La Cour des comptes vient de faire une. Hôpital Delafontaine

Dimension: px
Commencer à balayer dès la page:

Download "La Cour des comptes vient de faire une. Hôpital Delafontaine"

Transcription

1 Ça avance Porte de Paris La pose de la première pierre du futur siège de PCH a permis de faire un tour d horizon des chantiers qui vont révolutionner les lieux au printemps p.7 N 968 1,00 Du 18 au 24 septembre 2013 Hôpital Delafontaine L obésité opérée L hôpital dionysien pratique plusieurs centaines d interventions chirurgicales par an. Une première rencontre sur la chirurgie de l obésité, destinée aux patients opérés ces dernières années, est organisée samedi 21 septembre. p.5 Cultiver son jardin en ville p.3 La Parisienne Fête des jardins s implante à Saint-Denis les 21 et 22 septembre. Éclairage sur des passionnés qui développent l agriculture urbaine. Au coin de la Une Calcul aveugle La Cour des comptes vient de faire une découverte. Les patients coûtent cher à la Sécurité sociale. Ce mardi 17septembre, «les sages» de cette institution, comme ils sont étrangement nommés parfois, ont rendu publiques des préconisations pour réduire le «trou de la sécu». Leur idée? Ne plus rembourser lentilles et lunettes, ne pas garder certains opérés plus d une journée à l hôpital, tailler dans les dépenses de laboratoire. Une vraie purge. Si elles étaient suivies, ces préconisations frapperaient les plus modestes, qui n ont pas toujours une mutuelle pour compenser les faibles remboursements. De plus, ces complémentaires santé contribuent aujourd hui si la sécu rembourse une part Une fois encore, il serait question de faire payer plus, voire beaucoup plus les usagers. Sans même imaginer que d autres financements seraient possibles ; par exemple une contribution des institutions de placements financiers, ou encore une réduction du nombre de chômeurs car des emplois en plus c est autant de cotisations supplémentaires dans les caisses de la Sécu Tennis de table, c est bien parti en Pro B p.8 Apprentis à Fratellini p.12 Neuf jeunes de 18 à 23 ans apprennent leur métier à l académie du cirque pendant trois ans. Rencontre avec les nouveaux élus. Braouezec contre «les nostalgiques de l ex-seine» p.6

2 2 ACTUALITÉS La semaine du 18 septembre 2013 ACTUALITÉS 3 Chroniques dionysiennes Hanotin et l olympisme Le député et vice-président du conseil général Mathieu Hanotin écrit à la ministre des Sports, Valérie Fourneyron, pour lui proposer d installer une piscine olympique sur le site de Marville. Enterrant la proposition de Plaine commune d implanter cet équipement à Aubervilliers, celui qui est désormais officiellement candidat au poste de maire se démarque une nouvelle fois : après sa prise de position contre la reconstruction de la flèche de la basilique soutenue par la Ville et Plaine co, c est une piscine qui lui permet de nager dans d autres eaux. Reste à savoir ce que va en penser son camarade de parti, le maire PS d Aubervilliers D.Sz À noter cette semaine Langevin/Stalingrad/Politzer/ Péri Démarche-quartier jeudi 19septembre à 18 h, à l école Paul-Langevin (2, rue Guy-Môquet) avec une rencontre avec Christian Meyer, commissaire de la police nationale, et en présence de Bruno Charles Alfred, responsable de la police municipale. Plaine Démarche-quartier mardi 24 septembre de 19 h à 21 h à la maison de quartier (rue Saint-Just) sur le thème suivant : présentation des activités extrascolaires et point sur l aménagement du square Diderot. Porte-de-Paris Démarche-quartier jeudi 26septembre à 18 h 30 au musée d art et d histoire (22 bis, rue Gabriel-Péri) pour une rencontre consacrée aux prochains rendez-vous culturels en ville : cinéma, théâtre, expositions, concerts, patrimoine MJD. Un 10 e anniversaire en forme d espoir La Maison de justice et du droit (MJD) de Saint-Denis a fêté ses dix ans d existence, mardi 10septembre, dans la même salle de la Légion d honneur qui avait vu la signature de la convention lui donnant naissance, en C était alors la première MJD du département. Entretemps, elle est devenue la plus fréquentée, avec plus de personnes qui s y sont adressées en 2012 ; ce qui en fait l une des plus importantes de France. Didier Paillard a rappelé l importance d un tel lieu au sein d un territoire populaire. Il a remercié Christiane Taubira (qui avait prévu de venir à Saint-Denis ce jour-là, mais qu une contrainte d agenda a retenue ailleurs) d avoir entendu l appel de la municipalité à ce que la MJD de Saint-Denis soit pourvue d un nouveau greffier par la justice. C est le cas depuis le 2septembre. Par contre,il manque toujours un agent d accueil, ce qui empêche parfois la MJD d ouvrir ses portes. Rémy Heitz, président du Tribunal de grande instance de Bobigny, a reconnu que la juridiction n était pas en moyen de le fournir en ce moment, tout en réitérant son attachement à ce type de dispositif et l assurance qu une solution est activement recherchée. La MJD est cofinancée par la Ville et la Justice, selon les termes de la Convention d octobre S.B. Job dating à Fabien Les chantiers recrutent Et recrutent local. Plaine commune habitat, la Ville, Plaine commune, la Maison de l emploi et Objectif emploi se mobilisent pour faire passer le message. Comme vendredi 13 septembre, cité Fabien, où une quarantaine de personnes a participé au job dating organisé tout l après-midi. Psychanalyse urbaine. Saint-Denis sur le divan Ils veulent«créer une approche ludique, poétique et burlesque des problèmes urbains, économiques et sociaux» à l œuvre dans les villes. «Les mettre sur la table sans que tout le monde se mette à pleurer.» Voilà la drôle de mission que s est assignée l Agence nationale de psychanalyse urbaine, ou ANPU, fondée en 2008 dans la région Nord parle comédien Laurent Petit. Depuis, avec ses compères, urbaniste enchanteur, agent de liaison, médiateur en chef, etc., il a allongé sur le divan Marseille et Saint-Pierre-des-Corps, Vierzon et Aubagne Des villes plutôt populaires dont la dernière en date est Saint-Denis. Invitée par la municipalité et Plaine commune, l ANPU est ainsi intervenue dans plusieurs quartiers. Les séances de thérapie sauvages, qui avaient démarré à la Fête des tulipes, s y sont succédé pendant deux mois. La finalité pour Laurent Petit étant d établir un diagnosticet de proposer les thérapies adéquates. Il les divulguera sous forme d une conférence (1), mais désigne d ores et déjà une ville bourrée de névroses, et consciente de son état psychique. M.L. (1)Vendredi 20 septembre à 16h30 et à 19h, entrée libre, au musée (22 bis, rue Péri). Internautes et lecteurs du Journal de Saint-Denis, réagissez aux articles sur JSD 59 rue de la République, Saint-Denis ; Tél. : ; Fax : ; Mail : Directeur de la publication Gilles Henique, Directeur, directeur de la rédaction Dominique Sanchez : ; Rédacteur en chef adjoint Gérald Rossi : , lejsd.com Secrétaire de rédaction Patricia Da Silva Castro : , Maquettiste Véronique Le Coustumer : , Rédacteurs Benoît Lagarrigue : , ; Marylène Lenfant : , ; Sébastien Banse : , ; Aurélien Soucheyre : , Photographe Yann Mambert : , édition, impression PSDDiffusionÉtablissement Petit, PublicitéMartine De Sax, Tirage ex. (sur papier recyclé). N de commission paritaire en cours. Abonnement annuel : 70 ; chèque à l ordre de Communiquer à Saint-Denis. DOMINIQUE SANCHEZ CLAIRE KITO Traces de vie Peintre et calligraphe. Elle enseigne son art à l académie de peinture orientale de Paris, sur lequel elle vient de coécrire un ouvrage, et possède un atelier rue de Strasbourg. PORTRAIT Par Benoît Lagarrigue Photo Yann Mambert Dialogues de l encre et du pinceau. C est le titre du livre qu elle vient de coécrire (1) et ce pourrait être sa devise. «Ce livre retrace l histoire de l académie de peinture orientale de Paris, fondée par le Coréen Ung-No Lee, mais il est aussi à la fois un guide d enseignement de la calligraphie orientale et une ouverture sur les possibilités de cet art», explique-t-elle dans son atelier de la rue de Strasbourg. Claire Kito, née à Rodez, a grandi à Paris mais fut initiée à la peinture par un oncle aquarelliste dans l Aveyron. «Je l ai toujours vu un carnet de croquis à la main et c était pour moi un rêve», se souvient-elle. Dès 15 ans, elle «croque» donc la place des Vosges puis, bac scientifique en poche, refuse science et médecine pour le dessin. Elle intègre l école supérieure d Arts appliqués Duperré à Paris puis, après un BTS de création publicitaire, travaille dans de petites agences («mais la pub ce n était pas mon histoire!») et collabore avec plusieurs villes de banlieue pour des affiches culturelles. Nous sommes au début des années 1980 et la période est foisonnante pour Claire : elle passe licence et maîtrise d arts plastiques à Paris 1, fait du théâtre au Théâtre Présent de La Villette, participe à la réalisation de la maquette du projet d emballement du Pont-Neuf par Christo, séjourne régulièrement en Équateur où elle découvre la culture d Amérique latine, revient en France et obtient un atelier à la Cité internationale des arts à Paris où elle développe son travail de peintre. «Tout cela m a nourrie», dit-elle. C est à ce moment là qu elle rencontre la calligraphie et la peinture à l encre de Chine, auprès du maître coréen Ung-No Lee au musée Cernuschi. Une révélation. Elle qui n a jamais quitté son carnet de croquis voit des portes s ouvrir, des possibilités nouvelles pour son art. «Cette rencontre me correspondait totalement. Et ce travail m a envoûtée. Il y a un lien étroit avec l aquarelle : le travail à l eau, le geste qui apparaît sur le «Pour moi, la calligraphie est une approche du monde, elle a changé mon rapport à celui-ci.» papier blanc, qui doit être juste car il n y a pas de retouche possible, confie-t-elle. Pour moi, la calligraphie est une approche du monde, elle a changé mon rapport à celui-ci.» C est en 1991 qu elle arrive à Saint- Denis, qu elle connaissait déjà pour avoir travaillé pour le Festival de Saint-Denis (l affiche de 1989), le cinéma l Écran, le musée, la médiathèque, les archives de la ville C est là qu elle poursuit sa voie, participant à différentes expositions et manifestations culturelles à Saint- Denis (Corps dé-placés en 2003, Visages avec Yves Adler en 2013 notamment) mais aussi à Paris, en Corée (biennales internationales de la calligraphie), New York (Art of ink in America), Naples, Pékin Elle enseigne aujourd hui à l académie de peinture orientale de Paris, «là où j ai été formée», souritelle, et travaille régulièrement avec le groupe Moukki. «Cela veut dire l esprit de l encre en coréen.» Mais Claire revient sans cesse vers ce qui la passionne au plus profond d ellemême : les gens. «Je continue mes croquis dans la rue, dans le métro. J aime observer les gens qui marchent, s arrêtent, les visages, les mouvements de la foule Je suis fascinée par l être humain et ses facettes innombrables.» Le dessin comme un dialogue. l (1) «Dialogues de l encre et du pinceau, la tradition, source de nouveauté», par Christine Dabadie-Fabreguettes et Claire Kito (112 p., une centaine de reproductions d œuvres, 25 ) aux éditions You Feng. 10, rue Dézobry. Du bois pour le logement social Le programme est petit (dix logements), mais original. Au numéro 10 de la rue Dézobry, en plein secteur de résorption de l habitat insalubre, un immeuble d habitation sur cinq niveaux sort de terre à toute vitesse. Au point qu à défaut de poser symboliquement la première poutre, le 17 septembre, Stéphane Peu, président de PCH et le maire Didier Paillard ont davantage inauguré la quasi fin du gros œuvre de cette première résidence d habitat social en structure bois du territoire. Labellisée basse consommation (BBC), la construction recense tous les formats de logements, du studio au T5. Le prix des loyers s élève à 6,74 euros du mètre carré dans un périmètre où les prix atteignent le double, voire le triple, dans le secteur privé pourtant gangréné par l insalubrité. Dans sa prise de parole, M. Peu a rappelé que l ancien immeuble, acquis par la communauté d agglomération puis détruit, a constitué durant des mois un pôle de nuisance pour les riverains, à cause du trafic et de la consommation du crack. L architecte Jean-Thibaut Bernard a insisté sur les avantages de la structure en bois : un chantier rapide et propre, débarrassé des contraintes habituelles qui nécessitent beaucoup plus d engins ; une enveloppe thermique supérieure au béton. Cerise sur le gâteau, la cage de l ascenseur est, elle aussi, en bois. Une première nationale pour ce type de construction, affirme l architecte. D.Sz Côté association Saint-Denis Golf Club Il n'y a pas qu une seule manière de pratiquer le golf et les membres de Saint-Denis Golf club ne rêvent ni de green ni d entre soi. Bien au contraire, ils veulent, et c est la raison d être de leur association créée en juillet2013, pratiquer le golf en milieu urbain pour découvrir et faire découvrir Saint-Denis, ses trésors historiques et culturels. Ils s adressent au plus grand nombre (à partir de 7 ans). Ils se sont donné quelques missions : «favoriser des rencontres à Saint-Denis, valoriser l image de la ville et démocratiser un sport élitiste». Le principe, c est un rendezvous le week-end et chacun part, club et balle en mousse pour la pratique urbaine en main. Les cibles sont choisies collectivement parmi les possibilités qu offre l environnement (par exemple une poubelle, une fontaine ou un tronc d arbre désignés dans le parc de la Légion d honneur). Le but est d être le premier à atteindre la cible. Et si la pratique du golf au sein du Saint-Denis Golf Club semble originale, les règles y sont appliquées de façon rigoureuse. Le prochain rendez-vous est fixé au 22septembre (1), zone d activité artistique de la Briche avec, en plus de la pratique du golf, des échanges avec les artistes et la visite de leurs ateliers. L association est à la recherche d un espace fermé qui permette de jouer au golf au-delà de la belle saison, ainsi que des dons de matériel (clubs, balles ). V.L.C. club.com ; facebook.com/saint DenisGolfClub ; Pierre Plissonneau au ; Hervé Hamon au Adhésion 15 par an +7 la session ou 50 pour 10 ou 100 l année (1 re session gratuite). (1)plan de la Briche sur la page facebook de l association ou sur V.L.C. États de santé Depuis la mi-juin, des Dionysiens ont pu s y exprimer sur l hôpital, la santé des femmes, l impact de la pollution ou l accès aux soins. Inscrits au programme de la 5 e Conférence locale de santé, organisée par la Ville, ces débats vont faire l objet d une restitution finale. Les critiques et propositions formulées au fil de ces rencontres y seront «partagées et rassemblées» afin«d actualiser le projet local de santé et de se mobiliser sur les priorités». Samedi 21septembre, de 15 h à 20 h, Ligne 13 (12, place de la Résistance). Entrée libre. Bretelle à vélo Comment tirer à plusieurs vélos un char avec un musicien? Lancée aux cyclistes, cette proposition d attelage musical est «orchestrée par la Pestaclerie qui rassemble pour l occasion les forces vives de l association Vélo à Saint-Denis et de l atelier vélo de la Dionyversité». L occasion en question est la fête écolo, intitulée «Lamaze enlève tes bretelles», le dimanche 29septembre. Départ à 12 h devant la basilique en direction de la rue du Docteur-Lamaze. Inscription (réservée aux adultes) par mail : Métiers Le 5 e Forum des métiers de l Intérieur, de la Défense et de la Justice se tiendra mercredi 18septembre de 9 h 30 à 16 h 30, salle de la Légion d honneur (6, rue de la Légion-d honneur) pour présenter les recrutements possibles. En partenariat avec Pôle emploi, Cirfa, Objectif emploi, la Ville. Plaine Le maire et les élus du secteur seront en visite dans le quartier Plaine sud vendredi 20 septembre de 17 h 30 à 19 h, place du Front- Populaire (près de la sortie de métro de la ligne 12, avenue George-Sand). Le thème de cette rencontre : Nozal Front-Populaire, un secteur en plein développement. Cours d arabe ALECA, association laïque d enseignement et de culture arabe propose à tous, petits ou grands, de découvrir la langue arabe ou d en approfondir ses connaissances. L association sera présente le mercredi25 et le jeudi 26septembre de 18 h à 20 h à la Maison de la vie associative (40, rue de la Boulangerie) pour les inscriptions. Formulaires à télécharger sur : Infos : gmail.com Les jardiniers gagnent du terrain Le Jardin de Cristino Garcia s étend le long de la rue Murger sur 330 m et 22 septembre. La Fête des jardins s implante pour la première fois à Saint- Denis, l occasion de passer un week-end au vert à la Plaine. Une ou deuxfois l an, l invitation est faite aux promeneurs d aller fureter dans des lieux d ordinaire inaccessibles. Ateliers d artistes ou bâtiments d intérêt patrimonial. Désormais une nouvelle destination culturelle leur est proposée avec la Fête des jardins. Renouvelée à Paris depuis une quinzaine d années, la voici qui s implante à Saint-Denis, à l initiative de la Ville, et de son Pôle environnement. Le paysage s y prête en effet de mieux en mieux. Il y a d abord, aux confins de Pierrefitte et de Stains, ce qui a été préservé de l histoire maraîchère du territoire. Autre héritage, la tradition ouvrière des jardins familiaux. Elle aussi s est maintenue avec l appui de la Ville, indispensable pour résister à l urbanisation galopante. Ces dernières années, sont apparus d autres jardins, ceuxlà à usage collectif. Les uns dans les écoles et pour un usage pédagogique, avec le concours de la Ville. Les autres en pied d immeubles, à l initiative du bailleur social PCH, des collectivités locales, et la participation de professionnels, tels l entreprise Territoires, le collectif Cochenko et l association Muse D. Territoire. Aujourd hui, des particuliers s impliquent à leur tour dans le développement de l agriculture urbaine, ces nouvelles pratiques agricoles qui se nichent dans les villes. C est surtout vrai à la Plaine, où les envies de jardiner peuvent se croiser en toute utilité avec les préoccupations de la communauté d agglomération de résorber les friches. L an dernier, un habitant du quartier, président de la nouvelle association du Jardin de Cristino Garcia, s est vu ainsi proposer une bande de terrain le long de la rue Murger, à la lisière d Aubervilliers. Tomates, œufs et compost Les 27 adhérents jardiniers du Jardin de Cristino Garcia se sont engagés à l entretenir et à y accueillir des animations, notamment pour les enfants d une classe de maternelle de l école voisine. Gelée pour le tracé de la ligne 8 du tramway, la parcelle de 330 m 2 était polluée par les huiles de moteur et jonchée de détritus. Aménagé par Plaine commune, qui l a clôturé, et équipé avec des citernes et cinq bacs de terre, ce jardin partagé fait l objet d une convention annuelle d occupation entre les collectivités locales et l association. Celle-ci s engageant avec ses 27 adhérents jardiniers à l entretenir et à y accueillir des animations, notamment pour les enfants d une classe de maternelle à Doisneau, l école voisine. «Ça crée pas mal d échanges avec des personnes de tous horizons», se félicite le président de l association. De l autre côté de l avenue Wilson, une autre association, d une quinzaine de membres, L usine à gazon, vient de se constituer autour du Jardin Dreyfus (1). Ce projet pour «faire lien, se réapproprier le quartier», leur a été inspiré par une friche qu un gros promoteur doit rétrocéder à Plaine commune pour des travaux de voirie entrevus dans les dix ans. Enfin, dans le registre animalier, déjà très populaire à Franc- Moisin avec les moutons de l association Clinamen, c est un «Pounil» (comme on dirait chenil) qui est annoncé à la Plaine sur une friche, en contrebas de la gare RER B. Avec ce poulailler associatif de 50 poules, une quarantaine de familles pourront à la fois s approvisionner en œufs, recycler leurs déchets organiques et produire du compost. Encouragé ici et là par les appels à projets de Plaine commune et de la Région, «ce mouvement d initiatives citoyennes n en est qu à une étape qu il faut conforter avec des choix politiques et budgétaires», estime Michel Ribay, élu délégué à l écologie urbaine. l Marylène Lenfant (1) Fête des jardins les samedi 21 et 22 septembre, de 9 h à 18 h. Inauguration le vendredi 20 à 18 h 30, à Zone sensible : 26, rue Arthur-Fontaine. Programme sur le site de la Ville :

3 La semaine du 18 septembre 2013 ACTUALITÉS 5 À noter cette semaine RMS à Paris 8 L Américain Richard Matthew Stallman, ou RMS, programmeur militant est connu pour avoir développé, en 1983, le système d exploitation GNU. Il donnera une conférence à Paris 8 le samedi 21septembre à 15 h. Infos : Conseil municipal jeudi 19 septembre à 19 h en mairie. En direct : UFC-Que Choisir Reprise des permanences d aide au règlement des litiges de consommation de l UFC-Que Choisir ce mercredi 18 septembre. Elles se tiennent à la bourse du travail (9, rue Génin) tous les 3 es mercredis de chaque mois, de 18 h à 20 h. Balades urbaines vendredi 20 septembre à 14 h, balade de 2 h 30 en petit train autour du futur T8 dans la Plaine. Samedi21 balade autour du T5. Contact : Une maison de quartier voit le jour À Bel-Air/Franc- Moisin. Le nouvel équipement situé au 6, cours du Ru-de-Montfort sera inauguré samedi 21 septembre. Arbres à terre Avec une population de plus de habitants, le quartier Bel-Air/Franc-Moisin dispose depuis 1995 d un Espace services publics. Dans ces 346 m 2 en premier étage d immeuble, un accompagnement social, juridique, administratif est proposé par la Ville en accueil individuel. Mais rien n existait pour les activités collectives. Cette lacune est à présent comblée avec la maison de quartier, inaugurée ce samedi 21 septembre (1). Elle a été aménagée en rez-de-chaussée dans des locaux de 210 m 2 vacants depuis des années. Les missions du nouvel équipement ont été précisées après dix mois de concertation auprès des habitants et professionnels du quartier. Y seront dispensés des cours de soutien scolaire, d alphabétisation et de français. La grande salle de 60 m 2 abritera l atelier théâtre du TGP et celui de couture qu animera le styliste Lamine Mohamed. «La demande était également très forte pour l atelier cuisine, signale la directrice Mélanie Thomas. Comme la couture, c est un très bon outil pour les rencontres et le lien social. Et c est ce qui valorisera le mieux la maison de quartier auprès des personnes précarisées avec qui on va travailler sur le fait maison». Une belle cuisine équipée a donc été installée par l entreprise Apij Bat, qui a réalisé l ensemble des travaux pour un coût de euros. Une référente famille, un chargé de mission d insertion auprès du public et un agent d accueil ont été recrutés pour composer l équipe de Mélanie Thomas. Les horaires d ouverture, en après-midi du lundi au samedi, «seront aussi fonction des initiatives des habitants», souligne-t-elle. Prochain chantier en vue, un jardin clôturé sera aménagé avec eux sur les parterres qui bordent l immeuble. l M.L. (1) Au 6, cours du Ru-de-Montfort à 11 h, avec un spectacle des Apostrophés, compagnie partenaire de l académie Fratellini (12 h et 15 h) et un atelier jardin avec Déchets d Art (à 16 h). Impressionnant spectacle, rue de la Garenne, au pied de la cité Floréal, où les arbres d alignement ont été abattus et déracinés pour être remplacés, dans le cadre du programme de rénovation des espaces extérieurs du quartier. S.B. Mairie. L accueil de 18 emplois d avenir Dix-huit emplois d avenir dix hommes, huit femmes ont été recrutés à la mairie depuis la fin mai. Ces jeunes doivent être rejoints par deux autres dans les prochaines semaines. Jeudi 12septembre, le staff de l administration communale au grand complet et tous les tuteurs les ont reçus lors d une journée d accueil. Dans son mot de bienvenue, le maire Didier Paillard a expliqué son implication en faveur des emplois aidés. «C est notre volonté politique de vous mettre le pied à l étrier de l emploi, le témoignage de la confiance que nous vous portons», a-t-il dit avant de souhaiter que cette présence temporaire développe des vocations pour intégrer la fonction publique territoriale «l une des plus belles administrations parce qu elle est proche des habitants». Ces jeunes, dont deux ont une reconnaissance de travailleurs handicapés, travaillent dans divers services (enfance, jeunesse, centre technique, culture, tranquillité publique, logement ) et vont également bénéficier de formations jusqu en D.Sz BRUNO LAMBERT Automne bio Territoires, entreprise d insertion en maraîchage biologique, ouvre ses portes avec un grand marché de légumes bio, produits sur l exploitation ouverte à la visite. Une initiative à l occasion de l Automne bio et de la Fête des jardins. Samedi 21septembre, de 9 h à 15 h, 102, rue Henri-Barbusse. Tél. : Bal brocante Imaginé par la maison de quartier, qui l organise depuis 2008, le bal-brocante de rentrée est à ce jour le seul grand moment festif où viennent se mêler anciens et nouveaux habitants de la Plaine. L événement aura lieu le samedi 21septembre. Rue Saint- Just se tiendra la brocante (de 8 h à 18 h), démonstrations de capoeira et de hiphop, fanfare de Jolie Môme, échanges avec le collectif Robin des villes pour l aménagement de la friche de la maison de quartier. À 18 h, à la Belle étoile, «bal républicain» avec les Grandes bouches, quartet toulousain issu des collectifs Motivés. Amaplaine Amaplaine, association pour le maintien d une agriculture paysanne basée au 22, rue Cristino-Garcia, recrute de nouveaux adhérents. À partir d octobre, des paniers de légumes et d œufs bio seront disponibles. Inscriptions : ama Infos : amaplaine.fr ou Facebook. Brocante L amicale des locataires de la résidence Charles- Michels organise une brocante ouverte aux particuliers samedi 21septembre, parvis de la gare, de 8 h à 18 h. Contact : Vide grenier (1) Le grand vide grenier annuel aura lieu le samedi 21septembre, de 8 h à 18 h, sur le pourtour de la halle du marché. Tarif pour les Dionysiens : 17 les 2 m linéaires, sur justificatif de domicile. Inscriptions : Tél. : Vide grenier (2) Spécial rentrée des classes, ce vide grenier de la CNL se tiendra cité Floréal vendredi 21septembre de 9 h à 17 h, promenade de la Basilique et rue Sisley. Contact : Vide grenier (3) Les habitants de la rue Vachette organisent leur vide grenier le samedi 21septembre de 10 h à 18 h. Delafontaine garde l œil sur ses patients obèses Le Pr Catheline dirige une opération de gastrectomie longitudinale, aussi appelée sleeve. Suivi. Plusieurs centaines de malades opérés à Saint-Denis sont invitées à participer à la première rencontre sur la chirurgie de l obésité. Samedi 21 septembre, à l hôpital Delafontaine, aura lieu la première rencontre sur la chirurgie de l obésité, destinée aux patients opérés ces dernières années. Plusieurs centaines de malades sont concernées. Le surpoids peut commencer à poser problème lorsque l indice de masse corporelle ou IMC (1), dépasse 30. Au-delà de 40, les complications sont nombreuses : hypertension, diabète, cancers, atteintes pulmonaires et cardiaques, troubles gynécologiques La prévalence de l obésité dans la population française est de 14,5%. Il y a encore quinze ans, le Pr Jean-Marc Catheline recevait surtout de gros mangeurs, chez qui le surpoids s était installé au fil du temps. «Depuis les années 2000, on voit des enfants obèses de 5 ans, des adolescents diabétiques. J ai opéré des familles entières», explique le chef du service de chirurgie viscérale, qui constate un lien fort entre obésité et précarité. Le chômage, la sédentarité, les mauvaises habitudes alimentaires expliquent que le 93 ait un taux de prévalence supérieur : 25%. 218 gastrectomies longitudinales en 2012 Lorsque les prédispositions génétiques s ajoutent aux déterminants sociaux, que le traitement diététique ne suffit plus, la chirurgie est envisagée pour les patients entre 18 et 60 ans qui présentent des co-morbidités (des troubles secondaires). Il existe plusieurs techniques chirurgicales : l anneau gastrique, qui réduit la taille de l estomac, le bypass, qui modifie le circuit de la digestion, et la gastrectomie longitudinale, aussi appelée sleeve : il s agit, pour le dire vite, de retirer une partie de la poche de l estomac pour le transformer en tube. Le Pr Catheline a été l un des premiers en France à pratiquer cette technique. À Delafontaine, 218 de ces interventions ont été réalisées en Le patient n arrive à la chirurgie qu au terme d un chemin clinique complet qui rassemble de nombreuses spécialités de l hôpital. Le Dr Régis Cohen, endocrinologue, organise la partie médicale, notamment les «L obésité doit être traitée comme une maladie chronique et prise en charge sur le très long terme, explique le Pr Catheline. La chirurgie ne doit pas être considérée comme magique.» réunions multidisciplinaires et l information des patients. Mais la chirurgie n est qu une étape du parcours. «L obésité doit être traitée comme une maladie chronique et prise en charge sur le très long terme, explique le Pr Catheline. La chirurgie ne doit pas être considérée comme magique. Il faut tous les soins de support autour pour que ça marche.» C est là que l initiative du 21 septembre prend son sens. Les médecins vont réunir à l hôpital les centaines de patients opérés entre mai2010 et août2012. Des invitations ont été envoyées, assorties d ordonnances d examens et d un questionnaire de qualité de vie. Ceux qui y répondent pourront bénéficier, ce jour-là, de consultations et d échanges avec différents spécialistes. Les associations de patients seront aussi présentes. Si le 93 est très touché, Saint- Denis bénéficie, aux yeux du médecin, d un avantage précieux : la mise en réseau des professionnels sur le territoire et une politique municipale développée sur les sujets de la diététique et de l éducation physique. La Maison de la santé anime le réseau rassemblant CMS, CCN, praticiens libéraux «La santé n est pas une prérogative obligatoire d une municipalité, mais c est important qu une ville s occupe de la santé de ses habitants. Ce qui se passe à Saint-Denis à cet égard est très original et intéressant.» l Sébastien Banse Cet article en version longue sur (1)L IMC se calcule en divisant le poids par la taille au carré. Ex. : 100kg pour 1,80m : 100 / (1,8 x 1,8) = 30,86.

4 6 ACTUALITÉS Le rendez-vous des retraités FOCUS La semaine du 18 septembre 2013 Atelier Détente et relaxation (bien-être, gestion du stress, meilleur sommeil, etc.) dédié aux seniors et animé par une sophrologue à la résidence Basilique (2/4, rue du PontGodet), un jeudi sur deux, de 15 h à 16 h 30, à compter du jeudi 19 septembre. Activité payante, tarification soumise au quotient ; renseignement auprès du service animation et vie sociale du CCAS. Histoire de ma ville, de mon quartier. Monique Gache, animatrice au service animation et vie sociale des retraités, a conçu deux cycles, autour de deux quartiers de la ville, la Plaine 7 et Pleyel, en collaboration avec des partenaires du territoire (Unité d archéologie, musée et archive municipales). Les premiers rendez-vous sont fixés au mardi 24 septembre à 14 h 30, à la maison de quartier Plaine (5, rue Saint-Just) pour la Plaine et au mardi 1er octobre à 14 h, espace jeunesse (9, place des Pianos) pour Pleyel. Débat retraite Métropole de Paris. Pour Patrick Braouezec, président de l agglomération Plaine commune, la structure regroupant plus de 6 millions d habitants en Île-de-France serait inefficace et ingérable. Interview. rité. De ce fait, le Sénat n a adopté aucune des dispositions pour la Métropole de Paris. Le JSD : L Assemblée aurait pu rétablir le texte initial P.B. : Oui, mais ce n est pas ce qui s est passé. Quelques députés PS dont Mathieu Hanotin, nostalgiques de l ex Seine, à l instar du sénateur UMP P. Dallier, ont présenté un nouveau texte, à rebours de la démarche constructive et collective de Paris Métropole, en organisant un «putsch parlementaire». Il institue une structure technocratique, liquidant les communautés d agglomération en les transformant en «conseils de territoire» sans personnalité juridique et morale ni ressources propres. Depuis, de nombreux élus (Front de gauche, mais aussi PS et EELV ainsi que de droite) mettent en garde contre l asphyxie programmée de nos collectivités et des dynamiques qu elles portent. Le JSD : Le Sénat doit débattre du texte sur la Métropole de Paris début octobre et, mercredi dernier, vous avez été auditionné par sa commission des lois. Peut-on parler d évolution sur ce dossier? Patrick Braouezec : Il n y a pas réellement d évolution. Depuis quatre ans, au sein de Paris Métropole, qui regroupe 207 élus d Île-de-France, de toutes tendances politiques, nous avons dessiné ce que pourrait être une métropole du Grand Paris, avec l objectif de trouver des réponses aux grands défis économiques, sociaux et écologiques. Puis un premier texte de loi est venu devant le Sénat. Il n était pas totalement satisfaisant, mais pour l essentiel permettait de construire une métropole à la fois dynamique et solidaire s articulant sur les communes et leurs intercommunalités. En séance, plusieurs articles concernant la métropole parisienne ont été mis en mino- GÉRALD ROSSI Le JSD : Les promoteurs du texte disent qu une telle structure permettra de mieux construire des logements, et d organiser le territoire P.B. : Avec au minimum 6,5 millions d habitants (Paris et les trois départements de la petite couronne), aussi vaste en population que l addition des métropoles de Marseille, Bordeaux, Lyon, Lille, Toulouse, Rennes, La gare pont, qui enjambera les voies ferrées au niveau de l actuelle gare D, sera un des principaux pôles de correspondance du Grand Paris avec RER, métros, trains, TVG. Nantes, Strasbourg, Montpellier, on crée un monstre bureaucratique. Les compétences transférées volontairement par les communes aux agglomérations actuelles remonteraient à la métropole : logement, propreté, voirie, zones d aménagement, environnement et donc marchés publics, gestion des personnels. La métropole décidera de tout et les communes n y auront qu une poignée de représentants, dilués dans une assemblée où de fait elles n auront plus leur mot. On exclut des lieux de décision les citoyens, et même leurs élus locaux qui auront de moins en moins de possibilités d intervenir sur la vie quotidienne et qui seront privés de toute maîtrise sur des projets stratégiques essentiels pour leur devenir. Plaine commune, avec les 9 villes de l agglo, s apprête à signer à la fin de l année son Contrat de développement territorial avec l État, qui prévoit de construire logements, en lien avec les nouvelles gares et les nouveaux pôles de centralité sur notre territoire et un potentiel d emplois régénéré. Je ne vois pas comment le signer en engageant l agglomération pour des années alors qu elle n existerait plus au 1 er janvier 2016 [ ] Il est très surprenant qu un tel modèle hyper centralisé et hiérarchisé puisse être présenté comme une avancée moderne. Cela nous ramène aux temps de la délocalisation autoritaire de l industrie francilienne, des tranchées et fractures autoroutières, de l exclusion toujours plus loin de la centralité des populations qui vivent ici. l Recueilli par Gérald Rossi L intégralité de l interview sur PCF et agroécologie «Agroécologie : qui sème bien nourrit bien.» C est sur ce thème que les communistes invitent au débat, en présence de Gérard Le Puill, journaliste à la Terre et à l Humanité. l Humanité Mardi 24septembre, 19 h, au 37 bis, rue Paul-Éluard. Sémard Munis de leurs carnets, crayons et aquarelles, deux illustrateurs, Guillaume Reynard et Damien Roudeau ont croqué sur le vif le quartier Sémard et ses habitants, pendant l été. Ils en ont composé une fresque d une vingtaine de grands panneaux, qui va recouvrir les palissades du chantier de la maison de quartier. Cette exposition, baptiséesémar en Sémur, est inaugurée lors de la fête de quartier samedi 21 septembre. Au programme, brocante de l amicale des locataires (à partir de 10 h), concert avec Les Témoins gênants, Handicapable, Ekekil et Balafond (14 h), inauguration de l Éco-Appart de Partenaires pour la ville (16 h), ferme pédagogique Tiligolo, restauration, ateliers jardinage et bricolage,etc. La paix La Quinzaine de la paix se déroule jusqu au 2octobre, avec notamment l expo L Histoire de la Paix à Saint-Denis à la bourse du travail (9, rue Génin). Samedi 21septembre toute la journée à partir de 10 h 30 placevictor-hugo, décoration de l arbre de la Paix et accrochages de textes citoyens. À 14 h : décoration des vélos avant le départ du rallye cycliste sur le thème «Le vélo pacifie la ville» (contact au ). Tout l après-midi : chants de paix par Femmes Solidaires et saynettes sur l égalité et le respect de l environnement jouées par les acteurs du Raid de la Paix. (Contact Mouvement de la Paix au ). Aménagement La Porte de Paris prend forme Quatre hectares avec d un côté la Seine, de l autre le canal SaintDenis. Sur cette friche naguère occupée par l entreprise Alstom, un nouveau bout de quartier commence à sortir de terre. En chantier depuis bientôt un an, les quatre premiers immeubles devraient être livrés à la fin Ils comporteront 198 logements sur les 780 d un programme en quatre tranches avec commerces et locaux d activités, dont la construction devrait s échelonner jusqu en Aménageur et promoteur de cette ZAC, baptisée Neaucité, le groupe Brémond commercialise depuis 2012 les quatre bâtiments. À l image de l ensemble du programme, s y côtoieront logements sociaux avec Domaxis, en accession sociale avec la CAPS, et en accession libre où le marché pâtit du contexte économique. Pour relancer sa communication, l aménageur a donc entrepris de redorer l image de ce quartier mal identifié, parce que situé sur un territoire en mutation, encore associé à la scène de crack des années Le 11 septembre, une vingtaine de journalistes ont ainsi répondu à son invitation pour découvrir le site et ses atouts : transports en commun, voies d eau dont le canal qui sera relié par une promenade à de nouveaux espaces verts Et son offre culturelle, avec les ateliers d artistes du 6b. Intégré à Neaucité, l ancien immeuble de bureaux d Alstom, qui sera rénové, permettra «un accès direct à de nombreuses activités artistiques», souligne-t-on chez Brémond. M.L. Fondations. Le 12 septembre, les salariés de PCH et des personnalités ont assisté à la pose de la première pierre du futur siège et du nouveau quartier qui jouxtera le terminus du T8. Fracture. Les grands travaux entamés dans ce quartier sud de Saint-Denis effaceront la rupture avec le nord de la ville, marquée anciennement par les accès routiers et l échangeur de bus. C e n est pas encore la rentrée. Mais d ores et déjà le groupe scolaire qui s ouvrira sur la place René-Dumont e s t s o r t i d e t e r re. Un p r o gramme original qui accueillera en façade une résidence étudiante. En septembre 2014, les écoliers seront accueillis. En ce mois de septembre 2013, la place qui longera la nouvelle rue de la Barbacane n existe pas encore. Pas plus que l immeuble de bureaux qui abritera le siège de Plaine commune habitat au premier semestre Toutefois, jeudi 12 septembre en présence d une bonne partie L école grandit À la Porte de Paris, le groupe scolaire qui jouxte le foyer Adoma et l hôpital Casanova sort de terre. La résidence étudiante construite en façade sera achevée en avril 2014 et l école de 16 classes sera opérationnelle en septembre Cet ensemble s ouvrira sur la future place René-Dumont, à l angle des rues Pinel et Barbacane. G.R. Éducation. Grève jeudi 19 septembre Les enseignants de Seine-Saint-Denis sont mobilisés en cette rentrée. Jeudi 19 septembre, à l appel des sections locales SNUipp/FSU et Sud 93 éducation, ils feront grève pour dire «stop aux inégalités territoriales». Insatisfaits des premières mesures mises en place par Vincent Peillon, les deux syndicats estiment que«les 150 postes donnés au 93 sont loin de répondre aux urgences». La demande d un plan spécifique pour le département, comme en 1998 avec la création de postes après une lutte de trois mois, sert de référence pour déterminer les besoins réels. «Des enseignants formés et des titulaires remplaçants partout» sont au centre des revendications. Un débat profsparents est organisé mardi 17septembre à 18 h 30 (bourse du travail) et une manifestation devant le ministère est prévue le 19 septembre (rendez-vous 10 h 30, place Saint-Michel). Le Front de gauche local soutient cette action et appelle ses sympathisants à y participer. D.Sz Urbanisme. Neaucité promeut ses futurs atouts des salariés de cet office public d habitation (qui gère le patrimoine public social sur une large part de l agglomération) et des dizaines de personnalités et d élus, une cérémonie officielle de pose de première pierre a confirmé la bonne marche de l opération en cours à deux pas du centre historique. Bref, c en sera bientôt (en partie) fini de la rupture entre les quartiers nord et sud. Les pelles mécaniques creusent. Après la démolition de l étage supérieur du parking se dessinent, en lieu et place de l ex-gare routière, des autobus, les quais du futur terminus du tram T8 (lire ci-dessous). Et tout contre, c est désormais un grand trou. La société Bouygues réalise les fondations d un ensemble immobilier qui comprendra m 2 de bureaux, principalement dévolus au siège de PCH, une cinquantaine de logements (qui seront mis en vente), un hôtel Novotel 4 étoiles de 154 chambres. Sous la houlette des architectes Brenac et Gonzales ainsi que Grumbach qui coordonne l ensemble. Une future école et un parking rouvert Tout près de la future école, pour qui s en souvient, a siégé pendant des années une stationservice. Laquelle a laissé en héritage une jolie pollution racontent Catherine Léger, la directrice de la Sem d aménagement Plaine commune développement, et son directeur de l aménagement David Cocheton. Mais ils temporisent : «Sur un site de cette taille, ce sont des difficultés logiques.» Difficultés aussi avec l architecte des bâtiments de France, qui dans un premier temps estimait que les nouvelles construc- tions allaient masquer la basilique. Difficultés encore avec la nappe phréatique qui remonte depuis la fin des industries lourdes à la Plaine qui la pompaient en permanence et qui à certains moments apparaissait au dernier niveau du parking qu il a fallu rendre entièrement étanche. Ce parking public rouvrira sans doute à la fin «Nous sommes heureux que se construise ici le siège de PCH, fer de lance contre le mal logement», a souligné lors de la cérémonie le maire Didier Paillard. «Nous travaillons sur un projet à la dimension métropolitaine», a ajouté François Bertière, PdG de Bouygues Immobilier. Stéphane Peu, président de PCH, a expliqué «qu en devenant propriétaires du siège cela nous coûtera au final moins cher que d être locataires comme actuellement, et cela fera faire des économies aux locataires». Et Patrick Braouezec, président de Plaine commune, s est réjoui «de ce dynamisme du territoire auquel peu de monde croyait il y a une dizaine d années». «Contre l asphyxie programmée de nos collectivités» Le Parti socialiste de gauche (PSG) est présent sur le net (www.partisocialiste-de-gauche.fr). Le site retrace l historique de ce nouveau né du paysage politique (déclaration de principe, charte éthique ) et publie des contributions liées à l actualité (réforme des retraites, Syrie ). L ensemble immobilier dont la construction démarre comprendra des bureaux, des logements et un hôtel 4 étoiles au pied du tram T8 et de la ligne 13 du métro. Un arrêt sur le tram 1 027e soudure du T8 Plus de soudures entre deux rails sont programmées sur la ligne du tram T8 qui accueillera des voyageurs à la fin 2014 (1). Le 12 septembre, la RATP a fait le point sur place, à deux pas de l appareil de voie qui au sortir de Saint-Denis, en direction de Villetaneuse ou d Épinay, aiguillera les rames. Symboliquement, de nombreux élus étaient conviés pour cette 1 027e soudure, une opération de précision qui permet de relier entre eux les rails. De l oxyde de fer et de la poudre d aluminium sont portés à une température de degrés pour que se produise la réaction chimique entraînant la fonte des métaux qui «collent» les deux parties. «La cuisson dure 8 minutes et l ensemble de l opération 40», expliquent les techniciens, ajoutant que «cette opération est toujours faite avec une grande attention car c est un gage de solidité et de sécurité des voies». Parmi les personnalités présentes, Yannick Trigance, élu d Épinay et conseiller régional, au nom du président Huchon, a souligné «que les transports représentent le premier budget régional». Pour le président du En avril, depuis le sommet de la tour Pleyel, Patrick Braouezec présentait le territoire métropolitain Le PSG sur le net GÉRALD ROSSI Sur le thème : ne touchez pas à nos retraites, un débat public intersyndical est organisé à la bourse du travail (9, rue Génin) jeudi 19 septembre à 18 h. À l appel de : CGT, FO, SNUIPP, Sud Solidaires. Le 12 septembre, soudure de rail du T8 en présence de personnalités. Élus, architectes, aménageurs et constructeurs ont posé la 1re pierre d un secteur où, dans les années 60, vivaient personnes dans des logements détruits au profit de l A1 et de ses bretelles. Un territoire qui en bordure du canal et du Stade de France n a pas fini sa mue. Prochain acte spectaculaire en octobre quand l accès automobile vers le centre se fera en ligne droite depuis l avenue Wilson. Plus remarquable encore, au début 2014, sera l ouverture de la rue Danielle-Casanova dans sa configuration définitive, c est-à-dire toute droite entre l hôpital Casanova et la bourse du travail, en longeant le terminus du tram et les immeubles de bureaux (les logements s ouvrant sur la future place). Et désormais, comme le dit encore Catherine Léger, «c est sur le sud de cet espace que les études repartent» dans la perspective de la suppression des bretelles autoroutières et la création de nouveaux échangeurs pour l A86. Des projets abordés dans le Contrat de développement qui devrait être signé à la fin de l année entre l Agglomération et l État. C est du moins ce qui était prévu avant les annonces de création d une «Métropole de Paris», une nouvelle carte qui n a pas encore vraiment trouvé sa place dans le jeu francilien. l conseil général Stéphane Troussel,«il a fallu beaucoup de volonté politique et nous n allons pas en rester là avec le réseau du Grand Paris». Au nom du préfet de région, la sous-préfète Christine Wils-Morel a mis elle aussi l accent sur ce développement «que les habitants attendent avec impatience». Même satisfecit pour Patrick Braouezec, le président de Plaine commune, qui a plaidé pour la poursuite du T8 de la Porte de Paris à la gare parisienne Rosa-Parks via la Plaine (2). Le 19septembre, l association Plaine commune promotion organise avec les chefs d entreprise un petit-déjeuner débat sur ce prolongement du tram dans le sud et une pétition circule (www.plainecommune.fr). Le T8 est tout aussi attendu du côté du futur Campus Condorcet et de la MSH, de part et d autre de la rue des Fillettes, entre Saint-Denis et Aubervilliers. Lors de sa présentation des réseaux du «Nouveau grand Paris» au printemps, le Premier ministre Jean-Marc Ayrault a mentionné ce prolongement. Quelques crédits d études ont été débloqués, mais, pour l heure, le prolongement n est toujours pas financé. l G.R. Gérald Rossi Plus d images de la pose de la 1re pierre sur (1) Le T8 disposera de 17 stations et de 20 rames de 200 places chacune. Les prévisions tablent sur une fréquentation de voyageurs par jour avec une fréquence toutes les 3 minutes sur le tronc commun et 6 minutes sur les branches. (2) Une balade urbaine est organisée en petit train le 20 septembre à 14 h (durée 2 h 30) pour découvrir le tracé. Pour en savoir plus :

5 Calendrier Basket-ball Union -BC Courneuvien-CS Lilas Nationale 3 Samedi 21 septembre, 20 h à Delaune, Union Sdus-BCC-CSL/ AS Pierrefitte. Cyclotourisme Tous les mercredis, sortie du temps libre, 8 h 30 à Delaune. Les samedis, école cyclo-dionysienne, 14 h 30. Dimanche 22 septembre, randonnée gabinienne 85 km à 7 h 30 et 45 km à 8 h. Dimanche 22, sorties club, 90 km à 8 h et 50 km à 8 h 30. Dimanche 22, randonnée de la Fête du boudin, 100 km à 7 h 30, 80 et 50 km à 8 h. Infos : Basket-ball L Union s étend aux Lilas Handball La Dionysienne démarre Nationale 3 Pré-nationale L Union faite entre et le BC Courneuvien depuis plusieurs saisons s étend cette année au CS Lilas. «L objectif est de mutualiser nos moyens, nos compétences et nos effectifs, pour continuer notre marche vers le haut niveau et y rester. Aux Lilas, nous avons rencontré des gens très volontaires, qui partagent nos idées et nos convictions», explique Martine Lefuel, la présidente du Sdus basket. Cette union vaut pour les cadets France, les juniors, les cadets et minimes région, les cadettes, les seniors 2 et aussi l équipe première. Tombée de Nationale 2, elle retrouve les p a rq u e t s d e N 3 l e s a m e d i 21 septembre à 20 h à Delaune face à Pierrefitte. La formation, qui a changé, est désormais coachée par Vincent Le Tertre, qui s occupait des juniors l an passé. A.S. Les handballeurs de la Dionysienne se sont imposés laborieusement lors de leur premier match de la saison sur le score de 27 à 24 face à Sénart. Un adver- Seniors DHR AURÉLIEN SOUCHEYRE/ARCHIVES Dimanche 22 septembre, 15 h 30, Goussainville FC/. Seniors 1re division Dimanche 22 septembre, 15 h 30, Cosmos FC/Coubronnais FC. Handball La Dionysienne Pré-nationale Samedi 21 septembre, 21 h, US Ormesson/La Dionysienne. Randonnée pédestre Les Verts sentiers En partant du haut dans le sens des aiguilles d une montre : Qiwen Xiao, Lucian Filimon, Audrey Mattenet, Sarah Berge et Jon Persson. En 2012, il avait fallu patienter jusqu en décembre avant que les pongistes du Sdus, filles comme garçons, ne signent leur première victoire en Pro B. Cette année, il a suffi d attendre la première journée! Le 10 septembre, les uns s imposaient au Grand-Quevilly quand les unes tr iomphaient sur les terres d Echirolles-Eybens. C était un mardi, jour qui rime avec Pro B depuis des lust res. Et il n es t plus l e seul, puisque le dimanche est également autorisé lorsque les clubs le souhaitent. Le premier match à domicile s est ainsi déroulé lors d une ouverture dominicale, le 15 septembre, avec un Pierre Marcos des grands jours, très à l aise dans son rôle de speaker. Et comme prévu une double dose de compétition salle de La Raquette. Le public est bouche bée Sa u f q u e Q i we n X i a o d é cro che à so n to ur, au cours d une partie de plus en plus à sens unique. Mayenne l emporte 4 à 1. Côté masculin, Sébastien Jover se présente pour une victoire 4 à 0 en cas de succès. D emblée, il marque un point spectaculaire, faisant passer sa main gauche dans son dos pour frapper un coup gagnant. Dans le public, les observateurs avertis de Pro B restent bouche bée. Sébastien survole ensuite le premier set. Avant de laisser filer le match en cinq manches. Jon Persson se charge d inscrire le point de la victoire, 4 à 1, dans un style toujours aussi énergique, enjoué et athlétique. Dimanche dernier, il y avait du beau spectacle à La Raquette, des deux côtés de la salle. «Je suis très content de nos deux victoires, d autant plus qu on les signe avec l équipe de l an dernier, apprécie Lucian Filimon. On n a pas encore pu jouer avec nos renforts : Mehdi ÉCLAIRAGE Du Fit ping tonic? Audrey Mattenet, nouvelle joueuse et entraîneuse de l équipe féminine de Pro B du Sdus, est aussi marraine nationale du Fit ping tonic. Un mélange de fitness et de tennis de table qui arrive à La Raquette sous son égide, le samedi matin de 10 h à 11 h. «On utilise des mouvements du ping que l on intègre dans une chorégraphie, le tout en musique. Il y a de la danse, du renforcement musculaire et aussi des exercices de tennis de table», précise Audrey. L idée d origine était notamment d attirer un public féminin et de proposer des activités aux mamans, mais la discipline s adresse à tous, quels que soient le genre, l âge et la condition physique. Les réflexes, l habilité, le tonus musculaire et le sens de l observation sont notamment développés. À noter qu une journée découverte est organisée le samedi 21 septembre de 10 h à 11 h à La Raquette (9, avenue Roger-Sémat). Le Sdus tennis de table poursuit aussi ses nombreuses activités, dont le baby ping, où il reste encore des places, les samedis de 10 h à 11 h et les mercredis de 13 h 30 à 14 h 30 pour les enfants de 4 à 6 ans. Plus d informations sur A.S. Rugby Fédérale 3 Dimanche 22 septembre, 15 h à Delaune, /OL Marquois. Tennis de table La Pro B au masculin et au féminin À gauche les filles, face à Mayenne. À droite les garçons, contre Nice. Les Suédois du Sdus, qui avaient apporté un é l e c t r o c h o c s a l u t a i re l a n passé, lancent les hostilités. Si Sara Rask s incline, le bondissant Jon Persson l emporte, imité par Sébastien Jover puis le joueur et entraîneur Lucian Filimon. Côté féminin, la nouvelle recrue Audrey Mattenet, elle aussi au coaching et sur la table, remet les compteurs à zéro. Samedi 21 septembre, rando santé, la Coulée verte, la Vallée des loups et le parc Henri-Sellier. Rdv 8 h 20 gare RER B La Plaine-Stade de France. Dimanche 22 septembre, randonnées portes ouvertes, de Champagne-surOise à Parmain, 17 km avec quelques dénivelés. Rdv 8 h 15 gare de SaintDenis. Contact au Tir à l arc Portes ouvertes au Gazelec Stade N.-Mandela La section tir à l arc de l US Gazelec organise une journée portes ouvertes le samedi 21 septembre de 14 h à 18 h au complexe sportif Nelson-Mandela (6, avenue Francis-de-Pressensé à la Plaine). Cette initiation gratuite a lieu dans le cadre de la manche de Coupe du monde de tir à l arc qui se déroule les 21 et 22 septembre à Paris. Plus d informations sur : A.S. Les rugbymen du Sdus ont très bien commencé leur saison de Fédérale 3 en s imposant 25 à 19 sur les terres du RC Amiénois le week-end dernier. «C était plutôt un match piège, face à une équipe vaillante qui proposait un rugby peu ambitieux mais accrocheur. On a été patient, on ne s est pas affolé et on a fait le travail collectivement», résume l entraîneur Xavier Darjo. Aux commandes du match dans sa quasi-intégralité, les Dionysiens ont eu beaucoup d occasions finalement avortées. «Nos essais viennent récompenser des séquences où l on garde le ballon. C est là qu on a su créer le plus de situations intéressantes», ajoute le coach. La formation, pour le moment pratiquement inchangée, recevra bientôt les renforts de nouveaux joueurs qui s acclimatent au club et à son championnat. «Il nous reste encore à passer un cap dans l intensité physique, ce qui est logique en début de saison. Forcément, on attend toujours plus en terme de contenu, mais il faut savoir se satisfaire de ce qui marche, c est important», confie le coach. Dimanche prochain, à 15 h à Delaune, les gars du Sdus recevront l OL Marquois. Une équipe revancharde, battue deux fois par Saint-Denis l an dernier, qui s est déjà offert le scalp du favori de la poule, Beauvais, en ouverture. A.S. saire bien connu qu ils ont vaincu «à la niaque» selon leur capitaine Farid Bizriche. En cours de rodage, ils affronteront la semaine prochaine l US Ormesson, une autre formation contre laquelle il faudra batailler. A.S. Volley-ball Les filles se lancent Rugby Un match, une victoire Football Succès. Les pongistes du Sdus ont bien démarré leur saison et ont pour la première fois joué un dimanche à domicile. SPORTS Tous les résultats sur 9 SPORTS Régionale 3 Les volleyeuses de l AvantGarde démarrent dimanche leur championnat de Régionale 3. Un niveau que la plupart des joueuses découvriront suite à leur belle saison passée. Premières de leur poule départe- mentale, elles avaient validé leur ticket pour la montée. Le 22 septembre, l équipe coachée par Évelyne Grassart affrontera celle du Pérou, une formation francilienne, qui doit son nom au pays du Machu Pichu. A.S. Qi Gong L art millénaire à la Plaine Relaxation BENOÎT JACQUART/ARCHIVES 8 Des cours collectifs de Qi Gong sont organisés à la maison de quartier Plaine (5, rue SaintJust), les mardis de 18 h 30 à 20 h à partir du 24septembre. Basée sur le mouvement, le souffle et la présence, cette discipline millé- naire est reconnue pour ses bienfaits relaxants. L association Le Fond de l air est doux propose une participation en fonction des revenus (de 70 par an au RSA à 250 maximum pour les plus aisés). Informations : et Volley-ball Avant-Garde Saint-Denis Régionale 3 féminine Dimanche 22 septembre, Le Pérou FC/Avant-Garde Saint-Denis. Nationale 3 masculine Dimanche 29 septembre, Le Vésinet/ Avant-Garde Saint-Denis. Résultats Groupe scolaire Romain Rolland Stains Football Cosmos Saint-Denis Coupe de France - Poule T Bouloussa passait son bac en septembre et Yang Chen sort de blessure. Je me vois plus coach que joueur cette saison mais ça me fait plaisir de répondre présent dans ces moments-là. Notre équipe se situe dans les quatre meilleures du championnat. Il y a deux places pour la montée, alors on va jouer le coup à fond. On est des compétiteurs et on vise logiquement la Pro A.» Un championnat très relevé Au d re y Ma t t e n e t a m b i tionne la meilleure place possible. «Le championnat est très relevé cette année. Tout dépendra de notre début de saison. Mais si on termine 5 e s ce sera déjà très bien.» À noter que Lucian comme Audrey n entraînent pas que le très haut niveau au Sdus et sont très présents à La Raquette, même pour les joueurs loisirs. l Aurélien Soucheyre Plus d images du Sdus TT 93 sur Stade Vernolitain/Cosmos FC : 0-3 par forfait. Handball La Dionysienne Pré-nationale La Dionysienne/Sénart 2000 : Rugby Fédérale 3 RC Amiénois/Sdus : Le classement de la poule 4 1/ Épernay Champagne (5) 2/ SaintDenis US (4) 2/ Evreux AC (4) 2/ OL Marquois (4) 2/ Courbevoie RC (4) 6/ Beauvais RC (1) 6/ Houilles-Carrières (1) 6/ RC Amiénois (1) 9/ CA Aiglon (0) 9/ RC Pont Audemer (0) Centre social et culturel Pierrefitte sur Seine Tennis de table Pro B messieurs Grand-Quevilly/ : 2-4. /Nice Cavigal : 4-2. Le classement 1/ (6) 2/ MorezHaut-Jura (5) 3/ Metz (4) 4/ SPO Rouen (3) 4/ Saint-Louis (3) 6/ Roanne (2) 6/ Nice Cavigal (2) 8/ Nantes (1) 8/ Grand-Quevilly (1) 8/ Pontault USM (1) Pro B dames Echirolles Eybens/Sdus : 2-4. Sdus/Mayenne CA : 1-4. Le classement 1/ Mayenne CA (6) 2/ (4) 2/ Echirolles Eybens (4) 4/ Mulhouse (3) 5/ Paris 13 (2) 6/ Isséenne (1) 7/ Elancourt (0) 7/ Etival-Raon (0) Cité Romain Rolland Saint-Denis ZA de la petite Villedieu - 10, rue de Liège Elancourt - Tél :

6 Cultures N 968 DU 18 AU 24 SEPTEMBRE Agenda La semaine du 18 au 24 septembre 2013 Duclos et Delaunay- Belleville Trois dates, trois lieux Cabaret du vivre ensemble En partenariat avec la Ville de Saint-Denis et Plaine commune habitat, la Compagnie pour l artisanat des menteurs invite à trois rendez-vous théâtre & discussion à partir de sa dernière création Dérèglements intérieurs dans le cadre du Cabaret pour s entendre (spectacle : 45min, discussion modérée : une heure environ, et collation). Le spectacle, conçu à partir de témoignages de locataires et de professionnels, présente des scènes de la vie quotidienne sous une forme ludique et pertinente. umardi 1 er octobre à 18 h 30, Cité Duclos - devant bâtiment, 16, rue Jacques-Duclos. Mardi 8octobre à 18 h 30, Maison de la Solidarité, 7, rue Jacques-Duclos. Vendredi 18 octobre à 18 h 30, école Delaunay- Belleville, 2, allée des Prés-de-la-Conge. Paris 8 2, rue de la Liberté Chili au cœur Dans le cadre de la commémoration des 40 ans du coup d État militaire contre le président Salvador Allende et son assassinat le 11 septembre 1973, journée d hommage au peuple chilien et à son président Salvador Allende. Témoignages, théâtre, danse, cinéma, photographie et musique sont au programme Sans oublier la cuisine chilienne. ujeudi 19 septembre, amphi X, à partir de 15 h. Salle de la Légion d honneur 1, rue de la de la Légiond honneur Mali festival Pendant deux jours, le 53 e anniversaire de l indépendance du Mali se fête en musique. Un festival d où partira aussi la caravane de la paix (lire p. 13). uinfos et réservations : Musée d art et d histoire 22 bis rue Gabriel-Péri Tél. : Chapelle Vidéo 5 La Zon-Mai est une installation multimédia de Sidi Larbi Cherkaoui et Gilles Delmas, présenté dans le cadre du cycle Chapelle Vidéo porté par la Ville de Saint-Denis et le Département, en partenariat avec le Musée de l histoire de l immigration (lire p. 13). ujusqu au 28 octobre. Lundi, mercredi, vendredi de 10 h à 17 h 30, jeudi jusqu à 20 h, samedi et dimanche de 14 h à 18 h 30. Office de tourisme 1, rue de la République Tél. : Exposition L office de tourisme accueille une exposition de photos consacrées à Saint-Denis intitulée Flâneries, d Isabelle Malandrin. ujusqu au 30 septembre. Entrée libre. Studio HCE 7, rue Gibault Tél. : ou Exposition Le Studio HCE présente une exposition du peintre portugais Joao de Azevedo, intitulée Nouvelles pérégrinations. ujusqu au 22 septembre, uniquement les samedis et dimanches de 15 h à 18 h (ou sur rendez-vous). Stade de France Entre les portes G et R Exposition Plaine commune présente sur les grilles du Stade de France Plaine commune, terre de patrimoine, expo composée de 80 photos de Guido Prestigiovanni qui montre une grande diversité de lieux religieux, naturel, agricole, culturel, industriel qui tous font Basilique, travée nord Conférence La direction régionale des affaires culturelles d Île-de-France organise le 24 septembre dans la basilique une conférence sur la restauration de la travée nord de la façade occidentale et de son portail (1 re tranche sur les trois programmées). Elle n est pas réservée aux spécialistes, mais au contraire largement ouverte au public. Thierry Zimmer, conservateur général du patrimoine à la DRAC d Île-de-France, Jacques Moulin, architecte en chef des Monuments historiques, Michaël Wyss, archéologue à l Unité archéologique de la Ville, tireront les premiers enseignements du chantier tandis que les deux restauratrices, Nathalie Pruha et Ippolita Roméo, exposeront les techniques de restauration. D.Sz ubasilique, mardi 24 septembre à 19 h. partie du patrimoine de Plaine commune. ujusqu au 23 septembre. Accès libre. Franc-Moisin cours du Ru-de-Montfort Cartes sensibles Artiste en résidence à Synesthésie, Thierry Payet profite de l inauguration de la maison de quartier Franc-Moisin pour nous entraîner dans une nouvelle déambulation à travers le quartier, avant une distribution de sescartes sensibles. Ces plans qui parlent aussi des gens. usamedi 21 septembre. Rdv à 12 h et à 15 h au 16, cours du Ru-de-Montfort. TGP Atelier théâtre pour enfants L atelier théâtre pour les enfants de 7 à 10 ans du TGP débutera le 16 octobre. Il a lieu tous les mercredis de 14 h à 16 h hors vacances scolaires. Il est dirigé par Sandy Boizard, du collectif MxM. Tarif pour l année : 140. utél. : Théâtre d Or Atelier théâtre pour enfants Le Théâtre d or propose des ateliers de théâtre pour enfants salle Moulin- Choisel (14-16, rue de Strasbourg). Début des cours les 17 et 18 septembre. Ils ont lieu le mardi de 18 h à 19 h 30 (enfants de 9 à 11 ans) et de 20 h à 21 h 30 (12 à 14 ans) et le mercredi de 14 h à 15 h 30 (7 à 8 ans). utél. : Histoires de sons Éveil musical L association Histoires de sons reprend ses ateliers d éveil musical (instruments, jeux, chants, danses, histoires sonores) pour les enfants de 0 à 6 ans à partir du 25 septembre les mercredis et samedis. uinscriptions et renseignements au Mots et Regards Ateliers L association Mots et Regards propose divers ateliers : lectures à voix haute, écriture, contes pour enfants et adultes et contes biberon pour les familles avec bébé. Renseignements et inscriptions samedi 21 septembre de 10 h à 12 h et de 14 h à 17 h à la salle Choisel, 16 rue de Strasbourg. utél. : Chorale Chants du monde La chorale «chant du monde» animée par Olga Velichkina reprend ses activités, un samedi après-midi toutes les trois semaines, de 15 h à 18 h 30 en centre-ville. urenseignements et inscriptions au : (de 19 h à 21 h 30). Amicale des Bretons de Saint-Denis Cours de breton L Amicale des Bretons de Saint-Denis propose des cours de breton qui débuteront au mois d octobre le samedi matin au Bigoudène café (allée des Six-Chapelles). Niveau débutants et niveau conversation. urenseignements à Danse Flamenco art et mémoire L association Flamenco art et mémoire, qui organise des ateliers de danse flamenca pour enfants et adultes, donne rendez-vous samedi 21 septembre à partir de 15 h à la Maison de la jeunesse (12, place de la Résistance-et-de-la- Déportation) pour les inscriptions pour l année Les cours reprendront le 28 septembre. ucontact Cinéma Gaumont 8 rue du Mondial Tarif plein 9,30 (adulte) ; Tarifs réduits* : 6,70 (- de 12 ans) ; 7,50 (- de 18 ans et étudiants) ; 7,60 (+ de 60 ans) ; + 2 pour les séances en 3D et +1 pour l achat des lunettes 3D. Tarif Imagin R du lundi au jeudi : 5,90, Imagin R du vendredi au dimanche : 6,90. Les séances du matin sont à 6,30. Carte 37,50, 5 places valables 2 mois dans toutes les salles Gaumont Pathé d Ile-de-France (maximum 3 places par séance). Info : code #193/0,34 /mn. * Sur présentation d un justificatif. 2 Guns VF, 1 h 50, avant-première mardi 24septembre : 20 h. Riddick VF, 1 h 56, int. 12 ans, nouveauté TLJ : 14 h, 16 h 30, 19 h 20, 22 h + dim : 11 h. Les Miller, une famille en herbe VF, 1 h 49, nouveauté TLJ : 14 h 30, 17 h, 19 h 45, 22 h 15 + dim : 11 h 15. Le Majordome VF, 2 h 12 TLJ : 13 h 55, 16 h 35, 19 h 15, 21 h 55 + dim : 10 h 45. Red 2 VF, 1 h 56 mer, sam, dim : 16 h 45, 19 h 30, 22 h ; jeu, ven, lun, mar : 14 h 15, 16 h 45, 19 h 30, 22 h. Raiponce VF, 1 h 41 mer, sam, dim : 14 h, 16 h 10 + dim : 10 h 30, 11 h. Les Schtroumpfs 2 VF, 1 h 45 mer, sam, dim : 14 h 30 + dim : 11 h 10. White House Down VF, 2 h 12 TLJ : 13 h 55, 16 h 35, 19 h 15 (sauf mar), 21 h 55 + dim : 10 h 45. No Pain No Gain VF, 2 h 10, int. 12 ans TLJ : 14 h, 16 h 35, 19 h 15, 21 h 55 + dim : 10 h 45. The Conjuring VF, 1 h 52, int. 12 ans TLJ : 14 h 15, 16 h 45, 19 h 30, 22 h 10. You re Next VF, 1 h 36, int. 16 ans TLJ : 20 h, 22 h 20. Percy Jackson : la mer des monstres VF, 1 h 48 TLJ : 14 h 30, 17 h + dim : 11 h 15. Copains pour toujours 2 VF, 1 h 41 mer, sam, dim : 18 h 10, 20 h 15, 22 h 20 ; jeu, ven, lun, mar : 14 h, 16 h 05, 18 h 10, 20 h 15, 22 h 20. L Écran Place du Caquet. Répondeurprogramme : Site : Tarifs : 7, 6 (abonnés), 4, 50 ( 12 ans), 3,50 (films «f»). Elle s en va d Emmanuelle Bercot, 2013, France, 1 h 56 mer : 14 h, 16 h 15, 20h30; jeu: 18h15; ven: 12 h, 14 h 30, 18 h 30, 20 h 45 ; sam : 17 h 45, 20h45; dim: 16h45; lun : 14 h, 16 h 45, 18 h 45 ; mar : 20 h 45. Rock the casbah de Laïla Marrakchi, 2013, Maroc, 1 h 28, VOSTF mer : 16 h 30, 18 h 30 ; jeu : 20 h 45 ; ven : 12 h 15, 16 h 45, 20 h 30 ; dim : 14 h 15, 18 h 45 ; lun : 14 h 15, 21 h ; mar : 18 h 30. Grigris de Mahamat Saleh Haroun, 2013, France/ Tchad, 1 h 4o, VOSTF mer: 20h45; jeu: 18h30; ven: 14h; dim : 16 h (+ rencontre) ; Grigris Le film de la semaine À N Djamena, aujourd hui. Grigris, c est le surnom d un jeune homme handicapé de la jambe gauche, ce qui ne l empêche pas de danser divinement bien et d avoir un succès fou lui permettant ainsi de compléter ses revenus de photographe. Mais lorsque son père d adoption tombe gravement malade et doit abandonner son studio photo, Grigris décide, afin de le sauver, de travailler pour une bande de trafiquants d essence. Il rencontre aussi la belle Mimi, une métisse Le dernier film de Mahamat-Saleh Haroun (Daratt, Un homme qui crie), présenté en compétition à Cannes, est la révélation d un danseur extraordinaire, Souleymane Démé. Le cinéaste l a découvert sur une scène de la capitale du Burkina-Faso. Très impressionné par sa virtuosité, il a décidé d écrire un film pour lui. C est Grigris, grand film magnifique, sur une société urbaine gangrenée par la misère et la corruption et sur deux amoureux qui tentent d y échapper. Ne manquez pas la rencontre avec le réalisateur, habitué de l Écran, dans le cadre de notre week-end de présentation de saison (lire ci-contre). C.H. D.R. Un week-end festif pour présenter la saison Les soirées de l Écran Comme à chaque rentrée, le cinéma l Écran consacre un week-end à la présentation de sa saison. Aussi, samedi 21septembre à 15 h, un spectacle musical et un ciné-goûter sont proposés au jeune public et aux parents avec L Attrapeur d airpar la Compagnie Obrigado, suivi de la projection de Le Roi et l oiseau de Paul Grimault et Jacques Prévert. À 17 h, six jeunes Dionysiens présenteront en introduction de L Escale projeté en avant-première l interview de son réalisateur Kaveh Bakhtiari, qui sera présent. Ils l avaient rencontré lors du Festival de Cannes 2013, accompagnés par le service jeunesse de la Ville et l association Oroleis. À 19 h 30, l Écran proposera au public de boire un verre autour d un buffet. Enfin, à 20 h 30, l équipe du cinéma présentera la saison , avant la projection en avant-première de Les garçons et Guillaume à table!, de Guillaume Gallienne. Dimanche 22septembre, le réalisateur Mahamat-Saleh Haroun rencontrera le public après la projection de son film Grisgris(en compétition officielle à Cannes 2013). Pour cette soirée, une place achetée donnera droit à une entrée pour deux personnes. P.D.S.C. lun : 16 h, 20 h 30 ; mar : 18 h 15. L Escale de Kaveh Bakhtiari, 2013, France/Suisse, 1 h 40, VOSTF, documentaire sam : 17 h (+rencontre). Jimmy P. d Arnaud Desplechin, 2013, France/États-Unis, 1 h 56, VOSTF mer : 14 h 15, 18 h 15 ; jeu : 20 h 30 ; ven : 16 h, 18 h 15 ; sam : 14 h 30 ; dim: 19h; lun: 18h; mar: 20 h 30. Le Roi et l oiseau de Paul Grimault et Jacques Prévert, 1979, France, 1 h 27, à partir de 5-6 ans sam : 15 h (f +rencontre) ; dim : 15 h (f). Les garçons et Guillaume, à table! de Guillaume Gallienne, 2013, France, 1 h 25 sam : 20 h 30 (+rencontre).

7 12 CULTURES Plus d images sur CULTURES 13 Sept des neuf nouveaux apprentis de Fratellini encadrés par deux de leurs professeurs. Cirque Neuf apprentis tout neufs Académie Fratellini. Ils ont entre 18 et 23 ans et, en cette rentrée, viennent d intégrer pour trois ans le centre d apprentissage des arts circassiens. Au départ,il y avait 150 candidats. 34 d entre eux ont passé les sélections pour intégrer l académie Fratellini en tant qu apprentis première année. Et neuf ont été reçus. Neuf jeunes artistes, âgés de 18 à 23 ans, venus de différentes régions de France et de pays étrangers, qui entament en cette rentrée 2013 un cycle de trois ans qui doit, si tout va bien, les amener à voler de leurs propres ailes dans le monde du spectacle et du cirque. Valérie Fratellini, responsable pédagogique de l académie, fonde de beaux espoirs sur ce groupe. «Ici, les sélections ne se déroulent pas les uns contre les autres. Ce groupe s est affirmé à cette occasion et désormais chacun va se construire avec les autres.» Déjà visiblement complices après seulement quelques jours de travail commun, ces nouveaux apprentis semblent en parfaite osmose avec la philosophie de l académie. Aucun n est là par hasard. Tous ont déjà une pratique circassienne affirmée, entamée dès l enfance pour la plupart, et avouent avoir postulé ici pour des raisons bien précises. «Le parcours proposé en alternance, apprentissage et scène, m a particulièrement séduit», avoue le fil de feriste Loïc Leveil. «Ici, on touche au théâtre, à la danse, nous allons rencontrer des artistes en résidence, je sens que je vais continuer à m épanouir», ajoute-t-il. Discipline et autonomie Anako Gaudin, qui a débuté par le chant et la musique, s est tournée vers l équilibre. «J avais entendu parler de l académie Fratellini en bien, comme étant une école humaine. Au cours de ces trois ans, je voudrais me trouver artistiquement», espère-t-elle. Antoine Deheppe et Inès Maccario sont venus en «couple». Ils travaillent ensemble depuis plusieurs années, lui comme porteur, elle comme voltigeuse. «Nous voulions être pris tous les deux pour continuer à évoluer ensemble», lance Inès. «Ici, nous allons travailler notre technique et nous confronter à la scène. J ai hâte de voir comment nous allons réagir», dit Antoine. «Il y a un cadre et une liberté qui nous poussent à la fois vers la discipline et l autonomie», ajoute Inès qui loue la polyvalence de l enseignement de l académie et le professionnalisme des intervenants. Cyril Combes, qui vient de Suisse et qui pratique le mât chinois, a postulé à Fratellini après avoir rencontré l un de ses enseignants. «J avais vraiment envie de venir ici : il y a un cadre sérieux mais nous avons notre mot à dire. Et comme nous sommes amenés à devenir artistes, je ne Aucun des apprentis n est là par hasard. Tous ont déjà une pratique circassienne affirmée, entamée dès l enfance pour la plupart, et se reconnaissent dans la philosophie de l académie. conçois pas la formation sans jouer», confie-t-il. Thibault Theyssens, Belge ayant grandi à Genève et adepte de la roue Cyr (large cercle métallique permettant de nombreuses figures acrobatiques), attend lui aussi de se développer en tant qu artiste et espère, à l issue de sa formation, créer ou rejoindre une compagnie. «Je conçois le cirque comme un spectacle en soi et non comme une succession de numéros. C est aussi pour ça que j ai postulé à l académie Fratellini.» Finlandais, Petteri Savikorpi est venu à l acrobatie par le break dance. C est en travaillant sur un projet mêlant plusieurs pays, dont la France, qu il a connu l académie et vu le spectacle de fin d études des troisième année en «C est ici que je voulais étudier!», s écriet-il en vantant l esprit de groupe qui y règne. «Je veux être un artiste de cirque et je sais qu on y arrivera ensemble» Complété par Nina Harper (tissu et trapèze fixe) et Laura Picard (équilibre), ce groupe enthousiaste et résolu semble prêt à la grande aventure du spectacle vivant. Une (belle) histoire à suivre l Benoît Lagarrigue Plus d images des apprentis sur Biréli Lagrène invité du Jazz club TGP Débrouille-Moi À l Écran Le patrimoine plaît toujours Bilan Le Jazz club de Saint-Denis inaugure sa quatrième saison, lundi 23 septembre, à 20 h 30, au TGP, avec un invité de marque, le guitariste Biréli Lagrène. Né en 1966 dans le Bas- Rhin, au sein d une famille de musiciens d origine tzigane, il fait ses gammes au son de la musique de Django Reinhardt, mais aussi des grands guitaristes contemporains de jazz (George Benson, Pat Martino, Wes Montgomery, Allan Holdsworth ). Sa virtuosité ne manque pas de se faire remarquer précocement, et Stéphane Grapelli l invite, dès 1979, à monter sur scène avec lui. La suite de sa carrière est une longue liste de collaborations prestigieuses, notamment avec les grands noms du jazz fusion ( Jaco Pastorius, Larry Coryell ) et de projets personnels audacieux et diversifiés. C est en solo cette fois-ci qu il se produira devant le public dionysien. Une nouveauté d ordre organisationnelle pour cette saison qui débute : les abonnements à 40 sont supprimés et remplacés par une adhésion à 5 au Jazz club. Un carnet de 10 places (non nominatives) coûtera 80 (adhésion et 1 CD offerts) ; le carnet de 5 places, 40 (adhésion offerte). Les places à l unité restent à 8 (6 pour les chômeurs ou + 65 ans). S.B. Lundi 23 septembre à 20 h 30 (59, bd Jules-Guesde). Tarif : lire ci-dessus. Réservation au Le nouveau film de Massinissa Hocine, intitulé Débrouille-Moi, est projeté jeudi 26 septembre à 19 h 30 à l Écran. Ce courtmétrage fiction, tourné en centre-ville, suit le parcours de quatre jeunes chercheurs d emploi. Les Dionysiens sont invités gratuitement à la projection s ils suivent ces liens : Info / réservation : / Les années se suivent et se ressemblent. Les Journées du Patrimoine ont, cette année encore, drainé des milliers de visiteurs dans les bâtiments de Saint-Denis ouverts au public les 14 et 15 septembre. La basilique, avec passages est cette année encore au sommet de la pyramide bilan, même si la fréquentation a légèrement fléchi. Ses voisines, l Office du tourisme (1 321 contacts) et la Maison d éducation de la Légion d honneur (131 personnes) ont, elles, augmenté leur fréquentation par rapport à 2012 (+7 %). 886 passionnés ont choisi l archéologie (548 personnes à la Fabrique de la ville et 328 sur la friche Condroyer, en photo). Le musée a frôlé les trois cents visites (298) et les Archives nationales de nos voisins pierrefittois, pour leur première tentative, ont permis à 417 personnes de découvrir la modernité du bâtiment de Massimiliano Fuksas. D.Sz D.R. D.R. Exposition Une Zon-Mai dans la Pelle-Cha Musée d art et d histoire. La 5 e édition de Chapelle vidéo accueille jusqu au 28 octobre la «Zon-Mai», œuvre ambassadrice du Musée de l histoire de l immigration. C est une maison sans porte ni fenêtre. Des vidéos sont projetées sur ses murs en toile. Vingt et un danseurs, pour autant de parcours, s y meuvent dans un espace intime. Ils traduisent l idée du chez soi et de l immigration. Appelée Zon- Mai, elle est installée jusqu au 28 octobre au musée d art et d histoire, dans le cadre de la 5 e édition de Chapelle vidéo. La structure, une œuvre abstraite, plastique et chorégraphique, offre un effet saisissant sous la coupole et les colonnes ioniques de la chapelle des carmélites. «Il s agit de l unique commande faite par le Musée de l histoire de l immigration. Itinérante et nomade, elle en est devenue le symbole et l ambass a d r i c e», i n d i q u e Is a b e l l e Renard, responsable de la collection d art contemporain dudit musée. «Le spectateur se crée sa propre lecture» «Nous avons cherché à retracer deux siècles d immigration en confrontant trois aspects : l historique, l anthropologique mais aussi l artistique en donnant la parole à des contemporains qui questionnent le monde», ajoute-t-elle. Ainsi est née la Zon-Mai, à travers le travail du chorégraphe Sidi Larbi Cherkaoui et du réalisateur Gilles Delmas. «Notre rapport est purement poétique, affirme ce dernier. Il n est pas pathologique ou journalistique. C est une forme douce, simple. Une énergie de réflexion sur un sujet chaud. La projection dure 80 minutes mais n est pas définie. Le spectateur se crée sa propre lecture en tournant autour.» Des estrades ont été installées pour observer la maison et ses habitants d en haut. La Zon- Mai est aussi visible depuis la tribune des Dames, qui offre un beau panorama sur les toits animés. Les danseurs, filmés chez eux, dans leur espace personnel, partout en Europe, passent d un côté de l édifice à l autre comme on change d écran. Le fait d habiter quelque part Certains miment un bébé dans leurs bras ou une guitare électrique, jouent avec un globe terrestre ou s étouffent dans une taie d oreiller. Ils sont tristes, gais ou sensuels. Bougent dans leur salle de bain, sur le parquet d un salon ou devant une fenêtre. Le tout interroge sur le fait d habiter quelque part, du pays aux pièces de vie. La démarche se poursuit salle du chapitre, avec des œuvres de la collection dionysienne sur les maisons et les intérieurs. Enfin, un atelier animé par les médiatrices du musée, ouvert depuis le 14 septembre, propose à tous de créer un chez soi en partant d une structure métallique à compléter collectivement. La thématique va se décliner tout le mois, de visites couplées avec celle de la Fabrique de la ville de l Unité d archéologie à une mini-fabrique de son chezsoi avec le collectif Cochenko. Une promenade dans le quartier de la Petite Espagne et des pièces dansées sont aussi au programme (lire ci-contre). l Aurélien Soucheyre Musique du monde Tout un week-end de musique malienne Salle de la Légion d honneur. Une dizaine d artistes compose l affiche de ce concert. Au programme, aussi, une conférence-débat et des stands associatifs de cuisine du Mali. Alors que le nouveau président malien, Ibrahim Boubacar Keïta, fraîchement élu, s installe dans ses fonctions à la tête d un pays encore fragilisé par la crise géopolitique qui l a profondément secoué, le Mali célèbre un anniversaire : c est à l été 1960 que le pays acquit son indépendance de l ancienne puissance coloniale française. L occasion pour la communauté malienne de France et plus précisément de Saint-Denis de célébrer en musique. Ce sera dans la salle de la Légion d honneur, le week-end des 21 et 22septembre. Les organisateurs ont réuni une dizaine d artistes : la chanteuse Oumou Sangaré, célèbre représentante de la musique traditionnelle de la région de Wassoulou, au sud-ouest du pays ; Bafing Kul, créateur de l Apollo reggae, mélange de rythmes africains et reggae ; Kel Assouf, groupe multinational créé autour du guitariste touareg Anana Harouna ; mais aussi Karounga Sacko, du Triton Star Ensemble, Lassana Hawa, Mohamed Diaby, Sira Kouyaté, N Baou Tounkara, Paye Camara, Koumba Tounkara ou encore le groupe Soka Djama et des invités. Caravane de la paix Sous la chapelle des carmélites se dresse la Zon-Mai. Des stands associatifs proposeront aux festivaliers de la gastronomie malienne. Le weekend de musique s accompagnera également d une conférence-débat, destinée à «Mieux connaître le Mali» et animée par l historien et chercheur Bandiougou Diakité. Le festival sera aussi l occasion de lancer un projet de caravane de la paix. «Il s agirait de réunir des artistes maliens et de sillonner le pays Plus d images de la Zon-Mai sur Kel Assouf, groupe multinational créé autour du guitariste touareg Anana Harouna, et l immense chanteuse Oumou Sangaré seront sur scène, entre autres. pour diffuser un message de paix à la suite des troubles qu a connus le nord du pays», explique Bafing Kul, fondateur de l association Mélodies du monde, qui organise l événement. «À travers la musique, on voudrait répandre un message d unité.» l Sébastien Banse Chapelle vidéo 5, la Zon-Mai jusqu au 28octobre au musée d art et d histoire (22 bis, rue Gabriel-Péri). Vernissage(+performance dansée) mercredi 25septembre à 19 h. Visite guidée dimanche 29septembre à 15 h (+Fabrique de la ville) et samedi 5octobre à 14 h (+danses à 15 h et 15 h 45). Visite urbaine de la Petite Espagne(gratuit sur rendez-vous, ) samedi 25septembre à 14 h 30. Mini-fabrique de son chez soiavec Cochenko dimanche 20octobre à 15 h 30.Groupes (scolaires, jeunes, adultes), visite couplée Zon-Mai +Fabrique de la ville et atelier mercredi 18septembre à 14 h 30. Mali Festival samedi 21 et dimanche 22 septembre, salle de la Légion d honneur (1, rue de la de la Légion-d honneur) ; infos et réservations : Mélodies du Monde au et malifestival2013/ ; tarifs : Pass 1 jour 20 et 2 jours 35 (en prévente), sur place 25. D.R.

8 Plus de services sur SERVICES 15 NUMÉROS UTILES : MAIRIE place Victor-Hugo, , ; PLAINE COMMUNE 21, avenue Jules-Rimet, , ; HÔPITAL ; SAMU 15 ; COMMISSARIAT 17 ou ; POLICE MUNICIPALE , 28 bd Jules-Guesde (lundi au vendredi 9 h/12 h et 13 h/17 h) ; POMPIERS 18 ou ; CENTRE ANTIPOISON ; SIDA INFO SERVICE (24 h/24 h) : ; DROGUES ALCOOL TABAC INFO SERVICE (24 h/24 h) ; ALCOOLIQUES ANONYMES (24 h/24 h) ; MAISON DE LA JUSTICE ET DU DROIT ; ALLO AGGLO! (propreté, voirie, éclairage public, circulation, espaces verts, assainissement) (appel gratuit) ;OFFICE DE TOURISME 1, rue de la République, ; TAXISÉglise neuve : Porte de Paris ; DÉPANNAGE SOIR ET WEEK-END EDF GDF EAU ; LA POSTE 3631 ; MÉDECINS DE GARDE SUR Tél. : 15 ; PHARMACIES DE GARDE dimanche 22 septembre : Pharmacie Bismuth, 94, avenue Gabriel-Péri, SAINT-OUEN, ; Pharmacie Touati, 29 avenue Aristide-Briand, STAINS, Renseignements sur les gardes des médecins et pharmaciens : appelez le commissariat au Menus écoles et centres de loisirs MERCREDI 18 SEPTEMBRE quiche de légumes, brandade de morue, salade verte, tartare nature, compote pommes/fraise. JEUDI 19 SEPTEMBRE menu Asie : surimi, nems au poulet, riz cantonnais, comté, rocher coco. VENDREDI 20 SEPTEMBRE chou blanc vinaigrette, bœuf bourguignon, coquillettes, yaourt aux fruits, fruit. LUNDI 23 SEPTEMBRE taboulé, filet de cabillaud sauce forestière, salsifis persillés, carré de l Est, fruit. MARDI 24 SEPTEMBRE tomate à l échalote, lapin aux pruneaux, purée de potimarron, yaourt bulgare, abricots au sirop. MERCREDI 25 SEPTEMBRE salade d artichaut, cordon bleu, blé en sauce tomate, mimolette, fruit. JEUDI 26 SEPTEMBRE salade Iceberg, paella, yaourt nature (bio), fruit. La viande de bœuf proposée dans les plats est d origine française, animaux nés, élevés et abattus en France. La direction de la restauration se réserve le droit de modifier le menu à tout moment en raison des fluctuations des marchés et des effectifs. Demandes d emploi Jeune femme sérieuse cherche à garder enfant à domicile, cherche aussi heures de ménage et garde de personnes âgées à domicile Femme sérieuse recherche heures de ménage et gardes d enfants ou de personnes âgées Femme sérieuse et disponible du lundi au vendredi (et week-end si besoin également) pour garder enfants, faire ménage et repassage ou Enseignante pédagogue et expérimentée donne des cours de maths, physique et chimie, niveau lycée ; des cours de français et d anglais de soutien scolaire et de remise à niveau pour collégiens ; cours de rattrapage et stages intensifs durant les vacances, accompagnement individualisé ou collectifs ou Cherche travail de nuit (surveiller enfants) ou dans la journée (faire des courses), possède le permis B Enseignante donne cours de : français, anglais et espagnol du primaire à la terminale ou Nounou très sérieuse et expérimentée cherche enfant à garder à son domicile, près du Barrage de Saint-Denis Enseignante, donne cours de mathématiques, physique et chimie de la 6 e à la terminale ; cours de rattrapage ; remise à niveau sous forme de cours ou par des stages intensifs (CESU acceptés) Étudiant bac + 5 ans en mathématiques propose soutien de la 4 e à la licence de maths ou , Cherche heures de ménage et de repassage, aide aux personnes âgées Vous souhaitez louer votre bien en toute sécurité, bénéficier d avantages fiscaux et valoriser votre patrimoine? Optez pour l habitat solidaire! Tél. : Assistante maternelle agréée cherche bout chou à accueillir, en contrat enseignant uniquement Professeur de mathématiques propose soutien et encadrement personnalisés en mathématiques et/ou sciences physiques de la 6 e à la terminale ; également accompagnement à la préparation aux examens bac et brevet (CESU acceptés) Cherche enfants à récupérer et garder de 18 h à 20 h Cherche travail, heures de ménage, de repassage ou gardes d enfants, de personnes âgées En retraite, recherche travaux (peinture, papier peint, lino, moquette ) Jeune femme, sérieuse, ayant un diplôme dans l animation (Bapaat) cherche à garder des enfants ou des nourrissons Jeune femme sérieuse cherche gardes d enfants ou de personnes âgées à leur domicile Professeur anglophone donne cours d anglais, du CM1 à la terminale Ventes achats Vds aquarium Superfish 25 L, bon état avec éclairage, Vds bureau bois hêtre marron, composé sur sa partie gauche d un bloc de deux grands tiroirs sur rails avec niche de rangement, sur sa partie droite d une tablette amovible pour ordinateur, longueur plateau de surface 130 cm + 2 rallonges de 25 cm chacune, largeur 60 cm, hauteur 75 cm, bon état, ou Vds vêtements femme, grande taille, du 50 au 58 ; pantalons, pantacourts, tuniques, jupes, 5 pièce ; 1 manteau taille 58, neuf, 50 ; 2 pulls fille 7-8 ans, tricotés main, 1 pull bébé Dingo, fille 6-9 mois, 7 ; 1 pull garçon tricoté main, jamais porté, taille 7-8 ans ou Vds lave-linge Fagor Élégance, porte frontale, 50 ; gazinière Glem mixte (électricité-gaz), très bon état, 70 ; cage à oiseaux, neuve ( 50 x 50 x 30 ), Divers L association Secours catholique, installée au 30, rue de Strasbourg (Saint- Denis) recherche vêtements et poussette pour nourrissons Jeune femme cherche nounou se déplaçant à domicile pour garder deux bouts de choux, résidant à la limite du carrefour de Stains, à Floréal ou Cherche bricoleur pour papier peint, électricité (à petits prix) PROFESSIONNELS POUR VOS ANNONCES PUBLICITAIRES Contactez : Martine DESAX LD Petites annonces GRATUITES : recherche d emploi, offre de services, achat et vente d objets divers Les déposer ou les envoyer sur papier libre au Journal de Saint-Denis, 59 rue de la République, Saint-Denis, ou par mail : PAYANTES :véhicules et immobilier (vente, achat, location). S adresser à PSD, 121, rue Gabriel-Péri à Saint- Denis. Tél. : Les annonces sont publiées sous l entière responsabilité de leurs auteurs. Le JSD rappelle à ses lecteurs l obligation qui leur est faite de respecter la légalité en matière d emploi, notamment celle d employer ou de travailler en étant déclaré. ESPACE D ENTREPRISES BEL-AIR , rue Danielle Casanova Saint-Denis Tél : fax :

Piscine à 1 euro. Ciné en plein R. Surprises en squares. 8 juillet - 23 août 2013. Vacances à Colombes. Programme

Piscine à 1 euro. Ciné en plein R. Surprises en squares. 8 juillet - 23 août 2013. Vacances à Colombes. Programme Ciné en plein R Piscine à 1 euro Surprises en squares 8 juillet - 23 août 2013 Vacances à Colombes Programme Surprises en squares Du 8 juillet au 23 août de 16h à 19h - Gratuit Pôle sportif municipal Pierre

Plus en détail

SEPTEMBRE 2011 LA RATP. ViVEz AU RYThmE de LA CoUPE du monde

SEPTEMBRE 2011 LA RATP. ViVEz AU RYThmE de LA CoUPE du monde SEPTEMBRE 2011 LA RATP ViVEz AU RYThmE de LA CoUPE du monde & de RUGBY LE AVEC LA RUGBY RATP dossier de PRESSE LE RESEAU RATP A L heure de LA CoUPE du monde de RUGBY Fournisseur officiel du XV de France,

Plus en détail

Des événements sportifs au service de l animation urbaine et

Des événements sportifs au service de l animation urbaine et Des événements sportifs au service de l animation urbaine et de la citoyenneté HERIDA Karim Ex Directeur des Sports Saint-Denis Ex Directeur des Sports Saint Denis Chef du Pôle Parisien des Animations

Plus en détail

3ÈME ÉDITION DES JOURNÉES JEUNESSE : ÉVRY VALORISE LE TALENT DES 15-30 ANS!

3ÈME ÉDITION DES JOURNÉES JEUNESSE : ÉVRY VALORISE LE TALENT DES 15-30 ANS! Dossier de presse De Francis CHOUAT Maire d Evry, Président de la Communauté d Agglomération Evry Centre Essonne Evry, le 20 novembre 2013 3ÈME ÉDITION DES JOURNÉES JEUNESSE : ÉVRY VALORISE LE TALENT DES

Plus en détail

La démarche de conception et de concertation

La démarche de conception et de concertation Ont contribué à cet atelier : Paris Batignolles Aménagement : Catherine CENTLIVRE, Marie JOUDINAUD, Corinne MARTIN Atelier Grether : François GRETHER DAC communication : Gaëlle BARBE et Gilles VRAIN. Environ

Plus en détail

Guide du secteur «priorité piétons» Gare

Guide du secteur «priorité piétons» Gare Guide du secteur «priorité piétons» Gare 2014 À pied d œuvre Reconnu au-delà de Saint-Denis pour ses attraits historiques, culturels et ses services commerciaux et administratifs, notre cœur de ville est

Plus en détail

Dossier d information

Dossier d information Adaptation des stations existantes de la ligne p Informez - vous et donnez votre avis Dossier d information Enquête publique du 17 octobre au 22 novembre 2013 www.adapter-les-stations-de-la-ligne-14.com

Plus en détail

Avec vous, pour vous. Vienne. pour. Avec vous, construisons une ville encore plus dynamique et attractive. avec Thierry Kovacs

Avec vous, pour vous. Vienne. pour. Avec vous, construisons une ville encore plus dynamique et attractive. avec Thierry Kovacs élections municipales 23 et 30 mars 2014 Avec vous, pour vous pour Vienne Chapitre 01 Avec vous, construisons une ville encore plus dynamique et attractive avec Thierry Kovacs Édito Chère Madame, Cher

Plus en détail

SPORT-ÉTUDES FOOTBALL

SPORT-ÉTUDES FOOTBALL SPORT-ÉTUDES FOOTBALL Depuis 1983, l équipe d enseignants d Energy Academy transmet sa pasdernes. Si votre enfant est passionné par le football et qu il souhaite le pratiquer quotidiennement pour son simple

Plus en détail

Travaux du Grand Paris Express PRÉSENTATION DE LA FUTURE GARE DE SAINT-DENIS PLEYEL EN PRÉSENCE DE KENGO KUMA

Travaux du Grand Paris Express PRÉSENTATION DE LA FUTURE GARE DE SAINT-DENIS PLEYEL EN PRÉSENCE DE KENGO KUMA COMMUNIQUE DE PRESSE Travaux du Grand Paris Express PRÉSENTATION DE LA FUTURE GARE DE SAINT-DENIS PLEYEL EN PRÉSENCE DE KENGO KUMA Saint-Denis, mardi 22 septembre 2015 Philippe Yvin, président du directoire

Plus en détail

C.C.A.S. Centre Socioculturel De la Côte Sainte Catherine 1 Place Sainte Catherine 55000 BAR LE DUC

C.C.A.S. Centre Socioculturel De la Côte Sainte Catherine 1 Place Sainte Catherine 55000 BAR LE DUC Centre Hospitalier Centre Social LIDL Zone commerciale LAEP La Maison de Souricette Pont Triby Mac Do Gare SNCF C.C.A.S. Centre Socioculturel De la Côte Sainte Catherine 1 Place Sainte Catherine 55000

Plus en détail

mission de service public culture sportive l organisation de rencontres l apprentissage de la citoyenneté l association d école

mission de service public culture sportive l organisation de rencontres l apprentissage de la citoyenneté l association d école Le Ministère de l Education Nationale a confié à l USEP une mission de service public portant sur : la construction d une culture sportive par l organisation de rencontres, l apprentissage de la citoyenneté

Plus en détail

Eco-quartier de Louvres & Puiseux-en-France. Cultivez la ville

Eco-quartier de Louvres & Puiseux-en-France. Cultivez la ville Eco-quartier de Louvres & Puiseux-en-France Cultivez la ville «Un site prioritaire pour le logement en Île-de-France» Discours de Manuel Valls, Premier Ministre octobre 204 Un Eco-quartier exemplaire Un

Plus en détail

Projet Educatif du territoire de la Communauté de Communes Vièvre Lieuvin 2015/2016

Projet Educatif du territoire de la Communauté de Communes Vièvre Lieuvin 2015/2016 Projet Educatif du territoire de la Communauté de Communes Vièvre Lieuvin 2015/2016 Depuis 2006, la Communauté de Communes Vièvre Lieuvin a repris les activités de l association Vièvre Lieuvin Enfance

Plus en détail

LES RENDEZ-VOUS de l AdCF AGENDA 2015

LES RENDEZ-VOUS de l AdCF AGENDA 2015 LES RENDEZ-VOUS de l AdCF AGENDA 2015 Institués dès 2000 par l AdCF, au lendemain de la naissance des premières communautés d agglomération issues de la loi Chevènement, le Club des agglomérations et la

Plus en détail

Un objectif prioritaire : désaturer la ligne

Un objectif prioritaire : désaturer la ligne Un objectif prioritaire : désaturer la ligne UNE LIGNE 13 AUJOURD HUI SURCHARGÉE La ligne 13 est aujourd hui une ligne surchargée qui accueille près de 610 000 voyageurs par jour. C est la 3 ème ligne

Plus en détail

l environnement au cœur de Nanterre

l environnement au cœur de Nanterre l environnement au cœur de Nanterre 1 2 3 4 5 6 UN QUARTIER DURABLE DES LOGEMENTS MIXTES DES CONSTRUCTIONS PERFORMANTES UNE SOURCE D ÉNERGIE PILOTE UN SITE DÉPOLLUÉ UN PROJET PARTENARIAL UN ANCIEN SITE

Plus en détail

Inauguration de la vélo-station de la gare de Lille Flandres

Inauguration de la vélo-station de la gare de Lille Flandres Inauguration de la vélo-station de la gare de Lille Flandres 30 septembre 2010 Dossier de presse Contacts presse : Lille Métropole SNCF région Fatima KHADIR Pauline Spinnewyn-Cozzolino Julie VANHOVE 06.87.73.10.23

Plus en détail

Quartier Universitaire International du Grand Paris

Quartier Universitaire International du Grand Paris Quartier Universitaire International du Grand Paris Présentation de l agglomération Plaine Commune LES MARQUEURS DU TERRITOIRE Avec ses 407 283 habitants (chiffres Insee 2010), Plaine Commune est l agglomération

Plus en détail

Tramway Garonne Visite de chantier du 8 octobre

Tramway Garonne Visite de chantier du 8 octobre Mardi 8 octobre 2013 Tramway Garonne Visite de chantier du 8 octobre Dossier de presse SOMMAIRE Présentation de la future ligne de Tram Garonne 1. Le tracé 2. Les chiffres et les dates Point d avancement

Plus en détail

Fleur PELLERIN Ministre de la Culture et de la Communication. Patrick KANNER Ministre de la Ville, de la Jeunesse et des Sports

Fleur PELLERIN Ministre de la Culture et de la Communication. Patrick KANNER Ministre de la Ville, de la Jeunesse et des Sports Fleur PELLERIN Ministre de la Culture et de la Communication et Patrick KANNER Ministre de la Ville, de la Jeunesse et des Sports Grand programme de service civique dédié à la culture «Citoyens de la culture»

Plus en détail

DÉCEMBRE. G. Page. Agenda de quartier Nantes Sud

DÉCEMBRE. G. Page. Agenda de quartier Nantes Sud 3 DÉCEMBRE 2015 G. Page Agenda de quartier Nantes Sud PAROLES D ICI : JEUNES JOURNALISTES Mina (animatrice du secteur jeunes de l ACCOORD Clos-Toreau) nous explique : «Depuis septembre 2015, un groupe

Plus en détail

100 suggestions d activités pour la Fête de la culture

100 suggestions d activités pour la Fête de la culture 100 suggestions d activités pour la Fête de la culture Voici quelques suggestions pour vous aider à planifier vos activités de la Fête de la culture. Ces exemples ont été tirés des quelque 7 000 activités

Plus en détail

conseil de la vie étudiante

conseil de la vie étudiante dossier de PRESSE 16 février 2012 conseil de la vie étudiante Les étudiants ont la parole! CONTACT PRESSE Agnès BARANGER 03 83 91 84 25 / 06 21 90 53 00 agnes.baranger@grand-nancy.org Les enjeux du développement

Plus en détail

montbeliard.fr Présentation du nouveau site Internet de la Ville de Montbéliard POINT PRESSE Vendredi 28 janvier 2011 à 10h00 Contact presse :

montbeliard.fr Présentation du nouveau site Internet de la Ville de Montbéliard POINT PRESSE Vendredi 28 janvier 2011 à 10h00 Contact presse : Présentation du nouveau site Internet de la Ville de Montbéliard montbeliard.fr Contact presse : Brigitte LAMIELLE Attachée de Presse Tél. 03 81 99 24 32 Email : blamielle@montbeliard.com POINT PRESSE

Plus en détail

Bienvenue en Seine-Saint-Denis! 40ème challenge national de pétanque LE BOURGET. Info. touristiques - Pratiques. www.fnasce.org

Bienvenue en Seine-Saint-Denis! 40ème challenge national de pétanque LE BOURGET. Info. touristiques - Pratiques. www.fnasce.org 23 au 25 août 2013 DATE EVENEMENT 40ème challenge national de pétanque Bienvenue en Seine-Saint-Denis! LE BOURGET Info. touristiques - Pratiques www.fnasce.org Informations touristiques Région L Ile-de-France

Plus en détail

Inauguration de l Espace Information Logement d ACM HABITAT

Inauguration de l Espace Information Logement d ACM HABITAT Jeudi 2 juillet 2015 Inauguration de l Espace Information Logement d ACM HABITAT ACM HABITAT fait évoluer ses services afin d organiser de façon optimale l information et l accueil des demandeurs conformément

Plus en détail

MINISTèRE DE LA CULTURE ET DE LA COMMUNICATION Direction générale des patrimoines Service de l architecture

MINISTèRE DE LA CULTURE ET DE LA COMMUNICATION Direction générale des patrimoines Service de l architecture MINISTèRE DE LA CULTURE ET DE LA COMMUNICATION Direction générale des patrimoines Service de l architecture La grande ville 24 heures chrono Parcourir le Grand Paris en 1 jour et 8 étapes Du vendredi 31

Plus en détail

Paris dévoile son Plan Vélo 2015-2020

Paris dévoile son Plan Vélo 2015-2020 DOSSIER DE PRESSE Paris dévoile son Plan Vélo 2015-2020 CONTACT PRESSE : NADHERA BELETRECHE / 01.42.76.49.61 / presse@paris.fr 1 Sommaire Edito Christophe Najdovski... 3 Plus de 7.000 contributions des

Plus en détail

Sommaire. Accueil Périscolaire et Restauration Scolaire Accueil de Loisirs Sans Hébergement Conseil Municipal Enfants

Sommaire. Accueil Périscolaire et Restauration Scolaire Accueil de Loisirs Sans Hébergement Conseil Municipal Enfants Sommaire Enfance Accueil Périscolaire et Restauration Scolaire Accueil de Loisirs Sans Hébergement Conseil Municipal Enfants 4 7 8 Jeunesse Accueil de Loisirs 9 Vie Scolaire Coordonnées des écoles Inscriptions

Plus en détail

2014-2015. Dossier Administratif du Joueur. Je souhaite : Basket Club Bavonne VOTRE PHOTO ICI

2014-2015. Dossier Administratif du Joueur. Je souhaite : Basket Club Bavonne VOTRE PHOTO ICI VOTRE PHOTO ICI Basket Club Bavonne Dossier Administratif du Joueur 2014-2015 Je souhaite : Me ré-inscrire au BCB. (Déjà licencié au BCB la saison dernière) Changer de club pour venir au BCB. (mutation

Plus en détail

Étudier à l Université Bordeaux Montaigne

Étudier à l Université Bordeaux Montaigne + d infos sur etu.u-bordeaux-montaigne.fr Université Bordeaux Montaigne Domaine universitaire F-33607 PESSAC Cedex Tél. +33 (0)5 57 12 44 44 Réalisation : service communication Composition et impression

Plus en détail

édito sylvie VAndAmme Première Adjointe déléguée à l Avenir de l Enfant

édito sylvie VAndAmme Première Adjointe déléguée à l Avenir de l Enfant RYTHMES SCOLAIRES sommaire Edito Réforme des rythmes s à marquette : mode d emploi L agenda des petits les parcours «découvrir et s épanouir» en maternelle l agenda des grands les parcours «découvrir et

Plus en détail

FONTAINEBLEAU. Remarques des parents d élèves suite au questionnaire

FONTAINEBLEAU. Remarques des parents d élèves suite au questionnaire Remarques des parents d élèves suite au questionnaire Les principales difficultés de l accès aux activités : - Coût - Organisation (horaires, transport, coordination) pour les parents qui travaillent et

Plus en détail

Lundi. Mardi Mercredi. Jeudi. Vendredi. LeS nouveaux rythmes à l école primaire. Exemples d emplois du temps

Lundi. Mardi Mercredi. Jeudi. Vendredi. LeS nouveaux rythmes à l école primaire. Exemples d emplois du temps Lundi Mardi Mercredi Jeudi Vendredi LeS nouveaux rythmes à l école primaire Exemples d emplois du temps Mars 2014 n exemple d organisation des temps scolaire et périscolaire Commune de 21 000 habitants

Plus en détail

L étape d Illkirch-Graffenstaden 22, 23 et 24 juillet

L étape d Illkirch-Graffenstaden 22, 23 et 24 juillet L étape d Illkirch-Graffenstaden 22, 23 et 24 juillet DOSSIER DE PRESSE Contact Presse Ysaline Mermet-Gerlat : 06 17 30 44 79 presse.petanque@quarterback.fr Responsable du pôle pétanque Maryan Barthélémy

Plus en détail

COMITE DE LIGNE METRO 13 Compte-rendu de la réunion du 09 octobre 2013

COMITE DE LIGNE METRO 13 Compte-rendu de la réunion du 09 octobre 2013 Direction de l Exploitation Offre Ferroviaire 10-01-2014 Thomas WEHRLE COMITE DE LIGNE METRO 13 Compte-rendu de la réunion du 09 octobre 2013 Présidé par M. Pierre SERNE, Vice-président du conseil régional

Plus en détail

activités sportives Bougival

activités sportives Bougival activités sportives Bougival 2015 2016 www.ville-bougival.fr sommaire 4 Aquagym 4 Aviron 4 Football 4 Gymnastique d entretien 5 Gymnastique féminine 5 Gymnastique de remise en forme 5 Gymnastique rythmique

Plus en détail

Lundi 19 octobre Salle du Levant 18h30. LANCEMENT DES ACTIONS ET DU CONSEIL CITOYEN La politique de la ville dans votre quotidien.

Lundi 19 octobre Salle du Levant 18h30. LANCEMENT DES ACTIONS ET DU CONSEIL CITOYEN La politique de la ville dans votre quotidien. DÉVELOPPEMENT URBAIN FORMATION CULTURE HABITAT EMPLOI HABITAT ÉDUCATION CADRE DE VIE SANTÉ ÉCONOMIE politique ville de la LANCEMENT DES ACTIONS ET DU CONSEIL CITOYEN La politique de la ville dans votre

Plus en détail

LA MAISON DE LA BARTHE

LA MAISON DE LA BARTHE NOUVEL ESPACE MUNICIPAL LA MAISON DE LA BARTHE La nature en cœur de ville DOSSIER DE PRESSE Dossier de Ouverture presse décembre mars 2014 2013 www.dax.fr www.dax.fr SOMMAIRE Le poumon vert du cœur de

Plus en détail

Sommaire. Foncière Commune, un outil stratégique foncier sur le long terme.3. Les instances de Foncière Commune.4

Sommaire. Foncière Commune, un outil stratégique foncier sur le long terme.3. Les instances de Foncière Commune.4 Dossier de presse Sommaire La communauté d agglomération Plaine Commune, terrain d enjeux pour les acquéreurs publics et privés.2 Foncière Commune, un outil stratégique foncier sur le long terme.3 Les

Plus en détail

47 équipements. Un projet urbain singulier et pluriel! Est Ensemble, une ambition métropolitaine. 1,8 million de m² constructibles à horizon 15 ans

47 équipements. Un projet urbain singulier et pluriel! Est Ensemble, une ambition métropolitaine. 1,8 million de m² constructibles à horizon 15 ans 9 villes Est Ensemble, une ambition métropolitaine La Communauté d agglomération Est Ensemble a été créée le 1 er janvier 2010. Située aux portes de Paris, elle regroupe 9 villes de Seine-Saint-Denis Bagnolet,

Plus en détail

guide 2009 2010 L espace Brel-Brassens Courcouronnes, terre de partage

guide 2009 2010 L espace Brel-Brassens Courcouronnes, terre de partage guide 2009 2010 L espace Brel-Brassens Courcouronnes, terre de partage Le sommaire Des activités toute l année.............................................. 4 Accompagnement scolaire..........................................

Plus en détail

Maréchal Ardans-Vilain. Denis. "Nos priorités : la jeunesse, la solidarité et le développement économique." Programme. Michel Petiot.

Maréchal Ardans-Vilain. Denis. Nos priorités : la jeunesse, la solidarité et le développement économique. Programme. Michel Petiot. Canton Meudon - Chaville élections départementales Denis Cécile Maréchal Ardans-Vilain Alice Carton Michel Petiot Programme "Nos priorités : la jeunesse, la solidarité et le développement économique."

Plus en détail

Michel BLEITRACH Président du Directoire, KEOLIS

Michel BLEITRACH Président du Directoire, KEOLIS Michel BLEITRACH Président du Directoire, KEOLIS Michel BLEITRACH est né le 9 juillet 1945. Diplômé de l Ecole Polytechnique et de l Ecole Nationale des Ponts et Chaussées, titulaire d une licence en Sciences

Plus en détail

LES MEDIATHEQUES ET BIBLIOTHEQUE DE TALENCE UN RESEAU OUVERT A TOUS

LES MEDIATHEQUES ET BIBLIOTHEQUE DE TALENCE UN RESEAU OUVERT A TOUS Editorial 2 LES MEDIATHEQUES ET BIBLIOTHEQUE DE TALENCE UN RESEAU OUVERT A TOUS En permettant un libre accès aux livres et autres sources documentaires, ce service public contribue aux loisirs, à l information,

Plus en détail

CONVENTION DE PREFIGURATION DU CONTRAT LOCAL DE SANTE ENTRE. LA COMMUNE DE NIMES, LE CONSEIL GENERAL DU GARD et L AGENCE REGIONALE DE SANTE

CONVENTION DE PREFIGURATION DU CONTRAT LOCAL DE SANTE ENTRE. LA COMMUNE DE NIMES, LE CONSEIL GENERAL DU GARD et L AGENCE REGIONALE DE SANTE CONVENTION DE PREFIGURATION DU CONTRAT LOCAL DE SANTE ENTRE LA COMMUNE DE NIMES, LE CONSEIL GENERAL DU GARD et L AGENCE REGIONALE DE SANTE ENTRE La Commune de NIMES, Place de l Hôtel de Ville, 30033 NIMES

Plus en détail

le Service d Accompagnement à la Vie Sociale Fondation Maison des Champs

le Service d Accompagnement à la Vie Sociale Fondation Maison des Champs LIVRET D ACCUEIL le Service d Accompagnement à la Vie Sociale Fondation Maison des Champs 23, rue du docteur potain 75019 Paris 01 53 38 62 50 Portraits des membres du groupe d expression du SAVS par Catel

Plus en détail

- Circulaire n 4 - Chers parents, chers collégiens,

- Circulaire n 4 - Chers parents, chers collégiens, - Circulaire n 4-25 février 2014 S7-D1-2 Chers parents, chers collégiens, En ces jours de la fin février, nous sommes entrés dans le troisième trimestre de cette année scolaire. C est une année qui sera

Plus en détail

Maison des Services Publics

Maison des Services Publics brignoles.fr la Maison des Services ublics Une porte d entrée unique pour tous... pour vous faciliter la vie au quotidien! Un peu d histoire Au XIII e siècle, l établissement servit d abord d hospice.

Plus en détail

COMMUNAUTE D AGGLOMERATION DU GRAND RODEZ AMENAGEMENT DE LA ZAC COMBAREL

COMMUNAUTE D AGGLOMERATION DU GRAND RODEZ AMENAGEMENT DE LA ZAC COMBAREL COMMUNAUTE D AGGLOMERATION DU GRAND RODEZ AMENAGEMENT DE LA ZAC COMBAREL COMMUNE DE RODEZ CESSION LOT B1- PROGRAMME IMMOBILIER RESIDENTIEL CONSULTATION DE PROMOTEURS ET D ARCHITECTES PHASE 1- CANDIDATURES

Plus en détail

CITÉ INTERNATIONALE / MAISON DE L INTERNATIONAL

CITÉ INTERNATIONALE / MAISON DE L INTERNATIONAL 25 juin 2013 - Brest CITÉ INTERNATIONALE / MAISON DE L INTERNATIONAL Au cœur de Brest, sur le nouveau quartier emblématique des Capucins en cours de création, un équipement de 3700m² tourné vers l international

Plus en détail

étudiants à Marseille

étudiants à Marseille Semaine des étudiants à Marseille d accueil nouveaux Mardi 18 septembre 2007 BMVR Alcazar «Marseille accueille et accompagne ses nouveaux étudiants pour faciliter leur installation et leur intégration»

Plus en détail

4 édition / 2014-2015

4 édition / 2014-2015 Infos STO XV 4 édition / 2014-2015 DIM 22.12 Réception de FOIX. Suite à la petite défaite chez le leader Leguevin, l accent a été mis sur l importance du résultat du prochain match contre Foix à St Orens.

Plus en détail

Pour qu à la Grande Halle chacun puisse se sentir «comme chez lui» et réaliser ses projets en toute sérénité! COMMUNIQUÉ DE PRESSE

Pour qu à la Grande Halle chacun puisse se sentir «comme chez lui» et réaliser ses projets en toute sérénité! COMMUNIQUÉ DE PRESSE DOSSIER DE PRESSE COMMUNIQUÉ DE PRESSE Du 13 au 16 mars, la Grande Halle d Auvergne accueillera sur plus de 17 000 m 2 son désormais traditionnel Salon de l Habitat. Solidement implanté dans une région

Plus en détail

Martine Legrand 1 er Adjointe au Maire, Culture, Patrimoine historique et Vie associative Conseillère Régionale d Ile-de-France

Martine Legrand 1 er Adjointe au Maire, Culture, Patrimoine historique et Vie associative Conseillère Régionale d Ile-de-France EDITO/ La rentrée s annonce, période vouée aux changements et aux résolutions en tout genre!!! Après un été on l espère ressourçant pour le plus grand nombre, et bien que l actualité internationale n ait

Plus en détail

La gare de Nantes demain VOTRE GARE DEMAIN

La gare de Nantes demain VOTRE GARE DEMAIN La gare de Nantes demain VOTRE GARE DEMAIN sommaire Construire un projet partagé... p. 3 État des lieux... p. 6 Trois enjeux majeurs... p. 8 D ici 2020, la gare de Nantes sera profondément transformée.

Plus en détail

Pierre CAMOU, Président de la FFR

Pierre CAMOU, Président de la FFR «Pour conforter sa place de grand sport français, le rugby a besoin de grands clubs dans les grandes métropoles régionales. La FFR suit avec beaucoup d attention le projet du LMR d installer un grand club

Plus en détail

UNIVERSITES DE PARIS Paris 4 : Centre Clignancourt Paris 7 : constructions sur le site de Paris Rive Gauche Paris 6 : campus de Jussieu INALCO IPGP

UNIVERSITES DE PARIS Paris 4 : Centre Clignancourt Paris 7 : constructions sur le site de Paris Rive Gauche Paris 6 : campus de Jussieu INALCO IPGP UNIVERSITES DE PARIS Paris 4 : Centre Clignancourt Paris 7 : constructions sur le site de Paris Rive Gauche Paris 6 : campus de Jussieu INALCO IPGP Etudiants 300000 Enseignants et chercheurs 95000 Personnels

Plus en détail

Montbéliard Cinq réalisations pour vivre la ville autrement

Montbéliard Cinq réalisations pour vivre la ville autrement Montbéliard Cinq réalisations pour vivre la ville autrement A r r e t s u r i m a g e s 2 Montbéliard Cinq réalisations pour vivre la ville autrement Sommaire : La Halle couverte p 5 à 11 Les Jardins familiaux

Plus en détail

Le plan social étudiant

Le plan social étudiant Le plan social étudiant Dossier de la conférence de presse du 7 avril 1999. Présentation La bourse de 1er cycle La bourse à taux " zéro " La commission académique d allocation d études Relèvement du plafond

Plus en détail

DÉSIRÉ-COLOMBE CÔTÉ JARDIN

DÉSIRÉ-COLOMBE CÔTÉ JARDIN 2011>>>2018////////////DÉSIRÉ-COLOMBE Journal d information à destination des habitants, usagers et commerçants du centre-ville // Février 2012 // N 1 DÉSIRÉ-COLOMBE CÔTÉ JARDIN Les jardins Say, méconnus

Plus en détail

Le projet d un tramway en Pays d Aubagne et de l Étoile est l outil d une volonté :

Le projet d un tramway en Pays d Aubagne et de l Étoile est l outil d une volonté : Le projet d un tramway en Pays d Aubagne et de l Étoile est l outil d une volonté : penser autrement notre territoire et la manière de vivre la ville. L envergure de ce projet nécessite un accompagnement

Plus en détail

GRENOBLE BADMINTON horizon 2016

GRENOBLE BADMINTON horizon 2016 GRENOBLE BADMINTON horizon 2016 page 1/22 Le club en 2012 Les objectifs de l olympiade 2008-2012 avaient été formulés selon six axes et ont été, en grande partie, remplis : Accueillir toutes les formes

Plus en détail

La fréquentation de la bibliothèque municipale de Reims

La fréquentation de la bibliothèque municipale de Reims La fréquentation de la bibliothèque municipale de Reims La bibliothèque municipale de Reims : La bibliothèque municipale de Reims a considérablement évolué dans les quinze dernières années. C est aujourd

Plus en détail

PROGRAMME 15-21 SEPTEMBRE 2012 LA SEMAINE DES PATRIMOINES D ÎLE-DE-FRANCE

PROGRAMME 15-21 SEPTEMBRE 2012 LA SEMAINE DES PATRIMOINES D ÎLE-DE-FRANCE Conception graphique : Rampazzo & Associés - Photographie : Laurent Kruszyk - Impression : Champagnac. 15-21 SEPTEMBRE 2012 LA SEMAINE D ÎLE-DE-FRANCE PROGRAMME Conseil régional d Île-de-France Unité Société

Plus en détail

Cent jours pour la culture

Cent jours pour la culture NOTE n 134 - Fondation Jean-Jaurès - 22 mai 2012 - page 1 Les GRECs* * Groupes d études et de recherches sur la 1 Pourquoi cent jours? Parce que de ces cent jours dépendent les mille qui suivront. 2 A

Plus en détail

Éco-quartier de Louvres & Puiseux-en-France. Cultivez la ville

Éco-quartier de Louvres & Puiseux-en-France. Cultivez la ville Éco-quartier de Louvres & Puiseux-en-France Cultivez la ville A1 Éco-quartier de Louvres et Puiseux-en-France De nouveaux quartiers à vivre Situé à 4 km de l aéroport de Paris-Charlesde-Gaulle, hors Plan

Plus en détail

Mairie Esplanade Georges Marrane 94205 Ivry-sur-Seine Cedex Département du Val-de-Marne T (33) 01 49 60 25 08 F (33) 01 49 60 25 88

Mairie Esplanade Georges Marrane 94205 Ivry-sur-Seine Cedex Département du Val-de-Marne T (33) 01 49 60 25 08 F (33) 01 49 60 25 88 Mairie Esplanade Georges Marrane 94205 Ivry-sur-Seine Cedex Département du Val-de-Marne T (33) 01 49 60 25 08 F (33) 01 49 60 25 88 COMPTE-RENDU DE L ATELIER DU 11 SEPTEMBRE 2014 PROJET URBAIN LAMANT-COUTANT

Plus en détail

La Charte des jardins collectifs du Pays de Grasse

La Charte des jardins collectifs du Pays de Grasse La Charte des jardins collectifs du Pays de Grasse Auribeau-sur-Siagne Grasse Mouans-Sartoux Pégomas La Roquette-sur-Siagne Préambule... Le besoin de retrouver ses racines, une alimentation plus sûre,

Plus en détail

POUR UNE RUE SAINTE-CATHERINE OUEST À ÉCHELLE HUMAINE

POUR UNE RUE SAINTE-CATHERINE OUEST À ÉCHELLE HUMAINE MÉMOIRE DU FORUM JEUNESSE DE L ÎLE DE MONTRÉAL POUR UNE RUE SAINTE-CATHERINE OUEST À ÉCHELLE HUMAINE PRÉSENTÉ AU MAIRE DE MONTRÉAL DANS LE CADRE DE LA DÉMARCHE DE CONSULTATION SAINTE-CATHERINE OUEST S

Plus en détail

Compte-rendu synthétique

Compte-rendu synthétique Compte-rendu synthétique de la rencontre avec les élus de la Seine Saint Denis du 20 février 2006 Le compte-rendu de la réunion est rédigé et publié sous l autorité du président de la commission particulière

Plus en détail

Bouger, à quoi ça sert?

Bouger, à quoi ça sert? Travail réalisé dans le cadre de la formation Sciences et société Bouger, à quoi ça sert? Pourquoi Bouger? On a adapté l activité pour des élèves de troisième d ESO (15 ans). Pour faire cela on a utilisé

Plus en détail

CALENDRIER SCOLAIRE 2014 2015

CALENDRIER SCOLAIRE 2014 2015 CALENDRIER SCOLAIRE 2014 2015 Rentrée des enseignants Lundi 1 er septembre Rentrée des élèves Mardi 2 septembre 2014 Vacances de la Toussaint du samedi 18 octobre 2014 au lundi 3 novembre 2014 Vacances

Plus en détail

Présentation des dispositifs relatifs à l emploi et au crédit d impôt compétitivité emploi : jeudi 11 juillet au Port

Présentation des dispositifs relatifs à l emploi et au crédit d impôt compétitivité emploi : jeudi 11 juillet au Port Le service économique La lettre au format PDF Les archives de la lettre + Présentation des dispositifs relatifs à l emploi et au crédit d impôt compétitivité emploi : jeudi 11 juillet au Port Le beau temps

Plus en détail

Eugène Carrière Peintre, lithographe et penseur

Eugène Carrière Peintre, lithographe et penseur EXPOSITION Eugène Carrière Peintre, lithographe et penseur Du 29 Mars au 13 Décembre 2015 Musée Eugène-Carrière, 3 rue Ernest Pêcheux 93460 GOURNAY sur Marne La nouvelle présentation de la collection permanente

Plus en détail

CONCEPT Notre Temps - Vivre bien, Vivre mieux Notre Temps - Vivre bien, Vivre mieux Notre Temps - Vivre bien, Vivre mieux

CONCEPT Notre Temps - Vivre bien, Vivre mieux Notre Temps - Vivre bien, Vivre mieux Notre Temps - Vivre bien, Vivre mieux new 3 12 2014 CONCEPT Notre Temps - Vivre bien, Vivre mieux est la déclinaison suisse du célèbre magazine français lancé en 1968. Alors précurseur sur la cible des 50 ans et plus, il est aujourd hui le

Plus en détail

Toulouse LES CRÈCHES FONT DES PETITS. www.toulouse.fr. Dossier L écoquartier de La Cartoucherie. C est votre histoire Les primo arrivants P.

Toulouse LES CRÈCHES FONT DES PETITS. www.toulouse.fr. Dossier L écoquartier de La Cartoucherie. C est votre histoire Les primo arrivants P. N 22 Avril 2012 à Toulouse www.toulouse.fr LE MAGAZINE D INFORMATIONS DE LA VILLE DE TOULOUSE Dossier L écoquartier de La Cartoucherie P.12 C est votre histoire Les primo arrivants P.32 Focus Ouverture

Plus en détail

CONSEIL DE QUARTIER PERRALIÈRE GRANDCLÉMENT CONTRIBUTION AUX RÉFLEXIONS VISANT À RÉVISER LE PLU-H - FICHES THÉMATIQUES

CONSEIL DE QUARTIER PERRALIÈRE GRANDCLÉMENT CONTRIBUTION AUX RÉFLEXIONS VISANT À RÉVISER LE PLU-H - FICHES THÉMATIQUES CONSEIL DE QUARTIER PERRALIÈRE GRANDCLÉMENT CONTRIBUTION AUX RÉFLEXIONS VISANT À RÉVISER LE PLU-H - FICHES THÉMATIQUES Préambule Dans notre quartier, le défi pour les prochaines décennies est de faire

Plus en détail

Le jour le plus Court

Le jour le plus Court Le jour le plus Court La fête du court métrage pilotée par le Centre national du cinéma et de l image animée est parrainée par Jeanne Moreau, Jacques Perrin, Mélanie Laurent et Michel Gondry. Le 21 décembre

Plus en détail

s engage aux côtés de 6 associations dans le domaine de la solidarité dédiée à l enfance

s engage aux côtés de 6 associations dans le domaine de la solidarité dédiée à l enfance s engage aux côtés de 6 associations dans le domaine de la solidarité dédiée à l enfance L enfance au cœur de nos actions. La Fondation 29 Haussmann a retenu pour thème la lutte contre la rupture du lien

Plus en détail

Stratégie de communication & d accompagnement du Grand Dijon. Rotterdam, Juin 2011

Stratégie de communication & d accompagnement du Grand Dijon. Rotterdam, Juin 2011 Stratégie de communication & d accompagnement du Grand Dijon Rotterdam, Juin 2011 Stratégie de communication et d accompagnement 1/ RAPPEL DU PROJET 2/ STRATEGIE DÉPLOYÉE 3/ MOYENS MIS EN ŒUVRE 4/ CONCLUSION

Plus en détail

Un site de maintenance et de remisage sous le signe du développement durable

Un site de maintenance et de remisage sous le signe du développement durable Le 26 mai 2014, le tramway T8 franchit une nouvelle étape avec l inauguration du site de maintenance et de remisage, à Villetaneuse, et la présentation des futures rames. En présence de : Jean Daubigny,

Plus en détail

Recueil des Actes Administratifs Juillet-Août-Septembre 2013. Sommaire

Recueil des Actes Administratifs Juillet-Août-Septembre 2013. Sommaire Recueil des Actes Administratifs Juillet-Août-Septembre Sommaire Arrêtés du Maire : DIVERS /79/DIV Arrêté portant autorisation d ouverture de la maison de retraite Saint Martin (Bât 1) /80/DIV Arrêté municipal

Plus en détail

DEMANDE DE SUBVENTION POUR L ANNEE...

DEMANDE DE SUBVENTION POUR L ANNEE... MAIRIE Place d Armes 71290 CUISERY Tél. : 03.85.40.11.76 Fax: 03.85.40.18.44 Courriel : mairie-cuisery@wanadoo.fr Responsable auquel doit être adressée toute correspondance : M. le Maire ou M. l Adjoint

Plus en détail

L ACCES DE TOUS A LA LECTURE AVEC LA MEDIATHEQUE

L ACCES DE TOUS A LA LECTURE AVEC LA MEDIATHEQUE Extrait de la Charte définissant la politique culturelle de la Communauté de communes LES DOMAINES D INTERVENTION DE LA COMMUNAUTE DE COMMUNES L ACCES DE TOUS A LA LECTURE AVEC LA MEDIATHEQUE Sa proposition

Plus en détail

Monsieur le Président de la République,

Monsieur le Président de la République, Monsieur Nicolas SARKOZY Président de la République Palais de l Elysée 55 rue du Faubourg Saint-Honoré 75008 PARIS JPB/NM/ 09.239 Nicolas MORERE Grand Paris 11 mai 2009 Monsieur le Président de la République,

Plus en détail

CHARTE ASSOCIATIVE DES MAISONS DE QUARTIER DE REIMS Validée par Assemblée Générale Extraordinaire du jeudi 17 novembre 2011

CHARTE ASSOCIATIVE DES MAISONS DE QUARTIER DE REIMS Validée par Assemblée Générale Extraordinaire du jeudi 17 novembre 2011 CHARTE ASSOCIATIVE DES MAISONS DE QUARTIER DE REIMS Validée par Assemblée Générale Extraordinaire du jeudi 7 novembre 20 «L Association des Maisons de quartier de Reims a pour objet le développement, le

Plus en détail

Coordonnées des Centres Sociaux

Coordonnées des Centres Sociaux Programme des Centres sociaux De septembre à decembre Bulletin n 24 Autres services / Centre Social Rive Droite : Multi-accueil -ouvert : du lundi au vendredi de 7h45 à 18h15 en journée continue. Possibilité

Plus en détail

PROJET TCSP BUS «GARE VIOTTE - TEMIS» : LANCEMENT DE L ENQUÊTE PUBLIQUE

PROJET TCSP BUS «GARE VIOTTE - TEMIS» : LANCEMENT DE L ENQUÊTE PUBLIQUE Transports PROJET TCSP BUS «GARE VIOTTE - TEMIS» : LANCEMENT DE L ENQUÊTE PUBLIQUE Dès 2017, la ligne de bus n 3 du réseau Ginko circulera avec une fréquence forte en site propre entre la gare Viotte et

Plus en détail

Etat d avancement de l Opération campus

Etat d avancement de l Opération campus Etat d avancement de l Opération campus L appel à projet campus s est déroulé entre février 2008 et février 2009. Les projets ont été élaborés par des consortiums d établissement et validés par le comité

Plus en détail

La politique marseillaise en faveur des Seniors

La politique marseillaise en faveur des Seniors La politique marseillaise en faveur des Seniors Le Centre Communal d Action Sociale de la Ville de Marseille est un établissement public administratif communal. Il oriente ses actions en faveur des personnes

Plus en détail

aller au pavillon blanc i mediatheque - centre d'art, au cinema, a l'auditorium,

aller au pavillon blanc i mediatheque - centre d'art, au cinema, a l'auditorium, photo : Yann Gachet photo : Ville de Colomiers - Yann Gachet bb/enfants/ados automne/hiver printemps/été aller au pavillon blanc i mediatheque - centre d'art, au cinema, a l'auditorium, Au Theatre de la

Plus en détail

SECTION SPORTIVE SCOLAIRE FOOTBALL

SECTION SPORTIVE SCOLAIRE FOOTBALL SECTION SPORTIVE SCOLAIRE FOOTBALL Filles et Garçons Continuité Collège/Lycée Collège Marie Curie / Lycée Thibaut de Champagne Pratiquer le Football de la Sixième à la Terminale Lycée Thibaut de Champagne

Plus en détail

CULTURELLE ET SOLIDAIRE

CULTURELLE ET SOLIDAIRE NOTRE POLITIQUE SOCIALE CULTURELLE POUR 2013 ET SOLIDAIRE A l aube de cette nouvelle année 2013, j ai souhaité, avec l ensemble de l équipe municipale, vous présenter en détail notre politique sociale,

Plus en détail

APPRENDRE LE TRAM POURQUOI?

APPRENDRE LE TRAM POURQUOI? APPRENDRE LE TRAM POURQUOI? Le retour du tram En 2008, a commencé la construction du tramway, afin que fin 2010, la vie de milliers d habitants de l agglomération toulousaine soit améliorée : moins de

Plus en détail

Saint-Ouen. l avenir vous appartient. Quai 102. Imaginez une vie sereine aux portes de Paris

Saint-Ouen. l avenir vous appartient. Quai 102. Imaginez une vie sereine aux portes de Paris Saint-Ouen Quai 102 Imaginez une vie sereine aux portes de Paris l avenir vous appartient Imaginez une vie entre modernité et bien-être Idéalement située en lisière de la capitale et au cœur d un département

Plus en détail

La lettre d information du Sillon

La lettre d information du Sillon La lettre d information du Sillon PROJET DE RÉNOVATION URBAINE SAINT-HERBLAIN n 5 février 2010 Le 9 février 2009, la ville de Saint-Herblain signait avec l Agence nationale pour la rénovation urbaine (ANRU),

Plus en détail

Inauguration de la 1 ère ligne de tramway de la ville de Casablanca, MAROC

Inauguration de la 1 ère ligne de tramway de la ville de Casablanca, MAROC Inauguration de la 1 ère ligne de tramway de la ville de Casablanca, MAROC Dossier de presse 11 et 12 décembre 2012 Sommaire 1/ Le groupement mené par RATP Dev va exploiter la 1 ère ligne de tramway de

Plus en détail

Ville éco-responsable

Ville éco-responsable E 2 FAVORISER UN DEVELOPPEMENT RESPONSABLE La Ville souhaite, par son exemplarité, encourager la mise en place d un développement plus durable sur son territoire. Déjà investie sur plusieurs problématiques

Plus en détail