Entre nous. n 11. Journal des locataires. inclus cahier central détachable. Chers locataires,

Dimension: px
Commencer à balayer dès la page:

Download "Entre nous. n 11. Journal des locataires. inclus cahier central détachable. Chers locataires,"

Transcription

1 n 11 Décembre 2013 Entre nous Journal des locataires Chers locataires, Le Mouvement HLM s est réuni en Congrès à Lille à la fin du mois de septembre. A cette occasion, il a été affiché une volonté de mobiliser tous les moyens possibles pour répondre aux besoins des territoires et à la demande des habitants aux ressources modestes par une continuation de la production de nouveaux logements, par la poursuite des travaux de réhabilitation thermique dans le patrimoine existant afin de maitriser les charges des locataires et par le développement de l accession sociale à la propriété. De nouveaux logements sur la commune de Menton, une convention de partenariat avec une association permettant d améliorer l insertion par le logement, voici les actualités récentes de Côte d Azur Habitat en cette fin d année. Elles ont en commun avec les orientations nationales de renforcer les actions locales en faveur du logement social et d améliorer la qualité du service rendu pour répondre à vos attentes. A l approche de l hiver, nous avons tenu aussi à vous rappeler certaines règles de sécurité pour éviter que des accidents domestiques ne se produisent. Vous allez donc en effet pouvoir consulter un cahier central détachable qui va vous aider à détecter le monoxyde de carbone et ses effets dévastateurs et le cas échéant à prendre les mesures utiles. Je tenais également à vous informer de l arrivée de nouvelles chaines de la TNT dans notre département. Aussi, vous pouvez retrouver les démarches à effectuer pour en profiter pleinement dans ce numéro de votre journal. Pour conclure, je vous propose un nouveau jeux-concours pour vous lecteurs. Cette fois, ce sont des places pour assister à un match de basket afin d encourager les joueurs des Sharks d Antibes qui viennent de signer leur première victoire en ProA! Vous souhaitant une bonne lecture! inclus cahier central détachable La Présidente de Côte d Azur Habitat

2 Signature d une convention de partenariat entre l association ALAM et CAH dans le cadre de la démarche «IGLOO» L insertion sociale et professionnelle des personnes en difficulté est une préoccupation majeure de Côte d Azur Habitat et de l ALAM, partenaires depuis plus de 20 ans. La démarche «IGLOO» a pour objectif de favoriser le retour à l emploi de familles en difficulté via l accès à un logement pérenne. Dans le cadre d un chantier d insertion, mené par l ALAM, les familles concernées participeront à la rénovation de leur futur logement. En quoi consiste cette action de partenariat? Côte d Azur Habitat s engage à attribuer des logements actuellement vacants car à rénover. Le bailleur réalisera dans ces logements les travaux concernant le clos et le couvert (fenêtres, portes, canalisations et compteurs). L ALAM organisera un chantier d insertion auquel participeront les familles. Ces familles, encadrées par une équipe expérimentée, remettront en état les logements vacants, bénéficieront d un accompagnement social et seront formées aux bases des techniques des métiers du bâtiment afin de développer de nouvelles compétences valorisantes. Les logements seront ensuite remis à la location. A terme, ces familles pourront profiter d un glissement de bail, ce qui signifie que le bail sera transféré au nom du ménage afin qu il accède au statut de locataire. Le logement devient alors pleinement un outil d insertion. L objectif annuel de cette opération : la rénovation de 10 logements. Le jeudi 12 septembre dernier, au Siège de l Office, la Présidente de Côte d Azur Habitat et le Président de l Association Logement Alpes Maritimes (ALAM) ont signé une convention de partenariat dans le cadre de cette démarche «IGLOO». 6 nouvelles chaines débarquent sur la TNT!!! Avec 6 nouvelles chaînes, la TNT passe de 19 à 25 chaînes nationales gratuites. Pour permettre la diffusion de ces nouvelles chaînes, des changements de fréquences des chaînes actuelles sont obligatoires. Qui est concerné? Sont uniquement concernés par cette opération, les téléspectateurs utilisant une télévision connectée à une antenne Pour recevoir les chaînes HD, il faut un récepteur «TNT HD». Si ce n est pas le cas, il n est pas nécessaire de changer de téléviseur : l achat d un adaptateur suffit Ne sont pas concernés : Les téléspectateurs regardant la télévision par un autre moyen qu une antenne «râteau» (Satellite, ADSL, Fibre optique, abonnement au cable). Ils reçoivent déjà la plupart des six nouvelles chaînes. Tous les téléspectateurs recevant la TNT par une antenne «râteau» devront lancer une recherche et mémorisation des chaînes. Cette opération permettra : de mémoriser les nouvelles chaînes HD de retrouver les autres chaînes quand elles changent de fréquence En cas de problème, appelez le ou consultez le site

3 L hiver arrive : Attention au de cahier central détachable Pourquoi est-ce dangereux? C est un gaz invisible et inodore. Il est toxique, et peut être mortel > Le monoxyde de carbone est un gaz indétectable. Il est le résultat d une mauvaise combustion, quelle que soit la source d énergie : bois, gaz (naturel, butane, propane ou pétrole liquéfié), charbon, essence... > Il agit comme un gaz asphyxiant très toxique. Il prend la place de l oxygène dans le sang. Il peut être mortel en moins d une heure. Il existe 2 types d intoxication : > L intoxication faible ou chronique : elle se manifeste par des maux de tête, des nausées et de la fatigue. Elle est lente. > L intoxication grave : plus rapide, elle entraîne des vertiges, des troubles du comportement, des pertes de connaissance, le coma ou le décès. Ces intoxications peuvent laisser des séquelles à vie. Le monoxyde de carbone cause intoxications et près de 300 décès chaque année en France.

4 L hiver arrive : Attention au de Les causes d une intoxication au monoxyde de carbone : Une mauvaise combustion et une mauvaise aération > Les appareils de chauffage ou de production d eau chaude, mal entretenus Un mauvais entretien de vos appareils de chauffage risque de provoquer une émission de monoxyde de carbone provoquée par une mauvaise combustion. > Une mauvaise aération du logement Une flamme a besoin d air pour brûler. Si l air de votre logement n est pas suffisamment renouvelé, la combustion au sein de vos appareils sera incomplète et émettra du monoxyde de carbone. > Une mauvaise évacuation des fumées Un conduit d évacuation bouché ou obstrué ne permet pas aux gaz et fumées issus de la combustion de s évacuer. Ils se propagent alors dans le logement. Respectez les consignes d utilisation des appareils à combustion.

5 Comment éviter l intoxication? Avec de la vigilance et des gestes simples > Faites vérifier chaque année vos installations par un professionnel : > chaudières > chauffe-eau > cheminées, inserts et poêles > conduits d aération. S il s agit de votre propre installation, c est à vos frais. Si c est une installation de Côte d Azur Habitat, elle est gérée par un contrat d entretien systématique et récupérable dans vos charges. Dans ce cas, merci de laisser libre accès aux techniciens chargés des vérifications. > Aérez votre logement même en hiver et ne bouchez jamais les entrées d air. > Faites effectuer un ramonage mécanique de vos conduits et cheminées au moins une fois par an. N utilisez pas : - de chauffage d appoint en continu, ils ne sont pas raccordés à l extérieur et doivent être utilisés dans des pièces ventilées. - des appareils non destinés à vous chauffer (réchauds de camping, panneaux radiants, fours, braseros...) N utilisez pas de groupe électrogène en intérieur.

6 L hiver arrive : Attention au de Que faire si vous soupçonnez une intoxication? > Aérez, évacuez et appelez les secours > Si vous avez des maux de tête, des nausées, des vomissements... pensez au monoxyde de carbone... En cas de suspicion : > Aérez immédiatement votre logement en ouvrant portes et fenêtres. > Arrêtez vos appareils à combustion si possible. > Évacuez le logement et le bâtiment. > Appelez les secours : - Numéro unique d urgence européen (112) - Les Sapeurs Pompiers (18) - ou le SAMU (15) > Ne réintégrez pas les lieux avant d avoir reçu l avis d un professionnel. > Tout incendie causé par les locataires engendrera des désagréments voire des conséquences irréversibles pour l ensemble de la communauté (plus d électricité, de chauffage, d eau...). Le locataire responsable de l incendie pourra être poursuivi par Côte d Azur Habitat Pour plus d informations, vous pouvez contacter : Lors d intempéries exceptionnelles, de grands froids, soyez encore plus vigilants car les appareils sont davantage sollicités et leur fonctionnement peut être perturbé. > Le centre anti-poison > Un professionnel qualifié (plombier, chauffagiste, ramoneur...) > La Direction Départementale des Affaires Sanitaires et Sociales > Le Service Communal d Hygiène et de Santé

7 Nos logements à la Vente Vente de logements vacants du patrimoine de Côte d Azur Habitat : Selon les dispositions de l article R du CCH. Par délibération du 26 avril 2005, le Conseil d Administration de Côte d Azur Habitat a décidé de la poursuite des ventes de logements occupés ou vacants. Logements vacants actuellement disponibles NICE St Maurice 5, avenue Charles Baudelaire F4 - Bt 02 - Esc 04 - RDC - N 21 et un parking (DPE E - CARREZ 60 M 2 ) Mise à prix : e F3 - Bt 05 - Esc 00 - Et 04 - N 136 et un parking - (Diagnostics en cours) Mise à prix : e F2 - Bt 05 - Esc 00 - Et 11 - N 169 et un parking - (Diagnostics en cours) Mise à prix : e F1 - Bt 19 - Esc 01 - RDC - N et un parking (DPE E - CARREZ 26.16M 2 ) Mise à prix : e F3 - Bt 11 - Esc 01 - Et 04 - N 273 et un parking (DPE D - CARREZ M 2 ) Mise à prix : e F3 - Bt 11 - Esc 01 - Et 03 - N 270 (DPE D - CARREZ M 2 ) Mise à prix : e F1 - Bt 07- Esc 01 - RDC - N 201 (DPE D - CARREZ M 2 ) Mise à prix : e R.V. devant le Bt 02 le 9/12/2013 à 9 Heures NICE Domaine de Falicon 54 Avenue du Ray F5 - Bt 19 - Esc 01 - Et 02 - N 1621 (DPE D - CARREZ M 2 ) Mise à prix : e F4 - Bt 20 - Esc 03 - Et 05 - N 1695 (DPE E - CARREZ M 2 ) Mise à prix : e F4 - Bt 20 - Esc 03 - Et 03 - N 1683 (DPE D - CARREZ M 2 ) Mise à prix e R.V. devant le portail Av. Cernuschi le 12/12/2013 à 10 Heures NICE PRE FOSSATI 21 Corniche André de Joly F4 - Bt 02 - Esc 03 - RDC - N 79 (DPE D - CARREZ M 2 ) Mise à prix : e F3 - Bt 02 - Esc 02 - Et 04 - N 71 (Diagnostics en cours) Mise à prix : e R.V. devant le portail le 12/12/2013 à 14 Heures 30 BEAUSOLEIL 37 Av Paul Doumer Prolongée «Monéghetti» F3 - Bt 02 - Esc 01 - Et 03 - N 38 (Diagnostics en cours) Mise à prix : e R.V. devant le Bât 02 le 18/12/2013 à 10 Heures MENTON Les Tennis 413, cours du Centenaire F2 - Bt 01 - Esc 01 - RDC - N 1 (DPE - E - CARREZ M 2 ) Mise à prix : e Rv devant le Bt 01 le 18/12/2013 à 14 Heures 30 MENTON Le Suillet Les Pervenches 552 Av de Prades F2 - Bt 02 - Esc 04 - Et 01 - N 1222 (DPE C - CARREZ M 2 ) Mise à prix: e R.V. devant le Bt 2 le 18/12/2013 à 16 Heures CARROS 14 Rue de l Espère F5 - Bt 01 - Esc 04 - Et 4 - N 31(DPE C - CARREZ M 2 ) Mise à prix : e R.V. devant le Bt 1 le 20/12/2013 à 10 Heures BREIL/ROYA Le Montagne Quartier St Pierre F4 - Bt 01 - Esc 02 - Et 03 - N 53 (DPE E - CARREZ M 2 ) Mise à prix : e Prendre R.V. pour Breil au Pour tous renseignements cda-habitat.fr vous recherchez un logement nos logements à la vente Retrouvez le rapport d activité de l année 2012 sur cda-habitat.fr Recueil synthétique des indicateurs clés de l année écoulée, il est le reflet de l activité de notre établissement, en termes de gestion courante mais également de stratégie globale visant à l amélioration de la qualité de vie de nos locataires. Notre présence sur la majeure partie du territoire des Alpes- Maritimes renforce notre statut de premier bailleur du département. Intensification de la concertation en direction des locataires, amélioration du service rendu aux locataires, mise en sécurité du patrimoine, poursuite des efforts d investissements et de maintenance du parc locatif, telles sont les principales et grandes lignes directrices mises en œuvre par Côte d Azur Habitat tout au long de l année qui vient de s écouler. Fruit du travail de l ensemble des collaborateurs de Côte d Azur Habitat, nous espérons que ce document puisse vous apporter une meilleure connaissance de nos champs d action et de leurs résultantes. Bonne lecture... Flashez le code

8 Contacts utiles Adresses des Agences Pour une écoute de proximité, ces agences sont réparties au plus près du patrimoine et la majorité des agents est donc sur le terrain, au contact direct des usagers. Notre implantation Office Public de l Habitat de Nice et des Alpes-Maritimes 53, boulevard René Cassin NICE Cedex 3 Tél. : Fax : Agence antibes Résidence le Laetitia 43, avenue Philippe Rochat Antibes Tél. : Agence Carros 8, rue des Bosquets - Bât CARROS Tél. : Agence St Augustin 2, place des Amaryllis Le Bretagne - Bât. 2 Esc NICE Tél. : Agence Las Planas 84, bd Henri Sappia - Bât NICE Tél. : Agence Bon Voyage 151, bis Route de Turin - Tour NICE Tél. : Agence l Ariane Place de l Ariane Résidence Les Sitelles NICE Tél. : Agence Menton 185, av. St Roman - Le St Roman MENTON Tél. : agence du forum 11, boulevard Louis Braille Nice Tél. : Jeux-concours spécial lecteurs Places de Basket à gagner 12 e journée de ProA, le choc ANTIBES reçoit l ASVEL Répondez à la question suivante : Où s est tenu le dernier congrès du mouvement HLM? Réponse :... Nom :... Résidence :... Tél. :... Remplissez et envoyez ce bulletin à l adresse suivante : CAH - Direction de la clientèle et de la communication 53, bd René Cassin Nice Cedex 3 ou par mail : Office Public de l Habitat de Nice et des Alpes-Maritimes 53, boulevard René Cassin NICE Cedex 3 Tél. : Conception graphique : Directeur de la publication : Cathy Herbert, Directeur Général Rédacteur en chef : Anne Ramos, Directeur de la Communication et des Moyens Généraux Photos : USH, Agence Stoa, Cabinet Oneway, Ingram, Phovoir, Côte d Azur Habitat N ISSN : dépôt légal 2011 Impression : JF Impression

Intoxications au monoxyde de carbone : prudence

Intoxications au monoxyde de carbone : prudence Communiqué de presse Intoxications au monoxyde de carbone : prudence Le monoxyde de carbone est un gaz asphyxiant indétectable : il est invisible, inodore et non irritant. Il résulte d une mauvaise combustion

Plus en détail

Selon les dispositions de l article R443-12 du CCH

Selon les dispositions de l article R443-12 du CCH VENTE DE LOGEMENTS VACANTS AU PLUS OFFRANT DU PATRIMOINE DE COTE D AZUR HABITAT Selon les dispositions de l article R443-12 du CCH Office Public de l Habitat de Nice et des Alpes-Maritimes VENTE AU PLUS

Plus en détail

Selon les dispositions de l article R443-12 du CCH

Selon les dispositions de l article R443-12 du CCH VENTE DE LOGEMENTS VACANTS AU PLUS OFFRANT DU PATRIMOINE DE COTE D AZUR HABITAT Selon les dispositions de l article R443-12 du CCH Office Public de l Habitat de Nice et des Alpes-Maritimes VENTE AU PLUS

Plus en détail

Entre nous. Journal des locataires. Chers locataires,

Entre nous. Journal des locataires. Chers locataires, n 3 Entre nous Journal des locataires Chers locataires, L année 2011 débute et l opération ANRU des Moulins a, elle aussi, débuté de façon spectaculaire par une soirée mémorable offerte aux habitants du

Plus en détail

Service communication ARS Aquitaine Véronique Séguy / Séverine Huguet 05 57 01 44 13/14 veronique.seguy@ars.sante.fr / severine.huguet@ars.sante.

Service communication ARS Aquitaine Véronique Séguy / Séverine Huguet 05 57 01 44 13/14 veronique.seguy@ars.sante.fr / severine.huguet@ars.sante. «Les intoxications au monoxyde de carbone concernent tout le monde. Les bons gestes de prévention aussi.» Dossier de presse Novembre 2012 CONTACT PRESSE Service communication ARS Aquitaine Véronique Séguy

Plus en détail

Le monoxyde de carbone : un risque connu mais pas toujours pris en compte... p. 8

Le monoxyde de carbone : un risque connu mais pas toujours pris en compte... p. 8 «Les intoxications au monoxyde de carbone concernent tout le monde. Les bons gestes de prévention aussi.» Dossier de presse septembre 2009 Sommaire Introduction... p. 3 Un gaz invisible, inodore et mortel...

Plus en détail

TP N 1 : Réalisation de la combustion du charbon

TP N 1 : Réalisation de la combustion du charbon Chapitre 5 : Qu est ce que «brûler»? Plan : 1. Réalisation de la combustion du charbon a. Dans l air b. Dans le dioxygène 2. Quelques caractéristiques de la combustion du charbon. 3. Réalisation de la

Plus en détail

Comment prévenir les accidents?

Comment prévenir les accidents? Comment prévenir les accidents? A NE PAS FAIRE NE BOUCHEZ JAMAIS VOS AERATIONS. LES CHAUFFAGES D APPOINT (les poêles à pétrole par exemple) NE DOIVENT PAS FONCTIONNER EN CONTINU (2 heures maximum). Sans

Plus en détail

Prévention de l intoxication au CO. un tueur silencieux chez vous

Prévention de l intoxication au CO. un tueur silencieux chez vous Prévention de l intoxication au CO un tueur silencieux chez vous Prévention de l intoxication au CO CO un tueur silencieux chez vous 3 1. Qu est-ce que le CO? CO? Le CO est un gaz très dangereux pouvant

Plus en détail

L'empoisennement par le Monoxyde de Carbone

L'empoisennement par le Monoxyde de Carbone L'empoisennement par le Monoxyde de Carbone Qu' est que le Monoxyde de Carbone (CO): Le monoxyde de carbone est un des oxydes du carbone. C'est une molécule composée d'un atome de carbone et d'un atome

Plus en détail

MINISTÈRE DU TRAVAIL, DES RELATIONS SOCIALES, DE LA FAMILLE, DE LA SOLIDARITÉ ET DE LA VILLE MINISTÈRE DE LA SANTÉ ET DES SPORTS SANTÉ SANTÉ PUBLIQUE

MINISTÈRE DU TRAVAIL, DES RELATIONS SOCIALES, DE LA FAMILLE, DE LA SOLIDARITÉ ET DE LA VILLE MINISTÈRE DE LA SANTÉ ET DES SPORTS SANTÉ SANTÉ PUBLIQUE SANTÉ SANTÉ PUBLIQUE Santé environnementale MINISTÈRE DE L INTÉRIEUR, DE L OUTRE-MER ET DES COLLECTIVITÉS TERRITORIALES MINISTÈRE DE LA SANTÉ ET DES SPORTS Direction de la sécurité civile Sous-direction

Plus en détail

Passage à la télévision tout numérique Auvergne le 10 mai 2011

Passage à la télévision tout numérique Auvergne le 10 mai 2011 Passage à la télévision tout numérique Auvergne le 10 mai 2011 1 Le groupement d intérêt public (GIP) France Télé Numérique Sa composition France Télé Numérique réunit l Etat (50%) et les chaînes «historiques»

Plus en détail

LES DANGERS DU MONOXYDE DE CARBONE (CO) POUR COMPRENDRE

LES DANGERS DU MONOXYDE DE CARBONE (CO) POUR COMPRENDRE LES DANGERS DU MONOXYDE DE CARBONE (CO) POUR COMPRENDRE QQLe monoxyde de carbone est dangereux 2 QQD où vient le monoxyde de carbone? 4 QQPour se protéger 8 QQEn cas d urgence 20 QQÀ qui demander des

Plus en détail

le gaz naturel... en toute sécurité

le gaz naturel... en toute sécurité le gaz naturel... en toute sécurité 1 CONTENU Une énergie présente 3 Une source d énergie sécuritaire 4 Gaz Métro : une équipe à votre service 5 Une énergie propre 6-7 Les bases de la prévention 8-9 Vous

Plus en détail

FICHE ROL DEPARTEMENT DU TARN RELEVE D OBSERVATION LOGEMENT (ROL) I:\ENVIR\CB\2008\HABITAT\guide as\fiche ROL.doc

FICHE ROL DEPARTEMENT DU TARN RELEVE D OBSERVATION LOGEMENT (ROL) I:\ENVIR\CB\2008\HABITAT\guide as\fiche ROL.doc FICHE ROL DEPARTEMENT DU TARN RELEVE D OBSERVATION LOGEMENT (ROL) I:\ENVIR\CB\2008\HABITAT\guide as\fiche ROL.doc Le ROL est un document à usage des intervenants de terrain non techniciens du bâtiment.

Plus en détail

l entretien des chaudières

l entretien des chaudières Préservez et améliorez les performances de votre installation de chauffage : l entretien des chaudières L H A B I T A T I N D I V I D U E L pour un chauffage sûr et efficace Votre logement est équipé d

Plus en détail

Entre nous. Journal des locataires

Entre nous. Journal des locataires n 8 Entre nous Journal des locataires L habitat social, qui concerne 10 millions de personnes aujourd hui en France, constitue une réponse incontournable aux défis globaux du logement et du vivre-ensemble.

Plus en détail

DOSSIER DE PRESSE 2015

DOSSIER DE PRESSE 2015 DOSSIER DE PRESSE 2015 Campagne régionale de prévention des intoxications au monoxyde de carbone www.intoxco-npdc.fr Septembre 2015 SOMMAIRE Communiqué de presse.. 3 Une alerte SMS pour les utilisateurs

Plus en détail

Ministère de l'intérieur, de l'outre-mer et des Collectivités Territoriales Ministère de la santé et des Sports. Paris, le 30 octobre 2009

Ministère de l'intérieur, de l'outre-mer et des Collectivités Territoriales Ministère de la santé et des Sports. Paris, le 30 octobre 2009 Ministère de l'intérieur, de l'outre-mer et des Collectivités Territoriales Ministère de la santé et des Sports Direction de la sécurité civile Sous-direction de la gestion des risques Bureau de la réglementation

Plus en détail

Info sécurité GAZ. Utilisez le gaz naturel l esprit tranquille. Numéro d urgence : 0 800 47 33 33. (Appel gratuit depuis un poste fixe)

Info sécurité GAZ. Utilisez le gaz naturel l esprit tranquille. Numéro d urgence : 0 800 47 33 33. (Appel gratuit depuis un poste fixe) Info sécurité GAZ Utilisez le gaz naturel l esprit tranquille Numéro d urgence : 0 800 47 33 33 (Appel gratuit depuis un poste fixe) Première sécurité : soyez bien informéa Le gaz est une énergie sûre

Plus en détail

Détecteur multigaz portatif OLDHAM MX2100

Détecteur multigaz portatif OLDHAM MX2100 Détecteur multigaz portatif OLDHAM MX2100 ------ 0 OFF PPM CO 20.9 0 % O2 LIE CH4 10 : 15 : 54 1 Déroulement de la leçon L oxygène O 2 Le monoxyde de carbone CO Interprétation des tableaux d évaluation

Plus en détail

CALCUL DES DEPENSES ENERGETIQUE D'UNE HABITATION

CALCUL DES DEPENSES ENERGETIQUE D'UNE HABITATION CALCUL DES DEPENSES ENERGETIQUE D'UNE HABITATION Description de votre habitation 1 «Endoume» C'est une maison qui se situe dans les bouches-du-rhône, à une altitude de 200m. Chauffage BILAN Performances

Plus en détail

«Faciliter votre entrée dans le logement»

«Faciliter votre entrée dans le logement» 1 A C C U E I L L I R «Faciliter votre entrée dans le logement» LE MANS HABITAT vous accompagne dès votre arrivée... Au moment des formalités d emménagement, nos conseillers sont là pour répondre à toutes

Plus en détail

DETECTEUR CO (monoxyde de carbone) NB 930 MANUEL UTILISATEUR

DETECTEUR CO (monoxyde de carbone) NB 930 MANUEL UTILISATEUR DETECTEUR CO (monoxyde de carbone) NB 930 MANUEL UTILISATEUR wizmart Detecteur CO TECHNOLOGIE ELECTRO CHIMIQUE Garantie 5 ANS Le détecteur CO peut vous sauver la vie Le danger : la présence de monoxyde

Plus en détail

Communiqué de presse. Conditions météorologiques à risque : Recrudescence d'intoxications au monoxyde de carbone

Communiqué de presse. Conditions météorologiques à risque : Recrudescence d'intoxications au monoxyde de carbone 24 septembre 2013 Communiqué de presse Conditions météorologiques à risque : Recrudescence d'intoxications au monoxyde de carbone Suite à un phénomène de redoux des températures associé à une humidité

Plus en détail

Définition d une transformation chimique : Au cours d une transformation chimique, des réactifs sont consommés et des produits nouveaux se forment.

Définition d une transformation chimique : Au cours d une transformation chimique, des réactifs sont consommés et des produits nouveaux se forment. Chapitre 4 : LES COMBUSTIONS I- Une transformation chimique : la combustion 1-Transformation chimique Définition d une transformation chimique : Au cours d une transformation chimique, des réactifs sont

Plus en détail

LE GAZ NATUREL EN TOUTE SÉCURITÉ

LE GAZ NATUREL EN TOUTE SÉCURITÉ LE GAZ NATUREL EN TOUTE SÉCURITÉ Pour vivre et profiter pleinement du confort offert par le gaz naturel, quelques règles simples de sécurité sont à respecter. Il est important de connaître son installation,

Plus en détail

DOSSIER DE PRESSE OCTOBRE 2007

DOSSIER DE PRESSE OCTOBRE 2007 DOSSIER DE PRESSE OCTOBRE 2007 Intoxication au monoxyde de carbone Incendies domestiques A la maison, un réflexe en plus, c est un risque en moins! 1 Sommaire Intoxication au monoxyde de carbone et incendies

Plus en détail

Des gestes à poser en cas d urgence

Des gestes à poser en cas d urgence D I N SU Le Il s agit d une urgence quand : R L L DR R L R MRT L S C U S U M R L TL C D R R R S UR N T MR 09-203-01FA Gouvernement du Québec, 2009 C L D DR C DR S I Composez le 9-1-1 ou appelez le Centre

Plus en détail

DOSSIER DE PRESSE. Campagne régionale de prévention des intoxications au monoxyde de carbone

DOSSIER DE PRESSE. Campagne régionale de prévention des intoxications au monoxyde de carbone DOSSIER DE PRESSE Campagne régionale de prévention des intoxications au monoxyde de carbone www.intoxco-npdc.fr Septembre 2014 SOMMAIRE Communiqué de presse.. 3 Pourquoi une alerte SMS... 4 Chiffres clés

Plus en détail

Bulletin de veille sanitaire octobre 2012

Bulletin de veille sanitaire octobre 2012 CELLULE DE L INVS EN RÉGION BRETAGNE Bulletin de veille sanitaire octobre 01 Les intoxications au monoxyde de carbone survenues en Bretagne en 011 Page 1 Introduction Page Matériel et méthode Le système

Plus en détail

Présentation par : Mario St-Onge 14 novembre 2013

Présentation par : Mario St-Onge 14 novembre 2013 Présentation par : Mario St-Onge 14 novembre 2013 Qu'est-ce que le monoxyde de carbone? C est le produit de la combustion incomplète des combustibles. Combustibles fossiles -Gaz naturel ou en bouteille

Plus en détail

MAISON DE L HABITAT DE L ARIEGE

MAISON DE L HABITAT DE L ARIEGE A MAISON DE L HABITAT DE L ARIEGE 7 Boulevard Alsace Lorraine 09000 FOIX Tél : 05 34 09 24 82 Mail : contact@maisonhabitat09.fr A Des Gestes Simples pour de Grandes Economies d Energie Des gestes rusés

Plus en détail

Profitez au mieux de votre logement économe en énergie. Bâtiment basse consommation. Ce qu il faut savoir et comment vous adapter

Profitez au mieux de votre logement économe en énergie. Bâtiment basse consommation. Ce qu il faut savoir et comment vous adapter CONSEILS AUX PARTICULIERS Bâtiment basse consommation Profitez au mieux de votre logement économe en énergie Ce qu il faut savoir et comment vous adapter Que vous apporte un bâtiment économe en énergie?

Plus en détail

H O. Vérifiez les installations de votre hôtel

H O. Vérifiez les installations de votre hôtel H O TE L La France passe à la télé tout numérique d ici au 30 novembre 2011 Vérifiez les installations de votre hôtel Qu est-ce que le passage au tout numérique? C est l arrêt définitif de la diffusion

Plus en détail

DOSSIER DE PRESSE Rénovation Urbaine des Moulins Le quartier des Moulins se transforme!

DOSSIER DE PRESSE Rénovation Urbaine des Moulins Le quartier des Moulins se transforme! DOSSIER DE PRESSE Rénovation Urbaine des Moulins Le quartier des Moulins se transforme! Contacts Presse Ville de Nice / NCA : Emmanuelle Gantié 04 97 13 42 12 emmanuelle.gantie@nicecotedazur.org Elodie

Plus en détail

guide domestiques des incendies Assurer son logement, c est obligatoire et utile

guide domestiques des incendies Assurer son logement, c est obligatoire et utile 12 Assurer son logement, c est obligatoire et utile Assurer son logement est une obligation légale. Si un dégât se déclare chez vous et que vous n êtes pas assuré, vous devrez supporter les frais de remise

Plus en détail

ETAT DE L INSTALLATION INTERIEURE DE GAZ

ETAT DE L INSTALLATION INTERIEURE DE GAZ SARL CLAUDE MOREAU 401 rue de Bordeaux 16000 ANGOULEME Tél. : 05 45 94 10 94 - Fax : 05 45 94 66 57 http://www.claude-moreau-diagnostic.com ETAT DE L INSTALLATION INTERIEURE DE GAZ Date de la mission :

Plus en détail

Notice de sécurité de votre. installation au gaz naturel

Notice de sécurité de votre. installation au gaz naturel Notice de sécurité de votre installation au gaz naturel 1 Sommaire 2 3 Le gaz naturel, une énergie d avenir 05 Le gaz naturel. Faire bon usage du gaz naturel 07 Description générale de l installation du

Plus en détail

MINISTÈRE DES AFFAIRES SOCIALES ET DE LA SANTÉ SANTÉ SANTÉ PUBLIQUE. Protection sanitaire, maladies, toxicomanie, épidémiologie, vaccination, hygiène

MINISTÈRE DES AFFAIRES SOCIALES ET DE LA SANTÉ SANTÉ SANTÉ PUBLIQUE. Protection sanitaire, maladies, toxicomanie, épidémiologie, vaccination, hygiène SANTÉ SANTÉ PUBLIQUE Protection sanitaire, maladies, toxicomanie, épidémiologie, vaccination, hygiène MINISTÈRE DES AFFAIRES SOCIALES ET DE LA SANTÉ MINISTÈRE DE L INTÉRIEUR Direction générale de la sécurité

Plus en détail

DOSSIER DE PRESSE OCTOBRE 2006

DOSSIER DE PRESSE OCTOBRE 2006 DOSSIER DE PRESSE OCTOBRE 2006 Intoxication au monoxyde de carbone Incendies domestiques A la maison, un réflexe en plus, c est un risque en moins! 1 Sommaire Intoxication au monoxyde de carbone et incendies

Plus en détail

CATALOGUE DE hformation GAZ

CATALOGUE DE hformation GAZ CATALOGUE DE hformation GAZ 6 Rue des Bonnes Gens 68025 COMAR CEDEX Tél : 03.69.28.89.00 Fax : 03.69.28.89.30 Mail : contact@coprotec.net Site : www.coprotec.net SOMMAIRE PRESENTATION... 3 NOS FORMATIONS

Plus en détail

DOSSIER DE PRESSE OCTOBRE 2006. Contact presse : INPES : Sandra Garnier - Tél. : 01 49 33 23 06 - Email : sandra.garnier@inpes.sante.

DOSSIER DE PRESSE OCTOBRE 2006. Contact presse : INPES : Sandra Garnier - Tél. : 01 49 33 23 06 - Email : sandra.garnier@inpes.sante. DOSSIER DE PRESSE OCTOBRE 2006 Intoxication au monoxyde de carbone Incendies domestiques A la maison, un réflexe en plus, c est un risque en moins! Contact presse : INPES : Sandra Garnier - Tél. : 01 49

Plus en détail

COMPTE-RENDU VISITE DIAGNOSTIC

COMPTE-RENDU VISITE DIAGNOSTIC GIPSIL-AMEET (Aide au Maintien des Energies de l Eau et du Téléphone) Service Maîtrise de l Energie COMPTE-RENDU VISITE DIAGNOSTIC A la demande : Motif de la demande : Date de la visite : Diagnostic réalisé

Plus en détail

Les intoxications au monoxyde de carbone déclarées en 2014 en région Limousin

Les intoxications au monoxyde de carbone déclarées en 2014 en région Limousin CELLULE DE L INVS EN RÉGIONS LIMOUSIN POITOU-CHARENTES En partenariat avec : Bulletin de veille sanitaire - N 38 - LIM / Octobre 2015 Sommaire Page 1 Les intoxications au monoxyde de carbone déclarées

Plus en détail

Le Plomb dans l eau AGENCE NATIONALE POUR L AMÉLIORATION DE L HABITAT

Le Plomb dans l eau AGENCE NATIONALE POUR L AMÉLIORATION DE L HABITAT Le Plomb dans l eau De quoi s agit-il? De quoi parle-t-on? Où le trouve-t-on? Quelle est son origine? Responsabilités Quels sont les effets néfastes du plomb dans l eau sur la santé? Comment les détecter?

Plus en détail

Un avertisseur de monoxyde de carbone peut sauver des vies

Un avertisseur de monoxyde de carbone peut sauver des vies Un avertisseur de monoxyde de carbone peut sauver des vies Protégezvous! Le monoxyde de carbone est un gaz toxique présent dans votre maison il peut tuer rapidement INODORE INCOLORE SANS SAVEUR Pourquoi

Plus en détail

LES AVERTISSEURS DE MONOXYDE DE CARBONE

LES AVERTISSEURS DE MONOXYDE DE CARBONE Service régional de prévention incendie MRC de La Nouvelle-Beauce 700, Notre-Dame Nord, Bureau B Sainte-Marie, (Québec) G6E 2K9 Téléphone: (418) 387-3444 Télécopieur: (418) 387-7060 preventionincendie@nouvellebeauce.com

Plus en détail

La sécurité est l affaire de tous!

La sécurité est l affaire de tous! Document d Informatiion Communall sur lles Riisques Majeurs OUILLON Notre commune n est, hélas, pas à l abri de catastrophes naturelles ou industrielles. Le dossier départemental des risques majeurs (DDRM)

Plus en détail

BBC*, suivez le guide!

BBC*, suivez le guide! BBC*, suivez le guide! Les bons réflexes à avoir dans un logement performant *Bâtiment Basse Consommation Le BBC, c est quoi? Votre logement se situe dans un Bâtiment Basse Consommation qui consomme peu

Plus en détail

INTRODUCTION INSTALLATION & OPERATION

INTRODUCTION INSTALLATION & OPERATION INTRODUCTION Le monoxyde de carbone (CO) est un gaz inodore, insipide, invisible et mortel. Ce gaz est produit par la combustion incomplète de combustibles comme du gaz naturel, du mazout, du charbon ou

Plus en détail

Obligations des propriétaires et gestionnaires BÂTIMENTS À USAGE D'HABITATION

Obligations des propriétaires et gestionnaires BÂTIMENTS À USAGE D'HABITATION Obligations des propriétaires et gestionnaires BÂTIMENTS À USAGE D'HABITATION Édition février 2014 PROPRIÉTAIRES, GESTIONNAIRES DE PATRIMOINE IMMOBILIER, SOCOTEC VOUS AIDE À RÉPONDRE À VOS OBLIGATIONS

Plus en détail

Que faire en cas de difficultés pour recevoir la télévision?

Que faire en cas de difficultés pour recevoir la télévision? Réception de la TNT : Que faire en cas de difficultés pour recevoir la télévision? Le passage à la télévision «tout numérique», qui s est achevé en France fin 2011, a constitué une évolution importante

Plus en détail

Appel à projets. Habitat, développement social et territoires. Avec le soutien de la Fondation JM.Bruneau. Mécénat Économie et Solidarités

Appel à projets. Habitat, développement social et territoires. Avec le soutien de la Fondation JM.Bruneau. Mécénat Économie et Solidarités Appel à projets 2011 Habitat, développement social et territoires Avec le soutien de la Fondation JM.Bruneau Dates limites de retour des dossiers : 21 mars et 12 septembre 2011 Mécénat Économie et Solidarités

Plus en détail

Avertis pour la vie. Le saviez-vous? Les principales causes d un incendie. À propos du monoxyde de carbone

Avertis pour la vie. Le saviez-vous? Les principales causes d un incendie. À propos du monoxyde de carbone Le saviez-vous? Les principales causes d un incendie Les experts en indiuent trois : 1. La négligence Le manue d attention lorsue l on cuisine; les objets placés négligemment près de la cuisinière. L utilisation

Plus en détail

MONOXYDE DE CARBONE UN GAZ INVISIBLE, INODORE MAIS MORTEL

MONOXYDE DE CARBONE UN GAZ INVISIBLE, INODORE MAIS MORTEL DOSSIER DE PRESSE NOVEMBRE 2005 MONOXYDE DE CARBONE UN GAZ INVISIBLE, INODORE MAIS MORTEL «Maux de tête, vertiges, perte de connaissance, coma, voire décès Le monoxyde de carbone (CO) est invisible, inodore

Plus en détail

RISQUE INCENDIE DANS LES PETITES ENTREPRISES. Comment repérer les risques Comment éviter l incendie Quelle prévention faut-il mettre en place

RISQUE INCENDIE DANS LES PETITES ENTREPRISES. Comment repérer les risques Comment éviter l incendie Quelle prévention faut-il mettre en place RISQUE INCENDIE DANS LES PETITES ENTREPRISES 5 800 incendies par an dans les locaux industriels 1 incendie sur 4 est dû à une installation électrique défectueuse La plupart des incendies se déclarent la

Plus en détail

Les blessures avec la tondeuse à gazon

Les blessures avec la tondeuse à gazon Les blessures avec la tondeuse à gazon En cas de problème avec sa tondeuse, il faut : Arrêter le moteur Débrancher le courant Attendre la fin complète de la rotation En cas de blessures légères : Nettoyer

Plus en détail

NOTICE DE SECURITE POUR L UTILISATION DOMESTIQUE DU GAZ

NOTICE DE SECURITE POUR L UTILISATION DOMESTIQUE DU GAZ NOTICE DE SECURITE POUR L UTILISATION DOMESTIQUE DU GAZ SOMMAIRE 1. Spécifications techniques... 3 1.1 La nature du gaz distribué... 3 1.2 La réglementation en vigueur... 3 1.3 Les risques encourus en

Plus en détail

Les DAAF, c est obligatoire et ça peut sauver des vies!

Les DAAF, c est obligatoire et ça peut sauver des vies! Les DAAF, c est obligatoire et ça peut sauver des vies! Les détecteurs de fumée : Questions / Réponses Le SDIS 70, en partenariat avec le Conseil général, la Préfecture et l Union Départementale des Sapeurs-Pompiers

Plus en détail

Certifications BOSEC ou équivalent BOSEC ou équivalent BOSEC ou équivalent

Certifications BOSEC ou équivalent BOSEC ou équivalent BOSEC ou équivalent REGLEMENTATION La législation concernant l utilisation de détecteurs de fumée est une matière régionale et est pour cette raison différente en Flandres, en Wallonie et à Bruxelles. Ce schéma donne un résumé

Plus en détail

L habitat. Habitat et santé. doit respirer. Les partenaires. DDASS du Bas-Rhin. DDE du Bas-Rhin. Centre Antipoison. Ville de Strasbourg

L habitat. Habitat et santé. doit respirer. Les partenaires. DDASS du Bas-Rhin. DDE du Bas-Rhin. Centre Antipoison. Ville de Strasbourg Habitat et santé L habitat doit respirer Les partenaires DDASS du Bas-Rhin DDE du Bas-Rhin Centre Antipoison Ville de Strasbourg Service de Pneumologie des HUS A.D.I.L. CAF pour éviter d avoir cela chez

Plus en détail

Entretien de la chaudière : Kesako?

Entretien de la chaudière : Kesako? L'entretien : une affaire de spécialiste Entretien de la chaudière : Kesako? Les chauffagistes sont des techniciens professionnels formés et agréés par les régions, seuls ceux-ci sont habilités à réaliser

Plus en détail

Comment procéder à une recherche et mémorisation des chaînes?

Comment procéder à une recherche et mémorisation des chaînes? Mise à jour terminal Contrôle de réception Comment procéder à une recherche et mémorisation des chaînes? Préférences écran Confort Vidéo Confort Audio Code parents Recherche des chaînes TNT Cas Vous avez

Plus en détail

Votre sécurité. Utilisez avec. précaution

Votre sécurité. Utilisez avec. précaution Votre sécurité et les RÉFRIGÉRATEURS au propane Utilisez avec précaution Le propane est une source d énergie pratique et sûre, à la condition de respecter certaines règles de sécurité élémentaires. Pour

Plus en détail

Intoxications oxycarbonées. professionnelles en Ile de France

Intoxications oxycarbonées. professionnelles en Ile de France professionnelles en Ile de France 2006-2011 E. DOS SANTOS, D. CHATAIGNER, I. BLANC-BRISSET, A. VILLA, R. GARNIER pour le réseau de surveillance des intoxications oxycarbonées en Ile de France Centre antipoison

Plus en détail

Décrets, arrêtés, circulaires

Décrets, arrêtés, circulaires Décrets, arrêtés, circulaires TEXTES GÉNÉRAUX MINISTÈRE DE L ÉCOLOGIE, DE L ÉNERGIE, DU DÉVELOPPEMENT DURABLE ET DE LA MER, EN CHARGE DES TECHNOLOGIES VERTES ET DES NÉGOCIATIONS SUR LE CLIMAT Arrêté du

Plus en détail

Prévention des intoxications Entretien des chaudières

Prévention des intoxications Entretien des chaudières Journée Information «Monoxyde de Carbone» 18 juin 2012 Clermont-Ferrand Prévention des intoxications Entretien des chaudières Textes réglementaires et pratiques des professionnels Ministère de l'écologie,

Plus en détail

TRAVAUX DE RÉNOVATION ENERGÉTIQUE DE LA RESIDENCE VIADUC

TRAVAUX DE RÉNOVATION ENERGÉTIQUE DE LA RESIDENCE VIADUC 24 Juin 2015 TRAVAUX DE RÉNOVATION ENERGÉTIQUE DE LA RESIDENCE VIADUC Afin de répondre aux attentes des locataires et aux enjeux de l environnement, en collaboration avec les membres du Conseil de Concertation

Plus en détail

FICHE TECHNIQUE ENERGIE «Eau Chaude Sanitaire - ECS»

FICHE TECHNIQUE ENERGIE «Eau Chaude Sanitaire - ECS» FICHE TECHNIQUE ENERGIE «Eau Chaude Sanitaire - ECS» Sources : CNIDEP et ADEME A. ETAT DE L ART 1. Caractéristiques générales Que demande t-on à une production d eau chaude sanitaire? Fournir une eau en

Plus en détail

Apprenons les bons réflexes! tempête. rupture DE GAZODUC

Apprenons les bons réflexes! tempête. rupture DE GAZODUC Document d Information Communal sur les Risques Majeurs de LA GRANDE MOTTE Les 5 risques majeurs Apprenons les bons réflexes! tempête inondation & SUBMERSION MARINE FEU DE FORÊT transport DE MARCHANDISES

Plus en détail

Télévision Tout Numérique

Télévision Tout Numérique Télévision Tout Numérique La boîte à outils pour le passage au 15 juin 2011 La région Rhône-Alpes : un passage en deux temps La zone ««Rhône Rhône» comprend» le 15 juin les départements de l Ain, l Ardèche,

Plus en détail

Dossier technique. Entretien annuel des chaudières biomasses de 4 à 400 kw

Dossier technique. Entretien annuel des chaudières biomasses de 4 à 400 kw Dossier technique Entretien annuel des chaudières biomasses de 4 à 400 kw 1 Dossier technique Entretien annuel des chaudières biomasses 4 à 400 kw Le décret (n 2009-649 du 9 juin 2009) oblige l occupant

Plus en détail

Qu est-ce qu un logement décent?

Qu est-ce qu un logement décent? direction générale de l Urbanisme de l Habitat et de la Construction Guide d évaluation Qu est-ce qu un logement décent? Que vous soyez propriétaire ou locataire Quelques éléments de réponse... Octobre

Plus en détail

INFORMATION AU PUBLIC

INFORMATION AU PUBLIC Ville de Versailles INFORMATION AU PUBLIC SECURITE CIVILE COMMUNALE LES GESTES ESSENTIELS EN CAS DE RISQUES LES ALERTES L ALERTE PAR LA SIRENE En cas de danger imminent, le signal national d alerte comporte

Plus en détail

SOUILLY, un canton au cœur de la Grande Guerre du 4 juillet au 30 septembre de 9H00 à 18H00 Mairie de Souilly Entrée libre

SOUILLY, un canton au cœur de la Grande Guerre du 4 juillet au 30 septembre de 9H00 à 18H00 Mairie de Souilly Entrée libre Imprimé par nos soins Ne pas jeter sur la voie publique Exposition Photos à Souilly N 170 SAMEDI 24 JUILLET 2010 www.heippes.fr Mairie de Heippes 7, rue de L église 55 220 Heippes : 03 29 80 54 60 Ouverture

Plus en détail

L électricité et le gaz naturel. En toute sécurité. Energy in motion

L électricité et le gaz naturel. En toute sécurité. Energy in motion L électricité et le gaz naturel En toute sécurité Energy in motion Vérifiez la sécurité de vos installations L électricité et le gaz naturel nous rendent bien des services et sont précieux pour notre confort

Plus en détail

TOUT SAVOIR SUR LE CHAUFFAGE URBAIN

TOUT SAVOIR SUR LE CHAUFFAGE URBAIN TOUT SAVOIR SUR LE CHAUFFAGE URBAIN QU EST-CE QUE LE CHAUFFAGE URBAIN? Tout simplement un chauffage central, mais à l échelle d un quartier! La chaufferie urbaine de Nemours assure la production et la

Plus en détail

Avertisseurs de fumée. Comment les installer et les entretenir?

Avertisseurs de fumée. Comment les installer et les entretenir? Avertisseurs de fumée Comment les installer et les entretenir? Avez-vous vérifié vos avertisseurs de fumée? Saviez-vous que vos avertisseurs de fumée doivent être vérifiés régulièrement en appuyant sur

Plus en détail

Passage à la télévision tout numérique en région Nord-Pas-De-Calais

Passage à la télévision tout numérique en région Nord-Pas-De-Calais Passage à la télévision tout numérique en région Nord-Pas-De-Calais Un dispositif d assistance technique et d aides financières mis en place par l Etat Une assistance humaine mise en œuvre par France Télé

Plus en détail

Bilan des intoxications au monoxyde de carbone survenues en Auvergne en 2014

Bilan des intoxications au monoxyde de carbone survenues en Auvergne en 2014 CELLULE DE L InVS EN REGION AUVERGNE Bulletin de veille sanitaire N 28 Octobre 20 Auvergne Bilan des intoxications au monoxyde de carbone survenues en Auvergne en 204 Source : www.rbq.gouv.qc.ca Page -

Plus en détail

Qualité de l air intérieur :

Qualité de l air intérieur : Qualité de l air intérieur : les politiques publiques et le cadre réglementaire Ministère de l'écologie, du Développement durable, des Transports et du Logement WWW.developpement-durable.gouv.fr Enjeux

Plus en détail

Guide. Qui fait Quoi dans mon logement? L entretien de mon logement

Guide. Qui fait Quoi dans mon logement? L entretien de mon logement Guide Qui fait Quoi dans mon logement? L entretien de mon logement L entretien de votre logement Qui fait quoi? Un évier bouché, une chaudière en panne... Que dois je faire? A qui m adresser? Pièce par

Plus en détail

Rapport d utilitésociale

Rapport d utilitésociale Rapport d utilitésociale 2013 RAPPORT D UTILITÉ SOCIALE 2013-3 Aiguillon construction, c est : Une Entreprise Sociale pour l Habitat implantée dans l ouest depuis 1902. Filiale du groupe Arcade, Aiguillon

Plus en détail

Chapitre C04 : Les combustions : qu'est-ce que «brûler»?

Chapitre C04 : Les combustions : qu'est-ce que «brûler»? Chapitre C04 : Les combustions : qu'est-ce que «brûler»? I. Combustion : définitions. L expérience dans laquelle une substance brûle est appelée combustion. Pour avoir une combustion, il faut 3 éléments

Plus en détail

LES AIDES A LA RENOVATION THERMIQUE A LA REUNION

LES AIDES A LA RENOVATION THERMIQUE A LA REUNION LES AIDES A LA RENOVATION THERMIQUE A LA REUNION Selon la nature des travaux envisagés, quelles sont les aides susceptibles d être mobilisées, sous réserve de respecter certaines conditions? Attention,

Plus en détail

Intoxications au monoxyde de carbone

Intoxications au monoxyde de carbone Intoxications au monoxyde de carbone DOSSIER APPA Nord-Pas de Calais www.appanpc.fr > Outilthèque >Dossiers 1 Intoxications au monoxyde de carbone SOMMAIRE L'air intérieur o Les principaux polluants o

Plus en détail

Une maison BBC, Eco-construction... PAGE. Par Séverine Littière

Une maison BBC, Eco-construction... PAGE. Par Séverine Littière PAGE 20 Eco-construction... Par Séverine Littière La maison BBC relève le niveau A l heure des préoccupations environnementales, de nombreux efforts sont faits pour préserver notre planète. Nos chères

Plus en détail

Quelle place pour le. bois énergie. dans le logement social? Réalisé par : En collaboration avec :

Quelle place pour le. bois énergie. dans le logement social? Réalisé par : En collaboration avec : Quelle place pour le bois énergie dans le logement social? Réalisé par : En collaboration avec : Quelle place pour le bois énergie dans le logement social? UN OUTIL pour la maîtrise des charges locatives

Plus en détail

Vertuoz Habitat : l offre d individualisation des charges de gaz naturel en collectif

Vertuoz Habitat : l offre d individualisation des charges de gaz naturel en collectif Vertuoz Habitat : l offre d individualisation des charges de gaz naturel en collectif Conforme RT 2012 Découvrez la nouvelle offre «Vertuoz Habitat» de GDF SUEZ, une offre qui distingue et valorise votre

Plus en détail

REGLEMENTATION & La loi n 2010-238 du 9 mars 2010

REGLEMENTATION & La loi n 2010-238 du 9 mars 2010 REGLEMENTATION & La loi n 2010-238 du 9 mars 2010 1 sommaire I. Extrait de la LOI n 2010-238 du 9 mars 2010 visant à rendre obligatoire l'installation de détecteurs de fumée dans tous les lieux d'habitation

Plus en détail

Le magazine des résidents N 5 3 - H I V E R 2 0 1 0-2 0 1 1

Le magazine des résidents N 5 3 - H I V E R 2 0 1 0-2 0 1 1 Le magazine des résidents N 5 3 - H I V E R 2 0 1 0-2 0 1 1 Vie de quartier p 3 à 4 L Opal, comment ça marche p 5 à 8 Conseil pratiques p 9 Infos pratiques p 10 à 12 Edito Madame, Monsieur, Parce que votre

Plus en détail

Diagnostic de Performance énergétique

Diagnostic de Performance énergétique Diagnostic de Performance énergétique Le diagnostic de performance énergétique (DPE) renseigne sur la performance énergétique d'un logement ou d'un bâtiment, en évaluant sa consommation d'énergie et son

Plus en détail

en hiver, maîtriser sa facture d électricité

en hiver, maîtriser sa facture d électricité en hiver, maîtriser sa facture d électricité DOSSIER DE presse 2014 Contact presse service-de-presse@edf.fr Tél. : 01 40 42 46 37 Contact presse service-de-presse@edf.fr Tél. : 01 40 42 46 37 L arrivée

Plus en détail

DIAGNOSTIC THERMIQUE TRES SIMPLIFIE (DTTS) - Adresse du logement: Observations de l enquêteur complétées par des questions à l interviewé

DIAGNOSTIC THERMIQUE TRES SIMPLIFIE (DTTS) - Adresse du logement: Observations de l enquêteur complétées par des questions à l interviewé DIAGNOSTIC THERMIQUE TRES SIMPLIFIE (DTTS) - Numéro de l interviewé : - Adresse du logement: Observations de l enquêteur complétées par des questions à l interviewé 1. Etat apparent du logement 11. Logement

Plus en détail

Un entrepreneur détenant la licence appropriée. L entretien du système de chauffage*

Un entrepreneur détenant la licence appropriée. L entretien du système de chauffage* Soyez prévoyant Un entrepreneur détenant la licence appropriée Un système de chauffage installé selon les différents codes en vigueur et bien entretenu par du personnel qualifié est votre meilleur gage

Plus en détail

«Votre sécurité, est notre priorité»! D é t e c t e r... E n r e g i s t r e r... C o n s u l t e r... V o i r... T r a n s m e t t r e...

«Votre sécurité, est notre priorité»! D é t e c t e r... E n r e g i s t r e r... C o n s u l t e r... V o i r... T r a n s m e t t r e... D é t e c t e r... E n r e g i s t r e r... C o n s u l t e r... V o i r... T r a n s m e t t r e... A l e r t e r... «Votre sécurité, est notre priorité»! Copyright photo: Dôme Sécurité exerce dans le

Plus en détail

à votre écoute! 09 77 40 10 62 (appel non surtaxé depuis un poste fixe) du lundi au vendredi de 8 h 30 à 17 h 15 GDF Suez DolceVita

à votre écoute! 09 77 40 10 62 (appel non surtaxé depuis un poste fixe) du lundi au vendredi de 8 h 30 à 17 h 15 GDF Suez DolceVita Logements neufs en Copropriété GDF Suez DolceVita à votre écoute! Contactez votre conseiller 09 77 40 10 62 (appel non surtaxé depuis un poste fixe) du lundi au vendredi de 8 h 30 à 17 h 15 Tout savoir

Plus en détail