Bureau International des Poids et Mesures. Appel d offres

Dimension: px
Commencer à balayer dès la page:

Download "Bureau International des Poids et Mesures. Appel d offres"

Transcription

1 Bureau International des Poids et Mesures Appel d offres Mise en place de la nouvelle infrastructure de réseaux locaux informatiques (couches 2 et 3) Date limite de remise : le 3 décembre 2012 BIPM/2012/IT/050 : Mise en place de la nouvelle infrastructure réseau Page 1 /65

2 Bureau International des Poids et Mesures Instructions aux fournisseurs Mise en place de la nouvelle infrastructure de réseaux locaux informatiques (couches 2 et 3) B.I.P.M Pavillon de Breteuil Sèvres FRANCE BIPM/2012/IT/050 : Mise en place de la nouvelle infrastructure réseau Page 2 /65

3 Préambule Le Bureau international des poids et mesures (BIPM), dont le siège est situé à Sèvres, France, est une organisation intergouvernementale dont la mission est d'assurer l'uniformité mondiale des mesures et leur traçabilité au Système international d'unités (SI). Son effectif est de près de 80 personnes. Des informations supplémentaires sur le BIPM sont disponibles sur le site internet du BIPM : 1. OBJET DE L APPEL D OFFRES Le présent appel d offres a pour objet la mise en place de la nouvelle infrastructure de réseaux locaux informatiques (couches 2 et 3) du BIPM et la migration de l infrastructure existante vers la nouvelle. 2. CONDITIONS DE L APPEL D OFFRES 2.1 Composition du dossier d appel d offres Le dossier d appel d offres inclut les documents suivants : Instructions aux fournisseurs ; Cahier des charges techniques ; Conditions générales d achat ; Acte d engagement (document séparé). 2.2 Valeur juridique des offres Toutes les offres seront considérées comme des engagements contractuels. 2.3 Durée de validité des offres La durée de validité des offres est de 90 (quatre-vingt-dix) jours calendaires à compter de la date de remise des offres. 2.4 Renseignements complémentaires Toute demande de précisions devra être adressée au BIPM à l adresse suivante par courrier électronique uniquement, au plus tard cinq (5) jours calendaires avant la date limite de remise des offres. Les réponses données à ces demandes seront portées à la connaissance de l ensemble des fournisseurs concernés et, le cas échéant, publiées sur le site internet du BIPM. 2.5 Acceptation et rejet d une offre Il n y a aucun engagement de la part du BIPM d accepter tout ou partie d une offre. Le BIPM se réserve le droit d accepter les défauts non substantiels susceptibles d entacher une offre et de rejeter une offre reçue hors délai, sans indemnité ni justification. BIPM/2012/IT/050 : Mise en place de la nouvelle infrastructure réseau Page 3 /65

4 2.6 Modification ou annulation de l appel d offres Le BIPM se réserve le droit de modifier ou d annuler tout ou partie de l appel d offres en tant que de besoin sans avoir à en justifier les raisons et sans que cela ouvre un droit à indemnisation pour les fournisseurs. 2.7 Report de la date de remise des offres Le BIPM pourra, à sa discrétion, proroger la date limite fixée pour la remise des offres, auquel cas tous les droits et obligations du BIPM et des fournisseurs sont régis par la nouvelle date de remise des offres, notamment l article 2.3 ci-dessus. 2.8 Rémunération des offres Les offres ne sont pas rémunérées. Aucun dégrèvement des dépenses engagées pour la préparation des offres ne sera effectué par le BIPM. 2.9 Confidentialité L appel d offres ou toute autre information communiquée à un fournisseur ou à laquelle celui-ci pourrait avoir accès à l occasion de cet appel d offres et, éventuellement, le contrat, à l exception des informations nécessaires pour répondre au présent appel d offres, sont de nature confidentielle. Le BIPM se réserve le droit de demander à ce que l ensemble des documents fournis, quel qu en soit le support, lui soit adressé en retour. 3. PRESENTATION, CONDITIONS DE SOUMISSION ET CONTENU DES OFFRES 3.1 Présentation et conditions de soumission Les offres doivent : o être soumises selon les conditions fixées à l article 3.2 ; o être contenues dans une enveloppe scellée comportant la référence de l appel d offres ainsi que la mention «Appel d offres : ne pas ouvrir par le service courrier». o être envoyées à l adresse postale suivante : BIPM Département Finances et Administration Service des achats A l attention de M. François Ausset Pavillon de Breteuil 12 bis, Grande Rue Sèvres France o être soumises avant la date limite de remise telle que précisée sur la page de couverture (page 1), le cachet de la poste faisant foi. BIPM/2012/IT/050 : Mise en place de la nouvelle infrastructure réseau Page 4 /65

5 Les offres qui parviendraient après la date limite, sous enveloppe non scellée, ainsi que celles ne répondant pas au cahier des charges techniques, pourront ne pas être retenues et seront, dans ce cas, détruites. 3.2 Contenu des offres Les offres doivent être entièrement rédigées en français ou en anglais et contenir les pièces suivantes en version papier et en version électronique : Le dossier d appel d offres dûment signé, composé : o des instructions aux fournisseurs ; o du cahier des charges techniques ; et o des conditions générales d achats ; Une partie technique détaillée ; Une partie financière détaillée ; L acte d engagement dûment rempli et signé en deux originaux ; Les comptes et annexes du fournisseur des 3 (trois) dernières années ; Copie certifiée conforme de l extrait de Kbis de moins de trois mois ; Les références d au moins trois institutions ou personnes à contacter prêtes à procurer une évaluation indépendante de la fourniture de biens ou services comparables ; Un rapport détaillé précisant les moyens et l organisation que le fournisseur se propose de mettre en œuvre pour remplir ses obligations ; Attestation d assurance professionnelle ; Attestation URSSAF ; L attestation de commettant ; Tout autre document utile à l appui. La partie technique et la partie financière ne doivent pas figurer dans un même document mais dans deux documents distincts. Toute offre devra comprendre l ensemble des éléments nécessaires à l exécution d un éventuel contrat (transport, assurance, garanties). Le coût de tout élément essentiel à l exécution du contrat et non contenu dans l offre sera à la charge de l attributaire du contrat. 4. AUDITIONS Le BIPM se réserve le droit d auditionner les fournisseurs afin de leur faire préciser le contenu de leur offre. 5. JUGEMENT DES OFFRES Les critères de sélection retenus sont les suivants : BIPM/2012/IT/050 : Mise en place de la nouvelle infrastructure réseau Page 5 /65

6 Qualité ; Délais d exécution ; Prix proposé ; Référence client. 6. INFORMATION AUX FOURNISSEURS Dans la mesure du possible, tous les fournisseurs seront informés de la suite donnée à leurs offres. Pour le fournisseur : Date Nom. Titre. Signature * * * BIPM/2012/IT/050 : Mise en place de la nouvelle infrastructure réseau Page 6 /65

7 Cahier des charges Techniques Mise en place de la nouvelle infrastructure de réseaux locaux informatiques (couches 2 et 3) SEVRES - FRANCE B.I.P.M. Pavillon de Breteuil Sèvres FRANCE BIPM/2012/IT/050 : Mise en place de la nouvelle infrastructure réseau Page 7 /65

8 TABLE DES MATIERES Contenu 1 Présentation du projet Contexte du projet Objet du projet Organisation du document Visite Architecture générale de la nouvelle infrastructure (NNA) Présentation générale Les besoins fonctionnels Les besoins en qualité de service Les grandes orientations techniques Architecture générale Couche Les fibres optiques du NNA (liens inter-bâtiments) Les liaisons terminales en cuivre Couche Principes généraux Définition des VLANs (802.1Q) Priorité des trames ETHERNET (802.1p) Power over ETHERNET (802.3af) Agrégation de liens (802.3ad) Principes généraux Plan d adressage IPv Routage IP QoS IP Schéma La supervision du NNA Supervision du NNA via un logiciel d'administration de réseau Supervision du NNA via l intégration à What s up Caractéristiques techniques minimales des éléments actifs de la NNA Les cœurs de réseau du NNA Le cœur de réseau SI2/NNA Le commutateur/routeur SI1/NNA Les commutateurs de distribution du NNA Tableau récapitulatif des éléments actifs du NNA Travail demandé Contenu de la réponse technique Approvisionnement des éléments actifs du NNA Installation des éléments actifs du NNA Configuration des éléments actifs du NNA Configuration initiale des éléments actifs Mise en production du NNA Objectifs BIPM/2012/IT/050 : Mise en place de la nouvelle infrastructure réseau Page 8 /65

9 4.5.2 Plan de migration Contraintes Recette et qualification Transfert de compétences sur site Documentation Garantie, maintenance et assistance téléphonique Garantie constructeur Garantie du prestataire Maintenance Déroulement de la mission Etape 1 (E1): Préparation de la mission Activités Livrables Planning Etape 2 (E2): Installation des éléments actifs du NNA Activités Planning Etape 3 (E3): Configuration des éléments actifs du NNA Activités Livrables Planning Etape 4 (E4): Mise en production du NNA Activités Planning Etape 5 (E5): Recette et qualification du NNA Activités Livrables Planning Conditions d exécution de la mission Réunions Annexes A.1 Architecture technique du réseau A.1.1 Les réseaux locaux physiques A.1.2 Les médias Le média optique A.1.3 Equipements réseaux ETHERNET Les commutateurs Le W-LAN A.1.4 Les réseaux locaux logiques du site de Sèvres (LAN) A.1.5 Plan d adressage A.1.6 Routage A.1.7 Translation d adresses A.1.8 Equipements réseaux Le système de Pare-feu Le répartiteur de charge A.1.9 Les réseaux étendus (WAN) : Accès INTERNET A.2 Architecture fonctionnelle du réseau A.2.1 Détails des différents flux applicatifs BIPM/2012/IT/050 : Mise en place de la nouvelle infrastructure réseau Page 9 /65

10 A.2.2 Fonctions des réseaux Le réseau INTRANET : fonctions et contenu Le réseau CALCUL : fonctions et contenu Le réseau INVITE : fonctions et contenu Les réseaux DMZ/LB : fonctions et contenu Conditions générales Index des figures Figure 1: NNA liaisons optiques Figure 2: Plan du site du BIPM Figure 3: Liens optiques (vue logique) Figure 4: Tableau des liens optiques Figure 5: répartition des câbles catégorie 5, catégorie 5e et catégorie 6 dans chaque bâtiment Figure 6: Identification des VLAN Figure 7: classes de services Figure 8: Nombre de connexions actives par répartiteurs Figure 9: plan d'adressage Figure 10: Schéma du NNA couche Figure 11: Tableau récapitulatif des éléments actifs du NNA Figure 12: liens optiques du réseau actuel Figure 13: répartition des baies de distribution Figure 14: architecture logique du réseau actuel du BIPM BIPM/2012/IT/050 : Mise en place de la nouvelle infrastructure réseau Page 10 /65

11 1 Présentation du projet 1.1 Contexte du projet Ce projet fait suite à l audit réseau terminé en novembre 2011 et s inscrit dans le projet global de refonte du réseau préconisé par les experts de la société mandatée pour cet audit. Il concerne la mise en place d une nouvelle infrastructure réseau (couches 2 & 3) orientée voix/données. 1.2 Objet du projet Ce projet a pour objet la mise en œuvre de la nouvelle infrastructure réseau (couche 2 et 3) du BIPM et la migration de l infrastructure existante vers la nouvelle. Le projet consiste à: fournir, installer et intégrer les équipements actifs nécessaires à cette infrastructure (cœur de réseau, commutateurs de distribution), mettre en place une infrastructure couche 2 supportant entre autres, les réseaux logiques, la qualité de service, l agrégation de liens et le transport des données et de la voix, mettre en place une infrastructure de couche 3 respectant un plan d adressage IP conforme à la recommandation RFC1918 et permettant le routage entre les réseaux logiques et les réseaux étendus, migrer l ancienne infrastructure vers la nouvelle infrastructure pour les couches 2 et 3, superviser l ensemble des équipements de l infrastructure (remontée d alerte, dépassement de seuil, analyse des flux), réaliser les contrôles, tests et recettes de l ensemble des éléments de l architecture selon les spécifications techniques précisées dans le chapitre 3, garantir les éléments actifs du réseau pour les 5 prochaines années (pièces et main d'oeuvre), détailler son offre de garantie du projet et proposer la mise en place d un contrat d assistance forfaitaire annuel (hotline et intervention sur site), effectuer le transfert de compétence avec l équipe interne du BIPM et rédiger la documentation. BIPM/2012/IT/050 : Mise en place de la nouvelle infrastructure réseau Page 11 /65

12 1.3 Organisation du document Dans un premier temps (chapitre 2), nous allons présenter l infrastructure cible à travers ses principes généraux (besoins et objectifs) et détaillerons pour se faire les couches 1 (architecture fibre en étoile déjà déployée et reprises des connexions terminales cuivres existantes) et les couches 2 et 3 qui font l objet de ce lot. Nous dresserons dans le chapitre 3 la liste des spécifications techniques des équipements actifs qui seront fournis, installés et configurés par le prestataire. Nous établirons dans le chapitre 4 la liste du travail demandé au prestataire. Dans le chapitre 5, nous détaillerons l organisation de la mission à travers les étapes significatives. Et enfin, en annexe, nous fournirons une présentation technique et fonctionnelle du réseau actuel. Nous rappelons que l ensemble des rapports de l audit réseau (analyse du réseau couches 1, 2, 3 et 7, gap/risk analysis, présentation d infrastructures possibles) sera remis au prestataire retenu dans le cadre de ce lot. 1.4 Visite Une visite groupée des locaux techniques et des salles informatiques sera organisée les : 15 novembre 2012 à 9h30 et 14h00 16 novembre 2012 à 9h30 et 14h00 Remarque : Les informations concernant l adressage IP des réseaux ne figurent pas dans ce document. Elles sont remplacées selon les conventions suivantes : Pour les classes C des réseaux actuels ne respectant pas la RFC1918, elles sont désignées ainsi : A.B.C_Nom_du_réseau Pour les classes C des réseaux actuels respectant la RFC1918, elles sont désignées ainsi : A.B.C_Nom_du_réseau_.RFC1918 Pour les classes B & C du nouveau réseau, elles respectent la RFC1918 et sont désignées ainsi : X.Y.Z_Nom_du_réseau Elles seront communiquées au prestataire retenu dans le cadre de cet appel d offres. BIPM/2012/IT/050 : Mise en place de la nouvelle infrastructure réseau Page 12 /65

13 2 Architecture générale de la nouvelle infrastructure (NNA 1 ) 2.1 Présentation générale Les besoins fonctionnels Les besoins fonctionnels qui ont conduit à définir une nouvelle infrastructure réseau sont : La mise en œuvre prochaine de la ToIP et dans une moindre mesure la Visio conférence, La disponibilité des données à travers le SAN Mirroring, des applications et des accès utilisateur, La sauvegarde centralisée de gros volumes de données (plusieurs Toctets), La généralisation de la virtualisation des serveurs à travers la technologie VMWare ESX et La multiplication des services applicatifs (de type client/serveur) nécessitant de la capacité en bande passante, de la sécurité et de la disponibilité du réseau Les besoins en qualité de service En termes de qualité de service, les besoins sont la disponibilité, la sécurité, la performance, l évolutivité et l exploitabilité. Besoins de fiabilité et disponibilité de l infrastructure L hébergement en interne des services Web du BIPM implique une haute disponibilité des serveurs portant ces données, de l accès à Internet, du réseau qui permet de les mettre à disposition. Par ailleurs, le déploiement à venir de la ToIP, application hautement critique, oblige à une haute disponibilité du cœur de réseau et des commutateurs de distribution qui doivent en outre permettre l alimentation électrique des postes téléphoniques. 1 Nous désignerons dans ce document par l acronyme NNA (New Network Architecture) l architecture cible telle qu elle est définie dans le rapport final de l audit réseau. BIPM/2012/IT/050 : Mise en place de la nouvelle infrastructure réseau Page 13 /65

14 Besoins de sécurisation de l infrastructure Le besoin de sécurisation et de stabilité de l infrastructure et des données du BIPM conduit à ségréguer les utilisateurs, les serveurs, la comptabilité, le réseau Calcul, les serveurs accessibles depuis l extérieur, la ToIP (lorsqu elle sera mise en place) dans des réseaux logiques (Virtual Local Area Network, ou VLAN) distincts. La communication d un réseau à l autre peut ainsi être contrôlée soit par le coeur de réseau, soit par le système de sécurité (pare-feu). Le faible nombre d utilisateurs 2 a conduit à ne pas les séparer dans des VLANs différents. Besoins de performance de l infrastructure Le déploiement à venir de la ToIP oblige à mettre en œuvre un réseau local capable de séparer les flux voix dans un réseau virtuel dédié (norme 802.1Q) des flux données et donc capable de traiter à la fois des flux de données type temps réel (voix) et des flux de données type bureautique (norme 802.1N). Besoins d exploitabilité et de maintien en conditions opérationnelles de l infrastructure L effort à consentir pour l exploitation dans les règles de l art du réseau doit être compatible avec la charge de travail d une équipe technique constituée de deux personnes Les grandes orientations techniques La définition de la nouvelle architecture repose sur les orientations techniques suivantes : Une salle informatique 3 (SI2) répondant aux normes et aux bonnes pratiques de la profession sera très prochainement opérationnelle Elle se situe dans le bâtiment de l Ancien Observatoire. Cette salle devient le point de convergence des liaisons fibres inter-bâtiments du NNA, Une liaison fibre-optique monomode de 10 Gb/s raccorde la salle informatique principale actuelle (SI1) et la salle informatique SI2, Des liaisons optiques multimodes desservent les bâtiments à partir de la salle SI2, L infrastructure réseau fibre et cuivre existante doit être utilisée au mieux des possibilités techniques actuelles, et seules les infrastructures obsolètes ou incompatibles avec des exigences fortes doivent être remplacées ou installées, Les postes utilisateurs disposent de débits allant jusqu à 100Mb/s voire 1Gb/s, Les commutateurs de distribution sont raccordés en Gigabit Ethernet, et mettent en œuvre les normes IEEE 802.1Q, 802.3af, 802.3ad, 802.1p et conviennent pour un déploiement de la téléphonie en «Power over Ethernet», 2 Les effectifs du BIPM ne croitront pas au-delà d une centaine de collaborateurs présents en permanence sur le site. Ponctuellement, la tenue de séminaires et conférences internationaux pourra faire croître le nombre d utilisateurs sur le site jusqu à 200 personnes (les visiteurs utilisant alors le réseau WiFi sur le VLAN INVITE). 3 En cours de construction, la fin des travaux en prévue en octobre 2012 BIPM/2012/IT/050 : Mise en place de la nouvelle infrastructure réseau Page 14 /65

15 La sécurité et la stabilité de l architecture sont renforcées par l adoption de réseaux logiques (VLANs), Le plan d adressage IP respecte la recommandation RFC 1918, Les classes d adresse IP doivent couvrir l ensemble des besoins en adressages privés (300 postes clients internes, 300 postes clients externes, 50 serveurs, 200 postes téléphoniques), Le système principal de sécurité constitué d un cluster de firewall (déjà installé) est intégré à la NNA. Ce système contrôle les accès des réseaux à Internet (flux entrants et sortants) et L interconnexion des éléments du SAN est réalisée selon le protocole Fibre Channel à 8 Gb/s. BIPM/2012/IT/050 : Mise en place de la nouvelle infrastructure réseau Page 15 /65

16 2.1.4 Architecture générale La salle SI2 sert de base à la constitution de cette architecture en étoile. Un cœur de réseau est installé en SI2 alors que la branche SI1 SI2 voit la mise en œuvre d une liaison 10 Gb/s utilisée pour la réplication SAN et pour supporter les flux IP important entre les deux salles IT, notamment pour supporter les futurs flux de back-up ou de VMotion. Figure 1: NNA liaisons optiques Remarque : L accès INTERNET (2 fibres monomodes + routeurs d accès + cluster firewall) est localisé en SI1 L architecture S1 dispose d un seul cœur actif en SI2, la salle SI1 ne permettant que la duplication des données, et éventuellement des serveurs (DMZ) L ensemble des serveurs (entre autres les serveurs de stockage, de messagerie, Web) est localisé en SI1. Après la mise en place du NNA, une majorité des serveurs seront hébergés en SI2. Seuls les serveurs liés au stockage (serveur de fichiers et de messagerie) resteront en SI1. Cette architecture ne permet pas l établissement d un PRA. BIPM/2012/IT/050 : Mise en place de la nouvelle infrastructure réseau Page 16 /65

17 2.2 Couche Les fibres optiques du NNA (liens inter-bâtiments) Les liens optiques ont été passés entre les bâtiments et dans les bâtiments du BIPM par l équipe interne du BIPM. Les connexions terminales (tiroirs optiques, pigtails et connecteurs LC) et les tests (mesures par réflectométrie) ont été réalisés par une société spécialisée en connectique réseau. Les fibres optiques ont les références suivantes : Fibres monomodes ACOME (OS1, 12x9/125, 2011) extérieur PeHD, Armure acier référencée N6371 (couleur noire) Fibres multimodes ACOME (OM3, 12x50/125, 2012) intérieur/extérieur LSOH, Fibres verre renforcé référencées N7091 (couleur bleue) Implantation des fibres optiques du NNA sur le site du BIPM Les bâtiments du site su BIPM à Sèvres sont : 1. Le bâtiment des Lasers (ou Laser Laboratories) nommé dans ce document LA 2. L Observatoire nommé dans ce document AO 3. Le Nouvel Observatoire nommé dans ce document TAI 4. Le bâtiment des Rayonnements ionisants et de la Chimie (ou Ionizing radiation and Chemistry laboratories) nommé dans ce document RI 5. Le Pavillon du Mail nommé dans ce document MAIL 6. Le Nouveau Pavillon Mail nommé dans ce document NP 7. Le Pavillon de Breteuil nommé dans ce document PB 8. Le Petit Pavillon nommé dans ce document PP Figure 2: Plan du site du BIPM BIPM/2012/IT/050 : Mise en place de la nouvelle infrastructure réseau Page 17 /65

18 Implantation des liens optiques du NNA sur le site du BIPM Les liens optiques desservent les différents bâtiments du BIPM et convergent vers la salle informatique SI2 du bâtiment de l Observatoire selon le plan logique suivant : Figure 3: Liens optiques (vue logique) BIPM/2012/IT/050 : Mise en place de la nouvelle infrastructure réseau Page 18 /65

19 FI Localisation (Bâtiment départ vers Bâtiment arrivée) 1 Salle informatique SI2 vers SI1 Nombre de fibres optiques 12 (6 duplex) Type de fibres - références Monomode - OS1, 12x9/125 extérieur PeHD, Armure acier référencée N6371 (couleur noire) 2 Salle informatique SI2 vers SI1 12 (6 duplex) Multimode - OM3, 12x50/125, 2012 intérieur/extérieur LSOH, Fibres verre renforcé référencées N7091 (couleur bleue) 3 SI2 vers Bâtiment des Rayonnements ionisants et de la Chimie 4 SI2 vers Bâtiment du Mail 5 SI2 vers Bâtiment du Nouvel Observatoire 6 SI2 vers Bâtiment de l observatoire (niveau -1 couloir de ronde) 7 SI2 vers Bâtiment de l observatoire (niveau -1 local réseau) 8 SI2 vers Bâtiment de l observatoire (niveau 0) 9 SI2 vers Pavillon de Breteuil (niveau -1) 10 SI2 vers Pavillon de Breteuil (niveau+1) 11 SI2 vers Nouveau Pavillon (niveau -2) 12 SI2 vers Bâtiments des lasers 13 SI2 vers Petit Pavillon Figure 4: Tableau des liens optiques 12 (6 duplex) 12 (6 duplex) 12 (6 duplex) 12 (6 duplex) 12 (6 duplex) 12 (6 duplex) 12 (6 duplex) 12 (6 duplex) 12 (6 duplex) 12 (6 duplex) 12 (6 duplex) idem idem idem idem idem idem idem idem idem idem idem BIPM/2012/IT/050 : Mise en place de la nouvelle infrastructure réseau Page 19 /65

20 Spécifications des connecteurs Dans la salle serveur SI2 (départ) : Les tiroirs optiques de la salle SI2 sont de type 1U (standard 19 pouces) 24 traversées LC doubles et coulissants. Ils sont équipés du nombre correct de pigtails LC/PC monomodes, de pigtails LC/PC multimodes, des traversées LC(Duplex) doubles correspondantes et de bouchons sur les positions non utilisées. Les connecteurs (traversées) LC multimodes sont de couleur blanche ou grise et les connecteurs (traversées) LC monomodes sont de couleur bleue. Dans chaque bâtiment (arrivée) : Les tiroirs optiques des bâtiments d extrémité sont du type 1U (standard 19 pouces) 12 traversées LC doubles et coulissants. Ils sont équipés du nombre correct de pigtails LC/PC multimodes, des traversées LC doubles correspondantes et de bouchons sur les positions non utilisées. Les connecteurs (traversées) LC multimodes sont de couleur blanche ou grise. Cahier de recette (tests et mesures) Toutes les liaisons optiques ont été testées dans les deux sens à l aide d un réflectomètre. Ces mesures ont été effectuées sur toutes les fibres à la fin de la réalisation de chaque desserte de bâtiment. Les mesures de ces tests sont consignées dans des tableaux et des graphiques (1 par fibre duplex) qui seront remis au prestataire retenu. La recette du lien optique a été effectuée en utilisant une bobine amorce d une longueur de 500m à chaque extrémité. Les mesures de réflectométrie pour chaque fibre installée ont été effectuées selon les normes en vigueur, c'est-à-dire dans les deux sens pour chaque fibre et aux 2 longueurs d'ondes 800/1300nm pour de la fibre multimode et 1310/1550nm pour de la fibre monomode. Pour chaque lien optique, sont fournis dans le dossier de recette : la description de l appareil de réflectométrie la procédure exacte des tests explicitée au travers d un exemple. une page avec le résumé des tests pour chaque liaison indiquant sa longueur et l atténuation de chaque connecteur. les fiches de mesure relatives aux contrôles de chacune des liaisons optiques dans les deux sens et aux deux longueurs d'ondes spécifiées BIPM/2012/IT/050 : Mise en place de la nouvelle infrastructure réseau Page 20 /65

21 2.2.2 Les liaisons terminales en cuivre L architecture couche 1 des liaisons terminales (des commutateurs de distribution aux postes de travail) repose sur l actuelle architecture de liens RJ45 (majoritairement de catégorie 5 e ) et leurs connectiques terminales. Le tableau suivant relève la répartition des câbles catégorie 5, catégorie 5e et catégorie 6 dans chaque bâtiment : Il s agit d une estimation, notamment pour le RI, car l organisation des câbles en rend difficile le comptage exact. Local de répartition Prise cat5 Prise cat5e Prises cat6 Total RI PM NP N PP PP PB N PB N AO N TAI Total Figure 5: répartition des câbles catégorie 5, catégorie 5e et catégorie 6 dans chaque bâtiment BIPM/2012/IT/050 : Mise en place de la nouvelle infrastructure réseau Page 21 /65

22 2.3 Couche Principes généraux La couche 2 de la nouvelle architecture repose : sur la mise en place des réseaux logiques virtuels (VLAN 802.1Q), à leurs propagations au sein de l architecture physique 4, sur la mise en œuvre de la qualité de service en prévision de la ToIP (802.1p), sur la capacité à distribuer l énergie électrique aux postes téléphoniques de ToIP (802.3af Power over Ethernet), sur la mise en œuvre de l agrégation de liens selon les besoins 5 (802.3ad) et sur des liens au minimum de 1Gb/s (2 Gb/s dans le cas d agrégation de liens) entre le cœur du réseau et les commutateurs de distribution afin de servir les utilisateurs à des débits au moins égal à 100Mb/s Définition des VLANs (802.1Q) Affectation Nom du VLAN VLAN ID Comptabilité COMPTA 125 invité GUEST 126 Intranet INTRANET 127 dmz DMZ 129 calcul CALCUL 128 LoadBalancing LB 130 serveurs SERVEURS 135 management MNGT 140 (ou 1) voix VOIX 120 Figure 6: Identification des VLAN La liste des VLAN n est pas exhaustive et elle peut être complétée en fonction des besoins, par exemple un VLAN stockage pour les échanges entre les systèmes SAN/NAS des salles SI1 et SI2, des VLAN par laboratoire de mesure, un VLAN Extranet. 4 sauf pour les VLANs DMZ, LB et serveurs qui seront seulement sur les 2 salles machines SI1 et SI2 5 L agrégation de liens sera mise en œuvre sur les liens de distribution des bâtiments offrant un nombre important de connexions terminales et entre les salles SI1 et SI2 sur les liens optiques multimodes. BIPM/2012/IT/050 : Mise en place de la nouvelle infrastructure réseau Page 22 /65

23 2.3.2 Priorité des trames ETHERNET (802.1p) La mise en œuvre de la priorisation des trames ETHERNET est réalisée via l implémentation du protocole 802.1p sur le coeur de réseau et sur les commutateurs de distribution. Le prestataire se doit de respecter la préconisation des définitions des priorités en fonction des types de trafic telle que définit par l IEEE ; à savoir : Priorité utilisateur (User Type de trafic (Traffic Type) priority) 0 Au meilleur effort (Best Effort) 1 En arrière-plan (Background) 2 Avec économie (Spare) 3 A un excellent effort (Excellent Effort) 4 Avec charge contrôlée (Controlled Load) 5 Vidéo (Video) 6 Voix (Voice) 7 Administration réseau (Network Control) Figure 7: classes de services Power over ETHERNET (802.3af) Bien que ne disposant pas actuellement de réseau de téléphonie IP, le NNA est conçu pour transporter des flux de type Voix. La norme PoE (8023.af) doit donc être implémentée sur les commutateurs de distribution afin de pouvoir alimenter électriquement les futurs téléphones IP. Aujourd hui seules les bornes WiFi du réseau W-LAN (VLAN GUEST) bénéficieront de cette fonctionnalité fournie par les commutateurs de distribution. BIPM/2012/IT/050 : Mise en place de la nouvelle infrastructure réseau Page 23 /65

24 2.3.4 Agrégation de liens (802.3ad) Une évolution possible de l architecture de nouveau 2 est d utiliser de l agrégation de liens entre les commutateurs de distribution et le cœur de réseau à partir de deux fibres optiques duplex au lieu d une seule. Cela permet d accroitre le débit et améliorer la redondance pour une meilleure disponibilité. La mise en œuvre de l agrégation de liens est idéalement basée sur le protocole IEEE LACP et est implémentée en fonction des besoins (là où il y a plus de connexions terminales mais aussi de trafic continu (VLAN INTRANET)). Le tableau ci-dessous indique le nombre de connexions terminales actives sur les commutateurs de distribution actuels et leurs répartitions par VLANs. Local de répartition Ports RJ45 utilisés Répartition par VLAN RI 53 INTRANET (53) PM 47 INTRANET(40) GUEST(7) NP N-2 31 INTRANET(31) PP GUEST (30) PP GUEST (18) PB N0 28 INTRANET(20), COMPTA(8) PB N1 24 INTRANET(24) LASER 4 INTRANET(4) AO N0 34 INTRANET(34) AO N-1 30 INTRANET(30) TAI 25 INTRANET(20) GUEST(5) Figure 8: Nombre de connexions actives par répartiteurs BIPM/2012/IT/050 : Mise en place de la nouvelle infrastructure réseau Page 24 /65

25 2.4 Couche Principes généraux La couche 3 de la nouvelle architecture repose sur la mise en place du routage IP (Niveau 3) et du nouveau plan d adressage afin de doter le BIPM d une infrastructure répondant aux critères d adressage privé / public défini dans la RFC Plan d adressage IPv4 Plages d adresses utilisées dans le plan d adressage existant : Comptabilité : la plage d adresses A.B.C_compta.0/24 VLAN guest : les plages d adresses A.B.C_invite.0/24 (extranet) et A.B.C_WiFi.0/254 (WiFi) VLAN Intranet : la plage d adresses A.B.C_intranet.0/24 Réseau Calcul : la plage d adresses A_B_C_Calcul.RFC1918/24 VLAN DMZ : la plage d adresses A.B.C_dmz.0/24 VLAN LoadBalancing : la plage d adresses A.B.C_LB.RFC1918/24 VLAN Management : A_RFC1918.X.X.X Pour les réseaux INTRANET et VOIX, le plan d adressage de la nouvelle architecture regroupe 2 classe C contiguës pour avoir 510 adresses disponibles avec un masque en /23 ( ). Ceci amène à utiliser la plage d adresses RFC 1918 : X.X. Pour les réseaux COMPTA et SERVEURS, une classe C suffit. Pour les réseaux DMZ et INVITE, la migration du plan d adressage est en cours par les services internes. Les réseaux LoadBalancing et CALCUL ont déjà un adressage conforme à la recommandation RFC1918. Affectation Anciennes adresses Nouvelle adresse (début de plage) Nouvelle adresse (fin de plage) Nouvelle adresse (masque) Comptabilité A.B.C_compta.0 /24 X.Y.Z_compta.0 X.Y.Z_compta /24 A.B.C_invite/24 (extranet) et A.B.C_WiFi.RFC1918 (WiFi) X.Y.Z_invite.0 X.Y.Z(+1)_invite /23 VLAN invite VLAN Intranet A.B.C_intranet/24 X.Y.Z_intranet.0 X.Y.Z(+1)_intranet /23 VLAN dmz A.B.C_dmz/24 X.Y.Z_dmz.0 X.Y.Z_dmz /24 VLAN calcul A.B.C_Calcul/24 conservé identique /24 A.B.C_LB.RFC1918 conservé LoadBalancing /24 identique /24 VLAN serveurs A.B.C_intranet/24 X.Y.Z_serveur.0 X.Y.Z_serveur /24 VLAN management A_RFC1918/8 X.Y.Z_mngt.0 X.Y.Z_mngt /24 VLAN voix inexistant X.Y.Z_phone.0 X.Y.Z(+1)_phone /23 Figure 9: plan d'adressage BIPM/2012/IT/050 : Mise en place de la nouvelle infrastructure réseau Page 25 /65

26 2.4.3 Routage IP L architecture générale de routage proposée est la suivante : Le cluster Firewall (localisé en SI1 6 ) gère le routage des VLANs dont la sécurisation est primordiale : o DMZ et LB : serveurs en contact avec l extérieur. o COMPTA : demande de VLAN totalement cloisonné, accédant à Internet. o VLAN INVITE (sur lequel se trouve le réseau WiFi): il permet d admettre des machines non contrôlées sans risques pour le BIPM. Les autres VLANs sont routés par le cœur de réseau, seul leur accès à l internet est contrôlé par le Firewall : o INTRANET : pour les postes Intranet (bureautique). o SERVEUR : pour les serveurs Intranet. o MNGT : pour la gestion du management des équipements actifs. o CALCUL : pour la ferme de serveurs de calcul. o Tout autre VLAN (par exemple par laboratoire, visio-conférecne ou stockage) QoS IP L exigence du transport de la voix au sein du NNA nécessite l implémentation de la QoS IP dans le cœur du réseau. Bien qu aucun choix de paramétrage de la qualité de service de la téléphonie IP (codec, bande passante, délai de transit) n ait été effectué à l heure actuelle 7, le réseau IP du NNA doit supporter les contraintes inhérentes au transport de la voix et doit donc être configuré en tant que tel (classe de service pour la voix). 6 Un projet de séparation des membres du cluster en salles SI1 et SI2 est à l étude. Il est associé à un déplacement de la tête de pont de l accès Internet.. 7 Il fera l objet d une simulation de trafic. BIPM/2012/IT/050 : Mise en place de la nouvelle infrastructure réseau Page 26 /65

27 2.4.5 Schéma Figure 10: Schéma du NNA couche 3 BIPM/2012/IT/050 : Mise en place de la nouvelle infrastructure réseau Page 27 /65

28 2.5 La supervision du NNA Le BIPM souhaite superviser son réseau : soit à partir d un outil dédié d administration du réseau (prenant en compte les configurations des équipements, leurs sauvegardes et le versionning), soit en intégrant l ensemble des éléments actifs du réseau à notre outil actuel de supervision (What s up Version 15) et en intégrant des procédures de sauvegarde et de versionning des configurations des éléments actifs du NNA Supervision du NNA via un logiciel d'administration de réseau Le prestataire propose en option un logiciel d'administration des éléments actifs du réseau permettant : Synthèse état du réseau, Remontée des alertes, Détection auto et gestion, Analyse détaillée des flux du trafic (protocoles applicatifs via sflow ou Netflow), Administration des groupes et accès, Administration de la configuration, Gestion avancée des Vlans, Exploitation des fonctions RMON par port, Carte topologique. Une interface basée sur un afficheur Web sera appréciée Supervision du NNA via l intégration à What s up Le prestataire propose l intégration des éléments actifs du NNA à notre logiciel de supervision What s up (version 15, module flow monitor non inclus). Celle-ci devra prendre en compte : Synthèse état du réseau, Remontée des alertes, Détection auto et gestion, Analyse détaillée des flux du trafic (protocoles applicatifs via sflow ou Netflow, possible via une extension de What s up appelée flow monitor), Procédure d administration de la configuration (sauvegarde), Carte topologique. BIPM/2012/IT/050 : Mise en place de la nouvelle infrastructure réseau Page 28 /65

29 Remarque : Le prestataire doit faire une réponse selon l'architecture proposée ci-dessus, mais peut également proposer en variante une autre architecture (couches 2 & 3 chapitres 2.3 & 2.4) si elle lui semble plus apte à remplir les objectifs définis au chapitre 2. Le prestataire doit alors préciser clairement les avantages de l architecture proposée par rapport à celle présentée dans ce document. BIPM/2012/IT/050 : Mise en place de la nouvelle infrastructure réseau Page 29 /65

30 3 Caractéristiques techniques minimales des éléments actifs de la NNA Tous les matériels qui sont proposés dans les réponses doivent être conformes aux standards IEEE et IETF. Les solutions proposées par les prestataires implémentent des standards ou des normes. Les équipements réseaux doivent être le plus inter opérables possibles, une implémentation de protocole propriétaire est pénalisante mais non bloquante. Les piles de commutateurs de distribution doivent être modulaires. Elles doivent être dimensionnées pour offrir le nombre minimum de ports requis et permettre une évolution possible, par rajout de commutateurs dans la pile. Le BIPM demande à ce que les prestataires précisent les solutions des constructeurs qu ils proposent. 3.1 Les cœurs de réseau du NNA Les fonctionnalités de niveau 2 et 3 sont concentrées autour d un cœur principal de réseau installé en SI2 et d un commutateur assurant des fonctionnalités de niveau 3 situé en SI1. Ces deux cœurs de réseau sont reliés via une liaison fibre optique monomode offrant des débits de 10Gb/s Le cœur de réseau SI2/NNA Fonction Il assure les fonctions de routage entre les VLAN et assure l interface primaire avec tous les équipements de la salle serveur SI2 (VLAN Serveur, DMZ, LB), ainsi qu avec toutes les interfaces de départ des fibres optiques Gigabit vers tous les bâtiments du BIPM, vers la salle SI1 pour les flux routés vers Internet et 10 Gb/s vers la salle SI1 (réplication du stockage, sauvegarde, machines virtuelles VMotion). Caractéristiques matérielles minimales Le cœur de réseau de SI2 a les caractéristiques matérielles minimales suivantes : format châssis, montable dans un rack standard de 19 pouces (fourni), au minimum de 8 slots d extension, deux cartes de supervision enfichables à chaud, une alimentation interne redondante Hot-plug, équipé de slots d extension plug & play extractibles à chaud, 96 ports Ethernet cuivre RJ45 10/100/1000, Au moins 22 ports Gb/s SFP (pour les liaisons vers les commutateurs de distribution et SI1) 2 ports 10Gb/s (pour la liaison SI1-SI2) et Echange à chaud des modules de type mini Gbic Caractéristiques logicielles minimales BIPM/2012/IT/050 : Mise en place de la nouvelle infrastructure réseau Page 30 /65

31 Le cœur de réseau de SI2 a les caractéristiques logicielles minimales suivantes : Architecture non bloquante 10 Gigabit Ethernet: IEEE 802.3ae Implémentation IPv6 Routage IP de niveau 3 Routage multicast Routage intervlans (IPv4 et Ipv6) avec possibilité de filtrage, routage multicast Redondance des switchs (protocole de type VRRP) Protocoles Rapid Spanning Tree (802.1w) y compris par VLAN Protocole Link Aggregation Control Protocol (802.3ad) Authentication des accès (802.1X, Web et MAC) Support VLAN et marquage VLAN (802.1Q) Prioritisation du trafic CoS (802.1p) et gestion de la QoS par VLAN Protocole Group VLAN Registration Protocol (802.1ak) CISCO Fast EtherChannel (FEC) Blocage d adresse MAC Limitation de débit maximum par port Auto-MDIX Configuration en mode CLI et en mode Web sécurisé (interface d administration) Listes de contrôle d accès (ACL) Secure Shell (SSHv2) RMON, sflow (V5 et v9) Manageable SNMP v2c et/ou v3 Noms de ports personnalisables Le commutateur/routeur SI1/NNA Fonction Il assure le transport des flux entre les différents serveurs des salles SI1 et SI2, (entre autres les fux des serveurs Web, de réplication du stockage, de sauvegarde, de machines virtuelles VMotion) et les flux Internet entrants et sortants des différents VLAN. Caractéristiques matérielles minimales Le cœur de réseau de SI1 a les caractéristiques matérielles minimales suivantes : format rack stackable 8, montable dans un rack standard de 19 pouces (fourni), une alimentation interne redondante Hot-plug, 96 ports Ethernet cuivre RJ45 10/100/ ports 10Gb/s (pour la liaison SI1-SI2) et 2 ports 1Gb/s SFP (pour les flux Internet) 8 Il peut être constitué de deux éléments stackés BIPM/2012/IT/050 : Mise en place de la nouvelle infrastructure réseau Page 31 /65

32 Caractéristiques logicielles minimales Le cœur de réseau de SI1 a les caractéristiques logicielles minimales suivantes : Architecture non bloquante 10 Gigabit Ethernet: IEEE 802.3ae Implémentation IPv6 Routage IP de niveau 3 (statique) Protocoles Rapid Spanning Tree (802.1w) y compris par VLAN Protocole Link Aggregation Control Protocol (802.3ad) Authentication des accès (802.1X, Web et MAC) Support VLAN et marquage VLAN (802.1Q) Prioritisation du trafic CoS (802.1p) et gestion de la QoS par VLAN Protocole Group VLAN Registration Protocol (802.1ak) CISCO Fast EtherChannel (FEC) Blocage d adresse MAC Limitation de débit maximum par port Auto-MDIX Configuration en mode CLI et en mode Web sécurisé (interface d administration) Listes de contrôle d accès (ACL) Secure Shell (SSHv2) RMON, sflow (V5 et v9) Manageable SNMP v2c et/ou v3 Noms de ports personnalisables 3.2 Les commutateurs de distribution du NNA Fonction Il assure la liaison de niveau 2 entre le bâtiment du BIPM et la salle SI2 via son interface optique Gigabit et connecte par des liaisons paires torsadées les postes de travail (y compris des téléphones IP en PoE) du bâtiment. Il s agit d'un commutateur empilable disposant du nombre de ports RJ45 10/00/1000 BaseTX indiqué dans le tableau (figure 10) du chapitre 3.3. Caractéristiques matérielles minimales format rack stackable 9, montable dans un rack standard de 19 pouces (fourni), une alimentation interne Hot-plug, 24 ou 48 ports (selon le besoin) Ethernet cuivre RJ45 10/100/1000 et Au moins 2 ports 1Gb/s SFP (pour la liaison optique vers SI1 en mode trunk) Caractéristiques logicielles minimales Architecture non bloquante Protocoles Spanning Tree et Rapid Spanning Tree (802.1w) Protocole Link Aggregation Control Protocol (802.3ad) Power over ETHERNET (802.3af) 9 Il peut être constitué de deux éléments stackés BIPM/2012/IT/050 : Mise en place de la nouvelle infrastructure réseau Page 32 /65

33 Authentication des accès (802.1X, Web et MAC) Support VLAN et marquage VLAN (802.1Q) Prioritisation du trafic (802.1p) Protocole Group VLAN Registration Protocol (802.1ak) CISCO Fast EtherChannel (FEC) Blocage d adresse MAC Limitation de débit maximum par port Auto-MDIX Configuration en mode CLI et en mode Web sécurisé (interface d administration) Listes de contrôle d accès (ACL) Secure Shell (SSHv2) RMON, sflow (V5 et v9) Manageable SNMP v2c et/ou v3 Noms de ports personnalisables Echange à chaud des modules de type mini Gbic Alimentation redondante 3.3 Tableau récapitulatif des éléments actifs du NNA Besoin Distribution Désignation de l équipement Stack 48 ports RJ45 PoE avec 2 slots pour interface Gb/s (minigbic) Stack 24 ports RJ45 PoE avec 2 slots pour interface Gb/s (minigbic) SFP Liste des éléments actifs Commentaire/option En option, alimentation redondante, module de stack En option, alimentation redondante, module de stack Nombre quantité de ports Mini gbic 1000-SX SFP 20 Commutateur routeur SI1 Stack 48 ports avec un stackable 48 2 slot pour interface 10 Gb/s et 2 slot pour interface Gb/s SFP Mini gbic 1000-SX SFP 2 Interface 10G-LX SFP+ 2 Cœur de Chassis 1 réseau Carte 48 ports cuivres 2 SI2 10/100/1000 Mini gbic 1000-SX SFP 22 Interface 10G-LX SFP+ 2 Alimentation Hot-swappable 2 Carte de supervision 2 Figure 11: Tableau récapitulatif des éléments actifs du NNA BIPM/2012/IT/050 : Mise en place de la nouvelle infrastructure réseau Page 33 /65

34 4 Travail demandé 4.1 Contenu de la réponse technique La proposition technique du prestataire doit au minimum comprendre les éléments suivants: description détaillée de l'architecture réseau proposée si elle diffère de celle détaillée dans ce cahier des charges, description technique détaillée des matériels proposés ainsi que de leur évolutivité, description détaillée des logiciels de configuration/administration des matériels réseaux proposés, description détaillée des prestations d installation, de configuration, de mise en œuvre, de migration 10 et de transfert de compétence, description du plan du projet en accord avec les étapes significatives indiquées dans le chapitre 5, description détaillée de l offre de garantie du constructeur du matériel, de la garantie du projet (entre autres la durée et le domaine d intervention) et du support de l infrastructure (entre autres le support téléphonique et la gestion de tickets d intervention) une fois la période de garantie terminée et description détaillée de la documentation. Le prestataire doit communiquer toute information concernant ses capacités à mener à bien cette mission, en particulier : la description des missions de même type réalisées au cours de ces dernières années (même domaine technique et taille d infrastructure informatique comparable à celle du BIPM), les contacts de deux ou trois clients pour lesquels le prestataire a effectué des missions similaires et les profils des personnels (CV, certifications) qu il envisage d affecter à cette mission 10 La méthode de basculement du réseau existant vers le nouveau réseau sera particulièrement étudiée. Elle devra permettre une indisponibilité minimale des connexions réseaux des utilisateurs vers les serveurs et de l accès Internet et aura lieu hors des heures ouvrés. BIPM/2012/IT/050 : Mise en place de la nouvelle infrastructure réseau Page 34 /65

35 4.2 Approvisionnement des éléments actifs du NNA Le prestataire fournit l intégralité des éléments actifs du NNA dont les spécifications techniques minimales sont précisées au chapitre 3. Il doit préciser dans sa réponse technique les délais de livraison. Remarque : Le matériel doit être livré directement au BIPM. 4.3 Installation des éléments actifs du NNA L'installation des matériels doit se faire dans les baies 19" existantes situées dans les locaux réseaux des bâtiments et dans les salles serveurs SI1 et SI2, en ajout des équipements existants. L'espace libre (hauteur et profondeur) est plus ou moins important selon la baie 11. Le prestataire doit effectuer le raccordement des interfaces optiques des commutateurs aux bandeaux optiques des baies via des jarretières. Le prestataire fournit : les câbles de raccordement des commutateurs (dans le cas de piles), les câbles cuivre nécessaires à l accès en mode console aux commutateurs et les jarretières optiques pour le raccordement des commutateurs de distribution et du coeur de réseau vers les tiroirs optiques des baies des locaux réseaux des bâtiments et des salles informatiques SI1 et SI2. Lors de cette étape, l installation des éléments actifs du NNA doit être menée sans interférer avec l'exploitation du réseau actuel. 4.4 Configuration des éléments actifs du NNA Configuration initiale des éléments actifs Le prestataire procède à la configuration des éléments actifs du NNA selon les spécifications détaillées de l architecture et validées au cours des réunions préparatrices du projet. Il assure en parallèle un transfert de compétences vers les services informatiques du BIPM. Cette configuration concerne : La configuration du coeur de réseau de SI2, La configuration du commutateur/routeur de SI1 et La configuration des commutateurs de distribution 11 Les prestataires sont invités à venir sur place pour se rendre compte des conditions d'installation de leurs équipements et des difficultés éventuelles qu'ils risquent de rencontrer. BIPM/2012/IT/050 : Mise en place de la nouvelle infrastructure réseau Page 35 /65

36 Et doit intégrer l ensemble des spécifications abordées au chapitre 2, à savoir: La mise en œuvre de la couche 2 (VLAN, agrégation, CoS) La mise en œuvre de la couche 3 (entre autres le plan d adressage des classes IP, le routage inter-vlan, la mise en place de la QoS) La mise en œuvre des IP de management, La mise en œuvre de la supervision (entre autres les remontées d alerte, l analyse de trafic, les problèmes de pic) et Les procédures de sauvegarde/restitution des configurations. Si le prestataire est amené à modifier les configurations pour répondre à des problèmes éventuels ou des cas particuliers, il doit le faire en accord avec les services IT du BIPM. Il se peut aussi qu il ait à modifier les configurations ou à ajouter des fonctionnalités sur demandes des services IT du BIPM. Lors de cette étape, la configuration des éléments actifs du NNA doit être menée sans interférer avec l'exploitation du réseau actuel.. BIPM/2012/IT/050 : Mise en place de la nouvelle infrastructure réseau Page 36 /65

MISE EN ŒUVRE D UNE ARCHITECTURE RESEAU SECURISEE A HAUTE DISPONIBILITE ET MIGRATION DES DONNEES SUR MACHINES VIRTUELLES

MISE EN ŒUVRE D UNE ARCHITECTURE RESEAU SECURISEE A HAUTE DISPONIBILITE ET MIGRATION DES DONNEES SUR MACHINES VIRTUELLES OFFRE N 2013/01/03 MISE EN ŒUVRE D UNE ARCHITECTURE RESEAU SECURISEE A HAUTE DISPONIBILITE ET MIGRATION DES DONNEES SUR MACHINES VIRTUELLES OBJET DE LA CONSULTATION : Ce marché vise dans un 1 er temps,

Plus en détail

3 ème Concours de technicien de classe normale des systèmes d information et de communication. «Session 2009»

3 ème Concours de technicien de classe normale des systèmes d information et de communication. «Session 2009» 3 ème Concours de technicien de classe normale des systèmes d information et de communication «Session 2009» Meilleure copie "Etude de cas" Note : 11/20 Thème : réseaux de télécommunication et équipements

Plus en détail

Fiche d identité produit

Fiche d identité produit Fiche d identité produit Référence DES-3052P Désignation Switch PoE administrable 48 ports de niveau 2, doté de 2 ports Combo 1000Base-T/SFP et de 2 ports 1000Base-T Clientèle cible PME/Succursales Accroche

Plus en détail

CAHIER DES CLAUSES TECHNIQUES

CAHIER DES CLAUSES TECHNIQUES CAHIER DES CLAUSES TECHNIQUES 1. Contexte Ce document décrit les différentes fournitures et prestations à mettre en œuvre dans le cadre du remplacement de la solution de proxy et firewall actuellement

Plus en détail

10 choses à savoir sur le 10 Gigabit Ethernet

10 choses à savoir sur le 10 Gigabit Ethernet Livre blanc 10 choses à savoir sur le 10 Gigabit Ethernet Sommaire Introduction... 3 Le 10 Gigabit Ethernet et Les serveurs : une meilleure efficacité... 3 SAN contre Fibre Channel : plus simple et plus

Plus en détail

Commutateurs De l architecture réseau dorsale à la commutation dédiée par poste

Commutateurs De l architecture réseau dorsale à la commutation dédiée par poste s De l architecture réseau dorsale à la commutation dédiée par poste Les commutateurs sont devenus aujourd hui des éléments inévitables à la construction d un réseau. Que ce soit pour allouer une bande

Plus en détail

Fiche d identité produit

Fiche d identité produit Fiche d identité produit Référence DGS-3627 Désignation Switch Gigabit L3 empilable à 24 ports avec liaisons montantes 10 Gigabit en option Clientèle cible Environnements d'entreprise Gouvernement et secteur

Plus en détail

Fiche d identité produit

Fiche d identité produit Fiche d identité produit Référence DGS-3200-10 Désignation Switch Gigabit Security L2 à 8 ports, avec 2 ports combo SFP Cas de figure d'utilisation Garantie 5 ans Pour les succursales nécessitant un switch

Plus en détail

Positionnement produit

Positionnement produit Positionnement produit Référence DES-3528 Désignation Switch administrable xstack 24 ports de niveau 2+, avec 2 ports Gigabit et 2 liaisons montantes Gigabit Combo 10/100/1000Base- T/SFP Cas de figure

Plus en détail

Cahier des Clauses Techniques Particulières. Convergence Voix - Données

Cahier des Clauses Techniques Particulières. Convergence Voix - Données Cahier des Clauses Techniques Particulières Convergence Voix - Données SOMMAIRE - Objet du document et du marché - Contexte et périmètre du projet - Configurations existantes et besoins - Services attendus

Plus en détail

Covage Services Version du doc v1.1. Spécifications techniques d accès au Service. Page 1 sur 11

Covage Services Version du doc v1.1. Spécifications techniques d accès au Service. Page 1 sur 11 Covage s Version du doc v1.1 Page 1 sur 11 Document : Date : STAS IP Transit v1.1 20/09/2011 Covage s Version du doc v1.1 Page 2 sur 11 Sommaire 1. Description du «IP Transit»... 3 2. Périmètre géographique

Plus en détail

Covage Services Version du doc v1.1. Spécifications techniques d accès au Service. Page 1 sur 11

Covage Services Version du doc v1.1. Spécifications techniques d accès au Service. Page 1 sur 11 s Version du doc v1.1 Page 1 sur 11 Document : Date : STAS VPN IP v1.1 20/09/2011 s Version du doc v1.1 Page 2 sur 11 Sommaire 1. Description du «VPN IP»... 3 2. Périmètre géographique de l offre... 3

Plus en détail

1.1.3 Qu est-ce qu un réseau convergent?

1.1.3 Qu est-ce qu un réseau convergent? Chapitre 1 Quelle couche du modèle de conception de réseau hiérarchique est le backbone à haut débit de l interréseau, où haute disponibilité et redondance sont vitales? Couche d accès Couche cœur de réseau

Plus en détail

Vitesse de réseau supérieure

Vitesse de réseau supérieure Carte réseau PCI Express à 1 port fibre optique 10 Gigabit Ethernet avec SFP+ ouvert - Adaptateur NIC PCIe x4 StarTech ID: PEX10000SFP La carte réseau fibre optique 10 Gigabit PEX10000SFP constitue une

Plus en détail

MARCHE PUBLIC DE FOURNITURES ET SERVICES

MARCHE PUBLIC DE FOURNITURES ET SERVICES HOPITAL DE PEDIATRIE ET DE REEDUCATION DE BULLION Route de Longchêne 78 830 BULLION 01.34.85.43.00. MARCHE PUBLIC DE FOURNITURES ET SERVICES FOURNITURE DE SERVEURS ET DE STOCKAGE INFORMATIQUE N de Marché

Plus en détail

Alcatel-Lucent OmniSwitch 6850. Commutateur LAN empilable

Alcatel-Lucent OmniSwitch 6850. Commutateur LAN empilable Alcatel-Lucent Commutateur LAN empilable La gamme de commutateurs LAN empilables (Stackable LAN Switch, SLS) Alcatel-Lucent OmniSwitch 6850 répond aux besoins des entreprises et des opérateurs en matière

Plus en détail

Sommaire. Catalogue des services - DSP Guyane Numérique

Sommaire. Catalogue des services - DSP Guyane Numérique Sommaire SERVICE DE FIBRES NOIRES... 2... 2... 2... 3 SERVICE D HEBERGEMENT... 3... 3... 3... 4 SERVICE DE BANDE PASSANTE POINT A POINT... 5... 5... 5... 5 SERVICE DE RACCORDEMENT IP POINT MULTIPOINT...

Plus en détail

Commutateur intelligent Cisco SLM224G 24 ports 10/100 + 2 ports Gigabit : SFP. Commutateurs intelligents Cisco Small Business

Commutateur intelligent Cisco SLM224G 24 ports 10/100 + 2 ports Gigabit : SFP. Commutateurs intelligents Cisco Small Business Commutateur intelligent Cisco SLM224G 24 ports 10/100 + 2 ports Gigabit : SFP Commutateurs intelligents Cisco Small Business Solution de commutation rentable et sécurisée, à gestion simplifiée, pour les

Plus en détail

Chapitre X : Réseaux virtuels (VLAN)

Chapitre X : Réseaux virtuels (VLAN) Chapitre X : Réseaux virtuels (VLAN) Eric Leclercq & Marinette Savonnet Département IEM http://ufrsciencestech.u-bourgogne.fr http://ludique.u-bourgogne.fr/~leclercq 8 avril 2011 1 Principes Problématique

Plus en détail

Commutateur ProCurve 6108

Commutateur ProCurve 6108 Le switch ProCurve 6108 est une solution de commutation SNMP économique et empilable. Celui-ci supporte des protocoles multiniveaux à travers ses 8 ports, dont 6 ports 10/100/1000 à autodétection et 2

Plus en détail

Passez en mode Turbo avec la nouvelle génération des MACH 4000.

Passez en mode Turbo avec la nouvelle génération des MACH 4000. Passez en mode Turbo avec la nouvelle génération des MACH 4000. Routeur de Backbone Industriel Hautes Performances Commutateur Gigabit ETHERNET modulaire Plage de températures étendue : de Hauteur extrêmement

Plus en détail

«Matériels actifs Ethernet DATA et VOIP»

«Matériels actifs Ethernet DATA et VOIP» AVIS D APPEL PUBLIC A CONCURRENCE N 2010-DI-01 Valant règlement de consultation, Cahier des charges, Cahier des clauses techniques particulières (C.C.T.P.). «Matériels actifs Ethernet DATA et VOIP» NOM

Plus en détail

Fiche d identité produit

Fiche d identité produit Fiche d identité produit Référence : DES-3026 Désignation Switch administrable L2 24 ports avec 2 emplacements disponibles et fonction SIM (Single IP Management) Clientèle cible PME et succursales Secteur

Plus en détail

SOMMAIRE Thématique : Réseaux et télécommunications

SOMMAIRE Thématique : Réseaux et télécommunications SOMMAIRE Thématique : Réseaux et télécommunications Rubrique : Réseaux - Télécommunications... 2 1 SOMMAIRE Rubrique : Réseaux - Télécommunications Evolution et perspective des réseaux et télécommunications...

Plus en détail

DIMENSIONNEMENT DE RÉSEAUX

DIMENSIONNEMENT DE RÉSEAUX DIMENSIONNEMENT DE RÉSEAUX JCLA/2009-01-25 Jérôme-Charles Lallemand Lan - Niveau 1 - Physical layer 1 Lan - Niveau 1 - Médiums 3/70 Cu + prix + robustesse - débit Fo + débit + perturbations - prix - robustesse

Plus en détail

COLLEGE DE BASSE-TERRE

COLLEGE DE BASSE-TERRE COLLEGE DE BASSE-TERRE FOURNITURE, ETUDE ET INSTALLATION «D UN RESEAU & UNE SOLUTION WIFI AEROHIVE» Proposition technique et commerciale Vos contacts : SYLVESTRE Emrick 0690 720 468 INTERVENANT Nom : Service

Plus en détail

Ingénierie des réseaux

Ingénierie des réseaux Ingénierie des réseaux Services aux entreprises Conception, réalisation et suivi de nouveaux projets Audit des réseaux existants Déploiement d applications réseau Services GNU/Linux Développement de logiciels

Plus en détail

Architecture LAN ITE I Chapter 6 2006 Cisco Systems, Inc. All rights reserved. Cisco Public 1

Architecture LAN ITE I Chapter 6 2006 Cisco Systems, Inc. All rights reserved. Cisco Public 1 Architecture LAN ITE I Chapter 6 2006 Cisco Systems, Inc. All rights reserved. Cisco Public 1 Objectifs Décrire comment un réseau hiérarchisé supporte la voix, la vidéo et les données répond aux besoins

Plus en détail

Les bases de la commutation. A Guyancourt le 14/03/2013

Les bases de la commutation. A Guyancourt le 14/03/2013 Les bases de la commutation A Guyancourt le 14/03/2013 AGENDA Le modèle OSI (Open Systems Interconnection). Hub vs Switch. Le fonctionnement des commutateurs. Les Standards de câblage et les normes Ethernet

Plus en détail

Présentation des commutateurs de la gamme AT-8000GS Commutateurs L2 Gigabit Empilables QoS

Présentation des commutateurs de la gamme AT-8000GS Commutateurs L2 Gigabit Empilables QoS Présentation des commutateurs de la gamme AT-8000GS Commutateurs L2 Gigabit Empilables QoS Brique technique AT-8000GS Version 3 Juin 2008 2008 Allied Telesis International SAS. Tous droits réservés. La

Plus en détail

Commutateur Cisco SRW2024 24 ports Gigabit : WebView Commutateurs gérés Cisco Small Business

Commutateur Cisco SRW2024 24 ports Gigabit : WebView Commutateurs gérés Cisco Small Business Commutateur Cisco SRW2024 24 ports Gigabit : WebView Commutateurs gérés Cisco Small Business Solution de commutation intelligente, fiable et sécurisée pour votre entreprise en pleine expansion Principales

Plus en détail

Refonte des infrastructures du Système d Information Cahier des Charges pour l évolution du réseau d interconnexion du Centre Hélène Borel

Refonte des infrastructures du Système d Information Cahier des Charges pour l évolution du réseau d interconnexion du Centre Hélène Borel Refonte des infrastructures du Système d Information Cahier des Charges pour l évolution du réseau d interconnexion du Centre Hélène Borel 1 Sommaire 1) Présentation du contexte technique...3 1.1) Des

Plus en détail

Commutateur Cisco SRW2048 48 ports Gigabit : WebView Commutateurs gérés Cisco Small Business

Commutateur Cisco SRW2048 48 ports Gigabit : WebView Commutateurs gérés Cisco Small Business Commutateur Cisco SRW2048 48 ports Gigabit : WebView Commutateurs gérés Cisco Small Business Solution de commutation fiable et hautes performances pour les petites entreprises Principales caractéristiques

Plus en détail

MARCHE A PROCEDURE ADAPTEE

MARCHE A PROCEDURE ADAPTEE MARCHE A PROCEDURE ADAPTEE Pouvoir adjudicateur : Centre Hospitalier de Béziers 2 rue Valentin Haüy BP 740 34525 BEZIERS Libellé de la consultation : REMPLACEMENT DU PAREFEU-PROXY Objet du marché : Acquisition

Plus en détail

SUJET DES FINALES NATIONALES Sujet jour 1 version 1

SUJET DES FINALES NATIONALES Sujet jour 1 version 1 METIER 39 Administrateur Systèmes et Réseaux Informatiques SUJET DES FINALES NATIONALES Sujet jour 1 version 1 Planning de la journée : 8h00 8h15 : Lecture du sujet 8h15 8h30 : Questions / Réponses 8h30

Plus en détail

Alcatel-Lucent OmniSwitch 6855. Commutateur LAN renforcé

Alcatel-Lucent OmniSwitch 6855. Commutateur LAN renforcé Alcatel-Lucent OmniSwitch 6855 Commutateur LAN renforcé Les entreprises ont besoin d une infrastructure de communication commune et convergée capable de soutenir leur croissance. Cet objectif est rendu

Plus en détail

2. MAQUETTAGE DES SOLUTIONS CONSTRUCTIVES. 2.2 Architecture fonctionnelle d un système communicant. http://robert.cireddu.free.

2. MAQUETTAGE DES SOLUTIONS CONSTRUCTIVES. 2.2 Architecture fonctionnelle d un système communicant. http://robert.cireddu.free. 2. MAQUETTAGE DES SOLUTIONS CONSTRUCTIVES 2.2 Architecture fonctionnelle d un système communicant Page:1/11 http://robert.cireddu.free.fr/sin LES DÉFENSES Objectifs du COURS : Ce cours traitera essentiellement

Plus en détail

Notions de base sur la commutation et routage intermédiaire

Notions de base sur la commutation et routage intermédiaire Étude de cas Notions de base sur la commutation et routage intermédiaire Programme Cisco Networking Academy Program CCNA 3: Notions de base sur la commutation et routage intermédiaire v3.1 Vue d ensemble

Plus en détail

Osiris 2 : objectif 99,9%

Osiris 2 : objectif 99,9% Osiris 2 : objectif 99,9% Pascal GRIS / Pierre DAVID Centre Réseau Communication Université Louis Pasteur de Strasbourg Plan 1- Introduction 2- Infrastructure optique 3- Renouvellement des équipements

Plus en détail

20 92100 : 33 (0) 1 41 22 10 00 : 33 (0) 1 41 22 10 01 : : FR00722063534

20 92100 : 33 (0) 1 41 22 10 00 : 33 (0) 1 41 22 10 01 : : FR00722063534 Présentation du ELEXO 20 Rue de Billancourt 92100 Boulogne-Billancourt Téléphone : 33 (0) 1 41 22 10 00 Télécopie : 33 (0) 1 41 22 10 01 Courriel : info@elexo.fr TVA : FR00722063534 But du Director Améliorer

Plus en détail

PARCOURS CERTIFIANT Administrateur Réseau MCITP Windows 2008 et CISCO

PARCOURS CERTIFIANT Administrateur Réseau MCITP Windows 2008 et CISCO Durée 280h PARCOURS CERTIFIANT Administrateur Réseau MCITP Windows 2008 et CISCO Dates prévisionnelles 2 mars 2015 au 26 juin 2015 ou 28 août au 18 décembre 2015 (calendriers en annexe) Lieu de formation

Plus en détail

Partagez plus avec Christie Brio

Partagez plus avec Christie Brio Partagez plus avec Christie Brio Plus de productivité. Plus de travail en équipe. Plus de choix Sommaire Christie Brio Enterprise Guide de déploiement Présentation..2 Où installer le boitier sur le réseau..

Plus en détail

CENTRE DE RESSOURCES INFORMATIQUES IFMA -------

CENTRE DE RESSOURCES INFORMATIQUES IFMA ------- CENTRE DE RESSOURCES INFORMATIQUES IFMA ------- CONSULTATION POUR DEMANDE DE DEVIS CAHIER DES CHARGES RELATIF AU CHANGEMENT DU FIREWALL DE L IFMA --------------- Date limite d envoi de l'offre : 3 septembre

Plus en détail

FORMATION RESEAUX INITIATION + APPROFONDISSEMENT

FORMATION RESEAUX INITIATION + APPROFONDISSEMENT FORMATION RESEAUX INITIATION + APPROFONDISSEMENT Aziz Da Silva WWW.AZIZDASILVA.NET Sommaire du Document Formation Réseaux Initiation + Approfondissement... 2 Profils Stagiaires et Prérequis... 2 Prérequis

Plus en détail

Quelle est l incidence probable du passage d une architecture d entreprise conventionnelle à un réseau totalement convergé?

Quelle est l incidence probable du passage d une architecture d entreprise conventionnelle à un réseau totalement convergé? Quelle couche du modèle de conception de réseau hiérarchique est le backbone à haut débit de l interréseau, où haute disponibilité et redondance sont vitales? Groupe de travail étendu Quelle couche du

Plus en détail

D o s s i e r t e c h n i q u e

D o s s i e r t e c h n i q u e A N N E X E A L A C O N V E N T I O N R E L A T I V E A L A M I S E E N Œ U V R E D U N R E S E A U P R I V E P O U R L E S C O L L E G E S D E S Y V E L I N E S D o s s i e r t e c h n i q u e D é f i

Plus en détail

Schéma directeur des réseaux établissement 2012

Schéma directeur des réseaux établissement 2012 N de version 1.0 1.1 Historique des versions Eléments modifiés Date 22/02/2012 Mises à jour 18/04/2012 Page 1 / 14 Rédacteur Christopher BOURGINE Benjamin TALON SOMMAIRE I.Introduction...2 II.Architecture

Plus en détail

Covage Services Version du doc v1.1. Spécifications techniques d accès au Service. Page 1 sur 25

Covage Services Version du doc v1.1. Spécifications techniques d accès au Service. Page 1 sur 25 s Version du doc v1.1 Page 1 sur 25 Document : Date : STAS VPN Ethernet v1.1 20/09/2011 s Version du doc v1.1 Page 2 sur 25 Sommaire 1. Description du «VPN Ethernet»... 4 2. Périmètre géographique de l

Plus en détail

VLANs. Les principes. La réalisation. Les standards. Un scénario de mise en œuvre. Exemple de configuration d équipements

VLANs. Les principes. La réalisation. Les standards. Un scénario de mise en œuvre. Exemple de configuration d équipements VLANs Les principes La réalisation Les standards Un scénario de mise en œuvre Exemple de configuration d équipements Les principes - longtemps, la solution a consisté à introduire des routeurs entre les

Plus en détail

ETHERNET. 4 - Les différents Ethernet à 10 Mbit/s. AP ~ Réseau local Ethernet ~ 34

ETHERNET. 4 - Les différents Ethernet à 10 Mbit/s. AP ~ Réseau local Ethernet ~ 34 ETHERNET 4 - Les différents Ethernet à 10 Mbit/s ~ Réseau local Ethernet ~ 34 Dénomination des différents Ethernet Distance ou type de support Transmission (Base = Baseband) Vitesse de transmission

Plus en détail

Les commutateurs MS gérés dans le cloud

Les commutateurs MS gérés dans le cloud Fiche technique Commutateurs MS Les commutateurs MS gérés dans le cloud Présentation Le commutateur Cisco Meraki MS, le premier au monde à offrir une gestion dans le cloud, apporte aux réseaux d entreprise

Plus en détail

Technique et architecture de l offre Suite infrastructure cloud. SFR Business Team - Présentation

Technique et architecture de l offre Suite infrastructure cloud. SFR Business Team - Présentation Technique et architecture de l offre Suite infrastructure cloud Les partenaires de l offre Cloud Computing SFR Le focus HP Les principes de mise en œuvre réseau Les principes de fonctionnement de la solution

Plus en détail

Cisco Certified Network Associate

Cisco Certified Network Associate Cisco Certified Network Associate Version 4 Notions de base sur les réseaux Chapitre 10 01 Lisez l exposé. Un participant aux travaux pratiques choisit un câble tel qu il est illustré. Quels raccordements

Plus en détail

Projet Appel d Offres en réseaux EVOLUTION DU RESEAU INFORMATIQUE INTERNE ET MAINTENANCE DU DISPOSITIF

Projet Appel d Offres en réseaux EVOLUTION DU RESEAU INFORMATIQUE INTERNE ET MAINTENANCE DU DISPOSITIF Filière Réseaux et Télécommunications COMMUNAUTE URBAINE DU GRAND CASABLANCA (CUGC) Projet Appel d Offres en réseaux EVOLUTION DU RESEAU INFORMATIQUE INTERNE ET MAINTENANCE DU DISPOSITIF Année scolaire

Plus en détail

Projet Sécurité des SI

Projet Sécurité des SI Projet Sécurité des SI «Groupe Défense» Auteurs Candide SA Diffusion: limitée Type de document Compte rendu Projet Sécurité Destinataires P. LATU Date 14/12/09 M2 STRI Version 1.2 Introduction Sous-traitance

Plus en détail

Spécifications de raccordement au service de Téléphonie sur IP (ToIP) de RENATER

Spécifications de raccordement au service de Téléphonie sur IP (ToIP) de RENATER Spécifications de raccordement au service de Téléphonie sur IP (ToIP) de RENATER Documentation Auteurs: Simon Muyal SSU-SPEC-ToIP_FR_20101221.doc 1 / 20 Table des matières 1 Sommaire... 4 2 A qui s adresse

Plus en détail

Micro-commutateur Fast Ethernet Administrable, option PoE, série IB2000-04Hxxx

Micro-commutateur Fast Ethernet Administrable, option PoE, série IB2000-04Hxxx Micro-commutateur Fast Ethernet Administrable, option PoE, série IB2000-04Hxxx Application Les micro-commutateurs FTTO (Fiber To The Office) associés à une architecture optique RMS-Tertiaire apportent

Plus en détail

Commutateurs gérés Cisco Small Business

Commutateurs gérés Cisco Small Business Commutateur Cisco SRW224G4 24 ports 10/100 + 4 ports Gigabit : WebView Commutateurs gérés Cisco Small Business Solution de commutation gérée intelligente, fiable et sécurisée pour votre activité en pleine

Plus en détail

Fourniture. d une solution de protection. contre les programmes malicieux. (virus, vers, chevaux de Troie )

Fourniture. d une solution de protection. contre les programmes malicieux. (virus, vers, chevaux de Troie ) CAHIER DES CLAUSES TECHNIQUES PARTICULIERES (C.C.T.P.) Fourniture d une solution de protection contre les (virus, vers, chevaux de Troie ) Maître de l ouvrage CENTRE HOSPITALIER DE LOCHES PAUL MARTINAIS

Plus en détail

Théorie sur les technologies LAN / WAN Procédure de test sur les réseaux LAN / WAN Prise en main des solutions de test

Théorie sur les technologies LAN / WAN Procédure de test sur les réseaux LAN / WAN Prise en main des solutions de test Théorie sur les technologies LAN / WAN Procédure de test sur les réseaux LAN / WAN Prise en main des solutions de test Formation CONTACTEZ- NOUS AU 01 69 35 54 70 OU VISITEZ NOTRE SITE INTERNET IDEALNWD.FR

Plus en détail

Ce certificat de Qualification Professionnelle (ou CQP ARE) fait partie des actions collectives du FAFIEC pour l année 2010/2011

Ce certificat de Qualification Professionnelle (ou CQP ARE) fait partie des actions collectives du FAFIEC pour l année 2010/2011 Certificat de qualification Professionnelle Administrateur des Réseaux Entreprise 2 ans 139 jours Ce certificat de Qualification Professionnelle (ou CQP ARE) fait partie des actions collectives du FAFIEC

Plus en détail

Marché à procédure adaptée (en application de l article 28 du code des Marchés Publics)

Marché à procédure adaptée (en application de l article 28 du code des Marchés Publics) ETABLISSEMENT PUBLIC DE SANTE MENTALE «Morbihan» 22, Rue de l Hôpital - B. P. 10 56896 SAINT-AVE Cédex Marché à procédure adaptée (en application de l article 28 du code des Marchés Publics) CAHIER DES

Plus en détail

CHATELET Aurélien Administrateur Infrastructure Systèmes et Réseaux

CHATELET Aurélien Administrateur Infrastructure Systèmes et Réseaux CHATELET Aurélien Administrateur Infrastructure Systèmes et Réseaux mail@aurelien-chatelet.fr 06.51.27.23.12 16430 BALZAC Tout mon parcours sur www.aurelien-chatelet.fr DOMAINES DE COMPÉTENCES Pilotage

Plus en détail

Assistance à la migration téléphonie sur IP. Cahier des Clauses Techniques Particulières. Page 1 sur 6

Assistance à la migration téléphonie sur IP. Cahier des Clauses Techniques Particulières. Page 1 sur 6 Assistance à la migration téléphonie sur IP Cahier des Clauses Techniques Particulières Page 1 sur 6 SOMMAIRE Migration Téléphonie sur IP...1 1. Objet du marché...3 1.1. Situation actuelle...3 1.2. Situation

Plus en détail

Spécifications Techniques d Accès au Service Corsicalink Networks

Spécifications Techniques d Accès au Service Corsicalink Networks Spécifications Techniques d Accès au Page 1 sur 19 Spécifications Techniques d Accès au Corsicalink Networks Spécifications Techniques d Accès au Page 2 sur 19 Document : Date : STAS JUIN 2012 SOMMAIRE

Plus en détail

Conception d'une architecture commutée. Master 2 Professionnel STIC-Informatique 1

Conception d'une architecture commutée. Master 2 Professionnel STIC-Informatique 1 Conception d'une architecture commutée Master 2 Professionnel STIC-Informatique 1 Conception d'une architecture commutée Définition Master 2 Professionnel STIC-Informatique 2 Motivations L'architecture

Plus en détail

NOTIONS DE RESEAUX INFORMATIQUES

NOTIONS DE RESEAUX INFORMATIQUES NOTIONS DE RESEAUX INFORMATIQUES GENERALITES Définition d'un réseau Un réseau informatique est un ensemble d'équipements reliés entre eux afin de partager des données, des ressources et d'échanger des

Plus en détail

FOURNITURE D'EQUIPEMENTS DE RÉSEAUX INFORMATIQUES.

FOURNITURE D'EQUIPEMENTS DE RÉSEAUX INFORMATIQUES. CENTRE HOSPITALIER UNIVERSITAIRE DIRECTION DES AFFAIRES LOGISTIQUES 2, place Saint Jacques 25030 BESANÇON CEDEX CAHIER DES CLAUSES TECHNIQUES PARTICULIÈRES (C.C.T.P.) APPEL D OFFRES OUVERT n 2002/38 du

Plus en détail

UCOPIA ADVANCE SOLUTION

UCOPIA ADVANCE SOLUTION UCOPIA ADVANCE SOLUTION UCOPIA ADVANCE Afin de lutter contre le terrorisme, des lois ont été votées ces dernières années, particulièrement en matière d accès Internet. Toute société accueillant du public

Plus en détail

La gamme Advance UCOPIA. www.ucopia.com

La gamme Advance UCOPIA. www.ucopia.com La gamme Advance UCOPIA www.ucopia.com La gamme UCOPIA Advance est destinée aux organisations moyennes à grandes, déployant sur un ou de nombreux sites, pour l accès à des applications et services critiques,

Plus en détail

Les Virtual LAN. F. Nolot. Master 1 STIC-Informatique 1

Les Virtual LAN. F. Nolot. Master 1 STIC-Informatique 1 Les Virtual LAN Master 1 STIC-Informatique 1 Les Virtual LAN Introduction Master 1 STIC-Informatique 2 Les Réseaux Locaux Virtuels (VLAN) Avantages des LAN Communication rapide, broadcasts Problèmes des

Plus en détail

Déployez un réseau écologique avec NETGEAR

Déployez un réseau écologique avec NETGEAR La nouvelle génération de Smart Switches Fast Ethernet NETGEAR propose de puissantes fonctionnalités de niveau 2 ainsi que des performances et une convivialité accrues. Ces switches sont conçus pour les

Plus en détail

Commutateurs Ethernet Gigabit Administrables modulaires de couche 3 24 ports 100M + 4 ports Giga, certifiés IEC 61850-3.

Commutateurs Ethernet Gigabit Administrables modulaires de couche 3 24 ports 100M + 4 ports Giga, certifiés IEC 61850-3. Série PT-7828 Commutateurs Ethernet Gigabit Administrables modulaires de couche 3 24 ports 100M + 4 ports Giga, certifiés IEC 61850-3. Commutateur Niveau 3 interconnectant des segments réseaux multiples.

Plus en détail

MICROSENS. Multiplexeur CWDM Modulaire 8 canaux. Introduction

MICROSENS. Multiplexeur CWDM Modulaire 8 canaux. Introduction Multiplexeur CWDM Modulaire 8 canaux MICROSENS Introduction Le besoin toujours croissant en largeur de bande passante du fait de l augmentation des données à transmettre oblige à accroître constamment

Plus en détail

Diff Avancée. Retour sur la couche 2: -Les boucles et le STP. Retour sur la couche 3: -Quelques infos sur l adressage -Protocoles de Routage

Diff Avancée. Retour sur la couche 2: -Les boucles et le STP. Retour sur la couche 3: -Quelques infos sur l adressage -Protocoles de Routage Diff Avancée Retour sur la couche 2: -Les boucles et le STP Retour sur la couche 3: -Quelques infos sur l adressage -Protocoles de Routage Sous réseaux virtuels Commandes utiles L architecture à VIA Retour

Plus en détail

Service de collecte xdsl sur SYRHANO. J-SR - 05/06/2009 Alain BIDAUD - CRIHAN

Service de collecte xdsl sur SYRHANO. J-SR - 05/06/2009 Alain BIDAUD - CRIHAN Service de collecte xdsl sur SYRHANO J-SR - 05/06/2009 Alain BIDAUD - CRIHAN Service de collecte xdsl sur SYRHANO Plan Réseau régional SYRHANO infrastructure les services aux utilisateurs Service de collecte

Plus en détail

AVIS D APPEL PUBLIC À LA CONCURRENCE VALANT RÈGLEMENT DE CONSULTATION ET CAHIER DES CLAUSES PARTICULIÈRES (administratives et techniques)

AVIS D APPEL PUBLIC À LA CONCURRENCE VALANT RÈGLEMENT DE CONSULTATION ET CAHIER DES CLAUSES PARTICULIÈRES (administratives et techniques) AVIS D APPEL PUBLIC À LA CONCURRENCE VALANT RÈGLEMENT DE CONSULTATION ET CAHIER DES CLAUSES PARTICULIÈRES (administratives et techniques) Établi en application de l Article 28 du CMP procédure adaptée

Plus en détail

UCOPIA EXPRESS SOLUTION

UCOPIA EXPRESS SOLUTION UCOPIA EXPRESS SOLUTION UCOPIA EXPRESS Afin de lutter contre le terrorisme, les lois ont été votées ces dernières années, particulièrement en matière d accès Internet. Toute société accueillant du public

Plus en détail

SOLUTION UCOPIA ADVANCE

SOLUTION UCOPIA ADVANCE SOLUTION UCOPIA ADVANCE ADVANCE UCOPIA ADVANCE Afin de lutter contre le terrorisme, des lois ont été votées ces dernières années, particulièrement en matière d accès Internet. Toute société accueillant

Plus en détail

Les réseaux de campus. F. Nolot 2008 1

Les réseaux de campus. F. Nolot 2008 1 Les réseaux de campus F. Nolot 2008 1 Les réseaux de campus Les architectures F. Nolot 2008 2 Les types d'architectures L'architecture physique d'un réseau de campus doit maintenant répondre à certains

Plus en détail

Plan de Reprise d Activité (P.R.A.) CAHIER DES CHARGES P.R.A

Plan de Reprise d Activité (P.R.A.) CAHIER DES CHARGES P.R.A MARCHE : Plan de Reprise d Activité (P.R.A.) CAHIER DES CHARGES P.R.A ARTICLE 1. Description du cahier des charges Ce cahier des charges a pour objet le choix d un prestataire capable de fournir à RESSOURCES

Plus en détail

Synthèse de conception de réseaux Page 1/8

Synthèse de conception de réseaux Page 1/8 Guide de conception de réseaux interconnectés... 2 Objectifs généraux... 2 Démarche générale... 3 I. Conception et planification... 3 II. Mise en œuvre... 3 Eléments d une proposition de solution... 4

Plus en détail

MULTITEL, votre partenaire de recherche et d innovation

MULTITEL, votre partenaire de recherche et d innovation Ingénierie des réseaux Networking Industrial Services Services aux entreprises Conception, réalisation et suivi de nouveaux projets Audit des réseaux existants Déploiement d applications réseau Développement

Plus en détail

Formation Technique FSC-01. aîtriser l installation et la configuration des services voix de l OmniPCX Office.

Formation Technique FSC-01. aîtriser l installation et la configuration des services voix de l OmniPCX Office. Starter Certification ACFE R9.0 aîtriser l installation et la configuration des services voix de l OmniPCX Office. Techniciens en charge du déploiement de l Alcatel-Lucent OmniPCX Office RCE. Avoir les

Plus en détail

TP sur le routage inter-vlan

TP sur le routage inter-vlan 1) Présentation du TP TP sur le routage inter-vlan 1.1) Objectifs Ce TP est la suite du premier TP sur les principes de base des VLAN. Vous allez traitez le problème du routage inter-valn qui peut se réaliser

Plus en détail

PLUS AUCUN SOUCI Déploie les Réseaux et Relie les Hommes

PLUS AUCUN SOUCI Déploie les Réseaux et Relie les Hommes PLUS AUCUN SOUCI Déploie les Réseaux et Relie les Hommes 1 Conférence-Débat Les Performances du Réseau Multiservices d Entreprise (Convergence Voix, Vidéo et Données) Modèle d économie Internet 2 Sommaire

Plus en détail

RESEAUX DE TELECOMMUNICATIONS

RESEAUX DE TELECOMMUNICATIONS RESEAUX DE TELECOMMUNICATIONS Lamas-Technologies Siège social 27, avenue de l Opéra 75001 Paris France Tél:+33 (0) 611 532 281 - Fax: +33 (0) 170 247 109 Email : info@lamas-tech.com Eurl au capital de

Plus en détail

Souple et rentable au final : Le MICE, version supérieure.

Souple et rentable au final : Le MICE, version supérieure. Gamme de commutateurs modulaires Concept OpenRail Jusqu à 4 ports Gigabit Fonctionnalités complètes de Niveau 3 Souplesse d adaptation aux systèmes existants Diversité de modules média Souple et rentable

Plus en détail

Mise à jour d une doc technique

Mise à jour d une doc technique Mise à jour d une doc technique Mise en situation Objectif de la situation professionnelle Présentation du projet LAN CQC Introduction Types d infrastructures Equipements du projet LAN CQC Architecture

Plus en détail

CAHIER DES CHARGES TECHNIQUES PARTICULIERES

CAHIER DES CHARGES TECHNIQUES PARTICULIERES CENTRE HOSPITALIER UNIVERSITAIRE DE BESANÇON Direction du Système d'information Hôpital St Jacques 2 Place St Jacques 25030 - Besançon Cedex PROCE22 septembre 2006 PROCEDURE ADAPTEE N 2006/87 DU 02 Octobre

Plus en détail

UCOPIA ADVANCE SOLUTION

UCOPIA ADVANCE SOLUTION UCOPIA ADVANCE SOLUTION UCOPIA ADVANCE Afin de lutter contre le terrorisme, des lois ont été votées ces dernières années, particulièrement en matière d accès Internet. Toute société accueillant du public

Plus en détail

LA GAMME UCOPIA VIRTUALISéE. www.ucopia.com

LA GAMME UCOPIA VIRTUALISéE. www.ucopia.com LA GAMME UCOPIA VIRTUALISéE www.ucopia.com L appliance virtuelle UCOPIA est destinée aux organisations moyennes à grandes. Cette gamme répond aux besoins des environnements multi-sites et propose toutes

Plus en détail

Lisez l exposé. Quelles affirmations décrivent la conception du réseau représenté dans le schéma? (Choisissez trois réponses.)

Lisez l exposé. Quelles affirmations décrivent la conception du réseau représenté dans le schéma? (Choisissez trois réponses.) Lisez l exposé. Quelles affirmations décrivent la conception du réseau représenté dans le schéma? (Choisissez trois réponses.) Cette conception n évoluera pas facilement. Le nombre maximal de VLAN pouvant

Plus en détail

Réseau de campus de l USTL

Réseau de campus de l USTL Réseau de campus de l USTL Le réseau de campus est commun aux 5 établissements du DUSVA (Domaine Universitaire Scientifique de Villeneuve d'ascq): - USTL - ENIC - ENSCL - EC-Lille - IEMN Quelques chiffres:

Plus en détail

Business Central Wireless Manager

Business Central Wireless Manager Business Central Wireless Manager Guide de présentation Sommaire CATÉGORIE DE PRODUIT... 3 PRÉSENTATION... 3 PRÉSENTATION DE BUSINESS CENTRAL... 3 FONCTIONNALITÉS ET ATOUTS... 4 POINTS D ACCÈS WIFI PRIS

Plus en détail

DESCRIPTION DU CONCOURS QUÉBÉCOIS 2014 39 INFORMATIQUE (GESTION DE RÉSEAUX)

DESCRIPTION DU CONCOURS QUÉBÉCOIS 2014 39 INFORMATIQUE (GESTION DE RÉSEAUX) DESCRIPTION DU CONCOURS QUÉBÉCOIS 2014 39 INFORMATIQUE (GESTION DE RÉSEAUX) 1. DESCRIPTION DU CONCOURS 1.1. But de l épreuve La compétition permet aux étudiants 1 de mettre à l épreuve leurs connaissances

Plus en détail

Administration des réseaux et systèmes

Administration des réseaux et systèmes dministration des réseaux et systèmes IUT Département Informatique nthony usson Plan du cours Cours Ethernet IP Spanning Tree VLN Routage (rappel) Firewall / CL NT / PT DHCP (rappel) SNMP 1 Spanning Tree

Plus en détail

Mise en place d un réseau filaire au sein du groupe AZATAR Année scolaire 2004/2005

Mise en place d un réseau filaire au sein du groupe AZATAR Année scolaire 2004/2005 Mise en place d un réseau filaire au sein du groupe AZATAR Année scolaire 2004/2005 Auteur : Laboratoire Cisco Version 3.1 5 Novembre 2004 SUPINFO - Ecole Supérieure d Informatique de Paris 23. rue de

Plus en détail