ensoleillement et les étés secs, associés à l irrigation, profitent pleinement aux cultures fruitières, maraîchères

Dimension: px
Commencer à balayer dès la page:

Download "ensoleillement et les étés secs, associés à l irrigation, profitent pleinement aux cultures fruitières, maraîchères"

Transcription

1 Six habitants sur dix dans le Vaucluse bénéficient sur place de la palette de commerces et services la plus large. Si ce bon niveau d équipement caractérise d abord les vallées du Rhône et de la Durance, les zones de montagne ne sont pas pour autant délaissées. L éloignement moyen aux équipements est très faible. Seul un Vauclusien sur dix a plus de deux kilomètres à parcourir pour faire ses achats. Bien que le relief montagneux occupe la moitié est du département, des pôles de services irriguent bien le territoire. Bordant à l ouest le département du Gard longé par le Rhône, au sud celui des Bouches-du-Rhône avec la Durance pour frontière, le département de Vaucluse s étend à l est jusqu au plateau d Albion côtoyant les Alpes-de- Haute-Provence. Il inclut au sud-est la majeure partie du parc naturel régional du Luberon. Il bénéficie grâce à sa situation géographique d un climat méditerranéen et, sur les reliefs du plateau de Vaucluse et plus encore du mont Ventoux, d un climat montagnard. Même si parfois les pluies sont violentes, le remarquable ensoleillement et les étés secs, associés à l irrigation, profitent pleinement aux cultures fruitières, maraîchères et aux vignobles. Des rives du Rhône aux montagnes calcaires du Ventoux et du Luberon, en passant par les plaines du Comtat Venaissin, les coteaux sont couverts de vignes, aux nombreux cépages et appellations. Sur le plateau d Albion, quelque hectares de lavande et lavandin permettent de produire 80 tonnes d huiles essentielles, bénéficiant d une Appellation d Origine Contrôlée (A.O.C.). Calcaires blancs, marnes, grès, argiles et gypses sont à l origine de nombreuses exploitations présentes et passées du sol vauclusien : de gypse à Mazan, carrières d ocre à Roussillon, de sable à Bédoin-Mormoiron, de pierre dans le Luberon... Un développement fondé sur l agriculture et le tourisme Pour beaucoup le Vaucluse n évoque pas l image d un département industriel. Pourtant de nombreuses industries, liées à l agriculture ou à la richesse du sol, s y sont développées. En raison de sa situation géographique, le Vaucluse représente un véritable noeud logistique des flux nord-sud et INSEE 1998

2 est-ouest, notamment dans le secteur dynamique des expéditions de produits frais (M.I.N. d Avignon, de Carpentras et de Cavaillon). C est à proximité du couloir rhodanien, axe majeur des voies de communication (le Rhône, le TGV et l autoroute), que se sont concentrées les principales activités industrielles. Au-delà, le département reste marqué par sa ruralité et des activités économiques géographiquement et sectoriellement dispersées. Aux touristes, qui chaque année, autour des nombreux festivals de la région, découvrent l arrière pays méditerranéen, le Vaucluse propose des paysages variés. La plaine du Comtat possède dans sa partie irriguée par les Sorgues la moitié des vergers et cultures maraîchères du département, et le long du Rhône le vignoble le plus prestigieux, Chateauneuf-du-Pape. Les sites naturels abondent : Mont Ventoux, dentelles de Montmirail, gorges de la Nesque... ou encore la montagne du Luberon couchée entre Durance et Calavon. Villes et villages présentent des sites touristiques remarquables : Avignon, Carpentras, Fontaine de Vaucluse, Gordes, Orange, Vaison-la-Romaine,... Niveau d équipement des communes du département Niveau d équipement Nombre de communes du département équipées Vaucluse arrive au troisième rang, derrière les Bouches-du-Rhône (24) et le Var (20). Près de 60 % de la population vauclusienne bénéficie sur place de la palette la plus large de commerces et services. En 1980 déjà, le niveau d équipement du département était globalement satisfaisant, avec en moyenne quinze équipements présents par commune. La situation s est encore améliorée en vingt ans puisque 46 % des communes et 45 % de la population voient leur gamme de commerces et services s élargir. Par contre près d une commune sur trois perd des équipements. Mais cela ne concerne qu un Vauclusien sur dix. Ces communes sont disséminées sur l ensemble du territoire, Part des communes équipées en % dans le Vaucluse en France Part de la population desservie sur place en % dans le Vaucluse en France Moins de 5 équipements 42 27,8 56,9 2,3 9,8 De 6 à 15 équipements 32 21,2 22,8 4,3 12,2 De 16 à 25 équipements 45 29,8 11,1 18,3 15,7 De 26 à 32 équipements 19 12,6 5,4 16,5 15,2 De 33 à 36 équipements 13 8,6 3,8 58,7 47,1 Total Le parc naturel régional du Luberon concilie protection de l environnement et développement économique. Le surplus d activités induit par le parc a permis le maintien de petits commerces dans de nombreuses communes parmi les soixante sept qui le composent. En moyenne seize commerces et services présents par commune Le département de Vaucluse est, dans l ensemble, bien équipé, même si quelques îlots moins favorisés demeurent dans des zones montagneuses et peu peuplées à la frontière des Alpes-de- Haute-Provence, dans le Luberon, sur le plateau d Albion ou sur le plateau de Vaucluse. Le nombre moyen d équipements présents par commune est de seize, contre seulement neuf au niveau national. Au classement régional, le Niveau d équipement Nombre de commerces et de services présents sur la commune sur un total de 36 équipements de référence (dont la liste figure dans les tableaux ci-après). Il n est pas tenu compte du nombre de commerces de chaque type installés sur la commune. Distance moyenne aux équipements ou éloignement Distance moyenne des habitants de la commune aux 36 équipements de référence. Si la commune possède un équipement, ses habitants sont réputés "desservis sur place". Plus un équipement est rare sur le territoire, moins il pèsera dans le calcul de l éloignement : une commune qui apparaît très éloignée des équipements l est donc avant tout des commerces les plus vitaux (boulangerie, supérette...). 2

3 hors du Val de Durance ; le plus souvent, elles sont entourées d autres communes qui ont vu leur niveau d équipement s améliorer et, de ce fait, les ont concurrencées. Un territoire bien desservi Certains commerces parmi les plus courants, tels l alimentation, la boucherie, le bureau de tabac et surtout la station service disparaissent. Toutefois, les habitants trouvent ces produits dans les communes où se sont installés des établissements multiservices concurrents. Le constat est le même pour les magasins de chaussures, d électroménager et les drogueries ou encore le cinéma. Ceux-ci ont eu tendance à se concentrer dans les villes plus importantes. Le développement de l offre de soins, médicaux, mais surtout paramédicaux (kinésithérapeute, infirmier, ambulancier) est notable partout. Equipements très répandus et équipements rares Equipements Part des communes équipées en 1998 en % Près de neuf Vauclusiens sur dix ont moins de deux kilomètres à parcourir pour faire leurs achats. La quasi totalité d entre eux trouvent dans leur commune les biens et services essentiels. Entre six et neuf sur dix peuvent y trouver les équipements moins fréquents de la gamme intermédiaire. L éloignement moyen (encadré) de la population aux équipements est faible. Lorsque l on classe les départements par éloignement croissant, le Vaucluse, avec 0,9 kilomètre, arrive au douzième rang national et au quatrième rang régional, derrière les Bouches-du-Rhône, les Alpes-Maritimes et le Var. L éloignement moyen des communes aux équipements est de 3,6 kilomètres et place le Vaucluse au dix-huitième rang national et au deuxième rang régional, derrière les Bouches-du-Rhône (1,8). La desserte, aussi bien de la population que du territoire, s est un peu améliorée depuis Pont-Saint-Esprit Valréas Bollène Vaison-la-Romaine Sainte-Cécile-les-Vigne Orange Avignon 1980 : à cette date, l éloignement moyen des habitants était de 1 kilomètre, celui des communes de 3,9. En revanche, l isolement s est accentué pour quelques communes peu peuplées et qui ont perdu des équipements, sur le Plateau de Vaucluse. Malaucène Beaumes-de-Venise Carpentras Isle-sur-la-Sorgue Cavaillon Mallemort Sault Des pôles de services correspondant aux gammes d équipements Apt Cadenet Pertuis Manosque Concentrés généralement dans les mêmes communes, les équipements d une gamme (intermédiaire ou de proximité) exercent le même type d attraction sur les communes non équipées alentours. Ainsi en l absence d une perception et d un notaire, les habitants de 65 % des communes trouvent ces deux services sur la même commune. Les deux gammes de services, intermédiaire et de proximité, définissent de ce fait par leur attraction des pôles de services et une aire d influence autour de chacun d eux. Les agglomérations deplus de habitants sont considérées commedes entités indissociables qui attirent les communes environnantes par leurs équipements, qu elle que soit la commune de l agglomération qui héberge les commerces. Distance moyenne de la population à l équipement en 1998 en km Part de la population desservie sur place en % dans le Vaucluse en France en 1980 en 1998 en 1980 en 1998 Gamme minimale Tabac 66,9 0,23 98,6 96,4 95,6 90,8 Garage 64,9 0,36 96,3 95,2 90,2 87,5 Maçon 80,8 0,08 98,8 98,5 91,5 87,4 Alimentation 70,2 0,16 97,8 97,0 93,0 83,7 Plombier, menuisier 76,2 0,15 97,1 97,7 94,0 93,3 Ecole 80,8 0,06 99,5 98,5 95,3 90,8 Gamme supérieure Hôpital 9,3 4,42 56,6 57,6 41,9 42,2 Laboratoire 17,9 2,46 73,0 73,6 51,5 54,7 Cinéma 7,9 5,94 63,2 50,3 48,9 43,5 3

4 Des pôles de services intermédiaires "excentrés" mais dynamiques dans l arrière-pays la montagne du Luberon permet à Pertuis de rayonner sur quinze communes. De même le Mont Ventoux sépare deux pôles d inégale importance, en termes de population : Sault et Vaison-la-Romaine. Plus de personnes, en provenance Vingt pôles de services intermédiaires (voir encadré) concentrent une large gamme d équipements dont le dentiste, la perception, le collège, la librairie, des magasins spécialisés dans la chaussure ou les supermarchés. Certains sont situés hors département : Mallemort, Manosque et Pont-Saint-Esprit. La plupart sont implantés dans un large couloir Rhône-Durance où réside la majorité des Vauclusiens. Le relief contribue à structurer l est du département en bassins bien délimités. Le Plateau de Vaucluse donne une certaine autonomie à Apt dont l aire d influence est importante, attirant vingt-trois communes, et Des équipements qui se regroupent par gamme Pont-Saint-Esprit Valréas BOLLENE Vaison-la-Romaine Sainte-Cécile-les-Vignes Malaucène ORANGE Beaumes-de-Venise CARPENTRAS Pernes-les-Fontaines AVIGNON Le Pontet ISLE-SUR-LA-SORGUE CAVAILLON APT Apt Sault Manosque Les équipements apparaissent plus ou moins dispersés sur le territoire. Ils ont en fait tendance à se concentrer dans certaines communes : le bureau de tabac et l épicerie dans la même commune que l école, le supermarché dans le même bourg que la gendarmerie, la banque, le dentiste ou le collège. On définit ainsi quatre gammes d équipements qui se retrouvent très largement dans les mêmes communes : une gamme minimale, une gamme de proximité, une gamme intermédiaire et une gamme supérieure. Mallemort Cadenet "Aires d influence des pôles de services intermédiaires" PERTUIS Les communes situées aux limites de l aire d influence de Sault subissent aussi l attraction du pôle d Apt. Elles apparaissent donc moins dépendantes des équipements de Sault que les communes qui en sont les plus proches. La gamme intermédiaire des équipements Equipements Part des communes équipées en 1998 en % Distance moyenne de la population à l équipement en 1998, en km Part de la population desservie en % dans le Vaucluse en France en 1980 en 1998 en 1980 en 1998 Chaussures 15,9 3,23 80,0 67,7 67,8 57,9 Electroménager 22,5 2,94 84,7 73,0 74,9 64,5 Vêtement 25,2 2,56 81,2 77,0 68,8 65,5 Meuble 15,9 4,10 72,7 65,0 63,8 54,2 Droguerie 25,8 2,37 89,9 74,1 L Isle-sur-la-Sorgue 75,1 63,8 Librairie 37,1 1,29 84,5 85,4 69,7 70,1 Pompier 36,4 1,60 56,1 81,2 50,7 65,2 Ambulance 27,8 1,63 68,6 78,1 63,9 64,5 Dentiste 51,0 0,45 93,0 93,2 74,7 76,8 Masseur 57,0 0,35 91,6 94,5 73,9 77,8 Perception 13,9 3,01 68,4 61,1 55,4 53,7 Supermarché 15,2 2,88 60,7 67,2 56,8 65,0 Collège 14,6 2,72 68,5 66,3 64,6 63,1 Gendarmerie 18,5 2,50 70,5 67,1 57,7 59,1 Notaire 30,5 1,43 79,6 78,8 57,1 58,8 Banque 41,7 0,80 85,6 89,0 73,2 72,2 Vétérinaire 19,2 2,23 60,1 74,4 51,9 62,3 4

5 d une vingtaine de communes, viennent faire leurs achats auprès des commerces et services implantés à Vaison-la-Romaine ; deuxième pôle de services intermédiaires, Sault attire près de usagers qui viennent fréquenter ses trente équipements. Cadenet, à mi-chemin de Cavaillon et d Aix-en-Provence, sur la départementale 973, se situe au pied du Lubéron, entre Pertuis et Lourmarin. Même si des communes alentour telles Puyvert, Lourmarin ou Lauris améliorent leur niveau d équipement, Cadenet, avec ses trente et un équipements, draine la population de quatre communes et une clientèle de plus de habitants y compris les siens. Valréas Au nord-ouest des dentelles de Montmirail, Sablet, dont le niveau d équipement s est amélioré depuis 1980, a étendu son influence. C est le pôle de proximité le plus attractif du département. Cette commune attire, en 1998, une population près de deux fois supérieure à la sienne en provenance des communes alentour. En effet, les habitants de Rasteau et de Séguret qui allaient faire leurs achats à Vaison-la-Romaine y ont maintenant rejoint ceux de Gigondas. Vient en deuxième position, Cucuron, implantation gallo-romaine, située dans le parc naturel régional du Lubéron, qui, avec ses vingt-deux équipements dispose d une clientèle potentielle de plus de personnes. En troisième position, Mondragon au bord du Rhône, a perdu quelques commerces Des pôles de proximité relativement bien répartis Les pôles de services intermédiaires sont complétés par des pôles de proximité, villages plus modestes où l on trouve les biens et services les plus courants comme la boulangerie, la boucherie, le médecin ou le bureau de poste. Trente-six pôles de proximité relaient donc les dix-sept petites et grandes villes, plus largement équipées. Dans l ensemble, ces pôles maillent bien le territoire : ils sont relativement bien répartis autour d agglomérations et de bourgs disposant d une palette plus large d équipements. Sablet, Cucuron, Mondragon, Saint-Didier sont les plus attractifs relativement à la population. La gamme de proximité des équipements Bollène Sainte-Cécile-les-Vignes Pont-Saint-Esprit Vaison-la-Romaine Sablet Malaucène Orange Beaumes-de-Venise Carpentras Pernes-les-Fontaines Avignon Isle-sur-la-Sorgue Cavaillon Sault Apt Cadenet Pertuis "Aires d influence des pôles de services de proximité" N ont été représentés que les pôles de services de proximité qui attirent au moins une autre commune et possèdent de ce fait une aire d influence. Sault est à la fois pôle de services intermédiaires et pôle de services de proximité : les habitants de son aire d influence s y rendent donc pour trouver les commerces de ces deux gammes. En revanche, Sablet n est fréquentée que pour les services de la gamme de proximité, les habitants de son aire d influence se rendant à Vaison-la-Romaine pour les commerces de la gamme intermédiaire. Equipements Part des communes équipées en 1998 en % Distance moyenne de la population à l équipement en 1998, en km Part de la population desservie sur place en % dans le Vaucluse en France en 1980 en 1998 en 1980 en 1998 Poste 68,9 0,17 97,6 97,1 83,2 83,3 Coiffeur 55,6 0,42 93,5 94,3 81,7 83,8 Carburant 50,3 0,66 95,7 89,3 88,1 77,9 Plâtrier 62,3 0,50 96,0 94,2 86,6 84,6 Electricien 63,6 0,33 94,7 95,0 82,4 82,9 Médecin 60,3 0,24 95,1 95,7 80,7 83,7 Infirmier 65,6 0,24 93,3 96,2 78,7 82,2 Pharmacie 48,3 0,44 91,5 92,6 78,0 80,2 Boulangerie 66,2 0,10 96,9 96,5 88,5 87,0 Boucherie 50,3 0,32 95,1 92,2 85,9 79,7

6 Inventaire communal L inventaire communal est une enquête réalisée par le Service Central des Enquêtes et Etudes Statistiques (SCEES) du Ministère de l Agriculture et de la Pêche et l Institut National de la Statistique et des Etudes Economiques (INSEE) avec le soutien de la Délégation à l Aménagement du Territoire et à l Action Régionale (DATAR). Toutes les communes de France ont été interrogées au cours des mois de février et de mars 1998 (comme par le passé en 1979 et en 1988) sur les principaux équipements commerciaux et services à la population existant sur leur territoire. En l absence d un équipement, il était demandé à la Commission communale réunie pour l occasion de se prononcer sur la commune généralement fréquentée par les habitants pour trouver cet équipement. Tous les résultats présentés dans ce document concernent les communes enquêtées en février 1998, hors DOM, Corse et petite couronne parisienne (départements de Paris, des Hauts-de-Seine, de la Seine-Saint-Denis et du Val-de-Marne). Centrée sur les équipements les plus courants, cette enquête permet d appréhender plus spécifiquement le monde rural. La plupart des communes appartenant à des grandes agglomérations (comptant plus de habitants) n a donc été enquêtée que sur une gamme restreinte de services, la présence ou l absence de ces commerces ayant été imputée a priori à partir de fichiers d origine administrative. Les agglomérations de plus de habitants font donc l objet d un traitement particulier dans l ensemble des résultats de cette enquête. L inventaire communal, c est aussi... Communoscopes Cartovisions : Pour chaque département 100 cartes thématiques et des résultats chiffrés à divers niveaux géographiques. Les communoscopes-cartovisions sont disponibles sur cédérom : - pour chaque région, 1 cédérom, 110 francs ou 16,77 euros, - France entière, une collection de cédéroms, francs ou 304,90 euros. Equipements et attractions des communes, fichier détail : Toutes les données de l enquête, par thème et par commune, sur cédérom : - pour chaque région, 1 cédérom, 310 francs ou 47,26 euros, - France entière, 1 cédérom, francs ou 609,80 euros, - France entière, 5 cédéroms thématiques, 900 francs ou 137,20 euros par thème, La carte-poster Territoires Vécus : permettant de visualiser l organisation du territoire autour des pôles de services : - format : 108 x 116 cm : 76 francs ou 11,59 euros, - format : 68 x 73 cm : 50 francs ou 7,62 euros. Sur Internet : Auprès des Directions régionales de l INSEE et des Services départementaux de statistique agricole, des extractions ou des tabulations sur mesure, réalisées à la demande. Renseignements pour la Direction Régionale INSEE PACA - Tél : et services depuis 1980, mais demeure toutefois attractif et les habitants de Mornas, viennent utiliser ses vingt-trois équipements. Saint-Didier est le quatrième pôle de services de proximité. Bien que les communes de Le Beaucet et de Venasque aient, en 1998, un meilleur équipement, leurs habitants fréquentent les commerces et services de Saint-Didier. Ces dix dernières années, huit communes ont perdu leur fonction de pôles de services de proximité : Cairanne, Mallemort-du-Comtat, Cabrières-d Avignon, Ménerbes, Mornas, Piolenc, Sérignan-du-Comtat et Visan. Françoise Brulon Paul Pierraccini INSEE - PACA Enserré entre le Mont Ventoux et le Lubéron, le pays de Sault possède les atouts et inconvénients de sa situation géographique. Les proportions de ses espaces naturels et ses paysages immuables offrent une qualité de vie exceptionnelle. Chef lieu de canton, Sault, perchée à 776 mètres d'altitude, est située sur un vaste plateau boisé et planté de lavande. Le canton est le seul du département à avoir perdu des habitants sur la période intercensitaire Depuis, la situation semble s'être stabilisée, mais la restructuration des installations militaires de la base de Saint-Christol (fermeture de la base de missiles) laisse redouter pour l'avenir une baisse non négligeable de la population, et un impact économique dépassant les strictes limites du canton pour s'étendre jusqu'à Apt. Si depuis 1988, certains artisans et un dentiste ont cessé leur activité, quelques commerces et services se sont implantés dans le canton : une supérette, une pharmacie, un vétérinaire ou encore un service d'ambulance. Cependant, pour quatre communes du canton sur cinq, l'éloignement aux 36 équipements comparables, s'est accentué depuis S'il est vrai que l'éloignement géographique par rapport aux grands axes de circulation constitue un handicap, le réaménagement de la route de la Gabelle, partie de l'axe routier Avignon-Carpentras-Sault permet une plus grande accessibilité au plateau de Vaucluse. Aussi les habitants de Monieux, d'aurel et de Sault se rendent-ils à Carpentras ou au Pontet lorsqu'ils ne trouvent pas les équipements dans leur canton. Les habitants de Saint-Trinit et Saint-Christol vont à Apt. Le réaménagement du plan d'eau de Monieux et le projet de la Maison de la Spéléologie à Saint-Christol, à l'instar de la Maison de la Chasse et de l'environnement à Sault, sont des exemples de projets de développement touristique pouvant permettre de dynamiser l'économie du canton. INSEE 1999 N ISBN : N ISSN : X Prix : 15 F ou 2,29 euros Code Sage : SIE Directeur de la publication : Pierre Audibert Directeur adjoint : Jean Laganier Rédacteur en chef : Annie Mulard Pour vous abonner : Monique Campana - tel : Direction Départementale de l'agriculture et de la Forêt du Vaucluse Service Statistique Agricole Cité Administrative Cours Jean Jaurès - Boîte Postale Avignon Cedex 09

BILAN ÉCONOMIQUE ET SOCIAL DU VAL D OISE 1998-1999 LES ÉQUIPEMENTS COMMUNAUX

BILAN ÉCONOMIQUE ET SOCIAL DU VAL D OISE 1998-1999 LES ÉQUIPEMENTS COMMUNAUX BILAN ÉCONOMIQUE ET SOCIAL DU VAL D OISE 1998-1999 LES ÉQUIPEMENTS COMMUNAUX 1 - Des communes inégalement desservies en terme d équipements 2 - Des pôles majeurs d attraction en terme d équipements 3 -

Plus en détail

Agreste. Concentration de la population et des équipements sur le littoral

Agreste. Concentration de la population et des équipements sur le littoral Quatre habitants sur cinq dans les Alpes-Maritimes bénéficient sur place de la palette de commerces et services la plus large. Mais ce bon niveau d équipement concerne surtout la bande littorale, soit

Plus en détail

La population des Hautes-

La population des Hautes- Numéro 30- : juillet 1999 Inventaire communal 1998 : les Hautes-Pyrénées Concentration des équipements autour de Tarbes et dans les vallées Madiran D93 Vic-en-Bigorre Maubourguet D93 Rabastens-de-Bigorre

Plus en détail

5 Avril 2013. Evolution de la construction neuve dans l espace Rhône Avignon Vaucluse AURAV LES PUBLICATIONS DE L AGENCE

5 Avril 2013. Evolution de la construction neuve dans l espace Rhône Avignon Vaucluse AURAV LES PUBLICATIONS DE L AGENCE LES PUBLICATIONS DE L AGENCE Evolution de la construction neuve dans l espace Rhône-Avignon-Vaucluse La n de l «âge d or» de la maison individuelle? aurav agence d'urbanisme Rhône Avignon Vaucluse 5 Avril

Plus en détail

Les déplacements dans la Haute-Marne

Les déplacements dans la Haute-Marne Les déplacements dans la Haute-Marne L AC C E S S I B I L I T É AU X É Q U I P E M E N T S E T S E R V I C E S Une partie importante des déplacements de ménages, outre ceux liés aux loisirs, au travail

Plus en détail

Annexes. Sources et concepts. Le zonage en zones d emploi 2010

Annexes. Sources et concepts. Le zonage en zones d emploi 2010 Sources et concepts L étude est basée sur le croisement de deux zonage d étude : celui en zones d emploi, mis à jour en 2010, et celui en bassins de vie (2012). La région Midi-Pyrénées est couverte par

Plus en détail

Les clientèles touristiques

Les clientèles touristiques Les clientèles touristiques Sommaire Chiffres clés du tourisme en Vaucluse Partenariat-Méthodologie Saisonnalité et durée de séjour Les régions éme rices françaises Les pays éme eurs étrangers Age, catégorie

Plus en détail

Les pôles commerciaux et leurs magasins

Les pôles commerciaux et leurs magasins Les pôles commerciaux et leurs magasins Julien Fraichard* Pour les commerçants, l'implantation de leur établissement dans le tissu urbain est primordiale. Certains types de commerces, comme les magasins

Plus en détail

DIRRECTE. Cordialement,

DIRRECTE. Cordialement, DIRRECTE Veuillez trouver en pièce jointe la liste des activités commerciales et artisanales, par commune, présentes sur le territoire de l'agglomération du Beauvaisis. L'agglomération envisage de lancer

Plus en détail

Vers VALENCE LYON Sortie Montélimar Sud Grillon. Richerenches BOLLÈNE. Ste-Cécile les-vignes. Lagarde- Paréol. Cairanne.

Vers VALENCE LYON Sortie Montélimar Sud Grillon. Richerenches BOLLÈNE. Ste-Cécile les-vignes. Lagarde- Paréol. Cairanne. G U I D E D U C R É A T E U R C H A M B R E S D H Ô T E S G I T E S D E F R A N C E D E V A U C L U S E BOUCHE DU RHON Vers VALENCE LYON Sortie Montélimar Sud Grillon N VALRÉAS E714 V A U C L U S E Gîtes

Plus en détail

APPEL A CANDIDATURES Recherche d un candidat pour la réouverture d un restaurant à Bussière-Galant bourg

APPEL A CANDIDATURES Recherche d un candidat pour la réouverture d un restaurant à Bussière-Galant bourg 28 mai 2015 Bussière-Galant APPEL A CANDIDATURES Recherche d un candidat pour la réouverture d un restaurant à Bussière-Galant bourg Mairie de Bussière-Galant Le Bourg 87230 BUSSIERE-GALANT Tél. : 05 55

Plus en détail

Direction Régionale de Bourgogne Service Études et Diffusion Division Analyses et Synthèses Économiques et Sociales

Direction Régionale de Bourgogne Service Études et Diffusion Division Analyses et Synthèses Économiques et Sociales Etab=DR21, TimbreDansAdresse=Non, Version=W2000-C-5.1/9.0, VersionTravail=W2000-C-5.1/9.0 Direction Régionale de Bourgogne Service Études et Diffusion Division Analyses et Synthèses Économiques et Sociales

Plus en détail

Questionnaire eevm. échange école ville montagne. www.parc-du-vercors.fr/eevm/

Questionnaire eevm. échange école ville montagne. www.parc-du-vercors.fr/eevm/ Questionnaire eevm échange école ville montagne www.parc-du-vercors.fr/eevm/ Répondre aux questions. Il y a 3 types de réponses en fonction des types de questions. - Questions fermées à réponse unique

Plus en détail

La Base Permanente des Équipements

La Base Permanente des Équipements La Base Permanente des Équipements La base permanente d'équipements (BPE) est produite et gérée par l INSEE en collaboration avec différents ministères. En effet, cette base ne provient pas d une enquête

Plus en détail

LES ESPACES PRODUCTIFS

LES ESPACES PRODUCTIFS LES ESPACES PRODUCTIFS fiche d objectifs/ Plan détaillé Quels sont les principaux espaces productifs français? Comment fonctionnent-ils et évoluent-ils face à la mondialisation? Respectent-ils le développement

Plus en détail

MOUSSY LE VIEUX 2 PROJET D AMENAGEMENT ET DE DEVELOPPEMENT DURABLE URBANISME. FARHI ALEXANDRINE Impasse de la Forge 77550 REAU

MOUSSY LE VIEUX 2 PROJET D AMENAGEMENT ET DE DEVELOPPEMENT DURABLE URBANISME. FARHI ALEXANDRINE Impasse de la Forge 77550 REAU MOUSSY LE VIEUX 2 PROJET D AMENAGEMENT ET DE DEVELOPPEMENT DURABLE. URBANISME FARHI ALEXANDRINE Impasse de la Forge 77550 REAU Tél. 01 60 60 87 98 Fax. 01 60 60 82 55 Présent document émis le 29 Décembre

Plus en détail

acérola - plessis-grammoire

acérola - plessis-grammoire acérola - plessis-grammoire oap aménagement Le secteur d Acérola se situe au cœur de la commune du Plessis-Grammoire et couvre une surface d environ 5 hectares au coeur du tissu urbain. Il est délimité

Plus en détail

LA GESTION DURABLE DES FORÊTS PUBLIQUES

LA GESTION DURABLE DES FORÊTS PUBLIQUES LA GESTION DURABLE DES FORÊTS PUBLIQUES 2015 AGENCE DE FONTAINEBLEAU L OFFI CE NATIONAL DES FORÊTS PREMIER GESTIONNAIRE D ESPACES NATURELS EN FRANCE Établissement public à caractère industriel et commercial

Plus en détail

DOSSIER DE PRESSE. Le Département Cantal : Votre nouveau bureau

DOSSIER DE PRESSE. Le Département Cantal : Votre nouveau bureau DOSSIER DE PRESSE Le Département Cantal : Votre nouveau bureau Sommaire Contexte de notre action : CyberCantal Télécentres p. 4 Qu'est ce qu'un télécentre? p. 7 Les objectifs pour le Département du Cantal

Plus en détail

I M M O A LA UNE. La Bruyssande. Mazan (84) Livraison juin 2015. Résidence. Résidence Cœur Capelette Marseille 10 ème (13) Livraison fin mars 2015

I M M O A LA UNE. La Bruyssande. Mazan (84) Livraison juin 2015. Résidence. Résidence Cœur Capelette Marseille 10 ème (13) Livraison fin mars 2015 O F F R E S G R A N D D E LTA MAG I M M O Le magazine des offres logements de Grand Delta FÉVRIER 2015 # 2 A LA UNE LOGEMENTS NEUFS Résidence La Bruyssande Mazan (84) Livraison juin 2015 Villas T4 et T5

Plus en détail

Ouverture d'un point de vente L étude de la zone de chalandise.

Ouverture d'un point de vente L étude de la zone de chalandise. Ouverture d'un point de vente L étude de la zone de chalandise. La zone de chalandise : une zone géographique de captation La zone de chalandise, ou zone d attraction, est le territoire géographique dans

Plus en détail

LES TRANSPORTS ET LES DÉPLACEMENTS

LES TRANSPORTS ET LES DÉPLACEMENTS LES TRANSPORTS ET LES DÉPLACEMENTS Page 63 Gares Le Livre Blanc de la communauté de communes de la Boucle de la Seine Dans ce document, les élus du territoire ont défini un principe primordial pour l organisation

Plus en détail

5 DEVELOPPEMENT ECONOMIQUE

5 DEVELOPPEMENT ECONOMIQUE 5 DEVELOPPEMENT ECONOMIQUE ATOUTS Une situation géographique centrale dans l Est parisien en plein essor Un taux d emploi relativement important FAIBLESSES Une inadéquation entre les emplois et la population

Plus en détail

Dépendance et rayonnement. des établissements franciliens

Dépendance et rayonnement. des établissements franciliens ILE -DE- FRANCE études études Mai 2006 Dépendance et rayonnement des établissements franciliens Document réalisé dans le cadre du Schéma Directeur Régional de l'ile-de-france Julie Roy Insee Ile-de-France

Plus en détail

L a forte urbanisation du Nord permet la présence

L a forte urbanisation du Nord permet la présence L a forte urbanisation du Nord permet la présence dans les communes d'un nombre de commerces et services plus important qu'en moyenne nationale. Toutefois, rapporté à la densité de la population, le taux

Plus en détail

Parc d activités économiques de la Houpette

Parc d activités économiques de la Houpette 1. Sommaire. Composition du dossier 2. Schéma directeur routier national. 3. Approche routière. 4. Plan de zone. 5. l échangeur et la co-visibilité zone-rn. 6. Vues perspectives. 7. Réseaux et aménagements.

Plus en détail

Ifs - Centre. Portraits de quartiers en veille active. de Caen la mer. AUCAME Caen Normandie. IRIS* CONCERNÉ : Ifs centre

Ifs - Centre. Portraits de quartiers en veille active. de Caen la mer. AUCAME Caen Normandie. IRIS* CONCERNÉ : Ifs centre Quartier situé sur la commune de IFS 2 977 habitants en 2011, soit 1,3 % de la mer solida territ rités oriales ui n 2015 J O RVATO I RE Portraits de quartiers en veille active de la mer BSE Au sortir de

Plus en détail

La fréquentation touristique en Gironde

La fréquentation touristique en Gironde La fréquentation touristique en Gironde Données de cadrage actualisées DONNÉES SOURCES : BASE DE DONNÉES RÉGIONALE CRT AQUITAINE - 2010 Avril 2012 SOMMAIRE Méthodologie Les caractéristiques des séjours

Plus en détail

Commune de ROUSSET. Rapport de présentation du Règlement local de publicité

Commune de ROUSSET. Rapport de présentation du Règlement local de publicité Commune de ROUSSET Rapport de présentation du Règlement local de publicité Sommaire Introduction... 3 1. Contexte géographique et administratif... 4 1.1. Localisation... 4 1.2. Données chiffrées... 5 1.3.

Plus en détail

La création d entreprise en milieu rural

La création d entreprise en milieu rural La création d entreprise en milieu rural Une définition du milieu rural Définir le monde rural à partir de la taille des communes nous paraît insuffisant. En effet, il est important de prendre en compte

Plus en détail

MOBILITE DURABLE SYNTHESE DE L ETUDE EN MILIEU RURAL. Un territoire d étude : le PNR de Millevaches en Limousin

MOBILITE DURABLE SYNTHESE DE L ETUDE EN MILIEU RURAL. Un territoire d étude : le PNR de Millevaches en Limousin MOBILITE DURABLE SYNTHESE DE L ETUDE MOBILITE DURABLE EN MILIEU RURAL Un territoire d étude : le PNR de Millevaches en Limousin OBJECTIF PLAN CLIMAT Réduire les émissions de Gaz à Effet de Serre Se déplacer

Plus en détail

Les Points de vente collectifs de PACA Etat des lieux et dynamiques

Les Points de vente collectifs de PACA Etat des lieux et dynamiques Les Points de vente collectifs de PACA Etat des lieux et dynamiques 1. Contexte et enjeux de l enquête L état des lieux des collectifs d agriculteurs en PACA (Trame / FRGEDA PACA - 2010) Intérêt grandissant

Plus en détail

Étude de la carte de Vézelise. Initiation à la lecture du relief sur une carte topographique

Étude de la carte de Vézelise. Initiation à la lecture du relief sur une carte topographique Étude de la carte de Vézelise Initiation à la lecture du relief sur une carte topographique Double objectif de la séance Étude d un paysage lorrain de côte Apprentissage de la lecture du relief sur une

Plus en détail

Vision stratégique du développement culturel, économique, environnemental et social du territoire

Vision stratégique du développement culturel, économique, environnemental et social du territoire Vision stratégique du développement culturel, économique, environnemental et social du territoire PROJET D ÉNONCÉ DE VISION STRATÉGIQUE OCTOBRE 2014 TABLE DES MATIÈRES POURQUOI UN ÉNONCÉ DE VISION STRATÉGIQUE?...

Plus en détail

Vaucluse. Tourisme Rapport d activités 2012. Agence Départementale de Développement et de Réservation Touristiques

Vaucluse. Tourisme Rapport d activités 2012. Agence Départementale de Développement et de Réservation Touristiques Vaucluse Tourisme Rapport d activités 2012 Agence Départementale de Développement et de Réservation Touristiques 12 rue Collège de la Croix 84008 Avignon cedex 1 T. 04.90.80.47.00 F. 04.90.86.86.08 info@provenceguide.com

Plus en détail

Journée d information du 5 novembre 2012. Mobilité Multimodale Intelligente Urbanisme, tourisme, logistique urbaine. économiques

Journée d information du 5 novembre 2012. Mobilité Multimodale Intelligente Urbanisme, tourisme, logistique urbaine. économiques Journée d information du 5 novembre 2012 Mobilité Multimodale Intelligente Urbanisme, tourisme, logistique urbaine économiques Gabrielle LABESCAT Principales tendances du tourisme urbain impactant la mobilité

Plus en détail

Tarn-et-Garonne, un territoire multipolaire sous l influence croissante de Toulouse

Tarn-et-Garonne, un territoire multipolaire sous l influence croissante de Toulouse Numéro 110 : mai 2008 Tarn-et-Garonne, un territoire multipolaire sous l influence croissante de Toulouse Une armature de cinq pôles autour du pôle central de organise l emploi en Tarn-et-Garonne. Le département

Plus en détail

L INSEE EN BREF. L Insee en bref. Le recensement de la population. À quoi sert le recensement de la population? Combien sommes nous? Qui sommes nous?

L INSEE EN BREF. L Insee en bref. Le recensement de la population. À quoi sert le recensement de la population? Combien sommes nous? Qui sommes nous? L INSEE EN BREF L Insee en bref Le recensement de la population À quoi sert le recensement de la population? Combien sommes nous? Qui sommes nous? La population des 36 680 communes françaises Quelles régions

Plus en détail

Montvalezan La Rosière

Montvalezan La Rosière Montvalezan La Rosière Elaboration du Plan Local d Urbanisme Réunion publique n 2 Synthèse du diagnostic Février 2015 1 Déroulement 1. Rappel de la démarche 2. Les enjeux identifiés par thématique 3. Synthèse

Plus en détail

3 150 diplômes de professions de santé

3 150 diplômes de professions de santé N 1 - Mai 005 3 150 diplômes de professions de santé délivrés en 003 dans la région Provence-Alpes-Côte d Azur En 003, onze formations aux professions de santé sont proposées en région Provence-Alpes-Côte

Plus en détail

Commission Populations - Equipements

Commission Populations - Equipements Commission Populations - Equipements Synthèse du diagnostic stratégique Septembre 2010 Document de travail usage et diffusion soumis à l accord du SEBB Commission populations équipements synthèse du diagnostic

Plus en détail

vivant du Mont Ventoux aux Monts de Vaucluse

vivant du Mont Ventoux aux Monts de Vaucluse La pierre sèche : un patrimoine vivant du Mont Ventoux aux Monts de Vaucluse Le Mont Ventoux surplombant le mur de la peste, monument en pierre sèche emblématique du territoire > Une technique simple L

Plus en détail

SCHEMA DEPARTEMENTAL D ACCUEIL DES GENS DU VOYAGE EN VAUCLUSE

SCHEMA DEPARTEMENTAL D ACCUEIL DES GENS DU VOYAGE EN VAUCLUSE SCHEMA DEPARTEMENTAL D ACCUEIL DES GENS DU VOYAGE EN VAUCLUSE 2 SOMMAIRE PREAMBULE... 3 Contexte... 3 Une étude-action pour la sensibilisation et la médiation... 4 CHAPITRE 1 : ELEMENTS DE DIAGNOSTIC SUR

Plus en détail

L évolution des parts modales des déplacements domicile-travail

L évolution des parts modales des déplacements domicile-travail Thème : Transport durable Orientation : Faire évoluer les pratiques de mobilité L évolution des parts modales des déplacements domicile-travail par aire urbaine et département hors aires urbaines La part

Plus en détail

NOTIONS DE LECTURE DE CARTE & D ORIENTATION

NOTIONS DE LECTURE DE CARTE & D ORIENTATION NOTIONS DE LECTURE DE CARTE & D ORIENTATION 1. LES DIFFERENTS TYPES DE CARTES A. Cartes routières et touristiques - MICHELIN 1/150 000 à 1/200 000 - IGN Régionales : 1/250 000 TOP 100 1/100 000 Série Plein

Plus en détail

CENSI BOUVARD. Residhome Apparthotel Paris Nanterre. Nanterre (92)

CENSI BOUVARD. Residhome Apparthotel Paris Nanterre. Nanterre (92) CENSI BOUVARD 2014 (92) o Prootant du dynamisme de La Défense et de l'attractivité d'une vraie vie de quartier, la résidence Résidhome Paris se situe sur une place bordée de commerces et de restaurants.

Plus en détail

NOTRE COMMUNE. 1. La place de la commune dans le réseau urbain de la Hongrie. Nom de la commune : Géderlak

NOTRE COMMUNE. 1. La place de la commune dans le réseau urbain de la Hongrie. Nom de la commune : Géderlak NOTRE COMMUNE 1. La place de la commune dans le réseau urbain de la Hongrie Nom de la commune : Géderlak Siège, adresse: 6334 Géderlak, Kossuth u. 95 Téléphone/télécopie : +36 78/417058 Emplacement : a)

Plus en détail

Entreprendre ici est une chance

Entreprendre ici est une chance Entreprendre ici est une chance Je me sens bien dans cette ambiance cosmopolite Environnement exceptionnel Pierre est chargé de clientèle pour l Europe «Anglais, allemand, italien, chinois, russe Quand

Plus en détail

Géographie. Chapitre n. L organisation du territoire français

Géographie. Chapitre n. L organisation du territoire français Géographie Chapitre n. L organisation du territoire français I) L agglomération parisienne Problématiques : Comment se manifestent le poids et le rayonnement de Paris? Quels sont les contrastes territoriaux

Plus en détail

30/10/2014. Thématique 2 «Je finance mon projet»

30/10/2014. Thématique 2 «Je finance mon projet» 1 Thématique 2 «Je finance mon projet» 3 2 Thématique 2 «Je finance mon projet» Le réseau Créo Vaucluse c est qui c est quoi? 30 structures spécialistes de l accompagnement des entrepreneurs (création,

Plus en détail

LISTE DES ORGANISATEURS D'ACCUEILS DE MINEURS AVEC OU SANS HEBERGEMENT DE VAUCLUSE

LISTE DES ORGANISATEURS D'ACCUEILS DE MINEURS AVEC OU SANS HEBERGEMENT DE VAUCLUSE DDCS VAUCLUSE : 28, Bd Limbert - Site Chabran - Bât A - 849O5 AVIGNON CEDEX O9 - Tél. : 04 90 80 40 00 - Fax : 04 90 80 40 08-13 AVRIL 2O1O LISTE DES ORGANISATEURS D'ACCUEILS DE MINEURS AVEC OU SANS HEBERGEMENT

Plus en détail

Info pratiques Tannay

Info pratiques Tannay COORDONNEES DE LA BASE : Le Boat Tannay Les Petites Ilotes 58190 Tannay France GPS : E3 37.202` N47 21.624` Tél - 0033 (0) 386 293 552 Fax - 0033 (0) 386 293 123 Email : tannay@leboat.com Chef de base

Plus en détail

Réunion du 14 janvier 2014 Mairie- MAZAN. Décès de Dominique HONNORAT

Réunion du 14 janvier 2014 Mairie- MAZAN. Décès de Dominique HONNORAT Mairie- MAZAN Décès de Dominique HONNORAT 1 Mairie- MAZAN 2 JC Schnell 20/12/2013 Réunion du 14 janvier 2014 Mairie- MAZAN IMPACT DE LA CLOTURE FISCALE 2013 SUR LE REMBOURSEMENT DES NOTES DE FRAIS ET LA

Plus en détail

LES VOITURES À LA DISPOSITION DES MÉNAGES PARISIENS

LES VOITURES À LA DISPOSITION DES MÉNAGES PARISIENS ATELIER PARISIEN D URBANISME - 17, BD MORLAND 75004 PARIS TÉL : 0142712814 FAX : 0142762405 http://www.apur.org LES VOITURES À LA DISPOSITION DES MÉNAGES PARISIENS Recensement général de la population

Plus en détail

Au cours du séminaire de clôture seront présentés les livrables suivants :

Au cours du séminaire de clôture seront présentés les livrables suivants : La gouvernance du projet de coopération est assurée par un Comité de Pilotage composé par - Le Président de la Chambre Régionale d Agriculture qui en assure la présidence - Deux représentants élus de chaque

Plus en détail

É dito E. Investir V illejuif

É dito E. Investir V illejuif Investir V illejuif É dito E n 2014, la ville de Villejuif prend un nouveau cap. Aujourd hui, elle révèle tout son potentiel, sa richesse et sa vitalité, et nous sommes très heureux d accueillir chaque

Plus en détail

NOGENT-LE-ROTROU (28 - Eure-et-Loir) Redynamisation du centre commercial «Les Gauchetières» Note descriptive du projet

NOGENT-LE-ROTROU (28 - Eure-et-Loir) Redynamisation du centre commercial «Les Gauchetières» Note descriptive du projet NOGENT-LE-ROTROU (28 - Eure-et-Loir) Redynamisation du centre commercial «Les Gauchetières» Note descriptive du projet Restructuration du pôle commercial «Les Gauchetières» à Nogent-le-Rotrou_27 janvier

Plus en détail

Opinion de l Association Européenne des élus de Montagne sur l Acte pour le Marché Unique

Opinion de l Association Européenne des élus de Montagne sur l Acte pour le Marché Unique Opinion de l Association Européenne des élus de Montagne sur l Acte pour le Marché Unique Positif 1. Quel regard portez-vous sur l Acte pour le Marché Unique? «L acte pour le marché unique est une démarche

Plus en détail

DIAGNOSTIC LOCAL DE SANTE PAYS «UNE AUTRE PROVENCE»

DIAGNOSTIC LOCAL DE SANTE PAYS «UNE AUTRE PROVENCE» DIAGNOSTIC LOCAL DE SANTE PAYS «UNE AUTRE PROVENCE» SEPTEMBRE 2010 Observatoire Régional de la Santé Rhône-Alpes Espace Régional de Santé Publique 9, quai Jean Moulin - 69001 Lyon Tél. : 04 72 07 46 20

Plus en détail

Septembre 2010 - N 87 L édition 2010 du Game Fair en Loir-et-Cher Profil des visiteurs et impact économique. Enquête réalisée du 18 au 20 juin 2010

Septembre 2010 - N 87 L édition 2010 du Game Fair en Loir-et-Cher Profil des visiteurs et impact économique. Enquête réalisée du 18 au 20 juin 2010 Septembre 10 - N 87 L édition 10 du Game Fair en Loir-et-Cher Profil des visiteurs et impact économique Enquête réalisée du 18 au juin 10 Depuis 1987, le Game Fair a élu domicile dans le cadre prestigieux

Plus en détail

de l hôtellerie, de la restauration et des activités de loisirs les métiers PORTRAIT RÉGIONAL Provence - Alpes - Côte d'azur

de l hôtellerie, de la restauration et des activités de loisirs les métiers PORTRAIT RÉGIONAL Provence - Alpes - Côte d'azur HÉBERGER DÉTENDRE les métiers de l hôtellerie, de la restauration et des activités de loisirs 2013 PORTRAIT RÉGIONAL Provence - Alpes - Côte d'azur HÉBERGER DÉTENDRE sommaire Provence - Alpes - Côte d'azur

Plus en détail

JURA & TROIS-LACS CONCEPT TOURISTIQUE GLOBAL MASTERPLAN - CONDENSÉ DOCUMENT POUR CONSULTATION DÉCEMBRE 2013

JURA & TROIS-LACS CONCEPT TOURISTIQUE GLOBAL MASTERPLAN - CONDENSÉ DOCUMENT POUR CONSULTATION DÉCEMBRE 2013 JURA & TROIS-LACS CONCEPT TOURISTIQUE GLOBAL MASTERPLAN - CONDENSÉ DOCUMENT POUR CONSULTATION DÉCEMBRE 2013 1 1. INTRODUCTION Pourquoi un Masterplan et pour quoi faire? Créée en 2011, la destination Jura

Plus en détail

Les prélèvements d eau en France en 2009 et leurs évolutions depuis dix ans

Les prélèvements d eau en France en 2009 et leurs évolutions depuis dix ans COMMISSARIAT GÉNÉRAL AU DÉVELOPPEMENT DURABLE n 29 Février 212 Les prélèvements d eau en France en 29 et leurs évolutions depuis dix ans OBSERVATION ET STATISTIQUES ENVIRONNEMENT En 29, 33,4 milliards

Plus en détail

L emploi lié au tourisme dans le Territoire de Belfort

L emploi lié au tourisme dans le Territoire de Belfort Chiffres clés 1 207 emplois en moyenne sur l année 2011 dans le Territoire de Belfort*. Soit 850 emplois en équivalent temps plein (dont plus de 700 en zone urbaine). 2,4 % de l emploi total du département.

Plus en détail

!! "#$%&'(%)*+,-.)/('0#-11#)#%)*#)2-$#

!! #$%&'(%)*+,-.)/('0#-11#)#%)*#)2-$# !! "#$%&'(%)*+,-.)/('0#-11#)#%)*#)2-$# À partir des données collectées auprès des différents part!"#$%!&'(!')*+,-(!.'/0-&',%0-/!%!1'2$-après un premier recensement quantitatif et cartographié des principales

Plus en détail

Une selection Le Guide Du Patrimoine, Contact Laurent COHEN, Tel 06 50 79 29 79 ou Tel 09 51 70 15 49

Une selection Le Guide Du Patrimoine, Contact Laurent COHEN, Tel 06 50 79 29 79 ou Tel 09 51 70 15 49 Résidence EHPAD Une selection Le Guide Du Patrimoine, Contact Laurent COHEN, Tel 06 50 79 29 79 ou Tel 09 51 70 15 49 LMNP Censi-Bouvard Classique Carpentras (84) Avignon www. Book Commercial Résidence

Plus en détail

Observatoire National des Stations de Montagne Atout France ANMSM Vague 5

Observatoire National des Stations de Montagne Atout France ANMSM Vague 5 Observatoire National des Stations de Montagne Atout France ANMSM Vague 5 10 avril 2014 Méthodologie Cette enquête repose sur l interrogation de l ensemble des stations membres du réseau ANMSM. Sa dimension

Plus en détail

Résidence du Val Sénart Résidence Etudiants et affaires

Résidence du Val Sénart Résidence Etudiants et affaires QUINCY SOUS SENART ILE DE FRANCE Résidence du Val Sénart Résidence Etudiants et affaires Chantier au 30 Juillet 2009 1 Situation géographique de la Commune La Commune de Quincy-sous-Sénart, située à une

Plus en détail

Association régie par la loi 1901 agréée au titre de l art.141.1 du code de l environnement N siret : 38871892600024-APE : 913 E

Association régie par la loi 1901 agréée au titre de l art.141.1 du code de l environnement N siret : 38871892600024-APE : 913 E 2012, grande année pour FNE Vaucluse dont l agrément en matière de protection de la nature a été renouvelé, et qui, première de toutes les associations de FNE PACA, a été reconnue «représentative». Par

Plus en détail

ACTIVITES REGLEMENTEES

ACTIVITES REGLEMENTEES ACTIVITES REGLEMENTEES Par le décret N 98-246 du 02 Avril 1998, quels que soient le statut juridique et les caractéristiques de l entreprise, un certain nombre d activités, dites réglementées ne peuvent

Plus en détail

La Charte. forestière. du Pilat. Un engagement collectif pour une gestion durable de la forêt

La Charte. forestière. du Pilat. Un engagement collectif pour une gestion durable de la forêt La Charte forestière du Pilat Un engagement collectif pour une gestion durable de la forêt Réalisation Jecom - RCS 493 898 043 - Avril 2011 - Imprimé sur papier issues de forêts françaises et belges gérées

Plus en détail

URBAIN-RURAL : DE QUOI PARLE-T-ON?

URBAIN-RURAL : DE QUOI PARLE-T-ON? URBAIN-RURAL : DE QUOI PARLE-T-ON? B.H. Nicot 1 Juin 2005 «Entre 1990 et 1999, le rural en France métropolitaine a connu une croissance démographique de 4,2 % sur la période, tandis que l urbain ne croissait

Plus en détail

Factsheet sur le programme de développement rural 2014-2020 de Mayotte (France)

Factsheet sur le programme de développement rural 2014-2020 de Mayotte (France) Factsheet sur le programme de développement rural 2014-2020 de Mayotte (France) La Commission européenne a formellement adopté le Programme de développement rural (PDR) de Mayotte le 13 février 2015 qui

Plus en détail

ENQUETE DE COMPARAISON SPATIALE DES NIVEAUX DE PRIX A LA CONSOMMATION ENTRE LA CORSE ET LE CONTINENT. Note Méthodologique

ENQUETE DE COMPARAISON SPATIALE DES NIVEAUX DE PRIX A LA CONSOMMATION ENTRE LA CORSE ET LE CONTINENT. Note Méthodologique ENQUETE DE COMPARAISON SPATIALE DES NIVEAUX DE PRIX A LA CONSOMMATION ENTRE LA CORSE ET LE CONTINENT Note Méthodologique 1 Introduction En mars 2010, l Insee a réalisé une enquête de comparaison des niveaux

Plus en détail

Les bénéficiaires de la CMU :

Les bénéficiaires de la CMU : D I R E C T I O N D E S S T A T I S T I Q U E S E T D E S É T U D E S N 29 Isabelle GIRARD - Jocelyne MERLIÈRE LES DÉPENSES DE SANTÉ DES BÉNÉFICIAIRES DE LA CMU Au cours des 5 premiers mois de l année

Plus en détail

PRÉSENTATION DU PROJET OCTOBRE 2006 SOCIETE DU CANAL DE PROVENCE ET D AMENAGEMENT DE LA REGION PROVENÇALE LES COMMUNES CONCERNÉES PAR LE TRACÉ

PRÉSENTATION DU PROJET OCTOBRE 2006 SOCIETE DU CANAL DE PROVENCE ET D AMENAGEMENT DE LA REGION PROVENÇALE LES COMMUNES CONCERNÉES PAR LE TRACÉ INTERCONNEXION DES RESSOURCES VERDON/SAINT-CASSIEN POUR LA SÉCURISATION DE L ALIMENTATION EN EAU DE L EST VAROIS ET DE L OUEST DES ALPES-MARITIMES LES COMMUNES CONCERNÉES PAR LE TRACÉ TOURVES BRIGNOLES

Plus en détail

Atelier : Numérique et Œnotourisme en Aquitaine. Document de cadrage pour la réunion du 7 mars 2012

Atelier : Numérique et Œnotourisme en Aquitaine. Document de cadrage pour la réunion du 7 mars 2012 Atelier : Numérique et Œnotourisme en Aquitaine Document de cadrage pour la réunion du 7 mars 2012 Ce document de travail rassemble quelques chiffres-clés et éléments de cadrage pour les participants aux

Plus en détail

Fiches de Lecture SCoT Colmar-Rhin-Vosges approuvé le 28 juin 2011

Fiches de Lecture SCoT Colmar-Rhin-Vosges approuvé le 28 juin 2011 Fiches de Lecture SCoT Colmar-Rhin-Vosges approuvé le 28 juin 2011 1. La ville centre de Colmar 2. Les villes couronnes 3. Les pôles pluri-communaux 4. Les pôles secondaires 5. Les villages 6. En zone

Plus en détail

Offre et recours aux soins de premiers recours sur le Pays Sud Charente

Offre et recours aux soins de premiers recours sur le Pays Sud Charente Offre et recours aux soins de premiers recours sur le Pays Sud Charente Cette étude a été réalisée en collaboration entre les services de l Agence Régionale de Santé (ARS), Mme Anne ROUSSEL, statisticienne

Plus en détail

ENQUETE BESOIN EN MAIN-D ŒUVRE 2012 Bassin de Vaulx Meyzieu. 2 429 projets de recrutement en 2012

ENQUETE BESOIN EN MAIN-D ŒUVRE 2012 Bassin de Vaulx Meyzieu. 2 429 projets de recrutement en 2012 ENQUETE BESOIN EN MAIN-D ŒUVRE 2012 Bassin de Vaulx Meyzieu 2 429 projets de recrutement en 2012 1 Sommaire 1 L ESSENTIEL 2 LES METIERS PORTEURS 3 LES METIERS NON SAISONNIERS 4 LES METIERS DIFFICILES 5

Plus en détail

Procès-verbal de la réunion du Conseil Municipal

Procès-verbal de la réunion du Conseil Municipal Département de Vaucluse Commune de Venasque Procès-verbal de la réunion du Conseil Municipal SEANCE DU VENDREDI 4 FEVRIER 2011 Nombre de membres : Afférents au Conseil Municipal 15 En exercice : 14 Qui

Plus en détail

En 2004, le prix du m 3 d'eau est

En 2004, le prix du m 3 d'eau est N 78 - septembre 2007 Enquête sur l eau et l assainissement en 2004 Eau : montée du prix mais niveau toujours le plus bas L' affiche toujours le prix de l'eau le plus bas de malgré l augmentation enregistrée

Plus en détail

Le nouveau réseau de transport public de La Roche-sur-Yon Agglomération

Le nouveau réseau de transport public de La Roche-sur-Yon Agglomération La Roche-sur-Yon, le 23 août 2010 DOSSIER DE PRESSE Le nouveau réseau de transport public de La Roche-sur-Yon Agglomération En présence de Pierre REGNAULT, Maire de La Roche-sur-Yon et Président de La

Plus en détail

Les diplômes. Session 2012

Les diplômes. Session 2012 note d information 13.05 AVRIL À la session 2012, 557 600 diplômes de l enseignement des niveaux IV et V ont été délivrés en France, dont 90 % par le ministère de l éducation nationale. 40 % de ces diplômes

Plus en détail

L'offre de soins en dialyse dans

L'offre de soins en dialyse dans L'offre de soins en dialyse dans la région Poitou Charentes Remerciements à la coordination régionale : Bénédicte AYRAULT, Marc BAUWENS, Fabien DUTHE Document préparé par Florian BAYER, Malthilde LASSALLE,

Plus en détail

DEVENEZ PROPRIÉTAIRE!

DEVENEZ PROPRIÉTAIRE! BAGNEUX (92) La résidence est localisée à Bagneux, commune très attractive de part son implantation, proche de Paris et à côté de Bourg-la-Reine, Sceaux et Montrouge. Située dans un secteur pavillonnaire,

Plus en détail

ARTISANAT. 1 Résumé de l étude Insee sur les marges de progression pour l artisanat en Nord-Pas-de-Calais

ARTISANAT. 1 Résumé de l étude Insee sur les marges de progression pour l artisanat en Nord-Pas-de-Calais CPRDFP Document d orientation État 1/5 ARTISANAT 1 Résumé de l étude Insee sur les marges de progression pour l artisanat en Nord-Pas-de-Calais 1.1 Panorama des métiers de l artisanat Les coiffeurs, les

Plus en détail

Les seniors dans l agglomération nantaise et leurs modes d hébergement

Les seniors dans l agglomération nantaise et leurs modes d hébergement Les seniors dans l agglomération nantaise et leurs modes d hébergement Agence d urbanisme de la région nantaise AURAN - 88.07 n Le nombre de seniors dans l Agglomération nantaise progresse et plus particulièrement

Plus en détail

ETUDE SUR LE PRIX DE MARCHE DE L IMMOBILIER D ENTREPRISE EN ZONES RURALES FRAGILES

ETUDE SUR LE PRIX DE MARCHE DE L IMMOBILIER D ENTREPRISE EN ZONES RURALES FRAGILES ETUDE SUR LE PRIX DE MARCHE DE L IMMOBILIER D ENTREPRISE EN ZONES RURALES FRAGILES SYNTHESE JUILLET 2004 DATAR - AATEC / ARGUYL - 2-29/07/04 OBJECTIF ET CONTEXTE L immobilier d entreprise est un enjeu

Plus en détail

Avec près des deux tiers des

Avec près des deux tiers des Les Dossiers de l Observatoire Régional du Tourisme n 42 - mars 2012 Le poids économique de l hôtellerie de plein air en Pays de la Loire Plus de 600 campings Un chiffre d affaires annuel de 230 millions

Plus en détail

Indicateur : population présente tout au long de l année dans les départements littoraux métropolitains

Indicateur : population présente tout au long de l année dans les départements littoraux métropolitains Indicateur : population présente tout au long de l année dans les départements littoraux métropolitains Contexte Les communes littorales métropolitaines hébergent plus de 6 millions d habitants et ont

Plus en détail

1985 / 2009 : 25 ANS DE CONCOURS DU CREDIT-BAIL AU FINANCEMENT DE L IMMOBILIER D ENTREPRISE

1985 / 2009 : 25 ANS DE CONCOURS DU CREDIT-BAIL AU FINANCEMENT DE L IMMOBILIER D ENTREPRISE 1985 / 2009 : 25 ANS DE CONCOURS DU CREDIT-BAIL AU FINANCEMENT DE L IMMOBILIER D ENTREPRISE 2 1985 / 2009 : 25 ans de concours du crédit-bail au financement de l d entreprise* 1.Introduction : le crédit-bail,

Plus en détail

Etude des Trajets «Domicile-Etablissement» des enfants handicapé s pris en charge dans les é tablissements mé dico-sociaux de la ré gion Ile-de-France

Etude des Trajets «Domicile-Etablissement» des enfants handicapé s pris en charge dans les é tablissements mé dico-sociaux de la ré gion Ile-de-France Etude des Trajets «Domicile-Etablissement» des enfants handicapé s pris en charge dans les é tablissements mé dico-sociaux de la ré gion Ile-de-France Dans le cadre de l élaboration du schéma régional

Plus en détail

Les diplômes. Session 2008

Les diplômes. Session 2008 note d informationdécembre 09.28 À la session 2008, 444 0 diplômes de l enseignement professionnel des niveaux IV et V ont été délivrés en France par le ministère de l Éducation nationale. Ce nombre atteint

Plus en détail

L Envol La destination shopping et détente de Montélimar

L Envol La destination shopping et détente de Montélimar L Envol La destination shopping et détente de Montélimar Dossier de presse 15 octobre 2013 www.groupe-sodec.com Contact presse : Jeanne BAZARD jeanne.bazard@groupe-sodec.com 01 58 05 15 59-06 82 43 45

Plus en détail

Des espaces prestigieux pour des instants magiques

Des espaces prestigieux pour des instants magiques Des espaces prestigieux pour des instants magiques Vous recherchez un lieu d exception pour réunir vos collaborateurs ou vos partenaires, les Châteaux de la Drôme vous proposent le dépaysement et la richesse

Plus en détail

NOR : DEV O 08 1 5 9 0 7 C

NOR : DEV O 08 1 5 9 0 7 C REPUBLIQUE FRANCAISE MINISTERE DE L ECOLOGIE, DE L ENERGIE, DU DEVELOPPEMENT DURABLE ET DE L AMENAGEMENT DU TERRITOIRE DIRECTION DE L'EAU Sous-Direction de l'action territoriale, De la directive cadre

Plus en détail

Le marché français. Fiche n 1 : Le Bassin Lyonnais. Données de cadrage. Observatoire d Aintourisme

Le marché français. Fiche n 1 : Le Bassin Lyonnais. Données de cadrage. Observatoire d Aintourisme LAin et ses principaux marchés touristiques Date : novembre 2010 Observatoire d Aintourisme Le marché français Fiche n 1 : Le Bassin Lyonnais Dans cette fiche marché, le Bassin Lyonnais correspond à la

Plus en détail

Enquête commandée par le Jeune Théâtre National Réalisée par l institut de sondages ISL Analyse réalisée en collaboration avec le CESTA (EHESS-CNRS)

Enquête commandée par le Jeune Théâtre National Réalisée par l institut de sondages ISL Analyse réalisée en collaboration avec le CESTA (EHESS-CNRS) Analyse de l enquête sur le devenir professionnel des artistes issus des écoles supérieures d art dramatique signataires de la plateforme de l enseignement supérieur pour la formation du comédien Enquête

Plus en détail