ensoleillement et les étés secs, associés à l irrigation, profitent pleinement aux cultures fruitières, maraîchères

Dimension: px
Commencer à balayer dès la page:

Download "ensoleillement et les étés secs, associés à l irrigation, profitent pleinement aux cultures fruitières, maraîchères"

Transcription

1 Six habitants sur dix dans le Vaucluse bénéficient sur place de la palette de commerces et services la plus large. Si ce bon niveau d équipement caractérise d abord les vallées du Rhône et de la Durance, les zones de montagne ne sont pas pour autant délaissées. L éloignement moyen aux équipements est très faible. Seul un Vauclusien sur dix a plus de deux kilomètres à parcourir pour faire ses achats. Bien que le relief montagneux occupe la moitié est du département, des pôles de services irriguent bien le territoire. Bordant à l ouest le département du Gard longé par le Rhône, au sud celui des Bouches-du-Rhône avec la Durance pour frontière, le département de Vaucluse s étend à l est jusqu au plateau d Albion côtoyant les Alpes-de- Haute-Provence. Il inclut au sud-est la majeure partie du parc naturel régional du Luberon. Il bénéficie grâce à sa situation géographique d un climat méditerranéen et, sur les reliefs du plateau de Vaucluse et plus encore du mont Ventoux, d un climat montagnard. Même si parfois les pluies sont violentes, le remarquable ensoleillement et les étés secs, associés à l irrigation, profitent pleinement aux cultures fruitières, maraîchères et aux vignobles. Des rives du Rhône aux montagnes calcaires du Ventoux et du Luberon, en passant par les plaines du Comtat Venaissin, les coteaux sont couverts de vignes, aux nombreux cépages et appellations. Sur le plateau d Albion, quelque hectares de lavande et lavandin permettent de produire 80 tonnes d huiles essentielles, bénéficiant d une Appellation d Origine Contrôlée (A.O.C.). Calcaires blancs, marnes, grès, argiles et gypses sont à l origine de nombreuses exploitations présentes et passées du sol vauclusien : de gypse à Mazan, carrières d ocre à Roussillon, de sable à Bédoin-Mormoiron, de pierre dans le Luberon... Un développement fondé sur l agriculture et le tourisme Pour beaucoup le Vaucluse n évoque pas l image d un département industriel. Pourtant de nombreuses industries, liées à l agriculture ou à la richesse du sol, s y sont développées. En raison de sa situation géographique, le Vaucluse représente un véritable noeud logistique des flux nord-sud et INSEE 1998

2 est-ouest, notamment dans le secteur dynamique des expéditions de produits frais (M.I.N. d Avignon, de Carpentras et de Cavaillon). C est à proximité du couloir rhodanien, axe majeur des voies de communication (le Rhône, le TGV et l autoroute), que se sont concentrées les principales activités industrielles. Au-delà, le département reste marqué par sa ruralité et des activités économiques géographiquement et sectoriellement dispersées. Aux touristes, qui chaque année, autour des nombreux festivals de la région, découvrent l arrière pays méditerranéen, le Vaucluse propose des paysages variés. La plaine du Comtat possède dans sa partie irriguée par les Sorgues la moitié des vergers et cultures maraîchères du département, et le long du Rhône le vignoble le plus prestigieux, Chateauneuf-du-Pape. Les sites naturels abondent : Mont Ventoux, dentelles de Montmirail, gorges de la Nesque... ou encore la montagne du Luberon couchée entre Durance et Calavon. Villes et villages présentent des sites touristiques remarquables : Avignon, Carpentras, Fontaine de Vaucluse, Gordes, Orange, Vaison-la-Romaine,... Niveau d équipement des communes du département Niveau d équipement Nombre de communes du département équipées Vaucluse arrive au troisième rang, derrière les Bouches-du-Rhône (24) et le Var (20). Près de 60 % de la population vauclusienne bénéficie sur place de la palette la plus large de commerces et services. En 1980 déjà, le niveau d équipement du département était globalement satisfaisant, avec en moyenne quinze équipements présents par commune. La situation s est encore améliorée en vingt ans puisque 46 % des communes et 45 % de la population voient leur gamme de commerces et services s élargir. Par contre près d une commune sur trois perd des équipements. Mais cela ne concerne qu un Vauclusien sur dix. Ces communes sont disséminées sur l ensemble du territoire, Part des communes équipées en % dans le Vaucluse en France Part de la population desservie sur place en % dans le Vaucluse en France Moins de 5 équipements 42 27,8 56,9 2,3 9,8 De 6 à 15 équipements 32 21,2 22,8 4,3 12,2 De 16 à 25 équipements 45 29,8 11,1 18,3 15,7 De 26 à 32 équipements 19 12,6 5,4 16,5 15,2 De 33 à 36 équipements 13 8,6 3,8 58,7 47,1 Total Le parc naturel régional du Luberon concilie protection de l environnement et développement économique. Le surplus d activités induit par le parc a permis le maintien de petits commerces dans de nombreuses communes parmi les soixante sept qui le composent. En moyenne seize commerces et services présents par commune Le département de Vaucluse est, dans l ensemble, bien équipé, même si quelques îlots moins favorisés demeurent dans des zones montagneuses et peu peuplées à la frontière des Alpes-de- Haute-Provence, dans le Luberon, sur le plateau d Albion ou sur le plateau de Vaucluse. Le nombre moyen d équipements présents par commune est de seize, contre seulement neuf au niveau national. Au classement régional, le Niveau d équipement Nombre de commerces et de services présents sur la commune sur un total de 36 équipements de référence (dont la liste figure dans les tableaux ci-après). Il n est pas tenu compte du nombre de commerces de chaque type installés sur la commune. Distance moyenne aux équipements ou éloignement Distance moyenne des habitants de la commune aux 36 équipements de référence. Si la commune possède un équipement, ses habitants sont réputés "desservis sur place". Plus un équipement est rare sur le territoire, moins il pèsera dans le calcul de l éloignement : une commune qui apparaît très éloignée des équipements l est donc avant tout des commerces les plus vitaux (boulangerie, supérette...). 2

3 hors du Val de Durance ; le plus souvent, elles sont entourées d autres communes qui ont vu leur niveau d équipement s améliorer et, de ce fait, les ont concurrencées. Un territoire bien desservi Certains commerces parmi les plus courants, tels l alimentation, la boucherie, le bureau de tabac et surtout la station service disparaissent. Toutefois, les habitants trouvent ces produits dans les communes où se sont installés des établissements multiservices concurrents. Le constat est le même pour les magasins de chaussures, d électroménager et les drogueries ou encore le cinéma. Ceux-ci ont eu tendance à se concentrer dans les villes plus importantes. Le développement de l offre de soins, médicaux, mais surtout paramédicaux (kinésithérapeute, infirmier, ambulancier) est notable partout. Equipements très répandus et équipements rares Equipements Part des communes équipées en 1998 en % Près de neuf Vauclusiens sur dix ont moins de deux kilomètres à parcourir pour faire leurs achats. La quasi totalité d entre eux trouvent dans leur commune les biens et services essentiels. Entre six et neuf sur dix peuvent y trouver les équipements moins fréquents de la gamme intermédiaire. L éloignement moyen (encadré) de la population aux équipements est faible. Lorsque l on classe les départements par éloignement croissant, le Vaucluse, avec 0,9 kilomètre, arrive au douzième rang national et au quatrième rang régional, derrière les Bouches-du-Rhône, les Alpes-Maritimes et le Var. L éloignement moyen des communes aux équipements est de 3,6 kilomètres et place le Vaucluse au dix-huitième rang national et au deuxième rang régional, derrière les Bouches-du-Rhône (1,8). La desserte, aussi bien de la population que du territoire, s est un peu améliorée depuis Pont-Saint-Esprit Valréas Bollène Vaison-la-Romaine Sainte-Cécile-les-Vigne Orange Avignon 1980 : à cette date, l éloignement moyen des habitants était de 1 kilomètre, celui des communes de 3,9. En revanche, l isolement s est accentué pour quelques communes peu peuplées et qui ont perdu des équipements, sur le Plateau de Vaucluse. Malaucène Beaumes-de-Venise Carpentras Isle-sur-la-Sorgue Cavaillon Mallemort Sault Des pôles de services correspondant aux gammes d équipements Apt Cadenet Pertuis Manosque Concentrés généralement dans les mêmes communes, les équipements d une gamme (intermédiaire ou de proximité) exercent le même type d attraction sur les communes non équipées alentours. Ainsi en l absence d une perception et d un notaire, les habitants de 65 % des communes trouvent ces deux services sur la même commune. Les deux gammes de services, intermédiaire et de proximité, définissent de ce fait par leur attraction des pôles de services et une aire d influence autour de chacun d eux. Les agglomérations deplus de habitants sont considérées commedes entités indissociables qui attirent les communes environnantes par leurs équipements, qu elle que soit la commune de l agglomération qui héberge les commerces. Distance moyenne de la population à l équipement en 1998 en km Part de la population desservie sur place en % dans le Vaucluse en France en 1980 en 1998 en 1980 en 1998 Gamme minimale Tabac 66,9 0,23 98,6 96,4 95,6 90,8 Garage 64,9 0,36 96,3 95,2 90,2 87,5 Maçon 80,8 0,08 98,8 98,5 91,5 87,4 Alimentation 70,2 0,16 97,8 97,0 93,0 83,7 Plombier, menuisier 76,2 0,15 97,1 97,7 94,0 93,3 Ecole 80,8 0,06 99,5 98,5 95,3 90,8 Gamme supérieure Hôpital 9,3 4,42 56,6 57,6 41,9 42,2 Laboratoire 17,9 2,46 73,0 73,6 51,5 54,7 Cinéma 7,9 5,94 63,2 50,3 48,9 43,5 3

4 Des pôles de services intermédiaires "excentrés" mais dynamiques dans l arrière-pays la montagne du Luberon permet à Pertuis de rayonner sur quinze communes. De même le Mont Ventoux sépare deux pôles d inégale importance, en termes de population : Sault et Vaison-la-Romaine. Plus de personnes, en provenance Vingt pôles de services intermédiaires (voir encadré) concentrent une large gamme d équipements dont le dentiste, la perception, le collège, la librairie, des magasins spécialisés dans la chaussure ou les supermarchés. Certains sont situés hors département : Mallemort, Manosque et Pont-Saint-Esprit. La plupart sont implantés dans un large couloir Rhône-Durance où réside la majorité des Vauclusiens. Le relief contribue à structurer l est du département en bassins bien délimités. Le Plateau de Vaucluse donne une certaine autonomie à Apt dont l aire d influence est importante, attirant vingt-trois communes, et Des équipements qui se regroupent par gamme Pont-Saint-Esprit Valréas BOLLENE Vaison-la-Romaine Sainte-Cécile-les-Vignes Malaucène ORANGE Beaumes-de-Venise CARPENTRAS Pernes-les-Fontaines AVIGNON Le Pontet ISLE-SUR-LA-SORGUE CAVAILLON APT Apt Sault Manosque Les équipements apparaissent plus ou moins dispersés sur le territoire. Ils ont en fait tendance à se concentrer dans certaines communes : le bureau de tabac et l épicerie dans la même commune que l école, le supermarché dans le même bourg que la gendarmerie, la banque, le dentiste ou le collège. On définit ainsi quatre gammes d équipements qui se retrouvent très largement dans les mêmes communes : une gamme minimale, une gamme de proximité, une gamme intermédiaire et une gamme supérieure. Mallemort Cadenet "Aires d influence des pôles de services intermédiaires" PERTUIS Les communes situées aux limites de l aire d influence de Sault subissent aussi l attraction du pôle d Apt. Elles apparaissent donc moins dépendantes des équipements de Sault que les communes qui en sont les plus proches. La gamme intermédiaire des équipements Equipements Part des communes équipées en 1998 en % Distance moyenne de la population à l équipement en 1998, en km Part de la population desservie en % dans le Vaucluse en France en 1980 en 1998 en 1980 en 1998 Chaussures 15,9 3,23 80,0 67,7 67,8 57,9 Electroménager 22,5 2,94 84,7 73,0 74,9 64,5 Vêtement 25,2 2,56 81,2 77,0 68,8 65,5 Meuble 15,9 4,10 72,7 65,0 63,8 54,2 Droguerie 25,8 2,37 89,9 74,1 L Isle-sur-la-Sorgue 75,1 63,8 Librairie 37,1 1,29 84,5 85,4 69,7 70,1 Pompier 36,4 1,60 56,1 81,2 50,7 65,2 Ambulance 27,8 1,63 68,6 78,1 63,9 64,5 Dentiste 51,0 0,45 93,0 93,2 74,7 76,8 Masseur 57,0 0,35 91,6 94,5 73,9 77,8 Perception 13,9 3,01 68,4 61,1 55,4 53,7 Supermarché 15,2 2,88 60,7 67,2 56,8 65,0 Collège 14,6 2,72 68,5 66,3 64,6 63,1 Gendarmerie 18,5 2,50 70,5 67,1 57,7 59,1 Notaire 30,5 1,43 79,6 78,8 57,1 58,8 Banque 41,7 0,80 85,6 89,0 73,2 72,2 Vétérinaire 19,2 2,23 60,1 74,4 51,9 62,3 4

5 d une vingtaine de communes, viennent faire leurs achats auprès des commerces et services implantés à Vaison-la-Romaine ; deuxième pôle de services intermédiaires, Sault attire près de usagers qui viennent fréquenter ses trente équipements. Cadenet, à mi-chemin de Cavaillon et d Aix-en-Provence, sur la départementale 973, se situe au pied du Lubéron, entre Pertuis et Lourmarin. Même si des communes alentour telles Puyvert, Lourmarin ou Lauris améliorent leur niveau d équipement, Cadenet, avec ses trente et un équipements, draine la population de quatre communes et une clientèle de plus de habitants y compris les siens. Valréas Au nord-ouest des dentelles de Montmirail, Sablet, dont le niveau d équipement s est amélioré depuis 1980, a étendu son influence. C est le pôle de proximité le plus attractif du département. Cette commune attire, en 1998, une population près de deux fois supérieure à la sienne en provenance des communes alentour. En effet, les habitants de Rasteau et de Séguret qui allaient faire leurs achats à Vaison-la-Romaine y ont maintenant rejoint ceux de Gigondas. Vient en deuxième position, Cucuron, implantation gallo-romaine, située dans le parc naturel régional du Lubéron, qui, avec ses vingt-deux équipements dispose d une clientèle potentielle de plus de personnes. En troisième position, Mondragon au bord du Rhône, a perdu quelques commerces Des pôles de proximité relativement bien répartis Les pôles de services intermédiaires sont complétés par des pôles de proximité, villages plus modestes où l on trouve les biens et services les plus courants comme la boulangerie, la boucherie, le médecin ou le bureau de poste. Trente-six pôles de proximité relaient donc les dix-sept petites et grandes villes, plus largement équipées. Dans l ensemble, ces pôles maillent bien le territoire : ils sont relativement bien répartis autour d agglomérations et de bourgs disposant d une palette plus large d équipements. Sablet, Cucuron, Mondragon, Saint-Didier sont les plus attractifs relativement à la population. La gamme de proximité des équipements Bollène Sainte-Cécile-les-Vignes Pont-Saint-Esprit Vaison-la-Romaine Sablet Malaucène Orange Beaumes-de-Venise Carpentras Pernes-les-Fontaines Avignon Isle-sur-la-Sorgue Cavaillon Sault Apt Cadenet Pertuis "Aires d influence des pôles de services de proximité" N ont été représentés que les pôles de services de proximité qui attirent au moins une autre commune et possèdent de ce fait une aire d influence. Sault est à la fois pôle de services intermédiaires et pôle de services de proximité : les habitants de son aire d influence s y rendent donc pour trouver les commerces de ces deux gammes. En revanche, Sablet n est fréquentée que pour les services de la gamme de proximité, les habitants de son aire d influence se rendant à Vaison-la-Romaine pour les commerces de la gamme intermédiaire. Equipements Part des communes équipées en 1998 en % Distance moyenne de la population à l équipement en 1998, en km Part de la population desservie sur place en % dans le Vaucluse en France en 1980 en 1998 en 1980 en 1998 Poste 68,9 0,17 97,6 97,1 83,2 83,3 Coiffeur 55,6 0,42 93,5 94,3 81,7 83,8 Carburant 50,3 0,66 95,7 89,3 88,1 77,9 Plâtrier 62,3 0,50 96,0 94,2 86,6 84,6 Electricien 63,6 0,33 94,7 95,0 82,4 82,9 Médecin 60,3 0,24 95,1 95,7 80,7 83,7 Infirmier 65,6 0,24 93,3 96,2 78,7 82,2 Pharmacie 48,3 0,44 91,5 92,6 78,0 80,2 Boulangerie 66,2 0,10 96,9 96,5 88,5 87,0 Boucherie 50,3 0,32 95,1 92,2 85,9 79,7

6 Inventaire communal L inventaire communal est une enquête réalisée par le Service Central des Enquêtes et Etudes Statistiques (SCEES) du Ministère de l Agriculture et de la Pêche et l Institut National de la Statistique et des Etudes Economiques (INSEE) avec le soutien de la Délégation à l Aménagement du Territoire et à l Action Régionale (DATAR). Toutes les communes de France ont été interrogées au cours des mois de février et de mars 1998 (comme par le passé en 1979 et en 1988) sur les principaux équipements commerciaux et services à la population existant sur leur territoire. En l absence d un équipement, il était demandé à la Commission communale réunie pour l occasion de se prononcer sur la commune généralement fréquentée par les habitants pour trouver cet équipement. Tous les résultats présentés dans ce document concernent les communes enquêtées en février 1998, hors DOM, Corse et petite couronne parisienne (départements de Paris, des Hauts-de-Seine, de la Seine-Saint-Denis et du Val-de-Marne). Centrée sur les équipements les plus courants, cette enquête permet d appréhender plus spécifiquement le monde rural. La plupart des communes appartenant à des grandes agglomérations (comptant plus de habitants) n a donc été enquêtée que sur une gamme restreinte de services, la présence ou l absence de ces commerces ayant été imputée a priori à partir de fichiers d origine administrative. Les agglomérations de plus de habitants font donc l objet d un traitement particulier dans l ensemble des résultats de cette enquête. L inventaire communal, c est aussi... Communoscopes Cartovisions : Pour chaque département 100 cartes thématiques et des résultats chiffrés à divers niveaux géographiques. Les communoscopes-cartovisions sont disponibles sur cédérom : - pour chaque région, 1 cédérom, 110 francs ou 16,77 euros, - France entière, une collection de cédéroms, francs ou 304,90 euros. Equipements et attractions des communes, fichier détail : Toutes les données de l enquête, par thème et par commune, sur cédérom : - pour chaque région, 1 cédérom, 310 francs ou 47,26 euros, - France entière, 1 cédérom, francs ou 609,80 euros, - France entière, 5 cédéroms thématiques, 900 francs ou 137,20 euros par thème, La carte-poster Territoires Vécus : permettant de visualiser l organisation du territoire autour des pôles de services : - format : 108 x 116 cm : 76 francs ou 11,59 euros, - format : 68 x 73 cm : 50 francs ou 7,62 euros. Sur Internet : Auprès des Directions régionales de l INSEE et des Services départementaux de statistique agricole, des extractions ou des tabulations sur mesure, réalisées à la demande. Renseignements pour la Direction Régionale INSEE PACA - Tél : et services depuis 1980, mais demeure toutefois attractif et les habitants de Mornas, viennent utiliser ses vingt-trois équipements. Saint-Didier est le quatrième pôle de services de proximité. Bien que les communes de Le Beaucet et de Venasque aient, en 1998, un meilleur équipement, leurs habitants fréquentent les commerces et services de Saint-Didier. Ces dix dernières années, huit communes ont perdu leur fonction de pôles de services de proximité : Cairanne, Mallemort-du-Comtat, Cabrières-d Avignon, Ménerbes, Mornas, Piolenc, Sérignan-du-Comtat et Visan. Françoise Brulon Paul Pierraccini INSEE - PACA Enserré entre le Mont Ventoux et le Lubéron, le pays de Sault possède les atouts et inconvénients de sa situation géographique. Les proportions de ses espaces naturels et ses paysages immuables offrent une qualité de vie exceptionnelle. Chef lieu de canton, Sault, perchée à 776 mètres d'altitude, est située sur un vaste plateau boisé et planté de lavande. Le canton est le seul du département à avoir perdu des habitants sur la période intercensitaire Depuis, la situation semble s'être stabilisée, mais la restructuration des installations militaires de la base de Saint-Christol (fermeture de la base de missiles) laisse redouter pour l'avenir une baisse non négligeable de la population, et un impact économique dépassant les strictes limites du canton pour s'étendre jusqu'à Apt. Si depuis 1988, certains artisans et un dentiste ont cessé leur activité, quelques commerces et services se sont implantés dans le canton : une supérette, une pharmacie, un vétérinaire ou encore un service d'ambulance. Cependant, pour quatre communes du canton sur cinq, l'éloignement aux 36 équipements comparables, s'est accentué depuis S'il est vrai que l'éloignement géographique par rapport aux grands axes de circulation constitue un handicap, le réaménagement de la route de la Gabelle, partie de l'axe routier Avignon-Carpentras-Sault permet une plus grande accessibilité au plateau de Vaucluse. Aussi les habitants de Monieux, d'aurel et de Sault se rendent-ils à Carpentras ou au Pontet lorsqu'ils ne trouvent pas les équipements dans leur canton. Les habitants de Saint-Trinit et Saint-Christol vont à Apt. Le réaménagement du plan d'eau de Monieux et le projet de la Maison de la Spéléologie à Saint-Christol, à l'instar de la Maison de la Chasse et de l'environnement à Sault, sont des exemples de projets de développement touristique pouvant permettre de dynamiser l'économie du canton. INSEE 1999 N ISBN : N ISSN : X Prix : 15 F ou 2,29 euros Code Sage : SIE Directeur de la publication : Pierre Audibert Directeur adjoint : Jean Laganier Rédacteur en chef : Annie Mulard Pour vous abonner : Monique Campana - tel : Direction Départementale de l'agriculture et de la Forêt du Vaucluse Service Statistique Agricole Cité Administrative Cours Jean Jaurès - Boîte Postale Avignon Cedex 09

Les Alpes-de-Haute-Provence bénéficient

Les Alpes-de-Haute-Provence bénéficient Agreste Les Alpes-de-Haute-Provence, pays montagneux, où des barrières naturelles rendent les liaisons difficiles, sont aussi un pays de plateaux et de vallées. Ce département a su se donner des atouts

Plus en détail

BILAN ÉCONOMIQUE ET SOCIAL DU VAL D OISE 1998-1999 LES ÉQUIPEMENTS COMMUNAUX

BILAN ÉCONOMIQUE ET SOCIAL DU VAL D OISE 1998-1999 LES ÉQUIPEMENTS COMMUNAUX BILAN ÉCONOMIQUE ET SOCIAL DU VAL D OISE 1998-1999 LES ÉQUIPEMENTS COMMUNAUX 1 - Des communes inégalement desservies en terme d équipements 2 - Des pôles majeurs d attraction en terme d équipements 3 -

Plus en détail

Inventaire communal 1998 - Gard

Inventaire communal 1998 - Gard N 14 Mai 1999 Inventaire communal 1998 - Gard Un gardois sur deux a accès à tous les équipements Aujourd'hui près d'un Gardois sur deux dispose sur sa commune de la quasi-totalité des équipements. Toutefois,

Plus en détail

CIRCUITS & DECOUVERTES A VELO

CIRCUITS & DECOUVERTES A VELO CIRCUITS & DECOUVERTES A VELO Pour ceux qui souhaitent découvrir tous les charmes de la Provence avec une vraie sensation de nature nous vous proposons une sélection de balades et de circuits établis par

Plus en détail

Agreste. Concentration de la population et des équipements sur le littoral

Agreste. Concentration de la population et des équipements sur le littoral Quatre habitants sur cinq dans les Alpes-Maritimes bénéficient sur place de la palette de commerces et services la plus large. Mais ce bon niveau d équipement concerne surtout la bande littorale, soit

Plus en détail

La population des Hautes-

La population des Hautes- Numéro 30- : juillet 1999 Inventaire communal 1998 : les Hautes-Pyrénées Concentration des équipements autour de Tarbes et dans les vallées Madiran D93 Vic-en-Bigorre Maubourguet D93 Rabastens-de-Bigorre

Plus en détail

Date prescription /arrêt /appobation. Commune Type de document Etat actuel

Date prescription /arrêt /appobation. Commune Type de document Etat actuel Commune Type de document Etat actuel Date prescription /arrêt /appobation Beaumettes PLU arrêté 08/10/2013 Brantes PLU prescription 10/05/2011 Buoux POS approuvé 31/01/2000 Châteauneuf-du-Pape PLU approuvé

Plus en détail

Services et équipements

Services et équipements société Services et équipements pour personnes âgées le Limousin bien placé Martine Brethenoux Les personnes âgées qui souhaitent rester le plus longtemps possible dans leur logement disposent, en Limousin,

Plus en détail

LOGEMENT NEUF Le Vaucluse Note de conjoncture : 1 er semestre 2011. ADIL 84 Association Départementale d Information Logement de Vaucluse

LOGEMENT NEUF Le Vaucluse Note de conjoncture : 1 er semestre 2011. ADIL 84 Association Départementale d Information Logement de Vaucluse ADIL 84 Association Départementale d Information Logement de Vaucluse CDICH Comité Départemental d Information et de Coordination de l Habitat de Vaucluse LOGEMENT NEUF Le Vaucluse Note de conjoncture

Plus en détail

5 Avril 2013. Evolution de la construction neuve dans l espace Rhône Avignon Vaucluse AURAV LES PUBLICATIONS DE L AGENCE

5 Avril 2013. Evolution de la construction neuve dans l espace Rhône Avignon Vaucluse AURAV LES PUBLICATIONS DE L AGENCE LES PUBLICATIONS DE L AGENCE Evolution de la construction neuve dans l espace Rhône-Avignon-Vaucluse La n de l «âge d or» de la maison individuelle? aurav agence d'urbanisme Rhône Avignon Vaucluse 5 Avril

Plus en détail

Caractérisation du travail saisonnier lié à la fréquentation touristique en Provence-Alpes-Côte d Azur en 2003

Caractérisation du travail saisonnier lié à la fréquentation touristique en Provence-Alpes-Côte d Azur en 2003 Caractérisation du travail saisonnier lié à la fréquentation touristique en Provence-Alpes-Côte d Azur en 2003 PROVENCE-ALPES-CÔTE D'AZUR RAPPORT D'ÉTUDE Septembre 2006 N 8 Cette étude a été réalisée dans

Plus en détail

L hôtellerie de tourisme en 2008

L hôtellerie de tourisme en 2008 Ministère de l économie, des finances et de l emploi Direction du Tourisme N 2008 2 Département de la stratégie, de la prospective, de l évaluation et des statistiques Mars 2008 L hôtellerie de tourisme

Plus en détail

Publication. 600 000 commerces de proximité en 2008

Publication. 600 000 commerces de proximité en 2008 Au 1 er janvier 2008, 600 000 commerces, sur un total de 830 000, peuvent être qualifiés de «commerces de proximité». Leur nombre a légèrement augmenté depuis 2002. Ces points de vente emploient la moitié

Plus en détail

Emplois salariés dans le tourisme : un poids localement important

Emplois salariés dans le tourisme : un poids localement important Numéro 145 : décembre 2012 Emplois salariés dans le tourisme : un poids localement important En 2009, le tourisme en Midi-Pyrénées génère 44 000 emplois salariés, soit 4,5 % de l emploi salarié total.

Plus en détail

ABBAYE VAUCLUSIENNE. Commercialisation

ABBAYE VAUCLUSIENNE. Commercialisation ABBAYE VAUCLUSIENNE Commercialisation Agence GP CONSEIL 100, Bd de la République 13300 SALON DE PROVENCE Tél. 04 90 56 00 72 Fax. 04 90 56 10 92 E-mail. gpconseil664@orange.fr Site : www.gpconseil.fr PRIX.950.000

Plus en détail

GEOGRAPHIE : La France

GEOGRAPHIE : La France GEOGRAPHIE : La France [La France : ce territoire qui représente une nation et qui a ses frontières est : un ETAT 22 régions, 95 départements et 60 millions d habitants + les DOM-TOM qui ont changé de

Plus en détail

La boucle de l Oise à Cergy. Source : Musée départemental de l éducation : «Géographie du Val d Oise».

La boucle de l Oise à Cergy. Source : Musée départemental de l éducation : «Géographie du Val d Oise». La boucle de l Oise à Cergy. Source : Musée départemental de l éducation : «Géographie du Val d Oise». 4 Intégration du Val d Oise dans la région Situé au nord-ouest de la région Ile de France, le Val

Plus en détail

LA CRÉATION D ENTREPRISE

LA CRÉATION D ENTREPRISE FOCUS études septembre 2012 LA CRÉATION D ENTREPRISE en Seine-et-Marne information économique Depuis 2009, la crise économique mondiale et la création du statut d auto-entrepreneur ont profondément bouleversé

Plus en détail

Le logement, entre contraintes géographiques et concurrence touristique

Le logement, entre contraintes géographiques et concurrence touristique Le logement, entre contraintes géographiques et concurrence touristique D u fait de sa géographie, les zones habitables en région Provence-Alpes-Côte d Azur sont soumises à de fortes contraintes. Le prix

Plus en détail

142 Atlas des Paysages de Wallonie

142 Atlas des Paysages de Wallonie 142 Atlas des Paysages de Wallonie Herve Battice Bourgs ruraux de Herve - Battice Superficie totale de l aire (ha) 1 697 Superficie agricole (ha) 304 Terres arables (%) 3 Prairies (%) 93 Vergers productifs

Plus en détail

Prix de vente : 369 000 Euros

Prix de vente : 369 000 Euros Visite du bien : 072032 Localisation : Grambois Ville proche : Pertuis à 10 Km Autoroute : A7 à 10 Km Aéroport : Marseille Située dans le Parc Naturel Régional du Lubéron, cette jolie villa de 145m² sur

Plus en détail

Enseignement et formation

Enseignement et formation TERRITOIRE Enseignement et formation Un réseau éducatif dense marqué par l importance de l enseignement Il existe un lien étroit entre la répartition spatiale des équipements d enseignement et la localisation

Plus en détail

L approche territoriale pour répondre à la demande et à l organisation des soins de premier recours

L approche territoriale pour répondre à la demande et à l organisation des soins de premier recours Direction adjointe de l'offre ambulatoire et de la coordination des acteurs Pôle organisation des soins Juin 2012 Affaire suivie par : Arnaud GANNE L approche territoriale pour répondre à la demande et

Plus en détail

Compte-rendu GROUPE DE TRAVAIL CCAS-CIAS du 17 décembre 2007 à Vallois

Compte-rendu GROUPE DE TRAVAIL CCAS-CIAS du 17 décembre 2007 à Vallois Compte-rendu GROUPE DE TRAVAIL CCAS-CIAS du 17 décembre 2007 à Vallois Etaient présents : Mesdames Sabine BARBIER (Vallois), Jeannine FULCHIN (Magnières), Françoise BALLAND (Vennezey), Marie-Odile SIMON

Plus en détail

culture chiffres PRODUCTION, DIFFUSION ET MARCHÉS Les entreprises du commerce du marché de l art 2009-4 François Rouet *

culture chiffres PRODUCTION, DIFFUSION ET MARCHÉS Les entreprises du commerce du marché de l art 2009-4 François Rouet * culture Secrétariat général Délégation au développement et aux affaires internationales Département des études, de la prospective et des statistiques 182, rue Saint-Honoré, 75033 Paris cedex 01 01 40 15

Plus en détail

Prix de vente : 440 000 Euros

Prix de vente : 440 000 Euros Visite du bien : 0720145 Localisation : Valréas Ville proche : Avignon à 60 km Autoroute : A7 à 30 km Aéroport : 130 Km Une belle maison villa de 2010 sur un terrain paysagé et clos de 1200 m² avec piscine

Plus en détail

Phase 1: Elaboration du diagnostic

Phase 1: Elaboration du diagnostic Élaboration du SCOT du Pays Santerre Haute Somme Phase 1: Elaboration du diagnostic Fiche N 3: Economie et commerce 1. Les grandes caractéristiques socio-économiques de la population La population active

Plus en détail

Les déplacements dans la Haute-Marne

Les déplacements dans la Haute-Marne Les déplacements dans la Haute-Marne L AC C E S S I B I L I T É AU X É Q U I P E M E N T S E T S E R V I C E S Une partie importante des déplacements de ménages, outre ceux liés aux loisirs, au travail

Plus en détail

Pau et le Grand Pau vivent plutôt bien leur éloignement aux grands centres de décision.

Pau et le Grand Pau vivent plutôt bien leur éloignement aux grands centres de décision. Les enjeux du territoire Le développement de Pau, de son agglomération et maintenant du Grand Pau rappelle celui de villes, d agglomérations et d aires urbaines sensiblement comparables, avec des logiques

Plus en détail

L'offre de soins en dialyse dans

L'offre de soins en dialyse dans L'offre de soins en dialyse dans la région Languedoc Roussillon Remerciements à la coordination : François DE CORNELISSEN, Jean-Pierre DAURES, Yann DUNY, Luc MARTY Document préparé par Florian BAYER, Malthilde

Plus en détail

LES ESPACES PRODUCTIFS

LES ESPACES PRODUCTIFS LES ESPACES PRODUCTIFS fiche d objectifs/ Plan détaillé Quels sont les principaux espaces productifs français? Comment fonctionnent-ils et évoluent-ils face à la mondialisation? Respectent-ils le développement

Plus en détail

Volet paysager du schéma éolien de la Drôme. Fiche Tricastin 2

Volet paysager du schéma éolien de la Drôme. Fiche Tricastin 2 Fiche Tricastin 2 Fiche Tricastin 3 Description de l entité Paysage rural-patrimonial. Située entre le Rhône à l'ouest, la plaine de Montélimar au nord, les premières collines du Pays de Dieulefit au nord-est

Plus en détail

Commune de Tonneins Projet d'aménagement et de Développement Durables

Commune de Tonneins Projet d'aménagement et de Développement Durables Commune de Projet d'aménagement et de Développement Durables SOMMAIRE SOMMAIRE... 2 INTRODUCTION... 3 RAPPEL DES ENJEUX... 4 PREMIER AXE MAJEUR : ENVIRONNEMENT TOURISME AGRICULTURE... 5 LES ESPACES NATURELS

Plus en détail

La construction d un maillage idéal : Approche et méthode Fiche méthodologique synthétique

La construction d un maillage idéal : Approche et méthode Fiche méthodologique synthétique I. Eléments de cadrage La construction d un maillage idéal : Approche et méthode Fiche méthodologique synthétique Créé en 1986, Carglass est Leader du remplacement et de la réparation de vitrage automobile

Plus en détail

Panorama des bases de données sur l activité économique

Panorama des bases de données sur l activité économique Panorama des bases de données sur l activité économique Revue (non exhaustive) de l INSEE Lionel Doisneau INSEE, Pôle Etudes économiques régionales Comment observer l activité économique sur les territoires?

Plus en détail

POINT INFO TRANSPORT. Dossier Presse

POINT INFO TRANSPORT. Dossier Presse POINT INFO TRANSPORT FLY-COV2014_Layout 1 18/11/2014 09:37 Page 1 À partir du 1er décembre, Trans CoVe vous accueille au 270 avenue de la gare, du lundi au vendredi de 8h30 à 12h30 et de 14h à 18h30. Tél.

Plus en détail

Enquête globale transport

Enquête globale transport Enquête globale transport N 21 Avril 215 La mobilité en Île-de-France Le stationnement, un levier majeur des politiques de déplacements Les voitures à disposition des ménages franciliens ne circulent en

Plus en détail

Géographie Thème 2, question 4, cours 1 Roissy : plate- forme multimodale et hub mondial (étude de cas)

Géographie Thème 2, question 4, cours 1 Roissy : plate- forme multimodale et hub mondial (étude de cas) Géographie Thème 2, question 4, cours 1 Roissy : plate- forme multimodale et hub mondial (étude de cas) I. Le fonctionnement d un hub mondial 1. L un des sept premiers aéroports mondiaux Situé à 25 km

Plus en détail

PRÉFET DE LA RÉGION PROVENCE ALPES - CÔTE D AZUR

PRÉFET DE LA RÉGION PROVENCE ALPES - CÔTE D AZUR PRÉFET DE LA RÉGION PROVENCE ALPES - CÔTE D AZUR Communiqué de la Direction Régionale de l'alimentation, de l'agriculture et de la Forêt de Provence Alpes Côte d'azur, Service Régional de l'alimentation

Plus en détail

déplacements dans les Bouches-du-Rhône 2007//2010

déplacements dans les Bouches-du-Rhône 2007//2010 Enquête globale de déplacements Enquête globale de déplacements dans les Bouches-du-Rhône 27//2 Enquête Cordon Transports Collectifs en cars D octobre 29 à décembre 29, une enquête a recensé, pour un jour

Plus en détail

STIF Concertation prolongement ligne 1 75443 PARIS CEDEX 9. Madame, Monsieur,

STIF Concertation prolongement ligne 1 75443 PARIS CEDEX 9. Madame, Monsieur, STIF Concertation prolongement ligne 1 75443 PARIS CEDEX 9 2015-006/GD/GL/CL Créteil, le 8 janvier 2015 Département Projets de territoire et collectivités Affaire suivie par Catherine LAINE et Raphaël

Plus en détail

DIRRECTE. Cordialement,

DIRRECTE. Cordialement, DIRRECTE Veuillez trouver en pièce jointe la liste des activités commerciales et artisanales, par commune, présentes sur le territoire de l'agglomération du Beauvaisis. L'agglomération envisage de lancer

Plus en détail

ETUDE SUR LE PRIX DE MARCHE DE L IMMOBILIER D ENTREPRISE EN ZONES RURALES FRAGILES

ETUDE SUR LE PRIX DE MARCHE DE L IMMOBILIER D ENTREPRISE EN ZONES RURALES FRAGILES ETUDE SUR LE PRIX DE MARCHE DE L IMMOBILIER D ENTREPRISE EN ZONES RURALES FRAGILES SYNTHESE JUILLET 2004 DATAR - AATEC / ARGUYL - 2-29/07/04 OBJECTIF ET CONTEXTE L immobilier d entreprise est un enjeu

Plus en détail

B. L ATTRACTIVITÉ DU BASSIN HAVRAIS EN QUESTION

B. L ATTRACTIVITÉ DU BASSIN HAVRAIS EN QUESTION B. L ATTRACTIVITÉ DU BASSIN HAVRAIS EN QUESTION Un niveau de fécondité élevé Le recul démographique du bassin havrais ne s explique pas par un manque de vitalité de sa démographie «naturelle». En effet,

Plus en détail

8ème challenge national de Trail FNASCE La région L'hébergement L'équipe

8ème challenge national de Trail FNASCE La région L'hébergement L'équipe 11 au 13 septembre 2015 8ème challenge national de Trail FNASCE La région L'hébergement L'équipe Sommaire Le mot de la Présidente de la FNASCE...3 Le mot de la Présidente de l URASCE PACA/CORSE...4 Le

Plus en détail

Sauveterre-de-Guyenne. Eléments d'analyse et enjeux Organisation économique du territoire. PLU Phase 1 - diagnostic

Sauveterre-de-Guyenne. Eléments d'analyse et enjeux Organisation économique du territoire. PLU Phase 1 - diagnostic SauveterredeGuyenne Eléments d'analyse et enjeux Organisation économique du territoire PLU Phase 1 diagnostic Agglomération bordelaise Libourne CastillonlaBataille SteFoylaGrande Bergerac SauveterredeGuyenne

Plus en détail

Typologie Commerciale

Typologie Commerciale Schéma de développement commercial de l agglomération Rouen-Elbeuf Diagnostic Schéma de développement commercial de l agglomération de Rouen-Elbeuf Typologie Commerciale Février 2005 Chambre de Commerce

Plus en détail

Image de Nevers et de l action touristique locale. Etude réalisée en mai juin juillet 2007

Image de Nevers et de l action touristique locale. Etude réalisée en mai juin juillet 2007 Image de Nevers et de l action touristique locale Etude réalisée en mai juin juillet 2007 Image de Nevers dans la presse en 2006 Presse nationale : Nevers est très peu citée dans la presse nationale sauf

Plus en détail

Commercialisation de logements neufs en Haute-Normandie en 2012

Commercialisation de logements neufs en Haute-Normandie en 2012 Commercialisation de logements neufs en Haute-Normandie en 2012 Comparaisons régionales et évolution depuis 2000 Édito Cette étude analyse le marché du logement neuf en HauteNormandie en 2012 en revenant

Plus en détail

Enquête globale transport

Enquête globale transport Enquête globale transport N 15 Janvier 2013 La mobilité en Île-de-France Modes La voiture L EGT 2010 marque une rupture de tendance importante par rapport aux enquêtes précédentes, en ce qui concerne les

Plus en détail

CHAPITRE G2 AMENAGER ET DEVELOPPER LE TERRITOIRE FRANCAIS

CHAPITRE G2 AMENAGER ET DEVELOPPER LE TERRITOIRE FRANCAIS CHAPITRE G2 AMENAGER ET DEVELOPPER LE TERRITOIRE FRANCAIS I Le territoire français : entre potentialités et contraintes? II La France n existe-t-elle aujourd hui qu à travers ses villes? A) Quelles sont

Plus en détail

Dentelles, Ventoux & Luberon

Dentelles, Ventoux & Luberon Dentelles, Ventoux & Luberon Jour par jour Organisation Budget Jour 1 Dentelles de Montmirail. Départ de la gare d Avignon TGV (option location de voiture) ou à Gigondas. Ascension de la Grande Montagne

Plus en détail

Un prix de l eau élevé en Île-de-France, sauf à Paris

Un prix de l eau élevé en Île-de-France, sauf à Paris Agreste N 109 - Mai 2011 Île-de- Enquête sur les services publics de l eau potable et de l assainissement en 2008. Un prix de l eau élevé en Île-de-, sauf à Paris A 3,69 /m³, le prix moyen de l eau potable

Plus en détail

5. Les activités caractéristiques des pôles

5. Les activités caractéristiques des pôles 5. Les activités caractéristiques des pôles 5.1 Question méthodologique Existe-t-il des activités spécifiques des pôles par rapport aux territoires hors pôle? Pour répondre à cette question relativement

Plus en détail

Annexes. Sources et concepts. Le zonage en zones d emploi 2010

Annexes. Sources et concepts. Le zonage en zones d emploi 2010 Sources et concepts L étude est basée sur le croisement de deux zonage d étude : celui en zones d emploi, mis à jour en 2010, et celui en bassins de vie (2012). La région Midi-Pyrénées est couverte par

Plus en détail

Bilan éco Bilan éc nomique onomique Bilan éc

Bilan éco Bilan éc nomique onomique Bilan éc Bilan économique Bilan économique 2009 BASSIN D EMPLOI VENDÉE OUEST Après une année 2009 éprouvante, l économie vendéenne semble enfin s engager sur le chemin de la reprise Après avoir débuté dans un climat

Plus en détail

L'offre de soins en dialyse

L'offre de soins en dialyse L'offre de soins en dialyse en Corse Remerciements à la coordination : M. BASTERI, J.C. DELAROZIERE, A.C. DURAND, G. IZAARYENE, S. PARRON Document préparé par Florian BAYER, Malthilde LASSALLE, Christian

Plus en détail

Partie II : les déplacements domicile-travail

Partie II : les déplacements domicile-travail Des distances de déplacement différentes selon le profil des actifs Au delà des logiques d accessibilité, les distances parcourues pour se rendre au travail se déclinent différemment selon le sexe, l âge,

Plus en détail

Densité d établissements industriels à risque

Densité d établissements industriels à risque Thème : Santé publique, prévention et gestion des risques Orientation : Prévenir et gérer les risques majeurs et chroniques, technologiques et naturels Densité d établissements industriels à risque par

Plus en détail

É dito E. Investir V illejuif

É dito E. Investir V illejuif Investir V illejuif É dito E n 2014, la ville de Villejuif prend un nouveau cap. Aujourd hui, elle révèle tout son potentiel, sa richesse et sa vitalité, et nous sommes très heureux d accueillir chaque

Plus en détail

Le commerce de proximité dans l Intra Muros Eléments de diagnostic

Le commerce de proximité dans l Intra Muros Eléments de diagnostic Le commerce de proximité dans l Intra Muros Eléments de diagnostic Problématique : Depuis 2004, on observe une perte de dynamisme commercial sur le secteur de l Intra-Muros avec une augmentation du nombre

Plus en détail

Chapitre premier. 1. Le territoire de la MRC de L Islet. 1.1 La description du territoire

Chapitre premier. 1. Le territoire de la MRC de L Islet. 1.1 La description du territoire Chapitre premier 1. Le territoire de la MRC de L Islet 1.1 La description du territoire 1.1.1 Localisation La MRC de L Islet est située sur la rive sud du fleuve Saint Laurent à l extrémité est de la région

Plus en détail

EQUIPEMENTS ET SERVICES

EQUIPEMENTS ET SERVICES A1 - SERVICE PUBLICS Police - (A101) CA Agglopolys 1 104 604 0,10 CA Agglopolys 3 104 604 0,29 CA Agglopolys 4 104 604 0,38 Département du Loir-et-Cher 3 331 656 0,09 Département du Loir-et-Cher 23 331

Plus en détail

L emploi à temps partiel et les parcours professionnels des salariés dans la branche de la pharmacie d officine Synthèse

L emploi à temps partiel et les parcours professionnels des salariés dans la branche de la pharmacie d officine Synthèse L emploi à temps partiel et les parcours professionnels des salariés dans la branche de la pharmacie d officine Synthèse Observatoire des métiers des Professions Libérales 52-56 rue Kléber - 92309 LEVALLOIS-PERRET

Plus en détail

Base Permanente des Equipements Année 2014. Disparition de postes par rapport à 2013 : Création de postes par rapport à 2013 :

Base Permanente des Equipements Année 2014. Disparition de postes par rapport à 2013 : Création de postes par rapport à 2013 : Base Permanente des Equipements Année 2014 Disparition de postes par rapport à 2013 : Création de postes par rapport à 2013 : A110 : Agence de proximité pôle emploi 2013 A122 - Réseau de proximité Pôle

Plus en détail

Sommaire. Sommaire... 2. Introduction... 4. Présentation de Kasserine... 5. Analyse descriptive... 5. 1. Infrastructure... 5

Sommaire. Sommaire... 2. Introduction... 4. Présentation de Kasserine... 5. Analyse descriptive... 5. 1. Infrastructure... 5 Sommaire Sommaire... 2 Introduction... 4 Présentation de Kasserine... 5 Analyse descriptive... 5 1. Infrastructure... 5 1.1. Part des routes classées... 5 1.2. Taux de raccordement au réseau d assainissement...

Plus en détail

Promoteur national intégré 25 années d expérience 20 filiales au service de l immobilier Près de 800 personnes à votre service

Promoteur national intégré 25 années d expérience 20 filiales au service de l immobilier Près de 800 personnes à votre service ORLY RUNGIS Promoteur national intégré 25 années d expérience 20 filiales au service de l immobilier Près de 800 personnes à votre service Financière Pichet 20-24 Av. de Canteranne 33608 Pessac Cedex S.A.

Plus en détail

Géographie. Chapitre n. L organisation du territoire français

Géographie. Chapitre n. L organisation du territoire français Géographie Chapitre n. L organisation du territoire français I) L agglomération parisienne Problématiques : Comment se manifestent le poids et le rayonnement de Paris? Quels sont les contrastes territoriaux

Plus en détail

Les conditions de logement des ménages à bas revenus en 2010

Les conditions de logement des ménages à bas revenus en 2010 COMMISSARIAT GÉNÉRAL AU DÉVELOPPEMENT DURABLE n 291 Février 212 Les conditions de logement des ménages à bas revenus en 21 OBSERVATION ET STATISTIQUES LOGEMENT - CONSTRUCTION En 21, le parc social loge

Plus en détail

LA SEINE-ET-MARNE, Des enjeux et des actions. Congrès des Maires vendredi 12 octobre 2012 Disneyland Paris, Hôtel New York

LA SEINE-ET-MARNE, Des enjeux et des actions. Congrès des Maires vendredi 12 octobre 2012 Disneyland Paris, Hôtel New York LA SEINE-ET-MARNE, Des enjeux et des actions Le territoire de la Seine-et-Marne 85 km Le plus grand département francilien : 5 915 km² Des infrastructures développées : 4 autoroutes (A4, A5, A6, A104)

Plus en détail

PROJET D AMENAGEMENT ET DE DEVELOPPEMENT DURABLE

PROJET D AMENAGEMENT ET DE DEVELOPPEMENT DURABLE PLU D ESVRES-SUR-INDRE 1 SOMMAIRE INTRODUCTION P 3 ORIENTATION 1 : UN CADRE DE VIE PRESERVE ET VALORISE P 4 Protéger les espaces naturels et les paysages p 4 Préserver le territoire agricole p 4 Prendre

Plus en détail

OBSERVATION ET STATISTIQUES

OBSERVATION ET STATISTIQUES COMMISSARIAT Général au développement durable n 590 Décembre 2014 La mobilité à longue distance des Français en 2013 OBSERVATION ET STATISTIQUES TRANSPORT En 2013, la mobilité à longue distance des personnes

Plus en détail

Janvier 2013. Un point culminant en 2009

Janvier 2013. Un point culminant en 2009 Janvier 2013 Claude MALLEMANCHE Depuis janvier 2009, près de dix mille demandes d immatriculation d auto-entreprise ont été déposées en Limousin. Trois créateurs sur quatre déclarent qu ils n auraient

Plus en détail

Deuxième pilier de la croissance

Deuxième pilier de la croissance Un potentiel de développement pour l économie résidentielle Commerce, construction, services financiers, services publics : l économie résidentielle est bien représentée au sein du SCoT du Pays du Mans.

Plus en détail

!"#$%&%'()'*&%')(++#)&#+(' ',&-.'/'0'!"#$%&"'&()*+,,, & %$&"'&()(,,,,,& &,&-.'1'0'' -./0121&3%4'/5&6786%&3%&6"&9"#$%6"55%& & :'%&";#/%11%&

!#$%&%'()'*&%')(++#)&#+(' ',&-.'/'0'!#$%&'&()*+,,, & %$&'&()(,,,,,& &,&-.'1'0'' -./0121&3%4'/5&6786%&3%&6&9#$%655%& & :'%&;#/%11%& !"#$%%()*%)(++#)#+(,-./0!"#$%"()*+,,, %$"()(,,,,,,-.10 -./01213%4/56786%3%6"9"#$%6"55% :%";#/%11% ,-.20 $%53?@>1%32/$A"/#%A"B%C1%32=6% B21B##%1B%54"$/"6%DE"4#%F/G#%%5$B%66%3%6"@%#$"B2F$"3/1%DH%F%1"I"1$%5#6%

Plus en détail

J ai 54 ans, mariée et maman de trois enfants et je travaille dans le domaine de la Formation et de l Insertion Professionnelle

J ai 54 ans, mariée et maman de trois enfants et je travaille dans le domaine de la Formation et de l Insertion Professionnelle J ai 54 ans, mariée et maman de trois enfants et je travaille dans le domaine de la Formation et de l Insertion Professionnelle Diplômée en Droit et en Lettres Espagnoles 10 ans de responsabilités dans

Plus en détail

Plan Local d'urbanisme 3. Orientations d Aménagement et de Programmation

Plan Local d'urbanisme 3. Orientations d Aménagement et de Programmation VILLE DE NEUILLY-SUR-MARNE Plan Local d'urbanisme 3. Orientations d Aménagement et de Programmation 3.2. Pôles de développement métropolitain : Des centralités à densifier et conforter Approuvé par délibération

Plus en détail

Cours 1 Le développement d un territoire ultramarin : entre Union européenne et aire régionale (étude de cas) La Guadeloupe

Cours 1 Le développement d un territoire ultramarin : entre Union européenne et aire régionale (étude de cas) La Guadeloupe GEOGRAPHIE Thème 3 L Union européenne : dynamiques et développement des territoires (11-12 heures) Question 2 Les territoires ultramarins de l Union européenne et leur développement Cours 1 Le développement

Plus en détail

ORGANISATION DES SOINS EN PSYCHIATRIE GENERALE POUR LA PRISE EN CHARGE DE LA PERSONNE AGEE AVEC DES TROUBLES PSYCHIATRIQUES

ORGANISATION DES SOINS EN PSYCHIATRIE GENERALE POUR LA PRISE EN CHARGE DE LA PERSONNE AGEE AVEC DES TROUBLES PSYCHIATRIQUES ORGANISATION DES SOINS EN PSYCHIATRIE GENERALE POUR LA PRISE EN CHARGE DE LA PERSONNE AGEE AVEC DES TROUBLES PSYCHIATRIQUES 5 TERRITOIRES SECTORIELS DE LA PSYCHIATRIE ADULTE : Pôles Territoires Responsables

Plus en détail

SISTERON, UN MARCHE LOCATIF EN DEVENIR L OFFRE

SISTERON, UN MARCHE LOCATIF EN DEVENIR L OFFRE SISTERON, UN MARCHE LOCATIF EN DEVENIR L OFFRE Jusqu à la fin des années 90, le parc locatif privé Sisteronnais était essentiellement situé dans les quartiers anciens de la ville, dans des immeubles vétustes.

Plus en détail

Les pôles commerciaux et leurs magasins

Les pôles commerciaux et leurs magasins Les pôles commerciaux et leurs magasins Julien Fraichard* Pour les commerçants, l'implantation de leur établissement dans le tissu urbain est primordiale. Certains types de commerces, comme les magasins

Plus en détail

Prix de vente : 450 000 Euros

Prix de vente : 450 000 Euros Visite du bien : 0720114 Localisation : Marcols-les-Eaux Ville proche : Aubenas Autoroute : A7 à 60 Km Aéroport : Lyon à 180 Km Un ancien Moulinage du 18ème Siècle aménagé pour une exploitation touristique

Plus en détail

Prix de vente : 280 000 Euros

Prix de vente : 280 000 Euros Visite du bien : 072081 Localisation : Violès Ville proche : Orange à 14 Km Autoroute : A7 à 15 Km Aéroport : Avignon Charmante villa entourée de vignes dans un petit village Provençal au cœur des Côtes

Plus en détail

TOUR DE PROVENCE A VELO

TOUR DE PROVENCE A VELO TOUR DE PROVENCE A VELO DEPART: AVIGNON ARRIVEE: AVIGNON DUREE: 7 JOURS, 6 NUITS 4 NUITS SUPPLEMENTAIRES POSSIBLES NIVEAU: 4/5 (SPORTIF) DISTANCE PARCOURUE: 296 KM, soit 42km/jour DENIVELE: SIGNIFICATIF

Plus en détail

Les recommandations du Plan. de Déplacements Urbains

Les recommandations du Plan. de Déplacements Urbains N 299 Comment les centres et leur accès sont-ils pris en compte dans les documents d urbanisme et de planification régionaux? Si le SDRIF donne des recommandations très générales, notamment en ce qui concerne

Plus en détail

Les Franciliens consacrent 1 h 20 par jour à leurs déplacements

Les Franciliens consacrent 1 h 20 par jour à leurs déplacements Île-de- Les Franciliens consacrent 1 h 20 par jour à leurs déplacements Yann Caenen, Insee Île-de- Christine Couderc, Dreif Jérémy Courel, IAU île-de- Christelle Paulo et Thierry Siméon, Stif Avec 3,4

Plus en détail

Tableau des risques naturels majeurs identifiés dans le Vaucluse

Tableau des risques naturels majeurs identifiés dans le Vaucluse Communes Inondation Incendie ALTHEN-DES-PALUDS Modéré Faible ANSOUIS Moyen 1 Moyen APT Modéré 4 Fort AUBIGNAN Modéré Faible AUREL Modéré Moyen AURIBEAU Moyen 2 Moyen AVIGNON Modéré 1 Moyen LE BARROUX Modéré

Plus en détail

Enquête sur le devenir des diplômés 2007 de Licence Professionnelle au 1 er décembre 2009

Enquête sur le devenir des diplômés 2007 de Licence Professionnelle au 1 er décembre 2009 Enquête sur le devenir des diplômés 2007 de Licence Professionnelle au 1 er décembre 2009 L enquête a été réalisée entre décembre 2009 et mars 2010. Elle concerne les diplômés de 2007 de 12 licences professionnelles

Plus en détail

Commission Populations - Equipements

Commission Populations - Equipements Commission Populations - Equipements Synthèse du diagnostic stratégique Septembre 2010 Document de travail usage et diffusion soumis à l accord du SEBB Commission populations équipements synthèse du diagnostic

Plus en détail

Observatoire National des Stations de Montagne Atout France ANMSM Vague 5

Observatoire National des Stations de Montagne Atout France ANMSM Vague 5 Observatoire National des Stations de Montagne Atout France ANMSM Vague 5 10 avril 2014 Méthodologie Cette enquête repose sur l interrogation de l ensemble des stations membres du réseau ANMSM. Sa dimension

Plus en détail

TABLEAU DE BORD DES INVESTISSEMENTS TOURISTIQUES EN PACA

TABLEAU DE BORD DES INVESTISSEMENTS TOURISTIQUES EN PACA TABLEAU DE BORD DES INVESTISSEMENTS TOURISTIQUES EN PACA RESUME DE L EDITION 2013 DONNEES 2012 Le Tableau de bord des investissements touristiques en France a été mis en place en 2006 par Atout France.

Plus en détail

LA DEMOGRAPHIE DES MEDECINS EN REGION ILE DE FRANCE Situation au 1 er juin 2011. Jean VILANOVA DCDEV /RIM La Médicale jean.vilanova@ca-predica.

LA DEMOGRAPHIE DES MEDECINS EN REGION ILE DE FRANCE Situation au 1 er juin 2011. Jean VILANOVA DCDEV /RIM La Médicale jean.vilanova@ca-predica. LA DEMOGRAPHIE DES MEDECINS EN REGION ILE DE FRANCE Situation au 1 er juin 2011 Jean VILANOVA DCDEV /RIM La Médicale jean.vilanova@ca-predica.fr Préambule Préambule La région Ile-de-France concentre à

Plus en détail

3 150 diplômes de professions de santé

3 150 diplômes de professions de santé N 1 - Mai 005 3 150 diplômes de professions de santé délivrés en 003 dans la région Provence-Alpes-Côte d Azur En 003, onze formations aux professions de santé sont proposées en région Provence-Alpes-Côte

Plus en détail

15 hectares pour accueillir votre entreprise, et des partenaires pour vous accompagner. Parc d activités de Courbouton

15 hectares pour accueillir votre entreprise, et des partenaires pour vous accompagner. Parc d activités de Courbouton 15 hectares pour accueillir votre entreprise, et des partenaires pour vous accompagner Parc d activités de Courbouton Parc d activités de Courbouton 15 hectares à 35 minutes de Rennes, à partir de 8 /m

Plus en détail

Schéma de Cohérence Territoriale du Grand Saumurois

Schéma de Cohérence Territoriale du Grand Saumurois Qu est-ce qu un SCoT? Territoriale du Grand Saumurois Le SCoT est un document d urbanisme et d aménagement, prévu par la Loi Solidarité et Renouvellement Urbains (SRU), pour déterminer l avenir du territoire

Plus en détail

BELGIQUE GRINTA! Bimensuel Date de parution : mars 2013 Tirage : 18 000 ex 4 pages consacrées au Mont Ventoux. Rétrospective de 1900 à nos jours.

BELGIQUE GRINTA! Bimensuel Date de parution : mars 2013 Tirage : 18 000 ex 4 pages consacrées au Mont Ventoux. Rétrospective de 1900 à nos jours. ADT Vaucluse Tourisme Décembre 2013 bis Retrouvez les publications dans les médias «papier» ou «web» dont notre département a fait l objet lors de ces derniers mois grâce à des «accueils de presse», ou

Plus en détail

Evolution du nombre de logements neufs et anciens acquis à l'aide d'un PTZ en Isère entre 1999 et 2009

Evolution du nombre de logements neufs et anciens acquis à l'aide d'un PTZ en Isère entre 1999 et 2009 L accession à la propriété en Isère aidée par un PTZ L accession à la propriété en Isère aidée par un PTZ ADIL DE L ISERE 2 boulevard Maréchal Joffre 38000 GRENOBLE 04 76 53 37 30 Page 1 Une hausse de

Plus en détail

Eléments d intervention CNIS 18 novembre 2008

Eléments d intervention CNIS 18 novembre 2008 Eléments d intervention CNIS 18 novembre 2008 Nouvelles tendances de localisation de population et des activités sur le territoire I - Artisanat et territoire 1. Les artisans sont présents sur tout le

Plus en détail

LES ALPES VADÉMÉCUM. Hommes et défis en montagne : brefs instantanés SOMMAIRE CARTES

LES ALPES VADÉMÉCUM. Hommes et défis en montagne : brefs instantanés SOMMAIRE CARTES LES ALPES Hommes et défis en montagne : brefs instantanés VADÉMÉCUM SOMMAIRE Introduction Les Alpes en bref Les Alpes sans frontières L empreinte de l Homme La diversité alpine L évolution de la population

Plus en détail