COUOQm SUR L~UTILISATION .- DES TECHNIQUES 1"TIQUES DANS LES SYSTI!"! psr Sacques SIRCOULON.

Dimension: px
Commencer à balayer dès la page:

Download "COUOQm SUR L~UTILISATION .- DES TECHNIQUES 1"TIQUES DANS LES SYSTI!"! psr Sacques SIRCOULON."

Transcription

1 -. COUOQm SUR L~UTILISATION.- DES TECHNIQUES 1"TIQUES EX' DE L~AT3!L'OMATION I DANS LES SYSTI!"! ---.._ D'EAU I& SYS- DE STOCKAGE %ORMATIQUI.$ DES DONNEES HYDR0IX)GIQUES psr Sacques SIRCOULON. I. Généralit és. Le stockage des cionnées hyclrologiques sur un support permettant leur traitement par ordinateur est de plus en plus largement employé dans un nombre croiss,ut de pays et devient un mode d'utilisation presque classique# La gestion cltune banque dc données par l'informatique est très séduisgute, nais pour qu'elle soit vraiment efficace, il ne faut pas perclre de vue que l*exploitation optim,de des fichiers dépend non seulement de la puiss,mce de l*ordinateur disponible, mais également de la façon dont le stockage a été conçu. Les qualités demand.6es à wr fichier sont la simplicité, la sou- Elles doivent se traduire pa- une grande facilité plesse et la fiabilité, de manipulations des donn6es : - insertion aisée de toute nouvelle infomaation, - correction de données,anciennes déjà stockées, - extraction ou recherche rapide de fa valeur désirée, et un volume de stockage mirdrïml. La mise au point d'un classement rationnel et opérationnel &cessite donc une préparation ninutieuse des objectifs à idteinge, toute modification non prévue' d,ms le système pouvant avoir des conséquences fticheuses par les perturbations qu'elle entrahe. P,x" les nombreux systènes de classement,plus ou moins corìpliqués existant actuellement, nous présenterons un système de stockage 6 la fois simple et &labor8 établi par le Service Eydrologique de l*orstom. Cet organhme exploite une fiasse considérable d*informatiom provenant de la gestion d'une vingtaine de réseaux hydrométriques nationaux, africains pour la plupart *

2 -2-2* Ztablissement lu fichier. utilisé saire d Quelle que soit In nature nat6rielle du support qui sera : cwtes perforées, bandes magnétiques ou disques, il est néces- *associer sans ambigu3&, la valeur de la donnée & stocker : - six nature (type); d6finitition du phénomène et de la variable, - son lieu de provenance, - sit position dans l e temps, - sa qujlit é éventuellemcnt. Le type de donnée n'est pas toujours représenté explicitement par un chiffre; ainsi B l10rstom, où l'on utilise comme support primaire la carte perforée pour ses facilit 6s de manipulation, cette représentation est foumie implicitement par un modèle de ccartes appropriqe à L'information : hauteurs d'eau brutes, jaugeages, renseignements 6ur 1 t échelle, etc. Des contr8les de lecture dans les progrmes de traitement rendent inutiles une numérotation préilahle de chaque type de donnqc. Ltop&atiolz d'identification du lieu de provenance, soit ici la station hydrologique, est beaucoup plus d6licate et fait intervenir ce qu'on appelle improprement le codage, 2-1. Le codage des stations hydrologiques. En se plaçant logiquement B 1' échelle du continent, l'identification drune station hydrologique exige l'adoption d'un système tenant compte 2 la fois de la division politique de ce continent et de sa structure géographique, Le codage retenu par 1fORSTOM permet de définir une station par une variable de 8 chiffres, pouvant se décomposer en 4 variables de 2 chiffres qui sont : EEAT, BASSIN, RIVIERE et STATION. Ainsi en prenant l'exemple du continent africain : le code ETAT attribue un numéro de O1 pm ordre alphabétique (ALGZRIE à WLEBIE), $9 aux 49 états exist,uts, classés le code BASSIN donne un numéro aux b,wsiiis hydrographiques de chaque état, ces bassins 6tGmt également classés par ordre alphabétique en laissant des créneaux suffisants pour le traitement futur des bassins non encore couverts ptu? le réseau. On réserve les 29 premiers numéros aux bassins supérieurs i km2 susceptibles de s' %tendre amplusieurs pay-s, afin de ne pas leur affecter un numéro différent suiv,ult It&& où ils se trouvent, soit par exemple : BASSIN : 18 pour le Nil et BASSIN : 29 pour le Zambeze. D'ws le cns des!?les occup6ed pcr un seul étnt, In préesution des numéros r4sez%r6s devient inutile, mais il est bon de distinguer entre les divers bassins côtiers suivcmt leur importance.

3 -3- o le code RIVLERE est un reflet de la structure du réseau hydrographique. On réserve les numéros O1 à O9 au fleuve principal, celui-ci pouvant changer de nom le long de son cours, Les affluents sont classés par ordre alphabétique et une ventilation est introcluite suivmt l'ordre de chaque cours clteau, soit en définitive : no 10 à 29 no 30 B 59 na 60 à 89 no 90 à 99 Affluent cle ler orclre ou pekit fleuve &tier, Affluent de 2ème ordre, Affluent cle 3ème ordre, ou plus, Lacs, affluents, lits majeurs.. l e code STATION affecte un numéro aux stations situées-sur un meme cours d'eau après classement par ordre alphabétique et ménagement de cr6neaux pour les stations futures possibles, nais cette disposition n'est pas impérat ive * 2.2. Le stockage de l'information brute, L'information brute est représentée par les chroniques G'observntions de hmteurs clteau, Ces chroniques sont fournies, soit de façon discontinue par les relevés dl échelles linlnimétriques', soit de façon continue par les enregistrements des linnigrqhes. o Le but du stockage est d'emmagasiner sous un volume très réduit, la pltrtie de l'information disponible (rc5sea.a et bassins représentatifs) permettant une reconstitution aussi fidèle que possible de 1 hydrogramme. La représentation chiffrée du chronogrlamme est pratiquée & 1'ORSTOM suivant deux systèmes de pas de temps Système à pas de temps constant. Dans ce système, le chronogrlulune est découpé suivant un nombre donné cl tint ervalles de temps égmxo Il s'applique principalement aux observntions manuelles des stations de réseaux. Avec ce procédé, lladresse dans le temps de chaque hauteur d'eau est connue implicitement et conventionnellement par la position de In valeur dans la carte. Le pas de temps constlmt semble assez rigide, toutefois on peut l'adapter 5 In vitesse de vlviation du phénomène mats il doit rester constat 2.u riioins pendant une journée. La hauteur de 1Céchelle généraleinent donnée au centim6tre près, il suffit de quatre chiffres pour exprimer toutes ses valeurs possibles et pc?r convention, les données manquantes sont représentées par Q999 (soit 99,99 m). Dans le cas d'&tudes particulières exigeant la hauteur en miuimètre, ce nombre de chiffres reste encore suffimmt. Le repérage das le temps est fourni sur chaque carte par l'indication de la variable ANNEZ et de la variable MOIS et la combinaison de deux autres variables, La variable CAS donne le nombre de lectures journnlières et la vlviable GROUP la position des données de la carte dans le mois.,

4 -4- L'adressage de chaque donnée est ainsi cléterniiné scans qu'il soit nécessaire de numéroter les cartes. Pour donner un exemple, la mise sur support des relevés drune stntion aymt 2 lectures par jour aboutit 5 la perforation de 4 cartes par mois. valeurs : La variable CM est égale & 2 et la variable GROUP prend les GROUP : 7 = ler au 8ème jour 2 = %me au 16 ène jour 3 = l'ï'ème au 2kme jour 4 = 258me jours 5 la fin clu moiso chaque cnrte pouvant contenir jusqut8 seize hauteurs clrem, on pourrait. avec ce procédé perforar jusqufà seize observations par jouro En fait, chaque fois que le nombre dfobscrvations journalières est élevé, il est plus commode, pour avoir me incilleure connaisslwce des débits, de prendre le système &pas de temps variable. Une combinaison des (deux systèmes, pemiettl?nt cle s'adapter B la fome le lthydrogrtunme, est aussi prévue (if s'agit dors cltun pas de temps f'mixte")+, 2.2.2, Système 5 pas de temps varicxble, Ce syst6me est surtout utilisé pour les petits bassins et notamment les bassins reprgsentatifs ou expérimenta~m. Lfadresse dtws le temps de chaque valeur est fournie ici par les variables JOUR, HEU (heures), MIN (Minutes) associés 6 la haut HAUT, ce qui porte 6 IO le nombre de chiffres nécesszires pour chaque clonnée, Ce procédé ne pekmet pas de perforer plus de six hauteurs p2.r cnrtes, nais il permet un choix bemcoup plus juclicieux des données significatives en permettent, nved un miaimm de points, de suivre parfcitement l'évolution do In hauteur d'eauo Signtd.ons également que sur chaque carte figure une vcriable JUNITE indiquant si les hauteurs sont en cm ou en m et que les quatre deralères colonnes sont réservées à la numérotation en séquence (NOCART) afin de permettre un contrôle rigoureux du chronogrme, 3. Le stockage cles données traitéeso Il stagit princip,d,ement clcs clébits obtenus apr& traduction des hauteurs du fichier primire. Suivcant les programmes de traitenent employés, les débits sont clonnés, soit sous forme de débits instant=anés, soit sous forme de moyennes, B une &helle de temps quelconque (débits moyens journaliersimensuels et bmnuels). L',amplitude de l'échelle des débits est tr6s grcude puisqutelle peut vmier de moins d'un litre par seconde, à plusieurs dizaines de milliers de m3/s et elle pose donc le problème clu volume du fichier. Afin de compacter lfinformation tout en glvclant la pr6cision souhaitable, 1'ORSTOM a créé un système de notation exponentielle spéci.de couvrmt toute la gc"m des débits possibles-

5 -5- Cette notation, qui clonne habituellement les débits en m3/s (JUDEBI = O), comprend sculement 4 chiffres : 3 chiffres significatifs XXX I chiffre exposznt n Tout débit représenté sous la forme Q = 0,XXX I& s'écrira xxxfl avec cette notation. A titre d'exemple : Q = 0,001 m3/s clonne 0010 Q = 0,152 d/s donne 1520 Q = ILf,9 m3/s donne 1492 Q = :I2600 m3/s donne 1265 Dens certaines étucles de débits d'é.tinge, où les dispositifs de mesures permettent cle d6finir de très faibles débits, ceux-ci peuvent Etre donnés en l/s (JUDEBI = 1) en moclifinnt simplement la vnleur du chiffre exj0c.l sclnt A qui devient A t- 3. Quel que soit le système employé, les débits mnnqum'ks sont toujours repr6sent Qs par l n vcleur -10-

L'ARMANCON A AISY-SUR-ARMANCON [AVAL]

L'ARMANCON A AISY-SUR-ARMANCON [AVAL] L'ARMANCON A AISY-SUR-ARMANCON [AVAL] Zone hydrographique : H2452020 Bassin versant : 1350 km² donnees hydrologiques de synthese (1989-2004) donnees calculees sur 15 ans Débits (m3/s) 26.10 # 25.10 # 16.20

Plus en détail

Introduction aux S.G.B.D.

Introduction aux S.G.B.D. NFE113 Administration et configuration des bases de données - 2010 Introduction aux S.G.B.D. Eric Boniface Sommaire L origine La gestion de fichiers Les S.G.B.D. : définition, principes et architecture

Plus en détail

Il vous faudra contrôler plusieurs critères lors de son achat, notamment sa capacité ou encore sa vitesse de rotation.

Il vous faudra contrôler plusieurs critères lors de son achat, notamment sa capacité ou encore sa vitesse de rotation. Le disque dur est l'élément permettant de stocker les données de votre ordinateur. Le système d'exploitation ainsi que vos jeux, programmes et documents seront donc stockés sur ce périphérique. Lors de

Plus en détail

Fichiers, dossiers, enregistrer et arborescence

Fichiers, dossiers, enregistrer et arborescence Fichiers, dossiers, enregistrer et arborescence La notion de fichiers Dans les années 1960, les supports magnétiques (disques durs, disquettes,...) étaient encore très chers. D'autres méthodes ont été

Plus en détail

décimal binaire hexadécimal

décimal binaire hexadécimal Définition d'un ordinateur Un ordinateur est une machine capable d'effectuer toute sorte d'opération et de traitement tel que des calculs, maniement de textes et d'images par exemple. Fonctionnement interne

Plus en détail

INTERSYSTEMS CACHÉ COMME ALTERNATIVE AUX BASES DE DONNÉES RÉSIDENTES EN MÉMOIRE

INTERSYSTEMS CACHÉ COMME ALTERNATIVE AUX BASES DE DONNÉES RÉSIDENTES EN MÉMOIRE I N T E RS Y S T E M S INTERSYSTEMS CACHÉ COMME ALTERNATIVE AUX BASES DE DONNÉES RÉSIDENTES EN MÉMOIRE David Kaaret InterSystems Corporation INTERSySTEMS CAChé CoMME ALTERNATIvE AUx BASES de données RéSIdENTES

Plus en détail

Principaux utilisateurs du Réseau

Principaux utilisateurs du Réseau Bienvenue à l innovant apptap, la première solution intégrée de l'industrie à combiner les capacités de collecte de données sur le réseau (Tap) avec le suivi du réseau et des applications. Cette nouvelle

Plus en détail

LES INÉGALITÉS DE DÉVELOPPEMENT Étude statistique avec une base de données

LES INÉGALITÉS DE DÉVELOPPEMENT Étude statistique avec une base de données 91 Étude statistique avec une base de données L'utilisation des technologies nouvelles, et notamment de l'ordinateur, en classe ne suscite plus vraiment de débats. Au-delà de ses exigences, formation des

Plus en détail

Les bases théoriques du numérique

Les bases théoriques du numérique Les bases théoriques du numérique 1. Différences entre signaux analogiques et signaux numériques L analogique et le numérique sont deux procédés pour transporter et stocker des données. (de type audio,

Plus en détail

Voir Animation Etablir une affaire simplement. Le logiciel est conçu pour s'adapter à vos méthodes de travail.

Voir Animation Etablir une affaire simplement. Le logiciel est conçu pour s'adapter à vos méthodes de travail. Le module étude du devis ou de la facture se présente comme une feuille de calcul dans laquelle Dans la barre d'outils à droite, on retrouve les icônes permettant de manipuler les lignes de l'affaire :

Plus en détail

1. INFORMATIQUE DANS LES DISCIPLINES, INFORMATIQUE DISCIPLINE

1. INFORMATIQUE DANS LES DISCIPLINES, INFORMATIQUE DISCIPLINE 29 UN PLAN DE FORMATION À L'INFORMATIQUE DE TOUS LES ÉLÈVES, DE L'ÉCOLE PRIMAIRE AU LYCÉE Note n 8 du groupe technique disciplinaire informatique - décembre 1991 - (principaux extraits) 1. INFORMATIQUE

Plus en détail

ANNEXE 5 STATION HYDROMÉTRIQUE SUR LE DOURDUFF

ANNEXE 5 STATION HYDROMÉTRIQUE SUR LE DOURDUFF ANNEXE 5 STATION HYDROMÉTRIQUE SUR LE DOURDUFF Banque Nationale de Données pour l'hydrométrie et l'hydrologie Données extraites le 15/05/2009 CARACTERISTIQUES GENERALES D'UNE STATION Généralités Cours

Plus en détail

Principe de fonctionnement du contrôleur de domaine

Principe de fonctionnement du contrôleur de domaine MODULE UTILISATION DES ESPACES DE STOCKAGE (source :prise en main du contrôleur de domaine Solaere) Préambule Vos stations sont configurées et intégrées dans le domaine. Principe de fonctionnement du contrôleur

Plus en détail

LE BINAIRE ET LE CODAGE DES INFORMATIONS

LE BINAIRE ET LE CODAGE DES INFORMATIONS LE BINAIRE ET LE CODAGE DES INFORMATIONS Objectifs : Connaître le système binaire, le bit et l'octet. Comprendre le codage des informations en informatique I LE SYSTEME BINAIRE ) Le binaire L informatique

Plus en détail

Logical Volume Manager (LVM)

Logical Volume Manager (LVM) Principe LVM permet de redimensionner très simplement des partitions et s'affranchit des limites "étranges" inhérentes au modèle MBR. Chaque disque est décomposé en une ou plusieurs partitions appelées

Plus en détail

Utiliser Access ou Excel pour gérer vos données

Utiliser Access ou Excel pour gérer vos données Page 1 of 5 Microsoft Office Access Utiliser Access ou Excel pour gérer vos données S'applique à : Microsoft Office Access 2007 Masquer tout Les programmes de feuilles de calcul automatisées, tels que

Plus en détail

RÉTENTION À LONG TERME DANS LE CLOUD AVEC EMC CLOUDBOOST

RÉTENTION À LONG TERME DANS LE CLOUD AVEC EMC CLOUDBOOST RÉTENTION À LONG TERME DANS LE CLOUD AVEC EMC CLOUDBOOST Coût total de possession et Cloud RÉSUMÉ La bande a longtemps été le support de sauvegarde traditionnel pour la rétention à long terme. Avec l'essor

Plus en détail

Guénael Launay. Différences entre signaux analogiques et signaux numériques 2

Guénael Launay. Différences entre signaux analogiques et signaux numériques 2 Guénael Launay Différences entre signaux analogiques et signaux numériques 2 Convertisseur analogique numérique analogique. 3 Convertisseur analogique numérique 3 Convertisseur numérique analogique 3 Théorie

Plus en détail

21/12/2012. Le Disque dur. Le Disque dur

21/12/2012. Le Disque dur. Le Disque dur Le disque dur abréger DD ou encore HDD pour 'Hard Disque Drive' est un organe de mémoire servant à conserver de manière permanente. Il existe 2 types de disque dur: Disque dur interne Disque dur externe

Plus en détail

Machine de Turing. Informatique II Algorithmique 1

Machine de Turing. Informatique II Algorithmique 1 Machine de Turing Nous avons vu qu un programme peut être considéré comme la décomposition de la tâche à réaliser en une séquence d instructions élémentaires (manipulant des données élémentaires) compréhensibles

Plus en détail

3 Les périphériques: les disques

3 Les périphériques: les disques 3 Les périphériques: les disques Tu dois devenir capable de : Savoir 1. Comparer un disque d'ordinateur et une cassette audio ou vidéo en montrant les ressemblances et les différences ; 2. Expliquer ce

Plus en détail

"BADOIE, LA BANQUE DE DONNÉES INTER-ETATS DU PROGRAMME FRIEND AOC." 1 INTRODUCTION 2 DONNEES ET FONCTIONS

BADOIE, LA BANQUE DE DONNÉES INTER-ETATS DU PROGRAMME FRIEND AOC. 1 INTRODUCTION 2 DONNEES ET FONCTIONS "BADOIE, LA BANQUE DE DONNÉES INTER-ETATS DU PROGRAMME FRIEND AOC." J.F. BOYER, C. BERKHOFF, SERVAT E. ORSTOM 06 BP 1203 Cidex 1 Abidjan 06 Côte d Ivoire 1 INTRODUCTION La base de données des projets FRIEND

Plus en détail

Bientôt la rentrée!...personnaliser et configurer un ordinateur pour faciliter son utilisation en classe

Bientôt la rentrée!...personnaliser et configurer un ordinateur pour faciliter son utilisation en classe Bientôt la rentrée!......personnaliser et configurer un ordinateur pour faciliter son utilisation en classe Tout comme l'achat des fournitures scolaires, la préparation de l'ordinateur s'effectue avant

Plus en détail

Gestion et valorisation des données hydrologiques pour la GIRE

Gestion et valorisation des données hydrologiques pour la GIRE WMO / OMM Projet Volta-HYCOS Module de formation en Expertise hydrologique et GIRE Gestion et valorisation des données hydrologiques pour la GIRE 2iE (Ouagadougou) - Mars 2007 IRD - Unité OBHI (Observatoires

Plus en détail

Capacités : les Octets

Capacités : les Octets Capacités : les Octets Maintenant que l'on connait les différents périphériques de mémoire en informatique, nous allons aborder synthétiquement les unités de taille d'un ordinateur : les octets. 1. Comment

Plus en détail

EW7015 R1 Dual Docking Station USB 3.0 pour disques durs 2.5" et 3.5" SATA

EW7015 R1 Dual Docking Station USB 3.0 pour disques durs 2.5 et 3.5 SATA EW7015 R1 Dual Docking Station USB 3.0 pour disques durs 2.5" et 3.5" SATA 2 FRANÇAIS EW7015 R1 Dual Docking Station USB 3.0 pour disques durs 2.5" et 3.5" SATA Table des matières 1.0 Introduction... 2

Plus en détail

DÉBIT PAR LE SYSTÈME AUTOMATISÉ DE COMPENSATION ET DE RÈGLEMENT (SACR)

DÉBIT PAR LE SYSTÈME AUTOMATISÉ DE COMPENSATION ET DE RÈGLEMENT (SACR) DÉBIT PAR LE SYSTÈME AUTOMATISÉ DE COMPENSATION ET DE RÈGLEMENT (SACR) 28 212 23 27 1998 22 1993 1997 1988 1992 1983 1987 Nota: Toutes les références au volume d'effets de paiement sur ces pages sont basées

Plus en détail

APPROCHES SIMPLIFIÉES POUR L ÉVALUATION DES PARAMÈTRES DE CONCEPTION POUR LES BASSINS DE FAIBLES DIMENSIONS. Gilles Rivard, ing. M. Sc.

APPROCHES SIMPLIFIÉES POUR L ÉVALUATION DES PARAMÈTRES DE CONCEPTION POUR LES BASSINS DE FAIBLES DIMENSIONS. Gilles Rivard, ing. M. Sc. APPROCHES SIMPLIFIÉES POUR L ÉVALUATION DES PARAMÈTRES DE CONCEPTION POUR LES BASSINS DE FAIBLES DIMENSIONS Gilles Rivard, ing. M. Sc. Québec 15 mars 2012 PRÉSENTATION Particularités des petits bassins

Plus en détail

Les bases de données (suite) Support de cours Pascal Ballet

Les bases de données (suite) Support de cours Pascal Ballet Les bases de données (suite) Support de cours Pascal Ballet La saisie et l'impression des données Les formulaires de saisie Les formulaires de saisie jouent deux rôles importants : - la mise en forme des

Plus en détail

Table des matières. Partie 1: Préambule...4. Partie 2: Inventaire des données...6

Table des matières. Partie 1: Préambule...4. Partie 2: Inventaire des données...6 Table des matières Livrable A - V0.1 / Résultats du modèle Partie 1: Préambule...4 Partie 2: Inventaire des données...6 1 Données contextuelles...7 2 Données hydrologiques...9 3 Données hydrauliques...12

Plus en détail

Simulation de crues maximales probables et prévision des apports sur le bassin de la rivière Mitis par le modèle HYDROTEL

Simulation de crues maximales probables et prévision des apports sur le bassin de la rivière Mitis par le modèle HYDROTEL Simulation de crues maximales probables et prévision des apports sur le bassin de la rivière Mitis par le modèle HYDROTEL Proposition à l'institut de recherche d'hydro-québec par Jean-Pierre Fortin et

Plus en détail

Annexe : La Programmation Informatique

Annexe : La Programmation Informatique GLOSSAIRE Table des matières La Programmation...2 Les langages de programmation...2 Java...2 La programmation orientée objet...2 Classe et Objet...3 API et Bibliothèque Logicielle...3 Environnement de

Plus en détail

REPRÉSENTATION DES NOMBRES EN MACHINE

REPRÉSENTATION DES NOMBRES EN MACHINE Info 2 REPRÉSENTATION DES NOMBRES EN MACHINE Problématique Dans la mémoire d'un ordinateur, les données sont représentées sous forme de séquences de 0 et de 1. Par conséquent, toute information mémorisée

Plus en détail

Cloud computing Votre informatique à la demande

Cloud computing Votre informatique à la demande Cloud computing Votre informatique à la demande Thomas RULMONT Définition du Cloud Computing L'informatique dans le nuage (en anglais, cloud computing) est un concept ( ) faisant référence à l'utilisation

Plus en détail

RÉPUBLIQUE TUNISIENNE MINISTÈRE DE L ÉDUCATION DIRECTION GÉNÉRALE DES PROGRAMMES ET DE LA FORMATION CONTINUE. Année Scolaire : 2013-2014

RÉPUBLIQUE TUNISIENNE MINISTÈRE DE L ÉDUCATION DIRECTION GÉNÉRALE DES PROGRAMMES ET DE LA FORMATION CONTINUE. Année Scolaire : 2013-2014 RÉPUBLIQUE TUNISIENNE MINISTÈRE DE L ÉDUCATION DIRECTION GÉNÉRALE DES PROGRAMMES ET DE LA FORMATION CONTINUE Année Scolaire : 2013-2014 7 ème année de l Enseignement de Base Chapitre Objectifs Contenus

Plus en détail

Archivage et conservation des archives informatiques. L'expérience belge

Archivage et conservation des archives informatiques. L'expérience belge Archivage et conservation des archives informatiques. L'expérience belge par Jean PIEYNS Archives de l'etat - LIÈGE 709 Donnons tout d'abord une définition de ce que sont les archives informatiques et

Plus en détail

Première approche. Définition. Définition de l informatique donnée par l Académie Française en 1966 :

Première approche. Définition. Définition de l informatique donnée par l Académie Française en 1966 : Première approche Définition Définition de l informatique donnée par l Académie Française en 1966 : L informatique est la science du traitement rationnel, notamment par machines automatiques, de l information

Plus en détail

L eau dans le bassin Artois-Picardie. Portail de bassin Artois - Picardie

L eau dans le bassin Artois-Picardie. Portail de bassin Artois - Picardie L eau dans le bassin Artois-Picardie Portail de bassin Artois - Picardie Le schéma national des données sur l eau Diffusion de l information : Périmètre : les jeux de données produits directement ou élaborés

Plus en détail

Exploitation des lames d eau radar : Retour sur 5 ans d utilisation opérationnelle à la CNR. Graff B., CNR

Exploitation des lames d eau radar : Retour sur 5 ans d utilisation opérationnelle à la CNR. Graff B., CNR Exploitation des lames d eau radar : Retour sur 5 ans d utilisation opérationnelle à la CNR Graff B., CNR 1 Plan de l exposé La CNR en bref Les besoins en prévision AEGIR Qualité des LE radar sur le bassin

Plus en détail

Crésus-comptabilité analytique

Crésus-comptabilité analytique Crésus-comptabilité analytique 1 Supplément au manuel d'utilisation Crésus-comptabilité Table des matières 1. Introduction 3 2. Centres d'analyse 4 2.1. Introduction 4 2.2. Création des centres d'analyse

Plus en détail

Le backup LOGOSw (Backup interne)

Le backup LOGOSw (Backup interne) Le backup LOGOSw (Backup interne) LOGOSw est fourni avec son propre programme de backup Backup très performant utilisant le format PKZIP PKZIP = format industriel de compression de données, actuellement

Plus en détail

Décompresser, créer une archive au format «ZIP»

Décompresser, créer une archive au format «ZIP» Décompresser, créer une archive au format «ZIP» Qu'est-ce qu'une archive? Une archive est tout simplement une collection de fichiers stockée dans un fichier unique. Rien de plus, rien de moins. Il existe

Plus en détail

> La construction d'une charpente naturelle qui intègre les exigences environnementales actuelles

> La construction d'une charpente naturelle qui intègre les exigences environnementales actuelles 04 > La construction d'une charpente naturelle qui intègre les exigences environnementales actuelles Deux approches à croiser La démarche «paysagère» engagée en 2001 à conforter et enrichir Une dimension

Plus en détail

Distinguer entre «Enregistrer» et «Sauvegarder»

Distinguer entre «Enregistrer» et «Sauvegarder» Compétence D1.4 IV - : Pérenniser ses données IV Assurer une sauvegarde 33 Compresser / Décompresser un fichier ou un ensemble de fichiers / dossiers 35 A. Assurer une sauvegarde Distinguer entre «Enregistrer»

Plus en détail

Des options de paiement d avant-garde

Des options de paiement d avant-garde TD Canada Trust Des options de paiement d avant-garde Des solutions de paiement fiables Un processus de paiement simplifié Traitement intégral de paiement de Services aux commerçants TD Vous comptez sur

Plus en détail

PRXSENTATION D UN GESTIONNAIRE DE DONNEES NUMERIQUES HIERARCHISEES DESTINE AU DE- -POUILLEMENT D ENQUETES

PRXSENTATION D UN GESTIONNAIRE DE DONNEES NUMERIQUES HIERARCHISEES DESTINE AU DE- -POUILLEMENT D ENQUETES 97 PRXSENTATION D UN GESTIONNAIRE DE DONNEES NUMERIQUES HIERARCHISEES DESTINE AU DE- -POUILLEMENT D ENQUETES Jacques Vaugelade & Marie Piron (Demographie et Statistique) (UR 702) Centre ORSTOM de Ouagadougou

Plus en détail

CPLN 20/08/2009 MBO Service ICT et Pédagogie

CPLN 20/08/2009 MBO Service ICT et Pédagogie La clé USB Présentation De première vue, une clé USB est un simple "morceau de plastique". Hors, elle est très utile et de plus en plus utilisée. Elle permet de stocker des fichiers (et dossiers) tout

Plus en détail

Codage de l'information

Codage de l'information Organisation des ordinateurs et assembleur Codage de l information Chapitre 3 Codage de l'information Les cellules de mémoire ne contiennent pas vraiment des valeurs décimales : elles contiennent en fait

Plus en détail

Analyse et programmation 1

Analyse et programmation 1 Analyse et programmation Aperçu du fonctionnement de l ordinateur Fonctionnement de l ordinateur Codage de l information Bus d échange d information CPU Exécution d un programme par la CPU Gestion des

Plus en détail

EW7015 Station de stockage USB 3.0 double pour disques durs SATA 2,5 et 3,5 "

EW7015 Station de stockage USB 3.0 double pour disques durs SATA 2,5 et 3,5 EW7015 Station de stockage USB 3.0 double pour disques durs SATA 2,5 et 3,5 " 2 FRANÇAIS EW7015 Dual Docking Station USB 3.0 pour disques durs 2.5" et 3.5" SATA Table des matières 1.0 Introduction... 2

Plus en détail

Sauvegardes sous Windows 2003 server. 2. Comment effectuer une sauvegarde?

Sauvegardes sous Windows 2003 server. 2. Comment effectuer une sauvegarde? Sauvegardes sous Windows 2003 server http://www.supinfo-projects.com/fr/2005/save%5f2003/2/ 2. Comment effectuer une sauvegarde? 2.1. En utilisant l'assistant sauvegarde (avancé) Cette partie du document

Plus en détail

Dr. Fadi Georges Comair Directeur Général des Ressources Hydrauliques et Electriques MEE

Dr. Fadi Georges Comair Directeur Général des Ressources Hydrauliques et Electriques MEE SÉMINAIRE INTERNATIONAL SUR LA GESTION DES BASSINS ET LA COOPÉRATION DANS LA RÉGION EURO - MÉDITÉRRANÉENNE ET ASSEMBLÉE GÉNÉRALE DU RÉSEAU MÉDITERRANÉEN DES ORGANISMES DE BASSIN (REMOB) BEYROUTH (LIBAN)

Plus en détail

MÉTHODE DE CLASSEMENT ET DE RECHERCHE BIBLIOGRAPHIQUE AUTOMATISÉS DANS UN LABORATOIRE DE PHYSIOLOGIE

MÉTHODE DE CLASSEMENT ET DE RECHERCHE BIBLIOGRAPHIQUE AUTOMATISÉS DANS UN LABORATOIRE DE PHYSIOLOGIE MÉTHODE DE CLASSEMENT ET DE RECHERCHE BIBLIOGRAPHIQUE AUTOMATISÉS DANS UN LABORATOIRE DE PHYSIOLOGIE Un laboratoire de recherche médicale s'intéresse à un domaine si particulier, que les méthodes de classification

Plus en détail

EW7011 Docking Station USB 3.0 pour disques durs 2.5" et 3.5" SATA

EW7011 Docking Station USB 3.0 pour disques durs 2.5 et 3.5 SATA EW7011 EW7011 Docking Station USB 3.0 pour disques durs 2.5" et 3.5" SATA 2 FRANÇAIS Table des matières 1.0 Introduction... 2 1.1 Fonctions et caractéristiques... 2 1.2 Contenu de la boîte... 3 2.0 Connexion

Plus en détail

Base de l'informatique. Généralité et Architecture Le système d'exploitation Les logiciels Le réseau et l'extérieur (WEB)

Base de l'informatique. Généralité et Architecture Le système d'exploitation Les logiciels Le réseau et l'extérieur (WEB) Base de l'informatique Généralité et Architecture Le système d'exploitation Les logiciels Le réseau et l'extérieur (WEB) Généralité Comment fonctionne un ordinateur? Nous définirons 3 couches Le matériel

Plus en détail

Algorithme. Table des matières

Algorithme. Table des matières 1 Algorithme Table des matières 1 Codage 2 1.1 Système binaire.............................. 2 1.2 La numérotation de position en base décimale............ 2 1.3 La numérotation de position en base binaire..............

Plus en détail

Chapitre 1:Culture informatique. Professeur : Shili Mohamed. Niveaux : 3 éme année Lettre. Année universitaire: 2014-2015

Chapitre 1:Culture informatique. Professeur : Shili Mohamed. Niveaux : 3 éme année Lettre. Année universitaire: 2014-2015 Chapitre 1:Culture informatique Professeur : Niveaux : 3 éme année Lettre Année universitaire: 2014-2015 Plan Introduction Informatique Logiciels et sécurité de l information : Conclusion 2 1 Introduction

Plus en détail

" Gestion des données issues du réseau de mesures limnimétriques des cours d eau non navigables "

 Gestion des données issues du réseau de mesures limnimétriques des cours d eau non navigables " Gestion des données issues du réseau de mesures par ir Sébastien Gailliez Plan de l exposé 1. Introduction 2. Réseau de mesures 3. Base de données AQUALIM 4. Gestion du réseau de mesures 5. Logiciels

Plus en détail

PLAN DE CLASSIFICATION UNIFORME DES DOCUMENTS DU MSSS

PLAN DE CLASSIFICATION UNIFORME DES DOCUMENTS DU MSSS PLAN DE CLASSIFICATION UNIFORME DES DOCUMENTS DU MSSS Février 2011 Édition produite par : Le Service de l accès à l information et des ressources documentaires du ministère de la Santé et des Services

Plus en détail

LE PROBLEME DU FLOT MAXIMAL

LE PROBLEME DU FLOT MAXIMAL LE PROBLEME DU FLOT MAXIMAL I Exemple d introduction Deux châteaux d'eau alimentent 3 villes à travers un réseau de canalisations au sein duquel se trouvent également des stations de pompage. Les châteaux

Plus en détail

Question 1 : Sur votre compte-rendu, indiquer les réponses pour les positions a et b des interrupteurs.

Question 1 : Sur votre compte-rendu, indiquer les réponses pour les positions a et b des interrupteurs. 2 nde MPI Le Binaire 1 / 8 I) Le codage 1) Présentation du L informatique utilise des courants électriques, des aimantations, des rayons lumineux... Chacun de ces phénomènes met en jeu deux états possibles

Plus en détail

Microprocesseurs. et Microcontrôleurs

Microprocesseurs. et Microcontrôleurs Ministère de l Enseignement Supérieur, de la Recherche Scientifique et de la Technologie Université Virtuelle de Tunis Microprocesseurs et Microcontrôleurs Représentation de l information en numérique

Plus en détail

Traitement numérique de l'image. Raphaël Isdant - 2009

Traitement numérique de l'image. Raphaël Isdant - 2009 Traitement numérique de l'image 1/ L'IMAGE NUMÉRIQUE : COMPOSITION ET CARACTÉRISTIQUES 1.1 - Le pixel: Une image numérique est constituée d'un ensemble de points appelés pixels (abréviation de PICture

Plus en détail

La numération. Le décimal, le binaire, l'hexadécimal Conversions entre bases Les codages binaire réfléchi, décimal codé binaire et ASCII

La numération. Le décimal, le binaire, l'hexadécimal Conversions entre bases Les codages binaire réfléchi, décimal codé binaire et ASCII Cours sur la numération La numération Le décimal, le binaire, l'hexadécimal Conversions entre bases Les codages binaire réfléchi, décimal codé binaire et ASCII Le système décimal Les nombres que nous utilisons

Plus en détail

La communication et la gestion de l'information

La communication et la gestion de l'information La communication et la gestion de l'information En informatique il existe plusieurs ressources matérielles qui permettent à un utilisateur de travailler, on appelle cet ensemble un poste de travail. Le

Plus en détail

Normes et Principes des Réseaux

Normes et Principes des Réseaux Normes et Principes des Réseaux DI / Polytech Tours J.Y. RAMEL 2005-2006 Bibliographie 2 LIVRES : Les réseaux. Guy Pujolle. Eyrolles. 1997. Réseaux Locaux: Normes & Protocoles. Pierre Rolin. Hermès. 1993.

Plus en détail

Des options de paiement d avant-garde

Des options de paiement d avant-garde Choisissez la solution de paiement qui convient à votre entreprise. Des options de paiement d avant-garde Pour plus de renseignements, composez le 1-800-363-1163, passez à l une des succursales de TD Canada

Plus en détail

B2i. LE B2i Brevet Informatique et Internet. Niveau : tous. 1 S'approprier un environnement informatique de travail. b2ico1.odt.

B2i. LE B2i Brevet Informatique et Internet. Niveau : tous. 1 S'approprier un environnement informatique de travail. b2ico1.odt. 1 S'approprier un environnement informatique de travail 1.1) Je sais m'identifier sur un réseau ou un site et mettre fin à cette identification. 1.2) Je sais accéder aux logiciels et aux documents disponibles

Plus en détail

DÉRIVÉES. I Nombre dérivé - Tangente. Exercice 01 (voir réponses et correction) ( voir animation )

DÉRIVÉES. I Nombre dérivé - Tangente. Exercice 01 (voir réponses et correction) ( voir animation ) DÉRIVÉES I Nombre dérivé - Tangente Eercice 0 ( voir animation ) On considère la fonction f définie par f() = - 2 + 6 pour [-4 ; 4]. ) Tracer la représentation graphique (C) de f dans un repère d'unité

Plus en détail

PC Check & Tuning 2010 Optimisez et accélérez rapidement et simplement les performances de votre PC!

PC Check & Tuning 2010 Optimisez et accélérez rapidement et simplement les performances de votre PC! PC Check & Tuning 2010 Optimisez et accélérez rapidement et simplement les performances de votre PC! MAGIX PC Check & Tuning 2010 est la solution logicielle complète pour l'analyse, la maintenance et l'accélération

Plus en détail

Electronique des composants et systèmes

Electronique des composants et systèmes Université Constantine II Electronique des composants et systèmes Cours de L1 - TRONC COMMUN DOMAINE MATHEMATIQUES INFORMATIQUE Université Constantine 2 Le../01/2013 Plan Composants d un ordinateur Carte

Plus en détail

Institut d'enseignement de promotion sociale de la Fédération Wallonie-Bruxelles Arlon

Institut d'enseignement de promotion sociale de la Fédération Wallonie-Bruxelles Arlon Institut d'enseignement de promotion sociale de la Fédération Wallonie-Bruxelles Arlon Informations relatives au système Gestion des fichiers, des dossiers Réf.: D-F04-51c (OO_03_2014) Dominique Lieffrig

Plus en détail

Faire le me nage dans ses emails avec Outlook

Faire le me nage dans ses emails avec Outlook Faire le me nage dans ses emails avec Outlook Par Clément JOATHON Dernière mise à jour : 14/11/2014 Au fil du temps, le fichier PST d'outlook, qui contient tous vos emails, vos contacts, vos notes et votre

Plus en détail

ETUDE DE CAS SESSION 2000 OPTION ARLE BAREME ET CORRIGE ETABLIS PAR LA COMMISSION NATIONALE D HARMONISATION DU 31 MAI 2000

ETUDE DE CAS SESSION 2000 OPTION ARLE BAREME ET CORRIGE ETABLIS PAR LA COMMISSION NATIONALE D HARMONISATION DU 31 MAI 2000 BTS INFORMATIQUE DE GESTION SESSION 2000 ETUDE DE CAS SESSION 2000 OPTION ARLE BAREME ET CORRIGE ETABLIS PAR LA COMMISSION NATIONALE D HARMONISATION DU 31 MAI 2000 Durée : 5 heures Coefficient : 5 CAS

Plus en détail

Introduction au codage de l information:

Introduction au codage de l information: Introduction au codage de l information: Quelques éléments d architecture de l ordinateur Comparaison de la carte perforée au DVD Pourquoi est-il nécessaire de coder l information? Numérisation Formats

Plus en détail

Représentation de l'information sur un ordinateur

Représentation de l'information sur un ordinateur Représentation de l'information sur un ordinateur Par K1wy, le 11 novembre 2010 Ce document a pour objectif d'expliquer les bases de la représentation d'informations en informatique. Ce papier traitera

Plus en détail

Hubert & Bruno Lundi 12 octobre 2009 SAINT-QUENTIN (02)

Hubert & Bruno Lundi 12 octobre 2009 SAINT-QUENTIN (02) Hubert & Bruno Lundi 12 octobre 2009 SAINT-QUENTIN (02) Ne rien livrer au hasard, c est économiser du travail Pont Sainte Maxence(O C est quoi USB? Comment ça marche? Les standards? La technique en détail

Plus en détail

Manuel utilisateur VIBRATO. VIBRATO-ManuelUtilisateur

Manuel utilisateur VIBRATO. VIBRATO-ManuelUtilisateur Manuel utilisateur VIBRATO VIBRATO-ManuelUtilisateur Introduction La station Vibrato est un observatoire sismologique intégré. Il se compose d'un géophone permettant de mesurer la vitesse du sol ou du

Plus en détail

Chapitre 1 : Introduction aux Systèmes d Exploitation (SE)

Chapitre 1 : Introduction aux Systèmes d Exploitation (SE) 1. Introduction Chapitre 1 : Introduction aux Systèmes d Exploitation (SE). 1 système informatique est un ensemble constitué de matériels et de logiciels et qui assure le traitement des données.. Les pgms

Plus en détail

Plan de Prévention des Risques Inondation. Rhône et affluents. Présentation du projet. Commune de VALENCE

Plan de Prévention des Risques Inondation. Rhône et affluents. Présentation du projet. Commune de VALENCE Commune de VALENCE Plan de Prévention des Risques Inondation Rhône et affluents Présentation du projet Les éléments constitutifs du risque Nécessité d'un vocabulaire commun L'aléa Les enjeux Le risque

Plus en détail

L INFORMATION GEOGRAPHIQUE

L INFORMATION GEOGRAPHIQUE Champs sur Marne ENSG/CERSIG Le 19-nove.-02 L INFORMATION GEOGRAPHIQUE Archivage Le Système d information géographique rassemble de l information afin de permettre son utilisation dans des applications

Plus en détail

Communication de l information Les réseaux Cours

Communication de l information Les réseaux Cours Communication de l information Les réseaux Cours 1- Mise en situation Comment différents appareils parviennent-ils à communiquer entre eux? 2- Les réseaux informatiques Réseau d'ordinateurs : Le principe

Plus en détail

Dans la série LES TUTORIELS LIBRES présentés par le site FRAMASOFT. Compression - Décompression avec 7-Zip. Georges Silva

Dans la série LES TUTORIELS LIBRES présentés par le site FRAMASOFT. Compression - Décompression avec 7-Zip. Georges Silva Dans la série LES TUTORIELS LIBRES présentés par le site FRAMASOFT Compression - Décompression avec 7-Zip Georges Silva Logiciel : 7-Zip site : http://www.7-zip.org Niveau : Débutant Auteur : Georges Silva

Plus en détail

Lausanne à l écoute de son réseau

Lausanne à l écoute de son réseau Lausanne à l écoute de son réseau Introduction A l instar de la grande majorité des services des eaux urbains, celui de Lausanne a pratiqué le remplacement de conduites par opportunité. Ainsi, après quelques

Plus en détail

Le patrimoine numérique : vers une meilleure conservation de notre mémoire?

Le patrimoine numérique : vers une meilleure conservation de notre mémoire? Le patrimoine numérique : vers une meilleure conservation de notre mémoire? Publié le 16 mai 2005Tags : Management de l'information, Patrimoine numérique. Le numérique constitue une véritable révolution

Plus en détail

La galette des rois un scénario pédagogique simple mettant en jeu 15 des 18 compétences du B2i 1er niveau

La galette des rois un scénario pédagogique simple mettant en jeu 15 des 18 compétences du B2i 1er niveau La galette des rois un scénario pédagogique simple mettant en jeu 15 des 18 compétences du B2i 1er niveau Situation de départ : L'association des parents d'élèves se propose de vendre des galettes des

Plus en détail

Présentation du binaire

Présentation du binaire Présentation du binaire Vers la fin des années 30, Claude Shannon démontra qu'à l'aide de "contacteurs" (interrupteurs) fermés pour "vrai" et ouverts pour "faux" on pouvait effectuer des opérations logiques

Plus en détail

TP2a : Windows 2008 Server et Active Directory + station windows 7

TP2a : Windows 2008 Server et Active Directory + station windows 7 TP2a : Windows 2008 Server et Active Directory + station windows 7 Description de la configuration et des objectifs du TP : Installer un serveur Windows 2008 contrôleur de domaine en machine virtuelle

Plus en détail

1 N 30 Le nombre d'élèves et d'entreprises.

1 N 30 Le nombre d'élèves et d'entreprises. Problème I Recherche d'un stage [50 points] N élèves d'une classe sont à la recherche d'un stage. L'école leur a fourni une liste de N entreprises susceptibles de les accueillir. Chaque élève est obligé

Plus en détail

Texte 13 La résolution de problèmes en techniques de génie électrique

Texte 13 La résolution de problèmes en techniques de génie électrique Texte 13 Deux personnes décrivent la résolution de problèmes comme stratégie pédagogique. Lise Poirier Proulx, adjointe à la direction de PERFORMA à l Université de Sherbrooke en 1997, décrit cette stratégie

Plus en détail

est diagonale si tous ses coefficients en dehors de la diagonale sont nuls.

est diagonale si tous ses coefficients en dehors de la diagonale sont nuls. Diagonalisation des matrices http://www.math-info.univ-paris5.fr/~ycart/mc2/node2.html Sous-sections Matrices diagonales Valeurs propres et vecteurs propres Polynôme caractéristique Exemples Illustration

Plus en détail

Ranger et classer ses documents (Windows Sept)

Ranger et classer ses documents (Windows Sept) Les dossiers / les fichiers : D'apparence, Windows 7 est très proche de Vista (Win7 est une évolution majeure de Vista). Ainsi on y retrouve la même présentation avec le thème Aero (transparence autour

Plus en détail

EW7016 - Convertisseur USB 3.0 à IDE / SATA

EW7016 - Convertisseur USB 3.0 à IDE / SATA EW7016 - Convertisseur USB 3.0 à IDE / SATA 2 FRANÇAIS EW7016 - Convertisseur USB 3.0 à IDE / SATA Table des matières 1.0 Introduction... 2 1.1 Fonctions et caractéristiques... 2 1.2 Contenu de la boîte...

Plus en détail

Station d'accueil USB 3.0 DD / SSD SATA avec Hub USB - Port Charge Rapide et Support UASP - Noir

Station d'accueil USB 3.0 DD / SSD SATA avec Hub USB - Port Charge Rapide et Support UASP - Noir Station d'accueil USB 3.0 DD / SSD SATA avec Hub USB - Port Charge Rapide et Support UASP - Noir StarTech ID: SDOCKU33HB La station d'accueil de disque dur USB 3.0 SDOCKU33HB avec hub USB de charge rapide

Plus en détail

N1 : LES CHIFFRES Comme pour écrire des mots, il y a besoin des lettres, pour écrire des nombres il y a besoin des chiffres : 0 1 2 3 4 5 6 7 8 9

N1 : LES CHIFFRES Comme pour écrire des mots, il y a besoin des lettres, pour écrire des nombres il y a besoin des chiffres : 0 1 2 3 4 5 6 7 8 9 N1 : LES CHIFFRES Comme pour écrire des mots, il y a besoin des lettres, pour écrire des nombres il y a besoin des chiffres : 0 1 2 3 4 5 6 7 8 9 N2 : LES NOMBRES Avec ces chiffres, on peut écrire des

Plus en détail

1 Résolution de nom... 2 1.1 Introduction à la résolution de noms... 2. 1.2 Le système DNS... 2. 1.3 Les types de requêtes DNS...

1 Résolution de nom... 2 1.1 Introduction à la résolution de noms... 2. 1.2 Le système DNS... 2. 1.3 Les types de requêtes DNS... Table des matières 1 Résolution de nom... 2 1.1 Introduction à la résolution de noms... 2 1.2 Le système DNS... 2 1.3 Les types de requêtes DNS... 4 1.4 Configuration des clients DNS... 8 1.4.1 Résolution

Plus en détail

Conception de Base de Données Explication sur la Conception de Base de Données

Conception de Base de Données Explication sur la Conception de Base de Données Conception de Base de Données Explication sur la Conception de Base de Données Introduction A la vue de plusieurs questions sur les bases de données, et surtout la conception du schéma de base. En effet,

Plus en détail

FABRIQUER UN DVD. Cours de Benoît Labourdette

FABRIQUER UN DVD. Cours de Benoît Labourdette FABRIQUER UN DVD Cours de Benoît Labourdette ENSBA 2009 (important : ce document n'est pas complet, ce sont des notes, avec des captures d'écran, pas du tout organisées sur la fin, mais qui peut être un

Plus en détail

GESTION CENTRALISÉE DELL POWERVAULT DL 2000 OPTIMISÉ PAR SYMANTEC

GESTION CENTRALISÉE DELL POWERVAULT DL 2000 OPTIMISÉ PAR SYMANTEC GESTION CENTRALISÉE DELL POWERVAULT DL 2000 OPTIMISÉ PAR SYMANTEC NOTE DE SYNTHESE La solution Dell PowerVault DL2000 optimisée par Symantec Backup Exec est la seule à proposer un système intégré de sauvegarde

Plus en détail

Faculté des sciences de gestion et sciences économiques BASE DE DONNEES

Faculté des sciences de gestion et sciences économiques BASE DE DONNEES BASE DE DONNEES La plupart des entreprises possèdent des bases de données informatiques contenant des informations essentielles à leur fonctionnement. Ces informations concernent ses clients, ses produits,

Plus en détail