Cloud Computing : Attentes & Potentiels Infrastructures (IaaS) et Plates-Formes (PaaS)

Dimension: px
Commencer à balayer dès la page:

Download "Cloud Computing : Attentes & Potentiels Infrastructures (IaaS) et Plates-Formes (PaaS)"

Transcription

1 Cloud Computing : Attentes & Potentiels Infrastructures (IaaS) et Plates-Formes (PaaS) REFERENTIEL DE PRATIQUES Offert par

2 A propos du Référentiel de Pratiques de MARKESS International Cloud computing : attentes & potentiels pour les infrastructures (IaaS) et les plates-formes (PaaS) Mars 2011 Contactez MARKESS International 6 bis rue Auguste Vitu Paris Tél : Fax : Avec la pénétration progressive des applications en ligne à la demande selon le mode SaaS (Software as a Service), les prochains segments dynamiques du cloud computing s annoncent être ceux des infrastructures (IaaS), des plates-formes applicatives et des environnements de développement (PaaS). Ces modèles engendrent cependant des exigences nouvelles pour les entreprises et des mutations organisationnelles profondes. Ce document délivre quelques-uns des résultats d'une étude approfondie menée par MARKESS International auprès de 150 décideurs, dont 110 déjà ouverts au cloud computing, afin de mieux déterminer les attentes et potentiels pour les infrastructures (IaaS) et les plates-formes applicatives (PaaS), les usages actuels et futurs, les catalyseurs associés et les défis à relever, les approches de mise en œuvre et les solutions privilégiées. Il présente également le profil d un prestataire actif sur ce marché et ayant soutenu cette recherche conduite en toute indépendance. MARKESS International est un cabinet d études et de conseil qui analyse la modernisation et la transformation des organisations privées et publiques avec les technologies de l'information. Thématiques abordées dans ce Référentiel de Pratiques : Un besoin de clarification des contours du cloud computing... 2 Une pénétration progressive au sein des organisations françaises... 3 Intérêt pour les infrastructures (IaaS) et les environnements de développement (PaaS)... 4 Périmètres concernés par le cloud computing pour les infrastructures (IaaS)... 5 Des besoins avant tout en cloud privé pour les infrastructures (IaaS)... 6 Périmètres concernés par le cloud computing pour les environnements de développement (PaaS)... 7 Des projets IaaS / PaaS à dimension locale autant qu internationale... 8 Facteurs clés de succès des projets IaaS / PaaS selon les décideurs... 9 Une chaîne de valeur du cloud computing impliquant de multiples acteurs à valeur ajoutée Conclusion Profil de prestataire Maîtrises d ouvrage, chefs de projet, responsables informatiques mais aussi prestataires, ce Référentiel de Pratiques vous apporte un premier niveau d'information. Cette synthèse présente quelques grands résultats d'une étude approfondie de plus de 150 pages. Plus d informations sur l étude complète auprès de Jean-Baptiste Rival Copyright 2011 Reproduction Interdite 1

3 MARKESS International Référentiel de Pratiques Cloud computing : attentes & potentiels pour l IaaS et le PaaS Un besoin de clarification des contours du cloud computing Le cloud computing fait couler beaucoup d encre et suscite parfois la polémique. Certains spécialistes notent son caractère disruptif : ils mettent en avant la flexibilité des niveaux de consommation (permettant aux décideurs informatiques comme métiers de gagner en agilité), les transformations organisationnelles associées et le bouleversement de l écosystème des acteurs informatiques et télécoms. D autres soulignent, au contraire, son développement dans la continuité de modèles existants tels que la virtualisation d environnements, l hébergement externalisé ou l infogérance. Une majorité s accorde sur les transformations induites et liées au nouveau modèle économique prôné par le cloud computing et sur les innovations qu il favorise grâce aux technologies auxquelles il fait appel. Pour plus de précisions sur les résultats par taille et secteur d'activité, se référer à l'étude complète de plus de 150 pages de tableaux et graphiques. Pour visualiser la table des matières détaillée : En parallèle, la forte médiatisation du sujet a pu favoriser la superposition dans les esprits de discours abscons, parfois contradictoires, et a incité certains acteurs à utiliser les vocables du cloud computing pour mettre en avant des offres relevant de modèles plus traditionnels. Les contours du cloud computing manquent encore de netteté aux yeux de la majorité de décideurs interrogés et un retour sur les définitions est nécessaire. En s appuyant sur les travaux du NIST («National Institute of Standards and Technology»), MARKESS International définit le cloud computing comme l accès via le réseau et à la demande à des ressources informatiques, qu il s agisse d infrastructure (IaaS, pour Infrastructure as a Service), de plates-formes applicatives ou d environnements de développement (PaaS, Platform as a Services), ou encore d applications ou services applicatifs (SaaS, Software as a Service). Pour ce faire, le cloud computing doit impérativement réunir les cinq composantes clés suivantes : accès via le réseau et en libre-service à des ressources virtualisées à travers un catalogue de services ; approvisionnement automatisé à ces ressources et processus associés standardisés ; possibilité d ajuster ces ressources selon les besoins du moment (à la hausse / à la baisse) ; modèle de facturation reposant sur un abonnement et/ou un paiement à l usage (dépenses de fonctionnement de type OPEX plutôt que d investissement de type CAPEX). Définitions et contours du cloud computing Source : MARKESS International 2 Copyright 2011 Reproduction Interdite

4 Référentiel de Pratiques Cloud computing : attentes & potentiels pour l IaaS et le PaaS MARKESS International Une pénétration progressive au sein des organisations françaises Si le cloud computing pénètre progressivement l ensemble du tissu économique français, tous les environnements ne basculeront pas dans le cloud. Alors qu en 2011, 31% des organisations françaises recourent déjà au SaaS (Software as a Service), la pénétration du cloud computing au sein des infrastructures (IaaS) 1 atteint 5% d entre elles. Le cloud computing pour les platesformes applicatives et les environnements de développement (PaaS) 2 est encore balbutiant avec 2% des organisations françaises concernées. La pénétration du cloud computing au sein des organisations françaises est très inégale selon leur secteur d activité et leur taille. Le secteur de l informatique et des télécommunications est résolument précurseur pour ses propres besoins, notamment pour les éditeurs faisant évoluer leur offre vers le modèle du SaaS, et pour les hébergeurs et les SSII, dont les infogéreurs, en réponse aux attentes de leurs clients éditeurs ou ayant des activités 100% on line. Une dynamique semble engagée au sein de l industrie, de la distribution et du secteur des services. Les banques, assurances et administrations apparaissent en retrait, en partie pour des raisons liées à des enjeux réglementaires et de restructuration. De même, la pénétration du SaaS se confirme dans les grandes organisations et les plus petites de moins de 50 employés. Du côté du IaaS, la pénétration semble plus forte dans les ETI (Entreprises de Taille Intermédiaire). Les grandes organisations font face à un contexte qui complexifie la mise en place de tels projets, aussi adoptent-elles une approche par étape qui s étale dans le temps. Les ETI les plus ouvertes sont celles ne disposant pas de ressources informatiques suffisantes et faisant face à des restructurations importantes. Ce sont les grandes organisations et les PME, notamment du secteur de l informatique et des télécommunications, qui s intéressent en revanche au PaaS. Extrapolation à l ensemble des entreprises privées (de 1 salarié et plus) et organisations publiques (univers de plus de 1,4 million d organisations en France selon l INSEE) à partir d un échantillon de plus de organisations interrogées depuis Plusieurs solutions de cloud computing de différente nature (SaaS, PaaS, IaaS) peuvent être mises en œuvre dans une même organisation si bien que les pourcentages ne s additionnent pas. Evolution de la pénétration du cloud computing au sein des organisations privées et publiques France, Source : MARKESS International 1 Capacité à fournir une puissance de traitement, un espace de stockage, des capacités réseaux ainsi que d autres ressources informatiques, en permettant au client final de déployer et d exécuter des applications de son choix. Le client final n a pas à gérer l infrastructure «cloud» sous-jacente. En revanche, il conserve le contrôle des systèmes d exploitation, espaces de stockage, applications déployées et, dans une certaine mesure, de certains composants réseau. 2 Capacité à déployer ou tester sur une infrastructure «cloud» (IaaS) des applications développées ou acquises par le client final, et programmées avec des langages et outils tiers. Le client final n a pas à gérer l infrastructure «cloud» sous-jacente. En revanche, il conserve le contrôle des applications ainsi déployées et, éventuellement, des configurations de leur environnement. Copyright 2011 Reproduction Interdite 3

5 MARKESS International Référentiel de Pratiques Cloud computing : attentes & potentiels pour l IaaS et le PaaS Intérêt pour les infrastructures (IaaS) et les environnements de développement (PaaS) Les projets IaaS et PaaS sont encore majoritairement au stade exploratoire. Ainsi, plus de la moitié des 110 décideurs interrogés début 2011 par MARKESS International déclarent avoir quelques projets de test en cours, s être engagés sur un nombre limité de projets concernant des environnements non stratégiques de leur organisation, ou sont encore au stade de la réflexion. Seuls 17% d entre eux évoquent que l'intérêt actuel de leur organisation pour le cloud computing au niveau des infrastructures et/ou des environnements de développement relève d un engagement stratégique majeur au plus haut niveau (direction générale, top management). Ils sont également 26% à indiquer un engagement significatif au niveau de plusieurs projets impliquant des environnements clés de leur entreprise. Ce sont surtout les décideurs du secteur IT et des télécommunications ainsi que des TPE (moins de 50 employés), le plus souvent du secteur IT aussi (éditeurs notamment), qui avancent le rôle stratégique joué par le cloud computing pour leur activité. De nombreux responsables de start-ups évoquent les avantages qu ils en tirent dans un contexte de forte croissance, de «time-to-market» exigeant, de flexibilité et de souplesse en regard de la saisonnalité de certaines de leurs activités Sans le cloud computing, certains évoquent qu il leur serait difficile de créer de la valeur pour leurs clients, de se développer et de faire croître leur activité dans un contexte concurrentiel où la réactivité est clé. Parmi les freins à une adoption plus large et plus importante du modèle figurent les enjeux liés à la confidentialité et la localisation des données, à la dépendance au réseau et aux problèmes d intégration de ces solutions au système d information existant. Cependant, les décideurs mentionnent également le manque de retours d expérience concrets, la jeunesse et l approche conceptuelle du modèle, ainsi que son manque de clarté et de lisibilité quant aux bénéfices associés en retour. Intérêt des organisations interrogées pour le IaaS et le PaaS France, 2011 (liste suggérée multi-réponses en % de décideurs) Echantillon : 110 décideurs ouverts au cloud computing Source : MARKESS International 4 Copyright 2011 Reproduction Interdite

6 Référentiel de Pratiques Cloud computing : attentes & potentiels pour l IaaS et le PaaS MARKESS International Périmètres concernés par le cloud computing pour les infrastructures (IaaS) Alors que 76% des décideurs interrogés utilisent déjà ou comptent utiliser le cloud computing pour leurs infrastructures (IaaS), leurs besoins portent avant tout sur les infrastructures serveurs, de stockage et de sauvegarde, et d ici 2013 sur les environnements d archivage, accélération liée au développement de la dématérialisation. Une demande se dessine du côté des réseaux et de la sécurité. Par ailleurs, des besoins émergent autour du poste de travail. Néanmoins, ces tendances générales varient fortement d un secteur d activité à un autre : L industrie fait part d une forte demande pour les infrastructures de sécurité et le réseau ; L informatique et les télécoms émettent des besoins côté serveurs et stockage. Le réseau et le poste de travail attirent aussi leur attention ; La distribution et les opérateurs de services expriment un besoin supérieur à la moyenne côté serveurs, stockage, sauvegarde et poste de travail ; La banque et l assurance sont en retrait dans tous les domaines ; Les administrations publiques de même, avec cependant une croissance attendue sur l archivage d ici 2013 en lien avec l essor de la dématérialisation. Les besoins varient également selon la taille des organisations. D ici 2013 : Les TPE (moins de 50 employés) avancent des besoins plus élevés côté poste de travail, réseau et sauvegarde ; Les PME (50 à 250 employés) tendent à se focaliser sur la sécurité et l archivage en ce qui concerne notamment les collectivités locales ; Les grandes entreprises (plus de employés) sont en léger retrait, hormis pour la sécurité, l archivage et le poste de travail. Périmètres concernés par le cloud computing pour les infrastructures (IaaS) France, (liste suggérée multi-réponses en % de décideurs) Echantillon : 110 décideurs ouverts au cloud computing Source : MARKESS International Copyright 2011 Reproduction Interdite 5

7 MARKESS International Référentiel de Pratiques Cloud computing : attentes & potentiels pour l IaaS et le PaaS Des besoins avant tout en cloud privé pour les infrastructures (IaaS) Début 2011, près des 2/3 des décideurs interrogés privilégient ou privilégieront le recours à des clouds privés pour leurs infrastructures (IaaS). Il peut s agir : La Chine travaille à la construction de «Cloud City», une ville entière dédiée au cloud computing dont le centre de données pourrait mobiliser à lui seul m². En France, les collectivités territoriales sont en phase de réflexion sur les bénéfices qu elles peuvent tirer aussi du IaaS et du PaaS dans le cadre de projets de mutualisation au niveau de plusieurs collectivités. Soit de cloud privé interne à l'organisation, partagé ou encore mutualisé en mode privatif avec d'autres entités d une même organisation (filiales par exemple). Cela concerne essentiellement les administrations publiques, les banques et les assurances, la distribution et les opérateurs de services de plus de 250 employés ; Soit de cloud privé externe hébergé dans le centre de données d un tiers plutôt que celui de l'organisation mais entièrement dédié à celle-ci et accessible via des réseaux sécurisés. Les PME, les grandes entreprises de l industrie et les administrations publiques semblent privilégier ce modèle. Environ un tiers des décideurs interrogés utilisent ou envisagent aussi de recourir à un cloud public pour leurs infrastructures. Il s agit principalement de plus petites organisations. Les approches ne sont cependant pas monolithiques puisque, dans la majorité des cas, les décideurs interrogés mixent plusieurs types de cloud computing en fonction des périmètres concernés par leurs infrastructures. Ainsi, 29% d entre eux évoquent adopter une approche hybride qui combine aussi bien des clouds privés internes avec des clouds privés externes et des clouds publics. IaaS : modèles retenus ou privilégiés par les décideurs interrogés France, 2011 (en % de décideurs multi-réponses) Echantillon : 97 décideurs ouverts au IaaS Source : MARKESS International MARKESS International propose, au-delà de cette synthèse intitulée «Référentiel de Pratiques» une étude approfondie (150 pages) avec les résultats détaillés sous forme de présentation Powerpoint et de tableaux Excel (ventilations par taille d'organisation et secteur d'activité). Cette étude peut être accompagnée d'une présentation personnalisée ou de toute autre intervention des analystes de MARKESS International. Plus d informations auprès de Jean-Baptiste Rival Copyright 2011 Reproduction Interdite

8 Référentiel de Pratiques Cloud computing : attentes & potentiels pour l IaaS et le PaaS MARKESS International Périmètres concernés par le cloud computing pour les environnements de développement (PaaS) De même, début 2011, 57% des décideurs interrogés utilisent déjà ou comptent utiliser le cloud computing pour les environnements de développement et les plates-formes applicatives (PaaS). Les contours et frontières des solutions et services de type PaaS demeurent encore mouvants, tant du côté des décideurs que des offreurs. A l origine, le PaaS permet de : Tester des applications ou prototypes applicatifs sur des infrastructures IaaS sans la contrainte des délais d achat et d approvisionnement en ressources (serveurs par exemple), ni d exploitation associée. Il s agit d environnements de test de type bac à sable ou sand-box ; Développer et coder des applications avec des environnements de développement portés dans le cloud, et de les déployer ensuite sur des infrastructures IaaS en s affranchissant de la gestion des serveurs, des machines virtuelles, du stockage, etc. Certains processus collaboratifs, activés dans le cadre de développement d applications ou intégrés au sein d applications métiers (la messagerie dans la relation client par exemple), peuvent être standardisés et répliqués. A la lecture des attentes des décideurs, il semble que le PaaS évolue progressivement pour intégrer dans son périmètre de nouvelles composantes : les bases de données, les moteurs applicatifs de certains logiciels ou progiciels métiers par exemple et surtout, en tête des citations, la gestion de processus collaboratifs. Près de la moitié des décideurs interrogés envisagent de recourir au PaaS pour leurs plates-formes ou processus de collaboration, le plus souvent associés à d autres environnements métier de leur entreprise. Il faut enfin remarquer le recours, à travers des plates-formes PaaS, à des applications de type APIs (Application Programming Interface) ou «mashups». Cette demande préfigure l émergence de places de marché de composants applicatifs standardisés et facilement intégrables permettant ainsi de simplifier le travail des développeurs. Elles font en effet l objet d un intérêt marqué dans le secteur IT et des télécommunications (37%), notamment auprès des éditeurs. Périmètres concernés par le cloud computing pour les environnements de développement (PaaS) France, 2011 (en % de décideurs multi-réponses) * Processus de gestion d applications développées dans le cloud ** Applications industrialisables, réplicables ou de type «commodities» Echantillon : 110 décideurs ouverts au cloud computing Source : MARKESS International Copyright 2011 Reproduction Interdite 7

9 MARKESS International Référentiel de Pratiques Cloud computing : attentes & potentiels pour l IaaS et le PaaS Des projets IaaS / PaaS à dimension locale autant qu internationale Selon les 75 prestataires aussi interrogés dans le cadre de cette étude, les pays européens où la demande est la plus dynamique en matière de cloud computing sont, France mise à part, l Angleterre, la Belgique, l Allemagne et l Italie. Un décideur sur deux travaillant dans des organisations à dimension internationale indique que les projets IaaS et/ou PaaS conduits couvrent aussi un périmètre international. Il s agit dans la majorité des cas de projets uniques impliquant plusieurs pays, dont le cadre dépasse les frontières européennes et concerne plusieurs plaques géographiques (Europe, Asie, Amérique du Nord, Amérique du Sud ). Les décideurs engagés sur ce type de projets cherchent le plus souvent à contractualiser avec un offreur ayant la capacité à répondre à leurs besoins en termes de couverture géographique ou capable de coordonner des acteurs locaux selon les mêmes prérequis et engagements contractuels. Les prestataires globaux sembleraient avoir un avantage concurrentiel décisif en réponse à ces attentes. Il est cependant important de noter que la moitié des décideurs interrogés n expriment pas de besoin à l international, leurs projets IaaS et/ou PaaS étant strictement limités au périmètre national. Pour ce segment de marché, l accès à un service local, de proximité, peut être différenciant, pour des raisons non seulement de localisation des données (cf. conformité réglementaire) ou de souveraineté nationale, mais aussi d adaptation au contexte de l entreprise et à ses spécificités locales. Cela est particulièrement marqué dans le secteur de la banque, de l assurance et dans le secteur public. Cependant, certains des projets démarrés à l origine sur le territoire français pourraient être étendus à l avenir au-delà des frontières afin de répondre aux nouveaux besoins des organisations (développement de l activité à l international, besoins de clients finaux hors des frontières, etc.). La capacité des prestataires à proposer des offres homogènes à l international devrait de plus en plus être un élément clé de différenciation et de fidélisation aussi des clients. Couverture géographique des projets IaaS / PaaS au sein des organisations à dimension internationale France, 2011 (en % de décideurs) Echantillon : 71 décideurs ouverts au cloud computing et travaillant dans une organisation à dimension internationale Source : MARKESS International 8 Copyright 2011 Reproduction Interdite

10 Référentiel de Pratiques Cloud computing : attentes & potentiels pour l IaaS et le PaaS MARKESS International Facteurs clés de succès des projets IaaS / PaaS selon les décideurs Certains acteurs commencent à évoquer aujourd hui la construction d un équivalent du catalogue référent ITIL. La création d un référentiel standard des meilleures pratiques en matière de cloud computing pourrait notamment aider les décideurs à mieux décrypter les offres afin d être capables de choisir celles répondant précisément à leurs besoins. Les engagements de services (SLAs), la maîtrise des enjeux sécuritaires (physiques et logiques), de la performance et du trafic réseaux figurent en tête des facteurs clés de succès des projets IaaS / PaaS. Les engagements de services incluent notamment les engagements contractuels des prestataires sur les niveaux de disponibilité, de qualité de service, de performance, les plans de reprise d activité, les modalités de déploiement des solutions et de support, sans oublier les clauses de réversibilité. Le cloud computing étant une forme à la fois nouvelle et spécifique d externalisation, les offres associées nécessitent des garanties contractuelles particulières pour lesquelles les décideurs interrogés demandent des engagements clairs et précis. Dans le domaine de la sécurité, les besoins les plus importants portent sur le contrôle des accès et la gestion des identités. Il s'agit de mettre en place des contrôles précis afin de filtrer efficacement les utilisateurs autorisés à utiliser les applications de l'entreprise portées dans le cloud. Par ailleurs, selon la criticité des applications et des données, des contrôles différenciés peuvent être demandés. Certains offreurs proposent des solutions qui permettent de détecter automatiquement la configuration requise grâce à un système de notation basé sur le risque. A noter également les inquiétudes concernant le lieu de stockage des données et les modes d échanges utilisés lors de leur transfert de site à site. Il ne faut pas omettre aussi les enjeux inhérents au réseau qui prennent une place stratégique dans les projets de cloud computing. En effet, il ne peut y avoir de cloud computing sans réseau. Une attention spécifique doit lui être apporté, qu'il s'agisse de sa performance, de son optimisation, de sa redondance ou duplication (cas d'attaque par déni de service pouvant saturer, voire faire tomber le réseau et rompant ainsi toute connexion possible au centre de données où sont hébergées les infrastructures serveurs) ou de sa sécurisation avec le recours à des réseaux privés dédiés, etc. Facteurs clés de succès des projets IaaS / PaaS selon les décideurs France, 2011 (en % de décideurs liste suggérée 18 items multi-réponses) * des différents environnements entre eux (cloud / on-premise...) ** et tableaux de bord de contrôle et de mesure Echantillon : 110 décideurs ouverts au cloud computing Source : MARKESS International Copyright 2011 Reproduction Interdite 9

11 MARKESS International Référentiel de Pratiques Cloud computing : attentes & potentiels pour l IaaS et le PaaS Au-delà des facteurs clés de succès des projets, les décideurs sont aussi en attente de retours d expérience concrets avec la mise en avant de retours sur investissement précis. En effet, les enjeux encore inhérents aux données (confidentialité, localisation, sauvegarde, restauration ), à la gestion des accès et des identités, au réseau, à la disponibilité et à la qualité de service, et les craintes associées en regard, ne pourront être levés que par la démonstration des réels bénéfices obtenus. L optimisation des coûts associés aux infrastructures et à l exploitation de cellesci, la meilleure gestion des montées en charge, les économies d'échelle obtenues par les mutualisations induites, etc., restent encore à chiffrer plus précisément. Cela passe par une demande accrue en audit préalable afin de déterminer les infrastructures et environnements de développement éligibles au cloud computing et par des simulations de coûts afin de mieux évaluer la pertinence de la migration ou du recours à ce modèle. Quelques exemples de projets IaaS ou PaaS avec leurs apports en regard Business & Decision (Intel) Compario (NTT Europe) Schneider Electric (Microsoft) Vente-privée.com (Ecritel) Ville de Wuxi en Chine (IBM) Université Paul Sabatier (Ikoula) UNICEF (Intrinsec) Volonté d optimiser l'utilisation de la consommation électrique pour créer un centre de données éco-responsable et de faciliter l'expansion des services de type cloud computing grâce à un meilleur usage des technologies de virtualisation : tests sur des processeurs Intel Xeon série 5600 pour des applications et systèmes d'exploitation standards. Recours au cloud computing pour gérer les flux d informations avec les sites des clients e-marchand dans le cadre du service de «searchandizing». Projet réalisé avec un acteur majeur du e-commerce à l occasion des fêtes de Noël qui a permis de monter en charge plusieurs centaines de milliers de visiteurs uniques par jour naviguant sur le site. Migration vers le PaaS, avec la plate-forme Windows Azure, de l application critique de catalogue digital de l ensemble de l offre. Plusieurs centaines de milliers de références consultées par plusieurs centaines de milliers de clients et partenaires. Un des éléments clés dans le choix de Schneider fut la capacité de la plate-forme Windows Azure à absorber les pics de charge de manière automatisée. Hébergement de l une des plus grosses architectures cloud privée (sous VMware) opérationnelle en France. Création du «Wuxi Cloud Center» basé sur la technologie IBM Blue Cloud : hébergement de la suite Rational complète (test et développement) et des autres logiciels IBM sur le modèle du paiement à l utilisation. Recours au cloud computing afin que les enseignants puissent allouer aux étudiants des machines virtuelles à la demande et en libre-service pendant leurs cours. Mise en place d une architecture cloud afin de réagir rapidement pour faire face aux propositions de dons et de demandes des comités locaux et des bénévoles suite au séisme qui a frappé Haïti en Source : MARKESS International d après les prestataires interrogés 10 Copyright 2011 Reproduction Interdite

12 Référentiel de Pratiques Cloud computing : attentes & potentiels pour l IaaS et le PaaS MARKESS International Une chaîne de valeur du cloud computing impliquant de multiples acteurs à valeur ajoutée Parmi les autres constats saillants de cette étude, il s avère que la chaîne de valeur du cloud computing implique des acteurs aux origines multiples et aux valeurs ajoutées variées. Le foisonnement d acteurs aux fonctions diverses complexifie la lecture des apports de chacun et la comparaison des offres. Ceci ne facilite pas la clarification du marché pour les décideurs. Les «pure players» confirment leur leadership historique en termes de reconnaissance sur le marché. Cependant, un ensemble d acteurs venant d horizons différents proposent désormais également leurs services pour accompagner les décideurs dans leurs projets IaaS et/ou PaaS. Dans le domaine spécifique des infrastructures (IaaS), il faut aussi compter sur : Les opérateurs de centre de données dont le cœur de métier est dévolu aux infrastructures physiques (bâtiment, énergie, climatisation, proximité de nœuds de réseau, mise à disposition de m 2 de salles serveurs, sécurité physique ) sous-tendant de nombreux projets IaaS / PaaS ; Les hébergeurs à valeur ajoutée qui bénéficient d une légitimité historique sur la gestion externalisée des infrastructures serveurs notamment et des plates-formes applicatives ; Les opérateurs de télécommunications qui sont un maillon clé de la chaîne de valeur du cloud computing d infrastructures en faisant valoir notamment leur forte compétence dans la gestion des réseaux et la facturation de flux. La plupart proposent aussi des services d hébergement à valeur ajoutée ; Les infogéreurs qui sont aussi des prestataires à suivre. Plusieurs d entre eux ont fait des annonces d offres dédiées au cloud computing en 2010, poussés par la concurrence et leurs clients. Il est cependant important de noter que ces prestataires proposent encore souvent des services d infogérance pouvant être challengés par les nouveaux modèles qu implique le cloud computing. Cloud computing pour les infrastructures (IaaS) : mapping de prestataires (logiciels & services) France, mars 2011 Liste non exhaustive Source : MARKESS International Copyright 2011 Reproduction Interdite 11

13 MARKESS International Référentiel de Pratiques Cloud computing : attentes & potentiels pour l IaaS et le PaaS La plupart de ces acteurs ont établi des partenariats ou alliances fortes avec des «enablers» technologiques qui jouent aussi un rôle clé dans la chaîne de valeur du IaaS et du PaaS. Il s agit notamment d éditeurs spécialisés dans la virtualisation, d acteurs spécialistes du stockage, de la sécurité, des équipements réseaux, etc., sans oublier les grands acteurs des processeurs. Les besoins en PaaS étant plus récents, MARKESS International estime qu il est encore trop tôt pour dresser une cartographie pertinente des acteurs en présence. Quelques tendances sont néanmoins déjà perceptibles : L émergence de pure players du PaaS dont les solutions permettent aussi bien de tester, développer dans le cloud que d intégrer, à travers des APIs et web services, diverses applications (en mode SaaS ou non) ; Certains pure players du SaaS et éditeurs de logiciels proposant leurs environnements de développement en mode PaaS. Ils cherchent aussi par ce biais à développer un écosystème de solutions SaaS, d APIs ou de web services autour de leurs solutions ; Certains pure players du IaaS, mais aussi des hébergeurs à valeur ajoutée et des opérateurs de télécommunications, qui cherchent à accroître la valeur de leur offre en proposant leurs services autour des plates-applicatives portées dans le cloud et en y associant l accès à un écosystème d APIs, de mashups ou d applications en mode SaaS. Cela peut inclure des connecteurs permettant d intégrer plusieurs applications SaaS entre elles, certains acteurs allant jusqu à des projets de places de marché d applications composites ou d applications SaaS. Ces acteurs évoluent sur un marché en croissance à deux chiffres d ici 2013 avec une dynamique européenne légèrement supérieure à celle de la France. Le marché français des logiciels et services liés au cloud computing dans son ensemble (SaaS, PaaS et IaaS) devrait atteindre 3,3 milliards d euros en 2013 contre 2,3 en Fin 2013, il devrait représenter plus de 7% du marché français des logiciels et services informatiques et compter pour plus de 16% du marché européen des logiciels et services liés au cloud computing (SaaS, PaaS et IaaS), estimé à plus de 20 milliards d euros. 12 Copyright 2011 Reproduction Interdite

14 Référentiel de Pratiques Cloud computing : attentes & potentiels pour l IaaS et le PaaS MARKESS International Conclusion Cette synthèse vous a intéressé(e)? Donnez-nous votre avis et demandez nos autres synthèses. Selon MARKESS International, les principaux points à retenir en conclusion de cette analyse consacrée aux attentes et potentiels liés aux infrastructures as a service (IaaS) et aux plates-formes as a service (PaaS) sont les suivants : Le cloud computing pénètre progressivement les organisations françaises : les applications en mode SaaS sont élues par une organisation sur trois, le PaaS et le IaaS sont en retrait avec des décideurs attentistes, ayant des projets encore en phase exploratoire ou au stade de la réflexion ; Certains secteurs sont précurseurs : l informatique et les télécommunications pour leurs propres besoins et en réponse à la demande des acteurs de leur écosystème (éditeurs faisant évoluant leurs solutions vers le SaaS) ; les sociétés avec des activités reposant sur le web telles que l e-commerce ; un certain nombre d industriels déjà engagés. Les banques, assurances et administrations sont plutôt en phase de réflexion avec des prérequis très spécifiques ; Les décideurs expriment un besoin de clarification des périmètres du IaaS et du PaaS et demandent des retours d expérience concrets avec des exemples de bénéfices tangibles associés ; La demande en cloud computing pour les infrastructures (IaaS) s oriente vers du cloud privé interne ou externe, avec cependant des TPE ouvertes au cloud public ; Les enjeux associés portent sur la gestion des données (confidentialité, localisation, sauvegarde ), la gestion des accès et des identités, du réseau, la disponibilité et la qualité de service ; Les offreurs ont des profils variés et se différencieront de plus en plus sur les engagements contractuels garanties assurées (confidentialité, sécurité, conformité légale ) et les niveaux de services (SLAs) ainsi que sur leur capacité à répondre à des contextes locaux ou internationaux ; Du côté des offreurs, les «enablers technologiques» joueront un rôle déterminant. Même si aujourd hui les pures players disposent d un avantage significatif (légitimité, capitalisation sur des projets concrets, retours d expérience ), ils se voient challenger par des acteurs plus historiques qui adaptent leurs offres ou innovent aussi dans ce domaine. La méthodologie suivie pour réaliser cette étude repose sur des interviews réalisées de janvier 2010 à février 2011 auprès de : 150 décideurs travaillant au sein d organisations privées et publiques dont 110 ouverts au cloud computing et 40 réfractaires, 73% travaillant dans des directions informatiques et 27% dans des directions métier (DG, achats, ventes/marketing, RH, technique ) ; 75 responsables chez des offreurs de solutions IaaS / PaaS ou de solutions associées. Maîtrises d ouvrage, chefs de projet, responsables informatiques mais aussi prestataires, ce Référentiel de Pratiques gratuit vous apporte un premier niveau d'information. Il présente quelques grands résultats d'une étude approfondie de 150 pages avec des tableaux Excel (ventilations par taille et secteur d'activité). Cette étude peut être accompagnée d'une présentation personnalisée ou de toute autre intervention de nos analystes. Plus d informations auprès de Jean-Baptiste Rival Copyright 2011 Reproduction Interdite 13

15 MARKESS International Référentiel de Pratiques Cloud computing : attentes & potentiels pour l IaaS et le PaaS POUR ALLER PLUS LOIN Le Référentiel de Pratiques «Cloud computing : attentes & potentiels pour les infrastructures (IaaS) et les plates-formes (PaaS)» est une synthèse des résultats majeurs de la recherche conduite par MARKESS International début 2011 auprès de 150 décideurs. S est associé plus particulièrement à cette recherche le prestataire dont le profil est joint à ce Référentiel de Pratiques. MARKESS International remercie EuroCloud France, NetMediaEurope, CRESTEL, CRI Ouest, CEDHYS, Granit, La Mêlée Numérique, partenaires de cette analyse. Pour toute précision, veuillez contacter MARKESS International Cloud computing : attentes & potentiels pour les infrastructures (IaaS) et les plates-formes (PaaS) France, Pour vous accompagner sur ce thème, MARKESS International vous propose, au-delà de ce Référentiel de Pratiques : Une étude approfondie sous forme de présentation Powerpoint commentée (50 slides), avec les résultats détaillés de l analyse des interviews auprès de 150 décideurs, ainsi que de 75 responsables chez des offreurs de solutions IaaS /PaaS ou de services associés ; Des tableaux Excel avec une ventilation des résultats par taille d'organisations et secteur d'activité ; Une présentation personnalisée ou toute autre intervention des analystes de MARKESS International. La table de matière détaillée de cette étude détaillée (plus de 150 pages) est disponible en ligne : Plus de précisions, contactez : Autres études majeures publiées par MARKESS International : Date de parution : Mars 2011 Amélioration & Automatisation des Processus d'entreprise : Attentes & Solutions Bilan et Perspectives des Logiciels et Services IT dans l Administration Française Atouts de la Dématérialisation des Documents RH Opportunités de la Dématérialisation au-delà des Factures Fournisseurs Les TIC, Leviers de Développement pour les Collectivités Territoriales Enjeux Autour des Données dans la Relation Client Cross-Canal Gestion de Contenu : Nouveaux Besoins dans un Contexte de Collaboration Archivage & Conservation de Contenus Electroniques Clés de Succès des Solutions CRM en Mode SaaS / On Demand Solutions de Collaboration d Entreprise : Usages & Bénéfices MARKESS International est un cabinet d études et de conseil qui analyse depuis plus de 10 ans la modernisation et la transformation des entreprises et administrations avec les technologies de l information. Etabli à Washington, D.C. et à Paris, MARKESS International a pour mission d'aider tant les utilisateurs à mieux comprendre et tirer parti de ces technologies que les offreurs à mettre au point une stratégie optimale pour cibler ces marchés. Avec plusieurs milliers d interviews d utilisateurs et de prestataires par an, MARKESS International a une position unique et privilégiée pour analyser et faciliter les relations entre les maîtres d ouvrage et les maîtres d œuvre des projets basés sur les nouvelles technologies, les prestataires qui les assistent et les producteurs, fournisseurs de briques technologiques de base (constructeurs, éditeurs de logiciels, fournisseurs de services packagés, opérateurs de télécommunications). Pour toute autre information complémentaire : Reproduction et diffusion électroniques interdites du Référentiel de Pratiques de MARKESS International «Cloud computing : attentes & potentiels pour l IaaS et le PaaS» Pour toute demande d exemplaire supplémentaire, contactez ou 14 Copyright 2011 Reproduction Interdite

16 Ikoula, hébergeur informatique depuis plus de 13 ans, possède son propre centre de données à Reims qui héberge plus de serveurs. Ikoula a développé une expertise dans le domaine du cloud computing d infrastructures. Grâce à des offres adaptées, la société est capable d adresser, au travers de ses deux entités Ikoula Express Hosting et Ikoula Entreprise Services, les professionnels et TPE ainsi que les PME et grandes entreprises. Date de création 1998 Siège social Chiffres d affaires 2010 Nombre de collaborateurs à fin 2010 Dirigeant France Boulogne-Billancourt, France 5 M (France) 45 (France) Jules-Henri Gavetti M : millions d euros Source : Ikoula Ikoula propose plusieurs offres de cloud computing : Cloud public d infrastructure (IaaS) avec Flex Servers et VM à 1. Ces offres répondent aux besoins des entreprises recherchant des serveurs dédiés virtuels flexibles, évolutifs et sécurisés ; Cloud privé d infrastructure (IaaS) avec Private Cloud répond aux applications ayant besoin d un environnement hétérogène et sur mesure ; Des solutions SaaS (messagerie et collaboration). Sans investissement préalable, les entreprises bénéficient d une garantie de sécurité, de haute disponibilité et d un support sur site en 24/7. Flex'Servers L offre Flex Servers permet d accéder à des machines virtuelles disposant de ressources dédiées et garanties. L utilisateur peut suspendre, arrêter, démarrer sa machine virtuelle et réaliser des instantanés depuis une console d administration. Grâce à la virtualisation, les serveurs peuvent être redimensionnés à la demande sans réinstallation des applications. VM à 1 L offre VM à 1 permet de louer des machines virtuelles (VMs) à la demande avec le système d exploitation de son choix parmi les dernières versions disponibles sous Microsoft Windows. Ces VMs se redimensionnent automatiquement sans besoin d agir sur la machine ou via une console de supervision et donc sans arrêt de service. Le prix à un euro par mois correspond à un droit d accès à l infrastructure (RAM, CPU, espace disque, quantité de données en entrée/sortie et bande passante). Passée la franchise, le paiement est aux ressources consommées. Une console de suivi permet de contrôler la consommation en temps réel. L offre est principalement utilisée pour des opérations ponctuelles : calculs, opérations marketing, sites web / événements, jeux Private Cloud Private Cloud est une offre de cloud privé externalisée. Les ressources virtualisées sont dédiées, l infrastructure est isolée, l architecture est développée sur mesure. Cette offre s accompagne de différents services dont les engagements sont définis contractuellement. Il est possible d y adjoindre : répartiteur de charge, cache web, sauvegarde de données, firewall, supervision, support sur site en 24/7... Hosted Exchange / Hosted SharePoint Ikoula propose également l hébergement de solutions SaaS, Microsoft Exchange et SharePoint 2010, pour ses clients. Un panneau de contrôle permet à l entreprise d administrer les solutions librement et de déléguer à ses clients internes (filiales, BU) ou externes la gestion des comptes selon une politique prédéfinie. Ikoula délivre les éléments nécessaires à l appréhension et à l exploitation de la plate-forme Exchange : documents d exploitation, webcasts, FAQs, panneau de contrôle et d administration. La facturation est complètement à l usage selon deux indicateurs : fonctionnalités et stockage. Chacune de ces offres est complétée par différents niveaux de services à valeur ajoutée : Supervision totale des systèmes (CPU, RAM, disque ), des composants serveur et des applicatifs (web, mail, base de données ), gestion des incidents sur mesure ; Sauvegarde avec définition d une politique personnalisée et engagement d intervention sous 1 heure car les équipes sont physiquement en 24/7 sur le site d hébergement d Ikoula ; Infogérance complète réalisée par les équipes, supervision d Ikoula en 24/7. Surcouf.com Université Paul Sabatier Microsoft Exemples de Références Solution Private Cloud pour externaliser les serveurs sans avoir à les déplacer physiquement chez l hébergeur. La solution Ikoula a été appréciée pour son prix et pour l expertise des équipes. Solution VM à 1 afin que les enseignants puissent allouer aux étudiants des machines à la demande et en libre-service pendant leurs cours. Pour son projet maplateformeweb.com, plateforme de tests à la demande pour Windows Server 2008 R2, Microsoft a choisi Ikoula à ses propres centres de données pour le rapport qualité/prix de sa solution et sa forte expertise sur les technologies Hyper-V de Microsoft. Source : Ikoula Référentiel de Pratiques «Cloud Computing : Attentes & Potentiels pour les Infrastructures (IaaS) et les Plates-Formes (PaaS)» Source : MARKESS International Mars 2011 Pour toute information :

17 L offre cloud privé d Ikoula Source : Ikoula Bénéfices Clients Avec ses différentes solutions de virtualisation, Ikoula met en avant les bénéfices clients suivants : Evolutivité et redimensionnement des serveurs selon les besoins. Les entreprises gagnent du temps et maîtrisent mieux leurs coûts d exploitation ; Libération des contraintes matérielles : défaillance, évolution, financement ; Maîtrise de l empreinte carbone et réduction de la consommation énergétique de 20% à 30%. Ikoula c est aussi : L expertise d un spécialiste de l hébergement informatique depuis 1998 ; Son propre centre de données à Reims pour une complète maîtrise des conditions d hébergement ; Un support permanent. Les équipes techniques sont disponibles en 24/7 sur site. Les tickets et remontées d alertes sont effectués en temps réel ; Une connectivité réseau haute qualité. Grâce à ses accords multi-opérateurs et sa présence multi-sites, Ikoula est capable de garantir contractuellement des niveaux de disponibilité et de bande passante élevés. Partenaires des Offres Bénéfices Clients Ikoula a signé un certain nombre de partenariats technologiques, notamment avec Microsoft, Kemp, Barracuda, Cisco, Dell et HP. L hébergeur est par ailleurs labellisé Microsoft Gold Certified Partner et Microsoft Label Spécialiste PME. Ikoula a été élu «Meilleure solution cloud hyper-v 2010» pour avoir développé le produit technologique le plus innovant avec la VM à 1. Le programme WebsiteSpark permet aux agences web, intégrateurs et SSII de proposer l hébergement de certains produits Microsoft à des conditions préférentielles. Le programme SEED permet aux start-ups françaises d obtenir des conditions préférentielles sur les logiciels et licences Microsoft. Ikoula est par ailleurs engagé dans le monde du logiciel libre et membre de l April, Association pour la Promotion et la Recherche en Informatique Libre. Enfin, Ikoula a mis en place un programme dédié aux revendeurs de ses solutions, dénommé IKPP. Avec le programme IKPP, les partenaires peuvent revendre toutes les solutions en marque blanche et bénéficient d un ensemble d avantages commerciaux et financiers. Pour plus de précisions, contactez : Réda Belouizdad Directeur Marketing Ikoula 175/177 rue d Aguesseau Boulogne Billancourt Tél : Référentiel de Pratiques «Cloud Computing : Attentes & Potentiels pour les Infrastructures (IaaS) et les Plates-Formes (PaaS)» Source : MARKESS International Mars 2011 Pour toute information :

18 CONDITIONS D UTILISATION DES INFORMATIONS EN TANT QU'AUTEUR ET PRODUCTEUR DES INFORMATIONS CONTENUES DANS CE DOCUMENT, MARKESS INTERNATIONAL SE RESERVE L'EXCLUSIVITE DES DROITS DE COPIE ET DE DIFFUSION DE TOUT OU PARTIE DE CE DOCUMENT. LA REPRODUCTION ET/OU LA DIFFUSION VIA INTERNET OU LE WEB, INTRANET, EXTRANET, OU TOUTE AUTRE FORME ELECTRONIQUE OU IMPRIMEE DE TOUT OU PARTIE DE CE DOCUMENT SONT INTERDITES. POUR CONNAITRE LES CONDITIONS DE REPRODUCTION ET/OU DE DIFFUSION DE CE DOCUMENT OU POUR TOUTE AUTRE DEMANDE RELATIVE A L'USAGE DES INFORMATIONS CONTENUES DANS CE DOCUMENT, VEUILLEZ CONTACTER MARKESS INTERNATIONAL LES LOGOS, GRAPHIQUES, FIGURES ET MARQUES DEPOSEES DES SOCIETES MENTIONNEES DANS CE DOCUMENT SONT LA PROPRIETE DE LEURS AYANTS DROIT. Copyright 2011 MARKESS International Paris, France Tous droits réservés MARKESS International 6 bis rue Auguste Vitu Paris Tél : +33 (0) Fax : (0) Washington Paris

Présentation des résultats clés de l étude

Présentation des résultats clés de l étude Présentation des résultats clés de l étude Datacenters & Clouds Privés d Entreprise Approches Perspectives 2013 22 novembre 2011 Novembre 2011 Source MARKESS International 1 Agenda A propos de MARKESS

Plus en détail

Datacenters & Clouds Privés d Entreprise Approches Perspectives 2013

Datacenters & Clouds Privés d Entreprise Approches Perspectives 2013 Datacenters & Clouds Privés d Entreprise Approches Perspectives 2013 REFERENTIEL DE PRATIQUES Offert par A propos du Référentiel de Pratiques de Datacenters & Clouds Privés d Entreprise Approches Perspectives

Plus en détail

Repenser le SI à l'ère du numérique : apports des solutions de big data, cloud computing et confiance numérique

Repenser le SI à l'ère du numérique : apports des solutions de big data, cloud computing et confiance numérique Repenser le SI à l'ère du numérique : apports des solutions de big data, cloud computing et confiance numérique Extraits d analyses publiées par MARKESS International Emmanuelle Olivié-Paul epaul@markess.com

Plus en détail

Webinar EBG Nouvelles perspectives d'exploitation des données clients avec le big data

Webinar EBG Nouvelles perspectives d'exploitation des données clients avec le big data Webinar EBG Nouvelles perspectives d'exploitation des données clients avec le big data Approches & opportunités face aux enjeux de volume, variété et vélocité France, 2012-2014 28 mars 2013 Ce document

Plus en détail

Study Tour Cloud Computing. Cloud Computing : Etat de l Art & Acteurs en Présence

Study Tour Cloud Computing. Cloud Computing : Etat de l Art & Acteurs en Présence Study Tour Cloud Computing Cloud Computing : Etat de l Art & Acteurs en Présence Extraits des études réalisées par MARKESS International Approches d Hébergement avec le Cloud Computing & la Virtualisation

Plus en détail

e need L un des premiers intégrateurs opérateurs Cloud Computing indépendants en France

e need L un des premiers intégrateurs opérateurs Cloud Computing indépendants en France e need L un des premiers intégrateurs opérateurs Cloud Computing indépendants en France Sommaire Cloud Computing Retours sur quelques notions Quelques chiffres Offre e need e need Services e need Store

Plus en détail

Cloud Computing & SaaS Attentes et Perspectives

Cloud Computing & SaaS Attentes et Perspectives Cloud Computing & SaaS Attentes et Perspectives REFERENTIEL DE PRATIQUES EDITION 2010 Offert par A propos du Référentiel de Pratiques de MARKESS International Cloud Computing & SaaS : Attentes et Perspectives

Plus en détail

Baromètre MARKESS International des Prestataires du Cloud Computing 7 ème édition 2013

Baromètre MARKESS International des Prestataires du Cloud Computing 7 ème édition 2013 Baromètre MARKESS International des Prestataires du Cloud Computing 7 ème édition 2013 Version présentée lors des Etats Généraux d EuroCloud Sylvie Chauvin Président MARKESS International POUR OBTENIR

Plus en détail

Les ressources numériques

Les ressources numériques Les ressources numériques Les ressources numériques sont diverses et regroupent entre autres, les applications, les bases de données et les infrastructures informatiques. C est un ensemble de ressources

Plus en détail

CLOUD COMPUTING : OU EN SONT LES ENTREPRISES FRANÇAISES?

CLOUD COMPUTING : OU EN SONT LES ENTREPRISES FRANÇAISES? OU EN SONT LES ENTREPRISES FRANÇAISES? Une étude Mai 2014 Shutterstock SOMMAIRE 1 Introduction 2 1.1 Présentation de l étude 3 1.2 Les principales conclusions de l étude 3 1.3 La réponse d IBM 5 1.4 A

Plus en détail

QU EST CE QUE LE CLOUD COMPUTING?

QU EST CE QUE LE CLOUD COMPUTING? En France, on parle plus volontiers d «informatique en nuage» 1 pour décrire ce concept. Apparu au début des années 2000, le cloud computing constitue une évolution majeure de l informatique d entreprise,

Plus en détail

Business & High Technology

Business & High Technology UNIVERSITE DE TUNIS INSTITUT SUPERIEUR DE GESTION DE TUNIS Département : Informatique Business & High Technology Chapitre 09 : CC : Cloud Computing Sommaire Introduction... 2 Définition... 2 Les différentes

Plus en détail

Vers une IT as a service

Vers une IT as a service Vers une IT as a service 1 L évolution du datacenter vers un centre de services P.2 2 La création d une offre de services P.3 3 La transformation en centre de services avec System Center 2012 P.4 L évolution

Plus en détail

Qu est ce qu une offre de Cloud?

Qu est ce qu une offre de Cloud? 1 Qu est ce qu une offre de Cloud? Vos Interlocuteurs : Fréderic DULAC Directeur Frederic.dulac@businessdecision.com 2 Sommaire 1. Cloud : Définition et Typologie 2. Cloud : Les avantages 3. Exemple offre

Plus en détail

Le Cloud en toute confiance

Le Cloud en toute confiance Le Cloud en toute confiance Ikoula, l architecte de vos projets Cloud Un livre blanc édité par Introduction Le Cloud computing est-il bénéfique à mon entreprise? Est-il rentable et compatible avec mes

Plus en détail

tech days AMBIENT INTELLIGENCE

tech days AMBIENT INTELLIGENCE tech days 2015 AMBIENT INTELLIGENCE techdays.microsoft.fr techdays.microsoft.fr Time To Market Demande croissante des métiers de réduire le délai de mise sur le marché Immédiateté Ergonomie, rapidité et

Plus en détail

Étude : les PME à l heure du Cloud

Étude : les PME à l heure du Cloud Étude : les PME à l heure du Cloud Synthèse des principaux enseignements 27 avril 2012 1 FICHE TECHNIQUE DE L ETUDE Echantillon : 301 entreprises de 20 à 499 salariés. Représentativité assurée par des

Plus en détail

Qu est ce qu une offre de Cloud?

Qu est ce qu une offre de Cloud? 1 Qu est ce qu une offre de Cloud? Vos Interlocuteurs : Fréderic DULAC Directeur Frederic.dulac@businessdecision.com 2 Sommaire 1. Cloud : Définition et Typologie 2. Cloud : Les avantages 3. Exemple offre

Plus en détail

De l information à la prise de décision : nouveaux modes d accès et d analyses pour la performance du business France, 2012-2014

De l information à la prise de décision : nouveaux modes d accès et d analyses pour la performance du business France, 2012-2014 De l information à la prise de décision : nouveaux modes d accès et d analyses pour la performance du business France, 2012-2014 REFERENTIEL DE PRATIQUES Offert par De l information à la prise de décision

Plus en détail

Scholè Marketing publie les résultats du Baromètre du Cloud Computing

Scholè Marketing publie les résultats du Baromètre du Cloud Computing % entreprise Communiqué de presse Montrouge, le 28/10/2013 Scholè Marketing publie les résultats du Baromètre du Cloud Computing L essor des services informatiques hébergés constitue une évolution majeure

Plus en détail

BENCHMARK DES MEILLEURES PRATIQUES : DE LA COMMUNAUTE DES UTILISATEURS DE SOLUTIONS CRM, XRM 1 EDITION 2010

BENCHMARK DES MEILLEURES PRATIQUES : DE LA COMMUNAUTE DES UTILISATEURS DE SOLUTIONS CRM, XRM 1 EDITION 2010 BENCHMARK DES MEILLEURES PRATIQUES : DE LA COMMUNAUTE DES UTILISATEURS DE SOLUTIONS CRM, XRM 1 EDITION 2010 EDITION 2010 Réalisé par 1 extended Relation Management : une extension du CRM (Customer Relation

Plus en détail

Managed Services Comment décliner la gamme en mode Cloud. Fabienne Druis Offering leader

Managed Services Comment décliner la gamme en mode Cloud. Fabienne Druis Offering leader Managed Services Comment décliner la gamme en mode Cloud Fabienne Druis Offering leader Les services d infogérance autour du Data Center DE APPLICATIONS DES SYSTEMES D INFRASTRUCTURE Intégration en pré

Plus en détail

Déroulé explicatif Matinales du 16 juin

Déroulé explicatif Matinales du 16 juin Déroulé explicatif Matinales du 16 juin Thème : Saas et Cloud computing : menace ou opportunité? Date : mercredi 16 juin Lieu : Le Cube, centre de création numérique / www.lecube.com Elles s appellent

Plus en détail

ACCOMPAGNEMENT VERS LE CLOUD COMPUTING BIENVENUE

ACCOMPAGNEMENT VERS LE CLOUD COMPUTING BIENVENUE ACCOMPAGNEMENT VERS LE CLOUD COMPUTING BIENVENUE 16 mai 2014 ANIMATEURS OPTIM Ressources/OPTANCE management Yves COUGOUILLE Olivier BARBELET BABOLAT Jean-Marc ZIMMERMANN COMAXESS groupe QUADIX Patrick

Plus en détail

Cloud Computing, discours marketing ou solution à vos problèmes?

Cloud Computing, discours marketing ou solution à vos problèmes? Cloud Computing, discours marketing ou solution à vos problèmes? Henri PORNON 3 avril 2012 IETI Consultants 17 boulevard des Etats-Unis - F-71000 Mâcon Tel : (0)3 85 21 91 91 - fax : (0)3 85 21 91 92-

Plus en détail

Position du CIGREF sur le Cloud computing

Position du CIGREF sur le Cloud computing Position du CIGREF sur le Cloud computing Septembre 2010 Cette position est le fruit d un groupe de réflexion ayant rassemblé les Directeurs des Systèmes d Information de grandes entreprises, au premier

Plus en détail

INTEGRATEURS. Pour un Accompagnement Efficace vers le Cloud SUPPORT DE FORMATION, INFORMATION, COMMUNICATION

INTEGRATEURS. Pour un Accompagnement Efficace vers le Cloud SUPPORT DE FORMATION, INFORMATION, COMMUNICATION INTEGRATEURS Pour un Accompagnement Efficace vers le Cloud SUPPORT DE FORMATION, INFORMATION, COMMUNICATION PEBV4.0ABU27022014 EFFECTIF 26 personnes : 45 % technique 45 % commerce 10 % admin CHIFFRES Basée

Plus en détail

Le Cloud Computing et le SI : Offre et différentiateurs Microsoft

Le Cloud Computing et le SI : Offre et différentiateurs Microsoft Le Cloud Computing désigne ces giga-ressources matérielles et logicielles situées «dans les nuages» dans le sens où elles sont accessibles via Internet. Alors pourquoi recourir à ces centres serveurs en

Plus en détail

Architectures informatiques dans les nuages

Architectures informatiques dans les nuages Architectures informatiques dans les nuages Cloud Computing : ressources informatiques «as a service» François Goldgewicht Consultant, directeur technique CCT CNES 18 mars 2010 Avant-propos Le Cloud Computing,

Plus en détail

Transformation IT de l entreprise CLOUD ET AGILITÉ AVEC L APPROCHE PAAS

Transformation IT de l entreprise CLOUD ET AGILITÉ AVEC L APPROCHE PAAS Transformation IT de l entreprise CLOUD ET AGILITÉ AVEC L APPROCHE PAAS Les, solutions D éjà 33 % des décideurs de DSI assurent privilégier des hybrides dans leurs entreprises. Dans un contexte où le «Cloud

Plus en détail

CLOUD COMPUTING : OU EN SONT LES ENTREPRISES FRANÇAISES?

CLOUD COMPUTING : OU EN SONT LES ENTREPRISES FRANÇAISES? OU EN SONT LES ENTREPRISES FRANÇAISES? Une étude Fernando Madeira - Fotolia.com Juin 2012 SOMMAIRE 1 Introduction 3 1.1 Présentation de l étude 4 1.2 Où en sont les entreprises françaises en matière de

Plus en détail

Playbook du programme pour fournisseurs de services 2e semestre 2014

Playbook du programme pour fournisseurs de services 2e semestre 2014 Playbook du programme pour fournisseurs de services 2e semestre 2014 Sommaire 3 Bienvenue dans le programme VSPP (VMware Service Provider Program) 4 Présentation de VMware vcloud Air Network 5 VMware vcloud

Plus en détail

Stratégies gagnantes pour la fabrication industrielle : le cloud computing vu par les dirigeants Dossier à l attention des dirigeants

Stratégies gagnantes pour la fabrication industrielle : le cloud computing vu par les dirigeants Dossier à l attention des dirigeants Stratégies gagnantes pour la fabrication industrielle : Dossier à l attention des dirigeants Centres d évaluation de la technologie inc. Stratégies gagnantes pour l industrie : Synthèse Jusqu ici, les

Plus en détail

THE NEW STYLE OF SERVICE DESK, ANYTIME, ANYWHERE MARDI 11 FÉVRIER, DOMINIQUE DUPUIS, DIRECTRICE DE LA RECHERCHE

THE NEW STYLE OF SERVICE DESK, ANYTIME, ANYWHERE MARDI 11 FÉVRIER, DOMINIQUE DUPUIS, DIRECTRICE DE LA RECHERCHE THE NEW STYLE OF SERVICE DESK, ANYTIME, ANYWHERE MARDI 11 FÉVRIER, DOMINIQUE DUPUIS, DIRECTRICE DE LA RECHERCHE SOMMAIRE Les enquêtes du CXP SaaS / Cloud Mobilité Big Data Conclusion 2 SOMMAIRE Les enquêtes

Plus en détail

Cloud Computing, Fondamentaux, Usage et solutions

Cloud Computing, Fondamentaux, Usage et solutions SEMINAIRE sur le «CLOUD COMPUTING» DU 24 AU 28 NOVEMBRE 2014 TUNIS (TUNISIE) Cloud Computing, Fondamentaux, Usage et solutions Objectifs : Cette formation vous permettra de comprendre les principes du

Plus en détail

AFDIT I Les contrats Cloud : des contrats clés en main? 15 octobre 2015

AFDIT I Les contrats Cloud : des contrats clés en main? 15 octobre 2015 AFDIT I Les contrats Cloud : des contrats clés en main? 15 octobre 2015 Déroulement Rappel : qu est-ce que Syntec Numérique? Une définition du Cloud Computing Les caractéristiques du Cloud Computing Les

Plus en détail

se prépare maintenant 23/09/2015 PRESENTATION CLOUD TEMPLE 1

se prépare maintenant 23/09/2015 PRESENTATION CLOUD TEMPLE 1 20 20 se prépare maintenant 23/09/2015 PRESENTATION CLOUD TEMPLE 1 Le rythme des innovations majeures s accélère Traduction temps réel Assistants personnels virtuels Cloud Computing Software Defined Anything

Plus en détail

Cloud Computing. 19 Octobre 2010 JC TAGGER

Cloud Computing. 19 Octobre 2010 JC TAGGER Cloud Computing 19 Octobre 2010 JC TAGGER AGENDA 8h30-9h00 Le Cloud Computing De quoi s agit-il? Opportunités pour les entreprises Impact sur la chaine de valeur de l industrie des NTIC s 9h00-9h15 Témoignage

Plus en détail

Virtualisation et mutualisation Le cloud computing, un enjeu structurant et stratégique pour le secteur public. Paris, 4 mai 2011

Virtualisation et mutualisation Le cloud computing, un enjeu structurant et stratégique pour le secteur public. Paris, 4 mai 2011 Virtualisation et mutualisation Le cloud computing, un enjeu structurant et stratégique pour le secteur public. Paris, 4 mai 2011 1 20 Qu est- ce que le Cloud Computing? définitions applications pratiques

Plus en détail

Les Fiches thématiques Jur@tic. Services et Logiciels à distance Cloud Computing, ASP, SaaS

Les Fiches thématiques Jur@tic. Services et Logiciels à distance Cloud Computing, ASP, SaaS Les Fiches thématiques Jur@tic Services et Logiciels à distance Cloud Computing, ASP, SaaS Les Fiches thématiques Jur@TIC 1. Le principe du «Cloud» Qu on les appelle Application Service Provider (ASP),

Plus en détail

Co-animés par Helle Frank Jul-Hansen, Béatrice Delmas-Linel et David Feldman

Co-animés par Helle Frank Jul-Hansen, Béatrice Delmas-Linel et David Feldman Ateliers Cloud Computing / ADIJ Solutions aux risques juridiques et catalogue des meilleures pratiques contractuelles Co-animés par Helle Frank Jul-Hansen, Béatrice Delmas-Linel et David Feldman Atelier

Plus en détail

Tirez plus vite profit du cloud computing avec IBM

Tirez plus vite profit du cloud computing avec IBM Tirez plus vite profit du cloud computing avec IBM Trouvez des solutions de type cloud éprouvées qui répondent à vos priorités principales Points clés Découvrez les avantages de quatre déploiements en

Plus en détail

Cycle de conférences sur Cloud Computinget Virtualisation. Le Cloud et la sécurité Stéphane Duproz Directeur Général, TelecityGroup

Cycle de conférences sur Cloud Computinget Virtualisation. Le Cloud et la sécurité Stéphane Duproz Directeur Général, TelecityGroup Cycle de conférences sur Cloud Computinget Virtualisation Le Cloud et la sécurité Stéphane Duproz Directeur Général, TelecityGroup Le «Cloud»a déjàdécollé Source: http://blog.rightscale.com/ 2 Mais de

Plus en détail

DOSSIER DE PRESSE. Ecritel Hébergement infogéré & Cloud Computing. Contacts Presse

DOSSIER DE PRESSE. Ecritel Hébergement infogéré & Cloud Computing. Contacts Presse DOSSIER DE PRESSE Ecritel Hébergement infogéré & Cloud Computing Contacts Presse Georges-Antoine GARY Tél : 01 55 02 15 08 e-mail : g.gary@open2europe.com Agence Open2Europe 63-65 Avenue Gabriel Péri 92600

Plus en détail

EDITEURS VOTRE PARTENAIRE HÉBERGEMENT INTEGRATEURS. L architecte de vos ambitions. L architecte de vos ambitions

EDITEURS VOTRE PARTENAIRE HÉBERGEMENT INTEGRATEURS. L architecte de vos ambitions. L architecte de vos ambitions EDITEURS INTEGRATEURS VOTRE PARTENAIRE HÉBERGEMENT Pour un Accompagnement Efficace vers le Cloud SUPPORT DE FORMATION, INFORMATION, COMMUNICATION PEB V3.0 - ABU - 31/10/2013 Qui sommes-nous? EFFECTIF 26

Plus en détail

DEPENSES IT 2013. Crédit photo : Kim Steele - THINKSTOCK. Une étude

DEPENSES IT 2013. Crédit photo : Kim Steele - THINKSTOCK. Une étude Crédit photo : Kim Steele - THINKSTOCK Une étude SOMMAIRE 1 Introduction 3 1.1 Présentation de l étude 4 1.2 Des relais de croissance malgré un contexte de contraction des dépenses 4 1.3 Applicatifs,

Plus en détail

impacts du Cloud sur les métiers IT: quelles mutations pour la DSI?

impacts du Cloud sur les métiers IT: quelles mutations pour la DSI? impacts du Cloud sur les métiers IT: quelles mutations pour la DSI? Intervenants : Diarétou Madina DIENG Directrice Développement Orange business Services Sénégal Brutus Sadou DIAKITE Directeur Systèmes

Plus en détail

Développez votre système d'information en toute simplicité

Développez votre système d'information en toute simplicité Développez votre système d'information en toute simplicité IT CONSULTING HOSTING as a service SR opérations SA Société suisse fondée en 2003, SR opérations SA est une filiale de SRF groupe SA. SR opérations

Plus en détail

Regard sur hybridation et infogérance de production

Regard sur hybridation et infogérance de production Regard sur hybridation et infogérance de production Février 2014 édito «comment transformer l hybridation des infrastructures en levier de performances?» Les solutions d infrastructure connaissent depuis

Plus en détail

Dossier d information 2013

Dossier d information 2013 Dossier d information 2013 Connectez-vous au réseau de demain COMPLETEL : L opérateur Très Haut Débit au service des Entreprises Avec plus de 500 millions d euros de chiffre d affaires, Completel est le

Plus en détail

HEBERGEMENT SAGE PME Cloud Computing à portée de main

HEBERGEMENT SAGE PME Cloud Computing à portée de main HEBERGEMENT SAGE PME Cloud Computing à portée de main Sommaire Présentation De l offre PaaS Démonstration De l offre PaaS Infrastructure SaaS Présentation De l offre PaaS Offre d hébergement PaaS Fonctionnalité

Plus en détail

Nacira Salvan. Responsable Pôle Architecture Sécurité Direction Infrastructure IT SAFRAN. CRiP Thématique Sécurité de l informatique de demain

Nacira Salvan. Responsable Pôle Architecture Sécurité Direction Infrastructure IT SAFRAN. CRiP Thématique Sécurité de l informatique de demain Nacira Salvan Responsable Pôle Architecture Sécurité Direction Infrastructure IT SAFRAN Nacira.salvan@safran.fr CRiP Thématique Sécurité de l informatique de demain 03/12/14 Agenda Quelques définitions

Plus en détail

IBM Global Technology Services Service Management

IBM Global Technology Services Service Management IBM Global Technology Services La voie vers la transformation de l informatique L INFORMATIQUE, UN SOUTIEN AUX MÉTIERS DE L ENTREPRISE Les dirigeants considèrent aujourd hui l informatique comme un levier

Plus en détail

DOSSIER DE PRESSE. Ecritel Cloud Computing, Hébergement & Infogérance. Contact Presse

DOSSIER DE PRESSE. Ecritel Cloud Computing, Hébergement & Infogérance. Contact Presse DOSSIER DE PRESSE Ecritel Cloud Computing, Hébergement & Infogérance Contact Presse Guillaume Ortega Tél : 01 55 02 27 94 E-mail : g.ortega@open2europe.com Agence Open2Europe 63-65 Avenue Gabriel Péri

Plus en détail

Accenture accompagne la première expérimentation cloud de l État français

Accenture accompagne la première expérimentation cloud de l État français Accenture accompagne la première expérimentation cloud de l État français Pays marqué par la centralisation, la France dispose paradoxalement d une informatique en silo, chaque ministère étant doté de

Plus en détail

mieux développer votre activité

mieux développer votre activité cloud computing mieux développer votre activité Les infrastructures IT et les applications d entreprise de plus en plus nombreuses sont une source croissante de contraintes. Data centers, réseau, serveurs,

Plus en détail

CA Server Automation. Vue d ensemble. Avantages. agility made possible

CA Server Automation. Vue d ensemble. Avantages. agility made possible FICHE PRODUIT : CA Server Automation CA Server Automation agility made possible La solution intégrée CA Server Automation permet d automatiser le provisioning, la correction et la configuration des composants

Plus en détail

DOSSIER SOLUTION CA Service Assurance Mai 2010. assurez la qualité et la disponibilité des services fournis à vos clients

DOSSIER SOLUTION CA Service Assurance Mai 2010. assurez la qualité et la disponibilité des services fournis à vos clients DOSSIER SOLUTION CA Service Assurance Mai 2010 assurez la qualité et la disponibilité des services fournis à vos clients est un portefeuille de solutions de gestion matures et intégrées, qui contribue

Plus en détail

Matinée Standarmedia Gestion des Ressources Humaines et SIRH Mardi 7 novembre 2006 Table ronde n 1

Matinée Standarmedia Gestion des Ressources Humaines et SIRH Mardi 7 novembre 2006 Table ronde n 1 Matinée Standarmedia Gestion des Ressources Humaines et SIRH Mardi 7 novembre 2006 Table ronde n 1 Externalisation des fonctions et processus RH Approches et apports pour les entreprises Sylvie Chauvin

Plus en détail

5 Clefs pour basculer dans le monde du SaaS

5 Clefs pour basculer dans le monde du SaaS 5 Clefs pour basculer dans le monde du SaaS Philippe Nicard, Directeur Opérations SaaS et Support Julien Galtier, Senior Manager consulting SIRH, ACT-ON Agenda L origine du SaaS Vers une démarche SaaS

Plus en détail

CA Automation Suite for Data Centers

CA Automation Suite for Data Centers FICHE PRODUIT : CA Automation Suite for Data Centers CA Automation Suite for Data Centers agility made possible «La technologie a devancé la capacité à la gérer manuellement dans toutes les grandes entreprises

Plus en détail

La filière de l informatique : synthèse de l étude des besoins de professionnalisation

La filière de l informatique : synthèse de l étude des besoins de professionnalisation Crédit photo : Hlp - DISSAUX La filière de l informatique : synthèse de l étude des besoins de professionnalisation Mars 2014 (à partir de l étude validée en juin 2013) CONTEXTE Dans un marché mondial

Plus en détail

Pour bien commencer avec le Cloud

Pour bien commencer avec le Cloud Pour bien commencer avec le Cloud Pour s informer sur les solutions et les services du Cloud Pour déterminer si le Cloud correspond à vos besoins Pour bien initialiser votre démarche vers le Cloud I -

Plus en détail

Ceano. Un Partenariat plus simple. 1 plateforme unique pour une IT facile. 1 collaboration d équipe facilitée

Ceano. Un Partenariat plus simple. 1 plateforme unique pour une IT facile. 1 collaboration d équipe facilitée Ceano 1 plateforme unique pour une IT facile Mise à disposition des services en temps réel Facturation unique Gestion optimisée des ressources Services Cloud sur demande Voix et Voix sur IP Connectivité

Plus en détail

virtualisation et consolidation des infrastructure: comment amèliorer la performance du SI

virtualisation et consolidation des infrastructure: comment amèliorer la performance du SI virtualisation et consolidation des infrastructure: comment amèliorer la performance du SI intervenants : Papa Djibril GUEYE Manager Système d exploitation windows Brutus Sadou DIAKITE Directeur du Système

Plus en détail

La virtualisation par Stéphane Dutot, Chef de produit de Internet Fr

La virtualisation par Stéphane Dutot, Chef de produit de Internet Fr Communiqué de Presse Massy, le 31 Mars 2009 La virtualisation par Stéphane Dutot, Chef de produit de Internet Fr Depuis quelques années, une nouvelle technologie révolutionne l informatique : la virtualisation.

Plus en détail

Les TIC, leviers de développement pour les collectivités territoriales REFERENTIEL DE PRATIQUES 2010-2012

Les TIC, leviers de développement pour les collectivités territoriales REFERENTIEL DE PRATIQUES 2010-2012 Les TIC, leviers de développement pour les collectivités territoriales REFERENTIEL DE PRATIQUES 2010-2012 A propos du Référentiel de Pratiques de MARKESS International Les TIC, leviers de développement

Plus en détail

En savoir plus pour bâtir le Système d'information de votre Entreprise

En savoir plus pour bâtir le Système d'information de votre Entreprise En savoir plus pour bâtir le Système d'information de votre Entreprise En savoir plus sur : Services en ligne, SaaS, IaaS, Cloud - 201305-2/5 SaaS, IaaS, Cloud, définitions Préambule Services en ligne,

Plus en détail

LES SOLUTIONS D HEBERGEMENT INFORMATIQUE

LES SOLUTIONS D HEBERGEMENT INFORMATIQUE LES SOLUTIONS D HEBERGEMENT INFORMATIQUE SOMMAIRE Qu est ce que le Cloud? De nouvelles offres? Approche économique Freins, moteurs et Avantages Des réponses concrètes : Les offres NC² SOMMAIRE Qu est ce

Plus en détail

Transformation vers le Cloud. Premier partenaire Cloud Builder certifié IBM, HP et VMware

Transformation vers le Cloud. Premier partenaire Cloud Builder certifié IBM, HP et VMware Transformation vers le Cloud Premier partenaire Cloud Builder certifié IBM, HP et VMware 1 Sommaire Introduction Concepts Les enjeux Modèles de déploiements Modèles de services Nos offres Nos Références

Plus en détail

En quoi le Cloud Computing peut-il réduire vos coûts informatiques?

En quoi le Cloud Computing peut-il réduire vos coûts informatiques? réduire vos coûts informatiques? STAND n 30 Entrez dans l ère du Numérique Très Haut Débit En quoi le Cloud Computing peut-il réduire vos coûts informatiques? 1 Fiche d Identité Network Telecom & Hosting

Plus en détail

Livre Blanc. L hébergement à l heure du Cloud. Comment faire son choix?

Livre Blanc. L hébergement à l heure du Cloud. Comment faire son choix? Comment faire son choix? Document conçu et rédigé par le cabinet de conseil et d études Pierre Audoin Consultants Mars 2014 www.pac-online.com blog.pac-online.com Sommaire Un nouveau paradigme... 3 L'hébergement

Plus en détail

LES ENTREPRISES FRANÇAISES ET LE CLOUD. Une étude

LES ENTREPRISES FRANÇAISES ET LE CLOUD. Une étude LES ENTREPRISES FRANÇAISES ET LE CLOUD Une étude Décembre 2012 SOMMAIRE 1 Introduction 3 1.1 Présentation de l étude 4 1.2 Les entreprises françaises en marche vers le cloud computing 4 1.3 Le data center

Plus en détail

Cloud Computing. La révolution industrielle informatique. 2015 - Alexis Savin

Cloud Computing. La révolution industrielle informatique. 2015 - Alexis Savin Cloud Computing La révolution industrielle informatique 0 2015 - Alexis Savin Qui je suis Alexis Savin (asavin@integra.fr) Formation : Diplômé Ingénieur de l EPITA Spécialités : Architecture Réseau / Sécurité

Plus en détail

HySIO : l infogérance hybride avec le cloud sécurisé

HySIO : l infogérance hybride avec le cloud sécurisé www.thalesgroup.com SYSTÈMES D INFORMATION CRITIQUES ET CYBERSÉCURITÉ HySIO : l infogérance hybride avec le cloud sécurisé Le cloud computing et la sécurité au cœur des enjeux informatiques L informatique

Plus en détail

Vers une standardisation des accords de niveau de service

Vers une standardisation des accords de niveau de service Vers une standardisation des accords de niveau de service Analyse du référentiel publié par la Commission européenne le 24 juin 2014 «Cloud Service Level Agreement standardisation guidelines» Eléonore

Plus en détail

Cloud Computing : Comment est-il appréhendé par l'entreprise Marocaine?

Cloud Computing : Comment est-il appréhendé par l'entreprise Marocaine? L'ENQUÊTE Cloud Computing : Comment est-il appréhendé par l'entreprise Marocaine? Connaissent-ils le Cloud Computing? De quoi s agit-il réellement? Quel est son intérêt? Quels sont les services qui sont

Plus en détail

Etude des outils du Cloud Computing

Etude des outils du Cloud Computing Etude des outils du Cloud Computing Sommaire : Présentation générale.. 2 Contexte... 2 Définitions. 2 Avantage.. 2 Inconvénients. 3 Types d offres de service Cloud.. 3 Comparaison des services Cloud 4

Plus en détail

Les services d externalisation des données et des services. Bruno PIQUERAS 24/02/2011

Les services d externalisation des données et des services. Bruno PIQUERAS 24/02/2011 Les services d externalisation des données et des services Bruno PIQUERAS 24/02/2011 1 1 Introduction Différents types d externalisation de données : Les données sauvegardées Les données bureautiques Les

Plus en détail

Sommaire. Le marché du cloud avec un focus sur la France. Les conséquences de l adoption du cloud

Sommaire. Le marché du cloud avec un focus sur la France. Les conséquences de l adoption du cloud Le Cloud computing Sommaire Qu est ce que le cloud? Les avantages/ Les inconvénients Le marché du cloud avec un focus sur la France Les conséquences de l adoption du cloud Page 2 Définition Définition

Plus en détail

Du Datacenter au Cloud Quels challenges? Quelles solutions? Christophe Dubos Architecte Microsoft

Du Datacenter au Cloud Quels challenges? Quelles solutions? Christophe Dubos Architecte Microsoft Du Datacenter au Cloud Quels challenges? Quelles solutions? Christophe Dubos Architecte Microsoft Microsoft et le Cloud Computing Quelle approche? Le Cloud, un accélérateur de la transformation Un modèle

Plus en détail

pour Une étude LES DÉFIS DES DSI Avril 2013

pour Une étude LES DÉFIS DES DSI Avril 2013 Une étude pour LES DÉFIS DES DSI Avril 2013 Présentation de l étude Objectifs : Faire le point sur les orientations IT des DSI : cloud, mobilité, sécurité, poste de travail Identifier les principaux défis

Plus en détail

Retour d expérience sur les atouts des offres XaaS. Hervé CONSTANT Directeur des Systèmes d Information GRTGAZ

Retour d expérience sur les atouts des offres XaaS. Hervé CONSTANT Directeur des Systèmes d Information GRTGAZ Retour d expérience sur les atouts des offres XaaS Hervé CONSTANT Directeur des Systèmes d Information GRTGAZ Présentation de GRTGAZ L activité «transport» dans la chaine du gaz Le métier de transporteur

Plus en détail

Amélioration & Automatisation des Processus d Entreprise

Amélioration & Automatisation des Processus d Entreprise Amélioration & Automatisation des Processus d Entreprise REFERENTIEL DE PRATIQUES 2010 2012 Offert par A propos du Référentiel de Pratiques de MARKESS International Amélioration & automatisation des processus

Plus en détail

Baromètre des investissements numériques en France

Baromètre des investissements numériques en France Baromètre des investissements numériques en France Novembre 2015 Objectifs Baromètre des investissements numériques en France avec pour objectifs : de suivre l évolution de l opinion des responsables informatique

Plus en détail

FUJITSU WORLD TOUR 2014 Paris

FUJITSU WORLD TOUR 2014 Paris FUJITSU WORLD TOUR 2014 Paris Desktop as a Service (DaaS) par Fujitsu Christophe Rigonnaud, Practice leader Virtualisation Carlos Alves, Cloud Principal IT Consultant Pourquoi les DSI cherchent à moderniser

Plus en détail

Guichet unique : Aperçu des nouvelles technologies au service du Citoyen (particulier et entreprise)

Guichet unique : Aperçu des nouvelles technologies au service du Citoyen (particulier et entreprise) Guichet unique : Aperçu des nouvelles technologies au service du Citoyen (particulier et entreprise) Développer la communication et le travail collaboratif pour mieux servir le citoyen Thomas Coustenoble

Plus en détail

Dématérialisation des factures en PME : Mythe ou Réalité?

Dématérialisation des factures en PME : Mythe ou Réalité? Dématérialisation des factures en PME : Mythe ou Réalité? Magali Michel, Directrice Business Unit Yooz (Groupe ITESOFT) www.yooz.fr Un livre blanc dédié, pour quelles réponses? Répondre aux interrogations

Plus en détail

UNIFIED D TA. architecture nouvelle génération pour une restauration garantie (assured recovery ) que les données soient sur site ou dans le cloud

UNIFIED D TA. architecture nouvelle génération pour une restauration garantie (assured recovery ) que les données soient sur site ou dans le cloud UNIFIED architecture nouvelle génération pour une restauration garantie (assured recovery ) D TA que les données soient sur site ou dans le cloud PROTECTION FOURNISSEURS DE SERVICES GÉRÉS DOSSIER SOLUTION

Plus en détail

Le Cloud Computing, levier de votre transformation digitale

Le Cloud Computing, levier de votre transformation digitale Le Cloud Computing, levier de votre transformation digitale Le Cloud transforme tout en service Le Cloud permet de répondre aux enjeux technologiques de votre organisation avec un maximum de flexibilité,

Plus en détail

UNIFIED. Nouvelle génération d'architecture unifiée pour la protection des données D TA. dans des environnements virtuels et physiques PROTECTION

UNIFIED. Nouvelle génération d'architecture unifiée pour la protection des données D TA. dans des environnements virtuels et physiques PROTECTION UNIFIED Nouvelle génération d'architecture unifiée pour la protection des données D TA dans des environnements virtuels et physiques PROTECTION Unified Data protection DOSSIER SOLUTION CA arcserve UDP

Plus en détail

Dossier Solution - Virtualisation Arcserve Unified Data Protection

Dossier Solution - Virtualisation Arcserve Unified Data Protection Dossier Solution - Virtualisation Arcserve Unified Data Protection La virtualisation des serveurs et des postes de travail est devenue omniprésente dans la plupart des organisations, et pas seulement au

Plus en détail

Des projets et des Hommes au service de l innovation EDI. www.bluteams.fr

Des projets et des Hommes au service de l innovation EDI. www.bluteams.fr Des projets et des Hommes au service de l innovation EDI Blue 0821 Présentation Blute@ms Group, créée en 2008, est composée de 3 filiales : Direction de Projets AMOE / AMOA EDI & Flux Développements applicatifs

Plus en détail

HÉBERGEMENT CLOUD & SERVICES MANAGÉS

HÉBERGEMENT CLOUD & SERVICES MANAGÉS HÉBERGEMENT CLOUD & SERVICES MANAGÉS Pour éditeurs, intégrateurs et entreprises Qui sommes-nous? Présentation Aspaway Septembre 0 Sommaire PARTIE : Qui sommes-nous? PARTIE : Description de notre offre

Plus en détail

Pourquoi OneSolutions a choisi SyselCloud

Pourquoi OneSolutions a choisi SyselCloud Pourquoi OneSolutions a choisi SyselCloud Créée en 1995, Syselcom est une société suisse à capitaux suisses. Syselcom est spécialisée dans les domaines de la conception, l intégration, l exploitation et

Plus en détail

Cloud computing Votre informatique à la demande

Cloud computing Votre informatique à la demande Cloud computing Votre informatique à la demande Thomas RULMONT Définition du Cloud Computing L'informatique dans le nuage (en anglais, cloud computing) est un concept ( ) faisant référence à l'utilisation

Plus en détail

What we do 4. Packages 6. CMD.mail 8. CMD.hosting 12. CMD.box 16. CMD.phone 20. CMD.desktop 24. CMD.services 28

What we do 4. Packages 6. CMD.mail 8. CMD.hosting 12. CMD.box 16. CMD.phone 20. CMD.desktop 24. CMD.services 28 INDEX What we do 4 Packages 6 CMD.mail 8 CMD.hosting 12 CMD.box 16 CMD.phone 20 CMD.desktop 24 CMD.services 28 WHAT WE DO 4 CMD.mail CMD.hosting CMD.box CMD.phone CMD.desktop CMD.services Nous hébergeons

Plus en détail

Gestion du centre de données et virtualisation

Gestion du centre de données et virtualisation Gestion du centre de données et virtualisation Microsoft Corporation Juin 2010 Les informations contenues dans ce document représentent l'opinion actuelle de Microsoft Corporation sur les points cités

Plus en détail

Guide des solutions Microsoft Server

Guide des solutions Microsoft Server Guide des solutions Microsoft Server Quel serveur choisir pour les petites et moyennes entreprises? Guide Partenaires Dans le monde des entreprises d aujourd hui, les PME doivent faire beaucoup de choses

Plus en détail