SOCIETE ANATOMIQUE DE PARIS PARIS CEDEX

Dimension: px
Commencer à balayer dès la page:

Download "SOCIETE ANATOMIQUE DE PARIS 45 75270 PARIS CEDEX"

Transcription

1 SOCIETE ANATOMIQUE DE PARIS 45 rue des Saints-Pères PARIS CEDEX 06 Séance du Vendredi 28 novembre 2014 amphi Lavoisier A (3iéme étage) à 17h Les communications sont de 10 minutes suivies de 10 minutes de discussion 1-Nicolas BRONSARD (1,2), Hugo DARMANTE (1), Benoit BUGNAS (1) Bernard DE DOMPSURE(1), Laurent BARRESI (1), Nina MIOLANE (3) Xavier PENNEC (3), Fernand DE PERETTI (1,2) 1) CHU de Nice, Service de Chirurgie Orthopédique et Traumatologique 2)Université de Nice, Faculté de Médecine,, Laboratoire d Anatomie Normale 3)INRIA, Institut National de Recherche Informatique et Agronomique, Equipe Asclepios, Sophia Antipolis, Nice Analyse biométrique de l anneau pelvien en 3 dimensions : à propos de 100 scanners 3D biometric analysis of the pelvic ring based on 100 CT scan Introduction : La prise en charge de fracture instable de l anneau pelvien présente de nombreux avantages. Ainsi nous étudions les caractéristiques anatomiques des corridors osseux des hémi-bassins où se placent les vis et les distances transversales entre des repères osseux déterminés pour connaitre les longueurs et les courbures requises pour les tiges. Une étude sur sujet anatomique frais n aurait pas permis un effectif assez important, nous avons donc utilisé des reconstructions en 3 D du bassin obtenues à partir de scanner. Matériel et méthode : l étude a consisté en une analyse de 100 scanners (48 femmes, 52 hommes) de sujets avec des bassins intacts. Les reconstructions 3D ont été réalisées sur le logiciel OSIRIX et le placement de 16 points sur le bassin modélisé en 3D a été réalisé par 3 chirurgiens selon un protocole commun. Les données ont été analysés par le laboratoire de recherche INRIA à Sophia Antipolis. Plusieurs distances et angles ont été mesurées dont celle correspondant à la longueur et au rayon de la tige antérieure cintrée du fixateur interne sous cutané. Des longueurs antéro-postérieures des corridors osseux pour le visage et l angle entre les deux vis supra-acétabulaires ont été calculés. Résultats : La distance correspondant à la longueur de la tige antérieure du fixateur interne était en moyenne de 231 mm ( ), celle du rayon était en moyenne de 117 mm (88-150). La distance correspondant à la longueur antéro-postérieure des corridors osseux pour les vis était en moyenne de 134 mm ( ). L angle entre les 2 vis supra-acétabulaire était en moyenne de 43 (31-56) Discussion : L analyse des rayons de courbure et des distances au scanner, montre une répartission large des données et ne permet pas de conclure sur une valeur standard. En effet les écarts types sont importants, mais on remarque que le sexe n est pas un facteur influant sur les valeurs de nos mesures. Ceci semble discordant avec le dimorphisme déja connu au niveau de l anneau pelvien. Conclusion : Un précintrage industriel des tiges ne semble pas adapté à ces variations anatomiques inter-individuelles et doit être réalisé en peropératoire.ces données nous permettent de mieux appréhender la chirurgie percutanée d urgence. Mots-clés : Biométrie, anatomie numérique, anneau pelvien 2-Olivier TROST (1,2), Fabrice DUPARC (2), Hubert HARDY(1) Jean- Marc PERON(1), Pierre TROUILLOUD (3) 1) CHU- Hôpitaux de Rouen, Hôpital Charles Nicolle, Service de Chirurgie maxillo-faciale. 2)Université de Rouen, UFR de Médecine et de Pharmacie, Laboratoire d Anatomie 3)Université de Bourgogne, UFR de Médecine de Dijon, Laboratoire d Anatomie Nomenclature anatomique utile en chirurgie orale et maxillo-faciale. Nomina Anatomica for oral and maxillofacial surgery La désignation des structures anatomiques exige une rigueur absolue, aussi bien dans les publications scientifiques qu en enseignement, notamment lorsqu il y a matière à concours (PACES, ECN).¹ Par convention, la nomenclature anatomique internationale (Nomina Anatomica) utilise le latin.² En France, les anatomistes ont fondé en 1971 une commission de francisation de la nomenclature qui a abouti à une

2 terminologie francisée, publiée dans le quatrième tome de l «Atlas d anatomie humaine» de Sobotta en 1977 ³, actualisée par A. Delmas en et utilisée dans tous les ouvrages d anatomie francophones modernes. Les principes de cette nomenclature sont la suppression systématique des noms propres, le respect des définitions de l anatomie générale et la francisation des termes latins. Or cette terminologie peine à être adoptée par des cliniciens français dont les chirurgiens oraux et maxillo-faciaux. En effet malgré une grande rigueur, quelques termes restent inappropriés, car ils induisent des confusions ou des imprécisions. De plus, ce langage international est moins aisé à manier au quotidien par les cliniciens. La confusion n est que plus grande pour les étudiants confrontés à un apprentissage de l Anatomie en nomenclature internationale francisée, et à un usage de termes différents par leurs maîtres de stages. Enfin la lecture d articles et d ouvrages en anglais nécessite l usage de la nomenclature latine ou de sa traduction anglophone. Le but de cette communication est de rappeler les principes de la «nouvelle» nomenclature, et le vocabulaire anatomique utile en chirurgie orale et maxillo-faciale 5 surtout lorsque les terminologies internationales et françaises traditionnelles différent significativement, et de convaincre de la nécessité et des avantages à l utiliser en clinique, en recherche et en pédagogie 6,7 Mots clés : Anatomie, Nomenclature, Chirurgie maxillo-faciale, chirurgie orale, publication pédagogie. Références : 1-Trost O, Hardy H, Peron JM, Trouilloud P. Nomenclature anatomique utile en chirurgie orale et maxillo faciale, Rev Stomat. Chir. Orale, 2014, article sous presse 2- Trost O. Trouilloud P. Introduction à l anatomie, 2ieme édition : Paris : Ed. Ellipses, Sobotta I. Atlas d anatomie humaine, Tome 4 : nomenclature anatomique française, Paris : Maloine, Delmas V. Dictionnaire d anatomie, Paris : Masson, Trost O. Trouilloud P : Anatomie, tête et cou, nerfs crâniens et organes des sens, Paris : Ellipses, Le Minor JM. La terminologie anatomique internationale : rattraper le retard en pratique clinique en France. Académie de Chirurgie Magazine, 2013, Terminologica Anatomica : International Anatomical Terminology : FICAT (federative committee on anatomical terminology),thième, Stuttgart, NewYork, Alexandre STARZYK, Johann PELTIER, Pascal FOULON, Eric HAVET Université de Picardie-Jules Verne, Faculté de Médecine, Laboratoire d Anatomie et d Organogénèse, Amiens Etude anatomique de la vascularisation artérielle de la petite courbure de l estomac : application à la morbidité de la sleeve gastrectomie Anatomical study of gastric lesser curvature vascularization and relevance with morbidity by sleeve gastrectomy Introduction : La sleeve gastrectomie est aujourd hui la chirurgie bariatrique la plus pratiquée en France. Cependant, elle se complique dans 0,6 % de fistule, le long de la ligne d agrafes, au niveau de la zone oeso-gastrique. But : Etudier la vascularisation artérielle de l estomac et de mettre en évidence la présence ou non de zones d hypoperfusions ainsi que d établir une cartographie de la vascularisation par l artère gastrique gauche. Matériel et méthodes : Une étude anatomique descriptive a été réalisée à partir de quatre estomacs provenant de sujets anatomiques injectés au formol. Leur artère gastrique gauche a été injectée au latex et les plans muqueux et musculeux ont ensuite été décollés. La répartition des vaisseaux ainsi que la présence de zones hypoperfusées étaient observées, photographiées et mesurées. Résultats : Dans 100% des cas, on retrouvait au moins une zone d hypoperfusion sur la paroi antérieure et le résultat était le même pour la paroi postérieure. 75 % des cas présentaient deux zones d hyperfusions sur la face antérieure et 50 % des cas en présentaient également deux sur la surface postérieure. Sur la face antérieure, la zone d hypoperfusion la plus crâniale avait une moyenne de 1,92 cm de hauteur et 1,82 cm e largeur, elle se situait en moyenne à 2,40 cm du bord droit de l estomac et 1,62 cm du cardia. La zone la plus caudale présentait une taille moyenne de 1,91 cm de hauteur et 3,98 cm de largeur. Elle se positionnait à 2,68 cm du bord droit et à 5,09 cm du cardia de l estomac en moyenne. Pour la face postérieure, la zone la plus crâniale avait pour dimension moyenne une hauteur de 2,81 cm et une largeur de 2,89 cm. On la retrouvait à 4,21 cm de moyenne du bout droit de l estomac et à 4,05 cm du cardia tandis que la zone la plus caudale avait une hauteur moyenne de 2,26 cm, une largeur moyenne de 2,47 cm et qu elle se situait à 2,84 cm du bord droit de l estomac et à 7,81 cm du cardia. Conclusions : Il existe donc des zones d hypoperfusions hautement situées sur les parois antérieures et postérieures de l estomac. On note également des zones d hypoperfusions dans des régions où les problèmes de fistulisation sont quasiment nuls (plus basses sur le tube gastrique). Leur connaissance peut permettre d expliquer l apparition de complications fistuleuses post- nécrose. Mots clés : artère gastrique gauche, sleeve, fistule, estomac, hypoperfusion

3 4-Sophie ZAEPFEL (1), Jean- Michel TORTUYEAUX (2) 1) CHU Brabois, Service de Chirurgie Digestive, Vandoeuvre Les- Nancy 2) CH Saint- Charles, Service de Chirurgie Digestive, Toul Lame fibreuse entre le muscle transverse de l abdomen et le muscle psoas : importance de sa section dans la cure de hernie inguinale par voie coelioscopique totalement extrapéritonéale Fibrous structure between transversus abdominis muscle and psoas muscle : need to cut it in totally extraperitoneal endoscopic inguinal hernie repair Introduction : Les hernies inguinales sont fréquentes. De nombreuses techniques chirurgicales existent de nos jours, sans que l une d elles n ait fait preuve de sa supériorité. La technique coelioscopique par voie totalement extrapéritonéale (TEP), correctement réalisée, présente des avantages fonctionnels, esthétiques et économiques. Cette technique implique la mise en place d une prothèse de grande taille et donc d un espace prépéritonéal suffisamment large capable de l accueillir. Cependant, lors de la dissection de cette zone nous individualisons une «lame fibreuse» située entre le muscle transverse de l abdomen et le muscle psoas séparant l espace de Bogros en deux parties : supérieure et inférieure. Matériel et méthodes : Nous avons analysé les dossiers des patients opérés d une hernie inguinale par TEP au cours de l année 2013, dans le service de chirurgie digestive du CH de Toul. Les données concernant les patients, l opération et les suites immédiates ont été recueillies. Résultats : 42 patients ont bénéficié d une cure de hernie inguinale par TEP. Chez chacun d entre eux, cette structure fibreuse a été mise en évidence lors de la dissection de l espace de Bogros, par simples mouvements de dissociation, sans aucune section. Une fois individualisée, celle-ci est sectionnée afin de libérer l espace et positionner la prothèse. Discussion : Nous montrons que cette «lame fibreuse» est réelle, présente chez tout patient, quelque soit son morphotype ou ses antécédents de cure de hernie inguinale et qu il est indispensable de la sectionner pour placer correctement la prothèse. Concernant sa nature, l hypothèse la plus probable reste celle du fascia iliaca, même si celles du fascia transversalis ou d un prolongement supéro-latéral de la bandelette iliopubienne ne peuvent être complètement écartées. Mots clés : fascia iliaca, fascia transversalis, bandelette iliopubienne, hernie inguinale, voie coelioscopique extrapéritonéale. 5 - Béatrice ALVES-NETO, Claire NOMINE, Adeline GERMAIN, Laurent BRUNAUD Ahmet AYAV, Laurent BRESLER CHU de Nancy, Service de Chirurgie Digestive, Hépatobiliare, Pancréatique, Endocrinienne et Cancérologique Sténose du tronc coeliaque par le ligament arqué médian : Etude rétrospective Stenosis of the coeliac artery by the median arcuate ligament : a retrospective study Introduction : Une des causes de sténose du tronc coeliaque (TC) est la compression extrinsèque par le ligament arqué médian (LAM), elle est le plus souvent asymptomtatique. Méconnaitre son existence lors des duodénopancréatectomies peut être à l origine d ischémies sus-mésocoliques après ligature de l artére gastroduodénale (AGD). L objectif de l étude était d identifier les signes tomodensitométriques d une sténose du TC par un LAM chez des patients opérés d une chirurgie pancréatique céphalique ou de la région coeliomésentérique. Matériel et méthode : De janvier 2008 à décembre 2013, 194 patients ont été opérés consécutivement dans un centre unique. Tous les patients bénéficiaient en préopératoire d une tomodensitométrie (TDM) injectée en acquisition au temps artériel avec reconstruction vasculaire. La présence d un LAM compressif était diagnostiqué soit en pré-opératoire par le TDM soit en per-opératoire en réalisant le test de clampage de l AGD. Le recueil des données était rétrospectif. Un groupe de 20 patients sans sténose du TC a été analysé à visée comparative. Résultats : Sept patients présentaient une sténose du TC par le LAM (3,6%). Le crochet antérosupérieur caractéristique en coupe sagittale était présent pour 5 des 7 patients. Le diamètre moyen de l AGD du groupe avec une sténose du TC par le LAM était supérieur à celui retrouvé dans le groupe des 20 patients sans sténose du TC par un LAM (5mm versus 3,9 mm). Pour 3 des 7 patients le diagnostic a été réalisé en préopératoire, dont 2 présentaient une claudication digestive. Conclusion : Le TDM injecté en acquisition au temps artériel permet le diagnostic pré-opératoire d une sténose du TC par le LAM, or son interprétation ne doit pas exclure la réalisation d un test de clampage de l AGD lors d une duodénopancréactectomie. Il permet d alerter le chirurgien afin d anticiper son intervention chirurgicale. Mots-clés : ligament arqué, tronc coeliaque, duodénopancréatectomie

4 6-Thibaut WAECKEL (1), Solène RITZ (2), Antoine CADOUX (1) Agathe BAILLERGEAU(1), Michel RITZ (1), Jean-François UHL (1) 1) Université Paris Descartes, URDIA EA ) Kinésithérapeute, Paris 3) Centre de l Arche, Pôle de médecine et de réadaptation, Le Mans Mouvements extrêmes des contorsionnistes : état des lieux sur le mouvement de la hanche en anatomie classique et radio-anatomie contorsionnists extreme movements : overview on hip classical anatomy and radio-anatomy Introduction : Il n existe que très peu de publications anatomiques sur les contorsionnistes. L objectif de ce travail est de comprendre la biomécanique de la hanche, d améliorer l entrainement des sportifs, de prévenir et de mieux soigner les blessures possibles chez le sujet sain et sportif. Matériel et méthodes : Ce travail de comparaison s est basé sur les interrogatoires, les mesures établies lors d examens cliniques et radiologiques réalisés sur une population de 10 contorsionnistes suivis depuis 8 ans. Il a référencé les amplitudes extrêmes cliniques de la hanche chez des sujets non pathologiques décrites dans la littérature puis de les comparer aux amplitudes mesurées chez des sujets contorsionnistes. Nous avons utilisé des scanners 16 et 64 barrettes avec des protocoles Body Low Dose. Les coupes sont de 600 mm d épaisseur et ont une résolution de 512X512 pixels. L analyse des données 2D et 3 D a été faite avec logiciel Osirix (version 3.2) Résultats : Les contorsionnistes étudiés n étaient pas tous contorsionnistes «innés» : leurs résultats obtenus étaient obtenus grâce à leur entrainement et un long échauffement. Ils n avaient pas de douleurs articulaires chroniques et se sentaient en bonne santé. Néanmoins on retrouvait une myopie, une scoliose ou une attitude scoliotique chez la plupart d entre eux. Seulement 4 d entre eux étaient hyperlaxes. Aucun d entre eux ne souffrait de pathologie articulaire. Deux séries de mesures de l amplitude articulaire de la hanche des contorsionnistes ont été réalisés. La première menée par Solène Ritz sur 3 sujets a montré une augmentation de 20 à 40 de chaque mouvement par rapport aux normes décrites dans la littérature. Une seconde réalisée sur 5 patients par Antoine Cadoux a montré une augmentation de 15 à 20. Ces résultats concordaient avec ceux obtenus par Agathe Baillergeau lors de mesures radiologiques chez deux patients en flexion de hanche (+ 18 en moyenne) et en extension pour 3 patients (+16 en moyenne). Conclusion : Cette étude est une ouverture sur le monde de la contorsion. Elle permet de comprendre son fonctionnement anatomique et biomécanique. Le nombre de sujets de cette étude la rend très intéressante en regard de la littérature existante. Elle remet en question l amplitude physiologique décrite habituellement car nos sujets ne présentent pas de pathologie articulaire. Il est clair que le sportif ne répond pas forcément aux «normes» décrites habituellement. Une meilleure compréhension des mouvements de la hanche pourrait permettre de mieux adapter les mouvements d entrainements, de réadaptation, prévenir des blessures etc. Parler de «normes» est difficile. En effet, il faut plutôt parler d amplitudes «moyennes» et d écart type tout en gardant à l esprit que ceux-ci sont influencés par de multiples facteurs. Mots-clés : contorsionniste, mouvement extrême de hanche

5 AGENDA ANATOMIQUE La Société Anatomique tient ses séances le 4ème vendredi du mois (hors vacances universitaires) Jeudi 27 novembre et vendredi 28 novembre 2014 Vendredi 28 novembre 2014 Jeudi 29 au samedi 31 janvier 2015 Congrés des Morphologistes (Bruxelles) Vendredi 30 janvier 2015 Collège des Professeurs d Anatomie (Bruxelles) Jeudi 26 février et vendredi 27 février 2015 Vendredi 27 février 2015 Jeudi 26 mars et vendredi 27 mars 2015 Vendredi 27 mars 2015 Jeudi 28 mai et vendredi 29 mai 2015 Vendredi 29 mai 2015 Mardi 23 au samedi 27 juin 2015 Congrés de l Association Européenne d Anatomie Clinique EACA (Rouen) Jeudi 25 juin et vendredi 26 juin 2015 Vendredi 26 juin 2015 Pour la Société anatomique, écrire ou envoyer vos résumés par courriel Madame Annick Hamou

SOCIETE ANATOMIQUE DE PARIS 45 rue des Saints-Pères 75270 PARIS CEDEX 06

SOCIETE ANATOMIQUE DE PARIS 45 rue des Saints-Pères 75270 PARIS CEDEX 06 SOCIETE ANATOMIQUE DE PARIS 45 rue des Saints-Pères 75270 PARIS CEDEX 06 Séance du vendredi 25 novembre 2005 A 17 heures Salle de conférence Lavoisier, 3ieme étage Les communications sont de 10 minutes

Plus en détail

Les entorses de la cheville (257c) Professeur Dominique SARAGAGLIA Mars 2003

Les entorses de la cheville (257c) Professeur Dominique SARAGAGLIA Mars 2003 Les entorses de la cheville (257c) Professeur Dominique SARAGAGLIA Mars 2003 Pré-Requis : Anatomie descriptive et fonctionnelle de la cheville Résumé : L entorse de la cheville est probablement la lésion

Plus en détail

DESCRIPTION MORPHOLOGIQUE ET FONCTIONNELLE DE L AORTE SAINE PAR IMAGERIE DE FLUX (CFD)

DESCRIPTION MORPHOLOGIQUE ET FONCTIONNELLE DE L AORTE SAINE PAR IMAGERIE DE FLUX (CFD) DESCRIPTION MORPHOLOGIQUE ET FONCTIONNELLE DE L AORTE SAINE PAR IMAGERIE DE FLUX (CFD) Phuong Thao NGHIEM, Ramiro MORENO, Marylou PARA, Minh Hoang TRAN, Hervé ROUSSEAU Institut des Maladies Métaboliques

Plus en détail

Les vertèbres cervicales sont très mobiles et forment un angle de 25, les dorsales 60, la lombaire 90.

Les vertèbres cervicales sont très mobiles et forment un angle de 25, les dorsales 60, la lombaire 90. Lésions des parties nobles de la moelle épinière Eléments osseux : corps vertébral articulaires lames épineuses transverses pédicules vertébraux Eléments non osseux (sagittal) : disques ligaments capsules

Plus en détail

Peyron C (1), Aubry S (1,2), Uhring J (3), Boudard J (3), Rochet S (3), Gallinet D(3), Gasse N (3), Lascar T (4), Obert L (2,3)

Peyron C (1), Aubry S (1,2), Uhring J (3), Boudard J (3), Rochet S (3), Gallinet D(3), Gasse N (3), Lascar T (4), Obert L (2,3) Analyse par 137 scanners de la distance apex tête humérale / grand pectoral : validation d un repère fiable de positionnement des prothèses d épaule en traumatologie quel que soit la voie d abord Peyron

Plus en détail

Imagerie des hématomes survenus sous anticoagulants

Imagerie des hématomes survenus sous anticoagulants Imagerie des hématomes survenus sous anticoagulants S. Ennouchi, A. Henon, A. Belkacem, L. Monnier-Cholley, JM. Tubiana, L. Arrivé Service de Radiologie - Hôpital Saint-Antoine Introduction Les complications

Plus en détail

Swiss International Academy of Osseo-Integration and Maxillo-Facial Research

Swiss International Academy of Osseo-Integration and Maxillo-Facial Research S I A O Swiss International Academy of Osseo-Integration and Maxillo-Facial Research Cycle de formation clinique en implantologie Ce Cycle de formation organisé par Infodental Algérie sous la responsabilité

Plus en détail

Les fractures de l extrémité inférieure du radius (238) Professeur Dominique SARAGAGLIA Mars 2003

Les fractures de l extrémité inférieure du radius (238) Professeur Dominique SARAGAGLIA Mars 2003 Les fractures de l extrémité inférieure du radius (238) Professeur Dominique SARAGAGLIA Mars 2003 Pré-Requis : Anatomie descriptive et fonctionnelle de l extrémité inférieure du radius Résumé : Les fractures

Plus en détail

COMMENT DEVENIR KINÉSITHÉRAPEUTE

COMMENT DEVENIR KINÉSITHÉRAPEUTE COMMENT DEVENIR KINÉSITHÉRAPEUTE DESCRIPTION DU MÉTIER Le masseur-kinésithérapeute ou «kiné» dans le langage courant, effectue sur prescription médicale des actes de gymnastique médicale, de massage, de

Plus en détail

La carpectomie proximale dans les luxations et fractures-luxations péri lunaires du carpe méconnues.

La carpectomie proximale dans les luxations et fractures-luxations péri lunaires du carpe méconnues. La carpectomie proximale dans les luxations et fractures-luxations péri lunaires du carpe méconnues. YAKOUBI. M MEZIANI. N YAHIA CHERIF. M ZEMMOURI. A BENBAKOUCHE. R CHU BAB EL OUED FACULTE DE MEDECINE

Plus en détail

Guide d aide à la décision concernant les implants mammaires PIP

Guide d aide à la décision concernant les implants mammaires PIP Guide d aide à la décision concernant les implants mammaires PIP Actualisation avril 2011 Afin d aider les femmes et leur chirurgiens dans cette discussion, l Afssaps met à disposition un guide d aide

Plus en détail

La FISTULE APRES SLEEVE GASTRECTOMY

La FISTULE APRES SLEEVE GASTRECTOMY La FISTULE APRES SLEEVE GASTRECTOMY JM Chevallier La FISTULE après SLEEVE Sleeve = procédure la plus fréquemment réalisée en France (18 000 en 2013) Grande efficacité à court terme Bonne qualité de vie

Plus en détail

Table des matières. Remerciements...v. Préface... vii. Avant-propos... xi. Mode d utilisation du manuel et du DVD... xv

Table des matières. Remerciements...v. Préface... vii. Avant-propos... xi. Mode d utilisation du manuel et du DVD... xv Remerciements...v Préface... vii Avant-propos... xi Mode d utilisation du manuel et du DVD... xv Nomenclature française traditionnelle et terminologie anatomique officielle...xvii Table des matières...

Plus en détail

Les hernies de la bourse omentale

Les hernies de la bourse omentale Les hernies de la bourse omentale J-B. Meyer, F.Jausset, A.Oliver, C.Sellal, V.Laurent, M.Claudon, D.Régent CHU Nancy, Hôpital d adultes de Brabois, service de radiologie Plan I. Radio-anatomie Généralités

Plus en détail

Scolioses lombaires de l adulte : clinique et traitement médical

Scolioses lombaires de l adulte : clinique et traitement médical Scolioses lombaires de l adulte : clinique et traitement médical Par Pierre Antonietti Chirurgien orthopédiste Clinique Jouvenet, Paris Il existe deux types de scolioses de l adulte : des scolioses de

Plus en détail

Intérêt de l IRM cube 3D dans le diagnostique des ruptures partielles du LCA. SOFARTHRO.com

Intérêt de l IRM cube 3D dans le diagnostique des ruptures partielles du LCA. SOFARTHRO.com Intérêt de l IRM cube 3D dans le diagnostique des ruptures partielles du LCA. Nicolas Lefevre (a)*, Yoann Bohu (a), Jean François Naouri (a), Serge Herman (b) (a) Clinique du sport Paris 5, 36 bd saint

Plus en détail

Jeudi 3 avril 2014. Cours avancé en. esthétique dentaire. Institut Pasteur - Paris

Jeudi 3 avril 2014. Cours avancé en. esthétique dentaire. Institut Pasteur - Paris Jeudi 3 avril 2014 Cours avancé en esthétique dentaire Institut Pasteur - Paris Adresse : Institut Pasteur 28 rue du Docteur Roux Immeuble du C.I.S 75015 PARIS Horaires : De 8h00 à 17h30 EDITORIAL Pour

Plus en détail

Guide d aide à la décision concernant les implants mammaires PIP

Guide d aide à la décision concernant les implants mammaires PIP Guide d aide à la décision concernant les implants mammaires PIP Dans son point d information du 28 septembre 2010, l Afssaps a recommandé que les femmes porteuses d implants mammaires PIP concernés par

Plus en détail

ECHOGRAPHIE VERSUS IRM DANS LE DIAGNOSTIC POSITIF DES LÉSIONS DE LA COIFFE DES ROTATEURS S.DRISSI, A.BEN OTHMAN, N.BEN DALI, L.REZGUI MARHOUL TUNIS.

ECHOGRAPHIE VERSUS IRM DANS LE DIAGNOSTIC POSITIF DES LÉSIONS DE LA COIFFE DES ROTATEURS S.DRISSI, A.BEN OTHMAN, N.BEN DALI, L.REZGUI MARHOUL TUNIS. ECHOGRAPHIE VERSUS IRM DANS LE DIAGNOSTIC POSITIF DES LÉSIONS DE LA COIFFE DES ROTATEURS S.DRISSI, A.BEN OTHMAN, N.BEN DALI, L.REZGUI MARHOUL TUNIS. OBJECTIFS Evaluer la fiabilité de l imagerie notamment

Plus en détail

Cas Cliniques en Podologie

Cas Cliniques en Podologie Cas Cliniques en Podologie Étude et solutions Nicolas Teboul Pédicure-podologue 12/2009 Les cas concernés Le pied Le genou La hanche Le dos Pathologies du pied Myo-aponévrosite plantaire Syndrôme de Morton

Plus en détail

Introduction. Introduction. Anatomie descriptive. Hanche et douleur. Anatomie, sémiologie et chirurgie de la hanche. Sémiologie et lésions anatomiques

Introduction. Introduction. Anatomie descriptive. Hanche et douleur. Anatomie, sémiologie et chirurgie de la hanche. Sémiologie et lésions anatomiques Introduction Anatomie, sémiologie et chirurgie de la hanche Caractère inadapté de la hanche aux fonctions vitales et cérébrales? = prévalence de la coxarthrose 1.3% à 80 ans incidence 80/100 000 par an

Plus en détail

EAST : Easy Surgical Template Suivez le guide!

EAST : Easy Surgical Template Suivez le guide! Industrie Innovation EXTRAIT DE TITANE VOL.5 - N 3- SEPTEMBRE 2008 - P. 74-77 EAST : Easy Surgical Template Suivez le guide! PAR Sylvain Cazalbou 11 bis, rue d Aguesseau, 75008 Paris Tél. 01 43 12 88 11

Plus en détail

Enquête de satisfaction DIRC GRAND OUEST Version du 20/10/2010 1/8

Enquête de satisfaction DIRC GRAND OUEST Version du 20/10/2010 1/8 RESULTATS DE L ENQUETE DE SATISFACTION SUR LA FORMATION «IMAGERIE MEDICALE» DISPENSEE LE /9/21 Enquête de satisfaction DIRC GRAND OUEST Version du 2/1/21 1/8 1 OBJECTIF & METHODE Formation dispensée et

Plus en détail

Traumatologie du Membre Inférieur. Service de Chirurgie Orthopédique et Traumatologique CHU Dijon

Traumatologie du Membre Inférieur. Service de Chirurgie Orthopédique et Traumatologique CHU Dijon Traumatologie du Membre Inférieur Service de Chirurgie Orthopédique et Traumatologique CHU Dijon Fractures du col du fémur Fractures du col de fémur Fracture très fréquente chez le sujet âgé Ostéoporose

Plus en détail

Centre Européen d Enseignement Supérieur de l Ostéopathie. Rapport de Stage. British School of Osteopathy les 7 et 8 novembre 2013 :

Centre Européen d Enseignement Supérieur de l Ostéopathie. Rapport de Stage. British School of Osteopathy les 7 et 8 novembre 2013 : Centre Européen d Enseignement Supérieur de l Ostéopathie Rapport de Stage British School of Osteopathy les 7 et 8 novembre 2013 : Etudiants : JACQUOT Erwann, LEPELLETIER Timothée. 1 Table des matières

Plus en détail

FORMATION 5 JOURS. 1ère SESSION

FORMATION 5 JOURS. 1ère SESSION FORMATION 5 JOURS La formation a pour objectif la transmission des bases fondamentales de l implantologie ainsi que la maîtrise des protocoles innovants qui autorisent le remplacement immédiat des dents

Plus en détail

LIVRET D ACCUEIL DU SERVICE CHIRUGIE DIGESTIVE FOUQUE (FCG)

LIVRET D ACCUEIL DU SERVICE CHIRUGIE DIGESTIVE FOUQUE (FCG) LIVRET D ACCUEIL DU SERVICE CHIRUGIE DIGESTIVE FOUQUE (FCG) PRESENTATION HOPITAL SAINT JOSEPH Le personnel de l hôpital Saint Joseph est heureux de vous accueillir et de participer à votre formation. Établissement

Plus en détail

Les PRP : indications chirurgicales actuelles

Les PRP : indications chirurgicales actuelles Les PRP : indications chirurgicales actuelles Yoann BOHU Chirurgien orthopédique et traumatologique, manager médical et chirurgien du Racing Métro 92 En traumatologie, biomécanique et biologie sont les

Plus en détail

L EXPÉRIENCE POUR L AUTONOMIE

L EXPÉRIENCE POUR L AUTONOMIE L EXPÉRIENCE POUR L AUTONOMIE Depuis plus de 10 ans, l association Actis dentaire formation a pour objectif de former des praticiens à la chirurgie orale, parodontale et implantaire. L expérience pour

Plus en détail

ANESTHESIE DANS LA CHIRURGIE AMBULATOIRE ORL. MS.Haraoubia - A.Mouzali -KH.Ouennoughi - M.Z.Saadi - K.Kanoun - F.Djadane - O.Zemirli CHU BENI-MESSOUS

ANESTHESIE DANS LA CHIRURGIE AMBULATOIRE ORL. MS.Haraoubia - A.Mouzali -KH.Ouennoughi - M.Z.Saadi - K.Kanoun - F.Djadane - O.Zemirli CHU BENI-MESSOUS ANESTHESIE DANS LA CHIRURGIE AMBULATOIRE ORL MS.Haraoubia - A.Mouzali -KH.Ouennoughi - M.Z.Saadi - K.Kanoun - F.Djadane - O.Zemirli CHU BENI-MESSOUS INTRODUCTION La chirurgie ambulatoire est née il y a

Plus en détail

Modélisation tridimensionnelle des vertèbres types Application en radio anatomie et en radiologie interventionnelle

Modélisation tridimensionnelle des vertèbres types Application en radio anatomie et en radiologie interventionnelle Université de Franche-Comté U.F.R. Sciences Médicales et Pharmaceutiques C.H.U. J. Minjoz, BESANCON Service de Radiologie A Modélisation tridimensionnelle des vertèbres types Application en radio anatomie

Plus en détail

La fistule gastro-bronchique: une complication redoutable des sleeve gastrectomies.

La fistule gastro-bronchique: une complication redoutable des sleeve gastrectomies. La fistule gastro-bronchique: une complication redoutable des sleeve gastrectomies. A.GUILLAUD, L.REBIBO,D. MOSZKOWICZ, M. NEDELCU, O.FACY, F.RECHE,C.ARVIEUX. DESC Poitiers juin 2013. 2-3% fistule après

Plus en détail

L externat en médecine générale L exemple de Paris V

L externat en médecine générale L exemple de Paris V L externat en médecine générale L exemple de Paris V Mémoire DIU Pédagogie Médicale 2010 Dr Olivier Benainous CCA médecine générale Dr Mirna Salloum Urgentiste 1 Sommaire I. Externat en médecine générale

Plus en détail

ALGORITHME DECISIONNEL

ALGORITHME DECISIONNEL ALGORITHME DECISIONNEL RACHIS LOMBAIRE SACRO ILIAQUES COXO FEMORALES BILAN 1 DIM RAS PATHOLOGIE LIMITEES TRAITEMENT 1 TNF LOMBAIRE NON TRAITE TNF SACRO ILIAQUE NON TRAITE BILAN CONTROLE 2 BIEN = DEBUT

Plus en détail

Hernie pariétale chez l enfant et l adulte

Hernie pariétale chez l enfant et l adulte Hernie pariétale chez l enfant et l adulte I. Anatomie - Définitions II. Diagnostic d une hernie de l aine III. Argumenter l attitude thérapeutique OBJECTIFS PEDAGOGIQUES Diagnostiquer une hernie inguinale

Plus en détail

Anatomie fonctionnelle Le tronc

Anatomie fonctionnelle Le tronc Anatomie fonctionnelle Le tronc Les principaux mouvements du tronc Face antérieure : les abdominaux Rôles Grand droit Petit oblique Grand oblique Transverse Précautions à prendre Face postérieure : la

Plus en détail

DEVELOPPEMENT D'UNE ECHELLE D'EVALUATION DU RISQUE DE CONSTIPATION DES PATIENTS HOSPITALISES DESTINEE A LA PRATIQUE INFIRMIERE

DEVELOPPEMENT D'UNE ECHELLE D'EVALUATION DU RISQUE DE CONSTIPATION DES PATIENTS HOSPITALISES DESTINEE A LA PRATIQUE INFIRMIERE Valérie Berger Inf, Ph.D, Cadre Supérieur de santé CHU de Bordeaux Renée Lacomère Cadre supérieur diététicienne ARC CHU de Bordeaux Christine Germain Statisticienne USMR, pole santé publique, CHU de Bordeaux

Plus en détail

MAÎTRISE UNIVERSITAIRE D ÉTUDES AVANCÉES EN MÉDECINE CLINIQUE SPÉCIALISATION CHIRURGIE PLASTIQUE ET RECONSTRUCTIVE

MAÎTRISE UNIVERSITAIRE D ÉTUDES AVANCÉES EN MÉDECINE CLINIQUE SPÉCIALISATION CHIRURGIE PLASTIQUE ET RECONSTRUCTIVE MAÎTRISE UNIVERSITAIRE D ÉTUDES AVANCÉES EN MÉDECINE CLINIQUE SPÉCIALISATION CHIRURGIE PLASTIQUE ET RECONSTRUCTIVE 1. Objectifs généraux La Maîtrise universitaire d études avancées en médecine clinique,

Plus en détail

Conduite à tenir devant une morsure de chien (213b) Professeur Jacques LEBEAU Novembre 2003 (Mise à jour mars 2005)

Conduite à tenir devant une morsure de chien (213b) Professeur Jacques LEBEAU Novembre 2003 (Mise à jour mars 2005) Conduite à tenir devant une morsure de chien (213b) Professeur Jacques LEBEAU Novembre 2003 (Mise à jour mars 2005) Pré-Requis : Anatomie faciale Principes de traitement des plaies Principes d'antibiothérapie

Plus en détail

COMMUNIQUE DE PRESSE

COMMUNIQUE DE PRESSE COMMUNIQUE DE PRESSE Le Centre hospitalier de Valence se classe parmi les meilleurs hôpitaux et cliniques de France selon le Palmarès 2014 du Point. Infarctus du myocarde = 20ème/635 hôpitaux AVC = 28ème/788

Plus en détail

accès s de toux avec cyanose chez le nourrisson: le volvulus gastrique

accès s de toux avec cyanose chez le nourrisson: le volvulus gastrique Cause rare d accd accès s de toux avec cyanose chez le nourrisson: le volvulus gastrique C. Hafsa, B. Hmida, R. Salem, MA. Jellali, M. Maatouk, M. Golli Service d imagerie d médicale m CHU Fattouma Bourguiba

Plus en détail

UN AGENT DE CONTRASTE CELLULAIRE POUR LA RMN DOTE D UN ÉNORME POTENTIEL CLINIQUE

UN AGENT DE CONTRASTE CELLULAIRE POUR LA RMN DOTE D UN ÉNORME POTENTIEL CLINIQUE UN AGENT DE CONTRASTE CELLULAIRE POUR LA RMN DOTE D UN ÉNORME POTENTIEL CLINIQUE (Traduit et adapté d après Barentsz J. 2005. Intra Venous cellular MR contrast agent with an enormous clinical potential.

Plus en détail

Dr Gilbert ZEANANDIN Pôle Digestif Archet II CHU Nice

Dr Gilbert ZEANANDIN Pôle Digestif Archet II CHU Nice Dr Gilbert ZEANANDIN Pôle Digestif Archet II CHU Nice ANATOMIE Organe musculaire creux Propulsion des aliments du pharynx vers estomac Maladie oesophagienne est fréquente Tube musculaire 2 sphincters :

Plus en détail

LA GASTROPLASTIE VERTICALE CALIBREE AVEC RESECTION GASTRIQUE OU SLEEVE GASTRECTOMIE Sleeve signifie manche ou manchette. C est ainsi que l on nomme cette résection (ablation) de l estomac qui enlève environ

Plus en détail

Une approche médicale naturelle

Une approche médicale naturelle Publications des chiropraticiens suisses: La chiropratique - une approche médicale naturelle La chiropratique et la hernie discale La chiropratique et la sciatique La chiropratique et le mal de tête La

Plus en détail

Sténoses de la bifurcation carotidienne (133b) Professeur Jean Luc MAGNE, Docteur Sébastien PENILLON, Docteur Carmine SESSA Mai 2005

Sténoses de la bifurcation carotidienne (133b) Professeur Jean Luc MAGNE, Docteur Sébastien PENILLON, Docteur Carmine SESSA Mai 2005 Sténoses de la bifurcation carotidienne (133b) Professeur Jean Luc MAGNE, Docteur Sébastien PENILLON, Docteur Carmine SESSA Mai 2005 Pré-requis : Athérosclérose, épidemiologie et physiopathologie (item

Plus en détail

Née le 04/03/1985, La Seyne sur mer 83 Célibataire, sans enfant. BAC Scientifique mention bien et Européen (Anglais Italien) : 2003

Née le 04/03/1985, La Seyne sur mer 83 Célibataire, sans enfant. BAC Scientifique mention bien et Européen (Anglais Italien) : 2003 GERNI Mahaut 25000 Besançon 0607955564 gerni-m@hotmail.fr Née le 04/03/1985, La Seyne sur mer 83 Célibataire, sans enfant 1) Etudes médicales BAC Scientifique mention bien et Européen (Anglais Italien)

Plus en détail

L a radiothérapie forme avec la chirurgie et l oncologie médicale le trépied essentiel

L a radiothérapie forme avec la chirurgie et l oncologie médicale le trépied essentiel La radiothérapie adaptative dans les tumeurs cervico-faciales Pierre Castadot 1,4, John A. Lee 1, Xavier Geets 1,2, Benoît Macq 3, Vincent Grégoire 1,2 1 Laboratoire d Imagerie Moléculaire et de Radiothérapie

Plus en détail

ostéopathe Le Métier d Ostéopathe Concours et Formation Concours Prépa Santé

ostéopathe Le Métier d Ostéopathe Concours et Formation Concours Prépa Santé CP Concours Prépa Santé Optimum : 896 h/an Access : 700 h/an de septembre à mai ostéopathe Le Métier d Ostéopathe L ostéopathe est un spécialiste de la médecine douce appelée ostéopathie. Elle est basée

Plus en détail

Lecture critique et pratique de la médecine

Lecture critique et pratique de la médecine 1-00.qxp 24/04/2006 11:23 Page 13 Lecture critique appliquée à la médecine vasculaireecture critique et pratique de la médecine Lecture critique et pratique de la médecine Introduction Si la médecine ne

Plus en détail

ANNEXE I RÉFÉRENTIEL D ACTIVITÉS ET DE COMPÉTENCES

ANNEXE I RÉFÉRENTIEL D ACTIVITÉS ET DE COMPÉTENCES ANNEXE I RÉFÉRENTIEL D ACTIVITÉS ET DE COMPÉTENCES PRÉAMBULE La description des activités et des compétences du métier d ostéopathe ne se substitue pas au cadre réglementaire. En effet, la plate-forme

Plus en détail

CURRICULIM VITAE. Téléphone: Bureau : 00216 71/981 823 GSM : 00216 23 215 220 Fax: 00216 71/715 213. Courrier électronique: drturki100@yahoo.

CURRICULIM VITAE. Téléphone: Bureau : 00216 71/981 823 GSM : 00216 23 215 220 Fax: 00216 71/715 213. Courrier électronique: drturki100@yahoo. CURRICULIM VITAE TURKI Mohamed Ali Adresse bureau: rue du 25 juillet 1957 Marsa ville Marié (3 enfants) Téléphone: Bureau : 00216 71/981 823 GSM : 00216 23 215 220 Fax: 00216 71/715 213 Courrier électronique:

Plus en détail

LES VARIANTES ANATOMIQUES DES SINUS DE LA FACE

LES VARIANTES ANATOMIQUES DES SINUS DE LA FACE LES VARIANTES ANATOMIQUES DES SINUS DE LA FACE F BEN AMARA*, NTOUMI*, ASALEM*, NBOUGHANMI*, HRAJHI*, R HAMZA*, N MNIF* M MARRAKCHI**, H HAJRI**, M FERJAOUI** *: Service d Imagerie Médicale Hôpital Charles

Plus en détail

Fractures du coude chez l enfant: Pièges diagnostiques radiologiques

Fractures du coude chez l enfant: Pièges diagnostiques radiologiques Fractures du coude chez l enfant: Pièges diagnostiques radiologiques M-A Camezind-Vidal, B Caire-Gana, F Castaing, * N Orsoni*, M Pouquet, P de Brunanchon,I Jammet, E Pascaud, D Mouliès* *, A Maubon Services

Plus en détail

Français. Une vision parfaite

Français. Une vision parfaite Français Une vision parfaite Tout devient plus clair et plus simple avec un grand champ Le volume dento-maxillo-facial complet prêt pour votre diagnostic Un seul scan vous fournit la quantité d informations

Plus en détail

Caractéristiques techniques

Caractéristiques techniques 2480 mm (max) Caractéristiques techniques 2380 mm (max) 1891 mm 1891 mm - RCS Paris B 337 934 483-030201 1580 mm TAILLE DES CHAMPS...Ø 60 x 60 mm...ø 80 x 80 mm... Ø 120 x 80 mm...ø 150 x 130 mm...ø 200

Plus en détail

mandibule atrophique :

mandibule atrophique : chirurgie/prothèse Réhabilitation d une mandibule atrophique : les nouvelles perspectives de l implantologie basale Antoine MONIN* Jean Claude MONIN** Henri COMBALUZIER*** La réhabilitation implanto-prothétique

Plus en détail

AOMI, IPS et rigidité de l aorte A.SALAHMANSOUR, L.IDIR, K.ABERKANE, M.BENSEDIK, A.HOUCHI, S.OUERDANE

AOMI, IPS et rigidité de l aorte A.SALAHMANSOUR, L.IDIR, K.ABERKANE, M.BENSEDIK, A.HOUCHI, S.OUERDANE AOMI, IPS et rigidité de l aorte A.SALAHMANSOUR, L.IDIR, K.ABERKANE, M.BENSEDIK, A.HOUCHI, S.OUERDANE Congrès SAMEV 2010 L artériopathie oblitérante des membres inférieurs Complication fréquente et redoutable

Plus en détail

Contexte de l étude réalisée sur 10 semaines

Contexte de l étude réalisée sur 10 semaines Réalisation d un examen cytobactériologique des urines dans le service des maladies infectieuses et tropicales du CHU de Rouen : vers un résultat fiable à 100% A. Deperrois-Lefebvre, A. Le Gouas, F. Boissaud,

Plus en détail

Moré Nicolas. IADE aux blocs communs Hôpital HURIEZ CHRU LILLE

Moré Nicolas. IADE aux blocs communs Hôpital HURIEZ CHRU LILLE Moré Nicolas IADE aux blocs communs Hôpital HURIEZ CHRU LILLE Obésité morbide Prise en charge au Bloc Opératoire Problèmes, solutions, surveillance. Introduction Lors de l accueil et de l installation

Plus en détail

Retard de Croissance Prépubertaire. et Retard Pubertaire Simple. Livret N 10

Retard de Croissance Prépubertaire. et Retard Pubertaire Simple. Livret N 10 Retard de Croissance Prépubertaire et Retard Pubertaire Simple Livret N 10 Guide d accompagnement du Patient Brochure : lecture moyenne 27/04/09 1 Retard de Croissance Prépubertaire et Retard Pubertaire

Plus en détail

Système de plaques orbitaires OPS 1.5

Système de plaques orbitaires OPS 1.5 TECHNIQUE OPÉRATOIRE Système de plaques orbitaires OPS 1.5 MODUS Midface BIBLIOGRAPHIE 1. Baumann, A., Ewers, R. Use of the preseptal transconjunctival approach in orbit reconstruction surgery J Oral Maxillofac

Plus en détail

DOSSIER DE PRESSE. Implantologie dentaire. Une 1ère mondiale à Béziers (34) L Ulna, nouveau site de prélèvement osseux

DOSSIER DE PRESSE. Implantologie dentaire. Une 1ère mondiale à Béziers (34) L Ulna, nouveau site de prélèvement osseux DOSSIER DE PRESSE Implantologie dentaire Une 1ère mondiale à Béziers (34) L Ulna, nouveau site de prélèvement osseux Le 19 octobre 2011 1 Les techniques de greffe déjà existantes L implantologie dentaire

Plus en détail

Ces matériaux qui réparent le corps...

Ces matériaux qui réparent le corps... Ces matériaux qui réparent le corps... Article rédigé par Xavier Müller (Journal du CNRS) à partir des travaux de Bruno Bujoli (Unité Chimie et Interdisciplinarité : synthèse, analyse, modélisation, Université

Plus en détail

Stage Étudiants infirmiers Documents de référence :

Stage Étudiants infirmiers Documents de référence : Stage Étudiants infirmiers Documents de référence : La définition du métier «Infirmier» Les référentiels de formation, d activités et de compétences infirmiers 2009 Le portfolio de l étudiant Version 1,

Plus en détail

RECONSTRUCTION MAMMAIRE

RECONSTRUCTION MAMMAIRE Centre Hospitalier Guy de Chauliac Unité Chirurgie Plastique, Reconstructrice et Esthétique Chirurgie Maxillo-Faciale RECONSTRUCTION MAMMAIRE De façon concertée, les spécialistes (radiologues, oncologues

Plus en détail

La chirurgie bariatrique

La chirurgie bariatrique La chirurgie bariatrique Dr LIENARD François Chirurgien digestif CHR Haute Senne Soignies Pourquoi une chirurgie bariatrique? Echec des traitements conservateurs > perte de poids minime et non persistante

Plus en détail

tissulaire sur spécimens aménagement humains 8-9- 10 mars, 2012 CNFCO formateurs: Dr. Axel Kirsch Prof. Dr. Dr. Rolf Ewers

tissulaire sur spécimens aménagement humains 8-9- 10 mars, 2012 CNFCO formateurs: Dr. Axel Kirsch Prof. Dr. Dr. Rolf Ewers aménagement tissulaire sur spécimens humains VIENNE, AUtriche 8-9- 10 mars, 2012 formateurs: Dr. Axel Kirsch Prof. Dr. Dr. Rolf Ewers 120 CNFCO En association avec l Hôpital Universitaire pour Chirurgie

Plus en détail

ANATOMIE (30 points) Toute légende est à reporter dans l ordre numérique.

ANATOMIE (30 points) Toute légende est à reporter dans l ordre numérique. SESSION 2002 ANATOMIE ET PHYSIOLOGIE HUMAINES Durée : 4 heures Coefficient : 3 (Anatomie : 1.5 et physiologie : 1.5) 1- La région abdominale (15 points) L usage de la calculatrice est interdite ANATOMIE

Plus en détail

Traumatismes du rachis cervical : évaluation par scanner et IRM

Traumatismes du rachis cervical : évaluation par scanner et IRM Traumatismes du rachis cervical : évaluation par scanner et IRM MDCT and MRI evaluation of cervical spine trauma Michael Utz & Shadab Khan & Daniel O Connor & Stephen Meyers Elsa Meyer 24/04/14 A. Introduction

Plus en détail

Infections des Prothèses Totales de Hanche et de Genou

Infections des Prothèses Totales de Hanche et de Genou Infections des Prothèses Totales de Hanche et de Genou Pascal Bizot Département de chirurgie osseuse Université d Angers CRIOGO CENTRE HOSPITALIER UNIVERSITAIRE D'ANGERS Infection des PTH et PTG Tableaux

Plus en détail

Mémoire pour le Diplôme Inter-Universitaire de PEDAGOGIE MEDICALE

Mémoire pour le Diplôme Inter-Universitaire de PEDAGOGIE MEDICALE UNIVERSITES PARIS VI, PARIS V, PARIS XI, PARIS XII Année 2009-2010 Mémoire pour le Diplôme Inter-Universitaire de PEDAGOGIE MEDICALE par François LHUISSIER Université Paris 13 DESC de médecine du sport

Plus en détail

Julie Morin, t.i.m. Mars 2014

Julie Morin, t.i.m. Mars 2014 Élaboré par : Francine Roy, t.i.m. Julie Morin, t.i.m. Mars 2014 Adopté par le comité d inspection professionnelle : le 12 mars 2014 Adopté par le conseil d administration : le 14 mars 2014 TABLE DES MATIÈRES

Plus en détail

Syndrome du piriforme ou syndrome de la traversée fessière. Place de la thérapie manuelle

Syndrome du piriforme ou syndrome de la traversée fessière. Place de la thérapie manuelle Syndrome du piriforme ou syndrome de la traversée fessière Place de la thérapie manuelle Définition Il est habituel de parler de syndrome du piriforme L étude anatomique de la région laisse penser que

Plus en détail

Données épidémiologiques sur les cancers du sein et colo-rectaux dans la Manche

Données épidémiologiques sur les cancers du sein et colo-rectaux dans la Manche Données épidémiologiques sur les cancers du sein et colo-rectaux dans la Manche 17 ème Journée Médicale de l ARKM Cherbourg, le 29 Novembre 2014 L incidence de principaux cancers chez les femmes et chez

Plus en détail

LESIONS TRAUMATIQUES DE LA CEINTURE PELVIENNE. Dr BOUAKKADIA EPIDEMIOLOGIE. traumas violents traumatologie routière lésions associées fréquentes

LESIONS TRAUMATIQUES DE LA CEINTURE PELVIENNE. Dr BOUAKKADIA EPIDEMIOLOGIE. traumas violents traumatologie routière lésions associées fréquentes LESIONS TRAUMATIQUES DE LA CEINTURE PELVIENNE Dr BOUAKKADIA EPIDEMIOLOGIE traumas violents traumatologie routière lésions associées fréquentes 20% des polytraumatiséont une fracture du bassin EPIDEMIOLOGIE

Plus en détail

M 1795. Secrétariat du Grand Conseil. Proposition de motion Moins d'attente pour se faire opérer à l'hôpital!

M 1795. Secrétariat du Grand Conseil. Proposition de motion Moins d'attente pour se faire opérer à l'hôpital! Secrétariat du Grand Conseil M 1795 Proposition présentée par les députés : M mes et MM. Patrick Saudan, Gabriel Barrillier, Michèle Ducret, Michel Ducret, Pierre Kunz et Jean- Marc Odier Date de dépôt

Plus en détail

Formation en Imagerie Cardiaque: les Enseignements du site Internet Cardiopixel

Formation en Imagerie Cardiaque: les Enseignements du site Internet Cardiopixel UNIVERSITE PARIS DESCARTES- FACULTE DE MEDECINE Année universitaire 2009-2010 MEMOIRE POUR L OBTENTION DU DIPLOME INTER-UNIVERSITAIRE DE PEDAGOGIE MEDICALE Formation en Imagerie Cardiaque: les Enseignements

Plus en détail

Activité 6 : mettre en œuvre un protocole de dissection pour comparer l organisation de vertébrés

Activité 6 : mettre en œuvre un protocole de dissection pour comparer l organisation de vertébrés Activité 6 : mettre en œuvre un protocole de dissection pour comparer l organisation de vertébrés Existe-t-il des similitudes à l échelle de l organisme interne? OC : Les vertébrés, malgré une morphologie

Plus en détail

Pathologies de la coiffe du tennisman senior

Pathologies de la coiffe du tennisman senior Pathologies de la coiffe du tennisman senior Dr Patrick LE GOUX Médecin FFT et Consultant INSEP Attaché de Rhumatologie et de Chirurgie Orthopédique Hopital Ambroise Paré Boulogne Eléments anatomiques

Plus en détail

Informations pour le patient sur la prothèse de disque intervertébral Prodisc-L pour vertèbres lombaires.

Informations pour le patient sur la prothèse de disque intervertébral Prodisc-L pour vertèbres lombaires. Informations pour le patient sur la prothèse de disque intervertébral Prodisc-L pour vertèbres lombaires. Fonctions de la colonne vertébrale Stabilité La colonne vertébrale humaine forme le squelette axial

Plus en détail

UFR (Faculté) de Médecine Amiens. PACES-Médecine 2012-2013

UFR (Faculté) de Médecine Amiens. PACES-Médecine 2012-2013 UFR (Faculté) de Médecine Amiens PACES-Médecine 2012-2013 Professeur Daniel Le Gars Doyen de la Faculté Médecine, dentaire, sages femmes et kinésithérapie Un peu de démographie concernant 4 des filières

Plus en détail

Prise en charge chirurgicale de l obésité morbide E. Letessier,, P. Lemeunier Clinique Chirurgicale, CHU Hôtel Dieu, Nantes eric.

Prise en charge chirurgicale de l obésité morbide E. Letessier,, P. Lemeunier Clinique Chirurgicale, CHU Hôtel Dieu, Nantes eric. Prise en charge chirurgicale de l obésité morbide E. Letessier,, P. Lemeunier Clinique Chirurgicale, CHU Hôtel Dieu, Nantes eric.letessier letessier@chu-nantes. nantes.fr DIU Tours Brest TOURS, le 13 décembre

Plus en détail

Chirurgie bariatrique en France: les chiffres clés de la CCAM en 2013. Docteur Olivier Barbe chirurgie viscérale HIA Clermont Tonnerre Brest

Chirurgie bariatrique en France: les chiffres clés de la CCAM en 2013. Docteur Olivier Barbe chirurgie viscérale HIA Clermont Tonnerre Brest Chirurgie bariatrique en France: les chiffres clés de la CCAM en 2013 Docteur Olivier Barbe chirurgie viscérale HIA Clermont Tonnerre Brest L obésité en France Etude Obépi 2012: - Prévalence de l obésité

Plus en détail

Efficacité des infiltrations péri radiculaires et péridurales de corticoïdes scano-guidées dans le traitement des lombo- sciatalgies

Efficacité des infiltrations péri radiculaires et péridurales de corticoïdes scano-guidées dans le traitement des lombo- sciatalgies CENTRE HOSPITALIER UNIVERSITAIRE HOPITAL IBN ROCHD ANNABA ALGERIE SERVICE DE RADIOLOGIE ET D IMAGERIE MEDICALE Journées françaises de Radiologie Paris Octobre 2011 Efficacité des infiltrations péri radiculaires

Plus en détail

La prise en charge de votre artérite des membres inférieurs

La prise en charge de votre artérite des membres inférieurs G U I D E - A F F E C T I O N D E L O N G U E D U R É E La prise en charge de votre artérite des membres inférieurs Vivre avec une artérite des membres inférieurs Novembre 2007 Pourquoi ce guide? Votre

Plus en détail

DE LA CARTOGRAPHIE DES METIERS DE L EDITION DU LIVRE. Octobre 2015

DE LA CARTOGRAPHIE DES METIERS DE L EDITION DU LIVRE. Octobre 2015 CPNE EDITION DU LIVRE CAHIER DES CHARGES POUR LA MISE A JOUR DE LA CARTOGRAPHIE DES METIERS DE L EDITION DU LIVRE Octobre 2015 OBJET DE L APPEL D OFFRE Le présent appel d offre est lancé par l Afdas pour

Plus en détail

TRAUMATOLOGIE PEDIATRIQUE Sémiologie. Dr Frank Fitoussi Hôpital Robert Debré

TRAUMATOLOGIE PEDIATRIQUE Sémiologie. Dr Frank Fitoussi Hôpital Robert Debré TRAUMATOLOGIE PEDIATRIQUE Sémiologie Dr Frank Fitoussi Hôpital Robert Debré Structure osseuse de l enfant épiphyse métaphyse Diaphyse Traumatismes de l enfant Interrogatoire Age de l enfant Antécédents

Plus en détail

LE CREUX AXILLAIRE : LE NORMAL ET LE

LE CREUX AXILLAIRE : LE NORMAL ET LE LE CREUX AXILLAIRE : LE NORMAL ET LE PATHOLOGIQUE S.EL HADDAD, Z.JAMALEDDINE, A.EL QUESSAR, M.M.CHERKAOUI SERVICE D IMAGERIE MÉDICALE HÔPITAL UNIVERSITAIRE CHEIKH ZAID INTRODUCTION 1 Creux axillaire compartiment

Plus en détail

HOPIPHARM, Reims, Mercredi 20 mai 2015. Pauline Gueneau, interne pharmacie hospitalière

HOPIPHARM, Reims, Mercredi 20 mai 2015. Pauline Gueneau, interne pharmacie hospitalière Etude évaluant les dépenses de l assurance maladie et l intérêt pour le patient de l utilisation des tiges de distraction rachidienne à contrôle magnétique externe (Tige Magec TM ) dans la chirurgie de

Plus en détail

IMAGERIE RADIOLOGIQUE ET SCANNER DANS LA PUBALGIE B. ROGER, Z. VUCKOVIC.

IMAGERIE RADIOLOGIQUE ET SCANNER DANS LA PUBALGIE B. ROGER, Z. VUCKOVIC. IMAGERIE RADIOLOGIQUE ET SCANNER DANS LA PUBALGIE B. ROGER, Z. VUCKOVIC. SUPPORT DE CE TRAVAIL. ETUDE PROSPECTIVE PROTOCOLÉE: RX, US, TDM, IRM. 2IEME SEMESTRE 2011 : 48 PATIENTS. ETUDE PROSPECTIVE NON

Plus en détail

Expertise de la chirurgie viscérale hautement spécialisée Résultats intermédiaires

Expertise de la chirurgie viscérale hautement spécialisée Résultats intermédiaires Expertise de la chirurgie viscérale hautement spécialisée Résultats intermédiaires Esther Waeber-Kalbermatten Cheffe du Département de la santé, des affaires sociales et de la culture Mandat d expertise

Plus en détail

DIAGNOSTIC DE L ENDOFIBROSE PAR ANGIOSCANNER. Étude comparative ANGIOSCANNER / ARTERIOGRAPHIE

DIAGNOSTIC DE L ENDOFIBROSE PAR ANGIOSCANNER. Étude comparative ANGIOSCANNER / ARTERIOGRAPHIE DIAGNOSTIC DE L ENDOFIBROSE PAR ANGIOSCANNER Étude comparative ANGIOSCANNER / ARTERIOGRAPHIE M. Papillard 1, N. Girouin 1, R. Boutier 1, G. Pagnoux 1, T. Vitry 1, P. Feugier 2, JM. Chevallier 3, O. Rouvière

Plus en détail

Journée des lycéens FILIÈRE «MASSO KINÉSITHÉRAPIE» Faculté de Médecine MARSEILLE Jeudi 21 Novembre 2014

Journée des lycéens FILIÈRE «MASSO KINÉSITHÉRAPIE» Faculté de Médecine MARSEILLE Jeudi 21 Novembre 2014 Journée des lycéens FILIÈRE «MASSO KINÉSITHÉRAPIE» Faculté de Médecine MARSEILLE Jeudi 21 Novembre 2014 KINÉSITHÉRAPIE Du Grec: «KINESIS», mouvement «THERAPEIA», soin C est le soin par le mouvement, ou

Plus en détail

Grossesse, Poids et Nutrition

Grossesse, Poids et Nutrition Service de Gynécologie Obstétrique et service de Nutrition Hôpital de la Pitié-Salpêtrière Grossesse, Poids et Nutrition Si vous avez un problème de poids, voici des conseils pour la préparation et le

Plus en détail

ÉCOLE DE MÉDECINE ALTERNATIVE PROSPECTUS. Formation en massothérapie énergétique

ÉCOLE DE MÉDECINE ALTERNATIVE PROSPECTUS. Formation en massothérapie énergétique ÉCOLE DE MÉDECINE ALTERNATIVE PROSPECTUS Formation en massothérapie énergétique 1 COURS DE FORMATION EN MASSOTHÉRAPIE ÉNERGÉTIQUE CONTENU TOME UN: CE QU'IL FAUT SAVOIR TOME DEUXIÈME: LA FORMATION DU TECHNICIEN(NE)

Plus en détail

La chirurgie de reconstruction par greffe osseuse

La chirurgie de reconstruction par greffe osseuse La chirurgie de reconstruction par greffe osseuse Cette fiche complète le guide SOR SAVOIR PATIENT Comprendre l ostéosarcome Qu est-ce qu une greffe osseuse? Existe-t-il différents types de greffe osseuse?

Plus en détail

Mesure du transfert des connaissances dans les pratiques cliniques suite à un e-learning douleur

Mesure du transfert des connaissances dans les pratiques cliniques suite à un e-learning douleur Congrès SIDIIEF 2015 Montréal Mesure du transfert des connaissances dans les pratiques cliniques suite à un e-learning douleur Yolande KOTTELAT, inf, ICL Jenny GENTIZON, inf, MScSI Martine ROESSLI, responsable

Plus en détail

Centre Hospitalier de Pont-à-Mousson

Centre Hospitalier de Pont-à-Mousson Centre Hospitalier de Pont-à-Mousson Situé au cœur du Val de Lorraine, à mi distance de Nancy et Metz, le Centre Hospitalier de Pontà-Mousson a vocation à accueillir des patients du grand bassin de vie

Plus en détail

SOFARTHRO.com. Chirurgie du canal carpien: techniques endoscopiques CTRS versus chirurgie à ciel ouvert (à propos de 100 cas) Pas de conflit d interêt

SOFARTHRO.com. Chirurgie du canal carpien: techniques endoscopiques CTRS versus chirurgie à ciel ouvert (à propos de 100 cas) Pas de conflit d interêt Chirurgie du canal carpien: techniques endoscopiques CTRS versus chirurgie à ciel ouvert (à propos de 100 cas) Pas de conflit d interêt N.Alidrissi, J.North, M.Elyaacoubi, A.Elbardouni, MS.berrada, D.Bledea,

Plus en détail