Administration Système

Dimension: px
Commencer à balayer dès la page:

Download "Administration Système"

Transcription

1 1/166 Administration Système Thierry Hamon Bureau H202 - Institut Galilée Tél. : Bureau 150 LIM&BIO EA 3969 Université Paris 13 - UFR Léonard de Vinci 74, rue Marcel Cachin, F Bobigny cedex Tél. : , Fax. : ADSYS

2 2/166 Services orientés utilisateur Cinquième partie Services orientés utilisateur Configuration/installation d une station de travail Switching Hub Ether 10/100 COL ! 10 Power Intégration dans un réseau informatique Ethernet Switch 1 0 Configuration/installation d un réseau informatique Configuration réseau d une station de travail Services orientés utilisateurs Sécurité Services orientés adminstration réseau

3 3/166 Services orientés utilisateur Services orientés utilisateur Connexion distante Transfert de données World Wide Web Système de fichiers distribué Courrier électronique Services d impression Sauvegarde et restauration des données

4 4/166 Telnel Service d accès distant : telnet Ouverture de sessions UNIX sur une machine distante Contrairement à rlogin, le login et le mot de passe de l utilisateur sont toujours nécessaires Plus généralement : Application permettant à l administrateur de jouer le rôle de client sur une machine pour un service donné (déboggage d un service) telnet lipn 110 Trying Connected to lipn.lipn.univ-paris13.fr. Escape character is ^]. +OK POP3 lipn v rh server ready

5 5/166 Ftp Service d accès distant : ftp (1) File Transfert Protocol Destiné aux transferts de fichiers RFC 959 et 2228 Utilisation de 2 ports de communication : 20 : Port de données 21 : Port de contrôle Nombre limité de commandes sur une machine distante Différentes implémentations : wuftpd, proftpd Service assuré par un démon (in.ftpd) lancé à travers l inetd Existence de nombreux problèmes de sécurité (dépassements de pile) : donc éviter (ou restreindre) les connexions par ftp sur les machines

6 6/166 Ftp Service d accès distant : ftp (2) Fichiers de configuration /etc/ftpaccess : Fichier de configuration principal Définition de classes d utilisateurs Autorisation d accès par classe class local, guest anonymous *.ig-edu.univ-paris13.fr limit local 20 SaSU Any /etc/ftpmsg /etc/ftpusers : Liste des utilisateurs interdits de connexion ftp root uucp news

7 7/166 Ftp Service d accès distant : ftp (2) Fichiers de configuration /etc/ftphosts : Liste des machines autorisées à se connecter allow *.ig-edu.univ-paris13.fr deny * *

8 8/166 Web Web (1) World Wide Web : système hypertexte et multimédia créé par des chercheurs du CERN Aboutissement en 1989 Développement du navigateur Mosaic par la NCSA en 1993 Système d informations distribuées hétérogène : Fédérer les serveurs d information Accès gratuit aux serveurs Internet Faciliter la communication : Diffusion de l information de manière répartie Rendre l information transparente au moyen d un logiciel

9 9/166 Web Web (2) Contraintes : Installation et organisation d un serveur, et mise à jour Nécessite un réseau efficace : temps de réponse très court Le site : un répertoire sur un disque dans lequel va lire le serveur A administrer avec beaucoup d attention du point de vue de la sécurité : la partie la plus visible du réseau

10 10/166 Web Éléments de base du Web Documents hypertextes et multimédia basés sur le langage HTML Système d adressage : URL Protocole de communication : HTTP Réseau Internet

11 11/166 Web Notion d URL Uniform Resource Locator Adresse d un document Web RFC 1738 Elargissement de la notion de pointeur : plus limité à un accès local Syntaxe indiquant de manière non ambiguë où il se trouve : protocole:partie dépendante du protocole Protocoles : http, ftp, file, telnet, mailto, news, gopher, wais, nfs Exemple : parmlist]

12 12/166 Web Protocole HTTP HyperTexte Transmission Protocole Protocole d échange entre les serveurs Web Deux versions : HTTP1.0 et HTTP1.1 Suit le modèle/client serveur : 1 Le client demande un document 2 Le serveur envoie le document En général: écoute sur le port 80

13 13/166 Web Dialogue Client/Serveur 1 Etablissement de la connexion entre le client et le serveur 2 Envoi du document (ou refus) par le serveur 3 Fermeture de la connexion La connexion est établie uniquement pour l échange des informations 4 Traitement du document par le client

14 14/166 Web Logiciels Serveur : un démon httpd Le plus répandu : Apache (Une demi-douzaine dans le domaine public) serveur http V3.0 du CERN Client : Netscape Internet Explorer Opéra, Lynx, Mozilla (le plus utilisé), etc. (telnet)

15 15/166 Web Apache (1) Développé à partir de la version 1.3 du serveur du NCSA Un standard en matière de serveur Web Suit le protocole HTTP1.1

16 16/166 Web Apache (2) 2 modes de lancement : Standalone : lancement au démarrage du système /www/sbin/httpd -f /www/etc/httpd.conf Sous contrôle de l inetd : Ajout de la ligne suivante dans l inetd.conf : http stream tcp nowait root /www/sbin/httpd httpd -f /www/etc/httpd.conf Le fichier /etc/services doit contenir la ligne suivante : http 80/tcp

17 17/166 Web Configuration d Apache (1) Un fichier de configuration : httpd.conf Plusieurs sections : Caractéristiques générales du serveur : type d exécution : standalone port d écoute : 80 répertoire racine du site : /export/home/web/webmaste nom des fichiers de journalisation : logs/error log, logs/access log nom du serveur : www-galilee informations sur les connexions

18 18/166 Web Configuration de Apache (2) Définition des services autorisés: directive Directory Contrôle de connexion <Directory "/export/home/web/webmaste/documents"> Options Indexes FollowSymLinks MultiViews AllowOverride None Order allow,deny Allow from all </Directory> <Directory "/export/home/web/webmaste/documents/private"> Options Indexes FollowSymLinks MultiViews AllowOverride None Order allow,deny Allow from </Directory>

19 19/166 Web Configuration de Apache (3) Ressources accessibles sur le système : Emplacement des fichiers accessibles sur les serveurs : DocumentRoot /export/home/web/webmaste/documents Fichier accédé par défaut : DirectoryIndex index.html index.htm welcome.html welcome.htm Alias : Alias /icons/ /export/home/web/webmaste/icons Serveurs virtuels : directive VirtualHost Permet la maintenance de plusieurs sites sur un même serveur

20 20/166 NFS Système de fichiers distribué NFS (1) Service d accès transparent à des donnéees distantes Fonctionnement au-dessus des couches UDP/IP (et TCP/IP pour la version 3) : couche TI-RPC, indépendante de la couche transport Service réseau indépendant du matériel NFS version 2 : RFC 1094 Basé sur l architecture ONC+ Adopté par tous les constructeurs car SUN a rendu ses sources publiques

21 21/166 NFS Système de fichiers distribué NFS (2) Implémentation de type client/serveur Client : accès aux données distantes Serveur : exportation des données se trouvant physiquement sur la machine Sécurité avec NFS : voir la dernière partie du cours

22 22/166 NFS Protocole NFS Protocole sans état (pour le serveur) : toutes les opérations sont mémorisées par le client Chaque requête NFS doit être accompagnée de l ensemble des données nécessaires à son exécution Pas de mémorisation des opérations successives effectuées par le serveur Mémorisation de l opération d ouverture du fichier par le client et non le serveur

23 23/166 NFS RPC (1) Fonctionnement de NFS : utilisation de RPC (Remote Procedure Protocol) Equivalent à un appel d une fonction locale exécutée sur une autre machine Codification des représentations internes des données avec XDR (external Data Representation) Abstraction des représentations internes des mots mémoires (big-endian, little endian) Pas d implémentation de mécanisme de sécurité

24 24/166 NFS RPC (2) Mécanisme utilisant des sockets : connexion par des ports déterminés par la procédure RPC. Nécessite le lancement du démon portmapper (rcpbind (SVR4), rpc.portmap, portmap) qui : Ajoute un couple (port, procédure) dans ces tables internes de l appelant Établit la connexion avec l appelé Lancement du portmapper au démarrage : /etc/rc.d/rc.inet2, /etc/init.d/portmap, /etc/init.d/rpc

25 25/166 NFS Fonctionnement de NFS Gestion des blocs d entrée-sortie par des threads du noyau Protocole robuste et simple : Pas de nécessité d un réamorçage de la machine en cas d arrêt du serveur Nouveau système de fichiers : nfs Un client NFS peut être serveur NFS

26 26/166 NFS Précautions d utilisation de NFS Fonctionnement parfait du réseau Internet : taux de collision normal Administration des fichiers /etc/passwd et /etc/group de l ensemble des machines par une même autorité (contrôle d accès par UID et GID et non par nom de login) Utilisation d annuaire type NIS recommandée

27 27/166 NFS Droits des fichiers exportés par NFS Droits des fichiers de l utilisateur déclaré sur le serveur Une exception : le super-utilisateur (uid = 0) Sans option d exportation spécifique, le root est considéré comme anonymous Il ne possède quasiment aucun droit sur la machine cliente

28 28/166 NFS Types de montage Montage soft : si les opérations RPC échouent, la requête NFS échoue également En pratique, pour les accès en lecture seulement Montage hard : retransmission de la requête jusqu à exécution (cas des disques lents) En pratique, les accès en lecture/écriture avec l option supplémentaire intr d interruption de la requête par le clavier ou des signaux Il existe toutefois de nombreux problèmes avec NFS (disque de grande capacité, sécurité, etc.)

29 29/166 NFS Partage de fichiers par NFS Serveur NFS Client NFS (Référence et validation des ressources à exporter) Accord (prise en compte des permissions) Demande de montage Envoi d un descripteur de fichier Réalisation des opérations Réception d un descripteur de fichier Envoi des opérations sur le descripteur

30 30/166 NFS Version 3 de NFS (1) A partir de Solaris 2.5 Compatibilité avec la version 2 Améliorations de la version 3 : Utilisation prioritaire de la couche TCP Meilleure fiabilité du protocole sur les WAN ou le MAN Travail en mode connecté Exportation des ACLs (proposés par Solaris 2.5)

31 31/166 NFS Version 3 de NFS (2) Écriture asynchrone (achèvement de la requête avant l écriture sur disque par le serveur) Version 2 : requête d écriture bloquée Cependant, confirmation du traitement de la requête si nouvelle itération Ajout de requêtes et de réponses dans le protocole pour améliorer le temps d éxécution des commandes d accès disque Taille maximale des données manipulées : 8 Ko Taille des fichiers et positionnement du dernier octet lu : 64 octets Positionnement avec l option vers de la commande mount, ou par le client ou le serveur lors du montage

32 32/166 NFS Installation et transaction par NFS Serveur NFS Client NFS Référence des ressources à partager vi /etc/dfs/dfstab vi /etc/exports Demande de montage mount serveur:/usr/local Validation des ressources à exporter shareall exportfs a Modification /etc/dfs/dfstab /etc/xtab /var/lib/nfs/xtab mountd Envoi d un descripteur de fichier /etc/mtab /etc/mnttab Kernel nfsd Transaction à l aide du descripteur de fichier

33 33/166 NFS Client NFS (1) Opérations : Accès aux données distantes : montage des répertoires partagés par le serveur NFS Envoi des requêtes au server NFS pour la lecture/écriture des fichiers Mise à jour des informations concernant les fichiers ouverts Mémorise les requêtes d écriture sur les fichiers Utilisation d un cache pour limiter le trafic réseau lors d accès en lecture seule à des fichiers montés par NFS

34 34/166 NFS Client NFS (2) Mise en place du gestionnaire de fichiers du client dans la table de montage de son noyau Utilisation du gestionnaire de fichiers lors de l envoi de requêtes par le client Possiblité de monter les systèmes de fichiers de plusieurs serveurs NFS

35 35/166 NFS Lancement du client NFS Réalisation de la configuration client avec deux démons lockd : gestion du verrouillage des fichier NFS statd : envoi au démon lockd / rpc.lockd de l information de démarrage du serveur au démon statd / rpc.statd du serveur de l information de démarrage du client Procédure d installation du client NFS : Appel du fichier /etc/rc.d/rc.nfsd ou /etc/init.d/nfs.client start

36 36/166 NFS Configuration du client NFS (1) /etc/vfstab (Solaris), /etc/fstab (Linux) : Liste des ressources locales et distantes à monter au démarrage Linux : /dev/hda11 /mnt/home2 ext2 defaults 1 1 /dev/hda10 /mnt/home ext2 defaults 1 1 nantes:/export/users /export/users nfs defaults Solaris : /dev/dsk/c0t3d0s4 /dev/rdsk/c0t3d0s4 /usr/openwin ufs 2 yes - swap - /tmp tmpfs - yes - /dev/dsk/c0t1d0s6 /dev/rdsk/c0t1d0s6 /disk2 ufs 2 yes - nantes:/export/users - /export/users nfs - yes rw,soft,bg,retry=10,actimeo=0

37 37/166 NFS Configuration du client NFS (2) /etc/mnttab (Solaris), /etc/mtab (Linux) : Listes des ressources effectivement montées par le système Linux : nantes:/export/users /export/users nfs rw,addr= Solaris : /dev/dsk/c0t3d0s6 /opt ufs suid,rw,largefiles,dev=80001e /dev/dsk/c0t3d0s4 /usr/openwin ufs suid,rw,largefiles,dev=80001c swap /tmp tmpfs dev= nantes:/export/users /export/users nfs rw,soft,bg,retry=10,actimeo=0,dev=2b bourbaki:/export/users2 /export/users2 nfs rw,soft,bg,retry=10,actimeo=0,dev=2b

38 38/166 NFS Commandes sur le client NFS (1) Montage des systèmes de fichiers : mountall / mount -a : montage statique # Solaris mountall -F nfs mount -a -F nfs # Linux mount -a -t nfs Mise à jour du fichier /etc/mnttab mount : montage dynamique # Solaris mount -F nfs nantes:/usr/local /usr/local # Linux mount -t nfs nantes:/usr/local /usr/local

39 39/166 NFS Commandes sur le client NFS (2) Démontage d un système de fichiers : umount umount /usr/local Démontage de tous les systèmes de fichiers : umountall / umount -a # Solaris umountall -F nfs # Linux umount -a -t nfs

40 40/166 NFS Serveur NFS Partage des répertoires : les rendre accessibles de manière transparente pour les applications lancées sur les clients Réponse aux requêtes NFS : lecture ou écriture des attributs et du contenu des fichiers Pas de conservation des informations relatives aux fichiers ouverts Possibilité de servir les clients d autres serveurs NFS

41 41/166 NFS Lancement du serveur NFS Opérations : Consultation du fichier /etc/dfs/dfstab (liste des répertoires à partager) Partage des répertoires de la liste et actualisation de la liste des répertoires partagés Lancement du démon nfsd et du démon de montage des répertoires partagés mountd / rpc.mountd Lors d une requête de montage, mountd envoie un pointeur sur le répertoire demandé Scripts de lancement du serveur NFS au démarrage : /etc/init.d/nfs.server start (Solaris) ou /etc/rc.d/rc.nfsd

42 42/166 NFS Configuration du serveur NFS (1) Fichiers de configuration : /etc/dfs/dfstab ou /etc/exports Solaris : # share -F nfs -o rw=engineering -d "home dirs" /export/home2 share -F nfs -o rw=nantespainleve,root=nantes:painleve /export/users3 share -F nfs -o rw=nantespainleve,root=nantes:painleve /export/local Linux : # exports for nantes # 1- softs, read-only /export/local / (ro) # 2- comptes utilisateurs, rw /export/home / (rw,no_auth_nlm)

43 43/166 NFS Configuration du serveur NFS (2) /etc/dfs/sharetab ou /var/lib/nfs/xtab /export/local /export/home /export/home /export/home (ro,async,wdelay,hide,secure,root_squash,no_all_squash, subtree_check,secure_locks,mapping=identity,anonuid=-2,anongid=-2) (rw,async,wdelay,hide,secure,root_squash,no_all_squash, subtree_check,insecure_locks,mapping=identity,anonuid=-2,anongid=-2) (rw,async,wdelay,hide,secure,root_squash,no_all_squash, subtree_check,insecure_locks,mapping=identity,anonuid=-2,anongid=-2) (rw,async,wdelay,hide,secure,root_squash,no_all_squash, subtree_check,insecure_locks,mapping=identity,anonuid=-2,anongid=-2) /etc/dfs/fstypes (Solaris) : liste des services assurant le partage de ressources (configuré automatiquement)

44 44/166 NFS Commandes sur le serveur NFS (1) Partage de répertoires : shareall / exportfs -a : méthode statique share / exportfs : méthode dynamique # Solaris share -F nfs -o rw=nantespainleve,root=nantes:bourbaki /export/local # Linux exportfs -o root_squash,rw,no_auth_nlm /var/mail Mise à jour des fichiers : /etc/dfs/sharetab ou /var/lib/nfs/xtab

45 45/166 NFS Commandes sur le serveur NFS (2) Arrêt du partage de répertoires : unshare -F nfs / exportfs -ua : pour tous les répertoires partagés unshare / exportfs -u : pour un répertoire # Solaris unshare /var/mail # Linux exportfs -u /var/mail

46 46/166 NFS Statistiques de fonctionnement (1) nfsstat : # sur un serveur Server rpc stats: calls badcalls badauth badclnt xdrcall Server nfs v3: null getattr setattr lookup access readlink 63 0% % % % % % read write create mkdir symlink mknod % % % 801 0% 309 0% 0 0% remove rmdir rename link readdir readdirplus % 301 0% 848 0% 893 0% % % fsstat fsinfo pathconf commit % 78 0% 704 0% %

47 47/166 NFS Statistiques de fonctionnement (2) nfsstat : # sur un client Client rpc stats: calls retrans authrefrsh Client nfs v3: null getattr setattr lookup access readlink 0 0% 298 0% % % 401 0% 153 0% read write create mkdir symlink mknod % % % % 44 0% 0 0% remove rmdir rename link readdir readdirplus % 319 0% 45 0% 21 0% % 0 0% fsstat fsinfo pathconf commit 18 0% 18 0% 0 0% %

48 48/166 NFS Automontage (1) Objectif : remédier au problème de l effondrement d un client (nécessité de remonter le système de fichiers à la main) Proposition d un système de montage dynamique Temporisation du montage : démontage du système de fichiers s il n est pas accédé pendant 5 minutes (valeur par défaut) Système de fichier automonté : autofs

49 49/166 NFS Automontage (2) L automontage ne concerne que les clients L automontage n apporte rien de plus par rapport au montage permanent en cas de problème (blocage de l application effectuant les lectures/écritures) Utilisation des automontages : comptes utilisateurs par exemple

50 50/166 automontage Configuration d un client d automontage (1) (Quelques différences suivant les systèmes) Démon automonteur automount / /usr/sbin/automount : interception des requêtes NFS action identique au server NFS Table maître : /etc/auto master / /etc/auto.master Liste des fichiers contenant les informations relatives aux fichiers automontés # Master map for automounter # +auto_master /net -hosts -nosuid,nobrowse /home auto_home -nobrowse /xfn -xfn /- auto_direct

51 51/166 automontage Configuration d un client d automontage (2) Tables directes ou indirectes : Informations disponible pour chaque entrée : clé (point de montage du répertoire distant) Option de montage Localisation du système de fichiers à monter /export/home/user1 - painleve:/export/home/user1 /export/home/user2 - pythagore:/export/home/user2 /export/home2/user3 - nantes:/export/user3 /export/home3/user4 - nantes:/export/user4 /export/home5/user5 - painleve:/export/user5

52 52/166 automontage Configuration d un client d automontage (3) Tables directes ou indirectes (suite) : Tables directes : la clé est un chemin absolu Dans la table maître, l information est marquée par /- Tables indirectes : la clé est un chemin relatif à un point de montage Dans la table, le premier champ correspond au point de montage Possibilité d exploiter les tables NIS et NIS+ Solaris propose une table supplémentaire /etc/auto home didié à l automontage des comptes utilisateurs

53 53/166 Messagerie Courrier électronique (1) Variante de l échange de fichiers en machines UNIX Un des plus vieux services Internet Evolution des méthodes implémentant le courrier électronique au cours du temps : UUCP : une des plus ancienne méthode de courrier électronique entre machines UNIX. Encore utilisé sur les machines dont la connexion est restreinte BITNET : issue du réseau BITNET (reliant les mainframes IBM)

54 54/166 Messagerie Courrier électronique (2) X400 : courrier électronique aux normes ISO DECNET : protocole proposé par DEC SMTP : protocole utilisé sur la plupart des machines modernes Implémenté sous forme d une application réseau : sendmail Dérivés : ESMTP Service réseau sur le port 25 (smtp) Limitation de la taille des messages

55 55/166 Messagerie Composition du système de messagerie (1) Réseau distant Envoi d un courrier à un utilisateur du réseau local Transmission au facteur local Envoi d un courrier à un utilisateur du réseau distant MTA Distribution du courrier Boite aux lettres MDA Consultation du courrier MUA Emission d un courrier

56 56/166 Messagerie Composition du système de messagerie (2) Définition des composantes : MTA : Mail Transfert Agent Centre de tri postal Récupération des courriers venant du réseau ou des machines locales Décision sur l acheminement du courrier en fonction de l adresse MDA : Mail Delivery Agent Facteur du réseau local Récupération des courriers envoyés par le MTA pour acheminement aux utilisateurs locaux

57 57/166 Messagerie Composition du système de messagerie (3) Boîte aux lettres : Fichier propre à chaque utilisateur Le MDA y copie le courrier Ajout d une ligne en début de courrier commençant par From (sans : et différent de From:) MUA: Mail User Agent Logiciel permettant de consulter et d envoyer du courrier

58 58/166 Messagerie Composition du système de messagerie (4) Machine relais : machine permettant le routage d un message dont elle n est pas l emettrice Routage du message : Plus lent qu en direct Moins soumis aux aléas de l acheminement Gros problème : peut être utilisé pour l envoi de spam Il faut donc limiter le relais aux machines du réseau Mail exchanger : machine destinataire du message Cachée derrière le domaine postal

59 59/166 Messagerie Le protocole SMTP (1) Simple Mail Transfer Protocol RFC 821 Utilisation de TCP/IP (mode connecté), port 25 Envoi du courrier directement au destinataire du message Utilisation de commandes (textuelles) pour dialoguer avec le serveur Possibilité de dialoguer à l aide de telnet : telnet webmail.ig-edu.univ-paris13.fr 25

60 60/166 Messagerie Le protocole SMTP (2) Toute commande est validée par la chaîne de caractère CR/LF Chaque commande du client est suivi d une réponse du serveur Réponse du serveur : numéro descriptif

61 61/166 Messagerie Déroulement d une session (1) 1 Ouverture de la session SMTP (client) Envoi de la commande : HELO nom du domaine<crlf> (serveur) Envoi de la chaîne : 250 adresse du serveur de messagerie NB: (depuis avril 2001 RFC 2821) Remplacement de la commande HELO par la commande EHLO 2 (client) Envoi de la commande : MAIL FROM: adresse de l expéditeur<crlf> (serveur) Envoi de la chaîne : 250 OK (si la commande est acceptée) 3 (client) Envoi de la commande : RCPT TO: adresse du destinataire<crlf> (serveur) Envoi de la chaîne : 250 OK (si la commande est acceptée)

62 62/166 Messagerie Déroulement d une session (2) 1 (client) Envoi de la commande : DATA<CRLF> Annonce du début du corps du message (serveur) Envoi de la chaîne 354 End data with <CR><LF>.<CR><LF> (si la commande est acceptée) Corps du message : ensemble de ligne dont la dernière se termine par un point. Possibilité d ajouter les entêtes : Date Subject Cc Bcc From (serveur) Envoi de la chaîne : 250 OK (si la commande est acceptée)

63 63/166 Messagerie SMTP et codage des caractères Tous les caractères doivent être codés en ASCII (sur 7 bits) 8 eme ` bits explicitement mis à 0 Envoi de caractères accentués : utilisation d algorithme de codage intégrant les spécifications MIME base64 pour les fichiers attachés (texte, image, son) 24 bits découpés en 4 caractères ASCII Jeu de caractères : alphabet de 6 bits quoted-printable pour les caractères spéciaux contenus dans le corps du message Caractère non US-ASCII remplacé par une séquence =XY (XY est le code hexadécimal du caractère) = Indiquer l alphabet utilisé

64 64/166 Messagerie Récapitulatif HELO (désormais EHLO) : Identification à l aide de l adresse IP ou du nom de domaine de l expéditeur Exemple : EHLO MAIL FROM: : Identification de l adresse de l expéditeur Exemple : MAIL FROM: RCPT TO: : Identification de l adresse du destinataire Exemple : RCPT TO: DATA : Corps du message Exemple : DATA message QUIT : Sortie du serveur SMTP Exemple : QUIT HELP : Liste des commandes SMTP supportées par le serveur Exemple : HELP

65 65/166 Messagerie Limitations de SMTP (1) messages sur 7 bits (tronqués explicitement à 7 bits) nom d utilisateur < 64 caractères nom de domaine < 64 caractères nombre de destinataires < 100 lignes < 1000 caractères Certaines versions récentes moins restrictives (pas de troncation du 8eme ` bit (mais pas conforme à la RFC 821

66 66/166 Messagerie Limitations de SMTP (2) SMTP : protocole fermé sans possibilité d évolution Deux approches complémentaires (depuis 1992) : MIME (Multipurpose Internet Mail Extensions) Possibilté d échange de messages avec des caractères codés sur 8bits et des données binaires, sur un canal SMTP conforme à la RFC 821 ESMTP (Extended SMTP) Extension de SMTP permettant des évolutions, tout en gardant la compatibilité

67 67/166 Messagerie Protocole ESMTP (1) Extended Simple Mail Transport Protocol Ajout d extensions au protocole SMTP RFC 1425 Mécanisme ouvert permettant des ajouts futurs Ajouts actuels : Déclaration de la taille des messages (RFC 1427) Possibilité de limiter la taille des messages acceptés par le serveur SMTP : destruction du message sans indication qu il s agit d un problème de taille Solution à l envoi de message trop grand : fragmentation et transmission à l aide du mécanisme MIME (message/partial)

68 68/166 Messagerie Protocole ESMTP (2) Transport sur 8 bits (RFC 1426) Envoi de message 8 bits sans utilisation d un encodage (base64 ou quote-printable) Introduction du dialogue ESMTP avec EHLO (RFC 1651) Si l une des deux partie ne reconnait pas le protocole ESMTP, passage à SMTP Si reconnaissance d ESMTP par le serveur, envoi de la liste des extensions supportée Le client peut les utiliser

69 69/166 Messagerie Extensions Extension ETRN : ajout de commandes au protocole Egalement ajout des paramètres optionnels au message Exemple : 8BITMIME ajout d un paramètre à la commande MAIL (annonce de message contenant des caractères accentués)

70 70/166 Messagerie Génération du message Visualisation de l échange avec le MTA : mail -v Enveloppe : analysée et manipulée par les différents centres de tri (MTA) Contient l adresse du destinataire et de l expéditeur l adresse de chaque machine ayant relayé le message (assure un retour en cas de problème avec l adresse finale) En-tête : l adresse de l expéditeur et du destinataire Corps : texte du message

71 71/166 Messagerie Exemple de message (1a) mailx -v Subject: Test SE-2 Test pour cours d administration systeme. Cc: Connecting to lipn.lipn.univ-paris13.fr. via esmtp lipn.univ-paris13.fr ESMTP >>> EHLO omaha.lipn.univ-paris13.fr 250-lipn.univ-paris13.fr 250-PIPELINING 250-SIZE VRFY 250-ETRN 250-XVERP 250 8BITMIME >>> MAIL SIZE= Ok

72 72/166 Messagerie Exemple de message (1b) >>> RCPT 250 Ok >>> DATA 354 End data with <CR><LF>.<CR><LF> >>>. 250 Ok: queued as 7AD524FD9A Sent (Ok: queued as 7AD524 Closing connection to lipn.lipn.univ-paris13.fr. >>> QUIT 221 Bye

73 73/166 Messagerie Exemple de message (2) X-From-Line: Thu Mar 21 09:36: Return-Path: Delivered-To: Received: from omaha.lipn.univ-paris13.fr (omaha [ ]) by lipn.univ-paris13.fr (Postfix) with ESMTP id 7AD524FD9A for Thu, 21 Mar :36: (CET) Received: (from by omaha.lipn.univ-paris13.fr (8.11.4/8.11.4) id g2l8zyg00515 for Thu, 21 Mar :35: Date: Thu, 21 Mar :35: From: Thierry Hamon X-Gnus-Mail-Source: file:/var/spool/mail/ht Message-Id: To: Subject: Test SE-2 Lines: 2 Xref: omaha mail.private:26959 X-Gnus-Article-Number: Thu Mar 21 09:37: Test pour cours d administration systeme

74 74/166 Messagerie Exemple de message (3a) mailx -v Subject: Test SE-2 Test pour cours d administration systeme. Cc: Connecting to bourbaki.ig-edu.univ-paris13.fr. via esmtp bourbaki.ig-edu.univ-paris13.fr ESMTP Sendmail /8.12.1; Thu, 21 Mar :39: (MET) >>> EHLO omaha.lipn.univ-paris13.fr 250-bourbaki.ig-edu.univ-paris13.fr Hello fwlipn.univ-paris13.fr [ ], pleased to meet you 250-ENHANCEDSTATUSCODES 250-PIPELINING 250-EXPN 250-VERB 250-8BITMIME 250-SIZE 250-DSN 250-ETRN 250-DELIVERBY 250 HELP

75 75/166 Messagerie Exemple de message (3b) >>> MAIL SIZE= Sender ok >>> RCPT Recipient ok >>> DATA 354 Enter mail, end with "." on a line by itself >>> g2l8dxob Message accepted for delivery Sent (g2l8dxob Message acc Closing connection to bourbaki.ig-edu.univ-paris13.fr. >>> QUIT bourbaki.ig-edu.univ-paris13.fr closing connection

76 76/166 Messagerie Exemple de message (4a) X-From-Line: Thu Mar 21 09:40: Return-Path: Delivered-To: Received: from bourbaki.ig-edu.univ-paris13.fr (bourbaki.ig-edu.univ-paris13.fr [ ]) by lipn.univ-paris13.fr (Postfix) with ESMTP id CB5484FDA0 for Thu, 21 Mar :40: (CET) Received: from omaha.lipn.univ-paris13.fr (fwlipn.univ-paris13.fr [ ]) by bourbaki.ig-edu.univ-paris13.fr (8.12.1/8.12.1) with ESMTP id g2l8dxob for Thu, 21 Mar :39: (MET) Received: (from by omaha.lipn.univ-paris13.fr (8.11.4/8.11.4) id g2l8den00519 for Thu, 21 Mar :39: Date: Thu, 21 Mar :39: From: Thierry Hamon X-Gnus-Mail-Source: file:/var/spool/mail/ht Message-Id: To: Subject: Test SE-2 Lines: 2

77 77/166 Messagerie Exemple de message (4b) Xref: omaha mail.private:26960 X-Gnus-Article-Number: Thu Mar 21 09:40: Test pour cours d administration systeme

78 78/166 Messagerie Description d un échange de courrier Réseau distant cat /etc/service smtp 25/tcp mail cat /etc/mail/sendmail.cf procmail mail d procmail mail d MDA Boite aux lettres MTA /etc/mailrc $HOME/.mailrc mail MUA mailx netscape... sendmail /etc/mail/sendmail.cf

79 79/166 Messagerie Format des adresses électroniques (1) Différents types d adresses possibles : Adresse Internet globale : RFC 822 hamon <Thierry Hamon> etc. Adresse littérale : utilisation d une adresse numérique plutôt qu un nom de domaine Utilisation des crochets

80 80/166 Messagerie Format des adresses électroniques Adresse Internet avec routage explicite : RFC 1123 : ne pas les utiliser, mais les reconnaître et les accepter etc.

81 81/166 Messagerie Interaction Messagerie et DNS SMTP : dépendance vis à vis du DNS (comme tout protocole utilisant des noms de sites) DNS : existance d une fonctionnalité spéciale pour le courrier électronique Information de type MX (pour Mail exchanger) comme resource records (RR) Objectif du champ de type MX du site S : indiquer aux sites extérieurs la machine à laquelle envoyer le courrier destiné au site S Exemple : bourbaki.ig-edu.univ-paris13.fr. IN MX 10 mail.ig-edu.univ-paris13.fr. Tout courrier adressé à bourbaki doit être en réalité envoyé à mail.ig-edu.univ-paris13.fr

82 82/166 Messagerie Utilisation du champ MX Routage d un message pour un site n ayant pas de connectivité Internet intranet.galilee.fr. IN MX 10 mail.ig-edu.univ-paris13.fr. Réception des courriers adressés à un domaine ig-edu.univ-paris13.fr. IN MX 10 mail.ig-edu.univ-paris13.fr. Permet les adresses du type Centralisation de la distribution du courrier sercal.ig-edu.univ-paris13.fr. IN MX 10 mail.ig-edu.univ-paris13.fr. Re-routage des courriers en cas de problème jussieu.fr IN MX 10 shiva.jussieu.fr jussieu.fr IN MX 20 soleil.uvsq.fr

83 83/166 Messagerie Traitements liés au champ MX (1) Utilisation de priorité dans le choix du MX Règles : s il n existe pas de règles spécifiques de routage : utilisation des MX s il n existe pas de MX : envoi du courrier directement à la machine en utilisant l adresse IP (rejet du message en cas d absence d adresse IP) Si la machine apparaît dans la liste des MX : Retrait des MX de poids égaux et supérieurs (moins prioritaires)

84 84/166 Messagerie Traitements liés au champ MX (2) Essai sur les MX d ordre de priorité décroissante En cas d échecs, conservation du message et essai de nouvel envoi à intervalle régulier Si la machine est le MX préféré et qu il n existe pas de règles locales, le message est rejeté NB : certains routeurs modifient ces traitements...

85 85/166 Messagerie Aliases Redéfinition le routage du courrier local Nom complet d utilisateur thierry.hamon: hamon Utilisateur virtuel hamon: Programme Liste de diffusion enseignants: hamon, fouquere Liste de diffusion gérée par un utilisateur liste : :include:/home/enseignants/hamon/liste Pas de nom non local

86 86/166 Messagerie Reverse Aliases modification du champ From à l envoi d un message Nom d utilisateur hamon: thierry.hamon

87 87/166 Messagerie le fichier.forward Fichier géré par l utilisateur Effectue le re-routage des messages qui lui sont adressés IMPORTANT: droits d accès au fichier : 600 Même syntaxe que les aliases Consulté après les aliases

88 88/166 Messagerie Agent de transfert du courrier Plusieurs agents disponibles : smail mmdf (système SCO) IMS (NT) Exchange (NT) Eudora Worldmail server (NT) sendmail (AIX, OSF1, ULTRIX, HP-UX, IRIX, SunOs, Solaris, Linux, etc.) postfix

89 89/166 Messagerie Sendmail (1) Disponibilité grand public Configuration complexe (sendmail.cf) : utilisation du Kit Jussieu Prise en compte des.forward Possibilité d utilisation d alias : hamon thierry.hamon Application de nombreuses règles de réécriture : Détermination des régles de routage en fonction du destinataire (local, même domaine, domaine différent) Mise en conformité avec la RFC 822

90 90/166 Messagerie Sendmail (2) Visualisation de l état d acheminement du courrier (au niveau de la machine local) : mailq /var/spool/mqueue (4 requests) ----Q-ID Size Q-Time Sender/Recipient g2lfgrc Thu Mar 21 16:16 ht (Postmaster warning: Thierry Hamon Thierry Hamon g2lfetk01294* 290 Thu Mar 21 16:40 hamon 8BITMIME g2lfepv01291* 631 Thu Mar 21 16:40 hamon 8BITMIME g1p93e Mon Feb 25 10:03 ht 8BITMIME (Deferred: No such file or directory) "Charles Dupond"

91 91/166 Messagerie Postfix (1) Serveur de messagerie (MTA) conçu par Wietse Venema Remplacement de Sendmail, comme un concurrent de Qmail logiciel libre (IBM public licence) Compatibilité avec Sendmail et facilité d administration : Prise en compte de /etc/aliases NIS.forward /var/spool/mail

92 92/166 Messagerie Postfix (2) Composé d outils dédié à une tâche spécifique : Réception d un message distant Distribution d un message distant Distribution d un message localement Changement/ré-écriture d une adresse Sécurité : outils conçu pour fonctionner avec des privilèdes réduits Filtrage des spams Gestion de domaines virtuels

93 93/166 Messagerie Installation de postfix Programme serveur (portail vers les outils dédiés à une tâche) : /usr/sbin/postfix Lancement par /usr/sbin/postfix de usr/libexec/postfix/master (lancement de démons lorsque cela est nécessaires) Lancement du démon de gestion de la file d attente : /usr/libexec/postfix/qmgr (exécution en permanence) Création d un utilisateur et d un groupe postfix

94 94/166 Messagerie Configuration de postfix (1) Fichier de configuration : /etc/postfix/main.cf Aliases transformés au format DBM Files d attente multiples (dans /var/spool/postfix : maildrop, incoming, active, deferred

95 95/166 Messagerie Configuration de postfix (2a) Configuration simple : # INFORMATIONS SUR LES REPERTOIRES LOCAUX queue_directory = /var/spool/postfix command_directory = /usr/sbin daemon_directory = /usr/libexec/postfix # POSSESSION DES FILES D ATTENTE ET DES PROCESSUS mail_owner = postfix # NOMS DE LA MACHINE ET DU DOMAINE myhostname = mail.ig-edu.univ-paris13.fr # POUR L ENVOI DU COURRIER myorigin = $myhostname # MODE DE TRANSPORT default_transport = smtp

96 96/166 Messagerie Configuration de postfix (2b) Configuration simple : # GESTION DES ALIAS alias_maps = hash:/etc/postfix/aliases alias_database = hash:/etc/postfix/aliases # DELIVRANCE DU COURRIER mailbox_command = /usr/bin/procmail (...)

97 97/166 Messagerie Configuration de postfix (3a) Affichage de la configuration courante : postconf # postconf -n alias_database = hash:/etc/postfix/aliases alias_maps = hash:/etc/postfix/aliases command_directory = /usr/sbin daemon_directory = /usr/libexec/postfix debug_peer_level = 2 default_destination_concurrency_limit = 10 default_transport = smtp defer_transports = smtp local_destination_concurrency_limit = 2 mail_owner = postfix mailbox_command = /usr/bin/procmail myhostname = mail.ig-edu.univ-paris13.fr myorigin = $myhostname

98 98/166 Messagerie Configuration de postfix (3b) program_directory = /usr/libexec/postfix queue_directory = /var/spool/postfix relayhost = [smtp.mon.fai] sender_canonical_maps = hash:/etc/postfix/canonical

99 99/166 Messagerie Agent de distribution du courrier Copie du message transmis par le MTA, dans la boîte aux lettres MDA constructeurs : Mauvais fonctionnement dans un réseau homogène Nombreuses incompatibilités dans un réseau hétérogène Utiliser plutôt les outils du domaine public : procmail sendmail

100 100/166 Messagerie Outils de consultation du courrier Choix du MUA en fonction de la configuration de la consultation du mail sur le réseau : Consultation du répertoire /var/mail monté par NFS sur la station de travail : mail, mailx, pine, mailtool Utilisation d un protocole : POP, IMAP, etc.

101 101/166 Messagerie Schéma de configuration d un site Récupération des messages Serveur POP/IMAP /var/mail MUA Envoi des messages Serveur SMTP

102 102/166 Messagerie Utilisations du MUA (Cas d un ordinateur personnel) Envoi de message : Etablissement d une connexion par le port smtp entre le MUA et le démon sendmail s exécutant sur une machine distante Machine où s exécute le démon sendmail : relais pour l ordinateur personnel Réception de message : Etablissement d une connexion avec le démon popper s exécutant sur une machine distante

103 103/166 Messagerie Consultation du mail : Protocoles et services (1) Démon popper : service réseau dont le client est le MUA Sous contrôle du démon inetd ou non Accès en lecture/écriture au répertoire /var/mail POP (pop3) : Post Office Protocole IMAP : Internet Message Access Protocol

104 104/166 Messagerie Protocole POP Post Office Protocol (RFC 1725) Récupération du courrier sur un serveur distant, dans une boîte aux lettres locale Deux versions principales : POP2 (port 109) et POP3 (port 110) Dialogue à l aide de commandes textuelles Chaque commande doit se terminer par CR/LF Commande (client) : mot-clé suivi d arguments réponse du serveur : numéro suivi d un texte descriptif

105 105/166 Messagerie Récapitulatif (POP2) Commande HELLO FOLDER READ RETRIEVE SAVE DELETE QUIT Description Identification à l aide de l adresse IP de l ordinateur expédi Nom de la boîte à consulter Numéro du message à lire Numéro du message à récupérer Numéro du message à sauvegarder Numéro du message à supprimer Sortie du serveur POP2

106 106/166 Messagerie Protocole POP3 Possibilité de dialoguer à l aide de telnet telnet webmail.ig-edu.univ-paris13.fr 110 Gestion d une authentification par nom d utilisateur et mot de passe Pas de sécurité : les mots de passe circulent de manière non chiffrés (RFC1939) Possibilité de chiffrer les mots de passe avec l algorithme MD5 Blocage de la boîte aux lettres lors de la consultation = pas de consultation simultanée possible

107 107/166 Messagerie Exemple (1) belfast:ht:~:[13:33:10]>telnet webmail.ig-edu.univ-paris13.fr 110 Trying Connected to webmail.ig-edu.univ-paris13.fr. Escape character is ^]. +OK POP3 webmail.ig-edu.univ-paris13.fr v mdk server ready STAT -ERR Unknown AUTHORIZATION state command ^] telnet> Connection closed.

108 108/166 Messagerie Exemple (2) belfast:ht:~:[13:38:16]>telnet webmail.ig-edu.univ-paris13.fr 110 Trying Connected to webmail.ig-edu.univ-paris13.fr. Escape character is ^]. +OK POP3 webmail.ig-edu.univ-paris13.fr v mdk server ready USER hamon +OK User name accepted, password please PASS abcdefgh +OK Mailbox open, 21 messages STAT +OK TOP 1 7 +OK Top of message follows Return-Path: X-Original-To: Delivered-To:

109 109/166 Messagerie Exemple (2) Received: from localhost (localhost.localdomain [ ]) by bourbaki.ig-edu.univ-paris13.fr (Postfix) with ESMTP id BF42 for Tue, 9 Mar :15: (CET) Received: from lipn.univ-paris13.fr (lipn.univ-paris13.fr [ ]) by webmail.ig-edu.univ-paris13.fr (IMP) with HTTP for Tue, 9 Mar :15: Message-ID: Date: Tue, 9 Mar :15: From: To: Thierry Hamon Subject: dhcpd.conf MIME-Version: 1.0 Content-Type: multipart/mixed; boundary="-moq cbf9a73e38e0eee783a2892cf47bea46" User-Agent: Internet Messaging Program (IMP) Status: O This message is in MIME format.

110 110/166 Messagerie Exemple (2) ---MOQ cbf9a73e38e0eee783a2892cf47bea46 Content-Type: text/plain; charset=iso Content-Transfer-Encoding: 8bit bonjour,. QUIT +OK Sayonara Connection closed by foreign host.

111 111/166 Messagerie Récapitulatif (POP3) USER identifiant Utiliser pour l authentification. identifiant : nom de l utilisateur, c est-à-dire une chaîne de caractères identifiant l utilisateur sur le serveur. La commande USER doit précéder la commande PASS. PASS mot de passe Indication du mot de passe de l utilisateur dont le nom a été spécifié lors d une commande USER préalable. STAT : Information sur les messages contenus sur le serveur RETR : Numéro du message à récupérer DELE : Numéro du message à supprimer LIST [msg] : Numéro du message à afficher NOOP : Permet de garder les connexion ouverte en cas d inactivité

112 112/166 Messagerie Récapitulatif (POP3) TOP messageid n : Affichage de n lignes du message, dont le numéro est donné en argument Réponse positive du serveur : envoi des en-têtes du message une ligne vierge les n premières lignes du message.

113 113/166 Messagerie Récapitulatif (POP3) UIDL [msg] : Demande de renvoi d une ligne contenant des informations sur le message éventuellement donné en argument La ligne contient une chaîne de caractères permettant d identifier de façon unique le message sur le serveur, indépendamment de la session. On l appelle listing d identificateur unique L argument optionnel est un numéro correspondant à un message existant sur le serveur POP, c est-à-dire un message non effacé.

114 114/166 Messagerie Récapitulatif (POP3) QUIT : demande de sortie du serveur POP3 Suppression de tous les messages marqués comme effacés Envoie de l état de cette action

115 115/166 Messagerie Protocole IMAP (1) Internet Message Access Protocol Alternative à POP3 Plus récent que POP RFC 1730, 1731, 1732, 1733 Les courriers restent sur le serveur : Tri et rapatriment à la demande de l utilisateur, puis remise en place à la fin de la session

116 116/166 Messagerie Protocole IMAP (2) Fonctionnalités supplémentaires : Gestion de plusieurs accès simultanés Gestion de plusieurs boîtes aux lettres Gestion de sous-répertoire sur le serveur Recherche de messages par critère Retrait du courrier selon plus de critères

117 117/166 Messagerie Problèmes liés à la sécurité (1) Pertes de messages par l agent de transport ( le MTA ) par l utilisateur par un incident matériel Solutions : Tracabilité du message : Extension DSN informe l expéditeur sur ce qui est arrivé au message Chaque relais indique si le message est envoyé correctement ou non au relais suivant

118 118/166 Messagerie Problèmes liés à la sécurité (1) Ecoute des messages Solution : Utilisation du Chiffrement entre les serveurs (PGP) Falsification des messages Solution : Limitation possible du nombre de relais par SMTP

119 119/166 Messagerie Gestion du SPAM annecdote : terme provenant d une marque américaine d aliments bon marché de mauvaise qualité, ou issu d un sketch des Monty Python Description : Courrier non sollicité envoyé à plusieurs personnes (prospectus des boites aux lettres) Comment : Récupération des adresses via les News, les listes de diffusion, les pages Web (analyse des champs mailto) Apparu avec l explosion du nombre d utilisateur de l Internet (solutions apparues en 1997) Commerce florissant : vente de fichiers d utilisateurs Certaines sociétés ont pignons sur rue (Cyberpromo) Nuisance à combattre et coûteuse

120 120/166 Messagerie Problème & solutions Problème : Reconnaître l auteur d un SPAM Adresse abuse Filtrage au niveau personnel Filtrage au niveau d un site

121 121/166 Messagerie Problème : Reconnaissance de l auteur d un SPAM Connaître l auteur d un spam est difficile Avec SMTP, il est facile de se faire passer pour quelqu un d autre Utilisation de relais : route du message difficile Le champ From: n indique pas forcément l expéditeur (message forgé) Nécessite une bonne maîtrise de la lecture des champs Received

122 122/166 Messagerie Adresse abuse Adresse obligatoire pour tout site abritant une messagerie SMTP Autre convention répandue : adresse utilisée pour signaler les plaintes Tout site peut devenir la source d un spam : reconnaissance et acceptation de cette adresse (gage de bonne volonté)

123 123/166 Messagerie Filtrage au niveau personnel Utilisation d outil procmail Mise en place d un jeu de filtres adapté Rejeter : tout courrier suspect dans une boîte aux lettres qui n est pas lue aussi souvent que la boîte aux lettres normale tout courrier contenant certains mots clés Autres méthodes : Mécanisme de liste noire personnelle (rejet des courriers de domaines connus) Mécanisme de score (destruction de tout courrier contenant certain mot souvent utilisé par les spammeurs)

124 124/166 Messagerie Exemple de procmail # reconnaissance de cas particuliers :0: * $DEFAULT # tout ce qui vient de.net ou de.com est jete # dans l antichambre de la poubelle :0: * Mail/spam

125 125/166 Messagerie Filtrage au niveau d un site (1) Liste noire des spammeurs connus : obsolescence rapide nécessite des mises à jour fréquente ou l utilisation de listes centralisées : RBL Realtime Blackhole Lists (constitution d(une arborescence DNS composée d adresses IP de domaines spammeurs) SpamAssassin Apprentissage des caractéristiques des spams SpamAssassin (spamassassin.apache.org) dspam (http://dspam.nuclearelephant.com/)

126 126/166 Messagerie Filtrage au niveau d un site (2) Interdire le relayage Evite ainsi l inscription d un site innocent sur liste noire Refuser les adresses invalides Refuser les adresses IP d expéditeurs non valides (machines non déclarées sur un DNS) Solution radicale gênante pour des sites honnêtes mais mal configurés

127 127/166 Messagerie Tester la messagerie Possibilité d envoi d un courrier local? mail -v hamon (-v : mode verbose) telnet localhost smtp Réponse type : 220 mail.ig-edu.univ-paris13.fr... Vérification qu un site distant peut vous atteindre Vérification des règles de réécriture pour l envoi

128 128/166 Service d impression Service d impressions (1) Configuration dépendant étroitement du système Deux types d imprimantes : Imprimante avec une carte réseau Imprimante sur le port parallèle d une machine (le serveur d impression) Nom de l imprimante : Peut-être différent du nom de l imprimante réseau 14 caractères sous Solaris

129 129/166 Service d impression Service d impressions (2) Deux possibilités : Administration d un service central (Solaris) Gestion à travers le service de nom Chaque machine possède son client (Linux avec cups, rlpr) Communication directe de la machine avec la carte

130 130/166 Service d impression Architecture du système d impressions (1) Modèle Client/Serveur : Serveur : réception des requêtes d impressions provenant d autres systèmes Stockage dans une zone temporaire sur un système de fichiers local Envoi des tâches d impression à une imprimante réseau ou une imprimante locale Service d impressions : un serveur (lpq) des filtres Fichiers de configuration : /etc/print.conf, /etc/lp/printers (Solaris), printcap (Linux)

131 131/166 Service d impression Architecture du système d impressions (2) lp fichier1.txt request id is F (1 file (s) ) Sélection d imprimante lpsched Script d interface Filtrage /var/spool/lp/requests lpsched Initialisation de l imprimante Envoi de la requete

Administration Système

Administration Système 1/166 Administration Système Thierry Hamon Bureau H202 - Institut Galilée Tél. : 33 1.48.38.35.53 Bureau 150 LIM&BIO EA 3969 Université Paris 13 - UFR Léonard de Vinci 74, rue Marcel Cachin, F-93017 Bobigny

Plus en détail

La messagerie sur Internet

La messagerie sur Internet La messagerie sur Internet Présentation : Terminologie agent utilisateur : (mail user agent MUA: interface utilisateur). mail, elm, mailtool, xmh,... eudora, outlook, MS Mail, Netscape messenger,... agent

Plus en détail

Serveur de courrier électronique

Serveur de courrier électronique Serveur de courrier électronique Objectif: Mettre en oeuvre un serveur de courrier électronique Contenu: Principes, acheminement, protocoles, fonctionnement Mise-en-oeuvre Postfix Configuration Durée:

Plus en détail

Couche application. La couche application est la plus élevée du modèle de référence.

Couche application. La couche application est la plus élevée du modèle de référence. Couche application La couche application est la plus élevée du modèle de référence. Elle est la source et la destination finale de toutes les données à transporter. Couche application La couche application

Plus en détail

Les Services de Messagerie

Les Services de Messagerie Les Services de Messagerie Principe de fonctionnement Serveur SMTP Opérateur Internet b.durand Recherche SMTP «récupère route DNS» le Le a.dupont Message confie est remis son message Enregistrement message

Plus en détail

Divers éléments. Protocoles d'applications. Un agent Utilisateur. MUA - Agents Utilisateurs de Courriel. Simple Mail Transfer Protocol

Divers éléments. Protocoles d'applications. Un agent Utilisateur. MUA - Agents Utilisateurs de Courriel. Simple Mail Transfer Protocol IUT IUT d'orsay réseaux réseaux Protocoles d'applications Le courrier électronique Divers éléments POP3 IMAP protocole de transport format de l entête, de ses champs, des adresses électroniques standard

Plus en détail

RES240 / RES224 TD Web et Mail: Architecture et Performanc e. Exercice: Les applications en généra l

RES240 / RES224 TD Web et Mail: Architecture et Performanc e. Exercice: Les applications en généra l RES240 / RES224 TD Web et Mail: Architecture et Performanc e A. Sehrouchni, R. Saad, D.Rossi Ressources: http:/ / w w w.enst.fr/ ~ drossi Exercice: Les applications en généra l Question 1 : Donner l ensemble

Plus en détail

Contributions. Page 1. Création : Jean Paul Gauthier 1996 Modifications : 1997 Jean Paul Gauthier 1998 Philippe Leca 03/1999 Philippe Leca

Contributions. Page 1. Création : Jean Paul Gauthier 1996 Modifications : 1997 Jean Paul Gauthier 1998 Philippe Leca 03/1999 Philippe Leca 85(&ÃÃ&156 FRXUV#XUHFFQUVIU Contributions Création : Jean Paul Gauthier 1996 Modifications : 1997 Jean Paul Gauthier 1998 Philippe Leca 03/1999 Philippe Leca &RXUÃUpDOLVpÃjÃSDUWLUÃÃ GXQÃFRXUVÃGHÃ3LHUUHÃ'DYLGÃÃ8QLYHUVLWpÃGHÃ6WÃ4XHQWLQÃHQÃ

Plus en détail

FTP & SMTP. Deux applications fondamentales pour le réseau Internet.

FTP & SMTP. Deux applications fondamentales pour le réseau Internet. & SMTP Deux applications fondamentales pour le réseau Internet. File Transfer Protocol Protocole d'échange de fichier : envoi / réception de fichiers au dessus de TCP client (machine de l utilisateur)

Plus en détail

Protocoles «Application»

Protocoles «Application» Protocoles «Application» Introduction POP3 FTP 07/04/2006 Applications TCP/IP 1 Architecture client/serveur Client WEB (http) TCP IP 2 1 2052 Exemples : Internet Explorer, Mozilla, 80 Serveur WEB (http)

Plus en détail

Plan. Le système de messagerie d'internet. Introduction aux systèmes de messagerie Le protocole SMTP. Conclusion

Plan. Le système de messagerie d'internet. Introduction aux systèmes de messagerie Le protocole SMTP. Conclusion Le système de messagerie d'internet Bernard Cousin Université de Rennes I laboratoire IRISA http://www.univ-rennes1.fr/ Plan Introduction aux systèmes de messagerie Le protocole SMTP L'architecture Le

Plus en détail

2A-SI 5 - Services et Applications 5.2 L Email

2A-SI 5 - Services et Applications 5.2 L Email 2A-SI 5 - Services et Applications 5.2 L E Stéphane Vialle Stephane.Vialle@supelec.fr http://www.metz.supelec.fr/~vialle Principes du courrier électronique (1) client e box sender s receiver s POP3 ou

Plus en détail

1 Introduction. 2 Rappels. Réseaux et Télécommunications TP M3105 2 e année 2014/15 MD, DB, MAB. Services de messagerie

1 Introduction. 2 Rappels. Réseaux et Télécommunications TP M3105 2 e année 2014/15 MD, DB, MAB. Services de messagerie Réseaux et Télécommunications TP M3105 2 e année 2014/15 MD, DB, MAB Services de messagerie 1 Introduction La couche 7 du modèle OSI définit les protocoles dits applicatifs. Dans ce TP nous nous centrerons

Plus en détail

Le courrier électronique. F. Nolot

Le courrier électronique. F. Nolot Le courrier électronique F. Nolot 1 Le courrier électronique Une des applications les plus importantes dans Internet Particularité du courrier électronique Un destinataire (ou l'expéditeur) n'est pas toujours

Plus en détail

Les services sur Internet. Messagerie, FTP et Web

Les services sur Internet. Messagerie, FTP et Web Les services sur Internet Messagerie, FTP et Web 1 Service de messagerie (1) Plus connu sous le nom de E-mail (Electronic Mail ou courrier électronique), ce service permet d échanger des messages et des

Plus en détail

Théorie des réseaux (EC3a) Messagerie. Séance 8

Théorie des réseaux (EC3a) Messagerie. Séance 8 Nils Schaefer Théorie des réseaux (EC3a) Messagerie Théorie des réseaux (EC3a) Séance 8 Serveurs de courrier Assure le transfert de messages électroniques Deux grandes parties Transfert de données entre

Plus en détail

RES240 / RES224 TD Web et Mail: Architecture et Performance. Exercice: Les applications en généra l

RES240 / RES224 TD Web et Mail: Architecture et Performance. Exercice: Les applications en généra l RES240 / RES224 TD Web et Mail: Architecture et Performance A. Sehrouchni, R. Saad, D.Rossi Ressources: http:/ / w w w.enst.fr/ ~ drossi Exercice: Les applications en généra l Question 1 : Donner l ensemble

Plus en détail

Formation Serveurs Mail

Formation Serveurs Mail SMTP, mails et Postfix Centrale Réseaux Mercredi 1 er Décembre 2010 Sommaire 1 Survol Le protocole SMTP 2 Présentation Utilisation à VIA 3 Distribution locale Relais SMTP Aliases virtuels et fichiers de

Plus en détail

Master 1 Informatique. Emmanuel Godard. 22 novembre 2005

Master 1 Informatique. Emmanuel Godard. 22 novembre 2005 Réseaux Master 1 Informatique Emmanuel Godard Université de Provence 22 novembre 2005 Emmanuel Godard (Université de Provence) Réseaux 22 novembre 2005 1 / 1 Emmanuel Godard (Université de Provence) Réseaux

Plus en détail

Cours UNIX Montages NFS

Cours UNIX Montages NFS Cours UNIX Montages NFS Jean-Claude Bajard IUT - université Montpellier 2 le principe de partage de fichiers sous UNIX Network File System : service réseau de partage de systèmes de fichiers applications

Plus en détail

Chapitre : Les Protocoles

Chapitre : Les Protocoles Chapitre : Les Protocoles Outils de l Internet Joyce El Haddad DU1 MI2E Université Paris Dauphine 2009-2010 1 Plan 1. Le modèle TCP/IP 2. Les adresses IP 3. Le Protocole IP 4. Le Protocole TCP 5. Les Protocoles

Plus en détail

SMTP : Simple Mail Transfer Protocol. SMTP : Simple Mail Transfer Protocol SMTP

SMTP : Simple Mail Transfer Protocol. SMTP : Simple Mail Transfer Protocol SMTP 1 SMTP : Simple Mail Transfer Protocol SMTP : Simple Mail Transfer Protocol RFC 821 L échange de courrier sous TCP est effectué par un agent de transfert de message (MTA) Le MTA le plus connu est Sendmail

Plus en détail

Cours Sendmail - Initiation ATRID

Cours Sendmail - Initiation ATRID Cours Sendmail - Initiation ATRID Cours Sendmail - Initiation par ATRID Copyright 1999-2000 par ATRID Systèmes Ce document peut être librement lu, stocké, reproduit, diffusé, traduit et cité par tous moyens

Plus en détail

Protocoles de mail. Les serveurs. Principe de ces protocoles : Serveur POP : pop.neuf.fr Serveur SMTP : smtp.neuf.fr Serveur IMAP : imap.neuf.

Protocoles de mail. Les serveurs. Principe de ces protocoles : Serveur POP : pop.neuf.fr Serveur SMTP : smtp.neuf.fr Serveur IMAP : imap.neuf. Les serveurs Protocoles de mail 1 Serveur POP : pop.neuf.fr Serveur SMTP : smtp.neuf.fr Serveur IMAP : imap.neuf.fr Serveur POP : pop.9online.fr Serveur SMTP : smtp.9online.fr Serveur POP : non Serveur

Plus en détail

Protocoles «Application»

Protocoles «Application» Protocoles «Application» POP3 (rappel) TFTP BOOTP DHCP Applications TCP/IP 1 Application POP3 Documentation Post Office Protocol 3, RFC 1460 (Request For Comments) But Protocole TCP pour la réception des

Plus en détail

MISE EN PLACE D UN RESEAU STRUCTURE ET SECURISE

MISE EN PLACE D UN RESEAU STRUCTURE ET SECURISE MISE EN PLACE D UN RESEAU STRUCTURE ET SECURISE Mise en place d un serveur de messagerie 2013 / 2014 Haureils Florent BTS Sio Contexte et situation initiale Expertis est une entreprise spécialisée dans

Plus en détail

Webinaire sur la sécurité du serveur IceWarp. 15 octobre 2009. Webinaire sur la Sécurité du serveur IceWarp - 15 octobre 2009 - www.icewarp.

Webinaire sur la sécurité du serveur IceWarp. 15 octobre 2009. Webinaire sur la Sécurité du serveur IceWarp - 15 octobre 2009 - www.icewarp. Webinaire sur la sécurité du serveur IceWarp 15 octobre 2009 La sécurité Les vulnérabilités SMTP POP IMAP HTTP... Les risques Saturation du serveur Saturation des réseaux Mise en liste noire par les serveurs

Plus en détail

Que désigne l'url donnée au navigateur?

Que désigne l'url donnée au navigateur? Que désigne l'url donnée au navigateur? http://www-poleia.lip6.fr/~jfp/istm/tp6/index.html Le protocole : pourquoi? Parce que la manière d'indiquer une adresse dépend du service postal utilisé... Le serveur

Plus en détail

Administration réseau Accès aux fichiers distants

Administration réseau Accès aux fichiers distants Administration réseau Accès aux fichiers distants A. Guermouche A. Guermouche Cours 8 : NFS & SMB 1 Plan 1. Introduction 2. NFS 3. SAMBA A. Guermouche Cours 8 : NFS & SMB 2 Plan Introduction 1. Introduction

Plus en détail

L3 informatique TP n o 2 : Les applications réseau

L3 informatique TP n o 2 : Les applications réseau L3 informatique TP n o 2 : Les applications réseau Sovanna Tan Septembre 2009 1/20 Sovanna Tan L3 informatique TP n o 2 : Les applications réseau Plan 1 Transfert de fichiers 2 Le Courrier électronique

Plus en détail

Travaux pratiques 3.4.3 : Services et protocoles de messagerie

Travaux pratiques 3.4.3 : Services et protocoles de messagerie Schéma de topologie Tableau d adressage Périphérique Interface Adresse IP R1-ISP Masque de sous-réseau Passerelle par défaut S0/0/0 10.10.10.6 255.255.255.252 S/O Fa0/0 192.168.254.253 255.255.255.0 S/O

Plus en détail

Master d'informatique E-Secure. Réseaux. Applications de l'internet

Master d'informatique E-Secure. Réseaux. Applications de l'internet Master d'informatique E-Secure Réseaux Applications de l'internet Bureau S3-354 Jean.Saquet@unicaen.fr http : saquet.users.greyc.fr/m2/rezo Client / serveur (1) Beaucoup d'applications sur ce modèle :

Plus en détail

S E C U R I N E T S C l u b d e l a s é c u r i t é i n f o r m a t i q u e I N S A T. Tutoriel Postfix

S E C U R I N E T S C l u b d e l a s é c u r i t é i n f o r m a t i q u e I N S A T. Tutoriel Postfix Tutoriel Postfix 1. Introduction : Un peu d historique : Postfix est le système de courrier crée par Wietse Venema, également auteur des TCP wrappers, reconnus pour leur intérêt dans le domaine de la sécurité,

Plus en détail

Offre Technique de Formation Postfix

Offre Technique de Formation Postfix Offre Technique de Formation Postfix Page 1 Objectifs Après un rappel sur le fonctionnement global d'une messagerie d'entreprise (concepts, composants, protocoles, produits), les stagiaires seront à même

Plus en détail

Serveurs de noms Protocoles HTTP et FTP

Serveurs de noms Protocoles HTTP et FTP Nils Schaefer Théorie des réseaux (EC3a) Serveurs de noms Protocoles HTTP et FTP Théorie des réseaux (EC3a) Séance 7 Pourquoi DNS? Internet est une structure hiérarchique et arborescente de réseaux et

Plus en détail

CSI 3540. Structures, techniques et normes du Web

CSI 3540. Structures, techniques et normes du Web Une application Web est une application écrite en XHTML + JavaScript et que l on exécute dans un Navigateur (qui fournit l environment d exécution). CSI 3540 Structures, techniques et normes du Web Objectifs:

Plus en détail

FTP & SMTP. File Transfert Protocol. Deux applications fondamentales pour le réseau Internet. Un protocole d échange de fichier «au dessus» de TCP :

FTP & SMTP. File Transfert Protocol. Deux applications fondamentales pour le réseau Internet. Un protocole d échange de fichier «au dessus» de TCP : FTP & SMTP Deux applications fondamentales pour le réseau Internet. File Transfert Protocol Rapide Historique : 1971 : Première version du protocole définit par le M.I.T. 1973 : Première documentation

Plus en détail

La messagerie électronique Exemple de la messagerie Internet

La messagerie électronique Exemple de la messagerie Internet La messagerie électronique Exemple de la messagerie Internet 1 Plan du cours messagerie Introduction 1 Architecture de la messagerie Internet 2 Les protocoles SMTP et ESMTP 3 Le format des messages MIME

Plus en détail

RÉSEAUX D ORDINATEURS ET INTER-RESEAUX. G. Falquet

RÉSEAUX D ORDINATEURS ET INTER-RESEAUX. G. Falquet RÉSEAUX D ORDINATEURS ET INTER-RESEAUX G. Falquet 1. Historique des réseaux informatiques 2. Supports physique 3. Protocoles et niveaux d abstraction 4. Interconnexion de réseaux - Internet TCP/IP 5. Systèmes

Plus en détail

Internet. PC / Réseau

Internet. PC / Réseau Internet PC / Réseau Objectif Cette présentation reprend les notions de base : Objectif, environnement de l Internet Connexion, fournisseurs d accès Services Web, consultation, protocoles Modèle en couches,

Plus en détail

Messagerie transfert de messages SMTP consultation et manipulation de boites aux lettres POP IMAP. SMTP : Simple Mail Transfer Protocol

Messagerie transfert de messages SMTP consultation et manipulation de boites aux lettres POP IMAP. SMTP : Simple Mail Transfer Protocol 1 transfert de messages SMTP consultation et manipulation de boites aux lettres POP IMAP SMTP : Simple Mail Transfer Protocol 2 SMTP : Simple Mail Transfer Protocol RFC 821 L échange de courrier sous TCP

Plus en détail

DOSSIER PROTOCOLE DE COMMUNICATION

DOSSIER PROTOCOLE DE COMMUNICATION DOSSIER PROTOCOLE DE COMMUNICATION OBJECTIFS DU DOSSIER : Dans le dossier suivant, nous vous proposons de découvrir les protocoles de communication. Nous tenterons de répondre aux différentes questions

Plus en détail

Partie Réseaux TD 1 : Théorie des réseaux

Partie Réseaux TD 1 : Théorie des réseaux Partie Réseaux TD 1 : Théorie des réseaux 1 Les réseaux 1.1 Qu est-ce qu un réseau? Un réseau est un ensemble d ordinateurs pouvant communiquer entre eux. 1.1.1 Types de réseaux Il y a deux types de réseaux

Plus en détail

Plan de la séance. Ports de communication physiques et virtuels. Adressage Internet. Protocoles de communication. Prise de communication : définition

Plan de la séance. Ports de communication physiques et virtuels. Adressage Internet. Protocoles de communication. Prise de communication : définition 1 Plan de la séance Ports de communication physiques et virtuels Adressage Internet Protocoles de communication Prise de communication : définition Les trois caractéristiques d une prise Les primitives

Plus en détail

Université Pierre Mendès France U.F.R. Sciences de l Homme et de la Société Master IC²A. TP sur IP

Université Pierre Mendès France U.F.R. Sciences de l Homme et de la Société Master IC²A. TP sur IP Université Pierre Mendès France U.F.R. Sciences de l Homme et de la Société Master IC²A TP sur IP L'objectif de ce premier TP est de vous montrer comment les données circulent dans un réseau, comment elles

Plus en détail

LINUX REDHAT, SERVICES RÉSEAUX/INTERNET

LINUX REDHAT, SERVICES RÉSEAUX/INTERNET LINUX REDHAT, SERVICES RÉSEAUX/INTERNET Réf: LIH Durée : 4 jours (7 heures) OBJECTIFS DE LA FORMATION Ce cours pratique vous permettra de maîtriser le fonctionnement des services réseaux sous Linux RedHat.

Plus en détail

Protocole SMTP. Informatique et Science du Numérique

Protocole SMTP. Informatique et Science du Numérique Protocole SMTP Table des matières 1. Introduction...2 2. Cheminement d'un courriel...2 2.1. Le MUA...2 2.2. Le MSA...2 2.3. Le MTA...3 2.4. Le MDA...3 3. Protocoles...4 3.1. Le protocole POP...4 3.2. IMAP...4

Plus en détail

Introduction à UNIX et Windows

Introduction à UNIX et Windows 1/39 à UNIX et Windows Thierry Hamon Bureau H202 - Institut Galilée Tél. : 33 1.48.38.35.53 Bureau 150 LIM&BIO EA 3969 Université Paris 13 - UFR Léonard de Vinci 74, rue Marcel Cachin, F-93017 Bobigny

Plus en détail

Le Web. Présentation du langage HTML et du protocole HTTP

Le Web. Présentation du langage HTML et du protocole HTTP Le Web Présentation du langage HTML et du protocole HTTP Une petite histoire du web 1989 1ère note relative au web «hypertexte et le CERN» au sujet du World Wide Web. 1991 premier serveur web sur l Internet,

Plus en détail

Cours de Réseau et communication Unix n 8

Cours de Réseau et communication Unix n 8 Cours de Réseau et communication Unix n 8 Edouard THIEL Faculté des Sciences Université d Aix-Marseille (AMU) Septembre 2014 Les transparents de ce cours sont téléchargeables ici : http://pageperso.lif.univ-mrs.fr/~edouard.thiel/ens/rezo/

Plus en détail

Introduction. Licence MASS L3 Inf f3

Introduction. Licence MASS L3 Inf f3 Le modèle client serveur Introduction Licence MASS L3 Inf f3 Encapsulation : rappel Données Données Application En-tête En-tête Transport UDP Données TCP Données Paquet UDP Segment TCP En-tête IP Données

Plus en détail

Administration réseau Introduction

Administration réseau Introduction Administration réseau Introduction A. Guermouche A. Guermouche Cours 1 : Introduction 1 Plan 1. Introduction Organisation Contenu 2. Quelques Rappels : Internet et le modèle TCP/ Visage de l Internet Le

Plus en détail

Outils de l Internet

Outils de l Internet Outils de l Internet -Infrastructures des réseaux nationaux -Protocoles et RFC -Applications - Netscape 6 -Techniques de recherche sur l Internet P.Razac/CNAM - Outils de l'internet 1 Infrastructures des

Plus en détail

Administration Système

Administration Système 1/24 Administration Système Thierry Hamon Bureau H202 - Institut Galilée Tél. : 33 1.48.38.35.53 Bureau 150 LIM&BIO EA 3969 Université Paris 13 - UFR Léonard de Vinci 74, rue Marcel Cachin, F-93017 Bobigny

Plus en détail

Réseaux : SAMBA Sommaire. 1. Introduction. 2. Fonctionnement des réseaux Microsoft. 3. NetBIOS. 4. Le protocole SMB 5. SAMBA

Réseaux : SAMBA Sommaire. 1. Introduction. 2. Fonctionnement des réseaux Microsoft. 3. NetBIOS. 4. Le protocole SMB 5. SAMBA Réseau SAMBA Sommaire 1. Introduction 2. Fonctionnement des réseaux Microsoft 3. NetBIOS 4. Le protocole SMB 5. SAMBA 2 Introduction Le projet SAMBA est une application réseau permettant des échanges entre

Plus en détail

Messagerie (MTAs) Yves Guidet. August 22, 2011

Messagerie (MTAs) Yves Guidet. August 22, 2011 August 22, 2011 Messagerie Problématique, terminologie (MTA, MUA,...) Protocoles : SMTP (ESMTP) - POP3 - IMAP4 Outils annexes et post-traitement (Cyrus IMAP, SpamAssasin, ClamAV,...) Le MTA sendmail :

Plus en détail

Services Réseaux - Couche Application. TODARO Cédric

Services Réseaux - Couche Application. TODARO Cédric Services Réseaux - Couche Application TODARO Cédric 1 TABLE DES MATIÈRES Table des matières 1 Protocoles de gestion de réseaux 3 1.1 DHCP (port 67/68)....................................... 3 1.2 DNS (port

Plus en détail

Linux. Monter son. serveur de mails. sous. Postfix Pop/IMAP Webmail

Linux. Monter son. serveur de mails. sous. Postfix Pop/IMAP Webmail Magnus Bäck Patrick Ben Koetter Ralf Hilderbrandt Alistair McDonald David Rusenko Carl Taylor Monter son serveur de mails Linux sous Postfix Pop/IMAP Webmail Antispam/antivirus Sauvegardes Traduit et adapté

Plus en détail

18 TCP Les protocoles de domaines d applications

18 TCP Les protocoles de domaines d applications 18 TCP Les protocoles de domaines d applications Objectifs 18.1 Introduction Connaître les différentes catégories d applications et de protocoles de domaines d applications. Connaître les principaux protocoles

Plus en détail

Protocoles «Application»

Protocoles «Application» Protocoles «Application» POP3 (rappel) TFTP BOOTP DHCP 03/10/2007 Applications TCP/IP 1 Le protocole TFTP Trivial File Transfert Protocol Utilise UDP RFC 783 et RFC 1350 Permet uniquement le transfert

Plus en détail

Fonctionnement et protocoles des couches applicatives

Fonctionnement et protocoles des couches applicatives Chapitre 3 : Fonctionnement et protocoles des couches applicatives Introduction La plupart d entre nous utilisons Internet via le Web, les services de messagerie et les programmes de partage de fichiers.

Plus en détail

Sendmail v8 Kit Jussieu. Pierre David

Sendmail v8 Kit Jussieu. Pierre David Sendmail v8 Kit Jussieu Pierre David Novembre 2001 La composition de ce document a été effectuée par un ordinateur avec le système d exploitation Unix (plus spécifiquement une version du domaine public),

Plus en détail

Mise en place d un serveur de messagerie

Mise en place d un serveur de messagerie Mise en place d un serveur de messagerie 1. Définition Postfix est l un des gestionnaires de messagerie les plus utilisés sur Internet. Destiné à remplacer Sendmail dont les problèmes de sécurité étaient

Plus en détail

Le service FTP. M.BOUABID, 04-2015 Page 1 sur 5

Le service FTP. M.BOUABID, 04-2015 Page 1 sur 5 Le service FTP 1) Présentation du protocole FTP Le File Transfer Protocol (protocole de transfert de fichiers), ou FTP, est un protocole de communication destiné à l échange informatique de fichiers sur

Plus en détail

Installation d'un serveur de messagerie

Installation d'un serveur de messagerie Navigation 1. Logiciels utilisés 2. Postfix 2.1 Installation de Postfix 2.2 Configuration de Postfix 3. Procmail 3.1 Installation de Procmail 3.2 Configuration de Procmail 4. Courier-Imap 4.1 Installation

Plus en détail

Protocoles Applicatifs

Protocoles Applicatifs Programmation Réseau Protocoles Applicatifs Jean-Baptiste.Yunes@liafa.jussieu.fr UFR Informatique 2011-2012 Protocoles Protocoles applicatifs on appelle protocole applicatif ou protocole d application

Plus en détail

Les serveurs WEBUne introduction

Les serveurs WEBUne introduction Les serveurs WEB Une introduction Claude Duvallet Université du Havre UFR Sciences et Techniques 25 rue Philippe Lebon - BP 540 76058 LE HAVRE CEDEX Claude.Duvallet@gmail.com Claude Duvallet 1/22 Comparaison

Plus en détail

DNS et Mail. LDN 15 octobre 2011. DNS et Mail. Benjamin Bayart, Fédération FDN. DNS - fichier de zone. DNS - configuration

DNS et Mail. LDN 15 octobre 2011. DNS et Mail. Benjamin Bayart, Fédération FDN. DNS - fichier de zone. DNS - configuration LDN 15 octobre 2011 fichier de Plan fichier de fichier de Pré-requis savoir changer l adresse du résolveur d une machine connaître l IP d au moins 2 résolveurs par cœur un minimum de connaissance d admin

Plus en détail

Architecture client-serveur

Architecture client-serveur Architecture client-serveur Yannick Prié UFR Informatique Université Claude Bernard Lyon 1 2007-2008 Master SIB M1 UE 3 / Bloc 4 Cours 3 Objectifs du cours Rappels sur les ordinateurs réseau et Internet.

Plus en détail

IP - ICMP - UDP - TCP

IP - ICMP - UDP - TCP Encapsulation Ethernet IP ICMP TCP UDP IP - ICMP - UDP - TCP Université de Cergy-Pontoise 2006 2007 Encapsulation Ethernet IP ICMP TCP UDP Plan 1 Encapsulation 2 Ethernet 3 IP Datagramme

Plus en détail

Network File System. Objectif. Contenu: Durée: partager des fichiers sous linux

Network File System. Objectif. Contenu: Durée: partager des fichiers sous linux Network File System Objectif partager des fichiers sous linux Contenu: Configuration et administration d'un serveur NFS Configuration d'un client NFS et montages distants Automonteur Durée: ½ journée Protocole

Plus en détail

Architecture client-serveur

Architecture client-serveur Architecture client-serveur Yannick Prié UFR Informatique Université Claude Bernard Lyon 1 Objectifs du cours Rappels sur les ordinateurs réseau et Internet. Communication entre programmes et entre machines.

Plus en détail

NFS (Network File System)

NFS (Network File System) Stéphane Gill Stephane.Gill@CollegeAhuntsic.qc.ca Table des matières Introduction 2 Démarrage des services NFS 2 Paramétrage d un serveur NFS 3 Fichier /etc/exports 3 exportfs, Mettre à jour ou annuler

Plus en détail

Mac OS X Server Administration du service de courrier. Pour la version 10.3 ou ultérieure

Mac OS X Server Administration du service de courrier. Pour la version 10.3 ou ultérieure Mac OS X Server Administration du service de courrier Pour la version 10.3 ou ultérieure KApple Computer, Inc. 2003 Apple Computer, Inc. Tous droits réservés. Le propriétaire ou l utilisateur autorisé

Plus en détail

2. MAQUETTAGE DES SOLUTIONS CONSTRUCTIVES. 2.2 Architecture fonctionnelle d un système communicant. http://robert.cireddu.free.

2. MAQUETTAGE DES SOLUTIONS CONSTRUCTIVES. 2.2 Architecture fonctionnelle d un système communicant. http://robert.cireddu.free. 2. MAQUETTAGE DES SOLUTIONS CONSTRUCTIVES 2.2 Architecture fonctionnelle d un système communicant Page:1/11 http://robert.cireddu.free.fr/sin LES DÉFENSES Objectifs du COURS : Ce cours traitera essentiellement

Plus en détail

Services sur réseaux. Trois services à la loupe. Dominique PRESENT Dépt S.R.C. - I.U.T. de Marne la Vallée

Services sur réseaux. Trois services à la loupe. Dominique PRESENT Dépt S.R.C. - I.U.T. de Marne la Vallée Trois services à la loupe Services sur réseaux Dominique PRESENT Dépt S.R.C. - I.U.T. de Marne la Vallée Plan du cours : 1. Services de messagerie Architecture Fonctionnement Configuration/paramétrage

Plus en détail

SECURITE. Figure 1. Incident réseau, source CERT. Nombre. Sécurité

SECURITE. Figure 1. Incident réseau, source CERT. Nombre. Sécurité SECURITE Ce cours est très inspiré des textes diffusés par l unité réseau du CNRS (www.urec.fr). La sécurité est une chose essentielle sur le réseau Internet. Elle est associée très étroitement aux lois

Plus en détail

LP R&T RSF IR TD3 SMTP et POSTFIX

LP R&T RSF IR TD3 SMTP et POSTFIX LP R&T RSF IR TD3 SMTP et POSTFIX Rappels et compléments sur SMTP : Le Simple Mail Transfert Protocol est un protocole d'échange de messages électroniques indépendant du protocole de transport sou-jacent.

Plus en détail

Cours CCNA 1. Exercices

Cours CCNA 1. Exercices Cours CCNA 1 TD3 Exercices Exercice 1 Enumérez les sept étapes du processus consistant à convertir les communications de l utilisateur en données. 1. L utilisateur entre les données via une interface matérielle.

Plus en détail

TP N o 2 - Serveur Apache

TP N o 2 - Serveur Apache IUT de Villetaneuse E. Viennet R&T Module I-C3 Applications Client/Serveur et Web 8/02/06 TP N o 2 - Serveur Apache Ce TP se déroulera avec Linux Red Hat 9 (image GTR-3), en salle de TP réseaux. EXERCICE

Plus en détail

Examen de la demi unité de valeur RÉSEAUX ET COMMUNICATIONS CORRIGÉ. Seconde partie. Première session : le 16 juin 2001.

Examen de la demi unité de valeur RÉSEAUX ET COMMUNICATIONS CORRIGÉ. Seconde partie. Première session : le 16 juin 2001. Examen de la demi unité de valeur RÉSEAUX ET COMMUNICATIONS CORRIGÉ Seconde partie Première session : le 16 juin 2001 Durée 2 heures DOCUMENTS AUTORISES : TOUS Le sujet est long. Il est recommandé de ne

Plus en détail

Administration des ressources informatiques

Administration des ressources informatiques 1 2 Cours réseau Supports de transmission Les câbles Coaxial Ethernet RJ45 Fibre optique Supports de transmission 3 Les câbles Ethernet RJ45 Supports de transmission 4 Les câbles Coaxial Type BNC Cours

Plus en détail

Cisco Certified Network Associate

Cisco Certified Network Associate Cisco Certified Network Associate Version 4 Notions de base sur les réseaux Chapitre 3 01 Quel protocole de la couche application sert couramment à prendre en charge les transferts de fichiers entre un

Plus en détail

Partage de fichiers via NFS

Partage de fichiers via NFS Partage de fichiers via NFS NFS : Net File System développé par Sun Microsystems Permet à une machine serveur de partager un système de fichiers avec des machines clientes Partage effectué dans un environnement

Plus en détail

Quelques protocoles et outils réseaux

Quelques protocoles et outils réseaux Quelques protocoles et outils réseaux 1 Adresses MAC et IP ifconfig Chaque point de connexion d un réseau est identifié par une adresse MAC (physique) et une adresse IP (logique). Pour l adresse MAC, il

Plus en détail

3. Courrier électronique

3. Courrier électronique 3. Courrier électronique M1. Outils de l Internet lundi 4 octobre 2010 victor.poupet@lif.univ-mrs.fr Présentation Histoire Plus vieux qu Internet (et même qu ARPANet) 1961 : utilisation d une machine par

Plus en détail

Introduction à Internet: architecture et langages

Introduction à Internet: architecture et langages Introduction à Internet: architecture et langages Gilles Muller INRIA/LaBRI Septembre 2001 1 Plan du cours Internet éléments d'architecture introduction aux protocoles Les langages de l'internet HTML Les

Plus en détail

POP3 et IMAP avec Dovecot

POP3 et IMAP avec Dovecot POP3 et IMAP avec Dovecot Grégoire EHOUMI AFNOG 2014, Djibouti, Djibouti 1 C est quoi POP3 POP3 standard pour Post Office Protocol ver 3 Décrire dans la RFC1939 Utilise le port TCP 110 POP se connecte

Plus en détail

NFS Maestro 8.0. Nouvelles fonctionnalités

NFS Maestro 8.0. Nouvelles fonctionnalités NFS Maestro 8.0 Nouvelles fonctionnalités Copyright Hummingbird 2002 Page 1 of 10 Sommaire Sommaire... 2 Généralités... 3 Conformité à la section 508 de la Rehabilitation Act des Etats-Unis... 3 Certification

Plus en détail

Systèmes de fichiers. Didier Verna

Systèmes de fichiers. Didier Verna 1/23 de fichiers didier@lrde.epita.fr http://www.lrde.epita.fr/ didier 2/23 Table des matières 1 2 Structure des fichiers 3 Structure des répertoires 4 Protection et sécurité 4/23 Répondre aux problèmes

Plus en détail

INTERNET est un RESEAU D ORDINATEURS RELIES ENTRE EUX A L ECHELLE PLANETAIRE. Internet : interconnexion de réseaux (anglais : net = réseau)

INTERNET est un RESEAU D ORDINATEURS RELIES ENTRE EUX A L ECHELLE PLANETAIRE. Internet : interconnexion de réseaux (anglais : net = réseau) CS WEB Ch 1 Introduction I. INTRODUCTION... 1 A. INTERNET INTERCONNEXION DE RESEAUX... 1 B. LE «WEB» LA TOILE, INTERCONNEXION DE SITES WEB... 2 C. L URL : LOCALISER DES RESSOURCES SUR L INTERNET... 2 D.

Plus en détail

gtr.iut 172.16.6.0/24 172.16.6.254 172.16.6.X gw.by.gtr.iut 192.168.X.1 192.168.Y.0/24 192.168.Y.2 pc de droite

gtr.iut 172.16.6.0/24 172.16.6.254 172.16.6.X gw.by.gtr.iut 192.168.X.1 192.168.Y.0/24 192.168.Y.2 pc de droite Département RESEAUX & Télécommunications 2007/2008 Messagerie INTRODUCTION Nous allons dans ce TP étudier la mise en place et l utilisation courante d outils de messagerie. Les opérations sont les suivantes

Plus en détail

Migration de sendmail vers postfix dans le laboratoire Paul Painlevé à Lille. Mars 2004 Zouhir.Hafidi@math.univ-lille1.fr 1

Migration de sendmail vers postfix dans le laboratoire Paul Painlevé à Lille. Mars 2004 Zouhir.Hafidi@math.univ-lille1.fr 1 Migration de sendmail vers postfix dans le laboratoire Paul Painlevé à Lille Mars 2004 Zouhir.Hafidi@math.univ-lille1.fr 1 Situation avant la migration Sendmail Mbox (/var/spool/mail) + NFS Différents

Plus en détail

Développement Web. Les protocoles

Développement Web. Les protocoles Développement Web NFA016 2007-2008 Les protocoles CNAM le 28 octobre 2007 O. Pons S. Rosmorduc M. Simonot 1 / 27 Notion de protocole Un réseau : ensemble de machines reliées entre elles. Communiquer :

Plus en détail

Programmation Web. Thierry Hamon

Programmation Web. Thierry Hamon 1/27 Programmation Web Thierry Hamon Bureau H202 - Institut Galilée Tél. : 33 1.48.38.35.53 Bureau 150 LIM&BIO EA 3969 Université Paris 13 - UFR Léonard de Vinci 74, rue Marcel Cachin, F-93017 Bobigny

Plus en détail

Présentation Internet

Présentation Internet Présentation Internet 09/01/2003 1 Sommaire sières 1. Qu est-ce que l Internet?... 3 2. Accéder à l Internet... 3 2.1. La station... 3 2.2. La connection... 3 2.3. Identification de la station sur Internet...

Plus en détail

LA COUCHE APPLICATION EST LA COUCHE FINALE. Elle offre de très très nombreux protocoles.

LA COUCHE APPLICATION EST LA COUCHE FINALE. Elle offre de très très nombreux protocoles. M1 Informatique Réseaux Cours 8 Couche Application Notes de Cours LA COUCHE APPLICATION EST LA COUCHE FINALE. Elle offre de très très nombreux protocoles. Les protocoles que nous allons voir ici sont à

Plus en détail

SAMBA. Claude Duvallet. Université du Havre UFR Sciences et Techniques 25 rue Philippe Lebon - BP 540 76058 LE HAVRE CEDEX. Claude.Duvallet@gmail.

SAMBA. Claude Duvallet. Université du Havre UFR Sciences et Techniques 25 rue Philippe Lebon - BP 540 76058 LE HAVRE CEDEX. Claude.Duvallet@gmail. Claude Duvallet Université du Havre UFR Sciences et Techniques 25 rue Philippe Lebon - BP 540 76058 LE HAVRE CEDEX Claude.Duvallet@gmail.com Claude Duvallet 1/28 Plan de la présentation 1 Introduction

Plus en détail