RAPPORT DE STAGE COMMERCIAL

Save this PDF as:
 WORD  PNG  TXT  JPG

Dimension: px
Commencer à balayer dès la page:

Download "RAPPORT DE STAGE COMMERCIAL"

Transcription

1 EGC MONTAUBAN RAPPORT DE STAGE COMMERCIAL SEPHORA Nina MORONI

2 Sommaire Remerciements... 3 I Présentation de l enseigne Sephora... 4 La sephora attitude... 5 Les valeurs sephora... 5 Les marques... 5 Politique de communication... 6 II Le magasin Sephora Montauban... 6 III Diagnostic partiel... 8 IV La vente chez SEPHORA Montauban La Séphora attitude La modulation Rémunération V Tâches réalisées Les tâches centrées sur la vente Les tâches annexes à la vente Détermination du profil client VI BILAN Bilan personnel Bilan professionnel

3 Remerciements Je tiens à remercier et à témoigner toute ma reconnaissance aux personnes suivantes, pour l expérience enrichissante et pleine d intérêt qu elles m ont fait vivre au sein de l entreprise Sephora: Je souhaite remercier Madame Daffis (Directrice du magasin Sephora à Montauban) pour m avoir acceptée au sein de son entreprise lors de ce stage commercial et pour, m avoir accordé toute sa confiance. Je tiens à la remercier tout particulièrement pour le temps qu elle m a consacré tout au long de cette période, sachant répondre à toutes mes interrogations. Je souhaite également remercier l ensemble du personnel de l entreprise, pour m avoir formée, en m intégrant rapidement au sein de l entreprise. Enfin, Je veux également remercier l EGC et plus particulièrement les intervenants professionnels responsables de la formation pour avoir assuré la partie théorique de celle-ci. 3

4 I Présentation de l enseigne Sephora Sephora, dont les origines remontent à 1973, est une chaîne de magasins de vente de parfums et de produits cosmétiques, appartenant au groupe LVMH depuis Rapidement après ce rachat, Sephora a une politique d'expansion importante par l'ouverture de points de vente partout dans le monde. Ce réseau de distribution, composant du pôle «Distribution sélective» de LVMH, rejoint ainsi des marques prestigieuses de parfums comme Guerlain, Parfums Givenchy, ou Parfums Christian Dior au sein du groupe. Sephora compte plus de 250 magasins en France Métropolitaine Le réseau mondial de Sephora compte plus de 3000 points de vente dans 25 pays à travers le monde, l'europe compte environ 640 magasins. Répartition géographique du chiffre- d affaire de Sephora Le site marchand Sephora Lancé en juillet 2005, le site web de l'enseigne propose aujourd'hui 190 marques et plus de références disponibles à l'achat. Des produits sont vendus en exclusivité sur le site et des avant-premières sont régulièrement organisées. Sephora.fr offre la livraison pour toute commande d'un montant supérieur ou égal à 60 euros. Auparavant, il n'existait qu'en tant que site institutionnel et proposait aux internautes de commander uniquement en exclusivité les produits de la marque StriVectin. 4

5 La sephora attitude L enseigne est un concept à elle seule. C est une organisation bien particulière. Les méthodes de vente sont bien spécifiques, avec la «sephora attitude» (les étapes de la vente sont définies : accueil, recherche des besoins, choix produit, fidélisation, cadeaux, échantillonnage, parfumage, accompagnement en caisse, prise de congé ). Toute l organisation en «backoffice» est également prédéfinie: les marques stars à booster chaque mois, les challenges, partenariat avec les marques, objectifs et brief quotidien, intranet (SephoraInside). Les valeurs sephora Les quatre valeurs fondamentales : La Liberté : toucher, sentir, essayer tous les rêves prennent vie. L Emotion : L émotion de la relation, Sephora réinvente les services Beauté. L émotion du lieu, des invitations exclusives, des ventes privées ou des soirées prestige. L Excellence : L excellence des codes esthétiques, Sephora attise le désir. L excellence de l offre, la quintessence de la beauté à tous les prix. L Audace : Manier l humour, cultiver l impertinence avec pertinence, être authentique et sincère. Les marques Il existe différents types de marque Les marques sélectives : ce sont les marques de luxe qui sont vendues dans plusieurs réseaux de distribution. Exemple Les marques exclusives : ces marques ne sont vendues que chez Sephora.Ce sont des marques Soin, Maquillage et Parfum Exemple Les marques Stars : ce sont des marques qui sont mises en avant ; la liste change tous les mois. Exemple Les Focus : ce sont des produits qui sont mises en avant ; la liste change toutes les semaines. Le magasin a des objectifs de vente sur ces produits Exemple 5

6 Politique de communication Sephora utilise de multiples canaux de communication tels que les affiches publicitaires, la presse, internet (Facebook, Youtube, Instagram, Appli I-phone), les mailings, les courriers ou encore les SMS. Pour fidéliser la clientèle l entreprise utilise les cartes de fidélité. Pour ce qui est du recueil, stockage, tri analyse et exploitation des données clients Sephora se sert du questionnaire qui est joint avec la carte de fidélité. Pour l analyse et le tri, les magasins envoient les formulaires remplis au siège qui les envoie à un organisme privé qui les traite. II Le magasin Sephora Montauban L enseigne Sephora de Montauban a ouvert ses portes le 16 septembre 2010 sous la forme juridique d une SA. C est une forme de commerce intégré qui dépend totalement de LVMH. Le siège social est situé à Boulogne Billancourt. Le magasin se situe dans la galerie marchande de Auchan Avenue Jean Moulin, Pôle Nord. La surface de vente est de 180m² Le magasin est situé à l entrée principale du centre commercial et le long de la route de Paris très fréquentée. 6

7 La surface de vente est composée de plusieurs univers. Il y a l univers parfum femme, l univers parfum homme et l univers soins qui sont les univers dominants. Ensuite chaque marque est un univers comme le maquillage Dior, le maquillage Make Up For Ever 7

8 III Diagnostic partiel Diagnostic externe Opportunités Menaces L OFFRE Chaque enseigne a des marques identiques comme des marques de luxe (Dior, Yves saint Laurent Guerlain etc ) mais aussi des marques qui leurs permettent de se différencier comme des marques propre à l enseigne (Beauty Succès, Nocibé, Sephora ). La marque SEPHORA est un gage de qualité à moindre prix Le marché de la beauté par habitant en France est le plus important au monde. Il existe actuellement quatre canaux de distribution majeurs : les grandes et moyennes surfaces, les pharmacies et parapharmacies, la vente directe et les parfumeries Ce dernier canal représente à lui seul 50% de la distribution Le développement de la digitalisation des points de vente (miroirs connectés, vitrines interactives) permet de revaloriser le client (Yves Rocher) /general/les-cosmetiques-le-digital Seule parfumerie du centre commercial AUCHAN Développement de la communication des enseignes sur les réseaux sociaux (91% des publications s effectuent par ce biais, en particulier sur les forums) paris.com/blogs/digicom-2012/general/les- cosmetiques-le-digital Certaines enseignes proposent des gammes de produits bios correspondant aux attentes des clients. Développement de l offre sur internet le marché de la beauté sélective a enregistré un recul de -1,5 % en valeur pour l'année écoulée o/actualite/tendances/2013-bonne-resistancedu-selectif-ffps-2215 Les concurrents directs sont des parfumeries comme Marionnaud, Nocibé, Beauty Succès, Les Galeries Lafayette. Les concurrents se situent essentiellement en centre-ville ou dans les galeries marchandes La multiplication des promotions, des MDD petits prix contribuent à la dévalorisation du marché Le magasin de Montauban n a pas le droit de vendre la marque Chanel 8

9 Méthode de vente LES ENVIRONNEMENTS LA DEMANDE Développement de la clientèle masculine peut représenter une réelle opportunité (5% du marché de la cosmétique globale, mais affiche un taux de croissance annuel de plus de 7%) Les motivations : le poids du paraitre est de plus en plus important En moyenne, un ménage français consacre 372 euros par an aux cosmétiques soit 31 par mois. Le profil type du client SEPHORA Montauban : le type de clientèle chez Sephora est plutôt féminin entre 15 et 70 ans. Développement des achats sur internet : d après l INSEE en % des françaises ont acheté leurs cosmétiques en ligne dont 32% régulièrement La dégradation du pouvoir d achat incite les clients à chercher les prix les plus bas et à descendre en gamme DEMOGRAPHIQUE : Au dernier recensement de 2011, la commune comptait habitants ce situant en grande partie entre 20 et 59 ans. Le taux de chômage des 15 à 64 ans en 2011 s élève à 14,5%. La population de Montauban augmente régulièrement uban/ville-82121/emploi GEOGRAPHIQUE : L unité commerciale Sephora ce situe dans la galerie marchande de Auchan Montauban. Le point de vente se situe au bord de la route de Paris qui est une route très passante, et prés de la rocade. Sephora bénéficie du très grand parking gratuit d Auchan de 1300 places TECHNOLOGIQUE : Le magasin ne dispose pas actuellement de toutes les technologies d aide à la vente. Deux ordinateurs fixes dans le magasin semblent insuffisants pour encaisser et renseigner les clients ECONOMIQUE : Le revenu moyen mensuel par ménage est de nets / mois et le niveau de vie est estimé à nets / mois. Le pouvoir d achat de la clientèle potentiel est donc faible Montauban.html#.U_cPRdJdUcU Diagnostic interne Forces L historique des achats est mentionné sur la carte de fidélité La Sephora attitude Facilité d identifier les conseillères grâce à leur tenue (vêtements, coiffure, maquillage) Faiblesses 9

10 La communication Agencement Le prix Les produits L entreprise propose sa propre marque «Sephora» qui est large, profonde, de bonne qualité et à prix moyen. Des marques «exclusives» dans les trois axes ; maquillages, soins et parfums. Exemples : Parfums : Mango, Roberto Cavali, Zadig & Voltaire Soins : Rexaline Maquillages: Make up for ever, Urban Decay Sephora Montauban n a pas encore l autorisation de vendre la grande marque Chanel. Sephora ne répertorie aucune marque Bio. Chaque produit a un prix clairement affiché par une étiquette légale. Possibilité d alignement des prix sur ceux de la concurrence locale Le respect des règles et des plans de marchandisage envoyés par le siège. Chaque marque représente un univers et chaque univers est défini par sa marque en haut de chaque rayon. L implantation des marques dans les rayons est effectuée par le biais d un classement alphabétique. Les étiquettes et leur fonctionnement sont anciens, pour les mettre à jour il faut biper les produits et imprimer puis découper l étiquette. peu de possibilité de modifier la disposition des linéaires (imposée par le réseau) L agencement permet au client de voir, de toucher, de sentir, de naviguer à loisir dans l espace de vente Les nouveautés sont sans cesse renouvelées et mises en avant La communication sur les produits en magasin est claire, lisible et explicative. Les canaux de communication utilisés : - Internet - personnalisé - Publicité dans les magazines féminins - Affichage dans les abris bus pour les fêtes - SMS personnalisé - Courrier personnalisé e-reputation : Un avis sur internet du magasin Sephora Montauban très satisfaisant 4.1/5 ( En hors média, des matinées café gourmands ou des soirées avec les clients privilèges qui possèdent la carte «Gold». Le magasin organise également des opérations commerçantes : les personnes travaillant dans la zone Auchan ont des réductions Les envois d ISA sont interdits car les magasins n ont aucuns droits sur la communication. Absence de vitrine attractive 10

11 GRC On peut regrouper la clientèle en 4 catégories : - Les personnes qui n ont pas la carte de fidélité. - Les clients qui on la carte «white», c est une carte qui est offerte dès le premier passage en caisse. - Les clients qui on la carte «Black», cette carte est envoyée par courrier au bout du 4eme passage en caisse ou de 150 d achat, et remplace la carte white. - Les clients qui on la carte «Gold», ce sont les clients privilèges qui effectue pour un minimum de 1500 d achat par an chez Sephora. Grâce à leur carte, les clientes bénéficient de nombreuses réductions qui correspondent à leurs «valeurs», ainsi que d offres personnalisées Difficulté actuelle à retrouver les achats antérieurs d une cliente : l historique des ventes est sur le poste informatique fixe toujours occupé D. Synthèse du diagnostic Dans un marché globalement en baisse, c est le canal internet qui progresse le plus. Les facteurs de succès d un magasin tel que Sephora semble être la compétence commerciale du personnel, la théâtralisation de l offre ainsi que les animations qui permettent au client de s «évader» de son quotidien. Une meilleure connaissance du client (ses goûts, ses achats, les grands événements de sa vie ) sont également un facteur de succès. Les clients cherchent l animation, le rêve, les petits prix et le conseil. L équipe commerciale doit donc répondre aux attentes du client et doit être capable de donner de la «vie» à son magasin. Les conseillères doivent donc marquer la différence par rapport aux sites de ventes en ligne qui ne savent pas encore rassurer et mettre en confiance la clientèle 11

12 IV La vente chez SEPHORA Montauban L unité commerciale de Montauban est composé de 7 salariés (Voir annexe n 1 : Organigramme) La Séphora attitude Les étapes de la vente sont définies : Accueil, recherche des besoins, choix produit, fidélisation, cadeaux, échantillonnage, parfumage, accompagnement en caisse, prise de congé La modulation Sephora a mis en place un système de modulation. Celui-ci consiste à faire varier la durée hebdomadaire de travail sur l année en fonction des fluctuations de l activité. En effet, les périodes telles que Noel, les soldes, la fête des mères nécessitent d adapter le temps de travail Le magasin est ouvert du lundi au samedi de 9h30 à 20h Les plannings sont faits par la directrice du magasin et sont affichés 4 semaines à l avance. Le fonctionnement de l équipe commerciale est divisé en 3 niveaux hiérarchiques, tout d abord la directrice qui gère tout ce qui est administration c est à dire les plannings, les comptes d exploitations, la gestion des frais ainsi que la gestion de la surface de vente. Ensuite il y a la directrice adjointe qui s occupe des papiers administratifs et remplace la directrice en cas d absence. Elle gère son équipe en planifiant des formations et des éventuelles évolutions. Enfin, il y a les conseillères qui sont réparties sur 3 axes : la couleur, le parfum et le soin. Leurs objectifs sont de faire évoluer leurs axes en se référant aux résultats du magasin. Elles doivent respecter le plan de merchandising, relever les prix, gérer les stocks ainsi que bien évidemment conseiller les clients. Rémunération L équipe bénéficie de primes quotidiennes en fonction de l atteinte d objectifs chiffrés. Il existe 4 types de primes : - Une première prime est perçue en fonction de l atteinte de l objectif du Chiffre d Affaires - Deux autres primes peuvent être perçues (Marques Stars et Marques Exclusives une fois le chiffre d affaires réalisé. - Le Super Bonus est versé dès lors que les 3 autres primes ont été perçues. 12

13 Les indices de performances de l équipe de Montauban par rapport au réseau A titre d exemple sur la semaine 11/05/ /05/2014 indicateurs Montauban Réseau Panier moyen 48,O 54,7 % marge 36,5 % 35,5 % NAP 2,28 2,29 TT 40,8% 32,8% % Séphora 21,0% 14,4% %Carte de fidélité 53,5% 34,6% V Tâches réalisées 1 Les tâches centrées sur la vente Connaissance des différents produits et de leur emplacement : Afin de mieux conseiller le client et développer la vente de parfums, les différentes vendeuses m ont appris à reconnaitre les différentes fragrances (fleurit, sucré, oriental ). Elles m ont expliqué de quelle manière les crèmes et les soins étaient disposées par étalage (crème de nuit, crèmes de jour, antirides, antifatigue ) Pour les maquillages, elles m ont expliqué par exemple comment appliquer de manière professionnelle un fond de teint, ou une poudre. Je me suis documentée sur le site internet Séphora.com afin de connaitre les principales caractéristiques des produits (annexe : fiche produit) Afin de développer le conseil au client et d augmenter le NAP, j ai créé des fiches produits + complémentaires 13

14 Exemple : Accueil des clients La première chose a été d apprendre une sorte de charte à appliquer dès l arrivée du client en magasin : l accueil du client : sourire, saluer, avoir une attitude ouverte. Cette première question ouverte permet d engager une relation avec le client «Bonjour, Mme, Mr.. en quoi puis-je vous aider?...» la découverte : poser un maximum de questions pour déterminer les besoins du client, laisser le client s exprimer totalement, avoir une attitude d écoute et d attention. «Pour un Homme, pour une femme...?» «pour vous?, pour offrir?...» «de quel âge?..» «les fragrances : sucrée, fleurie, ambrée?..» «Que portez-vous habituellement?...» «désirez-vous changer ou rester dans les mêmes senteurs?...» «avez-vous un plafond de prix à ne pas dépasser?...» 14

15 la reformulation : c est s assurer de la bonne compréhension sans interprétation. Prendre le temps mentalement de sélectionner les produits qui correspondent aux besoins du client. l acte de vente : c est proposer le panier, présenter en moyenne trois produits avec leurs avantages de façon assurée et convaincue, délivrer des conseils professionnels. Propositions de produits complémentaires ou supplémentaires en réponse aux besoins décelés «Pour un vernis dissolvant + repousse cuticule + vernis protecteur + crème hydratante spéciale mains ou pieds» «Pour un parfum gel douche correspondant + déodorant correspondant + crème hydratante «Pour du maquillage démaquillant adapté + crème hydratante + autre produit de maquillage la prise de congé : proposer systématiquement aux clients de les parfumer, offre d échantillons et proposition de la carte fidélité. Pour finir, saluer courtoisement le client. J ai effectué une vente à un client anglophone d où l importance de connaître les formules de politesse en anglais Remarques : Durant ce stage nous avons eu un changement de toutes les promotions en cours. Ainsi les marques prioritaires à la vente ont changés. Ce qui m a permit de participer à une véritable action de merchandising, en changeant les vitrines, et les produits mis en avant dans tout le magasin, au vue des nouvelles marques à promouvoir. Durant la période des Soldes les clients sont plus nombreux, donc on peut supposer qu une vendeuse doit plus conseiller, renseigner, et argumenter. Dans les faits j ai trouvé que la vente durant les soldes était moins intéressante, moins enrichissante. Le prospect veut acheter un produit soldé, il va donc davantage regarder la réduction que la réelle nécessité du produit à répondre à son besoin. 15

16 Auto-évaluation Bilan de la semaine du 17/05/14 au 24/05/14 Le taux de transformation était égal à 38.9%. Je me suis auto-évalué lors de cette semaine. Pour 10 «visiteurs» que je conseillais en magasin environ 7 se «transformaient» en acheteurs, soit 70% de taux de transformation Conseil Marque-Star (avec conseil) Focus Produit (avec conseil) Produit complémentaire (avec conseil) La faiblesse des mes ventes sur le «Focus Produit» peut s expliquer par la différence de prix de vente par rapport à la concurrence J ai effectué pour cela un relevé de prix chez la concurrence Focus produit : Maquillage Lancôme (relevé de prix) Produits : Prix Sephora Prix Nocibé Prix Beauty-Success Hypnôse doll eyes Hypnôse Drama Lip lover Ombre Hypnôse Rouge in love Teint miracle Le magasin Sephora adopte une politique d alignement des prix, cependant elle ne peut pas faire un prix d appel pour se différencier de la concurrence. Ainsi le produit focus (maquillage Lancôme) n a pas pu être vendu a un prix attrayant, cela je pense explique le «peu» de vente de cette marque. J ai demandé à une vendeuse de faire une évaluation de mes entretiens de vente à partir de la grille d évaluation de Sephora. (voir annexe) J ai alors pris conscience que je devais améliorer ma gestuelle 16

17 La prospection Le 3 juin Mme Daffis responsable du magasin m a demandé de distribuer dans la galerie marchande la nouvelle offre de -20% sur tous les coffrets durant la fête des pères. J ai demandé à la responsable si je pouvais distribuer avec les prospectus des languettes de parfum avec la fragrance du nouveau parfum Hugo Boss (produit focus, sur lequel nous avons des objectif de vente). Cet après-midi là nous avions vendu 4 flacons de ce même parfum. Ce chiffre a ravi la responsable. 2 Les tâches annexes à la vente La bonne tenue du magasin Réassort Les livraisons Formation Soldes Assurer les fonctions en terme de propreté (poussière) des étagères, changer les flacons testeur vides, réaffuter les mines des crayons testeur, réapprovisionner les rayons S assurer qu il ne manque pas de produit dans les rayons J ai réalisé lors de la fête des pères des «baignoires» avec des produits adaptés à l homme, la responsable du magasin m a demandé de réaliser des compositions pour un montant de 30, Mme Daffis était ravie du choix des produits Nous recevions des livraisons environ tous les deux jours, il fallait donc déballer et ranger les produits Le 27 mai, j ai suivi une formation sur la marque de maquillage «urban decay» (marque exclusive Sephora), une représentante de la marque m a fait découvrir les différents produit en détail ainsi j ai pu conseiller avec conviction les clientes Préparation des étiquettes des produits soldés avec prix barrés 3 Détermination du profil client Lors de la quatrième semaine j ai pensé qu il serait opportun de savoir si la consommation du client pouvait dépendre de son âge, et de son sexe. J ai donc fait un petit carnet (voir annexe) et j ai pris des notes lors du passage en caisse du client. J ai pu observer : Une cliente âgée de ans dépense en moyenne et achète 2.7 produits Une cliente âgée de ans dépense en moyenne 28.8 et achète 2.4 produits Une cliente âgée de ans dépense en moyenne 67 et achète 1.8 produits 17

18 Une cliente âgée de ans dépense en moyenne 62 et achète 1.3 produits Une cliente âgée de + de 50 ans dépense en moyenne 98 et achète 3.2 produits Un client masculin est âgée de + de 40 ans a dépensé en moyenne 99 et achète 1.3 produits. Le client masculin est très peu présent. Les prospects les plus présents sont les femmes âgées de ans. Les femmes âgées de + de 40ans représentent donc une part majeure du chiffre d affaires de l entreprise. VI BILANS Bilan personnel Les premiers jours ont été un peu difficiles au niveau de la vente. En effet les clients me posaient toutes sortes de questions auxquelles je ne pouvais pas toujours répondre. Je ne connaissais pas assez bien l emplacement des produits. Je n étais pas vraiment à l aise avec la vente des parfums car je ne savais pas bien différencier les différentes familles olfactives. Travailler en parfumerie demande une tenue impeccable, avoir les cheveux joliment attachés, porter un maquillage assez voyant et un beau rouge à lèvres rouge. Au fil des jours je me suis familiarisée avec l emplacement des marques, j ai pu différencier les différentes fragrances de parfum et améliorer ma connaissance des différents produits. L équipe me confiait toutes sortes de mission comme déballer les cartons qui venaient d être livrés, repérer les produits qu ils faillaient recommander ou encore réaliser des emballages cadeaux sans scotch. Au fil des semaines j ai pris confiance en moi, je me suis affirmée en tant que vendeuse et conseillère. Je me suis sentie à l aise face à la clientèle. J ai sympathisé avec les employés ainsi qu avec la responsable du magasin. L ambiance était très bonne, c est très important lorsque l on travaille en équipe. J étais motivé, je prenais donc des initiatives. Ce stage m a permis de prendre confiance en moi (contact avec la clientèle, relation avec le personnel). J ai pris beaucoup de plaisir à découvrir le secteur de la cosmétologie et cela m encourage à envisager de travailler dans ce secteur commercial. 18

19 Bilan professionnel De nombreuses matières étudiées lors de mon année d étude à l EGC ont été très utiles et mises en application lors de mon stage. Toutes les méthodes étudiées en technique de vente m ont permis de cerner le client et donc de pouvoir au mieux le renseigner. Une vente peut rarement aboutir sans négociation. Négocier a été très intéressant et très enrichissant. J ai pu percevoir l avantage de connaitre ces produits car cela a rendu mon argumentation plus performante. J ai pu orienter le consommateur vers certains produits, l aider dans son choix La méthode SONCAS (Chaque lettre correspond à un centre d intérêt de la personne en face de vous) étudiée en cours de négociation m a permis de développer des éléments influençant le choix d un client dans une situation de vente. Pour un produit cosmétique par exemple : Sécurité Proposer un produit avec une boîte solide, proposer un produit respectant au mieux les caractéristique de ca peau (sèche, grasse, mixte) Orgueil Proposer un article assez cher, que chacun ne peut pas se permettre d acheter, ou une édition limitée ou un produit en exclusivité dans les parfumeries Sephora, nous pouvons aussi orienter ce client vers un produit sponsorisé par une célébrité. Durant la fête des mères proposer les offres en coffret. Nouveauté Proposer la dernière nouveauté d une marque Confort Proposer un produit agréable à porter par rapport aux goûts du client. Lui faire tester le produit, pour qu il découvre lequel lui correspondrait le mieux. Argent Lui proposer le produit spécifique répondant à son besoin étant le moins cher parmi toutes les marques du magasin Sympathie Lui proposer les offres en cours Bien expliquer ce qu il obtiendra de plus s il achète ce produit plutôt qu un autre 19

20 ANNEXES 20

21 21

22 22

23 23

24 24

25 25

La culture du service en France

La culture du service en France pour La culture du service en France Juin 2010 Sommaire 1 - La méthodologie 2 - Les résultats de l'étude A Le processus d achat B La satisfaction à l égard de la qualité de service en France C Les attentes

Plus en détail

PARFUMERIE. Création et diffusion Tous droits réservés, reproduction interdite sans autorisation de l auteur Mise à jour : 15/09/2014 1

PARFUMERIE. Création et diffusion Tous droits réservés, reproduction interdite sans autorisation de l auteur Mise à jour : 15/09/2014 1 PARFUMERIE SOMMAIRE LE MARCHÉ DE LA PARFUMERIE... 2 LA RÉGLEMENTATION DE LA PARFUMERIE... 4 L'ACTIVITÉ DE LA PARFUMERIE... 6 LES POINTS DE VIGILANCE DE LA PARFUMERIE... 9 EN SAVOIR PLUS SUR CE SECTEUR...

Plus en détail

E5 ANALYSE ET CONDUITE DE LA RELATION COMMERCIALE

E5 ANALYSE ET CONDUITE DE LA RELATION COMMERCIALE E5 ANALYSE ET CONDUITE DE LA RELATION COMMERCIALE Présentation de l épreuve ANALYSE ET CONDUITE DE LA RELATION COMMERCIALE I. Finalité de l l épreuve L épreuve E5, Analyse et conduite de la relation commerciale,

Plus en détail

L observatoire de la profession d agent immobilier. Vague 4. Mai 2011

L observatoire de la profession d agent immobilier. Vague 4. Mai 2011 L observatoire de la profession d agent immobilier Vague 4 Mai 2011 Note méthodologique Étude réalisée pour : Guy Hoquet l Immobilier Échantillon : Echantillon de 1013 personnes, représentatif de la population

Plus en détail

2 e degré: 3 e P et 4 e P option: Vente. 3 e degré: 5 e P et 6 e P option: Vendeur- Vendeuse

2 e degré: 3 e P et 4 e P option: Vente. 3 e degré: 5 e P et 6 e P option: Vendeur- Vendeuse 1 e degré: 3 e P et e P option: Vente 3 e degré: 5 e P et 6 e P option: Vendeur- Vendeuse Pour qui? Objectifs de l option Cette option vise à former des vendeurs vendeuses, qui exerceront leur profession

Plus en détail

PARCOURS DE FORMATION

PARCOURS DE FORMATION PARCOURS DE FORMATION A l issue du parcours, vous saurez Prospecter une clientèle de professionnels, proposer des solutions techniques selon les besoins, impératifs du client et négocier les conditions

Plus en détail

RESSOURCES HUMAINES. Source : GARF Basse-Normandie 1/6

RESSOURCES HUMAINES. Source : GARF Basse-Normandie 1/6 RESSOURCES HUMAINES Source : GARF Basse-Normandie 1/6 Le mot du président La pratique des entretiens individuels annuels est un outil de management. Ce type d appréciation de l activité et de l implication

Plus en détail

FICHE ANNEE COMPLETE De l embauche à la rupture du contrat de travail

FICHE ANNEE COMPLETE De l embauche à la rupture du contrat de travail FICHE ANNEE COMPLETE De l embauche à la rupture du contrat de travail Qu est-ce que l accueil en année complète? C est lorsque l assistant maternel accueille un enfant pendant 47 semaines. L enfant est

Plus en détail

Comparaison des référentiels professionnels de BEPA et Bac pro Conseil- Vente

Comparaison des référentiels professionnels de BEPA et Bac pro Conseil- Vente Session bac pro Technicien conseil vente Comparaison des référentiels professionnels de BEPA et Bac pro Conseil- Vente C.LEPINE - IFEAP Les emplois visés BEPA Vendeur qualifié Employé de rayon Employé

Plus en détail

Le métier que vous exercez aujourd hui : comment et quand l avez-vous choisi?

Le métier que vous exercez aujourd hui : comment et quand l avez-vous choisi? Le métier que vous exercez aujourd hui : comment et quand l avez-vous choisi? Le programme PASSERELLE Un programme de stage qui lie pédagogie et professionnalisme, présent et futur. Orientation Universitaire

Plus en détail

Regards croisés DRH/Salariés sur le travail et l emploi Mars 2008

Regards croisés DRH/Salariés sur le travail et l emploi Mars 2008 pour Regards croisés / sur le travail et l emploi Mars 2008 Sommaire 1 - La méthodologie 2 - Les résultats de l'étude La vision du travail Le temps de travail et la réforme du marché du travail La recherche

Plus en détail

Stage de découverte de l entreprise 2015/2016

Stage de découverte de l entreprise 2015/2016 Stage de découverte de l entreprise 2015/2016 NOM : Prénom : Classe : NOM : PRENOM : CLASSE : EXEMPLAIRE ELEVE DE LA CONVENTION DE STAGE LE CARNET DE SUIVI DE STAGE SOMMAIRE Convention de stage Carte d

Plus en détail

[Intitulé du stage (mission)] Nom du diplôme Année [] De l université [Nom de l université]

[Intitulé du stage (mission)] Nom du diplôme Année [] De l université [Nom de l université] 1 sur 7 30/08/2011 08:18 Exemple de rapport de stage - Parisetudiant.com Voici ci-dessous un rapport de stage que vous pouvez utiliser comme trame pour rédiger le votre! Lire les conseils de rédaction

Plus en détail

Un accord de premier plan dans le secteur de la Grande Distribution au Maroc

Un accord de premier plan dans le secteur de la Grande Distribution au Maroc Un accord de premier plan dans le secteur de la Grande Distribution au Maroc 06 février 2009-1 - Un accord de premier plan dans la Grande Distribution au Maroc Termes de l accord Présentation des parties

Plus en détail

L AUDIT DE LA SITUATION MARKETING

L AUDIT DE LA SITUATION MARKETING Notre conviction : faire auditer sa situation par des experts indépendants est le meilleur moyen de trouver les pistes pour améliorer son efficacité marketing. COMMANDITAIRES Les entreprises établies disposant

Plus en détail

MODULE 2. Définir l opportunité d affaires. Management stratégique du marketing expérientiel Dr Michel G. Langlois Professeur titulaire ESG-UQAM

MODULE 2. Définir l opportunité d affaires. Management stratégique du marketing expérientiel Dr Michel G. Langlois Professeur titulaire ESG-UQAM PLEINES VOILES VERS LE LEADERSHIP DE MARQUE GAGNER LA BATAILLE DES MARCHÉS Définir l opportunité d affaires Management stratégique du marketing expérientiel Dr Michel G. Langlois Professeur titulaire ESG-UQAM

Plus en détail

LE TABLEAU DE BORD EQUILIBRÉ. Mars 2003 Normand Vachon 1

LE TABLEAU DE BORD EQUILIBRÉ. Mars 2003 Normand Vachon 1 LE TABLEAU DE BORD EQUILIBRÉ Mars 2003 Normand Vachon 1 Le tableau de bord: Les 10 étapes de réalisations 1. Définir la mission & la vision de PMR 2. Déterminer les objectifs stratégiques 3. Identifier

Plus en détail

L accompagnement personnalisé, le projet personnalisé d accès à l emploi et l offre raisonnable d emploi

L accompagnement personnalisé, le projet personnalisé d accès à l emploi et l offre raisonnable d emploi L accompagnement personnalisé, le projet personnalisé d accès à l emploi et l offre raisonnable d emploi Synthèse Afin de faciliter et d accélérer son retour à l emploi dans les meilleures conditions,

Plus en détail

Baromètre Social Institutionnel. Résultats nationaux

Baromètre Social Institutionnel. Résultats nationaux Baromètre Social Institutionnel Résultats nationaux Réf. : TP940 PRESENTATION ET METHODOLOGIE 2 Présentation de l étude L UCANSS a souhaité mettre en place un Baromètre Social Institutionnel afin de mieux

Plus en détail

34% de la population interrogée gagnent moins de 40K /an (contre 38% en 2010 et 40% en 2009).

34% de la population interrogée gagnent moins de 40K /an (contre 38% en 2010 et 40% en 2009). Francine DIDIER 24/10/13 Premiers résultats d ESOPE 2013 Méthodologie L enquête Esope 2013 qui porte sur l année 2012 a été lancée en juillet 2013, et les résultats traités en octobre 2013. Les réponses

Plus en détail

- LA GESTION DES ATTENTES EXTERNES -

- LA GESTION DES ATTENTES EXTERNES - - LA GESTION DES ATTENTES EXTERNES - I) UN PRINCIPE ESSENTIEL DES DÉMARCHES QUALITÉ QUELQUES TERMES RELATIFS À LA QUALITÉ Qualité : "Ensemble des propriétés et caractéristiques d un produit ou service

Plus en détail

Sommaire. Introduction. 1 ère PARTIE: PRESENTATION DE CHAQUE UC

Sommaire. Introduction. 1 ère PARTIE: PRESENTATION DE CHAQUE UC Page 1 Sommaire Introduction 1 ère PARTIE: PRESENTATION DE CHAQUE UC 1. Présentation de l UC et de son réseau 2. Contexte organisationnel de l UC 3. Contexte géographique de l UC 4. Contexte commercial

Plus en détail

Observatoire du ROPO* en Tunisie *Research Online, purchase offline

Observatoire du ROPO* en Tunisie *Research Online, purchase offline Observatoire du ROPO* en Tunisie *Research Online, purchase offline Étude réalisée par Tunisie Sondage contact@tunisiesondage.com www.tunisiesondage.com Mai 2015 FICHE TECHNIQUE 1600 internautes tunisiens

Plus en détail

sciences et technologie

sciences et technologie Informer et accompagner les professionnels de l éducation Cycles 2 4 sciences et technologie Inscrire son enseignement dans une logique de cycle Outil d aide à la réflexion des équipes pédagogiques pour

Plus en détail

La retraite par répartition

La retraite par répartition Le système de retraite français repose sur les principes de la répartition et de la solidarité entre les générations. Les cotisations des actifs servent à payer les pensions des retraités actuels. Quel

Plus en détail

Les étapes du projet pour la mise en place d une solution de gestion d entrepôt «WMS»

Les étapes du projet pour la mise en place d une solution de gestion d entrepôt «WMS» 1/6 Les étapes du projet pour la mise en place d une solution de gestion d entrepôt «WMS» Auteur :Elie KHOURI (CC3i) Date :18/11/2008 17:15 2/6 1 Introduction Ce document présente les étapes d un projet

Plus en détail

Livret de STAGE PFE N 1. du 11 au 23 novembre 2013

Livret de STAGE PFE N 1. du 11 au 23 novembre 2013 Livret de STAGE PFE N 1 du 11 au 23 novembre 2013 Objectif : - préparer son arrivée sur son lieu de stage - présentation de l'entreprise - identifier les activités qui ont été réalisés en stage TRAVAIL

Plus en détail

Etude de Cas de Communication Commerciale:

Etude de Cas de Communication Commerciale: Etude de Cas de Communication Commerciale: Les Pruneaux d Agen ATTENTION CE QUI SUIT CONSTITUE UNE PROPOSITION ET NE SAURAIT ETRE CONSIDERE COMME UNE CORRECTION, DE NOMBREUSES SOLUTIONS ALTERNATIVES SONT

Plus en détail

LA FIXATION DU PRIX I. LA FIXATION DU PRIX DE VENTE. 1. Apport théorique

LA FIXATION DU PRIX I. LA FIXATION DU PRIX DE VENTE. 1. Apport théorique LA FIXATION DU PRIX La théorie classique du prix confronte l offre et la demande. Cette théorie est limitée par la réalité économique. L entreprise doit tenir compte de ses propres objectifs et des contraintes

Plus en détail

Carte de fidélité : je t aime, moi non

Carte de fidélité : je t aime, moi non Carte de fidélité : je t aime, moi non plus Quels enjeux pour les enseignes? Etat des lieux de l opinion des Français à l égard des programmes de fidélité Printemps 2016 Etude Audirep menée sur un échantillon

Plus en détail

5 MAJEUR LIGUE DES ALPES DE BASKETBALL

5 MAJEUR LIGUE DES ALPES DE BASKETBALL 5 MAJEUR LIGUE DES ALPES DE BASKETBALL La Ligue des Alpes de Basketball : La Ligue des Alpes est un organisme décentralisé de la Fédération Française de Basket- Ball. Elle a été créée en Octobre 1933.

Plus en détail

Politique d'achat et de mise en marché Principales modalités d application

Politique d'achat et de mise en marché Principales modalités d application Politique d'achat et de mise en marché Principales modalités d application SECTION 2 RÈGLES GÉNÉRALES DE GESTION Clause 2.1 Transactions avec les fournisseurs Tout changement concernant le fournisseur,

Plus en détail

Rapport d évaluation de la licence professionnelle

Rapport d évaluation de la licence professionnelle Section des Formations et des diplômes Rapport d évaluation de la licence professionnelle Systèmes automatisés et réseaux industriels de l Université Paris-Est Créteil Val de Marne - UPEC Vague E 2015-2019

Plus en détail

1983 créateur de parfums commerce héritage région de Grasse FREDERIC M FREDERIC M

1983 créateur de parfums commerce héritage région de Grasse FREDERIC M FREDERIC M CRÉEZ VOTRE EMPLOI! C est en 1983 que Frédéric et Serge Munoz décident de créer leur propre entreprise. Pour cela ils mettent en commun leurs passions. Frédéric est créateur de parfums et Serge veut se

Plus en détail

A - Un cadre national et pluriannuel

A - Un cadre national et pluriannuel Conférence de DUBROVNIK 26 mai 2011 Définition des objectifs et évaluation des juges administratifs Pendant plusieurs décennies, les juridictions administratives en France n ont connu qu un seul type d

Plus en détail

Rapport de stage Service de chirurgie générale Hopital Régional Honorio Delgado Arequipa, Pérou

Rapport de stage Service de chirurgie générale Hopital Régional Honorio Delgado Arequipa, Pérou Université Paul Sabatier Faculté de médecine, Toulouse-Rangueil Rapport de stage Service de chirurgie générale Hopital Régional Honorio Delgado Arequipa, Pérou Pauline Lansalot-Matras (DCEM4) Juillet 2011

Plus en détail

Définitions. Faits saillants. Limites. Implications TRAVAILLEURS SOCIAUX DANS LE SECTEUR DE LA SANTE MENTALE

Définitions. Faits saillants. Limites. Implications TRAVAILLEURS SOCIAUX DANS LE SECTEUR DE LA SANTE MENTALE 14 TRAVAILLEURS SOCIAUX DANS LE SECTEUR DE LA SANTE MENTALE Définitions Travailleur social intervenant dans le secteur de la santé mentale : diplômé ayant fait des études dans une filière de formation

Plus en détail

Question n 1 : Pour les deux filières de valorisation des pneumatiques, déterminez la marge sur coût variable et le résultat.

Question n 1 : Pour les deux filières de valorisation des pneumatiques, déterminez la marge sur coût variable et le résultat. ANALYSE ET GESTION FINANCIÈRE Épreuve de spécialisation Calculatrice électronique autorisée A.D. 2013 Concours externe et interne Dossier n 1 : Rentabilité des activités La société RenovPneu est une société

Plus en détail

RAPPORT D ACTIVITÉS 2013

RAPPORT D ACTIVITÉS 2013 RAPPORT D ACTIVITÉS 2013 5 3 0, R U E D E L A G E Q U E B E C, Q C G 3 G 1 J 2 418-316- 2 2 4 1 I N F O @ L D H S. C A H T T P : / / W W W. L D H S. C A RAPPORT D ACTIVITÉS P O U R L A N N E E 2 0 1 3

Plus en détail

OFFRE DE FORMATION. UNIVERSITé D été - CASABLANCA DU 11 AU 22 JUILLET 2016

OFFRE DE FORMATION. UNIVERSITé D été - CASABLANCA DU 11 AU 22 JUILLET 2016 OFFRE DE FORMATION UNIVERSITé D été - CASABLANCA DU 11 AU 22 JUILLET 2016 Formule une semaine (au choix) du 11 au 15 juillet 2016 accueil à partir du dimanche 10 juillet après-midi et départ le vendredi

Plus en détail

TOURISME et HANDICAP. Le label national Tourisme et Handicap. Pourquoi? Pour Qui? Comment? Les Engagements de la Charte

TOURISME et HANDICAP. Le label national Tourisme et Handicap. Pourquoi? Pour Qui? Comment? Les Engagements de la Charte TOURISME et HANDICAP Le label national Tourisme et Handicap Pourquoi? Pour Qui? Comment? Les Engagements de la Charte 1 1 - Un label, pourquoi? Plus de vingt ans après la promulgation de la loi d orientation

Plus en détail

I. Introduction Présentation de l entreprise: LVMH (Moët Hennessy-Louis Vuitton) est un groupe constitué d'un ensemble de marques au fort pouvoir d'év

I. Introduction Présentation de l entreprise: LVMH (Moët Hennessy-Louis Vuitton) est un groupe constitué d'un ensemble de marques au fort pouvoir d'év Sommaire: I Introduction II Segmentation Stratégique III Les facteurs clés du succès IV Analyse de l entreprise V Choix stratégiques VI Chiffres clés VII Conclusion I. Introduction Présentation de l entreprise:

Plus en détail

Les Ateliers de la Narcolepsie. et de l Hypersomnie 2016

Les Ateliers de la Narcolepsie. et de l Hypersomnie 2016 Les Ateliers de la Narcolepsie et de l Hypersomnie 2016 Présentation des Ateliers Dans le cadre du Plan National Maladies Rares, le Centre de Référence Hypersomnies Rares a organisé la première édition

Plus en détail

Ce document a été mis en ligne par le Canopé de l académie de Bordeaux pour la Base Nationale des Sujets d Examens de l enseignement professionnel.

Ce document a été mis en ligne par le Canopé de l académie de Bordeaux pour la Base Nationale des Sujets d Examens de l enseignement professionnel. Ce document a été mis en ligne par le Canopé de l académie de Bordeaux pour la Base Nationale des Sujets d Examens de l enseignement professionnel. Ce fichier numérique ne peut être reproduit, représenté,

Plus en détail

Seconde baccalauréat professionnel restauration- 29 semaines de cours- 4 semaines de PFE- 2.5 heures de cours par semaine.

Seconde baccalauréat professionnel restauration- 29 semaines de cours- 4 semaines de PFE- 2.5 heures de cours par semaine. 1 RÉFÉRENTIEL DE GESTION DE L ENTREPRISE Seconde baccalauréat professionnel restauration- 29 semaines de cours- 4 semaines de PFE- 2.5 heures de cours par semaine. 5.1. Les besoins, la consommation et

Plus en détail

Numéro de téléphone de l établissement :

Numéro de téléphone de l établissement : Nom et prénom du stagiaire : Date de naissance : / / Nom de l établissement : Numéro de téléphone de l établissement : Préambule «Les élèves d'ulis bénéficient des dispositifs de droit commun visant la

Plus en détail

EXERCICE 1. Introduction à la comptabilité de gestion. 1 La comptabilité de gestion est destinée quasi exclusivement aux

EXERCICE 1. Introduction à la comptabilité de gestion. 1 La comptabilité de gestion est destinée quasi exclusivement aux THÈME 1 Introduction à la comptabilité de gestion EXERCICE 1 Quizz de 15 questions Répondre aux questions suivantes : 1 La comptabilité de gestion est destinée quasi exclusivement aux acteurs internes

Plus en détail

Fiche formation Baccalauréat professionnel - Commerce - N : 17831 - Mise à jour : 26/05/2016

Fiche formation Baccalauréat professionnel - Commerce - N : 17831 - Mise à jour : 26/05/2016 Impression à partir du site https://offredeformation.npdcp.fr le 05/09/2016. Fiche formation Baccalauréat professionnel - Commerce - N : 17831 - Mise à jour : 26/05/2016 Bac pro - Commerce Baccalauréat

Plus en détail

DEVENEZ CREATIF DIGITAL

DEVENEZ CREATIF DIGITAL DEVENEZ CREATIF DIGITAL Prochaine session : 03 octobre 2016 26 jours de formation EN CONTINUE OU EN ALTERNANCE à PARIS CENTRE CQP Créatif Multimédia 182 heures Créativité numérique et communication interactive,

Plus en détail

Panorama de branche. Le Commerce de détail et de gros à prédominance alimentaire. prospectif du commerce

Panorama de branche. Le Commerce de détail et de gros à prédominance alimentaire. prospectif du commerce Panorama de branche Le Commerce de détail et de gros à prédominance alimentaire 2009 prospectif du commerce Les chiffres clés de la grande distribution alimentaire en 2008 635 800 salariés (étudiants inclus)

Plus en détail

ACADÉMIE DE FORMATION

ACADÉMIE DE FORMATION ACADÉMIE DE FORMATION FORMATION DERMOPIGMENTATION ESTHETIQUE & REPARATRICE CATALOGUE DE FORMATION POUR LE DOMAINE médical : «La beauté touche les sens et le beau touche l âme». SOMMAIRE : Description

Plus en détail

LIVRET PERSONNEL DE COMPÉTENCES

LIVRET PERSONNEL DE COMPÉTENCES Attestation de maîtrise des connaissances et compétences du socle commun au palier Nom et cachet de l établissement Palier Compétence validée le Maîtrise de la langue française Pratique d une langue vivante

Plus en détail

Repères & Analyses. Les sortants de Pôle emploi en Septembre, Décembre 2010, Mars et Juin 2011. Haute-Normandie

Repères & Analyses. Les sortants de Pôle emploi en Septembre, Décembre 2010, Mars et Juin 2011. Haute-Normandie Avril 2012 SERVICE STATISTIQUES, ÉTUDES ET ÉVALUATION Repères & Analyses Les sortants de Pôle emploi en Septembre, Décembre 2010, Mars et Juin 2011 Haute-Normandie Près d une sortie du chômage sur deux

Plus en détail

Guide de rédaction du rapport de stage du mastère professionnel

Guide de rédaction du rapport de stage du mastère professionnel Guide de rédaction du rapport de stage du mastère professionnel Public Cible Etudiant de 2ème année mastère professionnel Etablissement Institut des Hautes Etudes à Tunis Année Universitaire 2013/2014

Plus en détail

Label national Tourisme & Handicap Un gage de qualité. Marque déposée de l Etat français

Label national Tourisme & Handicap Un gage de qualité. Marque déposée de l Etat français Label national Tourisme & Handicap Un gage de qualité Marque déposée de l Etat français Label national Tourisme & Handicap C est une marque de qualité de l accueil créée par le ministère chargé du Tourisme

Plus en détail

Technique opératoire de l addition posée en colonnes

Technique opératoire de l addition posée en colonnes (CP) Compétences : - Connaître et utiliser les techniques opératoires de l addition et commencer à utiliser celles de la soustraction (sur les nombres inférieurs à 00). - Résoudre des problèmes simples

Plus en détail

ATELIER 4 - STRUCTURER SA COMMUNICATION INTERNE ET EXTERNE

ATELIER 4 - STRUCTURER SA COMMUNICATION INTERNE ET EXTERNE ATELIER 4 - STRUCTURER SA COMMUNICATION INTERNE ET EXTERNE Attention! Le présent document ne consiste pas une méthode et des outils «clés en main» de communication, mais un compte rendu des échanges réalisés

Plus en détail

Dossier de suivi de stage en entreprise

Dossier de suivi de stage en entreprise Année scolaire 2009-2010 Dossier de suivi de stage en entreprise en classe de 3 Nom et prénom de l élève : Classe de : Projet d orientation : Nom et adresse de l établissement d accueil : Nom du Professeur

Plus en détail

M2R ARTS DU SPECTACLE ET MEDIAS COMMUNICATION AUDIOVISUELLE & MEDIAS Devenir de la promotion 2011 Enquête 30 mois après l obtention du diplôme

M2R ARTS DU SPECTACLE ET MEDIAS COMMUNICATION AUDIOVISUELLE & MEDIAS Devenir de la promotion 2011 Enquête 30 mois après l obtention du diplôme M2R ARTS DU SPECTACLE ET MEDIAS COMMUNICATION AUDIOVISUELLE & MEDIAS Devenir de la promotion 2011 Enquête 30 mois après l obtention du diplôme En 2010/2011, sur les 35 inscrits, 25 ont validé le diplôme

Plus en détail

Communiquer en langue étrangère de l hôtellerie

Communiquer en langue étrangère de l hôtellerie Communiquer en langue étrangère de l hôtellerie Publics visés et positions Publics visés : Professionnels du secteur hôtelier et du touristique souhaitant élargir et systématiser leurs connaissances en

Plus en détail

La qualité Française au service de votre sourire

La qualité Française au service de votre sourire La qualité Française au service de votre sourire Groupe RSD c est la rencontre et le savoir-faire de plusieurs partenaires ayant une expertise depuis plus de 20 ans dans le domaine de l industrie, de la

Plus en détail

CCPQ PATRON COIFFEUR / PATRONNE COIFFEUSE PROFIL DE QUALIFICATION 1/9

CCPQ PATRON COIFFEUR / PATRONNE COIFFEUSE PROFIL DE QUALIFICATION 1/9 CCPQ Bd Pachéco - 19 - boîte 0 1010 Bruxelles Tél. : 02 210 50 65 Fax : 02 210 55.33 Email : ccpq@profor.be www.enseignement.be SERVICES AUX PERSONNES PATRON COIFFEUR / PATRONNE COIFFEUSE SOINS DU CORPS

Plus en détail

Périodes de Formation en Milieu Professionnel

Périodes de Formation en Milieu Professionnel PRÉAMBULE Les périodes de formation en milieu professionnel doivent participer activement à l acquisition des compétences du référentiel. Elles font l objet d une évaluation certificative. Les 22 semaines

Plus en détail

Forum 45+ _ 2011 La Cité des Métiers de Marseille et de Provence-Alpes-Côte d Azur Page 1/31

Forum 45+ _ 2011 La Cité des Métiers de Marseille et de Provence-Alpes-Côte d Azur Page 1/31 Page 1/31 Sommaire I- Rappel du contexte p 3 II- Objectifs de cette journée p 3 III- Actions mises en place p 3 a) La Cité des Métiers p 3 b) Le Pôle emploi p 4 IV- Promotion de l évènement p 5 a) Création

Plus en détail

La prise en compte de l évolution des primes au fil des générations dans les cas types de fonctionnaires d État du COR

La prise en compte de l évolution des primes au fil des générations dans les cas types de fonctionnaires d État du COR CONSEIL D ORIENTATION DES RETRAITES Séance plénière du 25 mai 2016 à 9 h 30 «La retraite dans la fonction publique et les autres régimes spéciaux» Document n 15 Document de travail, n engage pas le Conseil

Plus en détail

L ESTIMATION DES FONDS DE COMMERCE À PARTIR DE LEURS CAPACITÉS BÉNÉFICIAIRES

L ESTIMATION DES FONDS DE COMMERCE À PARTIR DE LEURS CAPACITÉS BÉNÉFICIAIRES MICHEL MARX Expertises EXPERTS IMMOBILIERS SPÉCIALISTES DE LA PROPRIÉTÉ COMMERCIALE L ESTIMATION DES FONDS DE COMMERCE À PARTIR DE LEURS CAPACITÉS BÉNÉFICIAIRES par Michel MARX expert immobilier chartered

Plus en détail

Résultats d apprentissage généraux

Résultats d apprentissage généraux Titre : Dictionnaire géant de personnages imaginaires Matières : Français, sciences et arts visuels Niveaux scolaires : 2 e et 5 e années Temps prévu : 10 périodes de 45 minutes **Seulement les RAG et

Plus en détail

TRANSFORMATION ET COMMERCIALISATION DU MANIOC EN SIERRA LEONE

TRANSFORMATION ET COMMERCIALISATION DU MANIOC EN SIERRA LEONE TRANSFORMATION ET COMMERCIALISATION DU MANIOC EN SIERRA LEONE L EXPERIENCE DE BAFCO Présenté par Taplima Muana Dès le lever du soleil, Mammy Iye doit parcourir 8 kilomètres pour parvenir jusqu à Lileima

Plus en détail

La mesure de la perception de la marque. La mesure de l efficacité publicitaire

La mesure de la perception de la marque. La mesure de l efficacité publicitaire ETUDE SUR L IMAGE DE MARQUE La marque La définition La politique de marque La mesure de la perception de la marque La notoriété L image de marque La mesure de l efficacité publicitaire Les boîtes à suggestion

Plus en détail

38% de la population interrogée gagnent moins de 40K /an (contre 40% en 2009).

38% de la population interrogée gagnent moins de 40K /an (contre 40% en 2009). FD.18/11/11 Résultats d ESOPE 2011 Synthèse 1 Le salaire moyen annuel brut était de 49 440 (4 120 /mois) en 2010. Il progresse de +4.3% par rapport à 2009. Le salaire brut médian, qui partage les salariés

Plus en détail

La résolution de problèmes (cycles 2 et 3) Laurent DURON / Annabelle REMY CP Vandoeuvre

La résolution de problèmes (cycles 2 et 3) Laurent DURON / Annabelle REMY CP Vandoeuvre La résolution de problèmes (cycles 2 et 3) Laurent DURON / Annabelle REMY CP Vandoeuvre Quels constats? Des exemples de problèmes donnés en début de CE2 (20 élèves): Romane avait 35. Elle a reçu 60 pour

Plus en détail

Adapter son mode de lecture à la nature du texte proposé et à l objectif poursuivi

Adapter son mode de lecture à la nature du texte proposé et à l objectif poursuivi L I R E COMPÉTENCE 1 LA MAÎTRISE DE LA LANGUE FRANÇAISE D A T E Adapter son mode de lecture à la nature du texte proposé et à l objectif poursuivi Repérer les informations dans un texte à partir des éléments

Plus en détail

Le logement social est-il un habitat transitoire? 5

Le logement social est-il un habitat transitoire? 5 Dans le Nord-Pas-de-Calais, en 2001, environ 345 000 ménages, soit 23% de l ensemble des ménages, vivent dans un logement social, principalement dans un logement HLM. La mission du secteur social est d

Plus en détail

La gestion des stocks

La gestion des stocks La gestion des stocks I. La notion de stock On désigne par stock «l ensemble des biens et des services qui interviennent dans le cycle d exploitation de l entreprise pour être : - soit vendus en l état

Plus en détail

Situation à fin 2014 1.1 Pyramide des âges des ETAM* RENAULT s.a.s au 31 décembre 2014, par niveaux UIMM ** (toutes filières)

Situation à fin 2014 1.1 Pyramide des âges des ETAM* RENAULT s.a.s au 31 décembre 2014, par niveaux UIMM ** (toutes filières) Situation à fin 2014 1.1 Pyramide des âges des ETAM* RENAULT s.a.s au 31 décembre 2014, par niveaux UIMM ** (toutes filières) 600 500 Effectifs ETAM*** : 9791 % ETAM dans l'effectif global Renault s.a.s

Plus en détail

Les Français et le projet de réforme territoriale Sondage de l Institut CSA pour l Assemblée des Départements de France

Les Français et le projet de réforme territoriale Sondage de l Institut CSA pour l Assemblée des Départements de France Les Français et le projet de réforme territoriale Sondage de l Institut CSA pour l Assemblée des Départements de France Juin 2014 Sommaire Fiche technique 3 Résultats du sondage 4 Les chiffres clés : ce

Plus en détail

COLLEGE PIC SAINT LOUP COMBES DE RABAUSSES 34980 SAINT CLEMENT DE RIVIERE

COLLEGE PIC SAINT LOUP COMBES DE RABAUSSES 34980 SAINT CLEMENT DE RIVIERE COLLEGE PIC SAINT LOUP COMBES DE RABAUSSES 34980 SAINT CLEMENT DE RIVIERE Tél. : 04.67.59.77.45 Fax : 04.67.59.56.56 Email : ce.0340110k@ac-montpellier.fr NOM.. Prénom.. 3 ème. Rapport de stage Année 2015/2016

Plus en détail

MULTICOMMERCES. Très fonctionnel et entièrement paramétrable, ED2006 s adapte à vos méthodes de travail pour une efficacité maximale.

MULTICOMMERCES. Très fonctionnel et entièrement paramétrable, ED2006 s adapte à vos méthodes de travail pour une efficacité maximale. Janvier 2006 MULTICOMMERCES Terminal Point de Vente Professionnel ED2006 est un Système Professionnel Tactile pour les Terminaux Points de Vente de la Toute Dernière Génération. Ses principales applications

Plus en détail

Syndicat Mixte d Energie du Département des Bouches-du-Rhône

Syndicat Mixte d Energie du Département des Bouches-du-Rhône Syndicat Mixte d Energie du Département des Bouches-du-Rhône Enquête auprès des entreprises sur l énergie Gaz naturel Synthèse du rapport d enquête Octobre 2011 Date 2008 Synthèse En juin 2011, le SMED13

Plus en détail

MODULE 1 : GENERALITES

MODULE 1 : GENERALITES MODULE 1 : GENERALITES - Historique - Grandes dates de l évolution du commerce - Quelques mots sur les Grandes Distributions - Définition - La fonction, les hommes DEFINITION Le merchandising est l ensemble

Plus en détail

Dossier statistiques

Dossier statistiques Dossier statistiques Fréquentation touristique de l Office de Tourisme de Gardanne en Pays d Aix Sommaire I. Détail des procédures pour les questionnaires de satisfaction et pour les statistiques de fréquentation.

Plus en détail

Le Bilan de Compétences Le Bilan de Compétence " $ %#&.* $ ) Syndicat

Le Bilan de Compétences Le Bilan de Compétence  $ %#&.* $ ) Syndicat Le Bilan de Compétences est un dispositif qui a pour objet de permettre au salarié d analyser ses compétences professionnelles et personnelles ainsi que ses aptitudes et motivations afin de définir un

Plus en détail

Adocom Contrôle technique

Adocom Contrôle technique Adocom Contrôle technique A l attention de : Arnault Narcy Auteur Olivier Quedville Directeur Pole CONNECT 01 57 00 59 88 Otman EL FASSI Chargé d études Pole CONNECT 01 57 00 59 86 N étude 15001280 Janvier

Plus en détail

LES RELATIONS BLOGUEURS EN FRANCE EN 2013

LES RELATIONS BLOGUEURS EN FRANCE EN 2013 Juin 2013 LES RELATIONS BLOGUEURS EN FRANCE EN 2013 Etude sur les relations entre les marques et les blogueurs en France Etude réalisée par l agence digitale Outils du web www.outilsduweb.com INTRODUCTION

Plus en détail

La Politique de Distribution

La Politique de Distribution La Politique de Distribution 2012-2013 Plan : Introduction Quesque la distribution? I 1. Définition. 2. L intérêt de la distribution. Les circuits de distribution II 1. Les types de circuit de distribution.

Plus en détail

Université Hassan II Aïn Chock Faculté des Sciences Département de Mathématiques & Informatique ********

Université Hassan II Aïn Chock Faculté des Sciences Département de Mathématiques & Informatique ******** Université Hassan II Aïn Chock Faculté des Sciences Département de Mathématiques & Informatique ******** La Faculté des sciences ouvre pour l année Universitaire 2006 2007, en formation continue un MASTER

Plus en détail

Le Centre d Etudes et de Ressources sur la Diversification et les références technico-économiques en matière de circuit courts

Le Centre d Etudes et de Ressources sur la Diversification et les références technico-économiques en matière de circuit courts Le Centre d Etudes et de Ressources sur la Diversification et les références technico-économiques en matière de circuit courts Création en 1990 du CERD à l initiative d agriculteurs évoluant sur des circuits

Plus en détail

La charte contribue à la diminution des conflits et oriente les efforts des employés vers les missions et les objectifs de l organisation.

La charte contribue à la diminution des conflits et oriente les efforts des employés vers les missions et les objectifs de l organisation. Une charte de fonctionnement vient pour le renforcement de l esprit d équipe et constitue un outil clef pour sa consolidation. Dans un organisme petit ou grand, le fait que la charte soit élaborée par

Plus en détail

Indications de contenus, commentaires, recommandations pédagogiques

Indications de contenus, commentaires, recommandations pédagogiques Document d accompagnement du référentiel de formation Inspection de l'enseignement Agricole Diplôme : DNB Classes de quatrième et troisième de l enseignement agricole Enseignement pratique interprofessionnel

Plus en détail

Les entreprises familiales vues par les actifs Français.

Les entreprises familiales vues par les actifs Français. Les entreprises familiales vues par les actifs Français. Janvier 2014 Chaire Entrepreneuriat Familial et Société entre pérennité et changement Contacts : Noémie Lagueste Chargée d études Chaire Entrepreneuriat

Plus en détail

Enquête exclusive IFOP 2013

Enquête exclusive IFOP 2013 En partenariat avec Enquête exclusive IFOP 2013 Une enquête exclusive réalisée en octobre 2013 auprès d un échantillon de 1000 personnes, représentatif de la population française âgée de 18 ans et plus

Plus en détail

Le regard des Français sur la consommation d électricité et les compteurs électriques évolués

Le regard des Français sur la consommation d électricité et les compteurs électriques évolués pour Le regard des Français sur la consommation d électricité et les compteurs électriques évolués Contacts Ifop : Frédéric Dabi /Cécile Lacroix-Lanoë 01.45.84.14.44 cecile.lacroix-lanoe@ifop.com Septembre

Plus en détail

Politique institutionnelle d'évaluation des programmes du. Collège Montmorency

Politique institutionnelle d'évaluation des programmes du. Collège Montmorency Politique institutionnelle d'évaluation des programmes du Collège Montmorency Juin 2014 Introduction Le Collège Montmorency est un établissement d enseignement collégial public. Une nouvelle version de

Plus en détail

LE REGIME DE RETRAITE SUPPLEMENTAIRE MIS EN PLACE LE 1 ER JUILLET 1999

LE REGIME DE RETRAITE SUPPLEMENTAIRE MIS EN PLACE LE 1 ER JUILLET 1999 LE REGIME DE RETRAITE SUPPLEMENTAIRE MIS EN PLACE LE 1 ER JUILLET 1999 Le régime de retraite supplémentaire mis en place à compter du 1 er Juillet 1999 au profit des agents ANPE est institué par le décret

Plus en détail

Chiffre du mois. L insertion professionnelle des ingénieurs diplômés en 2014. N 58 Septembre 2015. Introduction

Chiffre du mois. L insertion professionnelle des ingénieurs diplômés en 2014. N 58 Septembre 2015. Introduction N 58 Septembre 2015 Chiffre du mois L insertion professionnelle des ingénieurs diplômés en 2014 Introduction Depuis 1993, la Conférence des grandes écoles (CGE) publie, en collaboration avec l Ensai (Ecole

Plus en détail

Intervention en gestion du changement: un modèle pour passer de la théorie à la pratique

Intervention en gestion du changement: un modèle pour passer de la théorie à la pratique Colloque Les interventions à portée éthique dans les organisations Entretiens multidisciplinaires 3 et 4 juin 2013 Intervention en gestion du changement: un modèle pour passer de la théorie à la pratique

Plus en détail

ÉBAUCHE DE RÉFÉRENTIEL ÉCOUTE ET CONSEILS TÉLÉPHONIQUES

ÉBAUCHE DE RÉFÉRENTIEL ÉCOUTE ET CONSEILS TÉLÉPHONIQUES ÉBAUCHE DE RÉFÉRENTIEL ÉCOUTE ET CONSEILS TÉLÉPHONIQUES A) TRAVAILLER AU SEIN D UNE ÉQUIPE SUR UNE PLATE-FORME TÉLÉPHONIQUE A1 Se situer sur la plateforme l encadrement du travail-objectifs de performances)

Plus en détail

ENTRETIEN DES OUVRAGES DE LA ZONE D ACTIVITES ECO-SEINE

ENTRETIEN DES OUVRAGES DE LA ZONE D ACTIVITES ECO-SEINE ENTRETIEN DES OUVRAGES DE LA ZONE D ACTIVITES ECO-SEINE MAITRE D OUVRAGE Communauté de Communes des Andelys et de ses Environs (CCAE) MARCHE DE PRESTATION DE SERVICE Procédure adaptée Articles 10 et 28

Plus en détail

Le congé individuel de formation

Le congé individuel de formation Synthèse Le congé individuel de formation Le congé individuel de formation (CIF) est le droit de s absenter de son poste de travail pour suivre une formation de son choix. Pour en bénéficier, le salarié

Plus en détail