PLOMBIER. Liste des domaines étudiés Listes des produits Liste des produits avec nom d usage

Dimension: px
Commencer à balayer dès la page:

Download "PLOMBIER. Liste des domaines étudiés Listes des produits Liste des produits avec nom d usage"

Transcription

1 Répertoire des activités de travail exposant aux cancérogènes GISCOP93 Université Paris 13 (Bobigny) plombierv2 Page 1 sur 9 PLOMBIER Liste des domaines étudiés Listes des produits Liste des produits avec nom d usage 45,2 acides forts (ac chlorhydrique) acide, acide chlorhydrique Amiante aluminium Métiers des métaux benzène amiante service 91 cadmium argon cobalt formol fumée de soudage HPA nickel noir de carbone plomb silice solvant PVC tétrahydrofurane bois colle pour plastique Cuivre diluants étain ferrailles fibrociment fonte fumée de soudage goudron plomb poussière de ciment produits décapants pour le cuivre PVC soudage Zinc 1

2 Répertoire des activités de travail exposant aux cancérogènes GISCOP93 Université Paris 13 (Bobigny) plombierv2 Page 2 sur 9 Sommaire 1 Objectif de l étude : L étude initiale porte sur : Analyses Objectif de l étude : Etudier l évolution interdomaine professionnelle de l exposition à des cancérogènes dans le poste de plombier. 2 L étude initiale porte sur : les fiches domaines de la 45,2, de la, des Métiers des métaux et des services Analyses 3.1. la comparaison de l'exposition du poste/domaine Domaine professionnel processus Exposition aux dires des experts Exposition aux dires des patients 45,2 Amiante, fumée de soudage, acides forts, plomb, silice, HPA Amiante, HPA, plomb, formol, fumée de soudage, acides forts (ac chlorhydrique), cobalt, nickel, silice, benzène, cadmium, tétrahydrofurane, solvant PVC, noir de carbone, plomb Cuivre, étain, soudage, amiante, bois, plomb, poussière de ciment, argon, aluminium, ac chlorhydrique Amiante, vapeur, goudron, poussière, plomb, cuivre, fonte, ferrailles, Zinc, fumée de soudage, acide, étain, fibrociment, colle pour plastique, produits décapants pour le cuivre, diluants, PVC Métiers des métaux terrain amiante ras service 91 terrain Ras ou silice ras 2

3 Répertoire des activités de travail exposant aux cancérogènes GISCOP93 Université Paris 13 (Bobigny) plombierv2 Page 3 sur 9 Analyse du tableau : Les expositions des patients ayant travaillé en tant que plombiers semblent dépendre du domaine professionnel dans lequel ils officiaient la comparaison des activités des postes/domaine/chronologie Un peu de tout en plomberie , Installation de WC et lavabos Faisait des salles de bains Pose de baignoires, de lavabos. Soudure. toitures Gainage en «eternit». Installation du chauffage central A travaillé en couverture 1958 Soudait des tuyaux en plomb préparer le matériel pour les plombiers installation salles de bain 45, Installation et réparation de salles de bains, chauffeeau appareil de chauffage, cuisine 1961 Soudure au plomb, parfois à l acétylène. Manutention et nettoyage des chantiers avant intervention (jeune de l équipe), parfois perçage des dalles 3

4 Répertoire des activités de travail exposant aux cancérogènes GISCOP93 Université Paris 13 (Bobigny) plombierv2 Page 4 sur 9 de béton pour faire passer les tuyaux Fonte, ferraille, cuivre Salles de bain et couvertures de toit. Rénovation Pose de sanitaires. Installation de salles de bain. 45, Installation entière sur des bâtiments nus soudures, coudes (plomb, cuivre, zinc), pose les lavabos prépare le plomb pour les soudures nettoie ses outils et l'atelier chauffage. S occupait des chaufferies (changements de joints), faisait du ramonage de cheminées Plomberie Montait des radiateurs. Métiers des métaux terrain 1965 L entreprise fabriquait du Béton Cellulaire Autoclave. C est comme de la pierre ponce. 4 Il aidait les machinistes avec des grues roulantes,

5 Répertoire des activités de travail exposant aux cancérogènes GISCOP93 Université Paris 13 (Bobigny) plombierv2 Page 5 sur 9 mettait la pâte humide dans une cuve autoclave fermée avec de la chaleur pour faciliter l évaporation de l eau. Il y avait des silos énormes où coulaient eau et produits. Malaxage du ciment et du sable. Fours avec briques réfractaires, extérieures en ferraille. Pas de nettoyage des cuves. Pas beaucoup de poussière Plomberie chauffage 1967 Plomberie plomberie ? couverture chaufferie 45, Creusait des tranchées à la machine, à la pioche. Installait des robinets d arrêt sur la tuyauterie. Perçait les tuyauteries, met des colliers, soudure. A fait de la plomberie du boisage Installation de chauffages 5

6 Répertoire des activités de travail exposant aux cancérogènes GISCOP93 Université Paris 13 (Bobigny) plombierv2 Page 6 sur 9 installation de groupes 1969 sanitaire 1970? Pose sanitaire chez particuliers, soudure au Cuivre, perce des trous, ciments creuser les tranchées murs, sols 45, Soudure Travaille le cuivre, fait de la soudure, travail sur les toits et les chauffages Fait la plomberie de salles de bain, de cuisines. travail d'encastrement Nettoyage de chaudières (allait à l intérieur), ramonage, dégorgements Cassait de vielles chaudières. Travaille sur des chaufferies ? 1975 soudures à étain 1975 installation salles de bain, cuisine appareil de chauffage ? 6

7 Répertoire des activités de travail exposant aux cancérogènes GISCOP93 Université Paris 13 (Bobigny) plombierv2 Page 7 sur 9 maçonnerie, ravalement, 1976 carrelage, peinture 1976 plomberie plomberie Couverture, pose la moquette, peinture chez particuliers Faisait surtout de la climatisation Beaucoup d installation de sanitaires. Fait de la couverture : ardoise et zinc., Chaufferies maçonnerie, ravalement, carrelage, peinture maçonnerie, ravalement, carrelage, peinture 1981 Surveille des chantiers Installation de la climatisation dans des magasins Encadrement de travaux de plomberie réalisés par des thaïs, des philippins. Faisait beaucoup de paperasses Fait de l entretien 7

8 Répertoire des activités de travail exposant aux cancérogènes GISCOP93 Université Paris 13 (Bobigny) plombierv2 Page 8 sur plomberie ? Beaucoup de rénovation. service 91 terrain 1999 Coupait des tuyaux en fonte avec une meule. Enlevait les anciennes canalisations. Mettait des nouvelles Construction 45, climatisation, chauffage service 91 terrain 2003 Coupait des tuyaux en fonte avec une meule. Enlevait les anciennes canalisations. Met des nouvelles Analyse du tableau : Les activités ne dépendent pas des périodes et des domaines professionnels la comparaison de l'organisation du travail ou utilisation de produit par postes/ domaine 45,2 : ras : travail soit chez les particuliers soit pour les entreprises (caves, galeries ). travail avec d autres corps de métiers à proximité condition de travail : beaucoup de poussière, rentre dans les caves à mazout et chaudières, gaz dégagé lors des soudures de galvanisé, allergie par rapport à l utilisation de produit pour les joints, reçoit des projections quand les joints cassent, attitude par rapport aux protections : enlèvement des gants car irritant. utilisation de l amiante jusqu en 2004 exposition au plomb jusqu en 1973 Il y a des changements dans l organisation du travail : 8

9 Répertoire des activités de travail exposant aux cancérogènes GISCOP93 Université Paris 13 (Bobigny) plombierv2 Page 9 sur 9 o dans les années 1950, travail 7/7. o A partir des années 1980, apparition de la soustraitance o A partir des années 1980, intensification du travail et baisse de la qualité du travail (témoignage) o Dans les années 2000, précarisation du travail (intérim) Il y a des changements dans les techniques : o dès les années 40 : utilise plaque d amiante comme protection et devient une telle habitude que même quand l amiante est interdite, certains plombiers continuent à l avoir. o : l éternit (cheminée) est remplacé par le flex alu, flex inox o dès les années 1950 : possède des masques o Dès 1962, le PVC est utilisé et pour les collages, une colle est utilisée. Elle sera interdite à cause de sa nocivité. o Fin des années 1960, apparition de la climatisation o Dans les années 1970, diminution de l utilisation de l amiante o Dans les années 1990, utilisation du joint caoutchouc o Dans les années 1990, plus d utilisation d amiante pour protéger les murs dans les grandes entreprises (utilisation de pareflamme en aluminium) mais est encore utilisé dans les petites PME Métiers des métaux : ras service 91 : ras 9

Domaine professionnel processus période Activités stables Activités évolutives construction 45,3 construction 1941-1943

Domaine professionnel processus période Activités stables Activités évolutives construction 45,3 construction 1941-1943 Répertoire des activités de travail exposant aux cancérogènes GISCOP93 Université Paris 13 (Bobigny) poste plombier Page 1 sur 6 1941 1943 Un peu de tout en plomberie. 1943 1956 1954 1969 1954 1997 45,2

Plus en détail

Phase de processus Poste période Activité stable Activité évolutive. d étude ou de bureau d étude

Phase de processus Poste période Activité stable Activité évolutive. d étude ou de bureau d étude Répertoire des activités de travail exposant aux cancérogènes GISCOP93 Université Paris 13 (Bobigny) Page 1 sur 11 Parmi les postes répertoriés, beaucoup de postes sont cités une seule fois. Pour eux,

Plus en détail

SERRURIER. Liste des domaines étudiés Listes des produits Liste des produits avec nom d usage. Construction 45.2 Amiante Acier.

SERRURIER. Liste des domaines étudiés Listes des produits Liste des produits avec nom d usage. Construction 45.2 Amiante Acier. serrurierv2 Page 1 sur 8 SERRURIER Liste des domaines étudiés Listes des produits Liste des produits avec nom d usage Construction 45.2 Amiante Acier Mécanique Benzène dans mélange d'hydrocarbures Chrome

Plus en détail

ELECTRICIEN. Liste des domaines étudiés Listes des produits Liste des produits avec nom d usage. automobile Amiante amiante

ELECTRICIEN. Liste des domaines étudiés Listes des produits Liste des produits avec nom d usage. automobile Amiante amiante Répertoire des activités de travail exposant aux cancérogènes GISCOP93 Université Paris 13 (Bobigny) electricienv2 Page 1 sur 9 ELECTRICIEN Liste des domaines étudiés Listes des produits Liste des produits

Plus en détail

1955-1958. chimie manutention 1957 Transport de fûts de savon, de graisse - fuite au niveau des fûts 1958-1959

1955-1958. chimie manutention 1957 Transport de fûts de savon, de graisse - fuite au niveau des fûts 1958-1959 Répertoire des activités de travail exposant aux cancérogènes GISCOP93 Université Paris 13 (Bobigny) Transport 64 Page 1 sur6 Transportait des colis dans 19481951 les centres de tris. Métier du bois stockage

Plus en détail

DESSINATEUR. Liste des domaines étudiés Listes des produits Liste des produits avec nom d usage. automobile amiante Amiante

DESSINATEUR. Liste des domaines étudiés Listes des produits Liste des produits avec nom d usage. automobile amiante Amiante Répertoire des activités de travail exposant aux cancérogènes GISCOP93 Université Paris 13 (Bobigny) dessinateurv2 Page 1 sur 5 DESSINATEUR Liste des domaines étudiés Listes des produits Liste des produits

Plus en détail

COURSIER ET LIVREUR. Liste des domaines étudiés Listes des produits Liste des produits avec nom d usage. automobile Amiante Amiante.

COURSIER ET LIVREUR. Liste des domaines étudiés Listes des produits Liste des produits avec nom d usage. automobile Amiante Amiante. Répertoire des activités de travail exposant aux cancérogènes GISCOP93 Université Paris 13 (Bobigny) coursier et livreur Page 1 sur 9 COURSIER ET LIVREUR Liste des domaines étudiés Listes des produits

Plus en détail

Calorifugeur Plomb liège Chauffagiste poussière bois Peinture zolpan poussière métallique

Calorifugeur Plomb liège Chauffagiste poussière bois Peinture zolpan poussière métallique Répertoire des activités de travail exposant aux cancérogènes GISCOP93 Université Paris 13 (Bobigny) Page 1 sur 35 CONSTRUCTION travaux d installation (NAF 45.2 (2003), NAF 43.34Zp, 43.39Z, 43.91Ap, 43.91B,

Plus en détail

Les différentes étapes lors de la construction d un bâtiment FIN

Les différentes étapes lors de la construction d un bâtiment FIN Avant d attaquer les travaux, les étapes suivantes doivent être réalisées: le terrain a été acheté. le notaire a édité tous les papiers administratifs nécessaires. les plans ont été dessinés et validés

Plus en détail

Répertoire des activités de travail exposant aux cancérogènes - GISCOP93 Université Paris 13 (Bobigny)

Répertoire des activités de travail exposant aux cancérogènes - GISCOP93 Université Paris 13 (Bobigny) postes a h entretien Page 1 sur 5 AGENT D ENTRETIEN métallurgie Maintenance 1945-1956 Faisait maintenance métallurgie Maintenance 1947-1984 Faisait maintenance métallurgie Maintenance 1961-1962 Faisait

Plus en détail

«RGE» travaux Liste des qualifications, certifications et parcours de formation par domaine de travaux. Date d édition : 1 septembre 2014

«RGE» travaux Liste des qualifications, certifications et parcours de formation par domaine de travaux. Date d édition : 1 septembre 2014 «RGE» travaux Liste des qualifications, certifications et parcours de formation par domaine de travaux Ce document présente : Date d édition : 1 septembre 2014 Les qualifications et certifications «RGE»

Plus en détail

Bailleur / Locataire. Qui fait quoi? Entretien et réparations de votre logement

Bailleur / Locataire. Qui fait quoi? Entretien et réparations de votre logement Bailleur / Locataire Qui fait quoi? Entretien et réparations de votre logement En matière d entretien des logements, la règlementation fixe quelles sont les interventions à la charge du bailleur et celles

Plus en détail

SOMMAIRE ARTIPRIX PIQUAGES - FORAGES - PERCEMENTS DES MURS FORAGES DANS MURS FORAGES DANS PLANCHERS PERCEMENTS SAIGNÉES SCELLEMENTS

SOMMAIRE ARTIPRIX PIQUAGES - FORAGES - PERCEMENTS DES MURS FORAGES DANS MURS FORAGES DANS PLANCHERS PERCEMENTS SAIGNÉES SCELLEMENTS 1 2 3 4 5 6 7 PIQUAGES - FORAGES - PERCEMENTS DES MURS FORAGES DANS MURS FORAGES DANS PLANCHERS 15 PERCEMENTS 16 SAIGNÉES SCELLEMENTS FRAIS DIVERS D'INTERVENTION DE DÉPANNAGE RECONNAISSANCE DES TRAVAUX

Plus en détail

Dossier descriptif de la villa Villa de style classique à Bourglinster

Dossier descriptif de la villa Villa de style classique à Bourglinster Villa de style classique à Bourglinster page 1 de 19 A. INFORMATIONS GENERALES 1. SITUATION L'immeuble construit en 2005 est érigé sur un terrain situé 11a, rue d'imbringen à L-6162 Bourglinster. La place

Plus en détail

LES PRINCIPAUX DÉCHETS Banals

LES PRINCIPAUX DÉCHETS Banals FICHE 01 Les déchets par corps de métiers Gros oeuvre - Terrassement Inertes Emballages et Recyclages TERRE PIERRE CONSIGNÉES PAPIER MÉLANGE MÉTAUX EMBALLAGE Base de Ciment, mortier, et béton Brique Mélanges

Plus en détail

«RGE» travaux Liste des qualifications et certifications par domaine de travaux. Date d édition : Janvier 2014

«RGE» travaux Liste des qualifications et certifications par domaine de travaux. Date d édition : Janvier 2014 «RGE» travaux Liste des qualifications et certifications par domaine de travaux Date d édition : Janvier 2014 Ce document présente la liste des qualifications et certifications«rge» classées par domaine

Plus en détail

Guide des coûts d améliorations et de rénovations d une maison

Guide des coûts d améliorations et de rénovations d une maison POMPES DE REFROIDISSEMENT ET DE CHALEUR Installer un plancher en bois franc : Remplacer un siège de toilette...100-00 $ Installer des portes coulissantes en verre : Installer un bidet...450 $+ 3/8 po d

Plus en détail

TECHNIQUES DE RACCORDEMENT. En tant que professionnel, je peux faire confiance à Griffon. pour installations de tuyaux et accessoires

TECHNIQUES DE RACCORDEMENT. En tant que professionnel, je peux faire confiance à Griffon. pour installations de tuyaux et accessoires En tant que professionnel, je peux faire confiance à Griffon TECHNIQUES DE RACCORDEMENT pour installations de tuyaux et accessoires Griffon. Raccordements Professionnels. MATIÈRES SYNTHÉTIQUES Que votre

Plus en détail

SUIVI D EXPOSITION : LE CAS FICTIF D UN APPRENTI EN BOULANGERIE TRES «MOBILE». Aide à la rédaction de ce cas fictif par Le Docteur Bernard Fontaine.

SUIVI D EXPOSITION : LE CAS FICTIF D UN APPRENTI EN BOULANGERIE TRES «MOBILE». Aide à la rédaction de ce cas fictif par Le Docteur Bernard Fontaine. SUIVI D EXPOSITION : LE CAS FICTIF D UN APPRENTI EN BOULANGERIE TRES «MOBILE». Aide à la rédaction de ce cas fictif par Le Docteur Bernard Fontaine. Date : Deux entretiens en /2010 /2011 + Consultations

Plus en détail

Bailleur /Locataire. Qui fait quoi? Entretien et réparations de votre logement

Bailleur /Locataire. Qui fait quoi? Entretien et réparations de votre logement Bailleur /Locataire Qui fait quoi? Entretien et réparations de votre logement En matière d entretien des logements, la réglementation fixe quelles sont les interventions à la charge du bailleur et celles

Plus en détail

Je souhaite recevoir les contacts suivant : 1. Je choisi les contacts dans la liste jointe en annexe

Je souhaite recevoir les contacts suivant : 1. Je choisi les contacts dans la liste jointe en annexe Bulletin d adhésion aux services sud-devis.fr (à retourner par mail à contact@sud-devis.fr ou par courrier : 18 chemin du Puits de Carrère 47310 Estillac) Nom de l Entreprise : Siret : Responsable : Fonction

Plus en détail

Thierry Gallauziaux David Fedullo. La plomberie

Thierry Gallauziaux David Fedullo. La plomberie Thierry Gallauziaux David Fedullo La plomberie Deuxième édition 2010 Sommaire Sommaire Les bases de la plomberie Les matières synthétiques...16 Les dangers du gaz et de l eau...16 La plomberie...9 L eau...10

Plus en détail

«RGE» travaux Liste des qualifications et certifications par domaine de travaux 16/01/2014

«RGE» travaux Liste des qualifications et certifications par domaine de travaux 16/01/2014 «RGE» travaux Liste des qualifications et certifications par domaine de travaux 16/01/2014 Ce document présente la liste des qualifications et certifications «RGE» classées par domaine de travaux liés

Plus en détail

Mon logement : un peu de technique. Les revêtements de sol. Eau et robinetterie

Mon logement : un peu de technique. Les revêtements de sol. Eau et robinetterie Préserver votre cadre de vie Vous avez l obligation de maintenir en bon état le logement qui vous est loué. Les équipements mis à votre disposition doivent être conservés en bon état de fonctionnement.vous

Plus en détail

CREATION D UN GROUPE SCOLAIRE

CREATION D UN GROUPE SCOLAIRE S.I.C.A. HABITAT RURAL DE LA SAVOIE 40, rue du Terraillet 73190 SAINT BALDOPH Tél. 04 79 33 06 94 Fax 04 79 85 69 92 E-mail : info@sica-hr.com Dossier 1918-2011 SYNDICAT INTERCOMMUNAL DE ST OFFENGE CREATION

Plus en détail

resinence Color Conseils & astuces I n t é r i e u r Je colore, je résine, je décore Lire la totalité de ce guide avant utilisation B r e v e t é

resinence Color Conseils & astuces I n t é r i e u r Je colore, je résine, je décore Lire la totalité de ce guide avant utilisation B r e v e t é resinence Je colore, je résine, je décore I n t é r i e u r Breveté B r e v e t é resinence Color I n t é r i e u r Guide d utilisation Conseils & astuces Lire la totalité de ce guide avant utilisation

Plus en détail

Isolation thermique. est à 20 C, tandis qu à l extérieur

Isolation thermique. est à 20 C, tandis qu à l extérieur Isolation UN PEU DE THÉORIE L isolation de la maison a deux fonctions : réduire les dépenses de chauffage et accroître le confort de la maison. Pour savoir quoi et comment isoler, quelques notions théoriques

Plus en détail

resinence Color Conseils & astuces I n t é r i e u r Je colore, je résine, je décore B r e v e t é I n t é r i e u r Guide d utilisation

resinence Color Conseils & astuces I n t é r i e u r Je colore, je résine, je décore B r e v e t é I n t é r i e u r Guide d utilisation Je colore, je résine, je décore I n t é r i e u r Breveté B r e v e t é Color I n t é r i e u r Guide d utilisation Conseils & astuces Résinence Color est une résine époxy, bicomposante à l eau et sans

Plus en détail

Grille d'évaluation Compétences reliées aux activités Evaluation du stage en entreprise

Grille d'évaluation Compétences reliées aux activités Evaluation du stage en entreprise Page 1 sur 6 Grille d'évaluation Compétences reliées aux activités Evaluation du stage en entreprise Nom élève:.. Entreprise: Nom et fonction du professeur:. Dates de stage:.. Zone de compétence: Zone

Plus en détail

Homes for Haringey Normes de Location

Homes for Haringey Normes de Location Homes for Haringey Normes de Location Introduction Toute prorpiété du Conseil Municipal doit être propre et en bon état lorsque vous emménagez. Les Normes de Location de Homes for Haringey présentent ce

Plus en détail

ammoniaque Perchloréthylène et trichloréthylène Gardienne d immeubles de luxe Produit de nettoyage Henkel, Von Schroder Gérant Soude caustique

ammoniaque Perchloréthylène et trichloréthylène Gardienne d immeubles de luxe Produit de nettoyage Henkel, Von Schroder Gérant Soude caustique Répertoire des activités de travail exposant aux cancérogènes GISCOP93 Université Paris 13 (Bobigny) Page 1 sur 17 NETTOYAGE (NAF 74,7 (2003); NAF 77.39Zp 77.40Z 78.10Zp (2008) ; FAP T) Pour le détail

Plus en détail

4.2 C.C.T.P. GROUPE SCOLAIRE LES GENETS RENOVATION DES SANITAIRES INTERIEURS. Cahier des Clauses Techniques Particulières LOT 2 : PLOMBERIE

4.2 C.C.T.P. GROUPE SCOLAIRE LES GENETS RENOVATION DES SANITAIRES INTERIEURS. Cahier des Clauses Techniques Particulières LOT 2 : PLOMBERIE MAITRE D OUVRAGE / MAITRE D OEUVRE : VILLE DE NICE DIRECTION GENERALE DES SERVICES TECHNIQUES, DE L AMENAGEMENT, DES TRAVAUX, ET DU DEVELLOPEMENT DURABLE DIRECTION DES BATIMENTS COMMUNAUX SERVICE MAINTENANCE

Plus en détail

Construction de 60 logements à Saint-Prex

Construction de 60 logements à Saint-Prex Descriptif des travaux: Canalisations: Canalisations en PVC Drainage sur tout le pourtour des bâtiments Chemise de drainage au pied des murs extérieurs des sous-sols Regard de visite aux changements de

Plus en détail

C.C.T.P. PROJET D'AMENAGEMENT D'UN CENTRE SOCIAL DANS UN BATIMENT EXISTANT LOT N 04 - PLOMBERIE SANITAIRE - ZINGUERIE DEPARTEMENT DE LA HAUTE-GARONNE

C.C.T.P. PROJET D'AMENAGEMENT D'UN CENTRE SOCIAL DANS UN BATIMENT EXISTANT LOT N 04 - PLOMBERIE SANITAIRE - ZINGUERIE DEPARTEMENT DE LA HAUTE-GARONNE DEPARTEMENT DE LA HAUTE-GARONNE COMMUNE DE SAINT-JORY PROJET D'AMENAGEMENT D'UN CENTRE SOCIAL DANS UN BATIMENT EXISTANT C.C.T.P. vvv LOT N 04 - PLOMBERIE SANITAIRE - ZINGUERIE L Entrepreneur : Le Maître

Plus en détail

Entretien du logement

Entretien du logement Entretien du logement Le locataire s engage à tenir les lieux loués en parfait de la location. CONSEILS D ENTRETIEN UTILISATION DES FENÊTRES ET BALCONS Il est interdit de planter des arbres (manguier,

Plus en détail

FICHE TECHNIQUE. Intitulé du métier ou de l activité : Fumisterie et ramonage non industriel DESCRIPTION DE L ACTIVITE

FICHE TECHNIQUE. Intitulé du métier ou de l activité : Fumisterie et ramonage non industriel DESCRIPTION DE L ACTIVITE FICHE TECHNIQUE Intitulé du métier ou de l activité : Fumisterie et ramonage non industriel Codification NAA : KK74.70 Codification ONS : 74.70 Codification CNRC : 613213 Codification Agriculture : / Codification

Plus en détail

Table des matières générale 1

Table des matières générale 1 Table des matières générale page 1 Table des matières générale 1 0 - Clauses communes Chap. 1 - Clauses générales pour opérations à lot unique 1/1 Définition de l opération Réglementations Lots 1/2 Spécifications

Plus en détail

Réussir votre soudure flamme

Réussir votre soudure flamme Réussir votre soudure flamme DES BONS CONSEILS POUR FAIRE SOI-MÊME! Les différents types de soudure Le Brasage : Assemblage de deux pièces de métal par capillarité grâce à un métal d apport. C est-à-dire

Plus en détail

DESSIN D1 Séquence 17

DESSIN D1 Séquence 17 Consignes Après lecture du descriptif plomberie (pages 2 et 3), étude du plan (page 4), et des règles d implantation des appareils sanitaires (page 5): 1 : sur la page 7 (vue en plan de la cuisine à l

Plus en détail

5. Planchers et planchers technique NFX 46 020 (repérage)

5. Planchers et planchers technique NFX 46 020 (repérage) 5. Planchers et planchers technique NFX 46 020 (repérage) Revêtements de sol y compris les revêtements de sol sportif (l'analyse doit concerner chacune des couches du revêtement). Planchers (lors de réhabilitation

Plus en détail

Un pavillon se compose de murs et d'un toit qui peuvent être réalisés de différentes façons suivant le budget donné :

Un pavillon se compose de murs et d'un toit qui peuvent être réalisés de différentes façons suivant le budget donné : Un pavillon se compose de murs et d'un toit qui peuvent être réalisés de différentes façons suivant le budget donné : l'assemblage de parpaings le moulage dans un coffrage donnant une forme circulaire

Plus en détail

GUIDE D ENTRETIEN DE VOTRE LOGEMENT

GUIDE D ENTRETIEN DE VOTRE LOGEMENT GUIDE D ENTRETIEN DE VOTRE LOGEMENT Ilot Versailles et Ilot Aravis Saint-Nicolas-Lez-Arras Saint Laurent-Blangy Mesdames, Mesdemoiselles, Messieurs, Bienvenue dans votre logement! Nous sommes heureux

Plus en détail

Réglementation. Quelles obligations en environnement? Les déchets

Réglementation. Quelles obligations en environnement? Les déchets Quelles obligations en environnement? Les déchets Les déchets issus des activités du bâtiment (maçonnerie, plâtrerie, peinture, plomberie, électricité, métallerie, serrurerie, ) peuvent être classés en

Plus en détail

RENOVATION D UNE VILLA A CONTHEY FR. 2 100'000.00

RENOVATION D UNE VILLA A CONTHEY FR. 2 100'000.00 RENOVATION D UNE VILLA A CONTHEY SURFACE HABITABLE M2 275.00 / CUBE SIA M3 1730.00 TERRASSE EN DALLE M2 205.00 COUVERT 1 VOITURE + GARAGE 1 VOITURE TERRAIN PRIVATIF M2 1928.00 FR. 2 100'000.00 PRIX DE

Plus en détail

COMMUNE DE MILLANÇAY «EXTENSION DE LA BIBLIOTHEQUE ET BUREAUX» Rue des hauts châteaux 41200 MILLANÇAY SOCIETE D ARCHITECTURE BOITTE

COMMUNE DE MILLANÇAY «EXTENSION DE LA BIBLIOTHEQUE ET BUREAUX» Rue des hauts châteaux 41200 MILLANÇAY SOCIETE D ARCHITECTURE BOITTE COMMUNE DE MILLANÇAY «EXTENSION DE LA BIBLIOTHEQUE ET BUREAUX» Rue des hauts châteaux 41200 MILLANÇAY Lot n 07 - Chauffage MAITRE D ŒUVRE : SOCIETE D ARCHITECTURE BOITTE Siège social Agence de Romorantin

Plus en détail

CHARGES COMMUNAUTE OU COMMUNE Proposition validée par la Commission scolaire du 16-6-14

CHARGES COMMUNAUTE OU COMMUNE Proposition validée par la Commission scolaire du 16-6-14 Obligations du locataire et du propriétaire COMMUNE CCVA Tiers Observations Extérieur Entretien des allées, balayage de la cour Taille, arbres et arbustes taille d'entretien exclusivement Abattage - Elagage,

Plus en détail

Cycles de vie et coûts CYCLES DE VIE ET COÛTS

Cycles de vie et coûts CYCLES DE VIE ET COÛTS Cycles de vie et coûts CYCLES DE VIE ET COÛTS Les coûts suivants sont des estimations pour une maison typique de trois chambres à coucher. Là où il est opportun, les espérances de vie typiques sont incluses

Plus en détail

Qui a la charge de l entretien

Qui a la charge de l entretien Toute transformation (clôtures, portails et abris de jardin soumis à accord de la commune, changement de sol, démolition de cloisons, modifications d appareil sanitaire, etc.) doit préalablement faire

Plus en détail

PAPILLON PANAMA. Nous construisons au sud de Delémont, dans le quartier résidentiel des Fauvettes, 12 villas familiales PAPILLON PANAMA AÉRA AÉRA

PAPILLON PANAMA. Nous construisons au sud de Delémont, dans le quartier résidentiel des Fauvettes, 12 villas familiales PAPILLON PANAMA AÉRA AÉRA Nous construisons au sud de Delémont, dans le quartier résidentiel des Fauvettes, 12 villas familiales AÉRA AÉRA Architecte: Bureau Francis Boivin à Delémont Afin de poursuivre le développement du sud

Plus en détail

Benzène. Chrome hexavalent (acide. Cobalt et composés. fumées de zinc en fusion magasinier. (fabrication de métaux durs, Essence/hydrocarbure/ HPA

Benzène. Chrome hexavalent (acide. Cobalt et composés. fumées de zinc en fusion magasinier. (fabrication de métaux durs, Essence/hydrocarbure/ HPA Répertoire des activités de travail exposant aux cancérogènes - GISCOP93 Université Paris 13 (Bobigny) Page 1 sur 67 METIERS DES METAUX (NAF 28 (2003); NAF 26.11Zp, 26.12Zp, 26.20Zp, 26.30Zp, 26.40Zp,

Plus en détail

Etude «fumée de soudage» GIPHISE Martigues 13 juin 2014 F.Elskens G.Lo Sardo

Etude «fumée de soudage» GIPHISE Martigues 13 juin 2014 F.Elskens G.Lo Sardo Etude «fumée de soudage» GIPHISE Martigues 13 juin 2014 F.Elskens G.Lo Sardo Agenda Généralités sur les fumées de soudage Définition Risques Constituants Toxicité Contexte de l étude Manganèse Présentation

Plus en détail

+ de 800 photos. pour vous guider pas à pas. Robert Longechal. La plomberie. La maison du sol au plafond. J installe Je pose Je change Je répare

+ de 800 photos. pour vous guider pas à pas. Robert Longechal. La plomberie. La maison du sol au plafond. J installe Je pose Je change Je répare + de 800 photos pour vous guider pas à pas Robert Longechal La plomberie La maison du sol au plafond J installe Je pose Je change Je répare Maquette intérieure et couverture : Maud Warg Réalisation de

Plus en détail

MEMOIRE TECHNIQUE & METHODOLOGIQUE

MEMOIRE TECHNIQUE & METHODOLOGIQUE République Française Institut National de la Recherche Agronomique Centre de Recherche de Clermont-Ferrand Theix Lyon MARCHES PUBLICS DE TRAVAUX MEMOIRE TECHNIQUE & METHODOLOGIQUE Document à remplir et

Plus en détail

Les bons gestes. pour un bon air. Quelques conseils pour améliorer la qualité de l'air à l intérieur des logements

Les bons gestes. pour un bon air. Quelques conseils pour améliorer la qualité de l'air à l intérieur des logements Les bons gestes pour un bon air Quelques conseils pour améliorer la qualité de l'air à l intérieur des logements Sommaire Appareils de combustion P 2 Tabagisme P 3 Humidité et moisissures P 4 Ventilation

Plus en détail

www.parabond.eu Parabond DL CHEMICALS

www.parabond.eu Parabond DL CHEMICALS Parquet ZINC transparent 600 700 Glazing Marine-Parquet Construction SPRAYABLE PANEL & DECORATION www.parabond.eu FR Mastic colle performant à base de MS polymères, à vulcanisation très rapide. Usage intérieur

Plus en détail

OFFRE MULTISERVICE. L'entretien préventif. Les travaux d'aménagement ou de dépannage. Propriétaire :

OFFRE MULTISERVICE. L'entretien préventif. Les travaux d'aménagement ou de dépannage. Propriétaire : OFFRE MULTISERVICE Propriétaire : Bien moins coûteux à long terme que les actions curatives, l'entretien régulier de votre habitation principal ou de vos locaux professionnels vous permet d'en profiter

Plus en détail

BAREME DE REPARATIONS LOCATIVES. dernière mise à jour le 13/05/2015

BAREME DE REPARATIONS LOCATIVES. dernière mise à jour le 13/05/2015 PLOMBERIE les prestations figurant sur des lignes grisées ne sont pas à prendre en compte si vous bénéficiez d'un marché d'entretien de robinetterie Remplacement de l'évier Inox u 235 235 235 235 235 235

Plus en détail

SOMMAIRE. LES MURS EXTERIEURS page 2. LES BOISERIES EXTERIEURES page 5. LES LASURES ET VERNIS page 6. LES FERRURES ET FERRONNERIES page 8

SOMMAIRE. LES MURS EXTERIEURS page 2. LES BOISERIES EXTERIEURES page 5. LES LASURES ET VERNIS page 6. LES FERRURES ET FERRONNERIES page 8 SOMMAIRE LES MURS EXTERIEURS page 2 LES BOISERIES EXTERIEURES page 5 LES LASURES ET VERNIS page 6 LES FERRURES ET FERRONNERIES page 8 LES TOITURES page 8 LES INTERIEURS page 9 CONSEILS PRATIQUES page 11

Plus en détail

Isolation de conduites à base d'amiante

Isolation de conduites à base d'amiante *F01 Cordons, anneaux d'étanchéité et bandes d'isolation électrique en amiante Des cordons à haute teneur en amiante ont souvent été utilisés comme joints anti feu dans des poêles à mazout ou en aïence,

Plus en détail

CONSTRUCTION DE 2 VILLAS JUMELLES A 1807 BLONAY PARCELLE N 1919

CONSTRUCTION DE 2 VILLAS JUMELLES A 1807 BLONAY PARCELLE N 1919 CONSTRUCTION DE 2 VILLAS JUMELLES A 1807 BLONAY PARCELLE N 1919 1/9 DESCRIPTIF GENERAL DE CONSTRUCTION GENERALITES Les travaux seront exécutés selon les règles de l art, en conformité avec le permis de

Plus en détail

LES GUIDES DU BIEN VIVRE ENSEMBLE. QUI FAIT QUOI DANS LE LOGEMENT? Point par point. www.ophmontreuillois.fr

LES GUIDES DU BIEN VIVRE ENSEMBLE. QUI FAIT QUOI DANS LE LOGEMENT? Point par point. www.ophmontreuillois.fr S GUIDES DU BIEN VIVRE ENSEMB QUI FAIT QUOI DANS LOGEMENT? Point par point www.ophmontreuillois.fr Les installations de chauffage en détail Les installations de plomberie en détail Convecteur électrique

Plus en détail

STANDARD DE CONSTRUCTION CONDUITS, ATTACHES ET RACCORDS DE

STANDARD DE CONSTRUCTION CONDUITS, ATTACHES ET RACCORDS DE , ATTACHES ET RACCORDS DE PARTIE 1 - GÉNÉRALITÉS 1.1 EMPLACEMENT DES 1.1.1 Les conduits posés devraient être indiqués sur les plans. Ils devraient être installés perpendiculairement aux lignes du bâtiment.

Plus en détail

Guide. d entretien. logement. de votre

Guide. d entretien. logement. de votre Guide d entretien de votre logement Entrée et cuisine Salon, salle à manger et chambre Salle de bain et WC Les travaux d entretien et de remise en état incombent, selon leur nature, au locataire ou au

Plus en détail

OBSERVATOIRE ECONOMIQUE FNAS

OBSERVATOIRE ECONOMIQUE FNAS Institut d Informations et de Conjonctures Professionnelles 11, rue Christophe-Colomb 75008 Paris Tél. 01 47 20 30 33 Fax 01 47 20 84 58 e.mail : iplusc@iplusc.com.fr. Fédération française des Négociants

Plus en détail

Pour un meilleur confort et une meilleure qualité de vie dans votre logement, nous vous donnons quelques conseils.

Pour un meilleur confort et une meilleure qualité de vie dans votre logement, nous vous donnons quelques conseils. BIEN VIVRE CHEZ SOI Pour un meilleur confort et une meilleure qualité de vie dans votre logement, nous vous donnons quelques conseils. LES RÉPARATIONS LOCATIVES Conformément à la loi N 89-462 du 6 juillet

Plus en détail

A prise rapide : Ultraplan R permet une ouverture au passage après 2 heures.

A prise rapide : Ultraplan R permet une ouverture au passage après 2 heures. N 3 Septembre 2 0 0 9 Pose de Revêtements Souples Ultraplan R, le ragréage À FORTE RÉDUCTION DE POUSSIÈRE pour des chantiers propres! UNE INNOVATION MAPEI! Après avoir lancé la technologie Low Dust pour

Plus en détail

Delémont. Vendre. Situation. attique

Delémont. Vendre. Situation. attique Delémont Delémont Situation Bel très moderne, agencé et équipé avec goût. Très grande terrasse, magnifique vue dégagée sur la ville et la vallée de Delémont. Construit en 2012 avec des matériaux d excellentes

Plus en détail

CHAP 17 - PRODUITS D'ENTRETIEN. Table des matières 17-2 ORBI... 17-1. Prix hors TVA modifiables sans préavis. A = Stock B = Non Stock

CHAP 17 - PRODUITS D'ENTRETIEN. Table des matières 17-2 ORBI... 17-1. Prix hors TVA modifiables sans préavis. A = Stock B = Non Stock Table des matières 17-2... Prix hors TVA modifiables sans préavis. 17-1 ATTENTION : Ne jamais mélanger les produits avec d' autres produits chimiques. Eviter tout contact avec les yeux et la peau Eviter

Plus en détail

RAPPORT D INSPECTION

RAPPORT D INSPECTION RAPPORT D INSPECTION Pour la propriété située au : 2950-2954, rue Duhaime Le Plateau Mont-Royal (Montréal), QC Préparé pour : M. Jacques Normand Date de l inspection : jeudi 22 novembre, 2012 Inspecté

Plus en détail

METRE RECAPITULATIF Transformation toitures, châssis, chauffage, Lot 1 à 7. ASBL Pouvoir Organisateur de l'ecole Paroissiale Saint Pierre

METRE RECAPITULATIF Transformation toitures, châssis, chauffage, Lot 1 à 7. ASBL Pouvoir Organisateur de l'ecole Paroissiale Saint Pierre METRE RECAPITULATIF Transformation toitures, châssis, chauffage, Lot 1 à 7. ASBL Pouvoir Organisateur de l'ecole Paroissiale Saint Pierre Métré Récapitulatif - Ecole Saint Pierre - PPT - HT-07.06.07 page

Plus en détail

DESCRIPTIF DES TRAVAUX

DESCRIPTIF DES TRAVAUX DESCRIPTIF DES TRAVAUX MAISON BASSE ENERGIE 27-02-2012 I. Gros-oeuvre fermé I.1. Gros-oeuvre Terrassement, fondations, maçonnerie, plancher et seuils Citerne eau de pluie de 6000 litres I.2. Ossature Ossature

Plus en détail

Résidence «Le Clos Blanc» Descriptif de construction. Données fournies sans garantie / Document sans valeur contractuelle

Résidence «Le Clos Blanc» Descriptif de construction. Données fournies sans garantie / Document sans valeur contractuelle Résidence «Le Clos Blanc» Descriptif de construction www.valimmobilier.ch 027 323 22 22 www.valimmobilier.ch 027 323 22 22 DESCRIPTIF DE CONSTRUCTION 1 ENVELOPPE/SOUBASSEMENT 1.1 BETON ET BETON ARME, MACONNERIE

Plus en détail

Guide. d entretien. logement. de votre

Guide. d entretien. logement. de votre Guide d entretien de votre logement Entrée et cuisine Salon, salle à manger et chambre Salle de bain et WC Les travaux d entretien et de remise en état incombent, selon leur nature, au locataire ou au

Plus en détail

RÉPARATIONS LOCATIVES

RÉPARATIONS LOCATIVES LE GUIDE DES RÉPARATIONS LOCATIVES Décret Liste non limitative des réparations locatives Décret - du août pris en application de l article de la loi n -0 du décembre tendant à favoriser l investissement

Plus en détail

Plombier, c'est quoi?

Plombier, c'est quoi? Plombier, c'est quoi? Un plombier est un ouvrier qui s occupe / d installer et réparer les canalisations d eau et de gaz. Certains plombiers se spécialisent dans des domaines particuliers ou complètent

Plus en détail

PPE LE VIGNOBLE A OUTRE-VIEZE - MONTHEY PARCELLE N 2061 LIEU DIT OUTRE-VIEZE. Villa A et B - Jumelée 4 pièces ½ avec garage

PPE LE VIGNOBLE A OUTRE-VIEZE - MONTHEY PARCELLE N 2061 LIEU DIT OUTRE-VIEZE. Villa A et B - Jumelée 4 pièces ½ avec garage DESCRIPTIF PPE LE VIGNOBLE A OUTRE-VIEZE - MONTHEY PARCELLE N 2061 LIEU DIT OUTRE-VIEZE Villa A et B - Jumelée 4 pièces ½ avec garage Collombey, le 19 janvier 2015 GROS OEUVRE Travaux de maçonnerie Radier

Plus en détail

Vie d Entier Sàrl promotion immobilière Porrentruy

Vie d Entier Sàrl promotion immobilière Porrentruy Vie d Entier Sàrl promotion immobilière Porrentruy MAISON TÉMOIN Rue des Effondras 11 2950 Courgenay Visites: tous les samedis de 10h00 à 12h00 ou sur rendez-vous au 079 250 46 50 Vie d Entier Sàrl - Route

Plus en détail

Réussir l'alimentation en eau sans soudure

Réussir l'alimentation en eau sans soudure Réussir l'alimentation en eau sans soudure A visser A coller DES BONS CONSEILS POUR FAIRE SOI-MÊME! 1 Les différents types de raccords Les raccords sur un système d'alimentation en eau sans soudure peuvent

Plus en détail

Entretien et Réparations dans votre logement

Entretien et Réparations dans votre logement Ce document est important pour vous. Conservez-le soigneusement. Extérieurs Entretien et Réparations dans votre logement Ce document reprend l ensemble des équipements de votre logement et vous indique,

Plus en détail

Mieux connaître votre parcours professionnel

Mieux connaître votre parcours professionnel Nom et logo l établissement Questionnaire strictement personnel Questionnaire Mieux connaître votre parcours professionnel Besoin d ai pour remplir ce questionnaire? Indiquer les personnes ressources pour

Plus en détail

LISTE DES DESORDRES CÔTÉS - B

LISTE DES DESORDRES CÔTÉS - B LISTE DES DESORDRES CÔTÉS - B Voies Navigables de France - Maison éclusière de Bernès N 46 (8072.M.0029) Equipements communs au site Gestion des Eaux Usées / Eaux de vannes Traitement des eaux usées ancien

Plus en détail

1.1. Réglementation et règles de l art

1.1. Réglementation et règles de l art Afin d assurer la qualité de l assainissement collectif, la loi a donné l obligation aux particuliers de se raccorder au réseau d eaux usées lorsqu il est en place. Pour faciliter en pratique la réalisation

Plus en détail

Résidence Habitation La Marie

Résidence Habitation La Marie LE MORNE ROUGE HABITATION LA MARIE Résidence Habitation La Marie Descriptif Technique Sommaire DESCRIPTIF TECHNIQUE SOMMAIRE Maisons Morne Rouge Désignation des Ouvrages et des Fournitures Indications

Plus en détail

Utilisation de produits chimiques dans le BTP : une évaluation des risques est nécessaire

Utilisation de produits chimiques dans le BTP : une évaluation des risques est nécessaire Juin 2015 Utilisation de produits chimiques dans le BTP : une évaluation des risques est nécessaire Dans le BTP, malgré une exposition souvent quotidienne, le risque chimique est encore méconnu et mal

Plus en détail

Guide. d entretien. logement. de votre

Guide. d entretien. logement. de votre Guide d entretien de votre logement Entrée et cuisine Salon, salle à manger et chambre Salle de bain et WC Extérieur Les travaux d entretien et de remise en état incombent, selon leur nature, au locataire

Plus en détail

RESIDENCE ALBA. 7, avenue de Beutre à PESSAC (GIRONDE) NORME BBC + ACCESSIBILITE AUX PERSONNES HANDICAPEES

RESIDENCE ALBA. 7, avenue de Beutre à PESSAC (GIRONDE) NORME BBC + ACCESSIBILITE AUX PERSONNES HANDICAPEES NOTICE DESCRIPTIVE CONFORME À L ARRETE DU 10 MAI 1968 -------------------------------------------------------------------------------- RÉSIDENCE R+2 DE 10 LOGEMENTS OBJET DE LA NOTICE DESCRIPTIVE La présente

Plus en détail

Présentation du projet Façade de salle de bain

Présentation du projet Façade de salle de bain Présentation du projet Façade de salle de bain 1. Mise en situation Du 9 septembre 2010 au 22 Octobre 2010, Vous allez fabriquer une façade de salle de bain. Ce travail se fera par groupe de deux. Au cours

Plus en détail

Je coule. une dalle de béton AVEC LES CONSEILS

Je coule. une dalle de béton AVEC LES CONSEILS MA.0 MATÉRIAUX Je coule une dalle de béton AVEC LES CONSEILS Il faut savoir qu une dalle a une épaisseur minimum de 8 à 10 cm et est armée d un treillis soudé. LES OUTILS ET ACCESSOIRES niveau mètre planches

Plus en détail

INSPECTION D UN BÂTIMENT

INSPECTION D UN BÂTIMENT 1, Chemin Premier, Québec INSPECTION D UN BÂTIMENT NICOLAS DÉRY, TECHNOLOGUE SPÉCIALISTE EN BÂTIMENTS OBJET DE L INSPECTION Cette inspection visuelle en bâtiment a pour but de donner à M. Tremblay et Madame

Plus en détail

DESCRIPTIF PHASE D.C.E.

DESCRIPTIF PHASE D.C.E. MAITRE D'OUVRAGE : COMMUNE DE VEUREY-VOROIZE! OBJET CHANTIER : CONSTRUCTION MAISON DE LA NATURE LIEU DU CHANTIER : SECTEUR DES JAYERES 38113 VEUREY-VOROIZE DESCRIPTIF PHASE D.C.E. LOT 4 PLOMBERIE - SANITAIRES

Plus en détail

Le Domaine de Barbateguy

Le Domaine de Barbateguy Le Domaine de Barbateguy Chemin de Linague 64 990 URCUIT DESCRIPTIF SOMMAIRE VILLAS M1, M2, M3, M5, M6, M8 Edition du 30/04/2014 1 A)VILLAS Gros oeuvre 1) Nettoyage du terrain. 2) Fondations des bâtiments

Plus en détail

QUALITÉ DE CONSTRUCTION

QUALITÉ DE CONSTRUCTION QUALITÉ DE CONSTRUCTION Fondation Par dalle de béton armé. Structure De béton armé avec piliers et planchers. Cloison De briques creuses de 11 cm d épaisseur. Cloison intérieure Avec structures de profiles

Plus en détail

RAPPORT DE REPERAGE DE L AMIANTE

RAPPORT DE REPERAGE DE L AMIANTE N 27 29 RUE DU PTY RGENTN 1/15 RPPORT DE REPERGE DE L MINTE PRELBLE DES TRVUX PONCTUELS Norme NF X46-020 & Code de la santé Publique, article R1334-14 à 29 (abrogeant le décret 96-97 du 07 février 96)

Plus en détail

matériaux, innovation, éco-conception et bâtiment

matériaux, innovation, éco-conception et bâtiment matériaux, innovation, éco-conception et bâtiment Renaud Caplain Maître de conférences CNAM Paris vendredi 30 janvier 2009 1 Les matériaux dans le bâtiment Trois grandes catégories et, très vite, une quatrième.

Plus en détail

Livret d utilisation pour les locataires

Livret d utilisation pour les locataires Livret d utilisation pour les locataires Réhabilitation de 385 logements collectifs Avenue de Verdun à Chantilly Sommaire Clés mise à disposition du locataire La plomberie Le chauffe eau La ventilation

Plus en détail

Villas individuelles et mitoyennes. Saint-Légier-La Chiésaz

Villas individuelles et mitoyennes. Saint-Légier-La Chiésaz Villas individuelles et mitoyennes Saint-Légier-La Chiésaz DESCRIPTIF SUCCINT (16 VILLAS) Côteaux-du-Village à Saint-Légier-La Chiésaz.com 2/8 A GROS OEUVRE 1 Infrastructures 2 Dalles - Fondations : radier

Plus en détail

Rénovation en batiment tout corps d état

Rénovation en batiment tout corps d état Rénovation en batiment tout corps d état Ensemble, ayons la vision de demain. Agissons pour notre environnement. NETETUDE DU BATIMENT 13 rue Saint-Honoré 78000 Versailles tel : 0 810 102 110 / fax : 01

Plus en détail

LOCATION MURS BATIMENT IDEAL ACTIVITE LOGISTIQUE ET TRANSPORT. 5 390 M 2 SUR TERRAIN 2,39 Ha (Construction extension possible)

LOCATION MURS BATIMENT IDEAL ACTIVITE LOGISTIQUE ET TRANSPORT. 5 390 M 2 SUR TERRAIN 2,39 Ha (Construction extension possible) LOCATION MURS BATIMENT IDEAL ACTIVITE LOGISTIQUE ET TRANSPORT 5 390 M 2 SUR TERRAIN 2,39 Ha (Construction extension possible) Route de Marolles FOSSE 41330 Situation géographique et environnement p.4 Description

Plus en détail

Résidence «LES HAUTS DE GENTILLY (94250)» Descriptif sommaire des appartements

Résidence «LES HAUTS DE GENTILLY (94250)» Descriptif sommaire des appartements Résidence «LES HAUTS DE GENTILLY (94250)» Descriptif sommaire des appartements ENGAGEMENT QUALITE ET ENERGIE RENOUVELABLE L opération bénéficie de la certification QUALITEL garantissant un niveau de qualité

Plus en détail

Bordereau de prix pour les travaux par typologie de logements

Bordereau de prix pour les travaux par typologie de logements Borreau prix pour les travaux par typologie logements Fonction Nomenclature Unité Description s ouvrages Lot 1 Plomberie Sanitaires Rue la Bouvino - Bld la gare 1.01 T2 - T3 - T4 - T5 Prix global 1.02

Plus en détail