6,8 MILLIARDS D ABONNEMENTS AU CELLULAIRE MOBILE

Dimension: px
Commencer à balayer dès la page:

Download "6,8 MILLIARDS D ABONNEMENTS AU CELLULAIRE MOBILE"

Transcription

1 Le monde en 13 et chiffres TICDonnées concernant les TIC «J ai l honneur de vous présenter la toute dernière édition de la publication Données et chiffres concernant les TIC, qui met en évidence la progression constante et presque universelle de l adoption des TIC. Chaque jour, nous nous rapprochons de l objectif d avoir autant d abonnements au cellulaire mobile que d habitants sur la planète. Il s agit là d une excellente nouvelle. La révolution du mobile consiste à mettre le mobile au service de l autonomisation des personnes en fournissant des applications TIC dans les domaines de l éducation, de la santé, de l administration publique, des services bancaires, de l environnement et du commerce. Réjouissons-nous tous de ce miracle du mobile qui, j en suis sûr, nous permettra de parvenir plus rapidement au développement durable.» Brahima Sanou, Directeur du Bureau de développement des télécommunications 6,8 MILLIARDS D ABONNEMENTS AU CELLULAIRE MOBILE A mesure que le nombre d abonnements se rapproche du nombre d habitants dans le monde, la croissance du cellulaire mobile ralentit Milliards ,1 Population 6,8 Abonnements au cellulaire mobile * 13* En 13, on recense presque autant d abonnements au cellulaire mobile que d habitants dans le monde. Plus de la moitié de ces abonnements sont souscrits dans la région Asie-Pacifique (3,5 milliards sur 6,8 milliards d abonnements au total). Alors que le taux de pénétration du cellulaire mobile approche les 1% et que les marchés arrivent à saturation, les taux de croissance sont ramenés au niveau le plus bas jamais enregistré, dans les pays développés comme dans les pays en développement. Le taux de pénétration de la téléphonie cellulaire mobile a atteint 96% dans le monde, 128% dans les pays développés et 89% dans les pays en développement. Taux de pénétration du cellulaire mobile (13*) et taux de croissance des abonnements au cellulaire mobile (5 13*) Pour 1 habitants Asie-Pacifique Pays en développement 96 Monde Etats arabes Amériques Europe Pays développés 17 CEI Pourcent Monde Pays développés 1 6,1 5 5,4 3,7 5/6 6/7 7/8 8/9 9/1 1/11 11/12* 12/13*

2 2,7 MILLIARDS DE PERSONNES SOIT 4% DE LA POPULATION MONDIALE SONT EN LIGNE Dans les pays en développement, le nombre d internautes femmes est inférieur de 16% au nombre d internautes hommes Internaute par niveau de développement (3 13*) et par région (13*) Pour 1 habitants Pays développés Monde Pour 1 habitants * 13* Asie- Etats CEI Amériques Europe Pacifique arabes En 13, plus de 2,7 milliards de personnes soit 39% de la population mondiale utilisent l Internet. Dans les pays en développement, 31% de la population est en ligne, contre 77% dans les pays développés. L Europe est la région où le taux de pénétration de l Internet est le plus élevé du monde (75%), suivie de la région Amériques (61%). En, 16% de la population utilise l Internet soit un taux de pénétration représentant seulement la moitié du taux de pénétration de la région Asie-Pacifique. Disparités hommes-femmes: les internautes hommes et femmes, nombre total et taux de pénétration (13*) Milliards de personnes 1,4 1,2 1,,8,6 Internautes % d hommes/de femmes 74% 8% 29% 33% 37% 41%,4,2, Femmes Hommes Femmes Hommes Femmes Hommes Pays développés Monde Les hommes sont plus nombreux que les femmes à utiliser l Internet: dans le monde 37% des femmes sont en ligne contre 41% des hommes, ce qui représente 1,3 milliard de femmes et 1,5 milliard d hommes. Les pays en développement comptent quelque 826 millions d internautes femmes et 98 millions d internautes hommes, tandis qu on recense environ 475 millions d internautes femmes et 483 millions d internautes hommes dans les pays développés. L écart entre les sexes est plus prononcé dans les pays en développement, où il est de 16% en défaveur des femmes, contre seulement 2% dans les pays développés.

3 75 MILLIONS DE MÉNAGES SOIT 41% DES MÉNAGES DANS LE MONDE SONT CONNECTÉS A L INTERNET Ménages ayant un accès Internet (13*) Ménages n ayant pas d accès Internet 18 millions Ménages ayant un accès Internet 96 millions 376 millions 373 millions Pays développés MAIN COLOURS En 13, 41% des ménages sont connectés à l Internet dans le monde. La moitié d entre eux vivent dans les pays en développement, où le taux de pénétration de l Internet dans les ménages s élève à 28%. C 1 Y 1 M 75 K 15 C 74 Y 45 M K 27 Dans les pays développés, 78% des ménages sont connectés à l Internet. Quatre-vingt-dix pour cent des 1,1 milliard de ménages n ayant pas d accès Internet vivent dans les pays en développement. SECONDARY COLOURS Ménages ayant un accès Internet, par région 9 C 7 Y 15 M K 12 C 5 Y 1 M 1 K C Y 5 M 1 K Pourcentage des ménages ayant un accès Internet Europe Amériques CEI Etats arabes Asie-Pacifique * 13* L Europe est la région où le taux de pénétration de l Internet dans les ménages est le plus élevé (77%) et l celle où il est le plus faible (7%). La majorité des ménages de la région Amériques sont en ligne (61%), contre environ un tiers dans les Etats arabes et dans la région Asie-Pacifique. Entre 9 et 13, c est en que le taux de pénétration de l Internet dans les ménages a le plus progressé, avec un taux de croissance annuel de 27%, puis en Asie-Pacifique, dans les Etats arabes et dans la CEI où le taux de croissance annuel atteint 15%.

4 LES PRIX DU LARGE BANDE FIXE ONT CHUTÉ DE 82% ENTRE 8 ET 12 Le taux de pénétration augmente à mesure que les prix des services large bande fixes baissent Sous-panier large bande fixe en pourcentage du RNB par habitant ,1 164,6 59,7 85,1 59,4 41,8 Monde Pays développés 4,3 3,1 28,5 21,5 Taux de prénétration du large bande fixe 2,5 2, 1,7 1,7 1, * 13* Pays développés Monde Note: Moyennes simples. Résultat préliminaire. * Estimation En 12, la majorité des pays ont atteint l objectif fixé par la Commission sur le large bande, qui était de proposer des services large bande fixes de base pour un prix représentant moins de 5% du RNB mensuel par habitant. 6 Pays développés 5 Nombre de pays >5 Valeur du sous-panier large bande fixe en 12 Note: Résultat préliminaire, basé sur 173 pays Au cours des cinq dernières années, les prix du large bande fixe exprimés en pourcentage du RNB par habitant ont chuté de 82%. En 12, les prix du large bande fixe représentaient 1,7% du RNB mensuel par habitant dans les pays développés. Dans les pays en développement, les services large bande fixe sont toujours chers, représentant 3,1% du revenu mensuel moyen. Dans 95 pays, dont 48 sont des pays en développement, le prix d un abonnement mensuel au large bande fixe représentait 5% ou moins du RNB mensuel par habitant en 12. Les services devenant plus abordables, l adoption du large bande fixe enregistre une forte croissance et on recense en 13 près de 7 millions d abonnements au large bande fixe, soit un taux de pénétration mondial de 9,8%. En 13, on recense un plus grand nombre d abonnements au large bande fixe dans les pays en développement que dans les pays développés. En revanche, l écart reste important en ce qui concerne les taux de pénétration du large bande fixe, qui est de 6,1% dans les pays en développement (et inférieur à 1% en subsaharienne), contre 27,2% dans les pays développés.

5 ACCÈS HAUT DÉBIT A L INTERNET Les différences de débit du large bande subsistent Le large bande haut débit (plus de 1 Mbit/s) est le plus utilisé en Asie (République de Corée, Hong Kong (Chine), Japon) et en Europe (Bulgarie, Islande, Portugal). En, moins de 1% des abonnements au large bande (filaire) fixe offrent un débit supérieur à 2 Mbit/s. Ce constat vaut également dans plusieurs pays des régions Asie-Pacifique, Amériques et des Etats arabes. Abonnements au large bande fixe, par débit (début 12) Corée (Rép. de) Hong Kong (Chine) Japon Singapour Macao (Chine) Bangladesh Iran (République islamique d ) Bhoutan Bulgarie Islande** Portugal Royaume-Uni Belgique Andorre Danemark Roumanie Pays-Bas France Grèce Espagne Hongrie Suisse République tchèque Norvège* Israël Finlande Slovénie Slovaquie Irlande Allemagne Autriche Malte Pologne** Estonie Croatie Chypre Italie Turquie Bosnie-Herzégovine Etats-Unis* Canada* Brésil Trinité-et-Tobago Chili Colombie Equateur Belize Venezuela Guyana Géorgie Fédération de Russie Azerbaïdjan Arménie Emirats arabes unis Arabie saoudite* Oman Maroc Jordanie Tunisie Qatar Egypte Ouganda Sénégal Namibie Côte d Ivoire Maurice Kenya Bénin % 1% % 3% 4% 5% 6% 7% 8% 9% 1% Asie-Pacifique Europe Amériques CEI Etats arabes 1 Mbit/s 2 à <1 Mbit/s 256 kbit/s à <2 Mbit/s Note: Débits proposés dans des offres commerciales. * Les données concernent des fourchettes de débits légèrement différentes de celles définies par l UIT. ** Répartition par débit disponible uniquement pour une partie des abonnements large bande (filaire) fixes. Les données comprennent les abonnements au large bande hertzien fixe

6 LA FORTE CROISSANCE DU LARGE BANDE MOBILE SE POURSUIT Plus de 2 milliards d abonnements dans le monde d ici à fin 13* Amériques 46 millions d abonnements Taux de pénétration de 48% TCAC de 28% (1-13) Europe 422 millions d abonnements Taux de pénétration de 68% TCAC de 33% (1-13) CEI 129 millions d abonnements Taux de pénétration de 46% TCAC de 27% (1-13) Etats arabes 71 millions d abonnements Taux de pénétration de 19% TCAC de 55% (1-13) 93 millions d abonnements Taux de pénétration de 11% TCAC de 82% (1-13) Asie-Pacifique 895 millions d abonnements Taux de pénétration de 22% TCAC de 45% (1-13) Denom and classifications employed in these maps do not imply any opinion on the part of the ITU concerning the legal or other status of any territory or any endorsement or acceptance of any boundary. Abonnements au large bande mobile activés (7-13*) Le nombre d abonnements au large bande mobile a augmenté, passant de 268 millions en 7 à 2,1 milliards en 13, soit un taux de croissance annuel moyen de 4%, qui fait du mobile large bande le marché le plus dynamique des TIC. Dans les pays en développement, le nombre d abonnements au large bande mobile a plus que doublé entre 11 et 13 (de 472 millions à 1,16 milliard) et a dépassé en 13 le nombre d abonnements dans les pays développés. L est la région qui a enregistré la plus forte croissance ces trois dernières années, avec un taux de pénétration du large brande mobile qui est passé de 2% en 1 à 11% en 11. Pour 1 habitants Pays développés Monde * 13* 75 3

7 LE LARGE BANDE MOBILE COÛTE BEAUCOUP PLUS CHER DANS LES PAYS EN DÉVELOPPEMENT Mais bien moins cher que le large bande fixe Début 13, le prix d une offre large bande mobile d entrée de gamme représentait selon le type de service de 1,2 à 2,2% du RNB mensuel par habitant dans les pays développés et de 11,3 à 24,7% du RNB mensuel par habitant dans les pays en développement. Toutefois, dans les pays en développement, les services large bande mobiles coûtent bien moins cher que les services large bande fixes: 18,8% du RNB mensuel par habitant dans le cas d une offre large bande mobile à postpaiement sur ordinateur de 1 GB contre 3,1% du RNB mensuel par habitant dans le cas d une offre large bande fixe à postpaiement pour un volume de données de 1 GB. Parmi les quatre offres large bande mobile types proposées sur le marché, les services par téléphone à postpaiement sont les plus économiques et les services sur ordinateur à prépaiement sont les plus chers, quelle que soit la région considérée. Prix des services large bande mobiles (début 13 ) Sur téléphone à postpaiement (5 MB) Sur téléphone à prépaiement (5 MB) Sur ordinateur à postpaiement (1 GB) Sur ordinateur à prépaiement (1 GB) 1,2 1,3 1,4 2,2 7,5 11,3 11,4 12,7 Pays développés Monde , Prix du service en% du RNB par habitant 17, Note: Moyennes simples. Résultat préliminaire Prix des services large bande mobiles par région (début 13 ) % du RNB par habitant Europe Etats arabes CEI Amériques Asie- Pacifique Sur téléphone à prépaiement (5 MB) 1,1 5,7 5,7 5,9 5,9 38,8 Sur téléphone à postpaiement (5 MB) 1,1 2,2 5,6 5, 3,5 36,2 Sur ordinateur à prépaiement (1 GB) 1,9 7,4 7,6 11,1 12,6 58,3 Sur ordinateur à postpaiement (1 GB) 1,2 2,5 7,4 8, 1,6 54,6 Note: Moyennes simples. Résultat préliminaire Une comparaison régionale montre que les services large bande mobiles restent bien souvent inabordables en, où le prix d une offre sur ordinateur pour un volume de données de 1 GB représente en moyenne plus de 5% du RNB par habitant. Les services sont plus abordables en Europe, où ils coûtent en moyenne moins de 2% du RNB par habitant. Dans la région des Etats arabes et en Asie-Pacifique, les services sur téléphone à postpaiement sont relativement peu coûteux, puisqu ils représentent respectivement 2,2% et 3,5% du RNB mensuel par habitant. Les prix dans la région Amériques et dans la CEI restent relativement élevés (5% ou plus du RNB mensuel par habitant) pour tous les services large bande mobiles.

8 Pour en savoir plus: Division des données et des statistiques sur les TIC Bureau de développement des télécommunications Union internationale des télécommunications Place des Nations 1211 Genève Suisse E R S H I P P A R T N O N R I N G M E A S U I C T F O R I n t e r n a t i o n a l P M E N T D E V E L O Te l e c o m m u n i c a t i o n U n i o n YEARBOOK OF ST YEARBOOK OF AT IST ICS S TA TI S TI C S Telecomm u I C T I n d i cnai c a t i o n / to r s 1 12 ** Printed in Switzer land Geneva Decem ber 12 ISBN ITU-D erland Printed in Switz 11 Geneva - April - ISBN -- I n t e r n a t i o n a l l a t i o n a I n t e r n c a t i o n m m u n i Te l e c o M e a s u r in g th e In fo r m a ti o n S o c ie ty for the collection of administ rative data on 11 Place des Nations ch-1211 Geneva 12 Switzerland 1 Organized th ICT World Telec ommunicati indicato ications/ict Bangkok, Th ailand Se pte mb of administrative data on Telecommun on/ M E E T INrGs ww w.i tu. er 12 int /ic t/w Handbook for the collection Socie ty Infor matio n Meas uring the *37354* erland Printed in Switz 12 Geneva, ISBN Telecommunications/ICT 11 Printed in Switzerland Hosted by U n i o n Handbook Internation al Telecommu nication Union Telecommu nication developme nt Bureau 12 Te l e c o m m u n i c a t i o n U n i o n Shutterstock Photo credits: Imprimé en Suisse Genève, février 13 Union internationale des télécommunications tim 12 by

MOUVEMENTS MIGRATOIRES

MOUVEMENTS MIGRATOIRES PARTIE 5 MOUVEMENTS page 363 5 MOUVEMENTS page 364 SOMMAIRE MOUVEMENTS n Répartition par nationalité des travailleurs entrés en France au cours de l année 29 366 n L immigration familiale 367 à 37 n Les

Plus en détail

INVESTISSEMENTS MONDIAUX EN R-D

INVESTISSEMENTS MONDIAUX EN R-D INVESTISSEMENTS MONDIAUX EN R-D BULLETIN D'INFORMATION DE L'ISU DECEMBRE 2012, N 22 Ce bulletin d information présente les dernières données de l ISU sur la science et la technologie disponibles en octobre

Plus en détail

Liste des tableaux. I. Évolution du commerce mondial

Liste des tableaux. I. Évolution du commerce mondial Liste des tableaux I. Évolution du commerce mondial 1. Aperçu général Tableau I.1 Croissance du volume des exportations et de la production mondiales de marchandises, 2005-2013 21 Tableau I.2 Croissance

Plus en détail

Pays dispensés de visa et dérogations à l obligation de visa caraïbe. Pays dont les ressortissants sont dispensés de visa

Pays dispensés de visa et dérogations à l obligation de visa caraïbe. Pays dont les ressortissants sont dispensés de visa Pays dispensés de visa et dérogations à l obligation de visa caraïbe Pour la zone caraïbe du Royaume des Pays-Bas, soit : les éléments territoriaux d Aruba, de Curaçao et de Saint-Martin, et les Pays-Bas

Plus en détail

ACCORD RELATIF AU TRANSIT DES SERVICES AÉRIENS INTERNATIONAUX SIGNÉ À CHICAGO LE 7 DÉCEMBRE 1944

ACCORD RELATIF AU TRANSIT DES SERVICES AÉRIENS INTERNATIONAUX SIGNÉ À CHICAGO LE 7 DÉCEMBRE 1944 ACCORD RELATIF AU TRANSIT DES SERVICES AÉRIENS INTERNATIONAUX SIGNÉ À CHICAGO LE 7 DÉCEMBRE 1944 Entrée en vigueur : L Accord est entré en vigueur le 30 janvier 1945. Situation : 130 parties. Cette liste

Plus en détail

Le tourisme international en France

Le tourisme international en France Le tourisme international en France Le tourisme international en France 6 L enquête auprès des visiteurs venant de l étranger (EVE) L enquête DGCIS-Banque de France auprès des visiteurs venant de l étranger

Plus en détail

PRESENTATION. Objet : Règlement relatif à la classification d ensemble des diverses catégories de réunions convoquées par l UNESCO.

PRESENTATION. Objet : Règlement relatif à la classification d ensemble des diverses catégories de réunions convoquées par l UNESCO. U Conférence générale 32e session, Paris 2003 32 C 32 C/19 10 juillet 2003 Original français Point 6.1 de l'ordre du jour provisoire ADAPTATION AUX BESOINS DE L ORGANISATION DU "REGLEMENT RELATIF A LA

Plus en détail

Décrets, arrêtés, circulaires

Décrets, arrêtés, circulaires Décrets, arrêtés, circulaires TEXTES GÉNÉRAUX MINISTÈRE DES AFFAIRES ÉTRANGÈRES ET DU DÉVELOPPEMENT INTERNATIONAL Arrêté du 10 avril 2014 fixant les temps de séjour ouvrant droit à prise en charge des

Plus en détail

Le tourisme international en France

Le tourisme international en France Le tourisme international en France Le tourisme international en France 6 L enquête auprès des visiteurs venant de l étranger (EVE) L enquête Dgcis - Banque de France auprès des visiteurs venant de l

Plus en détail

Durée du congé de maternité

Durée du congé de maternité Durée du congé de maternité Source: Toutes les données contenues dans les graphiques sont issues de la Base de donnée sur les lois des conditions de travail et d emploi du BIT Protection de la maternité":

Plus en détail

6 e partie LE TOURISME INTERNATIONAL EN FRANCE

6 e partie LE TOURISME INTERNATIONAL EN FRANCE 6 e partie LE TOURISME INTERNATIONAL EN FRANCE Le tourisme international en France - 6 L enquête auprès des visiteurs venant de l étranger (EVE) L enquête DGE-Banque de France auprès des visiteurs venant

Plus en détail

4 prestations essentielles pour vous accompagner à l international

4 prestations essentielles pour vous accompagner à l international PERFORMANCE EXPORT Développement à l'international V 4 prestations essentielles pour vous accompagner à l international Si on en parlait? Vous recherchez de nouveaux débouchés à l international? Vous entretenez

Plus en détail

ANNEXE 2 SOURCE STATISTIQUE

ANNEXE 2 SOURCE STATISTIQUE ANNEXE 2 SOURCE STATISTIQUE 104 SOURCE STATISTIQUE L entrée en vigueur de la loi du 31 décembre 1990 portant réforme de certaines professions judiciaires et juridiques a suscité un besoin croissant d informations

Plus en détail

LUXGSM. Tarif réduit du lundi au vendredi de 19.00 à 8.00 ainsi que les week-ends et jours fériés légaux toute la journée Tarif plein reste du temps

LUXGSM. Tarif réduit du lundi au vendredi de 19.00 à 8.00 ainsi que les week-ends et jours fériés légaux toute la journée Tarif plein reste du temps T/L-1a Généralités Les plages de tarifs (si pas indiqué autrement) Tarif réduit du lundi au vendredi de 19.00 à 8.00 ainsi que les week-ends et jours fériés légaux toute la journée Tarif plein reste du

Plus en détail

Base de données sur l'économie mondiale Alix de Saint Vaulry *

Base de données sur l'économie mondiale Alix de Saint Vaulry * Base de données sur l'économie mondiale Alix de Saint Vaulry * 1) Base de données 2) Sources et définitions * Alix de Saint Vaulry est économiste au CEPII, responsable de la production de la base de données

Plus en détail

MODALITES D APPLICATION DES CONVENTIONS FISCALES INTERNATIONALES

MODALITES D APPLICATION DES CONVENTIONS FISCALES INTERNATIONALES MODALITES D APPLICATION DES CONVENTIONS FISCALES INTERNATIONALES La reconnaissance de la qualité de «résident étranger» conditionne l application des conventions fiscales internationales. QU EST CE QU

Plus en détail

LE TOURISME INTERNATIONAL EN FRANCE

LE TOURISME INTERNATIONAL EN FRANCE 6 e partie LE TOURISME INTERNATIONAL EN FRANCE 109 Le tourisme international en France - 6 L enquête auprès des visiteurs venant de l étranger (EVE) L enquête DGE-Banque de France auprès des visiteurs

Plus en détail

Le coût du rachat de trimestres pour carrière à l étranger multiplié par 4 au plus tard le 1 er janvier 2011

Le coût du rachat de trimestres pour carrière à l étranger multiplié par 4 au plus tard le 1 er janvier 2011 Le coût du rachat de trimestres pour carrière à l étranger multiplié par 4 au plus tard le 1 er janvier 2011 Un article de la loi de financement de la sécurité sociale 2010 aligne le coût de ce rachat

Plus en détail

LA DIVERSITÉ LINGUISTIQUE DES FILMS DE LONG MÉTRAGE

LA DIVERSITÉ LINGUISTIQUE DES FILMS DE LONG MÉTRAGE LA DIVERSITÉ LINGUISTIQUE DES FILMS DE LONG MÉTRAGE BULLETIN D'INFORMATION DE L'ISU FÉVRIER 202, N 7 Cette fiche d information de l ISU présente les dernières données de l enquête sur les films de long

Plus en détail

Conseil Économique et Social

Conseil Économique et Social NATIONS UNIES E Conseil Économique et Social Distr. GÉNÉRALE TRANS/WP.30/AC.2/2001/12 8 août 2001 FRANÇAIS Original: ANGLAIS COMMISSION ÉCONOMIQUE POUR L'EUROPE Comité de gestion de la Convention TIR de

Plus en détail

FICHE TARIFAIRE Novembre 2015

FICHE TARIFAIRE Novembre 2015 FICHE TARIFAIRE Novembre 2015 Offre réservée aux particuliers exclusivement ZEOP SAS 39 rue Pierre Brossolette 97420 LE PORT - capital de 500 000 - RCS SAINT DENIS 531 379 295 Les prix sont exprimés en

Plus en détail

à la Consommation dans le monde à fin 2012

à la Consommation dans le monde à fin 2012 Le Crédit à la Consommation dans le monde à fin 2012 Introduction Pour la 5 ème année consécutive, le Panorama du Crédit Conso de Crédit Agricole Consumer Finance publie son étude annuelle sur l état du

Plus en détail

Quel est le temps de travail des enseignants?

Quel est le temps de travail des enseignants? Quel est le temps de travail des enseignants? Dans les établissements publics, les enseignants donnent, en moyenne et par an, 779 heures de cours dans l enseignement primaire, 701 heures de cours dans

Plus en détail

MAROC Consulat du Maroc 12, rue de la Saïda 75015 Paris Tel : 01 56 56 72 00 Fax : 01 45 33 21 09

MAROC Consulat du Maroc 12, rue de la Saïda 75015 Paris Tel : 01 56 56 72 00 Fax : 01 45 33 21 09 MAROC Consulat du Maroc 12, rue de la Saïda 75015 Paris Tel : 01 56 56 72 00 Fax : 01 45 33 21 09 Site de L'Ambassade Modalités d obtention d un visa Si vous êtes de nationalité française ou ressortissant

Plus en détail

Global Entertainment & Media Outlook 2009-2013

Global Entertainment & Media Outlook 2009-2013 Global Entertainment & Media Outlook 2009-2013 Perspectives de croissance de l industrie des Médias et des Loisirs 25 Juin 2009 01 François ANTARIEU, Associé PwC, Responsable France de l Industrie Médias

Plus en détail

Actifs des fonds de pension et des fonds de réserve publics

Actifs des fonds de pension et des fonds de réserve publics Extrait de : Panorama des pensions 2013 Les indicateurs de l'ocde et du G20 Accéder à cette publication : http://dx.doi.org/10.1787/pension_glance-2013-fr Actifs des fonds de pension et des fonds de réserve

Plus en détail

Créer un Plan de Développement du Sport Automobile Fédération Internationale de l Automobile

Créer un Plan de Développement du Sport Automobile Fédération Internationale de l Automobile Créer un Plan de Développement du Sport Automobile Fédération Internationale de l Automobile Comment une ASN peut-elle développer et promouvoir le sport automobile? 25 juin, Conférence Annuelle de la FIA,

Plus en détail

Principaux partenaires commerciaux de l UE, 2002-2014 (Part dans le total des échanges de biens extra-ue, sur la base de la valeur commerciale)

Principaux partenaires commerciaux de l UE, 2002-2014 (Part dans le total des échanges de biens extra-ue, sur la base de la valeur commerciale) 55/2015-27 mars 2015 Commerce international de biens en 2014 Principaux partenaires commerciaux de l UE en 2014: les États-Unis pour les exportations, la Chine pour les importations Le commerce entre États

Plus en détail

Sont également imposables toutes les prestations versées non pas à la personne imposable elle-même, mais à un tiers.

Sont également imposables toutes les prestations versées non pas à la personne imposable elle-même, mais à un tiers. Notice n 29/357 de l'administration fiscale cantonale sur l'imposition à la source des intérêts hypothécaires de personnes qui ne sont ni domiciliées ni en séjour en Suisse (du 19 mars 2013) Valable depuis

Plus en détail

RENTES, PENSIONS ET ALLOCATIONS

RENTES, PENSIONS ET ALLOCATIONS PARTIE 3 Avant-propos...76 Synthèse...77 Règlements européens > Les paiements des rentes d accident du travail...8 > Les paiements des pensions d invalidité...83 > Les paiements des pensions de vieillesse...86

Plus en détail

Dole Food Company Instructions concernant les appels internationaux gratuits

Dole Food Company Instructions concernant les appels internationaux gratuits Dole Food Company Instructions concernant les appels internationaux gratuits Appels nationaux (États-Unis, Canada et Guam): 1. Composez le 888-236-7527 Appels internationaux: 1. Pour appeler EthicsPoint

Plus en détail

PARTIE 5 DÉTACHEMENT LE DÉTACHEMENT ÉTRANGER-FRANCE FINANCIERS FLUX MOUVEMENTS. page 125

PARTIE 5 DÉTACHEMENT LE DÉTACHEMENT ÉTRANGER-FRANCE FINANCIERS FLUX MOUVEMENTS. page 125 PARTIE 5 LE LE FLUX FINANCIERS ÉTRANGERFRANCE page 125 MOUVEMENTS MIGRATOIRES LE AVANT PROPOS 127 à 131 SYNTHÈSE 132 à 133 RÈGLEMENTS EUROPÉENS > Détachements et pluriactivités. 134 à 136 > Le détachement

Plus en détail

Les opérateurs du commerce extérieur Année 2008 Résultats provisoires http://lekiosque.finances.gouv.fr

Les opérateurs du commerce extérieur Année 2008 Résultats provisoires http://lekiosque.finances.gouv.fr Les opérateurs du commerce extérieur Année 2008 Résultats provisoires http://lekiosque.finances.gouv.fr En 2008, la baisse du nombre d exportateurs engagée depuis 2003 s accentue (-3,1 %), quelle que soit

Plus en détail

- 9-3. Convention de Berne pour la protection des œuvres littéraires et artistiques

- 9-3. Convention de Berne pour la protection des œuvres littéraires et artistiques - 9-3. de Berne pour la protection des œuvres littéraires et artistiques ) Situation le 27 novembre 2015 Date à laquelle l Acte 1 de la le plus récent Afrique du Sud... 3 octobre 1928 Bruxelles: 1 er août

Plus en détail

CONVENTION POUR L UNIFICATION DE CERTAINES RÈGLES RELATIVES AU TRANSPORT AÉRIEN INTERNATIONAL FAITE À MONTRÉAL LE 28 MAI 1999

CONVENTION POUR L UNIFICATION DE CERTAINES RÈGLES RELATIVES AU TRANSPORT AÉRIEN INTERNATIONAL FAITE À MONTRÉAL LE 28 MAI 1999 CONVENTION POUR L UNIFICATION DE CERTAINES RÈGLES RELATIVES AU TRANSPORT AÉRIEN INTERNATIONAL FAITE À MONTRÉAL LE 28 MAI 1999 Entrée en vigueur : La Convention est entrée en vigueur le 4 novembre 2003*.

Plus en détail

LÉGISLATION APPLICABLE

LÉGISLATION APPLICABLE PARTIE 5 FLUX FINANCIERS ÉTRANGERFRANCE page 129 MOUVEMENTS MIGRATOIRES LEGISLATION AVANT PROPOS 131 à 135 SYNTHÈSE 136 à 137 RÈGLEMENTS EUROPÉENS > Détachements et pluriactivités. 138 à 140 > Le détachement

Plus en détail

Décrets, arrêtés, circulaires

Décrets, arrêtés, circulaires Décrets, arrêtés, circulaires TEXTES GÉNÉRAUX MINISTÈRE DES AFFAIRES ÉTRANGÈRES ET DU DÉVELOPPEMENT INTERNATIONAL Arrêté du 24 septembre 2014 fixant par pays et par groupe le montant de l indemnité spécifique

Plus en détail

Mesurer la société de l information

Mesurer la société de l information I n t e r n a t i o n a l Te l e c o m m u n i c a t i o n U n i o n Mesurer la société de l information 2010 UIT-D 2010 UIT Union internationale des télécommunications Place des Nations CH-1211 Genève

Plus en détail

Des SOLUTIONS. au service de la croissance de votre entreprise

Des SOLUTIONS. au service de la croissance de votre entreprise Des SOLUTIONS COMMERCI au service de la croissance de votre entreprise LES C BINET CONSEIL INTERN TION L expert en transformation commerciale 01 NOTRE AMBITION 02 NOTRE APPROCHE 03 NOS ATOUTS Vous orienter

Plus en détail

Offre Entreprises. Colissimo. Solution d affranchissement en ligne. Tarifs applicables au 1 er mars 2012

Offre Entreprises. Colissimo. Solution d affranchissement en ligne. Tarifs applicables au 1 er mars 2012 Offre Entreprises Colissimo Solution d affranchissement en ligne s applicables au 1 er mars 2012 OFFRE Nationale Colissimo Access F Livraison en boîte à lettres* Colissimo Expert F Colissimo Services F

Plus en détail

PAYS DISPENSE DE VISA EN MOIS. REGIME DE CIRCULATION TRANSFRONTIERE POUR LA POLYNESIE FRANCAISE (mis à jour le 06/08/2009)

PAYS DISPENSE DE VISA EN MOIS. REGIME DE CIRCULATION TRANSFRONTIERE POUR LA POLYNESIE FRANCAISE (mis à jour le 06/08/2009) PAYS DISPENSE DE VISA EN MOIS non soumis au régime général de l'obligation de visa Franchise 3 mois Franchise 1 mois ALLEMAGNE *** ANDORRE ARGENTINE AUSTRALIE AUTRICHE *** BELGIQUE *** BRESIL BRUNEI BOLIVIE

Plus en détail

ANNEXE État des ratifications au 1 er janvier 2015

ANNEXE État des ratifications au 1 er janvier 2015 ANNEXE État des ratifications au 1 er janvier 2015 A. Convention concernant la lutte contre la discrimination dans le domaine de l enseignement (Paris, le 14 décembre 1960) Groupe I (Parties à la Convention

Plus en détail

Personnel. Composition de l effectif du Secrétariat de l Agence. Rapport du Directeur général

Personnel. Composition de l effectif du Secrétariat de l Agence. Rapport du Directeur général L atome pour la paix Conseil des gouverneurs Conférence générale GOV/2015/46-GC(59)/16 19 août 2015 Réservé à l usage officiel Point 8 b) i) de l ordre du jour provisoire du Conseil des gouverneurs (GOV/2015/43)

Plus en détail

Exercer une activité temporaire hors de France

Exercer une activité temporaire hors de France Artisans, commerçants, professions libérales Exercer une activité temporaire hors de France Vos démarches et obligations Édition 2015 Exercer une activité temporaire hors de France Vos démarches et obligations

Plus en détail

Catalogue Tarifaire 2010. Les Solutions M2M

Catalogue Tarifaire 2010. Les Solutions M2M Catalogue Tarifaire 2010 Les Solutions M2M 60 3 Les Solutions M2M E changer entre objets communicants, c est établir à distance un contact permanent et interactif entre un parc de machines et un serveur

Plus en détail

Tarif de vos SMS métroplitains, vers les mobiles métropolitains : Mini Forfait

Tarif de vos SMS métroplitains, vers les mobiles métropolitains : Mini Forfait SMS Tarif de vos SMS métroplitains, vers les mobiles métropolitains : SMS depuis la France vers les mobiles Métropolitains Neuf Mobile Par SMS / destinataire Mini Forfait Forfaits et Forfaits TWIN Tarif

Plus en détail

Âge effectif de sortie du marché du travail

Âge effectif de sortie du marché du travail Extrait de : Panorama des pensions 2013 Les indicateurs de l'ocde et du G20 Accéder à cette publication : http://dx.doi.org/10.1787/pension_glance-2013-fr Âge effectif de sortie du marché du travail Merci

Plus en détail

information Flux internationaux d étudiants : note d quatre fois plus nombreux qu en 1975 11.11 Enseignement supérieur & Recherche JUILLET

information Flux internationaux d étudiants : note d quatre fois plus nombreux qu en 1975 11.11 Enseignement supérieur & Recherche JUILLET note d information Enseignement supérieur & Recherche 11.11 JUILLET En 27-28, 3,3 millions d étudiants suivent une formation hors de leur pays d origine dont 2,7 dans un pays de l OCDE. Leur nombre a quadruplé

Plus en détail

CINQ ANS APRES DOHA : ANALYSE DE LA BASE DE DONNEES DE L OMS TABLEAUX RESUMES

CINQ ANS APRES DOHA : ANALYSE DE LA BASE DE DONNEES DE L OMS TABLEAUX RESUMES CINQ ANS APRES DOHA : ANALYSE DE LA BASE DE DONNEES DE L OMS TABLEAUX RESUMES Voici trois tableaux présentant la concurrence sur les ARV dans les pays pauvres : Tableau 1 : Ratio et taux de concurrence

Plus en détail

Caractéristiques des ménages immigrés

Caractéristiques des ménages immigrés Les indicateurs de l intégration des immigrés 2015 Trouver ses marques OCDE/Union européenne 2015 Chapitre 4 Caractéristiques des ménages immigrés La structure du ménage et de la famille est déterminante

Plus en détail

Barème des quotes-parts pour les contributions des États Membres au budget ordinaire en 2013

Barème des quotes-parts pour les contributions des États Membres au budget ordinaire en 2013 L atome pour la paix Conférence générale GC(56)/12 25 juillet 2012 Distribution générale Français Original : Anglais Cinquante-cinquième session ordinaire Point 12 de l ordre du jour provisoire (GC(56)/1

Plus en détail

Tarifs. 1. Paiements transfrontaliers. Champ d'application

Tarifs. 1. Paiements transfrontaliers. Champ d'application Tarifs Conditions générales et tarifs des paiements internationaux et encaissement de chèques étrangers et de chèques en devises. Tarifs en vigueur au 01/01/2015 Remarque: une T.V.A. (au taux de 21%) est

Plus en détail

15/2015-21 janvier 2015. Proportion d entreprises innovantes dans l Union européenne, 2010-2012 (en % des entreprises)

15/2015-21 janvier 2015. Proportion d entreprises innovantes dans l Union européenne, 2010-2012 (en % des entreprises) 15/2015-21 janvier 2015 Enquête communautaire sur l innovation 2012 La proportion d entreprises innovantes est passée sous la barre des 50% dans l UE en 2010-2012 Les innovations liées à l organisation

Plus en détail

PARTIE 6. le détachement ÉTRANGER-FRANCE FINANCIERS 7 - FLUX. page 379

PARTIE 6. le détachement ÉTRANGER-FRANCE FINANCIERS 7 - FLUX. page 379 PARTIE 6 le détachement 6 - LE DÉTACHEMENT 7 - FLUX FINANCIERS ÉTRANGER-FRANCE page 379 6 LE DÉTACHEMENT page 380 SOMMAIRE le détachement n Avant propos 382 à 386 n Règlements communautaires > Les missions

Plus en détail

Le programme Erasmus + à Sciences Po. La bourse de mobilité Erasmus séjours d études et stages

Le programme Erasmus + à Sciences Po. La bourse de mobilité Erasmus séjours d études et stages Le programme Erasmus + à Sciences Po La bourse de mobilité Erasmus séjours d études et stages Qu est ce que le programme Erasmus +? Erasmus + est un programme de la Commission Européenne destiné à encourager

Plus en détail

FICHE TARIFAIRE JUIN 2013

FICHE TARIFAIRE JUIN 2013 FICHE TARIFAIRE JUIN 2013 Internet Très Haut Débit Télévision Numérique HD Téléphonie Fixe ZEOP SAS 39 rue Pierre Brossolette 97420 LE PORT - capital de 500 000 - RCS SAINT DENIS 531 379 295 Les prix sont

Plus en détail

Exportations de grain canadien et de farine de blé

Exportations de grain canadien et de farine de blé Commission canadienne des grains Canadian Grain Commission MARS CAMPAGNE AGRICOLE 2011- Exportations de grain canadien et de farine de blé 2011- À Tonnes (millions) 10.0 7.0 9.0 6.5 6.0 8.0 5.5 7.0 5.0

Plus en détail

LISTE DES TARIFS TANGO LISTE DES TARIFS 2015

LISTE DES TARIFS TANGO LISTE DES TARIFS 2015 TANGO LISTE DES TARIFS 2015 1 SOMMAIRE 1. ABONNEMENTS MOBILES...3 1.1. Abonnements tout inclus: Tango Smart Tango iphone Tango Freeborders...3 1.2. Abonnements à la carte: Tango Easy Tango K.O. Tango Freeborders

Plus en détail

Détail des tarifs des offres La Poste Mobile Offres réservées aux particuliers en France métropolitaine Tarifs TTC au 18 mai 2011

Détail des tarifs des offres La Poste Mobile Offres réservées aux particuliers en France métropolitaine Tarifs TTC au 18 mai 2011 Détail des tarifs des offres La Poste Mobile Offres réservées aux particuliers en France métropolitaine Tarifs TTC au 18 mai 2011 et les Forfaits SMS&WEB Les appels inclus sont facturés à la seconde dès

Plus en détail

Annexe : Classification des catégories de Morningstar Canada

Annexe : Classification des catégories de Morningstar Canada Annexe : Classification des catégories de Morningstar Canada (pour les portefeuilles en vente au Canada) Compte rendu sur la méthodologie Morningstar 21 septembre 2006 Table des matières Processus de catégorisation

Plus en détail

Le Mexique est un pays situé sur le continent américain. À l Est du Mexique se trouve le golfe du Mexique et au sud le Guatemala.

Le Mexique est un pays situé sur le continent américain. À l Est du Mexique se trouve le golfe du Mexique et au sud le Guatemala. Le Canada est un pays situé dans l hémisphère Nord. Il fait partie du continent américain. C est le plus grand pays au monde. Son voisin du sud sont les États-Unis. Les États-Unis est un pays situé sur

Plus en détail

LES RÉGIMES SUPPLÉMENTAIRES DE RETRAITE POUR LES CADRES SUPÉRIEURS AU CANADA

LES RÉGIMES SUPPLÉMENTAIRES DE RETRAITE POUR LES CADRES SUPÉRIEURS AU CANADA SANTÉ AVOIRS CARRIÈRE LES RÉGIMES SUPPLÉMENTAIRES DE RETRAITE POUR LES CADRES SUPÉRIEURS AU CANADA PRINCIPAUX RÉSULTATS OBTENUS AVEC LA BASE DE DONNÉES MERCER SUR LES RSR (MISE À JOUR DE 2014) AVRIL 2015

Plus en détail

Quelle part de leur richesse nationale les pays consacrent-ils à l éducation?

Quelle part de leur richesse nationale les pays consacrent-ils à l éducation? Indicateur Quelle part de leur richesse nationale les pays consacrent-ils à l éducation? En 2008, les pays de l OCDE ont consacré 6.1 % de leur PIB cumulé au financement de leurs établissements d enseignement.

Plus en détail

Guichet Unique de la Mobilité Entrante DRI. Version du 4 Mai 2012

Guichet Unique de la Mobilité Entrante DRI. Version du 4 Mai 2012 Guichet Unique de la Mobilité Entrante DRI Version du 4 Mai 2012 Objectifs Identification des étudiants, doctorants, stagiaires, chercheurs étrangers accueillis à l INSA Vérification de la conformité par

Plus en détail

Convention n o 142 concernant le rôle de l orientation et de la formation professionnelles dans la mise en valeur des ressources humaines

Convention n o 142 concernant le rôle de l orientation et de la formation professionnelles dans la mise en valeur des ressources humaines Texte original Convention n o 142 concernant le rôle de l orientation et de la formation professionnelles dans la mise en valeur des ressources humaines 0.822.724.2 Conclue à Genève le 23 juin 1975 Approuvée

Plus en détail

L Arrangement de Madrid concernant l enregistrement international des marques

L Arrangement de Madrid concernant l enregistrement international des marques Soizic DAULT TC01 soizic.dault@etu.utc.fr L Arrangement de Madrid concernant l enregistrement international des marques & Le Protocole de Madrid relatif à cet Arrangement UTC GE28 Automne 2009 TD1 : Yann

Plus en détail

BOURSES SCOLAIRES. au bénéfice des enfants français résidant avec leur famille à l étranger AGENCE POUR L ENSEIGNEMENT FRANÇAIS À L ÉTRANGER

BOURSES SCOLAIRES. au bénéfice des enfants français résidant avec leur famille à l étranger AGENCE POUR L ENSEIGNEMENT FRANÇAIS À L ÉTRANGER BOURSES SCOLAIRES au bénéfice des enfants français résidant avec leur famille à l étranger AGENCE POUR L ENSEIGNEMENT FRANÇAIS À L ÉTRANGER ÉTABLISSEMENT PUBLIC NATIONAL À CARACTÈRE ADMINISTRATIF SOUS

Plus en détail

Appel à propositions 2015 Programme Erasmus+

Appel à propositions 2015 Programme Erasmus+ Appel à propositions 2015 Programme Erasmus+ Dispositions financières applicables au Luxembourg dans le cadre de l appel 2015 Le «Guide 2015 du Programme Erasmus +» définit les dispositions financières

Plus en détail

La BRI. Au service de la stabilité monétaire et financière

La BRI. Au service de la stabilité monétaire et financière La BRI Au service de la stabilité monétaire et financière Fondée le 17 mai 1930, la BRI est la plus ancienne organisation financière internationale. Outre son siège social, à Bâle (Suisse), elle possède

Plus en détail

Répartition des actifs des fonds de pension et des fonds de réserve publics

Répartition des actifs des fonds de pension et des fonds de réserve publics Extrait de : Panorama des pensions 2013 Les indicateurs de l'ocde et du G20 Accéder à cette publication : http://dx.doi.org/10.1787/pension_glance-2013-fr Répartition des actifs des fonds de pension et

Plus en détail

GRILLE TARIFAIRE. Offre THD Particuliers Ste Anne. Tarif en vigueur au 1 er janvier 2016

GRILLE TARIFAIRE. Offre THD Particuliers Ste Anne. Tarif en vigueur au 1 er janvier 2016 GRILLE TARIFAIRE Offre THD Particuliers Ste Anne Tarif en vigueur au 1 er janvier 2016 Offre internet et fixe Offre réservée aux particuliers pour toute installation créée sur la commune de Sainte Anne

Plus en détail

Le commerce extérieur de la Belgique

Le commerce extérieur de la Belgique Le commerce extérieur de la Belgique janvier-septembre 2010 Le commerce extérieur de la Belgique à l issue des 9 premiers mois de 2010 (Source: BNB concept communautaire*) Analyse des chiffres des 9 premiers

Plus en détail

ÉNERGIE ET GÉOPOLITIQUE

ÉNERGIE ET GÉOPOLITIQUE ÉNERGIE ET GÉOPOLITIQUE DONNÉES DE BASE SUR L ÉNERGIE DANS LE MONDE Les réserves La production La consommation Les prix du pétrole Les routes de l énergie LES RESERVES Région du monde LES RÉSERVES ÉNERGÉTIQUES

Plus en détail

Programme des Nations Unies pour l environnement. Organisation des Nations Unies pour l alimentation et l agriculture

Programme des Nations Unies pour l environnement. Organisation des Nations Unies pour l alimentation et l agriculture NATIONS UNIES UNEP/FAO/RC/COP.4/22 RC Distr. : Générale 22 mai 2008 Programme des Nations Unies pour l environnement Français Original : Anglais Organisation des Nations Unies pour l alimentation et l

Plus en détail

Augmentation de presque un tiers des investissements mondiaux dans les énergies renouvelables (211 milliards de dollars)

Augmentation de presque un tiers des investissements mondiaux dans les énergies renouvelables (211 milliards de dollars) Embargo : 9 h 30 EDT (13 h 30 GMT), jeudi 7 juillet 2011 Le rapport Global Trends in Renewable Energy Investment 2011 (Tendances mondiales de l investissement dans les énergies renouvelables 2011) va être

Plus en détail

COMITÉ ADMINISTRATIF ET JURIDIQUE. Cinquante-septième session Genève, 10 avril 2008

COMITÉ ADMINISTRATIF ET JURIDIQUE. Cinquante-septième session Genève, 10 avril 2008 F CAJ/57/6 ORIGINAL : anglais DATE : 14 mars 2008 UNION INTERNATIONALE POUR LA PROTECTION DES OBTENTIONS VÉGÉTALES GENÈVE COMITÉ ADMINISTRATIF ET JURIDIQUE Cinquante-septième session Genève, 10 avril 2008

Plus en détail

Reconnaissance des diplômes étrangers : cadre juridique

Reconnaissance des diplômes étrangers : cadre juridique Département reconnaissance des diplômes Centre ENIC-NARIC France Module 1 première partie Reconnaissance des diplômes étrangers : cadre juridique Projet ERASMUS+ «Appui à l utilisation des outils de mobilité

Plus en détail

Rendement des fonds de pension et des fonds de réserve publics

Rendement des fonds de pension et des fonds de réserve publics Extrait de : Panorama des pensions 2013 Les indicateurs de l'ocde et du G20 Accéder à cette publication : http://dx.doi.org/10.1787/pension_glance-2013-fr Rendement des fonds de pension et des fonds de

Plus en détail

FICHE D'INFORMATION STANDARDISÉE FORFAIT 2H & SMS/MMS 30 JUIN 2014

FICHE D'INFORMATION STANDARDISÉE FORFAIT 2H & SMS/MMS 30 JUIN 2014 FORFAIT 2H & SMS/MMS Offre accessible sous couverture GSM, GPRS, EDGE, 3G et H+. Détails de la couverture sur b-and-you.fr Forfait 2H & SMS/MMS ILLIMITES : 2,99 /mois Aussi disponible en version bloquée

Plus en détail

L IMMIGRATION AU SEIN DE L UE

L IMMIGRATION AU SEIN DE L UE L IMMIGRATION AU SEIN DE L UE Source: Eurostat, 2014, sauf indication contraire Les données se rapportent aux ressortissants de pays tiers, dont le lieu de résidence habituel se trouvait dans un pays hors

Plus en détail

Conseil économique et social

Conseil économique et social NATIONS UNIES E Conseil économique et social Distr. GÉNÉRALE ECE/TRANS/SC.3/2006/4/Add.2 19 juillet 2006 FRANÇAIS Original: ANGLAIS COMMISSION ÉCONOMIQUE POUR L EUROPE COMITÉ DES TRANSPORTS INTÉRIEURS

Plus en détail

LA SOCIETE DE PARTICIPATIONS FINANCIERES «LA SOPARFI»

LA SOCIETE DE PARTICIPATIONS FINANCIERES «LA SOPARFI» LA SOCIETE DE PARTICIPATIONS FINANCIERES «LA SOPARFI» La SOPARFI n'est pas régie par une loi spécifique, mais se définit comme une société de capitaux luxembourgeoise soumise à une fiscalité tant directe

Plus en détail

Personnes assujetties

Personnes assujetties Directives du Service des contributions sur l'imposition à la source des prestations de prévoyance versées par des institutions de droit privé à des personnes qui ne sont ni domiciliées ni en séjour en

Plus en détail

Une organisation dédiée qui repose sur un groupe solide

Une organisation dédiée qui repose sur un groupe solide Une organisation dédiée qui repose sur un groupe solide Groupe DIOT-LSN 5 ème courtier du marché français en risques d entreprises 800 collaborateurs NeoTech Assurances Entité dédié aux risques du secteur

Plus en détail

Chapitre 32 : CARTE DIPLOMATIQUE DU CAMEROUN

Chapitre 32 : CARTE DIPLOMATIQUE DU CAMEROUN Chapitre 32 : CARTE DIPLOMATIQUE DU CAMEROUN SOMMAIRE I. LISTE DES TABLEAUX... 434 II. LISTE DES GRAPHIQUES... 434 III. PRESENTATION... 435 IV. METHODOLOGIE... 435 V. SOURCE DE DOCUMENTATION... 435 Chapitre

Plus en détail

Le tourisme international en France MÉMENTO DU TOURISME 2007

Le tourisme international en France MÉMENTO DU TOURISME 2007 6 Le tourisme international en France 99 Le tourisme international en France 6 Touristes non-résidents en France Dans ce chapitre sont présentées : les arrivées en France des touristes non-résidents (toute

Plus en détail

Colissimo Colissimo. Offre Entreprises. Solution d Affranchissement en ligne

Colissimo Colissimo. Offre Entreprises. Solution d Affranchissement en ligne Renseignez-vous auprès de votre conseiller commercial habituel et sur le site Internet : www.colissimo.fr/entreprises* *Consultation gratuite hors coûts de connexion et de communication selon l opérateur

Plus en détail

Offre Mobile. Grille tarifaire

Offre Mobile. Grille tarifaire Offre Mobile Grille tarifaire Sommaire A. Frais de mise en service 3 B. Plan Executive Plus 3 B.1. Tarifs 3 B.2. Option facture plafonnée 3 C. Forfaits Open 3 C.1. Forfaits libres 3 C.2. Forfaits plafonnés

Plus en détail

pour l épargne, la prévoyance et l assurance dommages Chiffre d affaires 18,0 milliards d euros millions d euros

pour l épargne, la prévoyance et l assurance dommages Chiffre d affaires 18,0 milliards d euros millions d euros Partenaires pour l épargne, la prévoyance et l assurance dommages BNP Paribas Assurance conçoit et commercialise dans quarante-deux pays ses produits et services dans les domaines de l épargne, de la prévoyance

Plus en détail

VAIO en toute sérénité

VAIO en toute sérénité VAIO en toute sérénité Les garanties VAIO et leurs Extensions Modèles VAIO grand public Garantie standard 1 an* Extensions de Garantie Modèles VAIO Professionnels Garantie standard 2 ans* internationale

Plus en détail

REGARDS SUR L ÉDUCATION 2013 : POINTS SAILLANTS POUR LE CANADA

REGARDS SUR L ÉDUCATION 2013 : POINTS SAILLANTS POUR LE CANADA REGARDS SUR L ÉDUCATION 2013 : POINTS SAILLANTS POUR LE CANADA Regards sur l éducation est un rapport annuel publié par l Organisation de coopération et de développement économiques (OCDE) et portant sur

Plus en détail

La population résidente 2014-2013-2012

La population résidente 2014-2013-2012 La population résidente 2014-2013-2012 Mise à jour au 12/09/14 Ce document a pour objet de présenter les données statistiques de la rentrée 2014 et de les comparer aux deux années précédentes. Ce document

Plus en détail

Réf : EO/SGB/JA/TO Le 5 décembre 2012

Réf : EO/SGB/JA/TO Le 5 décembre 2012 Réf : EO/SGB/JA/TO Le 5 décembre 2012 Notification du Directeur exécutif Vingt-septième session du Conseil d administration/forum ministériel mondial sur l environnement (Nairobi, 18-22 février 2013) 1.

Plus en détail

ituée près des rives du lac Léman à Genève, le Club de Tennis des Eaux-Vives accueillera, en mai 2015, la première édition d'un Tournoi de tennis professionnel ATP World Tour. RAQUETTES EN FOLIE Jean Philippe

Plus en détail

OFFRE 24H/24 ET MÉTROPOLE NOUVEAU! APPELS ILLIMITÉS VERS TOUS MOBILES DE LA RÉUNION

OFFRE 24H/24 ET MÉTROPOLE NOUVEAU! APPELS ILLIMITÉS VERS TOUS MOBILES DE LA RÉUNION N O U V E L L E NOUVEAU! OFFRE APPELS ILLIMITÉS 24H/24 VERS TOUS MOBILES DE LA RÉUNION ET MÉTROPOLE www.only.fr Offre soumise à conditions valable à partir 26 avril 2012. Visuels non contractuels. Appels

Plus en détail