent le lendemain en de litaniques bousboussades épistolaires. Les autres, toute honte bue, nous rabrouent carrément, se comportant comme en pays conquis. Ohé, altiers et fieffés seigneurs de pétromonarchies du désert, qui vous a fait émirs, quand les nôtres, souverains et souveraines, moins les odeurs du naphte, ne se mesuraient qu aux rois et reines légendaires de Carthage et de Rome? Un matin on exige de nous, sans crier gare, de participer à la création ex-nihilo d une force armée arabe, sans préalable, ni préliminaires, pour des desseins inavouables et pour le moins inconciliables avec les valeurs portées par notre millénaire histoire et inscrites dans l appel au peuple algérien du 1 er Novembre 1954 et tous les textes fondateurs de l Algérie contemporaine. Le jour d après, on nous en veut de ne pas participer à une coalition, créée dans une promptitude génératrice d un enchevêtrement de doutes, qui, en tout état de cause, confine et astreint à la réserve du sage. Au final, cet assemblage précipité de forces armées fut et demeure utilisé dans une guerre entre musulmans, sunnites contre chi ites, avec à la clé des pertes de vies humaines par milliers et de destructions d édifices historiques et religieux au cours d aveugles bombardements. Cette rapidité d exécution de frondeurs, version m as-tu vu, fit perdre au seul monarque de l Occident arabophone un avion de type F16 sur les 24 qu il possède. Le surlendemain, par caprices de monarques, on nous accuse et on nous culpabilise de faciliter le blanchiment de capitaux qui servent au financement du terrorisme engagé par les groupes djihadistes principalement contre les musulmans, en invoquant, pour faire sérieux et plus vrai que nature, le groupe d action financière, le Gafi. Cet organisme intergouvernemental créé par accord entre Etats riches occidentaux, a priori indépendant mais qui Il avait fallu que les chiites, majoritaires à Bahreïn, sortent manifester lors des révoltes arabes de l hiver de 2011, et revendiquer que les droits de l homme cessent d être transgressés, pour que des chars saoudiens franchissent la frontière et se positionnent aux quatre coins l émirat des deux mers, pour protéger les monarques locaux, qui, eux, sont sunnites. est abrité dans les locaux du siège de l organisation de la coopération et du développement économique. L OCDE, c est cette organisation qui regroupe en principe des pays qui partagent en commun un système démocratique de gouvernance et une économie libérale. Il va sans dire que ni cette organisation ni son locataire le Gafi ne peuvent se prévaloir d une indépendance idéologique, ni d une autonomie de décision. C est dans la logique des choses. Cependant, là où le bât blesse et le ridicule est insultant, ce sont ceux qui ne se reniflent pas euxmêmes qui utilisent le Gafi comme alibi pour faire la leçon aux autres. Il y a une expression latine, érigée en règle dans le droit pénal qui énonce, «nemo auditur propriam turpitudinem allegans» qui, traduite en français, donne : «Nul ne peut se prévaloir de sa propre turpitude.». A bien y regarder, c est un marché de dupes. Il ne manquerait plus au peuple qui a le plus souffert dans sa chair, dans ses richesses et qui fut mis en quarantaine, jusqu à lui renier toute forme de solidarité, par la quasi-totalité des autres pays, à cause de la barbarie du terrorisme djihadiste, de s auto-flageller! En clair, les Algériens financeraient les actes horribles, ignobles, odieux et inhumains de leurs bourreaux d hier, qu ils ont, seuls, vaincus. C est cela, aller dans les méandres de la complexité et de la sophistication dans le déchiffrage de la personnalité et de l intellect humain, chez les apprentis-sorciers. Le monde de la psychologie avait décodé le comportement d otages, qui, ayant partagé un temps assez long avec leurs geôliers, finirent par épouser leurs causes, dans une sorte d empathie, basée sur un émotionnel à décryptage compliqué, qu ils avaient baptisé du nom de «complexe de Stockholm». Toutefois, et quels que soient les intérêts, les motifs et les raisons, qui porteraient ce syndrome du monarque, personne n a le droit de porter atteinte à la dignité des Algériens! Ainsi, de guerre lasse et boostés par l avoir qui débouche inévitablement sur l hybris, cette notion grecque qui résume l orgueil, l arrogance et la démesure, ces monarques, pour se soutenir, ont créé leur cénacle : le Conseil de coopération du Golfe arabique, en 1981, composé du Koweït, du Qatar, du Bahreïn, du sultanat d Oman, des Emirats arabes unis, autour de l Arabie Saoudite, comme leader, grâce à son énorme poids financier, par la force de ses avoirs. Si cette coopération est demeurée superficielle, il en va autrement du rôle de gendarme que joue cette congrégation. Il avait fallu que les chiites, majoritaires à Bahreïn, sortent manifester lors des révoltes arabes de l hiver de 2011, et revendiquer que les droits de l homme cessent d être transgressés, pour que des chars saoudiens franchissent la frontière et se positionnent aux quatre coins l émirat des deux mers, pour protéger les monarques locaux, qui, eux, sont sunnites. A l époque de ces troubles qui coïncidaient avec ce qui fut qualifié de printemps arabe, les Saoudiens avaient offert un siège dans le Conseil de coopération du Golfe arabique aux deux monarques arabes, demeurés pour des raisons géographiques en dehors de cet aréopage de l avoir, la Jordanie, et au Maroc. Ensuite, bis repetita, dès leur intervention au Yémen, le 26 mars 2015, dans le cadre de l opération «Tempête décisive», qui avait fait, selon l Organisation mondiale de la santé, morts durant son premier mois, la coalition pilotée par les Saoudiens, avec l assentiment des Occidentaux, ils lancèrent leur initiative de création d une armée arabe. Sauf que pour les avertis et ceux qui ne le sont pas, un pareil projet se monte et ne s achète pas, qu importe la dimension de l avoir en pétrodollars. L Algérie, qui officiellement n est pas contre un tel projet, se propose comme première étape d y participer en mettant à profit des moyens logistiques et de contribuer en assurant des missions de formation. Cette attitude avait été considérée par l aile belliqueuse intra arabe, au sein de la ligue éponyme, comme une position pour le moins tiède. Oui, les Algériens ont une approche de l être indissociable de la liberté, quand l avoir, lui, est érigé distinctement en une posture intangible de relation avec les autres, basée sur le seul profit des possesseurs. Néanmoins, cette distinction peut comporter des différences, qui appellent à bon droit des rapprochements avec ses voisins, avant toute connexion pour n importe quel projet. Pour l occasion, l intense activité que déploie la diplomatie algérienne en direction des pays africains afin de mutualiser les forces du continent pour être entendu sur les diverses questions qui le concernent et celles qui concernent aussi toute l humanité semble ne pas être du goût de plusieurs Par Abdelkader Leklek monarques. Ainsi, quand les dirigeants africains de haut rang viennent discuter de cette façon de voir algérienne qui concerne au premier chef des êtres humains, dans un monde qui se globalise à cadences forcées, violant et réprimant chaque jour un peu plus, laissant sur le carreau ceux qui ne s y sont pas préparés, souvent au-delà de leur volonté. De discuter du devenir de leurs droits et de leurs richesses dans le cadre d un développement durable du monde. Cela dérange gratuitement. Alors, qu à cela ne tienne. Au lieu d aider dans cette direction, ce seront les monarques qui iront voyager en Afrique en mutualisant leurs moyens. Dès lors, l avion royal saoudien sera mis à la disposition du roi du Maroc, lors de son périple africain. Le monarque alaouite serait-il en manque d aéronef, lui qui vient de perdre un F16, pour voyager? Les mauvaises langues disent de ce sérénissime Jet que c est un hôpital volant Et sans la moindre intention de polémiquer, le roi du Maroc a le droit d entreprendre les voyages qu il désire accomplir. Là n est pas la préoccupation. Mais un malaise demeure toujours, c est cet itératif pistage de toutes les actions algériennes tous azimuts, pour les chahuter. Quand la volonté des Algériens et leurs objectifs envers les leaders africains sont de les tenir informés sur une action que compte lancer l Algérie, avec d autres partenaires, en vue de doter le continent africain d un siège permanent au Conseil de sécurité de l ONU, cela ne trouve pas crédit aux yeux des monarques. On rapporte que le roi du Maroc s est déplacé en Afrique pour faire du business. Soit, l Algérie également est engagée dans des investissements en Afrique depuis l indépendance du pays. La différence demeure toujours polarisée entre l être, futur membre permanent au Conseil de sécurité, ou bien l avoir : des possessions et l accumulation de dividendes à partir des pays africains. En voyageant dans l avion royal saoudien, cela donnerait-il plus d épaisseur et plus d importance au voyageur? Chez les Et sans la moindre intention de polémiquer, le roi du Maroc a le droit d entreprendre les voyages qu il désire accomplir. Là n est pas la préoccupation. Mais un malaise demeure toujours, c est cet itératif pistage de toutes les actions algériennes tous azimuts, pour les chahuter. monarques, l histoire est immobile et pour s en convaincre, que chacun essaye de prononcer le mot révolution, pris dans le sens de changement, en terre royale? Ou bien de s enquérir de qui est la reine du moment, en Arabie Saoudite, sinon au Maroc? C est le journaliste français Eric Laurent, spécialiste de la finance et de la géopolitique du pétrole, dans son livre La face cachée du pétrole, publié chez Plon, en 2006, qui relate la fondation de l organisation des pays exportateurs de pétrole OPEP, qui met en relief sa dépréciation, et insiste sur le rôle fréquemment douteux depuis cette naissance du royaume des Saoud. Il dit ceci : «Cette dépréciation, l OPEP la doit aussi en grande partie à l attitude équivoque de l Arabie Saoudite. Son alignement sur Washington est total.

9 Contribution Vend. 3 - Sam. 4 juillet PAge 9 des monarques arabes Lorsqu en 1965, à Tripoli, en Libye, les dirigeants de l OPEP tentent de prendre le contrôle de la production et d en fixer le volume pays par pays, le ministre saoudien du Pétrole, Sheikh Yamani, le successeur de Tariki, est absent. Le premier producteur mondial d or noir maintient une politique constante : une production élevée et des prix bon marché, les deux priorités des Etats consommateurs.» Et pour illustrer la dévalorisation de cette institution censée être solidaire pour la défense des intérêts des pays producteurs face à la voracité des pays riches consommateurs, l auteur narre le montage du premier embargo pétrolier de l histoire, en réaction à la déroute des armées arabes face à Israël, lors de la guerre des six jours, de juin 1967, qu il assure détenir directement de Mohamed Hassanine Heykal. «L embargo était pratiquement impossible à mettre en œuvre et il n a jamais été appliqué. Les pays arabes exportateurs ont interrompu leurs approvisionnements au maximum quelques heures après l agression israélienne ; le pétrole arabe a continué de couler vers les Etats-Unis, la Grande-Bretagne, théoriquement sous embargo. Les Saoudiens n ont accepté qu avec réticence et sous la pression de Nasser de se joindre à l embargo. Mais ce fut presque symbolique. En réalité, la hausse des prix du pétrole que l on a pu observer alors résultait avant tout de la fermeture (depuis 1956) du canal de Suez.» Dans la même trame de la duplicité, j évoquerai un autre exemple, celui de la chute de l URSS, mais comme dans la nostalgie, il y a un côté mortifère, pour paraphraser le philosophe Abdenour Bidar, là n est pas l intention du chroniqueur. L immense empire soviétique n a pas été militairement vaincu par l Occident. Son architecte destructeur fut le prix du pétrole. Et j invoque également Eric Laurent, qui restitue des informations glanées à la source, auprès d acteurs de premier ordre dans le monde du pétrole, entre autres, celles de Roger Robinson, jeune banquier à la Chase Manhattan Bank, qui travaillait pour la CIA sur le dossier énergie de l URSS, qui fut nommé par Ronald Reagan directeur des affaires économiques internationales du conseil national de sécurité de la Maison- Blanche, qui narre : «Depuis 1981,William Casey travaille sur trois dossiers, pour provoquer l effondrement de l URSS, 1 er, 2 e, 3 e dossiers : l étranglement financier de l URSS, en réduisant drastiquement ses rentrées en devises fortes. Par un moyen très simple : «L effondrement des cours du pétrole, dont Moscou est un des plus gros producteurs mondiaux. Pour réaliser ces deux objectifs, Washington a besoin du soutien absolu de l Arabie Saoudite...» Et de poursuivre : «L Amérique garantit la sécurité du royaume et, en échange, celui-ci s engage à faire chuter les prix. Ce que le chef du Pentagone, Caspar Weinberger, résume en déclarant : «Nous voulions des prix du pétrole plus bas, c est une des raisons pour lesquelles nous leur vendons des armes.» Et si quelques distributions ont, entre- temps changé, comme la nouvelle irruption de l Iran sur la scène politique internationale, le postulat qui motive la démarche est demeuré le même. Quand les Américains conçoivent de déstabiliser leurs adversaires réels ou supposés, ils utilisent toujours le même levier, la chute des prix du pétrole et le royaume saoudien en est le principal recours. L actuelle situation en chute du prix de l or noir profite à une minorité d Etats, mais ébranle et fragilise une majorité de peuples dans leur quotidien par ailleurs déjà difficile, et l Algérie en fait partie. Par ailleurs, à travers ce jésuitisme sous prétexte religieux, les monarques décrètent que tous ceux qui n adhèrent pas à leur orthodoxie et à leur orthopraxie sont des hypocrites, des L actuelle situation en chute du prix de l or noir profite à une minorité d Etats, mais ébranle et fragilise une majorité de peuples dans leur quotidien par ailleurs déjà difficile, et l Algérie en fait partie. Par ailleurs, à travers ce jésuitisme sous prétexte religieux, les monarques décrètent que tous ceux qui n adhèrent pas à leur orthodoxie et à leur orthopraxie sont des hypocrites, des égarés, des hérétiques, voire des mécréants. égarés, des hérétiques, voire des mécréants. Juste après, et toujours par escobarderie, ils transposent cette «conviction», sur les espaces politiques. Par cette sublimation, ils manipulent des peuples entiers, qui, eux, sont convaincus, qu en matière de religion, tout ce qui vient de la péninsule Arabique est plus conforme au culte, au credo et au spirituel originels. Où les monarques arabo-presqu îliens entendent, si ce n est déjà sur le point d aboutir, s ériger en centralité religieuse, politique, sociale, économique et culturelle autour de laquelle doivent graviter en vassaux tous les autres musulmans du monde. Dans l être, il y a toujours du doute, quand l avoir durcit aveuglement les certitudes. L avoir vascularise et irrigue, la reproduction et l imitation jusqu au grimage d une prétendue pureté des origines qui embrasse et monopolise tous les espaces de la vie, les rites, les ibadate et les relations sociales, les mouamalate. Quand l être, lui, arrose une dynamique de vie faite d évènements, de contradictions et d accidents moteurs qui génèrent le mouvement, la nouveauté et les progrès pour l humanité. A pourchasser une gloire éphémère comme un feu de paille, les monarques s allieraient avec le diable. Les dernières révélations, qui ont éclaboussé le monde du football à travers les scandales de corruption de dignitaires de la Fifa, mentionnent, comme par hasard, deux royaumes arabes. D une part, le Maroc est soupçonné, selon la justice américaine, d avoir acheté la voix d un des votants, lors du choix du pays en concurrence pour organiser la Coupe du monde Et de l autre, le Qatar qui, selon le Sunday Times daté du 1 er juin 2015, aurait versé 5 millions de dollars à l initiative de l ancien viceprésident de la Fifa, Mohamed Ben Hammam banni à vie des instances du foot en 2011, pour corruption pour obtenir, le 2 décembre 2010, que la Coupe du monde 2022 ait lieu au Qatar. L être, c est accéder à la perception chaque fois renouvelée de soi-même et de son rapport à l autre. Mais comme la perception est par essence sélective, notamment sous l empire de l avoir, elle le fige dans ces rapports exclusifs à soi et indifférents à autrui. C est Emmanuel Levinas qui dit : «La confiance, c est le problème de l autre.» Mais cet autre serait-il l être ou l avoir de monarques ou bien celui de citoyens en République, ayant su harmonieusement concilier les deux? A. L. L'île des Lanternes En 1962, sitôt indépendante, la jeune et pétulante Algérie s'est autoproclamée République démocratique et populaire. Un demi-siècle plus tard et quelques putschs autant militaires que pudiquement appelés «réajustement révolutionnaire» et de coups d'etat «constitutionnels» qui ont permis à une nomenklatura d'exercer tous les pouvoirs, l'algérie peine à remonter une pente qui l'a menée aux profondeurs abyssales de l'incurie, du gaspillage, de l'incompétence et de la corruption. Témoignez... nous dit-on! Comme un témoin à charge, en suivant la cadence du bruit de bottes que d'aucuns s'appliquent à cirer, je reprends les paroles d'un hymne qu'entonnent en chœur 35 millions de mes compatriotes qui ne se posent plus la question de savoir s'il faut jeter le bébé avec l'eau du bain. 53 années se sont envolées hypothéquant l'avenir de jeunes gens et jeunes filles avides de savoir et emportés par l'aspiration folle de s'établir, bâtir une carrière, une famille et fiers du devoir accompli. Il y a péril en la demeure! Demeure ou «eddar» ou «akham» ou encore demeurer sur place dans un immobilisme pathétique et pathologique. Ce ne sont pas les ricanements de hyènes des partis politiques ni les coassements d'une opposition de façade qui permettront à l'algérie de faire un bond qualitatif pour se hisser au moins au niveau de ce qu'elle fut au moment de son indépendance. Tous ces figurants ont eu leur chance et au lieu de devenir de jeunes premiers séduisants, ils offrent le triste visage hirsute de derniers de la classe. Occasions manquées, regrets ravalés, sanglots étouffés dans un hoquet, colère sourde, bigoterie naïve et piétisme ostentatoire marquent un demisiècle d'improvisation sur les plans économique, culturel, idéologique. Diogène solitaire, un auteur inspiré par une littérature de gare a proposé de nous mener sur l'île des Lanternes en prenant la voie de la régression féconde. Le drame est qu'il a été entendu par les sourds-muets qui refusent obstinément de s'éveiller à une réalité bien présente. Je ne referai ni l'algérie et encore moins le monde. Mais je tiens à vivre un futur fait d'espérance, de respect et de partage. Pour cela, j'invite chacune et chacun à entreprendre non pas un mea-culpa mortifère, ni à se jeter pieds et poings liés dans le chaudron du fatalisme, mais à se libérer des chaînes d'une conscience qui veille encore en nous. Assez de temps a été perdu dans les méandres d'un fleuve détourné comme autant de milliards de dollars. Le temps des cerises est passé et ne restent que les noyaux que le vent éparpille. Ces noyaux constituent cependant l'essence de ce que nous sommes. A nous de poser dans cette terre Par Aziz Farès algérienne que nous aimons la semence qui nous fera grandir. Un rêve? Oui! Il nous faut rêver pour bâtir un monde bien réel car tout le reste est virtuel. A. F.

10 Monde Le Soir Vend. 3 - sam. 4 juillet PAge 10 LES BILANS DÉSASTREUX DES EXÉCUTIFS DES MUSULMANS D EUROPE La foi et la bannière La différence entre un chrétien et un musulman en Europe est que l un ne fréquente pas l église et l autre ne va pas à la mosquée. De notre bureau de Bruxelles, Aziouz Mokhtari. Pourquoi donc des «exécutifs» bidon, à la solde des internationales intégristes, notamment celle des Frères musulmans, ex-l UOIF de France? La majorité des musulmans d Europe ne vont pas à la mosquée, des jours, ils font, et des jours ils ne font pas Ramadhan, ne sont pas particulièrement adeptes de la salat (prière) et ne vont pas en pèlerinage à La Mecque. Par contre, concernant la zakat telle que prescrite et ordonnancée par l islam, ils ne voient pas d inconvénient à y souscrire. Pour beaucoup, c est l une des formes d attachement les plus solides à la religion et, de ce fait, vont au-delà de ce qui est ordonné par les ouléma dans la générosité. Ceux des 3 e, 4 e et 5 e générations, ayant la double nationalité (turque, algérienne, marocaine, tunisienne et celles du pays d accueil des parents ou des grandsparents (Allemagne, France, Belgique, Pays- NIGERIA Une adolescente se fait exploser dans une mosquée, 12 morts Une adolescente s'est fait exploser dans une mosquée de Malari, un village du nord-est du Nigeria, tuant 12 fidèles, ont rapporté vendredi à l'afp un milicien qui combat Boko Haram auprès de l'armée et un témoin. Jeudi peu après 14h (13h GMT), «une kamikaze a lancé une attaque sur la mosquée de Malari, un village proche de Konduga à 35 km de Maiduguri, où elle a tué 12 fidèles et elle en a blessé sept autres», a rapporté Danlami Ajaokuta, le chef d'une milice locale. «La kamikaze était une jeune fille d'environ 15 ans, elle avait été repérée par les fidèles qui se préparaient pour la prière de l'après-midi», a-t-il ajouté. Gajimi Mala, un habitant qui a aidé à transporter les victimes, a confirmé ce bilan et l'âge approximatif de la jeune fille. «On ne la connaissait pas dans le village, et quand elle a été repérée près de la mosquée (...) on lui a demandé de partir», a expliqué M. Mala. La jeune fille «a alors quitté la mosquée, et tout le monde pensait qu'elle était partie (...) mais au moment où les fidèles étaient en train de prier dans la mosquée, elle a couru très vite à l'intérieur de la mosquée et elle s'est fait exploser», a-t-il poursuivi. L'attentat n'a pas été revendiqué pour l'instant mais correspond au modus operandi du groupe islamiste Boko Haram, qui a déjà utilisé de nombreuses fois des jeunes filles comme bombes humaines. L'Etat de Borno, où se trouve le village de Malari, est l'épicentre de l'insurrection des islamistes. Ce nouvel attentat-suicide, en plein mois de Ramadhan, est survenu au lendemain de trois attaques très meurtrières, qui ont fait au moins 145 morts dans le nord-est du Nigeria, le pire carnage commis par Boko Haram depuis l'arrivée au pouvoir du Président nigérian Muhammadu Buhari, le 29 mai. Bas, Suède, Angleterre, Irlande, Ecosse...), sont très attachés aux rites ramadanesque. Jeûneurs coriaces et fiers de l être, le mois du «tanzil» (Révélation coranique) est pour eux un fil conducteur, une occasion inespérée de rester attachés au pays des ancêtres, celui du cœur. Ramadhan est plus, pour eux, qu un devoir religieux, c est une façon d être, de se sentir dans sa peau, dans sa double identité, européenne et de là-bas. Ce n est pas plus mal, rien n interdit ces postures... Pourtant, des hommes politiques du Vieux- Continent ont cru bon de vouloir organiser les musulmans et de les parquer dans des structures «bidon», comme les exécutifs des musulmans de France ou de Belgique. Le concept néo-conservateur est né, précisément en France du temps de Sarkozy. Ce dernier, habile manœuvrier, entendait discriminer l ensemble des Français d origine maghrébine en les transformant en habitués zélés des maisons de Dieu de l Islam, les mosquées. La ruse est dangereuse. Pour au moins trois raisons. Ancrer dans l imaginaire collectif que tous les Français se réclamant de l Islam sont pratiquants, fervents défenseurs de Mohamed et du Coran, fermés sur les questions de modernité et de laïcité. Alors que les réalités sont plurielles, diverses, variées. Il y va des musulmans comme de ceux des autres obédiences. Certains sont fervents, d autres moyennement pas du tout. Il en est qui sont croyants chrétiens, juifs ou musulmans par filiation familiale, tradition ou attachement à la culture et non pas à la foi prônée par Moïse, Haroun, Jésus, Jehovah, Mohamed ou B nou Al Ass. L ex-chef d Etat français voulait, parce qu il savait ce qu il visait ; 2 e raison, installer des représentations d islam de France intégristes, salafistes et/ou proches des Frères musulmans. Pour exclure les Algériens, sa détestation privilégiée, au profit des Qataris et Saoudiens, ses amis et alliés, financiers de ses campagnes électorales et solides atouts contre l émancipation de l islam de France. L actuel chef des «Républicains» affaiblissait par la même occasion l autorité de la Mosquée de Paris, modérée, républicaine et attachée aux valeurs de la France et à la laïcité. Dalil Boubakeur est algérien, donc pas du goût de Sarko. Dommage que la Belgique l ait suivi dans ses plans diaboliques et opté pour le même type d organisation du culte musulman dans le royaume de la belle Mathilde. Pourquoi, d ailleurs, doit-on organiser la religion de Mohamed en Europe, une simple observation des règles du vivreensemble, valable pour tous, ne devrait-elle pas suffire? Un musulman qui pratique doit pouvoir le faire en toute aisance sans se sentir représenté par tel ou tel organisme. Surtout si tel ou tel organisme comme l UOIF est une annexe de l Internationale des Frères musulmans. L exécutif des musulmans de France, de Navarre ou d ailleurs est un complot déstabilisateur, néfaste et porteur de dangers pour les musulmans. Pour ces raisons, les néoconservateurs des 28 l ont adopté et adoubé. Un projet de Sarkozy n est jamais bon pour les musulmans d Europe, du Maghreb ou du Machreq. Surtout pas pour les Algériens. A. M. SYRIE Un haut responsable de l'ei tué dans une frappe Le Pentagone a annoncé jeudi la mort dans une frappe aérienne en Syrie mi-juin d'un haut responsable logistique du groupe djihadiste Etat islamique (EI). New York Times. Interrogé par l'afp, le ministère tunisien de l'intérieur a indiqué n'avoir «aucune information sur sa mort». Seifallah Ben Hassine, chef du groupe djihadiste Ansar Asharia interdit en Tunisie, a été tué à la mijuin lors d'un raid aérien qui visait un autre chef d'al- Qaïda, l'algérien Mokhtar Belmokhtar, selon le journal. Ben Hassine a coordonné une campagne d'assassinats et d'attaques, selon le quotidien qui ajoute qu'il était basé en Libye depuis La station tunisienne privée Radio Mosaïque a donné l'information en premier, et le journal l'a confirmée auprès d'un responsable américain à Washington, est-il aussi écrit. Ansar Asharia, l'un des principaux mouvements djihadistes tunisiens, est classé «terroriste» par Tunis et Washington. Les Etats-Unis avaient annoncé à la mi-juin avoir mené un raid dans l'est de la Libye pour tenter de tuer Mokhtar Belmokhtar. Le Tareq ben Tahar al-awni al-harzi a été tué «par une frappe de la coalition le 16 juin à Shadadi», dans la province d'hassaké (nord-est de la Syrie), selon le porte-parole du ministère américain de la Défense, le capitaine de vaisseau Jeff Davis. Il s'agit du frère d'ali al-harzi, un recruteur de l'ei dont le Pentagone avait déjà annoncé la mort dans un raid de l'aviation américaine à Mossoul (nord de l'irak). Tareq al-harzi était chargé de «lever des fonds», de «recruter» et de «faciliter les voyages» de combattants du groupe ultra-radical Etat islamique, a déclaré Jeff Davis, précisant qu'il a également participé aux «achats et au transport d'armes depuis la Libye jusqu'en Syrie». «Sa mort réduira la capacité du groupe Etat islamique à intégrer des combattants étrangers dans les combats en Syrie et en Irak, et à déplacer des hommes et des armements entre la Syrie et l'irak», a-t-il résumé. Selon un haut responsable américain de la Défense, Tareq al-harzi était de nationalité tunisienne et avait été condamné par contumace à 24 ans de prison par la justice de son pays, pour terrorisme. Selon la même source, il était l'un des dirigeants de l'ei dans la zone frontalière entre la Turquie et la Syrie. Il était notamment chargé de réceptionner les «nouvelles recrues étrangères» et de les «entraîner au maniement d'armes légères». Il a ainsi assisté des combattants étrangers venant «du Royaume- Uni, d'albanie, et du Danemark», et aussi d'afrique du Nord, selon ce haut responsable américain. Les Etats-Unis accusent aussi Tareq al-harzi d'avoir facilité le passage vers l'irak de volontaires pour des attaques suicide dans des véhicules bourrés d'explosifs. Le groupe Etat islamique a fait de ces kamikazes une arme redoutablement efficace dans les combats contre les forces irakiennes. Le haut responsable américain de la Défense a indiqué également à l'afp qu'en septembre 2013, Tareq al-harzi avait permis au groupe Etat islamique de recevoir «environ 2 millions de dollars» en provenance d'un soutien financier du groupe extrémiste au Qatar. Dans le cadre du programme «Rewards for Justice», le secrétaire d'etat John Kerry avait offert 3 millions de dollars pour des informations sur Tareq al-harzi. De son côté, Ali al-harzi, tué selon les Américains le 15 juin, donc la veille de la mort de son frère, était recherché pour son rôle présumé dans l'attaque contre le consulat américain à Benghazi en Libye, le 11 septembre Cette attaque avait coûté la vie à l'ambassadeur des Etats-Unis en Libye, Christopher Stevens, et à trois autres Américains. Un chef djihadiste tunisien tué dans un raid américain en Libye Un djihadiste tunisien de premier plan et ancien vétéran d'al-qaïda a été tué dans une frappe américaine en Libye le mois dernier, a affirmé vendredi le gouvernement libyen reconnu par la communauté internationale avait affirmé que Belmokhtar avait péri dans la frappe, mais Al-Qaïda au Maghreb islamique (Aqmi) avait démenti. Ben Hassine, également connu sous le nom d'abou Ayadh, figure sur une liste noire de l'onu depuis 2002 pour ses liens avec Al-Qaïda. Il était détenu en Tunisie mais a bénéficié d'une amnistie après la chute du dictateur Zine El Abidine Ben Ali. Il aurait combattu aux côtés de Ben Laden en Afghanistan en 2001 avant de se rendre au Pakistan puis en Turquie où il a été arrêté, selon le journal. Washington accuse le groupe tunisien Ansar Asharia d'avoir perpétré une attaque contre l'ambassade des Etats-Unis à Tunis et contre une école américaine en septembre 2012 après la diffusion d'un film islamophobe sur internet.

11 Enquête-Témoignages Vend. 3 - Sam. 4 juillet PAGE 11 oirmagazine SAnimé par Naïma Yachir Numéro 180 MANGER SAIN Les boissons et le jeûne L intérêt de la question réside dans le fait que nous sommes en été, saison propice à la soif, et c est en même temps la période du Ramadhan où l abstinence, en dehors du côté spirituel qui doit être fondamental, est de règle pour le manger et surtout le boire. Lire en page SCÈNES DE VIE L accident Transportée par le téléphone arabe, Galou (ils ont dit...), la nouvelle de la mort d El Mounchar a vite fait le tour du quartier ; et la question comment est-ce arrivé? revenait sur toutes les lèvres. Des réponses aussi évasives que déconcertantes circulaient de bouche à oreille.... VOYAGE CULINAIRE Kamounia, un plat qui sent bon Ramadhan Nous allons découvrir, un plat du terroir typique de l Algérois qui a longtemps été cuisiné spécialement durant ce mois sacré, kamounia, un mets très prisé qui se prépare sous différentes versions. Lire en page 13 ATTITUDES Il fait 40 degrés à l ombre en ces jours de Ramadhan. A la station de bus, les passagers, la mine défaite et pitoyable, le visage ruisselant, s éventent. La longue chenille arrive, elle s arrête, puis une portière, côté chauffeur, s ouvre. On se précipite pour prendre place, mais le conducteur stoppe sec les usagers. - Allez chercher vos tickets dehors dans la petite baraque. Les visage s assombrissent, le ton monte, on rouspète mais rien n y fait. La foule finit par s exécuter et court acheter son «laissez-passer». Les premiers à monter accourent et d un œil furtif choisissent leur place. Une dame, une habituée de ce transport en commun, pense tout haut : «Je ne vais pas me faire Mon premier jour de carême, une expérience inoubliable Le calendrier hégirien défile, les mois lunaires se suivent et reviennent. Le mois de Ramadhan coïncide depuis quelques années avec la haute saison des chaleurs. La crainte des canicules n empêche pas pour autant la tradition d initier des jeunes filles et garçons au carême de continuer à exister. Par Sarah Raymouche En fait, plus qu une tradition, la première rencontre avec le jeûne est pour l enfant un moment unique. Pour les parents ça l est tout autant sinon davantage : c est l instant du saut dans le monde des adultes et de la responsabilité vis-à-vis des obligations religieuses. Asma, maman : «A dix ans, il était temps pour mon fils de jeûner» Pour Asma, 38 ans, mère de trois enfants, Ramadhan 2015 restera un mois gravé dans la mémoire. Cette année-là, l aîné de ses garçons, Amine, 10 ans, observe sa première journée de jeûne. «Ce n était pas facile, mais à son âge, il se devait de commencer à jeûner», concède la maman toute fière de cette première expérience non sans se rappeler sa propre expérience où elle avait accompli sa première journée de carême à presque sept ans.tout comme sa maman vingtet-un ans auparavant, Amine a eu droit à une rupture de jeûne particulière soigneusement préparée par toute la grande famille. Le nouveau jeûneur avoue que «les deux dernières heures étaient particulièrement éprouvantes. J ai failli boire». A l appel du muezzin pour la rupture du jeûne, la grand-mère lui donne une moitié de datte avec un quart de verre de lait frais. Toute la famille, tantes et oncles, étaient là présents pour ce jour unique dans la vie d Amine. Contrairement à ses deux frères cadets, Amine a eu droit à une place autour de la grande table parmi les adultes de la famille. Maintenant que Amine a franchi le pas, il veut aligner des performances face aux copains du quartier. Hakim, fonctionnaire : «Mon premier jeûne? Le jour le plus long» Hakim, lui, se rappelle son premier jour de jeûne comme si c était hier. Et pour cause : «C était au début des années 80 et durant la même période, soit l été. Enfin l été avec la climatisation en moins.» Hakim se souvient avoir dormi jusqu à cinq minutes avant l adhan. «C était le seul moyen pour tenir. Les rues étaient vides, la télé, seul et unique chaîne ne commençait ses programmes qu à la fin de l après-midi. Comme si cela ne suffisait pas, mon père faisait partie de cette catégorie ns qui, une fois l année scolaire terminée, embarquait tout le monde au village. Je ne vous dis pas la température qu il faisait ce jour-là. C était une journée interminable», avoue Hakim. «Comme si la fatigue de la journée ne suffisait pas, poursuit-il, au moment de la rupture du jeûne, on me fait monter à la terrasse de la maison pour me faire manger une galette à base d œufs, de farine et de miel. Alors que la seule chose dont j avais envie c était de boire à l infini. C était une tradition.» Mais avec du recul, Hakim estime que cette première expérience lui a fait découvrir Par Naïma Yachir Supplice avoir comme hier, je m assois du côté gauche pour ne pas griller au soleil.» La portière est surveillée par trois quidams en tenue de travail chargés de la vérification des tickets qu arborent les usagers chargés de sacs en plastique remplis de victuailles. Ceux qui ne montrent pas patte blanche sont refoulés. Une demoiselle en hijab, tout ce qu il y a de respectable, monte, haletante, le front dégoulinant. Elle n a rien en main. Elle est vite arrêtée par nos préposés. - Oui, je sais, mais laissez-moi le temps de respirer. Elle s assoit, reprend son souffle, ajuste ses paquets, pendant que nos surveillants la fusillent du regard. Ils n ont d yeux que pour elle. L un d eux, le plus âgé, l air plus fûté ses capacités de résistance aussi bien physique que mentale. «C est une sorte d examen d admission dans le monde de l adulte même si l obligation de jeûner n est de rigueur qu une fois la puberté atteinte», considère Hakim qui s apprête, ironie du sort, à faire jeûner sa fille Lamia, neuf ans, pour la première fois à la même période. Hakim précise, cependant, que la nouvelle génération a beaucoup de chances de disposer de moyens de loisirs, de bien-être et d occupation qui leur permettent de tenir aisément une journée de jeûne, même en pleine saison estivale. «Contrairement à nous, ils ont des programmes télé toute la journée, des jeux vidéo, internet et surtout... le climatiseur.» Cela n empêche, Hakim tient par-dessus tout à faire déguster à sa fille la même galette mielleuse. Samia, mère au foyer : «Je ne vais pas la forcer, mais l encourager» Samia, elle, avoue craindre le passage de sa première fille Lilia par l épreuve du jeûne pour la première fois. «Je me suis même posée des questions sur les conséquences sur la santé de ma fille et sa croissance», s inquiète «C ÉTAIT AU DÉBUT DES ANNÉES 1980 ET DURANT LA MÊME PÉRIODE, SOIT L ÉTÉ. ENFIN L ÉTÉ AVEC LA CLIMATISATION EN MOINS. JE ME SOUVIENS AVOIR DORMI JUSQU À CINQ MINUTES AVANT L ADHAN. C ÉTAIT LE SEUL MOYEN POUR TENIR. UNE FOIS L ANNÉE SCOLAIRE TERMINÉE, MON PÈRE EMBARQUAIT TOUT LE MONDE AU VILLAGE. JE NE VOUS DIS PAS LA TEMPÉRATURE QU IL FAISAIT CE JOUR-LÀ. C ÉTAIT UNE JOURNÉE INTERMINABLE». cette jeune maman qui sait, au fond d elle-même, que cette expérience est inévitable. Devant l insistance de Lilia, huit ans, la maman a fini par céder pour une journée, pas plus, et sous haute surveillance. Finalement s est-elle résignée : «Pourquoi l empêcher de vivre une expérience initiatique? Si ça peut lui enseigner la patience et l endurance, je n y vois pas d inconvénients, mais je ne vais surtout pas la contraindre. Si elle décide d arrêter à mi-journée, je ne l en empêcherai pas.» Lilia a fini par avoir sa journée. Une grande surprise pour la maman : «Elle arrivait à tenir notre rythme n affichant aucun signe de fatigue. C est même elle qui débordait d énergie en fin de journée.» Depuis quelques jours, Lilia n a qu un seul mot aux lèvres : «Maintenant, je suis grande.» La deuxième journée? Pas pour l instant. Mais pour Lilia, le défi a déjà été relevé. Karima : «Ma fille veut se sentir forte et capable» Karima est une maman branchée, psycho-praticienne de métier installée en France, qui tient un blog sur le Net. «Je veux me sentir forte et capable», tels sont les mots utilisés par sa grande fille de 13 ans qui jeûne cette année pour la première fois. «Quelle joie pour elle, cela se voit et se lit dans ses yeux!» témoigne Karima. Quand on lui demande «Pourquoi tu jeûnes?» l adolescente répond : «Parce que j aime le faire, j aime me réveiller pour le s hour (repas de l aube) alors que tout le monde dort, c est comme si je participais à quelque chose de magique. Et partager ensemble l iftar, tous récompensés de l effort fourni. C est génial!» En plus de vouloir faire plaisir à ses parents, la «jeune ado» découvre les joies de faire partie d une communauté de foi. «Le jeûne, témoigne la psychopraticienne, occupe une très grande place dans l éducation comportementale et spirituelle de tout musulman. Mais il est vrai aussi qu en tant que parents, nous avons du mal à voir notre enfant observer le jeûne, quand il nous l impose par «Maman, cette année, je vais jeûner, je suis assez grand(e)!» Nous nous posons mille et une questions sur leur capacité à pouvoir le faire, à s interroger soi-même et à comprendre ce que Dieu attend de nous.» «Néanmoins l initiation doit se faire, poursuit-elle. Le franchissement d une nouvelle étape, c est comme un rite de passage, un moment fort dans la vie du musulman. Si les membres de la famille parlent du jeûne et le planifient ensemble, préparent le repas et prient ensemble, prennent un moment pour la méditation, les plus petits sauront que leurs parents et leurs frères et sœurs plus âgés font le jeûne et ils comprendront l objectif de ce dernier.» n que les autres, murmure à l oreille de son collègue : - Tu sais, celle-là en hijab beige, elle n a pas acheté son ticket. - Ah! bon. Attends, je vais l envoyer le chercher illico. - Mademoiselle il faut aller prendre votre billet dehors. En nage, elle s arrête de s éponger le visage, puis répond agacée. - Oui, je sais. Le bus n a pas encore démarré que je sache. La tentative s avère vaine. Mais le vieux ne lâche pas prise. - Tu sais, elle a vraiment la tête d une resquilleuse. Il ne faut pas la lâcher. - Ne t inquiète pas. Elle payera sa place. J en fais un point d honneur. Pendant qu ils tiennent leur proie comme un loup s acharnant sur son agneau, les autres usagers défilent sans aucunement être inquiétés. - Mademoiselle, on a dit de payer dehors. - Laissez-moi souffler. Je souffre d une hernie discale. Vous l aurez votre petit carton. Le sourire en coin, il rassure son camarade. Ce dernier, non convaincu poursuit : - Ne te laisse pas amadouer. C est une tactique. Cette fois, c est le troisième qui intervient. - Attends, tu vas voir de quel bois je me chauffe. Prenant un air hautin, roulant les mécaniques, le visage rubicond, la chemise auréolée de sueur; il se dirige vers l incriminée. - Allez mademoiselle, on fait carême, payez et laissez-nous partir. Lasse, au bord des larmes, elle a du mal à se décoller de son siège, quand une dame lui demande de se rassoir. -Tenez mon sachet, je vais vous le chercher ce ticket. Elle revient, puis crache sa colère contre les harceleurs. - Quand les jeunes vous percent de leur regard menaçant et vous disent carrément qu ils ne payent pas, vous baissez la tête comme des toutous et vous ne prononcez pas un mot. Et là, vous vous acharnez contre une jeune fille, tout ce qu il y a d honnête en l humiliant ainsi. Vous devriez avoir honte! n Photos : DR

12 MANGER SAIN L intérêt de la question réside dans le fait que nous sommes en été, saison propice à la soif, et c est en même temps la période du Ramadhan où l abstinence, en dehors du côté spirituel qui doit être fondamental, est de règle pour le manger et surtout le boire. Avec tout ce que propose le marché en boissons sucrées, le choix du consommateur est vite fait. Ce sont les sodas et les jus de fruits qui tiennent le haut de l affiche. Nous nous sommes entendus, chers lecteurs, à travers des articles précédents dans le même magazine, que nous devons prendre connaissance de tout ce que nous consommons afin de préserver notre santé et surtout celle de nos enfants. Je tenterai d éviter les caricatures et les préjugés. Qu est-ce qu un soda? C est une boisson gazeuse, en général sucrée. Originellement le soda, créé en 1770, est une eau gazeuse d invention britannique. Le Schweppes lui succède en 1790, toujours à Londres. Le Coca-Cola est créé en 1886, le Pepsi en Les sodas se composent d eau, de sucre, d extraits de plantes ou de fruits et sont sans alcool. Les sucres de certains sodas sont remplacés par des édulcorants pour produire des boissons light. En Algérie, il y a des dizaines de marques de sodas sur le marché. A côté des sodas, il Soirmagazine LES CONSEILS DU D R ZEROUALA MOHAMMED TAHAR, MÉDECIN ESSAYISTE Les boissons et le jeûne Photos : DR y a les jus de fruits : oranges, pamplemousses, abricots Les jus sont classés d après leur teneur en fruits naturels. Sur l emballage, il doit être précisé la teneur en fruits naturels qui entre dans la composition du jus offert à la consommation. Evidemment une concentration à 10% n est pas comparable à celle à 100%, le prix en est le fidèle témoin. Plus cher pour plus concentré. Il est intéressant de comparer la teneur en sucres et la valeur énergétique des sodas et des jus concentrés industriels. Le lecteur va être surpris : il y a 100 grammes de sucre équivalant à 17 morceaux de sucre dans un litre de Coca-Cola et à 440 kilocalories de valeur énergétique. Il y a 80 à 120 grammes de sucre dans un jus d orange concentré et 420 kilocalories en valeur énergétique. Pour l Orangina, pareil que pour le Coca-Cola. Pour le jus de pamplemousse, 85 grammes de sucre et 300 kilocalories pour un litre. Nous retenons ainsi la même quantité de sucre et la même valeur énergétique dans les sodas et les jus industriels concentrés. Mais à même concentration et à même valeur énergétique, il est préférable de consommer des jus de fruits qui se distinguent des sodas par leur richesse en sucres naturels. Les sodas utilisent des sucres artificiels et l aspartame pour les boissons light. L aspartame est un édulcorant artificiel qui a un pouvoir sucrant et qui continue à entretenir une polémique concernant son innocuité. Est-il admis de boire beaucoup de sodas et de jus de fruits pendant le Ramadhan? La réponse est claire : pas d abus. Si l énergie exigée pour un individu moyen (adulte ou enfant) par jour est de l ordre de 2000 kilocalories, ce chiffre englobant tous les aliments consommés, boissons comprises, si 1 litre de soda apporte 440 kilocalories, un gâteau au chocolat de 100 grammes 400 kilocalories, le consommateur va se retrouver avec un apport calorique supérieur à ses besoins, l excédent sera stocké sous forme de graisse, la porte ouverte sur l obésité, le diabète, les maladies cardiovasculaires. Faut-il boire en rompant le jeûne? L individu a soif certes, mais il doit se désaltérer très progressivement et sans abondance. Boire plus que recommandé à la rupture du jeûne entraîne une satiété précoce et souvent des malaises. La boisson de choix reste l eau. Il faut se réhydrater régulièrement après le f tour jusqu au s hour. Exagérer en boissons sucrés et en gâteaux entraîne une grande fatigue le lendemain. n Vend. 3 - Sam. 4 juillet PAGE 12 SAUTES D HUMEUR La jeune femme et le café Farida, la trentaine, est une femme ordinaire onze mois sur douze. Sans boulot depuis quelque temps, cela ne la tracasse pas pour autant. Elle s habitue à une vie oisive et sans objectif. Le Ramadhan est là pour l accentuer davantage. Rarement réveillée avant midi, Farida supporte l abstinence la moitié de la durée prescrite, ce qui lui fait dire qu elle devrait jeûner deux mois au lieu d un à titre compensatoire! L air renfrogné, le regard hagard, ses yeux restent en mode «rideau à moitié baissé» des heures après le réveil. Tous ses Ramadhan se suivent et se ressemblent. Ou presque. Du mois sacré en période hivernale, lorsque la rupture du jeûne ne dépassait pas les 18 heures, elle en fait une journée d hibernation, la préparation du f tour est son dernier souci. Puisque la maman est encore vivante et gaillarde, pourquoi s en soucier? Lorsque l adhan du Maghreb est largement décalé, comme en ces temps-ci, elle fait quelques efforts pour apporter son grain de sel à l assiette ramadhanesque. L ennui d être exagérément en position horizontale la détache au ralenti de sa literie, mais elle y revient dès que le besoin de sommeil se fait sentir. La torpeur dans laquelle se morfond Farida est due à sa dépendance immodérée au café. Hors période de jeûne, elle en consomme jusqu à 3 tasses par jour. Une consommation qui frise l overdose. «Heureusement qu à Skikda, les femmes ne s attablent pas beaucoup sur les terrasses des cafés, sinon j aurais doublé la mise.» Bon Ramadhan Farida. Zaid Zoheir

13 Scènes de vie Vend. 3 - Sam. 4 juillet PAGE 13 Soirmagazine Transportée par le téléphone arabe, Galou (ils ont dit...), la nouvelle de la mort d El Mounchar a vite fait le tour du quartier ; et la question comment estce arrivé? revenait sur toutes les lèvres. Des réponses aussi évasives que déconcertantes circulaient de bouche à oreille. Quand les uns parlaient d un crime passionnel ou d un attentat perpétré par un terroriste repenti, les autres insistaient sur la version du règlement de compte entre deux bandes rivales ou d un assassinat prémédité par un proche du défunt. Personne ne connaissait en fait le mobile ni la cause du décès en dehors, bien entendu, du groupe des passants que j ai trouvés entourant la victime. Si certains parmi eux avaient vu le pan de mur s abattre sur El Mounchar, ils ne sauraient dire de quel étage il était tombé. Moimême je croyais qu il s était détaché de la balustrade de la terrasse. Peut-être que l allusion faite par El Mounchar sur les risques d effondrement du bâtiment s était-elle ancrée dans ma tête? Mais depuis que cet inspecteur a pris l affaire en mains, j ai commencé à douter de tout, jusque de mes propres faits et gestes. Et si j y étais pour quelque chose dans la fin de cet individu que je considérais, du reste, comme un excrément de la terre? - On m a dit que vous étiez le dernier à l avoir vu, me lança le flic chargé de l enquête. Désarçonné par ses propos suspicieux, je gardai le silence, caché derrière le voile de ma mine blafarde et égarée. Me voyant ainsi, il renchérit. - Ah! je vous connais. Vous êtes un habitué de Ah! j ai trouvé, s exclama-t-il en claquant des doigts. C est Kahouat Essoug (le café du souk), un salon de thé où se rencontrent des apprentis écrivains, de petits chroniqueurs et des poètes en herbe. Bon, j écouterais plus tard votre version des faits. Pour le moment, ayez l obligeance de m accompagner chez les locataires. J ai compris alors que je devais le suivre et me taire. Le moindre faux pas m exposerait à VOYAGE CULINAI AIRE L accident ses soupçons et m attirerait en plus les foudres de sa colère. J avais peur qu il lise dans mes pensées, fouine dans mes affaires et découvre les pages sombres où j avais griffonné tant de mots. Des mots de haine que j éprouvais pour El Mounchar et l atroce fin que je lui prédisais. Rêveur, j avais même oublié où j avais mis ces feuilles compromettantes pour les soustraire à la vue de l inspecteur. Je tremblais déjà à l idée de le voir fouiller mon appartement, trouver ces preuves et me les foutre à la figure. Il en était capable puisque dès le premier contact j ai compris qu il s était donné le temps d enquêter sur moi. Il a dû poser des tas de questions aux clients du salon, au patron et à ses employés. Dès lors, j étais presque certain qu il disposait de pas mal de détails sur ma vie, et qu il en avait tiré bien des conclusions. Peutêtre même qu il avait élaboré un plan pour me «LORSQUE LES AMIS ET LES PROCHES DU DISPARU SE RÉUNIRAIENT SOUS LA GRANDE TENTE DRESSÉE DANS LA RUE. JE VERRAI LEURS VISAGES MURÉS DERRIÈRE UN SILENCE APPARENT, ET J ÉTOUFFERAI MA COLÈRE QUAND, LE DÎNER SERVI, ILS SE GAVERAIENT DE COUSCOUS ET DE VIANDE D AGNEAU.» confondre devant un témoin bavard qui lui aurait soufflé plus de bobards que de vérités sur mon compte. Il avait l'air d'un fin limier, de ceux qu on voyait à la télé, à l'instar d un détective de Scotland Yard ou d un Colombo. Contraint et forcé, je l ai suivi en me tapant tout l'escalier du bâtiment. À chaque étage, je reprenais mon souffle pendant qu il s entretenait en tête-à-tête avec les locataires ; et, quand il terminait avec les deux voisins d un palier, il laissait échapper la même réflexion : «Hum... Ça se corse, on dirait!» Au début, je croyais qu il me parlait. Mais, à la longue, j ai fini par comprendre qu il jugeait et jaugeait les gens selon ses propres critères. Pour lui, tous Par Kouider Kadouri (2 e partie) les habitants de l immeuble étaient des coupables potentiels. Ça m a tout de même réconforté de savoir que je n étais pas le seul inscrit sur sa liste de suspects. Cependant, quand il termina avec les deux voisins du neuvième, et qu il entreprit la descente, je me suis insurgé contre son parti-pris. - Et le dixième? Vous oubliez les messieurs du dixième! - Ça ne va pas dans la tête! C est moi qui mène l enquête. Tâchez plutôt de vous rappeler d où est tombé le pan de mur. Car je suis persuadé que ce n'est ni de la terrasse ni du dixième étage. Il voyait juste. Je n avais pas à me mêler de ce qui ne me regardait pas, même si je n étais pas d'accord qu'il exclût de sa liste les deux potentats de l immeuble. Il avait ses raisons de les blanchir de la sorte. Apparemment, il obéissait d instinct à la règle du deux poids, deux mesures ; et, qu en conséquence, je ne devais pas m étonner qu il exerçât plus de poids d un seul côté de la balance! Certes, ses deux protégés passaient pour d honorables personnages audessus de tout soupçon. Les voisins disaient du bien du premier, un militaire à la retraite qui évitait les sorties, le tape-à-l œil et les réunions mondaines. Il assistait cependant à toutes les fêtes que les locataires organisaient dans la salle du soussol du bâtiment. Le second par contre se prenait pour un homme d esprit, le genre de type qui croyait tout savoir. Depuis qu il a emménagé au second appartement du dixième, il nous regardait de haut ; et, quand il lui arrivait, rarement d ailleurs, de nous rendre visite en bas, c était toujours pour nous gratifier d un sourire, nous dire des mots doux et nous offrir à l occasion un grand gâteau au chocolat. Je n aimais pas ses enfants non plus. Arrogants, ils se drapaient dans la peau de gentils garçons soft à l accent singulier et à l ambition démesurée. Nous arrivâmes enfin au rez-de-chaussée, l inspecteur épluchant les notes qu il avait portées sur son carnet, et moi, me tenant penaud derrière. Aussi étrange que cela puisse paraître, je ne spéculais plus sur les soupçons qui pesaient sur moi. Même si j avais une triste mine, je jubilais intérieurement. Je pensais à El Mounchar, aux voisins endeuillés qui l accompagneraient au cimetière, à sa mise en terre en milieu d après-midi, à l oraison funèbre que prononcerait son associé du sixième, et enfin à la prière que l imam dirait pour la paix de son âme. J imaginais l ambiance de la veillée mortuaire, lorsque les amis et les proches du disparu se réuniraient sous la grande tente dressée dans la rue. Je verrai leurs visages murés derrière un silence apparent, et j étoufferai ma colère quand, le dîner servi, ils se gaveraient de couscous et de viande d agneau. Repu, quelqu un de l assistance, un parent éloigné, risquerait même une bévue du genre de celle-ci. - A-t-il laissé des enfants? demanderait-il en bâillant. - Non! m écrierai-je, El Mounchar n avait qu une femme et une fille. Le pauvre, s il pouvait voir de sa tombe ce que pensent les gens de lui, il regretterait tout l argent sale qu il avait amassé. n Kamounia, un plat qui sent bon Ramadhan Photos : DR Nous allons découvrir un plat du terroir typique de l Algérois qui a longtemps été cuisiné spécialement durant ce mois sacré. Très prisé, Kamounia est un plat qui se prépare sous différentes versions. L ingrédient de base étant de la viande, on peut cependant cuisiner ce plat avec de la chair de poulet, les abats de poulet ou de la viande d agneau. On peut agrémenter le plat avec des pois chiches cuits dans de l eau fortement épicée de cumin pulvérisé. C était d ailleurs la version la plus répandue du temps de nos grandsmères qui disaient que les pois-chiches au cumin ajoutaient du parfum au plat et le rendaient plus consistant. Ce plat est aussi cuisiné dans le Grand Maghreb, particulièrement en Tunisie où on le prépare à base d abats de volaille pour les grandes occasions comme les fêtes de mariage ou autres cérémonies. C est ainsi qu auparavant, les mères de famille attendaient la venue du mois de jeûne pour préparer ce mets délicieux. Elles préféraient la viande de bœuf ou de veau et choisissaient des morceaux moelleux comme le jarret ou la souris car elles disaient que ce plat ne pouvait se préparer avec de la viande sèche mais plutôt des morceaux gélatineux. Tandis que la version avec les abats était plutôt comme entrée chaude ou kemiate qu on présente en amusebouches et non comme plat principal. LA RECETTE Ingrédients : - 1 kg de filet de bœuf ou de veau ou encore un morceau de jarret - 2 oignons moyens - 5 gousses d ail - Quelques branches de persil frais - 1c. à c. de cumin frais en poudre - 3 c. à s. d huile d olive - 1 grand verre de bouillon de légumes - 1 c.à s. de coriandre hachée - Sel/ poivre Pour la liure - 20 g de beurre - 20 g de farine Par H. Belkadi Préparation : Couper la viande en petits morceaux réguliers. Prendre un faitout allant sur le feu, verser l huile d olive et y faire revenir la viande en faisant dorer les morceaux de chaque côté. Prendre les oignons, les laver, les émincer puis les ajouter à la viande avec l ail. Saler, poivrer et saupoudrer de cumin. Mélanger tous les ingrédients puis couvrir du bouillon de légumes en cube ou préparé avec 1 carotte, 1 courgette, 1 pomme de terre et 1 oignon le tout cuit dans de l eau salée. Couvrir et laisser cuire pendant 30 à 45 minutes. Vérifier la cuisson de la viande en veillant sur le niveau de la sauce. Pendant ce temps, préparer la liure en faisant fondre le beurre dans une casserole, ajouter la farine et mélanger pendant quelques minutes sur feu très réduit et réserver. Lorsque la viande est tout à fait cuite, verser la liure dessus pour faire épaissir la sauce. Parsemer de persil haché au moment de servir. Ce plat peut être accompagné de riz blanc ou de pommes de terre frites coupées en dés. n

14 Culture Le Soir Vend. 3 - Sam. 4 juillet PAGE 15 LE COUP DE BILL ART DU SOIR Aidez l Afrique, le ciel vous aidera Par Kader Bakou L actuelle canicule, qui affecte une partie de l Europe occidentale, notamment l Espagne et la France, est d origine africaine, tout comme beaucoup de migrants et de réfugiés. Parti du Sahel et du Sahara, «le coup de sirocco» a suivi pratiquement la «route de l Europe» de la tradition migration humaine. Il a d abord atteint l extrême nord de l Afrique du Nord où, avec le climat méditerranéen, «il y a un bel été qui ne craint pas l hiver», pour reprendre Georges Moustaki. Une quinzaine de kilomètres à peine séparent Tanger, au nord du Maroc, de Gibraltar, au sud de l Espagne. La nature ne reconnaît pas les frontières inventées par l Homme, ni d ailleurs celles héritées du colonialisme. La péninsule Ibérique est la première à connaître cette précoce arrivée d air chaud. Poitiers ou pas, la canicule continue sa progression vers l ouest et le sud- ouest de la France faisant voir de toutes les couleurs aux mesures de «vigilance» de France Météo. Paris perd rapidement son «A». La vague de chaleur, qui a visiblement les coudées franches, arrive jusqu au Franche-Comté, à la frontière avec la Suisse. Maître du ciel français, le sirocco domine maintenant tout le territoire de l ex-première puissance coloniale sur le continent noir. «L été africain» règne sur une bonne partie de l Europe. La guerre et ses destructions est l ennemie de la nature, de l écologie et de l environnement. La paix en Afrique, au Sahel, au Sahara, au Mali, en Libye épargnera à l Europe bien de désagréments et autres dérèglements climatiques. Le boisement ou reboisement du Sahara est pour le bien des Africains, mais aussi des habitants de la partie nord de la Méditerranée. Sur cette Terre, nous sommes tous liés, comme les passagers d un même vaisseau! K. B. U n artiste a particulièrement fait l événement durant cette première quinzaine du mois de Ramadhan 2015 : Lounis Aït Menguellet. Le poète et chanteur kabyle revient de loin, après une longue période de convalescence, suite à une opération à cœur ouvert. Le come-back sur scène a commencé par deux concerts en juin à Tizi Ouzou, l un accompagné par son fils Djaâffar et l autre en solo. C est le coup de départ d une tournée nationale avec des concerts à El-Tarf, à Alger (3 juin dernier), à Tipasa (le 6 juillet), à Saïda (8 juillet) et à Boumerdès où il est attendu le 11 juillet prochain. Lounis Aït Menguellet, dont la carrière artistique a commencé dans les années 1960, est l un des plus grands et plus populaires artistes algériens, lui dont le style est si peu commercial et avec un orchestre qui ne dépasse pas quatre membres sur scène : deux percussionnistes, un guitariste et son fils L Aït Menguellet. qui joue au synthétiseur et à la flûte. Lui, le sage, a dit un jour : «L artiste ne fait qu attirer l attention des gens sur leur vécu et interpeller leur conscience. C est déjà une mission et je ne me crois LE POÈTE EST EN TOURNÉE NATIONALE Aït Menguellet ou le triomphal retour d un «artiste ordinaire a salle des fêtes Youcef- Abdjaoui de Sidi-Aïch a vibré, avant-hier, au rythme d un mémorable gala artistique de solidarité avec les hémophiles initié par la dynamique association locale Sang sain, c est vital. Créée à peine depuis une année l association Sang sain, c est vital en question que dirige Hachemi Rahmouni a réussi le double objectif de récolter des fonds pour aider et assister les hémophiles de la région mais aussi de sortir la ville de Sidi-Aïch de sa torpeur l espace de cette soirée musicale. Le gala artistique a drainé un public nombreux dont plusieurs familles pour partager ce moment d ambiance et de bonheur ramadhanesques. Il est vrai aussi que le plateau artistique proposé avec la participation des trois icônes la chanson kabyle, Amour Abdenour, Boudjemaâ Agraw et Louali Boussaâd du groupe Idhourar,valait Le quintette de jazz Ruta Pùrpura, dirigé par le Libanais Ramy Maalouf, devait se produira au Théâtre régional d Oran Abdelkader-Alloula, hier vendredi en soirée, pour offrir au public oranais des escales musicales méditerranéennes à travers l antique route commerciale phénicienne. Photographe et compositeur, Ramy Maalouf est un maître flûtiste ayant fait ses classes dans son pays natal, le Liban, puis à Londres, au Trinity College. Mélangeant le style oriental traditionnel à l occidental, Photo : DR pas capable d apporter les solutions aux problèmes.» Mais ses textes souvent intemporels se bonifient avec le temps et ne perdent rien de leur pertinence et de leur force. «La paix demande la parole : je suis contrainte de t'abandonner, pays pour qui j'ai l'âme en peine / Ils m'aiment en me comparant à une perdrix / Belle quand je leur sers de festin», clame-t-il dans un de ses textes. Dans un autre texte il dit : «Nous avons chanté les étoiles, elles sont hors de notre portée / Nous avons chanté la liberté, elle s'avère aussi loin que les étoiles.» Lounis Aït Menguellet s'interdit, dans ses chansons (tout comme dans la vie), de donner des leçons aux autres. «Je ne fais que de l observation. Elle peut être juste ou fausse. Mes mots ne sont pas des vérités générales. Mais, quand je les dis, ça me fait du bien.» Cet «homme ordinaire, plus ordinaire que les ordinaires», a ses passages à vide, SOIRÉE ARTISTIQUE DE SOLIDARITÉ AVEC LES HÉMOPHILES l artiste a développé des manières non conventionnelles de jouer de la flûte qui insufflent une harmonie nouvelle aux notes, technique et savoir qui lui valent aujourd hui tout son prestige et sa haute notoriété dans le monde de la flûte. Ruta Pùrpura (la route violette) est le nom de ce quintette musical qui fait voyager le mélomane dans le monde des instruments, à travers la flûte de Ramy Maalouf, la guitare, la basse, le piano et la batterie, produisant des sonorités qui renvoient au patrimoine méditerranéen, ornées par des arrangements rock, funk, jazz et autres. Le projet Ruta Pùrpura se veut un hommage aux marchands phéniciens qui parcouraient la Méditerranée à travers les comptoirs commerciaux. Leur trajectoire sur les côtes de différents pays, et donc de cultures, sera retranscrite en musique, jouant du genre propre à chaque région. Ce voyage musical sur la route phénicienne commence en Turquie et se termine en Espagne, en passant par l Afrique du Nord. Le projet musical Ruta Pùrpura est une rencontre inédite entre le rock, le funk, l oriental, le turn, le jazz, les musiques de l Afrique du Nord, le celtique et l espagnol. Il a pour but de promouvoir la riche culture méditerranéenne et renforcer les liens socioculturels et historiques fondés tout au long de cette route maritime. Le quintette s est déjà produit à Oran, en octobre 2014 à la salle Maghreb. Il est également programmé à Sidi Bel-Abbès, le 11 juillet 2015, au Théâtre régional. comme les cinq années passées entre la sortie de l album «Yenna-d wemγar» (2005) et Tawriqt Tacebḥant (2010). Mais, c est souvent pour mieux rebondir. Au plan musical, Lounis Aït Menguellet a en quelque sorte et en douce procédé à certains changements dans la continuité. Ainsi, il a apprécié les arrangements musicaux de Djaâffar apportés à certaines de ses chansons. Lounis Menguellet va sans cesse à la source pour puiser «une prose littéraire orale, cette prose amazighe traditionnelle dans ses différentes formes d expression autour desquelles a évolué la mémoire collective de la société», fait remarquer Mohammed Djellaoui, auteur d'un essai sur la poésie d'aït Menguellet. Il ajoute que le poète «met la légende et la vertu au service d une cause». Le poète, malgré sa modestie et sa simplicité montagnardes, est devenu une légende vivante, malgré lui. K. B. Amour Abdenour, Boudjemaâ Agraw et Loualia Boussaâd enflamment Sidi-Aïch bien la virée nocturne à la salle des fêtes Youcef-Abdjaoui. Au menu de la première partie de la soirée,une pléiade de nouvelles étoiles montantes de la chanson kabyle à l image de Baïlèche, Hocine Debza, Smaïl Ouroufel, Rachid Yal, la chorale Agraw de Chemini, Boubekeur et Arezki Methia, a gratifié l assistance nombreuse présente d un florilège de leurs meilleures chansons répétées en chœur par le public. La deuxième partie de la soirée était animée par les trois stars kabyles de la vallée de la Soummam, Amour Abdenour, Agraw et Loualia Boussaâd qui sont montées, faut- il le signaler, main dans la main ensemble sur scène pour reprendre en chœur Aghourou de Matoub en hommage au Rebelle à l occasion de la commémoration du 17 e anniversaire de son lâche assassinat par les hordes islamistes. Les trois chanteurs ont subjugué l assistance par leurs belles chansons reprises en chœur par le public. Dans la salle, une ambiance inhabituelle a régné tout au long de la soirée. Une communion sans pareille entre ces trois icônes de la chanson kabyles et leur public a permis au spectacle d avoir des allures extraordinaires. Ces instantanés de joie ont été absolus. A la fin de la soirée, les organisateurs étaient aux anges. «Cette soirée va JAZZ Ruta Pùrpura en concert à Oran et Sidi Bel-Abbès nous permettre de récolter un peu d argent pour aider les hémophiles. C est la mission majeure de notre association Sang sain, c est vital. On ne remerciera jamais assez ces trois grands noms de la chanson kabyle de la vallée de la Soummam que sont Amour Abdenour, Agraw et Loualia Boussaâd ainsi que ces nouvelles étoiles montantes de la chanson qui ont répondu favorablement à notre invitation pour venir en aide à tous les hémophiles de la région. Notre première préoccupation est d acquérir cet appareil, une balance, très utile pour nos hémophiles qui coûte quelque 70 millions de centimes. Nous comptons également sur les investisseurs de la région pour permettre le financement de cet appareil médical», a confié, en marge du gala, le président de l association, Hachemi Rahmouni. A. Kersani PALAIS DE LA CULTURE MOUFDI- ZAKARIA (KOUBA, ALGER) Samedi 4 juillet à 22h30 : Concert de l Orchestre symphonique national sous la direction du maestro Amine Kouider. Avec la participation de Nada Reyhane et Samir Toumi. Vendredi 10 juillet : Spectacle Algérie, ma liberté du Ballet national. Jusqu au 15 juillet : Exposition d artisanat d art et d objets de décoration. THÉÂTRE NATIONAL ALGÉRIEN MAHIEDDINE-BACHTARZI (ALGER) Samedi 4 juillet à 22h30 : Pièce Salah Bey du Théâtre régional de Constantine. Texte : Saïd Boulmarka. Mise en scène : Mohamed Tayeb Dehimi. Dimanche 5 juillet : Spectacle Algérie, ma liberté du Ballet national. MUSÉE RÉGIONAL DES ARTS ET DES TRADITIONS POPULAIRES DE MÉDÉA Jusqu au 15 juillet : Exposition sur le voile traditionnel el-haïk. GALERIE DES ATELIERS BOUFFÉE D'ART (RÉSIDENCE SAHRAOUI, LES DEUX BASSINS, BEN AKNOUN, ALGER) Jusqu au 31 juillet : Exposition de l'art pictural auressien - en hommage aux deux artistes chaouis Tamine et Merzougui. Avec les artistes peintres : Lamine Azzouzi, Sofiane Dey, Mohamed Berkane et Houara Hocine. GALERIE AÏCHA-HADDAD (84, RUE DIDOUCHE-MOURAD, ALGER) Jusqu au 9 juillet : Exposition de photographies «Fantasia... authenticité et patrimoine». SALLE IBN KHALDOUN (ALGER- CENTRE) Samedi 4 juillet : Concert de Hocine Lasnami. CENTRE CULTUREL MUSTAPHA- KATEB (PLACE AUDIN, ALGER) Jusqu au 14 juillet : Exposition collective d artisanat. INSTITUT FRANÇAIS D ALGER (ALGER-CENTRE) Samedi 4 juillet : Exposition «Eaux de-là» d Anne Saffore (sur les façades de l Institut). Du 5 au 7 juillet à 22h30 : Cinéma sous les étoiles dans les jardins de l Institut (entrée libre). Dimanche 5 juillet : Film Western de Manuel Poirier (France, Comédie, 135, 1997). Lundi 6 juillet : Film L italien d Olivier Baroux (France, Comédie, 102, 2010). Mardi 7 juillet : Film Mais où est donc passé la 7 e compagnie? de Robert Lamoureux (France, Comédie, 95, 1973). PARKING D ARDIS (PINS-MARITIMES, ALGER) Jusqu à la fin du mois de Ramadhan : Cirque Amar, tous les jours à 22h et à 0h10. Spectacle spécial dimanche et lundi à 0h10 (prix : 500 DA). MUSÉE NATIONAL D ART MODERNE ET CONTEMPORAIN D ALGER (RUE LARBI- BEN -M HIDI) Jusqu au 9 juillet : Exposition «La saga de la création de la Cinémathèque algérienne» à l occasion du cinquantenaire de sa création. INSTITUT CULTUREL ITALIEN D ALGER (EL BIAR) Durant le mois d août : L Institut ouvre une session de cours intensifs en langue italienne niveau A1. Initiation tous les jours de 9h à 13h. Inscriptions en cours. Informations : MAISON DE LA CULTURE ALI-ZAÂMOUM DE BOUIRA Dimanche 5 juillet à 23h : Concert de l Orchestre symphonique national sous la direction du maestro Amine Kouider. Avec la participation de Nada Reyhane et Samir Toumi. SALLE ATLAS (BAB-EL-OUED, ALGER) Samedi 4 juillet à 22h30 : Concerts de la troupe El Rihab (Adrar), la troupe Noujoum El- Tarf (Tarf) et d el mounchid Kamel Rezouk (Oued Souf) COMPLEXE CULTUREL ABDELWAHAB- SALIM (CHENOUA, TIPASA) Samedi 4 juillet à 22h30 : Concerts de Kacem, Fateh Rouana, Madani Douadi et Benredjal Mohamed Ryad MAISON DE LA CULTURE AHMED- AROUA (KOLÉA, TIPASA) : Samedi 4 juillet à 23h : Soirée chaâbi avec Abdelmadjid Meskoud et Boualem Talhi de Koléa. THÉATRE RÉGIONAL KATEB-YACINE DE TIZI OUZOU : Samedi 4 juillet à 22h : Comédie musicale La lampe et le lumière du Théâtre régional de Béjaia. ESPACE LES SABLETTES (CAROUBIER, ALGER) : Samedi 4 juillet : Concerts de groupes Taferka, Unlimited, Troubali et Gossra. SALLE AHMED-BEY DE CONSTANTINE Samedi 4 juillet : Soirée artistique avec Nassima Chaâbane, Mourad Fergani, Leïla El Djaziria et Malek Lafkayrat. ESPLANADE DE RIADH-EL-FETH (EL-MADANIA, ALGER) Samedi 4 et dimanche 5 juillet : Soirée spéciale à l occasion de la Fête de l Indépendance. SALLE EL-MOUGGAR (ALGER- CENTRE) Samedi 4 juillet à 22h30 : Concerts de Houari Oulhaci, Houria Hadjadj et Hassiba Amrouche. BASILIQUE DE NOTRE-DAME D AFRIQUE (BOLOGHINE, ALGER) Dimanche 5 juillet à 22h : Concert de Farid Khodja, à l occasion de la fête de l Indépendance. CHAPITEAU DE L HÔTEL HILTON (PINS- MARITIMES, ALGER) Dimanche 5 et lundi 6 juillet : Concert de Gnawa Diffusion. Mardi 7 juillet : Concert de Mister You. Jeudi 9 juillet : Spectacle de Abdelkader Secteur. Points de vente : - Le desk de l'hôtel Hilton (12h à 18h) - Centre commercial et de loisirs de Bab- Ezzouar (14h30 à 18h) et (22h à 1h) - Grand chapiteau de l'hôtel Hilton (21h30 à 00:00) Info Line: /

15 Sports Vend. 3 - Sam. 4 juillet PAGE16 FOOTBALL ATHLÉTISME : LARGE VAINQUEUR DU M À NANCY Makhloufi réalise la meilleure performance mondiale de l année l Taoufik Makhloufi, champion olympique du m de Londres 2012, s est illustré de fort belle manière mercredi 1 er juillet au meeting de Nancy (France) en battant, non seulement le record du 1000 m en 2 :13.08, un record détenu par Noureddine Morceli (2 :13.73) depuis le 2 juillet 1993 à Lille (France), mais réalise la meilleure performance mondiale de l'année sur mètres. L athlète algérien devient ainsi le 5 e meilleur performeur de l'histoire sur cette distance. Makhloufi s est montré d ailleurs très à l aise dans ses foulées et bonne fraicheur physique, avec les prochaines sorties de l athlète algérien aux meetings de Paris (4 juillet) et de Monaco (17 juillet). «Je suis ravi de cette victoire et de ce nouveau record. Ce n était pas facile puisque j ai travaillé très dur et j ai fait beaucoup de sacrifices. J espère garder ma forme actuelle pour les autres compétitions sur le 800 et le m. Je me sens en force et que je revienne à mon top niveau après une maladie. Je me prépare bien et je serai en lice au meeting de Paris et de Monaco, a déclaré NATATION : OPEN DE VICHY (FRANCE) Photos : DR Makhloufi à l issue de sa belle performance à Nancy. Je remercie mon actuel entraîneur Philipp Dupont et mon ancien entraîneur Ali Redjimi». Ahmed Boubrit, directeur technique national (DTN) lui aussi, se dit réjoui «de cette performance qui augure une bonne continuation pour l athlète». Pour sa part, Abderahmane Anou s est classé 4 e dans cette course en réalisant 2 : En lice aujourd hui au Stade de France au meeting Areva Après avoir réussi son grand retour sur les pistes, Taoufik Makhloufi sera en lice aujourd hui à 20h02 (heure algérienne) sur le m au meeting Areva au stade de France (Seine-Saint- Denis) : un rendez-vous qui accueillera l'élite de l'athlétisme mondial pour l'étape française de la prestigieuse IAAF Diamond League. Ce sera d ailleurs la première apparition de l année pour l Algérien sur le m avant de prendre part le 17 juillet au meeting de Monaco, toujours le m. A Paris ce sera la 3 e sortie de Makhloufi depuis septembre 2014, après la réunion d'eugene (Ligue de diamant de l'iaaf) sur 800 m, en mai dernier, et Nancy 1 er juillet sur m. Ahmed Ammour Trois nageurs algériens en compétition l Trois nageurs algériens prendront part à l'open de France de natation Vichy Val d'allier, prévu les 4 et 5 juillet, auquel seront présents des athlètes de niveau. Côté algérien, la compétition concerne la junior Nefsi Rania Hamida (recordwoman d'algérie du 200m 4 nages) et les deux seniors Nazim Belkhodja, sprinteur et dont ce sera le premier meeting avec la sélection algérienne, et Amel Melih, auteur cette année de neuf records d'algérie entre le 50m et 100m dos, sa spécialité. «On devait participer avec quatre athlètes, mais le nageur Abdelkader Affane, faute de visa, sera absent du meeting. Notre participation s'inscrit dans le cadre de la préparation de nos athlètes aux Jeux africains de Brazzaville (septembre) et les Jeux méditerranéens de plage de Pescara (août)», a déclaré à l'aps le directeur technique national (DTN) Tahar Beggar. Sur place, les nageurs et nageuses algériens seront encadrés par l'entraîneur Salim Melih, résidant en France, ajoute la même source. Pour sa participation aux prochains JA-2015, la natation algérienne sera représentée par les athlètes susceptibles de ramener des médailles, selon l'engagement exigé par le ministère de la Jeunesse et des Sports (MJS). «Pour Brazzaville (4-19 septembre 2015), on n'engagera que les athlètes médaillables, c'est pour cela que le nombre exact n'a pas encore été fixé de même que les noms des athlètes. On aura une idée finale, dans les prochains jours, soit avant la date limite de l'engagement de la liste nominative par HANDBALL rachat», a expliqué Beggar. Pour les Jeux méditerranéens de plage de Pescara (28 août-6 septembre 2015), la Fédération algérienne de natation a engagé une équipe complète composée de cinq garçons et cinq filles qui prendront part aux deux épreuves programmées : la nage en eau libre (6 km) et le biathlon (deux disciplines). «Pour la nage en eau libre, on engagera 3 garçons et 3 filles, alors qu'au biathlon (6km entre course et nage), l'algérie sera représentée par 2 garçons et 2 filles. Les athlètes sont conscients de leur mission et feront le maximum pour honorer le pays», a souligné le DTN. Sur un autre volet, le responsable technique de la Fédération a révélé la présence du nageur Oussama Sahnoun au Portugal pour un stage de préparation en prévision, également, des championnats du monde de Kazan en Russie (2-9 août), alors que trois autres : Abdelghani Nefsi, Nabil Kaddache et Mohamed Amine Baghriche se préparent au Canada (leur lieu de résidence). «Oussama Sahnoun qui a réalisé les minima B pour sa participation aux prochains mondiaux, se trouve au Portugal depuis le 28 juin pour un stage de 22 jours, les trois autres résidant au Canada poursuivent leur préparation dans ce pays avec leurs propres moyens, alors que Souad Cherouati est boursière en France. Majda Chebaraka qui réside au Brésil se trouve à Alger», a indiqué Beggar, précisant que la Fédération a élaboré pour les athlètes dépourvus de moyens financiers un dossier explicite afin qu'ils bénéficient d'une prise en charge du MJS pour leur préparation. Les U20 se préparent pour la campagne kényane Ayant entamé sa préparation depuis sécembre dernier, la sélection algérienne U20 (exjuniors filles) est en regroupement depuis avant-hier au centre des équipes nationales de Souidania, sous la direction du duo Abdi Ali-M me Kherdache Habiba. Pour cet ultime stage, les coaches nationaux devraient finaliser la liste des 16 joueuses devant prendre part à cette 22 e CAN qui aura lieu du 11 au 18 juillet prochain. Lors de ce rendez-vous africain, notre équipe nationale sera aux côtés de l Angola, de la République démocratique du Congo, de la Tunisie, du Kenya et de l Egypte Cap sur le Brésil pour nos U21 Pour notre équipe nationale U21, autrement dit celle des juniors garçons, son rendez-vous international approche à grand pas et il s agit du Mondial du Brésil qui se disputera du 20 juillet au 2 août prochain. Dans cette perspective, les protégés du duo Hasni Achour-Abdedaïm Mounir se trouvent en Europe et plus exactement en Serbie où ils sont arrivés le 28 juin dernier pour y rester jusqu au 9 juillet courant. Là, notre formation nationale peaufinera sa préparation avant de prendre part à un tournoi international, du 9 au 12 juillet avec la participation de la Roumanie, de l Egypte et d une quatrième équipe à déterminer. Ce sera l occasion pour le staff technique d officialiser la liste des 16 éléments devant se rendre au Brésil. Concernant les matchs amicaux joués, les Algériens ont affronté les Roumains qui se sont imposés puis les Hollandais vainqueurs et de nouveau les Roumains qui ont encore gagné Une fois de retour à Alger, la formation algérienne ralliera le Brésil dès le 16 de ce mois. Lors de ce Mondial, l Algérie disputera le premier tour dans la ville d Uberaba dans le groupe C aux côtés du Danemark, de la France, de l Argentine, du Chili et de la Corée du Sud. Pour rappel, il y aura 24 pays engagés au Brésil et répartis dans quatre poules de six ensembles nationaux. Dans la cité d Uberaba, les groupes C et D y sont localisés tout comme la ville d Uberlândia où seront implantés les groupes A et B. Le Mondial de Russie attend les U19 Pour notre ensemble national des U19 (ex-cadets garçons), un mois le sépare du 18 e Mondial de sa catégorie prévu dans la ville russe d Ekaterinbourg, du 8 au 20 août prochain. Pour se préparer à cette compétition, le duo Aït Abdeslam Ahcène- Daoud Amar a multiplié les stages en Algérie et à l étranger pour leurs protégés. Ainsi, les capés algériens viennent de regagner Alger après un séjour, du 19 juin au 1 er juillet courant en Slovénie avec trois rencontres amicales pour tester les capacités des joueurs. Elles se sont déroulées devant les Slovènes qui sont champions olympiques. L ultime stage précompétitif est prévu, du 7 au 14 juillet courant, en Slovénie où aura lieu un tournoi international animé par les ensembles nationaux de la Slovénie, de l Argentine, de l Egypte, de la Pologne et celui du Qatar. H. C. USM ALGER Zemmamouche purge sa suspension Absent face à l ES Sétif, lors de la première journée des poules de la Ligue des champions d Afrique, le gardien de l USM Alger, Mohamed-Amine Zemmamouche sera probablement de retour vendredi 10 juillet face à Al- Merreikh du Soudan comptant pour la 2 e journée. L ex-portier international a ainsi purgé sa suspension d un match infligée par la CAF. Ferhat suspendu face à El-Merreikh Le staff technique de l USM Alger devra se passer des services de Z i n e d i n e Ferhat lors du match de ce vendredi face à Al- Merreikh (2 e journée poules LDC) à cause de sa suspension pour cumul de cartons jaunes. L international algérien sera de retour à la 3 e journée, lors de la rencontre face au MC El-Eulma le 24 juillet. Beldjilali toujours en solo Victime d une fracture aux côtes lors du match face à l ES Sétif s a m e d i dernier lors de la 1 re journée des poules de la LDC, Kadour Beldjilali a repris des entraînements sous l œil vigilant du staff médical. La participation de Beldjilali au prochain match face à Al- Merreikh est jusqu à présent incertaine. Bon galop contre l USMH L'USM Alger a fait match nul, jeudi soir au stade Omar-Hamadi de Bologhine, face à l USM El Harrach (1-1). Ce test d application qui rentre dans le cadre des préparatifs des deux équipes pour les prochaines échéances a été marqué par un niveau moyen. Les Harrachis furent les premiers à ouvrir la marque grâce à Hattabi à la 80 e avant que Baïteche n'égalise pour les locaux quelques minutes après. Meziane et Benkhemassa prolongent jusqu'en 2017 L'USM Alger annonce la prolongation jusqu'en juin 2017 des contrats de ses deux internationaux olympiques (U23), Abderrahmane Meziane et Mohamed Benkhemassa. Une annonce qui met fin aux spéculations entourant l'avenir des deux jeunes joueurs de l'usma, selon le site du club algérois. Le jeune attaquant usmiste était sur le point de rejoindre le RC Arbaâ alors que Benkhemassa avait plusieurs sollicitations. Les deux internationaux olympiques devront se concentrer ainsi sur leur parcours notamment en Ligue des champions et tenter de gagner leurs places. Ahmed Ammour

16 Sports Vend. 3 - Sam. 4 juillet PAGE17 ASO CHLEF Malaise et manque de perspectives Les supporters sont encore sous le choc après la relégation de l'aso en Ligue 2. Le constat ne s'arrête pas là. Les autres sports qui donnaient satisfaction ont soudain disparu des radars. C'est le cas du volley-ball. La relève se fait toujours attendre. Manel Yagoubi et Chetout Kahina, malgré leur talent et une brillante participation au circuit de beach-volley n'ont rien pu faire pour redorer le blason du sport féminin. L'athlétisme qui a enfanté les Morceli, Gnaoui, Gouasmi, Kasmi semble s'essouffler. Seul le cross Klouche reste un évènement. Un cas édifiant qui illustre cette déroute. Celui de la jeune Rahmoune Ichrak (20 ans), spécialiste du 100 et 200m, détentrice de 5 médailles d'or. Un espoir de l'athlétisme qui se sent complètement délaissée. Elle a reçu des propositions pour rejoindre le MCA mais a préféré la JS Saoura. Le handball qui a valu tant de satisfactions au pays n'est pas représenté à Chlef. Medouar présente la nouvelle équipe Lors d'une conférence de presse tenue mardi dernier, le porte-parole de l ASO Chlef a présenté le nouvel entraîneur Guy Wallemme entouré de ses adjoints Habar Brahim et Sadek entraîneur des gardiens. Cinq nouvelles recrues vont intégrer l'équipe pour que les Rouge et Blanc remontent en Ligue 1. Un sursaut est nécessaire pour détecter des graines de stars et sortir cette wilaya du marasme. Medjdoub Ali CR BELOUIZDAD Amiri prêté à l'usmb Le milieu de terrain du CR Belouizdad, Ali Amiri, est devenu la septième recrue de l'usm Blida en vue de la saison prochaine. Amiri s'est engagé avec les Blidéens pour un contrat d'une année à titre de prêt, précise la même source. Avant cette transaction, l'usmb avait enregistré l'arrivée de : Fekih, Djaâdane, Hichem Cherif, et Heriat (MC Oran), Laïfaoui (USM Alger) et Mesfar (CA Bordj Bou-Arréridj). RC RELIZANE Tiaiba et Yalaoui s engagent, un attaquant libyen attendu Le RC Relizane, nouveau promu en Ligue 1, a engagé jeudi soir deux nouveaux joueurs : Mohamed Tiaiba (ex- USM El-Harrach) et Nabil Yalaoui (ex- CRB Aïn Fekroun), annonce le site officiel du club. La même source indique que les dirigeants du Rapid attendent également l'arrivée de l'attaquant international libyen Mohamed El-Ghanoudi. FOOTBALL COPA AMERICA 2015 : CE SOIR (21H) À SANTIAGO, FINALE ARGENTINE-CHILI De si longues attentes... l La finale de la Copa America, ce soir (21h à Alger) à Santiago, va mettre fin à une longue attente, mais laquelle? L'Argentine de Lionel Messi vise son premier trophée depuis 1993, tandis que le Chili, payshôte, patiente depuis 99 ans pour s'adjuger un premier sacre continental. Forcément, la patience forcée des Chiliens est sans commune mesure avec celle du voisin argentin. Au palmarès vierge de la «Roja», seulement quatre fois finaliste de l'épreuve (la dernière fois en 1987), s'oppose celui, pléthorique, de «l'albiceleste», deux fois championne du monde, 14 fois sacrée en Copa America, deux fois championne olympique. Mais pour une nation forte de la planète football comme l'argentine, 22 ans de disette semblent durer une éternité. D'autant plus que les finales de Copa perdues en 2004 et 2007, à chaque fois face au Brésil honni, et surtout celle du Mondial l'an passé face à l'allemagne (1-0 a.p.), ont fait échouer sur la dernière marche une génération dorée. «Cette génération attend désespérément de remporter un titre en sélection. Nous mériterions de gagner quelque chose, surtout après être passés si près l'an dernier», avait d'ailleurs pointé Messi avant le coup d'envoi de la compétition. «On a un compte à régler depuis l'an dernier, a renchéri Sergio Agüero après la demi-finale éclatante contre le Paraguay (6-1). On conservera toujours un souvenir amer de cette finale perdue, mais remporter la Copa America samedi nous rendrait très heureux.» Les Messi, Agüero, Di Maria et autres Mascherano ont néanmoins été sacrés champions olympiques en 2008, les deux premiers ayant même été champions du monde des moins de 20 ans en Mais avec l'équipe première, tous ont connu plus de désillusions que de joies, comme si l'héritage laissé par Diego Maradona, monté sur le toit du monde en 1986, restait trop lourd à porter. Pourtant «el Diez» (le Dix) n'a jamais soulevé la Copa America, à l'instar de Pelé son «ennemi intergénérationnel intime». Messi peut donc, au moins à cette échelle, faire mieux que les deux légendes sud-américaines qui ne cessent de rivaliser pour le statut de meilleur joueur de tous les temps. 15 comme l'uruguay? «La Pulga», lui, est en tout cas le meilleur du monde actuellement. Mais comme ces dernières saisons, c'est sous le maillot du Barça et fort des exploits réalisés et des trophées conquis avec le club catalan qu'il est considéré comme tel. Néanmoins, le capitaine de 28 ans n'a jamais paru aussi à l'aise et performant avec «l'albiceleste», particulièrement soutenu durant ce tournoi par Javier Pastore qui laisse enfin exprimer son talent à 26 ans. Les talentueuses forces en présence, désormais portées par une maturité et une expérience qui pèsent dans ce genre de grands rendezvous, font de l'argentine de Gerardo «Tata» Martino le favori logique de cette finale. Mais avant de remporter une 15 e édition de la Copa America et égaler ainsi l'uruguay, nation la plus titrée de l'histoire de l'épreuve créée en 1916, l'argentine doit prendre le meilleur sur le Chili, les spectateurs de l'estadio Nacional, et tout un pays. La «Roja» de Jorge Sampaoli a fait forte impression depuis le 11 juin avec quatre victoires et un nul, 13 buts marqués pour seulement quatre encaissés, dont trois durant le même match. «Nous n'avons peur de personne, nous sommes heureux, car tout le travail que nous avons accompli a porté ses fruits», s'est félicité le capitaine et gardien chilien, Claudio Bravo. «Si on s'attarde sur les statistiques (le Chili n'a remporté que six victoires, aucune en Copa America, en 81 confrontations avec l'argentine, ndlr), nous ne sommes pas favoris, mais nous croyons en nous, en notre football qui a fait ses preuves depuis le début du tournoi», a-t-il insisté. Avec Eduardo Vargas, meilleur buteur du tournoi (4 buts), l'électrique meneur de jeu Jorge Valdivia et Arturo Vidal, le Chili se croit capable de stopper Messi et Cie. En espérant aussi qu'alexis CLASSEMENT FIFA Les Verts passeront à la 19 e place en juillet l Ce sont les prévisions finales établies, hier, par le site footballranking.info spécialisé dans les statistiques des compétitions du jeu à onze. Attendus à la 18 e place du prochain classement de l instance internationale dont la publication se fera jeudi prochain, les Verts vont finalement occuper le 19 e rang, soit deux de mieux que lors du dernier tableau rendu public le 4 juin dernier. Dans ce classement dominé par l Argentine (3 e en juin 2015) qui succède au précédent leader, l Allemagne (2 e devant la Belgique et la Colombie), l Algérie devrait devancer la République Tchèque (-4), la Côte d Ivoire (+3) et la France (-13). La meilleure progression attendue lors du prochain classement est l oeuvre de la sélection de Belize (117 e, +38) suivie du Paraguay (55 e, +30). La Sierra Leone (111 e, -28) étant l équipe ayant subi la plus importante dégringolade durant le mois dernier marqué, dans la Zone CAF, par les matches des éliminatoires de la CAN-2017 et le CHAN En Afrique, l Algérie domine toujours le haut du tableau et ce, depuis mars Elle devance la Côte d Ivoire(21 e mondial), le Ghana (25 e ), la Tunisie (32 e ) et le Sénégal (39 e ). Les adversaires des Verts en qualifications de Gabon-2017, en l occurrence l Ethiopie, le Djibouti et les Seychelles, seront classés respectivement 103 e, 131 e et 186 e. Le meilleur classement mondial des Verts fut 18 e en novembre En juillet 2007, ils occupaient la 80 e position avant de passer, en avril 2008, à la 64 e place. Depuis l instauration du classement Fifa, en août 1993 (35 e place), le pire rang occupé par l Algérie fut 86 e (août 1999). Cette année, l EN s était difficilement qualifiée à la CAN-2000 en terminant second de son groupe dominé par la Tunisie et dans lequel figuraient également l Ouganda et le Libéria. Outre les cinq rencontres de qualifications pour la CAN-2000 (Ghana- Nigéria), les Verts ont livré un match amical face à l ESTAC(Troyes), ce qui explique son modeste classement durant cette année M. B. Sanchez, décevant jusqu'ici, se réveille à point nommé. Le climat du Chili réussit pourtant bien à l'argentine: elle a remporté quatre des six précédentes éditions de la Copa America qui y ont été organisées! MONDIAL-2015 DAMES (MATCH POUR LA 3 e PLACE) Allemagne et Angleterre pour oublier la déception L'Allemagne et l'angleterre s'affrontent ce soir (21h) à Edmonton pour décrocher la troisième place de la Coupe du monde féminine de football et effacer la déception de leurs éliminations en demi-finale. Cette médaille n'aura pas tout à fait la même signification pour les deux équipes. L'Angleterre, qui n'avait jamais atteint le dernier carré d'un Mondial, a déjà réussi son tournoi. Pour l'allemagne, en revanche, le Mondial canadien est une nouvelle déception après celle de 2011, quand, à domicile, elle s'était inclinée en quarts de finale. Malgré la déception d'un revers sans ambiguïté face aux Etats-Unis (2-0), l'équipe de Silvia Neid, n 1 mondiale, partira favorite à Edmonton. En sept matchs, les Allemandes n'ont en effet jamais perdu contre l'angleterre et restent notamment sur un 3-0 infligé en novembre dernier aux filles de Mark Sampson à Wembley. Mais les Anglaises finissent fort leur tournoi et auraient poussé le Japon, tenant du titre, en prolongation, sans l'incroyable but contre son camp de Bassett dans le temps additionnel de leur demi-finale. «Je pense qu'on peut avoir la tête haute, et nous devons nous relever et aller affronter l'allemagne. Nous sommes un groupe de filles qui donnent tout pour leur maillot et c'est ce qu'il faudra montrer aujourd hui. Nous voulons finir troisièmes si nous le pouvons», a déclaré la capitaine anglaise Stéphanie Houghton. Photo : DR

17 Détente Vend. MOTS FLÉCHÉS Son nom Son prénom En fut le président 3 - Sam. 4 juillet PAGE 18 Par Tayeb Bouamar Son métier Ecole Ex-OUA Aigre Célèbra Malade Monnaies Dissimulé Diplôme Enleva Sans relief Perroquet Polonium Pronom Poisson Série Exagéra Rigolons Hassium Large Déchiré Va à Londres (inv) Baudet Pronom Hassium Induration Persista Enlèvera Soin Durée Actinium Contact Note Halte Réalisée Dirigée Banque Pouffé Poisson Espère Purs Via Technicien Traverse Possessif Sodium Baudet Allé Chien Brise Tellure Défaut Tableau Réconfort Flottera Prénom Endure Mesure (inv) Pronom Sied Volume Ile Possèdent Ministère (inv) Rongé Diffuse Dans le sud Dresse Diable Saine Argon Shoot Cheval Cache Changement Posé Décédée Prométhéum Son combat Plia Distraite ENUMÉRATION Ces colonnes abritent les noms de huit œuvres de Gérard de Nerval. Une lettre ne peut être cochée qu une seule fois. Définition du mot restant = «Auteur algérien» L E L A B O H E M E G A L S E L D I B E I V L L I D S T N E I R O N Y A F U I E S N S F L E S T E E L G E E L U U A R E S A M I N E S V O Y E L E U R E L I A C H I M E L A N O I T A N S E I G 1- LES ILLUMI- NÉS 2- VOYAGE EN ORIENT 3- LA BOHÈME GALANTE 4- ÉLIGIES NATIONALES 5- LES FILLES DU FEU MOT RESTANT = DIB 6- AURÉLIA 7- CHIMÈRES 8- SYLVIE SOLUTIONS SOLUTIONS SOLUTIONS MOTS FLÉCHÉS GÉANTS A R R I E R E P E N S E E - U T L A I E - A V E R E S - C T - O P I S - N I - R E T - T O R D U H S - H E L A I S - M A R I E S A - E E - L I S - T A - N E - S B U - T R A C - D E N S E S - E E T I R E S - R E N O I R - P R T - D E A - P A R T I R - P U A I L E S - C A S I E R - C O - I S I S - D E L A V E - M O U L E E T - N O - A D E - M O U T O N R - A - N I C E - P A R - R I T - P L A N T E - S E N T I E R - A R I D E S - P A N N E S - - S R O T O R - B U - S E S - E N A G U E S - B R I M E S - M O N T I V E - R O U T E S - G E L - I L A - S A R I - S - B O N I T E LETTRES DE : Natation N A T A T I O N E - S U I N T E - C O - T E S T - B A R D E S - B O N B O N - E B A G G I O - T A R D E R - L - A V A I S - P A S S E S - T O P V O I S - P A N S E S - F O U R A I E - P O R T E S - N O U E E R R - T O U T E S - G A N T - S D - I R - S I S - L A I T - P S E N T O R S E - P A I R - M I E R E S T E E - L A S S A N T E S MOTS FLÉCHÉS - E N R I Q U E - A I L I E R - L O U A - U N T E L - A C T I F U L E - L E - A T - F I A - A C I E - G A L E T - C A D R E - B S - U R - L U - C O R E E - T A - E T A G E C S - V E R E P I C E E - R I - C S A L E - P G A R D E 1- FÉDÉRATION 2- ÉPREUVE 3- SPORT ANNEXE 4- ÉPREUVE 5- SPORT ANNEXE 6- PISCINE 7- ÉPREUVE 8- SPORT ANNEXE P I E - S A P I N - C E D E - L A S - L A R M E - V A R I E - O G - R A - I E - F E R M E - M N N I E C E S - C A R T E - T U E E P I E E - M O N T E R A I T - - E N T R A I N E U R - G R E S LETTRES DE NARBONNE L A N G U E D O C A U D E U R A N I U M R O B I N E P O R T V I G N E F R A N C E C L A P E

18 Détente Vend. 3 - Sam. 4 juillet PAGE 19 MOTS FLÉCHÉS GÉANTS Par Tayeb Bouamar Pays Terres Surface Pansait Osmium Chiffre Feu Sans le sou Précieux Plantes Préposition Interjection Refiles Renvoi Période Avalé Possédé Possessif Article Don Exposés Baudets Va à Londres Fin de séries Chiffre Note Permet Essaya Sudiste Ex- Allemagne Tournoi Dans l arène Hardi Arme Platine Pronom Signes Volai Osée Ingurgitées Star Méchante Tellure Polonium Courroux Tenteras Duos Près d Oran Peau Cache Fin de verbe Fatal Arsenic Cri d arène Molybdène Prénom Ville américaine Demeurée Creusais Proie Chanteur français Obséder Ultime Laitue Stock Destinées Pareil Germanium Greffe Sélénium Université Cérium Mi-cerise Soustrait Société Intelligence Jeûne Déguste Aluminium Induration Dans le nord Tableau Club français Asticot Demi-tour Pénurie Cobalt Lac Liste Changea Entoures Poisson Astate Césium Crack Ire Jeu Pas assez Ville de France Outils Tantale Etat second Exhibé Praséodyme Dans la harpon Dans la plongée Aptes Univers Caisses Flatteur Diversifiée Défilé Région de France Allure Texte Joindre Résolu Rigole Balancer Assurances Note Adresse Diplôme Rongeur Pronom Foot à Lyon Sévice Appris Indéfini Fin de soirée Voyelle double Lac Heurte Consonne double Adverbe Monstre Surveiller Chrome Quatre à Rome Abattues Semence Obligés Attaque Cédés Article Sac Clos Habitude Station Evier Germanium Singulier Golfe Calcium Sain Enfouies Ponctuation Substance Plat Asséchées Rejeter Décodés Cube Article Note Epaulé (ph) Précision Consonne double Frappe Roue à gorge Utilisée Sable Calumet Issue Entreposées Discussion

19 Publicité Vend. APPARTEMENTS Vends appartement F3 de 62 m2 au rdc en plein centre d Alger, au 03, rue lemercier, Alger, avec accessibilité à tous les services, stationnement, garantie, conviendrait parfaitement pour une activité professionnelle ou habitation, voisinage tranquille. Prix : ,00 DA négociable. - Contactez : A vendre logements centre-ville de Tizi- Ouzou, types F2, F3, F4, duplex, livré en semi-fini, dans coopérative immobilière, livraison immédiate. Tél.: F10011/B13 Société de promotion immobilière commercialise des appartements de haut standing, de types F3, F4, F5, dans une résidence gardée, à Chéraga. N tél.: F488 Vds F2, acte, Zéralda F Société de promotion immobilière commercialise des appartements de haut standing, de types F3, F4, F5, dans une résidence gardée, à Chéraga. N tél.: F488 LOCATIONS Annaba - A louer immeuble récent de 4 étages, actuellement occupé par l INSIM, situé sur le boulevard du 1 er -Novembre ou sont situés banques nationales et étrangères, assurances et palais des finances. libre à partir du 1 er juillet. Tél.: NS Particulier loue à Tigzirt-sur-Mer bungalows F3 meublés (pied dans l eau) durant les périodes F ÉLII C I TAT I O N S Un grand bravo à nos adorables SARAH et LAMINE pour leur brillante réussite à l'examen de passage au cycle moyen. La famille Zenati d'amizour et d'alger vous félicite et vous souhaite beaucoup d'autres succès à l'avenir. Votre oncle Mokrane Zenati. suivantes : 1. Session de 14 jours du 19/07/15 au 01/08/ Session de 14 jours du 03/08/15 au 16/08/ Session de 14 jours du 18/08/15 au 31/08/ Du 02/09/15 au 30/09/2015 (en week-end, semaine, petits-séjours). Tél.: F1001/B13 loue grande écurie, 650 m2, disposant de toutes les commodités (eau, électricité, clim., chauff., etc.) + cour + appartement F2 à Tala- Athmane (banlieue Tizi-Ouzou). Tél.: F1007/B13 VILLAS Vends carcasse à Bouzaréah, à proximité du lycée Petit-Bois, surface 590 m2, 7 niveaux. Tél.: NS Vends villa à Chebaïta-Mokhtar avec acte, à 20 minutes de Annaba, 02 magasins + F2 + 2 F4 + terrasse, donnant sur rue, occasion à saisir. Tél.: TERRAINS 3 - Sam. 4 juillet PAGE 21 LE SOIR DE L IMMOBILIER ANNIVERSAIRE C est aujourd hui, le 0 4 / 0 7 / que notre adorable Ould H a m m o u d a Louiz souffle sa première bougie. En cet heureux événement, sa maman, son papa, ses sœurs et les familles Ould Hammouda et Hamaz lui souhaitent un joyeux anniversaire et une vie pleine de bonheur et de succès. CARNET ANNIVERSAIRES Mon cher Hamou, cet article est l'un des plus agréables que j'ai eu à écrire dans ma vie. En ce jour extraordinaire, le 3 juillet 2015, que notre fils et merveilleux prince Lamara Hamou soufflera sa 5 e bougie. Hamou, tu es venu au monde comme une bénédiction de Dieu pour illuminer notre foyer. En cette heureuse occasion, tes parents, Mohand et Naïma ainsi que tes grandsparents Rachid et Djedjigua sont très heureux de fêter ce merveilleux événement et te souhaitent un joyeux anniversaire. Que Dieu te protège. Tes grands-parents Slimane et Ouiza qui te chérissent. Samira qui t'aime très fort. A tes 100 ans, inch Allah, Hamou adoré Vous voulez réussir la tessdira de votre fille? Vous voulez que ce jour soit le plus beau jour de sa vie? Faites appel à une profession nelle au : NS réparation climatiseurs, machines à laver, frigidaire, à domicile. Tél.: NS Equipez votre maison le plus rapidement possible. Le But Electroménager, leader du crédit en Algérie, vous propose : Meubles & Electroménager le tout à Crédit sur 24 mois, Salon de coiffure situé à Dély-Ibrahim cherche coiffeuse qualifiée. Téléphoner au : NS Epcom F119971/B13 Tizi-Ouzou école privée de formation professionnelle recrute directeur (directrice) AVIS DIVERS livraison immédiate. Contactez-nous au F Vends central clim. Frimair, 44 kw, avec 2 condenseurs, état neuf, prix 55 u. nég. Tél.: F Meubles & électroménager! Tout crédit. - Enlèvement sans paiement mois crédit sans intérêts. - Livraison immédiate. - Expo : Ô MARKET/SOLI - 16, rue H-B- Bouali. - Tél.: /81 F456/B1 OFFRES D EMPLOI des études ayant niveau universitaire et 05 années d expérience dans la formation. Envoyer CV à l adresse suivantes : - Fax : ou appeler au n F1005/B13 Soheib Les saveurs les plus délicates du Ramadhan sont à - Gâteaux (orientaux - occidentaux). - Pains et galettes. - Commandes spécifiques Cité du 11-Décembre-1960 n 54, Dély-Ibrahim, Alger V. 300 m2 Tessala, 550 u m2 Staouéli 600 u. agricole - F4 Cherchell PV, 450 u. - Tél.: F LOCAUX COMMERCIAUX Vends local, 130 m2, situé au 124, rue Didouche-Mourad, Alger. Téléphone : NS loue local com. Alger-Centre pour agence ou commerce. Tél.: F PROSPECTIONS Cherche F1, F2, F3, F4, F5 pour location et vente, Alger F Cherchons location villa A/piscine, apparts meublés, espace bureau 700 m2 sur Hydra, El-Biar, B.-Aknoun, D.-Ibrahim, les Sources F Cherche pour étranger apprt, villa, locaux F PENSÉE C est avec une profonde tristesse que nous commémorons la disparition le 04/07/2013 de notre cher GUICHOUD MOHAMED aimé et apprécié de tous. Comment combler ce vide immense, si ce n est par l évocation de nombreux souvenirs qu il nous a laissés. Repose en paix Mohamed. SOS Un invalide 100 %, âgé de 49 ans, cloué au lit depuis 2010, marié et père de 3 petites filles, souffre de cancer de rectum à 4 cm de la M.A classé T3, problème digestif grave et rare, ayant subi 5 interventions sans succès et porte des couches et ceinture au ventre à vie et des douleurs immenses permanentes, et sa femme qui souffre d'une maladie chronique (asthme), demande à toute âme charitable une aide pour achat de couches et lingettes CYLKA - Soins à domicile A votre disposition et assurés par une équipe médicale et para médicale qualifiée Consultation médicale Kiné Soins infirmiers, post-opératoires Prélèvements, analyses et résultats Conseil, orientation, accompagnement aux hôpitaux d Alger Garde-malades Circoncision. Appelez-nous au : RÉPARATION machines à laver, réfrigérateurs, climatiseurs, à domicile. Tél.: NS Réparation TV à domicile, toutes marques. Tél.: NS AVIS DE RECHERCHE M. Kriba Ali, domicilié aux Eucalyptus, cité AADl, Bt n 6, appt n 11, daïra de Baraki, cherche demi-frère, né en France en 1951, de père algérien et de mère française. Nom du père Kriba Grine. Pour tout renseignement, veuillez contacter cette adresse. - Tél.: restaurant à Alger cherche cuisinier, aide-cuisinière. Tél.: SOIR DE LA FORMATION NS Un an après, jour pour jour, nous quittait notre cher époux, père, beau-fils et beaufrère KARIM SADI. Quel cruel destin mais que faire devant la volonté divine! Continuer à vivre en pensant à eux, en priant pour eux. Un être cher ne meurt jamais, car il reste toujours vivant dans nos cœurs et dans notre mémoire. Nous demandons à tous ceux qui les ont connus et aimés d avoir une pieuse pensée en leur mémoire. Puisse Dieu le Tout-Puissant les accueilir en Son Vaste Paradis IMA forme en prise de vue, montage, site web, infographie, Java, C#, Delphi, Internet, bureautique, vidéosurveillance, électricité bâtiment, maintenance (photocopieurs, micros, smartphones, tablettes), électronique, installation des réseaux, routeurs, switch, Autocad, 3DSMax F363/B1 FOrMATION MéDICAlE ECG, ÉCHOCARDIOGRAPHIE. - Pour plus d information, veuillez nous contactez sur notre site web : - Mob.: Fax : F LES STAGES DE BEAUTÉ ACADEMIE : Formation esthétique septembre, formation coiffure septembre, beauté du regard 13 et 14 juillet, maquillage 1 er juillet, initiation et remise à niveau esthétique 1 er juillet. Tél.: F455

20 magazine femme Le Soir Le de la Vend. 3 - Sam. 4 juillet PAGE 23 Page animée par Hayet Ben Debla (Tunis) Photos : DR 100 g de farine, 1 œuf, huile de friture, sirop au miel, 50 g de miel, 1/2 citron, 250 g de sucre, 1 cl d'eau de fleur d'oranger, 1 cuillère à café d'amidon. Pour la décoration : graines de sésame, pistaches en poudre Dans un saladier, préparez la pâte des debla en incorporant un œuf à la farine. Mélangez. Avec les mains, pétrissez le mélange jusqu'à l'obtention d'une pâte homogène, proche de la pâte à pain. Si la pâte colle, rajoutez un peu de farine. LaisseZ reposer la pâte, 30 minutes dans un linge sec. Saupoudrez le plan de travail avec 1 cuillère à café d'amidon. Pétrissez la pâte. Remodelez-la en boule, pétrissez de nouveau en la saupoudrant d'amidon. Etalez-la avec un rouleau à pâtisserie en la retournant plusieurs fois. Incorporez-la dans la machine à pâte afin qu'elle devienne très fine. Découpez la pâte en longs rubans. PrépareZ le sirop en pressant le 1/2 citron. Faites-le cuire avec le miel, le sucre semoule, l'eau de fleur d'oranger, l'amidon et 30 cl d'eau. Coincez les rubans de pâte entre l'index et le majeur. Enroulez-les entre vos doigts. Plongez délicatement un debla dans l'huile de friture chaude. Retournez-le avec une écumoire. Epongez. Trempez chaque debla dans le sirop au miel. Faites un panachage en les décorant de graines de sésame, de poudre de pistache. Bricks crevettes -surimi Un paquet de feuilles de bricks, des crevettes, des bâtonnets de surimi, des pommes de terre cuites à la vapeur, du fromage (en portions), sel, poivre, persil Décortiquez les crevettes et les coupez en petits morceaux ainsi que les pommes de terre et les batonnets de surimi. Mettre le tout dans un récipient et ajouter le sel, le poivre, le fromage, le persil et bien mélanger. Remplissez les feuilles de bricks de farce et les faire cuire soit dans une poêle avec de l huile, soit au four. Cocktail bananespêches Dans un mixeur, mettre 2 bananes, 2 pêches, quelques gouttes de jus de citron et quelques glaçons (environ 8). Sucrez si vous voulez. Mixer, déguster. Paupiettes de veau au fromage 4 filets de veau, 1 c. à c. de moutarde, sel et poivre noir Pour la farce : 1 petit oignon, 1 tomate, 100 g de fromage râpé, 1 c. à c. rase de basilic sec, sel, poivre noir et huile Pour la sauce : 1 oignon, 1 tomate, 1 c. à s. de concentré de tomates, sel, poivre noir et piment doux, huile d'olive, 1/2 c. à c. de basilic sec, 2 c. à s. de farine Saler, poivrer la viande et la badigeonner de moutarde. Laisser mariner le temps de préparer la farce. Couper l'oignon en fines lamelles et le faire revenir dans une poêle avec un filet d'huile d'olive. Saler, poivrer et laisser à petit feu jusqu'à ce qu'il soit bien doré. Hors du feu, incorporer la tomate coupée en petits dés et épépinée, le fromage râpé et le basilic. Diviser la farce en quatre et déposer sur chaque filet une portion. Rouler sans trop serrer et attacher avec du fil. Passer les paupiettes dans de la farine et les mettre à dorer à feu vif dans une cocotte contenant de l'huile chaude, ajouter ensuite l'oignon râpé et laisser encore mijoter 4 à 5 minutes. Incorporer le reste des ingrédients : la tomate en petits dés, le concentré de tomate, les épices et le basilic. Arroser avec un peu d eau chaude si vous voulez une sauce réduite et plus d eau si vous voulez plus de sauce. Fermer la cocotte et laisser cuire 10 minutes de plus après la mise en rotation de la soupape. Conseil : Laisser refroidir les paupiettes avant de les découper pour avoir de beaux morceaux avec une farce qui ne déborde pas. Baba aux amandes 1 mesure d'amandes moulues, 1 mesure de petitsbeurres moulus, 1 paquet de levure chimique tamisé, 1 sachet de sucre vanillé, 1/2 mesure de sucre en poudre, 1 mesure de beurre fondu, 1 mesure d'œufs (4 dans ce cas), 12 amandes pour la décoration Pour le sirop : 300 g de sucre en poudre, 1/2 litre d'eau, 2 c. à s. d'eau de fleurs d'oranger Préchauffer le four à 200 C. Beurrer le moule. Dans un saladier, mélanger les ingrédients secs puis mouiller le tout avec le beurre fondu et les œufs. Bien mélanger le tout puis verser la préparation obtenue dans le moule beurré. Enfourner pendant environ 15 minutes tout en surveillant car le gâteau cuit très très vite. Pendant ce temps, préparer le sirop en portant à ébulition le sucre et l'eau. Poursuivre l'ébulition environ 5/7 minutes, on doit obtenir un sirop léger. Ajouter l'eau de fleurs d'oranger et réserver. Arroser le gâteau de sirop dès la sortie du four et le laisser absorber. Découper le baba en carrés ou losanges et piquer une amande au centre de chaque part. Servir avec un bon thé à la menthe. El maâdnoussia 250 g de viande hachée, 5 ou 6 œufs, 1 gros bouquet de persil, 1 oignon, sel, poivre, cannelle, 1/2 cuillère de beurre, fromage râpé Dans une poêle, faire revenir la viande et l'oignon hachés avec le beurre, le sel, le poivre et la cannelle sur feu moyen, ensuite laisser mijoter 10 minutes. Verser dessus les œufs battus salés en omelette avec le persil haché. Mélanger le tout et verser dans un plat beurré allant au four. Faire gratiner pendant 15 mn à 150 C. Ensuite retirer le plat et saupoudrer toute la surface soit de fromage râpé soit de chapelure et de quelques noisettes de beurre puis laisser cuire pendant 10 à 15 mn.

Ramadhan: des marchés de proximité pour les produits nationaux

Ramadhan: des marchés de proximité pour les produits nationaux A l occasion du mois de Ramadhan 2015, le Ministère du Commerce et l Union Général des travailleurs Algériens ont organisé une cérémonie pour le lancement d une opération visant l organisation de marchés

Plus en détail

Formation et Accompagnement à l Entrepreneuriat des Jeunes Diplômés en Algérie REPUBLIQUE ALGERIENNE DEMOCRATIQUE ET POPULAIRE

Formation et Accompagnement à l Entrepreneuriat des Jeunes Diplômés en Algérie REPUBLIQUE ALGERIENNE DEMOCRATIQUE ET POPULAIRE Formation et Accompagnement à l Entrepreneuriat des Jeunes Diplômés en Algérie REPUBLIQUE ALGERIENNE DEMOCRATIQUE ET POPULAIRE Decouvrir l entrepreneuriat L entrepreneuriat est un monde fascinant, plein

Plus en détail

Journal : Nass Bladi Titre : L heureuse grande gagnante de Ram TV à Nass Bladi : «Je veux acheter un appartement»

Journal : Nass Bladi Titre : L heureuse grande gagnante de Ram TV à Nass Bladi : «Je veux acheter un appartement» Journal : Liberté Titre : Hassi R Mel, La téléphonie arrive à Bellil Page : 09 Organe : Commission technique daïra de Hassi R Mel La commission technique de la daïra de Hassi R mel s'est déplacée dernièrement

Plus en détail

Le dépôt légal des comptes sociaux au CNRC est une procédure légale obligatoire régi par l article 717 du code de commerce qui dispose que :

Le dépôt légal des comptes sociaux au CNRC est une procédure légale obligatoire régi par l article 717 du code de commerce qui dispose que : LE DEPOT LEGAL ANNUEL DES COMPTES SOCIAUX AU CENTRE NATIONAL DU REGISTRE DU COMMERCE 0. PRESENTATION : Le dépôt légal des comptes sociaux au CNRC est une procédure légale obligatoire régi par l article

Plus en détail

Accidents de travail, circonstances et prise en charge : Région de Boumerdès Algérie.

Accidents de travail, circonstances et prise en charge : Région de Boumerdès Algérie. Accidents de travail, circonstances et prise en charge : Région de Boumerdès Algérie. Fatima ABADLIA Médecin conseil, Caisse Nationale des Assurances Sociales (CNAS) 1. Définition Est considéré comme accident

Plus en détail

«L INVESTISSEMENT EN ALGÉRIE»

«L INVESTISSEMENT EN ALGÉRIE» Ministère de l Industrie de la PME et de la de la Promotion des Investissements Communication «L INVESTISSEMENT EN ALGÉRIE» Présentée par: Mr A.C. BOUDIA Madrid, Octobre 2012 Une importante position Géo-Stratégique

Plus en détail

OBSERVATOIRE DE LA GOUVERNANCE DEMOCRATIQUE EN MEDITERRANEE REPUBLIQUE ALGERIENNE DEMOCRATIQUE ET POPULAIRE

OBSERVATOIRE DE LA GOUVERNANCE DEMOCRATIQUE EN MEDITERRANEE REPUBLIQUE ALGERIENNE DEMOCRATIQUE ET POPULAIRE OBSERVATOIRE DE LA GOUVERNANCE DEMOCRATIQUE EN MEDITERRANEE REPUBLIQUE ALGERIENNE DEMOCRATIQUE ET POPULAIRE L ALGÉRIE est définie dans sa Constitution comme une République démocratique et populaire. L

Plus en détail

Ligue Algérienne pour la Défense des droits de l Homme الرابطة الجزائرية للدفاع عن حقوق السنسان. Le calvaire sans fin des malades du cancer

Ligue Algérienne pour la Défense des droits de l Homme الرابطة الجزائرية للدفاع عن حقوق السنسان. Le calvaire sans fin des malades du cancer Ligue Algérienne pour la Défense des droits de l Homme الرابطة الجزائرية للدفاع عن حقوق السنسان http://droitdelhomme.over-blog.com laddhchlef@yahoo.fr laddhchlef@gmail.com http://facebook.com/laddhchlef

Plus en détail

Pour ceux qui voient loin, l Alg tout près. Le climat de l Investissement

Pour ceux qui voient loin, l Alg tout près. Le climat de l Investissement Pour ceux qui voient loin, l Alg Algérie c est tout près Le climat de l Investissement l en Algérie Situation macroéconomique conomique Des conditions d attractivité Retour à la stabilité politique Stabilisation

Plus en détail

JOURNAL OFFICIEL DE LA REPUBLIQUE ALGERIENNE DEMOCRATIQUE ET POPULAIRE

JOURNAL OFFICIEL DE LA REPUBLIQUE ALGERIENNE DEMOCRATIQUE ET POPULAIRE N 10 54ème ANNEE Dimanche 3 Joumada El Oula 1436 Correspondant au JOURNAL OFFICIEL DE LA REPUBLIQUE ALGERIENNE DEMOCRATIQUE ET POPULAIRE CONVENTIONS ET ACCORDS INTERNATIONAUX - LOIS ET DECRETS ARRETES,

Plus en détail

ALLIANCE ASSURANCES ENTAME LA SECONDE PHASE

ALLIANCE ASSURANCES ENTAME LA SECONDE PHASE ALLIANCE ASSURANCES ENTAME LA SECONDE PHASE DE L APPEL PUBLIC A L EPARGNE AVEC INTRODUCTION DE L ACTION A LA COTE OFFICIELLE DE LA BOURSE D ALGER Alger- le 31 octobre 2010. Le jeudi 28 Octobre, Alliance

Plus en détail

INDICATIONS DE CORRECTION

INDICATIONS DE CORRECTION Sujet national pour l ensemble des Centres de gestion organisateurs CONCOURS EXTERNE DE RÉDACTEUR TERRITORIAL SESSION 2013 Des réponses à une série de questions portant sur LE DROIT PUBLIC en relation

Plus en détail

TEXTES REGISSANT LE FGA

TEXTES REGISSANT LE FGA TEXTES REGISSANT LE FGA CNA-SP/DTN JUILLET 2008 Sommaire Article 117 de la Loi de finances pour 2003 ; Décret exécutif n 04-103 du 05 avril 2004 portant création et fixant les statuts du fonds de garantie

Plus en détail

LILIANE MAURY PASQUIER et ROBERT CRAMER. Conférence de presse jeudi 29 septembre à 15h. Bilan de la députation genevoise au Conseil des Etats

LILIANE MAURY PASQUIER et ROBERT CRAMER. Conférence de presse jeudi 29 septembre à 15h. Bilan de la députation genevoise au Conseil des Etats LILIANE MAURY PASQUIER et ROBERT CRAMER Conférence de presse jeudi 29 septembre à 15h Bilan de la députation genevoise au Conseil des Etats 1 L élection au Conseil des Etats Le système majoritaire favorise

Plus en détail

Conseil supérieur du logement

Conseil supérieur du logement Conseil supérieur du logement Avis n 010 du 16 janvier 2008 du Conseil supérieur du logement sur le concept du crédit logement inversé. Préambule Le crédit logement inversé («reverse mortgage») est une

Plus en détail

Fiche d information. Action du G8 concernant le Partenariat de Deauville avec les pays arabes en transition

Fiche d information. Action du G8 concernant le Partenariat de Deauville avec les pays arabes en transition Fiche d information Action du G8 concernant le Partenariat de Deauville avec les pays arabes en transition Un an après le début des événements historiques qui ont marqué l Afrique du Nord et le Moyen-

Plus en détail

Programme National Mise à Niveau des PME.

Programme National Mise à Niveau des PME. REPUBLIQUE ALGERIENNE DEMOCRATIQUE ET POPULAIRE Ministère de l Industrie, de la Petite et Moyenne Entreprise et de la Promotion de l Investissement AGENCE NATIONALE DE DEVELOPPEMENT DE LA PME Programme

Plus en détail

CONSIDÉRATIONS SUR LA MISE EN ŒUVRE DES DÉCISIONS DE LA COUR CONSTITUTIONNELLE

CONSIDÉRATIONS SUR LA MISE EN ŒUVRE DES DÉCISIONS DE LA COUR CONSTITUTIONNELLE Nicolae Cochinescu Juge à la Cour constitutionnelle de la Roumanie CONSIDÉRATIONS SUR LA MISE EN ŒUVRE DES DÉCISIONS DE LA COUR CONSTITUTIONNELLE 1. Conformément à l article 146 de la Constitution de la

Plus en détail

Le travailleur étranger

Le travailleur étranger Le travailleur étranger Par Mongi TARCHOUNA, Professeur et Doyen de la Faculté de droit et des sciences économiques de Sousse. Liberté et égalité, telles sont les valeurs universelles à la réalisation

Plus en détail

Déroulement des travaux. Jour 1

Déroulement des travaux. Jour 1 Atelier national sur le partage des résultats de l étude et la mobilisation des organisations de la société civile pour le lancement d une campagne de plaidoyer autour de l accaparement des terres au Cameroun

Plus en détail

TABLEAU COMPARATIF (PROJET DE LOI ORGANIQUE)

TABLEAU COMPARATIF (PROJET DE LOI ORGANIQUE) - 67 - TABLEAU COMPARATIF (PROJET DE LOI ORGANIQUE) Texte en vigueur Texte du projet de loi organique Texte adopté par l Assemblée nationale Texte élaboré par la commission en vue de l examen en Projet

Plus en détail

REPUBLIQUE FRANCAISE AU NOM DU PEUPLE FRANCAIS. LA COUR DE CASSATION, CHAMBRE COMMERCIALE, a rendu l arrêt suivant :

REPUBLIQUE FRANCAISE AU NOM DU PEUPLE FRANCAIS. LA COUR DE CASSATION, CHAMBRE COMMERCIALE, a rendu l arrêt suivant : chambre commerciale Audience publique du 26 octobre 2010 N de pourvoi: 09-71404 Publié au bulletin Rejet Mme Favre (président), président Me Spinosi, SCP Delaporte, Briard et Trichet, avocat(s) REPUBLIQUE

Plus en détail

RÉSUMÉ DES ACTIVITÉS POLICIÈRES POUR LA PÉRIODE DU 7 AU 13 JANVIER 2014

RÉSUMÉ DES ACTIVITÉS POLICIÈRES POUR LA PÉRIODE DU 7 AU 13 JANVIER 2014 Saviez-vous que? Dans le cadre de l opération «VACCIN» se déroulant durant tout le mois de décembre, les policiers de la MRC des Maskoutains ont érigé différents points de contrôle routier afin de vérifier

Plus en détail

L EXPÉRIENCE DE L INSTANCE ÉQUITÉ ET RÉCONCILIATION AU MAROC

L EXPÉRIENCE DE L INSTANCE ÉQUITÉ ET RÉCONCILIATION AU MAROC L EXPÉRIENCE DE L INSTANCE ÉQUITÉ ET RÉCONCILIATION AU MAROC ENTRETIEN AVEC NAIMA BENWAKRIM * Les Marocains sont en train de vivre une période charnière de leur histoire. En effet, le travail mené dans

Plus en détail

Six mois d action g o u v e r n e m e n t a l e Une priorité : l e m p l o i Un cap : la croissance sociale

Six mois d action g o u v e r n e m e n t a l e Une priorité : l e m p l o i Un cap : la croissance sociale Six mois d action g o u v e r n e m e n t a l e Une priorité : l e m p l o i Un cap : la croissance sociale PR EM I ER M INI ST R E Gagner la bataille pour l emploi Un nouveau contrat : le Contrat Nouvelles

Plus en détail

RÉSUMÉ DES ACTIVITÉS POLICIÈRES DU 14 AU 21 JUIN 2011

RÉSUMÉ DES ACTIVITÉS POLICIÈRES DU 14 AU 21 JUIN 2011 SÛRETÉ DU QUÉBEC MRC DES MASKOUTAINS Saviez-vous que? Mercredi le 15 juin, des policiers de la MRC des Maskoutains se sont présentés au parc des Pins, situé sur la rue Viger à Saint-Hyacinthe sur l heure

Plus en détail

élection présidentielle - 1 er tour le 22 avril 2012 Pour défendre le pouvoir d achat

élection présidentielle - 1 er tour le 22 avril 2012 Pour défendre le pouvoir d achat élection présidentielle - 1 er tour le 22 avril 2012 Pour défendre le pouvoir d achat Pour défendre le pouvoir d achat > revalorisation de + 25 % de l allocation de rentrée scolaire grâce à un quotient

Plus en détail

Note de synthèse du Projet du Budget Citoyen de l année 2016

Note de synthèse du Projet du Budget Citoyen de l année 2016 Note de synthèse du Projet du Budget Citoyen de l année 2016 L élaboration du Projet de Budget Citoyen au titre de l année 2016 s inscrit dans le cadre de la consécration des droits garantis par la Constitution

Plus en détail

Promulgue la loi dont la teneur suit : TITRE I

Promulgue la loi dont la teneur suit : TITRE I Loi n 98-11 du 29 Rabie Ethani 1419 correspondant au 22 août 1998 portant loi d Orientation et de Programme à Projection Quinquennale sur la Recherche Scientifique et le Développement Technologique 1998-2002

Plus en détail

REPUBLIQUE FRANCAISE AU NOM DU PEUPLE FRANCAIS

REPUBLIQUE FRANCAISE AU NOM DU PEUPLE FRANCAIS Cour de Cassation Chambre criminelle Audience publique du 26 janvier 2005 Rejet N de pourvoi : 04-84805 Inédit Président : M. COTTE REPUBLIQUE FRANCAISE AU NOM DU PEUPLE FRANCAIS LA COUR DE CASSATION,

Plus en détail

Madame la Présidente, Monsieur le Directeur général, Mesdames et Messieurs les Délégués,

Madame la Présidente, Monsieur le Directeur général, Mesdames et Messieurs les Délégués, Madame la Présidente, Monsieur le Directeur général, Mesdames et Messieurs les Délégués, Le Ministre belge de la Coopération au développement, monsieur Armand De Decker, aurait bien voulu être des nôtres

Plus en détail

INTRODUCTION Au sortir de la 1ere guerre mondiale, le traumatisme laisse place à une période d insouciance et de vie facile durant les années 20, en

INTRODUCTION Au sortir de la 1ere guerre mondiale, le traumatisme laisse place à une période d insouciance et de vie facile durant les années 20, en LA FRANCE DES ANNEES 30 INTRODUCTION Au sortir de la 1ere guerre mondiale, le traumatisme laisse place à une période d insouciance et de vie facile durant les années 20, en France. Cette période est caractérisée

Plus en détail

4 octobre 2007 Journée Mondiale de l Animal

4 octobre 2007 Journée Mondiale de l Animal 4 octobre 2007 Journée Mondiale de l Animal VSF au Congo Nord Kivu L élevage pour lutter contre la pauvreté et l insécurité alimentaire dans les régions en conflit DOSSIER DE PRESSE BRUXELLES, LE 13 SEPTEMBRE

Plus en détail

DISCOURS. Ambassadeur du Gabon près la République Fédérale d Allemagne. A l occasion de la célébration du Cinquantenaire de l Indépendance de Gabon

DISCOURS. Ambassadeur du Gabon près la République Fédérale d Allemagne. A l occasion de la célébration du Cinquantenaire de l Indépendance de Gabon DISCOURS Prononcé par son Excellence Monsieur Jean Claude BOUYOBART Ambassadeur du Gabon près la République Fédérale d Allemagne A l occasion de la célébration du Cinquantenaire de l Indépendance de Gabon

Plus en détail

Toute une famille mobilisée

Toute une famille mobilisée Toute une famille mobilisée Témoignage Nadine, professionnelle de santé, a été entraînée en quelques mois, avec son compagnon, dans un enfermement psychologique qui a failli la conduire en hôpital psychiatrique,

Plus en détail

Problématique : En quoi le parcours d élaboration d une loi est-il un gage de la démocratie?

Problématique : En quoi le parcours d élaboration d une loi est-il un gage de la démocratie? SITUATION PROBLEME 1: La loi de réforme des collectivités territoriales de 2010 Problématique : En quoi le parcours d élaboration d une loi est-il un gage de la démocratie? Compétences du socle commun

Plus en détail

LA DÉSINTÉGRATION de Philippe Faucon

LA DÉSINTÉGRATION de Philippe Faucon MyFrenchFilmFestival.com Fiche d activités pour la classe LA DÉSINTÉGRATION de Philippe Faucon Thèmes : l intégration, la religion. Parcours - B2 : en bref Après avoir découvert l ambiance du film grâce

Plus en détail

bilan routier 2012 Département de police de laval

bilan routier 2012 Département de police de laval bilan routier 2012 Département de police de laval 1 2 2012 : UN BILAN ROUTIER STABLE Le volume de la circulation routière est en constante croissance à Laval. Le Département de police de Laval est soucieux

Plus en détail

1. Décret exécutif n 09-18 du 20 Janvier 2009, modifié et complété, fixant la réglementation relative à l'exercice de la profession d'agent

1. Décret exécutif n 09-18 du 20 Janvier 2009, modifié et complété, fixant la réglementation relative à l'exercice de la profession d'agent Ministère de l Habitat et de l Urbanisme Direction Générale de l Habitat et de la Construction Direction de la Gestion Immobilière Sous Direction de la Préservation du Patrimoine Immobilier Synthèse des

Plus en détail

COMITE EUROPEEN POUR LES PROBLEMES CRIMINELS (CDPC)

COMITE EUROPEEN POUR LES PROBLEMES CRIMINELS (CDPC) Strasbourg, 14 mai 2004 MONEYVAL (2004)6 Res COMITE EUROPEEN POUR LES PROBLEMES CRIMINELS (CDPC) COMITE RESTREINT D'EXPERTS SUR L'EVALUATION DES MESURES DE LUTTE CONTRE LE BLANCHIMENT DE CAPITAUX (MONEYVAL)

Plus en détail

La Carte de la Formation du Secteur du Tourisme

La Carte de la Formation du Secteur du Tourisme République Algérienne Démocratique et Populaire Ministère du Tourisme et de l Artisanat La Carte de la Formation du Secteur du Tourisme Septembre 2011 SOMMAIRE A- INTRODUCTION. 1- Les Objectifs. 2- État

Plus en détail

Suggérer une activité de pré-écoute ou une activité pour après l écoute

Suggérer une activité de pré-écoute ou une activité pour après l écoute LC 2012 [Diane :] Section I 1. Au mois de juillet, je suis allée à Galway, en Irlande, pendant trois semaines pour faire un séjour linguistique. Quand on part avec des amis, on n apprend pas bien la langue.

Plus en détail

APRES TOUT ACTE DE MALTRAITANCE. 3. Elaboration des recommandations de pratique. 4. Diffusion au personnel des recommandations.

APRES TOUT ACTE DE MALTRAITANCE. 3. Elaboration des recommandations de pratique. 4. Diffusion au personnel des recommandations. PROCESSUS D ASSURANCE QUALITE MIS EN ŒUVRE APRES TOUT ACTE DE MALTRAITANCE 1. Identification des circonstances déclenchantes de l acte de maltraitance. 2. Définition des objectifs correctifs. 3. Elaboration

Plus en détail

Mes vives remerciements aux organisateurs de nous avoir permis de communiquer par écrit nos points de vue et recommandations.

Mes vives remerciements aux organisateurs de nous avoir permis de communiquer par écrit nos points de vue et recommandations. Mes vives remerciements aux organisateurs de nous avoir permis de communiquer par écrit nos points de vue et recommandations. Quelques éléments de réponse à l examen de la crise de la gouvernance en Afrique

Plus en détail

Visite de travail et d inspection dans la wilaya de Blida de Monsieur Mustapha Benbada, Ministre du Commerce

Visite de travail et d inspection dans la wilaya de Blida de Monsieur Mustapha Benbada, Ministre du Commerce Visite de travail et d inspection dans la wilaya de Blida de Monsieur Mustapha Benbada, Ministre du Commerce Source APS 19/10/10 Mustapaha Benbada présente un exposé sur son secteur devant la commission

Plus en détail

Loi N 2004/016 du 22 juillet 2004 portant création, organisation et fonctionnement de la commission Nationale des Droits de l Homme et des Libertés

Loi N 2004/016 du 22 juillet 2004 portant création, organisation et fonctionnement de la commission Nationale des Droits de l Homme et des Libertés Loi N 2004/016 du 22 juillet 2004 portant création, organisation et fonctionnement de la commission Nationale des Droits de l Homme et des Libertés L Assemblée nationale a délibéré et adopté, Le Président

Plus en détail

III. Nationalité luxembourgeoise par acquisition volontaire

III. Nationalité luxembourgeoise par acquisition volontaire III. Nationalité luxembourgeoise par acquisition volontaire A. La naturalisation La qualité de Luxembourgeois s acquiert par naturalisation. La naturalisation confère à l étranger tous les droits civils

Plus en détail

Intégration des réseaux et des services de transports

Intégration des réseaux et des services de transports Intégration des réseaux et des services de transports Étude financée par l Union européenne à travers l Office de coopération EuropeAid (pour l Algérie, le Maroc et la Tunisie) et le CETMO (pour la Libye

Plus en détail

Première étape avant d appeler la police

Première étape avant d appeler la police Pour le parent à la recherche de son enfant disparu sans motif connu En cas d urgence, COMPOSEZ le 911. Première étape avant d appeler la police 1. Selon le cas et l historique de votre enfant, avant de

Plus en détail

Décision du Défenseur des droits n MDS-2013-138

Décision du Défenseur des droits n MDS-2013-138 Décision du Défenseur des droits n MDS-2013-138 RESUME ANONYMISE DE LA DECISION Décision relative aux circonstances dans lesquelles une personne a fait l objet d un contrôle d identité à son domicile (Recommandation)

Plus en détail

CHAPITRE 3 : L AIDE A L EXERCICE DU MANDAT. Section 1 : Les moyens financiers et matériels. Paragraphe 1 : L indemnité parlementaire

CHAPITRE 3 : L AIDE A L EXERCICE DU MANDAT. Section 1 : Les moyens financiers et matériels. Paragraphe 1 : L indemnité parlementaire CHAPITRE 3 : L AIDE A L EXERCICE DU MANDAT Section 1 : Les moyens financiers et matériels Paragraphe 1 : L indemnité parlementaire L indemnité parlementaire prévue à l article 37 de la Constitution a pour

Plus en détail

Le Métier de survivre Le Métier Roman de survivre

Le Métier de survivre Le Métier Roman de survivre Marcelo Mariano Damiani Siskind Marcelo Damiani Marcelo Damiani Comme Le on Métier part, de comme survivre on reste Le Métier de survivre Le Métier Roman de survivre Roman Roman Traduit de l espagnol (Argentine)

Plus en détail

REPUBLIQUE ALGERIENNE DEMOCRATIQUE ET POPULAIRE

REPUBLIQUE ALGERIENNE DEMOCRATIQUE ET POPULAIRE REPUBLIQUE ALGERIENNE DEMOCRATIQUE ET POPULAIRE MINISTERE DE L ENSEIGNEMENT SUPERIEUR ET DE LA RECHERCHE SCIENTIFIQUE Circulaire n 01 du 14 Rajab 1436H correspondant au 03 mai 2015 relative à la préinscription

Plus en détail

Agences de Bassins Hydrauliques & Gouvernance de l eau

Agences de Bassins Hydrauliques & Gouvernance de l eau ROYAUME DU MAROC Secrétariat d État chargé de l Eau et de l Environnement Agences de Bassins Hydrauliques & Gouvernance de l eau Mohamed HACHIMI Du 08 au 09/07/2009 à Tunis Gouvernance au niveau des Agences

Plus en détail

SEMINAIRE SSF DU 19 AU 23 MAI 2015 TARGU MURES (ROUMANIE) Jean-Paul WACK (France)

SEMINAIRE SSF DU 19 AU 23 MAI 2015 TARGU MURES (ROUMANIE) Jean-Paul WACK (France) SEMINAIRE SSF DU 19 AU 23 MAI 2015 TARGU MURES (ROUMANIE) Jean-Paul WACK (France) LES PERSONNES TRES AGEES EN SITUATION D ISOLEMENT Au préalable, quelle est la définition de «solitude» dans le petit Larousse

Plus en détail

Un nouveau départ pour servir l économie nationale

Un nouveau départ pour servir l économie nationale LA PROFESSION COMPTABLE ALGERIENNE : LA LOI 10/01 DU 29 JUIN 2010 Un nouveau départ pour servir l économie nationale Ali MAZOUZ, Expert Comptable et Commissaire aux Comptes. La loi sur la profession comptable

Plus en détail

D E C R E T S. 28 Moharram 1430 25 janvier 2009 4 JOURNAL OFFICIEL DE LA REPUBLIQUE ALGERIENNE N 06

D E C R E T S. 28 Moharram 1430 25 janvier 2009 4 JOURNAL OFFICIEL DE LA REPUBLIQUE ALGERIENNE N 06 4 JOURNAL OFFICIEL DE LA REPUBLIQUE ALGERIENNE N 06 D E C R E T S Décret exécutif n 09-18 du 23 Moharram 1430 correspondant au 20 janvier 2009 fixant la réglementation relative à l exercice de la profession

Plus en détail

Analyse de l image touristique de la France et de son positionnement à l étranger

Analyse de l image touristique de la France et de son positionnement à l étranger Analyse de l image touristique de la France et de son positionnement à l étranger Ipsos / Maison de la France Synthèse Jeudi 18 janvier 2007 Ipsos Public Affairs Contacts : Joachim Soëtard 01 41 98 92

Plus en détail

N 362. Votre Revue de Presse Du 24/ 03 /2015. press@conect.org.tn tel : +216 31 330 330 Fax: +216 71 231 059 CONECT 2015

N 362. Votre Revue de Presse Du 24/ 03 /2015. press@conect.org.tn tel : +216 31 330 330 Fax: +216 71 231 059 CONECT 2015 N 362 By Votre Revue de Presse Du 24/ 03 /2015 press@conect.org.tn tel : +216 31 330 330 Fax: +216 71 231 059 CONECT 2015 Création d entreprises Nouveaux promoteursle parcours d obstacles Les jeunes promoteurs

Plus en détail

Le tourisme, un impératif national d avenir...

Le tourisme, un impératif national d avenir... Le tourisme, un impératif national d avenir... 2 Le développement du tourisme est consacré par le Schéma Directeur de l Aménagement Touristique SDAT qui vise une «mise en tourisme» de l Algérie à l horizon

Plus en détail

République Algérienne Démocratique et Populaire

République Algérienne Démocratique et Populaire République Algérienne Démocratique et Populaire Ministère de la Justice Synthèse d évaluation de la journée d étude : I- synthèse des fiches d évaluations : Présence : - 244 personnes étaient présentes

Plus en détail

Le premier visage fait le dernier voyage. Amir Hassan

Le premier visage fait le dernier voyage. Amir Hassan Le premier visage fait le dernier voyage Amir Hassan 3 e prix Je me souviens de mon père quand j étais petite. Il me parlait toujours de la Palestine, il disait : «C est un pays volé par des occupants

Plus en détail

Décrets, arrêtés, circulaires

Décrets, arrêtés, circulaires Décrets, arrêtés, circulaires TEXTES GÉNÉRAUX MINISTÈRE DE LA SANTÉ ET DES SPORTS Ordonnance n o 2010-18 du 7 janvier 2010 portant création d une agence nationale chargée de la sécurité sanitaire de l

Plus en détail

Je me réjouis d être parmi vous ce matin pour ouvrir votre colloque annuel.

Je me réjouis d être parmi vous ce matin pour ouvrir votre colloque annuel. Discours de Fleur Pellerin, ministre déléguée aux PME, à l innovation et l'economie numérique, en ouverture du colloque 2012 de l ARCEP sur «Les territoires du numérique» 25 septembre 2012 Mesdames, et

Plus en détail

LOI N 2006-029 du 24 novembre 2006. portant organisation de la Chambre de Commerce et d Industrie. (J.O. n 3 102 du 23/04/08, pages 2803 à 2809)

LOI N 2006-029 du 24 novembre 2006. portant organisation de la Chambre de Commerce et d Industrie. (J.O. n 3 102 du 23/04/08, pages 2803 à 2809) LOI N 2006-029 du 24 novembre 2006 portant organisation de la Chambre de Commerce et d Industrie (J.O. n 3 102 du 23/04/08, pages 2803 à 2809) L Assemblée nationale et le Sénat ont adopté en leur séance

Plus en détail

Le cadre général. du chantier 1 LES ACTEURS EN PRÉSENCE. A Le maître de l ouvrage CHAPITRE

Le cadre général. du chantier 1 LES ACTEURS EN PRÉSENCE. A Le maître de l ouvrage CHAPITRE CHAPITRE 1 Le cadre général du chantier 1 LES ACTEURS EN PRÉSENCE Cinq intervenants ou groupe d intervenants peuvent être distingués. A Le maître de l ouvrage Le maître de l ouvrage (ou maître d ouvrage)

Plus en détail

LAURENT FABIUS, MINISTRE DES AFFAIRES ETRANGERES

LAURENT FABIUS, MINISTRE DES AFFAIRES ETRANGERES LAURENT FABIUS, MINISTRE DES AFFAIRES ETRANGERES Tout à l heure, le Président de la République m a demandé, avec le Premier ministre, de vous apporter un certain nombre d éléments sur le contexte dans

Plus en détail

PRESENTATION DU RAPPORT DU GROUPE DE TRAVAIL DU CONSEIL NATIONAL DE L AIDE AUX VICTIMES SUR LA PRISE EN CHARGE DES VICTIMES EN URGENCE

PRESENTATION DU RAPPORT DU GROUPE DE TRAVAIL DU CONSEIL NATIONAL DE L AIDE AUX VICTIMES SUR LA PRISE EN CHARGE DES VICTIMES EN URGENCE PRESENTATION DU RAPPORT DU GROUPE DE TRAVAIL DU CONSEIL NATIONAL DE L AIDE AUX VICTIMES SUR LA PRISE EN CHARGE DES VICTIMES EN URGENCE SYNTHESE Le 15 septembre 2003, Madame Anne D HAUTEVILLE, professeur

Plus en détail

Paris, le 8 mai 2008 Communiqué de presse

Paris, le 8 mai 2008 Communiqué de presse Paris, le 8 mai 2008 Communiqué de presse Action contre le déménagement du Palais de justice : lors de l audience au Conseil d Etat du mercredi 7 mai, le commissaire du Gouvernement propose de rejeter

Plus en détail

Votre Revue de Presse Du 04 / 09 /2014 N 227. www.conect.org.tn

Votre Revue de Presse Du 04 / 09 /2014 N 227. www.conect.org.tn conect Votre Revue de Presse Du 04 / 09 / By N 227 Suivez nos actualités www.conect.org.tn technique.conect@hexabyte.tn // technique@conect.org.tn tel : +216 71231 402 // Fax : +216 71231059 La CONECT

Plus en détail

TRAVAUX RÉGLEMENTAIRES INTERNATIONAUX

TRAVAUX RÉGLEMENTAIRES INTERNATIONAUX TRAVAUX RÉGLEMENTAIRES INTERNATIONAUX Agence internationale de l énergie atomique Résolutions adoptées par la Conférence générale de l AIEA (2004)* La 48 ème session de la Conférence générale de l AIEA

Plus en détail

CÉRÉMONIE DE LA JOURNÉE DU BARREAU DE MONTRÉAL L HONORABLE MORTON S. MINC JUGE-PRÉSIDENT

CÉRÉMONIE DE LA JOURNÉE DU BARREAU DE MONTRÉAL L HONORABLE MORTON S. MINC JUGE-PRÉSIDENT CÉRÉMONIE DE LA JOURNÉE DU BARREAU DE MONTRÉAL L HONORABLE MORTON S. MINC JUGE-PRÉSIDENT 4 SEPTEMBRE 2014 Cérémonie de la Journée du Barreau de Montréal 4 septembre 2014 2 de 10 Madame la Ministre, Mesdames

Plus en détail

Comité consultatif sur la copropriété Chambre des notaires du Québec 1801, avenue McGill College, bureau 600 Montréal (Québec) H3A 0A7

Comité consultatif sur la copropriété Chambre des notaires du Québec 1801, avenue McGill College, bureau 600 Montréal (Québec) H3A 0A7 Comité consultatif sur la copropriété Chambre des notaires du Québec 1801, avenue McGill College, bureau 600 Montréal (Québec) H3A 0A7 Mémoire de l OAQ Mai 2012 INTRODUCTION Présentation de l Ordre des

Plus en détail

Se Renseigner sur la Loi

Se Renseigner sur la Loi Se Renseigner sur la Loi Le droit pénal Les crimes et la police Qu est-ce que le droit pénal? Le droit pénal rend illégal tout actes qui mènent à la blessure ou la mort de quelqu un à la main de quelqu

Plus en détail

RÉSUMÉ DES ACTIVITÉS POLICIÈRES POUR LA PÉRIODE DU 12 AU 18 NOVEMBRE 2013. La Sûreté du Québec souligne la Semaine de la prévention de la toxicomanie

RÉSUMÉ DES ACTIVITÉS POLICIÈRES POUR LA PÉRIODE DU 12 AU 18 NOVEMBRE 2013. La Sûreté du Québec souligne la Semaine de la prévention de la toxicomanie Saviez-vous que? La Sûreté du Québec souligne la Semaine de la prévention de la toxicomanie La Sûreté du Québec souligne la 26 e semaine de la prévention de la toxicomanie, qui se déroule du 17 au 24 novembre

Plus en détail

Annexe au document intitulé Communication relative à certaines questions de politique concernant le Bureau de Procureur : renvois et communications

Annexe au document intitulé Communication relative à certaines questions de politique concernant le Bureau de Procureur : renvois et communications Annexe au document intitulé Communication relative à certaines questions de politique concernant le Bureau de Procureur : renvois et communications La présente annexe au document de politique du Procureur

Plus en détail

RAPPORT SUR LE CENTRE D ACCUEIL DES PERSONNES AGEES BOUKNEDEL

RAPPORT SUR LE CENTRE D ACCUEIL DES PERSONNES AGEES BOUKNEDEL AGENCE INTERNATIONALE POUR LE DEVELOPPEMENT RAPPORT SUR LE CENTRE D ACCUEIL DES PERSONNES AGEES BOUKNEDEL AIDE-Fédération Organisation Non Gouvernementale d action humanitaire et d aide au développement.

Plus en détail

Newsletter presse n 26

Newsletter presse n 26 Direction des Relations avec les Médias N 107/DRM/2013 Newsletter presse n 26 Point sur les réalisations Passage été 2013, projets en cours pour satisfaire la demande à l horizon 2017 et stratégie de réalisation

Plus en détail

Intervention de Madame Sylvia PINEL, Ministre de l artisanat, du commerce et du tourisme à l AG du Conseil du Commerce de France le 26 juin 2012

Intervention de Madame Sylvia PINEL, Ministre de l artisanat, du commerce et du tourisme à l AG du Conseil du Commerce de France le 26 juin 2012 Intervention de Madame Sylvia PINEL, Ministre de l artisanat, du commerce et du tourisme à l AG du Conseil du Commerce de France le 26 juin 2012 Monsieur le Président du Conseil du commerce de France ;

Plus en détail

Votre Revue de Presse Du 22 / 12 /2014 N 301. www.conect.org.tn

Votre Revue de Presse Du 22 / 12 /2014 N 301. www.conect.org.tn conect Votre Revue de Presse Du 22 / 12 / By N 301 Suivez nos actualités www.conect.org.tn technique.conect@hexabyte.tn // technique@conect.org.tn tel : +216 71231 402 // Fax : +216 71231059 Marché financier

Plus en détail

Analyse 2012/17 31 octobre 2012

Analyse 2012/17 31 octobre 2012 Analyse 2012/17 31 octobre 2012 État des lieux des "pensions complémentaires" dans un état critique! À découvrir dans cette analyse «Épargne pension. Épargnez-vous un job d étudiant à la retraire!». On

Plus en détail

MyFrenchFilmFestival.com

MyFrenchFilmFestival.com Fiche d activités pour la classe MyFrenchFilmFestival.com Parcours niveau B2 : en bref Thème : la jeunesse face à la justice Après avoir fait connaissance avec les personnages du film, les apprenants analyseront

Plus en détail

«Ensemble Osons l International»

«Ensemble Osons l International» MISSION DE PROSPECTION ALGERIE, ALGER DU 29 SEPTEMBRE AU 2 OCTOBRE 2014 «Ensemble Osons l International» 1 P a g e [ ALGERIE ] Chiffres clés Capitale : Alger Taux de croissance : 3,2% en 2014 (prévision)

Plus en détail

Commercialisation et privatisation de la santé en Europe

Commercialisation et privatisation de la santé en Europe Commercialisation et privatisation de la santé en Europe 1. Espagne Madrid, mars 2013: un hôpital a ouvert un stand d informations pour la vente de traitements médicaux et chirurgicaux bénins dans une

Plus en détail

Amnesty International

Amnesty International Amnesty International DOCUMENT PUBLIC HALTE A LA VIOLENCE CONTRE LES FEMMES! RÉPUBLIQUE DÉMOCRATIQUE DU CONGO Le combat d une femme en quête de justice Index AI : AFR 62/001/2004 ÉFAI Résolue à défendre

Plus en détail

Rapport de l atelier : Administration publique, déconcentration, décentralisation et développement local

Rapport de l atelier : Administration publique, déconcentration, décentralisation et développement local Journées nationales de concertation sur le rapport provisoire du Comité interministériel chargé de la Bonne Gouvernance Rapport de l atelier : Administration publique, déconcentration, décentralisation

Plus en détail

HISTOIRE-GÉOGRAPHIE ET ÉDUCATION CIVIQUE

HISTOIRE-GÉOGRAPHIE ET ÉDUCATION CIVIQUE CORRECTION DST 17 OCT. 2013 ANNÉE SCOLAIRE 2013-2014 HISTOIRE-GÉOGRAPHIE ET ÉDUCATION CIVIQUE L épreuve sera notée sur 40 points. La maîtrise de la langue est notée sur 2 points. Hist-géo : E.C. : ML :

Plus en détail

Mission commerciale au MAROC portée par la CGPME en collaboration avec Erai Maroc

Mission commerciale au MAROC portée par la CGPME en collaboration avec Erai Maroc Mission commerciale au MAROC portée par la CGPME en collaboration avec Erai Maroc Caractéristiques du marché Cinquième puissance économique d Afrique, le Maroc est un pays émergent dynamique. Au cours

Plus en détail

REGLEMENT INTERIEUR TITRE I : DISPOSITIONS GENERALES

REGLEMENT INTERIEUR TITRE I : DISPOSITIONS GENERALES RÉPUBLIQUE DU BÉNIN COUR CONSTITUTIONNELLE REGLEMENT INTERIEUR TITRE I : DISPOSITIONS GENERALES Article 1 er : Le présent Règlement Intérieur est pris en application des dispositions de la Loi n 90-032

Plus en détail

COUR NATIONALE DU DROIT D ASILE RÉPUBLIQUE FRANÇAISE N 10011107 AU NOM DU PEUPLE FRANÇAIS. M. Choplin Président de section

COUR NATIONALE DU DROIT D ASILE RÉPUBLIQUE FRANÇAISE N 10011107 AU NOM DU PEUPLE FRANÇAIS. M. Choplin Président de section COUR NATIONALE DU DROIT D ASILE N 10011107 M. M. Choplin Président de section Audience du 24 novembre 2010 Lecture du 15 décembre 2010 RÉPUBLIQUE FRANÇAISE AU NOM DU PEUPLE FRANÇAIS La Cour nationale du

Plus en détail

RÉSUMÉ DES ACTIVITÉS POLICIÈRES DU 28 SEPTEMBRE AU 5 OCTOBRE 2010

RÉSUMÉ DES ACTIVITÉS POLICIÈRES DU 28 SEPTEMBRE AU 5 OCTOBRE 2010 Saviez-vous que? Le 29 septembre dernier, la sergente Ingrid Asselin du poste de la MRC des Maskoutains a animé un stand d information pour la 3 e Édition du Salon de la Fédération de l Âge d Or du Québec

Plus en détail

Règlement du concours d expressions citoyennes Aux encres citoyens! Aux encres et cetera

Règlement du concours d expressions citoyennes Aux encres citoyens! Aux encres et cetera Règlement du concours d expressions citoyennes Aux encres citoyens! Aux encres et cetera Chapitre 1. Le concours ART. 1. Le but de ce concours est de stimuler l engagement des jeunes dans la société, de

Plus en détail

DOSSIER LE DROIT DE RETRAIT ET LA PROCEDURE D ALERTE

DOSSIER LE DROIT DE RETRAIT ET LA PROCEDURE D ALERTE SYNDICAT NATIONAL CGT - FORCE OUVRIERE ANPE 18 Rue D HAUTEVILLE 75010 PARIS (métro : Bonne Nouvelle) 01 55 34 35 80 Fax : 01 40 39 97 71 E :mail foanpe@club-internet.fr Site fo anpe : www.foanpe.com DOSSIER

Plus en détail

Déroulement de l activité du jour

Déroulement de l activité du jour Niveau : 3AM Projet 01: «Rédiger des faits divers pour le journal de l école.» Séquence 02 : «Je rédige un fait divers relatant un méfait, un délit». Activité : Vocabulaire Durée : 01 heure Leçon du jour

Plus en détail

politique de la France en matière de cybersécurité

politique de la France en matière de cybersécurité dossier de presse politique de la France en matière de cybersécurité 20 février 2014 Contact presse +33 (0)1 71 75 84 04 communication@ssi.gouv.fr www.ssi.gouv.fr Sommaire L ANSSI L ANSSI en chiffres Le

Plus en détail

Advocacy à travers le soin

Advocacy à travers le soin Advocacy à travers le soin Résumé Ce texte fait partie d une banque de 50 récits de pratiques d intervention en itinérance qui ont été réalisés avec quatre Équipes Itinérance du Québec (Hurtubise et Babin,

Plus en détail

SEMINAIRE SUR LES ASSURANCES

SEMINAIRE SUR LES ASSURANCES SEMINAIRE SUR LES ASSURANCES L ASSURANCE OBLIGATOIRE DES EFFETS DES CATASTROPHES NATURELLES SEMINAIRE SUR LES ASSURANCES Page 1 I L assurance obligatoire «Catastrophes Naturelles» Introduction L ordonnance

Plus en détail

Choisir et décider ensemble

Choisir et décider ensemble Choisir et décider ensemble Catherine Ollivet Présidente de l'association France Alzheimer 93, coordinatrice du groupe de réflexion et de recherche "éthique et vieillesse", Espace éthique/ap-hp, membre

Plus en détail

Observatoire départemental interministériel de la sécurité routière

Observatoire départemental interministériel de la sécurité routière Direction des Services du Cabinet de la Préfecture Direction Départementale de l Équipement et de l Agriculture Aveyron P Observatoire départemental interministériel de la sécurité routière Bilan décembre

Plus en détail

Conditions Générales de Vente de Nova Beez SARL

Conditions Générales de Vente de Nova Beez SARL Conditions Générales de Vente de Nova Beez SARL Les conditions générales de vente ont pour objet de définir les droits et obligations de Nova Beez et de son client dans le cadre des prestations et services.

Plus en détail