N /G/159/ C NOISIEL, le 13 AVR.2012

Dimension: px
Commencer à balayer dès la page:

Download "N /G/159/12-0236 C NOISIEL, le 13 AVR.2012"

Transcription

1 Bureau 412 / AM Le Président N /G/159/ C NOISIEL, le 13 AVR.2012 N R RECOMMANDE AVEC A.R. Monsieur le Président, Je vous prie de bien vouloir trouver ci-joint le rapport comportant les observations définitives arrêtées par la chambre régionale des comptes d Ile-de-France sur la gestion du groupe HEC Paris. Il est accompagné de la réponse reçue à la chambre dans le délai prévu par l article L , alinéa 4, du code des juridictions financières. Il vous appartient de transmettre ce rapport et la réponse jointe à l assemblée délibérante. Conformément à la loi, l ensemble doit : 1. faire l objet d une inscription à l ordre du jour de la plus proche réunion de l assemblée ; 2. être joint à la convocation adressée à chacun de ses membres ; 3. donner lieu à débat. P.J. : 1 Monsieur Pierre-Antoine GAILLY Président de la CCIP Chambre de commerce et d industrie de Paris 27, avenue de Friedland PARIS CEDEX 08 6, Cours des Roches - B.P Noisiel Marne la Vallée Cedex 2 Tel Fax /.

2 Bureau 412 / AM 2 Dès la plus proche réunion de l assemblée, le document final sera considéré comme un document administratif communicable à toute personne en faisant la demande, dans les conditions fixées par la loi n du 17 juillet Vous voudrez bien informer le greffe de la chambre de la date à laquelle le rapport d observations et la réponse jointe auront été portés à la connaissance de l assemblée délibérante. Enfin, je vous précise qu en application des dispositions de l article R du code précité, le rapport d observations et la réponse jointe sont transmis au préfet et au directeur départemental des finances publiques des Hauts-de-Seine. Veuillez agréer, Monsieur le Président, l expression de ma considération distinguée. Jean-Yves BERTUCCI

3 S /35 RAPPORT D OBSERVATIONS DEFINITIVES GROUPE HEC PARIS -*-*- Exercices 2006 et suivants -*-*- HEC Paris est un établissement d enseignement de la chambre de commerce et d industrie de Paris (CCIP) et doit être considéré comme un service de cette dernière. Cette grande école française est implantée à Jouy-en-Josas sur un vaste campus dont les infrastructures font actuellement l objet d un programme de mise à niveau (systèmes d information, rénovation des bâtiments pédagogiques et des structures d hébergement des élèves). Il faut entendre par «Groupe HEC» l ensemble des entités d enseignement délivrant des programmes diplômants (la Grande école, le programme Master of Business Administration (MBA), le doctorat et la formation continue). A ces entités, s ajoutent le décanat, sous la responsabilité du doyen du corps professoral et de la recherche, les directions opérationnelles sous le contrôle de la direction générale (développement international, relations avec les entreprises, communication) et l ensemble des services support sous le contrôle du secrétariat général. HEC Paris a été accrédité par la Commission d évaluation des formations et des diplômes de gestion (CEFDG) pour délivrer le diplôme de master, s agissant des programmes Grande école, MBA et Executive MBA. En ce qui concerne le programme Grande école, le diplôme bénéficie de cette accréditation pour une période de six ans (de 2007 à 2013). Le programme Grande école ne fait l objet d aucune délocalisation. Pour l Executive MBA, le groupe s est récemment engagé dans la délocalisation du programme en Chine, au Qatar et en Russie. En ce qui concerne les programmes non diplômants, HEC Executive Education (EXED) a développé une offre de formation continue destinée aux cadres et dirigeants d entreprises nationales et étrangères. Pour les étudiants défavorisés, le programme PREP permet, depuis 2007, d accompagner des élèves boursiers d Etat de classes préparatoires, à travers un dispositif pédagogique et financier. Ce programme est organisé par la délégation à l égalité des chances d HEC dans le cadre des «Cordées de la réussite». Un bilan récent de ce parcours spécifique montre que sur 72 élèves ayant passé les concours en 2009 et 2010, 68 ont été admis dans une école membre du chapitre de la conférence des grandes écoles (dont 25 dans les 15 meilleures écoles).

4 S /35 En termes de recherche, depuis le rapport de l Agence d évaluation de la recherche et de l enseignement supérieur (AERES) de 2009 qui avait recommandé un décloisonnement de ses équipes de recherche, l école a redéfini ses priorités stratégiques ; elle compte, sur la période contrôlée, plus de articles publiés. Le groupe s est parallèlement rapproché de pôles de compétitivité. Par ailleurs, le campus de Jouy-en-Josas accueille en permanence une unité mixte de recherche (UMR) du CNRS : le GREGHEC. Enfin, l école a été l une des premières à intégrer une école doctorale ; ce statut l autorise désormais à délivrer le titre de docteur en sciences de gestion. Pour accompagner son développement, HEC a entrepris une rénovation de son campus, en vue de sa mise à niveau par rapport aux autres écoles internationales. Dans ce cadre, un nouveau parc de logements provisoires a été construit et un projet de nouvelles résidences est à l étude. L école pourrait être prochainement concernée par un changement de statut dont les modalités précises ne sont pas encore définies : d un service consulaire, elle pourrait passer sous statut associatif. Dans cette hypothèse, la chambre recommande que soit garantie à la nouvelle structure une autonomie de gestion suffisante pour lui permettre de faire face à une concurrence internationale de plus en plus marquée.

5 S / Présentation générale et procédure HEC Paris est un établissement d enseignement de la chambre de commerce et d industrie de Paris (CCIP) dont il doit être considéré comme un service. Cette grande école française est implantée à Jouy-en-Josas sur un vaste campus dont les infrastructures font actuellement l objet d un programme de mise à niveau (systèmes d information, rénovation des bâtiments pédagogiques et des structures d hébergement des élèves). Il faut entendre par «Groupe HEC» l ensemble des entités d enseignement délivrant des programmes diplômants (la Grande école, le programme MBA, le doctorat et la formation continue). A ces entités, s ajoutent le décanat, sous la responsabilité du doyen du corps professoral et de la recherche, les directions opérationnelles sous le contrôle de la direction générale (développement international, relations avec les entreprises, communication) et l ensemble des services support sous le contrôle du secrétariat général. Le contrôle des chambres de commerce et d industrie (CCI) a été délégué aux chambres régionales territoriales des comptes (CRTC) par un arrêté du Premier président de la Cour des comptes du 17 janvier 2003 pour les exercices 2001 à 2005 (restreint de 2003 à 2005 pour la chambre régionale des comptes d Ile-de-France) reconduit pour les exercices 2006 à 2009 par arrêté du 13 octobre C est l arrêté du 8 novembre 2010 qui fonde aujourd hui la compétence des CRTC sur ces établissements nationaux. L examen de gestion a porté sur les exercices 2006 et suivants. Restreint au périmètre d une enquête nationale portant principalement sur les processus opérationnels (stratégie et politique de formation et de recherche, développement international, gouvernance ) et sur la mise en œuvre de la formation Grande école, le contrôle, inscrit au programme de l année 2011, a été ouvert par la chambre régionale des comptes d Ile-de-France, auprès de la CCIP, le 21 janvier En application des dispositions de l article L du code des juridictions financières, l entretien préalable s est déroulé le 11 juillet 2011 avec M. Pierre-Antoine Gailly, actuel président de la CCIP et M. Bernard Ramanantsoa, directeur général du groupe. L entretien préalable avec M. Pierre Simon, ancien président de la CCIP, a eu lieu le 14 septembre Le 29 septembre 2011, la chambre régionale des comptes d Ile-de-France a arrêté des observations provisoires qui ont été transmises le 16 novembre 2011 au président de la CCIP en exercice, à son prédécesseur et au directeur général du groupe HEC. Par lettre en date du 24 janvier 2012, l actuel président de la CCIP a, au nom de l ancien président et du directeur général du groupe HEC, souhaité apporter des éléments complémentaires en réponse au rapport d observations provisoires. Dans sa séance du 15 mars 2012, la chambre a arrêté les observations définitives suivantes. 2 - La formation initiale Stratégie de formation Formalisation de la stratégie HEC a été accrédité par la Commission d évaluation des formations et des diplômes de gestion (CEFDG) pour délivrer un diplôme au grade de master pour ses programmes Grande école, MBA et Executive MBA. En ce qui concerne le programme Grande école (classé quatrième dans le classement mondial du Financial Times en 2011), il bénéficie de l accréditation pour une période de six ans jusqu en 2013.

6 S /35 La stratégie de formation d HEC Paris, qui ne prévoit pas de développer l apprentissage, a été formalisée, pour la période , dans un plan de développement intitulé «HEC 2015 : une ambition mondiale». Ce document a été élaboré en prenant en compte les recommandations de plusieurs instances (CCIP, conseil d établissement, Advisory Board 1, Fondation HEC et association des diplômés). Le processus que doit suivre l école en vue du renouvellement de ses accréditations (EQUIS, AACSB et AMBA) impose une revue systématique, à partir d indicateurs, des objectifs de formation en fonction des résultats obtenus. A titre d exemple, dans le prolongement de l obtention de ses accréditations, HEC a accentué le caractère international de ses formations inter-entreprises par la création de programmes anglophones. Parallèlement, une section d enseignement en anglais a été développée au sein de la formation Grande école. La pédagogie, mise en œuvre dans l ensemble des programmes, se fonde, à la fois, sur un corpus théorique mais également sur les études de cas. L école promeut également la démarche par projets et le développement des compétences au travers de nombreuses formations pratiques au leadership, à la communication et à la négociation. Il est à noter qu un enseignant travaillant à partir d un même cas pratique peut avoir des méthodes pédagogiques différentes, suivant qu il intervient au sein du programme Grande école, du MBA, ou en formation continue Les relations avec les pôles de compétitivité HEC Paris a des relations actives avec trois pôles de compétitivité. Dans le cadre du pôle Systematic, il participe à deux projets : le groupe «Outils de conception et développement de systèmes» dont la finalité est l élaboration d une plateforme collaborative utilisable dans le monde de l entreprise et le plan «Ambition PME» qui a pour vocation d accompagner 450 entreprises à fort potentiel de croissance. HEC a également intégré le pôle Advancity pour développer, dans le cadre d un réseau d expertises multidisciplinaires et dans un objectif de mutualisation des compétences, l enseignement et la recherche sur le management des écoinnovations touchant à l aménagement urbain, l habitat et la mobilité. Enfin, bien qu HEC ne soit pas formellement membre 2 du pôle Finance Innovation, l école entretient des relations avec cette structure qui a pour objectif de conforter la position de la place financière de Paris en Europe par le développement de son expertise et l octroi de bourses à certains enseignants L impact de la crise financière Dès 2007, HEC a souhaité sensibiliser ses étudiants aux enjeux économiques et sociétaux contemporains dans un contexte d instabilité des marchés financiers et de crise mondiale. Le contenu des formations a été adapté, des programmes spécifiques proposés et des chaires d enseignement et de recherche développées. Parmi ces différentes mesures, quelques-unes ont retenu l attention : de nouvelles familles de cours électifs (optionnels) : «évaluer et gérer les risques pays», «risques et responsabilité du dirigeant d entreprise» ; un certificat «social business» proposé à tout étudiant d HEC en fin de parcours académique (Grande école, mastères spécialisés et Executive MBA) et délivré à l issue d un programme de formation de deux mois consacré aux thèmes du social business et de l engagement des entreprises dans la lutte contre la pauvreté ; des programmes spécifiques : «Reinventing Management» (en partenariat avec Oxford Saïd Business School pour les cadres dirigeants souhaitant réfléchir à de 1 L Advisory board du Groupe HEC a été créé en Il se réunit deux fois par an et formule des recommandations pour la direction générale sur les ambitions stratégiques, le positionnement concurrentiel et les axes de développement de l institution. 2 C est la CCIP qui en est officiellement membre.

7 S /35 nouveaux modèles de gestion et de management), mastère «Sustainable Development» (pour les jeunes diplômés souhaitant devenir acteurs du développement durable au sein d entreprises, d organisations internationales ou d ONG) L accès à la formation Grande école Les frais de scolarité de la formation Grande école L évolution des droits de scolarité de la Grande école entre 2006 et 2011 est présentée cidessous suivant l origine des étudiants (issus des classes préparatoires ou admis directement en cycle master). A cet égard, il convient de noter qu HEC accorde, dans certains cas, le paiement échelonné des sommes dues. Tout étudiant en année de césure 3 est administrativement inscrit à l école, puisque les stages font partie intégrante de la scolarité. A ce titre, ces élèves doivent acquitter des droits d inscription (distincts des frais de scolarité) qui couvrent, notamment, les coûts de suivi administratif des conventions de stages, de correction des mémoires et d accompagnement personnalisé des étudiants. HEC et sa fondation ont également mis en place un système de bourses qui, dans certains cas, permet la prise en charge totale des frais de scolarité. Tableau 1 : Evolution des frais de scolarité de la formation Grande école entre 2006 et 2012 (source : HEC) Origine des étudiants Montants en Etudiants issus des classes préparatoires Admis directs en cycle master issus de l UE Admis directs en cycle master hors UE Années Evolution 2006/2012 L ,63 % M ,09 % Césure NS M2 direct M2 après césure ,43 % % M ,09 % Césure NS M2 direct M2 après césure ,43 % % M ,52 % Césure NS M2 direct M2 après césure ,27 % ,33 % 3 Durant l année de césure, les élèves sont en entreprise et ne suivent aucun cours. 4 Le changement de tarif intervenu en résulte d une répartition différente des frais de scolarité entre les trois années du programme , et (les valeurs n apparaissent pas sur le tableau pour et ). Globalement, le coût global de la scolarité demeure inchangé.

8 S /35 La stratégie de soutien financier pour les étudiants défavorisés (qui s appuie notamment sur la Fondation HEC) a pour objectif de favoriser la démocratisation de l accès aux formations par une politique d aide destinée à plusieurs catégories d étudiants : les étudiants boursiers de l Education nationale (boursiers d Etat) qui bénéficient depuis la rentrée 2009 de l exonération totale des frais de scolarité ; les étudiants issus de familles modestes qui bénéficient d une exonération partielle ; les étudiants originaires de pays émergents qui peuvent bénéficier de bourses d excellence attribuées en fonction de leurs performances académiques ; les étudiants qui effectuent des stages non rémunérés et peuvent bénéficier de bourses de mobilité. Tableau 2 : Evolution du montant des bourses versées (k ) 5 entre 2006 et 2011 (source : HEC) Montants en k Evolution Bourses donnant lieu à exonération ,73 % totale 7 Bourses donnant lieu à exonération ,36 % partielle Bourses d excellence % Bourses de mobilité ,76 % Total ,58 % En outre, le programme PREP permet, depuis 2007, d accompagner des élèves de classes préparatoires boursiers d Etat, à travers un dispositif pédagogique et financier complémentaire à leur scolarité en lycée. Ce programme est organisé par la délégation à l égalité des chances d HEC dans le cadre des «Cordées de la réussite». Le bilan récent de ce parcours spécifique est encourageant puisque, sur 72 élèves ayant passé les concours 2009 et 2010, 68 ont été admis dans un établissement membre du Chapitre de la conférence des grandes écoles (dont 25 dans les 15 meilleures écoles) Les relations avec les organismes de préparation HEC entretient d étroites relations avec les classes préparatoires aux grandes écoles (CPGE) et organise des réunions d information sur les concours et le parcours au sein de l école (environ une cinquantaine de visites entre les mois d octobre et février). Une «journée des proviseurs» rassemble également au début du mois de juin environ 350 professeurs et proviseurs de classes préparatoires de la France entière. Le nombre d inscrits en classes préparatoires a augmenté de plus de 30 % entre 2006 et 2011, pour un nombre d élèves admis quasiment identique sur la période. La barre d admissibilité est en augmentation constante, ce qui montre, toutes choses égales par ailleurs, une élévation du niveau de recrutement et conduit, logiquement, à un taux croissant de sélectivité. 5 K : milliers d euros 6 Pour l année , les montants indiqués sont prévisionnels : le montant total des bourses ne sera connu qu en fin d année académique lorsque toutes les bourses auront été attribuées. 7 Cette ligne ne répertorie que les bourses destinées à couvrir totalement les frais de scolarité des boursiers de l Education nationale (boursiers d Etat) depuis 2009.

9 S /35 Tableau 3 : Quelques chiffres relatifs aux concours d entrée (source : HEC) Nombre d inscrits issus des classes préparatoires Nombre d admissibles issus des classes préparatoires Barre d admissibilité (sur 20) 12,58 12,76 12,93 13,04 13,29 13,35 Nombre d admis Nombre d affectés Sélectivité du concours 8 10,83 % 10,28 % 9,43 % 9,06 % 8,47 % 8,29 % La politique de formation de la Grande école Le contenu de la formation En ce qui concerne la formation Grande école (et d une manière plus large les mastères spécialisés 9 ), les axes de formation font l objet d une refonte intégrale tous les quatre ou cinq ans dans le cadre d une révision en profondeur du cursus de formation («Curriculum Review»). Dans ce cadre, le positionnement de chacune des années de formation et les contenus correspondants sont analysés. Cette révision, qui implique fortement les membres du corps professoral, est également fondée sur une analyse de la concurrence. Une telle révision de la structure du programme et de ses contenus a ainsi été menée en 2003 pour une mise en conformité avec le modèle licence-master-doctorat (LMD) à partir de la rentrée Elle a été reprise en 2007, avec un repositionnement important du contenu des cours de la première année du programme Grande école. La prochaine Curriculum Review devrait avoir lieu en cours d année 2013 pour la Grande école ; cette démarche a été menée en 2011 pour le MBA. Le programme de formation de la Grande école est placé sous l autorité d un directeur délégué qui en assure la gestion, en fonction des orientations stratégiques décidées par le conseil d établissement d HEC. Il est nommé par la CCIP pour une durée de quatre ans, sur proposition du corps professoral permanent. Le contenu de la formation Grande école relève d une double coordination administrative et académique. La coordination administrative est assurée par deux directeurs des études, hiérarchiquement rattachés au directeur délégué de l école HEC. Ils sont nommés par le directeur général du groupe HEC, sur proposition du directeur délégué. Leur objectif est de mettre en œuvre l offre pédagogique de leurs programmes, en organisant la programmation des concours, les jurys, les différents examens et l information des candidats et des étudiants. La coordination académique est, quant à elle, placée sous la responsabilité d un directeur scientifique qui pilote la définition des contenus et le choix des intervenants avec le département concerné. La politique de formation initiale et continue de la CCIP repose sur trois principes stratégiques : la sélectivité, l excellence pédagogique et l adaptation des formations aux besoins des entreprises. Cette politique repose sur un engagement éducatif défini pour les 11 écoles de la CCIP et formalisé à travers une charte. Toutefois, au-delà de ces principes, les écoles qui évoluent sur des marchés spécifiques disposent d une autonomie importante dans 8 Ratio du nombre d admis rapporté au nombre d inscrits. 9 Le master est à la fois un diplôme délivré au nom de l Etat et un grade attestant d une formation de niveau bac+5. Le mastère (souvent qualifié de «spécialisé») est une formation dont les tarifs sont fixés librement par les écoles. Diplôme relevant de la responsabilité des établissements qui le délivrent, il constitue une formation professionnalisante équivalent à bac +6.

10 S /35 leurs propres politiques de formation. La cohérence entre la politique de formation de la CCIP et celle d HEC est garantie par la tenue de réunions régulières entre la CCIP et le directeur général de l école. Ces points d étape prennent la forme de conseils d établissements ou de «bilans annuels» pour la formation initiale et la formation continue. Par ailleurs, le respect des principes stratégiques s apprécie plus finement à partir de moyens complémentaires : le taux de sélectivité mesuré chaque année, le niveau de recrutement des enseignants et le degré d adaptation des formations aux besoins des entreprises Le placement des étudiants Un «questionnaire de placement» est adressé chaque année, au mois de janvier, aux jeunes diplômés de la promotion sortante. Les principales questions posées concernent leur situation professionnelle, le délai de recherche d emploi, les moyens utilisés pour trouver cet emploi, le secteur d activité, le nom et la taille de l entreprise, la fonction occupée, le choix géographique, le salaire et le type de contrat. Ce questionnaire fait l objet d ajustements ponctuels : à titre d exemple, pour la promotion 2010, une question a été ajoutée concernant le caractère international du poste occupé. Les réponses des jeunes diplômés à ce questionnaire sont consolidées au mois de mars de chaque année. Elles constituent des «statistiques de placement» qui doivent être mises en regard du taux de réponse d environ 70 %, qui constitue un pourcentage satisfaisant en comparaison d autres écoles. Tableau 4 : Situation professionnelle (à six mois) des anciens élèves (source : HEC) Statut Titulaires d un emploi 74,3 % 79,7 % 82,9 % 81,8 % 75,4 % 77 % Volontaires internationaux en entreprise (VIE 10 ) 6,5 % 6,7 % 4,6 % 4 % 3,7 % 7,8 % Sous-total : taux d étudiants employés 80,8 % 86,4 87,5 85,8 79,1 84,8 % Poursuite d études 13,3 % 9,5 % 10 % 8 % 11,2 % 7,1 % Recherche d emploi 3,8 % 3,5 % 2 % 2,7 % 9,1 % 3,9 % Projets personnels 2,1 % 0,6 % 0,5 % 3,5 % 0,5 % 4,2 % Les diplômés de la promotion 2010 de la Grande école ont majoritairement (93 %) rejoint le secteur privé. Tableau 5 : Les principaux employeurs (source : HEC) Secteur Nombre de diplômés Entreprise privée 217 Fonction publique 5 Entreprise publique ou structure associative 2 Collectivité territoriale 1 Chef d entreprise 5 Profession libérale 3 Total 233 Les contrats de travail des anciens élèves sont essentiellement des CDI. Quant à la localisation géographique des emplois tenus, elle est très majoritairement centrée sur Paris et la région parisienne. 10 Le volontariat international en entreprises (VIE), instauré par la loi du 14 mars 2000, permet aux entreprises françaises de confier à un jeune diplômé (moins de 28 ans) une mission professionnelle à l étranger durant une période modulable de six à 24 mois, renouvelable une fois. Le volontaire perçoit une indemnité mensuelle. Selon le pays et sans distinction de niveau d études, l indemnité varie entre et nets par mois, couverture sociale incluse. Cette indemnité forfaitaire et non négociable comprend une partie fixe et une partie variable tenant compte, notamment, des variations des changes et des prix selon les pays.

11 S /35 Tableau 6 : Nature des contrats de travail (source : HEC) Type de contrat CDI % 81 % 84 % 85 % 86 % 85,8 % CDD % 12 % 7 % 10 % 10 % 9,3 % Autres contrats 13 6 % 5 % 7 % 4 % 4 % 3,1 % Non réponse 4 % 2 % 2 % 1 % 0 % 1,8 % Tableau 7 : Localisation géographique des emplois (source : HEC) Choix géographique Paris et région parisienne 68,4 % 66,3 % 70,5 % 66,8 % 67,7 % 71,1 % Etranger 27,6 % 33 % 28,1 % 30,5 % 29,3 % 26,9 % Province 4 % 0,7 % 1,4 % 2,7% 3 % 2 % La légère inflexion du nombre de titulaires d un emploi entre 2008 et 2009 s explique par les conséquences de la crise internationale sur le marché de l emploi. Ce constat est d ailleurs cohérent avec l augmentation du nombre de diplômés en recherche d emploi sur la même période. Les difficultés invoquées par ceux-ci (en 2011, 12 élèves de la promotion 2010 de la Grande école sur 308 personnes ayant répondu au questionnaire) sont les suivantes : une personne n a pas souhaité expliquer les raisons de cette situation ; deux personnes étaient en cours de recrutement ; six personnes avaient connu des propositions insatisfaisantes ; une personne avait été pénalisée par son manque d expérience ; une personne souhaitait un cadre géographique tout à fait particulier ; une personne recherchait un secteur d activité spécifique. Sur la base des questionnaires de placement effectivement retournés par les anciens élèves, la durée de recherche du premier emploi a évolué comme suit sur la période contrôlée : Tableau 8 : Durée de recherche du premier emploi (source : HEC) Période de signature du contrat Avant la sortie de l école 52,2 % 62,6 % 55,6 % 64,5 % 54,4 % 64,6 % De 0 à 1 mois après sortie 32,9 % 12,6 % 12,9 % 12,1 % 16,9 % 10,1 % De 2 à 3 mois 12 % 13,4 % 23 % 15,3 % 9,8 % 10,6 % Plus de 4 mois 1,8 % 8,9 % 6,8 % 6,5 % 12,5 % 11,7 % Non réponse 1,1 % 2,5 % 1,7 % 1,6 % 6,4 % 3 % La baisse observée du taux d étudiants ayant signé un contrat de travail avant la sortie de l école entre 2008 et 2009 s explique par le contexte économique international. Pour les anciens diplômés ayant connu des difficultés de placement, l augmentation du taux de nonréponse se justifie par la gêne ressentie de la part des personnes concernées. 11 Contrat à durée indéterminée 12 Contrat à durée déterminée 13 Contrats locaux à l étranger, par exemple.

12 S / Les relations avec les entreprises Les stages Les obligations de stage sont définies dans le règlement pédagogique de l école. Le cursus scolaire d HEC inclut des stages dans au moins deux entreprises différentes pour une durée totale minimale de : 40 semaines dont 20 semaines minimum à l étranger, dans le cas d une scolarité en trois ans (pour les étudiants issus du cycle de formation fondamentale) ; 30 semaines dont 10 semaines minimum à l étranger, dans le cas d une scolarité en deux ans (pour les étudiants admis directement en cycle master). Les périodes de stage peuvent se situer avant, pendant ou après le cycle master et en dehors des périodes de cours obligatoires ou d examen de l étudiant. Les stages s effectuent sous le contrôle des professeurs de l école ou des collaborateurs chargés du suivi des stages. Tout stage doit donner lieu à accord préalable et à la rédaction d un rapport. Leurs thèmes doivent être en adéquation avec les enseignements de l école (marketing, gestion de projet, finances, contrôle de gestion, communication, publicité, ressources humaines ). Le rapport que les étudiants doivent produire à l issue de leur stage est un travail de réflexion et non un descriptif des missions du stage : l étudiant doit être en mesure de dégager une problématique et de la mettre en perspective. Ce rapport de stage est évalué par un doctorant. Il compte pour deux tiers dans l attribution de la note globale (constituée, par ailleurs, pour un tiers par l évaluation du tuteur en entreprise) Les chaires Les chaires peuvent être créées soit à la demande d entreprises souhaitant collaborer avec HEC sur une thématique précise, soit à l initiative de l école pour délivrer une formation sectorielle qui n existe pas encore dans le portefeuille d offres. Il existe 16 chaires actives au 1 er mai Au sein du groupe HEC, les chaires se répartissent en trois catégories : trois chaires de recherche : le professeur titulaire de la chaire (professeur permanent) dispose de moyens financiers pour développer sa recherche ; sept chaires de recherche et d enseignement : elles sont dirigées soit par un professeur titulaire (professeur permanent), soit par un directeur exécutif (professeur affilié) et ont pour objectif de développer à la fois un axe de recherche et un enseignement en relation avec le domaine d activité de l entreprise ; six chaires d enseignement (ou «certificats») qui sont dirigées par un professeur titulaire ou un professeur affilié ; leur objectif est la création d une centaine d heures de cours sur une thématique spécifique à l activité de l entreprise. Pour financer une chaire, une entreprise doit s engager à verser 250 k par an pendant cinq ans. Si plusieurs entreprises décident de s associer pour financer une chaire, le montant minimum pour chacune d entre elles est alors de 150 k par an pendant cinq ans. Une entreprise peut toutefois décider de faire une donation unique d un montant minimum d 1 M 14. Les fonds reçus des entreprises sont versés à la Fondation HEC, de manière à permettre aux donateurs de bénéficier des dispositions fiscales en vigueur. Après versement à la fondation, les financements se répartissent généralement ainsi : 1/3 demeure au capital de la fondation ; 1/3 est affecté à la recherche menée dans la chaire ; 1/3 est affecté au budget complémentaire d HEC pour son développement. 14 M : million d euros.

13 S /35 Il n existe pas de mécanisme général d évaluation des chaires ; ces dernières sont appréciées conformément aux stipulations des conventions qui les instituent. En pratique, un comité de pilotage a lieu chaque année pour dresser un bilan des différentes actions entreprises et des résultats obtenus. A l issue du contrat, une renégociation est possible (réorientation de l activité de la chaire, changement d enseignant responsable ). Il peut aussi être décidé de ne pas maintenir la chaire. Tel a été le cas du partenariat avec Carrefour ( pendant cinq ans) créé en 2001 et abandonné en 2006, en raison de l évolution de la politique de recrutement de l enseigne, alors moins tournée vers les diplômés des grandes écoles et les profils internationaux. 3 - La formation continue Présentation générale de la formation continue La formation continue d HEC Paris a été gérée sous différentes appellations. A partir de 2000, le pôle de formation continue a définitivement adopté le nom «Executive Education» (EXED) pour l ensemble de ses activités. L EXED offre une gamme de programmes adaptés à différents projets professionnels : des programmes diplômants de management général (TRIUM Global Executive MBA 15 et Executive MBA) pour des cadres à fort potentiel ; des programmes diplômants spécialisés (mastères) ; des programmes certifiants (CESA) pour des cadres souhaitant accompagner la prise de nouvelles responsabilités; des programmes courts (de deux à six jours) couvrant l ensemble des domaines du management et apportant des réponses ponctuelles à différents besoins de formation. Depuis 2007, l EXED a, par ailleurs, amorcé une évolution importante par l internationalisation du programme Executive MBA (création d une formule anglophone et possibilité de suivre un cursus délocalisé). En outre, elle s est récemment orientée vers la recherche de nouveaux marchés (Chine, Qatar et Russie pour l Executive MBA depuis 2011). En termes financiers, la chambre note la forte progression globale du chiffre d affaires entre 2006 et 2011 (+ 47,59 %) dont l origine se trouve dans les Executive mastères spécialisés et les formations inter-entreprises. Cette tendance à la hausse est la conséquence d une recherche particulièrement offensive de clients par l école. Elle demeure d une amplitude exceptionnelle Le recensement des besoins de formation continue Les décisions concernant l évolution de la gamme de produits s appuient sur une veille qualitative de l évolution des besoins de formation des entreprises et sur un suivi régulier du contexte qui conditionne ces attentes. Plusieurs éléments contribuent à cette veille : l évaluation des participants aux différents programmes de formation, ainsi que celle des commanditaires ; la participation des différents directeurs de l EXED à des réunions internationales associant entreprises et institutions de formation et permettant d échanger sur les évolutions du secteur ; l analyse de la concurrence française et internationale. 15 Le programme TRIUM Global Executive MBA est conduit en partenariat avec New York university (NYU), Stern School of Business et London School of Economics and Political Science (LSE). Cette formation, développée et délivrée conjointement par les trois partenaires dans plusieurs Etats (Royaume-Uni, USA, France, Chine, Inde), donne lieu à un diplôme unique délivré par les trois écoles. TRIUM Global Executive MBA est classé deuxième ou troisième, selon les années, par le Financial Times dans son classement international des Executive MBA.

14 S / L évaluation des actions de formation continue Les programmes de l EXED font l objet d évaluations qualitatives à plusieurs niveaux. Chaque programme de formation est d abord formellement évalué par ses participants. Ces évaluations sont un des éléments du dispositif de pilotage des programmes de formation continue servant au contrôle et à l amélioration de la qualité des enseignements. Le classement annuel des formations de l EXED par le Financial Times constitue également un indicateur global de satisfaction des participants. A titre d exemple, en 2011, le programme TRIUM Global Executive MBA, l EXED était situé au deuxième rang mondial Les conventions passées avec d autres organismes En France, HEC s est associé à Mines ParisTech pour l Executive mastère spécialisé «management des systèmes d information et des technologies». Au plan international, l école s est également rapprochée de : New York University, Stern School of Business (USA) et London School of Economics and Political Science (Grande-Bretagne) pour le programme TRIUM Global Executive MBA ; Saïd Business School, Oxford University (Grande-Bretagne) pour l Executive Master Consulting and Coaching for Change ; Graduate School of Management (Saint Petersburg State University - Russie) pour une convention de double diplôme Executive MBA ; Tsinghua University, School of Economics and Management (Chine) pour l Advanced Management Program in Fashion and Luxury. 4 - La recherche Stratégie de recherche Les axes de recherche A HEC, la place occupée par le responsable de la recherche est révélatrice de l importance accordée à cette dernière : il a le titre de «doyen associé - directeur de la recherche» et est placé sous l autorité directe du doyen du corps professoral permanent. Membre du comité de direction du groupe, il participe également à toutes les réunions du conseil d établissement et de l Advisory Board, ainsi qu au recrutement des enseignants-chercheurs. Les lignes directrices de la stratégie de recherche du groupe HEC sont portées par le GREGHEC, fondé en 2004 et reconnu comme UMR 16 en Centre de recherche académique, il regroupe environ 90 % des enseignants-chercheurs du corps professoral permanent (CPP), ainsi que certains doctorants. Lors d une évaluation de l AERES en 2009, l une des observations critiquait la structuration de l équipe de recherche de l école, en raison d un cloisonnement des départements qui ne facilitait pas la conduite d études, ni les travaux transverses. Dans le prolongement de cette évaluation, le groupe HEC a initié un recentrage significatif de ses axes de recherches. Cinq axes sont aujourd hui suivis par le groupe : «leadership et analyse de la décision» (théorie des jeux ) ; «management de l innovation» (recherche et développement ) mis en œuvre conjointement avec l Ecole Polytechnique et l Ecole des Mines ; 16 Unité mixte de recherche correspondant à une association d un ou de plusieurs laboratoires de recherche avec un organisme de recherche, ici le Centre national de la recherche scientifique (CNRS).

15 S /35 «marchés financiers et information financière» en association avec le pôle de compétitivité mondial «Finance innovation 17» ; «stratégies de croissance» consacré à l étude des mécanismes de croissance des entreprises (fusions, acquisitions et certaines formes d alliances) ; «responsabilité sociale de l entreprise» dont la finalité est de développer des modèles alternatifs pour lutter contre la pauvreté et la dégradation écologique de la planète. L école décline ces axes, afin qu ils puissent servir de base à des enseignements (formation Grande école, continue ou doctorale) et à des mises en situation concrètes (cas pratiques, simulation ) menées en partenariat avec des entreprises (valorisation des actifs immatériels, transmission dans les entreprises familiales, pilotage et évaluation de la performance ) Rayonnement et partenariats en matière de recherche Le groupe HEC est l une des premières écoles à avoir établi un classement des revues scientifiques de gestion en 2003, avant le CNRS en 2004 et la Fondation nationale pour l enseignement de la gestion des entreprises (FNEGE) en La chambre relève que cette démarche a ensuite été reprise par d autres grandes écoles (SKEMA et ESCP Europe) qui ont également adopté un système de primes individuelles allouées en fonction du nombre de publications dans des revues classées. En termes de partenariat et hormis le GREGHEC, HEC est également membre du GIS 18 «sciences de la décision» aux côtés du GENES (Groupe des écoles nationales d économie et statistique), de l Ecole Polytechnique et du CNRS. Cette structure a été créée en 2007, comme cadre de collaboration sur les recherches quantitatives en gestion et économie touchant la prise de décision La politique de recherche Les conditions de recrutement des professeurs (ou enseignants-chercheurs) Lors du recrutement d un enseignant, il est tenu compte des publications antérieures, mais aussi des projets d articles en cours. Cette règle s applique également aux doctorants qui peuvent avoir déjà effectué une ou plusieurs publications. D une manière générale, les acteurs concernés (chefs de départements, doyen, directeur de la recherche, comité de direction ) prennent en compte plusieurs paramètres : le nombre d articles publiés, la qualité de la revue support, la fréquence des publications, la diversification des thèmes de recherche et la qualité des collaborations scientifiques dans le cadre de participations à des ouvrages ou d articles co-écrits. Le référentiel à partir duquel les publications sont évaluées se compose de trois éléments : la liste des revues classées par le Financial Times, la liste du CNRS (quatre niveaux par disciplines) et la liste publique élaborée par l école à partir de sources multiples, la première à voir le jour (elle est aujourd hui reprise par d autres écoles). Ces différents éléments sont susceptibles d évoluer au cours du temps. Sur certains aspects, ils sont redondants, car une revue peut appartenir à deux, voire aux trois catégories. 17 Ce pôle de compétitivité a pour objectif de développer de nouveaux projets industriels et de recherche à forte valeur ajoutée, afin de promouvoir l emploi et accroître la part de marché de l industrie financière française en Europe. 18 Groupement d intérêt scientifique.

16 S /35 Entre 2001 et 2010, HEC a procédé au recrutement de 92 enseignants-chercheurs dont beaucoup sont de nationalité étrangère. L école considère que la qualité de l accueil qui leur est réservé est un élément important lors de l arrivée sur le campus. HEC a donc mis en place un processus d accueil et d intégration qui se déroule en plusieurs étapes durant les premiers mois passés dans l école. Des facilités matérielles sont allouées aux arrivants (prise en charge des frais de déménagement, aide à la recherche d un logement, assistance administrative ). Le fonctionnement des différents services fait aussi l objet de procédures bilingues formalisées (anglais et français). Enfin, au plan pédagogique, un système de mentorat a été institué. Très fortement recommandé, il permet de partager plus rapidement l expérience acquise par un enseignant confirmé appartenant à un autre département La composition du corps professoral permanent (CPP) Le corps professoral du groupe HEC se compose de la façon suivante (effectifs au 1 er janvier 2012) : 114 professeurs du corps professoral permanent (CPP) : à l exception de cinq d entre eux entrés à HEC il y a plus de 30 ans, ils sont tous titulaires d un doctorat (ou d un Ph.D) ; 86 professeurs affiliés engagés de façon durable au service d HEC, sur la base de leur qualification académique (doctorat) ou professionnelle et de leurs compétences pédagogiques ; six chercheurs du CNRS (directeurs de recherche ou chargés de recherche) détachés à HEC au sein du GREGHEC, dont quatre sont également professeurs affiliés; 47 professeurs visitants appartenant à des institutions étrangères et qui enseignent à HEC pour des durées allant d une semaine à un an (ils sont tous titulaires d un doctorat ou d un Ph.D) ; entre 700 et 800 chargés d enseignement (professionnels ou enseignants de langues étrangères par exemple) qui interviennent ponctuellement dans les programmes d HEC. Tableau 9 : Evolution des effectifs des enseignants-chercheurs du corps professoral permanent (source : HEC) Effectif total des enseignantschercheurs (1 er janvier) Les professeurs du CPP sont répartis dans plusieurs catégories : professeur assistant, professeur associé et professeur. HEC a également recours à des professeurs émérites (enseignants en retraite exerçant encore des activités). Ces derniers interviennent essentiellement en formation continue, au titre de leur expertise dans un domaine particulier. Ils perçoivent soit des honoraires forfaitaires, soit une rémunération en fonction du temps passé. Tableau 10 : Composition du corps professoral (source : HEC) Catégories Effectif au 1 er janvier 2012 Professeurs assistants 42 Professeurs associés 38 Professeurs 34 Total 114

17 S /35 Le taux d acceptation des offres se situe dans la moyenne de ce que l on retrouve au plan national et international, toutes choses égales par ailleurs. Le chiffre plus réduit de 2007 s explique par le contexte de crise internationale. Son augmentation régulière - et particulièrement significative en traduit l amélioration de l image de l école et l accroissement de sa notoriété. Tableau 11 : Taux d acceptation des offres de poste (source : HEC) Année Nombre d offres acceptées (1) Nombre d offres faites (2) Taux d acceptation des offres (1)/(2) 31 % 43 % 42,8 % 46 % 63,2 % Le nombre de départs (en augmentation jusqu en 2009) s explique par la fin des périodes probatoires, l admission à la retraite des enseignants (21 au cours des cinq dernières années) et les démissions (entre quatre et six par an). Tableau 12 : Quelques informations relatives au corps professoral (source : HEC) Indicateur Nombre d offres faites / nombre de candidatures examinées 29/50 30/57 28/62 26/64 19/58 Nombre de recrutements annuels / effectif moyen d enseignants (au 1 er janvier) 8/103 11/104 15/105 12/105 11/109 Nombre de départs d enseignants 8/103 11/104 15/105 7/105 8/109 Nombre de démissions d enseignants au cours de l année / total des départs 4/8 5/11 6/15 5/7 4/8 d enseignants de l année Nombre d enseignants ayant au moins cinq années d ancienneté / effectif moyen d enseignants 67/103 63/104 60/105 60/105 59/ Les intervenants professionnels Les intervenants professionnels, recrutés en fonction de leur expérience, appartiennent à la catégorie des professeurs affiliés et des chargés d enseignement. Les démarches d accréditation des écoles imposent d identifier deux catégories d intervenants professionnels : les enseignants «professionnally qualified» (justifiant d une expertise professionnelle dans un champ d expertise spécifique) et les enseignants «academically qualified» (professeurs en principe détenteurs d un doctorat et exerçant une activité de recherche). Ils apportent leur contribution dans plusieurs champs disciplinaires et niveaux de formation. Tableau 13 : Répartition des intervenants professionnels par disciplines en 2011 (source : HEC) Disciplines d intervention des chargés d enseignement Part d heures de cours assurées par des professeurs «academically qualified» Part d heures de cours assurées par des professeurs «professionnally qualified» Comptabilité, finance, droit 78 % 22 % Méthodes quantitatives de gestion 84 % 16 % Management 73 % 27 %

18 S /35 Tableau 14 : Rôle des intervenants professionnels dans les formations dispensées en 2011 (source : HEC) Niveaux d intervention des chargés d enseignement Formation initiale diplômante Formation continue diplômante et non diplômante Part d heures de cours assurées par des professeurs «academically qualified» Part d heures de cours assurées par des professeurs «professionnally qualified» 80 % 20 % 67 % 33 % Pour la Grande école, les mastères spécialisés et les MBA, la rémunération des intervenants professionnels est calculée sur la base des heures de cours dispensées. S ajoutent également des frais de déplacement forfaitaires (11,44 ). Dans certains cas et à titre exceptionnel (enseignants professionnels bénéficiant d une notoriété particulière par exemple), le taux de rémunération peut être majoré (exemple : professeur affilié d économie et de finances rémunéré environ bruts par an pour un tiers temps 19 ). Pour la formation continue (Executive Education), une grille distingue deux types de rémunération. La première grille concerne la rémunération des animations exprimées par heure de cours et qui varient par l application d un coefficient selon la nature du programme (diplômant ou non, international ou national ). Le tarif horaire brut de base de 55,45 peut ainsi être multiplié par un coefficient variant de 2 à 4. Des tarifs spécifiques peuvent aussi être appliqués pour des experts et des intervenants de renommée internationale (coefficient entre 3,5 et 8). La seconde grille permet de rémunérer l investissement de l enseignant selon le nombre de jours consacrés à la préparation de ses cours, à la coordination du programme, au suivi des participants Cette flexibilité tarifaire qui permet d avoir recours à des intervenants prestigieux conduit HEC à considérer qu il s agit d un atout devant être étendu à la formation Grande école et au MBA. Sur ce point, la chambre souligne que cet élargissement devra faire l objet d un contrôle strict et se baser sur des critères objectifs de réputation internationale associés à plusieurs publications de référence. A cet égard, elle prend note de l engagement de la CCIP de limiter cette mesure à des intervenants ayant incontestablement démontré leur excellence académique par leur affiliation à des institutions de premier plan, la qualité des publications effectuées et la portée de leur contribution pédagogique Evaluation de la recherche Les membres du corps professoral permanent sont jugés sur trois critères pris en compte par le comité d évaluation : les recherches et publications, la pédagogie et le matériel pédagogique (supports de cours ), la participation à la vie de l institution (responsabilité administrative d un cours, gestion d une majeure ). Les professeurs permanents sont évalués chaque année pendant leur période probatoire, avec une évaluation plus formelle à l issue de la troisième année. Le processus d évaluation est mis en œuvre par les services du doyen de la faculté et de la recherche. Ce dernier prend en compte plusieurs paramètres d appréciation : le rapport d activité du professeur, les évaluations des directeurs des programmes et l évaluation du directeur de la recherche. L évaluation est également systématique lorsqu un enseignant souhaite bénéficier d une promotion financière, d un changement de titre (passage au titre de professeur associé ou à celui de professeur) ou s il n a pas fait l objet d évaluation formelle depuis plus de cinq ans. 19 Ce qui correspond à environ pour un temps complet.

19 S /35 Pour la Grande école, il existe un questionnaire spécifique en français et en anglais qui comprend quatre critères d évaluation notés par une note variant de 1 (la plus basse) à 5 (la meilleure) : appréciation globale du cours, contenu du cours, qualité des outils, des méthodes et des supports et qualité pédagogique du professeur. Les étudiants sont aussi invités à répondre à des questions plus ouvertes (points forts et points faibles du cours, opportunités d amélioration ). Ce questionnaire, obligatoire, doit être renseigné sous forme électronique et de façon anonyme. Les étudiants ne peuvent pas recevoir leur note finale de cours s ils n ont pas renvoyé leur formulaire. Les synthèses des évaluations par cours sont adressées à l enseignant concerné, au directeur du module et au doyen de la faculté et de la recherche. Le suivi de l activité de recherche est complexe, en raison de la durée de parution d un article qui peut sensiblement varier en fonction des revues. D une façon générale, les délais sont longs (plus de deux ans entre la soumission d un projet et sa publication) et aléatoires, en fonction du nombre de corrections demandées par les «réviseurs» aux auteurs. L école considère pour ces raisons que l alimentation d un tableau de bord recensant les publications prévues et réalisées n est pas vraiment pertinente. Pour autant, la fonction de recherche doit être pilotée : tous les trimestres, un suivi des publications dans les revues classées par le Financial Times et celles de rang A 20 (catégorie interne à HEC) est donc effectué (articles parus, articles en cours de parution). Cette périodicité est jugée suffisante par l école Rétribution de la recherche Des disparités de rémunération existent au sein du corps professoral. La rémunération des enseignants est fondée sur un «cran» qui détermine le salaire de base et correspond au niveau du marché international sur lequel HEC recrute désormais. D une manière générale, il a pu être noté que la progression de la rémunération moyenne annuelle des hommes et celle des femmes entre 2006 et 2010 était similaire (+ 20,54 % contre + 21,33 %). Par ailleurs, l écart entre la rémunération des hommes et celle des femmes, qui se maintient quasiment au même niveau (+ 21 % pour les hommes), s explique par le fait qu il n existe pas d enseignant féminin dans les disciplines les mieux rémunérées (finance, stratégie). Au salaire de base peuvent s ajouter de nombreux compléments : des indemnités de fonctionnement pour l exercice de tâches administratives (suivi de thèses, de programmes diplômants ou certifiants, coordination de formations construites sur mesure ), des primes de recherche (versées à partir du budget de l école) et des récompenses exceptionnellement attribuées par la Fondation HEC pour des chercheurs de renommée internationale. La chambre a pu noter que dans certains cas, la rémunération totale pouvait atteindre près du triple de la rémunération de base (données au 31 décembre 2010). Selon la CCIP, ces situations très rares demeurent justifiées, soit en raison du surcroît d activité généré par rapport à la charge de travail contractuellement convenue, soit par des publications effectuées dans des revues de très haut niveau scientifique. Données au 31/12/2010 Tableau 15 : Part relative du salaire de base dans la rémunération totale (source : HEC) Cran Salaire de base ( ) Prime Fondatio n ( ) Prime fonctionnemen t ( ) Prime recherche ( ) Salaire total ( ) Salaire total/salaire de base Exemple ,72 Exemple ,16 Exemple ,41 Exemple 4 26, ,64 20 Le taux d acceptation d articles dans ces revues se situe entre 5 et 10 %.

20 S / Publications et colloques Les publications Chaque enseignant doit avoir comme objectif de publier un article dans une des revues classées au plan international (rang A). Cette exigence s impose aussi aux enseignants en période probatoire ; elle est mesurée par le comité d évaluation. Les 10 chercheurs les plus productifs bénéficient également d une réduction de 30 heures de cours sur leur plan de charge annuel, les heures correspondantes étant financées par la Fondation HEC. A cet égard, la chambre note que le nombre d enseignants-chercheurs non publiants est en légère augmentation pour l année 2011 par rapport à l année précédente (35,77 % contre 31,42 %) Tableau 16 : Nombre de publications effectuées (source : HEC) Revues étrangères à comité de lecture Revues françaises à comité de lecture Ouvrages collectifs à comité de lecture Ouvrages Direction d ouvrages collectifs Sciences économiques Sciences de gestion Droit Total Communications internationales avec actes publiés et comité de lecture Communications avec comité de lecture (France et étranger) Presse Cahiers de recherche Total global des publications Sciences économiques Sciences de gestion Droit Total Tableau 17 : Nombre de professeurs non publiants et nombre moyen d articles publiés par enseignant entre 2006 et 2011 (source : HEC) Effectif total des enseignantschercheurs (1 er janvier) Nombre d enseignants non publiants Nombre moyen d articles publiés par professeur 1,71 2,32 4,36 4,81 4,51 3,26 Part de non publiant 40,4 % 36,89 % 34,61 % 31,42 % 31,42 % 35,77 % Depuis 1973, HEC publie des cahiers de recherche. Ces ouvrages sont déposés à la Bibliothèque nationale de France (BNF) et diffusés auprès de centres de documentation et de centres de recherche. Ils sont également accessibles en ligne. En ce qui concerne leur périodicité, les cahiers sont publiés au fur et à mesure de leur production par les chercheurs. Par ailleurs, l école conduit actuellement une réflexion relative aux plateformes de mise en

Rapport d évaluation du master

Rapport d évaluation du master Section des Formations et des diplômes Rapport d évaluation du master Comptabilité, contrôle, audit de l Université Paris-Est Créteil Val de Marne - UPEC Vague E 2015-2019 Campagne d évaluation 2013-2014

Plus en détail

DOSSIER DE PRESSE. www.dauphine.fr. Mercredi 4 juin 2013 Direction de la communication de l Université Paris-Dauphine

DOSSIER DE PRESSE. www.dauphine.fr. Mercredi 4 juin 2013 Direction de la communication de l Université Paris-Dauphine DOSSIER DE PRESSE www.dauphine.fr 1 Présentation de l Université Paris-Dauphine L Université Paris-Dauphine est un grand établissement d enseignement supérieur exerçant des activités de formation (initiale

Plus en détail

Licence Informatique décisionnelle et statistique (IDS)

Licence Informatique décisionnelle et statistique (IDS) Formations et diplômes Rapport d'évaluation Licence Informatique décisionnelle et statistique (IDS) Université Lumière - Lyon 2 Campagne d évaluation 2014-2015 (Vague A) Formations et diplômes Pour le

Plus en détail

EMLYON Business School Préparer des entrepreneurs pour le monde

EMLYON Business School Préparer des entrepreneurs pour le monde EMLYON Business School Préparer des entrepreneurs pour le monde Mission EMLYON est une institution européenne dans la tradition des «Grandes Écoles Françaises» dédiée à l apprentissage du management entrepreneurial

Plus en détail

Section des Formations et des diplômes

Section des Formations et des diplômes Section des Formations et des diplômes Rapport d évaluation de la licence professionnelle Statistique et informatique décisionnelle pour la santé de l Université Paris Descartes Vague D 2014-2018 Campagne

Plus en détail

MINISTÈRE DES AFFAIRES ÉTRANGÈRES. PROGRAMME EIFFEL Session 2013-2014 VADE-MECUM

MINISTÈRE DES AFFAIRES ÉTRANGÈRES. PROGRAMME EIFFEL Session 2013-2014 VADE-MECUM MINISTÈRE DES AFFAIRES ÉTRANGÈRES DIRECTION GENERALE DE LA MONDIALISATION, DU DEVELOPPEMENT ET DES PARTENARIATS Direction des politiques de mobilité et d attractivité Sous-direction de l enseignement supérieur

Plus en détail

RECRUTEMENT DU DIRECTEUR GENERAL D HEC CONTEXTE ET DEFINITION DU PROFIL RECHERCHE

RECRUTEMENT DU DIRECTEUR GENERAL D HEC CONTEXTE ET DEFINITION DU PROFIL RECHERCHE A PROPOS D HEC PARIS Créée en 1881 par la Chambre de commerce et d industrie de Paris, HEC Paris est une business school française de renommée internationale. Elle se distingue par la qualité de sa pédagogie

Plus en détail

Sélection des experts de l'aeres

Sélection des experts de l'aeres Sélection des experts de l'aeres Les missions dévolues à l AERES par le législateur requièrent l intervention de très nombreux experts, de formation, de culture et de nationalité différentes. Cette diversité

Plus en détail

Académie : Créteil Etablissement déposant : Université Paris 13 - Paris-Nord

Académie : Créteil Etablissement déposant : Université Paris 13 - Paris-Nord Evaluation des diplômes Masters Vague D Académie : Créteil Etablissement déposant : Université Paris 13 - Paris-Nord Académie(s): / Etablissement(s) co-habilité(s) : / Mention : Ethologie Domaine : Sciences,

Plus en détail

CONSTRUISONS ENSEMBLE LES SAVOIRS DE DEMAIN

CONSTRUISONS ENSEMBLE LES SAVOIRS DE DEMAIN CONSTRUISONS ENSEMBLE LES SAVOIRS DE DEMAIN «L IAE Toulouse est l École de Management de l Université Toulouse 1 Capitole, dont l objectif est de proposer des formations de haut niveau dans les différentes

Plus en détail

Rapport d évaluation de la licence professionnelle

Rapport d évaluation de la licence professionnelle Section des Formations et des diplômes Rapport d évaluation de la licence professionnelle Electronique, informatique et communication embarquées appliquées aux transports de l Université de Valenciennes

Plus en détail

Métiers de la fonction publique : Technicien territorial (Cat. B)

Métiers de la fonction publique : Technicien territorial (Cat. B) Métiers de la fonction publique : Technicien territorial (Cat. B) Les techniciens territoriaux constituent un cadre d'emplois technique (cat. B) résultant de la fusion des cadres d emplois de technicien

Plus en détail

Rapport d évaluation de la licence

Rapport d évaluation de la licence Section des Formations et des diplômes Rapport d évaluation de la licence Sciences sociales, économiques et politique de l Institut Catholique de Paris Vague D 2014-2018 Campagne d évaluation 2012-2013

Plus en détail

construisons ensemble les savoirs de demain

construisons ensemble les savoirs de demain construisons ensemble les savoirs de demain «L IAE Toulouse est l École de Management de l Université Toulouse 1 Capitole, dont l objectif est de proposer des formations de haut niveau dans les différentes

Plus en détail

FAIRE APPEL À UN EXPERT

FAIRE APPEL À UN EXPERT FAIRE APPEL À UN EXPERT Décembre 2011 Afin d être en mesure d exercer ses missions, le comité d entreprise dispose de nombreux moyens d information, notamment par les documents que doit lui communiquer

Plus en détail

Rapport d évaluation de la licence

Rapport d évaluation de la licence Section des Formations et des diplômes Rapport d évaluation de la licence Médiation culturelle de l Université Sorbonne Nouvelle - Paris 3 Vague D 2014-2018 Campagne d évaluation 2012-2013 Section des

Plus en détail

CHARTE DES BOURSES DU 6 OCTOBRE 2009

CHARTE DES BOURSES DU 6 OCTOBRE 2009 CHARTE DES BOURSES DU 6 OCTOBRE 2009 MISE A JOUR LE 27 JUIN 2012 CHARTE DES BOURSES DE LA FONDATION PALLADIO Le programme de bourses de la Fondation Palladio, sous l égide de la Fondation de France, vise

Plus en détail

Rapport d évaluation des masters réservés aux établissements habilités à délivrer le titre d'ingénieur diplômé

Rapport d évaluation des masters réservés aux établissements habilités à délivrer le titre d'ingénieur diplômé Section des Formations et des diplômes Rapport d évaluation des masters réservés aux établissements habilités à délivrer le titre d'ingénieur diplômé Grenoble INP ENSE Campagne d évaluation 2013-2014 Section

Plus en détail

Intitulé recruteur : Université Paris Sorbonne Paris 4

Intitulé recruteur : Université Paris Sorbonne Paris 4 Intitulé recruteur : Université Paris Sorbonne Paris 4 Organisme de rattachement : Ministère de l'éducation nationale/ministère de l'enseignement supérieur et de la recherche Date de disponibilité Catégorie

Plus en détail

Cursus LaSalle Beauvais d Ingénieur d Affaires, par la voie de l apprentissage

Cursus LaSalle Beauvais d Ingénieur d Affaires, par la voie de l apprentissage Cursus d Ingénieur d Affaires, par la voie de l apprentissage une autre approche de l enseignement en école d ingénieur L'Institut polytechnique est par vocation lié au monde de l'entreprise. Depuis 1999,

Plus en détail

Année universitaire 2011-2012

Année universitaire 2011-2012 Executive MBA Paris Chicago - Moscou Année universitaire 2011-2012 Donnez-vous les moyens d exprimer votre potentiel et de faire vivre vos projets. Pris par vos responsabilités managériales et focalisés

Plus en détail

Rapport d évaluation de la licence

Rapport d évaluation de la licence Section des Formations et des diplômes Rapport d évaluation de la licence Gestion de l Université Paris Dauphine Vague D 2014-2018 Campagne d évaluation 2012-2013 Section des Formations et des diplômes

Plus en détail

BTS - DUT. Durée de 2 ans. Nombreux exercices pratiques. DUT dans les universités, les BTS dans des lycées.

BTS - DUT. Durée de 2 ans. Nombreux exercices pratiques. DUT dans les universités, les BTS dans des lycées. BTS - DUT Durée de 2 ans. Nombreux exercices pratiques. DUT dans les universités, les BTS dans des lycées. Les DUT permettent plus facilement la poursuite en école de commerce.. Travail soutenu avec 35

Plus en détail

RÉGLEMENTATION D EXAMEN DE LA FACULTÉ DE DROIT D ÉCONOMIE ET DE GESTION D ORLÉANS COMMUNE AUX MASTERS DROIT ÉCONOMIE GESTION

RÉGLEMENTATION D EXAMEN DE LA FACULTÉ DE DROIT D ÉCONOMIE ET DE GESTION D ORLÉANS COMMUNE AUX MASTERS DROIT ÉCONOMIE GESTION RÉGLEMENTATION D EXAMEN DE LA FACULTÉ DE DROIT D ÉCONOMIE ET DE GESTION D ORLÉANS COMMUNE AUX MASTERS DROIT ÉCONOMIE GESTION Chapitre 1 : DISPOSITIONS GÉNÉRALES Article 1 : Le cursus de master est organisé

Plus en détail

DEVENEZ Inspecteur du travail Soyez un acteur essentiel au service du monde du travail

DEVENEZ Inspecteur du travail Soyez un acteur essentiel au service du monde du travail DEVENEZ Inspecteur du travail Valérie Couteron Soyez un acteur essentiel au service du monde du travail Inspecteur du travail Un métier au service du monde du travail Les inspecteurs du travail sont des

Plus en détail

Rapport d évaluation de la licence professionnelle

Rapport d évaluation de la licence professionnelle Section des Formations et des diplômes Rapport d évaluation de la licence professionnelle Travaux publics et environnement de l Université Montpellier 2 Sciences et techniques UM2 Vague E 2015-2019 Campagne

Plus en détail

MINISTÈRE DES AFFAIRES ÉTRANGÈRES ET EUROPÉENNES. PROGRAMME EIFFEL Session 2010-2011 VADE-MECUM

MINISTÈRE DES AFFAIRES ÉTRANGÈRES ET EUROPÉENNES. PROGRAMME EIFFEL Session 2010-2011 VADE-MECUM MINISTÈRE DES AFFAIRES ÉTRANGÈRES ET EUROPÉENNES DIRECTION GENERALE DE LA MONDIALISATION, DU DEVELOPPEMENT ET DES PARTENARIATS Direction des politiques de mobilité et d attractivité Sous-direction de l

Plus en détail

CAMPUS SENGHOR du SENEGAL ENDA-MADESAHEL. Mbour, Sénégal. Master Santé Environnementale

CAMPUS SENGHOR du SENEGAL ENDA-MADESAHEL. Mbour, Sénégal. Master Santé Environnementale CAMPUS SENGHOR du SENEGAL ENDA-MADESAHEL Mbour, Sénégal Master Santé Environnementale Les problèmes environnementaux auxquels l Etat, les collectivités locales, les entreprises et la société civile doivent

Plus en détail

UNIVERSITÉ BLAISE PASCAL Charte de l évaluation des formations

UNIVERSITÉ BLAISE PASCAL Charte de l évaluation des formations UNIVERSITÉ BLAISE PASCAL UNIVERSITÉ BLAISE PASCAL Charte de l évaluation des formations www.univ-bpclermont.fr 1 Charte de l évaluation des formations L évaluation des formations inscrit l Université Blaise

Plus en détail

PROGRAMME EIFFEL VADE-MECUM 2014-2015

PROGRAMME EIFFEL VADE-MECUM 2014-2015 DIRECTION GENERALE DE LA MONDIALISATION, DU DEVELOPPEMENT ET DES PARTENARIATS Direction de la coopération culturelle, universitaire et de la recherche Sous-direction de l enseignement supérieur PROGRAMME

Plus en détail

CONCOURS. Sur titres avec épreuves. Éducateur territorial de jeunes enfants

CONCOURS. Sur titres avec épreuves. Éducateur territorial de jeunes enfants CONCOURS Sur titres avec épreuves Éducateur territorial de jeunes enfants septembre 2014 SOMMAIRE I. L'EMPLOI... 3 A. Le cadre d emplois des éducateurs territoriaux de jeunes enfants... 3 B. Les fonctions

Plus en détail

Master Management international

Master Management international Formations et diplômes Rapport d'évaluation Master Management international Université Toulouse 1 Capitole UT1 Campagne d évaluation 2014-2015 (Vague A) Formations et diplômes Pour le HCERES, 1 Didier

Plus en détail

Les Masters Erasmus Mundus. Journées d information Erasmus + dimension internationale 16 et 17 novembre 2015

Les Masters Erasmus Mundus. Journées d information Erasmus + dimension internationale 16 et 17 novembre 2015 Les Masters Erasmus Mundus Journées d information Erasmus + dimension internationale 16 et 17 novembre 2015 Erasmus + enseignement supérieur Charte Erasmus Ens. Sup obligatoire AC1 - Organiser la mobilité

Plus en détail

CONCOURS. Sur titres avec épreuves. Rééducateur territorial

CONCOURS. Sur titres avec épreuves. Rééducateur territorial CONCOURS Sur titres avec épreuves Rééducateur territorial novembre 2012 2 SOMMAIRE 3 I. L EMPLOI... 4 A. Le cadre d emplois des rééducateurs territoriaux... 4 B. Les fonctions exercées... 4 II. LE CONCOURS...

Plus en détail

Rapport d évaluation de la licence professionnelle

Rapport d évaluation de la licence professionnelle Section des Formations et des diplômes Rapport d évaluation de la licence professionnelle Maîtrise des risques industriels et environnementaux de l Université de Lorraine Vague C 2013-2017 Campagne d évaluation

Plus en détail

sous réserve de validation des modifications DROIT ECONOMIE GESTION SCIENCES DU MANAGEMENT FINANCE

sous réserve de validation des modifications DROIT ECONOMIE GESTION SCIENCES DU MANAGEMENT FINANCE sous réserve de validation des modifications Niveau : MASTER année Domaine : Mention : DROIT ECONOMIE GESTION SCIENCES DU MANAGEMENT M2 Spécialité : FINANCE 120 ES Volume horaire étudiant : 335 h 35 h

Plus en détail

Licence professionnelle Gestion et administration du personnel

Licence professionnelle Gestion et administration du personnel Formations et diplômes Rapport d'évaluation Licence professionnelle Gestion et administration du personnel Université de Bordeaux Campagne d évaluation 2014-2015 (Vague A) Formations et diplômes Pour le

Plus en détail

Formations et diplômes. Master Informatique. Université Jean Monnet Saint-Etienne UJM (déposant) Ecole nationale supérieure des Mines de Saint-Etienne

Formations et diplômes. Master Informatique. Université Jean Monnet Saint-Etienne UJM (déposant) Ecole nationale supérieure des Mines de Saint-Etienne Formations et diplômes Rapport d'évaluation Master Informatique Université Jean Monnet Saint-Etienne UJM (déposant) Ecole nationale supérieure des Mines de Saint-Etienne Campagne d évaluation 2014-2015

Plus en détail

Master Mention Management Domaine : Sciences Juridiques, Economiques et de Gestion Spécialité Professionnelle Ingénierie des Ressources Humaines (IRH)

Master Mention Management Domaine : Sciences Juridiques, Economiques et de Gestion Spécialité Professionnelle Ingénierie des Ressources Humaines (IRH) Master Mention Management Domaine : Sciences Juridiques, Economiques et de Gestion Spécialité Professionnelle Ingénierie des Ressources Humaines (IRH) RESPONSABLES : mention Management : Martine BRASSEUR,

Plus en détail

TOUT CE QU IL FAUT SAVOIR A PROPOS DE LA FORMATION DES AGENTS TERRITORIAUX

TOUT CE QU IL FAUT SAVOIR A PROPOS DE LA FORMATION DES AGENTS TERRITORIAUX TOUT CE QU IL FAUT SAVOIR A PROPOS DE LA FORMATION DES AGENTS TERRITORIAUX o Les enjeux du système de formation. o Que peut apporter la formation à votre vie professionnelle? o Les formations que vous

Plus en détail

MASTER ERASMUS MUNDUS

MASTER ERASMUS MUNDUS MASTER ERASMUS MUNDUS POLITIQUES DE L UNION EUROPÉENNE & COOPÉRATION INTERNATIONALE Le Master Études Européennes Aix-Marseille Université 2 avenue Jules-Isaac 13626 Aix-en-Provence cedex master.europe@univ-amu.fr

Plus en détail

Rapport d évaluation de la licence professionnelle

Rapport d évaluation de la licence professionnelle Section des Formations et des diplômes Rapport d évaluation de la licence professionnelle Responsable grands comptes de l Université Paris-Est Marne-la-Vallée - UPEM Vague E 2015-2019 Campagne d évaluation

Plus en détail

Rapport d évaluation de la licence

Rapport d évaluation de la licence Section des Formations et des diplômes Rapport d évaluation de la licence Economie - Gestion de l Université Paris 8 - Vincennes Saint-Denis Vague D 2014-2018 Campagne d évaluation 2012-2013 Section des

Plus en détail

Licence professionnelle Assistant de gestion import-export

Licence professionnelle Assistant de gestion import-export Formations et diplômes Rapport d'évaluation Licence professionnelle Assistant de gestion import-export Université Toulouse III - Paul Sabatier - UPS Campagne d évaluation 2014-2015 (Vague A) Formations

Plus en détail

Licence professionnelle Management des services de transport de voyageurs

Licence professionnelle Management des services de transport de voyageurs Formations et diplômes Rapport d'évaluation Licence professionnelle Management des services de transport de voyageurs Université Lumière - Lyon 2 Campagne d évaluation 2014-2015 (Vague A) Formations et

Plus en détail

L ASSEMBLEE DE LA POLYNESIE FRANCAISE

L ASSEMBLEE DE LA POLYNESIE FRANCAISE ASSEMBLEE DE LA POLYNESIE FRANCAISE NOR : PEL1101732DL DELIBERATION N 201162 APF DU 13 SEPTEMBRE 2011 Portant statut particulier du cadre d emplois des secrétaires médicaux de la fonction publique de la

Plus en détail

L enseignement supérieur français

L enseignement supérieur français «Destination France» L enseignement supérieur français Université Catholique de Louvain, le 01 mars 2012 1 Le système français, quelques chiffres Quelques chiffres: La France compte 2,3 millions d étudiants

Plus en détail

PRESENTATION GENERALE DE L INRA...

PRESENTATION GENERALE DE L INRA... Marché à procédure adaptée (MAPA) pour l assistance à maîtrise d ouvrage afin d accompagner l Inra dans la phase de lancement de l instrumentation de ses processus sur le périmètre fonctionnel de la gestion

Plus en détail

Rapport d évaluation de la licence professionnelle

Rapport d évaluation de la licence professionnelle Section des Formations et des diplômes Rapport d évaluation de la licence professionnelle Management de la qualité : Industrie, services, santé de l Université d Evry-Vald Essonne - UEVE Vague E 2015-2019

Plus en détail

CONCOURS DE REDACTEUR ET REDACTEUR PRINCIPAL DE 2EME CLASSE

CONCOURS DE REDACTEUR ET REDACTEUR PRINCIPAL DE 2EME CLASSE CONCOURS DE REDACTEUR ET REDACTEUR PRINCIPAL DE 2EME CLASSE Standard : 02.47.60.85.00 - Courriel : concours@cdg37.fr - Site internet : www.cdg37.fr L emploi Les Rédacteurs territoriaux sont chargés de

Plus en détail

MASTER Droit de l urbanisme, de la construction et de l immobilier

MASTER Droit de l urbanisme, de la construction et de l immobilier MASTER Droit de l urbanisme, de la construction et de l immobilier Spécialité professionnelle Définition de la discipline L objet de la formation en droit immobilier est de permettre aux étudiants d en

Plus en détail

Rapport d évaluation du master

Rapport d évaluation du master Section des Formations et des diplômes Rapport d évaluation du master Informatique de l Université Paris 7 Denis Diderot Vague D 2014-2018 Campagne d évaluation 2012-2013 Section des Formations et des

Plus en détail

Rapport d évaluation de la licence professionnelle

Rapport d évaluation de la licence professionnelle Section des Formations et des diplômes Rapport d évaluation de la licence professionnelle Gestions de solutions énergies renouvelables et innovantes pour le bâtiment de l Université Montpellier 2 Sciences

Plus en détail

MASTER Droit de l urbanisme, de la construction et de l immobilier

MASTER Droit de l urbanisme, de la construction et de l immobilier MASTER Droit de l urbanisme, de la construction et de l immobilier Spécialité professionnelle Carte d identité de la formation Diplôme Master 2 Mention Droit public science politique Spécialité Droit de

Plus en détail

PROGRAMME EIFFEL VADE-MECUM 2015

PROGRAMME EIFFEL VADE-MECUM 2015 PROGRAMME EIFFEL VADE-MECUM 2015 Le programme de bourses Eiffel comporte deux volets : - un volet master qui permet de financer une formation diplômante de niveau master de 12 à 36 mois ; - un volet doctorat

Plus en détail

BÂTIR ENSEMBLE UN PÔLE D EXCELLENCE SCIENTIFIQUE ET MANAGÉRIAL

BÂTIR ENSEMBLE UN PÔLE D EXCELLENCE SCIENTIFIQUE ET MANAGÉRIAL Partenariat entre l Université Paul Cézanne et l École Centrale de Marseille L École Centrale de Marseille et l IAE Aix Graduate School of Management, composante de l Université Paul Cézanne, signent une

Plus en détail

DROIT ECONOMIE - GESTION. DROIT PUBLIC DROIT DES RESSOURCES HUMAINES DES FONCTIONS PUBLIQUES (DRH Fonctions Publiques)

DROIT ECONOMIE - GESTION. DROIT PUBLIC DROIT DES RESSOURCES HUMAINES DES FONCTIONS PUBLIQUES (DRH Fonctions Publiques) 202-206 0Niveau : MASTER année Domaine : Mention : Spécialité : Volume horaire étudiant : DROIT ECONOMIE - GESTION DROIT PUBLIC DROIT DES RESSOURCES HUMAINES DES FONIONS PUBLIQUES (DRH Fonctions Publiques)

Plus en détail

Master Management des ressources humaines

Master Management des ressources humaines Formations et diplômes Rapport d'évaluation Master Management des ressources humaines Université Toulouse 1 Capitole UT1 Campagne d évaluation 2014-2015 (Vague A) Formations et diplômes Pour le HCERES,

Plus en détail

REGLEMENT DES ETUDES

REGLEMENT DES ETUDES UNIVERSITE LILLE 2 DROIT ET SANTE Institut de Préparation à l Administration Générale Année Universitaire 2014-2015 MASTER Droit public 2 ème année Spécialité Administration Publique Parcours Métiers de

Plus en détail

Rapport d évaluation de la licence professionnelle

Rapport d évaluation de la licence professionnelle Section des Formations et des diplômes Rapport d évaluation de la licence professionnelle Chargé d'affaires en contrôle des bâtiments de l Université Paris-Est Créteil Val de Marne - UPEC Vague E 2015-2019

Plus en détail

RÈGLEMENT GÉNÉRAL DU BREVET DE TECHNICIEN SUPÉRIEUR

RÈGLEMENT GÉNÉRAL DU BREVET DE TECHNICIEN SUPÉRIEUR RÈGLEMENT GÉNÉRAL DU BREVET DE TECHNICIEN SUPÉRIEUR TEXTES OFFICIELS RELATIFS AU B.T.S. Décret n 95-665 du 9 mai 1995 Portant règlement général des B.T.S. B.O. n 23 du 8 juin 1995 Décret n 96-195 du 8

Plus en détail

Campagne de Développement 2010-2012. Ensemble, développons RMS!

Campagne de Développement 2010-2012. Ensemble, développons RMS! Campagne de Développement 2010-2012 Ensemble, développons RMS! RMS : une stratégie de développement dans laquelle s inscrit la Fondation Les valeurs de RMS Innovation et esprit d entreprise Excellence

Plus en détail

Rapport d évaluation de la licence

Rapport d évaluation de la licence Section des Formations et des diplômes Rapport d évaluation de la licence Langues du monde et formation appliquée en relations internationales de l Institut National des Langues et Civilisations Orientales

Plus en détail

Rapport d évaluation du master

Rapport d évaluation du master Section des Formations et des diplômes Rapport d évaluation du master Sciences du management de l Université de Versailles Saint- Quentin-en-Yvelines - UVSQ Vague E 2015-2019 Campagne d évaluation 2013-2014

Plus en détail

Licence professionnelle Coordinateur de projets en gestion des risques

Licence professionnelle Coordinateur de projets en gestion des risques Formations et diplômes Rapport d'évaluation Licence professionnelle Coordinateur de projets en gestion des risques Université Lumière - Lyon 2 Campagne d évaluation 2014-2015 (Vague A) Formations et diplômes

Plus en détail

Rapport d évaluation de la licence professionnelle

Rapport d évaluation de la licence professionnelle Section des Formations et des diplômes Rapport d évaluation de la licence professionnelle Informatique de gestion de l Université de Valenciennes et du Hainaut- Cambrésis - UVHC Vague E 2015-2019 Campagne

Plus en détail

MINISTÈRE DU TRAVAIL, DE L EMPLOI, DE LA FORMATION PROFESSIONNELLE ET DU DIALOGUE SOCIAL CONVENTIONS COLLECTIVES. Convention collective nationale

MINISTÈRE DU TRAVAIL, DE L EMPLOI, DE LA FORMATION PROFESSIONNELLE ET DU DIALOGUE SOCIAL CONVENTIONS COLLECTIVES. Convention collective nationale MINISTÈRE DU TRAVAIL, DE L EMPLOI, DE LA FORMATION PROFESSIONNELLE ET DU DIALOGUE SOCIAL CONVENTIONS COLLECTIVES Brochure n 3248 Convention collective nationale IDCC : 1512. PROMOTION IMMOBILIÈRE AVENANT

Plus en détail

Rapport d évaluation du master

Rapport d évaluation du master Section des Formations et des diplômes Rapport d évaluation du master Economie quantitative de l Ecole des Hautes Etudes en Sciences Sociales Vague D 2014-2018 Campagne d évaluation 2012-2013 Section des

Plus en détail

"Sous réserve de validation des modifications"

Sous réserve de validation des modifications "Sous réserve de validation des modifications" Niveau : MASTER année Domaine : Mention : DROIT ECONOMIE GESTION SCIENCES DU MANAGEMENT M2 Spécialité : CONTROLE DE GESTION 120 ES Volume horaire étudiant

Plus en détail

Rapport d évaluation de la licence professionnelle

Rapport d évaluation de la licence professionnelle Section des Formations et des diplômes Rapport d évaluation de la licence professionnelle Marketing opérationnel de l Université de Lorraine Vague C 2013-2017 Campagne d évaluation 2011-2012 Section des

Plus en détail

Master of Business Administration

Master of Business Administration UFR LSHS Cellule de Formation Continue Master of Business Administration Diplôme Universitaire Associé à un Master 2 Professionnel Diplôme : MBA Management Territorial Durable Associé au : Master 2 professionnel

Plus en détail

CONTRAT D ADHÉSION. FAC FOR PRO PARIS Tous droits réservés

CONTRAT D ADHÉSION. FAC FOR PRO PARIS Tous droits réservés CONTRAT D ADHÉSION CONTRAT ENTRE FAC FOR PRO PARIS ET L ÉTUDIANT Article 1. Dispositions générales Le présent contrat, ci-après dénommé «le contrat» constitue l accord régissant pendant sa durée, les relations

Plus en détail

Accueil et formation des professeurs et CPE stagiaires du 2 nd degré «mi-temps» Sommaire : 1. Affectation

Accueil et formation des professeurs et CPE stagiaires du 2 nd degré «mi-temps» Sommaire : 1. Affectation Accueil et formation des professeurs et CPE stagiaires du 2 nd degré «mi-temps» 2015 2016 Sommaire : 1. Affectation 2. Principes généraux de la formation L alternance intégrative Formation disciplinaire

Plus en détail

Licence professionnelle Gestion ou reprise d une PME hôtelière

Licence professionnelle Gestion ou reprise d une PME hôtelière Formations et diplômes Rapport d'évaluation Licence professionnelle Gestion ou reprise d une PME hôtelière Université Savoie Mont Blanc - USMB Campagne d évaluation 2014-2015 (Vague A) Formations et diplômes

Plus en détail

Politique no 49. Politique institutionnelle de recrutement. Secrétariat général

Politique no 49. Politique institutionnelle de recrutement. Secrétariat général Secrétariat général Le texte que vous consultez est une codification administrative des Politiques de l'uqam. Leur version officielle est contenue dans les résolutions adoptées par le Conseil d'administration

Plus en détail

L obligation d emploi

L obligation d emploi L obligation d emploi 1 2 La réponse à l obligation d emploi dans le secteur privé La réponse à l obligation d emploi dans le secteur public La loi fixe à tout établissement privé ou public d au moins

Plus en détail

La formation interministérielle

La formation interministérielle 1 La formation interministérielle La formation interministérielle mise en œuvre par la DGAFP s organise autour des trois axes suivants : La formation interministérielle déconcentrée dont les acteurs principaux

Plus en détail

Rapport d évaluation de la licence

Rapport d évaluation de la licence Section des Formations et des diplômes Rapport d évaluation de la licence Mathématiques-Informatique de l Université de Perpignan Via Domitia Vague E 2015-2019 Campagne d évaluation 2013-2014 Section des

Plus en détail

Formations et diplômes. Rapport d'évaluation. Master Finance. Université Toulouse 1 Capitole UT1. Campagne d évaluation 2014-2015 (Vague A)

Formations et diplômes. Rapport d'évaluation. Master Finance. Université Toulouse 1 Capitole UT1. Campagne d évaluation 2014-2015 (Vague A) Formations et diplômes Rapport d'évaluation Master Finance Université Toulouse 1 Capitole UT1 Campagne d évaluation 2014-2015 (Vague A) Formations et diplômes Pour le HCERES, 1 Didier Houssin, président

Plus en détail

Rapport d évaluation du master

Rapport d évaluation du master Section des Formations et des diplômes Rapport d évaluation du master Informatique de l Université Paris 13 Paris-Nord Vague D 2014-2018 Campagne d évaluation 2012-2013 Section des Formations et des diplômes

Plus en détail

Zoom études : Commerce et gestion Auditorium de l Institut Français du Bénin

Zoom études : Commerce et gestion Auditorium de l Institut Français du Bénin Zoom études : Commerce et gestion Auditorium de l Institut Français du Bénin Samedi 23 Novembre 2013 Introduction : le commerce en quelques chiffres 590 000 entreprises Commerce de gros Commerce de détail

Plus en détail

Formation. Thème - Formation. Formation statutaire et professionnelle dans les ministères 7.1. Formation dans la fonction publique territoriale 7.

Formation. Thème - Formation. Formation statutaire et professionnelle dans les ministères 7.1. Formation dans la fonction publique territoriale 7. Formation Formation statutaire et professionnelle dans les ministères.1 Formation dans la fonction publique territoriale.2 Formation continue dans la fonction publique hospitalière.3 Faits et chiffres

Plus en détail

Rapport d évaluation du master

Rapport d évaluation du master Section des Formations et des diplômes Rapport d évaluation du master Communication scientifique et technique de l ENS Cahan Vague E 2015-2019 Campagne d évaluation 2013-2014 Section des Formations et

Plus en détail

Rapport d évaluation de la licence professionnelle

Rapport d évaluation de la licence professionnelle Section des Formations et des diplômes Rapport d évaluation de la licence professionnelle Responsable commercial vins et réseaux de distribution de l Université Montpellier 1 UM1 Vague E 2015-2019 Campagne

Plus en détail

UNIVERSITE DE STRASBOURG INSTITUT D ETUDES POLITIQUES

UNIVERSITE DE STRASBOURG INSTITUT D ETUDES POLITIQUES UNIVERSITE DE STRASBOURG INSTITUT D ETUDES POLITIQUES Master «DROIT» Mention «Droit de l Union européenne» Spécialité «Droit de l économie et de la régulation en Europe» Adopté à l unanimité par le Conseil

Plus en détail

Master MAE. Management et Administration des Entreprises

Master MAE. Management et Administration des Entreprises Formation Continue Master MAE Management et Administration des Entreprises I.A.E de Lyon - Université Jean Moulin - Lyon 3 6, cours Albert Thomas - BP 8242-69355 Lyon cedex 08 - http://iae.univ-lyon3.fr

Plus en détail

Rapport d évaluation de la licence professionnelle

Rapport d évaluation de la licence professionnelle Section des Formations et des diplômes Rapport d évaluation de la licence professionnelle Chargé d affaires en ingénierie électrique et électronique de l Université Montpellier 2 Sciences et techniques

Plus en détail

Rapport d évaluation de la licence

Rapport d évaluation de la licence Section des Formations et des diplômes Rapport d évaluation de la licence Sciences humaines et sociales de l Université de la Réunion Vague E 2015-2019 Campagne d évaluation 2013-2014 Section des Formations

Plus en détail

Master Mécanique et ingénieries

Master Mécanique et ingénieries Formations et diplômes Rapport d'évaluation Master Mécanique et ingénieries Université de Bordeaux (déposant) Arts et Métiers Paris Tech Ecole Nationale Supérieure d Architecture et de Paysage de Bordeaux

Plus en détail

Licence professionnelle Entrepreneuriat

Licence professionnelle Entrepreneuriat Formations et diplômes Rapport d'évaluation Licence professionnelle Entrepreneuriat Université de Bordeaux Campagne d évaluation 2014-2015 (Vague A) Formations et diplômes Pour le HCERES, 1 Didier Houssin,

Plus en détail

POUR DIFFUSION AUX AGENTS. CONSEILLER EN HYGIENE ET PROPRETE (h/f) B- TECHNICIEN TERRITORIAL C- AGENT DE MAITRISE C- ADJOINT TECHNIQUE BOBIGNY

POUR DIFFUSION AUX AGENTS. CONSEILLER EN HYGIENE ET PROPRETE (h/f) B- TECHNICIEN TERRITORIAL C- AGENT DE MAITRISE C- ADJOINT TECHNIQUE BOBIGNY MESDAMES ET MESSIEURS LES DIRECTEURS ET CHEFS DE SERVICE PPRS/DGP/ERH4/CP/FG/DEJ/N 13-21( 1 bis) Equipe RH 4 01 43 93 89 45 POUR DIFFUSION AUX AGENTS POSTE A POURVOIR : DIRECTION ET SERVICE : CATEGORIE

Plus en détail

MASTER Gestion du patrimoine privé

MASTER Gestion du patrimoine privé MASTER Gestion du patrimoine privé Parcours Droit Carte d identité de la formation Diplôme Master 2 professionnel Mention Droit privé Spécialité Gestion du patrimoine privé (GPP) Conditions d accès Pré-requis

Plus en détail

Rapport d évaluation de la licence professionnelle

Rapport d évaluation de la licence professionnelle Section des Formations et des diplômes Rapport d évaluation de la licence professionnelle Transport de voyageurs de l Université de Cergy- Pontoise - UCP Vague E 2015-2019 Campagne d évaluation 2013-2014

Plus en détail

CENTRE FORMATION CONTINUE PANTHEON-SORBONNE

CENTRE FORMATION CONTINUE PANTHEON-SORBONNE 1 CENTRE FORMATION CONTINUE PANTHEON-SORBONNE MASTER 2 «A.C.M.P.» «AUDIT CONTRÔLE ET MANAGEMENT PUBLIC» DIRECTEUR : Dr Farouk HEMICI E MAIL : farouk.hemici@univ-paris1.fr Madame Ilona GOBJILA Gestionnaire

Plus en détail

Licence professionnelle Administration et gestion de bases de données

Licence professionnelle Administration et gestion de bases de données Formations et diplômes Rapport d'évaluation Licence professionnelle Administration et gestion de bases de données Université Toulouse III - Paul Sabatier - UPS Campagne d évaluation 2014-2015 (Vague A)

Plus en détail

Formations et diplômes. Rapport d'évaluation. Master Management. Université de Bordeaux. Campagne d évaluation 2014-2015 (Vague A)

Formations et diplômes. Rapport d'évaluation. Master Management. Université de Bordeaux. Campagne d évaluation 2014-2015 (Vague A) Formations et diplômes Rapport d'évaluation Master Management Université de Bordeaux Campagne d évaluation 2014-2015 (Vague A) Formations et diplômes Pour le HCERES, 1 Didier Houssin, président En vertu

Plus en détail

Licence Science politique

Licence Science politique Formations et diplômes Rapport d'évaluation Licence Science politique Université Lumière - Lyon 2 Campagne d évaluation 2014-2015 (Vague A) Formations et diplômes Pour le HCERES, 1 Didier Houssin, président

Plus en détail

C20 G/MCL 1/2. NOISIEL, le 27 octobre 2009

C20 G/MCL 1/2. NOISIEL, le 27 octobre 2009 C20 G/MCL 1/2 Le Président NOISIEL, le 27 octobre 2009 N /G/72/09-0937 E N 09-0211 R RECOMMANDE AVEC A.R. Monsieur le Directeur, Je vous prie de bien vouloir trouver ci-joint le rapport comportant les

Plus en détail

STATUTS DU SERVICE COMMUN UNIVERSITAIRE D INFORMATION, D ORIENTATION ET D INSERTION PROFESSIONNELLE DES ETUDIANTS DE L UNIVERSITE DE MONTPELLIER

STATUTS DU SERVICE COMMUN UNIVERSITAIRE D INFORMATION, D ORIENTATION ET D INSERTION PROFESSIONNELLE DES ETUDIANTS DE L UNIVERSITE DE MONTPELLIER STATUTS DU SERVICE COMMUN UNIVERSITAIRE D INFORMATION, D ORIENTATION ET D INSERTION PROFESSIONNELLE TABLE DES MATIERES TITRE I : DISPOSITIONS GENERALES... 3 Article 1 : Création... 3 Article 2 : Missions...

Plus en détail

executive education Londres Paris Turin Madrid Le diplôme Manager dirigeant hors temps de travail Innovation & créativité Management interculturel

executive education Londres Paris Turin Madrid Le diplôme Manager dirigeant hors temps de travail Innovation & créativité Management interculturel executive education Le diplôme Manager dirigeant hors temps de travail Londres Innovation & créativité Berlin Paris Entrepreneuriat Management interculturel Turin Madrid The World s First Business School

Plus en détail