Les femmes restent plus souvent au foyer, travaillent davantage à temps partiel, gagnent moins et sont plus exposées à la pauvreté

Dimension: px
Commencer à balayer dès la page:

Download "Les femmes restent plus souvent au foyer, travaillent davantage à temps partiel, gagnent moins et sont plus exposées à la pauvreté"

Transcription

1 DIRECTION GÉNÉRALE STATISTIQUE ET INFORMATION ÉCONOMIQUE COMMUNIQUÉ DE PRESSE 7 mars 2008 Les femmes restent plus souvent au foyer, travaillent davantage à temps partiel, gagnent moins et sont plus exposées à la pauvreté - Profil socio-économique des femmes à l occasion de la journée internationale de la femme du 8 mars - Alors que deux tiers des hommes ont un emploi rémunéré, un peu plus de la moitié des femmes seulement sont actives sur le marché du travail ; 7,8% des salariés masculins travaillent à temps partiel contre 43, des les femmes ; En 2005, les femmes occupées gagnaient encore 15% de moins que les hommes. Un rapport détaillé sur l écart salarial qui traitera plus en profondeur de cette problématique sera publié prochainement ; Les femmes isolées avec enfants rencontrent plus de difficultés que les autres sur le marché du travail. Elles sont également davantage exposées au risque de se retrouver sous le seuil de pauvreté Parmi les métiers typiquement féminins on trouve encore femme de ménage, maîtresse d école maternelle, garde-enfant, infirmière, secrétaire, Parallèlement, quelques métiers se sont fortement féminisés entre 1993 et 2006 : responsable des ventes, avocat, agent de police, (expert-)comptable et employé à l administration publique. INFORMATIONS COMPLEMENTAIRES Pour plus de renseignements, veuillez prendre contact avec Freddy Verkruyssen (tél. 02/ , courriel - 1 -

2 1. Les femmes restent plus souvent au foyer et travaillent davantage à temps partiel Alors que deux tiers des hommes sont actifs sur le marché du travail, ce pourcentage dépasse à peine 5 pour les femmes. Concrètement, il s agit de 68,7% d hommes et de 54,9% de femmes. Graphique 1: Taux d emploi des hommes et des femmes (moyenne des 3 premiers trimestres de 2007) Total 4 45% 5 55% 6 65% 7 75% En 2007 (trois premiers trimestres), 23,7% des salariés travaillaient à temps partiel. On relève cependant de grosses différences entre les hommes et les femmes. 43, des femmes travaillent à temps partiel contre 7,8% des hommes seulement. Graphique 2: % d hommes et de femmes salariés travaillant à temps partiel (moyenne des 3 premiers trimestres de 2007) Total Temps plein Temps partiel Depuis 1986, le nombre d hommes salariés à temps partiel a augmenté de 5,7%. Chez les femmes, cette hausse atteint 17,9%. Graphique 3: Evolution du pourcentage de travail à temps partiel des salariés ( *) 5 45% 4 35% 25% 15% 5% Total * 2007: moyenne des trois premiers trimestres

3 2. Les femmes gagnent moins que les hommes Selon l Organisation internationale du Travail, les femmes et les hommes doivent recevoir un salaire égal pour un travail équivalent. Cependant, les femmes gagnent en moyenne moins que leurs collègues masculins. Cette différence de salaire s appelle l écart salarial et correspond généralement à la différence de salaire brut moyen entre les hommes et les femmes, exprimée en pourcentage du salaire des hommes. Si l on compare l année 2005 avec les données de 2000, on constate que la hausse salariale moyenne est plus élevée chez les hommes que chez les femmes. Mais, comme les femmes perçoivent un salaire plus bas, la hausse salariale exprimée en pourcentage est supérieure chez les femmes. Cela se traduit par une réduction de l écart salarial pour la période : on passe de 17,5% en 2000 à 15, en Graphiques 4 et 5: Salaire mensuel brut moyen des hommes et des femmes employés à temps plein et écart salarial lié au genre ( ) Répartir les hommes et les femmes en dix catégories salariales nous révèle aussi que le salaire des femmes est plus bas. Si un homme sur quatre reçoit un salaire mensuel brut de moins de 2000, cette proportion atteint 42,6% chez les femmes. Dans la partie supérieure du graphique, la proportion s inverse. Ainsi, 19,4% des hommes gagnent au moins par mois contre seulement 10,3% des femmes. Graphique 6: Répartition par classes salariales (2005) des salaires mensuels bruts des femmes et des hommes employés à temps plein. >= % 15% 1 Cet écart salarial est calculé sur base des salaires mensuels bruts des personnes employées à temps plein dans des entreprises comptant au minimum dix salariés et actives dans les secteurs NACE industries extractives, industrie, production et distribution d électricité, de gaz et d eau, construction, commerce de gros et de détail, hôtels et restaurants, transport, entreposage et communications, activités financières et services aux entreprises

4 3. La situation familiale joue un rôle Le fait d avoir ou non des enfants influence dans une large mesure le salaire qu une femme perçoit. Une femme célibataire sans enfant gagnait en moyenne par mois en Une femme mariée sans enfant touchait Une femme qui a un partenaire et au moins un enfant recevait pour pour une femme seule avec enfant(s). La situation est différente chez les hommes. Pour les hommes, l important est surtout d avoir une partenaire tandis que le fait d avoir des enfants n a aucun impact sur la rémunération. Ainsi, les hommes seuls gagnent en moyenne de moins que leurs collègues mariés. Graphique 7: Salaire mensuel brut moyen des femmes et des hommes employés à temps plein selon l état civil (2005) Seul(e) sans enfant Seul(e) avec enfant(s) Couple sans enfant Couple avec enfant(s) En ce qui concerne le taux d emploi des hommes, les deux facteurs (avoir des enfants et une partenaire) jouent un rôle. Le taux d emploi des hommes seuls âgés de 25 à 49 ans et sans enfant est bien inférieur à celui de leurs collègues ayant une partenaire et/ou des enfants (graphique 8). Les hommes seuls sans enfant connaissent quant à eux un taux de chômage très élevé (15,4%). Les femmes seules avec enfants rencontrent plus de difficultés que les autres sur le marché du travail Leur taux d emploi n atteint que 65,2%. Elles sont également davantage exposées au risque de se retrouver sous le seuil de pauvreté (28,1%) (graphique 9). Le risque de pauvreté est le plus faible (5,5%) chez les femmes mariées et cohabitantes, sans enfant 2. Graphique 8: Le taux d emploi des hommes et des femmes âgés entre 25 et 49 ans selon la situation familiale (2006) 95% 9 85% 8 75% 7 65% 6 Seul(e) sans enfant Seul(e) avec enfant(s) Couple sans enfant Couple avec enfant(s) 2 En Belgique 1 personne sur 7 est considérée comme pauvre (14,7%). Il s agit de personnes isolées dont les revenus mensuels sont inférieurs à 822 et de ménages (2 adultes et 2 enfants) dont les revenus mensuels sont inférieurs à

5 Graphique 9: Risque de pauvreté des femmes et des hommes âgés de 25 à 49 ans selon la situation familiale (2006) 25% 15% 5% Seul(e) sans enfant Seul(e) avec enfant(s) Cohabitant sans enfant Cohabitant avec enfant(s) 4. Les professions des femmes et des hommes 4.1 Top 20 des métiers des femmes et des hommes En 2006, près de 44% des personnes occupées étaient de sexe féminin. La part des femmes varie fort d un métier à l autre. Ainsi, certains métiers sont typiquement féminins et sont exercés quasi à 10 par des femmes. Citons par exemple femme de ménage, maîtresse d école maternelle, garde-enfant et aide-ménagère, aide-soignante, secrétaire (de direction), (tableau 1). Parallèlement, certaines professions sont typiquement masculines comme conducteur de machine de terrassement et de construction, ouvrier du bâtiment, électricien, charpentier, plombier, La proportion de femmes qui exercent ces métiers est négligeable. Tableau 1: Professions féminines et professions masculines (2006) - part des femmes et des hommes par rapport à la population occupée, en % du total toutes les professions 43,9% toutes les professions 56,1% Conducteur de machine de terrassement et de Femme de ménage 99,5% construction 100, Maîtresse d école maternelle 98,7% Ouvrier du bâtiment 99,8% Garde-enfant et aide-ménagère 98,3% Electricien 99,5% Aide-soignante et aide-infirmière 94,1% Charpentier, menuisier et parqueteur 99,3% Secrétaire de direction 93,5% Plombier 98,8% Secrétaire 93,5% Mécanicien de véhicule 98,6% Assistante pharmacienne 92,9% Soudeur et découpeur 97,7% Infirmière 88,8% Docker, chargeur et déchargeur de port 97,1% Nettoyeuse 87,5% Balayeur et éboueur 96,8% Hôtesse de l air et stewardess 83,8% Ébéniste 95,7% Diététicienne 83,7% Peintre, tapissier et décorateur 95,6% Réceptionniste 83,5% Bûcheron et travailleur forestier 95,1% Caissière, guichetière 80,9% Electromécanicien 93,9% Institutrice 79,4% Chauffeur d'autobus 90,7% Coiffeuse et esthéticienne 78,3% Métallurgiste 89,2% Bibliothécaire, documentaliste 75,7% Boucher 88,5% Vendeuse et employée de magasin 75,5% Contremaître et chef d'équipe 88,1% Assistante sociale 73,3% Ingénieur 87,3% Employée en comptabilité 72,3% Informaticien et analyste-programmeur 83,9% Téléphoniste 71,7% Policier (et gendarme) 81,8% Source (mention obligatoire): SPF Économie Direction générale Statistique et Information économique

6 4.2 Féminisation des professions Au fil du temps, la plupart des professions se sont féminisées: le pourcentage de femmes exerçant la profession a augmenté. Entre 1993 et 2006, les femmes ont surtout gagné du terrain dans les professions suivantes: responsable des ventes, avocat, agent de police, (expert-)comptable et employé à l administration publique (graphique 10a). Par ailleurs, les professions de facteur, médecin, boulanger et instituteur primaire se féminisent également fortement. Il n y a pas que les professions dans lesquelles elles étaient sous-représentées (ex. agent de police, médecin) qui attirent davantage les femmes. Les métiers les plus typiquement féminins sont aussi proportionnellement de plus en plus exercés par des femmes plutôt que des hommes. Cependant, un nombre réduit de métiers voient diminuer la proportion de femmes qui les exercent. Des métiers comme téléphoniste, détaillant, empaqueteur, cuisinier et informaticien ont vu la proportion de femmes se réduire entre 1993 et 2006 (graphique 10b). De même les métiers d assistant social, d employé de magasin, d hôtelier, restaurateur et cafetier, d infirmiers et quelques autres se masculinisent. Graphique 10a: Top 5 des professions qui ont connu la plus forte croissance de la proportion de femmes les exerçant par rapport au total ( )* 7 Responsable de vente Avocat Policier (Expert-)comptable Employé à l'administration publique * Série tendancielle Source (mention obligatoire): SPF Économie Direction générale Statistique et Information économique. Graphique 10b: Top 5 des professions qui ont connu la plus forte baisse de la proportion de femmes les exerçant par rapport au total ( )* Téléphoniste Détaillant Empaqueteur Cuisinier Informaticien * Série tendancielle Source (mention obligatoire): SPF Économie Direction générale Statistique et Information économique

Focus. Lien entre rémunération du travail et allocation de chômage

Focus. Lien entre rémunération du travail et allocation de chômage Focus Lien entre rémunération du travail et allocation de chômage Introduction Le travailleur qui devient chômeur et qui est admissible sur base de prestations de travail se voit, en application du principe

Plus en détail

Démarches pour une inscription en 6 ème à Charles-Péguy

Démarches pour une inscription en 6 ème à Charles-Péguy CHARLESPÉGUY Collège et Lycée privés Contrat d association 80 avenue Parmentier 75011 PARIS Tél : 01 48 05 16 47 Rentrée de septembre 2014 Démarches pour une inscription en 6 ème à CharlesPéguy 1) Dépôt

Plus en détail

58250 Conducteur machines imprimerie/à relier 58210 Conducteur machines travail métaux/ prod. minéraux 53115 Contremaître, chef d'équipe

58250 Conducteur machines imprimerie/à relier 58210 Conducteur machines travail métaux/ prod. minéraux 53115 Contremaître, chef d'équipe code F 53414 Acheteur, chef acheteur 53420 Agent commercial, courtier 55110 Agent d'accompagnement 55170 Agent de gardiennage 59140 Agent de maintenance des bâtiments, concierge 55171 Agent de sécurité

Plus en détail

METIERS EN TENSION 2007 BUREAU du 26 avril 2007

METIERS EN TENSION 2007 BUREAU du 26 avril 2007 METIERS EN TENSION 2007 BUREAU du 26 avril 2007 Evolution de la liste par rapport à 2006 : - 1 Métier disparu (électromécanicien) - 11 Métiers nouveaux (identifiés en bleu) - 47 Métiers identiques Pôle

Plus en détail

COMMUNIQUE DE PRESSE Bruxelles 10 décembre 2012

COMMUNIQUE DE PRESSE Bruxelles 10 décembre 2012 COMMUNIQUE DE PRESSE Bruxelles 10 décembre 2012 Quel salaire pour quel travail? Les facteurs qui déterminent le salaire Combien gagne le Belge moyen? Quelles sont les professions les plus intéressantes

Plus en détail

Le marché du travail en Belgique en 2012

Le marché du travail en Belgique en 2012 1 Le marché du travail en Belgique en 2012 Le marché du travail en Belgique en 2012 1. Le statut sur le marché du travail de la population de 15 ans et plus Un peu moins de la moitié de la population de

Plus en détail

DOCUMENT DE TRAVAIL : ENQUÊTE ANNUELLE SUR LES DANS LES PME DE SEINE-SAINT SAINT DENIS (Données 2012)

DOCUMENT DE TRAVAIL : ENQUÊTE ANNUELLE SUR LES DANS LES PME DE SEINE-SAINT SAINT DENIS (Données 2012) Février 2014 DOCUMENT DE TRAVAIL : ENQUÊTE ANNUELLE SUR LES MOUVEMENTS D EMPLOI D DANS LES PME DE SEINE-SAINT SAINT DENIS (Données 2012) Délégation au DéveloppementD Économique, à l Emploi, à la Formation

Plus en détail

SANTÉ ET SERVICES SOCIAUX - PERSONNEL D'ENTRETIEN ET DE SERVICE

SANTÉ ET SERVICES SOCIAUX - PERSONNEL D'ENTRETIEN ET DE SERVICE SANTÉ ET SERVICES SOCIAUX - PERSONNEL D'ENTRETIEN ET DE SERVICE 5130 OPÉRATEUR OU OPÉRATRICE EN SYSTÈME DE PRODUCTION BRAILLE 5345 RELIEUR OU RELIEUSE 6262 PRÉPOSÉ OU PRÉPOSÉE À LA PEINTURE ET À LA MAINTENANCE

Plus en détail

Quelle est l influence d une réduction des prestations d 1/5, via le crédit-temps et l interruption de carrière, sur le revenu du ménage?

Quelle est l influence d une réduction des prestations d 1/5, via le crédit-temps et l interruption de carrière, sur le revenu du ménage? Etudes Quelle est l influence d une réduction des prestations d 1/5, via le crédit-temps et l interruption de carrière, sur le revenu du ménage? Table des matières Introduction...7 Objectif, méthodologie

Plus en détail

www.biop.ccip.fr Les métiers porteurs Perspectives 2015

www.biop.ccip.fr Les métiers porteurs Perspectives 2015 Les métiers porteurs Perspectives 2015 2 Rappel Titre Les métiers porteurs Cette présentation est principalement basée sur les résultats d un rapport publié en janvier 2007 par le groupe «Prospective des

Plus en détail

BANQUE, ASSURANCE, IMMOBILIER Page 2. COMMERCE, VENTE ET GRANDE DISTRIBUTION Page 2/3. COMMUNICATION, MEDIA ET MULTIMEDIA Page 3

BANQUE, ASSURANCE, IMMOBILIER Page 2. COMMERCE, VENTE ET GRANDE DISTRIBUTION Page 2/3. COMMUNICATION, MEDIA ET MULTIMEDIA Page 3 Orientez votre recherche vers les secteurs d activité qui offrent des opportunités d emploi la zone géographique de votre choix Sommaire Les secteurs d activité : AGRICULTURE ET PÊCHE, ESPACES NATURELS

Plus en détail

Les salariés de l économie sociale et solidaire

Les salariés de l économie sociale et solidaire L'Économie sociale et solidaire Les salariés de l économie sociale et solidaire L'EMPLOI SALARIÉ L ESS, un employeur déterminant de l économie régionale 20 Relative précarité de l emploi dans l ESS 22

Plus en détail

L écart salarial entre les femmes et les hommes en Belgique

L écart salarial entre les femmes et les hommes en Belgique L écart salarial entre les femmes et les hommes en Belgique Rapport 2014 Table des matières Le rapport 2014... 5 1. Différences salariales générales... 6 1.1 L écart salarial en salaires horaires et annuels...

Plus en détail

Synthèse. Dynamique de l emploi. J0Z-Ouvriers non qualifiés de la manutention

Synthèse. Dynamique de l emploi. J0Z-Ouvriers non qualifiés de la manutention J0Z-Ouvriers non qualifiés de la manutention Synthèse Les ouvriers non qualifiés de la manutention assurent le chargement, le déchargement, le tri, l emballage et l expédition de marchandises. Ils sont

Plus en détail

N 15 - juillet 2012. Panorama de l économie sociale et solidaire en Guyane. Un secteur jeune et féminisé et 8 % de l emploi salarié

N 15 - juillet 2012. Panorama de l économie sociale et solidaire en Guyane. Un secteur jeune et féminisé et 8 % de l emploi salarié Pages économiques et sociales des Antilles-Guyane N 15 - juillet 2012 Panorama de l économie sociale et solidaire en Guyane Un secteur jeune et féminisé et 8 % de l emploi salarié En 2009, en Guyane, 3

Plus en détail

Baromètre des professions 2015. Février 2015

Baromètre des professions 2015. Février 2015 Baromètre des professions 2015 Février 2015 Approche méthodologique 3 Résultats détaillés 5 1. Confiance 6 2. Encouragement à devenir 9 2 Méthodologie Collecte des données La présente étude a été réalisée

Plus en détail

INDEXATION DES BAREMES AU 01 DÉCEMBRE 2012

INDEXATION DES BAREMES AU 01 DÉCEMBRE 2012 SERVICES EXTERNES POUR LA PRÉVENTION ET LA PROTECTION AU TRAVAIL (CP 330) INDEXATION DES BAREMES AU 01 DÉCEMBRE 2012 Vous souhaitez d autres informations sur le secteur? Vous désirez devenir un relais

Plus en détail

à Master professionnel Enquête sur le devenir au 1 er décembre 2013 des diplômés de Master professionnel promotion 2011

à Master professionnel Enquête sur le devenir au 1 er décembre 2013 des diplômés de Master professionnel promotion 2011 observatoire régional #41 Synthèse régionale août 2014 à Master professionnel Enquête sur le devenir au 1 er décembre 2013 des diplômés de Master professionnel promotion 2011 2 899 diplômés de M2 professionnel

Plus en détail

Article. Bien-être économique. par Cara Williams. Décembre 2010

Article. Bien-être économique. par Cara Williams. Décembre 2010 Composante du produit no 89-503-X au catalogue de Statistique Canada Femmes au Canada : rapport statistique fondé sur le sexe Article Bien-être économique par Cara Williams Décembre 2010 Comment obtenir

Plus en détail

études Le travailleur à temps partiel volontaire au chômage: un profil

études Le travailleur à temps partiel volontaire au chômage: un profil études Le travailleur à temps partiel volontaire au chômage: un profil Sommaire Introduction... 3 1. Evolution du nombre de travailleurs à temps partiel volontaire au chômage selon le sexe... 5. Evolution

Plus en détail

1 - Salaires nets tous secteurs confondus

1 - Salaires nets tous secteurs confondus N 627 Résultats l enquête annuelle sur les s auprès s entreprises - Mai 2011 - L enquête annuelle sur les s auprès s entreprises, réalisée par voie postale par l ONS a donné les résultats présentés ci-ssous.

Plus en détail

Enquête Besoins en main-d'œuvre 2007. Pas-de-Calais. Unédic - Assédic

Enquête Besoins en main-d'œuvre 2007. Pas-de-Calais. Unédic - Assédic Enquête Besoins en main-d'œuvre 2007 Unédic - Assédic 2 SOMMAIRE Les principaux résultats I - Les établissements qui projettent de recruter II - Les projets de recrutement III - Les métiers faisant l'objet

Plus en détail

Adaptation suite à : Les barèmes de base sont portés à 145,68 %

Adaptation suite à : Les barèmes de base sont portés à 145,68 % Personnel ouvrier et tecnique Ecelle : 1.12 Ouvrier non qualifié (A01) annuel à 100% mensuel indexé oraire indexé 38 allocation foyer allocation -18 11.936,62 1.449,11 8,8002 87,39 43,70 18/0 12.384,81

Plus en détail

ETUDE DES DEMANDEURS DE LA CARTE DE JOURNALISTE PROFESSIONNEL EN 2009. Quelles évolutions par rapport à 2000-2008?

ETUDE DES DEMANDEURS DE LA CARTE DE JOURNALISTE PROFESSIONNEL EN 2009. Quelles évolutions par rapport à 2000-2008? ETUDE DES DEMANDEURS DE LA CARTE DE JOURNALISTE PROFESSIONNEL EN 2009 Quelles évolutions par rapport à 2000-2008? Observatoire des métiers CCIJP 2 Rappel des populations étudiées - Présentation des principales

Plus en détail

Enquête sur. rémunération

Enquête sur. rémunération Enquête sur les juristes d entreprise et leur rémunération Cette note de synthèse est le résultat d une enquête sur le métier de Juriste d entreprise, menée conjointement par l AFJE, Association Française

Plus en détail

Etude de l Offre sur le Bassin d emploi de Louviers

Etude de l Offre sur le Bassin d emploi de Louviers Etude de l Offre sur le Bassin d emploi de Louviers Durée: Du 17 Mars au 27 Juin 2011 Sources: Pôle Emploi, APEC, Presse locale, magazines spécialisés Périmètre de l étude: Bassin d emploi de Louviers

Plus en détail

Les principaux résultats en 2009

Les principaux résultats en 2009 2 SOMMAIRE Les principaux résultats I - Les établissements qui projettent de recruter II - Les projets de recrutement III - Les métiers faisant l'objet de projets de recrutement Annexe 1 - Les projets

Plus en détail

Etat du marché de l emploi dans la région du Centre et point sur l impact de la crise économique

Etat du marché de l emploi dans la région du Centre et point sur l impact de la crise économique Etat du marché de l emploi dans la région du Centre et point sur l impact de la crise économique Contexte actuel difficile Contexte actuel local marqué par la perte de 601 emplois chez Duferco/NLMK Au-delà,

Plus en détail

Les chiffres de l égalité

Les chiffres de l égalité Quelques statistiques sur l égalité entre la femme et l homme d le canton de Berne Berne, 10 novembre 2014 Les chiffres de l égalité Bureau cantonal de l égalité entre la femme et l homme Postgasse 68

Plus en détail

Vous voulez devenir apprenti(e)?

Vous voulez devenir apprenti(e)? Vous voulez devenir apprenti(e)? Plan 1. Comment fonctionne l apprentissage 2. Les CFA à Montpellier et environs 3. Les métiers porteurs 4. Les effectifs d apprentis 5. Et si vous ne trouvez pas d employeur?

Plus en détail

Offres d'emploi à pourvoir lors du Forum de l'emploi de Portet-sur-Garonne jeudi 20 octobre 2011

Offres d'emploi à pourvoir lors du Forum de l'emploi de Portet-sur-Garonne jeudi 20 octobre 2011 offres ACTIVITE OFFRE CONTRAT 1 VENDEUR 2 AUTO ENTREPRENEUR DIVERS POSTES - 3 FONCTION PUBLIQUE SECRETARIAT ------ 4 TRANSPORT CONDUCTEUR 5 FONCTION PUBLIQUE PILOTE DE CHASSE 6 FONCTION PUBLIQUE MECANICIEN

Plus en détail

COMMISSIONS SCOLAIRES - OUVRIERS

COMMISSIONS SCOLAIRES - OUVRIERS COMMISSIONS SCOLAIRES - OUVRIERS 5102 ÉBÉNISTE 5103 ÉLECTRICIENNE OU ÉLECTRICIEN, CLASSE PRINCIPALE 5104 ÉLECTRICIENNE OU ÉLECTRICIEN 5106 MÉCANICIENNE OU MÉCANICIEN, CLASSE I 5107 MÉCANICIENNE OU MÉCANICIEN

Plus en détail

www.biop.ccip.fr Les métiers porteurs Perspectives 2016

www.biop.ccip.fr Les métiers porteurs Perspectives 2016 Les métiers porteurs Perspectives 2016 2 Rappel Titre Les métiers porteurs Cette présentation est basée sur les résultats d études publiées par la DARES et le Ministère du Travail en 2011 complétée par

Plus en détail

Ce dossier est édité par l Observatoire de l Association Nationale pour la Formation Automobile

Ce dossier est édité par l Observatoire de l Association Nationale pour la Formation Automobile Ce dossier est édité par l Observatoire de l Association Nationale pour la Formation Automobile Service études et prospectives 2 rue Capella Rond point Vega 44483 Carquefou Cedex 02.28.01.08.01 observatoire@anfa-auto.fr

Plus en détail

Etude statistique des données fournies par la CCIJP

Etude statistique des données fournies par la CCIJP Etude statistique des données fournies par la CCIJP Sommaire Introduction : Stagnation du nombre de cartes accordées en 2012... 4 1. Dans quels secteurs d activité les journalistes encartés travaillent-ils?

Plus en détail

Découverte Professionnelle 6 heures Promotion 2008-9

Découverte Professionnelle 6 heures Promotion 2008-9 Grilles de mots cachés réalisées par les élèves de 3 ème 1 Découverte Professionnelle 6 heures Promotion 2008-9 NOTRE AVENIR EST EN «JEU» METIERS CACHES Retrouvez dans cette grille où sont cachés les métiers

Plus en détail

Échelles salariales des employés des commissions scolaires en vigueur au 31 mars 2015 Ajustement lié à la clause de protection du pouvoir d achat

Échelles salariales des employés des commissions scolaires en vigueur au 31 mars 2015 Ajustement lié à la clause de protection du pouvoir d achat Échelles salariales des employés des commissions scolaires en vigueur au 31 mars 2015 Ajustement lié à la clause de protection du pouvoir d achat Données du Secrétariat du Conseil du trésor, compilées

Plus en détail

ENQUÊTE BMO 2007. Tout ce qu il faut savoir. sur les besoins en main-d œuvre des entreprises bas-normandes

ENQUÊTE BMO 2007. Tout ce qu il faut savoir. sur les besoins en main-d œuvre des entreprises bas-normandes ENQUÊTE BMO 2007 S E R V I C E E T U D E S & S T A T I S T I Q U E S I N S T I T U T I O N N E L S Tout ce qu il faut savoir sur les besoins en main-d œuvre des entreprises bas-normandes sommaire La Basse-

Plus en détail

FILIERE TECHNIQUE EXAMEN PROFESSIONNEL D ADJOINT TECHNIQUE TERRITORIAL DE 1 ERE CLASSE

FILIERE TECHNIQUE EXAMEN PROFESSIONNEL D ADJOINT TECHNIQUE TERRITORIAL DE 1 ERE CLASSE ADMINISTRATIVE FILIERE TECHNIQUE EXAMEN PROFESSIONNEL D ADJOINT TECHNIQUE TERRITORIAL DE 1 ERE CLASSE I - Les fonctions... 2 II Les conditions d accès et programme des épreuves... 5 III L organisation

Plus en détail

Diagnostic portant sur la situation de l emploi des jeunes et des seniors

Diagnostic portant sur la situation de l emploi des jeunes et des seniors Diagnostic portant sur la situation de l emploi des jeunes et des seniors Branche professionnelle des entreprises du froid et connexes Commission Mixte Paritaire 19 septembre 2013 Service Observatoires

Plus en détail

Adjoint technique 1ère classe 16 janvier 2008 (examen) Page 1

Adjoint technique 1ère classe 16 janvier 2008 (examen) Page 1 Adjoint technique 1ère classe 16 janvier 2008 (examen) Page 1 Adjoint technique 1ère classe 16 janvier 2008 (examen) Page 2 FONCTIONS Texte de référence : décret n 2006-1691 du 22 décembre 2006. Les adjoints

Plus en détail

Appendice RAPPORT SYNTHÈSE SUR LES PROGRAMMES DE FORMATION DANS LE DOMAINE MINIER EN 2006. Liste des tableaux : 1. Filière géosciences et forage 2

Appendice RAPPORT SYNTHÈSE SUR LES PROGRAMMES DE FORMATION DANS LE DOMAINE MINIER EN 2006. Liste des tableaux : 1. Filière géosciences et forage 2 RAPPORT SYNTHÈSE SUR LES F Appendice PROGRAMMES DE FORMATION DANS LE DOMAINE MINIER EN 2006 Liste des tableaux : 1. Filière géosciences et forage 2 2. Filière Extraction du roc 4 3. Filière traitement

Plus en détail

Diagnostic territorial MD3E

Diagnostic territorial MD3E Diagnostic territorial MD3E Données de cadrage & Focus sur les 15-29 ans face aux perspectives d emploi Territoire MD3E (Zone d emploi d Evreux) Observatoire MD3E Contact : Stéphanie Queval s.queval@md3e.fr

Plus en détail

Une grande variété de postes à combler

Une grande variété de postes à combler Une grande variété de postes à combler Les employeurs présents au Salon de l'emploi Trois-Rivières- Bécancour auront plus d'un millier de postes à combler. En voici un aperçu : Acheteur Adjoint administratif

Plus en détail

EXAMEN PROFESSIONNEL D AVANCEMENT AU GRADE D ADJOINT TECHNIQUE TERRITORIAL DE 1ERE CLASSE

EXAMEN PROFESSIONNEL D AVANCEMENT AU GRADE D ADJOINT TECHNIQUE TERRITORIAL DE 1ERE CLASSE EXAMEN PROFESSIONNEL D AVANCEMENT AU GRADE D ADJOINT TECHNIQUE TERRITORIAL DE 1ERE CLASSE Standard : 02.47.60.85.00 - Courriel : concours@cdg37.fr - Site internet : www.cdg37.fr L emploi Les adjoints techniques

Plus en détail

LE SECTEUR DU BATIMENT

LE SECTEUR DU BATIMENT LE SECTEUR DU BATIMENT INTERVENANTS 1 - CAPEB 2 Compagnons du Devoir 3 BTP CFA de l Aude Les métiers du bâtiment et les perspectives d évolution professionnelles L Artisanat du bâtiment dans l économie

Plus en détail

EXAMEN D ADJOINT TECHNIQUE TERRITORIAL DE 1 ère CLASSE

EXAMEN D ADJOINT TECHNIQUE TERRITORIAL DE 1 ère CLASSE EXAMEN D ADJOINT TECHNIQUE TERRITORIAL DE 1 ère CLASSE SESSION 2008 CENTRE DE GESTION DE LA FONCTION PUBLIQUE TERRITORIALE DU NORD 14 rue Jeanne Maillotte- B.P. 1222 59013 LILLE CEDEX S O M M A I R E LE

Plus en détail

ADJOINT TECHNIQUE TERRITORIAL DE 1 ère CLASSE

ADJOINT TECHNIQUE TERRITORIAL DE 1 ère CLASSE CONCOURS ET EXAMENS AOÛT 2015 ADT1C_4_NOTICE Notice explicative (à lire attentivement) EXAMEN PROFESSIONNEL AU TITRE DE L AVANCEMENT DE GRADE ADJOINT TECHNIQUE TERRITORIAL DE 1 ère CLASSE Centre de Gestion

Plus en détail

1er thème: comment les revenus et les prix influencent-ils les choix des consommateurs?

1er thème: comment les revenus et les prix influencent-ils les choix des consommateurs? Ménages et consommation 1er thème: comment les revenus et les prix influencent-ils les choix des consommateurs? question 1: comment le revenu des ménages est-il réparti? question 2: quelle est l influence

Plus en détail

BMO 2015 REPÈRES & ANALYSES AVRIL 2015 ENQUÊTE SUR LES BESOINS EN MAIN-D ŒUVRE EN LORRAINE PÔLE EMPLOI LORRAINE, ÉTUDES ET STATISTIQUES

BMO 2015 REPÈRES & ANALYSES AVRIL 2015 ENQUÊTE SUR LES BESOINS EN MAIN-D ŒUVRE EN LORRAINE PÔLE EMPLOI LORRAINE, ÉTUDES ET STATISTIQUES BMO 215 ENQUÊTE SUR LES BESOINS EN MAIN-D ŒUVRE EN LORRAINE REPÈRES & ANALYSES AVRIL 215 PÔLE EMPLOI LORRAINE, ÉTUDES ET STATISTIQUES BMO LORRAINE / 215 2 BMO 215 ENQUÊTE SUR LES BESOINS EN MAIN-D ŒUVRE

Plus en détail

Sociologie des joueurs en ligne

Sociologie des joueurs en ligne Mars 2013 Sociologie des joueurs en ligne Enquête ARJEL 2012 Autorité de régulation des jeux en ligne 2 Propos introductifs à l enquête sur la sociologie des joueurs Au-delà de la publication trimestrielle

Plus en détail

37041 TOURS CEDEX 02.47.60.85.00. 02.47.60.85.01. Courriel : concours@cdg37.fr Site internet : www.cdg37.fr

37041 TOURS CEDEX 02.47.60.85.00. 02.47.60.85.01. Courriel : concours@cdg37.fr Site internet : www.cdg37.fr LA FONCTION PUBLIQUE TERRITORIALE EXAMEN PROFESSIONNEL D AVANCEMENT AU GRADE D ADJOINT TECHNIQUE TERRITORIAL DE 1ERE CLASSE Centre de Gestion de la Fonction Publique Territoriale d Indre et Loire 25 rue

Plus en détail

Intérim Recrutement CDD CDI Formation. «Soyez Mobile, rejoignez-nous» www.groupemobile.fr

Intérim Recrutement CDD CDI Formation. «Soyez Mobile, rejoignez-nous» www.groupemobile.fr Intérim Recrutement CDD CDI Formation www.groupemobile.fr Nos Agences Maintenance et Tertiaire Mobile Recrutement Paris 9ème Evénementiel Mobile Event s Paris 9ème Coiffure et Beauté Mobile Event s Paris

Plus en détail

PREPARER SA VISITE AUX «COULISSES DU BATIMENT» Livret destiné aux collégiens et lycéens visitant les chantiers et ateliers

PREPARER SA VISITE AUX «COULISSES DU BATIMENT» Livret destiné aux collégiens et lycéens visitant les chantiers et ateliers PREPARER SA VISITE AUX «COULISSES DU BATIMENT» Livret destiné aux collégiens et lycéens visitant les chantiers et ateliers Rendez-vous le 11 octobre 2012 pour visiter le chantier GROUPE SCOLAIRE ILOT DE

Plus en détail

QU EST-CE QUE LA PLATEFORME DES REGULARISES?

QU EST-CE QUE LA PLATEFORME DES REGULARISES? «La Plateforme des régularisés», dite «Plateforme des 3GIP» - Synthèse - Mars 2008 - Juin 2014 QU EST-CE QUE LA PLATEFORME DES REGULARISES? Créée à l initiative de la Préfecture de Paris en 2008, la Plateforme

Plus en détail

Synthèse. Dynamique de l emploi. L0Z-Secrétaires

Synthèse. Dynamique de l emploi. L0Z-Secrétaires L0Z-Secrétaires Synthèse En moyenne sur la période 2007-2009, 484 000 personnes exercent le métier de secrétaire, assurant des fonctions de support, de coordination, de gestion et de communication. Les

Plus en détail

Les palmarès du bonheur professionnel

Les palmarès du bonheur professionnel Les palmarès du bonheur professionnel Viavoice Le Nouvel Observateur Octobre 2013 Viavoice Paris. Études Viavoice & conseil 9 rue Huysmans, 75 006 Mieux Paris. comprendre + 33 (0)1 40 l opinion 54 13 90

Plus en détail

FORUM DES FORMATIONS PROFESSIONNELLES. 5 6 et 7 décembre 2002 PARC CHORUS VANNES. Dossier «Professeur»

FORUM DES FORMATIONS PROFESSIONNELLES. 5 6 et 7 décembre 2002 PARC CHORUS VANNES. Dossier «Professeur» FORUM DES FORMATIONS PROFESSIONNELLES 5 6 et 7 décembre 2002 PARC CHORUS VANNES Dossier «Professeur» TSIO;IV-23;forum des formatios professionnelles.pédaprof;cio AURAY.sept2001. p2/6 Temps Scolaire pour

Plus en détail

éclairages QUI SONT LES ALLOCATAIRES INDEMNISÉS PAR L ASSURANCE CHÔMAGE? Près de 3 demandeurs d emploi sur 5 sont couverts par l Assurance chômage

éclairages QUI SONT LES ALLOCATAIRES INDEMNISÉS PAR L ASSURANCE CHÔMAGE? Près de 3 demandeurs d emploi sur 5 sont couverts par l Assurance chômage éclairages ÉTUDES ET ANALYSES N 5 AVRIL 213 QUI SONT LES ALLOCATAIRES INDEMNISÉS PAR L ASSURANCE CHÔMAGE? L Unédic a réalisé une étude pour approfondir la compréhension de la population des allocataires

Plus en détail

Les durées d emprunts s allongent pour les plus jeunes

Les durées d emprunts s allongent pour les plus jeunes Revenus Les durées d emprunts s allongent pour les plus jeunes Marie-Émilie Clerc, Pierre Lamarche* Entre 2005 et 2011, l endettement des ménages a fortement augmenté, essentiellement du fait de la hausse

Plus en détail

Au début des années 1990, les emplois

Au début des années 1990, les emplois L écart salarial entre employés temporaires et permanents Diane Galarneau Au début des années 1990, les emplois atypiques travail temporaire, à temps partiel ou autonome semblaient entamer une montée inquiétante.

Plus en détail

PROTOCOLE D ACCORD. Article 3 : le présent accord entrera en vigueur à compter du premier janvier 2007.

PROTOCOLE D ACCORD. Article 3 : le présent accord entrera en vigueur à compter du premier janvier 2007. ANNEXES DE CLASSIFICATION DES EMPLOIS Novembre 2006 PROTOCOLE D ACCORD Entre d une part les organisations syndicales d employeurs du bâtiment et des travaux publics et les organisations syndicales de travailleurs

Plus en détail

Unédic - Assédic. Pays du Nord

Unédic - Assédic. Pays du Nord Unédic - Assédic 2 SOMMAIRE Les principaux résultats I - Les établissements qui projettent de recruter II - Les projets de recrutement III - Les métiers faisant l'objet de projets de recrutement Annexe

Plus en détail

EXAMEN PROFESSIONNEL ADJOINT TECHNIQUE TERRITORIAL DE 1 ère CLASSE

EXAMEN PROFESSIONNEL ADJOINT TECHNIQUE TERRITORIAL DE 1 ère CLASSE FONCTION PUBLIQUE TERRITORIALE EXAMEN PROFESSIONNEL ADJOINT TECHNIQUE TERRITORIAL DE 1 ère CLASSE CENTRE DE GESTION DU JURA 5 avenue de la République BP 86 39303 CHAMPAGNOLE CEDEX Tél : 03 84 53 06 39

Plus en détail

Les salariés du transport et de la logistique

Les salariés du transport et de la logistique Les salariés du transport et de la logistique Les salariés du secteur Transport-Logistique sont essentiellement des hommes (82%), exerçant un métier d ouvrier (68%), qualifié pour la plupart. Globalement,

Plus en détail

Demande de calcul d une rente future

Demande de calcul d une rente future Demande de calcul d une rente future Demande Le calcul souhaité concerne une future rente de vieillesse (répondre à toutes les questions figurant sous le chiffre 7) rente d invalidité rente de survivant

Plus en détail

ENQUETE SUR LA STRUCTURE DES SALAIRES, Tunisie 2011

ENQUETE SUR LA STRUCTURE DES SALAIRES, Tunisie 2011 ENQUETE SUR LA STRUCTURE DES SALAIRES, Tunisie 2011 Rapport final Octobre 2012 Bureau International du Travail ENQUETE SUR LA STRUCTURE DES SALAIRES Tunisie 2011 Rapport Final Octobre 2012 Sommaire Résumé

Plus en détail

Enquête Besoins en main-d'œuvre 2007. Ile-de-France. Unédic - GARP

Enquête Besoins en main-d'œuvre 2007. Ile-de-France. Unédic - GARP Enquête Besoins en main-d'œuvre 2007 Unédic - GARP 2 SOMMAIRE Les principaux résultats I - Les établissements qui projettent de recruter II - Les projets de recrutement III - Les métiers faisant l'objet

Plus en détail

Définitions. Définitions sur le logement

Définitions. Définitions sur le logement Définitions sur le logement Logement Un logement est défini par son utilisation : c est un local séparé et indépendant utilisé pour l habitation. Il doit être séparé d autres locaux par des murs ou cloisons

Plus en détail

D égale à égal? UN PORTRAIT STATISTIQUE DES FEMMES ET DES HOMMES

D égale à égal? UN PORTRAIT STATISTIQUE DES FEMMES ET DES HOMMES D égale à égal? UN PORTRAIT STATISTIQUE DES FEMMES ET DES HOMMES Le présent document a été élaboré au ministère de la Famille, des Aînés et de la Condition féminine (MFACF). En avril 2007, le volet Condition

Plus en détail

Contrat d adaptation professionnelle INFORMATIONS A L USAGE DE L ENTREPRISE FORMATRICE ET DE SON SECRETARIAT SOCIAL

Contrat d adaptation professionnelle INFORMATIONS A L USAGE DE L ENTREPRISE FORMATRICE ET DE SON SECRETARIAT SOCIAL Contrat d adaptation professionnelle INFORMATIONS A L USAGE DE L ENTREPRISE FORMATRICE ET DE SON SECRETARIAT SOCIAL Si vous vous posez des questions en matière de PROCESSUS DE FORMATION, voyez les rubriques

Plus en détail

L emploi des jeunes dans les entreprises de l économie sociale et solidaire

L emploi des jeunes dans les entreprises de l économie sociale et solidaire L emploi des jeunes dans les entreprises de l économie sociale et solidaire Contexte régional Créé en 2010 par l Atelier Centre de ressources régional de l économie sociale et solidaire et la Chambre régionale

Plus en détail

LES SALAIRES DANS LES FONCTIONS CADRES

LES SALAIRES DANS LES FONCTIONS CADRES LES ÉTUDES DE L EMPLOI CADRE N 2015-68 septembre 2015 Les composantes de la rémunération des cadres Les salaires des cadres en poste Les salaires proposés dans les offres d emploi Les fiches salaires par

Plus en détail

construction État des lieux du secteur Construction version n 1 - juin 2011 emploi formation insertion Franche-Comté 1 - juin 2011 - Efigip

construction État des lieux du secteur Construction version n 1 - juin 2011 emploi formation insertion Franche-Comté 1 - juin 2011 - Efigip État des lieux du secteur Construction version n 1 - juin 2011 emploi formation insertion Franche-Comté 1 - juin 2011 - Efigip Composition du secteur Du fait du changement de la nomenclature d'activités,

Plus en détail

ARTISANAT. 1 Résumé de l étude Insee sur les marges de progression pour l artisanat en Nord-Pas-de-Calais

ARTISANAT. 1 Résumé de l étude Insee sur les marges de progression pour l artisanat en Nord-Pas-de-Calais CPRDFP Document d orientation État 1/5 ARTISANAT 1 Résumé de l étude Insee sur les marges de progression pour l artisanat en Nord-Pas-de-Calais 1.1 Panorama des métiers de l artisanat Les coiffeurs, les

Plus en détail

En 1999, on dénombrait 3,6 millions de

En 1999, on dénombrait 3,6 millions de Non-syndiqués assujettis à une convention collective Ernest B. Akyeampong En 1999, on dénombrait 3,6 millions de travailleurs syndiqués au Canada. On comptait en outre plus d un quart de million d employés

Plus en détail

I) Evolution de la demande d emploi mensuelle

I) Evolution de la demande d emploi mensuelle Document rédigé le 27/04/2015 LES ESSENTIELS DE L EMPLOI - Chiffres de mars 2015 Plan : I) Evolution de la demande d emploi mensuelle (pages 1 et 2) - Catégorie A - Catégorie ABC - Entrées et sorties/offres

Plus en détail

Quelles ressources pour vivre seul, en 2014, dans une commune du Doubs? Essai d évaluation

Quelles ressources pour vivre seul, en 2014, dans une commune du Doubs? Essai d évaluation 1 Septembre 2014 Quelles ressources pour vivre seul, en 2014, dans une commune du Doubs? Essai d évaluation Grand-Charmont est une commune de 5200 habitants qui compte 57 % de logements sociaux. Les revenus

Plus en détail

Comité sectoriel de la sécurité sociale et de la santé Section sécurité sociale

Comité sectoriel de la sécurité sociale et de la santé Section sécurité sociale Comité sectoriel de la sécurité sociale et de la santé Section sécurité sociale CSSSS/15/044 DÉLIBÉRATION N 15/020 DU 7 AVRIL 2015 RELATIVE À LA COMMUNICATION DE DONNÉES À CARACTÈRE PERSONNEL CODÉES AU

Plus en détail

Tableau de bord des communautés de l Estrie DEUXIÈME ÉDITION INDICATEURS DÉMOGRAPHIQUES ET SOCIOÉCONOMIQUES

Tableau de bord des communautés de l Estrie DEUXIÈME ÉDITION INDICATEURS DÉMOGRAPHIQUES ET SOCIOÉCONOMIQUES Tableau de bord des communautés de l Estrie DEUXIÈME ÉDITION INDICATEURS DÉMOGRAPHIQUES ET SOCIOÉCONOMIQUES Communauté locale de la Vallée de la Missisquoi Nord MRC de Memphrémagog Ce que les chiffres

Plus en détail

RECENSEMENT DES BESOINS PREVISIONNELS EN EXAMENS PROFESSIONNELS ANNEES 2016-2017

RECENSEMENT DES BESOINS PREVISIONNELS EN EXAMENS PROFESSIONNELS ANNEES 2016-2017 CENTRE DEPARTEMENTAL DE GESTION DE LA FONCTION PUBLIQUE TERRITORIALE DE LA CORSE DU SUD 18 cours Napoléon -BP 60321 20178 AJACCIO Cedex 1 : 04.95.51.07.26 : 04.95.21.60.75 RECENSEMENT DES BESOINS PREVISIONNELS

Plus en détail

ÉDITION 2013. /// La vie étudiante. Repères. Observatoire national de la vie étudiante

ÉDITION 2013. /// La vie étudiante. Repères. Observatoire national de la vie étudiante ÉDITION 2013 /// La vie étudiante Repères Observatoire national de la vie étudiante L Observatoire national de la vie étudiante Sommaire /// Mission L Observatoire national de la vie étudiante (OVE) est

Plus en détail

GESTION, ADMINISTRATION

GESTION, ADMINISTRATION GESTION, ADMINISTRATION A vec 73 5 emplois et 9,8 % des actifs, les métiers de la gestion et de l administration des entreprises constituent le troisième domaine professionnel dans la région, un rang identique

Plus en détail

main-d oeuvr mploi Profil économique opulation active construction résidentielle logement

main-d oeuvr mploi Profil économique opulation active construction résidentielle logement Profil économique VILLE DE MONTRÉAL Arrondissement de Rivière-des-Prairies Pointe-aux-Trembles chômage mploi logement établissements d affaires localisation de l emploi revenus d emploi professions main-d

Plus en détail

BAREME N 1 des PRIX de REGIE

BAREME N 1 des PRIX de REGIE BAREME N 1 des PRIX de REGIE Sommaire A. BATIMENT 1 B. GENIE CIVIL 2 C. METALLURGIE DU BATIMENT 3 D. METIERS DU BATIMENT 4 E. DECORATEURS ET COURTEPOINTIERES 5 IMPORTANT En dérogation à la norme SIA 118,

Plus en détail

REPONSES ATTENDUES AU PLUS TARD LE 13 OCTOBRE 2014. Filière technique. Ingénierie, gestion technique et architecture. Infrastructures et réseaux

REPONSES ATTENDUES AU PLUS TARD LE 13 OCTOBRE 2014. Filière technique. Ingénierie, gestion technique et architecture. Infrastructures et réseaux LISTE DES CONCOURS DE L INTERREGION GRAND OUEST 2015 2016 OUVERTS AU RECENSEMENT SUR INTERNET REPONSES ATTENDUES AU PLUS TARD LE 13 OCTOBRE 2014 Ingénieur Territorial (Catégorie A) Début des épreuves le

Plus en détail

Dares Analyses. Les bas salaires en France entre 1995 et 2011

Dares Analyses. Les bas salaires en France entre 1995 et 2011 Dares Analyses OCTObre 2012 N 068 publication de la direction de l'animation de la recherche, des études et des statistiques Les bas salaires en France entre 1995 et 2011 En 2011, sur 22,3 millions de

Plus en détail

Tableau de bord de l'emploi et de la formation professionnelle. dans le spectacle vivant. Deuxième partie. La formation professionnelle continue

Tableau de bord de l'emploi et de la formation professionnelle. dans le spectacle vivant. Deuxième partie. La formation professionnelle continue Tableau de bord de l'emploi et de la formation professionnelle dans le spectacle vivant Deuxième partie La formation professionnelle continue - Données statistiques 2010 Troisième édition L'Observatoire

Plus en détail

ADJOINT TECHNIQUE DE 1 ère CLASSE

ADJOINT TECHNIQUE DE 1 ère CLASSE 1 ADJOINT TECHNIQUE DE 1 ère CLASSE Examen professionnel Par voie d avancement de grade SERVICE CONCOURS ET EXAMENS 10 Points de Vue - CS 40056-77564 LIEUSAINT CEDEX Téléphone : 01.64.14.17.77 - Fax :

Plus en détail

DOCUMENT DE TRAVAIL WORKING PAPER

DOCUMENT DE TRAVAIL WORKING PAPER DOCUMENT DE TRAVAIL WORKING PAPER N 09-09.RR RESEARCH REPORT «ANALYSE DE LA RÉPARTITION DES REVENUS ENTRE LES FEMMES ET LES HOMMES ET DE LA DÉPENDANCE FINANCIÈRE EN BELGIQUE SUR BASE DES DONNÉES DU SILC-BELGE

Plus en détail

www.ove-national.education.fr

www.ove-national.education.fr Sommaire Présentation de l enquête................................. 4 Champ de l enquête....................................... 5 Le rappel des origines..................................... 6 Différences

Plus en détail

Annexe 3 30/11/04/DGAS 1

Annexe 3 30/11/04/DGAS 1 Annexe 3 LES INDICATEURS CHRS GUIDE PRATIQUE 30/11/04/DGAS 1 SOMMAIRE N 1 répartition des populations par classe d âge N 2 répartition des populations par sexe N 2 bis répartition des populations par situation

Plus en détail

En 2010, le ménage guadeloupéen recourt moins au. Endettement des ménages guadeloupéens : Faible recours aux crédits à l habitat

En 2010, le ménage guadeloupéen recourt moins au. Endettement des ménages guadeloupéens : Faible recours aux crédits à l habitat Pages économiques et sociales des Antilles-Guyane N 36 - mai 2013 Endettement des ménages guadeloupéens : Faible recours aux crédits à l habitat En Guadeloupe, en 2010, un ménage sur trois est endetté

Plus en détail

Annexe IV: Allocation des fonctions du personnel 1

Annexe IV: Allocation des fonctions du personnel 1 Annexe IV: Allocation des fonctions du personnel 1 Fonction Code 2 Formations: Médecins Chef de service 1 - Domaine des hautes écoles Selon la structure hiérarchique interne. Médecin cadre 2 - Domaine

Plus en détail

L emploi des femmes bruxelloises : aperçu des inégalités de genre

L emploi des femmes bruxelloises : aperçu des inégalités de genre Observatoire bruxellois de l Emploi Avril 2010 L emploi des femmes bruxelloises : aperçu des inégalités de genre Bien que l activité féminine soit en augmentation constante en Belgique, force est de constater

Plus en détail

Livret destiné aux collégiens

Livret destiné aux collégiens PREPARER SA VISITE AUX «COULISSES DU BTP» Livret destiné aux collégiens Rendez-vous les Visite du chantier de Sommaire 1. Qu est-ce que le batiment?... 3 Qu entend-on concrètement par «bâtiment»?... 3

Plus en détail

LES SALAIRES DES CADRES EN POSTE

LES SALAIRES DES CADRES EN POSTE LES SALAIRES DES CADRES EN POSTE les étus l emploi cadre - octobre 2007 PHOTOGRAPHIE DES SALAIRES DES CADRES QUELS PROFILS POUR QUELS SALAIRES? ÉLÉMENTS DÉTERMINANTS DU SALAIRE DES CADRES Enquête auprès

Plus en détail

Enquête sur l expatriation des Français

Enquête sur l expatriation des Français vie quotidienne préparation au départ services consulaires activité professionnelle Enquête sur l expatriation des Français difficultés rencontrées scolarisation lien avec la France 2013 Direction des

Plus en détail

Rejoignez une entreprise au service de 250 000 clients!

Rejoignez une entreprise au service de 250 000 clients! Rejoignez une entreprise au service de 250 000 clients! Au service de Genève SIG est une entreprise publique suisse de distribution de services de proximité. Elle est au service de 250 000 clients sur

Plus en détail

Le travail est-il le meilleur antidote contre la pauvreté?

Le travail est-il le meilleur antidote contre la pauvreté? ISBN 978-92-64-6795- Perspectives de l emploi de l 29 Faire face à la crise de l emploi 29 Chapitre 3 Le travail est-il le meilleur antidote contre la pauvreté? L emploi réduit considérablement le risque

Plus en détail