SYSTÈME DE DALLE ACTIVE ACTIV+ TEMPÉRISATION DE DALLE POUR CHAUFFER OU RAFRAÎCHIR LE CONFORT POUR LE TERTIAIRE

Dimension: px
Commencer à balayer dès la page:

Download "SYSTÈME DE DALLE ACTIVE ACTIV+ TEMPÉRISATION DE DALLE POUR CHAUFFER OU RAFRAÎCHIR LE CONFORT POUR LE TERTIAIRE"

Transcription

1 TEMPÉRISATION DE DALLE POUR CHAUFFER OU RAFRAÎCHIR LE CONFORT POUR LE TERTIAIRE *Des solutions polymères à l infini Bâtiment Automobile Industrie

2 Les bâtiments tertiaires possèdent des équipements consommant beaucoup plus d énergie que les bâtiments de logements. Tout comme les bâtiments à usage résidentiel, les bâtiments de bureaux portent leurs efforts de réduction des consommations d énergie sur les postes classiques comme le chauffage, la ventilation et la climatisation. Une vision rapide des avantages du système ACTIV+ de REHAU : - Faibles coûts d investissement - Coûts de fonctionnement réduits - Niveau de confort élevé et système écologique - Flexibilité du système - Simplicité de mise en œuvre du système grâce aux modules pré-fabriqués Solution Le système de dalle active ACTIV+ REHAU est une variante confortable et écologique à la climatisation des bureaux et des bâtiments administratifs modernes. À noter qu à ce jour, le système ACTIV+ est le seul à bénéficier d un avis technique en France (N 14/ ) L évolution des modes constructifs et la règlementation thermique ont amené REHAU Principe La dalle active repose sur l utilisation de la masse des structures en béton des bâtiments. Grâce à la dalle active, la masse de béton du bâtiment est utilisée comme un ballon tampon. Elle permet à la fois de chauffer ou de rafraîchir avec des niveaux de températures de fluide caloporteur peu élevés (de l ordre de 28 C en mode chauffage et 17 C en mode rafraîchissement) et ainsi de réduire la consommation énergétique. La production de froid ainsi que les installations de climatisation peuvent donc être réduites par rapport à un bâtiment sans dalle active. à développer un système de chauffage et rafraîchissement innovant : la dalle active. Déjà très répandu Outre-Rhin et dans le Nord de l Europe, ce nouveau système présente à la fois des avantages pour la mise en œuvre et pour tempérer des bâtiments dans le domaine du tertiaire. L isolation des dalles intermédiaires n est plus nécessaire car l inertie liée à la masse béton permet d absorber ou d émettre la chaleur à la fois par le haut et par le bas. En effet le plafond joue le rôle d émetteur ou d absorbeur de chaleur selon que le système de dalle active fonctionne en mode chauffage ou rafraîchissement. Le rafraîchissement est agréable et doux et induit moins de mouvement d air donc moins de bruit. Cela limite les problèmes de courant d air et donc du «Sick Building Syndrom» SBS (syndrome des bâtiments malsains).

3 ÉTUDE THERMIQUE Exemple : bureau avec 3 occupants Données de référence Dimensions du bâtiment : L33,5 x l13,8 x h13,4m Dimensions de la pièce étudiée : L5,6 x l5.3 x h2.9m Orientation : Façades principales, Nord-Sud Parois : Isolation ext. de 100 mm Surfaces : 1340 m² sur 4 étages Lieu : Essen (Allemagne) Conditions météorologiques : Temp ext. de base hiver : -15 C Temp ext. de base été : + 32 C Utilisation : présence de 7 h à 18 h Paramètres de fonctionnement en rafraîchissement : Température ambiante 27 C, température aller 17 C, Température retour 19 C Paramètres de fonctionnement en chauffage : Température ambiante 21 C, température aller 28 C, Température retour 26 C Puissances et flux thermiques En mode chauffage, la dalle active va assurer une base avec des émissions totales de l ordre de 34 W/m². En fonction des apports gratuits (nombre d occupants, ordinateurs, ), un système d appoint sera éventuellement nécessaire pour couvrir l ensemble des besoins de chauffage. Le système ACTIV+ révèle tout son intérêt en mode rafraîchissement. Les absorptions les plus importantes proviennent du plafond avec des puissances de l ordre de 45 W/m² et un complément par le sol de 19 W/m² ce qui permet d atteindre un total de 64 W/m². Ces ordres de grandeurs sont proches de celles d une climatisation traditionnelle.

4 ent. des e 19 de e. SYSTÈME DE DALLE ACTIVE ACTIV+ ÉTUDE THERMIQUE Simulation de l écoulement de l air en mode chauffage Températures de l air Critère de confort en chauffage : T > 21 C. - Le système de dalle active génère une stratification horizontale de l air et limite le phénomène de convection. - La strate d air haute (sous plafond) est à une température d environ 25 C. A hauteur du visage, la température effective de l air est comprise entre 23 et 24 C. La température de consigne est 21 C. Vitesses d écoulement de l air Critère de confort en chauffage : v < 0,16 m/s. - Les vitesses d écoulement de l air dans la masse d air globale sont inférieures à 0,1m/s. - Trois écoulements locaux d air plus chaud sont générés par des sources de chaleur (3 PC). Ces déplacements d air ont lieu vers le haut à des vitesses inférieures à 0,25 m/s. - Le long du mur, au voisinage de la fenêtre, un écoulement d air vertical est généré vers le sol avec une vitesse inférieur à 0,2 m / s. Simulation de l écoulement de l air en mode rafraîchissement Températures des parois Températures de l air - au sol : entre 23 et 24 C Critère de confort en rafraîchissement : T < 27 C. - au plafond : entre 21 et 22 C - Le système de dalle active génère une Très faible risque d atteinte du point de rosée stratification horizontale de l air sans phénomène de convection. Vitesses d écoulement de l air - L entrée d air de la pièce génère une masse d air Critère de confort en rafraîchissement : (h < 30 cm) dont la température est comprise v < 0,3 m/s. entre 20 et 22 C. - Les vitesses d écoulement de l air dans la strate - La strate d air basse (h < 1 m) est également fraîche, avec une température comprise entre 23 basse (h < 1,5 m) sont inférieures à 0,1m/s. et 25 C. - Trois écoulements locaux d air plus chaud sont - A hauteur du visage, la température effective de générés par des sources de chaleur (3 PC). l air est comprise entre 25 et 27 C. Ces déplacements d air ont lieu vers le haut à des La température ressentie de l air est comprise vitesses inférieures à 0,25 m/s. entre 24 et 26 C. - L entrée d air génère un écoulement dans la strate La température de consigne est 27 C. d air basse avec des vitesses inférieures à 0,2m/s.

5 CONFORT ET ÉCONOMIES REHAU GT Flächenheizung Sonderanwendung Comparatif économique des différents modes de chauffage/rafraîchissement Betonkerntemperierung 80 EUR / m² Coût total Coût annuel total annuel pour pour le le chauffage et le et rafraîchissement rafraichissement 70 EUR / m² 60 EUR / m² 50 EUR / m² 40 EUR / m² 30 EUR / m² 20 EUR / m² 10 EUR / m² 0 EUR / m² Variante A Variante B Variante C Variante D Variante E Consommation énergétique Frais d'entretien Cout d'investissement L étude vise à confronter 5 systèmes de chauffage/ rafraîchissement et à comparer des techniques conventionnelles par rapport au système ACTIV +. Voici les différentes variantes misent en œuvre : Variante A : Radiateurs + Centrale Traitement d Air (batteries chaude + froide + humidificateur et déshumidificateur) Variante B : Plancher Chauffant Rafraîchissant Basse Température + Centrale Traitement d Air Variante C : Plafond rafraîchissant et Radiateurs et Centrale Traitement d Air Variante D : Système ACTIV + et Radiateurs Variante E : Système ACTIV +, Radiateurs et Centrale Traitement d Air GT FH SA BKT f / Jährliche Gesamtkosten Gesamtkostenvergleich, Quelle: REHAU Studie Betonkerntemperierung Register 8 / VB / Seite 1 von 1 Confort La variante E (dalle active couplée à une centrale de traitement d air) permet d obtenir le meilleur ressenti en terme de confort en donnant à l utilisateur une sensation de bien-être plus rapide. Le rayonnement par le plancher a pour effet d augmenter la température résultante, c est à dire la température de confort ce qui permet de diminuer la température ambiante (de l air) de 2 à 3 C. Consommation Les coûts énergétiques entre les différents systèmes présentent une variation de l ordre de 3,5 à 7 /m²/ an suivant la variante. Le système ACTIV + est le plus économique surtout en comparaison avec une centrale de traitement d air car il permet de diviser les coûts annuels par deux. L un des avantages du système ACTIV + réside dans le rapport coût/performance : en effet la variante D (dalle active+ radiateurs) permet à la fois d obtenir un des plus faibles coût tout en garantissant un niveau de confort acceptable. Entretien Bien que la centrale de traitement d air offre un confort plus élevé, elle nécessite d importants frais de maintenance et reste la plus coûteuse par rapport aux autres variantes. Au même titre qu un plancher chauffant traditionnel, la dalle active ne nécessite aucune intervention et aucun entretien spécifique. La solution ACTIV+ permet ainsi d avoir des coûts de maintenance de l ordre de 2,3 /m²/an soit 80% moins élevé qu une climatisation. Investissement Le réel intérêt d ACTIV + se situe dès l achat avec des annuités de seulement 15,3 /m² pour le poste chauffage/rafraîchissement, la variante D (dalle active + radiateurs) permet d être 1/3 moins coûteuse qu une solution de traitement d air ou plafond rafraîchissant. Ces coûts d investissement sont réduits grâce aux dimensionnements réduits des installations complémentaires et au gain de temps lors de la mise en œuvre sur le chantier avec des modules pré-fabriqués.

6 Certificat de garantie REHAU Partie à compléter par REHAU Rénovation complété et contresigné par REHAU. Alimentation de radiateurs LES SERVICES REHAU Une palette de services, pour une assistance au quotidien 8 1 Aide à l étude 2 Logiciel de dimensionnement 3 Qualité 4 Formation 5 Outillage 6 e-business 7 Assistance technique téléphonique 8 Assistance technique chantier 9 Garantie La garantie REHAU ATEC 4 5 GARANTIE 10* ANS ISO 9001 couvrant les tubes REHAU RAUTHERM, RAUTHERM S 10 x 1,1 et les accessoires REHAU incorporés dans le béton dans les * Tous les systèmes REHAU Chauffage et Sanitaire sont garantis 10 ans, selon les conditions de garantie REHAU. installations de surfaces chauffantes Maître d ouvrage (propriétaire du chantier) et rafraîchissantes, d alimentation de radiateurs et de distribution d eau chaude et froide sanitaire. L ensemble de ces matériels développés par REHAU est garanti pendant Adresse exacte du chantier N Rue CP Ville Type de chantier Résidentiel (maison ind., pavillon) Collectif (1) 10 ans à compter de la date de l installation jusqu à concurrence de par sinistre et jusqu à pour tous les dommages par année. Nature du chantier Plancher chauffant-rafraîchissant Mur chauffant-rafraîchissant Plafond chauffant et rafraîchissant Dalle active Tertiaire (bureau, mairie, etc) Industriel (hall, hangar, etc) Autre Neuf ou Distribution sanitaire Colonnes montantes Membre fondateur du (1) remplir un certificat par bâtiment installé (quel que soit le nombre de logements) Partie à compléter par l installateur Par la présente, nous confirmons que dans le cas du projet ci-dessus, les tubes REHAU RAUTHERM RAU-PER et les accessoires Architecte Bureau d étude Chapiste Date d installation :... /... /... aux instructions de planification et d installation de REHAU. REHAU incorporés dans le béton ont été installés et mis en service conformément Fait à : le : Signature : Cachet de l installateur REHAU assume la garantie mentionnée plus haut vis-à-vis de l installateur en fonction des recours éventuels du maître d ouvrage. La garantie n est acquise que si le présent signé à l agence commerciale, (voir adresses certificat a été retourné dûment rempli et au verso) dans un délai de 3 mois à compter de la date de l installation et si un exemplaire dudit certificat a été retourné dûment Pour la Direction Commerciale et Technique Certificat de garantie N (**) : * Des solutions polymères à l infini Morhange, le (**) : ** Sera complété par REHAU. Il convient d appliquer les conditions de garantie. Agences commerciales REHAU SA : Région Sud-Ouest, Agen : ZI Le Treil, LE PASSAGE, Tél , Fax , Région Sud-Est, Lyon : 22 rue Marius Grosso, VAULX-EN-VELIN, Tél , Fax , Région Centre, Nord et IDF, Paris : 54 rue Louis Leblanc, BP 70, RAMBOUILLET Cedex, Tél , Fax , Région Ouest, Rennes : 15 rue Erbonnière, CESSON SEVIGNE, Tél , Fax , Région Est, Metz : ZAC de Morhange, MORHANGE, Tél , Fax , Siège social : REHAU Bâtiment, Place Cissey, MORHANGE Cedex, Tél , Fax , Bâtiment Automobile Industrie FR 01/2012 Copyright by REHAU

SolutionS packs Bi-tEMpÉRatuRE une gestion unique de différents circuits de chauffage

SolutionS packs Bi-tEMpÉRatuRE une gestion unique de différents circuits de chauffage SolutionS packs Bi-tEMpÉRatuRE une gestion unique de différents circuits de chauffage *Des solutions polymères à l infi ni www.rehau.fr Bâtiment Automobile Industrie Solution pack BI-TEMPÉRATURE chauffage

Plus en détail

aralya-design, la fenêtre éco-nome une longueur d avance pour l équilibre de la planète! Bâtiment Automobile Industrie

aralya-design, la fenêtre éco-nome une longueur d avance pour l équilibre de la planète! Bâtiment Automobile Industrie aralya-design, la fenêtre éco-nome une longueur d avance pour l équilibre de la planète! *Des solutions polymères à l infini www.rehau.fr Bâtiment Automobile Industrie fenêtres en profilés rehau Aralya-DEsign

Plus en détail

INFORMATION PRESSE. Bâtiment Automobile Industrie

INFORMATION PRESSE. Bâtiment Automobile Industrie plancher chauffant basse température Solution plancher sec : L alternative pour les besoins du neuf et de la rénovation La solution plancher sec REHAU est dotée de toutes les caractéristiques du plancher

Plus en détail

Formation Bâtiment Durable : ENERGIE

Formation Bâtiment Durable : ENERGIE Formation Bâtiment Durable : ENERGIE Bruxelles Environnement Fabrice DERNY La géothermie MATRIciel SA Objectif(s) de la présentation Cerner les objectifs et les domaines d application de la géothermie

Plus en détail

PLAN: Les puis canadiens. Les pompes à chaleur. Les capteurs solaires et ballon d eau chaude. Plancher, plafond, et mur chauffant.

PLAN: Les puis canadiens. Les pompes à chaleur. Les capteurs solaires et ballon d eau chaude. Plancher, plafond, et mur chauffant. PLAN: Les puis canadiens. Les pompes à chaleur. Les capteurs solaires et ballon d eau chaude. Les panneaux photovoltaïques. Plancher, plafond, et mur chauffant. Les puits canadiens: sert à la fois de chauffage

Plus en détail

Réhabilitation BBC d une maison individuelle à Vanves

Réhabilitation BBC d une maison individuelle à Vanves Bâtiments Matériaux Opérations Installations Réhabilitation BBC d une maison individuelle à Vanves X B ÂTIMENTS Afin de réduire les factures d énergie de sa maison des années 30, un habitant de Vanves

Plus en détail

COFRACOM : COFFRETS DE COMMUNICATION VDI POUR LA DISTRIBUTION DE VOS CÂBLES COURANTS FAIBLES DANS L HABITAT. Bâtiment Automobile Industrie

COFRACOM : COFFRETS DE COMMUNICATION VDI POUR LA DISTRIBUTION DE VOS CÂBLES COURANTS FAIBLES DANS L HABITAT. Bâtiment Automobile Industrie COFRACOM : COFFRETS DE COMMUNICATION VDI POUR LA DISTRIBUTION DE VOS CÂBLES COURANTS FAIBLES DANS L HABITAT *Des solutions polymères à l infini www.rehau.fr Bâtiment Automobile Industrie CONNECTER SON

Plus en détail

AWADUKT PP SN 10 TUBES ET ACCESSOIRES. *Des solutions polymères à l infini. Bâtiment Automobile Industrie. www.rehau.fr

AWADUKT PP SN 10 TUBES ET ACCESSOIRES. *Des solutions polymères à l infini. Bâtiment Automobile Industrie. www.rehau.fr AWADUKT PP SN 10 TUBES ET ACCESSOIRES *Des solutions polymères à l infini www.rehau.fr Bâtiment Automobile Industrie SOMMAIRE page Les différentes solutions..........................................................

Plus en détail

En cas de remplacement ou d installation de radiateurs électriques (du type convecteur, radiant, etc.) ou à accumulation.

En cas de remplacement ou d installation de radiateurs électriques (du type convecteur, radiant, etc.) ou à accumulation. En cas de remplacement ou d installation de radiateurs électriques (du type convecteur, radiant, etc.) ou à accumulation. Ils doivent être régulés par un dispositif électronique intégré performant, ils

Plus en détail

Note technique : Rénovation thermique des gîtes de Tayac et Taurines

Note technique : Rénovation thermique des gîtes de Tayac et Taurines Note technique : Rénovation thermique des gîtes de Tayac et Taurines Réalisé par : Arnaud Larvol Conseiller énergie Pays Ruthénois 6, avenue de L Europe 12 000 Rodez 05.65.73.61.70 a.larvol@pays-ruthenois.f

Plus en détail

HRC 15% 23% haute température 70 C AUER 1892-2012. - 120 ans d innovations. Le chauffage garanti même par grands froids! www.auer.fr.

HRC 15% 23% haute température 70 C AUER 1892-2012. - 120 ans d innovations. Le chauffage garanti même par grands froids! www.auer.fr. AUER 1892-2012 1892-2012 - 120 ans d innovations www.auer.fr 70 HRC modulante haute température 70 C é néficiez 15% de Le chauffage garanti même par grands froids! ou que t d e tr a énéficiez va u x 23%

Plus en détail

SYNOPTIQUE GTB Architecture Générale

SYNOPTIQUE GTB Architecture Générale STATION METEO TERMINAL EXPLOITATION (local technique) POSTE SUPERVISION (local pôle maintenance) AFFICHAGE PEDAGOGIQUE (Accueil) ACCES WEB GESTION CVC LOCAL TECHNIQUE GESTION EAU GESTION SERRE GESTION

Plus en détail

QU EST-CE QU UN CHAUFFE-EAU THERMODYNAMIQUE?

QU EST-CE QU UN CHAUFFE-EAU THERMODYNAMIQUE? QU EST-CE QU UN CHAUFFE-EAU THERMODYNAMIQUE? > Le chauffe-eau thermodynamique est un appareil de production d eau chaude sanitaire. Il se compose d une pompe à chaleur et d une cuve disposant d une isolation

Plus en détail

J O U R N E E S G EOT H E R M I E EN R E G I O N C E N T R E

J O U R N E E S G EOT H E R M I E EN R E G I O N C E N T R E J O U R N E E S G EOT H E R M I E EN R E G I O N C E N T R E De l estimation des besoins / critères et exemple Février 2012 Présentation : Jérôme DIOT Directeur Technique EGIS Centre Ouest 1 Sommaire Conception

Plus en détail

2.0. Ballon de stockage : Marque : Modèle : Capacité : L. Lien vers la documentation technique : http://

2.0. Ballon de stockage : Marque : Modèle : Capacité : L. Lien vers la documentation technique : http:// 2.0. Ballon de stockage : Capacité : L Lien vers la documentation technique : http:// Retrouver les caractéristiques techniques complètes (performances énergétiques et niveau d isolation, recommandation

Plus en détail

Dalle Activ Kerkstoel Activation du noyau de béton

Dalle Activ Kerkstoel Activation du noyau de béton Dalle Activ Kerkstoel Activation du noyau de béton Basé sur l expérience, piloté par l innovation L activation du noyau de béton : un système bien conçu, économe et durable. Construire selon ce principe,

Plus en détail

Fiches Techniques Bâtiment

Fiches Techniques Bâtiment Fiches Techniques Bâtiment Bâti Comment faire des économies? Aide Les déperditions par le bâti comptent jusqu à 50% de la consommation énergétique des bâtiments. La performance énergétique est donc une

Plus en détail

Le pavillon. Électrothermie. Chauffage électrique

Le pavillon. Électrothermie. Chauffage électrique PAGE 1 DE 10 SOUS / Objectif Énoncer les différents procédés de chauffage (direct et indirect). Énoncer les principes de fonctionnement. Identifier les éléments constitutifs. Savoir technologique visé

Plus en détail

L opération étudiée : le SDEF

L opération étudiée : le SDEF L opération étudiée : le SDEF Situation géographique 29 Landivisiau Finistére Zone H2a Altitude : 34 m Acteurs de l opération Maitrise d ouvrage Maître d œuvre / Architecte BET Thermique SDEF Atelier 3

Plus en détail

Maison Modèle BIG BOX Altersmith

Maison Modèle BIG BOX Altersmith Maison Modèle BIG BOX Altersmith SOLUTIONS D ENVELOPPE & DE SYSTÈMES PERFORMANCES RT 2005 & LABELS I. Présentation de la maison BIG BOX - T3...2 II. Enveloppes...3 1. Présentation de l enveloppe...3 2.

Plus en détail

Récapitulatif de l audit énergétique de la copropriété 1 relais de la Poste à RANTIGNY 25/11/13

Récapitulatif de l audit énergétique de la copropriété 1 relais de la Poste à RANTIGNY 25/11/13 Récapitulatif de l audit énergétique de la copropriété 1 relais de la Poste à RANTIGNY 25/11/13 Récapitulatif du l audit énergétique de RANTIGNY 1 Sommaire I. Introduction... 3 II. Visite du site... 4

Plus en détail

Le nouvel immeuble du groupe BEI : Climat interne et environnement

Le nouvel immeuble du groupe BEI : Climat interne et environnement Le nouvel immeuble du groupe BEI : Climat interne et environnement Conçu et équipé pour s adapter aux méthodes de travail et aux exigences de communications des nouvelles technologies, le nouvel immeuble

Plus en détail

Et la ventilation créa l eau chaude

Et la ventilation créa l eau chaude VENTILATION DOUBLE EFFET VMC BBC + CHAUFFE-EAU THERMODYNAMIQUE Les P r o d u i t s 75 % D ÉCONOMIES SUR LA CONSOMMATION LIÉE À L EAU CHAUDE CHAUFFAGE DE L EAU JUSQU À 62 C AVEC LA POMPE À CHALEUR 10 %

Plus en détail

Pratique du chauffage

Pratique du chauffage Pratique du chauffage EN 26 FICHES-OUTILS Jack Bossard Jean Hrabovsky Philippe Ménard Dunod, 2014 5 rue Laromiguière, 75005 Paris www.dunod.com ISBN 978-2-10-057799-6 PRÉFACE Au nom de l AICVF, Association

Plus en détail

VENTILATION POUR LE CONFORT D ETE

VENTILATION POUR LE CONFORT D ETE le climat et l'environnement du bâtiment Pourquoi ventiler? VENTILATION POUR LE CONFORT D ETE La ventilation consiste à renouveler l air d une pièce ou d un bâtiment. Elle agit directement sur la température

Plus en détail

FIOUL DOMESTIQUE La rénovation thermique des maisons individuelles

FIOUL DOMESTIQUE La rénovation thermique des maisons individuelles FIOUL DOMESTIQUE La rénovation thermique des maisons individuelles Fiche conseil Édition février 2012 Source Weishaupt SOMMAIRE P 2 : Contexte, enjeux et objectifs P 3 : Le parc des maisons chauffées au

Plus en détail

quelles améliorations possibles?

quelles améliorations possibles? Fiche 1 - Définitions et principes Le chauffage électrique en quelques chiffres. 1,5 fois plus cher : le coût d exploitation du chauffage électrique est 1,5 fois plus élevé que celui du chauffage gaz naturel

Plus en détail

LE CHAUFFAGE. Peu d entretien. Entretien. fréquent. Peu d entretien. Pas d entretien. Pas d entretien. Entretien. fréquent. Peu d entretien.

LE CHAUFFAGE. Peu d entretien. Entretien. fréquent. Peu d entretien. Pas d entretien. Pas d entretien. Entretien. fréquent. Peu d entretien. LE CHAUFFAGE 1. LE CHAUFFAGE ELECTRIQUE Le chauffage électrique direct ne devrait être utilisé que dans les locaux dont l isolation thermique est particulièrement efficace. En effet il faut savoir que

Plus en détail

kst ag Module thermoactif klima system technologie klima system technologie

kst ag Module thermoactif klima system technologie klima system technologie kst ag Module thermoactif system klima technologie klima system technologie 2 Confort climatique et bien-être Le module thermoactif de KST AG intègre la masse du bâtiment dans la gestion énergétique du

Plus en détail

le chauffage électrique

le chauffage électrique LE CHAUFFAGE RAYONNANT ELECTRIQUE ECONOMIQUE ECOLOGIQUE le chauffage électrique Thermalu Sol chauffage rayonnant Thermalu Bicalendal chauffage rayonnant Thermalu Déneigement Thermalu Plafond chauffage

Plus en détail

Le tableau suivant représente les principaux symboles utilisés pour les appareils de chauffage, de cuisson

Le tableau suivant représente les principaux symboles utilisés pour les appareils de chauffage, de cuisson Le tableau suivant représente les principaux symboles utilisés pour les appareils de chauffage, de cuisson Principaux symboles d appareils thermiques utilisés pour différents schémas Page 1/11 I) Les radiateurs

Plus en détail

Pompe à chaleur Air-Eau. Confort et économies

Pompe à chaleur Air-Eau. Confort et économies Pompe à chaleur Air-Eau Confort et économies Le système de chauffage réversible de l avenir! Un pas en avant pour réduire les émissions de CO₂. L augmentation des émissions de CO₂ et autres gaz à effet

Plus en détail

Production D'Eau chauffage aux Energies concepts de Chauffage chaude sanitaire renouvelables Electrique

Production D'Eau chauffage aux Energies concepts de Chauffage chaude sanitaire renouvelables Electrique Production D'Eau chauffage aux Energies concepts de Chauffage chaude sanitaire renouvelables Electrique LE SOLEIL BRILLE POUR TOUS UTILISEZ L'énergie gratuite de la nature SANS ÉMISSION DE CO 2. ÉCONOMISEZ

Plus en détail

GEOTHERMIE - SYSTEMES RAUGEO LA TERRE, SOURCE ÉCOLOGIQUE D ÉNERGIE. * Des solutions polymères à l infini www.rehau.fr. Bâtiment Automobile Industrie

GEOTHERMIE - SYSTEMES RAUGEO LA TERRE, SOURCE ÉCOLOGIQUE D ÉNERGIE. * Des solutions polymères à l infini www.rehau.fr. Bâtiment Automobile Industrie GEOTHERMIE - SYSTEMES RAUGEO LA TERRE, SOURCE ÉCOLOGIQUE D ÉNERGIE LE CHOIX DU BON SYSTÈME LA GEOTHERMIE SUR BOUCLE FERMEE est à ce jour le système utilisant les Énergies renouvelables pour le chauffage

Plus en détail

ALFÉA HYBRID DUO FIOUL BAS NOX

ALFÉA HYBRID DUO FIOUL BAS NOX ALFÉA HYBRID BAS NOX POMPE À CHALEUR HYBRIDE AVEC APPOINT FIOUL INTÉGRÉ HAUTE TEMPÉRATURE 80 C DÉPART D EAU JUSQU À 60 C EN THERMODYNAMIQUE SOLUTION RÉNOVATION EN REMPLACEMENT DE CHAUDIÈRE FAITES CONNAISSANCE

Plus en détail

ETUDE ET DIAGNOSTIC THERMIQUE TECHNOLOGIE DOREAN

ETUDE ET DIAGNOSTIC THERMIQUE TECHNOLOGIE DOREAN ETUDE ET DIAGNOSTIC THERMIQUE TECHNOLOGIE DOREAN Bureau d Etudes Thermiques SCHLIENGER 45, rue de Mulhouse 68210 BALSCHWILLER Tél. 03.89.25.91.95 Fax 03.89.25.91.95 E-mail : sschlienger@free.fr SOMMAIRE

Plus en détail

Une nouvelle réglementation thermique pour faire des économies

Une nouvelle réglementation thermique pour faire des économies 2 Une nouvelle réglementation thermique pour faire des économies La facture annuelle de chauffage représente 900 en moyenne par ménage, avec de grandes disparités (de 250 pour une maison basse consommation

Plus en détail

DuPont Energain, panneaux à inertie thermique: Ils réduisent les pics de température et donc de surchauffe dans les bâtiments de faible inertie

DuPont Energain, panneaux à inertie thermique: Ils réduisent les pics de température et donc de surchauffe dans les bâtiments de faible inertie DuPont Energain, panneaux à inertie thermique: Ils réduisent les pics de température et donc de surchauffe dans les bâtiments de faible inertie Basés sur le changement de phase d un matériau à base de

Plus en détail

Lindab Poutres climatiques. Terminaux à eau. Avantages Larges gammes de poutres certifiées EUROVENT

Lindab Poutres climatiques. Terminaux à eau. Avantages Larges gammes de poutres certifiées EUROVENT lindab poutres Avantages Larges gammes de poutres certifiées EUROVENT Eco-énergétique Applications Tertiaires (bureaux, hôpitaux, hôtels...) Modularité et design Neuf et rénovation Simplicité de montage

Plus en détail

Bien rénover son bâtiment Genève février 2014. Pierre André Seppey Physeos SA Sion pa.seppey@physeos.ch

Bien rénover son bâtiment Genève février 2014. Pierre André Seppey Physeos SA Sion pa.seppey@physeos.ch Bien rénover son bâtiment Genève février 2014 Pierre André Seppey Physeos SA Sion pa.seppey@physeos.ch Bien rénover programme Enjeux énergétiques à venir Bien comprendre sa consommation d énergie Comment

Plus en détail

Centre Social de REVEL (31) C.C.A.S 500 m2. Journée de sensibilisation à la géothermie en Midi Pyrénées

Centre Social de REVEL (31) C.C.A.S 500 m2. Journée de sensibilisation à la géothermie en Midi Pyrénées Centre Social de REVEL (31) C.C.A.S 500 m2 1 Sommaire Pourquoi le choix de la géothermie? Dimensionnement de l installation Les forages Quelques photos, Bilans des consommations Synthèse 2 Pourquoi le

Plus en détail

Devis type pour l installation d une pompe à chaleur

Devis type pour l installation d une pompe à chaleur Devis type pour l installation d une pompe à chaleur Ce document a pour but de faciliter l'analyse des propositions techniques de l'installateur. HESPUL ne peut être tenue pour responsable de la qualité

Plus en détail

Rénovation thermique. par l extérieur

Rénovation thermique. par l extérieur Rénovation thermique par l extérieur Enjeux des rénovations Secteur du Bâtiment : 1 er consommateur d énergie. Faire diminuer les consommations énergétiques des bâtiments en augmentant leur performance

Plus en détail

IDENTIFIER LES ELEMENTS CLES D UNE OFFRE GLOBALE D AMELIORATION ENERGETIQUES DES BATIMENTS (MODULE 1)

IDENTIFIER LES ELEMENTS CLES D UNE OFFRE GLOBALE D AMELIORATION ENERGETIQUES DES BATIMENTS (MODULE 1) IDENTIFIER LES ELEMENTS CLES D UNE OFFRE GLOBALE D AMELIORATION ENERGETIQUES DES BATIMENTS (MODULE 1) Public visé Chefs d entreprise Artisans Chargés d affaire Conducteurs de travaux Personnels de chantier

Plus en détail

Construction d une maison HQE à basse consommation d énergie

Construction d une maison HQE à basse consommation d énergie Du projet à la réalisation Construction d une maison HQE à basse consommation d énergie Lay Saint Christophe 54 «Notre projet est né en 2006, d une volonté de minimiser notre empreinte écologique. Nous

Plus en détail

ANALYSE DE LA QUALITÉ ENVIRONNEMENTALE D UNE RÉHABILITATION DE BÂTIMENT

ANALYSE DE LA QUALITÉ ENVIRONNEMENTALE D UNE RÉHABILITATION DE BÂTIMENT ANALYSE DE LA QUALITÉ ENVIRONNEMENTALE D UNE RÉHABILITATION DE BÂTIMENT Réhabilitation du bâtiment «Mendès France» à Auch 12 logements au standard «BBC Effinergie Rénovation» pour l OPH 32 Octobre 2011

Plus en détail

en Appartement Besoins, Choix du Système, Coûts...

en Appartement Besoins, Choix du Système, Coûts... Le Chauffage Individuel en Appartement Besoins, Choix du Système, Coûts... www.ale-lyon.org >> Quel est le meilleur système de chauffage chez moi? Il n y a pas de réponse unique, chaque logement et chaque

Plus en détail

Ecole Montessori d Avignon, (84)

Ecole Montessori d Avignon, (84) Commission d évaluation : Réalisation/Fonctionnement du 14 octobre 2014 V1 Ecole Montessori d Avignon, (84) 1 Ce projet contraint par l aspect économique (financement du projet par l association) permet

Plus en détail

RT 2012. Bien comprendre pour mieux s y préparer

RT 2012. Bien comprendre pour mieux s y préparer RT 2012 Bien comprendre pour mieux s y préparer RT2012 Préambule La Réglementation Thermique 2012 (RT 2012) vise, comme les précédentes RT, à limiter les consommations énergétiques des bâtiments neufs

Plus en détail

Consultation CQFD LOGEMENTS OPTIMISES : COUTS, QUALITE, FIABILITE, DELAIS. NOTE ENVIRONNEMENTALE ET TECHNIQUE

Consultation CQFD LOGEMENTS OPTIMISES : COUTS, QUALITE, FIABILITE, DELAIS. NOTE ENVIRONNEMENTALE ET TECHNIQUE NOTE ENVIRONNEMENTALE ET TECHNIQUE A- UNE CONCEPTION BIOCLIMATIQUE DU PROJET (Confort dans les espaces extérieurs et dans le bâtiment) Choix morphologique du bâtiment La conception du bâtiment de logements

Plus en détail

La relève de chaudière, une solution intermédiaire économique et fiable.

La relève de chaudière, une solution intermédiaire économique et fiable. 111 39 240 1812 906 La relève de chaudière, une solution intermédiaire économique et fiable. La relève de chaudière, qu est ce que c est? On parle de relève de chaudière lorsqu on installe une pompe à

Plus en détail

accumulation. Un procédé indispensable pour des besoins en eau chaude importants, avec un bon niveau de confort.

accumulation. Un procédé indispensable pour des besoins en eau chaude importants, avec un bon niveau de confort. A B C Accélérateur Egalement appelé pompe de circulation ou circulateur, l accélérateur assure la circulation de l eau de chauffage entre la chaudière et les pièces à chauffer. Les installations très anciennes

Plus en détail

solutions et confort d été Inertie thermique Logements Paris École de chimie Bibliothèque et archives municipales Montpellier p.

solutions et confort d été Inertie thermique Logements Paris École de chimie Bibliothèque et archives municipales Montpellier p. solutions B É T O N Inertie thermique et confort d été UNE TROP FORTE CHALEUR À L INTÉRIEUR D UNE HABITATION EST UN Logements Paris FACTEUR D INCONFORT IMPORTANT.SI CELA EST SOUVENT VÉCU COMME UNE FATALITÉ,

Plus en détail

Solutions durables et innovantes pour maisons bois

Solutions durables et innovantes pour maisons bois Concept Solutions durables et innovantes pour maisons bois Des solutions techniques et performantes pour l univers de la construction Construire plus naturellement, c est concevoir des maisons saines et

Plus en détail

Incitants relatifs à l installation de pompes à chaleur en Région wallonne

Incitants relatifs à l installation de pompes à chaleur en Région wallonne Incitants relatifs à l installation de pompes à chaleur en Région wallonne G. FALLON Energie Facteur 4 asbl - Chemin de Vieusart 175-1300 Wavre Tél: 010/23 70 00 - Site web: www.ef4.be email: ef4@ef4.be

Plus en détail

Energie solaire www.euroclima.fr

Energie solaire www.euroclima.fr Chaudières françaises fabriquées en Alsace depuis 1973 Energie solaire www.euroclima.fr E U R O C L i M A Un système complet La clé de l efficience solaire réside dans l association et l optimisation des

Plus en détail

Annexe 3 Captation d énergie

Annexe 3 Captation d énergie 1. DISPOSITIONS GENERALES 1.a. Captation d'énergie. Annexe 3 Captation Dans tous les cas, si l exploitation de la ressource naturelle est soumise à l octroi d un permis d urbanisme et/ou d environnement,

Plus en détail

Le chauffe-eau à pompe à chaleur: fiche technique à l intention des installateurs

Le chauffe-eau à pompe à chaleur: fiche technique à l intention des installateurs Le chauffe-eau à pompe à chaleur: fiche technique à l intention des installateurs 1. Bases 1.1. Fonctionnement du chauffe-eau à pompe à chaleur (CEPAC) Comme son nom l indique, un chauffe-eau pompe à chaleur

Plus en détail

THERMACOME. Système de plancher chauffant et rafraîchissant hydraulique Enrobage béton ou chape fluide. Présentation

THERMACOME. Système de plancher chauffant et rafraîchissant hydraulique Enrobage béton ou chape fluide. Présentation THERMACOME Système de plancher chauffant et rafraîchissant hydraulique Enrobage béton ou chape fluide Présentation Plancher chauffant et rafraîchissant De nombreux avantages pour l utilisateur Le système

Plus en détail

Les chaudières au gaz naturel

Les chaudières au gaz naturel Les chaudières au gaz naturel Sommaire Les chaudières au gaz naturel avec Gaz de France DolceVita P.4 P.6 P.8 P.10 P.14 P.16 P.18 P.20 P.22 P.23 Comment ça fonctionne? Les chaudières à condensation Les

Plus en détail

Eau chaude Eau glacée

Eau chaude Eau glacée Chauffage de Grands Volumes Aérothermes Eau chaude Eau glacée AZN AZN-X Carrosserie Inox AZN Aérotherme EAU CHAUDE AZN AZN-X inox Avantages Caractéristiques Carrosserie laquée ou inox Installation en hauteur

Plus en détail

Audit Énergétique Résidence Le Belvédère à Paris 19 ème

Audit Énergétique Résidence Le Belvédère à Paris 19 ème Audit Énergétique Résidence Le Belvédère à Paris 19 ème Partie concernant les bâtiments de logements Thermique et Scénarios de rénovation 10, rue des Bluets 75011 Paris Tél : 01 55 43 97 07 37-39 Avenue

Plus en détail

F.I.C. n 2013/AI TH PS 01-B

F.I.C. n 2013/AI TH PS 01-B F.I.C. n 2013/AI TH PS 01-B Fiche d interprétation et / ou complément aux référentiels Qualitel et Habitat & Environnement Objet : Rubrique AI Acoustique Intérieure Rubrique TH Niveau de consommation d

Plus en détail

www.infociments.fr www.mamaisondurable-beton.com

www.infociments.fr www.mamaisondurable-beton.com www.infociments.fr www.mamaisondurable-beton.com CARNET de la construction durable en béton Preuves à l appui 1 2 La maison en béton : un impact maîtrisé sur l environnement, page 5 La maison en béton

Plus en détail

Intégration à grande échelle du Photovoltaïque en toiture

Intégration à grande échelle du Photovoltaïque en toiture Préparer le bâtiment à l horizon 2010 Journées Thématiques 2004 Enveloppe du Bâtiment 1 Intégration à grande échelle du Photovoltaïque en toiture Hélène DESMALES Yves JAUTARD 11 mars 2004 Du site isolé

Plus en détail

Concilier confort acoustique et santé des occupants. Choix des vitrages

Concilier confort acoustique et santé des occupants. Choix des vitrages Concilier confort acoustique et santé des occupants Choix des vitrages 2010 1 Le verre : ses spécificités Le verre : permet la vision vers l extérieur laisse pénétrer, dans les bâtiments, la lumière naturelle.

Plus en détail

DIAGNOSTIC DE PERFORMANCE ENERGETIQUE TERTIAIRE

DIAGNOSTIC DE PERFORMANCE ENERGETIQUE TERTIAIRE DATE : 14/02/2011 N AFFAIRE : 003387/2255629/1/1 ANNEE DE CONSTRUCTION : NON COMMUNIQUE SURFACE UTILE : 489.44 TYPE DE BATIMENT : IMMEUBLE D HABITATION + BUREAUX TYPE D ACTIVITES : ADMINISTRATION - BUREAUX

Plus en détail

LE PLANCHER CHAUFFANT BASSE TEMPERATURE

LE PLANCHER CHAUFFANT BASSE TEMPERATURE L'énergie est notre avenir, économisons-la! LE PLANCHER CHAUFFANT BASSE TEMPERATURE L avis des Experts Economies d énergie : + Répartition homogène de la température et confort optimal. + Gain d espace

Plus en détail

Système d énergie solaire et de gain énergétique

Système d énergie solaire et de gain énergétique Système d énergie solaire et de gain énergétique Pour satisfaire vos besoins en eau chaude sanitaire, chauffage et chauffage de piscine, Enerfrance vous présente Néo[E]nergy : un système utilisant une

Plus en détail

SOLAIRE THERMIQUE. Production solaire d eau chaude sanitaire individuelle & collective

SOLAIRE THERMIQUE. Production solaire d eau chaude sanitaire individuelle & collective SOLAIRE THERMIQUE Production solaire d eau chaude sanitaire individuelle & collective OBJECTIFS - Connaître le principe de fonctionnement d'une installation individuel CESI - Maitriser le principe de fonctionnement

Plus en détail

Les pompes à chaleur

Les pompes à chaleur Les pompes à chaleur 1 Qu est-ce qu une pompe à chaleur? Æ Une pompe à chaleur (PAC) est une machine destinée à assurer le chauffage d un espace ou d eau chaude sanitaire à partir d une source de chaleur

Plus en détail

comment procéder? banque assainir l enveloppe de votre bâtiment? quelques pistes par

comment procéder? banque assainir l enveloppe de votre bâtiment? quelques pistes par assainir l enveloppe de votre bâtiment? comment procéder? quelques pistes par en partenariat avec banque présentation du chauffage des bâtimentsyc eau chaude sanitaire (ECS) 50% transports 17% 33% 17%

Plus en détail

L offre DualSun pour l eau chaude et le chauffage (SSC)

L offre DualSun pour l eau chaude et le chauffage (SSC) L offre DualSun pour l eau chaude et le chauffage (SSC) SSC signifie : Système Solaire Combiné. Une installation SSC, est une installation solaire qui est raccordée au circuit de chauffage de la maison,

Plus en détail

L AUDIT ENERGETIQUE POUR IMMEUBLE UNIFAMILIAL ET IMMEUBLE EN COPROPRIETE DES ECONOMIES FACILES

L AUDIT ENERGETIQUE POUR IMMEUBLE UNIFAMILIAL ET IMMEUBLE EN COPROPRIETE DES ECONOMIES FACILES L AUDIT ENERGETIQUE POUR IMMEUBLE UNIFAMILIAL ET IMMEUBLE EN COPROPRIETE DES ECONOMIES FACILES ARCHITECTURE ET CREATION Rue Jules Antheunis n 44/1-7030 MONS - Tél. : 065/36.46.07 & Fax : 065/35.50.09 -

Plus en détail

CHAUFFAGE RADIANT RÉCHAUFFER LA MAISON AVEC UN PLANCHER CHAUFFANT. www.rehau.com. Construction Automobile Industrie

CHAUFFAGE RADIANT RÉCHAUFFER LA MAISON AVEC UN PLANCHER CHAUFFANT. www.rehau.com. Construction Automobile Industrie CHAUFFAGE RADIANT RÉCHAUFFER LA MAISON AVEC UN PLANCHER CHAUFFANT www.rehau.com Construction Automobile Industrie DÉCOUVREZ LE CONFORT Votre maison est un refuge où vous pouvez relaxer, bâtir des souvenirs

Plus en détail

1) Campagnes de mesures

1) Campagnes de mesures campagnes de mesures 1) Campagnes de mesures P.1... - Mesures sur 1 an et 3 mois d assistance à la mise au point des installations CVC sur 30 logement à Joues les Tours (37) P.2... - Mesures sur 3 mois

Plus en détail

Global Construct - www.globalconstruct.be. global construct. Fabriquez vous-même vos propres blocs de béton!

Global Construct - www.globalconstruct.be. global construct. Fabriquez vous-même vos propres blocs de béton! global construct Fabriquez vous-même vos propres blocs de béton! Nos produits Bloc Global Construct Bloc de coffrage (Bloc de mur) K=0,111! Le Bloc Global Construct est le résultat d années d expériences

Plus en détail

Concours. 2011 Présentation des projets lauréats. ats

Concours. 2011 Présentation des projets lauréats. ats Concours «Ma maison éco» 2011 Présentation des projets lauréats ats PROJETS Rénovations R 4 Projets retenus Famille THIL 37330 Marcilly sur Maulne Famille THIL Natures des parois: Murs extérieurs Nord

Plus en détail

TOUTE LA PUISSANCE DE LA GÉOTHERMIE

TOUTE LA PUISSANCE DE LA GÉOTHERMIE produc t ion d'eau chauffage aux énergies concep ts de chauffage chaude sani ta ire renouvel ables élec tr ique TOUTE LA PUISSANCE DE LA GÉOTHERMIE pompes À chaleur eau glycolée/eau ou eau/eau puissances

Plus en détail

La rénovation. thermique. Rénover sa maison pour une isolation performante!

La rénovation. thermique. Rénover sa maison pour une isolation performante! PRÉFET La rénovation thermique Rénover sa maison pour une isolation performante! Diminution des besoins énergétiques au fil des ans Les réglementations thermiques successives ont permis l amélioration

Plus en détail

Retours d expériences: le suivi de bureaux. Christophe Schmauch Pierrick Nussbaumer CETE de l Est

Retours d expériences: le suivi de bureaux. Christophe Schmauch Pierrick Nussbaumer CETE de l Est Retours d expériences: le suivi de bureaux Christophe Schmauch Pierrick Nussbaumer CETE de l Est Sommaire 2 L opération étudiée Visite de chantier Instrumentation Explication des consommations Analyse

Plus en détail

J économise mon énergie CHAUFFAGE. HABITER DURABLE - Edition n 0 1 - mise à jour septembre 2014 (nouvelle collection)

J économise mon énergie CHAUFFAGE. HABITER DURABLE - Edition n 0 1 - mise à jour septembre 2014 (nouvelle collection) J économise mon énergie CHAUFFAGE HABITER DURABLE - Edition n 0 1 - mise à jour septembre 2014 (nouvelle collection) Je m informe DÉFINITIONS Energie primaire, énergie fi nale L énergie primaire est l

Plus en détail

Fiche commerciale. Pompes à chaleur. Arcoa duo Arcoa bi-bloc MT pompes a chaleur bi-bloc INNOVATION 2010. bi-bloc MT

Fiche commerciale. Pompes à chaleur. Arcoa duo Arcoa bi-bloc MT pompes a chaleur bi-bloc INNOVATION 2010. bi-bloc MT Fiche commerciale Pompes à chaleur Arcoa duo Arcoa bi-bloc MT pompes a chaleur bi-bloc INNOVATION 2010 bi-bloc MT INNOVATION 2010 Communiqué de presse Arcoa Nouvelle gamme de pompes à chaleur bi-bloc Des

Plus en détail

Yutampo La solution 100 % énergie renouvelable

Yutampo La solution 100 % énergie renouvelable Chauffe-eau thermodynamique pour le résidentiel Yutampo La solution 100 % énergie renouvelable MAISONS INDIVIDUELLES NEUVES OU À RÉNOVER YUTAMPO u Idéal pour l eau chaude sanitaire Meilleur chauffe-eau

Plus en détail

La chaleur qui vient du froid LE SYSTEME INTEGRAL DE CHAUFFAGE

La chaleur qui vient du froid LE SYSTEME INTEGRAL DE CHAUFFAGE La chaleur qui vient du froid LE SYSTEME INTEGRAL DE CHAUFFAGE L ORIGINE C est dans les pays où il fait froid que l on sait mieux qu ailleurs produire et conserver la chaleur. Depuis plus de vingt ans

Plus en détail

Copropriétés des économies à tous les étages

Copropriétés des économies à tous les étages Copropriétés des économies à tous les étages Gaël BOGOTTO EIE Marseille Provence Programme Introduction Les avancés du Grenelle II de l Environnement Les économies d énergie en copropriété Solutions Démarche

Plus en détail

La terre comme source de chaleur: des solutions fiables.

La terre comme source de chaleur: des solutions fiables. ÉNERGIES RENOUVELABLES La terre comme source de chaleur: des solutions fiables. Pompes À chaleur SAUMURE eau pompes à chaleur eau eau Source d énergie inépuisable et efficace Rendement élevé et constant

Plus en détail

Fiche d application. 7 octobre 2013 1.0

Fiche d application. 7 octobre 2013 1.0 MINISTÈRE DE L ÉGALITÉ DES TERRITOIRES ET DU LOGEMENT MINISTÈRE DE L ÉCOLOGIE, DU DÉVELOPPEMENT DURABLE ET DE L ÉNERGIE Diagnostic de Performance Energétique Fiche d application Date Version 7 octobre

Plus en détail

Alezio. << easylife.dedietrich-thermique.fr >>

Alezio. << easylife.dedietrich-thermique.fr >> Pompe à chaleur air/eau Alezio EASYLIFE La performance en toute simplicité, c est dans l air! >> Un investissement gagnant >> Jusqu à 70 % d économies d énergie >> La planète préservée

Plus en détail

de faible capacité (inférieure ou égale à 75 litres) doivent être certifiés et porter la marque NF électricité performance.

de faible capacité (inférieure ou égale à 75 litres) doivent être certifiés et porter la marque NF électricité performance. 9.5. PRODUCTION D EAU CHAUDE sanitaire Les équipements doivent être dimensionnés au plus juste en fonction du projet et une étude de faisabilité doit être réalisée pour les bâtiments collectifs d habitation

Plus en détail

Efficacité énergétique des logements à haute performance énergétique, HPE : Application au site de Béchar

Efficacité énergétique des logements à haute performance énergétique, HPE : Application au site de Béchar Revue des Energies Renouvelables Vol. 15 N 2 (2012) 357-364 Efficacité énergétique des logements à haute performance énergétique, HPE : Application au site de Béchar S. Sami-Mécheri 1*, D. Semmar 2 et

Plus en détail

Chauffage par pompe à chaleur. Construction neuve. Guide. des solutions durables CIAT N 08.54 B

Chauffage par pompe à chaleur. Construction neuve. Guide. des solutions durables CIAT N 08.54 B Chauffage par pompe à chaleur Construction neuve u n i v e r s a l c o m f o r t 0 810 810 142 Guide des solutions durables CIAT N 08.54 B Pompes à chaleur : faites le plein d avantages! Pompe à chaleur

Plus en détail

Arrêté du XXXX. relatif au contenu et aux modalités de réalisation d un audit énergétique NOR :

Arrêté du XXXX. relatif au contenu et aux modalités de réalisation d un audit énergétique NOR : RÉPUBLIQUE FRANÇAISE Ministère de l'écologie, du développement durable, des transports et du logement Arrêté du XXXX relatif au contenu et aux modalités de réalisation d un audit énergétique NOR : La ministre

Plus en détail

FORMULAIRE DE DECLARATION DU RISQUE ASSURANCE RESPONSABILITE CIVILE DECENNALE

FORMULAIRE DE DECLARATION DU RISQUE ASSURANCE RESPONSABILITE CIVILE DECENNALE FORMULAIRE DE DECLARATION DU RISQUE ASSURANCE RESPONSABILITE CIVILE DECENNALE 1. MAITRE DE L OUVRAGE (proposant et futur souscripteur du contrat) 1.1. Nom ou raison sociale : 1.2. Adresse précise : 1.3.

Plus en détail

Un bâti en tuffeau pour aujourd hui

Un bâti en tuffeau pour aujourd hui P a r c naturel régional Loire-Anjou-Touraine Les fiches techniques du Parc Patrimoine bâti Un bâti en tuffeau pour aujourd hui Réhabilitation d une ancienne grange du XVIII ème siècle Localisation : 49260

Plus en détail

1. Contexte de l étude

1. Contexte de l étude Sujet de PFE complet : Etude approfondie du traitement d air d un local de stockage papier (50 magasins d archives de 200m² unitaire) avec l optique d économie d énergie et de gestion des gradients de

Plus en détail

13 maisons BBC à Saint-Brice (51), L Effort Rémois. 30 logements BBC à Joué les Tours (37), Val Touraine Habitat Public

13 maisons BBC à Saint-Brice (51), L Effort Rémois. 30 logements BBC à Joué les Tours (37), Val Touraine Habitat Public Maitrise d œuvre logement P.1... P.2... P.3... P.4... P.5... P.6... P.7... P.8... P.9... P.10... P.11... P.12... P.13... P.14... P.15... 13 maisons BBC à Saint-Brice (51), L Effort Rémois 30 logements

Plus en détail

Contrôle thermographique Tarifs et prestations :

Contrôle thermographique Tarifs et prestations : 20 rue Emile ZOLA 41200 ROMORANTIN technimursdeveloppement@gmail.com Tél : 02.54.98.50.15 Mr et Mme DUPONT 20 Rue Emile ZOLA 41200 ROMORANTIN Contrôle thermographique Tarifs et prestations : Habitations

Plus en détail

Chaleur et confort sans gaspillage

Chaleur et confort sans gaspillage Chaleur et confort sans gaspillage ++ Régulation et programmation pilotent le chauffage. Sous leur contrôle, celui-ci fournit la bonne température quand il faut et où il faut, de façon constante et sans

Plus en détail

Répertoire de simulations en Maison Individuelle. Solutions gaz. Toujours à vos côtés. Solutions électriques. Solutions RT 2012.

Répertoire de simulations en Maison Individuelle. Solutions gaz. Toujours à vos côtés. Solutions électriques. Solutions RT 2012. Solutions RT 2012 Répertoire de simulations en Maison Individuelle Solutions RT 2012 Toujours à vos côtés Saunier Duval Toujours à vos côtés Répertoire de simulations régionales RT 2012 en Maison Individuelle

Plus en détail