S.N.T.P.C.T 10 rue de Trétaigne Paris

Dimension: px
Commencer à balayer dès la page:

Download "S.N.T.P.C.T 10 rue de Trétaigne 75018 Paris"

Transcription

1 TRAVAILLEURS PRISE DE VUES FILM Machiniste/Electricien 20,20 18,86-1,34-6,63% Sous-Chef 21,54 20,57-0,97-4,50% Chef-Machiniste/Electricien 24,64 22,86-1,78-7,22% Conducteur de Groupe 21,92 20,57-1,35-6,15% Machiniste/Electricien 795,90 660,00 18,86 742,98-52,92-6,65% Sous-Chef 848,70 720,00 20,57 742,98-105,72-4,50% Chef-Machiniste/Electricien 970,84 800,00 22,86 900,58-70,26-7,24% Conducteur de Groupe 863,53 720,00 20,57 810,50-53,03-6,14% Machiniste/Electricien 795,90 101,00 60,60 121, ,78 952,29-126,49-11,73% Sous-Chef 848,70 107,70 64,62 129, , ,63-119,63-10,40% Chef-Machiniste/Electricien 970,84 123,20 73,92 147, , ,14-170,66-12,97% Conducteur de Groupe 863,53 109,60 65,76 131, , ,63-139,78-11,94% 39 heures 4heures 2heures 15heures 10heures Salaire dû FORFAIT 48h+ de salaire en% Machiniste/Electricien 795,90 101,00 60,60 606,00 202, , ,59-473,91-26,84% Sous-Chef 848,70 107,70 64,62 646,20 215, , ,89-481,73-25,58% Chef-Machiniste/Electricien 970,84 123,20 73,92 739,20 246, , ,44-597,12-27,72% Conducteur de Groupe 863,53 109,60 65,76 657,60 219, , ,89-514,80-26,87%

2 Machiniste/Electricien 21,88 20,57-1,31-5,98% Sous-Chef 23,55 22,85-0,70-2,97% Chef-Machiniste/Electricien 26,74 25,14-1,60-5,98% Machiniste/Electricien 862,42 720,00 20,57 810,50-51,92-6,02% Sous-Chef 928,22 800,00 22,85 900,55-27,67-2,98% Chef-Machiniste/Electricien 1 053,91 880,00 25,14 990,61-63,30-6,00% Machiniste/Electricien 862,42 109,40 65,64 131, , ,63-138,11-11,81% Sous-Chef 928,22 117,75 70,68 137, , ,14-108,61-8,66% Chef-Machiniste/Electricien 1 053,91 133,75 80,25 150, , ,66-159,09-11,21% SUR LES BASES LES BASES ACTUELLES Proposition Diminution Soit Machiniste/Electricien 862,42 109,40 65,64 656,40 218, , ,47-488,19-25,52% Sous-Chef 928,22 117,75 70,68 706,50 235, , ,04-489,61-23,78% Chef-Machiniste/Electricien 1 053,91 133,75 80,25 802,50 267, , ,98-596,83-25,52%

3 A VOUS DE JUGER Menuisier 22,89 22,85-0,04-0,17% Menuisier-Traçeur 24,10 22,85-1,25-5,18% Chef-Menuisier 27,90 25,14-2,76-9,89% Chef-Constructeur 31,93 31,42-0,51-1,60% Comparatif de salaire pour 39 heures entre la proposition de la CSPF et le salaire minima 39 heuresactuellement en vigueur Menuisier 901,82 800,00 22,85 900,54-1,28-0,14% Menuisier-Traçeur 949,72 800,00 22,85 900,54-49,18-5,18% Chef-Menuisier 1 102,36 880,00 25,14 990,61-111,75-10,14% Chef-Constructeur 1 258, ,00 31, ,24-19,80-1,57% Menuisier 901,82 114,45 68,67 137, , ,14-77,14-6,31% Menuisier-Traçeur 949,72 120,50 72,30 144, , ,14-141,98-11,03% Chef-Menuisier 1 102,36 139,50 83,70 167, , ,66-233,30-15,62% Chef-Constructeur 1 258,04 159,65 95,79 191, , ,57-130,49-7,65% Menuisier 901,82 114,45 68,67 686,70 228, , ,44-444,10-22,19% Menuisier-Traçeur 949,72 120,50 72,30 723,00 241, , ,44-550,08-26,11% Chef-Menuisier 1 102,36 139,50 83,70 837,00 279, , ,18-729,38-29,87% Chef-Constructeur 1 258,04 159,65 95,79 957,90 319, , ,13-650,55-23,41%

4 Peintre 22,91 20,57-2,34-10,21% Sous-Chef Peintre 23,78 22,85-0,93-3,91% Chef-Peintre 26,97 25,14-1,83-6,78% Peintre en lettre/faux bois 24,10 22,85-1,25-5,18% Peintre 902,99 720,00 20,57 810,50-92,49-10,24% Sous-Chef Peintre 937,27 800,00 22,85 900,54-36,73-3,92% Chef-Peintre 1 062,96 880,00 25,14 990,61-72,35-6,80% Peintre en lettre/faux bois 949,72 800,00 22,85 900,54-49,18-5,17% Peintre 902,99 114,55 68,73 137, , ,63-193,10-15,77% Sous-Chef Peintre 937,27 118,90 71,34 142, , ,14-125,05-9,84% Chef-Peintre 1 062,96 134,85 80,91 161, , ,66-180,88-12,55% Peintre en letre/faux bois 949,72 120,50 72,30 144, , ,14-141,98-11,03% Peintre 902,99 114,55 68,73 687,30 229, , ,89-601,78-30,04% Sous-Chef Peintre 937,27 118,90 71,34 713,40 237, , ,44-522,27-25,12% Chef-Peintre 1 062,96 134,85 80,91 809,10 269, , ,18-645,34-27,37% Peintre en lettre/faux bois 949,72 120,50 72,30 723,00 241, , ,44-550,08-26,11%

5 Toupilleur/Maquettiste 25,76 23,71-2,05-7,95% Sculpteur/Décorateur 26,41 23,71-2,70-10,22% Chef-Sculpteur/Décorateur 27,98 25,14-2,84-10,15% Toupilleur/Maquettiste 1 015,07 830,00 23,71 934,32-80,75-7,95% Sculpteur/Décorateur 1 040,72 830,00 23,71 934,32-106,40-10,22% Chef-Sculpteur/Décorateur 1 102,58 880,00 25,14 990,61-111,97-10,15% Toupilleur/Maquettiste 1 015,07 128,80 77,28 154, , ,09-187,62-13,64% Sculpteur/Décorateur 1 040,72 132,05 79,23 158, , ,09-222,37-15,75% Chef-Sculpteur/Décorateur 1 102,58 139,90 83,94 167, , ,66-234,64-15,70% Proposition Diminution Soit Toupilleur/Maquettiste 1 015,07 128,80 77,28 772,80 257, , ,87-636,68-28,27% Sculpteur/Décorateur 1 040,72 132,05 79,23 792,30 264, , ,87-693,53-30,04% Chef-Sculpteur/Décorateur 1 102,58 139,90 83,94 839,40 279, , ,18-733,44-29,99%

ANALYSES DES PROPOSITIONS DU MEDIATEUR

ANALYSES DES PROPOSITIONS DU MEDIATEUR ANALYSES DES PROPOSITIONS DU MEDIATEUR Ce dossier comprend : - Fiche info #01 - Le Médiateur - Infos sur le calcul de salaires proposées par le Médiateur - La grille "B3" - La grille "B2" - La grille "B1"

Plus en détail

Liste relative au champ d application de l Annexe VIII - Production cinématographique

Liste relative au champ d application de l Annexe VIII - Production cinématographique CIRCULAIRE N 2014-04 DU 24 JANVIER 2014 Direction des Affaires Juridiques INSV0022-TPE Titre Liste relative au champ d application de l Annexe VIII - Production cinématographique Objet Avenant n 1 du 16

Plus en détail

Titre. Objet CM 172. Direction des Affaires Juridiques INSC0202

Titre. Objet CM 172. Direction des Affaires Juridiques INSC0202 Titre Objet CM 172 Origine Direction des Affaires Juridiques INSC0202 RESUME : Nouveau barème, à compter du 1er janvier 1995, des parties proportionnelles de l'allocation unique dégressive servie aux ouvriers

Plus en détail

BOTTE MAMUT. b720. nouvelle tendance au tarif professionnel De nombreux autres nouveaux produits à découvrir venez retirer votre catalogue en magasin!

BOTTE MAMUT. b720. nouvelle tendance au tarif professionnel De nombreux autres nouveaux produits à découvrir venez retirer votre catalogue en magasin! NOUvelle / NOUVElle / Nouvelle BOTTE MAMUT b720 légèreté, effet coussinet, flexibilité, étanche, aérée, anti-odeur, adhérence physiologie, pied sec 141 54 au tarif professionnel NOUvelle / NOUVElle / Nouvelle

Plus en détail

Tél. 01 42 55 82 66 / Télécopie 01 42 52 56 26. Courrier électronique : sntpct@wanadoo.fr

Tél. 01 42 55 82 66 / Télécopie 01 42 52 56 26. Courrier électronique : sntpct@wanadoo.fr Syndicat professionnel fondé en 1937 déclaré sous le N 7564 représentatif au niveau professionnel et national conformément à lʼart. L 2121-1 et s. du C.T. Convention collective la Production tographique

Plus en détail

Tél. 01 42 55 82 66 / Télécopie 01 42 52 56 26! Courrier électronique : sntpct@wanadoo.fr!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!site : www.sntpct.fr!

Tél. 01 42 55 82 66 / Télécopie 01 42 52 56 26! Courrier électronique : sntpct@wanadoo.fr!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!site : www.sntpct.fr! S.N.T.P.C.T. Adhérent à EURO-MEI Bruxelles 10 rue de Trétaigne 75018 Paris Syndicat National des Techniciens et Travailleurs de la Production Cinématographique et de Télévision Tél. 01 42 55 82 66 / Télécopie

Plus en détail

MINISTÈRE DU TRAVAIL, DES RELATIONS SOCIALES, DE LA FAMILLE ET DE LA SOLIDARITÉ CONVENTIONS COLLECTIVES. Convention collective nationale

MINISTÈRE DU TRAVAIL, DES RELATIONS SOCIALES, DE LA FAMILLE ET DE LA SOLIDARITÉ CONVENTIONS COLLECTIVES. Convention collective nationale MINISTÈRE DU TRAVAIL, DES RELATIONS SOCIALES, DE LA FAMILLE ET DE LA SOLIDARITÉ CONVENTIONS COLLECTIVES Brochure n o 3355 Convention collective nationale IDCC : 2717. ENTREPRISES TECHNIQUES AU SERVICE

Plus en détail

COMMISSIONS SCOLAIRES - OUVRIERS

COMMISSIONS SCOLAIRES - OUVRIERS COMMISSIONS SCOLAIRES - OUVRIERS 5102 ÉBÉNISTE 5103 ÉLECTRICIENNE OU ÉLECTRICIEN, CLASSE PRINCIPALE 5104 ÉLECTRICIENNE OU ÉLECTRICIEN 5106 MÉCANICIENNE OU MÉCANICIEN, CLASSE I 5107 MÉCANICIENNE OU MÉCANICIEN

Plus en détail

Arrêté du Conseil fédéral étendant le champ d application de la convention collective de travail romande du second-œuvre

Arrêté du Conseil fédéral étendant le champ d application de la convention collective de travail romande du second-œuvre Arrêté du Conseil fédéral étendant le champ d application de la convention collective de travail romande du second-œuvre Modification du 14 mars 2012 Le Conseil fédéral suisse arrête: I Les arrêtés du

Plus en détail

Pôle emploi et vous. Démarches, recherche d emploi, infos pratiques

Pôle emploi et vous. Démarches, recherche d emploi, infos pratiques Pôle emploi et vous Démarches, recherche d emploi, infos pratiques Sommaire Votre inscription Le suivi de votre inscription Votre recherche d emploi Votre inscription La demande d inscription Le rendez-vous

Plus en détail

Carreleur 4 ENTREPRISES -20% 29% 3 AUTO-ENTREPRENEURS 1 SOCIÉTÉ CASTELSARRASIN POTENTIEL TRANSMISSION DENSITÉ MÉTIER STATUTS ET RÉGIMES

Carreleur 4 ENTREPRISES -20% 29% 3 AUTO-ENTREPRENEURS 1 SOCIÉTÉ CASTELSARRASIN POTENTIEL TRANSMISSION DENSITÉ MÉTIER STATUTS ET RÉGIMES Carreleur 4 S SALARIÉ 3 -% CHEFS D'S 9% CRÉÉE 49 RADIATION 3 445 POTENTIEL TRMISSION DE PLUS DE 55 3 AUTO-ENTREPRENEURS INDIVIDUELLE SOCIÉTÉ Charpentier Couvreur 4 S 4 SALARIÉS 33% CHEF D' TITULAIRE DE

Plus en détail

Exploiter le clip métier : chef de chantier

Exploiter le clip métier : chef de chantier Exploiter le clip métier : chef de chantier ICHE D ANIMATION Principaux thèmes abordés - L'activité d'un chef de chantier - Les partenaires de travail - Les qualités requises - Les raisons du choix du

Plus en détail

Offre de services demandeurs d emploi. Pôle emploi et vous. Démarches, recherche d emploi, infos pratiques. 25 avril 2014

Offre de services demandeurs d emploi. Pôle emploi et vous. Démarches, recherche d emploi, infos pratiques. 25 avril 2014 Offre de services demandeurs d emploi Pôle emploi et vous Démarches, recherche d emploi, infos pratiques SOMMAIRE I. Votre inscription II. Le suivi de votre inscription III. Votre recherche d emploi 2

Plus en détail

Date de mise UAI EF Nom 1 EF Nom 2 EF Sigle EF Adr 1 EF Adr 2 EF CP EF Commune EF Tel EF Fax EF Mail EF Typ EF UAI SITE à jour.

Date de mise UAI EF Nom 1 EF Nom 2 EF Sigle EF Adr 1 EF Adr 2 EF CP EF Commune EF Tel EF Fax EF Mail EF Typ EF UAI SITE à jour. UAI EF Date de mise Nom 1 EF à jour Nom 2 EF Sigle EF Adr 1 EF Adr 2 EF CP EF Commune EF Tel EF Fax EF Mail EF Typ EF UAI SITE 0752868K 31/12/14 CFA A RECRUTEMENT NATIONAL DES COMPAGNONS DU DEVOIR 82 RUE

Plus en détail

Récupération de la TVA sur les voitures

Récupération de la TVA sur les voitures Récupération de la TVA sur les voitures Nouvelles règles de récupération de la TVA en VIGUEUR en 2013. Pour les assujettis TVA : La récupération de la TVA dépend désormais du pourcentage de l utilisation

Plus en détail

UAI EF Nom 1 EF Nom 2 EF Sigle EF Adr 1 EF Adr 2 EF CP EF Commune EF Tel EF Fax EF Mail EF Typ EF UAI SITE. Page 2

UAI EF Nom 1 EF Nom 2 EF Sigle EF Adr 1 EF Adr 2 EF CP EF Commune EF Tel EF Fax EF Mail EF Typ EF UAI SITE. Page 2 Date de mise UAI EF Nom 1 EF Nom 2 EF Sigle EF Adr 1 EF Adr 2 EF CP EF Commune EF Tel EF Fax EF Mail EF Typ EF UAI SITE à jour 0752868K 31/12/14 CFA A RECRUTEMENT NATIONAL DES COMPAGNONS DU DEVOIR 82 RUE

Plus en détail

Les femmes restent plus souvent au foyer, travaillent davantage à temps partiel, gagnent moins et sont plus exposées à la pauvreté

Les femmes restent plus souvent au foyer, travaillent davantage à temps partiel, gagnent moins et sont plus exposées à la pauvreté DIRECTION GÉNÉRALE STATISTIQUE ET INFORMATION ÉCONOMIQUE COMMUNIQUÉ DE PRESSE 7 mars 2008 Les femmes restent plus souvent au foyer, travaillent davantage à temps partiel, gagnent moins et sont plus exposées

Plus en détail

BAREME N 1 des PRIX de REGIE

BAREME N 1 des PRIX de REGIE BAREME N 1 des PRIX de REGIE Sommaire A. BATIMENT 1 B. GENIE CIVIL 2 C. METALLURGIE DU BATIMENT 3 D. METIERS DU BATIMENT 4 E. DECORATEURS ET COURTEPOINTIERES 5 IMPORTANT En dérogation à la norme SIA 118,

Plus en détail

3. Aperçu théorique du marché du travail

3. Aperçu théorique du marché du travail 3. Aperçu théorique du marché du travail Hypothèses de la concurrence parfaite : Le travail est un bien homogène. Atomicité de la demande et de l offre de travail. Information parfaite. Mobilité parfaite

Plus en détail

Bâtiment et génie civil

Bâtiment et génie civil Bâtiment et génie civil Etat actuel Base Changement 01/09/2015 Règlement grand-ducal du 8 janvier 2007 portant déclaration d'obligation générale de l'avenant IV à la convention collective de travail pour

Plus en détail

L e s é v o l u t i o n s r é c e n t e s d e l a P r o t e c t i o n S o c i a l e C o m p l é m e n t a i r e d e s s a l a r i é s

L e s é v o l u t i o n s r é c e n t e s d e l a P r o t e c t i o n S o c i a l e C o m p l é m e n t a i r e d e s s a l a r i é s L e s é v o l u t i o n s r é c e n t e s d e l a P r o t e c t i o n S o c i a l e C o m p l é m e n t a i r e d e s s a l a r i é s Evolutions sociales 2015 : l année de l ANI Après l application de

Plus en détail

LE SECTEUR DU BATIMENT

LE SECTEUR DU BATIMENT LE SECTEUR DU BATIMENT INTERVENANTS 1 - CAPEB 2 Compagnons du Devoir 3 BTP CFA de l Aude Les métiers du bâtiment et les perspectives d évolution professionnelles L Artisanat du bâtiment dans l économie

Plus en détail

COMMISSION PARITAIRE DES SERVICES DE SANTE CONVENTION COLLECTIVE DE TRAVAIL DU 26 JANVIER 1993. Conditions de rémunération et de travail

COMMISSION PARITAIRE DES SERVICES DE SANTE CONVENTION COLLECTIVE DE TRAVAIL DU 26 JANVIER 1993. Conditions de rémunération et de travail COMMISSION PARITAIRE DES SERVICES DE SANTE CONVENTION COLLECTIVE DE TRAVAIL DU 26 JANVIER 1993 Conditions de rémunération et de travail CHAPITRE I - Généralités Article 1 La présente convention collective

Plus en détail

Adaptation suite à : Les barèmes de base sont portés à 145,68 %

Adaptation suite à : Les barèmes de base sont portés à 145,68 % Personnel ouvrier et tecnique Ecelle : 1.12 Ouvrier non qualifié (A01) annuel à 100% mensuel indexé oraire indexé 38 allocation foyer allocation -18 11.936,62 1.449,11 8,8002 87,39 43,70 18/0 12.384,81

Plus en détail

Les métiers du bâtiment

Les métiers du bâtiment Les métiers du bâtiment Diaporama réalisé par les élèves de DP3- Année 2012-2013 Sourcse des images : art-galerie-photo.fr / batiment-bretagne.com / lesmetiers.net Peintre en bâtiment Que fait-il? Il

Plus en détail

CAP Plâtrier Plaquiste CAP Solier-Moquettiste. CAP Serrurier-Métallier

CAP Plâtrier Plaquiste CAP Solier-Moquettiste. CAP Serrurier-Métallier LISTE DES DIPLOMES CONNEXES NIVEAU V Intitulé du Diplôme CAP Art et Technique de la bijouterie joaillerie CAP Boulanger CAP Boucher CAP Charcutier-Traiteur CAP Charpentier CAP Chocolatier Confiseur CAP

Plus en détail

Livret destiné aux collégiens

Livret destiné aux collégiens PREPARER SA VISITE AUX «COULISSES DU BTP» Livret destiné aux collégiens Rendez-vous les Visite du chantier de Sommaire 1. Qu est-ce que le batiment?... 3 Qu entend-on concrètement par «bâtiment»?... 3

Plus en détail

Échelles salariales des employés des commissions scolaires en vigueur au 31 mars 2015 Ajustement lié à la clause de protection du pouvoir d achat

Échelles salariales des employés des commissions scolaires en vigueur au 31 mars 2015 Ajustement lié à la clause de protection du pouvoir d achat Échelles salariales des employés des commissions scolaires en vigueur au 31 mars 2015 Ajustement lié à la clause de protection du pouvoir d achat Données du Secrétariat du Conseil du trésor, compilées

Plus en détail

Le 11 octobre 2013 PREPARER SA VISITE AUX «COULISSES DU BATIMENT» à St Paul les Dax

Le 11 octobre 2013 PREPARER SA VISITE AUX «COULISSES DU BATIMENT» à St Paul les Dax Le 11 octobre 2013 à St Paul les Dax PREPARER SA VISITE AUX «COULISSES DU BATIMENT» Livret destiné aux collégiens et lycéens visitant les chantiers et ateliers Rendez-vous le vendredi 11 octobre 2013 Sommaire

Plus en détail

Dernières évolutions réglementaires et réponses du Crédit.Agricole

Dernières évolutions réglementaires et réponses du Crédit.Agricole P A C I F I C A A S S U R A N C E S D O M M A G E S Les assurances collectives Santé et Prévoyance sur le marché des Professionnels Dernières évolutions réglementaires et réponses du Crédit.Agricole Sommaire

Plus en détail

Xavier Remongin/Min.agri.fr. Soutien à l emploi et au pouvoir d achat. Exonération des cotisations sociales sur les heures supplémentaires

Xavier Remongin/Min.agri.fr. Soutien à l emploi et au pouvoir d achat. Exonération des cotisations sociales sur les heures supplémentaires 2008 Xavier Remongin/Min.agri.fr Soutien à l emploi et au pouvoir d achat Exonération des cotisations sociales sur les heures supplémentaires Depuis le 1er octobre 2007, les employeurs agricoles qui ont

Plus en détail

Focus. Lien entre rémunération du travail et allocation de chômage

Focus. Lien entre rémunération du travail et allocation de chômage Focus Lien entre rémunération du travail et allocation de chômage Introduction Le travailleur qui devient chômeur et qui est admissible sur base de prestations de travail se voit, en application du principe

Plus en détail

En 1999, près de 52 000 personnes, soit 6,9 % des actifs occupés de la région, travaillaient dans

En 1999, près de 52 000 personnes, soit 6,9 % des actifs occupés de la région, travaillaient dans BÂTIMENT, TRAVAUX PUBLICS En, près de 52 personnes, soit 6,9 % des actifs de la région, travaillaient dans le domaine du bâtiment et des travaux publics. Composé de huit familles professionnelles, ce domaine

Plus en détail

Article 2 Autres éléments de rémunération

Article 2 Autres éléments de rémunération MINISTÈRE DU TRAVAIL, DE L EMPLOI, DE LA FORMATION PROFESSIONNELLE ET DU DIALOGUE SOCIAL CONVENTIONS COLLECTIVES Brochure n 3234 Convention collective régionale IDCC : 1391 MANUTENTION ET NETTOYAGE SUR

Plus en détail

(10) CCQ Contribution de l'employeur au financement de la Commission de la construction du Québec : 0,75 % du salaire brut de l'employé.

(10) CCQ Contribution de l'employeur au financement de la Commission de la construction du Québec : 0,75 % du salaire brut de l'employé. COÛT HORAIRE DE LA MAIN-D ŒUVRE DANS L INDUSTRIE DE LA CONSTRUCTION AU QUÉBEC AU 27 AVRIL 2014 - SECTEUR GÉNIE CIVIL ET VOIRIE - ANNEXE «D-1-A» Travaux exécutés dans les chantiers à baraquement Selon l'annexe

Plus en détail

RSA et assurance chômage

RSA et assurance chômage RSA et assurance chômage -Allocation d aide au retour à l emploi (ARE) -Allocation de solidarité spécifique (ASS) ARE : régime des activités réduites permet de cumuler une partie de l ARE avec le salaire

Plus en détail

ACCORD DU 4 MARS 2014

ACCORD DU 4 MARS 2014 MINISTÈRE DU TRAVAIL, DE L EMPLOI ET DU DIALOGUE SOCIAL CONVENTIONS COLLECTIVES Brochure n 3261 Convention collective nationale IDCC : 1611. ENTREPRISES DE LOGISTIQUE DE COMMUNICATION ÉCRITE DIRECTE ACCORD

Plus en détail

PREPARER SA VISITE AUX «COULISSES DU BATIMENT» Livret destiné aux collégiens et lycéens visitant les chantiers et ateliers

PREPARER SA VISITE AUX «COULISSES DU BATIMENT» Livret destiné aux collégiens et lycéens visitant les chantiers et ateliers PREPARER SA VISITE AUX «COULISSES DU BATIMENT» Livret destiné aux collégiens et lycéens visitant les chantiers et ateliers Rendez-vous le 11 octobre 2012 pour visiter le chantier GROUPE SCOLAIRE ILOT DE

Plus en détail

La construction. en Franche-Comté. état des lieux du secteur décembre 2009 mise à jour : octobre 2010. Franche-Comté. emploi formation insertion

La construction. en Franche-Comté. état des lieux du secteur décembre 2009 mise à jour : octobre 2010. Franche-Comté. emploi formation insertion La en Franche-Comté état des lieux du secteur décembre 2009 mise à jour : octobre 2010 emploi formation insertion Franche-Comté 1 - septembre 2010 - Efigip Composition du secteur NAF 700 (1) correspondant

Plus en détail

Enquête Rémunération

Enquête Rémunération Enquête Rémunération Décembre 2011 Synthèse des résultats Méthodologie : Cette enquête a été menée auprès de 274 personnes salariées, indépendantes ou responsables d agence issues du métier de la communication.

Plus en détail

INFORMATIONS AUX ADHERENTS :

INFORMATIONS AUX ADHERENTS : Les documents ci-après, diffusés aux adhérents du GEIST au cours des dernières années, peuvent leur être adressés à nouveau en cas de besoin sur simple demande de leur part : INFORMATIONS AUX ADHERENTS

Plus en détail

Ouvriers, techniciens : secteur d'activité de l'employeur et fonctions occupées

Ouvriers, techniciens : secteur d'activité de l'employeur et fonctions occupées Notice DAJ 168-1 Mise à jour mars 2005 Ouvriers, techniciens : secteur d'activité de l'employeur et fonctions occupées Ouvriers, techniciens : secteur d activité de l employeur Pour relever des dispositions

Plus en détail

Que faire après la 3 ème SEGPA ou ULIS?

Que faire après la 3 ème SEGPA ou ULIS? Que faire après la 3 ème SEGPA ou ULIS? Qu est ce qu un CAP? Où peut-on préparer un CAP? Quelles sont les spécialités de CAP? Comment obtenir une place en CAP? CAP Certificat d Aptitude Professionnelle

Plus en détail

APS 4 : CREATION D'ENTREPRISE

APS 4 : CREATION D'ENTREPRISE APS 4 : CREATION D'ENTREPRISE ETABLISSEMENT LIMAYRAC DESCRIPTION Création d'une entreprise de service LOGICIELS NECESSAES Bureautique Internet NIVEAU Début 1 ère année pour des classes mixtes Bac généraux

Plus en détail

Personnel ouvrier et maîtrise technique : 21 a - Ouvrier professionnel OP 1. 21 b - Aide-magasinier. Personnel mouvement et maîtrise mouvement :

Personnel ouvrier et maîtrise technique : 21 a - Ouvrier professionnel OP 1. 21 b - Aide-magasinier. Personnel mouvement et maîtrise mouvement : METIERS COEFFICIENT CCN 21 a - Ouvrier professionnel OP 1. 21 b - Aide-magasinier. 21 a - Receveur. 21 b - Personnel de conduite des téléphériques et des funiculaires. 21 c - Guichetier. Personnel administratif

Plus en détail

Rester fort même en cas d accident. Assurance-accidents.

Rester fort même en cas d accident. Assurance-accidents. Rester fort même en cas d accident. Assurance-accidents. Désormais, tout devient plus simple. Avec Sympany. Sympany. L assurance qui fait la différence. Sympany est la première assurance de Suisse à ne

Plus en détail

Circulaire n 4491 du 24/07/2013. Eveil aux métiers de la construction

Circulaire n 4491 du 24/07/2013. Eveil aux métiers de la construction Circulaire n 4491 du 24/07/2013 Eveil aux métiers de la construction Réseaux et niveaux concernés Fédération Wallonie- Bruxelles Libre subventionné libre confessionnel libre non confessionnel) Officiel

Plus en détail

SANTÉ ET SERVICES SOCIAUX - PERSONNEL D'ENTRETIEN ET DE SERVICE

SANTÉ ET SERVICES SOCIAUX - PERSONNEL D'ENTRETIEN ET DE SERVICE SANTÉ ET SERVICES SOCIAUX - PERSONNEL D'ENTRETIEN ET DE SERVICE 5130 OPÉRATEUR OU OPÉRATRICE EN SYSTÈME DE PRODUCTION BRAILLE 5345 RELIEUR OU RELIEUSE 6262 PRÉPOSÉ OU PRÉPOSÉE À LA PEINTURE ET À LA MAINTENANCE

Plus en détail

ACTIVITES REGLEMENTEES

ACTIVITES REGLEMENTEES ACTIVITES REGLEMENTEES Par le décret N 98-246 du 02 Avril 1998, quels que soient le statut juridique et les caractéristiques de l entreprise, un certain nombre d activités, dites réglementées ne peuvent

Plus en détail

Remarque Dans cette brochure, toutes les expressions désignant des personnes visent à la fois les hommes et les femmes.

Remarque Dans cette brochure, toutes les expressions désignant des personnes visent à la fois les hommes et les femmes. (PSOR\pRXWUDYDLOOHXU LQGpSHQGDQW" 5&) Les personnes ayant une déficience visuelle peuvent obtenir cette publication en gros caractères ou en braille, ainsi que sur cassette audio ou disquette d ordinateur.

Plus en détail

Explications sur les classes de salaire

Explications sur les classes de salaire Explications sur les classes de salaire en vertu de l'art. 42 de la Convention nationale du secteur principal de la construction en Suisse 2012-2015 du 1 er avril 2012 Classes de salaire Conditions Ouvriers

Plus en détail

ORIENTATION APRES LA S.E.G.P.A. Document élaboré par J.PEILLEX, Directrice SEGPA Collège Marlioz AIX-LES-BAINS. Mai 2013

ORIENTATION APRES LA S.E.G.P.A. Document élaboré par J.PEILLEX, Directrice SEGPA Collège Marlioz AIX-LES-BAINS. Mai 2013 ORIENTATION APRES LA S.E.G.P.A. Document élaboré par J.PEILLEX, Directrice SEGPA Collège Marlioz AIX-LES-BAINS Mai 2013 ORIENTATION APRÈS LA 3 ème SEGPA Préparer un C.A.P. Plusieurs possibilités en LYCÉE

Plus en détail

SALARIÉS INTÉRIMAIRES CIPI CONTRAT D INSERTION PROFESSIONNELLE INTÉRIMAIRE MODE D EMPLOI. v3-05/2015 - photo : graphicobsession

SALARIÉS INTÉRIMAIRES CIPI CONTRAT D INSERTION PROFESSIONNELLE INTÉRIMAIRE MODE D EMPLOI. v3-05/2015 - photo : graphicobsession Permettre à des demandeurs d emploi éloignés du marché du travail rencontrant des difficultés d insertion ou de réinsertion, du fait de leur âge, d un handicap, de leur situation professionnelle, sociale

Plus en détail

Activité antérieure des chômeurs

Activité antérieure des chômeurs Activité antérieure des chômeurs Chômeurs selon l activité antérieure au chômage, le groupe d âge, le sexe, Canada, province, mensuel, non désaisonnalisé Table-222 Chômeurs selon l activité antérieure

Plus en détail

ils et elles sont fiers de construire

ils et elles sont fiers de construire L A F O R M A T I O N A U X M É T I E R S D U B Â T I M E N T ils et elles sont fiers de construire Les jeunes qui choisissent le bâtiment ont de bonnes raisons de le faire Dans le bâtiment, on se sent

Plus en détail

10 ème programme. Contrats et animations

10 ème programme. Contrats et animations 10 ème programme Contrats et animations Trois contrats types au 10 programme - Contrat de Partenariat - Contrat global d actions - Contrat d animation Le contrat de partenariat permet d assurer une synergie

Plus en détail

Des profils pour vous aider à recruter (1/6)

Des profils pour vous aider à recruter (1/6) Retrouvez cette circulaire sur www.btp13.com à partir du Des profils pour vous aider à recruter (1/6) (ci-après liste de candidats motivés) Vous recherchez du personnel? Transmettez-nous votre offre d'emploi,

Plus en détail

Droits d auteurs : quelles opportunités fiscales?

Droits d auteurs : quelles opportunités fiscales? Droits d auteurs : quelles opportunités fiscales? Vincent Lamberts et Jean-Luc Wuidard Avocats au Barreau de Liège 26 novembre 2010 Petit déjeuner conférence Etudes et Expansion ASBL Plan des exposés -1.

Plus en détail

MINISTÈRE DU TRAVAIL, DES RELATIONS SOCIALES, DE LA FAMILLE, DE LA SOLIDARITÉ ET DE LA VILLE CONVENTIONS COLLECTIVES

MINISTÈRE DU TRAVAIL, DES RELATIONS SOCIALES, DE LA FAMILLE, DE LA SOLIDARITÉ ET DE LA VILLE CONVENTIONS COLLECTIVES MINISTÈRE DU TRAVAIL, DES RELATIONS SOCIALES, DE LA FAMILLE, DE LA SOLIDARITÉ ET DE LA VILLE CONVENTIONS COLLECTIVES Brochure n o 3174 Conventions collectives nationales INDUSTRIE CINÉMATOGRAPHIQUE IDCC

Plus en détail

Province de Hainaut. Programmation de 25 formations. Hivernales. pour ouvriers du secteur de la construction (CP 124)

Province de Hainaut. Programmation de 25 formations. Hivernales. pour ouvriers du secteur de la construction (CP 124) - 1 - Province de Hainaut Programmation de 25 s Hivernales pour ouvriers du secteur de la construction (CP 124) - 2 - - 3 - Table des matières 01. Travailler en hauteur en toute sécurité Module 2... p.5

Plus en détail

Table des taux de salaire et de cotisation aux avantages sociaux

Table des taux de salaire et de cotisation aux avantages sociaux Secteur résidentiel Table des taux de salaire et de cotisation aux avantages sociaux À compter du 26 avril 2009 PU 90-40 (0904) SECTEUR résidentiel Taux de salaire en vigueur le 26 avril 2009 Métiers et

Plus en détail

Annexe à l'arrêté n 13-247 du 23/09/2013 du Président du Centre de Gestion Liste des vacances ou créations d'emplois - Publicité : CDG

Annexe à l'arrêté n 13-247 du 23/09/2013 du Président du Centre de Gestion Liste des vacances ou créations d'emplois - Publicité : CDG C D'AGGLOMERATION TOUR(S) PLUS Adjoint adm. 2e cl. C assistant commande publique CDG-2013-09-79 C D'AGGLOMERATION TOUR(S) PLUS Adjoint tech. 2e cl. C RIPEUR CDG-2013-09-80 C D'AGGLOMERATION TOUR(S) PLUS

Plus en détail

INDEXATION DES BAREMES AU 01 DÉCEMBRE 2012

INDEXATION DES BAREMES AU 01 DÉCEMBRE 2012 SERVICES EXTERNES POUR LA PRÉVENTION ET LA PROTECTION AU TRAVAIL (CP 330) INDEXATION DES BAREMES AU 01 DÉCEMBRE 2012 Vous souhaitez d autres informations sur le secteur? Vous désirez devenir un relais

Plus en détail

Sommaire détaillé 9 AR

Sommaire détaillé 9 AR Sommaire détaillé 1 CONTRÔLE DU TRAVAIL... 1.001 A - Ouverture d un établissement industriel et commercial... 1.101 1 - Déclaration nominative préalable à l embauche... 1.102 2 - Registre du commerce -

Plus en détail

Alerte amiante : Tous concernés (1/7)

Alerte amiante : Tous concernés (1/7) Alerte amiante : Tous concernés (1/7) Un nouvel arrêté du 23 février 2012 (entré en vigueur le 8 mars) fixe de nouvelles et plus nombreuses obligations de formation des salariés susceptibles d être exposés

Plus en détail

La formation des salaires

La formation des salaires La formation des salaires I. Les mécanismes de formation des salaires 1. Définition du salaire - Le salaire constitue la rémunération du travailleur lié à son employeur par un contrat de travail. - Le

Plus en détail

TRANSPORTS ET DÉMÉNAGEMENTS

TRANSPORTS ET DÉMÉNAGEMENTS REPUBLIQUE ET CANTON DE GENEVE Département de la solidarité et de l'emploi Office cantonal de l'inspection et des relations du travail Document REFLÉTANT LES CONDITIONS DE TRAVAIL ET PRESTATIONS SOCIALES

Plus en détail

Fiche 1 : Exemples de métiers possibles

Fiche 1 : Exemples de métiers possibles L apprentissage dans la fonction publique territoriale Fiche 1 : Exemples de métiers possibles Se reporter à la fiche 4 pour avoir le libellé des sigles. PILOTAGE MANAGEMENT ET GESTION DES RESSOURCES HUMAINES

Plus en détail

PLAQ OUVRIERS modif tel17052011:layout 4 17/05/11 11:35 Page 1. www.fo-sante.com

PLAQ OUVRIERS modif tel17052011:layout 4 17/05/11 11:35 Page 1. www.fo-sante.com PLAQ OUVRIERS modif tel17052011:layout 4 17/05/11 11:35 Page 1 www.fo-sante.com Personnels ouvriers et ambulanciers es métiers indispensables aux établissements et aux usagers PLAQ OUVRIERS modif tel17052011:layout

Plus en détail

NOM : PRENOM : PHOTO DATE DE LA DEMANDE :

NOM : PRENOM : PHOTO DATE DE LA DEMANDE : PHOTO NOM : PRENOM : DATE DE LA DEMANDE : Chemin de St Mître à Four de Buze 13013 MARSEILLE Directrice : Anne-Cécile AUGER anne-cecile.auger@apprentis-auteuil.org : 06-69-69-41-57 / 04-91-61-30-07 1/6

Plus en détail

ASSEMBLÉE NATIONALE 4 octobre 2013 AMENDEMENT

ASSEMBLÉE NATIONALE 4 octobre 2013 AMENDEMENT ASSEMBLÉE NATIONALE 4 octobre 2013 Rejeté PROJET DE LOI DE FINANCES POUR 2014 - (N 1395) AMENDEMENT N o I-CF52 présenté par M. Mariton, M. Carrez, M. Baroin, M. Bertrand, M. Blanc, M. Carré, M. Censi,

Plus en détail

Tél. 01 42 55 82 66 / Télécopie 01 42 52 56 26! Courrier électronique : sntpct@wanadoo.fr!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!site : www.sntpct.fr!

Tél. 01 42 55 82 66 / Télécopie 01 42 52 56 26! Courrier électronique : sntpct@wanadoo.fr!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!site : www.sntpct.fr! S.N.T.P.C.T. Adhérent à EURO-MEI Bruxelles 10 rue de Trétaigne 75018 Paris! Syndicat National des Techniciens et Travailleurs de la Production Cinématographique et de Télévision Tél. 01 42 55 82 66 / Télécopie

Plus en détail

ARRÊTÉ N 2007.287. Le Président du Centre de Gestion de la Fonction Publique Territoriale du Rhône,

ARRÊTÉ N 2007.287. Le Président du Centre de Gestion de la Fonction Publique Territoriale du Rhône, ARRÊTÉ N 2007.287 Objet : Ouverture d un examen professionnel d accès par voie d avancement au grade d adjoint technique territorial de 1 ère classe dans la spécialité artisanat d art. Le Président du

Plus en détail

CONTRAT DE PROFESSIONNALISATION

CONTRAT DE PROFESSIONNALISATION Intégrer de nouveaux salariés en les formant à vos métiers Définir un parcours de formation, interne et/ou externe, adapté aux spécificités de votre ETT Valoriser la transmission des savoir-faire et des

Plus en détail

Annexe 8 XXXXXXXXXXXXX. Février 2010

Annexe 8 XXXXXXXXXXXXX. Février 2010 Février 2010 XXXXXXXXXXXXX Annexe 8 «Les salariés intermittents du cinéma, de l audiovisuel, de la diffusion TV, radio ou du spectacle relèvent de l application de l annexe 8 au règlement général de l

Plus en détail

La protection sociale du travailleur indépendant

La protection sociale du travailleur indépendant La protection sociale du travailleur indépendant RSI Ile-de-France Centre 1.12.08 Alhambra L activité et la structure juridique Conditionnent la protection sociale L activité et la structure juridique

Plus en détail

RENCONTRE D EXPERTS. L audit et le contrôle social : sécuriser la paye et garantir sa conformité légale

RENCONTRE D EXPERTS. L audit et le contrôle social : sécuriser la paye et garantir sa conformité légale Une initiative de l Ordre des experts-comptables région Paris Ile-de-France RENCONTRE D EXPERTS L audit et le contrôle social : sécuriser la paye et garantir sa conformité légale Présentée par Pierre-Antoine

Plus en détail

GUIDE MOBILITÉ DÉPARTEMENTAL

GUIDE MOBILITÉ DÉPARTEMENTAL GUIDE MOBILITÉ DÉPARTEMENTAL Territoires des Maisons Communes Emploi Formation FIGEAC et GOURDON www.mcef.midipyrenees.fr Mise à jour 2013 Pourquoi ce guide? Ce guide (non exhaustif) a été conçu pour faciliter

Plus en détail

Information-conseil remis avec le rapport personnalisé du coffre à outils de gestion d atelier

Information-conseil remis avec le rapport personnalisé du coffre à outils de gestion d atelier Information-conseil remis avec le rapport personnalisé du coffre à outils de gestion d atelier 30 conseils pratiques : 1. Explorer la possibilité d effectuer la prise de rendez-vous à l'aide d'un système

Plus en détail

PRODUIT 1.3 «Achèvement d une étude de faisabilité»

PRODUIT 1.3 «Achèvement d une étude de faisabilité» Ministère des Eaux et Forêts, de l Environnement et du Développement Durable Projet OIBT 392/06 rev2(f) «Projet Régional d Exploitation à Faible Impact dans les Pays du Bassin du Congo» PRODUIT 1.3 «Achèvement

Plus en détail

RÉSUMÉ DE L ENTENTE DE PRINCIPE SECTEUR RÉSIDENTIEL. Présentation aux représentants de l Alliance syndicale 26 juin 2013. (Modifié le 3 juillet)

RÉSUMÉ DE L ENTENTE DE PRINCIPE SECTEUR RÉSIDENTIEL. Présentation aux représentants de l Alliance syndicale 26 juin 2013. (Modifié le 3 juillet) RÉSUMÉ DE L ENTENTE DE PRINCIPE SECTEUR RÉSIDENTIEL Présentation aux représentants de l Alliance syndicale 26 juin 2013 (Modifié le 3 juillet) L augmentation de salaire est : À la signature : 2 % (0,63$)

Plus en détail

Apport des données EVREST dans l évaluation de la pénibilité des métiers du BTP touchant l épaule et le rachis

Apport des données EVREST dans l évaluation de la pénibilité des métiers du BTP touchant l épaule et le rachis Apport des données EVREST dans l évaluation de la pénibilité des métiers du BTP touchant l épaule et le rachis L.FAUQUEMBERGUE(1), G. ARASZKIEWIRZ (1), C.DEGRASSAT(2) A.LEROYER(3), S.VOLKOFF(4) et les

Plus en détail

Tenez le cap même en cas de maladie. L assurance perte de salaire selon la LAMal.

Tenez le cap même en cas de maladie. L assurance perte de salaire selon la LAMal. Tenez le cap même en cas de maladie. L assurance perte de salaire selon la LAMal. Désormais, tout devient plus simple. Avec Sympany. Sympany. L assurance qui fait la différence. Sympany est la première

Plus en détail

N XXX ASSEMBLÉE NATIONALE CONSTITUTION DU 4 OCTOBRE 1958 QUATORZIÈME LÉGISLATURE. Enregistré à la Présidence de l Assemblée nationale le XXXX 2013.

N XXX ASSEMBLÉE NATIONALE CONSTITUTION DU 4 OCTOBRE 1958 QUATORZIÈME LÉGISLATURE. Enregistré à la Présidence de l Assemblée nationale le XXXX 2013. N XXX ASSEMBLÉE NATIONALE CONSTITUTION DU 4 OCTOBRE 1958 QUATORZIÈME LÉGISLATURE Enregistré à la Présidence de l Assemblée nationale le XXXX 2013. PROPOSITION DE LOI visant à réintroduire la défiscalisation

Plus en détail

Source des informations : http://www.clubmedjobs.com/

Source des informations : http://www.clubmedjobs.com/ Les métiers m du Club MéditerranM diterranée Source des informations : http://www.clubmedjobs.com/ Source des vidéos : http://www.clubmed.fr/cgi- bin/clubmed55/sp/discover.do?page=cm_video&pays=133&lang=fr

Plus en détail

RELATIONS ET CONDITIONS DE TRAVAIL

RELATIONS ET CONDITIONS DE TRAVAIL RELATIONS ET CONDITIONS DE TRAVAIL Emploi et relations employeur/employé Au sein du Groupe Transdev, les salariés sont employés conformément aux obligations légales relatives au droit du travail. Le Groupe

Plus en détail

Guide d information à l attention des bénéficiaires du R. S. A. Revenu S. Active ( R. S. A. )

Guide d information à l attention des bénéficiaires du R. S. A. Revenu S. Active ( R. S. A. ) Guide d information à l attention des bénéficiaires du R. S. A. Revenu é t i r a d i l o S de Active Le ( R. S. A. ) SOMMAIRE Qu est-ce que le RSA... 3 Les devoirs du bénéficiaire du RSA... 7 Que se passe-t-il

Plus en détail

Présentation du projet Façade de salle de bain

Présentation du projet Façade de salle de bain Présentation du projet Façade de salle de bain 1. Mise en situation Du 9 septembre 2010 au 22 Octobre 2010, Vous allez fabriquer une façade de salle de bain. Ce travail se fera par groupe de deux. Au cours

Plus en détail

Vous trouverez ci-joint les documents pour votre inscription au COFEM à nous renvoyer au plus tard : Le 7 décembre 2012.

Vous trouverez ci-joint les documents pour votre inscription au COFEM à nous renvoyer au plus tard : Le 7 décembre 2012. 27 Bd du Colonel Aubry - 79300 BRESSUIRE Tél. 05 49 81 19 20 - Fax 05 49 80 31 38 E-mail : accueil@mdebressuirais.fr Site : www.cofem.fr Nos Réf. : AR/VB/PG-338/MDE 2012 Objet : COFEM 2013 Invitation Espace

Plus en détail

Qu est-ce que mon pouvoir d achat?

Qu est-ce que mon pouvoir d achat? Qu est-ce que mon pouvoir d achat? C est la quantité de produits et de services que je peux acheter grâce à ma rémunération et/ou mon allocation. Mon pouvoir d achat se mesure en unité monétaire, c'est-à-dire

Plus en détail

Rejoignez une entreprise au service de 250 000 clients!

Rejoignez une entreprise au service de 250 000 clients! Rejoignez une entreprise au service de 250 000 clients! Au service de Genève SIG est une entreprise publique suisse de distribution de services de proximité. Elle est au service de 250 000 clients sur

Plus en détail

APE. Tout savoir sur les crédits d ancienneté dans le secteur non marchand

APE. Tout savoir sur les crédits d ancienneté dans le secteur non marchand APE Tout savoir sur les crédits d ancienneté dans le secteur non marchand Auteur : Frédéric Clerbaux, Conseiller juridique à l UNIPSO frederic.clerbaux@unipso.be Contexte Lors de la Commission de l emploi

Plus en détail

Conduite automobile et aménagement du véhicule

Conduite automobile et aménagement du véhicule Conduite automobile et aménagement du véhicule Dr Delphine Lamotte médecin rééducateur Dr Estelle Charpy médecin coordonnateur MDPH M. Damien Pitiot, ergothérapeute MDPH Journée Rhônalpine, le 27/09/2014

Plus en détail

SECTEUR SOINS ET MEDICO-TECHNIQUE

SECTEUR SOINS ET MEDICO-TECHNIQUE CLASSIFICATION DES FONCTIONS SECTEUR SOINS ET MEDICO-TECHNIQUE Fonctions génériques CPP Classes Conditions/Qualifications Exemples de fonctions FHV Critères Min Max Aide et auxiliaire en soins B 5 9 Aide

Plus en détail

* Relis encore une fois ton texte et observe attentivement la disposition des différents paragraphes qui le composent.

* Relis encore une fois ton texte et observe attentivement la disposition des différents paragraphes qui le composent. Les 40 000 heures Ce qui nous importe, c'est que ni les salaires ni les revenus non salariaux ne sont quelconques (comme l'on dit en mathématiques ) par rapport à la production. Au contraire, ces revenus

Plus en détail

BULLETIN FISCAL 2013-127

BULLETIN FISCAL 2013-127 BULLETIN FISCAL 2013-127 Janvier 2013 RÈGLES FISCALES RELATIVES AUX AUTOMOBILES Pour 2013, les plafonds des déductions relatives aux frais d automobile et les taux servant au calcul de l avantage imposable

Plus en détail

Animations /Formations

Animations /Formations Animations /Formations DECOUVRIR > COMPRENDRE > REFLECHIR >PARTICIPER. Démocratie? La sécu? Institutions? Énergie? Communes? DECOUVRIR > COMPRENDRE > REFLECHIR >PARTICIPER. MOC-CIEP Liège -Huy-Waremme

Plus en détail

PHOTO N : 1 PROFIL ACTIVITÉS CONDITIONS DE TRAVAIL MÉTIERS PHOTO N : 2 PROFIL ACTIVITÉS CONDITIONS DE TRAVAIL MÉTIERS PHOTO N : 3 PROFIL ACTIVITÉS

PHOTO N : 1 PROFIL ACTIVITÉS CONDITIONS DE TRAVAIL MÉTIERS PHOTO N : 2 PROFIL ACTIVITÉS CONDITIONS DE TRAVAIL MÉTIERS PHOTO N : 3 PROFIL ACTIVITÉS PHOTO N : 1 Qui recherche des en plein air Qui recherche des physiques Jardiner Protéger l'environnement Demande de ne pas être sujet au vertige Demande une bonne condition physique Implique d'être exposé

Plus en détail

L'enquête sur la rémunération globale dans l'administration municipale : un outil d'évaluation et de suivi

L'enquête sur la rémunération globale dans l'administration municipale : un outil d'évaluation et de suivi L'enquête sur la rémunération globale dans l'administration municipale : un outil d'évaluation et de suivi Par Chantal Girard, Direction de la planification, de la recherche et de l'évaluation, ministère

Plus en détail